Vous êtes sur la page 1sur 133
Niveau avancé =} rehire en dialogues Claire Miquel LES VERBES PRONOMINAUX GA SE LAISSE LIRE ! | beers | Adrien ; Qu’est-ce que tu bouquines* en ce moment, Stéphane ? Stéphane : Je viens de finirun polar* qui se lit ues vite. On sent que c'est un peu commercial, car il faut que ca se vende le plus possible. Du reste, on se laisse prendre par lintrigue, q bien ficelée*, mais qui se termine sur des scénes épouvantables, une veritable boucheri Adrien : Br... Je ne comprends pas qu’un auteur se complaise dans tant de violence. Je ne m’y ferai jamais, Ca se passe cle commentaites.. Stéphane ; Moi, ¢a ne me dérange pas. intrigue se passe au début des années 2000... Cest Vhistoire d'une jeune femme quisefaitembaucher par un étrange homme d affaires, lequel se laisse entrainer dans des histoires de blanchiment d'argent... La nouvelle secrétaire se laisse convaincre de panticiper 3 des montages financiers louches, puis va insidieusement se rendre indispensable aux affaires de cet homme, qui finalement se fera avoir™ ‘Adrien ; Mais je croyais quil s‘agissait d'un polar* violent ! Personne ne se fait assassiner ? Stéphane : Mais si, bien sir Adrien, ne fen fais pas, il ya des enlévements, des meurtres horibles et tout ce qui sensuit.. Adrien : De toute fagon, je men fiche, je ne lira jamais. Cela dit, je me souviens maintenant de la sortie de ce livre. auteur sétait rendu célebre en refusant le prix quil était ‘wu ofr Je n’en reviens pas, dailleurs, quil se soit fait en- censer ce point. Stéphane : Que veux-tu, si les auteurs n‘avaient pas besoin de publicté, ca se saurait ! Bon, il se fait tard, il faut que je me remette au travail UNE CHRONIQUE LITTERAIRE Nadia : Que pensez-vous de cette nouvelle collection de livres, Antoine ? Antoine : Eh bien, il Sagit d'un projet éditorial de grande ampleur, qui savere des plus intéressants. | Nadia : Pourtant, au début, les auteurs s‘étaient fait critiquer. Ils s étaient fait taxer de démagogie Antoine : Cela se comprend, Nadia, car le premier ouvrage de a collection s'inscrit dans la tradition | de la biographie romancée, | Nadia : La question se pose donc de savoir sila tache a laquelle les auteurs se sont attelés se verra, appréciée par un public de non-spécialistes. Antoine : Certes, mais cette remarque s applique a tout ouvrage de vulga tion | Remarques de vocabulaire. 4. Un polar” = un roman palicir, - 2. Fcelé* = imaginé, congu. ~ 3. Se fare encenser = étre ouvert d'loges.~ 4. La valgeisation = le fait de rendre accessible au grand public des sujetsstieux ou specialists, VALEUR PASSIVE DE CERTAINS VERBES PRONOMINAUX Ils permettent d’éviter les confusions qui surgissent si fon emploie le verbe « étre ». Cet objet se casse facitement (= il est fragile). / « Cet objet est cassé » (~ il est en morceaux). * Quelques verbes concrets : se boire, se Laver, se manger, se mettre, se nettoyer, se ranger, se plier, se vendre... # Quelques verbes abstraits : s'appliquer, s‘avérer, se comprendre, se conjuguer, se décider, se dire, Sécrire, s‘employer, se passer, Se poser, se savoir, se terminer, se traduire, se trouver, s'utiliser, se voir... ieaTaelswan nhs © Le participe passé est invariable, SE Fall > Employé seul (~ étre réalisé) lest important que le projet se fase. « Paris ne s‘est pas fait en um jour ». > + infinitif (= demander & quelqu‘un de faire pour soi) Elle s'est fot fore un manteau. Ilva se faire opérer de Vappendicite. > + adjectif ou adverbe (= devenir) Elle s'est fait bell. Ilse fait tard » + nom (~ constituer pour soi-méme) Hest difficile de se faire une idée de (a taille exacte du bétiment. Elle ne se fait pas dlusions... ‘IL faudra quion se fasse* un petit resto” ! (trés familier = ce serait unt bonne idée de...) SE VOIR » Employé seul (= tre visible) Je suis mort de fatigue... - Oui, ca se voit ! > + infinitit A cause de son comportement, Laura s'est vu refuser faccés& la boite de nuit. » + adjectif ou participe passé Fio s'est vue obligée d'accepter la situation. SE LAISSER (+ infinitif) (= ne pas opposer de résistance) Cest terrible, ton man te maltraite et tu te Iaisses faire ! Réagis donc, ne te laisse pas aller! ise laisse pousser les cheveux, la barbe et la moustache. SE RENDRE (+ adjectif) (~ devenir par son propre fait) Elle s'est rendue malade, a force de manger du chocolat. SE METTRE A (+ nom ou infiniti) (= commencer, entamer) lle sest mise & pleurer. I! faut que je me mette au régime ! It va faloir que je m’y mette ! «SE FICHER® », « SE PLANTER® » (tr@s familiers) Je me suis encore plantée)* (= se tromper), mais je m‘en fiche* ! (= cela mest complétement égal) Complétez par « se laisser », « se faire » ou « se voir » & un temps approprié. 41. Tiens, tu pousser les cheveux ? 2. Vétudiant aider pour ce travail, ce qui est interdit. 3. Ce type de construction particuligrement en Provence, 4, Malheureusement, aprés le choc quits ont subi, ils aller. 5. Je teindre les cheveux. - Oui, ca 6. Du fait de sa compétence, il offrir une promotion, 7. Cevin boire... et ce gateau au chocolat manger ! 8. Elle dramatise tout, elle tune montagne du moindre probleme. Complétez au passé composé en faisant les accords nécessaires, 1. Ces analyses (Sovérer) utiles pour ttaboration du projet. 2. Ms (se faire) construire une maison au bord de la mer. 3. Ils (se rendre) coupables de malversations. 4, Elle (se voir) proposer une mission déticate. 5. Elles (se mettre) rire, 6, Est-ce que vous (Stqpercevoir) de votre erreur ? 7s (se voir) contraints d’effectuer des licenciements. Transformer les phrases a la forme pronominale et faites les modifications nécessaires. 1. Comment doit-on conjuguer ce verbe ? 2. Des tableaux ont été éparpllés lors de guerres ou de révolutions. 3. A tpoque, on employait le pétrole pour éclairer les rues. 4, On lira cet ouvrage avec grand profit. 5. On ne peut pas improviser ce genre de discours. 6. On pourrait expliquer ce mécontentement par la montée du chémage. 7. IL est difficile de traduire cette expression en francais, 8. On peut poser de nombreuses questions suf la soudaine démission du 9. Oi est-ce qu’on met ces bibelots ? 10. La maison a été vendue en un temps record ! Exprimez ta méme idée en employant un verbe pronominal. 1, Uheure est avancée, je vais bientot partir. 2, Cette quiche n’est pas mauvaise, nous pouvons la manger ! 3. Ce serait une bonne idée dialler voir un film. 4, Ine shabituera jamais a cette vie ! 5. Dans la vie, il ne faut pas sinquiéter. 6. Ce peintre est devenu célébre grace a ses admirables portraits. LES EXPRESSIONS IMPERSONNELLES UN DOCUMENTAIRE TROUBLANT Thomas, vous avez. regardé un film pour nous. De quoi sagitil ? Thomas : Lh bien, Nadia, il Sagit d'un documentaire retracant la vie d’un avocat affaires. I va de | soi qu'une infime partie dela réalité a été abordée. En particulier, il manque des éléments cruciaurx | concemant les relations entre cet avocat et ses clients. Du reste, il n'est pas exclu que cela ait été | daliberé, afin de preserve le secret professionnel Nadia : Eseil exact que certaines scenes aient été film insu des participants ? ‘Thomas : Il semble que cela soit le cas. Je n’en ai pas la preuve, mais Cest ce qui se dt. D'ailleurs, il se dégage de ce film une étrange impression de malaise, car il se peut que Yavocat nat pas été blanc comme neige. En revanche, il n'y pas lieu de douter du sétieux ni de Findépendance de la documentariste, qui, paraitil, a suivi une solide formation de journalisme d'investigation, Nadia : A ce propos, il me revient a Vesprit une remarque «qui nous a été faite Vautre jour par une aulitrice comment se fait- qu'aprés ce genre de documentaire, il ne soit pas décidé de procéder 4 de nouvelles enquétes ? Thomas : Cest a la justice de le faire... Il n’en reste pas ‘moins que ce film permet de découvrir les arcanes d'un ‘monde auquel le grand public n’a généralement pas acct. Nadia :ILest ailleurs troublant, pour ne pas dre effrayant, de pénétrer dans ce milieu ! RUMEURS Cédric : Tu es au courant ? Il parait que Bernard Lambert, le directeur commercial, a quitté Yentreprise. Personne ne sait ce qui sest passé, mais il semble bien quiil ait été accusé de malversations. Laurent : Cela ne m‘éionne pas du tout ! Ilse trouve queje connais bien une deses collaboratrices. Or, dlaprés elle, il existait depuis plusieurs mois déja de forts soupgons sur les agissements de Beinard Lambert. Il est probable qu'il a donné sa démission avant qu'il ne soit trop tard. Il aurait 446 désastreux, pour image du groupe, de voir lescandale éclater ! A mon avis, il aura été convents entre la direction et Lambert de régler les choses a famiable... et discrétement. (Cédric : Tu as hu le communiqué des ressources humaines ? Cest assez.confus, mais il en ressort quiil’y a pas lieu de faire de commentaires... Cest toujours la méme chose; i suit qu’ily ait une accusation grave pour que Ientreprise prétende quelle n'y est pour tien. Laurent : Maintenant, il agit c’attendre la réaction des collegues de Lambert. Il n'y avait qu’a voir latéte de Christophe, autre jour, pour deviner que Lambert n était probablement pas le seul a étre impliqué, Je me demande ce qu'il adviendra de cette équipe. Cédric : Eh bien, il se passe des choses louches, dans cette entreprise ! CO Remarques de vocabulaire. 1. « ILy a lieu » = iLexste des raisons. 2, « Les atcanes » = les secrets Les expressions impersonnelles sont constituées d'un sujet neutre, « il», suivi d'un verbe, toujours conjugué a la 3* personne du singutier. Outre les verbes en relation avec ta météo (il pleut, il neige, il gréle) et les tournures courantes (ily a, il faut...), voici quelques structures importantes. ATE SS aaa Aprés le diner, il reste quelques bouteiles de vin (= des bouteilles restent) IL (me) manque seulement deux documents pour compléter le dossier. existe différentes théories sur lo question. ‘© Autres verbes : il se forme, il arive, il tombe, il se crée, il se produit, il se constitue, il survient, il vient... VOCABULAIRE « INTELLECTUEL » De nombreuses expressions sont constituées du verbe « étre » et dun adjectif (il est vraisemblable), dun participe passé (il est établi), d'un nom (il est temps) ou c'une locution (il est hors de doute). ) De quoi s‘agit-it ? = Ils‘agit d'un roman de Kessel (= il est question de). Il s‘agit maintenant (= il est important) que Ulecteur comprenne (subjonctif) cette décision politique. PL va de sof (= Lest évident) que nous particigerons 6 cette réunion. Il savere qu’elie avait été organisée 4G notre insu (= il se révele vrai). 0 Ilse trouve que les dewx garcons avaient eu le méme professeur (= le hasard fait que...) IL SEMBLE QUE (+ subjonctif) / 1L pARAiT QUE (+ indicatif) Ne confondez pas les deux structures. I semble qu’elle soit malade (= apparemment, elle est malade). 1! parait quelle est malade (= la rumeur le dit, mais il existe des doutes), La direction a décidé, paratt-il, de fermer une usine, En effet, les ventes ont, semble-t-il, diminué. EXPRESSIONS IDIOMATIQUES Ine manquait plus que ¢a ! I ne manquerait plus que ¢a ! (~ Cest/ce serait un comble Il sen est fallu de peu qu'elle ne puisse pas venir ! (= tes peu a manqué) Tl n'empéche = I n’en reste pas moins que cest un trés bon film (= malgré tout ce que ton dit). Mon neveu s'est marié avec une jeune fille trés « comme il faut » (= convenable). PASSIF IMPERSONNEL Certaines structures sont 8 la fois passives et impersonnelles. Elles relevent de la langue officielle, administrative ou politique. Lors du conseil des ministres, ila été décidé d'élaborer une (oj sur Yépargne. Lorsque vous partez en voyage, il est recommandé / conseillé de vous munir de quelques médicaments de secours. Ila été établi = démontré = prouvé que cette bctérie était a Vorigine de la maladie. ‘Transformez les phrases en une structure impersonnelle. Respectez le temps des verbes. 1. De nouvelles entreprises se créent tous les jours. 2. Des grélons sont tombés cette nuit. 3. Aucune bouteille de champagne ne restera aprés la fete. 4. Au printemps, des bourgeons se forment sur les arbres. 5. Quelques ingrédients de bonne qualité ont suffi pour réussir ce plat. 6, De trés nombreux visiteurs sont venus dans cette région. 7. Laccusé est coupable, Cest désormais établi. 8. Le temps nous a manqué pour mener a bien ce projet. Trouvez une autre maniére de dire, en employant une expression impersonnelle. Vous devrez parfois changer ‘ordre de la phrast 41. Cest une décision impopulaire. 2, Cest évident et naturel, nous les in ons toujours pour féter le nouvel an. 3. important, a ce moment-la, ce sera de ne pas se tromper de dossier. 4. Nous sommes certains que ce directeur est innocent. 5, Ces deux bactéries r’ont pas de rapport entre elles. Cela aurait été prouvé. 6. Parfois, dans la vie, est comme ca : des intemperies gachent la féte. Trouvez une expression impersonnelle approprige a chaque phrase. 1, Léa vient d'une famille bourgeoise, bien éduquée et & cheval sur les principes moraux, 2. Cette voisine est sentille, mais malgré tout ce que tu me dis, je la trouve agacante ! 3. Ta failli réussir son bac: ila eu 9,5/20, alors qu'il fallait avoir 10/20. 4. Ma tante Ursule @ décidé de s‘installer chez moi pendant une semaine. Comme si je n’avais pas assez de problémes ! 5. Le hasard fait que Chloé et Ivan sortent de la méme école dingénieurs. 6. Limportant maintenant est de retrousser les manches et de se mettre au travail ! 7. Apparemment, la situation économique est en train de s‘améliorer. 8, Tout le mande dit que la starlette 2 quitté son amoureux sur un coup de téte. Complétez librement les phrases. 1. I sest avéré que __ 2, Il sen est fallu de peu que FS as WB nt Ne 3, Tien reste pas mains que Drege Sl I tT ate. ppinipemtiquee 6. Tl semble que JeTnous manque VERBES A CONSTRUCTIONS MULTIPLES UNE DISPUTE Guillaume : Tu ne vas pas encore remettre a la semaine prochaine le déjeuner avec Farida et ‘Stéphane ! Ca passera mal et ils risqueront détre vexés, Elsa :Tu ne manques pas de toupet* ! Je passe mon temps a préparer des diners pour tes amis et pour ta famille, et a ne serta rien. Maintenant, je vais passer pour égoiste, est le comble ! Guillaume : Chaque fois que nous parlons de Farida et Stéphane, ca finit en dispute, Et la, ca n’a pas manqué, encore une fois... Elsa, ca ne sert a rien de nous disputer ! Elsa : Ga me servira de lecon... A partir de maintenant, Guillaume, je fais ce que je veux, tu te asseras de moi pour faire la cuisine. Jen ai marre* de passer aprés tout le monde ! Et puis, je nai pas le temps de faire de dessert. Je ne peux pas passer ma vie a faire la cuisine | Guillaume : On se passera de dessert, ca n'a aucune importance. Calme-toi ! Tu me fais passer our ce que je ne suis pas ! Comme si je te mantyrisais ! Elsa : Tu ne vas pas te remettre & m‘accuser ? Guillaume : Elsa, Cest terrible, on nen finit pas de se disputer. passer 'un de Vautre, non ? a UN FILM NUL ! pt pourtant, on ne peut pas se Elodie : Je n’ai pas vu le nouveau film de Joseph Cambier, ‘qui passait la semaine derniére. Tu Yas vu, Gautier? Gautier : Oui, mais tu n’as rien raté, Elodie, ce film est nul Passons deja sur le titre, Super crack, qui est completement ridicule. Cest une histoire de science-fiction, qui se passe Parmi des humains et des robots. Il ne manque aucun dds ingrédienis du mauvais film... Les personages nen finissent pas de s‘entretuer, dans des scenes qui ne servent u’a montrer des effets spéciaux. Tu vois le genre ! Elodie : C'est vraiment bizarre, parce que le cinéaste passe plutot pour un intellectuel engage. Il s'est souvent servi duu jema pour dénoncer des injustices ou des atteintes aux droits de homme ! Gautier : A mon avis, Cest plutot qu'il ne manque pas une oceasion de faire parler de lui, J'ai Vimpression qu'il est passé de amour des idées 8 celui du fic Blodie : Cest tout de méme quelqu'un qui ne manque pas de talent ! Quel dommage... Ce type de film ne lui servira pas, att contraire. Cela risque de le desservir aupres dela critique | Gautier: Reste a voir si les spectateurs passeront sur les défauts de ce film. Rien nest moins sir, le Public est généralement dune cruauté et d'une inconstance qui se passent de commentaires | Elodie : Tu as raison, mais il serait bienvenu que les cinéastes sachent se remettre en cause. Espérons que Cambier se remettra a faire des films de qualité! ee i a Remarques de vocabulaire. 1, « Le toupet* » = Caudace. 2. «Le frc* = argent. ess D MANQUER DE (= ne pas avoir suffisamment de...) : Je manque de temps / d'argent / d'énergie... Ou forme négative, fort fréquente : ce livre ne manque pas d'humour... D MANQUER A gan: Mes amis me manquent! Le temps m'a manqué pour achever ce projet. D MANQUER A ach : Le président manque @ ses promesses (= il ne les respecte pas). D MANQUER (= rater* = louper) (= ne pas réussir 4 voir / prendre / fei...) : Jai manqué mes amis de quelques minutes ! Nous avons mangué un cours, nous devrons le rattraper. Expression idiomatique : (1 n'a pas manqué* ! (= cest arrivg, helas !) (SE) PASSER D PASSER : Un train passe. Le film passe @ la télévision. « Un ange passe » (= brusque silence), D PASSER DE ... A: Julie passe facilement du rire aux lormes. PASSER AVANT « APRES : Mes enfants passent avant tout. Et moi, je passe toujours aprés ! D PASSER SUR qgch : Je passe sur ses défouts (= je pardanne, jessaye doublier). DY PASSER* : Jai eu un accident de voiture, Jat fit y passer* (= mourir). PASSER POUR : Il passe pour un ignorant. Elle passe pour folle (= tre considéré comme). SE FAIRE PASSER POUR : I « trompé tout le monde et s’st foit passer pour un diplomate. PASSER DU TEMPS (a + infinitif) : ‘Tai passé la journée 4 travailer. Elle passe sa vie 4 voyager. Nous passerons les fétes en famille. SE PASSER DE: Je ne peux pas me passer de chocolat / de mes amis (= impossible de vivre sans). (SE) REMETTRE P REMETTRE qqch A qgn : Les éléves remettent (x rendent) leur travail au professeur. D REMETTRE gach A PLUS TARO : La réunion a été remise @ mardi (= reporter, repousser). SE REMETTRE DE: Ils ont du mal d se remettre de leur accident (= récupérer). SE REMETTRE A (FAIRE) qqch : Aprés un an dinterruption, elle sest remise ta danse. (~ recommencer) Expressions idiomatiques : I! ma remise 4 ma place. It fout remettre les pendules 4 l'heure. Elle se remet toujours en cause. G3 P SERVIR gach ou gan, gach A gan : Le serveur sert les clients, i leur sert un beau dessert, PSERVIR A qan ou A FAIRE aqch : Cet outil, qui sert @ ouvnir tes boites, peut semvir @ mon pére. PSERVIR A qqch DE: Cela ne sert @ rien de crier ! A quoi cet objet sert-it ? E) SERVIR DE : Tu te sers des ciseaux ? La jeune femme a servi de modéle 6 l'écrivain, JR (+ adverbe ou locution) : Lnistoire finit mal (« bien), le jeune homme a fini en prison. PAS EN FINIR : It n’en finit pas de me raconter sa vie ! (~ il n‘arréte pas) Complétez par une préposition appropriée. 1, Cola ne sert rien _ vous lamenter ! 2. Je pourrais me passer sport mais pas____ musique! 3. Chez lu, Cargent passe tout, Cest sa priorté absolue. 4, Nous ne passerons pas__les remarques désagréables qu'il nous a faites. 5. Malheureusement, il s‘est remis boire. 6. La joumaliste sfest fait passer tune immigrée clandestine. 2 quoi sert cet outil ? ~ Il sert limer du bois, 8. En quelques minutes, ils sont passés la tristesse euphorie, 9. Tu sais que notre maire va passer la télévision ? 10, Cet article de journal ne manque pas ‘intérét. Reformulez les phrases suivantes en choisissant des synonymes parmi les verbes présentés dans ce chapitre, 1. La municipalité n'a pas eu assez d'argent pour faire construire une piscine, 2. Dans cette région, le climat est changeant, entre le soleil et la pluie. 3. La réunion des chefs d'ftat a été reportée & une date ultérieure 4, Dans son pays, tout le monde le considérait comme un héros. 5. Clotilde a enfin récupéré aprés sa maladie. (6. On pourra bientot voir un film de Marcel Camné au ciné-club. 7. doéile a recommencé a jouer de la guitare. 8, Tis ne peuvent pas vivre sans relations sociales. 9, Déréme n’arréte pas de tout critiquer ! 10. Ils souffrent de Vabsence de leurs enfants ! Complétez librement. 1. Ils manquent de 2, Elle ne peut pas se passer de 3, ILstest remis & 4, Est-ce que tu te sers de 5, Elles ne manquent pas de —_ 6. Elle n’en finit pas de 7. ls ont remis 8. Caserta 9. IL sest fait passer 10. Elle passe ses journées VERBES AVEC OU SANS PREPOSITION UNE SURPRENANTE RECONVERSION Maxime : Dis, Valérie, tu as entendu que Pattice s/apprétait a franchir le pas ? Ila fini par se cider a quitter la ville et a s‘installer en pleine campagne pour faire du bio* ! Valérie : Oui, Maxime, j'ai eu vent de cette histoire. Quelle mouche I'a donc pique ? Maxime : Eh bien, comme son entreprise battait de Vaile depuis, Jongtemps, il s‘attendait a etre licencié un jour ou autre. Crest ce qui s'est produit. Il a commencé par empocher de bonnes indemnités Valérie : Qu‘est-ce qu'il va faire de son appartement a Paris? Maxime : I n'a pas tardé a le vendre Il m’a dit n‘avoir eu aucun mal a trouver un acquéreur. Valérie : Favais toujours pensé que Patrice se refuserait 8 quitter laville.. Maxime : Oui, mais cette fois, les circonstances Tui ont permis de se jeter a Yeau. Valérie : Sais-tu ob il compte sinstaller ? Maxime : Il ma expliqué avoir choisi la Bourgogne, quelque part dans le Morvan, Valérie : Tl me tarde de le voir pour le taquiner un peu. I va falloir qu'il apprenne tout, il sait & peine ce qu’est un jardin ! Patrice en train de cultiver des poireaux... On aura tout vu ! | Valérie : Il est clair qu'il lui faudra déployer une sacrée* énergie ! Je me demande sil se rend compte des efforts qu'il aura a fourir et de la réalité de la vie d agriculteur. Il m‘a promis de me | parler de son projet en détail ‘Valérie : I réussira peut-étre. Aprés tout, « qui ne risque rien n’a rien », comme on dit. IL EST CARACTERIEL ! (Cédric : Finalement, Laurent, ai proposé a Xavier de participer & notre réunion de demaii Laurent : Tu as du courage, Cédric ! Moi, je ne me serais pas risque a l'inviter... 1 est caractérel ! IIfinit toujours par saper le moral de toute l’équipe. Cédric : Le probleme, cest que si je ne invite pas, je mattends & une vive, si ce n’est violente, séaction de sa part, ce qui serait contre-productif au bout du compte. Laurent : Tous ceux qui participent a la réunion sont « des vieux de la vieille », Ils n’hésiteront pas a saffronter a lui, surtout sil commence a leur expliquer par a + b ce quill faut faire... Tout cela ne tardera pas 4 tourner au vinaigre (Cédric : Moi, je me refuse a entrer dans ce genre de polémique. Xavier est l'un des chefs, on n'y peut rien, je ne peux pas ne pas lui demander de venir ! Laurent : Ga promet de ne pas étre triste... « On n’apprend pas au vieux singe & faire la grimace », pour reprendre le proverbe ! Je te souhaite bien du plaisir, Cédric. (Cédric: Merci, Laurent, je me passe de tes sarcasmes... Il me tarde que cette réunion ait lieu. Plus t6t ce sera fini, mieux ca vaudra, CHANGEMENT DE PREPOSITION RISQUER DE, SE RISQUER A : Nous ne nous risquerons pas & faire cette randonnée (= ne pas s'aventu- rer), car nous risquerions d’étre pris dans Corage (= pouvoir). » ATTENDRE DE, S'ATTENDRE A : JYattends de connaitre la météo pour partir, car on s‘attend a des chutes de neige (= escompter). REFUSER DE, SE REFUSER A: Il a refusé de participer & ce projet, car il se refuse a collaborer @ des activités douteuses (= sinterdite). 1 DEMANDER gach A, DEMANDER A ggn DE Je demande un conseil & Anne. Je demande @ Anne de me donner un conseil ‘+ Autres verbes : conseiller, défendre, dire, interdire, permettre, promettre, proposer, rappeler, reprocher D EXPLIQUER qqch A gan Texplique la situation & mes amis. Je la leur explique. © Autres verbes : annoncer, apporter, céder, donner, écrire, emprunter, enseigner, montrer, offrir, préter, raconter, rendre, souhaiter. Paella D FAIRE A, FAIRE DE Auestce que tu as fait @ ce T-shirt ?— Je (ai teint en vert pour qu'il soit plus jolt Qu‘est-ce que j'ai fait de mon portefeuille? Je ne le trouve plus £ De cette ferme en ruine ils ont fait un bel hatel (= transformer). D DIRE DE faire / DIRE avoir fait . Elsa dit (= demande) d Léa de venic Jules dit étre sorti (= i dit quit est sort). D PENSER faire /PENSER A faire Quiest-ce que tu penses foire ? (= avoir intention) Pense 4 éteindre le gaz ! (= n’oublie pas) 1 IL ME/TE/LUI/NOUS/VOUS/LEUR TARDE DE / TARDER A I me tarde de voir mes amis (= je suis impatient), gui tardent & arriver! (= ils sont en retard) » COMMENCER A / COMMENCER PAR I commence & comprende te texte. la commencé par chercher les mots dans le dictionnoire. D FINIR de / FINIR par Ia fini de diner (= terminet). Ils ont fini par diner ensemble (= en atriver a). 1 DEFENDRE gan / DEFENDRE & qqn de faire quelque chose IL défend son fils contre les attaques. I défend @ son fils de sortir ce soft DLE VERBE « APPRENDRE » Jute opprend te russe. Julie aporend @ tire en russe. — Julie est étudiante, ‘Macha apprend le russe @ Julie. Macha apprend a Julie d lire en russe, = Macha est professeur. - Complétez, si nécessaire, par une préposition. 41. Mes amis viennent Senaller ily a quelques minutes. 2. Nous pensons ‘acquerir un bien immobitier. 3. Je le connais, je m‘attends une tras dure réaction de sa part. 4, file tarde toujours répondre aux couriers électroniques ! 5. Je vais commencer présenter le theme prévu, puis je proposerai_étudiants prendre la parcle, 6. Ils apprennent le potme par coeur 7. Marion ofa pas encore fini diner. 8. Les professeurs défendent albves se servi de leur téléphone en classe. 9. Ce maire dynamique 3 fait cette commune un peu triste un village fort attrayant. 10. Je vais apprendre petit garcon jouer du violon. Choisissez la ou les réponse(s) grammaticalement correcte(s). une forte chute de la Bourse. Pour chaque proposition, construisez deux phrases en variant les structures. ss» Exemple : Reprocher / négligence / étudiant = Je reproche sa négligence mon étudiant. ‘Je reproche a Uétudiant a'étre négligent / de s’étre montré négligent. 41. Conseiller / livre / amie _ 2. Promettre / gateau / enfants 3, Interdire / traversée / gros camions 4, Demander / subventions / Etat 5, Proposer / séjour en Bretagne / neveux et nieces 6, Permettre /achat / héritiers ‘Trouvez une autre maniére de dire en employant les verbes de ce chapitre. 1. OU est-ce que j'ai mis mes clés ? _ 2, Test hors de question que je participe @ ce projet. 3, Nous enseignons le francais a des étudiants étrangers, 44, Tne prendra pas les pistes naires, car il n’est pas un skieur suffisamment chevronné. 5, Elle est impatiente d’emmeénager dans son nouvel appartement. @ Lisez le texte suivant et imaginez une ou plusieurs suite(s) & cette histoire. Vous pouvez ‘employer le mode du récit ou du dialogue. Elle ‘était fait belle, mais hélas, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure quelle s‘attendait 4G une soirée décisive. 1 lui tardait de te voir enfin. Il était temps den avoir le ceeur net. Pourtant, it s'en était fallu de peu que la soirée ne soit annulée. En effet, lui n’avait jamais demandé @ venir chez elle, mais comme il ne voulait pas passer pour un goujat, il s‘était décidé & accepter (invitation. Il ne se risquerait pas @ laisser échapper un mot ambigu : cette histoire avait commencé par une amitié, et il était hors de question que cela change.. @ Finissez librement les phrases suivantes, sans copier ce qui est dit dans le texte. 41. Je ne me risquerais pas a 2, Jamais il ne se serait attendu 8 _ 3. Ga se voit que 4, TLnous tarde de/que eS iar PE ee ese ete 5, Lest temps que = 6. Tu tes enfin décidé(e) & ae SSN are mee 7. Tout avait commencé par 8. I est hors de question que © Constituez une phrase avec chacun des verbes suivants. Variez le temps des verbes et les personnes. 1. refuser / se refuser ZeebGiir / Sexpliquer’ ee a 3. préter / se préter 4, remettre / se remettre se re te ae ee sac ea ree ee 6. attendre / s'attendre 7. romper / se tromper _ 8. servir / se servir 9. rendre / se rendre BD. fairest infinitt,/ selakesinamth Ce @ Transformez 4 la forme pronominale, en respectant le temps des verbes. 4. On remarquait le chateau a lentrée du village. Le chateau __ Gn lim cet-cuvrageiavee pattie, = 3. On avait déja posé la question. 4. On pourrait appliquer ce raisonnement a d'autres décisions gouvemementales. 5. On va construire un grand ensemble immobilier dans la banlieve de cette ville. 6. On ne peut pas improviser ce type de réunion. 7. La truffe est employée dans certains plats raffings.. 8, Le roman finit sur une note heureuse. © Complétez par un verbe pronominal a la forme appropriée. 41. Les enfants s'amusent avec le vieux chien, qui _ faire sans broncher. 2. Yous allez couper les cheveux ? - Qui, demain matin. 3. Le quartier a 6té entigrement rénové, cela est spectaculaire ! 4 Tis aiment trop le fromage, ils ne peuvent pas 5. Elle ne sait jamais si « échalote » __avec un ou deux t. 6. Grace 4 Vimplantation d'entreprise, la ville ces dernigres années, 7. Est-ce que vous de Uimprimante ? 8. De qu 2— Diun article économique publié hier 9.1 ____ de peu que le candidat perde les élections, TL a obtenu 50,1 % des voix ! 10. Tout le monde de mauvais chiffres économiques ce trimestre. © Choisissez ta ou les bonne(s) réponse(s). 1. nou naeuons| nam) - dave [Be pH 2. [article | - [10 - [auteur] v'agit d'une découverte scientifique. 2. Le ministre a] - [SEER] - [EERIE] a commenter vvénerent, 4 Anne [a aS sa journée -|ne peut pas se paser|~ [commence & bouquiner. 5. ls ont fini [par ~| de ~ [| admettre que leur fils ne s‘intéressait pas du tout aux filles. 6. este cue ft EE — SLE] ES + 7. Vous avez | pensé | - /commencé) — [refusé | trier les documents 2 16 nous ont GE - [ESE] - [EER oe ari. 9. 1 s'est [Iaissé [mis] - [fait | rie. 10. 11|parait|- [semble] - [nen reste pas moins | qu’ils se sont heurtés a un refus catSgorique. @ Transformez les phrases en employant « se fail servir », Respectez le temps des verbes. 1, Elles ont été agressées par un déséquilibré, 2. Le bébé a commencé & pleure,, 43. Ils ont toujours utilisé ce bois pour fabriquer des violoncelles. », « se mettre », « se passer » ou « se 4, Je peux travailler sans aide de ma colléque. 5. On lui a volé son portefeuille dans le métro. 6. 00 Lévénement a-t-il eu lieu? 7. La vieille dame sera bientot opérée des yeux. 8. IL auraitfallu quelle commence & étudier consciencieusement. 9. Ils ne peuvent pas vivre l'un sans Cautre. se 10. Vagrandissement du batiment sera bientot fait. —_ © Complétez par une expression impersonnelle, au temps approprié. que Julie a quitté Thomas ! encore beaucoup & faire, 41. Tues au courant de la rumeur ? IL 2. Apres les examens de la semaine prochaine, il 3. Dans cet essai, il dun plaidoyer en faveur des droits de (homme. 4. Mardi dernier, i_____que nous ayons eu un accident ! Heureusement, il a été évité, 5. Quand jétais petit, il___de soi que je devais aider mes fréres et sceurs. Dans ce crime, je ne pense pas quil____d'un rglement de compte. 7. Henri a perdu son travail ? Le pauve !Tl______—= plus que ga! 8.Tl____que des erreurs aboutissent & des découvertes scientifiques. 9. Daprés nos informations, il le malfaiteur ait agi seul, 10.11 un grand nombre de publications sur ce sujet. s ¥ INTERROGATION AVEC INVERSION DU SUJET UN NOUVEAU MUSEE Nadia : Michel Leclos, vous étes conservateur en chef du musée des Beaux-Arts, qui vient de rouvrir. Cette rénovation, est-ce vous qui avez souhaitée ? N auraitil pas fallu s' atteler depuis de nombreuses années ? Michel Leclos : Bien entendu, notre musée exigeait depuis fart longtemps une importante ‘modernisation. Pourquoi ne I'avons-nous pas effectuée plus t0t ? Nous manquions de fonds jusqu’a ce que de généreux mécénes s‘enthousiasment pour le projet. Nadia : De quelle maniére le musée ail 6 rénové ? Et d'abord, comment vous y étes-vous pris pour choisir Varchitecte ? Michel Leclos : La municipalité, la région et Etat ont lancé un appel d'offies. Un projet a été rete parmi plusieurs dizaines. Je tiens a signaler qu'il a été choisi a lunanimité et en totale concertation avec tous les partenaires Nadia : Les sommes consacrées & cette rénovation ne réduirontelles pas les marges de manoeuvre du musée? Michel Leclos : Au contraire ! Ge nouveau musée va attirer un grand nombre de visiteurs. Sui trop optimiste ? Je ne le pense pas. je LA LANGUE DE BOIS... ‘Thomas : Séverine Leduc, vous &tes candidate aux élections législatives. N’aviez-vous pas déclaré, ily a quelques mois, que vous ne quitteriez jamais votre ville ? ‘Séverine Leduc : Effectivement, je Tavais envisagé. Mais que ne dirait-on pas si je me refusais & prendre mes responsabilités ? Les Francais n’attendent ils pas des hommes et femmes politiques quils s engagent totalement a leurs cOtés ? Thomas : Cette campagne électorale que vous menez, Séverine Leduc, la considérez-vous comme un tremplin vers Vélection présidenticlle ? Séverine Leduc : La question n'estelle pas un peu biaisée ? Pour le moment, je me concentre sur le present. ‘Thomas : Oui, mais I'élection présidentielle, Séverine Leduc, y avez-vous songé ? Franchement ? Séverine Leduc : Ne suis-je pas une femme politique chevron- née ? Ma mission est d’éte & la disposition des ctoyens, n'est cepas? ‘Thomas : Pour quelles raisons vous étes-vous lancée dans cette aventure des élections législatives ? Vous y préparez-vous de puis longtemps ? Séverine Leduc : Jai toujours eu a coeur de servir mes concitoyens. ‘Thomas : Séverine Leduc, je vous remercie Remarque de vocabulaire. « La langue de bois »= les phrases stiréotypées et mécaniques des polities. Utilisation de inversion du sujet correspond en général & un registre écrit ou @ la langue orale soignée : conférences, interviews de qualité, discours officiels, cours magistraux.. TEMPS SIMPLES > Inversion simple (verbe ~ sujet), lorsque le sujet est un pronom Vous sentez-vous mieux ? Navez-vous pas dordinateur portable ? Ne fallaitil pas qu’elles viennent ? Vo-telle venir ? Ne s‘occupe-til pas de cette question ? D Inversion & double sujet, lorsque le sujet est un nom (propre ou commun) : Paul entend-il modifier sa démarche ? Les députés arriveront-ils ¢ un accord ? Cette question ne reléve- trelle pas de la philosophie ? Lauteur ne publiera-t-il pas de nouveau tvre ? > 1" personne du singulier : ‘On ne fait pas dinversion, sauf avec quelques verbes usuels : Puis-je parler Lise ? Suis.je fou ? Ai-je le droit de partir ? Vais-je répondre ? Dois-je partir? Sinon, on emploie la forme « EST-CE-QUE » (Est-ce que je commets une ereur ?) ou « SUIS-JE EN TRAIN DE » (Suis-je en train de réver 2) TEMPS COMPOSES Ce tableau o-til été restauré ? Nétes-vous pas revenu(e)(s) hier ? La question ne s'est-elle pas posée ? ‘Wouriee-vous pas di le prévenir ? Ne se sont-ils pas disputés ? Cela prend-il trop de temps ? Comment cela se fait-il ? 04 cect nous conduit-il ? EV a SD Jessica le comprend-elle ? Le comprend-elle ? We le comprend-elle pas ? Comment Manon les a-t-elle analysés ? Comment les a-t-elle analysés ? Ne les o-telle pas analysés 2 01) Paul en o-t-il acquis une ? 0 en a-til acquis une ? Aurélie y pensero-telle ? Aurélie n'y a-telle pas pensé ? Thomas ta leur a-t-il donnée ? La leur a-t-it donnée ? Ne la leur o-t-il pas donnée ? ea eC uae ‘QUI les candidats ont-ils rencontré ? QUI a-t-on convoqué ? 0 les documents ont-its été rangés ? OU les a-t-on mis ? ‘QUAND les négociations débuteront-elles ? QUAND les terminerons-nous ? POURQUOI cette stagiaire n’o-t-ele pas été embauchée ? POURQUOI le directeur ne la-ti pas embauchée ? COMBIEN ce meuble ancien vaut-il ? COMBIEN DE tableaux ce collectionneur posséde-t-il ? DDANS QUELS PAYS le président se rendra-til ? Mettez les questions suivantes au passé composé. 4, Que ne suppose-t-on pas ? 2. Oi les voyez-vous ? 3. Dans quelle ville Gaston acquiertil une maison ? 4. 01 sassied-elle ? 5. Pourquoi les enfants ne viennent-ils pas ? 6. Qui regpiventils? 7. doélle ne se spécialise-t-elle pas en littérature ? 8, Mathilde sy inscrit-elle ? 9. La lui donnez-vous ? 410, Lui en offre-t-elle ? Transformer les questions suivantes en langue soignée. 1. Cest une hypothése viable ? 2. Comment est-ce que ce plat se prépare ? 3. Qu‘est-ce quill a obtenu ? 4, Qurest-ce quon en a fait ? 5. Est-ce que vous vous seriez salués 2 6. La galerie n’a pas été inaugurée samedi dernier ? 7. Quand est-ce que le séminaire de recherche aura liew 2 8. Victor Hugo n'a pas vécu place des Vosges ? 9. Quiest-ce quis r’ont pas dit ? 10. Est-ce que vous lui en auriez parlé Formulez la question en langue soignée, en conservant les pronoms personnels et le temps des verbes. 1 2 Oui, iL existe des incohérences dans ce texte. 2 2 Ils ont décidé de reporter la conférence. iL nous Ca communiquée. 4 2- Oui, eles sen sont occupées. 5. 2 Si, les parents les y ont emmenés. 6. 2—Non, je n’en reprendrai pas. ~ Vous devez vous adresser 8 Uinfirmiére. ~ Si, je le lui ai envoyé t = Ga s‘écrit comme ga se prononce. ~ Oui, il me les enverra. LA NEGATION UNE PROMOTION DISCUTABLE ET DISCUTEE oe [ Laurent : Sophie, tu n‘approuves done pas Fidée de nommer René Ae poste? Sophie: Franchement, Laurent, ene suis pas pout, méme si pour rien au monde je ne chercher Alebrimer les hors de doute quil nest pas sans qualité ni sans compeétences, Neanmoins, je ne levoisd'aucune maniéreen chef d &quipe Annabelle : Pourtant, tu as pas toujours de cet avis Bruno Yavaitconvaincue, non sins mal, de confer 3 René de pls grandes respon. sabiltes Sophie: Annabelle je ne my étais pas opposce, carl ne Sagissait que dune toute petite Sauipe Nous n‘amicipez jamais rien, Launent et tot ! René ne prend jamais la moinde decision, ce gui fat que personne ne veut plus entendre parler de lui pour des projets dlenvergure Annabelle: Jenesuisabsolument pas accord. Beaucoup ne refusent pas de tavalller avec Iu Laurent : Tout le monde n'a pas la méme connaissance du dossier que vous deux ! Daalleus, sil nous entendaient, nos colle gues ne comprendraient pas grand:-chose a ce due nous racontons Sophie : Mais personne ne nie que René ait un certain nombre de competences, qui ne seraient sans coute pas malvenues dans r contexte Annabelle; Par exemple il ne sest jamais découragé quand ila été en butte A des critiques. Ila mene ses projets jusquau bout sans jamais se plaindre, ni blamer personne Laurent: Avra de je ne comprends toujours pas pourquoi ce sujet fit débat. René n'a pas a intervenir dans les déisions au niveau dela direction, De pus, je ne voisguére d'autres candidats valables ce post! Sophie ; Tout le monde n'est pas de et avis | Je ne te cache pas qu’a ma connaissance, ga se bouscule au portion Laurent: Dans cecal ne serait peutéte pas inutile de rencontrer autres candidats Sie ne me trompe pas le poste wexige ni compétences linguistiques particulires, ni Annabelle: De toute facon, ce qui caractériseceteentreprise ce sont les non-is, Rien rest cae Personne ne dt jamaisce quil pense vraiment... rest pas facile des faite une ide deta reali Sophie :Surce point, tu n'as pas tort, Annabelle Laurent: Mais ca n'a pas toujours été leas... Bon, de toute facon, maintenant il sagit non pas de geindre, mais Cavancer! Au moins sur ce sujet, vous alle pas me contedite toutes ls de! Sophie Sans aucun doute ! Annabelle: Oui, mais rien nest plus comme avant. Sophie : Ne recommence pas, Annabelle ! Remarque de vocabulaire. « Ga se bouscule au portion » = ly a beaucoup de candidat. qu ) PERSONNE NE... / TOUT LE MONDE NE... PAS Personne n’a voté pour lui (= 0%). Tout le monde n'a pas voté pour lui (= certains ont voté pour lui). 2) PAS TOUJOURS / TOUJOURS PAS Je n'ai pas toujours compris ses décisions (= parfois oui, parfois non). Je n'ai toujours pas compris ses decisions (= je continue & ne pas les comprendre). DON (PAS) ... MAIS IL veut non pas quitter son trovail, mais plutdt faire évotuer sa carire. Je n'assisterai pas @ la réunion, non (pas) que je m’y oppose, mais parce que j' vous, tun autre rendez- NE... GUERE (= pas trés, pas beaucoup) Elle nest guére convaincue. lis ne voient guére leurs cousins. (registre élégant) NT v. NE (QUE) / NE... NINE Je ne veux mi que tu bouges, ni que tu n‘cides, Elle ne perle nf ne comprend bien Uorabe. P AUCUN(E) is sont entrés dans la maison sans aucune difficulté. Je ne te critique d’aucune maniére, mais en aucun cas on ne peut dire que Fanny est une iio SANS JAMAIS / SANS TOUJOURS Ia signé sans jamais verifier (jl na jamais vérifié) / sans toujours vérifer (parfois, il n'a pas verifig). D SANS » NON SANS Lis sont partis sans joie. Ils ne sont pas ports sans tristesse. Lis sont partis, non sans tristesse. - USAGES IDIOMATIQUES DE LA FORME NEGATIVE Je ne désapprowve pas cette décision. Je ne suis pas contre cette idée. Il n’est pas impossible que le candidat soit él. Vous n'ignorez pas qu’elle s'est mariée. Perdre son travail, ce n’est pas dréle. Cet homme est tout sauf modeste ! Il n’a pas caché sa déception. Tout cela n'est pas pour me déplaire. NON(-) (+ adjectif ou nom) un(e) non-conformiste ; un(2) non-initi(e) ; les nan-dits ; le non-respect de. personne en danger ; le non-cumul des mandats (a non-assistance 6 See at Sy 9 Moi non ! Jamais de la vie ! Jamas plus = Plus jamais ! Hors de question ! Certainement pas ! ‘Absolument pas ! Bien sir que non ! Oh que non # Plus jamais ¢a ! Pour rien au monde ! « Non, rien de rien, non, je ne regrette rien ! » (Edith Piaf) Sere ees » Plus personne ne voudra jamais lui faire de confidences ! Il n’a jamais rien compris. Rien ne va lus ! Je n’y comprends plus rien ! o. Dites la méme chose, en employant une forme négative. EF Geemple : il est assez beau PIL n'est pas laid. 1. Barbara est assez intelligente. 2, Zoé accepterait probablement ce poste. 3. Ils seraient plutot contents de vivee ii. 4, de pense quils ont plutdt raison de déménager. 5. Léo a eu un accident de voiture, est une mauvaise nouvelle, 6. Elle s'est inscrte & la faculté avec facilité. 7. Certains sintéressent ce sujet. 8. Aurélie a montré sa satisfaction. Trouvez une autre maniére de dire, en employant un nom composé avec « non(-) ». 41. Cest un livre s'adressant aux personnes qui ne sont pas spécialistes. 2. Certains sont croyants, mais ne pratiquent pas la religion. 3, La lutte contre la prolifération nucléaire est au cceur des débats actuels. 4, Luc a été poursuivi, car iln’a pas prété assistance a une personne en danger. 5. Cette phrase n’a aucun sen: 6. Gandhi pronait absence de violence dans la lutte politique. 7. de n‘apprécie pas les sous-entendus qui s‘insinuent dans cette discussion. 8. Le fait de ne pas respecter la signalisation routiére occasionne des accidents. Trouvez une autre maniére de dire, en employant une forme négative. 41. Test curieux que ce député ait voté contre la loi, car parfois iLa été d’un autre avis. 2, Ils ont protesté contre cette décision, et ils ont quelques raisons de le faire. 3. TLa surmonté sa maladie, et iL ne s'est jamais plaint. 4, Ils approuvent plutdt ce projet de loi, 5, Nous savons que la situation s'est aggravée. 6. Ila répondu avec un petit peu dironie. 7. Ils ont peu manifesté denthousiasme ! 8. Avoir une jambe cassée est désagréable, Répondez familigrement par la négative, en variant les tournures. 1. Pourriez-vous envisager de frauder le fisc ? 2. Les Francais détestent-ils boire du vin ? 3. Vous comprenez quelque chose a cette situation ? 4, Retourneriez-vous volontiers dans cette région ? 5. La santé psychique de vos amis vous laisse-t-elle indifférent(e) ? alité ? 6. Accepteriez-vous de participer a une émission de tél LA MISE EN RELIEF LE PLUS SIMPLE, CE SERAIT DE L’APPELER ! Elodie : Ce que tu pourrais faire, est l'appeler.. Juliette : Lappeler ? Moi ? Jamais de la vie ! Elodie : Que tu ne veuilles pas lui parler, ca me laisse perplexe. Juliette : Ce n’est pas que je ne veuille pas lui parler, mais pour rien au monde je ne voudrais iui montrer quil me manque... Finie, la période oit je courais apres les garcons, filodie : Ce que je ne comprends pas, est quem sais bien que Clément est timide. Ft la meilleure chose a faire, Cest de prendre les devants. Juliette : Cest que... une fois, jai appelé un gargon dans le méme genre de situation, et le résultat, Cest quiil ma raccroché au nez*. Alors depuis, je ne bouge plus. Elodie : Lennui, avec toi, Cest que tu es tue comme tune mule... $i je te dis a, cen‘est pas pour te blesser, est pour ton bien. Juliette : Que ce soit pour mon bien ou que ce soit vrai, je m'en fiche*. De toute facon, moi, je ne lappellerai pas, un point, cest tout. Elodie : Dommage... Cest toi qui décides... INDISPENSABLE, CETTE PESTE ? AI Yasmina : Quill faille s'y mettre & plusieurs, je le comprends bien, mais de la a lui demander de | Vaide... Bertrand : L’ennui, Yasmina, cest que nous nous sommes déja engagés a rendre le rapport avant le 31, dernier délai. Tout seuls, nous n'y arriverons jamais ! ‘Yasmina : Certes, mais ce dont on n‘a absolument pas besoin, cest dune peste comme Valérie. La seule chose quelle sait faire, cest de monter les uns contre les autres ! Ca, tu ne peux pas le nies, Bertrand ! Bertrand : Ce qui me tracasse, ¢est que le délai soit si court. II va falloir travailler d’arrache-pied, y compris les week-ends... Si je dis ¢a, Yasmina, ce n’est pas pour te contredire, Cest juste pour que tute rendes compte qu’on a besoin de quelqu’un de plus. A part Valérie, je ne vois personne d’autre qui soit en mesure de nous aider, Et elle, elle est libre en ce moment. Yasmina : C'est vrai, mais le principal, est qu'on puisse travailler en bonne intelligence, sinon, on va droit dans le mur! Bertrand : (soupir) Ga, je le sais bien Remarque de vocabulaire. « Raccrocher au nez* » = raccrocerletéléphone brutalement, en interrompant la conversation as aa Ratées, les vacances ! Partir avec lui? Jamais de la vie ! Pour rien au monde Mathieu ne mentirait. Rémi n’est pas idiot, loin s‘en faut ! De Beethoven, on connait la surdité. SUBORDONNEE AU SUBJONCTIF (voir at Qu'il faille recommencer Uexercice, je le pense. ‘Que nous ne puissions pas y retourner, cela me parcit évident. NOM ou ADJECTIF + C'EST QUE... / C'EST DE... LE PROBLEME, LAVANTAGE, INCONVENIENT, L'ENNUI, LE RESULTAT, LA VERITE, C'EST QUE... (+ indicatif) / CEST DE... (+ infinitif) : Vennui, c’est qu'il faut que je parte demain soir. Vavantage, cest que j‘aurai plus de temps. Le probleme, cest de parvenir @ un accord. LE MIEUX, LESSENTIEL, LE PLUS IMPORTANT, LE PRINCIPAL, LA SOLUTION, UTDEE, LE PLUS SIMPLE, LE BUT, LA MEILLEURE CHOSE A FAIRE, CEST QUE... (+ subjonctif) / C'EST DE... (+ infinitif) : Lessentiel, est que tu saches te débroviller en francais. Le mieux, c‘est que tu fasses les exercices. Le plus simple, c‘est de lui en parler directement. La solution, c’est de reconnoitre ses torts. USAGES DE « CE » Ce qui m’a beaucoup étonnée, Cest qu'il ne m’ait jamais recontactée. Elle a refusé de partir en Australie, et ce, pour des raisons incompréhensibles ! Ce dont je moccupe, Cest de exportation. Ce @ quoi je pense, cest a la féte. VARIATIONS SUR « C'EST » Cest moi qui suis fatigué. Ce sont eux qui sont décus. - Cest dimanche soit que nous connaitrans le résultat des élections. Cest en regardant le journal télé- visé que nous avons appris la nouvelle Cest sans regret que nous avons vu partir ! Si je te critique, ce n'est pas que je ne t'aime pas, c’est au contraire que je tiens & te dire la vérité ! mie er mia Et voila qu’elle arrive ! ILy a que... jai oublié mon devoir ! Cest que... je ne peux pas, demain. Les voild qui rélent encore ! Et lui qui s'est donné tant de mal Et moi qui espérais partir ce soir! > Porler en public, il a horreur de ¢a, ¢a Lintimide. Fabienne, tu ta connais ? De eau, il faut en boire tous les jours. a,j tiens comme 4 la pruneile de mes yeux ! Moi, le chocolat, jadore ga. ‘Commencez la phrase par la partie soulignée et faites les modifications nécessaires. 41. Je pense quil faut entamer une collecte de fonds. 2, TLest certain que des malversations ont eu lieu dans cette entreprise. 3. Test clair que les décisions ne pourront pas étre prises avant la semaine prochaine. 4, Je vois quits ne se sont pas rendu compte de l'ampleur de la tache. 5. Test évident quelle sest apercue quily avait « anguille sous roche », 6. Nous savons que certains députés ne font pas leur travail correctement. 7. Ils répétent qu'une information judiciaire doit étre ouverte. Reliez les deux phrases par « ce qui m, « ce que », « ce dont » « ce /pour/contre quoi », etc., ct faites les modifications nécessaires, se Exemple : Il ne m‘a pas téléphoné. Cela ma surpris. > Ce qui m'a surpris, cest qu'il ne mait pas téléphoné. 1. IL pense du mal de moi. Je nen moque complétement ! 2, Je me suis efforce de rester calme, Cela set averé tres difficile | 3. Ta oublié la date de ma soutenance de thése, Je nen suis pas étonné, hélas ! 4, La rénovation de Chopital est annulée, Je me bats contre cela. 5. Elle est restée silencieuse pendant la réunion. Cela les a mis hors deux. 6. ILa pris une décision sans consulter ses colleques. Je réprouve cela. 7. file va enfin pouvoir visiter (Andalousie. Elle ne s‘en plaint pas ! 8, Sa fille a eu un grave accident. Tl sen remet lentement. : 9. Quel sera Vavenir des universites francaises ? Jy réfléchissais récemment, 10. Les inégalités augmentent. Il se bat contre cela. Transformez ces formes correctes en langage oral familier. 1. Tadore le sport. 2. As-tu entendu parler de cette histoire ? 3. Elle proteste encore une fois. 4, Yespérais tant partir & Venise ! 5, Jhésite a m’engager dans ce projet. 6. Ils nont pas ménagé leurs efforts! Finissez librement les phrases. 4. Linconvénient, est que 2, Lessentiel, cest que 3. Le plus important, est de 4, La meilleure chose & faire, c'est de = 5, Le résultat, est que 6. Le mieux, cest que - LES INDEFINIS Tous LES MEMES ? Adtien : Quant moi, je ne me fie ni a un ni a Vautre. Chacun raconte de tels mensonges que quiconque doté d'un peu de sens commun ne peut les croire ! Stéphane : Tu dis n’importe quoi ! Ce serait quelqu’un d'autre que toi, Adrien, qui tiendrait de tels propos, je me facherais, Mais tout le monde sait que tu as de petites tendances anarchistes ! Adrien : A d’autres ! Je ne suis pas anarchiste, Stéphane, je suis désespéré Que ces candidats soient si mauwvais, entre autres parce quis n’ont aucune personnalité. Chacun s/avere phis facie ue Vautre, Stéphane : Ce nest pas si stir. Rien de tel, parfois, qu’ume bonne campagne électorale pour faire émerger les personnalités. C'est duu moins ce que disent certains. Adrien : Je ne crois pas quil y ait grand monde qui le pense vraiment. Et tu verras, un jour ou autre, les électeurs ne se déplaceront meme plus. Stéphane : Quel pessimisme ! ‘Tout de méme, tu devrais tenir compte du fait que, l'un dans Yautte, la participation aux élections n’est pas si mauvaise, méme si certains déplorent qu'elle ne soit pas massive. Tu n’as qu’a consulter n’importe quelle statistique et tu verras | DECOUVERTES ARCHEOLOGIQUES WM ‘Nadia : Jérémie Klein, parlez-nous des diverses découvertes effectuées sur ce chantier de Fouilles. h bien, nous avons retrouvé, entre autres, un grand nombre dobjets romains, qui, fun dans Fautre, peuvent étre datés du 1 siecle aprés Jésus-Christ. Cependant, pour diverses raisons sur lesquelles je ne m’étendrai pas, certains avancent une autre datation, vers le début du i sitele de Vere commune. Nadia : Une telle découverte dans la région permettra-telle d'envisager ouverture d'un musée au public? Jéeémie : Un jour ou Fautte, il est probable que nous aurons a exposer ces pigces de monnaie, ces statuettes et ces objets en métal. Nous savons, mieux que ‘quicongue, a quel point larchéologie atie le public, et en particulier les enfants Nadia : Hum... Pourtant, dans la région, pas grand monde ne se précipite dans les musées archéologiques ! Ce n'est pas i la portée de n‘importe qui. Jérémie : Certes, tout le monde n'y va pas, mais pour quelles raisons ? Tout d abord, il vade soi qu’on ne doit pas pprésenter les trouvailles telles quelles, Il est important que chaque objet soit remis en contexte Une telle présentation pédagogique rendra Ia visite infiniment plus vivante et enrichissante ! Nadia : Jevois, Jérémie Klein, que vous autres archéologues avez. toutes srtes de bonnes idées & creuser. Jeremie En effet! (rites) USAGES DE « AUTRE » Balzac, Stendhal, Flaubert et bien d'autres ont écrit de grands romans au xo siéle. ‘Nous avons visité, entre autres, le musée Jacquemart-André et le musée Marmattan. LES AUTRES (= les autres personnes) « Lenfer, Cest les autres » a dit Sartre. Nous autres pensons que ce nest pas toujours vrai! Vous aver raté le train ? A d’autres ! (= je ne vous crais pas, allez le dire @ d'autres personnes) CERTAIN(E)S (= des personnes) ... O”AUTRES Certains aiment le jaze, d'autres préferent le rock, LUNE, VAUTRE / LES UN(E)S, LES AUTRES Voici deux films classiques : (un est de Jean Reno, Vautre est de Marcel Corné. Le candidat promet quelque chose aux uns et le contraire aux autres. les deux formes se détestent l'une autre. Quant d moi, je n’apprécie ni Lune ni autre. Lun dans Vautre (= dans Vensemble), il ‘agit a'un bon film. Un jour ou Uautre, il sera apprécié > auTRUL LIL faut prendre soin d'autrui, (Langue littéraire ou religieuse ; a donné le terme « altruisme ») » Ce n'est pas parce que vous connaissez un tel ou une telle au ministére que vous allez obtenir satisfac- tion ! Un tel aveuglement me stupéfie. De telles attitudes sont choquantes. Je pensais quil neigerait et que nous ferions du ski, mais rien de tel ne s'est produit. Pourtant rien de tel qu’une semaine de vacances @ ta montagne pour récupérer ! » Jai vendu la maison telle quelle (= en état, sans rien changer). N'IMPORTE QUI, N’IMPORTE QUOI, N'IMPORTE QUAND, NOC o ai dt aL TD) N‘IMPORTE LEQUEL... (= peu importe qui, quoi etc.) Il ne faut pas se confier & n‘importe qui. Tu trouveras ce livre n‘importe oli / dans n‘importe quelle Librairie, Ce pauvre homme dit n’importe quoi ! Quelle cravate veux-tu mettre ? ~ N'importe laquelle ! ES Oe } Tout le monde va voir ce spectacle, mais pas grand monde ne Uapprécle vraiment. Beaucoup pensent quil mangue c'ambition. » Chaque enfant recoit des cadeaux. Chacun recoit des cadecux. (On insiste sur la singularité.) » Tous les enfants recoivent des cadeaux. (On insiste sur ensemble, la olobalité.) Divers peintres ont représente ce sujet. Il existe différentes versions de ce tableau. » Quiconque (= nimporte qui) veut parler le francais doit apprendre (a grammaire ! Je le sais mieux que ‘quiconque... Répondez aux questions en employant un indéfini. 4. Tout le monde sest-il rendu compte de la transformation ? = Non, hélas, tune ne 2. Nous attendions une embeltie sur le plan économique. Cela sest-il produit ? = Non, matheureusement, 3. Le public a été surpris par le succés de cette entreprise, n’est-ce pas ? = Oui, 4, Deux vases grecs ont été découverts & proximité du site, Sont-ils authentiques ? — Non, heélas, 5, Vous avez étudié deux romans contemporains. Desquels s‘agit-il ? = Eh bien, 6. Le chateau a-t-il été rénové, avant d'étre vendu ? ~ Non, Répondez en employant des tournures commencant par « n’importe ». 1. 00 peut-on acheter des croissants ? 2.A quelle heure téléphone- 3. Qui peut participer & ce jeu? iL, en'général ? 4. Que mangera-t-elle ? 5. Pour quel citoyen la situation serait-elle acceptable 2 6. Sur quelle étagére pouvons-nous poser ces bibelots ? 7. Pour quelle raison se met-il en colére ? 8. Quels journaux allez-vous emporter ? Complétez par un indéfini afin de constituer une phrase logique. 1 village de France posséde en général une boulangerie, 2. Le musée a decide d'exposer toiles de ce peintre, 3.Les deux rivaux étaient assis ctede 4 quiun bon diner pour remonter le moral ! 5.Nous connaissons == interprétations de cette symphonie, Complétez par un indéfini afin de reconstituer ces dictons ou ces expressions usuelles. 41. Dans cette situation, cest« ______pour soi et Dieu pour 2A jour suffit sa peine. 3. Ce nest pas grave, nous en avons vy 4. Une place pour_____________choseet________ chose a sa place. S.lanuit, tes chats sont gris. 6, Elle n’écoute rien : cela lui entre par une oreille et lui sort par Bilan @ Lisez le texte suivant. Imaginez le contexte et écrivez un résumé de la situation que vous devinez. Nous avons tu, non sans un certain scepticisme, le projet que vous nous avez fait parvenir. Ne ‘raignez-vous pas qu’une tell réforme nuise 0 la quolité des cours ? En effet, vous n‘ignorez pas que nos éléves ne sont guére enclins ni @ Vassiduité, ni a “implication personnelte, Qu‘ fale améliorer la qualité du programme, cela nous semble évident. Notre équipe s'est déjd attelée o cette tache, mais dans de telles conditions quil nous a été impossible de mener d bien la mission gui nous incombe. Quiconque, en effet tente a’lever le niveau dexigence se heurte d une telle opposition que toute énergie qui devrait étre consacrée d Venselgnement est @ Yorganisation de diverses réunions... Finissez librement les phrases suivantes, sans copier ce qui est dit dans le texte. 41. Ne craignez-vous pas que 2. Vous n'ignorez pas que 3. Ils ne sont guére enctins ni & Quit feille 5, Cola s'est fait dans de telles conditions que 6. Quiconque tente de 7. Diverses féunions Transformez ces questions usuelles en style soigné, avec inversion du sujet. 1. Quest-ce que tu en as fait ? 2. Elles sont passées par ot 3. Tu ne (as pas vu? 4, Qu’est-ce que vous lui avez donné ? 5. Cest vrai? 6. Ihn'y a pas de conférence, aujourd'hui ? 7. Je peux madresser 8 qui ? 8. Quand est-ce que ca aura lieu ? 9. Vous vous en étes apercus ? 10. La question ne s'est pas posée ? @ Reformutez ces phrases, en en gardant le sens, mais en employant une tournure négative. 41, Ils ont fat leurs devoirs, mais parfos, ils n'ont rien compris ! 2. Il est plutbt favorable & cette réforme, 3. Ele stest assez bien intégrée a Uquipe. 2 4, Je suis un peu triste de quitter mon appartement, 5, Peut-etre la loi sera-t-elle promulguée. 6. Vous savez probablement que ces documents confidentiels ont &té dérobés. 7. La direction a peu de marges de manceuvre, 8. Certains approuvent ce projet. 9. lls continuent a refuser de déménager. 10, Test parti a laventure, avec un peu d'appréhension. © Choisissez la ou les bonne(s) réponse(s). 41, Nous ne connaissons | ni (un ni Cautre | [Pun Vautre | -[un jour ou autre 2, [Pas grand monde |~ [Les uns] - | Certains | déploient une énergie peu commune. 3. Chague | ~ | Toutes les | attitude serait irresponsable. 4, TLexiste [dautres | ~ uutres| éditions de ce roman. 5. Nimporte [quel | - ft me manquer. 6. Monet et Pissarro, bien d’autres |- {et les autres |, ont peint Paris. 7. On ne confie pas une mission d'une telle importance a certains | ~ | n’importe qui - ‘8. Nous | uns |~ | autres | | les autres | ne pratiquons pas ce sport. 9. Dans (n'importe quelle) -{ diverses | - une telle| boutique, tu trouveras ce que tu cherches.. 110.| Chaque | - | tous les || chacun |employé sappréte parti. + Mettez en relief la partie soulignée et faites les modifications nécessaires. 41, Je me suis rendu compte de Verreur commise. 2. Nous nous sommes bien défendus, cela les a impressionnés. _ pruners 3, Ils sont persuadés qu’il faut voter une nouvelle loi, 4, Flle a réussi a achever ses études, je trouve ¢a admirable. 5, Le crime a été perpétré dans un village paisible, personne ne s'y attendait. 6. Je ne te quitteral jamais ! 7. Parviendront-ils & équilibrer leurs comptes ? Jen doute ! 8. Ils Sassiéront un a cdté de lautre, Cest le mieux. 9. Nous pensons que cette solution est la meilleure, 410. Le juge est convaincu que cet homme s‘avérera innocent. © Complétez par un indéfini (adjectif ou pronom). 41, Malheureusement, nous ravons regu _ réponse satisfaisante a nos questions 2, Plusieurs actrices ant été sollcitées. Si sont intéressées par le réle, en revanche, ne le trouvent pas a la hauteur de leur talent. 3. Rien de u‘une soirée entre amis pour nous rendre euphoriques. 4, Quelles assiettes veu-tu que je mette sur la table ? , a mest égal. 5. Les éleves danseurs de UOpéra de Paris sont soumis & une cliscipline que renoncent en cours de route. 6. Dans dictionnaire, tu trouveras les sens du verbe « faire ». 7. Les deux amies s'épaulent dans cette dure épreuve, meme si ni nine manquent de courage. 8. Cet homme est trop égoiste pour s‘occuper de t 9. La porte ferme mal, peut s'introduire dans la maison, ce qui est dangereux. 10. A quelle heure préférez-vous que nous arrivions ? — + a mest égal, Développez et amétiorez les phrases suivantes, en employant, dans la mesure du possible, des formes négatives, interrogatives et la mise en relief. 4. Cette réforme de Venseignement peut nuire a la qualité des cours. 2. Nous reconnaissons qu'il faut améliorer la qualité du service, 3. Ils ont accueilli la nouvelle avec réticence, 4, Je sais que ce travail est assez difficile. 5. Elle rejette Uaide financiére et le soutien psychologique. 6. Cest ennuyeux, la réunion sera reportée, Tha gagné le match, ilen est fier, 8, Les professeurs refuseront d'appliquer cette mesure démagogique. IL émet quelques critiques sur ce projet. 10. TL est dommage qu’elle ait raté ses examens. LES PRONOMS RELATIFS AU VOLANT Guillaume : Ce qui me renverse, cest que tant de gens qui prétendent bien conduite ne se rendent pas compte qu’au moment oit ils téléphonent en voiture, ils mettent en danger la vie des autres | Véronique : Tout comme il est dangereux de conduite en écoutant de la musique a fond, mais jfen connais qui ne sen privent pas, Guillaume : Moyennant quoi, on ne s‘éonne plus de voir tant d'accidents ! Véronique : Il existe un élément dont on parle peu, et qui pourtant devrait faire debat, cest le fait que ce sont les hommes qui provoquent le phis d’accidents graves... Guillaume : Comme quoi, on a toujours des surprises... Quand on voit la maniére dont les femmes se comportent au volant.. ‘Véronique : Espece* de macho* | Ilya des moments oit je te taperais* dessus bien volontiers | Guillaume : Et moi qui osais dire que les fernmes pouvaient étre agressives, Véronique : Ce que tu as dit, Cest qu’elles conduisaient mal. Ge qui tétonnait, Cest que ce ne soient pas elles qui provoquent le plus d’accidents. C'est la fagon dont tu Yas dit qui m’a enervee, Guillaume : Crest le ton qui fait la chanson, ma chére Véronique. DUR METIER. . Professeur 1 : Ce chateau, devant lequel nous nous trouvons et prés duquel quelques batailles décisives ont eu lieu, Cest celui oi le roi recevait... (ries) Pourquoi riez-vous ? II n'y a pas de quoi ‘Thibaut : Madame, vous en connaissez, vous, des rois ? Professeur 1: Ah, Thibaut, Cest intelligent... Situ faisais attention & la maniére dont tu formules tes questions ? Chloé : (ries) Madame, regardez, ily en a qui grimpent aux arbres ! Professeur 1 : Iya des moments cit j'ai vraiment envie de changer de méter. Professeur 2 : ly a de quoi... Mais ne te tracasse pas, tu en auras toujours qui sen ficheront*, et autres que les visites intéresseront. Professeur 1: Ecoute,cepourquoionsebat,cest/ouverture esprit la culture, Au train oft 'on va, on nartivera meme pas 8 entrer dans Te chateau ! Qui plus est, il y a des éleves devant lesquels je ne sais méme plus quoi dire, ‘Thibaut : Monsieur, Cest quoi, ce uct ? Professeur 2: « Ce truc, comme tu dis, Cest une starue en marbre, & laquelle Fartiste a consacré une grande partie de sa vie | » Avec une préposition Ce grand scientifique est quelqu'un c6té de qui on se sent pew de chose... » Avec un pronom personnel Ten cownais qui ne vont pas étre contents (= je connais des gens qui). Tu les entends qui protestent ? » Avec une préposition Ce d quot elle aspire (aspirer&) est la fin des injustices. Ce contre quoi elle utte, ce sont les injustices. » Expressions idiomatiques ou familiéres * lous avons pris un café ensemble. Aprés quoi, je lui ai proposé d'aller au cinéma, Elle s'est mise & hur- ler dans ta sue, devant quoi je suis resté sans voix ! Moyennant quoi* (= par conséquent), ;’ai changé dopinion sur ele. Comme quoi* (= est bien la preuve), on peut avoir des surprises... © Pourquoi ris-tu ? It n'y a (vraiment) pas de quoi rire ! (= cest sérieux) * Notre fils est fou de joie ! - Je comprends, il y a de quoi ! (= iLy a une bonne raison) » Expression du temps Au moment / @ (instant / @ Uheure oii je vous pare, tout se passe bien. Ily a des moments oi! tout ve mal, par exemple la fois ol je suis tombé de vélo, & époque of il n'y avait pas d'hOpital @ proximité, » Expressions familiares ‘Au pri oii sont les logements, nous ne trouverons jamais oppartement ! A la vitesse oi ¢a va / au train oi vont les choses / au point oft on en est, mieux vaut renoncer ! USAGES PARTICULIERS DE « DONT » » Dans le sens de « parmi lesquels » ‘Tai vu des tableaux espagnols, dont deux Vélasquez / dont quelques-uns m’ont touché. Avec « SAVOIR » OU « DIRE » Rousseau est un philosophe dont on sait qu‘l était aussi compositeur (= & propos de qui). Cette voisine est une femme dont on dit qu’elle a ossassiné son mori! DLA FACON DONT / LA MANIERE DONT Les rchéologues ont analysé la fagon / la maniére dont (a ville romaine sest dévelappée. eC » Construction avec une préposition : c'est un village au milieu duquel posse un canal. » Pour éviter une confusion avec « QUI » Toi vu la cousine de Léo, laquelle vit ici (« Qui » serait ambigu : Léo ou la cousine 2). Vous partez d'un(e) ami(e). Transformez les phrases selon ‘exemple. © Exemple : I/elle me comprend, ~ Un(e) ami(e), cest quelqu’un qui me comprend. 41. Je me sens bien aupras de lui/d'elle, 2. dapprécie son sens de humour. 3, Je peux compter sur luifelle, 4, Je lui confie facilement mes secrets. 5. Je reconnais sa valeur et ses qualités 6. Je peux lui téléphoner n'importe quand. 7. dai confiance en luifelle. setae Ss Moe 8 wares suns ay WU BED 8, Je ne veux jamais le/la froisser. Complétez par un pronom relatif approprié. 41. Cest un pianiste Je ne savais pas quil était aussi chef d'orchestre. 2. Au train va le chantier, la construction sera achevée en juin, 3. Atheure le parlement s‘appréte a voter la loi, des questions personne n'a encore répondu continuent de se poser. 4, Je déteste la maniére il m‘adresse la parole. 5. Son extréme timidité est une faiblesse elle a du mal a se guérir. 6, Tk manque au menuisier les outils sans il ne peut pas restaurer ce meuble. 7. Les documents il Sagit ont été archivés ily a plusieurs années. 8, Rousseau a écrit divers textes politiques, __Le Contrat social. 9. Les solutions ils ont eu recours ne sont guére satisfaisantes. 10. La premiere fois ls se sont rencontrés, ils ont sympathisé d’emblée, Complétez par une préposition suivie d'un pronom relatif. 1. TLest choque par le ton fon lui a parlé. 2. Nous avons enfin lu le roman auteur a consacré tant d’annges ! 3. Balzac est un écrivain_____le theme de argent occupe une place de choix, 4, Merci de m’avoir suggéré cette idée {je navais pas songé. 5. Pensez-vous que Fabien soit quelgu'un on puisse avoir confiance ? 6. Le courant se rattache ce tableau s‘apparente a expressionnisme. 7. IL nous a relaté les moindres détails de la réunion fla tenu téte a ses collagues ! 8, J'ai revu par hasard la personne ‘Jétais assise dans le train, le mois dernier. 9. Lécueil ‘nous nous heurtons est Vinertie. 10. Ce sont les amis nous étions invites. _LES DEMONSTRATIFS AH, LES ENFANTS Le pire : Ceux qui ont intention de devenir banquiers ne font pas ce genre d'école ! Ceci dit, Cyprien n'a jamais été tres clair sur ce qu'il voulait faire. La mére : Oui, cest le moins qu’on puisse dire ! On aura tout entendu : « Ingénieur ? Tout mais pas ca! » « Cette fois-ci, ca y est, je sais ce que je veux faire, je veux étre patissier ». Celui qui pourra me dire ce que Cyprien a décidé de faire dans la vie n'est pas encore né ! Le pere : Il changerait encore d'avis que cela ne m’étonnerait pas... Cela étant dit il faudra bien quil se décide, un jour ou l'autre... Ca commence a bien faire ! Et ne parlons pas de son frére ce que va faire Bastien aprés avoir raté ses examens reste un mystere ! La mre : Mon pauvre chéri, que veux, est comme ca... Le pere : Oui, mais... Cyprien tient un peu de ton pere, soit dit en passant ! La mre : Ga alors, pourquoi est-ce que tu fais allusion amon pére? Gan’astrictement rien avoir! Le pére : Changeons de sujet, comme ¢a, on ne va pas se disputer... Cyprien : Gayest ? Vous avez fini de parler de moi? Le pere : Comment ca ? Tu écoutes aux portes, maintenant ? Qu’a cela ne tienne, tu vas pouvoir nous dire ce que tu veux faire. Finalement, cest la banque qui tintéresse, non? Cyprien : Pas plus que a, & vrai dire. La mére : Ga alors ! Mais mon chéri il faut bien que tu trouves une voie ! On taidera, ‘on te soutiendra, cela va sans dire, mais il faut bien que tu choisisses ! Et ca, on ne peut pas le faire ata place Cyprien : Oui, maman... Ce que j‘aimerais faire, Cest grand reporter Le pére : Mon garcon, jadmets que tu changes de projet, mais celui-ci me paraft assez fantaisiste, tant donné que tu as peur de Vavion. Cyprien : Comment ca, jai peur de Yavion ? Le pre : Je ne vais pas insister, mais tu ne fais guéte le fanfaron dans un avion, ceci soit dit en passant, Parmi tous tes projets, celui de devoir voyager tout le temps m’intrigue un peu, Cest tour La mre : Cyprien, a part ga, qu’est-ce qui te plait, dans le métier de reporter ? Le pare :« A part ca», comme dit ta mere, Cest-adire a part le fait que tu ne pourras jamais faire ce métier dis-nous enfin ce qui tintéresse vraiment. Cyprien : Ben, avec tout ca, je ne sais plus vraiment. La mbre (in peito): Je ne sais pas lequel des deux m'énerve le plus, celui qui sait tout ou celui qui ne sait pas ce qu'il veut ! eas eee ena » Avec un pronom relatif Ce n'est pas le bon livre. Celui auquel je pense a été publié Vannée dernire. » Avec une préposition ou un nom Nous interrogerons ceux dentre vous qui ont été témoins du drame, Elle ne vit pas dans cet appartement-ci, mais dans celui du haut. » Avec un participe (présent ou passé) On lutte contre tes microbes, y compris ceux provoquant des maladies bénignes. Jai vu un article sur les pistes de ski, surtout celles fréquentées par les Parisiens. ) « CEUX », « CELLES » (= les personnes) Ceux qui disent que anglais est une langue facile se trompent lourdement ! > CELUI / CELLE DE (+ infinitif) Recevoir est un plaisir pour moi. Celut de préparer un bon diner aussi. CECI / CELA (CA) (forme familiére de « cela ») La difference de sens entre « ici » et « ld», « ceci » et « cela » tend a disparaitre dans la conversation. » Avec un participe (présent ou passé) Ceci dit, cela (étant) dit, ceci mis a part, ceci posé (= malgré tout cela), tout va bien, Cet homme n'est pas trés inteligent, cect soit dit en passant... (= détail mentionné rapidement) Avec un verbe conjugué Tu m‘aideras & déménager ? ~ Cela va sans dire = cela va de soi! (= c'est évident et naturel) » Renforcement familier d’une question I habite en Bretagne. ~ OW ¢a, exactement ? Quelqu’um @ téléphoné. ~ Qui ga ? Je suis completement découragé. - Comment ca ? (= qu‘est-ce qui se passe ?) EXPRESSIONS FAMILIERES ‘Avec tout ¢a, jai complétement oublié de téléphoner @ Noemie. (= a cause de ces événements) Toi tout préparé 4 Cavance, comme ¢a* je suis tranquil. (~ ainsi) A part ¢a, comment vas-tu ? (= a part ces questions/événements) Twas aimé le film ? - Pas plus que ¢a... (= pas vraiment) ~ « Ga alors ! » (expression de la surprise) Yous allez enfin arréter de faire du bruit ? Ga commence a bien faire ! (= ca ménerve) Tauroit oublié la date, que cela/sa ne m’étonnerait pas ! Tout ceci pour dire que c'est fréquent. Le tableau date de 1742, c'est ga ? ~ Qui, cest ¢a (~ cest correct). « Qua cela ne tienne ! » (= d'accord, avec un peu de fatatisme) « Tout, mais pas ca!» « Cest comme ca... » (expression fataliste = Cest la vie) «Cay est ?- Out, gay est ! » (= cest fini) ‘Associez pour constituer une phrase compléte. 1. ILne sest pas encore décidé, entre la maison a la plage et a. d'une grossiereté exaspérante. 2, Ceux qui ne disent jamais bonjour sont b, celles des jardins anglais ne le sont pas. 3. Ce ne sont pas les fautes corthographe qui sont graves, mais. celle que Lon apprend a Lcole. 4, Uhistoire ne se répéte pas, du moins. celles qui risquent dentraver la circulation. 5. Les pelouses de ce parc sont interdites au public alors que e. celle & la campagne. 6. Je ne redoute pas les intempéries, sauff. celles de grammaire. Complétez par le démonstratif approprié. 41, Nous faisons face & un cruel dilemme. &tant poss, il faudra bien trancher ! 2, J'ai revu des films de Truffaut, dont qui se passe pendant la guerre. 43, Parmi ces vieux vatements, donnez dont vous ne vous servirez plus. 4, Prépate ta valise maintenant, comme , tu seras tranquille ! 5. Ce documentaire risque de faire scandale, soit dit en passant. 6. Le policier n'a pas découvert de nouveaux indices, hors __ que nous connaissons deja. 7, Il raconte toujours les mémes anecdotes, sauf qui font intervenir sa famille. 8, Elle @ décidé de donner sa démission alors | 9. Pour certains, le pouvoir est hélas un plaisir, surtout dhumilier les autres. 10. Je waime pas ces romans, en particulier auxquels on ne comprend rien | Employez le démonstratif approprié pour répondre aux questions ou finir les phrases. 41, Qu'est-ce que tu as fait du journal c‘aujourd’hui ? Jai seulement 2. Quels juges ont été désignés 3. exposition de cette année n’est pas tr8s réussie, contrairement & 4, Grace a quel professeur as-tu obtenu cette bourse ? — 5. Ces raquettes sont de meilleure qualité que 6. Quel ministre a tenu de tels propos ? 7.A quelle offre faites-vous allusion ? - Complétez les phrases par une expression familiére, en employant des pronoms démonstratifs. 41, Cela fait dix fois que jessaye de joindre le plombier, il ne répond jamais ! votre travail 2. Vous avez termi = Oui, 3. Tiens, jai retrouvé un ami d’enfance que je n’avais pas vu depuis 10 ans. ~ 4, Ils ont beaucoup aimé ce spectacle ? ~ Oui, mais 5, Tu ne veux vraiment pas devenir parachutiste ? - Non, 6. « Il n'y a pas de justice, dans ce bas monde ! » ~ 7. Grégoire veut venir diner chez nous avec sa petite copine ? D'accord, LES PRONOMS PERSONNELS NOs ATHLETES. a | Antoine: Bonne nouvelle pour les amateurs d‘athlétisme, Sébastien sest emis & Ventrainement. Croyez-le ou non, sa grand-mére est pour quelque chose, Elle Inia été dune grande aide, en le soutenant constamment, y compris financigrement. Nadia : Envisage-til de se présenter aux championnats de France ? Antoine : Je sais quil y pense. Il a deja récupéré ses forces, mais il ne veut pas en restr Ia ‘Nadia: Une victoire aux championnats de France, vous y eroyez, Antoine ? Antoine : Non seulement j'y crois, mais jen suis convaincu, Nadia ! Je vous rappelle que Sebastien avait emponté haut la main lors de sa demiére prestation. Nadia : Pourtant, son entourage ~ y compris son entraineur nen menait pas large, apres la blessure que le jeune homme avait regue 3 !époque. Cela lui avait couté sa cartitre et on Te disait fini. Antoine : Oui, mais tenace, voie stoique, Sébastien Va toujours été, Quelques mois aprés sa grave chute, il avait discrétement repris 'entrainement, a insu des jouralistes. Quel courage ! Son entraineur n’en est pas encore revert, Nadia : Antoine, parlons maintenant de Magali it en estelle de sa caridte ? Tout le monde la onnait victosieuse en championnat, mais sa concurrente Aurélie ne fa pas entendu de cette oreill, et cest cette demiere qui 'a emponé, contre toute attente. Antoine : Eh oui ! les supporters de Magali en veulent un peu, car ses succés précédents Iui avaient toumeé latte au point de Tamener a sous- estimer son adversare Nadia : Nous lui connaissons effective-ment, ce penchant, qui lui joue souvent de mauvais tours. Ambitieuse, elle Test. Aogante. elas, elle Fest aussi! Antoine : Souvenez-vous dailleurs de la fois oi elle Sen était prise aux journalistes qui avaient (sé la critiquer pour son jeu ! Certains de nos confiéres Vavaient mal pris, et Magali avait eté obligée de présenter ses excuses pour ne pas envenimer la station, Nadia : Ceci mis a par, tout le monde lui passe ses caprces, car Cest une grande championne Beaucoup croient en elle et en son talent Antoine : Dailleurs, on ne lui connait pas eincartade depuis quelques mois. Elle va part aux championnas, et ses fans tout comme ses adversaies I'attendent de pied ferme Nadia : En voila une sur qui reposent de grands espoits ! Antoine : Vous Vavez dit, Nadia ! Remarques de vocabulaire, 1. « Envenimer la stuation/les choses = es vende plus graves (avec du «venin »). 2, attendre “de pied Ferme» = sans cranks et avec confiance DIFFERENTES CONSTRUCTIONS Qu‘est-ce que tu en penses (= de ce livre) ? Ty pense (= & ce projet). Je pense a lui / @ elle / @ eux /delles. (= & quelquun) Je crois 6 Vamité, j'y cris, Elle crit en Dieu, elle croit en Lui. ».Je me fais du souci. - Ne ten fais pas ! Tu ten fais toujours... Je ne my ferai jamais habituer). QUELQUES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES AVEC « EN » D Tlen veut a ses parents de lui avoir interdit de partic Il leur en veut (= garder rancune). » Je n’en reviens pas quielle cit raté (subjonctif) son bac (= je suis stupéfait). Ils s‘en sont pris @ ces pauvres gens (= attaquer, physiquement ou psychologiquement). 01 est Madeleine ? - Je n’en sais rien ! (= aucune idée !) » Sur ces petites routes de montagne, vertigineuses, je n’en mene pas large ! (: » 011 en suis-je ? 04 en étions-nous ? (aprés une interruption) Tu lis ce roman ? Tu en es o@* ? - Jen suis au milieu / presque @ lo fin / au 2* chapitre. ls sont épuisés ? Oui, iis n’en peuvent plus ! 2 jai peur) QUELQUES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES AVEC « Y » » Alain sat s'y prendre avec les enfants dificiles, l s'y prend bien. » Tu ty connais en informatique ? (= avoir une compétence) - Non, je n'y connais rien ! » Si Luc a été licencié, je n'y suis pour rien / fy suis pour quelque chose (- avoit une responsabilité). » Jy suis! (= J'ai compris) Tu n'y es pas du tout ! Le viil homme n’y est plus (~ ila perdu la téte). » La situation est difficile, je n'y peux rien (= je n'ai pas de pouvoir dessus). 9 Tous les cousins, y compris le petit dernier, ont été invités (= inclus). USAGES DU PRONOM NEUTRE « LE » Létudiant été fort décu de sa note, mais il ne 'a pas montré (qu'il était d&cu), tu le sais aussi bien (que moi. Je te tavais dit, qu'il n’aurait pas une bonne note ! (familier) » On ne lui a pas confié le projet, ell le prend bien » mal, de haut (= admettre, considérer), » Serge Ya échappé belle (= ila échappé de justesse a un danger). 9 Le jeune navigateur Ya emporté sur ses concurrents (= a gagné). ) Ine Ventend pas de cette oreille (~ il va se défendre). USAGES IDIOMATIQUES DES PRONOMS INDIRECTS » Nombreuses expressions imagées lies au corps (registre famitier) Elle (ui court aprés. Il lui tourne autour. Elie vous tend les bras. Elle me saute au cou. Le succés leur a ‘toumé la téte. Ils nous tournent le dos. Cela lui tient 4 coeur. Personne ne lui arrive 4 (a cheville ! Expressions d’appartenance : Je leur trouve mauvaise mine, Nous lui connaissons peu d’amis. Elle nous a été d'une grande aide. Qu’est-ce que tu lui trouves ? Remplacez les expressions soutignées par un pronom personnel et faites les modifications nécessaires. 1. Le petit gargon saute au cou de sa maman. 2. Le jeune homme court aprés cette jolie actrice, 3, Denise prend mal qu’on ui ait refusé une promotion, 4, Je pense tout le temps a mes amis. 5. Voici un certain nombre c'articles intéressants. 6. Tu penseras & me faire parvenir les documents ? 7. Vous eroyez ala sincérité de ces aveux ? 8, Qu'avez-vous pensé de cette situation ? 9. Est-ce quils se font a la nouvelle organisation de Ventreprise 2 10. de tavais bien it qu'elle défendrait ta cause ! Trouvez une autre maniére de dire, en employant des pronoms personnels. Vous devrez parfois ‘transformer tes phrases. 1. Elle redoute un peu son examen, car elle ne sest pas suffisamment préparée. 2. Apres les concours dentrée aux grandes Ecoles, les étudiants sont épuisés. 3. Lequipe de Nancy a gagné sur celle de Metz. 4, Frédéric était complétement stupééatt 5. La navigatrice a échappé de peu a un naufrage fatal ! 6. Ceite vieille dame @ un peu perdu la téte, malheureusement. 7. Des manifestants surexcités ont attaqué quelques policiers. 8. La direction veut fermer Uusine, mais les ouvriers protestent et refusent cette décision. 9. Je ne suis pas du tout spécialiste de sport. 10. Cet homme éprouve de la rancune envers moi. Constituez une phrase avec chacune des expressions suivantes, en employant le pronom personnel approprié. Variez les temps et les personnes. 4. Tourner autour 2. Tendre les bras 3. Tenia coeur 4, Tourner le dos 5. Courir apres ee ee 6 Sauter au cow — eee 7. Rire au nez i a ecToUertaeas cues ener. a8) salam! aniieeoniney eseumnttt € 9, Tomber des mains USAGES DE L'INFINITIF FERMER L"USINE ? Marcel : Envisager de fermer cette usine. cest une décision incomprehensible. Yasmina : Hum... A en juger par les réactions des médias, tout le monde s'y attendait ! De toute facon, faire du profit immeédiat, cest le seul objectif en ce moment. Aprés avoir promis de garder Iusine, la direction explique maintenant que délocaliser est la seule solution viable financierement. Marcel : Je le sais, fai entendu le respon- sable du personnel annoncer la nouvelle Pourtant, jen suis convaincu : prendre une telle décision, cest condamnera mor toute la région. Yasmina ; A mon avis, la ditecion n’a quiune idée en tete : partir la oit la main- dloeuvre est la moins chére. Gilles : Eh bien, ils vont trouver & qui par ler ! Les syndicats mettront tout en ceuvte pour faire échouer ce planta ! Redresser Ventreprise et sauver la région, Cest tout de méme la priorité ! Marcel : D’accord, mais ot trouver de nou- veaux clients ? Gilles : Faute d’avoir développé des pro- duits innovants, l'entreprise a perdu des parts de marché. Bt dire que les syndicats avaient déja alerté la direction sur cette faiblesse... Cesta se taper la téte contre les murs ! Yasmina : Alors, que faire ? Constituer une sorte de coopérative et racheter sine ? Isabelle : Peut-étre... mais le probleme, Cest d’obtenit Marcel : Ce matin, a la télévision, jai vu le ministre déclarer que le gouvernement tenterait Vimpossible pour sauver I'usine. ‘Yasmina : A tentendre, on dirait que les solutions sont @ portée de main. Moi, je suis un peu sceptique. Isabelle + Franchement, je ne sais plus quoi penser. Comment s'y retrouver dans tous ces arguments ? A qui se fier ? Cesta sarracher les cheveux ! Gilles : Ecoute, la position des syndicats est facile & comprendre : renoncer a développer cette usine, aller jusqu’a la fermer, jamais ! Marcel : Oui, mais la, 'ai bien peur que ce soit reculer pour mieux sauter, Gilles : On ne va tout de méme pas regarder les emplois disparattre et rester les bras croisés ! Yasmina : La rumeur courait. ily a quelques semaines, qu’un investisseur étranger était intéressé par la reprise de I'usine. C’est une information a confirmer, bien sit, mais Cest tout de méme bizarre de ne pas y faire allusion, non ? Vous en avez entendu parler, tous les trois ? Marcel : Oui, vaguement, mais de la & simaginer qu’on est sauvés. Gilles : De mon cété, j'ai cru comprendre qu'l y avait a boire et a manger dans ce projet. (soupirs) a des financements, (ai yurca sc G Je préfere ne plus le voir. Je regrette de ne pas Vavoir invité / de ne jamais m’en étre préoccupé. pigtail elas ‘Ne pas se lever, alors qu’on doit passer un examen, c'est tout de méme incroyable ! ‘Avoir oublié de rendre ce devoir est inadmissible ! INFINITIF (AVEC PRONOM INTERROGATIF ou RELATIF) Pourquoi s‘étre conduit ainsi ? Comment faire ? Que dire ? A qui s‘en prendre ? Comment avoir pu commettre une telle erreur ? Pourquoi ne pas avoir protesté ? Vous trouverez @ qui parler. Ele ne sat plus quoi dire. Nous cherchons un endroit o& passer nos vacances (= od nous pourtions passer). PREPOSITION + INFINITIF Plat & emporter. Maison & vendre. Cette jeune femme n'est pas & plaindre ! Ilne s‘agit plus de discuter, mais d’agir, non sans avoir pris toutes les précautions utiles. Ilo &é crtiqué pour avoir ouvert un compte 4 'étranger, sans s‘étre soucié des conséquences. Cest @ s‘arracher les cheveux ! Cest @ mourir de rire ! Cest & se taper la téte contre les murs ! POIs UGA Ua eals Le a Une Ga Un couteau & découper ; un fer a repasser ; une salle & manger. Ilest fou a lier. La petite fille est mignonne & croquer. VERBES A CONSTRUCTION INFINITIVE Par exemple : sentir, voit, regarder, entendre, écouter, emmener, envoyer, laisser, faire... ‘Nous avons entendu le bébé pleurer (= le bébé qui pleurait). Le médecin a envoyé son patient suivre une cure thermale dans les Alves. nee ee OeQrasGl Se rencontrent en particulier dans le registre oral ou emphatique. Aller m’excuser ? Plutét mourir ! A en juger par ie ton de sa voix, il n’était pas de bonne humeur ! Je ravais qu'une idée en téte : dormir ! Et dire qu'elle m‘avait promis de venir ! (= quand je pense qu’elle mavait promis...) DICTONS ET PROVERBES est reculer pour mieux sauter (= inutile de repousser une décision). Partir, ’est mourir un peu (= une séparation est toujours douloureuse). Iya boire et & manger dans ce livre (= iL y a du bon et du moins bon). Bien faire et laisser dire ! (= opinion des autres ne compte pas) Transformez les phrases en employant U'infinitif présent ou passé selon le cas. 4. Ils ont entigrement restauré cette ferme du xiim" siécle, Tl est courageux de 2. Elle ne lui a méme pas téléphoné pour son anniversaire. R Tl n'est quére gemtil de 3, TLne sest jamais rendu compte de son erreur, R Il est étrange de 4, Tis ne connaissent rien en informatique. P ILest rare de 5. Elle ne sfen préoccupe pas. P IL est irresponsable de 6. IL ne lui a plus adressé la parole. P Il est stupide de 7. Ils sen sont apercus. ® Tlest important de 3 8, Elle ne les a pas prévenus. ® Il est regrettable de 9. Iis lui en ont parlé. m Il est habile de Remplacez la partie soulignée par une tournure infinitive de méme sens. 1. Si je peux juger par sa réponse, Frank a 2. Je ne savais pas ce que je pouvais répondre. 3. Quand je pense que je Lavais aidé financiérement... Quelle ingratitude ! 4, TLest hors de question que je déménage ! fort contrari 5. Pourquoi a-t-il signé un tel contrat ? 6, Je me moque complatement de opinion des autres ! 7. Nous cherchons quelqu‘un & qui nous pourrons poser la question, 8, Il ne veut pas prendre de décision maintenant, ce qui n’est pas malin. } Reformulez les phrases, en employant un infinitif précédé d'une préposition (aprés, @, de, sans, our...). 41, Dabo ils sont rentrés de voyage, puis ils ont téléphone & leurs parents. 2. Ila traversé une région dangereuse, mais il ne sfest pas rendu compte des risques quil courait ! 3. Lhomme a été condamné a 15 ans de prison, car il avait assassiné deux personnes de son village. 4, Nous rtallons pas plaindre ces jeunes gens si privilégiés ! 5, Ils ont procédé a des expériences, mais avant, ils ont pris quelques précautions indispensables. 6. Ils se plaignent, car ils n'ont pas été remboursés de leurs billets de train. Ila été exclu de son parti politique, parce qu'l s'en est pris & quelques responsables. Bilan © Ajoutez une préposition appropriée (le long de, 4 cété de, a partir de, chez, etc.) et le pronom relatif « lequel » en effectuant les modifications nécessaires. 1. Ona remis en état de navigation le canal de belles villas ont été édifiées au xm" sidcle. 2, Lexpérience les physiciens sont en train de travailler aura lieu dans six mois. 3. Jai identifié le fait divers, (écrivain a construit son roman. 4, Ta rangé les outils ila russi a décaper les vieux meubles. 5. Cette table, ont été réunis les diplomates, avait appartenu a Talleyrand. 6. A Venise, as-tu visité les églises se trouvent des fresques de Tintoret ? 7. Ce sont des projets le ministre ne veut pas siimmiscer. 8. Les fugitifs ont enfin traversé la frontigre ils sont en sécurité. 9. On doit conserver longtemps le bois on constru‘t des violons. 10. Ces ruines ____les enfants jouent sont celles d'une villa romaine ! @ Retiez les deux phrases par « ce qui », « ce que », « ce dont », « ce 8/pour/contre quoi ». ee Exemple : Il ne m’a pas téléphoné. Cela m’a décu. ~ Il ne m’a pas téléphoné, ce qui m’a dégu. 1. Ils ont oublié la date de son anniversaire ! Cela me surprend. 2, Le DRH a promis monts et merveitles au candidat a ce poste. Nous réprouvons cela, 3. Elle est restée silencieuse pendant la reunion. Cela les a exasperés. 4, Les préjugés racistes perdurent hélas. Je lutte contre cela. 5, Tu prends un malin plaisir 8 dénigrer son travail, Elle n'y préte aucune attention ! 6. Leur maison a été terriblement endommagée par Youragan. Ils s'en remettent lentement. 7. Le train a été retardé de plus dune heure. Cela ne nous a pas empéchés d'avoir la correspondance pour Nimes. 8. Ils ont englouti des sommes faramineuses dans ce projet. Ils ne sen rendent pas encore compte. 9. Je ne sais pas ce quest devenue cette amie que jai perdue de vue depuis longtemps, nisi elle vit toujours en France. Jy songeais detnigrement. 10. TLest important de développer une justice indépendante, La magistrate se bat pour cela. © Répondez en employant les pronoms démonstratifs et relatifs appropriés. > Celui que tu mas recommandé. 41. Quels amis se sont joints a vous ? (Nous les avons rencontrés aux sports dhiver) 2, Quels enfants ont participé au tournoi ? (Il s‘occupe d'eux le samedi aprés- Quel chateau a été restauré ? (Nous habitons 8 cdté de lui). 4, Quelles collegues ant été promues ? (Je travaille avec elles). Quel fieuve est maintenant navigable ? (Le village est situé prés de ce fleuve). 6, Quelle voisine as-tu prévenue ? (Je garde ses enfants). 7. Quels amis ont intention de déménager ? (J'ai éé invité chez eux). Quelles situations vous découragent ? (On ne peut rien & ces situations), 9, Quel professeur admirez-vous ? (Nous avons découvert la littérature grace a lui). 10. Quelles ceuvres tittéraires connait le mieux ? (I y réfléchit).. © Complétez par les pronoms personnels appropriés. 4. Elle est tombée amoureuse de ce garcon et maintenant, elle court aprés ! 2.11 2 toujours voulu & ses voisins d'étre plus aisés que lui. 3.Tute connais en chimie 2 4, se est pris @ son colleque. 5, Nous avons été ravis de cette soirée et nous avons dit & nos hétes. 6. La jeune athlete ne revient toujours pas de__avoir emporté dans cette course si difficile, qui dailleurs tenait a coeur. 7. Tu apprécies Roxane ? Pourtant, elle ne _ arrive pas 3 la cheville ! 8. Aprés toutes ces interruptions, je ne sais plus of je suis | 9. Alice vit seule, je crois. En tout cas, on ne conrait aucun petit ami. 10. La compétition Ua épuisé, il ne peut plus ! © Transformez les phrases en employant un infinitif (présent ou passé). = Bxemple: Il est important qu'elle vienne. = Il est important de venir. 4. IL est étonnant quil se soit laissé influencer par ses collegues, Tl est étonnant de 2, Vespare que je me suis bien fait comprendre. Jespere 3. Ilest curieux quelle ne se soit jamais intéressée & lui, ILest curieux de 4, de pense que j'ai pris la décision qui simposait. Je pense 5. Elle prétend quelle n'y comprend rien. Elle prétend 6. Tl déctare quil n’en a jamais possédé, Tl déctare 7. de suis sir que je ne la reverrai plus. Je suis str de 8, Il prétend qu‘il en veut a ses parents. Il prétend 9. Elle ne se souvient plus de la date. Tl est étrange de 10. Ils disent quils se sont fait voler. Tis disent Répondez aux questions par une tournure idiomatique incluant un pronom personnel. <= Bremple : 1.0 fail avoir un accident ? = Oui, il a échappé belle ! 41, Mare a-t-il accepté de bon copur le changement d'organisation ? 2, Vous avez joué un role dans cette situation ? 3. Elles ont été surprises par cette réaction ? 4, TLtedoute le jour de la compétition ? 5. Uéquipe de rugby a gagné le match ? 6, Les randonneurs sont-ils fatigues ? ei 7. Evelyne s‘occupe bien de ces personnes handicapées ? 8, La veille dame a toute sa téte ? 9. Les casseurs ont détrut des boutiques ? 10, Ty sais alse trouve le musée ? Ajoutez les mots manquants, ‘ignore la fagon __tout Sest passé, mais ce je suis sire, cest qu’apres rendu en Asie, Grégoire a vendu tous ses biens, __compris ses vétements ! Je n___reviens pas, car son travail et sa vie ici ___tenaient apparemment a coeur. A vépoque nous étions étudiants ensemble, Grégoire était quelqu’un on dlisait qu’ilferait une belle carrigre de serviteur de UEtat. Ila fait de brilantes études, cela va sans ay un doctorat & Sciences Po. Ensuite, il a fréquenté les hautes spheres du pouvoir, au milieu __ il évoluait avec aisance. Aprés ‘on supposait quill se lancerait dans la politique... Rien de tout ne sest produit. Comme on nest str de rien dans la vie, comme je rappelais doctement a (un de mes collegues Uautre jour... USAGES DU SUBJONCTIF (1) UN PEU DE TENSION Laurent : Pourvu que Sabine ne dise pas n’importe quoi... ‘Annabelle : Je me suis engagée a ce qu’elle n‘intervienne pas directement dans la négociation, ais cela a été de haute lutte, Quelle chance, d'ailleurs, que nous ayons pu lui donner un lot de compensation ! Paul a consenti a ce que Sabine prenne en charge une partie du nouveau projet... Cela permettra qu’elle se cantonne a son domaine de compétences, Laurent : Oui, mais je m’attends a ce que Paul fasse preuve dautoritarisme et s’oppose & ce que Jérome ait la haute main sur les décisions. Annabelle : Que je sache, ce n’est pas & Paul de trancher ! Laurent : Certes, mais si jamais Jéréme ne méne pas le projet & terme, il faudra s‘attendre & ce gue Paul veuille sen emparet. Annabelle : Ga commence a bien faire. Si Paul n'est pas content, qu’ Laurent : Finalement, peu importe que Paul soit bien disposé ou non, ce q fasse ce que la direction lui demande de faire. in ee alle voir ailleurs ! ji compre, Cest quil | UN EXAMEN RATE (Mi : Oui maman, j'ai raté mes examens. Que je sache, ce n'est pas un crime ! Cyprien aussi avait raté des examens. La mire : Bastien, le probleme nest pas que tu aies échoué, mais que tu ne fasses pas preuve une grande ténacité. Or, ton pere et moi tenons absolument a ce que tu aies ton diplome | Peu Importe que tu sois obligé de repasser les examens & la deuxitme session. Bastien : De toute fagon, je m'attendais bien & ce que vous me fassiez des reproches. Je suis crevé, et ce n'est pas étonnant que je n'y sois pas arrivé ! é I aurait fallu que je prenne des vacances, au lieu de | bosser* comme un fou. La mere : Quia cela ne tiene, mon chéti ! On ne sest jamais opposés a ce que tu prennes des vacances ! Mais avant, il faudra que tu aies mis au. point un programme de révision, Cest tout ! Cest tout de méme curieux que tu aies « bossé* comme un fou », comme tu dis, et que tu aies eu de si mauvaises notes. Bastien ; Qu’est-ce que vous voulez que je fasse, papa et toi ? Que je m'enferme jour et nuit pour réviser, sans voir personne ? La mére : Non, pourva que tm aies la volonté de réussit, nous ferons tout ce que nous pourrons pour te soutenir, mais il faut que tu y mettes du tien... et que tu sois moins agressif ! Remarques de vocabulaire. 1, « Un lot de compensation » = un dédommmagement (pour compenser un prjudice), 2. « Crevé* » epi. 3. «Bosser*» = travail, iY eee ELS) P Quel dommage que / Quelle chance que / Quelle coincidence que / Quel bonheur/matheur que... ‘Quel bonheur que nous ayons pu nous revoir aprés tant d’années de séparation ! » Pourvu que (exprime un espoir inquiet) Pourvu qu'il n’aient pas eu accident ‘ Pourvu qu’elle veuille bien venir ! > Peu importe que (- les conséquences ne sont pas importantes) eu importe que vous venfez mardi ou mercred VERBES SUIVIS DE « A CE QUE » Je tiens @ ce que vous sachiez comment faire. Nous nous attendons @ ce qu’elle ne veuille pas venit. Ul stest engagé & ce que nous obtenions le document avant mardi. Ele a consent! @ ce que U'étudiant rende son mémoire plus tard. Il se résigne & ce que sa collégue devienne son chef. Ils s‘opposent & ce que la loi soit votée cette année. Je veillerai @ ce que vous vous sentiez ¢ aise. Tl est habitué & ce que la machine fasse du bruit. Ele fera attention d ce que ies enfants puissent diner tranquillement. EXPRESSION D’UN FAIT ACCOMPLI Dans certains cas, le subjonctif passé rappelle le passé composé a valeur de futur (voir chapitre 18). IL foudra que les éléves aient rendu leur devoir avant jeudi prochain ‘Mon patron souhaite que nous ayons bouelé le dossier dic la fin de ta semaine, SUBJONCTIF EMPLOYE SEUL Le subjonctf est fort rarement employé seul, sauf dans des phrases injonctives, oi la premigre par- tie (ce serait bien que, il faudrait que) est sous-entendue. Tl agit généralement de la 3° personne (du singutier ou du pluriel). Elle n‘ose pas Vappeler ? Quielle lui écrive ! Que le meilleur gagne ! Cotte structure peut étre employée dans le contexte de la mauvaise humeur ou méme de Cinsulte... Ti n'est pas heureux ici ? Quiits‘en aille ! Qu’il aille au diable ! Qu'il aille se faire voir* ! EXPRESSIONS IDIOMATIQUES Advienne que pourra ! (= jaccepte les conséquences ; expression fataliste) Vive ia République ! Vive les vacances ! - | ue je sache, personne n’a critiqué cette décision (= & ma connaissance). Qu‘ s‘agisse dum foux ou d'un authentigue Picasso, ce tableau est magnifique. Qu’a cela ne tienne ! (= d'accord, je ne m’y oppose pas) INJONCTIONS RELIGIEUSES Dieu soit loué (= heureusement) ! Ce qu’a Dieu ne plaise (= jespere que ca n'arrivera pas) ! Beni soit-il ! » Maudit soit-it! Dieu vous bénisse ! Ainsi soft-il ! Transformez en effectuant les modifications nécessaires. 41. Ils pourront avoir accés aux archives. Jy veillerai. = Je veillerai a 2. Le patient sera sorti de (hopital jeudi. Le médecin s¥y engage. 3. Elle obtiendra une promotion. Son chef y tient. 4. La municipalité construit un lotissement dans cette prairie, Quel dommage ! 5. Agathe rejoindra Uéquipe dirigeante. Tls y sont disposts. 6, Ils s'assiéront Lun a cété de autre, Nous y ferons attention. 7. IL investira dans ce projet. Quelle chance ! 8, Eile ne voudra pas s'en méler. Je m’y attends, 9. Il interviendra lors des réunions. Peu importe ! 10. La danseuse s‘astreint 8 une discipline de fer, Son mari y est habitué. Trouvez une solution ces problémes en employant un subjonctif seul (en forme dinjonction). 41. Létudiante ne comprend pas la note quelle a obtenue & son examen. 2, Elise, qui doit venir diner chez nous, n'a trouvé personne pour garder sa fille de 6 ans. 3. Philippe voudratt faire plaisir 8 sa grand-mére, mais il ne sait pas quoi faire. 4, La petite fille pleure parce que son grand frére 'a rabrouge, 5. Les clients du restaurant n/arrétent pas de faire des esclandres. 6. Létudiant ne connait toujours pas les conjugaisons des verbes. 7. Amélie ne sait pas od placer ses économies. 8. Victor est revenu épuisé de son voyage. Remplacez les expressions soulignées par une tournure idiomatique au subjonctif. 4. Si jamais je me casse la jambe - fespére que cela n’arrivera pas ! -, od serai-je transporté ? _ 2. Les enfants veulent prendre (air ? Trés bien, nous allons les emmener en forét. 3. A ma connaissance, la loi n’a pas encore été promulguée, 4. Mon fils a décidé de participer 8 la course du Vendée Globe. J'en accepte les consequences. 5, Tlest sorti indemne de accident, quel soulagement | 6. Le projet lui tient a coeur ? Alors, il doit sinvestir a fond. 7. Les vacances sont une belle invention ! Voici des taches a effectuer d'ici la fin du mois, Formez des phrases en employant le subjonctif passé précédé de « il faudra que / mes enfants souhaitent que je... » 1. Finir un projet / un rapport / un devoir... 2, Transmettre les renseignements a mon collégue 3, Perdre du poids 4, Remplir les papiers administratfs 5. Se renseigner sur des activités artistiques pour les enfants USAGES DU SUBJONCTIF (2) LE PLAN DE TABLE EST DELICAT. ‘Thérese : Pour le repas, il faudra que nous trouvions des solutions pour éviter les contflts familiaux. Mais quel que soit le plan de table, impossible d’empécher que Roseline et Charlotte nese rencontrent... Supposez que les deux soient obligées de se parler! Ce serait la pire situation quion puisse imaginer. Nora : Certainement pas la pire, maman, mais assez délicate pour qu'on y réfléchisse & deux fois... Je pense tout de méme que Charlotte est assez fine pour accepter qu‘on la mette a la ‘meme table que mamie Florian ; Je ne suis pas d’accord avec toi, Nora. Mamie est la demiére personne qui sache comment aéter ce type de situation ! Ce n’est pas que je veuille la critiquer, mais. ‘Thérése : Oui, tu n’as pas ton, Florian... Etdiici ace que mamie prétende ne plusse souvenir de Charlotte, il n'y a quun pas ! Ce n'est pas que mamie perde Ja tete, mais de temps en temps, elle a des réactions ~ comment diraise ? ~ assez imprévisibles. Nora : Dans ce cas il faucrait que tu dises & Sabrina de se dévouer, et qu'elle s‘asseye a cOté de Roseline. It nya qu'elle qui puisse nous sortr daffaire. Florian : Oui, espérons qu’elle veuille bien ! ‘Thérése ; Ecoutez, quoi que nous fassions, il y aura toujours quelqu‘un pour critiquer ou pour raler. On ne peut pas contenter tout le monde. Dans un déjeuner de famille, la seule chose qu’on puisse faire, Cest 'essayer de limiter les degats | HASARDEUSE DECISION ? La DRH : Ce nfest pas que je veuille vous découraget, mais quoi que vous choisissiez, il est important que vous prépariez soigneusement ce dépar. II n'y a pas que lexpatriation elle-méme «qui soit délicate. Supposons que vous preniez en charge ce nouveau projet en Afrique la durée de votre mission sera-telle sufisante pour que vous réussissiez ? Cédric : Je tiens d'abord a préciser qu’aucun de mes collegues n'a souhaité partir, soit quils aient des obligations familiales, soit qu'ils soient impliqués dans ‘autres taches. Et puis, que je sache, m'expatrier est la seule solution qui me permette de faire évoluer ma carigre, vu les cireonstances La DRH : Je comprends. Il nya que vous qui soyez en mesure de décider, Dans tous les cas, quelle que soit votre mission, elle comportera une part de risques. Cédric : De toute fagon, que ce soit moi ou un autre, i faudra bien que quelqu‘un yaille ! Et je doi dire que pour le moment, Cest la seule proposition qui me plaise et qui me tente. La DRH ; Dans ce cas, nous ferons tout pour que votre déménagement se fasse dans les meilleures | conditions, APRES UN SUPERLATIF Ces le meilleur restaurant od tu m‘aies invité. Ce sont les livres les plus intéressants dont ils alent parlé. Cest le plus grand projet dont tu te sois occupé. Voici le plus beau tableau que nous possédions. « Jamais » permet de renforcer le superlati Ce sont les plus belles fresques que j‘aie jamais vues. C'EST LE SEUL, L'UNIQUE, LE PREMIER, LE DERNIER ... qui, que, oll... est lo seule salle de conférence od nous soyons en mesure de recevoir tous les participants. Ce sont les derniéres personnes & qui je puisse demander conseil ! IL N'Y A QUE, IL N'Y A PAS ... qui, que, oii, dont... ‘Iln'y a que Quentin qui sache quoi fare. Tin'y a pas de site od (on puisse trouver davantage de vestiges romains. Tiny en a pas un qui ait été capable de me répondre CATs Om see : Oi que vous soyez, d’oii que vous veniez, vous vous sentirez 4 l'aise. ‘Quelle que soit ta position, quels que soient tes objectifs, tu réussiras. Quoi que tu en dises, je trouve que ce livre n’a aucun intéret. TROP/ASSEZ ... POUR QUE Mo file est trop petite pour qu‘on puisse l'emmener au théétre. Le trovail est assez bien fait pour que nous en soyons fiers. Tasca se Certains verbes sont suivis du subjonctif lorsquils sont & Vimpératif. Imagine qu‘elle ne sache pas comment utiliser cet outil. Espérons quill vienne ! Espérons que ce ne soit pas abimé ! ‘Supposons / admettons qu'il tienne cbsolument & rédiger Vartcle. QUELQUES LOCUTIONS IDIOMATIQUES 9 DICE A CE QUE (\égérement ironique) Dict d ce que je sache utiiser ce logiciel, de (eau coulera sous les ponts (= entre maintenant et le moment od je saurai..) ! Dici & ce qu’elle réponde, nous avons le temps de réfléchir ! DCE WEST PAS QUE... Ce n'est pas que je veuille vous contredire, mais je ne suis pas du tout d’accord avec vous. 9 SOIT QUE ... SOIT QUE (= parce que... ou parce que...) ‘ls ont semblé choqués, soit qu’ils m'aient mal compris, soit que jaie employe des mots trop durs. Complétez par un verbe approprié, 1, Notre grand-mare est trop agée pour que nous___—_emmener au restaurant, 2. TL ny a que Renaud qui__ le fonctionnement: de cette machine, 3, 0 que vous bonne vue et d'une bonne acoustique. 4, Ce n'est pas queelle le 5. Supposons quis ne dans ce théatre antique, vous bénéficierez d'une cexprés, mais elle 2 tendance & décourager son entourage. as qui a commis cet acte odieux. 6, Quelles que ses intentions secrétes, il n’en a rien laissé paraitre, 7. Simon ne parle pas assez bien le russe pour que son entreprise lu Saint-Pétersbourg. 8, Dici a ce que les plantes , le jardin aura toujours Vair un peu vide, tune mission & 9. TL n'y a pas un voisin & qui je demander de mfaider ! 10, Voici la plus extraordinaire eroisiére quit possible d’imaginer ! Reformulez, en employant une structure au subjonctif et en gardant le méme sens. 1. Alexandre seul sera en mesure de diriger le parti. 2. Nous espérons vivement qu’Alain n’aura pas oublig le rendez-vous ! 3, Elle va mettre du temps avant de se rendre compte que le projet est périlleux ; nous avons la possibilité de continuer & chercher des solutions, 4. Ce paquet est trop gros, je ne parviens pas a le mettre dans ma valise. 5. Méme sil est trés intelligent, cet homme est odieux. 6. Ce technicien est assez compétent, nous n’hésitons pas a (ui confier la réparation de l'appareil. 7. Entre maintenant et le moment oi ils parviendront 8 construire lautoroute, de nombreuses manifestations auront lieu. E 8, Peu imparte sa détermination ; le ministre n’a pas le pouvoir de réduire le chémage. Complétez librement les phrases. 1. I n'y a que toi qui 2, Mes amis sont les demniéres personnes dont 3, Félix est trop petit pour que 4, Dict a ce que nous 5. Espérons que la situation 6.08 quis __ 7. TLsagit du plus beau spectacle que 8. Quelles qu’aient até 9. Ce n'est pas que 10, Admettons que SUBJONCTIF OU INDICATIF ? UN ETRANGE CAMBRIOLAGE | Nadia : Thomas, vous avez. un curieux fait divers a relater & nos téléspectateurs, Thomas : Oui, et il est probable que l'enquéte sera longue, si jen crois mes sources ! Samedi demier, un camion de déménagement s'est arrété devant la luxueuse demeure de M. et ‘Mme Nemours. Il semble bien que les soi-disant déménageurs soient entrés sans difficulté et aient entigrement vidé la maison ‘Nadia : Comment este possible ? ‘Thomas : Eh bien, tout millionaire qu'il soit, M. Nemours avait apparemment mangué de prudence quant ala protection de sa résidence. Nadia : Voila qui est extrémement curieus, pour ne pas dite louche ! Quen disent les enquéteurs ? ‘Thomas ; Ils cherchent a identifier des témoins qui puissent les mettre sur la voie. Le fait qu'un individu a été interpellé samedi soir tend & prouver quiils sont sur une piste, mais je doute que les résultats de leurs investigations soient communiqués aux journalistes. Nadia : Le fait que M. Nemours ait été suspecté de fraude fiscale explique-til que les policiers ne veuillent pas communiquer davantage ? ‘Thomas : Certes, Nadia, il est probable que toutes ces affaires sont liges, AUCUNE PISTE 7 Remi : Le fait qu'il ne soit pas connu dans la région plaide en sa faveur. Frank: fadmets que Cest effectivement un point positif pourlui. II n’empéche que je ne comprends pas qu'il ne puisse pas préciser oi il se trouvait a l'époque. Sil était innocent, il me semble quill répondrait 8 nos questions sans hésiter ! Rémi : Btant donné ses rapports avec la victime, tu te doutes bien, Frank, ue méme sil avait su quelque chose, ilne nous aurait rien dit. lest vraisemblable quil n'est pas | impligué directement, mais il est peu probable qu'il n’ait pas eu conscience quill se ramait quelque chose d'étrange autour de la vicime. Frank : Moi aussi, Rémi, je doute qu'il n’ait pas quelque chose avoir, de pres ou de loin, avec cet étrange cambriolage | Rémi : Ce serait bien quion puisse mettre la main sur un ‘émoin qui veuille bien dire ce qu'il vu ! Frank : Je suis accord, D’ailleurs, le fait qu'il y ait si peu de témoins me parait louche.A I'heure oi le cambriolage a eu lieu, on se doute que quelqu‘un a bien pu entendre ou voir quelque chose ! Remi : I est peu vraisemblable qu‘aucun voisin ne se soit rendu compte de quoi que ce soit. Jadmets qu'on peut trouver normal qu'un camion de déménagement Sarréte devant la porte de la maison, mais on comprend mal que personne ne se soit emandé pourquoi les Nemours déménageaient ! ee CONSTAT / REVE, SUBJECTIVITE CHERCHER, CONNAITRE... Je connais quelqu'un qui pourra nous aider. Je cherche quelou'un qui puisse nous cider. Nous wavons ‘pas encore trouvé queiqu'un qui soft capable de mener cette téche @ bien, Le Farr QUE le fait que Napoléon 1 a perdu la batalle de Waterloo a transformé tEurope (c'est un fait réel). 42 fit que Fabien soit prétentieux explique qu’on ne aime pos (Cest une opinion, donc subjective). » Tour ... QUE Tout sportif qui est (fait objectt) / qu'il soft (sujet & caution, a doute), Marius doit éte prudent. D oIRE, EcRIRE Dis @ Sami que je fais les courses (Cest un constat : je vais faire les courses). Dis & Sami qu’il fasse les courses (Cest un ordre : je lui demande de faire les courses). » ADMETTRE Tadmets que Cest important (- Jaccepte ce fait). Jadmets que ce soit important (= je peux imaginet). » expcigueR Le professeur a expliqué que les étudiants devaient rendre leurs travaux avant jeudi (= iLa dit). 4a sénilité de ce veil homme explique qu'il ait confondu les roms (= elle permet d'imaginer). » COMPRENDRE ‘Je comprends que les cours sont organisés comme & Uuniversité (= je constate). ‘Je comprends que les cours sofent organisés comme @ tuniversté (= cela me semble logique). Cae ee tas IL EST PROBABLE / VRAISEMBLABLE QUE (+ indicatif) IL EST PEU PROBABLE / VRAISEMBLABLE QUE (+ subjonctif) Test probable/vraisemblable que le tableau sera vendo. Hest peu probable/vraisemblable que le tableau soit vend. DE SORTE QUE (+ indicatif) — DE (TELLE) SORTE QUE (+ subjonctif) Cheure du cours a été modifige, de sorte que tous les étudicnts pourront venir (= par conséquent). Uheure du cours o été modifiée, de (tele) sorte que tous les étudiants puissent venir (~ pour que). » SE DOUTER QUE (+ indicatif) - DOUTER QUE (+ subjonctif) Je me doute que ce tableau vaut une fortune, car cest un Picasso (= imaginer, supposer). Je doute que ce tableau vaille une fortune, car ila été réalisé par un amateur (= ne pas étre sir). D TL ME/TE/NOUS/VOUS/LEUR SEMBLE QUE (+ indicatif) - IL SEMBLE QUE (+ subjonctif) Time semble que la date figurant sur cette photo est erronée. Ii semble que la date figurant sur cette photo soit erronée. Mettez les verbes aux temps et mode appropriés. 1. Je doute quiun tel musée (recevoir) un grand nombre de visiteurs | 2. La bibliothéque sera fermée pour travaux, de sorte que les étudiants (avoir) ‘quelques diffcultes a trouver les livres nécessaires & leurs 6tudes. 3. Le fait que mon collégue {se conduire) comme sil savait tout mvexaspare, 4, Ils se doutent que la décision (ne pas susciter) Yenthousiasme.. 5. Tlme semble que (éclairage (nuire) 8 la qualité du spectacle. 6. ILest peu probable quil {parvenit) a rejoindre le reste de (équipe. 7. Wu exiguité de ton appartement, je comprends que tu (vouloit) déménager ! 8, ILest probable que ce dictionnaire (porate) d'ici la fin de Vande, 9. Le fait que des manifestations (dégénérer) hier traduit le désarroi de la population. Choistssez la ou Les bonne(s) réponse(s). ~ [Hestipeulviaisen ~ [THUSERBEE] que ce projet grévera le budget. Gis | - [Se me doute | quelle s‘inscrive au club avant demain. 3. Elle [connait | ~ [a trouve | ~ [ cherche | une dame qui veuille bien ‘aider. 4, Le rendez-vous a ét® repoussé a la semaine prochaine, de sorte que nous [ayons| ~ - le temps de réunir les documents nécessaires. sc ~ [Nous admettons | -[ Nous nous doutons 6, Dis a Tatiana que je [ serat| ~ [/B6is|- [ie @88 | en retard. 7. Ce malentendu explique que les deux hommes se disputent|-|se Sont disputes) [se soient disputes] 4 la demiére réunion, Complétez librement. 4. Par hasard, tu ne connaitrais pas quelgu‘un a qui 2, Je suis a la recherche d'un logement dans lequel. 3. Auriez-vous, par hasard, un livre qui 4, Je nai jamais rencontré quelqu'un qui '5. Nous sommes & la recherche d'une secrétaire qui 6. Tl me faudrait un ordinateur qui 7. Ils cherchent un collaborateur dont Imaginez le début de la phrase, 1, gue tes malfaiteurs aient pu s‘enfuir sans complicité. ___ que cette théorie économique ne tient pas compte des réalités du terrain. quis sont originaires de Bretagne exolique leur passion pour le cidre, 4. quelle serait en mesure de prendre les rénes de Ventreprise, 5. us aient omis de déctarer leur fortune au fisc... a | SUBJONCTIF, INDICATIF OU INFINITIF ? DU REMUE-MENAGE DANS LA FAMILLE... Madame Joubert : 'ai obtenu que Nora vienne avec Selim et que tous les deux dorment & la ‘maison, Je pense que ce serait plus facile pour eux. Charlotte : Tu as raison, maman, Cest important qu'ils se sentent acceptés, surtout pour Selim. Madame Joubert : Oui, Charlotte, je crois que je peux maintenant les inviter, sans que ton ‘grand-pere proteste, Charlotte : 11 est temps que papi admette que Nora est grande et qu'elle a le droit d/avoir un petit ami! Madame Joubert: Je suis bien d’accord avec toi, mais tu sais comment est ton grand-pere, qui regrette parfois que « la morale ne soit plus ce qu'elle était » ! Charlotte: Il faut reconnaitre, a sa décharge, qu'il y a eu tellement de bouleversements dans la famille quill n'a pas été ménagé, quelle qu’ait été sa relative ouverture d'esprit ! Grégoire qui vient avec « un » copain, jusqu’a ce qu’on découvre que Cest son petit copain, Cécile qui a décidé de divorcer et Audrey qui change de petit ami comme de chemise. Madame Joubert : Charlotte! Charlotte: Cesta vérite, maman ! Audrey a décidé qu'elle menerait sa vie comme elle Ventend, et le moins qu’on putisse dire, Cest qu'elle le fait. Madame Joubert : Charlotte, est-ce que cela te choquerait, par hasard ? Cela m'étonne que tu réagisses aussi vivement. Charlotte : Pas du tout, cela ne me choque ni ne me dérange qu’elle veuille éte enfin libre. Madame Joubert ; D'une certaine maniére, je ‘comprends que ton grand-pére se sente un pet lépassé. Mais il a bon cceur, je suis sire quill accueillera Nora et Selim a bras ouverts, Charlotte : Je parie méme que cela lui ferait plaisir de les voir plus souvent, tu ne crois pas? Madame Joubert : 11 est toujours difficile de deviner ce qu'il pense au fond de lui. Mais je suis d’accord avec toi qu'il a un petit faible pour Nora. Flle a toujours mené par le bout du nez sans difficult Charlotte : Ce que papi regrette, finalement est que tout le monde ne vive pas comme lui, ne pense pas comme lt Madame Joubert : N'exagérons pas. Quelles que soient ses opinions, il fait souvent preuve dune plus grande tolérance que bien des jeunes #11 ne faut pas généraliser, mais je suis souvent étonnée de voir des réactions plutot conservatrices dans ta génération, alors qu’au méme age, nous ne recherchions que I'émancipation. Charlotte : Tu vois, maman, tu fais comme papi : Cétait mieux de mon temps ! UNE SEULE CONSTRUCTION POSSIBLE Lorsque le verbe devrait étre suivi du subjonctif, mais qu'il s'agit de la méme personne dans les deux parties de la phrase, Uinfinitf est obligatoire. D Je suis désolé d'étre en retord. (Cest moi qui suis désolé et Cest mot qui suis en retard.) P Je suis désolé que tu n’aies pas pu venir (Cest moi qui suis désole, mais cest toi qui r’es pas venu.) » Alain regrette d'avoir da partir (meme sujet). Alain regrette que nous cyons di partir (deux sujets différents), Cola m’étonne de ne pas avoir recu de réponse (méme suje!). Cela m’étonne qu'il ne soit pos (6 (deux sujets différents). Il est important de s‘entendre avec ses collégues. Ce qui est important. Cest de s‘entendre avec ses collegues (nécessité générale). Test important que tu tentendes avec tes collegues. Ce qui est important, c’est que tu Ventendes avec tes collegues (nécessité personnelle). DEUX CONSTRUCTIONS POSSIBLES Lorsque le verbe est suivi de indicatif, on peut utiliser les deux structures. Celle avec linfinitif est plus élégante et appartient au registre écrit ou soigné. Tespére que je pourrai me sendre a Lyon = jespére pouvoir me rendre & Lyon. Je crois que je sais pourquoi ilo pris cette décision. Je erois savoir pourquoi il a pris cette décision. Elle a décidé qu'elle déménagerait bientst. Elle a décidé de déménager bientst. its Qu’elle soft compétente, jen suis convaincu ! MAIS : Je suis convaincu qu’elle est compétente. Quis aient oublié le rendez-vous, je le suppose. Je suppose qu'ils ont oublié ie rendez-vous. PaO eee SS Uae Pour exprimer un ordre avec ces deux verbes, on peut employer une structure avec le subjonctif ou avec Uinfinitif. Attention 2 usage des pronoms personnels. Je demande qu'il viene tout de suite. Je lui demande de venir tout de suite. Le président ordonne que (e ministre (ui rende un rapport. Le président ordonne au ministre de lui rendre un rapport. are M ek ae ara » Adrien serait heureux d’étre avec nous et de pouvoir faire du ski Adrien serait heureux que tu sois avec nous et que tu viennes faire du ski. 1 ils n'ont pas les moyens de partir et cela les géne d’emprunter de argent d leurs amis. Formez une seule phrase en faisant les modifications nécessaires. 41. Yai obtenu accord du maire pour organiser une féte. Jen suis ravie, 2, Ts se sont décideés a adopter un enfant. Jen suis trés heureux. 3. Florence na pas pu assister au concert. Elle en est dcue, __ 4, 3e ne me suis pas rendu compte de mon erreur. Jen suis consterné, 5. Jérémie ne sfest jamais inscrit 8 ce club de gym. Cest étonnant. 6. Je me suis levé trop tard et fai raté le début de examen | Jen suis furieux, 7. Alice est arrivée en retard, Elle en est désolée. 8. Je ne suis pas parvenu a retoucher cette photo. Cela m’énerve. 9. Ces indices serviront aux enquéteurs. Ce n'est pas certain. Placez le passage souligné en début de phrase et faites les modifications nécessaires. 1. Je pense quil faut lui repondre au plus vite. 2. Test évident que cela vaut la peine d'entreprendre des travaux. 3. Nous espérons quielle atteindra ses objectifs, 4, Vimagine que tout a été mis en ceuvre pour obtenir se libération. 5, TLest probable quelle s'est perdue en chemin, Vous partez a un(e) amie). Faites des commentaires en variant les structures. «= Exemple : « J'ai grossi de deux kilos » ~ Ce n'est pas si grave d'avoir grossi / Cest bizarre que tu aies grossi / Cest bizarre de grossir en ayant si pew mangé ! 1. « Jai oublié de donner a manger au chat ! » 2. «Je me suis disputé(e) avec mon chef. » 3. « Je mefforce de rester en forme. » 4, «Je ne me suis pas inscrit(e) sur les listes électorales. » 5. « Je ne tiens jamais compte de Vopinion des autres. » 6. « ai beaucoup de mal a comprendre La réaction de ma colléque. » Pour chaque tournure, construisez une phrase suivie du subjonctif et une de Uinfinitit. 1. Elle n’acmet pas 2. Le directeur sfengage 8 3. ILest navrant 4. Nous consentons & 5. Lexpert exige 6. Le professeur doft veiller a 7. Nous tenons & 8, IL est déplorable 9. Cela me désole ——EEE Bilan @ Choisissez la ou les réponse(s) grammaticalement correcte(s). +L espe que je pourtai faire mon exposé|~|pouvoir répondre aux questions|-|quelle veuille bien venir, 2, Je suis désolé que fate détérioré le matériel ~ que cest reporté une date ultérieure|-[que vous vous| saver égarés 3. Je comprends |quil ait déimissionné] - ue Cuniversité a besoin de fonds) ~| que je sois fatigué | 4, Nous pensons quis feront le nécessaire | que vous démissionniez 5, Je demande | quil sen ira - | qu’elle sen aille| - | m‘en aller|, 6. TLsemble [quils restaureront ce manoir’ ~| quis veuillent le restaurer| - [quis Vont restauré 7. Test dommage | d'avoir raté | [que nous ayons raté nous en occuper | que nous raterons | ce concert ! +8, Tl faudra [que tu reviennes| - que tu sois revenu | - | revenir | avant minuit. 9. Elle admet que clest - que ce soit - -|avoir été |important. 410. IL est utile [que vous apprendrez | -[ que vous appreniez |- | d'apprendre | cette structure ! 1 Complétez par te verbe AVOIR aux temps et mode appropriés. 41. ILest probable que le sé 2, ILest peu vraisemblable que le séminaire aire ______ lieu mardi prochain. jeu mardi prochain. 3. Jespére que le séminaire lieu mardi prochain. 4, Nous doutons que le sémminaire lieu mardi dernier. 5. Bile sest engagée & ce que le séminaire lieu au cours des prochaines semaines. 6. Il semble que le séminaire lieu mardi dernier. 7. Je me doute que le séminaire lieu mardi dernier, puisque le professeur est rentré de son congé de maladie. Le fait que le séminaire lieu mardi dernier au lieu de mercredi a bouleversé emploi du temps des étudiants. 9. me semble que le séminaire lieu mardi prochain. 10. Je veillerai & ce que le séminaire ____tiew demain. © Complétez par un verbe logique aux temps et mode appropriés. 4, Les historiens doutent que ce document authentique, 2. Nous sommes certains que Vavocat ___au tribunal. —_________la semaine prochaine ! 3. Espérons que vous 4, Pensez-vous que cette décision __lunanimité ? 5, Il semble que le suspect ______ plusieurs crimes. 6. ILest important que les étudiants___capables de dater cette ceuvre correctement. 7.Je me doute que ce tableau _ _______ lors de Vexposition consacrée au peintre. 28. Le professeur accepte que les étudiants __leur mémoire une semaine plus tard que prévu. 9, ILest important que les citoyens_____accés aux informations les concernant. 10, Cette école diingénieurs tient a ce que les étudiants en langue étrangére. une solide formation @ Finissez librement les phrases. 41, Test vrai que le Louvre 2. On dit que le ministre 3. Tl parait que le taux de chomage 4 Tlme semble que mes voisins 5. ILest évident quelle 6. Test peu probable quiils 7. Pourvu que 8. Espérons que 9. Je constate que 10. Ils ne sont pas sirs que © Transformez. 4, Thibaut a dO partir. I le regrette. = Thibaut regrette 2, Mes amis ont récemment divorcé. Jen suis désolé. 3. Joublie souvent mes clés. Cela m’énerve 4. Loi a vu des enfants maltraités, Cela a bouleversé. 5. Mes enfants veulent absolument partir au bout du monde. Je my résigne. 6. Nous ne nous sommes plus écrit. Cest dommage. 7- Alice s'est bien reposée. Elle en est contente, - Je te raménerai chez to aprés la féte, Cela ne me dérange pas. 9. Antonio n'a pas pu participer & la compétition. Il en est trés décu. 410. Une loi sera présentée au parlement. Le ministre s' est engacé © Mettez les verbes aux temps et mode appropriés. 41. Quelle que _(@tre) sa détermination, elle n’est pas parvenue & faire voter la lot. 2. Dici ace quelle ____(reconnaitre) son erreur, de eau coulera sous les ponts ! 3. Dis a Remi quil nous __{ejoindre) dans mon bureau ! 4, Tlest exact que la population _(ieitir) de plus en plus. 5. Je me doute que le chirurgien (savoir) ce quil fat ! 6. Il est vrai que son tempérament__(nuive) 8 sa reputation. 7. La situation est trop déticate pour que fon (émettre) des critiques. 8. Nous sommes ravis que vous (se décider) & vous installer ii. 9. Quits (ecquéri) une grande expérience ces dernigres années, naus le savons ! 10. Sylvie espére que sa situation (stamétiorer) au cours des prochains mois. © Complétez par une tournure verbale logique. as. cet acteur mondialement connu ne viendra pas au Festival de Cannes ! 2 les étudiants puissent éprouver des difficultés dans l'emploi du subjonctif | 3, ________a Philippe quiil viene suffisamment tat ! 4 ________la fuite d’eau vient de la toiture, 5 __ de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter ce genre daccident. 6 médecin prenne au sérieux ces symptomes bénins. 7. les archives ne soient pas ouvertes aux chercheurs. 8 ______——__une personne qui soit capable d'aider notre fils handicapé. 9. avoir convaincu. 10. {e procas sera repoussé pour vice de forme. Choisissez La ou les réponse(s) grammaticalement correcte(s). 1. [Quelle chance | - [Tl est probable] - | Pourvu qu'il ne fasse pas trop froid ! 2. Nous comprenons que |c’est|~ [ce soit) - [ce sera] une décision délicate. 3. [IL est peu vraisemblable - ILest vraisemblable | -| Il semble | qu’elle 2 quelques soupgons. 4, Elle a admis [que nous introduisions| - {d’introduire| - | qu’elle introduise | ce sujet. 5. ie unt - (qlee ue eves 16. Tu te doutes que nous | soyons | - [sommes | ~ | serons | tes fiers de toi. 7. Test choquant| quis n’ient pas dément|~ gulls ne démentiont pas|~|de ne pas démentir oes fits 8. Je crois[au'l sait|- [qu sache | — [savoir comment nous en sommes arrivés la. 9. Qu'ils [veulent | - | veuillent |- | voudront | renoncer a ce vayage, je imagine aisément. 10. Cela t’agace | de faire |- (que tu fasses ue je fasse | ces démarches ? Mettez les verbes aux temps et mode appropriés. Tune pas (connaftre), par hasard, quelqu'un qui (pouvoir) nous sider? Je tai expliqué que nous (devoir) boucler le projet avant le mois prochain. Or, ‘lest probable que nous n'y as (parvenir) sans au moins une personne de plus. Tu te doutes bien que mon chet (ne pas étre) accord, mais ila Fini par admettre que nous (ne pas avoir) le choix: iL faut que nous {embaucher) un ou une intérimaire, Jai aussi demandé & Daniel qu'il. (établir) une liste de stagiaires ppotentiels, mais il semble que personne ne (@tre) disponible immédiatement. Le fait que tu (se sentir) a Vaise ici et que tu (connattre) tout le monde devrait te faciliter les choses. _PASSE COMPOSE ET IMPARFAIT RIVALITE ? 0 ee Carine : Excuse-moi, Fmilie, je tai interrompue, tu étais en train de travailler. Qu’est-ce que tu faisais ? Emilie : Je finissais de préparer des photos pour mon exposé. Un peu plus, jallais oublier d’envoyer les documents a temps ! Carine : Tu as toujours eu tendance a faire les choses a la derniére minute, non ? Fmilie : Oui, bien sir, mais fai des excuses... Je devais faite mon topo* jeudi, mais cela a avancé & mercredi et ai dii mettte les bouchées doubles pout y arrver. Carine : C'est la différence entre toi et moi. Quand j'avais ce genre d'exposé a préparer, je m'y prenais toujours des semaines a l'avance. Tout était prét, je n‘avais plus qu’a prendre mon sac et yaller Emilie : Je savais bien que tu vérigerais en exemple, Carine... Tu tes toujours évertuée & me montrer subtilement ta supériorité dans l'organisation ! Carine : Mais pas du tout ! Je te disais tout cela sans arriére-pensée ! Emilie : Tu parles ! Dans ton for intérieu... (le tééphone sonne) Allo 7 Non, excuse-moi, je n'ai pas le temps, j‘allais partir ! Oui, d’accord, je te rappelle plus tard. (Elle raccroche) Je savais que était lui. II me fatigue, celui-la ! Avant, il m’appelait le matin, et il me réveillait & chaque fois. Ensuite, il a change de tactique, il acommencé 4 m’appeler dans la journée. C’est du harcélement, ma parole ! Euh, de quoi parlions-nous ? Carine : De ton topo* que tu n’as pas encore fini de préparer.. Au fait, état qui ? Emilie : Augustin, Je lai connu a la fac, ily a quelques ‘mois. ai toujours su que ce serait un emm* Carine : Et moi qui croyais que tu étais « toujours trop gentille avec les garcons » ! Tu as bien changé ! ilie : Oui, avec le temps, j'ai fait quelques progres ‘sur ce sujet. Avant, j/avais tendance a ne pas oser dire non, parce que je pensais que les gargons ne s‘intéres- seraient plus 4 moi. Et puis, j'ai découvert que cétait pratiquement le conta. Carine : Ca, pour moi, c'est difficile. Tu vois, on parlait des différences de caractére. Eh bien, j‘ai toujours été un peu trop sérieuse dans mes cours, en tout cas plus ‘que toi. Je connaissais beaucoup de gens, mais ‘ai tou- jours eu du mal avec les garcons. Toi, c‘est le contraire, twas toujours eu plein de garcons autour de toi. Je crois que je fenvie un pew ‘t moi qui ai toujours cru que tu me considérais comme tne jolie idiote ! ie: N‘importe quoi ! Je ne Yai jamais prise pour une cruche* ! Cest plutot toi qui me regardais de haut cart as toujours été plus jolie que moi Emilie : Je vois que la dispute n'est pas prés de finir. | ey Remarque de vocabulaire. « Un erm..." »= un emmerdeur* (argotique) = ennuyeux, désagrésble, OZ us » Fait qui a failli se produire, caractéristique de la langue orale. A quelques minutes prés, je ratais lavion (mais je ne (ai pas reté). Un pew plus, (et) il oubliait mon anniversaire (mais il ne Va pas oublig). ) Raconter un réve Quand on le raconte, méme avec des expressions de temps précises, on se sert de Limparfait, puisque la temporalité est floue. Dans mon réve, je me trouvais dans une forét, je partais avec des gens que je ne connaissais pas. A un moment donne, je voyais ariver mon grand-pére. Soudain, il se mettait @ danser le tango ! ) Usage paradoxal de Uimparfait 1 était une fois une princesse qui vivait dans un beau chateau (Forme figée, réservée aux contes).. En 1956, Romain Gary obtenait le prix Goncourt pour Les Racines du ciel (effet de style). Esse > IL permet de rapporter une action passée qui a encote des conséquences dans le présent ou des liens avec le présent : j'ai appris (italien (et je le sais toujours). D Tl remplace le passé simple (désormais inusité dans la langue orale et réservé a la langue écrite soignée).. Il permet cexprimer des actions ponctuelles dans le passé, sans rapport avec le présent : en 2009, nous sommes allés@ Berlin et nous ovons assisté& un concert dla Phithormonie, PASSE COMPOSE / IMPARFAIT > Points de vue différents Je fai interrompu. Qu’est-ce que tu disais ? (La conversation n'est pas terminée,) Joi mal entendu. Quiest-ce que tu as dit ? (Cest juste la derniére phrase que je voudrais que tu repetes.) Sens différents Je devais partir (mais je ne suis pas parti). / J'ai dé pertr (cétait une obligation). ‘Dons mon village, je connaissais tout le monde. / Yat connu Sabine en 2003 (~ jai fait sa connaissance). Je savais que vous étiez absents. / Yai su la date de la battle (mais je lai oubliée). Je pensais/croyais que vous étiez en vecances. / Tu as pensé & téléphoner d ta tonte ? (= se souvenir) Pendant une seconde, fai cru que j‘lla's m’évanouir! (= Jai eu impression) TB Ye Ce eee » Jai toujours fait du piano. Nous avons toujours aimé ce quastier. Ga a toujours été comme ga! Ga Sest toujours fait. (Vaction a commencé dans le passé et persiste dans le présent.) D Avant / Quand jfétais jeune / Autrefois, je faisais toujours du piano. Elle préparait toujours de délicieux géteaux. Il jouait toujours avec ses petits-enfants. (Vaction est continuelle, répétitive, dans le passé.) Mettez les verbes 8 imparfait ou au passé composé selon le cas. 4. Désormais, ils (acquérit) une grande experience dans ce domaine. 2. Un jour, je (Capercevoir) que je (ne pas connaitre) la imoitié de mes voisins ! 3, Tiens !Je (cojre) que tu _ (Gre) en vacances !~ Ou, je (devoit) partir & Prague, mais finalement it (Fallot) que je renonce a mon voyage, carje (se tordre) la cheville, 4. Frédéric (re pas penser) & fermer sa porte & clé et il (etre) cambriolé alors quit (passer) le week-end chez des amis. 5. Quelles sont les paroles de cette chanson ? Je les (sovoir) mais je les (oubter), matheuteusement. 6, Je me souviens de cette publicité mensongére qui (promettre} monts et merveilles ‘aux femmes qui (tenter) de perdre du poids ! 7. Cet homme qui lorsquil. (etre) jeune, (vendre) des chaussures, (devenir) mionnaire en quelques années. 8. Nous__(ne jamais avoir) recours & ce genre de procédure, et cela ne changera pas. 9, Cette bonne intention du ministre (ester) lettre morte, hélas ! 10, Je me souviens que, dans le temps, mon grand-pére (Sastreindre) a faire de Vexercice tous les jours. 1__—=—_(cesser) quand it (commencer) a avoir des problames darthrase, Mettez les phrases a imparfait ou au passé composé selon le sens. 1. Elle se plaint constamment de la chaleur, Cest toujours comme ga! 2, Alors, ce diner vous plait ? 3. Comment concluez-vous vos discours, en général 2 _ 4, Cest ce genre d'adolescent qui court toujours aprés les filles. 5. Préparer un grand déjeuner pour Nol se fait toujours dans cette famille. 6. La vieille dame fait toujours une sieste aprés chaque repas. 7. En général, il conduit trop vite 8. On extrait toujours du minerai de fer dans cette région. 9. Les enfants accaparent toujours la grand-mare chaque fois quils viennent en vacances cher elle. 10, Dans la famille, tout le monde bénéficie d’un solide bon sens. 11, Je me demande toujours pourquoi cet arbre ne pousse pas dans notre région. 112, Nous devons absolument quitter la réunion avant la fin. L'EXPRESSION DU FUTUR | SELIM N’ARRIVE PAS... Nora : I n’arrivera donc jamais ? Je commence a me faire du souci Charlotte : Aréte de Vinguiéter, Nora ! Ilse sera rendu compte qu'il avait oublié quelque chose ti] aura fait demi-tour. Il va se manifester, ca ne va pas tarder. Nora : En attendant il n’appelle pas et son mobile ne répond pas, Tu me diras que je pourrais essayer nouveau... ‘Charlotte : Ce que tu peux étre anxieuse, ma pauvre Nora ! Tu ne changeras jamais. Nora : Sil n'a pas téléphoné d'ici un quart d’heure, je prends ma voiture et je fonce chez lui. Charlotte : Et je te répondrai que ta as tort de te précipiter... Un jour, il faudra tout de meme ue tu arrétes de dramatiser le moindre retard! Selim va finir par en avoir par-dessuis la téte... EL ne viens pas pleurer quand il Yaura quittée. Nora : Tu es gonflée*, Charlotte ! C'est toi qui dramatises... Tu verras, le jour oit toi, tu seras amoureuse, si ti ne réagis pas comme moi ‘Charlotte : Eh bien, on n’a pas fini de discuter, car moi, jamais je ne réagirai ainsi. Si enfin j'ai tun homme dans ma vie, je lui laisserai sa liberté, cest le minimum ! Nora : Ga*, on en reparlera... L'AVENIR DU LIVRE Stéphane : Selon certaines études, on dit que le livre aura complétement disparu d'ici quelques années, Adrien : C'est une vision de cauchemar ! Si dans dix ans|e live a disparu, je me jette par la fenéue... Enfin, est une maniére de parler, bien sir. Stéphane : Calme-toi, Adrien... La technologie évo- Jue'sivite que dans quelques années surgiront de nou- ‘veaurx outils. Tu seras le premiera ten servir. Adrien : Plutot crever*... Tu connais ma passion pour lelive: jela garderai toujours, Tu me diras, Stéphane, que je suis un vieux réactionnaire, conservateur, dé- ‘mode... Je men fiche* Stéphane : Imagine que les gens lisent davantage grace au livre électronique. Tu ne vas pas me dire que est ‘une catastrophe ! Adrien : Non, bien stir. Mais je ne changerai pas ‘avis jereste convaincu que le livre va rester un objet fonda- ‘mental. On ne pourra jamais sen passer. Stéphane : Ga*, qui vivra versa! SS ee Lusage du présent rend le futur plus concret, plus « présent », presque tangible. Voici comment je vots mon aveni. Lennée prochaine, jai mon bac. Ensuite, je vais & Cuniversit, j'y passe quatre ans, fobtiens mon master et entre dans la vie active ! a ea Peut exprimer un fort encouragement, un ordre ou parfois méme une menace. Tu ne vas pas rester seul. Tu vas venir avec nous d la campagne et tu vas enfin te reposer un peu ! Maintenant, ¢a suffit : tu vas arréter de geindre et tu vas ranger ta chambre! eS Puisquil exprime Favenir, il implique une certaine dose d’incertitude, Comparer : Ce soir je sors avec des amis, (Cest certain.) Ce soir je vais sortir avec des amis. (Cest une décision, un peu moins certaine.) Ce soir (si je peux, si Cest possible, peut-&tre), je sortiral avec des amis (Incertain). > Plus ou moins consciemment, on exprime incertitude dans des phrases apparemment assertives. Elle ne changera jamais ! Ce sera toujours comme ca ! On ne réglera pas les problémes en quelques jours ! Tu verras ce qui arrivera ! » Dans le registre oral, le futur simple (ou parfois le futur proche) permet d'anticiper des réactions de Cinterlocuteur. Cest une sorte de futur « rhétorique ». Tu me diras que je Vavois bien mérité. Je te répondrad que out ! Vous allez me dire que jexagér. > Le futur simple s‘intégre dans un récit au présent de narration et le rend plus vivant. En 1919, Joseph Kessel décide de devenir grand reporter, et i le restera toute sa vie. La aussi un caractére injonctif et permet datténuer un ordre, Je vous demanderai de bien vouloir éteindre vos téléphones portables. Vous apporterez vos popiers. FUTUR ANTERIEUR Outre (usage « classique » d'antériorité (quand jaurai fini mon travail, je sortrai, i permet dexprimer une probabilité, voire une menace : Elle se sera encore trompée de direction... Vous Vaurez voulu ! » TL exprime également une action que (on imagine achevée dans le futur : ‘bans dix ans, tout cela aura disparu, eee wee ay » Si + passé composé : sil n’a pas téléphoné d'ici ce soir, envoie-lui un texto. Le passé composé donne une valeur « dramatisante » et sous-entend que des obstacles persistent. Tu was encore rien vu ! (= cest le début) « Ils ne sont pas sortis de Uauberge ! » (= les problemes ‘commencent...) Elle n’est pas arrivée ! (= elle a encore du chemin a faite.) Associez pour constituer une phrase compléte. 41. Mon chéri, tu r’oublieras pas de ‘a. que je suis trop pessimiste. 2, Attendons ii b. Moi, je reste 3, Elle nous rejoindra cet iL le restera, 4, Yous allez d, de tous ses vieux vétements. 5, Ilse sera débarrassé je me débarrasserai de ces vieux vétements. 6. ILa toujours été un grand acteur f. plier les jambes et lever les bras. 7. Quand jirai la déchetterie, g. elle ne changera jamats... 8, Fais comme tu veux ! fh, mappeler en arrivant 2 9. Evidemment, vous me direz 4. probablement la semaine prochaine. 10. Elle a toujours été comme ¢a, J. Héloise nous rejoint dans une minute, Complétez au temps approprié, de maniére & exprimer un futur. 1. Ma chérie, attends-moi quelques minutes, je (revenir) tout de suite ! 2, Yai essayé de convaincre tout le monde, mais tu me (aire) encore que j tort dintervenir. A quoi je te___(répondre) que je r’avais pas le choix. 3..Ce soit, nous__(s’envoler) pour San Francisco. 4.Vousme (rendre) vos dissertations avant mardi soir ! 5, Dans vingt ans, il est probable que ce quartier (changer) du tout au tout. 6, Tu penses étre au bout de tes peines ? Tu (ne rien voir encore) 7. «Letrain (parti) dans quelques instants. Attention a la fermeture automatique des portes ! » 8, Nous connaitrons mieux le fonctionnement de {a molécule quand nous (procéder) 8 des expériences plus poussées. 9, Lautoroute est bouchée et voila quiil commence & neiger. Nous (ne pas étre sorti) de Vauberge ! 10. Cest décidé : & partir de demain, je (Staréter) de fumer ! En attendant, je (ellumer) ma derniére cigarette... 411, Tune trouves plus ton portable? Tule _______(aisser) au restaurant ! 12, Unefoisquetu__ (réduire) ta consommation de graisses, tu (voir) une amétioration de ton poids. 43. Oh la ls, tu as vu ces embouteillages 200 (ne pas arrver) ! 14, Jean-Paul, (ne jamais s'apercevoir) de ces petites omissions. 15. Mesdames et messieurs, nous vous_(demander) de bien vouloir retourner & vos places avant le début du spectacie. 16, A la fin de la semaine, je suis sire qu’ils (découvrir) la raison de ce silence. USAGES DU CONDITIONNEL SIC’ETAIT MOI —_ Gilles : Je serais & la téte d'une pareille entreprise, je me préoccuperais d'abord de la qualité des produits, On dirait que la direction sen fiche* complétement ! Yasmina : Tu ne fen sortirais pas forcément mieux. Tu crois vraiment que tu aurais toutes les compétences et que tu saurais prendre les bonnes décisions ? Gilles : En tout cas, je commencerais par consulter les responsables de la qualité. Il semblerait quence moment, personne ne leur demande leur avis. Il faudrait tout de meme le faire, non ? Yasmina : Jaimerais bien ty voir ! Il n'y aurait pas que la qualité a prendre en consideration. Quiesi-ce que tu ferais de aspect financier ? Tu ne saurais méme pas lire un rapport comptable ! les : D’aprés ce que je sais, les ventes commenceraient & chutet, ce qui serait logique, si la qualité baisse. Yasmina : Eh bien, tu devrais changer de métier et devenir le patron. Gilles :Jesuis cert sun bon gestion. naire. Tu sais que je devais reprendre entreprise de mon pete ? Finalement, ca ne s'est pas fait, pour tou- tes sortes de raisons... Fn fait, je me serais beaucoup investi, sijen avais eu la possibilité.Tiens, qui arrive ? On dirait Léon. Ah non, Cest Laurent, Cest bizarre, jaurais juré que cétait Léon... Laurent : Bonjour, Yasmina, Salut, Gilles, jaurais ‘voulu savoir si tu pouvais passer & mon bureau, ce matin, [aurais deux ow trois bricoles a voir avec toi. Gilles : Tu aurais dai me le demander plus tt, car je pars en réunion, Laurent : Dans ce cas, on pourrait se voir cet aprés- midi ? La direction aurait enfin pris la décision daméliorer la qualité des produits. On aimerait que cela soit vrai ! Jaurais vraiment aimé parler de tout cela avec to. Gilles : Tu serais libre vers 15 heures ? Je pourrais me libérer 4 ce momenta Yasmina : De mon ci, je devrais peut-etre en parler avec mon équipe, alors. Laurent : A mon avis, il vaudrait mieux attendre, Rien n'est confirmé et on ne saurait étre trop prudent. Ce serait tout de meme dommage de tout rater & cause d'une gate. Yasmina : Tu ne serais pas un peu dubitatif, par hasard ? Laurent : Dubitatif, peut-étre pas. Ce serait plut6t une petite tendance la superstition !Tant que rien n'est confirme, je préférerais que tout cela reste entre nous. Yasmina : Je te comprends, mais on pourrait espérer qu'une entreprise de cette importance ‘communique un peu mieux ! Gilles : Je ne te le fais pas dire ! = a Remarque de vocabulaire, « Je net le fas pas dive» = tu me donnes un argument supplémentaire qui enforce mon opinion. FAIT IMAGINAIRE » Remplace une structure avec « si + imparfait » Je serais d ta place (= si fétais 8 ta place), je Uinviterais, Je Vaurais vu, je Vourais invite. » Permet de parler de situations imaginaires Toi, tu serais le méchant, tu essaierais de mattraper ; moi, je me cacherais et tu ne me trouverais pas ! Dans un monde idéal, tout le monde se préoccuperait du bien-Btre des autres... Je Vaurais bien appelé, mais i ne résond jamais. Tu Vappellerais, toi ? Cay > Comparez ces usages du verbe VOULOIR : Je veux te voir! (present » ordre) Je voudrais te voir. (conditionnel présent » demande polie) Taurais voulu te voir (conditionnel passé — demande encore plus atténuée) D Autres verbes : AVOIR, SOUHAITER, DESIRER, FALLOIR, AIMER, ESPERER, JURER... ‘Nous souhaiterions que vous occeptiez ce poste. Tl faudrait que cela se fasse dans les meilleurs délais. Vous nauriez pas retrouvé un sac noir par hasard ? Yaurais juré qu'il état (. > DIRE DE (+ nom ou + infinitif) au conditionnel s'emploie pour faire une proposition. Qu’est-ce que tu dirais d’une mousse au chocolat ? Qu’est-ce que vous diriez daller au cinéma ? ON NE SAURATT. Usage 8 la fois idiomatique et élégant. Signifie: il est impossible de / on ne peut pas... On ne saurait prendre trop de précoutions. On ne saurait imaginer meilleur emplacement. INFORMATION NON CONFIRMEE ) Un carambolage se serait produit a entrée de la ville. Il y aurait une dizeine de blessés. Le mauvais temps serait & Vorigine de faccident. (Cest une supposition, les informations ne sont pas encore officiellement confirmées.) » Un carambolage s'est produit... Ily a une dizaine de blessés... Le mauvais temps est 4 lorigine... (Cest certain, vérifié ou confirmé officiellement.) ON DIRAIT (QUE), ON AURAIT DIT (QUE) On dirait qu'il va neiger (= cela donne cette impression). Hier, i faisoit « un froid de canard », on aurait dit Uhiver (mais nous sommes en avril). Pa a GS Tu as da partir (passé composé). » Nécessité, obligation dans le passé. Tu devais partir, mais finalement tu es resté ict (imparfait). = Projet non réalisé, | Tu deveais partir (conditionnel présent). » Suggestion, conseil. Tu aurais dé partir (concitionnel passé). » Regret ou reproche. ‘Atténuez les demandes suivantes. 41. Le chef veut que tu ailles 8 la réunion. 2. Tu nas pas égaré ton portefeuille 7 3, Ils souhaitent que vous établissiez un contrat en bonne et due forme, 4. Tu ne sais pas ol je peux trouver du fil de cette couleur ? 5. Vous devez vous rendre a la bibliothéque pour consulter cet ouvrage, 6. Vous navez pas vu un petit chat roux avec un collier ? Remplacez la phrase avec SI par une structure au conditionnel. 4. Si Yavais vu une vieille dame traverser la rue, je Vaurais tout de suite aidée. 2. Sils mvenvoyaient ce genre de document, je ne réporidrais pas. 3, Si tu tasseyais & cOté de lui, il ne broncherait pas. 4, Si un incident était survenu, personne n’aurait su quoi faire, 5. Si une tempeéte de neige s‘abattait sur la région, les aéroports devraient fermer, 6. Si les assurances m/avaient correctement dédommagé, je ne me plaindrais plus. 7. Si ce meuble valait cher, elle ne s‘en débarrasserait pas. 8. Sil sen allait tout de suite, cela ne nous dérangerait pas. Mettez les verbes entre parenthases aux temps et mode appropriés. 1. Vous {devoir) vous abstenir de fuer autant, est mauvais pour la santé ! 2. Mardi dernier, elle était folle de rage, on (dire) une furie ! 3, Excusez-moi de vous déranger, je (vouloir) vous demander un renseignement. 4 (devoir) nous servir de guide, mais finalement, ila renoneé. 5.Je (voutoir) que tu viennes ! — Parle-moi potiment, je te prie ! 6. 0n ne (savoir) étre trop prudent dans ce genre de cas ! 7.Ouest-ce quetu (dire) dete joindre & nous ? 8, Amon avis, elle (devoir) sinserire dans une autre université. 9. Mardi dernier, il (faitoir) tout preparer a Vavance, Réécrivez ce texte en considérant que les informations sont incertaines. Le ministre s‘appréte annoncer de nouvelles mesures gouvernementales. Il s'est rendu au palais de (Elysee et a présenté son projet au Président. Ce dernier maintient sa décision de soumettre la loi a (Assemblée nationale, qui doit se réunir la semaine prochaine. opposition s'est déja placée en ordre de bataille et envisage de déposer un nombre considérable d'amendements. CONDITIONNEL ET SUBJONCTIF DIFFICILE A AIDER ! (Cécile : Tu vois, ca m‘aurait étonnée qu’elle ne veuille pas les voir ! Charlotte : Oui, mais aurais trouvé normal quils la préviennent un peu plus tot (Cécile: Bffectivement, Charlotte, je pense qu'elle aurait aimé etre avertie a temps de leur venue, pour pouvoir mieux les recevoir, Il aurait suffi quils lui disent huit jours avant quils avaient intention de venir et cela lui auraitfacilité les choses, Charlotte : Quelquefois, je me demande sil n’aurait pas mieux valu que nous lui proposions de Vaider, Cécile : Tala connais, elle ne supporterait jamais que nous la traitions comme une vieille dame. Charlotte : Parfois, aimerais bien qu‘ele soit un peu plus conciliante.... Ce serait mieux pour {oute la famille qu’on puisse s entraider spontanément, sans se préoccuper des réactions des uns et des autres ! (Cécile :Tu réves un peut! Cela dit il se pourrait que nous parvenions a convainere mami de h .er un coup de main*, Il suffitait que papi lui dise quelques mots et tout pourrait varranger ! ee QUE FAIRE ? | Alexandre: fl encore perdu le match ! ene sais pas ce qui aura fll que je fesse pour venir bout de Roland ! Le pére + Il aurait tout simplement fallu. que tw Centraines un peu plus sérieusement, mon garcon ! Alexandre : Peut-étre, mais je n‘aurais jamais cra | que Roland puisse me battre. | Le pire : Pour commencer, ce serait bien que tu cesses de sous-estimer tes adversaires... Alexandre : Papa, aréte de me faire la lecon Yaurais espéré que tu mencourages au lieu de me faire des reproches | Lepére :Jenetefaisaucun reproche, mais aimerais ‘que tu tires les lecons de ce qui vient de se passer. ‘Ce serait dommage quiun gargon doueé comme toi ne séussisse pas mieux! Alexandre ; En fait, il faudrait que je change de prof. Ce serait peur-étre bien que je suive les cours de Fabrice, tu ne penses pas ? Le pére : Je suis d'accord avec toi, Alexandre, ce serait une bonne idée que tu ailles le voir. Ce serait dommage que tu te prives d'un excellent professeur. Mais il semblerait qu'il soit particuliérement dur et exigeant. Tu supporterais qu'un entraineur te dise ce qu'il faut faire sans ‘aucun ménagement ? Alexandre : Bien sir, papa, quelle question ! ‘ _ “Ey OTC mosses aa Il vaudrait mieux que tu saches Collemond avant de partir & Hambourg. 1 suffirait quelle dise ce qu’elle en pense ! Il faudrait que vous parveniez 4 la convaincre. Ilse pourrait que la réunion soft reportée. I serait temps que les enfants prennent leur indépendance ! Je trouverais juste qu’elles obtiennent satisfaction. i serait utile que tu apprennes te servir de ce logiciel. Elle ne supporterait pas que ses collegues la contredisent. ‘Je n’aurais quére envie que mes enfants partent au bout du monde... CONDITIONNEL PASSE + SUBJONCTIF PRESENT Taurais préféré / cimé / détosté / apprécié / voulu... que tu viennes un peu plus t6t. (0 / Cela aurait été mieux / plus commode / moins fatigant... qu‘ls fassent le voyage en train. Taurait voulu / souhaité / adoré... que son fils devienne chanteur d’opéra, §0,/ Cela maurait étonné(e) / surpris(e) / navré(e) / décu(e)... qu'il ne réussisse pes son examen. Taurait été dommoge que vous ratiez ce concert. Nous aurions trouvé bizarre / suspect / louche / normal / cures Je naurais jamais cru / pensé / imaginé qu'ils en soient capables. DIL AURATT FALLU QUE Je suis arrivé en retard. It aurait fallu que je parte plus tat ( Mn’aurait pas fallu qu'elle prenne cette direction. TL AURATT MIEUX VALU QUE Taurait mieux valu que tu fasses tes réservations @ Vavance (~ i aurait 6té préférable que). Taurait mieux valu qu’elle ne sache rien de ce passé doutoureux. D ESPERER Le verbe « espérer » au conditionnel passé est suivi du subjonctif. auras expr gut ema + GE purer aly PASSE + SUBJONCTIF PASSE La situation exprimée par le subjonctif sest produite antérieurement a celle exprimée par le conditionnel. Cela m‘aurait étonné (hier) quit ne soft pas venu (avant-hier). ‘Nous aurions préféré quis n’aient jamais été au courant de cette sombre histoire. quiils ne sachent pas o@ aller Vaurais da partir). Complétez au subjonctif ou au conditionnel, selon le cas. 41, Cet homme est accusé de crime ? Je (ne jamais imaginer) quit ____________(commettre) un meurtre aussi affreux, lui qui avait Lair si doux ! 2, Mardi dernier, les députés ont rejeté le projet de loi. Il (etre) plus habile que le gouvernement__(tenir) compte des critiques exprimées. 3. Laroute est en trés mauvais état. 1l___(fallor) que des travaux (étre) enfin entrepris. 4. Tu ne sais pas quel bouquet faire 71 (suffre) que tu (cueilt) quelques fleurs dans le jardin ! Cela nous__(ne pas étonner) que Uentreprise (avoir) bientdt recours au licenciement pour assainir ses comptes ! 6. Elle ne trouve plus de place pour le concert ?I__ (mieux vatoir) quelle le (s'y prendre) un peu plus tat pour réserver! Cette émission manquait de profondeur, Il____ (flor) que des spécialistes de la question (pouvoir) sexprimer en toute liber ‘enquéte sera longue et difficile, IL (Ge pouvoir) mame que certains temoins (ve pes fournir) de renseignements exploitables ou méme (revenit) sur leurs déclarations. 9. Cay est, le batiment a été rasé. Pourtant, je (espérer) que la municipalite (ne pas démolir) ce vieil immeuble, qui (Pouvoii) atre rénové, 10. Alain sest désisté ? Quelle déception ! Nous ____—__(espérer) quil tert) ses engagements. 11. Jean____(souhaiter) que sa fille_____ (faire) des études de médecine, mais elle a préféré devenir avocate. Finissez librement les phrases. 1. TL aurait fallu que vous 2. IL serait judicieux que tu 3. Cela nous aurait fait plaisir quils, 4, Ts apprécieraient qu’elle 5. TL suffirait que tu 6, Je n‘aurais aucune envie que vous 7. Elle aurait espéré qui 8. Ils auraient trouvé curieux que je 9. TL serait temps que tu 10. Il vaudrait mieux que je Bilan @ Nettez les verbes aux temps et mode appropriés. Plusieurs solutions sont parfois possibles. 41, Nous _____(devoir) nous réunir dimanche, mais nous _ (devair) tout annuler, car Christiane (tomber) malade et (etre) hospital 2. Selon nos informations, le malfaiteur (€tre trohi) par son empreinte ADN qui (€tre retrouvé) sur un véhicule abandonné, 3.Je____(6tre) a ta place, je (ne pas se joindre) a ce groupe dont certains membres ___ (éire impliqué) dans des histoires louches. 4, La semaine derniére, il {falloi) qu'on me (four) tes documents nécessaires. Or, on (omettre) d'ajouter mon nom a la liste des destinataires. Par conséquent, je (ne pas étre) en mesure de rendre mon rapport 4 temps. 5. Malheureusement, ma soeur (ater) son examen hier, Cest dommage ! Je (espérer) quelle le (réussir). Elle (devoir) réviser plus sérieusement. 6. Quest-ce que tu (dire) de passer quelques jours en Normandie 2 7. Tiens, ils (ne pas arriver) Its (oubtier) theure ou bien ils (se perdre) en venant de U'aéroport, tu ne crois pas ? 8, A quelques minutes prés, ils (se trouver) nez & nez dans le couloir ! 9. Vous (éevoit) restreindre votre consommation de sucres et de graisses ! Sivous (ne rien faire) ds maintenant, vous __ (souffi) de divers troubles de santé. 10. Nicole_____(entreprendre) de faire le tour de France 8 pied. Avec son énergie, je suis sar quelle (aller) jusqu’au bout de son projet ! @ duelte(s) structure(s) au conditionnel pouvez-vous employer dans les situations suivantes ? 4. Vous proposez un(e) ami(e) de diner dans un restaurant thailandais. 2. Vous demandez poliment a votre chef de le/la voir. 3. Vous penser quil y aura une gréve demain, mais ce rvest pas confirmé, 4, Vous regrettez de ne pas avoir souhaité son anniversaire a votre collégue. 5, Vous aviez impression que votre voisine était malade, quand vous Vavez vue hier. 6. Vous étiez sir(e) que la réunion était mardi, mais apparemment vous vous étes trompé(e). 7. Yous demandez poliment & quelqu‘un s'il / si elle n’a pas vu une valise bleue, 8. Vous avez impression quit va pleuvoir. 9. Vous reprochez & un(e) ami(e) de ne pas vous avoir prévenu(e) de sa visite, 10. Yous avez entendu quiun attentat sest produit, mais vous nen étes pas sir(e).. © Choisissez la ou les réponse(s) grammaticalement correcte(s). 1. ILn’est pas arrivé ? Il |se serait perdu - |se sera perdu | -|se perdra| ! 2. Zohra (devait| - [a dal - [aurait dil participer & la compétition, mais finalement elle [devait] ~ ‘a dal - [aurait di] renoncer, car elle | se blessait | - | Se blesserait | - [ est blessée | a la jambe. 3. Qu'est-ce quiils { disaient -| ont dit |-/ diraient |? Je n’ai pas fait attention. 4, En 1957, Albert Camus [aurait recu -| a recu | [recevait] le prix Nobel de littérature. 5. Zut, [je Wai pas pensé| — ‘ne pensais pas) - [ne penserais pas] a envoyer une carte postale a Léa. 6. Nous [aimerions| - aurions aimé ~|aimerons| le rencontrer pour interviewer. 7. Cette nuit, je réverai - [j'ai révé|- [je révais que mon chat [s'est enfuil - |s'enfuyait|- /senfuira) ‘Apres ca, il sist transformé ~ |se serait transforme|- [se transformait| en singe... Soudain, ‘je [me réveillais, - |me suis réveillé| ~ | me réveillerai|, mais je {ne savais plus - n'ai plus su) - [ n’aurais plus su | ot je me | suis trouvé | - | trouverais|- | trouvais | ! 8, Un peu plus et nous |devions partir -| partions |- [sommes partis| en oubliant nos clés ! 9, Tl était) - |serait| - aurait ét 410. Nous aurions espéré que tu nous [soutiendras|~ | soutiennes | [auras soutenus | ‘egrettable qu’on ne traduise pas ce roman russe. @ Mettez tes verbes a U'imparfait ou au passé composé selon le sens. 1. En général, cet artiste peint d’aprés nature. 2. On produit toujours du vin en Bourgogne. 3. En général, il ne percoit pas les conflits entre les gens. 4, IL ne pense pas & prendre son appareil photo. 5, Je pense quils soctroient les meilleures places. 6. Elle sinscrit en histoire & Cuniversité 7. Le suspect est interrogé par la police. 8. Aprés une période d'incertitude, la situation se stabilise. 9. Ils prévoient de séjourner en Ecosse, 410. En général, ce gente de climat la rend mélancolique. © Nettez les verbes aux temps et mode appropriés, Plusieurs solutions sont parfois possibles. 1. Hier matin, soudainement, le ciel (Sobscurcit). On 3 (clre) qu'un orage (aller) éclater. Finalement, le temps —_ 3 (Samétiorer et it (fini) par faire beau. 2.0nne___ (savoir) étre trop prudent dans ce genre de circonstances. 3. Florian (ne pas téléphoner) ? Pas encore ? IL (oubtier) son téléphone mobile, pour la éniame fois | 4, Demain, pour le devoir en classe, vous (apporter) un dictionnaire mais vols. (éteindre) vos téléphones mobiles et vous les {ranger) dans vos sacs. 5. Avec un autre chef, ils {obtenit) beaucoup plus facilement ce qui leur ___ (Gtre) nécessaire. Malheureusement, les rapports de forces et la jalousie __________(étrre) Venthousiasme et la confiance. Il (sufire) pourtant de peu pour que la situation _(devenir) nettement plus agréable. ft 6.Je__ (rater) Vavion ! Cest ma faute, il (flit) que je (Sen aller) de chez moi de trés bonne heure. © Mettez le premier verbe au conditionnel (présent ou passé) et les suivants aux temps et mode appropriés. 1. Dimanche dernier, nous (préférer) que nos voisins nous (iejoindre) un peu plus tot, car nous (pouvoir) déjeuner dans le jardin. Or, it —______ (ve mettre) 8 pleuvoir ds 14 heures ! ‘ 2.Demain matin, il____———__—(sepouvoir) quetu___—=———_(recevoir) un appet de ta propriétaire. +3. Hier, cela (@tre) plus commode que vous nous. (apporter) les documents. 4,11 (voor) mieux que tu (ne pas contredire) cet homme, sinon il _____ (devenir) agressif. @ Complétez ce texte par des verbes logiques aux temps et modes appropriés. Silne pas sa démission d'ici la fin dela semaine, le ministre en trés mauvaise position pour sa défense, En effet, il fen examen pour ‘abus de biens sociaux et trafic dinfluence. Lorsqu'l ‘au gouvernement, il selon nos informations, de versements suspects. l__dane choguant qui _ a son poste. Son entourage que cet homme, réputé intégre, = a ce genre de tentation. En attendant, le ministre les faits quilui reprochés, On ‘que maitre Dubois _ la défense du ministre, LA NOMINALISATION UNE ACTUALITE DEPRIMANTE ! ‘Adrien : La lecture des journaux va bientdt me plonger clans la dépression : « aggravation du déficit extérieut », «réduction du pouvoir d’achat », « virulentes critiques de opposition », « menaces sur l'emploi», « inexorable augmentation du chomage », « reglement de comptes, morte] »... Tout va bien ! Loptimisme est de mise ! Stéphane : Pas d’exagération, je te prie. Lobsession des mauvaises nouvelles est aussi pernicieuse que opti- ‘misme béat ‘Adrien : Ine s‘agit pas de tomber d'un excés & Yautre, bien si, Mais parfois, aimerais avoir un peu plus de détachement. Stéphane : Ace compte-la, Adrien, tu finiras dans I'i lement le plus total ! Mieux vaut tout de méme une confrontation avec le rée] qu'un renoncement a la vie ‘en société, Ce serait choisir le confor mais ce ne serait pas denué d'une forme de lacheté... Adrien : Dis donc, Stéphane, tu donnes dans la grandiloquence, je vois. ‘apprécie Vélégance de ta legon de morale... Mais je »'ai jamais paré déloignement de lactualité! Je dis simplement que le caractére déprimant des nouvelles n'incite pas & euphorie. Tu es tout de meme d'accord avec mon analyse, non ? Stéphane : Oui, bien sér. UN MAUVAIS FEUILLETON i Elodie : Il sagit de Thistoire d'une séparation, puis d'un divorce, puis d'un remariage, puis d'une grossesse non désinée, bref. Juliette : Bref, un mauvais feuilleton dont la vacuité n’a ’égale que la banalité.Je ne comprends | pas ton intérét pour de telles inepties | | Elodie: ereconnais que le début de Fistoie n'a pas grand intr, Pourtanje wouve quece lm a.un je-ne-sais-quoi de touchant qui m’estallé droit au coeur. Juliette : Touchant ? Je n/arrive pas le croire. Ce n'est plus de la sensibilité, Cest de la sensiblerie ! Le sujet est d'une telle banalité que je ne vois pas la différence avec n’importe quel téléfilm. Elodie : Situ le dis... Ce doit étre ma vulnérabilité en ce moment qui me joue des tours. Juliette : Au moins, ta prise de conscience de cette fragilté est un pas en avant. Mais nous sommes en train de nous éloigner du sujet Elodie : Ny a du laisseraller! On n'avait pas prévu de travailler? CNP ah » Changement de sens au singutier et au pluriet La banalité de ses vétements ; dire des banalités (= des paroles banales) La potitesse de cet homme ; échanger des potitesses (= des pirases polies). La beauté de cette femme ; nous avons croisé des beautés (= des femmes belles), Lexcentricité de cet acteur ; ilo foit des excentricités (= actes extravagants). Pas de nominatisation pour de nombreux adjectits Adorable, inésistible, teme, insupportable, odieux, ordinaire, réveur, redoutable, remarquable... On doit employer : le caractre / le c6té / la tendance / Vaspect... adorable de mon ami. Pe ee ee Cet enfant « un je-ne-sais-quoi d'inquiétant (= quelque chose). Au ski, elle fait du hors-piste. Nous ‘aurons un téte-i-téte demain, Le face-a-face entre les deux candidats o rév2lé leur caractere. Tout le monde critique le laisser-aller, si ce n’est le je-men-foutisme* de ces personnes ! Pagana salen aga Le DA partir de verbes Un changement de gouvernement cura lieu. Le taux de change entre euro et le dolar est stable Varrestation du criminel par la police a entrainé Varrét de Venquéte. La déchirure de son vétement se vot. Quitter ses enfants a été un vrai déchirement pour elle. Elle « acheté sa robe de mariée oprés plusieurs essayages. Il a réussi son coup ou premier essai, isolation de la maison permet de diminuer la consommation dnergie. Il out remédier @ Uisolement des personnes agées. Ces pneus de voiture ont une bonne adhérence. Le ministre a communiqué son adhésion au projet. Alla fin du chante, il ne reste que des finitions & effectuer. DA partir dadjectits La grosseur des cordes varie selon les instruments de musique. La grossesse ‘Adele se passe bien, et le bébé vo naitre bientét. Le grossissement de ce microscope n'est pas suffisant. Le froid hivernal est arivé dans la région. Solange a répondu avec sa froideur habituell, Le nationatisme considere a nationalité comme essentielle. Le gouvernement de gauche préne la nationatisation de certaines entreprises privées. Ot (On remargque que (a ville s'est lentement développée. — On remarque le lent développement de la ville. ‘On annonce que Uusine va fermer. » On annonce la fermeture de Uusine. » Fermeture annoncée de Vusine ! (» titre de journal) Transformer les phrases suivantes en titre de journaux (sans verbe). 41. Le trafic @ 6t8 arrété pendant une demi-heure sur la ligne 5 du métro, 2. Le Parlement européen sest réuni une nouvelle fois hier. 3, Les bagages des voyageurs ont été soigneusement fouilés. 4, La population européenne vieillt. 5. Les relations diplomatiques ont été rompues brusquement. 6. Le prisonnier s'est évadé de maniére spectaculaire. 7. Les malfaiteurs ont été arrétés dans La bantieue de Rennes. 8, La loi sera prochainement votée a Assemblée nationale. 9. Les supporters de l’équipe de France sont amers. 10, Le chef de UEtat 2 été chaleureusement accueil Complétez par le nom correspondant au verbe employé. 41. Ils ont &8 convoqués 8 la préfecture. La leur a été envoyée mardi dernier. 2. Cette maison vétuste et insalubre va étre démolie. La commencera dés demain, doit encore étre approfondie. 3. Ce phénoméne a soigneusement été étudié. 4, Co pull est facile & entretenir. Son re nécessite aucun soin particulier. 5, Le peuple s'est révolté. Cette peut-elle conduire & une révolution ? 6, Nous avons gagné du temps. Ce de temps nous sera fort utile. 7. La commencé a rédiger sa thése. La prendra plusieurs mois. 8. Des enfants défavorisés se sentent isolés, Lécole doit combattre cet 9. La municipalité a acquis un terrain dans des conditions suspectes. Cette fait Vobjet dune enquéte, 10, Deux tableaux ont été volés chez un collectionneur. Ce spectaculaite sest produit au cours du week-end. Remplacez les expressions soulignées par un nom et faites les modifications nécessaires. sx Exemple : On annonce que le musée va ouvrir ses portes incessamment. » On annonce ‘ouverture Jimainente du musée. 41, Les journalistes ont remarqué Uaccueil particuliérement froid qui a été réservé au ministre 2. Les revendications des manifestants se sont durcies, ce qui ne présage rien de bon. 3. Certains ne sont pas d’accord pour que l'on extraie du gaz de schiste, 4, Les supporters se réjouissent que Véquipe lait clairement emporté sur ses adversaires. 55. Lassociation humanitaire a remercié le millionnaire qui lui a légué une partie de sa fortune, __ 66. Nous avons apprécié le fait que la conversation ait été vive et intelligente. 7. Je reconnais que ce travail scientifique est rigoureux. 8, Elle est ravie de savoir que sa hirarchie adhére a son projet. PLACE DE L'ADJECTIF QUALIFICATIF UNE GRANDE DAME BGR Elodie :‘Tu as vu que Germaine Fleury, agée de 95 ans, vient de tourner dans un nouveau film francais? Juliette : Oui, Cest une grande dame du théatre et duu ‘inéma, qui est encore dans une forme olympienne. A son age avancé, quelle merveille davoir conservé tune si bonne mémoire et une énergie apparemment intacte ! Elodie: Elle me fait craquer* :elle possétde un soutire innésistible et un visage candide d'une rare beaut. Juliette: Cest vrai. I émane delle une infinie douceus, une véritable harmonie. Elle doit étre d'un incurable optimisme pour avoir gardé un esprit etn comps aussi alertes. Elodie : Quand je serai une vieille dame, jespere que Yaurai une certaine resemblance avec elle. Juliette : Hélas, je nous vois trés bien toutes les deux, presque centenaires, bien conservées, mais, complétement gateuses, ou au contraire avec 'esprit vif, mais le corps décati... Quelle horreur ! Vive la jeunesse étemelle ! a, 2 UN REDOUTABLE NEGOCIATEUR Damien : La demigre fois que j'ai apercu Amaued i faisait une breve incursion dans tn séminaire mortellement ennuyeux ailleurs, oi Yon ressassait les sempiternelles questions existenticlles, Jean-Baptiste : Je trouve étonnant qu'un esprit aussi pénétrant perde un temps précieux dans des réunions oiseuses, Damien : Je suis e’accord avec toi. Quel homme remarquable ! Tu sais quil savére un redoutable négociateur. Il est capable de gérer des dossiers complétement embrouillés, de répondre aux questions les plus pointues sur des sujets aussi variés qu'épineux, le tout avec un petit sourire énigmatique qui ne le quitte pas... Jean-Baptiste : Moi aussi, ai pour lui la plus profonde admiration, Avec ca, ila gardé une attitude plurot modeste, qui contraste avec le comportement condescendant de ses collegues ! Damien : Je me souviens que Luc qui arrive toujours avec un air supérieur et suffisant, avait participé & une longue réunion avec Amaud, et cela avait constitué une nude épreuve pout lu Amaud avait d'abord fait preuve d’une certaine réserve, puis progressivement, il avait exposé des. arguments 3 la fois subtils et convaincants, qui avaient laissé ses partenaires pants Jean-Baptiste : imagine la scéne. D’autant que Luc a une forte tendance & une agressivité mal controlée... D’un simple regard glacé comme il sait le faire, Arnaud a di le remettre asa place. Cest | un sacré bonhomme*, tout de meme ! le SE PLACENT APRES LE NOM La plupart des adjectifs qualificatifs, en particulier les couleurs, les formes géométriques, les natio- nalités, les participes présents et passés : une écharpe bleve, un miroir ovale, un peintre holland, tune tenue provocante, des meubies abimes. SE PLACENT AVANT LE NOM Un certain nombre d'adjectts courants, composés dune ou deux syllabes : une (fort) belle femme, un (tout) petit villoge, de mauvaises ic SE PLACENT AVANT OU APRES LE NOM D DERNIER : Cest la derniare fois, la demiére semaine de mei, le dernier livre de Hodiano... Sauf dans le sens de : « le plus récent » = dimanche dernier, Vannée dernire. BREF : en général avant (une brave interruption, un bref instant), mais une « voyelle bréve ». PROCHAIN : A la prochaine occasion, le prochain numéro, le prochain film... Aprés le nom dans le sens ‘temporel (mardi prochain, 'année prochaine). CHANGEMENT DE PLACE = CHANGEMENT DE SENS La place de Vadjectif correspond parfois a des sens différents. Em général, quand Uadjectif est situé aprés le nom, il agit du sens propre ; avant le nom, il est au sens figuré. » DUR : une viande dure, un bois dur » une dure épreuve, un dur sacrifice (sens plutét moral) ) ANCIEN : un appartement ancien (du rut" siécle) » mon ancien appartement (= davant) D SACRE : une histoire sacrée (= religieuse) » une sacrée* histoire (= extraordinaire) GRAND : se place en général avant le nom, sauf lorsqu'l concerne les mots « homme » « ferme », «< monsieur », « dame ». On distingue une dome grande (1,80 m) dune grande came (Marie Curie). P DROLE : une histoire dréle — une dréle d'histoire. « Drdle de » = étonnant, bizarre. D’od Vexpression «la dréle de querre » ou le titre de film Dréle de drame, de Marcel Carné. D CERTAIN : un succes certain (= sir, évident) un certain succes (relatif et indéterminé) P NOUVEAU : une forme nouvelle (différente de ce qui précéde) ; une nouvelle forme (récente) SEUL : une personne seule (= sans compagnon) » une seule personne (= juste une) D SIMPLE: un message simple (= compliqué) » un simple message (seulement) EFFETS STYLISTIQUES » Place de Uadjectif : un excellent film / un film excellent ; un horrible crime / un crime horrible ; une magnifique aventure / une aventure magnifique ; une grossiére ereur/ une erreur grossiére... Si Vadjectif précade le nom, il est lu en premier et donc domine. Comparez, en lisant & haute votx : une extraordinaire... découverte / une découverte... extraordinaire » Nom modifié par plusieurs adjectifs : une jolie femme inteltigente et raffinée (le plus courant) ou tune femme, jolie, intelligente et raffinée ; un écrivain célebre et talentueux. Intégrez les adjectifs suivants dans Uordre approprié et accordez-les si nécessaire. 1. village (pittoresque, petit, bien conservé) 2, spectacles (théatral, musical, beau) 3. homme (vieux, maticieux, bavard) 4, histoire (politique, sombre) 5. problémes (gros, scolaire, familial) 6. patrimoine (francais, architectural, riche) 7. tarte (sale, délicieux) 8. allocution (televise, bref) 9. femme (malheureux, beau, jeune) __ 10. école (nouveau, primaire, laic) Reformulez les phrases en employant un adjectif de sens équivalent. 1, Juste un coup de fila permis de résoudre le malentendu. 2, Ils ont fait preuve d'un courage relatif dans cette situation périleuse. 3. Cest un acteur de grande valeur. 4, Nous avons vu une situation étrange. 5, Jai revu les gens qui habitaient 4 c6té de chez moi 6. A ma surprise, fai rencontré plusieurs femmes qui nfavaient pas de compagnon. 7. Cet échec a constitué une legon pénible pour le jeune homme, Placez les adjectifs deux fois dans la méme phrase et justifiez vos choix stytistiques. 1. Cest un écrivain qui a écrit une ceuvre. (immense) 2. J'ai lu une histoire qui raconte un accident. (horrible) 3. ILsagit d'un travail effectué par des étudiants. (remarquabie) 4, Nous avons recu des informations sur ces pierres. (précieux) 5. Cot enfant a été recueilli par une famille, (pauvre) 6. Une réunion a été organisée par des émissaires. (discret) _ 7. Cest une épreuve de manger de la viande ! (dur) Faites une phrase avec chacune de ces expressions. 1. un seul homme / un homme seul 2, une pauvre amie / une amie pauvre 3. ma propre maison / une maison propre 4, une simple lettre / une lettre simple 5, une ancienne ferme / une ferme ancienne 6. un grand acteur / un acteur grand 7. un drole de spectacle / un spectacle dréte LES ADVERBES DES VACANCES UN PEU RATEES Alexandre : A provi s'agissait organiser un voyage entre vieux copains de toujours. A posteriori, ca sest révelé un ratage complet. Florian : Pourquoi ? C’était mal organisé ? Alexandre ; Non, mais finalement, ce sont plutot les copains des copains qui sont venus. Il yen avait bien qui étaient assez.sympas, mais les autres se sont avérés vraiment pénibles. Je crois bien que je n’ai pas pu échanger un mot avec la plupart entre eux ! Florian : Cétait bien la peine de te donner tant de,mal Vous étesrestés longtemps ensemble ? Alexandre : Une semaine. Mais dés que jai compris ‘ce qui se passait, je suis partiilico* avec Romane, qui, heureusement, était a. Grosso modo, nous avons fait des randonnées tous les deux pratiquement tous les jours. Curieusement, personne ne s'est rendu compte de notte absence ! Plorian : Je tavais bien dit que ce n’était pas forcément une bonne idée de réunir ces gens-la Alexandre : Oui, jaurais mieux fait de (écouter... Que veux-tu, Cest bien fait pour moi ! Ga m‘apprendra a toujours vouloir réunir tout le monde, y compris des gens que je connais & peine. Florian : espére bien que la prochaine fois tout se passera mieux. DU CHANTAGE ? Laurent : Christophe a encore prétendu connaitre quelques secrets inavouables de ses chefs. Tu penses bien que cet argument a failli peser lourd dans la négociation. On est bien d'accord que est du chantage, non ? (Cédric : Oui, mais e sais que Simon a tenu bon, heureusement. Apparemment, il a coupé court & toutes les insinuations de Christophe. Il avait wu clair dans son jeu. Simon est quelqu'un de bien et de solide. Laurent : Certes, mais je lui souhaite bien du plaisir pour la suite avec Christophe ! (Cédric : Toute cette situation risque de cotter cher a lentreprse. Je me doutais bien que ce serait difficile. Aprés le départ de Lambert, la direction est restée étonnamment discréte, Maintenant, je vois bien ce qui se tramait. Laurent : Bref, nous verrons bien ce qu'il adviendra, mais a prior, je ne suis guére optimiste ! (Cédric : Tiens, justement, voila Christophe qui passe, la-bas. Décidément, quand on parle du Toup. Remarques de vocabulaire. 1. Attention au sens de «se deuter >= imagines, suppose (vol chapitve 15). 2 « Quand on pate ‘dy Loup, on en voit la queue » = dicton employs quand ure gersonne, dont on est en vain de pate, sugit& ce momenta USAGES DE « BIEN » » Verification (sous forme de question), confirmation (réponse) ou renforcement (affirmation) Daniel est bien coiffeur ? (Verification) ~ Qui, il est bien coiffeur. (Confirmation) Je vous Vavais bien dit! espere bien ! Je pense bien ! (Affirmation) » Tournures idiomatiques ou froniques Vous feriez bien/mieux de la prévenir (= je vous le conseille). Nous verrons bien ! (Formule fataliste) ‘Anne est quelqu’un de bien (= qualité morale). Je crois bien que cest demain (exprime une hesitation). Tu veux bien maccompagner chez le médecin ? - Oui, je veux bien (~ acceptet). » Expressions froniques a commence bien ! (= les problémes arrivent) Je te souhate bien du plaisir... (= bon courage, Car ca va &tre difficile |) Cétait bien la peine de venir! (= ca a été inutile, finalement) Cest bien le moment de pleurer{ (= ce rvest pas du tout le moment !) Cest bien fait pour lui! (~ ce sera une bonne tegon) WEE CEO eer it fami Elle orrive iltco* (= immédiatement). Il a diné gratis* (= sans payer). Grosso modo*, (a situation est sous controle (» globalement). Les manifestants ont été repoussés manu mititari (= pat la force). A priori, c'était une bonne idée (= par anticipation), mais a posterior, ce n’était pas le cas. PLACE DE LADVERBE » Bizarrement, i a répondu & man message (= Cest bizare quit att repondu). / Tl 0 bizarrement répondy & mon message (~ dune maniare bizare). » Souvent au milieu d'un temps composé : bien, mal, beaucoup, peu, souvent, rarement... ‘a peu dorm ; elle avait mal compris. Sinon, Vadverbe est apr8s le verbe : ila parléclairement. » Aust MicholAnge était peintre et architecte. Il o aussi écrit des poémes (= également). Aussi le considére-ton comme un génie (= par conséquent » en début de phrase, avec inversion du sujet). 1 HEUREUSEMENT Lnistore s'est heureusement finie (= d'une maniére heureuse. » Jamais en début de phrase) Heureusement, (histoire s'est finie sans probleme (= par chance, = En début de phrase). DeNcoRE ‘la encore raté son examen (= une nouvelle fois. = Jamais en début de phrase). Encore a-t-il réussi son examen | (= du moins. » En début de phrase, avec inversion du sujet.) D SUSTE / JUSTEMENT Ila chanté juste (sil a chanté faux). / 110 juste chanté (= seulement). Nous partons delle, et justement, elie est arrvée. (= précisément) UT Ge ua dS de Tenir bon, couper court, voir clair, parler fort, viser / chanter juste, chanter faux, sentir bon = mau- vais, peser lourd, travailler dur, codter cher, sarréter net : Elle parle fort et elle chante faux Intégrez Vadverbe de différentes maniéres et analysez le sens de la phrase. 41, Nous avons des réserves. (encore) 2, Louise et Benoit se sont rendus 8 Madrid. (aussi) 3. Les négociations se sont terminées. (heureusement) 4, TL n'a expligue la situation. (curieusement) 5. Ils ont changé. (vraiment) 6. Elle nous a répondu. (gentiment) 7. Nous avons chanté. (juste) Transformez les phrases suivantes en employant « bien ». 1. Cest Gabriel qui a élucidé le mystare ? 2. Je te conseille vivement de tadresser directement & (administration, 3, Vous acceptez de vous joindre a nous ? 4, Tu regois tes quatorze cousins & diner ? Bon courage ! 5, ILme semble que le vernissage de lexposition aura lieu samedi prochain. 6, Elle a recu une contravention parce qu'elle roulait & 180 km/h ? Elle a mérité ! 7. Vous voyer que javais raison, je vous avais dit qu’il vous ferait faux bond} 8, Ce nfest pas le moment de les inviter ! 9, L était inutile et vain de se montrer généreux envers eux ! Remplacez les parties soutignées par une tournure avec un adjectif employé adverbialement. 41, Ces ouvriers ont travailié darrache-pied pour fnir le chantier & temps. 2. Le scandale financier a eu une influence considérable dans la démission du ministre, 3, Le maire de la ville est parvenu a artéter les protestations. 4 Les négociations étaient dificiles, mats nous avons résisté aux pressions, 5. Entretenir cette immense maison rvest pas donné 6. En posant cette question, le psychologue a trouvé le point le plus important, 7. Pourquoi le train sest-il arrété subitement ? Complétez par « juste », « justement », « encore » ou « bien ». 4. Tu cherches Bruno? il vient darriver. 21s sont revenus sur leur décision, je ne peux pas me fier a eux. 3. Elle est partie 4 toute vitesse, en enfilant__un manteau. 4. Tu ferais de ne pas tergiverser ! 5. Nous avons _____ chanté deux chansons, ce qui est trés peu. 6. Vous voulez ime suivre ? ~ Oui, volontiers. 7. Malheureusement, il ne chante pas ! 8. Vous avez fait de me prévenir, LES ARTICLES UNE MESAVENTURE ‘Veronique : Mon pauvre Daniel, comment as-tu fait ton compte pour te casser Ia jambe ? Daniel : Tout bétement, je me suis cassé la figure* dans la rue, en sortant du bureau, Véronique : Tu n’as vraiment pas de chance !Tu es resté = 2 longtemps a 'hopital ? , ; i Daniel : Non, j'ai pu tentrer a la maison assez vite, mais ‘maintenant, ¢a commence ame taper sures nerfs" d'etre dependant... Bien sir, le seul avantage de la situation, est que je peux faire la grasse matinée, vu que je suis cloué* a la maison. Mais Vactivité, et méme une activité soutenue, me manque. Véronique : La patience n’a jamais été ta principale qua- lite. Daniel : Véronique, nlimporte qui perdrait patience dans de telles circonstances ! ‘Véronique : Excuse-moi, Daniel, e plaisamtais. Yai tendance € oublier que tu n'as guére le sens de "humour. Daniel : Merci du compliment ! Dis tout de suite que j'ai mauvais caractére.. ‘Véronique : Mais non, je te taquine, je suis pleine de compassion | Daniel ; Je sens deja Vironie. UN HOMME A POIGNE ? ne pas dire un caractére de cochon’ ! Maxime : Tu as raison, Cest une personnalité hors du commun, mais je ne suis pas sr que ce soit un si bon manager. Pour ce genre de fonction, il faut quelqu‘un qui ait de la poigne* mais qui sache aussi faire la part cles choses et montter un certain sens diplomatique. ‘Valerie: Il faut dite qu’Yves se caractérise par'énergie, Cest certain, mais cest une qualitéa double tranchant. Diun c6té, cela Vincite faire preuve de fermeté, De 'autre, cela le pousse a faire cavalier seul, sibien qu'il vest mis a dos* un grand nombre de collégues. ‘Maxime : Le bruit court que lorsque Roland a fait face a des drames familiaux et est resté absent dur bureau, Yves en a profité pour reorganiser le service & sa maniére. Il a toujours eu tendance & étre autoritaire, voire despote ! Valérie : Yves a eu lopportunité de mener le projet & terme en Yabsence de Roland, mais jai Vimpression que ce succés lui a tourne la tet. Maxime : Et quand Roland a réintégré 'équipe, il sestretrouve face un nouvel organigramme, de nouveaux objectfs.. Yves n/avait méme pas eu la courtoisie de le mettre au courant. Bien sir, Wes, est le chef et est lui qui a le pouvoir, mais tout de meme. RRemarques de vocabulaire. 1, « Se casser a igre” » = « tomber», 2. « Ete loug* » = éte Bloque, coincé. 3. « Avr un ‘earacere de cochon” » = avoir tres mauvais cractre. 4, « Avoir de La polgne™ » = de (autre N, [a Sse Un opéra est constitué de musique, de texte... (Un opéra, par opposition & une symphonie.) Lopéra est constitué de musique, de texte... (Vopéra est ici une valeur absolue.) es enfants jouent dans ia rue (= quelques enfants). Les enfants sont scolarisés (= tous les enfants). CaS Il sagit dobjets non comptables, et donc aussi or de choses abstraites: 1! éprouve de la tendresse, ita du courage, ils ont eu de la chance... phage a) » Devant certaines expressions figées : faire lintéressant, faire imbecile, faire la grasse matinée, prendre le large, metire « débarrasser la table, passer Uaspirateur, jouer la montre*... » Devant certaines parties du corps : i! se lave les cheveux. Regarde-moi dans les yeux ! la place du possessif, lorsque cest évident : je sors la voiture du garage (= ma voiture); je raméne les enfants a la maison (= mes enfants, ma maison), > Devant des structures du type : a Ot) A Amsterdam, nous avons vu un Vermeer (= un tableau) / du Vermeer (= une ou des ceuvre(s)).. PAS D’ARTICLE » Nom apposé ou attribut ‘Auteur de La Condition humaine, André Malraux obtient le prix Goncourt en 1933. Dali est peintre, Proust est écrivain. René Char est poste. gy =e » Complément de caractérisation Une école de musique, un pianiste de talent, du papier & dessin (voir chapitre 25). » Enumération, pour la rencre vivante. Les noms doivent étre tous au singulier ou bien tous au pluriel. ‘Amis, oncles, tantes, cousins, parents et voisins ont été invites la fete. » Trés nombreuses expressions figées, parmi lesquelles... perdre patience ; demander pardon ; tenir parole ; prendre contact ; avoir bonne mémoie ; faire plaisir ‘avoir bon/mauvais caractére ; donner carte blanche ; jouer double jeu ;remuer ciel et tere; faire face ; trouver chaussure & son pied ; éte blanc comme neige ; faire bande 4 part. DU, DE.LA, DES sont omis aprés la préposition « DE » Le roi, accompagné de des courtisans, entre dans une salle remplie de des tableaux de maitres. ai besoin de temps pour achever ce travail. (de du temps) Autres expressions : etre omé de, comblé de, privé de, accompagné de, entour ds de, csposer de, i agit de. @ le bonheur d’annancer son mariage. avoir envie de, se servir Choisissez la bonne réponse. 1..ai entendu [unl - [le] - [dul] gros bruit dans la cave. 2. Vous servez-vous [@n ~ [86] - [Ad] ordinateur qui se trouve dans ce bureau ? [iid - [Ha patience [RIE - [A] - [a] ance! 4, Les journalistes qui partent dans ce pays en guerre ont [ui] ~ [di] ~ [le eran* ! Gels] joie de recevoir tous ses petits enfants en méme temps. [ls] fre 3. Ce professeur a 5. La grand-mare a eu [la] - [ine] 6, Lors de cette réunion, (des) ~ [1a] diplomates présents ont montré [dla] connaissance du dossier. Complétez si nécessaire par un article. 1. Elle ressent ‘chagrin aprés son divorce, et meme grand chagrin. 2. animaux ne sont gas acceptés dans ce restaurant. Moi, jai chien, donc je dots le laisser & maison. 3.1aeu chance de trouver maison de ses réves ! 4, Cheri tu pourras aller chercher_ enfants a_ cole, ce soir ? 5. Dans cette situation, le pilote a montré courage et sang-froid admirables. 6, Cela me déstabilise quand mes collegues jouent double jeu. o Vieille dame sest cassé poignet en tombant dans tue Poincaré. 8. Hier, 9. Ce professeur a toujours été de grande bienveillance envers aleves. cute Schumann pendant toute la soirée. 10,____chorégraphe de génie, Maurice Béjart raft & Marseille en 1927. Complétez par « de », « d’ », « de la», « del’ », « du » ou « des ». 1. Cot homme a été couvert honneurs, il en est rempl Fert 2. La éprowve____joie en contemplant san ceuvre enfin achevée. 3. Le professeur doit avoir_—=——_autorité,____gnérosité et compétences dans son domaine, bien sir. 4, Le jeune homme timide a rougi confusion quand son professeur ('a couvert compliments. Ce n’était pas comédie, il était sincere. 5.Je mfoccupe______étudiants étrangers ayant_ mal a parler francais. 6. En entendant cette déclaration, j'ai éprouvé un mélange mépris et indignation. 7. Lécole dispose ordinateurs et__ imprimantes. 8. I ressent amertume, voite ranceeur envers ses parents, qui Vont privé affection et ‘encouragements. 9. Le laboratoire dispose salles équipées matériel sophistiqué. 10. ILs.agit d'un biologiste genie qui a fait. découvertes déterminantes. LE COMPLEMENT DE NOM UN BUREAU DE MINISTRE. © CRB Jean-Baptiste : Dis donc, mon cher Amaud, une cheminée en marbre, une table en acajou, un lustre en cristal... C'est un vrai bureau de ministre que tu as 1a ! Arnaud : (sires) Ne plaisante pas, je te pri, le bureau du ministre, c'est celui d’en face. Jean-Baptiste: Il est vrai que maintenant, tu as un poste en of, ce qui est tout a fait normal pour ‘un homme de ta qualité. Ta volonté de fer ¥a mene loin | Ammaud : Jean-Baptiste, arréte tes sarcasmes ! Tout cela est principalement une question de chance... et de capacité a saisir les occasions quand elles se présentent. Jean-Baptiste : Bien sir, monsieur le secrétare d'Etat. Amaud : Aréte! Je ne suis que chef de cabinet, il ne faut pas exagérer. Jean-Baptiste : « Que » chef de cabinet, tu as raison, ‘mon cher Amaud, Cest modeste ! tT Amaud : Je suis sincere, Jean-Baptiste ! Nous sommes amis denfance, tu penses bien que je n’emploierais pas la langue de bois” avec toi Jean-Baptiste : Je te taquine, Arnaud. Parlons sérieu- sement : quelles sont tes responsabilités 7 Amaud : Eh bien, depuis le départ de mon prédéces- seu, la liste des taches a un peu évolué. II faut que je connaisse 8 fond les dossiers du ministre cat la prise de decision ne peut se faite sans une bonne connais- sance des tenants et des aboutissants. Jean-Baptiste : imagine que Ta pression des délais est enorme, n’est-ce pas ? Amauid : Bvidemment, sans compterla participation aux réunions, celles du ministre et celles de mon équipe. Dans certains cas il faut avoir des nerfs d'acier pour rester calme et une sacrée* capacité de concentration ! D‘autant que mon ministre de tutelle est un bourreau de travail Jean-Baptiste : C'est toi qui occupes de la rédaction des discours du ministre ? Arnaud : 'y participe, mais « la plume du ministre », comme on dit, Cest quelqu'un dautre, un spécialiste en « communication », bien entendu. Cest le mot- Le complément peut étre un pronom (un peu famitier) Cot éditoratiste a un style bien d lui, Cest notre devoir & tous. ama ee CULO 2 On emplofe diverses prépositions, sans article. Une brosse & cheveux ; un couteau @ fromage ; un portrait d'aprés nature ; un portrait de roi ; une cuillére en argent ; une cuillére café ; une école de filles : une école d'ingénieurs ; une école de musi- ‘que ; un champ de bataille; un cor de chasse ; un homme d'espnit ; un violonceliste de grand talent ; tun musée d'art moderne ; un musée de peinture ; la restauration de tableaux P Changement de préposition = changement de sens Une tasse & cofé, un verre & vin (fonction de Vobjet). Une tasse de cofé, un verre de vin (quantité contenue). ELEM aa SUL > Pour des noms de tieux : (éatise Saint-Julien, le boulevard Pasteur, le musée Matisse (noms propres) MAIS : Vovenue du Général-de-Geulle (titre), rue de Versailles (ville), rue de lo Gore (institution), rue du 4-Septembre (date), la place de la République (notion intellectuelle). » Langage moderne, plus ou moins correct mais fort usuel : une jupe taille 40 ; un vélo tout-terrain le match France-ttalfe ; la pause-café ; la portdre arrigre ; une danseuse étoile ; un film culte COMPLEMENT DE MATIERE (« DE » ou « EN ») > Une cheminée de marbre ou en marbre (plus récent et plus familier) ; une chaise en bois ; une bague en or ; un collier de perles ; un pantalon de velours / en velours » Comparez : (a confiture de fraises (= faite de fraises) / la tarte aux fraises (= accompagnée de fraises) ; le jus d’orange / te canard & orange ; la compote de pommes / te boudin aux pommes » Expressions imagées (souvent avec « de ») : une pecu de satin ; un coeur dor ; des nerfs dacier + tune volonté de fer; la langue de Bois ; un sommeil de plomb aS Sg Ae cdc La participation a la réunion (participer a agch) ; Ventrée dans la vie active (entrer dans) ; le dévelop- perment de ta ségion (développer qqch) Choisissez la bonne réponse. 4. Cet homme a une santé [i - 2. Le xr sidcle est Lge 3. Un verre [de] vin accompagne agréablement un bon fromage. 4, La participation [de {a féte est impérative. 5. Ma grand-mére m’a donné la bague [€f] or que mon grand-pare lui avait offerte. 6. Pour diriger Uéquipe, il faut une main [3] - [da - [en] fer dans un gant [j velours. 7. « Le silence est [da] - [4] - [en] or », dit le proverbe. [en] fer Complétez si nécessaire par une préposition. 1, Regarde ce beau carrelage arbre. 2. Ils sont descendus dans un hétel_ trois étoiles. 3. La reponse {a question est affirmative, 4, IL prépare un excellent canard ravets. 5. Tu peux me passer la planche découper ? 6, Elle a acheté un bijou fantaisie pour aller avec sa robe. Comment appelle-t-on... 4, du rouge pour mettre sur les lavres ? 2. de la compote faite a base de prunes ? 3. un couteau qui permet de couper le pain ? 4. du papier pour dessiner 7 5. une taie qui enveloppe un oreiller ? 6. une pince qui permet d'épiler les sourcils ? 7. une pause pendant laquelle on prend un café ? 8, une lime permettant de limer les ongles ? Complétez. 1. Ta cassé ses verres vin, done il ne peut méme pas offrir un verre vin a ses amis ! 2.Je ne trouve plus la housse fauteuil cuir de mamie, Pourtant, toutes les housses fauteuil sont rangées dans ce placard. 3. Cette femme est aimable comme une porte prison, La porte prison sest ouverte pour laisser passer les policies, 4, Avez-vous lu ce beau livre __ Joseph Kessel Tl agit de la biographie _pilote Jean Mermoz. 5. La restauration deux tableaux présentés dans le musée a pris plusieurs années. La restauration __tableaux est en effet un art long et délicat. servi du jus raisin. Cest le jus _raisin que nous avons cueilli en septembre. Bilan © constituez une phrase avec le nom et les adjectifs que vous accorderez. Vous pouvez varier la position des adjectifs pour en modifier le sens. 1. serviette (jolt / plié en éventail / soigneusement repassé) 2. veste (beau / noir / boutonné / classique) 3. homme (beau / cupide / arrogant / cynique) 4, dame (reveche / taciturne / petit) 5. voiture (ancien aris métallisé) _ 6. réponse (inconaru/ insolent / mauvats) ae 7. film (sentimental / banal / petit) 8. decision (démagogique / absurde / contre-productif) 9. regard (innocent / pur / naif) sii 410. chauffeur de taxi (truculent / gouailleur / extraordinaire) @ Complétez, si nécessaire, par l'article et/ou la préposition appropriés. 41. Nous avons été privés ___beau concert. 2. Le musée présente tableaux que le collectionneur a généreusement prétés. 3. Pour moi, ___onne mousse au chocolat est faite avec__ rai chocolat noir. 4, Nous avons acheté tasses café dessinges par artiste italien encore méconnu. 5,_______ production _ petrole a légérement baissé. 66. IL faut avoir courage et _____énergie pour se présenter & ce concours ! 7. Is ont remui ciel et terre pour obtenir__asile politique. 8, Donne-moi _____ main, nous allons traverser we ! 9. Beethoven était, compositeur génie, 10, Anne a été couverte 4loges pour publication son livre. © Choisissez ta ou les bonne(s) réponse(s). 1. Ga commence |bien| ~ |mal -| mieux! 2. Ils se sont! peu - [aussi] -|bien| intéressés & la question. 3. Ce plat sent] juste) ~ bon] - |i 4. Vous étes [bien] - [aussi] ~| mal 5, Cette bague en or a cotté trés [cher] 66. Mon fils chante | justement | - [juste] - [bien], il étudie au conservatoire, 7. Léo veut |bien| ~ [ mal - juste) se renseigner auprés de Vadministration. 8. Les jeunes gens parlaient | fort | [clairement] - [mauvais |. 9. Ta déjeuné [seul] - [seulement | -| simple |. 10. Je vous souhaite [mieux - [bien] ~ [mal] du plaisir ! © Complétez par le nom correspondant au terme souligné. 1, Le coupable a-t-il été arété ? ~ Oui, son vient d'étre annoncée. 2. Cot employé est fort gentil. Sa fae ‘est appréciée des clients. 3. Zut, j'ai déchiré ma veste ! La vase voir! 4, Ses parents ont fermement soutenu leur fils. Ce_ _____ lf beaucoup aide. 5. Cet adolescent est trés ambitieux. Son {te ménera loin. 6. Les moeurs ont changé. Le ___des meeurs surprend certaines personnes. 7. 50 postes vont étre supprimés dans Centreprise. La ‘catastrophe pour les employés. 8. Le pére a promis a safille de Vemmener Vienne et ila tenu sa. de ces postes est une 9. Ce village est Laid, mais ses habitants ne se rendent plus compte de sa 10, Agnés 2 refuse la proposition. Son _ ___a surpris tout le monde. © Pour chaque verbe et chaque nom, employez l'adjectif proposé en l’accordant si nécessaire. = Exemple : colter; une voiture (cher) — Cette bague @ coité cher. /Iis ont acquis une voiture chére. 4. travailler ; des épreuves (dur) 2. tenir ; des idées (bon) 3. voir ; une explication (clair) 4, chanter; des notes (favs) 5. viser ; ume décision (juste) 6. sentir; des résultats (mauvats) 7. voyager : une candidate (seu!) 8. sfarréter ; une amélioration (net) 9. parler ; des pluies (fort) 10. peser ; des pertes (lourd) © compistez, si nécessaire, par l'article et/ou ta préposition appropriés. 4, Nous avons visité beau musée archéologie qui se trouve sur place ‘général de Gaulle. 2. Ce danseur toile est devenu professeura école danse de opera Paris. 3. Michéle a__sens de humour et ort 4, Ob ai-je mis couteau pain? 5, Léo adore tapin moutarde que sa mére prépare pour chaque féte famille. 6. Cette ferme politique ne pratique pas langue bois, mais cela exige quielle ait. nets __acier pour répondre questions qui lui sont posées. 7. Nathalie a main fer dans gant velours ! 8, Ilse sert logiciels auxquels son entreprise ' formé, 9. Cet homme affaires joue double jeu, mais cest jeu dangereux ! 10.1lya bruit inquiétant dehors. _méme bruit se reproduit tous ___soirs. @ hotsissez ta bonne réponse, 2. [Id] - [Ure] jeune fle est [ane] - [Bela] grande beauté, 2 Pour raiser [Te] ~ [un] bon giteau [de] - au choco, i feu [Le ~ [un chocoat de] | dela grande suai. 3. Va mettre [ia|- lune| table et pense & sortr [les] ~ des) flates [4 |~| de) champagne qui sont dans lun] placard - [de lal salle de séjour ! 4, Ama surprise iLy a /des|- [les] Chagall dans ce musée. 5, Joélle a [ia] - [une] forte personnalité et un | ~| te | grand sens (dun) @ Ajouter les prépositions et/ou articles manquants. apparition nouveaux objets émaillé histoire hommes. usage fourchette, par exemple, était inconnu en France jusqu’a__ Renaissance, ot, sous fnfluence __ Italie, elle entre & cour Francois I, Encore faut-i nuancer choses, car ce ne sera qu’au xtK siécle que bourgeoisie adoptera ce changement ‘maniéres. TLen ira de méme pour autres objets comme tasse café ou__ fate champagne. @ Pouvez-vous reconstituer les titres de ces romans francais ? a Rouge et noir (Stendhal) 2.A ___ recherche __ temps perdu (Proust) 3. coeur simple (Flaubert) 4. ‘Amant (Duras) 5. Nausée (Sartre) 6. Promesse de aube (Gary) 7. vie (Maupassant) 8. Nourritures terrestres (Gide) — ténébreuse affaire (Balzac) 10. bonheur dames (Zola). LA SITUATION DANS L'ESPACE PHOTOS DE FAMILLE ‘Thérése : La, Cest ta grand-mére, lors d'un diner de Noal. Tu vois elle est assise en dessous dun portrait ancien, entre ses deux fils. Cécile : Papa et mon onele, donc, qui habitaient tout prés l'un de l'autre quand ils étaient jeunes. Pourtant, ils n’ont jamais été trés proches | ‘Thérése : Oui, ily a eu des dissensions entre eux et, par-dessus le marché, ton pére a épousé la fernme que ton oncle aimait, ta mere, que tu apercois la, sur le c6té droit. Ici, de part et ‘autre du sapin de Noel, cest toute ma famille du cOté maternel. On devine la cuisine par-derriere, oit tout avait été mis sens dessus dessous pour la préparation du diner. (Cécile : Et & travers la fenette, on entrevoit le jardin.. ‘Thérese : .. et au-dela, la rivigre qui passait par-derriére. Et id, tu nous reconnais ?'Ton grand- pére et moi, debout, cote a cote ? Cécile : Ah oui ! Ce qui est frappant, tatie, est que parmi tous ces gens, tu es la seule & avoir les cheveux blonds et bouclés ‘Thérése : Pas tout a fait, Si tu regardes de prés mes deux cousins qui sont assis l'un a cété de autre, celui de droite ales cheveux blonds aussi, que tu ne distingues pas sous son chapeau. UNE RENOVATION URBAINE Nadia : Ott envisage--on de construire le nouveau stade ? | La maire : En fait il s‘agit d'un programme de rénovation du quarter, qui va bien au-dela de la simple construction d'un stade. Il faut remettre de la vie au coeur de ce quarter défavorisé Nadia : A partird'ot entreprenez-vous cette renovation ? La maire : En partant du fleuve, jusqu’a la voie ferrée voici la zone concemée par ce vaste plan de rehabilitation et de construction, Nadia : Comment cette zone sera-t-elle desservie par les transports ? La maire : Nous allons mettre en circulation une nou. velle ligne de bus, qui traversera la ville, depuis la place Jean-Jaures jusqu’au stade. Il y a en effet, chez les habi- tants duu quarter, une grande frustration, due au man- ‘que de transports en commun. Actuellement, pour se rendre a Yécole ou a V’hépital le plus proche, il faut pres de trois quarts d’heure de marche ! Cest inacceptable. Nadia : Ce plan a-til fait l'objet de discussions ? La maire : Fvidernment, une consultation a été menée au sein des collecivités locales et des associations. Nadia : Vous semblez étre parvenus assez rapidement & un accord. La maire : Oui, car je suis originaire de cette ville, je vis parmni ses habitants depuis toujours Je les connais, ils me connaissent, et il ya, de part et dautre, une relation de confiance qui vest établie CC DE, DEPUIS... JUSQU'A, A PARTIR DE Je viens de ta place de la Concorde (point d‘origine neutre). J'ai suivi la Seine, depuis lo place de ta Concorde jusqu‘au pont 'Austertitz(idée de continuité). A partir de Grenoble, il a commencé a neiger (point de départ, idée de frontiére). D ENTRE / PARMI Sur la photo, il est assis entre son frre et sa sceur (idée de « deux » éléments). Sur la photo, il est assis parm! ses fréres et scours (ide de groupe ou de cercle).. DA TRAVERS / DE TRAVERS Nous marchons @ travers la forét / @ travers champs (aller d'un bout a autre). Le tableau au mur n’est pas droit, it est de travers (= de treviole*). 2 USAGES PARTICULIERS DE « CHEZ » Chez les Francais, chez nous, on boit du vin (= dans notre culture/village/ville/région... Ilya chee Xavier / chez lui un cOté chauvin qui m’énere (~ dans la personnalité de). Le théme de argent joue un réle prépondérant chez Balzac (= dans (ceuvie de ). 1) AU MILIEU (DE) / AU CENTRE (DE) / AU COEUR (DE) / AU SEIN (DE) ‘Au centre du cercle : dod « le centre-ville » des vlles européennes. ‘Au milieu (toute forme géométrique) : Le bouquet est au milieu de la table (ronde, cartée...). ‘Au ceeur (endroit le plus profond) : Nous sommes ici au cceur du débat sur la question. ‘Au sein (a lntérieur d'un groupe) : Elle intewient désormais au sein de Ventreprise. D PROCHE (DE) (adjectif)/ PRES (DE) (adverbe) ‘Je condluis ma mere @ Uhdpital le plus proche. Les deux seeurs sont proches (affectivement).. Is habitent prés de la rivire. Nous allons regarder les résultats de prés (= avec attention). A un euro pres, c'est ie méme prix dans les deux magasins (\a différence de prix est d'un eura). P AU-DELA (de) (= plus Loin) La ville s‘étend désormais au-del du fleuve qui marquait sa frontére Ce film va bien au-dela d'une simple histoire d'amour (= iL est plus profond et plus intéressant).. D VARIATION SUR « COTE » De chaque cété du chateau se trowvent des allées d‘arbres = de part et d’autre du chdteau... Regardez les runes sur un cbté / sur le c6té droit du chontier de foviles. Juste d cété se trowvat une villa romaine, De Vautre cété du chantier, on a découvert une statue du r siécle aprés J.-C. Is sont assis Cun a cété de autre = ils sont assis cOte & céte (« Une cote » est un 0s du squelette). AU-DESSUS » EN DESSOUS / AU-DESSO\ ls habitent au premier étage. Au-dessus habite une dame seule et en dessous, il y a une boulangerie. Tous les meubles sont protégés, cor j'ai mis un tissu par-dessus. Choisissez la ou les réponse(s) possible(s). 1. 0i se trouve la pharmacie La plus [pa - [poche -[STEBRA] ? 2, Les deux portraits se trouvaient [¢ [part] a cote dans la salle du musée, 3. A une minute [de pres] rations le train pour Aix-en-Provence, 4, Elle a placé tous les cadeaux au ~ [BESSIR] de ta table a manger. 5. IL feisait « un froid de canard », 'ai mis un manteau et un chale “pa dessus 6. Ce live se trouve sur fétagere, ~ [tie G65 — [GREATER romans russes du xa side, 7. TLexiste de fortes dissensions [ausdesals de | - [aU sein de ~ [parmi] (équipe gouvernementale, 8, [Panini] - [Entre] - [Chez] mes plus proches amis, j'ai toujours apprécié Chumour et la générosité, 9. Un obélisque a été placé au [milieu] - [Sein] - [dela] de la place de la Concorde en 1836. 10. ~ [Pari] - [Chez] ces deux députés, des liens d’amitié persistent malgré les divergences. Complétez. de les deux, mon cceur balance », dit la chanson. 2, On remarque en ce moment un grand pessimisme les Frangais. 3. Nous avons fait bonne route, mais Lyon, Yautoroute était trés chargée. 4, Les sednes de la vie quotidienne sont fréquentes Vermeer. 5. On apercoit Yocéan la tour du chateau. 6. Ce chemin se poursuit dans les Pyrénées de la frontire avec Espagne. 7. Les enfants adorent courir ‘champs et se rouler dans Vherbe. 8 les vignerons de la région, certains produisent du vin biologique. 9. Lors de la réunion européenne, les deux chefs d'Etat étaient assis a ‘ce qui tombait bien, puisqu’ils sont politiquement. 10, Pour fixer les couleurs de son tableau, le peintre a passé une couche de vernis Constituez une phrase avec chacune des expressions suivantes. 1, De part et d'autre : 2, Aucdela de : 3. Cote a cote: 4. A travers : 5. Parmi : 6, Par-dessus 7, Au-dessus : 8. De pres : 9. Au sein de: 10. Sur le cété droit/gauche = +i L'EXPRESSION DU TEMPS QUELLE PAGAILLE* ! Annabelle : Quelle histoire, ce matin | Jattendais le métro depuis un petit moment et je commengais & m'impatienter. La-dessus*, on nous annonce qu'il y a encore une fois un incident technique. Sur ces entrefaites, certains passagers cexaspérés ont fait un esclandre, Cétait la pagaille’. Laurent : Je te crois, puisque moi, au méme moment, jétais a la station suivante, et & peine on entendait une annonce que tout le monde se mettait a raler. Annabelle : De temps en temps, un panneau électronique Sallumait avec des indications contradictoires. Une fois « Vincident » terminé, je peux te dire que ¢a a pris du temps avant que tout ne redevienne normal ! Laurent : Cest tout de méme pénible : & longueur dannée, ily a des problémes sur cette ligne. Le trafic est interrompu pour un oui ou pour un non, sans qu’on sache pourquoi Annabelle ; Je viens d'apprendre qu'un énitme comité <'usagers se formera d'ici peu. Espérons que, dans la foulée, cela encourage les pouvoirs publics Aaméliorer le service ! UNE JALOUSIE FEROCE (Mi ‘Yasmina : Au fur et mesure que la relation s‘est développée, Benoit a sombré dans une jalousie | féroce. Pour le moment, tant que Louise parvient a le rassurer, la relation tient encore. Mais jusqu’a quand, mystére ! Jean-Baptiste ; Oui, si ‘ai bien compris, Benoit arrive a peine a la maison qu'il commence déia a lui poser des questions a tout bout de champ. Comme il ne la voit pas de la journée, il peut laisser libre cours a son imagination, jusqu’au délire... Yasmina : De toute facon, 4 court ou moyen terme, elle le quittera, sinon, elle vivra un enfer ! Jean-Baptiste : D’aprés toi, de quand date cette transformation dans leurs rapports ? Autant que je me souvienne, Benoit était plut6t timide, non ? Yasmina : Il a toujours été jaloux. Tant quills vivaient a Limoges, ¢a allait encore, méme si elle se plaignait de temps a autre des crises de jalousie que lui faisait Benoit. Sur ces entrefaites, un premier bébé est arrivé et dans la foulée, ils ont déménagé a Paris. La-dessus*, Louise a arrété de travailler. Jean-Baptiste : Jai encore du mal a comprendre comment Louise a pu accepter de quitter son travail a Limoges. A cette époque, elle avait un poste important | Yasmina : D’entrée de jeu, la relation entre Benoit et Louise n’a pas été facile, méme sills étaient ‘és amoureux. Jean-Baptiste : Je me suis bien des fois demandé s'ils seraient restés ensemble s’ils n’avaient pas eu d’enfant... Remarque de vocabulaire, « Erigme » ou « niéme » = toumure courante exprimant larépétition lssante. « Cest la nidme {ots que jet le répbie !» LA SIMULTANEITE 9 Le professeur comrge les éléves au fur et & mesure qu'ils partent / au fur et & mesure du cours. Iles conige au fur et & mesure (= dans la progression du cours). » En ce moment, il neige. Au méme moment = en méme temps, ily o du vent, juste au moment out je devais partic (Juste) & ce moment-la, on annonce une gréve de train £ » Tant qu’ily « de la vie, ily a de Vespoir ! Aussi longtemps / Tant que tu seras ici, je taiderai LA POSTERIORITE La-dessus* = Sur ce* = sur ces entrefaites (= immédiatement aprés), le téléphone sonne. » A peine est-il arrivé (élégant) = Il est @ peine orrivé = Il n'est pos plus t6t arrivé qu'il se met au travail. Je commence & peine 4 comprendre pourquoi. Une fois (a réunion terminée, il s'est détendu. » Elle « préparé ie plot ete dessert dans la foulée (= dans le méme temps et le méme mouvement). Je vous communiquerai ‘es renseignements en temps utile (= plus tard et quand ce sera nécessaire). D Les résultats viendront & bréve échéance = d'ici peu = sous peu, sous huitaine = d'ici huit jours, dans le courant du mois, A court / moyen / long terme, notre stratégie est la borne et & Vavenir = dans le futur, nous en récolterons les fruits. ay En ce temps-la = dans le temps = de mon temps / du temps de ma jeunesse / dans ma jeunesse = a (époque = autrefois = jadis, (Internet nexstait pos (souvent avec Vimparfait). i) eee eee ara La guerre existe de toute éternité = depuis la nuit des temps = depuis toujours. Les deux artistes se connaissent de longue date. De son vivant, Nietzsche n’o pas été reconnu sa juste valeur. Dene les vrai pas dea jumte 11’ pas domi deta ut or TTD » De quand date le chateau ? Ce chateau date du xr siécle / date de 1745. La construction remonte au svar siécle, i a 66 construit en 1745. 1745 ost année de la construction du chateau. A FREQUENCE ET LES INTERMITTENCE: » De temps & autre = de temps en temps = par intermittence = par acces = par @-coups = par vagues. » Bien des fois = de nombreuses fois = maintes fois = tant de fois - a plusieurs/maintes reprises. Il minterrompt @ longueur de journée = sans cesse = « d tout bout de champ* » = « pour un out ‘ou pour un non* » (= trés souvent et sans raison valable). Vincent n'est pas encore arrvé. Entre-temps = En attendant = D'ici la, je prépare Vapéntif Drentrée de jeu = d’emblée (= du premier coup, immédiatement), je (ai trouvé sympathique, P ENCORE ai encore confondu les deux noms (= une nouvelle fois). Je confonds encore les dewx noms (= je conti- nue a les confondre). En général, le temps du verbe détermine le sens, mais Cest parfois ambigu : « Zl ‘mange encore » = il continue @ manger OU il mange @ nouveau. CChoisissez la bonne réponse. 41. Ils devaient partir en Bretagne. 2. Nous n’avons pas arrété d'arpenter la ville [an} 84: se Sont mis au yoga. At méme RRR 1s ont conmencé& fre del randonnée. ~ [Dans] - [Pour avenir, les transports publics seront moins polluants. 5, Elle se rendra & Barcelone, puis 8 Gérone [3] la foulée. «. (Al [Be — [Bi] on tems, les étudiants passaient les examens un peu plus tard dans année. 7. Ils n’espérent pas de changements significatifs [Sur] - [/@)| ~ [de] court terme. Complétez par la préposition appropriée. 41. Le bebé pleure ongueur de journée. Et en plus, nous n’avons pas dormi la nuit | 2 le temps, le village ne possédait qu'un petit bistrot populaire. Cest moment it fautoroute a été construite & proximité que des citadins sont venus s'installer ici. 3. Cette route est fréquentée longue date, puisque cest une ancienne voie romaine. 4 ce moment, la municipalité est en train de rénover le quarter. 5. Vous serez convoqués __ temps utile. ce moment-La, vous en saurez davantage. 6 entrée de jou, la discussion até serrée. 7. Rodin a été reconnu comme un grand sculpteur__son vivant. 8, administration a convoqué maintes reprises. 9. Je n'ai pas parléa personne la matinée! ce, fai passé une heure au téléphone avec un ami, qu se plaint cesse de ses diffcultés professionnelles. 10. Il classe les documents administratifs furet mesure. ‘Trouvez une autre maniére de dire, 4, Aujourd’hui, je n'ai rien mangé ! 2. Ils se sont souvent rendus dans les Alpes. 3. Elle me téléphone constamment, cest pénible | 4. Depuis toujours ce fleuve joue un réle prépondérant dans le transport des marchandises. 5. Des chutes de neige se produisent actuellement sur les massifs. 6. Les résultats définitifs des élections nous parviendront trés bientot, 7. Des le début de mission, le journaliste a posé des questions pertinentes. 8, Ma voisine a fait du bruit. Immédiatement aprés, mon bébé s'est mis a crier Imaginez une réponse en employant des expressions de temps présentées dans ce chapitre. 1. La vieille dame s‘occupe-t-elle souvent de son jardin ? 2, Quand le ministre sest-il rendu compte que sa décision serait impopulaire 2 3, Quand ces nouvelles mesures produiront-clles un effet positif sur la croissance économique ? __ 4, A quelle époque pouvait-on se baigner dans le fleuve ?