Vous êtes sur la page 1sur 194
rie UL iy | 4 Peers, DMs wom (a) peas Vivants ea" Andy Collins et Bruce Cordell Gy eR eee Dee Tea DIRECTION ARTISTIQUE ar Lideco 1 OPk, f ees Awpy Cottins, Bruck, R. CorpeLt as Dawn Murs favire or péverorremmnt | ILLUSTRATION DE COUVERTURE jesse Decker, ANDREW H. FINCH, q ILLUSTRATIONS INTERIEURES Mix Donais Tuonas Baxa, Seve BELLEDDS, Jerr Ry RTL eee hy oe wienge Bastey, Sreve Rus, Ware ENGLaNp, ‘Mrcriere Carréa, Cror Rice Fyguntoriis Huscen, far Jas DIRECTION DE L’EDITION bie epee OA were cg . Ki Moras eae ae r CONCEPTION GRAPHIQUE Dee Barxetr, Dawn Murry, Tust Yocuum, DIRECTION DE LA CONCEPTION Ep Stark, CrnistorneR PERKINS DIRECTION DU DEVELOPPEMENT a . “ANpREWJ. Fincit Clea TOG. cane oH oe Dexwis Kaur RESPONSABLE DEPARTEMENT RED JDR | spe:clAL ISTE DE LA PRODUCTION GRAPHIQUE BILL SLavicseK ivauera Li txore ° DIRECTION DE LAPRODUCTION| TECHNIQUE DE L'IMAGE 2 ‘Josn Fiscrrmr, Raspast. Crnws Capice Baxen ‘Changenuée er par Matthew Sernett. Bibliographie: « Among the Dead» de Michael Mears et « Blackguards» de James Jacobs, Dragon #32 ‘Basésurles gles originales du jeu Dunouoxs 8 Daacon*®, congues par Gary Gyyar et Dave Ameson, et sur Ie nouveau jeu 'Duxcrows 6¢Daacoxs®, congu par Jonathan Tweet, Monte Cook, Skip Willams, Richand Bakerer Peter Adkson. Cesupplément exploit a version 3. dujen, (Cesupplément de jeu Wszaens ov raz Cass siest yas sujet Open Game Consens. Reproduction partielle vu etal incite, ‘auf zutorsation rite. Pour plus informations sur "Open Gaming License etla dao Sjstem License endezxous a wwxvizards.com 20, Us, CANADA. ASIA, PACIFIC, EUROPEAN HEADQUARTERS EU Awetica Wiserds ofthe Cott Sour & Slane of te Coa ne “THloae's 6d Po tox Jor 1102 crt Bis Renton WA 98057-0707 ‘Beigum Questions? 18005246495 13224675380) Tite original: Libris Monts The Book of Undead Prernare impression frangaize : ectabre 2008 VERSION FRANCAISE Traduction : Jérdme « Dead like me » Vessiere Maquette: Thorfin « Lich lord » Bouly DUNGEONS & DRAGONS DD. DUNGEOK MASTER, 2, 0st, WIZARDS OFTHE COAST, Ls Mor Pers Hard Dangon Motes Gale anier Manus ogo apes or de rar ponte ce Usd theca ne es penomages ers ans ce oovape Ro tes parr ess rues devote ca ne abu sr mee es peta Cate ea ara is aue Fagen: Cd oe rhe wx Utd bc eet eich Oe Cod Fe i cr forsee Db enone ar onde ore Dida cris nde prc Con he elt Uae gone a i {Sri eet corns eres oa eae or ates de. Tin eon copa a pen reins estnt oy reat seat prea Copy 205 Wards the Con ne Teun rts oes. Impmten Face. Visitez notre site : www.asmodee.com —_—— Table. des mat 1eres Introduction. ‘ Matériel nécesie + CChapiteet :lesmortsivanes s (Quester quun more viva i‘ Typedemaniettion 5 Lesorigines 5 hysologie des mores ant 7 Metab des mores ian. 2 Propation des movteviants a Daeloppement des mort-ivents. a Sensdes moran, “a Pointe vue etpychologie desmortsviante 1 2 Conscience 2 Temps immoral. ae Compassion, 2 Rejerne 2 Lasocté ds moran. 8 Religion des more-vivants. a5 Description des deux a5 Combat es monevivanss 6 CChepitre2 options de personnages-.o.0 23 ‘Neen ” ons divine B Drs monsrueux B ‘Description des dos, . as Desmorevivane danse grovpe. a ‘Avamages et dsranages demortevanee a ‘Ausements deniveas 2 Archetypeserclses moastucuse 32 Compagonsduemer ersaanes more rrr 2 Montures mores viantes 2 (Clases monstrnusr de morteivant 34 Création dun pesonnage morevivant. 34 Cho dune clase monstrueuse 34 Tonctionnement dexclses de mortiant 35 Gok biene x os Mong 7 ecrophage 38 Vampire » louise classes de pretigenoveeseses Hh hsdela mor a Hymaode db 3 Mairebléme cot ‘ie de amine “6 ‘Maite des suas 8 ‘Nécromancien vetable 50 Puriieateur acre 2 Clases de prestige de morta 3. Garden more 3 Maire varapite st Modéleéphimie. 6 “erreur enchant o CChapitce les sorts eevee 89 ‘Sorts dasssin 9 Sere de cherlcr air ra Sorts de dru 9 Sortsdlensorceeuymgicien 2 Sorts de plain... «0 Sort de pre 0 Domaine de pre “ Domaine dela aim “ Domaine des Meet * Donnine da Séplere a Pe Aleétion inengible a ‘Armeraeuse de morte a ‘Armure ecrplasmique a ‘Armespectile. a ‘acne a ‘areas deep @ CCaessedela nuit a ‘Champ de gous aes. Chump psiue ce Champ phisique supe. a CConrcr spect a Convocation de morn rs Gormocation de mor vivant “ Convocation de mort vivant I Convocation de mortsvianis1V, Convocation de mortsvivane Creation de presence faromstique Grcedaroivampie Domination necroxgo Ecltement nécrovigie. ruption néeroriqe fncale devie role desang Exrineeda vampire veil de moresivant Binnécrocgie Flux dénergenégatve. Forme firtomatique ‘rion de lntombe este dela goue ype delagoue Horde demortiean Intitionnécrogue yt éneronigue ame dedouleuret deere Lamiéredela gle Masse incu Membres chancelants, Morsace dt Nows intangible ge dela gale ge spect Beige Beene Proecsion conte lamortde groupe rection conte energie negative Protection contre energie potive Réaction ecophsmigee Réanimation de morevivert BRUSVRS SSE RRR RTGARARR RRS aE EEETES Reon norss Resisanve nese Restrain de groupe ‘Seruaton nécrnigie. “Tumeur néerotaue ‘Vitalie accrue Volledels none ‘eon do ta, ‘Chaptzes:équipement n Objtsspécauersubstncesalchimies..73 ostocnes. ™ NeeR SRS (bjs magigs Implants ments ‘Chapitre 6: nouveaux monstres eof Unlistion de cechapte a Freteursde puissance, Archetypes Typesersouseypes courant ‘Ameen peine duvide ome sean ot ‘Ange pourissant ss Bétefantomatique Blasphéme Carcass Cercbram, Changenuée chaneecrypee (Cearure mom. (Gearurc umes Demivampire| Desist. ‘love encapuchonné. “Emveloppe undonnée Epowanreux Esprit fulginew. cher entropigue Fossil anime. Golem deter pale ‘Kjserampent Larmoyeu ‘Matodonte cadmrique Morbid Morne né Moreeivane wince Nécromentait... ‘Nécrophage massacreur Néeropoitin, ‘Nuagesanguinate. ‘Ning deat cadavers, [Nuce de ats seus Onlin Pesavolane Pestle, ejeton tophié jen cen. Sépulereux Sépaleus, 136 shire Sorcemort 128 SpecteIrgue. 19 Verblane 10 Vesnge onigue 10 Vise a3 (Chapitre 7 :eampagneet mort-yvants... 133 Intégrer des mortwivens3 vote campagne 133, ‘Monster moreyvart, 13 nmgants mortars Ps (Cempagnesayancpourthime lesmortrvvant ot Cation dacrenconne un dee mentee 38 Uplation exemples de morta. M4 ‘nlistiondevarinter de mort-ivans... 166 Fantémes 4 Liches. 2183 Squeleres, 19) amit. 18 Zombis a ules de morte volt ‘cuddle Nocromie, 95 Les Yourde Veena 176 Les Velleurs de a nome. 7 Les Mignons duCrine, Ordre da Rubi Sites daventres| [Lavombede Nuchar Zell Crocagne Lesubterfuge du chef Lescatacombes i tseon Whe deW. England Introduction Il nest pas bien difficile de se procurer des récits, histoires et autres légendes abordant le théme des morts-vivants, ces catacombes hantées aux nécropoles des villes, nombreux sont erates ins eget aventuriers sont susceptibles de Satie ence deux, le mieux est encore de se préparer et de sinformer il as eta Les récits de morts-vivants isis der len cole ib males dustoee Peogee thoneslecclnede lepine ont leurs Iégendes desprits fale ade reer sang et de cadavres animés de patie ymca Babe cman oes ine pula desaecpare tes feat do ft des goules, sans compter que Tindustrie cinématographique 1 produit un grand nombre de versions plus ou moins récentes Se a arn ie sem nombre de ces éléments du folklore, de la littérature et de la culture populaire pour les adapterau jeu D&D. Le MD trotvera au fil de ces pages de nou culls Eorwoatnchergdpexparic dshdbe RRM pj dintégrer des morts-vivants i son monde de campagne, des tre eanucha viata eee eek es, ainsi que des exemples détmongries préts& lemploi. Si vous cherchez renowveler lutlightiOn de morts-vivants families, dethimes comme la vie ela mortou rout implement’ cher Ie frousse & vos joneurs ce livre Sadresse a vous. “Mas les joueurs ne seront pas en reste puisque ce supplément dévoile également des tactiques de combat, de nouvelles armes (équipement, objets magiques, sorts, dons et classes de prestige) cet des regles visant @ jouer des morts-vivants en qualité de P) Si Dinterprétation de créatures condamnees 4 la nonvie (ot dennemis de telles monstruo- sités) vous donne envie de jeter quelques dés, vous avea feappé a le bonne porte Que vous aimiez les morts- -vivants purulents ou sophistiqués, cet ouvrage est fat pour vous. Un bom conse, cependant: net sgnez pas la lumire durant vorre lecture. Etsonger peurérea vous muni de quelques gousses dal MATERIEL NECESSATRE Le Libris Mortis sappuie sur les trois livres de régles de D&D : le Manuel des Ioueurs. le Guide du Maite et le Marl des Monstres I fait également référence & plusieurs ouvrages,parmi esquels le Manuel des Monstes Ul Fiend Fliet Les Chapires Intends. Bien que ces suppléments contribuent i 'appréciation de ce live, is ne sont pas indispensables sa comprehension LIBRIS MORTIS Cet cuvrage tie son nom d'un ensemble de tomes éeits dans un dlalacte de edleste par un prétreazsimar de Pélordu nom derinus, qui réunit au fl des décennies ensemble de ces informations & partir de diverses sources. Traduit approximativement, cela signifi “ Dee Livras des Mors», mais certains sages ectiment que cenom est une déformation du ttre originel de louvrage. Comme il est ‘mort depuis longtemps et que le dialecte en question nest plus Uusit, rien ne permet de le confirmer. Le volume elfque Maie Firvain (« Au-deld dela Mort») fut Yun des tout premiers uallds & aburder les tealités Ue la norevi. Lat plupart des éruitstrouvent cet ouvrage austere et mettent en doute son utilité, mais a son lot de partisans, Pour ne pes Gu er reste les drows firent également des re- ccherches sur le sujet. Leur contribution la plus éminente, Tiabal Gulstas (« Les Tisseurs du sombre vide ») explore de nouvelles, dimensions de la nécromancie. Cet ouvrage est aborde dans la plupart des académies de sorcellerie drows et on en trouve des exemplei 2 btagtres de nombrowr prétres eles noir CConformément leur nature, les prétresnains ont une approche irecte de''étude des morts-vivants. Thrakeharaktor (« Le Livre des mes noires et sans repos ») dévoile de nombreuses techniques: de combat contre ces créatures et ses lecons se transmettent de _yénraion en generation parm les diferentes especes de la race de pierre approche humaine la plus importante est Le Live des morte (¢galernent connu sous le nom de Necronomicon). Bien que cette ‘eure soit certainerent la plus connue en matitre de morts vans, la pertinence de son contenu a souvent été remise en cause [par ceux qul s'interessent de pres au sujet. Certains vont meme jusqu’® prétendre que l'ouvrage est une manoeuvre habile de dé information fomentée par un nécromancien ou une liche dont le bur fur de leurer ses ennemis, monde. De pls iltente de aisilanarurede a non vie(oude lamon mor, toutest question de point de vue, proposer atnst pliscurs theories quan Tenergie qui anime les mortsvivants. QU’EST-CE LUN ~Aunidotovatendrcauterme Bune viebien empl? Ade sites deride lle ven copsdoton x nied pene etd uncsyi as eae lorié ue fatache qe ches nourir des vols. = — De nromancen dela Morne Académie clap dvoie couse la Erté au sujet dey mont-vivents os leursorigines leurshabitudes leurphysiolopieerleurvision du Ubi...» —Zomb anonyme Des débats houleux agitent la communauté scientifique quant a Ja muleicude de formes, de corps, de pouvoits er de parricula ue fon troave dansles rags desmorts-vivants.Aprés tout, our uo ne sontils pas semblables? Les differences qui les separent vennent assurément dela nom-vieelle-méme;cette force obscure ui imprégne le tissu nécrorique des morts FYRES DE-MANIFESTARON les morts-vivants preninent différentes formes TL suffir de par courirlebestiaire dun néeromancien poursaisitlamulcicude de conditions associges ees monstres (i it f Forne/etat Tangible, pourissant Tangible, préservé Tangible, préservé i nour Intangible, éphémere ipeine Intangible, hantaat Fantame Humanoide Nécrophage Monstrueux Ténébreux rampant Inintelligent Squelette Conscient liche Un seul élément commun défnit les moris-ivants. Quoi aqui reste deux, et méme sl ne sagt que dun esprit ou lun soavenizchacuna éxé vivant dansle passé Silarive qulune parcelle de non-vie (énergie négative) penne formespontanément presque tousles mortswvivants sont issus un corps et dun esprit bien vivant. BES ORIGINES ‘Nombre de théories abordent lz nature des morts- vivants. Si certaines hypotheses en contredisent autres, beaticoup se recoupent. Si toutes ces conjectuires ne s'entendent pas sur les origine’s de Ja non-vie, la plupart reconnaissent cependant que le phénoméne frappe généralement des corps fraiche ment défunts. Vous trouyerez ci-dessous les théories les plus répandues et admises au sujet des origines dece mal, OPTIONS : PRESENCES FANTOMATIQUES ET LIEUX HANTES Parfois, quand un mortvivant est er, il n'adopte pas de forme phyalque mais constitue une simple présence maligne. Ces pre sences apparaissent de facon spontance (cf. Le fit d'une atrcité, page cicontre) ou nalssent du sort création de presences fartoma: tiques (f. page 64). Lés 8 des liewe ou des objets précis, ces eres re révélent leur nature tourmentée quinditectement, du moins pour commencer. I nest pas possible dafecter une telle apparition, ni méme de ressentir értablement sa présence. lle es plus fugitive encore que les mors-vivants intangibles, comme les fantomes, les ames-en- pine et tous ceux qui osents'aventure dans le plan Ethér. En fat, la présence fantomatique est lide un objet ou un lieu, et seule la destruction de ce derier permet dela dissiper. Cependant, ele n'a pas de corps, la présence fantomatique reléve dune espéceprécise cde mortvivat, Par exemple, une présence peut évoquer un vampire alors qu'une autre fera penser a une ame-en-peine. La présence fantomatique. Quand un mortvivant prendla forme d'une présence fantomatique il ante un lieu wun ebjt ordinace ‘non tenu, Le MD deit done commencer par choisr celui. Il dé termine ensuite lespéce de mortavant qui est en quelque sorte Aorigine de la présence (squelette, zombi, Ame-en-peine, etc). Un mortvivant peut hanter un objet de taille TP TG. Les objets (magiques ou ordinaires) qui sont en possession d'un personnage (alors qualiiés de portés ou tenus) ne sauraient etre hantés. De leur cbt, les objets magiques non portés ont droit un jet de saux vegarde, comme sls étaient la cible d'un sort (DD 10+ 1/2 des de vie du mortvivant + son modificteur de Charisme) La présence fantomatique fait patie intégrante de objet ou du lieu hant, Elle est toujours consciente de ce quise passe dans les environs. Elle voit et entend jusqu’a 18 métres (mais ne bénéfice as de vision aveugie). Elle ne peut pas ére renvoyée. intimidée ‘ou détrute tant qu'elle es intangible (cf. Exorciserune présence fan- tomatique, ci-dessous). Les vulnrablités découlant d'une espéce précise de mortvivantnes‘appliquent pas elle. Par exemple, une présence fantomatique de vampire hantant un tisonnier n'est pas ‘Atrita salle art expoede 3 Is humid du sale Eflets de la présence fantomatique. Une présence fentomatique peut hanter un objet de deux maniéres bien distinetes. Une seule ahematve “fre aux mortevivante ayant moins de 5 DY, m: autres ont le choix entre les deux méthodes qui suivent (demeure éphémére ou poltergest). Quelle que sot alternative choisie, la précence fantomatique d'un mort vivant doué de conzcience peut communiquer avec les eréatures des environs d'une voix chucho- tante ou incohérente qui semble venir de nue part: Cependant, les apparitions font rarement la conversation. Ain lea personages finiront par remarquer que Vobjt quils ont trouvé ou lendeet ob ils habitent est quelque peu étrange ou que son apparence ex légerement « décalde (test dInteligence, DD 15). ‘Demeureéphémere. Une présence fantomatique hantant un objet ‘vs uri liew est pars plus qu'une simple presence. Elle peut ainsi adopter une forme tangible ou intangible un nombre de fois par semaine égal a ses dés de vie de mortvivant (ela conceene aussi les presences fanzomaiques qul se marifestert « physiquement > en qualité de morts-vivants intangibles) La présence fantomatique prend alors forme au sein de la zone hantée ou dans un espace vide cetacjacent a objet han. Ell peut conserver cette forme pendant tun nombre de minutes gal a ses dés de vie. Un mortvivant qui prend une telle forme peutyrenoncer plus tt, mais il ll faut alors entreprendre une action de mouvement, Sous sa forme physique, le mort-vivant peut entreprendre toute action envisageable par un membre de son espéce. Il peut done attaquer, subir des dégats et méme etre détrult. A moins qu'l ne ‘ agisse 'un fanrome, d'une liche ou de quelque autre mort-vivant résistant ala destruction, la présence fantomatique est alors anni- hide & jamais. Le monsre tentera donc de reprendre sa forme de presence avant etre det. Poltergeist. Dans le cas d'un objet pourvu de parties mobiles, comme une charrette, une pendule ou une arbaléte, la présence peut controler les mouvements de celui. Lobjet ne pourra cepen- dant pas se déplacer plus vite que le mort-vivant ne pourraitle faire sous sa forme normale. Ainsi, une charrette pourra se driger vers, un passant ou sortir d'une étable sans pour autant etre tide par un cheval ; las aguilles d'une pendule pourront ralentirou tourner ATlenvers; et une arbaléte pourra s'armer et décocher son carreau toute seule (mais elle sere incapable de viser ou de se recharger) Un mort-vivantd’au moins 10 DV doté d'une valeur de Charisme de 17 ou plus peut animer un objet dépourvu de parties mobiles (cf objets animes, page 204 du Manuel des Monstes selon la taille de ce derier). Quels que soient ses dés de vie et sa valeur de Cha. risme, aucun mortvivant ne peut animer un objet dont le facteur de puissance est supérieur au sien. Sila présence fantomatique hante un lieu et nan un objet, elle peut animer un nombre d'objets 2 la fois égal & ses dés de vie. Exorciser une présence fantomatique. Quelle que soit a méthode 4 laquelle se conforme le monstre pour révéler sa présence, i peut tre découvertet detuit. Malheureusement, aptitude de renvoi des rmortsvivants d'un prétre na généralement aucun effet sur une tlle créature,sice n'est d'attrer son attention et de la mettre en coer. Pour étre effcace, il est nécessaire de faire appel & un exorcste. LLexorcisme est une forme spéciale de rituel incluant une formule prononeée & voix haute et destinge aux die, le but de 'opération ‘tant de chasser la présence fantomatique. Lopération se déroule fen deus étapes on force d'ahord la eréanure A ce matéialicr, ue ‘on détrut le mort.vivant qui se manifest de la fagonla plus expé- itive qui sot our commences, pour obliger la présence a se montrer, on réalise un rtuel spécial connu de tous les individus pourwus de degiés de maltize en Connaizzances (religion). Uexercate doit centreprendre 10 actions complexes consécutives pour chanter ou tdeiterla formule pertinente puis effectuer un test de Connaissances (cigion) (OD 20). Sil eat interrompu dana 3a concentration, l doit recommencer le rituel. En cas de réussite, la présence se manifeste physiquement et doit conserver cette forme durant 1 round. action suivante de Vexorcate consist & tenter de renvoyer le mortvivant ainsi révélé ou & poursuvre le situel, ce qui Foblige @ effectuer un test de Connalssances (religion) (DD 20) ala fin de chaque round. CChaque fois que le test est couronneé de succés, le mort-vivant doit rester tangible ou intangible pendant 1 round suppiémentaire. ‘Meme les morts-vivants de moins de 5 DY qui ont un com- portement de poltergeist doivent prendre forme lors du rituel S'exorcisme. Cela vaut également pour les présences fantomati ques qui ont utilise leur quota de manifestation heddomadaie. Les morts-vivants qui sont obligés de prendre forme cherchent généralement a tuer exorciste avant d'étre détruts. Tout bon exoreiste a donc interet a s‘entourer de compagnons capables de s'en prendre physiquement au mort-vivant révelé, Le fruit dune atrocité. Les actes maléfiques ont parfois des repercussions mulidinensiounelles, si bien quils provoquent ses fissures dans la trame de laralité et lassent le Mal stnsinuer Un méfaiesuffsamment baineux peut ttirer attention desprits ralicieux desincarnés en quéte de wxps ou de cadaves encore frais. Ces espits sont le pls souvent les incarnations dune soif snextinguible, implement desireuses de se nouri. Cette categorie abvteévidemment nombre de morts-vvants dénues dintelligence. Pacfos,cesinfluences déléteres parviennent également revigorer la mémoire defullante de Iancien hote du corps occupe. Ains, la ‘eréature conserve un semblant dela personnalité et des souvenirs dlorigine, mais Pétre éveillé est invariablement torraré pa esprit, uilhabite, ce qui donne naissance& une creature maleique, cor rompue et intelligentedlafois. Cependant,cet te nest pas habité par esprit de la créaure originale, qu sen est alléaffronter son destin dans les plans extérieurs. La tusion qui en résulte est done totalement inédite arfois, un méfait atroce atire de noirsesprits de réanimation qui semparent du cadavre dun défunt sans pour autantroucher esprit original. Cela arrive lorsque a personne érait dade nature :maléfque ou fortement tenté parla vie du Mal. Deméme, certains esprits bons sont piggés au sein méme de leur corps et lentement pervertis alors que de noirsesprits font deux des morts-ivants. ‘Lénergie négative, une force d'un grand soutien. sium acte particuigrement atroce peut donner naissance & un mort-vivant, le seul méfst ne suffit pourtant pasa générer une transformation de cere magninude. Pource fir, il aut se ourner verslaforcequi anime les esprits les plus noirs et qui est Torigine de leur soi de vie inexringuible. Cependant, celui quiniestplusne renfermepasla :moindre tincelle de vie, aussi peut se demander oil peut bien sieve Ténorgle qul anime. Ténergie négatve, une force canalisée, stockée et principalement utilisé pales eréarures maléfiques, les divinicés malignes et leurs servteurs,offela puissance nécessaire 2 cette transformation Toit comme le sang anime les créatures ‘viventes énergie négative anime les morts-vivans etleurconfére leurs pouvois, de leurs Faculté de déplacement leur conscience, do lous fairs do chair leur sof Limes energie négative tine force épuisante. 'aucuns prétendent «qe les mortevivantscxstent la fois danale plan M leplan de lenergie négative. Ces individus vont jusqu coire que les mortsvivants du plan Matériel sont liés au plan de fénergie negative par une sorte de condi, ur le méme principe qu la vie aqui semble découler de Fenergie positive. Le lan de énergie négatveestleccrur des nébres, la sif qu devore Mine, I siggit das nde au et desok, vide estérle ot régne une nuit oppressant.Pire encore il Sogit dun planavide et indigent, qui aspire ave de tout ce guise retrouve dans sa poigne 1a chalews, le feu et fx vie sn inexorableiment utes vers Tes smichoires du plan dont faim grandit sans cess. Lexstence meme des morts-vwvants les plus fables epuise les énergie qu animnent le plan Maciel ce qui explique la senso tion de fro que Ton attibue souvent ces eréatures. En raison de Tenchantement qui entoure leur erestion, les mortsvvants « siphonnent» une part de Iénergie qu sécoule du plan Matériel aula energie negative Ce serge toute expgne Lesmortsvivantpls puissanseneetiennentun lien plas eit encore avec le plan de énergie négaive et sont done capables de Siphonnerdavantagecénerpie du plan Matériel avant que celle-ci nese erdedans le Vide Uhime. Cetype danimation est connu sous lenom denécromancie, maison peutausslequalifierdanimation il oedane Ue centropique. Certains magiciens pensent quil est possible de lier es objets ce des cadavres au plan de Néncrgic positive, et done dinverserle flor dénergie. Contagion de morts-vivants. Nombre de mortsvivants sont csapubles de propager la malédiction qui les anime parmi leurs victimes. Par exemple, les individus infectés parla morsuredélétére «dune goule ont toutes les chances de contracterlaftvre des goules. Ceux qui périssent des suites de ce mal deviennent euxmémes des goules dans la nuit qui suit leur mort. Cest ainsi que cercains rmortsvivants grossissent leurs angs, Les différentes méthodes de propagation des morts-vivants singent de toute évidence le cycle de reproduction des eréatures, vivantes, ¥ure encore, la proliferation de morts-vivants est plus rapide plus facile et ne sencombre pes du bon vouloir dela victime, moins quelle ne parvienne a repousser son assailant. ‘Réanimation 4 dessein. Compt? sur certains individus en quéte de savoir pour pousser trop loin létincelle dela vie er cueillir lesfruits noirs dela mort. Certains recherchent les secrets de la mort, per peur, pensant quils pourtont ainsi surmonter leur mortlité cet ne plus craindze quoi que ce soit. Les mages qui empruntent cette voie jusqu son terme embrassent parfois la mort sans pour autant devenis immortels. Les lanceurs de sorts qui se confortent dans cette existence sont couramment qualifiés de liches. A leur plus grand désespoir, beaucoup réalisent que le renoncement aux plaisiss de la vie est bien pire que absolution de la véritable mort. Diautres parcourent au nom du savoir la frontige qui sépare les derniers rile du silence final, Privés de conscience et pourvus du seul besoin de connaltre la vérité ces amateurs sont 3 Torigine de hordes de zombis, de vents glacials et autres strocités. Parfois,ces mages éminents tententanimer de la matiére inerte ‘qui nlest pas sans rappeler lanimation des morts, surtout quand la matiere en question est composée de membres de eréatures CCependant, si le golem de chair semble finalement assez proche dduzombi,créaruresartificielles et mortsvivantsrestent des entités distinctes, principalement pour deux raisons. Premiérement, [énergie négative nintervient pas dans la conception de exéarures artifeielles dont font partie les golems de chain). En effet, énergie _négative nalimente en riences créatures et ne oue aucun re dans eure modee dattoque, Deuxiamoment, los créaturee artficiellos ne sont pas animées par des esprits maléfiques mais par des esprits, , _ dieu, Orcusa inspire lédification de templesau travers B desplans. Ceuxquile venérent bénéficientde pouvoirs de prétre comme sls prialent un véritable dieu, mais ces pouvois sont d'une origine universelle (sans doute du plan de lénergie négative). Ses temples sont généralement cachés et ses adorateursfonctionnent sur le modéle de socigtés secrétesévoluantau sein de communautés tou fait normales. Diautres temples, en revanche, sont de redoutables forteresses remplies de morts-ivants oi des seigneurs du Mal commettent desatrocitéserménent des guerre u nom de leurprince démon, arrive aussi que des tribus envigres dorques se wouent a Prince des Morts-Vivants, maiscelles-i sont alors fuies par les autres onques. Rites Pour clever au cein de Ia hidvarchi, les dieriples FOrcus recourent & des méthodes sunglantes. Cette activité prend porfois une rournure officielle, notamment loreque cer tains contestent lautorité de prétres de haut ang dans le cadre du rituel du Déf. Inuile de préciser que bien souvent, le jeune prétredioparai evant méme le début drituel, Du reat, le rite du DDéfi nest peutétre quiun prévexte pour identifier les fnteurs de troubles etleséliminer des oualls. Hexauts ef alliés, Le héraut préféré POrcus cat un balor Ses alliés Goutreplan sont des hurleurs, des glabrezus et des nalfeshnies. ‘Anme de prédilection. Masse darmes. SON TRE - Faffronte les dragons parce que ele veux ben, mate combats les mars- vivants pare que je leds.» —Jozan, ptr de Rélor Les morts-vivants I sgt sans doute la du type de créatutes qui inspirent le plus de dégoit a leurs adversaires. Non seulement ces ‘monstruosités disposent de pouvoirs mortels, mais leur existence rméme rappelle & chacun le chitiment éternel qui nous guette ppeurétre au seuil de la tombe. Certains morts-vivants ont méme cls le pouvoir de transformer leurs adversares défunts en parodies