Vous êtes sur la page 1sur 15
DOSSIER DE PRESSE www.helicoop.fr . www.sentier-des-passeurs.fr Président : Pierre Rich . contact@helicoop.fr . 06
DOSSIER DE PRESSE www.helicoop.fr . www.sentier-des-passeurs.fr Président : Pierre Rich . contact@helicoop.fr . 06

DOSSIER

DE

PRESSE

www.helicoop.fr . www.sentier-des-passeurs.fr

Président : Pierre Rich . contact@helicoop.fr. 06 49 10 61 20 . Direction artistique : François Klein . francois1klein@gmail.com . 06 21 65 33 49 .

AVANT PROPOS

sur les traces des passeurs

2016 annonce la sixième édition de «Passeurs d’Ombres et de Lumières», une exposition d’arts plastiques en plein air et des temps de rencontres autour des arts et du paysage. L’association choisit de réunir à nouveau une cinquantaine d’artistes plasticiens d’horizons géographiques différents, pour réaliser une oeuvre in situ sur le non moins connu «sentier des passeurs». Un espace pour l’art au coeur des forêts, des oeuvres conçues à l’échelle du paysage et à l’écoute du monde qui nous entoure ; que le public pourra découvrir de juillet à septembre 2016. Trait d’union entre la Lorraine et l’Alsace, le sentier des passeurs est à cheval sur trois Vallées emblématiques des deux régions. Nervure historique des échappés des camps, soldats ou civils fuyant l’Allemagne nazie ; c’est aussi le parcours d’un massif fores- tier riche et aux visages très divers - hautes chaumes, zones de tourbières protégées, zones rocheuses en particulier granitiques, et vastes forêts. Une invitation à venir voir d’un autre oeil ce patrimoine paysager. L’exposition entraîne le public sur les traces du passé, le passage de chacun au coeur du massif forestier en est la marque. Sortir des murs trop cloisonnés des salles d’exposition, prendre le temps de cheminer et explorer le paysage jusqu’à s’y perdre. Des ateliers hebdomadaires en pleine forêt pour petits et grands, des rencontres pour tous autour des thématiques de l’art et du paysage, des visites guidées, des balades musicales, des ateliers, des concerts…

des balades musicales, des ateliers, des concerts… Fredj Cohen & Claire Guerry / Totem à la

Fredj Cohen & Claire Guerry / Totem à la Colombe, Moussey

HELICOOP ET LES PASSEURS

Association et collectifs d’artistes, Helicoop est hébergée depuis vingt ans dans l’ancienne coopérative ouvrière de Le Saulcy, dans les Vosges. Ré investir ce lieu, qui évoque encore tant d’histoire aux habitants de la région, est pour Helicoop une action symbolique importante sur le territoire. Depuis ses débuts et grâce à cet outil, l’association consacre son activité principale à la programmation et la diffusion culturelle et artistique sur le Territoire des Ab- bayes. Elle a ainsi monté de nombreux événements dans les domaines des arts plastiques et du spectacle vivant. Forte des précédentes éditions de ces rencontres entre arts et paysages, l’association fait à nouveau travailler des artistes sur, avec et dans le territoire. Que chaque artiste, dans sa singularité et sa pratique, investisse le paysage en intelligence avec lui !

2/11
2/11

Robert Stephan / Haute Loge.

SOMMAIRE

L’édition 2016

En bref

p.4

Lieux et thème

p.5

L’esprit de l’événement / Publics visés

p.6

Les 45 artistes engagés pour l’édition 2016

p.7

Actions culturelles

Spectacles et manifestations

p.8

Opération Portes du temps

p.9

Partenaires

p.10

Presse et medias

p.11-15

p.9 Partenaires p.10 Presse et medias p.11-15 Barbara Lebœuf / Histoire d’angle. Nicolas Cochard &

Barbara Lebœuf/ Histoire d’angle.

et medias p.11-15 Barbara Lebœuf / Histoire d’angle. Nicolas Cochard & Vinca Schiffmann / La chambre

Nicolas Cochard & Vinca Schiffmann / La chambre matricielle, Moussey.

& Vinca Schiffmann / La chambre matricielle, Moussey. Philippe Thomassin / Dialogue aérien avec la plasticité

Philippe Thomassin / Dialogue aérien avec la plasticité du temps.

EN BREF Plus d’une trentaine de sites d’expositions dans une balade de 15 km au

EN BREF

Plus d’une trentaine de sites d’expositions dans une balade de 15 km au

coeur du massif forestier vosgien et alsacien. Quarante artistes venus de tous horizons. Un parcours aux frontières du paysage, des arts et de l’his-

toire.

EXPOSITIONS EN PARALLÈLE :

Exposition d’été au palais abbatial de l’abbaye Senones en partenariat avec Scène 2

Mémorial d’Alsace Moselle de Schirmeck : exposition « Louise Weiss »

Moselle de Schirmeck : exposition « Louise Weiss » LES GRANDES ÉTAPES : La sélection :

LES GRANDES ÉTAPES :

La sélection :

10-15 mai 2016 > sélection des participants Montage et présence des artistes entre le 20 mai et le 10 juin Vernissages

1 juillet 2016 à 18h00 - Exposition collective au Palais abbatial de l’abbaye de Senones

2 juillet 2016 à 11h00 - inauguration officielle du sentier /

randonnée spectacle à 15 heures. Événements . Ateliers arts/nature :

Des ateliers participatifs hebdomadaires en journée ou demi-

journée, proposés spécifiquement au public du Pays de la Déodatie et du département des Vosges.

. Balades commentées du sentier des passeurs les 16 juillet et 13

août.

. concerts, balades musicales

Finissage 08 octobre 2016 /

du sentier des passeurs les 16 juillet et 13 août. . concerts, balades musicales Finissage 08
du sentier des passeurs les 16 juillet et 13 août. . concerts, balades musicales Finissage 08

LE LIEU

Trait d’union entre la Lorraine et l’Alsace, le sentier des passeurs est à cheval sur trois Vallées emblématiques de ces deux régions :

il débute à Salm, dans la Vallée de la Bruche, traverse une partie la Vallée du Rabodeau et se termine aux portes de Raon l’Etape. C’est d’ailleurs par cette gare, et celle d’Étival Clairefontaine que se clôtu- rait le long périple des passeurs. Cette route forestière, construite par des prisonniers russes et polonais durant la première guerre mondiale, alors que l’Alsace était allemande, illustre un épisode particulier de la seconde guerre mondiale. Dès 1940 le territoire du Bas-Rhin est indexé par les Alle- mands, tandis que les Vosges sont occupées par l’armée nazie. Véritable nervure historique des échappés des camps, soldats ou civils, entre zone annexée et occupée, un sentier que franchirent au péril de leurs vies des hommes qui voulaient en conduire d’autres vers la liberté. Dans le sous-bois, le chemin rejoint le Sentier des Framboises non loin de la Roche de la Chatte Pendue. Le chemin monte en pente douce jusqu’à la borne frontière. Après cette borne, le sentier traverse une vaste étendue déboisée dominée par l’abri de la Haute Loge, point culminant de la randonnée (933 m) puis, dans la descente vers Moussey, il traverse une belle forêt primaire où se mêlent hêtres, bouleaux, houx, alisiers et sorbiers dans un grand chaos rocheux.

LE THÈME: LES PASSEURS

Sur le thème des passeurs, Hélicoop propose de réunir à nouveau des artistes plasticiens d’horizons géographiques différents pour réaliser une œuvre in situ. Les artistes invités et sélectionnés produiront une création personnelle qui interrogera cette problématique ainsi que le lieu dans lequel elle sera installée. Ce projet nous invite à questionner le sens que nous donnons aujourd’hui au mot liberté, concept si cher au domaine de l’art et aux artistes qui le produisent aujourd’hui. La spécificité de cette exposition en plein air, sur un sentier de balade situé dans les hauteurs du territoire, amène également à considérer l’idée du déplacement comme constitutif de l’événement. Il amène nécessairement le public et les artistes à venir circuler dans un espace naturel où s’entremêlent passé et présent. Sortir des murs trop cloisonnés des salles d’exposition, explorer le paysage jusqu’à s’y perdre.

et présent. Sortir des murs trop cloisonnés des salles d’exposition, explorer le paysage jusqu’à s’y perdre.
et présent. Sortir des murs trop cloisonnés des salles d’exposition, explorer le paysage jusqu’à s’y perdre.
et présent. Sortir des murs trop cloisonnés des salles d’exposition, explorer le paysage jusqu’à s’y perdre.
L’ESPRIT DE L’ÉVÉNEMENT 2016 Faire travailler des artistes sur, avec et dans le territoire et
L’ESPRIT DE L’ÉVÉNEMENT 2016 Faire travailler des artistes sur, avec et dans le territoire et

L’ESPRIT DE L’ÉVÉNEMENT

2016

Faire travailler des artistes sur, avec et dans le territoire et affirmer

davantage l’ancrage dans les lieux

singularité et sa pratique investisse le paysage en intelligence avec lui.

Que chaque artiste dans sa

Sur le sentier des passeurs proprement dit, il leur sera impérativement demandé de produire et d’installer une œuvre in situ, c’est à dire conçue pour un lieu précis, en relation avec son histoire et/ ou sa morphologie. Enfin, nous souhaitons élargir nos propositions en ponctuant le sentier de nombreuses animations culturelles en lien avec la manifestation : conférences, concerts, spectacles de danses, improvisations, performances

PUBLICS VISÉS

De fait, la manifestation s’adresse en premier lieu aux marcheurs et randonneurs qui sillonnent nos collines. L’événement garde avant tout un caractère ouvert qui se donne pour exigence de toucher et convenir à tous les publics : adultes, adolescents, enfants, publics amateurs et avertis. Hélicoop est devenu, du fait des activités de qualité proposées, une association référencée dans la Vallée du Rabodeau. L’association, par la situation frontalière de ses locaux, attire depuis quatorze ans un public à la fois local et inter régional (Alsace et Lorraine). Véritable carrefour européen, l’exposition des passeurs d’ombres et de lumières

accueille également des artistes et publics venus des quatre coins du continent. Le choix de la période d’été impliquera aussi les visiteurs de passage, touristes et promeneurs de nos montagnes puisque les temps forts de l’été seront reliés aux visites effectuées par le Souvenir français et les Offices de Tourisme des vallées de la Bruche et du Rabodeau. Enfin, cette sixième édition mettra l’accent sur le volet éducatif par l’organisation tout l’été d’ateliers à de pratique artistique, encadré par des artistes professionnel, à destination du jeune public. En prolongeant également la durée de la biennale jusqu’à l’automne

2016 on contribuera ainsi à une plus forte mobilisation du jeune

public et des scolaires.

ESTIMATION DE LA FRÉQUENTATION DES ÉDITIONS 2008/2010/2012/2014

Sur 14 kilomètres, les productions ont occupé l’espace du paysage de manière plus affirmée au fil des années. En 2014 malgré le climat pluvieux de l’été et ses intempéries, le public a été encore plus présent et fidèle à la manifestation. Cette progression est de bon augure pour l’édition 2016. 2014 : 3100, 2012: 3000, 2010 :2600 , 2008 : 2200.

ARTISTES 2016

| Isabelle Lechner & Philippe Aubry (Cie Le Bruit que ça coûte)

| Nathalie Chartoire

| Charlène Chemin

| Nicolas Cochard & Vinca Schiffmann

| Fredj Cohen & Claire Guerry

| Daniel Depoutot

| Isabella Dlawichowska

| François Doyelle

| Célie Fallières

| Noémie Flageul

| Vincent Ganaye

| Jean-François Gavoty

| Gil

| Monik Grandemange

| Barbara Leboeuf

| Marie-Christine Lee

| Maria Luchantkina

| Valentin Malartre

| Florent Meyer

| Zoé Nehlig

| Lisa Pelisson & Jérôme Rich

| Maxime Peltier

| Didier Pozza

| Florence Rabillier

| Frédérique Rich

| Pierre Rich

| Hervé Rioux

| Xavier Sandner

| Serge Schultz

| Antje Schur & Régine Westenhoeffer (Cie dégadézo)

| Robert Stephan

| Fanny Stoll

| Soizic Thomas

| Philippe Thomassin

| Michel Urban

| Hélène Urban

| Pascal Zagari & François Klein + L’école primaire de Moussey // Éditions précédentes encore en place / Philippe Aubry + Alain Chauveaux + Marion Cros + Benoît Decque + Veronika de Ruvo + Daniel Depoutot + Jean-François Gavoty + Régis Guillaume +Valentin Malartre + Ruedi Moesch + Nicolas Philibert +Pascal Poirot + Didier Pozza + Vincent Saas + Yves Siffer + Robert Stephan + L’École primaire de Belval

Philibert +Pascal Poirot + Didier Pozza + Vincent Saas + Yves Siffer + Robert Stephan +
Philibert +Pascal Poirot + Didier Pozza + Vincent Saas + Yves Siffer + Robert Stephan +
Philibert +Pascal Poirot + Didier Pozza + Vincent Saas + Yves Siffer + Robert Stephan +
Philibert +Pascal Poirot + Didier Pozza + Vincent Saas + Yves Siffer + Robert Stephan +

SPECTACLES D’ÉTÉ

INAUGURATION

2 juillet /

21 h

- Jacques SIMARD

Soulevé par un duo basse-batterie rigoureux, un piano virtuose (parfois même un accordéon, une violoncelliste et deux cuivres fous), ce grand échalas débordant d’énergie lâche toute la puissance de ses mots qui prennent l’ampleur de ses interprétations théâtrales et farfelues. Malgré la noirceur optimiste de ses propos, son humour décalé n’est jamais absent de l’univers singulier et explosif de ce spectacle.

16 juillet / 21 h Fred’W

Adepte de la « chanson à domicile », Fred’W, auteur- compositeur- interprète aguerri de la scène nancéienne, propose un répertoire teinté de guitares éclectiques, rythmé par la basse et la batterie. A mi-chemin entre

Brassens et Springsteen, cet inconditionnel de la chanson met en musique ses propres textes sensibles et ciselés. Ses refrains racontent la vie, sa vie et puis celle des autres. De simples mots posés sur une guitare, mêlant la poésie et le réalisme au gré de ses humeurs et de ses sensations; / Charles Pierre (guitare) Sébastien Gerardin (batterie) et Grégory Jacquot (basse).

— Repas à 19 heures —

13 août / 21 h Gérald GENTY

Gérald Genty chante le plus souvent des chansons « à textes » parsemées de nombreux jeux de mots. et la recherche du calembour. Par exemple dans son second album, « c’est

pour décorer hein ? » / « c’est pour des Coréens ». Bobby Lapointe est de retour, avec un rien plus rock et plus déjanté encore. « Devenu pendant l’été 2015 recordman du monde du nombre de concerts en 12h à Bruxelles

: j’en ai fait 37 en 12 h donc

— Repas à 19 heures —

03 septembre / 21 h Lisa LOUIZE

»

Passionnée depuis de nombreuses années par le chant et le travail de la voix, Lisa s’échappe des «Mystérieux Chewing-Gums Electroniques» où elle officiait tantôt comme chanteuse, tantôt comme comédienne depuis 5 ans. Sa voix, sa guitare, son clown et sa sensibilité l’accompagnent chaque jour dans ce projet très personnel.

Eric Mie, chanteur, comédien, dessinateur /Maël Nesti, guitariste et multi- instrumentiste.

— Repas à 19 heures —

01octobre / 21 h FERGESSEN

FERGESSEN c’est la rencontre d’un Dave Stewart aux faux-airs de Cantat et d’une Annie Lennox qui aurait mangé Aretha Franklin. C’est beaucoup

en une seule fois, mais pas plus que l’effet qu’ils produisent sur scène :

l’unisson parfait des deux voix et deux guitares mêlées, une pop-rock exigeante aux meilleurs accents d’un Marc Seberg, l’harmonie des textes et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.

— Repas à 19 heures —

et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.
et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.
et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.
et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.
et des mélodies que David et Michaëla ourdissent dans le calme de leur studio du Ban-de-Sapt.

OPÉRATION PORTES DU TEMPS

«Portes du temps» est un dispositif initié par le Ministère de la Culture et de la Communication, dans le but de rapprocher patrimoine et jeunesse. Une opération transversale qui propose à des enfants, à des adolescents et à des familles issus des zones prioritaires, urbaines comme rurales, une offre culturelle d’excellence. Pour cette nouvelle saison de Passeurs d’Ombres et de Lumières, Helicoop souhaite valoriser son action patrimoniale et plastique sur le sentier des passeurs et dans l’Abbaye de Senones, et propose l’opération Passeurs 2014. Déclinée en deux volets, cette opération a pour but d’ouvrir la manifestation au jeune public et au public familial du territoire. Créateurs de partenariat nouveaux et ambitieux, ce projet s’articule autour d’ateliers participatifs hebdomadaires en journée ou demi-journée, proposés spécifiquement au public du Pays de la Déodatie et du département des Vosges.

STAGE CINÉMA D’ANIMATION 6 - 9 Juillet

10h -12h30 et 14H -17H, pause pique-nique tiré du sac possible sur place. Bibliothèque intercommunale, 6, Place Clémenceau 88 210 Senones. Tarif réduit : 10 € / Tarif plein : 17 €

À partir de l’Histoire de l’Abbaye de Senones et du célèbre Dom Calmet, les enfants sont amenés à mettre en image une des chronique de l’abbé. Durant la semaine, les enfants construisent les décors et les personnages du film, mettent en scène et réalisent les prises de vue image par image, et enregistrent la bande sonore du film.

LES BRICOLOS SUR LE RABODEAU UN VILLAGE UTOPIQUE EN PLEINE FORÊT! 25- 29 juillet et 1 er - 5 août

10h -12h30/ 14h-17h Tarif : 15 € la semaine A partir de 8 ans Pause pique-nique tiré du sac possible et des vêtements adaptés Construction, animation, mobiles, sculptures en mouvement qui signalent l’entrée du Radier de Barrefontaine. Lors de ces deux semaines de création collective, un véritable village va se construire au gré des inventions de chacun. Techniques abordées : Sculpture sur bois, assemblage, mécanique hydraulique, électricité hydraulique. Rendez-vous à Hélicoop – 13, la Parrière, Quieux, Le Saulcy / Lieu de réalisation du projet : Le Radier de Barrefontaine Intervenants : François Klein, Valentin Malartre & Pascal Zagari. Renseignements et inscriptions :

03 29 57 91 03 ou 03 29 41 00 56

Klein, Valentin Malartre & Pascal Zagari. Renseignements et inscriptions : 03 29 57 91 03 ou
Klein, Valentin Malartre & Pascal Zagari. Renseignements et inscriptions : 03 29 57 91 03 ou
Klein, Valentin Malartre & Pascal Zagari. Renseignements et inscriptions : 03 29 57 91 03 ou

PARTENAIRES

LOCAUX

Office de Tourisme du Pays des Abbayes Association Le Souvenir Français, Association le Club Vosgien Office National des Forêts Entreprise et Culture en Lorraine Association

Scène2,

Association DJEUN’S 2

RÉGIONAUX

Office du Tourisme de la Haute Vallée de le Bruche, Mémorial de l’Alsace Moselle de Schirmeck, Association La Basse Cour des Miracles, Strasbourg

INSTITUTIONNELS

Ministère de la Culture et de la Communication, Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Égalité des Chances Direction Générale des Patrimoines Région Grand Est, Conseil Départemental des Vosges, Communauté de Communes du Pays de Senones.

DONS ET SOUTIENS

Communes de Le Saulcy, Moussey et Senones.

des Vosges, Communauté de Communes du Pays de Senones. DONS ET SOUTIENS Communes de Le Saulcy,
des Vosges, Communauté de Communes du Pays de Senones. DONS ET SOUTIENS Communes de Le Saulcy,
des Vosges, Communauté de Communes du Pays de Senones. DONS ET SOUTIENS Communes de Le Saulcy,
PRESSE -MEDIAS Massif des Vosges /juin 2014
PRESSE -MEDIAS
Massif des Vosges /juin 2014

Les 101 merveilles du Massif des Vosges / Claude Vautrin, éditions du Belvédère, mai 2016.

101 merveilles du Massif des Vosges / Claude Vautrin, éditions du Belvédère, mai 2016. Montagnes des

Montagnes des Vosges été 2016

Émission du mardi 17 avril 2012 France 3 Alsace Vosges tv Culture P Découverte asseurs

Émission du mardi 17 avril 2012

Émission du mardi 17 avril 2012 France 3 Alsace Vosges tv Culture P Découverte asseurs d’ombres

France 3 Alsace

Émission du mardi 17 avril 2012 France 3 Alsace Vosges tv Culture P Découverte asseurs d’ombres

Vosges tv

Culture

P

Découverte
Découverte

asseurs d’ombres et de lumières

Le chemin vers la liberté

Le « sentier des passeurs », à cheval sur l’Alsace et les Vosges, dessine un
Le « sentier des passeurs », à cheval sur
l’Alsace et les Vosges, dessine un pont entre
devoir de mémoire et culture.
temps
Du 28 juin au 10
septembre
Différents
circuits
sont possibles, l’un
jolis prend son départ
des plus
au radier
de Barfontaine
(parking voiture) à Mous-
sey. Il emprunte la voie romaine, les tour-
bières, la forêt, le lieu-dit de la « haute
sa vue à 360 degrés
loge » et
!
www.sentier-des-passeurs.fr
En 2012, la conteuse Françoise Pecchiura
devant un indien sculpté par
Jean-François Gavoty pour
le Sentier des passeurs.

Des sentinelles pour garder la

mémoire du

« C’est un chemin qui débute en Alsace, il s’appelle le

« sentier des passeurs ». Il était emprunté par les habi-

tants qui fuyaient la région annexée sous le joug nazi durant la guerre pour rejoindre la France libre dans les Vosges. » Le temps a passé tant bien que mal sur cette histoire évoquée par Pierre Rich. Le sentier est toujours là, veillé par les membres du Souvenir Français, comme un signe pour les générations à venir et pour conserver la mémoire de ces événements tragiques. Depuis dix ans, pour porter un nouveau regard sur ce pan d’histoire et de bravoure au nez des occupants, l’association Heli-

coop (de helios, le soleil en grec) à Le Saulcy, a installé un nouveau genre de « passeurs » sur ce sentier de onze kilomètres : des objets d’arts et des installations artis- tiques. Comme des sentinelles pour garder la mémoire du temps. « Passeurs d’ombres et de lumières » est une manifestation biennale au programme très riche :

« Nous accueillons 35 artistes avec des œuvres très dif- férentes : sculpture, peinture, photographie ou installa- tion. Le cahier des charges que nous leur confions c’est de penser à l’histoire du lieu avec une orientation mar- quée cette année par le centenaire de la guerre de 14-18. Certains vont investir les arbres, d’autres encollent les roches ou peignent sur les rochers. On a des œuvres qui évoquent les notions de passage ou de transparence », détaille le président de l’association, Pierre Rich. Quatre artistes lauréats se sont fait plus particuliè- rement remarquer pour cette 5 e édition et ont

obtenu une dotation pour réaliser leur création. Philippe Thomassin, artiste nantais, a ainsi ins- tallé une tente à six mètres de hauteur, « dans un col très venteux… C’est un objet étrange et

surréaliste ! » Vinca Schiffmann, s’est elle aussi inspirée du thème de la tente pour entourer les arbres. Un artiste venu d’Auvergne a construit une cabane en objets de récupération, dont un ruisseau passant par là actionne des roues à aubes. Quatrième lauréate, Célie Falières a conçu une pompe à essence en céramique… Autant d’installations très originales que l’on a envie de découvrir. Il y en a bien d’autres, comme les araignées de Gérard Petitdidier, François Klein et ses sculptures de poilus, les photogra- phies de ciels cellées sur un bunker de Pierre Rich ou encore le monstre de Jean-François Gavoty, tout droit issu d’un film de Méliès. La série d’expositions s’étire entre Salm, dans la val- lée de la Bruche (Bas-Rhin) ; se poursuit sur une partie de la vallée du Rabodeau et s’achève aux portes de Raon- l’Étape. Le plaisir provient aussi du paysage incroya- blement dense et riche, peuplé de hautes chaumes,

tourbières aujourd’hui protégées, zones rocheuses et

de vastes étendues forestières. Conférence, ateliers et stages complètent le programme de ce rendez-vous à arpenter du 28 juin au 20 septembre. Il n’y a plus qu’à se lancer à l’assaut de ce sentier à cheval sur trois vallées, facile à parcourir à tout âge.

Florent Potier

6

Cent pour cent Vosges juillet 2014

Massif des Vosges /juin 2014
Massif des Vosges /juin 2014
parcourir à tout âge. Florent Potier 6 Cent pour cent Vosges juillet 2014 Massif des Vosges

DNA 08 aout 2012

7hebdo 9 septembre 2012 Vosges matin 11 juillet 2014
7hebdo 9 septembre 2012
Vosges matin 11 juillet 2014
7hebdo 9 septembre 2012 Vosges matin 11 juillet 2014 Vosges matin 04 juillet 2012 Vosges matin

Vosges matin 04 juillet 2012

Vosges matin 16 octobre 2012

La Croix 2 aout 2012 Le Point 1er septembre 2012
La Croix 2 aout 2012 Le Point 1er septembre 2012
La Croix 2 aout 2012
Le Point 1er septembre 2012

Centres d'intérêt liés