www.competition.

dz

24

Jeudi 29 décembre 2016

ARRET SUR IMAGE
L'arbitre international, Mohamed
Benouza, a officié hier son dernier
match de sa carrière au stade de
Dar El-Beïda entre le PAC et le NAHD
pour le compte des 1/8 de finale de
la coupe d'Algérie. Agé de 44 ans,
l'enfant d'Oran officié pendant 20
ans et a été promu international en
2001. Pour les gens qui ne le savent
Benouza est un fervent supporter
de l'ASMO.

LIRF :
L'AG fixée
pour le
21 janvier

L'Assemblée générale élective de la
Ligue inter-régions
du football amateur
aura lieu le samedi
21 janvier 2017 au
Centre technique
national de Sidi
Moussa à 10h. La
date limite de dépôt
des candidatures
est fixée au jeudi 5
janvier 2017 à 16h
au plus tard.

LFWA :
Tirage au
sort de la
coupe
demain

La Ligue de football
de la wilaya d'Alger
rappelle aux clubs
que la coupe d'Alger
feu Lakhdari Khelifa
sera organisée
durant la trêve
hivernale. Le tirage
au sort aura lieu
aujourd'hui à 10h.

TIRAGE
AU SORT
Coupe d'Algérie
jeunes

AVANT DERNIER TOUR
RÉGIONAL CENTRE
U-20
PAC- JSAz
MCA JSHD
RCB - RCK
JSK - MOB
MBB - JSMB
USMA - CRB
Exempt : NAHD
U-17
PAC - USBD
MCA - CAK
RCB - USMH
JSK - USOA
ESG - JSMB
USMA- CRB
Exempt : CRBBK
U-15
PAC-LSDBKhedda
MCA-CAK
RCB-RCK
JSK-MOB
MBB-JSMB USMA- CRB
Exempt : NAHD

«

APRÈS LE TITRE HIVERNAL
ET LA QUALIFICATION

Comme tous les Usmistes, Réda Abdouche est
peiné par l'élimination des Rouge et Noir en coupe
d'Algérie. Il nous explique pourquoi l'équipe est moins
conquérante que la saison écoulée.

En tant qu'ancien Usmiste,
ayant une grande histoire
avec la coupe d'Algérie,
l'élimination de l'USMA contre
l'USMBA vous a sans doute
touché, non ?

En plus clair ?

Cette saison, les joueurs d'expérience existent uniquement
au niveau de la défense, bien
souvent le poids des matches
repose sur ce secteur. Au final,
l'équipe ne parvient pas à gérer
ses rencontres, elle n'arrive pas
à poser le ballon et à le garder.
Notre défense n'étant pas
infaillible, elle prend donc des
buts de temps à autre. C'est ça
qui nous fait perdre des
matches un peu importants.
C'est un peu inquiétant. Dans
tous les championnats du
monde, on voit que les équipes
du haut du tableau ont des
joueurs d'expérience dans
chaque compartiment de jeu.
L'USMA n'a pas les gens de
métier au milieu et devant.

C'est effectivement le cas,
d'autant que l'USMA avait un
bail avec la coupe d'Algérie
depuis l'Indépendance. Voir les
Rouge et Noir éliminés dès les
premiers tours, c'est tout de
même quelque chose d'inquiétant.

En plus, l'élimination a été
enregistrée sur la terre de
votre premier succès dans
l'épreuve populaire…

Oui, c'est arrivé à Bel-Abbès,
dans la ville où, en 1981,
l'USMA avait soulevé son premier trophée en coupe
d'Algérie, après en avoir perdu
sept. J'étais présent sur le terrain. Des moments inoubliables.

A quoi attribuez-vous le léger
recul de l'équipe par rapport à
l'exercice passé ?

LE BAYERN

«On ne doit pas
s'enflammer»

YEUX DOUX
À GHOULAM

www.competition.dz JEUDI 29 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4863 ISSN 1111

Après sa signature à
l'Internaçional

rajeunissement
brutal de l'équipe»

Quand on ne gagne pas, c'est
souvent mérité. Le rendement
de l'équipe était moyen. Même
s'il y a eu des occasions de but,
ce n'était pas suffisant. A part
quelques-uns, dont
Zemmamouche, les joueurs
n'ont pas été à la hauteur des
espérances.

«Je ne pense pas
être dans les plans
de Leekens»

FAIT
LES
MOUASSA

ABDOUCHE
VALDO :
L'USMA paie le

Au vu de ce que l'équipe a
montré, mérite-t-elle de
sortir aussi tôt ?

BELFODIL :

Les Bavarois proposent 4 ans
de contrat et 3 millions/an

En somme, l'USMA souffre
du rajeunissement de son
équipe ?

On ne peut pas rajeunir une
équipe sans en subir le contrecoup. Je suis bien placé pour le
savoir. De mon temps, chaque
fois qu'on a rajeuni l'effectif
rapidement, d'une manière non
étudiée, on en a toujours payé
les pots cassés. Il nous est même
arrivé de rétrograder en seconde division à cause de ça. Une
équipe doit être équilibrée, il
faut allier jeunesse et expérience. Ce n'est pas le cas de l'équipe actuelle de l'USMA.

Oui, on fait les frais du rajeunissement brutal de l'équipe.
Avant, on avait des joueurs qui
avaient le vice, le métier qui faisaient la différence sur le terrain, à l'image de Ziaya, Gasmi
et Bouchema. On ne remplace
pas d'un coup de tels éléments
chevronnés, même si ceux qui
les ont remplacés ont des qualités. Le métier vient avec l'âge, il
lui faut un répit sportif. L'USMA a une équipe d'avenir, qui
s'affirmera dans une année ou
deux. Mais elle ne sera pas
prête cette saison. Non, pas tout
de suite.
H. D.

Les meilleurs referees algériens selon la CAF
La CAF a publié la liste des arbitres du continent africain intégrés dans le classement élite A, élite B
et élite C pour la saison 2016-2017. Le niveau des referees algériens est reconnu par l'instance du
football africain comme le montre ce classement officiel. Pour l'élite A, on retrouve Abid Charef et
Etchiali ; pour l'élite B, on retrouve Ghorbal et Gourari alors que pour l'élite C ou jeunes talents on
retrouve Bekouassa et Benbrahem.

«ROBERSON
EST UNE
GROSSE PERTE
POUR LE MCA»
Le nouvel entraîneur de l'Internaçional
Antonio Carlos Zago a fait appel aux
services de l'ex-Mouloudéen Alves
Roberson. Il faut dire que ce joueur
n'est pas passé inaperçu vu ce qu'il a
réalisé lors de la première partie du
championnat brésilien en marquant 13 buts. Il est en tout cas
bien décidé à tout faire pour
réussir avec sa nouvelle équipe de première division brésilienne. Contacté par nos
soins, l'ex-entraîneur mouloudéen, la star du PSG Valdo
dira : "Roberson est une
grosse perte pour le MCA.
C'est un grand joueur qui
aurait pu être très bénéfique
pour le Doyen. Mais, bon
chaque partie part de son côté,
et pour les deux, je leur souhaite
de la réussite et du bonheur. Je
suis au courant que le MCA a fini
premier de la phase aller et s'est qualifié aux quarts. Je souhaite au MCA et
à ses supporters, que je n'oublierai
pas, de la joie et de la réussite."

QUAND
SLIMANI
ÉGALE MESSI

La Fédération internationale de l'histoire du football et des statistiques
(IFFHS) a publié le classement des meilleurs
buteurs de championnats
durant la saison 20152016. Avec 26 buts sous le
maillot du Sporting
Lisbonne, Islam Slimani
occupe le 10e rang mondial en compagnie de…
Lionel Messi, la star
argentine du Barça.
Excusez du peu !
1- Luis Suarez 40 buts
2- Zlatan Ibrahimovic 38
3- Gonzalo Higuain 36
4- Cristiano Ronaldo 35
5- Jonas 32
6- Eran Zahavi 31
7- Robert Lewandowski 30
8- Vincent Janssen 27
8- Nemanja Nikolic 27
10- Lionel Messi 26
10- Islam Slimani 26
10- Luuk De Jong 26

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

1,2milliard, Haddad1,5

Hannachi offre

«ON SERA
ATTENDUS AU
RETOUR»
«En Espagne pour bosser»

MCS
1CRB
1
(CRB aux TAB)

SALHI,

BOURREAU
DES SAÏDIS
 Zaki : «On a eu chaud»

HAMIA SE

COMPLIQUE

Je signerai pour le
club qui récupérera
ma libération”

hère
Les Kabyles refusent la surenc
Il signera aujourd'hui

VELUD,
ENTRAÎNEUR

Benaldjia

DE L'ETOILE
DU SAHEL

USMA Après leur

Moins de deux mois après
avoir décroché la coupe de la
CAF avec le TP Mazembe,
Hubert Velud quitte les
Corbeaux de Lubumbashi. Le
technicien français rejoint
l'Etoile du Sahel, qu'il avait
éliminée en demi-finale de la
compétition. A Sousse, il
remplace Faouzi Benzarti, qui
a quitté son poste d'un commun accord quelques heures
plus tôt. La formation étoilée
n'a toujours pas assuré son
billet pour les play-offs du
championnat ; Velud, l'ancien
entraîneur de l'USM Alger,
devra relancer la machine.

LE TRANSFERT DE

élimination en coupe

«Je vais rebondir
à la JSK»

«Haddad a voulu me briser»
La piste des émigrés réactivée

ZEMMA : PAC 0 - NAHD 0 (NAHD aux TAB)
«LES SUPPORTERS

CABBA 1- USMH 0

«LE CHAMPIONNAT ET «IL Y A DEUX
LA LDC POUR SAUVER MOIS, ON
L'AURAIT PERDU»
LA SAISON»

ère»
Benomar : «Une élimination am

NE DOIVENT PAS Doukha offre la qualification
NOUS CONDAMNER» MICHEL :

BIRA PIÈGE
CHAREF

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

2

INTERNATIONALE

À LA UNE

BRAHIMI
MEILLEUR
JOUEUR DU MOIS
AU PORTUGAL

Le milieu international algérien, Yacine Brahimi, a été élu comme meilleur
joueur du mois de décembre au Portugal. De retour au premier plan lors des
dernières journées de la phase aller au Portugal, Yacine Brahimi ne cesse
d'impressionner et décroche le titre de meilleur joueur du mois de décembre.
Tenu à l'écart depuis le début
de la saison par son coach, il
semble que le milieu international
algérien n'attendait plus qu'un
signe de la part de Nuno Espirito
Santo afin de refaire surface. Ce
dernier lui a accordé plus de temps
de jeu depuis le mois de novembre
et le milieu de terrain de Verts a su
saisir sa chance. Il faut dire qu'il est
de retour en pleine forme et qu'il
refait sensation sur les terrains de
football. Il a été décisif à plusieurs
reprises et a donné beaucoup de
plaisirs aux supporters du FC Porto
grâce à sa technique sur le terrain.
D'ailleurs son entraîneur ne peut

plus se passer de lui et a même
demandé à son club de le garder
jusqu'au 3 janvier, ce qui fait qu'il
arrivera en retard pour le stage de
l'équipe nationale qui se déroulera
au Centre technique national de
Sidi Moussa. Cette nouvelle distinction ne fait que prouver que Yacine
Brahimi est de retour en pleine
forme et surtout à son meilleur
niveau. Il a réussi à regagner une
place au sein du onze du FC Porto
alors que tout était contre lui. Un
retour en pleine forme qui tombe
au bon moment puisque, il pourra
ainsi rejoindre les Verts avec un
moral au beau fixe et aider le grou-

pe à faire une bonne Coupe
d'Afrique des nations 2017. Il ne
faut pas oublier que les objectifs
cette fois ont été revus à la hausse
et que tout le monde attend un bon
parcours de l'équipe nationale au
Gabon. En tout cas, Yacine Brahimi
semble vouloir relancer sa carrière
et compte continuer sur cette lancée
afin de se refaire une place dans
son équipe. Rappelons que ce dernier est suivi par de nombreux
grands clubs européens et que sa
carrière pourrait connaître un autre
tournant prochainement.
M. K.

Mahrez, Slimani et Ghoulam
Augustin Senghor
(président FSF) :

«Il nous manque
la solidarité et
l'union des cœurs»
Le président de la Fédération
sénégalaise de football
(FSF) a donné les raisons
pour lesquelles l'équipe
nationale A du Sénégal
tarde à soulever le trophée continental. Selon
M. Augustin Senghor, il
manque cette solidarité et
l'union des cœurs. "Nous demandons l'union sacrée autour de l'équipe. Je
pense que c'est le seul moyen pour que nous
arrivions à quelque chose. Si nous visons
tous le même sens, tôt ou tard, nous serons
récompensés", a-t-il déclaré, mardi à Dakar,
à l'occasion de la signature d'un partenariat
de 300 millions FCFA avec Elton, sponsor
officiel de l'équipe pour la CAN 2017 au
Gabon et la Coupe du monde 2018 en Russie.
Toutefois, M. Senghor a demandé aux
Sénégalais de "croire en leur football", car
pour lui, l'équipe est capable de gagner. "On
ne doit pas regarder les autres, on doit croire en nous. Les Portugais ont montré qu'ils
étaient capables de gagner et ils l'ont
démontré en remportant l'Euro", a-t-il soutenu. Il a, par ailleurs, magnifié le geste de
la compagnie pétrolière. "Elton a décidé
d'accompagner son pays et non la
Fédération. Je pense que c'est à saluer. Cet
accompagnement n'est pas que matériel.
C'est ce que nous attendons de tous les
Sénégalais", a-t-il conclu.
M. M.

3 ALGÉRIENS DANS
ÉQUIPE-TYPE DES
AFRICAINS EN 2016
A 2 jours de la fin d'année 2016,
France Football a annoncé un onze
type africain des douze derniers mois.
Un onze en 4-4-2. Dans cette équipe, 3
Algériens ont été sélectionnés, il s'agit
du latéral gauche de Naples Faouzi
Ghoulam, de l'ailier Ryad Mahrez et
d'Islam Slimani. Les 3 joueurs ont
effectivement brillé cette année à commencer par Mahrez qui a tout fait et
tout gagné avec Leicester et à titre personnel aussi, alors que Slimani, il n'a
pas quitté le Sporting qu'prés avoir
rendu fiers les fans locaux, il a beaucoup marqué et son transfert aura été
l'un des gros coups cet été et les 35
millions d'euros qu'aura coûtés sa
lettre de libération pour Leicester,
quant à Ghoulam, il ne cesse d'étonner
en Serie A devenant même l'un des
meilleurs joueurs à son poste en
Europe. A noter que Slimani constitue
dans ce 11 un duo d'enfer avec
Aubameyang, Mahrez se retrouve
dans l'animation avec l'Egyptien Salah
et le Sénégalais Sadio Mané, qui ne
sont autres que les 3 finalistes des GloCAF awards, dont le vainqueur sera
connu le 5 janvier prochain.
S. M. A.

HANNI

ciblé par la
Fiorentina et
Fenerbahce

Auteur de sa 6e passe
décisive lors de la
21e journée du championnat belge contre
Charleroi, Hanni
avance parfaitement
bien et n'est plus
loin de battre son
record de passes
arraché l'an passé
avec Malines (8
passes).
L'international algérien a marqué aussi
6 buts, ce qui fait de
lui l'un des meilleurs
joueurs de la formation d'Anderlecht
cette saison. Ses
prestations, qui lui
ont valu la reconnaissance du public
local, ainsi que du
sélectionneur national Georges Leekens
qui n'a pas tarit
d'éloges sur son
attaquant dans sa
récente sortie
médiatique, sont en
train d'attirer les
recruteurs de plusieurs clubs européens. Signataire
l'été dernier à
Anderlecht jusqu'en
2020, Hanni pourrait
bien quitter le club
de la capitale belge
avant la fin de son
contrat, puisque la
Fiorentina et le club
turc de Fenerbahce
s'intéressent de près
au joueur. Si l'international algérien n'a
jusqu'ici jamais évolué en Italie, ce qui
fait de l'intérêt de la
Viola un fait inédit,
en revanche le
joueur a déjà joué en
Turquie et cela
durant 3 saisons de
suite entre 2011 et
2014 sous les couleurs du Kayseri
Erciyesspor, serait-il
partant pour une
nouvelle aventure
dans ce pays ? En
tout cas son club ne
sera pas vraiment
chaud de le laisser
partir, sûrement pas
à cette période de
la saison, surtout
que l'équipe joue
sur tous les
fronts et que
Hanni est titulaires et il
n'est autre
que le capitaine de
l'équipe.
S. M. A

Offre du Beijing
Guoan pour
Podolski

MESSI ET LUIS ENRIQUE,

DEUX DOSSIERS
BRÛLANTS POUR
DÉBUTER 2017

Le FC Barcelone ne passera pas des fêtes de fin
d'année en toute tranquillité. La faute, notamment,
à Lionel Messi mais aussi Luis Enrique.
Si les supporters du FC
Barcelone comptaient rester
sereins pendant la trêve hivernale, c'est raté. Ce mercredi, le
quotidien catalan Sport avance
en effet que le club blaugrana a
bien l'intention de régler
quelques "dossiers brûlants"
incessamment sous peu. Et que
rien n'est vraiment avancé. En
premier lieu, vient la prolongation de quatre cadres de l'équipe
: Andres Iniesta, Ivan Rakitic,
Marc-André Ter Stegen mais
surtout Lionel Messi. Nos
confrères estiment que si celle

Leicester :
un gros
chèque à
disposition
de Ranieri ?

Seulement seizième de Premier
League avec trois
points d'avance
sur la zone dangereuse, Leicester
devrait faire preuve d'une belle
activité sur le
mercato. Selon le
Telegraph, le
board des Foxes
offrirait plus de
30 millions de
livres (35 millions
d'euros) à Claudio
Ranieri pour renforcer son effectif. Wilfred Ndidi
(Racing Genk),
Michael Keane
(Burnley) et
Adrien Silva
(Sporting
Portugal) pourraient rejoindre le
champion
d'Angleterre en
titre.

de l'attaquant argentin était la
mieux partie, elle pourrait aussi
être celle qui pourrait prendre le
plus de temps. Le Barça se
donne néanmoins tout le premier trimestre 2017 pour procéder à ces renouvellements de
contrat.
Luis Enrique lassé ?
Par ailleurs, le cas de Luis
Enrique, qui fait aussi partie de
cette catégorie, est plus épineux.
L'entraîneur catalan est sous
contrat jusqu'en juin 2017 mais
ne veut pas se précipiter. Il

donne même l'impression d'une
certaine lassitude depuis sa
prise de fonctions en 2014. " Je
n'ai aucun doute sur le fait que
je me trouve actuellement avec
la meilleure équipe, les
meilleurs joueurs, au sein du
meilleur club avec lequel je
gagne des titres et je suis très
impliqué. Mais ce job est aussi
très dur. Et pour moi, soit je suis
ici, soit je ne suis nulle part. J'ai
du temps devant moi et je sais
que le club sera avec moi", a-t-il
ainsi fait savoir sur le site du FC
Barcelone. Inquiétant ?

Julian Draxler menace
directement Di Maria
Arrivé au PSG pour
relever le niveau du
secteur offensif, Angel
Di Maria n'a pas pour
l'heure pas convaincu.
Julian Draxler qu'a
recruté Patrick Kluivert
est la nouvelle solution
de Unai Emery. Julian
Draxler, le mauvais
cadeau de Noël de Di
Maria. Ancien attaquant de la Juventus
Turin et de l'Équipe de
France, David
Trezeguet a affirmé au
quotidien Le Parisien,
que l'arrivée de Julian
Draxler au PSG était
une menace pour
Angel Di Maria.
L'Argentin est un
grand joueur et David
Trezeguet est le premier à le reconnaitre.
Cependant, le champion du monde 1998
avec l'Équipe de France
pointe le faible rendement de l'Argentin
qu'il voit sous la mena-

ce de la recrue parisienne Julian Draxler. " Nul
ne conteste ses
immenses qualités. Il
n'a pas pu les égarer
comme ça. Ça se passe
dans la tête. Quand il
perd en début de
match un ou deux ballons, il semble ensuite
se cacher ", confie l'attaquant retraité. Le natif
de Rouen rajoute : " Il
doit se faire violence.
Car l'arrivée de Draxler
constitue une menace.
"En effet, malgré les
nombreuses solutions
dont dispose Unai
Emery au poste de
milieu offensif, le PSG
a bouclé le transfert de
Julian Draxler pour
42M€. Hatem Ben Arfa,
Javier Pastore, Lucas et
Angel Di Maria sont
autant de joueurs qui
verront d'un mauvais
oeil l'arrivée du polyvalent milieu de terrain.

L'agent de Martial ne ferme pas la porte à Séville

Manchester United ne semble pas disposé à laisser filer Anthony Martial cet hiver. Cela n'empêche pas
certains clubs de tenter de recruter l'international tricolore, comme le FC Séville. Une option évoquée dans
les médias espagnols par l'agent de Martial, Philippe Lamboley : "Nous étudions l'option Séville avec
attention. C'est un très bon club, bien classé en Liga et qualifié en Ligue des champions, avec un grand
coach. C'est tout ce que je peux vous dire." Anthony Martial, 21 ans, n'a inscrit que 4 buts en 2016-17.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

23


Iniesta
annonce la

couleur pour
son avenir !

Présent au FC
Barcelone depuis 1996
et son intégration au
centre de formation,
Andrés Iniesta a
annoncé de nouveau
son désir de faire
toute sa carrière avec
le club catalan.
L'international espagnol fait parler de lui
ces dernières
semaines puisqu'il n'a
pas encore prolongé
son contrat, qui expire
en juin 2018, avec les
Blaugrana. Si sa prolongation, avec celle
de Lionel Messi, serait
la priorité du club
catalan, le milieu de
terrain de 32 ans a
bien l'intention de
jouer ses dernières
années sous les couleurs du FC Barcelone.

«Mon but était
de réussir au
Barça»

Dans une interview
accordée au site officiel du FC Barcelone,
Andrés Iniesta a
réitéré son envie de
finir sa carrière au
sein des Blaugrana : "
Jouer toute ma carrière au Barça ? J'espère.
C'est une volonté que
j'ai depuis longtemps.
Lorsque vous démarrez votre carrière et
que tout est nouveau,
vous ne savez jamais
ce qui va vous arriver
(…) J'ai eu un but
quand je suis arrivé
ici, c'était réussir au
Barça et je n'aurais
pas été satisfait si je
n'avais pas obtenu ce
résultat. Il y a eu des
moments difficiles.
J'étais heureux de
jouer 10 minutes ici
alors que j'aurais pu
avoir plus de temps de
jeu ailleurs. Cela m'a
permis de réussir
d'autres choses. "

Le club chinois a très officiellement transmis une offre pour
Lukas Podolski. Quand la Chine
s'éveillera, le monde du football
tremblera et c'est précisément
ce qui est en train de se produire avec une fenêtre hivernale
des transferts qui va sans doute
encore une fois être ouverte en
grand par les clubs chinois. Levent
Nazifoglu, le porte-parole du club turc de Galatasaray,
s'est exprimé au micro de l'agence de presse Anadolu
Agency au sujet d'une offre pour Lukas Podolski :
"Nous avons reçu une proposition de la part du Beijing
Guoan", indique-t-il, sans préciser le montant de l'offre
en question. Nazifoglu indique néanmoins que le Gala
"réflechit" actuellement à cette proposition. La presse
turque affirme que le club chinois est disposé à mettre
7 millions d'euros sur la table pour "Poldi". Affaire à
suivre certainement très bientôt.

Juventus :
LA PROLONGATION
DE DYBALA EN
BONNE VOIE

Selon le Corriere dello Sport, la
Juventus Turin devrait acter au
mois de janvier la prolongation
du bail de Paulo Dybala.
L'avant-centre argentin pourrait
rempiler pour une année supplémentaire, soit jusqu'en 2021,
en faveur des Bianconeri. La Vieille
Dame devrait offrir à son joyau un
salaire annuel de 5 millions d'euros, hors bonus. Le
champion d'Italie espère que cette future annonce
refroidira les intentions du FC Barcelone et du Real
Madrid, intéressés par l'ex-Palermitain.

CR7 juge son
année 2016

Vainqueur du Ballon d'Or pour la
quatrième fois, l'attaquant du Real
Madrid, Cristiano Ronaldo (31
ans, 11 matchs et 10 buts en Liga
cette saison), a vécu une année
2016 faste. Encore sacré meilleur
joueur de l'année aux Globe Soccer
Awards mardi soir à Dubaï, le
Portugais vient tout simplement de
savourer les meilleurs mois de sa carrière ! "Collectivement
et individuellement, ce fut probablement ma meilleure
année. Nous avons remporté la Champions League avec
Real Madrid, un titre majeur avec le Portugal pour la première fois, le Ballon d'Or, le Mondial des clubs... Je ne
peux pas demander plus", a résumé le Merengue dans une
vidéo pré-enregistrée. Sacré palmarès en effet !

Le jeune Argentin De Rosario va
enfin rejoindre le PSG

Le jeune Giovanni Lo Celso sera bien la première recrue
hivernale des Parisiens. Il sera présent dans les vestiaires parisiens avant Julian Draxler qui devrait arriver
incessamment sous peu. La pépite argentine est arrivé
hier à Paris pour rejoindre ses coéquipiers parisiens. La
pépite argentine de 20 ans a été acheté par le PSG
contre 10 millions d'euros au club de Rosario lors de l'été
2016. Le club de la capitale a prêté Lo Celso pendant six
mois dans son club de formation. Il sera bien dans l'effectif parisien dès janvier prochain. Il pourra amener un
peu de folie dans la création du jeu.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

INSOLITE

22

Citation

Tout corps
plongé dans un
liquide finit par
avouer.

Madame
Caucescu

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

DÉTENTE

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

USA : elle roule depuis 10 ans avec le cadavre de son fils dans le coffre !
Quincy Jamar Davis avait 15 ans lorsqu'il a
mystérieusement disparu sans laisser de traces
du jour au lendemain. Jamais de corps n'a été
retrouvé, et il aurait pu tout aussi bien fuguer.
Mais malheureusement, il ne s'agit pas d'une
fugue. Cette semaine, la police a retrouvé son
corps. Et le plus insolite est le lieu de cette
trouvaille. C'était dans le coffre de sa propre
mère que le corps de Quincy reposait. Tonya
Slaton roulait en Ford Mustang sans assurance,
et c'est sur ce motif qu'elle s'est faite arrêter. La
voiture a alors été fouillée de fond en comble, et
la police était loin de s'attendre à la trouvaille

Les Bavarois proposent 4 ans de contrat et 3 millions/an

LE
BAYERN
FAIT LES YEUX DOUX

qu'ils ont fait dans le coffre ! Quincy y gisait. Il
était peu reconnaissable aux premiers abords,
car après 10 ans, son corps était en grand état
de putréfaction. Mais qu'est-il arrivé au jeune
homme qui aurait fêté ses 25 ans cette année ?
Si sa mère est actuellement jugée pour avoir
caché le corps, il se pourrait bien qu'elle soit
jugée pour meurtre également en fonction de la
tournure de l'enquête. Ses amis, très touchés par
la nouvelle, se sont rassemblés pour lui rendre
un dernier hommage après la publication de
l'information.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

JOUR

légères
écorchures
glorification

poète

E
E
T
I
O
N
A
I
R
O
N
I
Q
U
E

L
T
E
M
O
U
A
R
E
L
U
C
S
A
B

U
O
I
E
E
V
R
T
S
E
A
N
R
S
R

B
R
U
T
D
S
A
G
T
C
L
I
E
C
U

coiffures
d’apparat

monnaie de
Suède

7
3
2
1
4
6
8
9
5
D
R
O
N
O
T
R
A
D
L
F
N
Q
I
A

4
1
6
8
9
5
7
2
3
A
I
T
R
A
S
G
E
D
R
O
A
I
Q
M

6
4
1
5
2
9
3
7
8
S
I
I
G
I
S
E
N
A
I
E
D
L
U
E

2
7
3
4
1
8
5
6
9

À GHOULAM

14

"Le Bayern Munich suit Ghoulam,
mais ne sont pas arrivés à
confirmer toutes les propositions
faites à l'ancien joueur de SaintEtienne par son club italien.

Conférence
de presse de
Leekens
le 2 janvier

courtisanes
éclat de rire
chiffre
romain

6

ancienne
Thaïlande
montagnes
grecques
monnaie du
Japon

10

sauce
marseillaise

fleuve froid

possessif

ville de
Serbie

apportée
avec soi

arète

plan
d’urgence

1
9

personnes
très lentes

grand loch

drame jaune
nettoyant

richesse

geste de
scout

5
8
9
6
3
7
1
4
2
E
P
E
L
O
I
N
V
E
L
R
M
N
E
D

12

thallium

13

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

E
E
I
B
A
U
S
N
E
N
I
A
U
T
N

13

se répéter
sans cesse

ville d’Iran

8
9
5
3
7
2
4
1
6

12

peu courant

2

8

A
U
N
O
O
R
E
O
I
A
O
V
I
P
D

pari hippique

rivière
d’Alsace

3
9

M
Q
Q
E
N
T
A
T
C
R
U
R
D
E
E

suivez bien
son fil !

dix sur dix

ordre donné
accompagne
pour protéger

3

virtuose
coupée court

8
césium

R
E
T
E
U
Q
O
H
E
R
I
R
E
O
T

R
E
P
L
I
Q
U
E
R
R
A
T
O
N
G

E
U
Q
I
T
S
A
L
E
R
E
H
E
C
T

Une zone mixte
le
5 janvier
au CTN

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ACCOSTAGE
AVOIR
BASCULER
BOIS
CORRIDA
CRAN
DEAMBULER
DEMANDEUR
ECOUTILLE
ELASTIQUE
FIOUL
GARANTIE
GONDOLE
HARENG
HOQUETER
INQUIET

14

domicilié

LES MELÉS

IRONIQUE
LIQUIDER
LOIN
METEO
NIRVANA
ONDE
PIROUETTE
POUR
REALITE
REPLIQUER
RETORQUER
SCEPTIQUE
SEVERE
TANT
TENDREMENT

C
H
I
N
C
H
I
L
L
A

P
A
K
I
C

R
N

U
N
E
S

E
T
A
L
O
N

O
R
G

L
S
D

E
L

A
R
A
S
E

H

E

E
M
A
N
E
N
T

R
A
G
O
T

O
R
G
A
N
E

A
M
A
T
E
U
R

M
U
E

E
T
E
N
D
E
G
U
E
N
O

E
O

A
N
I
S
A
I
H
O
N
T
E
U
S
E
S

E
F
I
N
H
A
B
I
T
U
E
L
L
E

A
S
S
I
S
E
S
E
S
E
S
O
U
S

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

C H A D L I
7

8

Le sélectionneur national, Georges Leekens,
tiendra le 2 janvier à
l'OCO du 5-Juillet une
conférence de presse.
Le technicien belge
annoncera au cours de
ce point de presse la
liste des 23 joueurs
retenus pour la CAN
2017. Il répondra également aux questions
des journalistes. Cette
conférence de presse
est très attendue par
les médias algériens
qui veulent avoir des
réponses convaincantes de la part du
successeur de Rajevac
avant le tournoi africain du Gabon. Pour
rappel la FAF, qui avait
dans un premier temps
arrêté l'objectif du dernier carré pour la
sélection algérienne, a
revu ses ambitions à la
hausse en plaçant la
barre très haut puisque
les Verts visent désormais le trophée continental.

PAR SAMÏL M. A.
Le joueur fait partie d'une liste de
trois arrières latéraux signalés par
l'Italien Carlo Ancelotti en personne,
sur proposition de ses hommes de
confiance " Les propos sont ceux de
Ciro Venerato le journaliste et expert
du marché à la Radio CRC. Pour rappel, et selon Eurosport, le Real Madrid
et le Bayern sont intéressés par Faouzi
Ghoulam pour l'été prochain, talonné
de près par l'Atletico Madrid, cette
annonce faite il y a quelques jours a
mis le feu aux poudres, le club de

Naples sait désormais qu'il ne sera pas
à l'aise lors des négociations de prolongation du contrat du joueur qui
prendra fin dans un an et demi. Il n'est
un secret pour personne que Faouzi
n'est pas heureux avec le fait que
Naples n'a pas encore renouvelé son
contrat. Le Bayern Munich qui semble
le plus chaud pour recruter Ghoulam,
et d'après un article publié sur
Corriere della Sera, veut profiter de
cette situation et préparerait une offensive, avec une proposition alléchante
qui avoisinerait 3 millions d'euros par
an pour un contrat de 4 ans.

Salaire triplé !
Actuellement, les pourparlers sont
toujours en cours entre le clan
Ghoulam et la direction de Naples, et
d'après la presse italienne, les choses
ont du mal à avancer, cette offensive
du Bayern pourrait néanmoins accélérer les choses, il faut dire que Naples,
qui payait jusqu'à maintenant 900 000
euros au joueur par an, a fait une proposition récemment qui avoisinerait
1,8 million d'euros, soit le double du
salaire actuel.
Ceci dit, cette proposition n'a pas été
du goût de Faouzi qui voudrait un

9 10

A M R I

LES MELÉS
AHMED
KARA

Une zone mixte est programmée le 5 janvier
au CTN de Sidi Moussa.
Plusieurs joueurs
seront choisis pour
répondre aux questions
des journalistes.

Un point
de presse
le 7 janvier

Le sélectionneur national tiendra un point de
presse le 7 janvier à
l'issue du premier
match amical des Verts
face à la Mauritanie
qui se tiendra au stade
Mustapha-Tchaker. Pour
rappel la seconde joute
amicale entre les deux
sélections se jouera le
10 janvier à huis clos
au CTN de Sidi
Moussa.
K. H.

salaire à la hauteur de son équipier
belge Mertens qui perçoit 2,5 millions,
cela veut dire que Naples doit encore
faire un effort de 700 000 euros, et la
proposition du Bayern ne peut qu'aider le joueur a avoir ce qu'il veut, mais
ce qui est sûr c'est que l'offre du
Bayern semble la plus intéressante que
ce soit financièrement ou sur le plan
sportif, vu le poids du club bavarois
dans la planète foot, l'épilogue de ce
feuilleton est attendu dans les toutes
prochaines semaines.
S. M. A.

CAN 2017, BELFODIL N'Y CROIT PAS TROP

JE NE PENSE PAS
ÊTRE DANS LES
PLANS DE LEEKENS»

 Annoncé dans la présélection de Leekens pour la

lentille

apparus

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

R
R
R
P
T
E
L
L
I
T
U
O
C
E
A

inappréciable

brillé

1

9
5
8
7
6
4
2
3
1

11

copulative

5

1
6
4
2
8
3
9
5
7

10

souricière

7

6 4

3
2
7
9
5
1
6
8
4

9

méprisable

11

cinéma

6

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

8

interjection

4

1 2
7

7

vieux

1 9

9

6

4

grand disque
sacré

9

2 5

5

claudique

5
4 8

3 6

4

ferme

voyage en
mer

SUDOKU

5

3

5

Une dame très avare rencontre son médecin au milieu de la rue.
- Docteur ! Je suis contente de vous voir.
Il faut que je vous dise que je souffre du dos et j'ai
même des douleurs plus bas.
- C'est très bien, chère madame, déshabillez-vous, nous
allons voir ça.

1
7 3

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

3

coupe d'Afrique des nations, Belfodil pense qu'il ne
sera pas retenu dans la liste finale attendue dans
les prochaines 48 heures.
Après le nul 2 à 2 de son team
contre Saint-Trond, et en marge de
déclarations fracassantes concernant
cette contre-performance de son team
qui s'éloigne des play off, Belfodil, visiblement très contrarié et affichant un
grand pessimisme, a commenté sa présence dans la liste de Leekens, mais
reconnaît qu'il ne s'attendait pas à
jouer la CAN. "Depuis que je joue pour
le Standard, le sélectionneur ne m'a
jamais repris. Même lorsqu'il y avait
trois blessés dans mon secteur de jeu.
Je ne pense pas être dans les plans du
coach, on verra, je n'ai pas été sélectionné depuis trois mois avec le nouveau sélectionneur. Donc, je reste derrière l'équipe, et je pense que les
vacances vont faire du bien pour moi.
C'est la première fois que je joue un
match tous les trois jours, j'ai besoin de
souffler ", confie Ishak qui affiche
presque une envie de ne pas aller à la
CAN, en évoquant cette fatigue, il
reproche aussi à Leekens son manque
d'intérêt qui explique ce désespoir affi-

ché par l'ancien
attaquant de
l'Inter.
«On n'avance
pas… Mais on va
régler ça entre
nous»
La soirée de mardi n'était pas positive,
Belfodil a pointé de nombreux manquements au sein du groupe liégeois
lors de ce match nul contre les Canaris
de Saint-Trond, en clôture de la 21e
journée de championnat. Les joueurs
du Standard montraient clairement un
visage déçu au moment de passer
devant le micro de Proximus 11, après
cette nouvelle occasion manquée de se
rapprocher du Top 6, synonyme de
play offs 1. " On va commencer à parler de faute professionnelle car ce n'est
pas la première fois que ça arrive. Ca
peut arriver aux grandes équipes une
fois mais là, il y a une grosse désillusion chaque week-end. Chacun fait sa
petite erreur tour à tour, il n'y a pas un

seul responsable. On n'avance
pas… Mais on va
régler ça entre nous,
en interne. Ce n'est
pas le moment de
se dessouder ", a détaillé Ishak à
chaud avant d'ajouter : " On ne peut
s'en prendre qu'à nous-mêmes. Il
faut réagir et très vite. On n'avance
pas comme ça, il faudra faire une
deuxième partie de saison différente.
On s'endort alors qu'il fallait garder le
même rythme et ne rien changer. Nous
sommes en supériorité numérique et
on recule… Je n'ai pas d'explication. Ca
ne sert à rien de bien jouer, car c'est le
cas, si on ne prend pas de points ", a-til expliqué.
S. M. A.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

4
Hannachi tient à
recruter 6
joueurs en ce
mercato hivernal
N’ayant épuisé que 21 licences à
l’intersaison, le président
Hannachi est décidé à engager 6
joueurs en ce mercato hivernal.
Il a déjà recruté le défenseur
Sofiane Khelili et les attaquants
Thomas Izerghouf et Mehdi
Benaldjia, mais il compte enrôler
encore 3 autres joueurs avant la
clôture du marché des transferts. Afin d’améliorer le classement de l’équipe en championnat
et d’aller loin en coupe d’Algérie
et en coupe de la CAF, le président Hannachi veut mettre le
paquet afin de renforcer son
effectif avec des éléments
capables d’apporter un plus à
l’équipe. Au vu des prestations
lors de la première manche du
championnat et même en
matches de coupe d’Algérie, il y
a eu plusieurs lacunes, ce qui
oblige le président Hannachi à
recruter en ce mercato hivernal.
L’équipe a besoin de renforts
dans les trois compartiments et
malgré l’absence de bons
joueurs libres sur le marché, le
président de la JSK tente tant
bien que mal de trouver des éléments qui seront à la hauteur
des attentes placées en eux.

A. H.

Vers le
repêchage
d’Islam-Salah
Selon une source proche de la
direction, le défenseur IslamSalah poursuivra en principe son
aventure avec les Canaris à la
phase retour. Après avoir renoncé à l’idée de libérer Sebie
Touhami qui n’a joué sous le
maillot de la JSK que lors des
derniers matches, les responsables du club auraient décidé
de retenir Islam-Salah dans leur
effectif jusqu’à la fin de la saison. L’ex-pensionnaire de l’ASO
était annoncé, il y a quelques
jours de cela, partant d’une
manière officielle, mais vu que
les dirigeants n’ont renforcé leur
défense qu’avec Khelili, ils
auraient pris la décision de garder Islam-Salah. Ils sont toujours à la recherche d’un bon
défenseur central capable de
stabiliser leur défense, en vain.
Ils ont évoqué la piste du défenseur sétifien Keniche après la
rencontre de la coupe d’Algérie
face au Nasr Fedjoudj, mais il n’y
a rien de concret avec lui pour le
moment.

N. B.

Intérêt pour
Keniche
Malgré le recrutement de
Sofiane Khelili, le président
Hannachi tient toujours à renforcer sa défense par un autre
défenseur central. D’après une
source digne de foi, il s’intéresse toujours au pensionnaire de
l’ES Sétif qu’il voulait avoir dans
son effectif depuis qu’il jouait
pour l’USMH. Le nom de Keniche
circule dans l’entourage du club
depuis plusieurs semaines, mais
rien n’a été fait pour le moment.
Il est sous contrat avec l’ESS et
il ne peut pas opter pour un
autre club sans l’aval du président Hassan Hamar. Il est utile
de rappeler que le président
Hannachi s’était déplacé à la midécembre en France pour superviser le défenseur central de
Toulon Mohamed Sahnoun, mais
comme il n’a pas été convaincu
par la prestation de ce dernier, il
a abandonné sa piste.

A. H.

ASMO

LIGUE 1 MOBILIS

BENALDJIA OFFICIALISERA

son transfert
aujourd’hui
PAR N. BOUMALI
Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière
édition, l’attaquant Mehdi
Benaldjia portera le maillot
de la JS Kabylie à la phase
retour. Il a tout conclu avec
le président Hannachi au
cours d’un dîner mardi soir.
Il se déplacera aujourd’hui
à Tizi Ouzou afin d’officialiser son transfert au siège
du club. Même si le président Hannachi n’a pas présenté ses deux nouvelles
recrues à la presse, à
savoir Sofiane Khelili et
Thomas Izerghouf, il tient à
présenter Benaldjia à la

presse aujourd’hui. Le
recrutement de ce dernier
constitue une véritable
surprise puisque son nom
n’a jamais été évoqué par
la direction avant que le
président Hannachi ne le
reçoive dans la soirée
d’avant-hier afin de conclure avec lui. Benaldjia a
d’énormes qualités, mais il
n’a pas brillé avec la JS
Saoura lors de la première
manche du championnat.
Parviendra-t-il à faire taire
les mauvaises langues en
faisant parler son immense
talent sous le maillot de la
JSK.
N. B.

«J’apporterai un plus à l’équipe»
 «JE SUIS EN FORME»  «HADDAD M’A BRISÉ»
 «JE REBONDIRAI AVEC LA JSK»

Vous avez créé la surprise en
rejoignant la JSK en ce mercato
hivernal, vos négociations avec
le président Hannachi se sont
déroulées dans la discrétion la
plus totale…

Vous savez, j’ai été contacté par
plusieurs clubs avant que le
président Hannachi ne prenne
attache avec moi. Je n’ai pas hésité
à lui dire oui, car la JSK est un
grand club et tout joueur
ambitieux rêve de porter son
maillot. Je me suis entendu avec le
président Hannachi pour que je
signe pour 18 mois.

La signature de votre contrat
est prévue pour ce jeudi, mais
elle ne sera qu’une simple
formalité, n’est-ce pas ?

Oui, j’ai tout conclu avec le
président Hannachi et je me
déplacerai aujourd’hui à Tizi
Ouzou afin d’officialiser mon
transfert. C’est un honneur pour
moi de rejoindre ce prestigieux
club.

Etes-vous apte à apporter un
plus à l’équipe kabyle ?

Bien sûr, si j’ai rejoint la JSK,
c’est pour apporter un plus à
l’équipe. Je me sens en forme et je
profiterai de la trêve hivernale
pour travailler encore plus afin

d’être au top de ma forme à la
reprise du championnat.

Le président Hannachi
s’intéressait à vous depuis que
vous portiez le maillot de
l’USMA, mais votre transfert ne
s’est concrétisé qu’en ce
mercato hivernal…

C’est le destin. Je suis très
honoré de porter le maillot des
Jaune et Vert.

D’aucuns disent que vous êtes
passé à côté d’une grande
carrière…

Certes, j’aurais pu faire mieux,
mais il ne faut pas oublier que je
n’ai que 25 ans. J’aurai tout le
temps pour rebondir. J’avoue que
c’est le président Haddad qui
m’avait brisé. A mes débuts à
l’USMA, j’étais sollicité par deux
clubs portugais dont l’un
participait à la coupe de l’UEFA,
mais il m’avait bloqué. Si j’avais
un président comme Hannachi,
j’aurais décroché un contrat
professionnel.

Est-il vrai que vous êtes en
méforme et que vous n’avez
fait que chauffer le banc avec
la JS Saoura ?

J’ai joué 11 matches avec la JS
Saoura, mais comme je ne pouvais

«

Je n'ai que
25 ans
et je suis
toujours
performant

pas m’adapter à mon nouvel
environnement, j’ai demandé à
mon président que je remercie au
passage pour me remettre ma
lettre de libération. Je n’ai aucun
problème avec les dirigeants de la
JSS. En ce qui concerne mon état
physique, je me sens en forme. J’ai
fait une belle saison avec le NAHD
avant de rejoindre la JSS. Je
connais mes qualités et je ferai tout
pour apporter le plus attendu de
moi.

Vous aurez une belle
opportunité de rebondir sous le
maillot des Jaune et Vert…

Absolument, la JSK est l’un des
plus grands clubs en Algérie et je
l’ai choisie par conviction. Elle
disputera la coupe de la CAF et
elle est qualifiée aussi pour les ¼
de finale de la coupe d’Algérie,
deux challenges très motivant
pour moi. Comme je vous l’ai déjà

Hannachi a déposé hier
les licences de la coupe
de la CAF
Ce n’est qu’hier que le président Hannachi s’est déplacé au siège de la Fédération algérienne de football pour déposer les licences des joueurs concernées par la coupe de la CAF.
Les dossiers des nouvelles recrues seront aussi déposés avant le 15 janvier, mais la direction du club sera appelée à payer des pénalités de retard. Le tirage au sort a été très clément avec les Canaris qui affronteront au tour préliminaire de la coupe de la CAF la
modeste équipe de Monrovia au mois de février prochain.
A. H.

dit, j’aurais pu faire mieux si
j’avais un président comme
Hannachi et je ferai tout pour
rebondir avec la JSK. Je suis un
joueur ambitieux et je travaillerai
très dur pour être à la hauteur des
attentes placées en moi.

Vous êtes un joueur polyvalent,
ce qui va certainement vous
permettre de s’imposer sur
l’échiquier des Canaris dès la
reprise du championnat, si vous
êtes en forme bien sûr…

Je peux jouer dans tous les
postes de l’attaque et au poste de
milieu offensif. Je me sens déjà
bien, mais je profiterai de cette
trêve pour m’améliorer encore
davantage. J’aime les défis et je ne
rechignerai pas sur l’effort pour
apporter le plus attendu de moi.

Pensez-vous que la JSK est
capable de revenir en force à la
phase retour ?

Oui, la JSK est un grand club et
elle n’est pas à la place qui lui sied.
On tentera d’améliorer notre
classement en championnat et
d’aller le plus loin possible en
coupe d’Algérie et en coupe de la
CAF.
N. B.

On parle d’Amiri
et Haddouche
Ne sachant plus quoi faire en ce mercato hivernal, les
responsables de la JSK continuent à contacter les joueurs en
vue de les convaincre à rejoindre leur équipe. Après Benaldjia
qui officialisera son transfert aujourd’hui, on parle de
Haddouche et Amiri. Ce dernier que nous avons joint dans la
soirée d’hier affirme qu’il a entendu parler de l’intérêt de la
JSK, mais il précise qu’aucun dirigeant de la JSK n’a pris
attache avec lui.

6

Coupe d'Algérie

serait pas chaud

Trois équipes des jeunes
catégories asémistes se sont
distinguées avant-hier en Coupe
d'Algérie de l'édition 2017. Il s'agit
des U20, U17 et U15 qui ont
arraché leur qualification
respectivement aux dépens de l'O
Arzew (3), SCM Oran et USM BelAbbes. Les juniors l'ont emporté
sur le score net de trois buts à
zéro (3-0) et se qualifient pour le
dernier tour régional de la
compétition. Quant aux cadets, ils
ont gagné par trois buts à un (3-1),
tandis que les minimes,
détenteurs du trophée, l'ont
emporté sur le score d'un but à
zéro (1-0) et se qualifient pour
l'avant-dernier tour régional.
Selon une source autorisée, les
juniors affronteront au prochain
tour l'USM Bel-Abbes, tandis que
les cadets et les minimes se
mesureront à l'US Remchi. "Les
trois matches auront lieu mardi
prochain sur un terrain neutre ",
assure notre interlocuteur, hier au
téléphone.

Les jours de Mohamed Henkouche à la
tête du staff technique de l'équipe
fanion de l'ASM Oran sont quasiment
comptés, ou presque.
PAR L. M. AZZI
L'issue de sa rencontre
avant-hier avec les responsables du club de M'dina J'dida
aurait dégagé un sentiment
motivant son départ. D'après
nos informations, le technicien
ne semble pas convaincu de la
volonté de ces derniers de
monter une équipe plus forte
pour la deuxième partie de la
compétition. En marge de la
rencontre tenue dans le bureau
de Mohamed Saâdoune, les
discussions ont tourné autour
de la situation financière des
joueurs qui ne sont toujours
pas payés. L'enfant de Mascara,
qui refuse de décrocher son
téléphone malgré notre insistance, a exigé un renfort de
qualité ainsi que la régularisa-

tion salariale des joueurs, tout
en conditionnant le départ de
pas moins de quatre joueurs
de l'effectif actuel. Les dirigeants ont montré leur aptitude à obtempérer même si, au
sujet du point lié à la libération
des joueurs, ils étaient réticents.
Le manque de communication
nous empêche d'avoir une vue
précise sur la teneur de la discussion entre les dirigeants et
l'entraîneur. Seulement, à en
croire une source proche de
l'équipe, ce dernier ne serait
pas chaud à l'idée de poursuivre sa mission de driver
d'El-Djamîya. Cependant, tout
le monde le saura à l'occasion
de la reprise des entraînements
prévue aujourd'hui dans
l'après-midi.
L. M. A.

MCEE

USMB

Zitouni : «Espérons
qu’on va bien profiter
de la trêve»

Zerguine
veut-il vraiment
quitter le club ?

Le milieu du terrain du MCEE, Zitouni,
est, à l’image de ses coéquipiers, inquiet
quant à l’avenir de son équipe.
De notre correspondant

T. AMMAR

Avec du recul, qu’avez-vous à
nous dire sur la phase aller ?

Je pense, comme tout le
monde le sait, que nous avons
passé une difficile première
manche du championnat. La
situation au club est
catastrophique et cela à tous les
niveaux. C’est vraiment
dommage pour le MCEE d’en
arriver-là. Nous, les joueurs, on
est vraiment inquiets pour
l’avenir du club.

Mais, vous les joueurs, avez
aussi une grande part de
responsabilité dans la
situation du club par vos
mauvais résultats…

On est tous responsables, que
ce soit dirigeants, entraîneurs,
joueurs et supporters, il ne faut
pas se mentir.

Les choses se sont-elles
améliorées depuis la fin de la
phase aller ?

Non, c’est toujours le flou et
l’incertitude.

Et que comptez-vous faire ?
Je suis quelqu’un de

21

Malgré 3 points conditionnés

HENKOUCHE NE

joueurs dans
l'œil du cyclone

Une source proche de
l'équipe asémiste assure
que la direction aurait l'intention de sanctionner pas
moins de six joueurs, soit
un tiers d'un effectif déjà
chétif sur le plan qualitatif.
Néanmoins, aucun nom n'a
été divulgué ; il pourrait
s'agir de Barka, Belalem,
Naamane et El-Ghomari.
Pour les deux premiers
nommés, la raison serait
liée à l'intention de la direction de les céder afin de
profiter de leur départ,
sachant qu'ils sont en fin
de contrat. D'après nos
sources, les dirigeants sont
dans l'attente d'une offre
pour céder ces deux
joueurs qui ont fait leur
début au club. Pour le troisième, ses fréquentes blessures et ses absences suite
aux suspensions sont les
griefs retenus contre lui. Il
est vrai que ce joueur porteur du numéro 27 n'a
jamais été régulier cette
saison avec l'équipe se permettant même le luxe de
rater la moitié des matches
de la première phase du
championnat. Quant à l'enfant de Maghnia, son rendement jugé au-dessous de
la moyenne serait la cause
de sa libération qu'on
tâchera d'élucider avec plus
de détails.
L. M. A.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

responsable qui ne fuit pas son
devoir, j’ai un contrat avec le
MCEE et je ferais en sorte de
l’honorer jusqu’à la dernière
journée.

Pensez-vous que l’équipe
peut éviter la relégation ?

Certes, on est mal-classé (14e
avec seulement 11 points au
compteur), mais il reste toute la
phase retour ; si les choses
s’arrangent au club, je pense que
les résultats suivront, l’espoir
demeure.

Pensez-vous que l’équipe
peut recharger ses batteries
en cette trêve ?

Oui, elle peut, mais on
effectuant un bon stage et aussi
en réglant beaucoup de
problèmes au club. Espérons
qu’on va bien profiter de la
trêve.

Je vous laisse conclure…

Je veux m’adresser à nos
supporters pour leur demander
de venir en masse remplir les
tribunes du stade pour nous
soutenir car on vraiment a
besoin d’eux.
A. T.

L’attaquant Zerguine est courtisé
par plusieurs clubs de Ligue 1
Mobilis, à leur tête la JSK et le
CRB qui se sont montrés intéressés par les services du buteur
du club blidéen. De source
proche du club, le joueur veut
endosser le maillot d’un autre
club qui pourrait lui offrir un
salaire alléchant et lui permettre
de briller comme il se doit.
Zerguine va rencontrer le président du conseil d’administration,
Boumaza, pour demander son
avis. Selon la même source, le
sort de Zerguine dépendra de
l’objectif du club durant la phase
retour. Si la direction change
d’objectif à cause de la crise
financière, Zerguine pourra quitter le club et opter pour une
autre équipe plus ambitieuse.

L’avenir des émigrés
toujours dans le flou

Malgré les efforts fournis par
leur agent afin de mettre la
pression sur la direction blidéenne pour qualifier les trois
joueurs émigrés, les dirigeants
de l’USMB n’ont pas bougé ; ils
ont tout simplement négligé l’affaire des émigrés comme si ces
trois joueurs ne vont pas apporter un plus et n’ont pas le niveau
qu’il faut pour endosser le
maillot du club. Ces émigrés se
sont envolés pour la France
avant-hier pour se ressourcer ;
ils vont revenir au club le 2 janvier pour entamer la préparation
de la trêve hivernale. Si leur problème n’est pas réglé d’ici là,
leur agent va certainement
prendre les devants pour ester
la direction du club en justice.
A. Dj.

Les jeunes
avec
succès

Programme :

U20 : ASM Oran - USM Bel-Abbes
U17 : ASM Oran - US Remchi
U15 : ASM Oran - US Remchi

La pelouse du
stade Brakni
inquiète les
joueurs
La dégradation de l’état de la
pelouse des Frères Brakni
inquiète de plus en plus les
joueurs qui redoutent des
blessures.
De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Le mauvais état de cette pelouse ne date
pas d’aujourd’hui, mais depuis la saison dernière
quand l’ancienne direction avait envoyé un courrier à l’APC de Blida lui demandant de renouveler la pelouse.
La nouvelle direction, depuis son arrivée en
début de saison, a promis de s’occuper de ce dossier, surtout le président de l’APC, Boumaza, qui
n’est autre que le président du conseil d’administration. Mais sa promesse n’a pas été tenue jusqu’à présent et l’état de la pelouse se dégrade de
jour en jour ; ce qui pourrait provoquer des blessures aux joueurs durant la phase retour du
championnat de Ligue 2 Mobilis et également
fausser les plans de l’entraîneur roumain Calin
Augustin, qui veut gagner son pari avec le club
phare de la ville des Roses.
Ils lancent un message de détresse
Les joueurs blidéens, à leur tête les cadres de
l’équipe, ont lancé un message de détresse à la
direction dans lequel ils ont réclamé la rénovation de la pelouse du stade Brakni, ce petit jardin
porte-bonheur du club.
A. Dj.

Aïssa El Bey
prêt pour la
compétition

Après deux semaines
de repos et de soins,
le jeune meneur de
jeu de Blida, Aïssa El
Bey est fin prêt pour
la compétition. Ce
jeune joueur souffrait
d’une luxation à
l’épaule qui l’a privé
de jouer les trois derniers matchs. Aissa El
Bey doit reprendre les
entraînements en solo
pendant quatre jours
avant d’intégrer le
groupe.

Le stage de
préparation à
l’hôtel Clean

L’équipe blidéenne
effectuera son stage
de préparation à l’hôtel Clean de Blida. Le
stage en question va
durer deux semaines
et sera ponctué de
trois matchs amicaux.
La crise financière
dont souffre le club a
incité la direction blidéenne à opter pour le
maintien du stage à
Blida au lieu de la
Tunisie ou ailleurs.
Donc, les coéquipiers
du portier Meziane
doivent mettre les
bouchées doubles à
partir du 2 janvier
pour affûter leurs
armes en prévision de
la phase retour qui
s’annonce compliquée.

20

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

JSK

5

Hannachi offre 1,2 milliard, Haddad 1,5

LE TRANSFERT DE

HAMIA
SE COMPLIQUE

Au moment où les responsables de la JS Kabylie pensaient que
l’attaquant de l’O Médéa Hamia est acquis, le président de l’USM
Alger, Rebouh Haddad, entre en course pour l’acquisition de ce joueur.
PAR N. BOUMALI

Hamia : «Je jouerai
pour le club qui
récupérera ma lettre
de libération»
Epoustouflant lors de la
première manche du championnat, Hamia est sollicité de
partout en ce mercato hivernal.
Il continue à enflammer le marché des transferts et personne
n’est en mesure de dire où il
jouera à la phase retour même
si les responsables de la JSK
affirment qu’ils feront le nécessaire pour racheter son contrat.
En plus de la JSK, il est convoité par l’USMA, le MCA et la JS
Saoura. Joint en fin d’aprèsmidi d’hier pour voir s’il a une
préférence pour une équipe
quelconque, Hamia entretient
toujours le suspense concernant son avenir. Il avait confié
aux responsables kabyles, il y a
quelques semaines de cela,
qu’il rêvait de porter le maillot
des Jaune et Vert lorsqu’il évoluait dans les divisions inferieures. Mais comme il n’a pas
son destin entre les mains, il
déclare : «Je sais que plusieurs
clubs dont la JSK me veulent,
mais je ne sais ce que mon président a décidé vu que je ne l’ai
pas rencontré. Je suis à Alger
avec l’équipe nationale militaire et tout ce que je peux vous
dire est que le club qui récupérera ma lettre de libération, je
jouerai pour lui.»

Compétition / PUB

ANEP 0079 du 29/12/2016

«Je ne vois aucun
inconvénient à ce que
je reste à l’OM»
A la question de savoir si les
clubs qui le convoitent renoncent à lui à cause des exigences

financières de son président
Mahfoud Boukhelkhal, Hamia
se dit prêt à poursuivre son
aventure avec l’O Médéa. «Il se
pourrait que je parte en ce mercato hivernal, mais il se pourrait que je reste aussi. Je suis
sous contrat avec l’O Médéa
jusqu’à décembre 2017 et je ne
vois aucun inconvénient à ce
que je reste. Si mon président
décide de me garder, je resterai
avec plaisir et je continuerai à
donner le meilleur de moimême pour être à la hauteur
des attentes placées en moi. Je
me sens bien avec l’OM et je ne
fais pas une fixation sur mon
transfert», a souligné Hamia.
«J’ai reçu des offres
de l’étranger, mais… »
Affichant une forme éblouissante depuis qu’il porte le
maillot de l’O Médéa, l’attaquant Hamia intéresse aussi les
clubs étrangers. Il n’a cité
aucun nom des clubs qui l’ont
contacté, mais il avoue qu’il n’y
a pas seulement les clubs de
l’élite qui le veulent en ce mercato hivernal. «J’ai reçu des
offres de l’étranger, mais je ne
peux pas quitter le regroupement de l’équipe nationale
militaire. Je suis lié à l’OM et
c’est mon président qui décidera de mon avenir», a conclu
Hamia qui n’a pas oublié que
c’est grâce à la formation de
Médéa qu’il s’est fait un nom.
N. B.

Hannachi
refuse la
surenchère
PAR ABDELLAH H.
Même si l’attaquant Hamia
fait partie de ses priorités
en ce mercato hivernal, le
président Hannachi n’est
pas prêt à faire des folies
pour bénéficier des services
de ce joueur. Il a proposé à
son homologue de l’O Médéa
1,2 milliard de centimes
pour racheter le contrat de
Hamia et il n’est pas disposé à offrir plus. Les responsables de la JSK pensent
qu’ils ont fait un pont d’or à
la direction de l’OM et qu’ils
refusent de faire dans la
surenchère pour avoir
Hamia. Pour eux, il est hors
de question de revoir à la
hausse leur offre. Ils sont
convaincus qu’ils ont mis le
prix nécessaire pour avoir la
libération de l’attaquant de
l’OM et que la balle est
maintenant dans le camp du
président Boukhelkhal. Ils
savent que la surenchère ne
fera qu’augmenter la cote
de Hamia. En cette période
des vaches maigres, ils ne
sont pas prêts à débourser
une somme astronomique
pour recruter un joueur. Ils
reconnaissent que Hamia
fait partie des meilleurs
attaquants de notre championnat, mais ils estiment
que sa lettre de libération
ne devra pas coûter plus de
1,2 milliard de centimes. Ils
étaient les premiers à
prendre attache avec le président Boukhelkhal pour
négocier la lettre de libération de Hamia, mais ils ne
sont pas prêts à se plier au
jeu de la surenchère avec
aucune autre équipe.
A. H.

Et comme il dispose
de plus de moyens
financiers que les dirigeants
de la JSK, il fait une
meilleure proposition
financière au président de
l’OM Mahfoud
Boukhelkhal pour racheter
le contrat de Hamia. Si le
président Hannachi a offert
1,2 milliard de centimes
pour la lettre de libération
de cet attaquant, Haddad
surenchérit avec 300
millions de centimes de
plus. Autrement dit, sa
proposition est de 1,5
milliard de centimes. C’est
le président Boukhelkhal en
personne qui l’a confié aux
dirigeants des Canaris en
leur disant qu’ils doivent
revoir à la hausse leur
proposition financière.
«L’USMA m’a offert 1,5
milliard de centimes et
vous vous m’avez proposé
que 1,2 milliard de

centimes. Vous devez
revoir à la hausse votre
proposition financière», a
déclaré le président
Boukhelkhal aux dirigeants
de la JSK. La sortie du
président de l’O Médéa a
surpris les responsables des
Jaune et Vert qui ne
s’attendaient pas à ce qu’il
leur parle de l’offre du
président de l’USMA.
MCA et JSS En relançant
la piste de Hamia après la
rencontre de l’ultime
journée de la phase aller
face au CRB, les dirigeants
pensaient qu’avec une offre
de 1,2 milliard de centimes
ils rachèteraient sans aucun
problème son contrat. Mais
avec la surenchère des
autres clubs notamment
l’USMA, le MCA et la JS
Saoura, ils voient leurs
espoirs de recruter le
meilleur buteur du
championnat éclater
comme des bulles de savon.
Engagés dans les

compétitions continentales
comme la JSK, les
responsables de l’USMA,
du MCA et de la JS Saoura
pour ne citer que ceux-là
sont prêts à casser leur
tirelire pour s’offrir les
services de Hamia. Les
chances de voir ce dernier
jouer pour la JSK
s’amenuisent de jour en
jour, alors qu’en début de
semaine, il était plus
proche de la JSK que de
n’importe quel autre club.
Sa piste n’est pas encore
écartée, mais tout porte à
croire qu’il signera dans
une autre équipe. Les
dirigeants des Canaris
veulent sauver leur
recrutement en engageant
l’un des meilleurs
attaquants du
championnat, mais leurs
calculs sont faussés par
l’entrée en course des
autres clubs.
N. B.

Banouh toujours d’actualité
Selon une source proche de la direction, l’attaquant Banouh intéresse toujours les responsables de la JSK. Décidé à changer d’air en ce mercato hivernal, Banouh aurait assuré aux
responsables des Jaune et Vert qu’il récupérera lui-même sa lettre de
libération. Il se trouve actuellement à l’étranger et il ne devrait regagner le pays que la semaine prochaine. Vu que leurs chances de
recruter Hamia s’amenuisent de jour en jour, les responsables de la
JSK feront le maximum pour engager Banouh qui a réalisé de belles
prestations avec son équipe. N’ayant recruté que deux attaquants
pour le moment, à savoir Thomas Izerghouf et Mehdi Benaldjia, les
dirigeants de la JSK sont dans l’obligation de renforcer leur compartiment offensif avec un attaquant de valeur. Ils sont sur plusieurs
pistes, mais la plus plausible est celle de Banouh
A. H.

La piste des FrancoAlgériens réactivée
En l’absence de joueurs
libres sur le marché local, le
président Hannachi a réactivé
la piste des Franco-Algériens.
D’après une source digne de
foi, il a pris attaché hier avec
un manager pour voir s’il a de
bons joueurs à lui proposer.
Déterminé à renforcer son
effectif en ce mercato hivernal,
le président de la JSK ne
désespère pas pour enrôler
des joueurs capables d’appor-

ter un plus à son équipe. Il est
toujours à la recherche d’un
attaquant, d’un meneur de jeu
et d’un défenseur central. Sa
priorité est de recruter l’attaquant Hamia, mais les exigences financières du président de l’O Médéa le dissuadent à poursuivre les négociations pour le rachat du contrat
de ce joueur.
A. H.

Affaire à saisir

Vend chambre froide
démontable
(Ouadhias), prix intéressant.
Yahia 0771901279

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

6

LIGUE 1 MOBILIS

JSMB

LE MOULOUDIA

RAFLE TOUT

sur son passage

BOUGUÈCHE,
le lion est de retour
Après avoir marqué contre
l’USMBA, Bouguèche a confirmé face à l’USBD mardi en
marquant un doublé.
L’attaquant mouloudéen
retrouve le chemin des filets
et surtout ses jambes de 20
ans. Ce qui ne peut être que
bénéfique pour le Doyen des
clubs algériens. Bouguèche a
toujours été un poison pour
les défenseurs. Avec l’âge,
tout le monde croyait qu’il ne
pourra pas tenir ce rôle, mais
que nenni ! Il confirme encore une fois qu’il n’a rien
perdu et qu’il va apporter
encore plus à son équipe.
D’ailleurs, il a marqué mardi

dernier contre l’USBD 2 buts
sur les 6 inscrits, sans parler
des actions dangereuses qu’il
a créées où il aurait pu s’offrir un triplé ou plus.
Bouguèche a connu un passage à vide, mais il n’a pas été
relégué au banc, car comme
Mouassa l’a dit à son sujet :
« C’est un joueur avec ou
sans le ballon, il fait un gros
travail. »
Effectivement, Bouguèche a
montré qu’il peut être un bon
atout. Aujourd’hui, la phase
aller est terminée et les
Mouloudéens ont assuré une
place aux quarts de finale
avec le titre honorifique de

champions d’automne,
Bouguèche n’aurait pas pu
rêver mieux. Il est conscient
qu’il reste beaucoup à faire
car, maintenant que le MCA
est en quarts de finale, les
Chnaoua rêvent de la 9e
coupe et parlent aussi du 8e
titre de champion. Sans
oublier que la Coupe d’Afrique
va débuter bientôt.
Il est clair que le MCA veut
s’imposer dans toutes les
compétitions et Bouguèche
compte mettre les bouchées
doubles pour aider son équipe à réussir le pari.
A. Z.

Il n’a pas l’intention de quitter le Doyen

Djemaouni : «En Espagne
pour revenir plus forts»
L’attaquant du MCA,
Djemaouni, auteur de l’un des
buts de la partie de mardi
contre l’USBD, est content de
cette qualification. Il est bien
déterminé à faire un carton
plein en phase retour, puisqu’il songe déjà au stage qu’il
veut réussir.
Que diriez-vous de la balade
mouloudéenne de mardi
dernier ?
On a joué avec sérieux et
rigueur tout en respectant
l’adversaire. On s’est surpassés et on a su comment
prendre le dessus sur l’adversaire. On voulait cette place en

quart et on l’a eue. C’est vraiment l’extase.
Avec le titre de champion
d’automne, on imagine que
votre joie est complète, n’estce pas ?
Absolument ! On peut dire
que les objectifs sont atteints.
Il faudra maintenant se
concentrer sur la suite du parcours et faire le nécessaire
pour réussir le pari. On veut
aller très loin en Coupe
d’Algérie. On veut maintenir
la cadence en championnat et
faire sensation en Coupe
d’Afrique. Certes, ce ne sera
pas facile de jouer sur trois

fronts, mais il y a de la volonté
et avec une très bonne préparation, on abordera la suite
avec ténacité et force.
Le 2 janvier, le MCA sera en
Espagne pour le stage
hivernal ; seriez-vous avec le
groupe ?
Bien sûr, on va bosser durement en Espagne pour revenir
très forts afin de faire vibrer
nos fans comme on a su le
faire en 2016. En ce qui me
concerne, je vais me surpasser
pour être un atout influent
dans l’équipe quand les débats
reprendront.
A. Z.

Mouassa au
consulat hier

L’entraîneur en chef du
MCA, Kamel Mouassa, n’a
pas fait le déplacement
avec les Mouloudéens à
Mohammadia pour assister
aux funérailles de la mère
d’Abdelghani Demou. En
fait, le coach était
contraint de rester à Alger,
car il avait un rendez-vous
au consulat à Alger pour
récupérer son visa afin de
partir en Espagne le 2 janvier prochain.

Bensmaïli devrait
se déplacer en
Espagne

Comme Chaâl ne peut pas
partir en Espagne à cause
de ses engagements avec
l’équipe nationale militaire,
le gardien de but des
espoirs Smaïn Bensmaïli
devrait le remplacer et participer à la préparation
hivernale pour continuer à
progresser. Seulement, cela
devait être discuté hier
soir lors de la réunion
entre Omar Ghrib et Kamel
Mouassa.

Hachoud et
Zerdab dans la
dream team pour
les compétitions
nord-africaines

Le site Orange Football Club
a établi l’équipe de rêve
pour disputer les compétitions nord-africaines et le
nom d’Abderrahmane
Hachoud figure dans la
liste des titulaires, alors
que Zerdab est évoqué
parmi les remplaçants.

C’est un entraîneur heureux qui a
fini l’année 2016 avec les
honneurs. Normal, le Doyen a
terminé champion d’automne et a
validé son billet aux quarts de
finale. Le Mouloudia de Mouassa
carbure et tout le monde veut que
cela dure.
PAR AMINA Z.
Quand Mouassa a pris les
rênes de la barre technique du MCA, il a compris
qu’il fallait remettre de
l’ordre dans la maison du
Doyen. Il fallait travailler
encore plus car les joueurs
manquaient beaucoup de
boulot. Il a apporté sa
touche et a fait confiance
à ses joueurs qui se sont
repris en main et ont trouvé les ressources nécessaires pour redresser la
barre et depuis, ce n’est
que du bonheur pour le
Doyen qui rafle tout sur
son passage. Il a su comment s’imposer devant ses
concurrents directs pour
prendre cette place au
sommet. Pour les joueurs,
c’est une place méritée et
surtout, c’est la vraie
place du Doyen. Il a perdu
certes ces dernières
années, mais il a envie de
revenir sur la scène. Et
quand le Mouloudia d’Alger

fait une chose, il ne l’a fait
pas à moitié ; la preuve,
cette belle qualification
aux quarts de finale qui
s’ajoute au titre honorifique de champion d’automne. Il faut dire que cet
entraîneur a métamorphosé l’équipe. Il a su comment diriger le groupe
pour que le Doyen devienne
une machine à victoires
qui rase tout sur son passage. Le Mouloudia d’Alger
assure et rassure. Il faudra maintenir le cap et
Mouassa compter y veiller,
car à la fin du match
contre l’USBD, il avait
déclaré : « Une phase
retour difficile nous
attend.» Une façon de faire
comprendre à tout le
monde que le Doyen n’a
pas envie de s’arrêter en
si bon chemin. Mais il n’y
a pas de formule magique
pour cela, juste du travail
sérieux et cette rage de
vaincre.
A. Z.

Il n’ira pas en Espagne

Chaâl : «J’ai envie de
gagner la Coupe du
monde militaire»
Face à l’USBD, Kamel
Mouassa a fait appel à Chaâl
dans les bois. Le portier était
tout content d’assurer la qualification avec son équipe sur
le score sans appel de 7-1.
Chaâl sera avec les militaires
à partir du 3 janvier ; maintenant, il se concentre sur
la Coupe du monde. A
partir du 2 janvier, le
Mouloudia d’Alger
sera en Espagne
pour le stage
hivernal.
Pour ce voyage, Farid Chaâl
ne sera pas présent et pour cause,
il est retenu avec
les militaires : « Je
n’irai pas en Espagne,
je rentre en stage à Sidi
Moussa à partir du 3 pour
12 jours et nous concentrer
au maximum sur cette Coupe
du monde. Je crois que
l’équipe nationale militaire
ou civile, c’est pareil, car la
majorité des joueurs évolue
en nationale une. On va tout
faire pour réussir le pari.»
Chaâl a mis donc le cap sur
les militaires, mais il est ravi
tout de même d’avoir fini
l’année 2016 avec une qualification sur un score sans
appel de 7-1 contre Béni
Douala. Une équipe que
connaît bien le gardien Chaâl
puisqu’il dira : « Certes, les
joueurs adverses sont de
mon patelin, mais quand il

s’agit de la vie professionnelle, il n’y a pas de place au
sentiment. Quand tu défends
les couleurs du Mouloudia
d’Alger, tu n’as pas le droit
de passer à côté. C’est le
Doyen, on ne peut pas le
décevoir.» Le Mouloudia
d’Alger a fait sensation. Il s’est
offert le titre
de champion
d’automne
et il est
qualifié
aux quarts
de finale.
C’est l’extase et
Chaâl le sait
bien : « On a
terminé 2016
avec un bon rendement et une belle victoire qui nous assure la qualification. C’est vraiment
génial. On doit maintenir la
cadence, et pour cela, on va
bosser durement afin d’être
au top lors de la seconde partie du championnat.» Chaâl
pour clore son intervention
lance un appel aux Chnaoua
: « On demande à nos fans
de continuer à nous soutenir
dans le meilleur comme le
pire. On va tout faire pour les
rendre encore plus joyeux
quand la saison sera finie
avec au moins un titre.»
A. Z.

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

19

Retour en chiffres sur la
première moitié de la saison
La formation des
Vert et Rouge vient
de finir la première
moitié de la saison
sur le podium.

Boussaâda, la défaite
inquiétante
Contrastant avec l'assurance affichée lors des premières rencontres
en championnat, la première défaite
subie en déplacement face à l'Amel
de Boussaâda est survenue à la 6e
journée du championnat. Une
contreperformance qui fait craindre
le pire aux observateurs qui avaient
émis des doutes concernant les
capacités du groupe à atteindre les
objectifs assignés en début de saison. Défaits sur le score de 2 buts à
1, cette sortie ratée avait sonné
comme une piqûre de rappel pour
les joueurs qui se sont révoltés par
la suite en enchaînant une série de 5
victoires de suite.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Avec 25 points au compteur,
les Béjaouis sont à deux points de
l'USM Blida, 2e, et 9 points du leader, à savoir le Paradou AC. On
peut dire que c'est une petite déception pour les supporters de la formation de Yemma Gouraya dans la
mesure où le club avait fourni beaucoup d'efforts financiers pour s'attacher les services de joueurs connus.
Avec le retour des anciens, à l'image
de Megatli Amine, et l'arrivée de
joueurs qui ont fait les beaux jours
de grosses cylindrées, on s'attendait
à voir une équipe de la JSM Béjaia
écraser tout sur son passage. Mais
c'est plutôt un visage inquiétant qui
nous a été offert au début du championnat avant que les Béjaouis ne se
rattrapent en prenant les commandes du championnat vers la
moitié de cette première phase. La
formation chère au président Tiab
Boualem a finalement fléchi en
cédant du terrain à ses concurrents
directs à l'image du Paradou et
Blida. Il faut dire qu'il y avait
quelques erreurs de casting au
départ avec des joueurs qui n'ont
pas eu le rendement espéré. Cela a
d'ailleurs contrasté avec des éléments qui ont été une véritable surprise. Le recrutement effectué en
début de saison a d'ailleurs permis
de découvrir quelques belles pépites
parmi des joueurs qui n'étaient pas
venus dans la peau de stars. On peut
citer parmi eux Ounnas Hamza, Drifel
Lakhdar ou bien évidemment
Latrèche Mehddy.

équipe qui joue la carte de l'accession. En plus du bilan numérique
qui demeure insuffisant, la qualité
du jeu produit par l'équipe jusquelà n'offre pas plus de garantie, obligeant par la même occasion la direction à prendre des mesures en limogeant le coach Khezzar El Hadi.
Avec l'arrivée d'un nouveau staff
technique, les responsables de la
JSM Béjaia veulent apporter du sang
neuf au groupe qui commençait à
perdre ses repères en cette fin de
phase aller. Sur les 45 points mis en
jeu, la formation béjaouie n'a récolté
que 25 points, soit un bilan au-dessus de la moyenne. Les gars de la
Soummam ont, par ailleurs, raté
quelques points à domicile face à
des adversaires qui étaient facilement à leur portée. Avec un match
nul face à l'US Biskra et deux
défaites face au MC Saida et
Paradou AC, les Béjaouis ont laissé
filer 7 précieux points.

25 points au compteur
La JSM Béjaia occupe actuellement la 3e place au classement
général avec 25 points au compteur.
Un bilan tout juste moyen pour une

15 buts inscrits et 12 encaissés
En plus du bilan comptable, les
Vert et Rouge ont débuté la saison
avec une défense qui rassurait. Le
coach à l'époque avait évoqué sa

Khellaf Nabil,
l'espoir qui
monte

Avant le début de la
saison, la direction de la
JSMB, emmenée par Tiab
Boualem et les membres
du CSA, ainsi que
l'entraîneur de l'époque
Khezzar El Hadi, avait
évoqué la possibilité de
promouvoir des jeunes du
cru durant cette saison.
Connu pour avoir lancé
plusieurs jeunes à la
JSMB, lors de son passage
en 2008 à l'image de
Megatli, Annani et Souama,
Khezzar a fait une
trouvaille, et non des
moindres ; Khellaf Nabil,
âgé à peine de 20 ans,
s'est imposé comme
titulaire indiscutable sur le
flanc droit de la défense.
Un joueur qui dispose d'une
marge de progression
importante dans la mesure
où ce dernier peut encore
apprendre beaucoup de
choses.

stratégie qui consistait à offrir une
assise défensive au groupe avant de
travailler les autres compartiments.
Les nombreuses absences, dues aux
suspensions et blessures, ont eu un
impact, et non des moindres, sur les
résultats de l'équipe. Pour absence
de solutions à certains postes, le
compartiment offensif était clairement le maillon faible du groupe.
Avec seulement 15 buts inscrits sur
les 15 rencontres disputées, c'est une
moyenne d'un but par match que la
JSMB offre à ses supporters. Un
ratio qui reste néanmoins faible
pour une formation qui tente d'accéder au palier supérieur cette saison.
5e meilleure attaque et défense
Avec ces chiffres, la formation des
Vert et Rouge n'est pas loin de la
moyenne. L'absence de spectacle
sur le terrain a d'ailleurs poussé les
supporters à demander le départ de
l'ancien staff technique. La JSM
Béjaia occupe ainsi la 5e meilleure
attaque du championnat avec dans
se rangs des joueurs comme Drifel
et Hemiti. Des éléments qui disposent d'une certaine expérience sur
les terrains algériens. En revanche,

Benmansour,
aucune minute
jouée
Un seul joueur composant l'effectif de la JSM Béjaia n'a pas eu la
chance, depuis le début de la saison, de montrer ce qu'il vaut :
Farouk Benmansour. Ce dernier, blessé aux ligaments croisés, était
indisponible pour le début de la saison. Son retour aux entraînements a eu lieu alors que la compétition avait débuté. Par ailleurs,
Farouk n'a pas eu la chance de retaper dans le ballon lors d'un match
officiel ; ce qui fait de lui le seul joueur qui n'a pas eu la chance
durant cette première moitié de la saison.

la défense figure parmi les
meilleures équipes du championnat
et cela en dépit des nombreuses
absences qui ont contraint les
membres du staff technique à procéder à des changements.
Chlef, la rencontre la plus
aboutie
Durant le parcours que réalise
l'équipe depuis le début de la saison, la rencontre la plus aboutie du
côté des béjaouis est certainement
le déplacement effectué à Chlef.
Face à un concurrent direct, les
gars de la capitale des
Hammadites ont réalisé une rencontre à la hauteur des ambitions
du club en allant imposer leur loi
chez une formation de Chlef qui,
elle aussi, prétend jouer la carte de
l'accession. Face à des locaux qui
ont très vite pris l'avantage, les
hommes de Khezzar avaient réagi
par l'intermédiaire de Drifel qui
s'est révélé ce jour-là comme l'un
des éléments les plus réguliers
dans les efforts. Les Béjaouis l'ont
d'ailleurs remporté sur le score de
3 buts à 2 sur la pelouse du
Chahid-Boumezrag de Chlef.

La reprise des
entraînements
cet après-midi
Le retour aux entraînements est prévu cet aprèsmidi pour les Béjaouis. Après avoir bénéficié de 5
jours de repos, les camarades de Yacine Djebarat ont
rendez-vous cet après-midi à 16h00 au stade de
l'Unité maghrébine de Béjaia pour la reprise du travail. Les joueurs auront droit à deux séances à Béjaia
avant de prendre la route à destination de l'école de
préparation olympique d'El Bez, pour un stage qui
s'étalera du 31 décembre au 4 janvier.

Des joueurs en méforme
Si certains se sont révélés à l'image de Drifel et Ounnas, d'autres ont confirmé toutes les bonnes impressions qu'on avait
d'eux à leur arrivée au club, notamment Rait, Merbah et Allali. Des éléments qui ont su apporter le plus escompté et
sur lesquels les ambitions reposent. D'autres éléments n'ont pas réussi à enchaîner, et ils ont été nombreux à l'image
de Bensaha, Attek ou Kacem. Des joueurs qui auraient pu devenir des cadres si ce n'était le niveau affiché depuis le
début de la saison. Alors que la direction comptait énormément sur eux pour assurer sa lancée de l'année passée, ces
derniers ont beaucoup déçu dans un premier temps les responsables du club, et aussi les supporters qui ne comprenaient d'ailleurs pas les raisons de leur baisse de régime.
B. E. Z.

Le chantier d'Ifticène
Alors que le départ de Khezzar
était prévisible, notamment en raison du manque de régularité dans
le jeu de l'équipe, Younes Ifticène
aura du pain sur la planche pour
remettre les pendules à l'heure. Le
technicien béjaoui devra définir
avec exactitude les besoins du groupe actuel afin d'entreprendre le
chantier qui aura pour but de trouver les solutions nécessaires.
L'objectif assigné au nouvel entraîneur est clair : finir la saison parmi
les trois équipes de tête. Disposant
de l'expérience nécessaire dans ce
domaine, le nouvel entraîneur des
Vert et Rouge devra, par ailleurs,
donner une identité de jeu à son
groupe. Avec un renforcement de
l'effectif qui s'impose et même plus
que nécessaire, la tâche ne sera pas
facile pour Ifticène, qui doit en plus
remettre certains joueurs dans le circuit.
B. E. Z.

Ounnas Hamza,
le meilleur buteur
avec 6 réalisations

Il est parmi les joueurs les plus
réguliers au sein de l'effectif des Vert
et Rouge. Hamza Ounnas est le
meilleur buteur de l'effectif. Avec 6
réalisations au compteur, Hamza
s'inscrit comme l'élément
incontournable au sein de l'effectif de
la JSMB. L'ex-Blidéen est talonné de
près par Drifel Lakhdar et Hemiti
Fares, qui ont inscrit respectivement
3 et 2 buts.

Khellaf Oussama et
Merbah Abdelmalik,
les joueurs les plus
utilisés

Parmi les joueurs qui ont eu la
confiance des différents staffs qui se
sont succédé à la barre technique du
club, Khellaf Oussama et Merbah
Abdelmalik ont disputé la totalité des
rencontres du championnat lors de
cette première moitié de la saison. En
effet, les deux défenseurs ont réalisé
un 15/15, confirmant ainsi le choix
judicieux de la direction cet été. Ces
deux éléments sont suivis de très
près par Rait Billel et Allali Slimane,
qui ont joué 14 rencontres depuis le
début de cette phase aller.

Zerrouki et Djebarat,
la confirmation

Ils sont certainement les joueurs qui
confirment leur statut depuis le début
de la saison. Zerrouki Mourad et
Djebarat Yacine se sont imposés
comme les tôliers dans l'effectif
actuel du club. Après avoir prolongé
leur saison, Zerrouki et Djebarat sont
en train de pousser le groupe actuel
telle une locomotive.

18

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

MCA

7

Mouassa : «La phase
aller a été bonne,
place au retour !»
PAR MEHDI KABI
Le premier responsable de
la barre technique mouloudéenne a fait son bilan de la phase
aller et se réjouit de cette 1re
place en championnat et de la
qualification aux quarts de finale
en Coupe d’Algérie. En très
bonne forme lors des dernières
journées du championnat, le
Mouloudia d’Alger a su retrouver son meilleur niveau et faire
trembler tous ses adversaires. En
championnat, les Vert et Rouge
finissent champions de la phase
aller et en Coupe d’Algérie, ils
ont réussi à arracher une place
pour les quarts de finale. Une
situation qui réjouit Kamel
Mouassa, qui a réussi là où
d’autre ont échoué et a fait une
place au sommet pour le
Mouloudia d’Alger : «On finit
la phase aller à la première place
du championnat et c’est une très
bonne chose pour l’équipe. Je
félicite les joueurs qui ont tout
fait pour que l’on arrive jusqueCompétition / PUB

ANEP 438 701 du 29/12/2016

là. D’un autre côté, on est toujours en course pour la Coupe
d’Algérie après une belle victoire
face à Beni Douala. On jouera les
quarts de finale, mais il ne faut
pas oublier que pour le moment,
on n’a encore rien gagné, on est
toujours en course pour remporter le championnat et la Coupe et
pour cela, il faut que les joueurs
restent bien concentrés et qu’ils
continuent à travailler, leurs responsabilités ne font qu’augmenter. Il ne faut pas se reposer sur
ses lauriers, on a des objectifs et
il faut les atteindre. Grâce à nos
performances, on a gardé toutes
nos chances de jouer les premiers rôles mais il faut garder le
rythme. Il ne faut pas oublier
que de bonnes équipes ont le
même niveau et elles veulent la
même chose que nous. Donc, on
doit rester concentrés jusqu’au
bout.» L’entraineur mouloudéen
a ajouté : «La phase aller a pris
fin, on va profiter de la trêve
pour nous reposer avant de
reprendre le travail afin de rester
au top de notre forme. On a

réussi une bonne phase aller,
maintenant place à la phase
retour.»
«Satisfait du parcours,
mais il reste du travail à
faire»
Alors que son équipe réussit
d’excellents résultats, le premier
responsable de la barre technique mouloudéenne n’est pas
encore totalement satisfait du
rendement de son équipe et
espère travailler certains points
lors du prochain stage de préparation : «Je suis très satisfait de
notre parcours de cette phase
aller, mais pour vous dire que je
suis à cent pour cent satisfait du
rendement, ce n’est pas le cas.
On a toujours un peu de déchets
et on rate encore des occasions
de buts. Mais avec tout le travail
qui a été fait, on s’est nettement
amélioré, il nous reste encore du
travail et on devra rester concentrés pour corriger nos erreurs,
car chaque occasion que l’on rate
devant une bonne équipe pourrait nous coûter chère.»

Après son excellente prestation face à Beni Douala

AZZI : «HEUREUX D’AVOIR AIDÉ
MON ÉQUIPE À ARRACHER
LA QUALIFICATION»

Compétition / PUB

ANEP 438 721 du 29/12/2016

Compétition / PUB

ANEP 438 740 du 29/12/2016

Avec un moral au beau fixe,
le défenseur axial mouloudéen,
Ayoub Azzi, réussit d’excellentes
prestations et s’est imposé comme
l’un des hommes forts du MCA
durant la phase aller. La défense
mouloudéenne est en pleine
forme depuis le début de la saison
et l’a prouvé à plusieurs reprises.
Avec l’arrivée de Kamel Mouassa
à la barre technique, le compartiment défensif s’est encore amélioré et pour cela l’entraineur a dû
prendre certaines décisions difficiles. Il a complètement changé
son axe avec la titularisation
d’Ayoub Azzi, qui est l’auteur de
très
belles
performances.
D’ailleurs, ses bonnes prestations
ne sont pas passées inaperçues et
le sélectionneur national a fait
appel à ses services dans la liste
élargi avant la Coupe d’Afrique
des nations 2017 ; il pourrait
même être retenu parmi ceux qui
feront le voyage au Gabon au
mois de janvier. Lors du dernier
match face à Beni Douala pour le
compte des 1/8 de finale de la
Coupe d’Algérie, Ayoub Azzi a
pratiquement fait un sans-faute. Il
a multiplié les bons tacles et a été
décisif à plusieurs reprises : «Je
suis en pleine forme, je me donne
à fond dans mon travail. Il est vrai
que depuis le début de la saison,
tout va beaucoup mieux pour
moi. Je suis heureux de pouvoir
aider mon équipe quand elle a
besoin de moi», a déclaré Azzi,
avant d’ajouter : «On a fait une

très bonne phase aller et on a réussi à nous faire une place en haut
du tableau. On finit la première
moitié du championnat en tant
que leaders et on a arraché une
place pour le prochain tour de la
Coupe d’Algérie. C’est une très
bonne chose pour le moral et ça
nous fait plaisir. Maintenant, il ne
faut surtout pas se relâcher et surtout continuer sur cette lancée
pour réussir d’autres bons résultats. C’est grâce à tout le groupe si
on est arrivé jusqu’à ce point et
pour ma part, je vais continuer à
me donner à fond pour rester au
top.»
«Je suis heureux d’avoir
pu inscrire un but»
Il y a eu un festival de buts lors du
match de mardi face à Beni
Douala, Ayoub Azzi, lui, a réussi à
inscrire son premier but de la saison : «Je suis heureux d’avoir pu
inscrire mon premier but, je
remercie mes coéquipiers pour
cela. Pour moi, le plus important,
ce n’est pas celui qui inscrit, mais
que l’équipe réussisse à arracher
des victoires. Et tant que l’on
gagne nos matchs, alors tout va
pour le mieux. Comme je l’ai dit,
on est en bonne position et il ne
faut surtout pas s’arrêter en si bon
chemin, on doit continuer sur
cette lancée et surtout bien nous
préparer pour la suite de la compétition, rester concentrés sur la
préparation, ainsi tout ira bien.»
Ayoub Azzi n’a pas mis beaucoup

de temps avant de gagner la
confiance du premier responsable
de la barre technique mouloudéenne, Ce dernier lui a donné du
temps de jeu et a fait de lui un titulaire indiscutable dans l’axe de la
défense au point où le duo titulaire de la saison dernière,
Bouhenna-Demmou, se retrouve
sur le banc des remplaçants.
M. K.

«Place à la suite
maintenant»
Comme tout le monde le sait, les
Vert et Rouge auront droit à
quelques jours de repos avant de
reprendre le travail et la préparation de la phase retour. C’est le 2
janvier prochain que
Abderrahman Hachoud et ses
coéquipiers s’envoleront pour
l’Espagne où ils effectueront un
stage de préparation d’une dizaine de jours afin d’être au top
pour la phase retour :
«Maintenant que l’on a fini la
phase aller en beauté avec une
première place en championnat
et une qualification pour la suite
de la Coupe d’Algérie, il faut
penser à travailler et surtout ne
pas se relâcher. Je l’ai dit et j’insiste, on n’a encore rien gagné,
donc il ne faut pas s’enflammer.
On doit continuer sur notre lancée et redoubler d’efforts lors des
entraînements afin de revenir au
top pour la suite de la compétition.»
M. K.

BOUCHERIT :
«Je vais régler
mon problème
avant le stage»

Annoncé sur le départ après sa mise à
l’écart par le coach mouloudéen, Antar
Boucherit nous a
confirmé que rien
n’a encore été
décidé et qu’il
devait rencontrer
Ghrib avant le
départ pour le
stage en Espagne.
Mis à l’écart par
Kamel Mouassa, Antar
Boucherit n’a plus de temps de jeu et n’est que
rarement convoqué au sein des 18. Il serait
d’ailleurs parmi la liste des libérés, même si
rien n’a encore été décidé et que Ghrib et
Moussa doivent d’abord se réunir avant de
prendre une décision finale à propos de cette
liste. Antar Boucherit, que nous avons contacté
hier, nous a déclaré : «J’ai vu dans la presse
que j’étais libéré ; en vérité, rien n’a encore été
fait. J’attends de rencontrer Omar Ghrib pour
discuter avec lui ; je dois le rencontrer demain
(aujourd’hui) ou dans les prochains jours.
On va régler tout cela avant le départ pour le
stage. Pour le moment, je n’ai aucune idée sur
mon avenir, j’attends de rencontrer la direction. Je vais essayer de voir quelle est la
meilleure solution pour ma carrière.»
«J’étais blessé face à Beni
Douala»
Le milieu de terrain du Mouloudia d’Alger
nous a expliqué les vraies raisons de sa mise à
l’écart lors du dernier match face à Beni
Douala : «J’étais blessé face à Beni Douala. Je
ressentais encore quelques douleurs à la jambe,
donc je n’étais pas parmi les convoqués pour
cette rencontre. Voilà tout, je n’ai pas refusé de
jouer le match.»
M. K.

Suite au décès
de la maman
de Demou

La réunion
entre Ghrib
et Mouassa
reportée pour
la soirée
d’hier
Omar Ghrib devait retrouver dans la matinée d’hier
l’entraîneur en chef Kamel
Mouassa afin de parler du
recrutement, des libérés,
du programme avant le
stage et du bilan. Tout ce
qui concerne l’équipe
allait être décortiqué.
Mais suite au décès de la
maman de Demou, la
réunion a reportée pour la
soirée d’hier. Contacté par
nos soins afin de voir ce
qu’il en est de la réunion,
Omar Ghrib dira : « On est
en route pour assister aux
funérailles de la mère de
Demou. Dès que l’information est tombée, on a pris
la route. Normalement, la
réunion, on devait la faire
dans la soirée (entretien
réalisé hier à 13h30.) » Ce
qui est sûr, ladite réunion
se tiendra pour permettre
au coach ainsi qu’à Ghrib
de décider ensemble des
joueurs qu’il faudra libérer, ainsi que du renforcement. Pour le moment,
Ghrib ne parle que de
Mansouri, il pourrait y en
avoir un autre ou plus. Il
faut attendre la réunion
pour voir ce que feront les
Mouloudéens.
A. Z.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

8
1
MCS
1
CRB
CRB aux TAB (4-3)
Stade 13-Avril-1958
Buts :
CRB : Niati (19')
MCS : Zahzouh (50')
Bouhedda
Chehaima
(Saâdi 98')
Kadous
Bekhtaoui
Zahzouh
Aïbout
Zouari
Ammour
Sohbi
(Gnina 61')
Hamidi
(Saâd 46')
Garriche
Ent. : Rahmouni.

www.competition.dz

USMBA

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

Salhi élimine le MC Saïda

Salhi
Nemdil
(Rebih 90')
Chebira
Khoudi
Aïche
Draoui
Niati
Bouchema
(Betouche 57')
Feham
Laakroum
(Derrag 75')
Yahia-Chérif
Ent. : Badou Zaki.

17

Après la brillante qualification de l’USMBA

UNE NUIT DE FOLIE DANS
la capitale de la Mekerra

Temps clair, affluence nombreuse
Terrain en bon état. Arbitrage de
M. Achouri assisté par MM
Samen et Benhamdouda.
Averts. :
CRB : Nemdil (42')
MCS : Aïbout (66'), Garriche (84'),
Bouhedda (86').

Film du match
3' Tir puissant d'Ammour des 20
mètres, Salhi capte le ballon.
14' Laâkroum dans la surface
fait un centre, le ballon repoussé
par un défenseur, Feham reprend
le cuir, Bouhedda l'intercepte.
16' Une-deux entre Sohbi et
Zouari, ce dernier frappe, son ballon frôle le poteau droit de Salhi.
19' Corner effectué par Feham,
Niati survole tout le monde,
reprend le ballon de la tête et
ouvre le score.
25' Coup franc excentré
d'Ammour, Salhi intercepte le ballon en deux reprises.
40' Longue passe de Garriche
vers Hamidi, ce dernier reprend le
ballon d'une frappe sans même le
contrôler, Salhi intercepte.
48' Corner de Zouari, Zahzouh
reprend le ballon de la tête qui
passe au- dessus de la transversale.
50' Coup franc excentré de
Zouari, Saâd dévie le ballon de la
tête, le cuir atterrit chez Zahzouh
qui le met dans les filets avec son
pied.
52' Coup franc de Feham,
Bouchema reprend le ballon mais
Bouhedda éloigne le danger.
72' Yahia-Chérif dribble un
joueur puis passe le ballon à
Laâkroum, ce dernier accélère,
puis frappe, son ballon est dégagé
en deux temps en corner.
79' Zouari sert Saâd dans les
18m, ce dernier dribble un défenseur et se retrouve seul face à
Salhi, frappe, mais son ballon
passe à côté du cadre.
81' Feham se retrouve seul face à
Bouhedda, frappe mais il ne cadre
pas son tir.
93' Gnina déborde du côté droit
et sert Saâd, ce dernier reprend le
ballon mais ça passe au-dessus du
cadre.
115' Zouari déborde sur le côté
gauche et sert Saâd qui sert à son
tour Ammour qui se retrouve
seul face à Salhi, il frappe mais le
cuire passe au- dessus de la transversale.

Abdelkader Salhi est incontestablement l'homme du match des 1/8 de finale de la
coupe d'Algérie qui a mis aux prises le MCS avec le CRB. Grâce à trois penaltys
arrêtés, l'enfant de Chlef qualifie le Chabab aux quarts.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Au moment où les espoirs commençaient à s'évaporer, Abdelkader
Salhi a surgi. Grâce à plusieurs arrêts
décisifs pendant la rencontre et
notamment trois penaltys arrêtés lors
de la séance de tirs au but, l'enfant de
Chlef a réussi à mettre un terme au
rêve des Saïdis et de faire rêver tous
les Belouizdadis en les qualifiant
ainsi au prochain tour de la coupe
d'Algérie. Désormais, cette compétition devient un des principaux objectifs du club après bien évidemment le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
Salhi prouve qu'il est incontestablement celui sur lequel on peut compter dans les périodes de doute et
confirme également son statut de gar-

dien de but international. Pour terminer cette phase aller, le CRB devrait
retenir quelques points positifs dont
deux points principaux ; la qualification au prochain tour de la coupe
d'Algérie, ce qui limite un peu les
dégâts en cette première partie de la
saison. Ce qui est à retenir également
est que le CRB, à présent, possède un
gardien de but des grands moments
et il l'a prouvé hier.
Tout est à refaire au CRB
Encore une fois et,
malheureusement, tout le monde a
pu le constater que le CRB possède
un effectif très limité d'un point de
vue technique. Pour un club qui
évolue en Ligue 1 Mobilis qui
s'appelle le CRB, la prestation d'hier

L'ŒIL DU COACH
Rahmouni : «La coupe a
choisi le CRB»

En fin de rencontre, l'entraîneur en chef du MCS a
déclaré : " Nous avons fait de notre mieux pendant le
match, nous sommes entrés pour gagner. La preuve,
nous nous sommes créé beaucoup d'occasions, mais
nous avons manqué un peu de chance, sinon on aurait
pu marquer plus de buts, mais en face il y avait quand
même une équipe qui s'appelle le CRB qui a su gérer
son match, et je pense que la coupe l'a choisi. Je lui
souhaite donc une bonne continuation pour le reste de
son parcours et pour nous, nous allons tout faire afin
d'assurer l'accession. "

Badou Zaki : «On a eu chaud»

Le coach du CRB a déclaré : " On a eu chaud, ça s'est
joué sur de petits détails, surtout par rapport à nous, on
peut se considérer chanceux après cette qualification.
Nous avons fait le déplacement avec plusieurs absences
et cela s'est répercuté sur notre manière de jouer qui
était mauvaise, notamment en seconde mi-temps. Pour
un match de coupe, le plus important est que nous
sommes qualifiés et je remercie au passage les Saïdis
pour le très bel accueil qu'ils nous ont réservé. "

Un responsable du CRB s'évanouit
en fin de rencontre

Au coup de sifflet final et suite à la confirmation de la
qualification du CRB, un dirigeant belouizdadi était tellement content qu'il s'est évanoui. Il s'appelle Ammar
Belhadid qui a accompagné l'équipe à Saïda.

face au MCS est tout simplement
médiocre. Très peu d'occasion ont été
créées. En fait, cette équipe du
Chabab vient de montrer qu'elle est
très limitée et qu'elle n'a pas de
caractère. Tout est à refaire.
Le MCS n'a pas à rougir
Malgré son élimination hier, la formation du MCS n'a pas à rougir.
Contrairement au Chabab, elle a
montré beaucoup de belles choses. La
seule chose qu'on peut lui reprocher
est son manque de concentration
devant les bois puisque sans cela les
Saïdis auraient pu remporter cette
rencontre et même écraser le CRB si
on se réfère au nombre d'occasions
qu'ils se sont s'est procurées.
S. B.

4 espoirs dans
les 18 du CRB

Encore une fois, Badou
Zaki prouve qu'il fait énormément confiance aux jeunes
joueurs belouizdadis. Tout
comme lors du précédent
tour, le coach a encore une
fois convoqué quatre espoirs.
Il s'agit des trois milieux
offensifs Boumelit, Betouche
et Izghouti et le défenseur
axial Saïla.

Plusieurs officiels
dans les tribunes

Hier dans la tribune officielle du stade de Saïda, il a
été enregistré la présence de
plusieurs officiels de ladite
ville dont son P/APC, M.
Benalioua, et le président de
la Ligue régionale de Saïda,
M. Benhamza ainsi que plusieurs autres personnalités.

La femme
algérienne était
de la partie

La femme algérienne
représentée par Nouria Hafsi
président de l'UNFA était de
la partie hier après-midi au
stade du 13-Avril-1958. Cette
dernière, qui est native de

RÉSULTATS
ESS 2.....................................................JSS 2 (tirs au but 7-6)
JSK 1.................................................................................NEF 0
MCA 7..............................................................................USBD 1
USMBA 0............................................USMA 0 (tirs au but 5-4)

CABBA 1...........................................................................USMH 0
ASO 2..............................................UST 4 (après prolongation)
MCS1......................................................CRB1(CRB aux tab 4-3)
PAC 0..............................................NAHD 0 (NAHD aux tab 6-5)

Jeudi 29 décembre 2016

Saïda, n'a pas voulu rater
cette belle occasion de voir la
formation phare de ladite
ville évoluer contre le
Chabab Riadhi de
Belouizdad.

Collation en
l'honneur du CRB

Une réception en l'honneur du CRB a été organisée
à la mi-temps par les responsables du MC Saïda. Cela a
été une occasion pour les
deux parties de se connaître
davantage surtout que le
Chabab connaît actuellement
l'arrivée d'un nouveau groupe de responsables.

Benayada blessé
en dernière minute

Touché à la cheville lors de
la séance de préparation de
la veille, Benayada
Abdelkader a été écarté de la
liste des 18 joueurs convoqués face au CRB.

Un représentant de
Hadj Mohamed
dans les tribunes

Le seul responsable du
CRB présent hier dans les tribunes était Mahdi Rabhi. Il
s'est présenté auprès des dirigeants du MCS et des journalistes en tant que représentant du futur président du
Chabab, à savoir Hadj
Mohamed.

Badou Zaki
honoré

Badou Zaki, entraîneur en
chef du CRB, à l'instar des
supporters de son équipe a
été surpris par le très bel
accueil qui lui a été réservé
par les Saïdis. Avant le coup
d'envoi de la partie, le
président du MCS, à savoir
Belaazil, lui remis un
trophée honorifique pour lui
souhaiter à lui-même ainsi
qu'au CRB la bienvenue.

600 supporters
du Chabab dans
les tribunes

Comme prévu, les
supporters du CRB étaient
très nombreux à avoir
effectué le déplacement
vers la ville de Saïda pour
soutenir leur formation. Ils
étaient environ 600
personnes dans les tribunes
réservées aux visiteurs. Cela
a beaucoup rassuré les
joueurs belouizdadis
lorsqu'ils ont foulé la
pelouse avant le coup
d'envoi de la partie.

Ils ont eu droit
à un accueil
chaleureux

Avant le coup d'envoi de la
partie, les supporters du
Chabab ont droit à un très
bel accueil de la part des
amoureux du MCS. Ces
derniers ont mis beaucoup
de moyens à la disposition
de leurs hôtes afin qu'ils se
sentent bien.

Cherfaoui hors
des 18

Comme il fallait bien s'y
attendre, le défenseur axial
du CRB, Tarek Cherfaoui, n'a
pas été retenu dans la liste
de joueurs convoqués pour
prendre part au match
d'hier. Le joueur en question
souffre d'une blessure au
pied qu'il a contractée
samedi passé contre la JSK.
C'est Khoudi qui a pris sa
place lorsqu'il a quitté le
terrain face au Canaris et
hier également.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Juste après le dernier penalty
raté de Beldjillali, synonyme de qualification de l’USMBA, la joie a explosé non seulement au stade, mais dans
tout Sidi Bel-Abbès ; une liesse
indescriptible s’est emparée des supporters dans tous les fiefs sportifs de
la ville pour fêter une autre qualification historique, obtenue face à l’ogre
du championnat, en l’occurrence
l’USM Alger. Une équipe qui venait
tout juste de subir un revers sur ce
même terrain et face à cette même
équipe de l’USMBA, dans le cadre de
la 13e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis. Après avoir
quitté le stade vers 20h15, des centaines, voire des milliers de fans de la

formation d’El-Khadra ont envahi les
artères de la ville, notamment les
fiefs légendaires du club et la célèbre
place Carnot, pour célébrer cette
nouvelle qualification qui restera gravée dans l’histoire du club phare de
la Mekerra. D’interminables cortèges
de véhicules ont sillonné les différentes et principales artères de la
ville pour exprimer leur grande joie à
la suite de cette belle performance
qui pourrait être plus qu’un avantage
pour les Bel-Abbésiens sur tous les
plans.

finale) ont bel et bien constaté que
Dame Coupe avait un penchant
beaucoup plus pour l’USMBA. En
effet, les tireurs de penalties du côté
de l’USMA ont soit tiré en dehors du
cadre, soit sur le poteau, alors que

ceux qui ont raté du côté de
l’USMBA ont vu leurs essais arrêtés
par le portier Zemamouche. C’est
dire que la chance était vraiment du
côté d’El-Khadra.
M. B.

En 1991, elle a éliminé l’USMA et remporté la Coupe
d’Algérie

Dame Coupe a préféré
l’USMBA
Ceux qui ont assisté à la rencontre de
la Coupe d’Algérie disputée sur le
terrain du 24-Février-1956, mardi
entre l’USMBA et l’USMA (1/8 de

El-Khadra va-t-elle récidiver
cette saison ?

A Sidi Bel-Abbès, après avoir éliminé l’USM Alger, on a replongé dans les souvenirs de la saison 1991 quand l’USMBA avait remporté son dernier et unique titre.
Cette saison-là, l’USMBA avait éliminé l’USM Alger au stade des quarts de finale
avant d’éliminer le MCO aux demi-finales, puis battre la JSK en finale. Pour les
superstitieux supporters, le fait d’avoir éliminé les gars de Soustara pourrait
être un bon signe car, à leurs yeux, cette saison pourrait bel et bien ressembler
à celle de 1991, celle du sacre.
M. B.

La liste des
libérés
dévoilée
Lors de son intervention dans la traditionnelle
conférence d’aprèsmatch, le coach en chef
d’El-Khadra, Si Tahar
CEO, a profité de cette
occasion pour dévoiler à
la presse la liste des
joueurs libérés et ceux
qui seront recrutés au
prochain mercato. A cet
effet, il a cité quatre noms
seulement, en l’occurrence le portier Benbot, qui
aurait remboursé au club
450 millions de cts, après
avoir été engagé à l’intersaison, le milieu Ahmed
Meguehout, le milieu
offensif Amiri, ainsi que
l’attaquant Ghezzali. Sur
ce point, Si Tahar avait
bien insisté qu’il était
contre le départ de
Youcef Ghezzali et qu’il
souhaitait bien le garder
dans son effectif pour
attaquer la phase retour.
Cinq probables
arrivées
Au sujet des arrivées, le
coach d’El-Khadra a souhaité avoir dans son
effectif cinq joueurs pour
renforcer les rangs de son
équipe lors de cette
seconde manche. Il s’agit,
en fait de Djamaoûni
(MCA), Mansouri
(USMA, Kherbache (JSK),
Zouari (MCS) et Daoud
(CAB). C’est une liste
officieuse, puisque rien
n’a été fait concrètement
jusqu’à maintenant par
les dirigeants d’ElKhadra.
M. B.

JSS

Grâce à un jeu léché

La Saoura a grandi
PAR L. M. AZZI
Le rêve de voir la JSS
grandir et gravir un échelon
devient réalité, maintenant
que l’équipe phare a inscrit
son nom dans le gotha des
clubs africains avec la prochaine participation en
Ligue des champions de
l’édition 2017.
Cette grandeur se traduit
non seulement par son parcours dans le premier palier
du football national, mais
surtout par la qualité de son
jeu. Car l’équipe du club
Bechari pratique un beau
football basé sur les 1-2
avec des passes courtes sur
des déviations et des changements d’aile à tout
moment de la partie.
«Jamais nous n’avons
adopté une stratégie défensive à l’extérieur», répéta
sans cesse le porte-parole
du club Zerouati. Ce mardi
à Sétif, la bande des Vert et
Jaune a développé un jeu
de qualité animé comme il
se doit par les virtuoses
Bousmaha,
Sayah
et
Bourdim. Ce trio a surclassé

l’Aigle de l’Entente qui
n’ont dû leur salut qu’à la
baraka de l’arbitre, M.
Abid-Charef. Malgré une
entame cauchemardesque
avec un but encaissé dès la
11’, les poulains de Karim
Khouda n’ont pas plié en se
permettant de prendre les
choses en main avant la
demi-heure de jeu par
quelques escarmouches.
Après la pause, les
Sétifiens vont se rendre à
l’évidence qu’en face, ils
avaient un os. Leur défense
et leur gardien ont vu rouge
tellement les mouvements
bécharis les ont complètement déroutés. Malgré
l’égalisation sur un coup de
pied de réparation, les
Bécharis imposaient leur
rythme et se montraient
supérieurs à un client
nommé ESS et sur ses
terres.
La cruelle série de tirs au
but a finalement été fatale à
cette équipe de la Saoura
qui a quitté la compétition
de la coupe avec les grands
honneurs en frôlant l’exploit d’épingler le cham-

pion d’Afrique.
Les buts de la
Saoura doivent
faire école
En plus d’une prestation de
premier ordre, l’équipe de
la Saoura a émerveillé par
la qualité des buts marqués
dans les bois de l’ESS,
avant-hier. En effet, les
deux buts marqués sont un
chef d’œuvre du genre. Des
actions qui doivent faire
école tellement la pureté
était au rendez-vous. Le
premier suite à une série de
passes et une superbe transversale du maestro Sayah
sur l’intenable Hamia,
auteur d’un lob astucieux
(60’). Le deuxième encore
plus beau avec une autre
série de passes et une autre
transversale de Bourdim,
l’autre maestro sur Zaidi
qui sans contrôle renvoie à
ras de terre sur Djallit qui
n’avait qu’à placer son pied
gauche pour mettre le cuir
du plat du pied dans la
cage sétifienne (64’). De
l’art à en revendre !
L. M. A.

Bousmaha
reprend sa
place de
titulaire

Pour le match face à
l’équipe de Sétif, l’entraîneur béchari avait l’ensemble de ses joueurs à
sa disposition. Le coach
de la Saoura a compté
sur le milieu Nabil
Bousmaha qui semblait
apte à jouer après un
beau rendement lors de
la dernière journée du
championnat contre
l’USMA. Ce numéro 13 a,
certes, fait un beau
match contre les
Sétifiens, mais tout le
monde attendait plus de
lui, surtout qu’on sait
qu’il joue beaucoup
mieux quand il s’agit
d’affronter des équipes
techniques.

L’inexplicable bourde
d’Abid-Charef

Si les Becharis ont contesté l’arbitrage de M. Abid-Charef, leur
raisonnement est justifié, car ce
dernier, sur une action limpide à
l’entrée des 18 mètres, n’a pas
fait le même geste quand il avait
sanctionné d’un penalty une
poussette de Tobal sur Bakir.
Cette action se situa à la 100’
lorsqu’à la suite d’un mouvement offensif de toute beauté,
Bourdim fut retenu par le maillot
par un défenseur sétifien à l’entrée de la surface de réparation
adverse. Hélas, ce geste irrégulier a été pris pour un acte régulier par le referee. Un geste qui
priva l’équipe de la Saoura d’un
exploit et d’une entrée historique pour le club dans cette
compétition.

Intérêt pour Benali
et Barka

La direction becharie s’active
dans l’opération recrutement
pour renforcer l’effectif de

l’équipe fanion. Malgré la discrétion prônée par les dirigeants du
club, on a appris que les noms
de deux joueurs oranais ont été
évoqués dernièrement : il s’agit
des défenseurs Salim Benali et
Amine Barka. Le premier, qui a
quitté le MC Oran, intéresse au
plus haut point la direction du
club de la Saoura pour renforcer
le côté gauche qui a montré des
lacunes. Le capitaine asémiste
serait, lui aussi, dans les plans
sachant que le club est à la
recherche d’un défenseur axial.
A suivre.

6 jours de repos,
reprise le 3 janvier

La reprise des entraînements a
été fixée au 3 janvier prochain,
assure une source autorisée.
L’entraîneur Karim Khouda, après
la rencontre de Sétif, a accordé
six jours de repos aux joueurs.
Ils ont rejoint leurs familles
pour se reposer et se ressourcer
après plus de six mois de travail.

Saïdi n’a pas
encore assuré

Le milieu offensif de
l’équipe espoir du club
saïdi n’a pas assisté à la
rencontre ; ce joueur, qui
est le meilleur buteur
des U21 de la JSS, n’a
pas encore assuré sa
place parmi les séniors.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

16

OM

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Bonne moisson à la phase aller

CE QU’ILS PENSENT DE
LA PHASE ALLER

DES CHIFFRES
RASSURANTS

Addadi : «On
s’est imposé
dans ce
championnat»
Le milieu de terrain et astucieux
relanceur-remiseur Addadi est satisfait de la première phase de son
équipe en ce championnat : «Je suis
comme la majorité de nos supporters très heureux de cette 4e place
qu’on a décrochée. Certes, le début
n’était pas facile, mais grâce au travail et à notre persévérance, on a
tenu le coup et on s’est imposé dans
ce championnat.»

A l’issue de cette première tranche du championnat, les Olympiens de Médéa pointent à la 4e place au classement général et
réalisent ainsi un mirobolant résultat que personne n’attendait, même les plus optimistes.

Heriat : «On sait
de quoi on est
capables»
Le poumon de l’équipe de
l’Olympique de Médéa estime que
son équipe mérite largement sa
place parmi les premiers du classement général : «C’est vrai que beaucoup ne s’attendaient pas à ce que
l’OM réalise ce beau parcours, mais
pour nous les joueurs, staff technique, dirigeants et supporters, ces
résultats ne nous impressionnent
pas parce qu’on a travaillé durement et on sait de quoi on est
capables.»

De notre correspondant

MOHAMED GRINI

Sous les commandes de deux
solides hommes, le boss
Boukhelkhel et le coach Slimani
qui ne font qu’un, l’OM a fait parler d’elle et a épaté là où ses
joueurs ont foulé la pelouse et tous
les spectateurs présents. Après la
fin de cette première phase du
championnat, l’OM se retrouve
ainsi à 5 points du leader et derrière de grosses cylindrées du sport
roi national, le MCA, l’USMA et le
MCO. C’est un grand honneur,
non !
Une récolte de 25 points
en 15 matches
Pour une première dans la cour
des grands, le nouveau promu
Olympique de Médéa a réalisé un
parcours convaincant et sans précédent durant la première phase
du championnat que d’autres écuries dites grosses de ce palier de
Ligue 1 Mobilis n’ont pas effectué.
Après 15 matches joués, les gars
du Titteri ont récolté 25 unités sur
les 45 mises en jeu, c’est-à-dire
plus que la moitié. Seulement, ils
ont empoché la quasi-totalité de
cette récolte à domicile (19 points)
après avoir pris le dessus sur les
équipes à l’image du CA Batna, du
MO Béjaia, du NA Hussein-Dey,
du CS Constantine, du RC
Relizane et de l’USM Bel-Abbès et
en faisant un match nul devant le
Mouloudia d’Alger. C’était le seul
semi-échec que la formation
médéenne a concédé sur son terrain. Elle a également essuyé, pour
la première fois, une décevante et
inattendue défaite face à l’Entente
de Sétif. Les 6 autres points, l’O
Médéa les a obtenus loin de ses
bases à la suite de son éclatante
victoire face au club du Djurdjura,
la JS Kabylie, et les trois matches

nuls face aux équipes de la JS
Saoura, du CR Belouizdad et de
l’USM El-Harrach.
La 3e équipe qui réalise
le plus de victoires
Le club phare de la capitale du
Titteri, l’O Médéa, a laissé plus
d’un ébahi par sa bonne et remarquable prestation tout au long de
ce premier acte de la compétition.
En matière de chiffres, la formation chère à Mahfoud Boukhelkhel
a aligné 7 victoires durant cette
phase aller. Ce que lui a permis de
se positionner à la troisième place
derrière les deux ténors du football
algérien, le MC Alger (9) et l’USM
Alger (8).
La 4e formation
qui collectionne
des matches nuls
Sur ce registre, l’Olympique de
Médéa a forcé le respect à trois formations hors de ses bases en leur
imposant le partage de points. Et
ce ne sont pas des moindres à
l’image de la Jeunesse de Saoura,
du Chabab de Belouizdad et de
l’Union d’El-Harrach. Elle occupe
ce rang des matches nuls derrière
les équipes comme le MC Alger,
l’USM Alger, le NA Hussein-Dey
et l’USM Bel-Abbès.
Concernant le nombre de
défaites, l’OM est 3e
Installé fraîchement au niveau de
cette division supérieure du football national, le club de Médéa n’a
pas donné cher de sa peau. Il allait,
disaient les uns, perdre tous ses
matches. D’autres lui prédisaient
un avenir sombre. Seuls les optimistes ont dit que leur club va s’en
sortir mais difficilement.
Finalement, l’équipe médéenne
passe la première phase du championnat sans grabuge et n’a subi
que quatre défaites, et comment !

2e meilleure attaque
avec 21 buts
Quand on a dans les rangs des
joueurs de la trempe de ceux qui
jouent à l’O Médéa, il est normal
de marquer autant de buts. En sus
des banderilles qu’ils ont plantées,
les deux percutants attaquants, en
l’occurrence Hamia (6 buts) et
Banouh (4 buts), l’équipe a en fin
de compte totalisé un nombre de
21 buts en accaparant la seconde
meilleure attaque de cette phase
aller du championnat ex aequo
avec l’Aigle noir sétifien et derrière
le club de Soustara (23 unités).
8e défense
avec 16 buts encaissés
Ils ont bien critiqué le compartiment de la défense durant tout le
parcours de l’équipe lors de cette
phase aller du championnat et ont
dit qu’à chaque joute, il prenait de
l’eau. Pourtant, ce n’est pas exactement ça. Certes, les défenseurs
médéens ont failli à seize reprises,
mais il y a des buts qu’on ne peut
leur incomber à cause d’un arbitrage vicieux ou partial, comme l’ont
déjà fait remarquer les puristes de
la balle ronde de Médéa.
4 buts à 0, le plus gros
score
C’est lors du match retard contre
le MO Béjaïa que les Olympiens se
sont régalés avec un score sans
appel de 4 buts à 0. C’était le plus
gros score que l’O Médéa a réalisé
durant cette première phase du
championnat.
3 buts à 2, la plus lourde
défaite
L’Olympique de Médéa a concédé
ses deux plus lourdes défaites au
cours du premier acte du championnat ; une première fois face à
l’Entente de Sétif par un résultat
de 3 buts à 1, sur sa propre pelouse, et une seconde fois devant le

champion en titre, le club de
Soustara de l’USM d’Alger sur le
score de 3 buts à 2 sur la pelouse
de Omar-Hamadi (Alger).
L’OM n’encaisse pas à
cinq occasions
La formation de Médéa au cours
de cette phase aller de la compétition n’a pas encaissé de buts à cinq
occasions. Ce sont les matches
qu’elle a joués face à des équipes
réputées par leur attaque plus ou
moins dangereuse qui sont le MO
Béjaia, le CA Batna, l’USM BelAbbès, la JS Kabylie et l’USM ElHarrach.
Il devance au
classement même
des clubs huppés
Bien qu’il ait le statut de nouveau
promu dans ce palier de Ligue 1
Mobilis, le club phare de la
capitale du Titteri ne s’est pas pour
autant gêné pour aller «se
promener» et se maintenir dans le
tiers du haut tableau du
classement général. Avec cette 5e
place au classement, il devance
même des équipes de renom telles
que le NAHD, le CRB, la JSK et
l’USMH. C’est tout à l’honneur des
Titteriens qui comptent mieux
faire au cours du second acte du
championnat.
8 matches sans défaite
Les Médéens terminent cette
première phase de la compétition
sur une bonne note. Premièrement,
l’équipe reste sur une belle série de
8 matches sans la moindre défaite.
Deuxièmement, elle n’a pas perdu
l’ultime empoignade de cette
phase aller face à une belle
formation d’El-Harrach. Ce que lui
permet de s’accrocher au podium.
M. G.

Saâdou : «Ça
m’encourage
pour le reste du
championnat»
Il s’est illustré lors de la phase
aller, ce qui lui a valu une convocation avec l’équipe nationale A : «Je
fais partie des joueurs les plus heureux de cette première phase du
championnat ; je me donne à fond
avec mon équipe et j’ai récolté le
fruit de mon dur travail. J’ai été,
comme vous le savez, convoqué en
EN A et mon équipe s’est classée à
la 4e place ; cela m’encourage pour
le reste du championnat.»

Ousserir : «L’OM
a vraiment
assuré»
L’expérimenté gardien de but
médéen Nassim Ousrir est lui aussi
fier du parcours de son équipe :
«Pour notre première saison en
Ligue 1 Mobilis, l’OM a vraiment
assuré. Ces bons résultats ne sont
pas le fruit du hasard, mais grâce à
la solidarité et l’entente qui prévalent au club, que ce soit dirigeant,
staff technique ou joueur et même
les supporters. J’espère seulement
qu’on continuera sur cette lancée
pour le reste de la saison.»

Boukhenchouche :

«Nous allons
continuer sur
cette courbe»

«C’est vraiment fabuleux ce qui
nous arrive. Bien qu’on ait joué face
à des clubs qui ont une histoire en
Ligue 1, on a su montrer un bon
visage du football médéen et on
était supérieurs à beaucoup
d’équipes. Maintenant, il faut continuer sur cette courbe.»
M. G.

CABBA
USMH

1
0

Stade du 20-Août 1955 de Bordj
Bou-Arréridj
But :
CABBA : Benachour (39')
Meddah
Guedjali
Bencheikh
(Boulahia 51')
Bouamria
Aouarmi (cap)
Boufli
Tedjar
(Zeghidi 83')
Douadi
Madouni
Benachour
(Bouafia 76')
Yalaoui
Ent. : Bira

Mokrani
Bounekhoua
(Guettal 80')
Debbari
Abdat
Belarbi
Younes (cap)
Mellal
Chenoufi
Hamidi
(Ouadji 75')
Aïchi
Sayahi
Layati
Ent. : Charef

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

Bira piège Charef
Dans un débat extrêmement disputé entre le CABBA et l'USMH, ce sont les
locaux qui seront les premiers à inquiéter leurs adversaires sur un coup franc
direct de Bouflih, dévié par Mokrani (2').

La galerie de l'USMH a
comme d'habitude fait un déplacement en grand nombre pour
donner de la voix à son équipe.
Les supporters de l'USMH
étaient au moins 800 dans les
gradins du stade du 20-Août et
se sont fait entendre durant tout
le match.

35', quelle parade
de Mokrani !

On jouait la 35' lorsque le
CABBA part en contre, dans un
premier temps, Madouni qui a
reçu le cuir dans l'intervalle s'est
retrouvé seul face à Mokrani
pour tirer à bout portant, mais le
gardien harrachi a repoussé une
première fois ce tir revenu dans
les pieds de Tedjar qui tentera, à
son tour, sa chance mais trouvera encore Mokrani à la parade,
ce qui a mis le gardien harrachi
en confiance pour repousser plusieurs balles de but.

4 espoirs sur le banc

Guettal, Ouadji, Riache et
Layati sont les U21 convoqués
pour le match de coupe face au
CABBA. Sur les quatre noms,
deux ont connu leur première
convocation avec l'équipe fanion
cette saison; il s'agit de Guettal et
Riache. Les deux autres ont déjà
été convoqués dans les 18 par
l'entraîneur Charef qui pour
cette rencontre de coupe devait
pallier les défections de plusieurs joueurs absents.

Benachour
retrouve l'USMH

L'attaquant du CABBA,
Brahim Benachour, a retrouvé ses ex à l'occasion du
match de coupe d'hier.
Portant les couleurs de
l'USMH pendant deux saisons, Benachour a retrouvé
un club qu'il connaît bien et
face à qui il a marqué un
but.

Il y avait pied levé
sur son but

Temps frais, affluence record,
pelouse en bon état. Arbitrage de
MM. Ghorbal, Itchiali et Hafid
Saïd.
Averts CABBA : Benchiekh (41'),
Madouni (84')
USMH : Chennoufi (2').

Les supporters harrachis en grand nombre
à Bordj Bou-Arréridj

9

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Dès lors, les Harrachis, orientés sans
doute par leur coach, vont s'engager
dans des duels musclés au milieu du
terrain pour empêcher leurs vis-à-vis
de prendre les commandes de la rencontre. Et ce sont les gars de Maison
Carrée qui vont se montrer plus menaçants grâce à un jeu collectif bien élaboré et surtout une meilleure technicité
de l'avant-garde. Effectivement, deux
occasions vont être créées par Mellal
(15' et 22'), dont les frappes vont être
sauvées par Meddah. Et le dernier
quart d'heure sera à l'actif des poulains

de Bira qui vont renverser la vapeur en
pressant les Harrachis. On assistera
donc à une avalanche d'occasions
signées Bouflih (35'), Guedjali (31'),
Yalaoui (34'), Madouni et Tedjar (34' et
35') et Bouflih encore (36'), qui seront
toutes avortées par un excellent portier
harrachi, en l'occurrence Mokrani. Au
retour des vestiaires, les visiteurs vont
réussir encore une fois à presser leurs
adversaires grâce à un exploit individuel de Mellal qui verra sa frapper se
heurter au keeper avant de toucher le
poteau, puis renvoyer par Bouamira
(48'). Le même Mellal va bénéficier
d'un penalty, car fauché par Boulahia,
qui sera exécuté par Bounekhoua et
dévié par Meddah (64'). Les Bordjiens

Bira : «On promet d'aller plus loin»
"Le match était très difficile contre une équipe coriace et bien organisée. On a eu

la chance d'arrêter un penalty ; Bravo Meddah ! Nos joueurs étaient fortement
présents et très volontaires, ils sont à féliciter. Je crois qu'on est sur la bonne voie.
On souhaite aller encore plus loin."

vont répondre par une contre-attaque
scindée par une passe en profondeur
vers Benachour esseulé dont la frappe
passe à côté du poteau (75'). Dans le
dernier quart d'heure, on assistera à
une attaque-défense avec des
Harrachis déterminés à revenir dans la
partie et des Bordjiens repliés tous en
défense pour préserver leur avance. Et
les Bordjiens vont avoir une ultime occasion
sur un coup franc de Douadi, repris par
Yalaoui qui échoue devant l'intervention de
Mokrani (90+5). Mellal, à son tour, sans
l'ombre d'un doute l'homme du match, va
s'illustrer dans une grande exécution qui
heurte légèrement la transversale de
Meddah (90+4).
L. B.

Merzougui a refusé
de divulguer les recrues
du mercato

Il est vrai qu'on a souffert contre une équipe très technique, mais on a eu le dernier mot grâce à la volonté de nos joueurs. On a crée beaucoup d'occasions et on
pouvait marquer plus de buts. Bonne chance à El Harrach en championnat."

Le président du CA, Moussa
Merzougui, a refusé de divulguer les
noms des prétendues nouvelles
recrues. En revanche, le patron du
Ahly s'est contenté de rappeler que
trois noms de joueurs seront communiqués à la presse après la réunion
avec l'entraîneur Bira.

Bira renouvelle sa
confiance à Bencheikh

Le stade affiche encore
une fois complet

Douadi : «C'est une victoire méritée»

Le jeune Bencheikh entame sa troisième titularisation consécutive en
latéral droit. En fait, il remplace son
camarade Boulahia, blessé, alors qu'il
est milieu récupérateur de métier.
Mais Boulahdia va participer quand
même à la 51' après la sortie de
Bencheikh.

Djellali et Djabou absents
Deux titulaires confirmés, Djellali et

Troisième titularisation
de Mokrani

Le gardien de but Mokrani a signé hier sa troisième titularisation de la saison. Avant ce match face au CABBA, le
portier avait joué face au DRBT et la JSS en championnat
lors de la phase aller.

Deuxième titularisation de Hamidi
Après avoir pris part au dernier match de championnat
face à l'OM, le jeune joueur espoir, Hamidi, a signé hier
sa deuxième titularisation de la saison. Décidément les
jeunes sont bien plus qu'une solution de dépannage
puisque que ce soit Hamidi ou les autres jeunes promus,
ils ont tous donné entière satisfaction.

Boulehya méritait-il le rouge ?

Le défenseur du CABBA était l'auteur de la faute dans la
surface quand l'USMH a bénéficié d'un penalty. Le joueur
avait déjà écopé d'un jaune lors d'un accrochage avec
Boulekhoua et échappe de peu à l'expulsion, puisque sur
la faute commise dans la surface sur Mellal il aurait pu
prendre un autre jaune, synonyme de rouge.

Djabou étaient absents dans cette rencontre, car tous deux blessés.

Portrait du défunt
Tebbakhi dans les
tribunes

Un grand portrait du défunt Farid
Tebbakhi, ex-président du CABBA,
était exposé au niveau de la grande
tribune non couverte à l'occasion de la
première année de sa mort, le 16
décembre 2015.

Le stade du 20-Août 1955 de Bordj
Bou-Arréridj a affiché complet lors des
1/32 de finale de la Coupe d'Algérie
face au DRBT. Il affiche pour la
deuxième fois également complet
dans ce duel des Jaune et Noir.

Benachour contre son ex

L'enfant du PAC, Benachour, se
retrouve dans cette empoignade de
l'autre côté de la barrière, du côté du
CABBA

Benomar : «Une
élimination
amère»
"On s'attendait à ce que la
rencontre soit difficile.
Nous avons quand même
joué notre jeu et malgré le
but encaissé en première
période, les joueurs n'ont
pas perdus leur sang-froid
et ont pressé. Sur le but du
CABBA, je ne sais pas si
c'est le cas mais je pense
qu'il y avait une double
faute sur notre défenseur.
En seconde période, le
poteau nous a privés d'un
but, puis nous avons raté un

penalty. C'était sans doute
le tournant du match, on ne
mérite pas cette amère élimination, mais je tiens tout
de même à féliciter les
joueurs qui ont donné le
maximum et ont créé plusieurs occasions de but que
malheureusement
nous
n'avons pas mises au fond.
Ce n'est pas la volonté qui a
manqué à notre équipe,
mais parfois on domine
mais on ne gagne pas."

Sur l'action du but de
Benachour, il y avait beaucoup à redire. Avant que la
balle ne franchisse la ligne
de but, il y avait d'abord une
petite poussette sur
Chennoufi par l'intermédiaire de Madouni, avant que
Benachour n'inscrive le but
au moment où Chennoufi
tentait de dégager la balle,
mais le pied levé de l'attaquant de Bordj n'a pas été
signalé comme faute par
l'arbitre de la rencontre, ce
qui a provoqué une bronca
dans la galerie et le banc de
touche de l'USMH.

Dahar, Madani,
Zeghba et Harrag,
les grands absents

La rencontre d'hier a été
marquée par l'absence de
plusieurs titulaires du côté
de l'USMH. En effet, pas
moins de quatre joueurs
étaient absents. Les concernés sont Dahar et Madani
qui n'ont pas fait le déplacement, tous deux blessés.
Ajoutez à cela deux joueurs
suspendus qui sont Zeghba
et Harrag, qui pourront toutefois revenir dès le prochain match de leur équipe.

L'USMH en vert

Les Jaune et Noir ont
retrouvé leurs couleurs
d'origine à l'occasion du
match des 1/8 de finale de
la coupe d'Algérie. C'est en
vert et blanc que l'USMH a
évolué hier au stade du 20Août de Bordj Bou-Arréridj,
ce qui a tout de suite remémoré aux anciens d'ElHarrach la belle époque de
l'USMMC qui est l'ancienne
appellation du club d'ElHarrach qui portait les couleurs avec lesquels a évolué
l'équipe hier.

L'arbitre met
en garde Charef

Contestant souvent les
décisions de l'arbitre, l'entraîneur de l'USMH a été
rappelé à l'ordre par l'arbitre
de la rencontre, M. Ghorbal.
Ce dernier, à la fin de la première période est allé expliquer à Boualem Charef qu'il
devait garder son calme au
risque de l'expulser.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

10
2
ASO
4
UST
(Après prolongations)
Stade Mohamed Boumezrag de
Chlef
Buts. : ASO: Attafen (45'),
Messaoud (114', sp)
UST : Ghazi (11'), Bendjedda (116',
sp), Oulmi (111'), Hebbal (120'+3)
El-Hamel
Meddahi
Chaouchi
Maâmar Youcef
Mebarki
Yedroudj
(Boutiba 55')
Soltani
Boudina
Boukhari
(Semahi 80')
(Messaoud 94')
Melika
Attafen
Ent. : Bouzidi.

Djabelkheir
Mouaïa
(Oulmi 70')
Bendjedda
Smassel
Nettour
Khoualed
Aouf
Zeghlami
Bouhamda
(Hebbal 88')
Ghazi
(Sabouni 79')
Boukarkar
Ent. : Guezzouna.

Temps ensoleillé. Match à huis
clos.
Arbitrage de MM. Aouina S.,
Benaïssa et Aouina F.
Averts
ASO : Maâmar-Youcef (17'),
Mebarki (90'+4)
Exp. : Guezzouna (entraîneur de
l'UST)

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

LES CANARIS
assomment les Lions
Face à une bonne
équipe de l'UST, les
Chélifiens ont buté sur un
gardien de but qui était
dans son grand jour puisqu'il a annihilé toutes les
tentatives des camarades
d'Attafen. On jouait la 11'
lorsque Ghazi a surpris
toute la défense de l'ASO
et a ouvert le score pour
son équipe. La suite a vu
les Chélifiens fournir
d'amples efforts pour égaliser, en vain. Il a fallu
attendre la dernière minute de la première mitemps pour voir Attafen
remettre les pendules à
l'heure et redonner
confiance à son équipe.
Après la pause, les choses
n'ont pas changé puisque
l'ASO attaquait et l'UST
jouait les contres dont certains ont failli faire
mouche. Les Chélifiens

ont continué à dominer
sans qu'ils mettent en
danger Djabelkheir qui
était en confiance. Après
quelques ratages, les
Tébessis ont failli tuer le
match dans le temps additionnel lorsque Oulmi a
raté lamentablement face
à Hamel. Les 90 minutes
se terminent sur le score
de parité, 1 à 1. Les prolongations ont été fructueuses en penalties
puisque les Chélifiens en
ont bénéficié de deux et
ont réussi un alors que les
Tébessis ont réussi à égaliser grâce à un penalty
signé Bendjedda. Les
Tébessis, malgré leur
fatigue, ont cru en leurs
possibilités et ont réussi à
marquer un troisième but
lorsqu'Oulmi a adressé un
tir des 25 m en pleine
lucarne.
A. B.

Film du match
11' Suite à un contre, Ghazi se défait
d'un défenseur et se met seul face à ElHamel qu'il bat facilement et ouvre le
score pour l'UST.
25' Melika sert Boukhari qui rate lamentablement.
26' Le même Boukhari rate après avoir
hérité d'une balle de Boudina.
40' La défense de l'UST dégage le ballon
qui échoue dans les pieds de Meddahi qui
rate devant Djabelkheir.
43' Meddahi sert Attafen qui démarque
Maâmar-Youcef, ce dernier fait face à
Djabelkheir dont la sortie a été réussie.
45' Meddahi déborde et centre, Attafen
saute plus haut que tout le monde et
reprend de la tête et égalise.
50' Attafen tire, Smassel dévie du pied
un ballon qui allait droit vers les bois de
Djabelkheir.
58' Boutiba se défait d'un défenseur et
sert Boukhari dont le tir a été très mou.
63' Khoualed tire juste à côté.
77' Boukhari s'illustre encore par un

ratage qui a mis en rogne son entraîneur.
90' Après une erreur monumentale de
Meddahi, Oulmi s'empare du ballon et va
en direction des bois mais rate son tir et la
qualification pour son équipe.
94' Semahi est abattu dans la surface, l'arbitre siffle un penalty qu'exécute Melika sans
succès face à Djabelkheir qui arrête.
104' Meddahi dribble un défenseur qui
touche le cuir de la main dans la surface.
L'arbitre siffle un penalty exécuté par
Messaoud qui marque le second but de
l'ASO.
106' Khoualed est fauché dans la surface, penalty décide l'arbitre. Bendjedda
exécute et remet les pendules à l'heure.
111' Oulmi tire des 25m et bat imparablement El-Hamel.
118' Boutiba déborde et sert Melika qui
rate seul face au keeper de l'UST.
120'+ 3 Suite à un contre bien mené par
Oulmi, Khoualed par en trombe et sert
Hebbal qui réussit le K.-O.

MCO
Hamzaoui libéré

La direction du club
chélifien a résilié le
contrat du gardien de but,
Hamzaoui. Ce joueur, qui a
rejoint le club en tant que
junior il y a six ans, n'a pu
s'imposer malgré les
occasions qui lui ont été
données. A rappeler que
Hamzaoui a été titularisé
lors du dernier match
mais n'a pas été à la
hauteur.

Brahim Ledraâ,
seconde recrue

Après Mahsas, c'était au
tour du défenseur Brahim
Ledraâ de signer au profit
de l'ASO. L'ex-défenseur de
l'ASK a signé pour deux ans.

Première
titularisation
d'El-Hamel

Le jeune gardien de but de
l'ASO, El- Hamel, a été
titularisé pour la première
fois de la saison.
L'absence d'Ouabdi a été
pour beaucoup dans sa
titularisation.

Un accueil
chaleureux

La délégation de l'UST a été
très bien accueillie par les
dirigeants de l'ASO. Ce qui a
bien plu aux Tébessis.

Ghezzouna (UST): «On mérite cette
qualification»

"Je crois que nous méritons cette qualification face à une grande équipe de
l'ASO. Nous avons été très sereins sur le terrain en prônant le contre tout en
évoluant avec sang-froid. Le penalty arrêté par notre gardien nous a donné des
ailes. On jouera à fond nos chances au prochain tour."

Zaoui : «On a commis plusieurs fautes»

"Je dois dire que la manière d'évoluer n'a pas été celle
espérée car on a commis plusieurs erreurs qui ont amené les
buts de l'adversaire. On doit revoir plusieurs choses et
apporter des correctifs à même de nous permettre d'être
meilleurs."

Semahi évacué
à l'hôpital

A la suite d'un tacle par un
défenseur dans la surface,
Semahi qui venait
d'effectuer son entrée, a
dû céder sa place à
Messaoud. Semahi a été
évacué à l'hôpital.

ESS

La coupe adore Aïn El-Fouara

L'Aigle noir sétifien
s'est appuyé sur ses
valeurs collectives et
sa solidarité pour
venir à bout de la JSS
Saoura.
L'équipe de Malik Zorgane a montré une grande combativité sur le terrain et a globalement retrouvé son
identité. Cette qualification tirée par
les cheveux a été bien accueillie par le
public sétifien qui a longtemps fêté
cette belle victoire. Les Sétifiens qui
ont une longue histoire avec Dame
Coupe vont aborder les quarts de finale avec beaucoup de confiance et de
certitude. Même si l'équipe commence
à renaître petit à petit de ses cendres en
signant de bons résultats, l'équipe a
des lacunes à corriger. Et un chantier
immense attend le prochain coach qui
sera vraisemblablement Kheireddine
Madoui. Beaucoup de déchets dans le

de corriger les lacunes et apporter sa
touche en prévision avant la phase retour.
Barki tel un félin C'est Barki
Khairi qui a été préféré à Sofiane
Khedaïria pour ce match décisif. Le
coach par intérim a décidé de placer sa
confiance en lui puisque le goal numéro un Sofiane Kheireddine connaît un
passage à vide Zorgane a vu juste
puisque Barki Khairi a bien rempli sa
mission. Le portier a brillé mardi soir
sur la pelouse du 8-Mai-1945. Le gardien à multiplier les efforts avec plusieurs arrêts, il s'est aussi démarqué
sur d'autres belles parades.

jeu ont été relevés dans le jeu sétifien.
Alors que des erreurs individuelles
ont failli coûter cher à la formation des
Hauts-Plateaux. C'est peut-être un

problème psychologique qui empêche
les joueurs de se hisser. La trêve hivernale est tombée au bon moment pour
le staff technique de l'ESS qui va tenter

Djabou explosif L'homme du
match de cette rencontre est sans doute
Abdelmoumen Djabou, il faut dire que
depuis que l'international algérien est sur
pied après avoir connu une blessure il y
a plusieurs mois aux ligaments du
genou, opéré avec succès et après une
longue période de rééducation le joueur
essaye de retrouver son meilleur niveau.
Avant-hier contre la JSS l'ESS a retrouvé
son maestro qui a été décisif et percutant.
M. I. B.

L'ESS propose
un échange
Kenniche Mebarakou

Selon une source proche
de la direction de l'ESS
Hamar compte proposer
au MCA un échange
Kenniche - Mebarakou.

Amokrane pisté
par un club
portugais

Le jeune attaquant
sétifien a sans doute
disputé son dernier
match face à la JSS
Souara. En effet
l'attaquant Amokrane
pourrait bien rejoindre un
club portugais si les
choses se concrétisent
dans les prochains jours.

Betrongal
contacté

L'attaqunat du MOB,
Morgan Betrongal, serait
dans le viseur des
dirigeants sétifiens.
L'Algéro-Tchadien pourrait
être la première recrue
hivernale de l'ESS.
M. I. B.

Belatoui
en France

Omar Belatoui
s'est envolé hier
matin pour la
France où il passera les fêtes de fin
d'année, a-t-on
appris. Omar
Belatoui avait
demandé l'autorisation de son
employeur pour
s'absenter hier et ce
jeudi. Ainsi, ce
seront ses collaborateurs Bachir
Mecheri et Nassim
Sefraoui qui vont
assurer les deux
dernières séances
avant que les
joueurs ne soient
libérés ce matin
pour quatre jours.
La reprise est prévue le 2 janvier. A
noter que Belatoui
devrait rentrer de
France le jour
même.

Au moment même où certaines équipes de la L1 Mobilis ont déjà bouclé leur recrutement, le
MCO tarde toujours à enrôler sa première recrue hivernale. Ce qui suscite une vive inquiétude
chez les supporters, toujours à l'affût de la moindre information.
PAR M. STITOU
Concernant le recrutement, les fans du club commencent à perdre patience.
"Réaliser une belle affaire
dans un marché où il est difficile de trouver des joueurs
de talent, cela relève de l'impossible. " Il faut dire que le
club phare de l'Ouest avait la
possibilité
d'engager
Mohamed Benkablia, qui
demeure quand même une
recrue de choix en dépit de
son passage jugé moins bon
à la JSK. Hélas, le MCO en
tergiversant à conclure avec
l'ancien
sociétaire
de
l'ASMO a perdu l'occasion
d'enregistrer sa 1re recrue
(ou démarrer son opération
recrutement), lorsqu'on s'est
empressé de donner la liste
des libérés, qui comprend les
noms de Benali, Gafaiti et
Berramla. Si on enregistre
des renforts cet hiver, l'effectif risque d'être limité pour
attaquer la deuxième phase
de la saison, qui sera à coup
sûr plus dur à gérer. Avec les
enjeux qui se dessineront, il
faudrait s'attendre chaque
semaine à livrer des rencontres délicates.

Belatoui espère avoir les
nouveaux joueurs dès le premier jour du stage qui débute le 4 janvier. Avec le retard
accusé dans le déclenchement de cette opération
(recrutement), il y a de quoi
se poser des questions sur
les intentions du président
Ahmed Belhadj : va-t-il
ramener des renforts ? La
question taraude l'esprit des
supporters ; cependant,
quand vous interpellez le
président sur ce retard, il
répondra : "Je suis en contact
avec des joueurs, mais pour
des raisons faciles à imaginer, je ne veux pas ébruiter
ces contacts. " Pour ceux qui
le connaissent bien, le président du MCO va recruter
des joueurs ; toutefois,
quelles seront ces recrues
dont il refuse de dévoiler les
noms ?
Voir du côté de la L2
Mobilis
Réaliser une affaire intéressante durant le mercato
hivernal, cela relève de la
sinécure vu que les clubs ne
libèrent jamais des joueurs
performants, notamment en
milieu de saison. Il reste une
solution, celle de piocher
dans le palier inférieur, à
savoir la L2 Mobilis vu qu'il
est interdit de recruter des
joueurs de la Division amateur, pour éventuellement
mettre la main sur des élé-

ments talentueux. Pour
preuve, la réussite actuelle
de Souibaah qui marque à
chaque match. Recruté cet
été, alors qu'il évoluait à
Paradou en Ligue 2 Mobilis,
ce jeune attaquant, après une
petite période d'adaptation,
s'est installé à la pointe de
l'attaque où il est devenu un
titulaire indiscutable. La
réussite de Souibaah encouragerait la direction à chercher dans ce palier des éléments prometteurs au lieu
de ramener des noms, qui
viennent juste pour prendre
un salaire conséquent, sans
apporter un plus à l'équipe.
Baba, qui veut changer de
politique de recrutement,
aurait confié la mission de
dénicher des talents inconnus du grand public à des
gens auxquels il fait confiance, nous souffla un de ses
proches.
Sinon, la filière
franco-algérienne
Bien qu'elle soit à la
recherche de joueurs qui
évoluent en Algérie, l'équipe
oranaise va tester des
joueurs issus de l'émigration. Alors que depuis
mardi, un attaquant subit
des tests, hier deux autres
joueurs émigrés, originaires
de la région marseillaise,
devaient rejoindre l'équipe
pour tenter leurs chances au
MCO.
M. S.

Absence
énigmatique
de Saoula

Belhadj s'est rendu dans
un centre pour handicapés
à Aïn Turck. Cette initiative
a fait très plaisir aux
résidents du centre
auxquels Belhadj a offert
des cadeaux ; il a
également loué un bus
pour assurer leur
transport entre Oran et Aïn
Turck.

Au moment où les autres clubs recrutent, l'actualité au MCO
est marquée par le bras de fer entre la direction et les deux
joueurs libérés, à savoir Tayeb Berramla et Adel Gafaiti.
Ces deux joueurs, qui
continuent à s'entraîner avec le
groupe, n'ont toujours pas reçu
de notification leur signifiant
qu'ils sont libérables. Sachant
que leur employeur pourrait
dépêcher à l'entraînement un
huissier de justice pour constater leur absence, les deux
joueurs ne ratent depuis aucune séance, mettant ainsi leur
employeur dans l'embarras.
Selon un proche de l'équipe, le
président souhaiterait régler
ces deux cas le plus tôt possible.
Alors qu'une rencontre avec les
intéressés s'impose, avant-hier,
Baba devait rencontrer Tayeb
Berramla, mais cette rencontre
n'a pas eu lieu pour des raisons
d'indisponibilité du premier responsable. Comme Berramla
serait courtisé par la JSMB, il veut
d'abord s'assurer que le MCO n'a
pas besoin de ses services avant
de se décider à aller monnayer
son talent sous d'autres cieux.
Va-t-on les maintenir ?
En temporisant le règlement
de ces deux dossiers, d'aucuns

s'interrogent sur la suite à donner à cette affaire ; la direction
va-t-elle
négocier
avec
Berramla et Gafaiti la résiliation
de leur contrat ? Comme tout le
monde sait, les deux joueurs
réclament une indemnité financière ; faute de quoi, ils ne
signeront aucun document.
Cependant, avec le retard accusé dans l'opération recrutement, dans le proche entourage
de l'équipe phare de l'Ouest, on

pense qu'il est possible que la
direction revoie sa décision ;
elle l'a fait auparavant avec
Aguid et Belarbi, qui faisaient
partie des éléments qu'elle
souhaitait
libérer,
voir
Berramla et Gafaiti, maintenus
eux aussi dans l'effectif. Ce qui
ne paraît pas une chose impossible vu les tergiversations de
la direction à plier ces deux
dossiers chauds.
M. S.

L'émigré Bouali ne sera pas retenu

L'entraîneur des
gardiens de but
était absent lundi et
le lendemain à l'entraînement. Une
absence injustifiée,
d'après l'un des
dirigeants du club,
d'autant qu'il est
injoignable au téléphone.

Le
geste du président
Hier après-midi, Ahmed

Le problème des
libérés traîne toujours

L'ex-gardien du RCA, Mahsas, a signé en faveur de
l'ASO pour un bail de deux ans et demi. Mahsas, qui a été
qualifié, a figuré parmi les 18 en tant que second gardien
de but lors de ce match de coupe face à l'UST.

15

Le recrutement patine

Baba évoque des
contacts secrets
Dans trois semaines, le
championnat reprendra ses
droits, mais toujours pas de
recrues. L'entraîneur Omar

Mahsas signe
à l'ASO

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

L'attaquant émigré, Aïssa Kamel Bouali, qui effectue un essai depuis
mardi, ne sera pas retenu dans l'effectif, indiquera un des dirigeants
du club. A la fin de la séance d'hier, on devait l'informer de cette
décision.

Benchâa met
sa carrière
en danger
Sans club depuis cet été,

Zakaria Benchâa, qui était
confronté à un différend
financier, n'a plus donné
signe de vie depuis l'été.
Tantôt annoncé en Russie,
où il avait séjourné pendant
de longues semaines, le
jeune attaquant était ensuite
annoncé du côté de Nîmes.
Mais d'après un de ses
proches, ce n'est qu'une
rumeur. Alors, où se trouvet-il à présent ? Selon ce
proche, il a décidé d'aller
vivre
en
France.
Connaissant le potentiel de
cet élément, ce serait vraiment un gâchis pour le
MCO que de perdre un élément aussi doué. Zakaria
Benchâa en choisissant l'exil
en France, sans se rendre
compte, est en train de
mettre en danger sa carrière.
Récemment, on a appris que
le président Ahmed Belhadj
avait confié à ses collaborateurs qu'il ne verrait pas
d'un mauvais œil son retour
dans l'effectif, mais il s'est
rendu compte qu'il ne peut
être qualifié même s'il appartient toujours au MCO, étant
donné que c'est un joueur
espoir. Si son retour au club se
confirme, ce sera pour le prochain exercice, assure-t-on.
M. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
3.
4.

MCA
MCO
USMA
ESS

5. OM
6. JSS
7.
8.
9.
10.

NAHD
USMBA
USMH
DRBT

11. CRB
12. JSK
13.
14.
15.
16.

CAB
CSC
RCR
MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

21 16 +05
15 16 -01
18 16 +02
17 18 -01
07 04 09 10 -01
04 07 18 20 -02
04 07 11 14 -03
03 07 05 09 13 -04
04 04 07 11 18 -07
03 05 07 18 20 -02
05 04 06 13 18 -05
02 05 08 12 23 -11

25 15 07
22 15 06
21 15 06
21 15 06
19 15 04
16 15 04
16 15 04
16 15
16 15
14 15
13 15
11 15

04 04
04 05
03 06
03 06

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

14

www.competition.dz

RCR

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Il débutera le 3 janvier

Stage d’une semaine
à Aïn Témouchent

Boussider,
Mekkaoui et
Benayad
s’entraînent
Bien que l’entraîneur Moez Bouakez
ait accordé un repos de 10 jours à l’ensemble des joueurs afin de se reposer
et se ressourcer auprès de leurs
familles après une phase aller stressante et fatigante, nous avons constaté
que pas mal de joueurs ont préféré ne
pas arrêter les entraînements quotidiens afin de maintenir leur forme tels
que Nemdil et le capitaine de l’équipe
Zidane, et d’autres ont tout simplement un léger retard physique à rattraper à l’image des joueurs blessés
Boussider, Mekkaoui et Benayad. Ces
derniers, qui sont rentrés chez eux,
nous ont assuré qu’ils ne s’arrêteront
pas de s’entraîner pour être au top de
leur forme au stage hivernal qui commencera le 3 janvier à Aïn
Témouchent.

Benhaida sur le
départ

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Contrairement à la période
estivale, où l’ancienne direction a
organisé le stage de préparation à
Sétif, cette fois-ci les dirigeants du
Rapid, en concertation avec le
staff technique, semblent avoir
décidé de se préparer durant cette
période hivernale non loin de la
ville de Relizane.
Un stage d’une semaine vient
d’être programmé au centre
d’Aïn Témouchent afin de se
préparer pour la seconde phase
du championnat. C’est une
manière de recharger ses batteries

et par là même trouver de
nouveaux mécanismes qui lui
permettront de réaliser les
objectifs tracés, notamment le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
Cette seconde phase du
championnat ne s’annonce pas
facile pour les Lions de la Mina
qui doivent fournir des efforts
supplémentaires pour espérer
sortir de la zone rouge et garder
leur place parmi les grosses
cylindrées du championnat.
Le regroupement
débutera le 3 janvier
Ainsi donc, alors que le staff
technique, sous la houlette du

coach tunisien Moez Bouakez,
mise beaucoup sur cette période
pour assurer une bonne
préparation, on apprend que ce
regroupement débutera le 3
janvier prochain avec le départ à
Aïn Témouchent avant d’entamer
les choses sérieuses le lendemain
pour une semaine où il s’agit de
travailler le volet physique,
rattraper le déficit dont souffre
l’équipe et, par là même, espérer
être au top pour l’entame de la
phase retour.
Un grand travail attend
le staff technique
Cela dit, le staff technique du

Rapid semble être conscient
qu’un grand travail s’impose sur
la composante pour espérer
réussir de meilleurs résultats lors
de la phase retour.
D’ailleurs, vu les lacunes
constatées jusqu’à présent,
Bouakez aura du pain sur la
planche puisqu’il doit travailler
beaucoup les volets tactique et
physique pour espérer être au
rendez-vous et réussir de
meilleurs résultats afin de garder
sa place en Ligue 1 Mobilis à la
fin de la saison.
B. B.

Belmokhtar : «On doit
sauver le Rapid»
Amine Belmokhtar, le milieu offensif des Lions de la Mina, nous a
confié dans l’entretien qu’il nous a accordé qu’il est optimiste
quant à l’avenir du Rapid. Selon lui, le club a tous les moyens de
se maintenir en Ligue 1 Mobilis cette saison.
Avec du recul, ce fut un bon
résultat ramené de Batna,
n’est-ce pas ?

Dieu merci, après trois mauvais résultats en championnat
ainsi qu’une élimination en
Coupe d’Algérie, on a réussi à
chasser le doute. On n’avait pas
d’autres solutions que de revenir
avec un bon résultat de Batna ;
on voulait les trois points, mais
on a récolté un point seulement,
et c’est bon pour notre moral.
On a fui relativement la dernière
place. Sur le plan psychologique,
le résultat positif nous aidera à
préparer la reprise de la compétition sous de bons auspices.

Maintenant, vous vous
concentrerez exclusivement
sur le championnat…

Exactement, on se focalisera
sur le championnat et notre
objectif est de récolter le maxi-

mum de points possibles. On a
un calendrier difficile dans la
mesure où l’on jouera notre premier match de la phase retour
contre le NAHD à l’extérieur,
avant de recevoir l’USMA et se
déplacer à Oran pour affronter le
MCO. C’est un long tunnel
qu’on doit traverser et il faut
impérativement bien le négocier.

Les supporters sont
satisfaits de votre
rendement, quel est votre
commentaire ?

Je vous assure, pour moi, mes
prestations personnelles ne sont
pas une priorité et mon seul
souci, c’est de contribuer à
redresser la situation de mon
club. Je retrouve toutes mes
forces après un début de saison
difficile. Je ferai de mon mieux
pour honorer la confiance de
l’entraîneur Bouakez et profiter

Même le coach est très
satisfait de vous au milieu du
terrain…

Je suis au Rapid pour honorer
mes engagements. Les éloges de
Bouakez m’encourageront à travailler davantage pour regagner
mon statut de titulaire.
J’apporterai toujours un plus
dans la récupération et un gros
travail nous attend pour éviter
de revenir à la case départ.

Je suis venu au Rapid pour
progresser. Je me sens très à l’aise et je ne manque de rien.
L’idée de quitter le club ne traverse même pas mon esprit. Il
faut d’ores et déjà penser aux

Ziaya attendu
hier à Relizane
La troisième recrue de ce mercato
hivernal devrait être l’ancien attaquant
de la JSK, Ziaya Abdelmalek. L’enfant
de Guelma était attendu hier dans la
soirée à Relizane pour négocier avec le
président Mohamed Hamri. Le joueur,
qui est libre de tout engagement après
sa résiliation de contrat avec son
ancien club la JSK, devra officialiser
avec les Vert et Blanc s’il trouve un
accord avec Hamri.

Djaouchi proposé

au maximum du prochain stage
hivernal pour revenir en force à
la phase retour.

Comment trouvez-vous votre
expérience au Rapid ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, un seul joueur n’a pris part à aucune rencontre de l’équipe : il s’agit du
jeune défenseur Benhaida Hocine. Le
jeune joueur issu de l’école relizanaise
s’est contenté de quelques rares
convocations pour certains matches
du championnat sans participer aux
rencontres. D’après une source proche
du club, le joueur a discuté avec l’entraîneur Moez Bouakez avant de partir
en Suisse rejoindre sa famille.
L’entraîneur a été franc et clair en
signifiant à son joueur qu’il ne rentre
pas dans ses plans et qu’il serait préférable pour lui de changer d’air en
allant dans un autre club, même d’un
palier inférieur, afin d’être compétitif
pour la 2e phase du championnat.

challenges qui nous attendent ;
à mon sens, il faut travailler avec
sincérité pour réaliser une belle
phase retour et assurer notre
maintien.
B. B.

Au lendemain de l’annonce du driver du Rapid le Tunisien Moez
Bouakez d’engager officiellement un
milieu du terrain et deux attaquants,
on a appris d’une source crédible
qu’un agent de joueurs a proposé à la
direction du Rapid les services de l’attaquant de la JSM Skikda Djaouchi
Hamid. Ce jeune joueur âgé de 22 ans
a exprimé son désir de quitter la formation du Rusicada cet hiver pour un
autre club où il espère bénéficier d’un
temps de jeu et mettre en avant ses
valeurs footballistiques. Mais on
apprend que la direction de la JSMS
s’oppose catégoriquement à son
départ, surtout que la formation a
besoin d’un attaquant. Sinon, la direction de Hamri doit passer à la table
des négociations pour acheter sa lettre
de libération. La piste Djaouchi peut se
concrétiser si la venue de Ziaya au
Rapid n’aboutit pas, car les responsables du club phare de la ville de
Relizane font de l’ancien joueur de la
JSK et de l’ESS leur priorité.
B. B.

0
PAC
0
NAHD
( Le NAHD aux TAB 6-5)
Stade de Dar El BeÎda
Moussaoui
Kherifi
Attal
Bouabta
Chahrour
Benlkhelifa
Messibah
Meziani ( EL
Melali 108')
Mansouri
Benayad (
Benyoucef 72')
Derwache
Entr : José
Maria Noguès

Gaya (Doukha
118')
Bouzidi
Herida
Ouali
Zeddam
Khiat
El Orfi (Khacef
35' )
Coumbassa (
Ouahadda 81')
Abid
Bendebka
Ardji
Entr : Alain
Michel

Affluence moyenne - temps
Printanier - Pelouse praticable Arbitrage du trio Benouza Omari - Ayad.
Avert : Bouzidi 16' Khiat 36'
(NAHD)
Kherifi 57' Benkhelifa62'( PAC)

Baptême du feu
pour
Coumbassa
La nouvelle recrue du NAHD,
Mohamed Coumbassa, a enregistré hier, sa première apparition
officielle sous les couleurs du
Nasria. Aligné dans le onze du
départ, le milieu de terrain guinéen a essayé de donner le
meilleur de lui-même afin de
gagner des points sous l'œil
attentif de son entraîneur, Alain
Michel.

Jeudi 29 décembre 2016

11

Doukha offre la qualif'
Le Nasria a dû attendre
la fatidique série des tirs
au but pour valider son
billet qualificatif pour les
quarts de finale de la
coupe d'Algérie aux
dépens d'une vaillante
formation du Paradou
qui a pourtant dominé
les débats.
PAR MOHAMED ADRAR
Le gardien de but international
Azzedine Doukha incorporé à la 118' a
stoppé le 6e tir de Benkhelifa offrant ainsi
une qualification inespérée pour son
public. Le NAHD a tenté de prendre le
match en main dans les dix premières
minutes du match mais les Pacistes ont
préféré laisse passer l'orage avant de revenir dans la partie et imposer leur jeu grâce
à une bonne circulation de la balle et un jeu
porté vers l'avant .D'ailleurs à la 13'Meziani
a pris de vitesse Bouzidi avant de croiser
son tir qui passe juste à coté des bois gardés
par Gaya .Cette chaude alerte va donner
plus de confiance aux hommes de l'espagnol José Maria qui vont se créer une belle
occasion à la 38'grâce à une tête de Meziani
mais Herida sauve sur sa ligne. En seconde
période les Pacistes plus volontaires et
mieux préparés physiquement vont
prendre le match à leur compte exerçant

une domination territoriale dans le camp
nahdiste mais le manque d'efficacité de
leurs attaquants a permis aux Sang et Or de
garder leur cage vierge jusqu' à la fin du
temps réglementaire. Au cours des prolongations l'empoignade va devenir plus intéressante avec des actions de part et d'autre.
Les Nahdistes vont se créer r une belle
occasion pour ouvrir la marque à la 110'
par Ouhadda qui s'est retrouvé seul face au
gardien du PAC mais rate lamentablement
la réplique des Jaune et Bleu est venue à la
114' par le remplaçant El Melali bien servi
par Kherifi loupe un but tout fait.
M. A.

L'ŒIL DU COACH

Michel : «Ce match, il y a
deux mois, on l'aurait perdu»

"On a affronté une très bonne équipe du
PAC qui a bien possédé le ballon. J'avoue
que ce match, il a deux mois, on l'aurait
perdu. Le plus important dans ce genre de
matchs, c'est la qualification. On est très
contents et je crois que ce succès va nous
permettre de préparer la deuxième moitié
de l'actuel exercice dans de très bonnes
conditions."

Gaya refuse de saluer son
entraîneur

Mécontent d'avoir été remplacé à la 118' par
Doukha, le portier nahdiste, Merbah Gaya, a
refusé de saluer son entraîneur Alain Michel.
Une attitude qui a surpris plus d'un au stade de
Dar El- Beïda.

L'arbitre et le délégué n'ont pas
remarqué le corps étranger

Lors de la série des TAB, les arbitres et le
délégué n'ont pas relevé la présence d'un
étranger au niveau de la surface de réparation,
il s'agissait d'un cameraman d'une chaîne de TV
privée. Il a fallu qu'une personne intervienne en
leur faisant la remarque. L'arbitre a tout de
suite fait sortir le cameraman et poursuivre la
série des penaltys.

Ouertani n'a pas été qualifié

Quant à Ouertani, l'autre nouvelle recrue du
NAHD, il n'a pas finalement pris part au match
face au PAC. Et pour cause, la direction du club
n'a pas réussi à le qualifier auprès de la Ligue
de football professionnel car sa lettre de sortie
de la Fédération tunisienne de football n'est pas
parvenue à la direction nahdiste. Le joueur
devra donc attendre la phase retour pour
prendre part aux matchs officiels du Nasria.

Bouzidi rétabli à la dernière minute

Victime d'une blessure au talon, le jeune latéral
droit Abdelmalek Bouzidi était donné incertain
pour la rencontre d'hier. Heureusement, il est
rétabli, au grand bonheur de son entraîneur
Alain Michel qui l'a aligné avec le onze de départ
pour occuper le couloir droit.

José Maria : «On va se
concentrer sur l'accession»

"Franchement, on est très déçus, on a bien
joué, on a juste manqué de réalisme et d'efficacité pour arracher la qualification. Je n'ai
rien à reprocher à mes joueurs qui ont bien
joué, ils sont jeunes et manquent d'expérience à ce niveau. Désormais, on doit se
concentrer sur le championnat national, car
notre principal objectif cette saison est de
réaliser l'accession en Ligue 1 Mobilis."

Les supporters nahdistes plus
nombreux que ceux du PAC
Conscients de la grande importance de la
rencontre d'hier, les supporters nahdistes se
sont déplacés en masse au stade de Dar ElBeida pour soutenir leur équipe à décrocher le
billet qualificatif aux ¼ de finale de la Coupe
d'Algérie. Les supporters du PAC, quant à eux,
n'étaient pas nombreux. Ils étaient environ 200
seulement.

Laribi convoqué

L'entraîneur du NAHD, Alain Michel, a convoqué,
pour la première fois, la nouvelle recrue Laribi.
Une convocation qui a beaucoup réjoui ce jeune
défenseur.

La pelouse du stade dans un
mauvais état

Le seul point noir, c'est sans aucun conteste le
mauvais état de la pelouse du stade de Dar ElBeida. Ce qui a beaucoup pénalisé les 22 acteurs
pour produire un beau jeu. On se demande
comment la commission d'organisation de la
Coupe d'Algérie a programmé la rencontre dans
un pareil stade avec une pelouse indigne d'une
belle affiche comme celle d'hier.

Dernier match pour Benouza

L'arbitre international Mohamed Benouza a
officié hier son dernier match. Avant le coup
d'envoi de la rencontre, il a été honoré par les
responsables du NAHD en guise de récompense
de sa longue carrière où il a honoré l'arbitrage
national à l'échelle continentale et
internationale.
M. A.

Accrochage
Lahlou-supporters
Avant le coup d'envoi de la rencontre, un accrochage a eu lieu entre
les supporters nahdistes et le président du CSA/NAHD, Mourad
Lahlou. Ce dernier a eu droit à un accueil hostile des
inconditionnels du Nasria présents au stade et qui l'ont longtemps
insulté en le traitant de tous les noms d'oiseaux, et ce, pour des
raisons qu'on ignore. Ce qui a provoqué la colère de Lahlou qui a osé
monter aux tribunes pour connaître les raisons qui ont poussé les
supporters à l'insulter. Il a fallu l'intervention des sages ainsi que le
service d'ordre pour calmer les esprits.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

MOB

12

13

USMA

Le championnat et la LDC pour sauver la saison

La grande déception !
Eliminée en 1/8 de finale de la coupe d'Algérie face à l'USM Bel-Abbès, l'USMA a déjà perdu un
objectif. Le club algérois se doit de réagir lors de la phase retour au risque de sortir bredouille en
fin de saison.
PAR ANIS S.

APRÈS LA VICTOIRE FACE AU CAB

BÉJAÏA RESPIRE

Le MOB a retrouvé le goût du succès après sa victoire sur le score de 2 à 1 face au
CAB, l'équipe finit quand même la phase aller à une triste dernière place au
classement général avec 11 points seulement. Si la route du maintien est encore
longue pour les Vert et Noir, ces derniers ont malgré tout réussi l'essentiel avant-hier,
en remportant le match, ce qui leur permet de rester en course pour le maintien.
De notre correspondant

B. AÏZEL

Au coup de sifflet final, les
camarades de Lakhdari ont
poussé un grand ouf de soulagement et des sourires ont
commencé à réapparaître sur
les visages, les joueurs s'étant
un peu débarrassés de la pression, surtout qu'ils n'ont gagné
qu'un seul mach face au CRB
à domicile depuis l'entame de
la saison avant ce succès face
aux Chaouis. Il faut préciser
que la victoire des Béjaouis a
mis du temps à se dessiner, le
but victorieux de Khadir n'est
venu qu'à la 87e minute de jeu
et on commençait déjà à
désespérer après l'égalisation
du CAB, surtout que les
Mobistes donnaient l'impres-

sion de souffrir physiquement
; ce deuxième but est venu
d'une façon un peu inespérée,
mais était suffisant pour faire
le bonheur de l'ensemble des
amoureux des Vert et Noir.
Le plus dur
est à venir
Les équipiers de
Chamseddine Rahmani ne
doivent toutefois en aucun cas
prendre la grosse tête après
cette seconde victoire de la
saison, vu que l'équipe se
trouve toujours lanterne rouge
et que la route vers le maintien sera des plus difficiles.
Cela ne sera possible qu'à
condition que les Béjaouis
enchaînent une série de résultats positifs, avec un sansfaute à domicile et quelques

unités glanées à l'extérieur lors
de la phase retour, ce n'est que
de cette façon qu'on reverra à
coup sûr le MOB dans la cour
des grands la saison prochaine. Ainsi, tous les acteurs du
club doivent désormais s'unir
en faisant chacun les efforts
nécessaires pour le sauvetage
du MOB, cette saison est bel et
bien celle des sacrifices.
Les Crabes soulagés
Le public du MOB n'a pas pu
apporter son aide à partir des
gradins à cause du huis clos
imposé par la Ligue, bien que
quelques dizaines de fans
s'étaient amassés sur toits des
bâtiments qui entourent le
stade de l'UMA. Le moins que
l'on puisse dire est que les
Crabes étaient aux anges à la

Yesli et Bencherifa,
les premiers libérés
Aussitôt la
phase aller finie, les
dirigeants du MOB
doivent rapidement
se pencher sur la préparation de la phase
retour qui sera décisive pour le maintien
de l'équipe en L1
Mobilis, une bonne
gestion du mercato
hivernal sera
d'ailleurs la clé pour
relancer l'équipe.
Ainsi, si aucun nouveau joueur ne sera
engagé avec la nomination du nouvel
entraîneur en chef, la
liste des libérés
semble elle déjà se
dessiner. En effet,

des sources nous ont
indiqué que la direction du MOB a déjà
pris la décision de
libérer deux éléments
cet hiver. Il s'agit du
milieu de terrain,
Kamel Yesli, et du
défenseur gauche
Zakaria Bencherifa.
Si pour le premier, la
résiliation de son
contrat est tout à fait
logique et attendue,
tant l'ancien de la
JSK représente un
des plus gros salaires
du MOB, mais n'arrive même pas à postuler à une place de
titulaire quand il y a
plusieurs blessés à

son poste. Par contre,
on aurait pensé que
Bencherifa pourrait
continuer l'aventure,
puisqu'il s'est quand
même montré utile
durant la phase aller.
L'officialisation de la
libération de ces
deux éléments
devrait intervenir
dans les toutes prochaines heures.
Daïf dans
l'attente
De son côté, le gardien Amara Daïf a
de grandes chances
d'être visé par une
libération cet hiver
lui aussi, tant il n'a

jamais réussi à
convaincre du côté
de la capitale des
Hammadites ni à
concurrencer réellement Rahmani.
Toutefois, la résiliation de son contrat
sera tributaire du
recrutement d'un
nouveau gardien,
sachant que le MOB
devra se passer de
Rahmani durant plus
d'un mois, c'est pour
cette raison que les
dirigeants se sont
mis à la recherche
d'un portier performant durant ce mercato d'hiver.
B. A.

fin de la rencontre, voyant que
leur équipe a répondu favorablement aux attentes en
gagnant ce match qu'on peut
qualifier de décisif dans la
course au maintien. On se
souvient tous que les supporters des Vert et Noir étaient
remontés contre certains de
leurs joueurs, leur reprochant
de ne pas s'investir totalement
dans leur mission au MOB,
mais la prestation de leur
équipe face au CAB et surtout
la victoire les ont certainement
bien réconfortés. D'ailleurs, à
la fin du match, ils ont longtemps ovationné leurs joueurs
à leur sortie des vestiaires en
promettant de rester toujours
derrière eux lors de la phase
retour, pour les aider à se
maintenir parmi l'élite. B. A.

Amrani,
réponse
définitive
aujourd'hui

Messaâdia :
«Il faut
continuer à
se battre»

Le meilleur buteur
du championnat,
Ahmed Messaâdia,
est revenu sur la
victoire face au CAB
et espère que son
équipe reviendra
avec un autre visage
en deuxième partie
de saison : "Notre
victoire face au CAB
est avant tout celle
du cœur, les joueurs
se sont sacrifiés
pour y arriver et
Dieu merci nous
n'avons pas déçu nos
supporters. A présent, le plus important est à venir, il
nous faudra réussir
une bonne préparation durant la trêve
afin d'entamer la
phase retour avec un
tout autre rendement. Il y a de la
qualité dans l'équipe, avec du travail et
le soutien de nos
supporters, on pourra sauver le MOB de
la relégation."

«Je veux
marquer
encore plus
au retour»

"Le travail d'un attaquant est de marquer des buts, c'est
donc ce que je suis
censé faire. J'ai la
réussite avec moi,
cela ne peut que me
faire plaisir. Mais
j'aurais bien aimé
que mes buts puissent nous apporter
plus de points, car
en réalité le plus
important c'est la
bonne marche de
l'équipe. Je dois
encore travailler
durement pour
retrouver la plénitude de mes moyens et
tout faire pour marquer encore plus de
buts décisifs pour le
MOB lors de la phase
retour."

Comme nous l'avions
rapporté dans notre précédente édition, il est fort probable que le nouveau coach
du MOB, soit Abdelkader
Amrani, soit un retour à la
maison pour celui qui avait
réussi de grandes choses
avec le club durant les trois
dernières saisons. Il faut dire
que c'est bien le nom qui fait
vite l'unanimité parmi l'ensemble des acteurs et amoureux du MOB, sachant bien
que l'ancien coach de l'ESS
connaît parfaitement la maison béjaouie et la meilleure
façon de s'y prendre pour
relancer l'équipe. Si le contact
est déjà établi depuis quelque
temps déjà et les discussions
avancées, la réponse définitive d'Abdelkader Amrani est
attendue pour aujourd'hui.
Celui qui était derrière le
sacre du MOB en coupe
d'Algérie a semble-t-il émis
quelques conditions pour
revenir à la tête du club de
Yemma Gouraya, il attend
donc surtout de voir si la
direction actuelle sera
capable de mettre tout ça en
pratique. Il ne faudra pas
oublier aussi que les actionnaires tiendront une assemblée générale aujourd'hui, il
est donc probable que la
venue d'Amrani soit aussi
sujet à discussion pendant
cette réunion bien que la
majorité des concernés semblent favorables au retour de
celui que l'ensemble des supporters réclament.

Un échec amer qui a beaucoup
déçu les supporters usmistes. Ces derniers ont du mal voir leur équipe sortir
de la course pour la coupe d'Algérie et
de perdre ainsi l'un des principaux
objectifs du club cette saison. Pourtant,
tout avait bien commencé pour les
Rouge et Noir qui ont beaucoup osé
vers l'avant et se sont procuré plusieurs
occasions franches, mais sans pour
autant parvenir à les concrétiser, avant
d'aller jusqu'à la séance des tirs au but
où la chance à finalement sourit pour
les gars de la Mekerra. Un nouveau
échec qui confirme la grande fébrilité
des Usmistes en dehors de leurs bases,
eux qui n'ont réussi à réaliser le
moindre exploit à l'extérieur depuis
l'entame de l'actuel exercice. Une fragilité inexplicable, en dépit du riche effectif que renferme l'USMA. Désormais,
les protégés de Paul Put doivent se
concentrer sur le championnat national
pour sauver la saison. Actuellement à la
troisième place au tableau et à quatre
longueurs sur l'actuel leader qui n'est
autre que leur éternel rival, le MCA, les
Rouge et Noir doivent vite se remettre
en question lors de la phase retour pour
réaliser le sursaut d'orgueil mais surtout pour ne pas perdre leur couronne
conquise avec brio la saison dernière.
Mais le calendrier semble loin d'être
favorable pour eux quand on sait que
lors des premiers matchs de la phase
retour, ils joueront une seule fois au
stade Omar-Hamadi, à l'occasion de la
réception du DRB Tadjenanet. Les
coéquipiers
du
capitaine

Jeudi 29 décembre 2016

5 jours
de repos

Le staff technique de
l'USMA a accordé aux
joueurs cinq jours de
repos, ce qui leur
permettra de
reprendre leur souffle
après une première
moitié de la saison
pénible.

Reprise
lundi prochain à
Bologhine

Les joueurs usmistes
reprendront le
chemin des
entraînements lundi
prochain pour
entamer la
préparation en
prévision de la phase
retour de la saison.
La reprise du service
aura lieu au stade
Omar Hamadi de
Bologhine dans la
matinée à partir de
10h30.

Meftah
purge

Zemmamouche devront être costauds
et solides en dehors de leurs bases pour
arracher le maximum de points pour
espérer reprendre de nouveau les commandes du championnat et préserver
ainsi leur titre. Le club qui va prendre
part à la prochaine édition de la Ligue
des champions d'Afrique sera face au
défi de rééditer l'exploit réalisé en 2015
quand il avait atteint la finale, ce qui
devrait constituer une source de motivation pour Benyahia et consorts.
L'attaque, ce maillon faible !
Malgré qu'il soit bien garni avec la pré-

sence d'attaquants talentueux, le compartiment offensif est pointé du doigt
dans l'élimination amère en coupe
d'Algérie. La stérilité offensive a une
nouvelle fois refait surface où les attaquants usmistes se sont montrés maladroits devant les buts et n'ont pas su
concrétiser les nombreuses occasions
qu'ils ont eues durant le match. Il faut
dire que l'attaque demeure le maillon
faible de l'équipe, ce qui inquiète beaucoup le premier responsable de la barre
technique du club, Paul Put. Ce dernier
aura du pain sur la planche lors de la
préparation hivernale. Autrement dit, il

devra trouver la bonne formule afin
que son attaque crache le feu lors de la
deuxième moitié de la saison vu la
grande importance des prochains rendez-vous. Il faut dire aussi qu'un renfort
s'impose au niveau du compartiment
offensif. Les responsables du club, après
avoir engagé Mohamed Benkablia,
devront recruter au moins deux autres
attaquants capables d'apporter le plus
mais aussi relancer la concurrence en
attaque. Ce qui pourrait mettre un terme à
cette inefficacité offensive et qui risque
d'influer sur les résultats de l'équipe lors
de la phase retour.
A. S.

Le latéral droit Rabie
Meftah a purgé sa
suspension lors du
match face à
l'USMBA. Il sera à la
disposition de son
entraîneur à partir du
premier match de la
phase retour, et ce,
dans le cas où il ne
sera pas retenu par
le sélectionneur
national George
Leekens pour prendre
par à la coupe
d'Afrique des nations.
A.S.

Zemmamouche : «Les supporters
ne doivent pas nous condamner»
 «Le championnat et la LDC pour sauver la saison»  «On reviendra en force lors de la phase retour»
Mohamed-Lamine Zemmamouche revient dans cet entretien sur
l'élimination amère en coupe d'Algérie face à l'USMBA.

Il affirme que son équipe n'a
pas démérité et elle a juste manqué
de chance lors de la séance des tirs
au but. Le capitaine de la formation
de Soustara lance un appel aux supporters de continuer à soutenir
l'équipe car elle aura besoin d'eux
lors de la phase retour. Il se dit optimiste quant à la suite du parcours en
championnat et en Ligue des champions africaine en affirmant que tous
les moyens sont réunis pour réaliser
les meilleurs résultats dans ces deux
compétitions afin de sauver la saison.

Une élimination amère en coupe
d'Algérie, quel commentaire
faites-vous ?

Effectivement, c'est une élimination amère qu'on a du mal à digérer.
On s'est déplacés à Sidi Bel-Abbès
en conquérants et dans le but de
revenir avec la qualification, malheureusement, la chance a souri à
l'équipe adverse lors de la séance
des tirs au but. Franchement, telle-

ment notre déception est grande
qu'on ne peut pas l'exprimer. On doit
mettre cet échec aux oubliettes et se
concentrer sur nos prochains importants rendez-vous de la saison.

Que pouvez-vous dire aux
supporters qui sont très déçus
après votre élimination de la
compétition ?

C'est légitime qu'ils soient déçus,
on leur demande pardon. C'est un
échec amer, certes, mais ce n'est pas
la fin du monde. En ces moments
difficiles, on demande l'union
sacrée de tout le monde, que ce soit
les supporters, les dirigeants et les
joueurs. On a un bon groupe et tous
les moyens sont réunis pour réaliser
de bons résultats lors de la phase
retour en championnat. On fera tout
pour leur procurer de la joie.

Maintenant qu'un objectif de la
saison est déjà perdu, il ne vous
reste que le championnat pour

sauver la saison, qu'en pensezvous ?

Après notre élimination en coupe
d'Algérie, on doit vite se remettre en
question. On doit tirer profit de la
préparation hivernale pour retrouver notre meilleur niveau et la
dynamique des victoires. On est des
joueurs expérimentés, on a un fort
caractère, je suis persuadé qu'on
reviendra en force à partir de la
phase retour. Il y aura aussi la Ligue
des champions africaine dans
laquelle on entrera en lice à partir
du mois de mars, on fera tout pour
se qualifier pour la phase des poules
de la compétition. Si on atteint ces
deux objectifs, on sauvera notre saison, et c'est le plus important.

Avec quatre points d'écart sur le
leader, le calendrier lors de la
phase retour ne semble pas en
votre faveur, gardez-vous
toujours l'espoir de conserver
votre titre du championnat ?

Le titre du championnat est encore
jouable. Il est vrai qu'on s'attend à
des matchs très difficiles durant la
phase retour, mais on croit dur
comme fer en nos chances. On doit
tout d'abord récupérer notre place de
leader et essayer de ramener le maximum de points de nos différents
déplacements pour espérer conserver notre titre.

Comment expliquez-vous la
fébrilité de l'équipe en dehors
de la maison ?

Quand tu joue en dehors de tes
bases, c'est toujours difficile. On
doit essayer de combler les différentes lacunes constatées lors des
matchs de la phase aller et se préparer convenablement lors du
stage hivernal afin qu'on soit plus
performants en dehors de la maison lors de la phase retour.

Vous avez fais deux arrêts lors
de la séance des tirs au but face
à l'USMBA, vous avez envoyé un
signal fort pour le sélectionneur
national, n'est-ce pas ?

Le plus important pour moi est
d'accomplir mon rôle convenablement et dans chaque match, je fais
toujours de mon mieux pour contribuer aux différents succès de mon
équipe. La sélection nationale est
toujours dans un coin de la tête,
mais je suis beaucoup plus concentré sur les matchs de mon équipe.
A. S.

www.competition.dz

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

MOB

12

13

USMA

Le championnat et la LDC pour sauver la saison

La grande déception !
Eliminée en 1/8 de finale de la coupe d'Algérie face à l'USM Bel-Abbès, l'USMA a déjà perdu un
objectif. Le club algérois se doit de réagir lors de la phase retour au risque de sortir bredouille en
fin de saison.
PAR ANIS S.

APRÈS LA VICTOIRE FACE AU CAB

BÉJAÏA RESPIRE

Le MOB a retrouvé le goût du succès après sa victoire sur le score de 2 à 1 face au
CAB, l'équipe finit quand même la phase aller à une triste dernière place au
classement général avec 11 points seulement. Si la route du maintien est encore
longue pour les Vert et Noir, ces derniers ont malgré tout réussi l'essentiel avant-hier,
en remportant le match, ce qui leur permet de rester en course pour le maintien.
De notre correspondant

B. AÏZEL

Au coup de sifflet final, les
camarades de Lakhdari ont
poussé un grand ouf de soulagement et des sourires ont
commencé à réapparaître sur
les visages, les joueurs s'étant
un peu débarrassés de la pression, surtout qu'ils n'ont gagné
qu'un seul mach face au CRB
à domicile depuis l'entame de
la saison avant ce succès face
aux Chaouis. Il faut préciser
que la victoire des Béjaouis a
mis du temps à se dessiner, le
but victorieux de Khadir n'est
venu qu'à la 87e minute de jeu
et on commençait déjà à
désespérer après l'égalisation
du CAB, surtout que les
Mobistes donnaient l'impres-

sion de souffrir physiquement
; ce deuxième but est venu
d'une façon un peu inespérée,
mais était suffisant pour faire
le bonheur de l'ensemble des
amoureux des Vert et Noir.
Le plus dur
est à venir
Les équipiers de
Chamseddine Rahmani ne
doivent toutefois en aucun cas
prendre la grosse tête après
cette seconde victoire de la
saison, vu que l'équipe se
trouve toujours lanterne rouge
et que la route vers le maintien sera des plus difficiles.
Cela ne sera possible qu'à
condition que les Béjaouis
enchaînent une série de résultats positifs, avec un sansfaute à domicile et quelques

unités glanées à l'extérieur lors
de la phase retour, ce n'est que
de cette façon qu'on reverra à
coup sûr le MOB dans la cour
des grands la saison prochaine. Ainsi, tous les acteurs du
club doivent désormais s'unir
en faisant chacun les efforts
nécessaires pour le sauvetage
du MOB, cette saison est bel et
bien celle des sacrifices.
Les Crabes soulagés
Le public du MOB n'a pas pu
apporter son aide à partir des
gradins à cause du huis clos
imposé par la Ligue, bien que
quelques dizaines de fans
s'étaient amassés sur toits des
bâtiments qui entourent le
stade de l'UMA. Le moins que
l'on puisse dire est que les
Crabes étaient aux anges à la

Yesli et Bencherifa,
les premiers libérés
Aussitôt la
phase aller finie, les
dirigeants du MOB
doivent rapidement
se pencher sur la préparation de la phase
retour qui sera décisive pour le maintien
de l'équipe en L1
Mobilis, une bonne
gestion du mercato
hivernal sera
d'ailleurs la clé pour
relancer l'équipe.
Ainsi, si aucun nouveau joueur ne sera
engagé avec la nomination du nouvel
entraîneur en chef, la
liste des libérés
semble elle déjà se
dessiner. En effet,

des sources nous ont
indiqué que la direction du MOB a déjà
pris la décision de
libérer deux éléments
cet hiver. Il s'agit du
milieu de terrain,
Kamel Yesli, et du
défenseur gauche
Zakaria Bencherifa.
Si pour le premier, la
résiliation de son
contrat est tout à fait
logique et attendue,
tant l'ancien de la
JSK représente un
des plus gros salaires
du MOB, mais n'arrive même pas à postuler à une place de
titulaire quand il y a
plusieurs blessés à

son poste. Par contre,
on aurait pensé que
Bencherifa pourrait
continuer l'aventure,
puisqu'il s'est quand
même montré utile
durant la phase aller.
L'officialisation de la
libération de ces
deux éléments
devrait intervenir
dans les toutes prochaines heures.
Daïf dans
l'attente
De son côté, le gardien Amara Daïf a
de grandes chances
d'être visé par une
libération cet hiver
lui aussi, tant il n'a

jamais réussi à
convaincre du côté
de la capitale des
Hammadites ni à
concurrencer réellement Rahmani.
Toutefois, la résiliation de son contrat
sera tributaire du
recrutement d'un
nouveau gardien,
sachant que le MOB
devra se passer de
Rahmani durant plus
d'un mois, c'est pour
cette raison que les
dirigeants se sont
mis à la recherche
d'un portier performant durant ce mercato d'hiver.
B. A.

fin de la rencontre, voyant que
leur équipe a répondu favorablement aux attentes en
gagnant ce match qu'on peut
qualifier de décisif dans la
course au maintien. On se
souvient tous que les supporters des Vert et Noir étaient
remontés contre certains de
leurs joueurs, leur reprochant
de ne pas s'investir totalement
dans leur mission au MOB,
mais la prestation de leur
équipe face au CAB et surtout
la victoire les ont certainement
bien réconfortés. D'ailleurs, à
la fin du match, ils ont longtemps ovationné leurs joueurs
à leur sortie des vestiaires en
promettant de rester toujours
derrière eux lors de la phase
retour, pour les aider à se
maintenir parmi l'élite. B. A.

Amrani,
réponse
définitive
aujourd'hui

Messaâdia :
«Il faut
continuer à
se battre»

Le meilleur buteur
du championnat,
Ahmed Messaâdia,
est revenu sur la
victoire face au CAB
et espère que son
équipe reviendra
avec un autre visage
en deuxième partie
de saison : "Notre
victoire face au CAB
est avant tout celle
du cœur, les joueurs
se sont sacrifiés
pour y arriver et
Dieu merci nous
n'avons pas déçu nos
supporters. A présent, le plus important est à venir, il
nous faudra réussir
une bonne préparation durant la trêve
afin d'entamer la
phase retour avec un
tout autre rendement. Il y a de la
qualité dans l'équipe, avec du travail et
le soutien de nos
supporters, on pourra sauver le MOB de
la relégation."

«Je veux
marquer
encore plus
au retour»

"Le travail d'un attaquant est de marquer des buts, c'est
donc ce que je suis
censé faire. J'ai la
réussite avec moi,
cela ne peut que me
faire plaisir. Mais
j'aurais bien aimé
que mes buts puissent nous apporter
plus de points, car
en réalité le plus
important c'est la
bonne marche de
l'équipe. Je dois
encore travailler
durement pour
retrouver la plénitude de mes moyens et
tout faire pour marquer encore plus de
buts décisifs pour le
MOB lors de la phase
retour."

Comme nous l'avions
rapporté dans notre précédente édition, il est fort probable que le nouveau coach
du MOB, soit Abdelkader
Amrani, soit un retour à la
maison pour celui qui avait
réussi de grandes choses
avec le club durant les trois
dernières saisons. Il faut dire
que c'est bien le nom qui fait
vite l'unanimité parmi l'ensemble des acteurs et amoureux du MOB, sachant bien
que l'ancien coach de l'ESS
connaît parfaitement la maison béjaouie et la meilleure
façon de s'y prendre pour
relancer l'équipe. Si le contact
est déjà établi depuis quelque
temps déjà et les discussions
avancées, la réponse définitive d'Abdelkader Amrani est
attendue pour aujourd'hui.
Celui qui était derrière le
sacre du MOB en coupe
d'Algérie a semble-t-il émis
quelques conditions pour
revenir à la tête du club de
Yemma Gouraya, il attend
donc surtout de voir si la
direction actuelle sera
capable de mettre tout ça en
pratique. Il ne faudra pas
oublier aussi que les actionnaires tiendront une assemblée générale aujourd'hui, il
est donc probable que la
venue d'Amrani soit aussi
sujet à discussion pendant
cette réunion bien que la
majorité des concernés semblent favorables au retour de
celui que l'ensemble des supporters réclament.

Un échec amer qui a beaucoup
déçu les supporters usmistes. Ces derniers ont du mal voir leur équipe sortir
de la course pour la coupe d'Algérie et
de perdre ainsi l'un des principaux
objectifs du club cette saison. Pourtant,
tout avait bien commencé pour les
Rouge et Noir qui ont beaucoup osé
vers l'avant et se sont procuré plusieurs
occasions franches, mais sans pour
autant parvenir à les concrétiser, avant
d'aller jusqu'à la séance des tirs au but
où la chance à finalement sourit pour
les gars de la Mekerra. Un nouveau
échec qui confirme la grande fébrilité
des Usmistes en dehors de leurs bases,
eux qui n'ont réussi à réaliser le
moindre exploit à l'extérieur depuis
l'entame de l'actuel exercice. Une fragilité inexplicable, en dépit du riche effectif que renferme l'USMA. Désormais,
les protégés de Paul Put doivent se
concentrer sur le championnat national
pour sauver la saison. Actuellement à la
troisième place au tableau et à quatre
longueurs sur l'actuel leader qui n'est
autre que leur éternel rival, le MCA, les
Rouge et Noir doivent vite se remettre
en question lors de la phase retour pour
réaliser le sursaut d'orgueil mais surtout pour ne pas perdre leur couronne
conquise avec brio la saison dernière.
Mais le calendrier semble loin d'être
favorable pour eux quand on sait que
lors des premiers matchs de la phase
retour, ils joueront une seule fois au
stade Omar-Hamadi, à l'occasion de la
réception du DRB Tadjenanet. Les
coéquipiers
du
capitaine

Jeudi 29 décembre 2016

5 jours
de repos

Le staff technique de
l'USMA a accordé aux
joueurs cinq jours de
repos, ce qui leur
permettra de
reprendre leur souffle
après une première
moitié de la saison
pénible.

Reprise
lundi prochain à
Bologhine

Les joueurs usmistes
reprendront le
chemin des
entraînements lundi
prochain pour
entamer la
préparation en
prévision de la phase
retour de la saison.
La reprise du service
aura lieu au stade
Omar Hamadi de
Bologhine dans la
matinée à partir de
10h30.

Meftah
purge

Zemmamouche devront être costauds
et solides en dehors de leurs bases pour
arracher le maximum de points pour
espérer reprendre de nouveau les commandes du championnat et préserver
ainsi leur titre. Le club qui va prendre
part à la prochaine édition de la Ligue
des champions d'Afrique sera face au
défi de rééditer l'exploit réalisé en 2015
quand il avait atteint la finale, ce qui
devrait constituer une source de motivation pour Benyahia et consorts.
L'attaque, ce maillon faible !
Malgré qu'il soit bien garni avec la pré-

sence d'attaquants talentueux, le compartiment offensif est pointé du doigt
dans l'élimination amère en coupe
d'Algérie. La stérilité offensive a une
nouvelle fois refait surface où les attaquants usmistes se sont montrés maladroits devant les buts et n'ont pas su
concrétiser les nombreuses occasions
qu'ils ont eues durant le match. Il faut
dire que l'attaque demeure le maillon
faible de l'équipe, ce qui inquiète beaucoup le premier responsable de la barre
technique du club, Paul Put. Ce dernier
aura du pain sur la planche lors de la
préparation hivernale. Autrement dit, il

devra trouver la bonne formule afin
que son attaque crache le feu lors de la
deuxième moitié de la saison vu la
grande importance des prochains rendez-vous. Il faut dire aussi qu'un renfort
s'impose au niveau du compartiment
offensif. Les responsables du club, après
avoir engagé Mohamed Benkablia,
devront recruter au moins deux autres
attaquants capables d'apporter le plus
mais aussi relancer la concurrence en
attaque. Ce qui pourrait mettre un terme à
cette inefficacité offensive et qui risque
d'influer sur les résultats de l'équipe lors
de la phase retour.
A. S.

Le latéral droit Rabie
Meftah a purgé sa
suspension lors du
match face à
l'USMBA. Il sera à la
disposition de son
entraîneur à partir du
premier match de la
phase retour, et ce,
dans le cas où il ne
sera pas retenu par
le sélectionneur
national George
Leekens pour prendre
par à la coupe
d'Afrique des nations.
A.S.

Zemmamouche : «Les supporters
ne doivent pas nous condamner»
 «Le championnat et la LDC pour sauver la saison»  «On reviendra en force lors de la phase retour»
Mohamed-Lamine Zemmamouche revient dans cet entretien sur
l'élimination amère en coupe d'Algérie face à l'USMBA.

Il affirme que son équipe n'a
pas démérité et elle a juste manqué
de chance lors de la séance des tirs
au but. Le capitaine de la formation
de Soustara lance un appel aux supporters de continuer à soutenir
l'équipe car elle aura besoin d'eux
lors de la phase retour. Il se dit optimiste quant à la suite du parcours en
championnat et en Ligue des champions africaine en affirmant que tous
les moyens sont réunis pour réaliser
les meilleurs résultats dans ces deux
compétitions afin de sauver la saison.

Une élimination amère en coupe
d'Algérie, quel commentaire
faites-vous ?

Effectivement, c'est une élimination amère qu'on a du mal à digérer.
On s'est déplacés à Sidi Bel-Abbès
en conquérants et dans le but de
revenir avec la qualification, malheureusement, la chance a souri à
l'équipe adverse lors de la séance
des tirs au but. Franchement, telle-

ment notre déception est grande
qu'on ne peut pas l'exprimer. On doit
mettre cet échec aux oubliettes et se
concentrer sur nos prochains importants rendez-vous de la saison.

Que pouvez-vous dire aux
supporters qui sont très déçus
après votre élimination de la
compétition ?

C'est légitime qu'ils soient déçus,
on leur demande pardon. C'est un
échec amer, certes, mais ce n'est pas
la fin du monde. En ces moments
difficiles, on demande l'union
sacrée de tout le monde, que ce soit
les supporters, les dirigeants et les
joueurs. On a un bon groupe et tous
les moyens sont réunis pour réaliser
de bons résultats lors de la phase
retour en championnat. On fera tout
pour leur procurer de la joie.

Maintenant qu'un objectif de la
saison est déjà perdu, il ne vous
reste que le championnat pour

sauver la saison, qu'en pensezvous ?

Après notre élimination en coupe
d'Algérie, on doit vite se remettre en
question. On doit tirer profit de la
préparation hivernale pour retrouver notre meilleur niveau et la
dynamique des victoires. On est des
joueurs expérimentés, on a un fort
caractère, je suis persuadé qu'on
reviendra en force à partir de la
phase retour. Il y aura aussi la Ligue
des champions africaine dans
laquelle on entrera en lice à partir
du mois de mars, on fera tout pour
se qualifier pour la phase des poules
de la compétition. Si on atteint ces
deux objectifs, on sauvera notre saison, et c'est le plus important.

Avec quatre points d'écart sur le
leader, le calendrier lors de la
phase retour ne semble pas en
votre faveur, gardez-vous
toujours l'espoir de conserver
votre titre du championnat ?

Le titre du championnat est encore
jouable. Il est vrai qu'on s'attend à
des matchs très difficiles durant la
phase retour, mais on croit dur
comme fer en nos chances. On doit
tout d'abord récupérer notre place de
leader et essayer de ramener le maximum de points de nos différents
déplacements pour espérer conserver notre titre.

Comment expliquez-vous la
fébrilité de l'équipe en dehors
de la maison ?

Quand tu joue en dehors de tes
bases, c'est toujours difficile. On
doit essayer de combler les différentes lacunes constatées lors des
matchs de la phase aller et se préparer convenablement lors du
stage hivernal afin qu'on soit plus
performants en dehors de la maison lors de la phase retour.

Vous avez fais deux arrêts lors
de la séance des tirs au but face
à l'USMBA, vous avez envoyé un
signal fort pour le sélectionneur
national, n'est-ce pas ?

Le plus important pour moi est
d'accomplir mon rôle convenablement et dans chaque match, je fais
toujours de mon mieux pour contribuer aux différents succès de mon
équipe. La sélection nationale est
toujours dans un coin de la tête,
mais je suis beaucoup plus concentré sur les matchs de mon équipe.
A. S.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

14

www.competition.dz

RCR

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Il débutera le 3 janvier

Stage d’une semaine
à Aïn Témouchent

Boussider,
Mekkaoui et
Benayad
s’entraînent
Bien que l’entraîneur Moez Bouakez
ait accordé un repos de 10 jours à l’ensemble des joueurs afin de se reposer
et se ressourcer auprès de leurs
familles après une phase aller stressante et fatigante, nous avons constaté
que pas mal de joueurs ont préféré ne
pas arrêter les entraînements quotidiens afin de maintenir leur forme tels
que Nemdil et le capitaine de l’équipe
Zidane, et d’autres ont tout simplement un léger retard physique à rattraper à l’image des joueurs blessés
Boussider, Mekkaoui et Benayad. Ces
derniers, qui sont rentrés chez eux,
nous ont assuré qu’ils ne s’arrêteront
pas de s’entraîner pour être au top de
leur forme au stage hivernal qui commencera le 3 janvier à Aïn
Témouchent.

Benhaida sur le
départ

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Contrairement à la période
estivale, où l’ancienne direction a
organisé le stage de préparation à
Sétif, cette fois-ci les dirigeants du
Rapid, en concertation avec le
staff technique, semblent avoir
décidé de se préparer durant cette
période hivernale non loin de la
ville de Relizane.
Un stage d’une semaine vient
d’être programmé au centre
d’Aïn Témouchent afin de se
préparer pour la seconde phase
du championnat. C’est une
manière de recharger ses batteries

et par là même trouver de
nouveaux mécanismes qui lui
permettront de réaliser les
objectifs tracés, notamment le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
Cette seconde phase du
championnat ne s’annonce pas
facile pour les Lions de la Mina
qui doivent fournir des efforts
supplémentaires pour espérer
sortir de la zone rouge et garder
leur place parmi les grosses
cylindrées du championnat.
Le regroupement
débutera le 3 janvier
Ainsi donc, alors que le staff
technique, sous la houlette du

coach tunisien Moez Bouakez,
mise beaucoup sur cette période
pour assurer une bonne
préparation, on apprend que ce
regroupement débutera le 3
janvier prochain avec le départ à
Aïn Témouchent avant d’entamer
les choses sérieuses le lendemain
pour une semaine où il s’agit de
travailler le volet physique,
rattraper le déficit dont souffre
l’équipe et, par là même, espérer
être au top pour l’entame de la
phase retour.
Un grand travail attend
le staff technique
Cela dit, le staff technique du

Rapid semble être conscient
qu’un grand travail s’impose sur
la composante pour espérer
réussir de meilleurs résultats lors
de la phase retour.
D’ailleurs, vu les lacunes
constatées jusqu’à présent,
Bouakez aura du pain sur la
planche puisqu’il doit travailler
beaucoup les volets tactique et
physique pour espérer être au
rendez-vous et réussir de
meilleurs résultats afin de garder
sa place en Ligue 1 Mobilis à la
fin de la saison.
B. B.

Belmokhtar : «On doit
sauver le Rapid»
Amine Belmokhtar, le milieu offensif des Lions de la Mina, nous a
confié dans l’entretien qu’il nous a accordé qu’il est optimiste
quant à l’avenir du Rapid. Selon lui, le club a tous les moyens de
se maintenir en Ligue 1 Mobilis cette saison.
Avec du recul, ce fut un bon
résultat ramené de Batna,
n’est-ce pas ?

Dieu merci, après trois mauvais résultats en championnat
ainsi qu’une élimination en
Coupe d’Algérie, on a réussi à
chasser le doute. On n’avait pas
d’autres solutions que de revenir
avec un bon résultat de Batna ;
on voulait les trois points, mais
on a récolté un point seulement,
et c’est bon pour notre moral.
On a fui relativement la dernière
place. Sur le plan psychologique,
le résultat positif nous aidera à
préparer la reprise de la compétition sous de bons auspices.

Maintenant, vous vous
concentrerez exclusivement
sur le championnat…

Exactement, on se focalisera
sur le championnat et notre
objectif est de récolter le maxi-

mum de points possibles. On a
un calendrier difficile dans la
mesure où l’on jouera notre premier match de la phase retour
contre le NAHD à l’extérieur,
avant de recevoir l’USMA et se
déplacer à Oran pour affronter le
MCO. C’est un long tunnel
qu’on doit traverser et il faut
impérativement bien le négocier.

Les supporters sont
satisfaits de votre
rendement, quel est votre
commentaire ?

Je vous assure, pour moi, mes
prestations personnelles ne sont
pas une priorité et mon seul
souci, c’est de contribuer à
redresser la situation de mon
club. Je retrouve toutes mes
forces après un début de saison
difficile. Je ferai de mon mieux
pour honorer la confiance de
l’entraîneur Bouakez et profiter

Même le coach est très
satisfait de vous au milieu du
terrain…

Je suis au Rapid pour honorer
mes engagements. Les éloges de
Bouakez m’encourageront à travailler davantage pour regagner
mon statut de titulaire.
J’apporterai toujours un plus
dans la récupération et un gros
travail nous attend pour éviter
de revenir à la case départ.

Je suis venu au Rapid pour
progresser. Je me sens très à l’aise et je ne manque de rien.
L’idée de quitter le club ne traverse même pas mon esprit. Il
faut d’ores et déjà penser aux

Ziaya attendu
hier à Relizane
La troisième recrue de ce mercato
hivernal devrait être l’ancien attaquant
de la JSK, Ziaya Abdelmalek. L’enfant
de Guelma était attendu hier dans la
soirée à Relizane pour négocier avec le
président Mohamed Hamri. Le joueur,
qui est libre de tout engagement après
sa résiliation de contrat avec son
ancien club la JSK, devra officialiser
avec les Vert et Blanc s’il trouve un
accord avec Hamri.

Djaouchi proposé

au maximum du prochain stage
hivernal pour revenir en force à
la phase retour.

Comment trouvez-vous votre
expérience au Rapid ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, un seul joueur n’a pris part à aucune rencontre de l’équipe : il s’agit du
jeune défenseur Benhaida Hocine. Le
jeune joueur issu de l’école relizanaise
s’est contenté de quelques rares
convocations pour certains matches
du championnat sans participer aux
rencontres. D’après une source proche
du club, le joueur a discuté avec l’entraîneur Moez Bouakez avant de partir
en Suisse rejoindre sa famille.
L’entraîneur a été franc et clair en
signifiant à son joueur qu’il ne rentre
pas dans ses plans et qu’il serait préférable pour lui de changer d’air en
allant dans un autre club, même d’un
palier inférieur, afin d’être compétitif
pour la 2e phase du championnat.

challenges qui nous attendent ;
à mon sens, il faut travailler avec
sincérité pour réaliser une belle
phase retour et assurer notre
maintien.
B. B.

Au lendemain de l’annonce du driver du Rapid le Tunisien Moez
Bouakez d’engager officiellement un
milieu du terrain et deux attaquants,
on a appris d’une source crédible
qu’un agent de joueurs a proposé à la
direction du Rapid les services de l’attaquant de la JSM Skikda Djaouchi
Hamid. Ce jeune joueur âgé de 22 ans
a exprimé son désir de quitter la formation du Rusicada cet hiver pour un
autre club où il espère bénéficier d’un
temps de jeu et mettre en avant ses
valeurs footballistiques. Mais on
apprend que la direction de la JSMS
s’oppose catégoriquement à son
départ, surtout que la formation a
besoin d’un attaquant. Sinon, la direction de Hamri doit passer à la table
des négociations pour acheter sa lettre
de libération. La piste Djaouchi peut se
concrétiser si la venue de Ziaya au
Rapid n’aboutit pas, car les responsables du club phare de la ville de
Relizane font de l’ancien joueur de la
JSK et de l’ESS leur priorité.
B. B.

0
PAC
0
NAHD
( Le NAHD aux TAB 6-5)
Stade de Dar El BeÎda
Moussaoui
Kherifi
Attal
Bouabta
Chahrour
Benlkhelifa
Messibah
Meziani ( EL
Melali 108')
Mansouri
Benayad (
Benyoucef 72')
Derwache
Entr : José
Maria Noguès

Gaya (Doukha
118')
Bouzidi
Herida
Ouali
Zeddam
Khiat
El Orfi (Khacef
35' )
Coumbassa (
Ouahadda 81')
Abid
Bendebka
Ardji
Entr : Alain
Michel

Affluence moyenne - temps
Printanier - Pelouse praticable Arbitrage du trio Benouza Omari - Ayad.
Avert : Bouzidi 16' Khiat 36'
(NAHD)
Kherifi 57' Benkhelifa62'( PAC)

Baptême du feu
pour
Coumbassa
La nouvelle recrue du NAHD,
Mohamed Coumbassa, a enregistré hier, sa première apparition
officielle sous les couleurs du
Nasria. Aligné dans le onze du
départ, le milieu de terrain guinéen a essayé de donner le
meilleur de lui-même afin de
gagner des points sous l'œil
attentif de son entraîneur, Alain
Michel.

Jeudi 29 décembre 2016

11

Doukha offre la qualif'
Le Nasria a dû attendre
la fatidique série des tirs
au but pour valider son
billet qualificatif pour les
quarts de finale de la
coupe d'Algérie aux
dépens d'une vaillante
formation du Paradou
qui a pourtant dominé
les débats.
PAR MOHAMED ADRAR
Le gardien de but international
Azzedine Doukha incorporé à la 118' a
stoppé le 6e tir de Benkhelifa offrant ainsi
une qualification inespérée pour son
public. Le NAHD a tenté de prendre le
match en main dans les dix premières
minutes du match mais les Pacistes ont
préféré laisse passer l'orage avant de revenir dans la partie et imposer leur jeu grâce
à une bonne circulation de la balle et un jeu
porté vers l'avant .D'ailleurs à la 13'Meziani
a pris de vitesse Bouzidi avant de croiser
son tir qui passe juste à coté des bois gardés
par Gaya .Cette chaude alerte va donner
plus de confiance aux hommes de l'espagnol José Maria qui vont se créer une belle
occasion à la 38'grâce à une tête de Meziani
mais Herida sauve sur sa ligne. En seconde
période les Pacistes plus volontaires et
mieux préparés physiquement vont
prendre le match à leur compte exerçant

une domination territoriale dans le camp
nahdiste mais le manque d'efficacité de
leurs attaquants a permis aux Sang et Or de
garder leur cage vierge jusqu' à la fin du
temps réglementaire. Au cours des prolongations l'empoignade va devenir plus intéressante avec des actions de part et d'autre.
Les Nahdistes vont se créer r une belle
occasion pour ouvrir la marque à la 110'
par Ouhadda qui s'est retrouvé seul face au
gardien du PAC mais rate lamentablement
la réplique des Jaune et Bleu est venue à la
114' par le remplaçant El Melali bien servi
par Kherifi loupe un but tout fait.
M. A.

L'ŒIL DU COACH

Michel : «Ce match, il y a
deux mois, on l'aurait perdu»

"On a affronté une très bonne équipe du
PAC qui a bien possédé le ballon. J'avoue
que ce match, il a deux mois, on l'aurait
perdu. Le plus important dans ce genre de
matchs, c'est la qualification. On est très
contents et je crois que ce succès va nous
permettre de préparer la deuxième moitié
de l'actuel exercice dans de très bonnes
conditions."

Gaya refuse de saluer son
entraîneur

Mécontent d'avoir été remplacé à la 118' par
Doukha, le portier nahdiste, Merbah Gaya, a
refusé de saluer son entraîneur Alain Michel.
Une attitude qui a surpris plus d'un au stade de
Dar El- Beïda.

L'arbitre et le délégué n'ont pas
remarqué le corps étranger

Lors de la série des TAB, les arbitres et le
délégué n'ont pas relevé la présence d'un
étranger au niveau de la surface de réparation,
il s'agissait d'un cameraman d'une chaîne de TV
privée. Il a fallu qu'une personne intervienne en
leur faisant la remarque. L'arbitre a tout de
suite fait sortir le cameraman et poursuivre la
série des penaltys.

Ouertani n'a pas été qualifié

Quant à Ouertani, l'autre nouvelle recrue du
NAHD, il n'a pas finalement pris part au match
face au PAC. Et pour cause, la direction du club
n'a pas réussi à le qualifier auprès de la Ligue
de football professionnel car sa lettre de sortie
de la Fédération tunisienne de football n'est pas
parvenue à la direction nahdiste. Le joueur
devra donc attendre la phase retour pour
prendre part aux matchs officiels du Nasria.

Bouzidi rétabli à la dernière minute

Victime d'une blessure au talon, le jeune latéral
droit Abdelmalek Bouzidi était donné incertain
pour la rencontre d'hier. Heureusement, il est
rétabli, au grand bonheur de son entraîneur
Alain Michel qui l'a aligné avec le onze de départ
pour occuper le couloir droit.

José Maria : «On va se
concentrer sur l'accession»

"Franchement, on est très déçus, on a bien
joué, on a juste manqué de réalisme et d'efficacité pour arracher la qualification. Je n'ai
rien à reprocher à mes joueurs qui ont bien
joué, ils sont jeunes et manquent d'expérience à ce niveau. Désormais, on doit se
concentrer sur le championnat national, car
notre principal objectif cette saison est de
réaliser l'accession en Ligue 1 Mobilis."

Les supporters nahdistes plus
nombreux que ceux du PAC
Conscients de la grande importance de la
rencontre d'hier, les supporters nahdistes se
sont déplacés en masse au stade de Dar ElBeida pour soutenir leur équipe à décrocher le
billet qualificatif aux ¼ de finale de la Coupe
d'Algérie. Les supporters du PAC, quant à eux,
n'étaient pas nombreux. Ils étaient environ 200
seulement.

Laribi convoqué

L'entraîneur du NAHD, Alain Michel, a convoqué,
pour la première fois, la nouvelle recrue Laribi.
Une convocation qui a beaucoup réjoui ce jeune
défenseur.

La pelouse du stade dans un
mauvais état

Le seul point noir, c'est sans aucun conteste le
mauvais état de la pelouse du stade de Dar ElBeida. Ce qui a beaucoup pénalisé les 22 acteurs
pour produire un beau jeu. On se demande
comment la commission d'organisation de la
Coupe d'Algérie a programmé la rencontre dans
un pareil stade avec une pelouse indigne d'une
belle affiche comme celle d'hier.

Dernier match pour Benouza

L'arbitre international Mohamed Benouza a
officié hier son dernier match. Avant le coup
d'envoi de la rencontre, il a été honoré par les
responsables du NAHD en guise de récompense
de sa longue carrière où il a honoré l'arbitrage
national à l'échelle continentale et
internationale.
M. A.

Accrochage
Lahlou-supporters
Avant le coup d'envoi de la rencontre, un accrochage a eu lieu entre
les supporters nahdistes et le président du CSA/NAHD, Mourad
Lahlou. Ce dernier a eu droit à un accueil hostile des
inconditionnels du Nasria présents au stade et qui l'ont longtemps
insulté en le traitant de tous les noms d'oiseaux, et ce, pour des
raisons qu'on ignore. Ce qui a provoqué la colère de Lahlou qui a osé
monter aux tribunes pour connaître les raisons qui ont poussé les
supporters à l'insulter. Il a fallu l'intervention des sages ainsi que le
service d'ordre pour calmer les esprits.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

10
2
ASO
4
UST
(Après prolongations)
Stade Mohamed Boumezrag de
Chlef
Buts. : ASO: Attafen (45'),
Messaoud (114', sp)
UST : Ghazi (11'), Bendjedda (116',
sp), Oulmi (111'), Hebbal (120'+3)
El-Hamel
Meddahi
Chaouchi
Maâmar Youcef
Mebarki
Yedroudj
(Boutiba 55')
Soltani
Boudina
Boukhari
(Semahi 80')
(Messaoud 94')
Melika
Attafen
Ent. : Bouzidi.

Djabelkheir
Mouaïa
(Oulmi 70')
Bendjedda
Smassel
Nettour
Khoualed
Aouf
Zeghlami
Bouhamda
(Hebbal 88')
Ghazi
(Sabouni 79')
Boukarkar
Ent. : Guezzouna.

Temps ensoleillé. Match à huis
clos.
Arbitrage de MM. Aouina S.,
Benaïssa et Aouina F.
Averts
ASO : Maâmar-Youcef (17'),
Mebarki (90'+4)
Exp. : Guezzouna (entraîneur de
l'UST)

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

LES CANARIS
assomment les Lions
Face à une bonne
équipe de l'UST, les
Chélifiens ont buté sur un
gardien de but qui était
dans son grand jour puisqu'il a annihilé toutes les
tentatives des camarades
d'Attafen. On jouait la 11'
lorsque Ghazi a surpris
toute la défense de l'ASO
et a ouvert le score pour
son équipe. La suite a vu
les Chélifiens fournir
d'amples efforts pour égaliser, en vain. Il a fallu
attendre la dernière minute de la première mitemps pour voir Attafen
remettre les pendules à
l'heure et redonner
confiance à son équipe.
Après la pause, les choses
n'ont pas changé puisque
l'ASO attaquait et l'UST
jouait les contres dont certains ont failli faire
mouche. Les Chélifiens

ont continué à dominer
sans qu'ils mettent en
danger Djabelkheir qui
était en confiance. Après
quelques ratages, les
Tébessis ont failli tuer le
match dans le temps additionnel lorsque Oulmi a
raté lamentablement face
à Hamel. Les 90 minutes
se terminent sur le score
de parité, 1 à 1. Les prolongations ont été fructueuses en penalties
puisque les Chélifiens en
ont bénéficié de deux et
ont réussi un alors que les
Tébessis ont réussi à égaliser grâce à un penalty
signé Bendjedda. Les
Tébessis, malgré leur
fatigue, ont cru en leurs
possibilités et ont réussi à
marquer un troisième but
lorsqu'Oulmi a adressé un
tir des 25 m en pleine
lucarne.
A. B.

Film du match
11' Suite à un contre, Ghazi se défait
d'un défenseur et se met seul face à ElHamel qu'il bat facilement et ouvre le
score pour l'UST.
25' Melika sert Boukhari qui rate lamentablement.
26' Le même Boukhari rate après avoir
hérité d'une balle de Boudina.
40' La défense de l'UST dégage le ballon
qui échoue dans les pieds de Meddahi qui
rate devant Djabelkheir.
43' Meddahi sert Attafen qui démarque
Maâmar-Youcef, ce dernier fait face à
Djabelkheir dont la sortie a été réussie.
45' Meddahi déborde et centre, Attafen
saute plus haut que tout le monde et
reprend de la tête et égalise.
50' Attafen tire, Smassel dévie du pied
un ballon qui allait droit vers les bois de
Djabelkheir.
58' Boutiba se défait d'un défenseur et
sert Boukhari dont le tir a été très mou.
63' Khoualed tire juste à côté.
77' Boukhari s'illustre encore par un

ratage qui a mis en rogne son entraîneur.
90' Après une erreur monumentale de
Meddahi, Oulmi s'empare du ballon et va
en direction des bois mais rate son tir et la
qualification pour son équipe.
94' Semahi est abattu dans la surface, l'arbitre siffle un penalty qu'exécute Melika sans
succès face à Djabelkheir qui arrête.
104' Meddahi dribble un défenseur qui
touche le cuir de la main dans la surface.
L'arbitre siffle un penalty exécuté par
Messaoud qui marque le second but de
l'ASO.
106' Khoualed est fauché dans la surface, penalty décide l'arbitre. Bendjedda
exécute et remet les pendules à l'heure.
111' Oulmi tire des 25m et bat imparablement El-Hamel.
118' Boutiba déborde et sert Melika qui
rate seul face au keeper de l'UST.
120'+ 3 Suite à un contre bien mené par
Oulmi, Khoualed par en trombe et sert
Hebbal qui réussit le K.-O.

MCO
Hamzaoui libéré

La direction du club
chélifien a résilié le
contrat du gardien de but,
Hamzaoui. Ce joueur, qui a
rejoint le club en tant que
junior il y a six ans, n'a pu
s'imposer malgré les
occasions qui lui ont été
données. A rappeler que
Hamzaoui a été titularisé
lors du dernier match
mais n'a pas été à la
hauteur.

Brahim Ledraâ,
seconde recrue

Après Mahsas, c'était au
tour du défenseur Brahim
Ledraâ de signer au profit
de l'ASO. L'ex-défenseur de
l'ASK a signé pour deux ans.

Première
titularisation
d'El-Hamel

Le jeune gardien de but de
l'ASO, El- Hamel, a été
titularisé pour la première
fois de la saison.
L'absence d'Ouabdi a été
pour beaucoup dans sa
titularisation.

Un accueil
chaleureux

La délégation de l'UST a été
très bien accueillie par les
dirigeants de l'ASO. Ce qui a
bien plu aux Tébessis.

Ghezzouna (UST): «On mérite cette
qualification»

"Je crois que nous méritons cette qualification face à une grande équipe de
l'ASO. Nous avons été très sereins sur le terrain en prônant le contre tout en
évoluant avec sang-froid. Le penalty arrêté par notre gardien nous a donné des
ailes. On jouera à fond nos chances au prochain tour."

Zaoui : «On a commis plusieurs fautes»

"Je dois dire que la manière d'évoluer n'a pas été celle
espérée car on a commis plusieurs erreurs qui ont amené les
buts de l'adversaire. On doit revoir plusieurs choses et
apporter des correctifs à même de nous permettre d'être
meilleurs."

Semahi évacué
à l'hôpital

A la suite d'un tacle par un
défenseur dans la surface,
Semahi qui venait
d'effectuer son entrée, a
dû céder sa place à
Messaoud. Semahi a été
évacué à l'hôpital.

ESS

La coupe adore Aïn El-Fouara

L'Aigle noir sétifien
s'est appuyé sur ses
valeurs collectives et
sa solidarité pour
venir à bout de la JSS
Saoura.
L'équipe de Malik Zorgane a montré une grande combativité sur le terrain et a globalement retrouvé son
identité. Cette qualification tirée par
les cheveux a été bien accueillie par le
public sétifien qui a longtemps fêté
cette belle victoire. Les Sétifiens qui
ont une longue histoire avec Dame
Coupe vont aborder les quarts de finale avec beaucoup de confiance et de
certitude. Même si l'équipe commence
à renaître petit à petit de ses cendres en
signant de bons résultats, l'équipe a
des lacunes à corriger. Et un chantier
immense attend le prochain coach qui
sera vraisemblablement Kheireddine
Madoui. Beaucoup de déchets dans le

de corriger les lacunes et apporter sa
touche en prévision avant la phase retour.
Barki tel un félin C'est Barki
Khairi qui a été préféré à Sofiane
Khedaïria pour ce match décisif. Le
coach par intérim a décidé de placer sa
confiance en lui puisque le goal numéro un Sofiane Kheireddine connaît un
passage à vide Zorgane a vu juste
puisque Barki Khairi a bien rempli sa
mission. Le portier a brillé mardi soir
sur la pelouse du 8-Mai-1945. Le gardien à multiplier les efforts avec plusieurs arrêts, il s'est aussi démarqué
sur d'autres belles parades.

jeu ont été relevés dans le jeu sétifien.
Alors que des erreurs individuelles
ont failli coûter cher à la formation des
Hauts-Plateaux. C'est peut-être un

problème psychologique qui empêche
les joueurs de se hisser. La trêve hivernale est tombée au bon moment pour
le staff technique de l'ESS qui va tenter

Djabou explosif L'homme du
match de cette rencontre est sans doute
Abdelmoumen Djabou, il faut dire que
depuis que l'international algérien est sur
pied après avoir connu une blessure il y
a plusieurs mois aux ligaments du
genou, opéré avec succès et après une
longue période de rééducation le joueur
essaye de retrouver son meilleur niveau.
Avant-hier contre la JSS l'ESS a retrouvé
son maestro qui a été décisif et percutant.
M. I. B.

L'ESS propose
un échange
Kenniche Mebarakou

Selon une source proche
de la direction de l'ESS
Hamar compte proposer
au MCA un échange
Kenniche - Mebarakou.

Amokrane pisté
par un club
portugais

Le jeune attaquant
sétifien a sans doute
disputé son dernier
match face à la JSS
Souara. En effet
l'attaquant Amokrane
pourrait bien rejoindre un
club portugais si les
choses se concrétisent
dans les prochains jours.

Betrongal
contacté

L'attaqunat du MOB,
Morgan Betrongal, serait
dans le viseur des
dirigeants sétifiens.
L'Algéro-Tchadien pourrait
être la première recrue
hivernale de l'ESS.
M. I. B.

Belatoui
en France

Omar Belatoui
s'est envolé hier
matin pour la
France où il passera les fêtes de fin
d'année, a-t-on
appris. Omar
Belatoui avait
demandé l'autorisation de son
employeur pour
s'absenter hier et ce
jeudi. Ainsi, ce
seront ses collaborateurs Bachir
Mecheri et Nassim
Sefraoui qui vont
assurer les deux
dernières séances
avant que les
joueurs ne soient
libérés ce matin
pour quatre jours.
La reprise est prévue le 2 janvier. A
noter que Belatoui
devrait rentrer de
France le jour
même.

Au moment même où certaines équipes de la L1 Mobilis ont déjà bouclé leur recrutement, le
MCO tarde toujours à enrôler sa première recrue hivernale. Ce qui suscite une vive inquiétude
chez les supporters, toujours à l'affût de la moindre information.
PAR M. STITOU
Concernant le recrutement, les fans du club commencent à perdre patience.
"Réaliser une belle affaire
dans un marché où il est difficile de trouver des joueurs
de talent, cela relève de l'impossible. " Il faut dire que le
club phare de l'Ouest avait la
possibilité
d'engager
Mohamed Benkablia, qui
demeure quand même une
recrue de choix en dépit de
son passage jugé moins bon
à la JSK. Hélas, le MCO en
tergiversant à conclure avec
l'ancien
sociétaire
de
l'ASMO a perdu l'occasion
d'enregistrer sa 1re recrue
(ou démarrer son opération
recrutement), lorsqu'on s'est
empressé de donner la liste
des libérés, qui comprend les
noms de Benali, Gafaiti et
Berramla. Si on enregistre
des renforts cet hiver, l'effectif risque d'être limité pour
attaquer la deuxième phase
de la saison, qui sera à coup
sûr plus dur à gérer. Avec les
enjeux qui se dessineront, il
faudrait s'attendre chaque
semaine à livrer des rencontres délicates.

Belatoui espère avoir les
nouveaux joueurs dès le premier jour du stage qui débute le 4 janvier. Avec le retard
accusé dans le déclenchement de cette opération
(recrutement), il y a de quoi
se poser des questions sur
les intentions du président
Ahmed Belhadj : va-t-il
ramener des renforts ? La
question taraude l'esprit des
supporters ; cependant,
quand vous interpellez le
président sur ce retard, il
répondra : "Je suis en contact
avec des joueurs, mais pour
des raisons faciles à imaginer, je ne veux pas ébruiter
ces contacts. " Pour ceux qui
le connaissent bien, le président du MCO va recruter
des joueurs ; toutefois,
quelles seront ces recrues
dont il refuse de dévoiler les
noms ?
Voir du côté de la L2
Mobilis
Réaliser une affaire intéressante durant le mercato
hivernal, cela relève de la
sinécure vu que les clubs ne
libèrent jamais des joueurs
performants, notamment en
milieu de saison. Il reste une
solution, celle de piocher
dans le palier inférieur, à
savoir la L2 Mobilis vu qu'il
est interdit de recruter des
joueurs de la Division amateur, pour éventuellement
mettre la main sur des élé-

ments talentueux. Pour
preuve, la réussite actuelle
de Souibaah qui marque à
chaque match. Recruté cet
été, alors qu'il évoluait à
Paradou en Ligue 2 Mobilis,
ce jeune attaquant, après une
petite période d'adaptation,
s'est installé à la pointe de
l'attaque où il est devenu un
titulaire indiscutable. La
réussite de Souibaah encouragerait la direction à chercher dans ce palier des éléments prometteurs au lieu
de ramener des noms, qui
viennent juste pour prendre
un salaire conséquent, sans
apporter un plus à l'équipe.
Baba, qui veut changer de
politique de recrutement,
aurait confié la mission de
dénicher des talents inconnus du grand public à des
gens auxquels il fait confiance, nous souffla un de ses
proches.
Sinon, la filière
franco-algérienne
Bien qu'elle soit à la
recherche de joueurs qui
évoluent en Algérie, l'équipe
oranaise va tester des
joueurs issus de l'émigration. Alors que depuis
mardi, un attaquant subit
des tests, hier deux autres
joueurs émigrés, originaires
de la région marseillaise,
devaient rejoindre l'équipe
pour tenter leurs chances au
MCO.
M. S.

Absence
énigmatique
de Saoula

Belhadj s'est rendu dans
un centre pour handicapés
à Aïn Turck. Cette initiative
a fait très plaisir aux
résidents du centre
auxquels Belhadj a offert
des cadeaux ; il a
également loué un bus
pour assurer leur
transport entre Oran et Aïn
Turck.

Au moment où les autres clubs recrutent, l'actualité au MCO
est marquée par le bras de fer entre la direction et les deux
joueurs libérés, à savoir Tayeb Berramla et Adel Gafaiti.
Ces deux joueurs, qui
continuent à s'entraîner avec le
groupe, n'ont toujours pas reçu
de notification leur signifiant
qu'ils sont libérables. Sachant
que leur employeur pourrait
dépêcher à l'entraînement un
huissier de justice pour constater leur absence, les deux
joueurs ne ratent depuis aucune séance, mettant ainsi leur
employeur dans l'embarras.
Selon un proche de l'équipe, le
président souhaiterait régler
ces deux cas le plus tôt possible.
Alors qu'une rencontre avec les
intéressés s'impose, avant-hier,
Baba devait rencontrer Tayeb
Berramla, mais cette rencontre
n'a pas eu lieu pour des raisons
d'indisponibilité du premier responsable. Comme Berramla
serait courtisé par la JSMB, il veut
d'abord s'assurer que le MCO n'a
pas besoin de ses services avant
de se décider à aller monnayer
son talent sous d'autres cieux.
Va-t-on les maintenir ?
En temporisant le règlement
de ces deux dossiers, d'aucuns

s'interrogent sur la suite à donner à cette affaire ; la direction
va-t-elle
négocier
avec
Berramla et Gafaiti la résiliation
de leur contrat ? Comme tout le
monde sait, les deux joueurs
réclament une indemnité financière ; faute de quoi, ils ne
signeront aucun document.
Cependant, avec le retard accusé dans l'opération recrutement, dans le proche entourage
de l'équipe phare de l'Ouest, on

pense qu'il est possible que la
direction revoie sa décision ;
elle l'a fait auparavant avec
Aguid et Belarbi, qui faisaient
partie des éléments qu'elle
souhaitait
libérer,
voir
Berramla et Gafaiti, maintenus
eux aussi dans l'effectif. Ce qui
ne paraît pas une chose impossible vu les tergiversations de
la direction à plier ces deux
dossiers chauds.
M. S.

L'émigré Bouali ne sera pas retenu

L'entraîneur des
gardiens de but
était absent lundi et
le lendemain à l'entraînement. Une
absence injustifiée,
d'après l'un des
dirigeants du club,
d'autant qu'il est
injoignable au téléphone.

Le
geste du président
Hier après-midi, Ahmed

Le problème des
libérés traîne toujours

L'ex-gardien du RCA, Mahsas, a signé en faveur de
l'ASO pour un bail de deux ans et demi. Mahsas, qui a été
qualifié, a figuré parmi les 18 en tant que second gardien
de but lors de ce match de coupe face à l'UST.

15

Le recrutement patine

Baba évoque des
contacts secrets
Dans trois semaines, le
championnat reprendra ses
droits, mais toujours pas de
recrues. L'entraîneur Omar

Mahsas signe
à l'ASO

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

L'attaquant émigré, Aïssa Kamel Bouali, qui effectue un essai depuis
mardi, ne sera pas retenu dans l'effectif, indiquera un des dirigeants
du club. A la fin de la séance d'hier, on devait l'informer de cette
décision.

Benchâa met
sa carrière
en danger
Sans club depuis cet été,

Zakaria Benchâa, qui était
confronté à un différend
financier, n'a plus donné
signe de vie depuis l'été.
Tantôt annoncé en Russie,
où il avait séjourné pendant
de longues semaines, le
jeune attaquant était ensuite
annoncé du côté de Nîmes.
Mais d'après un de ses
proches, ce n'est qu'une
rumeur. Alors, où se trouvet-il à présent ? Selon ce
proche, il a décidé d'aller
vivre
en
France.
Connaissant le potentiel de
cet élément, ce serait vraiment un gâchis pour le
MCO que de perdre un élément aussi doué. Zakaria
Benchâa en choisissant l'exil
en France, sans se rendre
compte, est en train de
mettre en danger sa carrière.
Récemment, on a appris que
le président Ahmed Belhadj
avait confié à ses collaborateurs qu'il ne verrait pas
d'un mauvais œil son retour
dans l'effectif, mais il s'est
rendu compte qu'il ne peut
être qualifié même s'il appartient toujours au MCO, étant
donné que c'est un joueur
espoir. Si son retour au club se
confirme, ce sera pour le prochain exercice, assure-t-on.
M. S.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1.
2.
3.
4.

MCA
MCO
USMA
ESS

5. OM
6. JSS
7.
8.
9.
10.

NAHD
USMBA
USMH
DRBT

11. CRB
12. JSK
13.
14.
15.
16.

CAB
CSC
RCR
MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07

21 16 +05
15 16 -01
18 16 +02
17 18 -01
07 04 09 10 -01
04 07 18 20 -02
04 07 11 14 -03
03 07 05 09 13 -04
04 04 07 11 18 -07
03 05 07 18 20 -02
05 04 06 13 18 -05
02 05 08 12 23 -11

25 15 07
22 15 06
21 15 06
21 15 06
19 15 04
16 15 04
16 15 04
16 15
16 15
14 15
13 15
11 15

04 04
04 05
03 06
03 06

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

16

OM

1/8 DE FINALE COUPE D’ALGÉRIE

Bonne moisson à la phase aller

CE QU’ILS PENSENT DE
LA PHASE ALLER

DES CHIFFRES
RASSURANTS

Addadi : «On
s’est imposé
dans ce
championnat»
Le milieu de terrain et astucieux
relanceur-remiseur Addadi est satisfait de la première phase de son
équipe en ce championnat : «Je suis
comme la majorité de nos supporters très heureux de cette 4e place
qu’on a décrochée. Certes, le début
n’était pas facile, mais grâce au travail et à notre persévérance, on a
tenu le coup et on s’est imposé dans
ce championnat.»

A l’issue de cette première tranche du championnat, les Olympiens de Médéa pointent à la 4e place au classement général et
réalisent ainsi un mirobolant résultat que personne n’attendait, même les plus optimistes.

Heriat : «On sait
de quoi on est
capables»
Le poumon de l’équipe de
l’Olympique de Médéa estime que
son équipe mérite largement sa
place parmi les premiers du classement général : «C’est vrai que beaucoup ne s’attendaient pas à ce que
l’OM réalise ce beau parcours, mais
pour nous les joueurs, staff technique, dirigeants et supporters, ces
résultats ne nous impressionnent
pas parce qu’on a travaillé durement et on sait de quoi on est
capables.»

De notre correspondant

MOHAMED GRINI

Sous les commandes de deux
solides hommes, le boss
Boukhelkhel et le coach Slimani
qui ne font qu’un, l’OM a fait parler d’elle et a épaté là où ses
joueurs ont foulé la pelouse et tous
les spectateurs présents. Après la
fin de cette première phase du
championnat, l’OM se retrouve
ainsi à 5 points du leader et derrière de grosses cylindrées du sport
roi national, le MCA, l’USMA et le
MCO. C’est un grand honneur,
non !
Une récolte de 25 points
en 15 matches
Pour une première dans la cour
des grands, le nouveau promu
Olympique de Médéa a réalisé un
parcours convaincant et sans précédent durant la première phase
du championnat que d’autres écuries dites grosses de ce palier de
Ligue 1 Mobilis n’ont pas effectué.
Après 15 matches joués, les gars
du Titteri ont récolté 25 unités sur
les 45 mises en jeu, c’est-à-dire
plus que la moitié. Seulement, ils
ont empoché la quasi-totalité de
cette récolte à domicile (19 points)
après avoir pris le dessus sur les
équipes à l’image du CA Batna, du
MO Béjaia, du NA Hussein-Dey,
du CS Constantine, du RC
Relizane et de l’USM Bel-Abbès et
en faisant un match nul devant le
Mouloudia d’Alger. C’était le seul
semi-échec que la formation
médéenne a concédé sur son terrain. Elle a également essuyé, pour
la première fois, une décevante et
inattendue défaite face à l’Entente
de Sétif. Les 6 autres points, l’O
Médéa les a obtenus loin de ses
bases à la suite de son éclatante
victoire face au club du Djurdjura,
la JS Kabylie, et les trois matches

nuls face aux équipes de la JS
Saoura, du CR Belouizdad et de
l’USM El-Harrach.
La 3e équipe qui réalise
le plus de victoires
Le club phare de la capitale du
Titteri, l’O Médéa, a laissé plus
d’un ébahi par sa bonne et remarquable prestation tout au long de
ce premier acte de la compétition.
En matière de chiffres, la formation chère à Mahfoud Boukhelkhel
a aligné 7 victoires durant cette
phase aller. Ce que lui a permis de
se positionner à la troisième place
derrière les deux ténors du football
algérien, le MC Alger (9) et l’USM
Alger (8).
La 4e formation
qui collectionne
des matches nuls
Sur ce registre, l’Olympique de
Médéa a forcé le respect à trois formations hors de ses bases en leur
imposant le partage de points. Et
ce ne sont pas des moindres à
l’image de la Jeunesse de Saoura,
du Chabab de Belouizdad et de
l’Union d’El-Harrach. Elle occupe
ce rang des matches nuls derrière
les équipes comme le MC Alger,
l’USM Alger, le NA Hussein-Dey
et l’USM Bel-Abbès.
Concernant le nombre de
défaites, l’OM est 3e
Installé fraîchement au niveau de
cette division supérieure du football national, le club de Médéa n’a
pas donné cher de sa peau. Il allait,
disaient les uns, perdre tous ses
matches. D’autres lui prédisaient
un avenir sombre. Seuls les optimistes ont dit que leur club va s’en
sortir mais difficilement.
Finalement, l’équipe médéenne
passe la première phase du championnat sans grabuge et n’a subi
que quatre défaites, et comment !

2e meilleure attaque
avec 21 buts
Quand on a dans les rangs des
joueurs de la trempe de ceux qui
jouent à l’O Médéa, il est normal
de marquer autant de buts. En sus
des banderilles qu’ils ont plantées,
les deux percutants attaquants, en
l’occurrence Hamia (6 buts) et
Banouh (4 buts), l’équipe a en fin
de compte totalisé un nombre de
21 buts en accaparant la seconde
meilleure attaque de cette phase
aller du championnat ex aequo
avec l’Aigle noir sétifien et derrière
le club de Soustara (23 unités).
8e défense
avec 16 buts encaissés
Ils ont bien critiqué le compartiment de la défense durant tout le
parcours de l’équipe lors de cette
phase aller du championnat et ont
dit qu’à chaque joute, il prenait de
l’eau. Pourtant, ce n’est pas exactement ça. Certes, les défenseurs
médéens ont failli à seize reprises,
mais il y a des buts qu’on ne peut
leur incomber à cause d’un arbitrage vicieux ou partial, comme l’ont
déjà fait remarquer les puristes de
la balle ronde de Médéa.
4 buts à 0, le plus gros
score
C’est lors du match retard contre
le MO Béjaïa que les Olympiens se
sont régalés avec un score sans
appel de 4 buts à 0. C’était le plus
gros score que l’O Médéa a réalisé
durant cette première phase du
championnat.
3 buts à 2, la plus lourde
défaite
L’Olympique de Médéa a concédé
ses deux plus lourdes défaites au
cours du premier acte du championnat ; une première fois face à
l’Entente de Sétif par un résultat
de 3 buts à 1, sur sa propre pelouse, et une seconde fois devant le

champion en titre, le club de
Soustara de l’USM d’Alger sur le
score de 3 buts à 2 sur la pelouse
de Omar-Hamadi (Alger).
L’OM n’encaisse pas à
cinq occasions
La formation de Médéa au cours
de cette phase aller de la compétition n’a pas encaissé de buts à cinq
occasions. Ce sont les matches
qu’elle a joués face à des équipes
réputées par leur attaque plus ou
moins dangereuse qui sont le MO
Béjaia, le CA Batna, l’USM BelAbbès, la JS Kabylie et l’USM ElHarrach.
Il devance au
classement même
des clubs huppés
Bien qu’il ait le statut de nouveau
promu dans ce palier de Ligue 1
Mobilis, le club phare de la
capitale du Titteri ne s’est pas pour
autant gêné pour aller «se
promener» et se maintenir dans le
tiers du haut tableau du
classement général. Avec cette 5e
place au classement, il devance
même des équipes de renom telles
que le NAHD, le CRB, la JSK et
l’USMH. C’est tout à l’honneur des
Titteriens qui comptent mieux
faire au cours du second acte du
championnat.
8 matches sans défaite
Les Médéens terminent cette
première phase de la compétition
sur une bonne note. Premièrement,
l’équipe reste sur une belle série de
8 matches sans la moindre défaite.
Deuxièmement, elle n’a pas perdu
l’ultime empoignade de cette
phase aller face à une belle
formation d’El-Harrach. Ce que lui
permet de s’accrocher au podium.
M. G.

Saâdou : «Ça
m’encourage
pour le reste du
championnat»
Il s’est illustré lors de la phase
aller, ce qui lui a valu une convocation avec l’équipe nationale A : «Je
fais partie des joueurs les plus heureux de cette première phase du
championnat ; je me donne à fond
avec mon équipe et j’ai récolté le
fruit de mon dur travail. J’ai été,
comme vous le savez, convoqué en
EN A et mon équipe s’est classée à
la 4e place ; cela m’encourage pour
le reste du championnat.»

Ousserir : «L’OM
a vraiment
assuré»
L’expérimenté gardien de but
médéen Nassim Ousrir est lui aussi
fier du parcours de son équipe :
«Pour notre première saison en
Ligue 1 Mobilis, l’OM a vraiment
assuré. Ces bons résultats ne sont
pas le fruit du hasard, mais grâce à
la solidarité et l’entente qui prévalent au club, que ce soit dirigeant,
staff technique ou joueur et même
les supporters. J’espère seulement
qu’on continuera sur cette lancée
pour le reste de la saison.»

Boukhenchouche :

«Nous allons
continuer sur
cette courbe»

«C’est vraiment fabuleux ce qui
nous arrive. Bien qu’on ait joué face
à des clubs qui ont une histoire en
Ligue 1, on a su montrer un bon
visage du football médéen et on
était supérieurs à beaucoup
d’équipes. Maintenant, il faut continuer sur cette courbe.»
M. G.

CABBA
USMH

1
0

Stade du 20-Août 1955 de Bordj
Bou-Arréridj
But :
CABBA : Benachour (39')
Meddah
Guedjali
Bencheikh
(Boulahia 51')
Bouamria
Aouarmi (cap)
Boufli
Tedjar
(Zeghidi 83')
Douadi
Madouni
Benachour
(Bouafia 76')
Yalaoui
Ent. : Bira

Mokrani
Bounekhoua
(Guettal 80')
Debbari
Abdat
Belarbi
Younes (cap)
Mellal
Chenoufi
Hamidi
(Ouadji 75')
Aïchi
Sayahi
Layati
Ent. : Charef

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

Bira piège Charef
Dans un débat extrêmement disputé entre le CABBA et l'USMH, ce sont les
locaux qui seront les premiers à inquiéter leurs adversaires sur un coup franc
direct de Bouflih, dévié par Mokrani (2').

La galerie de l'USMH a
comme d'habitude fait un déplacement en grand nombre pour
donner de la voix à son équipe.
Les supporters de l'USMH
étaient au moins 800 dans les
gradins du stade du 20-Août et
se sont fait entendre durant tout
le match.

35', quelle parade
de Mokrani !

On jouait la 35' lorsque le
CABBA part en contre, dans un
premier temps, Madouni qui a
reçu le cuir dans l'intervalle s'est
retrouvé seul face à Mokrani
pour tirer à bout portant, mais le
gardien harrachi a repoussé une
première fois ce tir revenu dans
les pieds de Tedjar qui tentera, à
son tour, sa chance mais trouvera encore Mokrani à la parade,
ce qui a mis le gardien harrachi
en confiance pour repousser plusieurs balles de but.

4 espoirs sur le banc

Guettal, Ouadji, Riache et
Layati sont les U21 convoqués
pour le match de coupe face au
CABBA. Sur les quatre noms,
deux ont connu leur première
convocation avec l'équipe fanion
cette saison; il s'agit de Guettal et
Riache. Les deux autres ont déjà
été convoqués dans les 18 par
l'entraîneur Charef qui pour
cette rencontre de coupe devait
pallier les défections de plusieurs joueurs absents.

Benachour
retrouve l'USMH

L'attaquant du CABBA,
Brahim Benachour, a retrouvé ses ex à l'occasion du
match de coupe d'hier.
Portant les couleurs de
l'USMH pendant deux saisons, Benachour a retrouvé
un club qu'il connaît bien et
face à qui il a marqué un
but.

Il y avait pied levé
sur son but

Temps frais, affluence record,
pelouse en bon état. Arbitrage de
MM. Ghorbal, Itchiali et Hafid
Saïd.
Averts CABBA : Benchiekh (41'),
Madouni (84')
USMH : Chennoufi (2').

Les supporters harrachis en grand nombre
à Bordj Bou-Arréridj

9

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Dès lors, les Harrachis, orientés sans
doute par leur coach, vont s'engager
dans des duels musclés au milieu du
terrain pour empêcher leurs vis-à-vis
de prendre les commandes de la rencontre. Et ce sont les gars de Maison
Carrée qui vont se montrer plus menaçants grâce à un jeu collectif bien élaboré et surtout une meilleure technicité
de l'avant-garde. Effectivement, deux
occasions vont être créées par Mellal
(15' et 22'), dont les frappes vont être
sauvées par Meddah. Et le dernier
quart d'heure sera à l'actif des poulains

de Bira qui vont renverser la vapeur en
pressant les Harrachis. On assistera
donc à une avalanche d'occasions
signées Bouflih (35'), Guedjali (31'),
Yalaoui (34'), Madouni et Tedjar (34' et
35') et Bouflih encore (36'), qui seront
toutes avortées par un excellent portier
harrachi, en l'occurrence Mokrani. Au
retour des vestiaires, les visiteurs vont
réussir encore une fois à presser leurs
adversaires grâce à un exploit individuel de Mellal qui verra sa frapper se
heurter au keeper avant de toucher le
poteau, puis renvoyer par Bouamira
(48'). Le même Mellal va bénéficier
d'un penalty, car fauché par Boulahia,
qui sera exécuté par Bounekhoua et
dévié par Meddah (64'). Les Bordjiens

Bira : «On promet d'aller plus loin»
"Le match était très difficile contre une équipe coriace et bien organisée. On a eu

la chance d'arrêter un penalty ; Bravo Meddah ! Nos joueurs étaient fortement
présents et très volontaires, ils sont à féliciter. Je crois qu'on est sur la bonne voie.
On souhaite aller encore plus loin."

vont répondre par une contre-attaque
scindée par une passe en profondeur
vers Benachour esseulé dont la frappe
passe à côté du poteau (75'). Dans le
dernier quart d'heure, on assistera à
une attaque-défense avec des
Harrachis déterminés à revenir dans la
partie et des Bordjiens repliés tous en
défense pour préserver leur avance. Et
les Bordjiens vont avoir une ultime occasion
sur un coup franc de Douadi, repris par
Yalaoui qui échoue devant l'intervention de
Mokrani (90+5). Mellal, à son tour, sans
l'ombre d'un doute l'homme du match, va
s'illustrer dans une grande exécution qui
heurte légèrement la transversale de
Meddah (90+4).
L. B.

Merzougui a refusé
de divulguer les recrues
du mercato

Il est vrai qu'on a souffert contre une équipe très technique, mais on a eu le dernier mot grâce à la volonté de nos joueurs. On a crée beaucoup d'occasions et on
pouvait marquer plus de buts. Bonne chance à El Harrach en championnat."

Le président du CA, Moussa
Merzougui, a refusé de divulguer les
noms des prétendues nouvelles
recrues. En revanche, le patron du
Ahly s'est contenté de rappeler que
trois noms de joueurs seront communiqués à la presse après la réunion
avec l'entraîneur Bira.

Bira renouvelle sa
confiance à Bencheikh

Le stade affiche encore
une fois complet

Douadi : «C'est une victoire méritée»

Le jeune Bencheikh entame sa troisième titularisation consécutive en
latéral droit. En fait, il remplace son
camarade Boulahia, blessé, alors qu'il
est milieu récupérateur de métier.
Mais Boulahdia va participer quand
même à la 51' après la sortie de
Bencheikh.

Djellali et Djabou absents
Deux titulaires confirmés, Djellali et

Troisième titularisation
de Mokrani

Le gardien de but Mokrani a signé hier sa troisième titularisation de la saison. Avant ce match face au CABBA, le
portier avait joué face au DRBT et la JSS en championnat
lors de la phase aller.

Deuxième titularisation de Hamidi
Après avoir pris part au dernier match de championnat
face à l'OM, le jeune joueur espoir, Hamidi, a signé hier
sa deuxième titularisation de la saison. Décidément les
jeunes sont bien plus qu'une solution de dépannage
puisque que ce soit Hamidi ou les autres jeunes promus,
ils ont tous donné entière satisfaction.

Boulehya méritait-il le rouge ?

Le défenseur du CABBA était l'auteur de la faute dans la
surface quand l'USMH a bénéficié d'un penalty. Le joueur
avait déjà écopé d'un jaune lors d'un accrochage avec
Boulekhoua et échappe de peu à l'expulsion, puisque sur
la faute commise dans la surface sur Mellal il aurait pu
prendre un autre jaune, synonyme de rouge.

Djabou étaient absents dans cette rencontre, car tous deux blessés.

Portrait du défunt
Tebbakhi dans les
tribunes

Un grand portrait du défunt Farid
Tebbakhi, ex-président du CABBA,
était exposé au niveau de la grande
tribune non couverte à l'occasion de la
première année de sa mort, le 16
décembre 2015.

Le stade du 20-Août 1955 de Bordj
Bou-Arréridj a affiché complet lors des
1/32 de finale de la Coupe d'Algérie
face au DRBT. Il affiche pour la
deuxième fois également complet
dans ce duel des Jaune et Noir.

Benachour contre son ex

L'enfant du PAC, Benachour, se
retrouve dans cette empoignade de
l'autre côté de la barrière, du côté du
CABBA

Benomar : «Une
élimination
amère»
"On s'attendait à ce que la
rencontre soit difficile.
Nous avons quand même
joué notre jeu et malgré le
but encaissé en première
période, les joueurs n'ont
pas perdus leur sang-froid
et ont pressé. Sur le but du
CABBA, je ne sais pas si
c'est le cas mais je pense
qu'il y avait une double
faute sur notre défenseur.
En seconde période, le
poteau nous a privés d'un
but, puis nous avons raté un

penalty. C'était sans doute
le tournant du match, on ne
mérite pas cette amère élimination, mais je tiens tout
de même à féliciter les
joueurs qui ont donné le
maximum et ont créé plusieurs occasions de but que
malheureusement
nous
n'avons pas mises au fond.
Ce n'est pas la volonté qui a
manqué à notre équipe,
mais parfois on domine
mais on ne gagne pas."

Sur l'action du but de
Benachour, il y avait beaucoup à redire. Avant que la
balle ne franchisse la ligne
de but, il y avait d'abord une
petite poussette sur
Chennoufi par l'intermédiaire de Madouni, avant que
Benachour n'inscrive le but
au moment où Chennoufi
tentait de dégager la balle,
mais le pied levé de l'attaquant de Bordj n'a pas été
signalé comme faute par
l'arbitre de la rencontre, ce
qui a provoqué une bronca
dans la galerie et le banc de
touche de l'USMH.

Dahar, Madani,
Zeghba et Harrag,
les grands absents

La rencontre d'hier a été
marquée par l'absence de
plusieurs titulaires du côté
de l'USMH. En effet, pas
moins de quatre joueurs
étaient absents. Les concernés sont Dahar et Madani
qui n'ont pas fait le déplacement, tous deux blessés.
Ajoutez à cela deux joueurs
suspendus qui sont Zeghba
et Harrag, qui pourront toutefois revenir dès le prochain match de leur équipe.

L'USMH en vert

Les Jaune et Noir ont
retrouvé leurs couleurs
d'origine à l'occasion du
match des 1/8 de finale de
la coupe d'Algérie. C'est en
vert et blanc que l'USMH a
évolué hier au stade du 20Août de Bordj Bou-Arréridj,
ce qui a tout de suite remémoré aux anciens d'ElHarrach la belle époque de
l'USMMC qui est l'ancienne
appellation du club d'ElHarrach qui portait les couleurs avec lesquels a évolué
l'équipe hier.

L'arbitre met
en garde Charef

Contestant souvent les
décisions de l'arbitre, l'entraîneur de l'USMH a été
rappelé à l'ordre par l'arbitre
de la rencontre, M. Ghorbal.
Ce dernier, à la fin de la première période est allé expliquer à Boualem Charef qu'il
devait garder son calme au
risque de l'expulser.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

8
1
MCS
1
CRB
CRB aux TAB (4-3)
Stade 13-Avril-1958
Buts :
CRB : Niati (19')
MCS : Zahzouh (50')
Bouhedda
Chehaima
(Saâdi 98')
Kadous
Bekhtaoui
Zahzouh
Aïbout
Zouari
Ammour
Sohbi
(Gnina 61')
Hamidi
(Saâd 46')
Garriche
Ent. : Rahmouni.

www.competition.dz

USMBA

COUPE D’ALGÉRIE 1/8 DE FINALE

Salhi élimine le MC Saïda

Salhi
Nemdil
(Rebih 90')
Chebira
Khoudi
Aïche
Draoui
Niati
Bouchema
(Betouche 57')
Feham
Laakroum
(Derrag 75')
Yahia-Chérif
Ent. : Badou Zaki.

17

Après la brillante qualification de l’USMBA

UNE NUIT DE FOLIE DANS
la capitale de la Mekerra

Temps clair, affluence nombreuse
Terrain en bon état. Arbitrage de
M. Achouri assisté par MM
Samen et Benhamdouda.
Averts. :
CRB : Nemdil (42')
MCS : Aïbout (66'), Garriche (84'),
Bouhedda (86').

Film du match
3' Tir puissant d'Ammour des 20
mètres, Salhi capte le ballon.
14' Laâkroum dans la surface
fait un centre, le ballon repoussé
par un défenseur, Feham reprend
le cuir, Bouhedda l'intercepte.
16' Une-deux entre Sohbi et
Zouari, ce dernier frappe, son ballon frôle le poteau droit de Salhi.
19' Corner effectué par Feham,
Niati survole tout le monde,
reprend le ballon de la tête et
ouvre le score.
25' Coup franc excentré
d'Ammour, Salhi intercepte le ballon en deux reprises.
40' Longue passe de Garriche
vers Hamidi, ce dernier reprend le
ballon d'une frappe sans même le
contrôler, Salhi intercepte.
48' Corner de Zouari, Zahzouh
reprend le ballon de la tête qui
passe au- dessus de la transversale.
50' Coup franc excentré de
Zouari, Saâd dévie le ballon de la
tête, le cuir atterrit chez Zahzouh
qui le met dans les filets avec son
pied.
52' Coup franc de Feham,
Bouchema reprend le ballon mais
Bouhedda éloigne le danger.
72' Yahia-Chérif dribble un
joueur puis passe le ballon à
Laâkroum, ce dernier accélère,
puis frappe, son ballon est dégagé
en deux temps en corner.
79' Zouari sert Saâd dans les
18m, ce dernier dribble un défenseur et se retrouve seul face à
Salhi, frappe, mais son ballon
passe à côté du cadre.
81' Feham se retrouve seul face à
Bouhedda, frappe mais il ne cadre
pas son tir.
93' Gnina déborde du côté droit
et sert Saâd, ce dernier reprend le
ballon mais ça passe au-dessus du
cadre.
115' Zouari déborde sur le côté
gauche et sert Saâd qui sert à son
tour Ammour qui se retrouve
seul face à Salhi, il frappe mais le
cuire passe au- dessus de la transversale.

Abdelkader Salhi est incontestablement l'homme du match des 1/8 de finale de la
coupe d'Algérie qui a mis aux prises le MCS avec le CRB. Grâce à trois penaltys
arrêtés, l'enfant de Chlef qualifie le Chabab aux quarts.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Au moment où les espoirs commençaient à s'évaporer, Abdelkader
Salhi a surgi. Grâce à plusieurs arrêts
décisifs pendant la rencontre et
notamment trois penaltys arrêtés lors
de la séance de tirs au but, l'enfant de
Chlef a réussi à mettre un terme au
rêve des Saïdis et de faire rêver tous
les Belouizdadis en les qualifiant
ainsi au prochain tour de la coupe
d'Algérie. Désormais, cette compétition devient un des principaux objectifs du club après bien évidemment le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
Salhi prouve qu'il est incontestablement celui sur lequel on peut compter dans les périodes de doute et
confirme également son statut de gar-

dien de but international. Pour terminer cette phase aller, le CRB devrait
retenir quelques points positifs dont
deux points principaux ; la qualification au prochain tour de la coupe
d'Algérie, ce qui limite un peu les
dégâts en cette première partie de la
saison. Ce qui est à retenir également
est que le CRB, à présent, possède un
gardien de but des grands moments
et il l'a prouvé hier.
Tout est à refaire au CRB
Encore une fois et,
malheureusement, tout le monde a
pu le constater que le CRB possède
un effectif très limité d'un point de
vue technique. Pour un club qui
évolue en Ligue 1 Mobilis qui
s'appelle le CRB, la prestation d'hier

L'ŒIL DU COACH
Rahmouni : «La coupe a
choisi le CRB»

En fin de rencontre, l'entraîneur en chef du MCS a
déclaré : " Nous avons fait de notre mieux pendant le
match, nous sommes entrés pour gagner. La preuve,
nous nous sommes créé beaucoup d'occasions, mais
nous avons manqué un peu de chance, sinon on aurait
pu marquer plus de buts, mais en face il y avait quand
même une équipe qui s'appelle le CRB qui a su gérer
son match, et je pense que la coupe l'a choisi. Je lui
souhaite donc une bonne continuation pour le reste de
son parcours et pour nous, nous allons tout faire afin
d'assurer l'accession. "

Badou Zaki : «On a eu chaud»

Le coach du CRB a déclaré : " On a eu chaud, ça s'est
joué sur de petits détails, surtout par rapport à nous, on
peut se considérer chanceux après cette qualification.
Nous avons fait le déplacement avec plusieurs absences
et cela s'est répercuté sur notre manière de jouer qui
était mauvaise, notamment en seconde mi-temps. Pour
un match de coupe, le plus important est que nous
sommes qualifiés et je remercie au passage les Saïdis
pour le très bel accueil qu'ils nous ont réservé. "

Un responsable du CRB s'évanouit
en fin de rencontre

Au coup de sifflet final et suite à la confirmation de la
qualification du CRB, un dirigeant belouizdadi était tellement content qu'il s'est évanoui. Il s'appelle Ammar
Belhadid qui a accompagné l'équipe à Saïda.

face au MCS est tout simplement
médiocre. Très peu d'occasion ont été
créées. En fait, cette équipe du
Chabab vient de montrer qu'elle est
très limitée et qu'elle n'a pas de
caractère. Tout est à refaire.
Le MCS n'a pas à rougir
Malgré son élimination hier, la formation du MCS n'a pas à rougir.
Contrairement au Chabab, elle a
montré beaucoup de belles choses. La
seule chose qu'on peut lui reprocher
est son manque de concentration
devant les bois puisque sans cela les
Saïdis auraient pu remporter cette
rencontre et même écraser le CRB si
on se réfère au nombre d'occasions
qu'ils se sont s'est procurées.
S. B.

4 espoirs dans
les 18 du CRB

Encore une fois, Badou
Zaki prouve qu'il fait énormément confiance aux jeunes
joueurs belouizdadis. Tout
comme lors du précédent
tour, le coach a encore une
fois convoqué quatre espoirs.
Il s'agit des trois milieux
offensifs Boumelit, Betouche
et Izghouti et le défenseur
axial Saïla.

Plusieurs officiels
dans les tribunes

Hier dans la tribune officielle du stade de Saïda, il a
été enregistré la présence de
plusieurs officiels de ladite
ville dont son P/APC, M.
Benalioua, et le président de
la Ligue régionale de Saïda,
M. Benhamza ainsi que plusieurs autres personnalités.

La femme
algérienne était
de la partie

La femme algérienne
représentée par Nouria Hafsi
président de l'UNFA était de
la partie hier après-midi au
stade du 13-Avril-1958. Cette
dernière, qui est native de

RÉSULTATS
ESS 2.....................................................JSS 2 (tirs au but 7-6)
JSK 1.................................................................................NEF 0
MCA 7..............................................................................USBD 1
USMBA 0............................................USMA 0 (tirs au but 5-4)

CABBA 1...........................................................................USMH 0
ASO 2..............................................UST 4 (après prolongation)
MCS1......................................................CRB1(CRB aux tab 4-3)
PAC 0..............................................NAHD 0 (NAHD aux tab 6-5)

Jeudi 29 décembre 2016

Saïda, n'a pas voulu rater
cette belle occasion de voir la
formation phare de ladite
ville évoluer contre le
Chabab Riadhi de
Belouizdad.

Collation en
l'honneur du CRB

Une réception en l'honneur du CRB a été organisée
à la mi-temps par les responsables du MC Saïda. Cela a
été une occasion pour les
deux parties de se connaître
davantage surtout que le
Chabab connaît actuellement
l'arrivée d'un nouveau groupe de responsables.

Benayada blessé
en dernière minute

Touché à la cheville lors de
la séance de préparation de
la veille, Benayada
Abdelkader a été écarté de la
liste des 18 joueurs convoqués face au CRB.

Un représentant de
Hadj Mohamed
dans les tribunes

Le seul responsable du
CRB présent hier dans les tribunes était Mahdi Rabhi. Il
s'est présenté auprès des dirigeants du MCS et des journalistes en tant que représentant du futur président du
Chabab, à savoir Hadj
Mohamed.

Badou Zaki
honoré

Badou Zaki, entraîneur en
chef du CRB, à l'instar des
supporters de son équipe a
été surpris par le très bel
accueil qui lui a été réservé
par les Saïdis. Avant le coup
d'envoi de la partie, le
président du MCS, à savoir
Belaazil, lui remis un
trophée honorifique pour lui
souhaiter à lui-même ainsi
qu'au CRB la bienvenue.

600 supporters
du Chabab dans
les tribunes

Comme prévu, les
supporters du CRB étaient
très nombreux à avoir
effectué le déplacement
vers la ville de Saïda pour
soutenir leur formation. Ils
étaient environ 600
personnes dans les tribunes
réservées aux visiteurs. Cela
a beaucoup rassuré les
joueurs belouizdadis
lorsqu'ils ont foulé la
pelouse avant le coup
d'envoi de la partie.

Ils ont eu droit
à un accueil
chaleureux

Avant le coup d'envoi de la
partie, les supporters du
Chabab ont droit à un très
bel accueil de la part des
amoureux du MCS. Ces
derniers ont mis beaucoup
de moyens à la disposition
de leurs hôtes afin qu'ils se
sentent bien.

Cherfaoui hors
des 18

Comme il fallait bien s'y
attendre, le défenseur axial
du CRB, Tarek Cherfaoui, n'a
pas été retenu dans la liste
de joueurs convoqués pour
prendre part au match
d'hier. Le joueur en question
souffre d'une blessure au
pied qu'il a contractée
samedi passé contre la JSK.
C'est Khoudi qui a pris sa
place lorsqu'il a quitté le
terrain face au Canaris et
hier également.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

Juste après le dernier penalty
raté de Beldjillali, synonyme de qualification de l’USMBA, la joie a explosé non seulement au stade, mais dans
tout Sidi Bel-Abbès ; une liesse
indescriptible s’est emparée des supporters dans tous les fiefs sportifs de
la ville pour fêter une autre qualification historique, obtenue face à l’ogre
du championnat, en l’occurrence
l’USM Alger. Une équipe qui venait
tout juste de subir un revers sur ce
même terrain et face à cette même
équipe de l’USMBA, dans le cadre de
la 13e journée du championnat national de Ligue 1 Mobilis. Après avoir
quitté le stade vers 20h15, des centaines, voire des milliers de fans de la

formation d’El-Khadra ont envahi les
artères de la ville, notamment les
fiefs légendaires du club et la célèbre
place Carnot, pour célébrer cette
nouvelle qualification qui restera gravée dans l’histoire du club phare de
la Mekerra. D’interminables cortèges
de véhicules ont sillonné les différentes et principales artères de la
ville pour exprimer leur grande joie à
la suite de cette belle performance
qui pourrait être plus qu’un avantage
pour les Bel-Abbésiens sur tous les
plans.

finale) ont bel et bien constaté que
Dame Coupe avait un penchant
beaucoup plus pour l’USMBA. En
effet, les tireurs de penalties du côté
de l’USMA ont soit tiré en dehors du
cadre, soit sur le poteau, alors que

ceux qui ont raté du côté de
l’USMBA ont vu leurs essais arrêtés
par le portier Zemamouche. C’est
dire que la chance était vraiment du
côté d’El-Khadra.
M. B.

En 1991, elle a éliminé l’USMA et remporté la Coupe
d’Algérie

Dame Coupe a préféré
l’USMBA
Ceux qui ont assisté à la rencontre de
la Coupe d’Algérie disputée sur le
terrain du 24-Février-1956, mardi
entre l’USMBA et l’USMA (1/8 de

El-Khadra va-t-elle récidiver
cette saison ?

A Sidi Bel-Abbès, après avoir éliminé l’USM Alger, on a replongé dans les souvenirs de la saison 1991 quand l’USMBA avait remporté son dernier et unique titre.
Cette saison-là, l’USMBA avait éliminé l’USM Alger au stade des quarts de finale
avant d’éliminer le MCO aux demi-finales, puis battre la JSK en finale. Pour les
superstitieux supporters, le fait d’avoir éliminé les gars de Soustara pourrait
être un bon signe car, à leurs yeux, cette saison pourrait bel et bien ressembler
à celle de 1991, celle du sacre.
M. B.

La liste des
libérés
dévoilée
Lors de son intervention dans la traditionnelle
conférence d’aprèsmatch, le coach en chef
d’El-Khadra, Si Tahar
CEO, a profité de cette
occasion pour dévoiler à
la presse la liste des
joueurs libérés et ceux
qui seront recrutés au
prochain mercato. A cet
effet, il a cité quatre noms
seulement, en l’occurrence le portier Benbot, qui
aurait remboursé au club
450 millions de cts, après
avoir été engagé à l’intersaison, le milieu Ahmed
Meguehout, le milieu
offensif Amiri, ainsi que
l’attaquant Ghezzali. Sur
ce point, Si Tahar avait
bien insisté qu’il était
contre le départ de
Youcef Ghezzali et qu’il
souhaitait bien le garder
dans son effectif pour
attaquer la phase retour.
Cinq probables
arrivées
Au sujet des arrivées, le
coach d’El-Khadra a souhaité avoir dans son
effectif cinq joueurs pour
renforcer les rangs de son
équipe lors de cette
seconde manche. Il s’agit,
en fait de Djamaoûni
(MCA), Mansouri
(USMA, Kherbache (JSK),
Zouari (MCS) et Daoud
(CAB). C’est une liste
officieuse, puisque rien
n’a été fait concrètement
jusqu’à maintenant par
les dirigeants d’ElKhadra.
M. B.

JSS

Grâce à un jeu léché

La Saoura a grandi
PAR L. M. AZZI
Le rêve de voir la JSS
grandir et gravir un échelon
devient réalité, maintenant
que l’équipe phare a inscrit
son nom dans le gotha des
clubs africains avec la prochaine participation en
Ligue des champions de
l’édition 2017.
Cette grandeur se traduit
non seulement par son parcours dans le premier palier
du football national, mais
surtout par la qualité de son
jeu. Car l’équipe du club
Bechari pratique un beau
football basé sur les 1-2
avec des passes courtes sur
des déviations et des changements d’aile à tout
moment de la partie.
«Jamais nous n’avons
adopté une stratégie défensive à l’extérieur», répéta
sans cesse le porte-parole
du club Zerouati. Ce mardi
à Sétif, la bande des Vert et
Jaune a développé un jeu
de qualité animé comme il
se doit par les virtuoses
Bousmaha,
Sayah
et
Bourdim. Ce trio a surclassé

l’Aigle de l’Entente qui
n’ont dû leur salut qu’à la
baraka de l’arbitre, M.
Abid-Charef. Malgré une
entame cauchemardesque
avec un but encaissé dès la
11’, les poulains de Karim
Khouda n’ont pas plié en se
permettant de prendre les
choses en main avant la
demi-heure de jeu par
quelques escarmouches.
Après la pause, les
Sétifiens vont se rendre à
l’évidence qu’en face, ils
avaient un os. Leur défense
et leur gardien ont vu rouge
tellement les mouvements
bécharis les ont complètement déroutés. Malgré
l’égalisation sur un coup de
pied de réparation, les
Bécharis imposaient leur
rythme et se montraient
supérieurs à un client
nommé ESS et sur ses
terres.
La cruelle série de tirs au
but a finalement été fatale à
cette équipe de la Saoura
qui a quitté la compétition
de la coupe avec les grands
honneurs en frôlant l’exploit d’épingler le cham-

pion d’Afrique.
Les buts de la
Saoura doivent
faire école
En plus d’une prestation de
premier ordre, l’équipe de
la Saoura a émerveillé par
la qualité des buts marqués
dans les bois de l’ESS,
avant-hier. En effet, les
deux buts marqués sont un
chef d’œuvre du genre. Des
actions qui doivent faire
école tellement la pureté
était au rendez-vous. Le
premier suite à une série de
passes et une superbe transversale du maestro Sayah
sur l’intenable Hamia,
auteur d’un lob astucieux
(60’). Le deuxième encore
plus beau avec une autre
série de passes et une autre
transversale de Bourdim,
l’autre maestro sur Zaidi
qui sans contrôle renvoie à
ras de terre sur Djallit qui
n’avait qu’à placer son pied
gauche pour mettre le cuir
du plat du pied dans la
cage sétifienne (64’). De
l’art à en revendre !
L. M. A.

Bousmaha
reprend sa
place de
titulaire

Pour le match face à
l’équipe de Sétif, l’entraîneur béchari avait l’ensemble de ses joueurs à
sa disposition. Le coach
de la Saoura a compté
sur le milieu Nabil
Bousmaha qui semblait
apte à jouer après un
beau rendement lors de
la dernière journée du
championnat contre
l’USMA. Ce numéro 13 a,
certes, fait un beau
match contre les
Sétifiens, mais tout le
monde attendait plus de
lui, surtout qu’on sait
qu’il joue beaucoup
mieux quand il s’agit
d’affronter des équipes
techniques.

L’inexplicable bourde
d’Abid-Charef

Si les Becharis ont contesté l’arbitrage de M. Abid-Charef, leur
raisonnement est justifié, car ce
dernier, sur une action limpide à
l’entrée des 18 mètres, n’a pas
fait le même geste quand il avait
sanctionné d’un penalty une
poussette de Tobal sur Bakir.
Cette action se situa à la 100’
lorsqu’à la suite d’un mouvement offensif de toute beauté,
Bourdim fut retenu par le maillot
par un défenseur sétifien à l’entrée de la surface de réparation
adverse. Hélas, ce geste irrégulier a été pris pour un acte régulier par le referee. Un geste qui
priva l’équipe de la Saoura d’un
exploit et d’une entrée historique pour le club dans cette
compétition.

Intérêt pour Benali
et Barka

La direction becharie s’active
dans l’opération recrutement
pour renforcer l’effectif de

l’équipe fanion. Malgré la discrétion prônée par les dirigeants du
club, on a appris que les noms
de deux joueurs oranais ont été
évoqués dernièrement : il s’agit
des défenseurs Salim Benali et
Amine Barka. Le premier, qui a
quitté le MC Oran, intéresse au
plus haut point la direction du
club de la Saoura pour renforcer
le côté gauche qui a montré des
lacunes. Le capitaine asémiste
serait, lui aussi, dans les plans
sachant que le club est à la
recherche d’un défenseur axial.
A suivre.

6 jours de repos,
reprise le 3 janvier

La reprise des entraînements a
été fixée au 3 janvier prochain,
assure une source autorisée.
L’entraîneur Karim Khouda, après
la rencontre de Sétif, a accordé
six jours de repos aux joueurs.
Ils ont rejoint leurs familles
pour se reposer et se ressourcer
après plus de six mois de travail.

Saïdi n’a pas
encore assuré

Le milieu offensif de
l’équipe espoir du club
saïdi n’a pas assisté à la
rencontre ; ce joueur, qui
est le meilleur buteur
des U21 de la JSS, n’a
pas encore assuré sa
place parmi les séniors.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

18

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

MCA

7

Mouassa : «La phase
aller a été bonne,
place au retour !»
PAR MEHDI KABI
Le premier responsable de
la barre technique mouloudéenne a fait son bilan de la phase
aller et se réjouit de cette 1re
place en championnat et de la
qualification aux quarts de finale
en Coupe d’Algérie. En très
bonne forme lors des dernières
journées du championnat, le
Mouloudia d’Alger a su retrouver son meilleur niveau et faire
trembler tous ses adversaires. En
championnat, les Vert et Rouge
finissent champions de la phase
aller et en Coupe d’Algérie, ils
ont réussi à arracher une place
pour les quarts de finale. Une
situation qui réjouit Kamel
Mouassa, qui a réussi là où
d’autre ont échoué et a fait une
place au sommet pour le
Mouloudia d’Alger : «On finit
la phase aller à la première place
du championnat et c’est une très
bonne chose pour l’équipe. Je
félicite les joueurs qui ont tout
fait pour que l’on arrive jusqueCompétition / PUB

ANEP 438 701 du 29/12/2016

là. D’un autre côté, on est toujours en course pour la Coupe
d’Algérie après une belle victoire
face à Beni Douala. On jouera les
quarts de finale, mais il ne faut
pas oublier que pour le moment,
on n’a encore rien gagné, on est
toujours en course pour remporter le championnat et la Coupe et
pour cela, il faut que les joueurs
restent bien concentrés et qu’ils
continuent à travailler, leurs responsabilités ne font qu’augmenter. Il ne faut pas se reposer sur
ses lauriers, on a des objectifs et
il faut les atteindre. Grâce à nos
performances, on a gardé toutes
nos chances de jouer les premiers rôles mais il faut garder le
rythme. Il ne faut pas oublier
que de bonnes équipes ont le
même niveau et elles veulent la
même chose que nous. Donc, on
doit rester concentrés jusqu’au
bout.» L’entraineur mouloudéen
a ajouté : «La phase aller a pris
fin, on va profiter de la trêve
pour nous reposer avant de
reprendre le travail afin de rester
au top de notre forme. On a

réussi une bonne phase aller,
maintenant place à la phase
retour.»
«Satisfait du parcours,
mais il reste du travail à
faire»
Alors que son équipe réussit
d’excellents résultats, le premier
responsable de la barre technique mouloudéenne n’est pas
encore totalement satisfait du
rendement de son équipe et
espère travailler certains points
lors du prochain stage de préparation : «Je suis très satisfait de
notre parcours de cette phase
aller, mais pour vous dire que je
suis à cent pour cent satisfait du
rendement, ce n’est pas le cas.
On a toujours un peu de déchets
et on rate encore des occasions
de buts. Mais avec tout le travail
qui a été fait, on s’est nettement
amélioré, il nous reste encore du
travail et on devra rester concentrés pour corriger nos erreurs,
car chaque occasion que l’on rate
devant une bonne équipe pourrait nous coûter chère.»

Après son excellente prestation face à Beni Douala

AZZI : «HEUREUX D’AVOIR AIDÉ
MON ÉQUIPE À ARRACHER
LA QUALIFICATION»

Compétition / PUB

ANEP 438 721 du 29/12/2016

Compétition / PUB

ANEP 438 740 du 29/12/2016

Avec un moral au beau fixe,
le défenseur axial mouloudéen,
Ayoub Azzi, réussit d’excellentes
prestations et s’est imposé comme
l’un des hommes forts du MCA
durant la phase aller. La défense
mouloudéenne est en pleine
forme depuis le début de la saison
et l’a prouvé à plusieurs reprises.
Avec l’arrivée de Kamel Mouassa
à la barre technique, le compartiment défensif s’est encore amélioré et pour cela l’entraineur a dû
prendre certaines décisions difficiles. Il a complètement changé
son axe avec la titularisation
d’Ayoub Azzi, qui est l’auteur de
très
belles
performances.
D’ailleurs, ses bonnes prestations
ne sont pas passées inaperçues et
le sélectionneur national a fait
appel à ses services dans la liste
élargi avant la Coupe d’Afrique
des nations 2017 ; il pourrait
même être retenu parmi ceux qui
feront le voyage au Gabon au
mois de janvier. Lors du dernier
match face à Beni Douala pour le
compte des 1/8 de finale de la
Coupe d’Algérie, Ayoub Azzi a
pratiquement fait un sans-faute. Il
a multiplié les bons tacles et a été
décisif à plusieurs reprises : «Je
suis en pleine forme, je me donne
à fond dans mon travail. Il est vrai
que depuis le début de la saison,
tout va beaucoup mieux pour
moi. Je suis heureux de pouvoir
aider mon équipe quand elle a
besoin de moi», a déclaré Azzi,
avant d’ajouter : «On a fait une

très bonne phase aller et on a réussi à nous faire une place en haut
du tableau. On finit la première
moitié du championnat en tant
que leaders et on a arraché une
place pour le prochain tour de la
Coupe d’Algérie. C’est une très
bonne chose pour le moral et ça
nous fait plaisir. Maintenant, il ne
faut surtout pas se relâcher et surtout continuer sur cette lancée
pour réussir d’autres bons résultats. C’est grâce à tout le groupe si
on est arrivé jusqu’à ce point et
pour ma part, je vais continuer à
me donner à fond pour rester au
top.»
«Je suis heureux d’avoir
pu inscrire un but»
Il y a eu un festival de buts lors du
match de mardi face à Beni
Douala, Ayoub Azzi, lui, a réussi à
inscrire son premier but de la saison : «Je suis heureux d’avoir pu
inscrire mon premier but, je
remercie mes coéquipiers pour
cela. Pour moi, le plus important,
ce n’est pas celui qui inscrit, mais
que l’équipe réussisse à arracher
des victoires. Et tant que l’on
gagne nos matchs, alors tout va
pour le mieux. Comme je l’ai dit,
on est en bonne position et il ne
faut surtout pas s’arrêter en si bon
chemin, on doit continuer sur
cette lancée et surtout bien nous
préparer pour la suite de la compétition, rester concentrés sur la
préparation, ainsi tout ira bien.»
Ayoub Azzi n’a pas mis beaucoup

de temps avant de gagner la
confiance du premier responsable
de la barre technique mouloudéenne, Ce dernier lui a donné du
temps de jeu et a fait de lui un titulaire indiscutable dans l’axe de la
défense au point où le duo titulaire de la saison dernière,
Bouhenna-Demmou, se retrouve
sur le banc des remplaçants.
M. K.

«Place à la suite
maintenant»
Comme tout le monde le sait, les
Vert et Rouge auront droit à
quelques jours de repos avant de
reprendre le travail et la préparation de la phase retour. C’est le 2
janvier prochain que
Abderrahman Hachoud et ses
coéquipiers s’envoleront pour
l’Espagne où ils effectueront un
stage de préparation d’une dizaine de jours afin d’être au top
pour la phase retour :
«Maintenant que l’on a fini la
phase aller en beauté avec une
première place en championnat
et une qualification pour la suite
de la Coupe d’Algérie, il faut
penser à travailler et surtout ne
pas se relâcher. Je l’ai dit et j’insiste, on n’a encore rien gagné,
donc il ne faut pas s’enflammer.
On doit continuer sur notre lancée et redoubler d’efforts lors des
entraînements afin de revenir au
top pour la suite de la compétition.»
M. K.

BOUCHERIT :
«Je vais régler
mon problème
avant le stage»

Annoncé sur le départ après sa mise à
l’écart par le coach mouloudéen, Antar
Boucherit nous a
confirmé que rien
n’a encore été
décidé et qu’il
devait rencontrer
Ghrib avant le
départ pour le
stage en Espagne.
Mis à l’écart par
Kamel Mouassa, Antar
Boucherit n’a plus de temps de jeu et n’est que
rarement convoqué au sein des 18. Il serait
d’ailleurs parmi la liste des libérés, même si
rien n’a encore été décidé et que Ghrib et
Moussa doivent d’abord se réunir avant de
prendre une décision finale à propos de cette
liste. Antar Boucherit, que nous avons contacté
hier, nous a déclaré : «J’ai vu dans la presse
que j’étais libéré ; en vérité, rien n’a encore été
fait. J’attends de rencontrer Omar Ghrib pour
discuter avec lui ; je dois le rencontrer demain
(aujourd’hui) ou dans les prochains jours.
On va régler tout cela avant le départ pour le
stage. Pour le moment, je n’ai aucune idée sur
mon avenir, j’attends de rencontrer la direction. Je vais essayer de voir quelle est la
meilleure solution pour ma carrière.»
«J’étais blessé face à Beni
Douala»
Le milieu de terrain du Mouloudia d’Alger
nous a expliqué les vraies raisons de sa mise à
l’écart lors du dernier match face à Beni
Douala : «J’étais blessé face à Beni Douala. Je
ressentais encore quelques douleurs à la jambe,
donc je n’étais pas parmi les convoqués pour
cette rencontre. Voilà tout, je n’ai pas refusé de
jouer le match.»
M. K.

Suite au décès
de la maman
de Demou

La réunion
entre Ghrib
et Mouassa
reportée pour
la soirée
d’hier
Omar Ghrib devait retrouver dans la matinée d’hier
l’entraîneur en chef Kamel
Mouassa afin de parler du
recrutement, des libérés,
du programme avant le
stage et du bilan. Tout ce
qui concerne l’équipe
allait être décortiqué.
Mais suite au décès de la
maman de Demou, la
réunion a reportée pour la
soirée d’hier. Contacté par
nos soins afin de voir ce
qu’il en est de la réunion,
Omar Ghrib dira : « On est
en route pour assister aux
funérailles de la mère de
Demou. Dès que l’information est tombée, on a pris
la route. Normalement, la
réunion, on devait la faire
dans la soirée (entretien
réalisé hier à 13h30.) » Ce
qui est sûr, ladite réunion
se tiendra pour permettre
au coach ainsi qu’à Ghrib
de décider ensemble des
joueurs qu’il faudra libérer, ainsi que du renforcement. Pour le moment,
Ghrib ne parle que de
Mansouri, il pourrait y en
avoir un autre ou plus. Il
faut attendre la réunion
pour voir ce que feront les
Mouloudéens.
A. Z.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

6

LIGUE 1 MOBILIS

JSMB

LE MOULOUDIA

RAFLE TOUT

sur son passage

BOUGUÈCHE,
le lion est de retour
Après avoir marqué contre
l’USMBA, Bouguèche a confirmé face à l’USBD mardi en
marquant un doublé.
L’attaquant mouloudéen
retrouve le chemin des filets
et surtout ses jambes de 20
ans. Ce qui ne peut être que
bénéfique pour le Doyen des
clubs algériens. Bouguèche a
toujours été un poison pour
les défenseurs. Avec l’âge,
tout le monde croyait qu’il ne
pourra pas tenir ce rôle, mais
que nenni ! Il confirme encore une fois qu’il n’a rien
perdu et qu’il va apporter
encore plus à son équipe.
D’ailleurs, il a marqué mardi

dernier contre l’USBD 2 buts
sur les 6 inscrits, sans parler
des actions dangereuses qu’il
a créées où il aurait pu s’offrir un triplé ou plus.
Bouguèche a connu un passage à vide, mais il n’a pas été
relégué au banc, car comme
Mouassa l’a dit à son sujet :
« C’est un joueur avec ou
sans le ballon, il fait un gros
travail. »
Effectivement, Bouguèche a
montré qu’il peut être un bon
atout. Aujourd’hui, la phase
aller est terminée et les
Mouloudéens ont assuré une
place aux quarts de finale
avec le titre honorifique de

champions d’automne,
Bouguèche n’aurait pas pu
rêver mieux. Il est conscient
qu’il reste beaucoup à faire
car, maintenant que le MCA
est en quarts de finale, les
Chnaoua rêvent de la 9e
coupe et parlent aussi du 8e
titre de champion. Sans
oublier que la Coupe d’Afrique
va débuter bientôt.
Il est clair que le MCA veut
s’imposer dans toutes les
compétitions et Bouguèche
compte mettre les bouchées
doubles pour aider son équipe à réussir le pari.
A. Z.

Il n’a pas l’intention de quitter le Doyen

Djemaouni : «En Espagne
pour revenir plus forts»
L’attaquant du MCA,
Djemaouni, auteur de l’un des
buts de la partie de mardi
contre l’USBD, est content de
cette qualification. Il est bien
déterminé à faire un carton
plein en phase retour, puisqu’il songe déjà au stage qu’il
veut réussir.
Que diriez-vous de la balade
mouloudéenne de mardi
dernier ?
On a joué avec sérieux et
rigueur tout en respectant
l’adversaire. On s’est surpassés et on a su comment
prendre le dessus sur l’adversaire. On voulait cette place en

quart et on l’a eue. C’est vraiment l’extase.
Avec le titre de champion
d’automne, on imagine que
votre joie est complète, n’estce pas ?
Absolument ! On peut dire
que les objectifs sont atteints.
Il faudra maintenant se
concentrer sur la suite du parcours et faire le nécessaire
pour réussir le pari. On veut
aller très loin en Coupe
d’Algérie. On veut maintenir
la cadence en championnat et
faire sensation en Coupe
d’Afrique. Certes, ce ne sera
pas facile de jouer sur trois

fronts, mais il y a de la volonté
et avec une très bonne préparation, on abordera la suite
avec ténacité et force.
Le 2 janvier, le MCA sera en
Espagne pour le stage
hivernal ; seriez-vous avec le
groupe ?
Bien sûr, on va bosser durement en Espagne pour revenir
très forts afin de faire vibrer
nos fans comme on a su le
faire en 2016. En ce qui me
concerne, je vais me surpasser
pour être un atout influent
dans l’équipe quand les débats
reprendront.
A. Z.

Mouassa au
consulat hier

L’entraîneur en chef du
MCA, Kamel Mouassa, n’a
pas fait le déplacement
avec les Mouloudéens à
Mohammadia pour assister
aux funérailles de la mère
d’Abdelghani Demou. En
fait, le coach était
contraint de rester à Alger,
car il avait un rendez-vous
au consulat à Alger pour
récupérer son visa afin de
partir en Espagne le 2 janvier prochain.

Bensmaïli devrait
se déplacer en
Espagne

Comme Chaâl ne peut pas
partir en Espagne à cause
de ses engagements avec
l’équipe nationale militaire,
le gardien de but des
espoirs Smaïn Bensmaïli
devrait le remplacer et participer à la préparation
hivernale pour continuer à
progresser. Seulement, cela
devait être discuté hier
soir lors de la réunion
entre Omar Ghrib et Kamel
Mouassa.

Hachoud et
Zerdab dans la
dream team pour
les compétitions
nord-africaines

Le site Orange Football Club
a établi l’équipe de rêve
pour disputer les compétitions nord-africaines et le
nom d’Abderrahmane
Hachoud figure dans la
liste des titulaires, alors
que Zerdab est évoqué
parmi les remplaçants.

C’est un entraîneur heureux qui a
fini l’année 2016 avec les
honneurs. Normal, le Doyen a
terminé champion d’automne et a
validé son billet aux quarts de
finale. Le Mouloudia de Mouassa
carbure et tout le monde veut que
cela dure.
PAR AMINA Z.
Quand Mouassa a pris les
rênes de la barre technique du MCA, il a compris
qu’il fallait remettre de
l’ordre dans la maison du
Doyen. Il fallait travailler
encore plus car les joueurs
manquaient beaucoup de
boulot. Il a apporté sa
touche et a fait confiance
à ses joueurs qui se sont
repris en main et ont trouvé les ressources nécessaires pour redresser la
barre et depuis, ce n’est
que du bonheur pour le
Doyen qui rafle tout sur
son passage. Il a su comment s’imposer devant ses
concurrents directs pour
prendre cette place au
sommet. Pour les joueurs,
c’est une place méritée et
surtout, c’est la vraie
place du Doyen. Il a perdu
certes ces dernières
années, mais il a envie de
revenir sur la scène. Et
quand le Mouloudia d’Alger

fait une chose, il ne l’a fait
pas à moitié ; la preuve,
cette belle qualification
aux quarts de finale qui
s’ajoute au titre honorifique de champion d’automne. Il faut dire que cet
entraîneur a métamorphosé l’équipe. Il a su comment diriger le groupe
pour que le Doyen devienne
une machine à victoires
qui rase tout sur son passage. Le Mouloudia d’Alger
assure et rassure. Il faudra maintenir le cap et
Mouassa compter y veiller,
car à la fin du match
contre l’USBD, il avait
déclaré : « Une phase
retour difficile nous
attend.» Une façon de faire
comprendre à tout le
monde que le Doyen n’a
pas envie de s’arrêter en
si bon chemin. Mais il n’y
a pas de formule magique
pour cela, juste du travail
sérieux et cette rage de
vaincre.
A. Z.

Il n’ira pas en Espagne

Chaâl : «J’ai envie de
gagner la Coupe du
monde militaire»
Face à l’USBD, Kamel
Mouassa a fait appel à Chaâl
dans les bois. Le portier était
tout content d’assurer la qualification avec son équipe sur
le score sans appel de 7-1.
Chaâl sera avec les militaires
à partir du 3 janvier ; maintenant, il se concentre sur
la Coupe du monde. A
partir du 2 janvier, le
Mouloudia d’Alger
sera en Espagne
pour le stage
hivernal.
Pour ce voyage, Farid Chaâl
ne sera pas présent et pour cause,
il est retenu avec
les militaires : « Je
n’irai pas en Espagne,
je rentre en stage à Sidi
Moussa à partir du 3 pour
12 jours et nous concentrer
au maximum sur cette Coupe
du monde. Je crois que
l’équipe nationale militaire
ou civile, c’est pareil, car la
majorité des joueurs évolue
en nationale une. On va tout
faire pour réussir le pari.»
Chaâl a mis donc le cap sur
les militaires, mais il est ravi
tout de même d’avoir fini
l’année 2016 avec une qualification sur un score sans
appel de 7-1 contre Béni
Douala. Une équipe que
connaît bien le gardien Chaâl
puisqu’il dira : « Certes, les
joueurs adverses sont de
mon patelin, mais quand il

s’agit de la vie professionnelle, il n’y a pas de place au
sentiment. Quand tu défends
les couleurs du Mouloudia
d’Alger, tu n’as pas le droit
de passer à côté. C’est le
Doyen, on ne peut pas le
décevoir.» Le Mouloudia
d’Alger a fait sensation. Il s’est
offert le titre
de champion
d’automne
et il est
qualifié
aux quarts
de finale.
C’est l’extase et
Chaâl le sait
bien : « On a
terminé 2016
avec un bon rendement et une belle victoire qui nous assure la qualification. C’est vraiment
génial. On doit maintenir la
cadence, et pour cela, on va
bosser durement afin d’être
au top lors de la seconde partie du championnat.» Chaâl
pour clore son intervention
lance un appel aux Chnaoua
: « On demande à nos fans
de continuer à nous soutenir
dans le meilleur comme le
pire. On va tout faire pour les
rendre encore plus joyeux
quand la saison sera finie
avec au moins un titre.»
A. Z.

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

19

Retour en chiffres sur la
première moitié de la saison
La formation des
Vert et Rouge vient
de finir la première
moitié de la saison
sur le podium.

Boussaâda, la défaite
inquiétante
Contrastant avec l'assurance affichée lors des premières rencontres
en championnat, la première défaite
subie en déplacement face à l'Amel
de Boussaâda est survenue à la 6e
journée du championnat. Une
contreperformance qui fait craindre
le pire aux observateurs qui avaient
émis des doutes concernant les
capacités du groupe à atteindre les
objectifs assignés en début de saison. Défaits sur le score de 2 buts à
1, cette sortie ratée avait sonné
comme une piqûre de rappel pour
les joueurs qui se sont révoltés par
la suite en enchaînant une série de 5
victoires de suite.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Avec 25 points au compteur,
les Béjaouis sont à deux points de
l'USM Blida, 2e, et 9 points du leader, à savoir le Paradou AC. On
peut dire que c'est une petite déception pour les supporters de la formation de Yemma Gouraya dans la
mesure où le club avait fourni beaucoup d'efforts financiers pour s'attacher les services de joueurs connus.
Avec le retour des anciens, à l'image
de Megatli Amine, et l'arrivée de
joueurs qui ont fait les beaux jours
de grosses cylindrées, on s'attendait
à voir une équipe de la JSM Béjaia
écraser tout sur son passage. Mais
c'est plutôt un visage inquiétant qui
nous a été offert au début du championnat avant que les Béjaouis ne se
rattrapent en prenant les commandes du championnat vers la
moitié de cette première phase. La
formation chère au président Tiab
Boualem a finalement fléchi en
cédant du terrain à ses concurrents
directs à l'image du Paradou et
Blida. Il faut dire qu'il y avait
quelques erreurs de casting au
départ avec des joueurs qui n'ont
pas eu le rendement espéré. Cela a
d'ailleurs contrasté avec des éléments qui ont été une véritable surprise. Le recrutement effectué en
début de saison a d'ailleurs permis
de découvrir quelques belles pépites
parmi des joueurs qui n'étaient pas
venus dans la peau de stars. On peut
citer parmi eux Ounnas Hamza, Drifel
Lakhdar ou bien évidemment
Latrèche Mehddy.

équipe qui joue la carte de l'accession. En plus du bilan numérique
qui demeure insuffisant, la qualité
du jeu produit par l'équipe jusquelà n'offre pas plus de garantie, obligeant par la même occasion la direction à prendre des mesures en limogeant le coach Khezzar El Hadi.
Avec l'arrivée d'un nouveau staff
technique, les responsables de la
JSM Béjaia veulent apporter du sang
neuf au groupe qui commençait à
perdre ses repères en cette fin de
phase aller. Sur les 45 points mis en
jeu, la formation béjaouie n'a récolté
que 25 points, soit un bilan au-dessus de la moyenne. Les gars de la
Soummam ont, par ailleurs, raté
quelques points à domicile face à
des adversaires qui étaient facilement à leur portée. Avec un match
nul face à l'US Biskra et deux
défaites face au MC Saida et
Paradou AC, les Béjaouis ont laissé
filer 7 précieux points.

25 points au compteur
La JSM Béjaia occupe actuellement la 3e place au classement
général avec 25 points au compteur.
Un bilan tout juste moyen pour une

15 buts inscrits et 12 encaissés
En plus du bilan comptable, les
Vert et Rouge ont débuté la saison
avec une défense qui rassurait. Le
coach à l'époque avait évoqué sa

Khellaf Nabil,
l'espoir qui
monte

Avant le début de la
saison, la direction de la
JSMB, emmenée par Tiab
Boualem et les membres
du CSA, ainsi que
l'entraîneur de l'époque
Khezzar El Hadi, avait
évoqué la possibilité de
promouvoir des jeunes du
cru durant cette saison.
Connu pour avoir lancé
plusieurs jeunes à la
JSMB, lors de son passage
en 2008 à l'image de
Megatli, Annani et Souama,
Khezzar a fait une
trouvaille, et non des
moindres ; Khellaf Nabil,
âgé à peine de 20 ans,
s'est imposé comme
titulaire indiscutable sur le
flanc droit de la défense.
Un joueur qui dispose d'une
marge de progression
importante dans la mesure
où ce dernier peut encore
apprendre beaucoup de
choses.

stratégie qui consistait à offrir une
assise défensive au groupe avant de
travailler les autres compartiments.
Les nombreuses absences, dues aux
suspensions et blessures, ont eu un
impact, et non des moindres, sur les
résultats de l'équipe. Pour absence
de solutions à certains postes, le
compartiment offensif était clairement le maillon faible du groupe.
Avec seulement 15 buts inscrits sur
les 15 rencontres disputées, c'est une
moyenne d'un but par match que la
JSMB offre à ses supporters. Un
ratio qui reste néanmoins faible
pour une formation qui tente d'accéder au palier supérieur cette saison.
5e meilleure attaque et défense
Avec ces chiffres, la formation des
Vert et Rouge n'est pas loin de la
moyenne. L'absence de spectacle
sur le terrain a d'ailleurs poussé les
supporters à demander le départ de
l'ancien staff technique. La JSM
Béjaia occupe ainsi la 5e meilleure
attaque du championnat avec dans
se rangs des joueurs comme Drifel
et Hemiti. Des éléments qui disposent d'une certaine expérience sur
les terrains algériens. En revanche,

Benmansour,
aucune minute
jouée
Un seul joueur composant l'effectif de la JSM Béjaia n'a pas eu la
chance, depuis le début de la saison, de montrer ce qu'il vaut :
Farouk Benmansour. Ce dernier, blessé aux ligaments croisés, était
indisponible pour le début de la saison. Son retour aux entraînements a eu lieu alors que la compétition avait débuté. Par ailleurs,
Farouk n'a pas eu la chance de retaper dans le ballon lors d'un match
officiel ; ce qui fait de lui le seul joueur qui n'a pas eu la chance
durant cette première moitié de la saison.

la défense figure parmi les
meilleures équipes du championnat
et cela en dépit des nombreuses
absences qui ont contraint les
membres du staff technique à procéder à des changements.
Chlef, la rencontre la plus
aboutie
Durant le parcours que réalise
l'équipe depuis le début de la saison, la rencontre la plus aboutie du
côté des béjaouis est certainement
le déplacement effectué à Chlef.
Face à un concurrent direct, les
gars de la capitale des
Hammadites ont réalisé une rencontre à la hauteur des ambitions
du club en allant imposer leur loi
chez une formation de Chlef qui,
elle aussi, prétend jouer la carte de
l'accession. Face à des locaux qui
ont très vite pris l'avantage, les
hommes de Khezzar avaient réagi
par l'intermédiaire de Drifel qui
s'est révélé ce jour-là comme l'un
des éléments les plus réguliers
dans les efforts. Les Béjaouis l'ont
d'ailleurs remporté sur le score de
3 buts à 2 sur la pelouse du
Chahid-Boumezrag de Chlef.

La reprise des
entraînements
cet après-midi
Le retour aux entraînements est prévu cet aprèsmidi pour les Béjaouis. Après avoir bénéficié de 5
jours de repos, les camarades de Yacine Djebarat ont
rendez-vous cet après-midi à 16h00 au stade de
l'Unité maghrébine de Béjaia pour la reprise du travail. Les joueurs auront droit à deux séances à Béjaia
avant de prendre la route à destination de l'école de
préparation olympique d'El Bez, pour un stage qui
s'étalera du 31 décembre au 4 janvier.

Des joueurs en méforme
Si certains se sont révélés à l'image de Drifel et Ounnas, d'autres ont confirmé toutes les bonnes impressions qu'on avait
d'eux à leur arrivée au club, notamment Rait, Merbah et Allali. Des éléments qui ont su apporter le plus escompté et
sur lesquels les ambitions reposent. D'autres éléments n'ont pas réussi à enchaîner, et ils ont été nombreux à l'image
de Bensaha, Attek ou Kacem. Des joueurs qui auraient pu devenir des cadres si ce n'était le niveau affiché depuis le
début de la saison. Alors que la direction comptait énormément sur eux pour assurer sa lancée de l'année passée, ces
derniers ont beaucoup déçu dans un premier temps les responsables du club, et aussi les supporters qui ne comprenaient d'ailleurs pas les raisons de leur baisse de régime.
B. E. Z.

Le chantier d'Ifticène
Alors que le départ de Khezzar
était prévisible, notamment en raison du manque de régularité dans
le jeu de l'équipe, Younes Ifticène
aura du pain sur la planche pour
remettre les pendules à l'heure. Le
technicien béjaoui devra définir
avec exactitude les besoins du groupe actuel afin d'entreprendre le
chantier qui aura pour but de trouver les solutions nécessaires.
L'objectif assigné au nouvel entraîneur est clair : finir la saison parmi
les trois équipes de tête. Disposant
de l'expérience nécessaire dans ce
domaine, le nouvel entraîneur des
Vert et Rouge devra, par ailleurs,
donner une identité de jeu à son
groupe. Avec un renforcement de
l'effectif qui s'impose et même plus
que nécessaire, la tâche ne sera pas
facile pour Ifticène, qui doit en plus
remettre certains joueurs dans le circuit.
B. E. Z.

Ounnas Hamza,
le meilleur buteur
avec 6 réalisations

Il est parmi les joueurs les plus
réguliers au sein de l'effectif des Vert
et Rouge. Hamza Ounnas est le
meilleur buteur de l'effectif. Avec 6
réalisations au compteur, Hamza
s'inscrit comme l'élément
incontournable au sein de l'effectif de
la JSMB. L'ex-Blidéen est talonné de
près par Drifel Lakhdar et Hemiti
Fares, qui ont inscrit respectivement
3 et 2 buts.

Khellaf Oussama et
Merbah Abdelmalik,
les joueurs les plus
utilisés

Parmi les joueurs qui ont eu la
confiance des différents staffs qui se
sont succédé à la barre technique du
club, Khellaf Oussama et Merbah
Abdelmalik ont disputé la totalité des
rencontres du championnat lors de
cette première moitié de la saison. En
effet, les deux défenseurs ont réalisé
un 15/15, confirmant ainsi le choix
judicieux de la direction cet été. Ces
deux éléments sont suivis de très
près par Rait Billel et Allali Slimane,
qui ont joué 14 rencontres depuis le
début de cette phase aller.

Zerrouki et Djebarat,
la confirmation

Ils sont certainement les joueurs qui
confirment leur statut depuis le début
de la saison. Zerrouki Mourad et
Djebarat Yacine se sont imposés
comme les tôliers dans l'effectif
actuel du club. Après avoir prolongé
leur saison, Zerrouki et Djebarat sont
en train de pousser le groupe actuel
telle une locomotive.

20

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

JSK

5

Hannachi offre 1,2 milliard, Haddad 1,5

LE TRANSFERT DE

HAMIA
SE COMPLIQUE

Au moment où les responsables de la JS Kabylie pensaient que
l’attaquant de l’O Médéa Hamia est acquis, le président de l’USM
Alger, Rebouh Haddad, entre en course pour l’acquisition de ce joueur.
PAR N. BOUMALI

Hamia : «Je jouerai
pour le club qui
récupérera ma lettre
de libération»
Epoustouflant lors de la
première manche du championnat, Hamia est sollicité de
partout en ce mercato hivernal.
Il continue à enflammer le marché des transferts et personne
n’est en mesure de dire où il
jouera à la phase retour même
si les responsables de la JSK
affirment qu’ils feront le nécessaire pour racheter son contrat.
En plus de la JSK, il est convoité par l’USMA, le MCA et la JS
Saoura. Joint en fin d’aprèsmidi d’hier pour voir s’il a une
préférence pour une équipe
quelconque, Hamia entretient
toujours le suspense concernant son avenir. Il avait confié
aux responsables kabyles, il y a
quelques semaines de cela,
qu’il rêvait de porter le maillot
des Jaune et Vert lorsqu’il évoluait dans les divisions inferieures. Mais comme il n’a pas
son destin entre les mains, il
déclare : «Je sais que plusieurs
clubs dont la JSK me veulent,
mais je ne sais ce que mon président a décidé vu que je ne l’ai
pas rencontré. Je suis à Alger
avec l’équipe nationale militaire et tout ce que je peux vous
dire est que le club qui récupérera ma lettre de libération, je
jouerai pour lui.»

Compétition / PUB

ANEP 0079 du 29/12/2016

«Je ne vois aucun
inconvénient à ce que
je reste à l’OM»
A la question de savoir si les
clubs qui le convoitent renoncent à lui à cause des exigences

financières de son président
Mahfoud Boukhelkhal, Hamia
se dit prêt à poursuivre son
aventure avec l’O Médéa. «Il se
pourrait que je parte en ce mercato hivernal, mais il se pourrait que je reste aussi. Je suis
sous contrat avec l’O Médéa
jusqu’à décembre 2017 et je ne
vois aucun inconvénient à ce
que je reste. Si mon président
décide de me garder, je resterai
avec plaisir et je continuerai à
donner le meilleur de moimême pour être à la hauteur
des attentes placées en moi. Je
me sens bien avec l’OM et je ne
fais pas une fixation sur mon
transfert», a souligné Hamia.
«J’ai reçu des offres
de l’étranger, mais… »
Affichant une forme éblouissante depuis qu’il porte le
maillot de l’O Médéa, l’attaquant Hamia intéresse aussi les
clubs étrangers. Il n’a cité
aucun nom des clubs qui l’ont
contacté, mais il avoue qu’il n’y
a pas seulement les clubs de
l’élite qui le veulent en ce mercato hivernal. «J’ai reçu des
offres de l’étranger, mais je ne
peux pas quitter le regroupement de l’équipe nationale
militaire. Je suis lié à l’OM et
c’est mon président qui décidera de mon avenir», a conclu
Hamia qui n’a pas oublié que
c’est grâce à la formation de
Médéa qu’il s’est fait un nom.
N. B.

Hannachi
refuse la
surenchère
PAR ABDELLAH H.
Même si l’attaquant Hamia
fait partie de ses priorités
en ce mercato hivernal, le
président Hannachi n’est
pas prêt à faire des folies
pour bénéficier des services
de ce joueur. Il a proposé à
son homologue de l’O Médéa
1,2 milliard de centimes
pour racheter le contrat de
Hamia et il n’est pas disposé à offrir plus. Les responsables de la JSK pensent
qu’ils ont fait un pont d’or à
la direction de l’OM et qu’ils
refusent de faire dans la
surenchère pour avoir
Hamia. Pour eux, il est hors
de question de revoir à la
hausse leur offre. Ils sont
convaincus qu’ils ont mis le
prix nécessaire pour avoir la
libération de l’attaquant de
l’OM et que la balle est
maintenant dans le camp du
président Boukhelkhal. Ils
savent que la surenchère ne
fera qu’augmenter la cote
de Hamia. En cette période
des vaches maigres, ils ne
sont pas prêts à débourser
une somme astronomique
pour recruter un joueur. Ils
reconnaissent que Hamia
fait partie des meilleurs
attaquants de notre championnat, mais ils estiment
que sa lettre de libération
ne devra pas coûter plus de
1,2 milliard de centimes. Ils
étaient les premiers à
prendre attache avec le président Boukhelkhal pour
négocier la lettre de libération de Hamia, mais ils ne
sont pas prêts à se plier au
jeu de la surenchère avec
aucune autre équipe.
A. H.

Et comme il dispose
de plus de moyens
financiers que les dirigeants
de la JSK, il fait une
meilleure proposition
financière au président de
l’OM Mahfoud
Boukhelkhal pour racheter
le contrat de Hamia. Si le
président Hannachi a offert
1,2 milliard de centimes
pour la lettre de libération
de cet attaquant, Haddad
surenchérit avec 300
millions de centimes de
plus. Autrement dit, sa
proposition est de 1,5
milliard de centimes. C’est
le président Boukhelkhal en
personne qui l’a confié aux
dirigeants des Canaris en
leur disant qu’ils doivent
revoir à la hausse leur
proposition financière.
«L’USMA m’a offert 1,5
milliard de centimes et
vous vous m’avez proposé
que 1,2 milliard de

centimes. Vous devez
revoir à la hausse votre
proposition financière», a
déclaré le président
Boukhelkhal aux dirigeants
de la JSK. La sortie du
président de l’O Médéa a
surpris les responsables des
Jaune et Vert qui ne
s’attendaient pas à ce qu’il
leur parle de l’offre du
président de l’USMA.
MCA et JSS En relançant
la piste de Hamia après la
rencontre de l’ultime
journée de la phase aller
face au CRB, les dirigeants
pensaient qu’avec une offre
de 1,2 milliard de centimes
ils rachèteraient sans aucun
problème son contrat. Mais
avec la surenchère des
autres clubs notamment
l’USMA, le MCA et la JS
Saoura, ils voient leurs
espoirs de recruter le
meilleur buteur du
championnat éclater
comme des bulles de savon.
Engagés dans les

compétitions continentales
comme la JSK, les
responsables de l’USMA,
du MCA et de la JS Saoura
pour ne citer que ceux-là
sont prêts à casser leur
tirelire pour s’offrir les
services de Hamia. Les
chances de voir ce dernier
jouer pour la JSK
s’amenuisent de jour en
jour, alors qu’en début de
semaine, il était plus
proche de la JSK que de
n’importe quel autre club.
Sa piste n’est pas encore
écartée, mais tout porte à
croire qu’il signera dans
une autre équipe. Les
dirigeants des Canaris
veulent sauver leur
recrutement en engageant
l’un des meilleurs
attaquants du
championnat, mais leurs
calculs sont faussés par
l’entrée en course des
autres clubs.
N. B.

Banouh toujours d’actualité
Selon une source proche de la direction, l’attaquant Banouh intéresse toujours les responsables de la JSK. Décidé à changer d’air en ce mercato hivernal, Banouh aurait assuré aux
responsables des Jaune et Vert qu’il récupérera lui-même sa lettre de
libération. Il se trouve actuellement à l’étranger et il ne devrait regagner le pays que la semaine prochaine. Vu que leurs chances de
recruter Hamia s’amenuisent de jour en jour, les responsables de la
JSK feront le maximum pour engager Banouh qui a réalisé de belles
prestations avec son équipe. N’ayant recruté que deux attaquants
pour le moment, à savoir Thomas Izerghouf et Mehdi Benaldjia, les
dirigeants de la JSK sont dans l’obligation de renforcer leur compartiment offensif avec un attaquant de valeur. Ils sont sur plusieurs
pistes, mais la plus plausible est celle de Banouh
A. H.

La piste des FrancoAlgériens réactivée
En l’absence de joueurs
libres sur le marché local, le
président Hannachi a réactivé
la piste des Franco-Algériens.
D’après une source digne de
foi, il a pris attaché hier avec
un manager pour voir s’il a de
bons joueurs à lui proposer.
Déterminé à renforcer son
effectif en ce mercato hivernal,
le président de la JSK ne
désespère pas pour enrôler
des joueurs capables d’appor-

ter un plus à son équipe. Il est
toujours à la recherche d’un
attaquant, d’un meneur de jeu
et d’un défenseur central. Sa
priorité est de recruter l’attaquant Hamia, mais les exigences financières du président de l’O Médéa le dissuadent à poursuivre les négociations pour le rachat du contrat
de ce joueur.
A. H.

Affaire à saisir

Vend chambre froide
démontable
(Ouadhias), prix intéressant.
Yahia 0771901279

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

4
Hannachi tient à
recruter 6
joueurs en ce
mercato hivernal
N’ayant épuisé que 21 licences à
l’intersaison, le président
Hannachi est décidé à engager 6
joueurs en ce mercato hivernal.
Il a déjà recruté le défenseur
Sofiane Khelili et les attaquants
Thomas Izerghouf et Mehdi
Benaldjia, mais il compte enrôler
encore 3 autres joueurs avant la
clôture du marché des transferts. Afin d’améliorer le classement de l’équipe en championnat
et d’aller loin en coupe d’Algérie
et en coupe de la CAF, le président Hannachi veut mettre le
paquet afin de renforcer son
effectif avec des éléments
capables d’apporter un plus à
l’équipe. Au vu des prestations
lors de la première manche du
championnat et même en
matches de coupe d’Algérie, il y
a eu plusieurs lacunes, ce qui
oblige le président Hannachi à
recruter en ce mercato hivernal.
L’équipe a besoin de renforts
dans les trois compartiments et
malgré l’absence de bons
joueurs libres sur le marché, le
président de la JSK tente tant
bien que mal de trouver des éléments qui seront à la hauteur
des attentes placées en eux.

A. H.

Vers le
repêchage
d’Islam-Salah
Selon une source proche de la
direction, le défenseur IslamSalah poursuivra en principe son
aventure avec les Canaris à la
phase retour. Après avoir renoncé à l’idée de libérer Sebie
Touhami qui n’a joué sous le
maillot de la JSK que lors des
derniers matches, les responsables du club auraient décidé
de retenir Islam-Salah dans leur
effectif jusqu’à la fin de la saison. L’ex-pensionnaire de l’ASO
était annoncé, il y a quelques
jours de cela, partant d’une
manière officielle, mais vu que
les dirigeants n’ont renforcé leur
défense qu’avec Khelili, ils
auraient pris la décision de garder Islam-Salah. Ils sont toujours à la recherche d’un bon
défenseur central capable de
stabiliser leur défense, en vain.
Ils ont évoqué la piste du défenseur sétifien Keniche après la
rencontre de la coupe d’Algérie
face au Nasr Fedjoudj, mais il n’y
a rien de concret avec lui pour le
moment.

N. B.

Intérêt pour
Keniche
Malgré le recrutement de
Sofiane Khelili, le président
Hannachi tient toujours à renforcer sa défense par un autre
défenseur central. D’après une
source digne de foi, il s’intéresse toujours au pensionnaire de
l’ES Sétif qu’il voulait avoir dans
son effectif depuis qu’il jouait
pour l’USMH. Le nom de Keniche
circule dans l’entourage du club
depuis plusieurs semaines, mais
rien n’a été fait pour le moment.
Il est sous contrat avec l’ESS et
il ne peut pas opter pour un
autre club sans l’aval du président Hassan Hamar. Il est utile
de rappeler que le président
Hannachi s’était déplacé à la midécembre en France pour superviser le défenseur central de
Toulon Mohamed Sahnoun, mais
comme il n’a pas été convaincu
par la prestation de ce dernier, il
a abandonné sa piste.

A. H.

ASMO

LIGUE 1 MOBILIS

BENALDJIA OFFICIALISERA

son transfert
aujourd’hui
PAR N. BOUMALI
Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière
édition, l’attaquant Mehdi
Benaldjia portera le maillot
de la JS Kabylie à la phase
retour. Il a tout conclu avec
le président Hannachi au
cours d’un dîner mardi soir.
Il se déplacera aujourd’hui
à Tizi Ouzou afin d’officialiser son transfert au siège
du club. Même si le président Hannachi n’a pas présenté ses deux nouvelles
recrues à la presse, à
savoir Sofiane Khelili et
Thomas Izerghouf, il tient à
présenter Benaldjia à la

presse aujourd’hui. Le
recrutement de ce dernier
constitue une véritable
surprise puisque son nom
n’a jamais été évoqué par
la direction avant que le
président Hannachi ne le
reçoive dans la soirée
d’avant-hier afin de conclure avec lui. Benaldjia a
d’énormes qualités, mais il
n’a pas brillé avec la JS
Saoura lors de la première
manche du championnat.
Parviendra-t-il à faire taire
les mauvaises langues en
faisant parler son immense
talent sous le maillot de la
JSK.
N. B.

«J’apporterai un plus à l’équipe»
 «JE SUIS EN FORME»  «HADDAD M’A BRISÉ»
 «JE REBONDIRAI AVEC LA JSK»

Vous avez créé la surprise en
rejoignant la JSK en ce mercato
hivernal, vos négociations avec
le président Hannachi se sont
déroulées dans la discrétion la
plus totale…

Vous savez, j’ai été contacté par
plusieurs clubs avant que le
président Hannachi ne prenne
attache avec moi. Je n’ai pas hésité
à lui dire oui, car la JSK est un
grand club et tout joueur
ambitieux rêve de porter son
maillot. Je me suis entendu avec le
président Hannachi pour que je
signe pour 18 mois.

La signature de votre contrat
est prévue pour ce jeudi, mais
elle ne sera qu’une simple
formalité, n’est-ce pas ?

Oui, j’ai tout conclu avec le
président Hannachi et je me
déplacerai aujourd’hui à Tizi
Ouzou afin d’officialiser mon
transfert. C’est un honneur pour
moi de rejoindre ce prestigieux
club.

Etes-vous apte à apporter un
plus à l’équipe kabyle ?

Bien sûr, si j’ai rejoint la JSK,
c’est pour apporter un plus à
l’équipe. Je me sens en forme et je
profiterai de la trêve hivernale
pour travailler encore plus afin

d’être au top de ma forme à la
reprise du championnat.

Le président Hannachi
s’intéressait à vous depuis que
vous portiez le maillot de
l’USMA, mais votre transfert ne
s’est concrétisé qu’en ce
mercato hivernal…

C’est le destin. Je suis très
honoré de porter le maillot des
Jaune et Vert.

D’aucuns disent que vous êtes
passé à côté d’une grande
carrière…

Certes, j’aurais pu faire mieux,
mais il ne faut pas oublier que je
n’ai que 25 ans. J’aurai tout le
temps pour rebondir. J’avoue que
c’est le président Haddad qui
m’avait brisé. A mes débuts à
l’USMA, j’étais sollicité par deux
clubs portugais dont l’un
participait à la coupe de l’UEFA,
mais il m’avait bloqué. Si j’avais
un président comme Hannachi,
j’aurais décroché un contrat
professionnel.

Est-il vrai que vous êtes en
méforme et que vous n’avez
fait que chauffer le banc avec
la JS Saoura ?

J’ai joué 11 matches avec la JS
Saoura, mais comme je ne pouvais

«

Je n'ai que
25 ans
et je suis
toujours
performant

pas m’adapter à mon nouvel
environnement, j’ai demandé à
mon président que je remercie au
passage pour me remettre ma
lettre de libération. Je n’ai aucun
problème avec les dirigeants de la
JSS. En ce qui concerne mon état
physique, je me sens en forme. J’ai
fait une belle saison avec le NAHD
avant de rejoindre la JSS. Je
connais mes qualités et je ferai tout
pour apporter le plus attendu de
moi.

Vous aurez une belle
opportunité de rebondir sous le
maillot des Jaune et Vert…

Absolument, la JSK est l’un des
plus grands clubs en Algérie et je
l’ai choisie par conviction. Elle
disputera la coupe de la CAF et
elle est qualifiée aussi pour les ¼
de finale de la coupe d’Algérie,
deux challenges très motivant
pour moi. Comme je vous l’ai déjà

Hannachi a déposé hier
les licences de la coupe
de la CAF
Ce n’est qu’hier que le président Hannachi s’est déplacé au siège de la Fédération algérienne de football pour déposer les licences des joueurs concernées par la coupe de la CAF.
Les dossiers des nouvelles recrues seront aussi déposés avant le 15 janvier, mais la direction du club sera appelée à payer des pénalités de retard. Le tirage au sort a été très clément avec les Canaris qui affronteront au tour préliminaire de la coupe de la CAF la
modeste équipe de Monrovia au mois de février prochain.
A. H.

dit, j’aurais pu faire mieux si
j’avais un président comme
Hannachi et je ferai tout pour
rebondir avec la JSK. Je suis un
joueur ambitieux et je travaillerai
très dur pour être à la hauteur des
attentes placées en moi.

Vous êtes un joueur polyvalent,
ce qui va certainement vous
permettre de s’imposer sur
l’échiquier des Canaris dès la
reprise du championnat, si vous
êtes en forme bien sûr…

Je peux jouer dans tous les
postes de l’attaque et au poste de
milieu offensif. Je me sens déjà
bien, mais je profiterai de cette
trêve pour m’améliorer encore
davantage. J’aime les défis et je ne
rechignerai pas sur l’effort pour
apporter le plus attendu de moi.

Pensez-vous que la JSK est
capable de revenir en force à la
phase retour ?

Oui, la JSK est un grand club et
elle n’est pas à la place qui lui sied.
On tentera d’améliorer notre
classement en championnat et
d’aller le plus loin possible en
coupe d’Algérie et en coupe de la
CAF.
N. B.

On parle d’Amiri
et Haddouche
Ne sachant plus quoi faire en ce mercato hivernal, les
responsables de la JSK continuent à contacter les joueurs en
vue de les convaincre à rejoindre leur équipe. Après Benaldjia
qui officialisera son transfert aujourd’hui, on parle de
Haddouche et Amiri. Ce dernier que nous avons joint dans la
soirée d’hier affirme qu’il a entendu parler de l’intérêt de la
JSK, mais il précise qu’aucun dirigeant de la JSK n’a pris
attache avec lui.

6

Coupe d'Algérie

serait pas chaud

Trois équipes des jeunes
catégories asémistes se sont
distinguées avant-hier en Coupe
d'Algérie de l'édition 2017. Il s'agit
des U20, U17 et U15 qui ont
arraché leur qualification
respectivement aux dépens de l'O
Arzew (3), SCM Oran et USM BelAbbes. Les juniors l'ont emporté
sur le score net de trois buts à
zéro (3-0) et se qualifient pour le
dernier tour régional de la
compétition. Quant aux cadets, ils
ont gagné par trois buts à un (3-1),
tandis que les minimes,
détenteurs du trophée, l'ont
emporté sur le score d'un but à
zéro (1-0) et se qualifient pour
l'avant-dernier tour régional.
Selon une source autorisée, les
juniors affronteront au prochain
tour l'USM Bel-Abbes, tandis que
les cadets et les minimes se
mesureront à l'US Remchi. "Les
trois matches auront lieu mardi
prochain sur un terrain neutre ",
assure notre interlocuteur, hier au
téléphone.

Les jours de Mohamed Henkouche à la
tête du staff technique de l'équipe
fanion de l'ASM Oran sont quasiment
comptés, ou presque.
PAR L. M. AZZI
L'issue de sa rencontre
avant-hier avec les responsables du club de M'dina J'dida
aurait dégagé un sentiment
motivant son départ. D'après
nos informations, le technicien
ne semble pas convaincu de la
volonté de ces derniers de
monter une équipe plus forte
pour la deuxième partie de la
compétition. En marge de la
rencontre tenue dans le bureau
de Mohamed Saâdoune, les
discussions ont tourné autour
de la situation financière des
joueurs qui ne sont toujours
pas payés. L'enfant de Mascara,
qui refuse de décrocher son
téléphone malgré notre insistance, a exigé un renfort de
qualité ainsi que la régularisa-

tion salariale des joueurs, tout
en conditionnant le départ de
pas moins de quatre joueurs
de l'effectif actuel. Les dirigeants ont montré leur aptitude à obtempérer même si, au
sujet du point lié à la libération
des joueurs, ils étaient réticents.
Le manque de communication
nous empêche d'avoir une vue
précise sur la teneur de la discussion entre les dirigeants et
l'entraîneur. Seulement, à en
croire une source proche de
l'équipe, ce dernier ne serait
pas chaud à l'idée de poursuivre sa mission de driver
d'El-Djamîya. Cependant, tout
le monde le saura à l'occasion
de la reprise des entraînements
prévue aujourd'hui dans
l'après-midi.
L. M. A.

MCEE

USMB

Zitouni : «Espérons
qu’on va bien profiter
de la trêve»

Zerguine
veut-il vraiment
quitter le club ?

Le milieu du terrain du MCEE, Zitouni,
est, à l’image de ses coéquipiers, inquiet
quant à l’avenir de son équipe.
De notre correspondant

T. AMMAR

Avec du recul, qu’avez-vous à
nous dire sur la phase aller ?

Je pense, comme tout le
monde le sait, que nous avons
passé une difficile première
manche du championnat. La
situation au club est
catastrophique et cela à tous les
niveaux. C’est vraiment
dommage pour le MCEE d’en
arriver-là. Nous, les joueurs, on
est vraiment inquiets pour
l’avenir du club.

Mais, vous les joueurs, avez
aussi une grande part de
responsabilité dans la
situation du club par vos
mauvais résultats…

On est tous responsables, que
ce soit dirigeants, entraîneurs,
joueurs et supporters, il ne faut
pas se mentir.

Les choses se sont-elles
améliorées depuis la fin de la
phase aller ?

Non, c’est toujours le flou et
l’incertitude.

Et que comptez-vous faire ?
Je suis quelqu’un de

21

Malgré 3 points conditionnés

HENKOUCHE NE

joueurs dans
l'œil du cyclone

Une source proche de
l'équipe asémiste assure
que la direction aurait l'intention de sanctionner pas
moins de six joueurs, soit
un tiers d'un effectif déjà
chétif sur le plan qualitatif.
Néanmoins, aucun nom n'a
été divulgué ; il pourrait
s'agir de Barka, Belalem,
Naamane et El-Ghomari.
Pour les deux premiers
nommés, la raison serait
liée à l'intention de la direction de les céder afin de
profiter de leur départ,
sachant qu'ils sont en fin
de contrat. D'après nos
sources, les dirigeants sont
dans l'attente d'une offre
pour céder ces deux
joueurs qui ont fait leur
début au club. Pour le troisième, ses fréquentes blessures et ses absences suite
aux suspensions sont les
griefs retenus contre lui. Il
est vrai que ce joueur porteur du numéro 27 n'a
jamais été régulier cette
saison avec l'équipe se permettant même le luxe de
rater la moitié des matches
de la première phase du
championnat. Quant à l'enfant de Maghnia, son rendement jugé au-dessous de
la moyenne serait la cause
de sa libération qu'on
tâchera d'élucider avec plus
de détails.
L. M. A.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

responsable qui ne fuit pas son
devoir, j’ai un contrat avec le
MCEE et je ferais en sorte de
l’honorer jusqu’à la dernière
journée.

Pensez-vous que l’équipe
peut éviter la relégation ?

Certes, on est mal-classé (14e
avec seulement 11 points au
compteur), mais il reste toute la
phase retour ; si les choses
s’arrangent au club, je pense que
les résultats suivront, l’espoir
demeure.

Pensez-vous que l’équipe
peut recharger ses batteries
en cette trêve ?

Oui, elle peut, mais on
effectuant un bon stage et aussi
en réglant beaucoup de
problèmes au club. Espérons
qu’on va bien profiter de la
trêve.

Je vous laisse conclure…

Je veux m’adresser à nos
supporters pour leur demander
de venir en masse remplir les
tribunes du stade pour nous
soutenir car on vraiment a
besoin d’eux.
A. T.

L’attaquant Zerguine est courtisé
par plusieurs clubs de Ligue 1
Mobilis, à leur tête la JSK et le
CRB qui se sont montrés intéressés par les services du buteur
du club blidéen. De source
proche du club, le joueur veut
endosser le maillot d’un autre
club qui pourrait lui offrir un
salaire alléchant et lui permettre
de briller comme il se doit.
Zerguine va rencontrer le président du conseil d’administration,
Boumaza, pour demander son
avis. Selon la même source, le
sort de Zerguine dépendra de
l’objectif du club durant la phase
retour. Si la direction change
d’objectif à cause de la crise
financière, Zerguine pourra quitter le club et opter pour une
autre équipe plus ambitieuse.

L’avenir des émigrés
toujours dans le flou

Malgré les efforts fournis par
leur agent afin de mettre la
pression sur la direction blidéenne pour qualifier les trois
joueurs émigrés, les dirigeants
de l’USMB n’ont pas bougé ; ils
ont tout simplement négligé l’affaire des émigrés comme si ces
trois joueurs ne vont pas apporter un plus et n’ont pas le niveau
qu’il faut pour endosser le
maillot du club. Ces émigrés se
sont envolés pour la France
avant-hier pour se ressourcer ;
ils vont revenir au club le 2 janvier pour entamer la préparation
de la trêve hivernale. Si leur problème n’est pas réglé d’ici là,
leur agent va certainement
prendre les devants pour ester
la direction du club en justice.
A. Dj.

Les jeunes
avec
succès

Programme :

U20 : ASM Oran - USM Bel-Abbes
U17 : ASM Oran - US Remchi
U15 : ASM Oran - US Remchi

La pelouse du
stade Brakni
inquiète les
joueurs
La dégradation de l’état de la
pelouse des Frères Brakni
inquiète de plus en plus les
joueurs qui redoutent des
blessures.
De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Le mauvais état de cette pelouse ne date
pas d’aujourd’hui, mais depuis la saison dernière
quand l’ancienne direction avait envoyé un courrier à l’APC de Blida lui demandant de renouveler la pelouse.
La nouvelle direction, depuis son arrivée en
début de saison, a promis de s’occuper de ce dossier, surtout le président de l’APC, Boumaza, qui
n’est autre que le président du conseil d’administration. Mais sa promesse n’a pas été tenue jusqu’à présent et l’état de la pelouse se dégrade de
jour en jour ; ce qui pourrait provoquer des blessures aux joueurs durant la phase retour du
championnat de Ligue 2 Mobilis et également
fausser les plans de l’entraîneur roumain Calin
Augustin, qui veut gagner son pari avec le club
phare de la ville des Roses.
Ils lancent un message de détresse
Les joueurs blidéens, à leur tête les cadres de
l’équipe, ont lancé un message de détresse à la
direction dans lequel ils ont réclamé la rénovation de la pelouse du stade Brakni, ce petit jardin
porte-bonheur du club.
A. Dj.

Aïssa El Bey
prêt pour la
compétition

Après deux semaines
de repos et de soins,
le jeune meneur de
jeu de Blida, Aïssa El
Bey est fin prêt pour
la compétition. Ce
jeune joueur souffrait
d’une luxation à
l’épaule qui l’a privé
de jouer les trois derniers matchs. Aissa El
Bey doit reprendre les
entraînements en solo
pendant quatre jours
avant d’intégrer le
groupe.

Le stage de
préparation à
l’hôtel Clean

L’équipe blidéenne
effectuera son stage
de préparation à l’hôtel Clean de Blida. Le
stage en question va
durer deux semaines
et sera ponctué de
trois matchs amicaux.
La crise financière
dont souffre le club a
incité la direction blidéenne à opter pour le
maintien du stage à
Blida au lieu de la
Tunisie ou ailleurs.
Donc, les coéquipiers
du portier Meziane
doivent mettre les
bouchées doubles à
partir du 2 janvier
pour affûter leurs
armes en prévision de
la phase retour qui
s’annonce compliquée.

www.competition.dz

Jeudi 29 décembre 2016

INSOLITE

22

Citation

Tout corps
plongé dans un
liquide finit par
avouer.

Madame
Caucescu

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

DÉTENTE

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

USA : elle roule depuis 10 ans avec le cadavre de son fils dans le coffre !
Quincy Jamar Davis avait 15 ans lorsqu'il a
mystérieusement disparu sans laisser de traces
du jour au lendemain. Jamais de corps n'a été
retrouvé, et il aurait pu tout aussi bien fuguer.
Mais malheureusement, il ne s'agit pas d'une
fugue. Cette semaine, la police a retrouvé son
corps. Et le plus insolite est le lieu de cette
trouvaille. C'était dans le coffre de sa propre
mère que le corps de Quincy reposait. Tonya
Slaton roulait en Ford Mustang sans assurance,
et c'est sur ce motif qu'elle s'est faite arrêter. La
voiture a alors été fouillée de fond en comble, et
la police était loin de s'attendre à la trouvaille

Les Bavarois proposent 4 ans de contrat et 3 millions/an

LE
BAYERN
FAIT LES YEUX DOUX

qu'ils ont fait dans le coffre ! Quincy y gisait. Il
était peu reconnaissable aux premiers abords,
car après 10 ans, son corps était en grand état
de putréfaction. Mais qu'est-il arrivé au jeune
homme qui aurait fêté ses 25 ans cette année ?
Si sa mère est actuellement jugée pour avoir
caché le corps, il se pourrait bien qu'elle soit
jugée pour meurtre également en fonction de la
tournure de l'enquête. Ses amis, très touchés par
la nouvelle, se sont rassemblés pour lui rendre
un dernier hommage après la publication de
l'information.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

légères
écorchures

JOUR

glorification

Une dame très avare rencontre son médecin au milieu de la rue.
- Docteur ! Je suis contente de vous voir.
Il faut que je vous dise que je souffre du dos et j'ai
même des douleurs plus bas.
- C'est très bien, chère madame, déshabillez-vous, nous
allons voir ça.

poète

R
R
R
P
T
E
L
L
I
T
U
O
C
E
A

E
E
T
I
O
N
A
I
R
O
N
I
Q
U
E

L
T
E
M
O
U
A
R
E
L
U
C
S
A
B

U
O
I
E
E
V
R
T
S
E
A
N
R
S
R

copulative

5

B
R
U
T
D
S
A
G
T
C
L
I
E
C
U

M
Q
Q
E
N
T
A
T
C
R
U
R
D
E
E

A
U
N
O
O
R
E
O
I
A
O
V
I
P
D

coiffures
d’apparat

monnaie de
Suède

E
E
I
B
A
U
S
N
E
N
I
A
U
T
N

7
3
2
1
4
6
8
9
5
D
R
O
N
O
T
R
A
D
L
F
N
Q
I
A

4
1
6
8
9
5
7
2
3
A
I
T
R
A
S
G
E
D
R
O
A
I
Q
M

6
4
1
5
2
9
3
7
8
S
I
I
G
I
S
E
N
A
I
E
D
L
U
E

2
7
3
4
1
8
5
6
9

13

À GHOULAM

14

courtisanes

éclat de rire

2

chiffre
romain

6

ancienne
Thaïlande
montagnes
grecques
monnaie du
Japon

10

fleuve froid

5
8
9
6
3
7
1
4
2

possessif

ville de
Serbie

apportée
avec soi

arète

plan
d’urgence

E
P
E
L
O
I
N
V
E
L
R
M
N
E
D

1
personnes
très lentes

9

grand loch

drame jaune

nettoyant

richesse

dix sur dix

ordre donné
accompagne
pour protéger

3

virtuose
coupée court
apparus

8

"Le Bayern Munich suit Ghoulam,
mais ne sont pas arrivés à
confirmer toutes les propositions
faites à l'ancien joueur de SaintEtienne par son club italien.

R
E
P
L
I
Q
U
E
R
R
A
T
O
N
G

E
U
Q
I
T
S
A
L
E
R
E
H
E
C
T

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ACCOSTAGE
AVOIR
BASCULER
BOIS
CORRIDA
CRAN
DEAMBULER
DEMANDEUR
ECOUTILLE
ELASTIQUE
FIOUL
GARANTIE
GONDOLE
HARENG
HOQUETER
INQUIET

IRONIQUE
LIQUIDER
LOIN
METEO
NIRVANA
ONDE
PIROUETTE
POUR
REALITE
REPLIQUER
RETORQUER
SCEPTIQUE
SEVERE
TANT
TENDREMENT

C
H
I
N
C
H
I
L
L
A

P
A
K
I
C

R
N

U
N
E
S

E
T
A
L
O
N

O
R
G

L
S
D

E
L

A
R
A
S
E

H

Une zone mixte
le
5 janvier
au CTN

14

domicilié

LES MELÉS

E

E
M
A
N
E
N
T

R
A
G
O
T

O
R
G
A
N
E

A
M
A
T
E
U
R

M
U
E

E
T
E
N
D
E
G
U
E
N
O

E
O

A
N
I
S
A
I
H
O
N
T
E
U
S
E
S

E
F
I
N
H
A
B
I
T
U
E
L
L
E

A
S
S
I
S
E
S
E
S
E
S
O
U
S

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

C H A D L I
7

8

Le sélectionneur national, Georges Leekens,
tiendra le 2 janvier à
l'OCO du 5-Juillet une
conférence de presse.
Le technicien belge
annoncera au cours de
ce point de presse la
liste des 23 joueurs
retenus pour la CAN
2017. Il répondra également aux questions
des journalistes. Cette
conférence de presse
est très attendue par
les médias algériens
qui veulent avoir des
réponses convaincantes de la part du
successeur de Rajevac
avant le tournoi africain du Gabon. Pour
rappel la FAF, qui avait
dans un premier temps
arrêté l'objectif du dernier carré pour la
sélection algérienne, a
revu ses ambitions à la
hausse en plaçant la
barre très haut puisque
les Verts visent désormais le trophée continental.

PAR SAMÏL M. A.
Le joueur fait partie d'une liste de
trois arrières latéraux signalés par
l'Italien Carlo Ancelotti en personne,
sur proposition de ses hommes de
confiance " Les propos sont ceux de
Ciro Venerato le journaliste et expert
du marché à la Radio CRC. Pour rappel, et selon Eurosport, le Real Madrid
et le Bayern sont intéressés par Faouzi
Ghoulam pour l'été prochain, talonné
de près par l'Atletico Madrid, cette
annonce faite il y a quelques jours a
mis le feu aux poudres, le club de

Naples sait désormais qu'il ne sera pas
à l'aise lors des négociations de prolongation du contrat du joueur qui
prendra fin dans un an et demi. Il n'est
un secret pour personne que Faouzi
n'est pas heureux avec le fait que
Naples n'a pas encore renouvelé son
contrat. Le Bayern Munich qui semble
le plus chaud pour recruter Ghoulam,
et d'après un article publié sur
Corriere della Sera, veut profiter de
cette situation et préparerait une offensive, avec une proposition alléchante
qui avoisinerait 3 millions d'euros par
an pour un contrat de 4 ans.

Salaire triplé !
Actuellement, les pourparlers sont
toujours en cours entre le clan
Ghoulam et la direction de Naples, et
d'après la presse italienne, les choses
ont du mal à avancer, cette offensive
du Bayern pourrait néanmoins accélérer les choses, il faut dire que Naples,
qui payait jusqu'à maintenant 900 000
euros au joueur par an, a fait une proposition récemment qui avoisinerait
1,8 million d'euros, soit le double du
salaire actuel.
Ceci dit, cette proposition n'a pas été
du goût de Faouzi qui voudrait un

9 10

A M R I

LES MELÉS
AHMED
KARA

Une zone mixte est programmée le 5 janvier
au CTN de Sidi Moussa.
Plusieurs joueurs
seront choisis pour
répondre aux questions
des journalistes.

Un point
de presse
le 7 janvier

Le sélectionneur national tiendra un point de
presse le 7 janvier à
l'issue du premier
match amical des Verts
face à la Mauritanie
qui se tiendra au stade
Mustapha-Tchaker. Pour
rappel la seconde joute
amicale entre les deux
sélections se jouera le
10 janvier à huis clos
au CTN de Sidi
Moussa.
K. H.

salaire à la hauteur de son équipier
belge Mertens qui perçoit 2,5 millions,
cela veut dire que Naples doit encore
faire un effort de 700 000 euros, et la
proposition du Bayern ne peut qu'aider le joueur a avoir ce qu'il veut, mais
ce qui est sûr c'est que l'offre du
Bayern semble la plus intéressante que
ce soit financièrement ou sur le plan
sportif, vu le poids du club bavarois
dans la planète foot, l'épilogue de ce
feuilleton est attendu dans les toutes
prochaines semaines.
S. M. A.

CAN 2017, BELFODIL N'Y CROIT PAS TROP

JE NE PENSE PAS
ÊTRE DANS LES
PLANS DE LEEKENS»

 Annoncé dans la présélection de Leekens pour la

lentille

césium

R
E
T
E
U
Q
O
H
E
R
I
R
E
O
T

12

thallium

13

geste de
scout

Conférence
de presse de
Leekens
le 2 janvier

se répéter
sans cesse

ville d’Iran

8
9
5
3
7
2
4
1
6

12

peu courant

sauce
marseillaise

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

9
5
8
7
6
4
2
3
1

pari hippique

11

8

1
6
4
2
8
3
9
5
7

suivez bien
son fil !

rivière
d’Alsace

3
9
3
2
7
9
5
1
6
8
4

11

inappréciable

brillé

6 4

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

10

souricière

7

1

9

interjection

cinéma

6

8

vieux

4

1 2
7

7

4

1 9

9

6

méprisable

claudique

grand disque
sacré

9

2 5

5

ferme

voyage en
mer

5
4 8

3 6

4

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

5

3

5

SUDOKU
1
7 3

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

3

coupe d'Afrique des nations, Belfodil pense qu'il ne
sera pas retenu dans la liste finale attendue dans
les prochaines 48 heures.
Après le nul 2 à 2 de son team
contre Saint-Trond, et en marge de
déclarations fracassantes concernant
cette contre-performance de son team
qui s'éloigne des play off, Belfodil, visiblement très contrarié et affichant un
grand pessimisme, a commenté sa présence dans la liste de Leekens, mais
reconnaît qu'il ne s'attendait pas à
jouer la CAN. "Depuis que je joue pour
le Standard, le sélectionneur ne m'a
jamais repris. Même lorsqu'il y avait
trois blessés dans mon secteur de jeu.
Je ne pense pas être dans les plans du
coach, on verra, je n'ai pas été sélectionné depuis trois mois avec le nouveau sélectionneur. Donc, je reste derrière l'équipe, et je pense que les
vacances vont faire du bien pour moi.
C'est la première fois que je joue un
match tous les trois jours, j'ai besoin de
souffler ", confie Ishak qui affiche
presque une envie de ne pas aller à la
CAN, en évoquant cette fatigue, il
reproche aussi à Leekens son manque
d'intérêt qui explique ce désespoir affi-

ché par l'ancien
attaquant de
l'Inter.
«On n'avance
pas… Mais on va
régler ça entre
nous»
La soirée de mardi n'était pas positive,
Belfodil a pointé de nombreux manquements au sein du groupe liégeois
lors de ce match nul contre les Canaris
de Saint-Trond, en clôture de la 21e
journée de championnat. Les joueurs
du Standard montraient clairement un
visage déçu au moment de passer
devant le micro de Proximus 11, après
cette nouvelle occasion manquée de se
rapprocher du Top 6, synonyme de
play offs 1. " On va commencer à parler de faute professionnelle car ce n'est
pas la première fois que ça arrive. Ca
peut arriver aux grandes équipes une
fois mais là, il y a une grosse désillusion chaque week-end. Chacun fait sa
petite erreur tour à tour, il n'y a pas un

seul responsable. On n'avance
pas… Mais on va
régler ça entre nous,
en interne. Ce n'est
pas le moment de
se dessouder ", a détaillé Ishak à
chaud avant d'ajouter : " On ne peut
s'en prendre qu'à nous-mêmes. Il
faut réagir et très vite. On n'avance
pas comme ça, il faudra faire une
deuxième partie de saison différente.
On s'endort alors qu'il fallait garder le
même rythme et ne rien changer. Nous
sommes en supériorité numérique et
on recule… Je n'ai pas d'explication. Ca
ne sert à rien de bien jouer, car c'est le
cas, si on ne prend pas de points ", a-til expliqué.
S. M. A.

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

www.competition.dz Jeudi 29 décembre 2016

2

INTERNATIONALE

À LA UNE

BRAHIMI
MEILLEUR
JOUEUR DU MOIS
AU PORTUGAL

Le milieu international algérien, Yacine Brahimi, a été élu comme meilleur
joueur du mois de décembre au Portugal. De retour au premier plan lors des
dernières journées de la phase aller au Portugal, Yacine Brahimi ne cesse
d'impressionner et décroche le titre de meilleur joueur du mois de décembre.
Tenu à l'écart depuis le début
de la saison par son coach, il
semble que le milieu international
algérien n'attendait plus qu'un
signe de la part de Nuno Espirito
Santo afin de refaire surface. Ce
dernier lui a accordé plus de temps
de jeu depuis le mois de novembre
et le milieu de terrain de Verts a su
saisir sa chance. Il faut dire qu'il est
de retour en pleine forme et qu'il
refait sensation sur les terrains de
football. Il a été décisif à plusieurs
reprises et a donné beaucoup de
plaisirs aux supporters du FC Porto
grâce à sa technique sur le terrain.
D'ailleurs son entraîneur ne peut

plus se passer de lui et a même
demandé à son club de le garder
jusqu'au 3 janvier, ce qui fait qu'il
arrivera en retard pour le stage de
l'équipe nationale qui se déroulera
au Centre technique national de
Sidi Moussa. Cette nouvelle distinction ne fait que prouver que Yacine
Brahimi est de retour en pleine
forme et surtout à son meilleur
niveau. Il a réussi à regagner une
place au sein du onze du FC Porto
alors que tout était contre lui. Un
retour en pleine forme qui tombe
au bon moment puisque, il pourra
ainsi rejoindre les Verts avec un
moral au beau fixe et aider le grou-

pe à faire une bonne Coupe
d'Afrique des nations 2017. Il ne
faut pas oublier que les objectifs
cette fois ont été revus à la hausse
et que tout le monde attend un bon
parcours de l'équipe nationale au
Gabon. En tout cas, Yacine Brahimi
semble vouloir relancer sa carrière
et compte continuer sur cette lancée
afin de se refaire une place dans
son équipe. Rappelons que ce dernier est suivi par de nombreux
grands clubs européens et que sa
carrière pourrait connaître un autre
tournant prochainement.
M. K.

Mahrez, Slimani et Ghoulam
Augustin Senghor
(président FSF) :

«Il nous manque
la solidarité et
l'union des cœurs»
Le président de la Fédération
sénégalaise de football
(FSF) a donné les raisons
pour lesquelles l'équipe
nationale A du Sénégal
tarde à soulever le trophée continental. Selon
M. Augustin Senghor, il
manque cette solidarité et
l'union des cœurs. "Nous demandons l'union sacrée autour de l'équipe. Je
pense que c'est le seul moyen pour que nous
arrivions à quelque chose. Si nous visons
tous le même sens, tôt ou tard, nous serons
récompensés", a-t-il déclaré, mardi à Dakar,
à l'occasion de la signature d'un partenariat
de 300 millions FCFA avec Elton, sponsor
officiel de l'équipe pour la CAN 2017 au
Gabon et la Coupe du monde 2018 en Russie.
Toutefois, M. Senghor a demandé aux
Sénégalais de "croire en leur football", car
pour lui, l'équipe est capable de gagner. "On
ne doit pas regarder les autres, on doit croire en nous. Les Portugais ont montré qu'ils
étaient capables de gagner et ils l'ont
démontré en remportant l'Euro", a-t-il soutenu. Il a, par ailleurs, magnifié le geste de
la compagnie pétrolière. "Elton a décidé
d'accompagner son pays et non la
Fédération. Je pense que c'est à saluer. Cet
accompagnement n'est pas que matériel.
C'est ce que nous attendons de tous les
Sénégalais", a-t-il conclu.
M. M.

3 ALGÉRIENS DANS
ÉQUIPE-TYPE DES
AFRICAINS EN 2016
A 2 jours de la fin d'année 2016,
France Football a annoncé un onze
type africain des douze derniers mois.
Un onze en 4-4-2. Dans cette équipe, 3
Algériens ont été sélectionnés, il s'agit
du latéral gauche de Naples Faouzi
Ghoulam, de l'ailier Ryad Mahrez et
d'Islam Slimani. Les 3 joueurs ont
effectivement brillé cette année à commencer par Mahrez qui a tout fait et
tout gagné avec Leicester et à titre personnel aussi, alors que Slimani, il n'a
pas quitté le Sporting qu'prés avoir
rendu fiers les fans locaux, il a beaucoup marqué et son transfert aura été
l'un des gros coups cet été et les 35
millions d'euros qu'aura coûtés sa
lettre de libération pour Leicester,
quant à Ghoulam, il ne cesse d'étonner
en Serie A devenant même l'un des
meilleurs joueurs à son poste en
Europe. A noter que Slimani constitue
dans ce 11 un duo d'enfer avec
Aubameyang, Mahrez se retrouve
dans l'animation avec l'Egyptien Salah
et le Sénégalais Sadio Mané, qui ne
sont autres que les 3 finalistes des GloCAF awards, dont le vainqueur sera
connu le 5 janvier prochain.
S. M. A.

HANNI

ciblé par la
Fiorentina et
Fenerbahce

Auteur de sa 6e passe
décisive lors de la
21e journée du championnat belge contre
Charleroi, Hanni
avance parfaitement
bien et n'est plus
loin de battre son
record de passes
arraché l'an passé
avec Malines (8
passes).
L'international algérien a marqué aussi
6 buts, ce qui fait de
lui l'un des meilleurs
joueurs de la formation d'Anderlecht
cette saison. Ses
prestations, qui lui
ont valu la reconnaissance du public
local, ainsi que du
sélectionneur national Georges Leekens
qui n'a pas tarit
d'éloges sur son
attaquant dans sa
récente sortie
médiatique, sont en
train d'attirer les
recruteurs de plusieurs clubs européens. Signataire
l'été dernier à
Anderlecht jusqu'en
2020, Hanni pourrait
bien quitter le club
de la capitale belge
avant la fin de son
contrat, puisque la
Fiorentina et le club
turc de Fenerbahce
s'intéressent de près
au joueur. Si l'international algérien n'a
jusqu'ici jamais évolué en Italie, ce qui
fait de l'intérêt de la
Viola un fait inédit,
en revanche le
joueur a déjà joué en
Turquie et cela
durant 3 saisons de
suite entre 2011 et
2014 sous les couleurs du Kayseri
Erciyesspor, serait-il
partant pour une
nouvelle aventure
dans ce pays ? En
tout cas son club ne
sera pas vraiment
chaud de le laisser
partir, sûrement pas
à cette période de
la saison, surtout
que l'équipe joue
sur tous les
fronts et que
Hanni est titulaires et il
n'est autre
que le capitaine de
l'équipe.
S. M. A

Offre du Beijing
Guoan pour
Podolski

MESSI ET LUIS ENRIQUE,

DEUX DOSSIERS
BRÛLANTS POUR
DÉBUTER 2017

Le FC Barcelone ne passera pas des fêtes de fin
d'année en toute tranquillité. La faute, notamment,
à Lionel Messi mais aussi Luis Enrique.
Si les supporters du FC
Barcelone comptaient rester
sereins pendant la trêve hivernale, c'est raté. Ce mercredi, le
quotidien catalan Sport avance
en effet que le club blaugrana a
bien l'intention de régler
quelques "dossiers brûlants"
incessamment sous peu. Et que
rien n'est vraiment avancé. En
premier lieu, vient la prolongation de quatre cadres de l'équipe
: Andres Iniesta, Ivan Rakitic,
Marc-André Ter Stegen mais
surtout Lionel Messi. Nos
confrères estiment que si celle

Leicester :
un gros
chèque à
disposition
de Ranieri ?

Seulement seizième de Premier
League avec trois
points d'avance
sur la zone dangereuse, Leicester
devrait faire preuve d'une belle
activité sur le
mercato. Selon le
Telegraph, le
board des Foxes
offrirait plus de
30 millions de
livres (35 millions
d'euros) à Claudio
Ranieri pour renforcer son effectif. Wilfred Ndidi
(Racing Genk),
Michael Keane
(Burnley) et
Adrien Silva
(Sporting
Portugal) pourraient rejoindre le
champion
d'Angleterre en
titre.

de l'attaquant argentin était la
mieux partie, elle pourrait aussi
être celle qui pourrait prendre le
plus de temps. Le Barça se
donne néanmoins tout le premier trimestre 2017 pour procéder à ces renouvellements de
contrat.
Luis Enrique lassé ?
Par ailleurs, le cas de Luis
Enrique, qui fait aussi partie de
cette catégorie, est plus épineux.
L'entraîneur catalan est sous
contrat jusqu'en juin 2017 mais
ne veut pas se précipiter. Il

donne même l'impression d'une
certaine lassitude depuis sa
prise de fonctions en 2014. " Je
n'ai aucun doute sur le fait que
je me trouve actuellement avec
la meilleure équipe, les
meilleurs joueurs, au sein du
meilleur club avec lequel je
gagne des titres et je suis très
impliqué. Mais ce job est aussi
très dur. Et pour moi, soit je suis
ici, soit je ne suis nulle part. J'ai
du temps devant moi et je sais
que le club sera avec moi", a-t-il
ainsi fait savoir sur le site du FC
Barcelone. Inquiétant ?

Julian Draxler menace
directement Di Maria
Arrivé au PSG pour
relever le niveau du
secteur offensif, Angel
Di Maria n'a pas pour
l'heure pas convaincu.
Julian Draxler qu'a
recruté Patrick Kluivert
est la nouvelle solution
de Unai Emery. Julian
Draxler, le mauvais
cadeau de Noël de Di
Maria. Ancien attaquant de la Juventus
Turin et de l'Équipe de
France, David
Trezeguet a affirmé au
quotidien Le Parisien,
que l'arrivée de Julian
Draxler au PSG était
une menace pour
Angel Di Maria.
L'Argentin est un
grand joueur et David
Trezeguet est le premier à le reconnaitre.
Cependant, le champion du monde 1998
avec l'Équipe de France
pointe le faible rendement de l'Argentin
qu'il voit sous la mena-

ce de la recrue parisienne Julian Draxler. " Nul
ne conteste ses
immenses qualités. Il
n'a pas pu les égarer
comme ça. Ça se passe
dans la tête. Quand il
perd en début de
match un ou deux ballons, il semble ensuite
se cacher ", confie l'attaquant retraité. Le natif
de Rouen rajoute : " Il
doit se faire violence.
Car l'arrivée de Draxler
constitue une menace.
"En effet, malgré les
nombreuses solutions
dont dispose Unai
Emery au poste de
milieu offensif, le PSG
a bouclé le transfert de
Julian Draxler pour
42M€. Hatem Ben Arfa,
Javier Pastore, Lucas et
Angel Di Maria sont
autant de joueurs qui
verront d'un mauvais
oeil l'arrivée du polyvalent milieu de terrain.

L'agent de Martial ne ferme pas la porte à Séville

Manchester United ne semble pas disposé à laisser filer Anthony Martial cet hiver. Cela n'empêche pas
certains clubs de tenter de recruter l'international tricolore, comme le FC Séville. Une option évoquée dans
les médias espagnols par l'agent de Martial, Philippe Lamboley : "Nous étudions l'option Séville avec
attention. C'est un très bon club, bien classé en Liga et qualifié en Ligue des champions, avec un grand
coach. C'est tout ce que je peux vous dire." Anthony Martial, 21 ans, n'a inscrit que 4 buts en 2016-17.

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

23


Iniesta
annonce la

couleur pour
son avenir !

Présent au FC
Barcelone depuis 1996
et son intégration au
centre de formation,
Andrés Iniesta a
annoncé de nouveau
son désir de faire
toute sa carrière avec
le club catalan.
L'international espagnol fait parler de lui
ces dernières
semaines puisqu'il n'a
pas encore prolongé
son contrat, qui expire
en juin 2018, avec les
Blaugrana. Si sa prolongation, avec celle
de Lionel Messi, serait
la priorité du club
catalan, le milieu de
terrain de 32 ans a
bien l'intention de
jouer ses dernières
années sous les couleurs du FC Barcelone.

«Mon but était
de réussir au
Barça»

Dans une interview
accordée au site officiel du FC Barcelone,
Andrés Iniesta a
réitéré son envie de
finir sa carrière au
sein des Blaugrana : "
Jouer toute ma carrière au Barça ? J'espère.
C'est une volonté que
j'ai depuis longtemps.
Lorsque vous démarrez votre carrière et
que tout est nouveau,
vous ne savez jamais
ce qui va vous arriver
(…) J'ai eu un but
quand je suis arrivé
ici, c'était réussir au
Barça et je n'aurais
pas été satisfait si je
n'avais pas obtenu ce
résultat. Il y a eu des
moments difficiles.
J'étais heureux de
jouer 10 minutes ici
alors que j'aurais pu
avoir plus de temps de
jeu ailleurs. Cela m'a
permis de réussir
d'autres choses. "

Le club chinois a très officiellement transmis une offre pour
Lukas Podolski. Quand la Chine
s'éveillera, le monde du football
tremblera et c'est précisément
ce qui est en train de se produire avec une fenêtre hivernale
des transferts qui va sans doute
encore une fois être ouverte en
grand par les clubs chinois. Levent
Nazifoglu, le porte-parole du club turc de Galatasaray,
s'est exprimé au micro de l'agence de presse Anadolu
Agency au sujet d'une offre pour Lukas Podolski :
"Nous avons reçu une proposition de la part du Beijing
Guoan", indique-t-il, sans préciser le montant de l'offre
en question. Nazifoglu indique néanmoins que le Gala
"réflechit" actuellement à cette proposition. La presse
turque affirme que le club chinois est disposé à mettre
7 millions d'euros sur la table pour "Poldi". Affaire à
suivre certainement très bientôt.

Juventus :
LA PROLONGATION
DE DYBALA EN
BONNE VOIE

Selon le Corriere dello Sport, la
Juventus Turin devrait acter au
mois de janvier la prolongation
du bail de Paulo Dybala.
L'avant-centre argentin pourrait
rempiler pour une année supplémentaire, soit jusqu'en 2021,
en faveur des Bianconeri. La Vieille
Dame devrait offrir à son joyau un
salaire annuel de 5 millions d'euros, hors bonus. Le
champion d'Italie espère que cette future annonce
refroidira les intentions du FC Barcelone et du Real
Madrid, intéressés par l'ex-Palermitain.

CR7 juge son
année 2016

Vainqueur du Ballon d'Or pour la
quatrième fois, l'attaquant du Real
Madrid, Cristiano Ronaldo (31
ans, 11 matchs et 10 buts en Liga
cette saison), a vécu une année
2016 faste. Encore sacré meilleur
joueur de l'année aux Globe Soccer
Awards mardi soir à Dubaï, le
Portugais vient tout simplement de
savourer les meilleurs mois de sa carrière ! "Collectivement
et individuellement, ce fut probablement ma meilleure
année. Nous avons remporté la Champions League avec
Real Madrid, un titre majeur avec le Portugal pour la première fois, le Ballon d'Or, le Mondial des clubs... Je ne
peux pas demander plus", a résumé le Merengue dans une
vidéo pré-enregistrée. Sacré palmarès en effet !

Le jeune Argentin De Rosario va
enfin rejoindre le PSG

Le jeune Giovanni Lo Celso sera bien la première recrue
hivernale des Parisiens. Il sera présent dans les vestiaires parisiens avant Julian Draxler qui devrait arriver
incessamment sous peu. La pépite argentine est arrivé
hier à Paris pour rejoindre ses coéquipiers parisiens. La
pépite argentine de 20 ans a été acheté par le PSG
contre 10 millions d'euros au club de Rosario lors de l'été
2016. Le club de la capitale a prêté Lo Celso pendant six
mois dans son club de formation. Il sera bien dans l'effectif parisien dès janvier prochain. Il pourra amener un
peu de folie dans la création du jeu.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

24

Jeudi 29 décembre 2016

ARRET SUR IMAGE
L'arbitre international, Mohamed
Benouza, a officié hier son dernier
match de sa carrière au stade de
Dar El-Beïda entre le PAC et le NAHD
pour le compte des 1/8 de finale de
la coupe d'Algérie. Agé de 44 ans,
l'enfant d'Oran officié pendant 20
ans et a été promu international en
2001. Pour les gens qui ne le savent
Benouza est un fervent supporter
de l'ASMO.

LIRF :
L'AG fixée
pour le
21 janvier

L'Assemblée générale élective de la
Ligue inter-régions
du football amateur
aura lieu le samedi
21 janvier 2017 au
Centre technique
national de Sidi
Moussa à 10h. La
date limite de dépôt
des candidatures
est fixée au jeudi 5
janvier 2017 à 16h
au plus tard.

LFWA :
Tirage au
sort de la
coupe
demain

La Ligue de football
de la wilaya d'Alger
rappelle aux clubs
que la coupe d'Alger
feu Lakhdari Khelifa
sera organisée
durant la trêve
hivernale. Le tirage
au sort aura lieu
aujourd'hui à 10h.

TIRAGE
AU SORT
Coupe d'Algérie
jeunes

AVANT DERNIER TOUR
RÉGIONAL CENTRE
U-20
PAC- JSAz
MCA JSHD
RCB - RCK
JSK - MOB
MBB - JSMB
USMA - CRB
Exempt : NAHD
U-17
PAC - USBD
MCA - CAK
RCB - USMH
JSK - USOA
ESG - JSMB
USMA- CRB
Exempt : CRBBK
U-15
PAC-LSDBKhedda
MCA-CAK
RCB-RCK
JSK-MOB
MBB-JSMB USMA- CRB
Exempt : NAHD

«

APRÈS LE TITRE HIVERNAL
ET LA QUALIFICATION

Comme tous les Usmistes, Réda Abdouche est
peiné par l'élimination des Rouge et Noir en coupe
d'Algérie. Il nous explique pourquoi l'équipe est moins
conquérante que la saison écoulée.

En tant qu'ancien Usmiste,
ayant une grande histoire
avec la coupe d'Algérie,
l'élimination de l'USMA contre
l'USMBA vous a sans doute
touché, non ?

En plus clair ?

Cette saison, les joueurs d'expérience existent uniquement
au niveau de la défense, bien
souvent le poids des matches
repose sur ce secteur. Au final,
l'équipe ne parvient pas à gérer
ses rencontres, elle n'arrive pas
à poser le ballon et à le garder.
Notre défense n'étant pas
infaillible, elle prend donc des
buts de temps à autre. C'est ça
qui nous fait perdre des
matches un peu importants.
C'est un peu inquiétant. Dans
tous les championnats du
monde, on voit que les équipes
du haut du tableau ont des
joueurs d'expérience dans
chaque compartiment de jeu.
L'USMA n'a pas les gens de
métier au milieu et devant.

C'est effectivement le cas,
d'autant que l'USMA avait un
bail avec la coupe d'Algérie
depuis l'Indépendance. Voir les
Rouge et Noir éliminés dès les
premiers tours, c'est tout de
même quelque chose d'inquiétant.

En plus, l'élimination a été
enregistrée sur la terre de
votre premier succès dans
l'épreuve populaire…

Oui, c'est arrivé à Bel-Abbès,
dans la ville où, en 1981,
l'USMA avait soulevé son premier trophée en coupe
d'Algérie, après en avoir perdu
sept. J'étais présent sur le terrain. Des moments inoubliables.

A quoi attribuez-vous le léger
recul de l'équipe par rapport à
l'exercice passé ?

LE BAYERN

«On ne doit pas
s'enflammer»

YEUX DOUX
À GHOULAM

www.competition.dz JEUDI 29 DÉCEMBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4863 ISSN 1111

Après sa signature à
l'Internaçional

rajeunissement
brutal de l'équipe»

Quand on ne gagne pas, c'est
souvent mérité. Le rendement
de l'équipe était moyen. Même
s'il y a eu des occasions de but,
ce n'était pas suffisant. A part
quelques-uns, dont
Zemmamouche, les joueurs
n'ont pas été à la hauteur des
espérances.

«Je ne pense pas
être dans les plans
de Leekens»

FAIT
LES
MOUASSA

ABDOUCHE
VALDO :
L'USMA paie le

Au vu de ce que l'équipe a
montré, mérite-t-elle de
sortir aussi tôt ?

BELFODIL :

Les Bavarois proposent 4 ans
de contrat et 3 millions/an

En somme, l'USMA souffre
du rajeunissement de son
équipe ?

On ne peut pas rajeunir une
équipe sans en subir le contrecoup. Je suis bien placé pour le
savoir. De mon temps, chaque
fois qu'on a rajeuni l'effectif
rapidement, d'une manière non
étudiée, on en a toujours payé
les pots cassés. Il nous est même
arrivé de rétrograder en seconde division à cause de ça. Une
équipe doit être équilibrée, il
faut allier jeunesse et expérience. Ce n'est pas le cas de l'équipe actuelle de l'USMA.

Oui, on fait les frais du rajeunissement brutal de l'équipe.
Avant, on avait des joueurs qui
avaient le vice, le métier qui faisaient la différence sur le terrain, à l'image de Ziaya, Gasmi
et Bouchema. On ne remplace
pas d'un coup de tels éléments
chevronnés, même si ceux qui
les ont remplacés ont des qualités. Le métier vient avec l'âge, il
lui faut un répit sportif. L'USMA a une équipe d'avenir, qui
s'affirmera dans une année ou
deux. Mais elle ne sera pas
prête cette saison. Non, pas tout
de suite.
H. D.

Les meilleurs referees algériens selon la CAF
La CAF a publié la liste des arbitres du continent africain intégrés dans le classement élite A, élite B
et élite C pour la saison 2016-2017. Le niveau des referees algériens est reconnu par l'instance du
football africain comme le montre ce classement officiel. Pour l'élite A, on retrouve Abid Charef et
Etchiali ; pour l'élite B, on retrouve Ghorbal et Gourari alors que pour l'élite C ou jeunes talents on
retrouve Bekouassa et Benbrahem.

«ROBERSON
EST UNE
GROSSE PERTE
POUR LE MCA»
Le nouvel entraîneur de l'Internaçional
Antonio Carlos Zago a fait appel aux
services de l'ex-Mouloudéen Alves
Roberson. Il faut dire que ce joueur
n'est pas passé inaperçu vu ce qu'il a
réalisé lors de la première partie du
championnat brésilien en marquant 13 buts. Il est en tout cas
bien décidé à tout faire pour
réussir avec sa nouvelle équipe de première division brésilienne. Contacté par nos
soins, l'ex-entraîneur mouloudéen, la star du PSG Valdo
dira : "Roberson est une
grosse perte pour le MCA.
C'est un grand joueur qui
aurait pu être très bénéfique
pour le Doyen. Mais, bon
chaque partie part de son côté,
et pour les deux, je leur souhaite
de la réussite et du bonheur. Je
suis au courant que le MCA a fini
premier de la phase aller et s'est qualifié aux quarts. Je souhaite au MCA et
à ses supporters, que je n'oublierai
pas, de la joie et de la réussite."

QUAND
SLIMANI
ÉGALE MESSI

La Fédération internationale de l'histoire du football et des statistiques
(IFFHS) a publié le classement des meilleurs
buteurs de championnats
durant la saison 20152016. Avec 26 buts sous le
maillot du Sporting
Lisbonne, Islam Slimani
occupe le 10e rang mondial en compagnie de…
Lionel Messi, la star
argentine du Barça.
Excusez du peu !
1- Luis Suarez 40 buts
2- Zlatan Ibrahimovic 38
3- Gonzalo Higuain 36
4- Cristiano Ronaldo 35
5- Jonas 32
6- Eran Zahavi 31
7- Robert Lewandowski 30
8- Vincent Janssen 27
8- Nemanja Nikolic 27
10- Lionel Messi 26
10- Islam Slimani 26
10- Luuk De Jong 26

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

1,2milliard, Haddad1,5

Hannachi offre

«ON SERA
ATTENDUS AU
RETOUR»
«En Espagne pour bosser»

MCS
1CRB
1
(CRB aux TAB)

SALHI,

BOURREAU
DES SAÏDIS
 Zaki : «On a eu chaud»

HAMIA SE

COMPLIQUE

Je signerai pour le
club qui récupérera
ma libération”

hère
Les Kabyles refusent la surenc
Il signera aujourd'hui

VELUD,
ENTRAÎNEUR

Benaldjia

DE L'ETOILE
DU SAHEL

USMA Après leur

Moins de deux mois après
avoir décroché la coupe de la
CAF avec le TP Mazembe,
Hubert Velud quitte les
Corbeaux de Lubumbashi. Le
technicien français rejoint
l'Etoile du Sahel, qu'il avait
éliminée en demi-finale de la
compétition. A Sousse, il
remplace Faouzi Benzarti, qui
a quitté son poste d'un commun accord quelques heures
plus tôt. La formation étoilée
n'a toujours pas assuré son
billet pour les play-offs du
championnat ; Velud, l'ancien
entraîneur de l'USM Alger,
devra relancer la machine.

LE TRANSFERT DE

élimination en coupe

«Je vais rebondir
à la JSK»

«Haddad a voulu me briser»
La piste des émigrés réactivée

ZEMMA : PAC 0 - NAHD 0 (NAHD aux TAB)
«LES SUPPORTERS

CABBA 1- USMH 0

«LE CHAMPIONNAT ET «IL Y A DEUX
LA LDC POUR SAUVER MOIS, ON
L'AURAIT PERDU»
LA SAISON»

ère»
Benomar : «Une élimination am

NE DOIVENT PAS Doukha offre la qualification
NOUS CONDAMNER» MICHEL :

BIRA PIÈGE
CHAREF

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful