www.competition.

dz

24

MCA 7 1 USBD

Mercredi 28 décembre 2016

ARRET SUR IMAGE

Gourcuff
accuserait
Raouraoua
d'imposer des
joueurs

Christian Gourcuff,
l'ancien sélectionneur
d'Algérie, aurait
déclaré que la
principale cause de
son départ est liée au
comportement de
Mohamed Raouraoua,
le président de la
Fédération algérienne
de football (FAF).
Selon le site sportif
"Elmaidane", qui a
interrogé un joueur
français du Stade
Rennais où l'exsélectionneur
national exerce
actuellement,
Gourcuff aurait avoué
aux joueurs que ce
qui le dérangeait le
plus lorsqu'il était
entraîneur de l'équipe
nationale algérienne,
c'était le fait que le
président de la FAF lui
imposait certains
joueurs. Ceci en plus
de la pression
exercée sur lui par "
certains journalistes
" et le public algérien.
Ce n'est pas la
première fois que la "
tendance " de
Raouraoua à vouloir
imposer des joueurs
est évoquée dans les
médias. Mais jusquelà, aucun technicien
ne l'a ouvertement
déclarée. Il y a eu la
fameuse phrase de
l'ancien sélectionneur
Vahid Halilhodzic : "
Je ne suis pas un
mouton. " Le FrancoBosniaque voulait
ainsi fixer au patron
de la FAF une ligne
rouge.

Présente hier au
stade du 1erNovembre, N'na
Nouara a porté
chance à Boulaouidet
et à la JSK

«

BELLOUMI

Antar raccroche les crampons

MERCI ANTAR,

Que pensez-vous de la
réussite du MC Oran ?

L'équipe actuelle du
Mouloudia d'Oran fait honneur
à ses devancières qui pratiquaient un football plaisant, fait
de passes courtes, avec un jeu
sur les côtés pour transmettre le
ballon à l'avant-centre.
Vraiment, la venue d'Omar
Belatoui a été très bénéfique.
Cela sans diminuer du mérite
du président Baba qui, entre
autres, fait confiance aux
enfants du club, comme Bachir
Mecheri aussi. Cela fait plaisir.
Les anciens joueurs du club arrivent à composer une équipe
digne de ce nom. Ils ne sont pas
comme certains opportunistes,
préoccupés uniquement par le
business que peut générer leur
fonction. Belatoui et Mecheri
font du bien au MCO.

C'est l'exemple à suivre ?

Oui, les autres clubs
devraient s'en inspirer. Je vois
que certains grands clubs, à
l'instar de la JS Kabylie, souffrent parce qu'ils n'ont pas la
même politique. Il faut faire
confiance aux enfants du club,
leur donner du temps, neuf fois
sur dix ils réussiront.

Selon vous, le MCO peut-il
aller loin en championnat
cette saison ?

Je crois qu'il a les moyens de
figurer sur le podium à l'issue
de l'exercice. En tout cas, son
équipe mérite d'être récompensée pour son jeu. Cela fait longtemps qu'on n'a pas vu un football aussi agréable au
Mouloudia d'Oran. Il faut
remonter aux années 1970, à
l'époque de Fréha, Bédiar et
autres, ou encore l'équipe championne d'Algérie en 1988, dont
je faisais partie, pour retrouver
une aussi belle équipe du MCO.

Vous avez été récemment
honoré en Mauritanie, à
quelle occasion ?

C'était à l'initiative de la
Fédération mauritanienne de
football, qui m'a invité pour
prendre part à la cérémonie traditionnelle récompensant les
meilleurs joueurs de l'année
dans ce pays. On a aussi fait
appel à Aziz Bouderbala, l'ancien international marocain, et
Patrick Mboma, l'ex-international camerounais. Nous avons
été honorés, en même temps
nous avons procédé à la remise
des prix aux lauréats.

Qui, par exemple ?

Les éléments de la sélection
mauritanienne de football qui
réalise de bons résultats ces derniers temps. Il y avait beaucoup
de journalistes africains, l'événement a été très médiatisé. Après,
j'en ai profité pour passer deux
jours au Maroc avec mon ami
Bouderbala, qui m'a empêché
d'aller à l'hôtel et a insisté pour
que j'aille chez lui. C'était

sympa. Durant ces 48 heures au
Maroc, toute la presse locale est
venue me solliciter.

Sofoot, le magazine français,
vous a élu 7e meilleur joueur
africain de tous les temps ;
Rachid Mekhloufi est le
premier dans ce classement,
qu'en dites-vous ?

J'apprécie cela à sa juste
valeur, c'est une bonne nouvelle
pour moi et pour l'Algérie. Nos
jeunes, surtout, sauront ainsi ce
qui a été fait hier, ils mesureront
la grandeur de l'équipe du FLN,
celle de 1982. Ce sont des choses
que personne ne peut effacer. Je
suis surtout content pour
Mekhloufi. C'était le maestro du
football hexagonal, la France
entière le reconnaissait. Ce type
de récompense permet de rappeler à notre jeunesse que
l'Algérie du football a souvent
été d'un niveau mondial. Et
qu'il ne sert à rien de parler
dans le vide…
H. D.

MOUASSA
«C'EST CE MCA
QUE J'AIME
VOIR»

Ghrib : «Qualifié aux 1/4, champion
d'hiver, voilà mon Mouloudia»

www.competition.dz MERCREDI 28 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4862 ISSN 1111

merci le Chaoui

Belatoui et
Mecheri sont
l'exemple à suivre»

Lakhdar Belloumi ne tarit pas d'éloges sur le MC Oran
version Omar Belatoui. Il y voit un digne héritier de l'équipe
championne en 1988.

LE MCA FAIT
TREMBLER
BOLOGHINE

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

JSK 1
Contre toute attente, Antar
Yahia, 34 ans, a décidé de
prendre sa retraite.
Jusque-là, joueur de l'US
Orléans, l'ancien capitaine
emblématique des Verts
occupera désormais le
poste de manager général
de ce même club. Formé au
FC Sochaux puis à l'Inter
Milan, Antar a rejoint
Bastia à 19 ans avant de
signer à l'OGC Nice. En
2007, Yahia s'exile en
Angleterre pour jouer à
Leeds United, puis en
Allemagne où il a porté les
couleurs de Bochum qu'il
quitta en 2011 pour Al
Nasr Riyad. Mauvaise décision puisque l'Algérien a
été contraint de fuir ce
club pour retourner en
Allemagne et signe deux
ans et demi avec FC
Kaiserslautern. Puis en janvier 2013, l'international
algérien signe en faveur de
l'Espérance Sportive de
Tunis un contrat de 2 ans et
demi. En janvier 2014, il
signe en faveur du club
grec Platanias FC, une
année plus tard, il revient
en France et opte pour
Angers qu'il l'a prêté en
National à l'US Orléans. Au
Loiret, il devient titulaire et
atteint une promotion pour
la première pendant sa
longue carrière. Le 22 juin
2016, il s'engage définitive-

ment avec Orléans pour une
durée d'un an.

1er joueur
bénéficiant de la loi
des Bahamas

En équipe nationale, Antar
Yahia totalise 53 sélections
pour 6 buts dont l'une des
réalisations les plus importantes dans l'histoire du
football algérien face à
l'Egypte le 18 novembre
2009. Antar Yahia peut se
vanter d'être le premier
joueur à profiter de la nouvelle loi FIFA de 2004
concernant les nationalités
sportives 14 (loi qui sera
renforcée en 2009), grâce
au président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, ainsi
qu'au directeur technique
de l'équipe nationale
d'Algérie, Stephane
Pauwels. Il devient ainsi
l'initiateur d'un nouveau
phénomène, beaucoup critiqué en France, concernant
les "binationaux", mais surtout le représentant du
renouveau de l'équipe
nationale algérienne. Il
endosse pour la première
fois le maillot algérien le
15 janvier 2004 face au
Mali (0-2). Antar Yahia
décide de prendre sa
retraite internationale le
1er mai 2012. Antar Yahia
fait partie des joueurs les
plus aimés en Algérie.

0 Nasr Fedjoudj

BOULAOUIDET
LE SAUVEUR
Hidoussi : «Quand Raïah ne
joue pas, ça ne marche pas»

M. BENALDJIA

SIGNERA

CE MATIN

Hachoud a prêté 2 milliards à
Ghrib pour payer les primes

On le sait, Sonatrach a envoyé pas moins de 7 comptables
pour éplucher la gestion financière d'Omar Ghrib, depuis
que celui-ci est redevenu le boss du MC Alger. Entre
autres, on a trouvé la trace d'une reconnaissance de dette
signée par Omar Ghrib et l'ex-directeur financier
Moussaoui, de l'ordre de 2 milliards de centimes au profit
d'Abderrahmane Hachoud, le latéral droit international du
Doyen. Il s'est avéré que ce dernier avait agi de la sorte
pour voler au secours de Ghrib, qui n'avait pas suffisamment d'argent pour payer quelques primes. Il faut dire que
Ghrib et Hachoud sont étroitement liés ; on en a eu une
preuve supplémentaire lors du match face à l'USM BelAbbès : en marquant un but, Hachoud a repoussé tous ses
coéquipiers venus le féliciter pour aller saluer son président et lui témoigner son soutien. Un détail de taille : le
salaire mensuel de Hachoud au Mouloudia est de 320 millions et c'est un latéral droit !

CABBA-USMH
16h30

Hannachi met
1,2 milliard
sur Hamia
NAHD-PAC
MCS- CRB
14h30
14h30

El-Harrach
confiant Le Chabab
en péril
mais
à Saïda
méfiant

USMBA 0 0 USMA (USMBA qualifiée aux TAB)

Fin d'année
À
chances cauchemardesque
égales pour les Usmistes

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

INTERNATIONALE

COUPE D’ALGERIE 1/8 DE FINALE

2
JSK
FERDJOUDJ

1
0

Stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou
But : Boulaouidet (84')

Asselah
Redouani
Farhani
Rial
Sebie
Yettou
Djerar
Aïboud
(Benabou 79')
Salah Islam
(Renaï 50')
Boulaouidet,
Si Salem
(Mebarki 59')
Ent. : Hidoussi

Nasr Fedjoudj
Netalagui
Belagha
Abda
Ferouaz
Chikh
Ferchichi
(Belagha 90')
Lamairia
(Hamissi 82')
Brahmia
Ferchich M
Zerounou
Ghalmi
Ent. : Ghazi

Terrain praticable, temps clément,
affluence moyenne, arbitrage du trio
Boukouassa, Tazrout et Slimani

La surprise de la rencontre

Saïb présent

La présence de l'ancien entraîneur
des Jaune et Vert, Moussa Saïb,
n'est pas passée inaperçue. Et
pour cause, il n'a jamais assisté à
une rencontre de son équipe
depuis son départ. Sa présence a
surpris plus d'un, surtout qu'il
n'est pas en bons termes avec le
président Hannachi. Saïb a beaucoup donné à l'equipe en tant que
joueur puis en tant qu'entraîneur.

Raïah et Izerghouf
dans la tribune
officielle

Le milieu Malik Raïah et la
nouvelle recrue Thomas Izerghouf
ont suivi la rencontre à partir de
la tribune officielle. Le premier
souffre d'une blessure à la
cheville et le second n'est
toujours pas qualifié.

Ghazi : «On quitte
la coupe avec les
honneurs»
Emu par l'accueil qui lui a été
réservé, l'entraîneur Farid Ghazi
souhaite bonne chance à son
ancienne équipe en coupe d'Algérie
avant d'appeler les supporters à la
soutenir. "On quitte la coupe avec
les honneurs. On a bien défendu et
on a résisté jusqu'à la 84e minute.
Je félicite mes joueurs qui ont fait
un match d'hommes. La JSK mérite
sa qualification pour les ¼ de
finale et je lui souhaite bonne
chance dans cette compétition. Je
remercie les dirigeants et les supporters pour leur accueil. Je dirais
aux supporters de continuer à soutenir leur équipe, car la JSK a
besoin plus que jamais d'eux", a
déclaré Ghazi à la fin du match.
A. H.

Il a été honoré

Farid Ghazi, l'ancien pensionnaire
des Canaris et actuel entraîneur
de Nasr Fedjoudj, a eu droit à un
accueil chaleureux pour son
retour à Tizi Ouzou. Il a eu une
longue discussion avec le président Hannachi auquel il a affirmé
que c'est grâce à la JSK qu'il a
décroché un contrat professionnel en France avant de se reconvertir en entraîneur. Il a été
ensuite honoré par le comité de
supporters qui lui a offert une
écharpe et une casquette aux
couleurs de la JSK ainsi qu'une
ancienne photo de lui lorsqu'il
portait le maillot des Jaune et
Vert. Ghazi a été ému par l'accueil qui lui a été réservé.

BOULAOUIDET, LE SAUVEUR
PAR ABDELLAH HADDAD
Face à la modeste formation de
Nasr Fedjoudj, les Canaris ont attendu la 84e minute pour faire la différence grâce à leur buteur El-Hadi
Boulaouidet. Le but de ce dernier leur
a permis d'atteindre les ¼ de finale de
la coupe d'Algérie. Le match n'a pas
été une simple formalité pour les poulains de Hidoussi, lesquels ont livré
l'un de leurs plus mauvais matches
de la saison. Malgré la différence de
niveau, les locaux ont éprouvé toutes
les peines du monde pour prendre le
dessus sur cette accrocheuse équipe
de Fedjoudj qui évolue dans les divisions inferieures. Ils ont assuré l'essentiel en arrachant la qualification
pour les ¼ de finale, mais pour espérer aller loin dans cette compétition,
ils doivent saisir cette trêve hivernale
pour combler leurs lacunes. La première mi-temps était ennuyeuse.
L'entraîneur a aligné une équipe à

vocation défensive, alors que son
adversaire a carrément joué la défense. En deuxième mi-temps, l'entraîneur a tenté de rectifier le tir en procédant à des changements dans son
onze, mais malgré l'entrée de
Mebarki, Benabou et Renaï, l'équipe
avait du mal à trouver les solutions.
Les Canaris ont éprouvé toutes les
peines du monde pour franchir le
rideau défensif mis en place par l'entraîneur Farid Ghazi. Heureusement,
pour les supporters kabyles,
Boulaouidet qui a offert samedi dernier les trois points à son équipe face
au CRB a délivré hier les dirigeants,
ses équipiers et les supporters en inscrivant l'unique but de la rencontre.
Avec la prestation d'hier face à la
modeste équipe de Fedjoudj, les dirigeants doivent recruter des joueurs
de qualité en ce mercato hivernal, s'ils
veulent que leur équipe affiche un
meilleur visage à la phase retour.
A. H.

Votre équipe a souffert pour
arracher la qualification pour les
¼ de finale devant la modeste
équipe de Fedjoudj….

En coupe, il n'y a pas de grande
ou de petite équipe. C'est ce qui fait
le charme de la coupe. On s'attendait à ce que le match soit difficile,
mais je crois que le plus important
est d'avoir arraché la qualification
pour les ¼ de finale.

Maintenant que vous avez
atteint les ¼ de finale, vous
ambitionnez certainement de
brandir le trophée, n'est-ce pas ?

Absolument, du moment que
nous avons décroché le billet quali-

DU FOOT ONT DEMANDÉ

AU PÈRE NOËL

ficatif pour les ¼ de finale, la coupe
devient notre objectif. On tentera
d'atteindre la finale et pourquoi pas
remporter ce trophée.

Vous avez délivré tout le monde
en inscrivant le but de la
qualification à 6 minutes de la
fin du temps réglementaire…

Je suis payé pour marquer des
buts. Le mérite revient à tous mes
équipiers, c'est grâce aux efforts de
tout un chacun que nous avons
décroché le billet qualificatif pour

les ¼ de finale.

Comment voyez-vous l'avenir de
l'équipe ?

Je crois que la trêve tombe à pic
pour nous. On profitera de ce long
repos pour recharger les batteries.
En championnat, on n'est toujours
pas sortis de la zone rouge, mais on
fera tout pour sauver l'équipe. On a
un bon groupe et je suis convaincu
que la JSK montrera un meilleur
visage à la phase retour.
A. H.

Hidoussi : «Mes joueurs ont
tout donné face au CRB»
Pour expliquer la piètre prestation de son équipe face à la modeste
équipe de Nasr El Fedjoudj, l'entraîneur Sofiane Hidoussi n'a pas trouvé
mieux que de dire que ses joueurs
n'ont pas eu le temps pour récupérer
du dernier match face au CRB.
"Toutes les équipes qui ont joué
aujourd'hui avaient joué leurs
matches de championnat jeudi dernier, sauf mon équipe. Ce n'est pas
normal de jouer deux matches en 3
jours. Mes joueurs ont tout donné
face au CRB et ils n'ont pas eu le
temps de récupérer. C'est pour cela
qu'on a souffert pour arracher la qualification pour les ¼ de finales de la
coupe d'Algérie", a affirmé l'entraîneur tunisien à la fin du match.
«Mes joueurs ont
sous-estimé l'adversaire»
Même si les Canaris avaient joué
samedi dernier face au CRB, cela n'explique pas pour autant leur mauvaise
prestation face à un adversaire qui
évolue en division inférieure. Mais
Hidoussi confie qu'il s'attendait à ce
que la mission de son équipe ne soit
pas facile face à Fedjoudj. "On s'attendait à ce que le match soit difficile. La
veille de la rencontre, on s'est même
préparés pour la séance des tirs au
but. Je crois qu'aujourd'hui, mes
joueurs ont sous-estimé un peu l'adversaire. Heureusement que les supporters nous ont beaucoup aidés pour
arracher la qualification pour les ¼ de
finales."
«La coupe devient maintenant notre objectif»
Après la qualification de son équipe

pour les ¼ de finale, Hidoussi déclare
que la coupe devient l'objectif du
club. "Maintenant que l'équipe a
atteint les ¼ de finale, la coupe
devient un objectif. On tentera d'aller
encore plus loin dans cette compétition et pourquoi pas brandir le trophée."
«A chaque fois que Raïah
ne joue pas, l'équipe ne
marche pas bien»
L'entraîneur Hidoussi n'a pas tari
d'éloges sur son milieu récupérateur
Malik Raïah. Il affirme que son absence s'est répercutée négativement sur
l'équipe. "Raïah est une pièce maîtresse sur notre échiquier. C'est l'un des
piliers de l'équipe et à chaque fois
qu'il ne joue pas, l'équipe ne marche
pas bien. Face au CRB, il a joué et on
a fait un bon match", explique
Hidoussi.
«Mebarki est excellent,
mais il doit travailler pour
jouer»
Sur le cas de Mebarki qui n'a pas
cessé de défrayer la chronique ces
derniers jours, l'entraîneur tunisien
est revenu sur les raisons qui l'ont
poussé à ne pas composer avec lui.
"Mebarki est un excellent joueur.
C'est une valeur sûre, mais il sait ce
qu'il doit faire pour jouer. Il doit tout
simplement travailler pour aspirer à
une place de titulaire."
«Le 3-5-2 marche bien et je
ne le changerai»
Ayant surpris tout le monde en
jouant avec 3 défenseurs dans l'axe
face à la modeste équipe de Nasr El

RONALDO, MESSI,
BALOTELLI...

CE QUE LES STARS

«Je suis payé pour marquer»
Auteur de deux buts lors des
deux derniers matches, l'attaquant
Boulaouidet affirme qu'il n'a fait
que son travail. Il ne veut pas tirer
la couverture vers lui en déclarant
que tout le groupe a contribué à
cette qualification avant d'ajouter
que la coupe d'Algérie devient l'objectif de l'équipe maintenant.

23

Fedjoudj, Hidoussi auquel nous
avons posé la question à la fin de la
rencontre affirme : "J'ai joué avec 5
défenseurs qui se transforme en 3-5-2,
car ce système a bien marché face au
CRB. J'ai reconduit ce système pour
que les joueurs s'habituent. En plus, je
ne veux pas changer à chaque fois
notre système de jeu."
«Le milieu n'a pas
fonctionné»
Interrogé sur la piètre prestation de
son équipe face à Fedjoudj, Hidoussi
a0voue que son milieu n'a pas bien
marché à cause de tous les efforts
fournis lors du dernier match face au
CRB. "Djerar et Yettou avaient fait un
match plein face au CRB, mais ils
n'ont pas eu le temps pour récupérer.
Le milieu n'a pas marché surtout
qu'on a été handicapés par l'absence
de Raïah."
«Je ne dispose pas d'un
banc étoffé»
Pour la première fois depuis qu'il a
rejoint la JSK, l'entraîneur Hidoussi
reconnaît qu'il ne dispose pas d'un
effectif quantitatif. N'ayant pas fait
tourner son effectif face à Nasr El
Fedjoudj, le coach tunisien rappelle :
"Je ne dispose pas d'un banc étoffé."
"Izerghouf est avec nous." Alors
que certains laissent entendre que
Hidoussi s'oppose au recrutement du
Franco-Algérien, Hidoussi précise :
"Izerghouf est avec nous. Il n'y a
aucun problème de ce côté-là."
«On est en contact avec
des joueurs de L1»
L'entraîneur Hidoussi n'est pas

inquiet
après le
rejet des
dossiers de
qualification d'El Bahari et Mamèche.
"On n'a pas le droit de qualifier El
Bahari et Mamèche, mais on est en
contact avec des joueurs de L 1. Je ne
peux pas vous citer les noms vu
qu'on n'a pas encore conclu avec
eux."
«Le stage se déroulera
à Alger»
Sur son refus de participer au tournoi
du Maroc, Hidoussi a tenu à apporter
des clarifications concernant sa décision de programmer un stage à Alger.
"Vous savez, j'ai joué 10 matches en 2
mois depuis que je suis à la JSK. On
ne peut pas se rendre au Maroc pour
participer à un tournoi, car j'ai besoin
d'un stage pour tenter d'apporter des
solutions aux lacunes que j'ai décelées
jusqu'à maintenant."
«Je vais honorer mon
contrat jusqu'au bout»
L'entraîneur Hidoussi a tenu à
démentir d'une manière catégorique
les informations le donnant partant
en ce mercato hivernal. "Comme je
vous l'ai déjà dit, je n'ai jamais songé
à démissionner. Je suis en poste et je
compte honorer mon contrat jusqu'au
bout. J'ai l'habitude de rencontrer
mon président pour parler avec lui
des conditions de travail, mais cela se
passe toujours dans une ambiance
conviviale", a conclu Hidoussi.
A. H.

Goal a déniché les listes très secrètes
des stars du foot ! Qu'ont-ils demandé au
père Noël cette année et qu'espèrent-ils au
pied du sapin ? On vous dévoile tout ! Cher
père Noël. Ils ont été bien sages cette année.
Ces footballeurs se sont tenus à carreau... ou
presque ! Voici leur liste très secrète des
cadeaux qu'ils espèrent avoir au pied du
sapin ! En espérant que vous puissiez faire
quelque chose !
Les joueurs de Manchester
City...
L'autorisation d'avoir des relations
sexuelles. Guardiola est très sévère. Strict.
Plus de Wi-Fi dans les vestiaires, plus de
bonnes choses bien grasses à manger et
même plus de sexe après minuit. Mais bon
sang, les Citizens ont des femmes (voire des
maîtresses) sexy, ils veulent en profiter même
après minuit !
Cesc Fabregas...
Une machine à
remonter le temps !
Pour retrouver l'époque où
il portait encore le brassard de
capitaine d'Arsenal et qu'il était
considéré comme un demi-Dieu auprès des
supporters. Maintenant, il n'y a plus que le
banc qui le considère comme son Dieu...
Jürgen Klopp...
Une paire de lunettes.
Le coach prévoit encore
plus de folles victoires avec
Liverpool et il lui faut du backup ! En plus, avec certaines
marques pour Noël, une paire
achetée et la deuxième est offerte... Autant lui
faire plaisir !
Ilkay Gündogan...
Des genoux.
Aidons-le, il faut faire
quelque chose. Deux fois que
le type se pète les genoux. Là
encore, il s'est fait les ligaments croisés et sera absent pour
6 à 8 mois. Ce n'est plus possible.
Kevin De Bruyne... Une teinture.
Le roux, il n'en peut plus. Il se fait tailler
sur ses cheveux à chaque fois qu'il rate un
ballon. Pas un tweet des amateurs de foot
sans une allusion à ses cheveux. C'est décidé,
en 2017, Kevin sera brun et ça lui va
bien non ?
Oscar... Un GROS chèque.
Le Brésilien aime le foot ? Non. Le
Brésilien rêve d'argent ? Oui. C'est sans
doute pour l'amour du jeu qu'il a accepté
d'aller se perdre de rejoindre la Chine ! Bon,
les Blues sont également gagnants puisqu'ils
vont récolter 71,5 millions d'euros avec ce
transfert !
Ibrahimovic et Buffon... La fontaine de jouvence.
Elle est symbole de perpétuel rajeunissement et d'immortalité ! Elle serait particulièrement utile à l'attaquant de Manchester
United et au gardien de la Juventus qui veulent jouer jusqu'à 50 et 65 ans... Sans ça, à un

moment donné les gars, il va falloir songer à
s'arrêter.
Morgan Schneiderlin... Que
Deschamps apprenne à prononcer correctement son nom.
SCHNEIDERLIN, ce n'est pas compliqué
! Bon, malheureusement pour lui, ça risque
de ne plus trop lui servir vu qu'il n'est pas
prêt d'être rappelé en équipe de France...
Alex-Oxlade Chamberlain...
Une piste d'athlétisme.
Il court Oxlade et il court vite. Le joueur
d'Arsenal est ultra-rapide mais à part ça... il
ne sert pas à grand-chose. Une piste de 100
mètres lui fera le plus grand bien et qui
sait, à force de prendre du plaisir en sprintant, il pourra même changer de sport.
Les joueurs de West Ham...
Leur ancien stade.
Rendez-leur le Boleyn Ground sincérement. Depuis qu'il l'ont quitté, les
Hammers ne sont plus que les ombres
d'eux-mêmes. Et puis à nous aussi il nous
manque, il avait tellement de charme !
Cristiano Ronaldo...
Un cinquième Ballon d'Or.
Le buteur du Real Madrid n'a qu'un seul
vœu sur sa liste au papa Noël (il faut dire
qu'il a déjà des femmes et de très beaux
slips). Il veut décrocher un cinquième titre
individuel pour égaler son meilleur ennemi
au palmarès du Ballon d'Or.
Lionel Messi...
Un sixième Ballon d'Or.
L'Argentin veut prendre de l'avance car
Cristiano Ronaldo, qui a remporté son quatrième Ballon d'Or en 2016, se rapproche
dangereusement et pourrait bien lui voler
la vedette...
Mamadou Sakho... Un club.
Mais bon sang, Mamad veut jouer !
Jürgen Klopp l'a mis à l'écart et l'ancien
Parisien n'a pas disputé une seule minute
de jeu cette saison en équipe première. Lui
qui avait également été privé de l'Euro...
Les temps sont durs alors donnez-lui un
club, même un tout petit, l'AJA peut faire
l'affaire au cas où.
Arsène Wenger...
Une doudoune.
Mais pas n'importe laquelle. Une doudoune avec des
boutons car il n'en peut plus
de galérer avec sa fermeture
éclair à chaque hiver. Si la
demande est trop compliquée pour le père
Noël, un titre en PL fera l'affaire. 12 ans
qu'il attend le pauvre papy quand même...
Mathieu Valbuena... Une piscine.
L'ancien milieu de l'OM est un adepte
des plongeons en tout genre. Autant dire
que dans une piscine il se sentira plus dans
son élément. On lui a trouvé le sport idéal,
il pourra même garder le ballon !
Karim Benzema... Une nouvelle
sextape.

Grâce aux folies de Mathieu Valbuena, l'attaquant a été banni de l'équipe de France. Et
Didier Deschamps ne semble pas avoir envie
de le rappeler. Tant mieux, il en avait marre
de la Marseillaise.
Mario Balotelli... Un hélicoptère.
Le type veut piloter un hélico au-dessus de
Nice si son club gagne la Ligue 1 cette saison.
Mauvaise nouvelle : Nice est toujours leader
et même champion d'automne... Tous aux
abris les Niçois.
Paul Pogba... Un coiffeur.
Là ce n'est pas une demande du joueur
mais la nôtre. Qu'il change de coiffeur et s'en
trouve un autre. On n'en peut plus qu'il
change de coiffure autant que l'OM perd de
matches.
Jamie Vardy... Arsenal.
Le gars, sûr de lui, a envoyé
balader Arsène Wenger alors
qu'il tenait beaucoup à le
recruter l'été dernier. Mais le
mec a dit NON. Aujourd'hui,
Leicester végète à la 15e place du classement
alors qu'Arsenal est 4e et le serial buteur de
la saison dernière n'a trouvé le chemin des
filets qu'à 5 reprises en 17 matches de PL...
Vive les regrets !
Tottenham... Ne plus être dans
l'ombre d'Arsenal.
Cela fait exactement 21 ans et 229 jours
que Tottenham n'a plus fini devant Arsenal
au classement de la Premier League.
Incroyable mais vrai. La saison dernière, le
club y a cru et s'est une nouvelle fois planté
en beauté. Sacrée malédiction...
Serge Aurier... Que Periscope
ferme.
Le type en rêve. Il ne veut pas avoir de
nouveaux problèmes avec son coach et ses
coéquipiers ou encore pis, avec la justice.
Alors espérons la fermeture de Periscope
avant qu'il ne refasse une connerie en traitant
Emery de "fiotte".
Olivier Giroud... Des fans.
Merde, le mec est mal aimé quoi. Même
quand il marque on lui tombe dessus. Stop
au Giroud Bashing, qu'on lui apporte un
public au pied du sapin pour qu'il retrouve
le sourire (à défaut de retrouver les terrains...)
Hatem Ben Arfa...
Une couverture.
Oui, une couverture bien
chaude pour ne pas avoir froid
dans sa nouvelle demeure.
L'ancien Niçois a présenté sa
maison à un fan du PSG... en
pointant du doigt le banc parisien
! Il va lui falloir un peu de déco et de confort
pour passer l'hiver tout de même !
Antoine Griezmann… La disparition de Messi et Ronaldo.
Le Français ne veut pas de choses matérielles. Il espère la disparition pure et
simple des deux stars de Liga. Ils lui ont
quand même piqué sa place pour le Ballon

d'Or 2016 et CR7 lui a volé ses deux finales.
Dur.
Thomas Müller... Un but.
L'international allemand du Bayern aimerait mieux ne pas terminer la saison avec un
seul but marqué en championnat, soit son
bilan actuel assez humiliant... cela ferait un
peu tache pour un mec qui en a marqué 20
la saison passée.
Unail Emery...
Des bouteilles d'eau.
Le coach aime les utiliser pour expliquer
l'importance de la concurrence. Vous avez
tout compris ? Non ? Nous non plus. Et au
vu des résultats parisiens ces derniers
temps, le gars doit manquer de bouteilles
d'eau pour sa tactique.
Claudio Ranieri...
Une Ligue des Champions.
Bon, soyons clair, le conte de fées est bel
et bien terminé en Premier League.
L'équipe de Ranieri n'est plus que l'ombre
d'elle-même... En revanche, en C1, elle a
toujours de belles couleurs ! Un petite
Coupe aux grandes oreilles est ardemment
désirée pour continuer de rêver.
Pierre-Emerick Aubameyang...
Le Real Madrid.
Ce n'est plus un secret pour personne,
Aubam rêve de Madrid et de ses paillettes.
L'Allemagne, le climat humide et pluvieux,
le Signal Iduna Park et la couleur jaune, il
en a un peu ras-le-bol !
Robert Lewandowski...
L'arrêt du Ballon d'Or.
L'attaquant était mort de rire à la suite du
classement de ce trophée médiatique. Il faut
dire que malgré sa saison sensationnelle, il
a dégringolé de la 4e à la 16e place. Alors il
se pose des questions sur la valeur de ce
trophée... Qu'il se rassure. Tout le monde,
mis à part les fans de Messi et CR7, pense
que c'est un trophée en bois.
La Roma... L'éternité pour Totti.
Le club en a peur... Son Dieu pourrait
prendre sa retraite en 2017 et il n'est pas sûr
d'y survivre. Même s'il a déjà 40 ans, un âge
avancé avouons-le, la Roma espère qu'il ne
raccrochera jamais les crampons. Le Père
Noël va devoir s'accrocher pour ce voeu-là !
Patrice Evra... Un panda.
Tonton est fan. Tonton en fait une obsession même. Il se déguise en Panda, danse
en panda, conduit à côté d'un panda. Son
rêve absolu n'est plus une Coupe du
monde mais avoir un panda bien réel. Faut
pas chercher à comprendre !
Leipzig... Des ailes.
Comme Red Bull donne des ailes, il leur
en faudrait une paire pour voler jusqu'au
titre. Oui, car on a vu que face au Bayern, ce
n'était pas ça... Quant à Jose Mourinho… il
espère simplement redevenir le Special One
car se faire taxer de "loser one" ne lui plaît
pas beaucoup. Se faire virer de ses clubs
non plus. Alors stop la mascarade.

www.competition.dz

Mercredi 28 décembre 2016

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

Les bons
conseils pénètrent
jusqu'au cœur
du sage ;
ils ne font
que traverser
l'oreille des
méchants.
Proverbe
chinois

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGERIE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Des footballeurs entrent sur le terrain avec des mannequins…
A l'occasion de la Saint Valentin, le RKC
Waalwijk, qui évolue en deuxième divisant
néerlandaise, a décidé de faire un petit
cadeau à ses supporters. Lors de la
rencontre opposant le club au FC Emmen, les
joueurs de l'équipe locale sont entrés sur la
pelouse en compagnie de sublimes
mannequins en tenue très sexy. Plus habitué
à entrer sur le terrain avec des enfants du
club, les footballeurs semblaient quelque peu
gênés par cette initiative. Ces demoiselles,

elles, prenaient leur rôle très au sérieux et
affichaient un large sourire. Si les supporters
masculins du club néerlandais ont dû
apprécier ce petit geste de leur club de cœur,
de nombreux internautes se sont indignés,
criant au sexisme et estimant que ce " défilé
de mode " n'avait rien à faire sur un terrain
de football. C'est vrai qu'il est plutôt étrange
de célébrer la Saint Valentin de cette
manière… Alors, qu'est-ce que vous en
pensez ? Sexy ou sexiste ?

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

JOUR

Un Ecossais se présente dans un club hippique près d'Edimbourg.
- Je voudrais un cheval.
- Quel genre de cheval désirez-vous ? demande l'employé.
- Un cheval assez long, nous sommes cinq.

2

3

4

5

6

petit rongeur
du Pérou

premières
pages

pas encore
pro

aromatisa

bases

choses extra
ordinaires

cheval de
reproduction

noir en
Arabie

allonge

en effet

fréquentatifs

1
8
6 5 9
7

fard à
paupières

4
2
1 4 7

2 7

1

10

Rêvant d'avoir dans
son effectif Hamia en ce
mercato hivernal, le président Hannachi a fait un
effort sur le plan financier
afin de trouver un accord
avec Boukhelkhal. Du côté
de la direction kabyle, on
laisse entendre que les
négociations sont sur le

hors service
déshonorantes

4

article
espagnol

5 4

2

éclat de joie

POUR LA LIBÉRATION

PAR ABDELLAH HADDAD

6

personnel

1,2 MILLIARD

Selon une source autorisée, la direction de la JS Kabylie, par le biais du
président Hannachi, a offert 1,2 milliard de centimes à son homologue de l'O
Médéa, Mahfoud Boukhelkhal, pour le convaincre à lui céder son attaquant
vedette Hamia.

hallucinogène

intercale

9

10

mis dans
l’embarras

ville
d’Italie

2

9

HANNACHI OFFRE

DE HAMIA

anormal

possessif
chlore

8

3

recueils de
bons mots

SUDOKU

7

croit
naïvement

point d'aboutir, mais du
côté de l'O Médéa, on
rétorque les pourparlers se
poursuivent toujours.
Quoi qu'il en soit, Hamia
fait partie des priorités du
président Hannachi en ce
mercato hivernal. Il l'a
relancé juste après la rencontre face au CRB
comme nous l'avons rapporté d'ailleurs en exclusivité, mais jusqu'au

moment où nous mettons
sous presse, aucun accord
n'a été trouvé. Promettant
de renforcer son effectif
avec des joueurs de valeur
en ce mercato hivernal, le
président Hannachi a joint
l'acte à la parole en contactant deux joueurs de l'O
Médéa qui ont fait parler
d'eux lors de la première
manche du championnat,
à savoir Hamia et

passage à sec

5

3
9 8

pourvus

8

1

voix (de
chanteur)
oiseau de mer

2 7
3

3 1
6
7
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

N
T
E
P
E
T
I
C
I
L
P
U
D
E
I

O
R
T
I
S
O
L
I
D
I
T
E
H
G
S

I
A
I
N
H
E
I
R
U
C
E
C
N
I
E

S
D
C
C
E
E
M
E
R
E
U
A
A
L
L

I
I
I
E
P
I
R
M
E
O
R
L
P
I
A

capitale
africaine

cancan

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

4
8
9
3
6
5
2
1
7

6
2
7
9
1
8
3
5
4

L
T
L
A
H
A
T
B
B
E
E
O
P
T
B

L
I
L
U
N
E
N
A
O
R
K
R
R
O
N

1
5
3
7
2
4
9
6
8

7
1
5
2
4
6
8
9
3

O
O
I
I
C
T
B
O
B
R
A
R
R
O
N

met de
niveau

3
4
2
1
8
9
5
7
6

8
9
6
5
3
7
4
2
1

C
N
M
N
R
U
F
E
R
O
I
S
O
R
N

A
A
A
E
A
E
D
E
D
A
R
S
N
A
A

9
3
8
6
7
2
1
4
5

2
7
1
4
5
3
6
8
9

L
U
U
E
R
N
R
R
B
D
M
C
T
L
C

file

5
6
4
8
9
1
7
3
2
N
I
S
M
E
A
A
I
S
I
V
A
A
E
R

fuma

8
grugé

sur la rose
des vents

drame jaune

menues
monnaies

change de
timbre

9

sans effets

7

5

capitale
européenne

résonne
sorti des
urnes
claire
audacieux

L
U
E
G
B
T
L
T
N
A
R
A
L
I
H

M
N
E
L
E
L
S
E
M
I
N
A
I
R
E

T
L
E
R
E
E
R
U
A
S
O
N
I
D
A

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AVIS
ACROBATIE
ANIMAL
BABOUCHE
BILLE
CANNIBALE
COLLISION
DINOSAURE
DUPLICITE
ECURIE
ERABLE
FERMENT
HERBORISTE
HILARANT
IGNARE
ILLICITE

LEGENDE
LITTORAL
MERE
MUSEAU
NAPPERON
NUANCE
OURS
PANORAMA
PINCEAU
RELAIS
RETARD
SEMINAIRE
SOLIDITE
TRADITION
TREUIL

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

6

Hannachi
insiste sur
Baïtèche

proviennent

doué

SOLUTIONS

4

largeur de
tissu

P
A
A
C
F
E
C
S

C
O
N
T
E
S
T
A
T
I
O
N

N
O
R
M
A
L
E
M
E
N
T

O
B
I

U
S
D

A
C
T
E

T
A

N

A
A
R

B
U
T
I
N
U

N
N
U
E
E
S
E

T
R
U
S
S
E

E
D
I
T
I
O
N

E
I
N
S
T
E
I
N
O
N
N
U
S

C
L
O
N
E
S
V
S
T
E
R
E
R

L
N
S
A
C
R
E
E
R
O
T
I
R

P
E
S
O
R
U
E
L
L
E
I
S
S
U

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

S A M I R
6 7

8

9 10

N A S R I

3

LES MELÉS
YAZID
KADOUCI

Benaldjia,
troisième
recrue
Libéré par la direction de la JS
Saoura, Mehdi Benaldjia s’engagera
aujourd’hui avec la JS Kabylie. Son
recrutement constitue une véritable
surprise puisque les dirigeants
kabyles n’ont à aucun moment
parlé de lui. Chauffant le banc
durant toute la phase aller,
Benaldjia a récupéré sa lettre de
libération. Le président Hannachi a
sauté sur l’occasion pour lui donner
rendez-vous pour aujourd’hui à
Tizi Ouzou afin de signer son
contrat. Il sera ainsi la troisième
recrue des Jaune et Vert en ce mercato hivernal après le défenseur
Sofiane Khelili et l’attaquant émigré
Thomas Izerghouf. Depuis son
départ de l’USMA, Benaldjia a fait
plusieurs clubs avant que le président Hannachi ne fasse appel à lui.

Comme nous l'avons
rapporté précédemment,
le président Hannachi
s'intéresse toujours au
pensionnaire du CSC,
Baïtèche. Les contacts
avec ce joueur remontent à quelques jours de
cela, mais sa piste est
toujours d'actualité.
Evoluant au poste de
meneur de jeu et sur le
côté gauche, Baïtèche
fait partie des priorités
du président Hannachi
en ce mercato hivernal.
Sous contrat avec les
Sanafir, Baïtèche devra
récupérer lui-même sa
lettre de libération pour
signer à la JSK. Les responsables de la JSK se
sont déjà entretenus
avec lui sur le sujet et
le joueur leur aurait promis de faire le nécessaire pour récupérer le
fameux document qui lui
permettra de porter le
maillot des Jaune et
Vert à la phase retour.

Des travaux
seront
incessamment
engagés

Pour pouvoir recevoir
leurs adversaires sur le
terrain du 1erNovembre, les dirigeants de la JSK comptent engager des travaux de rénovation d'une
partie du terrain, du
tunnel et des vestiaires.
Le stade sera aussi doté
d'un grand tableau électronique de marque
Condor pour que les
réserves émises par la
commission de la CAF
soit levées.

Lamhane. Convoité par
plusieurs clubs de l'élite
en ce mercato hivernal,
Hamia devrait rejoindre la
formation du Djurdjura
dans les prochains jours.
Toutefois, il faudra que
chacune des deux parties
fasse un effort sur le plan
financier pour que Hamia
porte le maillot des Jaune
et Vert à la phase retour.
A. H.

Boukhelkhal : «On a reçu une offre
de la JSK pour Hamia et Lemhane»
Evitant de s'exprimer dans la
presse ces derniers jours, le président
de l'O Médéa Mahfoud Boukhelkhal
a confirmé hier le souhait de la
direction de la JS Kabylie pour avoir
son attaquant Hamia et son milieu
Lemhane en ce mercato hivernal. Il
s'est montré néanmoins avare en
mots en déclarant que le viceprésident de la JSK a fait l'offre à son
assistant et non pas directement à lui.
Il nous avait promis de nous donner
plus de détails en fin d'après-midi
sur la proposition financière des
responsables de la JSK, mais
lorsqu'on l'a recontacté comme
convenu, Boukhelkhal était
injoignable. "Oui, on a reçu une offre
de la JSK pour Hamia et Lemhane", a

indiqué le président Boukhelkhal hier
après-midi.
«Si la JSK nous fait une
offre intéressante, on est
prêts à lui céder Hamia et
Lemhane»
Même si l'attaquant Hamia et le
milieu Lemhane font partie des
pièces maiîtresses de l'entraîneur
Slimani, le président Boukhelkhal se
dit prêt à transférer ces deux joueurs
à la JSK pour peu que le président
Hannachi mette le paquet. C'est luimême qui nous le dit. "Si la JSK nous
fait une offre intéressante, on est
prêts à lui céder Hamia et Lemhane",
annonce-t-il avant de poursuivre :
"Hamia et Lemhane sont de bons

joueurs, mais s'ils partent, on
trouvera les solutions."
Confronté à une grave crise
financière depuis l'entame de la
saison, le président Boukhelkhal est
prêt à vendre certains de ses cadres
pour régulariser la situation
financière de ses joueurs qui n'ont
pas reçu leur argent depuis plusieurs
mois. Toutefois, il n'est pas disposé à
brader ses joueurs, notamment
Hamia. Il avait exigé au départ 4
milliards de centimes en contrepartie
de la lettre de libération de Hamia
avant de revoir à la baisse ses
exigences financières. D'après
certaines indiscrétions, il serait prêt à
céder Hamia pour moins de deux
milliards de centimes.
N. B.

Lemhane prêt à racheter lui-même
sa lettre de libération
Contacté officiellement par le
président Hannachi qui veut le
récupérer dès ce mercato hivernal,
Mokhtar Lemhane est très
enthousiasmé à l'idée de faire son
come-back à la JSK. Sous contrat
encore avec l'O Médéa, Lemhane
est prêt à racheter lui-même sa
lettre de libération. Il sait que ses
dirigeants exigeront sans nul doute
une somme astronomique pour le
céder à la JSK et pour que son
transfert se concrétise, il est disposé
à récupérer lui-même sa lettre de
libération. Ayant beaucoup gagné
en expérience depuis son départ de
la JSK, Lemhane affiche une forme
éblouissante sous le maillot de
l'OM.
C'est ce qui a poussé le président

Hannachi à lui proposer de revenir
au début de cette semaine. Si le
président Hannachi parvient à le
récupérer, il aura réussi un grand
coup en ce mercato hivernal. Il ne
dispose pas d'un vrai meneur de
jeu dans son effectif et le retour de
Lemhane ne fera que du bien à
l'équipe. Pur produit de la JSK,
Lemhane a d'énormes qualités,
mais les entraîneurs qui s'étaient
succédé à la barre technique des
Jaune et Vert ne lui avaient pas
donné sa chance.
Résultat, la direction était obligée
de le libérer afin de lui permettre
d'opter pour un club avec lequel il
pourra exprimer son talent sur le
terrain.
A. H.

www.competition.dz

COUPE D’ALGERIE 1/8 DE FINALE

4
MCA
USBD

7
1

Stade Omar Hamadi de Bologhine
Buts
MCA : Bouguèche (2', 22'), Zerdab
31, Djemaouni (47'), Boudebouda
(60'), Azzi (79'). Kacem (90').
USBD : Hadj Kaci (67'). USBD
Chaâl
Hachoud
Boudebouda
(Bouhenna 76')
Azzi, Mebarakou
Kacem
Mokdad
Derrardja
(Chérif El
Ouezzani 70')
Bouguèche
Djemaouni
Zerdab
(Aouedj 68').
Entr : Mouassa

Azzez
Hamadache
Salah
Messaoudène
Noura
Benmessaoud
Daoud
Henni
(Hadj Kaci 54')
Chouiter
(Badache 76')
Zamoune
Ben Sayah
Ent. : Naït-Abbès

Temps frais, affluence nombreuse, arbitrage de M. Boukhalfa
assisté de M. Zerhouni et M.
Benali

Pour rester au chevet de
sa mère malade

Demou quitte
la mise au vert

Le défenseur du Mouloudia
d'Alger, Abdelghani Demou, a
quitté en urgence la mise au vert
du MCA après qu'il a été informé
que sa maman est malade.
L'entraîneur Kamel Mouassa, qui
voulait titulariser Demou lors des
1/8 de finale de la coupe
d'Algérie contre la formation de
Beni Douala était obligé de faire
appel à Ayoub Azzi qui devait
débuter la partie sur le banc.

Chita pour le
remplacer
Comme Abdelghani Demou a

La balade des
Mouloudéens

Chaâl retrouve
le onze

Une centaine
de supporters
de Beni Douala
présents au
stade de
Bologhine

Les supporters de l'US Beni
Douala n'ont pas raté l'occasion
pour suivre le match de coupe de
leur équipe contre le MCA qui
s'est joué hier au stade de
Bologhine. Ils étaient une centaine de fans présents dans la tribune réservée aux visiteurs du stade
Omar Hamadi.

Bouguèche a mis à genoux les visiteurs qui n'ont pas pu suivre le rythme imposé par le champion d'hiver de
la Ligue 1 Mobilis. A la 31', Derrardja
exécute un corner, Zerdab surgit et
d'un joli coup de tête ajoute le troisième but. La suite de cette première
période ne donne rien et l'homme en
noir renvoie les deux équipes aux vestiaires. Après la pause citron, on a
assisté au même scénario de la première. Une domination sur toute la
ligne des Mouloudéens face à une
équipe qui n'a pas pu mettre en difficulté l'équipe de Kamel Mouassa.
Après deux minutes de jeu de cette
deuxième période (47'), Hachoud
déborde sur le flanc droit et réalise un
joli centre vers Djemaouni qui du plat
du pied ajoute le quatrième but. Le
festival des buts continua dans ce
second half. A la 60', Derrardja sert

Boudebouda dans la surface de réparation, ce dernier d'un tir croisé ajoute
le cinquième but. Face au relâchement des Mouloudéens, les gars de
Beni Douala ont réussi à marquer le
but d'honneur par Hadj Kaci à la 67'.
Après ce but de l'USBD, les
Mouloudéens ont repris les commandes de jeu et à la 79' Aouedj est
fauché dans la surface de réparation,
l'arbitre Boukhalfa désigne le point de
penalty qui a été transformé par le
défenseur Ayoub Azzi. A la 90', le
milieu de terrain Mehdi Kacem clôture ce festival de buts par un joli but
des 25 mètres. C'est sur le score de
sept buts à un que le Mouloudia
d'Alger se qualifie pour les quarts de
finale de la coupe d'Alger et augmente ses chances de s'offrir la 9e coupe
comme le souhaite le peuple du
doyen des clubs algériens.
M. K.

L'ŒIL DU COACH

Mouassa : «C'est ce Mouloudia
que je veux voir»

quitté la mise au vert en urgence,
l'entraîneur du Mouloudia
d'Alger a décidé de faire appel à
Oussama Chita pour compléter
ses 18. C'est une première pour le
jeune Mouloudéen de faire partie
des 18, lui qui était éloigné des terrains pendant plus de sept mois à
cause d'une blessure au genou.

Après avoir raté les
derniers matchs du
championnat où Chaouchi
gardait la cage du MCA, le
jeune gardien international
olympique Farid Chaâl a
retrouvé le onze rentrant
hier face à l'USBD. Le
gardien mouloudéen a été
applaudi par les supporters
du MCA dès son entrée le
terrain du stade Omar
Hamadi.

Contrairement à ses
coéquipiers, l'attaquant
Sid-Ahmed Aouedj n'a
pas fait l'échauffement
d'avant-match. Il a suivi
l'échauffement de son
équipe à partir du tunnel aux côtés du DG
Omar Ghrib.

Nekkache
présent au
stade

Boudebouda
sort blessé

PAR MEHDI KABI
D'emblée, les poulains de Kamel
Mouassa ont annoncé la couleur avec
un pressing très haut pour pousser les
défenseurs de l'USBD à commettre
des erreurs dans leur zone. Sur une
erreur d'un défenseur de Beni Douala,
le Mouloudia d'Alger bénéficie d'un
corner bien tiré par Hachoud qui
dépose le cuir sur la tête de Hadj
Bouguèche qui ne laisse aucune chance au gardien Azzez (2'). La réaction
des visiteurs était immédiate par
Zanoune qui a failli remettre les pendules à l'heure, mais Chaâl était sur la
trajectoire (4'). Malgré cette première
occasion des équipiers de
Benmessaoud, les Mouloudéens n'ont
pas tremblé et ils ont continué à solliciter le gardien de l'USBD. 7',
Hachoud profite d'une erreur de la
défense de l'USBD et marque, mais
l'homme en noir refuse ce but pour
position d'hors jeu. Ce qui devait arriver arriva à la 22' sur un joli centre de
Zerdab, l'homme de cette première
mi-temps Bouguèche d'une belle
reprise aggrave la marque. Ce but de

Aouedj n'a
pas fait
l'échauffement

Bien qu'il vient tout
juste de se faire opérer,
l'attaquant Hichem
Nekkache était présent
hier au stade pour
suivre le match de
coupe de son équipe
contre l'USBD.
Nekkache, qui est rentré avec des béquilles
au stade, a eu droit à un
accueil très chaleureux
de la part des supporters du MCA.

Le Mouloudia d'Alger a
réussi hier à arracher
son billet pour les
quarts de finale après
avoir battu la modeste
formation de Beni
Douala sur le score de
sept buts à un.

L'entraîneur Kamel Mouassa était satisfait
de la prestation de son équipe hier face à Beni
Douala après avoir réussi à arracher la qualification pour les quarts de finale de la coupe
d'Algérie : " On a fait un bon match face à cette
équipe de l'USBD. Mes joueurs ont appliqué
mes consignes à la lettre et ils sont rentrés en
force dès le début du match. Je pense que les
deux premiers buts ont abattu moralement
notre adversaire, ce qui nous a facilité la tâche
pour la suite de ce match. On aurait pu
gagner avec un score de plus de sept buts.
Mais, on a fait quelques erreurs défensifs, cela
est dû certainement au relâchement, mais
comme je vous l'ai déjà dit, dans l'ensemble je
suis satisfait de la production de l'équipe et
c'est ce Mouloudia que je veux voir à l'avenir

qui ne rate pas des buts devant les bois
adverses. "
«Je ne libère personne, sauf les
joueurs qui veulent partir»
Au sujet des joueurs qui seront libérés lors de
ce mercato hivernal, Kamel Mouassa dira : "
Pour le moment, je ne peux rien avancer au
sujet des joueurs qui seront libérés lors de ce
mercato puisque je dois d'abord me réunir
demain avec Ghrib pour discuter de ceux qui
vont rester et ceux qui vont partir, mais je
peux vous dire qu'on a des bons joueurs dans
l'équipe et je ne libère personne, sauf ceux qui
veulent partir. "

Zerdab : «Maintenant, place à la phase retour»

" je pense que c'est une bonne chose de terminer l'année 2016 avec une belle qualification et un
score sans appel. Malgré tout ce qu'on a vécu durant cette première moitié de saison, je pense qu'on
a atteint nos objectifs, mais le plus dur reste à faire, car on doit continuer sur cette lancée lors de la
phase retour où nous serons l'équipe à battre et toutes les équipes nous attendent au virage. Je peux
vous dire une chose que le stage en Espagne sera bénéfique et nous allons tout faire pour réaliser une
bonne préparation pour gagner le titre de champion et pourquoi ne pas brandir la coupe d'Algérie.
En ce qui concerne le but que j'ai marqué, le mérite revient à mes coéquipiers et incha Allah on va
être efficaces lors des matchs de la phase retour pour atteindre nos objectifs. "

Mercredi 28 décembre 2016

JSMB

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

Le défenseur du
MCA, Brahim
Boudebouda, a été
contraint de quitter le
terrain à la suite d'une
blessure avant la fin du
match et c'est Rachid
Bouhenna qui l'a remplacé dans les dix dernières minutes du
match.

Bologhine vibre
pour l'élimination de l'USMA

Après que leur équipe a assuré la qualification en première période, les supporters du
Mouloudia d'Alger
avaient une oreille du
côté de Sidi Bel-Abbès
où se déroulait un des
matches des huitièmes
de finale de la coupe
d'Algérie entre
l'USMBA et l'USMA.
Les Chnaoua n'ont pas
voulu quitter le terrain
jusqu'à la fin des tirs au
but entre les deux
teams. Après que
Beldjilali a raté le penalty qui a permis à
l'USMBA de se qualifier, les Chnaoua se
sont levés comme un
seul homme pour fêter
l'élimination de leur
rival éternel.

Ghrib : " Voilà le
Mouloudia de
Ghrib "

"C'est une victoire
méritée, on a respecté
l'équipe de Beni
Douala. Je tiens à féliciter les joueurs pour le
bon rendement qu'ils
ont réalisé aujourd'hui
malgré qu'il n'y ait pas
de moyens puisqu'il n'y
a que moi qui paye les
primes et les salaires
des joueurs. Voilà le
Mouloudia de Ghrib
qui termine l'année
2016 sur une bonne
note avec le titre de
champion d'hiver et
une qualification pour
les quarts de finale. "

4 matchs à huis clos, dont 2 avec sursis

La lourde sanction de la
commission de discipline
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

La commission de
discipline de la Ligue de
football professionnel vient de
rendre son verdict concernant
l'affaire de la rencontre ayant
opposé la JSM Béjaïa au
Paradou AC, le 20 décembre
dernier. En effet, lors de son
dernier fichier disciplinaire
communiqué sur le site de la
LFP, le dossier concernant
cette rencontre de la 14e
journée, qui a opposé la JSM
Béjaïa au Paradou AC, leader
du championnat de Ligue 1
Mobilis, était resté ouvert pour
complément d'informations.
Après étude du dossier, la CD,
publie les sanctions définitives
en infligeant 4 matchs à huis
clos à l'encontre de la JSMB,
dont 2 avec sursis. Cette
sanction vient, selon le
communiqué publié par la LFP,
suite aux échauffourées
enregistrées à la fin de la
rencontre ayant opposé les
deux équipes. En effet, des
évènements malheureux ont eu
lieu dans le tunnel qui
conduisait aux vestiaires des
arbitres. En plus du huis clos,
la formation de la JSM Béjaïa a
écopé d'une sanction financière
de 20 millions de centimes. Une
sanction financière qui met
davantage les comptes du club
dans le rouge.
B. E. Z.

Megatli a
résilié son
contrat

Mis sur la liste des
joueurs libérés
durant ce mercato,
le désormais exdéfenseur des Vert
et Rouge Megatli
Amine a résilié son
contrat avec la JSM
Béjaia, hier dans la
matinée. Alors qu'il
fait partie des trois
joueurs sur lesquels le coach ne
compte plus désormais à l'avenir, le
natif de Médéa
s'est présenté hier
dans la matinée au
siège du club afin
de résilier le
contrat le liant à la
formation de
Yemma Gouraya.


Berremla
contacté
officiellement
Le nom de Tayeb Berremla revient
pratiquement à chaque période des
transferts depuis quelques saisons à la
JSM Béjaia. La piste de ce milieu de
terrain du MC Oran vient d'être relancée par les dirigeants de la JSMB. Le
joueur en question, qui n'a que peu
joué depuis le début de la saison,
serait sur le départ du côté de la capitale de l'Ouest. De source autorisée, le
président Tiab Boualem a demandé à
ses collaborateurs de prendre contact
avec le joueur en question et cela dans
le but de le convaincre de s'engager
avec la JSMB pour cette deuxième
moitié de la saison.


Rebbouh sur
les tablettes
des dirigeants

En raison des exigences financières du joueur

La piste Hocine Achiou
écartée
Nous avons évoqué dans notre
édition de lundi les contacts
entrepris par la direction de la
JSM Béjaia avec l'ex-milieu de
terrain du RC Arba, à savoir
Achiou Hocine. En effet, selon
les sources dont nous disposons
et qui ont fait état d'un accord
proche entre la direction et le
joueur, nous apprenons que
cette piste est totalement écar-

tée par le président Tiab
Boualem. Les deux parties, qui
ont convenu d'un dernier round
de négociations pour hier, ne
sont pas tombées d'accord.
Selon toujours la même source,
il semble que le joueur en question a placé la barre très haut.
Sans club depuis quelques mois
en raison d'un conflit avec la
direction du RCA, la piste de

Hocine Achiou était la plus
sérieuse du côté du doyen des
clubs kabyles. A la recherche
d'un joueur d'expérience pour
renforcer l'effectif actuel, les
responsables de la JSM Béjaia
doivent à présent multiplier les
contacts avec de s'attacher les
services d'un élément de valeur.
B. E. Z.

Ounnas : «On sera à la
hauteur des espérances
pour la phase retour»
Le buteur attitré de la JSM
Béjaia dans cette première moitié de la saison, avec 6 réalisations, se dit prêt à redoubler
d'effort afin de permettre au
club d'atteindre ses objectifs.
" Nous avons terminé cette
phase aller sur une bonne note,
je trouve. Après avoir rencontré quelques difficultés aux dernières rencontres, nous avons
réussi à nous reprendre face à
un concurrent direct qui n'est
autre que cette équipe de
l'USMB. D'ailleurs, je rappelle
que cette formation ne perd
que très peu de points à domicile. Réussir à repartir de ce
déplacement avec le point du
match nul est une bonne performance. Dans la mesure où
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

nous n'avons pas pu réduire
l'écart qui nous sépare de notre
adversaire, on a réussi à maintenir ce dernier." Ce milieu de
terrain, qui reste l'une des

CLUBS

meilleures affaires durant le
dernier mercato, souhaite par
ailleurs que lui et ses coéquipiers fassent plus d'efforts pour
atteindre l'objectif fixé par la
direction du club phare de la
Soummam au début de la saison. " Nous allons bénéficier de
quelques jours de repos afin de
reprendre nos forces et par la
suite on se retrouvera à Béjaia
pour entamer la préparation
pour la seconde moitié de la
saison. Avec le renforcement
de l'effectif, nous serons certainement plus forts et on pourra
se battre ensemble pour espérer
réaliser l'objectif tracé par la
direction."
B. E. Z.

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Après avoir écarté les pistes de
Noubli et Cheniguer, la direction de la
JSMB continue de prospecter afin de
trouver son attaquant de pointe. Le
coach Younes Ifticène aurait demandé
aux responsables de la JSM Béjaia
d'accélérer la cadence afin de trouver
le remplaçant de Hemiti Fares qui
vient d'être libéré par les dirigeants du
club. Nous avons appris, par ailleurs,
de sources généralement proches du
club, que ces derniers se sont renseignés sur l'attaquant Rebbouh SeifEddine. L'attaquant du CA Batna, qui
n'a que très peu joué depuis le début
de la saison sous les couleurs du club
des Aurès, intéresse fortement la JSM
Béjaia.
B. E. Z.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

Le milieu de terrain des Vert et Rouge Ounnas Hamza fait partie des joueurs
les plus utilisés depuis le début de la saison, aux côtés de Khellaf Oussama,
Merbah et Rait.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

21

1.
2.
3.
4.
5.
6.

PAC
USMB
JSMB
CABBA
USB
MCS

7.
8.
9.
10.

JSMS
ASO
CRBAF
ABS

11.
12.
13.
14.
15.
16.

ASMO
WAB
ASK
MCEE
GCM
RCA

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
34 15 10 04 01 25
27 15 08 03 04 14
25 15 07 04 04 15
24 15 06 06 03 12
24 15 07 03 05 13
23 15 07 02 06 15

20 15 06 02
20 15 05 05
19 15 04 07
18 15 04 06
17 15 03 08
17 15 03 08
16 15 04 04
11 15 03 05
11 15 02 05
09 15 02 06

07 11
05 17
04 13
05 16
04 13
04 12
07 12
07 12
08 10
07 10

11
09
12
09

+14
+05

+03
+03
13 00
15 00
09 +02
16 +01
14 -01
16 00
13 00
14 -02
16 -04
19 -07
19 -09
15 -05

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

20

www.competition.dz

Mercredi 28 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

MCA

Mercredi 28 décembre 2016

5

Sonatrach va
débloquer 50 milliards
En 2014, les hauts responsables de Sonatrach avaient fixé le budget annuel de la
SSPA-MCA à 30 milliards par an, mais depuis quelques jours, le CA de Sonatrach
a décidé d'augmenter ce budget à 50 milliards pour la saison 2016- 2017.
PAR AMINA ZERROUKI
En effet, comme d'habitude, le CA de
Sonatrach se réunit deux fois par an pour discuter de certains points concernant la firme
pétrolière. Parmi ses points, sa filiale la SSPAMCA. Les hauts responsables de cette firme
ont décidé d'augmenter pour cette saison le
budget annuel du doyen des clubs algériens.
Le président du CA de la SSPA-MCA, Zaid
Laâdj, était présent à cette réunion, il a expliqué que 30 milliards ne sont pas suffisants
pour assurer le bon fonctionnement du club,

surtout que le MCA bataille sur plusieurs
fronts cette saison avec le championnat, la
coupe d'Algérie et la coupe de la CAF. Le président Laâdj a réussi à convaincre le PDG de
Sonatrach et ses collaborateurs de rajouter un
montant de 20 milliards ; ainsi donc, 50 milliards seront débloqués. Cette somme sera
versée en tranches, comme c'est le cas depuis
le rachat de la SSPA-MCA par Sonatrach en
2013. Il faut dire que malgré ces 50 milliards,
la masse salariale du MCA est très élevée
depuis la venue du nouveau DG, Omar
Ghrib, puisqu'elle atteint les 49,5 milliards

contrairement à la saison dernière où elle était
de 35 milliards. Les hauts responsables de
Sonatrach ont exigé du président du CA de la
SSPA/MCA, Laâdj, de diminuer la masse
salariale dès la saison prochaine ou bien trouver d'autres ressources financières, car
Sonatrach ne compte pas dépasser les 50 milliards.
Par ailleurs, une source au niveau de la
firme pétrolière nous a révélé que la somme
de 50 milliards sera débloquée au début de
l'année 2017. Selon toujours notre source, le
président Ladj va commencer à payer les

Laâdj prévoit une cérémonie avant le clasico

Les joueurs seront
payés après le stage
Compétition / PUB

ANEP 438 520 du 28/12/2016

Le DG de la SSPA-MCA, Omar Ghrib, a promis à ses joueurs
qu'ils toucheront deux mois de salaire avant leur départ en
Espagne, mais ce ne sera pas possible puisque l'argent de
Sonatrach ne sera pas disponible avant la fin de cette année
2016, sauf si Ghrib ramène l'argent de ses amis.

joueurs dès que cette somme sera versée dans
le compte du club, puisque la majorité des
joueurs n'ont pas touché leurs salaires depuis
plusieurs mois (3 à 4 mois).
Ainsi donc, le problème d'argent est d'ores
et déjà réglé temporairement avec ces 50 milliards, mais les responsables de la SSPA-MCA
doivent trouver de nouveaux sponsors à partir de la nouvelle année 2017.
A. Z.

Une mise en demeure
lui a été envoyée
Ghrib n'a pas voulu
signer son contrat de
DG de la SSPA-MCA,
il est en situation
irrégulière depuis qu'il
est revenu au MCA le
14 avril dernier. Le CA
lui a envoyé deux
lettres pour lui
demander de signer
son contrat, en vain.
Comme tout le monde le sait, dans
une société par actions, le bénévolat est
interdit, sauf dans les petites associations. Omar Ghrib a fait savoir au CA
qu'il veut travailler bénévolement, mais
le président du CA, Laâdj, et ses collaborateurs ont fait savoir à leur interlocuteur qu'il ne pourra pas travailler de
la sorte. Selon certaines indiscrétions,
les membres du CA ont envoyé un
contrat à Omar Ghrib avec un salaire de
27 millions de centimes brut, mais
Ghrib a refusé de signer son contrat
pour la simple raison qu'il veut travailler bénévolement et qu'il a fait
savoir à ses interlocuteurs qu'il n'a pas
besoin de salaire. Chose qu'ont refusée

Compétition / PUB

ANEP 438 626 du 28/12/2016

Compétition / PUB

ANEP 438 597 du 28/12/2016

Mais le président du CA, Zaid
Laâdj, compte organiser une cérémonie au retour de l'équipe
d'Espagne pour la féliciter pour
son bon parcours et octroyer
quelques mois de salaire.
Les camarades de Karaoui
n'ont pas cessé de réclamer leurs
dus. La majorité des joueurs n'ont
pas touché leurs salaires depuis 3
à 4 mois et cela malgré les bons
résultats enregistrés en championnat et en coupe, le MCA a terminé champion d'hiver plus une
qualification aux 1/8 de finale de
la coupe d'Algérie. Avant le
match de coupe contre Beni
Douala, Omar Ghrib a rassuré les
équipiers de Hachoud qu'ils toucheront deux mois de salaire
avant le départ de l'équipe en
Espagne, mais comme l'argent de
Sonatrach n'est pas disponible, ce
sera impossible, sauf si Ghrib
trouve d'autres ressources finan-

cières pour octroyer deux mois de
salaire à ses joueurs. Selon une
source sûre, le président du CA,
Zaid Laâdj, compte organiser une
cérémonie en l'honneur de Kamel
Mouassa et ses joueurs pour les
féliciter pour le bon parcours
qu'ils ont réalisé depuis le début
de la saison et aussi les booster
pour continuer sur cette lancée
pour atteindre les objectifs tracés
par les responsables du club.
Laâdj va aussi annoncer aux
joueurs qu'il a fait un virement
sur les comptes des joueurs avec
au moins deux à trois mois de
salaire. En somme, le problème
d'argent sera résolu pour les
coéquipiers de Chaouchi avec la
régularisation de leurs salaires ;
ils n'ont qu'à travailler et réaliser
de bons résultats pour procurer
de la joie et du plaisir aux
Chnaoua qui rêvent d'un doublé
cette saison.
A. M.

les membres du CA qui ont décidé de
lui envoyer une mise en demeure après
qu'il a refusé à deux reprises de signer
son contrat. Selon notre source, le président du CA va envoyer une dernière
correspondance à Ghrib pour la signature du contrat, et si Ghrib refuse toujours de signer son contrat, le CA va
prendre des décisions à son encontre.
Une chose est sûre, Omar Ghrib est
contraint de signer un contrat en tant
que DG de la SSPA-MCA pour continuer sa mission à la tête du vieux
Mohamed A.

Réunion Ghrib - Mouassa
aujourd'hui
Le DG de la SSPA-MCA, Omar Ghrib, se réunira aujourd'hui avec
son entraîneur Kamel Mouassa pour discuter de plusieurs sujets
concernant l'équipe dont la liste des joueurs à libérer et le
programme du stage de l'équipe en Espagne.
Pour la liste des joueurs à libérer, Kamel Mouassa ne
compte pas garder certains joueurs surtout ceux du
milieu de terrain, à l'instar des Boucherit et Seddiki qui
ont déjà décidé de partir puisqu'ils ont réclamé leurs
papiers à Omar Ghrib avant même le match de la coupe
qui s'est joué hier contre la formation de Beni Douala.
L'autre joueur qui veut partir, Rachid Bouhenna, Kamel
Mouassa ne veut pas le libérer, surtout qu'il a besoin de
lui pour la phase retour où le MCA jouera sur trois fronts.

Omar Ghrib devra convaincre le joueur de rester, surtout
qu'il est sollicité par plusieurs équipes de Ligue 1 Mobilis.
Pour ce qui est des nouvelles recrues, après avoir assuré les services de Mansouri, Kamel Mouassa compte
demander à Ghrib de concrétiser avec Khaled Gourmi
pour clôturer l'opération recrutement.
Pour terminer cette réunion, la discussion tournera
autour du stage de Benidorm où l'équipe passera une
semaine sur le sol espagnol.
A. Z.

www.competition.dz

ESS
JSS

2
2

ESS : (Tirs au but 7-6)

Stade du 8-Mai 1945
Buts :
ESS : Aït Ouamer (11') Djabou (76',
sp)
JSS : Hamia (60'), Djallit (64')
Djemili
Tobal
Aggoune
(Hamia 52')
Maziz
Bapidi
Legraâ
Bousmaha
Bourdim
Sayah
(Merbah 66')
Zaïdi
(Bekakchi 91')
Djallit©
Ent. : Khouda

SÉTIF PASSE
DE JUSTESSE
Le sort de ce match agréable s'est joué sur un simple coup de pied de réparation dans la
deuxième série des tirs au but. Les Sétifiens l'ont échappé belle face à une formation
bécharie qui aura mérité de passer sans la moindre discussion. En effet, la JS Saoura est
passée à côté d'une qualification historique. Sa faute est de n'avoir pas su profiter de sa
domination dans la dernière demi-heure de jeu de la rencontre.
De notre correspondant

L. M. AZZI

Temps frais, affluence nombreuse, pelouse praticable. Arbitrage
de M. Abid-Charef assisté de
MM. Brahim et Gourari

La bande bécharie a pris le dessus au terme d'un match plein de
rebondissements. Et pourtant, la
première période était à l'avantage
des Sétifiens qui n'ont pas mis du
Averts :
temps pour se mettre en évidence
ESS : Ziti (36') Bouchar (104')
avec un joli but signé Aït-Ouamar de
JSS : Tobal (29') Maaziz (31') la tête à la suite d'un corner de
Bousmaha (107')
Djabou (11'). Leurs
manœuvres ont failli
Film du match
désarçonner la défense
faute
de
4' Coup franc botté par Djabou, la balle ne bécharie
concentration.
Et
c'est
passe pas loin du cadre
8' Laouti a sauvé son équipe en deux dans la deuxième périotemps, d'abord sur une reprise de Tembeng, de que le sort de ce
match allait se joua. Les
puis sur un essai de Djahnit.
11' Corner botté par Djabou, Aït Ouamer visiteurs grâce à un
coupe la trajectoire du ballon et de la tête le changement tactique
vont parvenir à renverse
met dans les filets de Laouti.
15' Ziti grâce à une action individuelle arri- la vapeur à l'heure de
ve jusqu'à la surface adverse mais son essai a jeu. D'abord par le rentrant Hamia auteur d'un
été stoppé par le portier béchari.
21' Première action de l'équipe visiteuse joli lob à la suited'une
amorcée par Djallit qui d'un tir puissant obli- belle passe de Sayah
ge Kheiri à repousser sur Bouchar qui écarte (60'). Puis par Djallit à la
réception d'un caviar de
le danger.
26' Belle action de la JSS, la balle arrive à Zaïdi lui-même royaleDjallit qui tire dans une forêt de jambes, la ment servi par Bourdim se. Mais le rentrant Bakir a profité Djabou qui s'est chargé de le trans- impardonnables ont emmené le
balle arrive à Sayah dont l'essai est détourné (64'). En face, les locaux d'une hésitation de la défense pour former avec succès (76'). Le reste de match à la fatidique série des tirs au
étaient cuits tellement prendre de vitesse Tobal et pousser la partie était à l'avantage des but. La deuxième série après un suspar un défenseur sétifien.
leur équipe n'arrivait ce dernier à le retenir par le maillot à Sudistes qui multipliaient les pense hitchcockien est revenue à
31' Débordement de Djabou sur le côté.
rarement
à l'entrée des 18 mètres. L'arbitre dési- prouesses et les maladresses devant l'Entente grâce au ratage de Djallit et
46' Amokrane, de la tête, reprend un centre que
approche
la
zone
advergna le point du penalty et c'est une défense dépassée. Des ratages Tobal contre celui de Lamri. L.M A.
de Lamri dans les bras de Laouti.
47' Erreur de Bapidi, Amokrane tente de
surprendre Laouti qui repousse en corner.
Kenniche et Hachi out, Daouadji non convoqué
48' Reprise foudroyante de Djabou, le
Trois joueurs de l'ESS ont manqué le rendez-vous de leur équipe face à
même Laouti plonge et repousse encore une
la JS Saoura. Il s'agit des défenseurs Ryad Kenniche et Fares Hachi pour
fois devant une forêt de jambes.
cause de blessure. Le troisième, le milieu Abdallah Daouadji, n'a pas été
51' Coup franc de Djabou, Amokrane saute
convoqué pour ce rendez-vous.
et d'une tête envoie le ballon au-dessus de la
transversale.
58' Sur un contre rapide à trois contre deux,
Blessé à la cheville, Tiboutine sacrifié
Tout a commencé à l'entrée de la JS Saoura dans le hall des vesDjallit bien servi préfère centrer au lieu de
Le défenseur Walid Tiboutine a été sacrifié sur les dix-neuf qui ont fait le
tiaires du stade du 8-Mai-1945. Dans un premier temps, les
viser le cadre, un défenseur sétifien arrive à
déplacement à El-Khroub à cause de sa blessure à la cheville. Ce qui a
Bécharis ont refusé d'utiliser ces lieux réservés pourtant aux
sauver en catastrophe
poussé le coach Khouda à faire appel à l'attaquant Sofiance Bencherif dont
équipes visiteuses. Selon eux, l'endroit n'était pas propre faisant
60' Très belle transversale de Sayah sur
la participation à ce match contre l'ES Sétif était incertaine pour un ennui
allusion aux réclamations des responsables du DRB
Hamia qui sans trop tarder arriver à lober
musculaire.
Tadjenanet, dernier adversaire et hôte de l'Entente. Et c'est là
Kheiri et remettre les deux équipes à égalité.
qu'intervient le président sétifien Hamar Hacène pour deman64' Très belle transversale de Bourdim sur
Laouti et Aggoune d'entrée
der aux gars de la JS Saoura d'obtempérer. Ces derniers n'ont
Zaïdi qui sans contrôle centre à ras de terre
Les
changements
de
Khouda
pas apprécié l'intervention du boss des gars des Hautssur Djallit qui parvient à mettre le ballon au
La JS Saoura a entamé le match de Sétif avec deux changements dans sa
Plateaux. Le ton est monté pendant quelques minutes avant
fond de la cage de Kheiri.
composante. L'entraîneur Khouda a aligné le gardien Salah Laouti préféré
que les Bécharis n'acceptent de prendre les vestiaires qui étaient
75' Fauchage sur Bakir par Tobal, l'arbitre
à Lahouari Djemili et le défenseur Fares Aggoune en remplacement de
dans un parfait état.
siffle justement un penalty
Walid Tiboutine blessé.
76' Djabou prend à contre-pied Laouti et
égalise pour son équipe.
RÉSULTATS
87' Djabou se joue de deux défenseurs
bécharis, arrive dans la surface et centre en
ESS 2........................................................................................................JSS 2 (tirs au but 7-6)
retrait mais un défenseur adverse sauve in
JSK 1.....................................................................................................................................NEF 0
extremis.
90' Djahnit centre sur Amokrane qui arrive
MCA 7..................................................................................................................................USBD 1
une seconde en retard sur le cuir
Près de cinquante
USMBA 0...............................................................................................USMA 0 (tirs au but 5-4)
90'+2 Contre éclair de Zaïdi qui arrive à
supporters de la JS
récupérer une balle cherchée par le gardien
Saoura ont été présents PROGRAMME DES 1/8 DE FINALE COUPE D'ALGÉRIE 2016/2017
sétifien et tente de le lober mais ce dernier
hier au stade du 8-Maisauve en catastrophe en corner.
N° Club Accueillant
Club visiteur
Date
Horaire Stade
OBS
1945, drapés de
99' Belle combinaison de l'équipe visiteuse,
couleurs du club de
la balle arrive à Bourdim qui se présente seul
05 CA Bordj Bou Arréridj USM El Harrach Aujourd’hui
16 H 30 20 Août 1955 -B Bou Arréridj
ENTV
Béchar. Ces fans ont
face à Kheiri mais Lamri le fauche irrégulièrepris place sur les
06 MC Saida
CR Belouizdad
Aujourd’hui
14 H 30 13 Avril-1956- Saïda
ENTV
ment mais l'arbitre ne dit rien.
travées de l'antre
110' Puissant tir de Bekakchi qui pousse
sétifien réservées aux 07 Paradou AC
NA Hussein Dey Aujourd’hui
14 H 30 Omar BENRABAH-DarEl Beida
ENTV
visiteurs, et ce, malgré
Kheiri à se coucher pour capter la balle en
US Tébessa
Aujourd’hui
14 H 30 Boumezrag - Chlef
HUIS CLOS
la distance et le froid. 08 ASO Chlef
deux temps

Echauffourées
entre les Bécharis
et Hamar

50 fans
bécharis
présents

Mercredi 28 décembre 2016

USMB

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

6

Kheiri
Ziti
Lamri
Bouchar
Bedrane
Aït Ouamer
Tambeng
Amada
(Bakir 68')
Djabou ©
Amokrane
(Boulemdaïs
100')
Djahnit
(Rebiai 120')
Ent. : Zorgane

www.competition.dz

Mercredi 28 décembre 2016

19

LES ANCIENS JOUEURS
METTENT LA PRESSION

Calin s'est
envolé hier pour
la Roumanie

sur la direction
De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Selon certaines indiscrétions,
les anciens joueurs de la formation de la ville des Roses, à leur
tête le Guinéen Brahim Sylla, ont
contacté de nouveau la direction
blidéenne pour réclamer leurs
arriérés. Cette énième réaction
des anciens joueurs a coincé la
direction blidéenne la mettant
dans une situation embarrassante. L'équipe dirigeante de l'USMB
a essayé toutes les solutions possibles pour convaincre les anciens
joueurs de patienter et d'accepter
de percevoir leur dû antérieur
par tranches, mais certains
joueurs, le Guinéen Sylla en tête,
ont refusé cette proposition en
réclamant la totalité de leur
argent. En effet, le Guinéen Sylla
a été informé par l'un de ses excoéquipiers que les caisses du
club sont renflouées et que la
direction du club phare de la ville
des Roses a les moyens de payer
sa dette. Ce joueur a donc maintenu sa décision et a refusé d'aider le club.
Des joueurs limités
bloquent le club
Si l'on revient un peu en arrière,
plus exactement à la saison précédente, on constatera que l'ancienne équipe dirigeante a commis de
grosses bourdes en optant pour
de mauvais choix. L'enrôlement
du Guinéen Brahim Sylla a été la
plus grosse bêtise commise par la

Le premier responsable du volet technique de Blida s'est envolé hier en
Roumanie pour passer les fêtes de fin
de l'année avec sa famille. L'entraîneur
blideéen sera de retour à Blida le 2 janvier prochain pour entamer son travail
de préparation en prévision de la phase
retour du championnat de Ligue 2
Mobilis.
A. D.

ZERGUINE AFFIRME :
direction de Foufa qui a engagé
un joueur se relevant d'une
méchante blessure et qui est stérile devant les buts. La preuve, le
joueur en question a privé son
club de plusieurs victoires à
domicile et en déplacement à la
fois. Benayada, ce joueur qui a
enfoncé le club lors du match de
la JSK, où il avait offert la victoire
sur un plateau en or à Mouassa et
ses poulains, n'aurait pas dû lui
aussi réclamer ses arriérés mais
plutôt aider le club en silence.
Mais comme l'ancienne direction
a brillé en négligences, ce joueur
a eu le temps de déposer son
contrat au niveau de la Ligue et
aussi de réclamer ses arriérés.
Ceci dit, la direction actuelle est
en train de payer les erreurs de
l'ancienne équipe dirigeante.

Les industriels doivent
casser leur tirelire
Les hommes d'affaires de la ville
de Blida doivent réagir très vite
pour sauver les meubles et permettre au manager général de
faire son recrutement le plus normalement du monde. En effet, les
industriels de la ville de Blida
sont assez nombreux et doivent
mettre la main dans la main pour
sauver leur club et lui permettre
de revenir le plus vite possible
parmi l'élite, car les subventions
octroyées par l'APC de Blida au
club net suffisent même pas à
couvrir les charges des déplacements du club. Donc, il est temps
pour ces industriels de mettre la
main dans la main afin de sauver
le club de cette situation et lui
permettre d'entamer la seconde

phase de l saison en force.
La direction va lancer
un message de détresse
La direction du club phare de la
ville des Roses doit organiser une
conférence de presse demain au
stade Brakni qui sera consacrée à
l'évaluation de la phase aller du
championnat de Ligue 2 Mobilis.
Le président Boumaza, en compagnie du manager général du
club Abdenour Krebaza, tenteront de donner un bilan global
sur le parcours du club et vont
essayer de lancer un message de
détresse en direction des industriels pour les inciter à aider le
club et tendre la mains à ce prestigieux club qui ne mérite pas de
jouer dans cette division.
A. D.

«Le club est
sur la bonne
voie»

L'attaquant et buteur du club phare
de la ville des Roses Zerguine nous a
fait savoir que le club est sur la bonne
voie. Zerguine a ainsi indiqué que lui et
ses coéquipiers vont faire le maximum
pour entamer la phase retour en force. "
Les contreperformances enregistrées
aux deux derniers matchs du championnat sont dues essentiellement à la
fatigue. On a joué 4 matchs en l'espace
de deux semaines. Cette programmation nous a épuisés, surtout les deux
déplacements à Saida et à Bordj. Le plus
important à retenir, c'est notre position
de dauphin au classement général. On
va faire de notre mieux pour conserver
notre place et surtout offrir l'accession à
nos supporters ", nous a déclaré
Zerguine.
A. D.

ASMO

Tant que le
fonctionnement
n'est pas légal
De notre correspondant

L. M. AZZI

A l'heure où nous mettons
sous presse, aucune voie officielle
n'a daigné apporter un éclaircissement au sujet de l'avenir de
Mohamed Henkouche. Ce dernier
s'entête à se confiner dans un
silence prenant le soin de rester
injoignable, tout comme la direction chez qui toutes les voies d'information sont bouclées. Cette
façon d'agir des dirigeants n'est
pas nouvelle depuis quelques
années. Hier et avant-hier, deux
membres proches des affaires du
club asémiste ont répondu différemment. " Il a annoncé sa démission dans les vestiaires après le
match de Saida. Mais je ne peux
vous dire s'il va partir ou pas ",
répond la première, alors que la
deuxième est catégorique : " Il
n'est pas parti, il est toujours au

club." La direction de la SSPA, par
la voix de son DG, a promis d'installer une cellule de communication à l'orée de l'instauration du
professionnalisme dans le football
national. Mais aucune suite n'a été
donnée dans un club qui a perdu
de sa superbe et qui risque de
sombrer tant que le fonctionnement n'est pas légal, comme
l'avait confirmé le président de la
Ligue de football dit professionnel, l'an passé, suite à notre insistance. Souvent décrié, ce fonctionnement met le club dans une spirale qui ne garantit aucun espoir
pour les supporters dont le rêve
est de voir l'équipe remonter en
Ligue 1 Mobilis tout simplement.
C'est dire que la rue asémiste ne
réclame ni plus ni moins qu'une
place dans le premier palier du
football algérien pour son équipe
fétiche.
L. M. A.

Reprise
jeudi

La reprise des
entraînements
est fixée pour
demain jeudi.
Les joueurs ont
bénéficié de
quatre jours de
repos après la
rencontre face
au MC Saida en
déplacement.
Ces derniers,
sauf changement de dernière minute,
devront se présenter dans la
matinée au
stade HabibBouakeul ou à
l'hippodrome
d'Es-Senia pour
fuir les supporters en colère.
L. M. A.

Les supporters en colère

«L'heure est grave»
" L'histoire et l'image
de l'ASMO sont salies par
les dirigeants actuels qui
vont jeter notre équipe,
équipe chère à nos pères et
grands-pères aux oubliettes
de la D3. L'ASMO, c'est
Oran, l'ASMO, c'est le
prestigieux quartier
révolutionnaire de M'dina
J'dida cher au chahid
Ahmed Zabana ; l'ASMO,
c'est aussi des joueurs qui
ont porté avec fierté le
maillot vert et blanc", peut-

on lire sur la page
ASMO.M'DINA JDIDA de
Facebook. Les
commentaires ne sont pas
favorables aux responsables
actuels. Nombreux sont
ceux qui sollicitent
l'intervention des autorités
de la ville pour sauver
l'équipe comme ils l'ont
ainsi déploré : " L'heure est
grave, terminer l'aller avec
17 points, c'est la D3
garantie. Réveillez-vous les
Asemistes, il n'y a que les

vrais supporters qui
peuvent sauver ce grand
club, sinon ça sera la
disparition d'un autre club
d'Oran après l'USMO." Il
est vrai que la situation de
leur team fétiche n'est guère
reluisante et seule une prise
de conscience de tous les
amoureux du club secouera
la direction et calmera les
esprits.
L. M. A.

Henkouche : restera restera pas ?

Vers un compromis chez Saâdoune
Une source proche de la direction du
club assure que Mohamed Henkouche et
Mohamed El-Morro avaient rendez-vous
hier avec Mohamed Saadoune. Ce rendezvous devait leur permettre de trouver un
compromis au sujet de l'avenir du coach à
la barre technique de l'équipe fanion de
l'ASM Oran, précise la même source.
L'intéressé aurait eu l'intention d'exiger des
garanties quant au renfort de l'effectif qui
paraît tout juste moyen. Autrement dit, le

Mascaréen conditionne son maintien dans
ses fonctions par un renfort de qualité.
Connaissant ses principes, l'ancien coach
de la JS Saoura n'acceptera pas de driver
une équipe quelconque et sans âme. Le
dénommé Moumouh, qui n'a toujours pas
intégré la société asémiste, serait prêt à
donner des garanties à l'entraîneur. On y
reviendra.
L. M. A.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz

CSC

18

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Souici voulait Amrani,

l'ENTP lui impose Amrouche
De notre correspondant

RABAH G.

Les fans du CSC doutent fort que
Souici ait eu carte blanche pour diriger
leur club. La preuve, disent-ils en chœur,
Souici avait bel et bien révélé à la presse, il
y a dix jours, qu'il voulait engager le coach
Amrani, mais faisant fi de son vœu, la
direction de l'ENTP a décidé de recruter
l'entraîneur Amrouche.
Kebir au four et au moulin
Tous les fans du CSC pensent que Lamine
Kebir est le seul qui a toutes les prérogatives pour diriger leur club car, disent-ils,
depuis le départ du coach espagnol
Portugal, il s'est retrouvé, comme le dit
bien l’adage, "au four et au moulin ". En
effet, pour ceux qui l'ignorent, Kebir, qui a
été parachuté d'Alger ou de Hassi
Messaoud et non recruté par le directeur
général Abdelouahab Souici, pour occu-

per le poste de directeur sportif,
s'est retrouvé, tout en accomplissant son rôle de manager général, à assurer, les deux derniers weekends, l'intérim à la
barre technique des Vert et
Noir les matches qu'ils ont
joués contre la JSS et le MCO.
Le CSC en stage
du 1er au 9 janvier 2017
Et pour donner raison aux supporters du CSC, qui sont
convaincus qu'il est le seul
homme fort de leur club,
Kebir a, avant-hier, annoncé
que le stage que va suivre
son équipe se déroulera du
1er au 9 janvier 2017, alors que
toute la presse avait bel et bien
été informé par la direction générale
actuelle du CSC que ce regroupement
aurait lieu à partir du 29 décembre 2016,
et qu'elle n'allait pas être indulgente avec

Manucho, Baïtèche
et Belameïri partants
Selon les échos qui nous parviennent de la
maison du CSC, dont les dirigeants n'informent que ceux qui les caressent dans le sens
du poil, l'avant-centre Manucho, le milieu
offensif Baiteche et l'ailier Belameiri auraient

demandé à être libérés. Mais, selon une source
fiable, la direction des Vert et Noir veut libérer Manucho car il a été peu performant lors
de la phase aller ; elle refuse, en revanche, de
laisser partir Baiteche et Belameiri.

les joueurs qui s'absenteraient ce
jour-là.
Le recrutement au
point mort
Après avoir bel et bien contacté
des joueurs (ndlr : Remache du
RCR, Boussouf du MCA,
Boulemdaïs de l'ESS et d'autres)
qu'il voulait engager pour renforcer
l'effectif de son club, le directeur général Souici a décidé ni libérer ni
recruter aucun joueur car, dit-on,
il veut laisser le nouveau et futur
coach de son équipe Adel
Amrouche faire cette besogne.
Or, à ce jour, on ne sait pas
quand Amrouche, qui n'a pas
encore officialisé sa venue au CSC,
va atterrir à Constantine et décider
des joueurs qu'il ne veut pas garder et
de ceux qu'il veut faire recruter par
l'ENTP, le propriétaire de la SSPA CSC.
R. G.

Limane et
Tayeb toujours
convalescents

Le gardien Limane, qui
a contracté une blessure lors du match de
coupe joué pas son
club contre la JSS, qui,
dit-on, va le
contraindre à passer
sur le billard, et le
milieu offensif Tayeb,
qui souffre d'un bobo
qu'il a subi lors d'une
séance d'entraînement, sont toujours
convalescents. Tous
deux ne vont pas être
prêts à suivre le stage
bloqué que leurs
coéquipiers vont
effectuer du 1er au 9
janvier 2017.

USMBA
USMA

0
0

L'USMBA qualifiée aux tirs au but
(5-4)
Toual
Yaghni
Cherifi
Benabderrahman
e
Khali
(Bachiri 36')
Balegh
Sidhoum
Kourbia
Bounoua
Lamali
(Labali 107')
Bouguelmouna
(Belhocine 86').
Ent. : Chérif ElOuezzani.

Zemmamouche
Benyahia
Chafaï
Abdellaoui
Benguit
Benkhemasa
Koudri
(Benmoussa
112')
Beldjilali
Hammar
(Meziane 66')
Andria
(Sayoud 76')
Darfalou
Ent. : Put.

L'USMA termine
mal l'année 2016

7
700 supporters
usmistes présents au
stade

Comme il fallait s'y attendre, les
supporters usmistes ont fait un
grand déplacement à Sidi Bel-Abbès
pour assister à l'important match
d'hier ayant mis aux prises leur
équipe avec l'USM Bel-Abbès. Il y
avait environ 700 inconditionnels
algérois dans la tribune des
visiteurs du stade 24-Février-1956.
Ils n'ont pas cessé de soutenir le
capitaine Zemmamouche et ses
coéquipiers depuis le coup d'envoi
de la rencontre.

Bon accueil des
Bel-Abbésiens

Le moins que l'on puisse dire est
que les Usmistes ont eu droit à un
très bon accueil de la part des BelAbbésiens. Les Algérois ont visité
plusieurs quartiers de la ville de la
Mekerra sans pour autant qu'il ait
un affrontement avec les locaux, ce
qui prouve les bonnes relations qui
existent entre les supporters des
deux équipes. Il faut dire aussi que
les Usmistes ont beaucoup apprécié
le bon accueil des gars de Sidi BelAbbès et leur ont souhaité la
bienvenue à Alger à l'occasion du
match du championnat qui
opposera l'USMA à l'USMBA lors de
la phase retour.

Stade 24-Février-1956 (Sidi BelAbbès)
Arbitres : MM. Brahimi,
Semsoum et Djabellah.
Averts :
USMBA
:
Khali
(27'),
Benabderrahmane (71'), Balegh
(100')

Il s'est envolé avant-hier
pour le Qatar

Khoualed
effectuera la
rééducation L'USM Bel-Abbès a arraché la qualification pour les ¼ de finale de
pendant 1 mois la coupe d'Algérie après avoir battu l'USMA aux tirs au but (5-4).
à Aspetar
trouver la faille. Citant le coup franc (72') qui a failli surprendre Zemma
PAR ANIS S.
Le match a été marqué par un
grand engagement physique de la
part des 22 acteurs, ce qui reflétait sa
très grande importance pour les deux
équipes. Ce sont les Usmistes qui ont
ouvert les hostilités six minutes seulement après le coup d'envoi de la
rencontre par l'intermédiaire de
Hammar. Le joueur pénètre dans la
surface de réparation sur le côté
gauche, mais il a vu son tir heurter le
poteau droit de Toual. Les locaux
répliquent et à la 24', le maître à jouer
de l'USMBA Bounoua offre un caviar
à Bouguelmouna. Pourtant bien
placé, l'attaquant bel-abbésien rate
une grande opportunité pour ouvrir
le score. Son tir heurte le poteau droit
de Zemmamouche. Les Algérois ont
osé et ont tout fait pour marquer,
mais sans pour autant parvenir à

Khali est
sorti blessé
au genou

Victime d'une méchante blessure au tibia péroné qu'il avait
contractée, rappelons-le, lors du
match de la Supercoupe d'Algérie
ayant opposé l'USMA au MCA,
Nacereddine Khoualed s'est envolé avant-hier pour le Qatar pour
rejoindre la clinique Aspetar. Le
défenseur international va effectuer la rééducation dans cette
somptueuse clinique qui va durer
un mois, avant de regagner le
pays, où il devrait reprendre
immédiatement le chemin des
entraînements. Si tout marche
comme prévu, c'est à partir du
mois de février que Khoualed
devrait être apte pour disputer les
matchs officiels avec l'USMA.
A.S.

Mercredi 28 décembre 2016

Le défenseur
central de l'USM
Bel-Abbès n'a pas
pu aller jusqu'au
terme de la rencontre d'hier
après avoir
contracté une
blessure au
genou, ce qui l'a
contraint à céder
sa place à son
coéquipier
Bachiri. Le joueur
effectuera des
tests approfondis
aujourd'hui afin
de connaître
davantage la
nature de sa blessure, tout en espérant qu'il sera
rétabli dans les
plus brefs délais
afin qu'il ne rate
pas la préparation
d'intersaison.

bien botté de Beldjilali qui a été
repoussé par Toual (28') et le puissant
tir de Darfalou des 30 mètres, mais
Toual s'interpose une nouvelle fois et
dévie la balle en corner. C'est sur ce
score vierge que la première mitemps s'est achevée. Après la pause
citron, les locaux sont rentrés plus
déterminés que jamais pour marquer, mais ils se sont heurtés à une
défense usmiste solide qui a bien
tenu le coup. Côté USMA, l'entraîneur Paul Put a procédé à deux changements en alignant Meziane et
Sayoud, respectivement à la place de
Hammar et Andria afin d'huiler la
machine offensive, en vain. Il faut
dire que le jeu s'est concentré au
milieu de terrain durant toute la
deuxième mi-temps. Deux actions
dangereuses seulement méritent
d'être mentionnées celles de Kourbia

d'un puissant tir et celle de Meziane
(83'), dont le tir à ras de terre passe à
quelques centimètres des bois de
Toual. A égalité 0 à 0 à la fin du
temps réglementaire, les deux
équipes partent aux prolongations,
mais rien n'a changé au tableau d'affichage. Les deux équipes sont finalement allées à la séance des tirs au but
pour se départager, où la chance a
souri à l'USM Bel-Abbès. Sur sept
tentatives, Zemmamouche a stoppé
deux tirs, tandis que Sayoud, Benguit et
Beldjilali ont raté du côté de l'USMA.
Ainsi donc, l'USMBA valide son billet
qualificatif pour les ¼ de finale de la
coupe d'Algérie. L'USMA, qui a raté le
titre symbolique de champion d'hiver,
termine la première moitié de l'actuel
exercice sur une mauvaise note. Il ne lui
reste que le championnat pour sauver
A. S.
la saison.

Cherif El-Ouezzani : «C'est
la victoire du cœur et je
remercie les joueurs et
les supporters»
"Avant d'affronter l'USMA, on
était sur une défaite amère
concédée en championnat
face au leader, le MCA.
On n'a pas eu non plus un temps suffisant
pour préparer le match de la Coupe d'Algérie,
mais c'est le bon caractère qu'ont montré les
joueurs qui a fait la différence. C'est la victoire
du cœur. Je remercie beaucoup les joueurs qui
ont fait un match d'hommes ainsi que les supporters qui nous ont beaucoup soutenus, tout
en espérant aller le plus loin possible en
Coupe d'Algérie."
«On effectuera la préparation
hivernale à Tlemcen et à Alger»
"La préparation hivernale s'effectuera en
deux cycles. On se préparera la première
semaine à Tlemcen avant d'aller à Alger pour

effectuer un deuxième stage où on va peaufiner notre préparation avant l'entame de la
deuxième moitié de l'actuel exercice."
«On est en contacts avancés avec
Mansouri, Mazri et Djamaâouni»
Concernant l'opération recrutement, le
coach de l'USMBA affirme : "On est en
contacts avancés avec le gardien de but de
l'USMA, Mansouri, le défenseur du MC Saïda,
Mazri, ainsi que l'attaquant du MCA,
Djamâaouni. Excusez-moi, je ne peux pas
donner plus de détails."
Put boycotte la conférence de presse
L'entraîneur de l'USMA, Paul Put, quant à
lui, a boycotté la conférence de presse d'aprèsmatch. Le technicien belge, qui a perdu l'un de
ses principaux objectifs cette saison, était très
abattu après l'élimination de son équipe en
Coupe d'Algérie.

Haddad a fait
le déplacement
avec l'équipe

Conscient de la grande importance
du match d'hier, le président de
l'USMA Rebouh Haddad a décidé de
faire le déplacement avec l'équipe à
Sidi Bel-Abbès. Le président
usmiste s'est réuni avec les joueurs
dans la matinée du match où il les
a motivés pour sortir le grand jeu
face à l'USMBA afin de valider le
billet qualificatif pour les ¼ de
finale de la coupe d'Algérie. Il était
présent dans la tribune d'honneur
du stade 24-Février-1956, où il a
suivi attentivement la rencontre.

3 changements pour
Paul Put

L'entraîneur de l'USMA, Paul Put, a
procédé à trois changements sur
son onze-type hier face à l'USMBA
par rapport à celui qui a disputé le
dernier match du championnat face
à l'USMBA. Le coach usmiste a
aligné Koudri, Beldjilali et Andria
respectivement à la place de
Meftah, Meziane et Benmoussa.

Benguit
pour remplacer
Meftah

Comme il fallait s'y attendre, le
coach Paul Put a aligné Raouf
Benguit sur le flanc droit pour
pallier l'absence de Rabie Meftah,
suspendu. Le jeune Usmiste a tenu
son rôle convenablement

Mansouri,
Benchikoune et Abel
écartés

Pour établir la liste des 18, le
premier responsable du staff
technique du club Paul Put a écarté
hier matin le gardien de but Smaïl
Mansouri et le milieu de terrain
Khaled Abel ainsi que le jeune
Benchikhoune. Les trois joueurs ont
suivi la rencontre à partir de la
tribune d'honneur, en compagnie de
Rabie Meftah, suspendu.

Joma serait
le nouvel
équipementier de
l'USMA

L'USMA devrait changer
l'équipementier à partir de la
nouvelle année 2017 et qui serait
fort probablement Joma. Selon nos
informations, le contrat entre la
direction du club algérois et la
firme espagnole devrait être signé
le 2 janvier prochain.

www.competition.dz

www.competition.dz Mercredidi 28 décembre 2016

CABBA

OM

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

8
16h30

USMH

LES HARRACHIS
confiants mais méfiants
C'est au stade du 20Août-1955 de Bordj
Bou-Arréridj que
l'USMH affrontera cet
après-midi la
formation du CABBA
pour le compte des
1/8 de finale de la
coupe.

Bechouche : «Les
joueurs sont
concentrés à fond
pour ce
match»

L'entraîneur
adjoint, Nacer
Bechouche, s'attend à une rencontre très disputée avec les joueurs
d'expérience dont
dispose l'adversaire.
Pour lui, les derniers bons résultats de
l'USMH font le plus grand bien au
groupe qui semble décidé et concentré
sur cette rencontre que les Younes et
compagnie veulent remporter. "Après
avoir disputé plusieurs rencontres en
un temps très court, on craignait un peu
pour la fraîcheur physique de nos
joueurs, mais nous avons mis un programme qui permet au groupe de récupérer rapidement et de maintenir sa
forme pour cette rencontre face au
CABBA. Le groupe est concentré et
déterminé à ne pas quitter dès maintenant cette aventure de coupe. Tout le
monde est à fond sur ce match important qui ne sera pas facile vu que nous
allons jouer dans un stade qu'on ne
connaît pas vraiment. Je pense que le
fait que les derniers résultats soient
positif jouent un rôle important du
point de vu mental, il faudra maintenant se donner à fond face au CABBA
pour arracher la qualification et continuer cette belle aventure."

Suite aux jets de projectiles
sur le terrain par les
supporters de l'USMH lors de
la rencontre de la 15e journée
face à l'OM, la commission de
discipline a infligé un match
à huis clos pour les Jaune et
Noir. Le prochain match que
jouera donc l'équipe d'ElHarrach à domicile se fera
sans public en plus d'une
amende que devra payer le
club de 200 000DA.

Mokrani et
Chennoufi devant
l'occasion de
briller

PAR RACHID HAMMADI
Un stade dont le nom était synonyme de réussite pour les Harrachis
lors du tour précédent puisque c'est
au 20-Août de Belouizdad que les
hommes de Charef ont arraché la qualification face à l'OM.
Sur une belle série de 9 rencontres
sans la moindre défaite en championnat et en coupe, les Jaune et Noir disputeront cet après-midi le match des
1/8 de finale de la coupe d'Algérie qui
pourrait permettre aux hommes de
Charef d'arriver à dix matches sans
perdre. En tout cas l'USMH n'a pas le
droit de perdre, non pas en raison de
la série de bons résultats qui s'arrêtera,
mais pour ne pas se faire éliminer de
la prestigieuse compétition où le club
vise à aller loin. Face à un adversaire
qui aura l'avantage du terrain, les
Harrachis doivent imposer leur rythme pour pouvoir prétendre à la victoire et aller en quart de finale de la
coupe d'Algérie. Ce ne sera pas une
mince affaire face à une formation du
CABBA en confiance surtout que cette
équipe n'a perdu qu'une seule ren-

Un match
à huis clos pour
l'USMH

contre dans son fief sur huit rencontres joués chez elle. C'est pour dire
que Bordj Bou-Arréridj, avec les
Yalaoui et autre Tedjar, n'est pas facile
à manier chez elle, ce qui obligera les
Harrachis à user parfois du jeu dur
pour gagner les duels et ainsi garder le
contrôle du ballon. En présence de
nombreux supporters bordjis qui
viendront donner de la voix à leur
équipe, la mission ne sera pas simple
pour la bande à Charef qui compte tout
donner pour passer aux quarts de finale.
Le manque fraîcheur et les
absences, les craintes du coach
Pour cette dernière rencontre de
l'année 2016, l'USMH qui jouera en
déplacement connaîtra plusieurs
absences de taille. Si le retour de

Mellal est la bonne nouvelle avant
cette confrontation, il y aura l'absence
de Harrag et Zeghba suspendus,
Madani et Dahar blessés. Des éléments important dans l'effectif de
Boualem Charef, qui manqueront à
leur équipe dans ce match face au
CABBA. A l'exception de Dahar, qui a
une toute petite chance de jouer, les
trois autres vont rater le rendez-vous
de cet après-midi, ce qui ne réjouit pas
l'entraîneur qui en plus des absences
craint la fatigue de la part de ses
joueurs qui étaient soumis à un rythme de la compétition élevé ces derniers jours. Travaillant la récupération
pour permettre au groupe de maintenir sa fraîcheur et avoir les ressources
nécessaires afin de réaliser un bon
match aujourd'hui, Charef a beaucoup

insisté sur les bassins et les massages
et n'a pas chargé son programme d'entraînement exprès pour avoir un groupe frais. Cela devrait permettre à
l'USMH de donner le maximum dans
ce dernier match de l'année pour la
terminer en beauté avec son billet
pour les quarts de finale de la coupe
d'Algérie en poche. Avec un moral au
beau fixe, les Jaune et Noir vont aborder
ce virage important en donnant une
chance aux jeunes de prouver puisque plusieurs U21 seront de la partie cet aprèsmidi, comme ce fut le cas lors des derR. H.
nières rencontres.

Equipe probable

Mokrani, Boulekhoua, Debbari, Abdat,
Chennoufi, Belarbi, Hamidi, Mellal,
Younes, Aïchi (Athmani), Siahi.

Debbari : «On donnera tout
pour aller loin en coupe»
Le latéral droit, Abdelhak Debbari, croit en la
possibilité d'arracher la qualification à Bordj cet
après-midi. Le joueur dira simplement que son
équipe ambitionne d'aller loin et qu'elle mettra toute
son énergie sur le terrain pour y parvenir.
Comment se porte le
groupe avant le
match des 1/8 de
finale de la coupe ?
Le groupe se porte
bien, notamment après
nos dernières bonnes
performances qui nous
ont mis en confiance.
L'ambiance est très
saine au sein du groupe
qui prend plaisir à travailler ensemble, et ce,
malgré un calendrier
chargé ces derniers
jours où nous dépensons beaucoup d'énergie.

Justement, ne
craignez-vous pas la
fatigue avant ce
match face au CABBA ?

Pas
vraiment,
puisque même si nous

avons joué plusieurs
matches en peu de
temps, le staff technique a su comment
nous faire travailler
sans perdre notre fraîcheur et pour récupérer
rapidement.

Comment se
présentent ces 1/8e
de final face au
CABBA ?

Ce sera un match
difficile face à un
adversaire qui aura
l'avantage du terrain et
le soutien de ses supporters, mais nous
sommes décidés et
concentrés pour aller
gagner à Bordj BouArréridj. On ne doit
pas rater cette rencontre puisque nous
avons envie de conti-

nuer cette aventure en
coupe d'Algérie et
aller loin dans cette
compétition.

Selon vous, quels
seront les clés du
match face à un
adversaire de
qualité comme le
CABBA ?

Il faudra respecter
cette équipe et jouer
notre jeu sans tomber
dans celui de l'adversaire. Il faudra imposer notre rythme et rester bien concentrés sur
le match jusqu'au coup
de sifflet final. Dans
ces matches de coupe
ça peut se jouer sur des
détails, donc il faudra
être vigilant et efficace
en même temps.
R. H.

En l'absence de plusieurs
joueurs, cette rencontre
face au CABBA est une
aubaine pour les
remplaçants qui jouissent
de moins de temps de jeu.
Parmi les joueurs qui seront
alignés d'entrée et qui
seront devant la chance de
prouver leur valeur, on
retrouve d'abord le gardien
de but Mokrani. Ce dernier
n'a pas joué depuis la
dernière défaite des Jaune
et Noir concédée face à la
JSS où le portier a pris
quatre buts. Pour lui, ce
sera l'occasion de se
racheter et de faire en sorte
de garder ses cages propres
en l'absence du néointernational Zeghba tout en
essayant de relancer la
concurrence dans ce poste.
Appelé à être au top, il a été
préparé par Haniched au
mieux pour qu'il réussisse
son match où la pression
sera tout de même
importante sur ses épaules.
En ce qui concerne
Chennoufi, ce dernier a été
auteur d'une belle entrée
lors de la dernière rencontre
de son équipe disputée face
à l'OM en championnat.
Incorporé à la demi-heure de
jeu à la place de Madani,
l'ex-joueur du GCM aura une
nouvelle chance de montrer
que l'équipe peut compter
sur lui et cela malgré le peu
de temps de jeu dont il
dispose. Chennoufi sera
associé à Abdat dans l'axe
de la défense et devra sortir
un grand match pour non
seulement forcer
l'entraîneur à le faire jouer
davantage, mais aussi pour
permettre à son équipe
d'aller aux quarts de finale
de la coupe.

Madani out,
Dahar attendra
ce matin

Incertain jusqu'à hier, le
défenseur axial, Madani,
déclare forfait pour la
rencontre d'aujourd'hui. Ce
sera le premier match que
ratera le défenseur harrachi
qui verra Chennoufi prendre
sa place. C'est hier que cela
a été décidé par l'entraîneur
qui a constaté que son
poulain n'était pas encore
totalement rétabli de sa
blessure à la cheville. En ce
qui concerne l'attaquant
Dahar, ce dernier ne sait
toujours pas s'il pourra
participer à la rencontre
d'aujourd'hui. Il faudra
attendre ce matin pour
savoir s'il sera d'attaque, ce
qui reste tout de même peu
probable. A moins qu'il se
sente bien et puisse jouer,
Dahar risque de rater un
quatrième match, ce qui
profitera à Siahi qui aura
une nouvelle chance de
montrer son potentiel.

Repos jeudi
prochain

Après une phase aller du
championnat plus harassante, voire exténuante,
les joueurs de l'Olympique
de Médéa ont droit, dès ce
jeudi prochain, à un repos
de quatre jours du 29
décembre 2016 au 3 janvier 2017. Ce repos leur
permettra d'aller se ressourcer auprès des leurs
et de bien décompresser
car ils savent bien que la
seconde phase de la compétition sera plus difficile
et pleine d'accrocs.

13 jours après l'ouverture du mercato hivernal

C'EST LE TUNNEL

Rien n'a filtré,
pour le moment,
côté dirigeants du
club phare de la
capitale du Titteri
l'O Médéa au
 sujet du mercato
A DÉFAUT DE hivernal, après
RECRUTER quasiment une
DES AMATEURS
Le plan B sera quinzaine de
appliqué jours.

Si l'instance de la LNF
maintient sa décision d'interdire le recrutement des
joueurs amateurs par ceux
d'en haut, la direction et le
staff technique de l'OM
décideront de recourir au
plan B, c'est-à-dire recruter à un cran au-dessous,
mais à moindre prix. Le
premier responsable du
club était clair sur cette
question : " Je ne peux pas
recruter un joueur qui va
me coûter plus de 70 millions de centimes le mois.
"

Banouh revient à
de meilleurs
sentiments

" Il n'y a pas un problème
Banouh ", rassure un responsable de l'Olympique de
Médéa. Les dernières
informations rapportent
qu'après une discussion
entre Banouh et son président, les choses ont été
bien tirées au clair : pas
de malentendus entre les
deux hommes. Banouh
revient à de meilleurs sentiments et tout est rentré
dans l'ordre.

PAR M. GRINI
Mais malheureusement,
les dirigeants médéens,
après la décision prise par
l'instance de Mahfoud
Kerbadj qui interdit aux
présidents de club de Ligue
1 Mobilis de recruter des
joueurs amateurs, ont craché
le morceau tout en avouant
qu'ils étaient déjà en contact
permanent, depuis des mois,
avec des joueurs de
divisions inférieures et ces
derniers ont même donné
leur accord. Leur nombre est
de quatre, indique-t-on. La
situation est devenue à
l'heure qu'il est pour les
dirigeants médéens, plus
compliquée et très confuse.
Disons que c'est carrément
le tunnel. L'aimable
chairman de l'Olympique de
Médéa n'a pas digéré cette
décision émanant de la
Ligue nationale du football
(LNF) étant donné qu'elle va
pénaliser son équipe. Il est
même étonné par une telle
décision prise à l'approche
du mercato hivernal (pour
ce cas précis), et non pas au
préalable pour que tout le

monde prenne ses
dispositions et ne soit pas
pris au dépourvu. Dans ce
même sillage, il a gentiment
suggéré à l'instance précitée
de reconsidérer sa position.
Une reconsidération qui
soulagera, certainement,
toutes les parties. Cette
décision, donc, pour le
moment, a tout chamboulé
dans la maison des
Olympiens car les
responsables du club du

Titteri étaient vraiment sur
des pistes fiables pour bien
faire leurs emplettes durant
ce marché des transferts.
Mais, maintenant, ils entrent
dans une phase de doute et
d'appréhension. Les
supporters s'inquiètent pour
leur équipe qui risque de
connaître, pour l'actuelle
saison, un mercato hivernal
blanc. Franchement,
l'engrenage sportif médéen
est vraiment touché par la

fameuse décision. Celle-ci a
même influé sur la décision
que le boss médéen a prise,
il y a quelques semaines, à
savoir que juste après la fin
du premier acte du
championnat, il se réunira
avec son staff technique
pour dégager surtout la liste
des joueurs à libérer, mais
pour l'heure, il a tout
annulé. C'est le statu quo
jusqu'à nouvel ordre.
M. G.

Le 4 janvier, l'équipe
entrera en stage hivernal
Dès que l'ensemble des joueurs regagne la
capitale du Titteri, plus précisément le
siège de l'équipe, les deux staffs dirigeants
- administratif et technique - comptent
d'emblée entamer le premier stage hivernal
d'une durée d'une semaine et qui aura lieu
fort probablement à Chlef. Néanmoins, tous
les signaux indiquent que le club phare de
la capitale du Titteri passera forcément le
stage en question au niveau d'un site qui se

situe à Médéa même, car ni le temps ni
l'argent ne lui permettent d'aller au-delà de
son territoire. Ce sera logique si l'équipe
reste à Médéa pour passer ce stage si l'on
se réfère à ce qu'elle possède : un beau
siège doté de tout qui a été offert dernièrement par le wali au club. Donc, pourquoi
aller voir ailleurs surtout lorsqu'on a un
problème pécuniaire ?

Mercredi 28 décembre 2016

17
Slimani : «On
est meilleurs
que d'autres au
niveau de cette
division»

Slimani reste un vrai tacticien ; même si son équipe est
accréditée d'une prestation
de premier ordre durant ce
premier acte du championnat, il est toujours modeste et
humble. Et si on devait attribuer à chaque fin de phase
de la compétition une palme
d'or à un coach, elle reviendrait indubitablement à SidAhmed Slimani pour tout ce
qu'il a fait et est en train de
faire au niveau de la formation de Médéa, en particulier, et le foot algérien, en
général. La preuve est là :
presque tous ses poulains
ont été contactés, au cours de
la phase aller, par d'autres
clubs dans le but de les enrôler dans leurs teams et deux
de ses joueurs, le libéro
Saâdou et le keeper
Lamraoui, ont été convoqués
par le staff technique de
l'équipe nationale A'. A la
question de savoir comment
il évalue le parcours de sa
formation au cours de cette
première phase du championnat, il a tout simplement
dit : " Les plus optimistes
n'ont pas prévu un tel résultat pour notre équipe : une
5e position au classement
général avec 25 points en
quinze matches. Pour une
première, c'est vraiment
magnifique. Donc, on est
meilleurs que d'autres à cette
échelle du football national. "
M. G.

DRBT

Jonathan et Benaâldjia, les premiers libérés
De notre correspondant

AMAR T.

Recrutés à l'intersaison, le gardien de
but, Jonathan et le latéral droit Benaâldjia ont
traversé une période compliquée à
Tadjenanet et ils souhaitent partir au plus
vite. Jonathan, qui n'a pas beaucoup été utilisé avec une moyenne d'un match sur trois, a
perdu sa place de titulaire, remplacé par
Litim. Quant à Benaâldjia, après avoir débuté
l'exercice avec le onze des titulaires, il n'a pas
été vraiment à cent pour cent de ses moyens.
Il n'a plus joué depuis la 10e journée et sa
méforme s'explique par les nombreuses
absences à l'entraînement. Avec plusieurs
prestations décevantes, les deux joueurs, toujours sous contrats, ont demandé à partir
après avoir passé plus de la moitié des
matchs sur le banc.
Benbot pour suppléer Litim dans
les bois
Après le départ de Jonathan, le transfuge de
Sidi Bel-Abbès est l'une des recrues les plus
attendues au DRBT. Estimant qu'il a souffert
d'un manque de considération dans son club,

il a été accueilli à Tadjenanet cette semaine
pour négocier sa venue. En attendant de
récupérer sa lettre de libération, sa signature
au DRBT est imminente. L'ancien keeper de
l'USMBA a sans doute trouvé le club de son
choix où il voudrait évoluer dans un climat
de confiance.
Mouedden vers un prolongement
de son prêt
Le joueur s'est mis d'accord avec les dirigeants de Tadjenanet pour un prolongement
de son prêt, il attend le feu vert des responsables du PAC d'où il est originaire.
L'attaquant du Paradou, très utilisé depuis
son arrivée au DRBT, est considéré comme
un élément-clé dans la composante des titulaires du DRBT. Le président Graïche a
demandé à son homologue du Paradou de
lui prolonger son contrat comme convenu
lors de leur entrevue à ce sujet.
Une trêve pour parfaire la forme
des joueurs
Les joueurs du DRBT ont terminé l'année sur
une série de contre-performances qui ont mis
en péril leur classement au 10e rang à trois

longueurs des équipes du bas du tableau. Le
staff technique a reconnu qu'il manquait
quelque chose à cette équipe qu'il va falloir
régler à l'occasion de la trêve hivernale.
Après un triste bilan, l'équipe est donc attendue pour fournir plus d'efforts ; peu
convaincants, les joueurs commettent beaucoup de fautes ces derniers temps où ils ont
été méconnaissables. Passes manquées, ballons perdues, occasions ratées devant les
buts, cette trêve est une aubaine pour entretenir l'état physique des joueurs et surtout
l'application dans leur jeu.
Le lieu du stage non encore fixé
Selon nos informations, le DRBT s'apprête à
effectuer son stage hivernal dès la semaine
prochaine durant 10 jours. En raison des
contraintes financières, il se déroulera à
Tadjenanet, car le staff technique estime qu'il
est préférable de se regrouper sur place au
lieu d'effectuer un stage à l'étranger. Une
décision somme toute réfléchie lorsqu'on sait
que le club n'a pas des moyens financiers
disponibles en ce moment.
A. T.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz Mercredidi 28 décembre 2016

RCR

16

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

ZIDANE AUX SUPPORTERS

«C’est grâce à vous qu’on a
surmonté les obstacles»
Joint au bout du fil, le défenseur axial des Lions de la Mina et capitaine d’équipe Zidane Mohamed-Amine
nous a affirmé que lui et ses camarades savent très bien que le chemin du Rapid reste encore très long et
qu’ils doivent cravacher dur pour arriver à sauver le club de la relégation en Ligue 2 Mobilis. L’ancien du
MCO, de l’USMA, de l’USMAn, de l’ASMO et de l’USMB a ajouté que lui et ses camarades ont une
confiance aveugle en leur président et en l’entraîneur quant au recrutement des joueurs durant ce mercato.
De notre correspondant

joueurs qui a joué presque toutes les
rencontres, quel est votre sentiment ?

B. BOUGUELMOUNA

Comment évaluez-vous votre parcours
lors de la phase aller ?

Notre parcours durant les quinze premières rencontres, pour ne pas dire treize car
on n’a pas joué les deux premières rencontres, reste honorable. Pour le moment,
on est toujours relégables, mais je pense
qu’on est sur la bonne voie. Certes, on aurait
pu mieux faire, mais toutefois il faut dire
qu’il reste encore du chemin à parcourir et
notre équipe fera encore mieux à l’avenir.
On a un jeune groupe qui fera certainement
parler de lui lors de la phase retour.

Commet voyez-vous donc la suite ?

Je pense qu’il est inutile de vous dire que
ce sera difficile pour toutes les équipes. Cet
arrêt permettra aux clubs de bien préparer la
suite, ce qui rendra encore la tâche plus difficile. Des équipes vont essayer d’améliorer
leur classement et d’autres vont tenter de
maintenir leur rythme et préserver leur statut. C’est pour dire aussi que tous les
matches qui restent à jouer seront difficiles,
que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Ce sera une phase retour qui s’annonce
chargée pour l’équipe, n’est-ce pas ?

Effectivement, ce sera trop chargé, et le
challenge qui nous attend s’annonce dur.
Nous devons nous préparer pour être au
rendez-vous. Je suis convaincu qu’avec un
effectif pareil et une bonne préparation
durant cette période de trêve avec quelques
renforcements sur les postés visés, le Rapid
réalisera une belle saison et assurera son
maintien pour la deuxième année de suite.

Sur le plan personnel, vous êtes l’un des

C’’est vrai que j’ai bénéficié d’un temps de
jeu très intéressant depuis le début de la saison, donc je ne peux qu’en être satisfait pour
le moment. Le coach m’a fait confiance,
alors, vu mon âge (33 ans), j’ai fait de mon
mieux pour apporter mon aide à mes
coéquipiers et donner le meilleur de moimême. Vous savez, en football, il n’y a que le
sérieux et le travail qui paient.

Vous semblez avoir gagné la confiance de
votre entraîneur...

Bien sûr, en toute modestie, je peux dire
que je possède quelques années d’expérience
; alors l’entraîneur me fait confiance. Mais ce
qui m’intéresse, c’est le travail et rien
d’autre. Je m’entraîne régulièrement et sans
relâche ; j’essaye toujours de faire le maximum pour apporter un plus à mon équipe.
Mais ce n’est pas ça l’essentiel, moi ou un
autre l’essentiel est que le club gagne, et c’est
tout.

Vous avez parlé de recrutement. A votre
avis, en tant que capitaine et enfant du
club, quels sont les postes qui doivent
être renforcés ?

Je ne sais pas, et je ne suis pas la bonne
personne pour répondre à cette question, il y
a le président du club, ainsi que le coach qui
s’occupe du recrutement. La seul chose à
laquelle je suis capable de répondre, c’est
que ces deux hommes vont faire leur possible pour dénicher les joueurs capables de
nous aider à atteindre notre objectif.

Deux défenseurs viennent de parapher
leur contrat avec le Rapid, cela va
relancer la concurrence dans la ligne
défensive…

Hamri :
«Benayad et Tebbi
intransférables»
Le président Hamri
s’est prononcé concernant
ses deux meilleurs buteurs de
l’équipe, à savoir Mourad
Benayad et Oussama Tebbi,
après les informations selon
lesquelles certains clubs
étaient sur les traces de ces
deux joueurs, notamment la
JSK pour Tebbi et le MCA,
ESS pour Benayad. Le boss
du train du Rapid a déclaré
que ces deux joueurs sont
intransférables et qu’il n’est
pas près de les céder à n’importe quel club, surtout qu’ils
ont retrouvé tout leur niveau
et que l’équipe a besoin d’eux

pour atteindre ses objectifs.
Hamri a voulu en finir avec
cette polémique, surtout qu’il
a déjà pris une décision finale
concernant les partants lors
de ce mercato.
Le lieu du stage
hivernal non encore
connu
La direction devrait se réunir
très prochainement pour discuter des derniers détails du
prochain stage hivernal de
l’équipe. On hésite entre
deux sites : Tlemcen ou Ain
Témouchent. Mais il se
pourrait aussi que le club

opte pour Mostaganem ou
bien tout simplement rester
à Relizane vu que l’OPOW
Zougari-Taher possède
toutes les infrastructures
idéales pour un stage telles
qu’une salle omnisport, une
salle de musculation, une
piscine olympique et un
hôtel à 20 mètres du stade.
Cependant, les dirigeants
veulent un endroit où l’équipe pourrait jouer quelques
matches amicaux avant la
reprise du championnat.
B. B.

Bien sûr, cela devra pousser les joueurs à
travailler davantage et à se surpasser. La
concurrence est très bénéfique pour nous les
joueurs, ainsi que pour notre équipe. Quant
à moi, rien ne me fait peur. Tous les joueurs
ont le même niveau et personne n’est mieux
qu’un autre. Moi, je ne me focalise pas trop
sur ça, j’ai confiance en mes capacités et je
ferai de mon mieux pour rester sur cette
même dynamique.

Je vous laisse conclure…

Je tiens à remercier nos fans qui ne cessent
de nous encourager ; ils sont toujours derrière nous là où on a évolué aux quatre coins
du pays. Sans eux et leurs encouragements,
on n’aurait pas pu surmonter notre retard et
quitter la zone rouge. On tient, mes camarades et moi, à les en remercier du fond du
cœur et on compte sur eux pour continuer à
nous épauler à la phase retour afin de réussir
à atteindre notre objectif qui demeure le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
B. B.

PAC

14h30
4

NAHD

Après avoir fini en beauté la phase aller du championnat

Les Sang et Or
pour une place au soleil
Quelques jours après avoir réussi à boucler leur première moitié de saison de fort belle manière en s'imposant
par la plus petite des marges face au Mouloudia de Béjaïa, sur le score d'un but à zéro, pour finir la phase aller
du championnat à une bien confortable 7e position avec 21 points au compteur, les Sang et Or s'attaquent cette
après-midi à un tout autre objectif, celui d'affronter le Paradou AC pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie.
cié la solidarité, l'envie et la détermination des siens lors de cette partie, tout en
insistant sur le fait d'éviter les erreurs
commises en seconde période, notamment sur le plan technique, où il y a eu
énormément de déchets inexplicables
selon les dires du coach.

PAR MOHAMED ADRAR
Face au leader incontestable et
incontesté de la Ligue 2 Mobilis, les
Sang et Or qui évolueront sur le terrain
de leurs adversaires tenteront de damer
le pion aux Pacistes pour s'offrir une
place en quarts de finale de la coupe
d'Algérie, soit à deux marches seulement de la finale. Finalistes malheureux
de la dernière édition, les Sang et Or
veulent à tout prix s'imposer pour tenter
d'atteindre à nouveau la finale de cette
compétition pour aller au bout, en brandissant un trophée qui fuit le club
depuis 1979.
De la revanche dans l'air
La rencontre de cet après-midi entre
le Nasria et le Paradou AC aura une
saveur bien particulière pour les locaux,
qui tenteront de prendre leur revanche
sur une formation nahdiste qui avait
brisé leur rêve la saison dernière en les
battant dans les quarts de finale sur le
score de deux buts à zéro. Il faut dire
qu'après avoir réussi à sortir le champion d'Algérie en titre usmiste aux 1/32
de finale, les poulains du président
Zetchi espéraient faire de même avec le
Nasria, mais ils se sont heurtés à une
formation hussein-déenne qui avait fait
plier le match en première période, pour
gérer par la suite son avance. La défaite

Bouzidi incertain, Laribi
pressenti

Alors qu'il est pressenti pour débuter la
rencontre de cet après-midi face au
Paradou AC, le jeune latéral droit nahdiste
Abdelghani Bouzidi demeure incertain pour
cause de blessure. Souffrant du talon,
Bouzidi attend d'avoir l'aval du médecin du
club pour valider sa participation à cette
rencontre. Une chose est certaine, en cas de
forfait de Bouzidi, c'est la nouvelle recrue
Laribi Hocine qui est pressentie pour
débuter la partie.

Ouertani a été inclus à la
mise au vert

Alors que la direction du club n'a pas encore
obtenu sa licence pour débuter sous ses
nouvelles couleurs, le néo-milieu de terrain
nahdiste Mehdi Ouertani ne participera pas
à cette rencontre de coupe face au Paradou
AC. Le joueur a été toutefois convoqué pour
prendre part à la mise au vert d'avant-match
par le coach Michel, lequel a voulu tremper
dans le bain son nouveau joueur. Ouertani
faisait d'ailleurs partie du groupe des 20
éléments convoqués pour cette partie.

de l'exercice dernier est restée en travers
de la gorge des Pacistes, qui veulent tout
faire pour prendre leur revanche face à
une formation nahdiste encore plus
déterminée, elle qui reste sur une excellente série de cinq victoires de suite,
qu'il sera bien difficile de briser.
Reproduire la 1re mi-temps
contre le MOB
Restant sur une belle série de cinq victoires consécutives, les Sang et Or tenteront de prolonger cette dynamique
positive qui les a propulsés à ce stade de

la compétition, tout en les maintenant
dans une position bien confortable en
championnat. Les Nahdistes doivent
toutefois se reposer sur les bonnes dispositions qu'ils ont affichées samedi
dernier face au MOB, lorsqu'ils avaient
réussi une très belle première période,
sans doute la meilleure depuis l'entame
de la saison. Le coach Michel a,
d'ailleurs, insisté sur ce fait avec ses
joueurs, les invitant à rééditer la performance des 45 premières minutes du
match face au MOB, afin de pouvoir
passer l'écueil du PAC, lui qui a appré-

Attention aux penalties du
PAC !
Le coach Alain Michel ne craint pas
vraiment la formation du PAC, comme
il craint la qualité de la pelouse du stade
de Dar El-Beïda qui se trouve dans un
état lamentable. Les Nahdistes craignent également l'arbitrage à l'occasion
de cette rencontre, d'autant plus que
cette même équipe du PAC a bénéficié
ces derniers temps davantages innombrables de la part du corps arbitral. Il
faut dire que depuis quelques semaines,
elle ne passe pas une journée de championnat sans que le PAC bénéficie d'un
penalty, le plus souvent injustifié. C'est
dire que le PAC est certes le leader
incontesté de la Ligue 2 Mobilis, mais il
a dû obtenir quelques passe-droits pour
atteindre sa position actuelle en championnat. Tout cela, les Nahdistes le
savent très bien et ils le prendront bien
en considération, en évitant tout contact
dans la surface de réparation adverse,
de façon à éviter toute mauvaise surprise.
M. A.

Il veut la qualification

Michel : «Une qualification
donnera plus de piment à notre
seconde moitié de saison»
Pour le coach Alain
Michel, cette rencontre de
coupe face au Paradou AC
est avant-tout une occasion
pour ses joueurs de donner
plus de piment à la seconde
partie de saison de leur équipe. "Je pense que ça sera un
match de coupe assez disputé entre deux formations qui
vont aller chercher une qualification pour les ¼ de finale
de la coupe d'Algérie. Nous
allons nous présenter avec

Le trio reconduit

Au milieu du terrain, le coach Alain Michel était très satisfait de la prestation
de son trio aligné samedi dernier face au MOB, notamment lors de la première
période de très haute facture. Le coach nahdiste n'hésitera pas un seul instant
à reconduire le même trio que celui aligné face au MOB, à savoir Bilel Ouali,
Hocine El-Orfi et Sofiane Bendebka pour bloquer les transmissions adverses le
plus haut possible sur le terrain, en exerçant un pressing constant sur les
joueurs du PAC.

Baptême du feu pour Coumbassa

En attaque et en l'absence du buteur maison Ahmed Gasmi, le coach Alain
Michel ne chamboulera pas vraiment sa composante, lui qui prévoit de
remplacer numériquement son attaquant vedette par sa nouvelle recrue
Mohamed Coumbassa, laquelle n'évoluera pas dans le même registre que Gasmi,
puisqu'elle aura comme tâche de distiller de bons ballons aux deux attaquants
qui seront sur le terrain, à savoir Walid Ardji et Mohamed-Amine Abid.

comme unique but de passer
l'écueil du PAC, pour aller se
placer à deux marches de la
finale. Il faut tout de même se
dire qu'une qualification au
tour suivant donnera du
piment à notre seconde moitié de saison, chose qui nous
poussera à vouloir encore
plus cette qualification."

avec ces conditions, en préparant un plan spécial pour
évoluer sur ce terrain, tout en
se disant que si on sera pénalisés par la mauvaise qualité
de la pelouse, le PAC le sera
aussi, c'est dire que l'on sera
sur un pied d'égalité, à nous de
provoquer la différence en
allant jouer sur nos qualités."

«On fera avec cette
pelouse pourrie»
Revenant sur les conditions de déroulement de
cette rencontre, le coach nahdiste appréhende la pelouse
du stade de Dar El-Beïda,
même s'il dit avoir prévu un
plan pour évoluer de la
meilleure des manières. "Je
l'ai dit l'autre jour et je le redirai encore une fois, cette
pelouse du stade de Dar ElBeïda est bien pourrie, elle
peut servir à tout sauf à jouer
au football. C'est vraiment
un danger pour les joueurs
qui s'y produisent. Nous
allons tout de même faire

«On a désormais un
effectif qui tient la
route»
Evoquant le mercato nahdiste qui a été bouclé assez
rapidement par les dirigeants du club, le coach
Alain Michel s'est dit très
satisfait de la moisson réalisée, d'autant plus que les
joueurs de qualité ne courent
par les rues en ce mercato
hivernal. " Je suis amplement
satisfait de la tournure de ce
mercato hivernal, qu'on a su
boucler assez rapidement, en
renforçant l'équipe dans les
postes que l'on voulait. On a
essentiellement renforcé la

défense, et un peu moins le
milieu de terrain, chose qui a
rendu l'effectif plus équilibré.
Je peux dire que l'effectif du
NAHD tient désormais la
route. Maintenant, on pouvait rajouter un attaquant
pour se donner une profondeur plus importante, mais
l'on peut bien se contenter de
ce que l'on a."
M. A.

9
Satli, Ferhat
et Ouertani
non concernés, Gasmi
suspendu

Le Nasria avec
Coumbassa et Laribi
Comme rapporté par
nos soins dans nos
précédentes éditions,
la direction du club
nahdiste a travaillé
durement durant les
derniers jours, afin
d'assurer les services
de nouvelles recrues
pour les qualifier pour
le match de coupe de
cette après-midi face
au PAC. Objectif atteint
pour le président Ould
Zmirli et ses
collaborateurs, qui ont
réussi à qualifier la
quasi-totalité des
recrues, même si le
coach Michel n'a pas
jugé utile de se servir
de tous les éléments.
Deux des cinq recrues
ont été inclus au
groupe qui affrontera
cet après-midi le
Paradou AC, il s'agit de
Laribi Hocine et
Coumbassa Mohamed,
alors que Satli Mourad,
Ouertani Mehdi et
Ferhat Ibrahim ne sont
pas concernés par
cette partie. Le coach
Michel a fait appel au
même groupe qui a
disputé le dernier
match de championnat,
à l'exception du jeune
Soltani et de son
buteur maison Ahmed
Gasmi, lesquels ont été
remplacés par les deux
nouvelles recrues,
ainsi que du revenant
Ouhadda Zakaria,
lequel a repris après
s'être débarrassé de sa
blessure.

Doukha
préféré à
Gaya

Comme lors du dernier
match de championnat
face au MOB, le coach
Alain Michel préférera
l'expérience
d'Azzeddine Doukha à
l'insouciance du jeune
Merbah Gaya. Et
pourtant, on pouvait
s'attendre à voir le
jeune Gaya débuter
cette rencontre, lui qui
était titulaire lors des
deux précédents tours
de coupe d'Algérie.

Pas de
changement
en défense

La défense nahdiste
restera inchangée par
rapport à la
composante alignée
samedi dernier face au
MOB, d'autant plus que
les deux latéraux
Abdelghani Bouzidi et
Abdelghani Khiat
s'étaient parfaitement
acquittés de leur tâche
face au MOB, de même
pour les deux centraux
Herida et Zeddam qui
joueront carrément
leur place à l'occasion
de cette partie,
sachant que trois
nouveaux défenseurs
viennent de renforcer
les rangs de l'équipe. Il
ne reste que
l'incertitude qui plane
sur la participation de
Bouzidi, qui pourrait
bien permettre à Laribi
d'effectuer son
baptême du feu sous
les couleurs du Nasria

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

ASO

14h30

UST

La qualification
pour reprendre
confiance
PAR A. BENABDELKADER

En l'absence de son
public, qui a été pour beaucoup dans la qualification à
ce tour, l'ASO fera face à une
équipe de Tébessa qui ne se
présentera
pas en victime
expiatoire et qui jouera à
fond ses chances pour arracher le billet des quarts de
finale et par là créer une surprise de taille en profitant de
l'absence des Djawarih. Les
Chélifiens qui partent dans
l'aventure, ils ne connaissent
presque rien de leur adversaire du jour, se doivent de
faire le maximum pour ne
pas décevoir leurs supporters
qui seront branchés sur leurs
transistors. Etant sur quatre
matches sans la moindre victoire en championnat, dont
deux mauvais résultats face
aux équipes de la queue du
tableau, les Asnamis inquiètent plus d'un, les absences

En l'absence de
plusieurs
éléments, Semahi
est attendu pour
suppléer Meddahi
sur le flanc droit
de la défense.
Je dois dire qu'on misait
sur un meilleur résultat. Je
pense que nous n'avons pas
démérité en ayant été déterminés dès le départ ; à nous
de se racheter par rapport au
dernier match où nous avons

MCS

CRB

14h30

Rahmouni veut faire
tomber Badou Zaki

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Le Mouloudia de Saida, qui affrontera le
Chabab de Belouizdad, "Jouera le match le
plus important de la saison," dira Rahmouni.
Un match difficile que les Saidis ont préparé
avec beaucoup de sérieux et d'abnégation, car
les objectifs restent inchangés : le podium et
aller le plus loin possible en coupe. Pour cela,
il faudra battre le CRB pour arracher la qualification et entamer une nouvelle série de
résultats positifs au match des 1/8 de finale.
Un rendez-vous qu'attendent avec impatience les joueurs, le staff technique et les amoureux des Vert et Rouge. Pour eux, il n'est pas
question de céder la qualification aux
Belouizdadis. "Le coup est jouable", estiment

Kadous : «On jouera
nos chances à fond»

Bouheda : «On arrachera
la qualification»

de plusieurs joueurs dans
l'échiquier de Bouzidi donnent déjà à réfléchir quant à
leurs suppléants qui se comptent sur les bouts des doigts.
Une qualification pourrait

donc apporter beaucoup au
groupe afin qu'il puisse aborder le stage hivernal dans les
meilleures conditions psychologiques possibles.
A. B.

raté la victoire chez nous. Il
faut dire aussi que le match
était difficile pour les deux
équipes qui étaient obligées
au résultat. On a vraiment
manqué de chance en ratant
plusieurs occasions devant.

Qu'est-ce qui n'a pas
marché, selon vous ?

nous faudra faire le maximum pour engranger le
maximum de points lors de
la phase retour où l'équipe
sera meilleure.

Le prochain math sera
celui de la Coupe face à
l'UST, comment il se présente, d'après-vous ?

On a fait un bon match,
mais on a buté sur un bon
gardien en face ; le manque
de chance nous a joué un
mauvais tour aussi, car il ne
faut pas oublier que nous
avons raté des occasions nettes.

Même à huis clos, on jouera nos chances à fond. Ce ne
sera pas facile comme
confrontation, d'autant que
l'adversaire profitera de l'absence des Djawarih, mais on
luttera pour aller aux quarts.

L'équipe a perdu plusieurs
places au tableau,
comment allez-vous y
remédier ?

En évoquant l'absence de
vos supporters, comment
allez-vous aborder le
match ?

La lutte n'a pas cessé et il

Il a été utilisé comme arrière droit face
au Ghali

Lors du dernier match de championnat, le milieu de terrain Semahi
a joué sur le flanc droit de la défense, en l'absence des deux
arrières droits, Meddahi et Naâs blessés. Le coach n'a pas trouvé
d'autre solution que d'aligner Semahi dans ce poste droit malgré le
fait que ce dernier manque cruellement de compétition.

Vers le retour de Chadouli
dans l'axe de la défense

Mebarki ayant été derrière le but concédé
face au GCM à la suite d'une erreur de débutant, l'on s'attend à ce que Bouzidi apporte
un changement dans cette zone en y incorporant Chadouli qui se tient prêt à suppléer son
camarade.

Des absences à la pelle

En plus du duo Meddahi-Naâs, l'ASO
compte plusieurs blessés puisque Boussaïd,
Baouche et Attafen ainsi que Ouabdi ne sont
pas concernés par ce match de Coupe.

Ce ne sera pas aisé en leur
absence, car lors du match
face au MCO, ils ont été pour
beaucoup dans la victoire de
par leurs encouragements. Ils
nous manqueront cette foisci, mais on fera le maximum
pour leur dédier la qualificaA. B.
tion.

Bouzidi ébahi par les erreurs
des défenseurs

Ayant assisté à deux matches de sa nouvelle équipe face, respectivement, au RCA et
au GCM, Bouzidi a été surpris par le
niveau affiché par ses défenseurs. L'ex-driver du NAHD, qui a dirigé son équipe face
au GCM, n'a pas omis de noter les erreurs
commises par l'arrière garde de l'équipe.
Tenant à ce que cela ne se répète plus, il a
tout de suite entamé le travail tactique en
commençant par apporter des correctifs
dans ce secteur.

les supporters du club. Le staff technique et
les joueurs, eux aussi, sont convaincus que le
CRB n'est pas un adversaire imbattable. Etre
à la hauteur et être également présent sur le
terrain sera la clé du match pour le MCS. Les
poulains de Rahmouni sont appelés à tout
donner pour espérer créer l'exploit et passer
au tour suivant. Ce driver a certainement
basé son travail sur le volet psychologique
afin de pousser ses joueurs à aborder ce
match dans les meilleures conditions mentales. Ceci en fonction de la valeur de l'adversaire qui a tout à gagner contrairement aux
Vert et Rouge qui n'ont rien à craindre. C'est
pourquoi à Saïda, ils n'ont qu'un seul vœu,
celui de voir le Mouloudia décrocher la qualification au tour suivant de cette épreuve.
K. D.
être l'artisan de la victoire, car je veux offrir
la qualification à nos supporters."

"C'est un match de coupe difficile, car le CRB
est solide, mais on part à chances égales. On est
déterminés à faire un grand match pour arracher la qualification, car nous n'avons rien à
perdre. La pression sera de l'autre côté ; une
chose est sûre, onze éléments se sacrifieront
pour gagner la bataille."

Semahi : «On luttera
pour aller aux quarts»

Si l'on parlait de la
dernière défaite concédée
face au Ghali…

MISE A JOUR DE LA 15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

10

"La rencontre se jouera chez nous. Même
si l'adversaire est le CRB, le MCS a les
moyens de faire un grand match ; notre
équipe est prête pour ce rendez-vous afin de
passer au prochain tour."

Guenina : «Je veux offrir
la qualification à nos
supporters»

"Le CRB ne nous fera pas peur, et notre
équipe a les moyens de le battre. Ainsi, nous
allons entrer sur le terrain avec un seul
objectif : nous qualifier. Je souhaiterais bien

Saâdi : «On arrachera
notre qualification»

"Le match de cet après-midi est très important pour nous. Le fait de jouer chez nous et
devant notre public nous oblige à créer l'exploit. On arrachera notre qualification même si
la rencontre n'est pas du tout facile. Nous
sommes hyper-motivés et nous voulons aller le
plus loin possible dans cette compétition."

Hamidi : «Nous allons jouer
à fond»

"La rencontre d'aujourd'hui face au CRB, on
la prend très au sérieux, même si notre objectif
est le championnat. La Coupe d'Algérie est un
bonus, mais le fait de jouer ce match chez nous
et devant notre public nous oblige à aller le
plus loin possible. J'espère que cet après-midi,
je serais à la hauteur, car je veux marquer et
offrir la qualification au MCS. Soyez sûrs que
nous allons jouer à fond pour passer au prochain tour."

Ammour : «On part
à chances égales»
Comment s'est faite la
préparation pour ce match
de Coupe d'Algérie ?

Dans de bonnes conditions. Nous avons travaillé
durement aux entraînements
au point d'oublier la dernière
victoire face à l'ASMO.
D'ailleurs, nous sommes
focalisés sur cette compétition pour croiser le fer avec le
CRB, et notre groupe a déjà
mis en ligne de mire cette
confrontation, car nous
sommes déjà dans ce match.

Comment se présente ce
match de coupe face au CRB ?

C'est un match qui sera très
serré et très disputé entre deux
équipes qui veulent la qualification. Les rencontres de
coupe sont toujours difficiles à
disputer, car chaque club tentera sa
chance. Ainsi, durant la joute, il y
aura de l'engagement et les débats
seront très chauds. Ce match
connaîtra un bon niveau vu la
réputation des deux équipes qui
pratiquent un beau football.

On constate une grande
détermination chez vous,
n'est-ce pas ?

La détermination touche
tout notre groupe, car même
si cette compétition n'est pas
notre premier objectif, nous
voulons aller le plus loin possible. Et comme cette partie

se jouera chez nous, cela
constitue une motivation
supplémentaire. On a soif
d'arracher la victoire et on
s'investira à fond pour
empocher notre billet qualificatif au prochain tour.

Mais les joueurs du CRB ne
jurent que par la victoire...

Ils sont libres de dire ce qu'ils
veulent, mais aujourd'hui, ils
vont sur un os qui s'appelle le
MCS. Croyez-moi, 11 guerriers
se battront pour un seul objectif :
la qualification, même si l'adversaire s'appelle le CRB.

Et comment allez-vous
aborder ce match ?

C'est un match de coupe,
donc ça sera difficile pour les
deux antagonistes. Quant à
nous, nous prenons très au
sérieux notre adversaire ; le
plus important est d'entamer cette rencontre avec un
bon état d'esprit. Ainsi, dès
les premières minutes, on
devrait gagner les duels. On
devrait aussi exercer un
pressing sur le CRB pour
l'empêcher de développer
son jeu.
K. D.

MCS - CRB acte II

Le MCS va affronter le CRB pour la deuxième fois au niveau de
ce tour des 1/8 de finale. Après la rencontre de 2012 où les
Algérois ont arraché une qualification aux tirs au but (5-4), le
matche s'étant soldé sur un nul de zéro partout, le match
d'aujourd'hui sera l'acte II entre les deux équipes. Le MCS ne
veut pas rater ce rendez-vous. Même si les données sont
différentes, les Saïdis veulent s'offrir la qualification.

Hier soir, réunion des joueurs

Les joueurs du MCS se sont réunis hier soir. Une réunion sous la
présidence du capitaine d'équipe Zouari. Cette réunion a été
spécialement programmée pour le match de cet après-midi face
au CRB. Lors de son intervention, Zouari a demandé à ses
coéquipiers de jouer à fond cette compétition, surtout que le
match se jouera à Saïda. La réunion entre joueurs avant chaque
match est devenue une habitude ; elle aide à souder le groupe.

Saâd et Chehaima aptes à jouer

Saad et Chehaima, blessés, ont repris cette semaine les
entraînements suite au feu vert de leur médecin ; ils ne ressentent
plus aucune douleur. Ils ont repris, hier, avec le reste du groupe
sans le moindre problème. Cet après-midi, ils seront sur la liste
des 18 qui affronteront le CRB en Coupe d'Algérie.

MOB
CAB

2
1

7e but
de la
saison pour
Messaâdia

Stade Unité maghrébine de Béjaïa
Buts : Messaadia (9'),
Khadir (87'), Aribi (64')
Mazouzi 3
Rahmani 3
Amrane 3
Khadir 4
Bitame 3
Lakhdari 3
Babouche 3
(Cheklam 47')
Salmi 3
Benmelouka 3
Djarbou 3
Benchrifia 3
Rebbouh 4
Baouali 3
Daoud 3
Bentayeb 4
Mesfar 3
Yaya 3
Griche 4
Athmani 3
(Talah 85')
Messaadia 4
Djoghma 3
(Mouhli 90')
(Aribi 59')
Salhi 3
Ent. : Rouabah
(Yesli 78')
Ent. : Boussaâda

Match à huis clos. Arbitrage de
MM. Sekhraoui, Abane et
Bourouba.
Averts : Athmani 17', Khadir 87',
Rahmani 90+3'(MOB) - Griche
55', Bitam 59' (CAB)

Film du match
4' Messaâdia sur un corner bien
exécuté par Yaya, trouve Maazouzi
sur son chemin.
7' Contre-attaque pour le CAB,
Rebbou tente d'y aller seul, tire,
mais son ballon touche le petit filet.
8' Yaya mène une contre-attaque
à l'entrée de la surface de réparation, décoche un tir qui va sur le
gardien Maazouzi.
9' Khadir sur le côté droit passe
en profondeur pour Athmani, ce
dernier adresse un centre,
Messaâdia de la tête ouvre le score
pour son équipe.
17' Un deux contre deux pour
Yaya et Messaâdia, le premier tente
de passer le ballon à son compère
de l'attaque, le ballon est sorti in
extremis par la défense du CAB.
28' Djoghma adresse un tir des
25 mètres, mais Rahmani se montre
vigilant.
64' Babouche effectue un corner
sur le côté gauche, Gueriche au
second poteau remise pour Aribi, ce
dernier place le ballon hors de portée du gardien Rahmani.
77' Salmi adresse un tir bien
capté par Rahmani.
87' Belle passe en profondeur
pour Khadir, qui devant le portier
Maazouzi, le latéral droit, offre le
but de la victoire dans les ultimes
instants de la rencontre.

Khadir en pleurs
en fin de match

En inscrivant ce but en fin de
partie, Khadir laisse entrevoir
une lueur d'espoir aux Mobistes.
Cette réalisation, qui offre les
trois points aux gars de la
Soummam, vaudra certainement
son pesant d'or lors du décompte
final. Ayant pris la mesure de la
valeur de sa réalisation, Khadir
n'a pas réussi à retenir ses
larmes en fin de match. Il a craqué en fondant de larmes devant
ses coéquipiers qui étaient très
satisfaits de cette victoire face à
un concurrent direct pour le
maintien.

Amrani fortement
pressenti

L'entraîneur Abdelkader Amrani,
qui est annoncé depuis quelques
semaines un peu partout après
son départ de l'ES Sétif, est fortement pressenti pour prendre les
destinées du club de la capitale
des Hammadites et de sources
proches de la direction du MOB,
on parle avec insistance de sa
venue. Alors que la direction
actuelle a entrepris une mission
difficile, celle de sauver le club
du purgatoire, cette dernière
tente de convaincre Amrani de
prendre la barre technique du
club.
B. A.

KHADIR MAINTIENT

LE MOB EN VIE

L'attaquant du MO
Béjaïa, Messaâdia
a inscrit son 7e but
de la saison sous
les couleurs du
club bougiote.
Alors qu'il avait
raté le début de
saison en raison
de la blessure qui
l'avait éloigné des
terrains.
Messaâdia effectue un retour
remarqué sur les
terrains. Ce dernier a inscrit sa 7e
réalisation en
championnat
depuis son arrivée.

tion. Contrairement à leurs adversaires qui semblaient pris par l'enjeu et qui étaient plutôt dans l'optique de garder cet avantage le plus
longtemps possible. A peine entré
en jeu, Aribi est à la réception d'un
corner de Babouche. Une égalisation qui est venue alors que les Vert
et Noir semblaient bien maîtriser
leur sujet (64'). Les locaux qui
étaient à court physiquement en raison de l'enchaînement des rencontres et la cascade de blessures
que les joueurs cadres ont contractées ont fait en sorte que ces derniers ne puissent pas réagir. Au
contraire des Batnéens qui tentaient
de d'ajouter le second but. Alors
qu'on se dirigeait vers la fin de la
rencontre, Khadir surgit de nulle
part et inscrit le but victorieux pour
son équipe. Une réalisation qui libère les joueurs du MOB et les nombreux présents aux alentours du
stade de l'UMA. Khadir reçoit un
ballon en profondeur et devant le
portier Maâzouzi qui était parti à
l'abordage, le défenseur du MOB
met le ballon au fond des filets et
offre trois précieux points à son
équipe.
B. A.

L'ŒIL DU COACH
Boussaâda : «C'est la victoire du cœur»

Le coach des Vert et Noir, Boussaâda, a réagi en fin de partie à la suite du
succès que venait de réaliser ses poulains dans une rencontre qui s'annonçait très importante pour le club le plus populaire de Béjaïa : "Je ne suis pas
satisfait de la situation dans laquelle se trouve aujourd'hui le MOB. Je pense
que le match s'est joué à l'envie. Après la rencontre de samedi dernier face
au NA Hussein Dey, on craignait quelque peu la fatigue. Je pense que cela
s'est d'ailleurs ressenti sur le rendement des joueurs en seconde période. On
aurait pu tuer le match dès la première mi-temps, mais le manque de
concentration des joueurs nous a mis en difficulté. Je suis satisfait de l'état
d'esprit affiché par mes hommes et j'espère que cette victoire va nous permettre d'entretenir l'espoir du maintien."

«On est en contact
avec Raymond
Domenech»
Le président du conseil de
gestion du MOB, Hassissen,
a réagi à la fin de la rencontre qui avait opposé le
MO Béjaïa au CA Batna. Le
premier responsable au
sein de la maison des Vert
et Noir a déclaré que lui et
sa direction sont en
contact avec l'entraîneur
français Raymond
Domenech. "Nous venons
d'avoir une discussion avec
l'entraîneur Raymond
Domenech. Nous avons,
grâce des personnes
proches de lui, eu des discussions avec lui en lui proposant de rejoindre notre

club. Par ailleurs, nous
allons nous réunir aujourd'hui afin de discuter de
certaines choses relatives
au club. En plus de l'entraîneur français, nous avons
discuté avec Abdelkader
Amrani. Je peux vous dire
qu'actuellement la balle est
dans son camp, nous
sommes dans l'attente de
sa réponse. Ce dernier a
demandé un temps de
réflexion et nous sommes
en train d'activer afin de
nommer un entraîneur en
chef le plus tôt possible."

cette rencontre face au CA Batna, les membres du staff technique dirigé par Boussaâda ont programmé le stage hivernal
au niveau de l'Ecole olympique d'El-Bez. Les camarades de
Fawzi Yaya se prépareront ainsi pour la seconde moitié du
championnat au niveau de la ville de Sétif.

Score de parité entre
les deux réserves

Les deux formations réserves n'ont pas pu se départager
lors de leur confrontation en lever de rideau de la rencontre des séniors. En effet, les poulains d'Allou qui semblent peiner depuis quelques journées, n'ont pas réussi à
venir à bout de cette équipe du CA Batna.

et Sidibé out
Il n'a pas Ferhat
Deux joueurs et non des moindres n'ont pas pu prendre
célébré son part à cette dernière rencontre retard qui avait opposé le
Béjaïa au CAB. En effet, Malek Ferhat et Soumayla
but MO
Sidibé ont dû déclarer forfait pour cette dernière rencontre

Par respect à son
ancien club, le
buteur des Vert et
Noir n'a pas souhaité célébrer cette
ouverture du score
en faveur du MOB.
Messaâdia qui
reste néanmoins le
joueur le plus
remarqué dans l'effectif du MOB en
championnat, a
montré un signe de
respect en faveur
de son ancien club.

de la phase aller et cela pour des blessures diverses.

Sidi Salah avec la réserve

Le troisième portier des Vert et Rouge, Sidi Saleh a pris
part à la rencontre de l'équipe réserve. Avec le retour de
Daif, le staff technique du MOB a ainsi préférer laisser Sidi
Salah à la disposition de l'équipe réserve.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
Lakhdari
sort 3.
blessé 4.

Le défenseur central du MO Béjaïa,
Adel Lakhdari, n'a
pas pu aller jusqu'au bout de sa
rencontre.
Titularisé aux côtés
de Benmelouka
dans l'axe, ce dernier a quitté ses
coéquipiers à la 47'
de la rencontre.

17 joueurs
seulement
dans la
feuille de
match

Avec les nombreuses blessures
que les joueurs
contractent depuis
le début de la saison, le Mouloudia
de Béjaïa s'est présentée encore une
fois avec seuleLe technicien batnéen était déçu, à l'image de ses joueurs, qui ont encaissé
ment 17 joueurs
en fin de partie : "Je pense qu'on pouvait prétendre à mieux dans cette rensur la feuille du
contre. Au vue de la prestation de mes joueurs en seconde période, je pense
match. Avec les
que le match nul aurait été plus logique. On a affronté une équipe qui dispo- blessures de Sidibé
sait d'une grande détermination et je pense que cela s'est ressenti en fin de
et Ferhat, le coach
partie. Par ailleurs, on encaisse un but sur une erreur d'inattention de notre
Boussaâda n'a fait
défense. Cela commence à devenir récurrent et ça nous affecte toujours,
appeler que 17 élésurtout quand on prétend arracher un résultat en déplacement."
B. A. ments seulement.

Rouabah : «On pouvait prétendre à mieux»

HASSISSEN

Il est le
buteur
du chamà El-Bez à partir du 3 janvier
pionnat Stage
Alors que les joueurs bénéficieront de 5 jours de repos après

Ahmed Messaâdia
est désormais le
Dans une rencontre qui s'annonçait capitale pour les Vert et
buteur du championnat de Ligue 1
Noir, les hommes du technicien Boussaâda ont réussi à
Mobilis. Avec 7 réaremporter leur deuxième victoire de la saison.
lisations au compteur depuis le
baisse de régime des locaux à l'apDe notre correspondant
début de cette
proche de la demi-heure de jeu, les
B. AÏZEL
phase aller, Ahmed
hommes de Rouabah tenteront d'invient de dépasser
quiéter Rahmani, sans toutefois
Cette rencontre retard, qui a fait
ses concurrents à
réussir à le faire sur cette frappe de
couler beaucoup d'encre en raison
la faveur de cette
Djoghma (28'). En seconde période,
réalisation de la
des nombreux changements de
tête face à
les visiteurs entreront sur le terrain
dates et d'heures, s'est finalement
Maâzouzi.
avec une plus grande déterminadéroulée ce mardi au stade de

l'Unité maghrébine de Béjaïa. Face à
l'importance des points qui étaient
en jeu, les Béjaouis ont débuté cette
rencontre très fort. Messaâdia, très
remuant depuis l'entame de la rencontre, ne tarde pas à se mettre en
évidence en adressant une première
sommation à destination du portier
Maâzouzi (3'). Quelques instants
plus tard, les visiteurs réagissent
par l'intermédiaire de Rebbouh qui
adresse un tir qui passe légèrement
à côté de la cage de Rahmani (7').
Ce tir va pousser les locaux à se
montrer plus dangereux. Yaya tente
d'inquiéter le portier du CAB par
un tir bien capté par Maâzouzi (8').
Le début de cette rencontre est très
animé et les Vert et Noir réussiront
à trouver le chemin des filets, sur
un contre de Khadir qui décale
pour Athmani, ce dernier instantanément offre la balle du premier
but à Messaâdia qui, d'une tête bien
ajustée, donne l'avantage à son
équipe (9'). Cette ouverture du
score soulagera l'équipe du MOB en
faisant tomber quelque peu la pression qui régnait autour de ce match.
Les Béjaouis tenteront par ailleurs
de gérer cet avantage, sans toutefois
se montrer dangereux. Sentant la

15

MCA
MCO
USMA
ESS

5. OM
6. JSS
7.
8.
9.
10.

NAHD
USMBA
USMH
DRBT

11. CRB
12. JSK
13.
14.
15.
16.

CAB
CSC
RCR
MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

25 15 07
22 15 06
21 15 06
21 15 06
19 15 04
16 15 04

04 04 21
04 05 15
03 06 18
03 06 17
07 04 09

16 15 04
16 15 03
16 15 04
14 15 03
13 15 05
11 15 02

04
07

04

04
05
04
05

16 +05
16 -01
16 +02
18 -01

10 -01
07 18 20 -02
07 11 14 -03
05 09 13 -04
07 11 18 -07
07 18 20 -02
06 13 18 -05
08 12 23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz

MCO

14

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Aguid : «Je reprendrai
la compétition après
la trêve»
Victime d'une blessure aux ligaments, Amir Aguid, qui vient de reprendre l'entraînement,
affirme qu'il sera apte à jouer après la trêve hivernale.
PAR M. STITOU
Votre présence à
l'entraînement veut dire
que vous êtes rétabli…

Pour le moment, ça va
beaucoup mieux. Dans
une semaine, je me
rendrai à nouveau en
Tunisie pour effectuer un
contrôle médical, comme
cela fut convenu lors de
mon premier rendez-vous
chez le Pr Trabelsi.
Sincèrement, je veux
prendre le maximum de
précautions avant de
renouer avec la
compétition.

Donc, vous attendez le
feu vert de votre
médecin traitant…

Justement, c'est grâce au
Pr Trabelsi que l'opération
chirurgicale a été évitée.
Après avoir effectué une
autre IRM à Tunis, ce
professeur était
catégorique qu'il pouvait
soigner sans passer par
l'opération chirurgicale. Le
fait que ma blessure est
rétablie ne peut que lui
donner raison.

Selon les prévisions,
vous serez d'attaque
dès la reprise du
championnat…

Sauf imprévu ou des
complications, je serais
apte à rejouer à la reprise
du championnat.

Comment avez-vous
réagi à la rumeur de
votre libération ?

Je suis resté indifférent,
car quand on fait le métier
de footballeur, on reste
exposé à de telles
rumeurs. Avec les réseaux
sociaux, les rumeurs
circulent à la vitesse du
vent. J'ai eu toutefois une
discussion avec le coach
qui m'a assuré qu'il n'ya
rien de tel, et que je ne
serai pas libéré. D'ailleurs,
je ne vois pas pour quel
prétexte on envisagerait
de me libérer, alors que
mes prestations ont été
toutes honorables.
Franchement, je n'ai pas
compris le bien-fondé de
ces rumeurs. Finalement,
je suis heureux de pouvoir
continuer l'aventure dans
un club que je viens tout

juste de rejoindre.

Peut-être qu'on
appréhendait une
longue période
d'indisponibilité suite à
votre blessure au
genou ?

Benlahcène Toufik : «Il a payé la
libération de Feham en 2006»
Tout comme son président, le secrétaire du
club témoigne que le gérant de
l'établissement Baeko n'est pas à sa première
bonne initiative. " Pas mal de fois, il avait
aidé l'ancienne direction ; je me souviens en
2006 que c'était lui qui avait payé la
libération de Feham Bouazza, qui
appartenait à l'époque à l'USMB ",
témoignera le secrétaire Toufik Benlahcène.

Match avec les
U21 demain

Demain, le staff technique a
programmé un match d'entraînement avec la réserve ;
le coup d'envoi de ce match,
qui se déroulera à Zabana,
est fixé à 10h.

A l'issue du match de ce
jeudi, les joueurs seront
libérés. En effet, un repos
de quatre jours leur sera
accordé afin de passer les
fêtes de fin d'année au sein
de leur famille. La reprise
est prévue le 2 janvier ;
deux jours après, l'équipe
sera regroupée à l'hôtel
Phoenix.

Delhoum et
Natèche
autorisés

Outre les blessés Ferahi et
Sebbah, contraints au repos
forcé, depuis la reprise, on
a noté les défections de
Delhoum et Natèche.
Renseignements pris, ils
sont autorisés à s'absenter.

Absolument, je vais
bien me préparer durant
cette trêve hivernale pour
revenir en force à la
reprise du championnat.
M. S.

Gageons que d'autres philanthropes vont se
manifester à l'avenir pour venir en aide à
l'actuel président, auquel il faut reconnaître
la bonne gestion financière du club.
D'ailleurs, pour les responsables de la ville et
particulièrement du football algérien, Belhadj
est un bon exemple en gestion financière.
M. S.

Hier matin, Aissa Hakim
Bouali, un attaquant émigré,
a rejoint l'équipe pour être à
l'essai. Cet attaquant âgé
de 29 ans, qui a joué dans
les petites catégories à
l'OM, avait ensuite évolué
en Suisse et au
Luxembourg. Il sera testé
demain lors du match entre
l'équipe première et la
réserve.

Repos de 4 jours

Désormais, vous
tournez la page…

Dans une semaine, l'équipe entrera
en stage à l'hôtel Phoenix pour une durée de
dix jours. Sachant les nombreuses dépenses
financières que la direction doit assurer en
cette période, le gérant de la société d'équipement sportif Baeko, en l'occurrence
Abdelkader Benabou, a pris l'initiative de
payer de sa poche les frais du stage. Un geste
qui a touché le président Ahmed Belhadj. " A
travers ce geste, Benabou prouve une nouvelle fois son attachement au MCO. Je regrette ce qui s'est passé entre nous, par le passé,
car je découvre de jour en jour que je me suis
trompé à son compte ", reconnaît Baba qui
ajoutera par ailleurs : " Alors qu'il (Benabou)
n'est même pas un actionnaire, le MCO a
besoin d'hommes comme lui. " Par ailleurs,
Baba souhaiterait " des gars comme Benabou
; on aimerait bien qu'ils soient actionnaires
dans la SSPA/MCO une fois que son capital
sera ouvert ", soulignera-t-il.

L'émigré Bouali à
l'essai

Franchement, si cette
rumeur a un rapport avec
ma blessure, c'est du
n'importe quoi, car un
joueur professionnel peut
se blesser à tout moment.
D'ailleurs, on devrait me
remercier pour avoir joué
sous infiltrations plusieurs
rencontres, car le club ne
disposait pas de solutions
dans le poste d'arrièredroit. Sincèrement, je ne
crois pas à cette raison de
me libérer à cause de ma
blessure.

Il va payer les frais du stage
Belhadj : «Benabou montre
son attachement au MCO»

Belarbi sera
maintenu

Le gardien de but du MCO ne
sera finalement pas libéré
cet hiver. Lors de la réunion
tenue dimanche entre le président et l'entraîneur, la
décision a été prise de libérer Abdallah Belarbi non pas
pour des raisons techniques,
mais suite à son comportement envers son entraîneur,
auquel il reprocherait,
paraît-il, de l'avoir lésé dans
ses choix. Une accusation
que l'enfant de Mostaganem
a rejetée après avoir expliqué dans la presse qu'il
serait victime d'une machination. Belarbi avait attendu
la reprise des entraînements
pour s'expliquer avec Omar
Belatoui. Avant-hier, il a eu
une discussion avec son
coach : " Je vous jure que je
n'ai prononcé aucun mot
déplacé dans le vestiaire ;
des personnes qui veulent
me créer des problèmes
avec le club ont rapporté ces
mensonges ", dira Belarbi à son entraîneur, lequel est
revenu sur sa décision de le libérer. Ainsi Abdallah
Belarbi est maintenu dans l'effectif. Une décision qualifiée de sage vu le sérieux de Belarbi qui, malgré son
statut de remplaçant, ne ratait pratiquement aucun
entraînement et faisait preuve d'un grand professionnalisme.
M. S.

Berramla devait
être fixé hier

Sur sa demande, Tayeb
Berramla devait rencontrer
hier le président, pour discuter de son avenir au club.
Mis sur la liste des libérés,
Berramla veut d'abord négocier la résiliation de son
contrat. On reviendra sur la
teneur de cette réunion
entre lui et le président
dans notre prochaine édition.

Blaha sera promu
en senior

Auteur d'une prestation de
haute facture pour sa 1re
titularisation, vendredi
passé, l'espoir
Abderrahmane Blaha sera
promu en senior ; c'est l'une
des décisions prises par
Omar Belatoui. Avec le
retour de blessure de
Helaimia et Aguid, la promotion de Blaha, qui évolue au
poste d'arrière-droit soulagera le staff technique, qui
avait du mal à composer
son onze avec la cascade de
blessures de joueurs évoluant dans ce poste. Même
Abidine Sebbah et Rachid
Ferahi, qui avaient dépanné
l'équipe dans ce poste,
devront à la reprise réintégrer leur poste de prédilection.
M. S.

MCS

Mercredidi 28 décembre 2016

11

CRB

14h30

LE CHABAB
en péril à Saïda

Aujourd'hui, le Chabab affrontera en déplacement la formation du
MC Saïda, et ce, dans le cadre des 1/8 de finale de la coupe
d'Algérie. Même si leur mission s'annonce difficile, les Belouizdadis
ne veulent pas rater la qualification.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
" Nous sommes tombés sur
un os", c'est ce qu'a déclaré
Bensmaïn Saber, adjoint de Badou
Zaki, au lendemain de la qualification du MC Saïda qui a battu sans
difficulté l'USM Blida lors du tour
précédent. A l'instar de Bensmaïn,
tous les Belouizdadis pensent que
leur mission ne sera pas facile
aujourd'hui contre cette équipe, y
compris les supporters. Ils considèrent que cet adversaire est coriace,
ajouter à cela, il aura ce précieux
avantage qui est de jouer sur son
terrain et, sans nul doute, sous les
yeux de milliers de ses supporters. Il
est clair donc que ce match sera un

test important pour Badou Zaki et
ses joueurs qui vont se mesurer à
une équipe qui évolue en Ligue 2
Mobilis. Donc en quelque sorte,
gagner aujourd'hui est une question
d'orgueil pour les Belouizdadis,
mais c'est aussi une manière de
chasser ce spectre de la relégation
qui ne veut lâcher le Chabab depuis
le début de la saison.
Les joueurs sont sereins
Ce qui est rassurant avant ce
match est que les joueurs, et toute
l'équipe, ont effectué le voyage vers
la ville de Saïda, avant-hier, dans de
très bonnes conditions et dans une
ambiance magnifique. Tout le
monde est parvenu à oublier cet

échec amer contre la JSK. Les
Cherfaoui et compagnie sont également très concentrés. Ils savent très
bien que ça ne sera pas facile de
battre le MCS sur son terrain. Ce
contexte motive les joueurs. Ils
considèrent que cela va les mettre
dans un état d'esprit qui leur permettra d'estimer l'adversaire à sa
juste valeur et donc de pouvoir se
donner à fond dès le coup d'envoi
de la partie.
Profiter pendant que le
calme revient
L'autre motivation des joueurs est
le calme qui revient au niveau de la
direction. Il faut dire qu'ils suivent
avec beaucoup d'attention tout ce

En prévision du match d'aujourd'hui

Il n'y aura pas de
grands changements
dans le onze
Aujourd'hui contre le MCSaïda, les changements
principaux que Badou Zaki devrait effectuer
dans son onze concerneront sa ligne défensive.
Celle-ci connaîtra une modification en raison de
la suspension de Belaïli et la blessure de
Cherfaoui. Il y aura donc le retour de Chebira
sur le flanc gauche et Nemdil, qui joue à ce
poste, jouera sur le flanc droit. Dans l'axe, le
coach alignera Khoudi qui accompagnera Aïch et
qui auront pour mission bien évidemment de
bien défendre la cage belouizdadie.
En ce qui concerne le milieu de terrain et

l'attaque, notre source nous a indiqué que
Badou Zaki fera confiance aux mêmes éléments
qui ont été alignés face à la JSK. On aura donc
droit à un milieu composé de Niati, Draoui,
Feham et quand aux Yahia-Chérif, Rebih et
Laâkroum ils seront reconduits dans l'attaque.
Pour ce qui est des remplaçants, il y aura le
retour des Tariket et Bouchema qui se sont
complètement remis de leurs blessures. Ça
sera aussi un match où le coach envisagerait de
faire jouer plusieurs jeunes joueurs.
S. B.

L'arrivée de
Hadj Mohamed sera
confirmée demain
L'intégration
officiellement de
Hadj Mohamed,
en tant
qu'actionnaire,
au sein de la
SSPA/CRB
Athletic se fera
demain.
Ce qui a été fait avanthier chez le notaire n'était
qu'un accord de principe
entre
actionnaires
du
Chabab pour que Hadj
Mohamed fasse partie du
club. L'intégration officiellement du nouvel investisseur
se fera demain, jeudi, à
Alger, chez le notaire. Un
acte notarié sera donc signé
mentionnant, entre autres,

que Hadj Mohamed intègre
l'actionnariat
de
la
SSPA/CRB Athletic avec
23% des actions. Il devrait y
avoir également avec lui
trois nouvelles personnes, tel
que nous l'avions mentionné
dans notre édition d'hier,
afin d'atteindre le seuil minimal d'actionnaires au sein
d'une société par actions
comme stipulé par la loi en
vigueur. Notons que personne ne connaît encore le visage du futur président du
Chabab. D'ailleurs, les supporters se demandent comment se fait-il qu'une personne qui ambitionne de
présider un club comme le
CRB se mette à l'abri des
regards. A ce propos, une de
nos sources nous a indiqué
que tout devrait être dévoilé
à l'issue de la signature de
l'acte notarié, demain. Hadj
Mohamed devrait s'adresser
dans un premier temps à la
presse qui ira couvrir l'évé-

nement et d'annoncer ensuite, probablement, la tenue
d'une conférence de presse
où il devrait exposer le projet
qu'il ramène au CRB et également les gens qui vont l'accompagner dans sa concrétisation.
Il devrait animer
une conférence de
presse dimanche
Selon ses proches, le futur
patron du Chabab aurait
envisagé d'animer une
conférence
de
presse
dimanche prochain, lors de
laquelle il exposera son projet et avant cela pour se faire
connaître au grand public et
notamment aux supporters
du club. Jusqu'au moment
où nous mettions cet article
sous presse, rien à propos de
ce sujet n'a été encore confirmé. Il devrait y avoir davantage de précisions à partir de
demain.
S. B.

qui s'y passe et les dernières informations les rassurent énormément.
D'ailleurs c'est ce qui les met très à
l'aise et ça les assure avant d'affron-

ter le MCS. Ils veulent donc profiter
du contexte actuel qui est nettement
en leur faveur.
S. B.

Yahia-Cherif : «Nous
jouerons ce match à fond»
Dans cet entretien qu'il nous a accordé au milieu de la semaine, l'attaquant
Yahia-Cherif revient sur la dernière
défaite de son équipe contre la JSK et
donne également son point de vue du
match de coupe d'aujourd'hui. Il affirme
que lui et ses coéquipiers mettront
toute leur énergie contre Saïda pour
passer aux quarts de finale.
Après votre défaite contre la JSK, dans
quel état d'esprit allez-vous affronter le
MC Saïda ?

Cette défaite nous sommes parvenus à la
surmonter. C'est une défaite dont nous retenons beaucoup de choses positives. On méritait bien mieux contre la JSK, on pouvait bien
revenir avec au moins un point, mais ça s'est
passé autrement malheureusement pour nous.
Donc malgré cette défaite, notre moral est au
beau fixe parce que nous avons plus de points
positifs que négatifs de cet échec.

Quels sont ces points positifs dont vous
parlez ?

Il y a d'abord notre manière de jouer. Le progrès est palpable. Si ce n'est quelques erreurs
de l'arbitre, on aurait pu gagner. Il y a eu pas
mal de fautes en notre faveur qui n'ont pas été
signalées, ce qui a donc pesé sur notre rendement.

Etes-vous concentrés sur votre match
contre le MCS ?

Bien sûr que nous le sommes, pour nous
cette rencontre est très importante, elle va nous
permettre d'oublier tout ce que nous avons
vécu comme mauvaises aventures lors de la
phase aller, donc c'est dans notre intérêt d'être
concentrés et même très concentrés.

Que pensez-vous de votre adversaire ?

D'après les informations que nous avons,
c'est une équipe qui joue très bien. Elle est difficile à battre surtout sur son terrain et c'est
aussi une équipe qui est très organisée tactiquement.

Avez-vous des chances de revenir avec la
qualification ?

Cette chance nous allons l'avoir avec notre
solidarité sur le terrain et avec notre force mentale. D'ailleurs nous jouerons ce match à fond

dès le coup d'envoi, nous tenons énormément
à cette qualification.

Une qualification vous permettra de faire
rêver vos supporters, n'est-ce pas ?

Je l'ai toujours dit, le public du CRB mérite
tout le bien du monde et contre le MCS nous
allons jouer pour lui faire plaisir. En cas de
qualification, nous allons nous remettre à espérer qu'il sera possible de sauver notre saison,
puisque à partir des quarts de finale, la coupe
d'Algérie devrait devenir un de nos objectifs et
même notre principal objectif.
S. B.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

12

EQUIPE NATIONALE

Premier
test pour la
Tunisie
aujourd'hui
à Barcelone

J-17 de la CAN

RANIERI SECOUE
MAHREZ ET TIRE

LA SONNETTE D'ALARME
«Mahrez n'est pas en forme»

Entré en jeu en fin de rencontre
d'avant-hier lundi lors de la défaite de
Leicester à domicile contre Everton 02, Ryad Mahrez n'est pas au niveau,
regrette Claudio Ranieri. L'entraîneur
italien avait procédé à la mise sur le
banc de son joueur au coup d'envoi du
match contre les Toffees, Riyad a pris
son mal en, patience et n'a fait son
entrée qu'à 25 minutes de la fin de la
partie. Riyad devra fournir plus d'efforts s'il veut retrouver la place de titulaire qu'il avait arrachée avec brio l'an
dernier, Après l'avoir laissé sur le
banc contre Everton, Claudio Ranieri
ne s'est pas arrêté là, il a décidé de
recadrer le milieu de terrain en conférence de presse d'après-match.
«Je veux le stimuler»
"Il n'est pas en grande forme en ce
moment et je veux le stimuler", a
confié le coach des champions
d'Angleterre : "Je ne le vois pas faire
des bonnes choses à l'entraînement et
il doit donner plus pour l'équipe. Je
veux plus", a-t-il insisté, histoire
d'exercer plus de pression sur le
joueur déjà attaqué de toutes parts.
Ainsi et au moment où l'entraîneur

national a appelé récemment la presse
et le public algérien à épargner le
joueur et lui éviter la pression, voilà
donc Ranieri qui décide de prendre le
chemin inverse, son joueur est encore
concerné par 2 autres matches d'ici le
stage de Sidi Moussa qui précédera la
CAN, et l'Italien se fait du souci pour
son équipe, lui qui la voit couler
chaque journée un peu plus.

«Je ne veux plus de lui»
En championnat, l'international algérien s'est contenté de trois buts et trois
passes décisives cette saison, contre
treize buts et six passes au même stade
de la saison l'an passé. Après 18
matchs disputés cette saison, les Foxes
pointent à la seizième place de
Premier League, avec seulement trois
points d'avance sur le premier relégable, Sunderland. Mahrez a gardé sa
place dans le onze jusqu'au dernier
match contre Everton, il n'est entré
qu'à 30 minutes du terme de la rencontre, mais n'a pu influer sur le jeu
des Foxes, des Foxes seulement 16es
du classement, avec trois petits points
d'avance sur le premier relégable
Sunderland, des stats que Ranieri lie

Absence confirmée de Brahimi
au début du stage de l'EN

Comme nous vous l'avions annoncé il y a plusieurs
semaines, Yassine Brahimi ne rejoindra pas le CTN le 2 janvier. Avec les joueurs évoluant en Angleterre, il aura 3 jours
pour intégrer le groupe et suivra à Sidi Moussa un programme spécifique pour lui permettre de se reposer et commencer la préparation effective du match du Zimbabwe en
forme. Hier Abola a confirmé que Brahimi fera bien partie
des éléments qui joueront le match de Coupe de la Ligue
contre Moreirense le 3 janvier, et après cette rencontre le
joueur prendra l'avion pour rallier le pays. Rappelons que la
presse portugaise avait évoqué le souhait de Nuno Espirito
Santo de garder Yassine pour la reprise du championnat
prévue le 8 janvier, mais aucune demande dans ce sens n'a
été envoyé à la FAF qui n'allait en tout cas pas accepter un
tel deal.

Corona : «L'équipe s'en sortira sans lui»

Toujours au sujet de la participation du joueur à la CAN, Corona,
l'attaquant mexicain de Porto, a déclaré hier au sujet du retour en
force de Brahimi qui coïncide avec le début de la CAN et donc du
départ du joueur en sélection, que l'équipe réussira à s'en sortir
sans lui : " Y aura pas de problème que Porto ne pourra pas régler,
quand Brahimi ne jouait pas, il y avait aussi de bonnes choses", at-il rappelé au micro de Sport TV. Et d'ajouter : "Tout le monde est
important. Maintenant, Yassine a brillé mais nous savons tous
que Brahimi est très bon. Sauf que Porto a la capacité de remplacer chaque joueur, donc nous espérons que tout ira bien après son
départ", a déclaré Corona, l'un des concurrents de Yassine en
attaque de Porto.
S. M. A.

directement à la méforme de
l'Algérien, et tente de le remobiliser en
le secouant, cela intervient à une période cruciale de l'année, reste à savoir si
c'est la bonne méthode pour le récupérer.

Leekens à l'écoute
Avec ces déclarations fracassantes de
l'Italien qui annoncent une inquiétante
baisse de forme de l'attaquant de l'EN,
l'on se demande comment compte
réagir Leeekens, il faut dire que ce dernier fait de Mahrez un des piliers de
son dispositif tactique et de toute son
équipe, il s'est inquiété pour la blessure de Boudebouz, mais c'est sur le cas
Mahrez qu'il s'est le plus penché, il sait
qu'aller au Gabon avec un Mahrez en
méforme sera fatal, est-ce une fatigue ?
Un blocage psychologique ? Ou peutêtre une envie d'ailleurs ? Tout reste
possible, mais le plus urgent à l'heure
actuelle c'est de comprendre le pourquoi de cette méforme, afin d'essayer
de trouver des solutions et voir si l'EN
doit ou pas envisager un plan B avant
le début de la préparation.
S. M. A.

La sélection tunisienne de football
affrontera ce soir
à Barcelone la
sélection de la
Catalogne. Ce premier match sera
suivi d'un 2e le 30
contre la sélection
basque. Les
Tunisiens étaient
arrivés lundi dernier en Catalogne
pour se préparer
pour la CAN avec
un effectif réduit
et essentiellement
composé de
joueurs locaux. De
retour d'Espagne,
la Tunisie disputera un match amical avec
l'Ouganda, le 4
janvier au stade
olympique d'El
Menzah avant de
se rendre en
Egypte pour
affronter les
Pharaons en amical, le 8 janvier.

Les arbitres
tunisiens de
la CAN en
stage avec
la sélection
!

La FTF a décidé
d'offrir les
meilleures conditions de préparation pour la CAN
aux deux représentants de l'arbitrage
tunisiens Youssef
Srairi et Anouar
Hmila en leur permettant d'accompagner la sélection
à Barcelone et de
suivre un programme d'entraînement
spécifique. Les
referees sont
appelés à être au
Gabon à partir du 7
janvier.

GHEZZAL
BIEN PARTI POUR
TERMINER SA
SAISON À LYON

Comme on le sait, l'entraîneur national, le
Belge Georges Leekens, a convoqué 3 éléments évoluant dans le championnat de son
pays, qui sont Saâdi, Hanni et Belfodil.
Aucun élément n'a garanti sa présence dans
les 23 du moment que la liste finale n'a pas
encore filtré. Du côté du Standard de
Liège et vu le début de saison
réussi de Belfodil et son influence sur le rendement de l'équipe, le staff technique croise
les doigts pour que Leekens
oublie le joueur, c'est du
moins c'est ce qu'a déclaré le
coach Aleksandar Jankovic.
Indispensable en bord de la
Meuse, l'absence d'Ishak handicaperait fameusement les Liégeois
dans la course au Top 6 : " Nous avons
disputé deux matches sans lui… Et ça s'est
mal passé (NDLR : défaite à Geel et nul
contre l'Ajax). Il est très important mais ça,

vous le savez tous. On a trouvé un équilibre
avec Orlando Sa et lui. Tous les deux traversent une bonne période, sont performants
devant le but et généreux dans l'effort. S'il
part à la CAN, il nous manquera, d'autant
qu'il fait également progresser les autres
joueurs", a dit le coach de Liège.
Jankovic, qui semble très attaché
à son joueur, s'est même permis
de souhaiter que Leekens
fasse appel à Hanni, cela libérerait Ishak qui serait son
concurrent direct chez les
Verts aux yeux de l'entraîneur
: " Moi, j'espère que Sofiane
Hanni sera repris car il le mérite", a-t-il rigolé. Rappelons que
Liège a reçu 3 convocations pour 3
de ses joueurs qui risquent d'aller à la
CAN : Collins Fai, Matthieu Dossevi et Ishak
Belfodil.
S. M. A.

EQUIPE NATIONALE

13

RAISONS

D’EMMENER

FEGHOULI À LA CAN

Actuellement au repos après avoir
fêté son mariage il y a quelques jours,
c'est à Lyon que Rachid Ghezzal devrait
continuer sa saison. En effet, alors
qu'Aulas règle chaque jour un nouveau
cas à l'image de Jordy Gaspar qui va prolonger à en croire un tweet du président
hier, le cas Ghezzal n'a toujours pas été
réglé. Le président a affirmé hier sur les
réseaux sociaux qu'il n'y a pas encore de
solution. Alors qu'un supporter de l'OL
explique sur Twitter que Rachid ne
semble pas motivé à l'idée de prolonger
son contrat, Aulas s'est accordé un droit
de réponse : " Il vous l'a dit ? (…) Tu
devrais t'en occuper sérieusement", lâche
Aulas, avant de faire également un
annonce quant à l'avenir du jeune Jordy
Gaspar (19 ans) : "Il va prolonger", a
expliqué le patron de l'OL. Cette réponse
du président entretient l'espoir, Aulas ne
veut visiblement pas fermer la porte à un
retournement de situation, même si tous
les voyants sont au rouge, surtout que le
journal Le Progrès a parlé d'une proposition de 200 000 euros/mois rejetée par le
clan Ghezzal, car la direction lyonnaise l'a
liée à un nombre de participations aux
matches du joueur, ce qui complique
davantage la situation. Rachid qui a
déclaré qu'il prendra le temps de réfléchir
durant la CAN, ira au Gabon avec un
souci en tête, cela ne l'aidera pas forcément à se concentrer sur sa mission chez
les Verts, surtout que partir n'a jamais été
son choix. Affaire à suivre.

Les deux équipes
ont aligné des locaux

LE ZIMBABWE

ARRACHE UN
3 «Belges» dans la liste élargie de Leekens NUL CONTRE LA
Jankovic ne souhaite pas CÔTE D'IVOIRE
voir Belfodil aller à la CAN
«J'espère que Leekens choisira Hanni»

7

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

L'équipe du Zimbabwe, premier
adversaire des Verts à la CAN 2017, a fait
match nul (0-0) lundi contre la Côte
d'Ivoire en match amical international
joué à Abidjan. Pour jouer ce match, le
sélectionneur français des Eléphants,
Michel Dussuyer, a fait appel aux joueurs
locaux. Tinotenda Kadewere, l'attaquant
de Djurgardens en Suède est le seul expatrié à faire partie du groupe de performance. De son côté, Callisto Pasuwa, le
sélectionneur zimbabwéen a également
fait appel en priorité à des joueurs locaux
pour disputer cette rencontre. Le
Zimbabwe avait battu la Zambie 1-0 deux
mois plus tôt pour son premier match
amical de préparation qui doit continuer
par un stage prévu au Cameroun. C'est
de ce pays frontalier du Gabon, pays hôte
de la CAN que l'équipe zimbabwéenne
va rejoindre la ville de Franceville où elle
jouera ses matchs. Avant la CAN, le
Zimbabwe jouera un match international
de préparation contre les Lions indomptables du Cameroun le 10 janvier prochain.
S. M. A.

L'international algérien de West Ham, Sofiane Feghouli, est
dans la liste élargie de Georges Leekens. Elément important, le
joueur doit maintenant attendre la décision finale pour savoir s'il
partira ou pas à la CAN. On n'aurait pas dit cela si ce joueur
était compétitif, mais ce n'est pas le cas. Que Leekens a
l'embarras du choix dans son poste, beaucoup ont commencé à
douter de la présence de ce joueur dans la liste finale pour la
CAN. Voilà au moins 7 bonnes raisons qui devraient motiver le
coach national à prendre l'ancien de Valence au Gabon.

PAR ISLAM Z.
Délicate, compliquée, telle est la saison
de Feghouli à West Ham. Le joueur n'a pas
pu trouver grâce aux yeux de son entraîneur.
Cantonné au banc de touche depuis plusieurs matchs déjà, le joueur n'a pas pu
inverser la tendance. Avant-hier, le joueur a
fait une belle rentrée et a délivré une passe
décisive. Cependant, sa situation n'est pas
appelée à évoluer. Cela n'a pas empêché
Georges Leekens de le prendre dans la liste
élargie des 31+1 dévoilée dernièrement. Le
technicien belge veut prendre son temps
avant d'annoncer la liste finale des joueurs
appelés à faire le déplacement au Gabon
pour défendre les chances algériennes dans
cette compétition. Si cela semble incertain
pour le Hammer, voilà 7 raisons qui pourraient pousser Leekens à l'emmener à la
CAN et lui offrir une 3e participation consécutive à cette compétition et tenter d'apporter
son aide à l'EN.

Un Leader,
2
un vrai
Depuis qu'il a rejoint l'EN, Sosso s'est installé

comme un titulaire indiscutable au sein de la
sélection nationale. Toujours présent dans les
grands rendez-vous, il a souvent réussi à
faire la différence au cours de certains
matchs importants. C'est dire que c'est un
profil de joueurs dont l'EN a certainement
besoin pour bien gérer une compétition d'envergure comme la CAN. Ce n'est pas tout. Le
joueur est aussi une pièce indispensable dans
la famille EN. Considéré comme le second
capitaine d'équipe, il est le lieutenant de Carl
Medjani en sélection.
Ses prises de position, son franc-parler et surtout le fait qu'il sait trouver les mots justes
pour motiver ses équipiers font que c'est un
candidat en puissance pour aller au Gabon.
Avec le retour de Bougherra dans le staff, la
présence des Mesbah, Mandi, Medjani,
Slimani, Soudani, Feghouli sera dans son élément et pourra jouer son rôle de leader
comme il se doit.

Feghouli, c'est 2 CAN
C'est sûr que
1
et un Mondial
3
physiquement, il est prêt
Le premier critère qui nous intéresse, c'est sans
Passons maintenant au niveau footballisaucun doute, le facteur expérience. En effet,
Feghouli a rejoint l'EN en 2012 et depuis, c'est
une grande histoire avec les Verts. Son premier
match, c'était en Gambie et il avait marqué. Ce
jour-là, il est devenu un élément très important
et depuis il collectionne les convocations. Au
fil des années, il a réussi à accumuler l'expérience nécessaire, notamment en Afrique où
les conditions ne sont pas faciles pour les
joueurs. A ce jour, Feghouli compte dans son
escarcelle 2 CAN et une Coupe du monde.
Une sacrée dose d'expérience qui pourrait lui
permettre d'avoir un bon impact sur le reste
du groupe avec son bagage dans ce genre de
compétitions.

tique. Tout le monde connaît la valeur de
Sofiane Feghouli et ce qu'il peut faire. Formé
dans l'une des meilleures écoles de foot français, Grenoble, le joueur a cette culture tactique qui lui permet de bien s'adapter au
cours d'un match.
En plus, il a un atout très important. Sa
condition physique. Il est capable de redoubler les efforts de manière assez aisée et on l'a
vu que ce soit à Valence ou encore en équipe
nationale. Une grosse débauche d'énergie et
une pointe de vitesse qui lui permis il y a
deux ans d'être le joueur le plus rapide flashé
à 35 km/h.

Il est annoncé

Dans les colonnes du Sun hier, on
a pu lire que le milieu de terrain international de West Ham, était un favori en
puissance pour un départ. N'ayant
pratiquement aucun temps de jeu
mis à part des entrées en fin de
match, Feghouli est donc sur le
départ et les Hammers ne le
retiendront pas si une belle offre arrive sur le bureau des dirigeants londoniens.
Comme on le faisait savoir il y a quelques
jours, le joueur a reçu l'autorisation de négocier avec des clubs puisque West Ham lui a
ouvert la porte. Des clubs comme

Un joueur
4
3 en 1
On le sait bien, Feghouli est le genre de

joueurs qui aime jouer tout près de la ligne
de touche à droite. Ce n'est pas sa seule qualité. En effet, le numéro 7 des Hammers assure aussi un grand rôle défensif et c'est justement cette condition physique qu'on évoquait qui lui permet de faire ça. On l'a vu au
cours du match face au Nigeria. Ziti se
retrouvait seul à défendre sur Moses et sur le
latéral gauche. Si Feghouli était présent, il y
aurait eu deux joueurs à défendre grâce à
l'énorme aide qu'il apporte sur le flanc droit
de la défense. D'ailleurs, pour beaucoup, le
problème du flanc droit de la défense a commencé lorsque Feghouli est sorti du onze de
départ. Cela s'est vérifié lors des matchs qu'il
n'a pas joué et notamment à Uyo au Nigeria.
Aussi, Sofiane a est quelqu'un qui aime toucher le ballon. Il construit le jeu, il offre des
balles de but et marque aussi… en gros, c'est
un joueur 3 en 1.
Dans 3-5-2, il est le mieux
5
indiqué à droite
Lorsqu'il évoluait à Valence sous les ordres

de Nuno Santo Espirito, Sofiane Feghouli
avait parfois une mission bien claire, couvrir
tout le flanc droit que ce soit en attaque ou
en défense. Prenons le cas de l'EN par
exemple qui pourrait évoluer avec 3 axiaux.
D'ailleurs, ce schéma devrait être testé face à
la Mauritanie le 7 janvier prochain et s'il
marche, il sera travaillé à Sidi Moussa lors de
la rencontre à huis clos et pourrait même être
appliqué durant la CAN. Dans un 3-5-2,
Feghouli est le mieux indiqué à jouer sur le
côté droit. Il a les facultés nécessaires pour
assurer cette tâche et pourrait faire le nécessaire pour apporter ce qu'on attend de lui.
Avec des qualités défensives certaines et sa

pointe de vitesse, c'est une alternative viable
pour le sélectionneur national qui pourrait
s'appuyer sur lui dans un schéma pareil.
L'aider comme avec
6
Ziani et Meghni
Dans un autre registre, l'équipe nationale a

toujours été une perche tendue pour les
cadres. A un certain moment, des joueurs
indispensables chez les Verts ne jouaient pas
dans leurs clubs respectifs et avaient la
confiance du sélectionneur national. On
pense notamment à un Ziani qui a traversé
une période délicate à Marseille puis à
Wolfsburg. La même situation a été vécue
par Mourad Meghni à la Lazio ou encore par
Djamel Mesbah lorsqu'il était en difficulté à
Milan. Feghouli ne fait pas exception et doit
avoir cette perche pour se relancer et surtout
avoir cette visibilité dans la perspective d'un
transfert. L'EN peut lui permettre de se relancer et ce sera un investissement gagnantgagnant.
Mieux vaut un Feghouli
7
sur le banc qu'un touriste
Pour conclure, en évoquant toutes les raisons

pour emmener Sofiane Feghouli à la CAN,
on ne peut pas passer outre le fait que mieux
vaut avoir un Sofiane Feghouli qu'un novice
dans une compétition comme celle de la
coupe d'Afrique. Même s'il ne peut pas aider
sur le plan footballistique vu qu'il manque de
rythme, il peut apporter par son statut de
leader et de cadre de la sélection. C'est le
genre de joueurs qui fait passer l'intérêt de
l'équipe nationale avant tout le reste. Mieux
vaut avoir un Feghouli et son bagage qu'un
novice qui se déplacera finalement au Gabon
pour faire du tourisme et assister aux matchs
à partir des tribunes.
I. Z.

libérable par West Ham
Sunderland, Swansea seraient intéressés par un
transfert du joueur. Nice est aussi sur les traces de
l'algérien et espère maintenant pouvoir passer aux
choses sérieuses et essayer d'attirer le joueur. La
Roma suit aussi le dossier et pourrait passer à l'acte pour un joueur qu'elle suit depuis un moment
déjà. Un départ pourrait lui permettre de retrouver du temps de jeu et surtout de revenir à son
meilleur niveau en perspective des prochaines
échéances de l'équipe nationale post CAN.
Bilic veut le prêter
Toujours selon les rapports provenant
d'Angleterre, on apprend également que l'entraî-

neur croate de l'équipe, Slaven Bilic veut uniquement le prêter durant le mercato hivernal. En
effet, Bilic pense que Feghouli n'a pas réussi à
s'adapter au jeu de Premier League et c'est la raison pour laquelle, il souhaiterait l'envoyer en
prêt et en Angleterre si possible. L'idée, c'est de
lui offrir l'opportunité de s'affirmer dans un
autre club avant de revenir à West Ham. Pour le
moment rien n'est encore clair dans cette histoire
mais la position de West Ham est déjà connue et
le joueur doit maintenant trouver un autre point
de chute que ce soit en Premier League ou
ailleurs.
I. Z.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

12

EQUIPE NATIONALE

Premier
test pour la
Tunisie
aujourd'hui
à Barcelone

J-17 de la CAN

RANIERI SECOUE
MAHREZ ET TIRE

LA SONNETTE D'ALARME
«Mahrez n'est pas en forme»

Entré en jeu en fin de rencontre
d'avant-hier lundi lors de la défaite de
Leicester à domicile contre Everton 02, Ryad Mahrez n'est pas au niveau,
regrette Claudio Ranieri. L'entraîneur
italien avait procédé à la mise sur le
banc de son joueur au coup d'envoi du
match contre les Toffees, Riyad a pris
son mal en, patience et n'a fait son
entrée qu'à 25 minutes de la fin de la
partie. Riyad devra fournir plus d'efforts s'il veut retrouver la place de titulaire qu'il avait arrachée avec brio l'an
dernier, Après l'avoir laissé sur le
banc contre Everton, Claudio Ranieri
ne s'est pas arrêté là, il a décidé de
recadrer le milieu de terrain en conférence de presse d'après-match.
«Je veux le stimuler»
"Il n'est pas en grande forme en ce
moment et je veux le stimuler", a
confié le coach des champions
d'Angleterre : "Je ne le vois pas faire
des bonnes choses à l'entraînement et
il doit donner plus pour l'équipe. Je
veux plus", a-t-il insisté, histoire
d'exercer plus de pression sur le
joueur déjà attaqué de toutes parts.
Ainsi et au moment où l'entraîneur

national a appelé récemment la presse
et le public algérien à épargner le
joueur et lui éviter la pression, voilà
donc Ranieri qui décide de prendre le
chemin inverse, son joueur est encore
concerné par 2 autres matches d'ici le
stage de Sidi Moussa qui précédera la
CAN, et l'Italien se fait du souci pour
son équipe, lui qui la voit couler
chaque journée un peu plus.

«Je ne veux plus de lui»
En championnat, l'international algérien s'est contenté de trois buts et trois
passes décisives cette saison, contre
treize buts et six passes au même stade
de la saison l'an passé. Après 18
matchs disputés cette saison, les Foxes
pointent à la seizième place de
Premier League, avec seulement trois
points d'avance sur le premier relégable, Sunderland. Mahrez a gardé sa
place dans le onze jusqu'au dernier
match contre Everton, il n'est entré
qu'à 30 minutes du terme de la rencontre, mais n'a pu influer sur le jeu
des Foxes, des Foxes seulement 16es
du classement, avec trois petits points
d'avance sur le premier relégable
Sunderland, des stats que Ranieri lie

Absence confirmée de Brahimi
au début du stage de l'EN

Comme nous vous l'avions annoncé il y a plusieurs
semaines, Yassine Brahimi ne rejoindra pas le CTN le 2 janvier. Avec les joueurs évoluant en Angleterre, il aura 3 jours
pour intégrer le groupe et suivra à Sidi Moussa un programme spécifique pour lui permettre de se reposer et commencer la préparation effective du match du Zimbabwe en
forme. Hier Abola a confirmé que Brahimi fera bien partie
des éléments qui joueront le match de Coupe de la Ligue
contre Moreirense le 3 janvier, et après cette rencontre le
joueur prendra l'avion pour rallier le pays. Rappelons que la
presse portugaise avait évoqué le souhait de Nuno Espirito
Santo de garder Yassine pour la reprise du championnat
prévue le 8 janvier, mais aucune demande dans ce sens n'a
été envoyé à la FAF qui n'allait en tout cas pas accepter un
tel deal.

Corona : «L'équipe s'en sortira sans lui»

Toujours au sujet de la participation du joueur à la CAN, Corona,
l'attaquant mexicain de Porto, a déclaré hier au sujet du retour en
force de Brahimi qui coïncide avec le début de la CAN et donc du
départ du joueur en sélection, que l'équipe réussira à s'en sortir
sans lui : " Y aura pas de problème que Porto ne pourra pas régler,
quand Brahimi ne jouait pas, il y avait aussi de bonnes choses", at-il rappelé au micro de Sport TV. Et d'ajouter : "Tout le monde est
important. Maintenant, Yassine a brillé mais nous savons tous
que Brahimi est très bon. Sauf que Porto a la capacité de remplacer chaque joueur, donc nous espérons que tout ira bien après son
départ", a déclaré Corona, l'un des concurrents de Yassine en
attaque de Porto.
S. M. A.

directement à la méforme de
l'Algérien, et tente de le remobiliser en
le secouant, cela intervient à une période cruciale de l'année, reste à savoir si
c'est la bonne méthode pour le récupérer.

Leekens à l'écoute
Avec ces déclarations fracassantes de
l'Italien qui annoncent une inquiétante
baisse de forme de l'attaquant de l'EN,
l'on se demande comment compte
réagir Leeekens, il faut dire que ce dernier fait de Mahrez un des piliers de
son dispositif tactique et de toute son
équipe, il s'est inquiété pour la blessure de Boudebouz, mais c'est sur le cas
Mahrez qu'il s'est le plus penché, il sait
qu'aller au Gabon avec un Mahrez en
méforme sera fatal, est-ce une fatigue ?
Un blocage psychologique ? Ou peutêtre une envie d'ailleurs ? Tout reste
possible, mais le plus urgent à l'heure
actuelle c'est de comprendre le pourquoi de cette méforme, afin d'essayer
de trouver des solutions et voir si l'EN
doit ou pas envisager un plan B avant
le début de la préparation.
S. M. A.

La sélection tunisienne de football
affrontera ce soir
à Barcelone la
sélection de la
Catalogne. Ce premier match sera
suivi d'un 2e le 30
contre la sélection
basque. Les
Tunisiens étaient
arrivés lundi dernier en Catalogne
pour se préparer
pour la CAN avec
un effectif réduit
et essentiellement
composé de
joueurs locaux. De
retour d'Espagne,
la Tunisie disputera un match amical avec
l'Ouganda, le 4
janvier au stade
olympique d'El
Menzah avant de
se rendre en
Egypte pour
affronter les
Pharaons en amical, le 8 janvier.

Les arbitres
tunisiens de
la CAN en
stage avec
la sélection
!

La FTF a décidé
d'offrir les
meilleures conditions de préparation pour la CAN
aux deux représentants de l'arbitrage
tunisiens Youssef
Srairi et Anouar
Hmila en leur permettant d'accompagner la sélection
à Barcelone et de
suivre un programme d'entraînement
spécifique. Les
referees sont
appelés à être au
Gabon à partir du 7
janvier.

GHEZZAL
BIEN PARTI POUR
TERMINER SA
SAISON À LYON

Comme on le sait, l'entraîneur national, le
Belge Georges Leekens, a convoqué 3 éléments évoluant dans le championnat de son
pays, qui sont Saâdi, Hanni et Belfodil.
Aucun élément n'a garanti sa présence dans
les 23 du moment que la liste finale n'a pas
encore filtré. Du côté du Standard de
Liège et vu le début de saison
réussi de Belfodil et son influence sur le rendement de l'équipe, le staff technique croise
les doigts pour que Leekens
oublie le joueur, c'est du
moins c'est ce qu'a déclaré le
coach Aleksandar Jankovic.
Indispensable en bord de la
Meuse, l'absence d'Ishak handicaperait fameusement les Liégeois
dans la course au Top 6 : " Nous avons
disputé deux matches sans lui… Et ça s'est
mal passé (NDLR : défaite à Geel et nul
contre l'Ajax). Il est très important mais ça,

vous le savez tous. On a trouvé un équilibre
avec Orlando Sa et lui. Tous les deux traversent une bonne période, sont performants
devant le but et généreux dans l'effort. S'il
part à la CAN, il nous manquera, d'autant
qu'il fait également progresser les autres
joueurs", a dit le coach de Liège.
Jankovic, qui semble très attaché
à son joueur, s'est même permis
de souhaiter que Leekens
fasse appel à Hanni, cela libérerait Ishak qui serait son
concurrent direct chez les
Verts aux yeux de l'entraîneur
: " Moi, j'espère que Sofiane
Hanni sera repris car il le mérite", a-t-il rigolé. Rappelons que
Liège a reçu 3 convocations pour 3
de ses joueurs qui risquent d'aller à la
CAN : Collins Fai, Matthieu Dossevi et Ishak
Belfodil.
S. M. A.

EQUIPE NATIONALE

13

RAISONS

D’EMMENER

FEGHOULI À LA CAN

Actuellement au repos après avoir
fêté son mariage il y a quelques jours,
c'est à Lyon que Rachid Ghezzal devrait
continuer sa saison. En effet, alors
qu'Aulas règle chaque jour un nouveau
cas à l'image de Jordy Gaspar qui va prolonger à en croire un tweet du président
hier, le cas Ghezzal n'a toujours pas été
réglé. Le président a affirmé hier sur les
réseaux sociaux qu'il n'y a pas encore de
solution. Alors qu'un supporter de l'OL
explique sur Twitter que Rachid ne
semble pas motivé à l'idée de prolonger
son contrat, Aulas s'est accordé un droit
de réponse : " Il vous l'a dit ? (…) Tu
devrais t'en occuper sérieusement", lâche
Aulas, avant de faire également un
annonce quant à l'avenir du jeune Jordy
Gaspar (19 ans) : "Il va prolonger", a
expliqué le patron de l'OL. Cette réponse
du président entretient l'espoir, Aulas ne
veut visiblement pas fermer la porte à un
retournement de situation, même si tous
les voyants sont au rouge, surtout que le
journal Le Progrès a parlé d'une proposition de 200 000 euros/mois rejetée par le
clan Ghezzal, car la direction lyonnaise l'a
liée à un nombre de participations aux
matches du joueur, ce qui complique
davantage la situation. Rachid qui a
déclaré qu'il prendra le temps de réfléchir
durant la CAN, ira au Gabon avec un
souci en tête, cela ne l'aidera pas forcément à se concentrer sur sa mission chez
les Verts, surtout que partir n'a jamais été
son choix. Affaire à suivre.

Les deux équipes
ont aligné des locaux

LE ZIMBABWE

ARRACHE UN
3 «Belges» dans la liste élargie de Leekens NUL CONTRE LA
Jankovic ne souhaite pas CÔTE D'IVOIRE
voir Belfodil aller à la CAN
«J'espère que Leekens choisira Hanni»

7

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

L'équipe du Zimbabwe, premier
adversaire des Verts à la CAN 2017, a fait
match nul (0-0) lundi contre la Côte
d'Ivoire en match amical international
joué à Abidjan. Pour jouer ce match, le
sélectionneur français des Eléphants,
Michel Dussuyer, a fait appel aux joueurs
locaux. Tinotenda Kadewere, l'attaquant
de Djurgardens en Suède est le seul expatrié à faire partie du groupe de performance. De son côté, Callisto Pasuwa, le
sélectionneur zimbabwéen a également
fait appel en priorité à des joueurs locaux
pour disputer cette rencontre. Le
Zimbabwe avait battu la Zambie 1-0 deux
mois plus tôt pour son premier match
amical de préparation qui doit continuer
par un stage prévu au Cameroun. C'est
de ce pays frontalier du Gabon, pays hôte
de la CAN que l'équipe zimbabwéenne
va rejoindre la ville de Franceville où elle
jouera ses matchs. Avant la CAN, le
Zimbabwe jouera un match international
de préparation contre les Lions indomptables du Cameroun le 10 janvier prochain.
S. M. A.

L'international algérien de West Ham, Sofiane Feghouli, est
dans la liste élargie de Georges Leekens. Elément important, le
joueur doit maintenant attendre la décision finale pour savoir s'il
partira ou pas à la CAN. On n'aurait pas dit cela si ce joueur
était compétitif, mais ce n'est pas le cas. Que Leekens a
l'embarras du choix dans son poste, beaucoup ont commencé à
douter de la présence de ce joueur dans la liste finale pour la
CAN. Voilà au moins 7 bonnes raisons qui devraient motiver le
coach national à prendre l'ancien de Valence au Gabon.

PAR ISLAM Z.
Délicate, compliquée, telle est la saison
de Feghouli à West Ham. Le joueur n'a pas
pu trouver grâce aux yeux de son entraîneur.
Cantonné au banc de touche depuis plusieurs matchs déjà, le joueur n'a pas pu
inverser la tendance. Avant-hier, le joueur a
fait une belle rentrée et a délivré une passe
décisive. Cependant, sa situation n'est pas
appelée à évoluer. Cela n'a pas empêché
Georges Leekens de le prendre dans la liste
élargie des 31+1 dévoilée dernièrement. Le
technicien belge veut prendre son temps
avant d'annoncer la liste finale des joueurs
appelés à faire le déplacement au Gabon
pour défendre les chances algériennes dans
cette compétition. Si cela semble incertain
pour le Hammer, voilà 7 raisons qui pourraient pousser Leekens à l'emmener à la
CAN et lui offrir une 3e participation consécutive à cette compétition et tenter d'apporter
son aide à l'EN.

Un Leader,
2
un vrai
Depuis qu'il a rejoint l'EN, Sosso s'est installé

comme un titulaire indiscutable au sein de la
sélection nationale. Toujours présent dans les
grands rendez-vous, il a souvent réussi à
faire la différence au cours de certains
matchs importants. C'est dire que c'est un
profil de joueurs dont l'EN a certainement
besoin pour bien gérer une compétition d'envergure comme la CAN. Ce n'est pas tout. Le
joueur est aussi une pièce indispensable dans
la famille EN. Considéré comme le second
capitaine d'équipe, il est le lieutenant de Carl
Medjani en sélection.
Ses prises de position, son franc-parler et surtout le fait qu'il sait trouver les mots justes
pour motiver ses équipiers font que c'est un
candidat en puissance pour aller au Gabon.
Avec le retour de Bougherra dans le staff, la
présence des Mesbah, Mandi, Medjani,
Slimani, Soudani, Feghouli sera dans son élément et pourra jouer son rôle de leader
comme il se doit.

Feghouli, c'est 2 CAN
C'est sûr que
1
et un Mondial
3
physiquement, il est prêt
Le premier critère qui nous intéresse, c'est sans
Passons maintenant au niveau footballisaucun doute, le facteur expérience. En effet,
Feghouli a rejoint l'EN en 2012 et depuis, c'est
une grande histoire avec les Verts. Son premier
match, c'était en Gambie et il avait marqué. Ce
jour-là, il est devenu un élément très important
et depuis il collectionne les convocations. Au
fil des années, il a réussi à accumuler l'expérience nécessaire, notamment en Afrique où
les conditions ne sont pas faciles pour les
joueurs. A ce jour, Feghouli compte dans son
escarcelle 2 CAN et une Coupe du monde.
Une sacrée dose d'expérience qui pourrait lui
permettre d'avoir un bon impact sur le reste
du groupe avec son bagage dans ce genre de
compétitions.

tique. Tout le monde connaît la valeur de
Sofiane Feghouli et ce qu'il peut faire. Formé
dans l'une des meilleures écoles de foot français, Grenoble, le joueur a cette culture tactique qui lui permet de bien s'adapter au
cours d'un match.
En plus, il a un atout très important. Sa
condition physique. Il est capable de redoubler les efforts de manière assez aisée et on l'a
vu que ce soit à Valence ou encore en équipe
nationale. Une grosse débauche d'énergie et
une pointe de vitesse qui lui permis il y a
deux ans d'être le joueur le plus rapide flashé
à 35 km/h.

Il est annoncé

Dans les colonnes du Sun hier, on
a pu lire que le milieu de terrain international de West Ham, était un favori en
puissance pour un départ. N'ayant
pratiquement aucun temps de jeu
mis à part des entrées en fin de
match, Feghouli est donc sur le
départ et les Hammers ne le
retiendront pas si une belle offre arrive sur le bureau des dirigeants londoniens.
Comme on le faisait savoir il y a quelques
jours, le joueur a reçu l'autorisation de négocier avec des clubs puisque West Ham lui a
ouvert la porte. Des clubs comme

Un joueur
4
3 en 1
On le sait bien, Feghouli est le genre de

joueurs qui aime jouer tout près de la ligne
de touche à droite. Ce n'est pas sa seule qualité. En effet, le numéro 7 des Hammers assure aussi un grand rôle défensif et c'est justement cette condition physique qu'on évoquait qui lui permet de faire ça. On l'a vu au
cours du match face au Nigeria. Ziti se
retrouvait seul à défendre sur Moses et sur le
latéral gauche. Si Feghouli était présent, il y
aurait eu deux joueurs à défendre grâce à
l'énorme aide qu'il apporte sur le flanc droit
de la défense. D'ailleurs, pour beaucoup, le
problème du flanc droit de la défense a commencé lorsque Feghouli est sorti du onze de
départ. Cela s'est vérifié lors des matchs qu'il
n'a pas joué et notamment à Uyo au Nigeria.
Aussi, Sofiane a est quelqu'un qui aime toucher le ballon. Il construit le jeu, il offre des
balles de but et marque aussi… en gros, c'est
un joueur 3 en 1.
Dans 3-5-2, il est le mieux
5
indiqué à droite
Lorsqu'il évoluait à Valence sous les ordres

de Nuno Santo Espirito, Sofiane Feghouli
avait parfois une mission bien claire, couvrir
tout le flanc droit que ce soit en attaque ou
en défense. Prenons le cas de l'EN par
exemple qui pourrait évoluer avec 3 axiaux.
D'ailleurs, ce schéma devrait être testé face à
la Mauritanie le 7 janvier prochain et s'il
marche, il sera travaillé à Sidi Moussa lors de
la rencontre à huis clos et pourrait même être
appliqué durant la CAN. Dans un 3-5-2,
Feghouli est le mieux indiqué à jouer sur le
côté droit. Il a les facultés nécessaires pour
assurer cette tâche et pourrait faire le nécessaire pour apporter ce qu'on attend de lui.
Avec des qualités défensives certaines et sa

pointe de vitesse, c'est une alternative viable
pour le sélectionneur national qui pourrait
s'appuyer sur lui dans un schéma pareil.
L'aider comme avec
6
Ziani et Meghni
Dans un autre registre, l'équipe nationale a

toujours été une perche tendue pour les
cadres. A un certain moment, des joueurs
indispensables chez les Verts ne jouaient pas
dans leurs clubs respectifs et avaient la
confiance du sélectionneur national. On
pense notamment à un Ziani qui a traversé
une période délicate à Marseille puis à
Wolfsburg. La même situation a été vécue
par Mourad Meghni à la Lazio ou encore par
Djamel Mesbah lorsqu'il était en difficulté à
Milan. Feghouli ne fait pas exception et doit
avoir cette perche pour se relancer et surtout
avoir cette visibilité dans la perspective d'un
transfert. L'EN peut lui permettre de se relancer et ce sera un investissement gagnantgagnant.
Mieux vaut un Feghouli
7
sur le banc qu'un touriste
Pour conclure, en évoquant toutes les raisons

pour emmener Sofiane Feghouli à la CAN,
on ne peut pas passer outre le fait que mieux
vaut avoir un Sofiane Feghouli qu'un novice
dans une compétition comme celle de la
coupe d'Afrique. Même s'il ne peut pas aider
sur le plan footballistique vu qu'il manque de
rythme, il peut apporter par son statut de
leader et de cadre de la sélection. C'est le
genre de joueurs qui fait passer l'intérêt de
l'équipe nationale avant tout le reste. Mieux
vaut avoir un Feghouli et son bagage qu'un
novice qui se déplacera finalement au Gabon
pour faire du tourisme et assister aux matchs
à partir des tribunes.
I. Z.

libérable par West Ham
Sunderland, Swansea seraient intéressés par un
transfert du joueur. Nice est aussi sur les traces de
l'algérien et espère maintenant pouvoir passer aux
choses sérieuses et essayer d'attirer le joueur. La
Roma suit aussi le dossier et pourrait passer à l'acte pour un joueur qu'elle suit depuis un moment
déjà. Un départ pourrait lui permettre de retrouver du temps de jeu et surtout de revenir à son
meilleur niveau en perspective des prochaines
échéances de l'équipe nationale post CAN.
Bilic veut le prêter
Toujours selon les rapports provenant
d'Angleterre, on apprend également que l'entraî-

neur croate de l'équipe, Slaven Bilic veut uniquement le prêter durant le mercato hivernal. En
effet, Bilic pense que Feghouli n'a pas réussi à
s'adapter au jeu de Premier League et c'est la raison pour laquelle, il souhaiterait l'envoyer en
prêt et en Angleterre si possible. L'idée, c'est de
lui offrir l'opportunité de s'affirmer dans un
autre club avant de revenir à West Ham. Pour le
moment rien n'est encore clair dans cette histoire
mais la position de West Ham est déjà connue et
le joueur doit maintenant trouver un autre point
de chute que ce soit en Premier League ou
ailleurs.
I. Z.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz

MCO

14

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Aguid : «Je reprendrai
la compétition après
la trêve»
Victime d'une blessure aux ligaments, Amir Aguid, qui vient de reprendre l'entraînement,
affirme qu'il sera apte à jouer après la trêve hivernale.
PAR M. STITOU
Votre présence à
l'entraînement veut dire
que vous êtes rétabli…

Pour le moment, ça va
beaucoup mieux. Dans
une semaine, je me
rendrai à nouveau en
Tunisie pour effectuer un
contrôle médical, comme
cela fut convenu lors de
mon premier rendez-vous
chez le Pr Trabelsi.
Sincèrement, je veux
prendre le maximum de
précautions avant de
renouer avec la
compétition.

Donc, vous attendez le
feu vert de votre
médecin traitant…

Justement, c'est grâce au
Pr Trabelsi que l'opération
chirurgicale a été évitée.
Après avoir effectué une
autre IRM à Tunis, ce
professeur était
catégorique qu'il pouvait
soigner sans passer par
l'opération chirurgicale. Le
fait que ma blessure est
rétablie ne peut que lui
donner raison.

Selon les prévisions,
vous serez d'attaque
dès la reprise du
championnat…

Sauf imprévu ou des
complications, je serais
apte à rejouer à la reprise
du championnat.

Comment avez-vous
réagi à la rumeur de
votre libération ?

Je suis resté indifférent,
car quand on fait le métier
de footballeur, on reste
exposé à de telles
rumeurs. Avec les réseaux
sociaux, les rumeurs
circulent à la vitesse du
vent. J'ai eu toutefois une
discussion avec le coach
qui m'a assuré qu'il n'ya
rien de tel, et que je ne
serai pas libéré. D'ailleurs,
je ne vois pas pour quel
prétexte on envisagerait
de me libérer, alors que
mes prestations ont été
toutes honorables.
Franchement, je n'ai pas
compris le bien-fondé de
ces rumeurs. Finalement,
je suis heureux de pouvoir
continuer l'aventure dans
un club que je viens tout

juste de rejoindre.

Peut-être qu'on
appréhendait une
longue période
d'indisponibilité suite à
votre blessure au
genou ?

Benlahcène Toufik : «Il a payé la
libération de Feham en 2006»
Tout comme son président, le secrétaire du
club témoigne que le gérant de
l'établissement Baeko n'est pas à sa première
bonne initiative. " Pas mal de fois, il avait
aidé l'ancienne direction ; je me souviens en
2006 que c'était lui qui avait payé la
libération de Feham Bouazza, qui
appartenait à l'époque à l'USMB ",
témoignera le secrétaire Toufik Benlahcène.

Match avec les
U21 demain

Demain, le staff technique a
programmé un match d'entraînement avec la réserve ;
le coup d'envoi de ce match,
qui se déroulera à Zabana,
est fixé à 10h.

A l'issue du match de ce
jeudi, les joueurs seront
libérés. En effet, un repos
de quatre jours leur sera
accordé afin de passer les
fêtes de fin d'année au sein
de leur famille. La reprise
est prévue le 2 janvier ;
deux jours après, l'équipe
sera regroupée à l'hôtel
Phoenix.

Delhoum et
Natèche
autorisés

Outre les blessés Ferahi et
Sebbah, contraints au repos
forcé, depuis la reprise, on
a noté les défections de
Delhoum et Natèche.
Renseignements pris, ils
sont autorisés à s'absenter.

Absolument, je vais
bien me préparer durant
cette trêve hivernale pour
revenir en force à la
reprise du championnat.
M. S.

Gageons que d'autres philanthropes vont se
manifester à l'avenir pour venir en aide à
l'actuel président, auquel il faut reconnaître
la bonne gestion financière du club.
D'ailleurs, pour les responsables de la ville et
particulièrement du football algérien, Belhadj
est un bon exemple en gestion financière.
M. S.

Hier matin, Aissa Hakim
Bouali, un attaquant émigré,
a rejoint l'équipe pour être à
l'essai. Cet attaquant âgé
de 29 ans, qui a joué dans
les petites catégories à
l'OM, avait ensuite évolué
en Suisse et au
Luxembourg. Il sera testé
demain lors du match entre
l'équipe première et la
réserve.

Repos de 4 jours

Désormais, vous
tournez la page…

Dans une semaine, l'équipe entrera
en stage à l'hôtel Phoenix pour une durée de
dix jours. Sachant les nombreuses dépenses
financières que la direction doit assurer en
cette période, le gérant de la société d'équipement sportif Baeko, en l'occurrence
Abdelkader Benabou, a pris l'initiative de
payer de sa poche les frais du stage. Un geste
qui a touché le président Ahmed Belhadj. " A
travers ce geste, Benabou prouve une nouvelle fois son attachement au MCO. Je regrette ce qui s'est passé entre nous, par le passé,
car je découvre de jour en jour que je me suis
trompé à son compte ", reconnaît Baba qui
ajoutera par ailleurs : " Alors qu'il (Benabou)
n'est même pas un actionnaire, le MCO a
besoin d'hommes comme lui. " Par ailleurs,
Baba souhaiterait " des gars comme Benabou
; on aimerait bien qu'ils soient actionnaires
dans la SSPA/MCO une fois que son capital
sera ouvert ", soulignera-t-il.

L'émigré Bouali à
l'essai

Franchement, si cette
rumeur a un rapport avec
ma blessure, c'est du
n'importe quoi, car un
joueur professionnel peut
se blesser à tout moment.
D'ailleurs, on devrait me
remercier pour avoir joué
sous infiltrations plusieurs
rencontres, car le club ne
disposait pas de solutions
dans le poste d'arrièredroit. Sincèrement, je ne
crois pas à cette raison de
me libérer à cause de ma
blessure.

Il va payer les frais du stage
Belhadj : «Benabou montre
son attachement au MCO»

Belarbi sera
maintenu

Le gardien de but du MCO ne
sera finalement pas libéré
cet hiver. Lors de la réunion
tenue dimanche entre le président et l'entraîneur, la
décision a été prise de libérer Abdallah Belarbi non pas
pour des raisons techniques,
mais suite à son comportement envers son entraîneur,
auquel il reprocherait,
paraît-il, de l'avoir lésé dans
ses choix. Une accusation
que l'enfant de Mostaganem
a rejetée après avoir expliqué dans la presse qu'il
serait victime d'une machination. Belarbi avait attendu
la reprise des entraînements
pour s'expliquer avec Omar
Belatoui. Avant-hier, il a eu
une discussion avec son
coach : " Je vous jure que je
n'ai prononcé aucun mot
déplacé dans le vestiaire ;
des personnes qui veulent
me créer des problèmes
avec le club ont rapporté ces
mensonges ", dira Belarbi à son entraîneur, lequel est
revenu sur sa décision de le libérer. Ainsi Abdallah
Belarbi est maintenu dans l'effectif. Une décision qualifiée de sage vu le sérieux de Belarbi qui, malgré son
statut de remplaçant, ne ratait pratiquement aucun
entraînement et faisait preuve d'un grand professionnalisme.
M. S.

Berramla devait
être fixé hier

Sur sa demande, Tayeb
Berramla devait rencontrer
hier le président, pour discuter de son avenir au club.
Mis sur la liste des libérés,
Berramla veut d'abord négocier la résiliation de son
contrat. On reviendra sur la
teneur de cette réunion
entre lui et le président
dans notre prochaine édition.

Blaha sera promu
en senior

Auteur d'une prestation de
haute facture pour sa 1re
titularisation, vendredi
passé, l'espoir
Abderrahmane Blaha sera
promu en senior ; c'est l'une
des décisions prises par
Omar Belatoui. Avec le
retour de blessure de
Helaimia et Aguid, la promotion de Blaha, qui évolue au
poste d'arrière-droit soulagera le staff technique, qui
avait du mal à composer
son onze avec la cascade de
blessures de joueurs évoluant dans ce poste. Même
Abidine Sebbah et Rachid
Ferahi, qui avaient dépanné
l'équipe dans ce poste,
devront à la reprise réintégrer leur poste de prédilection.
M. S.

MCS

Mercredidi 28 décembre 2016

11

CRB

14h30

LE CHABAB
en péril à Saïda

Aujourd'hui, le Chabab affrontera en déplacement la formation du
MC Saïda, et ce, dans le cadre des 1/8 de finale de la coupe
d'Algérie. Même si leur mission s'annonce difficile, les Belouizdadis
ne veulent pas rater la qualification.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
" Nous sommes tombés sur
un os", c'est ce qu'a déclaré
Bensmaïn Saber, adjoint de Badou
Zaki, au lendemain de la qualification du MC Saïda qui a battu sans
difficulté l'USM Blida lors du tour
précédent. A l'instar de Bensmaïn,
tous les Belouizdadis pensent que
leur mission ne sera pas facile
aujourd'hui contre cette équipe, y
compris les supporters. Ils considèrent que cet adversaire est coriace,
ajouter à cela, il aura ce précieux
avantage qui est de jouer sur son
terrain et, sans nul doute, sous les
yeux de milliers de ses supporters. Il
est clair donc que ce match sera un

test important pour Badou Zaki et
ses joueurs qui vont se mesurer à
une équipe qui évolue en Ligue 2
Mobilis. Donc en quelque sorte,
gagner aujourd'hui est une question
d'orgueil pour les Belouizdadis,
mais c'est aussi une manière de
chasser ce spectre de la relégation
qui ne veut lâcher le Chabab depuis
le début de la saison.
Les joueurs sont sereins
Ce qui est rassurant avant ce
match est que les joueurs, et toute
l'équipe, ont effectué le voyage vers
la ville de Saïda, avant-hier, dans de
très bonnes conditions et dans une
ambiance magnifique. Tout le
monde est parvenu à oublier cet

échec amer contre la JSK. Les
Cherfaoui et compagnie sont également très concentrés. Ils savent très
bien que ça ne sera pas facile de
battre le MCS sur son terrain. Ce
contexte motive les joueurs. Ils
considèrent que cela va les mettre
dans un état d'esprit qui leur permettra d'estimer l'adversaire à sa
juste valeur et donc de pouvoir se
donner à fond dès le coup d'envoi
de la partie.
Profiter pendant que le
calme revient
L'autre motivation des joueurs est
le calme qui revient au niveau de la
direction. Il faut dire qu'ils suivent
avec beaucoup d'attention tout ce

En prévision du match d'aujourd'hui

Il n'y aura pas de
grands changements
dans le onze
Aujourd'hui contre le MCSaïda, les changements
principaux que Badou Zaki devrait effectuer
dans son onze concerneront sa ligne défensive.
Celle-ci connaîtra une modification en raison de
la suspension de Belaïli et la blessure de
Cherfaoui. Il y aura donc le retour de Chebira
sur le flanc gauche et Nemdil, qui joue à ce
poste, jouera sur le flanc droit. Dans l'axe, le
coach alignera Khoudi qui accompagnera Aïch et
qui auront pour mission bien évidemment de
bien défendre la cage belouizdadie.
En ce qui concerne le milieu de terrain et

l'attaque, notre source nous a indiqué que
Badou Zaki fera confiance aux mêmes éléments
qui ont été alignés face à la JSK. On aura donc
droit à un milieu composé de Niati, Draoui,
Feham et quand aux Yahia-Chérif, Rebih et
Laâkroum ils seront reconduits dans l'attaque.
Pour ce qui est des remplaçants, il y aura le
retour des Tariket et Bouchema qui se sont
complètement remis de leurs blessures. Ça
sera aussi un match où le coach envisagerait de
faire jouer plusieurs jeunes joueurs.
S. B.

L'arrivée de
Hadj Mohamed sera
confirmée demain
L'intégration
officiellement de
Hadj Mohamed,
en tant
qu'actionnaire,
au sein de la
SSPA/CRB
Athletic se fera
demain.
Ce qui a été fait avanthier chez le notaire n'était
qu'un accord de principe
entre
actionnaires
du
Chabab pour que Hadj
Mohamed fasse partie du
club. L'intégration officiellement du nouvel investisseur
se fera demain, jeudi, à
Alger, chez le notaire. Un
acte notarié sera donc signé
mentionnant, entre autres,

que Hadj Mohamed intègre
l'actionnariat
de
la
SSPA/CRB Athletic avec
23% des actions. Il devrait y
avoir également avec lui
trois nouvelles personnes, tel
que nous l'avions mentionné
dans notre édition d'hier,
afin d'atteindre le seuil minimal d'actionnaires au sein
d'une société par actions
comme stipulé par la loi en
vigueur. Notons que personne ne connaît encore le visage du futur président du
Chabab. D'ailleurs, les supporters se demandent comment se fait-il qu'une personne qui ambitionne de
présider un club comme le
CRB se mette à l'abri des
regards. A ce propos, une de
nos sources nous a indiqué
que tout devrait être dévoilé
à l'issue de la signature de
l'acte notarié, demain. Hadj
Mohamed devrait s'adresser
dans un premier temps à la
presse qui ira couvrir l'évé-

nement et d'annoncer ensuite, probablement, la tenue
d'une conférence de presse
où il devrait exposer le projet
qu'il ramène au CRB et également les gens qui vont l'accompagner dans sa concrétisation.
Il devrait animer
une conférence de
presse dimanche
Selon ses proches, le futur
patron du Chabab aurait
envisagé d'animer une
conférence
de
presse
dimanche prochain, lors de
laquelle il exposera son projet et avant cela pour se faire
connaître au grand public et
notamment aux supporters
du club. Jusqu'au moment
où nous mettions cet article
sous presse, rien à propos de
ce sujet n'a été encore confirmé. Il devrait y avoir davantage de précisions à partir de
demain.
S. B.

qui s'y passe et les dernières informations les rassurent énormément.
D'ailleurs c'est ce qui les met très à
l'aise et ça les assure avant d'affron-

ter le MCS. Ils veulent donc profiter
du contexte actuel qui est nettement
en leur faveur.
S. B.

Yahia-Cherif : «Nous
jouerons ce match à fond»
Dans cet entretien qu'il nous a accordé au milieu de la semaine, l'attaquant
Yahia-Cherif revient sur la dernière
défaite de son équipe contre la JSK et
donne également son point de vue du
match de coupe d'aujourd'hui. Il affirme
que lui et ses coéquipiers mettront
toute leur énergie contre Saïda pour
passer aux quarts de finale.
Après votre défaite contre la JSK, dans
quel état d'esprit allez-vous affronter le
MC Saïda ?

Cette défaite nous sommes parvenus à la
surmonter. C'est une défaite dont nous retenons beaucoup de choses positives. On méritait bien mieux contre la JSK, on pouvait bien
revenir avec au moins un point, mais ça s'est
passé autrement malheureusement pour nous.
Donc malgré cette défaite, notre moral est au
beau fixe parce que nous avons plus de points
positifs que négatifs de cet échec.

Quels sont ces points positifs dont vous
parlez ?

Il y a d'abord notre manière de jouer. Le progrès est palpable. Si ce n'est quelques erreurs
de l'arbitre, on aurait pu gagner. Il y a eu pas
mal de fautes en notre faveur qui n'ont pas été
signalées, ce qui a donc pesé sur notre rendement.

Etes-vous concentrés sur votre match
contre le MCS ?

Bien sûr que nous le sommes, pour nous
cette rencontre est très importante, elle va nous
permettre d'oublier tout ce que nous avons
vécu comme mauvaises aventures lors de la
phase aller, donc c'est dans notre intérêt d'être
concentrés et même très concentrés.

Que pensez-vous de votre adversaire ?

D'après les informations que nous avons,
c'est une équipe qui joue très bien. Elle est difficile à battre surtout sur son terrain et c'est
aussi une équipe qui est très organisée tactiquement.

Avez-vous des chances de revenir avec la
qualification ?

Cette chance nous allons l'avoir avec notre
solidarité sur le terrain et avec notre force mentale. D'ailleurs nous jouerons ce match à fond

dès le coup d'envoi, nous tenons énormément
à cette qualification.

Une qualification vous permettra de faire
rêver vos supporters, n'est-ce pas ?

Je l'ai toujours dit, le public du CRB mérite
tout le bien du monde et contre le MCS nous
allons jouer pour lui faire plaisir. En cas de
qualification, nous allons nous remettre à espérer qu'il sera possible de sauver notre saison,
puisque à partir des quarts de finale, la coupe
d'Algérie devrait devenir un de nos objectifs et
même notre principal objectif.
S. B.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

ASO

14h30

UST

La qualification
pour reprendre
confiance
PAR A. BENABDELKADER

En l'absence de son
public, qui a été pour beaucoup dans la qualification à
ce tour, l'ASO fera face à une
équipe de Tébessa qui ne se
présentera
pas en victime
expiatoire et qui jouera à
fond ses chances pour arracher le billet des quarts de
finale et par là créer une surprise de taille en profitant de
l'absence des Djawarih. Les
Chélifiens qui partent dans
l'aventure, ils ne connaissent
presque rien de leur adversaire du jour, se doivent de
faire le maximum pour ne
pas décevoir leurs supporters
qui seront branchés sur leurs
transistors. Etant sur quatre
matches sans la moindre victoire en championnat, dont
deux mauvais résultats face
aux équipes de la queue du
tableau, les Asnamis inquiètent plus d'un, les absences

En l'absence de
plusieurs
éléments, Semahi
est attendu pour
suppléer Meddahi
sur le flanc droit
de la défense.
Je dois dire qu'on misait
sur un meilleur résultat. Je
pense que nous n'avons pas
démérité en ayant été déterminés dès le départ ; à nous
de se racheter par rapport au
dernier match où nous avons

MCS

CRB

14h30

Rahmouni veut faire
tomber Badou Zaki

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Le Mouloudia de Saida, qui affrontera le
Chabab de Belouizdad, "Jouera le match le
plus important de la saison," dira Rahmouni.
Un match difficile que les Saidis ont préparé
avec beaucoup de sérieux et d'abnégation, car
les objectifs restent inchangés : le podium et
aller le plus loin possible en coupe. Pour cela,
il faudra battre le CRB pour arracher la qualification et entamer une nouvelle série de
résultats positifs au match des 1/8 de finale.
Un rendez-vous qu'attendent avec impatience les joueurs, le staff technique et les amoureux des Vert et Rouge. Pour eux, il n'est pas
question de céder la qualification aux
Belouizdadis. "Le coup est jouable", estiment

Kadous : «On jouera
nos chances à fond»

Bouheda : «On arrachera
la qualification»

de plusieurs joueurs dans
l'échiquier de Bouzidi donnent déjà à réfléchir quant à
leurs suppléants qui se comptent sur les bouts des doigts.
Une qualification pourrait

donc apporter beaucoup au
groupe afin qu'il puisse aborder le stage hivernal dans les
meilleures conditions psychologiques possibles.
A. B.

raté la victoire chez nous. Il
faut dire aussi que le match
était difficile pour les deux
équipes qui étaient obligées
au résultat. On a vraiment
manqué de chance en ratant
plusieurs occasions devant.

Qu'est-ce qui n'a pas
marché, selon vous ?

nous faudra faire le maximum pour engranger le
maximum de points lors de
la phase retour où l'équipe
sera meilleure.

Le prochain math sera
celui de la Coupe face à
l'UST, comment il se présente, d'après-vous ?

On a fait un bon match,
mais on a buté sur un bon
gardien en face ; le manque
de chance nous a joué un
mauvais tour aussi, car il ne
faut pas oublier que nous
avons raté des occasions nettes.

Même à huis clos, on jouera nos chances à fond. Ce ne
sera pas facile comme
confrontation, d'autant que
l'adversaire profitera de l'absence des Djawarih, mais on
luttera pour aller aux quarts.

L'équipe a perdu plusieurs
places au tableau,
comment allez-vous y
remédier ?

En évoquant l'absence de
vos supporters, comment
allez-vous aborder le
match ?

La lutte n'a pas cessé et il

Il a été utilisé comme arrière droit face
au Ghali

Lors du dernier match de championnat, le milieu de terrain Semahi
a joué sur le flanc droit de la défense, en l'absence des deux
arrières droits, Meddahi et Naâs blessés. Le coach n'a pas trouvé
d'autre solution que d'aligner Semahi dans ce poste droit malgré le
fait que ce dernier manque cruellement de compétition.

Vers le retour de Chadouli
dans l'axe de la défense

Mebarki ayant été derrière le but concédé
face au GCM à la suite d'une erreur de débutant, l'on s'attend à ce que Bouzidi apporte
un changement dans cette zone en y incorporant Chadouli qui se tient prêt à suppléer son
camarade.

Des absences à la pelle

En plus du duo Meddahi-Naâs, l'ASO
compte plusieurs blessés puisque Boussaïd,
Baouche et Attafen ainsi que Ouabdi ne sont
pas concernés par ce match de Coupe.

Ce ne sera pas aisé en leur
absence, car lors du match
face au MCO, ils ont été pour
beaucoup dans la victoire de
par leurs encouragements. Ils
nous manqueront cette foisci, mais on fera le maximum
pour leur dédier la qualificaA. B.
tion.

Bouzidi ébahi par les erreurs
des défenseurs

Ayant assisté à deux matches de sa nouvelle équipe face, respectivement, au RCA et
au GCM, Bouzidi a été surpris par le
niveau affiché par ses défenseurs. L'ex-driver du NAHD, qui a dirigé son équipe face
au GCM, n'a pas omis de noter les erreurs
commises par l'arrière garde de l'équipe.
Tenant à ce que cela ne se répète plus, il a
tout de suite entamé le travail tactique en
commençant par apporter des correctifs
dans ce secteur.

les supporters du club. Le staff technique et
les joueurs, eux aussi, sont convaincus que le
CRB n'est pas un adversaire imbattable. Etre
à la hauteur et être également présent sur le
terrain sera la clé du match pour le MCS. Les
poulains de Rahmouni sont appelés à tout
donner pour espérer créer l'exploit et passer
au tour suivant. Ce driver a certainement
basé son travail sur le volet psychologique
afin de pousser ses joueurs à aborder ce
match dans les meilleures conditions mentales. Ceci en fonction de la valeur de l'adversaire qui a tout à gagner contrairement aux
Vert et Rouge qui n'ont rien à craindre. C'est
pourquoi à Saïda, ils n'ont qu'un seul vœu,
celui de voir le Mouloudia décrocher la qualification au tour suivant de cette épreuve.
K. D.
être l'artisan de la victoire, car je veux offrir
la qualification à nos supporters."

"C'est un match de coupe difficile, car le CRB
est solide, mais on part à chances égales. On est
déterminés à faire un grand match pour arracher la qualification, car nous n'avons rien à
perdre. La pression sera de l'autre côté ; une
chose est sûre, onze éléments se sacrifieront
pour gagner la bataille."

Semahi : «On luttera
pour aller aux quarts»

Si l'on parlait de la
dernière défaite concédée
face au Ghali…

MISE A JOUR DE LA 15e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

10

"La rencontre se jouera chez nous. Même
si l'adversaire est le CRB, le MCS a les
moyens de faire un grand match ; notre
équipe est prête pour ce rendez-vous afin de
passer au prochain tour."

Guenina : «Je veux offrir
la qualification à nos
supporters»

"Le CRB ne nous fera pas peur, et notre
équipe a les moyens de le battre. Ainsi, nous
allons entrer sur le terrain avec un seul
objectif : nous qualifier. Je souhaiterais bien

Saâdi : «On arrachera
notre qualification»

"Le match de cet après-midi est très important pour nous. Le fait de jouer chez nous et
devant notre public nous oblige à créer l'exploit. On arrachera notre qualification même si
la rencontre n'est pas du tout facile. Nous
sommes hyper-motivés et nous voulons aller le
plus loin possible dans cette compétition."

Hamidi : «Nous allons jouer
à fond»

"La rencontre d'aujourd'hui face au CRB, on
la prend très au sérieux, même si notre objectif
est le championnat. La Coupe d'Algérie est un
bonus, mais le fait de jouer ce match chez nous
et devant notre public nous oblige à aller le
plus loin possible. J'espère que cet après-midi,
je serais à la hauteur, car je veux marquer et
offrir la qualification au MCS. Soyez sûrs que
nous allons jouer à fond pour passer au prochain tour."

Ammour : «On part
à chances égales»
Comment s'est faite la
préparation pour ce match
de Coupe d'Algérie ?

Dans de bonnes conditions. Nous avons travaillé
durement aux entraînements
au point d'oublier la dernière
victoire face à l'ASMO.
D'ailleurs, nous sommes
focalisés sur cette compétition pour croiser le fer avec le
CRB, et notre groupe a déjà
mis en ligne de mire cette
confrontation, car nous
sommes déjà dans ce match.

Comment se présente ce
match de coupe face au CRB ?

C'est un match qui sera très
serré et très disputé entre deux
équipes qui veulent la qualification. Les rencontres de
coupe sont toujours difficiles à
disputer, car chaque club tentera sa
chance. Ainsi, durant la joute, il y
aura de l'engagement et les débats
seront très chauds. Ce match
connaîtra un bon niveau vu la
réputation des deux équipes qui
pratiquent un beau football.

On constate une grande
détermination chez vous,
n'est-ce pas ?

La détermination touche
tout notre groupe, car même
si cette compétition n'est pas
notre premier objectif, nous
voulons aller le plus loin possible. Et comme cette partie

se jouera chez nous, cela
constitue une motivation
supplémentaire. On a soif
d'arracher la victoire et on
s'investira à fond pour
empocher notre billet qualificatif au prochain tour.

Mais les joueurs du CRB ne
jurent que par la victoire...

Ils sont libres de dire ce qu'ils
veulent, mais aujourd'hui, ils
vont sur un os qui s'appelle le
MCS. Croyez-moi, 11 guerriers
se battront pour un seul objectif :
la qualification, même si l'adversaire s'appelle le CRB.

Et comment allez-vous
aborder ce match ?

C'est un match de coupe,
donc ça sera difficile pour les
deux antagonistes. Quant à
nous, nous prenons très au
sérieux notre adversaire ; le
plus important est d'entamer cette rencontre avec un
bon état d'esprit. Ainsi, dès
les premières minutes, on
devrait gagner les duels. On
devrait aussi exercer un
pressing sur le CRB pour
l'empêcher de développer
son jeu.
K. D.

MCS - CRB acte II

Le MCS va affronter le CRB pour la deuxième fois au niveau de
ce tour des 1/8 de finale. Après la rencontre de 2012 où les
Algérois ont arraché une qualification aux tirs au but (5-4), le
matche s'étant soldé sur un nul de zéro partout, le match
d'aujourd'hui sera l'acte II entre les deux équipes. Le MCS ne
veut pas rater ce rendez-vous. Même si les données sont
différentes, les Saïdis veulent s'offrir la qualification.

Hier soir, réunion des joueurs

Les joueurs du MCS se sont réunis hier soir. Une réunion sous la
présidence du capitaine d'équipe Zouari. Cette réunion a été
spécialement programmée pour le match de cet après-midi face
au CRB. Lors de son intervention, Zouari a demandé à ses
coéquipiers de jouer à fond cette compétition, surtout que le
match se jouera à Saïda. La réunion entre joueurs avant chaque
match est devenue une habitude ; elle aide à souder le groupe.

Saâd et Chehaima aptes à jouer

Saad et Chehaima, blessés, ont repris cette semaine les
entraînements suite au feu vert de leur médecin ; ils ne ressentent
plus aucune douleur. Ils ont repris, hier, avec le reste du groupe
sans le moindre problème. Cet après-midi, ils seront sur la liste
des 18 qui affronteront le CRB en Coupe d'Algérie.

MOB
CAB

2
1

7e but
de la
saison pour
Messaâdia

Stade Unité maghrébine de Béjaïa
Buts : Messaadia (9'),
Khadir (87'), Aribi (64')
Mazouzi 3
Rahmani 3
Amrane 3
Khadir 4
Bitame 3
Lakhdari 3
Babouche 3
(Cheklam 47')
Salmi 3
Benmelouka 3
Djarbou 3
Benchrifia 3
Rebbouh 4
Baouali 3
Daoud 3
Bentayeb 4
Mesfar 3
Yaya 3
Griche 4
Athmani 3
(Talah 85')
Messaadia 4
Djoghma 3
(Mouhli 90')
(Aribi 59')
Salhi 3
Ent. : Rouabah
(Yesli 78')
Ent. : Boussaâda

Match à huis clos. Arbitrage de
MM. Sekhraoui, Abane et
Bourouba.
Averts : Athmani 17', Khadir 87',
Rahmani 90+3'(MOB) - Griche
55', Bitam 59' (CAB)

Film du match
4' Messaâdia sur un corner bien
exécuté par Yaya, trouve Maazouzi
sur son chemin.
7' Contre-attaque pour le CAB,
Rebbou tente d'y aller seul, tire,
mais son ballon touche le petit filet.
8' Yaya mène une contre-attaque
à l'entrée de la surface de réparation, décoche un tir qui va sur le
gardien Maazouzi.
9' Khadir sur le côté droit passe
en profondeur pour Athmani, ce
dernier adresse un centre,
Messaâdia de la tête ouvre le score
pour son équipe.
17' Un deux contre deux pour
Yaya et Messaâdia, le premier tente
de passer le ballon à son compère
de l'attaque, le ballon est sorti in
extremis par la défense du CAB.
28' Djoghma adresse un tir des
25 mètres, mais Rahmani se montre
vigilant.
64' Babouche effectue un corner
sur le côté gauche, Gueriche au
second poteau remise pour Aribi, ce
dernier place le ballon hors de portée du gardien Rahmani.
77' Salmi adresse un tir bien
capté par Rahmani.
87' Belle passe en profondeur
pour Khadir, qui devant le portier
Maazouzi, le latéral droit, offre le
but de la victoire dans les ultimes
instants de la rencontre.

Khadir en pleurs
en fin de match

En inscrivant ce but en fin de
partie, Khadir laisse entrevoir
une lueur d'espoir aux Mobistes.
Cette réalisation, qui offre les
trois points aux gars de la
Soummam, vaudra certainement
son pesant d'or lors du décompte
final. Ayant pris la mesure de la
valeur de sa réalisation, Khadir
n'a pas réussi à retenir ses
larmes en fin de match. Il a craqué en fondant de larmes devant
ses coéquipiers qui étaient très
satisfaits de cette victoire face à
un concurrent direct pour le
maintien.

Amrani fortement
pressenti

L'entraîneur Abdelkader Amrani,
qui est annoncé depuis quelques
semaines un peu partout après
son départ de l'ES Sétif, est fortement pressenti pour prendre les
destinées du club de la capitale
des Hammadites et de sources
proches de la direction du MOB,
on parle avec insistance de sa
venue. Alors que la direction
actuelle a entrepris une mission
difficile, celle de sauver le club
du purgatoire, cette dernière
tente de convaincre Amrani de
prendre la barre technique du
club.
B. A.

KHADIR MAINTIENT

LE MOB EN VIE

L'attaquant du MO
Béjaïa, Messaâdia
a inscrit son 7e but
de la saison sous
les couleurs du
club bougiote.
Alors qu'il avait
raté le début de
saison en raison
de la blessure qui
l'avait éloigné des
terrains.
Messaâdia effectue un retour
remarqué sur les
terrains. Ce dernier a inscrit sa 7e
réalisation en
championnat
depuis son arrivée.

tion. Contrairement à leurs adversaires qui semblaient pris par l'enjeu et qui étaient plutôt dans l'optique de garder cet avantage le plus
longtemps possible. A peine entré
en jeu, Aribi est à la réception d'un
corner de Babouche. Une égalisation qui est venue alors que les Vert
et Noir semblaient bien maîtriser
leur sujet (64'). Les locaux qui
étaient à court physiquement en raison de l'enchaînement des rencontres et la cascade de blessures
que les joueurs cadres ont contractées ont fait en sorte que ces derniers ne puissent pas réagir. Au
contraire des Batnéens qui tentaient
de d'ajouter le second but. Alors
qu'on se dirigeait vers la fin de la
rencontre, Khadir surgit de nulle
part et inscrit le but victorieux pour
son équipe. Une réalisation qui libère les joueurs du MOB et les nombreux présents aux alentours du
stade de l'UMA. Khadir reçoit un
ballon en profondeur et devant le
portier Maâzouzi qui était parti à
l'abordage, le défenseur du MOB
met le ballon au fond des filets et
offre trois précieux points à son
équipe.
B. A.

L'ŒIL DU COACH
Boussaâda : «C'est la victoire du cœur»

Le coach des Vert et Noir, Boussaâda, a réagi en fin de partie à la suite du
succès que venait de réaliser ses poulains dans une rencontre qui s'annonçait très importante pour le club le plus populaire de Béjaïa : "Je ne suis pas
satisfait de la situation dans laquelle se trouve aujourd'hui le MOB. Je pense
que le match s'est joué à l'envie. Après la rencontre de samedi dernier face
au NA Hussein Dey, on craignait quelque peu la fatigue. Je pense que cela
s'est d'ailleurs ressenti sur le rendement des joueurs en seconde période. On
aurait pu tuer le match dès la première mi-temps, mais le manque de
concentration des joueurs nous a mis en difficulté. Je suis satisfait de l'état
d'esprit affiché par mes hommes et j'espère que cette victoire va nous permettre d'entretenir l'espoir du maintien."

«On est en contact
avec Raymond
Domenech»
Le président du conseil de
gestion du MOB, Hassissen,
a réagi à la fin de la rencontre qui avait opposé le
MO Béjaïa au CA Batna. Le
premier responsable au
sein de la maison des Vert
et Noir a déclaré que lui et
sa direction sont en
contact avec l'entraîneur
français Raymond
Domenech. "Nous venons
d'avoir une discussion avec
l'entraîneur Raymond
Domenech. Nous avons,
grâce des personnes
proches de lui, eu des discussions avec lui en lui proposant de rejoindre notre

club. Par ailleurs, nous
allons nous réunir aujourd'hui afin de discuter de
certaines choses relatives
au club. En plus de l'entraîneur français, nous avons
discuté avec Abdelkader
Amrani. Je peux vous dire
qu'actuellement la balle est
dans son camp, nous
sommes dans l'attente de
sa réponse. Ce dernier a
demandé un temps de
réflexion et nous sommes
en train d'activer afin de
nommer un entraîneur en
chef le plus tôt possible."

cette rencontre face au CA Batna, les membres du staff technique dirigé par Boussaâda ont programmé le stage hivernal
au niveau de l'Ecole olympique d'El-Bez. Les camarades de
Fawzi Yaya se prépareront ainsi pour la seconde moitié du
championnat au niveau de la ville de Sétif.

Score de parité entre
les deux réserves

Les deux formations réserves n'ont pas pu se départager
lors de leur confrontation en lever de rideau de la rencontre des séniors. En effet, les poulains d'Allou qui semblent peiner depuis quelques journées, n'ont pas réussi à
venir à bout de cette équipe du CA Batna.

et Sidibé out
Il n'a pas Ferhat
Deux joueurs et non des moindres n'ont pas pu prendre
célébré son part à cette dernière rencontre retard qui avait opposé le
Béjaïa au CAB. En effet, Malek Ferhat et Soumayla
but MO
Sidibé ont dû déclarer forfait pour cette dernière rencontre

Par respect à son
ancien club, le
buteur des Vert et
Noir n'a pas souhaité célébrer cette
ouverture du score
en faveur du MOB.
Messaâdia qui
reste néanmoins le
joueur le plus
remarqué dans l'effectif du MOB en
championnat, a
montré un signe de
respect en faveur
de son ancien club.

de la phase aller et cela pour des blessures diverses.

Sidi Salah avec la réserve

Le troisième portier des Vert et Rouge, Sidi Saleh a pris
part à la rencontre de l'équipe réserve. Avec le retour de
Daif, le staff technique du MOB a ainsi préférer laisser Sidi
Salah à la disposition de l'équipe réserve.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
Lakhdari
sort 3.
blessé 4.

Le défenseur central du MO Béjaïa,
Adel Lakhdari, n'a
pas pu aller jusqu'au bout de sa
rencontre.
Titularisé aux côtés
de Benmelouka
dans l'axe, ce dernier a quitté ses
coéquipiers à la 47'
de la rencontre.

17 joueurs
seulement
dans la
feuille de
match

Avec les nombreuses blessures
que les joueurs
contractent depuis
le début de la saison, le Mouloudia
de Béjaïa s'est présentée encore une
fois avec seuleLe technicien batnéen était déçu, à l'image de ses joueurs, qui ont encaissé
ment 17 joueurs
en fin de partie : "Je pense qu'on pouvait prétendre à mieux dans cette rensur la feuille du
contre. Au vue de la prestation de mes joueurs en seconde période, je pense
match. Avec les
que le match nul aurait été plus logique. On a affronté une équipe qui dispo- blessures de Sidibé
sait d'une grande détermination et je pense que cela s'est ressenti en fin de
et Ferhat, le coach
partie. Par ailleurs, on encaisse un but sur une erreur d'inattention de notre
Boussaâda n'a fait
défense. Cela commence à devenir récurrent et ça nous affecte toujours,
appeler que 17 élésurtout quand on prétend arracher un résultat en déplacement."
B. A. ments seulement.

Rouabah : «On pouvait prétendre à mieux»

HASSISSEN

Il est le
buteur
du chamà El-Bez à partir du 3 janvier
pionnat Stage
Alors que les joueurs bénéficieront de 5 jours de repos après

Ahmed Messaâdia
est désormais le
Dans une rencontre qui s'annonçait capitale pour les Vert et
buteur du championnat de Ligue 1
Noir, les hommes du technicien Boussaâda ont réussi à
Mobilis. Avec 7 réaremporter leur deuxième victoire de la saison.
lisations au compteur depuis le
baisse de régime des locaux à l'apDe notre correspondant
début de cette
proche de la demi-heure de jeu, les
B. AÏZEL
phase aller, Ahmed
hommes de Rouabah tenteront d'invient de dépasser
quiéter Rahmani, sans toutefois
Cette rencontre retard, qui a fait
ses concurrents à
réussir à le faire sur cette frappe de
couler beaucoup d'encre en raison
la faveur de cette
Djoghma (28'). En seconde période,
réalisation de la
des nombreux changements de
tête face à
les visiteurs entreront sur le terrain
dates et d'heures, s'est finalement
Maâzouzi.
avec une plus grande déterminadéroulée ce mardi au stade de

l'Unité maghrébine de Béjaïa. Face à
l'importance des points qui étaient
en jeu, les Béjaouis ont débuté cette
rencontre très fort. Messaâdia, très
remuant depuis l'entame de la rencontre, ne tarde pas à se mettre en
évidence en adressant une première
sommation à destination du portier
Maâzouzi (3'). Quelques instants
plus tard, les visiteurs réagissent
par l'intermédiaire de Rebbouh qui
adresse un tir qui passe légèrement
à côté de la cage de Rahmani (7').
Ce tir va pousser les locaux à se
montrer plus dangereux. Yaya tente
d'inquiéter le portier du CAB par
un tir bien capté par Maâzouzi (8').
Le début de cette rencontre est très
animé et les Vert et Noir réussiront
à trouver le chemin des filets, sur
un contre de Khadir qui décale
pour Athmani, ce dernier instantanément offre la balle du premier
but à Messaâdia qui, d'une tête bien
ajustée, donne l'avantage à son
équipe (9'). Cette ouverture du
score soulagera l'équipe du MOB en
faisant tomber quelque peu la pression qui régnait autour de ce match.
Les Béjaouis tenteront par ailleurs
de gérer cet avantage, sans toutefois
se montrer dangereux. Sentant la

15

MCA
MCO
USMA
ESS

5. OM
6. JSS
7.
8.
9.
10.

NAHD
USMBA
USMH
DRBT

11. CRB
12. JSK
13.
14.
15.
16.

CAB
CSC
RCR
MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

25 15 07
22 15 06
21 15 06
21 15 06
19 15 04
16 15 04

04 04 21
04 05 15
03 06 18
03 06 17
07 04 09

16 15 04
16 15 03
16 15 04
14 15 03
13 15 05
11 15 02

04
07

04

04
05
04
05

16 +05
16 -01
16 +02
18 -01

10 -01
07 18 20 -02
07 11 14 -03
05 09 13 -04
07 11 18 -07
07 18 20 -02
06 13 18 -05
08 12 23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz Mercredidi 28 décembre 2016

RCR

16

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

ZIDANE AUX SUPPORTERS

«C’est grâce à vous qu’on a
surmonté les obstacles»
Joint au bout du fil, le défenseur axial des Lions de la Mina et capitaine d’équipe Zidane Mohamed-Amine
nous a affirmé que lui et ses camarades savent très bien que le chemin du Rapid reste encore très long et
qu’ils doivent cravacher dur pour arriver à sauver le club de la relégation en Ligue 2 Mobilis. L’ancien du
MCO, de l’USMA, de l’USMAn, de l’ASMO et de l’USMB a ajouté que lui et ses camarades ont une
confiance aveugle en leur président et en l’entraîneur quant au recrutement des joueurs durant ce mercato.
De notre correspondant

joueurs qui a joué presque toutes les
rencontres, quel est votre sentiment ?

B. BOUGUELMOUNA

Comment évaluez-vous votre parcours
lors de la phase aller ?

Notre parcours durant les quinze premières rencontres, pour ne pas dire treize car
on n’a pas joué les deux premières rencontres, reste honorable. Pour le moment,
on est toujours relégables, mais je pense
qu’on est sur la bonne voie. Certes, on aurait
pu mieux faire, mais toutefois il faut dire
qu’il reste encore du chemin à parcourir et
notre équipe fera encore mieux à l’avenir.
On a un jeune groupe qui fera certainement
parler de lui lors de la phase retour.

Commet voyez-vous donc la suite ?

Je pense qu’il est inutile de vous dire que
ce sera difficile pour toutes les équipes. Cet
arrêt permettra aux clubs de bien préparer la
suite, ce qui rendra encore la tâche plus difficile. Des équipes vont essayer d’améliorer
leur classement et d’autres vont tenter de
maintenir leur rythme et préserver leur statut. C’est pour dire aussi que tous les
matches qui restent à jouer seront difficiles,
que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Ce sera une phase retour qui s’annonce
chargée pour l’équipe, n’est-ce pas ?

Effectivement, ce sera trop chargé, et le
challenge qui nous attend s’annonce dur.
Nous devons nous préparer pour être au
rendez-vous. Je suis convaincu qu’avec un
effectif pareil et une bonne préparation
durant cette période de trêve avec quelques
renforcements sur les postés visés, le Rapid
réalisera une belle saison et assurera son
maintien pour la deuxième année de suite.

Sur le plan personnel, vous êtes l’un des

C’’est vrai que j’ai bénéficié d’un temps de
jeu très intéressant depuis le début de la saison, donc je ne peux qu’en être satisfait pour
le moment. Le coach m’a fait confiance,
alors, vu mon âge (33 ans), j’ai fait de mon
mieux pour apporter mon aide à mes
coéquipiers et donner le meilleur de moimême. Vous savez, en football, il n’y a que le
sérieux et le travail qui paient.

Vous semblez avoir gagné la confiance de
votre entraîneur...

Bien sûr, en toute modestie, je peux dire
que je possède quelques années d’expérience
; alors l’entraîneur me fait confiance. Mais ce
qui m’intéresse, c’est le travail et rien
d’autre. Je m’entraîne régulièrement et sans
relâche ; j’essaye toujours de faire le maximum pour apporter un plus à mon équipe.
Mais ce n’est pas ça l’essentiel, moi ou un
autre l’essentiel est que le club gagne, et c’est
tout.

Vous avez parlé de recrutement. A votre
avis, en tant que capitaine et enfant du
club, quels sont les postes qui doivent
être renforcés ?

Je ne sais pas, et je ne suis pas la bonne
personne pour répondre à cette question, il y
a le président du club, ainsi que le coach qui
s’occupe du recrutement. La seul chose à
laquelle je suis capable de répondre, c’est
que ces deux hommes vont faire leur possible pour dénicher les joueurs capables de
nous aider à atteindre notre objectif.

Deux défenseurs viennent de parapher
leur contrat avec le Rapid, cela va
relancer la concurrence dans la ligne
défensive…

Hamri :
«Benayad et Tebbi
intransférables»
Le président Hamri
s’est prononcé concernant
ses deux meilleurs buteurs de
l’équipe, à savoir Mourad
Benayad et Oussama Tebbi,
après les informations selon
lesquelles certains clubs
étaient sur les traces de ces
deux joueurs, notamment la
JSK pour Tebbi et le MCA,
ESS pour Benayad. Le boss
du train du Rapid a déclaré
que ces deux joueurs sont
intransférables et qu’il n’est
pas près de les céder à n’importe quel club, surtout qu’ils
ont retrouvé tout leur niveau
et que l’équipe a besoin d’eux

pour atteindre ses objectifs.
Hamri a voulu en finir avec
cette polémique, surtout qu’il
a déjà pris une décision finale
concernant les partants lors
de ce mercato.
Le lieu du stage
hivernal non encore
connu
La direction devrait se réunir
très prochainement pour discuter des derniers détails du
prochain stage hivernal de
l’équipe. On hésite entre
deux sites : Tlemcen ou Ain
Témouchent. Mais il se
pourrait aussi que le club

opte pour Mostaganem ou
bien tout simplement rester
à Relizane vu que l’OPOW
Zougari-Taher possède
toutes les infrastructures
idéales pour un stage telles
qu’une salle omnisport, une
salle de musculation, une
piscine olympique et un
hôtel à 20 mètres du stade.
Cependant, les dirigeants
veulent un endroit où l’équipe pourrait jouer quelques
matches amicaux avant la
reprise du championnat.
B. B.

Bien sûr, cela devra pousser les joueurs à
travailler davantage et à se surpasser. La
concurrence est très bénéfique pour nous les
joueurs, ainsi que pour notre équipe. Quant
à moi, rien ne me fait peur. Tous les joueurs
ont le même niveau et personne n’est mieux
qu’un autre. Moi, je ne me focalise pas trop
sur ça, j’ai confiance en mes capacités et je
ferai de mon mieux pour rester sur cette
même dynamique.

Je vous laisse conclure…

Je tiens à remercier nos fans qui ne cessent
de nous encourager ; ils sont toujours derrière nous là où on a évolué aux quatre coins
du pays. Sans eux et leurs encouragements,
on n’aurait pas pu surmonter notre retard et
quitter la zone rouge. On tient, mes camarades et moi, à les en remercier du fond du
cœur et on compte sur eux pour continuer à
nous épauler à la phase retour afin de réussir
à atteindre notre objectif qui demeure le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
B. B.

PAC

14h30
4

NAHD

Après avoir fini en beauté la phase aller du championnat

Les Sang et Or
pour une place au soleil
Quelques jours après avoir réussi à boucler leur première moitié de saison de fort belle manière en s'imposant
par la plus petite des marges face au Mouloudia de Béjaïa, sur le score d'un but à zéro, pour finir la phase aller
du championnat à une bien confortable 7e position avec 21 points au compteur, les Sang et Or s'attaquent cette
après-midi à un tout autre objectif, celui d'affronter le Paradou AC pour les 1/8 de finale de la coupe d'Algérie.
cié la solidarité, l'envie et la détermination des siens lors de cette partie, tout en
insistant sur le fait d'éviter les erreurs
commises en seconde période, notamment sur le plan technique, où il y a eu
énormément de déchets inexplicables
selon les dires du coach.

PAR MOHAMED ADRAR
Face au leader incontestable et
incontesté de la Ligue 2 Mobilis, les
Sang et Or qui évolueront sur le terrain
de leurs adversaires tenteront de damer
le pion aux Pacistes pour s'offrir une
place en quarts de finale de la coupe
d'Algérie, soit à deux marches seulement de la finale. Finalistes malheureux
de la dernière édition, les Sang et Or
veulent à tout prix s'imposer pour tenter
d'atteindre à nouveau la finale de cette
compétition pour aller au bout, en brandissant un trophée qui fuit le club
depuis 1979.
De la revanche dans l'air
La rencontre de cet après-midi entre
le Nasria et le Paradou AC aura une
saveur bien particulière pour les locaux,
qui tenteront de prendre leur revanche
sur une formation nahdiste qui avait
brisé leur rêve la saison dernière en les
battant dans les quarts de finale sur le
score de deux buts à zéro. Il faut dire
qu'après avoir réussi à sortir le champion d'Algérie en titre usmiste aux 1/32
de finale, les poulains du président
Zetchi espéraient faire de même avec le
Nasria, mais ils se sont heurtés à une
formation hussein-déenne qui avait fait
plier le match en première période, pour
gérer par la suite son avance. La défaite

Bouzidi incertain, Laribi
pressenti

Alors qu'il est pressenti pour débuter la
rencontre de cet après-midi face au
Paradou AC, le jeune latéral droit nahdiste
Abdelghani Bouzidi demeure incertain pour
cause de blessure. Souffrant du talon,
Bouzidi attend d'avoir l'aval du médecin du
club pour valider sa participation à cette
rencontre. Une chose est certaine, en cas de
forfait de Bouzidi, c'est la nouvelle recrue
Laribi Hocine qui est pressentie pour
débuter la partie.

Ouertani a été inclus à la
mise au vert

Alors que la direction du club n'a pas encore
obtenu sa licence pour débuter sous ses
nouvelles couleurs, le néo-milieu de terrain
nahdiste Mehdi Ouertani ne participera pas
à cette rencontre de coupe face au Paradou
AC. Le joueur a été toutefois convoqué pour
prendre part à la mise au vert d'avant-match
par le coach Michel, lequel a voulu tremper
dans le bain son nouveau joueur. Ouertani
faisait d'ailleurs partie du groupe des 20
éléments convoqués pour cette partie.

de l'exercice dernier est restée en travers
de la gorge des Pacistes, qui veulent tout
faire pour prendre leur revanche face à
une formation nahdiste encore plus
déterminée, elle qui reste sur une excellente série de cinq victoires de suite,
qu'il sera bien difficile de briser.
Reproduire la 1re mi-temps
contre le MOB
Restant sur une belle série de cinq victoires consécutives, les Sang et Or tenteront de prolonger cette dynamique
positive qui les a propulsés à ce stade de

la compétition, tout en les maintenant
dans une position bien confortable en
championnat. Les Nahdistes doivent
toutefois se reposer sur les bonnes dispositions qu'ils ont affichées samedi
dernier face au MOB, lorsqu'ils avaient
réussi une très belle première période,
sans doute la meilleure depuis l'entame
de la saison. Le coach Michel a,
d'ailleurs, insisté sur ce fait avec ses
joueurs, les invitant à rééditer la performance des 45 premières minutes du
match face au MOB, afin de pouvoir
passer l'écueil du PAC, lui qui a appré-

Attention aux penalties du
PAC !
Le coach Alain Michel ne craint pas
vraiment la formation du PAC, comme
il craint la qualité de la pelouse du stade
de Dar El-Beïda qui se trouve dans un
état lamentable. Les Nahdistes craignent également l'arbitrage à l'occasion
de cette rencontre, d'autant plus que
cette même équipe du PAC a bénéficié
ces derniers temps davantages innombrables de la part du corps arbitral. Il
faut dire que depuis quelques semaines,
elle ne passe pas une journée de championnat sans que le PAC bénéficie d'un
penalty, le plus souvent injustifié. C'est
dire que le PAC est certes le leader
incontesté de la Ligue 2 Mobilis, mais il
a dû obtenir quelques passe-droits pour
atteindre sa position actuelle en championnat. Tout cela, les Nahdistes le
savent très bien et ils le prendront bien
en considération, en évitant tout contact
dans la surface de réparation adverse,
de façon à éviter toute mauvaise surprise.
M. A.

Il veut la qualification

Michel : «Une qualification
donnera plus de piment à notre
seconde moitié de saison»
Pour le coach Alain
Michel, cette rencontre de
coupe face au Paradou AC
est avant-tout une occasion
pour ses joueurs de donner
plus de piment à la seconde
partie de saison de leur équipe. "Je pense que ça sera un
match de coupe assez disputé entre deux formations qui
vont aller chercher une qualification pour les ¼ de finale
de la coupe d'Algérie. Nous
allons nous présenter avec

Le trio reconduit

Au milieu du terrain, le coach Alain Michel était très satisfait de la prestation
de son trio aligné samedi dernier face au MOB, notamment lors de la première
période de très haute facture. Le coach nahdiste n'hésitera pas un seul instant
à reconduire le même trio que celui aligné face au MOB, à savoir Bilel Ouali,
Hocine El-Orfi et Sofiane Bendebka pour bloquer les transmissions adverses le
plus haut possible sur le terrain, en exerçant un pressing constant sur les
joueurs du PAC.

Baptême du feu pour Coumbassa

En attaque et en l'absence du buteur maison Ahmed Gasmi, le coach Alain
Michel ne chamboulera pas vraiment sa composante, lui qui prévoit de
remplacer numériquement son attaquant vedette par sa nouvelle recrue
Mohamed Coumbassa, laquelle n'évoluera pas dans le même registre que Gasmi,
puisqu'elle aura comme tâche de distiller de bons ballons aux deux attaquants
qui seront sur le terrain, à savoir Walid Ardji et Mohamed-Amine Abid.

comme unique but de passer
l'écueil du PAC, pour aller se
placer à deux marches de la
finale. Il faut tout de même se
dire qu'une qualification au
tour suivant donnera du
piment à notre seconde moitié de saison, chose qui nous
poussera à vouloir encore
plus cette qualification."

avec ces conditions, en préparant un plan spécial pour
évoluer sur ce terrain, tout en
se disant que si on sera pénalisés par la mauvaise qualité
de la pelouse, le PAC le sera
aussi, c'est dire que l'on sera
sur un pied d'égalité, à nous de
provoquer la différence en
allant jouer sur nos qualités."

«On fera avec cette
pelouse pourrie»
Revenant sur les conditions de déroulement de
cette rencontre, le coach nahdiste appréhende la pelouse
du stade de Dar El-Beïda,
même s'il dit avoir prévu un
plan pour évoluer de la
meilleure des manières. "Je
l'ai dit l'autre jour et je le redirai encore une fois, cette
pelouse du stade de Dar ElBeïda est bien pourrie, elle
peut servir à tout sauf à jouer
au football. C'est vraiment
un danger pour les joueurs
qui s'y produisent. Nous
allons tout de même faire

«On a désormais un
effectif qui tient la
route»
Evoquant le mercato nahdiste qui a été bouclé assez
rapidement par les dirigeants du club, le coach
Alain Michel s'est dit très
satisfait de la moisson réalisée, d'autant plus que les
joueurs de qualité ne courent
par les rues en ce mercato
hivernal. " Je suis amplement
satisfait de la tournure de ce
mercato hivernal, qu'on a su
boucler assez rapidement, en
renforçant l'équipe dans les
postes que l'on voulait. On a
essentiellement renforcé la

défense, et un peu moins le
milieu de terrain, chose qui a
rendu l'effectif plus équilibré.
Je peux dire que l'effectif du
NAHD tient désormais la
route. Maintenant, on pouvait rajouter un attaquant
pour se donner une profondeur plus importante, mais
l'on peut bien se contenter de
ce que l'on a."
M. A.

9
Satli, Ferhat
et Ouertani
non concernés, Gasmi
suspendu

Le Nasria avec
Coumbassa et Laribi
Comme rapporté par
nos soins dans nos
précédentes éditions,
la direction du club
nahdiste a travaillé
durement durant les
derniers jours, afin
d'assurer les services
de nouvelles recrues
pour les qualifier pour
le match de coupe de
cette après-midi face
au PAC. Objectif atteint
pour le président Ould
Zmirli et ses
collaborateurs, qui ont
réussi à qualifier la
quasi-totalité des
recrues, même si le
coach Michel n'a pas
jugé utile de se servir
de tous les éléments.
Deux des cinq recrues
ont été inclus au
groupe qui affrontera
cet après-midi le
Paradou AC, il s'agit de
Laribi Hocine et
Coumbassa Mohamed,
alors que Satli Mourad,
Ouertani Mehdi et
Ferhat Ibrahim ne sont
pas concernés par
cette partie. Le coach
Michel a fait appel au
même groupe qui a
disputé le dernier
match de championnat,
à l'exception du jeune
Soltani et de son
buteur maison Ahmed
Gasmi, lesquels ont été
remplacés par les deux
nouvelles recrues,
ainsi que du revenant
Ouhadda Zakaria,
lequel a repris après
s'être débarrassé de sa
blessure.

Doukha
préféré à
Gaya

Comme lors du dernier
match de championnat
face au MOB, le coach
Alain Michel préférera
l'expérience
d'Azzeddine Doukha à
l'insouciance du jeune
Merbah Gaya. Et
pourtant, on pouvait
s'attendre à voir le
jeune Gaya débuter
cette rencontre, lui qui
était titulaire lors des
deux précédents tours
de coupe d'Algérie.

Pas de
changement
en défense

La défense nahdiste
restera inchangée par
rapport à la
composante alignée
samedi dernier face au
MOB, d'autant plus que
les deux latéraux
Abdelghani Bouzidi et
Abdelghani Khiat
s'étaient parfaitement
acquittés de leur tâche
face au MOB, de même
pour les deux centraux
Herida et Zeddam qui
joueront carrément
leur place à l'occasion
de cette partie,
sachant que trois
nouveaux défenseurs
viennent de renforcer
les rangs de l'équipe. Il
ne reste que
l'incertitude qui plane
sur la participation de
Bouzidi, qui pourrait
bien permettre à Laribi
d'effectuer son
baptême du feu sous
les couleurs du Nasria

www.competition.dz

www.competition.dz Mercredidi 28 décembre 2016

CABBA

OM

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

8
16h30

USMH

LES HARRACHIS
confiants mais méfiants
C'est au stade du 20Août-1955 de Bordj
Bou-Arréridj que
l'USMH affrontera cet
après-midi la
formation du CABBA
pour le compte des
1/8 de finale de la
coupe.

Bechouche : «Les
joueurs sont
concentrés à fond
pour ce
match»

L'entraîneur
adjoint, Nacer
Bechouche, s'attend à une rencontre très disputée avec les joueurs
d'expérience dont
dispose l'adversaire.
Pour lui, les derniers bons résultats de
l'USMH font le plus grand bien au
groupe qui semble décidé et concentré
sur cette rencontre que les Younes et
compagnie veulent remporter. "Après
avoir disputé plusieurs rencontres en
un temps très court, on craignait un peu
pour la fraîcheur physique de nos
joueurs, mais nous avons mis un programme qui permet au groupe de récupérer rapidement et de maintenir sa
forme pour cette rencontre face au
CABBA. Le groupe est concentré et
déterminé à ne pas quitter dès maintenant cette aventure de coupe. Tout le
monde est à fond sur ce match important qui ne sera pas facile vu que nous
allons jouer dans un stade qu'on ne
connaît pas vraiment. Je pense que le
fait que les derniers résultats soient
positif jouent un rôle important du
point de vu mental, il faudra maintenant se donner à fond face au CABBA
pour arracher la qualification et continuer cette belle aventure."

Suite aux jets de projectiles
sur le terrain par les
supporters de l'USMH lors de
la rencontre de la 15e journée
face à l'OM, la commission de
discipline a infligé un match
à huis clos pour les Jaune et
Noir. Le prochain match que
jouera donc l'équipe d'ElHarrach à domicile se fera
sans public en plus d'une
amende que devra payer le
club de 200 000DA.

Mokrani et
Chennoufi devant
l'occasion de
briller

PAR RACHID HAMMADI
Un stade dont le nom était synonyme de réussite pour les Harrachis
lors du tour précédent puisque c'est
au 20-Août de Belouizdad que les
hommes de Charef ont arraché la qualification face à l'OM.
Sur une belle série de 9 rencontres
sans la moindre défaite en championnat et en coupe, les Jaune et Noir disputeront cet après-midi le match des
1/8 de finale de la coupe d'Algérie qui
pourrait permettre aux hommes de
Charef d'arriver à dix matches sans
perdre. En tout cas l'USMH n'a pas le
droit de perdre, non pas en raison de
la série de bons résultats qui s'arrêtera,
mais pour ne pas se faire éliminer de
la prestigieuse compétition où le club
vise à aller loin. Face à un adversaire
qui aura l'avantage du terrain, les
Harrachis doivent imposer leur rythme pour pouvoir prétendre à la victoire et aller en quart de finale de la
coupe d'Algérie. Ce ne sera pas une
mince affaire face à une formation du
CABBA en confiance surtout que cette
équipe n'a perdu qu'une seule ren-

Un match
à huis clos pour
l'USMH

contre dans son fief sur huit rencontres joués chez elle. C'est pour dire
que Bordj Bou-Arréridj, avec les
Yalaoui et autre Tedjar, n'est pas facile
à manier chez elle, ce qui obligera les
Harrachis à user parfois du jeu dur
pour gagner les duels et ainsi garder le
contrôle du ballon. En présence de
nombreux supporters bordjis qui
viendront donner de la voix à leur
équipe, la mission ne sera pas simple
pour la bande à Charef qui compte tout
donner pour passer aux quarts de finale.
Le manque fraîcheur et les
absences, les craintes du coach
Pour cette dernière rencontre de
l'année 2016, l'USMH qui jouera en
déplacement connaîtra plusieurs
absences de taille. Si le retour de

Mellal est la bonne nouvelle avant
cette confrontation, il y aura l'absence
de Harrag et Zeghba suspendus,
Madani et Dahar blessés. Des éléments important dans l'effectif de
Boualem Charef, qui manqueront à
leur équipe dans ce match face au
CABBA. A l'exception de Dahar, qui a
une toute petite chance de jouer, les
trois autres vont rater le rendez-vous
de cet après-midi, ce qui ne réjouit pas
l'entraîneur qui en plus des absences
craint la fatigue de la part de ses
joueurs qui étaient soumis à un rythme de la compétition élevé ces derniers jours. Travaillant la récupération
pour permettre au groupe de maintenir sa fraîcheur et avoir les ressources
nécessaires afin de réaliser un bon
match aujourd'hui, Charef a beaucoup

insisté sur les bassins et les massages
et n'a pas chargé son programme d'entraînement exprès pour avoir un groupe frais. Cela devrait permettre à
l'USMH de donner le maximum dans
ce dernier match de l'année pour la
terminer en beauté avec son billet
pour les quarts de finale de la coupe
d'Algérie en poche. Avec un moral au
beau fixe, les Jaune et Noir vont aborder
ce virage important en donnant une
chance aux jeunes de prouver puisque plusieurs U21 seront de la partie cet aprèsmidi, comme ce fut le cas lors des derR. H.
nières rencontres.

Equipe probable

Mokrani, Boulekhoua, Debbari, Abdat,
Chennoufi, Belarbi, Hamidi, Mellal,
Younes, Aïchi (Athmani), Siahi.

Debbari : «On donnera tout
pour aller loin en coupe»
Le latéral droit, Abdelhak Debbari, croit en la
possibilité d'arracher la qualification à Bordj cet
après-midi. Le joueur dira simplement que son
équipe ambitionne d'aller loin et qu'elle mettra toute
son énergie sur le terrain pour y parvenir.
Comment se porte le
groupe avant le
match des 1/8 de
finale de la coupe ?
Le groupe se porte
bien, notamment après
nos dernières bonnes
performances qui nous
ont mis en confiance.
L'ambiance est très
saine au sein du groupe
qui prend plaisir à travailler ensemble, et ce,
malgré un calendrier
chargé ces derniers
jours où nous dépensons beaucoup d'énergie.

Justement, ne
craignez-vous pas la
fatigue avant ce
match face au CABBA ?

Pas
vraiment,
puisque même si nous

avons joué plusieurs
matches en peu de
temps, le staff technique a su comment
nous faire travailler
sans perdre notre fraîcheur et pour récupérer
rapidement.

Comment se
présentent ces 1/8e
de final face au
CABBA ?

Ce sera un match
difficile face à un
adversaire qui aura
l'avantage du terrain et
le soutien de ses supporters, mais nous
sommes décidés et
concentrés pour aller
gagner à Bordj BouArréridj. On ne doit
pas rater cette rencontre puisque nous
avons envie de conti-

nuer cette aventure en
coupe d'Algérie et
aller loin dans cette
compétition.

Selon vous, quels
seront les clés du
match face à un
adversaire de
qualité comme le
CABBA ?

Il faudra respecter
cette équipe et jouer
notre jeu sans tomber
dans celui de l'adversaire. Il faudra imposer notre rythme et rester bien concentrés sur
le match jusqu'au coup
de sifflet final. Dans
ces matches de coupe
ça peut se jouer sur des
détails, donc il faudra
être vigilant et efficace
en même temps.
R. H.

En l'absence de plusieurs
joueurs, cette rencontre
face au CABBA est une
aubaine pour les
remplaçants qui jouissent
de moins de temps de jeu.
Parmi les joueurs qui seront
alignés d'entrée et qui
seront devant la chance de
prouver leur valeur, on
retrouve d'abord le gardien
de but Mokrani. Ce dernier
n'a pas joué depuis la
dernière défaite des Jaune
et Noir concédée face à la
JSS où le portier a pris
quatre buts. Pour lui, ce
sera l'occasion de se
racheter et de faire en sorte
de garder ses cages propres
en l'absence du néointernational Zeghba tout en
essayant de relancer la
concurrence dans ce poste.
Appelé à être au top, il a été
préparé par Haniched au
mieux pour qu'il réussisse
son match où la pression
sera tout de même
importante sur ses épaules.
En ce qui concerne
Chennoufi, ce dernier a été
auteur d'une belle entrée
lors de la dernière rencontre
de son équipe disputée face
à l'OM en championnat.
Incorporé à la demi-heure de
jeu à la place de Madani,
l'ex-joueur du GCM aura une
nouvelle chance de montrer
que l'équipe peut compter
sur lui et cela malgré le peu
de temps de jeu dont il
dispose. Chennoufi sera
associé à Abdat dans l'axe
de la défense et devra sortir
un grand match pour non
seulement forcer
l'entraîneur à le faire jouer
davantage, mais aussi pour
permettre à son équipe
d'aller aux quarts de finale
de la coupe.

Madani out,
Dahar attendra
ce matin

Incertain jusqu'à hier, le
défenseur axial, Madani,
déclare forfait pour la
rencontre d'aujourd'hui. Ce
sera le premier match que
ratera le défenseur harrachi
qui verra Chennoufi prendre
sa place. C'est hier que cela
a été décidé par l'entraîneur
qui a constaté que son
poulain n'était pas encore
totalement rétabli de sa
blessure à la cheville. En ce
qui concerne l'attaquant
Dahar, ce dernier ne sait
toujours pas s'il pourra
participer à la rencontre
d'aujourd'hui. Il faudra
attendre ce matin pour
savoir s'il sera d'attaque, ce
qui reste tout de même peu
probable. A moins qu'il se
sente bien et puisse jouer,
Dahar risque de rater un
quatrième match, ce qui
profitera à Siahi qui aura
une nouvelle chance de
montrer son potentiel.

Repos jeudi
prochain

Après une phase aller du
championnat plus harassante, voire exténuante,
les joueurs de l'Olympique
de Médéa ont droit, dès ce
jeudi prochain, à un repos
de quatre jours du 29
décembre 2016 au 3 janvier 2017. Ce repos leur
permettra d'aller se ressourcer auprès des leurs
et de bien décompresser
car ils savent bien que la
seconde phase de la compétition sera plus difficile
et pleine d'accrocs.

13 jours après l'ouverture du mercato hivernal

C'EST LE TUNNEL

Rien n'a filtré,
pour le moment,
côté dirigeants du
club phare de la
capitale du Titteri
l'O Médéa au
 sujet du mercato
A DÉFAUT DE hivernal, après
RECRUTER quasiment une
DES AMATEURS
Le plan B sera quinzaine de
appliqué jours.

Si l'instance de la LNF
maintient sa décision d'interdire le recrutement des
joueurs amateurs par ceux
d'en haut, la direction et le
staff technique de l'OM
décideront de recourir au
plan B, c'est-à-dire recruter à un cran au-dessous,
mais à moindre prix. Le
premier responsable du
club était clair sur cette
question : " Je ne peux pas
recruter un joueur qui va
me coûter plus de 70 millions de centimes le mois.
"

Banouh revient à
de meilleurs
sentiments

" Il n'y a pas un problème
Banouh ", rassure un responsable de l'Olympique de
Médéa. Les dernières
informations rapportent
qu'après une discussion
entre Banouh et son président, les choses ont été
bien tirées au clair : pas
de malentendus entre les
deux hommes. Banouh
revient à de meilleurs sentiments et tout est rentré
dans l'ordre.

PAR M. GRINI
Mais malheureusement,
les dirigeants médéens,
après la décision prise par
l'instance de Mahfoud
Kerbadj qui interdit aux
présidents de club de Ligue
1 Mobilis de recruter des
joueurs amateurs, ont craché
le morceau tout en avouant
qu'ils étaient déjà en contact
permanent, depuis des mois,
avec des joueurs de
divisions inférieures et ces
derniers ont même donné
leur accord. Leur nombre est
de quatre, indique-t-on. La
situation est devenue à
l'heure qu'il est pour les
dirigeants médéens, plus
compliquée et très confuse.
Disons que c'est carrément
le tunnel. L'aimable
chairman de l'Olympique de
Médéa n'a pas digéré cette
décision émanant de la
Ligue nationale du football
(LNF) étant donné qu'elle va
pénaliser son équipe. Il est
même étonné par une telle
décision prise à l'approche
du mercato hivernal (pour
ce cas précis), et non pas au
préalable pour que tout le

monde prenne ses
dispositions et ne soit pas
pris au dépourvu. Dans ce
même sillage, il a gentiment
suggéré à l'instance précitée
de reconsidérer sa position.
Une reconsidération qui
soulagera, certainement,
toutes les parties. Cette
décision, donc, pour le
moment, a tout chamboulé
dans la maison des
Olympiens car les
responsables du club du

Titteri étaient vraiment sur
des pistes fiables pour bien
faire leurs emplettes durant
ce marché des transferts.
Mais, maintenant, ils entrent
dans une phase de doute et
d'appréhension. Les
supporters s'inquiètent pour
leur équipe qui risque de
connaître, pour l'actuelle
saison, un mercato hivernal
blanc. Franchement,
l'engrenage sportif médéen
est vraiment touché par la

fameuse décision. Celle-ci a
même influé sur la décision
que le boss médéen a prise,
il y a quelques semaines, à
savoir que juste après la fin
du premier acte du
championnat, il se réunira
avec son staff technique
pour dégager surtout la liste
des joueurs à libérer, mais
pour l'heure, il a tout
annulé. C'est le statu quo
jusqu'à nouvel ordre.
M. G.

Le 4 janvier, l'équipe
entrera en stage hivernal
Dès que l'ensemble des joueurs regagne la
capitale du Titteri, plus précisément le
siège de l'équipe, les deux staffs dirigeants
- administratif et technique - comptent
d'emblée entamer le premier stage hivernal
d'une durée d'une semaine et qui aura lieu
fort probablement à Chlef. Néanmoins, tous
les signaux indiquent que le club phare de
la capitale du Titteri passera forcément le
stage en question au niveau d'un site qui se

situe à Médéa même, car ni le temps ni
l'argent ne lui permettent d'aller au-delà de
son territoire. Ce sera logique si l'équipe
reste à Médéa pour passer ce stage si l'on
se réfère à ce qu'elle possède : un beau
siège doté de tout qui a été offert dernièrement par le wali au club. Donc, pourquoi
aller voir ailleurs surtout lorsqu'on a un
problème pécuniaire ?

Mercredi 28 décembre 2016

17
Slimani : «On
est meilleurs
que d'autres au
niveau de cette
division»

Slimani reste un vrai tacticien ; même si son équipe est
accréditée d'une prestation
de premier ordre durant ce
premier acte du championnat, il est toujours modeste et
humble. Et si on devait attribuer à chaque fin de phase
de la compétition une palme
d'or à un coach, elle reviendrait indubitablement à SidAhmed Slimani pour tout ce
qu'il a fait et est en train de
faire au niveau de la formation de Médéa, en particulier, et le foot algérien, en
général. La preuve est là :
presque tous ses poulains
ont été contactés, au cours de
la phase aller, par d'autres
clubs dans le but de les enrôler dans leurs teams et deux
de ses joueurs, le libéro
Saâdou et le keeper
Lamraoui, ont été convoqués
par le staff technique de
l'équipe nationale A'. A la
question de savoir comment
il évalue le parcours de sa
formation au cours de cette
première phase du championnat, il a tout simplement
dit : " Les plus optimistes
n'ont pas prévu un tel résultat pour notre équipe : une
5e position au classement
général avec 25 points en
quinze matches. Pour une
première, c'est vraiment
magnifique. Donc, on est
meilleurs que d'autres à cette
échelle du football national. "
M. G.

DRBT

Jonathan et Benaâldjia, les premiers libérés
De notre correspondant

AMAR T.

Recrutés à l'intersaison, le gardien de
but, Jonathan et le latéral droit Benaâldjia ont
traversé une période compliquée à
Tadjenanet et ils souhaitent partir au plus
vite. Jonathan, qui n'a pas beaucoup été utilisé avec une moyenne d'un match sur trois, a
perdu sa place de titulaire, remplacé par
Litim. Quant à Benaâldjia, après avoir débuté
l'exercice avec le onze des titulaires, il n'a pas
été vraiment à cent pour cent de ses moyens.
Il n'a plus joué depuis la 10e journée et sa
méforme s'explique par les nombreuses
absences à l'entraînement. Avec plusieurs
prestations décevantes, les deux joueurs, toujours sous contrats, ont demandé à partir
après avoir passé plus de la moitié des
matchs sur le banc.
Benbot pour suppléer Litim dans
les bois
Après le départ de Jonathan, le transfuge de
Sidi Bel-Abbès est l'une des recrues les plus
attendues au DRBT. Estimant qu'il a souffert
d'un manque de considération dans son club,

il a été accueilli à Tadjenanet cette semaine
pour négocier sa venue. En attendant de
récupérer sa lettre de libération, sa signature
au DRBT est imminente. L'ancien keeper de
l'USMBA a sans doute trouvé le club de son
choix où il voudrait évoluer dans un climat
de confiance.
Mouedden vers un prolongement
de son prêt
Le joueur s'est mis d'accord avec les dirigeants de Tadjenanet pour un prolongement
de son prêt, il attend le feu vert des responsables du PAC d'où il est originaire.
L'attaquant du Paradou, très utilisé depuis
son arrivée au DRBT, est considéré comme
un élément-clé dans la composante des titulaires du DRBT. Le président Graïche a
demandé à son homologue du Paradou de
lui prolonger son contrat comme convenu
lors de leur entrevue à ce sujet.
Une trêve pour parfaire la forme
des joueurs
Les joueurs du DRBT ont terminé l'année sur
une série de contre-performances qui ont mis
en péril leur classement au 10e rang à trois

longueurs des équipes du bas du tableau. Le
staff technique a reconnu qu'il manquait
quelque chose à cette équipe qu'il va falloir
régler à l'occasion de la trêve hivernale.
Après un triste bilan, l'équipe est donc attendue pour fournir plus d'efforts ; peu
convaincants, les joueurs commettent beaucoup de fautes ces derniers temps où ils ont
été méconnaissables. Passes manquées, ballons perdues, occasions ratées devant les
buts, cette trêve est une aubaine pour entretenir l'état physique des joueurs et surtout
l'application dans leur jeu.
Le lieu du stage non encore fixé
Selon nos informations, le DRBT s'apprête à
effectuer son stage hivernal dès la semaine
prochaine durant 10 jours. En raison des
contraintes financières, il se déroulera à
Tadjenanet, car le staff technique estime qu'il
est préférable de se regrouper sur place au
lieu d'effectuer un stage à l'étranger. Une
décision somme toute réfléchie lorsqu'on sait
que le club n'a pas des moyens financiers
disponibles en ce moment.
A. T.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz

CSC

18

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Souici voulait Amrani,

l'ENTP lui impose Amrouche
De notre correspondant

RABAH G.

Les fans du CSC doutent fort que
Souici ait eu carte blanche pour diriger
leur club. La preuve, disent-ils en chœur,
Souici avait bel et bien révélé à la presse, il
y a dix jours, qu'il voulait engager le coach
Amrani, mais faisant fi de son vœu, la
direction de l'ENTP a décidé de recruter
l'entraîneur Amrouche.
Kebir au four et au moulin
Tous les fans du CSC pensent que Lamine
Kebir est le seul qui a toutes les prérogatives pour diriger leur club car, disent-ils,
depuis le départ du coach espagnol
Portugal, il s'est retrouvé, comme le dit
bien l’adage, "au four et au moulin ". En
effet, pour ceux qui l'ignorent, Kebir, qui a
été parachuté d'Alger ou de Hassi
Messaoud et non recruté par le directeur
général Abdelouahab Souici, pour occu-

per le poste de directeur sportif,
s'est retrouvé, tout en accomplissant son rôle de manager général, à assurer, les deux derniers weekends, l'intérim à la
barre technique des Vert et
Noir les matches qu'ils ont
joués contre la JSS et le MCO.
Le CSC en stage
du 1er au 9 janvier 2017
Et pour donner raison aux supporters du CSC, qui sont
convaincus qu'il est le seul
homme fort de leur club,
Kebir a, avant-hier, annoncé
que le stage que va suivre
son équipe se déroulera du
1er au 9 janvier 2017, alors que
toute la presse avait bel et bien
été informé par la direction générale
actuelle du CSC que ce regroupement
aurait lieu à partir du 29 décembre 2016,
et qu'elle n'allait pas être indulgente avec

Manucho, Baïtèche
et Belameïri partants
Selon les échos qui nous parviennent de la
maison du CSC, dont les dirigeants n'informent que ceux qui les caressent dans le sens
du poil, l'avant-centre Manucho, le milieu
offensif Baiteche et l'ailier Belameiri auraient

demandé à être libérés. Mais, selon une source
fiable, la direction des Vert et Noir veut libérer Manucho car il a été peu performant lors
de la phase aller ; elle refuse, en revanche, de
laisser partir Baiteche et Belameiri.

les joueurs qui s'absenteraient ce
jour-là.
Le recrutement au
point mort
Après avoir bel et bien contacté
des joueurs (ndlr : Remache du
RCR, Boussouf du MCA,
Boulemdaïs de l'ESS et d'autres)
qu'il voulait engager pour renforcer
l'effectif de son club, le directeur général Souici a décidé ni libérer ni
recruter aucun joueur car, dit-on,
il veut laisser le nouveau et futur
coach de son équipe Adel
Amrouche faire cette besogne.
Or, à ce jour, on ne sait pas
quand Amrouche, qui n'a pas
encore officialisé sa venue au CSC,
va atterrir à Constantine et décider
des joueurs qu'il ne veut pas garder et
de ceux qu'il veut faire recruter par
l'ENTP, le propriétaire de la SSPA CSC.
R. G.

Limane et
Tayeb toujours
convalescents

Le gardien Limane, qui
a contracté une blessure lors du match de
coupe joué pas son
club contre la JSS, qui,
dit-on, va le
contraindre à passer
sur le billard, et le
milieu offensif Tayeb,
qui souffre d'un bobo
qu'il a subi lors d'une
séance d'entraînement, sont toujours
convalescents. Tous
deux ne vont pas être
prêts à suivre le stage
bloqué que leurs
coéquipiers vont
effectuer du 1er au 9
janvier 2017.

USMBA
USMA

0
0

L'USMBA qualifiée aux tirs au but
(5-4)
Toual
Yaghni
Cherifi
Benabderrahman
e
Khali
(Bachiri 36')
Balegh
Sidhoum
Kourbia
Bounoua
Lamali
(Labali 107')
Bouguelmouna
(Belhocine 86').
Ent. : Chérif ElOuezzani.

Zemmamouche
Benyahia
Chafaï
Abdellaoui
Benguit
Benkhemasa
Koudri
(Benmoussa
112')
Beldjilali
Hammar
(Meziane 66')
Andria
(Sayoud 76')
Darfalou
Ent. : Put.

L'USMA termine
mal l'année 2016

7
700 supporters
usmistes présents au
stade

Comme il fallait s'y attendre, les
supporters usmistes ont fait un
grand déplacement à Sidi Bel-Abbès
pour assister à l'important match
d'hier ayant mis aux prises leur
équipe avec l'USM Bel-Abbès. Il y
avait environ 700 inconditionnels
algérois dans la tribune des
visiteurs du stade 24-Février-1956.
Ils n'ont pas cessé de soutenir le
capitaine Zemmamouche et ses
coéquipiers depuis le coup d'envoi
de la rencontre.

Bon accueil des
Bel-Abbésiens

Le moins que l'on puisse dire est
que les Usmistes ont eu droit à un
très bon accueil de la part des BelAbbésiens. Les Algérois ont visité
plusieurs quartiers de la ville de la
Mekerra sans pour autant qu'il ait
un affrontement avec les locaux, ce
qui prouve les bonnes relations qui
existent entre les supporters des
deux équipes. Il faut dire aussi que
les Usmistes ont beaucoup apprécié
le bon accueil des gars de Sidi BelAbbès et leur ont souhaité la
bienvenue à Alger à l'occasion du
match du championnat qui
opposera l'USMA à l'USMBA lors de
la phase retour.

Stade 24-Février-1956 (Sidi BelAbbès)
Arbitres : MM. Brahimi,
Semsoum et Djabellah.
Averts :
USMBA
:
Khali
(27'),
Benabderrahmane (71'), Balegh
(100')

Il s'est envolé avant-hier
pour le Qatar

Khoualed
effectuera la
rééducation L'USM Bel-Abbès a arraché la qualification pour les ¼ de finale de
pendant 1 mois la coupe d'Algérie après avoir battu l'USMA aux tirs au but (5-4).
à Aspetar
trouver la faille. Citant le coup franc (72') qui a failli surprendre Zemma
PAR ANIS S.
Le match a été marqué par un
grand engagement physique de la
part des 22 acteurs, ce qui reflétait sa
très grande importance pour les deux
équipes. Ce sont les Usmistes qui ont
ouvert les hostilités six minutes seulement après le coup d'envoi de la
rencontre par l'intermédiaire de
Hammar. Le joueur pénètre dans la
surface de réparation sur le côté
gauche, mais il a vu son tir heurter le
poteau droit de Toual. Les locaux
répliquent et à la 24', le maître à jouer
de l'USMBA Bounoua offre un caviar
à Bouguelmouna. Pourtant bien
placé, l'attaquant bel-abbésien rate
une grande opportunité pour ouvrir
le score. Son tir heurte le poteau droit
de Zemmamouche. Les Algérois ont
osé et ont tout fait pour marquer,
mais sans pour autant parvenir à

Khali est
sorti blessé
au genou

Victime d'une méchante blessure au tibia péroné qu'il avait
contractée, rappelons-le, lors du
match de la Supercoupe d'Algérie
ayant opposé l'USMA au MCA,
Nacereddine Khoualed s'est envolé avant-hier pour le Qatar pour
rejoindre la clinique Aspetar. Le
défenseur international va effectuer la rééducation dans cette
somptueuse clinique qui va durer
un mois, avant de regagner le
pays, où il devrait reprendre
immédiatement le chemin des
entraînements. Si tout marche
comme prévu, c'est à partir du
mois de février que Khoualed
devrait être apte pour disputer les
matchs officiels avec l'USMA.
A.S.

Mercredi 28 décembre 2016

Le défenseur
central de l'USM
Bel-Abbès n'a pas
pu aller jusqu'au
terme de la rencontre d'hier
après avoir
contracté une
blessure au
genou, ce qui l'a
contraint à céder
sa place à son
coéquipier
Bachiri. Le joueur
effectuera des
tests approfondis
aujourd'hui afin
de connaître
davantage la
nature de sa blessure, tout en espérant qu'il sera
rétabli dans les
plus brefs délais
afin qu'il ne rate
pas la préparation
d'intersaison.

bien botté de Beldjilali qui a été
repoussé par Toual (28') et le puissant
tir de Darfalou des 30 mètres, mais
Toual s'interpose une nouvelle fois et
dévie la balle en corner. C'est sur ce
score vierge que la première mitemps s'est achevée. Après la pause
citron, les locaux sont rentrés plus
déterminés que jamais pour marquer, mais ils se sont heurtés à une
défense usmiste solide qui a bien
tenu le coup. Côté USMA, l'entraîneur Paul Put a procédé à deux changements en alignant Meziane et
Sayoud, respectivement à la place de
Hammar et Andria afin d'huiler la
machine offensive, en vain. Il faut
dire que le jeu s'est concentré au
milieu de terrain durant toute la
deuxième mi-temps. Deux actions
dangereuses seulement méritent
d'être mentionnées celles de Kourbia

d'un puissant tir et celle de Meziane
(83'), dont le tir à ras de terre passe à
quelques centimètres des bois de
Toual. A égalité 0 à 0 à la fin du
temps réglementaire, les deux
équipes partent aux prolongations,
mais rien n'a changé au tableau d'affichage. Les deux équipes sont finalement allées à la séance des tirs au but
pour se départager, où la chance a
souri à l'USM Bel-Abbès. Sur sept
tentatives, Zemmamouche a stoppé
deux tirs, tandis que Sayoud, Benguit et
Beldjilali ont raté du côté de l'USMA.
Ainsi donc, l'USMBA valide son billet
qualificatif pour les ¼ de finale de la
coupe d'Algérie. L'USMA, qui a raté le
titre symbolique de champion d'hiver,
termine la première moitié de l'actuel
exercice sur une mauvaise note. Il ne lui
reste que le championnat pour sauver
A. S.
la saison.

Cherif El-Ouezzani : «C'est
la victoire du cœur et je
remercie les joueurs et
les supporters»
"Avant d'affronter l'USMA, on
était sur une défaite amère
concédée en championnat
face au leader, le MCA.
On n'a pas eu non plus un temps suffisant
pour préparer le match de la Coupe d'Algérie,
mais c'est le bon caractère qu'ont montré les
joueurs qui a fait la différence. C'est la victoire
du cœur. Je remercie beaucoup les joueurs qui
ont fait un match d'hommes ainsi que les supporters qui nous ont beaucoup soutenus, tout
en espérant aller le plus loin possible en
Coupe d'Algérie."
«On effectuera la préparation
hivernale à Tlemcen et à Alger»
"La préparation hivernale s'effectuera en
deux cycles. On se préparera la première
semaine à Tlemcen avant d'aller à Alger pour

effectuer un deuxième stage où on va peaufiner notre préparation avant l'entame de la
deuxième moitié de l'actuel exercice."
«On est en contacts avancés avec
Mansouri, Mazri et Djamaâouni»
Concernant l'opération recrutement, le
coach de l'USMBA affirme : "On est en
contacts avancés avec le gardien de but de
l'USMA, Mansouri, le défenseur du MC Saïda,
Mazri, ainsi que l'attaquant du MCA,
Djamâaouni. Excusez-moi, je ne peux pas
donner plus de détails."
Put boycotte la conférence de presse
L'entraîneur de l'USMA, Paul Put, quant à
lui, a boycotté la conférence de presse d'aprèsmatch. Le technicien belge, qui a perdu l'un de
ses principaux objectifs cette saison, était très
abattu après l'élimination de son équipe en
Coupe d'Algérie.

Haddad a fait
le déplacement
avec l'équipe

Conscient de la grande importance
du match d'hier, le président de
l'USMA Rebouh Haddad a décidé de
faire le déplacement avec l'équipe à
Sidi Bel-Abbès. Le président
usmiste s'est réuni avec les joueurs
dans la matinée du match où il les
a motivés pour sortir le grand jeu
face à l'USMBA afin de valider le
billet qualificatif pour les ¼ de
finale de la coupe d'Algérie. Il était
présent dans la tribune d'honneur
du stade 24-Février-1956, où il a
suivi attentivement la rencontre.

3 changements pour
Paul Put

L'entraîneur de l'USMA, Paul Put, a
procédé à trois changements sur
son onze-type hier face à l'USMBA
par rapport à celui qui a disputé le
dernier match du championnat face
à l'USMBA. Le coach usmiste a
aligné Koudri, Beldjilali et Andria
respectivement à la place de
Meftah, Meziane et Benmoussa.

Benguit
pour remplacer
Meftah

Comme il fallait s'y attendre, le
coach Paul Put a aligné Raouf
Benguit sur le flanc droit pour
pallier l'absence de Rabie Meftah,
suspendu. Le jeune Usmiste a tenu
son rôle convenablement

Mansouri,
Benchikoune et Abel
écartés

Pour établir la liste des 18, le
premier responsable du staff
technique du club Paul Put a écarté
hier matin le gardien de but Smaïl
Mansouri et le milieu de terrain
Khaled Abel ainsi que le jeune
Benchikhoune. Les trois joueurs ont
suivi la rencontre à partir de la
tribune d'honneur, en compagnie de
Rabie Meftah, suspendu.

Joma serait
le nouvel
équipementier de
l'USMA

L'USMA devrait changer
l'équipementier à partir de la
nouvelle année 2017 et qui serait
fort probablement Joma. Selon nos
informations, le contrat entre la
direction du club algérois et la
firme espagnole devrait être signé
le 2 janvier prochain.

www.competition.dz

ESS
JSS

2
2

ESS : (Tirs au but 7-6)

Stade du 8-Mai 1945
Buts :
ESS : Aït Ouamer (11') Djabou (76',
sp)
JSS : Hamia (60'), Djallit (64')
Djemili
Tobal
Aggoune
(Hamia 52')
Maziz
Bapidi
Legraâ
Bousmaha
Bourdim
Sayah
(Merbah 66')
Zaïdi
(Bekakchi 91')
Djallit©
Ent. : Khouda

SÉTIF PASSE
DE JUSTESSE
Le sort de ce match agréable s'est joué sur un simple coup de pied de réparation dans la
deuxième série des tirs au but. Les Sétifiens l'ont échappé belle face à une formation
bécharie qui aura mérité de passer sans la moindre discussion. En effet, la JS Saoura est
passée à côté d'une qualification historique. Sa faute est de n'avoir pas su profiter de sa
domination dans la dernière demi-heure de jeu de la rencontre.
De notre correspondant

L. M. AZZI

Temps frais, affluence nombreuse, pelouse praticable. Arbitrage
de M. Abid-Charef assisté de
MM. Brahim et Gourari

La bande bécharie a pris le dessus au terme d'un match plein de
rebondissements. Et pourtant, la
première période était à l'avantage
des Sétifiens qui n'ont pas mis du
Averts :
temps pour se mettre en évidence
ESS : Ziti (36') Bouchar (104')
avec un joli but signé Aït-Ouamar de
JSS : Tobal (29') Maaziz (31') la tête à la suite d'un corner de
Bousmaha (107')
Djabou (11'). Leurs
manœuvres ont failli
Film du match
désarçonner la défense
faute
de
4' Coup franc botté par Djabou, la balle ne bécharie
concentration.
Et
c'est
passe pas loin du cadre
8' Laouti a sauvé son équipe en deux dans la deuxième périotemps, d'abord sur une reprise de Tembeng, de que le sort de ce
match allait se joua. Les
puis sur un essai de Djahnit.
11' Corner botté par Djabou, Aït Ouamer visiteurs grâce à un
coupe la trajectoire du ballon et de la tête le changement tactique
vont parvenir à renverse
met dans les filets de Laouti.
15' Ziti grâce à une action individuelle arri- la vapeur à l'heure de
ve jusqu'à la surface adverse mais son essai a jeu. D'abord par le rentrant Hamia auteur d'un
été stoppé par le portier béchari.
21' Première action de l'équipe visiteuse joli lob à la suited'une
amorcée par Djallit qui d'un tir puissant obli- belle passe de Sayah
ge Kheiri à repousser sur Bouchar qui écarte (60'). Puis par Djallit à la
réception d'un caviar de
le danger.
26' Belle action de la JSS, la balle arrive à Zaïdi lui-même royaleDjallit qui tire dans une forêt de jambes, la ment servi par Bourdim se. Mais le rentrant Bakir a profité Djabou qui s'est chargé de le trans- impardonnables ont emmené le
balle arrive à Sayah dont l'essai est détourné (64'). En face, les locaux d'une hésitation de la défense pour former avec succès (76'). Le reste de match à la fatidique série des tirs au
étaient cuits tellement prendre de vitesse Tobal et pousser la partie était à l'avantage des but. La deuxième série après un suspar un défenseur sétifien.
leur équipe n'arrivait ce dernier à le retenir par le maillot à Sudistes qui multipliaient les pense hitchcockien est revenue à
31' Débordement de Djabou sur le côté.
rarement
à l'entrée des 18 mètres. L'arbitre dési- prouesses et les maladresses devant l'Entente grâce au ratage de Djallit et
46' Amokrane, de la tête, reprend un centre que
approche
la
zone
advergna le point du penalty et c'est une défense dépassée. Des ratages Tobal contre celui de Lamri. L.M A.
de Lamri dans les bras de Laouti.
47' Erreur de Bapidi, Amokrane tente de
surprendre Laouti qui repousse en corner.
Kenniche et Hachi out, Daouadji non convoqué
48' Reprise foudroyante de Djabou, le
Trois joueurs de l'ESS ont manqué le rendez-vous de leur équipe face à
même Laouti plonge et repousse encore une
la JS Saoura. Il s'agit des défenseurs Ryad Kenniche et Fares Hachi pour
fois devant une forêt de jambes.
cause de blessure. Le troisième, le milieu Abdallah Daouadji, n'a pas été
51' Coup franc de Djabou, Amokrane saute
convoqué pour ce rendez-vous.
et d'une tête envoie le ballon au-dessus de la
transversale.
58' Sur un contre rapide à trois contre deux,
Blessé à la cheville, Tiboutine sacrifié
Tout a commencé à l'entrée de la JS Saoura dans le hall des vesDjallit bien servi préfère centrer au lieu de
Le défenseur Walid Tiboutine a été sacrifié sur les dix-neuf qui ont fait le
tiaires du stade du 8-Mai-1945. Dans un premier temps, les
viser le cadre, un défenseur sétifien arrive à
déplacement à El-Khroub à cause de sa blessure à la cheville. Ce qui a
Bécharis ont refusé d'utiliser ces lieux réservés pourtant aux
sauver en catastrophe
poussé le coach Khouda à faire appel à l'attaquant Sofiance Bencherif dont
équipes visiteuses. Selon eux, l'endroit n'était pas propre faisant
60' Très belle transversale de Sayah sur
la participation à ce match contre l'ES Sétif était incertaine pour un ennui
allusion aux réclamations des responsables du DRB
Hamia qui sans trop tarder arriver à lober
musculaire.
Tadjenanet, dernier adversaire et hôte de l'Entente. Et c'est là
Kheiri et remettre les deux équipes à égalité.
qu'intervient le président sétifien Hamar Hacène pour deman64' Très belle transversale de Bourdim sur
Laouti et Aggoune d'entrée
der aux gars de la JS Saoura d'obtempérer. Ces derniers n'ont
Zaïdi qui sans contrôle centre à ras de terre
Les
changements
de
Khouda
pas apprécié l'intervention du boss des gars des Hautssur Djallit qui parvient à mettre le ballon au
La JS Saoura a entamé le match de Sétif avec deux changements dans sa
Plateaux. Le ton est monté pendant quelques minutes avant
fond de la cage de Kheiri.
composante. L'entraîneur Khouda a aligné le gardien Salah Laouti préféré
que les Bécharis n'acceptent de prendre les vestiaires qui étaient
75' Fauchage sur Bakir par Tobal, l'arbitre
à Lahouari Djemili et le défenseur Fares Aggoune en remplacement de
dans un parfait état.
siffle justement un penalty
Walid Tiboutine blessé.
76' Djabou prend à contre-pied Laouti et
égalise pour son équipe.
RÉSULTATS
87' Djabou se joue de deux défenseurs
bécharis, arrive dans la surface et centre en
ESS 2........................................................................................................JSS 2 (tirs au but 7-6)
retrait mais un défenseur adverse sauve in
JSK 1.....................................................................................................................................NEF 0
extremis.
90' Djahnit centre sur Amokrane qui arrive
MCA 7..................................................................................................................................USBD 1
une seconde en retard sur le cuir
Près de cinquante
USMBA 0...............................................................................................USMA 0 (tirs au but 5-4)
90'+2 Contre éclair de Zaïdi qui arrive à
supporters de la JS
récupérer une balle cherchée par le gardien
Saoura ont été présents PROGRAMME DES 1/8 DE FINALE COUPE D'ALGÉRIE 2016/2017
sétifien et tente de le lober mais ce dernier
hier au stade du 8-Maisauve en catastrophe en corner.
N° Club Accueillant
Club visiteur
Date
Horaire Stade
OBS
1945, drapés de
99' Belle combinaison de l'équipe visiteuse,
couleurs du club de
la balle arrive à Bourdim qui se présente seul
05 CA Bordj Bou Arréridj USM El Harrach Aujourd’hui
16 H 30 20 Août 1955 -B Bou Arréridj
ENTV
Béchar. Ces fans ont
face à Kheiri mais Lamri le fauche irrégulièrepris place sur les
06 MC Saida
CR Belouizdad
Aujourd’hui
14 H 30 13 Avril-1956- Saïda
ENTV
ment mais l'arbitre ne dit rien.
travées de l'antre
110' Puissant tir de Bekakchi qui pousse
sétifien réservées aux 07 Paradou AC
NA Hussein Dey Aujourd’hui
14 H 30 Omar BENRABAH-DarEl Beida
ENTV
visiteurs, et ce, malgré
Kheiri à se coucher pour capter la balle en
US Tébessa
Aujourd’hui
14 H 30 Boumezrag - Chlef
HUIS CLOS
la distance et le froid. 08 ASO Chlef
deux temps

Echauffourées
entre les Bécharis
et Hamar

50 fans
bécharis
présents

Mercredi 28 décembre 2016

USMB

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

6

Kheiri
Ziti
Lamri
Bouchar
Bedrane
Aït Ouamer
Tambeng
Amada
(Bakir 68')
Djabou ©
Amokrane
(Boulemdaïs
100')
Djahnit
(Rebiai 120')
Ent. : Zorgane

www.competition.dz

Mercredi 28 décembre 2016

19

LES ANCIENS JOUEURS
METTENT LA PRESSION

Calin s'est
envolé hier pour
la Roumanie

sur la direction
De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Selon certaines indiscrétions,
les anciens joueurs de la formation de la ville des Roses, à leur
tête le Guinéen Brahim Sylla, ont
contacté de nouveau la direction
blidéenne pour réclamer leurs
arriérés. Cette énième réaction
des anciens joueurs a coincé la
direction blidéenne la mettant
dans une situation embarrassante. L'équipe dirigeante de l'USMB
a essayé toutes les solutions possibles pour convaincre les anciens
joueurs de patienter et d'accepter
de percevoir leur dû antérieur
par tranches, mais certains
joueurs, le Guinéen Sylla en tête,
ont refusé cette proposition en
réclamant la totalité de leur
argent. En effet, le Guinéen Sylla
a été informé par l'un de ses excoéquipiers que les caisses du
club sont renflouées et que la
direction du club phare de la ville
des Roses a les moyens de payer
sa dette. Ce joueur a donc maintenu sa décision et a refusé d'aider le club.
Des joueurs limités
bloquent le club
Si l'on revient un peu en arrière,
plus exactement à la saison précédente, on constatera que l'ancienne équipe dirigeante a commis de
grosses bourdes en optant pour
de mauvais choix. L'enrôlement
du Guinéen Brahim Sylla a été la
plus grosse bêtise commise par la

Le premier responsable du volet technique de Blida s'est envolé hier en
Roumanie pour passer les fêtes de fin
de l'année avec sa famille. L'entraîneur
blideéen sera de retour à Blida le 2 janvier prochain pour entamer son travail
de préparation en prévision de la phase
retour du championnat de Ligue 2
Mobilis.
A. D.

ZERGUINE AFFIRME :
direction de Foufa qui a engagé
un joueur se relevant d'une
méchante blessure et qui est stérile devant les buts. La preuve, le
joueur en question a privé son
club de plusieurs victoires à
domicile et en déplacement à la
fois. Benayada, ce joueur qui a
enfoncé le club lors du match de
la JSK, où il avait offert la victoire
sur un plateau en or à Mouassa et
ses poulains, n'aurait pas dû lui
aussi réclamer ses arriérés mais
plutôt aider le club en silence.
Mais comme l'ancienne direction
a brillé en négligences, ce joueur
a eu le temps de déposer son
contrat au niveau de la Ligue et
aussi de réclamer ses arriérés.
Ceci dit, la direction actuelle est
en train de payer les erreurs de
l'ancienne équipe dirigeante.

Les industriels doivent
casser leur tirelire
Les hommes d'affaires de la ville
de Blida doivent réagir très vite
pour sauver les meubles et permettre au manager général de
faire son recrutement le plus normalement du monde. En effet, les
industriels de la ville de Blida
sont assez nombreux et doivent
mettre la main dans la main pour
sauver leur club et lui permettre
de revenir le plus vite possible
parmi l'élite, car les subventions
octroyées par l'APC de Blida au
club net suffisent même pas à
couvrir les charges des déplacements du club. Donc, il est temps
pour ces industriels de mettre la
main dans la main afin de sauver
le club de cette situation et lui
permettre d'entamer la seconde

phase de l saison en force.
La direction va lancer
un message de détresse
La direction du club phare de la
ville des Roses doit organiser une
conférence de presse demain au
stade Brakni qui sera consacrée à
l'évaluation de la phase aller du
championnat de Ligue 2 Mobilis.
Le président Boumaza, en compagnie du manager général du
club Abdenour Krebaza, tenteront de donner un bilan global
sur le parcours du club et vont
essayer de lancer un message de
détresse en direction des industriels pour les inciter à aider le
club et tendre la mains à ce prestigieux club qui ne mérite pas de
jouer dans cette division.
A. D.

«Le club est
sur la bonne
voie»

L'attaquant et buteur du club phare
de la ville des Roses Zerguine nous a
fait savoir que le club est sur la bonne
voie. Zerguine a ainsi indiqué que lui et
ses coéquipiers vont faire le maximum
pour entamer la phase retour en force. "
Les contreperformances enregistrées
aux deux derniers matchs du championnat sont dues essentiellement à la
fatigue. On a joué 4 matchs en l'espace
de deux semaines. Cette programmation nous a épuisés, surtout les deux
déplacements à Saida et à Bordj. Le plus
important à retenir, c'est notre position
de dauphin au classement général. On
va faire de notre mieux pour conserver
notre place et surtout offrir l'accession à
nos supporters ", nous a déclaré
Zerguine.
A. D.

ASMO

Tant que le
fonctionnement
n'est pas légal
De notre correspondant

L. M. AZZI

A l'heure où nous mettons
sous presse, aucune voie officielle
n'a daigné apporter un éclaircissement au sujet de l'avenir de
Mohamed Henkouche. Ce dernier
s'entête à se confiner dans un
silence prenant le soin de rester
injoignable, tout comme la direction chez qui toutes les voies d'information sont bouclées. Cette
façon d'agir des dirigeants n'est
pas nouvelle depuis quelques
années. Hier et avant-hier, deux
membres proches des affaires du
club asémiste ont répondu différemment. " Il a annoncé sa démission dans les vestiaires après le
match de Saida. Mais je ne peux
vous dire s'il va partir ou pas ",
répond la première, alors que la
deuxième est catégorique : " Il
n'est pas parti, il est toujours au

club." La direction de la SSPA, par
la voix de son DG, a promis d'installer une cellule de communication à l'orée de l'instauration du
professionnalisme dans le football
national. Mais aucune suite n'a été
donnée dans un club qui a perdu
de sa superbe et qui risque de
sombrer tant que le fonctionnement n'est pas légal, comme
l'avait confirmé le président de la
Ligue de football dit professionnel, l'an passé, suite à notre insistance. Souvent décrié, ce fonctionnement met le club dans une spirale qui ne garantit aucun espoir
pour les supporters dont le rêve
est de voir l'équipe remonter en
Ligue 1 Mobilis tout simplement.
C'est dire que la rue asémiste ne
réclame ni plus ni moins qu'une
place dans le premier palier du
football algérien pour son équipe
fétiche.
L. M. A.

Reprise
jeudi

La reprise des
entraînements
est fixée pour
demain jeudi.
Les joueurs ont
bénéficié de
quatre jours de
repos après la
rencontre face
au MC Saida en
déplacement.
Ces derniers,
sauf changement de dernière minute,
devront se présenter dans la
matinée au
stade HabibBouakeul ou à
l'hippodrome
d'Es-Senia pour
fuir les supporters en colère.
L. M. A.

Les supporters en colère

«L'heure est grave»
" L'histoire et l'image
de l'ASMO sont salies par
les dirigeants actuels qui
vont jeter notre équipe,
équipe chère à nos pères et
grands-pères aux oubliettes
de la D3. L'ASMO, c'est
Oran, l'ASMO, c'est le
prestigieux quartier
révolutionnaire de M'dina
J'dida cher au chahid
Ahmed Zabana ; l'ASMO,
c'est aussi des joueurs qui
ont porté avec fierté le
maillot vert et blanc", peut-

on lire sur la page
ASMO.M'DINA JDIDA de
Facebook. Les
commentaires ne sont pas
favorables aux responsables
actuels. Nombreux sont
ceux qui sollicitent
l'intervention des autorités
de la ville pour sauver
l'équipe comme ils l'ont
ainsi déploré : " L'heure est
grave, terminer l'aller avec
17 points, c'est la D3
garantie. Réveillez-vous les
Asemistes, il n'y a que les

vrais supporters qui
peuvent sauver ce grand
club, sinon ça sera la
disparition d'un autre club
d'Oran après l'USMO." Il
est vrai que la situation de
leur team fétiche n'est guère
reluisante et seule une prise
de conscience de tous les
amoureux du club secouera
la direction et calmera les
esprits.
L. M. A.

Henkouche : restera restera pas ?

Vers un compromis chez Saâdoune
Une source proche de la direction du
club assure que Mohamed Henkouche et
Mohamed El-Morro avaient rendez-vous
hier avec Mohamed Saadoune. Ce rendezvous devait leur permettre de trouver un
compromis au sujet de l'avenir du coach à
la barre technique de l'équipe fanion de
l'ASM Oran, précise la même source.
L'intéressé aurait eu l'intention d'exiger des
garanties quant au renfort de l'effectif qui
paraît tout juste moyen. Autrement dit, le

Mascaréen conditionne son maintien dans
ses fonctions par un renfort de qualité.
Connaissant ses principes, l'ancien coach
de la JS Saoura n'acceptera pas de driver
une équipe quelconque et sans âme. Le
dénommé Moumouh, qui n'a toujours pas
intégré la société asémiste, serait prêt à
donner des garanties à l'entraîneur. On y
reviendra.
L. M. A.

20

www.competition.dz

Mercredi 28 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

MCA

Mercredi 28 décembre 2016

5

Sonatrach va
débloquer 50 milliards
En 2014, les hauts responsables de Sonatrach avaient fixé le budget annuel de la
SSPA-MCA à 30 milliards par an, mais depuis quelques jours, le CA de Sonatrach
a décidé d'augmenter ce budget à 50 milliards pour la saison 2016- 2017.
PAR AMINA ZERROUKI
En effet, comme d'habitude, le CA de
Sonatrach se réunit deux fois par an pour discuter de certains points concernant la firme
pétrolière. Parmi ses points, sa filiale la SSPAMCA. Les hauts responsables de cette firme
ont décidé d'augmenter pour cette saison le
budget annuel du doyen des clubs algériens.
Le président du CA de la SSPA-MCA, Zaid
Laâdj, était présent à cette réunion, il a expliqué que 30 milliards ne sont pas suffisants
pour assurer le bon fonctionnement du club,

surtout que le MCA bataille sur plusieurs
fronts cette saison avec le championnat, la
coupe d'Algérie et la coupe de la CAF. Le président Laâdj a réussi à convaincre le PDG de
Sonatrach et ses collaborateurs de rajouter un
montant de 20 milliards ; ainsi donc, 50 milliards seront débloqués. Cette somme sera
versée en tranches, comme c'est le cas depuis
le rachat de la SSPA-MCA par Sonatrach en
2013. Il faut dire que malgré ces 50 milliards,
la masse salariale du MCA est très élevée
depuis la venue du nouveau DG, Omar
Ghrib, puisqu'elle atteint les 49,5 milliards

contrairement à la saison dernière où elle était
de 35 milliards. Les hauts responsables de
Sonatrach ont exigé du président du CA de la
SSPA/MCA, Laâdj, de diminuer la masse
salariale dès la saison prochaine ou bien trouver d'autres ressources financières, car
Sonatrach ne compte pas dépasser les 50 milliards.
Par ailleurs, une source au niveau de la
firme pétrolière nous a révélé que la somme
de 50 milliards sera débloquée au début de
l'année 2017. Selon toujours notre source, le
président Ladj va commencer à payer les

Laâdj prévoit une cérémonie avant le clasico

Les joueurs seront
payés après le stage
Compétition / PUB

ANEP 438 520 du 28/12/2016

Le DG de la SSPA-MCA, Omar Ghrib, a promis à ses joueurs
qu'ils toucheront deux mois de salaire avant leur départ en
Espagne, mais ce ne sera pas possible puisque l'argent de
Sonatrach ne sera pas disponible avant la fin de cette année
2016, sauf si Ghrib ramène l'argent de ses amis.

joueurs dès que cette somme sera versée dans
le compte du club, puisque la majorité des
joueurs n'ont pas touché leurs salaires depuis
plusieurs mois (3 à 4 mois).
Ainsi donc, le problème d'argent est d'ores
et déjà réglé temporairement avec ces 50 milliards, mais les responsables de la SSPA-MCA
doivent trouver de nouveaux sponsors à partir de la nouvelle année 2017.
A. Z.

Une mise en demeure
lui a été envoyée
Ghrib n'a pas voulu
signer son contrat de
DG de la SSPA-MCA,
il est en situation
irrégulière depuis qu'il
est revenu au MCA le
14 avril dernier. Le CA
lui a envoyé deux
lettres pour lui
demander de signer
son contrat, en vain.
Comme tout le monde le sait, dans
une société par actions, le bénévolat est
interdit, sauf dans les petites associations. Omar Ghrib a fait savoir au CA
qu'il veut travailler bénévolement, mais
le président du CA, Laâdj, et ses collaborateurs ont fait savoir à leur interlocuteur qu'il ne pourra pas travailler de
la sorte. Selon certaines indiscrétions,
les membres du CA ont envoyé un
contrat à Omar Ghrib avec un salaire de
27 millions de centimes brut, mais
Ghrib a refusé de signer son contrat
pour la simple raison qu'il veut travailler bénévolement et qu'il a fait
savoir à ses interlocuteurs qu'il n'a pas
besoin de salaire. Chose qu'ont refusée

Compétition / PUB

ANEP 438 626 du 28/12/2016

Compétition / PUB

ANEP 438 597 du 28/12/2016

Mais le président du CA, Zaid
Laâdj, compte organiser une cérémonie au retour de l'équipe
d'Espagne pour la féliciter pour
son bon parcours et octroyer
quelques mois de salaire.
Les camarades de Karaoui
n'ont pas cessé de réclamer leurs
dus. La majorité des joueurs n'ont
pas touché leurs salaires depuis 3
à 4 mois et cela malgré les bons
résultats enregistrés en championnat et en coupe, le MCA a terminé champion d'hiver plus une
qualification aux 1/8 de finale de
la coupe d'Algérie. Avant le
match de coupe contre Beni
Douala, Omar Ghrib a rassuré les
équipiers de Hachoud qu'ils toucheront deux mois de salaire
avant le départ de l'équipe en
Espagne, mais comme l'argent de
Sonatrach n'est pas disponible, ce
sera impossible, sauf si Ghrib
trouve d'autres ressources finan-

cières pour octroyer deux mois de
salaire à ses joueurs. Selon une
source sûre, le président du CA,
Zaid Laâdj, compte organiser une
cérémonie en l'honneur de Kamel
Mouassa et ses joueurs pour les
féliciter pour le bon parcours
qu'ils ont réalisé depuis le début
de la saison et aussi les booster
pour continuer sur cette lancée
pour atteindre les objectifs tracés
par les responsables du club.
Laâdj va aussi annoncer aux
joueurs qu'il a fait un virement
sur les comptes des joueurs avec
au moins deux à trois mois de
salaire. En somme, le problème
d'argent sera résolu pour les
coéquipiers de Chaouchi avec la
régularisation de leurs salaires ;
ils n'ont qu'à travailler et réaliser
de bons résultats pour procurer
de la joie et du plaisir aux
Chnaoua qui rêvent d'un doublé
cette saison.
A. M.

les membres du CA qui ont décidé de
lui envoyer une mise en demeure après
qu'il a refusé à deux reprises de signer
son contrat. Selon notre source, le président du CA va envoyer une dernière
correspondance à Ghrib pour la signature du contrat, et si Ghrib refuse toujours de signer son contrat, le CA va
prendre des décisions à son encontre.
Une chose est sûre, Omar Ghrib est
contraint de signer un contrat en tant
que DG de la SSPA-MCA pour continuer sa mission à la tête du vieux
Mohamed A.

Réunion Ghrib - Mouassa
aujourd'hui
Le DG de la SSPA-MCA, Omar Ghrib, se réunira aujourd'hui avec
son entraîneur Kamel Mouassa pour discuter de plusieurs sujets
concernant l'équipe dont la liste des joueurs à libérer et le
programme du stage de l'équipe en Espagne.
Pour la liste des joueurs à libérer, Kamel Mouassa ne
compte pas garder certains joueurs surtout ceux du
milieu de terrain, à l'instar des Boucherit et Seddiki qui
ont déjà décidé de partir puisqu'ils ont réclamé leurs
papiers à Omar Ghrib avant même le match de la coupe
qui s'est joué hier contre la formation de Beni Douala.
L'autre joueur qui veut partir, Rachid Bouhenna, Kamel
Mouassa ne veut pas le libérer, surtout qu'il a besoin de
lui pour la phase retour où le MCA jouera sur trois fronts.

Omar Ghrib devra convaincre le joueur de rester, surtout
qu'il est sollicité par plusieurs équipes de Ligue 1 Mobilis.
Pour ce qui est des nouvelles recrues, après avoir assuré les services de Mansouri, Kamel Mouassa compte
demander à Ghrib de concrétiser avec Khaled Gourmi
pour clôturer l'opération recrutement.
Pour terminer cette réunion, la discussion tournera
autour du stage de Benidorm où l'équipe passera une
semaine sur le sol espagnol.
A. Z.

www.competition.dz

COUPE D’ALGERIE 1/8 DE FINALE

4
MCA
USBD

7
1

Stade Omar Hamadi de Bologhine
Buts
MCA : Bouguèche (2', 22'), Zerdab
31, Djemaouni (47'), Boudebouda
(60'), Azzi (79'). Kacem (90').
USBD : Hadj Kaci (67'). USBD
Chaâl
Hachoud
Boudebouda
(Bouhenna 76')
Azzi, Mebarakou
Kacem
Mokdad
Derrardja
(Chérif El
Ouezzani 70')
Bouguèche
Djemaouni
Zerdab
(Aouedj 68').
Entr : Mouassa

Azzez
Hamadache
Salah
Messaoudène
Noura
Benmessaoud
Daoud
Henni
(Hadj Kaci 54')
Chouiter
(Badache 76')
Zamoune
Ben Sayah
Ent. : Naït-Abbès

Temps frais, affluence nombreuse, arbitrage de M. Boukhalfa
assisté de M. Zerhouni et M.
Benali

Pour rester au chevet de
sa mère malade

Demou quitte
la mise au vert

Le défenseur du Mouloudia
d'Alger, Abdelghani Demou, a
quitté en urgence la mise au vert
du MCA après qu'il a été informé
que sa maman est malade.
L'entraîneur Kamel Mouassa, qui
voulait titulariser Demou lors des
1/8 de finale de la coupe
d'Algérie contre la formation de
Beni Douala était obligé de faire
appel à Ayoub Azzi qui devait
débuter la partie sur le banc.

Chita pour le
remplacer
Comme Abdelghani Demou a

La balade des
Mouloudéens

Chaâl retrouve
le onze

Une centaine
de supporters
de Beni Douala
présents au
stade de
Bologhine

Les supporters de l'US Beni
Douala n'ont pas raté l'occasion
pour suivre le match de coupe de
leur équipe contre le MCA qui
s'est joué hier au stade de
Bologhine. Ils étaient une centaine de fans présents dans la tribune réservée aux visiteurs du stade
Omar Hamadi.

Bouguèche a mis à genoux les visiteurs qui n'ont pas pu suivre le rythme imposé par le champion d'hiver de
la Ligue 1 Mobilis. A la 31', Derrardja
exécute un corner, Zerdab surgit et
d'un joli coup de tête ajoute le troisième but. La suite de cette première
période ne donne rien et l'homme en
noir renvoie les deux équipes aux vestiaires. Après la pause citron, on a
assisté au même scénario de la première. Une domination sur toute la
ligne des Mouloudéens face à une
équipe qui n'a pas pu mettre en difficulté l'équipe de Kamel Mouassa.
Après deux minutes de jeu de cette
deuxième période (47'), Hachoud
déborde sur le flanc droit et réalise un
joli centre vers Djemaouni qui du plat
du pied ajoute le quatrième but. Le
festival des buts continua dans ce
second half. A la 60', Derrardja sert

Boudebouda dans la surface de réparation, ce dernier d'un tir croisé ajoute
le cinquième but. Face au relâchement des Mouloudéens, les gars de
Beni Douala ont réussi à marquer le
but d'honneur par Hadj Kaci à la 67'.
Après ce but de l'USBD, les
Mouloudéens ont repris les commandes de jeu et à la 79' Aouedj est
fauché dans la surface de réparation,
l'arbitre Boukhalfa désigne le point de
penalty qui a été transformé par le
défenseur Ayoub Azzi. A la 90', le
milieu de terrain Mehdi Kacem clôture ce festival de buts par un joli but
des 25 mètres. C'est sur le score de
sept buts à un que le Mouloudia
d'Alger se qualifie pour les quarts de
finale de la coupe d'Alger et augmente ses chances de s'offrir la 9e coupe
comme le souhaite le peuple du
doyen des clubs algériens.
M. K.

L'ŒIL DU COACH

Mouassa : «C'est ce Mouloudia
que je veux voir»

quitté la mise au vert en urgence,
l'entraîneur du Mouloudia
d'Alger a décidé de faire appel à
Oussama Chita pour compléter
ses 18. C'est une première pour le
jeune Mouloudéen de faire partie
des 18, lui qui était éloigné des terrains pendant plus de sept mois à
cause d'une blessure au genou.

Après avoir raté les
derniers matchs du
championnat où Chaouchi
gardait la cage du MCA, le
jeune gardien international
olympique Farid Chaâl a
retrouvé le onze rentrant
hier face à l'USBD. Le
gardien mouloudéen a été
applaudi par les supporters
du MCA dès son entrée le
terrain du stade Omar
Hamadi.

Contrairement à ses
coéquipiers, l'attaquant
Sid-Ahmed Aouedj n'a
pas fait l'échauffement
d'avant-match. Il a suivi
l'échauffement de son
équipe à partir du tunnel aux côtés du DG
Omar Ghrib.

Nekkache
présent au
stade

Boudebouda
sort blessé

PAR MEHDI KABI
D'emblée, les poulains de Kamel
Mouassa ont annoncé la couleur avec
un pressing très haut pour pousser les
défenseurs de l'USBD à commettre
des erreurs dans leur zone. Sur une
erreur d'un défenseur de Beni Douala,
le Mouloudia d'Alger bénéficie d'un
corner bien tiré par Hachoud qui
dépose le cuir sur la tête de Hadj
Bouguèche qui ne laisse aucune chance au gardien Azzez (2'). La réaction
des visiteurs était immédiate par
Zanoune qui a failli remettre les pendules à l'heure, mais Chaâl était sur la
trajectoire (4'). Malgré cette première
occasion des équipiers de
Benmessaoud, les Mouloudéens n'ont
pas tremblé et ils ont continué à solliciter le gardien de l'USBD. 7',
Hachoud profite d'une erreur de la
défense de l'USBD et marque, mais
l'homme en noir refuse ce but pour
position d'hors jeu. Ce qui devait arriver arriva à la 22' sur un joli centre de
Zerdab, l'homme de cette première
mi-temps Bouguèche d'une belle
reprise aggrave la marque. Ce but de

Aouedj n'a
pas fait
l'échauffement

Bien qu'il vient tout
juste de se faire opérer,
l'attaquant Hichem
Nekkache était présent
hier au stade pour
suivre le match de
coupe de son équipe
contre l'USBD.
Nekkache, qui est rentré avec des béquilles
au stade, a eu droit à un
accueil très chaleureux
de la part des supporters du MCA.

Le Mouloudia d'Alger a
réussi hier à arracher
son billet pour les
quarts de finale après
avoir battu la modeste
formation de Beni
Douala sur le score de
sept buts à un.

L'entraîneur Kamel Mouassa était satisfait
de la prestation de son équipe hier face à Beni
Douala après avoir réussi à arracher la qualification pour les quarts de finale de la coupe
d'Algérie : " On a fait un bon match face à cette
équipe de l'USBD. Mes joueurs ont appliqué
mes consignes à la lettre et ils sont rentrés en
force dès le début du match. Je pense que les
deux premiers buts ont abattu moralement
notre adversaire, ce qui nous a facilité la tâche
pour la suite de ce match. On aurait pu
gagner avec un score de plus de sept buts.
Mais, on a fait quelques erreurs défensifs, cela
est dû certainement au relâchement, mais
comme je vous l'ai déjà dit, dans l'ensemble je
suis satisfait de la production de l'équipe et
c'est ce Mouloudia que je veux voir à l'avenir

qui ne rate pas des buts devant les bois
adverses. "
«Je ne libère personne, sauf les
joueurs qui veulent partir»
Au sujet des joueurs qui seront libérés lors de
ce mercato hivernal, Kamel Mouassa dira : "
Pour le moment, je ne peux rien avancer au
sujet des joueurs qui seront libérés lors de ce
mercato puisque je dois d'abord me réunir
demain avec Ghrib pour discuter de ceux qui
vont rester et ceux qui vont partir, mais je
peux vous dire qu'on a des bons joueurs dans
l'équipe et je ne libère personne, sauf ceux qui
veulent partir. "

Zerdab : «Maintenant, place à la phase retour»

" je pense que c'est une bonne chose de terminer l'année 2016 avec une belle qualification et un
score sans appel. Malgré tout ce qu'on a vécu durant cette première moitié de saison, je pense qu'on
a atteint nos objectifs, mais le plus dur reste à faire, car on doit continuer sur cette lancée lors de la
phase retour où nous serons l'équipe à battre et toutes les équipes nous attendent au virage. Je peux
vous dire une chose que le stage en Espagne sera bénéfique et nous allons tout faire pour réaliser une
bonne préparation pour gagner le titre de champion et pourquoi ne pas brandir la coupe d'Algérie.
En ce qui concerne le but que j'ai marqué, le mérite revient à mes coéquipiers et incha Allah on va
être efficaces lors des matchs de la phase retour pour atteindre nos objectifs. "

Mercredi 28 décembre 2016

JSMB

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

Le défenseur du
MCA, Brahim
Boudebouda, a été
contraint de quitter le
terrain à la suite d'une
blessure avant la fin du
match et c'est Rachid
Bouhenna qui l'a remplacé dans les dix dernières minutes du
match.

Bologhine vibre
pour l'élimination de l'USMA

Après que leur équipe a assuré la qualification en première période, les supporters du
Mouloudia d'Alger
avaient une oreille du
côté de Sidi Bel-Abbès
où se déroulait un des
matches des huitièmes
de finale de la coupe
d'Algérie entre
l'USMBA et l'USMA.
Les Chnaoua n'ont pas
voulu quitter le terrain
jusqu'à la fin des tirs au
but entre les deux
teams. Après que
Beldjilali a raté le penalty qui a permis à
l'USMBA de se qualifier, les Chnaoua se
sont levés comme un
seul homme pour fêter
l'élimination de leur
rival éternel.

Ghrib : " Voilà le
Mouloudia de
Ghrib "

"C'est une victoire
méritée, on a respecté
l'équipe de Beni
Douala. Je tiens à féliciter les joueurs pour le
bon rendement qu'ils
ont réalisé aujourd'hui
malgré qu'il n'y ait pas
de moyens puisqu'il n'y
a que moi qui paye les
primes et les salaires
des joueurs. Voilà le
Mouloudia de Ghrib
qui termine l'année
2016 sur une bonne
note avec le titre de
champion d'hiver et
une qualification pour
les quarts de finale. "

4 matchs à huis clos, dont 2 avec sursis

La lourde sanction de la
commission de discipline
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

La commission de
discipline de la Ligue de
football professionnel vient de
rendre son verdict concernant
l'affaire de la rencontre ayant
opposé la JSM Béjaïa au
Paradou AC, le 20 décembre
dernier. En effet, lors de son
dernier fichier disciplinaire
communiqué sur le site de la
LFP, le dossier concernant
cette rencontre de la 14e
journée, qui a opposé la JSM
Béjaïa au Paradou AC, leader
du championnat de Ligue 1
Mobilis, était resté ouvert pour
complément d'informations.
Après étude du dossier, la CD,
publie les sanctions définitives
en infligeant 4 matchs à huis
clos à l'encontre de la JSMB,
dont 2 avec sursis. Cette
sanction vient, selon le
communiqué publié par la LFP,
suite aux échauffourées
enregistrées à la fin de la
rencontre ayant opposé les
deux équipes. En effet, des
évènements malheureux ont eu
lieu dans le tunnel qui
conduisait aux vestiaires des
arbitres. En plus du huis clos,
la formation de la JSM Béjaïa a
écopé d'une sanction financière
de 20 millions de centimes. Une
sanction financière qui met
davantage les comptes du club
dans le rouge.
B. E. Z.

Megatli a
résilié son
contrat

Mis sur la liste des
joueurs libérés
durant ce mercato,
le désormais exdéfenseur des Vert
et Rouge Megatli
Amine a résilié son
contrat avec la JSM
Béjaia, hier dans la
matinée. Alors qu'il
fait partie des trois
joueurs sur lesquels le coach ne
compte plus désormais à l'avenir, le
natif de Médéa
s'est présenté hier
dans la matinée au
siège du club afin
de résilier le
contrat le liant à la
formation de
Yemma Gouraya.


Berremla
contacté
officiellement
Le nom de Tayeb Berremla revient
pratiquement à chaque période des
transferts depuis quelques saisons à la
JSM Béjaia. La piste de ce milieu de
terrain du MC Oran vient d'être relancée par les dirigeants de la JSMB. Le
joueur en question, qui n'a que peu
joué depuis le début de la saison,
serait sur le départ du côté de la capitale de l'Ouest. De source autorisée, le
président Tiab Boualem a demandé à
ses collaborateurs de prendre contact
avec le joueur en question et cela dans
le but de le convaincre de s'engager
avec la JSMB pour cette deuxième
moitié de la saison.


Rebbouh sur
les tablettes
des dirigeants

En raison des exigences financières du joueur

La piste Hocine Achiou
écartée
Nous avons évoqué dans notre
édition de lundi les contacts
entrepris par la direction de la
JSM Béjaia avec l'ex-milieu de
terrain du RC Arba, à savoir
Achiou Hocine. En effet, selon
les sources dont nous disposons
et qui ont fait état d'un accord
proche entre la direction et le
joueur, nous apprenons que
cette piste est totalement écar-

tée par le président Tiab
Boualem. Les deux parties, qui
ont convenu d'un dernier round
de négociations pour hier, ne
sont pas tombées d'accord.
Selon toujours la même source,
il semble que le joueur en question a placé la barre très haut.
Sans club depuis quelques mois
en raison d'un conflit avec la
direction du RCA, la piste de

Hocine Achiou était la plus
sérieuse du côté du doyen des
clubs kabyles. A la recherche
d'un joueur d'expérience pour
renforcer l'effectif actuel, les
responsables de la JSM Béjaia
doivent à présent multiplier les
contacts avec de s'attacher les
services d'un élément de valeur.
B. E. Z.

Ounnas : «On sera à la
hauteur des espérances
pour la phase retour»
Le buteur attitré de la JSM
Béjaia dans cette première moitié de la saison, avec 6 réalisations, se dit prêt à redoubler
d'effort afin de permettre au
club d'atteindre ses objectifs.
" Nous avons terminé cette
phase aller sur une bonne note,
je trouve. Après avoir rencontré quelques difficultés aux dernières rencontres, nous avons
réussi à nous reprendre face à
un concurrent direct qui n'est
autre que cette équipe de
l'USMB. D'ailleurs, je rappelle
que cette formation ne perd
que très peu de points à domicile. Réussir à repartir de ce
déplacement avec le point du
match nul est une bonne performance. Dans la mesure où
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

nous n'avons pas pu réduire
l'écart qui nous sépare de notre
adversaire, on a réussi à maintenir ce dernier." Ce milieu de
terrain, qui reste l'une des

CLUBS

meilleures affaires durant le
dernier mercato, souhaite par
ailleurs que lui et ses coéquipiers fassent plus d'efforts pour
atteindre l'objectif fixé par la
direction du club phare de la
Soummam au début de la saison. " Nous allons bénéficier de
quelques jours de repos afin de
reprendre nos forces et par la
suite on se retrouvera à Béjaia
pour entamer la préparation
pour la seconde moitié de la
saison. Avec le renforcement
de l'effectif, nous serons certainement plus forts et on pourra
se battre ensemble pour espérer
réaliser l'objectif tracé par la
direction."
B. E. Z.

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Après avoir écarté les pistes de
Noubli et Cheniguer, la direction de la
JSMB continue de prospecter afin de
trouver son attaquant de pointe. Le
coach Younes Ifticène aurait demandé
aux responsables de la JSM Béjaia
d'accélérer la cadence afin de trouver
le remplaçant de Hemiti Fares qui
vient d'être libéré par les dirigeants du
club. Nous avons appris, par ailleurs,
de sources généralement proches du
club, que ces derniers se sont renseignés sur l'attaquant Rebbouh SeifEddine. L'attaquant du CA Batna, qui
n'a que très peu joué depuis le début
de la saison sous les couleurs du club
des Aurès, intéresse fortement la JSM
Béjaia.
B. E. Z.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

Le milieu de terrain des Vert et Rouge Ounnas Hamza fait partie des joueurs
les plus utilisés depuis le début de la saison, aux côtés de Khellaf Oussama,
Merbah et Rait.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

21

1.
2.
3.
4.
5.
6.

PAC
USMB
JSMB
CABBA
USB
MCS

7.
8.
9.
10.

JSMS
ASO
CRBAF
ABS

11.
12.
13.
14.
15.
16.

ASMO
WAB
ASK
MCEE
GCM
RCA

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
34 15 10 04 01 25
27 15 08 03 04 14
25 15 07 04 04 15
24 15 06 06 03 12
24 15 07 03 05 13
23 15 07 02 06 15

20 15 06 02
20 15 05 05
19 15 04 07
18 15 04 06
17 15 03 08
17 15 03 08
16 15 04 04
11 15 03 05
11 15 02 05
09 15 02 06

07 11
05 17
04 13
05 16
04 13
04 12
07 12
07 12
08 10
07 10

11
09
12
09

+14
+05

+03
+03
13 00
15 00
09 +02
16 +01
14 -01
16 00
13 00
14 -02
16 -04
19 -07
19 -09
15 -05

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Mercredi 28 décembre 2016

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

Les bons
conseils pénètrent
jusqu'au cœur
du sage ;
ils ne font
que traverser
l'oreille des
méchants.
Proverbe
chinois

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGERIE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Des footballeurs entrent sur le terrain avec des mannequins…
A l'occasion de la Saint Valentin, le RKC
Waalwijk, qui évolue en deuxième divisant
néerlandaise, a décidé de faire un petit
cadeau à ses supporters. Lors de la
rencontre opposant le club au FC Emmen, les
joueurs de l'équipe locale sont entrés sur la
pelouse en compagnie de sublimes
mannequins en tenue très sexy. Plus habitué
à entrer sur le terrain avec des enfants du
club, les footballeurs semblaient quelque peu
gênés par cette initiative. Ces demoiselles,

elles, prenaient leur rôle très au sérieux et
affichaient un large sourire. Si les supporters
masculins du club néerlandais ont dû
apprécier ce petit geste de leur club de cœur,
de nombreux internautes se sont indignés,
criant au sexisme et estimant que ce " défilé
de mode " n'avait rien à faire sur un terrain
de football. C'est vrai qu'il est plutôt étrange
de célébrer la Saint Valentin de cette
manière… Alors, qu'est-ce que vous en
pensez ? Sexy ou sexiste ?

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

JOUR

Un Ecossais se présente dans un club hippique près d'Edimbourg.
- Je voudrais un cheval.
- Quel genre de cheval désirez-vous ? demande l'employé.
- Un cheval assez long, nous sommes cinq.

2

3

4

5

6

petit rongeur
du Pérou

premières
pages

pas encore
pro

aromatisa

bases

choses extra
ordinaires

cheval de
reproduction

noir en
Arabie

allonge

en effet

fréquentatifs

9

6

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

O
R
T
I
S
O
L
I
D
I
T
E
H
G
S

I
A
I
N
H
E
I
R
U
C
E
C
N
I
E

S
D
C
C
E
E
M
E
R
E
U
A
A
L
L

I
I
I
E
P
I
R
M
E
O
R
L
P
I
A

capitale
africaine

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

L
T
L
A
H
A
T
B
B
E
E
O
P
T
B

L
I
L
U
N
E
N
A
O
R
K
R
R
O
N

1
5
3
7
2
4
9
6
8

7
1
5
2
4
6
8
9
3

O
O
I
I
C
T
B
O
B
R
A
R
R
O
N

3
4
2
1
8
9
5
7
6

8
9
6
5
3
7
4
2
1

C
N
M
N
R
U
F
E
R
O
I
S
O
R
N

A
A
A
E
A
E
D
E
D
A
R
S
N
A
A

9
3
8
6
7
2
1
4
5

passage à sec

2
7
1
4
5
3
6
8
9

L
U
U
E
R
N
R
R
B
D
M
C
T
L
C

file

5
6
4
8
9
1
7
3
2
N
I
S
M
E
A
A
I
S
I
V
A
A
E
R

fuma

met de
niveau

oiseau de mer
cancan

voix (de
chanteur)

8
grugé

sur la rose
des vents

drame jaune

menues
monnaies

change de
timbre

9

sans effets

7

5

capitale
européenne

résonne

sorti des
urnes

claire
audacieux

L
U
E
G
B
T
L
T
N
A
R
A
L
I
H

M
N
E
L
E
L
S
E
M
I
N
A
I
R
E

T
L
E
R
E
E
R
U
A
S
O
N
I
D
A

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AVIS
ACROBATIE
ANIMAL
BABOUCHE
BILLE
CANNIBALE
COLLISION
DINOSAURE
DUPLICITE
ECURIE
ERABLE
FERMENT
HERBORISTE
HILARANT
IGNARE
ILLICITE

moment où nous mettons
sous presse, aucun accord
n'a été trouvé. Promettant
de renforcer son effectif
avec des joueurs de valeur
en ce mercato hivernal, le
président Hannachi a joint
l'acte à la parole en contactant deux joueurs de l'O
Médéa qui ont fait parler
d'eux lors de la première
manche du championnat,
à savoir Hamia et

Hannachi
insiste sur
Baïtèche

pourvus

2 7
3
6
2
7
9
1
8
3
5
4

croit
naïvement

proviennent

1

4
8
9
3
6
5
2
1
7

2

point d'aboutir, mais du
côté de l'O Médéa, on
rétorque les pourparlers se
poursuivent toujours.
Quoi qu'il en soit, Hamia
fait partie des priorités du
président Hannachi en ce
mercato hivernal. Il l'a
relancé juste après la rencontre face au CRB
comme nous l'avons rapporté d'ailleurs en exclusivité, mais jusqu'au

doué

8
3 1
6
7

éclat de joie

4

largeur de
tissu

9 8

Rêvant d'avoir dans
son effectif Hamia en ce
mercato hivernal, le président Hannachi a fait un
effort sur le plan financier
afin de trouver un accord
avec Boukhelkhal. Du côté
de la direction kabyle, on
laisse entendre que les
négociations sont sur le

déshonorantes
article
espagnol

3
4

N
T
E
P
E
T
I
C
I
L
P
U
D
E
I

personnel

POUR LA LIBÉRATION

PAR ABDELLAH HADDAD

hors service

5 4

5

10

6

intercale

1,2 MILLIARD

Selon une source autorisée, la direction de la JS Kabylie, par le biais du
président Hannachi, a offert 1,2 milliard de centimes à son homologue de l'O
Médéa, Mahfoud Boukhelkhal, pour le convaincre à lui céder son attaquant
vedette Hamia.

hallucinogène
ville
d’Italie

2
2 7

1

LEGENDE
LITTORAL
MERE
MUSEAU
NAPPERON
NUANCE
OURS
PANORAMA
PINCEAU
RELAIS
RETARD
SEMINAIRE
SOLIDITE
TRADITION
TREUIL

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

7

4
2
1 4 7

10

mis dans
l’embarras

SOLUTIONS

1
8
6 5 9

fard à
paupières

9

HANNACHI OFFRE

DE HAMIA

anormal

possessif
chlore

8

3

recueils de
bons mots

SUDOKU

7

P
A
A
C
F
E
C
S

C
O
N
T
E
S
T
A
T
I
O
N

N
O
R
M
A
L
E
M
E
N
T

O
B
I

U
S
D

A
C
T
E

T
A

N

A
A
R

B
U
T
I
N
U

N
N
U
E
E
S
E

T
R
U
S
S
E

E
D
I
T
I
O
N

E
I
N
S
T
E
I
N
O
N
N
U
S

C
L
O
N
E
S
V
S
T
E
R
E
R

L
N
S
A
C
R
E
E
R
O
T
I
R

P
E
S
O
R
U
E
L
L
E
I
S
S
U

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

S A M I R
6 7

8

9 10

N A S R I

3

LES MELÉS
YAZID
KADOUCI

Benaldjia,
troisième
recrue
Libéré par la direction de la JS
Saoura, Mehdi Benaldjia s’engagera
aujourd’hui avec la JS Kabylie. Son
recrutement constitue une véritable
surprise puisque les dirigeants
kabyles n’ont à aucun moment
parlé de lui. Chauffant le banc
durant toute la phase aller,
Benaldjia a récupéré sa lettre de
libération. Le président Hannachi a
sauté sur l’occasion pour lui donner
rendez-vous pour aujourd’hui à
Tizi Ouzou afin de signer son
contrat. Il sera ainsi la troisième
recrue des Jaune et Vert en ce mercato hivernal après le défenseur
Sofiane Khelili et l’attaquant émigré
Thomas Izerghouf. Depuis son
départ de l’USMA, Benaldjia a fait
plusieurs clubs avant que le président Hannachi ne fasse appel à lui.

Comme nous l'avons
rapporté précédemment,
le président Hannachi
s'intéresse toujours au
pensionnaire du CSC,
Baïtèche. Les contacts
avec ce joueur remontent à quelques jours de
cela, mais sa piste est
toujours d'actualité.
Evoluant au poste de
meneur de jeu et sur le
côté gauche, Baïtèche
fait partie des priorités
du président Hannachi
en ce mercato hivernal.
Sous contrat avec les
Sanafir, Baïtèche devra
récupérer lui-même sa
lettre de libération pour
signer à la JSK. Les responsables de la JSK se
sont déjà entretenus
avec lui sur le sujet et
le joueur leur aurait promis de faire le nécessaire pour récupérer le
fameux document qui lui
permettra de porter le
maillot des Jaune et
Vert à la phase retour.

Des travaux
seront
incessamment
engagés

Pour pouvoir recevoir
leurs adversaires sur le
terrain du 1erNovembre, les dirigeants de la JSK comptent engager des travaux de rénovation d'une
partie du terrain, du
tunnel et des vestiaires.
Le stade sera aussi doté
d'un grand tableau électronique de marque
Condor pour que les
réserves émises par la
commission de la CAF
soit levées.

Lamhane. Convoité par
plusieurs clubs de l'élite
en ce mercato hivernal,
Hamia devrait rejoindre la
formation du Djurdjura
dans les prochains jours.
Toutefois, il faudra que
chacune des deux parties
fasse un effort sur le plan
financier pour que Hamia
porte le maillot des Jaune
et Vert à la phase retour.
A. H.

Boukhelkhal : «On a reçu une offre
de la JSK pour Hamia et Lemhane»
Evitant de s'exprimer dans la
presse ces derniers jours, le président
de l'O Médéa Mahfoud Boukhelkhal
a confirmé hier le souhait de la
direction de la JS Kabylie pour avoir
son attaquant Hamia et son milieu
Lemhane en ce mercato hivernal. Il
s'est montré néanmoins avare en
mots en déclarant que le viceprésident de la JSK a fait l'offre à son
assistant et non pas directement à lui.
Il nous avait promis de nous donner
plus de détails en fin d'après-midi
sur la proposition financière des
responsables de la JSK, mais
lorsqu'on l'a recontacté comme
convenu, Boukhelkhal était
injoignable. "Oui, on a reçu une offre
de la JSK pour Hamia et Lemhane", a

indiqué le président Boukhelkhal hier
après-midi.
«Si la JSK nous fait une
offre intéressante, on est
prêts à lui céder Hamia et
Lemhane»
Même si l'attaquant Hamia et le
milieu Lemhane font partie des
pièces maiîtresses de l'entraîneur
Slimani, le président Boukhelkhal se
dit prêt à transférer ces deux joueurs
à la JSK pour peu que le président
Hannachi mette le paquet. C'est luimême qui nous le dit. "Si la JSK nous
fait une offre intéressante, on est
prêts à lui céder Hamia et Lemhane",
annonce-t-il avant de poursuivre :
"Hamia et Lemhane sont de bons

joueurs, mais s'ils partent, on
trouvera les solutions."
Confronté à une grave crise
financière depuis l'entame de la
saison, le président Boukhelkhal est
prêt à vendre certains de ses cadres
pour régulariser la situation
financière de ses joueurs qui n'ont
pas reçu leur argent depuis plusieurs
mois. Toutefois, il n'est pas disposé à
brader ses joueurs, notamment
Hamia. Il avait exigé au départ 4
milliards de centimes en contrepartie
de la lettre de libération de Hamia
avant de revoir à la baisse ses
exigences financières. D'après
certaines indiscrétions, il serait prêt à
céder Hamia pour moins de deux
milliards de centimes.
N. B.

Lemhane prêt à racheter lui-même
sa lettre de libération
Contacté officiellement par le
président Hannachi qui veut le
récupérer dès ce mercato hivernal,
Mokhtar Lemhane est très
enthousiasmé à l'idée de faire son
come-back à la JSK. Sous contrat
encore avec l'O Médéa, Lemhane
est prêt à racheter lui-même sa
lettre de libération. Il sait que ses
dirigeants exigeront sans nul doute
une somme astronomique pour le
céder à la JSK et pour que son
transfert se concrétise, il est disposé
à récupérer lui-même sa lettre de
libération. Ayant beaucoup gagné
en expérience depuis son départ de
la JSK, Lemhane affiche une forme
éblouissante sous le maillot de
l'OM.
C'est ce qui a poussé le président

Hannachi à lui proposer de revenir
au début de cette semaine. Si le
président Hannachi parvient à le
récupérer, il aura réussi un grand
coup en ce mercato hivernal. Il ne
dispose pas d'un vrai meneur de
jeu dans son effectif et le retour de
Lemhane ne fera que du bien à
l'équipe. Pur produit de la JSK,
Lemhane a d'énormes qualités,
mais les entraîneurs qui s'étaient
succédé à la barre technique des
Jaune et Vert ne lui avaient pas
donné sa chance.
Résultat, la direction était obligée
de le libérer afin de lui permettre
d'opter pour un club avec lequel il
pourra exprimer son talent sur le
terrain.
A. H.

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

www.competition.dz Mercredi 28 décembre 2016

INTERNATIONALE

COUPE D’ALGERIE 1/8 DE FINALE

2
JSK
FERDJOUDJ

1
0

Stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou
But : Boulaouidet (84')

Asselah
Redouani
Farhani
Rial
Sebie
Yettou
Djerar
Aïboud
(Benabou 79')
Salah Islam
(Renaï 50')
Boulaouidet,
Si Salem
(Mebarki 59')
Ent. : Hidoussi

Nasr Fedjoudj
Netalagui
Belagha
Abda
Ferouaz
Chikh
Ferchichi
(Belagha 90')
Lamairia
(Hamissi 82')
Brahmia
Ferchich M
Zerounou
Ghalmi
Ent. : Ghazi

Terrain praticable, temps clément,
affluence moyenne, arbitrage du trio
Boukouassa, Tazrout et Slimani

La surprise de la rencontre

Saïb présent

La présence de l'ancien entraîneur
des Jaune et Vert, Moussa Saïb,
n'est pas passée inaperçue. Et
pour cause, il n'a jamais assisté à
une rencontre de son équipe
depuis son départ. Sa présence a
surpris plus d'un, surtout qu'il
n'est pas en bons termes avec le
président Hannachi. Saïb a beaucoup donné à l'equipe en tant que
joueur puis en tant qu'entraîneur.

Raïah et Izerghouf
dans la tribune
officielle

Le milieu Malik Raïah et la
nouvelle recrue Thomas Izerghouf
ont suivi la rencontre à partir de
la tribune officielle. Le premier
souffre d'une blessure à la
cheville et le second n'est
toujours pas qualifié.

Ghazi : «On quitte
la coupe avec les
honneurs»
Emu par l'accueil qui lui a été
réservé, l'entraîneur Farid Ghazi
souhaite bonne chance à son
ancienne équipe en coupe d'Algérie
avant d'appeler les supporters à la
soutenir. "On quitte la coupe avec
les honneurs. On a bien défendu et
on a résisté jusqu'à la 84e minute.
Je félicite mes joueurs qui ont fait
un match d'hommes. La JSK mérite
sa qualification pour les ¼ de
finale et je lui souhaite bonne
chance dans cette compétition. Je
remercie les dirigeants et les supporters pour leur accueil. Je dirais
aux supporters de continuer à soutenir leur équipe, car la JSK a
besoin plus que jamais d'eux", a
déclaré Ghazi à la fin du match.
A. H.

Il a été honoré

Farid Ghazi, l'ancien pensionnaire
des Canaris et actuel entraîneur
de Nasr Fedjoudj, a eu droit à un
accueil chaleureux pour son
retour à Tizi Ouzou. Il a eu une
longue discussion avec le président Hannachi auquel il a affirmé
que c'est grâce à la JSK qu'il a
décroché un contrat professionnel en France avant de se reconvertir en entraîneur. Il a été
ensuite honoré par le comité de
supporters qui lui a offert une
écharpe et une casquette aux
couleurs de la JSK ainsi qu'une
ancienne photo de lui lorsqu'il
portait le maillot des Jaune et
Vert. Ghazi a été ému par l'accueil qui lui a été réservé.

BOULAOUIDET, LE SAUVEUR
PAR ABDELLAH HADDAD
Face à la modeste formation de
Nasr Fedjoudj, les Canaris ont attendu la 84e minute pour faire la différence grâce à leur buteur El-Hadi
Boulaouidet. Le but de ce dernier leur
a permis d'atteindre les ¼ de finale de
la coupe d'Algérie. Le match n'a pas
été une simple formalité pour les poulains de Hidoussi, lesquels ont livré
l'un de leurs plus mauvais matches
de la saison. Malgré la différence de
niveau, les locaux ont éprouvé toutes
les peines du monde pour prendre le
dessus sur cette accrocheuse équipe
de Fedjoudj qui évolue dans les divisions inferieures. Ils ont assuré l'essentiel en arrachant la qualification
pour les ¼ de finale, mais pour espérer aller loin dans cette compétition,
ils doivent saisir cette trêve hivernale
pour combler leurs lacunes. La première mi-temps était ennuyeuse.
L'entraîneur a aligné une équipe à

vocation défensive, alors que son
adversaire a carrément joué la défense. En deuxième mi-temps, l'entraîneur a tenté de rectifier le tir en procédant à des changements dans son
onze, mais malgré l'entrée de
Mebarki, Benabou et Renaï, l'équipe
avait du mal à trouver les solutions.
Les Canaris ont éprouvé toutes les
peines du monde pour franchir le
rideau défensif mis en place par l'entraîneur Farid Ghazi. Heureusement,
pour les supporters kabyles,
Boulaouidet qui a offert samedi dernier les trois points à son équipe face
au CRB a délivré hier les dirigeants,
ses équipiers et les supporters en inscrivant l'unique but de la rencontre.
Avec la prestation d'hier face à la
modeste équipe de Fedjoudj, les dirigeants doivent recruter des joueurs
de qualité en ce mercato hivernal, s'ils
veulent que leur équipe affiche un
meilleur visage à la phase retour.
A. H.

Votre équipe a souffert pour
arracher la qualification pour les
¼ de finale devant la modeste
équipe de Fedjoudj….

En coupe, il n'y a pas de grande
ou de petite équipe. C'est ce qui fait
le charme de la coupe. On s'attendait à ce que le match soit difficile,
mais je crois que le plus important
est d'avoir arraché la qualification
pour les ¼ de finale.

Maintenant que vous avez
atteint les ¼ de finale, vous
ambitionnez certainement de
brandir le trophée, n'est-ce pas ?

Absolument, du moment que
nous avons décroché le billet quali-

DU FOOT ONT DEMANDÉ

AU PÈRE NOËL

ficatif pour les ¼ de finale, la coupe
devient notre objectif. On tentera
d'atteindre la finale et pourquoi pas
remporter ce trophée.

Vous avez délivré tout le monde
en inscrivant le but de la
qualification à 6 minutes de la
fin du temps réglementaire…

Je suis payé pour marquer des
buts. Le mérite revient à tous mes
équipiers, c'est grâce aux efforts de
tout un chacun que nous avons
décroché le billet qualificatif pour

les ¼ de finale.

Comment voyez-vous l'avenir de
l'équipe ?

Je crois que la trêve tombe à pic
pour nous. On profitera de ce long
repos pour recharger les batteries.
En championnat, on n'est toujours
pas sortis de la zone rouge, mais on
fera tout pour sauver l'équipe. On a
un bon groupe et je suis convaincu
que la JSK montrera un meilleur
visage à la phase retour.
A. H.

Hidoussi : «Mes joueurs ont
tout donné face au CRB»
Pour expliquer la piètre prestation de son équipe face à la modeste
équipe de Nasr El Fedjoudj, l'entraîneur Sofiane Hidoussi n'a pas trouvé
mieux que de dire que ses joueurs
n'ont pas eu le temps pour récupérer
du dernier match face au CRB.
"Toutes les équipes qui ont joué
aujourd'hui avaient joué leurs
matches de championnat jeudi dernier, sauf mon équipe. Ce n'est pas
normal de jouer deux matches en 3
jours. Mes joueurs ont tout donné
face au CRB et ils n'ont pas eu le
temps de récupérer. C'est pour cela
qu'on a souffert pour arracher la qualification pour les ¼ de finales de la
coupe d'Algérie", a affirmé l'entraîneur tunisien à la fin du match.
«Mes joueurs ont
sous-estimé l'adversaire»
Même si les Canaris avaient joué
samedi dernier face au CRB, cela n'explique pas pour autant leur mauvaise
prestation face à un adversaire qui
évolue en division inférieure. Mais
Hidoussi confie qu'il s'attendait à ce
que la mission de son équipe ne soit
pas facile face à Fedjoudj. "On s'attendait à ce que le match soit difficile. La
veille de la rencontre, on s'est même
préparés pour la séance des tirs au
but. Je crois qu'aujourd'hui, mes
joueurs ont sous-estimé un peu l'adversaire. Heureusement que les supporters nous ont beaucoup aidés pour
arracher la qualification pour les ¼ de
finales."
«La coupe devient maintenant notre objectif»
Après la qualification de son équipe

pour les ¼ de finale, Hidoussi déclare
que la coupe devient l'objectif du
club. "Maintenant que l'équipe a
atteint les ¼ de finale, la coupe
devient un objectif. On tentera d'aller
encore plus loin dans cette compétition et pourquoi pas brandir le trophée."
«A chaque fois que Raïah
ne joue pas, l'équipe ne
marche pas bien»
L'entraîneur Hidoussi n'a pas tari
d'éloges sur son milieu récupérateur
Malik Raïah. Il affirme que son absence s'est répercutée négativement sur
l'équipe. "Raïah est une pièce maîtresse sur notre échiquier. C'est l'un des
piliers de l'équipe et à chaque fois
qu'il ne joue pas, l'équipe ne marche
pas bien. Face au CRB, il a joué et on
a fait un bon match", explique
Hidoussi.
«Mebarki est excellent,
mais il doit travailler pour
jouer»
Sur le cas de Mebarki qui n'a pas
cessé de défrayer la chronique ces
derniers jours, l'entraîneur tunisien
est revenu sur les raisons qui l'ont
poussé à ne pas composer avec lui.
"Mebarki est un excellent joueur.
C'est une valeur sûre, mais il sait ce
qu'il doit faire pour jouer. Il doit tout
simplement travailler pour aspirer à
une place de titulaire."
«Le 3-5-2 marche bien et je
ne le changerai»
Ayant surpris tout le monde en
jouant avec 3 défenseurs dans l'axe
face à la modeste équipe de Nasr El

RONALDO, MESSI,
BALOTELLI...

CE QUE LES STARS

«Je suis payé pour marquer»
Auteur de deux buts lors des
deux derniers matches, l'attaquant
Boulaouidet affirme qu'il n'a fait
que son travail. Il ne veut pas tirer
la couverture vers lui en déclarant
que tout le groupe a contribué à
cette qualification avant d'ajouter
que la coupe d'Algérie devient l'objectif de l'équipe maintenant.

23

Fedjoudj, Hidoussi auquel nous
avons posé la question à la fin de la
rencontre affirme : "J'ai joué avec 5
défenseurs qui se transforme en 3-5-2,
car ce système a bien marché face au
CRB. J'ai reconduit ce système pour
que les joueurs s'habituent. En plus, je
ne veux pas changer à chaque fois
notre système de jeu."
«Le milieu n'a pas
fonctionné»
Interrogé sur la piètre prestation de
son équipe face à Fedjoudj, Hidoussi
a0voue que son milieu n'a pas bien
marché à cause de tous les efforts
fournis lors du dernier match face au
CRB. "Djerar et Yettou avaient fait un
match plein face au CRB, mais ils
n'ont pas eu le temps pour récupérer.
Le milieu n'a pas marché surtout
qu'on a été handicapés par l'absence
de Raïah."
«Je ne dispose pas d'un
banc étoffé»
Pour la première fois depuis qu'il a
rejoint la JSK, l'entraîneur Hidoussi
reconnaît qu'il ne dispose pas d'un
effectif quantitatif. N'ayant pas fait
tourner son effectif face à Nasr El
Fedjoudj, le coach tunisien rappelle :
"Je ne dispose pas d'un banc étoffé."
"Izerghouf est avec nous." Alors
que certains laissent entendre que
Hidoussi s'oppose au recrutement du
Franco-Algérien, Hidoussi précise :
"Izerghouf est avec nous. Il n'y a
aucun problème de ce côté-là."
«On est en contact avec
des joueurs de L1»
L'entraîneur Hidoussi n'est pas

inquiet
après le
rejet des
dossiers de
qualification d'El Bahari et Mamèche.
"On n'a pas le droit de qualifier El
Bahari et Mamèche, mais on est en
contact avec des joueurs de L 1. Je ne
peux pas vous citer les noms vu
qu'on n'a pas encore conclu avec
eux."
«Le stage se déroulera
à Alger»
Sur son refus de participer au tournoi
du Maroc, Hidoussi a tenu à apporter
des clarifications concernant sa décision de programmer un stage à Alger.
"Vous savez, j'ai joué 10 matches en 2
mois depuis que je suis à la JSK. On
ne peut pas se rendre au Maroc pour
participer à un tournoi, car j'ai besoin
d'un stage pour tenter d'apporter des
solutions aux lacunes que j'ai décelées
jusqu'à maintenant."
«Je vais honorer mon
contrat jusqu'au bout»
L'entraîneur Hidoussi a tenu à
démentir d'une manière catégorique
les informations le donnant partant
en ce mercato hivernal. "Comme je
vous l'ai déjà dit, je n'ai jamais songé
à démissionner. Je suis en poste et je
compte honorer mon contrat jusqu'au
bout. J'ai l'habitude de rencontrer
mon président pour parler avec lui
des conditions de travail, mais cela se
passe toujours dans une ambiance
conviviale", a conclu Hidoussi.
A. H.

Goal a déniché les listes très secrètes
des stars du foot ! Qu'ont-ils demandé au
père Noël cette année et qu'espèrent-ils au
pied du sapin ? On vous dévoile tout ! Cher
père Noël. Ils ont été bien sages cette année.
Ces footballeurs se sont tenus à carreau... ou
presque ! Voici leur liste très secrète des
cadeaux qu'ils espèrent avoir au pied du
sapin ! En espérant que vous puissiez faire
quelque chose !
Les joueurs de Manchester
City...
L'autorisation d'avoir des relations
sexuelles. Guardiola est très sévère. Strict.
Plus de Wi-Fi dans les vestiaires, plus de
bonnes choses bien grasses à manger et
même plus de sexe après minuit. Mais bon
sang, les Citizens ont des femmes (voire des
maîtresses) sexy, ils veulent en profiter même
après minuit !
Cesc Fabregas...
Une machine à
remonter le temps !
Pour retrouver l'époque où
il portait encore le brassard de
capitaine d'Arsenal et qu'il était
considéré comme un demi-Dieu auprès des
supporters. Maintenant, il n'y a plus que le
banc qui le considère comme son Dieu...
Jürgen Klopp...
Une paire de lunettes.
Le coach prévoit encore
plus de folles victoires avec
Liverpool et il lui faut du backup ! En plus, avec certaines
marques pour Noël, une paire
achetée et la deuxième est offerte... Autant lui
faire plaisir !
Ilkay Gündogan...
Des genoux.
Aidons-le, il faut faire
quelque chose. Deux fois que
le type se pète les genoux. Là
encore, il s'est fait les ligaments croisés et sera absent pour
6 à 8 mois. Ce n'est plus possible.
Kevin De Bruyne... Une teinture.
Le roux, il n'en peut plus. Il se fait tailler
sur ses cheveux à chaque fois qu'il rate un
ballon. Pas un tweet des amateurs de foot
sans une allusion à ses cheveux. C'est décidé,
en 2017, Kevin sera brun et ça lui va
bien non ?
Oscar... Un GROS chèque.
Le Brésilien aime le foot ? Non. Le
Brésilien rêve d'argent ? Oui. C'est sans
doute pour l'amour du jeu qu'il a accepté
d'aller se perdre de rejoindre la Chine ! Bon,
les Blues sont également gagnants puisqu'ils
vont récolter 71,5 millions d'euros avec ce
transfert !
Ibrahimovic et Buffon... La fontaine de jouvence.
Elle est symbole de perpétuel rajeunissement et d'immortalité ! Elle serait particulièrement utile à l'attaquant de Manchester
United et au gardien de la Juventus qui veulent jouer jusqu'à 50 et 65 ans... Sans ça, à un

moment donné les gars, il va falloir songer à
s'arrêter.
Morgan Schneiderlin... Que
Deschamps apprenne à prononcer correctement son nom.
SCHNEIDERLIN, ce n'est pas compliqué
! Bon, malheureusement pour lui, ça risque
de ne plus trop lui servir vu qu'il n'est pas
prêt d'être rappelé en équipe de France...
Alex-Oxlade Chamberlain...
Une piste d'athlétisme.
Il court Oxlade et il court vite. Le joueur
d'Arsenal est ultra-rapide mais à part ça... il
ne sert pas à grand-chose. Une piste de 100
mètres lui fera le plus grand bien et qui
sait, à force de prendre du plaisir en sprintant, il pourra même changer de sport.
Les joueurs de West Ham...
Leur ancien stade.
Rendez-leur le Boleyn Ground sincérement. Depuis qu'il l'ont quitté, les
Hammers ne sont plus que les ombres
d'eux-mêmes. Et puis à nous aussi il nous
manque, il avait tellement de charme !
Cristiano Ronaldo...
Un cinquième Ballon d'Or.
Le buteur du Real Madrid n'a qu'un seul
vœu sur sa liste au papa Noël (il faut dire
qu'il a déjà des femmes et de très beaux
slips). Il veut décrocher un cinquième titre
individuel pour égaler son meilleur ennemi
au palmarès du Ballon d'Or.
Lionel Messi...
Un sixième Ballon d'Or.
L'Argentin veut prendre de l'avance car
Cristiano Ronaldo, qui a remporté son quatrième Ballon d'Or en 2016, se rapproche
dangereusement et pourrait bien lui voler
la vedette...
Mamadou Sakho... Un club.
Mais bon sang, Mamad veut jouer !
Jürgen Klopp l'a mis à l'écart et l'ancien
Parisien n'a pas disputé une seule minute
de jeu cette saison en équipe première. Lui
qui avait également été privé de l'Euro...
Les temps sont durs alors donnez-lui un
club, même un tout petit, l'AJA peut faire
l'affaire au cas où.
Arsène Wenger...
Une doudoune.
Mais pas n'importe laquelle. Une doudoune avec des
boutons car il n'en peut plus
de galérer avec sa fermeture
éclair à chaque hiver. Si la
demande est trop compliquée pour le père
Noël, un titre en PL fera l'affaire. 12 ans
qu'il attend le pauvre papy quand même...
Mathieu Valbuena... Une piscine.
L'ancien milieu de l'OM est un adepte
des plongeons en tout genre. Autant dire
que dans une piscine il se sentira plus dans
son élément. On lui a trouvé le sport idéal,
il pourra même garder le ballon !
Karim Benzema... Une nouvelle
sextape.

Grâce aux folies de Mathieu Valbuena, l'attaquant a été banni de l'équipe de France. Et
Didier Deschamps ne semble pas avoir envie
de le rappeler. Tant mieux, il en avait marre
de la Marseillaise.
Mario Balotelli... Un hélicoptère.
Le type veut piloter un hélico au-dessus de
Nice si son club gagne la Ligue 1 cette saison.
Mauvaise nouvelle : Nice est toujours leader
et même champion d'automne... Tous aux
abris les Niçois.
Paul Pogba... Un coiffeur.
Là ce n'est pas une demande du joueur
mais la nôtre. Qu'il change de coiffeur et s'en
trouve un autre. On n'en peut plus qu'il
change de coiffure autant que l'OM perd de
matches.
Jamie Vardy... Arsenal.
Le gars, sûr de lui, a envoyé
balader Arsène Wenger alors
qu'il tenait beaucoup à le
recruter l'été dernier. Mais le
mec a dit NON. Aujourd'hui,
Leicester végète à la 15e place du classement
alors qu'Arsenal est 4e et le serial buteur de
la saison dernière n'a trouvé le chemin des
filets qu'à 5 reprises en 17 matches de PL...
Vive les regrets !
Tottenham... Ne plus être dans
l'ombre d'Arsenal.
Cela fait exactement 21 ans et 229 jours
que Tottenham n'a plus fini devant Arsenal
au classement de la Premier League.
Incroyable mais vrai. La saison dernière, le
club y a cru et s'est une nouvelle fois planté
en beauté. Sacrée malédiction...
Serge Aurier... Que Periscope
ferme.
Le type en rêve. Il ne veut pas avoir de
nouveaux problèmes avec son coach et ses
coéquipiers ou encore pis, avec la justice.
Alors espérons la fermeture de Periscope
avant qu'il ne refasse une connerie en traitant
Emery de "fiotte".
Olivier Giroud... Des fans.
Merde, le mec est mal aimé quoi. Même
quand il marque on lui tombe dessus. Stop
au Giroud Bashing, qu'on lui apporte un
public au pied du sapin pour qu'il retrouve
le sourire (à défaut de retrouver les terrains...)
Hatem Ben Arfa...
Une couverture.
Oui, une couverture bien
chaude pour ne pas avoir froid
dans sa nouvelle demeure.
L'ancien Niçois a présenté sa
maison à un fan du PSG... en
pointant du doigt le banc parisien
! Il va lui falloir un peu de déco et de confort
pour passer l'hiver tout de même !
Antoine Griezmann… La disparition de Messi et Ronaldo.
Le Français ne veut pas de choses matérielles. Il espère la disparition pure et
simple des deux stars de Liga. Ils lui ont
quand même piqué sa place pour le Ballon

d'Or 2016 et CR7 lui a volé ses deux finales.
Dur.
Thomas Müller... Un but.
L'international allemand du Bayern aimerait mieux ne pas terminer la saison avec un
seul but marqué en championnat, soit son
bilan actuel assez humiliant... cela ferait un
peu tache pour un mec qui en a marqué 20
la saison passée.
Unail Emery...
Des bouteilles d'eau.
Le coach aime les utiliser pour expliquer
l'importance de la concurrence. Vous avez
tout compris ? Non ? Nous non plus. Et au
vu des résultats parisiens ces derniers
temps, le gars doit manquer de bouteilles
d'eau pour sa tactique.
Claudio Ranieri...
Une Ligue des Champions.
Bon, soyons clair, le conte de fées est bel
et bien terminé en Premier League.
L'équipe de Ranieri n'est plus que l'ombre
d'elle-même... En revanche, en C1, elle a
toujours de belles couleurs ! Un petite
Coupe aux grandes oreilles est ardemment
désirée pour continuer de rêver.
Pierre-Emerick Aubameyang...
Le Real Madrid.
Ce n'est plus un secret pour personne,
Aubam rêve de Madrid et de ses paillettes.
L'Allemagne, le climat humide et pluvieux,
le Signal Iduna Park et la couleur jaune, il
en a un peu ras-le-bol !
Robert Lewandowski...
L'arrêt du Ballon d'Or.
L'attaquant était mort de rire à la suite du
classement de ce trophée médiatique. Il faut
dire que malgré sa saison sensationnelle, il
a dégringolé de la 4e à la 16e place. Alors il
se pose des questions sur la valeur de ce
trophée... Qu'il se rassure. Tout le monde,
mis à part les fans de Messi et CR7, pense
que c'est un trophée en bois.
La Roma... L'éternité pour Totti.
Le club en a peur... Son Dieu pourrait
prendre sa retraite en 2017 et il n'est pas sûr
d'y survivre. Même s'il a déjà 40 ans, un âge
avancé avouons-le, la Roma espère qu'il ne
raccrochera jamais les crampons. Le Père
Noël va devoir s'accrocher pour ce voeu-là !
Patrice Evra... Un panda.
Tonton est fan. Tonton en fait une obsession même. Il se déguise en Panda, danse
en panda, conduit à côté d'un panda. Son
rêve absolu n'est plus une Coupe du
monde mais avoir un panda bien réel. Faut
pas chercher à comprendre !
Leipzig... Des ailes.
Comme Red Bull donne des ailes, il leur
en faudrait une paire pour voler jusqu'au
titre. Oui, car on a vu que face au Bayern, ce
n'était pas ça... Quant à Jose Mourinho… il
espère simplement redevenir le Special One
car se faire taxer de "loser one" ne lui plaît
pas beaucoup. Se faire virer de ses clubs
non plus. Alors stop la mascarade.

www.competition.dz

24

MCA 7 1 USBD

Mercredi 28 décembre 2016

ARRET SUR IMAGE

Gourcuff
accuserait
Raouraoua
d'imposer des
joueurs

Christian Gourcuff,
l'ancien sélectionneur
d'Algérie, aurait
déclaré que la
principale cause de
son départ est liée au
comportement de
Mohamed Raouraoua,
le président de la
Fédération algérienne
de football (FAF).
Selon le site sportif
"Elmaidane", qui a
interrogé un joueur
français du Stade
Rennais où l'exsélectionneur
national exerce
actuellement,
Gourcuff aurait avoué
aux joueurs que ce
qui le dérangeait le
plus lorsqu'il était
entraîneur de l'équipe
nationale algérienne,
c'était le fait que le
président de la FAF lui
imposait certains
joueurs. Ceci en plus
de la pression
exercée sur lui par "
certains journalistes
" et le public algérien.
Ce n'est pas la
première fois que la "
tendance " de
Raouraoua à vouloir
imposer des joueurs
est évoquée dans les
médias. Mais jusquelà, aucun technicien
ne l'a ouvertement
déclarée. Il y a eu la
fameuse phrase de
l'ancien sélectionneur
Vahid Halilhodzic : "
Je ne suis pas un
mouton. " Le FrancoBosniaque voulait
ainsi fixer au patron
de la FAF une ligne
rouge.

Présente hier au
stade du 1erNovembre, N'na
Nouara a porté
chance à Boulaouidet
et à la JSK

«

BELLOUMI

Antar raccroche les crampons

MERCI ANTAR,

Que pensez-vous de la
réussite du MC Oran ?

L'équipe actuelle du
Mouloudia d'Oran fait honneur
à ses devancières qui pratiquaient un football plaisant, fait
de passes courtes, avec un jeu
sur les côtés pour transmettre le
ballon à l'avant-centre.
Vraiment, la venue d'Omar
Belatoui a été très bénéfique.
Cela sans diminuer du mérite
du président Baba qui, entre
autres, fait confiance aux
enfants du club, comme Bachir
Mecheri aussi. Cela fait plaisir.
Les anciens joueurs du club arrivent à composer une équipe
digne de ce nom. Ils ne sont pas
comme certains opportunistes,
préoccupés uniquement par le
business que peut générer leur
fonction. Belatoui et Mecheri
font du bien au MCO.

C'est l'exemple à suivre ?

Oui, les autres clubs
devraient s'en inspirer. Je vois
que certains grands clubs, à
l'instar de la JS Kabylie, souffrent parce qu'ils n'ont pas la
même politique. Il faut faire
confiance aux enfants du club,
leur donner du temps, neuf fois
sur dix ils réussiront.

Selon vous, le MCO peut-il
aller loin en championnat
cette saison ?

Je crois qu'il a les moyens de
figurer sur le podium à l'issue
de l'exercice. En tout cas, son
équipe mérite d'être récompensée pour son jeu. Cela fait longtemps qu'on n'a pas vu un football aussi agréable au
Mouloudia d'Oran. Il faut
remonter aux années 1970, à
l'époque de Fréha, Bédiar et
autres, ou encore l'équipe championne d'Algérie en 1988, dont
je faisais partie, pour retrouver
une aussi belle équipe du MCO.

Vous avez été récemment
honoré en Mauritanie, à
quelle occasion ?

C'était à l'initiative de la
Fédération mauritanienne de
football, qui m'a invité pour
prendre part à la cérémonie traditionnelle récompensant les
meilleurs joueurs de l'année
dans ce pays. On a aussi fait
appel à Aziz Bouderbala, l'ancien international marocain, et
Patrick Mboma, l'ex-international camerounais. Nous avons
été honorés, en même temps
nous avons procédé à la remise
des prix aux lauréats.

Qui, par exemple ?

Les éléments de la sélection
mauritanienne de football qui
réalise de bons résultats ces derniers temps. Il y avait beaucoup
de journalistes africains, l'événement a été très médiatisé. Après,
j'en ai profité pour passer deux
jours au Maroc avec mon ami
Bouderbala, qui m'a empêché
d'aller à l'hôtel et a insisté pour
que j'aille chez lui. C'était

sympa. Durant ces 48 heures au
Maroc, toute la presse locale est
venue me solliciter.

Sofoot, le magazine français,
vous a élu 7e meilleur joueur
africain de tous les temps ;
Rachid Mekhloufi est le
premier dans ce classement,
qu'en dites-vous ?

J'apprécie cela à sa juste
valeur, c'est une bonne nouvelle
pour moi et pour l'Algérie. Nos
jeunes, surtout, sauront ainsi ce
qui a été fait hier, ils mesureront
la grandeur de l'équipe du FLN,
celle de 1982. Ce sont des choses
que personne ne peut effacer. Je
suis surtout content pour
Mekhloufi. C'était le maestro du
football hexagonal, la France
entière le reconnaissait. Ce type
de récompense permet de rappeler à notre jeunesse que
l'Algérie du football a souvent
été d'un niveau mondial. Et
qu'il ne sert à rien de parler
dans le vide…
H. D.

MOUASSA
«C'EST CE MCA
QUE J'AIME
VOIR»

Ghrib : «Qualifié aux 1/4, champion
d'hiver, voilà mon Mouloudia»

www.competition.dz MERCREDI 28 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4862 ISSN 1111

merci le Chaoui

Belatoui et
Mecheri sont
l'exemple à suivre»

Lakhdar Belloumi ne tarit pas d'éloges sur le MC Oran
version Omar Belatoui. Il y voit un digne héritier de l'équipe
championne en 1988.

LE MCA FAIT
TREMBLER
BOLOGHINE

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

JSK 1
Contre toute attente, Antar
Yahia, 34 ans, a décidé de
prendre sa retraite.
Jusque-là, joueur de l'US
Orléans, l'ancien capitaine
emblématique des Verts
occupera désormais le
poste de manager général
de ce même club. Formé au
FC Sochaux puis à l'Inter
Milan, Antar a rejoint
Bastia à 19 ans avant de
signer à l'OGC Nice. En
2007, Yahia s'exile en
Angleterre pour jouer à
Leeds United, puis en
Allemagne où il a porté les
couleurs de Bochum qu'il
quitta en 2011 pour Al
Nasr Riyad. Mauvaise décision puisque l'Algérien a
été contraint de fuir ce
club pour retourner en
Allemagne et signe deux
ans et demi avec FC
Kaiserslautern. Puis en janvier 2013, l'international
algérien signe en faveur de
l'Espérance Sportive de
Tunis un contrat de 2 ans et
demi. En janvier 2014, il
signe en faveur du club
grec Platanias FC, une
année plus tard, il revient
en France et opte pour
Angers qu'il l'a prêté en
National à l'US Orléans. Au
Loiret, il devient titulaire et
atteint une promotion pour
la première pendant sa
longue carrière. Le 22 juin
2016, il s'engage définitive-

ment avec Orléans pour une
durée d'un an.

1er joueur
bénéficiant de la loi
des Bahamas

En équipe nationale, Antar
Yahia totalise 53 sélections
pour 6 buts dont l'une des
réalisations les plus importantes dans l'histoire du
football algérien face à
l'Egypte le 18 novembre
2009. Antar Yahia peut se
vanter d'être le premier
joueur à profiter de la nouvelle loi FIFA de 2004
concernant les nationalités
sportives 14 (loi qui sera
renforcée en 2009), grâce
au président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, ainsi
qu'au directeur technique
de l'équipe nationale
d'Algérie, Stephane
Pauwels. Il devient ainsi
l'initiateur d'un nouveau
phénomène, beaucoup critiqué en France, concernant
les "binationaux", mais surtout le représentant du
renouveau de l'équipe
nationale algérienne. Il
endosse pour la première
fois le maillot algérien le
15 janvier 2004 face au
Mali (0-2). Antar Yahia
décide de prendre sa
retraite internationale le
1er mai 2012. Antar Yahia
fait partie des joueurs les
plus aimés en Algérie.

0 Nasr Fedjoudj

BOULAOUIDET
LE SAUVEUR
Hidoussi : «Quand Raïah ne
joue pas, ça ne marche pas»

M. BENALDJIA

SIGNERA

CE MATIN

Hachoud a prêté 2 milliards à
Ghrib pour payer les primes

On le sait, Sonatrach a envoyé pas moins de 7 comptables
pour éplucher la gestion financière d'Omar Ghrib, depuis
que celui-ci est redevenu le boss du MC Alger. Entre
autres, on a trouvé la trace d'une reconnaissance de dette
signée par Omar Ghrib et l'ex-directeur financier
Moussaoui, de l'ordre de 2 milliards de centimes au profit
d'Abderrahmane Hachoud, le latéral droit international du
Doyen. Il s'est avéré que ce dernier avait agi de la sorte
pour voler au secours de Ghrib, qui n'avait pas suffisamment d'argent pour payer quelques primes. Il faut dire que
Ghrib et Hachoud sont étroitement liés ; on en a eu une
preuve supplémentaire lors du match face à l'USM BelAbbès : en marquant un but, Hachoud a repoussé tous ses
coéquipiers venus le féliciter pour aller saluer son président et lui témoigner son soutien. Un détail de taille : le
salaire mensuel de Hachoud au Mouloudia est de 320 millions et c'est un latéral droit !

CABBA-USMH
16h30

Hannachi met
1,2 milliard
sur Hamia
NAHD-PAC
MCS- CRB
14h30
14h30

El-Harrach
confiant Le Chabab
en péril
mais
à Saïda
méfiant

USMBA 0 0 USMA (USMBA qualifiée aux TAB)

Fin d'année
À
chances cauchemardesque
égales pour les Usmistes

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful