Vous êtes sur la page 1sur 4

Installation solaire thermique, Abancay, Pérou

En transit chez un ami a Abancay au Pérou, ville située sur la route de Cusco, j’ai eu le plaisir
d’admirer (et d’utiliser !) sa belle installation solaire thermique située sur le toit du bâtiment.
J’en ai profité pour en prendre quelques clichés, un bon moyen pour glisser quelques mots sur
ce système de chauffage de l’eau domestique.
Dans le cas de l’installation de mon ami, la récupération de l’énergie solaire se fait seulement
pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire. Néanmoins, cette énergie peut aussi être utilisée
pour le chauffage d’une habitation.

Le système de mon ami se nomme « capteur plan ». C’est un système plus développé qu’un
simple tuyau peint en noir mais néanmoins simple et peu couteux en comparaison de
systèmes plus sophistiqués (tubes sous vide par exemple).
Le principe est simple : un capteur solaire avec fluide caloporteur circulant dans un circuit
tubulaire (probablement de l’eau ici) reçoit le rayonnement solaire et permet ainsi au fluide
caloporteur contenu dans le capteur de se réchauffer après passage dans des tubes.
En plus du rayonnement solaire direct sur le capteur, un effet de serre s’ajoute grâce a
l’enceinte transparente et hermétique dans laquelle se trouve les tubes du capteur.
Le tout est peint en noir pour augmenter les échanges thermiques.

Grace á l’effet de serre, un fonctionnement est ainsi permit en hiver également. Néanmoins,
cela ne semble pas nécessaire dans cette région où le soleil est présent en permanence et ou
son intensité est élevée, même en hiver.

L’installation ici se compose également d’un réservoir tampon qui reçoit d’un coté l’eau froide
du réservoir d’eau général et de l’autre l’eau chauffée par le capteur. Le mixage des deux eaux
permet une inertie thermique dans le réservoir jusqu’au moment de l’utilisation.
Tous les échanges dans l’installation se font par gravitation, aucune pompe n’est utilisee.

Installation complète avec, de gauche a droite, le capteur, le réservoir tampon et le réservoir


d’eau général
Lorsque le capteur est recouvert
de poussière, il perd de son
efficacité. Un nettoyage
régulier est donc très important.
Je n’ai pas manque de faire la
morale à mon hôte…

Le réservoir tampon reçoit l’eau


froide depuis le réservoir
général et l’eau chaude depuis
le capteur. Depuis ce dernier
part ensuite l’eau chaude
sanitaire servant dans la salle de
bains et la cuisine.
Autre vue de l’installation complète.

Sites internet d’intérêt expliquant simplement le principe du solaire thermique :

Solaire thermique Ekopedia : http://fr.ekopedia.org/Solaire_thermique

Capteur solaire Ekopedia : http://fr.ekopedia.org/Capteur_h%C3%A9liothermique