Vous êtes sur la page 1sur 1

Loi Master : une avance qui doit tre confirme

Le 19 Dcembre dernier, le Parlement a adopt la proposition de loi portant sur la


slection lentre du cycle master ainsi que le droit la poursuite dtude.
LARES et ses associations se flicitent du processus de rgularisation qui a t entam ici :
davantage de cohrence, le respect du dispositif LMD par la fin de la slection en
milieu de cycle.
Une victoire dimportance pour lARES et tout son rseau mais qui a tout de mme un
got dinachev.
En effet, la plupart des filires denseignement suprieur vont oprer une gestion des flux
lentre du master. Ce nest cependant pas le cas pour la filire droit qui va bnficier
dun dlai de transition pendant lequel la slection continuera tre effectue
entre les deux annes du second cycle au motif du nombre de concours ayant lieu la
fin de la premire anne de master.
LARES et ses lu.e.s seront attentifs la refonte des maquettes de formation juridique
dans le cadre des prochaines accrditations, afin que le master soit considr comme
un cycle cohrent de deux ans avec une spcialisation progressive.
Il serait ais de dtourner cette priode transitoire de ses objectifs premiers, ce
quoi se refuse lARES, elle restera en consquence vigilante sur ltablissement dun bloc
Master continu tel quil avait t envisag par le processus de Bologne afin que les tudiants
en droit profitent du mme systme que ceux des autres filires.
LARES nhsitera pas mobiliser lensemble de son rseau si les concertations visant
amliorer la situation de la filire droit - voques dans lannexe du projet de loi prsent
devant lAssemble Nationale - ne dbutent pas rapidement.

Contacts presse :

Alexandre Arlin - Prsident - president@fede-ares.org - 07.68.19.23.04/06.38.75.02.96

Simon Valloire - Dlgu gnral - simon.valloire@fede-ares.org - 06.85.41.75.83

Centres d'intérêt liés