www.competition.

dz Mardi 3 janvier 2017

www.competition.dz MARDI 3 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4867 ISSN 1111

24

ARRET SUR IMAGE

Sit-in de
10 000 Sanafir
Hier, après-midi, environ 10 000 fans
du CS Constantine ont investi la rue
pour organiser un sit-in devant le
siège de la wilaya de Constantine. Ils
ont exigé le départ du conseiller de la
direction de l'ENTP, le bailleur de fonds
de leur club favori, qui, depuis une
année, dirige à partir d'Alger, à sa
guise, les Vert et Voir.

Djabri
succède
à Djelloul
à l'ABS

La direction de
l'ABS a désigné
l'entraîneur
Djabri à la tête
de la barre technique en remplacement de
Zoheir Djelloul
qui a pourtant
réalisé un bon
travail. Le président de l'ABS a
justifié cette
décision par le
fait que les
caisses du club
sont vides et
que par conséquent il ne pouvait assurer les
salaires de
Djelloul et de
son adjoint.

L1 Mobilisre:
la 1
journée
de la
phase
retour
reportée

Sur instruction
de la FAF, la LFP
a décidé de
reporter la première journée
retour de la L1
Mobilis prévue
les 13 et 14 janvier au 20 et 21
janvier du même
mois pour
répondre favorablement aux
doléances de
plusieurs
équipes en raison de la présence de leurs
joueurs en
sélection militaire qui doit
participer au
championnat du
monde militaire
qui aura lieu du
13 au 29 janvier
à Oman.

BOUGUÈCHE

«

Je veux être une
e
2 fois champion
avec le MCA»

Ayant peu marqué lors de la phase aller, Hadj Bouguèche est néanmoins revenu en
force cet automne. Il veut rester sur cette lancée et briller davantage au
Mouloudia. Pour ce faire, il entend profiter du stage que son équipe va effectuer à
Benidorm pour réaliser une bonne deuxième moitié de championnat. L'enfant
d'Arzew promet de marquer beaucoup de buts durant la phase retour.
C'est aujourd'hui que vous vous
rendez en Espagne pour effectuer
un stage. Qu'en attendez-vous ?

Ce stage sera sans doute bénéfique
pour l'équipe, il nous permettra de
recharger nos batteries. Ce sera aussi
une occasion pour les joueurs qui se
sont blessés de se refaire une santé.
On a une opportunité de travailler
dans de bonnes conditions afin d'être
au top du top dès le premier match de
la phase retour, face à la JS Kabylie.

Benidorm, c'est une ville que vous
connaissez très bien…

Oui, c'est parce que le MCA y effectue ses stages depuis 2010. Il y a tous
les moyens pour réaliser une bonne
préparation et je suis persuadé qu'on
reviendra plus forts lors de la deuxième moitié du championnat.

Vous allez jouer deux matchs
amicaux, est-ce suffisant selon
vous pour garder le rythme ?

Je pense que deux matchs sont largement suffisants pour nous puisqu'on ne restera qu'une semaine à
Benidorm. Ces deux rencontres sont
importantes pour nous, on se souciera
de régler les automatismes de l'équipe
et surtout de travailler l'efficacité

Hamici tabassé
par son joueur

L'entraîneur du CRBDB, Hamici, a vécu un sale après-midi
samedi à Oued Amizour lors du match de la DNA qui a opposé son
équipe à l'USOA. En effet à la fin de la rencontre, le joueur Nadji
s'est rapproché de son coach pour lui demander des explications sur
les raisons qui ont fait qu'il n'a pas été utilisé dans cette rencontre.
Hamici n'a rien voulu savoir, façon de dire au joueur qu'il est le décideur sur le plan technique. En colère le joueur a tabassé son entraîneur devant les dirigeants médusés. Il a fallu l'intervention de
quelques sages pour calmer les esprits. Aux dernières nouvelles le
coach a annoncé aux dirigeants qu'il est partant, alors que le joueur
compte poursuivre l'aventure avec l'équipe.

devant les buts et, au passage, montrer aussi une bonne image du football
algérien devant des équipes européennes.

En parlant d'efficacité, vous n'avez
marqué que trois buts lors de la
phase aller…

C'est vrai que c'est peu pour un
attaquant, mais je promets de me
ratrapper lors de la phase retour, les
Chnaoua vont découvrir le
Bouguèche de 2010. Comme je vous
l'ai déjà dit, ce stage est bénéfique
pour l'équipe et important pour moi,
car je veux marquer le maximum de
buts lors de la phase retour.

Pensez-vous que le MCA a les
moyens de gagner le titre de
champion, comme en 2010 ?

On est les leaders du championnat,
c'est déjà un bon acquis. Mais on ne
compte pas s'arrêter en si bon chemin.
L'appétit vient en mangeant, dit l'adage, on a envie de faire plus maintenant. Naturellement, nous allons tout
faire pour consolider notre position.
Personnellement, je suis très optimiste
et, incha Allah, je gagnerai mon
deuxième titre de champion d'Algérie
cette saison avec le MCA.
M. Z.

Bouzidi à l'ASO comme
entraîneur adjoint
La LFP a accordé une licence d'entraîneur adjoint
à Youcef Bouzidi pour diriger l'ASO sur
demande des responsables de Chlef qui ont
déposé ce dossier au niveau de la DTN
comme le stipule la réglementation. Les
Chélifiens ont agi de la sorte pour confirmer
que Younes Ifticen est toujours l'entraîneur
principal sur papier mais qu'il était en abandon de poste, ce qui a d'ailleurs empêché la
DTN d'accorder à Ifticen la licence pour pouvoir
diriger son nouveau club, la JSMB. Ce dossier épineux est entre les
mains de la CRL qui tranchera en dernier lieu.

RANIERI
«Le but de
Slimani est un
chef-d'œuvre»

Claudio Ranieri, l'entraîneur italien de Leicester
City, ne tarit pas d'éloges au sujet du but inscrit
samedi dernier par l'attaquant international algérien Islam Slimani, à domicile face à West Ham
(1-0), dans le cadre de la 19e journée du championnat d'Angleterre de football. "Le but de la tête
de Slimani est un chef-d'œuvre. Lorsque la balle
lui arrive à partir d'un centre, Slimani est fantastique. Il faudra centrer plus dans sa direction", a
indiqué le coach des Foxes, cité dimanche par la
presse locale.

NAHD:

LA FOLLE
Mbolhi
le plus capé RUMEUR

des 23

Le gardien algérien Raïs Ouahab
Mbolhi, avec 48
sélections entre
2010 et 2016, est
le plus capé des
23 joueurs de
l'équipe nationale
de football retenus
pour la coupe
d'Afrique des
nations (CAN2017) au Gabon. Le
portier du club
turc Antalyaspor
(30 ans) a notamment disputé deux
phases finales de
coupe d'Afrique
des nations et
deux coupes du
monde au cours
des six dernières
années, sans
oublier les éliminatoires des deux
tournois. Mbolhi
reste néanmoins
très loin du légendaire meneur de
jeu des Verts,
Lakhdar Belloumi,
détenteur du
record absolu de
capes, avec 100
sélections entre
1978 et 1989.

ABDOUN

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

LEEKENS :

LA
CAN
OU LA PORTE
«JE NE SUIS PAS

ALLAH,

JE NE GARANTIS RIEN !»

Mise à l'écart de MEDJANI et FEGHOULI «Belkalem
n'a pas le
«La décision est mienne,
niveau»
pas celle de Raouraoua»
«Mbolhi doit trouver un club… après la CAN»

SAÏB PAS CONVAINCU

Alors qu'il se trouve sans club
depuis quelques semaines,
l'ex-meneur de jeu des Verts
Djamel Abdoun avait lancé un
avis de recherches pour trouver un club preneur cet hiver,
lui qui n'a pas exclu la possibilité de venir jouer en Algérie.
Les dirigeants du Nasria qui
s'étaient déjà vu proposer les
services d'Abdoun, il y a de
cela un mois, auraient repris
attache avec le manager du
joueur pour discuter d'un éventuel engagement d'Abdoun.
C'est en tout cas c'est ce qui
s'est dit dans l'entourage du
club, une rumeur fondée ou pas
qui nous laisse dire qu'il n'y a
jamais de fumé sans feu. Une
chose est certaine, si la piste
Abdoun venait à se confirmer,
une des cinq recrues nahdistes
de ce mercato hivernal pourrait
perdre sa place dans le groupe,
et ce n'est certainement pas
Coumbassa et Laribi qui ont
déjà vu leur nom figurer sur la
feuille de match face au PAC.

«Feghouli et Medjani ont
eu la pire des sanctions»
«Comme Mbolhi, ils pouvaient être une exception»

«Il se plaint du manque d'expérience et écarte son capitaine et son lieutenant !»

JSK Haddad répond à Hannachi
CRB
«Sayoud n'ira nulle part» LEMHANE
ET HAMIA

hu
rd'
jou
au
i
era
cid

e
«J
:
r
za
Aribi à la JSK Ne

ONT SIGNÉ

MCA Echange
Manucho-Seddiki
Mouassa : «On a un
accord avec le CSC»

MOB CE SERA HENKOUCHE OU SIMONDI

MCO AOUEDJ
NÉGOCIE
AVEC BABA

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

2

PAR SALIM S
Après la défaite des Verts face au
Nigeria, pour la première fois depuis
la fameuse débâcle de Marrakech,
l'équipe nationale est rentrée dans
une période de doute, voire de turbulence. Il fallait sans doute casser
cette dynamique négative. Leekens a
décidé d'agir sur deux leviers. Une
communication positive et une rupture au sein de l'effectif
C'est un Leekens en mode combat qui
s'est présenté hier face à la presse.
Le technicien belge a multiplié les
signes positifs montrant aux
Algériens que la prochaine CAN peut
faire partie du premier événement

À LA UNE

ASO

LEEKENS :
LA CAN OU
LA PORTE

festif de cette nouvelle année.
"Je ne suis pas un homme qui prend
des risques ", avouera le technicien
belge en réponse à une question d'un
de nos confrères. Cette phrase résume sans doute l'état d'esprit de
Monsieur Leekens qui, honnêtement,
pense agir jusqu'à présent selon des
normes techniques préétablies par
lui et l'ensemble de son staff. Mais
en fait tout au long de son explication face aux medias, M Leekens n'a
fait que multiplier les risques en ne
répondant pas clairement à la question fatidique de l'objectif de l'équipe
nationale pendant cette CAN. "Le
président de la FAF a raison de vouloir remporter le trophée. Je veux
gagner tous les matchs ", ou encore :

" On doit pouvoir rêver ", autant de
déclarations qui agissent comme un
message subliminale chez les
Algériens. "Oui, on peut gagner la
CAN !" A aucun moment, tout au long
de la conférence de presse, M
Leekens n'apportera la moindre
contradiction à cette éventualité,
assumant ce coup de pression supplémentaire dont il pouvait bien se
passer. Quand on sait au même
moment que Monsieur Leekens a
décidé de faire sa petite révolution
en renvoyant deux cadres de l'équipe
pour motif pas très convaincant " du
manque de compétition ". Il y va sans
dire que le technicien belge vient de
créer les conditions idéales pour sa
mise à l'écart, en cas de parcours

«Leekens ne m'a pas
convaincu»
A l'instar de tous les Algériens,
Moussa Saïb est étonné par la décision d'écarter Feghouli et Medjani
de la CAN. Convaincu qu'il s'agit
bien d'une sanction administrative,
il rejette les excuses données par
Leekens. "Je ne crois pas que leur
mise à l'écart est liée à leur niveau
actuel ou à leur
manque de
compétition.
Ils ont été
sanctionnés,
point barre. La
FAF ou son
président n'ont
pas digéré leurs
dernières déclarations,
alors ils
ont
sévi.

Feghouli paye pour ses attaques
contre les anciens joueurs et peutêtre le fait qu'il y ait affirmé que le
recrutement de Rajevac fut une
erreur de casting… Medjani lui est
sanctionné pour avoir déclaré que
l'Algérie n'était pas une grande
équipe, même si Mahrez avait dit
la même chose il n'y a pas longtemps de ça. Néanmoins, ce que je
ne comprends pas c'est pourquoi
on essaye de cacher ça aux
Algériens. Le peuple a le droit de
connaître la vérité, les sanctions
existent partout, même si dans
notre cas elle est trop sévère. Il n'y
a pas pire comme sanction pour un
joueur que de le priver d'une telle
compétition alors qu'il a pris part à
ses éliminatoires", nous dira d'emblée l'ex-joueur l'Auxerre aujourd'hui consultant sur Berbère TV.
«Il écarte le capitaine et
son lieutenant et se plaint
du manque d'expérience du
groupe…»
Comme tous les Algériens, Moussa
Saïb qui a suivi très attentivement
les explications de Georges Leekens.
Il y a relevé une contradiction qui
mérite d'être signalée. "Comme je
vous l'ai dit, Leekens ne m'a pas
convaincu et je vais vous dire pourquoi. Il s'est plaint à maintes reprises
du manque d'expérience de son
groupe, c'est comme si il nous préparait à
l'échec,
alors qu'il a
écarté le capitaine de l'équipe, Carl
Medjani, en l'occurrence, qui a à son actif 2
Coupes du monde
et deux CAN et son
lieutenant, Sofiane
Feghouli, qui a pris
part aux deux dernières coupes d'Afrique et a
réalisé une grande Coupe du
monde ! C'est quoi ça ? Je
pense que le discours du
sélectionneur n'est pas
cohérent. On peut y relever plusieurs contractions", affirme-t-il.

«Ce n'est pas Bougherra
qui va combler le vide que
laisseront Feghouli
et Medjani»
"Leekens, pour combler ce manque
d'expérience réel dans son groupe,
dit pouvoir compter sur la présence de Madjid Bougherra ?! Mais
Madjid ne sera pas sur le terrain !
Et puis, Mansouri est bien là, c'est
son rôle je crois, ou alors j'ai raté
un épisode… Pour mettre fin à ce
chapitre, je dirais que Leekens
avait la possibilité de choisir un
groupe homogène composé de
joueurs expérimentés et de jeunes
fougueux, il ne l'a pas fait. Alors s'il
y a un manque de ce coté-là, c'est
carrément de sa faute. "
«Comme Mbolhi, ils peuvent être des exceptions»
Toujours en ce qui concerne la
mise à l'écart de Medjani et
Feghouli, notre interlocuteur a jugé
important de faire le lien entre la
décision de convoquer Mbolhi qui
est sans club depuis des mois.
"Leekens a essayé d'expliquer sa
décision par le manque de rythme
et de compétition de ces deux
joueurs alors qu'il a fait appel à un
gardien de but qui n'a pas joué
avec un club depuis plus d'une
année…Je sais que vous allez me
dire qu'il a dit que Mbolhi est l'exception qui confirme la règle…
Mais moi, j'ai envie de dire que
Feghouli et Medjani, au vu de leur
expérience et leur poids dans le
groupe et surtout leur contribution
à la qualification des Verts à cette
CAN, peuvent aussi être des
exceptions. Personnellement,
lorsque j'ai vu le changement illogique de Medjani face au Nigéria,
j'ai tiqué. D'où mon accrochement
à l'hypothèse de la sanction…",
tonne Saïb Moussa.
«Seul Ounas peut
remplacer Brahimi»
On a demandé à Saïb Moussa s'il y
a un joueur lésé qui mérite, selon
lui, d'être dans cette liste, la réponse de l'ancien entraîneur de la JSK
a été directe et sans ambages. "En

20 JOUEURS
AU CTN, EN
ATTENDANT
LES «ANGLAIS»

plus de Feghouli et Medjani, je
dirais sans hésiter Adam Ounas. Je
crois que ce joueur a largement les
qualités pour être parmi les 23.
Selon moi, il est le seul à pouvoir
remplacer Brahimi. L'EN perd
beaucoup à ne pas le convoquer
car il est doué et peut apporter un
plus considérable à la sélection. Il a
pris 9 défenseurs, il aurait pu n'en
prendre que 8 et convoquer
Ounas"
«Mandi est le mieux
indiqué pour le brassard»
En l'absence de Medjani et
Feghouli, Leekens devra se trouver
un nouveau capitaine. 5 joueurs
semblent avoir les qualités requises
pour le porter. Il s'agit de Mandi,
Brahimi, Slimani, Mbolhi et
Guedioura. Nous avons posé la
question et Saïb Moussa, malgré la
délicatesse de la question, a répondu, argument en main à cette question. "Je crois que Mandi est le
mieux indiqué pour être capitaine.
D'abord, par rapport à son poste,
défenseur axial, ensuite, il a déjà
assumé cette responsabilité à
Reims. Il est titulaire indiscutable,
respecté par ses pairs et à ma
connaissance, c'est un joueur exemplaire qui n'a jamais posé le
moindre problème depuis son arrivée en sélection. "
«Meftah mérite
largement sa place»
Il a été son coéquipier avant d'être
son entraîneur. Saib connaît bien
Rabie Meftah qui revient en sélection après une absence qui aura
trop duré. "Je suis content pour
Rabie Meftah non pas parce que je
le connais ou qu'il a été mon joueur
ou coéquipier, mais parce que c'est
un excellent joueur, l'un des
meilleur à son poste présentement.
Il a acquis de l'expérience africaine
avec la JSK et l'USMA, joue régulièrement et physiquement il est
impressionnant. Il fait partie de ses
joueurs locaux qui méritent bien
plus d'égards en sélection. "
A. B.

Melika : «Profiter
à fond du stage»
quant à réussir une
meilleure seconde
phase ?

ADEM BENABDELKADER
Comment vont les
choses lors de ce
stage que vous
effectuez à Aïn
Draham ?

Nous ne manquons
pas d'atouts pourvu que
l'on récupère nos blessés.
Vu que l'ASO ne manque
pas de talents, il nous est
tenu de voir l'avenir sous
de meilleurs auspices.

La détermination du
groupe étant de réussir et
d'être à la hauteur des
espérances, je suis certain
que nous serons encore
meilleurs à la reprise
d'autant plus que nous
sommes déterminés à ne
rien lâcher.

Qu'est-ce qui vous rend
si optimiste ?

Avec le retour des
blessés, l'entraîneur a
plus d'une carte pour
apporter le plus escompté. Il y a de bons jeunes qui
ne demandent qu'à être

Etes-vous optimiste

Selon vous, quelles
sont les raisons qui
n'ont pas permis à l'ASO
d'être sur le podium ?
Si on revenait à ce
match de coupe perdu
at home et ayant déçu
l'entourage du club ?

Je ne peux en parler
sans exprimer ma déception, mais il faut oublier.

23

C'est hier que la délégation
chélifienne a atterri à Aïn Draham
afin d'y effectuer un stage
qui devrait faire beaucoup
de bien à l'équipe.

encouragés et
il y a même des
joueurs polyvalents qui
peuvent pallier
toute absence.
Je suis confiant quant à
l'avenir de notre équipe qui
reviendra encore plus forte
après le stage.

Je pense surtout à cette
irrégularité et aux blessures qui ont obligé au
changement
chaque
semaine. Je ne peux
oublier qu'étant favoris,
on a toujours été attendus de pied ferme par
nos adversaires.

Mardi 3 janviere 2017

L'ASO
depuis hier
à Aïn Draham

Melika affiche un grand optimisme quant
au retour en force de son équipe après ce
stage qu'effectuera le groupe en Tunisie.
De notre correspondant

malheureux des Verts en terre gabonaise. Qui a conseillé à Leekens
d'adopter une telle ligne de conduite
? L'a-t-il fait de son propre chef ? Se
sent-il tellement " solidaire " de sa
hiérarchie qu'il se sent obligé de
prendre certaines décisions qui risquent de le desservir ? Autant de
questions qui n'auront, sans aucun
doute, pas de sens si les Verts
décrochent la timbale à Libreville.
Mais dans le cas contraire, le
contrecoup de toutes ces décisions
devra être assumé pleinement par le
coach qui servira une autre fois de
fusible pour le président de la FAF. La
présidence de cette instance, qui, il
faut le rappeler, sera remise en jeu
quelques jours après la CAN.
S. S.

SAÏB : «FEGHOULI ET MEDJANI
ONT EU LA PIRE SANCTION»
Le capitaine emblématique
de la sélection nationale des années
1990, Moussa Saïb, ne comprend
pas les décisions de Georges
Leekens. Il trouve ses déclarations
contradictoires et ses justifications
vides de sens. Pour Compétition,
l'ancien Vert décortique la liste des
23 Fennecs pour la CAN 2017, mais
avant, il a commencé par nous dire
ceci : "J'ai suivi la conférence de
presse de M. Leekens et je peux
vous dire qu'il ne m'a pas convaincu du tout."

Le stage des Verts
a débuté hier

www.competition.dz

On pouvait mieux faire
mais on a manqué de
réussite. Sincèrement, on
ne s'y attendait pas. C'est
vraiment dommage et on
s'excuse auprès de nos
fans.
A. B.

La reprise ayant été effectuée
dimanche, ce voyage a été bien préparé. Selon nos sources, la délégation a
été présidée par Ouahab Mohamed
alors que Medouar rejoindra le groupe
durant la semaine. Les camarades de
Meddahi auront aussi à jouer, au
moins, deux matches amicaux où l'objectif est de permettre au staff technique de pouvoir évaluer ses poulains.
Le stage sera l'occasion pour les poulains de Bouzidi d'aiguiser leurs
armes et de se préparer à la phase
retour qui ne sera pas de tout repos.
Reprendre confiance et faire face aux exigences
d'une seconde étape du championnat où l'équipe
devra s'illustrer pour engranger les points à
même de la hisser au classement, sera une mission qui incombe à tout le groupe qui n'aura
aucun calcul à faire sauf celui d'entrevoir la suite
sous le meilleur angle qui soit.
A. B.

ASMO

La sélection algérienne a entamé hier
un stage bloqué de 10 jours au CTN
de Sidi Moussa pour préparer sa participation à la CAN 2017 du Gabon. 20
joueurs sur les 23 convoqués ont
répondu présent en attendant l'arrivée des 3 joueurs évoluant en
Premier League mercredi. En effet
Mahrez, Slimani et Guedioura retenus
pour le boxing day rejoindront le
reste du groupe demain pour compléter le groupe. Pour la journée d'hier
les joueurs présents ont effectué une
séance d'entraînement sur la pelouse
du CTN. Certains joueurs ont fait de
la musculation alors que d'autres ont
été conviés à une séance de récupération. Chaque joueur a été pris individuellement par le staff médical
pour voir l'état de santé de chacun. Le
programme d'aujourd'hui prévoit des
tests physiques la matinée alors que
dans l'après-midi une séance d'entraînement est programmée à cet
effet. Elle sera réservée au travail
physique. Le staff technique au complet dirigé par Georges Leekens a
essayé de mettre les joueurs à l'aise
dès le premier jour pour passer
ensuite aux choses sérieuses lorsque
le groupe sera au complet. L'objectif
principal recherché à travers ce rassemblement c'est de bien préparer
l'équipe sur tous les plans afin qu'elle
attaque le tournoi africain avec beaucoup de certitude. Les deux matches
amicaux au programme contre la
Mauritanie serviront de baromètre
pour le sélectionneur national pour
mettre en place sa stratégie tactique
en vue de son premier match au
Gabon prévu le 15 janvier à
Franceville face au Zimbabwe. K. H.

EXPULSÉ À LA 14' CONTRE
MANCHESTER UNITED

Feghouli,
les malheurs
continuent

Pour sa première titularisation en
Premier League, l'international algérien Sofiane Feghouli a été expulsé
hier à la 14' du match disputé par son
équipe West Ham contre Manchester
United (2 à 0 pour MU) pour s'être un
peu trop engagé dans un duel. Cela
témoigne de sa fragilité du moment,
après l'inélégante manière dont il a
été évincé des 23 Verts qui iront au
Gabon disputer la CAN.
K. H.

Haddad : «On comprend l'inquiétude des supporters»
Pour le milieu Ilyès Haddad, son équipe a les moyens d'améliorer sa position au classement et refaire surface
après une fin difficile due à deux défaites successives.
PAR L. M. AZZI
L'équipe a perdu beaucoup de points pour
finir la première phase du championnat à
la 11e place, quels sont vos sentiments ?

Franchement, nous sommes surpris par
cette série négative dans les deux derniers
matches. On ne s'attendait guère à perdre ces
deux matches surtout celui contre l'équipe de
Boufarik chez nous au stade Bouakeul. Et
pourtant, nous avons bien travaillé pendant la
semaine précédant ces deux matches. Pour ce
qui est du classement, je pense qu'il ne faut pas
s'inquiéter, il suffit de renouer avec la victoire et
nous remonterons vers le haut du classement.

Vous pensez que l'équipe a les moyens
pour refaire surface…

Absolument ! Comme je viens de le dire,
nous avons perdu nos derniers matches
contre toute attente alors que nous étions sur
une bonne lancée. Cela dit, après deux
défaites, c'est normal de voir l'équipe régresser au classement. Il suffit de gagner deux ou
trois matches pour améliorer notre classement.

Donc il faudra réagir d'autant que les
supporters commencent à s'inquiéter…

Tout à fait ! On comprend l'attitude des
supporters et leur inquiétude. Ils auraient

aimé voir l'équipe en haut du classement et pas
loin des places du podium. C'est pourquoi je
peux dire que nous saurons réagir en temps
voulu, c'est-à-dire avec la reprise du championnat. On fera tout pour reprendre du poil de la
bête et essayer de prendre des points inch'Allah.

Vous allez reprendre par un stage bloqué
d'une semaine, qu'en dites-vous ?

Les stages sont toujours bons et bénéfiques
comme nous avons eu l'occasion de le faire
l'été passé. On essaiera d'appliquer le programme tracé par le staff technique. On fera
tout pour essayer de tirer profit de ce stage qui
nous attend.

Comment s'annonce la suite de la
compétition pour l'ASMO ?

En principe, la suite du championnat ne va
pas être facile pour tout le monde. Car chaque
équipe voudra revoir ses plans. Avec le renfort au mercato d'hiver, les équipes vont s'armer et vont tout mettre en œuvre pour chercher à améliorer leurs résultats. Ce sera notre
cas aussi puisque nous sommes à la traîne au
classement sauf que nous ne sommes pas vraiment distancés. Cela dit, nous devons juste
gagner et engranger le maximum de points.
C'est dans nos cordes parce que nous avons
déjà eu l'occasion de le prouver jusqu'à cette
défaite contre le Widad de Boufarik. L. M. A.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

Le Widad prend les commandes

En prenant le meilleur sur leurs voisins maghnaouis de l'ASBM par la plus petite des marges, les poulains de
l'entraineur Kerris ont réalisé leur objectif d'occuper le fauteuil de leader du championnat à la suite aussi du semiéchec de l'OMA face au SCAF.
De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

Jouée devant des gradins vides en raison
du huit clos qui a frappé l'équipe frontalière,
la rencontre a tenu toutes ses promesses tant
sur le plan technique que celui de l'engagement physique qui a primé lors des débats
entre les Maghnaouis et les Tlemcéniens. Il
faut dire que ces derniers s'étaient fixé un
double objectif à travers ce match. En effet, les
Bleu et Blanc qui ont été éliminés par l'ASBM

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

au premier tour de la Coupe d'Algérie voulaient prendre une revanche sportive en
engrangeant les trois points de la victoire.
Dernier match contre le SCAF
Mission accomplie pour les coéquipiers de
Belhadj Isaac, auteur du but victorieux, Il reste
encore un match celui qui les opposera au
SCAF au titre de la dernière journée de la
phase aller pour terminer l'année 2016 en
beauté, c'est dans leurs cordes, d'autant plus
qu'ils recevront El Khemis at home et devant

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

leur nombreux supporters qui ne manqueront
pas de remplir les gradins du stade AkidLotfi. Cependant, les Widadis devront descendre de leur nuage, oublier le match de
Maghnia, se concentrer sur leur prochaine
rencontre et éviter tout excès de confiance qui
peut leur jouer un mauvais tour.
Six victoires consécutives
Toujours est-il, et comme nous l'avons souligné dans nos précédents articles, que la
mobilisation doit être générale et que chacun

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

doit contribuer pour réussir l'accession en
Ligue 2 Mobilis. Le président de la formation des Zianides, en l'occurrence
Nasreddine Soulimane, très heureux sans
doute après le parcours prometteur du
WAT, devra cependant trouer d'autres ressources financières pour renflouer les caisses
du club afin d'octroyer les primes de matchs
a ses joueurs qui totalisent pas moins de six
victoires consécutives et deux nuls arrachés
à l'extérieur.
A. Z.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

Il n'y a rien de
si infortuné qu'un
homme qui n'a
jamais souffert.
Joseph
de Maistre

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Du papier toilette pour smartphones à l'aéroport Narita
Les Japonais disposent désormais de papiertoilette pour smartphones dans les toilettes de
l'aéroport international Narita de Tokyo.
En effet, la compagnie NTT Docomo, premier
opérateur de mobiles au Japon, a équipé plus de
80 cabines de l'aéroport Narita de rouleaux papier
pour smartphones afin de permettre aux usagers
d'éliminer les germes déposés sur les écrans
tactiles après un passage aux toilettes. Aussi, ce
papier-toilette particulier sert aussi de portepublicité : à côté du rouleau classique de papiertoilette, se trouve désormais des lingettes

arborant un large "Bienvenue au Japon", avec un
petit mode d'emploi en dessous pour se connecter
au réseau Wifi de l'aéroport fourni par NTT
Docomo. Une campagne de publicité originale dans
un pays où le bien-être aux toilettes est élevé au
titre de savoir-faire national. Ainsi, au Japon, de
nombreux bâtiments publics sont équipés de
cabinets avec des cuvettes chauffantes, musique
intégrée ou encore déodorant pour camoufler les
effluves un peu trop gênantes.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

JOUR

2

3

4

assentiment

mystère

mamelle

s’évaderait

décomposition

cours noir

unité de
rayonnements

ancien
empereur

5

6

7

8

9

divinité
féminine
ancien média

besoin

4

religion

8

SUDOKU
1
8

5

bois

possessif

7

arriver

2
4

7

A
P
U
B
L
I
C
I
T
E
N
O
R
L
T

R
E
D
U
T
E
B
E
H
R
U
I
A
D
N

T
U
O
T
A
R
I
E
E
T
R
T
E
I
E

E
A
E
E
T
O
N
T
O
U
T
E
R
S
M

charges de
baudet
disque sacré

longues
pérodes de
temps

que dalle !

3

11
en bas

apparue

6

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

9

félin d’Asie

8

T
N
E
M
E
C
A
F
F
E
T
E
B
E
F

5

3 6

4

5
2

toupies
d’enfant
fait son
choix

9

6

fruit sec
indéhiscent
amas

3
8

poisson

6

travaille avec
acharnement

agent de
liaison
sculptés
finement

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

6
8
4
1
5
9
3
2
7

9
1
2
6
3
7
8
4
5

T
C
T
S
F
I
N
N
O
E
N
T
U
S
A

N
R
N
I
S
A
A
S
R
T
A
U
L
O
C

7
5
3
2
8
4
1
9
6

4
6
8
9
2
3
5
7
1

E
A
E
E
L
I
D
F
H
G
I
D
C
C
I

2
7
5
4
6
1
9
8
3

3
9
1
8
7
5
2
6
4

M
D
G
O
S
L
T
E
F
E
L
E
N
I
D

E
O
N
R
Z
B
O
A
U
E
L
A
I
E
E

1
2
9
3
4
6
7
5
8

8
4
7
5
1
2
6
3
9

C
T
A
G
B
L
A
N
B
R
C
G
I
R
M

libertaire
apostats

5
3
6
7
9
8
4
1
2
U
E
R
E
O
P
P
L
A
G
E
T
N
R
L

article
d’Arabie

roche poreuse

10

situation
comique
ancienneté

long temps

transport
urbain

2
action de faire
la barbe

issu
compris

7

tableau de
maître

épée
mouvements
des mains

O
U
G
G
U
E
R
E
I
N
A
M
I
A
E

D
R
I
O
C
O
U
R
G
E
T
T
E
O
S

Z
E
C
I
E
R
T
A
E
G
U
O
R
E
N

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ABSENCE
AFFECTION
BATISSEUR
BOUTON
COUP
COURGETTE
DISSOCIER
DOUCEMENT
EFFACEMENT
ETUDE
FADEUR
FLATTER
GLAIRE
GRANGE
HEBETUDE
INCLURE

LANTERNE
LIANT
MANIERE
MEDICAMENT
NOTE
ORGE
OTARIE
PLAGE
PUBLICITE
RADOTEUR
ROUGEATRE
SANGLE
SOURIRE
TATILLON
THEOLOGIE

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

9 7

3

de nouveau

lentilles

R

C
L
A
U
S
T
R
O
P
H
O
B
I
E

S

I

A
B
U
P
P
O

L
I
T

L
U
T
T
E

G
O
I
T
R
E

A
R
E
A
L
I
S
T
E
S

P
U
I
S
E
V
O
L

T
R
E
U
I
L
S

C
A
M
P
I
N
G

R
I

T
A
Q
I
N
N
E
S

M
O
T
E
U
R
S
U

V
A
L
O
I

I
L
T

R
E
V
E
U
S
E

E
C
U

D
E
T
E
R
R
E

E
S
S
E
T
E
N
T
A
N
T
A
I
R

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

B I L L E L
7

8

9 10 11

S A N A A

«On veut jouer en
attaque sans
laisser la porte
ouverte»
Après avoir dévoilé la liste
finale, le stage a donc commencé
hier, le grand chantier a pu
reprendre et le coach doit absolument profiter des 13 jours dont il
dispose pour préparer parfaitement son team pour la CAN. Le
Belge, entouré d'un staff étoffé, a
déjà une petite idée, il ne donne
pas de détails mais laisse paraître
quelques signes. " On jouera le jeu
en avant mais cela ne veut pas
dire qu'on laissera la porte ouverte, on vise un jeu offensif qu'on a
fait en 2e mi-temps contre le
Nigeria, mais on ne doit pas être
aveugles car nous devons reconnaître qu'on a donné des occasions
au Nigeria ce jour-là. "
«On veut gêner, presser
très haut, et voilà comment je veux que nos
défenseurs soient»
Les erreurs défensives du match
contre le Nigeria sont toujours là,
Leekens ne veut pas les oublier, il
compte y travailler, et en faire une
base pour éviter d'autres erreurs,
et pour ce faire il nous a expliqué
et décrit les qualités d'un bon
défenseur, du moins de ceux qu'il
aimerait avoir au Gabon. " On va
gêner, presser très haut, presser
trop haut, On préfère jouer en
bloc, jouer en profondeur, faire
comprendre que ce n'est pas au
défenseur de dribbler, Il doit
construire, il faut faire une petite
faute pas une grosse faute, l'adversaire ne doit pas jouer dans notre
dos, il faut être bien positionné, en
profondeur, il doit être intelligent,
éviter les fautes stupides et les
réactions vis-à-vis de l'arbitre. "

marque
l’égalité

armée
irlandaise

bouc
émissaire

1

7
8

un
néerlandais

perroquets

SOLUTIONS

6

11

1

Deux dames se rencontrent à une soirée :
- Ma chère, dit l'une, vous avez un collier
magnifique et tellement long, je parie que votre mari
vous offre une perle à chaque anniversaire.

3

10

FAÇON DE JOUER
ET REMANIEMENT
DÉFENSIF

LES MELÉS
FODIL
HADJADJ

«Une bonne défense,
c'est aussi une bonne
relance»
Leekens compte faire participer
ses défenseurs dans la construction du jeu, pour lui un défenseur
incapable de faire une longue
transversale est un mauvais défenseur, idem pour les relances. " Je
cherche une manière de défendre.
Un bon défenseur vaut autant
qu'un bon attaquant, une bonne
défense c'est une bonne relance,
une certaine sécurité. Si le défenseur va faire la passe décisive et
transversale et dure 10 fois, 5 fois
il perd le cuir il est mauvais, c'est
pour ça que je vais demander à
toute l'équipe de penser offensif
sans ouvrir la porte. "
«Jouer oui, laisser jouer
non»
Leekens a insisté sur la défense,
cette fois il ne veut pas seulement
gagner, il veut gagner avec un
minimum de buts marqués. "Je ne
veux rien donner à l'adversaire,
c'est pour ça en défense j'ai pris
quelques concurrents, Je veux bien
gagner 5 à 3 mais quand c'est 5 à 0
c'est mieux, à 5 à 1 tu vas avoir la
boule, tu vas être fâché, je veux
mettre ça en place, je veux que les
joueurs prennent leurs responsabilités, ce n'est pas moi, ce ne sont
pas les joueurs qui vont le faire,
mais le système de jeu qu'on va
mettre en place. " A noter que le
coach a évoqué durant son discours le 3-5-2 et le 4-2-3-1 comme
stratégies auxquelles il pourrait
recourir.
S. M. A.

PEUT-ON GAGNER LA CAN ?

«JE NE SUIS
PAS ALLAH,

3

«Abeid me
plaît»

L'ancien driver des
Aigles de Carthage
ne cache pas son
admiration pour le
joueur de Dijon,
est-ce un signe de
sa part qui fait de
l'ancien international olympique un
futur titulaire lors
de la CAN ? " Abeid
me plaît, dans son
club comme chez
nous, il est bon,
car il réfléchit, pas
seulement en ayant
le ballon, il travaille en fonction
des autres, des
offensives et des
créatifs, il n'est
pas Messi, mais
vous étiez très efficaces, mais actuellement face au Nigeria et le Cameroun c'est aux entraînements
il a montré un voluplus dur, on essayera d'y remédier. "
me fantastique, il
sait suivre sur ce
«Je ne prendrai aucun risque,
niveau-là et il l'a
ça ne me ressemble pas»
montré, lors du
L'EN ne prendra aucun risque, c'est du
dernier stage il
moins c'est ce qu'on comprend à travers
était en plein
forme, peut-être
les petites promesses de l'entraîneur
qu'il va prendre sa
national. " Je ne suis pas un homme qui
place", a-t-il dit en
prend des risques. On doit refaire une
2 fois durant la
équipe qui tient la route, On doit faire
conférence
hier.
une équipe avec une grande efficacité,

JE NE GARANTIS RIEN !»
PAR SMAÏL M. A.
La question des objectifs a fait couler beaucoup d'encre, il faut dire qu'entre
les propos tenus par Leekens et ceux de
Raouraoua, un grand fossé s'est creusé, le
Belge a été donc prié de s'exprimer une
nouvelle fois sur ce point, devenu de
plus en plus épineux ces dernières
semaines, et encore une fois Leekens n'a
pas voulu donner des garanties préférant
rester comme il l'a dit ''réaliste''. " Je suis
réaliste. Vous savez que comme les
autres entraîneurs, mon objectif c'est de
toujours gagner, Je suis un perfectionniste, c'est ce que ma femme me dit, mes
collègues et adjoints aussi qui doivent
travailler jour et nuit pour cette CAN ;
d'ailleurs, même au nouvel an je les ai
appelés, s'il le faut, ils ne dormiront pas
durant la CAN, on fera tout pour réussir."
«La pression fait
flipper les joueurs»
Le coach explique que faire la moindre
promesse serait fatale, pour lui ses
joueurs ne sont pas encore en mesure
d'assumer de telles promesses. " On est
trop passionnés en Algérie, ça on le sait,
mais un coach s'il met trop de pression
sur ses joueurs, ces derniers vont flipper,
Ils vont prendre des cartons rouges, et
cela va nous perturber."

CAPITANAT

«Je veux
4 ou 5
capitaines»

L'injuste éviction de
Medjani et Feghouli du
groupe qui fera la CAN
2017 laisse l'EN sans
capitaine, les deux
joueurs étaient jusqu'ici
les deux leaders du groupe puisque ce sont eux
qui portent habituellement le brassard. Le
Belge affirme qu'il va
désigner le capitaine
cette semaine, mais précise qu'il en aura besoin
d'un max' : " Je dois avoir
4 ou 5 capitaines, dans
cette colonne vertébrale
on a besoin de quelqu'un
qui prendra l'équipe sur
son dos, sans ça on aura
une équipe faible sans
personnalité."

«J'ai 4 ou 5
leaders et ils
ne sont pas
forcément les
meilleurs
joueurs»

" Je crois que j'ai ces 4 ou
5 éléments, ce ne sont
pas toujours les meilleurs
joueurs, quant au capitaine je vais décider en fin
de semaine", explique-t-il.

«On fera tout pour réussir»
Le coach national est allé loin, en affirmant que seul Dieu peut donner des
garanties, il promet néanmoins de tout
faire pour essayer d'aller très loin dans
cette CAN. " Je ne suis pas Allah, je ne
suis pas Dieu, je ne peux pas gagner à
l'avance, ni donner des garanties, mais
on fera tout pour réussir, on commencera
par créer une atmosphère de CAN, je ne
suis pas un magicien, je regarde les qualités et les défauts de chacun de mes
joueurs, je les encouragerai et les joueurs
seront ambitieux. "
«Je vais tout faire pour que
l'Algérie soit fière»
Si pour la victoire Leekens reste prudent
et ne veut pas s'aventurer à donner de
fausses promesses, en revanche il ne
cache pas son souhait de passer le premier tour, il promet de monter une équipe aussi qui rendra fier le peuple algérien. " On doit passer et on doit passer,
1er ou 2e, je m'en fous, mais on doit passer, il y aura de l'humidité, il y aura des
tests, mais je vais tout faire pour que
l'Algérie soit fière. "
«Je ne veux pas de matches
parfaits, mais on peut être efficaces»
" La CAN, l'objectif c'est de gagner, je ne
veux pas de matches parfaits, mais on
peut être efficaces, en Coupe du monde

l'objectif c'est de bien se préparer et de
donner l'occasion aux joueurs qui le
méritent, mais croyez-moi ça sera plus
dur qu'on le croit ", s'est-il contenté d'annoncer.

«Celui qui ne croira pas à la
qualif' au Mondial, je lui dirai :
dehors !»
L'EN ira au Gabon avec un goût d'inachevé, le revers subi au Nigeria fait
encore mal, en tout cas Leekens ne l'oublie pas, il menace même de sévir. " Les
joueurs ne viendront pas ici pour le tourisme mais pour la CAN, après il y aura
la Coupe du monde, celui qui dira non,
c'est fini, je lui dirai dehors, je ne prends
plus ce joueur ou même un des membres
du staff, car on a des chances ", a-t-il
conclu.
S. M. A.

«Mesbah
?
Souvenez-vous de la blessure

Saâdi laissé
à la disposition de son
club

Leekens a affirmé
qu'il a laissé Idriss
Saâdi en Belgique
pour aider son club
qui souffre dans le
championnat local,
cela le rend pas
prêt à 100% pour
intégrer les Verts,
il a promis de le
rappeler après la
CAN.

«La mise en
place tactique le 10
contre la
Mauritanie»

Leekens a reconnu
que le 2e match
contre la
Mauritanie qui
aura lieu à huis
Le retour de Mesbah a evincé
«Il voudrait jouer,
clos au CTN va lui
Ferhani du groupe, ce dernier ira
mais…»
permettre de faire
jouer les joueurs
au Mondial militaire. Pour
" Mesbah est un homme imporqui débuteront la
Leekens le choix était inévitable,
tant dans le groupe il voudrait
CAN, des éléments
d'autant plus qu'il est persuadé
jouer, mais il a un grand concurseront ménagés le
que Mesbah est la doublure qu'il
rent, et pas n'importe qui, ceci dit
7 notamment les
faut, il laisse entendre aussi qu'il a
je me souviens que la dernière fois
joueurs du chamécouté les avis de ses adjoints dans on a dû attendre Ghoulam juspionnat anglais et
ce choix-là, il décrit le joueur de
qu'au dernier jour avec sa blessupeut-être Brahimi,
Crotone comme étant un " homme re, vous ne pouvez pas imaginer le et c'est le 10 qu'ils
" important dans le groupe : "On
dégât si Ghoulam ne joue pas,
devraient être testés, même si le
n'avait pas trop de possibilités
maintenant on a quelqu'un qui
coach pense qu'il
dans ce poste, j ai écouté, je
peut le remplacer sans diminuer
se pourrait qu'il le
connais beaucoup de choses mais
de 15% ou 20% le niveau, et 20%
fasse dans les
j'ai dû écouter des avis. Après 34
dans le foot c'est trop."
entraînements :
ans d'expérience, j'écoute encore."
S. M. A. "C'est
une des possibilités de voir
quelques joueurs
lors du 2e match, je
verrai si les
joueurs fatigués
récupèrent bien et
voir s'ils sont prêts
pour le 15, je pourPour ce qui est de Meftah, Leekens se montre plus
rais aussi le faire
élogieux, il faut dire que les anciens joueurs lui ont
par
entraînement."
fourni des listes ou le nom du défenseur de l'USMA
était omniprésent, le dernier des ''Tchico'' a forcé le
destin par son talent et son expérience : "Meftah
tout le monde le connaît, il a de l'expérience, c'est à
lui et à Belkhiter maintenant d'y aller."

de Ghoulam avant le Nigeria»

«QUI NE CONNAÎT
PAS MEFTAH ?»

www.competition.dz

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

USMB

À LA UNE

4

LE BELGE
JUSTIFIE
SES CHOIX

Le sélectionneur national n'a rien laissé au hasard et a tenté d'expliquer ses choix devant la
Belkalem :
presse nationale afin de faire comprendre qu'il a tout fait pour prendre les meilleurs au Gabon. «Il n'a pas
PAR ISLAM Z.
L'occasion pour faire le point
sur certains points et sur la préparation qui a déjà commencé depuis
longtemps, selon ses dires. Au cours
de la conférence de presse qu'il a animée hier matin à l'OCO, le coach
national s'est voulu ouvert à tout et a
répondu à toutes les questions par
rapport à sa liste des 23 joueurs retenus pour la CAN. D'ailleurs, en parlant de la préparation, il a tenu à
assurer que son staff a déjà entamé le
travail au lendemain de la défaite
face au Nigeria pour préparer au
mieux la compétition africaine.
"J'espère que ce sera une bonne
année avec beaucoup de satisfaction.
2017 est une année où on veut se

«Belfodil

n'est pas prêt
mentalement»

Présent dans la liste
élargie, l'attaquant du
Standard de Liège,
Ishak Belfodil n'a finalement pas été retenu
pour la compétition et
pour cause. Le coach
trouve que le joueur
n'est pas prêt sur le
plan mental. Il avoue
aussi qu'il a reçu des
appels d'agents et du
club du joueur.
Cependant, après lui
avoir parlé, il a pris sa
décision : "Je suis
ouvert, je ne veux rien
cacher. Vous avez le
droit de savoir. Pour le
cas de Belfodil, c'est
autre chose. Beaucoup
de managers m'ont
appelé, le club m'a
appelé. Cependant,
moi, je n'écoute pas les
clubs ni les managers.
Je travaille pour la FAF.
Le bien du joueur c'est
notre bien. D'un autre
côté, quand le joueur
me téléphone, je me
dois de l'écouter. Quand
le joueur n'est pas à
200%, je ne le prends
pas. Il était bien durant
les dernières semaines
mais mentalement, il
n'était pas prêt. A ce
moment-là, je ne le
prends pas car j'ai
assez de concurrence."

montrer. Ça commence directement
avec une CAN. On travaille depuis
un certain temps. Ça devait être plus
vite. Ça veut dire un mois qu'on est
occupés avec la CAN. Les circonstances en 2015 c'était spécial. Ce
n'était pas évident. Maintenant, le
Gabon, on va préparer ça comme il
faut. On a commencé le jour après le
Nigeria et même avant. Maintenant
je connais un peu plus les joueurs.
C'était une question de connaître
plus mon groupe. On a fait des
stages pour les gardiens, les locaux.
Ça m'a fait plaisir de voir des joueurs
qui ont faim. Pendant la préparation
pour le Nigeria, j'étais ravi de l'état
d'esprit. Cependant, il reste beaucoup de travail à faire. J'ai beaucoup
d'informations. Ça a inspiré cette
liste qui est le résultat de beaucoup

de scouting que ce soit à Alger ou en
Europe. Vous avez vu sur la liste.

«On aura une préparation
à la carte»
Le technicien belge a directement fait
savoir que pour certains de ses
joueurs, il allait y avoir une préparation à la carte et notamment ceux qui
ont fini la première moitié de saison
à la mi-décembre : "Les joueurs commencent à arriver et j'espère que d'ici
mercredi, on sera au grand complet.
Je pense que pour certains joueurs, il
va y avoir une préparation à la carte.
Ils sont à l'arrêt depuis le 15
décembre et ils doivent maintenant
retrouver le rythme. On va faire tout
un programme pour que tout se
déroule bien et si on peut éviter les
blessures, ce sera tant mieux pour

plus. Parfois, l'évolution de certains joueurs qui sont jeunes et
qui veulent faire carrière les
pousse à donner davantage. Ce
n'est pas leur statut, ils ont un
potentiel. On attend, on va voir le
stage. Peut-être que certains vont
se mettre en évidence. Moi je
veux la concurrence dedans.
Certains pays ne prennent plus
de locaux. On va tout faire pour
améliorer le niveau du championnat. Dernièrement, lors du
stage j'ai arrêté le regroupement
mardi soir pour laisser les
joueurs à la disposition de leurs
clubs. Maintenant, c'est aux
locaux de persister et de rester
dans le noyau. Ils doivent mon-

«Les 'Anglais' auront un
peu de repos»
Leekens n'a pas oublié les pensionnaires de Premier League qui n'ont
pas eu la chance de prendre un peu
de répit : "Je pense que les joueurs
comme Slimani et Mahrez vont avoir
besoin d'un peu de répit. Ils ont joué
4 matchs en 15 jours. Lorsqu'ils arriveront, ils pourront avoir un peu de
repos. Ils ont fourni beaucoup d'efforts en club et c'est normal qu'ils
soufflent un peu." Avec l'enchaînement des matchs durant le
Boxing Day, on comprend
parfaitement la position
du coach. Ce dernier ne
veut pas cramer deux de ses titulaires en puissance.
I. Z.

trer qu'ils ont le niveau. Ils vont
apprendre et prendre de l'expérience. Je leur demande de travailler. Je peux les utiliser et j'espère qu'ils pourront jouer."
«Je les ai prévenus
contre tout excès de
zèle»
Sur le même sujet, l'intervenant a
fait savoir qu'il avait mis en
garde tout le monde :
"Désormais, les joueurs locaux
sont des ambassadeurs de l'équipe nationale. Ils doivent éviter les
coups de zèle qui pourraient leur
valoir un carton rouge. Je leur ai
dit qu'ils étaient des ambassadeurs."
I. Z.

«Bounedjah est un vrai buteur»
L'attaquant d'Al Saad a fait le
nécessaire pour valider son
billet pour la CAN. Des buts à
la pelle et le statut de star de
son équipe. Autant d'éléments
qui ont favorisé sa sélection
pour le tournoi continental. Sur
son sujet, le coach assure :
"Baghdad, je le connais déjà en
Tunisie, il a fait des choses
spéciales. On lui a fait appel la
dernière fois. C'est un avantcentre, type buteur. Ce n'est

pas la beauté du jeu. Il sait
que ce n'est pas Messi et
Ronaldo mais c'est un joueur
intéressant pour moi. Il a
besoin des services de ses
camarades. C'est comme il
joue actuellement au Qatar.
Peu importe où il joue, un
buteur reste un buteur.
Certains joueurs se mettent en
évidence."

le niveau»

nous."

JE N'AI PAS FAIT DE
CADEAUX AUX LOCAUX”

9 joueurs locaux dans le
décompte finale des 23 pour le
Gabon. Une première depuis des
lustres. Le coach a ouvert la
brèche et les joueurs évoluant en
Ligue 1 Mobilis ont sauté dessus.
L'occasion pour Leekens de faire
savoir qu'ils ont mérité et qu'il
n'a fait de cadeau à personne :
"C'est ce que j'ai dit. On suit ce
championnat local. Certainement,
on doit évoluer là-dedans. On
doit voir un plus haut niveau. Je
n'ai pas fait de cadeaux aux
locaux, ils ont mérité d'être là.
Quand je vois qu'ils ont tout
donné aux entraînements, je suis
satisfait. Maintenant, je les ai
encouragés pour donner encore

Mardi 3 janvier 2017

«Hanni,
c'était un
oublié»

"On a fait un petit
oubli avec Hanni mais
il a toujours été dans
la liste. On a fait une
erreur. Premièrement,
il doit être bien.
Quand un joueur n'est
pas bien, je ne le
prends pas. Je ne
pousserai jamais un
joueur qui n'est pas
bien dans sa tête.
Prenez Brahimi. Il a
retrouvé ses sensations, il a été fantastique avec des buts
et des passes. C'est
un grand point d'interrogation s'il peut
tenir 90 minutes au
Nigeria. Belfodil, c'est
un autre cas, il ne se
sent pas bien dans sa
tête. Après, je dois
faire attention. Il y a
des joueurs qui vont
prendre leurs places.
Que ce soit les locaux
ou les professionnels,
je néglige personne."
C'est apparemment,
la raison qui a poussé
le coach à vouloir se
passer de l'ancien de
Bani Yas qui va continuer à jouer en club
et attendre peut-être
de retrouver le groupe lors du mois de
mars prochain.

Alors qu'on s'attendait à un
retour d'Essaid Belkalem en
équipe nationale pour le
tournoi, le sélectionneur
national en a décidé autrement. Pour rappel, il avait
fait le déplacement pour le
voir jouer avec Orléans mais
n'avait pas été convaincu par
son niveau. D'ailleurs, c'est
ce qui explique actuellement
son absence de la liste. Le
coach a tranché et il a l'air
convaincu de son choix par
rapport à l'ancien pensionnaire de Watford qui n'a pas
encore le niveau, selon le
Belge. Pour beaucoup et vu
l'absence de Medjani,
Belkalem aurait pu apporter
le plus escompté en défense
car on lui reconnaît des qualités certaines. Cependant,
Leekens a vu autre chose et
s'explique à ce sujet : "Si je
prends un joueur comme
Belkalem qui a une très grande expérience et qui a fait
pas mal de bonnes choses en
équipe nationale, je dois le
faire jouer. Cependant, j'ai
décidé d'accorder la chance
aux jeunes pour faire leurs
preuves. Il n'y a aucun risque
là-dedans, ces derniers sont
invités à s'imposer pour
avoir leurs chances. De plus,
je trouve qu'actuellement,
Belkalem n'a pas encore le
niveau pour revenir en équipe nationale. Il atteindra sa
forme optimale dans 3 à 4
mois." Il faut dire que l'absence de Belkalem laisse à
poser certaines questions
car le sélectionneur national
ne l'a vu qu'une seule fois
lors de son déplacement à
Paris. Apparemment, dans sa
vision des choses, le niveau
de la Ligue 2 française est
encore plus bas que celui de
la Ligue 2 suisse. Surprenant
mais le temps dira si l'entraîneur des Verts a vu juste
ou pas.
I. Z.

Un club portugais sur
les traces de Zerguine
Selon l'agent de Zerguine, l'attaquant blidéen, un club du championnat portugais voudrait
s'attacher les services du joueur, et ce, en prévision de la phase retour du championnat.

Brahmi : «On doit
conserver notre place
de dauphin»

Le jeune joueur de cette formation de
la ville des Roses, Brahmi en l'occurrence, nous a fait savoir que la phase retour
du championnat s'annonce compliquée
pour lui et ses coéquipiers. "La phase
retour ne sera aucunement facile pour
nous contre les équipes qui veulent se
ressaisir et se racheter. On doit éviter les
faux pas à domicile, et on doit également faire de notre mieux pour engranger des points en déplacement pour
conserver notre place de dauphin", nous
a déclaré Brahmi.

Calin ne veut libérer
aucun joueur

De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR

L'interdiction de recrutement sera un
mal pour un bien pour les jeunes
joueurs espoirs qui vont essayer de profiter de la situation pour montrer leurs
qualités. Cependant, les seuls perdants
dans cette affaire de recrutement sont
les trois joueurs émigrés qui seront obligés de prendre leur mal en patience jusqu'à la fin de saison.

Selon le manager du joueur,
l'émissaire du club portugais a vu
le joueur blidéen a l'œuvre lors du
premier derby de la Mitidja qui a
mis aux prises le RCA avec l'USMB
au stade Mustapha Tchaker.
L'agent de Zerguine a refusé de
nous communiquer le nom de ce
club, et ce, jusqu'à l'envoi de la
lettre d'invitation par la direction
de ce même club.

La crise financière
persiste toujours

Malgré les signaux de détresse émis
par la direction du club phare de la ville
des Roses, la situation à l'USM Blida est
toujours la même et la crise financière
au sein de ce club persiste toujours. Le
président Boumaza qui a sollicité plusieurs industriels pour les convaincre
d'aider le club, n'a récolté que des promesses. Donc la situation au sein du
club est loin d'être rose, et il faut dire
que seul l'intervention du gouverneur
de la ville de Blida, c'est-à- dire le wali,
pourrait sauver les meubles.

L'USMB ne s'opposera
pas
Le président du conseil d'administration de la SSPA/USMB,
Boumaza en l'occurrence, ne va
pas s'opposer au transfert de
Zerguine au Portugal, surtout que
le départ de ce joueur pourrait
renflouer les caisses du club et
pourrait également permettre a la
direction blidéene de payer sa
dette et de qualifier les joueurs
émigrés sur qui l'entraineur roumain pourrait compter durant la
phase retour du championnat de
Ligue 2 Mobilis.
Il tourne la page du CRB
et de la JSK…
Le baroudeur du club phare de
la ville des Roses, Lyes Zerguine, a
tourné la page des contacts qu'il a
eus avec la direction du CRB et
celle de la JSK.Le joueur a repris les
entrainements avec le groupe hier
en début d'après- midi et sera présent tout au long du stage de préparation qu'avait programmé l'entraineur roumain à Blida.

21

Reprise hier à l'annexe
du stade Tchaker

… et veut donner une
autre dimension à sa carrière
L'attaquant Zerguine va certainement faire l'impossible pour
convaincre la direction de son club
employeur de le libérer. Ce joueur
a une grande marge de progression
et a les qualités qu'il faut pour jouer
en Europe, surtout que son point
fort est le jeu de tête. Cela dit,
Zerguine veut opter pour le championnat portugais pour se faire une

place parmi l'effectif de l'équipe
nationale A'.
Zerguine : "Boumaza a
refusé de me libérer pour
un club algérien"
Joint par nos soins, Lyes
Zerguine nous a fait savoir qu'il a
tourné la page de son transfert vers
un club du championnat de Ligue 1
Mobilis et ce a cause de la réaction
de la direction du club blidéen. "J'ai
tourné la page de mon transfert

vers un autre club de l'élite en
Algérie à cause de la réponse négative que j'ai reçue de la part du président. Je songe actuellement au
reste du parcours avec mon club
employeur et je vais me donner à
fond pour m'offrir une bonne préparation en prévision de la phase
retour qui s'annonce difficile et
compliquée, en attendant peut-être
un transfert à l'étranger", nous a
déclaré Zerguine .
A. Dj.

Les joueurs blidéens et après un
repos qui a duré une semaine, ont repris
les entraînements hier en début d'aprèsmidi à l'annexe du stade Tchaker. Cette
séance a été consacrée par l'entraineur
roumain au volet physique.
L'entraîneur Calin, et avant l'entame du
premier galop d'entraînement, a tenu
un discours de sensibilisation à ses
joueurs dans lequel il a demandé à
Meziane et ses coéquipiers de se donner
à fond et d'éviter les absences durant le
stage de préparation qui débutera
demain à Blida.

MCEE

Le recrutement au point mort
De notre correspondant
AMAR T.
Alors que certains clubs ont déjà ficelé ce dossier en renforçant leurs rangs par
de nouveaux joueurs, du côté du MCEE,
rien n'a été fait jusque-là. Une véritable
inertie règne au sein du club, la dernière
place de l'équipe au classement n'a visiblement pas fait prendre conscience aux
responsables qui affichent une indifférence à cet égard. Pour certains d'entre
eux, l'avenir du club est déjà scellé vers la
rétrogradation et de ce fait, on ne donne
pas l'impression de bouger pour faire le
nécessaire avant qu'il ne soit trop tard,
du moins en ce qui concerne la mise à
niveau de l'équipe qui a besoin de renfort
de qualité pour aborder sereinement la
phase retour. Sur ce volet, le recrutement
d'éléments susceptibles de renforcer l'effectif
est au point mort, ce qui confirme l'échec des
dirigeants sur tous les plans.
Le président lâché par tout le
monde
L'une des raisons de ce qui ce passe
dans le club est le total isolement du président qui se retrouve par la force des
choses à l'écart de toutes les décisions.

D'ailleurs, depuis quelque temps, il n'est
informé de rien. Dans ce contexte, la
désignation d'un nouveau patron à la
tête du club est salutaire pour tout le
monde, car les divergences entre dirigeants sont en partie le résultat de ce que
vit le club en ce moment. Ainsi, en attendant, le flou persiste quant à l'avenir de
cette équipe livrée à elle-même.
Une tâche ardue pour Abbas
Il est utile de rappeler que la direction
a installé l'ex-coach du CABBA,
Abdelaziz Abbas, pour remplacer
Boudjaârane, démis de ses fonctions.
Pour le nouvel homme à la barre technique, la tâche ne semble pas aisée. Pour
que rien de regrettable ne lui arrive
durant la phase retour, l'effectif eulmi
doit être renforcé par de nouveaux
joueurs capables de donner le plus nécessaire à tous les niveaux des compartiments. Même si les dirigeants donnent
une impression d'indifférence, ils se
montrent néanmoins conciliants pour
aider Abbas dans sa mission en lui prêtant main forte pour ramener des joueurs
pour renforcer l'effectif.
Les approches sont à l'étude
Les quelques dirigeants dévoués à la

cause du club sont à pied d'œuvre depuis
quelques jours pour préparer en collaboration avec l'entraîneur la phase retour.
Première étape, faire venir des joueurs
pour la seconde moitié du championnat ;
de ce côté, on notera que des contacts ont
été établis en direction de Ladrâa, joueur
de l'ASK, qui a donné son accord de principe, et un susceptible échange NoubliGuitoun, le défenseur voisin de
Tadjenanet. Il en est de même pour le
recrutement de Hamimid, sociétaire de
la JSMS, ainsi que de l'attaquant du
DRBT, Mazari. A l'heure actuelle, on
n'est qu'au stage des approches qui
seront à l'étude lors de la réunion entraîneur-dirigeants.
Vers un stage dans l'Oranie
La semaine prochaine, débutera le
stage de préparation hivernale pour le
MCEE et durera six jours. Il sera question
de procéder à de nombreux réglages
technique entre nouveaux et anciens afin
de former un bloc soudé en prévision de
la phase retour. Ce stage est prévu à
Tlemcen ou à Chlef, le lieu exact n'a pas
encore été défini ; ce sera fait en concertation avec l'entraîneur en fonction des
moyens pédagogiques fournis par le lieu
de regroupement.
A. T.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
CLUBS

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

1.
2.
3.
4.
5.
6.

PAC
USMB
JSMB
CABBA
USB
MCS

Pts J. G. N. P.
34 15 10 04 01 25
27 15 08 03 04 14
25 15 07 04 04 15
24 15 06 06 03 12
24 15 07 03 05 13
23 15 07 02 06 15

7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

JSMS
ASO
CRBAF
ABS
ASMO
WAB
ASK
MCEE
GCM
RCA

20
20
19
18
17
17
16
11
11
09

15 06
15 05
15 04
15 04
15 03
15 03
15 04
15 03
15 02
15 02

02 07
05 05
07 04
06 05
08 04
08 04
04 07
05 07
05 08
06 07

11
17
13
16
13
12
12
12
10
10

11
09
12
09

+14
+05

+03
+03
13 00
15 00
09 +02
16 +01
14 -01
16 00
13 00
14 -02
16 -04
19 -07
19 -09
15 -05

20

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

À LA UNE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE TINDOUF
DIRECTION DU LOGEMENT
CONCOURS OUVERTS D’ARCHITECTURE
NIF : 37010001903
N°01/DL/2016
Le Wali de la Wilaya de Tindouf représenté par Monsieur le Directeur du logement de la wilaya de Tindouf
lance un concours national d’architecture pour la réalisation de 100 logements de fonction à Tindouf Lotfi.
Les Bureaux d’études nationaux publics et privés agréés en architecture ou groupement de bureaux d’études,
régulièrement inscrits au tableau national de l’ordre des architectes peuvent soumissionner et retirer le cahier des
charges auprès de la Direction du Logement de la Wilaya de Tindouf Service du Logement Bureau des Etudes,
de l’Evaluation et de la Formalisation des Marchés, Sis Cité Moussani Tindouf.
Fax : 049-37-20-28, Tél : 049-37-20-27
E-mail : D13tindouf@yahoo.com
Les soumissionnaires doivent fournir :
1- Le dossier de candidature : contient
- La déclaration de candidature selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée.
- La déclaration de probité selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée.
- Instructions aux soumissionnaires signée et datée (sans indication sur le montant de la soumission).
- Copie de l’agrément du concurrent en cours de validité.
- Copie de l’extrait du registre de commerce pour les sociétés accompagnées de l’agrément de l’architecte concepteur (inscrit dans le tableau national d’architecture).
- Copie du statut dans le cas où le soumissionnaire est une société (EURL-SARL-SNC).
- Numéro d’identification fiscale.
- Copie de l’attestations de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par l’antenne du centre national de registre de
commerce dans le cas où le soumissionnaire est une société (EURL-SARL-SNC).
- Copie des attestations de paiement des cotisations des organismes de sécurité sociale (CNAS et CASNOS).
- Matériels informatique et topographique (à justifier par facture).
- Matériels roulants (à justifier par carte grise + assurance).
- L’extrait du casier judiciaire original ou copies légalisées d’au moins trois (03) mois du soumissionnaire lorsqu’il
s’agit d’une personne physique, et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société.
- Bilans des trois (03) années (2013-2014-2015) visés par les services des impôts.
- Etat des moyens humains avec justifications de leur déclaration à la CNAS année en cours.
- Références professionnelles accompagnées des attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres d’ouvrages.
- Délai d’élaboration de l’étude (annexe 3 à compléter).
- En cas de groupement, le protocole d’accord de constitution du groupement indiquant le chef de file ainsi que la
responsabilité solidaire et conjointe des bureaux d’études en faisant partie, avec la part que détient chaque membre
du groupement (en pourcentage).
Les plis de dossier candidature doivent être déposés une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et portant la mention «dossier candidature-concours d’architecture pour la réalisation de 100 logements à Tindouf. A ne
pas ouvrir» à Monsieur le Directeur du logement de la Wilaya de Tindouf.
2- OFFRE TECHNIQUE
L’offre technique qui doit contenir les pièces suivantes :
- La déclaration à souscrire selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée (Eliminatoire).
- La déclaration de probité selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée (Eliminatoire).
Le cahier des charges paraphé, signé et daté qui contient (Eliminatoire) :
a) Partie I : Instructions aux soumissionnaires (sans indication sur le montant de la soumission).
b) Partie II : Cahier des prescriptions spéciales (sans indication sur le montant de la soumission).
c) Partie III : Règlement du concours (sans indication sur le montant de la soumission).
- document écrit un mémoire technique justificatif qui contient :
- Rapport sur le choix architectural (système constructif, intégration au site et à l’environnement immédiat et tout
autre document qui peut expliquer le projet).
- Description de l’ouvrage.
- Evaluation des coûts de réalisation avec une récapitulation totale pour le projet y compris les VRD (aménagement
extérieur, AEP, voirie, éclairage public, électricité).
- Planning d’exécution des études par phase.
- Le tableau comparatif des surfaces projetées par rapport au programme de surface annexé (annexe 2T) au présent
cahier des charges.
- Une fiche technique détaillée du projet contenant :
a) Surface foncière
b) Surface d’emprise au sol
c) Surface construite.
Le pli technique qui doit être introduit dans une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention : «offre technique – concours d’architecture, A ne pas ouvrir» à Monsieur le Directeur du
Logement de la Wilaya de Tindouf..
3- PLI DES PRESTATIONS
Seuls les soumissionnaires pré-qualifiés après évaluation des dossiers de candidatures sont invités à remettre le pli de
prestation accompagné d’une offre financière.
Le pli de prestation doit contenir ce qui suit :
a) Dossier graphique :
- Doit être impérativement anonyme et porte le code du bureau d’études composé de trois (03) chiffres et contient :
- Un plan de situation
- Un plan de masse au 1/500 ou 1/1000 avec les aménagements
- Les différentes vues en plan (1/100e) pour les différents niveaux
- Le plan des toitures éventuellement (1/100e) facultatif
- Les élévations des façades (1/100e) plus la façade d’ensemble.
- Les coupes transversales longitudinales nécessaires à la compréhension du projet (1/100e)
- Vu en 3D (perspectives).
b) Pièces écrites :
- Doit être impérativement anonyme et porte le code du bureau d’études composé de trois (03) chiffres et contient :
- Rapport sur le choix architectural (système constructif, intégration au site et à l’environnement immédiat et tout au
autre document qui peut expliquer le projet).
- Description de l’ouvrage.
- Evaluation des coûts de réalisation avec une récapitulation totale pour le projet y comprit les VRD (aménagement
extérieur, AEP, voirie, éclairage public, électricité).
- Planning d’exécution des études par phase.
- Le tableau comparatif des surfaces projetées par rapport au programme de surface annexé (annexe 2) au cahier des
charges.
- Une fiche technique détaillée du projet contenant :
- Surface foncière
- Surface d’emprise au sol
- Surface construite.
c) Enveloppe de l’anonymat :
Elle contient l’identification du soumissionnaire (nom, raison sociale et l’adresse de la personne physique ou morale
du soumissionnaire ainsi que le code du bureau d’études qui devra être constitué de trois (03) chiffres.
Le pli des prestations qui doit être introduit dans une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention «PLIS DES PRESTATIONS – Pour la réalisation de 100 logements à Tindouf. A ne pas
ouvrir» A Monsieur le Directeur du logement de la wilaya de Tindouf.
L’OFFRE FINANCIERE :
L’offre financière doit contenir ce qui suit :
- Lettre de soumission selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée (Eliminatoire).
- L’annexe 1 (offre financière partie fixe).
- L’annexe 2 (offre financière partie variable).
Le pli de l’offre financière doit être déposé en une seule enveloppe portant la mention : «Offre financière –
concours d’architecture pour la réalisation de 100 logements à Tindouf. A ne pas ouvrir» - à Monsieur le
directeur du logement de la wilaya de Tindouf.
La durée de préparation pli de dossier de candidature est fixée à vingt et un (21) jours.
La durée de préparation pli de l’offre technique et des plis de l’offre financière et des plis des prestations est fixée à
quarante cinq (45) jours à compter de la date de la transmission de la correspondance invitant le soumissionnaire à
assurer leur dépôt.
Si la date coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal (vendredi ou samedi), la durée de préparation des
offres sera prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant.
La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres tel qu’indiquée ci-dessus,
de 08h00 à 12h00.
L’ouverture des plis de dossier de candidature se fera en séance publique.
L’ouverture des plis des prestations n’est pas publique et des plis des offres financières se fera en séance publique à
l’issue du résultat de l’évaluation des plis des prestations. Les soumissionnaires concernés seront invités à la séance
publique d’ouverture des plis financiers, par écrit, les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres financières
pendant une durée de trois (03) mois augmentée des durées de préparation des offres (candidature et techniques et
financières) à compter de la date de dépôt des offres financières et des plis des prestations.
Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à l’ouverture des plis techniques.

Compétition / PUB

ANEP 500 089 du 03/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 093 du 03/01/2017

5

Mise à l'écart de
Medjani et Feghouli

LA DÉCISION EST
MIENNE, PAS CELLE
DE RAOURAOUA»

«JE LEUR AI DIT QU'ILS MANQUAIENT DE RYTHME»
Le public algérien voulait des explications concernant la liste des 23 annoncée par le
sélectionneur national Georges Leekens à travers le site de la FAF, la conférence de presse
animée hier par le Belge devait servir à ça, mais, finalement, l'entraîneur national n'est pas allé
dans le détail, il s'est contenté de réponses évasives, la rue algérienne restera sur sa faim.
PAR SMAÏL M. A.
La mise à l'écart de Medjani et
Feghouli a secoué les fiefs des Verts et
les supporters de l'EN se sont inquiétés
après la parution de cette liste amputée
de deux pièces importantes, comme on
vous l'a expliqué hier, les vraies raisons
ne pouvaient être que celles annoncées
par nos soins, à savoir des propos un
peu trop osés faits çà et là dans la presse
pour les deux joueurs, mais Leekens a
tenu à dédramatiser, précisant qu'il
s'agit d'un choix lié aux situations respectives de ces deux éléments. " Sur certains postes il y a une rude concurrence,
et pour Feghouli et Medjani c'était le cas,
je ne vais rien vous cacher, c'est difficile,
ils ont un manque de rythme, ils n'ont
pas beaucoup joué, j'ai osé faire jouer
Brahimi sans rythme au Nigeria, ça a
réussi, mais ça pouvait ne pas réussir,
Carl a eu un match difficile ce jour-là,
«Ça m'a fait mal au cœur
de les écarter»
L'entraîneur national, qui affirme d'un
côté que c'est lui qui a pris la décision,
avoue qu'il a eu du mal à le décider, et
fait allusion à d'éventuels comportements négatifs de la part des deux
joueurs qu'il aurait eu peur d'affronter
s'il les avait pris sans les faire jouer, il
affirme que cela est peut-être facile avec
un joueur local mais pas avec des
joueurs de ce niveau. " Carl et Sofiane ça
m'a fait mal au cœur de ne pas les
prendre. Pendant 2 jours je n'ai pas parlé
à ma femme à cause de

la liste, mais moi je ne fais pas de
cadeaux, c'est ce que je leur ai expliqué,
c'est plus facile de mettre des locaux à
côté, même si au Nigeria le banc était
assez positif ", explique-t-il.

bon joueur, mais je ne donne pas de
cadeaux, certes le joueur en veut et
aimerait donner le max, mais le corps ne
suit pas, le rythme n'est pas au rendezvous. "

«Je les ai appelés, ils méritaient des explications»
Leekens a appelé les deux joueurs pour
leur annoncer la nouvelle et la leur
expliquer, il raconte : " Ils méritent des
explications, c'est normal que je les
appelle pour leur expliquer Quant aux
autres, ce sont des choix, ils doivent les
accepter… J'ai eu Carl au téléphone à 6h
du soir, je lui ai dit qu'il ne doit pas se
décourager, et croyez-moi qu'il va tout
faire pour revenir fort, au Nigeria il est
apparu émoussé, il s'est forcé un peu
trop, mais ça reste un joueur exemplaire,
qu'est-ce qu'il n'a pas donné pour l'EN !!!
En plus il joue dans tous les postes. "

«La porte leur reste ouverte,
et voilà mon but à travers
cette mise à l'écart»
Leekens, et pour appuyer ses dires,
ouvre la porte aux deux joueurs en promettant de les récupérer après la CAN, il
parle aussi de sa méthode visant à allumer la concurrence : "
Cela ne veut pas dire qu'ils ne reviendront pas, je veux stimuler la concurrence pas éliminer les joueurs, je veux plus
de concurrence, dans certains postes il y
a une grande concurrence, et c'est bien
pour nous. "

«S'il le faut, j'irai en
Angleterre pour Soso car
à mes yeux c'est un grand
joueur»
Leekens affirme qu'il ira en Angleterre
s'il le faut pour récupérer Feghouli après
la CAN, si d'ici là il ne change pas de
club, il ajoute que le joueur est très
important, il ne tarit pas d'éloges sur lui
: " Si Soso ne bouge pas cet hiver, je vais
aller chez Bilic, qui est un ami, car on
doit trouver une solution pour lui, c'est
un joueur de qualité, de grande valeur,
qu'on ne prend pas, je veux l'avoir
comme titulaire, car il peut faire la différence, il sait faire la différence, c'est un

«Si Raouraoua m'exige quoi
que ce soit je prends ma valise
et je m'en vais»
Pour terminer, et pour tenter de
convaincre les présents que l'aspect technique et physique était les seuls facteurs
pris en considération, Leekens explique
qu'il n'accepterait pas qu'on s'immisce
dans son travail, encore moins
Raouraoua : " Le président n'est jamais
intervenu
Jamais Raouraoua ne va intervenir
dans ces cas-là, sinon j'aurais pris mes
valises, je suis revenu ici, donc j ai pleine
confiance en le président Je suis quelqu'un qui respecte et qui aime être respecté. "
S. M. A.

«On a besoin de l’expérience de Mbolhi»
Come il fallait s'y
attendre, Leekens n'a pas
fait d'exception pour
Feghouli et Medjani mais il
l'a faite pour Mbolhi et le
reconnaît volontiers.
Toutefois, il a tenté
de s'expliquer tout
en faisant savoir
qu'il aidera le
joueur pour trouver du
temps de jeu ou un autre
club : "C'est vrai pour
Mbolhi. Maintenant, on
doit trouver une solution.
Sur le long terme, je vais
parler avec Raïs. C'est la
situation que j'ai vécue

avec De Wilde. Il était au
Sporting, il est reparti à
Anderlecht. C'est aussi le
cas pour Mbolhi après la
CAN. Maintenant, il doit se
concentrer sur la CAN et
rien d'autre. Je connais la
situation en Turquie. J'ai
déjà été au Trabzonspor. Je
connais le club de Mbolhi.
Sur le long terme, Raïs va
trouver et on va trouver
pour lui une solution. Il va
jouer. C'est un garçon avec
beaucoup d'expérience qui
s'intègre parfaitement dans
le groupe. Je le dis pour
tout le monde. Au mois de

juin, je veux que tout le
monde joue régulièrement.
Ce serait une très bonne
chose. On fera une évaluation après la CAN. J'espère
aussi pour Feghouli dans
son club ou un autre club.
J'ai dit au mois de juin, que
les joueurs doivent jouer
car ils ne peuvent pas
continuer à ne pas jouer.
Après la CAN on va en
discuter encore. Il n'a pas
encore la licence pour jouer
avec son club. Il a un nouvel entraîneur et s'il signe
une licence, il peut de nouveau jouer.
I. Z.

 «J'ai un bon

«Attention au staff, il est
Zimbabwe !»

Lorsqu'il a été
interrogé sur les
adversaires des
Verts, le coach a
semblé plus préoccupé par le
Zimbabwe que par
la Tunisie ou le
Sénégal. Quoi de
plus normal puisqu'il s'agit du premier adversaire
des Verts dans la
compétition. Une
équipe à prendre
très au sérieux
pour le coach : "Je
pense que le premier match est le
plus important de
tous. On parle
beaucoup de la
Tunisie mais on a
tendance à oublier
cette équipe du
Zimbabwe. Il faudra s'en méfier et
faire très attention
à cet adversaire.
Je sais que tout le
monde attend la
Tunisie pour des
raisons qui intéressent les fans
mais pas moi. Je
connais bien la
Tunisie qui est une
bonne équipe qui
fait de bonnes
choses. Il y a aussi
le Sénégal qui est
une très bonne
équipe qui développe un bon jeu. Le
plus important à
mon sens, c'est de
gagner les deux
premiers matchs
pour être directement qualifié.
Après, être premier
ou deuxième, je
m'en fous, je veux
me qualifier et
c'est tout."
I. Z.

complémentaire»

Avec la venue du Belge De Wilde et
Bougherra, le staff technique national
s'est élargi pour la CAN. Le coach
explique ces renforts et ne remet
aucunement ses deux autres adjoints
en cause. mieux, il pense que cela va
donner plus de force à l'équipe : "Je
suis content d'avoir Bougherra avec
moi. C'est quelqu'un qui connaît parfaitement le groupe et sera un bon appui
sur le plan moral. Je l'ai vu il y a deux
à trois semaines. Il est en stage. Ça
fait toujours plaisir de le revoir. J'ai
demandé qu'est-ce qu'il voudrait faire
? J'ai écouté car quand on écoute, on a
des idées. L'idée est venue. On a un
groupe de qualité et j'ai pensé à lui. A
un moment, je l'ai vu. Il a maintenant
l'expérience du joueur et il peut devenir entraîneur dans une équipe qu'il
connaît très bien, avec Nabil, Yazid et
De Wilde. Comme ça, j'ai une équipe
plus stable. Le mental de l'équipe est
important. Son rôle (Bougherra) ce
sera de vivre avec nous, donner son
expérience. C'est quelqu'un qui met
toujours l'équipe devant lui. Ce sera
son rôle pendant la CAN et peut-être
après. C'est une occasion en or et pour
nous et pour lui de mettre ce gars
avec autant d'expérience et de vécu.
Je pense que ce staff peut être complémentaire à plus d'un titre."

«Ils ne vont
pas dormir
au Gabon»
Poursuivant son analyse, le coach
ajoute : "Vous croyez qu'ils n'ont rien
fait ? Ils ont beaucoup fait. De Wilde
est bon dans le scouting. Nabil a fait
beaucoup de choses. Avec eux, cela
fait plusieurs semaines qu'on travaille
pour préparer au mieux cette CAN. Je
peux les appeler à n'importe quelle
heure et ils seront là. Même au Gabon,
ils vont faire le nécessaire pour que
tout se passe bien. Ils ne vont pas
beaucoup dormir. J'ai un bon staff et je
pense qu'il est complémentaire. Je
suis satisfait."
I. Z.

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

JSMB

NEZAR
«Je trancherai

AUJOURD'HUI»

Pour fixer les
dates du stage
d'Aïn Benian

Le président du CAB, Farid Nezar, entretient toujours le suspense
sur la prochaine destination de son meilleur attaquant Karim Aribi.
Il a réaffirmé hier en fin
d'après-midi que le président
de la JS Saoura l'a bel et bien
contacté avant de lui faire une
offre alléchante qui est de 1,5
milliard de centimes pour
racheter le contrat d'Aribi. Au
cours d'une conversation
téléphonique que nous avons
eue hier avec lui, Nezar avoue
qu'il devra trancher le cas de
son attaquant aujourd'hui.
Même si tout porte à croire qu'il
le transférera en ce mercato
hivernal pour renflouer les
caisses du club avec une somme
financière importante, le
président du CAB n'écarte pas
la possibilité de le retenir dans
son effectif. "On tranchera le cas
d'Aribi aujourd'hui. On ne peut
pas attendre longtemps, car
l'équipe a repris le chemin des
entraînements et on doit
commencer à préparer la phase
retour. Cela dit, on prendra une
décision définitive concernant
Aribi ce mardi. Ce n'est pas
encore officiel à 100% qu'on le
transférera en ce mercato
hivernal. On fait le maximum
pour lui trouver un remplaçant,
mais Ziaya que nous avons
contacté ne nous pas encore
rendu une réponse", a indiqué
le président Nezar.

«Le CRB a fait
une meilleure offre
que la JSK»
Si dans la journée de vendredi
dernier, le président Nezar
avait révélé que l'offre du CRB
était inferieure à celle de la JS
Saoura et à celle de la JSK, il a
précisé hier que le nouveau président du Chabab a revu à la
hausse sa proposition financière. "Jusqu'au moment où je
vous parle, l'offre du CRB est
meilleure que celle de la JSK.
Les négociations avancent bien
avec le président belouizdadi,
mais on prendra une décision
finale ce mardi. Pour la JS
Saoura, je dis et je le redis, les
dirigeants de la JSS m'ont bel et
bien contacté pour Aribi",
annonce le président du CAB.
«Je refuse de
négocier avec
l'émissaire de Hannachi»
Chargeant le manager d'Aribi,
Brahimi Redouane de négocier
avec Nezar, le président
Hannachi est contraint de
prendre le dossier Aribi ou de
designer un de ses dirigeants
pour poursuivre les négociations avec le président du CAB.
"Certes, la JSK m'a offert un
milliard pour le rachat du
contrat d'Aribi, mais pour moi,
ce n'est pas une offre officielle.
Cet agent ne dispose même pas

Nezar refuse de négocier avec des intermédiaires

Hannachi devrait prendre
les choses en main
PAR ABDELLAH HADDAD
Le premier responsable du
CA Batna qui est prêt à vendre
son meilleur joueur cet hiver,
l'attaquant Aribi, ne veut pas le
libérer pour une petite somme,
pour cette raison, il est en train
d'étudier toutes les offres. Côté,
JSK, le président du club phare
des Aurès refuse de négocier la
lettre de libération d'Aribi avec
des intermédiaires. Certes, les
responsables du club le plus
titré d'Algérie ont fait une offre
financière à leurs homologues
du CAB mais ce n'est pas
Hannachi qui a parlé avec

Nezar. C'est un manager que
les dirigeants jaune et vert ont
mandaté lequel a pris attache
avec l'homme fort du Chabab
Aurès Batna pour négocier le
transfert du jeune et talentueux
attaquant cabiste. Le président
de cette formation de l'Est refuse de son côté de négocier avec
les managers ou les intermédiaires, pour cette raison,
Hannachi devrait prendre les
choses en main en appelant en
personne son homologue du
CAB pour faire le maximum et
convaincre Nezar de céder son
joueur à la JSK. Après avoir
perdu Lamhene et Hamia qui

La
direction
attend le
report du
clasico

d'un mandat qui prouve qu'il a
été chargé par la direction de la
JSK de négocier avec moi. C'est
pour cela que j'ai refusé de
négocier avec lui. Maintenant, si
le président Hannachi ne peut
pas se déplacer à Batna, il n'a
qu'à designer un dirigeant ou
bien établir un mandat à une
autre personne prouvant que
c'est lui qui l'a chargée de négocier le rachat du contrat de mon
attaquant", explique Nezar.
«On respectera le
choix du joueur»
Tout en affirmant qu'Aribi ne
lui a rien dit pour l'instant sur
son souhait de jouer à la JSK, le
président Nezar déclare qu'il
respectera le choix de son attaquant. "Aribi n'a pas encore
repris les entraînements en
arguant qu'il est blessé. Il ne
m'a pas dit qu'il ne veut pas
jouer pour la JSS ou pour une
autre équipe, mais on respectera son choix. On tranchera
question aujourd'hui et je peux
vous dire que jusqu'au moment
où je vous parle, l'offre du président du CRB est la plus intéressante", a-t-il dit. Le président
Nezar n'a pas dévoilé le montant du l'offre du CRB, mais elle
serait de 1,3 milliard de centimes.
N. B.

ont signé au profit du CRB, les
dirigeants des Canaris du
Djurdjura sont appelés à mettre
la main à la poche afin de recruter Aribi, un autre attaquant et
un meneur de jeu. Après une
phase aller catastrophique,
Hannachi et ses proches collaborateurs doivent bien profiter
de ce mercato hivernal afin de
renforcer les rangs de l'équipe
première par des éléments de
valeur, surtout que les supporters s'inquiètent sérieusement
concernant l'avenir de leur club
en Ligue 1 Mobilis.
A. H.

Mardi 3 janvier 2017

19

BOUMECHRA : «Je veux contribuer
à l'accession de la JSMB»

le transfert d'Aribi
PAR N. BOUMALI

www.competition.dz

A 10 jours de la clôture du mercato, la
JSK n'a engagé ni un attaquant de métier
ni un meneur de jeu

Le président
sous pression !
Les responsables de la
formation du Djurdjura
qui veulent à tout prix
engager de très bons
joueurs cet hiver afin de
renforcer les rangs de
leur équipe première
n'ont pas pour le
moment recruté un
meneur de jeu et un
attaquant de métier.
Comme tout le monde le
sait, le grand problème
de la formation du
Djurdjura lors de la
phase aller du championnat était le compartiment offensif. En l'absence d'un vrai meneur
de jeu, les attaquants
kabyles trouvaient
toutes les difficultés du
monde pour secouer les
filets adverses. Deux
attaquants ont payé
d'ailleurs les frais de la
stérilité du compartiment offensif, Ziaya et
Benkablia ont quitté le
navire jaune et vert
avant meme la fin de la
phase aller. Pour toutes
ces raisons, le premier
responsables de la formation de la ville des
Genêts doit ramener un
meneur de jeu et un
attaquant cet hiver afin
de sauver son recrutement et beaucoup plus
pour renforcer les rangs
de son équipe par des
éléments de valeur mais
au moment où nous

mettons sous presse,
Mohand Chérif Hannachi
n'avait pas encore engagé un vrai numéro 10 ni
un attaquant de métier.
Certes, la commission
de recrutement de la
formation kabyle a réussi à recruter trois
joueurs pour le moment,
le Franco-Algérien
Izerghouf Thomas,
Khelili et Benaldjia. Le
premier cité jouait dans
une division inférieure
du championnat belge,
c'est une aventure dans
l'inconnu, pour Khelili,
c'est un défenseur, il
pourrait apporter un
plus à l'arrière-garde
kabyle alors que
Benaldjia qui est un
joueur de couloir doit
justifier son transfert
mais comme le grand
problème de l'équipe est
le compartiment offensif, Hannachi est appelé
à recruter au moins un
attaquant de métier et
un bon meneur de jeu
afin de sauver son
recrutement et comme
il ne reste que dix jours
avant la clôture du mercato hivernal, le président kabyle est désormais sous pression,
surtout que les supporters n'ont pas cessé de
réclamer ces derniers
temps des grands noms.
A. H.

Les responsables de la
formation du Djurdjura
qui veulent programmer
un bon stage de
préparation pour
l'équipe première cet
hiver ont jugé utile de
ne pas quitter le
territoire national et de
rester au pays,
d'ailleurs, Hannachi et
ses proches
collaborateurs ont jeté
leur dévolu sur le centre
d'Aïn Benian.
Néanmoins, la direction
kabyle n'a pas encore
arreté la date de ce
stage. Les dirigeants de
la JSK veulent d'abord
confirmer le report du
clasico avant de
programmer ce stage
d'Aïn Banian, car,
Hannachi veut que son
équipe reste à Alger
jusqu'au match devant
le MCA. Autrement dit,
les camarades de Yettou
effectueront un stage de
préparation à Alger
avant le clasico, ils
resteront presque dix
jours à Aïn Benian avant
de jouer le Mouloudia
d'Alger et de rentrer par
la suite à Alger. Au
moment où les
dirigeants de la
formation de la ville des
Genêts attendent le
report officiel du clasico
pour arrêter les dates du
stage hivernal, Hidoussi
et les joueurs ont repris
hier en fin de journée le
chemin des
entraînements au
stade1er -Novembre de
Tizi Ouzou. Les joueurs
jaune et vert pourraient
rester à Tizi lors de cette
trêve si bien sûr la
direction du club
n'arriverait pas à
programmer ce stage
d'Alger.
A. H.

Le milieu de terrain du
GC Mascara s'est
engagé pour 18 mois à
la JSMB. Boumechra
Salim est désormais le
premier joueur recruté
durant ce mercato
hivernal au sein de la
maison des Vert et
Rouge.

bonne image du club qui est connu
d'ailleurs sur la scène footballistique
nationale. Comme vous le savez, j'ai
débuté la saison sous les couleurs du GC
Mascara. J'avais de bonnes relations
avec les supporters de l'équipe locale,
ces derniers savent d'ailleurs les raisons
de mon départ. J'ai quitté le club alors
que je faisais une première moitié de saison honorable, pour le non payement de
mes salaires. J'ai signé à la JSMB avec
l'idée d'apporter un plus. Les dirigeants
du club ont exprimé leur envie de jouer
l'accession cette saison. Ce challenge
m'intéresse beaucoup et c'est l'une des
raisons qui m'ont poussé à choisir de
signer au profit de la formation de
Béjaia."

De notre correspondant

«La place du club est en
Ligue 1 Mobilis»
Le nouvel arrivant au sein de l'effectif
de la JSMB lors de ce mercato hivernal
s'est aussi exprimé sur la situation dans
laquelle se trouve la JSMB actuellement :
"Je pense qu'un club comme la JSMB
mérite d'être à sa place initiale. La JSM

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Boumechra
s'est
présenté
dimanche au siège du club afin de signer
son engagement avec la formation de
Yemma Gouraya. "C'est un honneur
pour moi de signer à la JSMB. J'ai une

Béjaia est un grand club et il doit cette
saison accéder. Nous sommes là afin
d'apporter un plus et de contribuer à la
réussite du club. Nous allons avoir 15
rencontres lors de la phase retour afin
d'essayer d'atteindre ce but".
«J'espère être à la hauteur»
Boumechra Salim qui est arrivé grâce
à la volonté de l'entraineur Younès
Ifticen, veut se relancer, lui qui a fait les
beaux jours de plusieurs équipes en
Ligue 1. Ce dernier qui tentera de se
relancer à la JSMB lors de cette seconde
moitié de saison, sait pertinemment que
beaucoup d'espoirs reposent sur ses
épaules. "J'espère être à la hauteur des
espérances de l'entraineur Younès
Ifticen, qui me connait d'ailleurs très
bien et aussi convaincre les supporters
de la JSMB sur mes capacités Je tiens
d'ailleurs à rappeler que je suis en pleine
possession de mes moyens et que physiquement je serais prêt, vu que je dispose
d'un préparateur physique et que ce dernier effectue un grand travail avec moi."
B. E. Z.

Rebbouh signe pour 18 mois

Nous avions évoqué, dans nos précédentes éditions, les contacts
entre les dirigeants de la JSM Béjaïa et Rebbouh Houssem Eddine,
l'attaquant du CA Batna. Hier, en début d'après-midi, ce joueur a
paraphé un contrat de 18 mois en faveur de la formation bougiote.
Se trouvant depuis samedi à Sétif, où il s'entraînait en compagnie
du groupe, Rebbouh est désormais la seconde recrue de la JSMB
durant ce mercato hivernal

Alors que Lamhene avait donné son
accord à la direction

Ifticen : «Le groupe peut atteindre
l'objectif tracé»

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier,
les contacts qu'avaient eus les dirigeants de la
JSMB avec l'attaquant de l'O Médéa, Lamhene
Mokhtar. Ce dernier qui s'est déplacé à Bejaia,
samedi, en compagnie de son manager, a tout
ficelé avec la direction du club. Alors qu'il
devait simplement convaincre Boukelkal, le président de Médéa de lui accorder son bon de sortie, le joueur a essuyé un refus catégorique. La
direction des Vert et Rouge qui avait tenté de
faire le forcing afin de s'attacher les services du
joueur et ex-espoir de la JS Kabylie, n'a finalement pas eu le dernier mot. Ainsi, d'après nos
échos, Lamhene va s'engager sous les couleurs
du CR Belouizdad, chose qui obligera la direction des Vert et Rouge à trouver son second attaquant dans ce mercato hivernal.
B. E. Z.

Younès Ifticen, le coach des Vert et Rouge, qui a programmé un stage de quelques jours à l'école
de préparation olympique d'El Bez veut en ces quelques jours de regroupement permettre à ses
joueurs de rattraper le retard constaté surtout sur le plan physique.

Boukelkal a refusé de le
libérer pour la JSMB

"Nous sommes aujourd'hui à Sétif afin
de nous préparer pour la suite du parcours
en championnat. Les joueurs sont
conscients de l'importance de ces quelques
jours de travail. Nous allons dans un premier temps, avec mes adjoints, axer notre
travail sur l'aspect physique. Nous avons
constaté quelques manquements sur ce
plan et nous allons profiter de notre présence ici pour essayer de combler le retard
que connaissent les joueurs sur ce plan.
Nous savons que la suite du championnat
sera très difficile, dans la mesure où plusieurs clubs aspirent à jouer la carte de l'ac-

cession. Notre but est clair et c'est pour
cette raison que nous sommes là. On a
parlé avec les joueurs et ces derniers sont
conscients de l'importance de la tâche qui
nous attend."
«Nous sommes là pour travailler
et corriger les lacunes»
Le coach des Vert et Rouge, qui a fait son
constat concernant certains manquements,
tentera d'apporter les correctifs nécessaires
pour réussir une bonne phase retour. La
direction du club qui aussi veut réussir son
mercato, pour mettre à la disposition du

coach toutes les cartes qui vont lui permettre de réussir sa mission, est en train de
prospecter. "Nous avons beaucoup de travail. Ça ne sera pas facile dans la mesure
où il faudra travailler sur plusieurs volets.
Nous avons consacré les trois premiers
jours au travail physique, et pour les trois
derniers, nous allons mettre en place notre
plan de travail et notre stratégie. Le but de
ce stage est effectivement de permettre aux
joueurs de régénérer les batteries afin d'entreprendre la suite du championnat dans
de meilleures dispositions.
B. E. Z.

MCS

Rahmouni veut quatre renforts
Rahmouni veut consolider son effectif par un défenseur
axial, un latéral gauche et deux attaquants.
De notre correspondant

K. DJELLOUL

et Mebarki de l'IR Megunia
seraient des pistes potentielles.

A l'issue d'une réunion,
l'entraîneur
Mourad
Rahmouni, en concertation
avec les dirigeants, vient
d'établir la liste des recrues
durant ce mercato.
Afin de combler le déficit
en attaque, Rahmouni compte
renforcer ce compartiment
par des joueurs susceptibles
de donner une nouvelle
dynamique au groupe. On
vient d'apprendre que les premières manœuvres visant à
s'offrir les services d'attaquants
ont
commencé.
Aucune indication n'a été
donnée sur l'identité des
joueurs ciblés. Par contre, les
noms de Bendjelloul de l'ABS

Il
voudrait
être
impliqué
En football, la règle d'or en
matière de recrutement est la
consultation du premier
concerné par le volet technique, c'est-à-dire l'entraîneur
qui est le seul habilité à juger
les qualités de tel ou tel élément. Même si l'entraîneur de
MCS n'a pas donné encore
son avis sur les probables
recrues, il a une idée précise
sur les manques de son équipe et il a déjà préétabli le profil des éléments qu'il souhaiterait enrôler. Lors de la dernière réunion avec les dirigeants, Rahmouni aurait
exigé qu'on prenne en compte

son avis sur tous les joueurs
contactés et que l'opération
recrutement soit menée d'une
manière étudiée et ciblée selon
les besoins du club. Il insiste
sur les qualités intrinsèques et
les critères qui les définissent
de manière à ce que le club
puisse bénéficier pleinement
de leurs services. Cela dit,
Rahmouni, qui a une idée fixe
sur les manques et besoins de
l'effectif, souhaiterait un renfort de quatre joueurs.
Cependant, il ne pourra se prononcer définitivement sur les
libérés qu'une fois assuré d'un
recrutement judicieux tout en
exigeant des joueurs compétitifs et d'un niveau requis à
même d'insuffler du sang neuf
dans l'effectif déjà en place.
K. Dj.

C'est la
reprise
C'est aujourd'hui que les
joueurs du MCS devront
reprendre les entraînements au stade du 13Avril 58, après avoir bénéficié de cinq jours de
repos, le groupe se retrouvera cet après-midi pour
entamer le travail en prévision de la reprise de la
compétition. Cette reprise
sera consacrée essentiellement à la remise en forme
des joueurs mais la charge
ira crescendo au fil des
séances puisqu'un biquotidien est programmé dès
demain. Ainsi en a décidé
l'entraîneur des Vert et
Rouge lequel veut accentuer la cadence afin de
permettre aux joueurs de
recouvrer progressivement leur forme physique
et leurs forces, et ce, en
attendant le stage qui
devra débuter le 6 de ce
mois à Alger.

www.competition.dz

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

18

JSK

OM

Slimani
veut un
adjoint

De notre correspondant

MOHAMED GRINI

Alors que les autres écuries de
la Ligue 1 Mobilis font leurs
emplettes à l’occasion de l’ouverture du marché des transferts, les
dirigeants médéens, eux, ne semblent pas s’inquiéter outre mesure !
C’est le flou total qui persiste pour
le moment. A vrai dire, la direction
du club des monts de Titteri est
dans les brumes de l’argent. Peutêtre est-ce l’unique raison qui a mis
les responsables de l’Olympique de
Médéa dans l’embarras. Aussi, une
raison qui a laissé ces dirigeants,
malgré eux, continuer d’entretenir
l’imprécision, voire le suspens.
Entre-temps, ce sont les joueurs,
notamment les cadres, qui sont
visés par d’autres pensionnaires de
ce palier qui ne cessent jusqu’à
l’heure actuelle de leur faire les
yeux doux afin de les enrôler. A ce
sujet, le boss médéen n’est pas du
tout d’accord pour laisser partir ces
joueurs et priver l’équipe de son
noyau.
On ne libère pas
si on ne recrutera pas
Et c’est la condition sine qua non
que les dirigeants du club en
concert avec le staff technique
auraient posée. Pour le moment,
les deux staffs de l’Olympique de
Médéa ne veulent pas s’aventurer
pour, finalement, en prendre plein
la gueule car ils savent que tous les
supporters des Orange et Bleu sont
aux aguets. Donc, ils se parlent
perpétuellement pour qu’aucun
des deux volets, libérés et recrutés,
ne prendra le dessus sur l’autre. A
en croire une source qui circule
dans l’entourage du club titterien,
les responsables de l’OM ne comptent pas du tout libérer avant qu’ils
n’assurent un bon recrutement.
Une liste de libérés
prédictive
C’est aujourd’hui que les deux
hommes forts de l’O Médéa, le
boss Boukhelkhel et le coach

Même si le mercato hivernal bat son plein

A Médéa, c’est
le flou total !
Slimani se réuniront pour établir
surtout la liste des joueurs à libérer. Une liste qui sera élaborée, forcément, en fonction des nouvelles
recrues et ceux qui seront individuellement touchés par cette mesure, seront ceux qui n’ont pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu
au cours de ce premier acte du
championnat, soit pour insuffisance technique, blessures ou cas disciplinaires. On peut citer quelques
noms qui pourraient ne pas continuer l’aventure cette saison avec

l’O Médéa comme Ghallab,
Bouchouk, Ziane-Cherif, et peutêtre deux autres éléments peuvent
venir grossir cette liste.
Le recrutement risque
fort de connaitre un dérapage…
... ou de ne pas se dérouler comme
la direction du club l’a prévu. Les
joueurs amateurs que les dirigeants
médéens ont dénichés, ne sont plus
maintenant sur leurs tablettes
après la fameuse décision de la

Bien négocier cette
phase retour

Durant cette seconde manche du championnat, les gars du Titteri
auront à se déplacer dans un premier lieu à l’Est du pays pour en
découdre avec le CA Batna.
Tout en restant dans l’Est,
l’OM affrontera deux autres
équipes, en l’occurrence l’Entente
de Sétif et le Mouloudia de Bejaïa,
avant qu’elle ne change de direction vers l’Algérois où le NA
Hussein-Dey l’attendra de pied
ferme. Et pour le compte de la 24e
journée du championnat, les
Médéens retourneront à l’Est pour
jouer le club de la cité du vieux
rocher, le CS Constantine. Un gros
morceau ! A l’occasion des 26e et
27e journées, le club du Titteri cette
fois-ci prendra la direction de
l’Ouest du pays pour donner, successivement, la réplique à deux
formations qui pratiquent du beau
football, le Rapid de Relizane, le
club cher à Benabou et l’USM BelAbbès, la formation chère à
Ammar. Puis pour le compte de
l’avant-dernière journée de la compétition, les Médéens se déplaceront encore une fois dans
l’Algérois afin de rencontrer le
Mouloudia d’Alger, un leader en
béton pour l’heure actuelle. Donc,
il faut que les joueurs médéens
s’attellent à bien négocier leurs sorties et glaner le maximum de

points afin de donner plus de
consistance à leur objectif qui est le
maintien.
A domicile, rafler tous
les points en jeu
«Pas question de céder le moindre
point dans notre jardin», s’exprime
ainsi un membre du staff dirigeant
médéen. C’est ce que devront faire
les capés de Slimani lorsqu’ils
reçoivent leurs adversaires sur le
ground du stade Imam Lyès.
Hormis la défaite surprise face à
l’Aigle sétifien, l’ESS (3e journée),
les gars du Titteri deviennent
imprenables et imbattables dans
leur antre. Et lors de ce second acte
du championnat, il est dans les
cordes des camarades de Saâdou
de prendre le dessus sur les
équipes qui vont leur rendre visite,
comme le Mouloudia d’Oran,
même si le Mouloudia de cette saison est plus rigide, la jeunesse de
Saoura, un outsider par excellence,
l’USM Alger, un champion en titre
mal à l’aise, le DRB Tadjenanet,
une formation qui alterne le bon et
le moins bon, le CR Belouizdad, un
club qui ne fait plus peur cette sai-

Mardi 3 janvier 2017

son, la JS Kabylie, une équipe qui
se relève, et, pour le compte de
l’ultime journée de la saison, c’est
l’USM El-Harrach se rendra à
Médéa, une bande harrachie qui
pratique un football de bonne qualité. Ne laissant filer aucun point
dans leur fief, les poulains de
Slimani peuvent assurer d’ores et
déjà leur maintien dans ce palier
de la Ligue 1 Mobilis pour une
autre saison supplémentaire.
Régler le problème
financier
Tout d’abord, les dirigeants,
conjointement avec le staff technique, doivent régler bien et vite le
problème financier, cela d’une
part, d’autre part, ils feront tout ce
qui est dans leurs pouvoirs pour
recruter des éléments susceptibles
d’apporter le plus escompté à
l’équipe. Enfin et pour en arriver
là, les joueurs doivent faire une
bonne préparation durant le stage
d’hiver qui va se dérouler au
niveau d’un site de Médéa. Un
précieux avantage que les gars du
Titteri ne vont pas certainement
trouver ailleurs.
M. G.

LNF laquelle a interdit aux formations de l’élite de faire leurs
emplettes au niveau des clubs
amateurs. Maintenant, c’est une
course contre la montre à laquelle
vont opter les responsables des
Orange et Bleu pour parer au plus
pressé et sauver leur mercato
hivernal par le recrutement d’un
ou deux éléments susceptibles de
donner le plus escompté au club
titterien.
M. G.

Hamia
reste à
Médéa.
Sûr !
Le buteur attitré de l’Olympique
de Médéa est sollicité de partout. Dans un premier temps,
c’est la JS Kabylie qui a voulu
s’attacher ses services en lui
offrant une somme de 1 milliard
200 millions de centimes. Puis,
successivement, deux autres
écuries entrent en course pour
convaincre l’attaquant médéen.
Il s’agit de l’USM Alger qui a
offert plus, mais la JS Saoura
vient avec une autre offre plus
intéressante que les deux premières. Et voilà que le chairman
oranais surgit tel un diable en
devançant tout le monde pour
faire une offre très alléchante à
l’avant-centre médéen dont le
montant est est tenu secret.
Dans tout ça, la coqueluche du
public médéen reste serein :
«C’est mon président qui décide
et mon avenir est entre ses
mains». C’est fort comme réponse et pour montrer qu’il est
médéen pour quelque temps
encore, il conclut : «Je me plais
à Médéa. Ici tout est formidable,
les dirigeants, le staff technique, les joueurs et surtout ce
public en or».
M. G.

Afin de faire face aux difficultés qui peuvent naître au cours
de la seconde moitié du championnat et de jouer carrément
l’objectif assigné tout au début de
la compétition, qui est le maintien, l’entraineur en chef médéen
Sid-Ahmed Slimani, dans un
entretien avec le président
Boukhelkhel, a suggéré à ce dernier un renfort de son staff technique en prévision de la phase
retour par au moins un élément
qui le secondera dans sa tâche. En
un mot, il veut un adjoint qui
aura, clairement, pour mission de
l’assister sur les plans tactique et
physique, indique-t-on. Ils indiquent aussi que si le coach
médéen veut que son staff technique soit étoffé, cela dans un but
bien précis : faire l’évaluation de
ses joueurs sur le plan purement
technique au cours d’un match
officiel ou amical et surtout faire
la lecture du système de jeu avec
lequel l’adversaire évolue.
L’observation, c’est son grand
dada ! L’entraineur médéen est le
bonhomme qui aime les chiffres,
il a dernièrement présenté à sa
direction ce qu’il a élaboré, en
catimini, durant toute la période
de la phase aller du championnat,
un carnet de bord sur lequel il a
consigné minutieusement tous les
renseignements relatifs à son
équipe et à tous ses matches. Il a
même noté les avertissements et
les changements qu’il a opérés
pendant la phase précitée. Un vrai
carnet de route qui permettra au
coach médéen de l’utiliser comme
référence au cours de la seconde
étape de la compétition.
Un matériel
de récupération
sophistiqué
Etant donné qu’il est le seul
maitre à bord de cette formation
du Titteri et tout en étant
conscient de ce qui va se passer
lors de la phase retour, il a même
exigé de la direction du club de
mettre à la disposition de son
groupe un matériel de récupération sophistiqué car il estime que
seules les écuries qui auront du
souffle, terminent aisément et
sans grabuges. Ne dit-on pas
qu’«un homme averti en vaut
deux » ? Donc, l’entraineur
médéen Slimani sait de quoi il
parle, lui qui connait mieux que
quiconque les rouages de ce
sport-roi et surtout la partie
cachée de l’iceberg.
M. G.

Banouh
toujours
d'actualité
Selon une source
proche de la direction, la
piste de l'attaquant
Banouh n'a pas été encore
abandonnée par la
direction de la JS Kabylie.
La seule condition que lui
a posée le président
Hannachi pour qu'il signe
à la JSK est qu'il récupère
lui-même sa lettre de
libération. Parti en
Espagne pour passer les
fêtes de fin d'année,
Banou devra rentrer au
pays aujourd'hui. Sa piste
a été évoquée dans
l'entourage du club
depuis plusieurs
semaines, mais le
président Hannachi n'a
rien fait pour le recruter
en ce mercato hivernal.
N. B.

Les
dossiers de
Khelili et
Benaldjia
déposés à
la Ligue
Pour les qualifier pour
le premier match de la
phase retour, les
responsables de la JSK ont
déposé hier les dossiers
du défenseur Sofiane
Khelili et de l'attaquant
Mehdi Benaldjia à la
Ligue de football
professionnel. Ils devront
récupérer les licences de
ces deux nouvelles
recrues d'ici la fin de la
semaine ou au plus tard la
semaine prochaine. Les
dossiers des deux joueurs
sont complets et rien ne
devra entraver leur
qualification avec les
Canaris.

Izerghouf
n'est
toujours
pas qualifié
La direction de la JS
Kabylie n'a toujours pas
déposé le dossier du
Franco-Algérien
Thomas Izerghouf à la
Ligue de football
professionnel. Et pour
cause, son dossier est
toujours incomplet et qu'il
lui faudra le TMS du club
amateur belge pour lequel
il a joué pour qu'il soit
qualifié avec les Jaune et
Vert. En plus de sa
qualification, le
recrutement de cet
attaquant a suscité une
certaine polémique. Si
certains affirment qu'il n'a
pas les qualités requises
pour porter le maillot du
club le plus titré d'Algérie,
le président Hannachi
rétorque qu'Izerghouf est
un bon attaquant et qu'il
sera d'un bon apport pour
son équipe.

7

HANNACHI SERAIT
PRÊT À NÉGOCIER
avec Haddad pour

SAYOUD

PAR N. BOUMALI

Faisant partie des
plans du président
Hannachi pour ce mercato hivernal, le milieu
Amir Sayoud attend que
celui-ci fasse le nécessaire pour négocier avec le
président Rebouh
Haddad. Il est annoncé
dans la journée d'hier au
CRB, mais l'ex-pensionnaire de Tadjenanet
dément avoir donné son
accord de principe aux
dirigeants belouizdadis

pour porter le maillot de
leur club. Le président
Hannachi s'intéresse toujours à lui et d'après certaines indiscrétions, il
aurait désigné un émissaire pour entamer les
pourparlers avec le président Haddad. Ne disposant pas d'un vrai
meneur de jeu, le président de la JSK rêve
d'avoir dans son effectif
un joueur de la trempe
de Sayoud, mais il sait
que son homologue des
Rouge et Noir ne le lui

Baïtèche
rencontrera
Amrani
aujourd'hui

Contacté par le
président
Hannachi, Karim
Baïtèche, compte
s'entretenir avec le
nouvel entraîneur
du CSC Abdelkader
Amrani aujourd'hui
pour tenter de le
convaincre à ne pas
s'opposer à son
transfert. Son
président lui a dit
que le dernier
mot revient à
l'entraîneur et
pour pouvoir
signer à la
JSK, il devra
récupérer
lui-même
sa lettre
de

cédera jamais. Mais il
veut tenter sa chance en
désignant un de ses
proches pour tâter le terrain. Peu utilisé lors de
la première manche du
championnat, Sayoud
serait prêt à tenter une
aventure avec le maillot
des Jaune et Vert. Mais
son destin n'est pas entre
les mains puisqu'il est
signataire d'un contrat
de 4 saisons à son arrivée à l'USMA au mois
de juin dernier.
N. B.

QUE D'ABSENTS
à l'entraînement
PAR ABDELLAH H.
Pour le premier
jour de la reprise des
entraînements, on a
constaté plusieurs
absents. En plus des
internationaux, à
savoir Malik Asselah,
Houari Farhani, Saâdi
Redouani et Malik
Raïah, les défenseurs
Sebie Touhami et
Islam- Salah ainsi que
Bilel Mebarki, Nassim
Yettou et El-Hadi
Boulaouidet n'ont pas
repris hier avec le
groupe. L'absence de
certains éléments est
autorisée, mais
d'autres éléments

auraient fait l'impasse
sur la séance de la
reprise qui a eu lieu
hier après-midi.
Même l'entraîneur
tunisien Sofiane
Hidoussi ne reprendra du service que ce
mardi. Rentré chez lui
pour passer les fêtes
de fin d'année, l'entraîneur Hidoussi est
attendu pour aujourd'hui à Tizi Ouzou.
La séance d'hier a été
assurée par ses deux
assistants Lakhdar
Adjali et Mounaim
Kharroubi. Il est utile
de signaler que le président Hannachi a
suivi l'entraînement
de la reprise à partir

Pour le convaincre
de le laisser partir

libération. Les
supporters sont
favorables pour son
départ, mais Baïtèche a
besoin du feu vert
d'Amrani pour quitter
le CSC en ce mercato
hivernal. S'il récupère
sa lettre de libération,
il devra porter le
maillot des Jaune et
Vert à la phase
retour.
N. B.

de la ligne de touche.
Ne misant pas beaucoup sur l'entraîneur
tunisien, le président
Hannachi a confié à
ses proches qu'il est
satisfait du travail que
fait l'ex-adjoint de
Nacer Sandjak au
MOB. Le coach
Hidoussi est lié à la
JSK jusqu'à 2018,
mais si l'équipe ne
remonte pas la
pente à la phase
retour, le président Hannachi
pourrait le sacrifier avant la fin
de la saison.
A. H.

Boukhelkhal a cédé Hamia au CRB pour 1,2 milliard

La JSK en colère contre l'OM
Les responsables de la JS
Kabylie à leur tête le président
Hannachi n'ont pas du tout
apprécié l'attitude du président de
l'O Médéa Mahfoud Boukhelkhal
qui a cédé son attaquant Amine
Hamia pour le CRB pour le même
montant qu'ils lui ont proposé. Ils
lui avaient offert 1,2 milliard de
centimes en contrepartie de la lettre
de libération de Hamia, mais le
président de l'OM leur avait
rétorqué que le président de l'USM
Alger Rebouh Haddad lui avait

proposé 1,5 milliard de centimes.
Refusant la surenchère surtout que
le président Haddad dispose de
plus de moyens que lui, le président
Hannachi ne surenchérira pas sur
l'offre du président des Rouge et
Noir et que l'offre de 1,2 milliard
de centimes pour le rachat du
contrat de Hamia est plus que
raisonnable. C'est pour cela que le
président de la JSK a suspendu les
négociations avec lui avant qu'il ne
se rabatte sur la piste de l'attaquant
du CAB Karim Aribi. Il pensait que

Hamia signerait à l'USMA, mais
grande était sa surprise en
apprenant que c'est le président du
CRB qui a obtenu la lettre de
libération de Hamia pour le même
montant qu'il avait proposé à
Boukhelkhal, à savoir
1,2 milliard de centimes
Les dirigeants de la JSK que nous
avons eus hier au téléphone
affirment qu'ils ne comprennent
rien à l'attitude du président de
l'OM. "On a été les premiers à le

contacter pour Hamia. On lui a
proposé 1,2 milliard de centimes
pour le rachat du contrat de cet
attaquant, mais le président
Boukhelkhal l'a cédé pour la même
somme pour le CRB. S'il avait exigé
un montant supérieur à celui qu'on
lui avait proposé, on aurait compris
sa décision, mais là on ne
comprend rien surtout qu'on
entretient de bons rapports avec les
responsables de l'OM", regrette un
dirigeant kabyle.
N. B.

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

8

www.competition.dz

CSC

LIGUE 1 MOBILIS
BOUCHERIT
résilie son
contrat,
mais…

Après sa conversation téléphonique avec
le président d’El Shihaniya

GHRIB

«Gourmi, c’est
en bonne voie»
PAR AMINA Z.

entrevue.

Au MCA actuellement, il y
a trois affaires en cours concernant bien sûr l’équipe. Le
transfert de Gourmi qui avance, l’affaire Mansouri qui pourrait tomber à l’eau, et la résiliation des contrats de Boucherit
et Seddiki. Le directeur général, Omar Ghrib, revient sur
ces points pour rassurer les
supporters. En effet, comme
tout le monde le sait, le nom
de Khaled Gourmi revient très
souvent ces derniers temps
dans les affaires mouloudéennes. Le joueur avait assuré
dans ces mêmes colonnes qu’il
voulait revenir. Après, on a
contacté son président qui a lui
aussi expliqué que le retour de
Gourmi en Algérie ne serait
pas un problème. La nouveauté, c’est qu’hier Omar Ghrib a
eu une conversation téléphonique avec le président d’Al
Shahaniya, à savoir Menahi Al
Shammari. Omar Ghrib confirme l’information et nous déclare : «Effectivement, j’ai appelé
le président d’Al Shahaniya
pour discuter du transfert de
Gourmi à Alger. Le boss qatari
a été correct avec moi en me
faisant savoir qu’il n’y a pas de
souci et qu’il compte rencontrer Gourmi après le match
que son équipe jouera mardi et
il me contactera après».
Effectivement, aujourd’hui, El
Shihaniya affronte l’équipe
d’Al Rayyan à domicile. Après
le match, Gourmi rencontrera
son président. Il faut savoir
que Gourmi est bien décidé à
tout faire pour revenir au
MCA et il est prêt à tout pour
ce faire. Et donc, on en saura
plus sur cette affaire après son

«Je vais rencontrer
Zetchi dès son retour
de France pour
Mansouri»
L’autre point discuté avec
Omar Ghrib, concerne bien sûr
le joueur de Paradou,
Mansouri. Tout le monde
croyait qu’il irait en Espagne
avec l’équipe, mais au final, il
doit attendre. Omar Ghrib
explique la situation du joueur
en ces termes : «Je vais rencontrer Zetchi dès son retour
de France. Il devrait le faire
dans la soirée (entretien réalisé
dans l’après-midi d’hier.) On
va discuter de Mansouri et on
va tout faire pour que le joueur
soit Mouloudéen. Je ne peux
rien dire à ce sujet, car j’attends
de rencontrer Zetchi». Et donc
Mansouri n’est pas parti en
Espagne avec l’équipe pour la
préparation. Il doit attendre
l’entrevue entre Zetchi et
Ghrib pour voir s’il a la chance
de jouer au MCA ou s’il restera au PAC comme ce fut le cas
l’été dernier où le joueur a fait
toute la préparation avec le
MCA pour se retrouver au
PAC.
«Boucherit, c’est
réglé !»
Cet hiver, le Doyen a décidé de
se séparer des services de deux
Mouloudéens. Il s’agit des
deux milieux de terrain, Antar
Boucherit et Lyes Seddiki.
Omar Ghrib évoque le cas
Boucherit et dit : «J’ai rencontré dernièrement Boucherit et
on a tout conclu. Je l’attends
tout à l’heure ou au plus tard
demain pour résilier le contrat.
Tout cela pour vous dire qu’en
ce qui concerne Boucherit, c’est

réglé». Il faut dire
que le MCA aurait
dû ne pas renouveler
à Boucherit, l’été dernier, mais c’est l’excoach qui avait insisté
pour le garder. Avec
Mouassa, il sait qu’il ne peut
pas jouer, surtout qu’au milieu
avec le retour de Chita, ça va
se bousculer dans ce compartiment.
«J’ai rencontré le
manager de Seddiki et
c’est en bonne voie»
Recruté, cet été, Seddiki n’a
pas pu s’imposer. Il a été utilisé par Menad lors des premières rencontres, mais quand
Karaoui et Kacem ont pris les
rênes du milieu, l’ex-entraineur n’a pas pu changer. Le
joueur a vécu à maintes
reprises sa non-convocation et
cela l’a beaucoup affecté au
point de songer à partir. Il était
donc évident que Seddiki ne
reste pas au MCA cet hiver. A
son sujet, Omar Ghrib dira :
«J’ai rencontré le manager de
Seddiki et c’est en bonne voie.
Il ne reste que quelques détails
à régler pour que le contrat
soit résilié. Je vais rencontrer le
manager prochainement et
tout régler pour que le joueur
puisse partir.» Et donc, Seddiki
et Boucherit devront régler
leur situation bientôt. Restera
en suspens l’affaire Mansouri
où tout le monde craint de voir
se répéter le scénario de l’été
dernier, alors qu’en ce qui
concerne Gourmi, ce dernier
devrait régler sa situation ce
soir et il se pourrait qu’il joue
aujourd’hui son dernier match
avec El Shihaniya.
A. Z.

MENGUELATI
:
«Ce stage sera consacré

Dans l'après-midi d'hier,
Omar Ghrib a rencontré
Antar Boucherit afin de résilier son contrat. Le joueur a
réclamé ses quatre mois de
salaires qu'il n'a pas touchés jusque-là. Ghrib lui a
fait comprendre que l'argent n'est pas disponible
actuellement, mais il lui a
signé un document
garantissant au joueur
qu'il aura ses quatre
mois de salaire dès que
l'argent entrera dans les
caisses du club.
Boucherit a donc résilié
son contrat à l'amiable.
Cependant, quand il a
quitté le club, il a su que
le document de garantie
était caduc dans la mesure où Ghrib n'a plus le
droit de signature. Il
devrait revenir prochainement afin de régler sa situation avec le Mouloudia
d'Alger.

pour le maintien de la forme
et aux matchs amicaux»
L'entraîneur adjoint du
Mouloudia d'Alger, Abdelhak
Menguelati, souhaite que le championnat ne reprendra pas le 13
janvier pour permettre à l'équipe
de bien recharger les batteries afin
d'attaquer la deuxième moitié de
la saison en force. Menguelati estime que les joueurs ne seront pas
soumis à une grande charge de
travail surtout que ce stage sera
seulement de huit jours : "On
reprendra les entrainements
demain (NDLR : entretien réalisé
hier). Il n'y aura pas une grande

charge de travail, car ce stage est
très court. On a des matchs les 5 et
8 janvier, donc, on ne peut pas
soumettre les joueurs à une grande charge de travail, alors qu'il y a
deux matchs à jouer durant les
huit jours de ce stage. Donc, ce
stage sera consacré au maintien de
la forme et aux matchs amicaux.
C'est vraiment dommage que le
championnat reprenne le 13 janvier, car le temps est très court
pour réaliser une bonne préparation surtout sur le plan physique".
M. Z.

Tifour : «En
Espagne pour
revenir plus
fort»

«On s’apprête à partir en
Espagne afin d’attaquer la
préparation hivernale. On
est conscient de la grande
mission qui nous attend à
notre retour et pour bien
l’assurer, on doit travailler
sans relâche et donc, en
Espagne, pour bien se préparer et revenir plus
forts.»

Tifour, le
premier
arrivé à
l’aéroport...

L’entraineur des gardiens de but, Halim
Tifour était le premier arrivé à l’aéroport d’Alger pour
prendre le vol de
16h vers l’Espagne.
Il était 13h30.

... Suivi de
Mouassa,
Meguelati
et le
magasinier

Vers les coups de
13h45, on aperçoit
la venue du premier
responsable de la
barre technique,
Kamel Mouassa
avec l’entraîneur
adjoint Abdelhak
Meguelati et le
magasinier Rabah.
Les Mouloudéens
étaient tout
contents d’aller en
Espagne pour attaquer les préparatifs
de la phase retour.

Le directeur général des Vert et Noir à Compétition

Souici : «Je quitte le CSC car son
environnement est malsain»
Prié par nos soins
de nous dire ce qui
l'a poussé à quitter
le CSC, le
désormais exdirecteur général
des Vert et Noir,
Abdelouhab Souici,
nous a répondu…

En coupe, vous étiez proches
d'un exploit à Sétif…

BOUDEBOUDA :

NEKKACHE :

AOUEDJ :

«On va en Espagne afin de bien se préparer. On sait
que les moyens seront réunis pour assurer une
bonne préparation. On va disputer deux matches
amicaux afin de corriger nos erreurs. On sait que
face à la JSK, ça reste un clasico qui ne sera pas
facile à gagner, mais on fera tout pour que le retour
soit exceptionnel pour nous.»

«L’opération est réussie puisque je me sens très bien
aujourd’hui. Je suis un programme spécial et donc, je
continuerai ma rééducation en Espagne. Pour ce qui est
de ma participation au premier rendez-vous de la
phase retour contre la JSK, je ne peux rien dire, car il
faudra attendre d’avoir l’accord des staffs technique et
médical. Cela dit, je ferai tout pour revenir très vite.»

«On va attaquer la préparation hivernale avec la ferme intention de revenir plus fort. Il
faut savoir qu’on a fini l’aller avec les honneurs et il faudra maintenir le cap. Pour
cela, on doit profiter de ce stage à fond. Mais, je reste confiant, car tous les moyens
seront réunis pour nous permettre de bien nous préparer. Avec les consignes du coach
Mouassa, on fera une préparation d’enfer. Ce qui est sûr, c’est qu’en ce qui me concerne, je compte tout faire pour retrouver mon meilleur niveau. En Espagne, pour retrouver toutes mes capacités et surtout retrouver ma place dans l’équipe. On fera tout
pour être au top lors du clasico contre la JSK.»
A. Z.

«On fera tout pour que le
retour soit exceptionnel»

«Je continuerai ma
rééducation en Espagne»

«En Espagne, pour retrouver toutes
mes capacités»

diriger un club dont l'environnement est malsain."
En vérité, ces personnes, qui ont
poussé Souici à partir, font partie
d'une frange des fans des Vert et
Noir. Ils veulent que leur club soit
dirigé par ses anciens dirigeants,
qui l'ont piloté de 2010 à 2014, car,
disent-ils, ils sont les seuls capables
à sauver le CSC de la relégation en
Ligue 2 Mobilis. La balle est dans le

camp de la direction de l'ENTP, le
propriétaire de la SSPA / CSC qui
va devoir décider et désigner dans
les tout prochains jours, celui qui
va succéder à Souici.
Arama sauve la mise
Après que le directeur général
Abdelouahab Souici avait décidé
de jeter, hier, l'éponge, on pensait
que le CSC allait plonger dans une

Hélas oui ! Ce jour-là, nous
avons été meilleurs que notre
adversaire qui jouait sur son terrain et devant une nombreuse
galerie sétifienne. Malgré un but
encaissé dans les premiers instants de la rencontre, nous
avons réussi à prendre le jeu à
notre compte. Vous avez vu
comment on les a dominés par
la suite et comment nous avons
renversé la vapeur en deuxième
mi-temps. Dommage, on a eu
l'occasion de prendre l'avantage
sur une action litigieuse suite à

crise. Mais, il n'en fut rien car le
manager Arama, un des anciens
joueurs du club phare de
Constantine, qui est très respecté
par les fans, a pris ses responsabilités et a su bien gérer la situation. La
preuve, les joueurs se sont entraînés normalement, hier, sous la
direction de leur nouveau coach
Amrani.
R. G.

Le gardien de but Cédric, le demidéfensif Zerara et le milieu offensif
Meghni, sont complètement guéris de
leurs bobos, qui les ont contraints au
repos forcé pendant plus d'un mois.
Tous les trois ont repris les entraînements avec le groupe et seront prêts à
jouer le premier match de la phase
retour que va disputer leur club contre
l'ESS le 13 janvier 2017. Un bon renfort
pour le nouveau coach du CSC, Amrani
qui va avoir besoin de ces trois joueurs
pour réussir sa première sortie avec les
Vert et Noir.

USMBA

Sayah : «Après la trêve,
on sera sur le qui-vive»

Je crois que nul ne peut le
nier, notre équipe a fait un bon
parcours en championnat. Après
une entame difficile, nous avons
remonté la pente grâce à une série
positive coïncidant, il est vrai,
avec le retour du coach Khouda.
Notre équipe a réalisé un parcours somme toute honorable en
fin de compte.

A part Benayada et Manucho qui ont
été autorisés à s'absenter, le gardien
Limane, le milieu offensif Baiteche et
l'ailier Belameiri et l'avant-centre
Aoudia, n'ont pas repris les entraînements avec leurs coéquipiers qui préparent la phase retour depuis vendredi
passé.
Mais si le goal Limane et l'avant de
pointe Aoudia ne s'entraînent pas car ils
souffrent de bobos, Baiteche, Mellouli et
Belameiri sont, pour la direction du
CSC, des réfractaires et vont être passés
en conseil de discipline et sanctionnés
financièrement.

Cédric, Zerara et Meghni
de retour

JSS

Avec un peu de recul, quel
enseignement tirez-vous de
la phase aller ?

Les réfractaires
risquent gros

Comme sur son contrat, il est écrit que
s'il le désire, il pourra quitter le CSC à la
fin de l'année 2016, le libéro Mellouli a
informé la direction du CSC qu'il a décidé d'aller jouer sous d'autres cieux la
phase retour. Mais le nouveau coach
Amrani espère le convaincre à renoncer
à partir. Affaire à suivre.

RABAH GATTOUCHE

Le milieu Said Sayah
parle du parcours de
son équipe et des
échéances au
programme après la
trêve hivernale.

17

Mellouli partant

De notre correspondant
"Après que nous avons donné
un point de presse au stade
Hamlaoui, l'entraîneur Amrani et
moi nous nous sommes dirigés
vers le stade du CREPS, mais au
moment où nous allions pénétrer
sur le terrain, des énergumènes,
qui sont à la solde de gens qui veulent voir le CSC rétrograder, m'ont
agressé verbalement et ont exigé
que je démissionne de mon poste.
Cela m'a poussé, après mûre
réflexion, à jeter l'éponge et partir
parce que je ne peux continuer à

Mardi 3 janvier 2017

cette faute sur Bourdim dans la
surface de réparation, mais l'arbitre en a décidé autrement.
C'était une occasion en or pour
reprendre l'avantage et prendre
le dessus. Mais de toutes les
façons, on sort avec les honneurs d'autant que nous avons
joué face à un client costaud et
de surcroit sur son terrain.

Comment s'annonce la suite
de la compétition pour votre
équipe ?

Je crois que les choses
sérieuses vont réellement commencer pour nous. Car non
seulement la deuxième partie
du championnat ne sera pas
une simple formalité sachant
que les équipes vont passer la
vitesse supérieure. Et puis dès
le mois prochain nous allons
aborder la compétition africaine. Donc on va être sur le quivive après la trêve actuelle.
Alors il va falloir être en forme
pour affronter les deux compétitions avec plus de force et
d'aptitude. Il faut être vigilant
et toujours concentré parce que
chaque événement aura son
importance. Au moment
voulu, on prendra les matches
selon leur enchaînement. Cela
dit, on sait que ça ne va pas
être facile mais nous ferons
notre possible pour être à la
hauteur inch'Allah.
L. M. A.

Bientôt fin de célibat pour Bellakhdar

Le président des jeunes, Mourad Bellakhdar mettra fin à sa vie de
célibataire en cette nouvelle année 2017. Ce jeune dirigeant a prévu de
convoler en justes noces le 8 janvier courant. En cette heureuse
occasion, le collectif de Compétition le félicite et lui souhaite une vie
pleine de bonheur et de prospérité.

Zerouati : «On n'en a
jamais voulu d’Arribi»

Interrogé pour savoir si son club a
proposé plus que la JS Kabylie pour
l'attaquant du CA Batna, Karim Arribi,
le patron de la JS Saoura, Mohamed
Zerouati a démenti catégoriquement.
"Franchement, je suis étonné de
l'apprendre. Nous n'avons aucune idée
sur la question. Et pour vous dire,
nous ne sommes pas intéressés par
les services de ce joueur. Cela dit,
nous n'avons jamais pensé à prendre
ce joueur", a lâché le porte-parole du
club de Bechar hier au téléphone. Prié
de donner son avis sur la déclaration
du président du club batnéen qui parle
d'une rallonge becharie de 5 millions
de dinars sur la proposition des
dirigeants kabyles, le boss de la
Saoura a ainsi répondu : "Il fait de la
surenchère à notre insu ou sur notre
dos, c'est bien simple. Que faire
devant une telle attitude ? Je suis
surpris, c'est à n'y rien comprendre
dans cette histoire alors que nous
n'avons aucun contact avec ce joueur.
Donc pour être clair, nous n'avons
jamais pensé recruter ce joueur".
Sans commentaire !

Hamlili : «Nous n'avons
jamais songé à le
recruter»

Idem pour Mamoune Hamlili, le
président du conseil d'administration
de la société de la JSS, qui s'est
permis d'insérer la mise au point
suivante : "Je dirais que le président
du CAB veut élever la cote de son
joueur sur notre dos. Parce que nous
n'avons jamais songé à le recruter.
Nous sommes sur deux pistes
intéressantes. Nous allons nous
réunir pour en discuter, mais jamais
au grand jamais nous n'avons
contacté le joueur du CAB. Alors,
comment voulez-vous qu'on propose
plus que la JSK. Donc c'est faux et
c'est inadmissible. Nous ne pouvons
rien faire contre de tels agissements.
Nous sommes tout simplement
abasourdis par cette affaire dans
laquelle nous n'avons aucun lien ni de
près ni de loin".
L. M. A.

Bessaoud, nouveau
manager général

PAR MALEK BOUZID
L'ex-coqueluche de
l'USMBA des années 2000,
Noureddine Bessaoud, a
été de retour cette semaine à Sidi Bel- Abbès pour
occuper le poste de
manager général, et ce, en
remplacement d'Abbès
Mokaddès.
Bessaoud,
pour rappel, a été approché
par les dirigeants de
l'USMBA pour solliciter ses
services. Sur ses contacts avec le
club phare de la Mekerra, Nounou,
comme aiment bien l'appeler
les
Scorpions, nous dira à ce propos.
" Les dirigeants de l'USMBA ont pris
attache avec moi, il y a quelques semaines
pour me proposer le poste de manager
général de l'équipe, un poste que j'ai déjà
occupé dans ce club, il y a de cela deux
années, quand l'USMBA était en Ligue 1
Mobilis, sous la présidence d'Yahya
Amroun. De plus, l'ex-wali de Sidi BelAbbès, M Hattab, avant son départ,
m'avait sollicité pour aider le club. Tout le
monde sait que l'USMBA est le club que
Bessaoud chérit le plus ; donc, dès qu'il y a
eu appel du cœur, j'ai tout de suite répondu favorablement. C'est toujours un plaisir,
un honneur de retourner dans un club où
vous aviez passé d'agréables moments.
J'espère réussir dans ma mission pour être
à la hauteur de la confiance placée en moi
par les dirigeants de l'USMBA.
Tout ce que je peux dire aux supporters
de l'USMBA est que je ferai de mon mieux
pour aider le club à concrétiser ses objectifs, à savoir le maintien en Ligue 1 Mobilis.
Enfin, je souhaite à tous les gens de la ville
de Sidi Bel-Abbès une très bonne et heureuse année 2017. "
Herbache, probable premier
signataire du mercato.
L'ex-joueur de la JSK, Bilel Herbache, qui
a négocié avec les dirigeants de l'USMBA,

samedi dernier, serait probablement le premier signataire à
l'USMBA. L'enfant de Blida,
âgé de 30 ans, sera de retour
ce mardi à Sidi Bel- Abbès
pour finaliser et signer
son contrat avec le club
d'El-Khadra, apprend-on
d'une source sûre auprès
du club.
Le stage hivernal
débutera vendredi à
Tlemcen
Le staff technique de
l'USMBA, sous la coupe de Si Tahar
Chérif El-Ouazzani, a jeté, de nouveau, son
dévolu sur la ville de Tlemcen, pour le
déroulement du stage hivernal de son
équipe. C.E.O a programmé ainsi, un stage
d'une semaine sur les hauteurs de Lalla
Setti, à partir de vendredi prochain (6 janvier), un lieu qu'il connaît si bien pour y
avoir séjourné durant l'intersaison et par le
passé aussi avec d'autres clubs. Il à noter
que ce stage verra la présence de tous les
joueurs de l'équipe, nouveaux et anciens.
Reprise sur place mardi
Après avoir bénéficié d'un repos de six
jours, à l'occasion de la trêve hivernale, le
groupe d'El-Khadra reprendra du service
mardi, en guise d'un premier petit regroupement de trois jours qui sera effectué sur
place avant de rallier Tlemcen pour un
stage bloqué d'une semaine.
On attend Djemaouni, Mansouri
et les autres
D'un autre côté, on attend, avec impatience, du côté des inconditionnels d'ElKhadra, les arrivées de l'avant-centre du
MCA, Djemaouni, du gardien de but
Mansouri, l'ex portier de l'USMAlger ainsi
que de deux autres joueurs. Selon quelques
sources, les transactions sont toujours au
stade des négociations avec leurs clubs
employeurs.

M. B.

www.competition.dz

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

MCA

RCR

16

MAZOUNI
«Redoubler

Il reviendra aujourd’hui
de Dubaï

HAMRI
:
«Deux attaquants
et un milieu
signeront cette
semaine»
Après avoir passé les
vacances de fin
d’année à Dubaï, le
président du club,
Mohamed Hamri, devra
revenir à Relizane
aujourd’hui.

d’efforts pour
sauver le Rapid»

 «Satisfait de ma première année en seniors»
Le jeune avant-centre du
Rapid, en l’occurrence,
Hocine Mazouni, affirme dans
cet entretien qu’il nous a
accordé que bien que son
équipe ait terminé la phase
aller parmi les trois dernier du
classement, lui et ses camarades gardent toujours leurs
chances intactes pour remettre
le train du Rapid sur les rails.
A cet effet, le pur produit de
l’école relizanaise a tenu à
insister sur l’obligation de
faire encore des efforts supplémentaires lors de la phase
retour et de réussir de bons
résultats pour rester en Ligue
1 Mobilis.
*
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Alors Hocine, quelles sont
vos nouvelles ?

Excellentes. On a eu
quelques jours de repos, après
plus de six mois de travail,
dont on est en train de profiter à fond avant de reprendre
le travail et entrer en stage
pour préparer la deuxième
phase de l’exercice actuel qui
s’annonce très difficile au vu
de notre position.

Alors vous êtes prêt pour
entrer en stage…

Oui on a eu dix jours de
repos, ce qui est largement
suffisant pour se reposer
moralement et physiquement
et entrer avec l’esprit léger en
stage à Ain-Temouchent.

Dix jours de repos, ce n’est
pas trop pour vous...

Non, je ne le pense pas,
notre entraineur qui sait ce
qu’il fait, a jugé utile de nous
faire reposer toute cette période afin de rentrer en force
pour la préparation de la
phase retour, ce pendant,
notre repos est un repos actif

c’est-à-dire qu’on n’a pas
complètement cessé de s’entrainer, on a continué à le
faire en solo pour garder la
forme.

Avec du recul, quel est votre
commentaire sur votre
dernier match contre le
CAB ?

Nous avons misé sur une
victoire lors de notre déplacement à Batna, afin de terminer
sur une bonne note et remonter au classement, mais dommage que cela n’a pas été le
cas car on a été à deux doigts
de revenir avec le gain de la
rencontre. Peut-être que les
absences de Meddahi et Allag
ainsi que les blessures de
Tebbi et Ait-Ferguene au
cours du match ont influé sur
le rendement de l’équipe bien
qu’on ait réussi à revenir au
score et égalisé en deuxième
mi-temps. Maintenant, on doit
oublier ce match et penser à
l’avenir.

Mais vous êtes dans
l’obligation de bien réagir
lors de la phase retour, car
vous êtes toujours dans la
zone de relégation…

Oui, c’est vrai, on doit bien
réagir lors de cette deuxième
phase de championnat et
engranger un maximum de
points, afin de quitter cette
zone de relégation. Pour cette
raison, nous sommes
conscients de la tâche qui
nous attend et la trêve que le
championnat observera
durant ces deux semaines sera
une occasion pour nous de
recharger nos batteries et être
meilleurs lors de la phase
retour.

Comment évaluez-vous le
parcours de votre équipe
lors de cette phase aller ?

C’est un parcours mi-figue

Reprise aujourd’hui

Après dix jours de repos, le groupe relizanais reprendra les entraînements, cette après midi à 16h, au stade Zougari-Tahar pour préparer la deuxième partie du championnat qui s’annonce difficile vu que le club est toujours relégable. Les joueurs sont
tenus d’être présents, afin de préparer leur voyage. Les
camarades de Benayad devront effectuer une seule séance à
Relizane, avant de prendre la route de Ain-Temouchent,
demain, afin d’y effectuer un stage d’une semaine.

22 joueurs iront en stage

Bouakez, qui se trouve toujours en Suisse, emmènera 22
joueurs lors de ce stage, en attendant les joueurs blessés
qui rejoindront l’équipe directement à Ain-Temouchent, et
aussi les deux nouvelles recrues de ce mercato.

Mardi 3 janvier 2017

Le boss du centre équestre Mina
aura beaucoup de points à régler à
commencer par le recrutement des
joueurs ciblés, surtout que le club a
besoin d’au moins deux attaquants et
un milieu de terrain qui pourra aider le
club dans la deuxième phase du
championnat.
Le big boss du Rapid , Mohamed
Hamri, nous a affirmé, lors d’une
discussion, que trois joueurs
parapheront leur contrat avec le Rapid
cette semaine : «Avant mon départ à
Dubaï j’ai tout conclu avec trois
joueurs, deux attaquants et un milieu
de terrain, qui seront avec nous dans
les prochains jours. Ils attendent mon
retour à Relizane pour parapher leurs
contrat avec nous».
Quant aux deux joueurs à libérer, ils
seront connus demain, surtout qu’une
réunion entre Bouakez et les membres
de la direction aura lieu en fin d’aprèsmidi, pour désigner les deux recalés.
B. B.

mi-raisin, dans la mesure où
après un début très difficile,
on a réussi à remonter au classement et réussir de bons
résultats. Certes, on n’a pas
encore assuré notre maintien,
mais le travail énorme du
coach Bouakez a permis à
l’équipe de surmonter tout les
obstacles, rattraper les six
points défalqués et rejoindre
les autres clubs et, le plus
important, quitter la dernière
place du classement.

Qu’en est-il de votre
parcours personnel ?

Franchement, je préfère
laisser le soin au staff technique et aux supporters ainsi
qu’aux journalistes d’évaluer
mon parcours, bien que je
pense que j’ai donné le
meilleur de moi-même pour
aider l’équipe à réaliser de
bons résultats lors des rencontres que j’ai jouées. Malgré
cela, je tâcherai encore d’être
plus performant lors de la
deuxième phase du championnat.

De plus, vous n’êtes qu’a
votre première année avec
les seniors…

Il ne faut pas oublier que
j’en suis à ma première saison
avec les séniors, alors c’est
une phase très importante
pour moi de jouer avec des
joueurs expérimentés tels que
Zaidi, Zidane, Mekkaoui,
Allag, Benayad et d’autres
sans oublier mon entraineur
Moez Bouakez qui ne se
fatigue jamais pour m’aider à
évoluer. Tout ce beau monde
m’encourage à prendre de
l’avance et prendre confiance
en mes capacités sur le terrain.

Vous allez rallier la ville
d’Aïn Temouchent demain
pour le stage de
préparation, ce sera
bénéfique pour vous, n’estce pas ?

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

C’est sûr, le stage que nous
allons effectuer à AinTemouchent nous sera très
bénéfique, étant donné que
nous aurons l’occasion de
recharger nos batteries et de
bien nous préparer pour réussir notre phase retour. On
tâchera de bien profiter de ce
regroupement pour être encore dans une meilleure forme
et réaliser les résultats
escomptés.

Comment se présente la
phase retour pour votre
équipe ?

Ce ne sera pas facile,
puisque la concurrence sera
encore plus rude entre les différentes équipes où chacune
fera le maximum pour glaner
les points nécessaires et assurer le maintien. C’est le même
objectif que nous viserons
aussi. Nous sommes
conscients de la tâche qui
nous attend et nous sommes
bien décidés à atteindre notre
objectif.
B. B.

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2.
3.
4.
5.
6.

MCO
USMA
ESS
OM
JSS

MATCHS

Pts J. G. N.
30 15 09 03
28 15 07 07
26 15 08 02

25
25
22

03 16 09 +07
01 16 09 +07
05 23 14 +09
15 07 04 04 21 14 +07
15 07 04 04 21 16 +05
15 06 04 05 15 16 -01
15 06 03 06 18 16 +02
15 06 03 06 17 18 -01
15 04 07 04 09 10 -01
15 04 04 07 18 20 -02

7. NAHD

21

8.
9.
10.
11.

21
19
16
16 15
16 15
16 15
14 15

USMBA
USMH
DRBT
CRB

12. JSK
13. CAB
14. CSC
15. RCR
16. MOB

P.

BUTS
P. C. Diff.

04 04 07 11
03 07 05 09
04 04 07 11
03 05 07 18
13 15 05 04 06 13
11 15 02 05 08 12

14 -03
13 -04
18 -07
20 -02
18 -05
23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

Vers un échange

Ghrib le 7 à
Benidorm

Le DG de la SSPA/MCA,
Omar Ghrib, se rendra le 7
janvier à Benidorm pour
être près de l'équipe. Ghrib
reviendra à Alger avec
l'équipe le 10 janvier, pour
préparer le clasico prévu
le 13 janvier prochain.

SEDDIKI-

Le Mouloudia
sera hébergé à
l'hôtel Aqua Azul

Selon le responsable
d'Umbro, le Mouloudia
d'Alger sera hébergé lors
de son séjour à Benidorm
à l'hôtel Agua Azul qui se
trouve dans le centre-ville
de Benidorm. Les
responsables de
l'équipementier Umbro
n'ont pas trouvé un
établissement à Albir et
les Mouloudéens seront
obligés de faire un trajet
de 20 minutes pour arriver
au terrain d'entrainement
qui se trouve dans la
localité d'Albir.

Nekkache avec le
groupe

L'attaquant Hichem
Nekkache était parmi le
groupe qui a fait le voyage
hier en Espagne. L'ancien
joueur du CRB qui a subi
une intervention avant la
fin de la phase aller, va
continuer la rééducation
lors de ce stage de
Benidorm. Nekkache ne
pourra pas prendre part
aux matchs amicaux que
disputera le MCA le 5 et le
8 janvier prochain à
Benidorm

Le Mouloudia
devait arriver
hier à 19h à
l'hôtel Agua Azul

Les Vert et Rouge qui ont
quitté Alger à 16h sont
arrivés à Alicante à 16h50.
Après avoir récupéré leurs
bagages, ils ont pris le
bus vers la ville de
Benidorm où ils sont
arrivés vers les coups de
19h à l'hôtel Agua Azul.

Ghrib-Madoui,
retrouvailles
avec les
accolades

Le Mouloudia d’Alger était
hier à l’aéroport d’Alger
afin de prendre le vol de
16h afin de rallier
l’Espagne. Omar Ghrib qui
était là pour s’assurer que
le départ se passe bien, a
rencontré Madoui qui est
rentré pour reprendre la la
barre technique de l’ESS.
Les deux hommes se sont
retrouvés avec des accolades. D’ailleurs, Ghrib a
lancé dans la foulée : «En
2012, je voulais vraiment
le recruter pour être l’entraîneur en chef. C’est un
très bon coach qui a un
avenir prometteur. Je lui
souhaite à lui et à l’ESS de
la réussite. Sincèrement,
ce sera bien d’avoir une
finale MCA-ESS». Alors que
Madoui a déclaré : «Le
MCA est une bonne équipe
à qui je souhaite de la
réussite. En ce qui me
concerne je reviens à Sétif
pour tenter de réussir de
belles choses avec l’ESS.
Je connais certains
joueurs, d’autres que je
vais découvrir, mais je
reste confiant pour l’avenir».

9

PAR AMINA Z.

MANUCHO

Prêté au CSC par les Usmistes
pour une saison, l’attaquant Manucho
pourrait finir son contrat au
Mouloudia d’Alger, on nous l’a assuré hier à l’aéroport d’Alger. Il y aura
un échange avec un joueur mouloudéen dont l’identité n’a pas été révélée par les Mouloudéens. Mais on
croit savoir qu’il s’agit de Seddiki.
Sauf que l’opération ne sera pas facile
à réaliser puisqu’il s’agira de passer
par l’USMA… Hier, avant de prendre
l’avion en direction de l’Espagne, le

coach du MCA, Kamel Mouassa a
voulu faire une déclaration avant le
stage, et celle-ci a été très intéressante
dans la mesure où le coach parle
recrutement. En fait, le coach dira :
«Entre le MCA et le CSC, il y a eu un
accord de principe pour avoir
Manucho avec nous pour la suite du
parcours. Il y aura à cet effet un
échange avec un de nos joueurs.»

saison au CSC, Mouassa dira : «Non,
je ne sais pas encore qui sera prêté au
CSC. Ce que je peux juste affirmer,
c’est qu’on a eu l’accord de principe
pour avoir Manucho pour le reste de
la saison.» On a cependant pu en
savoir plus après. En effet, une source
sûre nous a assuré que le joueur mouloudéen qui fera le voyage dans le
sens inverse a pour nom Seddiki.

Mouassa : «On a un accord
avec le CSC»
Interrogé sur l’identité du
Mouloudéen qui finira le reste de la

Il faut cependant avoir
l’accord de l’USMA,
propriétaire du joueur
Cependant, la transaction ne sera pas

Transfert Mansouri

Laâdj-Zetchi, RDV ce jeudi
PAR M. ZERROUKI
Le transfert de Zakaria
Mansouri au MCA pourrait
connaitre une issue ce jeudi
après la rencontre entre le président du CA, Zaid Ladj, et son
homologue du PAC, Kheirdine
Zetchi. Comme nous l'avons
annoncé dans notre dernière
livraison, le président Ladj a
décidé de prendre en personne
le dossier du jeune milieu de
terrain Mansouri après que les
négociations n'ont pas abouti à
cause du volet financier. Selon
une source sûre, nous avons
appris que le président Ladj a
eu une discussion téléphonique
avec le président Zetchi qui se
trouve actuellement à l'étranger. La discussion a tourné
autour du joueur Mansouri que
veut le Mouloudia pour renforcer son compartiment du milieu
de terrain lors de ce mercato
Hivernal. Selon notre source,
un RDV a été fixé entre Zetchi
et le président du CA pour ce
jeudi puisque le boss du PAC
rentrera à Alger mercredi. C'est

au cours de cette réunion que le
cas de Mansouri sera traité par
les deux hommes. Pour rappel,
le président Zetchi avait exigé
du DG de la SSPA MCA, Omar
Ghrib, le montant de 1,2 milliard pour laisser partir son
joueur et aussi un salaire de 160
millions de centimes, alors que
Ghrib avait fait une proposition de 900 millions de centimes et un salaire de 120
millions pour le joueur.
Selon toujours notre
source, Ladj semble
confiant de
convaincre le président Zetchi pour
lui céder Zakaria
Mansouri lors de la
rencontre de ce jeudi.
Ainsi, l'affaire
Mansouri qui a fait couler beaucoup d'encre va
certainement connaitre le
bout du tunnel ce jeudi et c'est
à travers la réunion entre
Zetchi et Ladj que tout le
monde saura si Mansouri sera
au Mouloudia ou pas.
M. Z.

MANSOURI

«Laissez-moi jouer
au Mouloudia !»
Le jeune milieu de terrain du
PAC, Zakaria Mansouri, est très
affecté après que son transfert ne
s'est pas concrétisé suite au différend financier qui oppose le PAC
au MCA. Sur sa page officielle
Facebook, Mansouri est très déçu
de ce qu'il lui arrive et il est allé
plus loin dans ses déclarations ou
il accuse certaines personnes de
vouloir le saboter et le priver de
jouer au MCA : "Je suis très déçu
que mon rêve n'a pas été exaucé.
Je n'ai pas envie de revivre le scé-

nario de l'été dernier, car je
veux jouer au Mouloudia.
L'argent ne m'intéresse pas, je
veux seulement jouer pour ce
grand club qui va m'ouvrir les
portes de l'EN. Je peux vous
dire une chose qu'il y a certaines personnes qui veulent à
tout prix saboter mon transfert
au MCA. Je leurs dis une chose
: laissez-moi jouer au MCA ne
me privez pas des Chnaoua !".
M. Z.

aussi facile à réaliser. Il faut savoir
que Manucho appartient aux
Usmistes qui l’ont cédé au CSC pour
une saison. Il a passé la moitié de la
saison et aujourd’hui que les
Constantinois songent à le prêter
pour le reste de la saison, il faudra
donc avoir l’accord de l’USMA, qui
reste le club propriétaire de
Manucho. En clair, Omar Ghrib devra
solliciter Rebbouh Haddad pour
conclure le prêt du joueur et, ensuite,
poursuivre la transaction avec le CSC
pour réaliser le deal envisagé.
A. Z.

MCA - Shangai, le 5 janvier

Les Chnaoua
affrontent les
Chinois en Espagne
Le premier match amical
lors de ce stage en
Espagne a été confirmé,
puisque le Doyen connaît
son adversaire et c’est
une équipe chinoise, à
savoir Shangai. Cette
équipe compte des
joueurs de qualité à
l’image de Demba Ba,
Martins et Fredy
Guarin. Pour ce qui est
du second rendezvous, il n’est toujours
pas confirmé.
Comme tout le monde
le sait, avant de s’envoler pour l’Espagne,
les Mouloudéens
savaient que lors
de ce stage hivernal, ils allaient
jouer deux matches
amicaux. Pour le moment,
seul le premier match
est confirmé. Puisque le
Doyen rencontrera pour
une première de son histoire, une équipe chinoise. Les Chnaoua affrontent les Chinois en
Espagne. C’est l’équipe
de Shanghai Shenhua
Football. C’est un club
chinois basé à
Shanghai. Ce club réussit
de très beaux transferts
chaque saison et on parle
de Carlos Tevez qui a
quitté son club de cœur,
Boca Juniors, pour finir
sa carrière dans le championnat chinois et donc,
il se pourrait qu’il sera
en Espagne pour affronter le MCA en amical.
Aussi, dans cette équipe
chinoise, on peut dire
que l’Algérie retrouvera
encore une fois le
Nigeria. Puisque dans les
rangs de Shangai, on
trouve l’attaquant
Nigérian Obafemi
Martins. L’ex-joueur de
Rubin Kazan et de l’Inter
a décidé de terminer sa

carrière en Chine et donc
il sera dans l’équipe qui
affrontera le Mouloudia
d’Alger. Aussi, on trouve
le Colombien Fredy
Guarin, l’ex- joueur de
l’Inter aussi qui a décidé
de s’engager avec les
Chinois. On a aussi dans
l’effectif de Shanghai,
l’ex-attaquant de
Chelsea, le Sénégalais
Demba Ba et certainement des individualités
dans cette équipe. On
verra ce que feront les
Vert et Rouge pour leur
premier test en Espagne.

Le 2e match
amical pas encore
confirmé

On apprend de source
proche de la direction
que si le premier rendezvous amical a été confirmé puisque les Chinois
ont accepté de jouer le
MCA en Espagne, le
second rendez-vous n’est
pas encore garanti. Il se
dit que les responsables
d’Umbro attendent la
venue en Espagne d’un
club pour discuter avec
ses responsables. On ne
connait pas encore le
nom de cette équipe, car
les responsables d’Umbro
ont décidé de ne pas
divulguer la moindre
information et cela jusqu’à confirmation de la
confrontation. En clair,
l’entraineur en chef du
MCA, Kamel Mouassa, qui
voulait avoir deux
matches amicaux pour
voir ses troupes à
l’œuvre avant de revenir
à Alger, a certainement
un match mais, pour le
deuxième, il doit attendre
la confirmation.
A. Z.

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

www.competition.dz

CRB

10

MCO

Hamia et Lemhène
au Chabab pour 30 mois

Les nouveaux
actionnaires
connus

La question des
actionnaires qui doivent
travailler aux côtés du
président Hadj Mohamed
est officiellement réglé.
Depuis hier, les
actionnaires travaillant
avec lui ont tout finalisé
chez le notaire. Les
nouveaux actionnaires
sont Ryad Boucetta,
Toufik Chouchar et Mehdi
Rabehi. A ces derniers, il
faudra ajouter Réda
Malek et Azzedine Gana
qui détiennent chacun 1%
des actions ainsi que
conclu un accord portant sur la libéra- Mokhtar Kalem, président
tion du joueur pour le CRB contre la
du CSA, structure
majoritaire avec 75%.
somme forte de 1,2 milliard de cen-

Le Chabab de Belouizdad est en passe de dépasser sa crise administrative. Le président
Hadj Mohamed aura réussi à gagner son duel avec les membres qui tentaient de faire
traîner sa désignation à la tête de la présidence du club.
PAR MOUNIR ISLAM
Le dirigeant en question a entamé officiellement ses fonctions. Il aura
été fidèle à ses engagements puisqu'il
vient de débuter officiellement le mercato hivernal qui devra fermer ses
portes le 15 janvier prochains. Après
donc deux semaines de retard, Hadj
Mohamed fait son entrée en force en
engageant deux excellents joueurs qui
ont bien marqué la phase aller du
championnat professionnel de Ligue 1
Mobilis. Il s'agit, en effet, des pensionnaires de l'Olympique de Médéa, à
savoir le milieu de terrain, Mokhtar
Lemhène et le buteur Mohamed
Amine Hamia. C'est ce que nous avons
appris de sources proches des Rouge et
Blanc de Laâqiba indiquant que les
deux joueurs ont signé chacun des
contrats de deux ans et demi (30 mois).
Le nouveau président du Chabab avait
entamé les négociations dimanche dernier au sujet de Hamia. Avec les dirigeants de l'Olympique de Médéa, il
s'était entendu de tenir un deuxième
round de négociations. Il a eu lieu
dimanche soir où un accord final a été
dégagé au sujet du buteur de
l'Olympique de Médéa. Après avoir

times, Hadj Mohamed aura surpris
tout son monde en réclamant également les services de Mokhtar
Lemhène proposant 300 millions de
centimes supplémentaires pour la
lettre de libération de l'ancien pensionnaire de la JSK. Après d'âpres
négociations, les dirigeants olympiens ont fini par donner leur accord.
Une entame en force pour le nouveau
patron de la maison belouizdadie qui
a désormais besoin du soutien de tout
le monde pour rendre au Chabab sa
fière allure.
Renfort de choix
Il faut dire aussi que le recrutement
de Lemhène et Hamia est un renfort
de choix pour l'effectif belouizdadi.
L'entraîneur du Chabab, Badou Zaki,
ne peut que s'en féliciter lui qui avait
estimé " limiter " l'effectif appelant à
un renfort qualitatif en prévision de la
phase retour où le Chabab jouera sur
le front du maintien et celui de la
coupe d'Algérie. Ça commence plutôt
bien.
M. I.

Hadj Mohamed : «J'ai dû
payer 1,5 milliard à l'OM»
Comme il l'a toujours indiqué, Hadj Mohamed attendait bien que la crise passe pour pouvoir
entamer ses fonctions dans de bonnes conditions. Commençant son travail, Hadj Mohamed
aura déjà réussi à engager deux bons joueurs de la Ligue 1 Mobilis. Les Hamia et Lemhène
(Olympique de Médéa) ont signé pour le CRB. La direction de l'OM, en quête de ressources
financières nécessaires, en aura tiré profit empochant ainsi quelque 1,5 milliard de centimes. "
J'ai déboursé pas moins de 1,5 milliard pour pouvoir conclure la transaction. Je sais que ces
deux joueurs sont indispensables pour le CRB et sont également en mesure d'apporter le plus
escompté ", aura dit Hadj Mohamed à des membres de son bureau. Hadj Mohamed leur a
même indiqué qu'il ne ménagera aucun effort pour consentir davantage de moyens financiers
pour recruter d'autres joueurs imposants du championnat d'Algérie. Hadj Hamou, apprendon, de nos sources est allé jusqu'à s'engager à rendre au CRB sa fière allure dans un laps de
temps assez court. Pour ce faire, il appelle à la mobilisation générale de tous les Belouizdadis
sans exclusion aucune.
M. I.

Tebi convoité par le CRB

Le joueur du RC Relizane, Tebi, est sur le radar du CRB. Le
président Hadj Mohamed veut engager des négociations avec
son homologue du Rapid pour les convaincre de lui céder le
joueur en question. Compte tenu de la crise financière vécue
actuellement par le RCR, l'entreprise de Hadj Mohamed a de
fortes chances d'aboutir.

Les conclusions des
contacts connues
aujourd'hui

Amir Sayoud
sur le radar
du boss

Il animera une conférence
de presse le 6 janvier

Peu exposé aux médias à l'exception de
ses deux interventions sur les médias
publics locaux (la radio Chaîne 1 et radio ElBahdja), le président du CRB, Hadj
Mohamed compterait mettre fin à son
"éclipse communicationnelle" le 6 janvier
prochain. C'est ce que nous avons appris
hier de sources proches du dirigeant en

question qui aura pris l'engagement d'organiser une conférence de presse le 6 janvier
prochain afin de réponde aux questions des
journalistes. Même si la tenue de la conférence de presse n'est pas encore officielle,
elle demeure indispensable pour avoir plus
de détails sur les projets du président Hadj
Mohamed au profit du Chabab.
M. I.

Le milieu offensif de
l'USM Alger, Amir Sayoud,
sera l'autre surprise du nouveau boss du Chabab de
Belouizdad. C'est du moins
ce que nous avons appris
hier de sources généralement

bien informées précisant que
des contacts sérieux ont été
entrepris dernièrement avec
l'ancien international olympique. Ayant eu vent de la
volonté du joueur Sayoud de
quitter le navire de Soustara
où ses performances sportives n'ont pas été à la hauteur de son immense talent,
le président du CRB tente de
profiter de l'opportunité
pour faire venir Sayoud. Ce
dernier offre le profil pour
donner plus de couleur au
jeu offensif belouizdadi. A en
croire nos sources, les
conclusions des négociations
avec Amir Sayoud seront
connues aujourd'hui. Quoi
qu'il en soit, la venue de l'ancien maître à joueur du DRB
Tadjenanet au Chabab de
Belouizdad est loin d'être
acquise. D'autant plus que la

Deux
mensualités
pour les
joueurs

D'après des sources
bonnes, nous apprenons
que le président Hadj
Mohamed devait se
rendre hier au lieu de
préparation du CRB pour
tenir une réunion avec les
joueurs. Il sera question
de leur expliquer son plan
d'action comme il devait
procéder, selon nos
sources, à la
régularisation de deux
mois de salaires pour les
joueurs. Il compte
également payer les
membres du staff
technique avant la fin du
présent regroupement.
Financièrement, tout
semble entrer dans
l'ordre pour le CRB.

Boukacem pisté
par l'USMBA

Le deuxième gardien du
CRB, Boukacem, est pisté
par l'USM Bel-Abbès. C'est
ce que nous avons appris
auprès du CRB, mais il
semble que le Chabab est
peu enclin à l'idée de
céder son gardien de but.

Mobilis débute avec une absence de
taille. Il s'agit de l'entraîneur en chef
de l'équipe, Badou Zaki. Parti jeudi
soir au Maroc pour passer quelques
jours de repos, le technicien en question n'est pas encore revenu à la capitale. C'est pourquoi d'ailleurs le
début du stage sera assuré par l'ad-

joint, Bensmaïn. En prévision du
stage, les joueurs belouizdadis seront
soumis à un travail physique assez
soutenu pour qu'ils soient au top
lors de la reprise du championnat le
13 janvier avec un périlleux déplacement à Oran pour croiser le fer avec
le Mouloudia local.

Belatoui
reprendra
aujourd’hui
Ce n’est que ce mardi que
Belatoui va reprendre du
service, tandis que la reprise a
été assurée par le duo MecheriSefraoui, l’entraineur en chef,
qui devait rentrer hier soir de
France, est attendu cet aprèsmidi à l’hippodrome d’Es
Senia.

Discussions dans

LA DISCRÉTION

AVEC AOUEDJ
N’ayant toujours pas engagé sa première
recrue, le club phare de l’Ouest, qui
d’habitude est très actif, dans la période des
transferts, fait preuve d’immobilisme, d’où les
interrogations sur les réelles intentions du
président du club, de vouloir recruter.

Entraînement
à Zabana à
partir de
demain
A compter de ce mercredi,
l’équipe reprendra
l’entrainement à Zabana, pour
la séance d’hier et celle
d’aujourd’hui, le groupe
s’entraine à l’hippodrome d’Es
Senia.

Des
ponctions
sur salaires
La direction du club
envisage de procéder à des
ponctions dans les salaires de
joueurs, suite à des absences à
l’entrainement. Cependant, ces
ponctions seront effectives à la
fin de saison, pas maintenant,
ce qui fait que les joueurs vont
toucher la totalité des salaires,
la semaine prochaine, assure
une source proche de la
direction.
M. S.

PAR M. STITOU
Tandis que les opposants de
Baba, prétendent qu’il n’a pas l’argent pour recruter, selon les proches
du président actuel, l’argent n’est pas
un problème, seulement le club ne va
pas faire n’importe quoi. Il y a
quelques jours, Baba nous a confié
qu’il est possible que des recrues
débarquent au club, dans la première
semaine de janvier, à cet effet. Selon
nos sources, Sid-Ahmed Aouedj
serait l’une de ses priorités. Il parait
que des discussions tenues secrètes
ont été entamées, pendant le weekend. Aouedj aurait promis à Baba de
régler personnellement son problème
de libération avec Omar Ghrib, bien
que ce dernier ait annoncé que
Aouedj ne sera pas libéré. Selon nos
informations, cette déclaration a pour

Beldjilali,
l'autre option

Il semble que Hadj
Mohamed veut piocher du
côté de l'USMA. Outre Amir
Sayoud, l'autre milieu offensif des Rouge et Noir de
Soustara, Kadou Beldjilali,
intéresse le nouveau patron
des Belouizdadis.
M. I.

…Le coach attenu aujourd'hui L'absence de Badou Zaki ne
devra pas tarder longtemps. Selon nos
sources, l'entraîneur marocain est
attendu à Alger aujourd'hui pour diriger le reste du regroupement d'Aïn
Benian.
M. I.

Tout se précisera d’ici la
fin de semaine
Alors qu’il est convoqué pour le
stage de Benidorm (Espagne), SidAhmed Aouedj a laissé entendre que
même s’il sera présent à ce stage, il
tentera de régler ce problème de libération avec son employeur.
Toutefois, dans le camp oranais, on
craint qu’il cherche à utiliser ce
contact avec le MCO, pour retrouver
grâce auprès de son actuel
employeur. Les prochains jours nous
édifieront bien sur ses intentions.
M. S.

Le MCO peut en cas d’accord avec Zakaria Benchâa,
engager, cet hiver, ce jeune
attaquant, qui avait refusé de
rempiler, en raison d’un différend financier avec son
employeur cet été. D’après
nos informations, la direction
dispose d’une licence, qu’elle
souhaiterait réserver à cet
attaquant si, bien entendu, ce
dernier accepte de revenir au
club, affaire à suivre.

Contacté officiellement par le MCO, ce jeune ailier gauche, qui est natif d’El Hamri, espère
que son actuel club, le MCS, ne le priverait pas de cette opportunité de porter les couleurs
de son club de cœur.
Effectivement, en milieu de semaine dernière, un dirigeant du MCO
m’a appelé au téléphone, il était en
compagnie de Baba, il me l’a passé,
et le président du MCO a été clair
avec moi. «J’aimerais bien te voir
dans notre effectif», m’a-t-il dit.
Venant d’un club de l’envergure du
MCO, qui est de surcroit mon club
de cœur, étant donné que je suis natif
d’El Hamri, qui est le fief du MCO, je
suis vraiment honoré que Baba ait
pensé à moi.

Les premières discussions ontelles abouti à un accord ?

J’ai été honnête avec Baba, vu que
je suis lié au MCS, je ne pouvais lui

Et s’il refuse de vous libérer,
quelle sera votre réaction ?

Je n’ai qu’à me plier à la volonté de
mon président, je reconnais qu’au
MCS, j’ai été bien accueilli, je ne suis
pas un ingrat, si mon président ne
me donnera pas un bon de sortie, je
ferai de mon mieux pour aider le
MCS à atteindre son objectif qui est
l’accession.

Etes-vous surpris que le MCO

s’intéresse à vous ?

Dire le contraire serait mentir.
D’après Baba, c’est l’entraineur
Omar Belatoui qui lui a conseillé de
m’enrôler, je profite de l’occasion
pour le remercier d’avoir pensé à
moi.

Vous évoluez dans quel registre ?

J’évolue en attaque, je suis plus à
l’aise comme ailier gauche. Avec le
MCS, cette saison, j’ai marqué un but
en coupe d’Algérie, face au GCM et
j’ai délivré cinq passes décisives,
alors que je rentre souvent en cours
de match, j’estime que mon bilan est
positif.

A 21 ans, vous avez déjà connu
plusieurs clubs…

J’ai d’abord fait ma formation à

L’espoir Abderrahmane
Blaha qui a ébloui les présents par la qualité de son
jeu, lors de sa 1re titularisation dans le match contre le
CSC, va parapher prochainement un contrat de cinq ans
avec le club. Son père qui a
rencontré Hassani Krimo,
pendant le week-end, a
donné son accord, pour que
son fils signe ce contrat,
moyennant un salaire mensuel qui ne sera pas, bien
entendu élevé, les premiers
temps, mais si Blaha s’imposera, en devenant un titulaire
indiscutable, il bénéficiera
logiquement d’une augmentation de salaire.

Benchâa
peut
rempiler

Les supporters ont
illuminé Oran

donner dans l’immédiat mon accord,
même si ça me tient à cœur de porter
le maillot du MCO. Cela dit, mon
manager Rachid Moulay va discuter
avec mon président à Saida, de la
possibilité de me libérer cet hiver.
J’espère que mon président ne s’opposera pas à mon départ.

Blaha va
signer un
contrat
de 5 ans

Actuellement à la JSS, faute
d’adaptation dans ce club,
Sayah souhaiterait partir,
selon les rumeurs, l’ancien
attaquant du MCA aimerait
bien rejoindre les rangs du
MCO si, éventuellement, il
récupère sa lettre de libération de la JSS.

Guenina : «Mon sort est entre
les mains du président du MCS»
Est-il vrai que le président du
MCO vous a proposé de venir dans
son club ?

15

Sayah
souhaite
venir au MCO

but de permettre à Aouedj de négocier en position de force avec son
futur club, c’est le service que veut
rendre Ghrib à son joueur, avec
lequel, il entretient de bonnes relations, croit-on savoir.

Le soir du 31 décembre, les supporters du MCO se sont donnés rendez-vous sur
le boulevard Front de Mer, pour célébrer la fin de l’année. Feux d’artifice et fumigènes ont été utilisés, pour marquer l’évènement. Par ailleurs, des banderoles
avec le chiffre 100, soit le nombre d’années du club, ont été déployées. D’après
des recherches, le MCO a été fondé en 1917 et non pas en 1946, comme tout le
monde le pensait. En tout cas, l’ambiance était des plus festives, samedi soir,
dans la principale artère d’Oran.

direction de l'USMA ne
semble pas si chaude à la
libération de son joueur.

Le stage d'Aïn Benian débute
sans Badou Zaki…
Le stage hivernal débute pour
cette équipe du Chabab de
Belouizdad. Les Rouge et Blanc rejoignent leur camp d'entraînement à
l'école de l'hôtellerie d'Ain Benian.
Le présent styage préparatif en prévision de la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1

Mardi 3 janvier 2017

l’ASMO ou je suis resté pendant 7
ans, après j’ai joué respectivement à
l’USMH et au MCA. Depuis cet été,
j’ai rejoint l’effectif du Mouloudia de
Saida. Avec mes conseillers, on a établi un plan de carrière, pour le
moment, nous sommes dans nos prévisions, en espérant le meilleur pour
le futur.

Au MCO !

Pourquoi pas, j’ai remarqué que
ces derniers temps, la direction du
MCO, est en train de battre le rappel
des joueurs oranais, qui évoluent
dans des clubs d’autres régions, je
suis évidement très tenté pour jouer
comme je l’ai dit, dans mon club de
cœur.
M. S.

D’aucuns
veulent
Belalem
Des parties au club ont
proposé au président Ahmed
Belhadj, d’enrôler Belalem.
Pour rappel, cet élément est
mis sur la liste des libérés par
l’ASMO, suite à un conflit
entre les deux parties, reste à
savoir, si l’ASMO acceptera
de le céder au club voisin,
alors que celle-ci avait bénéficié des services du joueur du
MCO, cet été, avec le recrutement de Beradja et Chlaoua.

Hamdadou
est sur le
marché
Libre sur le marché,
Hamza Hamdadou (25 ans)
espère rebondir dans un club
cet hiver, Hamdadou qui
s’est marié, il y a quelques
jours, attend des offres, pour
les étudier, même s’il l’on
n’écarte pas un éventuel
retour au MCO, qu’il a quitté
cet été.
M. S.

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

14

www.competition.dz

NAHD

MOB

Alors que le bilan collectif est plutôt correct

Belamri
Zakaria sera
bientôt
engagé

La phase aller des
joueurs au peigne fin
Après avoir rendu le
bilan collectif de la
phase aller du
championnat, nous
rendons à présent
compte le bilan
individuel de cette
phase aller du
championnat, en
scrutant au peigne fin
les prestations de
chacun des joueurs
nahdistes.

(11) Bennaï Mohamed : un joueur que
tout le monde attendait, mais la montagne a finalement accouché d'une souris. L'ex-joueur de l'USMBA n'a pas été
au niveau lors de cette phase aller, en
dépit du fait qu'il ait eu quelques opportunités de briller, mais il n'a jamais saisi
sa chance, son départ n'est qu'une suite
logique à ses prestations décevantes.
(17) Benyahia Zakaria : que pouvaiton s'attendre d'un joueur qui était resté
sur le carreau durant 18 mois, Benyahia
n'a jamais pu reprendre le niveau qui
était le sien il y a quelques années, l'engager était déjà un pari, lequel s'est
avéré perdant, le voir partir n'est clairement pas une surprise, loin de là.
(27) Ouhadda Zakaria : auteur d'une
assez belle saison, lors de l'exercice dernier, Zakaria Ouhadda a sombré dans
l'anonymat cette saison. Ayant eu de
nombreuses opportunités de confirmer
son talent, Ouhadda n'a pas répondu
aux attentes. Et pourtant, tout le monde
reconnaît les qualités du joueur, les
Nahdistes attendent de voir le vrai
Ouhadda, eux qui ont foi en leur joueur.

PAR MOHAMED ADRAR
Et le moins que l'on puisse dire est
que la plupart des joueurs ont évolué en
deçà de leurs capacités, du moins c'est ce
que nous avons pu constater. Retour
donc sur une phase aller qui n'a pas livré
que des satisfactions.
Il a été au-dessus de tous
(26) Ardji Walid : Il a été tout bonnement et simplement le meilleur joueur
nahdiste lors de cette phase aller du
championnat, et de très loin, c'est souvent de lui qu'est venue l'ouverture. Un
joueur qui a prouvé que l'age et l'expérience ne veulent pas tout dire dans le
football, le talent passe avant tout, Ardji
l'a encore une fois prouvé. Le détonateur.
Il a brillé
(23) Khiat Abdelghani : arrivé sur la
pointe des pieds au Nasria, après un
passage raté au DRBT, Abdelghani
Khiat a conquis le cœur des Nahdistes
par son jeu dur, sa grinta, mais aussi et
surtout grâce à ses buts décisifs qui ont
sauvé la face du Nasria lors de cette
phase aller. Utilisé dans l'axe comme
sur le couloir gauche, Khiat a été souvent performant, pas une surprise pour
ceux qui connaissent l'homme. Le gladiateur
Ils ont fait le boulot
(22) Ouali Bilel : sans une blessure
qui l'a stoppé net dans son élan, Bilel
Ouali aurait réussi une grande première
moitié de saison, malgré cela, il demeure
l'un des éléments les plus importants sur
l'échiquier du coach Michel. Le bosseur.
(8) Bendebka Sofiane : le capitaine
nahdiste a été inconstant dans ses prestations,
mais dans l'ensemble il a été au-dessus de ce
qu'il avait montré la saison dernière,
Bendebka a fait le boulot. El-Capitano.
(9) Hichem Mokhtar : vivement critiqué, l'attaquant nahdiste Hichem
Mokhtar a répondu sur le terrain, en réalisant quelques prestations intéressantes, lui qui se donne à 200% à chaque
fois qu'il est aligné sur le terrain.
L'infatigable.
(1) Merbah Gaya : il n'a disputé que
quatre rencontres depuis l'entame de la

saison, mais à chaque fois qu'on a fait
appel à lui, Gaya a répondu présent, affichant des qualités certaines à prendre la
succession d'Azzeddine Doukha.
(39) Khacef Mohamed-Noufel : il est
l'une des révélations de cette phase aller
du championnat, souvent titulaire au
poste de latéral gauche, Khacef a montré
de très belles dispositions, un joueur à
encourager.
(35) Bouzidi Abdelghani : combattant, dur sur l'homme, le jeune joueur de
19 ans n'a disputé que 3 rencontres en
tant que titulaire, mais ses prestations
furent tellement bonnes qu'il a l'air déjà
mature et prêt à assumer son rôle pour
toute la saison.
Ils peuvent mieux faire
(10) Ahmed Gasmi : meilleur buteur
du Nasria avec cinq réalisations, Ahmed
Gasmi n'a pas été au niveau qui était le
sien la saison dernière. Gêné par une
redondance de blessures, Gasmi n'a pu
évoluer à son meilleur niveau, lui qui
peut largement mieux faire s'il réussit à
se débarrasser de ses pépins physiques.
(30) Doukha Azzeddine : arrivé au
Nasria avec le statut d'international,
Azzeddine Doukha n'a pas été au
niveau des attentes des supporters et
dirigeants du Nasria. L'ex-portier de la
JSK a été trop inconstant, rendant quelques
copies désastreuses, mais aussi des performances intéressantes. La phase retour doit
être la sienne, lui qui est bien revenu lors
des dernières semaines
(5) Zeddam Hamza : auteur d'un
début de saison désastreux, Zeddam
Hamza s'est bien repris par la suite, et ce,
après avoir été pris en charge par le
coach Michel qui l'a fait suer en lui
dégommant les quelques kilos qui
étaient en trop. Zeddam peut toutefois
mieux faire, il en a d'ailleurs intérêt, vu
la rude concurrence qui l'attend lors de
cette seconde phase du championnat.

(4) Herida Mohamed : sa situation est
un peu différente de celle de Zeddam,
lui qui a dû cirer le banc de touche
durant de nombreuses semaines, avant
de gagner sa place par la suite. Son
manque de compétition a eu raison de
ses prestations qui n'ont pas toujours été
bonnes, lui qui peut largement faire
mieux, comme il l'a si bien montré la saison dernière.
(19) Benhocine Zakaria : ni bon ni
mauvais, Zakaria Benhocine a répondu
souvent présent à chaque fois qu'on a
fait appel à ses services, même si au vu
de ses qualités il a nettement les moyens
de faire encore mieux que ce qu'il a montré jusqu'à présent.
(13) Abid Mohamed-Amine : on
aurait pu le mettre parmi les déceptions de cette phase aller, mais
quelques belles prestations, notamment en cette fin de phase aller, nous
laissent dire qu'Abid a largement les
moyens de faire mieux, lui qui est bien
loin de la forme qui était la sienne lorsqu'il évoluait à l'USMH. Abid doit
montrer plus au risque de se retrouver
dans la case des abonnés absents.
Ils ont déçu
(24) Benamara Youcef : il n'y a absolument pas de mot pour qualifier la phase
aller du latéral nahdiste, tellement il fut
mauvais à chacune de ses sorties.
L'enfant de Guelma est l'un des plus
grands flops de cette première moitié de
saison, et s'il n'a pas été libéré, c'est uniquement par manque de solutions dans
les couloirs. Le flop.
(14) Harrouche Hocine : comme on
pouvait bien s'y attendre, Hocine
Harrouche a été bien loin des attentes
des dirigeants et supporters nahdistes,
lui qui n'a absolument rien apporté en
dépit de quelques titularisations éphémères. Sa libération n'est d'ailleurs pas
une surprise.

(15) Ghazi Karim : parmi les
meilleurs joueurs du Nasria lors de
l'exercice précédent, Karim Ghazi n'a
pas réussi à poursuivre sur sa lancée. Le
vétéran de 38 ans a été dépassé à chaque
fois qu'il a été aligné par son coach, hormis peut-être son match à Constantine.
Ghazi n'a clairement pas 20 ans, lui qui
sera utilisé comme joueur de rotation
lors de la seconde moitié de saison.
Ils n'ont pas eu suffisamment
de chances
(7) Ferguène Saïd : titularisé à deux
reprises seulement, Saïd Ferguène n'a
pas eu suffisamment de temps de jeu
pour montrer ses qualités lors de cette
phase aller du championnat, lui qui va
devoir cravacher dur pour espérer avoir
une nouvelle chance.
(54) Aït-Abdelmalek Riad : le jeune
ailier gauche de 19 ans n'a eu à disputer
que deux bouts de matchs, mais ses qualités laissent entrevoir un avenir radieux
pour le jeune Nahdiste. Aït-Abdelmalek
pourrait bien constituer une solution
plus qu'intéressante au poste d'ailier
gauche, d'autant plus qu'aucun joueur
n'a réussi à s'y imposer lors de cette première moitié de saison, le coach Michel
gagnerait bien à tenter le coup.
M.A

Alors que la
direction du club
nahdiste a officiellement clos son
mercato hivernal,
une sixième recrue
serait sur le point
de s'engager avec
le Nasria. En effet,
le coach Alain
Michel qui avait
été séduit par les
qualités de l'attaquant franco-algérien Belamri
Zakaria aurait
recommandé aux
dirigeants du club
d'engager le
joueur, et le mettre
à la disposition de
l'équipe réserve.
Le jeune attaquant
de 18 ans pourrait
bien s'engager
dans les prochains
jours avec le
NAHD, en bénéficiant d'une licence
U20, sachant qu'il
ne rentre pas dans
les restrictions
concernant les cinq
licences autorisées
en équipe fanion.
Le manager du
joueur M. Merabet
Mohamed n'attend
plus qu'un signe
de la direction du
club pour finaliser.

Benyahia
vers la JSM
Béjaïa

Libéré par la
direction du club,
après une première moitié de saison
décevante, l'attaquant AhmedBenyahia Zakaria
serait sur le point
de s'engager avec
la JSM Béjaïa. Le
joueur pourrait
bien rejoindre son
ex-entraîneur au
Nasria, en l'occurrence, Younès
Ifticen, lequel l'aurait recommandé
aux dirigeants de
la JSMB. Le manager du joueur, à
savoir Merabet
Mohamed serait
sur le point de
trouver un accord
avec le président
béjaoui pour le
transfert de son
joueur vers la
JSMB.

Gasmi à la 13e place
du classement des buteurs
en championnat

Auteur de 4 buts en
championnat depuis
l'entame de la saison,
l'attaquant nahdiste Ahmed
Gasmi a terminé cette phase
aller du championnat à la
13e place du classement
des buteurs de la Ligue 1
Mobilis, pas très loin du
leader béjaoui Messaâdia
qui en est à 7 réalisations
jusque-là, un retard que le
buteur nahdiste pourrait
bien combler s'il retrouve
son meilleur niveau.

BOUCHEBAH
décrypte la situation
C'est au lendemain de l'assemblée générale de la société sportive par actions du Mouloudia
Olympique de Béjaïa que le délégué des actionnaires s'est présenté devant la presse locale afin
d'animer un point de presse tenu hier après-midi au siège du club sportive amateur du MOB en
guise d'expliquication des résolutions prises lors du déroulement de la réunion d'avant-hier avec
l'ensemble des dirigeants du club.
PAR BADIS BESSAI
Cette conférence devrait être
animée par le président Farid
Hassissen, mais pour cause de fermeture de routes dans l'ensemble du territoire de la wilaya, ce dernier s'est vu tous
les accès bloqués et a tenu à s'excuser
auprès de l'assistance pour son absence.
Mustapha Bouchebah a donc pris le
relais et a entamé la conférence, en sa
qualité de porte-parole du club, en
appelant à la sagesse toutes les parties
concernées afin de concentrer tous les
efforts et tirer la charrue mobiste dans
le même sens.
La démission de Hassissen
refusée
L'acteur de la conférence de presse a
donc continué en expliquant que le président démissionnaire s'est vu refuser
sa démission par le conseil d'administration et poursuivra donc sa mission
jusqu'à la fin de l'exercice sportif en
cours, et peut compter cette fois-ci sur
l'ensemble des actionnaires qui seront à
ces côtés. Sur la même lancée,
Bouchebah, a annoncé l'installation de
diverses commissions qui se chargeront des volets techniques, administratifs, etc.
Une manœuvre très bénéfique pour
le club en ce passage très délicat.
Le problème financier provisoirement réglé
Après le faux bond fait par la
Confédération Africaine de Football en
ce qui concerne l'argent attribué au
club finaliste de la compétition numéro
deux au niveau du continent, ajouter à
cela la facturation du vol spécial mis à
la disposition du club pour se déplacer
au Congo disputer la finale de
novembre par les instances footballistiques du pays. Une décision jugée
injuste par les dirigeants du club
d'Yemma Gouraya, d'autant plus que
le Mouloudia était parti pour honorer
le pays.

Mardi 3 janvier 2017

11
La destination du stage
inconnue

En effet, la destination du stage du
club est relative à la
date de la première
journée de la phase
retour du championnat de Ligue 1
Mobils.
Dans le cas où le
match contre l'USM
Alger sera reporté,
les Crabes prendront
la route en direction
de la Tunisie, site
habituel des stages
mobistes, si la rencontre en question
ne sera pas reportée
la délégation mobiste se contentera d'un
mini-stage au niveau
d'Alger.

Reprise hier

C'est hier en fin
d'après-midi que
Rahal et ses camarades ont revêtu les
crampons avec une
légère séance programmée sous les
commandes de
Boussaâda au sein
du stade de l'Unité
Maghrébine, avec
Daif, Sidi Saleh,
Bencherifa, Cheklam,
Ferhat, Mouhli,
Bentayeb, Salhi et
Rahal en attendant le
retour des absents.

Biquotidien
aujourd'hui

Voici que l'opérateur de la téléphonie mobile Mobilis, qui a sponsorisé le
club durant les 3 dernières saisons, fait
des siennes et refuse le renouvellement
du contrat de sponsoring avec les
Crabes.
Les responsables du club ont donc
été obligés de mettre la main à la poche
pour essayer de, provisoirement, régler
les problèmes financiers du club afin
d'entamer les négociations et attirer un
entraîneur et des joueurs qualifiés pour
remonter la pente.
Henkouche très proche du
MOB
L'ex-entraîneur du RC Relizane
serait donc le favori pour être responsable du staff technique mobiste, le
technicien a apparemment rencontré la
direction mobiste hier en fin d'aprèsmidi afin de négocier un probable
débarquement au club. Les pourparlers

vont, à ce qui paraît, dans le bon sens et
l'officialisation de la venue du coach
Mohamed Hankouche comme nouvel
entraîneur des Crabes n'est qu'une
question de jours.
Simondi comme deuxième
solution
L'ex-entraîneur de la JS Saoura reste
la carte joker dont la direction voudra
jouer dans le cas où les négociations
avec Hankouche tourneraient à l'échec.
Le technicien français, qui est passé
par plusieurs clubs algériens à l'instar
du CS Constantine et de la JS Saoura,
est attendu aujourd'hui à Béjaïa pour
discuter avec les responsables du club.
4 joueurs d'ici la fin de
semaine
Les dirigeants mobistes prennent
enfin les choses au sérieux et se concentrent désormais sur le mercato hivernal

Mansouri
en cours
de
négociation
Le gardien de l'USM Alger, Smaïl
Mansouri, aurait demandé ses papiers à
la direction de Soustara et compte bien
changer de club cet hiver. L'ancien
Mobiste serait, lui aussi, intéressé par un
come-back à Béjaïa. Si ce dernier arrive à
récupérer sa lettre de libération, ses
chances de porter, de nouveau, le maillot
des Vert et Noir sont grandes. A rappeler
que le natif de Blida faisait partie de
l'équipe qui avait remporté la coupe
d'Algérie en 2015.
B. B.

qui, rappelons-le, est ouvert depuis
plus de deux semaines, une chose qui
est sans grand intérêt pour le club qui
n'a jusqu'à présent effectué aucun
accord concret en matière de joueurs à
recruter et promettent la venue de 4
joueurs d'ici la fin de la semaine.
«Nous comptons sur le nouveau wali pour nous apporter
de l'aide»
Bouchebah, au nom de tous les
actionnaires, a tenu à souhaiter la bienvenue à M. Mohamed Hattab, fraîchement installé au poste de wali de Béjaïa.
Connu pour son attachement au ballon
rond, la direction du club le plus populaire de la wilaya de Béjaïa souhaiterait
le rencontrer très prochainement dans
le but de lui expliquer la situation du
club et lui demander d'apporter une
aide précieuse.
B. B.

Le report du
match contre
l'USMA est
impératif
Messaâdia et ses camarades affronteront les
Algérois de l'USMA lors de la première rencontre de la phase retour, une rencontre qui
devrait logiquement être reportée car le
Mouloudia de Béjaïa sera privé des services de
cinq de ses joueurs. Avec 4 joueurs engagés
avec l'équipe nationale militaire qui disputera
en ce mois de janvier à Oman les jeux militaires,
Yaya, Belkacemi, Khadir et Rahal en plus de
l'absence du portier Rahmani qui sera au
Gabon avec les Verts pour disputer la coupe
d'Afrique des nations, les responsables
mobistes comptent donc déposer une demande
à la FAF pour le report de cette rencontre car les
joueurs en question font partie du onze entrant
lors de chaque rencontre jouée par le MOB et
ceci depuis le début du championnat.

L'entraîneur intérimaire Abdelwahhab
Boussaâda a programmé un biquotidien aujourd'hui au
niveau du stade de
l'Unité Maghrébine,
à 9h30 et à 16h00.

Vers la libération de Yesli
et Bencherifa

C'est donc quasiment officiel, le
milieu de terrain
Kamel Yesli ainsi
que l'arrière gauche
Zakaria Bencherifa
seront sans doute
libérés d'ici quelques
jours, rappelons que
depuis leur venue
les deux joueurs
n'ont apporté aucun
plus à l'équipe et
méritent donc logiquement cette résiliation de contrat
afin de permettre à
d'autres éléments
plus performants de
porter les couleurs
du club.

Vers le retour
de Benali

La venue du
désormais ex-arrière
gauche du
Mouloudia d'Oran
est sur le point de
s'officialiser. L'ancien
Mobiste reviendra
probablement à la
maison et ce après
un court passage de
six mois dans l'équipe de sa ville.

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

12

USMH

USMA

www.competition.dz

RECRUTER, OUI, MAIS
AVEC QUEL ARGENT ?!
Le recrutement est au point mort pour le moment du côté
d'El-Harrach. La direction voudrait du renfort lors de ce mercato,
mais l'aspect financier est le plus gros problème pour le moment.
PAR MEHDI KABI
Alors que le marché des transferts a
débuté depuis
presque une vingtaine de jours, aucun
joueur n'a encore
signé ou a été proche
de signer avec ElHarrach. Même si la direction
ou le staff technique veulent du
renfort lors de ce mercato, la
situation est vraiment compliquée et rien n'a encore été réglé.
Le président, Mohamed Laïb se
retrouve seul à tenter de sauver
son club et d'attirer des joueurs
susceptibles d'apporter un plus
à son équipe. Lors d'une de ses
sorties médiatiques, le boss harrachi avait même sollicité Mana
afin de l'aider dans sa tâche, il
lui a proposé de revenir à la
présidence et qu'il l'aiderait
dans sa tâche afin de sortir le
club de ses problèmes et de
trouver des moyens de financement, ou alors s'il ne voulait
La reprise retardée jusqu'à aujourd'hui pas revenir en tant que présiAlors que la reprise des entraînements devait avoir lieu hier, le dent, qu'il vienne au moins aider
staff technique et à sa tête Boualem Charef a finalement décidé le club à s'en sortir. D'ailleurs,
de céder un jour de plus à ses poulains. Les Jaune et Noir
Laïb a fait appel à tous ceux qui
devront reprendre le chemin des entraînements dès aujourd'hui sont proches du club harrachi et
et se retrouveront directement à Tipaza et plus précisément au qui sont susceptibles d'aider
Chenoua où devra avoir lieu le stage de préparation hivernale.
Reste à savoir si la rumeur faisant part d'un boycot de la part l'équipe afin de se montrer pour
débuter le travail. Une situation
des joueurs soit vraie ou si elle est fausse.

compliquée mais le président de
l'USMH veut tout faire afin de
régler le problème dès les prochains jours. En tout cas, le mercato hivernal a très mal commencé
pour les Jaune et Noir et même si
l'équipe s'est relancée lors des derniers matchs de la phase aller, il
faut savoir que le premier responsable du staff technique a besoin
de renfort afin de s'assurer de
bons résultats pendant la seconde
moitié du championnat. Eliminée
de la coupe d'Algérie, El-Harrach
peut maintenant se concentrer
uniquement sur la Ligue 1
Mobilis, mais sans renfort les
choses s'annoncent compliquées.
En tout cas, l'argent est le problème qui persiste au sein de la maison harrachi et la direction fait
tout afin de trouver des solutions.
Ce problème pourrait gâcher le
mercato hivernal et mettre l'équipe dans une mauvaise position
pour la phase retour. Le seul
joueur ayant été proche du club
dernièrement est Hocine
Harrouche. Ce dernier devait être
la surprise du chef, mais depuis le
contact les négociations ne semblent avoir rien donné et même
au téléphone le joueur n'a rien
voulu déclarer. Il semblerait que
cette piste s'éloigne et laisse le
club dans l'embarras. Le président, de son côté, s'active afin de

trouver un financement et ainsi
relancer le club et le sortir de cette
crise.
La situation financière
fait fuir les recrues
Ce n'est pas l'intérêt pour les
joueurs qui manque mais la situation financière du club fait fuir les
potentielles recrues. A chaque fois
qu'un joueur est visé, la direction
n'arrive pas à le convaincre par
faute de manque d'argent. En
plus, les potentielles recrues
voient que les autres joueurs du
club n'ont pas touché leur salaire
depuis quelques mois, une situation qui ne leur donne plus envie
de signer pour El-Harrach.
Cependant, il faut dire que le premier responsable du staff technique harrachi ne veut que deux
recrues au maximum car il possède déjà un bon groupe. Boualem
Charef compte beaucoup sur ses
joueurs et sur ce stage hivernal
afin de préparer son groupe, mais
il veut aussi un ou deux renforts
pour être prêt à cent pour cent
lors de la phase retour. En tout
cas, la situation est critique mais
le président du club tente de trouver les solutions adéquates afin de
relancer son équipe et
ainsi sauver le mercato
hivernal.
M. K.

DEBBARI :

«Réussir le retour pour
finir dans les 4 premiers»
Vous profitez de quelques jours de
repos avant la reprise des
entraînements, comment ça se
passe pour vous ?

On se repose, car on était épuisés
après une phase aller très compliquée.
On se ressource auprès de nos familles
avant de reprendre le travail avec le
reste de l'équipe. Il est vrai que le moral
n'est au top après notre dernier résultat
mais on va oublier cela pour nous
remettre au travail.

Justement, comment avez-vécu
votre élimination de la coupe
d'Algérie ?

C'était vraiment compliqué pour
nous, on voulait tellement faire un bon
résultat et notre élimination est tombée
comme un coup de massue sur nos
têtes. C'était un match compliqué où on
a manqué d'efficacité. On voulait arracher la qualification car la coupe faisait
partie de nos objectifs. Comme vous le
savez, on n'a pas fait un bon parcours en
championnat et on voulait remporter la
coupe d'Algérie pour sauver notre saison, mais on a manqué de chance et on
a malheureusement perdu. En plus, on

voulait à tout prix donner de la joie à
nos supporters surtout qu'ils nous ont
demandé de leur rapporter une victoire.
D'ailleurs, on s'excuse encore auprès
d'eux.

Quel bilan faites-vous de la phase
aller ?

Il est vrai que les problèmes d'argent
nous ont fait du tort, mais la vérité c'est
qu'une fois sur le terrain on oublie tout
et on ne pense qu'à la victoire. J'espère
vraiment que tout va être réglé prochainement afin que l'on puisse faire une
phase retour dans de bonnes conditions.

Quel est votre objectif pour la phase
retour ?

C'était compliqué pour nous, surtout
le début de la saison. On a beaucoup
joué à l'extérieur et ça ne nous a pas
aidés. Mais notre retour en force lors des
derniers matchs était notre réponse à
ceux qui pensaient que l'on ne pouvait
pas le faire et qu'on allait finir en bas du
tableau. On s'est serré les coudes et l'esprit du groupe a fait la différence. On est
revenus en force en championnat et on a
réussi à arracher des victoires importantes. Comme je l'ai dit, la plupart ne
croyaient pas qu'on allait nous relancer,
surtout après notre début de saison,
mais ce n'était qu'un passage à vide,
après le sixième match on a fait un bon
parcours.

Je pense que la seconde moitié du
championnat sera nettement moins
compliquée que la première. On jouera
les sept premiers matchs à Alger, on fera
le déplacement entre le stade du 5Juillet-1962 et le nôtre, ça ne pourra
qu'être une bonne chose pour nous. En
tout cas, on veut faire une bonne phase
retour et tenter d'arracher un maximum
de points afin de finir la saison parmi les
quatre premiers du championnat. On
sait très bien ce que l'on a à faire et on va
tout donner lors de la préparation afin
d'être à cent pour cent de notre forme
pour la phase retour.

Peut-on dire que les problèmes
financiers étaient la cause de votre
mauvais début de saison ?

Concernant le mercato, l'équipe n'a
pas encore fait de recrutement,
qu'en pensez-vous ?

Franchement, on
a un bon groupe,
mais il faut dire
qu'un ou deux
joueurs en renfort
feraient beaucoup
de bien à l'équipe.
Cependant,
ce
n'est pas grave si
ça ne marche pas, car on a
de bons joueurs et je sais
que tout le monde est
motivé afin de réaliser
une bonne préparation
et de faire une bonne
phase retour.

On parle d'un boycot
de la part des joueurs
concernant la reprise
des entraînements, est-ce vrai ?

Pour ma part ce n'est pas vrai, on
ne s'est mis d'accord sur rien, on
attend tout simplement d'être
contactés afin de débuter les
entraînements.
M. K.

13

Benchikhoune,
Bengrina, Farhi et
Yaïche seront du
voyage

Pour pallier l’absence des
internationaux, le staff technique de l’USMA a décidé de
retenir les quatre jeunes, en
l’occurrence Benchikhoune,
Bengrina, Farhi et Yaïche pour
prendre part au stage hivernal
et seront bel et bien du voyage
avec l’équipe en Tunisie. Les
quatre jeunes joueurs
usmistes ne veulent pas rater
cette opportunité afin de prouver au staff technique dont ils
sont capables, ce qui va leur
permettre de gagner des
points pour espérer prendre
part aux matchs officiels que
va disputer l’équipe lors de la
phase retour de la saison.

Le premier
match
à huis clos

Sur le coup
d'une sanction
d'un match à
huis clos,
l'USMH débutera
la phase retour
sans son public.
Comme tout le
monde le sait, le
premier match
des Jaune et
Noir se jouera à
domicile face à
l'équipe de Sidi
Bel-Abbès, ils
devront donc
faire sans le
soutien de leurs
fans. Rappelons
que la commission de discipline de la Ligue
avait infligé
cette sanction
après le match
face à l'O Médéa
où il y a eu un
jet de projectiles.

Mardi 3 janvier 2017

Hamra
et Boumechra
resteront à Alger

LES USMISTES

aujourd’hui à Sousse
Les Rouge et Noir s’envoleront aujourd’hui pour la Tunisie, plus exactement pour se diriger vers la ville
touristique de Sousse, pour effectuer un stage qui entre dans le cadre de la préparation hivernale.
PAR ANIS S.
C’est donc pour y effectuer leur
stage hivernal que les Usmistes s’envoleront pour le pays voisin. La préparation s’étalera sur neuf jours, soit du 3
au 11 janvier. Sur place, ils rejoindront
l’hôtel El-Mouradi Palace dans lequel
ils éliront domicile. Un stage sur lequel
le staff technique de l’USMA mise
beaucoup afin d’appliquer le programme de travail tracé pour la circonstance. Il faut dire que ce stage est très
important pour les coéquipiers du
capitaine Mohamed-Lamine
Zemmamouche qui devront donc bien
profiter de leur séjour à Sousse mais
surtout travailler d’arrache-pied pour

être prêts à 100% physiquement et
techniquement en prévision de la
deuxième moitié de l’actuel exercice
dans laquelle ils auront comme objectif
de conserver leur titre de champion et
de se qualifier pour la phase des
poules de la Ligue des champions africaine.
Tous les moyens sont réunis
pour réussir le stage
Il faut dire aussi que les gars de
Soustara éliront domicile dans un
somptueux établissement hôtelier qui
n’est autre qu’El-Mouradi Kentaoui de
Sousse qui est doté de tous les moyens
modernes et cela ne pourra que leur
permettre de se préparer dans les

meilleures conditions possibles. Mis à
part l’absence des internationaux, en
l’occurrence Mohamed Benyahia,
Rabie Meftah et Abderrahmane
Meziane et qui demeure le point noir
du stage hivernal, tous les moyens
sont réunis pour les Rouge et Noir afin
de réussir une bonne préparation à
Sousse et regagner ainsi le pays les batteries bien chargées.
Put mise beaucoup sur le
match amical
Comme rapporté par nos soins dans
ces mêmes colonnes, le stage de Sousse
sera ponctué par un seul match amical.
Mais jusqu’au moment où nous mettons sous presse, l’adversaire reste à

LE CONTRAT A ÉTÉ SIGNÉ HIER

Joma, nouvel équipementier
jusqu'en 2020
Comme tout le monde le sait, Joma est le
nouvel équipementier de l'USMA à partir de la
nouvelle année 2017. Comme prévu, la signature du contrat a eu lieu hier soir au siège de la
firme espagnole à El-Achour en présence du
responsable Joma Maghreb, Aberto Corcia, et le
président de l'USMA, Rebouh Haddad. Un
contrat de trois ans a été signé. Par la suite, on
nous a présenté les nouveaux maillots ainsi que
les équipements Joma que vont porter les
joueurs, avant d'organiser une collation en
l'honneur de tous les présents. Ainsi donc,
Joma fournira tous les équipements sportifs
pour l'USMA jusqu'en 2020 et remplace la firme
allemande Adidas. Cette dernière était, rappelons-le, l'équipementier du club de Soustara
pendant quatre saisons, soit depuis l'année
2012.
Alberto Corcia (responsable Joma
Maghreb) : «On veut devenir l'équipementier n° 1 des clubs algériens»
"On est très contents de s'engager avec l'USMA
comme le nouveau équipementier de ce club.
L'USMA est un club professionnel et ça nous
fait un grand honneur de signer un contrat de

partenariat avec lui. On fera tout pour lui fournir les meilleurs équipements sportifs. Notre
ambition ici en Algérie, c'est de devenir l'équipementier numéro 1 des clubs algériens. "
Haddad : «Je souhaite que Joma
nous porte bonheur»
"Ca nous fait un honneur de signer un contrat
de trois ans avec le nouvel équipementier Joma.
J'espère qu'il nous portera bonheur en remportant plusieurs titres à l'avenir. J'espère aussi
qu'il nous fournira les meilleurs équipements
sportifs. "
A. S.

déterminer. La direction du club s’active afin de trouver un sparring-partner
disponible, mais ce qui est sûr, il s’agit
d’une équipe locale. Il faut dire que le
premier responsables de la barre technique du club, Paul Put, mise beaucoup sur cette joute amicale que son
équipe va disputer à Sousse pour travailler la cohésion, combler les lacunes
constatées lors des matchs disputés
lors de la phase aller mais aussi apporter les correctifs qui s’imposent. Selon
les informations qui nous sont parvenues, le staff technique de l’USMA
devrait programmer aussi des matchs
d’application entre les joueurs afin de
travailler convenablement l’aspect
technico-tactique.
A. S.

En revanche, les deux autres
jeunes Abderrahim Hamra et
Mohamed-Réda Boumechra ne
seront pas du voyage avec
l’équipe pour prendre part au
stage hivernal de Sousse.
Pourtant, les deux joueurs ont
été convoqués plusieurs fois
lors des matchs de la phase
aller, mais le staff technique
du club a décidé de ne pas les
retenir. Ils se prépareront
donc avec l’équipe réserve
durant la trêve hivernale.

Le départ d’Abel se
précise

Le nom de Khaled Abel ne figure pas dans la liste des
joueurs concernés par le stage
de Sousse. Le départ du joueur
lors de ce mercato hivernal se
confirme et la résiliation du
contrat devrait se faire dans
les prochaines heures.

Départ à 7h

Le voyage pour le pays voisin
se fera par vol et le départ est
prévu en début de matinée à
partir de 7h au bord d’un vol
régulier Alger-Tunis. Une fois
arrivés, les membres de la
délégation usmiste poursuivront le trajet vers la ville touristique de Sousse par route et
cela va durer trois heures au
maximum. Si tout marche
comme prévu, c’est en début
d’après-midi qu’ils s’installeront à l’hôtel El-Mouradi
Kentaoui.
A. S.

Haddad : «Sayoud
n'ira nulle part»
A l'issue de la signature du contrat avec
le nouvel équipementier du club Joma, le
président de l'USMA Rebouh Haddad
affirme qu'Amir Sayoud, qu'on annonce
au CRB, n'ira nulle part et qu'il restera au
club jusqu'à la fin de son contrat.
"Sayoud n'ira nulle part. Il est lié avec le
club jusqu'en 2020 et je ne compte le
céder à aucun club car on aura besoin de
lui. ". Le président fait donc taire la
rumeur, avant d'ajouter : "On ne libérera
aucun joueur. C'est très important de
garder l'ossature de l'équipe en prévision de la phase retour. "

«On négocie avec 2 autres
joueurs»

Poursuivant sa déclaration, Haddad nous
a fait savoir que le club est en négociations avancées avec deux joueurs, mais
sans pour autant dévoiler leurs noms.
"On a engagé pour le moment Benkablia
et Bourenane et on est en négociations
avancées avec deux autres joueurs.
Excusez-moi, je ne peux pas dévoiler
leurs noms pour le moment. Vous en
saurez plus dès qu'ils auront signé leur
contrat ", a-t-il affirmé.
A. S.

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

12

USMH

USMA

www.competition.dz

RECRUTER, OUI, MAIS
AVEC QUEL ARGENT ?!
Le recrutement est au point mort pour le moment du côté
d'El-Harrach. La direction voudrait du renfort lors de ce mercato,
mais l'aspect financier est le plus gros problème pour le moment.
PAR MEHDI KABI
Alors que le marché des transferts a
débuté depuis
presque une vingtaine de jours, aucun
joueur n'a encore
signé ou a été proche
de signer avec ElHarrach. Même si la direction
ou le staff technique veulent du
renfort lors de ce mercato, la
situation est vraiment compliquée et rien n'a encore été réglé.
Le président, Mohamed Laïb se
retrouve seul à tenter de sauver
son club et d'attirer des joueurs
susceptibles d'apporter un plus
à son équipe. Lors d'une de ses
sorties médiatiques, le boss harrachi avait même sollicité Mana
afin de l'aider dans sa tâche, il
lui a proposé de revenir à la
présidence et qu'il l'aiderait
dans sa tâche afin de sortir le
club de ses problèmes et de
trouver des moyens de financement, ou alors s'il ne voulait
La reprise retardée jusqu'à aujourd'hui pas revenir en tant que présiAlors que la reprise des entraînements devait avoir lieu hier, le dent, qu'il vienne au moins aider
staff technique et à sa tête Boualem Charef a finalement décidé le club à s'en sortir. D'ailleurs,
de céder un jour de plus à ses poulains. Les Jaune et Noir
Laïb a fait appel à tous ceux qui
devront reprendre le chemin des entraînements dès aujourd'hui sont proches du club harrachi et
et se retrouveront directement à Tipaza et plus précisément au qui sont susceptibles d'aider
Chenoua où devra avoir lieu le stage de préparation hivernale.
Reste à savoir si la rumeur faisant part d'un boycot de la part l'équipe afin de se montrer pour
débuter le travail. Une situation
des joueurs soit vraie ou si elle est fausse.

compliquée mais le président de
l'USMH veut tout faire afin de
régler le problème dès les prochains jours. En tout cas, le mercato hivernal a très mal commencé
pour les Jaune et Noir et même si
l'équipe s'est relancée lors des derniers matchs de la phase aller, il
faut savoir que le premier responsable du staff technique a besoin
de renfort afin de s'assurer de
bons résultats pendant la seconde
moitié du championnat. Eliminée
de la coupe d'Algérie, El-Harrach
peut maintenant se concentrer
uniquement sur la Ligue 1
Mobilis, mais sans renfort les
choses s'annoncent compliquées.
En tout cas, l'argent est le problème qui persiste au sein de la maison harrachi et la direction fait
tout afin de trouver des solutions.
Ce problème pourrait gâcher le
mercato hivernal et mettre l'équipe dans une mauvaise position
pour la phase retour. Le seul
joueur ayant été proche du club
dernièrement est Hocine
Harrouche. Ce dernier devait être
la surprise du chef, mais depuis le
contact les négociations ne semblent avoir rien donné et même
au téléphone le joueur n'a rien
voulu déclarer. Il semblerait que
cette piste s'éloigne et laisse le
club dans l'embarras. Le président, de son côté, s'active afin de

trouver un financement et ainsi
relancer le club et le sortir de cette
crise.
La situation financière
fait fuir les recrues
Ce n'est pas l'intérêt pour les
joueurs qui manque mais la situation financière du club fait fuir les
potentielles recrues. A chaque fois
qu'un joueur est visé, la direction
n'arrive pas à le convaincre par
faute de manque d'argent. En
plus, les potentielles recrues
voient que les autres joueurs du
club n'ont pas touché leur salaire
depuis quelques mois, une situation qui ne leur donne plus envie
de signer pour El-Harrach.
Cependant, il faut dire que le premier responsable du staff technique harrachi ne veut que deux
recrues au maximum car il possède déjà un bon groupe. Boualem
Charef compte beaucoup sur ses
joueurs et sur ce stage hivernal
afin de préparer son groupe, mais
il veut aussi un ou deux renforts
pour être prêt à cent pour cent
lors de la phase retour. En tout
cas, la situation est critique mais
le président du club tente de trouver les solutions adéquates afin de
relancer son équipe et
ainsi sauver le mercato
hivernal.
M. K.

DEBBARI :

«Réussir le retour pour
finir dans les 4 premiers»
Vous profitez de quelques jours de
repos avant la reprise des
entraînements, comment ça se
passe pour vous ?

On se repose, car on était épuisés
après une phase aller très compliquée.
On se ressource auprès de nos familles
avant de reprendre le travail avec le
reste de l'équipe. Il est vrai que le moral
n'est au top après notre dernier résultat
mais on va oublier cela pour nous
remettre au travail.

Justement, comment avez-vécu
votre élimination de la coupe
d'Algérie ?

C'était vraiment compliqué pour
nous, on voulait tellement faire un bon
résultat et notre élimination est tombée
comme un coup de massue sur nos
têtes. C'était un match compliqué où on
a manqué d'efficacité. On voulait arracher la qualification car la coupe faisait
partie de nos objectifs. Comme vous le
savez, on n'a pas fait un bon parcours en
championnat et on voulait remporter la
coupe d'Algérie pour sauver notre saison, mais on a manqué de chance et on
a malheureusement perdu. En plus, on

voulait à tout prix donner de la joie à
nos supporters surtout qu'ils nous ont
demandé de leur rapporter une victoire.
D'ailleurs, on s'excuse encore auprès
d'eux.

Quel bilan faites-vous de la phase
aller ?

Il est vrai que les problèmes d'argent
nous ont fait du tort, mais la vérité c'est
qu'une fois sur le terrain on oublie tout
et on ne pense qu'à la victoire. J'espère
vraiment que tout va être réglé prochainement afin que l'on puisse faire une
phase retour dans de bonnes conditions.

Quel est votre objectif pour la phase
retour ?

C'était compliqué pour nous, surtout
le début de la saison. On a beaucoup
joué à l'extérieur et ça ne nous a pas
aidés. Mais notre retour en force lors des
derniers matchs était notre réponse à
ceux qui pensaient que l'on ne pouvait
pas le faire et qu'on allait finir en bas du
tableau. On s'est serré les coudes et l'esprit du groupe a fait la différence. On est
revenus en force en championnat et on a
réussi à arracher des victoires importantes. Comme je l'ai dit, la plupart ne
croyaient pas qu'on allait nous relancer,
surtout après notre début de saison,
mais ce n'était qu'un passage à vide,
après le sixième match on a fait un bon
parcours.

Je pense que la seconde moitié du
championnat sera nettement moins
compliquée que la première. On jouera
les sept premiers matchs à Alger, on fera
le déplacement entre le stade du 5Juillet-1962 et le nôtre, ça ne pourra
qu'être une bonne chose pour nous. En
tout cas, on veut faire une bonne phase
retour et tenter d'arracher un maximum
de points afin de finir la saison parmi les
quatre premiers du championnat. On
sait très bien ce que l'on a à faire et on va
tout donner lors de la préparation afin
d'être à cent pour cent de notre forme
pour la phase retour.

Peut-on dire que les problèmes
financiers étaient la cause de votre
mauvais début de saison ?

Concernant le mercato, l'équipe n'a
pas encore fait de recrutement,
qu'en pensez-vous ?

Franchement, on
a un bon groupe,
mais il faut dire
qu'un ou deux
joueurs en renfort
feraient beaucoup
de bien à l'équipe.
Cependant,
ce
n'est pas grave si
ça ne marche pas, car on a
de bons joueurs et je sais
que tout le monde est
motivé afin de réaliser
une bonne préparation
et de faire une bonne
phase retour.

On parle d'un boycot
de la part des joueurs
concernant la reprise
des entraînements, est-ce vrai ?

Pour ma part ce n'est pas vrai, on
ne s'est mis d'accord sur rien, on
attend tout simplement d'être
contactés afin de débuter les
entraînements.
M. K.

13

Benchikhoune,
Bengrina, Farhi et
Yaïche seront du
voyage

Pour pallier l’absence des
internationaux, le staff technique de l’USMA a décidé de
retenir les quatre jeunes, en
l’occurrence Benchikhoune,
Bengrina, Farhi et Yaïche pour
prendre part au stage hivernal
et seront bel et bien du voyage
avec l’équipe en Tunisie. Les
quatre jeunes joueurs
usmistes ne veulent pas rater
cette opportunité afin de prouver au staff technique dont ils
sont capables, ce qui va leur
permettre de gagner des
points pour espérer prendre
part aux matchs officiels que
va disputer l’équipe lors de la
phase retour de la saison.

Le premier
match
à huis clos

Sur le coup
d'une sanction
d'un match à
huis clos,
l'USMH débutera
la phase retour
sans son public.
Comme tout le
monde le sait, le
premier match
des Jaune et
Noir se jouera à
domicile face à
l'équipe de Sidi
Bel-Abbès, ils
devront donc
faire sans le
soutien de leurs
fans. Rappelons
que la commission de discipline de la Ligue
avait infligé
cette sanction
après le match
face à l'O Médéa
où il y a eu un
jet de projectiles.

Mardi 3 janvier 2017

Hamra
et Boumechra
resteront à Alger

LES USMISTES

aujourd’hui à Sousse
Les Rouge et Noir s’envoleront aujourd’hui pour la Tunisie, plus exactement pour se diriger vers la ville
touristique de Sousse, pour effectuer un stage qui entre dans le cadre de la préparation hivernale.
PAR ANIS S.
C’est donc pour y effectuer leur
stage hivernal que les Usmistes s’envoleront pour le pays voisin. La préparation s’étalera sur neuf jours, soit du 3
au 11 janvier. Sur place, ils rejoindront
l’hôtel El-Mouradi Palace dans lequel
ils éliront domicile. Un stage sur lequel
le staff technique de l’USMA mise
beaucoup afin d’appliquer le programme de travail tracé pour la circonstance. Il faut dire que ce stage est très
important pour les coéquipiers du
capitaine Mohamed-Lamine
Zemmamouche qui devront donc bien
profiter de leur séjour à Sousse mais
surtout travailler d’arrache-pied pour

être prêts à 100% physiquement et
techniquement en prévision de la
deuxième moitié de l’actuel exercice
dans laquelle ils auront comme objectif
de conserver leur titre de champion et
de se qualifier pour la phase des
poules de la Ligue des champions africaine.
Tous les moyens sont réunis
pour réussir le stage
Il faut dire aussi que les gars de
Soustara éliront domicile dans un
somptueux établissement hôtelier qui
n’est autre qu’El-Mouradi Kentaoui de
Sousse qui est doté de tous les moyens
modernes et cela ne pourra que leur
permettre de se préparer dans les

meilleures conditions possibles. Mis à
part l’absence des internationaux, en
l’occurrence Mohamed Benyahia,
Rabie Meftah et Abderrahmane
Meziane et qui demeure le point noir
du stage hivernal, tous les moyens
sont réunis pour les Rouge et Noir afin
de réussir une bonne préparation à
Sousse et regagner ainsi le pays les batteries bien chargées.
Put mise beaucoup sur le
match amical
Comme rapporté par nos soins dans
ces mêmes colonnes, le stage de Sousse
sera ponctué par un seul match amical.
Mais jusqu’au moment où nous mettons sous presse, l’adversaire reste à

LE CONTRAT A ÉTÉ SIGNÉ HIER

Joma, nouvel équipementier
jusqu'en 2020
Comme tout le monde le sait, Joma est le
nouvel équipementier de l'USMA à partir de la
nouvelle année 2017. Comme prévu, la signature du contrat a eu lieu hier soir au siège de la
firme espagnole à El-Achour en présence du
responsable Joma Maghreb, Aberto Corcia, et le
président de l'USMA, Rebouh Haddad. Un
contrat de trois ans a été signé. Par la suite, on
nous a présenté les nouveaux maillots ainsi que
les équipements Joma que vont porter les
joueurs, avant d'organiser une collation en
l'honneur de tous les présents. Ainsi donc,
Joma fournira tous les équipements sportifs
pour l'USMA jusqu'en 2020 et remplace la firme
allemande Adidas. Cette dernière était, rappelons-le, l'équipementier du club de Soustara
pendant quatre saisons, soit depuis l'année
2012.
Alberto Corcia (responsable Joma
Maghreb) : «On veut devenir l'équipementier n° 1 des clubs algériens»
"On est très contents de s'engager avec l'USMA
comme le nouveau équipementier de ce club.
L'USMA est un club professionnel et ça nous
fait un grand honneur de signer un contrat de

partenariat avec lui. On fera tout pour lui fournir les meilleurs équipements sportifs. Notre
ambition ici en Algérie, c'est de devenir l'équipementier numéro 1 des clubs algériens. "
Haddad : «Je souhaite que Joma
nous porte bonheur»
"Ca nous fait un honneur de signer un contrat
de trois ans avec le nouvel équipementier Joma.
J'espère qu'il nous portera bonheur en remportant plusieurs titres à l'avenir. J'espère aussi
qu'il nous fournira les meilleurs équipements
sportifs. "
A. S.

déterminer. La direction du club s’active afin de trouver un sparring-partner
disponible, mais ce qui est sûr, il s’agit
d’une équipe locale. Il faut dire que le
premier responsables de la barre technique du club, Paul Put, mise beaucoup sur cette joute amicale que son
équipe va disputer à Sousse pour travailler la cohésion, combler les lacunes
constatées lors des matchs disputés
lors de la phase aller mais aussi apporter les correctifs qui s’imposent. Selon
les informations qui nous sont parvenues, le staff technique de l’USMA
devrait programmer aussi des matchs
d’application entre les joueurs afin de
travailler convenablement l’aspect
technico-tactique.
A. S.

En revanche, les deux autres
jeunes Abderrahim Hamra et
Mohamed-Réda Boumechra ne
seront pas du voyage avec
l’équipe pour prendre part au
stage hivernal de Sousse.
Pourtant, les deux joueurs ont
été convoqués plusieurs fois
lors des matchs de la phase
aller, mais le staff technique
du club a décidé de ne pas les
retenir. Ils se prépareront
donc avec l’équipe réserve
durant la trêve hivernale.

Le départ d’Abel se
précise

Le nom de Khaled Abel ne figure pas dans la liste des
joueurs concernés par le stage
de Sousse. Le départ du joueur
lors de ce mercato hivernal se
confirme et la résiliation du
contrat devrait se faire dans
les prochaines heures.

Départ à 7h

Le voyage pour le pays voisin
se fera par vol et le départ est
prévu en début de matinée à
partir de 7h au bord d’un vol
régulier Alger-Tunis. Une fois
arrivés, les membres de la
délégation usmiste poursuivront le trajet vers la ville touristique de Sousse par route et
cela va durer trois heures au
maximum. Si tout marche
comme prévu, c’est en début
d’après-midi qu’ils s’installeront à l’hôtel El-Mouradi
Kentaoui.
A. S.

Haddad : «Sayoud
n'ira nulle part»
A l'issue de la signature du contrat avec
le nouvel équipementier du club Joma, le
président de l'USMA Rebouh Haddad
affirme qu'Amir Sayoud, qu'on annonce
au CRB, n'ira nulle part et qu'il restera au
club jusqu'à la fin de son contrat.
"Sayoud n'ira nulle part. Il est lié avec le
club jusqu'en 2020 et je ne compte le
céder à aucun club car on aura besoin de
lui. ". Le président fait donc taire la
rumeur, avant d'ajouter : "On ne libérera
aucun joueur. C'est très important de
garder l'ossature de l'équipe en prévision de la phase retour. "

«On négocie avec 2 autres
joueurs»

Poursuivant sa déclaration, Haddad nous
a fait savoir que le club est en négociations avancées avec deux joueurs, mais
sans pour autant dévoiler leurs noms.
"On a engagé pour le moment Benkablia
et Bourenane et on est en négociations
avancées avec deux autres joueurs.
Excusez-moi, je ne peux pas dévoiler
leurs noms pour le moment. Vous en
saurez plus dès qu'ils auront signé leur
contrat ", a-t-il affirmé.
A. S.

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

14

www.competition.dz

NAHD

MOB

Alors que le bilan collectif est plutôt correct

Belamri
Zakaria sera
bientôt
engagé

La phase aller des
joueurs au peigne fin
Après avoir rendu le
bilan collectif de la
phase aller du
championnat, nous
rendons à présent
compte le bilan
individuel de cette
phase aller du
championnat, en
scrutant au peigne fin
les prestations de
chacun des joueurs
nahdistes.

(11) Bennaï Mohamed : un joueur que
tout le monde attendait, mais la montagne a finalement accouché d'une souris. L'ex-joueur de l'USMBA n'a pas été
au niveau lors de cette phase aller, en
dépit du fait qu'il ait eu quelques opportunités de briller, mais il n'a jamais saisi
sa chance, son départ n'est qu'une suite
logique à ses prestations décevantes.
(17) Benyahia Zakaria : que pouvaiton s'attendre d'un joueur qui était resté
sur le carreau durant 18 mois, Benyahia
n'a jamais pu reprendre le niveau qui
était le sien il y a quelques années, l'engager était déjà un pari, lequel s'est
avéré perdant, le voir partir n'est clairement pas une surprise, loin de là.
(27) Ouhadda Zakaria : auteur d'une
assez belle saison, lors de l'exercice dernier, Zakaria Ouhadda a sombré dans
l'anonymat cette saison. Ayant eu de
nombreuses opportunités de confirmer
son talent, Ouhadda n'a pas répondu
aux attentes. Et pourtant, tout le monde
reconnaît les qualités du joueur, les
Nahdistes attendent de voir le vrai
Ouhadda, eux qui ont foi en leur joueur.

PAR MOHAMED ADRAR
Et le moins que l'on puisse dire est
que la plupart des joueurs ont évolué en
deçà de leurs capacités, du moins c'est ce
que nous avons pu constater. Retour
donc sur une phase aller qui n'a pas livré
que des satisfactions.
Il a été au-dessus de tous
(26) Ardji Walid : Il a été tout bonnement et simplement le meilleur joueur
nahdiste lors de cette phase aller du
championnat, et de très loin, c'est souvent de lui qu'est venue l'ouverture. Un
joueur qui a prouvé que l'age et l'expérience ne veulent pas tout dire dans le
football, le talent passe avant tout, Ardji
l'a encore une fois prouvé. Le détonateur.
Il a brillé
(23) Khiat Abdelghani : arrivé sur la
pointe des pieds au Nasria, après un
passage raté au DRBT, Abdelghani
Khiat a conquis le cœur des Nahdistes
par son jeu dur, sa grinta, mais aussi et
surtout grâce à ses buts décisifs qui ont
sauvé la face du Nasria lors de cette
phase aller. Utilisé dans l'axe comme
sur le couloir gauche, Khiat a été souvent performant, pas une surprise pour
ceux qui connaissent l'homme. Le gladiateur
Ils ont fait le boulot
(22) Ouali Bilel : sans une blessure
qui l'a stoppé net dans son élan, Bilel
Ouali aurait réussi une grande première
moitié de saison, malgré cela, il demeure
l'un des éléments les plus importants sur
l'échiquier du coach Michel. Le bosseur.
(8) Bendebka Sofiane : le capitaine
nahdiste a été inconstant dans ses prestations,
mais dans l'ensemble il a été au-dessus de ce
qu'il avait montré la saison dernière,
Bendebka a fait le boulot. El-Capitano.
(9) Hichem Mokhtar : vivement critiqué, l'attaquant nahdiste Hichem
Mokhtar a répondu sur le terrain, en réalisant quelques prestations intéressantes, lui qui se donne à 200% à chaque
fois qu'il est aligné sur le terrain.
L'infatigable.
(1) Merbah Gaya : il n'a disputé que
quatre rencontres depuis l'entame de la

saison, mais à chaque fois qu'on a fait
appel à lui, Gaya a répondu présent, affichant des qualités certaines à prendre la
succession d'Azzeddine Doukha.
(39) Khacef Mohamed-Noufel : il est
l'une des révélations de cette phase aller
du championnat, souvent titulaire au
poste de latéral gauche, Khacef a montré
de très belles dispositions, un joueur à
encourager.
(35) Bouzidi Abdelghani : combattant, dur sur l'homme, le jeune joueur de
19 ans n'a disputé que 3 rencontres en
tant que titulaire, mais ses prestations
furent tellement bonnes qu'il a l'air déjà
mature et prêt à assumer son rôle pour
toute la saison.
Ils peuvent mieux faire
(10) Ahmed Gasmi : meilleur buteur
du Nasria avec cinq réalisations, Ahmed
Gasmi n'a pas été au niveau qui était le
sien la saison dernière. Gêné par une
redondance de blessures, Gasmi n'a pu
évoluer à son meilleur niveau, lui qui
peut largement mieux faire s'il réussit à
se débarrasser de ses pépins physiques.
(30) Doukha Azzeddine : arrivé au
Nasria avec le statut d'international,
Azzeddine Doukha n'a pas été au
niveau des attentes des supporters et
dirigeants du Nasria. L'ex-portier de la
JSK a été trop inconstant, rendant quelques
copies désastreuses, mais aussi des performances intéressantes. La phase retour doit
être la sienne, lui qui est bien revenu lors
des dernières semaines
(5) Zeddam Hamza : auteur d'un
début de saison désastreux, Zeddam
Hamza s'est bien repris par la suite, et ce,
après avoir été pris en charge par le
coach Michel qui l'a fait suer en lui
dégommant les quelques kilos qui
étaient en trop. Zeddam peut toutefois
mieux faire, il en a d'ailleurs intérêt, vu
la rude concurrence qui l'attend lors de
cette seconde phase du championnat.

(4) Herida Mohamed : sa situation est
un peu différente de celle de Zeddam,
lui qui a dû cirer le banc de touche
durant de nombreuses semaines, avant
de gagner sa place par la suite. Son
manque de compétition a eu raison de
ses prestations qui n'ont pas toujours été
bonnes, lui qui peut largement faire
mieux, comme il l'a si bien montré la saison dernière.
(19) Benhocine Zakaria : ni bon ni
mauvais, Zakaria Benhocine a répondu
souvent présent à chaque fois qu'on a
fait appel à ses services, même si au vu
de ses qualités il a nettement les moyens
de faire encore mieux que ce qu'il a montré jusqu'à présent.
(13) Abid Mohamed-Amine : on
aurait pu le mettre parmi les déceptions de cette phase aller, mais
quelques belles prestations, notamment en cette fin de phase aller, nous
laissent dire qu'Abid a largement les
moyens de faire mieux, lui qui est bien
loin de la forme qui était la sienne lorsqu'il évoluait à l'USMH. Abid doit
montrer plus au risque de se retrouver
dans la case des abonnés absents.
Ils ont déçu
(24) Benamara Youcef : il n'y a absolument pas de mot pour qualifier la phase
aller du latéral nahdiste, tellement il fut
mauvais à chacune de ses sorties.
L'enfant de Guelma est l'un des plus
grands flops de cette première moitié de
saison, et s'il n'a pas été libéré, c'est uniquement par manque de solutions dans
les couloirs. Le flop.
(14) Harrouche Hocine : comme on
pouvait bien s'y attendre, Hocine
Harrouche a été bien loin des attentes
des dirigeants et supporters nahdistes,
lui qui n'a absolument rien apporté en
dépit de quelques titularisations éphémères. Sa libération n'est d'ailleurs pas
une surprise.

(15) Ghazi Karim : parmi les
meilleurs joueurs du Nasria lors de
l'exercice précédent, Karim Ghazi n'a
pas réussi à poursuivre sur sa lancée. Le
vétéran de 38 ans a été dépassé à chaque
fois qu'il a été aligné par son coach, hormis peut-être son match à Constantine.
Ghazi n'a clairement pas 20 ans, lui qui
sera utilisé comme joueur de rotation
lors de la seconde moitié de saison.
Ils n'ont pas eu suffisamment
de chances
(7) Ferguène Saïd : titularisé à deux
reprises seulement, Saïd Ferguène n'a
pas eu suffisamment de temps de jeu
pour montrer ses qualités lors de cette
phase aller du championnat, lui qui va
devoir cravacher dur pour espérer avoir
une nouvelle chance.
(54) Aït-Abdelmalek Riad : le jeune
ailier gauche de 19 ans n'a eu à disputer
que deux bouts de matchs, mais ses qualités laissent entrevoir un avenir radieux
pour le jeune Nahdiste. Aït-Abdelmalek
pourrait bien constituer une solution
plus qu'intéressante au poste d'ailier
gauche, d'autant plus qu'aucun joueur
n'a réussi à s'y imposer lors de cette première moitié de saison, le coach Michel
gagnerait bien à tenter le coup.
M.A

Alors que la
direction du club
nahdiste a officiellement clos son
mercato hivernal,
une sixième recrue
serait sur le point
de s'engager avec
le Nasria. En effet,
le coach Alain
Michel qui avait
été séduit par les
qualités de l'attaquant franco-algérien Belamri
Zakaria aurait
recommandé aux
dirigeants du club
d'engager le
joueur, et le mettre
à la disposition de
l'équipe réserve.
Le jeune attaquant
de 18 ans pourrait
bien s'engager
dans les prochains
jours avec le
NAHD, en bénéficiant d'une licence
U20, sachant qu'il
ne rentre pas dans
les restrictions
concernant les cinq
licences autorisées
en équipe fanion.
Le manager du
joueur M. Merabet
Mohamed n'attend
plus qu'un signe
de la direction du
club pour finaliser.

Benyahia
vers la JSM
Béjaïa

Libéré par la
direction du club,
après une première moitié de saison
décevante, l'attaquant AhmedBenyahia Zakaria
serait sur le point
de s'engager avec
la JSM Béjaïa. Le
joueur pourrait
bien rejoindre son
ex-entraîneur au
Nasria, en l'occurrence, Younès
Ifticen, lequel l'aurait recommandé
aux dirigeants de
la JSMB. Le manager du joueur, à
savoir Merabet
Mohamed serait
sur le point de
trouver un accord
avec le président
béjaoui pour le
transfert de son
joueur vers la
JSMB.

Gasmi à la 13e place
du classement des buteurs
en championnat

Auteur de 4 buts en
championnat depuis
l'entame de la saison,
l'attaquant nahdiste Ahmed
Gasmi a terminé cette phase
aller du championnat à la
13e place du classement
des buteurs de la Ligue 1
Mobilis, pas très loin du
leader béjaoui Messaâdia
qui en est à 7 réalisations
jusque-là, un retard que le
buteur nahdiste pourrait
bien combler s'il retrouve
son meilleur niveau.

BOUCHEBAH
décrypte la situation
C'est au lendemain de l'assemblée générale de la société sportive par actions du Mouloudia
Olympique de Béjaïa que le délégué des actionnaires s'est présenté devant la presse locale afin
d'animer un point de presse tenu hier après-midi au siège du club sportive amateur du MOB en
guise d'expliquication des résolutions prises lors du déroulement de la réunion d'avant-hier avec
l'ensemble des dirigeants du club.
PAR BADIS BESSAI
Cette conférence devrait être
animée par le président Farid
Hassissen, mais pour cause de fermeture de routes dans l'ensemble du territoire de la wilaya, ce dernier s'est vu tous
les accès bloqués et a tenu à s'excuser
auprès de l'assistance pour son absence.
Mustapha Bouchebah a donc pris le
relais et a entamé la conférence, en sa
qualité de porte-parole du club, en
appelant à la sagesse toutes les parties
concernées afin de concentrer tous les
efforts et tirer la charrue mobiste dans
le même sens.
La démission de Hassissen
refusée
L'acteur de la conférence de presse a
donc continué en expliquant que le président démissionnaire s'est vu refuser
sa démission par le conseil d'administration et poursuivra donc sa mission
jusqu'à la fin de l'exercice sportif en
cours, et peut compter cette fois-ci sur
l'ensemble des actionnaires qui seront à
ces côtés. Sur la même lancée,
Bouchebah, a annoncé l'installation de
diverses commissions qui se chargeront des volets techniques, administratifs, etc.
Une manœuvre très bénéfique pour
le club en ce passage très délicat.
Le problème financier provisoirement réglé
Après le faux bond fait par la
Confédération Africaine de Football en
ce qui concerne l'argent attribué au
club finaliste de la compétition numéro
deux au niveau du continent, ajouter à
cela la facturation du vol spécial mis à
la disposition du club pour se déplacer
au Congo disputer la finale de
novembre par les instances footballistiques du pays. Une décision jugée
injuste par les dirigeants du club
d'Yemma Gouraya, d'autant plus que
le Mouloudia était parti pour honorer
le pays.

Mardi 3 janvier 2017

11
La destination du stage
inconnue

En effet, la destination du stage du
club est relative à la
date de la première
journée de la phase
retour du championnat de Ligue 1
Mobils.
Dans le cas où le
match contre l'USM
Alger sera reporté,
les Crabes prendront
la route en direction
de la Tunisie, site
habituel des stages
mobistes, si la rencontre en question
ne sera pas reportée
la délégation mobiste se contentera d'un
mini-stage au niveau
d'Alger.

Reprise hier

C'est hier en fin
d'après-midi que
Rahal et ses camarades ont revêtu les
crampons avec une
légère séance programmée sous les
commandes de
Boussaâda au sein
du stade de l'Unité
Maghrébine, avec
Daif, Sidi Saleh,
Bencherifa, Cheklam,
Ferhat, Mouhli,
Bentayeb, Salhi et
Rahal en attendant le
retour des absents.

Biquotidien
aujourd'hui

Voici que l'opérateur de la téléphonie mobile Mobilis, qui a sponsorisé le
club durant les 3 dernières saisons, fait
des siennes et refuse le renouvellement
du contrat de sponsoring avec les
Crabes.
Les responsables du club ont donc
été obligés de mettre la main à la poche
pour essayer de, provisoirement, régler
les problèmes financiers du club afin
d'entamer les négociations et attirer un
entraîneur et des joueurs qualifiés pour
remonter la pente.
Henkouche très proche du
MOB
L'ex-entraîneur du RC Relizane
serait donc le favori pour être responsable du staff technique mobiste, le
technicien a apparemment rencontré la
direction mobiste hier en fin d'aprèsmidi afin de négocier un probable
débarquement au club. Les pourparlers

vont, à ce qui paraît, dans le bon sens et
l'officialisation de la venue du coach
Mohamed Hankouche comme nouvel
entraîneur des Crabes n'est qu'une
question de jours.
Simondi comme deuxième
solution
L'ex-entraîneur de la JS Saoura reste
la carte joker dont la direction voudra
jouer dans le cas où les négociations
avec Hankouche tourneraient à l'échec.
Le technicien français, qui est passé
par plusieurs clubs algériens à l'instar
du CS Constantine et de la JS Saoura,
est attendu aujourd'hui à Béjaïa pour
discuter avec les responsables du club.
4 joueurs d'ici la fin de
semaine
Les dirigeants mobistes prennent
enfin les choses au sérieux et se concentrent désormais sur le mercato hivernal

Mansouri
en cours
de
négociation
Le gardien de l'USM Alger, Smaïl
Mansouri, aurait demandé ses papiers à
la direction de Soustara et compte bien
changer de club cet hiver. L'ancien
Mobiste serait, lui aussi, intéressé par un
come-back à Béjaïa. Si ce dernier arrive à
récupérer sa lettre de libération, ses
chances de porter, de nouveau, le maillot
des Vert et Noir sont grandes. A rappeler
que le natif de Blida faisait partie de
l'équipe qui avait remporté la coupe
d'Algérie en 2015.
B. B.

qui, rappelons-le, est ouvert depuis
plus de deux semaines, une chose qui
est sans grand intérêt pour le club qui
n'a jusqu'à présent effectué aucun
accord concret en matière de joueurs à
recruter et promettent la venue de 4
joueurs d'ici la fin de la semaine.
«Nous comptons sur le nouveau wali pour nous apporter
de l'aide»
Bouchebah, au nom de tous les
actionnaires, a tenu à souhaiter la bienvenue à M. Mohamed Hattab, fraîchement installé au poste de wali de Béjaïa.
Connu pour son attachement au ballon
rond, la direction du club le plus populaire de la wilaya de Béjaïa souhaiterait
le rencontrer très prochainement dans
le but de lui expliquer la situation du
club et lui demander d'apporter une
aide précieuse.
B. B.

Le report du
match contre
l'USMA est
impératif
Messaâdia et ses camarades affronteront les
Algérois de l'USMA lors de la première rencontre de la phase retour, une rencontre qui
devrait logiquement être reportée car le
Mouloudia de Béjaïa sera privé des services de
cinq de ses joueurs. Avec 4 joueurs engagés
avec l'équipe nationale militaire qui disputera
en ce mois de janvier à Oman les jeux militaires,
Yaya, Belkacemi, Khadir et Rahal en plus de
l'absence du portier Rahmani qui sera au
Gabon avec les Verts pour disputer la coupe
d'Afrique des nations, les responsables
mobistes comptent donc déposer une demande
à la FAF pour le report de cette rencontre car les
joueurs en question font partie du onze entrant
lors de chaque rencontre jouée par le MOB et
ceci depuis le début du championnat.

L'entraîneur intérimaire Abdelwahhab
Boussaâda a programmé un biquotidien aujourd'hui au
niveau du stade de
l'Unité Maghrébine,
à 9h30 et à 16h00.

Vers la libération de Yesli
et Bencherifa

C'est donc quasiment officiel, le
milieu de terrain
Kamel Yesli ainsi
que l'arrière gauche
Zakaria Bencherifa
seront sans doute
libérés d'ici quelques
jours, rappelons que
depuis leur venue
les deux joueurs
n'ont apporté aucun
plus à l'équipe et
méritent donc logiquement cette résiliation de contrat
afin de permettre à
d'autres éléments
plus performants de
porter les couleurs
du club.

Vers le retour
de Benali

La venue du
désormais ex-arrière
gauche du
Mouloudia d'Oran
est sur le point de
s'officialiser. L'ancien
Mobiste reviendra
probablement à la
maison et ce après
un court passage de
six mois dans l'équipe de sa ville.

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

www.competition.dz

CRB

10

MCO

Hamia et Lemhène
au Chabab pour 30 mois

Les nouveaux
actionnaires
connus

La question des
actionnaires qui doivent
travailler aux côtés du
président Hadj Mohamed
est officiellement réglé.
Depuis hier, les
actionnaires travaillant
avec lui ont tout finalisé
chez le notaire. Les
nouveaux actionnaires
sont Ryad Boucetta,
Toufik Chouchar et Mehdi
Rabehi. A ces derniers, il
faudra ajouter Réda
Malek et Azzedine Gana
qui détiennent chacun 1%
des actions ainsi que
conclu un accord portant sur la libéra- Mokhtar Kalem, président
tion du joueur pour le CRB contre la
du CSA, structure
majoritaire avec 75%.
somme forte de 1,2 milliard de cen-

Le Chabab de Belouizdad est en passe de dépasser sa crise administrative. Le président
Hadj Mohamed aura réussi à gagner son duel avec les membres qui tentaient de faire
traîner sa désignation à la tête de la présidence du club.
PAR MOUNIR ISLAM
Le dirigeant en question a entamé officiellement ses fonctions. Il aura
été fidèle à ses engagements puisqu'il
vient de débuter officiellement le mercato hivernal qui devra fermer ses
portes le 15 janvier prochains. Après
donc deux semaines de retard, Hadj
Mohamed fait son entrée en force en
engageant deux excellents joueurs qui
ont bien marqué la phase aller du
championnat professionnel de Ligue 1
Mobilis. Il s'agit, en effet, des pensionnaires de l'Olympique de Médéa, à
savoir le milieu de terrain, Mokhtar
Lemhène et le buteur Mohamed
Amine Hamia. C'est ce que nous avons
appris de sources proches des Rouge et
Blanc de Laâqiba indiquant que les
deux joueurs ont signé chacun des
contrats de deux ans et demi (30 mois).
Le nouveau président du Chabab avait
entamé les négociations dimanche dernier au sujet de Hamia. Avec les dirigeants de l'Olympique de Médéa, il
s'était entendu de tenir un deuxième
round de négociations. Il a eu lieu
dimanche soir où un accord final a été
dégagé au sujet du buteur de
l'Olympique de Médéa. Après avoir

times, Hadj Mohamed aura surpris
tout son monde en réclamant également les services de Mokhtar
Lemhène proposant 300 millions de
centimes supplémentaires pour la
lettre de libération de l'ancien pensionnaire de la JSK. Après d'âpres
négociations, les dirigeants olympiens ont fini par donner leur accord.
Une entame en force pour le nouveau
patron de la maison belouizdadie qui
a désormais besoin du soutien de tout
le monde pour rendre au Chabab sa
fière allure.
Renfort de choix
Il faut dire aussi que le recrutement
de Lemhène et Hamia est un renfort
de choix pour l'effectif belouizdadi.
L'entraîneur du Chabab, Badou Zaki,
ne peut que s'en féliciter lui qui avait
estimé " limiter " l'effectif appelant à
un renfort qualitatif en prévision de la
phase retour où le Chabab jouera sur
le front du maintien et celui de la
coupe d'Algérie. Ça commence plutôt
bien.
M. I.

Hadj Mohamed : «J'ai dû
payer 1,5 milliard à l'OM»
Comme il l'a toujours indiqué, Hadj Mohamed attendait bien que la crise passe pour pouvoir
entamer ses fonctions dans de bonnes conditions. Commençant son travail, Hadj Mohamed
aura déjà réussi à engager deux bons joueurs de la Ligue 1 Mobilis. Les Hamia et Lemhène
(Olympique de Médéa) ont signé pour le CRB. La direction de l'OM, en quête de ressources
financières nécessaires, en aura tiré profit empochant ainsi quelque 1,5 milliard de centimes. "
J'ai déboursé pas moins de 1,5 milliard pour pouvoir conclure la transaction. Je sais que ces
deux joueurs sont indispensables pour le CRB et sont également en mesure d'apporter le plus
escompté ", aura dit Hadj Mohamed à des membres de son bureau. Hadj Mohamed leur a
même indiqué qu'il ne ménagera aucun effort pour consentir davantage de moyens financiers
pour recruter d'autres joueurs imposants du championnat d'Algérie. Hadj Hamou, apprendon, de nos sources est allé jusqu'à s'engager à rendre au CRB sa fière allure dans un laps de
temps assez court. Pour ce faire, il appelle à la mobilisation générale de tous les Belouizdadis
sans exclusion aucune.
M. I.

Tebi convoité par le CRB

Le joueur du RC Relizane, Tebi, est sur le radar du CRB. Le
président Hadj Mohamed veut engager des négociations avec
son homologue du Rapid pour les convaincre de lui céder le
joueur en question. Compte tenu de la crise financière vécue
actuellement par le RCR, l'entreprise de Hadj Mohamed a de
fortes chances d'aboutir.

Les conclusions des
contacts connues
aujourd'hui

Amir Sayoud
sur le radar
du boss

Il animera une conférence
de presse le 6 janvier

Peu exposé aux médias à l'exception de
ses deux interventions sur les médias
publics locaux (la radio Chaîne 1 et radio ElBahdja), le président du CRB, Hadj
Mohamed compterait mettre fin à son
"éclipse communicationnelle" le 6 janvier
prochain. C'est ce que nous avons appris
hier de sources proches du dirigeant en

question qui aura pris l'engagement d'organiser une conférence de presse le 6 janvier
prochain afin de réponde aux questions des
journalistes. Même si la tenue de la conférence de presse n'est pas encore officielle,
elle demeure indispensable pour avoir plus
de détails sur les projets du président Hadj
Mohamed au profit du Chabab.
M. I.

Le milieu offensif de
l'USM Alger, Amir Sayoud,
sera l'autre surprise du nouveau boss du Chabab de
Belouizdad. C'est du moins
ce que nous avons appris
hier de sources généralement

bien informées précisant que
des contacts sérieux ont été
entrepris dernièrement avec
l'ancien international olympique. Ayant eu vent de la
volonté du joueur Sayoud de
quitter le navire de Soustara
où ses performances sportives n'ont pas été à la hauteur de son immense talent,
le président du CRB tente de
profiter de l'opportunité
pour faire venir Sayoud. Ce
dernier offre le profil pour
donner plus de couleur au
jeu offensif belouizdadi. A en
croire nos sources, les
conclusions des négociations
avec Amir Sayoud seront
connues aujourd'hui. Quoi
qu'il en soit, la venue de l'ancien maître à joueur du DRB
Tadjenanet au Chabab de
Belouizdad est loin d'être
acquise. D'autant plus que la

Deux
mensualités
pour les
joueurs

D'après des sources
bonnes, nous apprenons
que le président Hadj
Mohamed devait se
rendre hier au lieu de
préparation du CRB pour
tenir une réunion avec les
joueurs. Il sera question
de leur expliquer son plan
d'action comme il devait
procéder, selon nos
sources, à la
régularisation de deux
mois de salaires pour les
joueurs. Il compte
également payer les
membres du staff
technique avant la fin du
présent regroupement.
Financièrement, tout
semble entrer dans
l'ordre pour le CRB.

Boukacem pisté
par l'USMBA

Le deuxième gardien du
CRB, Boukacem, est pisté
par l'USM Bel-Abbès. C'est
ce que nous avons appris
auprès du CRB, mais il
semble que le Chabab est
peu enclin à l'idée de
céder son gardien de but.

Mobilis débute avec une absence de
taille. Il s'agit de l'entraîneur en chef
de l'équipe, Badou Zaki. Parti jeudi
soir au Maroc pour passer quelques
jours de repos, le technicien en question n'est pas encore revenu à la capitale. C'est pourquoi d'ailleurs le
début du stage sera assuré par l'ad-

joint, Bensmaïn. En prévision du
stage, les joueurs belouizdadis seront
soumis à un travail physique assez
soutenu pour qu'ils soient au top
lors de la reprise du championnat le
13 janvier avec un périlleux déplacement à Oran pour croiser le fer avec
le Mouloudia local.

Belatoui
reprendra
aujourd’hui
Ce n’est que ce mardi que
Belatoui va reprendre du
service, tandis que la reprise a
été assurée par le duo MecheriSefraoui, l’entraineur en chef,
qui devait rentrer hier soir de
France, est attendu cet aprèsmidi à l’hippodrome d’Es
Senia.

Discussions dans

LA DISCRÉTION

AVEC AOUEDJ
N’ayant toujours pas engagé sa première
recrue, le club phare de l’Ouest, qui
d’habitude est très actif, dans la période des
transferts, fait preuve d’immobilisme, d’où les
interrogations sur les réelles intentions du
président du club, de vouloir recruter.

Entraînement
à Zabana à
partir de
demain
A compter de ce mercredi,
l’équipe reprendra
l’entrainement à Zabana, pour
la séance d’hier et celle
d’aujourd’hui, le groupe
s’entraine à l’hippodrome d’Es
Senia.

Des
ponctions
sur salaires
La direction du club
envisage de procéder à des
ponctions dans les salaires de
joueurs, suite à des absences à
l’entrainement. Cependant, ces
ponctions seront effectives à la
fin de saison, pas maintenant,
ce qui fait que les joueurs vont
toucher la totalité des salaires,
la semaine prochaine, assure
une source proche de la
direction.
M. S.

PAR M. STITOU
Tandis que les opposants de
Baba, prétendent qu’il n’a pas l’argent pour recruter, selon les proches
du président actuel, l’argent n’est pas
un problème, seulement le club ne va
pas faire n’importe quoi. Il y a
quelques jours, Baba nous a confié
qu’il est possible que des recrues
débarquent au club, dans la première
semaine de janvier, à cet effet. Selon
nos sources, Sid-Ahmed Aouedj
serait l’une de ses priorités. Il parait
que des discussions tenues secrètes
ont été entamées, pendant le weekend. Aouedj aurait promis à Baba de
régler personnellement son problème
de libération avec Omar Ghrib, bien
que ce dernier ait annoncé que
Aouedj ne sera pas libéré. Selon nos
informations, cette déclaration a pour

Beldjilali,
l'autre option

Il semble que Hadj
Mohamed veut piocher du
côté de l'USMA. Outre Amir
Sayoud, l'autre milieu offensif des Rouge et Noir de
Soustara, Kadou Beldjilali,
intéresse le nouveau patron
des Belouizdadis.
M. I.

…Le coach attenu aujourd'hui L'absence de Badou Zaki ne
devra pas tarder longtemps. Selon nos
sources, l'entraîneur marocain est
attendu à Alger aujourd'hui pour diriger le reste du regroupement d'Aïn
Benian.
M. I.

Tout se précisera d’ici la
fin de semaine
Alors qu’il est convoqué pour le
stage de Benidorm (Espagne), SidAhmed Aouedj a laissé entendre que
même s’il sera présent à ce stage, il
tentera de régler ce problème de libération avec son employeur.
Toutefois, dans le camp oranais, on
craint qu’il cherche à utiliser ce
contact avec le MCO, pour retrouver
grâce auprès de son actuel
employeur. Les prochains jours nous
édifieront bien sur ses intentions.
M. S.

Le MCO peut en cas d’accord avec Zakaria Benchâa,
engager, cet hiver, ce jeune
attaquant, qui avait refusé de
rempiler, en raison d’un différend financier avec son
employeur cet été. D’après
nos informations, la direction
dispose d’une licence, qu’elle
souhaiterait réserver à cet
attaquant si, bien entendu, ce
dernier accepte de revenir au
club, affaire à suivre.

Contacté officiellement par le MCO, ce jeune ailier gauche, qui est natif d’El Hamri, espère
que son actuel club, le MCS, ne le priverait pas de cette opportunité de porter les couleurs
de son club de cœur.
Effectivement, en milieu de semaine dernière, un dirigeant du MCO
m’a appelé au téléphone, il était en
compagnie de Baba, il me l’a passé,
et le président du MCO a été clair
avec moi. «J’aimerais bien te voir
dans notre effectif», m’a-t-il dit.
Venant d’un club de l’envergure du
MCO, qui est de surcroit mon club
de cœur, étant donné que je suis natif
d’El Hamri, qui est le fief du MCO, je
suis vraiment honoré que Baba ait
pensé à moi.

Les premières discussions ontelles abouti à un accord ?

J’ai été honnête avec Baba, vu que
je suis lié au MCS, je ne pouvais lui

Et s’il refuse de vous libérer,
quelle sera votre réaction ?

Je n’ai qu’à me plier à la volonté de
mon président, je reconnais qu’au
MCS, j’ai été bien accueilli, je ne suis
pas un ingrat, si mon président ne
me donnera pas un bon de sortie, je
ferai de mon mieux pour aider le
MCS à atteindre son objectif qui est
l’accession.

Etes-vous surpris que le MCO

s’intéresse à vous ?

Dire le contraire serait mentir.
D’après Baba, c’est l’entraineur
Omar Belatoui qui lui a conseillé de
m’enrôler, je profite de l’occasion
pour le remercier d’avoir pensé à
moi.

Vous évoluez dans quel registre ?

J’évolue en attaque, je suis plus à
l’aise comme ailier gauche. Avec le
MCS, cette saison, j’ai marqué un but
en coupe d’Algérie, face au GCM et
j’ai délivré cinq passes décisives,
alors que je rentre souvent en cours
de match, j’estime que mon bilan est
positif.

A 21 ans, vous avez déjà connu
plusieurs clubs…

J’ai d’abord fait ma formation à

L’espoir Abderrahmane
Blaha qui a ébloui les présents par la qualité de son
jeu, lors de sa 1re titularisation dans le match contre le
CSC, va parapher prochainement un contrat de cinq ans
avec le club. Son père qui a
rencontré Hassani Krimo,
pendant le week-end, a
donné son accord, pour que
son fils signe ce contrat,
moyennant un salaire mensuel qui ne sera pas, bien
entendu élevé, les premiers
temps, mais si Blaha s’imposera, en devenant un titulaire
indiscutable, il bénéficiera
logiquement d’une augmentation de salaire.

Benchâa
peut
rempiler

Les supporters ont
illuminé Oran

donner dans l’immédiat mon accord,
même si ça me tient à cœur de porter
le maillot du MCO. Cela dit, mon
manager Rachid Moulay va discuter
avec mon président à Saida, de la
possibilité de me libérer cet hiver.
J’espère que mon président ne s’opposera pas à mon départ.

Blaha va
signer un
contrat
de 5 ans

Actuellement à la JSS, faute
d’adaptation dans ce club,
Sayah souhaiterait partir,
selon les rumeurs, l’ancien
attaquant du MCA aimerait
bien rejoindre les rangs du
MCO si, éventuellement, il
récupère sa lettre de libération de la JSS.

Guenina : «Mon sort est entre
les mains du président du MCS»
Est-il vrai que le président du
MCO vous a proposé de venir dans
son club ?

15

Sayah
souhaite
venir au MCO

but de permettre à Aouedj de négocier en position de force avec son
futur club, c’est le service que veut
rendre Ghrib à son joueur, avec
lequel, il entretient de bonnes relations, croit-on savoir.

Le soir du 31 décembre, les supporters du MCO se sont donnés rendez-vous sur
le boulevard Front de Mer, pour célébrer la fin de l’année. Feux d’artifice et fumigènes ont été utilisés, pour marquer l’évènement. Par ailleurs, des banderoles
avec le chiffre 100, soit le nombre d’années du club, ont été déployées. D’après
des recherches, le MCO a été fondé en 1917 et non pas en 1946, comme tout le
monde le pensait. En tout cas, l’ambiance était des plus festives, samedi soir,
dans la principale artère d’Oran.

direction de l'USMA ne
semble pas si chaude à la
libération de son joueur.

Le stage d'Aïn Benian débute
sans Badou Zaki…
Le stage hivernal débute pour
cette équipe du Chabab de
Belouizdad. Les Rouge et Blanc rejoignent leur camp d'entraînement à
l'école de l'hôtellerie d'Ain Benian.
Le présent styage préparatif en prévision de la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1

Mardi 3 janvier 2017

l’ASMO ou je suis resté pendant 7
ans, après j’ai joué respectivement à
l’USMH et au MCA. Depuis cet été,
j’ai rejoint l’effectif du Mouloudia de
Saida. Avec mes conseillers, on a établi un plan de carrière, pour le
moment, nous sommes dans nos prévisions, en espérant le meilleur pour
le futur.

Au MCO !

Pourquoi pas, j’ai remarqué que
ces derniers temps, la direction du
MCO, est en train de battre le rappel
des joueurs oranais, qui évoluent
dans des clubs d’autres régions, je
suis évidement très tenté pour jouer
comme je l’ai dit, dans mon club de
cœur.
M. S.

D’aucuns
veulent
Belalem
Des parties au club ont
proposé au président Ahmed
Belhadj, d’enrôler Belalem.
Pour rappel, cet élément est
mis sur la liste des libérés par
l’ASMO, suite à un conflit
entre les deux parties, reste à
savoir, si l’ASMO acceptera
de le céder au club voisin,
alors que celle-ci avait bénéficié des services du joueur du
MCO, cet été, avec le recrutement de Beradja et Chlaoua.

Hamdadou
est sur le
marché
Libre sur le marché,
Hamza Hamdadou (25 ans)
espère rebondir dans un club
cet hiver, Hamdadou qui
s’est marié, il y a quelques
jours, attend des offres, pour
les étudier, même s’il l’on
n’écarte pas un éventuel
retour au MCO, qu’il a quitté
cet été.
M. S.

www.competition.dz

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

MCA

RCR

16

MAZOUNI
«Redoubler

Il reviendra aujourd’hui
de Dubaï

HAMRI
:
«Deux attaquants
et un milieu
signeront cette
semaine»
Après avoir passé les
vacances de fin
d’année à Dubaï, le
président du club,
Mohamed Hamri, devra
revenir à Relizane
aujourd’hui.

d’efforts pour
sauver le Rapid»

 «Satisfait de ma première année en seniors»
Le jeune avant-centre du
Rapid, en l’occurrence,
Hocine Mazouni, affirme dans
cet entretien qu’il nous a
accordé que bien que son
équipe ait terminé la phase
aller parmi les trois dernier du
classement, lui et ses camarades gardent toujours leurs
chances intactes pour remettre
le train du Rapid sur les rails.
A cet effet, le pur produit de
l’école relizanaise a tenu à
insister sur l’obligation de
faire encore des efforts supplémentaires lors de la phase
retour et de réussir de bons
résultats pour rester en Ligue
1 Mobilis.
*
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Alors Hocine, quelles sont
vos nouvelles ?

Excellentes. On a eu
quelques jours de repos, après
plus de six mois de travail,
dont on est en train de profiter à fond avant de reprendre
le travail et entrer en stage
pour préparer la deuxième
phase de l’exercice actuel qui
s’annonce très difficile au vu
de notre position.

Alors vous êtes prêt pour
entrer en stage…

Oui on a eu dix jours de
repos, ce qui est largement
suffisant pour se reposer
moralement et physiquement
et entrer avec l’esprit léger en
stage à Ain-Temouchent.

Dix jours de repos, ce n’est
pas trop pour vous...

Non, je ne le pense pas,
notre entraineur qui sait ce
qu’il fait, a jugé utile de nous
faire reposer toute cette période afin de rentrer en force
pour la préparation de la
phase retour, ce pendant,
notre repos est un repos actif

c’est-à-dire qu’on n’a pas
complètement cessé de s’entrainer, on a continué à le
faire en solo pour garder la
forme.

Avec du recul, quel est votre
commentaire sur votre
dernier match contre le
CAB ?

Nous avons misé sur une
victoire lors de notre déplacement à Batna, afin de terminer
sur une bonne note et remonter au classement, mais dommage que cela n’a pas été le
cas car on a été à deux doigts
de revenir avec le gain de la
rencontre. Peut-être que les
absences de Meddahi et Allag
ainsi que les blessures de
Tebbi et Ait-Ferguene au
cours du match ont influé sur
le rendement de l’équipe bien
qu’on ait réussi à revenir au
score et égalisé en deuxième
mi-temps. Maintenant, on doit
oublier ce match et penser à
l’avenir.

Mais vous êtes dans
l’obligation de bien réagir
lors de la phase retour, car
vous êtes toujours dans la
zone de relégation…

Oui, c’est vrai, on doit bien
réagir lors de cette deuxième
phase de championnat et
engranger un maximum de
points, afin de quitter cette
zone de relégation. Pour cette
raison, nous sommes
conscients de la tâche qui
nous attend et la trêve que le
championnat observera
durant ces deux semaines sera
une occasion pour nous de
recharger nos batteries et être
meilleurs lors de la phase
retour.

Comment évaluez-vous le
parcours de votre équipe
lors de cette phase aller ?

C’est un parcours mi-figue

Reprise aujourd’hui

Après dix jours de repos, le groupe relizanais reprendra les entraînements, cette après midi à 16h, au stade Zougari-Tahar pour préparer la deuxième partie du championnat qui s’annonce difficile vu que le club est toujours relégable. Les joueurs sont
tenus d’être présents, afin de préparer leur voyage. Les
camarades de Benayad devront effectuer une seule séance à
Relizane, avant de prendre la route de Ain-Temouchent,
demain, afin d’y effectuer un stage d’une semaine.

22 joueurs iront en stage

Bouakez, qui se trouve toujours en Suisse, emmènera 22
joueurs lors de ce stage, en attendant les joueurs blessés
qui rejoindront l’équipe directement à Ain-Temouchent, et
aussi les deux nouvelles recrues de ce mercato.

Mardi 3 janvier 2017

Le boss du centre équestre Mina
aura beaucoup de points à régler à
commencer par le recrutement des
joueurs ciblés, surtout que le club a
besoin d’au moins deux attaquants et
un milieu de terrain qui pourra aider le
club dans la deuxième phase du
championnat.
Le big boss du Rapid , Mohamed
Hamri, nous a affirmé, lors d’une
discussion, que trois joueurs
parapheront leur contrat avec le Rapid
cette semaine : «Avant mon départ à
Dubaï j’ai tout conclu avec trois
joueurs, deux attaquants et un milieu
de terrain, qui seront avec nous dans
les prochains jours. Ils attendent mon
retour à Relizane pour parapher leurs
contrat avec nous».
Quant aux deux joueurs à libérer, ils
seront connus demain, surtout qu’une
réunion entre Bouakez et les membres
de la direction aura lieu en fin d’aprèsmidi, pour désigner les deux recalés.
B. B.

mi-raisin, dans la mesure où
après un début très difficile,
on a réussi à remonter au classement et réussir de bons
résultats. Certes, on n’a pas
encore assuré notre maintien,
mais le travail énorme du
coach Bouakez a permis à
l’équipe de surmonter tout les
obstacles, rattraper les six
points défalqués et rejoindre
les autres clubs et, le plus
important, quitter la dernière
place du classement.

Qu’en est-il de votre
parcours personnel ?

Franchement, je préfère
laisser le soin au staff technique et aux supporters ainsi
qu’aux journalistes d’évaluer
mon parcours, bien que je
pense que j’ai donné le
meilleur de moi-même pour
aider l’équipe à réaliser de
bons résultats lors des rencontres que j’ai jouées. Malgré
cela, je tâcherai encore d’être
plus performant lors de la
deuxième phase du championnat.

De plus, vous n’êtes qu’a
votre première année avec
les seniors…

Il ne faut pas oublier que
j’en suis à ma première saison
avec les séniors, alors c’est
une phase très importante
pour moi de jouer avec des
joueurs expérimentés tels que
Zaidi, Zidane, Mekkaoui,
Allag, Benayad et d’autres
sans oublier mon entraineur
Moez Bouakez qui ne se
fatigue jamais pour m’aider à
évoluer. Tout ce beau monde
m’encourage à prendre de
l’avance et prendre confiance
en mes capacités sur le terrain.

Vous allez rallier la ville
d’Aïn Temouchent demain
pour le stage de
préparation, ce sera
bénéfique pour vous, n’estce pas ?

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

C’est sûr, le stage que nous
allons effectuer à AinTemouchent nous sera très
bénéfique, étant donné que
nous aurons l’occasion de
recharger nos batteries et de
bien nous préparer pour réussir notre phase retour. On
tâchera de bien profiter de ce
regroupement pour être encore dans une meilleure forme
et réaliser les résultats
escomptés.

Comment se présente la
phase retour pour votre
équipe ?

Ce ne sera pas facile,
puisque la concurrence sera
encore plus rude entre les différentes équipes où chacune
fera le maximum pour glaner
les points nécessaires et assurer le maintien. C’est le même
objectif que nous viserons
aussi. Nous sommes
conscients de la tâche qui
nous attend et nous sommes
bien décidés à atteindre notre
objectif.
B. B.

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2.
3.
4.
5.
6.

MCO
USMA
ESS
OM
JSS

MATCHS

Pts J. G. N.
30 15 09 03
28 15 07 07
26 15 08 02

25
25
22

03 16 09 +07
01 16 09 +07
05 23 14 +09
15 07 04 04 21 14 +07
15 07 04 04 21 16 +05
15 06 04 05 15 16 -01
15 06 03 06 18 16 +02
15 06 03 06 17 18 -01
15 04 07 04 09 10 -01
15 04 04 07 18 20 -02

7. NAHD

21

8.
9.
10.
11.

21
19
16
16 15
16 15
16 15
14 15

USMBA
USMH
DRBT
CRB

12. JSK
13. CAB
14. CSC
15. RCR
16. MOB

P.

BUTS
P. C. Diff.

04 04 07 11
03 07 05 09
04 04 07 11
03 05 07 18
13 15 05 04 06 13
11 15 02 05 08 12

14 -03
13 -04
18 -07
20 -02
18 -05
23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

Vers un échange

Ghrib le 7 à
Benidorm

Le DG de la SSPA/MCA,
Omar Ghrib, se rendra le 7
janvier à Benidorm pour
être près de l'équipe. Ghrib
reviendra à Alger avec
l'équipe le 10 janvier, pour
préparer le clasico prévu
le 13 janvier prochain.

SEDDIKI-

Le Mouloudia
sera hébergé à
l'hôtel Aqua Azul

Selon le responsable
d'Umbro, le Mouloudia
d'Alger sera hébergé lors
de son séjour à Benidorm
à l'hôtel Agua Azul qui se
trouve dans le centre-ville
de Benidorm. Les
responsables de
l'équipementier Umbro
n'ont pas trouvé un
établissement à Albir et
les Mouloudéens seront
obligés de faire un trajet
de 20 minutes pour arriver
au terrain d'entrainement
qui se trouve dans la
localité d'Albir.

Nekkache avec le
groupe

L'attaquant Hichem
Nekkache était parmi le
groupe qui a fait le voyage
hier en Espagne. L'ancien
joueur du CRB qui a subi
une intervention avant la
fin de la phase aller, va
continuer la rééducation
lors de ce stage de
Benidorm. Nekkache ne
pourra pas prendre part
aux matchs amicaux que
disputera le MCA le 5 et le
8 janvier prochain à
Benidorm

Le Mouloudia
devait arriver
hier à 19h à
l'hôtel Agua Azul

Les Vert et Rouge qui ont
quitté Alger à 16h sont
arrivés à Alicante à 16h50.
Après avoir récupéré leurs
bagages, ils ont pris le
bus vers la ville de
Benidorm où ils sont
arrivés vers les coups de
19h à l'hôtel Agua Azul.

Ghrib-Madoui,
retrouvailles
avec les
accolades

Le Mouloudia d’Alger était
hier à l’aéroport d’Alger
afin de prendre le vol de
16h afin de rallier
l’Espagne. Omar Ghrib qui
était là pour s’assurer que
le départ se passe bien, a
rencontré Madoui qui est
rentré pour reprendre la la
barre technique de l’ESS.
Les deux hommes se sont
retrouvés avec des accolades. D’ailleurs, Ghrib a
lancé dans la foulée : «En
2012, je voulais vraiment
le recruter pour être l’entraîneur en chef. C’est un
très bon coach qui a un
avenir prometteur. Je lui
souhaite à lui et à l’ESS de
la réussite. Sincèrement,
ce sera bien d’avoir une
finale MCA-ESS». Alors que
Madoui a déclaré : «Le
MCA est une bonne équipe
à qui je souhaite de la
réussite. En ce qui me
concerne je reviens à Sétif
pour tenter de réussir de
belles choses avec l’ESS.
Je connais certains
joueurs, d’autres que je
vais découvrir, mais je
reste confiant pour l’avenir».

9

PAR AMINA Z.

MANUCHO

Prêté au CSC par les Usmistes
pour une saison, l’attaquant Manucho
pourrait finir son contrat au
Mouloudia d’Alger, on nous l’a assuré hier à l’aéroport d’Alger. Il y aura
un échange avec un joueur mouloudéen dont l’identité n’a pas été révélée par les Mouloudéens. Mais on
croit savoir qu’il s’agit de Seddiki.
Sauf que l’opération ne sera pas facile
à réaliser puisqu’il s’agira de passer
par l’USMA… Hier, avant de prendre
l’avion en direction de l’Espagne, le

coach du MCA, Kamel Mouassa a
voulu faire une déclaration avant le
stage, et celle-ci a été très intéressante
dans la mesure où le coach parle
recrutement. En fait, le coach dira :
«Entre le MCA et le CSC, il y a eu un
accord de principe pour avoir
Manucho avec nous pour la suite du
parcours. Il y aura à cet effet un
échange avec un de nos joueurs.»

saison au CSC, Mouassa dira : «Non,
je ne sais pas encore qui sera prêté au
CSC. Ce que je peux juste affirmer,
c’est qu’on a eu l’accord de principe
pour avoir Manucho pour le reste de
la saison.» On a cependant pu en
savoir plus après. En effet, une source
sûre nous a assuré que le joueur mouloudéen qui fera le voyage dans le
sens inverse a pour nom Seddiki.

Mouassa : «On a un accord
avec le CSC»
Interrogé sur l’identité du
Mouloudéen qui finira le reste de la

Il faut cependant avoir
l’accord de l’USMA,
propriétaire du joueur
Cependant, la transaction ne sera pas

Transfert Mansouri

Laâdj-Zetchi, RDV ce jeudi
PAR M. ZERROUKI
Le transfert de Zakaria
Mansouri au MCA pourrait
connaitre une issue ce jeudi
après la rencontre entre le président du CA, Zaid Ladj, et son
homologue du PAC, Kheirdine
Zetchi. Comme nous l'avons
annoncé dans notre dernière
livraison, le président Ladj a
décidé de prendre en personne
le dossier du jeune milieu de
terrain Mansouri après que les
négociations n'ont pas abouti à
cause du volet financier. Selon
une source sûre, nous avons
appris que le président Ladj a
eu une discussion téléphonique
avec le président Zetchi qui se
trouve actuellement à l'étranger. La discussion a tourné
autour du joueur Mansouri que
veut le Mouloudia pour renforcer son compartiment du milieu
de terrain lors de ce mercato
Hivernal. Selon notre source,
un RDV a été fixé entre Zetchi
et le président du CA pour ce
jeudi puisque le boss du PAC
rentrera à Alger mercredi. C'est

au cours de cette réunion que le
cas de Mansouri sera traité par
les deux hommes. Pour rappel,
le président Zetchi avait exigé
du DG de la SSPA MCA, Omar
Ghrib, le montant de 1,2 milliard pour laisser partir son
joueur et aussi un salaire de 160
millions de centimes, alors que
Ghrib avait fait une proposition de 900 millions de centimes et un salaire de 120
millions pour le joueur.
Selon toujours notre
source, Ladj semble
confiant de
convaincre le président Zetchi pour
lui céder Zakaria
Mansouri lors de la
rencontre de ce jeudi.
Ainsi, l'affaire
Mansouri qui a fait couler beaucoup d'encre va
certainement connaitre le
bout du tunnel ce jeudi et c'est
à travers la réunion entre
Zetchi et Ladj que tout le
monde saura si Mansouri sera
au Mouloudia ou pas.
M. Z.

MANSOURI

«Laissez-moi jouer
au Mouloudia !»
Le jeune milieu de terrain du
PAC, Zakaria Mansouri, est très
affecté après que son transfert ne
s'est pas concrétisé suite au différend financier qui oppose le PAC
au MCA. Sur sa page officielle
Facebook, Mansouri est très déçu
de ce qu'il lui arrive et il est allé
plus loin dans ses déclarations ou
il accuse certaines personnes de
vouloir le saboter et le priver de
jouer au MCA : "Je suis très déçu
que mon rêve n'a pas été exaucé.
Je n'ai pas envie de revivre le scé-

nario de l'été dernier, car je
veux jouer au Mouloudia.
L'argent ne m'intéresse pas, je
veux seulement jouer pour ce
grand club qui va m'ouvrir les
portes de l'EN. Je peux vous
dire une chose qu'il y a certaines personnes qui veulent à
tout prix saboter mon transfert
au MCA. Je leurs dis une chose
: laissez-moi jouer au MCA ne
me privez pas des Chnaoua !".
M. Z.

aussi facile à réaliser. Il faut savoir
que Manucho appartient aux
Usmistes qui l’ont cédé au CSC pour
une saison. Il a passé la moitié de la
saison et aujourd’hui que les
Constantinois songent à le prêter
pour le reste de la saison, il faudra
donc avoir l’accord de l’USMA, qui
reste le club propriétaire de
Manucho. En clair, Omar Ghrib devra
solliciter Rebbouh Haddad pour
conclure le prêt du joueur et, ensuite,
poursuivre la transaction avec le CSC
pour réaliser le deal envisagé.
A. Z.

MCA - Shangai, le 5 janvier

Les Chnaoua
affrontent les
Chinois en Espagne
Le premier match amical
lors de ce stage en
Espagne a été confirmé,
puisque le Doyen connaît
son adversaire et c’est
une équipe chinoise, à
savoir Shangai. Cette
équipe compte des
joueurs de qualité à
l’image de Demba Ba,
Martins et Fredy
Guarin. Pour ce qui est
du second rendezvous, il n’est toujours
pas confirmé.
Comme tout le monde
le sait, avant de s’envoler pour l’Espagne,
les Mouloudéens
savaient que lors
de ce stage hivernal, ils allaient
jouer deux matches
amicaux. Pour le moment,
seul le premier match
est confirmé. Puisque le
Doyen rencontrera pour
une première de son histoire, une équipe chinoise. Les Chnaoua affrontent les Chinois en
Espagne. C’est l’équipe
de Shanghai Shenhua
Football. C’est un club
chinois basé à
Shanghai. Ce club réussit
de très beaux transferts
chaque saison et on parle
de Carlos Tevez qui a
quitté son club de cœur,
Boca Juniors, pour finir
sa carrière dans le championnat chinois et donc,
il se pourrait qu’il sera
en Espagne pour affronter le MCA en amical.
Aussi, dans cette équipe
chinoise, on peut dire
que l’Algérie retrouvera
encore une fois le
Nigeria. Puisque dans les
rangs de Shangai, on
trouve l’attaquant
Nigérian Obafemi
Martins. L’ex-joueur de
Rubin Kazan et de l’Inter
a décidé de terminer sa

carrière en Chine et donc
il sera dans l’équipe qui
affrontera le Mouloudia
d’Alger. Aussi, on trouve
le Colombien Fredy
Guarin, l’ex- joueur de
l’Inter aussi qui a décidé
de s’engager avec les
Chinois. On a aussi dans
l’effectif de Shanghai,
l’ex-attaquant de
Chelsea, le Sénégalais
Demba Ba et certainement des individualités
dans cette équipe. On
verra ce que feront les
Vert et Rouge pour leur
premier test en Espagne.

Le 2e match
amical pas encore
confirmé

On apprend de source
proche de la direction
que si le premier rendezvous amical a été confirmé puisque les Chinois
ont accepté de jouer le
MCA en Espagne, le
second rendez-vous n’est
pas encore garanti. Il se
dit que les responsables
d’Umbro attendent la
venue en Espagne d’un
club pour discuter avec
ses responsables. On ne
connait pas encore le
nom de cette équipe, car
les responsables d’Umbro
ont décidé de ne pas
divulguer la moindre
information et cela jusqu’à confirmation de la
confrontation. En clair,
l’entraineur en chef du
MCA, Kamel Mouassa, qui
voulait avoir deux
matches amicaux pour
voir ses troupes à
l’œuvre avant de revenir
à Alger, a certainement
un match mais, pour le
deuxième, il doit attendre
la confirmation.
A. Z.

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

8

www.competition.dz

CSC

LIGUE 1 MOBILIS
BOUCHERIT
résilie son
contrat,
mais…

Après sa conversation téléphonique avec
le président d’El Shihaniya

GHRIB

«Gourmi, c’est
en bonne voie»
PAR AMINA Z.

entrevue.

Au MCA actuellement, il y
a trois affaires en cours concernant bien sûr l’équipe. Le
transfert de Gourmi qui avance, l’affaire Mansouri qui pourrait tomber à l’eau, et la résiliation des contrats de Boucherit
et Seddiki. Le directeur général, Omar Ghrib, revient sur
ces points pour rassurer les
supporters. En effet, comme
tout le monde le sait, le nom
de Khaled Gourmi revient très
souvent ces derniers temps
dans les affaires mouloudéennes. Le joueur avait assuré
dans ces mêmes colonnes qu’il
voulait revenir. Après, on a
contacté son président qui a lui
aussi expliqué que le retour de
Gourmi en Algérie ne serait
pas un problème. La nouveauté, c’est qu’hier Omar Ghrib a
eu une conversation téléphonique avec le président d’Al
Shahaniya, à savoir Menahi Al
Shammari. Omar Ghrib confirme l’information et nous déclare : «Effectivement, j’ai appelé
le président d’Al Shahaniya
pour discuter du transfert de
Gourmi à Alger. Le boss qatari
a été correct avec moi en me
faisant savoir qu’il n’y a pas de
souci et qu’il compte rencontrer Gourmi après le match
que son équipe jouera mardi et
il me contactera après».
Effectivement, aujourd’hui, El
Shihaniya affronte l’équipe
d’Al Rayyan à domicile. Après
le match, Gourmi rencontrera
son président. Il faut savoir
que Gourmi est bien décidé à
tout faire pour revenir au
MCA et il est prêt à tout pour
ce faire. Et donc, on en saura
plus sur cette affaire après son

«Je vais rencontrer
Zetchi dès son retour
de France pour
Mansouri»
L’autre point discuté avec
Omar Ghrib, concerne bien sûr
le joueur de Paradou,
Mansouri. Tout le monde
croyait qu’il irait en Espagne
avec l’équipe, mais au final, il
doit attendre. Omar Ghrib
explique la situation du joueur
en ces termes : «Je vais rencontrer Zetchi dès son retour
de France. Il devrait le faire
dans la soirée (entretien réalisé
dans l’après-midi d’hier.) On
va discuter de Mansouri et on
va tout faire pour que le joueur
soit Mouloudéen. Je ne peux
rien dire à ce sujet, car j’attends
de rencontrer Zetchi». Et donc
Mansouri n’est pas parti en
Espagne avec l’équipe pour la
préparation. Il doit attendre
l’entrevue entre Zetchi et
Ghrib pour voir s’il a la chance
de jouer au MCA ou s’il restera au PAC comme ce fut le cas
l’été dernier où le joueur a fait
toute la préparation avec le
MCA pour se retrouver au
PAC.
«Boucherit, c’est
réglé !»
Cet hiver, le Doyen a décidé de
se séparer des services de deux
Mouloudéens. Il s’agit des
deux milieux de terrain, Antar
Boucherit et Lyes Seddiki.
Omar Ghrib évoque le cas
Boucherit et dit : «J’ai rencontré dernièrement Boucherit et
on a tout conclu. Je l’attends
tout à l’heure ou au plus tard
demain pour résilier le contrat.
Tout cela pour vous dire qu’en
ce qui concerne Boucherit, c’est

réglé». Il faut dire
que le MCA aurait
dû ne pas renouveler
à Boucherit, l’été dernier, mais c’est l’excoach qui avait insisté
pour le garder. Avec
Mouassa, il sait qu’il ne peut
pas jouer, surtout qu’au milieu
avec le retour de Chita, ça va
se bousculer dans ce compartiment.
«J’ai rencontré le
manager de Seddiki et
c’est en bonne voie»
Recruté, cet été, Seddiki n’a
pas pu s’imposer. Il a été utilisé par Menad lors des premières rencontres, mais quand
Karaoui et Kacem ont pris les
rênes du milieu, l’ex-entraineur n’a pas pu changer. Le
joueur a vécu à maintes
reprises sa non-convocation et
cela l’a beaucoup affecté au
point de songer à partir. Il était
donc évident que Seddiki ne
reste pas au MCA cet hiver. A
son sujet, Omar Ghrib dira :
«J’ai rencontré le manager de
Seddiki et c’est en bonne voie.
Il ne reste que quelques détails
à régler pour que le contrat
soit résilié. Je vais rencontrer le
manager prochainement et
tout régler pour que le joueur
puisse partir.» Et donc, Seddiki
et Boucherit devront régler
leur situation bientôt. Restera
en suspens l’affaire Mansouri
où tout le monde craint de voir
se répéter le scénario de l’été
dernier, alors qu’en ce qui
concerne Gourmi, ce dernier
devrait régler sa situation ce
soir et il se pourrait qu’il joue
aujourd’hui son dernier match
avec El Shihaniya.
A. Z.

MENGUELATI
:
«Ce stage sera consacré

Dans l'après-midi d'hier,
Omar Ghrib a rencontré
Antar Boucherit afin de résilier son contrat. Le joueur a
réclamé ses quatre mois de
salaires qu'il n'a pas touchés jusque-là. Ghrib lui a
fait comprendre que l'argent n'est pas disponible
actuellement, mais il lui a
signé un document
garantissant au joueur
qu'il aura ses quatre
mois de salaire dès que
l'argent entrera dans les
caisses du club.
Boucherit a donc résilié
son contrat à l'amiable.
Cependant, quand il a
quitté le club, il a su que
le document de garantie
était caduc dans la mesure où Ghrib n'a plus le
droit de signature. Il
devrait revenir prochainement afin de régler sa situation avec le Mouloudia
d'Alger.

pour le maintien de la forme
et aux matchs amicaux»
L'entraîneur adjoint du
Mouloudia d'Alger, Abdelhak
Menguelati, souhaite que le championnat ne reprendra pas le 13
janvier pour permettre à l'équipe
de bien recharger les batteries afin
d'attaquer la deuxième moitié de
la saison en force. Menguelati estime que les joueurs ne seront pas
soumis à une grande charge de
travail surtout que ce stage sera
seulement de huit jours : "On
reprendra les entrainements
demain (NDLR : entretien réalisé
hier). Il n'y aura pas une grande

charge de travail, car ce stage est
très court. On a des matchs les 5 et
8 janvier, donc, on ne peut pas
soumettre les joueurs à une grande charge de travail, alors qu'il y a
deux matchs à jouer durant les
huit jours de ce stage. Donc, ce
stage sera consacré au maintien de
la forme et aux matchs amicaux.
C'est vraiment dommage que le
championnat reprenne le 13 janvier, car le temps est très court
pour réaliser une bonne préparation surtout sur le plan physique".
M. Z.

Tifour : «En
Espagne pour
revenir plus
fort»

«On s’apprête à partir en
Espagne afin d’attaquer la
préparation hivernale. On
est conscient de la grande
mission qui nous attend à
notre retour et pour bien
l’assurer, on doit travailler
sans relâche et donc, en
Espagne, pour bien se préparer et revenir plus
forts.»

Tifour, le
premier
arrivé à
l’aéroport...

L’entraineur des gardiens de but, Halim
Tifour était le premier arrivé à l’aéroport d’Alger pour
prendre le vol de
16h vers l’Espagne.
Il était 13h30.

... Suivi de
Mouassa,
Meguelati
et le
magasinier

Vers les coups de
13h45, on aperçoit
la venue du premier
responsable de la
barre technique,
Kamel Mouassa
avec l’entraîneur
adjoint Abdelhak
Meguelati et le
magasinier Rabah.
Les Mouloudéens
étaient tout
contents d’aller en
Espagne pour attaquer les préparatifs
de la phase retour.

Le directeur général des Vert et Noir à Compétition

Souici : «Je quitte le CSC car son
environnement est malsain»
Prié par nos soins
de nous dire ce qui
l'a poussé à quitter
le CSC, le
désormais exdirecteur général
des Vert et Noir,
Abdelouhab Souici,
nous a répondu…

En coupe, vous étiez proches
d'un exploit à Sétif…

BOUDEBOUDA :

NEKKACHE :

AOUEDJ :

«On va en Espagne afin de bien se préparer. On sait
que les moyens seront réunis pour assurer une
bonne préparation. On va disputer deux matches
amicaux afin de corriger nos erreurs. On sait que
face à la JSK, ça reste un clasico qui ne sera pas
facile à gagner, mais on fera tout pour que le retour
soit exceptionnel pour nous.»

«L’opération est réussie puisque je me sens très bien
aujourd’hui. Je suis un programme spécial et donc, je
continuerai ma rééducation en Espagne. Pour ce qui est
de ma participation au premier rendez-vous de la
phase retour contre la JSK, je ne peux rien dire, car il
faudra attendre d’avoir l’accord des staffs technique et
médical. Cela dit, je ferai tout pour revenir très vite.»

«On va attaquer la préparation hivernale avec la ferme intention de revenir plus fort. Il
faut savoir qu’on a fini l’aller avec les honneurs et il faudra maintenir le cap. Pour
cela, on doit profiter de ce stage à fond. Mais, je reste confiant, car tous les moyens
seront réunis pour nous permettre de bien nous préparer. Avec les consignes du coach
Mouassa, on fera une préparation d’enfer. Ce qui est sûr, c’est qu’en ce qui me concerne, je compte tout faire pour retrouver mon meilleur niveau. En Espagne, pour retrouver toutes mes capacités et surtout retrouver ma place dans l’équipe. On fera tout
pour être au top lors du clasico contre la JSK.»
A. Z.

«On fera tout pour que le
retour soit exceptionnel»

«Je continuerai ma
rééducation en Espagne»

«En Espagne, pour retrouver toutes
mes capacités»

diriger un club dont l'environnement est malsain."
En vérité, ces personnes, qui ont
poussé Souici à partir, font partie
d'une frange des fans des Vert et
Noir. Ils veulent que leur club soit
dirigé par ses anciens dirigeants,
qui l'ont piloté de 2010 à 2014, car,
disent-ils, ils sont les seuls capables
à sauver le CSC de la relégation en
Ligue 2 Mobilis. La balle est dans le

camp de la direction de l'ENTP, le
propriétaire de la SSPA / CSC qui
va devoir décider et désigner dans
les tout prochains jours, celui qui
va succéder à Souici.
Arama sauve la mise
Après que le directeur général
Abdelouahab Souici avait décidé
de jeter, hier, l'éponge, on pensait
que le CSC allait plonger dans une

Hélas oui ! Ce jour-là, nous
avons été meilleurs que notre
adversaire qui jouait sur son terrain et devant une nombreuse
galerie sétifienne. Malgré un but
encaissé dans les premiers instants de la rencontre, nous
avons réussi à prendre le jeu à
notre compte. Vous avez vu
comment on les a dominés par
la suite et comment nous avons
renversé la vapeur en deuxième
mi-temps. Dommage, on a eu
l'occasion de prendre l'avantage
sur une action litigieuse suite à

crise. Mais, il n'en fut rien car le
manager Arama, un des anciens
joueurs du club phare de
Constantine, qui est très respecté
par les fans, a pris ses responsabilités et a su bien gérer la situation. La
preuve, les joueurs se sont entraînés normalement, hier, sous la
direction de leur nouveau coach
Amrani.
R. G.

Le gardien de but Cédric, le demidéfensif Zerara et le milieu offensif
Meghni, sont complètement guéris de
leurs bobos, qui les ont contraints au
repos forcé pendant plus d'un mois.
Tous les trois ont repris les entraînements avec le groupe et seront prêts à
jouer le premier match de la phase
retour que va disputer leur club contre
l'ESS le 13 janvier 2017. Un bon renfort
pour le nouveau coach du CSC, Amrani
qui va avoir besoin de ces trois joueurs
pour réussir sa première sortie avec les
Vert et Noir.

USMBA

Sayah : «Après la trêve,
on sera sur le qui-vive»

Je crois que nul ne peut le
nier, notre équipe a fait un bon
parcours en championnat. Après
une entame difficile, nous avons
remonté la pente grâce à une série
positive coïncidant, il est vrai,
avec le retour du coach Khouda.
Notre équipe a réalisé un parcours somme toute honorable en
fin de compte.

A part Benayada et Manucho qui ont
été autorisés à s'absenter, le gardien
Limane, le milieu offensif Baiteche et
l'ailier Belameiri et l'avant-centre
Aoudia, n'ont pas repris les entraînements avec leurs coéquipiers qui préparent la phase retour depuis vendredi
passé.
Mais si le goal Limane et l'avant de
pointe Aoudia ne s'entraînent pas car ils
souffrent de bobos, Baiteche, Mellouli et
Belameiri sont, pour la direction du
CSC, des réfractaires et vont être passés
en conseil de discipline et sanctionnés
financièrement.

Cédric, Zerara et Meghni
de retour

JSS

Avec un peu de recul, quel
enseignement tirez-vous de
la phase aller ?

Les réfractaires
risquent gros

Comme sur son contrat, il est écrit que
s'il le désire, il pourra quitter le CSC à la
fin de l'année 2016, le libéro Mellouli a
informé la direction du CSC qu'il a décidé d'aller jouer sous d'autres cieux la
phase retour. Mais le nouveau coach
Amrani espère le convaincre à renoncer
à partir. Affaire à suivre.

RABAH GATTOUCHE

Le milieu Said Sayah
parle du parcours de
son équipe et des
échéances au
programme après la
trêve hivernale.

17

Mellouli partant

De notre correspondant
"Après que nous avons donné
un point de presse au stade
Hamlaoui, l'entraîneur Amrani et
moi nous nous sommes dirigés
vers le stade du CREPS, mais au
moment où nous allions pénétrer
sur le terrain, des énergumènes,
qui sont à la solde de gens qui veulent voir le CSC rétrograder, m'ont
agressé verbalement et ont exigé
que je démissionne de mon poste.
Cela m'a poussé, après mûre
réflexion, à jeter l'éponge et partir
parce que je ne peux continuer à

Mardi 3 janvier 2017

cette faute sur Bourdim dans la
surface de réparation, mais l'arbitre en a décidé autrement.
C'était une occasion en or pour
reprendre l'avantage et prendre
le dessus. Mais de toutes les
façons, on sort avec les honneurs d'autant que nous avons
joué face à un client costaud et
de surcroit sur son terrain.

Comment s'annonce la suite
de la compétition pour votre
équipe ?

Je crois que les choses
sérieuses vont réellement commencer pour nous. Car non
seulement la deuxième partie
du championnat ne sera pas
une simple formalité sachant
que les équipes vont passer la
vitesse supérieure. Et puis dès
le mois prochain nous allons
aborder la compétition africaine. Donc on va être sur le quivive après la trêve actuelle.
Alors il va falloir être en forme
pour affronter les deux compétitions avec plus de force et
d'aptitude. Il faut être vigilant
et toujours concentré parce que
chaque événement aura son
importance. Au moment
voulu, on prendra les matches
selon leur enchaînement. Cela
dit, on sait que ça ne va pas
être facile mais nous ferons
notre possible pour être à la
hauteur inch'Allah.
L. M. A.

Bientôt fin de célibat pour Bellakhdar

Le président des jeunes, Mourad Bellakhdar mettra fin à sa vie de
célibataire en cette nouvelle année 2017. Ce jeune dirigeant a prévu de
convoler en justes noces le 8 janvier courant. En cette heureuse
occasion, le collectif de Compétition le félicite et lui souhaite une vie
pleine de bonheur et de prospérité.

Zerouati : «On n'en a
jamais voulu d’Arribi»

Interrogé pour savoir si son club a
proposé plus que la JS Kabylie pour
l'attaquant du CA Batna, Karim Arribi,
le patron de la JS Saoura, Mohamed
Zerouati a démenti catégoriquement.
"Franchement, je suis étonné de
l'apprendre. Nous n'avons aucune idée
sur la question. Et pour vous dire,
nous ne sommes pas intéressés par
les services de ce joueur. Cela dit,
nous n'avons jamais pensé à prendre
ce joueur", a lâché le porte-parole du
club de Bechar hier au téléphone. Prié
de donner son avis sur la déclaration
du président du club batnéen qui parle
d'une rallonge becharie de 5 millions
de dinars sur la proposition des
dirigeants kabyles, le boss de la
Saoura a ainsi répondu : "Il fait de la
surenchère à notre insu ou sur notre
dos, c'est bien simple. Que faire
devant une telle attitude ? Je suis
surpris, c'est à n'y rien comprendre
dans cette histoire alors que nous
n'avons aucun contact avec ce joueur.
Donc pour être clair, nous n'avons
jamais pensé recruter ce joueur".
Sans commentaire !

Hamlili : «Nous n'avons
jamais songé à le
recruter»

Idem pour Mamoune Hamlili, le
président du conseil d'administration
de la société de la JSS, qui s'est
permis d'insérer la mise au point
suivante : "Je dirais que le président
du CAB veut élever la cote de son
joueur sur notre dos. Parce que nous
n'avons jamais songé à le recruter.
Nous sommes sur deux pistes
intéressantes. Nous allons nous
réunir pour en discuter, mais jamais
au grand jamais nous n'avons
contacté le joueur du CAB. Alors,
comment voulez-vous qu'on propose
plus que la JSK. Donc c'est faux et
c'est inadmissible. Nous ne pouvons
rien faire contre de tels agissements.
Nous sommes tout simplement
abasourdis par cette affaire dans
laquelle nous n'avons aucun lien ni de
près ni de loin".
L. M. A.

Bessaoud, nouveau
manager général

PAR MALEK BOUZID
L'ex-coqueluche de
l'USMBA des années 2000,
Noureddine Bessaoud, a
été de retour cette semaine à Sidi Bel- Abbès pour
occuper le poste de
manager général, et ce, en
remplacement d'Abbès
Mokaddès.
Bessaoud,
pour rappel, a été approché
par les dirigeants de
l'USMBA pour solliciter ses
services. Sur ses contacts avec le
club phare de la Mekerra, Nounou,
comme aiment bien l'appeler
les
Scorpions, nous dira à ce propos.
" Les dirigeants de l'USMBA ont pris
attache avec moi, il y a quelques semaines
pour me proposer le poste de manager
général de l'équipe, un poste que j'ai déjà
occupé dans ce club, il y a de cela deux
années, quand l'USMBA était en Ligue 1
Mobilis, sous la présidence d'Yahya
Amroun. De plus, l'ex-wali de Sidi BelAbbès, M Hattab, avant son départ,
m'avait sollicité pour aider le club. Tout le
monde sait que l'USMBA est le club que
Bessaoud chérit le plus ; donc, dès qu'il y a
eu appel du cœur, j'ai tout de suite répondu favorablement. C'est toujours un plaisir,
un honneur de retourner dans un club où
vous aviez passé d'agréables moments.
J'espère réussir dans ma mission pour être
à la hauteur de la confiance placée en moi
par les dirigeants de l'USMBA.
Tout ce que je peux dire aux supporters
de l'USMBA est que je ferai de mon mieux
pour aider le club à concrétiser ses objectifs, à savoir le maintien en Ligue 1 Mobilis.
Enfin, je souhaite à tous les gens de la ville
de Sidi Bel-Abbès une très bonne et heureuse année 2017. "
Herbache, probable premier
signataire du mercato.
L'ex-joueur de la JSK, Bilel Herbache, qui
a négocié avec les dirigeants de l'USMBA,

samedi dernier, serait probablement le premier signataire à
l'USMBA. L'enfant de Blida,
âgé de 30 ans, sera de retour
ce mardi à Sidi Bel- Abbès
pour finaliser et signer
son contrat avec le club
d'El-Khadra, apprend-on
d'une source sûre auprès
du club.
Le stage hivernal
débutera vendredi à
Tlemcen
Le staff technique de
l'USMBA, sous la coupe de Si Tahar
Chérif El-Ouazzani, a jeté, de nouveau, son
dévolu sur la ville de Tlemcen, pour le
déroulement du stage hivernal de son
équipe. C.E.O a programmé ainsi, un stage
d'une semaine sur les hauteurs de Lalla
Setti, à partir de vendredi prochain (6 janvier), un lieu qu'il connaît si bien pour y
avoir séjourné durant l'intersaison et par le
passé aussi avec d'autres clubs. Il à noter
que ce stage verra la présence de tous les
joueurs de l'équipe, nouveaux et anciens.
Reprise sur place mardi
Après avoir bénéficié d'un repos de six
jours, à l'occasion de la trêve hivernale, le
groupe d'El-Khadra reprendra du service
mardi, en guise d'un premier petit regroupement de trois jours qui sera effectué sur
place avant de rallier Tlemcen pour un
stage bloqué d'une semaine.
On attend Djemaouni, Mansouri
et les autres
D'un autre côté, on attend, avec impatience, du côté des inconditionnels d'ElKhadra, les arrivées de l'avant-centre du
MCA, Djemaouni, du gardien de but
Mansouri, l'ex portier de l'USMAlger ainsi
que de deux autres joueurs. Selon quelques
sources, les transactions sont toujours au
stade des négociations avec leurs clubs
employeurs.

M. B.

www.competition.dz

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

18

JSK

OM

Slimani
veut un
adjoint

De notre correspondant

MOHAMED GRINI

Alors que les autres écuries de
la Ligue 1 Mobilis font leurs
emplettes à l’occasion de l’ouverture du marché des transferts, les
dirigeants médéens, eux, ne semblent pas s’inquiéter outre mesure !
C’est le flou total qui persiste pour
le moment. A vrai dire, la direction
du club des monts de Titteri est
dans les brumes de l’argent. Peutêtre est-ce l’unique raison qui a mis
les responsables de l’Olympique de
Médéa dans l’embarras. Aussi, une
raison qui a laissé ces dirigeants,
malgré eux, continuer d’entretenir
l’imprécision, voire le suspens.
Entre-temps, ce sont les joueurs,
notamment les cadres, qui sont
visés par d’autres pensionnaires de
ce palier qui ne cessent jusqu’à
l’heure actuelle de leur faire les
yeux doux afin de les enrôler. A ce
sujet, le boss médéen n’est pas du
tout d’accord pour laisser partir ces
joueurs et priver l’équipe de son
noyau.
On ne libère pas
si on ne recrutera pas
Et c’est la condition sine qua non
que les dirigeants du club en
concert avec le staff technique
auraient posée. Pour le moment,
les deux staffs de l’Olympique de
Médéa ne veulent pas s’aventurer
pour, finalement, en prendre plein
la gueule car ils savent que tous les
supporters des Orange et Bleu sont
aux aguets. Donc, ils se parlent
perpétuellement pour qu’aucun
des deux volets, libérés et recrutés,
ne prendra le dessus sur l’autre. A
en croire une source qui circule
dans l’entourage du club titterien,
les responsables de l’OM ne comptent pas du tout libérer avant qu’ils
n’assurent un bon recrutement.
Une liste de libérés
prédictive
C’est aujourd’hui que les deux
hommes forts de l’O Médéa, le
boss Boukhelkhel et le coach

Même si le mercato hivernal bat son plein

A Médéa, c’est
le flou total !
Slimani se réuniront pour établir
surtout la liste des joueurs à libérer. Une liste qui sera élaborée, forcément, en fonction des nouvelles
recrues et ceux qui seront individuellement touchés par cette mesure, seront ceux qui n’ont pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu
au cours de ce premier acte du
championnat, soit pour insuffisance technique, blessures ou cas disciplinaires. On peut citer quelques
noms qui pourraient ne pas continuer l’aventure cette saison avec

l’O Médéa comme Ghallab,
Bouchouk, Ziane-Cherif, et peutêtre deux autres éléments peuvent
venir grossir cette liste.
Le recrutement risque
fort de connaitre un dérapage…
... ou de ne pas se dérouler comme
la direction du club l’a prévu. Les
joueurs amateurs que les dirigeants
médéens ont dénichés, ne sont plus
maintenant sur leurs tablettes
après la fameuse décision de la

Bien négocier cette
phase retour

Durant cette seconde manche du championnat, les gars du Titteri
auront à se déplacer dans un premier lieu à l’Est du pays pour en
découdre avec le CA Batna.
Tout en restant dans l’Est,
l’OM affrontera deux autres
équipes, en l’occurrence l’Entente
de Sétif et le Mouloudia de Bejaïa,
avant qu’elle ne change de direction vers l’Algérois où le NA
Hussein-Dey l’attendra de pied
ferme. Et pour le compte de la 24e
journée du championnat, les
Médéens retourneront à l’Est pour
jouer le club de la cité du vieux
rocher, le CS Constantine. Un gros
morceau ! A l’occasion des 26e et
27e journées, le club du Titteri cette
fois-ci prendra la direction de
l’Ouest du pays pour donner, successivement, la réplique à deux
formations qui pratiquent du beau
football, le Rapid de Relizane, le
club cher à Benabou et l’USM BelAbbès, la formation chère à
Ammar. Puis pour le compte de
l’avant-dernière journée de la compétition, les Médéens se déplaceront encore une fois dans
l’Algérois afin de rencontrer le
Mouloudia d’Alger, un leader en
béton pour l’heure actuelle. Donc,
il faut que les joueurs médéens
s’attellent à bien négocier leurs sorties et glaner le maximum de

points afin de donner plus de
consistance à leur objectif qui est le
maintien.
A domicile, rafler tous
les points en jeu
«Pas question de céder le moindre
point dans notre jardin», s’exprime
ainsi un membre du staff dirigeant
médéen. C’est ce que devront faire
les capés de Slimani lorsqu’ils
reçoivent leurs adversaires sur le
ground du stade Imam Lyès.
Hormis la défaite surprise face à
l’Aigle sétifien, l’ESS (3e journée),
les gars du Titteri deviennent
imprenables et imbattables dans
leur antre. Et lors de ce second acte
du championnat, il est dans les
cordes des camarades de Saâdou
de prendre le dessus sur les
équipes qui vont leur rendre visite,
comme le Mouloudia d’Oran,
même si le Mouloudia de cette saison est plus rigide, la jeunesse de
Saoura, un outsider par excellence,
l’USM Alger, un champion en titre
mal à l’aise, le DRB Tadjenanet,
une formation qui alterne le bon et
le moins bon, le CR Belouizdad, un
club qui ne fait plus peur cette sai-

Mardi 3 janvier 2017

son, la JS Kabylie, une équipe qui
se relève, et, pour le compte de
l’ultime journée de la saison, c’est
l’USM El-Harrach se rendra à
Médéa, une bande harrachie qui
pratique un football de bonne qualité. Ne laissant filer aucun point
dans leur fief, les poulains de
Slimani peuvent assurer d’ores et
déjà leur maintien dans ce palier
de la Ligue 1 Mobilis pour une
autre saison supplémentaire.
Régler le problème
financier
Tout d’abord, les dirigeants,
conjointement avec le staff technique, doivent régler bien et vite le
problème financier, cela d’une
part, d’autre part, ils feront tout ce
qui est dans leurs pouvoirs pour
recruter des éléments susceptibles
d’apporter le plus escompté à
l’équipe. Enfin et pour en arriver
là, les joueurs doivent faire une
bonne préparation durant le stage
d’hiver qui va se dérouler au
niveau d’un site de Médéa. Un
précieux avantage que les gars du
Titteri ne vont pas certainement
trouver ailleurs.
M. G.

LNF laquelle a interdit aux formations de l’élite de faire leurs
emplettes au niveau des clubs
amateurs. Maintenant, c’est une
course contre la montre à laquelle
vont opter les responsables des
Orange et Bleu pour parer au plus
pressé et sauver leur mercato
hivernal par le recrutement d’un
ou deux éléments susceptibles de
donner le plus escompté au club
titterien.
M. G.

Hamia
reste à
Médéa.
Sûr !
Le buteur attitré de l’Olympique
de Médéa est sollicité de partout. Dans un premier temps,
c’est la JS Kabylie qui a voulu
s’attacher ses services en lui
offrant une somme de 1 milliard
200 millions de centimes. Puis,
successivement, deux autres
écuries entrent en course pour
convaincre l’attaquant médéen.
Il s’agit de l’USM Alger qui a
offert plus, mais la JS Saoura
vient avec une autre offre plus
intéressante que les deux premières. Et voilà que le chairman
oranais surgit tel un diable en
devançant tout le monde pour
faire une offre très alléchante à
l’avant-centre médéen dont le
montant est est tenu secret.
Dans tout ça, la coqueluche du
public médéen reste serein :
«C’est mon président qui décide
et mon avenir est entre ses
mains». C’est fort comme réponse et pour montrer qu’il est
médéen pour quelque temps
encore, il conclut : «Je me plais
à Médéa. Ici tout est formidable,
les dirigeants, le staff technique, les joueurs et surtout ce
public en or».
M. G.

Afin de faire face aux difficultés qui peuvent naître au cours
de la seconde moitié du championnat et de jouer carrément
l’objectif assigné tout au début de
la compétition, qui est le maintien, l’entraineur en chef médéen
Sid-Ahmed Slimani, dans un
entretien avec le président
Boukhelkhel, a suggéré à ce dernier un renfort de son staff technique en prévision de la phase
retour par au moins un élément
qui le secondera dans sa tâche. En
un mot, il veut un adjoint qui
aura, clairement, pour mission de
l’assister sur les plans tactique et
physique, indique-t-on. Ils indiquent aussi que si le coach
médéen veut que son staff technique soit étoffé, cela dans un but
bien précis : faire l’évaluation de
ses joueurs sur le plan purement
technique au cours d’un match
officiel ou amical et surtout faire
la lecture du système de jeu avec
lequel l’adversaire évolue.
L’observation, c’est son grand
dada ! L’entraineur médéen est le
bonhomme qui aime les chiffres,
il a dernièrement présenté à sa
direction ce qu’il a élaboré, en
catimini, durant toute la période
de la phase aller du championnat,
un carnet de bord sur lequel il a
consigné minutieusement tous les
renseignements relatifs à son
équipe et à tous ses matches. Il a
même noté les avertissements et
les changements qu’il a opérés
pendant la phase précitée. Un vrai
carnet de route qui permettra au
coach médéen de l’utiliser comme
référence au cours de la seconde
étape de la compétition.
Un matériel
de récupération
sophistiqué
Etant donné qu’il est le seul
maitre à bord de cette formation
du Titteri et tout en étant
conscient de ce qui va se passer
lors de la phase retour, il a même
exigé de la direction du club de
mettre à la disposition de son
groupe un matériel de récupération sophistiqué car il estime que
seules les écuries qui auront du
souffle, terminent aisément et
sans grabuges. Ne dit-on pas
qu’«un homme averti en vaut
deux » ? Donc, l’entraineur
médéen Slimani sait de quoi il
parle, lui qui connait mieux que
quiconque les rouages de ce
sport-roi et surtout la partie
cachée de l’iceberg.
M. G.

Banouh
toujours
d'actualité
Selon une source
proche de la direction, la
piste de l'attaquant
Banouh n'a pas été encore
abandonnée par la
direction de la JS Kabylie.
La seule condition que lui
a posée le président
Hannachi pour qu'il signe
à la JSK est qu'il récupère
lui-même sa lettre de
libération. Parti en
Espagne pour passer les
fêtes de fin d'année,
Banou devra rentrer au
pays aujourd'hui. Sa piste
a été évoquée dans
l'entourage du club
depuis plusieurs
semaines, mais le
président Hannachi n'a
rien fait pour le recruter
en ce mercato hivernal.
N. B.

Les
dossiers de
Khelili et
Benaldjia
déposés à
la Ligue
Pour les qualifier pour
le premier match de la
phase retour, les
responsables de la JSK ont
déposé hier les dossiers
du défenseur Sofiane
Khelili et de l'attaquant
Mehdi Benaldjia à la
Ligue de football
professionnel. Ils devront
récupérer les licences de
ces deux nouvelles
recrues d'ici la fin de la
semaine ou au plus tard la
semaine prochaine. Les
dossiers des deux joueurs
sont complets et rien ne
devra entraver leur
qualification avec les
Canaris.

Izerghouf
n'est
toujours
pas qualifié
La direction de la JS
Kabylie n'a toujours pas
déposé le dossier du
Franco-Algérien
Thomas Izerghouf à la
Ligue de football
professionnel. Et pour
cause, son dossier est
toujours incomplet et qu'il
lui faudra le TMS du club
amateur belge pour lequel
il a joué pour qu'il soit
qualifié avec les Jaune et
Vert. En plus de sa
qualification, le
recrutement de cet
attaquant a suscité une
certaine polémique. Si
certains affirment qu'il n'a
pas les qualités requises
pour porter le maillot du
club le plus titré d'Algérie,
le président Hannachi
rétorque qu'Izerghouf est
un bon attaquant et qu'il
sera d'un bon apport pour
son équipe.

7

HANNACHI SERAIT
PRÊT À NÉGOCIER
avec Haddad pour

SAYOUD

PAR N. BOUMALI

Faisant partie des
plans du président
Hannachi pour ce mercato hivernal, le milieu
Amir Sayoud attend que
celui-ci fasse le nécessaire pour négocier avec le
président Rebouh
Haddad. Il est annoncé
dans la journée d'hier au
CRB, mais l'ex-pensionnaire de Tadjenanet
dément avoir donné son
accord de principe aux
dirigeants belouizdadis

pour porter le maillot de
leur club. Le président
Hannachi s'intéresse toujours à lui et d'après certaines indiscrétions, il
aurait désigné un émissaire pour entamer les
pourparlers avec le président Haddad. Ne disposant pas d'un vrai
meneur de jeu, le président de la JSK rêve
d'avoir dans son effectif
un joueur de la trempe
de Sayoud, mais il sait
que son homologue des
Rouge et Noir ne le lui

Baïtèche
rencontrera
Amrani
aujourd'hui

Contacté par le
président
Hannachi, Karim
Baïtèche, compte
s'entretenir avec le
nouvel entraîneur
du CSC Abdelkader
Amrani aujourd'hui
pour tenter de le
convaincre à ne pas
s'opposer à son
transfert. Son
président lui a dit
que le dernier
mot revient à
l'entraîneur et
pour pouvoir
signer à la
JSK, il devra
récupérer
lui-même
sa lettre
de

cédera jamais. Mais il
veut tenter sa chance en
désignant un de ses
proches pour tâter le terrain. Peu utilisé lors de
la première manche du
championnat, Sayoud
serait prêt à tenter une
aventure avec le maillot
des Jaune et Vert. Mais
son destin n'est pas entre
les mains puisqu'il est
signataire d'un contrat
de 4 saisons à son arrivée à l'USMA au mois
de juin dernier.
N. B.

QUE D'ABSENTS
à l'entraînement
PAR ABDELLAH H.
Pour le premier
jour de la reprise des
entraînements, on a
constaté plusieurs
absents. En plus des
internationaux, à
savoir Malik Asselah,
Houari Farhani, Saâdi
Redouani et Malik
Raïah, les défenseurs
Sebie Touhami et
Islam- Salah ainsi que
Bilel Mebarki, Nassim
Yettou et El-Hadi
Boulaouidet n'ont pas
repris hier avec le
groupe. L'absence de
certains éléments est
autorisée, mais
d'autres éléments

auraient fait l'impasse
sur la séance de la
reprise qui a eu lieu
hier après-midi.
Même l'entraîneur
tunisien Sofiane
Hidoussi ne reprendra du service que ce
mardi. Rentré chez lui
pour passer les fêtes
de fin d'année, l'entraîneur Hidoussi est
attendu pour aujourd'hui à Tizi Ouzou.
La séance d'hier a été
assurée par ses deux
assistants Lakhdar
Adjali et Mounaim
Kharroubi. Il est utile
de signaler que le président Hannachi a
suivi l'entraînement
de la reprise à partir

Pour le convaincre
de le laisser partir

libération. Les
supporters sont
favorables pour son
départ, mais Baïtèche a
besoin du feu vert
d'Amrani pour quitter
le CSC en ce mercato
hivernal. S'il récupère
sa lettre de libération,
il devra porter le
maillot des Jaune et
Vert à la phase
retour.
N. B.

de la ligne de touche.
Ne misant pas beaucoup sur l'entraîneur
tunisien, le président
Hannachi a confié à
ses proches qu'il est
satisfait du travail que
fait l'ex-adjoint de
Nacer Sandjak au
MOB. Le coach
Hidoussi est lié à la
JSK jusqu'à 2018,
mais si l'équipe ne
remonte pas la
pente à la phase
retour, le président Hannachi
pourrait le sacrifier avant la fin
de la saison.
A. H.

Boukhelkhal a cédé Hamia au CRB pour 1,2 milliard

La JSK en colère contre l'OM
Les responsables de la JS
Kabylie à leur tête le président
Hannachi n'ont pas du tout
apprécié l'attitude du président de
l'O Médéa Mahfoud Boukhelkhal
qui a cédé son attaquant Amine
Hamia pour le CRB pour le même
montant qu'ils lui ont proposé. Ils
lui avaient offert 1,2 milliard de
centimes en contrepartie de la lettre
de libération de Hamia, mais le
président de l'OM leur avait
rétorqué que le président de l'USM
Alger Rebouh Haddad lui avait

proposé 1,5 milliard de centimes.
Refusant la surenchère surtout que
le président Haddad dispose de
plus de moyens que lui, le président
Hannachi ne surenchérira pas sur
l'offre du président des Rouge et
Noir et que l'offre de 1,2 milliard
de centimes pour le rachat du
contrat de Hamia est plus que
raisonnable. C'est pour cela que le
président de la JSK a suspendu les
négociations avec lui avant qu'il ne
se rabatte sur la piste de l'attaquant
du CAB Karim Aribi. Il pensait que

Hamia signerait à l'USMA, mais
grande était sa surprise en
apprenant que c'est le président du
CRB qui a obtenu la lettre de
libération de Hamia pour le même
montant qu'il avait proposé à
Boukhelkhal, à savoir
1,2 milliard de centimes
Les dirigeants de la JSK que nous
avons eus hier au téléphone
affirment qu'ils ne comprennent
rien à l'attitude du président de
l'OM. "On a été les premiers à le

contacter pour Hamia. On lui a
proposé 1,2 milliard de centimes
pour le rachat du contrat de cet
attaquant, mais le président
Boukhelkhal l'a cédé pour la même
somme pour le CRB. S'il avait exigé
un montant supérieur à celui qu'on
lui avait proposé, on aurait compris
sa décision, mais là on ne
comprend rien surtout qu'on
entretient de bons rapports avec les
responsables de l'OM", regrette un
dirigeant kabyle.
N. B.

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

6

LIGUE 1 MOBILIS

JSMB

NEZAR
«Je trancherai

AUJOURD'HUI»

Pour fixer les
dates du stage
d'Aïn Benian

Le président du CAB, Farid Nezar, entretient toujours le suspense
sur la prochaine destination de son meilleur attaquant Karim Aribi.
Il a réaffirmé hier en fin
d'après-midi que le président
de la JS Saoura l'a bel et bien
contacté avant de lui faire une
offre alléchante qui est de 1,5
milliard de centimes pour
racheter le contrat d'Aribi. Au
cours d'une conversation
téléphonique que nous avons
eue hier avec lui, Nezar avoue
qu'il devra trancher le cas de
son attaquant aujourd'hui.
Même si tout porte à croire qu'il
le transférera en ce mercato
hivernal pour renflouer les
caisses du club avec une somme
financière importante, le
président du CAB n'écarte pas
la possibilité de le retenir dans
son effectif. "On tranchera le cas
d'Aribi aujourd'hui. On ne peut
pas attendre longtemps, car
l'équipe a repris le chemin des
entraînements et on doit
commencer à préparer la phase
retour. Cela dit, on prendra une
décision définitive concernant
Aribi ce mardi. Ce n'est pas
encore officiel à 100% qu'on le
transférera en ce mercato
hivernal. On fait le maximum
pour lui trouver un remplaçant,
mais Ziaya que nous avons
contacté ne nous pas encore
rendu une réponse", a indiqué
le président Nezar.

«Le CRB a fait
une meilleure offre
que la JSK»
Si dans la journée de vendredi
dernier, le président Nezar
avait révélé que l'offre du CRB
était inferieure à celle de la JS
Saoura et à celle de la JSK, il a
précisé hier que le nouveau président du Chabab a revu à la
hausse sa proposition financière. "Jusqu'au moment où je
vous parle, l'offre du CRB est
meilleure que celle de la JSK.
Les négociations avancent bien
avec le président belouizdadi,
mais on prendra une décision
finale ce mardi. Pour la JS
Saoura, je dis et je le redis, les
dirigeants de la JSS m'ont bel et
bien contacté pour Aribi",
annonce le président du CAB.
«Je refuse de
négocier avec
l'émissaire de Hannachi»
Chargeant le manager d'Aribi,
Brahimi Redouane de négocier
avec Nezar, le président
Hannachi est contraint de
prendre le dossier Aribi ou de
designer un de ses dirigeants
pour poursuivre les négociations avec le président du CAB.
"Certes, la JSK m'a offert un
milliard pour le rachat du
contrat d'Aribi, mais pour moi,
ce n'est pas une offre officielle.
Cet agent ne dispose même pas

Nezar refuse de négocier avec des intermédiaires

Hannachi devrait prendre
les choses en main
PAR ABDELLAH HADDAD
Le premier responsable du
CA Batna qui est prêt à vendre
son meilleur joueur cet hiver,
l'attaquant Aribi, ne veut pas le
libérer pour une petite somme,
pour cette raison, il est en train
d'étudier toutes les offres. Côté,
JSK, le président du club phare
des Aurès refuse de négocier la
lettre de libération d'Aribi avec
des intermédiaires. Certes, les
responsables du club le plus
titré d'Algérie ont fait une offre
financière à leurs homologues
du CAB mais ce n'est pas
Hannachi qui a parlé avec

Nezar. C'est un manager que
les dirigeants jaune et vert ont
mandaté lequel a pris attache
avec l'homme fort du Chabab
Aurès Batna pour négocier le
transfert du jeune et talentueux
attaquant cabiste. Le président
de cette formation de l'Est refuse de son côté de négocier avec
les managers ou les intermédiaires, pour cette raison,
Hannachi devrait prendre les
choses en main en appelant en
personne son homologue du
CAB pour faire le maximum et
convaincre Nezar de céder son
joueur à la JSK. Après avoir
perdu Lamhene et Hamia qui

La
direction
attend le
report du
clasico

d'un mandat qui prouve qu'il a
été chargé par la direction de la
JSK de négocier avec moi. C'est
pour cela que j'ai refusé de
négocier avec lui. Maintenant, si
le président Hannachi ne peut
pas se déplacer à Batna, il n'a
qu'à designer un dirigeant ou
bien établir un mandat à une
autre personne prouvant que
c'est lui qui l'a chargée de négocier le rachat du contrat de mon
attaquant", explique Nezar.
«On respectera le
choix du joueur»
Tout en affirmant qu'Aribi ne
lui a rien dit pour l'instant sur
son souhait de jouer à la JSK, le
président Nezar déclare qu'il
respectera le choix de son attaquant. "Aribi n'a pas encore
repris les entraînements en
arguant qu'il est blessé. Il ne
m'a pas dit qu'il ne veut pas
jouer pour la JSS ou pour une
autre équipe, mais on respectera son choix. On tranchera
question aujourd'hui et je peux
vous dire que jusqu'au moment
où je vous parle, l'offre du président du CRB est la plus intéressante", a-t-il dit. Le président
Nezar n'a pas dévoilé le montant du l'offre du CRB, mais elle
serait de 1,3 milliard de centimes.
N. B.

ont signé au profit du CRB, les
dirigeants des Canaris du
Djurdjura sont appelés à mettre
la main à la poche afin de recruter Aribi, un autre attaquant et
un meneur de jeu. Après une
phase aller catastrophique,
Hannachi et ses proches collaborateurs doivent bien profiter
de ce mercato hivernal afin de
renforcer les rangs de l'équipe
première par des éléments de
valeur, surtout que les supporters s'inquiètent sérieusement
concernant l'avenir de leur club
en Ligue 1 Mobilis.
A. H.

Mardi 3 janvier 2017

19

BOUMECHRA : «Je veux contribuer
à l'accession de la JSMB»

le transfert d'Aribi
PAR N. BOUMALI

www.competition.dz

A 10 jours de la clôture du mercato, la
JSK n'a engagé ni un attaquant de métier
ni un meneur de jeu

Le président
sous pression !
Les responsables de la
formation du Djurdjura
qui veulent à tout prix
engager de très bons
joueurs cet hiver afin de
renforcer les rangs de
leur équipe première
n'ont pas pour le
moment recruté un
meneur de jeu et un
attaquant de métier.
Comme tout le monde le
sait, le grand problème
de la formation du
Djurdjura lors de la
phase aller du championnat était le compartiment offensif. En l'absence d'un vrai meneur
de jeu, les attaquants
kabyles trouvaient
toutes les difficultés du
monde pour secouer les
filets adverses. Deux
attaquants ont payé
d'ailleurs les frais de la
stérilité du compartiment offensif, Ziaya et
Benkablia ont quitté le
navire jaune et vert
avant meme la fin de la
phase aller. Pour toutes
ces raisons, le premier
responsables de la formation de la ville des
Genêts doit ramener un
meneur de jeu et un
attaquant cet hiver afin
de sauver son recrutement et beaucoup plus
pour renforcer les rangs
de son équipe par des
éléments de valeur mais
au moment où nous

mettons sous presse,
Mohand Chérif Hannachi
n'avait pas encore engagé un vrai numéro 10 ni
un attaquant de métier.
Certes, la commission
de recrutement de la
formation kabyle a réussi à recruter trois
joueurs pour le moment,
le Franco-Algérien
Izerghouf Thomas,
Khelili et Benaldjia. Le
premier cité jouait dans
une division inférieure
du championnat belge,
c'est une aventure dans
l'inconnu, pour Khelili,
c'est un défenseur, il
pourrait apporter un
plus à l'arrière-garde
kabyle alors que
Benaldjia qui est un
joueur de couloir doit
justifier son transfert
mais comme le grand
problème de l'équipe est
le compartiment offensif, Hannachi est appelé
à recruter au moins un
attaquant de métier et
un bon meneur de jeu
afin de sauver son
recrutement et comme
il ne reste que dix jours
avant la clôture du mercato hivernal, le président kabyle est désormais sous pression,
surtout que les supporters n'ont pas cessé de
réclamer ces derniers
temps des grands noms.
A. H.

Les responsables de la
formation du Djurdjura
qui veulent programmer
un bon stage de
préparation pour
l'équipe première cet
hiver ont jugé utile de
ne pas quitter le
territoire national et de
rester au pays,
d'ailleurs, Hannachi et
ses proches
collaborateurs ont jeté
leur dévolu sur le centre
d'Aïn Benian.
Néanmoins, la direction
kabyle n'a pas encore
arreté la date de ce
stage. Les dirigeants de
la JSK veulent d'abord
confirmer le report du
clasico avant de
programmer ce stage
d'Aïn Banian, car,
Hannachi veut que son
équipe reste à Alger
jusqu'au match devant
le MCA. Autrement dit,
les camarades de Yettou
effectueront un stage de
préparation à Alger
avant le clasico, ils
resteront presque dix
jours à Aïn Benian avant
de jouer le Mouloudia
d'Alger et de rentrer par
la suite à Alger. Au
moment où les
dirigeants de la
formation de la ville des
Genêts attendent le
report officiel du clasico
pour arrêter les dates du
stage hivernal, Hidoussi
et les joueurs ont repris
hier en fin de journée le
chemin des
entraînements au
stade1er -Novembre de
Tizi Ouzou. Les joueurs
jaune et vert pourraient
rester à Tizi lors de cette
trêve si bien sûr la
direction du club
n'arriverait pas à
programmer ce stage
d'Alger.
A. H.

Le milieu de terrain du
GC Mascara s'est
engagé pour 18 mois à
la JSMB. Boumechra
Salim est désormais le
premier joueur recruté
durant ce mercato
hivernal au sein de la
maison des Vert et
Rouge.

bonne image du club qui est connu
d'ailleurs sur la scène footballistique
nationale. Comme vous le savez, j'ai
débuté la saison sous les couleurs du GC
Mascara. J'avais de bonnes relations
avec les supporters de l'équipe locale,
ces derniers savent d'ailleurs les raisons
de mon départ. J'ai quitté le club alors
que je faisais une première moitié de saison honorable, pour le non payement de
mes salaires. J'ai signé à la JSMB avec
l'idée d'apporter un plus. Les dirigeants
du club ont exprimé leur envie de jouer
l'accession cette saison. Ce challenge
m'intéresse beaucoup et c'est l'une des
raisons qui m'ont poussé à choisir de
signer au profit de la formation de
Béjaia."

De notre correspondant

«La place du club est en
Ligue 1 Mobilis»
Le nouvel arrivant au sein de l'effectif
de la JSMB lors de ce mercato hivernal
s'est aussi exprimé sur la situation dans
laquelle se trouve la JSMB actuellement :
"Je pense qu'un club comme la JSMB
mérite d'être à sa place initiale. La JSM

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Boumechra
s'est
présenté
dimanche au siège du club afin de signer
son engagement avec la formation de
Yemma Gouraya. "C'est un honneur
pour moi de signer à la JSMB. J'ai une

Béjaia est un grand club et il doit cette
saison accéder. Nous sommes là afin
d'apporter un plus et de contribuer à la
réussite du club. Nous allons avoir 15
rencontres lors de la phase retour afin
d'essayer d'atteindre ce but".
«J'espère être à la hauteur»
Boumechra Salim qui est arrivé grâce
à la volonté de l'entraineur Younès
Ifticen, veut se relancer, lui qui a fait les
beaux jours de plusieurs équipes en
Ligue 1. Ce dernier qui tentera de se
relancer à la JSMB lors de cette seconde
moitié de saison, sait pertinemment que
beaucoup d'espoirs reposent sur ses
épaules. "J'espère être à la hauteur des
espérances de l'entraineur Younès
Ifticen, qui me connait d'ailleurs très
bien et aussi convaincre les supporters
de la JSMB sur mes capacités Je tiens
d'ailleurs à rappeler que je suis en pleine
possession de mes moyens et que physiquement je serais prêt, vu que je dispose
d'un préparateur physique et que ce dernier effectue un grand travail avec moi."
B. E. Z.

Rebbouh signe pour 18 mois

Nous avions évoqué, dans nos précédentes éditions, les contacts
entre les dirigeants de la JSM Béjaïa et Rebbouh Houssem Eddine,
l'attaquant du CA Batna. Hier, en début d'après-midi, ce joueur a
paraphé un contrat de 18 mois en faveur de la formation bougiote.
Se trouvant depuis samedi à Sétif, où il s'entraînait en compagnie
du groupe, Rebbouh est désormais la seconde recrue de la JSMB
durant ce mercato hivernal

Alors que Lamhene avait donné son
accord à la direction

Ifticen : «Le groupe peut atteindre
l'objectif tracé»

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier,
les contacts qu'avaient eus les dirigeants de la
JSMB avec l'attaquant de l'O Médéa, Lamhene
Mokhtar. Ce dernier qui s'est déplacé à Bejaia,
samedi, en compagnie de son manager, a tout
ficelé avec la direction du club. Alors qu'il
devait simplement convaincre Boukelkal, le président de Médéa de lui accorder son bon de sortie, le joueur a essuyé un refus catégorique. La
direction des Vert et Rouge qui avait tenté de
faire le forcing afin de s'attacher les services du
joueur et ex-espoir de la JS Kabylie, n'a finalement pas eu le dernier mot. Ainsi, d'après nos
échos, Lamhene va s'engager sous les couleurs
du CR Belouizdad, chose qui obligera la direction des Vert et Rouge à trouver son second attaquant dans ce mercato hivernal.
B. E. Z.

Younès Ifticen, le coach des Vert et Rouge, qui a programmé un stage de quelques jours à l'école
de préparation olympique d'El Bez veut en ces quelques jours de regroupement permettre à ses
joueurs de rattraper le retard constaté surtout sur le plan physique.

Boukelkal a refusé de le
libérer pour la JSMB

"Nous sommes aujourd'hui à Sétif afin
de nous préparer pour la suite du parcours
en championnat. Les joueurs sont
conscients de l'importance de ces quelques
jours de travail. Nous allons dans un premier temps, avec mes adjoints, axer notre
travail sur l'aspect physique. Nous avons
constaté quelques manquements sur ce
plan et nous allons profiter de notre présence ici pour essayer de combler le retard
que connaissent les joueurs sur ce plan.
Nous savons que la suite du championnat
sera très difficile, dans la mesure où plusieurs clubs aspirent à jouer la carte de l'ac-

cession. Notre but est clair et c'est pour
cette raison que nous sommes là. On a
parlé avec les joueurs et ces derniers sont
conscients de l'importance de la tâche qui
nous attend."
«Nous sommes là pour travailler
et corriger les lacunes»
Le coach des Vert et Rouge, qui a fait son
constat concernant certains manquements,
tentera d'apporter les correctifs nécessaires
pour réussir une bonne phase retour. La
direction du club qui aussi veut réussir son
mercato, pour mettre à la disposition du

coach toutes les cartes qui vont lui permettre de réussir sa mission, est en train de
prospecter. "Nous avons beaucoup de travail. Ça ne sera pas facile dans la mesure
où il faudra travailler sur plusieurs volets.
Nous avons consacré les trois premiers
jours au travail physique, et pour les trois
derniers, nous allons mettre en place notre
plan de travail et notre stratégie. Le but de
ce stage est effectivement de permettre aux
joueurs de régénérer les batteries afin d'entreprendre la suite du championnat dans
de meilleures dispositions.
B. E. Z.

MCS

Rahmouni veut quatre renforts
Rahmouni veut consolider son effectif par un défenseur
axial, un latéral gauche et deux attaquants.
De notre correspondant

K. DJELLOUL

et Mebarki de l'IR Megunia
seraient des pistes potentielles.

A l'issue d'une réunion,
l'entraîneur
Mourad
Rahmouni, en concertation
avec les dirigeants, vient
d'établir la liste des recrues
durant ce mercato.
Afin de combler le déficit
en attaque, Rahmouni compte
renforcer ce compartiment
par des joueurs susceptibles
de donner une nouvelle
dynamique au groupe. On
vient d'apprendre que les premières manœuvres visant à
s'offrir les services d'attaquants
ont
commencé.
Aucune indication n'a été
donnée sur l'identité des
joueurs ciblés. Par contre, les
noms de Bendjelloul de l'ABS

Il
voudrait
être
impliqué
En football, la règle d'or en
matière de recrutement est la
consultation du premier
concerné par le volet technique, c'est-à-dire l'entraîneur
qui est le seul habilité à juger
les qualités de tel ou tel élément. Même si l'entraîneur de
MCS n'a pas donné encore
son avis sur les probables
recrues, il a une idée précise
sur les manques de son équipe et il a déjà préétabli le profil des éléments qu'il souhaiterait enrôler. Lors de la dernière réunion avec les dirigeants, Rahmouni aurait
exigé qu'on prenne en compte

son avis sur tous les joueurs
contactés et que l'opération
recrutement soit menée d'une
manière étudiée et ciblée selon
les besoins du club. Il insiste
sur les qualités intrinsèques et
les critères qui les définissent
de manière à ce que le club
puisse bénéficier pleinement
de leurs services. Cela dit,
Rahmouni, qui a une idée fixe
sur les manques et besoins de
l'effectif, souhaiterait un renfort de quatre joueurs.
Cependant, il ne pourra se prononcer définitivement sur les
libérés qu'une fois assuré d'un
recrutement judicieux tout en
exigeant des joueurs compétitifs et d'un niveau requis à
même d'insuffler du sang neuf
dans l'effectif déjà en place.
K. Dj.

C'est la
reprise
C'est aujourd'hui que les
joueurs du MCS devront
reprendre les entraînements au stade du 13Avril 58, après avoir bénéficié de cinq jours de
repos, le groupe se retrouvera cet après-midi pour
entamer le travail en prévision de la reprise de la
compétition. Cette reprise
sera consacrée essentiellement à la remise en forme
des joueurs mais la charge
ira crescendo au fil des
séances puisqu'un biquotidien est programmé dès
demain. Ainsi en a décidé
l'entraîneur des Vert et
Rouge lequel veut accentuer la cadence afin de
permettre aux joueurs de
recouvrer progressivement leur forme physique
et leurs forces, et ce, en
attendant le stage qui
devra débuter le 6 de ce
mois à Alger.

20

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

À LA UNE
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE TINDOUF
DIRECTION DU LOGEMENT
CONCOURS OUVERTS D’ARCHITECTURE
NIF : 37010001903
N°01/DL/2016
Le Wali de la Wilaya de Tindouf représenté par Monsieur le Directeur du logement de la wilaya de Tindouf
lance un concours national d’architecture pour la réalisation de 100 logements de fonction à Tindouf Lotfi.
Les Bureaux d’études nationaux publics et privés agréés en architecture ou groupement de bureaux d’études,
régulièrement inscrits au tableau national de l’ordre des architectes peuvent soumissionner et retirer le cahier des
charges auprès de la Direction du Logement de la Wilaya de Tindouf Service du Logement Bureau des Etudes,
de l’Evaluation et de la Formalisation des Marchés, Sis Cité Moussani Tindouf.
Fax : 049-37-20-28, Tél : 049-37-20-27
E-mail : D13tindouf@yahoo.com
Les soumissionnaires doivent fournir :
1- Le dossier de candidature : contient
- La déclaration de candidature selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée.
- La déclaration de probité selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée.
- Instructions aux soumissionnaires signée et datée (sans indication sur le montant de la soumission).
- Copie de l’agrément du concurrent en cours de validité.
- Copie de l’extrait du registre de commerce pour les sociétés accompagnées de l’agrément de l’architecte concepteur (inscrit dans le tableau national d’architecture).
- Copie du statut dans le cas où le soumissionnaire est une société (EURL-SARL-SNC).
- Numéro d’identification fiscale.
- Copie de l’attestations de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par l’antenne du centre national de registre de
commerce dans le cas où le soumissionnaire est une société (EURL-SARL-SNC).
- Copie des attestations de paiement des cotisations des organismes de sécurité sociale (CNAS et CASNOS).
- Matériels informatique et topographique (à justifier par facture).
- Matériels roulants (à justifier par carte grise + assurance).
- L’extrait du casier judiciaire original ou copies légalisées d’au moins trois (03) mois du soumissionnaire lorsqu’il
s’agit d’une personne physique, et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société.
- Bilans des trois (03) années (2013-2014-2015) visés par les services des impôts.
- Etat des moyens humains avec justifications de leur déclaration à la CNAS année en cours.
- Références professionnelles accompagnées des attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres d’ouvrages.
- Délai d’élaboration de l’étude (annexe 3 à compléter).
- En cas de groupement, le protocole d’accord de constitution du groupement indiquant le chef de file ainsi que la
responsabilité solidaire et conjointe des bureaux d’études en faisant partie, avec la part que détient chaque membre
du groupement (en pourcentage).
Les plis de dossier candidature doivent être déposés une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et portant la mention «dossier candidature-concours d’architecture pour la réalisation de 100 logements à Tindouf. A ne
pas ouvrir» à Monsieur le Directeur du logement de la Wilaya de Tindouf.
2- OFFRE TECHNIQUE
L’offre technique qui doit contenir les pièces suivantes :
- La déclaration à souscrire selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée (Eliminatoire).
- La déclaration de probité selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée (Eliminatoire).
Le cahier des charges paraphé, signé et daté qui contient (Eliminatoire) :
a) Partie I : Instructions aux soumissionnaires (sans indication sur le montant de la soumission).
b) Partie II : Cahier des prescriptions spéciales (sans indication sur le montant de la soumission).
c) Partie III : Règlement du concours (sans indication sur le montant de la soumission).
- document écrit un mémoire technique justificatif qui contient :
- Rapport sur le choix architectural (système constructif, intégration au site et à l’environnement immédiat et tout
autre document qui peut expliquer le projet).
- Description de l’ouvrage.
- Evaluation des coûts de réalisation avec une récapitulation totale pour le projet y compris les VRD (aménagement
extérieur, AEP, voirie, éclairage public, électricité).
- Planning d’exécution des études par phase.
- Le tableau comparatif des surfaces projetées par rapport au programme de surface annexé (annexe 2T) au présent
cahier des charges.
- Une fiche technique détaillée du projet contenant :
a) Surface foncière
b) Surface d’emprise au sol
c) Surface construite.
Le pli technique qui doit être introduit dans une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention : «offre technique – concours d’architecture, A ne pas ouvrir» à Monsieur le Directeur du
Logement de la Wilaya de Tindouf..
3- PLI DES PRESTATIONS
Seuls les soumissionnaires pré-qualifiés après évaluation des dossiers de candidatures sont invités à remettre le pli de
prestation accompagné d’une offre financière.
Le pli de prestation doit contenir ce qui suit :
a) Dossier graphique :
- Doit être impérativement anonyme et porte le code du bureau d’études composé de trois (03) chiffres et contient :
- Un plan de situation
- Un plan de masse au 1/500 ou 1/1000 avec les aménagements
- Les différentes vues en plan (1/100e) pour les différents niveaux
- Le plan des toitures éventuellement (1/100e) facultatif
- Les élévations des façades (1/100e) plus la façade d’ensemble.
- Les coupes transversales longitudinales nécessaires à la compréhension du projet (1/100e)
- Vu en 3D (perspectives).
b) Pièces écrites :
- Doit être impérativement anonyme et porte le code du bureau d’études composé de trois (03) chiffres et contient :
- Rapport sur le choix architectural (système constructif, intégration au site et à l’environnement immédiat et tout au
autre document qui peut expliquer le projet).
- Description de l’ouvrage.
- Evaluation des coûts de réalisation avec une récapitulation totale pour le projet y comprit les VRD (aménagement
extérieur, AEP, voirie, éclairage public, électricité).
- Planning d’exécution des études par phase.
- Le tableau comparatif des surfaces projetées par rapport au programme de surface annexé (annexe 2) au cahier des
charges.
- Une fiche technique détaillée du projet contenant :
- Surface foncière
- Surface d’emprise au sol
- Surface construite.
c) Enveloppe de l’anonymat :
Elle contient l’identification du soumissionnaire (nom, raison sociale et l’adresse de la personne physique ou morale
du soumissionnaire ainsi que le code du bureau d’études qui devra être constitué de trois (03) chiffres.
Le pli des prestations qui doit être introduit dans une seule enveloppe fermée et strictement anonyme et ne doit porter que la mention «PLIS DES PRESTATIONS – Pour la réalisation de 100 logements à Tindouf. A ne pas
ouvrir» A Monsieur le Directeur du logement de la wilaya de Tindouf.
L’OFFRE FINANCIERE :
L’offre financière doit contenir ce qui suit :
- Lettre de soumission selon modèle joint en annexe remplie, signée, cachetée et datée (Eliminatoire).
- L’annexe 1 (offre financière partie fixe).
- L’annexe 2 (offre financière partie variable).
Le pli de l’offre financière doit être déposé en une seule enveloppe portant la mention : «Offre financière –
concours d’architecture pour la réalisation de 100 logements à Tindouf. A ne pas ouvrir» - à Monsieur le
directeur du logement de la wilaya de Tindouf.
La durée de préparation pli de dossier de candidature est fixée à vingt et un (21) jours.
La durée de préparation pli de l’offre technique et des plis de l’offre financière et des plis des prestations est fixée à
quarante cinq (45) jours à compter de la date de la transmission de la correspondance invitant le soumissionnaire à
assurer leur dépôt.
Si la date coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal (vendredi ou samedi), la durée de préparation des
offres sera prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant.
La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres tel qu’indiquée ci-dessus,
de 08h00 à 12h00.
L’ouverture des plis de dossier de candidature se fera en séance publique.
L’ouverture des plis des prestations n’est pas publique et des plis des offres financières se fera en séance publique à
l’issue du résultat de l’évaluation des plis des prestations. Les soumissionnaires concernés seront invités à la séance
publique d’ouverture des plis financiers, par écrit, les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres financières
pendant une durée de trois (03) mois augmentée des durées de préparation des offres (candidature et techniques et
financières) à compter de la date de dépôt des offres financières et des plis des prestations.
Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à l’ouverture des plis techniques.

Compétition / PUB

ANEP 500 089 du 03/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 093 du 03/01/2017

5

Mise à l'écart de
Medjani et Feghouli

LA DÉCISION EST
MIENNE, PAS CELLE
DE RAOURAOUA»

«JE LEUR AI DIT QU'ILS MANQUAIENT DE RYTHME»
Le public algérien voulait des explications concernant la liste des 23 annoncée par le
sélectionneur national Georges Leekens à travers le site de la FAF, la conférence de presse
animée hier par le Belge devait servir à ça, mais, finalement, l'entraîneur national n'est pas allé
dans le détail, il s'est contenté de réponses évasives, la rue algérienne restera sur sa faim.
PAR SMAÏL M. A.
La mise à l'écart de Medjani et
Feghouli a secoué les fiefs des Verts et
les supporters de l'EN se sont inquiétés
après la parution de cette liste amputée
de deux pièces importantes, comme on
vous l'a expliqué hier, les vraies raisons
ne pouvaient être que celles annoncées
par nos soins, à savoir des propos un
peu trop osés faits çà et là dans la presse
pour les deux joueurs, mais Leekens a
tenu à dédramatiser, précisant qu'il
s'agit d'un choix lié aux situations respectives de ces deux éléments. " Sur certains postes il y a une rude concurrence,
et pour Feghouli et Medjani c'était le cas,
je ne vais rien vous cacher, c'est difficile,
ils ont un manque de rythme, ils n'ont
pas beaucoup joué, j'ai osé faire jouer
Brahimi sans rythme au Nigeria, ça a
réussi, mais ça pouvait ne pas réussir,
Carl a eu un match difficile ce jour-là,
«Ça m'a fait mal au cœur
de les écarter»
L'entraîneur national, qui affirme d'un
côté que c'est lui qui a pris la décision,
avoue qu'il a eu du mal à le décider, et
fait allusion à d'éventuels comportements négatifs de la part des deux
joueurs qu'il aurait eu peur d'affronter
s'il les avait pris sans les faire jouer, il
affirme que cela est peut-être facile avec
un joueur local mais pas avec des
joueurs de ce niveau. " Carl et Sofiane ça
m'a fait mal au cœur de ne pas les
prendre. Pendant 2 jours je n'ai pas parlé
à ma femme à cause de

la liste, mais moi je ne fais pas de
cadeaux, c'est ce que je leur ai expliqué,
c'est plus facile de mettre des locaux à
côté, même si au Nigeria le banc était
assez positif ", explique-t-il.

bon joueur, mais je ne donne pas de
cadeaux, certes le joueur en veut et
aimerait donner le max, mais le corps ne
suit pas, le rythme n'est pas au rendezvous. "

«Je les ai appelés, ils méritaient des explications»
Leekens a appelé les deux joueurs pour
leur annoncer la nouvelle et la leur
expliquer, il raconte : " Ils méritent des
explications, c'est normal que je les
appelle pour leur expliquer Quant aux
autres, ce sont des choix, ils doivent les
accepter… J'ai eu Carl au téléphone à 6h
du soir, je lui ai dit qu'il ne doit pas se
décourager, et croyez-moi qu'il va tout
faire pour revenir fort, au Nigeria il est
apparu émoussé, il s'est forcé un peu
trop, mais ça reste un joueur exemplaire,
qu'est-ce qu'il n'a pas donné pour l'EN !!!
En plus il joue dans tous les postes. "

«La porte leur reste ouverte,
et voilà mon but à travers
cette mise à l'écart»
Leekens, et pour appuyer ses dires,
ouvre la porte aux deux joueurs en promettant de les récupérer après la CAN, il
parle aussi de sa méthode visant à allumer la concurrence : "
Cela ne veut pas dire qu'ils ne reviendront pas, je veux stimuler la concurrence pas éliminer les joueurs, je veux plus
de concurrence, dans certains postes il y
a une grande concurrence, et c'est bien
pour nous. "

«S'il le faut, j'irai en
Angleterre pour Soso car
à mes yeux c'est un grand
joueur»
Leekens affirme qu'il ira en Angleterre
s'il le faut pour récupérer Feghouli après
la CAN, si d'ici là il ne change pas de
club, il ajoute que le joueur est très
important, il ne tarit pas d'éloges sur lui
: " Si Soso ne bouge pas cet hiver, je vais
aller chez Bilic, qui est un ami, car on
doit trouver une solution pour lui, c'est
un joueur de qualité, de grande valeur,
qu'on ne prend pas, je veux l'avoir
comme titulaire, car il peut faire la différence, il sait faire la différence, c'est un

«Si Raouraoua m'exige quoi
que ce soit je prends ma valise
et je m'en vais»
Pour terminer, et pour tenter de
convaincre les présents que l'aspect technique et physique était les seuls facteurs
pris en considération, Leekens explique
qu'il n'accepterait pas qu'on s'immisce
dans son travail, encore moins
Raouraoua : " Le président n'est jamais
intervenu
Jamais Raouraoua ne va intervenir
dans ces cas-là, sinon j'aurais pris mes
valises, je suis revenu ici, donc j ai pleine
confiance en le président Je suis quelqu'un qui respecte et qui aime être respecté. "
S. M. A.

«On a besoin de l’expérience de Mbolhi»
Come il fallait s'y
attendre, Leekens n'a pas
fait d'exception pour
Feghouli et Medjani mais il
l'a faite pour Mbolhi et le
reconnaît volontiers.
Toutefois, il a tenté
de s'expliquer tout
en faisant savoir
qu'il aidera le
joueur pour trouver du
temps de jeu ou un autre
club : "C'est vrai pour
Mbolhi. Maintenant, on
doit trouver une solution.
Sur le long terme, je vais
parler avec Raïs. C'est la
situation que j'ai vécue

avec De Wilde. Il était au
Sporting, il est reparti à
Anderlecht. C'est aussi le
cas pour Mbolhi après la
CAN. Maintenant, il doit se
concentrer sur la CAN et
rien d'autre. Je connais la
situation en Turquie. J'ai
déjà été au Trabzonspor. Je
connais le club de Mbolhi.
Sur le long terme, Raïs va
trouver et on va trouver
pour lui une solution. Il va
jouer. C'est un garçon avec
beaucoup d'expérience qui
s'intègre parfaitement dans
le groupe. Je le dis pour
tout le monde. Au mois de

juin, je veux que tout le
monde joue régulièrement.
Ce serait une très bonne
chose. On fera une évaluation après la CAN. J'espère
aussi pour Feghouli dans
son club ou un autre club.
J'ai dit au mois de juin, que
les joueurs doivent jouer
car ils ne peuvent pas
continuer à ne pas jouer.
Après la CAN on va en
discuter encore. Il n'a pas
encore la licence pour jouer
avec son club. Il a un nouvel entraîneur et s'il signe
une licence, il peut de nouveau jouer.
I. Z.

 «J'ai un bon

«Attention au staff, il est
Zimbabwe !»

Lorsqu'il a été
interrogé sur les
adversaires des
Verts, le coach a
semblé plus préoccupé par le
Zimbabwe que par
la Tunisie ou le
Sénégal. Quoi de
plus normal puisqu'il s'agit du premier adversaire
des Verts dans la
compétition. Une
équipe à prendre
très au sérieux
pour le coach : "Je
pense que le premier match est le
plus important de
tous. On parle
beaucoup de la
Tunisie mais on a
tendance à oublier
cette équipe du
Zimbabwe. Il faudra s'en méfier et
faire très attention
à cet adversaire.
Je sais que tout le
monde attend la
Tunisie pour des
raisons qui intéressent les fans
mais pas moi. Je
connais bien la
Tunisie qui est une
bonne équipe qui
fait de bonnes
choses. Il y a aussi
le Sénégal qui est
une très bonne
équipe qui développe un bon jeu. Le
plus important à
mon sens, c'est de
gagner les deux
premiers matchs
pour être directement qualifié.
Après, être premier
ou deuxième, je
m'en fous, je veux
me qualifier et
c'est tout."
I. Z.

complémentaire»

Avec la venue du Belge De Wilde et
Bougherra, le staff technique national
s'est élargi pour la CAN. Le coach
explique ces renforts et ne remet
aucunement ses deux autres adjoints
en cause. mieux, il pense que cela va
donner plus de force à l'équipe : "Je
suis content d'avoir Bougherra avec
moi. C'est quelqu'un qui connaît parfaitement le groupe et sera un bon appui
sur le plan moral. Je l'ai vu il y a deux
à trois semaines. Il est en stage. Ça
fait toujours plaisir de le revoir. J'ai
demandé qu'est-ce qu'il voudrait faire
? J'ai écouté car quand on écoute, on a
des idées. L'idée est venue. On a un
groupe de qualité et j'ai pensé à lui. A
un moment, je l'ai vu. Il a maintenant
l'expérience du joueur et il peut devenir entraîneur dans une équipe qu'il
connaît très bien, avec Nabil, Yazid et
De Wilde. Comme ça, j'ai une équipe
plus stable. Le mental de l'équipe est
important. Son rôle (Bougherra) ce
sera de vivre avec nous, donner son
expérience. C'est quelqu'un qui met
toujours l'équipe devant lui. Ce sera
son rôle pendant la CAN et peut-être
après. C'est une occasion en or et pour
nous et pour lui de mettre ce gars
avec autant d'expérience et de vécu.
Je pense que ce staff peut être complémentaire à plus d'un titre."

«Ils ne vont
pas dormir
au Gabon»
Poursuivant son analyse, le coach
ajoute : "Vous croyez qu'ils n'ont rien
fait ? Ils ont beaucoup fait. De Wilde
est bon dans le scouting. Nabil a fait
beaucoup de choses. Avec eux, cela
fait plusieurs semaines qu'on travaille
pour préparer au mieux cette CAN. Je
peux les appeler à n'importe quelle
heure et ils seront là. Même au Gabon,
ils vont faire le nécessaire pour que
tout se passe bien. Ils ne vont pas
beaucoup dormir. J'ai un bon staff et je
pense qu'il est complémentaire. Je
suis satisfait."
I. Z.

www.competition.dz

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

USMB

À LA UNE

4

LE BELGE
JUSTIFIE
SES CHOIX

Le sélectionneur national n'a rien laissé au hasard et a tenté d'expliquer ses choix devant la
Belkalem :
presse nationale afin de faire comprendre qu'il a tout fait pour prendre les meilleurs au Gabon. «Il n'a pas
PAR ISLAM Z.
L'occasion pour faire le point
sur certains points et sur la préparation qui a déjà commencé depuis
longtemps, selon ses dires. Au cours
de la conférence de presse qu'il a animée hier matin à l'OCO, le coach
national s'est voulu ouvert à tout et a
répondu à toutes les questions par
rapport à sa liste des 23 joueurs retenus pour la CAN. D'ailleurs, en parlant de la préparation, il a tenu à
assurer que son staff a déjà entamé le
travail au lendemain de la défaite
face au Nigeria pour préparer au
mieux la compétition africaine.
"J'espère que ce sera une bonne
année avec beaucoup de satisfaction.
2017 est une année où on veut se

«Belfodil

n'est pas prêt
mentalement»

Présent dans la liste
élargie, l'attaquant du
Standard de Liège,
Ishak Belfodil n'a finalement pas été retenu
pour la compétition et
pour cause. Le coach
trouve que le joueur
n'est pas prêt sur le
plan mental. Il avoue
aussi qu'il a reçu des
appels d'agents et du
club du joueur.
Cependant, après lui
avoir parlé, il a pris sa
décision : "Je suis
ouvert, je ne veux rien
cacher. Vous avez le
droit de savoir. Pour le
cas de Belfodil, c'est
autre chose. Beaucoup
de managers m'ont
appelé, le club m'a
appelé. Cependant,
moi, je n'écoute pas les
clubs ni les managers.
Je travaille pour la FAF.
Le bien du joueur c'est
notre bien. D'un autre
côté, quand le joueur
me téléphone, je me
dois de l'écouter. Quand
le joueur n'est pas à
200%, je ne le prends
pas. Il était bien durant
les dernières semaines
mais mentalement, il
n'était pas prêt. A ce
moment-là, je ne le
prends pas car j'ai
assez de concurrence."

montrer. Ça commence directement
avec une CAN. On travaille depuis
un certain temps. Ça devait être plus
vite. Ça veut dire un mois qu'on est
occupés avec la CAN. Les circonstances en 2015 c'était spécial. Ce
n'était pas évident. Maintenant, le
Gabon, on va préparer ça comme il
faut. On a commencé le jour après le
Nigeria et même avant. Maintenant
je connais un peu plus les joueurs.
C'était une question de connaître
plus mon groupe. On a fait des
stages pour les gardiens, les locaux.
Ça m'a fait plaisir de voir des joueurs
qui ont faim. Pendant la préparation
pour le Nigeria, j'étais ravi de l'état
d'esprit. Cependant, il reste beaucoup de travail à faire. J'ai beaucoup
d'informations. Ça a inspiré cette
liste qui est le résultat de beaucoup

de scouting que ce soit à Alger ou en
Europe. Vous avez vu sur la liste.

«On aura une préparation
à la carte»
Le technicien belge a directement fait
savoir que pour certains de ses
joueurs, il allait y avoir une préparation à la carte et notamment ceux qui
ont fini la première moitié de saison
à la mi-décembre : "Les joueurs commencent à arriver et j'espère que d'ici
mercredi, on sera au grand complet.
Je pense que pour certains joueurs, il
va y avoir une préparation à la carte.
Ils sont à l'arrêt depuis le 15
décembre et ils doivent maintenant
retrouver le rythme. On va faire tout
un programme pour que tout se
déroule bien et si on peut éviter les
blessures, ce sera tant mieux pour

plus. Parfois, l'évolution de certains joueurs qui sont jeunes et
qui veulent faire carrière les
pousse à donner davantage. Ce
n'est pas leur statut, ils ont un
potentiel. On attend, on va voir le
stage. Peut-être que certains vont
se mettre en évidence. Moi je
veux la concurrence dedans.
Certains pays ne prennent plus
de locaux. On va tout faire pour
améliorer le niveau du championnat. Dernièrement, lors du
stage j'ai arrêté le regroupement
mardi soir pour laisser les
joueurs à la disposition de leurs
clubs. Maintenant, c'est aux
locaux de persister et de rester
dans le noyau. Ils doivent mon-

«Les 'Anglais' auront un
peu de repos»
Leekens n'a pas oublié les pensionnaires de Premier League qui n'ont
pas eu la chance de prendre un peu
de répit : "Je pense que les joueurs
comme Slimani et Mahrez vont avoir
besoin d'un peu de répit. Ils ont joué
4 matchs en 15 jours. Lorsqu'ils arriveront, ils pourront avoir un peu de
repos. Ils ont fourni beaucoup d'efforts en club et c'est normal qu'ils
soufflent un peu." Avec l'enchaînement des matchs durant le
Boxing Day, on comprend
parfaitement la position
du coach. Ce dernier ne
veut pas cramer deux de ses titulaires en puissance.
I. Z.

trer qu'ils ont le niveau. Ils vont
apprendre et prendre de l'expérience. Je leur demande de travailler. Je peux les utiliser et j'espère qu'ils pourront jouer."
«Je les ai prévenus
contre tout excès de
zèle»
Sur le même sujet, l'intervenant a
fait savoir qu'il avait mis en
garde tout le monde :
"Désormais, les joueurs locaux
sont des ambassadeurs de l'équipe nationale. Ils doivent éviter les
coups de zèle qui pourraient leur
valoir un carton rouge. Je leur ai
dit qu'ils étaient des ambassadeurs."
I. Z.

«Bounedjah est un vrai buteur»
L'attaquant d'Al Saad a fait le
nécessaire pour valider son
billet pour la CAN. Des buts à
la pelle et le statut de star de
son équipe. Autant d'éléments
qui ont favorisé sa sélection
pour le tournoi continental. Sur
son sujet, le coach assure :
"Baghdad, je le connais déjà en
Tunisie, il a fait des choses
spéciales. On lui a fait appel la
dernière fois. C'est un avantcentre, type buteur. Ce n'est

pas la beauté du jeu. Il sait
que ce n'est pas Messi et
Ronaldo mais c'est un joueur
intéressant pour moi. Il a
besoin des services de ses
camarades. C'est comme il
joue actuellement au Qatar.
Peu importe où il joue, un
buteur reste un buteur.
Certains joueurs se mettent en
évidence."

le niveau»

nous."

JE N'AI PAS FAIT DE
CADEAUX AUX LOCAUX”

9 joueurs locaux dans le
décompte finale des 23 pour le
Gabon. Une première depuis des
lustres. Le coach a ouvert la
brèche et les joueurs évoluant en
Ligue 1 Mobilis ont sauté dessus.
L'occasion pour Leekens de faire
savoir qu'ils ont mérité et qu'il
n'a fait de cadeau à personne :
"C'est ce que j'ai dit. On suit ce
championnat local. Certainement,
on doit évoluer là-dedans. On
doit voir un plus haut niveau. Je
n'ai pas fait de cadeaux aux
locaux, ils ont mérité d'être là.
Quand je vois qu'ils ont tout
donné aux entraînements, je suis
satisfait. Maintenant, je les ai
encouragés pour donner encore

Mardi 3 janvier 2017

«Hanni,
c'était un
oublié»

"On a fait un petit
oubli avec Hanni mais
il a toujours été dans
la liste. On a fait une
erreur. Premièrement,
il doit être bien.
Quand un joueur n'est
pas bien, je ne le
prends pas. Je ne
pousserai jamais un
joueur qui n'est pas
bien dans sa tête.
Prenez Brahimi. Il a
retrouvé ses sensations, il a été fantastique avec des buts
et des passes. C'est
un grand point d'interrogation s'il peut
tenir 90 minutes au
Nigeria. Belfodil, c'est
un autre cas, il ne se
sent pas bien dans sa
tête. Après, je dois
faire attention. Il y a
des joueurs qui vont
prendre leurs places.
Que ce soit les locaux
ou les professionnels,
je néglige personne."
C'est apparemment,
la raison qui a poussé
le coach à vouloir se
passer de l'ancien de
Bani Yas qui va continuer à jouer en club
et attendre peut-être
de retrouver le groupe lors du mois de
mars prochain.

Alors qu'on s'attendait à un
retour d'Essaid Belkalem en
équipe nationale pour le
tournoi, le sélectionneur
national en a décidé autrement. Pour rappel, il avait
fait le déplacement pour le
voir jouer avec Orléans mais
n'avait pas été convaincu par
son niveau. D'ailleurs, c'est
ce qui explique actuellement
son absence de la liste. Le
coach a tranché et il a l'air
convaincu de son choix par
rapport à l'ancien pensionnaire de Watford qui n'a pas
encore le niveau, selon le
Belge. Pour beaucoup et vu
l'absence de Medjani,
Belkalem aurait pu apporter
le plus escompté en défense
car on lui reconnaît des qualités certaines. Cependant,
Leekens a vu autre chose et
s'explique à ce sujet : "Si je
prends un joueur comme
Belkalem qui a une très grande expérience et qui a fait
pas mal de bonnes choses en
équipe nationale, je dois le
faire jouer. Cependant, j'ai
décidé d'accorder la chance
aux jeunes pour faire leurs
preuves. Il n'y a aucun risque
là-dedans, ces derniers sont
invités à s'imposer pour
avoir leurs chances. De plus,
je trouve qu'actuellement,
Belkalem n'a pas encore le
niveau pour revenir en équipe nationale. Il atteindra sa
forme optimale dans 3 à 4
mois." Il faut dire que l'absence de Belkalem laisse à
poser certaines questions
car le sélectionneur national
ne l'a vu qu'une seule fois
lors de son déplacement à
Paris. Apparemment, dans sa
vision des choses, le niveau
de la Ligue 2 française est
encore plus bas que celui de
la Ligue 2 suisse. Surprenant
mais le temps dira si l'entraîneur des Verts a vu juste
ou pas.
I. Z.

Un club portugais sur
les traces de Zerguine
Selon l'agent de Zerguine, l'attaquant blidéen, un club du championnat portugais voudrait
s'attacher les services du joueur, et ce, en prévision de la phase retour du championnat.

Brahmi : «On doit
conserver notre place
de dauphin»

Le jeune joueur de cette formation de
la ville des Roses, Brahmi en l'occurrence, nous a fait savoir que la phase retour
du championnat s'annonce compliquée
pour lui et ses coéquipiers. "La phase
retour ne sera aucunement facile pour
nous contre les équipes qui veulent se
ressaisir et se racheter. On doit éviter les
faux pas à domicile, et on doit également faire de notre mieux pour engranger des points en déplacement pour
conserver notre place de dauphin", nous
a déclaré Brahmi.

Calin ne veut libérer
aucun joueur

De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR

L'interdiction de recrutement sera un
mal pour un bien pour les jeunes
joueurs espoirs qui vont essayer de profiter de la situation pour montrer leurs
qualités. Cependant, les seuls perdants
dans cette affaire de recrutement sont
les trois joueurs émigrés qui seront obligés de prendre leur mal en patience jusqu'à la fin de saison.

Selon le manager du joueur,
l'émissaire du club portugais a vu
le joueur blidéen a l'œuvre lors du
premier derby de la Mitidja qui a
mis aux prises le RCA avec l'USMB
au stade Mustapha Tchaker.
L'agent de Zerguine a refusé de
nous communiquer le nom de ce
club, et ce, jusqu'à l'envoi de la
lettre d'invitation par la direction
de ce même club.

La crise financière
persiste toujours

Malgré les signaux de détresse émis
par la direction du club phare de la ville
des Roses, la situation à l'USM Blida est
toujours la même et la crise financière
au sein de ce club persiste toujours. Le
président Boumaza qui a sollicité plusieurs industriels pour les convaincre
d'aider le club, n'a récolté que des promesses. Donc la situation au sein du
club est loin d'être rose, et il faut dire
que seul l'intervention du gouverneur
de la ville de Blida, c'est-à- dire le wali,
pourrait sauver les meubles.

L'USMB ne s'opposera
pas
Le président du conseil d'administration de la SSPA/USMB,
Boumaza en l'occurrence, ne va
pas s'opposer au transfert de
Zerguine au Portugal, surtout que
le départ de ce joueur pourrait
renflouer les caisses du club et
pourrait également permettre a la
direction blidéene de payer sa
dette et de qualifier les joueurs
émigrés sur qui l'entraineur roumain pourrait compter durant la
phase retour du championnat de
Ligue 2 Mobilis.
Il tourne la page du CRB
et de la JSK…
Le baroudeur du club phare de
la ville des Roses, Lyes Zerguine, a
tourné la page des contacts qu'il a
eus avec la direction du CRB et
celle de la JSK.Le joueur a repris les
entrainements avec le groupe hier
en début d'après- midi et sera présent tout au long du stage de préparation qu'avait programmé l'entraineur roumain à Blida.

21

Reprise hier à l'annexe
du stade Tchaker

… et veut donner une
autre dimension à sa carrière
L'attaquant Zerguine va certainement faire l'impossible pour
convaincre la direction de son club
employeur de le libérer. Ce joueur
a une grande marge de progression
et a les qualités qu'il faut pour jouer
en Europe, surtout que son point
fort est le jeu de tête. Cela dit,
Zerguine veut opter pour le championnat portugais pour se faire une

place parmi l'effectif de l'équipe
nationale A'.
Zerguine : "Boumaza a
refusé de me libérer pour
un club algérien"
Joint par nos soins, Lyes
Zerguine nous a fait savoir qu'il a
tourné la page de son transfert vers
un club du championnat de Ligue 1
Mobilis et ce a cause de la réaction
de la direction du club blidéen. "J'ai
tourné la page de mon transfert

vers un autre club de l'élite en
Algérie à cause de la réponse négative que j'ai reçue de la part du président. Je songe actuellement au
reste du parcours avec mon club
employeur et je vais me donner à
fond pour m'offrir une bonne préparation en prévision de la phase
retour qui s'annonce difficile et
compliquée, en attendant peut-être
un transfert à l'étranger", nous a
déclaré Zerguine .
A. Dj.

Les joueurs blidéens et après un
repos qui a duré une semaine, ont repris
les entraînements hier en début d'aprèsmidi à l'annexe du stade Tchaker. Cette
séance a été consacrée par l'entraineur
roumain au volet physique.
L'entraîneur Calin, et avant l'entame du
premier galop d'entraînement, a tenu
un discours de sensibilisation à ses
joueurs dans lequel il a demandé à
Meziane et ses coéquipiers de se donner
à fond et d'éviter les absences durant le
stage de préparation qui débutera
demain à Blida.

MCEE

Le recrutement au point mort
De notre correspondant
AMAR T.
Alors que certains clubs ont déjà ficelé ce dossier en renforçant leurs rangs par
de nouveaux joueurs, du côté du MCEE,
rien n'a été fait jusque-là. Une véritable
inertie règne au sein du club, la dernière
place de l'équipe au classement n'a visiblement pas fait prendre conscience aux
responsables qui affichent une indifférence à cet égard. Pour certains d'entre
eux, l'avenir du club est déjà scellé vers la
rétrogradation et de ce fait, on ne donne
pas l'impression de bouger pour faire le
nécessaire avant qu'il ne soit trop tard,
du moins en ce qui concerne la mise à
niveau de l'équipe qui a besoin de renfort
de qualité pour aborder sereinement la
phase retour. Sur ce volet, le recrutement
d'éléments susceptibles de renforcer l'effectif
est au point mort, ce qui confirme l'échec des
dirigeants sur tous les plans.
Le président lâché par tout le
monde
L'une des raisons de ce qui ce passe
dans le club est le total isolement du président qui se retrouve par la force des
choses à l'écart de toutes les décisions.

D'ailleurs, depuis quelque temps, il n'est
informé de rien. Dans ce contexte, la
désignation d'un nouveau patron à la
tête du club est salutaire pour tout le
monde, car les divergences entre dirigeants sont en partie le résultat de ce que
vit le club en ce moment. Ainsi, en attendant, le flou persiste quant à l'avenir de
cette équipe livrée à elle-même.
Une tâche ardue pour Abbas
Il est utile de rappeler que la direction
a installé l'ex-coach du CABBA,
Abdelaziz Abbas, pour remplacer
Boudjaârane, démis de ses fonctions.
Pour le nouvel homme à la barre technique, la tâche ne semble pas aisée. Pour
que rien de regrettable ne lui arrive
durant la phase retour, l'effectif eulmi
doit être renforcé par de nouveaux
joueurs capables de donner le plus nécessaire à tous les niveaux des compartiments. Même si les dirigeants donnent
une impression d'indifférence, ils se
montrent néanmoins conciliants pour
aider Abbas dans sa mission en lui prêtant main forte pour ramener des joueurs
pour renforcer l'effectif.
Les approches sont à l'étude
Les quelques dirigeants dévoués à la

cause du club sont à pied d'œuvre depuis
quelques jours pour préparer en collaboration avec l'entraîneur la phase retour.
Première étape, faire venir des joueurs
pour la seconde moitié du championnat ;
de ce côté, on notera que des contacts ont
été établis en direction de Ladrâa, joueur
de l'ASK, qui a donné son accord de principe, et un susceptible échange NoubliGuitoun, le défenseur voisin de
Tadjenanet. Il en est de même pour le
recrutement de Hamimid, sociétaire de
la JSMS, ainsi que de l'attaquant du
DRBT, Mazari. A l'heure actuelle, on
n'est qu'au stage des approches qui
seront à l'étude lors de la réunion entraîneur-dirigeants.
Vers un stage dans l'Oranie
La semaine prochaine, débutera le
stage de préparation hivernale pour le
MCEE et durera six jours. Il sera question
de procéder à de nombreux réglages
technique entre nouveaux et anciens afin
de former un bloc soudé en prévision de
la phase retour. Ce stage est prévu à
Tlemcen ou à Chlef, le lieu exact n'a pas
encore été défini ; ce sera fait en concertation avec l'entraîneur en fonction des
moyens pédagogiques fournis par le lieu
de regroupement.
A. T.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
CLUBS

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

1.
2.
3.
4.
5.
6.

PAC
USMB
JSMB
CABBA
USB
MCS

Pts J. G. N. P.
34 15 10 04 01 25
27 15 08 03 04 14
25 15 07 04 04 15
24 15 06 06 03 12
24 15 07 03 05 13
23 15 07 02 06 15

7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.

JSMS
ASO
CRBAF
ABS
ASMO
WAB
ASK
MCEE
GCM
RCA

20
20
19
18
17
17
16
11
11
09

15 06
15 05
15 04
15 04
15 03
15 03
15 04
15 03
15 02
15 02

02 07
05 05
07 04
06 05
08 04
08 04
04 07
05 07
05 08
06 07

11
17
13
16
13
12
12
12
10
10

11
09
12
09

+14
+05

+03
+03
13 00
15 00
09 +02
16 +01
14 -01
16 00
13 00
14 -02
16 -04
19 -07
19 -09
15 -05

www.competition.dz

Mardi 3 janvier 2017

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

Il n'y a rien de
si infortuné qu'un
homme qui n'a
jamais souffert.
Joseph
de Maistre

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Du papier toilette pour smartphones à l'aéroport Narita
Les Japonais disposent désormais de papiertoilette pour smartphones dans les toilettes de
l'aéroport international Narita de Tokyo.
En effet, la compagnie NTT Docomo, premier
opérateur de mobiles au Japon, a équipé plus de
80 cabines de l'aéroport Narita de rouleaux papier
pour smartphones afin de permettre aux usagers
d'éliminer les germes déposés sur les écrans
tactiles après un passage aux toilettes. Aussi, ce
papier-toilette particulier sert aussi de portepublicité : à côté du rouleau classique de papiertoilette, se trouve désormais des lingettes

arborant un large "Bienvenue au Japon", avec un
petit mode d'emploi en dessous pour se connecter
au réseau Wifi de l'aéroport fourni par NTT
Docomo. Une campagne de publicité originale dans
un pays où le bien-être aux toilettes est élevé au
titre de savoir-faire national. Ainsi, au Japon, de
nombreux bâtiments publics sont équipés de
cabinets avec des cuvettes chauffantes, musique
intégrée ou encore déodorant pour camoufler les
effluves un peu trop gênantes.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

JOUR

2

3

4

assentiment

mystère

mamelle

s’évaderait

décomposition

cours noir

unité de
rayonnements

ancien
empereur

5

6

7

8

9

divinité
féminine
ancien média

besoin

4

religion

8

SUDOKU
1
8

5

9

possessif
arriver

2
4

7

A
P
U
B
L
I
C
I
T
E
N
O
R
L
T

T
U
O
T
A
R
I
E
E
T
R
T
E
I
E

E
A
E
E
T
O
N
T
O
U
T
E
R
S
M

charges de
baudet
disque sacré

longues
pérodes de
temps

que dalle !

3

11
en bas

apparue

6

R
E
D
U
T
E
B
E
H
R
U
I
A
D
N

9

félin d’Asie

8

T
N
E
M
E
C
A
F
F
E
T
E
B
E
F

5

7

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

fait son
choix

3 6

5
2

toupies
d’enfant

bois

4

6

fruit sec
indéhiscent
amas

3
8

poisson

6

travaille avec
acharnement

agent de
liaison
sculptés
finement

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

6
8
4
1
5
9
3
2
7

9
1
2
6
3
7
8
4
5

T
C
T
S
F
I
N
N
O
E
N
T
U
S
A

N
R
N
I
S
A
A
S
R
T
A
U
L
O
C

7
5
3
2
8
4
1
9
6

4
6
8
9
2
3
5
7
1

E
A
E
E
L
I
D
F
H
G
I
D
C
C
I

2
7
5
4
6
1
9
8
3

3
9
1
8
7
5
2
6
4

M
D
G
O
S
L
T
E
F
E
L
E
N
I
D

E
O
N
R
Z
B
O
A
U
E
L
A
I
E
E

1
2
9
3
4
6
7
5
8

8
4
7
5
1
2
6
3
9

C
T
A
G
B
L
A
N
B
R
C
G
I
R
M

libertaire
apostats

5
3
6
7
9
8
4
1
2
U
E
R
E
O
P
P
L
A
G
E
T
N
R
L

article
d’Arabie

situation
comique

long temps

roche poreuse

10

ancienneté

transport
urbain

2
action de faire
la barbe
épée

issu
compris

7

tableau de
maître
mouvements
des mains

O
U
G
G
U
E
R
E
I
N
A
M
I
A
E

D
R
I
O
C
O
U
R
G
E
T
T
E
O
S

Z
E
C
I
E
R
T
A
E
G
U
O
R
E
N

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ABSENCE
AFFECTION
BATISSEUR
BOUTON
COUP
COURGETTE
DISSOCIER
DOUCEMENT
EFFACEMENT
ETUDE
FADEUR
FLATTER
GLAIRE
GRANGE
HEBETUDE
INCLURE

LANTERNE
LIANT
MANIERE
MEDICAMENT
NOTE
ORGE
OTARIE
PLAGE
PUBLICITE
RADOTEUR
ROUGEATRE
SANGLE
SOURIRE
TATILLON
THEOLOGIE

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

9 7

3

de nouveau

lentilles

R

C
L
A
U
S
T
R
O
P
H
O
B
I
E

S

I

A
B
U
P
P
O

L
I
T

L
U
T
T
E

G
O
I
T
R
E

A
R
E
A
L
I
S
T
E
S

P
U
I
S
E
V
O
L

T
R
E
U
I
L
S

C
A
M
P
I
N
G

R
I

T
A
Q
I
N
N
E
S

M
O
T
E
U
R
S
U

V
A
L
O
I

I
L
T

R
E
V
E
U
S
E

E
C
U

D
E
T
E
R
R
E

E
S
S
E
T
E
N
T
A
N
T
A
I
R

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

B I L L E L
7

8

9 10 11

S A N A A

«On veut jouer en
attaque sans
laisser la porte
ouverte»
Après avoir dévoilé la liste
finale, le stage a donc commencé
hier, le grand chantier a pu
reprendre et le coach doit absolument profiter des 13 jours dont il
dispose pour préparer parfaitement son team pour la CAN. Le
Belge, entouré d'un staff étoffé, a
déjà une petite idée, il ne donne
pas de détails mais laisse paraître
quelques signes. " On jouera le jeu
en avant mais cela ne veut pas
dire qu'on laissera la porte ouverte, on vise un jeu offensif qu'on a
fait en 2e mi-temps contre le
Nigeria, mais on ne doit pas être
aveugles car nous devons reconnaître qu'on a donné des occasions
au Nigeria ce jour-là. "
«On veut gêner, presser
très haut, et voilà comment je veux que nos
défenseurs soient»
Les erreurs défensives du match
contre le Nigeria sont toujours là,
Leekens ne veut pas les oublier, il
compte y travailler, et en faire une
base pour éviter d'autres erreurs,
et pour ce faire il nous a expliqué
et décrit les qualités d'un bon
défenseur, du moins de ceux qu'il
aimerait avoir au Gabon. " On va
gêner, presser très haut, presser
trop haut, On préfère jouer en
bloc, jouer en profondeur, faire
comprendre que ce n'est pas au
défenseur de dribbler, Il doit
construire, il faut faire une petite
faute pas une grosse faute, l'adversaire ne doit pas jouer dans notre
dos, il faut être bien positionné, en
profondeur, il doit être intelligent,
éviter les fautes stupides et les
réactions vis-à-vis de l'arbitre. "

marque
l’égalité

armée
irlandaise

bouc
émissaire

1

7
8

un
néerlandais

perroquets

SOLUTIONS

6

11

1

Deux dames se rencontrent à une soirée :
- Ma chère, dit l'une, vous avez un collier
magnifique et tellement long, je parie que votre mari
vous offre une perle à chaque anniversaire.

3

10

FAÇON DE JOUER
ET REMANIEMENT
DÉFENSIF

LES MELÉS
FODIL
HADJADJ

«Une bonne défense,
c'est aussi une bonne
relance»
Leekens compte faire participer
ses défenseurs dans la construction du jeu, pour lui un défenseur
incapable de faire une longue
transversale est un mauvais défenseur, idem pour les relances. " Je
cherche une manière de défendre.
Un bon défenseur vaut autant
qu'un bon attaquant, une bonne
défense c'est une bonne relance,
une certaine sécurité. Si le défenseur va faire la passe décisive et
transversale et dure 10 fois, 5 fois
il perd le cuir il est mauvais, c'est
pour ça que je vais demander à
toute l'équipe de penser offensif
sans ouvrir la porte. "
«Jouer oui, laisser jouer
non»
Leekens a insisté sur la défense,
cette fois il ne veut pas seulement
gagner, il veut gagner avec un
minimum de buts marqués. "Je ne
veux rien donner à l'adversaire,
c'est pour ça en défense j'ai pris
quelques concurrents, Je veux bien
gagner 5 à 3 mais quand c'est 5 à 0
c'est mieux, à 5 à 1 tu vas avoir la
boule, tu vas être fâché, je veux
mettre ça en place, je veux que les
joueurs prennent leurs responsabilités, ce n'est pas moi, ce ne sont
pas les joueurs qui vont le faire,
mais le système de jeu qu'on va
mettre en place. " A noter que le
coach a évoqué durant son discours le 3-5-2 et le 4-2-3-1 comme
stratégies auxquelles il pourrait
recourir.
S. M. A.

PEUT-ON GAGNER LA CAN ?

«JE NE SUIS
PAS ALLAH,

3

«Abeid me
plaît»

L'ancien driver des
Aigles de Carthage
ne cache pas son
admiration pour le
joueur de Dijon,
est-ce un signe de
sa part qui fait de
l'ancien international olympique un
futur titulaire lors
de la CAN ? " Abeid
me plaît, dans son
club comme chez
nous, il est bon,
car il réfléchit, pas
seulement en ayant
le ballon, il travaille en fonction
des autres, des
offensives et des
créatifs, il n'est
pas Messi, mais
vous étiez très efficaces, mais actuellement face au Nigeria et le Cameroun c'est aux entraînements
il a montré un voluplus dur, on essayera d'y remédier. "
me fantastique, il
sait suivre sur ce
«Je ne prendrai aucun risque,
niveau-là et il l'a
ça ne me ressemble pas»
montré, lors du
L'EN ne prendra aucun risque, c'est du
dernier stage il
moins c'est ce qu'on comprend à travers
était en plein
forme, peut-être
les petites promesses de l'entraîneur
qu'il va prendre sa
national. " Je ne suis pas un homme qui
place", a-t-il dit en
prend des risques. On doit refaire une
2 fois durant la
équipe qui tient la route, On doit faire
conférence
hier.
une équipe avec une grande efficacité,

JE NE GARANTIS RIEN !»
PAR SMAÏL M. A.
La question des objectifs a fait couler beaucoup d'encre, il faut dire qu'entre
les propos tenus par Leekens et ceux de
Raouraoua, un grand fossé s'est creusé, le
Belge a été donc prié de s'exprimer une
nouvelle fois sur ce point, devenu de
plus en plus épineux ces dernières
semaines, et encore une fois Leekens n'a
pas voulu donner des garanties préférant
rester comme il l'a dit ''réaliste''. " Je suis
réaliste. Vous savez que comme les
autres entraîneurs, mon objectif c'est de
toujours gagner, Je suis un perfectionniste, c'est ce que ma femme me dit, mes
collègues et adjoints aussi qui doivent
travailler jour et nuit pour cette CAN ;
d'ailleurs, même au nouvel an je les ai
appelés, s'il le faut, ils ne dormiront pas
durant la CAN, on fera tout pour réussir."
«La pression fait
flipper les joueurs»
Le coach explique que faire la moindre
promesse serait fatale, pour lui ses
joueurs ne sont pas encore en mesure
d'assumer de telles promesses. " On est
trop passionnés en Algérie, ça on le sait,
mais un coach s'il met trop de pression
sur ses joueurs, ces derniers vont flipper,
Ils vont prendre des cartons rouges, et
cela va nous perturber."

CAPITANAT

«Je veux
4 ou 5
capitaines»

L'injuste éviction de
Medjani et Feghouli du
groupe qui fera la CAN
2017 laisse l'EN sans
capitaine, les deux
joueurs étaient jusqu'ici
les deux leaders du groupe puisque ce sont eux
qui portent habituellement le brassard. Le
Belge affirme qu'il va
désigner le capitaine
cette semaine, mais précise qu'il en aura besoin
d'un max' : " Je dois avoir
4 ou 5 capitaines, dans
cette colonne vertébrale
on a besoin de quelqu'un
qui prendra l'équipe sur
son dos, sans ça on aura
une équipe faible sans
personnalité."

«J'ai 4 ou 5
leaders et ils
ne sont pas
forcément les
meilleurs
joueurs»

" Je crois que j'ai ces 4 ou
5 éléments, ce ne sont
pas toujours les meilleurs
joueurs, quant au capitaine je vais décider en fin
de semaine", explique-t-il.

«On fera tout pour réussir»
Le coach national est allé loin, en affirmant que seul Dieu peut donner des
garanties, il promet néanmoins de tout
faire pour essayer d'aller très loin dans
cette CAN. " Je ne suis pas Allah, je ne
suis pas Dieu, je ne peux pas gagner à
l'avance, ni donner des garanties, mais
on fera tout pour réussir, on commencera
par créer une atmosphère de CAN, je ne
suis pas un magicien, je regarde les qualités et les défauts de chacun de mes
joueurs, je les encouragerai et les joueurs
seront ambitieux. "
«Je vais tout faire pour que
l'Algérie soit fière»
Si pour la victoire Leekens reste prudent
et ne veut pas s'aventurer à donner de
fausses promesses, en revanche il ne
cache pas son souhait de passer le premier tour, il promet de monter une équipe aussi qui rendra fier le peuple algérien. " On doit passer et on doit passer,
1er ou 2e, je m'en fous, mais on doit passer, il y aura de l'humidité, il y aura des
tests, mais je vais tout faire pour que
l'Algérie soit fière. "
«Je ne veux pas de matches
parfaits, mais on peut être efficaces»
" La CAN, l'objectif c'est de gagner, je ne
veux pas de matches parfaits, mais on
peut être efficaces, en Coupe du monde

l'objectif c'est de bien se préparer et de
donner l'occasion aux joueurs qui le
méritent, mais croyez-moi ça sera plus
dur qu'on le croit ", s'est-il contenté d'annoncer.

«Celui qui ne croira pas à la
qualif' au Mondial, je lui dirai :
dehors !»
L'EN ira au Gabon avec un goût d'inachevé, le revers subi au Nigeria fait
encore mal, en tout cas Leekens ne l'oublie pas, il menace même de sévir. " Les
joueurs ne viendront pas ici pour le tourisme mais pour la CAN, après il y aura
la Coupe du monde, celui qui dira non,
c'est fini, je lui dirai dehors, je ne prends
plus ce joueur ou même un des membres
du staff, car on a des chances ", a-t-il
conclu.
S. M. A.

«Mesbah
?
Souvenez-vous de la blessure

Saâdi laissé
à la disposition de son
club

Leekens a affirmé
qu'il a laissé Idriss
Saâdi en Belgique
pour aider son club
qui souffre dans le
championnat local,
cela le rend pas
prêt à 100% pour
intégrer les Verts,
il a promis de le
rappeler après la
CAN.

«La mise en
place tactique le 10
contre la
Mauritanie»

Leekens a reconnu
que le 2e match
contre la
Mauritanie qui
aura lieu à huis
Le retour de Mesbah a evincé
«Il voudrait jouer,
clos au CTN va lui
Ferhani du groupe, ce dernier ira
mais…»
permettre de faire
jouer les joueurs
au Mondial militaire. Pour
" Mesbah est un homme imporqui débuteront la
Leekens le choix était inévitable,
tant dans le groupe il voudrait
CAN, des éléments
d'autant plus qu'il est persuadé
jouer, mais il a un grand concurseront ménagés le
que Mesbah est la doublure qu'il
rent, et pas n'importe qui, ceci dit
7 notamment les
faut, il laisse entendre aussi qu'il a
je me souviens que la dernière fois
joueurs du chamécouté les avis de ses adjoints dans on a dû attendre Ghoulam juspionnat anglais et
ce choix-là, il décrit le joueur de
qu'au dernier jour avec sa blessupeut-être Brahimi,
Crotone comme étant un " homme re, vous ne pouvez pas imaginer le et c'est le 10 qu'ils
" important dans le groupe : "On
dégât si Ghoulam ne joue pas,
devraient être testés, même si le
n'avait pas trop de possibilités
maintenant on a quelqu'un qui
coach pense qu'il
dans ce poste, j ai écouté, je
peut le remplacer sans diminuer
se pourrait qu'il le
connais beaucoup de choses mais
de 15% ou 20% le niveau, et 20%
fasse dans les
j'ai dû écouter des avis. Après 34
dans le foot c'est trop."
entraînements :
ans d'expérience, j'écoute encore."
S. M. A. "C'est
une des possibilités de voir
quelques joueurs
lors du 2e match, je
verrai si les
joueurs fatigués
récupèrent bien et
voir s'ils sont prêts
pour le 15, je pourPour ce qui est de Meftah, Leekens se montre plus
rais aussi le faire
élogieux, il faut dire que les anciens joueurs lui ont
par
entraînement."
fourni des listes ou le nom du défenseur de l'USMA
était omniprésent, le dernier des ''Tchico'' a forcé le
destin par son talent et son expérience : "Meftah
tout le monde le connaît, il a de l'expérience, c'est à
lui et à Belkhiter maintenant d'y aller."

de Ghoulam avant le Nigeria»

«QUI NE CONNAÎT
PAS MEFTAH ?»

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

2

PAR SALIM S
Après la défaite des Verts face au
Nigeria, pour la première fois depuis
la fameuse débâcle de Marrakech,
l'équipe nationale est rentrée dans
une période de doute, voire de turbulence. Il fallait sans doute casser
cette dynamique négative. Leekens a
décidé d'agir sur deux leviers. Une
communication positive et une rupture au sein de l'effectif
C'est un Leekens en mode combat qui
s'est présenté hier face à la presse.
Le technicien belge a multiplié les
signes positifs montrant aux
Algériens que la prochaine CAN peut
faire partie du premier événement

À LA UNE

ASO

LEEKENS :
LA CAN OU
LA PORTE

festif de cette nouvelle année.
"Je ne suis pas un homme qui prend
des risques ", avouera le technicien
belge en réponse à une question d'un
de nos confrères. Cette phrase résume sans doute l'état d'esprit de
Monsieur Leekens qui, honnêtement,
pense agir jusqu'à présent selon des
normes techniques préétablies par
lui et l'ensemble de son staff. Mais
en fait tout au long de son explication face aux medias, M Leekens n'a
fait que multiplier les risques en ne
répondant pas clairement à la question fatidique de l'objectif de l'équipe
nationale pendant cette CAN. "Le
président de la FAF a raison de vouloir remporter le trophée. Je veux
gagner tous les matchs ", ou encore :

" On doit pouvoir rêver ", autant de
déclarations qui agissent comme un
message subliminale chez les
Algériens. "Oui, on peut gagner la
CAN !" A aucun moment, tout au long
de la conférence de presse, M
Leekens n'apportera la moindre
contradiction à cette éventualité,
assumant ce coup de pression supplémentaire dont il pouvait bien se
passer. Quand on sait au même
moment que Monsieur Leekens a
décidé de faire sa petite révolution
en renvoyant deux cadres de l'équipe
pour motif pas très convaincant " du
manque de compétition ". Il y va sans
dire que le technicien belge vient de
créer les conditions idéales pour sa
mise à l'écart, en cas de parcours

«Leekens ne m'a pas
convaincu»
A l'instar de tous les Algériens,
Moussa Saïb est étonné par la décision d'écarter Feghouli et Medjani
de la CAN. Convaincu qu'il s'agit
bien d'une sanction administrative,
il rejette les excuses données par
Leekens. "Je ne crois pas que leur
mise à l'écart est liée à leur niveau
actuel ou à leur
manque de
compétition.
Ils ont été
sanctionnés,
point barre. La
FAF ou son
président n'ont
pas digéré leurs
dernières déclarations,
alors ils
ont
sévi.

Feghouli paye pour ses attaques
contre les anciens joueurs et peutêtre le fait qu'il y ait affirmé que le
recrutement de Rajevac fut une
erreur de casting… Medjani lui est
sanctionné pour avoir déclaré que
l'Algérie n'était pas une grande
équipe, même si Mahrez avait dit
la même chose il n'y a pas longtemps de ça. Néanmoins, ce que je
ne comprends pas c'est pourquoi
on essaye de cacher ça aux
Algériens. Le peuple a le droit de
connaître la vérité, les sanctions
existent partout, même si dans
notre cas elle est trop sévère. Il n'y
a pas pire comme sanction pour un
joueur que de le priver d'une telle
compétition alors qu'il a pris part à
ses éliminatoires", nous dira d'emblée l'ex-joueur l'Auxerre aujourd'hui consultant sur Berbère TV.
«Il écarte le capitaine et
son lieutenant et se plaint
du manque d'expérience du
groupe…»
Comme tous les Algériens, Moussa
Saïb qui a suivi très attentivement
les explications de Georges Leekens.
Il y a relevé une contradiction qui
mérite d'être signalée. "Comme je
vous l'ai dit, Leekens ne m'a pas
convaincu et je vais vous dire pourquoi. Il s'est plaint à maintes reprises
du manque d'expérience de son
groupe, c'est comme si il nous préparait à
l'échec,
alors qu'il a
écarté le capitaine de l'équipe, Carl
Medjani, en l'occurrence, qui a à son actif 2
Coupes du monde
et deux CAN et son
lieutenant, Sofiane
Feghouli, qui a pris
part aux deux dernières coupes d'Afrique et a
réalisé une grande Coupe du
monde ! C'est quoi ça ? Je
pense que le discours du
sélectionneur n'est pas
cohérent. On peut y relever plusieurs contractions", affirme-t-il.

«Ce n'est pas Bougherra
qui va combler le vide que
laisseront Feghouli
et Medjani»
"Leekens, pour combler ce manque
d'expérience réel dans son groupe,
dit pouvoir compter sur la présence de Madjid Bougherra ?! Mais
Madjid ne sera pas sur le terrain !
Et puis, Mansouri est bien là, c'est
son rôle je crois, ou alors j'ai raté
un épisode… Pour mettre fin à ce
chapitre, je dirais que Leekens
avait la possibilité de choisir un
groupe homogène composé de
joueurs expérimentés et de jeunes
fougueux, il ne l'a pas fait. Alors s'il
y a un manque de ce coté-là, c'est
carrément de sa faute. "
«Comme Mbolhi, ils peuvent être des exceptions»
Toujours en ce qui concerne la
mise à l'écart de Medjani et
Feghouli, notre interlocuteur a jugé
important de faire le lien entre la
décision de convoquer Mbolhi qui
est sans club depuis des mois.
"Leekens a essayé d'expliquer sa
décision par le manque de rythme
et de compétition de ces deux
joueurs alors qu'il a fait appel à un
gardien de but qui n'a pas joué
avec un club depuis plus d'une
année…Je sais que vous allez me
dire qu'il a dit que Mbolhi est l'exception qui confirme la règle…
Mais moi, j'ai envie de dire que
Feghouli et Medjani, au vu de leur
expérience et leur poids dans le
groupe et surtout leur contribution
à la qualification des Verts à cette
CAN, peuvent aussi être des
exceptions. Personnellement,
lorsque j'ai vu le changement illogique de Medjani face au Nigéria,
j'ai tiqué. D'où mon accrochement
à l'hypothèse de la sanction…",
tonne Saïb Moussa.
«Seul Ounas peut
remplacer Brahimi»
On a demandé à Saïb Moussa s'il y
a un joueur lésé qui mérite, selon
lui, d'être dans cette liste, la réponse de l'ancien entraîneur de la JSK
a été directe et sans ambages. "En

20 JOUEURS
AU CTN, EN
ATTENDANT
LES «ANGLAIS»

plus de Feghouli et Medjani, je
dirais sans hésiter Adam Ounas. Je
crois que ce joueur a largement les
qualités pour être parmi les 23.
Selon moi, il est le seul à pouvoir
remplacer Brahimi. L'EN perd
beaucoup à ne pas le convoquer
car il est doué et peut apporter un
plus considérable à la sélection. Il a
pris 9 défenseurs, il aurait pu n'en
prendre que 8 et convoquer
Ounas"
«Mandi est le mieux
indiqué pour le brassard»
En l'absence de Medjani et
Feghouli, Leekens devra se trouver
un nouveau capitaine. 5 joueurs
semblent avoir les qualités requises
pour le porter. Il s'agit de Mandi,
Brahimi, Slimani, Mbolhi et
Guedioura. Nous avons posé la
question et Saïb Moussa, malgré la
délicatesse de la question, a répondu, argument en main à cette question. "Je crois que Mandi est le
mieux indiqué pour être capitaine.
D'abord, par rapport à son poste,
défenseur axial, ensuite, il a déjà
assumé cette responsabilité à
Reims. Il est titulaire indiscutable,
respecté par ses pairs et à ma
connaissance, c'est un joueur exemplaire qui n'a jamais posé le
moindre problème depuis son arrivée en sélection. "
«Meftah mérite
largement sa place»
Il a été son coéquipier avant d'être
son entraîneur. Saib connaît bien
Rabie Meftah qui revient en sélection après une absence qui aura
trop duré. "Je suis content pour
Rabie Meftah non pas parce que je
le connais ou qu'il a été mon joueur
ou coéquipier, mais parce que c'est
un excellent joueur, l'un des
meilleur à son poste présentement.
Il a acquis de l'expérience africaine
avec la JSK et l'USMA, joue régulièrement et physiquement il est
impressionnant. Il fait partie de ses
joueurs locaux qui méritent bien
plus d'égards en sélection. "
A. B.

Melika : «Profiter
à fond du stage»
quant à réussir une
meilleure seconde
phase ?

ADEM BENABDELKADER
Comment vont les
choses lors de ce
stage que vous
effectuez à Aïn
Draham ?

Nous ne manquons
pas d'atouts pourvu que
l'on récupère nos blessés.
Vu que l'ASO ne manque
pas de talents, il nous est
tenu de voir l'avenir sous
de meilleurs auspices.

La détermination du
groupe étant de réussir et
d'être à la hauteur des
espérances, je suis certain
que nous serons encore
meilleurs à la reprise
d'autant plus que nous
sommes déterminés à ne
rien lâcher.

Qu'est-ce qui vous rend
si optimiste ?

Avec le retour des
blessés, l'entraîneur a
plus d'une carte pour
apporter le plus escompté. Il y a de bons jeunes qui
ne demandent qu'à être

Etes-vous optimiste

Selon vous, quelles
sont les raisons qui
n'ont pas permis à l'ASO
d'être sur le podium ?
Si on revenait à ce
match de coupe perdu
at home et ayant déçu
l'entourage du club ?

Je ne peux en parler
sans exprimer ma déception, mais il faut oublier.

23

C'est hier que la délégation
chélifienne a atterri à Aïn Draham
afin d'y effectuer un stage
qui devrait faire beaucoup
de bien à l'équipe.

encouragés et
il y a même des
joueurs polyvalents qui
peuvent pallier
toute absence.
Je suis confiant quant à
l'avenir de notre équipe qui
reviendra encore plus forte
après le stage.

Je pense surtout à cette
irrégularité et aux blessures qui ont obligé au
changement
chaque
semaine. Je ne peux
oublier qu'étant favoris,
on a toujours été attendus de pied ferme par
nos adversaires.

Mardi 3 janviere 2017

L'ASO
depuis hier
à Aïn Draham

Melika affiche un grand optimisme quant
au retour en force de son équipe après ce
stage qu'effectuera le groupe en Tunisie.
De notre correspondant

malheureux des Verts en terre gabonaise. Qui a conseillé à Leekens
d'adopter une telle ligne de conduite
? L'a-t-il fait de son propre chef ? Se
sent-il tellement " solidaire " de sa
hiérarchie qu'il se sent obligé de
prendre certaines décisions qui risquent de le desservir ? Autant de
questions qui n'auront, sans aucun
doute, pas de sens si les Verts
décrochent la timbale à Libreville.
Mais dans le cas contraire, le
contrecoup de toutes ces décisions
devra être assumé pleinement par le
coach qui servira une autre fois de
fusible pour le président de la FAF. La
présidence de cette instance, qui, il
faut le rappeler, sera remise en jeu
quelques jours après la CAN.
S. S.

SAÏB : «FEGHOULI ET MEDJANI
ONT EU LA PIRE SANCTION»
Le capitaine emblématique
de la sélection nationale des années
1990, Moussa Saïb, ne comprend
pas les décisions de Georges
Leekens. Il trouve ses déclarations
contradictoires et ses justifications
vides de sens. Pour Compétition,
l'ancien Vert décortique la liste des
23 Fennecs pour la CAN 2017, mais
avant, il a commencé par nous dire
ceci : "J'ai suivi la conférence de
presse de M. Leekens et je peux
vous dire qu'il ne m'a pas convaincu du tout."

Le stage des Verts
a débuté hier

www.competition.dz

On pouvait mieux faire
mais on a manqué de
réussite. Sincèrement, on
ne s'y attendait pas. C'est
vraiment dommage et on
s'excuse auprès de nos
fans.
A. B.

La reprise ayant été effectuée
dimanche, ce voyage a été bien préparé. Selon nos sources, la délégation a
été présidée par Ouahab Mohamed
alors que Medouar rejoindra le groupe
durant la semaine. Les camarades de
Meddahi auront aussi à jouer, au
moins, deux matches amicaux où l'objectif est de permettre au staff technique de pouvoir évaluer ses poulains.
Le stage sera l'occasion pour les poulains de Bouzidi d'aiguiser leurs
armes et de se préparer à la phase
retour qui ne sera pas de tout repos.
Reprendre confiance et faire face aux exigences
d'une seconde étape du championnat où l'équipe
devra s'illustrer pour engranger les points à
même de la hisser au classement, sera une mission qui incombe à tout le groupe qui n'aura
aucun calcul à faire sauf celui d'entrevoir la suite
sous le meilleur angle qui soit.
A. B.

ASMO

La sélection algérienne a entamé hier
un stage bloqué de 10 jours au CTN
de Sidi Moussa pour préparer sa participation à la CAN 2017 du Gabon. 20
joueurs sur les 23 convoqués ont
répondu présent en attendant l'arrivée des 3 joueurs évoluant en
Premier League mercredi. En effet
Mahrez, Slimani et Guedioura retenus
pour le boxing day rejoindront le
reste du groupe demain pour compléter le groupe. Pour la journée d'hier
les joueurs présents ont effectué une
séance d'entraînement sur la pelouse
du CTN. Certains joueurs ont fait de
la musculation alors que d'autres ont
été conviés à une séance de récupération. Chaque joueur a été pris individuellement par le staff médical
pour voir l'état de santé de chacun. Le
programme d'aujourd'hui prévoit des
tests physiques la matinée alors que
dans l'après-midi une séance d'entraînement est programmée à cet
effet. Elle sera réservée au travail
physique. Le staff technique au complet dirigé par Georges Leekens a
essayé de mettre les joueurs à l'aise
dès le premier jour pour passer
ensuite aux choses sérieuses lorsque
le groupe sera au complet. L'objectif
principal recherché à travers ce rassemblement c'est de bien préparer
l'équipe sur tous les plans afin qu'elle
attaque le tournoi africain avec beaucoup de certitude. Les deux matches
amicaux au programme contre la
Mauritanie serviront de baromètre
pour le sélectionneur national pour
mettre en place sa stratégie tactique
en vue de son premier match au
Gabon prévu le 15 janvier à
Franceville face au Zimbabwe. K. H.

EXPULSÉ À LA 14' CONTRE
MANCHESTER UNITED

Feghouli,
les malheurs
continuent

Pour sa première titularisation en
Premier League, l'international algérien Sofiane Feghouli a été expulsé
hier à la 14' du match disputé par son
équipe West Ham contre Manchester
United (2 à 0 pour MU) pour s'être un
peu trop engagé dans un duel. Cela
témoigne de sa fragilité du moment,
après l'inélégante manière dont il a
été évincé des 23 Verts qui iront au
Gabon disputer la CAN.
K. H.

Haddad : «On comprend l'inquiétude des supporters»
Pour le milieu Ilyès Haddad, son équipe a les moyens d'améliorer sa position au classement et refaire surface
après une fin difficile due à deux défaites successives.
PAR L. M. AZZI
L'équipe a perdu beaucoup de points pour
finir la première phase du championnat à
la 11e place, quels sont vos sentiments ?

Franchement, nous sommes surpris par
cette série négative dans les deux derniers
matches. On ne s'attendait guère à perdre ces
deux matches surtout celui contre l'équipe de
Boufarik chez nous au stade Bouakeul. Et
pourtant, nous avons bien travaillé pendant la
semaine précédant ces deux matches. Pour ce
qui est du classement, je pense qu'il ne faut pas
s'inquiéter, il suffit de renouer avec la victoire et
nous remonterons vers le haut du classement.

Vous pensez que l'équipe a les moyens
pour refaire surface…

Absolument ! Comme je viens de le dire,
nous avons perdu nos derniers matches
contre toute attente alors que nous étions sur
une bonne lancée. Cela dit, après deux
défaites, c'est normal de voir l'équipe régresser au classement. Il suffit de gagner deux ou
trois matches pour améliorer notre classement.

Donc il faudra réagir d'autant que les
supporters commencent à s'inquiéter…

Tout à fait ! On comprend l'attitude des
supporters et leur inquiétude. Ils auraient

aimé voir l'équipe en haut du classement et pas
loin des places du podium. C'est pourquoi je
peux dire que nous saurons réagir en temps
voulu, c'est-à-dire avec la reprise du championnat. On fera tout pour reprendre du poil de la
bête et essayer de prendre des points inch'Allah.

Vous allez reprendre par un stage bloqué
d'une semaine, qu'en dites-vous ?

Les stages sont toujours bons et bénéfiques
comme nous avons eu l'occasion de le faire
l'été passé. On essaiera d'appliquer le programme tracé par le staff technique. On fera
tout pour essayer de tirer profit de ce stage qui
nous attend.

Comment s'annonce la suite de la
compétition pour l'ASMO ?

En principe, la suite du championnat ne va
pas être facile pour tout le monde. Car chaque
équipe voudra revoir ses plans. Avec le renfort au mercato d'hiver, les équipes vont s'armer et vont tout mettre en œuvre pour chercher à améliorer leurs résultats. Ce sera notre
cas aussi puisque nous sommes à la traîne au
classement sauf que nous ne sommes pas vraiment distancés. Cela dit, nous devons juste
gagner et engranger le maximum de points.
C'est dans nos cordes parce que nous avons
déjà eu l'occasion de le prouver jusqu'à cette
défaite contre le Widad de Boufarik. L. M. A.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

Le Widad prend les commandes

En prenant le meilleur sur leurs voisins maghnaouis de l'ASBM par la plus petite des marges, les poulains de
l'entraineur Kerris ont réalisé leur objectif d'occuper le fauteuil de leader du championnat à la suite aussi du semiéchec de l'OMA face au SCAF.
De notre correspondant

ABDELKRIM ZOUBIR

Jouée devant des gradins vides en raison
du huit clos qui a frappé l'équipe frontalière,
la rencontre a tenu toutes ses promesses tant
sur le plan technique que celui de l'engagement physique qui a primé lors des débats
entre les Maghnaouis et les Tlemcéniens. Il
faut dire que ces derniers s'étaient fixé un
double objectif à travers ce match. En effet, les
Bleu et Blanc qui ont été éliminés par l'ASBM

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

au premier tour de la Coupe d'Algérie voulaient prendre une revanche sportive en
engrangeant les trois points de la victoire.
Dernier match contre le SCAF
Mission accomplie pour les coéquipiers de
Belhadj Isaac, auteur du but victorieux, Il reste
encore un match celui qui les opposera au
SCAF au titre de la dernière journée de la
phase aller pour terminer l'année 2016 en
beauté, c'est dans leurs cordes, d'autant plus
qu'ils recevront El Khemis at home et devant

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

leur nombreux supporters qui ne manqueront
pas de remplir les gradins du stade AkidLotfi. Cependant, les Widadis devront descendre de leur nuage, oublier le match de
Maghnia, se concentrer sur leur prochaine
rencontre et éviter tout excès de confiance qui
peut leur jouer un mauvais tour.
Six victoires consécutives
Toujours est-il, et comme nous l'avons souligné dans nos précédents articles, que la
mobilisation doit être générale et que chacun

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

doit contribuer pour réussir l'accession en
Ligue 2 Mobilis. Le président de la formation des Zianides, en l'occurrence
Nasreddine Soulimane, très heureux sans
doute après le parcours prometteur du
WAT, devra cependant trouer d'autres ressources financières pour renflouer les caisses
du club afin d'octroyer les primes de matchs
a ses joueurs qui totalisent pas moins de six
victoires consécutives et deux nuls arrachés
à l'extérieur.
A. Z.
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz Mardi 3 janvier 2017

www.competition.dz MARDI 3 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4867 ISSN 1111

24

ARRET SUR IMAGE

Sit-in de
10 000 Sanafir
Hier, après-midi, environ 10 000 fans
du CS Constantine ont investi la rue
pour organiser un sit-in devant le
siège de la wilaya de Constantine. Ils
ont exigé le départ du conseiller de la
direction de l'ENTP, le bailleur de fonds
de leur club favori, qui, depuis une
année, dirige à partir d'Alger, à sa
guise, les Vert et Voir.

Djabri
succède
à Djelloul
à l'ABS

La direction de
l'ABS a désigné
l'entraîneur
Djabri à la tête
de la barre technique en remplacement de
Zoheir Djelloul
qui a pourtant
réalisé un bon
travail. Le président de l'ABS a
justifié cette
décision par le
fait que les
caisses du club
sont vides et
que par conséquent il ne pouvait assurer les
salaires de
Djelloul et de
son adjoint.

L1 Mobilisre:
la 1
journée
de la
phase
retour
reportée

Sur instruction
de la FAF, la LFP
a décidé de
reporter la première journée
retour de la L1
Mobilis prévue
les 13 et 14 janvier au 20 et 21
janvier du même
mois pour
répondre favorablement aux
doléances de
plusieurs
équipes en raison de la présence de leurs
joueurs en
sélection militaire qui doit
participer au
championnat du
monde militaire
qui aura lieu du
13 au 29 janvier
à Oman.

BOUGUÈCHE

«

Je veux être une
e
2 fois champion
avec le MCA»

Ayant peu marqué lors de la phase aller, Hadj Bouguèche est néanmoins revenu en
force cet automne. Il veut rester sur cette lancée et briller davantage au
Mouloudia. Pour ce faire, il entend profiter du stage que son équipe va effectuer à
Benidorm pour réaliser une bonne deuxième moitié de championnat. L'enfant
d'Arzew promet de marquer beaucoup de buts durant la phase retour.
C'est aujourd'hui que vous vous
rendez en Espagne pour effectuer
un stage. Qu'en attendez-vous ?

Ce stage sera sans doute bénéfique
pour l'équipe, il nous permettra de
recharger nos batteries. Ce sera aussi
une occasion pour les joueurs qui se
sont blessés de se refaire une santé.
On a une opportunité de travailler
dans de bonnes conditions afin d'être
au top du top dès le premier match de
la phase retour, face à la JS Kabylie.

Benidorm, c'est une ville que vous
connaissez très bien…

Oui, c'est parce que le MCA y effectue ses stages depuis 2010. Il y a tous
les moyens pour réaliser une bonne
préparation et je suis persuadé qu'on
reviendra plus forts lors de la deuxième moitié du championnat.

Vous allez jouer deux matchs
amicaux, est-ce suffisant selon
vous pour garder le rythme ?

Je pense que deux matchs sont largement suffisants pour nous puisqu'on ne restera qu'une semaine à
Benidorm. Ces deux rencontres sont
importantes pour nous, on se souciera
de régler les automatismes de l'équipe
et surtout de travailler l'efficacité

Hamici tabassé
par son joueur

L'entraîneur du CRBDB, Hamici, a vécu un sale après-midi
samedi à Oued Amizour lors du match de la DNA qui a opposé son
équipe à l'USOA. En effet à la fin de la rencontre, le joueur Nadji
s'est rapproché de son coach pour lui demander des explications sur
les raisons qui ont fait qu'il n'a pas été utilisé dans cette rencontre.
Hamici n'a rien voulu savoir, façon de dire au joueur qu'il est le décideur sur le plan technique. En colère le joueur a tabassé son entraîneur devant les dirigeants médusés. Il a fallu l'intervention de
quelques sages pour calmer les esprits. Aux dernières nouvelles le
coach a annoncé aux dirigeants qu'il est partant, alors que le joueur
compte poursuivre l'aventure avec l'équipe.

devant les buts et, au passage, montrer aussi une bonne image du football
algérien devant des équipes européennes.

En parlant d'efficacité, vous n'avez
marqué que trois buts lors de la
phase aller…

C'est vrai que c'est peu pour un
attaquant, mais je promets de me
ratrapper lors de la phase retour, les
Chnaoua vont découvrir le
Bouguèche de 2010. Comme je vous
l'ai déjà dit, ce stage est bénéfique
pour l'équipe et important pour moi,
car je veux marquer le maximum de
buts lors de la phase retour.

Pensez-vous que le MCA a les
moyens de gagner le titre de
champion, comme en 2010 ?

On est les leaders du championnat,
c'est déjà un bon acquis. Mais on ne
compte pas s'arrêter en si bon chemin.
L'appétit vient en mangeant, dit l'adage, on a envie de faire plus maintenant. Naturellement, nous allons tout
faire pour consolider notre position.
Personnellement, je suis très optimiste
et, incha Allah, je gagnerai mon
deuxième titre de champion d'Algérie
cette saison avec le MCA.
M. Z.

Bouzidi à l'ASO comme
entraîneur adjoint
La LFP a accordé une licence d'entraîneur adjoint
à Youcef Bouzidi pour diriger l'ASO sur
demande des responsables de Chlef qui ont
déposé ce dossier au niveau de la DTN
comme le stipule la réglementation. Les
Chélifiens ont agi de la sorte pour confirmer
que Younes Ifticen est toujours l'entraîneur
principal sur papier mais qu'il était en abandon de poste, ce qui a d'ailleurs empêché la
DTN d'accorder à Ifticen la licence pour pouvoir
diriger son nouveau club, la JSMB. Ce dossier épineux est entre les
mains de la CRL qui tranchera en dernier lieu.

RANIERI
«Le but de
Slimani est un
chef-d'œuvre»

Claudio Ranieri, l'entraîneur italien de Leicester
City, ne tarit pas d'éloges au sujet du but inscrit
samedi dernier par l'attaquant international algérien Islam Slimani, à domicile face à West Ham
(1-0), dans le cadre de la 19e journée du championnat d'Angleterre de football. "Le but de la tête
de Slimani est un chef-d'œuvre. Lorsque la balle
lui arrive à partir d'un centre, Slimani est fantastique. Il faudra centrer plus dans sa direction", a
indiqué le coach des Foxes, cité dimanche par la
presse locale.

NAHD:

LA FOLLE
Mbolhi
le plus capé RUMEUR

des 23

Le gardien algérien Raïs Ouahab
Mbolhi, avec 48
sélections entre
2010 et 2016, est
le plus capé des
23 joueurs de
l'équipe nationale
de football retenus
pour la coupe
d'Afrique des
nations (CAN2017) au Gabon. Le
portier du club
turc Antalyaspor
(30 ans) a notamment disputé deux
phases finales de
coupe d'Afrique
des nations et
deux coupes du
monde au cours
des six dernières
années, sans
oublier les éliminatoires des deux
tournois. Mbolhi
reste néanmoins
très loin du légendaire meneur de
jeu des Verts,
Lakhdar Belloumi,
détenteur du
record absolu de
capes, avec 100
sélections entre
1978 et 1989.

ABDOUN

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

LEEKENS :

LA
CAN
OU LA PORTE
«JE NE SUIS PAS

ALLAH,

JE NE GARANTIS RIEN !»

Mise à l'écart de MEDJANI et FEGHOULI «Belkalem
n'a pas le
«La décision est mienne,
niveau»
pas celle de Raouraoua»
«Mbolhi doit trouver un club… après la CAN»

SAÏB PAS CONVAINCU

Alors qu'il se trouve sans club
depuis quelques semaines,
l'ex-meneur de jeu des Verts
Djamel Abdoun avait lancé un
avis de recherches pour trouver un club preneur cet hiver,
lui qui n'a pas exclu la possibilité de venir jouer en Algérie.
Les dirigeants du Nasria qui
s'étaient déjà vu proposer les
services d'Abdoun, il y a de
cela un mois, auraient repris
attache avec le manager du
joueur pour discuter d'un éventuel engagement d'Abdoun.
C'est en tout cas c'est ce qui
s'est dit dans l'entourage du
club, une rumeur fondée ou pas
qui nous laisse dire qu'il n'y a
jamais de fumé sans feu. Une
chose est certaine, si la piste
Abdoun venait à se confirmer,
une des cinq recrues nahdistes
de ce mercato hivernal pourrait
perdre sa place dans le groupe,
et ce n'est certainement pas
Coumbassa et Laribi qui ont
déjà vu leur nom figurer sur la
feuille de match face au PAC.

«Feghouli et Medjani ont
eu la pire des sanctions»
«Comme Mbolhi, ils pouvaient être une exception»

«Il se plaint du manque d'expérience et écarte son capitaine et son lieutenant !»

JSK Haddad répond à Hannachi
CRB
«Sayoud n'ira nulle part» LEMHANE
ET HAMIA

hu
rd'
jou
au
i
era
cid

e
«J
:
r
za
Aribi à la JSK Ne

ONT SIGNÉ

MCA Echange
Manucho-Seddiki
Mouassa : «On a un
accord avec le CSC»

MOB CE SERA HENKOUCHE OU SIMONDI

MCO AOUEDJ
NÉGOCIE
AVEC BABA

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful