www.competition.

dz

GHRIB SE LÂCHE

Samedi 24 décembre 2016

24

Mokhtar Belkhiter se livre à Compétition

«C’ES À MOI

«Que les malintentionnés nous laissent tranquilles»

Hanni barré puis
rajouté à la liste

MA PLACE AU GABON»
 «Ma convocation en EN est un grand honneur pour moi»

 «Attention au Zimbabwe !»  «Je peux régler le problème à droite»

Entretien réalisé par
ANIS S.
Depuis votre engagement avec le Club
Africain, vous vous êtes éclipsé des
médias. L’occasion est venue de donner de
vos nouvelles avec le Club Africain.
Comment ça se passe pour vous en
Tunisie ?

Franchement, je suis super bien en Tunisie.
Je ne me sens nullement dépaysé. C’est vrai
que c’est ma première expérience, mais je
crois être sur la bonne voie de réussite. J’ai été
parfaitement accueilli depuis mes premiers
pas au sein du Club Africain. Je ne vous cache
pas que mon coéquipier, Chenihi, aura joué
un grand rôle en m’aidant à intégrer facilement mon nouvel environnement clubiste.
Tous les moyens de réussite sont disponibles.

Quelle estimation faites-vous de votre
première année au sein du Club Africain ?

Depuis l’entame du présent exercice, je n’ai
raté que deux petits matchs. Ce qui reste une
bonne moyenne dans un championnat où
nous évoluons plus souvent. C’est pour dire
que j’ai enchaîné beaucoup de matches, laissant une assez bonne impression. Ce n’est pas
pour me vanter, mais la confiance du staff
technique en est le plus grand témoin.
J’estime toutefois que je dois apprendre encore plus en vue d’être plus performant à l’avenir.

Vos performances n’ont pas laissé
indifférent le sélectionneur national,
Georges Leekens, qui vous a supervisé
récemment. Pourriez-vous nous donner
plus de détails ?

Effectivement, Leekens est venu pour me
superviser dans un match de compétition
locale. Avant de fouler la pelouse, il m’a parlé,
me demandant de garder mon sang- froid et
de jouer le plus normalement du monde. Le
match a été sanctionné par la défaite de mon
équipe, mais je pense avoir parfaitement rempli ma mission. C’est vrai que l’entraîneur

national ne m’a pas parlé après le match, mais
j’espère avoir gagné des points.

Il semble que vous l’auriez convaincu, du
moment que vous êtes officiellement
retenu dans la liste élargie. Un
commentaire ?

Il m’est sincèrement difficile de trouver les
mots. C’et ma première convocation en sélection nationale après mon départ du
Mouloudia d’El Eulma vers le Club Africain.
Se voir figurer dans la présélection avant la
phase finale de la CAN-2017 demeure un
grand honneur pour moi. Mes efforts consentis tout au long de la saison ont donné leurs
fruits. J’ai hâte de retrouver l’ambiance de
l’EN et, par la même occasion, jouer un match
avec les Verts. Ce sera une belle opportunité
pour moi de mettre tout mon potentiel en
œuvre afin de convaincre le staff technique.

La défense de l’équipe nationale
présente des défaillances
inquiétantes, surtout sur le
couloir droit. Les sélectionnés
n’arrivent toujours pas à
convaincre. Sauriez-vous
résoudre le problème ?

Je vais faire de mon
mieux pour mettre fin à
cette situation. J’ai toujours fait en sorte de progresser en tant que latéral droit. Avec davantage de travail et d’application, je pense que j’ai
les moyens requis de
combler le déficit sur le
couloir droit de la défense.

Votre mission ne sera pas,
faut-il le souligner, facile,
compte tenu de la grande
concurrence. Tout le monde va
mettre les bouchées doubles
afin de s’assurer une place au
tournoi du Gabon. Qu’en ditesvous ?

J’en suis parfaitement conscient. Tous
les joueurs présélectionnés mettront
toutes leurs forces en jeu afin de gagner la
confiance des membres du staff technique.
C’est intéressant du moment qu’il s’agira de
la bonne concurrence loyale. Pour revenir à
votre question, sachez bien que la concurrence ne me fait nullement peur. Je suis sûr
que le sélectionneur national, Georges
Leekens, ne va pas barrer la route aux bons
éléments. Il prendra les meilleurs du
moment. C’est à moi d’être à la hauteur.
En termes plus clairs, la balle est désormais dans mon camp. Je sais ce qui
m’attend dans ce stage final avant de

rendre la liste finale des joueurs concernés par
la participation à la phase finale de la Coupe
d’Afrique des nations au début de l’année
prochaine. Je dois me montrer à la hauteur
pour espérer y figurer. Défendre les couleurs
nationales demeure un objectif de tous les
joueurs algériens.

Nous allons désormais aborder les
résultats des Verts lors des éliminatoires
de la Coupe du monde 2018. Comment les
avez-vous trouvés contre le Cameroun et
le Nigeria, où la défense a grandement
failli ?

A l’instar de l’ensemble des Algériens
amoureux de l’EN, j’ai vu les deux rencontres
à partir de mon petit écran. Je suis triste par
les résultats. Mais je ne partage pas l’avis de
ceux qui cherchent à imputer l’entière respon-

«

Ce qui se passe à
El-Eulma me fait
mal au cœur
sabilité des faux pas au compartiment de la défense. Ce serait une
grande erreur de chercher l’explication des échecs dans les
défaillances
défensives.
Nous devons apprendre
à partager la responsabilité d’une contre-

performance. Il
ne faut pas trop
se leurrer, le plus important
maintenant est d’aller
puiser au fond de nos
ressources techniques
et mentales, histoire
de renverser la
situation.

Avouez tout de
même que les
chances de
qualification de
l’Algérie au Mondial
sont pratiquement
compromises. Il faudra un
miracle pour espérer jouer le
Mondial russe. Votre avis ?

Je ne vais pas vous dire le
contraire, l’Algérie est en
situation de qualification
difficile après le nul contre
le Cameroun à Blida et la défaite au
Nigeria. Mais en football, le

«J'ai changé
d'avis, je ne
démissionnerai
pas»

www.competition.dz SAMEDI 24 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4858 ISSN 1111

DE MÉRITER
En fêtant ses 25 ans le 15 janvier prochain, le défenseur international algérien,
Mokhtar Belkhiter, franchit des pas importants vers une carrière remarquable. Après
avoir porté les couleurs d’importants clubs
algériens, à l’instar de l’USM Blida, du MC
Oran et du MC El El-Eulma, le joueur en question se forge une réputation de défenseur
redoutable du côté de la prestigieuse formation tunisoise, le Club Africain. Une belle
ascension, qui n’est pas passée sans susciter
l’intérêt du sélectionneur national, Georges
Leekens. Celui-ci a battu le rappel de
Belkhiter dans la liste élargie des Verts, en
prévision de la CAN-2017 au Gabon. Contacté
par téléphone, le joueur se livre à Compétition
à partir de Tunis. Appréciez.

JE VEUX LA COUPE ET
LE CHAMPIONNAT”

QUAND
LA FAF

CAFOUILLE

Nous sommes tombés dans un groupe difficile, aux côtés de la Tunisie et du Sénégal. Il
faudra aussi prendre au sérieux le Zimbabwe,
qui cherche le moindre exploit en vue de faire
entendre sa voix. L’Algérie est bien rompue à
ce genre de compétition, elle fera de son
mieux pour aller le plus loin possible. Nous
avons les chances de faire plaisir à notre
public, mais il ne faut pas mettre trop de pression sur les joueurs. Ces derniers sont
conscients de la difficulté de la mission, mais
ils ont les moyens nécessaires de marquer
cette CAN. Il faudra gérer match par match et
surtout faire en bonne entrée en la matière
contre le Zimbabwe. Gagner le premier match
est la clé du tournoi.

Suivez-vous le championnat d’Algérie ?

J’ai vu quelques matches. Je crois que
l’USM El Harrach et l’USM Alger développent un football intéressant. Malgré son début
difficile, l’USMH revient ces dernières
semaines avec des prestations de haute qualité. L’USMA, quant à elle, n’a pas dérogé à la
règle. Les Usmistes demeurent des clients
sérieux. Rien n’est encore joué, car le championnat est toujours long.

Le Mouloudia d’El-Eulma touche le fond.
Ses résultats sont peu glorieux en Ligue 2
Mobilis. Que ressentez-vous ?

Le Mouloudia d’El-Eulma est mon ancien
club, il m’est cher. Cela fait grandement mal
au cœur de le voir trébucher dans le deuxième
palier du football algérien. Sa place ne doit
être qu’en Ligue 1 professionnelle. Parfois, je
me dis que ce n’est pas vrai ce qui se passe à
El-Eulma. Ce n’est pas normal pour un si
grand club. J’invite les supporters, les amoureux du club et les dirigeants à mettre la main
dans la main en vue de le sortir de cette situation. Il faut faire vite avant qu’il ne soit trop
tard.
A. S.

«

VOILÀ COMMENT QUALIFIER
EL-BAHARI ET MAMÈCHE

L'USMH a fait pareil pour Mellal et Chennoufi

16h

concept impossible compte peu. Nous préservons des chances de qualification. La recette
est maintenant connue : il faudra gagner tous
les prochains matches. Nous avons une grande équipe nationale composée de joueurs
talentueux, à l’image des Mahrez, Slimani,
Feghouli, Ghoulam… Ils ont capables de renverser la situation. Je demeure optimiste.

Comment voyez-vous les chances de
l’Algérie au Gabon ?

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

NAHD-MOB à 16h
Les Crabes
face à leur
bête noire

USMH 0 - OM 0
El-Harrach

CALE
MCO 2 - CSC 1

LE MATCH
DE TOUS LES
DANGERS
HIDOUSSI : «ON DOIT
ABSOLUMENT GAGNER»
LAÂKROUM :
«SI JE MARQUE…»

LES HAMRAOUA

ARRACHENT
e
LA 2 PLACE

Belatoui : «Notre
victoire est méritée»

Izerghouf a signé sans passer par les tests
«Vous allez me découvrir sur le terrain»

Hadj
Mohamed
remplace
Malek

Le football que
développent
l'USMA et l'USMH
est très
intéressant
Compétition / PUB

ANEP du 24/12/2016

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

2

INTERNATIONALE

Le match que le Chabab
16H

voit comme une finale

Hadj Mohamed,

Réunion du
CSA lundi

NOUVEAU

Selon nos informations, le CSA aurait
programmé sa prochaine AG pour
après-demain. Elle
devrait avoir lieu
en début d’aprèsmidi au niveau du
siège du Pari
Sportif de Chéraga.

PRÉSIDENT
Ça y est, tout est rentré
dans l’ordre. Le CRB
vient d’avoir un nouveau
président.

Tout a été réglé la soirée de jeudi à
vendredi. Plusieurs actionnaires et
responsables du Chabab se sont réunis à
l’hôtel Oasis, à Alger, où ils ont rencontré
le nouveau repreneur du club. On
l’appelle Hadj Mohamed. Il n’a que 48
ans et c’est entrepreneur dans le secteur
du bâtiment. C’est d’ailleurs celui dont
on a beaucoup parlé depuis quelques
jours. Celui qu’on prénommait jusqu’à ce
week-end l’Algérien du Qatar, mais il
s’est avéré que cet homme-là est actif du
côté des Emirats. Selon nos informations,
c’est quelqu’un qui aime le CRB et qui est
prêt à y mettre le paquet et toute son
énergie afin que le club devienne un des
principaux acteurs du football local mais
également aux niveaux régional et
continental. Lors de cette réunion donc,
Hadj Mohamed a tout réglé avec ses
prédécesseurs. Il a passé les dossiers de la
SSPA au peigne fin et n’a rien laissé au
hasard avant de trouver un accord pour
racheter une partie importante des
actions et d’être élu par la suite nouveau
président de la SSPA/CRB Athletic. Cela
s’est fait avec l’accord de tous les
actionnaires.
Malek, Gana, Djaâdi
actionnaires
Parmi les points qui ont été abordés jeudi
soir est la part d’actions que devrait
acheter Hadj Mohamed ainsi que celle
que devraient chacun des Malek, Gana et
Djaâdi. Selon informations, le nouveau
président a racheté la majorité des
actionnaires. Il était même prêt à racheter
la totalité, a-t-on appris, d’une de nos
sources. Ainsi donc il y aura à ses côtés
les Malek, Gana et Djaâdi.
Arroudj fera partie
de son bureau
Les autres décisions qui ont été prises
lors de cette même réunion sont les
membres qui composeront le bureau du
nouveau président. Parmi les principales
décisions à retenir est que Mourad
Arroudj, qui a été annoncé depuis
quelques jours à la tête du club, sera avec
lui. En quelque sorte, il sera son bras
droit, ajouter à cela d’autres
collaborateurs tels que Mokhtar Kalem
après duquel Hadj Mohamed aurait
insisté à ce qu’il fasse partie de son
équipe.
L’officialisation
se fera demain
Notre source nous a indiqué que Hadj
Mohamed est le nouveau président du
CRB. Tous les détails ont été discutés et
on est arrivé à s’entendre sur tous les
points. Il ne reste que l’officialisation. Elle
se fera demain. Après la signature du
contrat notarial, Hadj Mohamed devrait
se présenter devant la presse.
S. B.

MCS-CRB
mercredi

PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Le CRB abordera le
match de cet après-midi
contre la JSK avec beaucoup d’application, concentration et ardeur. A l’équipe tous les joueurs s’entendent à jouer cette rencontre
comme une finale. Les
voyants sont au vert. Par
rapport à l’équipe qui sera
alignée tout est bien mis en
place. Les joueurs ont effectué les séances d’entraînement de cette semaine avec
beaucoup de concentration
et dans une ambiance parfaite. Les informations qui
filtrent de la direction
remontent le moral aux
troupes et à quelques
heures seulement le coup
d’envoi de cette importante
partie, cela fait un effet très
positif sur l’état d’esprit

des hommes de Badou
Zaki. Tout laisse entendre
que le CRB ira faire un
grand match aujourd’hui à
Tizi-Ouzou contre la JSK.
Toutes les conditions sont
réunies pour que cela soit.
C’est le dernier match de la
phase et c’est contre la JSK.
C’est aussi le match qui
permettra au club, en cas
de victoire, de passer l’hiver au chaud. C’est donc le
match qu’on considère
comme une finale. Les
Belouizdadis ne vont pas
lâcher les Canaris et sont
déterminés à perpétuer la
tradition ; profiter de la
mauvaise passe des
Kabyles et gagner une nouvelle fois au stade du 1erNovembre-1954.
Gagner pour se
remettre à rêver
Une victoire aujourd’hui

contre la JSK permettra au
CRB de franchir un pas
géant vers le haut du
tableau. L’écart n’est pas
très important entre le
Chabab et le podium. Il
suffirait d’assurer trois
points en cette dernière
journée de la phase aller
pour pouvoir se relancer
dans le championnat. Ça
ne sera pas facile de gagner
un match dont l’enjeu est
énorme pour les deux
clubs, mais cela devrait
quand même constituer au
Chabab une motivation en
plus pour prouver à ses
supporters que ce qui a été
vécu en début de saison
n’était qu’un accident de
parcours.
Un match spécial
pour Badou Zaki
Dans une déclaration qu’il
nous a accordée dans notre

Laâkroum : «Je veux
marquer à la JSK»
Dans cet entretien qu’il nous a
accordé en cette fin de
semaine, l’attaquant Sidali
Laâkroum affirme que lui et ses
coéquipiers iront à Tizi-Ouzou
battre la JSK et que lui-même
tient à marquer un but.
Comment se présente pour vous
cette rencontre ?

C’est une des rencontres les plus
importantes pour nous de cette phase
aller. Ça se jouera à Tizi-Ouzou contre
une équipe qui nous affrontera corps et
âme et qui aura sans nul le soutien de
son public. On s’attend à ce que ce dernier soit très nombreux, ce qui ajoutera
du piment pour le match. Il y aura
sûrement une ambiance énorme que ce
soit dans les tribunes et surtout sur le
terrain.

Ça sera donc un match difficile,

n’est-ce pas ?

Ça sera un match difficile, mais on
aura tout de même notre mot à dire,
nous aussi tout comme la JSK nous
sommes à la recherche d’une nouvelle
victoire pour conforter notre classement et nous éloigner de la zone de
relégation. C’est donc le match qu’il ne
faut pas rater et nous sommes assez
conscients de l’importance de notre
mission. On ne pense qu’à la gagne.

Est- ce que ça sera un match spécial
pour vous en tant que joueur ?

Oui bien sûr, d’abord nous allons
jouer contre un grand club et sur son
propre terrain. Moi personnellement, je
cherche à confirmer mon niveau actuel.
Donc je veux marquer à la JSK, cela
aura un double effet. Ça sera un but
qui va m’aider dans mon parcours
avec le CRB et aidera également, je l’espère bien, mon équipe à assurer les
trois points.
S. B.

édition de mercredi, Badou
Zaki a clairement signifié
que la JSK n’est pas une
équipe facile à battre, surtout sur son terrain. Cette
réaction du coach du CRB
laisserait entendre que ce
rendez-vous sera très spécial en sa qualité d’entraîneur en chef des Rouge et
Blanc. Cela va lui permettra de faire une évaluation
parfaite de tout le job qu’il
a effectué depuis son arrivée et du degré d’assimilation de chacun de ses
joueurs mais également de
l’impact de son travail d’un
point de vue collectif. En
quelques sortes, cette dernière rencontre de la phase
aller fera office d’un examen important aux yeux
du technicien marocain
qu’il considérerait même
un match référence.
S. B.

Dans le cadre des
1/8 de finale de la
coupe d’Algérie, le
Chabab de
Belouizdad affrontera le MC Saïda.
Rappelons que les
hommes de Badou
Zaki joueront en
déplacement. Le
match a été programmé pour mercredi à 14h30. Il
sera retransmis
sur le petit écran.
Une occasion de
plus pour les
amoureux du
Chabab, mais également de ceux du
MCS, de sentir de
près de leur équipe.

EQUIPE
PROBABLE
Salhi, Belaïli,
Nemdil, Cherfaoui,
Aïche, Niati,
Draoui, Feham,
Rebih, YahiaCherif, Laâkroum.

Aleix Vidal
dans le viseur
de Swansea

Neville
adore Ibra

De retour à un
excellent niveau,
l'attaquant Zlatan
Ibrahimovic (35 ans,
16 matchs et 11
buts en Premier
League cette saison) conquit jour
après jour les supporters de
Manchester United.
Parmi ceux-ci, la
légende du club
Gary Neville, qui
apprécie énormément le caractère
spécial du Suédois.
"Il y a une arrogance
en attaque. Il y a un
gars qui croit qu'il
est Dieu. C'est
Manchester United
et ce que les fans
attendent. Un
Cantona ou Denis
Law, un George Best
ou un Ronaldo. Ils
s'attendent à ce
genre de personnage dans l'équipe", a
assuré le consultant
pour Goal.

L'Inter
discute pour
Moutinho

Plus indispensable à
l'AS Monaco, Joao
Moutinho (30 ans,
13 matchs et 1 but
en L1 cette saison)
pourrait quitter le
Rocher lors du prochain mercato
hivernal. L'Inter
Milan est justement
intéressé par le
milieu de terrain
portugais. Selon
Tuttosport, les
Nerazzurri ont
même déjà entamé
des discussions
avec les dirigeants
monégasques pour
obtenir un prêt de
l'ancien joueur du FC
Porto. Reste à
savoir si l'entraîneur de l'ASM,
Leonardo Jardim,
est prêt à laisser
filer cet élément
alors que le calendrier s'annonce
chargé en seconde
partie de saison.

Eboué a
pensé au
suicide

Suspendu un an par
la FIFA pour non
paiement de son
ancien agent,
Emmanuel Eboué (32
ans) ne pourra pas
rejouer avant avril
2017. En attendant,
l'ancien défenseur
d'Arsenal vit très
mal sa situation. "Il
y a de nombreux
jours où je ne me
sentais pas de sortir de mon lit. Un
jour, j'ai voulu me
suicider. Ma famille
me force à rester
fort, c'est à eux que
je dois penser, mais
si j'étais seul, je
m'inquiéterais de ce
que je pourrais me
faire en ce
moment", a confié
l'Ivoirien au Daily
Telegraph.

23

Recruté par le Barça en juin
2015 en provenance du
Séville FC, Aleix Vidal
avait dû attendre janvier
2016 pour faire ses premiers pas avec le champion d'Espagne à cause
de l'interdiction de recrutement du club. Pourtant, le
latéral droit peine à s'imposer. Le joueur de 27 ans n'entre
pas dans les plans de Luis Enrique. L'entraîneur du
FC Barcelone a titularisé l'ancien de Séville seulement
2 fois cette saison. Selon les informations de Mundo
Deportivo, la Premier League s'intéresserait à
l'Espagnol.

RONALDO

Zidane
met CR7
en congé

SOUTIENT LES
ENFANTS SYRIENS
La star du Real Madrid,
Cristiano Ronaldo, a tenu à adresser un message de soutien aux
enfants victimes de la guerre en
Syrie. Grand défenseur des causes
humanitaires, Cristiano Ronaldo
affiche régulièrement son soutien à

des actions caritatives. Ce vendredi, la star du Real Madrid a tenu à
adresser un message aux enfants
victimes de la guerre en Syrie.
L'attaquant portugais a posté une
vidéo sur son compte Twitter et
Instagram. "Ce message s'adresse

aux enfants de Syrie. Nous savons
que vous avez beaucoup souffert.
Je suis un joueur très célèbre mais
c'est vous les vrais héros. Ne perdez pas espoir. Le monde est avec
vous. Vous nous importez. Je suis
avec vous."

LYON : ACCORD
POUR PÉPÉ ?
Annoncé dans le viseur de
l'Olympique Lyonnais, même si Angers a
récemment démenti tout contact (voir ici),
l'attaquant Nicolas Pépé (21 ans, 18 apparitions et 2 buts en L1 cette saison) devrait
bien prendre la direction du Rhône !
D'après les informations de Canal +, l'OL
et le SCO sont sur le point de parvenir à
un accord pour un transfert de l'international ivoirien cet hiver. Celui-ci retournerait dans la foulée à Angers sous forme
d'un prêt jusqu'à la fin de la saison. Cette
stratégie s'avérerait plutôt étonnante alors
que les Gones recherchent un renfort pour
la seconde partie d'exercice, mais elle permettrait de s'assurer les services d'un élément d'avenir. Moins affirmatif, beIN
Sports confirme cependant des contacts
poussés avec une grosse pression exercée
par le vice-champion de France. De son
côté, le président lyonnais Jean-Michel
Aulas a totalement éteint cette piste
devant les médias après le match face aux
Angevins (2-0) mercredi. Mais un bluff
n'est jamais à écarter avec le dirigeant
rhodanien...

Prolonger ? Mourinho ne dit pas non
Comme nous vous l'indiquions un peu plus tôt (voir la brève d'hier à 10h36), l'entraîneur José Mourinho, lié jusqu'en 2019, aurait séduit les dirigeants de Manchester
United, qui songeraient déjà à le prolonger quelques mois après son arrivée et cela en
dépit d'un début de saison chaotique. Interrogé sur cette rumeur, le Special One s'est
montré très réceptif. "Ils savent que s'ils m'apportent un nouveau contrat, je le signerai car j'adore vivre ici, a assuré le Portugais au micro de Sky Sports. On m'a toujours
fait sentir que trois ans, c'était un peu court et j'ai toujours pensé que je ferai plus
ici." Avant d'envisager un tel scénario, le Mou devra confirmer le redressement opéré
ces dernières semaines car les Red Devils restent pour l'heure décevants 6es de
Premier League.

Oscar va
filer en
Chine

C'était dans les
tuyaux depuis
de nombreux
jours, c'est
désormais officiel : Chelsea et
le club chinois
de Shanghai
SIPG ont trouvé
un accord pour
le transfert du
milieu offensif
Oscar (25 ans, 9
matchs en
Premier League
cette saison).
L'institution londonienne a
confirmé la nouvelle ce vendredi matin sur son
site sans toutefois préciser le
montant du
deal, estimé à
71,5 millions
d'euros. Un
choix financier
de la part du
Brésilien, qui va
quitter l'Europe
après une expérience de quatre
années chez les
Blues faite de
hauts et de bas.

Quand de nombreux entraîneurs
éprouvent des difficultés à
mettre leurs joueurs au travail, d'autres connaissent
le problème inverse. C'est
le cas de Zinedine
Zidane, lequel a dû
convaincre Cristiano
Ronaldo de couper et de
partir en vacances. Resté à
Madrid pour des rendez-vous
avec les sponsors, le Portugais
s'était programmé une séance au centre d'entraînement du Real. Il a finalement fallu que le technicien
français, aidé d'Antonio Pintus, le persuade de laisser
reposer son organisme, alors qu'il avait désormais
trente et un ans. Le Ballon d'Or a ainsi rejoint le
Portugal.

Un indice de
taille pour
James ?

On a évoqué l'intérêt
de Chelsea pour le milieu
offensif du Real Madrid,
James Rodriguez (25 ans,
8 matchs et 1 but en Liga
cette saison). Alors que le
club londonien serait prêt
à investir 90 millions d'euros pour recruter l'exMonégasque, le quotidien espagnol El Tiempo a révélé un indice de taille ce mercredi. En effet, le média ibérique croit savoir que James,
actuellement en Colombie pour profiter des fêtes en
famille, aurait déposé une demande de visa britannique auprès de l'ambassade du Royaume-Uni à
Bogota ! Une information importante d'autant plus
que le Real Madrid, de nouveau autorisé à recruter
lors des prochaines périodes de transferts, serait
ouvert à un départ du Cafetero dans les semaines à
venir.

Copa del Rey : les affiches
des huitièmes
Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe du
Roi a eu lieu ce vendredi à 12h30. Les affiches sont
désormais connues et les premiers matchs auront lieu
dès le 4 janvier tandis que le retour, le 11.

UD Las Palmas - Atlético de Madrid
Alcorcón - Córdoba
Athletic - FC Barcelone
Real Madrid - FC Seville
Deportivo la Corogne - Alavés
Real Sociedad - Villarreal
Valence - Celta Vigo
Osasuna - Eibar

www.competition.dz

DÉTENTE

Tous les
êtres humains
pensent.
Seuls les
intellectuels s'en
vantent.
Philippe
Bouvard

Un incroyable record du monde
en tête à tête
des Records. Leur exploit ? Les deux
hommes, artistes de cirque, ont gravi
l'esplanade l'un sur l'autre, tête
contre tête, devant des dizaines de
supporters réunis sur les marches du
monument, construit il y a 600 ans.

52 secondes : c'est le temps qu'il a
fallu jeudi à deux artistes
vietnamiens, les Giang Brothers, pour
monter les 90 marches menant à la
cathédrale de Gérone, dans le nordest de l'Espagne, établissant un
record qui figurera dans le Guinness

LES FLÉCHÉS

JOUR

E
I
T
R
I
A
G
A
L
E
R
I
E
N
E

R
E
T
R
T
N
T
R
E
T
I
R
R
I
R

U
G
N
E
I
A
E
T
M
A
I
N
R
O
E

T
E
E
G
E
V
I
T
O
A
S
E
E
L
G

5

6

7

cogne

paria

fenouil

mouvement
d’impatience

ville
allemande

a tavers,
en latin

réplique
d’acteur

espèce de
saule

engendrerait

8

tamis

3 6
4
2 3
8
6
5
9
2
9
5
2 3

6

mesure
itinéraire
chinoise

vieux do
éviter avec
adresse

interjection
unique
petit café

bat le pavé

patrie
d’Abraham

infante
d’Espagne
père d’Andromaque

foyer

1
rappel
triomphes de

courroux

poisson

aède

qui vivent
retirés
du monde
petit repas
alliée
mettre au
secret

armée
médiévale

8

pièces de jeu
d’échecs

A
M
C
A
R
I
I
R
U
I
T
B
E
E
O

B
D
E
R
E
R
H
A
A
O
R
A
C
O
L

5
7
1
3
4
8
2
6
9

2
9
4
6
8
5
3
1
7

R
I
D
E
M
O
T
F
L
C
S
N
N
D
R

8
1
7
9
3
4
5
2
6

3
6
5
1
2
7
9
4
8

U
N
N
R
R
R
E
E
C
I
A
D
A
U
O

O
A
I
L
O
R
T
O
L
C
T
E
L
C
H

7
3
9
4
5
2
6
8
1

1
4
2
8
6
3
7
9
5

C
R
O
F
M
I
R
L
E
R
U
E
G
A
N

étain

5

femme
du fils

personnage
biblique

2

genre
musical

mèche blonde

bondît
point de
saignée
planche de
relieur

PAR N. BOUMALI

9

tête d’ibis

note

4

Esquimaux

E
E
N
E
I
E
L
T
E
L
L
I
U
O
D

R
T
B
A
R
E
N
S
E
M
B
L
A
N
T

E
O
L
T
T
N
A
I
F
I
T
R
O
F
I

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ACARIATRE
ASTICOT
BATTOIR
BANDE
CORDIAL
COURBATURE
DINAR
DOUILLET
EGARER
FERMENTE
FORTIFIANT
GALERIEN
HORLOGER
HOUILLE
INDECENT
IRRITER

LANCEE
LOTERIE
MAIN
MERE
NACELLE
NAGEUR
OBESITE
OLEODUC
PIEGE
RENFORT
ROMANCIER
SEMBLANT
SOUTENIR
TREILLIS
TRIVIALITE

F
O
N
D
A
M
E
N
T
A
L
E
M
E
N
T

C
A
I
A
C
N
C
E

I
L

U
E
L
E

E
R
O
T
I
S
M
E

N
T
L
U
Z
E
R
N
E

L
I
E
N

E
R
R
E
I

G
U
E

R
E

V
E
L
O
U
R
S
L

E
U
R
O
S

R
E
N
E

D

U

P

B
E

O
R
L
Y
I
O
P
E
R
E
T
T
E

E
L
S
E
N
E
U
R
A
R
I
E
N
S

A
S
E
T
E
S
S
O
N
E
F
R
I
T

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

Y A C I N E
7

8

16H

ASLI
:
«Le

LA VICTOIRE
PAR ABDELLAH HADDAD

Après une phase aller
catastrophique, les coéquipiers
du capitaine Rial seront appelés à boucler cette première
manche de la saison aujourd'hui et devant leur public, le
moins que l'on puisse dire est
que les Canaris du Djurdjura
seront appelés à battre cette
équipe du CRB. Un autre résultat, mis à part la victoire, plongerait le club le plus titré
d'Algérie dans une crise sans
issue. La JSK, qui a concédé six
matchs nuls et une défaite sur
son terrain depuis le début de
la saison, a collectionné aussi
les défaites en dehors de ses
bases. C'est un parcours de

relégable que les Jaune et Vert
ont réalisé lors de cette phase
aller et à ce rythme, le club
kabyle trouvera toutes les difficultés du monde lors de la
phase retour pour assurer son
maintien parmi l'élite. Bref, les
Kabyles sont condamnés à
battre les Rouge et Blanc cet
après-midi au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou. La
mission des poulains de
Hidoussi ne sera pas facile, eux
qui joueront cet après-midi
sous une pression terrible. Les
supporters du club qui ont pardonné aux joueurs plusieurs
échecs de l'équipe ne toléreront
aucun autre faux pas cet aprèsmidi car, tout simplement, c'est
l'avenir de la formation du
Djurdjura qui sera en jeu

aujourd'hui. Sofiane Hidoussi
et son adjoint, Lakhdar
Adjali, seront appelés à utiliser tout leur savoir-faire dans
cette empoignade alors que
les joueurs doivent sortir un
match d'hommes. C'est le
match de la saison pour les
Kabyles, le destin de la JSK est
au bout des pieds de ses
joueurs, soit une victoire qui
redonnerait espoir aux amoureux des Jaune et Vert, soit la
descente aux enfers…
A. H.

HIDOUSSI : «C'est un match
difficile, mais on doit le gagner»

roi burlesque

9 10 11 12 13 14 15 16

B O U L A I N C E R

LES MELÉS
PETR
CECH

L'entraîneur Sofiane Hidoussi
appréhende beaucoup la rencontre
d'aujourd'hui face au CRB. Il sait
que le faux pas est interdit et qu'un
autre résultat autre que la victoire
pourrait lui coûter sa place à la tête
du staff technique de la JSK. C'est
pour cela qu'il nous a affirmé dans
la soirée d'hier que la victoire est
impérative face au CRB. Il reconnaît
néanmoins que la tâche ne sera pas
facile face à une équipe qui affiche
une belle forme depuis la venue de
l'entraîneur marocain Badou Zaki.
"C'est un match difficile, mais on
n'a pas d'autres choix que de le
gagner pour quitter la zone rouge.
On s'est bien préparés pour cette
rencontre et incha Allah, on aura les
trois points", affirme Hidoussi.
«Le retour de Raïah et
Aïboud est une bonne
chose pour l'équipe»
Ayant récupéré Aïboud qui n'a pas
joué depuis le derby face au MOB,
l'entraîneur tunisien de la JSK
compte beaucoup sur ce joueur
pour enregistrer sa première victoire à domicile. Il précise néanmoins

3

problème
des ultras
est réglé»

OU L’ENFER

Mebarki
convoqué

nabot

6
5
8
7
9
1
4
3
2
A
G
N
E
S
D
I
L
A
S
T
I
C
O
T

A la fin de la séance d'entraînement
d'hier, la derniere avant le match de
cet après-midi, le président de la JSK a
provoqué une petite réunion de travail
avec ses proches collaborateurs à l'hôtel Les Deux Palmiers de Draâ Ben
Khedda, lieu de mise au vert de l'équipe. La part du lion a été donnée au
volet recrutement lors de cette
réunion. Les responsables du club ont
abordé le sujet de cette affaire
Mamèche et El-Bahari. A l'issue de
cette réunion, Hannachi et les dirigeants ont jugé utile d'attendre la
réponse de Raouraoua avant de
prendre n'importe quelle décision,
néanmoins, les dirigeants des Canaris
du Djurdjura ont pris leurs précautions puisqu'ils ont arrêté une liste de
joueurs des Ligue 1 et 2 Mobilis.
A. H.

Le jeune attaquant des Jaune et Vert,
Bilel Mebarki, n'est pas allé au terme
de la séance d'entraînement de jeudi
passé pour la simple raison que
l'ancien joueur du MOB s'est accroché
verbalement avec son entraîneur.
Connu pour sa rigueur et son sérieux,
Hidoussi a demandé à son joueur de
quitter le terrain. On croyait que le
coach tunisien allait refaire la même
chose que les précédentes fois en
écartant Mebarki de la liste des 18
comme ce fut le cas avec Berchiche,
Islam-Salah ou même Touhami mais
cette fois-ci, Hidoussi a beaucoup plus
pensé à l'intérêt de l'équipe, surtout
que la JSK sera condamnée à battre le
CRB cet après-midi.

lac salé
d’Amérique

portion

4
2
6
5
1
9
8
7
3

10

Le président
s'est réuni
avec les
dirigeants hier

Malgré son accrochage
de jeudi dernier avec son
entraîneur

3

voyelles

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

9
8
3
2
7
6
1
5
4

9

7

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

S
P
E
R
B
R
E
I
C
N
A
M
O
R
R

4

discipline
spirituelle

reçu

SUDOKU

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

3

10

Le médecin chef du service cardiologie de
l'hôpital entre en courant dans la morgue
et crie à l'employé :
- Ressortez le 3 de son tiroir ! C'est pas son pouls qui
s'était arrêté, c'est ma montre…

2 9 4
5
6 4
7
8
2
3
1
4
1 3
5
2
5 6

2

mises en
détention

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

Samedi 24 décembre 2016

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22

Citation

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

que Raïah et Aïboud ne sont pas à
100% de leurs moyens physiques
vu qu'ils n'ont pas joué depuis bien
longtemps. Raïah a été incorporé en
deuxième mi-temps lors de la rencontre de la coupe d'Algérie face au
MB Rouissat, alors qu'Aïboud ne
fera son retour que cet après-midi
face au Chabab. "Même si Raïah et
Aïboud ne sont qu'à 90% de leurs
moyens, leur retour est une bonne
chose pour l'équipe ", a-t-il expliqué.
«En attaque, je fais avec
ce que j'ai entre les mains»
Avec la libération de Benkablia et
Ziaya, l'entraîneur Hidoussi n'aura
pas d'autres choix que de titulariser
Boulaouidet à la pointe de l'attaque.
Benabou n'a pas été convaincant
lors des matches précédents, mais
en l'absence d'attaquants, il devrait
jouer d'entrée face au CRB.
Questionné sur l'absence de solutions en attaque, Hidoussi dira : "En
attaque, je fais avec ce que j'ai entre
les mains."
«On compte sur
le soutien de nos fans
pour vaincre»
Avec la mobilisation des supporters

qui comptent se rendre en
masse au stade pour soutenir leur équipe face au
CRB, l'entraîneur tunisien espère que ses
joueurs réussiront à
relever le défi face au
Chabab. "On compte
sur le soutien de nos
fans pour vaincre le
CRB. On a perdu beaucoup de points à domicile et on espère terminer cette phase aller sur
une bonne note."
«Je ne dirai rien sur
Izerghouf pour le moment»
Prié de nous donner son avis sur le
Franco-Algérien Thomas Izerghouf
qui a signé son contrat le lendemain
de son arrivée à Tizi Ouzou,
Hidoussi a refusé de porter le
moindre jugement sur ce joueur
pour le moment. "Je ne dirai rien
sur Izerghouf pour le moment. Ma
seule préoccupation pour l'instant
est le match de cet après-midi face
au CRB et celui de la coupe
d'Algérie", s'est-il contenté de
répondre.
N. B.

Le président du comité de supporters de la JSK qui a assisté à la réunion
technique de mercredi passé, n'a pas
hésité lors de ladite réunion de soulever
le problème des ultras aux différentes
parties concernées par l'organisation du
match de cet après-midi. Comme tout le
monde le sait, les ultras ont été interdits
d'entrer au stade lors du précédent
match du championnat de la JSK à
domicile à cause de tout ce que s'est
passé sur le chemin de retour de
Tissimsilt. Bref, Sid Ali Asli a réussi à
régler ce problème puisque les différents
groupes d'ultras seront autorisés d'entrer
au stade aujourd'hui : " Effectivement,
les Ultras peuvent se déplacer au stade
cet après-midi tranquillement, on a
réglé ce problème lors de la réunion
de mercredi passé, je ne veux pas
revenir en arrière, le plus important
à mes yeux est que ce problème a
été réglé définitivement, c'est l'intérêt de l'équipe qui prime, on traverse une sale période, on a
besoin de tous nos supporters
pour sauver le club", nous dira le
premier responsable du comité de
supporters.
«On mise sur une bonne
affluence pour battre le CRB»
Sur la rencontre de cet après-midi, SidAli Asli estime : "C'est le match des supporters, je n'entre pas dans les détails
techniques mais je pense que c'est le
public qui fera la différence cet aprèsmidi, pour cette raison d'ailleurs, on
mise sur une affluence record ce soir, je
profite d'ailleurs de cette occasion pour
lancer un appel à nos supporters, ils doivent se déplacer en masse cet après-midi
au stade afin de soutenir l'équipe du
début jusqu'à la fin de la partie, c'est
l'avenir de notre cher club qui est en jeu,
la JSK a besoin plus que jamais de ses
supporters, moi personnellement, je respecte cette équipe du CRB mais les trois
points d'aujourd'hui doivent rester à la
maison, ni plus ni moins."
A. H.

www.competition.dz

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

15e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

4

VOILÀ COMMENT
16H
On l’a fait signer
sans l'aval de
son entraîneur
Bien que le président Hannachi ait
déclaré que l'entraîneur Sofiane Hidoussi
participera au recrutement hivernal, on
a appris d'une source proche de la direction que le président Hannachi a conclu
avec Thomas Izerghouf sans consulter
son entraîneur. Ce dernier a déclaré, il y
a quelques jours de cela, qu'aucun
Franco-Algérien ne signera sans son
aval, mais ce n'est pas le cas.

THOMAS

IZERGHOUF :
«J'apporterai
le plus
attendu
de moi»

Signataire d'un contrat de
deux ans au profit de la JSK
au lendemain de son arrivée
à Tizi Ouzou, Thomas
Izerghouf se dit prêt à
relever le défi. Il promet de
faire le maximum pour être à
la hauteur des attentes
placées en lui. Il affirme aussi
qu'il sait ce que les
supporters attendent de lui
et qu'il ne les décevra pas.
PAR N. BOUMALI
Il était prévu que la direction vous
soumette à des tests, mais
finalement vous avez signé votre
contrat le lendemain de votre
arrivée à Tizi Ouzou…

Ecoutez, il n'a jamais été question
que je sois soumis à des essais. Moi et
mon manager, on ne s'était pas mis
d'accord avec les responsables de la
JSK pour que je signe mon contrat
sans que je sois soumis à aucun test.
C'est pour cela que j'ai accepté de
venir.

En vous engageant en ce mercato
hivernal, les dirigeants attendent
beaucoup de vous, êtes-vous en
mesure d'apporter le plus attendu
de vous…

Bien sûr, si les dirigeants m'ont
recruté, c'est pour que j'apporte un
plus. J'ai accepté de venir, car j'estime
que je suis capable d'aider l'équipe. Je
suis prêt à relever le défi et je ne
rechignerai pas sur l'effort afin d'être à
la hauteur des attentes placées en moi.

Les supporters ne vous connaissent
pas et ils espèrent que vous serez
d'un bon apport pour leur équipe…

Je suis originaire de Kabylie et je
connais l'attachement des supporters
pour leur équipe. Je leur laisserai le
soin de me découvrir sur le terrain,
mais je leur promets que je ferai tout
pour apporter le plus attendu de moi.
N. B.

Mamèche et El-Bahari
peuvent être qualifiés
à la fois. 6. Un joueur
professionnel peut être
enregistré auprès de
trois clubs au maximum
au cours d'une même
saison sportive. Durant
cette période, le joueur
professionnel ne peut
jouer en matchs officiels
que pour deux (02)
clubs.

PAR AMIROUCHE B.
Il fut un temps où
les présidents et dirigeants de tous les clubs
algériens appelaient la
JSK pour se renseigner
sur l'application d'un
règlement, une lecture
d'une loi ou tout simplement pour connaître les
procédures de telle ou
telle affaire… Ce temps
semble révolu. La JSK
aux dirigeants forts, instruits et compétents…
C'était avant.
L'administration actuelle
ne maîtrise pas les règlements de notre championnat, la gestion de
l'affaire El-Bahari et
Mamèche en est la preuve vivante.
L'information disant
qu'El-Bahari et
Maméche ne peuvent
pas être qualifiés à la
JSK a eu l'effet d'une
bombe chez les supporters de la JSK, non pas
parce que le non-engagement de ces joueurs
serait une perte pour
l'équipe, mais simplement parce que ceci
prouvera, si besoin est,
que l'administration
Hannachi est incompétente au point d'ignorer
les règlements qui régissent notre championnat.
Dans le but de mieux
comprendre cette affaire, nous avons lu et relu
les règlements
2016/2017 du championnat, appelé Kerbadj,
Mecherara et plusieurs
secrétaires compétents
de différents clubs algériens et on en est arrivés
à cette conclusion : El-

Bahari et Maméche peuvent être qualifiés à la
JSK à condition qu'ils
passent du statut amateur au statut professionnel, chose qui peut
être faite et prouvée
avec un contrat professionnel signé par les
deux parties.
L'article 10
annule l'article 48
Mahfoud Kerbadj qu'on
a appelé en premier
nous a clairement signifié que ni El-Bahari ni
Mamèche ne peuvent
être qualifiés à la JSK. Il
se base sur l'article 48 du
règlement du championnat professionnel de
la saison en cours qui dit
: " Aucun joueur senior
de statut amateur ne
peut être qualifié dans le
championnat de football
professionnel de ligue. "
Jusque-là, Kerbadj
semble avoir raison.
Néanmoins, lorsqu'on
jette un coup d'œil sur
l'article 10 dudit règlement, on peut y déduire

qu'il y a possibilité à ce
que cela soit fait. Elle est
conditionnée par le
changement de statut du
joueur, c'est-à-dire de
passer d'amateur à professionnel. L'article 10,
section enregistrement
stipule ceci : "1. Le
joueur professionnel
doit être enregistré
auprès de la LFP pour
jouer avec un club professionnel. 2.
L'enregistrement du
joueur amateur auprès
de la LFP n'est autorisé
que pour le joueur
senior de Ligue 2 ou
pour le joueur de la
catégorie RESERVE des
L1 et L2. 3. Seul le
joueur enregistré est
qualifié pour participer
au football organisé. 4.
Le joueur enregistré est
tenu de respecter les statuts et les règlements de
la FIFA, de la CAF et de
la FAF ainsi que le présent règlement. 5. Un
joueur professionnel ne
peut être enregistré
qu'auprès d'un seul club

L'USMH a qualifié
Mellal et Chenoufi
l'hiver dernier
Dans le cas où ce règlement, pourtant clair ne
suffisait pas ou est jugé
confus ou sujet à des lectures différentes et
contradictoires, il se
trouve qu'il y a un antécédent. L'USMH a eu à
faire au même cas l'hiver dernier. Charef avait
fait venir Mellal et
Chenoufi de Mascara,
club évoluant en DNA
la saison passé, le secretaire du club harrachi
qui a bien révisé ses
leçons avant de déposer
le dossier de demande
de licence à la LFP a pu
les qualifier à temps en
se basant justement sur
le règlement affiché sur
les sites de la FAF et de
la LFP, section enregistrement. Il reste une dernière chose. Les joueurs
qui passent d'un statut à
un autre devraient
attendre un mois après
leur dernier match joué
avec leur premier club
avant de pouvoir jouer
avec leur nouvelle équipe. Et là aussi, c'est le
règlement du championnat national qui le dit.
A. B.

Hannachi a sollicité Raouraoua
PAR ABDELLAH H.
Après la décision des
responsables de la LFP de
ne pas qualifier El-Bahari
et Mamèche au profit de
la JSK pour les raisons
que tout le monde
connaît, les dirigeants
des
Canaris
du
Djurdjura à leur tête le
président Hannachi ne sont
pas restés les bras croisés. Le
numéro 1 du club a appelé
jeudi après-midi le premier responsable de
notre
football,
M o h a m m e d
Raouraoua. Hannachi
est allé directement au
but pour demander au
patron de la FAF d'intervenir et d'autoriser les clubs
des Ligue 1 et 2 Mobilis à recruter
des joueurs de DNA. " On a autorisé les clubs des Ligue 1 et 2 Mobilis
à recruter cinq joueurs, le total ce
sont 160 joueurs, bien sûr, si chaque

équipe de ces deux divisions
consomme les cinq licences, ça
serait vraiment impossible
de trouver 160 joueurs sur
le marché des transferts,
vu que tous les joueurs
sont sous contrat avec
leurs clubs respectifs,
l'idéal, c'est d'autoriser
donc les clubs à recruter
des éléments de DNA ",
nous dira un responsable
de la JSK hier. De son côté,
Raouraoua a promis à
Hannachi de prendre ce
cas en considération.
La FAF rendra
sa réponse demain
Au moment où les hauts
responsables de la LFP, à
leur tête Mahfoud Kerbadj
comptent appliquer les lois à
la lettre, le patron de la FAF rendra une réponse définitive à
Hannachi demain dimanche.
Comme la date limite du mercato
hivernal approche, les dirigeants

de la formation de la ville des
Genêts veulent se fixer le plus tôt
possible sur ce cas, surtout que
l'équipe des Jaune et Vert a besoin
vraiment de renfort. Pour cette raison d'ailleurs, le président de la
Fédération algérienne de football a
promis à Mohand-Chérif Hannachi
de lui rendre une réponse définitive demain. A la JSK, on sait que les
choses seront très difficiles pour
qualifier El-Bahari et Mamèche,
néanmoins, Hannachi et ses
proches collaborateurs gardent un
petit espoir…
A. H.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

EL-BAHARI :
«Je suis
abattu,
mais...»

La nouvelle recrue de la JS
Kabyie, Nasreddine El-Bahari, est
dans le flou total. Lui qui espérait
faire sa première apparition sous
le maillot des Jaune et Vert
aujourd'hui est tombé des nues
en apprenant qu'il ne pourra pas
être qualifié avec sa nouvelle
équipe en ce mercato hivernal. Il
n'a pas cessé d'appeler hier ses
dirigeants pour voir s'ils peuvent
le qualifier. Joint en fin d'aprèsmidi d'hier, El-Bahari affirme
qu'il a été perturbé par cette histoire de non-qualification, mais il
garde espoir quant au dénouement de son affaire. "Je suis abattu, car je voulais aider la JSK face
au CRB. Beaucoup a été dit sur
ma qualification, mais les dirigeants de la JSK m'ont promis de
me qualifier. Ils devront entamer
les démarches nécessaires quant
à ma qualification à partir d'aujourd'hui. J'espère que ce cauchemar prendra fin bientôt", a souligné El-Bahari qui ne s'attendait
pas à ce que son transfert à la JSK
soit boqué par la Ligue de football professionnel.
N. B.

HARRAG

officiellement
contacté
Selon une source
autorisée, le president
Hannachi veut à tout prix
le milieu de l'USMH
Harrag dans son effectif.
Pour le convaincre à porter le
maillot des Jaune et Vert en ce
mercato hivernal, le président de
la JSK a chargé l'un des responsables du club phare du
Djurdjura pour prendre attache
avec le manager du milieu harrachi. Celui-ci a contacté l'agent de
Harrag dans la journée de jeudi
dernier, mais la venue de ce
joueur ne sera pas aussi facile
que le pense le président
Hannachi. En plus du fait que
l'entraîneur Boualem Charef s'oppose catégoriquement au départ
de son milieu de terrain en ce
mercato hivernal, le joueur luimême n'est pas chaud pour changer d'air en cette phase aller. Sur
une courbe ascendante depuis
l'entame de la saison, Harrag fait
l'objet de plusieurs convoitises en
ce mois de décembre. Il est l'un
des meilleurs joueurs à son poste
cette saison et il sera difficile au
président Hannachi de le
convaincre à opter pour la JSK.
N. B.

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

USB

15h

ASK

MCEE

Samedi 24 décembre 2016

21

14h30

CRBAF

Victoire
Bezzaz : «Finir
impérative
l'aller par un bon pour
les Eulmis
résultat à Biskra»

L'ailier des Rouges Abdelatif Bezzaz, joint par nos soins au
téléphone, nous a déclaré que le match que son équipe va jouer,
ce soir contre l'USB, sera difficile à négocier. Mais, dit-il, ses
coéquipiers et lui sont décidés à tout faire pour ne pas revenir
bredouilles de Biskra.
PAR RABAH
GATTOUCHE

sommes décidés à
bien la négocier pour
finir l'aller en beauté.

Un commentaire
sur le dernier
match que votre
équipe a joué et
gagné contre le
GCM, le weekend
dernier ?

Pensez-vous
vraiment que votre
équipe va gagner
contre l'USB dans
son antre, ce
samedi ?

Après avoir aligné
cinq mauvais résultats d'affilée, nous
étions condamnés à
battre le GCM à tout
prix. Et, Dieu merci,
nous avons fini, avec
l'aide de nos fans,
par vaincre avec l'art
et
la
manière
Mascara et mis fin à
notre disette. Cette
victoire que nous
avions remportée
par un score large
nous a fait beaucoup de
bien car elle va nous
permettre d'aborder le
prochain match avec un
bon moral.

Votre équipe va
jouer, au prochain
match, contre
l'USB. Voulez-vous
nous dire comment
l'aviez-vous
préparé ?

Après avoir réussi
à battre le GCM et
renouer avec la victoire qui nous a fuis
les cinq dernières
joutes du championnat de L2 Mobilis,
nous avions préparé
sérieusement la prochaine rencontre que
nous allons disputer
contre l'USB car nous

De notre correspondant
AMAR T.

Même si nous
savons que le match
que nous allons jouer
contre l'USB, dans
son fief et devant son
public, sera difficile à
négocier,
mes
coéquipiers et moi
sommes décidés à
tout faire pour ne pas
revenir bredouilles
de Biskra, ce samedi.

Du coup, il n'a plus le choix que
de sortir le grand jeu. Aujourd'hui, le
club occupe la dernière place à égalité
avec deux autres équipes avec huit à
onze points de plus sur son adversaire du jour. Trois points de plus ou de
moins n'auront de toute façon aucun
sens aujourd'hui puisque le MCEE a
déjà pris son chemin vers la relégation, mais il reste la phase retour où
l'espoir reste vivant pour mieux faire.

Avez-vous un
message à
transmettre aux
supporters de
votre club ?

Puisque vous me
donnez l'occasion, je
voudrais, par le biais
de votre journal,
remercier tous nos
fans qui nous ont
soutenus la dernière
rencontre que nous
avions jouée contre
le GCM et gagnée
grâce, en grande partie, à eux. Et j'espère
que ceux qui vont se
déplacer ce samedi
avec nous à Biskra
vont nous booster
inconditionnellement afin de bien
négocier la partie
que nous allons disputer contre l'USB.
R. G.

Tout autre
résultat que la
victoire serait
catastrophique
pour le MCEE,
sachant qu'un
autre faux pas
les clouerait
davantage au
rang des relégables.

Les Rouges
en conquérants
à Biskra
Après que son équipe a réussi à battre le GCM et renouer
avec la victoire qui l'avait fuie les cinq dernières joutes du
championnat de L2 Mobilis, l'entraîneur de l'ASK Nechma va
tout faire pour bien négocier la rencontre que son équipe va
jouer contre l'USB ce soir, à Biskra. Pour parvenir à ses fins, le
coach des Rouges va, cela est sûr, appliquer à la lettre l'adage
qui dit "on ne change pas une équipe qui gagne" ; il va certainement reconduire cet après-midi le même onze qui a terrassé le GCM le weekend dernier. Cela nous pousse à penser que
Nechma va aligner, aujourd'hui contre l'USB, Benmedour
dans les bois ; Rachi, Kitouni, Bouhakak et Oukal en défense,
Zalami, Aliouane et Akrour au milieu, et Sayah, Boulainine et
Bezzaz en attaque.

Une équipe au jeu limité
Les erreurs de recrutement et la
libération de la totalité de l'effectif des
joueurs décidés par la direction ont
coûté cher à l'équipe. Avec un
ensemble d'éléments nouveaux en
pleine perdition dans leur jeu, à l'exception de deux ou trois rescapés de
la saison passée, l'équipe a effectué un
parcours négatif jusqu'à présent.
Avec le départ de tous les cadres et un
changement successif d'entraîneurs,
le MCEE a perdu ses repères, peutêtre même plus, pour figurer aujourd'hui parmi les relégables. Le recrutement hasardeux et la nouvelle méthode de gestion de la direction qui a
construit une équipe formée de bric et
de broc y sont pour beaucoup dans
cette catastrophe.
Démission collective du CA
Le président du club et son équipe
dirigeante ont annoncé leur départ ce
jeudi en remettant une décision collective au président de l'APC d'El
Eulma. Une information que le club a

confirmée en annulant la réunion qui
devait se tenir entre les actionnaires et
les membres de l'assemblée générale.
Cette décision met à mal le club qui se
tourne vers l'APC qui s'occupe de la
gestion en attendant de faire appel à
un comité pour succéder au groupe
des démissionnaires. Seul problème,
on croit savoir qu'aucun des anciens
dirigeants à qui l'APC a proposé de
prendre la succession n'a accepté de
répondre à l'invitation.
Le MCEE en contact avec
un nouvel entraîneur
Sans entraîneur depuis le départ de
Boudjaraâne, la semaine dernière, le
club souhaite faire appel à l'entraîneur Benchouia, ex-coach de Chlef,
avec lequel le MCEE est en contact
pour signer un contrat jusqu'à la fin
de la saison. Il succède à Boudjaraâne
qui a laissé l'équipe à la dernière place
du classement.
Ahmed "Crampi" n'est plus
El Eulma a rendu un dernier hommage jeudi à son enfant prodige dans
un bain de foule le conduisant à sa
dernière demeure. La cérémonie s'est
déroulée en présence de l'ensemble
des sportifs de la région. Son décès est
survenu à la suite d'une longue maladie à l'âge de 74 ans. Ahmed Karèche,
"Crampi" pour les intimes, fut un
grand joueur des années 1970 et
admiré par tous pour sa hargne de
gagner. Il restera dans l'histoire du
football eulmi avec lequel il a tissé des
liens très forts depuis de longues
années. L'unique enfant de la famille,
dans ces moments de douleur et de
tristesse, c'est toute la ville qui le pleure.
A. T.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

USMMH

La belle affiche

Le stade Akid-Lotfi de Tlemcen abritera cet après-midi une belle affiche avec la confrontation entre la formation
du WAT et de l'USMM Hadjout.
PAR ABDELKRIM ZOUBIR
Une rencontre qui ne manquera pas
d'intérêt entre deux bonnes équipes qui occupent respectivement les deuxième et troisième
places au classement général et qui visent tout
simplement le fauteuil de leader. Tout en restant à l'affût du moindre faux pas de l'OMA,
les Zianides, qui ont eu tout le temps pour
bien préparer le match de Hadjout, ont pu dis-

puter une joute amicale avec la JSM Tlemcen, à
défaut de croiser le fer avec l'ASM Oran. Audelà de la victoire des Bleu et Blanc, l'entraîneur Kerris a pu procéder aux retouches nécessaires et comblé ainsi les lacunes relevées avant
la trêve. La rencontre avec Hadjout constituera
un tournant décisif à deux longueurs de la fin
de la phase aller puisque les Tlemcéniens rendront ensuite visite à l'ABB Maghnia et recevront au titre de la 15e journée, sur leur terrain

mascotte de Birouana, la formation du SCAF.
Autant dire que les coéquipiers de Boukhiar
ont une belle opportunité pour terminer la
phase aller en beauté. Il reste à souligner que le
match WAT- USMMH, qui avait été localisé
au stade des Trois Frères Zerga par la Ligue
nationale amateur, a été finalement reprogrammé au stade OPOW au grand soulagement des
camarades de Hadji, qui pourront retrouver
leurs repères. Pour le coach widadi, le match de

Hadjout sera celui des joueurs qui sont très
motivés pour prendre la mesure de leur adversaire du jour : " Certes, la rencontre sera difficile, mais nous n'avons pas d'autre alternative
que d'engranger les trois points pour maintenir
le rythme. Nous espérons que les supporters
seront nombreux pour encourager les joueurs
comme d'ailleurs ils le font à chacun de nos
matchs, que ce soit chez nous ou en déplacement. "
A. Z.

20

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS
CAB

14h30

RCR

5

Les Lions de la Mina
veulent renouer avec
les bons résultats

B. BOUGUELMOUNA
N'ayant pas remporté le moindre match
depuis quelques semaines, les Vert et Blanc
du RCR sont appelés à relever le défi et
renouer avec les bons résultats à l'occasion
de la rencontre de cet après-midi contre la
formation du CAB au stade Seffouhi. Nous
avons constaté une grande détermination
chez les joueurs et le staff technique qui
semblent libérés moralement après avoir
vécu une situation difficile depuis quelques
jours.

Compétition / PUB

ANEP 438 189 du 24/12/2016

Hamri exige un résultat probant
Juste avant le départ des joueurs vers
Batna, le boss du train du Rapid Mohamed
Hamri s'est réuni avec ses joueurs ainsi que
les membres du staff technique ; le patron
du centre équestre était très clair avec ses
protégés en leur disant, nous confie notre
source, que son administration a réuni tous
les bonnes conditions afin de les mettre à
l'aise. Maintenant c'est à leur tour d'honorer leur part de contrat en récoltant le maximum de bons résultats, afin de sortir le
train du Rapid de ce long tunnel sombre, à
commencer par le match de cet après-midi
contre Batna.
B. B.

RouabehBouakez,
l'autre
bataille
tactique
En plus du public

Compétition / PUB

ANEP 438 235 du 24/12/2016

Compétition / PUB

ANEP 438 180 du 24/12/2016

qui est attendu en
grand nombre
aujourd'hui dans les
gradins du stade
Seffouhi, le match de
ce soir sera caractérisé par la présence de
deux entraîneurs qui
veulent graver leur
nom dans le championnat algérien.
D'un côté, Toufik
Rouabeh, le coach du
CAB, et de l'autre, le
driver du train du
Rapid Moez Bouakez.
C'est dire qu'on s'attend à un match très
serré entre les joueurs
sur le terrain, comme
ce sera le cas aussi,
sans aucun doute, sur
le banc.
Incontestablement,
les deux entraîneurs
vont se livrer une
rude bataille tactique
où chacun tentera de
sortir le grand jeu
pour avoir le dernier
mot. Il est intéressant
aussi de savoir si les
deux techniciens vont
opter pour leur stratégie habituelle ou ils
mettront en place un
schéma spécial.

Samedi 24 décembre 2016

1000
supporters
attendus
à Batna

Afin de soutenir
les joueurs du
Rapid, plus de
1000 fans du club
préparent leur
déplacement en
masse au stade
Seffouhi puisque
plusieurs minibus
ont pris l'autoroute
de la ville de Batna
pour encourager
les coéquipiers
d'Ait Ferguene
dans leur match
devant une équipe
se trouvant dans
une situation similaire à celle du
Rapid, c'est-à-dire
elle lutte pour sa
survie en championnat. Les Mina
Boys veulent faire
entendre leur voix
au stade Seffouhi
pour aider leurs
favoris à revenir
avec les trois points
de la victoire.

Meziane
en joker

Abdelkader
Meziane sera sur le
banc de touche.
L'enfant de
Mostaganem pourrait être incorporé
au cours du jeu, si
le besoin se faisait
sentir.

Le onze qui bataillera à Seffouhi
Malgré le retour de Hamza Boussider, le portier des Lions de la Mina devra garder sa place de titulaire cet
après-midi ; le même cas pour le défenseur axial Ishak Guebli qui devra, lui aussi, garder sa place. Zaidi dans
les bois, Remmache, Mekkaoui, Zidane et Guebli en défense

En dépit de son rendement médiocre la semaine
dernière contre l'USMBA, aux côtés du capitaine de
l'équipe Zidane Mohamed-Amine dans l'axe de la
défense, Zinedine Mekkaoui reviendra à son poste
dans le couloir gauche et Remache dans le flanc droit
à la place de Meddahi qui est forfait pour ce match à
cause de se blessure au tendon.
Quelle composante pour le milieu du
terrain ?
Si la défense ne va pas connaître des changements
par rapport au dernier match de l'USMBA, à l'excep-

tion du retour de Mekkaoui à la place de Meddahi
dans le couloir gauche de la défense relizanaise, le
milieu du terrain subira, encore une fois, quelques
changements dans sa composante. Merouane
Annane et Nabil Ait Ferguene seront alignés comme
milieux récupérateurs, c'est-à-dire stopper les
attaques adverses avant d'arriver à la défense, tandis
que le casse-tête de Bouakez est bien dans l'animation
de jeu où Belkacem Remache devra occupera le flanc
droit et Ait Ferguene reculera d'un cran dans le
milieu du terrain. Alors, selon les derniers exercices
des entraînements de la semaine, tout porte à croire

que c'est Zohir Nemdil et Amine Belmokhtar qui
seront dans l'animation de jeu relizanais.
Tebbi et Benayad en attaque ?
Contrairement au dernier match de coupe contre
l'UMBA où le coach a aligné un duo inédit en attaque,
c'est-à-dire Meziane-Mazouni, pour le match de cet
après-midi contre le CAB, avec le retour du meilleur
buteur de la formation relizanaise Mourad Benayad,
le coach relizanais ne devra pas trouver des problèmes pour composer sa ligne avant qui sera sans
doute composée de Tebbi et Benayad.
B. B.

Benayad : «Batna, un match ouvert à tous les pronostics»
Votre équipe sera confrontée au
CAB cet après-midi. Comment
voyez-vous l'issue de cette
confrontation ?

Ce sera certainement une rencontre
fortement disputée car les confrontations dans ce genre de matches sont
toujours difficiles. Nous avons grand
intérêt à jouer serré pour arracher un
bon résultat. Une victoire serait un
apport de qualité pour notre moral et
aussi terminer la phase aller en beauté
pour entamer la préparation de la
deuxième manche de l'exercice avec un
moral gonflé.

Quelle idée avez-vous de votre
adversaire ?

Le CAB n'est plus une petite équipe ;
il est connu pour son jeu ouvert et il
joue bien sur son terrain. C'est pour
cela qu'il sera obligé de garder les trois

points dans son jardin pour se racheter
de son dernier échec face au CRB. Pour
cela, on s'attend à affronter un adversaire redoutable. D'où l'obligation de le
prendre très au sérieux sans lui laisser
les moindres espaces d'évolution. Une
victoire est notre objectif et pour cela,
chacun de nous est conscient qu'il se
doit d'être au top et donner le meilleur
de lui-même.

Votre objectif est la victoire...

On aimerait bien offrir un autre succès à nos supporters. Mais il faut reconnaître que nous aurons à faire à un
adversaire assez costaud et qui de surcroît jouera sur son terrain et devant
son public. Cela dit, on s'efforcera de
réaliser le meilleur résultat possible.

On comprend par là que vous
craignez cette rencontre…

On ne craint pas la rencontre, mais je
dirai que cela aurait été plus facile pour
nous si on avait eu affaire à une équipe
de moindre envergure.

Quelles sont vos intentions à
quelques heures seulement avant
le coup d'envoi de la rencontre ?

Nos intentions sont claires : la victoire. Mais on peut aussi se contenter
du partage des points si les conditions
nous sont défavorables. De toute
façon, le groupe est animé d'une très
grande volonté pour s'assurer les trois
points et, personnellement, je reste
très confiant quant à un résultat positif.

On sent en vous une certaine
détermination à arracher un bon
résultat...

En effet, nous avons une grande

envie de remporter un succès pour
faire plaisir à nos supporters. On sait
que notre mission sera difficile, mais
pas impossible. Mais sachez que notre
adversaire évoluera sur son terrain et
devant son grand public qui, apparemment, sera très nombreux cet
après-midi dans les gradins du stade
Seffouhi.

Il y aura donc une grande
pression sur votre équipe…

Au début du match, la pression
sera sur les deux équipes. Si on tient
bon la première demi-heure, notre
équipe prendra confiance et l'adversaire subira la pression de ses supporters. Mais nous aussi, nous serons
soutenus par les nôtres. Je suis sûr
qu'ils viendront en force. De ce côté,
on ne se fait pas trop de soucis.
B. B.

www.competition.dz

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

NAHD

15e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

6
15h
6

MOB

Les Béjaouis dos au mur

Le MOB croisera le fer cet après-midi au stade du 20-Août de Belouizdad avec la solide
formation du NAHD dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1 Mobilis.
PAR BOUALEM AIZEL
Une rencontre qui n'intervient pas au meilleur moment pour
le club de la capitale des
Hammadites qui est agité par une
crise interne touchant tous les volets
; mais elle sera d'une grande importance pour les camarades de
Soufiane Khadir qui doivent à tout
prix s'en sortir avec un bon résultat
afin de mettre fin à la spirale négative, en se donnant les moyens de se
battre crânement pour le maintien,
lors de la deuxième partie de saison,
et ce sera surtout l'occasion de
redonner espoir aux supporters,
eux qui s'inquiètent beaucoup pour
l'avenir du MOB. Restant sur une
série de 10 matchs sans victoire, les
Vert et Noir ne respirent donc pas
du tout la sérénité en ce moment,
mais ils auront bien à cœur de tout
donner aujourd'hui, sachant que
certains éléments joueront aussi
leur avenir au MOB. Le club de la
vallée de la Soummam espère donc
relever la tête aujourd'hui et s'offrir
un résultat positif pour résorber
quelque peu cette crise qui dure
depuis quelques mois maintenant.
Il faut y croire
Dans l'entourage du club, on veut

Mansouri,
c'est en bonne voie

croire que malgré tout ce qui se
passe, le groupe est encore capable
de créer la surprise et de se relancer
dans la course au maintien. On
attend donc de voir quelle sera la
réaction aujourd'hui de l'équipe à
laquelle ils sont nombreux à accorder des circonstances atténuantes,
surtout que les joueurs sont désormais à bout mentalement, eux qui
n'ont pas eu de préparation physique, mais ont enchaîné des matchs
et leur situation financière n'est
aussi toujours pas régularisée.
Malgré ces données, les coéquipiers
de Benmelouka se disent déterminés à sortir le grand jeu au stade 20Août aujourd'hui pour contrecarrer
les desseins de leurs hôtes qui semblent être en pleine confiance et qui
vont aborder cette partie en conquérants. Malgré la difficulté de la
tâche, le staff technique emmené
par Boussaada a pris tous les paramètres en considération et l'objectif
est clair, un résultat positif, même si
le MOB n'a vraiment pas le choix
que de glaner un bon résultat pour
retrouver la sérénité.
B. A.

Pour composer son
équipe-type, Boussaada
n'aura pas vraiment
l'embarras du choix vu la
qualité moyenne de
l'effectif en place. Ce sera
toutefois beaucoup plus
simple que lors des
dernières rencontres
étant donné que le MOB
récupère plusieurs
éléments blessés. En
principe, seuls Belkacemi
et Rahal devraient
manquer à l'appel
aujourd'hui ; cela peut
donc quand même offrir
des solutions
intéressantes au coach.

Une défense
classique

La défense n'est pas
touchée par les
défections cette fois-ci,
ce qui permettra donc au
staff technique d'aligner
le meilleur quatuor
possible. Ainsi, on devrait
retrouver une association
Lakhdari-Benmelouka
dans l'axe, alors que
Khadir et Salhi seront
alignés sur les flancs.

Il faut gagner
la bataille
du milieu

Equipe probable

Rahmani, Khadir, Salhi, Lakhdari,
Benmelouka, Sidibé, Baouali, Bentayeb,
Athmani, Yaya, Messaâdia.

Le nouveau coach après le match du CAB
Si le MOB est en contact avec plusieurs
entraîneurs dans l'optique de venir remplacer
Bouzidi, qui a décidé de plier bagage pour aller
à l'ASO, la direction ne devrait pas engager qui
que ce soit avant la fin de cette phase aller, donc
le match de mardi prochain face au CAB. En
effet, nos sources affirment que les dirigeants
auraient décidé de faire confiance à Boussaâda

Sans Belkacemi
et Rahal

afin de gérer de la meilleure façon les matchs
du NAHD et du CAB. On croit savoir que la
prochaine réunion des actionnaires, qui aura
lieu demain dimanche, sera aussi déterminante
concernant l'identité du coach à recruter,
sachant que les avis divergent pour l'instant
parmi les responsables du club béjaoui.
B. A.

Le staff technique devrait
privilégier l'aspect
physique concernant le
milieu du terrain ; il
pourrait ainsi aligner des
éléments qui sont prêts à
aller au charbon pour
contrecarrer un milieu
adverse réputé très actif.
On devrait ainsi voir
Sidibé et Baouali jouer
juste devant la défense,
alors que Bentayeb sera
positionné un cran plus
haut.
Concernant l'attaque, l'absence de Belkacemi et Rahal est
forcément préjudiciable. Mais la bonne nouvelle est que le
MOB récupère deux piliers essentiels dans ce compartiment,
à savoir le capitaine Yaya et le buteur Messaâdia. Ces deux
derniers, sur lesquels se reposent tous les espoirs des
amoureux des Vert et Noir, devraient être soutenus par le
jeune Athmani.

Yaya et Messaâdia
pour relancer
l'attaque

Certains joueurs songent
à saisir la CRL
Côté recrutement, il semble
bien que le MOB soit sur le
point de récupérer son ancien
portier, à savoir Smaïl
Mansouri. En effet, celui-ci, qui
a été contacté par la direction
béjaouie depuis quelque
temps, a demandé ses papiers
aux responsables de l'USMA
qui n'avaient toujours pas
répondu pour le moment.
Toutefois, la non-sélection de
Zemmamouche pour la CAN
devrait accélérer les choses,
tant la présence de Mansouri
parmi l'effectif rouge et noir
n'est désormais plus indispensable. Il sera par contre un
atout considérable pour le
MOB, sachant que Rahmani
sera absent durant toute la
durée de la CAN. Reste à
savoir maintenant si le MOB
fera signer un nouveau contrat
à Mansouri ou alors celui-ci ne
viendrait qu'à titre de prêt
pour six mois.
B. A.

Lassés d'attendre,
certains joueurs du MOB
menacent encore de saisir
la Chambre de résolution
des litiges (CRL) pour
obtenir gain de cause
concernant le nonpayement de leurs
salaires.
Certains ne veulent plus supporter cette
situation délicate que traverse le club béjaoui,
surtout qu'ils ont reçu des offres intéressantes
de la part d'autres clubs de la Ligue 1 Mobilis.
La direction du MOB doit réagir rapidement
afin que personne ne se retrouve avec plus de
deux salaires impayés, car les joueurs dans ce
cas pourront déposer leur dossier à la CRL,
comme ils menacent de le faire, et obtiendront gain de cause et seront libres automatiquement du fait que le règlement est favorable pour eux, du moment qu'un joueur qui
n'a pas perçu trois salaires de suite pourrait
déposer son contrat et être libre de fait. Un

vrai dilemme pour les dirigeants du MOB qui
doivent trouver le moyen de payer ces
salaires, mais aussi engager un nouvel entraîneur, recruter des éléments à même d'apporter un plus à l'équipe et payer les frais du
stage en Tunisie. Tout ça, alors que les

voyants sont au rouge côté finances. La
réunion des actionnaires qui se tiendra
demain sera certainement déterminante
concernant la gestion de cette période de
trêve au sein du club de la vallée de la
Soummam.
B. A.

Benali
ne
viendra
pas

Après la
résiliation de
son contrat
avec le MCO,
les rumeurs
enflent du
côté de la
capitale des
Hammadites
concernant
le retour de
Salim Benali
au MOB.
Celui-ci ne
devrait
finalement
pas revêtir
le maillot
béjaoui étant
donné qu'il a
reçu une
offre
beaucoup
plus
intéressante,
du point de
vue
financier, de
la JS Saoura
et la
direction du
MOB ne peut
pas s'aligner
sur le salaire
qui lui a été
proposé.

USMB

15h

19
Zerrouki
forfait

JSMB

Déplacement périlleux
pour les gars
de Yemma Gouraya
De notre correspondant
ZAOUCHE BADR-EDDINE
Les Vert et Rouge affronteront le club de la ville des Roses
cet après-midi au stade Brakni de
Blida. Une rencontre qui entre
dans le cadre de la 15e et dernière
journée de la phase aller du championnat de Ligue 2 Mobilis. Après
avoir connu la défaite lors de la
dernière sortie à domicile, les
hommes de Younes Ifticen n'auront pas la tâche facile face à un
autre concurrent direct pour la
course à l'accession. L'enjeu de
cette rencontre sera sûrement de
finir cette première moitié de la
saison sur le podium. Un objectif
qui va permettre aux deux formations de préparer la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles. Les trois points qui
seront mis en jeu, aujourd'hui au
stade des Frères Brakni, sont d'une

Le milieu de terrain des Vert et
Rouge Zerrouki Mourad ne sera
pas présent pour cette rencontre
importante face à l'USM Blida. En
effet, après avoir repris les
entraînements samedi dernier en
pensant qu'il était totalement
guéri de sa blessure, ce dernier a
ressenti des douleurs au niveau
de la cuisse, alors qu'il devait
intégrer le groupe. Une situation
qui a beaucoup affecté son moral.
Mourad avait d'ailleurs écourté la
séance de mercredi dernier en
quittant le terrain en pleurs. Le
staff médical de la JSMB, ne voulant pas prendre de risque, l'aurait soumis au repos en le disposant du déplacement de Blida.

importance capitale pour les deux
équipes. Après la défaite subie à
Bordj, les hommes du Roumain
Augustin voudront sans doute se
racheter auprès de leurs supporters du fait qu'ils évolueront à
domicile. De l'autre côté, les
Béjaouis n'auront pas d'autres
alternatives que d'aller chercher les
trois points, s'ils veulent réellement
finir cette phase aller sur le
podium. Les joueurs des deux
équipes auront ainsi à cœur de
prendre les points de la rencontre.
Partant de ce principe, on s'attend
à assister à une rencontre très disputée. Connaissant l'importance de
cette rencontre, la direction du club
de la capitale des Hammadites a
joué la carte de la motivation et
cela en procédant au versement
des salaires du club. Cela suffiraitil ? On le saura cet après-midi à
l'issue de cette rencontre.
B. E. Z.

Drifel
suspendu
L'attaquant de la JSM Béjaia
Drifel Lakhdar sera le grand
absent côté béjaoui pour cette
rencontre face à l'USM Blida.
Ayant écopé d'un quatrième carton jaune face au Paradou AC,
Lakhdar n'a pas été du voyage
pour cette rencontre face au dauphin du championnat, à savoir
l'USMB. Un autre absent qui va
mettre encore plus le staff technique dans l'embarras en l'absence de solutions de rechange.

Ifticen ne sera
pas sur le
banc

Tiab Boualem : «On se rattrapera au retour»
Ne voulant pas se montrer
alarmiste après la défaite subie face
au Paradou AC, le président Tiab
Boualem a tenu néanmoins à faire
le point avec les journalistes et correspondants de presse locale. Un
point de presse qui avait pour but
de clarifier certaines choses et d'annoncer de nouvelles mesures.
«La situation d'Ifticen
connaîtra son épilogue au
cours de la semaine»
Le boss des Vert et Rouge, qui avait
discuté longuement avec les
joueurs avant le début de leur séance d'entraînement de jeudi dernier,
a tenu un point de presse où il a
évoqué plusieurs dossiers. A une
première question sur la situation
administrative du coach Younes
Ifticen, le président Tiab répond :
"Le problème de Younes Ifticen va
se régler durant la semaine. Nous
avons entrepris les démarches
nécessaires pour trouver une solution le plus tôt possible."
«La défaite face au
Paradou est difficile à
accepter ; ce qui s'est
passé porte un sérieux
coup à l'image du club»
Le président est revenu sur la sortie
ratée de son équipe face au leader
du championnat : " Je ne voudrais
pas ici parler des erreurs d'arbitrage, cela arrive souvent. Je ne vous
cache que moi-même, j'avais un
peu peur de cette rencontre. J'ai
suivi le match sur le petit écran et le

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

travail psychologique pour leur
permettre d'aller de l'avant. Ces
derniers doivent savoir que nous
avons mis tous les moyens nécessaires pour réussir à accéder en fin
de saison. Ils savent que nous
sommes exigeants de ce côté-là et
pour atteindre le but qu'on s'est fixé
en début de saison, certains doivent
redoubler d'effort."

rendement de l'équipe ne rassure
pas. Nous avons bien joué en première mi-temps où nous aurions pu
inscrire deux ou trois buts, mais au
retour des vestiaires, je pense que
les joueurs n'ont pas pris au sérieux
l'adversaire. J'ai parlé avec les
joueurs et certains ont avoué qu'ils
se sont relâchés en seconde période,
pensant que l'équipe du Paradou
AC ne pouvait rien faire devant
nous."
«Nous allons devoir
recruter au mercato pour
renforcer l'effectif»
Tiab a aussi évoqué le mercato qui
a ouvert ses portes le 15 du mois en
cours : "Nous n'avons pas encore
discuté de cela avec l'entraîneur.
Nous allons attendre la fin de la
rencontre de Blida pour nous réunir
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Samedi 24 décembre 2016

avec le premier responsable de la
barre technique, à savoir M. Ifticen
et on prendre en compte les
mesures nécessaires. Il est clair que
nous allons devoir renforcer l'effectif actuel. Nous avons constaté certaines insuffisances et nous allons
essayer de les combler."
«Les joueurs doivent
prendre conscience
de l'importance d'accéder
en fin de saison»
Réagissant à une question d'un
confrère sur l'état d'esprit des
joueurs après cette défaite face au
PAC, le président a rappelé l'importance de prendre au sérieux les
matchs qui restent : "J'ai parlé avec
les joueurs en essayant de les remobiliser. Certains accusent le coup,
mais je pense qu'il faudrait un long

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

«Les joueurs seront
régularisés dans
la semaine»
Le président a aussi évoqué la
situation financière des joueurs et
du club : " Nous allons procéder au
versement de trois mois de salaire
sous peu. On a eu un petit retard à
cause d'une erreur dans notre mandat de versement avec le ministère
de la Jeunesse et des Sports. Mais
on va leur remettre des chèques
demain ou après-demain."
«Les supporters doivent
nous aider pour accéder»
Le premier responsable à la tête du
club a aussi exhorté les supporters
à soutenir l'équipe dans ces
moments difficiles : " Je souhaite
que nos supporters prêtent mainforte aux joueurs. C'est eux les premiers qui vont donner le coup de
pouce nécessaire afin d'aider les
joueurs à accéder. Je leur dis que ce
seront eux qui feront accéder le
club en apportant un soutien indéfectible aux joueurs."
B. E. Z.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Le nouvel entraîneur des Vert et
Rouge n'a jusqu'à l'heure pas
réussi à trouver une solution à sa
situation administrative. Ce dernier ne sera officiellement pas
sur le banc de touche lors de la
rencontre face à Blida. Une
absence qui sera sans doute préjudiciable au club de Yemma
Gouraya, qui doit remporter les
trois points pour se maintenir sur
le podium.

Boudjemaâ et
Menad ont eu
leur licence
Une bonne nouvelle cependant :
les deux adjoints de l'entraîneur
Younes Ifticen pourront prendre
place sur le banc de touche pour
la rencontre de cet après-midi.
Une solution, alors que l'absence
d'un coach à la dernière rencontre
face au Paradou AC a été préjudiciable surtout en seconde mitemps.

Les joueurs
ont eu 3 mois
de salaire
La direction de la JSM Béjaia a
procédé hier au versement de
trois mois de salaire aux joueurs.
Les responsables de la formation
phare de la Soummam ont joué la
carte de la motivation financière
et cela en procédant au virement
de trois mois de salaire sur les
comptes des joueurs. Une bonne
nouvelle qui vient motiver davantage les camarades de Hamza
Ounnas, qui savent à quoi s'attendre dans une rencontre qui
s'annonce très disputée.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 2 MOBILIS 15e JOURNÉE

18
USMB

15h

JSMB

Les Blidéens veulent
finir l'aller sur le podium
La formation de la ville
des Roses croisera le
fer cet après-midi avec
la JSMB au stade des
Frères Brakni de Blida.
Ce match s'annonce
difficile et compliqué
pour les deux équipes.

Un effectif amoindri à cause
des blessures et des suspensions
La formation de la ville des Roses sera

privée cet après-midi des services de plusieurs joueurs à cause des blessures et des
suspensions. Le jeune meneur de jeu
Aissa Bey ne s'est pas encore remis de sa
blessure ; il aura besoin d'une autre
semaine de repos avant de renouer avec
les entraînements. Concernant les suspendus, la formation de la ville des Roses
sera privae aussi des services de Tayeb
Slimane, le joueur du milieu de terrain, et
de Frioui qui a été suspendu lui aussi
pour contestation de décisions face au

Ounes et Hamiti contre leur ex

Les émigrés reprennent les entraînements

Les trois joueurs franco-algériens Yacine Fortas, Samir Achiche et Walid Bouraoui ont
décidé de reprendre les entraînements, et ce, après les garanties reçues de la part du
président du club Boumaza. Ces trois joueurs doivent donc rester à Blida et vont jouer
durant la phase retour du championnat le plus normalement du monde, leur avait dit le
secrétaire du club.

15h

Votre équipe est-elle fin
CABBA. Cette donne obligera le premier prête pour le match de
responsable du volet technique de cet après-midi face à la
l'USMB à remanier son onze rentrant par- JSMB ?
tiellement comparativement au match du
CABBA.
A. D.
Le onze probable
Ouadah (gardien de buts) - Tsamda
(défenseur) - Belaid (défenseur) - Laifaoui
(défenseur ) - Bouhaniche (défenseur) Guenifi (milieu de terrain) - Houari (milieu
de terrain) - Rabti (milieu de terrain) Hadiouche (attaquant ) - Zerguine
(attaquant) - Abed (attaquant).

Calin réclame la victoire
avec l'art et la manière

L'entraîneur roumain a tenu une
réunion avec ses joueurs à la fin du dernier galop d'entraînement. Calin
Augustin a demandé à Laifaoui et aux
autres de jouer le jeu et d'éviter les
bourdes commises face au MCS et au
CABBA qui ont coûté cher au club.

CABBA

Les Jaune et Noir veulent
confirmer leur réveil
De notre correspondant
LARBI BABOUCHE

Vainqueurs dans le dernier duel du
championnat face à un redoutable adversaire, l'USMB, au point où Bira dira : "On
a remporté un duel à six points." Les
Jaune et Noir tiennent à confirmer leur
éveil, notamment depuis l'installation du
nouveau driver à la tête
de la barre
technique en allant inquiéter le RCA sur
sa propre pelouse : "On doit apprendre à
bien voyager si on veut réellement cibler
l'accession en D1", annonce Slimani, l'entraîneur adjoint du Ahly. Revigorés par le
bon résultat à Chlef, les Bleus pourraient
gagner ce duel contre le CABBA, d'autant
qu'une victoire à la dernière journée les
placerait peut-être dans une position plus
confortable, pour prendre de l'avance sur
le GCM, le MCEE dans un premier
temps, avant de s'attaquer à d'autres
concurrents immédiats touchés également par le danger de la relégation.
Bira : "On cible 24 à 26 points
à l'aller"
Bira avait précisé auparavant que son
équipe fixait un seuil de 24 à 26 points et

a répété pas plus tard que mardi les
même propos. Cela implique qu'il vise au
moins un match nul, sinon une victoire.
Madouni : "J'aurai mon mot à
dire face au RCA"
Encouragé par le but qu'il a inscrit
contre Blida, Madouni, l'ex-Sétifien,
puis Chélifien, se considère comme
Bordjien à part entière. Il se donne pour
défi de se distinguer dans ce duel décisif de la fin de la phase aller. Cela veut
dire qu'il promet d'être le buteur
comme au 14e round.

Deux espoirs au moins dans
les 18
Deux espoirs au moins feront également le voyage avec leurs aînés. Il s'agit
de l'avant centre Djahnit et du meneur de
jeu Khedara.
Formation probable
Meddah (Alaoui), Bencheikh, Aouamri
(Zeghidi), Djabou (Bouamria), Gudjali
(Selama), Bouflih, (Bouafia), Tedjar
(Zakaria), Douadi, Benachour, Madouni
(Djahnit), Yalaoui (Khedara).
L. B.

USMB-JSMB
RCA-CABBA
GCM-ASO
USB-ASK
WAB-ABS
MCS-ASMO

16h

Vous sentez-vous prêt à
faire vos preuves face à
la JSMB ?

Avec un peu de chance, je
secouerais les filets de cet
adversaire pour faire le bonheur de nos supporters qui
viendront en masse pour
nous soutenir.

Un mot pour vos
supporters ?

Blidéens, on a besoin de
votre présence pour nous
soutenir et nous aider à
gagner le match de la JSMB.
A. Dj.

Les balles arrêtées, le casse-tête
du Roumain

L'équipe blidéenne demeure l'une des équipes les plus fragiles du championnat dans les balles arrêtées. Le club blidéen a concédé deux défaites successives respectivement
face au MCS et au CABBA à cause des erreurs commises
par les défenseurs dans les balles arrêtées. Laifaoui et ses
coéquipiers doivent éviter les erreurs de débutants et
imposer un marquage strict sur les joueurs de l'équipe
adverse.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

PAC
USMB
JSMB
CABBA
USB
JSMS
ASO
MCS
CRBAF
ASMO
ABS
WAB
ASK
RCA
MCEE
GCM

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
31 14 09 04 01 24 11 +13
26 14 08 02 04 14 09 +05
24 14 07 03 04 15 12 +03
23 14 06 05 03 12 09 +03

21
20
20
20
19
17
17
16
16
08
08
08

14
14
14
14
14
14
14
14
14
14
14
14

06
06
05
06
04
03
04
03
04
02
02

03
02
05
02
07
08
05
07
04
05
05
01 05

05
06
04
06
03
03
05
04
06
07
07
08

11
11
17
13
13
12
15
11
11
10
10
09

12
08
15
14
12
11
15
13
14
15
19
19

-01
+03
+02
-01
+01
+01
00
-02
-03
-05
-09
-10

15h (Dzair TV) Stade Brakni (Blida)
15h
Stade Smaïl Makhlouf (Arba)
15h
Stade de l’Unité africaine (Mascara)
15h
Stade El-Alia (Biskra)
15h
Stade Mohamed Regazzi (Boufarik)
15h
Stade du 13-Avril-58 (Saïda)

7

MOB

La piste
Seddiki
activée de
nouveau

Les joueurs en sont bien
conscients et veulent mettre
fin à cette série de mauvais
résultats. On va mettre la
main dans la main pour
chasser la guigne et permettre à l'équipe de conclure la phase aller du championnat en beauté.

Youcef Zakaria de retour
e
Ayant purgé sa suspension pour PROGRAMME DE LA 15 JOURNÉE (DEMAIN)
cumul de cartons, Zakaria sera de retour Rencontre
Horaire
Lieu
parmi les siens dans cette empoignade, ô
MCEE-CRBAF
14h30
Stade
Messaoud Zeggar (El-Eulma)
combien importante, pour les deux
PAC-JSMS
15h
Stade Dar El-Beïda
équipes.
Selama dans les 18
Bien que pas entièrement rétabli de sa
blessure, Selama sera parmi les 18
joueurs pour la dernière partie de la
phase aller. Il sera peut-être intégré pour
renforcer le milieu de terrain en cas de
besoin.

NAHD

L'attaquant de l'USMB Zerguine nous a
fait savoir, dans cet entretien, que leur
prochain adversaire, la JSMB en
l'occurrence, laissera des plumes au
stade Brakni.

La fatigue est le seul argument avec lequel on justifie
nos deux dernières défaites.
Il n'est pas évident pour
n'importe quelle équipe de
faire deux longs trajets en
l'espace de six jours seulement. En tout cas, on a mis
les deux derniers mauvais
résultats aux oubliettes et on
se concentre actuellement
sur notre match de demain
(Ndlr : entretien réalisé vendredi), qui sera une issue
pour nous afin de conserver
notre place de dauphin.

La rencontre de cet après-midi s'annonce difficile pour les deux anciens joueurs de l'USMB,
à savoir Hamza Ounes et Fares Hamiti qui joueront contre leur ex. Ounes retrouvera le stade
Brakni après une année seulement ; il sera accueilli avec son coéquipier Hamiti qui a quitté
le club phare de la ville des Roses en 2011.

RCA

Zerguine : «La JSMB repartira bredouille à Béjaïa»

Votre équipe s'est-elle
remise de son mal après
deux défaites
successives
respectivement face au
MCS et la JSMB ?

PAR AMINE DJAÂFAR
L'équipe blidéenne a concédé deux
défaites successivement contre le MCS,
dans un match comptant pour les 1/16
de finale de la Coupe d'Algérie et la
seconde fut contre le CABBA, dans un
match comptant pour la 14e journée du
championnat de la Ligue 2 Mobilis.
L'adversaire du jour, à savoir la JSMB, a
concédé lui aussi une défaite dans son
petit jardin lors du dernier match face au
PAC. Donc, chaque équipe veut se ressaisir aujourd'hui et veut conclure la phase
aller sur le podium.

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

Après 4 victoires consécutives

LE NASRIA VEUT
FINIR EN BEAUTÉ

PAR MOHAMED ADRAR

Après s'être consacré à la Coupe
d'Algérie, et cette qualification aisée à
Mascara face à la modeste équipe de l'IS
Tighenif, les Sang et Or aborderont leur
match de la 15e et dernière journée de la
phase aller du championnat avec un état
d'esprit conquérant. Il sera question
pour eux d'aller chercher les trois points
de la victoire afin de prolonger un peu
plus la dynamique positive qui s'est installée au sein du groupe. Les Nahdistes
veulent avant tout finir leur parcours en
beauté en allant chercher les trois points
de la victoire, qui leur permettront non
seulement de poursuivre leur marche en
avant, mais aussi et surtout de gagner
une place de plus au classement pour
finir cette phase aller à la 7e position
avec 21 points au compteur. Ce qui n'est
pas trop mal pour eux au vu de la
longue période de turbulences qu'ils ont
traversée entre la 6e et la 12e journées et
qui a vu le Nasria flirter avec la zone de

Un autre jeune
intègre le groupe pro

Une première
pour Soltani,
Ouhadda
forfait

Pour ce match de la 15e et
dernière journée de la phase
aller du championnat, le
coach Alain Michel n'a pas eu
beaucoup de choix d'autant
plus que trois éléments ont
déjà fait leurs valises au
cours de la semaine en quittant officiellement le navire
nahdiste, à savoir Harrouche,
Bennai et Benyahia. A ceux-là,
il faudrait également rajouter
le forfait de l'attaquant
Zakaria Ouhadda, blessé en
cours de semaine à l'entraînement suite à un choc avec son
coéquipier Hichem Mokhtar.
Tout cela a fait que le coach
Michel n'a pas disposé de
beaucoup de solutions, lui qui
a fait appel aux deux habitués
jeunes Khacef et Bouzidi,
mais également à un nouveau
jeune, en l'occurrence le
milieu de terrain Soltani
Ismail, lequel signera sa
toute première convocation
en équipe fanion depuis l'entame de la saison.

relégation avant de se reprendre vers la
fin, pour se replacer dans une position
plus conforme aux objectifs du club.

Attention, le MOB est
une bête qui dort !
Face à une formation du Mouloudia de
Béjaia qui vit une crise sans précédent,
les Sang et Or doivent tirer profit des
problèmes qui touchent actuellement la
maison béjaouie pour tenter d'engranger
trois précieux points. Il sera toutefois
bien risqué de prendre la formation du
MOB à la légère, d'autant plus qu'elle
avait montré, dans un passé pas très lointain, qu'elle faisait partie des meilleures
formations du pays, voire même en
Afrique, elle qui sort d'une campagne
africaine exceptionnelle avec cette finale
de coupe de la CAF disputée et perdue
face au TP Mazembe. Penser que ce
match sera facile, c'est sous-estimer un
adversaire qui peut réagir à tout moment
en montrant ses vraies qualités. Le MOB
est certes lanterne rouge du championnat, mais ça reste une grosse bête qui

dort et qui peut se réveiller à tout
moment ; le coach Michel a axé son travail durant la semaine sur le volet psychologique en avertissant ses joueurs sur
les capacités de cette formation à réagir à
tout moment.

Une victoire pour bien aborder le PAC
L'autre souci des Nahdistes dans le
match face au MOB, c'est de prolonger
cette dynamique positive afin de pouvoir aborder le prochain match de coupe
face au Paradou AC dans les meilleures
dispositions morales. Battre le MOB et
finir la phase aller avec 21 points et une
7e place à la clé permettra aux coéquipiers d'Ahmed Gasmi de préparer le
match du PAC dans la sérénité la plus
totale, sachant que cette partie s'annonce
bien difficile face à un adversaire qui
caracole en tête du classement du championnat de la Ligue 2 Mobilis, et qui sera
très certainement difficile à jouer. M. A.

Il a été programmé pour le mercredi 28 à 14h30

PAC-NAHD à Dar El-Beïda
La commission d'organisation de la Coupe
d'Algérie a dévoilé jeudi dernier le programme intégral
des 1/8 de finale qui se joueront au cours de la semaine
prochaine. La rencontre, qui
opposera le Nasria à son voisin du Paradou AC, se jouera sans surprise au stade
Chahid-Benrabah de Dar El
Beida, mercredi prochain à
14h30, vu que c'est le
Paradou qui sera le club
recevant lors de cette partie.
Il est à noter que le match a
été programmé pour la journée de mercredi, et non le
mardi, et ce, au vu du programme démentiel auquel
est soumis la formation du
PAC qui a joué trois matchs
en une semaine et qui en
disputera un quatrième ce
mercredi face au NAHD.
Pour les Sang et Or, cette
programmation ne pose
aucun problème ; le seul
souci concerne la qualité de
la pelouse qui serait dans un
état lamentable.

A la FAF, on se fiche
des supporters
Si la programmation du
match PAC - NAHD n'a pas
suscité des soucis au sein de
la maison nahdiste, elle a fait
réagir les supporters du
Nasria qui ne comprennent
pas la façon d'agir de la
commission d'organisation
de la Coupe d'Algérie. Il faut
dire que celle-ci n'a eu aucun
respect pour les supporters
des deux camps en programmant cette rencontre en
milieu de semaine, à une
heure qui ne convient à per-

sonne. Programmer un
match de coupe, qui est
censé être une épreuve
populaire, un mercredi en
milieu d'après-midi à partir
de 14h30 est une façon de
faire jouer cette rencontre à
huis clos, d'autant plus que
mis à part les jeunes supporters qui se trouvent actuellement en vacances, il est fort
possible de voir ce match se
jouer devant une assistance
des plus faibles. Pourtant,
l'affiche est assez alléchante
pour mériter une tout autre
attention.
M. A.

Alors que la piste
du milieu de terrain Elyes Seddiki
semble être abandonnée après
l'échec des négociations entre les
deux parties, lors
des deux premiers
rounds, les
choses semblent
de nouveau se
raffermir puisque
nous avons,
appris d'une source proche du
joueur, qu'une
nouvelle porte
s'est ouverte
devant le joueur
et son manager.
Ce qui laisserait
entendre que le
transfert de
Seddiki au Nasria
serait toujours
possible. La même
source nous révélera que les deux
parties sont assez
proches d'un
accord qui scellera le transfert de
Seddiki au NAHD.
Affaire à suivre.

Ouertani
reporte son
arrivée
après le
week-end

Alors qu'il deavait
venir à Alger pour
discuter avec les
dirigeants du
Nasria dans la
journée de mercredi dernier, le
milieu de terrain
de la JS Kairouan,
en l'occurrence
Mehdi Ouertani,
s'est excusé de ne
pouvoir venir. Il
doit d'abord disputer un match de
championnat avec
son équipe ce
weekend, avant
de pouvoir venir à
Alger discuter de
son éventuel
transfert au
NAHD.

Coumbassa
a repris

Se trouvant chez
lui en Guinée
depuis plus d'une
semaine, le
meneur de jeu
guinéen du Nasria
Mohamed
Coumbassa a pu
régler son problème de visa de
séjour en Algérie,
pour rentrer finalement à Alger
mercredi en soirée. Le joueur a
repris le chemin
des entraînements avec le
groupe, se préparant à prendre
part au match de
coupe qui opposera mercredi prochain son équipe
au Paradou AC.

Son poulain était sur le point de
signer au NAHD, il a filé au RCR

MERABET :

«Je remercie Alain
Michel pour sa
confiance, mais…»
Alors que le jeune Merzouk Lounis,
formé à l'AS Monaco, était sur le point de
rejoindre le Nasria, lui qui se trouvait à
l'essai au club depuis plus d'une semaine,
il a finalement choisi de s'engager avec le
RC Relizane suite aux réticences des dirigeants du club qui n'ont pas jugé utile de
l'engager. Une volte-face qui a fait réagir
son manager Mohamed Merabet qui a
voulu apporter des précisions à ce sujet : "
Je tiens tout d'abord à remercier le coach
Alain Michel qui a été correct avec moi et
mon joueur. Il a été séduit par ses qualités,
mais il a été franc avec nous en posant le
problème du nombre de licences. Je suis
toutefois déçu de l'attitude des dirigeants
qui ont délaissé le joueur, lui qui était à
l'essai au club, mais livré à lui-même. Dieu
merci, j'ai pu le placer au RCR, club au
sein duquel il va s'épanouir. Je tiens à
remercier Michel pour sa confiance, tout
en étant déçu de l'attitude des autres."
Belamri Zakaria sera bel
et bien nahdiste (U20)
L'autre joueur mis à l'essai par le club, en
l'occurrence le jeune Belamri Zakaria, sera
engagé par la direction du club nahdiste,
qui s'en tiendra aux recommandations du
coach Alain Michel qui s'est dit séduit par
les qualités du joueur. Zakaria Belamri ne
sera cependant pas engagé pour l'équipe
fanion, lui qui bénéficiera d'une licence
U20 tout en évoluant avec l'équipe réserve.
Le Nasria remercie
les services de sécurité
de la wilaya de Mascara
La direction du club nahdiste a tenu à
remercier vivement les services de sécurité de la wilaya de Mascara, qui ont mis
tous les moyens à la disposition de la délégation nahdiste lors de la rencontre de
Coupe d'Algérie ayant opposé le NAHD à
l'IS Tighenif. Les Nahdistes n'oublieront
pas de sitôt l'hospitalité des gens de
Mascara et tout particulièrement le service de sécurité qui n'a pas ménagé ses
efforts pour garantir un bon séjour aux
Nahdistes à Mascara.
M. A.

Doukha reprend sa place

Ménagé en Coupe d'Algérie au profit du
jeune Merbah Gaya, l'ex-gardien international du Nasria Azzedine Doukha reprendra sa place à l'occasion de cette rencontre de championnat, lui qui tentera de
confirmer son regain de forme après deux
belles prestations de suite face au DRBT
et au CSC.

Bouzidi, la surprise du chef
En défense, le coach Alain Michel ne
compte pas trop chambouler son dispositif, lui qui présentera une configuration
plutôt similaire à celle alignée face à
Tighenif, avec comme seul changement
notable la titularisation du jeune Bouzidi
Abdelghani au lieu et place du capitaine
Sofiane Bendebka. Ailleurs, ça sera une
formation équilibrée avec Khiat à gauche
et une charnière composée de Zeddam et
Herida.

Un trio magique au milieu

Il l'avait regretté maintes fois depuis sa
prise de fonctions au Nasria ; le coach
Alain Michel avait toujours souhaité bénéficier de ses trois milieux de terrain ElOrfi, Ouali et Bendebka à la fois. Ce qui
n'est jamais arrivé, mais qui se réalisera
enfin à l'occasion de cette rencontre où il
prévoit d'aligner ses trois pièces maîtresses dans l'entrejeu. Du lourd !

Les canonniers sont là

En attaque, le coach Alain Michel fera
confiance à son trio qui avait fait plier la
formation du CSC à Constantine, et qui a
fait une forte impression lors de cette
rencontre. On retrouvera assez logiquement Walid Ardji, Ahmed Gasmi et
Mohamed-Amine Abid. Les trois canonniers du Nasria sont prêts à faire de nouveau irruption, la défense du MOB est bien
avertie.
M. A.

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

8

15e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

MOUASSA :

Séance de
récupération
hier matin

«LE PROBLÈME DES ATTAQUANTS

ÉTAIT PSYCHOLOGIQUE»
PAR MEHDI KABI
Le premier responsable
de la barre technique mouloudéenne était heureux de voir
ses attaquants revenir en pleine forme en cette fin de la
phase aller et surtout se libérer
face à Sidi Bel-Abbés. Auteur
d'une très belle prestation face
à l'USMBA, les Vert et Rouge
ont finalement réussi à terminer la phase aller sur le fauteuil du leader de la Ligue 1
Mobilis. Durant cette rencontre, les attaquant ont réussi
à se surpasser et ont marqué
des buts. Après le premier but
de Hachoud, les attaquants
Nekkache et Bouguèche ont
creusé l'écart. Ces derniers ont
réussi à retrouver le chemin
des filets alors que l'attaque
était très critiquée depuis le
début de la saison. Pour Kamel
Mouassa, le problème n'était
que d'ordre psychologique :
"Les attaquants se sont libérés
psychologiquement et ont
plus de confiance. Je l'avais dit
dès le début que ce n'était
qu'un problème psychologique et avec du travail, tout
allait rentrer dans l'ordre. Face
à l'USMBA, ils ont réussi à
débloquer la situation, j'espère

qu'ils ne vont pas s'arrêter là et
qu'ils vont réussir à marquer
d'autres buts." Il a ajouté : "On
a aussi raté beaucoup d'occasions face à Sidi Bel-Abbés,
donc il nous reste encore beaucoup de travail avant d'être au
top." Une bonne chose pour le
Mouloudia d'Alger, ainsi
l'équipe pourra participer au
prochain match de Coupe
d'Algérie face à Beni Douala
avec un moral au beau fixe.
«Le plus dur reste
à faire»
Finir champion d'hiver fait
partie des objectifs des Vert et
Rouge depuis le début de la
saison, mais avec l'arrivée de
Kamel Mouassa à la barre
technique, cela s'est confirmé ;
il a réussi à redonner au club
son vrai visage et surtout lui
faire retrouver les bons résultats. Cependant, même en
étant premiers au classement
du championnat après 15 journées, pour le coach, le plus dur
reste à faire : "La phase retour
sera encore plus compliquée, il
y a au moins quatre ou cinq
équipes qui se battent pour
arracher cette première place.
Pour le moment, nous n'avons
rien gagné ; il est vrai que nous

avons assuré 30 points, ce qui
est très positif, mais il reste un
long chemin à parcourir."
Mouassa répond aussi à l'appel des supporters qui ont
demandé le titre cette saison :
"Il ne faut pas se précipiter, on
a fini la phase aller en beauté.
On voit que l'équipe récupère
tous ses moyens et réussit à
revenir à un meilleur niveau.
Parler du titre, c'est encore tôt.
Il faut que l'on se repose et surtout que l'on se prépare de la
meilleure des manières au
cours de cette trêve afin de
revenir en pleine force pour
phase retour. Il est normal que
les supporters demandent le
titre, c'est eux qui font la force
de l'équipe."
«Je fais jouer les
meilleurs»
Alors que certains joueurs ne
jouent plus cette saison, à
l'image de Rachid Bouhenna
ou encore de Sid Ahmed
Aouedj, Kamel Mouassa assure faire passer l'intérêt de
l'équipe avant tout : "J'ai une
équipe-type et je lui donne un
maximum de temps de jeu.
Les joueurs qui méritent de
jouer, je les utilise régulièrement, je n'ai pistonné person-

ne. Il est vrai que
certains
étaient
fâchés car ils ne jouent
pas, mais je n'ai pas le
choix, j'ai une bonne
équipe avec de bons
joueurs. Donc, je dois
dans tous les cas choisir
mon onze. J'ai la conscience tranquille, j'ai donné à
chacun ce qu'il méritait. Le
plus important, c'est l'équipe et rien d'autre."
«On veut passer au
prochain tour en coupe
de la CAF»
Après avoir connu son adversaire pour la Coupe de la
confédération africaine de
football, l'entraîneur mouloudéen pense déjà à cette rencontre même si elle est encore
loin : "Il est vrai que l'on
connait notre adversaire pour
la Coupe de la CAF et notre
objectif pour le moment, c'est
de se qualifier pour le prochain tour. L'adversaire n'a
pas d'informations sur nous et
nous non plus. Tout ce que
l'on a à faire, c'est de préparer notre équipe afin
qu'elle soit au top le jour
du match."
M. K.

DERRARDJA pète la forme
Le meneur de jeu mouloudéen, Walid Derrardja est de
retour en force et il a même
réussi à être parmi les
meilleurs sur le terrain face
à l'USMBA. Après un long
moment sur le banc des remplaçants à cause de sa baisse de niveau, Walid Derrardja
est revenu en pleine forme et
semble avoir retrouvé son
meilleur niveau, il a réussi de
très belles prestations
depuis les derniers matchs et
est arrivé à reprendre une
place de titulaire dans le
onze mouloudéen, reléguant
ainsi Abdelmalek Mokdad sur
le banc. Face à l'USMBA,
Derrardja a été l'un des
meilleurs sur le terrain, il n'a
pas trouvé de mal à se débar-

rasser de ses adversaires et
a même été l'auteur d'une
très belle action qui a failli
finir au fond des filets n'était
la transversale. En plus, il
était présent sur toutes les
actions dangereuses de son
équipe et a donné beaucoup
de mal à ses adversaires, il
était pratiquement impossible de l'arrêter sans commettre de faute. Donc, un
retour en forme au bon
moment et qui soulage le
premier responsable de la
barre technique mouloudéenne. D'ailleurs, Kamel
Mouassa, qui a remarqué que
son poulain était capable de
lui débloquer un match à lui
seul, l'a fait revenir dans son
onze et lui donne plus de

«Je me sens bien et je veux
continuer sur cette lancée»
Vous avez arraché une belle
victoire face à l'USMBA…

C'était un match important où on
a répondu présent. On a fait un beau
match et on a su s'imposer sur un
bon score. On confirme ainsi notre
bonne forme et on garde la tête du
classement.

Comment avez-vous trouvé cette
rencontre ?

C'était un match compliqué face à

une bonne équipe qui était dans une
bonne dynamique et voulaient absolument repartir avec un bon résultat,
mais on a su faire la différence et surtout imposer notre jeu dès les premières minutes du match. C'est ce
qui nous a aidés à remporter une victoire.

Vous finissez champion d'hiver…

On savait que c'était faisable et on
a tout fait pour y arriver. On a fini la
phase aller avec un bon résultat et

c'est le plus important. C'est un titre
symbolique qui fait beaucoup de
bien au moral de l'équipe, il ne faut
pas s'arrêter là et surtout continuer à
tout donner lors de nos prochains
rendez-vous.

Auteur d'une belle prestation,
vous avez été ovationné par le
public, comment vous sentezvous ?

Je me sens en pleine forme et je
remercie le public pour son soutien.

temps de jeu. Il ne faut pas
oublier qu'à son arrivée au
Mouloudia d'Alger, la saison
passée en provenance du MC
El Eulma, beaucoup d'espoir
reposaient sur celui qui avait
décroché le titre de meilleur
buteur de la Ligue 1 Mobilis.
Cependant, il n'a pas réussi à
se démarquer. En tout cas,
lors des derniers matchs,
Walid Derrardja a été l'auteur
de bonnes prestations et a
même été félicité par les
supporters. Face à Sidi BelAbbès, le meneur de jeu mouloudéen a rejoint les vestiaires sous un tonnerre d'applaudissement et les
Chnaouas scandaient son
nom.

Je fais en sorte de toujours tout donner pour mon équipe et quand je
réussis une bonne prestation, c'est
une bonne chose pour le groupe. Je
vais continuer à travailler pour être
au top de ma forme.

Vous avez encore un match avant
la trêve, qu'en pensez-vous ?

Oui, on est dans une bonne lancée
et on compte bien réussir un autre
bon résultat. On sait que ce sera un
match compliqué, mais il ne faut pas
oublier qu'on n'a pas le droit à l'erreur. On fera tout pour gagner et
offrir une nouvelle victoire à nos
supporters.
M. K.

Les Vert et Rouge ont
eu une séance de récupération hier matin à
l'Ecole supérieure
d'hôtellerie et de
restauration d'Alger
à Aïn Benian. Le
premier responsable de la barre
technique mouloudéenne voulait que
ses joueurs soient en
bonne forme pour le
dernier match avant la
trêve hivernal. Hichem
Nekkache était le seul absent
après la blessure qu'il a
contractée face à Sidi BelAbbès. Mehdi Kacem était lui
présent mais il ne s'est pas
entraîné. Ce fut une courte
séance et tout s'est déroulé
dans une bonne ambiance.

Bouhenna
buteur et
passeur avec
l'équipe
réserve

Rachid Bouhenna a été l'auteur encore une fois d'une
excellente prestation. Ayant
encore une fois été tenu à
l'écart, le défenseur mouloudéen a participé au match
avec l'équipe réserve face à
l'USMBA. Il a contribué à
remporter une belle victoire
sur le score de trois buts à
zéro. Le joueur a marqué un
but et fait une passe décisive.
A la fin de la rencontre, il a
été félicité par Omar Ghrib :
les deux hommes devront se
rencontrer en début de la
semaine prochaine afin de
parler de l'avenir du joueur,
ce match face à l'USMBA avec
l'équipe réserve pourrait être
le dernier pour Rachid
Bouhenna sous les couleurs
du Mouloudia d'Alger.

Azzi : «C'est
un honneur
pour moi
d'être
convoqué
avec l'EN»

A la fin de la rencontre de
jeudi soir face à l'USMBA, le
défenseur mouloudéen,
Ayoub Azzi s'est exprimé sur
sa présence dans la liste de
George Leekens pour la
Coupe d'Afrique des nations :
"C'était une très belle surprise
de voir que j'étais dans le la
liste du sélectionneur national.
C'est un honneur pour moi
d'être convoqué. Cette saison,
il est vrai que je me sens en
très bonne forme, surtout que
l'an dernier, je n'ai pas vraiment été à la hauteur.
Maintenant, je suis au top et je
vais tout faire pour continuer
sur cette lancée. C'est une
occasion que l'on n'a pas souvent d'être convoqué en équipe nationale, je vais tout faire
pour le mériter. Cela ne pourra que me faire du bien et me
motiver afin d'aller encore
plus loin."
M. K.

MCS

15h

ASMO

Le derby à gagner

Cet après-midi, la
formation saïdie
accueillera l'ASMO
dans un derby qu'elle
devra gagner pour
terminer cette phase
aller à une place
confortable.

Les joueurs promettent de
gagner
Au cours des entraînements, les joueurs
du MCS se sont donnés à fond comme
pour montrer leur intention de faire le
maximum pour gagner cette rencontre.
L'ambiance familiale accompagnant le
travail de l'équipe saïdie ne fait que booster Bouhedda et ses coéquipiers. Après

17

Saâdi et Chehaïma prêts,
Belhaoua
incertain
Remis d'une blessure qui les a éloignés des terrains, le

milieu Saâdi et le défenseur Chahaima seront
probablement de la partie face au voisin asémiste. Ces
deux éléments, qui se sont préparés avec le groupe,
semblent fin prêts. En revanche, la participation du
défenseur Belhaoua n'est pas certaine en raison d'un
ennui de santé.

Match spécial pour Bouheda

«Aujourd'hui, je porte les
couleurs
de Saïda»
Ce match entre le Mouloudia et El-Djamîya sera assez

spécial pour le gardien de but saïdi Seddik Bouhedda. En
effet, ce dernier, qui a fait l'école du RCG Oran,
affrontera son ex-club dont certains joueurs sont
d'anciens coéquipiers. Prié de donner son avis, ce portier
a indiqué : "Aujourd'hui, je porte les couleurs du
Mouloudia pour lequel je ferai le maximum afin de l'aider
à gagner ce match."

Rahmouni : «Un match
très important à gagner»

PAR DJELLOUL KHELFALLAH
Face à une équipe asémiste qui pratique du beau football, étant une école
comme leur Mouloudia, les gars de la
ville des Eaux auront à cœur d'aborder ce
rendez-vous qui promet, faut-il le souligner, une victoire. Le tout pour confirmer
leur réveil. Le derby d'aujourd'hui face à
l'ASMO est considéré comme le match de
la saison pour les Saïdis parce que le onze
des Vert et Rouge est appelé à confirmer
les derniers succès enregistrés en championnat et aussi en Coupe d'Algérie. C'est
pourquoi tous sont unanimes à dire que le
Mouloudia de Saïda devra gagner ce
derby.

Samedi 24 décembre 2016

leur succès face à l'USMB en coupe et le
CRBAF en championnat, ils promettent
de prendre le dessus. Ils sont prêts à ne
pas concéder de faux pas sur le terrain du
stade de 13-Avril de Saida.
Belahzil veut la victoire et
promet une forte prime
Le président saïdi Belahcen Belahzil et
les membres de son bureau ont rencontré
les joueurs pour leur parler de l'importance d'un succès aux dépens d'El-Djamîya,
cet après-midi. Le patron du club a insisté
sur la nécessité de voir ses protégés décrocher la victoire. Il a même promis une
forte prime pour les pousser au but souhaité par tous les Saïdis.
D. K.

Le premier responsable de la barre technique du MCS
Rahmouni a souligné l'importance de la victoire du MCS
sur l'ASMO cet après-midi. Le Mouloudia de Saida et
l'ASMO s'affrontent dans un match que les Saidis n'ont
pas le droit de perdre. "L'ASMO, c'est un match important
qu'il faut gagner. Il faut que les trois points restent à la
maison et cela peu importe le prix pour y parvenir." Le
coach sait que cet
après-midi, il n'y a pas
Bekhtaoui : «Ce sera dur, mais pas impossible»
d'autre choix pour son
Le défenseur axial du Mouloudia de Saida estime que le rendez-vous de cet aprèséquipe que de gagner.
midi sera vraiment dur à assurer, mais les Vert et Rouge vont tout faire pour avoir le Les Vert et Rouge sont
dernier mot : "On n'a pas vraiment le choix à part réussir le rendez-vous de cet après- conscients de la lourde
midi. On a un club à défendre et cela passe bien sûr par faire le plein. Le groupe est tâche qui les attend et
conscient qu'il faut assurer les trois points, et cela peu importe le prix à mettre pour
les coéquipiers de
l'avoir." Le numéro 5 saidi ajoutera : "Face à l'ASMO, il faut gagner ; il faut qu'on se Zahzouh doivent être au
surpasse pour avoir le dernier mot. Les joueurs savent ce qui les attend et je crois
top sur tous les plans
qu'ils vont se surpasser pour assurer une belle victoire. Ce sera dur, mais pas
pour assurer une bonne
impossible il faut juste y croire." Bekhtaoui sait que le MCS n'a pas le droit à l'erreur.
partie. Le coach a
discuté avec ses
Soudani : «On n'a pas le droit à l'erreur»
troupes hier encore afin
L'attaquant Soudani dira : "Cet après-midi, le MCS aura un match difficile à disputer
de les sensibiliser à
contre l'ASMO. Soudani en est bien conscient et le fera savoir : "Effectivement, on a
réaliser encore de
un match difficile à négocier face à l'ASMO. Il va falloir mettre les bouchées doubles belles choses à l'avenir,
pour prendre le dessus. On va devoir se surpasser car on n'a pas le droit à l'erreur. Il
à commencer par le
faut s'imposer face à l'ASMO. Les trois points ne doivent pas quitter notre stade si
rendez-vous
l'on ne veut pas se compliquer davantage la vie."
d'aujourd'hui.

El-Djamîya
en appel à Saïda

PAR L. M. AZZI
Après la gifle boufarikoise
sur le terrain du stade HabibBouakeul (1-2), la formation
de M'dina J'dida s'apprête à en
découdre avec son homologue
du MC Saida. Le rendez-vous
est prévu aujourd'hui sur le
terrain du stade 13-Avril de
Saida où la mission paraît délicate, mais possible. Délicate
parce que l'adversaire saidi
traverse une période faste et
son parcours le met dans le
sillage des places du podium.
Les gars de la ville thermale
voudraient bien gagner afin de
se rapprocher des places du
bonheur.

Possible dans la mesure où
l'équipe asémiste a souvent
réussi ses sorties face aux
adversaires au-dessus du lot.
Face à l'ASO Chlef (1-1), l'AC
Paradou (1-1) et l'US Biskra (00), El-Djamîya a tiré son
épingle du jeu là où beaucoup
la donnaient perdante. Cela
dit, face au MCS qui se porte
bien, les gars de Mohamed
Henkouche pourraient sortir
un gros match et finir invaincus. Ce ne sont pas les atouts

qui manquent à leur équipe
habituée à bien voyager et frôler la victoire même. Cela dit,
l'équipe des Vert et Blanc a de
quoi lui permettre de réagir à
la défaite subie at home face
au WAB et de se racheter
auprès de ses supporters. Un
bon résultat lui donnera la
possibilité de souffler pour
passer la trêve dans la sérénité
en attendant des jours
meilleurs.
L. M. A.

Liste des 18

Gardiens : Dahmane - Hennane
Défenseurs : Boukatouh - Masmoudi -Kherbache - Oussaad - Aklil Naamane - Baanoun.
Milieux : Haddad - Berradja - Chlaoua - Boutiche - Adjal - Hadji (U21).
Attaquants : Boubakour - Baleh - Amer - Yahia.

Meguenni : «On s'attend
à une partie difficile»
Fayçal Meguenni assure que le match de Saida ne s'annonce pas facile pour son
équipe et pour les joueurs : "Un autre match délicat nous attend en cette fin de la
phase aller du championnat. Cela dit, à Saida on va s'attendre à une partie très
difficile face à une équipe qui tourne bien. Nous connaissons la valeur du
Mouloudia de Saida qui ne se laisse jamais faire sur son terrain. Donc, les Saidis
vont tout faire pour nous battre et finir l'aller sur une très bonne note. Mais nous
aussi on veut finir sur un bon résultat, surtout pour nous racheter de notre défaite contre le WAB ", a souligné l'entraîneur adjoint de Henkouche, avant-hier.
L. M. A.

Barka et Belalem hors des 18

A Saïda avec 3 attaquants
seulement
La liste des joueurs asémistes concernés par le match de Saida en déplacement comporte trois changements par rapport à la réception du WA Boufarik. En effet, le coach Mohamed Henkouche a écarté le
défenseur Amine Barka et le milieu Djamel Belalem, ainsi que le jeune Belaribi des U21. Le cas des deux
premiers devra être lié à une question concernant le renouvellement de leur contrat, sachant qu'ils seront
libres l'été prochain. La direction songe même à libérer ces deux éléments au mercato actuel. D'après nos
informations, Belalem aurait souhaité partir le plus tôt possible. Concernant le changement dans la liste
des 18, le driver de l'équipe des Vert et Blanc a battu le rappel des défenseurs Boukatouh et Banoun ainsi
que le milieu Boutiche. A noter que l'équipe a prévu de se rendre à Saida dans l'après-midi de ce vendredi, mais avec trois attaquants seulement, en l'occurrence Amer-Yahia, Boubakour et Baleh.
L. M. A.

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

16
ESS
DRBT

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

MCA

1
0

GHRIB
:
«Je veux la coupe

But. :
ESS: Djahnit (23')
Khairi 3
Hachi 3
Ziti 3
Bouchar 3
Badrane 3
Aït-Ouamar 4
Tambeng 3
(Boulemdaïs 90')
Djahnit 4
Bakir 3
(Haddouche 75')
Djabou 4
(Rebie 85')
Amokrane 2
Ent. : Zorgane.

Litim 3
Chibane 3
Chettal 2
(El Mouadhen 50')
Guitoune 2
Maroci 3
Nezouani 3
Aieb 2
Si Amar 4
(Djahel 71')
Terbah 2
Feghloul 3
Haddad 3
Ent. :
Bougherara.

Temps frais, affluence faible, terrain en bon état
Arbitrage de : Benouza-OmariAyad
Averts. :
ESS : Tambeng (28')
DRBT: Haddad (25'), Feghloul
(52')

Film du match
7' Coup franc de Si Amar, la
transversale repousse le ballon.
9' Encore un coup franc de Si
Amar, Khairi dévie en corner.
15' Tambeng reprend de la tête
une balle d'un coup franc botté
par Aït-Ouamar, le milieu sétifien
a failli ouvrir le score.
23' Après une belle combinaison, Djabou centre sur Djahnit
qui reprend d'un tir des 18 m en
pleine lucarne.
33' Coup franc de Bakir, Litim
dévie en corner au prix d'un
plongeon.
37' Si Amar se défait d'un
défenseur et adresse un tir, Khairi
repousse le ballon dans les pieds
de Chettal qui a raté lamentablement seul face au gardien de
l'Entente.
50' Aït-Ouamar reprend de la
tête un centre de Djabou, le ballon passe juste à côté
57' Coup franc de Haddad,
Khairi dévie en corner via un
réflexe inouï.
63' Amokrane bien démarqué
par un partenaire se trouve seul
face à Litim et rate lamentablement.

Réserve :
ESS 3 - DRBT 1

Les réservistes ententistes qui ont
pris le dessus sur ceux du DRBT par
le score de 3/1 viennent d'être
sacrés champions d'hiver de leur
catégorie et dépassent ceux de
l'USMA d'une petite longueur.

Que d'absents du côté
sétifien !

Blessés, les Keniche, Amada, Nadji,
Lamri et Douadi ont été les grands
absents dans ce match du côté
sétifien.

Avant-dernier match
de Benouza

L'arbitre de la partie, Beouza, a
officié son avant-dernier match
puisqu'il ne sifflera plus après le
prochain match de coupe qu'il
officiera. Comme quoi, cet arbitre
prendra sa retraite et sera
sûrement appelé par la CRA pour
d'autres missions dont celles de
former de jeunes hommes du
sifflet.

Accrochage
Khairi-Bouchar

Suite à une mauvaise de Bouchar,
Khairi s'est mis dans tous ses états
et n'a pas raté l'occasion de blâmer
son coéquipier en usant d'une
manière quelque peu forte qui n'a
pas été du goût des présents.

L'Entente réalise l'essentiel
De notre correspondant

A. BENABDELKADER

Face à une bonne équipe du DRBT, les Sétifiens
ont eu chaud lors des 20
premières minutes de la
partie où Si Amar à lui seul
a failli prendre à défaut
Khairi dès l'entame de la
partie. Les Sétifiens qui se
sont repris ont attendu la
23' pour reprendre leurs
esprits et tenir les choses en
main. Le but de Djahnit les
a libérés certes, mais ils
étaient souvent sous la
menace d'une égalisation
jusqu'à cette pause qui leur
a permis de souffler. Même
en seconde période de jeu,
les hommes de Bougherara
ne se sont pas déclarés
vaincus, au contraire, ils se
sont rués vers les bois
adverses mais il fallait
compter avec la présence
des joueurs de métier en
face. La précipitation mais

aussi le bon placement des
défenseurs de l'Entente ont
été les premiers adversaires du DRBT dont les
attaquants ont affiché un
manque flagrant de réalisme devant. Les Sétifiens
qui ont semblé crispés ont
su gérer leur petite avance
en jouant prudemment
tout en menant des contres
dont l'un a failli faire
mouche lorsque Amokrane
seul face à Litim a raté le K.O. Une victoire qui permet
à la bande à Zorgane de
préparer le prochain match
de coupe face à la JSS dans
la grande sérénité puisque
le coach attend le retour de
certains joueurs clés qui
n'ont pas été de la partie
face à Tadjenanet. L'Entente
qui contrôle la course tient
aussi à ce match de coupe,
une épreuve qui a toujours
été l'apanage des gars
d'Aïn El-Fouara.
A. B.

L'ŒIL DU COACH
Zorgane : «On tenait
à ces 3 points»
"Ça a été un match très difficile où
on a été out durant les premières
20 minutes. On s'est repris après
le but marqué. Il faut avouer
que mes joueurs avaient peur
de ce match d'où leur crispation en début de match. On
tenait tellement à ces trois
points qui nous seront d'une
grande utilité pour le moral avant
le match face à la JSS qu'on préparera à bon escient."

Bougherara :
«L'expérience des
Sétifiens a prévalu»
" Nous sommes venus pour la victoire dans ce match où nous avons
dominé notre adversaire avant
qu'on ne soit surpris par ce but
contre le cours du jeu. Cela a
perturbé
mes
joueurs.
L'Entente a su gérer cette petite avance grâce à l'expérience
de ses joueurs. On a continué
de souffrir en attaque. Un problème qui nous taraude les esprits
mais on tentera d'y remédier durant la
trêve. Je sais pourquoi mais on nous a mis dans des vestiaires qui n'en avaient que le nom tellement ils étaient
sales. Cela ne nous a pas plu et c'est normal diriez-vous
car c'est la première fois que ça nous arrive dans un match
face à un club aussi grandiose que l'ESS."
A. B.

et le championnat»
Le DG de la SSSPA MCA Omar Ghrib était sur un nuage après la
belle victoire de son équipe contre l'USMBA jeudi dernier. Même si
les vrais acteurs de cette rencontre sont les joueurs, Omar Ghrib a
été soutenu par les Chnaoua qui ont refusé son départ du club.

PAR M. ZERROUKI

Hamar : «Madoui
débutera dimanche»
Même si la venue de Madoui est le sujet dans les
milieux sportifs de Sétif où l'on parle de petits
problèmes l'ayant bloqué du côté saoudien, Hamar
affirme que l'enfant du club sera là dimanche.
Un mot sur cette victoire
difficile face au DRBT

«Celui qui peut faire
mieux que moi,
qu'il vienne»
Les trois dernières saisons, le MCA
a joué le maintien. Omar Ghrib
estime que son retour a apporté le
plus à l'équipe qui a pu retrouver
sa vraie place : " Le MCA a vraiment souffert aux trois dernières
saisons lorsqu'il luttait pour son

«Je demande à mes
détracteurs de laisser
le Mouloudia tranquille»
Avant ce match contre l'USMBA,
Omar Ghrib a subi une forte pression. La guerre était déclarée entre
lui et le CA. Dans ce contexte,
Omar Ghrib revient sur ce qui s'est
passé : "Certaines personnes ont
fait tout pour nous saboter. Les
joueurs ne sont pas payés depuis
au moins quatre mois. Ils ont poussé la direction de l'OCO à nous
refuser le stade du 5-Juillet. Ils s'attendaient à une défaite de l'équipe
contre l'USMBA, mais le Bon Dieu
a été à nos côtés. Je dis une chose à
ces personnes : laissez le
Mouloudia tranquille !" dira Ghrib
qui a fait allusion à certains anciens
dirigeants et aux membres du CA.
«Je suis revenu
sur ma démission
à cause des Chnaoua»
Avant le match contre l'USMBA,
Omar Ghrib a déclaré sur ces
mêmes colonnes que le match
contre l'USMBA sera le dernier
pour lui ; mais, finalement, le DG
est revenu sur sa décision après
l'accueil chaleureux que lui ont
réservé les Chnaoua : " Je ne vous
cache pas que j'ai songé à démissionner parce que j'étais fatigué. Je
ne pouvais pas continuer à tra-

Il passera une échographie
aujourd'hui

C'est une victoire méritée
malgré le fait que mes
joueurs qui sont à féliciter
pour les efforts fournis ont
paru crispés en raison du
nombre réduit des supporters. La victoire a été aussi
difficile en raison des
absences de joueurs-clés
dans notre équipe. Cette
victoire à savourer nous
permettra de préparer le
match de coupe dans la
sérénité.

Nekkache
ne jouera pas
Beni Douala

L'Entente qui colle au
peloton de tête pense
toujours jouer les
premiers rôles, n'est-ce
pas ?

Ecoutez, à l'Entente on
n'a pas le droit de penser à
d'autres rôles. L'entourage
du club ne le permet pas
tout autant que son historique et son palmarès. Je
dois dire qu'on sera encore
meilleurs après la trêve.

Hier, le DG du Mouloudia
d'Alger est revenu sur ce qui s'est
passé avant ce match. Il nous a
parlé aussi de plusieurs points qui
touchent le vieux club algérois et
promet à ses supporters que le
MCA gagnera au moins un seul
titre au mois de mai prochain.
Depuis le début de la saison,
Omar Ghrib n'a pas cessé de crier
sur tous les toits que le Mouloudia
jouera le titre de champion et ira le
plus loin possible en Coupe
d'Algérie et en coupe de la CAF.
Un objectif que pourrait atteindre
le MCA après le bon parcours de
l'équipe en cette première moitié
du championnat : "Lorsque j'ai
réussi à faire ce bon recrutement,
j'ai déclaré que le MCA jouera pour
gagner le championnat et la coupe
et je maintiens mes propos. On a
terminé champion d'automne et on
peut atteindre les quarts de finale
de la coupe à partir de ce mardi.
J'ai dit à mes joueurs que je veux le
titre de champion et la coupe et on
fera tout pour offrir le doublé à nos
supporters qui en ont marre de
voir leur équipe jouer les seconds
rôles."

maintien. C'est honteux qu'un club
comme le MCA joue les seconds
rôles. Je le dis et je le répète encore
une fois, celui qui peut faire mieux
qu'il se présente ; mais je sais que
ceux qui sont passés avant moi ont
échoué."

Qu'en est-il du retour au
bercail de Madoui ?

Kheireddine sera là
dimanche et entamera son
travail avec le groupe aux

côtés des autres membres du
staff que sont Zorgane,
Berarma et le préparateur
physique.
A. B.

Coup dur pour le Mouloudia d'Alger :
Hichem Nekkache ne jouera le match de
coupe de ce mardi contre la formation de
Béni Douala après avoir contracté une
entorse au genou face à l'USMBA jeudi
dernier. L'ancien joueur du CRB a quitté le
terrain avant la fin du match contre
l'USMBA sur une civière. Hichem
Nekkache a ressenti des douleurs atroces
au genou. Selon le médecin de l'équipe,
Nekkache souffre d'une entorse au genou
qui nécessite un repos d'une semaine,
mais le médecin des Vert et Rouge a
demandé au joueur de passer une échographie afin d'être rassuré. Selon une source sûre, c'est aujourd'hui que Nekkache
passera l'échographie pour connaître la
nature de sa blessure et son indisponibilité
pour son équipe.
M. Z.

vailler avec des personnes qui
n'ont pas cessé de me mettre les
battons dans les roues. Mais jeudi à
Bologhine, après l'accueil des
Chnaoua, je ne pouvais laisser le
club à ses opportunistes. Je vais me
battre contre eux et inch'Allah, je
vais procurer de la joie et du plaisir
à notre cher public que je remercie
et auquel je demande de continuer
à soutenir l'équipe."

dira à cet effet : " Pour le moment,
on n'a rien encore décidé à propos
de la liste des joueurs à libérer.
Après le match de la coupe contre
Béni Douala ce mardi, je vais me
réunir avec Mouassa et on va
prendre des décisions sur les
joueurs qui vont rester ou pas.
Pour ce qui est du recrutement,
c'est pareil, ça sera aussi après ce
match. "

«Je n'ai qu'un seul
interlocuteur avec la
Sonatrach, c'est Mâazouzi»
Depuis quelques semaines, le courant ne passe plus entre le CA et
Omar Ghrib qui ne veut plus continuer à travailler avec Laâdj et les
autres membres. Encore une fois,
Omar Ghrib s'est attaqué au CA et
déclare : "Je n'ai qu'un seul interlocuteur avec la Sonatrach, c'est
Mâazouzi. Omar Ghrib n'a jamais
critiqué le P-DG ni la Sonatrach,
mais certains membres du CA qui
continuent à faire tout pour nous
casser comme ils ont fait depuis
trois ans. Je ne vous cache pas que
j'ai eu des assurances du P-DG
pour l'argent et j'ai dit à mes
joueurs qu'ils ne doivent pas s'inquiéter pour leur argent, car tout le
monde sera payé au dernier centime."

«Si on atteint nos
objectifs, je signerai
à Mouassa un contrat
de trois ans»
La venue de Kamel Mouassa à la
tête du vieux club algérois a permis à l'équipe de retrouver son
football. Mis à part la défaite contre
le Chabab de Belouizdad, l'enfant
de Guelma a réussi un bon parcours et le MCA a terminé champion d'automne et été qualifié aux
1/8 de finale de la Coupe
d'Algérie. Omar Ghrib compte prolonger le contrat de son coach si,
bien sûr, il arrive à atteindre les
objectifs tracés par le club : "Tout le
monde était contre le recrutement
de Mouassa après que ce dernier a
raté son passage à la JSK, mais moi
j'étais sûr qu'il réussira sa mission
avec le Mouloudia et le temps m'a
donné raison. Je vous dis une
chose : si Mouassa arrive à
atteindre les objectifs qu'on lui a
tracés, je compte lui prolonger son
contrat pour trois ans, car je suis
une personne qui prône la stabilité,
qui est l'une des clefs de la réussite", conclura-t-il.
M. Z.

«Le recrutement
et la liste des libérés
après la coupe»
Pour ce qui est du volet technique,
nous avons interrogé Omar Ghrib
sur le recrutement et la liste des
joueurs à libérer lors de ce mercato
hivernal. Le DG de la SSPA MCA

Il souffre d'une béquille
à la cuisse droite
Kacem : «Même avec
une seule jambe, je
jouerais le match
de Beni Douala»
Mehdi Kacem est incertain pour le match de
Coupe d'Algérie après avoir contracté une
blessure à la cuisse droite face à Bel-Abbès.
Même si joueur veut jouer ce match, il reste
que la participation de Kacem dépendra des
soins que lui prodiguera le staff médical. Hier,
après la séance de décrassage, nous avons
sollicité Mehdi Kacem qui nous dira sur sa
blessure : " Je souffre d'une béquille au niveau
de ma cuisse droite. Je suis passé aux soins
et si tout va bien, je serai apte à jouer le
match de coupe. Je ne vous cache pas que je
suis prêt à jouer ce match même avec une
seule jambe ; si je rate ce rendez-vous, j'espère que mes coéquipiers feront le nécessaire
pour arracher la qualif aux quarts de finale de
la Coupe d'Algérie ", nous a déclaré le milieu
de terrain du MCA.
M. Z.

9
Hamid
Messaoudi
donne
980 millions
de centimes
à Ghrib

Après avoir gagné le titre de champion d'automne

Stade 8-Mai-1945 de Sétif

Samedi 24 décembre 2016

10

millions
pour la
victoire
face à
Bel-Abbès

Le DG de la
SSPA MCA Omar
Ghrib compte
octroyer une
prime de 10
millions de centimes après la
belle victoire de
son équipe
jeudi dernier
contre l'USMBA.
Ghrib va verser
cette prime
avant le match
de coupe contre
Béni Douala.

Il y a quelques mois, Hamid
Messaoudi dit "El Souri"
n'adressait pas la parole à Omar
Ghrib, mais il y a une semaine,
les deux hommes se sont
réconciliés après l'intervention
des proches des deux hommes à
l'image de Hamidouche, Said
Aouedj... Après la réconciliation,
Hamid Messaoudi a donc décidé
de lui venir en aide. Une source
nous a révélé qu'avant le match
de l'USMBA, El Souri a donné
une belle somme de 980 millions
de centimes à Omar Ghrib. Pour
confirmer cette information, nous
avons contacté Hamid Messaoudi
qui nous dira : " C'est vrai qu'il y
a quelques mois, on ne se parlait
pas pour certaines choses que je
ne peux pas dévoiler à travers la
presse, mais Omar reste toujours
pour moi un frère. C'est vrai que
j'ai donné cette somme, car j'aime
le Mouloudia et je ne peux pas
tourner le dos au Mouloudia,
surtout que l'équipe est bien
partie pour gagner le titre de
champion cette saison", nous dira
Hamid Messaoudi. Après cette
rentrée d'argent de 980 millions
de centimes, Omar Ghrib a
octroyé toutes les primes à ses
joueurs ; il ne reste que la prime
de l'USMBA.
M. Z.

Demou
en colère
Alors qu'il se soignait d'une
blessure au poignet, Demmou a
tout de même été convoqué par
Mouassa, mais il a été laissé sur le
banc. Le défenseur axial voulait
être dispensé pour récupérer de
sa blessure. Une nouvelle fois, le
défenseur axial mouloudéen est
en colère contre son entraîneur.
Le joueur souffre d'une rupture
du ligament au poignet, le
médecin lui a demandé de ne pas
jouer et lui a surtout prescrit du
repos afin de totalement
récupérer. Cependant, ne
pouvant pas compter sur Rachid
Bouhenna qui a été relégué avec
l'équipe espoir, Mouassa a
demandé à Demou d'être prêt
pour l'USMBA. Ce dernier,
voulant aider son équipe, a
demandé au médecin de lui
enlever son atèle. Le jour du
match, Demou n'a, non
seulement pas été titularisé, mais
il n'a fait que se préparer tout au
long de la seconde période, ce qui
a fini par l'énerver. Il l'a fait
remarquer à son entraîneur lui
reprochant de l'avoir convoqué
alors qu'il avait besoin de repos
pour soigner sa blessure. En plus,
il n'a été d'aucune utilité lors de
cette rencontre et l'équipe aurait
très bien pu se passer de lui. En
tout cas, Abdelghani Demmou
devra maintenant suivre les
consignes de son médecin à la
lettre afin de récupérer
rapidement de sa blessure et être
prêt pour la suite. Il aura le temps
qu'il faut afin de retrouver un
meilleur état durant la trêve
hivernale.
M. A.

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

10

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 1 MOBILIS

JSS

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS
USMBA

KHOUDA FAIT LE NAUFRAGE
BILAN DE L'ALLER INATTENDU
22 POINTS ÇA RESTE
À BOLOGHINE
“ CONVENABLE»
«Les garçons ont tous adhéré à notre philosophie de travail»

ments qui peuvent apporter un
plus à l'équipe. Les dirigeants
sont au travail en ce moment.
Comme vous les savez, la nouvelle année nous allons l'aborder
avec une compétition en plus, la
Ligue des champions en l'occurrence, on verra le résultat de
notre match de coupe contre
l'équipe de Sétif mardi prochain.
On verra en fonction de ce qui va
arriver au mercato.

PAR L. M. AZZI
L'entraîneur Karim Khouda,
à l'instar de tous les Bécharis, se
dit satisfait de la victoire de son
équipe avant-hier soir face à
l'USM Alger (1-0). Il espérait que
ses joueurs n'allaient pas rater ce
match contre les gars de Soustara.
" On va jouer contre un des prétendants au titre qu'on va recevoir. On va s'attendre à un match
compliqué parce qu'on va affronter une bonne équipe. On a des
atouts à faire valoir. Cela dit, on
fera notre possible pour montrer
ce qu'on a dans le ventre", avait-il
indiqué quelques heures avant ce
rendez-vous, le dernier de la
phase aller du championnat. Son
équipe lui a donné raison, lui qui,
quelques instants après cette victoire, a reproduit la même
réflexion tout en se pliant aux
questions touchant à tous les
aspects concernant le devenir de
son équipe de ses besoins à l'orée
d'une échéance africaine sans
oublier ce match de coupe face à
l'ES Sétif pour le compte des 1/8
de finale prévu mardi prochain
en terres sétifiennes.

Votre équipe boucle la phase
aller par une victoire aux
dépens du champion sortant…

L'essentiel on l'a eu dans un
match pas facile parce qu'on a eu
affaire à une bonne équipe. Le
mérite revient au groupe, les garçons ont fait preuve de beaucoup
de sérieux, ils ont fait un grand
match, ils ont fourni beaucoup
d'efforts durant toute la partie
qu'on a dominé de bout en en
bout.

Vous terminez cette phase avec
22 points au total, ce n'est pas
ce que vous avez souhaité…

Oui, c'est bien vrai, on a envisagé 24 points, là on en a 22 mais ça
reste convenable. Quand même
on a fini la phase aller dans un
classement honorable. On a battu
les grandes équipes du championnat, on reste invaincus à
Béchar. Donc un grand coup de
chapeau à nos joueurs. Nous
avons perdu des matches faciles à
jouer sinon on aurait atteint les 24
points, voire plus.

Votre but sera de rester dans la
continuité des résultats
enregistrés jusque-là…

Il vous a fallu gagner à
l'extérieur…

Hélas, c'est la seule fausse note,
elle se situe à l'extérieur.
Malheureusement on n'a toujours
pas réussi une victoire à l'extérieur. Nous avons réussi beaucoup de nuls mais aucune victoire
en dehors de nos bases. En
somme, il faudra chercher à le
faire à la phase retour.

Sinon quelles sont les
principales satisfactions à tirer
de la première partie du
championnat ?

Les satisfactions se situent dans
l'émergence des nouveaux
joueurs qui ont mis du temps
pour se fondre dans le moule
comme on dit. Mais ils se sont
adaptés à notre stratégie de travail, à notre stratégie sur le terrain. Les anciens avec qui j'ai déjà
travaillé la saison passée, les ont
aidés, ils leur ont permis de s'exprimer. Donc ils ont tous adhéré à
notre philosophie de travail. En
somme, c'est là la grande satisfaction. Je dirais qu'on a un vrai
groupe.

Comment se présente la suite
de la compétition, pensez-vous
que l'équipe sera capable de
préserver sa dynamique
actuelle ?

Possible que oui, il faudra vraisemblablement renforcer l'équipe,
comme vous le savez, nous avons
libéré trois joueurs déjà (NDLR :
Moundji, Serraf et Benaldjia).
Donc on est amoindris, il faudra
ramener quelques éléments qui
ont le profil recherché, des élé-

Reprise aujourd'hui

Tout à fait ! Ecoutez, on espère
continuer sur la dynamique
actuelle, on voudrait bien aller
chercher d'autres points de l'extérieur avec la possibilité de gagner
au moins un match ou deux hors
de nos bases. Après, il faut rester
invaincus encore à Béchar. Pour
la coupe d'Afrique, il faut faire le
maximum aussi pour faire honneur à la wilaya de Béchar, à
toute une région. Je sais que ce
sera compliqué, ça va nous donner beaucoup de travail pour
pouvoir enchaîner d'autres bons
résultats.

Pour sa première africaine, la
JSS a hérités des Nigerians
Rangers, qu'avez-vous à dire à
ce sujet ?

C'est vrai que notre préoccupation reste le match de coupe face
à l'ESS mais on aura le temps de
penser à la coupe d'Afrique.
Néanmoins je sais qu'on va
affronter une équipe qui a forcément fini deuxième du championnat de son pays. On aura l'avantage de les recevoir les premiers, on
essayera de bien négocier la première manche chez nous. En tous
les cas, on essayera de donner un
beau visage.

Pour se mesurer au Zamalek…

Pas seulement le Zamalek ! Car
on veut aller en poules, tout simplement. Pour cela on doit continuer à travailler, les garçons sont
appelés à fournir de gros efforts
pour y arriver. On fera notre possible pour honorer les couleurs de
ce club qui on fait du bon travail,
faut-il le relever. On fera tout
pour honorer la ville de Béchar et
toute la région du Sud. L. M. A.

Déplacement demain à Sétif via Alger

L'entraîneur béchari a accordé aux joueurs un
jour de repos observé hier. Ces derniers reprendront
les entraînements aujourd'hui à partir de 16h au stade
du 20-Août de Béchar. Selon le coach, l'équipe devra
s'envoler dans la soirée en direction de l'aéroport
Houari-Boumediène pour une nuitée à Alger. Le lendemain, la délégation prendra le bus pour rallier Sétif,
en prévision de la rencontre de face à l'ES Sétif, comptant pour les 1/8 de finale de l'édition 2017.
L. M. A.

USMH
OM

0
0

Stade de Mohammadia, El-Harrach).
Zoghba
Djebbari
Abidat
Madani
(Chenoufi 31')
Boulakhoua
Belarbi
Hamidi
(Ouadji 70')
Younès
Athmani
Aïchi
(Layati 66')
Seyahi
Ent. : Charef.

Lamraoui
Ouchen
Lamara
Boubekeur
Saâdou
Heriat
Addadi
Bouchiba
Gherbi
Lamhene
(Oudjil 90')
Bouchouk
(Zeroual 70')
Ent. : Slimani.

Temps ensoleillé, pelouse en bon
état, affluence nombreuse, organisation impeccable. Arbitres : MM.
Bouabdellah, Zerghouni et Benali.
Averts
USMH : Chenoufi (74'), Boulakhoua
(70'), Zoghba (90 + 3).
OM : Bouchiba (57'), Lamara (69').

Film du match
PAR MALEK BOUZID

partie par le remplaçant Habib
Bouguelmouna.

Il est vrai qu'en donnant la
réplique à une formation du MCA
très en verve, l'USMBA ne partait
pas avec les faveurs des pronostics ;
sa mission s'annonçait périlleuse,
voire impossible dans un stade plein
acquis à la cause des Mouloudéens.
Cependant, l'équipe d'El-Khadra n'a
pas fait honneur à son statut d'équipe de ces trois derniers matchs. Elle
a sombré devant des Mouloudéens.
Pis encore, elle a essuyé une cuisante
défaite au grand dam de sa centaine
de fans qui l'avaient accompagnée à
Bologhine et dont les plus alarmistes
ne prévoyaient aucunement une telle
déroute. Cela s'est vérifié à travers la
physionomie de la rencontre.
Pourtant, le mot était lâché, et du
côté d'El-Khadra, on promettait un
exploit. En plus du désir de confirmer les dernières performances,
dans le cercle de l'USMBA, ils semblaient tous résolus à rompre avec le
déclin. Cependant, l'équipe bel-abbésienne a fait naufrage. Par contre, les
Mouloudéens d'Alger ont su mettre
à profit la mauvaise passe en amorçant les débats avec autorité et en
imprimant un rythme d'enfer au
match, notamment en première mitemps où tout a basculé en défaveur
des capés de CEO, qui ne résistèrent
guère à la domination du MCA et ce,
même en réussissant à sauver l'honneur à sept minutes de la fin de la

Une première mi-temps
cauchemardesque
Accusant le coup dès la 28',
l'USMBA ne résistera pas aux coups
de boutoir des Mouloudéens qui
déferlèrent tel un déluge sur le camp
d'El-Khadra. Malgré ce coup du
sort, on s'attendait à une réplique
des Bel-Abbésiens. Cependant, ces
derniers ne purent trouver la bonne
formule pour répliquer. Même plus,
leur tâche se compliqua davantage
lorsqu'à la 32', ils cédèrent, une
seconde fois, à la frénésie des
hommes de Mouassa, lesquels profitèrent du dysfonctionnement discordant du dispositif de l'USMBA. La
suite ne sera qu'un ballet d'occasions
passionnément exploitées par les
camarades de Hachoud. A l'opposé,
le jeu des Vert et Rouge n'était, en
réalité, qu'un aveu d'impuissance
dissonant, car même s'ils tentèrent,
bon gré mauvais gré, de reprendre
du poil de la bête, ils n'arrivèrent
même pas à inquiéter, effectivement,
l'adversaire. En somme, les BelAbbésiens venaient de prendre un
coup de massue sur la tête, car la
défaite était déjà consommée, ce qui
expliquait le jeu versatile des
hommes de Si Tahar lors de cette
première mi-temps où les BelAbbésiens n'ont vu que du feu.
M. B.

Les réserves ont
déçu aussi
Les réserves de l'USMBA ont été battues
par leurs homologues du MCA par 3 buts à 0.
Contrairement à leurs aînés, les jeunes de
l'USMBA ont perdu leur match, sans même arriver à sauver l'honneur. C'est la neuvième défaite des jeunes bel-abbésiens cette saison.

Bouguelmouna
rejoint Koribaâ

El-Khadra est
rentrée par route
Après avoir essuyé le
refus de la LNF pour
l'avancement de l'horaire,
la délégation d'El-Khadra
fut contrainte de rallier le
bercail par route ; vers les
coups de 1h du matin hier
vendredi elle a regagné la
capitale de la Mekerra,
soit après un trajet de
cinq heures de route
depuis Alger.

Reprise samedi

Le staff technique de
l'USMBA, sous la houlette
Rentré à la 75' à la place de Bounoua,
de Si Tahar, a donné renl'avant-centre de l'USMBA Habib
dez-vous à ses capés
Bouguelmouna a marqué son troisième but de la samedi pour la reprise des
entraînements en prévisaison face au MCA. Ainsi, l'enfant de Relizane a
sion du prochain match
rejoint Korbiaâ à la seconde place des buteurs
qui se jouera à domicile,
derrière Balegh, qui est à 6 en championnat et 3
mardi prochain, et qui
en Coupe d'Algérie. Rappelons que
entre dans le cadre des
Bouguelmouna a déjà inscrit un doublé contre le
1/8 de finale de la Coupe
MO Béjaia à domicile, lors de la 11e journée du
d'Algérie. CEO a insisté sur
championnat national de Ligue 1 Mobilis.
la présence de tout le
M. B. groupe, y compris les blessés.

13' Athmani mystifie la défense adverse et donne un bon ballon à Abidat, seul dans la surface
adverse, d'un tir dévissé manque
le cadre
25' Contre-attaque bien menée
par les Harrachis, le ballon atterrit dans la surface de réparation
adverse, Younès à l'affût, mais
son ballon mal cadré
58' Un bon mouvement offensif harrachi entre Belarbi-Aïchi et
Seyahi, ce dernier rate son geste
acrobatique d'où en profite
Younès, mais son ballon sort à
côté
59' Grande occasion pour
Médéa, mais le tir puissant de
Bouchouk trouve Zoghba à la
parade qui met le cuir en corner
71' Le jeune Layati dribble son
vis-à-vis et sert Younès qui, d'une
passe lumineuse, remet instantanément la balle à Athmani dans
une position idéale du tir, mais
son ballon passe légèrement à
côté
72' Le rapide ailier Rachedi
échappe à Abidat et centre sur
Zeroual qui d'un tir fulgurant
oblige Zoghba à étaler toute sa
classe pour mettre le cuir en corner
80' Coup franc bien enroulé
par Boulakhou,a mais sa balle ne
trouve pas le cadre
86' L'animateur Younès, qui
joue de la défense adverse, voit
son ballon percuter le poteau du
bon gardien Lamraoui, pantois.

L'inusable Younès
dans l'animation.

L'inusable et expérimenté milieu de
terrain Younès a été désigné par le
tacticien Charef, à l'occasion de
cette confrontation face à Médéa,
dans l'animation de jeu. Younès l'a
bien menée cette mission et même
si son équipe n'a pas gagné, il s'en
est bien sorti.

Une première pour le
jeune Oualid Aïchi

Pétris de qualités, Oualid Aïchi a été
convoqué pour la première de sa
carrière footballistique en U18. Tous
ceux qui l'on vu jouer lui prédisent
un avenir prometteur et radieux.

Une magnifique
accolade entre les
deux coachs

Tous les présents dans le stade n'ont
pas raté ce geste plein d'amitié et de
sportivité des drivers harrachi et
médéen, Boualem Charef et SidAhmed Slimani qui se sont donné
l'accolade en signe des liens
amicaux et sportifs qui les lient. Ah,
amitié quand tu nous tiens !

15

Un nul et c'est tout !
Au cours de ce second
acte entre les Harrachis
et les Médéens, les
deux antagonistes se
quittent finalement sur
un score de parité de
zéro à zéro.
PAR RACHID HAMADI
La première manche de cette empoignade fut légèrement à l'avantage des
locaux qui, dès le premier quart d'heure,
ont voulu prendre les choses en main.
C'est l'attaquant Abidat qui allume le premier la mèche lorsqu'il reçoit un bon ballon de son coéquipier Athmani en ajustant
mal son tir, le ballon sort au-delà du
champ de jeu. Désirant ouvrir les hostilités les premiers et prendre l'avantage, les
Harrachis accélèrent et cette fois-ci, c'est
l'animateur Younès qui cherche le cadre,
en vain.
En seconde période, les gars de
Mohammadia partent carrément à l'attaque, mais l'omniprésent Younès rate de
peu la cage des visiteurs. Ceux-ci réagissent, à leur tour, par Bouchouk au prix
d'un tir foudroyant trouve à la parade le
keeper Zoghba. Puis vint cette occasion
pour les gars du Titteri lorsque Rachedi

prend la défense harrachie à revers et sert
un caviar à Zeroual qui fusille Zoghba,
mais ce dernier in-extrémis met le cuir en
corner. Un coup de coin qui n'a rien
donné. A dix minutes de la fin de l'empoignade, Boulakhoua, sur une balle arrêtée,
a failli trouver la lucarne de Lamraoui. Les
capés de Charef ont tenté, dans un dernier
sursaut, de mettre le feu dans le camp

adverse et d'essayer de marquer le but
victorieux, mais le rusé Younès voit son tir
se perdre, au grand dam des Kouassirs,
rate le cadre du gardien de médéen de
peu.
La rencontre s'achève sur un score qui
n'arrange certainement pas les deux
teams.
R. H.

L'ŒIL DU COACH
Benomar : «Désolé pour nos fans»

"Nous sommes désolés pour nos supporters,
mais on leur promet qu'on va se ressaisir.
Aujourd'hui, face à un adversaire qui reste quand
même coriace, nous avons bien joués en première
mi-temps où nos joueurs ont tenté le tout pour le
tout pour arriver à mettre le cuir au fond des filets
de la partie adverse, mais c'est ça le football ; des
fois, il nous tourne le dos. Et franchement, on
peut dire qu'on a enregistré aujourd'hui un mauvais résultat qui ne nous arrange pas. Mes joueurs
sont à féliciter quand même pour tout ce qu'ils
ont fait durant cette confrontation."
"On aurait dû marquer en seconde période où
mes joueurs ont créé pas mal d'occasions qu'ils
n'ont pas pu exploiter à bon escient. Lorsque nous
avons démarré de Médéa, nous étions confiants
pour réaliser un bon résultat vu les occasions qui
nous ont été offertes au cours de ce match. Mais
on est quand même satisfaits par ce point du
match nul qu'on a réalisé face à une séduisante
formation d'El-Harrach."
Sur un des slogans déployés, on
pouvait lire : Zoghba-Lamraoui. Les
supporters voulaient exprimer que
lors de cette rencontre entre l'USM
Harrach et l'O Médéa, il y aura un
match dans un match, c'est-à-dire
entre les deux gardiens qui ont été
appelés récemment en équipe nationale A'. Lequel des deux n'encaissant pas
de buts dans ce match d'aujourd'hui,
en encaissera moins que l'autre ?
Finalement, aucun des deux portiers
n'a encaissé de buts…

Les espoirs
USMH 0 - OM 1

C'est grâce à un slalom d'un jeunot
médéen ponctué d'un fort joli but que
les espoirs de cette équipe de Titteri
l'emportent face à leurs homologues
d'El-Harrach par la plus petite des
marges (1 à 0). Par ce succès, les jeunes
Médéens grimpent au classement
général avec 20 points dans leur compteur.

L'énigmatique Le «vieux» Zianeabsence de Chérif et le jeune
l'attaquant Oudjil dans les 18
Pour ce match devant le
Banouh
club harrachi, le staff tech-

A la veille de ce
match face à ElHarrach, personne
n'a pensé que le virevoltant ailier Hamza
Banouh ne sera pas
présent. Mais ce qui
a choqué le plus,
c'est sa non-convocation dans la liste des
18 que le staff technique a établie.
Disons tout simplement que la non-titularisation de l'expensionnaire du
Mouloudia de Béjaïa
aujourd'hui soulève
plus d'une interrogation.

nique de Médéa a fait appel
à l'ancien joueur des Jaune et
Noir, Ziane-Chérif et au
jeune (U20) Oudjil pour les
mettre dans la liste des
joueurs convoqués. Si le premier est connu, le second est
un jeune talent dont on dit
beaucoup de bien.

Mellal : même s'il
n'a pas joué, son
nom fut scandé

Le nom de l'attaquant
Mellal, qui est suspendu
pour ce match et qui a pris
place dans les tribunes, fut
scandé par tous les supporters présents : "Mellel,
Mellel" lorsque l'arbitre siffle

En l'absence de
quelques cadres de
l'équipe, l'entraîneur
Boualem Charef a
fait titulariser
d'entrée le jeune
Hamidi, qui dispose
de bonnes qualités
techniques. Pour
rappel, ce joueur
talentueux, lors du
match de Coupe face
à ce même
adversaire, n'a fait
son apparition que
dans les ultimes
minutes de la
seconde mi-temps
du temps
règlementaire.

Athmani
prend sa
place dans
le onze
rentrant

Slimani : «Satisfait quand même»

Un match dans un match

La première
titularisation de
Hamidi.

un coup-franc (80') au profit
des Harrachis juste à
quelques mètres du carré des
18 mètres de Médéa. C'était
une balle arrêtée située
presque au même endroit où
Mellel avait marqué le but de
la qualification la semaine
écoulée devant le même
adversaire.

Zoghba ne jouera
pas le prochain
match face au
Bordj

Dès le coup de sifflet final
de la rencontre USMH-OM,
le gardien Zoghba est allé
contester auprès du référé un
carton jaune, synonyme
d'une suspension du prochain match. Donc, le keeper
Zoghba ne sera pas de la partie face au CABBA lors du
prochain tour de la Coupe
d'Algérie (1/8).

L'attaquant Athmani,
qui n'a pas pris sa
place en match de
Coupe contre l'O
Médéa et occupait le
banc des
remplaçants, cette
fois-ci, à l'occasion
de cette joute du
championnat, le
driver Charef lui a
fait confiance en
portant son nom sur
la liste des onze
rentrants.

Nekrouf
sur la liste
des 18

Après une longue
absence, le milieu de
terrain Nekrouf a été
convoqué par le
coach Charef pour
cette empoignade
face à l'O Médéa.
Donc, le joueur doté
d'une excellente
vision de jeu au
niveau de ce
compartiment
névralgique, a vu
son nom sur la liste
des 18 joueurs
convoqués ; pour le
staff technique, il
s'agit d'un choix
logique.

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 1 MOBILIS 15 JOURNÉE

14

USMA

e

MCO
CSC

2
1
Oran, stade Zabana

Buts : MCO : Bentiba (30' sp),
Souibah (35')
CSC : Bezzaz (10')
Nateche 3
Ghoul 2
Blaha 4
Bahri 3
Nessakh 4
Bourkab 3
Belabbes 4
Benayada 2
Delhoum 3
Zaâlani 2
Aoued 4
Guerabis 3
(Bencheikh 77')
(Baiteche 57')
Boudoumi 4
Gharbi 2
Ferahi
(Redjem 72')
(Heriet 40') 3
Sameur 2
Hichem Cherif 3
Bezzaz 4
(Benamara 89')
(Boukous 80')
Souibah 4
Belkheir 3
Bentiba 4
Belameiri 3
Ent : Belatoui
Ent : Kebir
Temps ensoleillé. Terrain en tartan en
bon état. Affluence nombreuse. Trio
arbitral : MM. Hansal, Chabalah et
Rachedi
Averts : MCO : Bentiba (73'), Nateche
(85') CSC Gharbi (67')

Film du match

10' Gharbi est fauché à
30 mètres des bois du
MCO. Bezzaz le boote, loge
la balle dans la cage de
Natèche donnant l'avantage
à son équipe (MCO 0 - CSC
1)
14' Coup franc pour le
MCO. Aoued l'exécute et
voit son tir raser le
montant des bois de Ghoul
et finir sa course hors
champ.
29'-30' Hichem Cherif
est bousculé
involontairement par
Benayada dans la surface
de réparation du CSC.
L'arbitre n'hésite pas à
siffler un penalty au MCO.
Bentiba, chargé d'exécuter
la sentence, réussit à battre
Ghoul (MCO 1 - CSC 1)
35' Boudoumi, en
position d'ailier droit,
effectue un centre sur
Souibah qui reprend la
balle de la tête et réussit à
la loger dans la cage de
Ghoul (MCO 2 CSC 1).
41' Belameiri se
débarrasse de son vis-à-vis
et tente par un tir de
niveler la marque, mais il
voit la balle passer à côté
des bois de Natèche.
46' Hichem Cherif aurait
pu corser l'addition pour le
CSC si son tir, mal ajusté,
n'est passé largement à
côté.
56' Belkheir, en position
d'ailier, tente de battre
Natèche des 25 mètres par
un tir à ras de terre mais il
voit la balle finir sa course
dans le petit filet.

Réserves :
MCO 2 CSC 0

Privé de six de
ses habituels
titulaires, le gardien Bezzaz, les
arrières Aouati et
Boutamina et les
attaquants
Redjem et
Boukous, qui ont
été appelés à
renforcer l'équipe
senior de leur
club, les
réserves du CSC
ont été battus
logiquement par
leurs homologues
du MCO par 2
buts à 0.

Le MCO finit
en apothéose

était là…
Le joueur Youcef Belaïli
était présent, hier, au
stade Zahana. Avant le
match MCO-CSC, qu'il est
venu suivre, Belaili a eu
une longue discussion avec
le président Baba. Cela a
poussé les observateurs
avertis à s'interroger si
l'ancien stratège de l'USMA
a-t-il décidé de revêtir le
maillot du MCO, son club
formateur, la saison
prochaine, si la FAF annule
sa suspension de deux ans
qu'elle lui a infligé la
saison dernière. Wait and
see.

Blaha
réussit sa
première

Le jeune arrière
du MCO,
Abderahmane
Balha, aligné,
hier, comme titulaire contre le
CSC, a réussi son
baptême du feu
avec les
Hamraoua. En
effet, il a joué la
rencontre avec
aisance.

Les Sanafir
en colère

La rencontre, qui a opposé, hier, au stade Zabana, le MCO


Ferahi au CSC, a été entamée par les deux teams sans round

évacué à
l'hôpital

A la 40e minute,
Ferahi, qui a
contracté une
blessure, a quitté
définitivement le
terrain et a été
remplacé par
Heriet. Après qu'il
l'a examiné, le
médecin de son
club a décidé de
l'évacuer à l'hôpital où il a reçu
des soins et est
rentré chez lui.

Des centaines de fans du
CSC ont fait le déplacement
à Oran pour booster leurs
équipe, lors de leur
rencontre face au MCO. A la
fin de la partie, très déçus
par le revers subi par leur
club, les Sanafir n'ont pas
manqué de manifester leur
colère, ils ont traité de tous
les noms d'oiseaux les
dirigeants de leur team.

d'observation car toutes deux voulaient la gagner.

PAR M. STITOU
Ce sont les visiteurs qui les premiers
ont trouvé le chemin
des filets par le chevronné Bezzaz qui, en
bottant un coup franc
des 30 mètres, réussit
à battre Natèche d'un
tir imparable et permettre à son club de
mener au score (10').

Baba veut
Manucho

Selon une source
fiable, le président du MCO,
Belhadj Baba, est
prêt à échanger
un de ses
joueurs contre
l'actuel attaquant du CSC,
Manucho.
Interrogé par nos
soins, le directeur sportif du
CSC, Souici nous
a déclaré que ce
n'est qu'après
qu'il fera le bilan
de la phase aller
avec le staff
technique de son
club qu'il décidera qui sont les
joueurs qui
seront libérés.

Touchés dans leur
amour-propre, et soutenu par un public formidable, les
Hamraoua se ruèrent
vers les bois du CSC
et finirent par réussir,
vingt minutes plus
tard, non seulement à
niveler la marque par
Bentiba qui sut exécuter victorieusement un
penalty (30'), mais
aussi à inscrire un

Belatoui :
«Notre
victoire
est
méritée»
"Après que mon équipe
eut été menée au score par le
CSC qui a réussi à marquer
un but sur une balle arrêtée,
mes joueurs, soutenus merveilleusement par notre
public, ont su égaliser et
finir le premier half en leur
faveur en inscrivant un
second but. En seconde mitemps, nous avons tenu à
préserver notre avance, et
Dieu merci, nous avons fini
par remporter une victoire
méritée "

Kebir :
«Nous
méritions
le nul»

" Je tiens à préciser que je ne suis
que le directeur sportif du CSC et
que, après le départ de l'entraîneur
Portugal, je me suis retrouvé coach
intérimaire à mon corps défendant.
Cela, sincèrement, notre équipe
méritait le nul car, bien qu'elle ait
affronté le MCO, sans plusieurs
titulaires, elle a très bien joué. Cela
dit, nous allons nous réunir avec le
nouveau staff technique de notre
club qui va être installé prochainement, et nous allons prendre les
décisions qui s'imposent pour
remettre sur les rails notre team
durant la trêve que va observer le
championnat."

PROGRAMME DE LA 15 JOURNÉE
Date
Aujourd’hui, 14h30
Aujourd’hui, 16h, ENTV
Aujourd’hui, 16h, ENTV

second but par leur
buteur attitré,
Souibah, qui, reprenant de la tête un beau
centre de Boudoumi,
n'eut aucune peine à
loger la balle dans la
cage de Ghoul (35').
En seconde mitemps, les poulains
de Belatoui, forts de
leur avance, n'eurent
aucune peine à la
préserver jusqu'au

L'ŒIL DU COACH

e

Rencontre
CAB-RCR
NAHD-MOB
JSK-CRB

Belaïli

Lieu
Sefouhi (Batna)
20-Août-55 (Alger)
1er-Novembre (Tizi-Ouzou)

coup de sifflet final de
l'arbitre Hansal. Une
victoire qui permet au
MCO de finir l'aller
classé second derrière
le MCA.
M. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
MATCHS

CLUBS

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

MCA
MCO
USMA
ESS
OM
JSS
USMBA
USMH
NAHD
DRBT
CRB
CAB
CSC
JSK
RCR
MOB

Pts
30
28
26
25
25
22
21
19
18
16
16
15
14
13
12
08

J.

G. N. P.

15
15
15
15
15
15
15
15
14
15
14
13

09
07
08
07
07
06
06
04
05
04

03
07
02
04
04
04
03
07
03
04
04
03

04
04
15 03 05
14 02 07
14 05 03
13 01 05

03
01
05
04
04
05
06
04
06
07
06
06
07
05
06
07

BUTS
P. C. Diff.

16
16
23
21
21
15
17
09
17
18
11
09
18
08
12
10

09
09
14
14
16
16
18
10
16

+01
20 -02
13 -02
15 -06
20 -02
13 -05
17 -05
21 -11

16 JOURNÉE

17 JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

e

+07
+07
+09
+07
+05
-01
-01
-01

e

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

Les Rouge et Noir se
compliquent la situation
La formation usmiste a terminé la phase aller par un échec face à la JS Saoura par la plus petite
des marges. Un revers amer qui compromet les chances du club de remporter le titre du
championnat.
PAR ANIS S.
En enregistrant une nouvelle
défaite à l'extérieur, la bande à Paul
Put, contrairement à la saison écoulée,
a confirmé sa grande fébrilité hors de la
maison car elle n'a pas réussi à gagner
le moindre match lors de ses cinq
déplacements depuis l'entame de la
saison, se contentant de ramener deux
points seulement de Tadjenanet et
d'Oran. Mais ce qui déçoit beaucoup
les supporters usmistes, c'est l'échec
concédé à Béchar qui n'a fait guère les
affaires de leur équipe qui se trouve
désormais à quatre longueurs de l'actuel leader, qui n'est autre que leur
éternel rival le MCA. En effet, les
Rouge et Noir se sont compliqué la
situation dans la mesure où il leur sera
difficile de rattraper l'écart qui les sépare du Mouloudia quand on sait que le
calendrier de la phase retour du championnat n'est pas en leur faveur car lors
des huit premiers matchs, ils joueront
une seule fois à Bologhine où ils
accueilleront le DRB Tadjenanet. Cela
dit, le plus difficile reste à faire pour les
Rouge et Noir de l'USMA qui devront
être plus costauds lors de la deuxième
moitié de l'actuel exercice, notamment
à l'extérieur, pour espérer conserver
leur titre en championnat qu'ils avaient
remporté avec brio la saison passée.
Les raisons d'une défaite
attendue
Il est vrai que la formation de
Soustara est passée complètement à
côté de la plaque face à la JS Saoura,

C'est aujourd'hui que les
coéquipiers du capitaine
Mohamed-Lamine
Zemmamouche
reprendront le chemin
des entraînements pour
entamer la préparation
en prévision du match
des 1/8e de finale de la
Coupe d'Algérie qui les
opposera à l'USM BelAbbès. Les choses
sérieuses commencent
dès aujourd'hui pour les
protégés de Paul Put qui
devront mettre la défaite
concédée face à la JS
Saoura aux oubliettes et
se concentrer désormais
sur le rendez-vous de
mardi vu sa très grande
importance. La reprise du
service aura lieu au stade
Omar-Hamadi de
Bologhine dans la
matinée à 10h30.

La Ligue de football
professionnel a dévoilé,
sur son site officiel, le
programme des matchs
des 1/8e de finale de la
Coupe d'Algérie. La
rencontre qui mettra aux
prises l'USM Bel-Abbès
avec l'USMA aura lieu
mardi au stade du 24Février de Bel-Abbès. Le
coup d'envoi de cette
confrontation est fixé à
17h.

mais il n'en demeure pas moins que
plusieurs paramètres ont joué en sa
défaveur. A commencer par l'absence
de plusieurs joueurs durant la préparation du match de jeudi passé, ce qui a
énormément pénalisé l'entraîneur en
chef Paul Put pour travailler l'aspect
technico-tactique convenablement et
surtout expliquer son plan de bataille
pour prendre le dessus sur la JSS.
L'autre raison de l'échec essuyé à
Béchar est aussi l'absence de plusieurs
joueurs pour diverses raisons, en l'oc-

currence Rafik Bouderbal, Ghislain
Guessan, Hamza Koudri, Andria
Carolus et Ilyes Yaiche. Des absences
de taille qui ont chamboulé les plans
du coach Put car si ces joueurs étaient
présents, cela lui aurait sans nul doute
donné plusieurs solutions pour damer
le pion à la coriace formation de la
Saoura. Enfin, l'expulsion de Rabie
Meftah a été le tournant de la rencontre. L'équipe a été réduite à 10
durant tout le dernier quart d'heure du
match, ce qui n'a pas été en faveur de

ses coéquipiers qui se sont retrouvés à
se contenter de défendre devant les
multiples assauts des Bécharis au lieu
d'attaquer pour espérer remettre les
pendules à l'heure. Dans tous les cas,
les coéquipiers de Benyahia doivent
mettre leur échec en championnat aux
oubliettes et se projeter dans le match
de Coupe d'Algérie qui les opposera
mardi à l'USMBA. Seule la qualification leur permettra de se refaire une
santé.
A. S.

Hier, repos

Benguit pour le remplacer,
Koudri de retour dans l'équipe-type
Pour pallier l'absence de Rabie

Reprise ce
matin

USMBA-USMA
mardi à 17h

L'absence de Meftah face à l'USMBA,
un vrai casse-tête pour Put
Expulsé face à la JS Saoura après
avoir écopé de deux cartons jaunes,
Rabie Meftah est suspendu pour le
prochain match qui mettra aux prises
son équipe avec l'USM Bel-Abbès,
prévu mardi pour le compte des 1/8e
de finale de la Coupe d'Algérie. Cette
mauvaise nouvelle est tombée tel un
couperet sur la tête de l'entraîneur Paul
Put. La raison est simple : son latéral
droit, qui est le joueur le plus régulier
au sein de la formation de Soustara en
prenant part à tous les matchs depuis
l'entame de la saison en cours, est
considéré comme l'une des pièces maîtresses de l'équipe. Le coach mise beaucoup sur lui dans le compartiment
défensif de l'équipe. Il faut dire aussi
que le technicien belge aura besoin des
joueurs expérimentés comme Meftah
pour revenir de Bel-Abbès avec le billet
qualificatif aux ¼ de finale de la Coupe
d'Algérie. L'absence du meilleur buteur
de l'équipe avec cinq buts au compteur
est donc tombée au mauvais moment,
tout en espérant que cette défection ne va
pas influer sur le rendement de l'équipe
qui est dans l'obligation de se qualifier
aux dépens de l'USMBA.

11

Meftah face à l'USM Bel-Abbès, le premier responsable de la barre technique
du club Paul Put va aligner Raouf
Benguit. Ce dernier est le seul élément
au sein de l'effectif usmiste qui peut
évoluer comme latéral droit ; un poste
où il a brillé avec la sélection nationale
olympique. Bien que le jeune joueur
usmiste évolue comme latéral droit
face à l'USMBA, cela permettra à son
coéquipier Hamza Koudri de retrouver sa place de titulaire à l'occasion de
cette confrontation. Il sera donc épaulé
par Mohamed Benkhemassa pour
assurer la récupération et relancer les
attaques.
Tout
pour
récupérer
Guessan et Bouderbal
Tous les deux blessés, Ghislain
Guessan et Rafik Bouderbal ont fait
l'impasse sur la dernière rencontre du
championnat face à la JS Saoura. Le
staff médical du club va lancer une
course contre la montre afin de récupérer les deux attaquants dans les plus
brefs délais. L'entraîneur Paul Put
espère récupérer les deux joueurs en
question avant le déplacement à BelAbbès pour aller défier la formation
locale de l'USMBA, car il mise beaucoup sur eux pour animer le compartiment offensif de l'équipe lors de cet
important rendez-vous.
A. S.

Le staff technique de l'USMA a
accordé hier une journée de repos.
Ce qui leur a permis de reprendre
leur souffle après avoir effectué un
long déplacement à Béchar.

Première apparition
officielle d'Abel cette
saison

Le milieu de terrain de l'USMA
Khaled Abel a fait, lors du match
face à la JSS, sa première apparition
officielle cette saison en prenant
part aux dernières minutes de la
rencontre. Mais cela ne lui a pas
permis de prouver ce dont il est
capable, d'autant plus que son équipe était menée au score et est réduite à 10 après l'expulsion de Rabie
Meftah.

Le match sera
retransmis sur
le petit écran

La rencontre qui opposera
l'USMBA à l'USMA sera
retransmise en direct sur
l'une des chaînes
satellitaires de l'ENTV, at-on appris sur le site
officiel de la LFP. Une
bonne nouvelle qui réjouit
les supporters usmistes
qui ne pourront pas faire
le déplacement dans la
ville de la Mekerra ; ils
pourront donc suivre les
débats du match sur leur
petit écran.

La réserve
termine la
phase aller sur
le podium

L'équipe réserve de
l'USMA a réalisé une
bonne opération à Béchar
face à son homologue de
la JS Saoura en revenant
avec un précieux point ;
ce qui lui a permis de
terminer la phase aller à
la troisième place au
classement général du
championnat avec 31
points au compteur. La
bande à Mustapha
Aksouh est à trois
longueurs sur l'actuel
leader, l'ESS en
l'occurrence. Elle doit
continuer sur sa bonne
dynamique durant la
phase retour pour
espérer remporter le titre
du championnat.

Mansouri en route vers le DRB Tadjenanet
N'étant pas satisfait de sa situation en jouant
un match seulement depuis l'entame de la saison
face à l'USMH, le gardien de but de l'USMA Smail
Mansouri a émis le vœu de partir cet hiver. Il a rencontré récemment le président du club Rebouh
Haddad pour lui exprimer son désir de quitter le
navire usmiste pour un autre club qui lui permettra
de rebondir. Selon les informations dont nous disposons, le portier usmiste est en contact avec les
dirigeants du DRB Tadjenanet. Ces derniers sont à
la recherche d'un bon gardien de but pour pallier le

départ de Jonathan Mtijas. Notre source nous a
également révélé que les deux parties ont quasiment tout conclu ; il ne reste désormais que la
signature du contrat qui sera faite une fois que le
joueur aura récupéré sa lettre de libération puisqu'il est lié avec l'USMA jusqu'en juin 2018. Le président du DRB Tadjenanet est prêt à négocier la
libération du joueur avec son homologue de
l'USMA Haddad, mais on ignore quel joueur va lui
proposer en échange pour conclure la transaction.
Nous y reviendrons…
A. S.

www.competition.dz

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

Samedi 24 décembre 2016

ACTUALITÉ

ACTUALITÉ

12

Il a déposé une plainte contre son président

LE CALVAIRE
DE MATIJAS

À TADJENANET

Elle n'a pas les fonds
nécessaires pour un transfert

Nice espère un prêt
avec option d'achat
pour Brahimi
Comme on le faisait savoir
dernièrement, l'OGC Nice
souhaiterait s'attacher les services d'Yacine Brahimi durant
le mercato hivernal. Un gros
coup que les dirigeants azuréens vont tenter. A quelques
jours seulement de l'ouverture
du marché des transferts, les
dirigeants de Nice sont en
train de baliser le terrain
comme il faut pour essayer
d'attirer Yacine Brahimi sur la
Côte d'Azur. Une piste prestigieuse et un coup osé, mais il
semble bien que le GYM va
tenter sa chance. Leader de la
Ligue 1 française et champion
d'hiver, l'OGCN veut frapper
un gros coup et l'international
algérien en est un. Après
avoir étudié la faisabilité de la
transaction, il s'est avéré que
les dirigeants niçois n'ont pas
les ressources nécessaires
pour payer un transfert sec du
joueur. Donc, ils espèrent,
selon L'Equipe, un prêt assorti
d'une option d'achat en fin de
saison. Une option privilégiée
de la part des responsables
français pour avoir le joueur.
Son départ à la CAN
n'est pas un frein
Toujours selon L'Equipe, le
départ du joueur à la CAN
avec l'équipe nationale, ne

devrait pas poser un problème à Nice du moment que
Lucien Favre insiste pour
avoir le joueur et le connaît
très bien. Il le suivrait depuis
un moment déjà. Brahimi
représente le profil idoine
pour le coach suisse qui a
besoin d'un joueur pouvant
occuper le flanc gauche de
l'attaque et créer le décalage à
tout moment. C'est dire que
la piste menant à Nice est
vraiment sérieuse pour le
joueur, surtout qu'il aura
comme objectif, d'aller chercher le titre de champion de
France.
Doyen Sports aura
son mot à dire
Autre élément important
dans ce dossier, c'est le fait
que Porto ne sera pas la seule
partie à décider de l'avenir du
joueur. Le club portugais ne
détient pas tous les droits du
joueur puisque le fonds d'investissements Doyen Sports a
une bonne partie des droits
du joueur. La société en question et l'ombre de Jorge
Mendes seront également de
la partie pour prendre la décision et donner suite à la proposition niçoise. Affaire à
suivre.
I. Z.

GHEZZAL
S'EST MARIÉ
Abdelkader Ghezzal,
l'ancien international
algérien, a convolé en
justes noces. En cette
heureuse circonstance, le collectif de
Compétition félicite le
héros d'Oumdourman
et lui souhaite une vie
de couple heureuse,
pleine de bonheur,
avec une ribambelle
d'enfants héritiers en
sélection nationale.

Boudebouz
dans l'équipe-type de la
Ligue 1

Le meneur de jeu
international algérien de Montpellier,
Ryad Boudebouz, a
été désigné dans
l'équipe-type de la
phase aller de la
Ligue 1 française.
C'est L'Equipe qui a
rendu publique
l'équipe en question.
Auteur d'une première moitié de saison de grande qualité, le joueur passé
par Bastia aura été
l'un des hommes
forts du MHSC
durant cette première moitié de saison. Inspiré et décisif, il a fait beaucoup de bien à son
équipe notamment
avec des buts
importants face au
PSG. Auteur de 7
buts depuis l'entame de la saisn, RB
10 a mis tout le
monde d'accord. Il
fait partie des
joueurs qui se
créent le plus d'occasions en championnat. Une juste
récompense pour le
joueur.
Malheureusement,
sa blessure est
venue le stopper
dans son élan et l'a
privé de la CAN
2017. Une absence
que déplore certainement le sélectionneur national au vu
de tout ce que peut
apporter Boudebouz
aux Verts si jamais
il aurait été avec les
Verts. Pour rappel,
Boudebouz a été
opéré jeudi dernier
et sera indisponible
jusqu'à la fin du
mois de janvier
comme relayé par la
presse locale.
I. Z.

Le dernier rempart du DRBT, Jonathan Matijas, est en train de vivre
une période assez délicate avec son équipe. Des problèmes avec le
président ont poussé le joueur à déposer une plainte contre lui.
Menacé, l'ancien du MCA ne sait plus quoi faire.

PAR ISLAM Z.
Lorsque durant l'intersaison il avait signé
au DRBT, Matijas ne s'attendait certainement
pas à vivre un tel calvaire. En effet, le portier
passé par USM Bel-Abbès et le Mouloudia est
dans une situation assez délicate. Menacé par
son propre président, il a décidé de faire le
nécessaire pour aller déposer une plainte contre
lui au niveau de la police.
Pourtant, tout avait bien commencé entre les
deux parties. Le portier signe au DRBT et s'entend avec les dirigeants pour toucher une avance de 3 mois de salaire.
Devant faire vite, les responsables locaux lui
donnent leur accord pour ses exigences et lui
signent un contrat. Le keeper attend alors son
dû mais ne voit rien venir. A quelques jours de
la fin du marché des transferts, il est allé voir
son président pour toucher son argent. Matijas
se blesse par la suite et manquera 2 mois de
compétition.
Chèques de garantie
A ce moment, le président n'avait pas d'argent
disponible et le dit clairement à son joueur.
Sachant qu'il n'a pas de contacts, le boss du
DRBT parvient à le convaincre. Pour lui prouver sa bonne foi, il lui donne 3 chèques de
garantie représentant les 3 mois de salaire que
devait toucher Matijas à sa signature. Ce dernier accepte le deal et attend de recevoir son
argent. Il a gardé les chèques jusqu'à ce qu'il
soit sûr de toucher ses salaires de la part de son
employeur. Le temps passe et la situation n'a
pas vraiment avancé. Cependant, la direction
va faire le nécessaire et lui vire ses trois mois de
salaire. C'est à partir de là que les choses vont
se dégrader et prendre une tournure inattendue.

Graïche veut récupérer les
chèques et passe aux menaces
Après avoir versé les honoraires de son portier,
le président appelle le joueur et lui demande de
restituer les chèques de garantie qu'il avait en sa
possession. Toutefois, grande était sa surprise
lorsque Matijas lui a dit que 5 mois sont passés
et qu'il attend ses autres salaires. A ce moment,
Graïche lui demande de voir avec la CNAS car
il était assuré et c'est à l'assurance de le payer.
En clair, le portier a décidé de garder les
chèques et attendre jusqu'à ce qu'il touche les
deux mois restants. Cela n'a pas plu au président qui lui a demandé de restituer les chèques.
C'est là que le portier a fait savoir à son président qu'il les avait laissés chez lui à Nice.
Mécontent de cette réponse, le boss de
Tadjenanet lui propose de lui payer les billets
pour qu'il aille les chercher mais ne parvient
pas à convaincre Matijas. Selon nos informations, c'st là que le président a usé d'un ton
menaçant en faisant savoir à son joueur qu'il
n'était pas à Alger et qu'il allait regretter d'avoir
signé au DRBT.
Enregistrement en main,
le gardien dépose une plainte
Au cours de la rencontre entre les deux
hommes, Matijas a eu l'idée d'enregistrer la
conversation et par conséquent, d'avoir une
preuve avec lui. Il a pris la direction du commissariat et a déposé une plainte. Bien que l'enregistrement ne peut être pris comme pièce à
conviction vu qu'il a été fait à l'insu du président, ce dernier ne peut pas nier ce qui s'est
passé. Depuis, Matijas reçoit des appels tard
dans la nuit de la part de supporters qui le
menacent et qui lui disent qu'ils savent qu'il est
tout seul. Des faits assez graves et une affaire
qui n'en a pas fini de faire couler de l'encre. I. Z.

Belkhiter sur le départ ?
Selon le journal tunisien,
Le Maghreb, le latéral droit du
CA, Mokhtar Bellkhiter, pourrait quitter son club durant le
mercato d'hiver. Auteur de
prestations très convaincantes
depuis qu'il a rejoint le championnat tunisien, le joueur en
question pourrait finalement
plier bagage et aller monnayer
son talent ailleurs. D'après le
journal tunisien, Le Maghreb,
le joueur ne sera pas forcément retenu pour la seconde
moitié de saison. L'équipe est
à la recherche d'un avantcentre et pense à libérer une
place pour un autre joueur
étranger. Belkhiter figurerait
sur la liste des partants et ses
dirigeants ne le retiendront
pas. Une information qu'il
convient de prendre avec des

pincettes puisque le joueur est
un élément indiscutable au
sein de son équipe et ses prestations lui ont d'ailleurs valu
une place dans la liste élargie
du sélectionneur national,

Geroges Leekens.
Il aurait une offre
d'un club algérien
Selon la même source, un
grand club algérien dont le
nom n'a pas été dévoilé aurait
pris attache avec le joueur en
vue d'un transfert durant ce
mercato. Aucun détail n'a filtré, mais Le Maghreb assure
que des dirigeants du club en
question ont déjà fait le déplacement en Tunisie pour négocier le transfert du joueur. A la
recherche de liquidités, les
dirigeants seraient donc à
l'écoute de la proposition et si
elle est intéressante, ils pourraient accorder un bon de sortie au joueur.
I. Z.

Au-delà
du 30 décembre ils
seront réservistes
Les éléments
écartés encore
sélectionnables

Les Belkalem, Benlamri, Tahrat et
autre Aït Atmane ont été sacrifiés et ne figurent plus dans les
plans pour la CAN, ça c'est une
certitude. Les noms des 4
joueurs n'ont pas été inscrit
dans la liste élargie publiée
jeudi, et si Hanni a eu la chance
de rebondir parmi les heureux
élus, ce n'est pas le cas pour
Belkalem and Co qui restent tout
de même sélectionnables et peuvent recevoir le fameux appel
qui leur permettra de revenir de
très loin. Comme expliqué par
nos soins la semaine passée,
quelques jours après l'annonce
en exclusivité de la liste des 27
envoyée à la CAF, les règlements
de cette dernière sont claires et
ne mettent aucune pression sur
les fédérations concernées par
la CAF en ce qui concerne les
listes avant la date butoir du 30
décembre, contrairement à la
FIFA qui exige que les 23 soient
choisis de la liste initiale
envoyée dans un premier temps.
La FAF a envoyé les 27 il y a près
de 10 jours maintenant, et on
vous expliquait que les 27 ne
voulaient absolument rien dire
et la convocation de Benlamri
est venue confirmer cela. Cette
remarque tient encore la route
après la publication jeudi de la
liste des 32+1, les Belkalem,
Benlamri, Tahrat et autre Aït
Atmane ne sont donc pas totalement éliminés. Ils peuvent encore espérer aller au Gabon, autrement dit, si le jour de l'annonce
des 23 on remarque la présence
d'un de ces éléments, on ne sera
pas étonnés, et personne ne
criera à la faute administrative,
du moment que cela reste légale, d'ailleurs même après le 30
et l'envoi final de la liste à la
CAF, il y aura encore de toutes
petites chances jusqu'au 14 janvier, relatives aux éventuelles
blessures qui pourraient venir
gâcher la vie à un joueur et
relancer un autre, la CAF autorisant le remplacement d'un
joueur blessé après présentation
d'un dossier médical convaincant, par des joueurs issus d'une
liste de réserve. Ainsi donc, les
recalés des 36 initialement retenus en plus des joueurs locaux,
se transformeront automatiquement en joueurs réservistes, ils
n'auront ensuite qu'à croiser les
doigts.
S. M. A.

13

ASSELAH ET
RAHMANI PEUVENT-ILS BOULEVERSER LA HIÉRARCHIE ?

Le match
du 7 bel
et bien à
Tchaker

Comme révélé
par nos soins il
y a 5 jours, la
première rencontre amicale
des Verts avant
la CAN aura lieu
bel et bien en
présence du
public.
En effet, la FAF
a annoncé sur
son site internet et après
une longue
attente que la
partie aura lieu
le 7 janvier à
17h au stade
MustaphaTchaker mettant
un terme aux
rumeurs ayant
circulé çà et là
annonçant que
les deux
matches
allaient se jouer
loin des regards
au CTN de Sidi
Moussa. Cette
rumeur est
issue d'un discours de
Leekens accordé à la télévision où il a
annoncé que
son équipe
allait jouer à
huis clos ses
deux matches,
au lieu de parler d'un seul
match, poussant plusieurs
médias à mal
interpréter ses
propos. La rencontre du 10
janvier sera
donc la seule et
l'unique qui lui
permettra
d'améliorer sa
mise en place
tactique en prévision du match
du Zimbabwe.
S. M. A.

Hanni barré puis rajouté à la liste, ils sont désormais 32 présélectionnés

CAFOUILLAGE

À LA FAF
Ils ne sont pas 31 mais 32 joueurs à avoir été retenus dans la liste
élargie des joueurs annoncée par la FAF sur son site internet.
PAR SMAÏL M. A.
Alors que dans un premier
temps, la Fédération avait publié
une liste de 31 joueurs, la nuit de
jeudi à vendredi était suffisante
pour porter le nombre à 32, le nom
de Sofiane Hanni a été rajouté au
groupe initial. Bourde ou simple
oubli ? On n'en sait pas mais vu la
façon et les mots utilisés lors du
premier communiqué avec les
photos des joueurs, il est que clair
que la liste que la FAF a décidé de
publier au début ne comportait
pas le nom du meilleur joueur du
championnat belge l'an dernier.
L'arrivée surprise dans le groupe
d'Adam Ounas paraissait suffisante pour expliquer "l'exclusion de
Hanni", il faut dire que les postes
sont déjà surchargés et tout renfort
passe par un nettoyage, mais finalement la FDAF a choisi de calmer
les ardeurs et éteindre le feu en
publiant Hanni comme 32e joueur
du groupe, mais pourquoi donc ?

Un plus qui ne
change rien
Comme révélé par nos soins hier,
la liste des 23 est déjà chez le président, et c'est ce dernier qui a choisi
de ne pas la publier, préférant laisser la concurrence battre son plein
jusqu'à la fin… du mois. Etant
donné que Hanni, comme
Benlamri et Belkalem a reçu
comme tous les autres sa convocation, comme attesté par
Anderlecht, la FAF a préféré procéder au rajout de son nom pour
camoufler une bourde, lourde de
conséquences, car depuis jeudi,
c'est tous les plateaux télé qui se
sont embrasés, en essayant de
comprendre les raisons de cette
absence de l'une des stars de la
Jupiler League. Chez les voisins,
Renard a aussi surpris les
Marocains en écartant Ziyech,
mais il en a expliqué les raisons, ce
qui n'est pas le cas de Leekens, et
comme la pression devenait a être
terrible, il a été procédé à l'aug-

mentation du nombre des joueurs
dans la liste élargie, après tout un
de plus ne va rien changer, car au
final, il n'y aura que 23.
Un signe avant-coureur…
En tout cas ces conclusions nous
mènent droit vers une déduction
qui paraît très logique : la non-présence du nom de Hanni dans la
liste élargie (initiale et vraie) veut
tout simplement dire qu'il n'est pas
dans les 23, sauf en cas de blessure
d'un de ses concurrents directs, ce
qui est à écarter vu l'arrêt de pratiquement tous les championnat la
semaine passée, autrement dit,
Ounas le dernier convoqué (convocation envoyée jeudi matin) sera
bel et bien dans le groupe et aux
dépends de Hanni, lequel se
contentera d'une place de réserviste avec les autres recalés de la liste
élargie, confirmation dans une
semaine…
S. M. A.

Liste élargie des joueurs présélectionnés
Quand Leekens sollicite l'aide des anciens joueurs !
L'entraîneur national, Georges
Leekens, semble avoir tranché la question
de la liste définitive des joueurs qui iront
au Gabon. Comme on vous l'expliquait
hier, le driver des Fennecs a donné sa liste
définitive des 23 à Raouraoua, mais le président de la Fédération a refusé de publier
la liste dès jeudi préférant prolonger le
suspense pour une autre semaine, étant
donné qu'il a tout le temps encore de choisir les 23 conformément aux règlements de
la CAF qui a arrêté cette année la date du
30 de ce mois, soit 2 semaines avant le
coup d'envoi du tournoi comme date
butoir de l'envoi des listes finales. Leekens
à travers son attitude paraît avoir beaucoup de certitudes, sinon comment expliquer la facilité avec laquelle il a pu séparer
le bon grain de l'ivraie, ceci dit, le Belge et
avant d'atteindre ce stade-là, est passé par
de grosses hésitations, parmi elles celle
d'Ounas comme on vous l'expliquait dans
l'une de nos précédentes livraisons.
Raouraoua a tenu à ce que le joueur soit

emmené au Gabon et le coach n'était pas
chaud pour ça, avant de changer d'avis, et
encore ! Car le joueur n'est pas encore dans
les 23…
2 par poste La défense a aussi
constitué un casse-tête pour le coach de la
Tunisie lors de la dernière CAN, soit un
peu trop de problèmes qui l'ont poussé à
multiplier les réunions avec son staff technique, notamment avec Neghiz d'où les
stages des locaux et des gardiens organisés, il a même réclamé un renfort dans son
staff avec l'arrivée de De Wild, un coach
capable de capter le talent d'un joueur en
un temps record. D'ailleurs c'est lui qui l'a
accompagné à Tunis pour superviser
Belkhiter.
Meftah le grand bénéficiaire !
Leekens ne s'est pas arrêté là puisque il a
élargi son champ d'activité aux anciens
joueurs, ce qui n'a jamais été fait par ses
prédécesseurs, le Belge a eu la sympathie

de donner un cours à des anciens internationaux récemment lors d'un stage au
CTN pour l'obtention du diplôme CAF B,
et après son exposé, il a demandé aux stagiaires de lui fournir chacun une liste de
joueurs qui méritent d'être sélectionnés,
précisant à ses élèves VIP de fournir 2
joueurs par poste, soit un titulaire et une
doublure, raconte Mourad Aït Tahar,
ancien international algérien hier sur
les ondes de la Chaîne 2, une idée
ingénieuse de la part de Leekens
qui dévoile son côté communicateur et sa capacité d'écouter les avis
pour faciliter des décisions, il faut
dire qu'il est venu il y a un
peu plus d'un mois seulement, donc il n'a pas eu le
temps nécessaire pour
tout connaître et tout
cerner, il a fait avec les
moyens du bord, ce
qui explique peutêtre quelques choix,

Meftah semble même le plus gros bénéficiaire de cette aide non négligeable des
anciens internationaux en stage, lui qui a
été banni et marginalisé pendant très longtemps avant de réapparaître subitement
après la venue du Belge, idem pour un
Benyahia que tout le monde voyait briller
sauf le staff technique, la présence d'Azzi
dans le groupe élargi pourrait aussi
avoir un lien avec les avis de nos
jeunes techniciens. Voilà donc une
idée précise sur le mode de fonctionnement de Leekens, un geste à
saluer de sa part, qui prouve toute
l'attention qu'il est prêt à donner aux
différents avis, il ne lui reste
plus que de réussir les
bons résultats qu'on
attend de l'EN à la
CAN, pour pouvoir
recevoir la monnaie de sa pièce.
S. M. A.

CONVOQUÉ POUR
LA PREMIÈRE
FOIS, IL ANNONCE
LA COULEUR

SAÂDI
:
«Je ne

viendrai pas
en sélection
pour faire
la tête»

Dans une déclaration faite hier à la
Radio nationale, le
nouveau attaquant
des Verts Idriss
Saâdi est allé droit
au but en annonçant qu'il est
honoré par la
convocation des
Verts et qu'il ne
viendra pas pour
faire la tête, un
message clair et
net, et qui n'est
pas pour plaire à
quelques joueurs
du groupe actuel
pointés du doigts
après ce qui s'est
passé lors du
fameux match
contre le
Cameroun : " En
sélection on ne
fait pas la tête, je
serai là pour
apporter un plus et
rendre service pas
plus, une EN c'est
faire tous la main
dans la main,
J'apporterai de la
fraicheur, je ne
compte pas révolutionner le jeu de
l'équipe, mais si je
joue j'apporterai
un plus, c'est déjà
quelque chose." Et
de continuer :
"Prêt à bosser
pour tout le
monde, on a des
joueurs de qualité,
je connais déjà
Mbolhi et Ghoulam
avec qui j'ai déjà
joué, Hanni je joue
contre lui, personnellement je ne le
connais pas, mais
je serai content de
découvrir tous les
joueurs", a-t-il
déclaré.
S. M. A.

www.competition.dz

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

Samedi 24 décembre 2016

ACTUALITÉ

ACTUALITÉ

12

Il a déposé une plainte contre son président

LE CALVAIRE
DE MATIJAS

À TADJENANET

Elle n'a pas les fonds
nécessaires pour un transfert

Nice espère un prêt
avec option d'achat
pour Brahimi
Comme on le faisait savoir
dernièrement, l'OGC Nice
souhaiterait s'attacher les services d'Yacine Brahimi durant
le mercato hivernal. Un gros
coup que les dirigeants azuréens vont tenter. A quelques
jours seulement de l'ouverture
du marché des transferts, les
dirigeants de Nice sont en
train de baliser le terrain
comme il faut pour essayer
d'attirer Yacine Brahimi sur la
Côte d'Azur. Une piste prestigieuse et un coup osé, mais il
semble bien que le GYM va
tenter sa chance. Leader de la
Ligue 1 française et champion
d'hiver, l'OGCN veut frapper
un gros coup et l'international
algérien en est un. Après
avoir étudié la faisabilité de la
transaction, il s'est avéré que
les dirigeants niçois n'ont pas
les ressources nécessaires
pour payer un transfert sec du
joueur. Donc, ils espèrent,
selon L'Equipe, un prêt assorti
d'une option d'achat en fin de
saison. Une option privilégiée
de la part des responsables
français pour avoir le joueur.
Son départ à la CAN
n'est pas un frein
Toujours selon L'Equipe, le
départ du joueur à la CAN
avec l'équipe nationale, ne

devrait pas poser un problème à Nice du moment que
Lucien Favre insiste pour
avoir le joueur et le connaît
très bien. Il le suivrait depuis
un moment déjà. Brahimi
représente le profil idoine
pour le coach suisse qui a
besoin d'un joueur pouvant
occuper le flanc gauche de
l'attaque et créer le décalage à
tout moment. C'est dire que
la piste menant à Nice est
vraiment sérieuse pour le
joueur, surtout qu'il aura
comme objectif, d'aller chercher le titre de champion de
France.
Doyen Sports aura
son mot à dire
Autre élément important
dans ce dossier, c'est le fait
que Porto ne sera pas la seule
partie à décider de l'avenir du
joueur. Le club portugais ne
détient pas tous les droits du
joueur puisque le fonds d'investissements Doyen Sports a
une bonne partie des droits
du joueur. La société en question et l'ombre de Jorge
Mendes seront également de
la partie pour prendre la décision et donner suite à la proposition niçoise. Affaire à
suivre.
I. Z.

GHEZZAL
S'EST MARIÉ
Abdelkader Ghezzal,
l'ancien international
algérien, a convolé en
justes noces. En cette
heureuse circonstance, le collectif de
Compétition félicite le
héros d'Oumdourman
et lui souhaite une vie
de couple heureuse,
pleine de bonheur,
avec une ribambelle
d'enfants héritiers en
sélection nationale.

Boudebouz
dans l'équipe-type de la
Ligue 1

Le meneur de jeu
international algérien de Montpellier,
Ryad Boudebouz, a
été désigné dans
l'équipe-type de la
phase aller de la
Ligue 1 française.
C'est L'Equipe qui a
rendu publique
l'équipe en question.
Auteur d'une première moitié de saison de grande qualité, le joueur passé
par Bastia aura été
l'un des hommes
forts du MHSC
durant cette première moitié de saison. Inspiré et décisif, il a fait beaucoup de bien à son
équipe notamment
avec des buts
importants face au
PSG. Auteur de 7
buts depuis l'entame de la saisn, RB
10 a mis tout le
monde d'accord. Il
fait partie des
joueurs qui se
créent le plus d'occasions en championnat. Une juste
récompense pour le
joueur.
Malheureusement,
sa blessure est
venue le stopper
dans son élan et l'a
privé de la CAN
2017. Une absence
que déplore certainement le sélectionneur national au vu
de tout ce que peut
apporter Boudebouz
aux Verts si jamais
il aurait été avec les
Verts. Pour rappel,
Boudebouz a été
opéré jeudi dernier
et sera indisponible
jusqu'à la fin du
mois de janvier
comme relayé par la
presse locale.
I. Z.

Le dernier rempart du DRBT, Jonathan Matijas, est en train de vivre
une période assez délicate avec son équipe. Des problèmes avec le
président ont poussé le joueur à déposer une plainte contre lui.
Menacé, l'ancien du MCA ne sait plus quoi faire.

PAR ISLAM Z.
Lorsque durant l'intersaison il avait signé
au DRBT, Matijas ne s'attendait certainement
pas à vivre un tel calvaire. En effet, le portier
passé par USM Bel-Abbès et le Mouloudia est
dans une situation assez délicate. Menacé par
son propre président, il a décidé de faire le
nécessaire pour aller déposer une plainte contre
lui au niveau de la police.
Pourtant, tout avait bien commencé entre les
deux parties. Le portier signe au DRBT et s'entend avec les dirigeants pour toucher une avance de 3 mois de salaire.
Devant faire vite, les responsables locaux lui
donnent leur accord pour ses exigences et lui
signent un contrat. Le keeper attend alors son
dû mais ne voit rien venir. A quelques jours de
la fin du marché des transferts, il est allé voir
son président pour toucher son argent. Matijas
se blesse par la suite et manquera 2 mois de
compétition.
Chèques de garantie
A ce moment, le président n'avait pas d'argent
disponible et le dit clairement à son joueur.
Sachant qu'il n'a pas de contacts, le boss du
DRBT parvient à le convaincre. Pour lui prouver sa bonne foi, il lui donne 3 chèques de
garantie représentant les 3 mois de salaire que
devait toucher Matijas à sa signature. Ce dernier accepte le deal et attend de recevoir son
argent. Il a gardé les chèques jusqu'à ce qu'il
soit sûr de toucher ses salaires de la part de son
employeur. Le temps passe et la situation n'a
pas vraiment avancé. Cependant, la direction
va faire le nécessaire et lui vire ses trois mois de
salaire. C'est à partir de là que les choses vont
se dégrader et prendre une tournure inattendue.

Graïche veut récupérer les
chèques et passe aux menaces
Après avoir versé les honoraires de son portier,
le président appelle le joueur et lui demande de
restituer les chèques de garantie qu'il avait en sa
possession. Toutefois, grande était sa surprise
lorsque Matijas lui a dit que 5 mois sont passés
et qu'il attend ses autres salaires. A ce moment,
Graïche lui demande de voir avec la CNAS car
il était assuré et c'est à l'assurance de le payer.
En clair, le portier a décidé de garder les
chèques et attendre jusqu'à ce qu'il touche les
deux mois restants. Cela n'a pas plu au président qui lui a demandé de restituer les chèques.
C'est là que le portier a fait savoir à son président qu'il les avait laissés chez lui à Nice.
Mécontent de cette réponse, le boss de
Tadjenanet lui propose de lui payer les billets
pour qu'il aille les chercher mais ne parvient
pas à convaincre Matijas. Selon nos informations, c'st là que le président a usé d'un ton
menaçant en faisant savoir à son joueur qu'il
n'était pas à Alger et qu'il allait regretter d'avoir
signé au DRBT.
Enregistrement en main,
le gardien dépose une plainte
Au cours de la rencontre entre les deux
hommes, Matijas a eu l'idée d'enregistrer la
conversation et par conséquent, d'avoir une
preuve avec lui. Il a pris la direction du commissariat et a déposé une plainte. Bien que l'enregistrement ne peut être pris comme pièce à
conviction vu qu'il a été fait à l'insu du président, ce dernier ne peut pas nier ce qui s'est
passé. Depuis, Matijas reçoit des appels tard
dans la nuit de la part de supporters qui le
menacent et qui lui disent qu'ils savent qu'il est
tout seul. Des faits assez graves et une affaire
qui n'en a pas fini de faire couler de l'encre. I. Z.

Belkhiter sur le départ ?
Selon le journal tunisien,
Le Maghreb, le latéral droit du
CA, Mokhtar Bellkhiter, pourrait quitter son club durant le
mercato d'hiver. Auteur de
prestations très convaincantes
depuis qu'il a rejoint le championnat tunisien, le joueur en
question pourrait finalement
plier bagage et aller monnayer
son talent ailleurs. D'après le
journal tunisien, Le Maghreb,
le joueur ne sera pas forcément retenu pour la seconde
moitié de saison. L'équipe est
à la recherche d'un avantcentre et pense à libérer une
place pour un autre joueur
étranger. Belkhiter figurerait
sur la liste des partants et ses
dirigeants ne le retiendront
pas. Une information qu'il
convient de prendre avec des

pincettes puisque le joueur est
un élément indiscutable au
sein de son équipe et ses prestations lui ont d'ailleurs valu
une place dans la liste élargie
du sélectionneur national,

Geroges Leekens.
Il aurait une offre
d'un club algérien
Selon la même source, un
grand club algérien dont le
nom n'a pas été dévoilé aurait
pris attache avec le joueur en
vue d'un transfert durant ce
mercato. Aucun détail n'a filtré, mais Le Maghreb assure
que des dirigeants du club en
question ont déjà fait le déplacement en Tunisie pour négocier le transfert du joueur. A la
recherche de liquidités, les
dirigeants seraient donc à
l'écoute de la proposition et si
elle est intéressante, ils pourraient accorder un bon de sortie au joueur.
I. Z.

Au-delà
du 30 décembre ils
seront réservistes
Les éléments
écartés encore
sélectionnables

Les Belkalem, Benlamri, Tahrat et
autre Aït Atmane ont été sacrifiés et ne figurent plus dans les
plans pour la CAN, ça c'est une
certitude. Les noms des 4
joueurs n'ont pas été inscrit
dans la liste élargie publiée
jeudi, et si Hanni a eu la chance
de rebondir parmi les heureux
élus, ce n'est pas le cas pour
Belkalem and Co qui restent tout
de même sélectionnables et peuvent recevoir le fameux appel
qui leur permettra de revenir de
très loin. Comme expliqué par
nos soins la semaine passée,
quelques jours après l'annonce
en exclusivité de la liste des 27
envoyée à la CAF, les règlements
de cette dernière sont claires et
ne mettent aucune pression sur
les fédérations concernées par
la CAF en ce qui concerne les
listes avant la date butoir du 30
décembre, contrairement à la
FIFA qui exige que les 23 soient
choisis de la liste initiale
envoyée dans un premier temps.
La FAF a envoyé les 27 il y a près
de 10 jours maintenant, et on
vous expliquait que les 27 ne
voulaient absolument rien dire
et la convocation de Benlamri
est venue confirmer cela. Cette
remarque tient encore la route
après la publication jeudi de la
liste des 32+1, les Belkalem,
Benlamri, Tahrat et autre Aït
Atmane ne sont donc pas totalement éliminés. Ils peuvent encore espérer aller au Gabon, autrement dit, si le jour de l'annonce
des 23 on remarque la présence
d'un de ces éléments, on ne sera
pas étonnés, et personne ne
criera à la faute administrative,
du moment que cela reste légale, d'ailleurs même après le 30
et l'envoi final de la liste à la
CAF, il y aura encore de toutes
petites chances jusqu'au 14 janvier, relatives aux éventuelles
blessures qui pourraient venir
gâcher la vie à un joueur et
relancer un autre, la CAF autorisant le remplacement d'un
joueur blessé après présentation
d'un dossier médical convaincant, par des joueurs issus d'une
liste de réserve. Ainsi donc, les
recalés des 36 initialement retenus en plus des joueurs locaux,
se transformeront automatiquement en joueurs réservistes, ils
n'auront ensuite qu'à croiser les
doigts.
S. M. A.

13

ASSELAH ET
RAHMANI PEUVENT-ILS BOULEVERSER LA HIÉRARCHIE ?

Le match
du 7 bel
et bien à
Tchaker

Comme révélé
par nos soins il
y a 5 jours, la
première rencontre amicale
des Verts avant
la CAN aura lieu
bel et bien en
présence du
public.
En effet, la FAF
a annoncé sur
son site internet et après
une longue
attente que la
partie aura lieu
le 7 janvier à
17h au stade
MustaphaTchaker mettant
un terme aux
rumeurs ayant
circulé çà et là
annonçant que
les deux
matches
allaient se jouer
loin des regards
au CTN de Sidi
Moussa. Cette
rumeur est
issue d'un discours de
Leekens accordé à la télévision où il a
annoncé que
son équipe
allait jouer à
huis clos ses
deux matches,
au lieu de parler d'un seul
match, poussant plusieurs
médias à mal
interpréter ses
propos. La rencontre du 10
janvier sera
donc la seule et
l'unique qui lui
permettra
d'améliorer sa
mise en place
tactique en prévision du match
du Zimbabwe.
S. M. A.

Hanni barré puis rajouté à la liste, ils sont désormais 32 présélectionnés

CAFOUILLAGE

À LA FAF
Ils ne sont pas 31 mais 32 joueurs à avoir été retenus dans la liste
élargie des joueurs annoncée par la FAF sur son site internet.
PAR SMAÏL M. A.
Alors que dans un premier
temps, la Fédération avait publié
une liste de 31 joueurs, la nuit de
jeudi à vendredi était suffisante
pour porter le nombre à 32, le nom
de Sofiane Hanni a été rajouté au
groupe initial. Bourde ou simple
oubli ? On n'en sait pas mais vu la
façon et les mots utilisés lors du
premier communiqué avec les
photos des joueurs, il est que clair
que la liste que la FAF a décidé de
publier au début ne comportait
pas le nom du meilleur joueur du
championnat belge l'an dernier.
L'arrivée surprise dans le groupe
d'Adam Ounas paraissait suffisante pour expliquer "l'exclusion de
Hanni", il faut dire que les postes
sont déjà surchargés et tout renfort
passe par un nettoyage, mais finalement la FDAF a choisi de calmer
les ardeurs et éteindre le feu en
publiant Hanni comme 32e joueur
du groupe, mais pourquoi donc ?

Un plus qui ne
change rien
Comme révélé par nos soins hier,
la liste des 23 est déjà chez le président, et c'est ce dernier qui a choisi
de ne pas la publier, préférant laisser la concurrence battre son plein
jusqu'à la fin… du mois. Etant
donné que Hanni, comme
Benlamri et Belkalem a reçu
comme tous les autres sa convocation, comme attesté par
Anderlecht, la FAF a préféré procéder au rajout de son nom pour
camoufler une bourde, lourde de
conséquences, car depuis jeudi,
c'est tous les plateaux télé qui se
sont embrasés, en essayant de
comprendre les raisons de cette
absence de l'une des stars de la
Jupiler League. Chez les voisins,
Renard a aussi surpris les
Marocains en écartant Ziyech,
mais il en a expliqué les raisons, ce
qui n'est pas le cas de Leekens, et
comme la pression devenait a être
terrible, il a été procédé à l'aug-

mentation du nombre des joueurs
dans la liste élargie, après tout un
de plus ne va rien changer, car au
final, il n'y aura que 23.
Un signe avant-coureur…
En tout cas ces conclusions nous
mènent droit vers une déduction
qui paraît très logique : la non-présence du nom de Hanni dans la
liste élargie (initiale et vraie) veut
tout simplement dire qu'il n'est pas
dans les 23, sauf en cas de blessure
d'un de ses concurrents directs, ce
qui est à écarter vu l'arrêt de pratiquement tous les championnat la
semaine passée, autrement dit,
Ounas le dernier convoqué (convocation envoyée jeudi matin) sera
bel et bien dans le groupe et aux
dépends de Hanni, lequel se
contentera d'une place de réserviste avec les autres recalés de la liste
élargie, confirmation dans une
semaine…
S. M. A.

Liste élargie des joueurs présélectionnés
Quand Leekens sollicite l'aide des anciens joueurs !
L'entraîneur national, Georges
Leekens, semble avoir tranché la question
de la liste définitive des joueurs qui iront
au Gabon. Comme on vous l'expliquait
hier, le driver des Fennecs a donné sa liste
définitive des 23 à Raouraoua, mais le président de la Fédération a refusé de publier
la liste dès jeudi préférant prolonger le
suspense pour une autre semaine, étant
donné qu'il a tout le temps encore de choisir les 23 conformément aux règlements de
la CAF qui a arrêté cette année la date du
30 de ce mois, soit 2 semaines avant le
coup d'envoi du tournoi comme date
butoir de l'envoi des listes finales. Leekens
à travers son attitude paraît avoir beaucoup de certitudes, sinon comment expliquer la facilité avec laquelle il a pu séparer
le bon grain de l'ivraie, ceci dit, le Belge et
avant d'atteindre ce stade-là, est passé par
de grosses hésitations, parmi elles celle
d'Ounas comme on vous l'expliquait dans
l'une de nos précédentes livraisons.
Raouraoua a tenu à ce que le joueur soit

emmené au Gabon et le coach n'était pas
chaud pour ça, avant de changer d'avis, et
encore ! Car le joueur n'est pas encore dans
les 23…
2 par poste La défense a aussi
constitué un casse-tête pour le coach de la
Tunisie lors de la dernière CAN, soit un
peu trop de problèmes qui l'ont poussé à
multiplier les réunions avec son staff technique, notamment avec Neghiz d'où les
stages des locaux et des gardiens organisés, il a même réclamé un renfort dans son
staff avec l'arrivée de De Wild, un coach
capable de capter le talent d'un joueur en
un temps record. D'ailleurs c'est lui qui l'a
accompagné à Tunis pour superviser
Belkhiter.
Meftah le grand bénéficiaire !
Leekens ne s'est pas arrêté là puisque il a
élargi son champ d'activité aux anciens
joueurs, ce qui n'a jamais été fait par ses
prédécesseurs, le Belge a eu la sympathie

de donner un cours à des anciens internationaux récemment lors d'un stage au
CTN pour l'obtention du diplôme CAF B,
et après son exposé, il a demandé aux stagiaires de lui fournir chacun une liste de
joueurs qui méritent d'être sélectionnés,
précisant à ses élèves VIP de fournir 2
joueurs par poste, soit un titulaire et une
doublure, raconte Mourad Aït Tahar,
ancien international algérien hier sur
les ondes de la Chaîne 2, une idée
ingénieuse de la part de Leekens
qui dévoile son côté communicateur et sa capacité d'écouter les avis
pour faciliter des décisions, il faut
dire qu'il est venu il y a un
peu plus d'un mois seulement, donc il n'a pas eu le
temps nécessaire pour
tout connaître et tout
cerner, il a fait avec les
moyens du bord, ce
qui explique peutêtre quelques choix,

Meftah semble même le plus gros bénéficiaire de cette aide non négligeable des
anciens internationaux en stage, lui qui a
été banni et marginalisé pendant très longtemps avant de réapparaître subitement
après la venue du Belge, idem pour un
Benyahia que tout le monde voyait briller
sauf le staff technique, la présence d'Azzi
dans le groupe élargi pourrait aussi
avoir un lien avec les avis de nos
jeunes techniciens. Voilà donc une
idée précise sur le mode de fonctionnement de Leekens, un geste à
saluer de sa part, qui prouve toute
l'attention qu'il est prêt à donner aux
différents avis, il ne lui reste
plus que de réussir les
bons résultats qu'on
attend de l'EN à la
CAN, pour pouvoir
recevoir la monnaie de sa pièce.
S. M. A.

CONVOQUÉ POUR
LA PREMIÈRE
FOIS, IL ANNONCE
LA COULEUR

SAÂDI
:
«Je ne

viendrai pas
en sélection
pour faire
la tête»

Dans une déclaration faite hier à la
Radio nationale, le
nouveau attaquant
des Verts Idriss
Saâdi est allé droit
au but en annonçant qu'il est
honoré par la
convocation des
Verts et qu'il ne
viendra pas pour
faire la tête, un
message clair et
net, et qui n'est
pas pour plaire à
quelques joueurs
du groupe actuel
pointés du doigts
après ce qui s'est
passé lors du
fameux match
contre le
Cameroun : " En
sélection on ne
fait pas la tête, je
serai là pour
apporter un plus et
rendre service pas
plus, une EN c'est
faire tous la main
dans la main,
J'apporterai de la
fraicheur, je ne
compte pas révolutionner le jeu de
l'équipe, mais si je
joue j'apporterai
un plus, c'est déjà
quelque chose." Et
de continuer :
"Prêt à bosser
pour tout le
monde, on a des
joueurs de qualité,
je connais déjà
Mbolhi et Ghoulam
avec qui j'ai déjà
joué, Hanni je joue
contre lui, personnellement je ne le
connais pas, mais
je serai content de
découvrir tous les
joueurs", a-t-il
déclaré.
S. M. A.

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 1 MOBILIS 15 JOURNÉE

14

USMA

e

MCO
CSC

2
1
Oran, stade Zabana

Buts : MCO : Bentiba (30' sp),
Souibah (35')
CSC : Bezzaz (10')
Nateche 3
Ghoul 2
Blaha 4
Bahri 3
Nessakh 4
Bourkab 3
Belabbes 4
Benayada 2
Delhoum 3
Zaâlani 2
Aoued 4
Guerabis 3
(Bencheikh 77')
(Baiteche 57')
Boudoumi 4
Gharbi 2
Ferahi
(Redjem 72')
(Heriet 40') 3
Sameur 2
Hichem Cherif 3
Bezzaz 4
(Benamara 89')
(Boukous 80')
Souibah 4
Belkheir 3
Bentiba 4
Belameiri 3
Ent : Belatoui
Ent : Kebir
Temps ensoleillé. Terrain en tartan en
bon état. Affluence nombreuse. Trio
arbitral : MM. Hansal, Chabalah et
Rachedi
Averts : MCO : Bentiba (73'), Nateche
(85') CSC Gharbi (67')

Film du match

10' Gharbi est fauché à
30 mètres des bois du
MCO. Bezzaz le boote, loge
la balle dans la cage de
Natèche donnant l'avantage
à son équipe (MCO 0 - CSC
1)
14' Coup franc pour le
MCO. Aoued l'exécute et
voit son tir raser le
montant des bois de Ghoul
et finir sa course hors
champ.
29'-30' Hichem Cherif
est bousculé
involontairement par
Benayada dans la surface
de réparation du CSC.
L'arbitre n'hésite pas à
siffler un penalty au MCO.
Bentiba, chargé d'exécuter
la sentence, réussit à battre
Ghoul (MCO 1 - CSC 1)
35' Boudoumi, en
position d'ailier droit,
effectue un centre sur
Souibah qui reprend la
balle de la tête et réussit à
la loger dans la cage de
Ghoul (MCO 2 CSC 1).
41' Belameiri se
débarrasse de son vis-à-vis
et tente par un tir de
niveler la marque, mais il
voit la balle passer à côté
des bois de Natèche.
46' Hichem Cherif aurait
pu corser l'addition pour le
CSC si son tir, mal ajusté,
n'est passé largement à
côté.
56' Belkheir, en position
d'ailier, tente de battre
Natèche des 25 mètres par
un tir à ras de terre mais il
voit la balle finir sa course
dans le petit filet.

Réserves :
MCO 2 CSC 0

Privé de six de
ses habituels
titulaires, le gardien Bezzaz, les
arrières Aouati et
Boutamina et les
attaquants
Redjem et
Boukous, qui ont
été appelés à
renforcer l'équipe
senior de leur
club, les
réserves du CSC
ont été battus
logiquement par
leurs homologues
du MCO par 2
buts à 0.

Le MCO finit
en apothéose

était là…
Le joueur Youcef Belaïli
était présent, hier, au
stade Zahana. Avant le
match MCO-CSC, qu'il est
venu suivre, Belaili a eu
une longue discussion avec
le président Baba. Cela a
poussé les observateurs
avertis à s'interroger si
l'ancien stratège de l'USMA
a-t-il décidé de revêtir le
maillot du MCO, son club
formateur, la saison
prochaine, si la FAF annule
sa suspension de deux ans
qu'elle lui a infligé la
saison dernière. Wait and
see.

Blaha
réussit sa
première

Le jeune arrière
du MCO,
Abderahmane
Balha, aligné,
hier, comme titulaire contre le
CSC, a réussi son
baptême du feu
avec les
Hamraoua. En
effet, il a joué la
rencontre avec
aisance.

Les Sanafir
en colère

La rencontre, qui a opposé, hier, au stade Zabana, le MCO


Ferahi au CSC, a été entamée par les deux teams sans round

évacué à
l'hôpital

A la 40e minute,
Ferahi, qui a
contracté une
blessure, a quitté
définitivement le
terrain et a été
remplacé par
Heriet. Après qu'il
l'a examiné, le
médecin de son
club a décidé de
l'évacuer à l'hôpital où il a reçu
des soins et est
rentré chez lui.

Des centaines de fans du
CSC ont fait le déplacement
à Oran pour booster leurs
équipe, lors de leur
rencontre face au MCO. A la
fin de la partie, très déçus
par le revers subi par leur
club, les Sanafir n'ont pas
manqué de manifester leur
colère, ils ont traité de tous
les noms d'oiseaux les
dirigeants de leur team.

d'observation car toutes deux voulaient la gagner.

PAR M. STITOU
Ce sont les visiteurs qui les premiers
ont trouvé le chemin
des filets par le chevronné Bezzaz qui, en
bottant un coup franc
des 30 mètres, réussit
à battre Natèche d'un
tir imparable et permettre à son club de
mener au score (10').

Baba veut
Manucho

Selon une source
fiable, le président du MCO,
Belhadj Baba, est
prêt à échanger
un de ses
joueurs contre
l'actuel attaquant du CSC,
Manucho.
Interrogé par nos
soins, le directeur sportif du
CSC, Souici nous
a déclaré que ce
n'est qu'après
qu'il fera le bilan
de la phase aller
avec le staff
technique de son
club qu'il décidera qui sont les
joueurs qui
seront libérés.

Touchés dans leur
amour-propre, et soutenu par un public formidable, les
Hamraoua se ruèrent
vers les bois du CSC
et finirent par réussir,
vingt minutes plus
tard, non seulement à
niveler la marque par
Bentiba qui sut exécuter victorieusement un
penalty (30'), mais
aussi à inscrire un

Belatoui :
«Notre
victoire
est
méritée»
"Après que mon équipe
eut été menée au score par le
CSC qui a réussi à marquer
un but sur une balle arrêtée,
mes joueurs, soutenus merveilleusement par notre
public, ont su égaliser et
finir le premier half en leur
faveur en inscrivant un
second but. En seconde mitemps, nous avons tenu à
préserver notre avance, et
Dieu merci, nous avons fini
par remporter une victoire
méritée "

Kebir :
«Nous
méritions
le nul»

" Je tiens à préciser que je ne suis
que le directeur sportif du CSC et
que, après le départ de l'entraîneur
Portugal, je me suis retrouvé coach
intérimaire à mon corps défendant.
Cela, sincèrement, notre équipe
méritait le nul car, bien qu'elle ait
affronté le MCO, sans plusieurs
titulaires, elle a très bien joué. Cela
dit, nous allons nous réunir avec le
nouveau staff technique de notre
club qui va être installé prochainement, et nous allons prendre les
décisions qui s'imposent pour
remettre sur les rails notre team
durant la trêve que va observer le
championnat."

PROGRAMME DE LA 15 JOURNÉE
Date
Aujourd’hui, 14h30
Aujourd’hui, 16h, ENTV
Aujourd’hui, 16h, ENTV

second but par leur
buteur attitré,
Souibah, qui, reprenant de la tête un beau
centre de Boudoumi,
n'eut aucune peine à
loger la balle dans la
cage de Ghoul (35').
En seconde mitemps, les poulains
de Belatoui, forts de
leur avance, n'eurent
aucune peine à la
préserver jusqu'au

L'ŒIL DU COACH

e

Rencontre
CAB-RCR
NAHD-MOB
JSK-CRB

Belaïli

Lieu
Sefouhi (Batna)
20-Août-55 (Alger)
1er-Novembre (Tizi-Ouzou)

coup de sifflet final de
l'arbitre Hansal. Une
victoire qui permet au
MCO de finir l'aller
classé second derrière
le MCA.
M. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
MATCHS

CLUBS

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

MCA
MCO
USMA
ESS
OM
JSS
USMBA
USMH
NAHD
DRBT
CRB
CAB
CSC
JSK
RCR
MOB

Pts
30
28
26
25
25
22
21
19
18
16
16
15
14
13
12
08

J.

G. N. P.

15
15
15
15
15
15
15
15
14
15
14
13

09
07
08
07
07
06
06
04
05
04

03
07
02
04
04
04
03
07
03
04
04
03

04
04
15 03 05
14 02 07
14 05 03
13 01 05

03
01
05
04
04
05
06
04
06
07
06
06
07
05
06
07

BUTS
P. C. Diff.

16
16
23
21
21
15
17
09
17
18
11
09
18
08
12
10

09
09
14
14
16
16
18
10
16

+01
20 -02
13 -02
15 -06
20 -02
13 -05
17 -05
21 -11

16 JOURNÉE

17 JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

e

+07
+07
+09
+07
+05
-01
-01
-01

e

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

Les Rouge et Noir se
compliquent la situation
La formation usmiste a terminé la phase aller par un échec face à la JS Saoura par la plus petite
des marges. Un revers amer qui compromet les chances du club de remporter le titre du
championnat.
PAR ANIS S.
En enregistrant une nouvelle
défaite à l'extérieur, la bande à Paul
Put, contrairement à la saison écoulée,
a confirmé sa grande fébrilité hors de la
maison car elle n'a pas réussi à gagner
le moindre match lors de ses cinq
déplacements depuis l'entame de la
saison, se contentant de ramener deux
points seulement de Tadjenanet et
d'Oran. Mais ce qui déçoit beaucoup
les supporters usmistes, c'est l'échec
concédé à Béchar qui n'a fait guère les
affaires de leur équipe qui se trouve
désormais à quatre longueurs de l'actuel leader, qui n'est autre que leur
éternel rival le MCA. En effet, les
Rouge et Noir se sont compliqué la
situation dans la mesure où il leur sera
difficile de rattraper l'écart qui les sépare du Mouloudia quand on sait que le
calendrier de la phase retour du championnat n'est pas en leur faveur car lors
des huit premiers matchs, ils joueront
une seule fois à Bologhine où ils
accueilleront le DRB Tadjenanet. Cela
dit, le plus difficile reste à faire pour les
Rouge et Noir de l'USMA qui devront
être plus costauds lors de la deuxième
moitié de l'actuel exercice, notamment
à l'extérieur, pour espérer conserver
leur titre en championnat qu'ils avaient
remporté avec brio la saison passée.
Les raisons d'une défaite
attendue
Il est vrai que la formation de
Soustara est passée complètement à
côté de la plaque face à la JS Saoura,

C'est aujourd'hui que les
coéquipiers du capitaine
Mohamed-Lamine
Zemmamouche
reprendront le chemin
des entraînements pour
entamer la préparation
en prévision du match
des 1/8e de finale de la
Coupe d'Algérie qui les
opposera à l'USM BelAbbès. Les choses
sérieuses commencent
dès aujourd'hui pour les
protégés de Paul Put qui
devront mettre la défaite
concédée face à la JS
Saoura aux oubliettes et
se concentrer désormais
sur le rendez-vous de
mardi vu sa très grande
importance. La reprise du
service aura lieu au stade
Omar-Hamadi de
Bologhine dans la
matinée à 10h30.

La Ligue de football
professionnel a dévoilé,
sur son site officiel, le
programme des matchs
des 1/8e de finale de la
Coupe d'Algérie. La
rencontre qui mettra aux
prises l'USM Bel-Abbès
avec l'USMA aura lieu
mardi au stade du 24Février de Bel-Abbès. Le
coup d'envoi de cette
confrontation est fixé à
17h.

mais il n'en demeure pas moins que
plusieurs paramètres ont joué en sa
défaveur. A commencer par l'absence
de plusieurs joueurs durant la préparation du match de jeudi passé, ce qui a
énormément pénalisé l'entraîneur en
chef Paul Put pour travailler l'aspect
technico-tactique convenablement et
surtout expliquer son plan de bataille
pour prendre le dessus sur la JSS.
L'autre raison de l'échec essuyé à
Béchar est aussi l'absence de plusieurs
joueurs pour diverses raisons, en l'oc-

currence Rafik Bouderbal, Ghislain
Guessan, Hamza Koudri, Andria
Carolus et Ilyes Yaiche. Des absences
de taille qui ont chamboulé les plans
du coach Put car si ces joueurs étaient
présents, cela lui aurait sans nul doute
donné plusieurs solutions pour damer
le pion à la coriace formation de la
Saoura. Enfin, l'expulsion de Rabie
Meftah a été le tournant de la rencontre. L'équipe a été réduite à 10
durant tout le dernier quart d'heure du
match, ce qui n'a pas été en faveur de

ses coéquipiers qui se sont retrouvés à
se contenter de défendre devant les
multiples assauts des Bécharis au lieu
d'attaquer pour espérer remettre les
pendules à l'heure. Dans tous les cas,
les coéquipiers de Benyahia doivent
mettre leur échec en championnat aux
oubliettes et se projeter dans le match
de Coupe d'Algérie qui les opposera
mardi à l'USMBA. Seule la qualification leur permettra de se refaire une
santé.
A. S.

Hier, repos

Benguit pour le remplacer,
Koudri de retour dans l'équipe-type
Pour pallier l'absence de Rabie

Reprise ce
matin

USMBA-USMA
mardi à 17h

L'absence de Meftah face à l'USMBA,
un vrai casse-tête pour Put
Expulsé face à la JS Saoura après
avoir écopé de deux cartons jaunes,
Rabie Meftah est suspendu pour le
prochain match qui mettra aux prises
son équipe avec l'USM Bel-Abbès,
prévu mardi pour le compte des 1/8e
de finale de la Coupe d'Algérie. Cette
mauvaise nouvelle est tombée tel un
couperet sur la tête de l'entraîneur Paul
Put. La raison est simple : son latéral
droit, qui est le joueur le plus régulier
au sein de la formation de Soustara en
prenant part à tous les matchs depuis
l'entame de la saison en cours, est
considéré comme l'une des pièces maîtresses de l'équipe. Le coach mise beaucoup sur lui dans le compartiment
défensif de l'équipe. Il faut dire aussi
que le technicien belge aura besoin des
joueurs expérimentés comme Meftah
pour revenir de Bel-Abbès avec le billet
qualificatif aux ¼ de finale de la Coupe
d'Algérie. L'absence du meilleur buteur
de l'équipe avec cinq buts au compteur
est donc tombée au mauvais moment,
tout en espérant que cette défection ne va
pas influer sur le rendement de l'équipe
qui est dans l'obligation de se qualifier
aux dépens de l'USMBA.

11

Meftah face à l'USM Bel-Abbès, le premier responsable de la barre technique
du club Paul Put va aligner Raouf
Benguit. Ce dernier est le seul élément
au sein de l'effectif usmiste qui peut
évoluer comme latéral droit ; un poste
où il a brillé avec la sélection nationale
olympique. Bien que le jeune joueur
usmiste évolue comme latéral droit
face à l'USMBA, cela permettra à son
coéquipier Hamza Koudri de retrouver sa place de titulaire à l'occasion de
cette confrontation. Il sera donc épaulé
par Mohamed Benkhemassa pour
assurer la récupération et relancer les
attaques.
Tout
pour
récupérer
Guessan et Bouderbal
Tous les deux blessés, Ghislain
Guessan et Rafik Bouderbal ont fait
l'impasse sur la dernière rencontre du
championnat face à la JS Saoura. Le
staff médical du club va lancer une
course contre la montre afin de récupérer les deux attaquants dans les plus
brefs délais. L'entraîneur Paul Put
espère récupérer les deux joueurs en
question avant le déplacement à BelAbbès pour aller défier la formation
locale de l'USMBA, car il mise beaucoup sur eux pour animer le compartiment offensif de l'équipe lors de cet
important rendez-vous.
A. S.

Le staff technique de l'USMA a
accordé hier une journée de repos.
Ce qui leur a permis de reprendre
leur souffle après avoir effectué un
long déplacement à Béchar.

Première apparition
officielle d'Abel cette
saison

Le milieu de terrain de l'USMA
Khaled Abel a fait, lors du match
face à la JSS, sa première apparition
officielle cette saison en prenant
part aux dernières minutes de la
rencontre. Mais cela ne lui a pas
permis de prouver ce dont il est
capable, d'autant plus que son équipe était menée au score et est réduite à 10 après l'expulsion de Rabie
Meftah.

Le match sera
retransmis sur
le petit écran

La rencontre qui opposera
l'USMBA à l'USMA sera
retransmise en direct sur
l'une des chaînes
satellitaires de l'ENTV, at-on appris sur le site
officiel de la LFP. Une
bonne nouvelle qui réjouit
les supporters usmistes
qui ne pourront pas faire
le déplacement dans la
ville de la Mekerra ; ils
pourront donc suivre les
débats du match sur leur
petit écran.

La réserve
termine la
phase aller sur
le podium

L'équipe réserve de
l'USMA a réalisé une
bonne opération à Béchar
face à son homologue de
la JS Saoura en revenant
avec un précieux point ;
ce qui lui a permis de
terminer la phase aller à
la troisième place au
classement général du
championnat avec 31
points au compteur. La
bande à Mustapha
Aksouh est à trois
longueurs sur l'actuel
leader, l'ESS en
l'occurrence. Elle doit
continuer sur sa bonne
dynamique durant la
phase retour pour
espérer remporter le titre
du championnat.

Mansouri en route vers le DRB Tadjenanet
N'étant pas satisfait de sa situation en jouant
un match seulement depuis l'entame de la saison
face à l'USMH, le gardien de but de l'USMA Smail
Mansouri a émis le vœu de partir cet hiver. Il a rencontré récemment le président du club Rebouh
Haddad pour lui exprimer son désir de quitter le
navire usmiste pour un autre club qui lui permettra
de rebondir. Selon les informations dont nous disposons, le portier usmiste est en contact avec les
dirigeants du DRB Tadjenanet. Ces derniers sont à
la recherche d'un bon gardien de but pour pallier le

départ de Jonathan Mtijas. Notre source nous a
également révélé que les deux parties ont quasiment tout conclu ; il ne reste désormais que la
signature du contrat qui sera faite une fois que le
joueur aura récupéré sa lettre de libération puisqu'il est lié avec l'USMA jusqu'en juin 2018. Le président du DRB Tadjenanet est prêt à négocier la
libération du joueur avec son homologue de
l'USMA Haddad, mais on ignore quel joueur va lui
proposer en échange pour conclure la transaction.
Nous y reviendrons…
A. S.

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

10

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 1 MOBILIS

JSS

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS
USMBA

KHOUDA FAIT LE NAUFRAGE
BILAN DE L'ALLER INATTENDU
22 POINTS ÇA RESTE
À BOLOGHINE
“ CONVENABLE»
«Les garçons ont tous adhéré à notre philosophie de travail»

ments qui peuvent apporter un
plus à l'équipe. Les dirigeants
sont au travail en ce moment.
Comme vous les savez, la nouvelle année nous allons l'aborder
avec une compétition en plus, la
Ligue des champions en l'occurrence, on verra le résultat de
notre match de coupe contre
l'équipe de Sétif mardi prochain.
On verra en fonction de ce qui va
arriver au mercato.

PAR L. M. AZZI
L'entraîneur Karim Khouda,
à l'instar de tous les Bécharis, se
dit satisfait de la victoire de son
équipe avant-hier soir face à
l'USM Alger (1-0). Il espérait que
ses joueurs n'allaient pas rater ce
match contre les gars de Soustara.
" On va jouer contre un des prétendants au titre qu'on va recevoir. On va s'attendre à un match
compliqué parce qu'on va affronter une bonne équipe. On a des
atouts à faire valoir. Cela dit, on
fera notre possible pour montrer
ce qu'on a dans le ventre", avait-il
indiqué quelques heures avant ce
rendez-vous, le dernier de la
phase aller du championnat. Son
équipe lui a donné raison, lui qui,
quelques instants après cette victoire, a reproduit la même
réflexion tout en se pliant aux
questions touchant à tous les
aspects concernant le devenir de
son équipe de ses besoins à l'orée
d'une échéance africaine sans
oublier ce match de coupe face à
l'ES Sétif pour le compte des 1/8
de finale prévu mardi prochain
en terres sétifiennes.

Votre équipe boucle la phase
aller par une victoire aux
dépens du champion sortant…

L'essentiel on l'a eu dans un
match pas facile parce qu'on a eu
affaire à une bonne équipe. Le
mérite revient au groupe, les garçons ont fait preuve de beaucoup
de sérieux, ils ont fait un grand
match, ils ont fourni beaucoup
d'efforts durant toute la partie
qu'on a dominé de bout en en
bout.

Vous terminez cette phase avec
22 points au total, ce n'est pas
ce que vous avez souhaité…

Oui, c'est bien vrai, on a envisagé 24 points, là on en a 22 mais ça
reste convenable. Quand même
on a fini la phase aller dans un
classement honorable. On a battu
les grandes équipes du championnat, on reste invaincus à
Béchar. Donc un grand coup de
chapeau à nos joueurs. Nous
avons perdu des matches faciles à
jouer sinon on aurait atteint les 24
points, voire plus.

Votre but sera de rester dans la
continuité des résultats
enregistrés jusque-là…

Il vous a fallu gagner à
l'extérieur…

Hélas, c'est la seule fausse note,
elle se situe à l'extérieur.
Malheureusement on n'a toujours
pas réussi une victoire à l'extérieur. Nous avons réussi beaucoup de nuls mais aucune victoire
en dehors de nos bases. En
somme, il faudra chercher à le
faire à la phase retour.

Sinon quelles sont les
principales satisfactions à tirer
de la première partie du
championnat ?

Les satisfactions se situent dans
l'émergence des nouveaux
joueurs qui ont mis du temps
pour se fondre dans le moule
comme on dit. Mais ils se sont
adaptés à notre stratégie de travail, à notre stratégie sur le terrain. Les anciens avec qui j'ai déjà
travaillé la saison passée, les ont
aidés, ils leur ont permis de s'exprimer. Donc ils ont tous adhéré à
notre philosophie de travail. En
somme, c'est là la grande satisfaction. Je dirais qu'on a un vrai
groupe.

Comment se présente la suite
de la compétition, pensez-vous
que l'équipe sera capable de
préserver sa dynamique
actuelle ?

Possible que oui, il faudra vraisemblablement renforcer l'équipe,
comme vous le savez, nous avons
libéré trois joueurs déjà (NDLR :
Moundji, Serraf et Benaldjia).
Donc on est amoindris, il faudra
ramener quelques éléments qui
ont le profil recherché, des élé-

Reprise aujourd'hui

Tout à fait ! Ecoutez, on espère
continuer sur la dynamique
actuelle, on voudrait bien aller
chercher d'autres points de l'extérieur avec la possibilité de gagner
au moins un match ou deux hors
de nos bases. Après, il faut rester
invaincus encore à Béchar. Pour
la coupe d'Afrique, il faut faire le
maximum aussi pour faire honneur à la wilaya de Béchar, à
toute une région. Je sais que ce
sera compliqué, ça va nous donner beaucoup de travail pour
pouvoir enchaîner d'autres bons
résultats.

Pour sa première africaine, la
JSS a hérités des Nigerians
Rangers, qu'avez-vous à dire à
ce sujet ?

C'est vrai que notre préoccupation reste le match de coupe face
à l'ESS mais on aura le temps de
penser à la coupe d'Afrique.
Néanmoins je sais qu'on va
affronter une équipe qui a forcément fini deuxième du championnat de son pays. On aura l'avantage de les recevoir les premiers, on
essayera de bien négocier la première manche chez nous. En tous
les cas, on essayera de donner un
beau visage.

Pour se mesurer au Zamalek…

Pas seulement le Zamalek ! Car
on veut aller en poules, tout simplement. Pour cela on doit continuer à travailler, les garçons sont
appelés à fournir de gros efforts
pour y arriver. On fera notre possible pour honorer les couleurs de
ce club qui on fait du bon travail,
faut-il le relever. On fera tout
pour honorer la ville de Béchar et
toute la région du Sud. L. M. A.

Déplacement demain à Sétif via Alger

L'entraîneur béchari a accordé aux joueurs un
jour de repos observé hier. Ces derniers reprendront
les entraînements aujourd'hui à partir de 16h au stade
du 20-Août de Béchar. Selon le coach, l'équipe devra
s'envoler dans la soirée en direction de l'aéroport
Houari-Boumediène pour une nuitée à Alger. Le lendemain, la délégation prendra le bus pour rallier Sétif,
en prévision de la rencontre de face à l'ES Sétif, comptant pour les 1/8 de finale de l'édition 2017.
L. M. A.

USMH
OM

0
0

Stade de Mohammadia, El-Harrach).
Zoghba
Djebbari
Abidat
Madani
(Chenoufi 31')
Boulakhoua
Belarbi
Hamidi
(Ouadji 70')
Younès
Athmani
Aïchi
(Layati 66')
Seyahi
Ent. : Charef.

Lamraoui
Ouchen
Lamara
Boubekeur
Saâdou
Heriat
Addadi
Bouchiba
Gherbi
Lamhene
(Oudjil 90')
Bouchouk
(Zeroual 70')
Ent. : Slimani.

Temps ensoleillé, pelouse en bon
état, affluence nombreuse, organisation impeccable. Arbitres : MM.
Bouabdellah, Zerghouni et Benali.
Averts
USMH : Chenoufi (74'), Boulakhoua
(70'), Zoghba (90 + 3).
OM : Bouchiba (57'), Lamara (69').

Film du match
PAR MALEK BOUZID

partie par le remplaçant Habib
Bouguelmouna.

Il est vrai qu'en donnant la
réplique à une formation du MCA
très en verve, l'USMBA ne partait
pas avec les faveurs des pronostics ;
sa mission s'annonçait périlleuse,
voire impossible dans un stade plein
acquis à la cause des Mouloudéens.
Cependant, l'équipe d'El-Khadra n'a
pas fait honneur à son statut d'équipe de ces trois derniers matchs. Elle
a sombré devant des Mouloudéens.
Pis encore, elle a essuyé une cuisante
défaite au grand dam de sa centaine
de fans qui l'avaient accompagnée à
Bologhine et dont les plus alarmistes
ne prévoyaient aucunement une telle
déroute. Cela s'est vérifié à travers la
physionomie de la rencontre.
Pourtant, le mot était lâché, et du
côté d'El-Khadra, on promettait un
exploit. En plus du désir de confirmer les dernières performances,
dans le cercle de l'USMBA, ils semblaient tous résolus à rompre avec le
déclin. Cependant, l'équipe bel-abbésienne a fait naufrage. Par contre, les
Mouloudéens d'Alger ont su mettre
à profit la mauvaise passe en amorçant les débats avec autorité et en
imprimant un rythme d'enfer au
match, notamment en première mitemps où tout a basculé en défaveur
des capés de CEO, qui ne résistèrent
guère à la domination du MCA et ce,
même en réussissant à sauver l'honneur à sept minutes de la fin de la

Une première mi-temps
cauchemardesque
Accusant le coup dès la 28',
l'USMBA ne résistera pas aux coups
de boutoir des Mouloudéens qui
déferlèrent tel un déluge sur le camp
d'El-Khadra. Malgré ce coup du
sort, on s'attendait à une réplique
des Bel-Abbésiens. Cependant, ces
derniers ne purent trouver la bonne
formule pour répliquer. Même plus,
leur tâche se compliqua davantage
lorsqu'à la 32', ils cédèrent, une
seconde fois, à la frénésie des
hommes de Mouassa, lesquels profitèrent du dysfonctionnement discordant du dispositif de l'USMBA. La
suite ne sera qu'un ballet d'occasions
passionnément exploitées par les
camarades de Hachoud. A l'opposé,
le jeu des Vert et Rouge n'était, en
réalité, qu'un aveu d'impuissance
dissonant, car même s'ils tentèrent,
bon gré mauvais gré, de reprendre
du poil de la bête, ils n'arrivèrent
même pas à inquiéter, effectivement,
l'adversaire. En somme, les BelAbbésiens venaient de prendre un
coup de massue sur la tête, car la
défaite était déjà consommée, ce qui
expliquait le jeu versatile des
hommes de Si Tahar lors de cette
première mi-temps où les BelAbbésiens n'ont vu que du feu.
M. B.

Les réserves ont
déçu aussi
Les réserves de l'USMBA ont été battues
par leurs homologues du MCA par 3 buts à 0.
Contrairement à leurs aînés, les jeunes de
l'USMBA ont perdu leur match, sans même arriver à sauver l'honneur. C'est la neuvième défaite des jeunes bel-abbésiens cette saison.

Bouguelmouna
rejoint Koribaâ

El-Khadra est
rentrée par route
Après avoir essuyé le
refus de la LNF pour
l'avancement de l'horaire,
la délégation d'El-Khadra
fut contrainte de rallier le
bercail par route ; vers les
coups de 1h du matin hier
vendredi elle a regagné la
capitale de la Mekerra,
soit après un trajet de
cinq heures de route
depuis Alger.

Reprise samedi

Le staff technique de
l'USMBA, sous la houlette
Rentré à la 75' à la place de Bounoua,
de Si Tahar, a donné renl'avant-centre de l'USMBA Habib
dez-vous à ses capés
Bouguelmouna a marqué son troisième but de la samedi pour la reprise des
entraînements en prévisaison face au MCA. Ainsi, l'enfant de Relizane a
sion du prochain match
rejoint Korbiaâ à la seconde place des buteurs
qui se jouera à domicile,
derrière Balegh, qui est à 6 en championnat et 3
mardi prochain, et qui
en Coupe d'Algérie. Rappelons que
entre dans le cadre des
Bouguelmouna a déjà inscrit un doublé contre le
1/8 de finale de la Coupe
MO Béjaia à domicile, lors de la 11e journée du
d'Algérie. CEO a insisté sur
championnat national de Ligue 1 Mobilis.
la présence de tout le
M. B. groupe, y compris les blessés.

13' Athmani mystifie la défense adverse et donne un bon ballon à Abidat, seul dans la surface
adverse, d'un tir dévissé manque
le cadre
25' Contre-attaque bien menée
par les Harrachis, le ballon atterrit dans la surface de réparation
adverse, Younès à l'affût, mais
son ballon mal cadré
58' Un bon mouvement offensif harrachi entre Belarbi-Aïchi et
Seyahi, ce dernier rate son geste
acrobatique d'où en profite
Younès, mais son ballon sort à
côté
59' Grande occasion pour
Médéa, mais le tir puissant de
Bouchouk trouve Zoghba à la
parade qui met le cuir en corner
71' Le jeune Layati dribble son
vis-à-vis et sert Younès qui, d'une
passe lumineuse, remet instantanément la balle à Athmani dans
une position idéale du tir, mais
son ballon passe légèrement à
côté
72' Le rapide ailier Rachedi
échappe à Abidat et centre sur
Zeroual qui d'un tir fulgurant
oblige Zoghba à étaler toute sa
classe pour mettre le cuir en corner
80' Coup franc bien enroulé
par Boulakhou,a mais sa balle ne
trouve pas le cadre
86' L'animateur Younès, qui
joue de la défense adverse, voit
son ballon percuter le poteau du
bon gardien Lamraoui, pantois.

L'inusable Younès
dans l'animation.

L'inusable et expérimenté milieu de
terrain Younès a été désigné par le
tacticien Charef, à l'occasion de
cette confrontation face à Médéa,
dans l'animation de jeu. Younès l'a
bien menée cette mission et même
si son équipe n'a pas gagné, il s'en
est bien sorti.

Une première pour le
jeune Oualid Aïchi

Pétris de qualités, Oualid Aïchi a été
convoqué pour la première de sa
carrière footballistique en U18. Tous
ceux qui l'on vu jouer lui prédisent
un avenir prometteur et radieux.

Une magnifique
accolade entre les
deux coachs

Tous les présents dans le stade n'ont
pas raté ce geste plein d'amitié et de
sportivité des drivers harrachi et
médéen, Boualem Charef et SidAhmed Slimani qui se sont donné
l'accolade en signe des liens
amicaux et sportifs qui les lient. Ah,
amitié quand tu nous tiens !

15

Un nul et c'est tout !
Au cours de ce second
acte entre les Harrachis
et les Médéens, les
deux antagonistes se
quittent finalement sur
un score de parité de
zéro à zéro.
PAR RACHID HAMADI
La première manche de cette empoignade fut légèrement à l'avantage des
locaux qui, dès le premier quart d'heure,
ont voulu prendre les choses en main.
C'est l'attaquant Abidat qui allume le premier la mèche lorsqu'il reçoit un bon ballon de son coéquipier Athmani en ajustant
mal son tir, le ballon sort au-delà du
champ de jeu. Désirant ouvrir les hostilités les premiers et prendre l'avantage, les
Harrachis accélèrent et cette fois-ci, c'est
l'animateur Younès qui cherche le cadre,
en vain.
En seconde période, les gars de
Mohammadia partent carrément à l'attaque, mais l'omniprésent Younès rate de
peu la cage des visiteurs. Ceux-ci réagissent, à leur tour, par Bouchouk au prix
d'un tir foudroyant trouve à la parade le
keeper Zoghba. Puis vint cette occasion
pour les gars du Titteri lorsque Rachedi

prend la défense harrachie à revers et sert
un caviar à Zeroual qui fusille Zoghba,
mais ce dernier in-extrémis met le cuir en
corner. Un coup de coin qui n'a rien
donné. A dix minutes de la fin de l'empoignade, Boulakhoua, sur une balle arrêtée,
a failli trouver la lucarne de Lamraoui. Les
capés de Charef ont tenté, dans un dernier
sursaut, de mettre le feu dans le camp

adverse et d'essayer de marquer le but
victorieux, mais le rusé Younès voit son tir
se perdre, au grand dam des Kouassirs,
rate le cadre du gardien de médéen de
peu.
La rencontre s'achève sur un score qui
n'arrange certainement pas les deux
teams.
R. H.

L'ŒIL DU COACH
Benomar : «Désolé pour nos fans»

"Nous sommes désolés pour nos supporters,
mais on leur promet qu'on va se ressaisir.
Aujourd'hui, face à un adversaire qui reste quand
même coriace, nous avons bien joués en première
mi-temps où nos joueurs ont tenté le tout pour le
tout pour arriver à mettre le cuir au fond des filets
de la partie adverse, mais c'est ça le football ; des
fois, il nous tourne le dos. Et franchement, on
peut dire qu'on a enregistré aujourd'hui un mauvais résultat qui ne nous arrange pas. Mes joueurs
sont à féliciter quand même pour tout ce qu'ils
ont fait durant cette confrontation."
"On aurait dû marquer en seconde période où
mes joueurs ont créé pas mal d'occasions qu'ils
n'ont pas pu exploiter à bon escient. Lorsque nous
avons démarré de Médéa, nous étions confiants
pour réaliser un bon résultat vu les occasions qui
nous ont été offertes au cours de ce match. Mais
on est quand même satisfaits par ce point du
match nul qu'on a réalisé face à une séduisante
formation d'El-Harrach."
Sur un des slogans déployés, on
pouvait lire : Zoghba-Lamraoui. Les
supporters voulaient exprimer que
lors de cette rencontre entre l'USM
Harrach et l'O Médéa, il y aura un
match dans un match, c'est-à-dire
entre les deux gardiens qui ont été
appelés récemment en équipe nationale A'. Lequel des deux n'encaissant pas
de buts dans ce match d'aujourd'hui,
en encaissera moins que l'autre ?
Finalement, aucun des deux portiers
n'a encaissé de buts…

Les espoirs
USMH 0 - OM 1

C'est grâce à un slalom d'un jeunot
médéen ponctué d'un fort joli but que
les espoirs de cette équipe de Titteri
l'emportent face à leurs homologues
d'El-Harrach par la plus petite des
marges (1 à 0). Par ce succès, les jeunes
Médéens grimpent au classement
général avec 20 points dans leur compteur.

L'énigmatique Le «vieux» Zianeabsence de Chérif et le jeune
l'attaquant Oudjil dans les 18
Pour ce match devant le
Banouh
club harrachi, le staff tech-

A la veille de ce
match face à ElHarrach, personne
n'a pensé que le virevoltant ailier Hamza
Banouh ne sera pas
présent. Mais ce qui
a choqué le plus,
c'est sa non-convocation dans la liste des
18 que le staff technique a établie.
Disons tout simplement que la non-titularisation de l'expensionnaire du
Mouloudia de Béjaïa
aujourd'hui soulève
plus d'une interrogation.

nique de Médéa a fait appel
à l'ancien joueur des Jaune et
Noir, Ziane-Chérif et au
jeune (U20) Oudjil pour les
mettre dans la liste des
joueurs convoqués. Si le premier est connu, le second est
un jeune talent dont on dit
beaucoup de bien.

Mellal : même s'il
n'a pas joué, son
nom fut scandé

Le nom de l'attaquant
Mellal, qui est suspendu
pour ce match et qui a pris
place dans les tribunes, fut
scandé par tous les supporters présents : "Mellel,
Mellel" lorsque l'arbitre siffle

En l'absence de
quelques cadres de
l'équipe, l'entraîneur
Boualem Charef a
fait titulariser
d'entrée le jeune
Hamidi, qui dispose
de bonnes qualités
techniques. Pour
rappel, ce joueur
talentueux, lors du
match de Coupe face
à ce même
adversaire, n'a fait
son apparition que
dans les ultimes
minutes de la
seconde mi-temps
du temps
règlementaire.

Athmani
prend sa
place dans
le onze
rentrant

Slimani : «Satisfait quand même»

Un match dans un match

La première
titularisation de
Hamidi.

un coup-franc (80') au profit
des Harrachis juste à
quelques mètres du carré des
18 mètres de Médéa. C'était
une balle arrêtée située
presque au même endroit où
Mellel avait marqué le but de
la qualification la semaine
écoulée devant le même
adversaire.

Zoghba ne jouera
pas le prochain
match face au
Bordj

Dès le coup de sifflet final
de la rencontre USMH-OM,
le gardien Zoghba est allé
contester auprès du référé un
carton jaune, synonyme
d'une suspension du prochain match. Donc, le keeper
Zoghba ne sera pas de la partie face au CABBA lors du
prochain tour de la Coupe
d'Algérie (1/8).

L'attaquant Athmani,
qui n'a pas pris sa
place en match de
Coupe contre l'O
Médéa et occupait le
banc des
remplaçants, cette
fois-ci, à l'occasion
de cette joute du
championnat, le
driver Charef lui a
fait confiance en
portant son nom sur
la liste des onze
rentrants.

Nekrouf
sur la liste
des 18

Après une longue
absence, le milieu de
terrain Nekrouf a été
convoqué par le
coach Charef pour
cette empoignade
face à l'O Médéa.
Donc, le joueur doté
d'une excellente
vision de jeu au
niveau de ce
compartiment
névralgique, a vu
son nom sur la liste
des 18 joueurs
convoqués ; pour le
staff technique, il
s'agit d'un choix
logique.

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

16
ESS
DRBT

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

MCA

1
0

GHRIB
:
«Je veux la coupe

But. :
ESS: Djahnit (23')
Khairi 3
Hachi 3
Ziti 3
Bouchar 3
Badrane 3
Aït-Ouamar 4
Tambeng 3
(Boulemdaïs 90')
Djahnit 4
Bakir 3
(Haddouche 75')
Djabou 4
(Rebie 85')
Amokrane 2
Ent. : Zorgane.

Litim 3
Chibane 3
Chettal 2
(El Mouadhen 50')
Guitoune 2
Maroci 3
Nezouani 3
Aieb 2
Si Amar 4
(Djahel 71')
Terbah 2
Feghloul 3
Haddad 3
Ent. :
Bougherara.

Temps frais, affluence faible, terrain en bon état
Arbitrage de : Benouza-OmariAyad
Averts. :
ESS : Tambeng (28')
DRBT: Haddad (25'), Feghloul
(52')

Film du match
7' Coup franc de Si Amar, la
transversale repousse le ballon.
9' Encore un coup franc de Si
Amar, Khairi dévie en corner.
15' Tambeng reprend de la tête
une balle d'un coup franc botté
par Aït-Ouamar, le milieu sétifien
a failli ouvrir le score.
23' Après une belle combinaison, Djabou centre sur Djahnit
qui reprend d'un tir des 18 m en
pleine lucarne.
33' Coup franc de Bakir, Litim
dévie en corner au prix d'un
plongeon.
37' Si Amar se défait d'un
défenseur et adresse un tir, Khairi
repousse le ballon dans les pieds
de Chettal qui a raté lamentablement seul face au gardien de
l'Entente.
50' Aït-Ouamar reprend de la
tête un centre de Djabou, le ballon passe juste à côté
57' Coup franc de Haddad,
Khairi dévie en corner via un
réflexe inouï.
63' Amokrane bien démarqué
par un partenaire se trouve seul
face à Litim et rate lamentablement.

Réserve :
ESS 3 - DRBT 1

Les réservistes ententistes qui ont
pris le dessus sur ceux du DRBT par
le score de 3/1 viennent d'être
sacrés champions d'hiver de leur
catégorie et dépassent ceux de
l'USMA d'une petite longueur.

Que d'absents du côté
sétifien !

Blessés, les Keniche, Amada, Nadji,
Lamri et Douadi ont été les grands
absents dans ce match du côté
sétifien.

Avant-dernier match
de Benouza

L'arbitre de la partie, Beouza, a
officié son avant-dernier match
puisqu'il ne sifflera plus après le
prochain match de coupe qu'il
officiera. Comme quoi, cet arbitre
prendra sa retraite et sera
sûrement appelé par la CRA pour
d'autres missions dont celles de
former de jeunes hommes du
sifflet.

Accrochage
Khairi-Bouchar

Suite à une mauvaise de Bouchar,
Khairi s'est mis dans tous ses états
et n'a pas raté l'occasion de blâmer
son coéquipier en usant d'une
manière quelque peu forte qui n'a
pas été du goût des présents.

L'Entente réalise l'essentiel
De notre correspondant

A. BENABDELKADER

Face à une bonne équipe du DRBT, les Sétifiens
ont eu chaud lors des 20
premières minutes de la
partie où Si Amar à lui seul
a failli prendre à défaut
Khairi dès l'entame de la
partie. Les Sétifiens qui se
sont repris ont attendu la
23' pour reprendre leurs
esprits et tenir les choses en
main. Le but de Djahnit les
a libérés certes, mais ils
étaient souvent sous la
menace d'une égalisation
jusqu'à cette pause qui leur
a permis de souffler. Même
en seconde période de jeu,
les hommes de Bougherara
ne se sont pas déclarés
vaincus, au contraire, ils se
sont rués vers les bois
adverses mais il fallait
compter avec la présence
des joueurs de métier en
face. La précipitation mais

aussi le bon placement des
défenseurs de l'Entente ont
été les premiers adversaires du DRBT dont les
attaquants ont affiché un
manque flagrant de réalisme devant. Les Sétifiens
qui ont semblé crispés ont
su gérer leur petite avance
en jouant prudemment
tout en menant des contres
dont l'un a failli faire
mouche lorsque Amokrane
seul face à Litim a raté le K.O. Une victoire qui permet
à la bande à Zorgane de
préparer le prochain match
de coupe face à la JSS dans
la grande sérénité puisque
le coach attend le retour de
certains joueurs clés qui
n'ont pas été de la partie
face à Tadjenanet. L'Entente
qui contrôle la course tient
aussi à ce match de coupe,
une épreuve qui a toujours
été l'apanage des gars
d'Aïn El-Fouara.
A. B.

L'ŒIL DU COACH
Zorgane : «On tenait
à ces 3 points»
"Ça a été un match très difficile où
on a été out durant les premières
20 minutes. On s'est repris après
le but marqué. Il faut avouer
que mes joueurs avaient peur
de ce match d'où leur crispation en début de match. On
tenait tellement à ces trois
points qui nous seront d'une
grande utilité pour le moral avant
le match face à la JSS qu'on préparera à bon escient."

Bougherara :
«L'expérience des
Sétifiens a prévalu»
" Nous sommes venus pour la victoire dans ce match où nous avons
dominé notre adversaire avant
qu'on ne soit surpris par ce but
contre le cours du jeu. Cela a
perturbé
mes
joueurs.
L'Entente a su gérer cette petite avance grâce à l'expérience
de ses joueurs. On a continué
de souffrir en attaque. Un problème qui nous taraude les esprits
mais on tentera d'y remédier durant la
trêve. Je sais pourquoi mais on nous a mis dans des vestiaires qui n'en avaient que le nom tellement ils étaient
sales. Cela ne nous a pas plu et c'est normal diriez-vous
car c'est la première fois que ça nous arrive dans un match
face à un club aussi grandiose que l'ESS."
A. B.

et le championnat»
Le DG de la SSSPA MCA Omar Ghrib était sur un nuage après la
belle victoire de son équipe contre l'USMBA jeudi dernier. Même si
les vrais acteurs de cette rencontre sont les joueurs, Omar Ghrib a
été soutenu par les Chnaoua qui ont refusé son départ du club.

PAR M. ZERROUKI

Hamar : «Madoui
débutera dimanche»
Même si la venue de Madoui est le sujet dans les
milieux sportifs de Sétif où l'on parle de petits
problèmes l'ayant bloqué du côté saoudien, Hamar
affirme que l'enfant du club sera là dimanche.
Un mot sur cette victoire
difficile face au DRBT

«Celui qui peut faire
mieux que moi,
qu'il vienne»
Les trois dernières saisons, le MCA
a joué le maintien. Omar Ghrib
estime que son retour a apporté le
plus à l'équipe qui a pu retrouver
sa vraie place : " Le MCA a vraiment souffert aux trois dernières
saisons lorsqu'il luttait pour son

«Je demande à mes
détracteurs de laisser
le Mouloudia tranquille»
Avant ce match contre l'USMBA,
Omar Ghrib a subi une forte pression. La guerre était déclarée entre
lui et le CA. Dans ce contexte,
Omar Ghrib revient sur ce qui s'est
passé : "Certaines personnes ont
fait tout pour nous saboter. Les
joueurs ne sont pas payés depuis
au moins quatre mois. Ils ont poussé la direction de l'OCO à nous
refuser le stade du 5-Juillet. Ils s'attendaient à une défaite de l'équipe
contre l'USMBA, mais le Bon Dieu
a été à nos côtés. Je dis une chose à
ces personnes : laissez le
Mouloudia tranquille !" dira Ghrib
qui a fait allusion à certains anciens
dirigeants et aux membres du CA.
«Je suis revenu
sur ma démission
à cause des Chnaoua»
Avant le match contre l'USMBA,
Omar Ghrib a déclaré sur ces
mêmes colonnes que le match
contre l'USMBA sera le dernier
pour lui ; mais, finalement, le DG
est revenu sur sa décision après
l'accueil chaleureux que lui ont
réservé les Chnaoua : " Je ne vous
cache pas que j'ai songé à démissionner parce que j'étais fatigué. Je
ne pouvais pas continuer à tra-

Il passera une échographie
aujourd'hui

C'est une victoire méritée
malgré le fait que mes
joueurs qui sont à féliciter
pour les efforts fournis ont
paru crispés en raison du
nombre réduit des supporters. La victoire a été aussi
difficile en raison des
absences de joueurs-clés
dans notre équipe. Cette
victoire à savourer nous
permettra de préparer le
match de coupe dans la
sérénité.

Nekkache
ne jouera pas
Beni Douala

L'Entente qui colle au
peloton de tête pense
toujours jouer les
premiers rôles, n'est-ce
pas ?

Ecoutez, à l'Entente on
n'a pas le droit de penser à
d'autres rôles. L'entourage
du club ne le permet pas
tout autant que son historique et son palmarès. Je
dois dire qu'on sera encore
meilleurs après la trêve.

Hier, le DG du Mouloudia
d'Alger est revenu sur ce qui s'est
passé avant ce match. Il nous a
parlé aussi de plusieurs points qui
touchent le vieux club algérois et
promet à ses supporters que le
MCA gagnera au moins un seul
titre au mois de mai prochain.
Depuis le début de la saison,
Omar Ghrib n'a pas cessé de crier
sur tous les toits que le Mouloudia
jouera le titre de champion et ira le
plus loin possible en Coupe
d'Algérie et en coupe de la CAF.
Un objectif que pourrait atteindre
le MCA après le bon parcours de
l'équipe en cette première moitié
du championnat : "Lorsque j'ai
réussi à faire ce bon recrutement,
j'ai déclaré que le MCA jouera pour
gagner le championnat et la coupe
et je maintiens mes propos. On a
terminé champion d'automne et on
peut atteindre les quarts de finale
de la coupe à partir de ce mardi.
J'ai dit à mes joueurs que je veux le
titre de champion et la coupe et on
fera tout pour offrir le doublé à nos
supporters qui en ont marre de
voir leur équipe jouer les seconds
rôles."

maintien. C'est honteux qu'un club
comme le MCA joue les seconds
rôles. Je le dis et je le répète encore
une fois, celui qui peut faire mieux
qu'il se présente ; mais je sais que
ceux qui sont passés avant moi ont
échoué."

Qu'en est-il du retour au
bercail de Madoui ?

Kheireddine sera là
dimanche et entamera son
travail avec le groupe aux

côtés des autres membres du
staff que sont Zorgane,
Berarma et le préparateur
physique.
A. B.

Coup dur pour le Mouloudia d'Alger :
Hichem Nekkache ne jouera le match de
coupe de ce mardi contre la formation de
Béni Douala après avoir contracté une
entorse au genou face à l'USMBA jeudi
dernier. L'ancien joueur du CRB a quitté le
terrain avant la fin du match contre
l'USMBA sur une civière. Hichem
Nekkache a ressenti des douleurs atroces
au genou. Selon le médecin de l'équipe,
Nekkache souffre d'une entorse au genou
qui nécessite un repos d'une semaine,
mais le médecin des Vert et Rouge a
demandé au joueur de passer une échographie afin d'être rassuré. Selon une source sûre, c'est aujourd'hui que Nekkache
passera l'échographie pour connaître la
nature de sa blessure et son indisponibilité
pour son équipe.
M. Z.

vailler avec des personnes qui
n'ont pas cessé de me mettre les
battons dans les roues. Mais jeudi à
Bologhine, après l'accueil des
Chnaoua, je ne pouvais laisser le
club à ses opportunistes. Je vais me
battre contre eux et inch'Allah, je
vais procurer de la joie et du plaisir
à notre cher public que je remercie
et auquel je demande de continuer
à soutenir l'équipe."

dira à cet effet : " Pour le moment,
on n'a rien encore décidé à propos
de la liste des joueurs à libérer.
Après le match de la coupe contre
Béni Douala ce mardi, je vais me
réunir avec Mouassa et on va
prendre des décisions sur les
joueurs qui vont rester ou pas.
Pour ce qui est du recrutement,
c'est pareil, ça sera aussi après ce
match. "

«Je n'ai qu'un seul
interlocuteur avec la
Sonatrach, c'est Mâazouzi»
Depuis quelques semaines, le courant ne passe plus entre le CA et
Omar Ghrib qui ne veut plus continuer à travailler avec Laâdj et les
autres membres. Encore une fois,
Omar Ghrib s'est attaqué au CA et
déclare : "Je n'ai qu'un seul interlocuteur avec la Sonatrach, c'est
Mâazouzi. Omar Ghrib n'a jamais
critiqué le P-DG ni la Sonatrach,
mais certains membres du CA qui
continuent à faire tout pour nous
casser comme ils ont fait depuis
trois ans. Je ne vous cache pas que
j'ai eu des assurances du P-DG
pour l'argent et j'ai dit à mes
joueurs qu'ils ne doivent pas s'inquiéter pour leur argent, car tout le
monde sera payé au dernier centime."

«Si on atteint nos
objectifs, je signerai
à Mouassa un contrat
de trois ans»
La venue de Kamel Mouassa à la
tête du vieux club algérois a permis à l'équipe de retrouver son
football. Mis à part la défaite contre
le Chabab de Belouizdad, l'enfant
de Guelma a réussi un bon parcours et le MCA a terminé champion d'automne et été qualifié aux
1/8 de finale de la Coupe
d'Algérie. Omar Ghrib compte prolonger le contrat de son coach si,
bien sûr, il arrive à atteindre les
objectifs tracés par le club : "Tout le
monde était contre le recrutement
de Mouassa après que ce dernier a
raté son passage à la JSK, mais moi
j'étais sûr qu'il réussira sa mission
avec le Mouloudia et le temps m'a
donné raison. Je vous dis une
chose : si Mouassa arrive à
atteindre les objectifs qu'on lui a
tracés, je compte lui prolonger son
contrat pour trois ans, car je suis
une personne qui prône la stabilité,
qui est l'une des clefs de la réussite", conclura-t-il.
M. Z.

«Le recrutement
et la liste des libérés
après la coupe»
Pour ce qui est du volet technique,
nous avons interrogé Omar Ghrib
sur le recrutement et la liste des
joueurs à libérer lors de ce mercato
hivernal. Le DG de la SSPA MCA

Il souffre d'une béquille
à la cuisse droite
Kacem : «Même avec
une seule jambe, je
jouerais le match
de Beni Douala»
Mehdi Kacem est incertain pour le match de
Coupe d'Algérie après avoir contracté une
blessure à la cuisse droite face à Bel-Abbès.
Même si joueur veut jouer ce match, il reste
que la participation de Kacem dépendra des
soins que lui prodiguera le staff médical. Hier,
après la séance de décrassage, nous avons
sollicité Mehdi Kacem qui nous dira sur sa
blessure : " Je souffre d'une béquille au niveau
de ma cuisse droite. Je suis passé aux soins
et si tout va bien, je serai apte à jouer le
match de coupe. Je ne vous cache pas que je
suis prêt à jouer ce match même avec une
seule jambe ; si je rate ce rendez-vous, j'espère que mes coéquipiers feront le nécessaire
pour arracher la qualif aux quarts de finale de
la Coupe d'Algérie ", nous a déclaré le milieu
de terrain du MCA.
M. Z.

9
Hamid
Messaoudi
donne
980 millions
de centimes
à Ghrib

Après avoir gagné le titre de champion d'automne

Stade 8-Mai-1945 de Sétif

Samedi 24 décembre 2016

10

millions
pour la
victoire
face à
Bel-Abbès

Le DG de la
SSPA MCA Omar
Ghrib compte
octroyer une
prime de 10
millions de centimes après la
belle victoire de
son équipe
jeudi dernier
contre l'USMBA.
Ghrib va verser
cette prime
avant le match
de coupe contre
Béni Douala.

Il y a quelques mois, Hamid
Messaoudi dit "El Souri"
n'adressait pas la parole à Omar
Ghrib, mais il y a une semaine,
les deux hommes se sont
réconciliés après l'intervention
des proches des deux hommes à
l'image de Hamidouche, Said
Aouedj... Après la réconciliation,
Hamid Messaoudi a donc décidé
de lui venir en aide. Une source
nous a révélé qu'avant le match
de l'USMBA, El Souri a donné
une belle somme de 980 millions
de centimes à Omar Ghrib. Pour
confirmer cette information, nous
avons contacté Hamid Messaoudi
qui nous dira : " C'est vrai qu'il y
a quelques mois, on ne se parlait
pas pour certaines choses que je
ne peux pas dévoiler à travers la
presse, mais Omar reste toujours
pour moi un frère. C'est vrai que
j'ai donné cette somme, car j'aime
le Mouloudia et je ne peux pas
tourner le dos au Mouloudia,
surtout que l'équipe est bien
partie pour gagner le titre de
champion cette saison", nous dira
Hamid Messaoudi. Après cette
rentrée d'argent de 980 millions
de centimes, Omar Ghrib a
octroyé toutes les primes à ses
joueurs ; il ne reste que la prime
de l'USMBA.
M. Z.

Demou
en colère
Alors qu'il se soignait d'une
blessure au poignet, Demmou a
tout de même été convoqué par
Mouassa, mais il a été laissé sur le
banc. Le défenseur axial voulait
être dispensé pour récupérer de
sa blessure. Une nouvelle fois, le
défenseur axial mouloudéen est
en colère contre son entraîneur.
Le joueur souffre d'une rupture
du ligament au poignet, le
médecin lui a demandé de ne pas
jouer et lui a surtout prescrit du
repos afin de totalement
récupérer. Cependant, ne
pouvant pas compter sur Rachid
Bouhenna qui a été relégué avec
l'équipe espoir, Mouassa a
demandé à Demou d'être prêt
pour l'USMBA. Ce dernier,
voulant aider son équipe, a
demandé au médecin de lui
enlever son atèle. Le jour du
match, Demou n'a, non
seulement pas été titularisé, mais
il n'a fait que se préparer tout au
long de la seconde période, ce qui
a fini par l'énerver. Il l'a fait
remarquer à son entraîneur lui
reprochant de l'avoir convoqué
alors qu'il avait besoin de repos
pour soigner sa blessure. En plus,
il n'a été d'aucune utilité lors de
cette rencontre et l'équipe aurait
très bien pu se passer de lui. En
tout cas, Abdelghani Demmou
devra maintenant suivre les
consignes de son médecin à la
lettre afin de récupérer
rapidement de sa blessure et être
prêt pour la suite. Il aura le temps
qu'il faut afin de retrouver un
meilleur état durant la trêve
hivernale.
M. A.

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

8

15e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

MOUASSA :

Séance de
récupération
hier matin

«LE PROBLÈME DES ATTAQUANTS

ÉTAIT PSYCHOLOGIQUE»
PAR MEHDI KABI
Le premier responsable
de la barre technique mouloudéenne était heureux de voir
ses attaquants revenir en pleine forme en cette fin de la
phase aller et surtout se libérer
face à Sidi Bel-Abbés. Auteur
d'une très belle prestation face
à l'USMBA, les Vert et Rouge
ont finalement réussi à terminer la phase aller sur le fauteuil du leader de la Ligue 1
Mobilis. Durant cette rencontre, les attaquant ont réussi
à se surpasser et ont marqué
des buts. Après le premier but
de Hachoud, les attaquants
Nekkache et Bouguèche ont
creusé l'écart. Ces derniers ont
réussi à retrouver le chemin
des filets alors que l'attaque
était très critiquée depuis le
début de la saison. Pour Kamel
Mouassa, le problème n'était
que d'ordre psychologique :
"Les attaquants se sont libérés
psychologiquement et ont
plus de confiance. Je l'avais dit
dès le début que ce n'était
qu'un problème psychologique et avec du travail, tout
allait rentrer dans l'ordre. Face
à l'USMBA, ils ont réussi à
débloquer la situation, j'espère

qu'ils ne vont pas s'arrêter là et
qu'ils vont réussir à marquer
d'autres buts." Il a ajouté : "On
a aussi raté beaucoup d'occasions face à Sidi Bel-Abbés,
donc il nous reste encore beaucoup de travail avant d'être au
top." Une bonne chose pour le
Mouloudia d'Alger, ainsi
l'équipe pourra participer au
prochain match de Coupe
d'Algérie face à Beni Douala
avec un moral au beau fixe.
«Le plus dur reste
à faire»
Finir champion d'hiver fait
partie des objectifs des Vert et
Rouge depuis le début de la
saison, mais avec l'arrivée de
Kamel Mouassa à la barre
technique, cela s'est confirmé ;
il a réussi à redonner au club
son vrai visage et surtout lui
faire retrouver les bons résultats. Cependant, même en
étant premiers au classement
du championnat après 15 journées, pour le coach, le plus dur
reste à faire : "La phase retour
sera encore plus compliquée, il
y a au moins quatre ou cinq
équipes qui se battent pour
arracher cette première place.
Pour le moment, nous n'avons
rien gagné ; il est vrai que nous

avons assuré 30 points, ce qui
est très positif, mais il reste un
long chemin à parcourir."
Mouassa répond aussi à l'appel des supporters qui ont
demandé le titre cette saison :
"Il ne faut pas se précipiter, on
a fini la phase aller en beauté.
On voit que l'équipe récupère
tous ses moyens et réussit à
revenir à un meilleur niveau.
Parler du titre, c'est encore tôt.
Il faut que l'on se repose et surtout que l'on se prépare de la
meilleure des manières au
cours de cette trêve afin de
revenir en pleine force pour
phase retour. Il est normal que
les supporters demandent le
titre, c'est eux qui font la force
de l'équipe."
«Je fais jouer les
meilleurs»
Alors que certains joueurs ne
jouent plus cette saison, à
l'image de Rachid Bouhenna
ou encore de Sid Ahmed
Aouedj, Kamel Mouassa assure faire passer l'intérêt de
l'équipe avant tout : "J'ai une
équipe-type et je lui donne un
maximum de temps de jeu.
Les joueurs qui méritent de
jouer, je les utilise régulièrement, je n'ai pistonné person-

ne. Il est vrai que
certains
étaient
fâchés car ils ne jouent
pas, mais je n'ai pas le
choix, j'ai une bonne
équipe avec de bons
joueurs. Donc, je dois
dans tous les cas choisir
mon onze. J'ai la conscience tranquille, j'ai donné à
chacun ce qu'il méritait. Le
plus important, c'est l'équipe et rien d'autre."
«On veut passer au
prochain tour en coupe
de la CAF»
Après avoir connu son adversaire pour la Coupe de la
confédération africaine de
football, l'entraîneur mouloudéen pense déjà à cette rencontre même si elle est encore
loin : "Il est vrai que l'on
connait notre adversaire pour
la Coupe de la CAF et notre
objectif pour le moment, c'est
de se qualifier pour le prochain tour. L'adversaire n'a
pas d'informations sur nous et
nous non plus. Tout ce que
l'on a à faire, c'est de préparer notre équipe afin
qu'elle soit au top le jour
du match."
M. K.

DERRARDJA pète la forme
Le meneur de jeu mouloudéen, Walid Derrardja est de
retour en force et il a même
réussi à être parmi les
meilleurs sur le terrain face
à l'USMBA. Après un long
moment sur le banc des remplaçants à cause de sa baisse de niveau, Walid Derrardja
est revenu en pleine forme et
semble avoir retrouvé son
meilleur niveau, il a réussi de
très belles prestations
depuis les derniers matchs et
est arrivé à reprendre une
place de titulaire dans le
onze mouloudéen, reléguant
ainsi Abdelmalek Mokdad sur
le banc. Face à l'USMBA,
Derrardja a été l'un des
meilleurs sur le terrain, il n'a
pas trouvé de mal à se débar-

rasser de ses adversaires et
a même été l'auteur d'une
très belle action qui a failli
finir au fond des filets n'était
la transversale. En plus, il
était présent sur toutes les
actions dangereuses de son
équipe et a donné beaucoup
de mal à ses adversaires, il
était pratiquement impossible de l'arrêter sans commettre de faute. Donc, un
retour en forme au bon
moment et qui soulage le
premier responsable de la
barre technique mouloudéenne. D'ailleurs, Kamel
Mouassa, qui a remarqué que
son poulain était capable de
lui débloquer un match à lui
seul, l'a fait revenir dans son
onze et lui donne plus de

«Je me sens bien et je veux
continuer sur cette lancée»
Vous avez arraché une belle
victoire face à l'USMBA…

C'était un match important où on
a répondu présent. On a fait un beau
match et on a su s'imposer sur un
bon score. On confirme ainsi notre
bonne forme et on garde la tête du
classement.

Comment avez-vous trouvé cette
rencontre ?

C'était un match compliqué face à

une bonne équipe qui était dans une
bonne dynamique et voulaient absolument repartir avec un bon résultat,
mais on a su faire la différence et surtout imposer notre jeu dès les premières minutes du match. C'est ce
qui nous a aidés à remporter une victoire.

Vous finissez champion d'hiver…

On savait que c'était faisable et on
a tout fait pour y arriver. On a fini la
phase aller avec un bon résultat et

c'est le plus important. C'est un titre
symbolique qui fait beaucoup de
bien au moral de l'équipe, il ne faut
pas s'arrêter là et surtout continuer à
tout donner lors de nos prochains
rendez-vous.

Auteur d'une belle prestation,
vous avez été ovationné par le
public, comment vous sentezvous ?

Je me sens en pleine forme et je
remercie le public pour son soutien.

temps de jeu. Il ne faut pas
oublier qu'à son arrivée au
Mouloudia d'Alger, la saison
passée en provenance du MC
El Eulma, beaucoup d'espoir
reposaient sur celui qui avait
décroché le titre de meilleur
buteur de la Ligue 1 Mobilis.
Cependant, il n'a pas réussi à
se démarquer. En tout cas,
lors des derniers matchs,
Walid Derrardja a été l'auteur
de bonnes prestations et a
même été félicité par les
supporters. Face à Sidi BelAbbès, le meneur de jeu mouloudéen a rejoint les vestiaires sous un tonnerre d'applaudissement et les
Chnaouas scandaient son
nom.

Je fais en sorte de toujours tout donner pour mon équipe et quand je
réussis une bonne prestation, c'est
une bonne chose pour le groupe. Je
vais continuer à travailler pour être
au top de ma forme.

Vous avez encore un match avant
la trêve, qu'en pensez-vous ?

Oui, on est dans une bonne lancée
et on compte bien réussir un autre
bon résultat. On sait que ce sera un
match compliqué, mais il ne faut pas
oublier qu'on n'a pas le droit à l'erreur. On fera tout pour gagner et
offrir une nouvelle victoire à nos
supporters.
M. K.

Les Vert et Rouge ont
eu une séance de récupération hier matin à
l'Ecole supérieure
d'hôtellerie et de
restauration d'Alger
à Aïn Benian. Le
premier responsable de la barre
technique mouloudéenne voulait que
ses joueurs soient en
bonne forme pour le
dernier match avant la
trêve hivernal. Hichem
Nekkache était le seul absent
après la blessure qu'il a
contractée face à Sidi BelAbbès. Mehdi Kacem était lui
présent mais il ne s'est pas
entraîné. Ce fut une courte
séance et tout s'est déroulé
dans une bonne ambiance.

Bouhenna
buteur et
passeur avec
l'équipe
réserve

Rachid Bouhenna a été l'auteur encore une fois d'une
excellente prestation. Ayant
encore une fois été tenu à
l'écart, le défenseur mouloudéen a participé au match
avec l'équipe réserve face à
l'USMBA. Il a contribué à
remporter une belle victoire
sur le score de trois buts à
zéro. Le joueur a marqué un
but et fait une passe décisive.
A la fin de la rencontre, il a
été félicité par Omar Ghrib :
les deux hommes devront se
rencontrer en début de la
semaine prochaine afin de
parler de l'avenir du joueur,
ce match face à l'USMBA avec
l'équipe réserve pourrait être
le dernier pour Rachid
Bouhenna sous les couleurs
du Mouloudia d'Alger.

Azzi : «C'est
un honneur
pour moi
d'être
convoqué
avec l'EN»

A la fin de la rencontre de
jeudi soir face à l'USMBA, le
défenseur mouloudéen,
Ayoub Azzi s'est exprimé sur
sa présence dans la liste de
George Leekens pour la
Coupe d'Afrique des nations :
"C'était une très belle surprise
de voir que j'étais dans le la
liste du sélectionneur national.
C'est un honneur pour moi
d'être convoqué. Cette saison,
il est vrai que je me sens en
très bonne forme, surtout que
l'an dernier, je n'ai pas vraiment été à la hauteur.
Maintenant, je suis au top et je
vais tout faire pour continuer
sur cette lancée. C'est une
occasion que l'on n'a pas souvent d'être convoqué en équipe nationale, je vais tout faire
pour le mériter. Cela ne pourra que me faire du bien et me
motiver afin d'aller encore
plus loin."
M. K.

MCS

15h

ASMO

Le derby à gagner

Cet après-midi, la
formation saïdie
accueillera l'ASMO
dans un derby qu'elle
devra gagner pour
terminer cette phase
aller à une place
confortable.

Les joueurs promettent de
gagner
Au cours des entraînements, les joueurs
du MCS se sont donnés à fond comme
pour montrer leur intention de faire le
maximum pour gagner cette rencontre.
L'ambiance familiale accompagnant le
travail de l'équipe saïdie ne fait que booster Bouhedda et ses coéquipiers. Après

17

Saâdi et Chehaïma prêts,
Belhaoua
incertain
Remis d'une blessure qui les a éloignés des terrains, le

milieu Saâdi et le défenseur Chahaima seront
probablement de la partie face au voisin asémiste. Ces
deux éléments, qui se sont préparés avec le groupe,
semblent fin prêts. En revanche, la participation du
défenseur Belhaoua n'est pas certaine en raison d'un
ennui de santé.

Match spécial pour Bouheda

«Aujourd'hui, je porte les
couleurs
de Saïda»
Ce match entre le Mouloudia et El-Djamîya sera assez

spécial pour le gardien de but saïdi Seddik Bouhedda. En
effet, ce dernier, qui a fait l'école du RCG Oran,
affrontera son ex-club dont certains joueurs sont
d'anciens coéquipiers. Prié de donner son avis, ce portier
a indiqué : "Aujourd'hui, je porte les couleurs du
Mouloudia pour lequel je ferai le maximum afin de l'aider
à gagner ce match."

Rahmouni : «Un match
très important à gagner»

PAR DJELLOUL KHELFALLAH
Face à une équipe asémiste qui pratique du beau football, étant une école
comme leur Mouloudia, les gars de la
ville des Eaux auront à cœur d'aborder ce
rendez-vous qui promet, faut-il le souligner, une victoire. Le tout pour confirmer
leur réveil. Le derby d'aujourd'hui face à
l'ASMO est considéré comme le match de
la saison pour les Saïdis parce que le onze
des Vert et Rouge est appelé à confirmer
les derniers succès enregistrés en championnat et aussi en Coupe d'Algérie. C'est
pourquoi tous sont unanimes à dire que le
Mouloudia de Saïda devra gagner ce
derby.

Samedi 24 décembre 2016

leur succès face à l'USMB en coupe et le
CRBAF en championnat, ils promettent
de prendre le dessus. Ils sont prêts à ne
pas concéder de faux pas sur le terrain du
stade de 13-Avril de Saida.
Belahzil veut la victoire et
promet une forte prime
Le président saïdi Belahcen Belahzil et
les membres de son bureau ont rencontré
les joueurs pour leur parler de l'importance d'un succès aux dépens d'El-Djamîya,
cet après-midi. Le patron du club a insisté
sur la nécessité de voir ses protégés décrocher la victoire. Il a même promis une
forte prime pour les pousser au but souhaité par tous les Saïdis.
D. K.

Le premier responsable de la barre technique du MCS
Rahmouni a souligné l'importance de la victoire du MCS
sur l'ASMO cet après-midi. Le Mouloudia de Saida et
l'ASMO s'affrontent dans un match que les Saidis n'ont
pas le droit de perdre. "L'ASMO, c'est un match important
qu'il faut gagner. Il faut que les trois points restent à la
maison et cela peu importe le prix pour y parvenir." Le
coach sait que cet
après-midi, il n'y a pas
Bekhtaoui : «Ce sera dur, mais pas impossible»
d'autre choix pour son
Le défenseur axial du Mouloudia de Saida estime que le rendez-vous de cet aprèséquipe que de gagner.
midi sera vraiment dur à assurer, mais les Vert et Rouge vont tout faire pour avoir le Les Vert et Rouge sont
dernier mot : "On n'a pas vraiment le choix à part réussir le rendez-vous de cet après- conscients de la lourde
midi. On a un club à défendre et cela passe bien sûr par faire le plein. Le groupe est tâche qui les attend et
conscient qu'il faut assurer les trois points, et cela peu importe le prix à mettre pour
les coéquipiers de
l'avoir." Le numéro 5 saidi ajoutera : "Face à l'ASMO, il faut gagner ; il faut qu'on se Zahzouh doivent être au
surpasse pour avoir le dernier mot. Les joueurs savent ce qui les attend et je crois
top sur tous les plans
qu'ils vont se surpasser pour assurer une belle victoire. Ce sera dur, mais pas
pour assurer une bonne
impossible il faut juste y croire." Bekhtaoui sait que le MCS n'a pas le droit à l'erreur.
partie. Le coach a
discuté avec ses
Soudani : «On n'a pas le droit à l'erreur»
troupes hier encore afin
L'attaquant Soudani dira : "Cet après-midi, le MCS aura un match difficile à disputer
de les sensibiliser à
contre l'ASMO. Soudani en est bien conscient et le fera savoir : "Effectivement, on a
réaliser encore de
un match difficile à négocier face à l'ASMO. Il va falloir mettre les bouchées doubles belles choses à l'avenir,
pour prendre le dessus. On va devoir se surpasser car on n'a pas le droit à l'erreur. Il
à commencer par le
faut s'imposer face à l'ASMO. Les trois points ne doivent pas quitter notre stade si
rendez-vous
l'on ne veut pas se compliquer davantage la vie."
d'aujourd'hui.

El-Djamîya
en appel à Saïda

PAR L. M. AZZI
Après la gifle boufarikoise
sur le terrain du stade HabibBouakeul (1-2), la formation
de M'dina J'dida s'apprête à en
découdre avec son homologue
du MC Saida. Le rendez-vous
est prévu aujourd'hui sur le
terrain du stade 13-Avril de
Saida où la mission paraît délicate, mais possible. Délicate
parce que l'adversaire saidi
traverse une période faste et
son parcours le met dans le
sillage des places du podium.
Les gars de la ville thermale
voudraient bien gagner afin de
se rapprocher des places du
bonheur.

Possible dans la mesure où
l'équipe asémiste a souvent
réussi ses sorties face aux
adversaires au-dessus du lot.
Face à l'ASO Chlef (1-1), l'AC
Paradou (1-1) et l'US Biskra (00), El-Djamîya a tiré son
épingle du jeu là où beaucoup
la donnaient perdante. Cela
dit, face au MCS qui se porte
bien, les gars de Mohamed
Henkouche pourraient sortir
un gros match et finir invaincus. Ce ne sont pas les atouts

qui manquent à leur équipe
habituée à bien voyager et frôler la victoire même. Cela dit,
l'équipe des Vert et Blanc a de
quoi lui permettre de réagir à
la défaite subie at home face
au WAB et de se racheter
auprès de ses supporters. Un
bon résultat lui donnera la
possibilité de souffler pour
passer la trêve dans la sérénité
en attendant des jours
meilleurs.
L. M. A.

Liste des 18

Gardiens : Dahmane - Hennane
Défenseurs : Boukatouh - Masmoudi -Kherbache - Oussaad - Aklil Naamane - Baanoun.
Milieux : Haddad - Berradja - Chlaoua - Boutiche - Adjal - Hadji (U21).
Attaquants : Boubakour - Baleh - Amer - Yahia.

Meguenni : «On s'attend
à une partie difficile»
Fayçal Meguenni assure que le match de Saida ne s'annonce pas facile pour son
équipe et pour les joueurs : "Un autre match délicat nous attend en cette fin de la
phase aller du championnat. Cela dit, à Saida on va s'attendre à une partie très
difficile face à une équipe qui tourne bien. Nous connaissons la valeur du
Mouloudia de Saida qui ne se laisse jamais faire sur son terrain. Donc, les Saidis
vont tout faire pour nous battre et finir l'aller sur une très bonne note. Mais nous
aussi on veut finir sur un bon résultat, surtout pour nous racheter de notre défaite contre le WAB ", a souligné l'entraîneur adjoint de Henkouche, avant-hier.
L. M. A.

Barka et Belalem hors des 18

A Saïda avec 3 attaquants
seulement
La liste des joueurs asémistes concernés par le match de Saida en déplacement comporte trois changements par rapport à la réception du WA Boufarik. En effet, le coach Mohamed Henkouche a écarté le
défenseur Amine Barka et le milieu Djamel Belalem, ainsi que le jeune Belaribi des U21. Le cas des deux
premiers devra être lié à une question concernant le renouvellement de leur contrat, sachant qu'ils seront
libres l'été prochain. La direction songe même à libérer ces deux éléments au mercato actuel. D'après nos
informations, Belalem aurait souhaité partir le plus tôt possible. Concernant le changement dans la liste
des 18, le driver de l'équipe des Vert et Blanc a battu le rappel des défenseurs Boukatouh et Banoun ainsi
que le milieu Boutiche. A noter que l'équipe a prévu de se rendre à Saida dans l'après-midi de ce vendredi, mais avec trois attaquants seulement, en l'occurrence Amer-Yahia, Boubakour et Baleh.
L. M. A.

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 2 MOBILIS 15e JOURNÉE

18
USMB

15h

JSMB

Les Blidéens veulent
finir l'aller sur le podium
La formation de la ville
des Roses croisera le
fer cet après-midi avec
la JSMB au stade des
Frères Brakni de Blida.
Ce match s'annonce
difficile et compliqué
pour les deux équipes.

Un effectif amoindri à cause
des blessures et des suspensions
La formation de la ville des Roses sera

privée cet après-midi des services de plusieurs joueurs à cause des blessures et des
suspensions. Le jeune meneur de jeu
Aissa Bey ne s'est pas encore remis de sa
blessure ; il aura besoin d'une autre
semaine de repos avant de renouer avec
les entraînements. Concernant les suspendus, la formation de la ville des Roses
sera privae aussi des services de Tayeb
Slimane, le joueur du milieu de terrain, et
de Frioui qui a été suspendu lui aussi
pour contestation de décisions face au

Ounes et Hamiti contre leur ex

Les émigrés reprennent les entraînements

Les trois joueurs franco-algériens Yacine Fortas, Samir Achiche et Walid Bouraoui ont
décidé de reprendre les entraînements, et ce, après les garanties reçues de la part du
président du club Boumaza. Ces trois joueurs doivent donc rester à Blida et vont jouer
durant la phase retour du championnat le plus normalement du monde, leur avait dit le
secrétaire du club.

15h

Votre équipe est-elle fin
CABBA. Cette donne obligera le premier prête pour le match de
responsable du volet technique de cet après-midi face à la
l'USMB à remanier son onze rentrant par- JSMB ?
tiellement comparativement au match du
CABBA.
A. D.
Le onze probable
Ouadah (gardien de buts) - Tsamda
(défenseur) - Belaid (défenseur) - Laifaoui
(défenseur ) - Bouhaniche (défenseur) Guenifi (milieu de terrain) - Houari (milieu
de terrain) - Rabti (milieu de terrain) Hadiouche (attaquant ) - Zerguine
(attaquant) - Abed (attaquant).

Calin réclame la victoire
avec l'art et la manière

L'entraîneur roumain a tenu une
réunion avec ses joueurs à la fin du dernier galop d'entraînement. Calin
Augustin a demandé à Laifaoui et aux
autres de jouer le jeu et d'éviter les
bourdes commises face au MCS et au
CABBA qui ont coûté cher au club.

CABBA

Les Jaune et Noir veulent
confirmer leur réveil
De notre correspondant
LARBI BABOUCHE

Vainqueurs dans le dernier duel du
championnat face à un redoutable adversaire, l'USMB, au point où Bira dira : "On
a remporté un duel à six points." Les
Jaune et Noir tiennent à confirmer leur
éveil, notamment depuis l'installation du
nouveau driver à la tête
de la barre
technique en allant inquiéter le RCA sur
sa propre pelouse : "On doit apprendre à
bien voyager si on veut réellement cibler
l'accession en D1", annonce Slimani, l'entraîneur adjoint du Ahly. Revigorés par le
bon résultat à Chlef, les Bleus pourraient
gagner ce duel contre le CABBA, d'autant
qu'une victoire à la dernière journée les
placerait peut-être dans une position plus
confortable, pour prendre de l'avance sur
le GCM, le MCEE dans un premier
temps, avant de s'attaquer à d'autres
concurrents immédiats touchés également par le danger de la relégation.
Bira : "On cible 24 à 26 points
à l'aller"
Bira avait précisé auparavant que son
équipe fixait un seuil de 24 à 26 points et

a répété pas plus tard que mardi les
même propos. Cela implique qu'il vise au
moins un match nul, sinon une victoire.
Madouni : "J'aurai mon mot à
dire face au RCA"
Encouragé par le but qu'il a inscrit
contre Blida, Madouni, l'ex-Sétifien,
puis Chélifien, se considère comme
Bordjien à part entière. Il se donne pour
défi de se distinguer dans ce duel décisif de la fin de la phase aller. Cela veut
dire qu'il promet d'être le buteur
comme au 14e round.

Deux espoirs au moins dans
les 18
Deux espoirs au moins feront également le voyage avec leurs aînés. Il s'agit
de l'avant centre Djahnit et du meneur de
jeu Khedara.
Formation probable
Meddah (Alaoui), Bencheikh, Aouamri
(Zeghidi), Djabou (Bouamria), Gudjali
(Selama), Bouflih, (Bouafia), Tedjar
(Zakaria), Douadi, Benachour, Madouni
(Djahnit), Yalaoui (Khedara).
L. B.

USMB-JSMB
RCA-CABBA
GCM-ASO
USB-ASK
WAB-ABS
MCS-ASMO

16h

Vous sentez-vous prêt à
faire vos preuves face à
la JSMB ?

Avec un peu de chance, je
secouerais les filets de cet
adversaire pour faire le bonheur de nos supporters qui
viendront en masse pour
nous soutenir.

Un mot pour vos
supporters ?

Blidéens, on a besoin de
votre présence pour nous
soutenir et nous aider à
gagner le match de la JSMB.
A. Dj.

Les balles arrêtées, le casse-tête
du Roumain

L'équipe blidéenne demeure l'une des équipes les plus fragiles du championnat dans les balles arrêtées. Le club blidéen a concédé deux défaites successives respectivement
face au MCS et au CABBA à cause des erreurs commises
par les défenseurs dans les balles arrêtées. Laifaoui et ses
coéquipiers doivent éviter les erreurs de débutants et
imposer un marquage strict sur les joueurs de l'équipe
adverse.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

PAC
USMB
JSMB
CABBA
USB
JSMS
ASO
MCS
CRBAF
ASMO
ABS
WAB
ASK
RCA
MCEE
GCM

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
31 14 09 04 01 24 11 +13
26 14 08 02 04 14 09 +05
24 14 07 03 04 15 12 +03
23 14 06 05 03 12 09 +03

21
20
20
20
19
17
17
16
16
08
08
08

14
14
14
14
14
14
14
14
14
14
14
14

06
06
05
06
04
03
04
03
04
02
02

03
02
05
02
07
08
05
07
04
05
05
01 05

05
06
04
06
03
03
05
04
06
07
07
08

11
11
17
13
13
12
15
11
11
10
10
09

12
08
15
14
12
11
15
13
14
15
19
19

-01
+03
+02
-01
+01
+01
00
-02
-03
-05
-09
-10

15h (Dzair TV) Stade Brakni (Blida)
15h
Stade Smaïl Makhlouf (Arba)
15h
Stade de l’Unité africaine (Mascara)
15h
Stade El-Alia (Biskra)
15h
Stade Mohamed Regazzi (Boufarik)
15h
Stade du 13-Avril-58 (Saïda)

7

MOB

La piste
Seddiki
activée de
nouveau

Les joueurs en sont bien
conscients et veulent mettre
fin à cette série de mauvais
résultats. On va mettre la
main dans la main pour
chasser la guigne et permettre à l'équipe de conclure la phase aller du championnat en beauté.

Youcef Zakaria de retour
e
Ayant purgé sa suspension pour PROGRAMME DE LA 15 JOURNÉE (DEMAIN)
cumul de cartons, Zakaria sera de retour Rencontre
Horaire
Lieu
parmi les siens dans cette empoignade, ô
MCEE-CRBAF
14h30
Stade
Messaoud Zeggar (El-Eulma)
combien importante, pour les deux
PAC-JSMS
15h
Stade Dar El-Beïda
équipes.
Selama dans les 18
Bien que pas entièrement rétabli de sa
blessure, Selama sera parmi les 18
joueurs pour la dernière partie de la
phase aller. Il sera peut-être intégré pour
renforcer le milieu de terrain en cas de
besoin.

NAHD

L'attaquant de l'USMB Zerguine nous a
fait savoir, dans cet entretien, que leur
prochain adversaire, la JSMB en
l'occurrence, laissera des plumes au
stade Brakni.

La fatigue est le seul argument avec lequel on justifie
nos deux dernières défaites.
Il n'est pas évident pour
n'importe quelle équipe de
faire deux longs trajets en
l'espace de six jours seulement. En tout cas, on a mis
les deux derniers mauvais
résultats aux oubliettes et on
se concentre actuellement
sur notre match de demain
(Ndlr : entretien réalisé vendredi), qui sera une issue
pour nous afin de conserver
notre place de dauphin.

La rencontre de cet après-midi s'annonce difficile pour les deux anciens joueurs de l'USMB,
à savoir Hamza Ounes et Fares Hamiti qui joueront contre leur ex. Ounes retrouvera le stade
Brakni après une année seulement ; il sera accueilli avec son coéquipier Hamiti qui a quitté
le club phare de la ville des Roses en 2011.

RCA

Zerguine : «La JSMB repartira bredouille à Béjaïa»

Votre équipe s'est-elle
remise de son mal après
deux défaites
successives
respectivement face au
MCS et la JSMB ?

PAR AMINE DJAÂFAR
L'équipe blidéenne a concédé deux
défaites successivement contre le MCS,
dans un match comptant pour les 1/16
de finale de la Coupe d'Algérie et la
seconde fut contre le CABBA, dans un
match comptant pour la 14e journée du
championnat de la Ligue 2 Mobilis.
L'adversaire du jour, à savoir la JSMB, a
concédé lui aussi une défaite dans son
petit jardin lors du dernier match face au
PAC. Donc, chaque équipe veut se ressaisir aujourd'hui et veut conclure la phase
aller sur le podium.

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

Après 4 victoires consécutives

LE NASRIA VEUT
FINIR EN BEAUTÉ

PAR MOHAMED ADRAR

Après s'être consacré à la Coupe
d'Algérie, et cette qualification aisée à
Mascara face à la modeste équipe de l'IS
Tighenif, les Sang et Or aborderont leur
match de la 15e et dernière journée de la
phase aller du championnat avec un état
d'esprit conquérant. Il sera question
pour eux d'aller chercher les trois points
de la victoire afin de prolonger un peu
plus la dynamique positive qui s'est installée au sein du groupe. Les Nahdistes
veulent avant tout finir leur parcours en
beauté en allant chercher les trois points
de la victoire, qui leur permettront non
seulement de poursuivre leur marche en
avant, mais aussi et surtout de gagner
une place de plus au classement pour
finir cette phase aller à la 7e position
avec 21 points au compteur. Ce qui n'est
pas trop mal pour eux au vu de la
longue période de turbulences qu'ils ont
traversée entre la 6e et la 12e journées et
qui a vu le Nasria flirter avec la zone de

Un autre jeune
intègre le groupe pro

Une première
pour Soltani,
Ouhadda
forfait

Pour ce match de la 15e et
dernière journée de la phase
aller du championnat, le
coach Alain Michel n'a pas eu
beaucoup de choix d'autant
plus que trois éléments ont
déjà fait leurs valises au
cours de la semaine en quittant officiellement le navire
nahdiste, à savoir Harrouche,
Bennai et Benyahia. A ceux-là,
il faudrait également rajouter
le forfait de l'attaquant
Zakaria Ouhadda, blessé en
cours de semaine à l'entraînement suite à un choc avec son
coéquipier Hichem Mokhtar.
Tout cela a fait que le coach
Michel n'a pas disposé de
beaucoup de solutions, lui qui
a fait appel aux deux habitués
jeunes Khacef et Bouzidi,
mais également à un nouveau
jeune, en l'occurrence le
milieu de terrain Soltani
Ismail, lequel signera sa
toute première convocation
en équipe fanion depuis l'entame de la saison.

relégation avant de se reprendre vers la
fin, pour se replacer dans une position
plus conforme aux objectifs du club.

Attention, le MOB est
une bête qui dort !
Face à une formation du Mouloudia de
Béjaia qui vit une crise sans précédent,
les Sang et Or doivent tirer profit des
problèmes qui touchent actuellement la
maison béjaouie pour tenter d'engranger
trois précieux points. Il sera toutefois
bien risqué de prendre la formation du
MOB à la légère, d'autant plus qu'elle
avait montré, dans un passé pas très lointain, qu'elle faisait partie des meilleures
formations du pays, voire même en
Afrique, elle qui sort d'une campagne
africaine exceptionnelle avec cette finale
de coupe de la CAF disputée et perdue
face au TP Mazembe. Penser que ce
match sera facile, c'est sous-estimer un
adversaire qui peut réagir à tout moment
en montrant ses vraies qualités. Le MOB
est certes lanterne rouge du championnat, mais ça reste une grosse bête qui

dort et qui peut se réveiller à tout
moment ; le coach Michel a axé son travail durant la semaine sur le volet psychologique en avertissant ses joueurs sur
les capacités de cette formation à réagir à
tout moment.

Une victoire pour bien aborder le PAC
L'autre souci des Nahdistes dans le
match face au MOB, c'est de prolonger
cette dynamique positive afin de pouvoir aborder le prochain match de coupe
face au Paradou AC dans les meilleures
dispositions morales. Battre le MOB et
finir la phase aller avec 21 points et une
7e place à la clé permettra aux coéquipiers d'Ahmed Gasmi de préparer le
match du PAC dans la sérénité la plus
totale, sachant que cette partie s'annonce
bien difficile face à un adversaire qui
caracole en tête du classement du championnat de la Ligue 2 Mobilis, et qui sera
très certainement difficile à jouer. M. A.

Il a été programmé pour le mercredi 28 à 14h30

PAC-NAHD à Dar El-Beïda
La commission d'organisation de la Coupe
d'Algérie a dévoilé jeudi dernier le programme intégral
des 1/8 de finale qui se joueront au cours de la semaine
prochaine. La rencontre, qui
opposera le Nasria à son voisin du Paradou AC, se jouera sans surprise au stade
Chahid-Benrabah de Dar El
Beida, mercredi prochain à
14h30, vu que c'est le
Paradou qui sera le club
recevant lors de cette partie.
Il est à noter que le match a
été programmé pour la journée de mercredi, et non le
mardi, et ce, au vu du programme démentiel auquel
est soumis la formation du
PAC qui a joué trois matchs
en une semaine et qui en
disputera un quatrième ce
mercredi face au NAHD.
Pour les Sang et Or, cette
programmation ne pose
aucun problème ; le seul
souci concerne la qualité de
la pelouse qui serait dans un
état lamentable.

A la FAF, on se fiche
des supporters
Si la programmation du
match PAC - NAHD n'a pas
suscité des soucis au sein de
la maison nahdiste, elle a fait
réagir les supporters du
Nasria qui ne comprennent
pas la façon d'agir de la
commission d'organisation
de la Coupe d'Algérie. Il faut
dire que celle-ci n'a eu aucun
respect pour les supporters
des deux camps en programmant cette rencontre en
milieu de semaine, à une
heure qui ne convient à per-

sonne. Programmer un
match de coupe, qui est
censé être une épreuve
populaire, un mercredi en
milieu d'après-midi à partir
de 14h30 est une façon de
faire jouer cette rencontre à
huis clos, d'autant plus que
mis à part les jeunes supporters qui se trouvent actuellement en vacances, il est fort
possible de voir ce match se
jouer devant une assistance
des plus faibles. Pourtant,
l'affiche est assez alléchante
pour mériter une tout autre
attention.
M. A.

Alors que la piste
du milieu de terrain Elyes Seddiki
semble être abandonnée après
l'échec des négociations entre les
deux parties, lors
des deux premiers
rounds, les
choses semblent
de nouveau se
raffermir puisque
nous avons,
appris d'une source proche du
joueur, qu'une
nouvelle porte
s'est ouverte
devant le joueur
et son manager.
Ce qui laisserait
entendre que le
transfert de
Seddiki au Nasria
serait toujours
possible. La même
source nous révélera que les deux
parties sont assez
proches d'un
accord qui scellera le transfert de
Seddiki au NAHD.
Affaire à suivre.

Ouertani
reporte son
arrivée
après le
week-end

Alors qu'il deavait
venir à Alger pour
discuter avec les
dirigeants du
Nasria dans la
journée de mercredi dernier, le
milieu de terrain
de la JS Kairouan,
en l'occurrence
Mehdi Ouertani,
s'est excusé de ne
pouvoir venir. Il
doit d'abord disputer un match de
championnat avec
son équipe ce
weekend, avant
de pouvoir venir à
Alger discuter de
son éventuel
transfert au
NAHD.

Coumbassa
a repris

Se trouvant chez
lui en Guinée
depuis plus d'une
semaine, le
meneur de jeu
guinéen du Nasria
Mohamed
Coumbassa a pu
régler son problème de visa de
séjour en Algérie,
pour rentrer finalement à Alger
mercredi en soirée. Le joueur a
repris le chemin
des entraînements avec le
groupe, se préparant à prendre
part au match de
coupe qui opposera mercredi prochain son équipe
au Paradou AC.

Son poulain était sur le point de
signer au NAHD, il a filé au RCR

MERABET :

«Je remercie Alain
Michel pour sa
confiance, mais…»
Alors que le jeune Merzouk Lounis,
formé à l'AS Monaco, était sur le point de
rejoindre le Nasria, lui qui se trouvait à
l'essai au club depuis plus d'une semaine,
il a finalement choisi de s'engager avec le
RC Relizane suite aux réticences des dirigeants du club qui n'ont pas jugé utile de
l'engager. Une volte-face qui a fait réagir
son manager Mohamed Merabet qui a
voulu apporter des précisions à ce sujet : "
Je tiens tout d'abord à remercier le coach
Alain Michel qui a été correct avec moi et
mon joueur. Il a été séduit par ses qualités,
mais il a été franc avec nous en posant le
problème du nombre de licences. Je suis
toutefois déçu de l'attitude des dirigeants
qui ont délaissé le joueur, lui qui était à
l'essai au club, mais livré à lui-même. Dieu
merci, j'ai pu le placer au RCR, club au
sein duquel il va s'épanouir. Je tiens à
remercier Michel pour sa confiance, tout
en étant déçu de l'attitude des autres."
Belamri Zakaria sera bel
et bien nahdiste (U20)
L'autre joueur mis à l'essai par le club, en
l'occurrence le jeune Belamri Zakaria, sera
engagé par la direction du club nahdiste,
qui s'en tiendra aux recommandations du
coach Alain Michel qui s'est dit séduit par
les qualités du joueur. Zakaria Belamri ne
sera cependant pas engagé pour l'équipe
fanion, lui qui bénéficiera d'une licence
U20 tout en évoluant avec l'équipe réserve.
Le Nasria remercie
les services de sécurité
de la wilaya de Mascara
La direction du club nahdiste a tenu à
remercier vivement les services de sécurité de la wilaya de Mascara, qui ont mis
tous les moyens à la disposition de la délégation nahdiste lors de la rencontre de
Coupe d'Algérie ayant opposé le NAHD à
l'IS Tighenif. Les Nahdistes n'oublieront
pas de sitôt l'hospitalité des gens de
Mascara et tout particulièrement le service de sécurité qui n'a pas ménagé ses
efforts pour garantir un bon séjour aux
Nahdistes à Mascara.
M. A.

Doukha reprend sa place

Ménagé en Coupe d'Algérie au profit du
jeune Merbah Gaya, l'ex-gardien international du Nasria Azzedine Doukha reprendra sa place à l'occasion de cette rencontre de championnat, lui qui tentera de
confirmer son regain de forme après deux
belles prestations de suite face au DRBT
et au CSC.

Bouzidi, la surprise du chef
En défense, le coach Alain Michel ne
compte pas trop chambouler son dispositif, lui qui présentera une configuration
plutôt similaire à celle alignée face à
Tighenif, avec comme seul changement
notable la titularisation du jeune Bouzidi
Abdelghani au lieu et place du capitaine
Sofiane Bendebka. Ailleurs, ça sera une
formation équilibrée avec Khiat à gauche
et une charnière composée de Zeddam et
Herida.

Un trio magique au milieu

Il l'avait regretté maintes fois depuis sa
prise de fonctions au Nasria ; le coach
Alain Michel avait toujours souhaité bénéficier de ses trois milieux de terrain ElOrfi, Ouali et Bendebka à la fois. Ce qui
n'est jamais arrivé, mais qui se réalisera
enfin à l'occasion de cette rencontre où il
prévoit d'aligner ses trois pièces maîtresses dans l'entrejeu. Du lourd !

Les canonniers sont là

En attaque, le coach Alain Michel fera
confiance à son trio qui avait fait plier la
formation du CSC à Constantine, et qui a
fait une forte impression lors de cette
rencontre. On retrouvera assez logiquement Walid Ardji, Ahmed Gasmi et
Mohamed-Amine Abid. Les trois canonniers du Nasria sont prêts à faire de nouveau irruption, la défense du MOB est bien
avertie.
M. A.

www.competition.dz

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

NAHD

15e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

6
15h
6

MOB

Les Béjaouis dos au mur

Le MOB croisera le fer cet après-midi au stade du 20-Août de Belouizdad avec la solide
formation du NAHD dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1 Mobilis.
PAR BOUALEM AIZEL
Une rencontre qui n'intervient pas au meilleur moment pour
le club de la capitale des
Hammadites qui est agité par une
crise interne touchant tous les volets
; mais elle sera d'une grande importance pour les camarades de
Soufiane Khadir qui doivent à tout
prix s'en sortir avec un bon résultat
afin de mettre fin à la spirale négative, en se donnant les moyens de se
battre crânement pour le maintien,
lors de la deuxième partie de saison,
et ce sera surtout l'occasion de
redonner espoir aux supporters,
eux qui s'inquiètent beaucoup pour
l'avenir du MOB. Restant sur une
série de 10 matchs sans victoire, les
Vert et Noir ne respirent donc pas
du tout la sérénité en ce moment,
mais ils auront bien à cœur de tout
donner aujourd'hui, sachant que
certains éléments joueront aussi
leur avenir au MOB. Le club de la
vallée de la Soummam espère donc
relever la tête aujourd'hui et s'offrir
un résultat positif pour résorber
quelque peu cette crise qui dure
depuis quelques mois maintenant.
Il faut y croire
Dans l'entourage du club, on veut

Mansouri,
c'est en bonne voie

croire que malgré tout ce qui se
passe, le groupe est encore capable
de créer la surprise et de se relancer
dans la course au maintien. On
attend donc de voir quelle sera la
réaction aujourd'hui de l'équipe à
laquelle ils sont nombreux à accorder des circonstances atténuantes,
surtout que les joueurs sont désormais à bout mentalement, eux qui
n'ont pas eu de préparation physique, mais ont enchaîné des matchs
et leur situation financière n'est
aussi toujours pas régularisée.
Malgré ces données, les coéquipiers
de Benmelouka se disent déterminés à sortir le grand jeu au stade 20Août aujourd'hui pour contrecarrer
les desseins de leurs hôtes qui semblent être en pleine confiance et qui
vont aborder cette partie en conquérants. Malgré la difficulté de la
tâche, le staff technique emmené
par Boussaada a pris tous les paramètres en considération et l'objectif
est clair, un résultat positif, même si
le MOB n'a vraiment pas le choix
que de glaner un bon résultat pour
retrouver la sérénité.
B. A.

Pour composer son
équipe-type, Boussaada
n'aura pas vraiment
l'embarras du choix vu la
qualité moyenne de
l'effectif en place. Ce sera
toutefois beaucoup plus
simple que lors des
dernières rencontres
étant donné que le MOB
récupère plusieurs
éléments blessés. En
principe, seuls Belkacemi
et Rahal devraient
manquer à l'appel
aujourd'hui ; cela peut
donc quand même offrir
des solutions
intéressantes au coach.

Une défense
classique

La défense n'est pas
touchée par les
défections cette fois-ci,
ce qui permettra donc au
staff technique d'aligner
le meilleur quatuor
possible. Ainsi, on devrait
retrouver une association
Lakhdari-Benmelouka
dans l'axe, alors que
Khadir et Salhi seront
alignés sur les flancs.

Il faut gagner
la bataille
du milieu

Equipe probable

Rahmani, Khadir, Salhi, Lakhdari,
Benmelouka, Sidibé, Baouali, Bentayeb,
Athmani, Yaya, Messaâdia.

Le nouveau coach après le match du CAB
Si le MOB est en contact avec plusieurs
entraîneurs dans l'optique de venir remplacer
Bouzidi, qui a décidé de plier bagage pour aller
à l'ASO, la direction ne devrait pas engager qui
que ce soit avant la fin de cette phase aller, donc
le match de mardi prochain face au CAB. En
effet, nos sources affirment que les dirigeants
auraient décidé de faire confiance à Boussaâda

Sans Belkacemi
et Rahal

afin de gérer de la meilleure façon les matchs
du NAHD et du CAB. On croit savoir que la
prochaine réunion des actionnaires, qui aura
lieu demain dimanche, sera aussi déterminante
concernant l'identité du coach à recruter,
sachant que les avis divergent pour l'instant
parmi les responsables du club béjaoui.
B. A.

Le staff technique devrait
privilégier l'aspect
physique concernant le
milieu du terrain ; il
pourrait ainsi aligner des
éléments qui sont prêts à
aller au charbon pour
contrecarrer un milieu
adverse réputé très actif.
On devrait ainsi voir
Sidibé et Baouali jouer
juste devant la défense,
alors que Bentayeb sera
positionné un cran plus
haut.
Concernant l'attaque, l'absence de Belkacemi et Rahal est
forcément préjudiciable. Mais la bonne nouvelle est que le
MOB récupère deux piliers essentiels dans ce compartiment,
à savoir le capitaine Yaya et le buteur Messaâdia. Ces deux
derniers, sur lesquels se reposent tous les espoirs des
amoureux des Vert et Noir, devraient être soutenus par le
jeune Athmani.

Yaya et Messaâdia
pour relancer
l'attaque

Certains joueurs songent
à saisir la CRL
Côté recrutement, il semble
bien que le MOB soit sur le
point de récupérer son ancien
portier, à savoir Smaïl
Mansouri. En effet, celui-ci, qui
a été contacté par la direction
béjaouie depuis quelque
temps, a demandé ses papiers
aux responsables de l'USMA
qui n'avaient toujours pas
répondu pour le moment.
Toutefois, la non-sélection de
Zemmamouche pour la CAN
devrait accélérer les choses,
tant la présence de Mansouri
parmi l'effectif rouge et noir
n'est désormais plus indispensable. Il sera par contre un
atout considérable pour le
MOB, sachant que Rahmani
sera absent durant toute la
durée de la CAN. Reste à
savoir maintenant si le MOB
fera signer un nouveau contrat
à Mansouri ou alors celui-ci ne
viendrait qu'à titre de prêt
pour six mois.
B. A.

Lassés d'attendre,
certains joueurs du MOB
menacent encore de saisir
la Chambre de résolution
des litiges (CRL) pour
obtenir gain de cause
concernant le nonpayement de leurs
salaires.
Certains ne veulent plus supporter cette
situation délicate que traverse le club béjaoui,
surtout qu'ils ont reçu des offres intéressantes
de la part d'autres clubs de la Ligue 1 Mobilis.
La direction du MOB doit réagir rapidement
afin que personne ne se retrouve avec plus de
deux salaires impayés, car les joueurs dans ce
cas pourront déposer leur dossier à la CRL,
comme ils menacent de le faire, et obtiendront gain de cause et seront libres automatiquement du fait que le règlement est favorable pour eux, du moment qu'un joueur qui
n'a pas perçu trois salaires de suite pourrait
déposer son contrat et être libre de fait. Un

vrai dilemme pour les dirigeants du MOB qui
doivent trouver le moyen de payer ces
salaires, mais aussi engager un nouvel entraîneur, recruter des éléments à même d'apporter un plus à l'équipe et payer les frais du
stage en Tunisie. Tout ça, alors que les

voyants sont au rouge côté finances. La
réunion des actionnaires qui se tiendra
demain sera certainement déterminante
concernant la gestion de cette période de
trêve au sein du club de la vallée de la
Soummam.
B. A.

Benali
ne
viendra
pas

Après la
résiliation de
son contrat
avec le MCO,
les rumeurs
enflent du
côté de la
capitale des
Hammadites
concernant
le retour de
Salim Benali
au MOB.
Celui-ci ne
devrait
finalement
pas revêtir
le maillot
béjaoui étant
donné qu'il a
reçu une
offre
beaucoup
plus
intéressante,
du point de
vue
financier, de
la JS Saoura
et la
direction du
MOB ne peut
pas s'aligner
sur le salaire
qui lui a été
proposé.

USMB

15h

19
Zerrouki
forfait

JSMB

Déplacement périlleux
pour les gars
de Yemma Gouraya
De notre correspondant
ZAOUCHE BADR-EDDINE
Les Vert et Rouge affronteront le club de la ville des Roses
cet après-midi au stade Brakni de
Blida. Une rencontre qui entre
dans le cadre de la 15e et dernière
journée de la phase aller du championnat de Ligue 2 Mobilis. Après
avoir connu la défaite lors de la
dernière sortie à domicile, les
hommes de Younes Ifticen n'auront pas la tâche facile face à un
autre concurrent direct pour la
course à l'accession. L'enjeu de
cette rencontre sera sûrement de
finir cette première moitié de la
saison sur le podium. Un objectif
qui va permettre aux deux formations de préparer la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles. Les trois points qui
seront mis en jeu, aujourd'hui au
stade des Frères Brakni, sont d'une

Le milieu de terrain des Vert et
Rouge Zerrouki Mourad ne sera
pas présent pour cette rencontre
importante face à l'USM Blida. En
effet, après avoir repris les
entraînements samedi dernier en
pensant qu'il était totalement
guéri de sa blessure, ce dernier a
ressenti des douleurs au niveau
de la cuisse, alors qu'il devait
intégrer le groupe. Une situation
qui a beaucoup affecté son moral.
Mourad avait d'ailleurs écourté la
séance de mercredi dernier en
quittant le terrain en pleurs. Le
staff médical de la JSMB, ne voulant pas prendre de risque, l'aurait soumis au repos en le disposant du déplacement de Blida.

importance capitale pour les deux
équipes. Après la défaite subie à
Bordj, les hommes du Roumain
Augustin voudront sans doute se
racheter auprès de leurs supporters du fait qu'ils évolueront à
domicile. De l'autre côté, les
Béjaouis n'auront pas d'autres
alternatives que d'aller chercher les
trois points, s'ils veulent réellement
finir cette phase aller sur le
podium. Les joueurs des deux
équipes auront ainsi à cœur de
prendre les points de la rencontre.
Partant de ce principe, on s'attend
à assister à une rencontre très disputée. Connaissant l'importance de
cette rencontre, la direction du club
de la capitale des Hammadites a
joué la carte de la motivation et
cela en procédant au versement
des salaires du club. Cela suffiraitil ? On le saura cet après-midi à
l'issue de cette rencontre.
B. E. Z.

Drifel
suspendu
L'attaquant de la JSM Béjaia
Drifel Lakhdar sera le grand
absent côté béjaoui pour cette
rencontre face à l'USM Blida.
Ayant écopé d'un quatrième carton jaune face au Paradou AC,
Lakhdar n'a pas été du voyage
pour cette rencontre face au dauphin du championnat, à savoir
l'USMB. Un autre absent qui va
mettre encore plus le staff technique dans l'embarras en l'absence de solutions de rechange.

Ifticen ne sera
pas sur le
banc

Tiab Boualem : «On se rattrapera au retour»
Ne voulant pas se montrer
alarmiste après la défaite subie face
au Paradou AC, le président Tiab
Boualem a tenu néanmoins à faire
le point avec les journalistes et correspondants de presse locale. Un
point de presse qui avait pour but
de clarifier certaines choses et d'annoncer de nouvelles mesures.
«La situation d'Ifticen
connaîtra son épilogue au
cours de la semaine»
Le boss des Vert et Rouge, qui avait
discuté longuement avec les
joueurs avant le début de leur séance d'entraînement de jeudi dernier,
a tenu un point de presse où il a
évoqué plusieurs dossiers. A une
première question sur la situation
administrative du coach Younes
Ifticen, le président Tiab répond :
"Le problème de Younes Ifticen va
se régler durant la semaine. Nous
avons entrepris les démarches
nécessaires pour trouver une solution le plus tôt possible."
«La défaite face au
Paradou est difficile à
accepter ; ce qui s'est
passé porte un sérieux
coup à l'image du club»
Le président est revenu sur la sortie
ratée de son équipe face au leader
du championnat : " Je ne voudrais
pas ici parler des erreurs d'arbitrage, cela arrive souvent. Je ne vous
cache que moi-même, j'avais un
peu peur de cette rencontre. J'ai
suivi le match sur le petit écran et le

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

travail psychologique pour leur
permettre d'aller de l'avant. Ces
derniers doivent savoir que nous
avons mis tous les moyens nécessaires pour réussir à accéder en fin
de saison. Ils savent que nous
sommes exigeants de ce côté-là et
pour atteindre le but qu'on s'est fixé
en début de saison, certains doivent
redoubler d'effort."

rendement de l'équipe ne rassure
pas. Nous avons bien joué en première mi-temps où nous aurions pu
inscrire deux ou trois buts, mais au
retour des vestiaires, je pense que
les joueurs n'ont pas pris au sérieux
l'adversaire. J'ai parlé avec les
joueurs et certains ont avoué qu'ils
se sont relâchés en seconde période,
pensant que l'équipe du Paradou
AC ne pouvait rien faire devant
nous."
«Nous allons devoir
recruter au mercato pour
renforcer l'effectif»
Tiab a aussi évoqué le mercato qui
a ouvert ses portes le 15 du mois en
cours : "Nous n'avons pas encore
discuté de cela avec l'entraîneur.
Nous allons attendre la fin de la
rencontre de Blida pour nous réunir
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Samedi 24 décembre 2016

avec le premier responsable de la
barre technique, à savoir M. Ifticen
et on prendre en compte les
mesures nécessaires. Il est clair que
nous allons devoir renforcer l'effectif actuel. Nous avons constaté certaines insuffisances et nous allons
essayer de les combler."
«Les joueurs doivent
prendre conscience
de l'importance d'accéder
en fin de saison»
Réagissant à une question d'un
confrère sur l'état d'esprit des
joueurs après cette défaite face au
PAC, le président a rappelé l'importance de prendre au sérieux les
matchs qui restent : "J'ai parlé avec
les joueurs en essayant de les remobiliser. Certains accusent le coup,
mais je pense qu'il faudrait un long

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

«Les joueurs seront
régularisés dans
la semaine»
Le président a aussi évoqué la
situation financière des joueurs et
du club : " Nous allons procéder au
versement de trois mois de salaire
sous peu. On a eu un petit retard à
cause d'une erreur dans notre mandat de versement avec le ministère
de la Jeunesse et des Sports. Mais
on va leur remettre des chèques
demain ou après-demain."
«Les supporters doivent
nous aider pour accéder»
Le premier responsable à la tête du
club a aussi exhorté les supporters
à soutenir l'équipe dans ces
moments difficiles : " Je souhaite
que nos supporters prêtent mainforte aux joueurs. C'est eux les premiers qui vont donner le coup de
pouce nécessaire afin d'aider les
joueurs à accéder. Je leur dis que ce
seront eux qui feront accéder le
club en apportant un soutien indéfectible aux joueurs."
B. E. Z.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Le nouvel entraîneur des Vert et
Rouge n'a jusqu'à l'heure pas
réussi à trouver une solution à sa
situation administrative. Ce dernier ne sera officiellement pas
sur le banc de touche lors de la
rencontre face à Blida. Une
absence qui sera sans doute préjudiciable au club de Yemma
Gouraya, qui doit remporter les
trois points pour se maintenir sur
le podium.

Boudjemaâ et
Menad ont eu
leur licence
Une bonne nouvelle cependant :
les deux adjoints de l'entraîneur
Younes Ifticen pourront prendre
place sur le banc de touche pour
la rencontre de cet après-midi.
Une solution, alors que l'absence
d'un coach à la dernière rencontre
face au Paradou AC a été préjudiciable surtout en seconde mitemps.

Les joueurs
ont eu 3 mois
de salaire
La direction de la JSM Béjaia a
procédé hier au versement de
trois mois de salaire aux joueurs.
Les responsables de la formation
phare de la Soummam ont joué la
carte de la motivation financière
et cela en procédant au virement
de trois mois de salaire sur les
comptes des joueurs. Une bonne
nouvelle qui vient motiver davantage les camarades de Hamza
Ounnas, qui savent à quoi s'attendre dans une rencontre qui
s'annonce très disputée.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

20

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS
CAB

14h30

RCR

5

Les Lions de la Mina
veulent renouer avec
les bons résultats

B. BOUGUELMOUNA
N'ayant pas remporté le moindre match
depuis quelques semaines, les Vert et Blanc
du RCR sont appelés à relever le défi et
renouer avec les bons résultats à l'occasion
de la rencontre de cet après-midi contre la
formation du CAB au stade Seffouhi. Nous
avons constaté une grande détermination
chez les joueurs et le staff technique qui
semblent libérés moralement après avoir
vécu une situation difficile depuis quelques
jours.

Compétition / PUB

ANEP 438 189 du 24/12/2016

Hamri exige un résultat probant
Juste avant le départ des joueurs vers
Batna, le boss du train du Rapid Mohamed
Hamri s'est réuni avec ses joueurs ainsi que
les membres du staff technique ; le patron
du centre équestre était très clair avec ses
protégés en leur disant, nous confie notre
source, que son administration a réuni tous
les bonnes conditions afin de les mettre à
l'aise. Maintenant c'est à leur tour d'honorer leur part de contrat en récoltant le maximum de bons résultats, afin de sortir le
train du Rapid de ce long tunnel sombre, à
commencer par le match de cet après-midi
contre Batna.
B. B.

RouabehBouakez,
l'autre
bataille
tactique
En plus du public

Compétition / PUB

ANEP 438 235 du 24/12/2016

Compétition / PUB

ANEP 438 180 du 24/12/2016

qui est attendu en
grand nombre
aujourd'hui dans les
gradins du stade
Seffouhi, le match de
ce soir sera caractérisé par la présence de
deux entraîneurs qui
veulent graver leur
nom dans le championnat algérien.
D'un côté, Toufik
Rouabeh, le coach du
CAB, et de l'autre, le
driver du train du
Rapid Moez Bouakez.
C'est dire qu'on s'attend à un match très
serré entre les joueurs
sur le terrain, comme
ce sera le cas aussi,
sans aucun doute, sur
le banc.
Incontestablement,
les deux entraîneurs
vont se livrer une
rude bataille tactique
où chacun tentera de
sortir le grand jeu
pour avoir le dernier
mot. Il est intéressant
aussi de savoir si les
deux techniciens vont
opter pour leur stratégie habituelle ou ils
mettront en place un
schéma spécial.

Samedi 24 décembre 2016

1000
supporters
attendus
à Batna

Afin de soutenir
les joueurs du
Rapid, plus de
1000 fans du club
préparent leur
déplacement en
masse au stade
Seffouhi puisque
plusieurs minibus
ont pris l'autoroute
de la ville de Batna
pour encourager
les coéquipiers
d'Ait Ferguene
dans leur match
devant une équipe
se trouvant dans
une situation similaire à celle du
Rapid, c'est-à-dire
elle lutte pour sa
survie en championnat. Les Mina
Boys veulent faire
entendre leur voix
au stade Seffouhi
pour aider leurs
favoris à revenir
avec les trois points
de la victoire.

Meziane
en joker

Abdelkader
Meziane sera sur le
banc de touche.
L'enfant de
Mostaganem pourrait être incorporé
au cours du jeu, si
le besoin se faisait
sentir.

Le onze qui bataillera à Seffouhi
Malgré le retour de Hamza Boussider, le portier des Lions de la Mina devra garder sa place de titulaire cet
après-midi ; le même cas pour le défenseur axial Ishak Guebli qui devra, lui aussi, garder sa place. Zaidi dans
les bois, Remmache, Mekkaoui, Zidane et Guebli en défense

En dépit de son rendement médiocre la semaine
dernière contre l'USMBA, aux côtés du capitaine de
l'équipe Zidane Mohamed-Amine dans l'axe de la
défense, Zinedine Mekkaoui reviendra à son poste
dans le couloir gauche et Remache dans le flanc droit
à la place de Meddahi qui est forfait pour ce match à
cause de se blessure au tendon.
Quelle composante pour le milieu du
terrain ?
Si la défense ne va pas connaître des changements
par rapport au dernier match de l'USMBA, à l'excep-

tion du retour de Mekkaoui à la place de Meddahi
dans le couloir gauche de la défense relizanaise, le
milieu du terrain subira, encore une fois, quelques
changements dans sa composante. Merouane
Annane et Nabil Ait Ferguene seront alignés comme
milieux récupérateurs, c'est-à-dire stopper les
attaques adverses avant d'arriver à la défense, tandis
que le casse-tête de Bouakez est bien dans l'animation
de jeu où Belkacem Remache devra occupera le flanc
droit et Ait Ferguene reculera d'un cran dans le
milieu du terrain. Alors, selon les derniers exercices
des entraînements de la semaine, tout porte à croire

que c'est Zohir Nemdil et Amine Belmokhtar qui
seront dans l'animation de jeu relizanais.
Tebbi et Benayad en attaque ?
Contrairement au dernier match de coupe contre
l'UMBA où le coach a aligné un duo inédit en attaque,
c'est-à-dire Meziane-Mazouni, pour le match de cet
après-midi contre le CAB, avec le retour du meilleur
buteur de la formation relizanaise Mourad Benayad,
le coach relizanais ne devra pas trouver des problèmes pour composer sa ligne avant qui sera sans
doute composée de Tebbi et Benayad.
B. B.

Benayad : «Batna, un match ouvert à tous les pronostics»
Votre équipe sera confrontée au
CAB cet après-midi. Comment
voyez-vous l'issue de cette
confrontation ?

Ce sera certainement une rencontre
fortement disputée car les confrontations dans ce genre de matches sont
toujours difficiles. Nous avons grand
intérêt à jouer serré pour arracher un
bon résultat. Une victoire serait un
apport de qualité pour notre moral et
aussi terminer la phase aller en beauté
pour entamer la préparation de la
deuxième manche de l'exercice avec un
moral gonflé.

Quelle idée avez-vous de votre
adversaire ?

Le CAB n'est plus une petite équipe ;
il est connu pour son jeu ouvert et il
joue bien sur son terrain. C'est pour
cela qu'il sera obligé de garder les trois

points dans son jardin pour se racheter
de son dernier échec face au CRB. Pour
cela, on s'attend à affronter un adversaire redoutable. D'où l'obligation de le
prendre très au sérieux sans lui laisser
les moindres espaces d'évolution. Une
victoire est notre objectif et pour cela,
chacun de nous est conscient qu'il se
doit d'être au top et donner le meilleur
de lui-même.

Votre objectif est la victoire...

On aimerait bien offrir un autre succès à nos supporters. Mais il faut reconnaître que nous aurons à faire à un
adversaire assez costaud et qui de surcroît jouera sur son terrain et devant
son public. Cela dit, on s'efforcera de
réaliser le meilleur résultat possible.

On comprend par là que vous
craignez cette rencontre…

On ne craint pas la rencontre, mais je
dirai que cela aurait été plus facile pour
nous si on avait eu affaire à une équipe
de moindre envergure.

Quelles sont vos intentions à
quelques heures seulement avant
le coup d'envoi de la rencontre ?

Nos intentions sont claires : la victoire. Mais on peut aussi se contenter
du partage des points si les conditions
nous sont défavorables. De toute
façon, le groupe est animé d'une très
grande volonté pour s'assurer les trois
points et, personnellement, je reste
très confiant quant à un résultat positif.

On sent en vous une certaine
détermination à arracher un bon
résultat...

En effet, nous avons une grande

envie de remporter un succès pour
faire plaisir à nos supporters. On sait
que notre mission sera difficile, mais
pas impossible. Mais sachez que notre
adversaire évoluera sur son terrain et
devant son grand public qui, apparemment, sera très nombreux cet
après-midi dans les gradins du stade
Seffouhi.

Il y aura donc une grande
pression sur votre équipe…

Au début du match, la pression
sera sur les deux équipes. Si on tient
bon la première demi-heure, notre
équipe prendra confiance et l'adversaire subira la pression de ses supporters. Mais nous aussi, nous serons
soutenus par les nôtres. Je suis sûr
qu'ils viendront en force. De ce côté,
on ne se fait pas trop de soucis.
B. B.

www.competition.dz

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

15e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

4

VOILÀ COMMENT
16H
On l’a fait signer
sans l'aval de
son entraîneur
Bien que le président Hannachi ait
déclaré que l'entraîneur Sofiane Hidoussi
participera au recrutement hivernal, on
a appris d'une source proche de la direction que le président Hannachi a conclu
avec Thomas Izerghouf sans consulter
son entraîneur. Ce dernier a déclaré, il y
a quelques jours de cela, qu'aucun
Franco-Algérien ne signera sans son
aval, mais ce n'est pas le cas.

THOMAS

IZERGHOUF :
«J'apporterai
le plus
attendu
de moi»

Signataire d'un contrat de
deux ans au profit de la JSK
au lendemain de son arrivée
à Tizi Ouzou, Thomas
Izerghouf se dit prêt à
relever le défi. Il promet de
faire le maximum pour être à
la hauteur des attentes
placées en lui. Il affirme aussi
qu'il sait ce que les
supporters attendent de lui
et qu'il ne les décevra pas.
PAR N. BOUMALI
Il était prévu que la direction vous
soumette à des tests, mais
finalement vous avez signé votre
contrat le lendemain de votre
arrivée à Tizi Ouzou…

Ecoutez, il n'a jamais été question
que je sois soumis à des essais. Moi et
mon manager, on ne s'était pas mis
d'accord avec les responsables de la
JSK pour que je signe mon contrat
sans que je sois soumis à aucun test.
C'est pour cela que j'ai accepté de
venir.

En vous engageant en ce mercato
hivernal, les dirigeants attendent
beaucoup de vous, êtes-vous en
mesure d'apporter le plus attendu
de vous…

Bien sûr, si les dirigeants m'ont
recruté, c'est pour que j'apporte un
plus. J'ai accepté de venir, car j'estime
que je suis capable d'aider l'équipe. Je
suis prêt à relever le défi et je ne
rechignerai pas sur l'effort afin d'être à
la hauteur des attentes placées en moi.

Les supporters ne vous connaissent
pas et ils espèrent que vous serez
d'un bon apport pour leur équipe…

Je suis originaire de Kabylie et je
connais l'attachement des supporters
pour leur équipe. Je leur laisserai le
soin de me découvrir sur le terrain,
mais je leur promets que je ferai tout
pour apporter le plus attendu de moi.
N. B.

Mamèche et El-Bahari
peuvent être qualifiés
à la fois. 6. Un joueur
professionnel peut être
enregistré auprès de
trois clubs au maximum
au cours d'une même
saison sportive. Durant
cette période, le joueur
professionnel ne peut
jouer en matchs officiels
que pour deux (02)
clubs.

PAR AMIROUCHE B.
Il fut un temps où
les présidents et dirigeants de tous les clubs
algériens appelaient la
JSK pour se renseigner
sur l'application d'un
règlement, une lecture
d'une loi ou tout simplement pour connaître les
procédures de telle ou
telle affaire… Ce temps
semble révolu. La JSK
aux dirigeants forts, instruits et compétents…
C'était avant.
L'administration actuelle
ne maîtrise pas les règlements de notre championnat, la gestion de
l'affaire El-Bahari et
Mamèche en est la preuve vivante.
L'information disant
qu'El-Bahari et
Maméche ne peuvent
pas être qualifiés à la
JSK a eu l'effet d'une
bombe chez les supporters de la JSK, non pas
parce que le non-engagement de ces joueurs
serait une perte pour
l'équipe, mais simplement parce que ceci
prouvera, si besoin est,
que l'administration
Hannachi est incompétente au point d'ignorer
les règlements qui régissent notre championnat.
Dans le but de mieux
comprendre cette affaire, nous avons lu et relu
les règlements
2016/2017 du championnat, appelé Kerbadj,
Mecherara et plusieurs
secrétaires compétents
de différents clubs algériens et on en est arrivés
à cette conclusion : El-

Bahari et Maméche peuvent être qualifiés à la
JSK à condition qu'ils
passent du statut amateur au statut professionnel, chose qui peut
être faite et prouvée
avec un contrat professionnel signé par les
deux parties.
L'article 10
annule l'article 48
Mahfoud Kerbadj qu'on
a appelé en premier
nous a clairement signifié que ni El-Bahari ni
Mamèche ne peuvent
être qualifiés à la JSK. Il
se base sur l'article 48 du
règlement du championnat professionnel de
la saison en cours qui dit
: " Aucun joueur senior
de statut amateur ne
peut être qualifié dans le
championnat de football
professionnel de ligue. "
Jusque-là, Kerbadj
semble avoir raison.
Néanmoins, lorsqu'on
jette un coup d'œil sur
l'article 10 dudit règlement, on peut y déduire

qu'il y a possibilité à ce
que cela soit fait. Elle est
conditionnée par le
changement de statut du
joueur, c'est-à-dire de
passer d'amateur à professionnel. L'article 10,
section enregistrement
stipule ceci : "1. Le
joueur professionnel
doit être enregistré
auprès de la LFP pour
jouer avec un club professionnel. 2.
L'enregistrement du
joueur amateur auprès
de la LFP n'est autorisé
que pour le joueur
senior de Ligue 2 ou
pour le joueur de la
catégorie RESERVE des
L1 et L2. 3. Seul le
joueur enregistré est
qualifié pour participer
au football organisé. 4.
Le joueur enregistré est
tenu de respecter les statuts et les règlements de
la FIFA, de la CAF et de
la FAF ainsi que le présent règlement. 5. Un
joueur professionnel ne
peut être enregistré
qu'auprès d'un seul club

L'USMH a qualifié
Mellal et Chenoufi
l'hiver dernier
Dans le cas où ce règlement, pourtant clair ne
suffisait pas ou est jugé
confus ou sujet à des lectures différentes et
contradictoires, il se
trouve qu'il y a un antécédent. L'USMH a eu à
faire au même cas l'hiver dernier. Charef avait
fait venir Mellal et
Chenoufi de Mascara,
club évoluant en DNA
la saison passé, le secretaire du club harrachi
qui a bien révisé ses
leçons avant de déposer
le dossier de demande
de licence à la LFP a pu
les qualifier à temps en
se basant justement sur
le règlement affiché sur
les sites de la FAF et de
la LFP, section enregistrement. Il reste une dernière chose. Les joueurs
qui passent d'un statut à
un autre devraient
attendre un mois après
leur dernier match joué
avec leur premier club
avant de pouvoir jouer
avec leur nouvelle équipe. Et là aussi, c'est le
règlement du championnat national qui le dit.
A. B.

Hannachi a sollicité Raouraoua
PAR ABDELLAH H.
Après la décision des
responsables de la LFP de
ne pas qualifier El-Bahari
et Mamèche au profit de
la JSK pour les raisons
que tout le monde
connaît, les dirigeants
des
Canaris
du
Djurdjura à leur tête le
président Hannachi ne sont
pas restés les bras croisés. Le
numéro 1 du club a appelé
jeudi après-midi le premier responsable de
notre
football,
M o h a m m e d
Raouraoua. Hannachi
est allé directement au
but pour demander au
patron de la FAF d'intervenir et d'autoriser les clubs
des Ligue 1 et 2 Mobilis à recruter
des joueurs de DNA. " On a autorisé les clubs des Ligue 1 et 2 Mobilis
à recruter cinq joueurs, le total ce
sont 160 joueurs, bien sûr, si chaque

équipe de ces deux divisions
consomme les cinq licences, ça
serait vraiment impossible
de trouver 160 joueurs sur
le marché des transferts,
vu que tous les joueurs
sont sous contrat avec
leurs clubs respectifs,
l'idéal, c'est d'autoriser
donc les clubs à recruter
des éléments de DNA ",
nous dira un responsable
de la JSK hier. De son côté,
Raouraoua a promis à
Hannachi de prendre ce
cas en considération.
La FAF rendra
sa réponse demain
Au moment où les hauts
responsables de la LFP, à
leur tête Mahfoud Kerbadj
comptent appliquer les lois à
la lettre, le patron de la FAF rendra une réponse définitive à
Hannachi demain dimanche.
Comme la date limite du mercato
hivernal approche, les dirigeants

de la formation de la ville des
Genêts veulent se fixer le plus tôt
possible sur ce cas, surtout que
l'équipe des Jaune et Vert a besoin
vraiment de renfort. Pour cette raison d'ailleurs, le président de la
Fédération algérienne de football a
promis à Mohand-Chérif Hannachi
de lui rendre une réponse définitive demain. A la JSK, on sait que les
choses seront très difficiles pour
qualifier El-Bahari et Mamèche,
néanmoins, Hannachi et ses
proches collaborateurs gardent un
petit espoir…
A. H.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

EL-BAHARI :
«Je suis
abattu,
mais...»

La nouvelle recrue de la JS
Kabyie, Nasreddine El-Bahari, est
dans le flou total. Lui qui espérait
faire sa première apparition sous
le maillot des Jaune et Vert
aujourd'hui est tombé des nues
en apprenant qu'il ne pourra pas
être qualifié avec sa nouvelle
équipe en ce mercato hivernal. Il
n'a pas cessé d'appeler hier ses
dirigeants pour voir s'ils peuvent
le qualifier. Joint en fin d'aprèsmidi d'hier, El-Bahari affirme
qu'il a été perturbé par cette histoire de non-qualification, mais il
garde espoir quant au dénouement de son affaire. "Je suis abattu, car je voulais aider la JSK face
au CRB. Beaucoup a été dit sur
ma qualification, mais les dirigeants de la JSK m'ont promis de
me qualifier. Ils devront entamer
les démarches nécessaires quant
à ma qualification à partir d'aujourd'hui. J'espère que ce cauchemar prendra fin bientôt", a souligné El-Bahari qui ne s'attendait
pas à ce que son transfert à la JSK
soit boqué par la Ligue de football professionnel.
N. B.

HARRAG

officiellement
contacté
Selon une source
autorisée, le president
Hannachi veut à tout prix
le milieu de l'USMH
Harrag dans son effectif.
Pour le convaincre à porter le
maillot des Jaune et Vert en ce
mercato hivernal, le président de
la JSK a chargé l'un des responsables du club phare du
Djurdjura pour prendre attache
avec le manager du milieu harrachi. Celui-ci a contacté l'agent de
Harrag dans la journée de jeudi
dernier, mais la venue de ce
joueur ne sera pas aussi facile
que le pense le président
Hannachi. En plus du fait que
l'entraîneur Boualem Charef s'oppose catégoriquement au départ
de son milieu de terrain en ce
mercato hivernal, le joueur luimême n'est pas chaud pour changer d'air en cette phase aller. Sur
une courbe ascendante depuis
l'entame de la saison, Harrag fait
l'objet de plusieurs convoitises en
ce mois de décembre. Il est l'un
des meilleurs joueurs à son poste
cette saison et il sera difficile au
président Hannachi de le
convaincre à opter pour la JSK.
N. B.

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

USB

15h

ASK

MCEE

Samedi 24 décembre 2016

21

14h30

CRBAF

Victoire
Bezzaz : «Finir
impérative
l'aller par un bon pour
les Eulmis
résultat à Biskra»

L'ailier des Rouges Abdelatif Bezzaz, joint par nos soins au
téléphone, nous a déclaré que le match que son équipe va jouer,
ce soir contre l'USB, sera difficile à négocier. Mais, dit-il, ses
coéquipiers et lui sont décidés à tout faire pour ne pas revenir
bredouilles de Biskra.
PAR RABAH
GATTOUCHE

sommes décidés à
bien la négocier pour
finir l'aller en beauté.

Un commentaire
sur le dernier
match que votre
équipe a joué et
gagné contre le
GCM, le weekend
dernier ?

Pensez-vous
vraiment que votre
équipe va gagner
contre l'USB dans
son antre, ce
samedi ?

Après avoir aligné
cinq mauvais résultats d'affilée, nous
étions condamnés à
battre le GCM à tout
prix. Et, Dieu merci,
nous avons fini, avec
l'aide de nos fans,
par vaincre avec l'art
et
la
manière
Mascara et mis fin à
notre disette. Cette
victoire que nous
avions remportée
par un score large
nous a fait beaucoup de
bien car elle va nous
permettre d'aborder le
prochain match avec un
bon moral.

Votre équipe va
jouer, au prochain
match, contre
l'USB. Voulez-vous
nous dire comment
l'aviez-vous
préparé ?

Après avoir réussi
à battre le GCM et
renouer avec la victoire qui nous a fuis
les cinq dernières
joutes du championnat de L2 Mobilis,
nous avions préparé
sérieusement la prochaine rencontre que
nous allons disputer
contre l'USB car nous

De notre correspondant
AMAR T.

Même si nous
savons que le match
que nous allons jouer
contre l'USB, dans
son fief et devant son
public, sera difficile à
négocier,
mes
coéquipiers et moi
sommes décidés à
tout faire pour ne pas
revenir bredouilles
de Biskra, ce samedi.

Du coup, il n'a plus le choix que
de sortir le grand jeu. Aujourd'hui, le
club occupe la dernière place à égalité
avec deux autres équipes avec huit à
onze points de plus sur son adversaire du jour. Trois points de plus ou de
moins n'auront de toute façon aucun
sens aujourd'hui puisque le MCEE a
déjà pris son chemin vers la relégation, mais il reste la phase retour où
l'espoir reste vivant pour mieux faire.

Avez-vous un
message à
transmettre aux
supporters de
votre club ?

Puisque vous me
donnez l'occasion, je
voudrais, par le biais
de votre journal,
remercier tous nos
fans qui nous ont
soutenus la dernière
rencontre que nous
avions jouée contre
le GCM et gagnée
grâce, en grande partie, à eux. Et j'espère
que ceux qui vont se
déplacer ce samedi
avec nous à Biskra
vont nous booster
inconditionnellement afin de bien
négocier la partie
que nous allons disputer contre l'USB.
R. G.

Tout autre
résultat que la
victoire serait
catastrophique
pour le MCEE,
sachant qu'un
autre faux pas
les clouerait
davantage au
rang des relégables.

Les Rouges
en conquérants
à Biskra
Après que son équipe a réussi à battre le GCM et renouer
avec la victoire qui l'avait fuie les cinq dernières joutes du
championnat de L2 Mobilis, l'entraîneur de l'ASK Nechma va
tout faire pour bien négocier la rencontre que son équipe va
jouer contre l'USB ce soir, à Biskra. Pour parvenir à ses fins, le
coach des Rouges va, cela est sûr, appliquer à la lettre l'adage
qui dit "on ne change pas une équipe qui gagne" ; il va certainement reconduire cet après-midi le même onze qui a terrassé le GCM le weekend dernier. Cela nous pousse à penser que
Nechma va aligner, aujourd'hui contre l'USB, Benmedour
dans les bois ; Rachi, Kitouni, Bouhakak et Oukal en défense,
Zalami, Aliouane et Akrour au milieu, et Sayah, Boulainine et
Bezzaz en attaque.

Une équipe au jeu limité
Les erreurs de recrutement et la
libération de la totalité de l'effectif des
joueurs décidés par la direction ont
coûté cher à l'équipe. Avec un
ensemble d'éléments nouveaux en
pleine perdition dans leur jeu, à l'exception de deux ou trois rescapés de
la saison passée, l'équipe a effectué un
parcours négatif jusqu'à présent.
Avec le départ de tous les cadres et un
changement successif d'entraîneurs,
le MCEE a perdu ses repères, peutêtre même plus, pour figurer aujourd'hui parmi les relégables. Le recrutement hasardeux et la nouvelle méthode de gestion de la direction qui a
construit une équipe formée de bric et
de broc y sont pour beaucoup dans
cette catastrophe.
Démission collective du CA
Le président du club et son équipe
dirigeante ont annoncé leur départ ce
jeudi en remettant une décision collective au président de l'APC d'El
Eulma. Une information que le club a

confirmée en annulant la réunion qui
devait se tenir entre les actionnaires et
les membres de l'assemblée générale.
Cette décision met à mal le club qui se
tourne vers l'APC qui s'occupe de la
gestion en attendant de faire appel à
un comité pour succéder au groupe
des démissionnaires. Seul problème,
on croit savoir qu'aucun des anciens
dirigeants à qui l'APC a proposé de
prendre la succession n'a accepté de
répondre à l'invitation.
Le MCEE en contact avec
un nouvel entraîneur
Sans entraîneur depuis le départ de
Boudjaraâne, la semaine dernière, le
club souhaite faire appel à l'entraîneur Benchouia, ex-coach de Chlef,
avec lequel le MCEE est en contact
pour signer un contrat jusqu'à la fin
de la saison. Il succède à Boudjaraâne
qui a laissé l'équipe à la dernière place
du classement.
Ahmed "Crampi" n'est plus
El Eulma a rendu un dernier hommage jeudi à son enfant prodige dans
un bain de foule le conduisant à sa
dernière demeure. La cérémonie s'est
déroulée en présence de l'ensemble
des sportifs de la région. Son décès est
survenu à la suite d'une longue maladie à l'âge de 74 ans. Ahmed Karèche,
"Crampi" pour les intimes, fut un
grand joueur des années 1970 et
admiré par tous pour sa hargne de
gagner. Il restera dans l'histoire du
football eulmi avec lequel il a tissé des
liens très forts depuis de longues
années. L'unique enfant de la famille,
dans ces moments de douleur et de
tristesse, c'est toute la ville qui le pleure.
A. T.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

USMMH

La belle affiche

Le stade Akid-Lotfi de Tlemcen abritera cet après-midi une belle affiche avec la confrontation entre la formation
du WAT et de l'USMM Hadjout.
PAR ABDELKRIM ZOUBIR
Une rencontre qui ne manquera pas
d'intérêt entre deux bonnes équipes qui occupent respectivement les deuxième et troisième
places au classement général et qui visent tout
simplement le fauteuil de leader. Tout en restant à l'affût du moindre faux pas de l'OMA,
les Zianides, qui ont eu tout le temps pour
bien préparer le match de Hadjout, ont pu dis-

puter une joute amicale avec la JSM Tlemcen, à
défaut de croiser le fer avec l'ASM Oran. Audelà de la victoire des Bleu et Blanc, l'entraîneur Kerris a pu procéder aux retouches nécessaires et comblé ainsi les lacunes relevées avant
la trêve. La rencontre avec Hadjout constituera
un tournant décisif à deux longueurs de la fin
de la phase aller puisque les Tlemcéniens rendront ensuite visite à l'ABB Maghnia et recevront au titre de la 15e journée, sur leur terrain

mascotte de Birouana, la formation du SCAF.
Autant dire que les coéquipiers de Boukhiar
ont une belle opportunité pour terminer la
phase aller en beauté. Il reste à souligner que le
match WAT- USMMH, qui avait été localisé
au stade des Trois Frères Zerga par la Ligue
nationale amateur, a été finalement reprogrammé au stade OPOW au grand soulagement des
camarades de Hadji, qui pourront retrouver
leurs repères. Pour le coach widadi, le match de

Hadjout sera celui des joueurs qui sont très
motivés pour prendre la mesure de leur adversaire du jour : " Certes, la rencontre sera difficile, mais nous n'avons pas d'autre alternative
que d'engranger les trois points pour maintenir
le rythme. Nous espérons que les supporters
seront nombreux pour encourager les joueurs
comme d'ailleurs ils le font à chacun de nos
matchs, que ce soit chez nous ou en déplacement. "
A. Z.

www.competition.dz

DÉTENTE

Tous les
êtres humains
pensent.
Seuls les
intellectuels s'en
vantent.
Philippe
Bouvard

Un incroyable record du monde
en tête à tête
des Records. Leur exploit ? Les deux
hommes, artistes de cirque, ont gravi
l'esplanade l'un sur l'autre, tête
contre tête, devant des dizaines de
supporters réunis sur les marches du
monument, construit il y a 600 ans.

52 secondes : c'est le temps qu'il a
fallu jeudi à deux artistes
vietnamiens, les Giang Brothers, pour
monter les 90 marches menant à la
cathédrale de Gérone, dans le nordest de l'Espagne, établissant un
record qui figurera dans le Guinness

LES FLÉCHÉS

JOUR

E
I
T
R
I
A
G
A
L
E
R
I
E
N
E

R
E
T
R
T
N
T
R
E
T
I
R
R
I
R

U
G
N
E
I
A
E
T
M
A
I
N
R
O
E

T
E
E
G
E
V
I
T
O
A
S
E
E
L
G

5

6

7

cogne

paria

fenouil

mouvement
d’impatience

ville
allemande

a tavers,
en latin

réplique
d’acteur

espèce de
saule

engendrerait

8

tamis

3 6
4
2 3
8
6
5
9
2
9
5
2 3

vieux do

6

mesure
itinéraire
chinoise

éviter avec
adresse

3

bat le pavé

foyer

interjection
petit café
patrie
d’Abraham

1

lac salé
d’Amérique

triomphes de
courroux

poisson

aède

qui vivent
retirés
du monde
petit repas

armée
médiévale

alliée

8

pièces de jeu
d’échecs

étain

A
M
C
A
R
I
I
R
U
I
T
B
E
E
O

B
D
E
R
E
R
H
A
A
O
R
A
C
O
L

5
7
1
3
4
8
2
6
9

2
9
4
6
8
5
3
1
7

R
I
D
E
M
O
T
F
L
C
S
N
N
D
R

8
1
7
9
3
4
5
2
6

3
6
5
1
2
7
9
4
8

U
N
N
R
R
R
E
E
C
I
A
D
A
U
O

O
A
I
L
O
R
T
O
L
C
T
E
L
C
H

7
3
9
4
5
2
6
8
1

1
4
2
8
6
3
7
9
5

C
R
O
F
M
I
R
L
E
R
U
E
G
A
N

femme
du fils

5

6
5
8
7
9
1
4
3
2
A
G
N
E
S
D
I
L
A
S
T
I
C
O
T

nabot

personnage
biblique

2

genre
musical

mèche blonde

planche de
relieur

note

4

Esquimaux

E
E
N
E
I
E
L
T
E
L
L
I
U
O
D

R
T
B
A
R
E
N
S
E
M
B
L
A
N
T

E
O
L
T
T
N
A
I
F
I
T
R
O
F
I

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ACARIATRE
ASTICOT
BATTOIR
BANDE
CORDIAL
COURBATURE
DINAR
DOUILLET
EGARER
FERMENTE
FORTIFIANT
GALERIEN
HORLOGER
HOUILLE
INDECENT
IRRITER

LANCEE
LOTERIE
MAIN
MERE
NACELLE
NAGEUR
OBESITE
OLEODUC
PIEGE
RENFORT
ROMANCIER
SEMBLANT
SOUTENIR
TREILLIS
TRIVIALITE

F
O
N
D
A
M
E
N
T
A
L
E
M
E
N
T

C
A
I
A
C
N
C
E

I
L

U
E
L
E

E
R
O
T
I
S
M
E

N
T
L
U
Z
E
R
N
E

L
I
E
N

E
R
R
E
I

G
U
E

R
E

V
E
L
O
U
R
S
L

E
U
R
O
S

R
E
N
E

D

U

P

B
E

O
R
L
Y
I
O
P
E
R
E
T
T
E

E
L
S
E
N
E
U
R
A
R
I
E
N
S

A
S
E
T
E
S
S
O
N
E
F
R
I
T

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

Y A C I N E
7

8

ASLI
:
«Le

LA VICTOIRE

9 10 11 12 13 14 15 16

B O U L A I N C E R

LES MELÉS
PETR
CECH

L'entraîneur Sofiane Hidoussi
appréhende beaucoup la rencontre
d'aujourd'hui face au CRB. Il sait
que le faux pas est interdit et qu'un
autre résultat autre que la victoire
pourrait lui coûter sa place à la tête
du staff technique de la JSK. C'est
pour cela qu'il nous a affirmé dans
la soirée d'hier que la victoire est
impérative face au CRB. Il reconnaît
néanmoins que la tâche ne sera pas
facile face à une équipe qui affiche
une belle forme depuis la venue de
l'entraîneur marocain Badou Zaki.
"C'est un match difficile, mais on
n'a pas d'autres choix que de le
gagner pour quitter la zone rouge.
On s'est bien préparés pour cette
rencontre et incha Allah, on aura les
trois points", affirme Hidoussi.
«Le retour de Raïah et
Aïboud est une bonne
chose pour l'équipe»
Ayant récupéré Aïboud qui n'a pas
joué depuis le derby face au MOB,
l'entraîneur tunisien de la JSK
compte beaucoup sur ce joueur
pour enregistrer sa première victoire à domicile. Il précise néanmoins

problème
des ultras
est réglé»

OU L’ENFER

Mebarki
convoqué

PAR N. BOUMALI

9

tête d’ibis

3

16H

PAR ABDELLAH HADDAD

Après une phase aller
catastrophique, les coéquipiers
du capitaine Rial seront appelés à boucler cette première
manche de la saison aujourd'hui et devant leur public, le
moins que l'on puisse dire est
que les Canaris du Djurdjura
seront appelés à battre cette
équipe du CRB. Un autre résultat, mis à part la victoire, plongerait le club le plus titré
d'Algérie dans une crise sans
issue. La JSK, qui a concédé six
matchs nuls et une défaite sur
son terrain depuis le début de
la saison, a collectionné aussi
les défaites en dehors de ses
bases. C'est un parcours de

relégable que les Jaune et Vert
ont réalisé lors de cette phase
aller et à ce rythme, le club
kabyle trouvera toutes les difficultés du monde lors de la
phase retour pour assurer son
maintien parmi l'élite. Bref, les
Kabyles sont condamnés à
battre les Rouge et Blanc cet
après-midi au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou. La
mission des poulains de
Hidoussi ne sera pas facile, eux
qui joueront cet après-midi
sous une pression terrible. Les
supporters du club qui ont pardonné aux joueurs plusieurs
échecs de l'équipe ne toléreront
aucun autre faux pas cet aprèsmidi car, tout simplement, c'est
l'avenir de la formation du
Djurdjura qui sera en jeu

aujourd'hui. Sofiane Hidoussi
et son adjoint, Lakhdar
Adjali, seront appelés à utiliser tout leur savoir-faire dans
cette empoignade alors que
les joueurs doivent sortir un
match d'hommes. C'est le
match de la saison pour les
Kabyles, le destin de la JSK est
au bout des pieds de ses
joueurs, soit une victoire qui
redonnerait espoir aux amoureux des Jaune et Vert, soit la
descente aux enfers…
A. H.

HIDOUSSI : «C'est un match
difficile, mais on doit le gagner»

roi burlesque

bondît
point de
saignée

A la fin de la séance d'entraînement
d'hier, la derniere avant le match de
cet après-midi, le président de la JSK a
provoqué une petite réunion de travail
avec ses proches collaborateurs à l'hôtel Les Deux Palmiers de Draâ Ben
Khedda, lieu de mise au vert de l'équipe. La part du lion a été donnée au
volet recrutement lors de cette
réunion. Les responsables du club ont
abordé le sujet de cette affaire
Mamèche et El-Bahari. A l'issue de
cette réunion, Hannachi et les dirigeants ont jugé utile d'attendre la
réponse de Raouraoua avant de
prendre n'importe quelle décision,
néanmoins, les dirigeants des Canaris
du Djurdjura ont pris leurs précautions puisqu'ils ont arrêté une liste de
joueurs des Ligue 1 et 2 Mobilis.
A. H.

Le jeune attaquant des Jaune et Vert,
Bilel Mebarki, n'est pas allé au terme
de la séance d'entraînement de jeudi
passé pour la simple raison que
l'ancien joueur du MOB s'est accroché
verbalement avec son entraîneur.
Connu pour sa rigueur et son sérieux,
Hidoussi a demandé à son joueur de
quitter le terrain. On croyait que le
coach tunisien allait refaire la même
chose que les précédentes fois en
écartant Mebarki de la liste des 18
comme ce fut le cas avec Berchiche,
Islam-Salah ou même Touhami mais
cette fois-ci, Hidoussi a beaucoup plus
pensé à l'intérêt de l'équipe, surtout
que la JSK sera condamnée à battre le
CRB cet après-midi.

rappel

mettre au
secret

Le président
s'est réuni
avec les
dirigeants hier

Malgré son accrochage
de jeudi dernier avec son
entraîneur

portion

4
2
6
5
1
9
8
7
3

10

unique

infante
d’Espagne
père d’Andromaque

voyelles

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

9
8
3
2
7
6
1
5
4

9

7

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

S
P
E
R
B
R
E
I
C
N
A
M
O
R
R

4

discipline
spirituelle

reçu

SUDOKU

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

3

10

Le médecin chef du service cardiologie de
l'hôpital entre en courant dans la morgue
et crie à l'employé :
- Ressortez le 3 de son tiroir ! C'est pas son pouls qui
s'était arrêté, c'est ma montre…

2 9 4
5
6 4
7
8
2
3
1
4
1 3
5
2
5 6

2

mises en
détention

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

Samedi 24 décembre 2016

15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22

Citation

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

que Raïah et Aïboud ne sont pas à
100% de leurs moyens physiques
vu qu'ils n'ont pas joué depuis bien
longtemps. Raïah a été incorporé en
deuxième mi-temps lors de la rencontre de la coupe d'Algérie face au
MB Rouissat, alors qu'Aïboud ne
fera son retour que cet après-midi
face au Chabab. "Même si Raïah et
Aïboud ne sont qu'à 90% de leurs
moyens, leur retour est une bonne
chose pour l'équipe ", a-t-il expliqué.
«En attaque, je fais avec
ce que j'ai entre les mains»
Avec la libération de Benkablia et
Ziaya, l'entraîneur Hidoussi n'aura
pas d'autres choix que de titulariser
Boulaouidet à la pointe de l'attaque.
Benabou n'a pas été convaincant
lors des matches précédents, mais
en l'absence d'attaquants, il devrait
jouer d'entrée face au CRB.
Questionné sur l'absence de solutions en attaque, Hidoussi dira : "En
attaque, je fais avec ce que j'ai entre
les mains."
«On compte sur
le soutien de nos fans
pour vaincre»
Avec la mobilisation des supporters

qui comptent se rendre en
masse au stade pour soutenir leur équipe face au
CRB, l'entraîneur tunisien espère que ses
joueurs réussiront à
relever le défi face au
Chabab. "On compte
sur le soutien de nos
fans pour vaincre le
CRB. On a perdu beaucoup de points à domicile et on espère terminer cette phase aller sur
une bonne note."
«Je ne dirai rien sur
Izerghouf pour le moment»
Prié de nous donner son avis sur le
Franco-Algérien Thomas Izerghouf
qui a signé son contrat le lendemain
de son arrivée à Tizi Ouzou,
Hidoussi a refusé de porter le
moindre jugement sur ce joueur
pour le moment. "Je ne dirai rien
sur Izerghouf pour le moment. Ma
seule préoccupation pour l'instant
est le match de cet après-midi face
au CRB et celui de la coupe
d'Algérie", s'est-il contenté de
répondre.
N. B.

Le président du comité de supporters de la JSK qui a assisté à la réunion
technique de mercredi passé, n'a pas
hésité lors de ladite réunion de soulever
le problème des ultras aux différentes
parties concernées par l'organisation du
match de cet après-midi. Comme tout le
monde le sait, les ultras ont été interdits
d'entrer au stade lors du précédent
match du championnat de la JSK à
domicile à cause de tout ce que s'est
passé sur le chemin de retour de
Tissimsilt. Bref, Sid Ali Asli a réussi à
régler ce problème puisque les différents
groupes d'ultras seront autorisés d'entrer
au stade aujourd'hui : " Effectivement,
les Ultras peuvent se déplacer au stade
cet après-midi tranquillement, on a
réglé ce problème lors de la réunion
de mercredi passé, je ne veux pas
revenir en arrière, le plus important
à mes yeux est que ce problème a
été réglé définitivement, c'est l'intérêt de l'équipe qui prime, on traverse une sale période, on a
besoin de tous nos supporters
pour sauver le club", nous dira le
premier responsable du comité de
supporters.
«On mise sur une bonne
affluence pour battre le CRB»
Sur la rencontre de cet après-midi, SidAli Asli estime : "C'est le match des supporters, je n'entre pas dans les détails
techniques mais je pense que c'est le
public qui fera la différence cet aprèsmidi, pour cette raison d'ailleurs, on
mise sur une affluence record ce soir, je
profite d'ailleurs de cette occasion pour
lancer un appel à nos supporters, ils doivent se déplacer en masse cet après-midi
au stade afin de soutenir l'équipe du
début jusqu'à la fin de la partie, c'est
l'avenir de notre cher club qui est en jeu,
la JSK a besoin plus que jamais de ses
supporters, moi personnellement, je respecte cette équipe du CRB mais les trois
points d'aujourd'hui doivent rester à la
maison, ni plus ni moins."
A. H.

www.competition.dz

Samedi 24 décembre 2016

www.competition.dz Samedi 24 décembre 2016

LIGUE 1 MOBILIS 15e JOURNÉE

2

INTERNATIONALE

Le match que le Chabab
16H

voit comme une finale

Hadj Mohamed,

Réunion du
CSA lundi

NOUVEAU

Selon nos informations, le CSA aurait
programmé sa prochaine AG pour
après-demain. Elle
devrait avoir lieu
en début d’aprèsmidi au niveau du
siège du Pari
Sportif de Chéraga.

PRÉSIDENT
Ça y est, tout est rentré
dans l’ordre. Le CRB
vient d’avoir un nouveau
président.

Tout a été réglé la soirée de jeudi à
vendredi. Plusieurs actionnaires et
responsables du Chabab se sont réunis à
l’hôtel Oasis, à Alger, où ils ont rencontré
le nouveau repreneur du club. On
l’appelle Hadj Mohamed. Il n’a que 48
ans et c’est entrepreneur dans le secteur
du bâtiment. C’est d’ailleurs celui dont
on a beaucoup parlé depuis quelques
jours. Celui qu’on prénommait jusqu’à ce
week-end l’Algérien du Qatar, mais il
s’est avéré que cet homme-là est actif du
côté des Emirats. Selon nos informations,
c’est quelqu’un qui aime le CRB et qui est
prêt à y mettre le paquet et toute son
énergie afin que le club devienne un des
principaux acteurs du football local mais
également aux niveaux régional et
continental. Lors de cette réunion donc,
Hadj Mohamed a tout réglé avec ses
prédécesseurs. Il a passé les dossiers de la
SSPA au peigne fin et n’a rien laissé au
hasard avant de trouver un accord pour
racheter une partie importante des
actions et d’être élu par la suite nouveau
président de la SSPA/CRB Athletic. Cela
s’est fait avec l’accord de tous les
actionnaires.
Malek, Gana, Djaâdi
actionnaires
Parmi les points qui ont été abordés jeudi
soir est la part d’actions que devrait
acheter Hadj Mohamed ainsi que celle
que devraient chacun des Malek, Gana et
Djaâdi. Selon informations, le nouveau
président a racheté la majorité des
actionnaires. Il était même prêt à racheter
la totalité, a-t-on appris, d’une de nos
sources. Ainsi donc il y aura à ses côtés
les Malek, Gana et Djaâdi.
Arroudj fera partie
de son bureau
Les autres décisions qui ont été prises
lors de cette même réunion sont les
membres qui composeront le bureau du
nouveau président. Parmi les principales
décisions à retenir est que Mourad
Arroudj, qui a été annoncé depuis
quelques jours à la tête du club, sera avec
lui. En quelque sorte, il sera son bras
droit, ajouter à cela d’autres
collaborateurs tels que Mokhtar Kalem
après duquel Hadj Mohamed aurait
insisté à ce qu’il fasse partie de son
équipe.
L’officialisation
se fera demain
Notre source nous a indiqué que Hadj
Mohamed est le nouveau président du
CRB. Tous les détails ont été discutés et
on est arrivé à s’entendre sur tous les
points. Il ne reste que l’officialisation. Elle
se fera demain. Après la signature du
contrat notarial, Hadj Mohamed devrait
se présenter devant la presse.
S. B.

MCS-CRB
mercredi

PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Le CRB abordera le
match de cet après-midi
contre la JSK avec beaucoup d’application, concentration et ardeur. A l’équipe tous les joueurs s’entendent à jouer cette rencontre
comme une finale. Les
voyants sont au vert. Par
rapport à l’équipe qui sera
alignée tout est bien mis en
place. Les joueurs ont effectué les séances d’entraînement de cette semaine avec
beaucoup de concentration
et dans une ambiance parfaite. Les informations qui
filtrent de la direction
remontent le moral aux
troupes et à quelques
heures seulement le coup
d’envoi de cette importante
partie, cela fait un effet très
positif sur l’état d’esprit

des hommes de Badou
Zaki. Tout laisse entendre
que le CRB ira faire un
grand match aujourd’hui à
Tizi-Ouzou contre la JSK.
Toutes les conditions sont
réunies pour que cela soit.
C’est le dernier match de la
phase et c’est contre la JSK.
C’est aussi le match qui
permettra au club, en cas
de victoire, de passer l’hiver au chaud. C’est donc le
match qu’on considère
comme une finale. Les
Belouizdadis ne vont pas
lâcher les Canaris et sont
déterminés à perpétuer la
tradition ; profiter de la
mauvaise passe des
Kabyles et gagner une nouvelle fois au stade du 1erNovembre-1954.
Gagner pour se
remettre à rêver
Une victoire aujourd’hui

contre la JSK permettra au
CRB de franchir un pas
géant vers le haut du
tableau. L’écart n’est pas
très important entre le
Chabab et le podium. Il
suffirait d’assurer trois
points en cette dernière
journée de la phase aller
pour pouvoir se relancer
dans le championnat. Ça
ne sera pas facile de gagner
un match dont l’enjeu est
énorme pour les deux
clubs, mais cela devrait
quand même constituer au
Chabab une motivation en
plus pour prouver à ses
supporters que ce qui a été
vécu en début de saison
n’était qu’un accident de
parcours.
Un match spécial
pour Badou Zaki
Dans une déclaration qu’il
nous a accordée dans notre

Laâkroum : «Je veux
marquer à la JSK»
Dans cet entretien qu’il nous a
accordé en cette fin de
semaine, l’attaquant Sidali
Laâkroum affirme que lui et ses
coéquipiers iront à Tizi-Ouzou
battre la JSK et que lui-même
tient à marquer un but.
Comment se présente pour vous
cette rencontre ?

C’est une des rencontres les plus
importantes pour nous de cette phase
aller. Ça se jouera à Tizi-Ouzou contre
une équipe qui nous affrontera corps et
âme et qui aura sans nul le soutien de
son public. On s’attend à ce que ce dernier soit très nombreux, ce qui ajoutera
du piment pour le match. Il y aura
sûrement une ambiance énorme que ce
soit dans les tribunes et surtout sur le
terrain.

Ça sera donc un match difficile,

n’est-ce pas ?

Ça sera un match difficile, mais on
aura tout de même notre mot à dire,
nous aussi tout comme la JSK nous
sommes à la recherche d’une nouvelle
victoire pour conforter notre classement et nous éloigner de la zone de
relégation. C’est donc le match qu’il ne
faut pas rater et nous sommes assez
conscients de l’importance de notre
mission. On ne pense qu’à la gagne.

Est- ce que ça sera un match spécial
pour vous en tant que joueur ?

Oui bien sûr, d’abord nous allons
jouer contre un grand club et sur son
propre terrain. Moi personnellement, je
cherche à confirmer mon niveau actuel.
Donc je veux marquer à la JSK, cela
aura un double effet. Ça sera un but
qui va m’aider dans mon parcours
avec le CRB et aidera également, je l’espère bien, mon équipe à assurer les
trois points.
S. B.

édition de mercredi, Badou
Zaki a clairement signifié
que la JSK n’est pas une
équipe facile à battre, surtout sur son terrain. Cette
réaction du coach du CRB
laisserait entendre que ce
rendez-vous sera très spécial en sa qualité d’entraîneur en chef des Rouge et
Blanc. Cela va lui permettra de faire une évaluation
parfaite de tout le job qu’il
a effectué depuis son arrivée et du degré d’assimilation de chacun de ses
joueurs mais également de
l’impact de son travail d’un
point de vue collectif. En
quelques sortes, cette dernière rencontre de la phase
aller fera office d’un examen important aux yeux
du technicien marocain
qu’il considérerait même
un match référence.
S. B.

Dans le cadre des
1/8 de finale de la
coupe d’Algérie, le
Chabab de
Belouizdad affrontera le MC Saïda.
Rappelons que les
hommes de Badou
Zaki joueront en
déplacement. Le
match a été programmé pour mercredi à 14h30. Il
sera retransmis
sur le petit écran.
Une occasion de
plus pour les
amoureux du
Chabab, mais également de ceux du
MCS, de sentir de
près de leur équipe.

EQUIPE
PROBABLE
Salhi, Belaïli,
Nemdil, Cherfaoui,
Aïche, Niati,
Draoui, Feham,
Rebih, YahiaCherif, Laâkroum.

Aleix Vidal
dans le viseur
de Swansea

Neville
adore Ibra

De retour à un
excellent niveau,
l'attaquant Zlatan
Ibrahimovic (35 ans,
16 matchs et 11
buts en Premier
League cette saison) conquit jour
après jour les supporters de
Manchester United.
Parmi ceux-ci, la
légende du club
Gary Neville, qui
apprécie énormément le caractère
spécial du Suédois.
"Il y a une arrogance
en attaque. Il y a un
gars qui croit qu'il
est Dieu. C'est
Manchester United
et ce que les fans
attendent. Un
Cantona ou Denis
Law, un George Best
ou un Ronaldo. Ils
s'attendent à ce
genre de personnage dans l'équipe", a
assuré le consultant
pour Goal.

L'Inter
discute pour
Moutinho

Plus indispensable à
l'AS Monaco, Joao
Moutinho (30 ans,
13 matchs et 1 but
en L1 cette saison)
pourrait quitter le
Rocher lors du prochain mercato
hivernal. L'Inter
Milan est justement
intéressé par le
milieu de terrain
portugais. Selon
Tuttosport, les
Nerazzurri ont
même déjà entamé
des discussions
avec les dirigeants
monégasques pour
obtenir un prêt de
l'ancien joueur du FC
Porto. Reste à
savoir si l'entraîneur de l'ASM,
Leonardo Jardim,
est prêt à laisser
filer cet élément
alors que le calendrier s'annonce
chargé en seconde
partie de saison.

Eboué a
pensé au
suicide

Suspendu un an par
la FIFA pour non
paiement de son
ancien agent,
Emmanuel Eboué (32
ans) ne pourra pas
rejouer avant avril
2017. En attendant,
l'ancien défenseur
d'Arsenal vit très
mal sa situation. "Il
y a de nombreux
jours où je ne me
sentais pas de sortir de mon lit. Un
jour, j'ai voulu me
suicider. Ma famille
me force à rester
fort, c'est à eux que
je dois penser, mais
si j'étais seul, je
m'inquiéterais de ce
que je pourrais me
faire en ce
moment", a confié
l'Ivoirien au Daily
Telegraph.

23

Recruté par le Barça en juin
2015 en provenance du
Séville FC, Aleix Vidal
avait dû attendre janvier
2016 pour faire ses premiers pas avec le champion d'Espagne à cause
de l'interdiction de recrutement du club. Pourtant, le
latéral droit peine à s'imposer. Le joueur de 27 ans n'entre
pas dans les plans de Luis Enrique. L'entraîneur du
FC Barcelone a titularisé l'ancien de Séville seulement
2 fois cette saison. Selon les informations de Mundo
Deportivo, la Premier League s'intéresserait à
l'Espagnol.

RONALDO

Zidane
met CR7
en congé

SOUTIENT LES
ENFANTS SYRIENS
La star du Real Madrid,
Cristiano Ronaldo, a tenu à adresser un message de soutien aux
enfants victimes de la guerre en
Syrie. Grand défenseur des causes
humanitaires, Cristiano Ronaldo
affiche régulièrement son soutien à

des actions caritatives. Ce vendredi, la star du Real Madrid a tenu à
adresser un message aux enfants
victimes de la guerre en Syrie.
L'attaquant portugais a posté une
vidéo sur son compte Twitter et
Instagram. "Ce message s'adresse

aux enfants de Syrie. Nous savons
que vous avez beaucoup souffert.
Je suis un joueur très célèbre mais
c'est vous les vrais héros. Ne perdez pas espoir. Le monde est avec
vous. Vous nous importez. Je suis
avec vous."

LYON : ACCORD
POUR PÉPÉ ?
Annoncé dans le viseur de
l'Olympique Lyonnais, même si Angers a
récemment démenti tout contact (voir ici),
l'attaquant Nicolas Pépé (21 ans, 18 apparitions et 2 buts en L1 cette saison) devrait
bien prendre la direction du Rhône !
D'après les informations de Canal +, l'OL
et le SCO sont sur le point de parvenir à
un accord pour un transfert de l'international ivoirien cet hiver. Celui-ci retournerait dans la foulée à Angers sous forme
d'un prêt jusqu'à la fin de la saison. Cette
stratégie s'avérerait plutôt étonnante alors
que les Gones recherchent un renfort pour
la seconde partie d'exercice, mais elle permettrait de s'assurer les services d'un élément d'avenir. Moins affirmatif, beIN
Sports confirme cependant des contacts
poussés avec une grosse pression exercée
par le vice-champion de France. De son
côté, le président lyonnais Jean-Michel
Aulas a totalement éteint cette piste
devant les médias après le match face aux
Angevins (2-0) mercredi. Mais un bluff
n'est jamais à écarter avec le dirigeant
rhodanien...

Prolonger ? Mourinho ne dit pas non
Comme nous vous l'indiquions un peu plus tôt (voir la brève d'hier à 10h36), l'entraîneur José Mourinho, lié jusqu'en 2019, aurait séduit les dirigeants de Manchester
United, qui songeraient déjà à le prolonger quelques mois après son arrivée et cela en
dépit d'un début de saison chaotique. Interrogé sur cette rumeur, le Special One s'est
montré très réceptif. "Ils savent que s'ils m'apportent un nouveau contrat, je le signerai car j'adore vivre ici, a assuré le Portugais au micro de Sky Sports. On m'a toujours
fait sentir que trois ans, c'était un peu court et j'ai toujours pensé que je ferai plus
ici." Avant d'envisager un tel scénario, le Mou devra confirmer le redressement opéré
ces dernières semaines car les Red Devils restent pour l'heure décevants 6es de
Premier League.

Oscar va
filer en
Chine

C'était dans les
tuyaux depuis
de nombreux
jours, c'est
désormais officiel : Chelsea et
le club chinois
de Shanghai
SIPG ont trouvé
un accord pour
le transfert du
milieu offensif
Oscar (25 ans, 9
matchs en
Premier League
cette saison).
L'institution londonienne a
confirmé la nouvelle ce vendredi matin sur son
site sans toutefois préciser le
montant du
deal, estimé à
71,5 millions
d'euros. Un
choix financier
de la part du
Brésilien, qui va
quitter l'Europe
après une expérience de quatre
années chez les
Blues faite de
hauts et de bas.

Quand de nombreux entraîneurs
éprouvent des difficultés à
mettre leurs joueurs au travail, d'autres connaissent
le problème inverse. C'est
le cas de Zinedine
Zidane, lequel a dû
convaincre Cristiano
Ronaldo de couper et de
partir en vacances. Resté à
Madrid pour des rendez-vous
avec les sponsors, le Portugais
s'était programmé une séance au centre d'entraînement du Real. Il a finalement fallu que le technicien
français, aidé d'Antonio Pintus, le persuade de laisser
reposer son organisme, alors qu'il avait désormais
trente et un ans. Le Ballon d'Or a ainsi rejoint le
Portugal.

Un indice de
taille pour
James ?

On a évoqué l'intérêt
de Chelsea pour le milieu
offensif du Real Madrid,
James Rodriguez (25 ans,
8 matchs et 1 but en Liga
cette saison). Alors que le
club londonien serait prêt
à investir 90 millions d'euros pour recruter l'exMonégasque, le quotidien espagnol El Tiempo a révélé un indice de taille ce mercredi. En effet, le média ibérique croit savoir que James,
actuellement en Colombie pour profiter des fêtes en
famille, aurait déposé une demande de visa britannique auprès de l'ambassade du Royaume-Uni à
Bogota ! Une information importante d'autant plus
que le Real Madrid, de nouveau autorisé à recruter
lors des prochaines périodes de transferts, serait
ouvert à un départ du Cafetero dans les semaines à
venir.

Copa del Rey : les affiches
des huitièmes
Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe du
Roi a eu lieu ce vendredi à 12h30. Les affiches sont
désormais connues et les premiers matchs auront lieu
dès le 4 janvier tandis que le retour, le 11.

UD Las Palmas - Atlético de Madrid
Alcorcón - Córdoba
Athletic - FC Barcelone
Real Madrid - FC Seville
Deportivo la Corogne - Alavés
Real Sociedad - Villarreal
Valence - Celta Vigo
Osasuna - Eibar

www.competition.dz

GHRIB SE LÂCHE

Samedi 24 décembre 2016

24

Mokhtar Belkhiter se livre à Compétition

«C’ES À MOI

«Que les malintentionnés nous laissent tranquilles»

Hanni barré puis
rajouté à la liste

MA PLACE AU GABON»
 «Ma convocation en EN est un grand honneur pour moi»

 «Attention au Zimbabwe !»  «Je peux régler le problème à droite»

Entretien réalisé par
ANIS S.
Depuis votre engagement avec le Club
Africain, vous vous êtes éclipsé des
médias. L’occasion est venue de donner de
vos nouvelles avec le Club Africain.
Comment ça se passe pour vous en
Tunisie ?

Franchement, je suis super bien en Tunisie.
Je ne me sens nullement dépaysé. C’est vrai
que c’est ma première expérience, mais je
crois être sur la bonne voie de réussite. J’ai été
parfaitement accueilli depuis mes premiers
pas au sein du Club Africain. Je ne vous cache
pas que mon coéquipier, Chenihi, aura joué
un grand rôle en m’aidant à intégrer facilement mon nouvel environnement clubiste.
Tous les moyens de réussite sont disponibles.

Quelle estimation faites-vous de votre
première année au sein du Club Africain ?

Depuis l’entame du présent exercice, je n’ai
raté que deux petits matchs. Ce qui reste une
bonne moyenne dans un championnat où
nous évoluons plus souvent. C’est pour dire
que j’ai enchaîné beaucoup de matches, laissant une assez bonne impression. Ce n’est pas
pour me vanter, mais la confiance du staff
technique en est le plus grand témoin.
J’estime toutefois que je dois apprendre encore plus en vue d’être plus performant à l’avenir.

Vos performances n’ont pas laissé
indifférent le sélectionneur national,
Georges Leekens, qui vous a supervisé
récemment. Pourriez-vous nous donner
plus de détails ?

Effectivement, Leekens est venu pour me
superviser dans un match de compétition
locale. Avant de fouler la pelouse, il m’a parlé,
me demandant de garder mon sang- froid et
de jouer le plus normalement du monde. Le
match a été sanctionné par la défaite de mon
équipe, mais je pense avoir parfaitement rempli ma mission. C’est vrai que l’entraîneur

national ne m’a pas parlé après le match, mais
j’espère avoir gagné des points.

Il semble que vous l’auriez convaincu, du
moment que vous êtes officiellement
retenu dans la liste élargie. Un
commentaire ?

Il m’est sincèrement difficile de trouver les
mots. C’et ma première convocation en sélection nationale après mon départ du
Mouloudia d’El Eulma vers le Club Africain.
Se voir figurer dans la présélection avant la
phase finale de la CAN-2017 demeure un
grand honneur pour moi. Mes efforts consentis tout au long de la saison ont donné leurs
fruits. J’ai hâte de retrouver l’ambiance de
l’EN et, par la même occasion, jouer un match
avec les Verts. Ce sera une belle opportunité
pour moi de mettre tout mon potentiel en
œuvre afin de convaincre le staff technique.

La défense de l’équipe nationale
présente des défaillances
inquiétantes, surtout sur le
couloir droit. Les sélectionnés
n’arrivent toujours pas à
convaincre. Sauriez-vous
résoudre le problème ?

Je vais faire de mon
mieux pour mettre fin à
cette situation. J’ai toujours fait en sorte de progresser en tant que latéral droit. Avec davantage de travail et d’application, je pense que j’ai
les moyens requis de
combler le déficit sur le
couloir droit de la défense.

Votre mission ne sera pas,
faut-il le souligner, facile,
compte tenu de la grande
concurrence. Tout le monde va
mettre les bouchées doubles
afin de s’assurer une place au
tournoi du Gabon. Qu’en ditesvous ?

J’en suis parfaitement conscient. Tous
les joueurs présélectionnés mettront
toutes leurs forces en jeu afin de gagner la
confiance des membres du staff technique.
C’est intéressant du moment qu’il s’agira de
la bonne concurrence loyale. Pour revenir à
votre question, sachez bien que la concurrence ne me fait nullement peur. Je suis sûr
que le sélectionneur national, Georges
Leekens, ne va pas barrer la route aux bons
éléments. Il prendra les meilleurs du
moment. C’est à moi d’être à la hauteur.
En termes plus clairs, la balle est désormais dans mon camp. Je sais ce qui
m’attend dans ce stage final avant de

rendre la liste finale des joueurs concernés par
la participation à la phase finale de la Coupe
d’Afrique des nations au début de l’année
prochaine. Je dois me montrer à la hauteur
pour espérer y figurer. Défendre les couleurs
nationales demeure un objectif de tous les
joueurs algériens.

Nous allons désormais aborder les
résultats des Verts lors des éliminatoires
de la Coupe du monde 2018. Comment les
avez-vous trouvés contre le Cameroun et
le Nigeria, où la défense a grandement
failli ?

A l’instar de l’ensemble des Algériens
amoureux de l’EN, j’ai vu les deux rencontres
à partir de mon petit écran. Je suis triste par
les résultats. Mais je ne partage pas l’avis de
ceux qui cherchent à imputer l’entière respon-

«

Ce qui se passe à
El-Eulma me fait
mal au cœur
sabilité des faux pas au compartiment de la défense. Ce serait une
grande erreur de chercher l’explication des échecs dans les
défaillances
défensives.
Nous devons apprendre
à partager la responsabilité d’une contre-

performance. Il
ne faut pas trop
se leurrer, le plus important
maintenant est d’aller
puiser au fond de nos
ressources techniques
et mentales, histoire
de renverser la
situation.

Avouez tout de
même que les
chances de
qualification de
l’Algérie au Mondial
sont pratiquement
compromises. Il faudra un
miracle pour espérer jouer le
Mondial russe. Votre avis ?

Je ne vais pas vous dire le
contraire, l’Algérie est en
situation de qualification
difficile après le nul contre
le Cameroun à Blida et la défaite au
Nigeria. Mais en football, le

«J'ai changé
d'avis, je ne
démissionnerai
pas»

www.competition.dz SAMEDI 24 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4858 ISSN 1111

DE MÉRITER
En fêtant ses 25 ans le 15 janvier prochain, le défenseur international algérien,
Mokhtar Belkhiter, franchit des pas importants vers une carrière remarquable. Après
avoir porté les couleurs d’importants clubs
algériens, à l’instar de l’USM Blida, du MC
Oran et du MC El El-Eulma, le joueur en question se forge une réputation de défenseur
redoutable du côté de la prestigieuse formation tunisoise, le Club Africain. Une belle
ascension, qui n’est pas passée sans susciter
l’intérêt du sélectionneur national, Georges
Leekens. Celui-ci a battu le rappel de
Belkhiter dans la liste élargie des Verts, en
prévision de la CAN-2017 au Gabon. Contacté
par téléphone, le joueur se livre à Compétition
à partir de Tunis. Appréciez.

JE VEUX LA COUPE ET
LE CHAMPIONNAT”

QUAND
LA FAF

CAFOUILLE

Nous sommes tombés dans un groupe difficile, aux côtés de la Tunisie et du Sénégal. Il
faudra aussi prendre au sérieux le Zimbabwe,
qui cherche le moindre exploit en vue de faire
entendre sa voix. L’Algérie est bien rompue à
ce genre de compétition, elle fera de son
mieux pour aller le plus loin possible. Nous
avons les chances de faire plaisir à notre
public, mais il ne faut pas mettre trop de pression sur les joueurs. Ces derniers sont
conscients de la difficulté de la mission, mais
ils ont les moyens nécessaires de marquer
cette CAN. Il faudra gérer match par match et
surtout faire en bonne entrée en la matière
contre le Zimbabwe. Gagner le premier match
est la clé du tournoi.

Suivez-vous le championnat d’Algérie ?

J’ai vu quelques matches. Je crois que
l’USM El Harrach et l’USM Alger développent un football intéressant. Malgré son début
difficile, l’USMH revient ces dernières
semaines avec des prestations de haute qualité. L’USMA, quant à elle, n’a pas dérogé à la
règle. Les Usmistes demeurent des clients
sérieux. Rien n’est encore joué, car le championnat est toujours long.

Le Mouloudia d’El-Eulma touche le fond.
Ses résultats sont peu glorieux en Ligue 2
Mobilis. Que ressentez-vous ?

Le Mouloudia d’El-Eulma est mon ancien
club, il m’est cher. Cela fait grandement mal
au cœur de le voir trébucher dans le deuxième
palier du football algérien. Sa place ne doit
être qu’en Ligue 1 professionnelle. Parfois, je
me dis que ce n’est pas vrai ce qui se passe à
El-Eulma. Ce n’est pas normal pour un si
grand club. J’invite les supporters, les amoureux du club et les dirigeants à mettre la main
dans la main en vue de le sortir de cette situation. Il faut faire vite avant qu’il ne soit trop
tard.
A. S.

«

VOILÀ COMMENT QUALIFIER
EL-BAHARI ET MAMÈCHE

L'USMH a fait pareil pour Mellal et Chennoufi

16h

concept impossible compte peu. Nous préservons des chances de qualification. La recette
est maintenant connue : il faudra gagner tous
les prochains matches. Nous avons une grande équipe nationale composée de joueurs
talentueux, à l’image des Mahrez, Slimani,
Feghouli, Ghoulam… Ils ont capables de renverser la situation. Je demeure optimiste.

Comment voyez-vous les chances de
l’Algérie au Gabon ?

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

NAHD-MOB à 16h
Les Crabes
face à leur
bête noire

USMH 0 - OM 0
El-Harrach

CALE
MCO 2 - CSC 1

LE MATCH
DE TOUS LES
DANGERS
HIDOUSSI : «ON DOIT
ABSOLUMENT GAGNER»
LAÂKROUM :
«SI JE MARQUE…»

LES HAMRAOUA

ARRACHENT
e
LA 2 PLACE

Belatoui : «Notre
victoire est méritée»

Izerghouf a signé sans passer par les tests
«Vous allez me découvrir sur le terrain»

Hadj
Mohamed
remplace
Malek

Le football que
développent
l'USMA et l'USMH
est très
intéressant
Compétition / PUB

ANEP du 24/12/2016

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful