Vous êtes sur la page 1sur 2

Annexe n° 9006

IMPOT GENERAL SUR LE REVENU


REVENUS DE SOURCE ETRANGERE IMPOSES OU EXONERES
DANS LE PAYS D'ORIGINE

( du 1/1/199... au 31/12/199...)

.................................................................................................................................................... .........................................................................
Nom et prénom N° d'imposition à l'I.G.R

Montant des revenus bruts imposés dans le Montant de l'impôt acquitté


Nature des revenus Pays d'origine pays d'origine

Revenus professionnels
Revenus salariaux (*)

Revenus agricoles

Revenus fonciers

Revenus mobiliers

TOTAL

Les revenus de source étrangère sont compris dans le revenu global imposable pour leur montant brut :

- Lorsque ces revenus sont soumis à un impôt sur le revenu dans le pays de la source, l'impôt étranger est déductible de l'impôt général
sur le revenu, dans la limite de la fraction de cet impôt correspondant aux revenus étrangers.

- Lorsque ces revenus ont bénéficié d'une exonération dans le pays de la source; Celle-ci vaut paiement. La déduction de cet impôt
est subordonnée à la production d'attestation fiscale.

(*) Mesure en faveur des retraités résidents au Maroc et bénéficiant d'une pension de source étrangère
Pour bénéficier de la réduction de 80% du montant de l'impôt afférent aux pensions de retraite de source étrangère transférées définitivement au Maroc, il y a lieu de
fournir les documents ci-après :

I. Transferts à partir d'un compte en dirhams convertible :


1) Une attestation de versements des pensions établie par le débirentier (caisse de retraite étrangère)
2) Une attestation indiquant le ou les montants en devises reçus et leur contre-valeur en dirhams portés au jour du transfert au crédit du compte en dirhams
convertibles ouvert par le retraité chez un établissement financier marocain. Les opérations portée
au crédit de ce compte ne peuvent concerner que les apports en devises effectuées par virement bancaire à partir du pays d'origine du retraité.
3) Une attestation indiquant le ou les montant en devises et leur contre-valeur en dirhams retirés à titre définitif en dirhams non convertibles du compte en dirhams
convertibles pour l'usage personnel au Maroc du retraité. Seuls ces retraits sont à prendre en considération pour le calcul de l'atténuation.

II. Transferts effectues par mandats postaux :


Ces transferts ont faits à titre définitif en dirhams non convertibles en faveur des retraités qui ne sont pas titulaire de comptes bancaires
au Maroc ou ne sont pas payés par les services financiers de leurs ambassades.
Ils sont expédiés en devises par les caisses de retraite étrangères et convertis en dirhams par les services postaux marocains au jour de leurs réception.

Ces transferts ont à prendre en considération pour le calcul de l'atténuation sous réserve de la production des pièces suivantes :
1) Une attestation de versement des pensions établie par le débirentier (caisse de retraite étrangère);
2) Originaux des talons des mandats reçus lesquels comportent généralement l'expéditeur (caisse de retraite étrangère) et le destinataire qui est le retraité).