Vous êtes sur la page 1sur 2

Explication de la troisième annulation de L’Islam « Celui qui ne

fait pas le tekfir du Mouchrik »


Cheykh Abdullah Ibn Abdurrahman Al Jibrin

Parmi les annulations il y a aussi : « celui qui ne fait pas le tekfir(Excommunication) des
associateurs ou doute de leur mécréance ou essaie de justifier leur doctrine est un mécréant à
l’unanimité. »
Il est connu que les associateurs et les mécréants sont hors de l’Islam, ils ne sont en rien dans
l’Islam ; et sur cela nous disons : Qu’il est obligatoire pour le Musulman de croire qu’ils ne
sont pas dans l’Islam, et qu’ils(les Musulmans) aient la conviction qu’ils sont mécréant,
qu’ils ne sont ni sur la guidée ni sur le bien mais plutôt qu’ils sont égarés.
Malheureusement, nous entendons certains ignorants leur faire des éloges et peut-être aussi
qu’ils justifient leur doctrine en disant : « ils ont leur religion ainsi qu’une croyance et ils font
partis des religions révélées, et leur religion devance celle des Musulmans » et ainsi il n’y a
pas de doute que cela est l’approbation des mécréants dans leurs mécréance, l’obligation est
de croire que toute autre religion en dehors de l’Islam est caduque « Et quiconque désire une
religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les
perdants. » (sourate 3, verset 85) Et cela est juger en fonction de tout ce qui sort du cercle de
l’Islam.
Celui qui ne renie pas la mécréance sera considéré comme eux, commettant l’hérésie impie
(bid’a moukaffira), celui qui n’excommunie pas les associateurs sera considéré comme eux,
comme par exemple ceux qui adorent les morts, immolent pour eux, tournent autour des
tombes, prient pour eux et les invoquent et prétendent que cela est l’intercession et la
sollicitation, celui qui ne les excommunie pas est un mécréant.
Et parmi eux ( les associateurs), il y a ceux qui excommunient les compagnons, ils défient le
Coran qui est la parole d’Allah, ils réfutent ainsi ce qui s’y trouve comme mérite des
compagnons qu’Allah les agrée, ils renient donc la sunna prophétique : celui qui ne les rend
pas mécréants est comme eux, certains vont jusqu'à considérer que leur croyance est bonne !
Et aussi, celui qui ne renie pas les négateurs anthropomorphiste qui disent qu’Allah est inactif
dans tous ses attributs en le décrivant par des faiblesses, celui qui ne les considère pas
mécréant est comme eux, ainsi que celui qui ne considère pas mécréant les Chrétiens, les juifs
et qui n’excommunie pas les hypocrites, ceux dont Allah a rendu mécréant. Celui qui trouve
qu’ils sont dans le bien, les aura approuvé et par cela il aura approuvé l’idolâtrie et la
mécréance.
Il est obligatoire pour le Musulman de les désavoué et de les détesté, Allah ta’ala dit
concernant Ibrahim al Khalil (l’ami intime) : « Certes, vous avez eu un bel exemple [à
suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple: ‹Nous
vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous mécroyons en vous,
désormais entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que
vous croyiez en Allah, seul.».(sourate 60 verset 4) voilà ce qu’Allah dit d’eux, et tous les
Prophète était sur la voie d’Ibrahim, ceux qui étaient avant lui et ceux qui sont venu après,
tous on dit à leur peuple : « Nous vous désavouons »
Tous ceux qui ont mécru proche ou lointain, ceux qui déclare leur mécréance ou une partie de
la mécréance, il t’est obligatoire de les bannir de l’Islam et tu dois leur montré du mépris et
les détesté. Tu dois t’en désavouer ainsi de ceux qui le pratiquent (le chirk).
Si tu doutes de leur mécréance c’est que tu doutes sur ce qu’Allah a informé sur eux, et celui
qui doute sur ce qu’Allah informe a certes diffamé et calomnier Allah et son Messager.

Et Allah ta’ala demeure le plus savant