www.competition.

dz

24

MCA USBD 18h

Mardi 27 décembre 2016

ARRET SUR IMAGE

UN HORS-D'ŒUVRE
AVANT LE CLASICO

Il a tout conclu avec l'USMBA

Boussouf
demande
ses papiers

Le water-rugby !
Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige,
on reporte rarement un match de
rugby. La preuve en images, les joueurs
adorent plonger même quand le terrain
est inondé. Ils jouent alors, dit-on, au
water-rugby !

RUGBY - TOURNOI TRI-NATIONS

Deux
défaites
pour l’EN

Dans ce tournoi,
qui s’est déroulé
au stade AhmedZabana (Oran),
notre sélection
nationale a
concédé deux
défaites, à chaque
fois avec des
scores étriqués. La
première face au
Maroc (Algérie 12 Maroc 14), et la
seconde ce samedi
contre les
Tunisiens (Algérie
15 - Tunisie 16).
Dans les deux
matches, notre
sélection nationale
a laissé une belle
image. Avec
l’enchaînement
des matches, elle
sera à l’avenir plus
forte, c’est
certain.

était perceptible dans le camp
algérien (entraîneurs et joueurs), à
l’issue de la défaite de la sélection
(11/12). Dans une déclaration à
l’APS, l’entraîneur national Salim
Tebbani a souligné : «Nous
sommes déçus et frustrés, surtout
que les supporters se sont déplacés
en masse pour nous voir et nous
ont soutenus tout au long du
match.» Il a ajouté que l’émotion a
joué un rôle dans le match : «On
était tous contents de jouer en
Algérie, surtout que cela fait un
bon moment qu’on voulait jouer
ce tournoi tri-nations. Nous
sommes professionnels et nous
devons dépasser les émotions.»
Une semaine après, l’équipe nationale algérienne s’est inclinée
devant son homologue tunisienne
toujours au stade Ahmed-Zabana
d’Oran sur le score de 16 à 15, en
match de classement pour la 2e
place de cette compétition. En première mi-temps, le XV algérien a
pris les choses en main avec trois
pénalités transformées par
Bensalah à la 3’, 7’ et 28’ de jeu,
alors que les Tunisiens se sont
contentés de réduire la marque sur
pénalité par Khalifa Chems à la
14e minute (9-3). Les Tunisiens ont
démontré en seconde mi-temps
qu’ils ont les ressources néces-

saires pour revenir au score, mettant en exergue leurs qualités de
vitesse et une détermination sans
faille, récompensées par un essai
de victoire en fin de match par
Chems Khalifa qui permet aux
Aigles de Carthage de sortir vainqueurs (16-15). Faisant le bilan du
Tournoi international tri-nations
», organisé du 17 au 24 décembre à
Oran, le président de la FAR s’est
félicité de la bonne organisation,
déclarant que « dans un pays où
le sport roi est le football, le rugby
fait petit à petit son chemin, même
dans l’esprit du public ». Le prochain tournoi tri-nations est prévu
en décembre 2017 au Maroc,
d’après Abdelaziz Djalti, membre
de World Rugby (Fédération internationale), commissaire des
Fédérations africaines de rugby et
directeur du Tournoi tri-nations
organisé à Oran.
Par ailleurs, on a appris qu’un
championnat national de rugby
débutera en septembre 2017. Le
président de la FAR a indiqué à
l’APS qu’il existe actuellement 20
équipes de rugby en Algérie, qui
seront réparties en deux poules,
Centre-Est et Centre-Ouest, dans le
cadre du championnat qui prendra forme en septembre 2017.

PAR M. STITOU
L’EN a concédé deux défaites
dans ce tournoi, votre
sentiment ?
J’éprouve surtout un sentiment
de satisfaction. Le tournoi s’est

Pour regrouper les joueurs, ça
n’a pas été facile, non ?
Il faut rendre hommage à nos

joueurs, qui viennent juste par
amour de la patrie ; ils payent les
billets d’avion de leur poche et ne
perçoivent aucune indemnité. Ils
le font, comme je l’ai dit, pour les
couleurs nationales, c’est tout à
leur honneur.
Globalement, quels sont les
enseignements que vous tirez de
ce tournoi ?
Ce tournoi était important pour
nous. Il fallait montrer notre présence. Ce n’est qu’un début et peu
importe, comme je l’ai dit, les
résultats. Cependant, vu les prestations fournies par notre sélection

Bergui
Abderrahmane, le
président de
l'association
Ouled El-Houma, a
été invité hier à
Mascara par
l'Union des
journalistes de la
wilaya pour
assister à la
commémoration
du décès du
regretté Ahmed
Boussouf. Bergui
a pris part à la
conférence sur la
violence dans les
stades.

Abdellatif
Bourayou, l'ancien
entraîneur du MC
Alger et du WA
Boufarik, entre
autres, est en
"contacts très
avancés avec un
club du Sud
algérien", nous a
confié un proche
du technicien qui
a une longue
expérience dans
les pays du Golfe.
L'identité du club
en question a été
cependant gardée
secrète. On en
saura sans doute
plus si les deux
parties concluent
officiellement.

(manager de l’EN de rugby)
«Ce tournoi est une
expérience enrichissante
pour notre sélection»
déroulé dans de bonnes conditions ; je dirais même que c’est
une totale réussite. Perdre contre
la Tunisie et le Maroc, soit deux
sélections qui ont un demi-siècle
d’existence et qui participent régulièrement aux compétitions internationales, n’a rien de honteux
pour notre jeune sélection fraîchement créée. Néanmoins, ce tournoi
servira d’expérience pour notre
équipe nationale en perspective
des prochaines échéances.

Bergui
invité des
journalistes
à Mascara

Bourayou
en contact
avec un
club du Sud

AZZOUZ AIB

Etant l’un des précurseurs du
lancement de cette discipline en
Algérie, le premier vice-président de
la Fédération algérienne de rugby
Azzouz Aib occupe également le
poste de manager général de l’EN. Il
tire les enseignements du tournoi
tri-nations qui vient de se dérouler à
Oran.

PUT
:
«On veut

UNE PREMIÈRE RÉUSSIE À ORAN
Dans ce tournoi, qui s’est
déroulé au stade Ahmed-Zabana
(Oran), notre sélection nationale a
concédé deux défaites avec des
scores étriqués. La première face
au Maroc (Algérie 12 - Maroc 14)
et la seconde ce samedi contre les
Tunisiens (Algérie 15 - Tunisie 16).
Dans les deux matches, notre
sélection nationale a laissé une
belle image. Avec l’enchaînement
des matches, elle sera à l’avenir
plus forte, c’est certain. Une sacrée
ambiance a régné au stade
Ahmed-Zabana d’Oran à l’occasion du «Tournoi tri-nations» de
rugby, qui a regroupé du 17 au 24
décembre les sélections algérienne,
marocaine et tunisienne. Un public
nombreux a fait le déplacement
pour voir le match et supporter le
XV national. Beaucoup sont venus
surtout par curiosité pour découvrir ce nouveau sport qui fait ses
premiers pas en Algérie. Le titre
de ce premier tournoi tri-nations
de rugby à XV a été remporté par
l’équipe marocaine qui a battu les
Verts (12-11) et les Aigles de
Carthage (14-12). Le tournoi a été
jugé d’un niveau technique «
appréciable » marqué par un fairplay exemplaire. Pour le compte
du premier match contre les
Marocains, un climat de désolation

USMBA USMA 17h

www.competition.dz MARDI 27 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4861 ISSN 1111

nationale, cela nous rassure pour
l’avenir de cette dernière. Par
ailleurs, je tiens à remercier tout le
monde pour avoir contribué à la
réussite de ce tournoi, plus particulièrement nos sponsors.
La prochaine étape sera la CAN
du Nigeria ?
Elle se déroulera au mois de
mars 2017 ; on va jouer le Nigeria
et le Cameroun. Sans prétentions
démesurées de notre part, on ira
au Nigeria avec l’objectif de remporter cette CAN.
M. S.

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

JSK Nasr Fedjoudj 17h

ATTENTION

notre
revanche»

AU PIÈGE

GHAZI !

Benkablia :
«On ne dit
pas non à
l'USMA»

Les négociations avec l'O Médéa
à un stade avancé

HANNACHI MET LE
PAQUET SUR HAMIA
Kherbache négocie

KERKAR ET ZITOUNI
PROPOSÉS
MOB-CAB 17h

Béjaïa, vaincre
ou mourir
 Yesli et Cheklam titulaires
 Sidibé, le grand absent

ESS JSS 17h

Sétif en
danger

HIDOUSSI :

«Je n'ai
jamais songé à
démissionner»

ÉPOUSTOUFLANT HIER CONTRE
SON ANCIENNE ÉQUIPE

Guedioura, le
grand retour
avant la CAN

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

ASMO

À LA UNE

2

Incorporé
à la
e
84 minute
FEGHOULI
PASSEUR
DÉCISIF FACE
À SWANSEA

La presse
sénégalaise
craint
Bounedjah

A l'approche du coup
d'envoi de la CAN, la
presse sénégalaise
s'intéresse particulièrement aux joueurs
algériens. C'est le cas
de l'APS du Sénégal
qui a fait un focus sur
l'attaquant algérien
d'Al Saad, Baghdad
Bounedjah. L'homme
aux 15 buts en cette
première moitié de
saison n'a pas fait les
choses dans le détail
et a mis tout le
monde d'accord grâce
à son immense talent.
Décrit comme une
machine à buts, la
presse sénégalaise
demande une grande
méfiance face à ce
chasseur de buts qui
peut faire la différence à tout moment.
Star incontestée dans
son équipe, Bounedjah
n'a pas tardé à devenir indispensable à
son équipe par son
apport sur le terrain.
Le joueur a des
chances de faire la
CAN car il est en
forme, percutant et
marque beaucoup de
buts et il sera donc un
grand danger pour les
Lions.

Vince Coly :
«L'une des
grosses
sensations du
championnat»

Pour le SénégaloQatari qui a été interrogé par l'APS,
Bounedjah est l'une
des sensations du
championnat qatari :
"Nous étions surpris
qu'Al Saad qui a l'habitude de recruter des
stars à l'image de
l'Espagnol Xavi l'ait
recruté mais au fur et
à mesure que la saison avançait, nous
avons compris les raisons. Si les gens
avaient des doutes, il
a réussi à les lever et
à se placer parmi les
grosses sensations de
ce début de championnat."

Ahmed
Ibrahim : «Un
top player»

A son tour, le journaliste d'Al Sharq,
Ahmed Ibrahim ne
manque pas d'éloges
envers l'Algérien : "ll
fait partie avec
l'Espagnol Xavi son
coéquipier à Al Saad
et du Marocain
Youssef El Arabi, des
grandes stars de la
saison et du championnat. Vraiment,
c'est un top player, il
sait marquer et il fait
marquer aussi." Reste
pour Bounedjah à
confirmer tout cela
sur le terrain s'il en a
l'occasion avec les
Verts au Gabon.
I. Z.

CHARGÉS DU VISIONNAGE

DES ADVERSAIRES
Il a confié la tâche du visionnage à
ses deux adjoints. Plus que 5 jours avant
le coup d'envoi du stage de préparation
pour la 31e édition de la coupe d'Afrique
des nations. Les Verts seront bientôt à
Sidi Moussa pour entamer le travail et
préparer comme il se doit cette compétition de grande importance. Voulant faire
un bon parcours et aller le plus loin possible, le staff technique national fait tout
ce qu'il faut pour avoir une meilleure
idée sur ses adversaires. Selon une source digne de foi, Georges Leekens a déjà
chargé ses deux adjoints, à savoir Neghiz
et De Wilde d'une mission bien précise.
Celle d'assurer le visionnage des adversaires des Verts en coupe d'Afrique. On
parle de la Tunisie, du Sénégal et enfin
du Zimbabwe. Les deux adjoints vont
regarder plusieurs matchs des équipes
citées et prendre le maximum d'informa-

Points forts et faibles
Par cette démarche, le sélectionneur
national veut bien connaître ses futurs
adversaires au cours de la prochaine
CAN. En effet, bien qu'une équipe
comme la Tunisie ou le Sénégal soient
connues et occupent les premières places
africaines, il n'en demeure pas moins que
le coach national veut déceler les points
forts et points faibles de ses adversaires.
Par conséquent, il aura beaucoup d'informations à l'approche du coup d'envoi de
la compétition et fera le nécessaire pour
attaquer et mette en place un programme
bien tracé. La mission des deux hommes
sera très importante puisqu'à partir de

leur rapport, le coach va établir un plan
d'action pour faire le nécessaire et étudier les différentes options qui se présenteront à lui.
Manque de temps
Dans le même registre, le sélectionneur
national ne veut pas avoir de mauvaises
surprises à l'approche de la plus prestigieuse des compétitions africaines. En
effet, s'il a demandé à ce que le visionnage soit fait maintenant, c'est parce qu'il
sait qu'il n'aura pas assez de temps pour
assurer cette tâche lorsque le coup d'envoi de la CAN se rapprochera du
moment qu'il n'y a pas le temps pour
aller superviser les adversaires. Une mission de grande importance pour les deux
adjoints du coach national. Ce dernier
peut se tourner vers d'autres tâches car il
sait que la pression va commencer à augmenter petit à petit à l'approche du rendez-vous continental.
I. Z.

Everton aurait écarté la piste Brahimi
Alors qu'il a retrouvé la
forme depuis quelques
semaines, les prétendants
se font de plus en plus
pressants pour Yacine
Brahimi. Toutefois, un de
ses prétendants aurait fait
marche arrière. Depuis
qu'il a retrouvé une place
de titulaire, l'international
algérien n'a pas cessé de
s'affirmer et de faire parler
de lui. Auteur de prestations convaincantes,
l'Algérien est de nouveau
dans le radar de plusieurs
clubs pour la seconde moitié de saison. Si le président
de Nice a fait machine
arrière et a tempéré les
ardeurs par rapport à la faisabilité d'un transfert car le
club niçois n'a pas les
moyens de payer les 30M€
demandés par Porto.
Maintenant, d'après HITC,
un autre prétendant serait
sur le point de jeter l'éponge. Il s'agit d'Everton. Bien
que la formation de la
Mersey Side soit toujours
intéressée par un transfert

du joueur, la difficulté c'est
que le club n'entend pas
renégocier à la hausse un
montant de transfert.
D'après le site en question,
les dirigeants de Porto
essayeraient de faire augmenter le prix du joueur
pour le vendre au prix fort
et cela pousse les dirigeants
du club à vouloir tenter
d'autres pistes comme celle
de Memphis Depay. Avec
une clause de 50M€, les
Toffees seraient donc tentés
d'aller voir ailleurs et de
faire en sorte d'assurer
d'autres recrues.
La Juventus
travaille en secret
Une autre équipe est en
train de travailler discrètement la piste du petit lutin
de la sélection. C'est la
Juventus Turin. Du moins,
c'est ce qu'assure Calcio
mercato. En effet, les champions d'Italie veulent se
renforcer et pourraient tenter un coup pour le mois de
janvier. Brahimi n'est pas

une nouveauté pour la Juve
puisque lors de l'intersaison, les Transalpins ont
affiché un intérêt certain
pour le joueur mais ne sont
pas allés au bout dans cette
affaire préférant jeter leur
dévolu sur d'autres joueurs.
Une fin de saison
à Porto ?
Tout cela laisse à poser
beaucoup de questions par
rapport au souhait de
Porto. Bien qu'elle soit
déclarée vendeuse par la
presse locale, la direction
du club portugais n'a
jamais pris position dans
cette affaire et n'a pas réagi.
D'ailleurs, on peut faire une
autre lecture de la situation,
celle qui mène à décourager tous les prétendants et
garder le joueur jusqu'en
fin de saison. L'avenir de
Brahimi n'est toujours pas
réglé mais le joueur ne s'est
pas exprimé et a toujours
fait savoir qu'il se sentait
bien à Porto.
I. Z.

avant la clôture du marché hivernal. D'après
nos informations certains clubs des deux
paliers de l'élite dite professionnelle sont sur
les traces de ces deux joueurs formés au club,
faut-il le relever. Pour l'instant, aucune décision officielle n'a été prise mais il est certain
que les responsables actuels ne verraient
aucun inconvénient à monnayer le départ de
ce duo. Et celui de Boualem Memsoudi, le
stoppeur de l'équipe. Car ce joueur, porteur
du numéro 12, est très convoité par quelques
clubs de Ligue 1. L'idée de laisser partir cet
élément, qui reste une des forces de l'équipe
ces derniers temps, pourrait faire son chemin, et ce, même si son contrat prend fin

dans une année et demie. Sauf cas contraire,
ça craint pour l'équipe qui ne se porte pas
bien du tout. Comme rapporté dans l'édition
parue hier, cette formation n'a désormais que
six (6) points d'avance sur la première place
de relégation. La porte d'une éventuelle
chute au classement reste grande ouverte
surtout que l'équipe dispose d'un groupe fragile sur le plan mental. Ces joueurs ont
presque perdu la notion d'orgueil tellement
la direction ne semble pas se préoccuper
d'eux. En attendant les couleurs du prochain
meracto, inutile d'affirmer que les joueurs de
l'équipe asémiste ne se portent pas bien à
l'heure d'un mercato incertain.
L. M. A.

Mardi 27 décembre 2016

23
Henkouche a démissionné

C'est du moins l'information qui court
discrètement dans les rangs du club de M'dina
J'dida. En effet, Mohamed Henkouche,
évidemment injoignable, aurait quitté ses
fonctions d'entraîneur de l'ASM Oran. Déjà à la
fin du match de Saïda face au MCS, l'enfant de
Mascara a fait part de sa démission dans les
vestiaires. Certains joueurs ainsi que le
manager de l'équipe, lui aussi injoignable
depuis le début de la saison en cours, faut-il le
préciser, ont tenté de le convaincre de rester.
L'intéressé a été informé d'un rendez-vous
avec les responsables du club pour la journée
de ce mardi. Sauf que l'information de cette
démission a éclaté dans la soirée de ce
dimanche. Surtout que la rumeur d'un intérêt du
MO Béjaia jaillit au même moment. Autrement
dit, le séjour du Mascaréen au sein du club
asémiste semble avoir pris fin. A suivre

La direction convoquée
par le DJS

La direction du club asémiste est attendue
jeudi prochain à la DJS d'Oran. Une source
fiable assure qu'en effet, le directeur de
l'instance dirigée par Badreddine Gherbi a
convoqué les dirigeants actuels du club de
M'dina jdida. La raison serait liée à la qualité
des résultats de l'équipe qui patine en ce
moment. La raison poussant Mohamed
Henkouche à quitter ses fonctions pourrait
être à l'ordre du jour, précise notre source.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

La préparation pour la CAN a bel et bien commencé. Le sélectionneur national est en train
de tout mettre en œuvre pour avoir le plus d'informations possibles sur ses adversaires.
tions par rapport aux adversaires des
Fennecs au Gabon. Il est clair que le
Belge ne veut pas avoir de mauvaises
surprises et veut à tout prix avoir tout ce
qu'il faut comme données pour avancer
le plus vite possible.

ÇA CRAINT
POUR EL-DJAMÎYA
Les prémices d'une saignée ont été
annoncées dans les rangs de l'ASMO à la veille
du match de Saida. Le staff technique, certainement sur une demande de la direction, a
décidé de se passer des services du défenseur
Amine Barka et du milieu Djamel Belalem.
Comme par hasard, ces joueurs sont en fin de
contrat. Après une tentative l'été passé, la
direction aurait décidé de ne plus prolonger
ces deux éléments. Le rendement du capitaine
de l'équipe et le comportement du second
nommé seraient derrière la décision de laisser
partir ce duo dans les jours à venir, c'est-à-dire

NEGHIZ ET DE WILDE
PAR ISLAM Z.

Belalem, Barka sur le départ, Mesmoudi très convoité

PAR L. M. AZZI

Le sélectionneur national a déjà entamé la préparation

www.competition.dz

WAT

L'international algérien
de West Ham ne vit pas des
heures heureuses à West Ham
puisqu'au cours de la rencontre d'hier, il a une fois de
plus débuté la rencontre sur le
banc de touche. Une habitude
pour le joueur qui n'arrive
toujours pas à trouver grâce
aux yeux de son entraîneur,
Slaven Bilic. Pour le déplacement à Swansea, l'Algérien a
suivi la majeure partie de la
rencontre à partir du banc et
n'a fait sa rentrée qu'à la 84e
minute de jeu. Le score était
déjà plié et West Ham menait
par trois buts à un.
Cependant, en 5 petites
minutes de jeu, l'ancien de
Valence a trouvé la formule et
a pu délivrer une passe décisive, sa première en championnat. Une offrande pour Andy
Caroll qui n'a fait que finir le
travail. Cette passe décisive va
faire beaucoup de bien au
joueur qui a démontré qu'il
peut apporter beaucoup de
bonnes choses pour les
Hammers et qu'il peut être
plus qu'un simple remplaçant
ou figurant au sein du groupe.
Il arrivera pénalisé
Cependant, si le joueur peut
se réjouir de sa belle entrée,
ceci n'arrange pas vraiment les
choses pour lui. En effet,
n'ayant pas eu le temps de jeu
nécessaire, Feghouli sera
pénalisé par rapport à ses
autres camarades qui sont
plus compétitifs que lui et ont
donc plus de chances de
prendre une place de titulaire.
D'ailleurs, le joueur devra cravacher très dur pour essayer
de reprendre le couloir droit
qui était le sien et que personne n'a pu reprendre. Le joueur
sait maintenant ce qu'il lui
reste à faire s'il veut retrouver
sa place de titulaire chez les
Verts. Ça commence dès le
premier jour de stage à Sidi
Moussa. La balle est désormais dans son camp pour
faire pencher la balance.
I. Z.

Les Zianides maintiennent la cadence
À moins d'une surprise
Sur un plan plutôt passionnant,
les résultats des équipes postulantes
a l'accession de ligue 2 Mobilis
entretiennent beaucoup plus le suspens à deux journées de la phase
aller. Il faut dire que les deux derniers matchs de cette phase ne manqueront surement pas d'attrait et de
piquant. En effet, les deux équipes
de tête du classement, en l'occurrence l'OMA et le WAT croisent le fer
respectivement avec le SCAF à
Birouana. Cependant, si la logique
venait d'être respectée, il n'aura pas
de changement notoire au classement général, a moins bien sur

PAR ABDELKRIM ZOUBIR
En accueillant la formation
de l'USMM Hadjout sur la pelouse
du stade Akid Lotfi les camarades
du capitaine Boukhiar ont remporté
une brillante victoire grâce à deux
réalisations de Boughalia et de
Belhadj. Cependant, en dépit de ce
succès des Tlemceniens qui restent
positionnés à la deuxième place au
classement général. Ces derniers
n'ont pu encore réaliser leur objectif
à savoir occuper le fauteuil de leader puisque l'OMA a lui aussi gagné
face a l'ASB Maghnia.

qu'une équipe ne jouera les
troubles fêtes. Toujours est-il que
la fin de cette première partie du
championnat ne sera que plus passionnant.
Ou sont les supporters ?
Les Zianides qui sont déterminés
plus que jamais a joué l'accession,
veulent terminer l'année 2016 en
beauté en hissant à la première
place au classement général. Une
manière de remercier leurs supporters qui répondent présents a
chaque match que ce soit à Tlemcen
ou en déplacement. Cependant, il
est à noter que lors de la rencontre

qui a opposé samedi dernier le
WAT a L'USMM Hadjout, ces derniers n'étaient pas nombreux au
moment d'aucun pensait que les
inconditionnels des Bleu et Blanc
seront en face sur les travées du
stade OPOW.
Contre l'ASBM à huis clos
Aussi pour atteindre l'objectif fixé
en début de saison, la mobilisation
de tous doit être générale et
constante. En ce sens, que l'équipe
dirigeante, le staff technique, les
joueurs et les supporters ainsi que
les pouvoirs publics devront chacun
en fonction des ses possibilités

contribuer a replaçait le WAT au
palier qui lui convient. En somme
une véritable symbiose entre les différentes composantes du club des
Zianides qui doit fonctionner a tout
moment. C'est la seule manière
pour que les Tlemceniens arrivent à
décrocher une place au soleil. Pour
le moment, les coéquipiers de
Habchi gouttent à la joie après la
victoire sur Hadjout avec art et
manière, faut-il le souligner avant
de reprendre les entrainements
pour préparer le match qu'ils disputeront à Maghnia face a l'ASBM à
huis clos.

Résultats de la 13e journée
Groupe Ouest
MB Hassasna - WA Mostaganem 3/1
WA Tlemcen - USMM Hadjout 2/0
ES Mostaganem - RCB Oued Rhiou 1/1
CRB Ben Badis - CRB Sendjas 2/1
ESM Koléa - SA Mohammadia 1/1
IRB Maghnia - SCM Oran 4/1
SKAF Khemis - USRemchi 3/1
OM Arzew - ASB Maghnia 1/0

Groupe Centre
CR Beni Thour - US Beni Douala 0/0
JSD Jijel - JS Hai Djebel 0/0
MC M'khadema - IB Lakhdaria 0/1
WR M'sila - MB Rouissat 1/1
NARB Réghaia - CRB Dar El Beïda 1/0
RC Kouba - USO Amizour 0/0
IB Khemis El Khechna - USM Cheraga 0/1

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15

Equipes

Pts

J

RC Kouba
WR M'sila
US Beni Douala
NARB Réghaia
JS Hai Djebel
USO Amizour
MB Rouissat
JSD Jijel
IB Lakhdaria
CRB Dar El Beïda
MC M'khadema
CR Beni Thour
IB Khemis El Khechna
RC Boumerdes
USM Cheraga

22
22
21
20
19
19
17
16
15
14
13
13
12
11
7

12
12
12
12
12
12
12
13
12
12
11
11
13
12
12

14e journée
Samedi 31/12/ 2016 à 14h
MBR........................................NARBR
RCB...............................................RCK
IBL..............................................WRM
USBD.........................................MCM
USMC........................................CRBT
JSHD.........................................IBKEK
USOA......................................CRBDB

(Huis clos)

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Equipes
OM Arzew
WA Tlemcen
USMM Hadjout
IRB Maghnia
ES Mostaganem
ASB Maghnia
SKAF Khemis
SCM Oran
US Remchi
SA Mohammadia
CRB Ben Badis
ESM Koléa
RCB Oued Rhiou
MB Hassasna
CRB Sendjas
WA Mostaganem

Pts
28
27
22
21
20
20
19
19
18
18
14
12
12
11
10
9

14e journée
Samedi 31/12/ 2016 à 14h
ASBM....................................WAT
USR.......................................IRBM
WAM...................................ESMK
CRBS.....................................MBH
RCBOR.............................CRBBB
USMMH...............................ESM
SKAF ...................................OMA
SCMO....................................SAM

J
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

(Huis clos)

Groupe Est
USM Khenchela - HAMR Annaba 1/1
AB Chelghoum Laid - NC Magra 0/1
AS Aïn M'lila - MO Constantine 0/1
AB Merouana - HB Chelghoum Laid 1/0
USM Annaba - NRB Touggourt 4/0
US Chaouia - CR Village Moussa 1/0
ES Guelma - US Tébéssa 0/0
E Collo - USM Ain Beida 1/0
Equipes
1
USM Annaba
2
AS Aïn M'lila
3
NC Magra
4
MO Constantine
5
US Chaouia
6
HAMR Annaba
7
USM Khenchela
8
US Tébéssa
9
USM Ain Beida
10
E Collo
11
CR Village Moussa
12
NRB Touggourt
13
HB Chelghoum Laïd
14
AB Chelghoum Laïd
15
AB Merouana
16
ES Guelma
14e journée
Vendredi 30/12/2016
UST - USC à 15h
Samedi 31/12/ 2016 à 14h
HBCL................................USMA
CRVM................................NRBT
USMAB ............................USMK
MOC.....................................ABM
NCM.................................ASAM
HAMRA............................ABCL
ESG...................................E Collo

Pts
28
25
24
23
21
20
19
19
17
16
16
13
12
11
9
8

J
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

(Huis clos)
(Huis clos)
(Huis clos)

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

Il y a du plaisir
à rencontrer les
yeux
de celui
à qui
l'on vient
de donner.
La Bruyère

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Il a passé 5 mois en prison ignorant que sa caution libératoire était fixée à 2 dollars
Un Algérien a passé cinq mois derrière les
barreaux d'une prison aux Etats-Unis avant de
découvrir que le montant de sa caution
libératoire était fixé à deux dollars. D'après
ses dires, son avocat ne lui aurait jamais
communiqué cette information… Salem avait
été arrêté en novembre 2014 après avoir
attaqué un policier venu l'arrêter alors qu'il
venait de voler un manteau dans une boutique
de vêtements. Il avait de suite été placé en
détention et jugé une semaine après. Déjà jugé
pour deux faits mineurs, dont un pour une

affaire de falsification de son titre de
transport, l'homme de 41 ans a cru que le
montant de sa caution libératoire était fixé à
25.000 dollars, soit aujourd'hui environ 22.150
euros. Une somme que l'homme de 41 ans ne
pouvait débourser à l'époque.
Puis une semaine plus tard et devant l'absence
de faits l'accusant véritablement, les
procureurs avaient décidé de le libérer contre
le versement de 2 dollars, un dollar pour
chaque fait connu de lui. Malheureusement, il
n'en a jamais eu l'écho, enfin seulement cinq

mois plus/trop tard… Salem est ainsi sorti en
avril 2015 après avoir passé cinq mois au
centre pénitencier de Rikers Island, ignorant
complètement le faible montant qui aurait pu
le faire sortir de prison… Contactée la
défense de Salem au moment de son procès a
expliqué qu'une lettre lui avait bien été
envoyée, mais qu'elle avait été retournée à son
expéditeur par la poste.
En mai 2016, l'homme a été de nouveau arrêté
et le montant de sa libération sous caution a
été fixée à 30.000 dollars…

LES FLÉCHÉS
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

DU

1

objection

JOUR

qui est faite
à point

Pourquoi lorsque le bateau coule, on crie
“Les femmes et les enfants d'abord “' ?
Parce qu'après les requins n'ont plus faim.

ce qui est pris
à l’ennemi

copies
génétiques

d’ordinaire

possessif

savant

foyer

6

7

8

9

10

5

viennent de
loin

7
9
6 8 1
6 4

1

L'international algérien et à l'occasion de sa 7e titularisation de la saison en championnat a fait un match
plus que correct dans son poste de
milieu défensif. Très présent dans un
domaine défensif et participant dans la
construction des attaques et souvent
devant les corners puisque c'est lui qui
s'est chargé d'en tirer la plupart, Adlène
a montré de très bonnes dispositions
dans ce match joué contre Crystal
Palace, il s'agit de son ancienne équipe,
cela pourrait expliquer cette hargne et
cette fougue avec lesquelles il disputait
les duels, il faut dire que le joueur des
Verts a complètement raté son passage
dans ce club qu'il a vite quitté, pour
revenir à Watford et hier on a eu une
démonstration de force d'un Guedioura
des grands jours. L'ancien joueur de
Charleroi a même été dangereux

petite voie
urbaine

7

thallium

cuivre
regimbe

exalté par
une passion

9
excrément
d’animaux

T
D
E
C
H
A
R
N
E
T
O
I
E
E
U

C
N
E
I
P
R
A
H
A
B
N
L
N
R
E

E
A
E
O
N
D
E
M
R
R
O
I
E
E
L

M
T
M
M
A
Z
O
E
U
T
T
O
D
C
L

cuber

gardienne
de la paix

publication

consacrer

accompagne
la mariée

U
L
I
P
E
R
T
O
E
R
A
R
A
R
I

I
E
E
L
A
L
F
E
A
K
D
G
S
E
V

5
4
9
6
3
1
2
8
7

1
5
6
9
4
8
7
2
3

R
G
T
P
A
I
A
M
S
T
E
A
S
A
N

7
3
2
5
1
6
4
9
8

4
9
8
3
2
7
1
5
6

O
E
I
L
E
G
I
N
E
T
A
N
I
T
O

T
N
U
I
N
N
E
N
I
F
A
E
L
I
D

6
8
7
2
5
9
3
1
4

8

3
2
5
1
6
4
8
7
9

A
D
D
A
O
E
A
L
F
F
O
M
G
O
I

petits
coussins

9
1
4
8
7
3
5
6
2
N
A
N
G
C
C
A
A
E
T
A
L
E
N
B

ceinture
jaune

monarque

monnaie
abrégée

sans effets

atteints du
mal du siècle

petit rongeur
cours
élémentaire

A
I
O
E
I
R
B
E
S
S
U
O
H
N
C

S
R
C
T
O
L
P
R
U
D
E
N
C
E
T

Y
E
E
M
E
R
E
S
N
E
P
S
I
D
I

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AFFABLE
AROMATE
BELOTE
BIDONVILLE
CAMP
CONDUITE
DECHARNE
DISPENSER
EGALITE
ETAL
FINALEMENT
FOURNIL
GLISSADE
HARPIE
HOUSSE

ICONE
LEGENDAIRE
LIGNE
MARTINET
MORALITE
ONDE
ORGANE
PLIAGE
PRUDENCE
RECREATION
RESERVOIR
SANATORIUM
SOBRE
TENACITE
TESTAMENT

A

E
X
T
E
R
M
I
N
A
T
I
O
N
S

J

U

E
F
E
E
I
Z

U
M
E

E
R
R
E
M
E
N
T
S

P
M
E
N
A

N
E

5
A
L
P
A
G
A
S

A
A
R
E

R
A
T
I
T
E

N
T
E
R

A
O
R

I
M
E
R
I
N
A

A
L
L
A
I
T
S
O
U
R
D
S

I
I
I
T
E
I
N
T
E
R

B
I

R
N
A
N
O
U
T
R
A
G
E
U
X

R
E
S
I
S
T
A
N
C
E
S
E
N
T
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

Z O U B I R
7

8

9 10 11 12

O U A S T I

Le public très satisfait
Retenu avec Abeid, Bentaleb et Taïder
dans la liste des 31+1 annoncée par la
FAF, Guedioura fait partie des joueurs
ayant déjà garanti leur place au Gabon,
cette prestation ne fait que confirmer ce
choix fait par Leekens et qui fait
d'Adlène l'une des pièces maîtresses du
dispositif, certes la balance risque de
pencher pour le duo Taïder-Bentaleb
dans le onze, mais la présence d'Adlène
en elle-même est rassurante, car sa
polyvalence au milieu peut s'avérer

utile, surtout si l'axe ne présente pas
assez de garanties et que Leekens décide d'utiliser une sentinelle, ce qui irait à
merveille à Guedioura. Ayant connu un
mois de novembre difficile avec une
seule participation contre Leicester, le
joueur est revenu ce mois-ci, en prenant
part à 4 matches déjà dont les 90
minutes de la partie d'hier, certes le
résultat n'était pas au bout, mais le
public à travers ses commentaires sur
la grande toile n'a pas caché sa satisfaction vis-à-vis de ce retour en
force du roc algérien. Watford
occupe une acceptable 10e place
au classement, et aura 2 rencontres encore à jouer d'ici le 3
janvier, Adlène doit d'ailleurs
faire très attention par rapport aux
blessures, il y aura forcément de l'engagement dans ces rencontres qui seront
âprement disputées.
S. M. A.

CONTRE EVERTON

10

4
slave

devant, puisqu'il a failli offrir une victoire à son team lors des ultimes
minutes du match. En effet, à la 91', sur
une reprise de volée, après avoir reçu
une passe précise, Wayne Hennessey le
portier adverse a dû faire un bel arrêt
sur cette frappe qui se dirigeait vers la
gauche du but pour éviter la défaite à
son équipe.

DES ALGÉRIENS FANTOMATIQUES

apparu

obtint

en baisse

HANNI

25 minutes pour Mahrez, Slimani isolé

cuire

9

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

2
6
3
7
8
5
9
4
1

multitudes

bouc
émissaire

2

8
7
1
4
9
2
6
3
5

article
espagnol
condiment

6

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

3

thulium

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

7

2 3
4 1
8
2

SOLUTIONS

8 4
9 8
9
5

LE GRAND RETOUR

PAR SMAÏL . M. A.
ointe

empereur

ville de
France

GUEDIOURA
décisif
contre
Charleroi

Adlane Guedioura a répondu présent hier et a sorti un match de grande classe
pour le compte du match de la 18e journée qui a coïncidé avec le Boxing Day.

6

petites baies

posture de
yoga

ÉPOUSTOUFLANT HIER CONTRE
SON ANCIENNE ÉQUIPE

AVANT LA CAN

monnaie

cours suisse

6

R
I
O
V
R
E
S
E
R
D
E
S
L
B
T

5

affluent du
Danube

3
2
1
7 3 5
9 7

4

2

état-major

4

3

écrit
authentique

manières de
noter

SUDOKU

2

3

LES MELÉS
SAMIR
BELKHEIR

Les jours passent et se
ressemblent pour Leicester
City cette saison en championnat. Après une saison de rêve,
Leicester City n'en finit pas de
décevoir ses fans, les Foxes ont
perdu une nouvelle partie à
domicile hier manquant une
des 2 occasions d'enregistrer
une 2e victoire en ce mois de
décembre après la surprenante
victoire (4-2) contre
Manchester City le 10
décembre dernier au King
Power Stadium, l'équipe du
duo algérien Slimani- Mahrez
s'est fait battre chez elle par
Everton (0-2). La plus grosse
surprise de la soirée est venue
de la non-titularisation de
Mahrez pour ce match qui était
pourtant important, Ranieri a
choisi de commencer la partie
avec Gray sur le côté droit et le
duo Okazaki-Slimani en pointe, un changement qui a étonné plus d'un car Ranieri a joué
avec le feu et s'est brûlé, lui qui
avait déjà l'énorme défection
de Vardy, suspendu, et au lieu
de mettre tous les atouts du
côté de son équipe, il a pris le
risque de laisser Mahrez sur le
banc.

Ryad au repos,
rendement inquiétant
L'absence du meilleur joueur
du championnat de l'an dernier a suscité l'étonnement de
plusieurs fans de Leicester,
personne ne s y attendait, et
dès lors il ne fallait pas trop
s'attendre à un miracle. La
première mi-temps sans Ryad
était une période de pousseballon, où aucun danger n'a
été signalé, Slimani trop esseulé n'a rien pu faire, avec un
Gray visiblement sur le terrain
pour faire le clown et jouer
sans l'aide de ses équipiers.

Ranieri :
«Mahrez a besoin
de repos»
Juste avant le match, le coach
italien disait aux medias à propos de Ryad : "Gray apporte
quelque chose de différent.
Mahrez a besoin d'un repos. Je
suis à l'aise avec tous mes
joueurs. Nous sommes solides
et nous aspirons a faire
quelque chose de bon", a-t-il
dit, mais le différent promis
par l'Italien n'a rien apporté, il
a décidé à la 65' de lancer deux
joueurs dont Mahrez, à la

place d'Andy King, les fans
locaux qui venaient d'être choqués par une ouverture du
score inquiétante ont cru que
le sauveur allait encore frapper, mais Mahrez n'était que
l'ombre de lui- même, il n'a
pas pu trouver la tête de
Slimani, ni sa vivacité, il était
juste perdu, ce sont même les
visiteurs qui aggraveront la
marque sur un contre par
Lukaku dans les arrêts de jeu.
Leicester rate l'occasion de
retrouver le goût des victoires
et pourra encore compter sur
Ryad lors des 2 prochains
matches, contre West Ham et
Middlesbrough, en forme ou
toujours amoindri ? On n'en
sait rien, mais ce qui est sûr
c'est que le staff technique suivra avec intérêt ces deux
matches, et récupérer Ryad
d'ici le 2 janvier paraît une
urgence, le driver des Fennecs
a appelé les Algériens récemment à éviter de mettre davantage de pression sur le joueur,
convaincu que c'est par lui que
les solutions vont venir,
Mahrez a une semaine pour
retrouver sa verve.
S. M. A.

CAN 2017

LES VISAS
POUR LES
MÉDIAS
À L'AÉROPORT
Alors que
la CAF a
entamé
jeudi passé
la distribution des
accréditations pour
les journalistes pour
la couverture de la
CAN 2017
qui aura
lieu au
Gabon,
l'Etat gabonais continue à suivre de
près l'évolution des travaux au niveau
des stades, le stade de Potrt Gentil a
été réceptionné officiellement après
avoir été préparé en catastrophe à
accueillir le tournoi. Le Gabon et
notamment le Comité d'organisation
du tournoi s'activent actuellement
pour assurer que tout soit prêt pour
accueillir non seulement les équipes,
mais aussi les journalistes attendus
comme d'habitude très nombreux et
des 4 coins du pays, d'ailleurs la distribution des accréditations a poussé
les autorités à actionner un plan de
facilitation de visa pour les medias,
puisqu'une source proche du COCAN a
révélé hier à Compétition que les
medias auront le fameux sésame sur
place à l'aéroport Léon Mba de
Libreville en présentant la lettre d'accréditations rédigée et signée par le
service medias de la CAF, ainsi que du
payement de 25000 Fcfa (environ 40
euros). "Il s'agit de la procédure spéciale CAN qui est mise en place ",
nous dira notre source.

S. M. A.

En Belgique, on
jouait hier les
matches de la 21e
journée du championnat. Anderlecht
se déplaçait chez le
Racing Charleroi, les
coéquipiers de Hanni
ont réussi leur dernier coup de cette
année 2016 en battant cette équipe 2-0
sur des buts marqués par Teodorczyk
à la 74' et
Acheampong à la 84',
avec une situation
débloquée à la 74'
grâce à Hanni qui a
délivré une nouvelle
passe décisive.
Encensé la veille par
Leekens, Hanni a
tenu à prouver qu'il
mérite les jolis mots
prononcés par son
coach belge chez
l'EN, il n'a certes pas
marqué son 7e but
de la saison, mais il
a réussi l'essentiel,
c'est-à-dire mettre
son équipe sur orbite lui permettant de
décrocher 3 précieux
points qui lui permettent d'accaparer
la première place
avec un match en
plus que Brugge et
Zulte.

SOUDANI

entretient la
forme avec
l'ASO

Alors que le championnat croate s'est
arrêté depuis le 17
de ce mois, et après
quelques jours de
repos bien mérité,
Hillal Soudani a
repris le travail. Le
stage des Verts ne
commencera que le 2
janvier, alors pour
entretenir la forme il
a entamé les entraînements avec son
club du cœur l'ASO,
en attendant de
rejoindre le CTN pour
commencer le vrai
boulot avec Leekens,
d'ailleurs l'attaquant
de Zagreb a sûrement reçu un programme qu'il tâchera
de suivre pour arriver à Sidi Moussa en
forme, il fait partie
des joueurs les plus
frais actuellement et
logiquement il postulera pour une place
de titulaire dans
l'équipe qui attaquera la prochaine CAN.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

4

www.competition.dz

À LA UNE

USMB

LE PSG DEVRA

BATAILLER POUR
AVOIR GHOULAM
Comme nous l'avions annoncé, le Real Madrid fait du défenseur
international algérien sa priorité pour le mercato hivernal, ce qui
n'arrange pas les affaires du Paris Saint-Germain.
PAR MEHDI KABI

LA SITUATION

DE GHEZZAL

ARRANGE LE PSG

Au premier plan dans le dossier
de Rachid Ghezzal, le PSG pourrait
être le premier à bénéficier de la situation de l'international algérien avec
l'Olympique Lyonnais. Rien n'a encore
été réglé entre l'attaquant international
algérien et la direction du club évoluant en championnat de première
division français. Comme tout le
monde le sait, Rachid Ghezzal sera
libre de tout engagement, dès juin
prochain mais pourra signer pour le
club de son choix à partir du 1er janvier, une situation délicate qui déplaît
fortement au président de l'OL. JeanMichel Aulas tente de tout faire afin
de faire signer une prolongation de
contrat à son poulain, mais rien n'y
fait puisque les deux parties n'ont pas
encore trouvé un terrain d'entente.
Cependant, certains clubs se réjouissent de cette affaire, à l'image du Paris
Saint- Germain. Ce dernier veut à tout
prix avoir Rachid Ghezzal au sein de
son effectif et le faire signer un contrat
gratuitement. D'après la presse française, le président du PSG se réjouit
déjà à l'idée d'avoir l'attaquant des
Verts lors du prochain mercato pour
zéro euro. Nasser Al-Khelaifi, tentera
de le convaincre dès le mois de janvier
et essayera d'arracher sa signature, il
pourra ainsi finaliser son transfert dès
le mois de juin. Il faut dire que pour le
moment tout laisse à penser que l'attaquant international algérien fera ses
bagages dès le mois de juin. Ce der-

nier n'a pas été convaincu par l'offre
qui lui a faite Jean- Michel Aulas et
comme il l'a déclaré il y a quelques
jours, l'aspect financier bloque les
négociations. Le boss de l'OL voulait
régler ce problème avant le départ de
son poulain pour la coupe d'Afrique
des nations avec les Verts. Mais pour
le moment, rien n'a encore été fait et le
départ de Ghezzal ne fait que se préciser. Rappelons qu'il est de retour au
premier plan avec Lyon et qu'il a été
titularisé lors des derniers matchs de
son équipe. En tout cas, le Paris SaintGermain reste à l'affût de la
situation de l'international
algérien et le président du
club parisien pourrait
démarrer les négociations
dès les prochains jours. Ce
qui est sûr, c'est que le PSG
mettra la somme
qu'il faut afin de
convaincre
Rachid
Ghezzal de
signer pour
eux lors du
prochain
mercato.
M. K.

En très bonne forme
depuis le début de la saison,
Faouzi Ghoulam multiplie les
bonnes prestations avec Naples
et attire l'intérêt des plus grands
clubs européens. D'ailleurs, la
dernière équipe a avoir fait part
de son intérêt pour lui est le Real
Madrid. Le premier responsable
du staff technique madrilène,
Zinedine Zidane, a dévoilé que
Faouzi Ghoulam a le profil idéal
pour renforcer le compartiment
défensif du Real et serait ainsi la
priorité du club lors du prochain mercato. Un intérêt
qui est loin de
faire les
affaires du
Paris SaintGermain. Le
club parisien a
mis l'international
algérien en ligne de
mire depuis déjà
quelque temps. Le
président du PSG, Nasser AlKhelaifi, comptait mettre le
paquet afin de s'attacher ses services lors du mercato hivernal,
mais avec l'intérêt du Real
Madrid il est sûr que ça s'annonce très compliqué. Il faut dire que
Faouzi Ghoulam est dans une
très bonne forme et s'est fait une
place de titulaire indiscutable au
sein de Naples. Son entraiîneur,
Maurizio Sarri, a fait de lui un
des piliers de l'équipe et compte
beaucoup sur lui. Des joueurs
ont tenté de lui prendre sa place
mais sans succès et Faouzi
Ghoulam est parmi les meilleurs
arrières gauches du championnat
italien de première division.
Ainsi, si l'international algérien
doit choisir un club, il fera sûrement passer le projet sportif
avant tout autre chose. A 25 ans,
ce dernier veut lancer sa carrière
dans un meilleur championnat et
surtout dans un plus haut niveau

et quoi de mieux que le Real
Madrid pour lui offrir la chance
de jouer au sommet. Il pourra
ainsi jouer les premiers rôles en
championnat espagnol ou encore
plus, à l'image des différentes
compétitions européennes. Mais
il faut savoir que s'imposer au
Real Madrid sera compliqué
pour Faouzi Ghoulam qui devra
faire face à une forte concurrence
puisque c'est Marcelo qui est le
titulaire indiscutable pour le
moment. Le Real Madrid cherche
surtout une doublure, ce qui
pourrait ne pas arranger les
affaires de Faouzi Ghoulam, c'est
d'ailleurs le point sur lequel
compte jouer le Paris SaintGermain. Le club évoluant en
Ligue une française offrira une
place de titulaire pour le défenseur des Verts, ce qui pourrait
être un réel avantage pour sa carrière. Le PSG veut renforcer son
compartiment défensif et est fortement intéressé par le profil de
Faouzi Ghoulam. Reste maintenant à savoir quel club sera
capable de décrocher l'accord de
la direction napolitaine.
Aucune offre concrète
pour le moment
Même si beaucoup de clubs le
veulent au sein de leur effectif
lors du prochain mercato, pour le
moment la direction de Naples
n'a reçu aucune offre concrète. La
majorité des championnats européens étant en trêve, les équipes
ont déjà fait leur liste des priorités afin de renforcer leurs effectifs respectifs. Le Real Madrid et
le PSG, qui sont les plus en avance afin de s'attacher les services
de Faouzi Ghoulam, n'ont toujours pas fait d'offre d'après la
presse française. Ces derniers
suivent pour le moment de très
près les performances de l'international algérien et attendront
sûrement lors des prochains
jours avant de faire leurs offres.

Les dirigeants napolitains de leur
côté veulent une bonne somme
afin de lâcher l'un de leurs
meilleurs joueurs, dans le cas
contraire, Naples patientera jusqu'en fin d'année avant de le
transférer.
Sa prolongation de
contrat toujours au cœur
des discussions
Afin d'éviter un scénario catastrophe et le voir partir gratuitement, la direction du Napoli veut
prolonger le contrat de Faouzi
Ghoulam. Comme nous l'avions
déjà annoncé, Naples veut prolonger l'international algérien
mais aucun accord n'a encore été
trouvé entre les deux parties.
Comme tout le monde le sait,
c'est en 2018 que Faouzi
Ghoulam sera libre de tout engagement et Naples veut éviter que
son poulain parte gratuitement.
Pour le moment, l'aspect financier bloque encore les négociations puisque le salaire du défenseur international algérien est
beaucoup moindre que celui des
autres cadres de l'équipe. Une
situation qui déplaît fortement à
Faouzi Ghoulam qui veut profiter d'une revalorisation salariale.
Ce qui est sûr, c'est que ce dernier est en position de force et
devrait avoir ce qu'il demande
dès les prochains jours. Si aucun
club ne se manifeste vraiment
lors de ce mercato hivernal et
qu'aucune offre concrète n'est
faite, les dirigeants napolitains
vont tout faire afin de convaincre
leur poulain de signer une prolongation de contrat avant le
début de la prochaine saison. En
tout cas, les prochains jours
seront décisifs pour Faouzi
Ghoulam et Naples qui devront
trouver une solution. Même si
son départ se précise, la porte
n'est toujours pas fermée à une
prolongation de contrat.
M. K.

Caline : «Dommage
que le club soit privé
de recrutement !»
Le premier responsable du volet technique de la formation de la ville des
Roses Calin Augustin nous a fait savoir qu'il est totalement satisfait de la
discipline tactique de ses joueurs sur le terrain, mais pas du rendement.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
"Les joueurs ont appliqué les
consignes à la lettre sur le terrain, mais
ils n'ont pas fourni une belle prestation.
Je dois revoir ma copie durant le mercato hivernal pour faire les réglages
nécessaires qui vont nous permettre
d'entamer la phase retour en force."
«Il nous manque l'auteur de
la dernière passe»
Ayant voulu faire le point sur la
fébrilité de son équipe, l'ancien
entraîneur de l'USC nous a fait savoir
que son équipe a besoin d'un joueur
qui filtre des balles à ses coéquipiers
et qui débloque les situations dans les
moments difficiles. "Il nous manque
l'auteur de la dernière passe, c'est-àdire le joueur sur lequel on pourra
compter pour débloquer les situations dans les moments difficiles, car
j'ai constaté que mes joueurs sont isolés et ne reçoivent pas beaucoup de
balles."

«Travailler avec les joueurs
que j'ai sous la main»
L'entraîneur roumain n'a pas caché
sa déception après la sanction infligée
par la LFP au club blidéen qui est
privé dans son état actuel de recrutement. "C'est bien dommage que notre
club soit privé de recrutement et il
n'est pas autorisé à enrôler des
joueurs. Donc, on doit prendre notre
mal en patience et je dois travailler
avec les joueurs que j'ai sous la main."
«Lors du stage, on jouera
beaucoup de matchs amicaux»
Calin Augustin a indiqué que le
stage de préparation de cette trêve
hivernale sera une issue pour lui pour
faire les réglages nécessaires et surtout préparer l'équipe comme il se
doit sur tous les plans. "Le stage de la
préparation hivernale sera une issue
pour moi afin de préparer comme il se
doit l'équipe en prévision de la phase
retour du championnat de la Ligue 2
Mobilis. Le stage en question sera

aussi une bonne occasion pour moi
afin de programmer des joutes amicales qui peuvent me servir de bon
test avant la compétition officielle."
A. Dj.

Mardi 27 décembre 2016

21

L'avenir des
émigrés
s'annonce flou

L'avenir des trois joueurs
émigrés de la formation de
la ville des Roses s'annonce
flou, et ce, à cause de la
suspension infligée par la
LFP au club qui n'est pas
autorisé à recruter et ce,
avant d’avoir payé la dette
antérieure des anciens
joueurs.
Yacine Fortas, Samir
Achiche ou même Walid
Bouraoui sont des joueurs
bourrés de qualités, mais
ils n'ont pas droit de participer à la compétition officielle suite à la négligence
de la direction du club.
En effet, le dossier des
trois joueurs émigrés
aurait pu être classé avant
l'entame de la saison n'était
le fameux problème du
TMS qui a bloqué Fortas et
ses coéquipiers. Ces derniers ont pris leur mal en
patience tout au long de la
phase aller. Les trois
joueurs en question n'ont
obtenu que de simples
garanties de la part du
manager général du club
Abdenour Krebaza ainsi
que des membres de la

direction du club blidéen.
Mais, malheureusement,
malgré ces promesses, ils
n'ont pas donné d'importance à ce feuilleton qui a
duré assez longtemps et
qui n'est pas près de
connaître son épilogue.
La direction doit
assumer
La direction du club
phare de la ville des Roses,
à sa tête le président
Boumaza, doit assumer sa
responsabilité vis-à-vis de
ces joueurs émigrés.
Boumaza et son équipe
dirigeante doit bouger
dans l'immédiat pour sauver l'avenir de ces jeunes
éléments qui ont fait
confiance au club blidéen.
A. Dj.

Belfodil et le Standard défient
Saint-Trond aujourd'hui
L'attaquant international
algérien et ses coéquipiers
se déplaceront aujourd'hui
sur le terrain de SaintTrond pour le compte de la
21e journée de la Jupiler
League. C'est un match
compliqué qui attend
Ishak Belfodil et son équipe aujourd'hui. Pour le
compte de la 21e journée du championnat
belge, ces derniers
devront affronter
Saint-

Trond. Un match où la victoire sera
importante pour le Standard
de Liège. A la 8e place de la
Jupiler Pro League, le
Standard vise le haut du
tableau et compte sur les
trois points aujourd'hui
afin de réussir son objectif. Ishak Belfodil est
annoncé comme titulaire lors
de cette rencontre. Ce dernier est
devenu l'un des piliers de l'équipe
et se trouve être indispensable à
son entraîneur. D'ailleurs,
Aleksandar Jankovi? fait appel à
ses services régulièrement et lui

donne un maximum de temps de
jeu afin qu'il garde sa bonne
forme. En tout cas, les
bonnes prestations de
l'international algérien
sont une bonne chose
pour lui puisqu'il ne faut
pas oublier qu'il a été
retenu dans la liste élargi
de l'équipe nationale et qu'il
fait tout pour arracher une place
avant la coupe d'Afrique des
nations. Ishak Belfodil veut réussir
un retour en force et semble être
bien lancé afin d'y arriver.
M. K.
Compétition / PUB

ANEP 438 501 du 27/12/2016

20

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

MCS

RAHMOUNI :
«Ne pas trop
surestimer
le Chabab»
L'entraîneur en chef des
Vert et Rouge n'a pas
hésité à parler à ses
joueurs, hier, lors de la
séance d'entraînement.
De notre correspondant
K. DJELLOUL
Le coach saidi a recommandé à ses poulains de jouer la qualification : "On est à
quelques heures de cette rencontre, les choses
sérieuses ont commencé pour nous. Je n'ai
pas besoin de trop vous parler de cette rencontre, c'est un match de coupe, ça veut tout
dire. Tout le monde au club veut la qualification. Alors on doit être à la hauteur. On sera
appelés à réaliser un bon match, mais surtout
arracher le billet qualificatif aux quarts de
finale."Rahmouni a profité aussi de la séance
d'hier pour avertir ses joueurs : " On doit
prendre cette rencontre au sérieux et surtout ne
pas trop surestimer l'adversaire. Il faut aussi rester concentrés sur votre sujet du début jusqu'à la
fin de la rencontre. L'adversaire fera tout son
possible pour gagner, c'est un match très important pour lui, on doit donc bien gérer cette rencontre."
«La pression sera sur le CRB»
Conscient que son équipe jouera devant des

Il y a une bonne ambiance
et l'équipe a repris les entraînements dans la sérénité.
Nous avons travaillé dans de
très bonnes conditions avec
tous les moyens pour faire
une bonne préparation pour
ce match de coupe.

La victoire face à l'ASMO
vous a fait beaucoup de
bien, n'est-ce pas ?

Contre l'ASMO, on devait
gagner à tout prix à Saïda. La
venue de cette équipe a été
l'occasion d'empocher trois
précieux points. L'équipe a
fait l'essentiel puisqu'on a
réussi à renouer avec le succès.

Qu'est-ce qui a déclenché
cette rage de vaincre face
à l'ASMO ?

Nous étions dans l'obligation de gagner chez nous ;
face à l'ASMO, on savait que
ce match allait être le tournant. Donc, on n'avait pas le
droit de le rater. Nous étions
hyper-motivés et ivres de
rage de vaincre et surtout très
solidaires.
Compétition / PUB

ANEP 31009973 du 27/12/2016

Vous allez affronter le CRB
en coupe, comment voyez-

MOB

17h

CAB

BÉJAÏA, VAINCRE
OU MOURIR !

PAR BOUALEM AIZEL
gradins bien garnis, comme il sait aussi que
ses joueurs seront sous grande pression,
Rahmouni voulait les aider à évacuer cette
charge négative : "On jouera contre une équipe de Ligue 1, la pression sera donc sur l'adversaire. Nous, on sera appelés à développer
un beau jeu et à jouer notre football."
«J'espère que l'arbitrage
sera à la hauteur»
L'entraîneur espère également que le match
se jouera dans de très bonnes conditions et
que l'arbitrage sera à la hauteur : "Ce n'est pas
de mes habitudes de parler de l'arbitrage ; je
souhaite que l'homme en noir soit à la hauteur comme je souhaite aussi un fair-play
total lors de cette rencontre et que celle-ci se
déroule dans de très bonnes conditions."
K. Dj.

vous cette confrontation ?

C'est un match qui sera très
serré et je suis sûr que ça va
se jouer sur des détails du fait
que nous allons affronter une
solide équipe du CRB qui a
pour objectif d'aller loin en
Coupe d'Algérie.

Donc, vous misez sur une
qualification au prochain
tour ?

Même si notre premier
objectif est le championnat,
jusqu'à maintenant Dame
Coupe semble nous tendre les
bras ;, donc on n'a pas le droit
de la refuser. Nous allons
jouer à fond ce match pour
nous qualifier au prochain
tour, surtout que nous allons
être poussés par des milliers de
nos supporters.

Mais le CRB veut se
ressaisir suite à sa
dernière défaite en
championnat face à la
JSK…

Le CRB aura la réaction
d'une bête blessée et viendra
donc pour arracher la qualification et se ressaisir. Notre
tâche ne sera pas du tout facile, mais nous ferons tout pour
passer au prochain tour et
battre le CRB.
K. Dj.

Tout donner pour
créer l'exploit

La formation du MCS
poursuit sa préparation en
prévision de la rencontre
face au CRB, comptant pour
les 1/8 de finale de la
Coupe d'Algérie.
Face à un team algérois qui
n'est plus à présenter, les
poulains de Rahmouni sont
appelés à tout donner pour
espérer créer l'exploit de
passer au tour suivant. Ce
dernier a basé son travail
sur le volet psychologique
afin de pousser ses
joueurs à aborder ce match
dans les meilleures
conditions mentales,
surtout que le MCS, qui a
tout à gagner,
contrairement aux gars de
Laaquiba, n'a rien à
craindre. C'est pourquoi les
Saïdis n'ont qu'un seul vœu,
celui de voir leur
Mouloudia décrocher la
qualification au tour
suivant de cette épreuve
populaire.

Dernier entraînement ce matin
Les joueurs saidis
effectueront la dernière
séance d'entraînement sur
la pelouse du 13-Avril1958. L'entraîneur Mourad
Rahmouni devra, à l'issue
de la séance, dégager le
onze qui débutera le
matche de demain contre
le CRB.

Les Vert et Noir accueilleront le
CA Batna, l'une des équipes les plus
proches de la zone de relégation, avec
l'objectif de décrocher les trois points
qui lui permettra de garder un espoir
pour le maintien avant la phase retour.
Un résultat autre qu'une victoire signifierait la condamnation presque définitive de l'équipe à la relégation et il ne resterait plus grand-chose à sauver. Dos au
mur, les poulains de Boussaâda sont
donc plus que jamais motivés pour
décrocher leur deuxième succès de la
maison, surtout après l'excellent rendement fourni contre le NAHD, une rencontre où une erreur arbitrale a été fatale pour le club béjaoui. Sur le plan purement technique, le staff technique
semble avoir bien préparé son équipe et
compte présenter onze guerriers pour
battre le CAB. Car il sait que c'est la
condition ultime pour espérer entamer
sa série marathonienne pour le maintien

lors de la deuxième partie de saison. Il a
d'ailleurs beaucoup travaillé avec les
joueurs aussi bien sur le plan psychologique, sachant bien que c'est une rencontre qui ne pourra se gagner qu'avec
les tripes. Le MOB a l'occasion de revenir à 5 points des équipe non relégables,
parmi elles le CAB, en cas de victoire et
c'est le scénario espéré par l'ensemble
des amoureux du club. Ces derniers
seront branchés à leur radio, étant
donné que la partie se jouera une nouvelle fois à huis clos pour cause de suspension.
Le groupe est déterminé
Les joueurs, eux, conscients de la lourde
tâche qui les attend ont promis de faire
l'impossible pour arracher une victoire
cet après-midi. Certes, les coéquipiers de
Lakhdari sont loin de respirer la
confiance après leur série catastrophique
de résultats négatifs, mais sont prêts à
mettre tout le cœur qu'il faudra sur le
terrain. La tâche s'annonce bien difficile

devant un adversaire qui ne viendra pas
en victime, mais le staff, qui connaît bien
la valeur de son équipe et celle de l'équipe adverse, a tenu un discours franc
avec ses capés afin de les sensibiliser et
les mettre devant leurs responsabilités.
C'est l'avenir de tout un club qui est en
jeu et des milliers de Crabes suivront
cette partie avec une attention très particulière, les joueurs du MOB n'ont donc
vraiment pas droit de décevoir une nouvelle fois.
La direction joue la carte de
la motivation
Conscients que le résultat du match
d'aujourd'hui sera décisif pour l'avenir
du MOB en L1, les dirigeants béjaouis
ont décidé de mettre la main à la poche
en promettant une forte prime dans le
but de motiver les camarades de
Messaâdia. Ces derniers devraient toucher la somme de 20 millions de centime
s'ils arrivent à décrocher cette victoire
que tout le peuple mobiste attend. B. A.

Le onze béjaoui face au CA Batna
Sidibé, le grand absent

Equipe
probable

Rahmani,
Khadir,
Benmelouka,
Cheklam,
Lakhdari,
Baouali,
Bentayeb,
Salhi (Yesli),
Yaya,
Belkacemi,
Messaâdia.

Etant à la recherche
d'un nouveau gardien afin de pallier la défection
de Rahmani qui
sera absent
durant plus d'un
mois à cause de
son engagement
avec l'équipe nationale pour la coupe
d'Afrique des nations, la direction du
MOB s'est vu proposer les services du
keeper de Tadjenanet, Jonathan Matijas.
D'après nos informations, aucune décision définitive n'a été prise sur le sujet,
ça sera certainement le nouveau coach
qui statuera sur le recrutement de cet
élément.

Allane
pourrait être
engagé
Le MOB se retrouve sans entraîneur des
gardiens depuis plus d'un mois, le départ
de Benhaha n'ayant toujours pas été
comblé, comme nous l'avions d'ailleurs
rapporté dans nos précédentes éditions.
Ainsi, nous avons appris que la direction
du MOB serait rentré en discussions
avec l'ancien entraîneur des gardiens du
MCA, Allane, afin qu'il puisse venir
reprendre le poste.

Toujours pas
de nouvel
entraîneur !
Si le recrutement d'un nouvel entraîneur
est désormais une urgence vu la situation de l'équipe au classement et l'approche de la trêve hivernale, cela n'avance pas vraiment en coulisses de ce côtélà. Si plusieurs noms son cités, à l'image
de ceux de Bouali, Benchadli, Henkouche
ou encore Rouabah, il n'y a encore rien
de concret pour le MOB et il est difficile
de comprendre ce que compte faire
exactement la direction du club concernant ce volet.
B. A.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2. MCO
3. USMA

En plus de Rahal et Ferhat, le MOB
devra se passer des services de son milieu
de terrain malien, Somaila Sidibé, celui-ci
était sorti sur blessure face au NAHD et
ne s'est pas encore rétabli. Un coup
dur donc pour le coach Boussaâda
qui se retrouvera dans l'obligation de recomposer son milieu
de terrain. Ce qui veut dire qu'il
devra certainement chambouler
tout son système tactique, tant
Sidibé est vraiment l'homme de
base au milieu du terrain.
Toutefois, le coach reste confiant,
l'essentiel est de trouver la meilleure
formule, en alignant un autre élément.

traux titulaires, Benmelouka et Lakhdari.
Ainsi, la solution choisie par Boussaâda est
de faire retrouver au Franco-Algérien son
véritable poste d'arrière gauche,
lui qui a presque joué tous
ses matchs dans l'axe
depuis son arrivée. Ce
n'est toutefois pas encore définitivement
acquis, puisque avec la
présence de Bencherifa
qui pourrait tenir ce rôle
aussi, le staff technique
pourrait bien changer de
raisonnement au dernier
moment.

tuée comme tout le peuple du MOB l'espère par des buts.

Cheklam pour le remplacer
Si le forfait de Sidibé qui pourrait même
rater une partie de la préparation hivernale
va certainement laisser un grand vide dans
l'équipe béjaouie aujourd'hui, notamment
au niveau de la récupération, Boussaâda
tient quand même son plan de rechange. Le
coach du MOB a décidé de remplacer le
Malien dans le onze par l'ancien joueur du
CSC, Farid Cheklam. Celui-ci jouera dans
l'axe comme face au NAHD, alors que
Baouali devra donc glisser vers le milieu du
terrain.

Belkacemi-Messaâdia pour
faire trembler les filets
Le point positif côté effectif aujourd'hui
est le retour attendu d'Ismaïl Belkacemi,
lui qui n'a été incorporé qu'en fin de
match face au NAHD, il semble aujourd'hui prêt à débuter la partie. Ainsi, le
coach béjaoui compte bien aligner deux
attaquants pour jouer à fond la carte du
jeu offensif, il va donc associer Messaâdia
et Belkacemi devant. Les deux éléments
sont assez complémentaires, bien qu'ils
aient eu rarement l'occasion de jouer
ensemble par le passé. L'ancien du CSC
pourra servir de pivot pour fixer la défense du CAB, cela donnera l'opportunité à
Belkacemi d'avoir du champ pour sortir
une prestation de qualité qui sera ponc-

Sa titularisation tributaire de
la stratégie du coach
Toutefois, la participation de Yesli qui a
le moral au plus bas depuis plusieurs
semaines, sera tributaire de la stratégie
qu'abordera l'entraîneur du MOB,
Boussaâda, pour ce match face au CAV. Si
le coach maintient le schéma mis en place
le plus souvent depuis le début de saison,
c'est-à-dire avec trois milieux axiaux, Yesli
pourrait bien jouer d'entrée aujourd'hui,
mais dans le cas où le driver béjaoui changerait de tactique pour mettre deux ailiers
derrière les attaquants, l'ancien de la JSK
se retrouvera une nouvelle fois sur le
banc pour ce qui risque d'être son dernier
match en tant que joueur du MOB.
B. A.

Benmelouka jouera à gauche
La titularisation de Cheklam dans l'axe
impliquera obligatoirement un changement
de positionnement pour l'un des deux cen-

5

Matijas
proposé

Le MO Béjaïa disputera aujourd'hui un match crucial, celui de la dernière chance, qu'il devra
coûte que coûte remporter pour espérer se relancer dans la course vers le maintien en Ligue 1.

Aibout : «Ça sera
très serré»
Comment est l'ambiance au
sein du groupe ?

MISE A JOUR DE LA 10e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

Yesli pourrait débuter
N'ayant que très peu joué depuis sa signature au MOB l'été dernier, Kamel Yesli se
retrouve à la croisée des chemins, certains
avancent déjà qu'il sera bel et bien le premier sur la liste des libérés durant le mercato hivernal. Toutefois, le staff technique
pourrait bien lui donner son ultime chance aujourd'hui afin qu'il puisse prouver
son potentiel, lui qui était pourtant considéré comme l'un des meilleurs éléments
du championnat quand il évoluait à la
JSK.

4.
5.
6.
7.

ESS
OM
JSS
NAHD

8. USMBA
9. USMH
10.
11.
12.
13.

DRBT
CRB
JSK
CAB

14. CSC
15. RCR
16. MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

25 15 07 04
22 15 06 04
21 15 06 03
21 15 06 03
19 15 04 07
16 15 04 04
16 15 04 04
16 15 03 07
16 14 04 04

04 21 16
05 15 16
06 18 16
06 17 18
04 09 10
07 18 20
07 11 14
05 09 13

06
14 15 03 05 07
13 15 05 04 06
08 14 01 05 08

10
18
13
10

+05
-01
+02
-01
-01
-02
-03

-04
16 -06
20 -02
18 -05
22 -12

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

6
JS KABYLIE

17h

Salim Kerkar et
Zitouni proposés

Selon une source digne de
foi, l’ancien international
des Verts, Salim Kerkar, et le
milieu émigré Zitouni qui
évolue au Portugal ont été
proposés aux responsables
de la JSK. Kerkar est convoité par plusieurs clubs, mais
le manager connu sous le
nom Moh El- Bahdja veut le
transférer à la JSK.

Entrée gratuite

www.competition.dz

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

JSMB

NASR EL-FEDJOUDJ

UNE SIMPLE
FORMALITÉ POUR
LES CANARIS

Pour le dernier match de
l’année en cours, le président Hannachi veut remercier les supporters en décidant que l’entrée au stade
pour le match de cet aprèsmidi face à Fedjoudj soit
gratuite. Les supporters ont
beaucoup aidé l’équipe lors
du dernier match face au
CRB et cela a fait énormément plaisir au président
Hannachi qui a affirmé au
coup de sifflet final que la
JSK possède un public en or.

pas
entraîné
hier

L'absence de
Thomas
Izerghouf à la
séance d'hier
après-midi
n'est pas passée inaperçue.
L'entraîneur
Hikdoussi affirme qu'il n'a
aucune idée
sur le niveau
de ce joueur et
qu'il ne pourra
porter un jugement sur lui
qu'en le voyant
plusieurs fois à
l'entraînement.

Rial
revient

Stage à Aïn Benian

Selon une source proche de
la direction, la JS Kabylie se
préparera durant cette trêve
hivernale au centre d’Aïn
Benian qui dispose de toutes
les commodités pour une
bonne préparation. Les dirigeants de la JSK sont en
train de négocier avec les
responsables de centre où
l’USMA et le MCA ont l’habitude d’effectuer des stages.

Sa relation avec
 Mebarki s’est
Izerghouf
ne s'est détériorée

PAR N. BOUMALI
Les Canaris ne devront pas
souffrir pour arracher le billet
qualificatif pour les ¼ de finale
de la coupe d'Algérie. Ils ne
sous-estiment aucunement Nasr
Fedjoudj qui a créé l'exploit en
atteignant les 1/8 de finale, mais
ils sont convaincus que la qualification ne le leur échappera pas.
Décevants en championnat, ils

auront une belle opportunité
pour se ressaisir en coupe surtout que l'adversaire est largement à leur portée. Mais comme
Dame coupe réserve des surprises, ils prennent cette rencontre très au sérieux pour éviter
une mauvaise surprise sur leur
terrain. L'entraîneur Sofiane
Hidoussi
a
récupéré
Boulaouidet et Raïah, ce qui l'a
soulagé même si l'adversaire

n'est pas un foudre de guerre. Il
ne fera certainement pas tourner
son effectif pour ne pas se faire
surprendre par la modeste formation de Fedjoudj. Il a convoqué 19 joueurs pour le rendezvous de cet après-midi et il est
fort à parier qu'il fera jouer ses
titulaires habituels pour assurer
la qualification au prochain tour.
N. B.

Menaçant de
ne plus
remettre les
pieds à la JSK,
le capitaine Ali
Rial a réintégré
hier le groupe.
Son retour ne
constitue pas
une surprise
lorsqu'on sait
qu'il touche un
salaire de plus
de 150 millions
de centimes
par mois.

Ce que reproche Hannachi à Hidoussi
PAR MOHAMED A.
L’entraîneur Sofiane
Hidoussi ne bénéficie pas
vraiment du soutien total du
président Hannachi. Si lors
de son recrutement, il avait
annoncé que c’est
l’entraîneur qui convient à la
JSK, il ne tient plus le même
discours depuis quelques
jours. Il pensait que le coach
tunisien allait tirer l’équipe
vers le haut, mais c’est le
contraire qui s’est produit
puisque l’équipe a
collectionné les échecs
depuis sa nomination à la
tête de la barre technique. Et
pour ne pas remettre en
cause ses compétences
puisqu’il l’avait encensé lors
de son recrutement, le
président Hannachi lui
reproche ses relations
tendues avec certains
joueurs. Hidoussi avait
écarté de l’équipe Sebie
Touhami et Koçeila
Berchiche avant de
s’accrocher avec Mebarki
lors de la séance de jeudi
dernier. Le président
Hannachi n’est pas content
de la gestion du groupe. Il
redoute vraisemblablement
que la situation devienne
ingérable comme ça été le cas
avec Mouassa, lequel était
forcé à la démission. Certains
cadres avaient exigé son
départ et sachant qu’il ne
pouvait pas travailler avec
des joueurs qui ne voulaient
pas de lui, Mouassa avait
préféré claquer la porte.

Des critiques
acerbes envers
les joueurs
En plus de ses relations tendues avec certains joueurs,
l’entraîneur Hidoussi a critiqué sévèrement ses joueurs
notamment après la défaite
concédée à domicile devant
l’O Médéa. Il avait déclaré
entre autres que certains
joueurs n’ont pas le niveau
pour porter le maillot de la
JSK, ce qui a mis le président
Hannachi dans tous ses
états. Mais comme il avait
déjà consommé un entraîneur, il ne pouvait pas se
permettre de consommer un
deuxième entraîneur en
quelques mois. Les critiques
de Hidoussi envers ses
joueurs n’ont pas été appréciées par le président
Hannachi qui estime que
l’équipe a besoin de sérénité
et non pas de déclarations
incendiaires. Il faut dire que
même si l’entraîneur tuni-

sien n’avait dit que les vérités sur certains joueurs, il
aurait pu le dire à ses dirigeants au lieu de s’attaquer
à ses joueurs après chaque
contre-performance.
Izerghouf, la pomme
de discorde
Recruté par la direction sans
être mis à l’essai, Thomas
Izerghouf n’a pas la confiance de son entraîneur. Ce dernier a déclaré à la fin de la
rencontre face au CRB qu’il
n’a pas vu Izerghouf à
l’œuvre et que ses dirigeants
l’avaient recruté en se référant à ses vidéos. Il est allé
jusqu’à défier son président
que si Izerghouf ou une
autre nouvelle recrue ne lui
plaît, il ne les fera pas jouer.
Cela a mis le président
Hannachi en colère, car il lui
a apporté un désaveu en
public, alors que les autres
entraîneurs qui se sont succédé à la barre technique de

la JSK encensaient les
recrues même si elles sont
limitées.
Préparation
hivernale
Même si le président
Hannachi voulait au départ
participer à un tournoi au
Maroc en cette trêve hivernale, il a consenti sur
demande de son entraîneur
à programmer un stage à
partir de la semaine prochaine. Toutefois, il n’a pas aimé
que Hidoussi déclaré après
le match face au CRB qu’il
veut un stage et non pas un
tournoi en cette trêve hivernale. Hidoussi est lié à la
JSK jusqu’à janvier 2018,
mais rien ne dit qu’il fera
long feu avec les Canaris. Il
ne bénéficie pas du soutien
indéfectible de son président
et cela pourrait provoquer
son départ à tout moment.
M. A.

Le président
demande des
explications
à Hidoussi
Le président Hannachi a
convoqué hier l’entraîneur
Sofiane Hidoussi pour lui
demander des explications
concernant la mise à l’écart de
Mebarki lors du dernier match
face au CRB. Il n’a pas du tout
apprécié la décision de son
entraîneur, lequel lui a fait
savoir qu’il a sanctionné son
milieu de terrain à la suite de
l’altercation qu’il a eue avec lui
lors de la séance de jeudi dernier. Non satisfait des prestations de son joueur lors des rencontres précédentes, le coach
tunisien a confié à son
employeur que Mebarki ne
rentre pas dans ses plans et qu’il
est difficile à gérer. Peinant à
renforcer son effectif en ce mercato hivernal, le président de la
JSK a rétorqué à son entraîneur
qu’il ne peut pas se permettre
de se passer des services d’un
joueur comme Mebarki. Il lui a
même ajouté que ce dernier a
d’énormes qualités et qu’il peut
revenir à son meilleur niveau.
Très loin de sa forme optimale,
l’ex-pensionnaire du MOB n’arrive pas à s’imposer sur l’échiquier des Canaris cette saison.
Même lors des premières journées du championnat, il ne faisait pas partie des pièces maîtresses de l’ancien entraîneur
Kamel Mouassa. Mais il n’avait
jamais contesté les choix de ce
dernier. Ne s’attendant pas à
chauffer éternellement le banc,
Mebarki s’est accroché avec son
entraîneur lors de la séance de
jeudi dernier, mais Hidoussi
l’avait retenu dans la liste des 18
pour ne pas provoquer la colère
de son président, lequel a profité de sa réunion avec lui pour
lui demander de passer l’éponge sur son accrochage avec son
joueur.
M. A.

LE COACH DÉMENT
«Il n’a jamais été
question que je
démissionne»
L’entraîneur Sofiane
Hidoussi est surpris par
les rumeurs le donnant
partant. Il affirme qu’il
n’a nullement l’intention
de jeter l’éponge. «J’ai
l’habitude de rencontrer
le président Hannachi
pour discuter de l’équipe.
Mon entrevue avec lui
aujourd’hui est ordinaire
et il n’a jamais été
question que je
démissionne. Je me suis
réuni avec le président
pour arrêter le plan de
préparation de l’équipe»,
dira Hidoussi qui a
confirmé que son équipe
ne participera pas au
tournoi D’El Jadida du
Maroc où il était prévu
qu’elle dispute plusieurs
rencontres amicales.

Départ de Megatli, Attek et Hemiti

Serait-il préjudiciable ?
Trois joueurs, et non
des moindres, viennent
d'être libérés par la
direction de la JSM
Béjaïa.

La listé des libérés a été établie en concertation avec le
staff technique
La direction de la JSM Béjaia a annoncé
avoir trouvé un accord avec trois joueurs
pour la résiliation de leurs contrats res-

Le coach discute
longuement avec
Mebarki

Lors de la séance d'hier aprèsmidi, l'entraîneur Sofiane
Hidoussi s'est longuement
entretenu avec son milieu Bilel
Mebarki. Il le fera certainement
jouer d'entrée cet après-midi
face à Fedjoudj pour calmer sa
colère.

pectifs. En effet, une journée après après
la fin de la phase aller, les responsables
de la formation bougiote ont annoncé
leur séparation avec trois éléments, et
non des moindres. Hemiti, Megatli et
Attek viennent ainsi de recevoir le coup
de téléphone leur annonçant la fin de leur
aventure sous les couleurs de la JSMB.
Cette décision, qui a surpris plus d'un du
côté des supporters surtout, a été prise en
concertation avec les membres du staff
technique. Une annonce logique pour les
nombreux observateurs dans la mesure
où ces trois éléments n'ont rien apporté
depuis leur venue à la JSMB. Par ailleurs,
nous avons appris, de sources très
proches du club kabyle, que les responsables de la JSMB ne comptent pas s'arrêter à cette liste de trois joueurs et qu'un ou
deux autres éléments pourraient eux
aussi quitter le navire. Le départ de ces
trois joueurs va aussi alléger la masse salariale du club en raison de leurs gros salaires
et cela va permettre au club de la capitale
des Hammadites de faire des économies
pour cette seconde moitié de la saison.

Avis partagés chez les supporters
Les amoureux de la JSM Béjaia étaient
très actifs sur les réseaux sociaux suite à
l'annonce de la liste des joueurs libérés par
la direction du club. En effet, alors que certains ont salué la démarche des responsables du club de Yemma Gouraya, d'autres
sont restés sceptiques. L'arrivée de certains
joueurs au dernier mercato a laissé présager
d'une saison qui devait être à la hauteur de
la valeur des noms recrutés. Mais six mois
après, certains joueurs ont beaucoup déçu,
surtout par rapport à leur comportement. Si
le départ d'Attek semble logique en raison
de son niveau affiché depuis le début de la saison, Hemiti et Megatli, eux, ont été les joueurs
qui ont retenu l'attention des supporters de la
JSMB. Le premier, qui n'a que très peu joué en
raison des nombreuses blessures qu'il a
contractées, a néanmoins été décisif dans certaines rencontres. Ce que regrettent certains
amoureux du club. Amine Megatli, arrivé de
Sétif durant l'été avec un gros capital expérience, n'a finalement pas été précieux
pour le groupe.
B. E. Z.

ASO

Place aux 1/8 de finale

Jouable contre l'US Tébessa
Avec quel moral va-ton faire face à l'US
Tébessa en coupe
demain, se demandet-on ?

la trêve sous un meilleur angle et
avec un bon état d'esprit pour tenter
de colmater les brèches, voire apporter les corrections idoines lors du
prochain stage qu'effectuera le groupe avant la phase retour, qui sera
déterminante pour la réalisation de
l'objectif principal, à savoir le retour
parmi l'élite.

De notre correspondant

Meddahi et Boussaid blessés
Deux éléments habituellement
titulaires ont fait défaut à l'équipe
face au GCM ; ils manqueront aussi à
l'appel en Coupe d'Algérie en raison
de leurs blessures. Si Boussaid pourrait être suppléé par d'autres joueurs,
dont Yedroudj et Merouani pour ne
citer que ces deux pions, Meddahi,
dont le suppléant Naâs est aussi blessé, est le point auquel réfléchit le
coach. Ce dernier n'a pas trouvé
d'autres solutions pour le remplacer
à part aligner Semahi sur le flanc
droit, malgré le fait que celui-ci
manque cruellement de compétition,
lui qui a été ignoré par l'ancien coach
Ifticène.
A. B.

A. BENABDELKADER

Le nouveau coach ne manque
pas de pain sur la planche et devra
apporter du sien pour que ses poulains oublient ce revers et se mettent
dès à présent dans le bain de l'épreuve populaire, eux qui joueront en
l'absence de leur public. L'adversaire
du jour ne viendra sûrement pas en
victime expiatoire et tentera le maximum pour les mettre à défaut en
profitant de l'absence d'un atout
majeur de l'ASO : les Djawarih. La
qualification étant le nouvel objectif,
les Chélifiens n'ont aucun droit à l'erreur et se doivent donc de multiplier
les efforts sur le terrain pour aborder

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

19

Alors que les pistes de Cheniguer et
Noubli sont écartés

La JSMB
à la recherche
de son
attaquant racé
Après l'annonce de la direction de la
JSMB à propos de l'accord trouvé avec
Hocine Achiou et Herbache Billel, seule
une licence demeure libre pour clore
définitivement ce mercato hivernal.

De notre correspondant ZAOUCHE
BADR-EDDINE
Le président Tiab Boualem avait
déclaré, lors du point de presse tenu jeudi
dernier, que les choses allaient s'accélérer
à la fin de la phase aller. En effet,
quelques heures seulement après avoir
disputé le dernier match de cette première moitié du championnat face à l'USMB,
les responsables de la formation phare de
la Soummam ont annoncé avoir trouvé
un accord avec trois joueurs pour une
séparation à l'amiable. Des joueurs sur
qui reposaient d'énormes espoirs surtout
au vu de leur expérience sur les terrains.
Les choses ne se sont pas passées comme
le souhaitaient les dirigeants de la JSMB,
surtout vis-à-vis de Megatli et Hemiti qui
n'ont pratiquement rien apporté depuis
leur arrivée. Ces derniers n'ont finalement pas duré dans le temps et quittent la
JSMB sans avoir atteint le but pour lequel
ils ont été recrutés.

Mardi 27 décembre 2016

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Nous avons appris,
d'une source proche de la
direction du club, que cette
dernière hésite sur une liste
de plusieurs noms qui ont
été proposés. En plus de
devoir faire un choix par
rapport aux besoins de
l'équipe, d'autres difficultés
liées à la situation des
joueurs ciblés seront prises
en compte. Il est d'ailleurs à
rappeler que Younes
Ifticène et son staff ont été
associés à ce mercato hiver-

Des jeunes promus
en séniors

Afin d'apporter du sang neuf à l'effectif actuel en plus
des trois joueurs qui seront recrutés durant cette période des transferts, nous avons appris que le coach des
Vert et Rouge Younes Ifticène a pris la décision de promouvoir quelques jeunes de l'équipe réserve. Lors de la
rencontre d'opposition organisée à son arrivée à Béjaia,
Ifticène a repéré quelques éléments qui pourraient bénéficier d'une chance avec les séniors. Ces mêmes joueurs
auront également la veine de participer au stage hivernal qui se déroulera au niveau de l'école olympique d'El
Bez. On peut citer parmi ces joueurs le nom de
Boughanem et Mahmoudi, des joueurs qui ont retenu
l'attention du coach Ifticène.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
3.
4.

Bouzidi voudrait un renfort
de qualité

Selon nos sources, la direction du club chélifien
pense recruter plusieurs éléments au mercato.
Parmi ces derniers, il y a Ziaya qui semble être une
piste sérieuse étant donné que Bouzidi voudrait un
renfort de qualité, mais surtout de métier.

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

nal. Ce dernier souhaite la
venue d'un attaquant performant afin de suppléer le
départ de Hemiti. Parmi les
noms cités, on parle de
Cheniguer du DRBT et de
Noubli du MC El Eulma.
Ces deux éléments évoqués
dans les milieux proches du
club semblent, par ailleurs,
s'éloigner en raison de
situation administrative
avec
leurs
clubs
employeurs respectifs.
B. E. Z.

PAC
USMB
JSMB
CABBA

5. USB
6. MCS
7. JSMS
8. ASO
9. CRBAF
10. ABS
11. ASMO
12. WAB
13. ASK
14. MCEE
15. GCM
16. RCA

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
34 15 10 04 01 25
27 15 08 03 04 14
25 15 07 04 04 15
24 15 06 06 03 12
24 15 07 03 05 13
23 15 07 02 06 15

20
20
19
18

15 06
15 05
15 04
15 04

17
17
16
11
11
09

15
15
15
15
15
15

03
03
04
03
02
02

02 07
05 05
07 04
06 05

11
17
13
16

08
08
04
05
05
06

13
12
12
12
10
10

04
04
07
07
08
07

11
09
12
09
13
15
09
16
14
16
13
14
16
19
19
15

+14
+05
+03
+03
00
00
+02
+01
-01
00
00
-02
-04
-07
-09
-05

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

18

www.competition.dz

CSC

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Amrouche
se fait désirer
Bien que la direction des Vert et Noir ait annoncé
solennellement qu'elle a bel et bien engagé Adel Amrouche,
ce coach n'a pas à ce jour atterri à Constantine pour signer
son contrat. Ce qui a poussé des observateurs avertis à se
demander si Amrouche hésite à prendre en main les Vert et
Noir pour une raison qui reste à élucider.

Manucho
veut partir

Après avoir résilié
à l'amiable le
contrat de l'arrière
Benbrahem, la
direction du CSC
aurait accepté de
laisser partir
l'attaquant ivoirien
Manucho, qui a,
selon une source
très fiable,
demandé à être
libéré pour aller
jouer la phase
retour sous les
couleurs d'un
autre club. Selon
notre
interlocuteur,
Manucho aurait
décidé de ne plus
porter les couleurs
du CSC après avoir
été pris à partie
par des fans des
Vert et Noir à la
fin de la rencontre
de coupe, que leur
club a jouée et
perdue contre la
JSS.

Remache,
Mekaoui et
Boulemdaïs
de retour ?

De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Une semaine de vacances pour
les Vert et Noir
Afin de leur permettre de se ressourcer
auprès de leurs familles respectives, qui toutes
ne résident pas à Constantine, la direction du
CSC a accordé à ses joueurs une semaine de
vacances et leur a fixé la reprise des entraînements au 29 décembre 2016. Soit la veille de
leur départ en Tunisie, où ils vont suivre un
stage bloqué pour préparer la phase retour du
championnat de Ligue 1 Mobilis. Un stage qui,
selon une source fiable, aurait été programmé
au complexe tunisien Hammam-Bourguiba
par le nouvel entraîneur du CSC, Adel
Amrouche. Ce dernier, à ce jour, n'a pas
débarqué à Constantine pour se concerter
avec ses futurs adjoints Kebir, Boukhalfa et
Denni et prendre les décisions qui s'imposent

pour remettre sur orbite l'équipe qui a fini la
première partie du championnat de L1
Mobilis à la place du premier relégable.
Les Sanafir craignent le pire
Après avoir terminé la première moitié du
championnat à la position de premier relégable, les plus optimistes des milliers de fans
du CSC craignent de voir leur équipe favorite
ne pas arriver à se maintenir en Ligue 1
Mobilis. Ils avancent, pour arguer leurs dires,
que pour assurer son maintien parmi l'élite du
football algérien, lors de la phase retour, leur
club doit gagner les sept matches qu'il sera
appelé à jouer à domicile, mais aussi récolter
au moins 3 à 6 points hors de ses bases. La
balle est dans le camp de l'actuelle direction du
CSC et de ses joueurs, car ils sont condamnés à
sauver leur team du purgatoire et redonner le
sourire à leurs supporters qu'ils ont déçus lors de
R. G
la phase aller.

Selon une source
crédible, le
directeur général
des Vert et Noir
aurait pris langue
avec les arrières
du RCR Remache
et Mekaoui et
l'attaquant de
l'ESS Boulemdaïs.
Pour rappel, ces
derniers ont quitté
l'été passé le CSC.
Le DG du CSC leur
aurait proposé de
revenir porter les
couleurs de son
équipe. Au moment
où nous mettons
sous presse, seul
Remache aurait
accepté de revenir
au bercail cet
hiver à condition
que la direction du
RCR le libère.

Kabir : «Le recrutement
du CSC a été
anarchique»
Le DTS du CSC
Lamine Kabir a assuré
les deux derniers
matches disputés par
le CSC. L'ex-entraîneur
adjoint des Verts nous
parle de la situation du
vieux club de Cirta
avant l'entame de la
phase retour.
Vous avez accepté de prendre
l'équipe dans un contexte
difficile…

En tant que DTS, je ne pouvais
pas dire non car l'équipe était sans
entraîneur et elle devait jouer
deux matches importants avant la
trêve. J'ai pris les choses en main
et j'ai assumé mes responsabilités.

L'équipe a été éliminée de la
Coupe d'Algérie face à la JSS
avant de s'incliner vendredi
passé contre le MCO en
championnat ?

Franchement, j'ai fait le maximum pour gérer une situation difficile, mais on n'a pas eu la réussite escomptée.

Face au MCO, le CSC a montré
un visage acceptable malgré la
défaite…

Tout le monde a vu que l'équipe pouvait au moins réussir le nul
mais le manque d'efficacité en
attaque nous a été fatal. On s'est
créé pourtant beaucoup d'occasions mais on a manqué de percussion devant. Ce qui m'a rassuré c'est le rendement de certains
jeunes que j'ai incorporés à l'image de Bourkab et Rdjem.
Sincèrement le CSC a un vivier de
jeunes, ils ont besoin seulement de
confiance et de motivation.
D'ailleurs on est en train de travailler dans ce sens pour lancer les
jeunes à l'avenir.

Même si vous êtes au CSC

Il était époustouflant tout au long de la phase aller

Addadi, le bâtisseur

C'est le " Monsieur plus " de l'Olympique de Médéa. Durant ce premier acte du
championnat, il était surprenant par sa vision de jeu et sa combattivité au
milieu du terrain.
Un constructeur par excellence et
un astucieux relanceur-remiseur. Et c'est
lui sur lequel pèse tout le poids de ce
milieu névralgique. Ses coéquipiers
comptent beaucoup sur ses déviations " à
la Belloumi " et ses passes décisives. Il
court énormément sur le ground et vous
le trouverez là où ses camarades ont
besoin de lui. Omniprésent. Il permet une
circulation fluide du ballon entre tous les
compartiments de l'équipe. Ils disent de
lui qu'il est incontestablement le régulateur et le bâtisseur de la formation
médéenne. Ce n'est pas exagéré de dire
que Toufik Addadi (26 ans) a prouvé sa
capacité d'adaptation au milieu, à gauche,
à droite ou dans l'axe. Il est excellent sur

toutes les balles et les distille d'une façon
impressionnante à ses partenaires, d'où
péril dans le camp adverse. Parfois, il
donne l'impression de dominer adversaire et coéquipier tant son abattage est hors
normes. Offensivement, il est doté d'un
sens surprenant de pénétration dans les
défenses adverses et arrive même à les
perforer dans la majorité des cas. En un
mot, c'est le patron du milieu et son équipe actuelle ne peut s'en séparer du jour au
lendemain.
Tout au long de cette phase aller, il est
l'auteur de plusieurs passes décisives et
de trois buts qu'il a inscrits devant l'ES
Sétif (82'), le MO Béjaia (29') et le NA
Hussein-Dey (46').
D'ailleurs, lors du dernier match de la
première manche du championnat contre

les Harrachis, ces derniers ont souffert de
le contrer et de lui subtiliser le ballon. En
fin de compte, Il a été désigné l'homme du
match tellement sa prestation a crevé les
yeux. Addadi était, à vrai dire, au four et
au moulin ce jour-là, mais ses coéquipiers
n'arrivaient pas à exploiter les balles qu'il
leur distillait. Après cette belle confrontation face à l'USM El-Harrach, l'enfant de
Saida nous a livré ses impressions : "
Nous étions plus entreprenants que notre
adversaire et nous aurions pu conclure si
l'arbitrage était correct et impartial. Ce
qui a été commis sur notre camarade
Gherbi est impardonnable ; le refere n'a
rien voulu comprendre et nous a privés
d'un penalty flagrant et indiscutable."
Tant que le joueur Addadi est là, le milieu
de l'OM roule à cent à l'heure.
M. G.

JS KABYLIE

17h

depuis un mois quels sont les
raisons d'après vous qui ont
fait que le club est arrivé à
cette situation inquiétante ?

Les deux directions parlent argent

HAMIA,

Je pense que beaucoup de facteurs ont influé négativement sur
le parcours de l'équipe durant la
phase aller. En plus de la mauvaise gestion de la direction il y a eu
des erreurs dans le recrutement
estival, ce qui a fait que l'effectif
actuel est déséquilibré. L'équipe
est en train de subir les conséquences d'une mauvaise préparation, des erreurs de casting et le
fait que l'équipe est restée presque
deux mois sans entraîneur.

La phase aller est achevée,
l'équipe doit maintenant
préparer la phase retour avec
beaucoup de rigueur. Est-ce
que le renfort est
indispensable pour le CSC ?

On doit renforcer tous les compartiments car l'équipe a des insuffisances dans certains postes.

Il y aura certainement des
libérés en ce mercato hivernal ?

Oui, on doit libérer des joueurs
mais je ne vais pas vous divulguer
les noms actuellement.

Un mot pour conclure ?

J'espère qu'avec l'arrivée d'un
nouvel entraîneur les choses vont
rentrer dans l'ordre et l'équipe
puisse redresser la barre et se relever de nouveau lors de la phase
retour.
K. H.

Le coach Slimani est enfin sanctionné

La sanction de l'entraîneur médéen Sid-Ahmed
Slimani est tombée avant-hier, selon le site de la LFP.
Après avoir entendu le mis en cause lors de la séance
de jeudi du 22-12-2016, la commission de discipline
relevant de l'instance précitée a prononcé son verdict
: mise en garde du coach en question, plus une
amende de 100 000 DA.

Banouh a refusé de jouer

Selon une source crédible, le joueur Banouh, après
que nous nous sommes interrogés sur son absence
énigmatique lors du match face à El-Harrach, dans
l'une de nos dernières éditions, n'a pas voulu s'entraîner avec l'équipe faisant l'impasse sur toutes les
séances de la semaine qui a précédé la rencontre de
vendredi. La même source ajoute que la défection du
joueur en question est le salaire qu'il a demandé à sa
direction qui n'a pas répondu favorablement sous
prétexte que le montant exigé par le joueur est exorbitant. Donc, une discussion aura lieu au cours de
cette semaine entre le joueur et son président pour
que tout soit tiré en clair, avant la trêve hivernale.

Reprise dimanche dernier

Comme d'habitude, les capés de Slimani ont repris
le chemin des entraînements avec de légères séances.
Ils étaient satisfaits de finir la phase aller du championnat sur une bonne note. Ce nul ramené des
terres harrachies vendredi passé a galvanisé les partenaires de Saâdou et les incitent à faire beaucoup
mieux lors du second acte de la compétition.

La venue de
Hamia, l'attaquant
vedette de
l'Olympique de
Médéa à la JSK,
n'est qu'une
question de temps.
PAR ABDELLAH H.
Déjà, avant même de
contacter El-Bahari, les
responsables du club voulaient
engager ce jeune joueur dont
on n'a pas cessé de louer les
grandes qualités techniques et
physiques. Néanmoins, sa
situation administrative vis-à-

vis de son club employeur a
dissuadé Hannachi et ses
proches collaborateurs qui ont
préféré engager El-Bahari et
Mamèche que de racheter le
contrat de Hamia avec une
somme d'argent astronomique.
Néanmoins, après le refus de la
LFP de qualifier El- Bahari et
Mamèche, Hannachi a réactivé
la piste Hamia, surtout que les
supporters des Jaune et Vert
n'ont pas cessé ces derniers
jours de réclamer la venue de
grands noms cet hiver à Tizi
Ouzou. Afin de répondre
favorablement au souhait des
fans du club et beaucoup plus
pour renforcer les rangs de son
équipe par des éléments de
valeur, notamment la ligne
d'attaque, Hannachi a pris la
décision d'engager le meilleur
buteur de la formation de la

Ces derniers jours, les responsables de la JSK, à leur tête le
président de la SSPA/JSK ont
multiplié les contacts avec les
proches des clubs et les agents
de joueurs afin de renforcer
l'équipe par de bons joueurs qui
seront capables d'apporter un
plus à l'équipe. Hier, quelques
proches du club n'ont pas hésité
à proposer le nom de Kherbache,
le meneur de jeu du CAB à
Hannachi. Ce dernier qui a
demandé aux autres dirigeants
du club de se renseigner sur cet
élément a donné son feu vert
concernant le recrutement de
Kherbache après tout le bien
qu'il a entendu sur ce joueur de
vingt-six ans, formé au CRB et
passé par le CABBA et le RCR.
Maintenant, le joueur sera appelé à récupérer en personne sa
lettre de libération de chez le
président du CAB s'il veut
jouer à la JSK dès cet hiver.
A. H.

ville de Médéa. Selon
une source crédible, les
responsables de la JSK
sont entrés en contact avec
leurs homologues de
l'Olympique de Médéa afin de
négocier la fameuse lettre de
libération de Hamia. Au
moment où nous mettons sous
presse, les deux parties
n'avaient pas encore trouvé un
terrain d'entente mais vu les
bonnes intentions des
responsables de la JSK, un
terrain d'entente devrait être
trouvé sur le plan financier
concernant le bon de sortie de
Hamia. Une fois la lettre de
libération du joueur récupérée,
ce dernier se déplacera à Tizi
Ouzou pour apposer sa
signature en bas du contrat que
Hannachi lui a proposé.
A. H.

Les pistes
Lemhane
et Banouh
toujours
d'actualité
En plus de Hamia, les responsables de la formation du
Djurdjura lorgnent deux autres
joueurs de la formation de la
ville de Médéa, Banouh et
Lemhane, en l'occurrence. Ces
deux pistes sont toujours d'actualité, même si les choses seront
très difficiles pour Hannachi. Ce
dernier trouvera toutes les difficultés du monde pour
convaincre son homologue de
l'OM de lui céder trois de ses
cadres.

HANNACHI :

«On a besoin d'un bon
renfort en attaque»
Le premier responsable
du club phare du Djurdjura qu'on a
accosté hier en fin de journée au
stade du 1er-Novembre de Tizi
Ouzou à l'issue de la séance
d'entraînement de son équipe est
revenu sur cette histoire de départ
de Hidoussi. " Je ne sais pas d'où
on a sorti cette histoire ", nous dira
d'emblée le numéro 1 de la JSK
avant d'ajouter : " Comme ça se
passe dans tous les clubs du
monde, le président peut
provoquer une réunion de travail
avec les membres de son staff
technique à tout moment, on a jugé
utile de se réunir afin de parler de
quelques détails qui concernent la
vie quotidienne de l'équipe mais
aussi l'avenir du club, ça ne veut
pas dire qu'à chaque fois qu'on
provoque une réunion avec
l'entraîneur en chef que son avenir
sera évoqué, bref, il n'y a aucun
problème avec l'entraîneur, la
preuve, il a dirigé la séance d'hier
soir le plus normalement du
monde. "
«On doit renforcer
l'équipe avec des éléments
de valeur»
Concernant l'opération
recrutement, Mohand-Chérif
Hannachi précise : " On ne va pas
recruter juste pour le plaisir de
recruter, on doit bien étudier notre
recrutement, l'équipe a besoin d'un
bon renfort surtout qu'on sera
appelés à jouer sur trois fronts lors
de la seconde manche de la saison.
Pour toutes ces raisons, on ne

7
Kherbache du
CAB sur les
tablettes
de Hannachi

NASR EL-FEDJOUDJ

c'est presque fait

OM

DE NOTRE CORRESPONDANT MOHAMED GRINI

Mardi 27 décembre 2016

Les Kabyles
déposeront
les licences
africaines
aujourd'hui

précipitera pas les choses, on
prendra le temps nécessaire pour
effectuer un recrutement
judicieux. "
«La priorité est pour le
compartiment offensif»
Après Khelili et Izerghouf,
Hannachi veut aussi engager deux
attaquants et un meneur de jeu
avant de boucler l'opération
recrutement. " On est sur les traces
de deux ou trois joueurs de notre
championnat, tout ce que je peux
vous dire est qu'on axe beaucoup
plus notre travail sur le
compartiment offensif. En effet,
comme je vous l'ai déjà dit, l'équipe
a besoin d'un bon renfort surtout
qu'on prendra part à la coupe de la
CAF, bref, d'ici la semaine
prochaine on bouclera notre
recrutement, incha Allah. "
«On ne prendra pas part
au tournoi d'El-Jadida»

Le premier responsable des Jaune
et Vert confirme la décision prise
par la direction de la JSK de ne pas
prendre part au tournoi d'El-Jadida.
" Pour plusieurs raisons, on ne va
pas prendre part au tournoi d'ElJadida au Maroc, d'ailleurs, on s'est
réunis hier matin avec les membres
du staff technique pour parler de ce
sujet, le groupe devrait effectuer un
bon stage de préparation et non pas
prendre part à un tournoi, on va
programmer un stage à l'équipe ici
en Algérie, probablement à Aïn
Benian. "
«On a fait l'entrée
gratuite pour encourager
nos supporters à venir
en masse au stade»
Le public de la JSK qui a joué un
grand rôle samedi passé contre le
CRB a été bien récompensé par la
direction du club puisque l'entrée
au stade aujourd'hui est gratuite,
Hannachi explique : " C'est le

dernier match de l'équipe lors de la
première manche du championnat,
pour cette raison, on a jugé utile de
faire un beau cadeau à nos
supporters, surtout que ces derniers
étaient exemplaires contre le CRB,
je tiens une nouvelle fois à les
féliciter. "
«On ne doit pas surtout
sous-estimer cette équipe
de Ferdjoudj»
Sur la rencontre de cette aprèsmidi, Hannachi avertit et conclut en
même temps. " Attention, un match
de coupe reste très difficile, même
si l'adversaire n'est qu'un
pensionnaire de l'inter-régions.
D'ailleurs, les joueurs ne doivent
pas sous-estimer l'adversaire du
jour, une belle qualification ce soir
fera du bien à tous les amoureux
des Jaune et Vert, incha Allah on
finira cette première manche de la
saison en beauté. "
A. H.

C'est aujourd'hui que les
responsables de la JSK se
déplaceront à Alger pour
déposer le dossier des licences
africaines au niveau de la FAF.
Certes, la direction des Canaris
du Djurdjura n'a pas encore
bouclé son recrutement, mais les
dirigeants des Jaune et Vert vont
déposer les licences des joueurs
qui sont déjà sur place avant de
compléter la liste avant le 15
janvier. Bien sûr, toute licence
qui sera déposée après le 1er
janvier sera accompagnée d'une
amende.

Condoléances
Très attristé par le décès de

Haroun Amar, fervent supporter
de la JSK, Sid-Ali Asli, le
président du comité de
supporters du club le pus titré
d'Algérie présente à la famille
du défunt ses sincères
condoléance et l'assure en
cette pénible circonstance de
sa profonde sympathie. A Dieu
nous appartenons et à Lui nous
retournons.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

8
MC ALGER

18h

www.competition.dz

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

NAHD

US BENI DOUALA

Le Doyen veut passer
AUX QUARTS

LES CONVOQUÉS
Chaouchi, Chaâl,
Hachoud, Azzi,
Bouhenna, Demou,
Mebarakou,
Boudebouda, Kacem,
CEO, Derrardja,
Mokdad, Djemaouni,
Aouedj, Seddiki,
Bouguèche et Zerdab.
EQUIPE PROBABLE
Chaâl, Hachoud,
Demou, Mebarakou,
Boudebouda, CEO,
Kacem, Derrardja,
Djemaouni,
Bouguèche et Zerdab.



L’USBD s’est
entraînée hier
à OmarHamadi

Les joueurs de l’US
Béni Douala devaient
s’entraîner hier à
Omar Hamadi pour
mettre les derniers
réglages avant le jour
J. Cette équipe, qui a
travaillé à Tizi Ouzou,
est arrivée hier à
Alger avec la ferme
intention de réussir sa
rencontre face au
Doyen.

MOUASSA AUX JOUEURS
PAR AMINA Z.
Cet après-midi, le Doyen
disputera sa dernière rencontre
officielle de l’année 2016. Le MCA,
qui a été sacré champion d’hiver,
veut assurer la qualification en
quart de finale devant Béni
Douala aujourd’hui. La semaine
dernière, le MCA avait disputé sa
dernière journée de la phase aller.
Celle-ci a été fructueuse pour les
équipiers de Bouguèche, ils
avaient battu l’USMBA par 3-1, ce
qui leur permet de prendre la
première place au classement.
Objectif atteint en championnat, le
MCA ne veut pas s’en contenter,
les équipiers de Chaouchi veulent
finir l’année 2016 avec une
qualification pour les quarts de
finales. Le détenteur de la Coupe
veut aller très loin dans cette
compétition et pour la rencontre
de cet après-midi, en plus de
l’avantage du terrain, il aura celui
du public. Les Chnaoua comptent
venir en masse soutenir leur
équipe préférée afin que celle-ci
s’impose en Coupe comme elle l’a

fait si bien en championnat. Ce
qui est sûr, c’est que la bande à
Mouassa veut passer haut la main
cet examen. Le coach a rappelé à
ses capés qu’ils doivent faire
attention à ce match qui, pour lui
est une rencontre piège, car,
l’adversaire, qui est une petite
équipe, n’a rien à perdre, mais
plutôt tout à gagner face au
Doyen et ses joueurs feront tout
pour s’illustrer. C’est ce qui rend
cette rencontre difficile, mais du
côté mouloudéen, il est impératif
de faire respecter la hiérarchie.
Pour ce rendez-vous, Mouassa ne
peut pas compter sur les services
de Karaoui et Seguer qui sont
suspendus, ainsi que Nekkache
qui s’est fait opérer du ménisque
et doit rester au repos pendant 21
jours. Mais Mouassa compte dans
son groupe des joueurs talentueux
qui n’ont qu’une seule envie, celle
de montrer que le Doyen est
intraitable quand il s’agit de
Coupe d’Algérie.
A. Z.

De France, il annonce

Gourmi : «Oui !
Revenir au MCA
m’intéresse»
L’ex-attaquant du MCA,
Khaled Gourmi, veut revenir au
Doyen. Il lui reste six mois avec
son club d’Al Shahaniya. Comme
le championnat au Qatar se termine à la mi-avril, alors tout reste
possible si le Doyen se montre
convainquant pour faire venir
Gourmi cet hiver.

C’est la période des transferts,
votre nom revient dans les
affaires du MCA, qu’en ditesvous ?

Je suis content. Mais je n’ai reçu
aucun contact officiel. Ceci dit, c’est
avec un grand plaisir que je vois
que le MCA s’intéresse à moi, le
Doyen reste et restera mon club du
cœur.

CEO :

«Tout pour se
qualifier»
Il est conscient que le coach

Mouassa peut faire appel à lui cet
après-midi contre Béni Douala. CEO
est bien décidé à mettre tout en
œuvre pour réussir le pari et cela
peu importe le prix à mettre : «On
jouera chez nous et devant notre
public, donc tout pour passe en
quart de final. On va se surpasser
pour finir l’année 2016 en force. On
est conscient que la rencontre ne
sera pas facile, ce n’est pas par
hasard que cette équipe est arrivée à ce tour, mais on va tout faire
pour réussir. On a un statut de
détenteur de coupe à défendre et il
faudra pour cela mettre tout en
œuvre afin de réussir. On se surpassera pour apporter de la joie à
notre public qui sera certainement
à nos côtés pour nous booster.»
CEO est bien décidé à faire sensation et comme il se surpasse dans
le travail, Mouassa va certainement lui faire appel pour lui montrer qu’il compte sur lui à l’avenir.
A. Z.

«Pas droit
à l’erreur»

Le premier responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa, a tenu un discours clair devant ses poulains afin de les sensibiliser sur le risque d’une mauvaise surprise
aujourd’hui. En effet, lors de l’ultime séance
d’entraînement d’hier, Kamel Mouassa a discuté avec ses poulains comme il le fait à chaque
fois afin de les sensibiliser et leur rappeler qu’ils
doivent d’être vigilants, prudents et très
concentrés afin de réussir cette rencontre. «C’est
un match piège, il ne faut pas sous-estimer l’adversaire. Vous avez vu que lors de ses rencontres avec des équipes de divisions inférieures, de grandes équipes ont eu la surprise
de se faire éliminer. Alors, soyez vigilants, prudents et bien concentrés. Ne tombez surtout pas
dans la facilité. C’est votre dernier match de
l’année 2016, gagnez-le. On n’a pas le droit à
l’erreur. Il ne faut pas sous-estimer l’adversaire.
Un match se joue sur le terrain, ni avant ni
après. Si on se loupe, on ne peut pas se racheter, alors faisons en sorte d’assurer.» Ce qui est
sûr, c’est que Mouassa veut vraiment remporter
le billet qualificatif comme il l’a dit dernièrement : «Finir l’année 2016 en beauté.» En
somme, les Mouloudéens veulent assurer la
qualification quitte à mettre le feu aujourd’hui à
Bologhine.
A. Z.

Tout le monde voudrait
maintenant savoir si Gourmi
veut lui aussi ce retour ?

Oui ! Revenir au MCA
m’intéresse. Comme je viens de le
dire, le MCA est mon club du
cœur. Tout le monde sait
comment j’ai quitté le Doyen, je
ne voulais pas partir, mais les
Mouloudéens ont mis beaucoup
de temps pour m’appeler et entre
temps, j’ai reçu cette offre du
Qatar, mais au fond, je ne voulais
vraiment pas quitter le
Mouloudia.

On sait qu’il vous reste six
mois au Qatar, il est possible
d’assurer votre libération ?

Il me reste six mois de contrat
au Qatar, donc, mon destin n’est
pas entre mes mains. Ce n’est pas
moi qui décide, mais tout reste

Mardi 27 décembre 2016



Seguer
suspendu

Pour la rencontre de
cet après-midi, l’attaquant du MCA,
Mohamed Seguer, a
écopé d’un carton
pour contestation de
décision ; ainsi le
joueur ne sera pas
concerné par le rendez-vous d’aujourd’hui
contre Béni Douala.



Seddiki et
Bouhenna
reviennent
dans les 18

N’ayant pas vraiment
le choix, son effectif
étant amoindri par
l’absence de Karaoui
et Seguer qui sont
suspendus, ainsi que
Nekkache blessé, le
premier responsable
de la barre technique
du MCA, Kamel
Mouassa a fait appel
à Seddiki et Bouhenna;
ces deux joueurs très
professionnels ont
accepté même s’ils
songent sérieusement
à partir.

possible tout de même. Il faut
savoir que moi je veux revenir.
Mais personne ne sait ce que nous
réserve le destin.

On sait que vous êtes
ambitieux et comme le MCA
joue sur plusieurs fronts, cela
vous booste pour revenir,
n’est-ce pas ?

Il faut savoir que ça se passe
bien dans mon équipe du Qatar,
mais oui, effectivement, avec le
Doyen, je sais que je peux
apporter beaucoup à cette équipe
qui a envie de réussir beaucoup
de choses. J’espère vraiment être
dans le groupe pour vivre ces
moments intenses. Mais pour cela,
il faut que le président Ghrib se
manifeste.
A. Z.

La direction a assuré les services de 5 nouveaux joueurs

Mercato hivernal

BOUCLÉ

club enregistrées en ce
mois de décembre sont
Ouertani Mehdi, qui est un
milieu de terrain défensif,
alors que Mohamed
Coumbassa est quant à lui
un meneur de jeu. C’est
dire que le coach Michel a
vu deux de ses compartiments bien renforcées,
alors que celui de l’attaque
ne verra pas de chamboulements, Michel fera ainsi
avec les moyens du bord,
lui qui pourra compter sur
les éléments qu’il a sous sa
coupe, à savoir Ardji,
Mokhtar, Abid, Gasmi et
Ouhadda, sans compter les
quelques jeunes qui émergent en équipe réserve tels
que Riad Aït Abdelmalek.

PAR MOHAMED ADRAR

Alors que le mercato
hivernal n’a ouvert ses
portes que le 15 décembre
dernier, soit il y a de cela
tout juste 12 jours, au
Nasria on a d’ores et déjà
bouclé tous les dossiers, en
assurant l’arrivée de pas
moins de cinq nouvelles
recrues. Il faut dire que la
direction du club s’était
fixé comme objectif de boucler l’opération recrutement avant la fin de l’année
civile en cours, et ce, dans
le but d’emmener tout le
monde, y compris les nouvelles recrues en stage à
Gammarth du 1er au 12
janvier prochain. Un objectif qui a été parfaitement
atteint pour les Nahdistes,
puisqu’il aura fallu seulement 11 jours pour boucler
cette opération recrutement, avec cinq nouvelles
recrues qui viendront renforcer les rangs de l’équipe
à partir de ce match de
coupe face au Paradou AC.
Les dirigeants nahdiste ont
d’ailleurs assuré les services de Mourad Satli (exFC Malines), de Mehdi
Ouertani (JS Kairouan), de
Mohamed
Coumbassa
(USM El-Harrach) ainsi
que Hocine Laribi et
Ibrahim Ferhat, deux éléments qui étaient au club,
mais qui n’avaient pas été
engagés pour la phase aller
du championnat.
La défense
fortement renforcée
S’il y a bien un compartiment qui a connu un grand
renfort en ce mercato hivernal nahdiste, c’est bien
celui de la défense qui a vu
les dirigeants du Nasria
procéder au recrutement
de pas moins de trois

joueurs qui viendront
s’ajouter à ceux déjà en
place. En effet, le Nasria a
enregistré les arrivées de
Mourad Satli, un jeune
défenseur central qui a
longtemps évolué en
Belgique et qui peut également jouer sur les deux
couloirs, même si le joueur
a été essentiellement recruté pour évoluer en défense
central. Le Nasria a également enregistré la qualification de ses deux défenseurs centraux, à savoir
Ibrahim Ferhat et Hocine
Laribi, deux éléments qui
s’entraînaient depuis l’entame de la saison avec le
groupe, mais qui n’étaient
pas qualifiés pour jouer en
championnat. La polyvalence de Hocine Laribi, un
joueur que le coach Michel
a voulu engager coûte que
coûte sera également à
prendre en considération,
lui qui sera sans doute très
utile pour son équipe lors

de la seconde phase du
championnat.
Michel fera avec
ce qu’il a en attaque
Alors que le compartiment
défensif a connu les arrivées de pas moins de trois
joueurs, celui de l’attaque
n’a vu quant à lui l’arrivée
d’aucun joueur. En effet,
les deux autres recrues du

Les 5 nouvelles
recrues
(25) Laribi Hocine, défenseur central, latéral droit
(18) Ferhat Ibrahim, défenseur central
(20) Satli Mourad, défenseur central, latéral droit ou
gauche
(17) Ouertani Mehdi,
milieu de terrain défensif
(29) Coumbassa Mohamed,
meneur de jeu.
M. A.

 Qualification d’Ouertani

Entraînement
hier aprèsmidi au 20Août-55

La séance
d’entraînement d’hier
a eu lieu au stade du
20-Août-55 de
Ruisseau, en
présence de tous les
joueurs à l’exception
de Mourad Satli, pari
en Belgique pour
récupérer des
affaires personnelles.
Une séance qui a vu
le coach Alain Michel
mettre en place le
dispositif qu’il
compte aligner ce
mercredi face au PAC.

Aujourd’hui,
séance à Dar
El-Beïda

Par ailleurs, l’ultime
séance
d’entraînement avant
ce match de coupe
face au PAC aura lieu
cet après-midi au
stade Chahid
Benrabah de Dar ElBeïda, soit sur la
même pelouse qui
accueillera le match
de coupe face au PAC.
Le coach Michel qui
était contre l’idée de
s’entraîner sur ce
terrain, de façon à
éviter les blessures,
lui qui l’avait qualifié
de pelouse pourrie, a
finalement accepté
de s’y entraîner, afin
d’acclimater ses
poulains à cette
surface de jeu.

Alors que Gasmi sera absent face au PAC

Michel : «Coumbassa sera
envoyé au front»
Alors que le Nasria sera officiellement
privé des services de son attaquant et
meilleur buteur Ahmed Gasmi, le coach
Alain Michel n’est pas inquiet outre
mesure, lui qui tient la solution pour pallier l’absence de Gasmi, en lançant dans
le bain son nouveau meneur de jeu
Mohamed Coumbassa, lequel sera titulaire ce mercredi face à l’USMH : « Il est
vrai que j’aurais aimé compter sur Gasmi
lors de cette rencontre de coupe, mais on
va devoir faire avec son absence. Je ne
suis pas du tout inquiet, pour moi, j’ai ce

qu’il faut pour contrer cette équipe du
Paradou, à commencer par Coumbassa,
qui sera envoyé au front à l’occasion de
cette rencontre. Je sens que le joueur est
assez déterminé, il va leur rentrer
dedans, et c’est lui qui fera la différence
ce mercredi, j’en suis convaincu, je compte sur lui.» Voilà donc un signe de
confiance de la part du coach envers son
joueur qui ne manquera pas de motiver
encore davantage le Guinéen.
M. A.

Cela s’est passé samedi au stade du 20-Août-55

Ould Zmirli lessive Houali
Cela s’est passé samedi
dernier, alors que le NAHD
s’apprêtait à affronter le
Mouloudia de Béjaïa, un
incident, mineur certes, mais qui
mériterait bien d’être signalé.
Celui-ci a eu lieu entre le
président Ould Zmirli et le
secrétaire général du club,
Houali Mohamed.
En effet, alors que Mehdi
Ouertani venait d’arriver à
l’hôtel Oasis pour y passer la
nuit, en attendant d’entamer les
négociations avec les dirigeants
du Nasria, son manager aurait
constaté que la réservation de sa

chambre n’avait pas été
effectuée par la direction du
NAHD, il appellera dès lors le
président Ould Zmirli, pour lui
faire remarquer qu’il n’a pas
tenu ses engagements. Fou
furieux, Ould Zmirli lessivera le
secrétaire général du club,
auquel il avait confié cette
mission, qu’il n’a apparemment
pas accomplie.
Le président nahdiste
haussera le ton avec Houali en
l’invitant à quitter le stade du
20-Août-1955 sur-le-champ afin
de régler ce problème, l’air
énervé, lui qui a cru que tout

avait été réglé pour accueillir
comme il se doit l’AlgéroTunisien.
Les licences des
recrues seront
récupérées aujourd’hui
Une autre mission encore plus
importante a été confiée par le
président Ould Zmirli au
secrétaire général du club, à
savoir celle de préparer les
licences des nouvelles recrues,
pour l’avant-match du Paradou
AC, et ce, afin de permettre au
coach Alain Michel de faire
appel aux éléments qu’il

17

souhaite faire jouer face au
PAC, à l’image de Coumbassa
qui devrait être titulaire demain
après-midi. Quatre des cinq
licences des joueurs engagés
devront être retirés par le
secrétaire général du club au
aujourd’hui, puisque celle du
jeune défenseur Ibrahim Ferhat
est déjà sur le bureau de la
direction.
Reste seulement à retirer celles
des autres recrues, sachant que
deux d’entre elles sont tributaire
du TMS (Satli et Ouertani).
M. A.

Il ne manque
plus que
le TMS

Alors qu’il s’est officiellement
engagé avec le Nasria en signant un
contrat de 18 mois, le néo-milieu de
terrain nahdiste Mehdi Ouertani attend
d’être qualifié pour pouvoir disputer la
prochaine rencontre de coupe d’Algérie, à
savoir celle qui opposera son équipe au
Paradou AC. En effet, la direction du club
nahdiste a déposé hier lundi le dossier
complet du joueur, de façon à le qualifier
à temps pour le match du PAC. Reste
seulement à ce que le TMS du joueur soit
validé au niveau de la FAF entre les deux
fédérations (algérienne et tunisienne)
pour que le joueur puisse avoir sa licence.
La direction du club s’attend d’ailleurs à
ce que cette affaire soit réglée au plus tard
cet après-midi, de façon à pouvoir inclure
le joueur dans le groupe qui défiera le
Paradou AC demain après-midi à Dar ElBeïda.
Ouertani : «Sayoud ne m’a dit
que du bien du Nasria»
Contacté par nos soins afin de nous livrer
ses premières impressions en tant que
nouveau joueur du Nasria, le jeune Mehdi
Ouertani a été bien aimable, en se
présentant d’abord au public
husseindéen, avant de nous divulguer les
raisons qui l’ont poussé à choisir le
NAHD comme destination, alors qu’il
disposait de nombreuses offres en
Tunisie, comme il nous l’a si bien affirmé
: «Je me présente tout d’abord, je suis
Mehdi Ouertani, je suis né à Marseille, et
j’ai été formé à l’Olympique de Marseille.
A 19 ans, j’ai rejoint la Tunisie, où
j’évoluais depuis 7 ans déjà. Mon agent
m’a parlé du NAHD et du coach Alain
Michel, alors que j’avais déjà vu le Nasria
évoluer, une équipe qui m’a laissé très
bonne impression. Je me suis également
renseigné auprès d’Amir Sayoud, mon
ami, qui joue à l’USMA, lequel m’a dit
que du bien du NAHD. Je n’ai de ce fait
pas hésité un seul instant à venir signer ici
malgré les nombreuses offres en Tunisie.»
M. A.

La direction leur a posé une
condition pour renouveler

Benamara et
Ferguène doivent
réduire leur
salaire de moitié
Alors qu’ils se trouvent dans le
collimateur de la direction du club,
Youcef Benamara et Saïd Ferguène voient
leur avenir au Nasria très incertain. Les
deux joueurs sont d’ailleurs assez proches
de la porte de sortie, à moins qu’ils
acceptent la condition de la direction du
club. En effet, les dirigeants du Nasria ont
posé une condition aux deux joueurs,
pour les garder dans l’effectif du club lors
de la seconde moitié de saison, une
condition qui stipule que les deux joueurs
doivent accepter de voir leur salaire
réduit de moitié, afin qu’ils soient
maintenus au club, comme cela a été fait
pour Karim Ghazi, qui a d’ailleurs accepté
de réduire son salaire, pour valider sa
prolongation de contrat de six mois. La
balle est désormais dans le camp des deux
joueurs, à eux de choisir entre réduire leur
salaire de moitié et rester au Nasria, ou
bien une résiliation unilatérale de leur
contrat, eux qui ne remplissent pas la
condition des 50% du temps de jeu lors de
la phase aller pour pouvoir garantir leur
place dans le groupe nahdiste.
M. A.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

16

www.competition.dz

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

RCR

Bilan de la phase aller

Benhaida n'a
pas joué la
moindre
minute

Entre satisfaction
et regrets

Par ailleurs, un
seul joueur n'a pu
prendre part à
aucune rencontre
de l'équipe ; il s'agit
du jeune défenseur
Benhaida Hocine.
Le jeune joueur issu
de l'école relizanaise s'est contenté de
quelques rares
convocations lors
de certains matches
du championnat
sans participer aux
rencontres.

En jetant un coup d'œil sur la récolte du train du
Rapid lors de la première phase de cet exercice,
on constate que le bilan des Lions de la Mina
demeure plutôt positif même si, au fond, les
coéquipiers de Mustapha Zaïdi auraient
nettement pu mieux faire.
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

A vous de juger. L'équipe a terminé
l'aller à la 15e place au classement avec
un capital de 13 points. Une moisson
moyenne en dépit de tout ce qu'a vécu
le Rapid depuis l'entame du championnat.
Le sale coup de l'ancienne
direction
L'ancienne direction, qui était absente
et quasi irresponsable, n'a créé que des
problèmes au club avec le départ collectif de 95% des joueurs qui ont saisi la
CRL pour réclamer leur dû, évalué à
plus de 6 milliards de ctm. Ce qui a
conduit le train du Rapid droit dans un
long tunnel avec la défalcation de trois
points de son capital, l'interdiction de
qualification des nouveaux joueurs et
tout ce qui a suivi comme conséquences
quand, pour rappel, le club, qui n'a pas
joué le premier match contre le NAHD,
fut obligé de jouer le deuxième match
de l'USMA avec l'équipe réserve.
Hamri a réglé toutes les
dettes et les problèmes
En plus de cela, le retard flagrant de
la préparation les joueurs qui ont entamé leur stage 18 jours avant le début de
la reprise du championnat. Il a fallu
attendre l'arrivée du nouveau président
Mohamed Hamri pour amorcer le
déclic tant attendu. Le patron du centre
équestre de Relizane a payé toutes les
dettes de la saison dernière ainsi que les

nouveaux joueurs. Depuis, les camarades de Benayad se sont bien ressaisis
et ont réussi à retrouver le circuit pour
s'adapter au rythme du championnat.
Les Vert et Blanc ont réussi à rattraper
leur retard et quitter la dernière place
du classement général. Le club peut-il
continuer sur cette dynamique à la
phase retour ? Réponse au début de la
phase retour.
5 victoires, 4 nuls et 6
défaites
Côté technique, mathématiquement,
le club a joué 13 matches seulement car
la première rencontre contre le NAHD à
domicile, le club n'a pas joué le match et
l'a perdu sur tapis vert, tandis que le
deuxième, la formation s'est déplacée à
Bologhine avec les joueurs réserves.
Cependant, en revoyant les rencontres de la phase aller, le Rapid a réalisé un parcours très honorable : 4
défaites, 4 nuls et 5 victoires. Les gars de
Bouakez pouvaient certainement mieux
faire avec plus d'efficacité devant les
buts. Toutefois, tout le monde a pu
constater qu'il y avait une certaine amélioration dans le rendement du groupe,
ce qui permet aux supporters de nourrir
l'espoir de voir leur équipe sortir de la
zone de turbulence durant la phase
retour.
10 points perdus à domicile
et 5 ramenés de l'extérieur
Si on ne compte pas le premier match
du championnat contre le NAHD
perdu sur tapis vert, le Rapid a perdu 7

Il est le meilleur buteur de l'équipe

Benayad : «Ça
m'encourage à
aller de l'avant»

L'attaquant du Rapid,
qui a trouvé la faille
lors du dernier match
de son équipe contre le
CAB qui a permis au
Rapid de revenir avec
un précieux point à
Relizane, a augmenté
son capital buts à 6.
C'est dire que ce joueur
a bien retrouvé l'efficacité qu'il avait perdue
aux dernières rencontres, devenant ainsi
le meilleur buteur de
cette équipe relizanaise
pour la première phase
de la compétition.

Aucun carton
rouge concédé et des
supporters
en or

Derrière lui, on retrouve son camarade
Oussama Tebbi, qui a
inscrit 3 buts. Nous
avons constaté que cinq
joueurs ont inscrit les
13 buts de l'équipe. En
effet, il s'agit de
Benayad (6) Tebbi (3)
Remache (2) ainsi que
Belmokhtar et Annane
avec une réalisation
chacun. "Il est clair que
cela me fait énormément plaisir, mais en
même temps, cela m'encourage à être plus performant à l'avenir.

J'estime qu'être en tête
du classement des
buteurs est une excellente chose", dira
Benayad avant d'ajouter : "Mon seul souhait
durant cette phase
retour est de ne pas
commettre les mêmes
erreurs qu'à l'aller. Peu
importe si je marque ou
pas, l'essentiel est que
les victoires soient là.
Que ce soit moi ou un
autre qui trouve le chemin des filets, c'est
toute l'équipe qui en
bénéficie."
B. B.

points sur sa pelouse du stade ZougariTaher dans une défaite contre le MCO
et deux matches nuls contre l'ESS et
l'USMH. Cependant, le club phare de la
ville de Relizane n'a pas pu imposer sa
loi hors de ses bases et n'a réalisé qu'un
seul succès en déplacement contre le
MOB, lors de la 6e journée. En plus, le
club a réussi deux nuls contre le CSC et
dernièrement contre le CAB.
L'équilibre perdu en défense
Lors de cette première phase, la
défense relizanaise a été remaniée à 80
% suite au départ de Rabhi, Bitam,
Benharoun et Benabderrahmen, tandis
que Meddahi et Zidane sont les seuls à
rester au club. Ce qui a perturbé le club
lors des premiers matches du championnat contre le MCO et le DRBT, où la
défense a encaissé trois buts. Mais après
le match de Tadjenanet, la charnière

centrale drivée par les expérimentés
Remache, Mekkaoui et Guebli a trouvé
son équilibre avec une cage protégée
pendant plus de 590 minutes.
Une attaque juste moyenne
Côté offensif, les attaquants relizanais
n'ont inscrit que 13 buts durant cette
phase aller, dont 9 à domicile et 4 à l'extérieur. Un bilan jugé moyen surtout que
l'équipe cravache dur pour sauver sa saison dans la mesure où le manque d'efficacité a été souvent soulevé par le coach
Bouakez. Après une période de vaches
maigres, l'attaque a fini par retrouver sa
verve et les attaquants relizanais commençaient à faire sensation en réussissant à
inscrire 3 buts contre la JS Saoura et la JS
Kabylie. Ces chiffres sont jugés positifs
par les observateurs pour une équipe qui
a traversé une période difficile en début
B. B.
de saison.

Zidane et
Mekkaoui
les plus
compétitifs

Parmi les 22 joueurs
qui forment le
groupe du Rapid, un
seul a pu jouer la
totalité des
matches disputés
du championnat en
plus d'un autre en
coupe d'Algérie ; 14
matches au total
soit 1260 minutes
jouées : il s'agit du
capitaine de l'équipe
Zidane MohamedAmine. L'enfant pur
produit de l'école
relizanaise n'a raté
que les deux
premiers matches
du championnat
contre le NAHD et
l'USMA et le match
de coupe contre
l'ESM. Il est suivi
par le latéral
gauche Zinedine
Mekkaoui qui a joué
lui aussi 14 matchs.

Sur le plan disciplinaire et assiduité,
24 cartons jaunes
ont été distribués
par les arbitres aux
joueurs du Rapid,
cependant aucun
joueur n'a écopé
d'un carton rouge
durant cette première manche du
championnat. Seul
Zidane a été suspendu pour cumul
de cartons. Sinon,
les joueurs étaient
exemplaires sur le
terrain et meilleurs
que la saison passée. De leur côté, les
supporters se sont
bien comportés,
que ce soit à domicile ou en déplacement. La galerie
relizanaise n'a
écopé d'aucun avertissement ou suspension pour mauvais comportement
; les seules sanctions étaient financières suite au jet de
fumigènes. Au
contraire, ils ont
gratifié le football
de jolis spectacles et
de tifosis spectaculaires.

Boussider
et Tebbi, la
révélation
Comme la quasi-totalité des joueurs de la
saison dernière a quitté le club et la situation financière de l'équipe n'encourageait
aucun joueur à tenter l'aventure avec le
Rapid qui filait droit vers le déraillement,
l'ancienne direction fut obligée de recruter
des joueurs de divisions inférieures. A
titre d'exemple, on citera le milieu du terrain Oussama Tebbi qui venait d'être libéré par son ancien club. Il y avait aussi le
gardien du PAC Hamza Boussider, qui a
paraphé son contrat avec le Rapid le dernier jour de la clôture du mercato dans
une cafeteria. Ces deux joueurs ont apparemment rejoint le club pour n'être que
des doublures des joueurs titulaire. Mais
au fil des jours, ils ont bien saisi leur chance et assuré leur place dans le onze titulaire. D'ailleurs Boussider détient toujours le
record de 495' sans encaisser le moindre
but, tandis que la bonne performance de
Tebbi Oussama fut payante et récompensée par une convocation chez l'équipe
nationale des locaux
B . B.

MC ALGER

Mardi 27 décembre 2016

9

US BENI DOUALA

18h

Il a négocié avec les dirigeants de l’USMBA

BOUSSOUF VEUT PARTIR
PAR M. ZERROUKI
Le
gardien
Kheirddine
Boussouf, qui revient de blessure,
pourrait quitter le doyen des clubs
algériens après le dernier match de
cette année 2016 vers un autre club
de L1, à savoir l’USMBA qui veut
s’attacher ses services. En effet, la
concurrence est rude dans la cage
mouloudéenne qui possède trois
bons gardiens, en l’occurrence
Chaouchi, Chaâl et Boussouf.
Depuis sa blessure, Boussouf a
perdu sa place de titulaire et ce sera

très difficile pour lui de la reprendre
avec Chaouchi et Chaâl. Selon une
source sûre, Kheirddine Boussouf a
confié à ses proches qu’il veut quitter le MCA cet hiver pour avoir un
temps de jeu. Toujours selon notre
source, l’ancien gardien du Nasria a
négocié hier avec des dirigeants de
l’USMBA qui veulent renforcer le
poste de gardien de but par un gardien de valeur. Boussouf aurait
donné son accord de principe pour
rejoindre les Vert et Rouge de Sidi
Bel-Abbès, mais il a fait savoir à ses
interlocuteurs qu’il doit en parler à

Le MCA jouera les 5 et 8 janvier
ses matchs internationaux

Le doyen des clubs algériens se rendra lundi prochain en Espagne pour effectuer un stage du 2 au
10 janvier prochains. Les camarades de Karaoui
vont disputer deux matchs internationaux face à
des équipes européennes, dont les dates ont été
arrêtées ; le premier match se jouera pour le 5
janvier prochain et le dernier match, deux jours
avant le retour de l’équipe à Alger, soit le 8 janvier
prochain.

son président Omar Ghrib pour
négocier sa lettre de libération.
Pour connaitre l’avis de Ghrib,
nous l’avons contacté hier en début
de journée pour nous parler du cas
de Boussouf ; il dira à cet effet :
«Au moment où je vous parle,
Boussouf n’est pas venu me réclamer ses papiers pour partir. Moi, je
l’ai dit et je le répète. Je ne vais pas
garder un joueur ou un gardien de
but qui ne veut pas rester. Je peux
vous dire qu’aucun joueur n’est
venu me voir pour me parler de son
départ.»

Le MCA jouera le clasico
avec un nouveau maillot

Le Mouloudia d’Alger jouera son premier match de la phase retour face à la
JSK avec un nouveau maillot qui a été
confectionné par l’équipementier
Umbro. Selon Omar Ghrib, le nouveau
maillot du MCA sera une véritable surprise pour les supporters du vieux club
algérois.

Kacem : «Je suis apte à
jouer ce match contre
Béni Douala»
Le milieu de terrain Mehdi Kacem sera bel
et bien présent ce soir pour les 1/8 de
finale de la Coupe d’Algérie contre
Béni Douala. Le Franco-Algérien du
Mouloudia est très optimiste pour
que son équipe atteigne les quarts
de finale.
Comment va votre
blessure ?

Franchement, après le
match contre l’USMBA, je
croyais que ma blessure était
grave, mais Dieu merci, ce
n’était pas méchant, c’est
juste une béquille à la cuisse
droite. J’ai suivi des soins, et
depuis hier, je me sens de
mieux en mieux.

On comprend par là que
vous allez jouer le match
de la Coupe face à Beni
Douala ?

Oui, je jouerais face à Béni
Douala. Le médecin de l’équipe m’a donné le feu vert et
Incha Allah je ferais tout pour
contribuer à la qualif’ pour le
prochain tour. Il ne reste
qu’un seul match avant la fin
de l’année et comme je vous
l’ai déjà dit, on fera tout pour
terminer l’année 2016 sur une
bonne note.

Vous allez affronter une
autre équipe qui évolue à
un palier inférieur…

C’est vrai que le tirage
nous a un peu gâtés, mais on
doit faire attention à cette
équipe de Béni Douala qui a
gagné son match précédent
dans cette compétition par 4-

0. Cela prouve que
c’est une bonne
équipe, mais le fait
de jouer chez nous et
devant nos supporters,
ils n’ont aucune chance
de créer la surprise.

Vous avez terminé
champion d’hiver, peuton dire que le MCA peut
gagner le doublée cette
saison ?

C’est notre rêve de
décrocher le doublée pour
faire oublier à nos supporters nos contre-performances des trois dernières
saisons où le MCA luttait
pour son maintien. Je sais
que notre mission ne sera
pas facile, mais on fera tout
notre possible pour atteindre
cet objectif.

Avez-vous une idée sur
cette équipe de Béni
Douala ?

Personnellement, je n’ai
aucune idée, mais comme je
l’ai déjà dit, on doit être vigilant devant cette équipe et
jouer ce match à 200% pour
passer aux quarts de finale de
la Coupe d’Algérie.
M. Z.

Comme le sait tout le monde,
c’est un véritable dilemme pour
l’entraîneur Kamel Mouassa,
qui doit choisir entre les deux et
avec le retour de Boussouf, il
risque de se retrouver dans la
même situation pour choisir son
gardien.
Une chose est sûre, après le
match de ce mardi contre Béni
Douala, on saura si Boussouf reste
ou pas au Mouloudia et cela après
la réunion prévue entre Ghrib et
Mouassa ce mercredi.
M. Z.

GHRIB
:
«Après Béni

Douala, on
décidera de la
liste des libérés»
Après avoir assuré Mansouri,
qui est sa première recrue de
ce mercato, le Mouloudia
d’Alger est sur le point de
conclure avec l’ancien
attaquant, Khaled
Gourmi.
Le Mouloudia d’Alger se
contentera de deux recrues lors
de ce mercato hivernal, en l’occurrence Zakaria
Mansouri et
probablement
Khaled Gourmi
qui est en contact
très avancé avec
Omar Ghrib. Une
source nous a révélé
qu’une réunion est prévue ce mercredi entre Omar
Ghrib et Kamel Mouassa
pour parler de la liste des joueurs
à libérer. Selon notre source, deux
joueurs sont sur la liste noire de
Kamel Mouassa, en l’occurrence
Rachid Bouhenna qui pourrait
atterrir à l’USMA et Seddiki qui
est très proche d’un retour au
Nasria. La liste des joueurs à
libérer pourrait s’élargir, deux
autres éléments veulent quitter le
doyen des clubs algériens et
comptent réclamer leurs papiers
après le dernier match. Il s’agit
d’Antar Boucherit qui a refusé
de jouer le match de Coupe et
Boussouf qui veut rejoindre
l’USMBA pour bénéficier d’un
temps de jeu. Omar Ghrib, que
nous avons sollicité hier nous a
confirmé cette réunion avec son
entraîneur : «Après le match de
coupe, je vais discuter avec
Mouassa des joueurs qu’on va
garder et ceux qui vont partir.
Pour le moment, aucune décision
n’a été prise, que ce soit pour les
nouvelles recrues ou les joueurs à
libérer. La seule recrue officielle, c’est
Mansouri qui sera avec nous à partir du stage de Benidorm.»
M. Z.

Il a été écarté
par Mouassa

Boucherit
ne veut
plus
rester
Le milieu de terrain du
Mouloudia d’Alger Antar
Boucherit ne veut plus
continuer son aventure avec
le MCA après avoir été écarté
des 18 par Mouassa du match
de Coupe face à Béni Douala.
Kamel Mouassa a annoncé
les 18 convoqués pour les
1/8 de finale de la Coupe
d’Algérie juste après l’ultime
séance hier vers 12h30. Antar
Boucherit, qui voulait jouer ce
match, a finalement sauté de
la liste des 18. L’enfant de
Bône était très en colère et il
n’a pas attendus longtemps
pour le montrer en appelant
sur le champ Omar Ghrib
pour réclamer ses papiers et
quitter le MCA dès cet hiver.
Omar Ghrib, comme à ses
habitudes, a tenté de calmer
son joueur pour éviter des
problèmes, mais le DG de la
SSPA MCA ne compte pas le
garder, surtout que Mouassa
non plus ne compte pas sur
lui puisqu’il ne figure même
pas dans la liste des 18. Ainsi
donc, Boucherit sera
certainement dans un autre
club pour la suite de la
saison. Kamel Mouassa ne
veut pas le garder pour la
deuxième moitié du
championnat d’autant qu’il a
dans son effectif plus de
quatre joueurs dans son
poste.
M. Z.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

10
USM BEL-ABBÈS

17h

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

MCO

USM ALGER

BENABDERAHMANE :

«Profiter de l’avantage
du terrain et du public»
Le défenseur axial de l’USMBA Farès
Benabderahmane sera de retour à la compétition, au
cours de de ce match de coupe contre l’USMA. Il
estime que lui et ses camarades doivent profiter de
l’avantage du terrain et celui du public pour espérer
décrocher une qualification au prochain tour.
De notre correspondant

MALEK BOUZID

Comment se déroulent les
préparatifs de ce match
face à l’USMA ?

On a repris les entraînements depuis samedi dernier
dans des conditions normales, malgré le fait d’avoir
été défaits jeudi face au
MCA à Alger. Je pense que
tout le groupe est là, un

groupe conscient de ce qui
l’attend ce mardi face à
l’USM Alger en Coupe
d’Algérie.

Que diriez-vous sur le
dernier revers subi à Alger
face au MCA ?

Je pense que cette défaite,
il ne faut plus en parler, c’est
à mettre aux oubliettes ; elle
ne fera que nous fatiguer
davantage si on continue à
en parler. L’essentiel est de

penser au prochain match.

Donc, prêts à se qualifier
aux 1/4 de finale ?

On n’a pas le choix, on
doit bien se préparer pour ce
match contre l’USM Alger
afin de le gagner. Il faut
profiter de l’avantage de
jouer à domicile et devant
notre public pour espérer
décrocher une qualification
au prochain tour.
M. B.

Benkablia : «Je ferai de mon
mieux pour apporter le plus»
Après avoir officialisé son arrivée à l’USMA en signant dans la soirée d’avant-hier un
contrat de trois ans, c’est hier matin que Mohamed Benkablia a été présenté à la presse. Le
nouvel attaquant usmiste nous parle des raisons qui l’ont incité à opter pour le club algérois,
tout en affirmant qu’il est venu pour apporter le plus pour le compartiment offensif de
l’équipe en prévision de la phase retour de l’actuel exercice.
PAR ANIS S.

Toujours convalescent,
Nacereddine Khoualed
aura bel et bien une
licence africaine. Le
défenseur usmiste
devrait renouer avec la
compétition officielle à
partir du mois de février
prochain et devrait donc
être opérationnel avant
l’entrée en lice de l’équipe en Ligue des champions africaine à partir
de la moitié du mois de
mars prochain.

J’ai rencontré le président
Haddad dans la soirée
d’avant-hier. Les négociations ont abouti et j’ai signé
un contrat de trois ans. Je
suis content de porter le
maillot usmiste et c’est un
honneur pour moi de tenter
une expérience avec ce grand
club.

Quelles sont les raisons
qui vous ont incité à opter
pour ce club ?

La présence de vos
coéquipiers en EN
olympique va faciliter votre
intégration au sein du
groupe usmiste, n’est-ce
pas ?

Je suis très content de jouer
avec eux et j’avoue qu’ils
m’ont beaucoup encouragé

En plus de Réda
Bellahcène, les noms de
Khaled Abel et Toufik
Zeghdane ne figurent
pas également dans la
liste des licences africaines. Ce qui prouve
que les deux joueurs
seront libérés cet hiver,
une information que
nous avons déjà rapportée dans ces mêmes
colonnes.

Khoualed aura
bel et bien une
licence
africaine

Tout d’abord, que pouvezvous nous dire après avoir
officialisé votre arrivée à
l’USMA ?

Comme je viens de le dire,
l’USMA est un grand club
qui ne se refuse pas.
N’importe quel joueur ambitieux rêve de porter le
maillot usmiste. Aussi, le
volet sportif a beaucoup pesé
dans mon choix. J’ai signé
par conviction.

pour venir. En ce qui concerne mon intégration au sein
du groupe, je crois qu’il n’y a
pas un grand problème de ce
côté dans la mesure où je
connais la majorité des
joueurs de l’USMA.

Quelles sont vos ambitions
avec l’USMA ?

Je suis venu pour apporter
le plus escompté. Je ferai de
mon mieux pour réaliser un
bon passage à l’USMA et être
au niveau des attentes.

Pouvez-vous nous dire les
véritables raisons qui vous
ont poussé à quitter la
JSK ?

Si j’ai quitté la JSK, ce n’est
pas à cause de la pression ou
de ma relation avec les supporters, mais pour des raisons personnelles que je ne
peux pas révéler. Il y a un
malaise au sein du groupe et
j’ai donc décidé de changer
d’air. J’étais contraint de
racheter ma libération 650
millions centimes.
A. S.

Le coach en chef de l’USMBA Si
Tahar CEO compte exhorter ses protégés afin de bien réagir en Coupe
d’Algérie face aux gars de Soustara.
L’équipe aspire, en effet, à jouer
toutes ses chances à fond et à se
défendre bec et ongles afin d’arracher la qualification aux 14/ de
finale ; un tour que l’équipe d’El
Khadra avait atteint l’an passé. La
coupe reste la coupe et tout reste
possible à ce stade de la compétition la plus populaire où les équipes
se valent par leurs ambitions et leur
volonté. Afin d’être efficaces lors de
la série des tirs au but, le staff
technique de l’USMBA a fait travailler, durant la séance de lundi,
ses joueurs aux tirs au but. Le
coach Si Tahar sait que la mission
face aux gars de l’USMA n’est pas
une mission facile ; toutefois, il
souhaite que ses protégés soient
plus adroits dans l’exécution des
tirs des 11 m pour espérer arracher
une qualification à son équipe aux
¼ de finale.
M. B.

Après une première réussie en championnat, afin de rendre l'équipe
encore plus forte, la direction prévoit de ramener un renfort cet hiver.
Toutefois, jusqu'à hier, aucun nom de ceux qui ont été annoncés dans la
presse n'est venu pour le moment.
PAR M. STITOU
Depuis des semaines, le président
Ahmed Belhadj crie sur tous les toits
qu'il renforcera l'effectif par des
joueurs confirmés. De quoi mettre
l'eau à la bouche des supporters qui
sont en haleine, tant que leur club n'a
pas enregistré ses premières recrues.
Annoncée en grande pompe, la venue
de Mohamed Benkablia était presque
acquise, il y a de cela 15 jours, lorsque
le désormais nouveau sociétaire de
l'USMA avait rencontré Baba. A l'issue
de cette rencontre, on n'attendait que
la présentation officielle de Benkablia
avec le maillot du MCO.
Malheureusement, un petit différend
concernant les aspirations financières
du joueur retarda cette opération.
Quelques jours après, au niveau du
club, on s'est empressé de déclarer que
cette piste est écartée. Cependant,

Ghezzali, l’autre libéré

La libération de
Zeghdane et
Abel se
confirme

Il a passé hier
la visite
médicale

C’est dans la matinée
d’hier au stade Omar
Hamadi que Mohamed
Benkablia a passé la
visite médicale. La
direction du club va
déposer son dossier
auprès de la LFP
aujourd’hui pour le
qualifier à l’USMA. Il
entamera les entraînements avec l’équipe
à partir de la semaine
prochaine.

Yaïche, le seul
jeune qui en
fait partie !

Lyès Yaïche est le seul
jeune joueur qui figure
dans la liste des
licences africaine. Selon
les informations qui
nous sont parvenues
c’est l’entraîneur Paul
Put qui a demandé à la
direction du club d’octroyer une licence africaine au jeune attaquant, car il l’apprécie
beaucoup et compte
miser sur lui lors des
matchs de la Ligue des
champions africaine.
A. S.

Son nom ne figure pas
dans la liste des licences
africaines

L’avenir de
Bellahcène est
tributaire du
recrutement !

Après une année d’absence,
l’USMA effectuera son come-back sur
la scène internationale dès le début de
l’année prochaine en prenant part à la
prochaine édition de la Ligue des
champions africaine. Pour s’y préparer, les responsables du club, à l’image
des autres formations qui y participeront, s’activent dès maintenant. Pour
commencer, les équipes doivent
remettre la liste des joueurs qui seront
qualifiés pour prendre part à cette
compétition. Selon une source fiable,
on apprend que la direction de
l’USMA a, jusqu’au moment où nous
mettons sous presse, établi une liste
de 23 joueurs, y compris les deux nouvelles recrues Mohamed Benkablia et
Faouzi Bourenane, en attendant l’arrivée de nouveaux joueurs lors de ce
mercato hivernal. Selon toujours notre
source, le nom du milieu de terrain
Réda Bellahcène ne figure pas dans
cette liste, ce qui ouvre les portes aux
spéculations quant à l’éventuelle libération du joueur franco-algérien,
actuellement en France pour une
période de convalescence après avoir
subi récemment une intervention chirurgicale. Mais pour le moment, les
responsables du club ne sont pas
encore prononcés quant à l’avenir du
natif de Strasbourg. Selon les informations, son avenir est tributaire du
recrutement, mais ce qui est sûr, il y a
de faibles chances de le voir poursuivre son aventure avec le club de
Soustara jusqu’à la fin de la saison, lui
qui a été victime de blessures à répétition depuis qu’il est arrivé et qui l’ont
à chaque fois freiné dans son élan, en
dépit de ses grandes qualités.

A. S.

15

À QUAND LES
res
1 RECRUES ?

Séances
de tirs
au but

L’attaquant de l’USMBA Youcef
Ghezzali vient d’être libéré par la
direction du club d’El-Khadra, qui a
souhaité de ne plus compter sur ses
services. D’ailleurs, il n’a pas été
convoqué pour le match de l’USM
Alger.

Il a été présenté hier à la presse

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

après l'échec des discussions avec
Benai (NAHD), on a réactivé la piste
Benkablia ; mais c'était trop tard, l'ancien attaquant de l'ASMO et de la JSK,
après avoir tout conclu avec l'ESS, a
opté à la surprise générale ce
dimanche pour l'USMA. Les recruteurs du MCO ne peuvent que s'en
mordre les doigts d'avoir laissé filer un
attaquant confirmé, compétitif et de
surcroît jeune, soit le profil du joueur
difficile à trouver dans un marché a
priori démuni d'éléments talentueux.
Même Manucho n'est pas
acquis
L'attaquant franco-ivoirien, avec
lequel la direction du CSC a décidé de
se séparer, avait envoyé un message
au président Baba sur son envie de
venir jouer au MCO. Manucho, qui
avait refusé le club oranais qui était
prêt cet été à l'accueillir dans son effec-

Le club a décidé de le libérer

Belarbi : «Je suis surpris»
Mis sur la liste des
libérés, le gardien de
but du MCO était
surpris en apprenant
cette mauvaise
nouvelle. Alors que le
motif de sa libération
n'est pas d'ordre
technique, Abdallah
se défend et rejette
la cause de sa
libération.
Jugeant votre attitude négative
après le match face au CSC, la
direction a décidé de vous
libérer ?

Franchement je suis surpris ! C'est
vrai qu'à Chlef, j'étais déçu de ne pas
jouer ce match de coupe vu que lors
du précédent tour (MCO-MCEE), j'ai
été titularisé dans les bois. Ma déception était due au fait que l'entraîneur
ne m'a même pas parlé avant le match
contre l'ASO. Ce jour-là, effectivement j'étais très frustré. En revanche,
vendredi dernier, je ne me rappelle
pas avoir eu un comportement indiscipliné.

Quand l'arbitre a sifflé la fin de la
partie, qu'avez-vous fait ?

Je me suis dirigé directement vers
les vestiaires ; après avoir pris ma
douche, on a un peu rigolé avec
Ferahi et Aoued. J'ai toujours eu un
comportement exemplaire, ce n'est
pas maintenant que je vais dérailler.

Ferahi et Sebbah
au repos

Si ma libération est confirmée (entretien réalisé dimanche soir, ndlr), je
dirai que je suis victime d'une cabale ;
je m'en remets à Dieu, alors !

Y a-t-il des personnes qui peuvent
témoigner en votre faveur ?

A l'intérieur des vestiaires, après la
rencontre de vendredi, Hassani
Krimo était présent ; même
Abdelkader (garde matériel) peut
témoigner, je n'ai jamais eu d'attitude
négative. Sincèrement, je me demande d'où a-t-on sorti cette histoire ?

Entre nous, votre statut de
remplaçant pesait sur votre moral ?

C'est normal que je ne sois pas
content ! Peut-être que j'aurais dû
changer de club. Cependant, j'estime
toujours eu une attitude irréprochable. L'entraîneur l'a même déclaré
récemment en louant mon sérieux à
l'entraînement ; qu'est-ce qui le fait
changer d'avis maintenant ?

Que comptez-vous faire
maintenant ?

Si on a décidé de me libérer, je souhaiterai trouver un arrangement avec
le président où personne ne sera lésé.
M. S.

A-t-on pris la bonne
décision ?

En décidant de libérer Abdallah Belarbi, la direction du club pourrait le regretter
après. En effet, Belarbi, qui est la doublure de Natèche depuis deux ans, accumule
une grande expérience dans le haut niveau. Sans diminuer de la valeur de Makhloufi
qui est appelé à être le gardien numéro 1 au MCO dans le futur, imaginons que
Natèche est indisponible, qui le remplacera dans les bois ? Même si le staff
technique décide de lancer dans le bain Makhloufi, il faudra un gardien de plus pour
le suppléer en cas de pépin. A moins que la direction ait des vues sur un gardien
qu'elle va recruter durant ce mercato hivernal ; sinon si on ne ramènait pas un
gardien, il serait risqué de se séparer de Belarbi.

tif, aurait même avoué avoir regretté
son choix. Sachant que son équipe a
besoin d'un attaquant, Baba n'a pas
fermé la porte devant Manucho.
Seulement au CSC, on veut faire un
échange avec Remache (RCR), ce qui
rend du coup cette transaction difficile
à réaliser, pour ne pas dire impossible.
M. S.

Les libérés veulent
rencontrer le président

La manière avec laquelle la direction traite les cas de joueurs qui seront
libérés cet hiver suscite moult interrogations. Alors que les éléments censés
quitter le club cet hiver affirment
n'avoir reçu aucune notification, selon
nos informations, les joueurs en question souhaitent rencontrer le président
pour négocier la résiliation de leur
contrat ou carrément exiger de lui de
leur fournir des arguments pour ce
qui est de leur mise à l'écart de l'effectif. Or, le président, croit-on savoir, ne
souhaite rencontrer aucun d'eux, préférant confier cette mission à ses collaborateurs. Du coup, les joueurs
concernés envisagent de continuer à
s'entraîner pour se couvrir juridiquement au cas où leur employeur dépêcherait un huissier de justice pour
constater leur absence à l'entraînement.

Revoir à la baisse
les salaires

Si jamais les joueurs libérés s'accrochent en refusant de signer la résiliation de leur contrat, d'après des indiscrétions, la direction compte revoir à
Ferahi, blessé vendredi la baisse leur salaire. Il faut s'attendre
face au CSC, et Sebbah, qui à des surprises, nous révèle une sourdepuis la rencontre de Chlef ce proche de la direction.
est aux soins, seront au
Vite un compromis !
repos. Toutefois, les deux
Après avoir été rendu publique, la
joueurs reprendront le travail en principe lors du stage liste des libérés ne peut être changée,
bloqué qui se déroulera à laisse-t-on entendre. Cependant, un
l'hôtel Phoenix du 4 au 13 problème : l'entraîneur Omar Belatoui,
qui a arrêté en compagnie du présijanvier, prévoit-on.
dent cette liste, souhaiterait travailler
exclusivement avec les joueurs retenus ou ceux qui seront recrutés durant
la préparation hivernale. Il est recommandé à la direction de régler dans
l'immédiat cette histoire. Ainsi deux
options s'offrent à elle : soit les repêcher dans l'effectif, soit s'asseoir avec
eux autour d'une table pour les
convaincre à résilier leur contrat.
Toute cette perte de temps n'est pas
dans l'intérêt des joueurs en question,
ni encore de l'équipe.
M. S.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

14

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

CRB

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

BELMELLAT :

USMBA

17h

USMA

Bouderbal
déclare forfait

«Je me retire dans
l'intérêt du Chabab»
Hier, Farid Belmellat nous a affirmé qu'il ne fait plus partie du staff technique
de l'équipe fanion du CRB. Cet entraîneur des gardiens confirme, dans cet
entretien qu'il nous a accordé hier, qu'il s'est retiré en raison d'une blessure au
genou qui l'empêche de bien exercer ses fonctions.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Nous avons appris que vous êtes sur le
point de quitter le CRB, est-ce vrai ?

Oui, c'est vrai. J'aurais aimé rester au CRB,
mais ma blessure au genou m'empêche de le
faire, car je ne peux bien exercer mon métier.
Je suis un entraîneur professionnel et je ne
peux ni avoir la conscience tranquille ni me
permettre de travailler avec une telle blessure. J'aurais pu travailler en ayant recours
uniquement à mes mains, mais cela aurait
été malhonnête de ma part, donc je me suis
retiré dans l'intérêt du CRB. Par respect à ce
club, je devais prendre cette décision.

Qu'en est-il au juste de votre blessure ?

J'ai eu une entorse au genou et on m'a
donné une indisponibilité d'une durée d'un
mois. Le médecin sait très bien que j'ai une
blessure délicate, il m'a même accordé un
certificat par rapport à cela, mais j'ai préféré
me retirer maintenant afin de laisser le
temps aux responsables du club de trouver
un remplaçant. Il fallait que je prenne cette
décision surtout qu'il ne reste que quelques

jours seulement pour la trêve et d'ici là, les
gardiens de but auront besoin d'un entraîneur pour qu'ils puissent bien se préparer
pour la phase retour. Avant de prendre cette
décision, je me suis entretenu avec les dirigeants et je leur ai expliqué ma situation.
D'ailleurs, je saisis cette occasion pour
remercier les responsables du club qui m'ont
fait confiance, dommage que cette blessure
est tombée au très mauvais moment.

Qu'est-ce que vous gardez de votre
passage au CRB ?

Je ne garde que de bons souvenirs, j'ai
trouvé un groupe soudé qui n'a jamais été
affecté par ce qui se passait au niveau de la
direction. Tout le monde était concentré et il
y avait un groupe solidaire prêt à tout pour
relever le défi. Tout le monde est sérieux
dans son travail, et l'équipe travaille pour un
objectif.

Et qu'avez-vous gardé de votre
collaboration avec Badou Zaki ?

C'est un grand entraîneur, professionnel
dans chacune de ses démarches. Il est très

Tariket
d'attaque face
au MC Saïda
A l'occasion du
match de
demain,
Badou Zaki
a convoqué
le milieu de
terrain Bilel
Tariket.
Avec une
ligne
médiane en
déclin et
qui a
notamment
montré des
défaillances
contre la
JSK, le
coach a
décidé de
faire appel
à Tariket
avec qui il
compte
faire changer les
choses.
Rappelons que le joueur en question est en manque de
compétition, lui qui n'a plus rejoué depuis deux
semaines environ en raison d'une blessure au genou. il
se pourrait donc qu'il marque son retour à l'occasion
du match de demain qui entre dans le cadre des 1/8
de finale de la coupe d'Algérie. Rappelons que le CRB
jouera en déplacement contre la formation du MC
Saïda. Un match dans lequel le staff technique s'attend
à ce qu'il y ait beaucoup de difficultés.
S. B.

sérieux dans tout ce qu'il fait et je suis
très honoré d'avoir travaillé à ses côtés.
Je ne garde également que de bonnes
choses de Bensmaïn qui maîtrise très
bien son sujet. Je pense qu'avec cette
équipe et tous ces moyens humains, le
CRB ne devrait avoir aucun souci pour
se maintenir. Les supporters du club
n'auront pas de soucis à se faire.Je leur
souhaite d'aller le plus loin possible
en coupe d'Algérie et qu'ils fassent
un très bon parcours en championnat.

Que pensez-vous des
gardiens que possède le
CRB ?

Salhi est un bosseur et
c'est également le cas
pour Boukacem, mais il
y a un gardien de but
qui m'a marqué. Il s'agit
d'un U21 qui s'appelle
Messaï. Il a de très bonnes
qualités, il faut l'encourager il a du talent. S. B.

Branci pressenti pour le
remplacer
Pour remplacer
Farid Belmellat
nous avons appris
hier d'une de nos
sources que les
responsables du
Chabab ont
entamé les
prospections
depuis le début
de semaine.
Son
remplacement
n'est qu'une
question de
jours et ça
devrait se
confirmer
d'ici la fin de
semaine.
Hier, on
parlait de
Branci,
l'ancien
entraîneur
des gardiens
usmistes.

L'accord a été signé hier

Hadj Mohamed, nouvel
actionnaire du CRB
Tout a été conclu
hier entre les
actionnaires de la
SSPA/CRB
Athletic pour
permettre à Hadj
Mohamed
d'accéder à la
présidence du
club.
Tel que nous l'avions
mentionné dans notre édition
d'hier, il ne manquait que 7%
d'actions pour que l'homme
d'affaires Hadj Mohamed
atteigne le pourcentage qu'il a
exigé pour présider le club.
Cette décision était tributaire
du président sortant, à savoir
Réda Malek qui était le dernier actionnaire à ne lui avoir
cédé aucune part des actions

qu'il possède et qui jusque-là
avait refusé de le faire sans
contrepartie financière.
Apparemment, l'accord a été
trouvé hier matin à Alger
puisque les concernés sont
passés au notaire pour signer
l'acte notarial confirmant que
Hadj Mohamed est dès à présent actionnaire avec 23% des
parts en compagnie de Réda
Malek (1%), Gana (1%) et bien
évidemment le CSA/CRB qui
détient le gros morceau (75%).
Ainsi donc, il ne reste que
quelques démarches à entreprendre afin de permettre à
Hadj Mohamed d'accéder
officiellement à la présidence
du Chabab. D'abord, il faudra
passer à sept actionnaires
comme seuil minimal qui doivent composer l'actionnariat
de la SSPA dont cinq d'entre
eux composeront le nouveau
conseil d'administration et qui
éliront le nouveau président
tel que le stipule la loi en
vigueur.
Notons que l'avocat de
Hadj Mohamed avait souli-

gné hier quelques minutes
seulement après la signature
de l'acte notarial que son
client ramènera avec lui trois
nouveaux associés, dont les
noms n'ont pas été cités, avec
qui il partagera ses actions.

au 10 janvier prochain à Aïn
Benian. Il ne reste donc que
très peu de temps pour tout
faire et de permettre au staff
technique en place de poursuivre sa mission dans de
bonnes conditions.

L'AG devrait se tenir
dans une semaine
Selon une source proche du
dossier, l'AG à travers laquelle on élira le nouveau bureau
se tiendra dans une semaine
environ. Comme sujet à
débattre, il y aura l'ouverture
du capital et bien évidemment l'élection d'un nouveau
bureau ou conseil d'administration qui à son rôle élira le
nouveau président qui dirigera pendant trois ans au moins
la SSPA/CRB Athletic.
Pendant ce temps, rien n'a été
mentionné ou annoncé à propos des recrutements qui
s'imposent au niveau de
l'équipe fanion du club qui
s'apprête à entrer en stage.
Notons qu'un stage bloqué
d'une semaine aura lieu du 3

En attendant sa
conférence de presse…
Pendant ce temps-là, Hadj
Mohamed qui ambitionne de
prendre en main le club n'a
toujours pas donné de rendez-vous à la presse à travers
lequel il devrait exposer la
motivation qui l'a poussé à
venir investir au CRB et expliquer, notamment, aux supporters le projet pour lequel il
est venu. Les supporters,
d'ailleurs, ne cessent de
demander qui est cette personne et est-ce qu'elle aime
vraiment le club et notamment la question la plus
récurrente concerne son projet
sportif. Ils espèrent qu'il sera
à la hauteur.
S. B.

L'HEURE DE LA REVANCHE

A SONNÉ POUR LES ROUGE ET NOIR

La formation usmiste sera appelée à affronter cet après-midi, à partir de 17h, son homologue
de l'USM Bel-Abbès, un match comptant pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie. Les
Rouge et Noir de l'USMA abordent le match avec un seul mot d'ordre : la qualification.
PAR ANIS S.
Les Usmistes auront une
revanche à prendre sur leurs adversaires du jour qui les ont battus en
championnat en début du mois en
cours sur le score de deux buts à un.
Il faut dire que le capitaine
Mohamed-Lamine Zemmamouche et
ses coéquipiers sont déterminés à
aller damer le pion aux Bel-Abbésiens
et réaliser ainsi leur premier exploit
en dehors de la maison cette saison,
synonyme de la qualification pour les
¼ de finale de la coupe d'Algérie.
Seulement, la mission des Algérois
s'annonce ardue dans la mesure où
ils auront en face une équipe qui
reste très difficile à manier dans son

antre. Les protégés de Paul Put
devront donc sortir le grand jeu et
prendre le match très au sérieux pour
battre l'USMBA. Le coach usmiste
mise sur le bon état d'esprit de ses
joueurs pour revenir à Alger avec le
fameux billet qualificatif pour le prochain tour de la compétition dans
laquelle les Rouge et Noir ambitionnent d'aller le plus loin possible. En
somme, le match de cet après-midi
opposant l'USMA à l'USMBA promet
en intensité, laissant ainsi prédire des
débats intéressants et riches en couleurs.
L'absence de Meftah, le
vrai casse-tête de Put
La formation usmiste affrontera
l'USM Bel-Abbès cet après-midi pri-

vée des services de son latéral droit
Rabie Meftah en raison d'une suspension après avoir écopé d'un carton
rouge lors du dernier match du
championnat face à la JS Saoura. Une
absence de taille qui constitue un
véritable casse- tête pour l'entraîneur
Paul Put vu le grand poids du
meilleur buteur de l'USMA au sein
de l'équipe. Aussi, Meftah est quelqu'un de très expérimenté et son
absence se fera certainement sentir
lors de l'importante confrontation
d'aujourd'hui. Face à cette situation,
le coach usmiste va aligner le jeune
Raouf Benguit sur le flanc droit pour
pallier la défection de Rabie Meftah,
tout en espérant que l'international
olympique pourra tenir son rôle
convenablement.

Les supporters vont se
déplacer en masse
Conscients que leur équipe aura
besoin d'eux lors du match d'aujourd'hui, les supporters usmistes préparent un déplacement en masse à la
ville de Sidi Bel-Abbès. On suppose
donc que les inconditionnels des
Rouge et Noir seront présents en
force dans les tribunes du stade 24Février-1956, un atout qui ne pourra
être qu'un avantage pour les coéquipiers de Benyahia car le soutien de
leur public les motive davantage
pour sortir le grand jeu. Ils doivent
donc être au niveau des attentes de
leurs supporters en arrachant la victoire pour les ¼ de finale de la coupe
d'Algérie.
A. S.

Put : «On doit être forts»
L'entraîneur de l'USMA, Paul Put, a tenu hier matin un point de presse dans la salle des
conférences du stade Omar Hamadi dans lequel il a répondu aux différentes questions des médias
présents relatives notamment au match d'aujourd'hui qui opposera l'USMA à l'USM Bel-Abbès.
Le technicien belge
affirme que son équipe abordera l'importante empoignade
de cet après-midi en conquérante mais aussi dans le but
de prendre sa revanche
après la défaite concédée
face à cette même formation de l'USMBA en
championnat. "On
sait que notre mission s'annonce difficile face à un adversaire qui
négocie bien ses matchs sur
ses bases, mais on ira à Sidi
Bel-Abbès en conquérants et
dans le but de revenir avec le
billet qualificatif pour les ¼ de
finale de la coupe d'Algérie.
On n'a pas oublié la défaite
essuyée face à cette même
équipe de l'USMBA en championnat le 1er décembre dernier et on abordera donc la
confrontation avec l'intention
de prendre notre revanche. Ce
genre de matchs est ouvert à
toutes les probabilités et je

11

crois que les chances des deux
équipes pour se qualifier pour
le prochain tour de la compétition sont équitables. On doit
sortir le grand jeu pour revenir
à Alger avec la qualification ",
dira-t-il d'emblée. Le coach
usmiste mise sur le bon état
d'esprit de ses hommes pour
prendre le dessus sur
l'USMBA. "Les joueurs doivent
être forts mentalement pour
arracher la qualification. J'ai
d'ailleurs axé sur le plan psychologique durant la préparation et je mise beaucoup sur le
bon état d'esprit des joueurs
pour remporter le match face à
l'USMBA ", a-t-il indiqué.
«Un joueur de maturité comme Meftah
aurait pu éviter l'expulsion face à la JSS»
Poursuivant sa déclaration,
Paul Put regrette l'absence de
son latéral droit Rabie Meftah
pour l'important rendez-vous

d'aujourd'hui. "Un joueur de
maturité comme lui aurait pu
éviter l'expulsion face à la JSS.
Pourtant, j'avais prévenu mes
joueurs pour qu'ils ne s'énervent pas durant la rencontre.
Je regrette son absence pour le
match face à l'USMBA",
regrettera Paul Put l'absence
de Meftah et d'ajouter : "Avec
l'absence et le retour de certains joueurs, je serai dans
l'obligation de procéder à des
changements à l'occasion du
match face à l'USMBA. "
«Benkablia est un
joueur talentueux»
Interrogé sur l'arrivée de l'attaquant Mohamed Benkablia,
Paul Put avoue que c'est un
joueur pétri de qualités qui est
capable d'apporter le plus
pour l'équipe en prévision de
la phase retour. "Benkablia est
un joueur très bon techniquement. A mon avis, il est
capable d'apporter le plus

pour le compartiment offensif
de l'équipe vu l'énorme potentiel dont il jouit. Seulement,
c'est à lui de prouver. Il doit
bien travailler durant la préparation hivernale pour s'imposer. "
«Bengrina est promis
à un grand avenir»
L'ex-sélectionneur du Burkina
Faso a également encensé le
jeune attaquant Mustapha
Bengrina. Selon lui, c'est un
joueur qui a d'énormes qualités et qui est promis à un
grand avenir. "Bengrina est un
joueur qui a d'énormes qualités et qu'on peut lui prédire un
avenir radieux, mais il
manque encore de l'expérience
et c'est la raison pour laquelle
je ne peux pas compter sur lui
dans les grands rendez-vous.
Ce qui est sûr, je le mettrai
dans le bain au moment
opportun ", a-t-il indiqué.
A. S.

En plus de Rabie Meftah,
suspendu, la formation
de Soustara sera également privée lors du
match de la coupe
d'Algérie qui l'opposera
cette après- midi à
l'USM Bel-Abbès des services de Rafik Bouderbal.
Et pour cause, l'attaquant usmiste n'est pas
rétabli de sa blessure,
ce qui l'a contraint à
faire l'impasse sur l'important match d'aujourd'hui. Une autre absence
qui ne fait pas les
affaires de l'entraîneur
Paul Put qui mise beaucoup sur le natif de Lyon
pour animer le compartiment offensif de l'équipe. Face à cette situation, le technicien belge
devrait aligner Andria
Carolus pour animer le
couloir droit de l'attaque. L'international
malgache est bien parti
pour effectuer son
come-back au sein de
l'équipe- type après
avoir raté le dernier
match du championnat
face à la JSS en raison
d'une grippe.

Yaïche n'est pas
encore rétabli

Le jeune attaquant Lyès
Yaïche déclare à son
tour forfait pour le
match face à l'USMBA.
Tout comme Rafik
Bouderbal, il n'est pas
encore rétabli de sa
blessure à la cuisse.

La liste des
18 sera
communiquée
ce matin

Finalement, tous les
joueurs de l'effectif
usmiste ont fait le
déplacement avec l'équipe à Sidi Bel-Abbès. C'est
donc dans la matinée
d'aujourd'hui que le premier responsable du
staff technique Paul Put
va arrêter la liste des 18
joueurs concernés par la
grande empoignade de
cet après-midi. Il va
écarter deux joueurs
plus un gardien de but
pour établir cette liste.

Meftah a fait
le voyage avec
l'équipe

Bien qu'il ne soit pas
concerné par le match
d'aujourd'hui face à
l'USMBA, Rabie Meftah a
quand même fait le
déplacement avec l'équipe à Sidi Bel-Abbès. Il
faut dire que la présence
de "Tchikou" a pour but
de motiver les joueurs
vu son grand poids au
sein de l'équipe.

Le match
retransmis en
direct sur
la chaîne
terrestre

A noter que la rencontre
d'aujourd'hui qui mettra
aux prises l'USMA avec
l'USMBA sera retransmise en direct sur le petit
écran. Elle sera diffusée
en direct sur la chaîne
nationale terrestre à
partir de 17h, a-t-on
appris auprès de la régie
sportive de l'ENTV.
A. S.

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

12
ESS

USMH

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE
ESS - JSS
retransmis en
direct

JSS

17h

L'heure de la
revanche a sonné

Pour ces 1/8 de finale
de la Coupe d'Algérie, la
rencontre ESS-JSS sera
retransmise en direct
sur l'ENTV dès 17h. Les
supporters qui ne
pourront pas assister à
la rencontre pourront la
suivre depuis chez eux.

L'Aigle noir de Sétif arrive à renouer avec les victoires depuis un moment déjà. Après leur large
victoire face au DRB Staoueli, les coéquipiers de Ziti ont réussi à remporter un derby important
face à leur rival, le DRB Tadjenanet.
PAR MERIEM-IKRAM BOUCHAREB
Une victoire gagnée dans les
règles et qui relance les Noir et Blanc
dans la compétition. Dépouillée de
certains de ses cadres tels que Nadji,
qui s'est tenu loin des terrains depuis
plus de deux mois déjà, la formation
sétifienne a montré qu'elle disposait
d'un collectif rajeuni capable de relever les défis et d'un banc en or bien
prometteur. Aujourd'hui, pour ces 1/8
de finale de la Coupe d'Algérie, l'ES
Sétif a une revanche à prendre sur son
adversaire du jour, la JS Saoura. Tenue
en échec à Bechar où la bande à Malik
Zorgane a été malmenée par des stadiers, l'ESS a passé la semaine à préparer ce rendez-vous important.
Hamar met le paquet Le boss
Hamar, qui a assuré que son équipe ne
jure que par le podium, compte bien
mettre le paquet afin d'encourager ses
poulains à se surpasser ce soir à 17h au
stade du 8-Mai-1945 pour passer au
prochain tour. Le président tient à
remporter ce duel pour faire taire ses
nombreux détracteurs qui le pointent
du doigt et attendent le moindre faux
pas.
Le réveil des joueurs Le team,
qui a évolué en 4-3-2-1 face au DRBT,

commence à montrer son vrai visage.
Il faut dire qu'après ce cinglant 3-1
encaissés à Bologhine face à la formation de Soustara, la maison sétifienne a
été bien secouée, elle qui avait sans
doute besoin d'une gifle pour se
réveiller et retrouver sa bonne vieille
dynamique.
Aux attaquants de prouver
Bien qu'il reste à revoir certains
compartiments comme la défense,
l'équipe reste fidèle à sa marque de
fabrique de toujours, à savoir l'attaque.
Le club, qui cherche à recruter
d'autres attaquants pour renforcer ce
poste, s'est vu rafler Benkablia par
l'USMA. Mais pas de panique, l'ESS a
d'autres joueurs dans son viseur et
attend de dénicher l'attaquant sur
lequel l'équipe pourra s'appuyer pour
retrouver le chemin des filets. En
attendant, l'Entente a elle aussi d'autre
pépites en son stock et est loin d'être
démunie par l'absence de son attaquant expérimenté Rachid Nadji,
puisque c'est le jeune Amokrane
Abdelhakim qui prend le relais. Ce
jeune talent ne cesse de briller et de se
démarquer des autres Entetistes ; pour
preuve, celui-ci, qui a inscrit 5 buts, a
reçu l'oscar du meilleur joueur du
mois.
M. I. B.

Le club n'a jamais atteint les quarts de finale

Tenter le coup pour
entrer dans l'histoire

PAR L. M. AZZI
C'est le jour J pour la formation
de la JS Saoura avec ce rendezvous de Sétif. Un jour qui sera
gravé dans l'histoire du club de la
Saoura. Pour rappel, l'équipe de
Bechar, depuis sa création, n'a
jamais atteint les quarts de finale
de la Coupe d'Algérie. Et pour y
arriver, la bande à Karim Khouda
est à quatre-vingt-dix minutes ou
plus. Le temps que pourra durer
sa rencontre face à l'ES Sétif sur le
terrain de l'adversaire comme l'a
décidé le dernier tirage au sort
des 1/16 et 1/8 de finale. La mission paraît délicate dans la mesure où il s'agira de sortir le spécialiste de cette compétition avec
huit (8) trophées soulevés au total.
Et de surcroît sur ses bases du
stade 8-Mai-1945. Mais l'équipe
de la Saoura a des atouts pouvant
rendre cette mission très possible.
Djallit et ses coéquipiers ont montré qu'ils ont de quoi leur donner
l'occasion d'épingler l'Entente et
décrocher le sésame dans l'histoire du club. Revigorés par une fin
de la phase aller à une place jugée
honorable, les Aiglons de la
Saoura auront à cœur de parvenir
à leurs fins et de réaliser un gros
coup sur le sol de l'équipe d'Ain
Fouara. En fait, les Vert et Jaune
ont les moyens leur permettant ce
coup.

Khouda : «Il faudra plus
de rigueur et de détermination»
Pour
l'entraîneur
Karim
Khouda, la mission de ses poulains paraît délicate, mais pas
impossible comme il l'a expliqué
hier au téléphone : "Il est certain
que ça va être compliqué. Donc, il
va falloir être déterminé pour
pouvoir passer ce tour et entrer
dans l'histoire du club qui n'est
jamais parvenu à atteindre les
quarts de finale de cette compétition. Cela dit, les garçons sont en
pleine confiance grâce surtout
aux deux derniers résultats de
l'équipe", a-t-il souligné et de
poursuivre : "Nous avons bien
travaillé pendant la préparation
de ce match. Seulement, il faudra
plus de rigueur et de détermination pour parvenir à sortir vainqueurs d'un match difficile parce
que nous allons affronter une très
belle quand même. Nous compterons sur nos forces afin de passer
au tour suivant."
L. M. A.

La liste des 18 sera
établie ce matin !

La liste des 18 convoqués pour le
match de Sétif sera établie ce
matin, assure une source autorisée.
L'entraîneur K. Khouda n'a pas
encore choisi l'élément qui devra
être sacrifié, sachant que le groupe
présent à El-Khroub depuis samedi
passé se compose de 19 joueurs.

Amada
reprend, Hachi
out

Alors que tout le monde
pensait que ce sera
Amada le grand absent
de cette rencontre, le
Malgache, qui a repris
le chemin des
entraînements, sera
présent pour ce match
décisif. Par contre,
Farid Hachi est out.

Keniche toujours blessé

Le défenseur Ryad
Keniche, qui n'a pas
joué depuis sa
confrontation face à
l'USMA, ne prendra pas
part lui aussi à ce
match. Le joueur, qui
souffrait d'une angine
et d'une grippe, s'est
rétabli, mais il reste
inopérant à cause d'une
blessure au pied.

Madoui
signera après
le match

L'Aigle noir a besoin de ses supporters

Pour cette rencontre qui mettra aux prises l'ESS avec la JSS, les supporters sétifiens
sont appelés à se déplacer en masse au stade du 8-Mai-1945. Les joueurs ont besoin
de ressources physiques pour venir à bout de leur rival, mais aussi psychologiques
; le soutien de leurs fervents supporters est l'autre force qui leur permettra facilement
de déclencher la furia sur le terrain. Les supporters qui boudent l'équipe depuis sa
défaite face aux Usmistes devront sérieusement songer à faire la paix avec les
joueurs en leur montrant qu'ils sont présents dans les bons comme les mauvais
moments.

Le prochain premier
responsable de la barre
technique Kheireddine
Madoui ne sera pas
présent pour ce match,
comme nous l'avons
indiqué dans notre
précédente édition. La
direction a décidé de
reporter le rendez-vous
de la signature de son
contrat après le match.

Legraâ : «Nous aussi, on a des atouts»
Le défenseur Mohamed Legraâ rejoint l'avis de son coach au
sujet des atouts de son équipe pour espérer sortir l'ESS et
passer au tour suivant de la Coupe d'Algérie. Même s'il
reconnaît la difficulté de la tâche, ce joueur au numéro 6 pense
que le coup est jouable.
L'équipe finit la phase aller sur
une bonne note, qu'en dites-vous ?

Hamdoullah, nous avons réalisé
l'essentiel face à l'USMA que nous
devions battre afin de finir cette
phase sur un bon résultat. Donc, nous
sommes parvenus à le faire au terme
d'une bonne prestation. Notre victoire ne souffre d'aucune contestation.
Après, elle permet à notre équipe de
rester sixième en solo. Je pense que
c'est un bilan positif.

A présent, vous êtes à quelques
heures de la rencontre face à
l'ESS, comment se présente ce

rendez-vous pour vous ?

On travaille dans la sérénité
comme nous avons l'habitude de le
faire. L'ambiance accompagne nos
entraînements et notre séjour à ElKhroub. Donc, il n'y a rien d'extraordinaire même si nous savons très
bien que la mission ne s'annonce pas
facile.

Parce qu'il s'agit d'affronter un
spécialiste de la Coupe
d'Algérie…

C'est vrai, l'Entente n'est plus à présenter sur le plan national ni sur le
plan international ; les Sétiifiens ont

fait honneur au football algérien. Ils
ont gagné beaucoup de titres, ils sont
intraitables sur leur terrain. Donc, la
mission ne s'annonce pas de tout
repos pour nous. Seulement nous
aussi on a des atouts. Je pense que le
coup est jouable. Notre équipe a
prouvé sa valeur. On a su redresser la
barre après un début difficile.
Actuellement, l'équipe est en progression. Nous sommes sur une
bonne lancée. Ce sera à nous de persévérer sur cette lancée et tâcher de
faire tout notre possible pour décrocher la qualification.
L. M. A.

PROGRAMME DES 1/8 DE FINALE COUPE D'ALGÉRIE 2016/2017
N° Club Accueillant

Club visiteur

Date

Horaire Stade

OBS

01 JS Kabylie

Nasr El Fedjoudj

Aujourd’hui

17 H 00 1er Novembre 1954- Tizi Ouzou

02 MC Alger

US Beni Douala

Aujourd’hui

18 H 00 Omar Hamadi - Alger

ENTV

03 ES Sétif

JS Saoura

Aujourd’hui

17 H 00 8-Mai-1945-Sétif

ENTV

04 USM Bel Abbès

USM Alger

Aujourd’hui

17 H 00 24-Février-1956 -Sidi Bel-Abbès ENTV

05 CA Bordj Bou Arréridj USM El Harrach

Demain

16 H 30 20 Août 1955 -B Bou Arréridj

ENTV

06 MC Saida

CR Bélouizdad

Demain

14 H 30 13 Avril-1956- Saïda

ENTV

07 Paradou AC

NA Hussein Dey

Demain

14 H 30 Omar BENRABAH-DarEl Beida

ENTV

08 ASO Chlef

US Tébessa

Demain

14 H 30 Boumezrag - Chlef

HUIS CLOS

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

13

Pour pouvoir retransmettre les matches à El-Harrach

L’ENTV VISITE LE STADE
PAR RACHID H.

L’USMH jouera plusieurs matches de
championnat dans son fief à partir de la
phase retour. Avec pas moins de huit
rencontres à Mohammadia, les matches
devront être retransmis sur le petit écran.
Une équipe de l’ENTV s’est rendu au stade
pour voir comment il faudra faire pour
installer les caméras, ce qui fera bénéficier en
même temps l’USMH d’une entrée d’argent.
En présence du président Laïb, qui espère
qu’il n’y aura pas de soucis pour que le
matériel puisse être installé, il a été décidé

dans un premier temps d’installer une
caméra au-dessus de la première tribune,
soit sur le toit en essayer de créer un accès
pour que l’installation soit parfaite. Afin que
les matches de la phase retour soient
retransmis sans risque qu’il y ait des
problèmes de cadrage, l’équipe dépêchée au
stade d’El-Harrach a déjà son idée sur
l’installation des caméras. Dans un autre
registre, le club pourra bénéficier de plus
d’entrées d’argent grâce aux droits télé qui
permettront à la direction d’avoir une source
de revenus supplémentaire qui l’aidera à
verser l’argent aux joueurs dont une bonne

Tours de piste
puis soins
pour Dahar

Abdat en solo
puis avec
le groupe
Le défenseur axial, Fayçal Abdat, se porte
mieux et a déjà réintégré le groupe. Nous
avons pu le voir hier débuter l’entraînement
par des tours de piste qu’il a effectué en compagnie de Dahar, avant qu’il rejoigne ses
camarades sur le terrain et prendre part à
l’entraînement le plus normalement du
monde. Un retour qui soulage Charef qui sait
qu’il pourra compter sur son défenseur expérimenté dont il a besoin pour tenter d’arracher la qualification face au CABBA en coupe
d’Algérie.

Madani aux
soins et quasi
out face au
CABBA
Le défenseur axial, Amine Madani, risque de
rater lui aussi le match de coupe de demain.
Pendant que son coéquipier Abdat a repris et
sera d’attaque pour la rencontre face au
CABBA, on ne peut pas en dire autant en ce qui
concerne Madani. Ce dernier n’était pas présent hier à Mohammadia et était aux soins.
Ses chances de jouer le huitième de finale sont
très minces mais Charef préfère là aussi
attendre la dernière minute avant de songer à
son remplacement. Dans ce cas, ce sera
Chennoufi qui sera aligné aux côtés d’Abdat
dans l’axe, ce qui reste la meilleure solution
pour le coach qui n’aura pas d’autres choix.

La tribune métallique changera
de place
Afin de permettre aux camions de l’ENTV
de pénétrer à l’intérieur de l’enceinte, le club
compte changer de place à la tribune
métallique réservée aux supporters
adverses. L’endroit où se situe actuellement
ladite tribune, sera exploité pour stationner

les imposants camions de la télévision
algérienne. Du côté du stade du 1erNovembre on commence déjà à démonter la
tribune en question pour libérer l’espace et
l’emmener pour l’installer du côté nord du
stade. Cela permettra de créer un endroit
qui sera réservé les jours de match au
stationnement des camions de l’ENTV qui
pourront travailler et retransmettre les
matches des Jaune et Noir pour au moins
quatre sur les huit matches que jouera
l’USMH dans son fief.
R. H.

BELARBI :

Il risque de rater le match
de coupe

L’attaquant Meraoune Dahar sera fixé
aujourd’hui sur son état de santé pour savoir
s’il pourra prendre part au match de coupe
de demain ou pas. Présent hier à l’entraînement, le joueur n’a cependant pas réintégré le
groupe ce qui peut laisser à penser qu’il sera
out pour la rencontre face au CABBA. Se
contentant de tours de piste avant de
rejoindre les vestiaires pour se faire soigner,
le joueur qui souhaite être présent demain
après avoir raté trois matches devra attendre
aujourd’hui pour savoir s’il sera de la partie.
Jusqu’à maintenant personne ne peut dire si
Dahar pourra jouer demain ou s’il devra une
nouvelle fois faire l’impasse sur un quatrième match. L’entraîneur attendra donc
aujourd’hui matin pour décider et savoir qui
faire jouer de Dahar ou Siahi qui se tient toujours prêt au cas où Charef renouvelle sa
confiance en lui.

partie attend toujours ses arriérés. Des
changements vont donc avoir lieu
prochainement avec des travaux qui
rendront le travail des équipes télé plus
facile.

«On est concentrés
à fond sur le CABBA»

Les supporters
honorent
Mellal

Meilleur buteur de son
équipe avec quatre réalisations à son compte,
le meneur de jeu harrachi, Benamar Mellal, a
été honoré par les supporters de l’USMH pour
être le meilleur buteur
de son équipe lors de la
phase aller. Devançant
Younes d’une seule réalisation, l’ex-joueur du
GCM, qui a été souvent
décisif lors des dernières rencontres, a eu
une juste récompense
pour ses belles prestations et son comportement exemplaire.

Il a mis une
grande
ambiance
hier à
l’entraînement

Benamar Mellal se libère de plus en plus.
Joueur au caractère
plutôt timide, le
meneur de jeu de
l’USMH a mis une grande ambiance hier aux
entraînements. Content
de son retour après
avoir purgé sa sanction, Mellal s’est
amusé hier à l’occasion
de la séance d’entraînement où il a affiché
une belle forme mentale et physique, ce qui
ne peut augurer que de
belles choses pour lui
et pour l’équipe.

Le jeune milieu de terrain, Belarbi,
déclare que son équipe est prête à tout
donner sur le terrain demain pour arracher la qualification. Confiant le joueur
espère que la victoire n’échappera pas
aux siens pour continuer l’aventure en
coupe d’Algérie «On est concentrés sur le
match de coupe où nous visons la qualification. Ça sera une rencontre difficile face
à un adversaire qui voudra lui aussi
gagner. Nous sommes en train de bien
préparer cette rencontre, nous faisons
également un gros travail de récupération
pour être frais face au CABBA. On veut
aller loin en coupe d’Algérie et tout le
monde est prêt à se donner à fond pour
arracher notre billet pour les quarts de
finale.»

Boulekhoua :

«J’appelle les
supporters à
venir nombreux
nous soutenir»
De son côté Boulekhoua qui sait que la galerie
harrachie est importante, appelle les supporters
à venir en nombre jouer leur rôle de douzième
homme. «Lors du dernier match face à l’OM
nous avions un peu la tête au match de coupe
face au CABBA, ce qui explique en quelque
sorte le nul enregistré dans cette rencontre.
Maintenant on va jouer une rencontre importante en coupe d’Algérie où nous appelons nos
supporters à venir nombreux nous soutenir, surtout quand on sait à quel point leur présence
nous aide à nous démultiplier sur le terrain. En
ce qui concerne le groupe, on sera content de
récupérer Mellal qui est en forme en ce moment.
J’espère qu’on décrochera la qualification qu’on
dédiera à nos supporters.»

Harrag absent

Après être revenu aux entraînements avant-hier, le milieu de
terrain Harrag, était absent hier.
Non concerné par le prochain
match en raison de suspension,
le joueur a été laissé au repos et
reprendra au retour de l’équipe
de Bordj Bou-Arréridj.

Haniched prépare
Mokrani mentalement

Sylla : «J’ai
un bon pressentiment, les
nôtres vont
passer»

L’entraîneur des gardiens de but,
M’hamed Haniched, ne cesse ces
derniers jours de parler au gardien de but Mokrani. Appelé à
remplacer Zeghba qui est suspendu, le portier Mokrani devra
garder sa cage propre face au
CABBA. Avant cette rencontre,
Haniched fait tout pour le motiver et lui donne beaucoup de
conseils pour qu’il soit prêt pour
cette empoignade dont l’enjeu
est une qualification aux quarts
de finale de la coupe d’Algérie.

Debbari avec le groupe

Soigné par le staff médical qui a
pu rapidement le remettre sur
pied, le latéral droit, Debbari,
s’est entraîné hier avec le groupe et sera d’attaque pour le
match de demain. Le joueur ne
va pas rater le match de coupe
puisque sa blessure a été bien
soignée, ce qui rassure l’entraîneur qui ne risque pas d’avoir du
mal à composer son quatuor
défensif.

Départ cet
après-midi

Bien qu’il ne soit
pas encore harrachi,
Sylla qui s’entraîne
avec l’USMH semble
optimiste quant aux
chances de son équipe
à décrocher la qualification. «Je pense que
les joueurs peuvent
décrocher la qualif’.
Personnellement, j’ai
un bon pressentiment
et je suis confiant
pour mes camarades.
Je sais qu’ils vont tout
donner pour la victoire et ils reviendront
de Bordj avec le billet
pour les quarts de
finale Incha Allah.»

C’est aujourd’hui après-midi que
les Jaune et Noir prendront la
route en direction de Bordj BouArréridj. L’équipe quittera Alger
en début d’après-midi, ce qui
laissera le temps aux joueurs de
se reposer avant le match de
demain.

Nuitée à Sétif

L’équipe de l’USMH passera la
nuit d’aujourd’hui à demain à
Sétif, plus précisément à l’hôtel
El Hidhab. Cet établissement que
connaît le club est apprécié pour
son service et se situe non loin
de la ville de Bordj Bou-Arréridj
que les camarades de Younes
rejoindront dès la matinée de
demain.

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

12
ESS

USMH

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE
ESS - JSS
retransmis en
direct

JSS

17h

L'heure de la
revanche a sonné

Pour ces 1/8 de finale
de la Coupe d'Algérie, la
rencontre ESS-JSS sera
retransmise en direct
sur l'ENTV dès 17h. Les
supporters qui ne
pourront pas assister à
la rencontre pourront la
suivre depuis chez eux.

L'Aigle noir de Sétif arrive à renouer avec les victoires depuis un moment déjà. Après leur large
victoire face au DRB Staoueli, les coéquipiers de Ziti ont réussi à remporter un derby important
face à leur rival, le DRB Tadjenanet.
PAR MERIEM-IKRAM BOUCHAREB
Une victoire gagnée dans les
règles et qui relance les Noir et Blanc
dans la compétition. Dépouillée de
certains de ses cadres tels que Nadji,
qui s'est tenu loin des terrains depuis
plus de deux mois déjà, la formation
sétifienne a montré qu'elle disposait
d'un collectif rajeuni capable de relever les défis et d'un banc en or bien
prometteur. Aujourd'hui, pour ces 1/8
de finale de la Coupe d'Algérie, l'ES
Sétif a une revanche à prendre sur son
adversaire du jour, la JS Saoura. Tenue
en échec à Bechar où la bande à Malik
Zorgane a été malmenée par des stadiers, l'ESS a passé la semaine à préparer ce rendez-vous important.
Hamar met le paquet Le boss
Hamar, qui a assuré que son équipe ne
jure que par le podium, compte bien
mettre le paquet afin d'encourager ses
poulains à se surpasser ce soir à 17h au
stade du 8-Mai-1945 pour passer au
prochain tour. Le président tient à
remporter ce duel pour faire taire ses
nombreux détracteurs qui le pointent
du doigt et attendent le moindre faux
pas.
Le réveil des joueurs Le team,
qui a évolué en 4-3-2-1 face au DRBT,

commence à montrer son vrai visage.
Il faut dire qu'après ce cinglant 3-1
encaissés à Bologhine face à la formation de Soustara, la maison sétifienne a
été bien secouée, elle qui avait sans
doute besoin d'une gifle pour se
réveiller et retrouver sa bonne vieille
dynamique.
Aux attaquants de prouver
Bien qu'il reste à revoir certains
compartiments comme la défense,
l'équipe reste fidèle à sa marque de
fabrique de toujours, à savoir l'attaque.
Le club, qui cherche à recruter
d'autres attaquants pour renforcer ce
poste, s'est vu rafler Benkablia par
l'USMA. Mais pas de panique, l'ESS a
d'autres joueurs dans son viseur et
attend de dénicher l'attaquant sur
lequel l'équipe pourra s'appuyer pour
retrouver le chemin des filets. En
attendant, l'Entente a elle aussi d'autre
pépites en son stock et est loin d'être
démunie par l'absence de son attaquant expérimenté Rachid Nadji,
puisque c'est le jeune Amokrane
Abdelhakim qui prend le relais. Ce
jeune talent ne cesse de briller et de se
démarquer des autres Entetistes ; pour
preuve, celui-ci, qui a inscrit 5 buts, a
reçu l'oscar du meilleur joueur du
mois.
M. I. B.

Le club n'a jamais atteint les quarts de finale

Tenter le coup pour
entrer dans l'histoire

PAR L. M. AZZI
C'est le jour J pour la formation
de la JS Saoura avec ce rendezvous de Sétif. Un jour qui sera
gravé dans l'histoire du club de la
Saoura. Pour rappel, l'équipe de
Bechar, depuis sa création, n'a
jamais atteint les quarts de finale
de la Coupe d'Algérie. Et pour y
arriver, la bande à Karim Khouda
est à quatre-vingt-dix minutes ou
plus. Le temps que pourra durer
sa rencontre face à l'ES Sétif sur le
terrain de l'adversaire comme l'a
décidé le dernier tirage au sort
des 1/16 et 1/8 de finale. La mission paraît délicate dans la mesure où il s'agira de sortir le spécialiste de cette compétition avec
huit (8) trophées soulevés au total.
Et de surcroît sur ses bases du
stade 8-Mai-1945. Mais l'équipe
de la Saoura a des atouts pouvant
rendre cette mission très possible.
Djallit et ses coéquipiers ont montré qu'ils ont de quoi leur donner
l'occasion d'épingler l'Entente et
décrocher le sésame dans l'histoire du club. Revigorés par une fin
de la phase aller à une place jugée
honorable, les Aiglons de la
Saoura auront à cœur de parvenir
à leurs fins et de réaliser un gros
coup sur le sol de l'équipe d'Ain
Fouara. En fait, les Vert et Jaune
ont les moyens leur permettant ce
coup.

Khouda : «Il faudra plus
de rigueur et de détermination»
Pour
l'entraîneur
Karim
Khouda, la mission de ses poulains paraît délicate, mais pas
impossible comme il l'a expliqué
hier au téléphone : "Il est certain
que ça va être compliqué. Donc, il
va falloir être déterminé pour
pouvoir passer ce tour et entrer
dans l'histoire du club qui n'est
jamais parvenu à atteindre les
quarts de finale de cette compétition. Cela dit, les garçons sont en
pleine confiance grâce surtout
aux deux derniers résultats de
l'équipe", a-t-il souligné et de
poursuivre : "Nous avons bien
travaillé pendant la préparation
de ce match. Seulement, il faudra
plus de rigueur et de détermination pour parvenir à sortir vainqueurs d'un match difficile parce
que nous allons affronter une très
belle quand même. Nous compterons sur nos forces afin de passer
au tour suivant."
L. M. A.

La liste des 18 sera
établie ce matin !

La liste des 18 convoqués pour le
match de Sétif sera établie ce
matin, assure une source autorisée.
L'entraîneur K. Khouda n'a pas
encore choisi l'élément qui devra
être sacrifié, sachant que le groupe
présent à El-Khroub depuis samedi
passé se compose de 19 joueurs.

Amada
reprend, Hachi
out

Alors que tout le monde
pensait que ce sera
Amada le grand absent
de cette rencontre, le
Malgache, qui a repris
le chemin des
entraînements, sera
présent pour ce match
décisif. Par contre,
Farid Hachi est out.

Keniche toujours blessé

Le défenseur Ryad
Keniche, qui n'a pas
joué depuis sa
confrontation face à
l'USMA, ne prendra pas
part lui aussi à ce
match. Le joueur, qui
souffrait d'une angine
et d'une grippe, s'est
rétabli, mais il reste
inopérant à cause d'une
blessure au pied.

Madoui
signera après
le match

L'Aigle noir a besoin de ses supporters

Pour cette rencontre qui mettra aux prises l'ESS avec la JSS, les supporters sétifiens
sont appelés à se déplacer en masse au stade du 8-Mai-1945. Les joueurs ont besoin
de ressources physiques pour venir à bout de leur rival, mais aussi psychologiques
; le soutien de leurs fervents supporters est l'autre force qui leur permettra facilement
de déclencher la furia sur le terrain. Les supporters qui boudent l'équipe depuis sa
défaite face aux Usmistes devront sérieusement songer à faire la paix avec les
joueurs en leur montrant qu'ils sont présents dans les bons comme les mauvais
moments.

Le prochain premier
responsable de la barre
technique Kheireddine
Madoui ne sera pas
présent pour ce match,
comme nous l'avons
indiqué dans notre
précédente édition. La
direction a décidé de
reporter le rendez-vous
de la signature de son
contrat après le match.

Legraâ : «Nous aussi, on a des atouts»
Le défenseur Mohamed Legraâ rejoint l'avis de son coach au
sujet des atouts de son équipe pour espérer sortir l'ESS et
passer au tour suivant de la Coupe d'Algérie. Même s'il
reconnaît la difficulté de la tâche, ce joueur au numéro 6 pense
que le coup est jouable.
L'équipe finit la phase aller sur
une bonne note, qu'en dites-vous ?

Hamdoullah, nous avons réalisé
l'essentiel face à l'USMA que nous
devions battre afin de finir cette
phase sur un bon résultat. Donc, nous
sommes parvenus à le faire au terme
d'une bonne prestation. Notre victoire ne souffre d'aucune contestation.
Après, elle permet à notre équipe de
rester sixième en solo. Je pense que
c'est un bilan positif.

A présent, vous êtes à quelques
heures de la rencontre face à
l'ESS, comment se présente ce

rendez-vous pour vous ?

On travaille dans la sérénité
comme nous avons l'habitude de le
faire. L'ambiance accompagne nos
entraînements et notre séjour à ElKhroub. Donc, il n'y a rien d'extraordinaire même si nous savons très
bien que la mission ne s'annonce pas
facile.

Parce qu'il s'agit d'affronter un
spécialiste de la Coupe
d'Algérie…

C'est vrai, l'Entente n'est plus à présenter sur le plan national ni sur le
plan international ; les Sétiifiens ont

fait honneur au football algérien. Ils
ont gagné beaucoup de titres, ils sont
intraitables sur leur terrain. Donc, la
mission ne s'annonce pas de tout
repos pour nous. Seulement nous
aussi on a des atouts. Je pense que le
coup est jouable. Notre équipe a
prouvé sa valeur. On a su redresser la
barre après un début difficile.
Actuellement, l'équipe est en progression. Nous sommes sur une
bonne lancée. Ce sera à nous de persévérer sur cette lancée et tâcher de
faire tout notre possible pour décrocher la qualification.
L. M. A.

PROGRAMME DES 1/8 DE FINALE COUPE D'ALGÉRIE 2016/2017
N° Club Accueillant

Club visiteur

Date

Horaire Stade

OBS

01 JS Kabylie

Nasr El Fedjoudj

Aujourd’hui

17 H 00 1er Novembre 1954- Tizi Ouzou

02 MC Alger

US Beni Douala

Aujourd’hui

18 H 00 Omar Hamadi - Alger

ENTV

03 ES Sétif

JS Saoura

Aujourd’hui

17 H 00 8-Mai-1945-Sétif

ENTV

04 USM Bel Abbès

USM Alger

Aujourd’hui

17 H 00 24-Février-1956 -Sidi Bel-Abbès ENTV

05 CA Bordj Bou Arréridj USM El Harrach

Demain

16 H 30 20 Août 1955 -B Bou Arréridj

ENTV

06 MC Saida

CR Bélouizdad

Demain

14 H 30 13 Avril-1956- Saïda

ENTV

07 Paradou AC

NA Hussein Dey

Demain

14 H 30 Omar BENRABAH-DarEl Beida

ENTV

08 ASO Chlef

US Tébessa

Demain

14 H 30 Boumezrag - Chlef

HUIS CLOS

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

13

Pour pouvoir retransmettre les matches à El-Harrach

L’ENTV VISITE LE STADE
PAR RACHID H.

L’USMH jouera plusieurs matches de
championnat dans son fief à partir de la
phase retour. Avec pas moins de huit
rencontres à Mohammadia, les matches
devront être retransmis sur le petit écran.
Une équipe de l’ENTV s’est rendu au stade
pour voir comment il faudra faire pour
installer les caméras, ce qui fera bénéficier en
même temps l’USMH d’une entrée d’argent.
En présence du président Laïb, qui espère
qu’il n’y aura pas de soucis pour que le
matériel puisse être installé, il a été décidé

dans un premier temps d’installer une
caméra au-dessus de la première tribune,
soit sur le toit en essayer de créer un accès
pour que l’installation soit parfaite. Afin que
les matches de la phase retour soient
retransmis sans risque qu’il y ait des
problèmes de cadrage, l’équipe dépêchée au
stade d’El-Harrach a déjà son idée sur
l’installation des caméras. Dans un autre
registre, le club pourra bénéficier de plus
d’entrées d’argent grâce aux droits télé qui
permettront à la direction d’avoir une source
de revenus supplémentaire qui l’aidera à
verser l’argent aux joueurs dont une bonne

Tours de piste
puis soins
pour Dahar

Abdat en solo
puis avec
le groupe
Le défenseur axial, Fayçal Abdat, se porte
mieux et a déjà réintégré le groupe. Nous
avons pu le voir hier débuter l’entraînement
par des tours de piste qu’il a effectué en compagnie de Dahar, avant qu’il rejoigne ses
camarades sur le terrain et prendre part à
l’entraînement le plus normalement du
monde. Un retour qui soulage Charef qui sait
qu’il pourra compter sur son défenseur expérimenté dont il a besoin pour tenter d’arracher la qualification face au CABBA en coupe
d’Algérie.

Madani aux
soins et quasi
out face au
CABBA
Le défenseur axial, Amine Madani, risque de
rater lui aussi le match de coupe de demain.
Pendant que son coéquipier Abdat a repris et
sera d’attaque pour la rencontre face au
CABBA, on ne peut pas en dire autant en ce qui
concerne Madani. Ce dernier n’était pas présent hier à Mohammadia et était aux soins.
Ses chances de jouer le huitième de finale sont
très minces mais Charef préfère là aussi
attendre la dernière minute avant de songer à
son remplacement. Dans ce cas, ce sera
Chennoufi qui sera aligné aux côtés d’Abdat
dans l’axe, ce qui reste la meilleure solution
pour le coach qui n’aura pas d’autres choix.

La tribune métallique changera
de place
Afin de permettre aux camions de l’ENTV
de pénétrer à l’intérieur de l’enceinte, le club
compte changer de place à la tribune
métallique réservée aux supporters
adverses. L’endroit où se situe actuellement
ladite tribune, sera exploité pour stationner

les imposants camions de la télévision
algérienne. Du côté du stade du 1erNovembre on commence déjà à démonter la
tribune en question pour libérer l’espace et
l’emmener pour l’installer du côté nord du
stade. Cela permettra de créer un endroit
qui sera réservé les jours de match au
stationnement des camions de l’ENTV qui
pourront travailler et retransmettre les
matches des Jaune et Noir pour au moins
quatre sur les huit matches que jouera
l’USMH dans son fief.
R. H.

BELARBI :

Il risque de rater le match
de coupe

L’attaquant Meraoune Dahar sera fixé
aujourd’hui sur son état de santé pour savoir
s’il pourra prendre part au match de coupe
de demain ou pas. Présent hier à l’entraînement, le joueur n’a cependant pas réintégré le
groupe ce qui peut laisser à penser qu’il sera
out pour la rencontre face au CABBA. Se
contentant de tours de piste avant de
rejoindre les vestiaires pour se faire soigner,
le joueur qui souhaite être présent demain
après avoir raté trois matches devra attendre
aujourd’hui pour savoir s’il sera de la partie.
Jusqu’à maintenant personne ne peut dire si
Dahar pourra jouer demain ou s’il devra une
nouvelle fois faire l’impasse sur un quatrième match. L’entraîneur attendra donc
aujourd’hui matin pour décider et savoir qui
faire jouer de Dahar ou Siahi qui se tient toujours prêt au cas où Charef renouvelle sa
confiance en lui.

partie attend toujours ses arriérés. Des
changements vont donc avoir lieu
prochainement avec des travaux qui
rendront le travail des équipes télé plus
facile.

«On est concentrés
à fond sur le CABBA»

Les supporters
honorent
Mellal

Meilleur buteur de son
équipe avec quatre réalisations à son compte,
le meneur de jeu harrachi, Benamar Mellal, a
été honoré par les supporters de l’USMH pour
être le meilleur buteur
de son équipe lors de la
phase aller. Devançant
Younes d’une seule réalisation, l’ex-joueur du
GCM, qui a été souvent
décisif lors des dernières rencontres, a eu
une juste récompense
pour ses belles prestations et son comportement exemplaire.

Il a mis une
grande
ambiance
hier à
l’entraînement

Benamar Mellal se libère de plus en plus.
Joueur au caractère
plutôt timide, le
meneur de jeu de
l’USMH a mis une grande ambiance hier aux
entraînements. Content
de son retour après
avoir purgé sa sanction, Mellal s’est
amusé hier à l’occasion
de la séance d’entraînement où il a affiché
une belle forme mentale et physique, ce qui
ne peut augurer que de
belles choses pour lui
et pour l’équipe.

Le jeune milieu de terrain, Belarbi,
déclare que son équipe est prête à tout
donner sur le terrain demain pour arracher la qualification. Confiant le joueur
espère que la victoire n’échappera pas
aux siens pour continuer l’aventure en
coupe d’Algérie «On est concentrés sur le
match de coupe où nous visons la qualification. Ça sera une rencontre difficile face
à un adversaire qui voudra lui aussi
gagner. Nous sommes en train de bien
préparer cette rencontre, nous faisons
également un gros travail de récupération
pour être frais face au CABBA. On veut
aller loin en coupe d’Algérie et tout le
monde est prêt à se donner à fond pour
arracher notre billet pour les quarts de
finale.»

Boulekhoua :

«J’appelle les
supporters à
venir nombreux
nous soutenir»
De son côté Boulekhoua qui sait que la galerie
harrachie est importante, appelle les supporters
à venir en nombre jouer leur rôle de douzième
homme. «Lors du dernier match face à l’OM
nous avions un peu la tête au match de coupe
face au CABBA, ce qui explique en quelque
sorte le nul enregistré dans cette rencontre.
Maintenant on va jouer une rencontre importante en coupe d’Algérie où nous appelons nos
supporters à venir nombreux nous soutenir, surtout quand on sait à quel point leur présence
nous aide à nous démultiplier sur le terrain. En
ce qui concerne le groupe, on sera content de
récupérer Mellal qui est en forme en ce moment.
J’espère qu’on décrochera la qualification qu’on
dédiera à nos supporters.»

Harrag absent

Après être revenu aux entraînements avant-hier, le milieu de
terrain Harrag, était absent hier.
Non concerné par le prochain
match en raison de suspension,
le joueur a été laissé au repos et
reprendra au retour de l’équipe
de Bordj Bou-Arréridj.

Haniched prépare
Mokrani mentalement

Sylla : «J’ai
un bon pressentiment, les
nôtres vont
passer»

L’entraîneur des gardiens de but,
M’hamed Haniched, ne cesse ces
derniers jours de parler au gardien de but Mokrani. Appelé à
remplacer Zeghba qui est suspendu, le portier Mokrani devra
garder sa cage propre face au
CABBA. Avant cette rencontre,
Haniched fait tout pour le motiver et lui donne beaucoup de
conseils pour qu’il soit prêt pour
cette empoignade dont l’enjeu
est une qualification aux quarts
de finale de la coupe d’Algérie.

Debbari avec le groupe

Soigné par le staff médical qui a
pu rapidement le remettre sur
pied, le latéral droit, Debbari,
s’est entraîné hier avec le groupe et sera d’attaque pour le
match de demain. Le joueur ne
va pas rater le match de coupe
puisque sa blessure a été bien
soignée, ce qui rassure l’entraîneur qui ne risque pas d’avoir du
mal à composer son quatuor
défensif.

Départ cet
après-midi

Bien qu’il ne soit
pas encore harrachi,
Sylla qui s’entraîne
avec l’USMH semble
optimiste quant aux
chances de son équipe
à décrocher la qualification. «Je pense que
les joueurs peuvent
décrocher la qualif’.
Personnellement, j’ai
un bon pressentiment
et je suis confiant
pour mes camarades.
Je sais qu’ils vont tout
donner pour la victoire et ils reviendront
de Bordj avec le billet
pour les quarts de
finale Incha Allah.»

C’est aujourd’hui après-midi que
les Jaune et Noir prendront la
route en direction de Bordj BouArréridj. L’équipe quittera Alger
en début d’après-midi, ce qui
laissera le temps aux joueurs de
se reposer avant le match de
demain.

Nuitée à Sétif

L’équipe de l’USMH passera la
nuit d’aujourd’hui à demain à
Sétif, plus précisément à l’hôtel
El Hidhab. Cet établissement que
connaît le club est apprécié pour
son service et se situe non loin
de la ville de Bordj Bou-Arréridj
que les camarades de Younes
rejoindront dès la matinée de
demain.

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

14

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

CRB

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

BELMELLAT :

USMBA

17h

USMA

Bouderbal
déclare forfait

«Je me retire dans
l'intérêt du Chabab»
Hier, Farid Belmellat nous a affirmé qu'il ne fait plus partie du staff technique
de l'équipe fanion du CRB. Cet entraîneur des gardiens confirme, dans cet
entretien qu'il nous a accordé hier, qu'il s'est retiré en raison d'une blessure au
genou qui l'empêche de bien exercer ses fonctions.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Nous avons appris que vous êtes sur le
point de quitter le CRB, est-ce vrai ?

Oui, c'est vrai. J'aurais aimé rester au CRB,
mais ma blessure au genou m'empêche de le
faire, car je ne peux bien exercer mon métier.
Je suis un entraîneur professionnel et je ne
peux ni avoir la conscience tranquille ni me
permettre de travailler avec une telle blessure. J'aurais pu travailler en ayant recours
uniquement à mes mains, mais cela aurait
été malhonnête de ma part, donc je me suis
retiré dans l'intérêt du CRB. Par respect à ce
club, je devais prendre cette décision.

Qu'en est-il au juste de votre blessure ?

J'ai eu une entorse au genou et on m'a
donné une indisponibilité d'une durée d'un
mois. Le médecin sait très bien que j'ai une
blessure délicate, il m'a même accordé un
certificat par rapport à cela, mais j'ai préféré
me retirer maintenant afin de laisser le
temps aux responsables du club de trouver
un remplaçant. Il fallait que je prenne cette
décision surtout qu'il ne reste que quelques

jours seulement pour la trêve et d'ici là, les
gardiens de but auront besoin d'un entraîneur pour qu'ils puissent bien se préparer
pour la phase retour. Avant de prendre cette
décision, je me suis entretenu avec les dirigeants et je leur ai expliqué ma situation.
D'ailleurs, je saisis cette occasion pour
remercier les responsables du club qui m'ont
fait confiance, dommage que cette blessure
est tombée au très mauvais moment.

Qu'est-ce que vous gardez de votre
passage au CRB ?

Je ne garde que de bons souvenirs, j'ai
trouvé un groupe soudé qui n'a jamais été
affecté par ce qui se passait au niveau de la
direction. Tout le monde était concentré et il
y avait un groupe solidaire prêt à tout pour
relever le défi. Tout le monde est sérieux
dans son travail, et l'équipe travaille pour un
objectif.

Et qu'avez-vous gardé de votre
collaboration avec Badou Zaki ?

C'est un grand entraîneur, professionnel
dans chacune de ses démarches. Il est très

Tariket
d'attaque face
au MC Saïda
A l'occasion du
match de
demain,
Badou Zaki
a convoqué
le milieu de
terrain Bilel
Tariket.
Avec une
ligne
médiane en
déclin et
qui a
notamment
montré des
défaillances
contre la
JSK, le
coach a
décidé de
faire appel
à Tariket
avec qui il
compte
faire changer les
choses.
Rappelons que le joueur en question est en manque de
compétition, lui qui n'a plus rejoué depuis deux
semaines environ en raison d'une blessure au genou. il
se pourrait donc qu'il marque son retour à l'occasion
du match de demain qui entre dans le cadre des 1/8
de finale de la coupe d'Algérie. Rappelons que le CRB
jouera en déplacement contre la formation du MC
Saïda. Un match dans lequel le staff technique s'attend
à ce qu'il y ait beaucoup de difficultés.
S. B.

sérieux dans tout ce qu'il fait et je suis
très honoré d'avoir travaillé à ses côtés.
Je ne garde également que de bonnes
choses de Bensmaïn qui maîtrise très
bien son sujet. Je pense qu'avec cette
équipe et tous ces moyens humains, le
CRB ne devrait avoir aucun souci pour
se maintenir. Les supporters du club
n'auront pas de soucis à se faire.Je leur
souhaite d'aller le plus loin possible
en coupe d'Algérie et qu'ils fassent
un très bon parcours en championnat.

Que pensez-vous des
gardiens que possède le
CRB ?

Salhi est un bosseur et
c'est également le cas
pour Boukacem, mais il
y a un gardien de but
qui m'a marqué. Il s'agit
d'un U21 qui s'appelle
Messaï. Il a de très bonnes
qualités, il faut l'encourager il a du talent. S. B.

Branci pressenti pour le
remplacer
Pour remplacer
Farid Belmellat
nous avons appris
hier d'une de nos
sources que les
responsables du
Chabab ont
entamé les
prospections
depuis le début
de semaine.
Son
remplacement
n'est qu'une
question de
jours et ça
devrait se
confirmer
d'ici la fin de
semaine.
Hier, on
parlait de
Branci,
l'ancien
entraîneur
des gardiens
usmistes.

L'accord a été signé hier

Hadj Mohamed, nouvel
actionnaire du CRB
Tout a été conclu
hier entre les
actionnaires de la
SSPA/CRB
Athletic pour
permettre à Hadj
Mohamed
d'accéder à la
présidence du
club.
Tel que nous l'avions
mentionné dans notre édition
d'hier, il ne manquait que 7%
d'actions pour que l'homme
d'affaires Hadj Mohamed
atteigne le pourcentage qu'il a
exigé pour présider le club.
Cette décision était tributaire
du président sortant, à savoir
Réda Malek qui était le dernier actionnaire à ne lui avoir
cédé aucune part des actions

qu'il possède et qui jusque-là
avait refusé de le faire sans
contrepartie financière.
Apparemment, l'accord a été
trouvé hier matin à Alger
puisque les concernés sont
passés au notaire pour signer
l'acte notarial confirmant que
Hadj Mohamed est dès à présent actionnaire avec 23% des
parts en compagnie de Réda
Malek (1%), Gana (1%) et bien
évidemment le CSA/CRB qui
détient le gros morceau (75%).
Ainsi donc, il ne reste que
quelques démarches à entreprendre afin de permettre à
Hadj Mohamed d'accéder
officiellement à la présidence
du Chabab. D'abord, il faudra
passer à sept actionnaires
comme seuil minimal qui doivent composer l'actionnariat
de la SSPA dont cinq d'entre
eux composeront le nouveau
conseil d'administration et qui
éliront le nouveau président
tel que le stipule la loi en
vigueur.
Notons que l'avocat de
Hadj Mohamed avait souli-

gné hier quelques minutes
seulement après la signature
de l'acte notarial que son
client ramènera avec lui trois
nouveaux associés, dont les
noms n'ont pas été cités, avec
qui il partagera ses actions.

au 10 janvier prochain à Aïn
Benian. Il ne reste donc que
très peu de temps pour tout
faire et de permettre au staff
technique en place de poursuivre sa mission dans de
bonnes conditions.

L'AG devrait se tenir
dans une semaine
Selon une source proche du
dossier, l'AG à travers laquelle on élira le nouveau bureau
se tiendra dans une semaine
environ. Comme sujet à
débattre, il y aura l'ouverture
du capital et bien évidemment l'élection d'un nouveau
bureau ou conseil d'administration qui à son rôle élira le
nouveau président qui dirigera pendant trois ans au moins
la SSPA/CRB Athletic.
Pendant ce temps, rien n'a été
mentionné ou annoncé à propos des recrutements qui
s'imposent au niveau de
l'équipe fanion du club qui
s'apprête à entrer en stage.
Notons qu'un stage bloqué
d'une semaine aura lieu du 3

En attendant sa
conférence de presse…
Pendant ce temps-là, Hadj
Mohamed qui ambitionne de
prendre en main le club n'a
toujours pas donné de rendez-vous à la presse à travers
lequel il devrait exposer la
motivation qui l'a poussé à
venir investir au CRB et expliquer, notamment, aux supporters le projet pour lequel il
est venu. Les supporters,
d'ailleurs, ne cessent de
demander qui est cette personne et est-ce qu'elle aime
vraiment le club et notamment la question la plus
récurrente concerne son projet
sportif. Ils espèrent qu'il sera
à la hauteur.
S. B.

L'HEURE DE LA REVANCHE

A SONNÉ POUR LES ROUGE ET NOIR

La formation usmiste sera appelée à affronter cet après-midi, à partir de 17h, son homologue
de l'USM Bel-Abbès, un match comptant pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie. Les
Rouge et Noir de l'USMA abordent le match avec un seul mot d'ordre : la qualification.
PAR ANIS S.
Les Usmistes auront une
revanche à prendre sur leurs adversaires du jour qui les ont battus en
championnat en début du mois en
cours sur le score de deux buts à un.
Il faut dire que le capitaine
Mohamed-Lamine Zemmamouche et
ses coéquipiers sont déterminés à
aller damer le pion aux Bel-Abbésiens
et réaliser ainsi leur premier exploit
en dehors de la maison cette saison,
synonyme de la qualification pour les
¼ de finale de la coupe d'Algérie.
Seulement, la mission des Algérois
s'annonce ardue dans la mesure où
ils auront en face une équipe qui
reste très difficile à manier dans son

antre. Les protégés de Paul Put
devront donc sortir le grand jeu et
prendre le match très au sérieux pour
battre l'USMBA. Le coach usmiste
mise sur le bon état d'esprit de ses
joueurs pour revenir à Alger avec le
fameux billet qualificatif pour le prochain tour de la compétition dans
laquelle les Rouge et Noir ambitionnent d'aller le plus loin possible. En
somme, le match de cet après-midi
opposant l'USMA à l'USMBA promet
en intensité, laissant ainsi prédire des
débats intéressants et riches en couleurs.
L'absence de Meftah, le
vrai casse-tête de Put
La formation usmiste affrontera
l'USM Bel-Abbès cet après-midi pri-

vée des services de son latéral droit
Rabie Meftah en raison d'une suspension après avoir écopé d'un carton
rouge lors du dernier match du
championnat face à la JS Saoura. Une
absence de taille qui constitue un
véritable casse- tête pour l'entraîneur
Paul Put vu le grand poids du
meilleur buteur de l'USMA au sein
de l'équipe. Aussi, Meftah est quelqu'un de très expérimenté et son
absence se fera certainement sentir
lors de l'importante confrontation
d'aujourd'hui. Face à cette situation,
le coach usmiste va aligner le jeune
Raouf Benguit sur le flanc droit pour
pallier la défection de Rabie Meftah,
tout en espérant que l'international
olympique pourra tenir son rôle
convenablement.

Les supporters vont se
déplacer en masse
Conscients que leur équipe aura
besoin d'eux lors du match d'aujourd'hui, les supporters usmistes préparent un déplacement en masse à la
ville de Sidi Bel-Abbès. On suppose
donc que les inconditionnels des
Rouge et Noir seront présents en
force dans les tribunes du stade 24Février-1956, un atout qui ne pourra
être qu'un avantage pour les coéquipiers de Benyahia car le soutien de
leur public les motive davantage
pour sortir le grand jeu. Ils doivent
donc être au niveau des attentes de
leurs supporters en arrachant la victoire pour les ¼ de finale de la coupe
d'Algérie.
A. S.

Put : «On doit être forts»
L'entraîneur de l'USMA, Paul Put, a tenu hier matin un point de presse dans la salle des
conférences du stade Omar Hamadi dans lequel il a répondu aux différentes questions des médias
présents relatives notamment au match d'aujourd'hui qui opposera l'USMA à l'USM Bel-Abbès.
Le technicien belge
affirme que son équipe abordera l'importante empoignade
de cet après-midi en conquérante mais aussi dans le but
de prendre sa revanche
après la défaite concédée
face à cette même formation de l'USMBA en
championnat. "On
sait que notre mission s'annonce difficile face à un adversaire qui
négocie bien ses matchs sur
ses bases, mais on ira à Sidi
Bel-Abbès en conquérants et
dans le but de revenir avec le
billet qualificatif pour les ¼ de
finale de la coupe d'Algérie.
On n'a pas oublié la défaite
essuyée face à cette même
équipe de l'USMBA en championnat le 1er décembre dernier et on abordera donc la
confrontation avec l'intention
de prendre notre revanche. Ce
genre de matchs est ouvert à
toutes les probabilités et je

11

crois que les chances des deux
équipes pour se qualifier pour
le prochain tour de la compétition sont équitables. On doit
sortir le grand jeu pour revenir
à Alger avec la qualification ",
dira-t-il d'emblée. Le coach
usmiste mise sur le bon état
d'esprit de ses hommes pour
prendre le dessus sur
l'USMBA. "Les joueurs doivent
être forts mentalement pour
arracher la qualification. J'ai
d'ailleurs axé sur le plan psychologique durant la préparation et je mise beaucoup sur le
bon état d'esprit des joueurs
pour remporter le match face à
l'USMBA ", a-t-il indiqué.
«Un joueur de maturité comme Meftah
aurait pu éviter l'expulsion face à la JSS»
Poursuivant sa déclaration,
Paul Put regrette l'absence de
son latéral droit Rabie Meftah
pour l'important rendez-vous

d'aujourd'hui. "Un joueur de
maturité comme lui aurait pu
éviter l'expulsion face à la JSS.
Pourtant, j'avais prévenu mes
joueurs pour qu'ils ne s'énervent pas durant la rencontre.
Je regrette son absence pour le
match face à l'USMBA",
regrettera Paul Put l'absence
de Meftah et d'ajouter : "Avec
l'absence et le retour de certains joueurs, je serai dans
l'obligation de procéder à des
changements à l'occasion du
match face à l'USMBA. "
«Benkablia est un
joueur talentueux»
Interrogé sur l'arrivée de l'attaquant Mohamed Benkablia,
Paul Put avoue que c'est un
joueur pétri de qualités qui est
capable d'apporter le plus
pour l'équipe en prévision de
la phase retour. "Benkablia est
un joueur très bon techniquement. A mon avis, il est
capable d'apporter le plus

pour le compartiment offensif
de l'équipe vu l'énorme potentiel dont il jouit. Seulement,
c'est à lui de prouver. Il doit
bien travailler durant la préparation hivernale pour s'imposer. "
«Bengrina est promis
à un grand avenir»
L'ex-sélectionneur du Burkina
Faso a également encensé le
jeune attaquant Mustapha
Bengrina. Selon lui, c'est un
joueur qui a d'énormes qualités et qui est promis à un
grand avenir. "Bengrina est un
joueur qui a d'énormes qualités et qu'on peut lui prédire un
avenir radieux, mais il
manque encore de l'expérience
et c'est la raison pour laquelle
je ne peux pas compter sur lui
dans les grands rendez-vous.
Ce qui est sûr, je le mettrai
dans le bain au moment
opportun ", a-t-il indiqué.
A. S.

En plus de Rabie Meftah,
suspendu, la formation
de Soustara sera également privée lors du
match de la coupe
d'Algérie qui l'opposera
cette après- midi à
l'USM Bel-Abbès des services de Rafik Bouderbal.
Et pour cause, l'attaquant usmiste n'est pas
rétabli de sa blessure,
ce qui l'a contraint à
faire l'impasse sur l'important match d'aujourd'hui. Une autre absence
qui ne fait pas les
affaires de l'entraîneur
Paul Put qui mise beaucoup sur le natif de Lyon
pour animer le compartiment offensif de l'équipe. Face à cette situation, le technicien belge
devrait aligner Andria
Carolus pour animer le
couloir droit de l'attaque. L'international
malgache est bien parti
pour effectuer son
come-back au sein de
l'équipe- type après
avoir raté le dernier
match du championnat
face à la JSS en raison
d'une grippe.

Yaïche n'est pas
encore rétabli

Le jeune attaquant Lyès
Yaïche déclare à son
tour forfait pour le
match face à l'USMBA.
Tout comme Rafik
Bouderbal, il n'est pas
encore rétabli de sa
blessure à la cuisse.

La liste des
18 sera
communiquée
ce matin

Finalement, tous les
joueurs de l'effectif
usmiste ont fait le
déplacement avec l'équipe à Sidi Bel-Abbès. C'est
donc dans la matinée
d'aujourd'hui que le premier responsable du
staff technique Paul Put
va arrêter la liste des 18
joueurs concernés par la
grande empoignade de
cet après-midi. Il va
écarter deux joueurs
plus un gardien de but
pour établir cette liste.

Meftah a fait
le voyage avec
l'équipe

Bien qu'il ne soit pas
concerné par le match
d'aujourd'hui face à
l'USMBA, Rabie Meftah a
quand même fait le
déplacement avec l'équipe à Sidi Bel-Abbès. Il
faut dire que la présence
de "Tchikou" a pour but
de motiver les joueurs
vu son grand poids au
sein de l'équipe.

Le match
retransmis en
direct sur
la chaîne
terrestre

A noter que la rencontre
d'aujourd'hui qui mettra
aux prises l'USMA avec
l'USMBA sera retransmise en direct sur le petit
écran. Elle sera diffusée
en direct sur la chaîne
nationale terrestre à
partir de 17h, a-t-on
appris auprès de la régie
sportive de l'ENTV.
A. S.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

10
USM BEL-ABBÈS

17h

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

MCO

USM ALGER

BENABDERAHMANE :

«Profiter de l’avantage
du terrain et du public»
Le défenseur axial de l’USMBA Farès
Benabderahmane sera de retour à la compétition, au
cours de de ce match de coupe contre l’USMA. Il
estime que lui et ses camarades doivent profiter de
l’avantage du terrain et celui du public pour espérer
décrocher une qualification au prochain tour.
De notre correspondant

MALEK BOUZID

Comment se déroulent les
préparatifs de ce match
face à l’USMA ?

On a repris les entraînements depuis samedi dernier
dans des conditions normales, malgré le fait d’avoir
été défaits jeudi face au
MCA à Alger. Je pense que
tout le groupe est là, un

groupe conscient de ce qui
l’attend ce mardi face à
l’USM Alger en Coupe
d’Algérie.

Que diriez-vous sur le
dernier revers subi à Alger
face au MCA ?

Je pense que cette défaite,
il ne faut plus en parler, c’est
à mettre aux oubliettes ; elle
ne fera que nous fatiguer
davantage si on continue à
en parler. L’essentiel est de

penser au prochain match.

Donc, prêts à se qualifier
aux 1/4 de finale ?

On n’a pas le choix, on
doit bien se préparer pour ce
match contre l’USM Alger
afin de le gagner. Il faut
profiter de l’avantage de
jouer à domicile et devant
notre public pour espérer
décrocher une qualification
au prochain tour.
M. B.

Benkablia : «Je ferai de mon
mieux pour apporter le plus»
Après avoir officialisé son arrivée à l’USMA en signant dans la soirée d’avant-hier un
contrat de trois ans, c’est hier matin que Mohamed Benkablia a été présenté à la presse. Le
nouvel attaquant usmiste nous parle des raisons qui l’ont incité à opter pour le club algérois,
tout en affirmant qu’il est venu pour apporter le plus pour le compartiment offensif de
l’équipe en prévision de la phase retour de l’actuel exercice.
PAR ANIS S.

Toujours convalescent,
Nacereddine Khoualed
aura bel et bien une
licence africaine. Le
défenseur usmiste
devrait renouer avec la
compétition officielle à
partir du mois de février
prochain et devrait donc
être opérationnel avant
l’entrée en lice de l’équipe en Ligue des champions africaine à partir
de la moitié du mois de
mars prochain.

J’ai rencontré le président
Haddad dans la soirée
d’avant-hier. Les négociations ont abouti et j’ai signé
un contrat de trois ans. Je
suis content de porter le
maillot usmiste et c’est un
honneur pour moi de tenter
une expérience avec ce grand
club.

Quelles sont les raisons
qui vous ont incité à opter
pour ce club ?

La présence de vos
coéquipiers en EN
olympique va faciliter votre
intégration au sein du
groupe usmiste, n’est-ce
pas ?

Je suis très content de jouer
avec eux et j’avoue qu’ils
m’ont beaucoup encouragé

En plus de Réda
Bellahcène, les noms de
Khaled Abel et Toufik
Zeghdane ne figurent
pas également dans la
liste des licences africaines. Ce qui prouve
que les deux joueurs
seront libérés cet hiver,
une information que
nous avons déjà rapportée dans ces mêmes
colonnes.

Khoualed aura
bel et bien une
licence
africaine

Tout d’abord, que pouvezvous nous dire après avoir
officialisé votre arrivée à
l’USMA ?

Comme je viens de le dire,
l’USMA est un grand club
qui ne se refuse pas.
N’importe quel joueur ambitieux rêve de porter le
maillot usmiste. Aussi, le
volet sportif a beaucoup pesé
dans mon choix. J’ai signé
par conviction.

pour venir. En ce qui concerne mon intégration au sein
du groupe, je crois qu’il n’y a
pas un grand problème de ce
côté dans la mesure où je
connais la majorité des
joueurs de l’USMA.

Quelles sont vos ambitions
avec l’USMA ?

Je suis venu pour apporter
le plus escompté. Je ferai de
mon mieux pour réaliser un
bon passage à l’USMA et être
au niveau des attentes.

Pouvez-vous nous dire les
véritables raisons qui vous
ont poussé à quitter la
JSK ?

Si j’ai quitté la JSK, ce n’est
pas à cause de la pression ou
de ma relation avec les supporters, mais pour des raisons personnelles que je ne
peux pas révéler. Il y a un
malaise au sein du groupe et
j’ai donc décidé de changer
d’air. J’étais contraint de
racheter ma libération 650
millions centimes.
A. S.

Le coach en chef de l’USMBA Si
Tahar CEO compte exhorter ses protégés afin de bien réagir en Coupe
d’Algérie face aux gars de Soustara.
L’équipe aspire, en effet, à jouer
toutes ses chances à fond et à se
défendre bec et ongles afin d’arracher la qualification aux 14/ de
finale ; un tour que l’équipe d’El
Khadra avait atteint l’an passé. La
coupe reste la coupe et tout reste
possible à ce stade de la compétition la plus populaire où les équipes
se valent par leurs ambitions et leur
volonté. Afin d’être efficaces lors de
la série des tirs au but, le staff
technique de l’USMBA a fait travailler, durant la séance de lundi,
ses joueurs aux tirs au but. Le
coach Si Tahar sait que la mission
face aux gars de l’USMA n’est pas
une mission facile ; toutefois, il
souhaite que ses protégés soient
plus adroits dans l’exécution des
tirs des 11 m pour espérer arracher
une qualification à son équipe aux
¼ de finale.
M. B.

Après une première réussie en championnat, afin de rendre l'équipe
encore plus forte, la direction prévoit de ramener un renfort cet hiver.
Toutefois, jusqu'à hier, aucun nom de ceux qui ont été annoncés dans la
presse n'est venu pour le moment.
PAR M. STITOU
Depuis des semaines, le président
Ahmed Belhadj crie sur tous les toits
qu'il renforcera l'effectif par des
joueurs confirmés. De quoi mettre
l'eau à la bouche des supporters qui
sont en haleine, tant que leur club n'a
pas enregistré ses premières recrues.
Annoncée en grande pompe, la venue
de Mohamed Benkablia était presque
acquise, il y a de cela 15 jours, lorsque
le désormais nouveau sociétaire de
l'USMA avait rencontré Baba. A l'issue
de cette rencontre, on n'attendait que
la présentation officielle de Benkablia
avec le maillot du MCO.
Malheureusement, un petit différend
concernant les aspirations financières
du joueur retarda cette opération.
Quelques jours après, au niveau du
club, on s'est empressé de déclarer que
cette piste est écartée. Cependant,

Ghezzali, l’autre libéré

La libération de
Zeghdane et
Abel se
confirme

Il a passé hier
la visite
médicale

C’est dans la matinée
d’hier au stade Omar
Hamadi que Mohamed
Benkablia a passé la
visite médicale. La
direction du club va
déposer son dossier
auprès de la LFP
aujourd’hui pour le
qualifier à l’USMA. Il
entamera les entraînements avec l’équipe
à partir de la semaine
prochaine.

Yaïche, le seul
jeune qui en
fait partie !

Lyès Yaïche est le seul
jeune joueur qui figure
dans la liste des
licences africaine. Selon
les informations qui
nous sont parvenues
c’est l’entraîneur Paul
Put qui a demandé à la
direction du club d’octroyer une licence africaine au jeune attaquant, car il l’apprécie
beaucoup et compte
miser sur lui lors des
matchs de la Ligue des
champions africaine.
A. S.

Son nom ne figure pas
dans la liste des licences
africaines

L’avenir de
Bellahcène est
tributaire du
recrutement !

Après une année d’absence,
l’USMA effectuera son come-back sur
la scène internationale dès le début de
l’année prochaine en prenant part à la
prochaine édition de la Ligue des
champions africaine. Pour s’y préparer, les responsables du club, à l’image
des autres formations qui y participeront, s’activent dès maintenant. Pour
commencer, les équipes doivent
remettre la liste des joueurs qui seront
qualifiés pour prendre part à cette
compétition. Selon une source fiable,
on apprend que la direction de
l’USMA a, jusqu’au moment où nous
mettons sous presse, établi une liste
de 23 joueurs, y compris les deux nouvelles recrues Mohamed Benkablia et
Faouzi Bourenane, en attendant l’arrivée de nouveaux joueurs lors de ce
mercato hivernal. Selon toujours notre
source, le nom du milieu de terrain
Réda Bellahcène ne figure pas dans
cette liste, ce qui ouvre les portes aux
spéculations quant à l’éventuelle libération du joueur franco-algérien,
actuellement en France pour une
période de convalescence après avoir
subi récemment une intervention chirurgicale. Mais pour le moment, les
responsables du club ne sont pas
encore prononcés quant à l’avenir du
natif de Strasbourg. Selon les informations, son avenir est tributaire du
recrutement, mais ce qui est sûr, il y a
de faibles chances de le voir poursuivre son aventure avec le club de
Soustara jusqu’à la fin de la saison, lui
qui a été victime de blessures à répétition depuis qu’il est arrivé et qui l’ont
à chaque fois freiné dans son élan, en
dépit de ses grandes qualités.

A. S.

15

À QUAND LES
res
1 RECRUES ?

Séances
de tirs
au but

L’attaquant de l’USMBA Youcef
Ghezzali vient d’être libéré par la
direction du club d’El-Khadra, qui a
souhaité de ne plus compter sur ses
services. D’ailleurs, il n’a pas été
convoqué pour le match de l’USM
Alger.

Il a été présenté hier à la presse

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

après l'échec des discussions avec
Benai (NAHD), on a réactivé la piste
Benkablia ; mais c'était trop tard, l'ancien attaquant de l'ASMO et de la JSK,
après avoir tout conclu avec l'ESS, a
opté à la surprise générale ce
dimanche pour l'USMA. Les recruteurs du MCO ne peuvent que s'en
mordre les doigts d'avoir laissé filer un
attaquant confirmé, compétitif et de
surcroît jeune, soit le profil du joueur
difficile à trouver dans un marché a
priori démuni d'éléments talentueux.
Même Manucho n'est pas
acquis
L'attaquant franco-ivoirien, avec
lequel la direction du CSC a décidé de
se séparer, avait envoyé un message
au président Baba sur son envie de
venir jouer au MCO. Manucho, qui
avait refusé le club oranais qui était
prêt cet été à l'accueillir dans son effec-

Le club a décidé de le libérer

Belarbi : «Je suis surpris»
Mis sur la liste des
libérés, le gardien de
but du MCO était
surpris en apprenant
cette mauvaise
nouvelle. Alors que le
motif de sa libération
n'est pas d'ordre
technique, Abdallah
se défend et rejette
la cause de sa
libération.
Jugeant votre attitude négative
après le match face au CSC, la
direction a décidé de vous
libérer ?

Franchement je suis surpris ! C'est
vrai qu'à Chlef, j'étais déçu de ne pas
jouer ce match de coupe vu que lors
du précédent tour (MCO-MCEE), j'ai
été titularisé dans les bois. Ma déception était due au fait que l'entraîneur
ne m'a même pas parlé avant le match
contre l'ASO. Ce jour-là, effectivement j'étais très frustré. En revanche,
vendredi dernier, je ne me rappelle
pas avoir eu un comportement indiscipliné.

Quand l'arbitre a sifflé la fin de la
partie, qu'avez-vous fait ?

Je me suis dirigé directement vers
les vestiaires ; après avoir pris ma
douche, on a un peu rigolé avec
Ferahi et Aoued. J'ai toujours eu un
comportement exemplaire, ce n'est
pas maintenant que je vais dérailler.

Ferahi et Sebbah
au repos

Si ma libération est confirmée (entretien réalisé dimanche soir, ndlr), je
dirai que je suis victime d'une cabale ;
je m'en remets à Dieu, alors !

Y a-t-il des personnes qui peuvent
témoigner en votre faveur ?

A l'intérieur des vestiaires, après la
rencontre de vendredi, Hassani
Krimo était présent ; même
Abdelkader (garde matériel) peut
témoigner, je n'ai jamais eu d'attitude
négative. Sincèrement, je me demande d'où a-t-on sorti cette histoire ?

Entre nous, votre statut de
remplaçant pesait sur votre moral ?

C'est normal que je ne sois pas
content ! Peut-être que j'aurais dû
changer de club. Cependant, j'estime
toujours eu une attitude irréprochable. L'entraîneur l'a même déclaré
récemment en louant mon sérieux à
l'entraînement ; qu'est-ce qui le fait
changer d'avis maintenant ?

Que comptez-vous faire
maintenant ?

Si on a décidé de me libérer, je souhaiterai trouver un arrangement avec
le président où personne ne sera lésé.
M. S.

A-t-on pris la bonne
décision ?

En décidant de libérer Abdallah Belarbi, la direction du club pourrait le regretter
après. En effet, Belarbi, qui est la doublure de Natèche depuis deux ans, accumule
une grande expérience dans le haut niveau. Sans diminuer de la valeur de Makhloufi
qui est appelé à être le gardien numéro 1 au MCO dans le futur, imaginons que
Natèche est indisponible, qui le remplacera dans les bois ? Même si le staff
technique décide de lancer dans le bain Makhloufi, il faudra un gardien de plus pour
le suppléer en cas de pépin. A moins que la direction ait des vues sur un gardien
qu'elle va recruter durant ce mercato hivernal ; sinon si on ne ramènait pas un
gardien, il serait risqué de se séparer de Belarbi.

tif, aurait même avoué avoir regretté
son choix. Sachant que son équipe a
besoin d'un attaquant, Baba n'a pas
fermé la porte devant Manucho.
Seulement au CSC, on veut faire un
échange avec Remache (RCR), ce qui
rend du coup cette transaction difficile
à réaliser, pour ne pas dire impossible.
M. S.

Les libérés veulent
rencontrer le président

La manière avec laquelle la direction traite les cas de joueurs qui seront
libérés cet hiver suscite moult interrogations. Alors que les éléments censés
quitter le club cet hiver affirment
n'avoir reçu aucune notification, selon
nos informations, les joueurs en question souhaitent rencontrer le président
pour négocier la résiliation de leur
contrat ou carrément exiger de lui de
leur fournir des arguments pour ce
qui est de leur mise à l'écart de l'effectif. Or, le président, croit-on savoir, ne
souhaite rencontrer aucun d'eux, préférant confier cette mission à ses collaborateurs. Du coup, les joueurs
concernés envisagent de continuer à
s'entraîner pour se couvrir juridiquement au cas où leur employeur dépêcherait un huissier de justice pour
constater leur absence à l'entraînement.

Revoir à la baisse
les salaires

Si jamais les joueurs libérés s'accrochent en refusant de signer la résiliation de leur contrat, d'après des indiscrétions, la direction compte revoir à
Ferahi, blessé vendredi la baisse leur salaire. Il faut s'attendre
face au CSC, et Sebbah, qui à des surprises, nous révèle une sourdepuis la rencontre de Chlef ce proche de la direction.
est aux soins, seront au
Vite un compromis !
repos. Toutefois, les deux
Après avoir été rendu publique, la
joueurs reprendront le travail en principe lors du stage liste des libérés ne peut être changée,
bloqué qui se déroulera à laisse-t-on entendre. Cependant, un
l'hôtel Phoenix du 4 au 13 problème : l'entraîneur Omar Belatoui,
qui a arrêté en compagnie du présijanvier, prévoit-on.
dent cette liste, souhaiterait travailler
exclusivement avec les joueurs retenus ou ceux qui seront recrutés durant
la préparation hivernale. Il est recommandé à la direction de régler dans
l'immédiat cette histoire. Ainsi deux
options s'offrent à elle : soit les repêcher dans l'effectif, soit s'asseoir avec
eux autour d'une table pour les
convaincre à résilier leur contrat.
Toute cette perte de temps n'est pas
dans l'intérêt des joueurs en question,
ni encore de l'équipe.
M. S.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

16

www.competition.dz

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

RCR

Bilan de la phase aller

Benhaida n'a
pas joué la
moindre
minute

Entre satisfaction
et regrets

Par ailleurs, un
seul joueur n'a pu
prendre part à
aucune rencontre
de l'équipe ; il s'agit
du jeune défenseur
Benhaida Hocine.
Le jeune joueur issu
de l'école relizanaise s'est contenté de
quelques rares
convocations lors
de certains matches
du championnat
sans participer aux
rencontres.

En jetant un coup d'œil sur la récolte du train du
Rapid lors de la première phase de cet exercice,
on constate que le bilan des Lions de la Mina
demeure plutôt positif même si, au fond, les
coéquipiers de Mustapha Zaïdi auraient
nettement pu mieux faire.
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

A vous de juger. L'équipe a terminé
l'aller à la 15e place au classement avec
un capital de 13 points. Une moisson
moyenne en dépit de tout ce qu'a vécu
le Rapid depuis l'entame du championnat.
Le sale coup de l'ancienne
direction
L'ancienne direction, qui était absente
et quasi irresponsable, n'a créé que des
problèmes au club avec le départ collectif de 95% des joueurs qui ont saisi la
CRL pour réclamer leur dû, évalué à
plus de 6 milliards de ctm. Ce qui a
conduit le train du Rapid droit dans un
long tunnel avec la défalcation de trois
points de son capital, l'interdiction de
qualification des nouveaux joueurs et
tout ce qui a suivi comme conséquences
quand, pour rappel, le club, qui n'a pas
joué le premier match contre le NAHD,
fut obligé de jouer le deuxième match
de l'USMA avec l'équipe réserve.
Hamri a réglé toutes les
dettes et les problèmes
En plus de cela, le retard flagrant de
la préparation les joueurs qui ont entamé leur stage 18 jours avant le début de
la reprise du championnat. Il a fallu
attendre l'arrivée du nouveau président
Mohamed Hamri pour amorcer le
déclic tant attendu. Le patron du centre
équestre de Relizane a payé toutes les
dettes de la saison dernière ainsi que les

nouveaux joueurs. Depuis, les camarades de Benayad se sont bien ressaisis
et ont réussi à retrouver le circuit pour
s'adapter au rythme du championnat.
Les Vert et Blanc ont réussi à rattraper
leur retard et quitter la dernière place
du classement général. Le club peut-il
continuer sur cette dynamique à la
phase retour ? Réponse au début de la
phase retour.
5 victoires, 4 nuls et 6
défaites
Côté technique, mathématiquement,
le club a joué 13 matches seulement car
la première rencontre contre le NAHD à
domicile, le club n'a pas joué le match et
l'a perdu sur tapis vert, tandis que le
deuxième, la formation s'est déplacée à
Bologhine avec les joueurs réserves.
Cependant, en revoyant les rencontres de la phase aller, le Rapid a réalisé un parcours très honorable : 4
défaites, 4 nuls et 5 victoires. Les gars de
Bouakez pouvaient certainement mieux
faire avec plus d'efficacité devant les
buts. Toutefois, tout le monde a pu
constater qu'il y avait une certaine amélioration dans le rendement du groupe,
ce qui permet aux supporters de nourrir
l'espoir de voir leur équipe sortir de la
zone de turbulence durant la phase
retour.
10 points perdus à domicile
et 5 ramenés de l'extérieur
Si on ne compte pas le premier match
du championnat contre le NAHD
perdu sur tapis vert, le Rapid a perdu 7

Il est le meilleur buteur de l'équipe

Benayad : «Ça
m'encourage à
aller de l'avant»

L'attaquant du Rapid,
qui a trouvé la faille
lors du dernier match
de son équipe contre le
CAB qui a permis au
Rapid de revenir avec
un précieux point à
Relizane, a augmenté
son capital buts à 6.
C'est dire que ce joueur
a bien retrouvé l'efficacité qu'il avait perdue
aux dernières rencontres, devenant ainsi
le meilleur buteur de
cette équipe relizanaise
pour la première phase
de la compétition.

Aucun carton
rouge concédé et des
supporters
en or

Derrière lui, on retrouve son camarade
Oussama Tebbi, qui a
inscrit 3 buts. Nous
avons constaté que cinq
joueurs ont inscrit les
13 buts de l'équipe. En
effet, il s'agit de
Benayad (6) Tebbi (3)
Remache (2) ainsi que
Belmokhtar et Annane
avec une réalisation
chacun. "Il est clair que
cela me fait énormément plaisir, mais en
même temps, cela m'encourage à être plus performant à l'avenir.

J'estime qu'être en tête
du classement des
buteurs est une excellente chose", dira
Benayad avant d'ajouter : "Mon seul souhait
durant cette phase
retour est de ne pas
commettre les mêmes
erreurs qu'à l'aller. Peu
importe si je marque ou
pas, l'essentiel est que
les victoires soient là.
Que ce soit moi ou un
autre qui trouve le chemin des filets, c'est
toute l'équipe qui en
bénéficie."
B. B.

points sur sa pelouse du stade ZougariTaher dans une défaite contre le MCO
et deux matches nuls contre l'ESS et
l'USMH. Cependant, le club phare de la
ville de Relizane n'a pas pu imposer sa
loi hors de ses bases et n'a réalisé qu'un
seul succès en déplacement contre le
MOB, lors de la 6e journée. En plus, le
club a réussi deux nuls contre le CSC et
dernièrement contre le CAB.
L'équilibre perdu en défense
Lors de cette première phase, la
défense relizanaise a été remaniée à 80
% suite au départ de Rabhi, Bitam,
Benharoun et Benabderrahmen, tandis
que Meddahi et Zidane sont les seuls à
rester au club. Ce qui a perturbé le club
lors des premiers matches du championnat contre le MCO et le DRBT, où la
défense a encaissé trois buts. Mais après
le match de Tadjenanet, la charnière

centrale drivée par les expérimentés
Remache, Mekkaoui et Guebli a trouvé
son équilibre avec une cage protégée
pendant plus de 590 minutes.
Une attaque juste moyenne
Côté offensif, les attaquants relizanais
n'ont inscrit que 13 buts durant cette
phase aller, dont 9 à domicile et 4 à l'extérieur. Un bilan jugé moyen surtout que
l'équipe cravache dur pour sauver sa saison dans la mesure où le manque d'efficacité a été souvent soulevé par le coach
Bouakez. Après une période de vaches
maigres, l'attaque a fini par retrouver sa
verve et les attaquants relizanais commençaient à faire sensation en réussissant à
inscrire 3 buts contre la JS Saoura et la JS
Kabylie. Ces chiffres sont jugés positifs
par les observateurs pour une équipe qui
a traversé une période difficile en début
B. B.
de saison.

Zidane et
Mekkaoui
les plus
compétitifs

Parmi les 22 joueurs
qui forment le
groupe du Rapid, un
seul a pu jouer la
totalité des
matches disputés
du championnat en
plus d'un autre en
coupe d'Algérie ; 14
matches au total
soit 1260 minutes
jouées : il s'agit du
capitaine de l'équipe
Zidane MohamedAmine. L'enfant pur
produit de l'école
relizanaise n'a raté
que les deux
premiers matches
du championnat
contre le NAHD et
l'USMA et le match
de coupe contre
l'ESM. Il est suivi
par le latéral
gauche Zinedine
Mekkaoui qui a joué
lui aussi 14 matchs.

Sur le plan disciplinaire et assiduité,
24 cartons jaunes
ont été distribués
par les arbitres aux
joueurs du Rapid,
cependant aucun
joueur n'a écopé
d'un carton rouge
durant cette première manche du
championnat. Seul
Zidane a été suspendu pour cumul
de cartons. Sinon,
les joueurs étaient
exemplaires sur le
terrain et meilleurs
que la saison passée. De leur côté, les
supporters se sont
bien comportés,
que ce soit à domicile ou en déplacement. La galerie
relizanaise n'a
écopé d'aucun avertissement ou suspension pour mauvais comportement
; les seules sanctions étaient financières suite au jet de
fumigènes. Au
contraire, ils ont
gratifié le football
de jolis spectacles et
de tifosis spectaculaires.

Boussider
et Tebbi, la
révélation
Comme la quasi-totalité des joueurs de la
saison dernière a quitté le club et la situation financière de l'équipe n'encourageait
aucun joueur à tenter l'aventure avec le
Rapid qui filait droit vers le déraillement,
l'ancienne direction fut obligée de recruter
des joueurs de divisions inférieures. A
titre d'exemple, on citera le milieu du terrain Oussama Tebbi qui venait d'être libéré par son ancien club. Il y avait aussi le
gardien du PAC Hamza Boussider, qui a
paraphé son contrat avec le Rapid le dernier jour de la clôture du mercato dans
une cafeteria. Ces deux joueurs ont apparemment rejoint le club pour n'être que
des doublures des joueurs titulaire. Mais
au fil des jours, ils ont bien saisi leur chance et assuré leur place dans le onze titulaire. D'ailleurs Boussider détient toujours le
record de 495' sans encaisser le moindre
but, tandis que la bonne performance de
Tebbi Oussama fut payante et récompensée par une convocation chez l'équipe
nationale des locaux
B . B.

MC ALGER

Mardi 27 décembre 2016

9

US BENI DOUALA

18h

Il a négocié avec les dirigeants de l’USMBA

BOUSSOUF VEUT PARTIR
PAR M. ZERROUKI
Le
gardien
Kheirddine
Boussouf, qui revient de blessure,
pourrait quitter le doyen des clubs
algériens après le dernier match de
cette année 2016 vers un autre club
de L1, à savoir l’USMBA qui veut
s’attacher ses services. En effet, la
concurrence est rude dans la cage
mouloudéenne qui possède trois
bons gardiens, en l’occurrence
Chaouchi, Chaâl et Boussouf.
Depuis sa blessure, Boussouf a
perdu sa place de titulaire et ce sera

très difficile pour lui de la reprendre
avec Chaouchi et Chaâl. Selon une
source sûre, Kheirddine Boussouf a
confié à ses proches qu’il veut quitter le MCA cet hiver pour avoir un
temps de jeu. Toujours selon notre
source, l’ancien gardien du Nasria a
négocié hier avec des dirigeants de
l’USMBA qui veulent renforcer le
poste de gardien de but par un gardien de valeur. Boussouf aurait
donné son accord de principe pour
rejoindre les Vert et Rouge de Sidi
Bel-Abbès, mais il a fait savoir à ses
interlocuteurs qu’il doit en parler à

Le MCA jouera les 5 et 8 janvier
ses matchs internationaux

Le doyen des clubs algériens se rendra lundi prochain en Espagne pour effectuer un stage du 2 au
10 janvier prochains. Les camarades de Karaoui
vont disputer deux matchs internationaux face à
des équipes européennes, dont les dates ont été
arrêtées ; le premier match se jouera pour le 5
janvier prochain et le dernier match, deux jours
avant le retour de l’équipe à Alger, soit le 8 janvier
prochain.

son président Omar Ghrib pour
négocier sa lettre de libération.
Pour connaitre l’avis de Ghrib,
nous l’avons contacté hier en début
de journée pour nous parler du cas
de Boussouf ; il dira à cet effet :
«Au moment où je vous parle,
Boussouf n’est pas venu me réclamer ses papiers pour partir. Moi, je
l’ai dit et je le répète. Je ne vais pas
garder un joueur ou un gardien de
but qui ne veut pas rester. Je peux
vous dire qu’aucun joueur n’est
venu me voir pour me parler de son
départ.»

Le MCA jouera le clasico
avec un nouveau maillot

Le Mouloudia d’Alger jouera son premier match de la phase retour face à la
JSK avec un nouveau maillot qui a été
confectionné par l’équipementier
Umbro. Selon Omar Ghrib, le nouveau
maillot du MCA sera une véritable surprise pour les supporters du vieux club
algérois.

Kacem : «Je suis apte à
jouer ce match contre
Béni Douala»
Le milieu de terrain Mehdi Kacem sera bel
et bien présent ce soir pour les 1/8 de
finale de la Coupe d’Algérie contre
Béni Douala. Le Franco-Algérien du
Mouloudia est très optimiste pour
que son équipe atteigne les quarts
de finale.
Comment va votre
blessure ?

Franchement, après le
match contre l’USMBA, je
croyais que ma blessure était
grave, mais Dieu merci, ce
n’était pas méchant, c’est
juste une béquille à la cuisse
droite. J’ai suivi des soins, et
depuis hier, je me sens de
mieux en mieux.

On comprend par là que
vous allez jouer le match
de la Coupe face à Beni
Douala ?

Oui, je jouerais face à Béni
Douala. Le médecin de l’équipe m’a donné le feu vert et
Incha Allah je ferais tout pour
contribuer à la qualif’ pour le
prochain tour. Il ne reste
qu’un seul match avant la fin
de l’année et comme je vous
l’ai déjà dit, on fera tout pour
terminer l’année 2016 sur une
bonne note.

Vous allez affronter une
autre équipe qui évolue à
un palier inférieur…

C’est vrai que le tirage
nous a un peu gâtés, mais on
doit faire attention à cette
équipe de Béni Douala qui a
gagné son match précédent
dans cette compétition par 4-

0. Cela prouve que
c’est une bonne
équipe, mais le fait
de jouer chez nous et
devant nos supporters,
ils n’ont aucune chance
de créer la surprise.

Vous avez terminé
champion d’hiver, peuton dire que le MCA peut
gagner le doublée cette
saison ?

C’est notre rêve de
décrocher le doublée pour
faire oublier à nos supporters nos contre-performances des trois dernières
saisons où le MCA luttait
pour son maintien. Je sais
que notre mission ne sera
pas facile, mais on fera tout
notre possible pour atteindre
cet objectif.

Avez-vous une idée sur
cette équipe de Béni
Douala ?

Personnellement, je n’ai
aucune idée, mais comme je
l’ai déjà dit, on doit être vigilant devant cette équipe et
jouer ce match à 200% pour
passer aux quarts de finale de
la Coupe d’Algérie.
M. Z.

Comme le sait tout le monde,
c’est un véritable dilemme pour
l’entraîneur Kamel Mouassa,
qui doit choisir entre les deux et
avec le retour de Boussouf, il
risque de se retrouver dans la
même situation pour choisir son
gardien.
Une chose est sûre, après le
match de ce mardi contre Béni
Douala, on saura si Boussouf reste
ou pas au Mouloudia et cela après
la réunion prévue entre Ghrib et
Mouassa ce mercredi.
M. Z.

GHRIB
:
«Après Béni

Douala, on
décidera de la
liste des libérés»
Après avoir assuré Mansouri,
qui est sa première recrue de
ce mercato, le Mouloudia
d’Alger est sur le point de
conclure avec l’ancien
attaquant, Khaled
Gourmi.
Le Mouloudia d’Alger se
contentera de deux recrues lors
de ce mercato hivernal, en l’occurrence Zakaria
Mansouri et
probablement
Khaled Gourmi
qui est en contact
très avancé avec
Omar Ghrib. Une
source nous a révélé
qu’une réunion est prévue ce mercredi entre Omar
Ghrib et Kamel Mouassa
pour parler de la liste des joueurs
à libérer. Selon notre source, deux
joueurs sont sur la liste noire de
Kamel Mouassa, en l’occurrence
Rachid Bouhenna qui pourrait
atterrir à l’USMA et Seddiki qui
est très proche d’un retour au
Nasria. La liste des joueurs à
libérer pourrait s’élargir, deux
autres éléments veulent quitter le
doyen des clubs algériens et
comptent réclamer leurs papiers
après le dernier match. Il s’agit
d’Antar Boucherit qui a refusé
de jouer le match de Coupe et
Boussouf qui veut rejoindre
l’USMBA pour bénéficier d’un
temps de jeu. Omar Ghrib, que
nous avons sollicité hier nous a
confirmé cette réunion avec son
entraîneur : «Après le match de
coupe, je vais discuter avec
Mouassa des joueurs qu’on va
garder et ceux qui vont partir.
Pour le moment, aucune décision
n’a été prise, que ce soit pour les
nouvelles recrues ou les joueurs à
libérer. La seule recrue officielle, c’est
Mansouri qui sera avec nous à partir du stage de Benidorm.»
M. Z.

Il a été écarté
par Mouassa

Boucherit
ne veut
plus
rester
Le milieu de terrain du
Mouloudia d’Alger Antar
Boucherit ne veut plus
continuer son aventure avec
le MCA après avoir été écarté
des 18 par Mouassa du match
de Coupe face à Béni Douala.
Kamel Mouassa a annoncé
les 18 convoqués pour les
1/8 de finale de la Coupe
d’Algérie juste après l’ultime
séance hier vers 12h30. Antar
Boucherit, qui voulait jouer ce
match, a finalement sauté de
la liste des 18. L’enfant de
Bône était très en colère et il
n’a pas attendus longtemps
pour le montrer en appelant
sur le champ Omar Ghrib
pour réclamer ses papiers et
quitter le MCA dès cet hiver.
Omar Ghrib, comme à ses
habitudes, a tenté de calmer
son joueur pour éviter des
problèmes, mais le DG de la
SSPA MCA ne compte pas le
garder, surtout que Mouassa
non plus ne compte pas sur
lui puisqu’il ne figure même
pas dans la liste des 18. Ainsi
donc, Boucherit sera
certainement dans un autre
club pour la suite de la
saison. Kamel Mouassa ne
veut pas le garder pour la
deuxième moitié du
championnat d’autant qu’il a
dans son effectif plus de
quatre joueurs dans son
poste.
M. Z.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

8
MC ALGER

18h

www.competition.dz

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

NAHD

US BENI DOUALA

Le Doyen veut passer
AUX QUARTS

LES CONVOQUÉS
Chaouchi, Chaâl,
Hachoud, Azzi,
Bouhenna, Demou,
Mebarakou,
Boudebouda, Kacem,
CEO, Derrardja,
Mokdad, Djemaouni,
Aouedj, Seddiki,
Bouguèche et Zerdab.
EQUIPE PROBABLE
Chaâl, Hachoud,
Demou, Mebarakou,
Boudebouda, CEO,
Kacem, Derrardja,
Djemaouni,
Bouguèche et Zerdab.



L’USBD s’est
entraînée hier
à OmarHamadi

Les joueurs de l’US
Béni Douala devaient
s’entraîner hier à
Omar Hamadi pour
mettre les derniers
réglages avant le jour
J. Cette équipe, qui a
travaillé à Tizi Ouzou,
est arrivée hier à
Alger avec la ferme
intention de réussir sa
rencontre face au
Doyen.

MOUASSA AUX JOUEURS
PAR AMINA Z.
Cet après-midi, le Doyen
disputera sa dernière rencontre
officielle de l’année 2016. Le MCA,
qui a été sacré champion d’hiver,
veut assurer la qualification en
quart de finale devant Béni
Douala aujourd’hui. La semaine
dernière, le MCA avait disputé sa
dernière journée de la phase aller.
Celle-ci a été fructueuse pour les
équipiers de Bouguèche, ils
avaient battu l’USMBA par 3-1, ce
qui leur permet de prendre la
première place au classement.
Objectif atteint en championnat, le
MCA ne veut pas s’en contenter,
les équipiers de Chaouchi veulent
finir l’année 2016 avec une
qualification pour les quarts de
finales. Le détenteur de la Coupe
veut aller très loin dans cette
compétition et pour la rencontre
de cet après-midi, en plus de
l’avantage du terrain, il aura celui
du public. Les Chnaoua comptent
venir en masse soutenir leur
équipe préférée afin que celle-ci
s’impose en Coupe comme elle l’a

fait si bien en championnat. Ce
qui est sûr, c’est que la bande à
Mouassa veut passer haut la main
cet examen. Le coach a rappelé à
ses capés qu’ils doivent faire
attention à ce match qui, pour lui
est une rencontre piège, car,
l’adversaire, qui est une petite
équipe, n’a rien à perdre, mais
plutôt tout à gagner face au
Doyen et ses joueurs feront tout
pour s’illustrer. C’est ce qui rend
cette rencontre difficile, mais du
côté mouloudéen, il est impératif
de faire respecter la hiérarchie.
Pour ce rendez-vous, Mouassa ne
peut pas compter sur les services
de Karaoui et Seguer qui sont
suspendus, ainsi que Nekkache
qui s’est fait opérer du ménisque
et doit rester au repos pendant 21
jours. Mais Mouassa compte dans
son groupe des joueurs talentueux
qui n’ont qu’une seule envie, celle
de montrer que le Doyen est
intraitable quand il s’agit de
Coupe d’Algérie.
A. Z.

De France, il annonce

Gourmi : «Oui !
Revenir au MCA
m’intéresse»
L’ex-attaquant du MCA,
Khaled Gourmi, veut revenir au
Doyen. Il lui reste six mois avec
son club d’Al Shahaniya. Comme
le championnat au Qatar se termine à la mi-avril, alors tout reste
possible si le Doyen se montre
convainquant pour faire venir
Gourmi cet hiver.

C’est la période des transferts,
votre nom revient dans les
affaires du MCA, qu’en ditesvous ?

Je suis content. Mais je n’ai reçu
aucun contact officiel. Ceci dit, c’est
avec un grand plaisir que je vois
que le MCA s’intéresse à moi, le
Doyen reste et restera mon club du
cœur.

CEO :

«Tout pour se
qualifier»
Il est conscient que le coach

Mouassa peut faire appel à lui cet
après-midi contre Béni Douala. CEO
est bien décidé à mettre tout en
œuvre pour réussir le pari et cela
peu importe le prix à mettre : «On
jouera chez nous et devant notre
public, donc tout pour passe en
quart de final. On va se surpasser
pour finir l’année 2016 en force. On
est conscient que la rencontre ne
sera pas facile, ce n’est pas par
hasard que cette équipe est arrivée à ce tour, mais on va tout faire
pour réussir. On a un statut de
détenteur de coupe à défendre et il
faudra pour cela mettre tout en
œuvre afin de réussir. On se surpassera pour apporter de la joie à
notre public qui sera certainement
à nos côtés pour nous booster.»
CEO est bien décidé à faire sensation et comme il se surpasse dans
le travail, Mouassa va certainement lui faire appel pour lui montrer qu’il compte sur lui à l’avenir.
A. Z.

«Pas droit
à l’erreur»

Le premier responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa, a tenu un discours clair devant ses poulains afin de les sensibiliser sur le risque d’une mauvaise surprise
aujourd’hui. En effet, lors de l’ultime séance
d’entraînement d’hier, Kamel Mouassa a discuté avec ses poulains comme il le fait à chaque
fois afin de les sensibiliser et leur rappeler qu’ils
doivent d’être vigilants, prudents et très
concentrés afin de réussir cette rencontre. «C’est
un match piège, il ne faut pas sous-estimer l’adversaire. Vous avez vu que lors de ses rencontres avec des équipes de divisions inférieures, de grandes équipes ont eu la surprise
de se faire éliminer. Alors, soyez vigilants, prudents et bien concentrés. Ne tombez surtout pas
dans la facilité. C’est votre dernier match de
l’année 2016, gagnez-le. On n’a pas le droit à
l’erreur. Il ne faut pas sous-estimer l’adversaire.
Un match se joue sur le terrain, ni avant ni
après. Si on se loupe, on ne peut pas se racheter, alors faisons en sorte d’assurer.» Ce qui est
sûr, c’est que Mouassa veut vraiment remporter
le billet qualificatif comme il l’a dit dernièrement : «Finir l’année 2016 en beauté.» En
somme, les Mouloudéens veulent assurer la
qualification quitte à mettre le feu aujourd’hui à
Bologhine.
A. Z.

Tout le monde voudrait
maintenant savoir si Gourmi
veut lui aussi ce retour ?

Oui ! Revenir au MCA
m’intéresse. Comme je viens de le
dire, le MCA est mon club du
cœur. Tout le monde sait
comment j’ai quitté le Doyen, je
ne voulais pas partir, mais les
Mouloudéens ont mis beaucoup
de temps pour m’appeler et entre
temps, j’ai reçu cette offre du
Qatar, mais au fond, je ne voulais
vraiment pas quitter le
Mouloudia.

On sait qu’il vous reste six
mois au Qatar, il est possible
d’assurer votre libération ?

Il me reste six mois de contrat
au Qatar, donc, mon destin n’est
pas entre mes mains. Ce n’est pas
moi qui décide, mais tout reste

Mardi 27 décembre 2016



Seguer
suspendu

Pour la rencontre de
cet après-midi, l’attaquant du MCA,
Mohamed Seguer, a
écopé d’un carton
pour contestation de
décision ; ainsi le
joueur ne sera pas
concerné par le rendez-vous d’aujourd’hui
contre Béni Douala.



Seddiki et
Bouhenna
reviennent
dans les 18

N’ayant pas vraiment
le choix, son effectif
étant amoindri par
l’absence de Karaoui
et Seguer qui sont
suspendus, ainsi que
Nekkache blessé, le
premier responsable
de la barre technique
du MCA, Kamel
Mouassa a fait appel
à Seddiki et Bouhenna;
ces deux joueurs très
professionnels ont
accepté même s’ils
songent sérieusement
à partir.

possible tout de même. Il faut
savoir que moi je veux revenir.
Mais personne ne sait ce que nous
réserve le destin.

On sait que vous êtes
ambitieux et comme le MCA
joue sur plusieurs fronts, cela
vous booste pour revenir,
n’est-ce pas ?

Il faut savoir que ça se passe
bien dans mon équipe du Qatar,
mais oui, effectivement, avec le
Doyen, je sais que je peux
apporter beaucoup à cette équipe
qui a envie de réussir beaucoup
de choses. J’espère vraiment être
dans le groupe pour vivre ces
moments intenses. Mais pour cela,
il faut que le président Ghrib se
manifeste.
A. Z.

La direction a assuré les services de 5 nouveaux joueurs

Mercato hivernal

BOUCLÉ

club enregistrées en ce
mois de décembre sont
Ouertani Mehdi, qui est un
milieu de terrain défensif,
alors que Mohamed
Coumbassa est quant à lui
un meneur de jeu. C’est
dire que le coach Michel a
vu deux de ses compartiments bien renforcées,
alors que celui de l’attaque
ne verra pas de chamboulements, Michel fera ainsi
avec les moyens du bord,
lui qui pourra compter sur
les éléments qu’il a sous sa
coupe, à savoir Ardji,
Mokhtar, Abid, Gasmi et
Ouhadda, sans compter les
quelques jeunes qui émergent en équipe réserve tels
que Riad Aït Abdelmalek.

PAR MOHAMED ADRAR

Alors que le mercato
hivernal n’a ouvert ses
portes que le 15 décembre
dernier, soit il y a de cela
tout juste 12 jours, au
Nasria on a d’ores et déjà
bouclé tous les dossiers, en
assurant l’arrivée de pas
moins de cinq nouvelles
recrues. Il faut dire que la
direction du club s’était
fixé comme objectif de boucler l’opération recrutement avant la fin de l’année
civile en cours, et ce, dans
le but d’emmener tout le
monde, y compris les nouvelles recrues en stage à
Gammarth du 1er au 12
janvier prochain. Un objectif qui a été parfaitement
atteint pour les Nahdistes,
puisqu’il aura fallu seulement 11 jours pour boucler
cette opération recrutement, avec cinq nouvelles
recrues qui viendront renforcer les rangs de l’équipe
à partir de ce match de
coupe face au Paradou AC.
Les dirigeants nahdiste ont
d’ailleurs assuré les services de Mourad Satli (exFC Malines), de Mehdi
Ouertani (JS Kairouan), de
Mohamed
Coumbassa
(USM El-Harrach) ainsi
que Hocine Laribi et
Ibrahim Ferhat, deux éléments qui étaient au club,
mais qui n’avaient pas été
engagés pour la phase aller
du championnat.
La défense
fortement renforcée
S’il y a bien un compartiment qui a connu un grand
renfort en ce mercato hivernal nahdiste, c’est bien
celui de la défense qui a vu
les dirigeants du Nasria
procéder au recrutement
de pas moins de trois

joueurs qui viendront
s’ajouter à ceux déjà en
place. En effet, le Nasria a
enregistré les arrivées de
Mourad Satli, un jeune
défenseur central qui a
longtemps évolué en
Belgique et qui peut également jouer sur les deux
couloirs, même si le joueur
a été essentiellement recruté pour évoluer en défense
central. Le Nasria a également enregistré la qualification de ses deux défenseurs centraux, à savoir
Ibrahim Ferhat et Hocine
Laribi, deux éléments qui
s’entraînaient depuis l’entame de la saison avec le
groupe, mais qui n’étaient
pas qualifiés pour jouer en
championnat. La polyvalence de Hocine Laribi, un
joueur que le coach Michel
a voulu engager coûte que
coûte sera également à
prendre en considération,
lui qui sera sans doute très
utile pour son équipe lors

de la seconde phase du
championnat.
Michel fera avec
ce qu’il a en attaque
Alors que le compartiment
défensif a connu les arrivées de pas moins de trois
joueurs, celui de l’attaque
n’a vu quant à lui l’arrivée
d’aucun joueur. En effet,
les deux autres recrues du

Les 5 nouvelles
recrues
(25) Laribi Hocine, défenseur central, latéral droit
(18) Ferhat Ibrahim, défenseur central
(20) Satli Mourad, défenseur central, latéral droit ou
gauche
(17) Ouertani Mehdi,
milieu de terrain défensif
(29) Coumbassa Mohamed,
meneur de jeu.
M. A.

 Qualification d’Ouertani

Entraînement
hier aprèsmidi au 20Août-55

La séance
d’entraînement d’hier
a eu lieu au stade du
20-Août-55 de
Ruisseau, en
présence de tous les
joueurs à l’exception
de Mourad Satli, pari
en Belgique pour
récupérer des
affaires personnelles.
Une séance qui a vu
le coach Alain Michel
mettre en place le
dispositif qu’il
compte aligner ce
mercredi face au PAC.

Aujourd’hui,
séance à Dar
El-Beïda

Par ailleurs, l’ultime
séance
d’entraînement avant
ce match de coupe
face au PAC aura lieu
cet après-midi au
stade Chahid
Benrabah de Dar ElBeïda, soit sur la
même pelouse qui
accueillera le match
de coupe face au PAC.
Le coach Michel qui
était contre l’idée de
s’entraîner sur ce
terrain, de façon à
éviter les blessures,
lui qui l’avait qualifié
de pelouse pourrie, a
finalement accepté
de s’y entraîner, afin
d’acclimater ses
poulains à cette
surface de jeu.

Alors que Gasmi sera absent face au PAC

Michel : «Coumbassa sera
envoyé au front»
Alors que le Nasria sera officiellement
privé des services de son attaquant et
meilleur buteur Ahmed Gasmi, le coach
Alain Michel n’est pas inquiet outre
mesure, lui qui tient la solution pour pallier l’absence de Gasmi, en lançant dans
le bain son nouveau meneur de jeu
Mohamed Coumbassa, lequel sera titulaire ce mercredi face à l’USMH : « Il est
vrai que j’aurais aimé compter sur Gasmi
lors de cette rencontre de coupe, mais on
va devoir faire avec son absence. Je ne
suis pas du tout inquiet, pour moi, j’ai ce

qu’il faut pour contrer cette équipe du
Paradou, à commencer par Coumbassa,
qui sera envoyé au front à l’occasion de
cette rencontre. Je sens que le joueur est
assez déterminé, il va leur rentrer
dedans, et c’est lui qui fera la différence
ce mercredi, j’en suis convaincu, je compte sur lui.» Voilà donc un signe de
confiance de la part du coach envers son
joueur qui ne manquera pas de motiver
encore davantage le Guinéen.
M. A.

Cela s’est passé samedi au stade du 20-Août-55

Ould Zmirli lessive Houali
Cela s’est passé samedi
dernier, alors que le NAHD
s’apprêtait à affronter le
Mouloudia de Béjaïa, un
incident, mineur certes, mais qui
mériterait bien d’être signalé.
Celui-ci a eu lieu entre le
président Ould Zmirli et le
secrétaire général du club,
Houali Mohamed.
En effet, alors que Mehdi
Ouertani venait d’arriver à
l’hôtel Oasis pour y passer la
nuit, en attendant d’entamer les
négociations avec les dirigeants
du Nasria, son manager aurait
constaté que la réservation de sa

chambre n’avait pas été
effectuée par la direction du
NAHD, il appellera dès lors le
président Ould Zmirli, pour lui
faire remarquer qu’il n’a pas
tenu ses engagements. Fou
furieux, Ould Zmirli lessivera le
secrétaire général du club,
auquel il avait confié cette
mission, qu’il n’a apparemment
pas accomplie.
Le président nahdiste
haussera le ton avec Houali en
l’invitant à quitter le stade du
20-Août-1955 sur-le-champ afin
de régler ce problème, l’air
énervé, lui qui a cru que tout

avait été réglé pour accueillir
comme il se doit l’AlgéroTunisien.
Les licences des
recrues seront
récupérées aujourd’hui
Une autre mission encore plus
importante a été confiée par le
président Ould Zmirli au
secrétaire général du club, à
savoir celle de préparer les
licences des nouvelles recrues,
pour l’avant-match du Paradou
AC, et ce, afin de permettre au
coach Alain Michel de faire
appel aux éléments qu’il

17

souhaite faire jouer face au
PAC, à l’image de Coumbassa
qui devrait être titulaire demain
après-midi. Quatre des cinq
licences des joueurs engagés
devront être retirés par le
secrétaire général du club au
aujourd’hui, puisque celle du
jeune défenseur Ibrahim Ferhat
est déjà sur le bureau de la
direction.
Reste seulement à retirer celles
des autres recrues, sachant que
deux d’entre elles sont tributaire
du TMS (Satli et Ouertani).
M. A.

Il ne manque
plus que
le TMS

Alors qu’il s’est officiellement
engagé avec le Nasria en signant un
contrat de 18 mois, le néo-milieu de
terrain nahdiste Mehdi Ouertani attend
d’être qualifié pour pouvoir disputer la
prochaine rencontre de coupe d’Algérie, à
savoir celle qui opposera son équipe au
Paradou AC. En effet, la direction du club
nahdiste a déposé hier lundi le dossier
complet du joueur, de façon à le qualifier
à temps pour le match du PAC. Reste
seulement à ce que le TMS du joueur soit
validé au niveau de la FAF entre les deux
fédérations (algérienne et tunisienne)
pour que le joueur puisse avoir sa licence.
La direction du club s’attend d’ailleurs à
ce que cette affaire soit réglée au plus tard
cet après-midi, de façon à pouvoir inclure
le joueur dans le groupe qui défiera le
Paradou AC demain après-midi à Dar ElBeïda.
Ouertani : «Sayoud ne m’a dit
que du bien du Nasria»
Contacté par nos soins afin de nous livrer
ses premières impressions en tant que
nouveau joueur du Nasria, le jeune Mehdi
Ouertani a été bien aimable, en se
présentant d’abord au public
husseindéen, avant de nous divulguer les
raisons qui l’ont poussé à choisir le
NAHD comme destination, alors qu’il
disposait de nombreuses offres en
Tunisie, comme il nous l’a si bien affirmé
: «Je me présente tout d’abord, je suis
Mehdi Ouertani, je suis né à Marseille, et
j’ai été formé à l’Olympique de Marseille.
A 19 ans, j’ai rejoint la Tunisie, où
j’évoluais depuis 7 ans déjà. Mon agent
m’a parlé du NAHD et du coach Alain
Michel, alors que j’avais déjà vu le Nasria
évoluer, une équipe qui m’a laissé très
bonne impression. Je me suis également
renseigné auprès d’Amir Sayoud, mon
ami, qui joue à l’USMA, lequel m’a dit
que du bien du NAHD. Je n’ai de ce fait
pas hésité un seul instant à venir signer ici
malgré les nombreuses offres en Tunisie.»
M. A.

La direction leur a posé une
condition pour renouveler

Benamara et
Ferguène doivent
réduire leur
salaire de moitié
Alors qu’ils se trouvent dans le
collimateur de la direction du club,
Youcef Benamara et Saïd Ferguène voient
leur avenir au Nasria très incertain. Les
deux joueurs sont d’ailleurs assez proches
de la porte de sortie, à moins qu’ils
acceptent la condition de la direction du
club. En effet, les dirigeants du Nasria ont
posé une condition aux deux joueurs,
pour les garder dans l’effectif du club lors
de la seconde moitié de saison, une
condition qui stipule que les deux joueurs
doivent accepter de voir leur salaire
réduit de moitié, afin qu’ils soient
maintenus au club, comme cela a été fait
pour Karim Ghazi, qui a d’ailleurs accepté
de réduire son salaire, pour valider sa
prolongation de contrat de six mois. La
balle est désormais dans le camp des deux
joueurs, à eux de choisir entre réduire leur
salaire de moitié et rester au Nasria, ou
bien une résiliation unilatérale de leur
contrat, eux qui ne remplissent pas la
condition des 50% du temps de jeu lors de
la phase aller pour pouvoir garantir leur
place dans le groupe nahdiste.
M. A.

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

18

www.competition.dz

CSC

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Amrouche
se fait désirer
Bien que la direction des Vert et Noir ait annoncé
solennellement qu'elle a bel et bien engagé Adel Amrouche,
ce coach n'a pas à ce jour atterri à Constantine pour signer
son contrat. Ce qui a poussé des observateurs avertis à se
demander si Amrouche hésite à prendre en main les Vert et
Noir pour une raison qui reste à élucider.

Manucho
veut partir

Après avoir résilié
à l'amiable le
contrat de l'arrière
Benbrahem, la
direction du CSC
aurait accepté de
laisser partir
l'attaquant ivoirien
Manucho, qui a,
selon une source
très fiable,
demandé à être
libéré pour aller
jouer la phase
retour sous les
couleurs d'un
autre club. Selon
notre
interlocuteur,
Manucho aurait
décidé de ne plus
porter les couleurs
du CSC après avoir
été pris à partie
par des fans des
Vert et Noir à la
fin de la rencontre
de coupe, que leur
club a jouée et
perdue contre la
JSS.

Remache,
Mekaoui et
Boulemdaïs
de retour ?

De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Une semaine de vacances pour
les Vert et Noir
Afin de leur permettre de se ressourcer
auprès de leurs familles respectives, qui toutes
ne résident pas à Constantine, la direction du
CSC a accordé à ses joueurs une semaine de
vacances et leur a fixé la reprise des entraînements au 29 décembre 2016. Soit la veille de
leur départ en Tunisie, où ils vont suivre un
stage bloqué pour préparer la phase retour du
championnat de Ligue 1 Mobilis. Un stage qui,
selon une source fiable, aurait été programmé
au complexe tunisien Hammam-Bourguiba
par le nouvel entraîneur du CSC, Adel
Amrouche. Ce dernier, à ce jour, n'a pas
débarqué à Constantine pour se concerter
avec ses futurs adjoints Kebir, Boukhalfa et
Denni et prendre les décisions qui s'imposent

pour remettre sur orbite l'équipe qui a fini la
première partie du championnat de L1
Mobilis à la place du premier relégable.
Les Sanafir craignent le pire
Après avoir terminé la première moitié du
championnat à la position de premier relégable, les plus optimistes des milliers de fans
du CSC craignent de voir leur équipe favorite
ne pas arriver à se maintenir en Ligue 1
Mobilis. Ils avancent, pour arguer leurs dires,
que pour assurer son maintien parmi l'élite du
football algérien, lors de la phase retour, leur
club doit gagner les sept matches qu'il sera
appelé à jouer à domicile, mais aussi récolter
au moins 3 à 6 points hors de ses bases. La
balle est dans le camp de l'actuelle direction du
CSC et de ses joueurs, car ils sont condamnés à
sauver leur team du purgatoire et redonner le
sourire à leurs supporters qu'ils ont déçus lors de
R. G
la phase aller.

Selon une source
crédible, le
directeur général
des Vert et Noir
aurait pris langue
avec les arrières
du RCR Remache
et Mekaoui et
l'attaquant de
l'ESS Boulemdaïs.
Pour rappel, ces
derniers ont quitté
l'été passé le CSC.
Le DG du CSC leur
aurait proposé de
revenir porter les
couleurs de son
équipe. Au moment
où nous mettons
sous presse, seul
Remache aurait
accepté de revenir
au bercail cet
hiver à condition
que la direction du
RCR le libère.

Kabir : «Le recrutement
du CSC a été
anarchique»
Le DTS du CSC
Lamine Kabir a assuré
les deux derniers
matches disputés par
le CSC. L'ex-entraîneur
adjoint des Verts nous
parle de la situation du
vieux club de Cirta
avant l'entame de la
phase retour.
Vous avez accepté de prendre
l'équipe dans un contexte
difficile…

En tant que DTS, je ne pouvais
pas dire non car l'équipe était sans
entraîneur et elle devait jouer
deux matches importants avant la
trêve. J'ai pris les choses en main
et j'ai assumé mes responsabilités.

L'équipe a été éliminée de la
Coupe d'Algérie face à la JSS
avant de s'incliner vendredi
passé contre le MCO en
championnat ?

Franchement, j'ai fait le maximum pour gérer une situation difficile, mais on n'a pas eu la réussite escomptée.

Face au MCO, le CSC a montré
un visage acceptable malgré la
défaite…

Tout le monde a vu que l'équipe pouvait au moins réussir le nul
mais le manque d'efficacité en
attaque nous a été fatal. On s'est
créé pourtant beaucoup d'occasions mais on a manqué de percussion devant. Ce qui m'a rassuré c'est le rendement de certains
jeunes que j'ai incorporés à l'image de Bourkab et Rdjem.
Sincèrement le CSC a un vivier de
jeunes, ils ont besoin seulement de
confiance et de motivation.
D'ailleurs on est en train de travailler dans ce sens pour lancer les
jeunes à l'avenir.

Même si vous êtes au CSC

Il était époustouflant tout au long de la phase aller

Addadi, le bâtisseur

C'est le " Monsieur plus " de l'Olympique de Médéa. Durant ce premier acte du
championnat, il était surprenant par sa vision de jeu et sa combattivité au
milieu du terrain.
Un constructeur par excellence et
un astucieux relanceur-remiseur. Et c'est
lui sur lequel pèse tout le poids de ce
milieu névralgique. Ses coéquipiers
comptent beaucoup sur ses déviations " à
la Belloumi " et ses passes décisives. Il
court énormément sur le ground et vous
le trouverez là où ses camarades ont
besoin de lui. Omniprésent. Il permet une
circulation fluide du ballon entre tous les
compartiments de l'équipe. Ils disent de
lui qu'il est incontestablement le régulateur et le bâtisseur de la formation
médéenne. Ce n'est pas exagéré de dire
que Toufik Addadi (26 ans) a prouvé sa
capacité d'adaptation au milieu, à gauche,
à droite ou dans l'axe. Il est excellent sur

toutes les balles et les distille d'une façon
impressionnante à ses partenaires, d'où
péril dans le camp adverse. Parfois, il
donne l'impression de dominer adversaire et coéquipier tant son abattage est hors
normes. Offensivement, il est doté d'un
sens surprenant de pénétration dans les
défenses adverses et arrive même à les
perforer dans la majorité des cas. En un
mot, c'est le patron du milieu et son équipe actuelle ne peut s'en séparer du jour au
lendemain.
Tout au long de cette phase aller, il est
l'auteur de plusieurs passes décisives et
de trois buts qu'il a inscrits devant l'ES
Sétif (82'), le MO Béjaia (29') et le NA
Hussein-Dey (46').
D'ailleurs, lors du dernier match de la
première manche du championnat contre

les Harrachis, ces derniers ont souffert de
le contrer et de lui subtiliser le ballon. En
fin de compte, Il a été désigné l'homme du
match tellement sa prestation a crevé les
yeux. Addadi était, à vrai dire, au four et
au moulin ce jour-là, mais ses coéquipiers
n'arrivaient pas à exploiter les balles qu'il
leur distillait. Après cette belle confrontation face à l'USM El-Harrach, l'enfant de
Saida nous a livré ses impressions : "
Nous étions plus entreprenants que notre
adversaire et nous aurions pu conclure si
l'arbitrage était correct et impartial. Ce
qui a été commis sur notre camarade
Gherbi est impardonnable ; le refere n'a
rien voulu comprendre et nous a privés
d'un penalty flagrant et indiscutable."
Tant que le joueur Addadi est là, le milieu
de l'OM roule à cent à l'heure.
M. G.

JS KABYLIE

17h

depuis un mois quels sont les
raisons d'après vous qui ont
fait que le club est arrivé à
cette situation inquiétante ?

Les deux directions parlent argent

HAMIA,

Je pense que beaucoup de facteurs ont influé négativement sur
le parcours de l'équipe durant la
phase aller. En plus de la mauvaise gestion de la direction il y a eu
des erreurs dans le recrutement
estival, ce qui a fait que l'effectif
actuel est déséquilibré. L'équipe
est en train de subir les conséquences d'une mauvaise préparation, des erreurs de casting et le
fait que l'équipe est restée presque
deux mois sans entraîneur.

La phase aller est achevée,
l'équipe doit maintenant
préparer la phase retour avec
beaucoup de rigueur. Est-ce
que le renfort est
indispensable pour le CSC ?

On doit renforcer tous les compartiments car l'équipe a des insuffisances dans certains postes.

Il y aura certainement des
libérés en ce mercato hivernal ?

Oui, on doit libérer des joueurs
mais je ne vais pas vous divulguer
les noms actuellement.

Un mot pour conclure ?

J'espère qu'avec l'arrivée d'un
nouvel entraîneur les choses vont
rentrer dans l'ordre et l'équipe
puisse redresser la barre et se relever de nouveau lors de la phase
retour.
K. H.

Le coach Slimani est enfin sanctionné

La sanction de l'entraîneur médéen Sid-Ahmed
Slimani est tombée avant-hier, selon le site de la LFP.
Après avoir entendu le mis en cause lors de la séance
de jeudi du 22-12-2016, la commission de discipline
relevant de l'instance précitée a prononcé son verdict
: mise en garde du coach en question, plus une
amende de 100 000 DA.

Banouh a refusé de jouer

Selon une source crédible, le joueur Banouh, après
que nous nous sommes interrogés sur son absence
énigmatique lors du match face à El-Harrach, dans
l'une de nos dernières éditions, n'a pas voulu s'entraîner avec l'équipe faisant l'impasse sur toutes les
séances de la semaine qui a précédé la rencontre de
vendredi. La même source ajoute que la défection du
joueur en question est le salaire qu'il a demandé à sa
direction qui n'a pas répondu favorablement sous
prétexte que le montant exigé par le joueur est exorbitant. Donc, une discussion aura lieu au cours de
cette semaine entre le joueur et son président pour
que tout soit tiré en clair, avant la trêve hivernale.

Reprise dimanche dernier

Comme d'habitude, les capés de Slimani ont repris
le chemin des entraînements avec de légères séances.
Ils étaient satisfaits de finir la phase aller du championnat sur une bonne note. Ce nul ramené des
terres harrachies vendredi passé a galvanisé les partenaires de Saâdou et les incitent à faire beaucoup
mieux lors du second acte de la compétition.

La venue de
Hamia, l'attaquant
vedette de
l'Olympique de
Médéa à la JSK,
n'est qu'une
question de temps.
PAR ABDELLAH H.
Déjà, avant même de
contacter El-Bahari, les
responsables du club voulaient
engager ce jeune joueur dont
on n'a pas cessé de louer les
grandes qualités techniques et
physiques. Néanmoins, sa
situation administrative vis-à-

vis de son club employeur a
dissuadé Hannachi et ses
proches collaborateurs qui ont
préféré engager El-Bahari et
Mamèche que de racheter le
contrat de Hamia avec une
somme d'argent astronomique.
Néanmoins, après le refus de la
LFP de qualifier El- Bahari et
Mamèche, Hannachi a réactivé
la piste Hamia, surtout que les
supporters des Jaune et Vert
n'ont pas cessé ces derniers
jours de réclamer la venue de
grands noms cet hiver à Tizi
Ouzou. Afin de répondre
favorablement au souhait des
fans du club et beaucoup plus
pour renforcer les rangs de son
équipe par des éléments de
valeur, notamment la ligne
d'attaque, Hannachi a pris la
décision d'engager le meilleur
buteur de la formation de la

Ces derniers jours, les responsables de la JSK, à leur tête le
président de la SSPA/JSK ont
multiplié les contacts avec les
proches des clubs et les agents
de joueurs afin de renforcer
l'équipe par de bons joueurs qui
seront capables d'apporter un
plus à l'équipe. Hier, quelques
proches du club n'ont pas hésité
à proposer le nom de Kherbache,
le meneur de jeu du CAB à
Hannachi. Ce dernier qui a
demandé aux autres dirigeants
du club de se renseigner sur cet
élément a donné son feu vert
concernant le recrutement de
Kherbache après tout le bien
qu'il a entendu sur ce joueur de
vingt-six ans, formé au CRB et
passé par le CABBA et le RCR.
Maintenant, le joueur sera appelé à récupérer en personne sa
lettre de libération de chez le
président du CAB s'il veut
jouer à la JSK dès cet hiver.
A. H.

ville de Médéa. Selon
une source crédible, les
responsables de la JSK
sont entrés en contact avec
leurs homologues de
l'Olympique de Médéa afin de
négocier la fameuse lettre de
libération de Hamia. Au
moment où nous mettons sous
presse, les deux parties
n'avaient pas encore trouvé un
terrain d'entente mais vu les
bonnes intentions des
responsables de la JSK, un
terrain d'entente devrait être
trouvé sur le plan financier
concernant le bon de sortie de
Hamia. Une fois la lettre de
libération du joueur récupérée,
ce dernier se déplacera à Tizi
Ouzou pour apposer sa
signature en bas du contrat que
Hannachi lui a proposé.
A. H.

Les pistes
Lemhane
et Banouh
toujours
d'actualité
En plus de Hamia, les responsables de la formation du
Djurdjura lorgnent deux autres
joueurs de la formation de la
ville de Médéa, Banouh et
Lemhane, en l'occurrence. Ces
deux pistes sont toujours d'actualité, même si les choses seront
très difficiles pour Hannachi. Ce
dernier trouvera toutes les difficultés du monde pour
convaincre son homologue de
l'OM de lui céder trois de ses
cadres.

HANNACHI :

«On a besoin d'un bon
renfort en attaque»
Le premier responsable
du club phare du Djurdjura qu'on a
accosté hier en fin de journée au
stade du 1er-Novembre de Tizi
Ouzou à l'issue de la séance
d'entraînement de son équipe est
revenu sur cette histoire de départ
de Hidoussi. " Je ne sais pas d'où
on a sorti cette histoire ", nous dira
d'emblée le numéro 1 de la JSK
avant d'ajouter : " Comme ça se
passe dans tous les clubs du
monde, le président peut
provoquer une réunion de travail
avec les membres de son staff
technique à tout moment, on a jugé
utile de se réunir afin de parler de
quelques détails qui concernent la
vie quotidienne de l'équipe mais
aussi l'avenir du club, ça ne veut
pas dire qu'à chaque fois qu'on
provoque une réunion avec
l'entraîneur en chef que son avenir
sera évoqué, bref, il n'y a aucun
problème avec l'entraîneur, la
preuve, il a dirigé la séance d'hier
soir le plus normalement du
monde. "
«On doit renforcer
l'équipe avec des éléments
de valeur»
Concernant l'opération
recrutement, Mohand-Chérif
Hannachi précise : " On ne va pas
recruter juste pour le plaisir de
recruter, on doit bien étudier notre
recrutement, l'équipe a besoin d'un
bon renfort surtout qu'on sera
appelés à jouer sur trois fronts lors
de la seconde manche de la saison.
Pour toutes ces raisons, on ne

7
Kherbache du
CAB sur les
tablettes
de Hannachi

NASR EL-FEDJOUDJ

c'est presque fait

OM

DE NOTRE CORRESPONDANT MOHAMED GRINI

Mardi 27 décembre 2016

Les Kabyles
déposeront
les licences
africaines
aujourd'hui

précipitera pas les choses, on
prendra le temps nécessaire pour
effectuer un recrutement
judicieux. "
«La priorité est pour le
compartiment offensif»
Après Khelili et Izerghouf,
Hannachi veut aussi engager deux
attaquants et un meneur de jeu
avant de boucler l'opération
recrutement. " On est sur les traces
de deux ou trois joueurs de notre
championnat, tout ce que je peux
vous dire est qu'on axe beaucoup
plus notre travail sur le
compartiment offensif. En effet,
comme je vous l'ai déjà dit, l'équipe
a besoin d'un bon renfort surtout
qu'on prendra part à la coupe de la
CAF, bref, d'ici la semaine
prochaine on bouclera notre
recrutement, incha Allah. "
«On ne prendra pas part
au tournoi d'El-Jadida»

Le premier responsable des Jaune
et Vert confirme la décision prise
par la direction de la JSK de ne pas
prendre part au tournoi d'El-Jadida.
" Pour plusieurs raisons, on ne va
pas prendre part au tournoi d'ElJadida au Maroc, d'ailleurs, on s'est
réunis hier matin avec les membres
du staff technique pour parler de ce
sujet, le groupe devrait effectuer un
bon stage de préparation et non pas
prendre part à un tournoi, on va
programmer un stage à l'équipe ici
en Algérie, probablement à Aïn
Benian. "
«On a fait l'entrée
gratuite pour encourager
nos supporters à venir
en masse au stade»
Le public de la JSK qui a joué un
grand rôle samedi passé contre le
CRB a été bien récompensé par la
direction du club puisque l'entrée
au stade aujourd'hui est gratuite,
Hannachi explique : " C'est le

dernier match de l'équipe lors de la
première manche du championnat,
pour cette raison, on a jugé utile de
faire un beau cadeau à nos
supporters, surtout que ces derniers
étaient exemplaires contre le CRB,
je tiens une nouvelle fois à les
féliciter. "
«On ne doit pas surtout
sous-estimer cette équipe
de Ferdjoudj»
Sur la rencontre de cette aprèsmidi, Hannachi avertit et conclut en
même temps. " Attention, un match
de coupe reste très difficile, même
si l'adversaire n'est qu'un
pensionnaire de l'inter-régions.
D'ailleurs, les joueurs ne doivent
pas sous-estimer l'adversaire du
jour, une belle qualification ce soir
fera du bien à tous les amoureux
des Jaune et Vert, incha Allah on
finira cette première manche de la
saison en beauté. "
A. H.

C'est aujourd'hui que les
responsables de la JSK se
déplaceront à Alger pour
déposer le dossier des licences
africaines au niveau de la FAF.
Certes, la direction des Canaris
du Djurdjura n'a pas encore
bouclé son recrutement, mais les
dirigeants des Jaune et Vert vont
déposer les licences des joueurs
qui sont déjà sur place avant de
compléter la liste avant le 15
janvier. Bien sûr, toute licence
qui sera déposée après le 1er
janvier sera accompagnée d'une
amende.

Condoléances
Très attristé par le décès de

Haroun Amar, fervent supporter
de la JSK, Sid-Ali Asli, le
président du comité de
supporters du club le pus titré
d'Algérie présente à la famille
du défunt ses sincères
condoléance et l'assure en
cette pénible circonstance de
sa profonde sympathie. A Dieu
nous appartenons et à Lui nous
retournons.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

6
JS KABYLIE

17h

Salim Kerkar et
Zitouni proposés

Selon une source digne de
foi, l’ancien international
des Verts, Salim Kerkar, et le
milieu émigré Zitouni qui
évolue au Portugal ont été
proposés aux responsables
de la JSK. Kerkar est convoité par plusieurs clubs, mais
le manager connu sous le
nom Moh El- Bahdja veut le
transférer à la JSK.

Entrée gratuite

www.competition.dz

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

JSMB

NASR EL-FEDJOUDJ

UNE SIMPLE
FORMALITÉ POUR
LES CANARIS

Pour le dernier match de
l’année en cours, le président Hannachi veut remercier les supporters en décidant que l’entrée au stade
pour le match de cet aprèsmidi face à Fedjoudj soit
gratuite. Les supporters ont
beaucoup aidé l’équipe lors
du dernier match face au
CRB et cela a fait énormément plaisir au président
Hannachi qui a affirmé au
coup de sifflet final que la
JSK possède un public en or.

pas
entraîné
hier

L'absence de
Thomas
Izerghouf à la
séance d'hier
après-midi
n'est pas passée inaperçue.
L'entraîneur
Hikdoussi affirme qu'il n'a
aucune idée
sur le niveau
de ce joueur et
qu'il ne pourra
porter un jugement sur lui
qu'en le voyant
plusieurs fois à
l'entraînement.

Rial
revient

Stage à Aïn Benian

Selon une source proche de
la direction, la JS Kabylie se
préparera durant cette trêve
hivernale au centre d’Aïn
Benian qui dispose de toutes
les commodités pour une
bonne préparation. Les dirigeants de la JSK sont en
train de négocier avec les
responsables de centre où
l’USMA et le MCA ont l’habitude d’effectuer des stages.

Sa relation avec
 Mebarki s’est
Izerghouf
ne s'est détériorée

PAR N. BOUMALI
Les Canaris ne devront pas
souffrir pour arracher le billet
qualificatif pour les ¼ de finale
de la coupe d'Algérie. Ils ne
sous-estiment aucunement Nasr
Fedjoudj qui a créé l'exploit en
atteignant les 1/8 de finale, mais
ils sont convaincus que la qualification ne le leur échappera pas.
Décevants en championnat, ils

auront une belle opportunité
pour se ressaisir en coupe surtout que l'adversaire est largement à leur portée. Mais comme
Dame coupe réserve des surprises, ils prennent cette rencontre très au sérieux pour éviter
une mauvaise surprise sur leur
terrain. L'entraîneur Sofiane
Hidoussi
a
récupéré
Boulaouidet et Raïah, ce qui l'a
soulagé même si l'adversaire

n'est pas un foudre de guerre. Il
ne fera certainement pas tourner
son effectif pour ne pas se faire
surprendre par la modeste formation de Fedjoudj. Il a convoqué 19 joueurs pour le rendezvous de cet après-midi et il est
fort à parier qu'il fera jouer ses
titulaires habituels pour assurer
la qualification au prochain tour.
N. B.

Menaçant de
ne plus
remettre les
pieds à la JSK,
le capitaine Ali
Rial a réintégré
hier le groupe.
Son retour ne
constitue pas
une surprise
lorsqu'on sait
qu'il touche un
salaire de plus
de 150 millions
de centimes
par mois.

Ce que reproche Hannachi à Hidoussi
PAR MOHAMED A.
L’entraîneur Sofiane
Hidoussi ne bénéficie pas
vraiment du soutien total du
président Hannachi. Si lors
de son recrutement, il avait
annoncé que c’est
l’entraîneur qui convient à la
JSK, il ne tient plus le même
discours depuis quelques
jours. Il pensait que le coach
tunisien allait tirer l’équipe
vers le haut, mais c’est le
contraire qui s’est produit
puisque l’équipe a
collectionné les échecs
depuis sa nomination à la
tête de la barre technique. Et
pour ne pas remettre en
cause ses compétences
puisqu’il l’avait encensé lors
de son recrutement, le
président Hannachi lui
reproche ses relations
tendues avec certains
joueurs. Hidoussi avait
écarté de l’équipe Sebie
Touhami et Koçeila
Berchiche avant de
s’accrocher avec Mebarki
lors de la séance de jeudi
dernier. Le président
Hannachi n’est pas content
de la gestion du groupe. Il
redoute vraisemblablement
que la situation devienne
ingérable comme ça été le cas
avec Mouassa, lequel était
forcé à la démission. Certains
cadres avaient exigé son
départ et sachant qu’il ne
pouvait pas travailler avec
des joueurs qui ne voulaient
pas de lui, Mouassa avait
préféré claquer la porte.

Des critiques
acerbes envers
les joueurs
En plus de ses relations tendues avec certains joueurs,
l’entraîneur Hidoussi a critiqué sévèrement ses joueurs
notamment après la défaite
concédée à domicile devant
l’O Médéa. Il avait déclaré
entre autres que certains
joueurs n’ont pas le niveau
pour porter le maillot de la
JSK, ce qui a mis le président
Hannachi dans tous ses
états. Mais comme il avait
déjà consommé un entraîneur, il ne pouvait pas se
permettre de consommer un
deuxième entraîneur en
quelques mois. Les critiques
de Hidoussi envers ses
joueurs n’ont pas été appréciées par le président
Hannachi qui estime que
l’équipe a besoin de sérénité
et non pas de déclarations
incendiaires. Il faut dire que
même si l’entraîneur tuni-

sien n’avait dit que les vérités sur certains joueurs, il
aurait pu le dire à ses dirigeants au lieu de s’attaquer
à ses joueurs après chaque
contre-performance.
Izerghouf, la pomme
de discorde
Recruté par la direction sans
être mis à l’essai, Thomas
Izerghouf n’a pas la confiance de son entraîneur. Ce dernier a déclaré à la fin de la
rencontre face au CRB qu’il
n’a pas vu Izerghouf à
l’œuvre et que ses dirigeants
l’avaient recruté en se référant à ses vidéos. Il est allé
jusqu’à défier son président
que si Izerghouf ou une
autre nouvelle recrue ne lui
plaît, il ne les fera pas jouer.
Cela a mis le président
Hannachi en colère, car il lui
a apporté un désaveu en
public, alors que les autres
entraîneurs qui se sont succédé à la barre technique de

la JSK encensaient les
recrues même si elles sont
limitées.
Préparation
hivernale
Même si le président
Hannachi voulait au départ
participer à un tournoi au
Maroc en cette trêve hivernale, il a consenti sur
demande de son entraîneur
à programmer un stage à
partir de la semaine prochaine. Toutefois, il n’a pas aimé
que Hidoussi déclaré après
le match face au CRB qu’il
veut un stage et non pas un
tournoi en cette trêve hivernale. Hidoussi est lié à la
JSK jusqu’à janvier 2018,
mais rien ne dit qu’il fera
long feu avec les Canaris. Il
ne bénéficie pas du soutien
indéfectible de son président
et cela pourrait provoquer
son départ à tout moment.
M. A.

Le président
demande des
explications
à Hidoussi
Le président Hannachi a
convoqué hier l’entraîneur
Sofiane Hidoussi pour lui
demander des explications
concernant la mise à l’écart de
Mebarki lors du dernier match
face au CRB. Il n’a pas du tout
apprécié la décision de son
entraîneur, lequel lui a fait
savoir qu’il a sanctionné son
milieu de terrain à la suite de
l’altercation qu’il a eue avec lui
lors de la séance de jeudi dernier. Non satisfait des prestations de son joueur lors des rencontres précédentes, le coach
tunisien a confié à son
employeur que Mebarki ne
rentre pas dans ses plans et qu’il
est difficile à gérer. Peinant à
renforcer son effectif en ce mercato hivernal, le président de la
JSK a rétorqué à son entraîneur
qu’il ne peut pas se permettre
de se passer des services d’un
joueur comme Mebarki. Il lui a
même ajouté que ce dernier a
d’énormes qualités et qu’il peut
revenir à son meilleur niveau.
Très loin de sa forme optimale,
l’ex-pensionnaire du MOB n’arrive pas à s’imposer sur l’échiquier des Canaris cette saison.
Même lors des premières journées du championnat, il ne faisait pas partie des pièces maîtresses de l’ancien entraîneur
Kamel Mouassa. Mais il n’avait
jamais contesté les choix de ce
dernier. Ne s’attendant pas à
chauffer éternellement le banc,
Mebarki s’est accroché avec son
entraîneur lors de la séance de
jeudi dernier, mais Hidoussi
l’avait retenu dans la liste des 18
pour ne pas provoquer la colère
de son président, lequel a profité de sa réunion avec lui pour
lui demander de passer l’éponge sur son accrochage avec son
joueur.
M. A.

LE COACH DÉMENT
«Il n’a jamais été
question que je
démissionne»
L’entraîneur Sofiane
Hidoussi est surpris par
les rumeurs le donnant
partant. Il affirme qu’il
n’a nullement l’intention
de jeter l’éponge. «J’ai
l’habitude de rencontrer
le président Hannachi
pour discuter de l’équipe.
Mon entrevue avec lui
aujourd’hui est ordinaire
et il n’a jamais été
question que je
démissionne. Je me suis
réuni avec le président
pour arrêter le plan de
préparation de l’équipe»,
dira Hidoussi qui a
confirmé que son équipe
ne participera pas au
tournoi D’El Jadida du
Maroc où il était prévu
qu’elle dispute plusieurs
rencontres amicales.

Départ de Megatli, Attek et Hemiti

Serait-il préjudiciable ?
Trois joueurs, et non
des moindres, viennent
d'être libérés par la
direction de la JSM
Béjaïa.

La listé des libérés a été établie en concertation avec le
staff technique
La direction de la JSM Béjaia a annoncé
avoir trouvé un accord avec trois joueurs
pour la résiliation de leurs contrats res-

Le coach discute
longuement avec
Mebarki

Lors de la séance d'hier aprèsmidi, l'entraîneur Sofiane
Hidoussi s'est longuement
entretenu avec son milieu Bilel
Mebarki. Il le fera certainement
jouer d'entrée cet après-midi
face à Fedjoudj pour calmer sa
colère.

pectifs. En effet, une journée après après
la fin de la phase aller, les responsables
de la formation bougiote ont annoncé
leur séparation avec trois éléments, et
non des moindres. Hemiti, Megatli et
Attek viennent ainsi de recevoir le coup
de téléphone leur annonçant la fin de leur
aventure sous les couleurs de la JSMB.
Cette décision, qui a surpris plus d'un du
côté des supporters surtout, a été prise en
concertation avec les membres du staff
technique. Une annonce logique pour les
nombreux observateurs dans la mesure
où ces trois éléments n'ont rien apporté
depuis leur venue à la JSMB. Par ailleurs,
nous avons appris, de sources très
proches du club kabyle, que les responsables de la JSMB ne comptent pas s'arrêter à cette liste de trois joueurs et qu'un ou
deux autres éléments pourraient eux
aussi quitter le navire. Le départ de ces
trois joueurs va aussi alléger la masse salariale du club en raison de leurs gros salaires
et cela va permettre au club de la capitale
des Hammadites de faire des économies
pour cette seconde moitié de la saison.

Avis partagés chez les supporters
Les amoureux de la JSM Béjaia étaient
très actifs sur les réseaux sociaux suite à
l'annonce de la liste des joueurs libérés par
la direction du club. En effet, alors que certains ont salué la démarche des responsables du club de Yemma Gouraya, d'autres
sont restés sceptiques. L'arrivée de certains
joueurs au dernier mercato a laissé présager
d'une saison qui devait être à la hauteur de
la valeur des noms recrutés. Mais six mois
après, certains joueurs ont beaucoup déçu,
surtout par rapport à leur comportement. Si
le départ d'Attek semble logique en raison
de son niveau affiché depuis le début de la saison, Hemiti et Megatli, eux, ont été les joueurs
qui ont retenu l'attention des supporters de la
JSMB. Le premier, qui n'a que très peu joué en
raison des nombreuses blessures qu'il a
contractées, a néanmoins été décisif dans certaines rencontres. Ce que regrettent certains
amoureux du club. Amine Megatli, arrivé de
Sétif durant l'été avec un gros capital expérience, n'a finalement pas été précieux
pour le groupe.
B. E. Z.

ASO

Place aux 1/8 de finale

Jouable contre l'US Tébessa
Avec quel moral va-ton faire face à l'US
Tébessa en coupe
demain, se demandet-on ?

la trêve sous un meilleur angle et
avec un bon état d'esprit pour tenter
de colmater les brèches, voire apporter les corrections idoines lors du
prochain stage qu'effectuera le groupe avant la phase retour, qui sera
déterminante pour la réalisation de
l'objectif principal, à savoir le retour
parmi l'élite.

De notre correspondant

Meddahi et Boussaid blessés
Deux éléments habituellement
titulaires ont fait défaut à l'équipe
face au GCM ; ils manqueront aussi à
l'appel en Coupe d'Algérie en raison
de leurs blessures. Si Boussaid pourrait être suppléé par d'autres joueurs,
dont Yedroudj et Merouani pour ne
citer que ces deux pions, Meddahi,
dont le suppléant Naâs est aussi blessé, est le point auquel réfléchit le
coach. Ce dernier n'a pas trouvé
d'autres solutions pour le remplacer
à part aligner Semahi sur le flanc
droit, malgré le fait que celui-ci
manque cruellement de compétition,
lui qui a été ignoré par l'ancien coach
Ifticène.
A. B.

A. BENABDELKADER

Le nouveau coach ne manque
pas de pain sur la planche et devra
apporter du sien pour que ses poulains oublient ce revers et se mettent
dès à présent dans le bain de l'épreuve populaire, eux qui joueront en
l'absence de leur public. L'adversaire
du jour ne viendra sûrement pas en
victime expiatoire et tentera le maximum pour les mettre à défaut en
profitant de l'absence d'un atout
majeur de l'ASO : les Djawarih. La
qualification étant le nouvel objectif,
les Chélifiens n'ont aucun droit à l'erreur et se doivent donc de multiplier
les efforts sur le terrain pour aborder

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

19

Alors que les pistes de Cheniguer et
Noubli sont écartés

La JSMB
à la recherche
de son
attaquant racé
Après l'annonce de la direction de la
JSMB à propos de l'accord trouvé avec
Hocine Achiou et Herbache Billel, seule
une licence demeure libre pour clore
définitivement ce mercato hivernal.

De notre correspondant ZAOUCHE
BADR-EDDINE
Le président Tiab Boualem avait
déclaré, lors du point de presse tenu jeudi
dernier, que les choses allaient s'accélérer
à la fin de la phase aller. En effet,
quelques heures seulement après avoir
disputé le dernier match de cette première moitié du championnat face à l'USMB,
les responsables de la formation phare de
la Soummam ont annoncé avoir trouvé
un accord avec trois joueurs pour une
séparation à l'amiable. Des joueurs sur
qui reposaient d'énormes espoirs surtout
au vu de leur expérience sur les terrains.
Les choses ne se sont pas passées comme
le souhaitaient les dirigeants de la JSMB,
surtout vis-à-vis de Megatli et Hemiti qui
n'ont pratiquement rien apporté depuis
leur arrivée. Ces derniers n'ont finalement pas duré dans le temps et quittent la
JSMB sans avoir atteint le but pour lequel
ils ont été recrutés.

Mardi 27 décembre 2016

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Nous avons appris,
d'une source proche de la
direction du club, que cette
dernière hésite sur une liste
de plusieurs noms qui ont
été proposés. En plus de
devoir faire un choix par
rapport aux besoins de
l'équipe, d'autres difficultés
liées à la situation des
joueurs ciblés seront prises
en compte. Il est d'ailleurs à
rappeler que Younes
Ifticène et son staff ont été
associés à ce mercato hiver-

Des jeunes promus
en séniors

Afin d'apporter du sang neuf à l'effectif actuel en plus
des trois joueurs qui seront recrutés durant cette période des transferts, nous avons appris que le coach des
Vert et Rouge Younes Ifticène a pris la décision de promouvoir quelques jeunes de l'équipe réserve. Lors de la
rencontre d'opposition organisée à son arrivée à Béjaia,
Ifticène a repéré quelques éléments qui pourraient bénéficier d'une chance avec les séniors. Ces mêmes joueurs
auront également la veine de participer au stage hivernal qui se déroulera au niveau de l'école olympique d'El
Bez. On peut citer parmi ces joueurs le nom de
Boughanem et Mahmoudi, des joueurs qui ont retenu
l'attention du coach Ifticène.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
3.
4.

Bouzidi voudrait un renfort
de qualité

Selon nos sources, la direction du club chélifien
pense recruter plusieurs éléments au mercato.
Parmi ces derniers, il y a Ziaya qui semble être une
piste sérieuse étant donné que Bouzidi voudrait un
renfort de qualité, mais surtout de métier.

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

nal. Ce dernier souhaite la
venue d'un attaquant performant afin de suppléer le
départ de Hemiti. Parmi les
noms cités, on parle de
Cheniguer du DRBT et de
Noubli du MC El Eulma.
Ces deux éléments évoqués
dans les milieux proches du
club semblent, par ailleurs,
s'éloigner en raison de
situation administrative
avec
leurs
clubs
employeurs respectifs.
B. E. Z.

PAC
USMB
JSMB
CABBA

5. USB
6. MCS
7. JSMS
8. ASO
9. CRBAF
10. ABS
11. ASMO
12. WAB
13. ASK
14. MCEE
15. GCM
16. RCA

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
34 15 10 04 01 25
27 15 08 03 04 14
25 15 07 04 04 15
24 15 06 06 03 12
24 15 07 03 05 13
23 15 07 02 06 15

20
20
19
18

15 06
15 05
15 04
15 04

17
17
16
11
11
09

15
15
15
15
15
15

03
03
04
03
02
02

02 07
05 05
07 04
06 05

11
17
13
16

08
08
04
05
05
06

13
12
12
12
10
10

04
04
07
07
08
07

11
09
12
09
13
15
09
16
14
16
13
14
16
19
19
15

+14
+05
+03
+03
00
00
+02
+01
-01
00
00
-02
-04
-07
-09
-05

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

20

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

MCS

RAHMOUNI :
«Ne pas trop
surestimer
le Chabab»
L'entraîneur en chef des
Vert et Rouge n'a pas
hésité à parler à ses
joueurs, hier, lors de la
séance d'entraînement.
De notre correspondant
K. DJELLOUL
Le coach saidi a recommandé à ses poulains de jouer la qualification : "On est à
quelques heures de cette rencontre, les choses
sérieuses ont commencé pour nous. Je n'ai
pas besoin de trop vous parler de cette rencontre, c'est un match de coupe, ça veut tout
dire. Tout le monde au club veut la qualification. Alors on doit être à la hauteur. On sera
appelés à réaliser un bon match, mais surtout
arracher le billet qualificatif aux quarts de
finale."Rahmouni a profité aussi de la séance
d'hier pour avertir ses joueurs : " On doit
prendre cette rencontre au sérieux et surtout ne
pas trop surestimer l'adversaire. Il faut aussi rester concentrés sur votre sujet du début jusqu'à la
fin de la rencontre. L'adversaire fera tout son
possible pour gagner, c'est un match très important pour lui, on doit donc bien gérer cette rencontre."
«La pression sera sur le CRB»
Conscient que son équipe jouera devant des

Il y a une bonne ambiance
et l'équipe a repris les entraînements dans la sérénité.
Nous avons travaillé dans de
très bonnes conditions avec
tous les moyens pour faire
une bonne préparation pour
ce match de coupe.

La victoire face à l'ASMO
vous a fait beaucoup de
bien, n'est-ce pas ?

Contre l'ASMO, on devait
gagner à tout prix à Saïda. La
venue de cette équipe a été
l'occasion d'empocher trois
précieux points. L'équipe a
fait l'essentiel puisqu'on a
réussi à renouer avec le succès.

Qu'est-ce qui a déclenché
cette rage de vaincre face
à l'ASMO ?

Nous étions dans l'obligation de gagner chez nous ;
face à l'ASMO, on savait que
ce match allait être le tournant. Donc, on n'avait pas le
droit de le rater. Nous étions
hyper-motivés et ivres de
rage de vaincre et surtout très
solidaires.
Compétition / PUB

ANEP 31009973 du 27/12/2016

Vous allez affronter le CRB
en coupe, comment voyez-

MOB

17h

CAB

BÉJAÏA, VAINCRE
OU MOURIR !

PAR BOUALEM AIZEL
gradins bien garnis, comme il sait aussi que
ses joueurs seront sous grande pression,
Rahmouni voulait les aider à évacuer cette
charge négative : "On jouera contre une équipe de Ligue 1, la pression sera donc sur l'adversaire. Nous, on sera appelés à développer
un beau jeu et à jouer notre football."
«J'espère que l'arbitrage
sera à la hauteur»
L'entraîneur espère également que le match
se jouera dans de très bonnes conditions et
que l'arbitrage sera à la hauteur : "Ce n'est pas
de mes habitudes de parler de l'arbitrage ; je
souhaite que l'homme en noir soit à la hauteur comme je souhaite aussi un fair-play
total lors de cette rencontre et que celle-ci se
déroule dans de très bonnes conditions."
K. Dj.

vous cette confrontation ?

C'est un match qui sera très
serré et je suis sûr que ça va
se jouer sur des détails du fait
que nous allons affronter une
solide équipe du CRB qui a
pour objectif d'aller loin en
Coupe d'Algérie.

Donc, vous misez sur une
qualification au prochain
tour ?

Même si notre premier
objectif est le championnat,
jusqu'à maintenant Dame
Coupe semble nous tendre les
bras ;, donc on n'a pas le droit
de la refuser. Nous allons
jouer à fond ce match pour
nous qualifier au prochain
tour, surtout que nous allons
être poussés par des milliers de
nos supporters.

Mais le CRB veut se
ressaisir suite à sa
dernière défaite en
championnat face à la
JSK…

Le CRB aura la réaction
d'une bête blessée et viendra
donc pour arracher la qualification et se ressaisir. Notre
tâche ne sera pas du tout facile, mais nous ferons tout pour
passer au prochain tour et
battre le CRB.
K. Dj.

Tout donner pour
créer l'exploit

La formation du MCS
poursuit sa préparation en
prévision de la rencontre
face au CRB, comptant pour
les 1/8 de finale de la
Coupe d'Algérie.
Face à un team algérois qui
n'est plus à présenter, les
poulains de Rahmouni sont
appelés à tout donner pour
espérer créer l'exploit de
passer au tour suivant. Ce
dernier a basé son travail
sur le volet psychologique
afin de pousser ses
joueurs à aborder ce match
dans les meilleures
conditions mentales,
surtout que le MCS, qui a
tout à gagner,
contrairement aux gars de
Laaquiba, n'a rien à
craindre. C'est pourquoi les
Saïdis n'ont qu'un seul vœu,
celui de voir leur
Mouloudia décrocher la
qualification au tour
suivant de cette épreuve
populaire.

Dernier entraînement ce matin
Les joueurs saidis
effectueront la dernière
séance d'entraînement sur
la pelouse du 13-Avril1958. L'entraîneur Mourad
Rahmouni devra, à l'issue
de la séance, dégager le
onze qui débutera le
matche de demain contre
le CRB.

Les Vert et Noir accueilleront le
CA Batna, l'une des équipes les plus
proches de la zone de relégation, avec
l'objectif de décrocher les trois points
qui lui permettra de garder un espoir
pour le maintien avant la phase retour.
Un résultat autre qu'une victoire signifierait la condamnation presque définitive de l'équipe à la relégation et il ne resterait plus grand-chose à sauver. Dos au
mur, les poulains de Boussaâda sont
donc plus que jamais motivés pour
décrocher leur deuxième succès de la
maison, surtout après l'excellent rendement fourni contre le NAHD, une rencontre où une erreur arbitrale a été fatale pour le club béjaoui. Sur le plan purement technique, le staff technique
semble avoir bien préparé son équipe et
compte présenter onze guerriers pour
battre le CAB. Car il sait que c'est la
condition ultime pour espérer entamer
sa série marathonienne pour le maintien

lors de la deuxième partie de saison. Il a
d'ailleurs beaucoup travaillé avec les
joueurs aussi bien sur le plan psychologique, sachant bien que c'est une rencontre qui ne pourra se gagner qu'avec
les tripes. Le MOB a l'occasion de revenir à 5 points des équipe non relégables,
parmi elles le CAB, en cas de victoire et
c'est le scénario espéré par l'ensemble
des amoureux du club. Ces derniers
seront branchés à leur radio, étant
donné que la partie se jouera une nouvelle fois à huis clos pour cause de suspension.
Le groupe est déterminé
Les joueurs, eux, conscients de la lourde
tâche qui les attend ont promis de faire
l'impossible pour arracher une victoire
cet après-midi. Certes, les coéquipiers de
Lakhdari sont loin de respirer la
confiance après leur série catastrophique
de résultats négatifs, mais sont prêts à
mettre tout le cœur qu'il faudra sur le
terrain. La tâche s'annonce bien difficile

devant un adversaire qui ne viendra pas
en victime, mais le staff, qui connaît bien
la valeur de son équipe et celle de l'équipe adverse, a tenu un discours franc
avec ses capés afin de les sensibiliser et
les mettre devant leurs responsabilités.
C'est l'avenir de tout un club qui est en
jeu et des milliers de Crabes suivront
cette partie avec une attention très particulière, les joueurs du MOB n'ont donc
vraiment pas droit de décevoir une nouvelle fois.
La direction joue la carte de
la motivation
Conscients que le résultat du match
d'aujourd'hui sera décisif pour l'avenir
du MOB en L1, les dirigeants béjaouis
ont décidé de mettre la main à la poche
en promettant une forte prime dans le
but de motiver les camarades de
Messaâdia. Ces derniers devraient toucher la somme de 20 millions de centime
s'ils arrivent à décrocher cette victoire
que tout le peuple mobiste attend. B. A.

Le onze béjaoui face au CA Batna
Sidibé, le grand absent

Equipe
probable

Rahmani,
Khadir,
Benmelouka,
Cheklam,
Lakhdari,
Baouali,
Bentayeb,
Salhi (Yesli),
Yaya,
Belkacemi,
Messaâdia.

Etant à la recherche
d'un nouveau gardien afin de pallier la défection
de Rahmani qui
sera absent
durant plus d'un
mois à cause de
son engagement
avec l'équipe nationale pour la coupe
d'Afrique des nations, la direction du
MOB s'est vu proposer les services du
keeper de Tadjenanet, Jonathan Matijas.
D'après nos informations, aucune décision définitive n'a été prise sur le sujet,
ça sera certainement le nouveau coach
qui statuera sur le recrutement de cet
élément.

Allane
pourrait être
engagé
Le MOB se retrouve sans entraîneur des
gardiens depuis plus d'un mois, le départ
de Benhaha n'ayant toujours pas été
comblé, comme nous l'avions d'ailleurs
rapporté dans nos précédentes éditions.
Ainsi, nous avons appris que la direction
du MOB serait rentré en discussions
avec l'ancien entraîneur des gardiens du
MCA, Allane, afin qu'il puisse venir
reprendre le poste.

Toujours pas
de nouvel
entraîneur !
Si le recrutement d'un nouvel entraîneur
est désormais une urgence vu la situation de l'équipe au classement et l'approche de la trêve hivernale, cela n'avance pas vraiment en coulisses de ce côtélà. Si plusieurs noms son cités, à l'image
de ceux de Bouali, Benchadli, Henkouche
ou encore Rouabah, il n'y a encore rien
de concret pour le MOB et il est difficile
de comprendre ce que compte faire
exactement la direction du club concernant ce volet.
B. A.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2. MCO
3. USMA

En plus de Rahal et Ferhat, le MOB
devra se passer des services de son milieu
de terrain malien, Somaila Sidibé, celui-ci
était sorti sur blessure face au NAHD et
ne s'est pas encore rétabli. Un coup
dur donc pour le coach Boussaâda
qui se retrouvera dans l'obligation de recomposer son milieu
de terrain. Ce qui veut dire qu'il
devra certainement chambouler
tout son système tactique, tant
Sidibé est vraiment l'homme de
base au milieu du terrain.
Toutefois, le coach reste confiant,
l'essentiel est de trouver la meilleure
formule, en alignant un autre élément.

traux titulaires, Benmelouka et Lakhdari.
Ainsi, la solution choisie par Boussaâda est
de faire retrouver au Franco-Algérien son
véritable poste d'arrière gauche,
lui qui a presque joué tous
ses matchs dans l'axe
depuis son arrivée. Ce
n'est toutefois pas encore définitivement
acquis, puisque avec la
présence de Bencherifa
qui pourrait tenir ce rôle
aussi, le staff technique
pourrait bien changer de
raisonnement au dernier
moment.

tuée comme tout le peuple du MOB l'espère par des buts.

Cheklam pour le remplacer
Si le forfait de Sidibé qui pourrait même
rater une partie de la préparation hivernale
va certainement laisser un grand vide dans
l'équipe béjaouie aujourd'hui, notamment
au niveau de la récupération, Boussaâda
tient quand même son plan de rechange. Le
coach du MOB a décidé de remplacer le
Malien dans le onze par l'ancien joueur du
CSC, Farid Cheklam. Celui-ci jouera dans
l'axe comme face au NAHD, alors que
Baouali devra donc glisser vers le milieu du
terrain.

Belkacemi-Messaâdia pour
faire trembler les filets
Le point positif côté effectif aujourd'hui
est le retour attendu d'Ismaïl Belkacemi,
lui qui n'a été incorporé qu'en fin de
match face au NAHD, il semble aujourd'hui prêt à débuter la partie. Ainsi, le
coach béjaoui compte bien aligner deux
attaquants pour jouer à fond la carte du
jeu offensif, il va donc associer Messaâdia
et Belkacemi devant. Les deux éléments
sont assez complémentaires, bien qu'ils
aient eu rarement l'occasion de jouer
ensemble par le passé. L'ancien du CSC
pourra servir de pivot pour fixer la défense du CAB, cela donnera l'opportunité à
Belkacemi d'avoir du champ pour sortir
une prestation de qualité qui sera ponc-

Sa titularisation tributaire de
la stratégie du coach
Toutefois, la participation de Yesli qui a
le moral au plus bas depuis plusieurs
semaines, sera tributaire de la stratégie
qu'abordera l'entraîneur du MOB,
Boussaâda, pour ce match face au CAV. Si
le coach maintient le schéma mis en place
le plus souvent depuis le début de saison,
c'est-à-dire avec trois milieux axiaux, Yesli
pourrait bien jouer d'entrée aujourd'hui,
mais dans le cas où le driver béjaoui changerait de tactique pour mettre deux ailiers
derrière les attaquants, l'ancien de la JSK
se retrouvera une nouvelle fois sur le
banc pour ce qui risque d'être son dernier
match en tant que joueur du MOB.
B. A.

Benmelouka jouera à gauche
La titularisation de Cheklam dans l'axe
impliquera obligatoirement un changement
de positionnement pour l'un des deux cen-

5

Matijas
proposé

Le MO Béjaïa disputera aujourd'hui un match crucial, celui de la dernière chance, qu'il devra
coûte que coûte remporter pour espérer se relancer dans la course vers le maintien en Ligue 1.

Aibout : «Ça sera
très serré»
Comment est l'ambiance au
sein du groupe ?

MISE A JOUR DE LA 10e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

Yesli pourrait débuter
N'ayant que très peu joué depuis sa signature au MOB l'été dernier, Kamel Yesli se
retrouve à la croisée des chemins, certains
avancent déjà qu'il sera bel et bien le premier sur la liste des libérés durant le mercato hivernal. Toutefois, le staff technique
pourrait bien lui donner son ultime chance aujourd'hui afin qu'il puisse prouver
son potentiel, lui qui était pourtant considéré comme l'un des meilleurs éléments
du championnat quand il évoluait à la
JSK.

4.
5.
6.
7.

ESS
OM
JSS
NAHD

8. USMBA
9. USMH
10.
11.
12.
13.

DRBT
CRB
JSK
CAB

14. CSC
15. RCR
16. MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

25 15 07 04
22 15 06 04
21 15 06 03
21 15 06 03
19 15 04 07
16 15 04 04
16 15 04 04
16 15 03 07
16 14 04 04

04 21 16
05 15 16
06 18 16
06 17 18
04 09 10
07 18 20
07 11 14
05 09 13

06
14 15 03 05 07
13 15 05 04 06
08 14 01 05 08

10
18
13
10

+05
-01
+02
-01
-01
-02
-03

-04
16 -06
20 -02
18 -05
22 -12

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

4

www.competition.dz

À LA UNE

USMB

LE PSG DEVRA

BATAILLER POUR
AVOIR GHOULAM
Comme nous l'avions annoncé, le Real Madrid fait du défenseur
international algérien sa priorité pour le mercato hivernal, ce qui
n'arrange pas les affaires du Paris Saint-Germain.
PAR MEHDI KABI

LA SITUATION

DE GHEZZAL

ARRANGE LE PSG

Au premier plan dans le dossier
de Rachid Ghezzal, le PSG pourrait
être le premier à bénéficier de la situation de l'international algérien avec
l'Olympique Lyonnais. Rien n'a encore
été réglé entre l'attaquant international
algérien et la direction du club évoluant en championnat de première
division français. Comme tout le
monde le sait, Rachid Ghezzal sera
libre de tout engagement, dès juin
prochain mais pourra signer pour le
club de son choix à partir du 1er janvier, une situation délicate qui déplaît
fortement au président de l'OL. JeanMichel Aulas tente de tout faire afin
de faire signer une prolongation de
contrat à son poulain, mais rien n'y
fait puisque les deux parties n'ont pas
encore trouvé un terrain d'entente.
Cependant, certains clubs se réjouissent de cette affaire, à l'image du Paris
Saint- Germain. Ce dernier veut à tout
prix avoir Rachid Ghezzal au sein de
son effectif et le faire signer un contrat
gratuitement. D'après la presse française, le président du PSG se réjouit
déjà à l'idée d'avoir l'attaquant des
Verts lors du prochain mercato pour
zéro euro. Nasser Al-Khelaifi, tentera
de le convaincre dès le mois de janvier
et essayera d'arracher sa signature, il
pourra ainsi finaliser son transfert dès
le mois de juin. Il faut dire que pour le
moment tout laisse à penser que l'attaquant international algérien fera ses
bagages dès le mois de juin. Ce der-

nier n'a pas été convaincu par l'offre
qui lui a faite Jean- Michel Aulas et
comme il l'a déclaré il y a quelques
jours, l'aspect financier bloque les
négociations. Le boss de l'OL voulait
régler ce problème avant le départ de
son poulain pour la coupe d'Afrique
des nations avec les Verts. Mais pour
le moment, rien n'a encore été fait et le
départ de Ghezzal ne fait que se préciser. Rappelons qu'il est de retour au
premier plan avec Lyon et qu'il a été
titularisé lors des derniers matchs de
son équipe. En tout cas, le Paris SaintGermain reste à l'affût de la
situation de l'international
algérien et le président du
club parisien pourrait
démarrer les négociations
dès les prochains jours. Ce
qui est sûr, c'est que le PSG
mettra la somme
qu'il faut afin de
convaincre
Rachid
Ghezzal de
signer pour
eux lors du
prochain
mercato.
M. K.

En très bonne forme
depuis le début de la saison,
Faouzi Ghoulam multiplie les
bonnes prestations avec Naples
et attire l'intérêt des plus grands
clubs européens. D'ailleurs, la
dernière équipe a avoir fait part
de son intérêt pour lui est le Real
Madrid. Le premier responsable
du staff technique madrilène,
Zinedine Zidane, a dévoilé que
Faouzi Ghoulam a le profil idéal
pour renforcer le compartiment
défensif du Real et serait ainsi la
priorité du club lors du prochain mercato. Un intérêt
qui est loin de
faire les
affaires du
Paris SaintGermain. Le
club parisien a
mis l'international
algérien en ligne de
mire depuis déjà
quelque temps. Le
président du PSG, Nasser AlKhelaifi, comptait mettre le
paquet afin de s'attacher ses services lors du mercato hivernal,
mais avec l'intérêt du Real
Madrid il est sûr que ça s'annonce très compliqué. Il faut dire que
Faouzi Ghoulam est dans une
très bonne forme et s'est fait une
place de titulaire indiscutable au
sein de Naples. Son entraiîneur,
Maurizio Sarri, a fait de lui un
des piliers de l'équipe et compte
beaucoup sur lui. Des joueurs
ont tenté de lui prendre sa place
mais sans succès et Faouzi
Ghoulam est parmi les meilleurs
arrières gauches du championnat
italien de première division.
Ainsi, si l'international algérien
doit choisir un club, il fera sûrement passer le projet sportif
avant tout autre chose. A 25 ans,
ce dernier veut lancer sa carrière
dans un meilleur championnat et
surtout dans un plus haut niveau

et quoi de mieux que le Real
Madrid pour lui offrir la chance
de jouer au sommet. Il pourra
ainsi jouer les premiers rôles en
championnat espagnol ou encore
plus, à l'image des différentes
compétitions européennes. Mais
il faut savoir que s'imposer au
Real Madrid sera compliqué
pour Faouzi Ghoulam qui devra
faire face à une forte concurrence
puisque c'est Marcelo qui est le
titulaire indiscutable pour le
moment. Le Real Madrid cherche
surtout une doublure, ce qui
pourrait ne pas arranger les
affaires de Faouzi Ghoulam, c'est
d'ailleurs le point sur lequel
compte jouer le Paris SaintGermain. Le club évoluant en
Ligue une française offrira une
place de titulaire pour le défenseur des Verts, ce qui pourrait
être un réel avantage pour sa carrière. Le PSG veut renforcer son
compartiment défensif et est fortement intéressé par le profil de
Faouzi Ghoulam. Reste maintenant à savoir quel club sera
capable de décrocher l'accord de
la direction napolitaine.
Aucune offre concrète
pour le moment
Même si beaucoup de clubs le
veulent au sein de leur effectif
lors du prochain mercato, pour le
moment la direction de Naples
n'a reçu aucune offre concrète. La
majorité des championnats européens étant en trêve, les équipes
ont déjà fait leur liste des priorités afin de renforcer leurs effectifs respectifs. Le Real Madrid et
le PSG, qui sont les plus en avance afin de s'attacher les services
de Faouzi Ghoulam, n'ont toujours pas fait d'offre d'après la
presse française. Ces derniers
suivent pour le moment de très
près les performances de l'international algérien et attendront
sûrement lors des prochains
jours avant de faire leurs offres.

Les dirigeants napolitains de leur
côté veulent une bonne somme
afin de lâcher l'un de leurs
meilleurs joueurs, dans le cas
contraire, Naples patientera jusqu'en fin d'année avant de le
transférer.
Sa prolongation de
contrat toujours au cœur
des discussions
Afin d'éviter un scénario catastrophe et le voir partir gratuitement, la direction du Napoli veut
prolonger le contrat de Faouzi
Ghoulam. Comme nous l'avions
déjà annoncé, Naples veut prolonger l'international algérien
mais aucun accord n'a encore été
trouvé entre les deux parties.
Comme tout le monde le sait,
c'est en 2018 que Faouzi
Ghoulam sera libre de tout engagement et Naples veut éviter que
son poulain parte gratuitement.
Pour le moment, l'aspect financier bloque encore les négociations puisque le salaire du défenseur international algérien est
beaucoup moindre que celui des
autres cadres de l'équipe. Une
situation qui déplaît fortement à
Faouzi Ghoulam qui veut profiter d'une revalorisation salariale.
Ce qui est sûr, c'est que ce dernier est en position de force et
devrait avoir ce qu'il demande
dès les prochains jours. Si aucun
club ne se manifeste vraiment
lors de ce mercato hivernal et
qu'aucune offre concrète n'est
faite, les dirigeants napolitains
vont tout faire afin de convaincre
leur poulain de signer une prolongation de contrat avant le
début de la prochaine saison. En
tout cas, les prochains jours
seront décisifs pour Faouzi
Ghoulam et Naples qui devront
trouver une solution. Même si
son départ se précise, la porte
n'est toujours pas fermée à une
prolongation de contrat.
M. K.

Caline : «Dommage
que le club soit privé
de recrutement !»
Le premier responsable du volet technique de la formation de la ville des
Roses Calin Augustin nous a fait savoir qu'il est totalement satisfait de la
discipline tactique de ses joueurs sur le terrain, mais pas du rendement.
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
"Les joueurs ont appliqué les
consignes à la lettre sur le terrain, mais
ils n'ont pas fourni une belle prestation.
Je dois revoir ma copie durant le mercato hivernal pour faire les réglages
nécessaires qui vont nous permettre
d'entamer la phase retour en force."
«Il nous manque l'auteur de
la dernière passe»
Ayant voulu faire le point sur la
fébrilité de son équipe, l'ancien
entraîneur de l'USC nous a fait savoir
que son équipe a besoin d'un joueur
qui filtre des balles à ses coéquipiers
et qui débloque les situations dans les
moments difficiles. "Il nous manque
l'auteur de la dernière passe, c'est-àdire le joueur sur lequel on pourra
compter pour débloquer les situations dans les moments difficiles, car
j'ai constaté que mes joueurs sont isolés et ne reçoivent pas beaucoup de
balles."

«Travailler avec les joueurs
que j'ai sous la main»
L'entraîneur roumain n'a pas caché
sa déception après la sanction infligée
par la LFP au club blidéen qui est
privé dans son état actuel de recrutement. "C'est bien dommage que notre
club soit privé de recrutement et il
n'est pas autorisé à enrôler des
joueurs. Donc, on doit prendre notre
mal en patience et je dois travailler
avec les joueurs que j'ai sous la main."
«Lors du stage, on jouera
beaucoup de matchs amicaux»
Calin Augustin a indiqué que le
stage de préparation de cette trêve
hivernale sera une issue pour lui pour
faire les réglages nécessaires et surtout préparer l'équipe comme il se
doit sur tous les plans. "Le stage de la
préparation hivernale sera une issue
pour moi afin de préparer comme il se
doit l'équipe en prévision de la phase
retour du championnat de la Ligue 2
Mobilis. Le stage en question sera

aussi une bonne occasion pour moi
afin de programmer des joutes amicales qui peuvent me servir de bon
test avant la compétition officielle."
A. Dj.

Mardi 27 décembre 2016

21

L'avenir des
émigrés
s'annonce flou

L'avenir des trois joueurs
émigrés de la formation de
la ville des Roses s'annonce
flou, et ce, à cause de la
suspension infligée par la
LFP au club qui n'est pas
autorisé à recruter et ce,
avant d’avoir payé la dette
antérieure des anciens
joueurs.
Yacine Fortas, Samir
Achiche ou même Walid
Bouraoui sont des joueurs
bourrés de qualités, mais
ils n'ont pas droit de participer à la compétition officielle suite à la négligence
de la direction du club.
En effet, le dossier des
trois joueurs émigrés
aurait pu être classé avant
l'entame de la saison n'était
le fameux problème du
TMS qui a bloqué Fortas et
ses coéquipiers. Ces derniers ont pris leur mal en
patience tout au long de la
phase aller. Les trois
joueurs en question n'ont
obtenu que de simples
garanties de la part du
manager général du club
Abdenour Krebaza ainsi
que des membres de la

direction du club blidéen.
Mais, malheureusement,
malgré ces promesses, ils
n'ont pas donné d'importance à ce feuilleton qui a
duré assez longtemps et
qui n'est pas près de
connaître son épilogue.
La direction doit
assumer
La direction du club
phare de la ville des Roses,
à sa tête le président
Boumaza, doit assumer sa
responsabilité vis-à-vis de
ces joueurs émigrés.
Boumaza et son équipe
dirigeante doit bouger
dans l'immédiat pour sauver l'avenir de ces jeunes
éléments qui ont fait
confiance au club blidéen.
A. Dj.

Belfodil et le Standard défient
Saint-Trond aujourd'hui
L'attaquant international
algérien et ses coéquipiers
se déplaceront aujourd'hui
sur le terrain de SaintTrond pour le compte de la
21e journée de la Jupiler
League. C'est un match
compliqué qui attend
Ishak Belfodil et son équipe aujourd'hui. Pour le
compte de la 21e journée du championnat
belge, ces derniers
devront affronter
Saint-

Trond. Un match où la victoire sera
importante pour le Standard
de Liège. A la 8e place de la
Jupiler Pro League, le
Standard vise le haut du
tableau et compte sur les
trois points aujourd'hui
afin de réussir son objectif. Ishak Belfodil est
annoncé comme titulaire lors
de cette rencontre. Ce dernier est
devenu l'un des piliers de l'équipe
et se trouve être indispensable à
son entraîneur. D'ailleurs,
Aleksandar Jankovi? fait appel à
ses services régulièrement et lui

donne un maximum de temps de
jeu afin qu'il garde sa bonne
forme. En tout cas, les
bonnes prestations de
l'international algérien
sont une bonne chose
pour lui puisqu'il ne faut
pas oublier qu'il a été
retenu dans la liste élargi
de l'équipe nationale et qu'il
fait tout pour arracher une place
avant la coupe d'Afrique des
nations. Ishak Belfodil veut réussir
un retour en force et semble être
bien lancé afin d'y arriver.
M. K.
Compétition / PUB

ANEP 438 501 du 27/12/2016

www.competition.dz

Mardi 27 décembre 2016

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

Il y a du plaisir
à rencontrer les
yeux
de celui
à qui
l'on vient
de donner.
La Bruyère

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Il a passé 5 mois en prison ignorant que sa caution libératoire était fixée à 2 dollars
Un Algérien a passé cinq mois derrière les
barreaux d'une prison aux Etats-Unis avant de
découvrir que le montant de sa caution
libératoire était fixé à deux dollars. D'après
ses dires, son avocat ne lui aurait jamais
communiqué cette information… Salem avait
été arrêté en novembre 2014 après avoir
attaqué un policier venu l'arrêter alors qu'il
venait de voler un manteau dans une boutique
de vêtements. Il avait de suite été placé en
détention et jugé une semaine après. Déjà jugé
pour deux faits mineurs, dont un pour une

affaire de falsification de son titre de
transport, l'homme de 41 ans a cru que le
montant de sa caution libératoire était fixé à
25.000 dollars, soit aujourd'hui environ 22.150
euros. Une somme que l'homme de 41 ans ne
pouvait débourser à l'époque.
Puis une semaine plus tard et devant l'absence
de faits l'accusant véritablement, les
procureurs avaient décidé de le libérer contre
le versement de 2 dollars, un dollar pour
chaque fait connu de lui. Malheureusement, il
n'en a jamais eu l'écho, enfin seulement cinq

mois plus/trop tard… Salem est ainsi sorti en
avril 2015 après avoir passé cinq mois au
centre pénitencier de Rikers Island, ignorant
complètement le faible montant qui aurait pu
le faire sortir de prison… Contactée la
défense de Salem au moment de son procès a
expliqué qu'une lettre lui avait bien été
envoyée, mais qu'elle avait été retournée à son
expéditeur par la poste.
En mai 2016, l'homme a été de nouveau arrêté
et le montant de sa libération sous caution a
été fixée à 30.000 dollars…

LES FLÉCHÉS
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

DU

objection

JOUR

qui est faite
à point

Pourquoi lorsque le bateau coule, on crie
“Les femmes et les enfants d'abord “' ?
Parce qu'après les requins n'ont plus faim.

copies
génétiques

d’ordinaire

possessif

savant

4

5

6

7

8

9

10

viennent de
loin

7
9
6 8 1
6 4

6

petites baies

posture de
yoga

1

L'international algérien et à l'occasion de sa 7e titularisation de la saison en championnat a fait un match
plus que correct dans son poste de
milieu défensif. Très présent dans un
domaine défensif et participant dans la
construction des attaques et souvent
devant les corners puisque c'est lui qui
s'est chargé d'en tirer la plupart, Adlène
a montré de très bonnes dispositions
dans ce match joué contre Crystal
Palace, il s'agit de son ancienne équipe,
cela pourrait expliquer cette hargne et
cette fougue avec lesquelles il disputait
les duels, il faut dire que le joueur des
Verts a complètement raté son passage
dans ce club qu'il a vite quitté, pour
revenir à Watford et hier on a eu une
démonstration de force d'un Guedioura
des grands jours. L'ancien joueur de
Charleroi a même été dangereux

petite voie
urbaine

7

empereur

thallium

cuivre
regimbe

ville de
France

exalté par
une passion

9
thulium

T
D
E
C
H
A
R
N
E
T
O
I
E
E
U

C
N
E
I
P
R
A
H
A
B
N
L
N
R
E

E
A
E
O
N
D
E
M
R
R
O
I
E
E
L

M
T
M
M
A
Z
O
E
U
T
T
O
D
C
L

U
L
I
P
E
R
T
O
E
R
A
R
A
R
I

I
E
E
L
A
L
F
E
A
K
D
G
S
E
V

5
4
9
6
3
1
2
8
7

1
5
6
9
4
8
7
2
3

R
G
T
P
A
I
A
M
S
T
E
A
S
A
N

7
3
2
5
1
6
4
9
8

4
9
8
3
2
7
1
5
6

O
E
I
L
E
G
I
N
E
T
A
N
I
T
O

T
N
U
I
N
N
E
N
I
F
A
E
L
I
D

6
8
7
2
5
9
3
1
4

3
2
5
1
6
4
8
7
9

A
D
D
A
O
E
A
L
F
F
O
M
G
O
I

cuire

accompagne
la mariée

9
petits
coussins

ceinture
jaune

monarque

monnaie
abrégée

sans effets

atteints du
mal du siècle

petit rongeur
cours
élémentaire

A
I
O
E
I
R
B
E
S
S
U
O
H
N
C

S
R
C
T
O
L
P
R
U
D
E
N
C
E
T

Y
E
E
M
E
R
E
S
N
E
P
S
I
D
I

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AFFABLE
AROMATE
BELOTE
BIDONVILLE
CAMP
CONDUITE
DECHARNE
DISPENSER
EGALITE
ETAL
FINALEMENT
FOURNIL
GLISSADE
HARPIE
HOUSSE

ICONE
LEGENDAIRE
LIGNE
MARTINET
MORALITE
ONDE
ORGANE
PLIAGE
PRUDENCE
RECREATION
RESERVOIR
SANATORIUM
SOBRE
TENACITE
TESTAMENT

A

E
X
T
E
R
M
I
N
A
T
I
O
N
S

J

U

E
F
E
E
I
Z

U
M
E

E
R
R
E
M
E
N
T
S

P
M
E
N
A

N
E

5
A
L
P
A
G
A
S

A
A
R
E

R
A
T
I
T
E

N
T
E
R

A
O
R

I
M
E
R
I
N
A

A
L
L
A
I
T
S
O
U
R
D
S

I
I
I
T
E
I
N
T
E
R

B
I

R
N
A
N
O
U
T
R
A
G
E
U
X

R
E
S
I
S
T
A
N
C
E
S
E
N
T
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

Z O U B I R
7

8

9 10 11 12

O U A S T I

Le public très satisfait
Retenu avec Abeid, Bentaleb et Taïder
dans la liste des 31+1 annoncée par la
FAF, Guedioura fait partie des joueurs
ayant déjà garanti leur place au Gabon,
cette prestation ne fait que confirmer ce
choix fait par Leekens et qui fait
d'Adlène l'une des pièces maîtresses du
dispositif, certes la balance risque de
pencher pour le duo Taïder-Bentaleb
dans le onze, mais la présence d'Adlène
en elle-même est rassurante, car sa
polyvalence au milieu peut s'avérer

utile, surtout si l'axe ne présente pas
assez de garanties et que Leekens décide d'utiliser une sentinelle, ce qui irait à
merveille à Guedioura. Ayant connu un
mois de novembre difficile avec une
seule participation contre Leicester, le
joueur est revenu ce mois-ci, en prenant
part à 4 matches déjà dont les 90
minutes de la partie d'hier, certes le
résultat n'était pas au bout, mais le
public à travers ses commentaires sur
la grande toile n'a pas caché sa satisfaction vis-à-vis de ce retour en
force du roc algérien. Watford
occupe une acceptable 10e place
au classement, et aura 2 rencontres encore à jouer d'ici le 3
janvier, Adlène doit d'ailleurs
faire très attention par rapport aux
blessures, il y aura forcément de l'engagement dans ces rencontres qui seront
âprement disputées.
S. M. A.

CONTRE EVERTON

10

4
slave

devant, puisqu'il a failli offrir une victoire à son team lors des ultimes
minutes du match. En effet, à la 91', sur
une reprise de volée, après avoir reçu
une passe précise, Wayne Hennessey le
portier adverse a dû faire un bel arrêt
sur cette frappe qui se dirigeait vers la
gauche du but pour éviter la défaite à
son équipe.

DES ALGÉRIENS FANTOMATIQUES

apparu

obtint

en baisse

HANNI

25 minutes pour Mahrez, Slimani isolé

publication

consacrer

9
1
4
8
7
3
5
6
2
N
A
N
G
C
C
A
A
E
T
A
L
E
N
B

8

bouc
émissaire

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

2
6
3
7
8
5
9
4
1

cuber

gardienne
de la paix

2

8
7
1
4
9
2
6
3
5

multitudes
condiment

6

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

3

excrément
d’animaux

article
espagnol

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

7

2 3
4 1
8
2

SOLUTIONS

8 4
9 8
9
5

LE GRAND RETOUR

PAR SMAÏL . M. A.
ointe

cours suisse

5

GUEDIOURA
décisif
contre
Charleroi

Adlane Guedioura a répondu présent hier et a sorti un match de grande classe
pour le compte du match de la 18e journée qui a coïncidé avec le Boxing Day.

2

état-major

ÉPOUSTOUFLANT HIER CONTRE
SON ANCIENNE ÉQUIPE

AVANT LA CAN

monnaie

affluent du
Danube

6

R
I
O
V
R
E
S
E
R
D
E
S
L
B
T

3

ce qui est pris
à l’ennemi

foyer

3
2
1
7 3 5
9 7

2

écrit
authentique

manières de
noter

SUDOKU
4

1

3

LES MELÉS
SAMIR
BELKHEIR

Les jours passent et se
ressemblent pour Leicester
City cette saison en championnat. Après une saison de rêve,
Leicester City n'en finit pas de
décevoir ses fans, les Foxes ont
perdu une nouvelle partie à
domicile hier manquant une
des 2 occasions d'enregistrer
une 2e victoire en ce mois de
décembre après la surprenante
victoire (4-2) contre
Manchester City le 10
décembre dernier au King
Power Stadium, l'équipe du
duo algérien Slimani- Mahrez
s'est fait battre chez elle par
Everton (0-2). La plus grosse
surprise de la soirée est venue
de la non-titularisation de
Mahrez pour ce match qui était
pourtant important, Ranieri a
choisi de commencer la partie
avec Gray sur le côté droit et le
duo Okazaki-Slimani en pointe, un changement qui a étonné plus d'un car Ranieri a joué
avec le feu et s'est brûlé, lui qui
avait déjà l'énorme défection
de Vardy, suspendu, et au lieu
de mettre tous les atouts du
côté de son équipe, il a pris le
risque de laisser Mahrez sur le
banc.

Ryad au repos,
rendement inquiétant
L'absence du meilleur joueur
du championnat de l'an dernier a suscité l'étonnement de
plusieurs fans de Leicester,
personne ne s y attendait, et
dès lors il ne fallait pas trop
s'attendre à un miracle. La
première mi-temps sans Ryad
était une période de pousseballon, où aucun danger n'a
été signalé, Slimani trop esseulé n'a rien pu faire, avec un
Gray visiblement sur le terrain
pour faire le clown et jouer
sans l'aide de ses équipiers.

Ranieri :
«Mahrez a besoin
de repos»
Juste avant le match, le coach
italien disait aux medias à propos de Ryad : "Gray apporte
quelque chose de différent.
Mahrez a besoin d'un repos. Je
suis à l'aise avec tous mes
joueurs. Nous sommes solides
et nous aspirons a faire
quelque chose de bon", a-t-il
dit, mais le différent promis
par l'Italien n'a rien apporté, il
a décidé à la 65' de lancer deux
joueurs dont Mahrez, à la

place d'Andy King, les fans
locaux qui venaient d'être choqués par une ouverture du
score inquiétante ont cru que
le sauveur allait encore frapper, mais Mahrez n'était que
l'ombre de lui- même, il n'a
pas pu trouver la tête de
Slimani, ni sa vivacité, il était
juste perdu, ce sont même les
visiteurs qui aggraveront la
marque sur un contre par
Lukaku dans les arrêts de jeu.
Leicester rate l'occasion de
retrouver le goût des victoires
et pourra encore compter sur
Ryad lors des 2 prochains
matches, contre West Ham et
Middlesbrough, en forme ou
toujours amoindri ? On n'en
sait rien, mais ce qui est sûr
c'est que le staff technique suivra avec intérêt ces deux
matches, et récupérer Ryad
d'ici le 2 janvier paraît une
urgence, le driver des Fennecs
a appelé les Algériens récemment à éviter de mettre davantage de pression sur le joueur,
convaincu que c'est par lui que
les solutions vont venir,
Mahrez a une semaine pour
retrouver sa verve.
S. M. A.

CAN 2017

LES VISAS
POUR LES
MÉDIAS
À L'AÉROPORT
Alors que
la CAF a
entamé
jeudi passé
la distribution des
accréditations pour
les journalistes pour
la couverture de la
CAN 2017
qui aura
lieu au
Gabon,
l'Etat gabonais continue à suivre de
près l'évolution des travaux au niveau
des stades, le stade de Potrt Gentil a
été réceptionné officiellement après
avoir été préparé en catastrophe à
accueillir le tournoi. Le Gabon et
notamment le Comité d'organisation
du tournoi s'activent actuellement
pour assurer que tout soit prêt pour
accueillir non seulement les équipes,
mais aussi les journalistes attendus
comme d'habitude très nombreux et
des 4 coins du pays, d'ailleurs la distribution des accréditations a poussé
les autorités à actionner un plan de
facilitation de visa pour les medias,
puisqu'une source proche du COCAN a
révélé hier à Compétition que les
medias auront le fameux sésame sur
place à l'aéroport Léon Mba de
Libreville en présentant la lettre d'accréditations rédigée et signée par le
service medias de la CAF, ainsi que du
payement de 25000 Fcfa (environ 40
euros). "Il s'agit de la procédure spéciale CAN qui est mise en place ",
nous dira notre source.

S. M. A.

En Belgique, on
jouait hier les
matches de la 21e
journée du championnat. Anderlecht
se déplaçait chez le
Racing Charleroi, les
coéquipiers de Hanni
ont réussi leur dernier coup de cette
année 2016 en battant cette équipe 2-0
sur des buts marqués par Teodorczyk
à la 74' et
Acheampong à la 84',
avec une situation
débloquée à la 74'
grâce à Hanni qui a
délivré une nouvelle
passe décisive.
Encensé la veille par
Leekens, Hanni a
tenu à prouver qu'il
mérite les jolis mots
prononcés par son
coach belge chez
l'EN, il n'a certes pas
marqué son 7e but
de la saison, mais il
a réussi l'essentiel,
c'est-à-dire mettre
son équipe sur orbite lui permettant de
décrocher 3 précieux
points qui lui permettent d'accaparer
la première place
avec un match en
plus que Brugge et
Zulte.

SOUDANI

entretient la
forme avec
l'ASO

Alors que le championnat croate s'est
arrêté depuis le 17
de ce mois, et après
quelques jours de
repos bien mérité,
Hillal Soudani a
repris le travail. Le
stage des Verts ne
commencera que le 2
janvier, alors pour
entretenir la forme il
a entamé les entraînements avec son
club du cœur l'ASO,
en attendant de
rejoindre le CTN pour
commencer le vrai
boulot avec Leekens,
d'ailleurs l'attaquant
de Zagreb a sûrement reçu un programme qu'il tâchera
de suivre pour arriver à Sidi Moussa en
forme, il fait partie
des joueurs les plus
frais actuellement et
logiquement il postulera pour une place
de titulaire dans
l'équipe qui attaquera la prochaine CAN.

www.competition.dz Mardi 27 décembre 2016

ASMO

À LA UNE

2

Incorporé
à la
e
84 minute
FEGHOULI
PASSEUR
DÉCISIF FACE
À SWANSEA

La presse
sénégalaise
craint
Bounedjah

A l'approche du coup
d'envoi de la CAN, la
presse sénégalaise
s'intéresse particulièrement aux joueurs
algériens. C'est le cas
de l'APS du Sénégal
qui a fait un focus sur
l'attaquant algérien
d'Al Saad, Baghdad
Bounedjah. L'homme
aux 15 buts en cette
première moitié de
saison n'a pas fait les
choses dans le détail
et a mis tout le
monde d'accord grâce
à son immense talent.
Décrit comme une
machine à buts, la
presse sénégalaise
demande une grande
méfiance face à ce
chasseur de buts qui
peut faire la différence à tout moment.
Star incontestée dans
son équipe, Bounedjah
n'a pas tardé à devenir indispensable à
son équipe par son
apport sur le terrain.
Le joueur a des
chances de faire la
CAN car il est en
forme, percutant et
marque beaucoup de
buts et il sera donc un
grand danger pour les
Lions.

Vince Coly :
«L'une des
grosses
sensations du
championnat»

Pour le SénégaloQatari qui a été interrogé par l'APS,
Bounedjah est l'une
des sensations du
championnat qatari :
"Nous étions surpris
qu'Al Saad qui a l'habitude de recruter des
stars à l'image de
l'Espagnol Xavi l'ait
recruté mais au fur et
à mesure que la saison avançait, nous
avons compris les raisons. Si les gens
avaient des doutes, il
a réussi à les lever et
à se placer parmi les
grosses sensations de
ce début de championnat."

Ahmed
Ibrahim : «Un
top player»

A son tour, le journaliste d'Al Sharq,
Ahmed Ibrahim ne
manque pas d'éloges
envers l'Algérien : "ll
fait partie avec
l'Espagnol Xavi son
coéquipier à Al Saad
et du Marocain
Youssef El Arabi, des
grandes stars de la
saison et du championnat. Vraiment,
c'est un top player, il
sait marquer et il fait
marquer aussi." Reste
pour Bounedjah à
confirmer tout cela
sur le terrain s'il en a
l'occasion avec les
Verts au Gabon.
I. Z.

CHARGÉS DU VISIONNAGE

DES ADVERSAIRES
Il a confié la tâche du visionnage à
ses deux adjoints. Plus que 5 jours avant
le coup d'envoi du stage de préparation
pour la 31e édition de la coupe d'Afrique
des nations. Les Verts seront bientôt à
Sidi Moussa pour entamer le travail et
préparer comme il se doit cette compétition de grande importance. Voulant faire
un bon parcours et aller le plus loin possible, le staff technique national fait tout
ce qu'il faut pour avoir une meilleure
idée sur ses adversaires. Selon une source digne de foi, Georges Leekens a déjà
chargé ses deux adjoints, à savoir Neghiz
et De Wilde d'une mission bien précise.
Celle d'assurer le visionnage des adversaires des Verts en coupe d'Afrique. On
parle de la Tunisie, du Sénégal et enfin
du Zimbabwe. Les deux adjoints vont
regarder plusieurs matchs des équipes
citées et prendre le maximum d'informa-

Points forts et faibles
Par cette démarche, le sélectionneur
national veut bien connaître ses futurs
adversaires au cours de la prochaine
CAN. En effet, bien qu'une équipe
comme la Tunisie ou le Sénégal soient
connues et occupent les premières places
africaines, il n'en demeure pas moins que
le coach national veut déceler les points
forts et points faibles de ses adversaires.
Par conséquent, il aura beaucoup d'informations à l'approche du coup d'envoi de
la compétition et fera le nécessaire pour
attaquer et mette en place un programme
bien tracé. La mission des deux hommes
sera très importante puisqu'à partir de

leur rapport, le coach va établir un plan
d'action pour faire le nécessaire et étudier les différentes options qui se présenteront à lui.
Manque de temps
Dans le même registre, le sélectionneur
national ne veut pas avoir de mauvaises
surprises à l'approche de la plus prestigieuse des compétitions africaines. En
effet, s'il a demandé à ce que le visionnage soit fait maintenant, c'est parce qu'il
sait qu'il n'aura pas assez de temps pour
assurer cette tâche lorsque le coup d'envoi de la CAN se rapprochera du
moment qu'il n'y a pas le temps pour
aller superviser les adversaires. Une mission de grande importance pour les deux
adjoints du coach national. Ce dernier
peut se tourner vers d'autres tâches car il
sait que la pression va commencer à augmenter petit à petit à l'approche du rendez-vous continental.
I. Z.

Everton aurait écarté la piste Brahimi
Alors qu'il a retrouvé la
forme depuis quelques
semaines, les prétendants
se font de plus en plus
pressants pour Yacine
Brahimi. Toutefois, un de
ses prétendants aurait fait
marche arrière. Depuis
qu'il a retrouvé une place
de titulaire, l'international
algérien n'a pas cessé de
s'affirmer et de faire parler
de lui. Auteur de prestations convaincantes,
l'Algérien est de nouveau
dans le radar de plusieurs
clubs pour la seconde moitié de saison. Si le président
de Nice a fait machine
arrière et a tempéré les
ardeurs par rapport à la faisabilité d'un transfert car le
club niçois n'a pas les
moyens de payer les 30M€
demandés par Porto.
Maintenant, d'après HITC,
un autre prétendant serait
sur le point de jeter l'éponge. Il s'agit d'Everton. Bien
que la formation de la
Mersey Side soit toujours
intéressée par un transfert

du joueur, la difficulté c'est
que le club n'entend pas
renégocier à la hausse un
montant de transfert.
D'après le site en question,
les dirigeants de Porto
essayeraient de faire augmenter le prix du joueur
pour le vendre au prix fort
et cela pousse les dirigeants
du club à vouloir tenter
d'autres pistes comme celle
de Memphis Depay. Avec
une clause de 50M€, les
Toffees seraient donc tentés
d'aller voir ailleurs et de
faire en sorte d'assurer
d'autres recrues.
La Juventus
travaille en secret
Une autre équipe est en
train de travailler discrètement la piste du petit lutin
de la sélection. C'est la
Juventus Turin. Du moins,
c'est ce qu'assure Calcio
mercato. En effet, les champions d'Italie veulent se
renforcer et pourraient tenter un coup pour le mois de
janvier. Brahimi n'est pas

une nouveauté pour la Juve
puisque lors de l'intersaison, les Transalpins ont
affiché un intérêt certain
pour le joueur mais ne sont
pas allés au bout dans cette
affaire préférant jeter leur
dévolu sur d'autres joueurs.
Une fin de saison
à Porto ?
Tout cela laisse à poser
beaucoup de questions par
rapport au souhait de
Porto. Bien qu'elle soit
déclarée vendeuse par la
presse locale, la direction
du club portugais n'a
jamais pris position dans
cette affaire et n'a pas réagi.
D'ailleurs, on peut faire une
autre lecture de la situation,
celle qui mène à décourager tous les prétendants et
garder le joueur jusqu'en
fin de saison. L'avenir de
Brahimi n'est toujours pas
réglé mais le joueur ne s'est
pas exprimé et a toujours
fait savoir qu'il se sentait
bien à Porto.
I. Z.

avant la clôture du marché hivernal. D'après
nos informations certains clubs des deux
paliers de l'élite dite professionnelle sont sur
les traces de ces deux joueurs formés au club,
faut-il le relever. Pour l'instant, aucune décision officielle n'a été prise mais il est certain
que les responsables actuels ne verraient
aucun inconvénient à monnayer le départ de
ce duo. Et celui de Boualem Memsoudi, le
stoppeur de l'équipe. Car ce joueur, porteur
du numéro 12, est très convoité par quelques
clubs de Ligue 1. L'idée de laisser partir cet
élément, qui reste une des forces de l'équipe
ces derniers temps, pourrait faire son chemin, et ce, même si son contrat prend fin

dans une année et demie. Sauf cas contraire,
ça craint pour l'équipe qui ne se porte pas
bien du tout. Comme rapporté dans l'édition
parue hier, cette formation n'a désormais que
six (6) points d'avance sur la première place
de relégation. La porte d'une éventuelle
chute au classement reste grande ouverte
surtout que l'équipe dispose d'un groupe fragile sur le plan mental. Ces joueurs ont
presque perdu la notion d'orgueil tellement
la direction ne semble pas se préoccuper
d'eux. En attendant les couleurs du prochain
meracto, inutile d'affirmer que les joueurs de
l'équipe asémiste ne se portent pas bien à
l'heure d'un mercato incertain.
L. M. A.

Mardi 27 décembre 2016

23
Henkouche a démissionné

C'est du moins l'information qui court
discrètement dans les rangs du club de M'dina
J'dida. En effet, Mohamed Henkouche,
évidemment injoignable, aurait quitté ses
fonctions d'entraîneur de l'ASM Oran. Déjà à la
fin du match de Saïda face au MCS, l'enfant de
Mascara a fait part de sa démission dans les
vestiaires. Certains joueurs ainsi que le
manager de l'équipe, lui aussi injoignable
depuis le début de la saison en cours, faut-il le
préciser, ont tenté de le convaincre de rester.
L'intéressé a été informé d'un rendez-vous
avec les responsables du club pour la journée
de ce mardi. Sauf que l'information de cette
démission a éclaté dans la soirée de ce
dimanche. Surtout que la rumeur d'un intérêt du
MO Béjaia jaillit au même moment. Autrement
dit, le séjour du Mascaréen au sein du club
asémiste semble avoir pris fin. A suivre

La direction convoquée
par le DJS

La direction du club asémiste est attendue
jeudi prochain à la DJS d'Oran. Une source
fiable assure qu'en effet, le directeur de
l'instance dirigée par Badreddine Gherbi a
convoqué les dirigeants actuels du club de
M'dina jdida. La raison serait liée à la qualité
des résultats de l'équipe qui patine en ce
moment. La raison poussant Mohamed
Henkouche à quitter ses fonctions pourrait
être à l'ordre du jour, précise notre source.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

La préparation pour la CAN a bel et bien commencé. Le sélectionneur national est en train
de tout mettre en œuvre pour avoir le plus d'informations possibles sur ses adversaires.
tions par rapport aux adversaires des
Fennecs au Gabon. Il est clair que le
Belge ne veut pas avoir de mauvaises
surprises et veut à tout prix avoir tout ce
qu'il faut comme données pour avancer
le plus vite possible.

ÇA CRAINT
POUR EL-DJAMÎYA
Les prémices d'une saignée ont été
annoncées dans les rangs de l'ASMO à la veille
du match de Saida. Le staff technique, certainement sur une demande de la direction, a
décidé de se passer des services du défenseur
Amine Barka et du milieu Djamel Belalem.
Comme par hasard, ces joueurs sont en fin de
contrat. Après une tentative l'été passé, la
direction aurait décidé de ne plus prolonger
ces deux éléments. Le rendement du capitaine
de l'équipe et le comportement du second
nommé seraient derrière la décision de laisser
partir ce duo dans les jours à venir, c'est-à-dire

NEGHIZ ET DE WILDE
PAR ISLAM Z.

Belalem, Barka sur le départ, Mesmoudi très convoité

PAR L. M. AZZI

Le sélectionneur national a déjà entamé la préparation

www.competition.dz

WAT

L'international algérien
de West Ham ne vit pas des
heures heureuses à West Ham
puisqu'au cours de la rencontre d'hier, il a une fois de
plus débuté la rencontre sur le
banc de touche. Une habitude
pour le joueur qui n'arrive
toujours pas à trouver grâce
aux yeux de son entraîneur,
Slaven Bilic. Pour le déplacement à Swansea, l'Algérien a
suivi la majeure partie de la
rencontre à partir du banc et
n'a fait sa rentrée qu'à la 84e
minute de jeu. Le score était
déjà plié et West Ham menait
par trois buts à un.
Cependant, en 5 petites
minutes de jeu, l'ancien de
Valence a trouvé la formule et
a pu délivrer une passe décisive, sa première en championnat. Une offrande pour Andy
Caroll qui n'a fait que finir le
travail. Cette passe décisive va
faire beaucoup de bien au
joueur qui a démontré qu'il
peut apporter beaucoup de
bonnes choses pour les
Hammers et qu'il peut être
plus qu'un simple remplaçant
ou figurant au sein du groupe.
Il arrivera pénalisé
Cependant, si le joueur peut
se réjouir de sa belle entrée,
ceci n'arrange pas vraiment les
choses pour lui. En effet,
n'ayant pas eu le temps de jeu
nécessaire, Feghouli sera
pénalisé par rapport à ses
autres camarades qui sont
plus compétitifs que lui et ont
donc plus de chances de
prendre une place de titulaire.
D'ailleurs, le joueur devra cravacher très dur pour essayer
de reprendre le couloir droit
qui était le sien et que personne n'a pu reprendre. Le joueur
sait maintenant ce qu'il lui
reste à faire s'il veut retrouver
sa place de titulaire chez les
Verts. Ça commence dès le
premier jour de stage à Sidi
Moussa. La balle est désormais dans son camp pour
faire pencher la balance.
I. Z.

Les Zianides maintiennent la cadence
À moins d'une surprise
Sur un plan plutôt passionnant,
les résultats des équipes postulantes
a l'accession de ligue 2 Mobilis
entretiennent beaucoup plus le suspens à deux journées de la phase
aller. Il faut dire que les deux derniers matchs de cette phase ne manqueront surement pas d'attrait et de
piquant. En effet, les deux équipes
de tête du classement, en l'occurrence l'OMA et le WAT croisent le fer
respectivement avec le SCAF à
Birouana. Cependant, si la logique
venait d'être respectée, il n'aura pas
de changement notoire au classement général, a moins bien sur

PAR ABDELKRIM ZOUBIR
En accueillant la formation
de l'USMM Hadjout sur la pelouse
du stade Akid Lotfi les camarades
du capitaine Boukhiar ont remporté
une brillante victoire grâce à deux
réalisations de Boughalia et de
Belhadj. Cependant, en dépit de ce
succès des Tlemceniens qui restent
positionnés à la deuxième place au
classement général. Ces derniers
n'ont pu encore réaliser leur objectif
à savoir occuper le fauteuil de leader puisque l'OMA a lui aussi gagné
face a l'ASB Maghnia.

qu'une équipe ne jouera les
troubles fêtes. Toujours est-il que
la fin de cette première partie du
championnat ne sera que plus passionnant.
Ou sont les supporters ?
Les Zianides qui sont déterminés
plus que jamais a joué l'accession,
veulent terminer l'année 2016 en
beauté en hissant à la première
place au classement général. Une
manière de remercier leurs supporters qui répondent présents a
chaque match que ce soit à Tlemcen
ou en déplacement. Cependant, il
est à noter que lors de la rencontre

qui a opposé samedi dernier le
WAT a L'USMM Hadjout, ces derniers n'étaient pas nombreux au
moment d'aucun pensait que les
inconditionnels des Bleu et Blanc
seront en face sur les travées du
stade OPOW.
Contre l'ASBM à huis clos
Aussi pour atteindre l'objectif fixé
en début de saison, la mobilisation
de tous doit être générale et
constante. En ce sens, que l'équipe
dirigeante, le staff technique, les
joueurs et les supporters ainsi que
les pouvoirs publics devront chacun
en fonction des ses possibilités

contribuer a replaçait le WAT au
palier qui lui convient. En somme
une véritable symbiose entre les différentes composantes du club des
Zianides qui doit fonctionner a tout
moment. C'est la seule manière
pour que les Tlemceniens arrivent à
décrocher une place au soleil. Pour
le moment, les coéquipiers de
Habchi gouttent à la joie après la
victoire sur Hadjout avec art et
manière, faut-il le souligner avant
de reprendre les entrainements
pour préparer le match qu'ils disputeront à Maghnia face a l'ASBM à
huis clos.

Résultats de la 13e journée
Groupe Ouest
MB Hassasna - WA Mostaganem 3/1
WA Tlemcen - USMM Hadjout 2/0
ES Mostaganem - RCB Oued Rhiou 1/1
CRB Ben Badis - CRB Sendjas 2/1
ESM Koléa - SA Mohammadia 1/1
IRB Maghnia - SCM Oran 4/1
SKAF Khemis - USRemchi 3/1
OM Arzew - ASB Maghnia 1/0

Groupe Centre
CR Beni Thour - US Beni Douala 0/0
JSD Jijel - JS Hai Djebel 0/0
MC M'khadema - IB Lakhdaria 0/1
WR M'sila - MB Rouissat 1/1
NARB Réghaia - CRB Dar El Beïda 1/0
RC Kouba - USO Amizour 0/0
IB Khemis El Khechna - USM Cheraga 0/1

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15

Equipes

Pts

J

RC Kouba
WR M'sila
US Beni Douala
NARB Réghaia
JS Hai Djebel
USO Amizour
MB Rouissat
JSD Jijel
IB Lakhdaria
CRB Dar El Beïda
MC M'khadema
CR Beni Thour
IB Khemis El Khechna
RC Boumerdes
USM Cheraga

22
22
21
20
19
19
17
16
15
14
13
13
12
11
7

12
12
12
12
12
12
12
13
12
12
11
11
13
12
12

14e journée
Samedi 31/12/ 2016 à 14h
MBR........................................NARBR
RCB...............................................RCK
IBL..............................................WRM
USBD.........................................MCM
USMC........................................CRBT
JSHD.........................................IBKEK
USOA......................................CRBDB

(Huis clos)

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Equipes
OM Arzew
WA Tlemcen
USMM Hadjout
IRB Maghnia
ES Mostaganem
ASB Maghnia
SKAF Khemis
SCM Oran
US Remchi
SA Mohammadia
CRB Ben Badis
ESM Koléa
RCB Oued Rhiou
MB Hassasna
CRB Sendjas
WA Mostaganem

Pts
28
27
22
21
20
20
19
19
18
18
14
12
12
11
10
9

14e journée
Samedi 31/12/ 2016 à 14h
ASBM....................................WAT
USR.......................................IRBM
WAM...................................ESMK
CRBS.....................................MBH
RCBOR.............................CRBBB
USMMH...............................ESM
SKAF ...................................OMA
SCMO....................................SAM

J
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

(Huis clos)

Groupe Est
USM Khenchela - HAMR Annaba 1/1
AB Chelghoum Laid - NC Magra 0/1
AS Aïn M'lila - MO Constantine 0/1
AB Merouana - HB Chelghoum Laid 1/0
USM Annaba - NRB Touggourt 4/0
US Chaouia - CR Village Moussa 1/0
ES Guelma - US Tébéssa 0/0
E Collo - USM Ain Beida 1/0
Equipes
1
USM Annaba
2
AS Aïn M'lila
3
NC Magra
4
MO Constantine
5
US Chaouia
6
HAMR Annaba
7
USM Khenchela
8
US Tébéssa
9
USM Ain Beida
10
E Collo
11
CR Village Moussa
12
NRB Touggourt
13
HB Chelghoum Laïd
14
AB Chelghoum Laïd
15
AB Merouana
16
ES Guelma
14e journée
Vendredi 30/12/2016
UST - USC à 15h
Samedi 31/12/ 2016 à 14h
HBCL................................USMA
CRVM................................NRBT
USMAB ............................USMK
MOC.....................................ABM
NCM.................................ASAM
HAMRA............................ABCL
ESG...................................E Collo

Pts
28
25
24
23
21
20
19
19
17
16
16
13
12
11
9
8

J
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13
13

(Huis clos)
(Huis clos)
(Huis clos)

www.competition.dz

24

MCA USBD 18h

Mardi 27 décembre 2016

ARRET SUR IMAGE

UN HORS-D'ŒUVRE
AVANT LE CLASICO

Il a tout conclu avec l'USMBA

Boussouf
demande
ses papiers

Le water-rugby !
Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige,
on reporte rarement un match de
rugby. La preuve en images, les joueurs
adorent plonger même quand le terrain
est inondé. Ils jouent alors, dit-on, au
water-rugby !

RUGBY - TOURNOI TRI-NATIONS

Deux
défaites
pour l’EN

Dans ce tournoi,
qui s’est déroulé
au stade AhmedZabana (Oran),
notre sélection
nationale a
concédé deux
défaites, à chaque
fois avec des
scores étriqués. La
première face au
Maroc (Algérie 12 Maroc 14), et la
seconde ce samedi
contre les
Tunisiens (Algérie
15 - Tunisie 16).
Dans les deux
matches, notre
sélection nationale
a laissé une belle
image. Avec
l’enchaînement
des matches, elle
sera à l’avenir plus
forte, c’est
certain.

était perceptible dans le camp
algérien (entraîneurs et joueurs), à
l’issue de la défaite de la sélection
(11/12). Dans une déclaration à
l’APS, l’entraîneur national Salim
Tebbani a souligné : «Nous
sommes déçus et frustrés, surtout
que les supporters se sont déplacés
en masse pour nous voir et nous
ont soutenus tout au long du
match.» Il a ajouté que l’émotion a
joué un rôle dans le match : «On
était tous contents de jouer en
Algérie, surtout que cela fait un
bon moment qu’on voulait jouer
ce tournoi tri-nations. Nous
sommes professionnels et nous
devons dépasser les émotions.»
Une semaine après, l’équipe nationale algérienne s’est inclinée
devant son homologue tunisienne
toujours au stade Ahmed-Zabana
d’Oran sur le score de 16 à 15, en
match de classement pour la 2e
place de cette compétition. En première mi-temps, le XV algérien a
pris les choses en main avec trois
pénalités transformées par
Bensalah à la 3’, 7’ et 28’ de jeu,
alors que les Tunisiens se sont
contentés de réduire la marque sur
pénalité par Khalifa Chems à la
14e minute (9-3). Les Tunisiens ont
démontré en seconde mi-temps
qu’ils ont les ressources néces-

saires pour revenir au score, mettant en exergue leurs qualités de
vitesse et une détermination sans
faille, récompensées par un essai
de victoire en fin de match par
Chems Khalifa qui permet aux
Aigles de Carthage de sortir vainqueurs (16-15). Faisant le bilan du
Tournoi international tri-nations
», organisé du 17 au 24 décembre à
Oran, le président de la FAR s’est
félicité de la bonne organisation,
déclarant que « dans un pays où
le sport roi est le football, le rugby
fait petit à petit son chemin, même
dans l’esprit du public ». Le prochain tournoi tri-nations est prévu
en décembre 2017 au Maroc,
d’après Abdelaziz Djalti, membre
de World Rugby (Fédération internationale), commissaire des
Fédérations africaines de rugby et
directeur du Tournoi tri-nations
organisé à Oran.
Par ailleurs, on a appris qu’un
championnat national de rugby
débutera en septembre 2017. Le
président de la FAR a indiqué à
l’APS qu’il existe actuellement 20
équipes de rugby en Algérie, qui
seront réparties en deux poules,
Centre-Est et Centre-Ouest, dans le
cadre du championnat qui prendra forme en septembre 2017.

PAR M. STITOU
L’EN a concédé deux défaites
dans ce tournoi, votre
sentiment ?
J’éprouve surtout un sentiment
de satisfaction. Le tournoi s’est

Pour regrouper les joueurs, ça
n’a pas été facile, non ?
Il faut rendre hommage à nos

joueurs, qui viennent juste par
amour de la patrie ; ils payent les
billets d’avion de leur poche et ne
perçoivent aucune indemnité. Ils
le font, comme je l’ai dit, pour les
couleurs nationales, c’est tout à
leur honneur.
Globalement, quels sont les
enseignements que vous tirez de
ce tournoi ?
Ce tournoi était important pour
nous. Il fallait montrer notre présence. Ce n’est qu’un début et peu
importe, comme je l’ai dit, les
résultats. Cependant, vu les prestations fournies par notre sélection

Bergui
Abderrahmane, le
président de
l'association
Ouled El-Houma, a
été invité hier à
Mascara par
l'Union des
journalistes de la
wilaya pour
assister à la
commémoration
du décès du
regretté Ahmed
Boussouf. Bergui
a pris part à la
conférence sur la
violence dans les
stades.

Abdellatif
Bourayou, l'ancien
entraîneur du MC
Alger et du WA
Boufarik, entre
autres, est en
"contacts très
avancés avec un
club du Sud
algérien", nous a
confié un proche
du technicien qui
a une longue
expérience dans
les pays du Golfe.
L'identité du club
en question a été
cependant gardée
secrète. On en
saura sans doute
plus si les deux
parties concluent
officiellement.

(manager de l’EN de rugby)
«Ce tournoi est une
expérience enrichissante
pour notre sélection»
déroulé dans de bonnes conditions ; je dirais même que c’est
une totale réussite. Perdre contre
la Tunisie et le Maroc, soit deux
sélections qui ont un demi-siècle
d’existence et qui participent régulièrement aux compétitions internationales, n’a rien de honteux
pour notre jeune sélection fraîchement créée. Néanmoins, ce tournoi
servira d’expérience pour notre
équipe nationale en perspective
des prochaines échéances.

Bergui
invité des
journalistes
à Mascara

Bourayou
en contact
avec un
club du Sud

AZZOUZ AIB

Etant l’un des précurseurs du
lancement de cette discipline en
Algérie, le premier vice-président de
la Fédération algérienne de rugby
Azzouz Aib occupe également le
poste de manager général de l’EN. Il
tire les enseignements du tournoi
tri-nations qui vient de se dérouler à
Oran.

PUT
:
«On veut

UNE PREMIÈRE RÉUSSIE À ORAN
Dans ce tournoi, qui s’est
déroulé au stade Ahmed-Zabana
(Oran), notre sélection nationale a
concédé deux défaites avec des
scores étriqués. La première face
au Maroc (Algérie 12 - Maroc 14)
et la seconde ce samedi contre les
Tunisiens (Algérie 15 - Tunisie 16).
Dans les deux matches, notre
sélection nationale a laissé une
belle image. Avec l’enchaînement
des matches, elle sera à l’avenir
plus forte, c’est certain. Une sacrée
ambiance a régné au stade
Ahmed-Zabana d’Oran à l’occasion du «Tournoi tri-nations» de
rugby, qui a regroupé du 17 au 24
décembre les sélections algérienne,
marocaine et tunisienne. Un public
nombreux a fait le déplacement
pour voir le match et supporter le
XV national. Beaucoup sont venus
surtout par curiosité pour découvrir ce nouveau sport qui fait ses
premiers pas en Algérie. Le titre
de ce premier tournoi tri-nations
de rugby à XV a été remporté par
l’équipe marocaine qui a battu les
Verts (12-11) et les Aigles de
Carthage (14-12). Le tournoi a été
jugé d’un niveau technique «
appréciable » marqué par un fairplay exemplaire. Pour le compte
du premier match contre les
Marocains, un climat de désolation

USMBA USMA 17h

www.competition.dz MARDI 27 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4861 ISSN 1111

nationale, cela nous rassure pour
l’avenir de cette dernière. Par
ailleurs, je tiens à remercier tout le
monde pour avoir contribué à la
réussite de ce tournoi, plus particulièrement nos sponsors.
La prochaine étape sera la CAN
du Nigeria ?
Elle se déroulera au mois de
mars 2017 ; on va jouer le Nigeria
et le Cameroun. Sans prétentions
démesurées de notre part, on ira
au Nigeria avec l’objectif de remporter cette CAN.
M. S.

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

JSK Nasr Fedjoudj 17h

ATTENTION

notre
revanche»

AU PIÈGE

GHAZI !

Benkablia :
«On ne dit
pas non à
l'USMA»

Les négociations avec l'O Médéa
à un stade avancé

HANNACHI MET LE
PAQUET SUR HAMIA
Kherbache négocie

KERKAR ET ZITOUNI
PROPOSÉS
MOB-CAB 17h

Béjaïa, vaincre
ou mourir
 Yesli et Cheklam titulaires
 Sidibé, le grand absent

ESS JSS 17h

Sétif en
danger

HIDOUSSI :

«Je n'ai
jamais songé à
démissionner»

ÉPOUSTOUFLANT HIER CONTRE
SON ANCIENNE ÉQUIPE

Guedioura, le
grand retour
avant la CAN

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful