BOUNEDJAH, HANNI

ARRET SUR IMAGE
JSK :
du doublé au
«redoublé»…



L'Algérie
en blanc
aujourd'hui
face à la
Mauritanie…

La sélection Algérienne
jouera en blanc
aujourd'hui face à la
Mauritanie pour la
première rencontre
amicale opposant les
deux sélections au
stade Tchaker de Blida.
L'adversaire des
Fennecs jouera avec un
maillot vert, short
jaune et bas jaunes.
C'est ce qui a été
décidé hier lors de la
réunion technique
tenue au siège de la
FAF à Dély Ibrahim en
présence des officiels
et des représentants
des deux équipes.



…Et en vert
mardi contre les
Mourabitounes

Pour la seconde joute
amicale entre la
sélection algérienne et
la sélection des
Mourabitounes prévue
mardi au CTN de Sidi
Moussa, la sélection
algérienne jouera tout
en vert alors que la
Mauritanie évoluera
tout en blanc. Le coup
d'envoi de cette
rencontre est prévu à
16h.



Les arbitres
maliens à l'hôtel
Hilton

Les arbitres maliens
désignés pour officier le
match AlgérieMauritanie d'aujourd'hui
à Blida sont logés à
l'hôtel Hilton. Ce trio est
composé de Boubou
Traoré assisté de
Moriba Diakité et
Boubacar Kinta.



La sélection
algérienne
quittera le CTN
à 14h45

Les coéquipiers de
Meftah quitteront
aujourd'hui à 14h45
leur camp de base le
CTN de Sidi Moussa
pour se diriger vers le
stade Tchaker de Blida
sous escorte.
L'échauffement est
prévu à 16h.

2017

Algérie-Zimbabwe

J-8
www.competition.dz SAMEDI 7 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4871 ISSN 1111

FEGHOULI À
LA PLACE DE
SOUDANI ?

En 1986, la JS Kabylie avait réalisé
une saison époustouflante, elle a
gagné la coupe et le championnat,
prenant 18 points d'avance. De
doublé de l'époque, les
Canaris sont en passe
de "redoubler"…

«

MEHDAOUI
Mahrez, la fierté

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

JFTO rend visite
à Compétition

de tous les Algériens»

Pour l'ex-sélectionneur national Abderrahmane Mehdaoui, la consécration
de Riyad Mahrez meilleur joueur africain de l'année 2016 ce n'est qu'une
juste récompense pour un footballeur talentueux qui a su donner une
autre dimension à sa carrière grâce à son sérieux et sa persévérance.
Quel est votre sentiment après l'élection de Mahrez
joueur africain de l'année 2016 ?
Tout d'abord, je tiens à féliciter Mahrez pour ce titre de
meilleur joueur africain 2016, c'est une grosse fierté pour
tout le peuple algérien. Il nous a procuré une joie immense car il s'agit d'un sacre africain continental qui a une
saveur particulière dans le continent.
Beaucoup de spécialistes et d'observateurs
s'attendaient à cette consécration au vu des
performances de Mahrez avec Leicester City déjà
champion d'Angleterre et joueur de l'année en Premier
League…
C'est une juste récompense pour ce joueur aux qualités
techniques extraordinaires sans parler de ses qualités
morales et de son éducation. Il est en train de récolter le
fruit de son travail et de sa persévérance. Il est resté
humble et modeste, ce qui est à l'honneur de l'enfant de
Ben Snouss.
Cette belle consécration va certainement donner
confiance aux jeunes footballeurs algériens qui
s'identifient à Mahrez…
Tout à fait, d'ailleurs je lance un appel à la FAF et au
MJS pour lancer des écoles Mahrez dans tous les coins
d'Algérie car le moment est propice pour profiter de cette
dynamique qui je suis certain aura des répercussions positives sur la jeunesse algérienne dans les domaines social et
sportif.
Pensez-vous que cette consécration va booster l'EN
pour aller de l'avant lors de la prochaine CAN au
Gabon ?
Mahrez pourrait servir de guide pour la sélection algérienne au Gabon. Son influence sur le reste de l'équipe
peut galvaniser ses coéquipiers pour réussir une bonne
CAN.
La sélection algérienne jouera aujourd'hui son premier
match amical contre la Mauritanie. Pensez- vous que
cette joute amicale servira les Verts pour bien
préparer la CAN ?
Je ne veux pas m'immiscer dans les affaires du sélectionneur Leekens, car chaque coach a sa stratégie et sa
philosophie. Il est clair que pour le technicien belge cette
rencontre servira pour la mise en place tactique défensive
et offensive et pour donner des orientations bien détermi-

nées à ses joueurs. C'est l'objectif recherché à travers les
deux rencontres amicales au menu des Vets avant le
départ au Gabon.
Quel est votre avis sur la mise à l'écart de Feghouli et
Medjani par Leekens qui a décidé de ne pas miser sur
eux au Gabon ?
Personnellement, j'étais surpris par l'éviction de
Feghouli et Medjani. A mon avis, les deux joueurs méritent de figurer dans la liste des 23. Même si on veut les
écarter, ce n'est pas de cette façon car ils ont beaucoup
donné à l'EN, c'est vraiment dommage.
Pensez-vous que leur absence aura des répercussions
sur le rendement de l'équipe ?
Je ne pense pas que cela va influer sur le groupe car l'effectif est riche et le coach a l'embarras du choix pour compose son onze.
K. H.

L'actuel sélectionneur de Mauritanie
a joué avec Tasfaout
L'actuel sélectionneur de
Mauritanie, l'ex-international
Français Corentin Martens et
capitaine emblématique de l'AJ
Auxerre a joué lors de sa dernière
saison avec les Bourguignons lors

CAN

ET GHEZZAL TITULAIRES
TAÏDER : «L’ALGÉRIE EST UNE GRANDE
LA FOLLE RUMEUR
NATION, L’EN DOIT SUIVRE»
17h

de la saison 1995-1996 aux côtés
de l'ex-international algérien et
actuel membre du BF, Abdelhafid
Tasfaout. Ils ont d'ailleurs
remporté à l'époque le
championnat de France 1996.

Les portes du stade seront
ouvertes au public

Devant le manque d'engouement du public
algérien pour l'achat des billets, les
organisateurs prévoient d'ouvrir les
portes du stade Tchaker aux supporters
pour assurer un bon soutien pour
les Verts.

Une délégation de jeunes
footballeurs de Tizi Ouzou est
venue jeudi à Alger afin de
visiter les locaux de
Compétition. La JFTO s'occupe
de la formation de jeunes qui
veulent se lancer dans le
football, cependant cette
dernière manque terriblement
de moyens. Les dirigeants
nous ont expliqué que ni les
moyens ni les infrastructures
n'étaient mises à leur
disposition afin d'aider ces
jeunes talents à éclore. L'école
possède plus de 240 jeunes en
son sein et n'a que deux
séances d'entraînement par
semaine, ce qui reste
insuffisant pour faire un
travail correct. Son président
et membre fondateur,
Amirouch Hamid, lance un
appel aux autorités
concernées afin de leur venir
en aide et de permettre à ces
jeunes de pratiquer leur
passion.

La petite Rym
est
enfin là !
Après neuf mois

de galipettes
dans le ventre de
sa maman, Rym,
une jolie
princesse, a
décidé enfin de
venir parmi nous,
ce bonheur est arrivé dans la
soirée du mercredi 4 janvier 2017,
à 20h30. Toute belle et douce, elle
est venue égayer les foyers des
familles Kesraoui et Kenouche et
rendre heureux ses parents,
Karim et Faïza. En cette heureuse
occasion, nous félicitons l'heureux
papa, tout en souhaitant un
prompt rétablissement à la
maman, et une longue vie pleine
de joie et de bonheur à notre
poupée "Rymoucha".
Khalou Fouzi… qui t'aime déjà !

ACCUEILLI COMME UN ROI À SIDI MOUSSA

M
A
H
R
E
Z
LE GOLDEN BOY ALGÉRIEN
GAGNER
LA
CAN,
CE
“SERAIT LA TOTALE”
AUBAMEYANG :
«RIYAD, RENDEZVOUS AU GABON»

MOUASSA SAVONNE
SES JOUEURS

«CHACUN DOIT JOUER POUR L'ÉQUIPE»

Bouiche répond à Zetchi

USMA-EST 15H

Put veut voir
Benkablia et
Bourenane
Tiaïba proposé

USMH
ABDOUN
LA SURPRISE

JSK

24

Samedi 7 janvier 2017

MCA

www.competition.dz

«Aucun joueur en Algérie ne vaut 40 milliards»

Retournement de situation

Harrag refuse
le Chabab

DE HANNACHI ?
LES SUPPORTERS MOB
REFUSENT ARIBI Bouchema
«CE SERAIT UNE HONTE
DE LE RECRUTER»

Crabe pour
18 mois

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

2

USMB

Le peuple veut être
CAN
2017

RASSURÉ

La séance d'entraînement
d'hier soir a eu lieu à 16h au
lieu de 17h, l'entraîneur
national a décidé de l'avancer
d'une heure, et ce afin d'avoir
le temps de travailler sa
mise en place tactique puis
donner du repos aux joueurs
afin qu'ils puissent
récupérer.

Séance loin
des regards

Alors que d'habitude la
télévision nationale et depuis
le début du stage est
autorisée à filmer des
séquences de l'entraînement
de l'EN, hier Georges Leekens
a invité l'équipe de la télé à
laisser ses joueurs travailler
loin des caméras, il
s'apprêtait à mettre en place
son dispositif tactique et il
s'est permis de mettre à la
porte l'ENTV malgré le
milliard dépensé par cette
dernière pour couvrir la
préparation et la
participation de l'équipe à la
CAN.

18 joueurs
aux entraînements
hier soir

18 joueurs ont pris part à
l'ultime entraînement d'hier
soir au CTN avant la rencontre contre la Mauritanie.
Le groupe a donc du mal à se
compléter, cette fois ce sont
5 joueurs qui se sont absentés puisque 3 éléments ont
travaillé en solo, il s'agit du
meilleur joueur africain 2016
Ryad Mahrez qui a eu un programme très léger pour lui
permettre de récupérer de sa
folle journée de jeudi.
Slimani, qui se remet d'un
rhume, a lui aussi effectué
un programme individuel au
même titre que Guedioura qui
n'est autre que le dernier
élément à intégrer le CTN, il
est arrivé jeudi à la mijournée.

Soudani et Brahimi
ménagés

Si Slimani, Guedioura et
Mahrez se sont contentés
d'un travail en solo, en
revanche Soudani et Brahimi
étaient aux abonnés absents.
Le premier se remet de sa
blessure musculaire, tandis
que le second profite d'un
bon repos prescrit par le
staff technique et médical,
lui qui a joué beaucoup de
matches ces derniers
15 jours.

La direction
lâche les émigrés
La suspension qu'avait infligée la LFP au club phare de la ville des
Roses a poussé les trois joueurs émigrés, Yacine Fortas, Samir
Achiche et Walid Bouraoui, à demander des explications.

Le voici, le voilà le
premier test-match tant
l'équipe
Algérie-Zimbabwe attendu,
national affronte ce soir
à 17h la sélection de la
J-8
Il a commencé Mauritanie au stade
à 16h Mustapha Tchaker
L'entraînement de Blida.
avancé d'une
heure

PAR SMAÏL M. A.
Ça sera la première
occasion pour Leekens de tester
son équipe et voir la réaction de
son groupe après la fin de cette
première étape de préparation
qui aura duré 5 jours.
Les projecteurs seront donc
braqués ce soir sur la pelouse
du stade de Blida, tout le
monde attendra de voir la
prestation des coéquipiers de
Bentaleb, il faut dire que
l'équipe est en plein chantier et
des changements vont être
opérés avant la CAN, par
rapport au match contre le
Nigeria, le départ de Medjani et
Feghouli va laisser place à des
remaniements que le public
sera très curieux de découvrir.
Examen en défense
Le grand chantier est donc
incontestablement en défense,
certes le Belge a accordé une
grande importance à tous les
postes, mais il a mis l'accent sur
la défense, l'axe en particulier.
Il faut dire qu'il y a des places à
prendre et Leekens a des idées
qu'il a tentées de mettre en
place durant les 5 premiers
jours et ce n'est qu'aujourd'hui
que le résultat sera visible.
Comme il l'a déclaré en
conférence de presse, cette
équipe des Mourabitounes joue

Samedi 7 janvier 2017

Fortas :
«Cette
situation
est
vraiment
frustrante»

Le jeune attaquant
émigré, Yacine
Fortas, nous a fait
savoir que la
situation actuelle
qu'il vit avec le
club blidéen est
vraiment
frustrante. "Cette
situation est
frustrante, surtout
que moi et mes
coéquipiers
attendions avec
impatience le
mercato hivernal
pour renouer avec
la compétition
officielle, mais
l'affaire de la
dette antérieure et
la décision de la
commission des
litiges nous
obligerait à une
saison blanche",
nous a déclaré
Fortas.

Bouraoui
opte pour
l'OM

quasiment de la même manière
que le Zimbabwe, le test sera
donc proche de la réalité ce
soir, c'est pour ça que Leekens
devrait mettre en essai la
charnière centrale qui sera
concernée par le match du 15
janvier, certes Leekens aimerait
bien cacher son jeu, mais que ce
soit en 1re ou en 2e mi-temps il
devrait mettre à exécution son
plan, avec le duo MandiBensebaïni ou peut-être d'autres
joueurs en fonction des choix
du coach.
Le poste de latéral gauche étant
réservé à Ghoulam, et en
attendant le match du 10
janvier, Mesbah pourrait
commencer ce soir, il sera
particulièrement intéressant de
suivre aussi qui jouera à droite
avec un avantage considérable
pour Meftah, même si tout le
monde pourrait bénéficier de sa
chance, ce qui représente une
promesse de temps de jeu pour
Belkhiter.

Hanni, Ghezzal et
Bounedjah d'entrée
Hanni, Ghezzal et Bounedjah
seront titulaires pour ce match,
plusieurs joueurs vont être
ménagés, à l'image de Mahrez
encore fatigué, Soudani qui est
convalescent, en plus de
Brahimi qui ne s'est pas encore
entraîné pleinement depuis son
arrivée, ce qui donne des
assurances de jeu assez
importantes pour le trio en
question, Bounedjah devra
confirmer le bien qu'on pense
de lui et qui lui a permis de
rejoindre le groupe pour cette
CAN aux dépens de ses
concurrents.
Sentinelle ou un axe
à 3 le 15 janvier,
décision ce soir
Avec la tendance qui va pour
une sentinelle quel que soit le
nom du joueur, Abeid,
Guedioura ou un autre, Leekens
testera ce soir ses milieux
défensifs, il est clair que c'est

après ce match qu'il aura plus
d'idées et qu'il tranchera pour
la stratégie qu'il mettra en place
le 10 janvier, voire même le 15
de ce même mois de janvier.
Un moral à booster
Le résultat peut paraître peu
important dans ce match, vu
que c'est juste un match amical
de préparation, mais vu tout ce
que le groupe endure depuis la
triste contre-performance contre
le Cameroun suivie de la
défaite au Nigeria, il a plus que
jamais besoin d'être rassuré,
mais aussi de rassurer, car le
public est aussi stressé, il sait
que le groupe a subi une
puissante secousse avec la mise
à l'écart de deux piliers, et que
le rendement pourrait en subir
les conséquences, c'est pour ça
qu'il suivra avec beaucoup
d'intérêt ce match, l'ultime pour
l'équipe qu'ils pourront suivre
avant le départ de l'EN pour le
Gabon.
S. M. A.

En cas de mauvaise prestation

Le nom de Feghouli
risque de retentir !
Le match Algérie-Mauritanie
de ce soir se jouera sur fond
de polémique.
La rue algérienne n'en finit pas de
gronder, et ce, depuis l'annonce de la
liste des 23 qui a vu le sélectionneur
Georges Leekens écarter deux des cadres
importants de l'EN, à savoir Carl
Medjani et Sofiane Feghouli.
Malgré les explications du Belge, le
public algérien très connaisseur sait que
l'ancien entraîneur de la Tunisie ne dit
pas toute la vérité, des zones d'ombre

sont encore présentes et tout mauvais
résultat risque de déterrer la crise que la
FAF tente tant bien que mal à enterrer.
Ainsi, et même si l'on attend peu de
monde aujourd'hui à Tchaker, mais le
public sera tout de même là pour voir
comment l'équipe va réagir après le cuisant échec d'Uyo, il faut dire que l'EN ne
s'est plus produite ici au pays depuis le
nul contre le Cameroun, et le public
attend de voir le résultat des remaniements tactiques, il sera donc attentionné
mais risque aussi de ne pas trop pardonner un autre échec, car comme on le sait
la Mauritanie n'est pas du niveau espéré
pour un tel exercice, et une mauvaise

prestation risque de faire flotter les problèmes au mauvais moment, et lorsqu'on
sait aussi que le public qui aime énormément Feghouli n'a toujours pas compris
les vraies raisons de la mise à l'ecart de
son chouchou, il faudra s'attendre à des
contestations, voire le nom de Soso qui
sera scandé dans les travées de
Mustapha Tchaker, une réclamation à
l'algérienne, ce sont de bonnes raisons
pour le groupe retenu de montrer une
belle image pour cette dernière sortie en
public, quitter Tchaker sous les applaudissements est désormais une obsession.
S. M. A.



Repos hier
matin

Conformément
au programme
qu'on a publié
au début du
stage, l'EN
s'est contentée
hier matin d'une
seule séance
d'entraînement le
soir.
Après 3 jours de
biquotidien, Leekens a
décidé de donner du
repos le matin à ses
joueurs, ce qui leur a
donné l'occasion de
fêter d'ailleurs avec
leur équipier Mahrez sa
réussite africaine, lui
qui est arrivé à 8h30 au
CTN en provenance
d'Abuja.

PAR AMINE DJAÂFAR
Les trois joueurs ont profité de
la présence du président du CA,
Boumaza en l'occurrence, à la séance
d'entrainement, pour faire montre à ce
responsable de leur inquiétude
concernant leur avenir. A cet effet, le
président du club leur a fait savoir
qu'il ne pouvait leur donner aucune
promesse concernant leur qualification, et ce, a cause du montant élevé de
la dette antérieure. Boumaza a expliqué aux joueurs émigrés que lui et son
équipe dirigeante sont en train de faire

de leur mieux pour éponger la dette
avant la fin de cette semaine. Cela dit,
Boumaza ne veut pas donner de
fausses promesses, il veut permettre à
ces joueurs d'opter pour le plan B.
Ils ne font pas partie des
plans du Roumain
Yacine Fortas et Samir Achiche voulaient prendre leur mal en patience et
gardaient un peu d'espoir quant à leur
qualification au niveau de la LFP,
cependant la réaction de l'entraineur
roumain Caline Aubustain, qui les a
écartés de ses plans lors du dernier
match amical, y compris dans les

matchs d'application, a affecté le
moral des deux joueurs et les a poussés à prendre les devants.
Le jeune attaquant Yacine Fortas est
pétri de qualités, il a le niveau pour
endosser le maillot de n'importe quelle équipe de Ligue 2 ou même 1.
Cependant, le contrat qu'il a signé
avec le club blidéen durant l'intersaison l'a obligé à revoir ses calculs et rester à Blida jusqu'à nouvel ordre. Donc
le sort des trois émigrés est entre les
mains de la direction blidéenne qui
doit prendre la bonne décision avant
la fin du mercato hivernal .
A. D.

Le jeune stoppeur
émigré de l'USMB,
Walid Bouraoui, a
finalement opté
pour l'OM.
Bouraoui a en
effet passé des
tests a l'OM et a
donné
satisfaction, ce
qui a incité le
premier
responsable
technique de la
formation du
Titteri de
s'attacher les
services de ce
joueur qui va
pouvoir jouer des
matchs officiels
durant la phase
retour du
championnat et il
pourra faire parler
de lui en Ligue 1 .

23

Belhaoua et
Benayada
déclinent la
proposition de la
direction
Les deux anciens joueurs de l'USMB, Belhaoua
et Benayada, ont refusé la proposition de la direction du club phare de la ville des Roses de leur
payer leurs arriérés par tranches. Un émissaire de
la direction blidéenne a contacté les anciens
joueurs et leur a demandé de lui donner les
numéros de leurs comptes afin que le club leur
vire une première tranche de leurs arriérés. Les
joueurs blidéens ont refusé cette proposition, et
ont exigé l'octroi de la totalité de leur dû. Ainsi, les
anciens joueurs ont mis la direction blidéenne
dans l'embarras.

Prise de bec
entre Zerguine et
l'entraîneur des
gardiens de but
La séance d'entrainement d'avant-hier a été
ponctuée par une prise de bec entre l'attaquant
Zerguine et l'entraineur des gardiens de but,
Fatah Toual. En effet, Zerguine ne s'est pas
réveillé tôt avant-hier et au moment ou il s'apprêtait a rejoindre le bus pour aller a l'entrainement,
Toual a demandé au chauffeur de démarrer, refusant d'attendre plus longtemps le joueur. Cette
réaction a mis Zerguine hors de lui et l'a obligé à
prendre un taxi pour rejoindre l'entrainement, et
juste après l'arrivée du baroudeur blidéen au
stade il s'est dirigé vers Toual pour une explication. Heureusement que l'intervention des dirigeants a calmé les esprits.

Le stade Brakni
en travaux
La société qui se charge de la rénovation de la
pelouse du stade des Frères Brakni a déjà commencé ses travaux la semaine dernière, où elle a
enlevé tout le tartan abimé et s'apprêt à poser la
nouvelle pelouse synthétique. Le problème qui se
pose actuellement ne concerne pas la rénovation
de la pelouse, mais plutôt le respect des délais par
cette société, surtout que le compte à rebours pour
le début de la phase retour du championnat de
Ligue 2 a déjà commencé, et que le club blidéen
risque de jouer son premier match face à la JSMS
dans un autre stade. Affaire à suivre.
A. D.

ASK
Belachter et Redjimi
ont repris en main l'ASK

Sur insistance de la nouvelle direction,
l'entraîneur Belachter et son adjoint Redjimi,
qui, pour rappel, avaient quitté l'ASK le mois
de novembre écoulé, ont accepté de
reprendre en main les Rouges.

Les Rouges ont repris
les entraînements

Les joueurs de l'ASK, qui ne se sont plus
entraînés depuis la dernière rencontre de l'aller contre l'USB, ont repris les entraînements,

hier, à la forêt Baâraouia, où ils se sont oxygénés sous la direction de leurs anciens
coaches, Belachter et Redjimi, qui sont de
retour, après avoir boudé leur équipe depuis
qu'elle avait été éliminée de la coupe
d'Algérie par le CAM Skikda. Reste à savoir
si, en une semaine, Belachter et Redjimi vont
pouvoir bien préparer leurs poulains à bien
aborder le premier match de la phase retour
qui va les opposer au WAB à Boufarik le 13
janvier 2017.

Dib nouveau boss de l'ASK

Après que le président du CSA, Fayçal

Talhi, a annoncé solennellement qu'il ne va
pas diriger lors de la phase retour l'équipe de
football de son club, le président du CA de la
SSPA ASK, Maâmar Dib, a décidé de
reprendre en main les Rouges. Pour remettre
sur orbite son team, ce dernier a fait appel
pour le seconder à quatre membres de l'AG
du CSA, qui, par le passé, ont tous dirigé le
club phare du Khroub, Boukhezar, Bedala,
Merahi et Azzaz, et a décidé de confier la
direction technique aux coaches Belachter et
Redjimi, qui, pour rappel, avaient décidé de
quitter l'ASK le mois de novembre dernier
après que les Rouges ont été sortis sans gloi-

re de la coupe par un club, le CAM Skikda,
qui évolue en Régionale.

L'ASK a besoin de renfort

Selon une source crédible, pour combler le
vide laissé par trois des cadres de son équipe,
Abbes, Ladraâ et Bejaoui, qui sont partis
jouer sous d'autres cieux, la nouvelle direction de l'ASK, qui veut renforcer l'effectif de
son club, envisage de recruter, cet hiver, cinq
nouveaux joueurs. Selon notre informateur,
elle a pris langue avec le milieu du CRBAF,
Sedkaoui, qui a donné son accord.
R. G.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

Gare à l'excès de confiance
De notre correspondant

A. ZOUBIR

La dernière journée de la phase aller de
la Division nationale amateur propose une
bonne affiche avec la rencontre qui mettra aux
prises les formations du WAT et du SCAF sur
la pelouse gazonnée du stade Akid-Lotfi.
Auréoles par leur précédente victoire à
Maghnia face à l'ASBM, ainsi que le fauteuil

de leader qu'ils occupent, les Tlemcéniens
partent favoris face à El-Khemis. D'autant
plus que cette dernière équipe est perturbée
par ce que l'on appelle plus communément
l'affaire SCAF-OMA. En somme, une bonne
opportunité pour les Zianides, qui ne devront
en principe trouver aucun problème pour
prendre la mesure de leurs adversaires du
jour. Cependant, conscient de l'importance du
match et surtout du risque de voir ses pou-

lains tomber dans la facilité, l'entraîneur
widadi, Kheirreddine Kerris, a tenu à mettre
en garde. "Vous devez oublier le match de
Maghnia et vous concentrez uniquement sur
le SCAF. Nous devons éviter de tomber dans
la facilité." C'est le message que le coach tlemcénien a lancé à ses joueurs. Il faut dire que le
patron du WAT a beaucoup insisté lors de la
préparation de la confrontation avec le SCAF
sur le volet psychologique, sachant la faibles-

se mental de certains éléments. Cependant, les
coéquipiers de Benfoula, qui seront encouragés par des milliers de fans, sortiront une fois
de plus le grand jeu pour engranger les trois
points de la victoire et terminer ainsi la première partie de la compétition en beauté. Ce
qui ne manquera pas de rendre heureux les
inconditionnels des Bleu et Blanc tout en se
projetant sur les rencontres de la phase retour.
A. Z.

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

L'habitude
du désespoir est
pire que le désespoir lui-même.
Albert Camus

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Freddy, 2,23 m, le plus grand chien du monde
Freddy ne passe pas inaperçu
dans la rue. Cet énorme
dogue allemand n'a que vingt
mois mais fait 2,23 mètres
debout sur ses pattes arrière
! Avec son poids de 89 kilos
et sa longueur de 104
centimètres, l'animal a eu
une croissance fulgurante,
même pour un chien de sa
race. Il vient d'être
homologué plus grand chien

du monde par le Guiness
World Records. Claire
Stoneman, propriétaire de
Freddy et domiciliée en
Angleterre, explique qu'elle
ne pensait pas du tout qu'il
allait grandir autant : "Quand
il était chiot, c'était le plus
petit de la portée. Je pense
qu'il avait huit mois quand
j'ai réalisé qu'il allait être un
peu différent. J'ai posté

La non-participation du Chélifien
aux entraînements l'a alimentée

beaucoup de photos sur les
réseaux sociaux. Les gens
ont commencé à commenter
à propos de sa taille : alors
qu'il n'était qu'un chiot de 8-9
mois, il était déjà plus grand
que moi !" La bête coûte tout
de même plus de 120 dollars
en nourriture par semaine à
sa maîtresse et adore
dévorer des poulets...
entiers.

LA FOLLE RUMEUR :

LES FLÉCHÉS

DU

JOUR

Un client entre chez un marchand
de tableaux. Il demande :
- Je voudrais quelque chose pour ma salle
à manger.
Il faut que ce soit de bon goût, pas trop cher,
et de préférence, à l'huile.
- Je vois, répond le marchand. Vous voulez une boîte
de sardines.

projectiles

firent

lettres pour
coopérant

ancien nom
de Tokyo

9

10

durillon

groupe de
maisons

facteur
sanguin

coupées

réfléchi

enchâssée

solution

fécondité

3

4 3

1

petits cubes

1

3 9

Alors que l'équipe nationale continue tranquillement sa préparation pour
la CAN et alors que le rendez-vous
approche à grandes enjambées, le peu
de renseignements qui filtrent de l'intérieur de l'EN est en train d'alimenter de
grosses rumeurs qui ont trouvé dans
les réseaux sociaux un lieu propice
pour gagner en volume.

rôtirait

robustesse

dix sur dix

sifflantes

membres de
la famille

par animalier

9
avivée

4

coeur d’elle

2

au sein
de sein

A
E
S
T
T
R
C
M
I
E
N
E
R
N
I

E
M
N
U
C
I
E
E
F
C
R
T
A
S
C

6
3
8
4
5
2
7
1
9
L
E
E
I
N
N
N
P
P
E
E
T
L
E
N

2
7
4
3
9
1
6
8
5
B
D
E
N
A
I
O
E
M
S
D
E
I
A
I

1
9
5
8
6
7
3
4
2

9
1
7
5
3
6
8
2
6

I
A
C
C
D
G
R
R
C
E
N
E
H
N
R

5
2
6
1
8
4
9
3
7
S
M
N
A
T
E
A
O
L
E
E
C
R
T
P

8
4
3
7
2
9
1
5
4
N
N
E
M
R
L
R
G
V
T
N
E
T
A
L

4
8
9
2
7
3
5
6
1
E
A
R
E
A
T
N
R
R
E
L
O
D
I
L

3
6
1
9
4
5
2
7
8

bases

7
5
2
6
1
8
4
9
3
T
T
E
L
E
A
O
U
C
O
R
R
E
C
T

largeur
d’étoffe

cardinal

capucin

lentilles

5

Pour débuter, pouvez-vous nous
parler un peu de la préparation, ça
se passe comment ?

paresseux de
nature
casse-tête
chinois
clebards

astate

2

Oui, on s'entraîne 2 fois par jour,
maintenant il reste quelques jours
avant le départ à Franceville. A nous
d'en profiter pour être au top à tous
les niveaux. On a de la chance, tous
les joueurs ou presque sont compétitifs dans leurs clubs, ça se passe bien,
c'est bien pour tout le monde.

6

anneaux de
cordage
administre
défalque

S
I
F
E
S
S
E
E
G
A
L
L
I
R
G

O
O
E
O
E
L
B
A
G
A
G
I
S
T
E

P
N
R
N
F
E
L
B
A
L
A
E
R
P
H

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ALARMER
AMENDE
BAGAGISTE
BIENSEANT
CASIER
CAMELEON
CORRECT
DAMNATION
DESUNIR
EMPEREUR
ESCORTE
FEDERAL
FLEUR
GAINER
GRILLAGE
HILARANT

HOMMAGE
IDOLE
IRISE
LATENT
MIEN
NAVETTE
NEVROSE
ONCTION
OSTENSIBLE
PREALABLE
PRINCIPAL
REFERENCE
ROUTINE
SANGLE
SPECIAL

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

R
E
I
U
E
I
E
S
I
R
I
V
A
E
P

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

SOLUTIONS

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

D
E
C
H
I
R
E
M
E
N
T
S

S
C
A
A
A
I
C

O
T
E

D

C
E
R
N
E

L
A
I
T
A
G
E

C
L
E
R
G
E

E
N
C
L
O
S

A
R
I
A
N
E

S
T
I
A
A

S
P
B
E
T
E

T
N
T

H
U
R
E
S

I
N
A
T
T
E
N
T
I
V
E
S
R

D
O
G
I
E
N
A
G
A
T
E
R
I
E

N
U
F
R
E
R
E
S
R
C
E
P

O
S
E
R
A
E
D
E
S
E
M
Z
I

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

M O U N I R
7

8

9 10 11 12 13 14

Z E G H D O U D

ce de Soso entretiennent l'espoir de le voir revenir en
sélection, quitte à ce qu'il remplace un
autre cadre, à savoir Soudani, ce qui
paraît peu proche de la logique :
d'abord, Soudani et malgré son absence
aux entraînements devrait reprendre
après le match de ce soir, à en croire
des sources internes et même le coach
Leekens qui s'exprimait avant-hier
concernant cette question, en plus, et

J-8

Guedioura :
dans le
pire des cas,
qui est un éventuel forfait, Ounas
serait le joueur le plus proche pour succéder à Hilel. Rappelons que Soudani
souffre d'une petite douleur musculaire
et n'a pris part pour le moment à aucun
entraînement depuis lundi date du
début du stage.
S. M. A.

Taïder : «Battre le Zimbabwe est vital»
Régulier et exemplaire en sélection,
Saphir Taïder est en train de devenir
l'un des leaders de la sélection. En
nette progression, le joueur de
Bologne est bien parti pour être un
élément-clé de l'équipe de Leekens au
Gabon. Dans cette interview, et à
l'image de ses coéquipiers, il préfère
jouer la carte de la prudence, il ne
s'enflamme pas, mais n'éloigne pas
non plus l'éventualité de la réussite
d'un bon parcours au Gabon.

raisonnable

8

L'une des plus répandues de ces
rumeurs de ces dernières 48h est incontestablement la blessure de Soudani et
son possible forfait, puisqu'il ne se
passe pas un jour sans que l'on lise çà
et là des rumeurs annonçant un prochain forfait du joueur de Zagreb et
surtout du rappel de Sofiane Feghouli,
le réserviste, comme remplaçant. Les
fans algériens qui ne se remettent toujours pas du choc engendré par l'absen-

2017
Algérie-Zimbabwe

«On peut et on veut gagner la CAN» «L'Algérie est une grande nation d'Afrique, l'EN doit suivre»

9

peine

CAN

À LA PLACE DE
PAR SMAÏL M. A.

pas tout à fait
orné

américain

FEGHOULI

SOUDANI

fin de verbe

5 7

4

D
O
O
U
A
C
A
S
I
E
R
A
N
I
A

8

10
8

indésirable

N
R
R
L
E
G
A
M
M
O
H
N
T
B
L

7

inflammations
d’oreille

ancienne
république

2

1

6

alcaloïde
toxique

lettre grecque

1

1 4

5

murmure

qualité de ce
qui est droit

6
8

4

s’évader

2

9

5 8

résume une
longue suite

3

chef d’oeuvre

4

4 9

circonstances
particulières

2

7

SUDOKU
1

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

3

LES MELÉS
HAMZA
OUALI

2016 aura été compliquée. Mauvais
départ lors des éliminatoires de la
CM et dernièrement il y a eu la
mise à l'écart de Medjani et
Feghouli. Un vent de changement
souffle sur l'EN à la veille de la
CAN, qu'en pensez-vous ?

jours de vacances, on n'en a parlé
vaguement, mais ce sont des choix
faits par le sélectionneur, on se
contentera de faire notre travail sur le
terrain, le reste, on ne peut rien y
faire.

Vous faites partie des anciens à
présent, seriez-vous prêts à
endosser le rôle de leader ?

En sélection, y a jamais eu un seul
leader, il y a un groupe, y a une équipe, on est forts ensemble, y a pas un
joueur capable de faire la différence
tout seul, on est une famille on l'a toujours démontré, sur le terrain on sera
tous ensemble. Pour gagner une CAN
il faut un groupe soudé, qui travaille
ensemble, ça sera la clé, si on travaille
ensemble, si on est soudés, on pourra
faire un bon résultat.

Comment on fait pour gérer toute
cette pression et toutes ces
attentes ?

L'attente en Algérie, il y en a eu
toujours, donc on est habitués.

Remporter la CAN, c'est possible
selon vous ?

Etant des joueurs de l'Algérie, on a
des devoirs, on a des objectifs, on est
une nation importante, en Afrique
surtout, et on se doit de faire bonne
figure à la CAN et donner le maximum comme on l'a toujours fait,
après dans le foot il y a toujours des
hauts et des bas, mais on a des qualités, il faut être assez solides pour
rebondir.

Ça serait vous mentir que de dire
qu'on ne veut pas la gagner, on ne va
pas non plus mettre des étoiles plein
les yeux pour tout le monde, on veut
simplement travailler comme on le
fait et espérer aller le plus loin possible… Oui on a envie de la gagner, je
ne vais pas le nier, on a un statut
important, mais ça passe par énormément de choses, le travail, entre
autres, il faudra le montrer sur le terrain.

Comment vivez-vous le stage sans
ces deux joueurs ?

Est-ce qu'on a les capacités pour
ça ?

Honnêtement, on n'a pas eu le
temps d'en parler et d'approfondir la
discussion, on est arrivés il y a
quelques jours seulement, le temps de
se remettre en route, après quelques

Oui, on les a, comme beaucoup
d'autres équipes d'ailleurs, après
entre les avoir et faire les choses c'est
différent, je ne peux rien garantir sauf
peut-être qu'on donnera tout pour y

parvenir.

Une nouveauté dans le staff,
l'arrivée de Madjid Bougherra, c'est
un plus ?

Ça fait un an et demi qu'il est parti,
ça fait du bien au groupe de le voir
revenir, c'est comme si c'était encore
un joueur, c'est positif.

Préparer la CAN contre la
Mauritanie, est-ce suffisant ?

On n'a pas vraiment le choix, surtout en cette période-là, c'est très difficile pour les équipes nationales, le
plus important c'est de mettre en
place notre jeu et d'écouter les
consignes du coach et se préparer,
que ce soit la Mauritanie ou une autre
équipe, je ne pense pas que ce soit
spécialement important, mais voilà,
être prêts pour le premier match, c'est
ce qui compte.

Il y aura le Zimbabwe pour débuter,
est-ce le match le plus important ?

Dans un tournoi pareille, le premier
match est le plus important, si on le
joue et on le gagne on commence par
3 points, donc premier, tout sera forcément plus facile, mais voilà, ce sont
3 matches importants et le plus
important c'est de passer le premier
tour.

Avec les nombreux soucis
défensifs, un passage vers une
autre tactique reste possible, estce que vous pensez que vous êtes
capables de vous habituer à un
autre schéma ?

Pour le moment, tactiquement, le
coach ne nous a rien dit, on ne sait
pas, on va travailler ça durant les
jours à venir.

Vous serez quelque peu sous
pression durant la CAN, surtout
après vos deux dernières sorties
ratées contre le Cameroun et le

Nigeria…

La pression il y en a, après à nous
de la rendre positive, à nous de rester
concentrés sur nos objectifs, il y a de
belles choses à faire, il y a un trophée
qu'on essayera de récupérer, la CAN
2015 aura été une belle expérience
pour nous, c'est vrai qu'après une
belle Coupe du monde, on aurait souhaité réussir une meilleure chose làbas, à nous de
repartir sur de
bonnes bases,
oublier ces
deux matches
et repartir sur
un cycle nouveau et chercher
à s'améliorer.
S. M. A.

«Il faut bien
étudier les
adversaires»
Peu après son arrivée
au CTN, le milieu de terrain de Watford et des
Verts Adlène Guedioura
a accordé une petite
interview à travers
laquelle il a exprimé des
sentiments après avoir
intégré l'EN et rejoint ses
équipiers pour préparer
la CAN : "C'est toujours
un plaisir de venir ici,
cette fois je suis le dernier
à intégrer le groupe,
j'avais un match le 3 janvier, je suis arrivé en
retard, je reprends petit à
petit et pour le moment
tout se passe bien. "
«Tout le monde
est en forme»
Guedioura constate déjà
que le groupe est motivé,
il promet alors de se donner à fond, il lie une
bonne participation à la
CAN à une bonne étude
du jeu des adversaires :
"Je constate aussi que
tout le monde est en
forme, on va se mettre à
fond et travailler dur, on
aimerait grandir doucement dans cette compétition et aller le plus loin
possible, je crois que l'essentiel sera de bien se
préparer et, surtout,
bien étudier le jeu
des adversaires ",
a-t-il déclaré à la
télévision nationale.
S. M. A.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

4

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

MCS

Moussouni :
«On travaillera
sans relâche»

ABDOUN, LA SURPRISE
DE HANNACHI ?
PAR ABDELLAH HADDAD
Au moment où les dirigeants du club le
plus titré d'Algérie sont en train de multiplier
les contacts afin de ramener de bons joueurs cet
hiver à Tizi-Ouzou et de renforcer par la même
occasion les rangs de leur équipe première par
des éléments de valeur, les supporters attendent
toujours la venue d'un ou deux grands joueurs,
surtout que Hannachi et ses proches collaborateurs n'ont pas cessé depuis l'ouverture du mercato hivernal de déclarer haut et fort qu'ils ren-

forceront l'équipe par de très bons joueurs. Ceci
dit, un proche du club n'a pas hésité avant-hier
de proposer le nom de Djamel Abdoun, l'ancien
meneur de jeu des Verts aux hauts responsables
du club kabyle. Abdoun, qui a été libéré par son
club grec ces derniers jours, se trouve libre
comme le vent, autrement dit, les dirigeants
jaune et vert ne seront pas appelés de payer une
grosse somme pour racheter le contrat du
joueur, ils seront juste appelés à proposer un
bon salaire à Abdoun pour assurer la venue
d'un très bon joueur pour ne pas dire d'un
grand joueur cet hiver à la JSK. Hannachi, qui a

noté cette proposition, pourrait d'un
moment à un autre entrer en
contact avec le joueur ou avec son
agent, surtout que l'équipe a vraiment besoin des services d'un vrai
numéro 10. Par ailleurs, le CRB, qui
a réussi de chiper Hamia, Lamhane et
Aribi à Hannachi est aussi sur les traces
d'Abdoun. Selon les proches de ce joueur,
même quelques équipes françaises, à l'instar
de Sochaux et Nantes, sont intéressés par les
services de l'ancien joueur de l'EN.
A. H.

PAR DJELLOUL K.
Parlant du stage, l'entraîneuradjoint Faouzi Moussouni affirme
qu'"aucun relâchement à l'entraînement ne sera toléré par le staff technique qui a tenu à ce que le travail se
poursuive avec la même cadence.
Toutefois, certains éléments seront
soumis à un travail spécifique, dans le
but de leur permettre d'être au même
niveau que leurs coéquipiers dans le
domaine de l'endurance physique.
Effectivement, ceux qui suivent de
près l'évolution de l'équipe depuis le
début auront remarqué l'écart qui existe entre certains joueurs sur le plan
physique. Des éléments n'éprouvent
aucune difficulté sur ce plan, alors que
d'autres tardent à retrouver leur rendement habituel". C'est dire que le staff
technique a encore du pain sur la
planche pour rendre à niveau physiquement l'ensemble des joueurs. D. K.

Il est l'équipier de Thomas à Patro Eisden

La JSK piste
Anouar El-Guennouni
Le président de la JSK est sur les
traces d'un autre attaquant francoalgérien. En plus de Thomas
Izerghouf, Hannachi veut recruter
un autre joueur franco-algérien cet
hiver. Vu le grand manque de
joueurs locaux sur le marché national, les responsables kabyles ont
jeté une nouvelle fois leur dévolu
sur les joueurs franco-algériens
alors que ces derniers trouvent de
grandes difficultés pour réussir
leur passage à la JSK, la preuve,

aucun joueur franco-algérien n'a
réussi à marquer son passage à Tizi
Ouzou, même Yesli qu'on présentait comme un grand joueur a quitté la ville des Genêts sur la pointe
des pieds. Bref, Hannachi qui a été
séduit et impressionné ces derniers
jours par les qualités physiques et
techniques de Thomas Izerghouf a
appelé le manager de ce joueur
pour lui demander de lui trouver
une autre belle affaire, comme celle
nommée Thomas, sur-le-champ,

l'agent d'Izerghouf a proposé au
doyen des présidents des clubs
algériens le partenaire de Thomas,
à Patro Eisden, le club belge de troisième division où le néo-attaquant
des Canaris du Djurdjura jouait
avant sa venue le mois passé à Tizi
Ouzou.
Thomas et El-Guennouni
ont aussi joué ensemble à
Rennes
Au moment où nous mettons

Il s'absente quand il veut, il revient quand il veut…

Rial au-dessus
de tous les joueurs !

Apparemment, Ali Rial, le capitaine
de la JSK, ne peut pas prendre une décision finale concernant son avenir avec la
formation du Djurdjura. A l'issue de la
rencontre qui a opposé les Canaris du
Djurdjura aux Rouge et Blanc de Laâqiba,
l'enfant de Zemmouri était très clair avec
ses dirigeants concernant son avenir au
club, il n'a pas cessé de jurer qu'il ne
remettra plus les pieds à Tizi-Ouzou, sauf
que Hannachi a pu convaincre son joueur
de jouer le match de la coupe d'Algérie
avant de partir. Encore une nouvelle fois,
Rial, et à la fin de la partie de Dame
Coupe, a affiché clairement ses intentions
aux responsables du club qui étaient présents à l'intérieur du vestiaire de quitter le
navire jaune et vert, l'ancien joueur de
Reghaïa avait même demandé sa lettre de
libération à Hannachi et ce dernier a
demandé à son joueur de ne pas prendre
une décision à chaud. Les cinq jours de
repos terminés, les joueurs ont repris les
entraînements lundi dernier et Rial n'était
toujours pas là, il sécha les séances d'entraînement de lundi, mardi et mercredi
avant de se présenter à la séance de
l'après-midi de jeudi passé mais en tenue
de ville. Hier, lors de la séance de la matinée, on n'a pas noté la présence de Rial. Ce
dernier est en train de faire apparemment
ce qu'il veut à la JSK au moment où les

autres joueurs cravachent très dur en s'entraînant matin et soir.
Pourquoi les dirigeants insistent sur son retour
Ce que les supporters n'arrivent pas à
comprendre c'est pourquoi les dirigeants
de la JSK insistent toujours sur le retour de
Rial alors que ce dernier n'a pas hésité et à
maintes reprises de demander sa lettre de
libération ces derniers temps. Avec la présence de Berchiche, Touhami, Khelili, Tizi
Bouali, Redouani et même Islam Salah
qui est toujours au club, la JSK aura-t-elle
vraiment besoin des services d'un joueur
qui bouclera prochainement ses quarante
ans ? C'est la question que les supporters
du club n'arrivent pas à lui trouver une
réponse.
Il a repris hier soir
Contrairement à la séance de la matinée
où il n'était pas présent, Rial s'est présenté
hier soir au stade du 1er- Novembre, il a
même repris les entraînements en effectuant quelques tours de piste. L'enfant de
Zemmouri a séché plus de huit séances
d'entraînement alors que les membres du
staff technique ainsi que les membres du
CA misent beaucoup sur cette trêve hivernale pour bien préparer la seconde
manche de la saison.
M. A.

Avis de décès

La famille Amrani a l'immense douleur de faire part du décès de Mme Amrani Djamila,
née Messara, femme d'Achour Amrani. L'enterrement aura lieu demain dimanche le 8
janvier à Tamda. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.
Attristé par le décès de la femme d'Achour Amrani, Abdellah Haddad présente ses
sincères condoléances à la famille de la défunte et l'assure en cette pénible
circonstance de sa profonde sympathie. Que Dieu le Tout-Puissant accueille la défunte
en Son vaste paradis.

sous presse, les responsables
kabyles n'avaient pas encore
envoyé un billet d'avion à cet attaquant. Même son nom n'a pas été
annoncé par les dirigeants jaune et
vert mais il s'agirait d'Anouar ElGuennouni. Avant de jouer
ensemble en Belgique, Thomas et
El-Guennouni ont joué ensemble
déjà en France, à Rennes, le destin
pourrait les associer encore une
nouvelle fois, à la JSK…
A. H.

Le président à ses proches

«Baïtèche et un Franco-Algérien
et le recrutement sera clos»
Le premier responsable de la formation de la ville
des Genêts veut en finir avec l'opération recrutement dans les plus brefs délais. Déjà, il ne reste que
quelques jours avant que le mercato hivernal ne
ferme ses portes, et puis, le staff technique de l'équipe veut avoir entre les mains tous les joueurs,
anciens et nouveaux afin qu'il puisse appliquer son
programme de préparation à la lettre. Pour cette raison, Hannachi n'a pas hésité à lâcher cette phrase en
direction de ses proches avant-hier : " Avec
Benaldjia, Khelili et Thomas, je pense que l'équipe a

Baïtèche, une question
d'heures…

Sauf surprise de dernière minute,
Baïtèche sera Canari dès cet hiver.
Les responsables de la JSK qui sont
en contacts très avancés avec
l'ancien attaquant de l'USMA,
n'attendent que la récupération de la
lettre de libération du joueur à la
direction du CSC pour officialiser la
venue de ce jeune attaquant. Selon
une source crédible, Baïtèche a donné
son accord de principe à Mohand
Chérif Hannachi, surtout que ce
joueur entretient de très bons
rapports avec un proche du club.
D'ailleurs, c'est ce proche du club qui
a réussi de convaincre à Baïtèche à
dire oui à Hannachi. Par ailleurs,
l'ancien usmiste est appelé à
ramener en personne sa lettre de
libération avant de se déplacer à TiziOuzou afin d'apposer sa signature en
bas du contrat que le président
kabyle lui a proposé. Après Khelili,
Thomas et Benaldjia, Baïtèche serait
la quatrième recrue de la JSK en
cette période des transferts
hivernale.

été bien renforcée, on doit encore recruter deux
joueurs avant de boucler l'opération recrutement,
Baïtèche est très proche, il ne reste que la lettre de
libération à récupérer à la direction du CSC pour
officialiser ce transfert, en plus de ce joueur, je suis
en contact avec un bon joueur franco-algérien qui
devrait arriver dans les prochaines heures à Tizi
Ouzou, avec cinq joueurs, on pourra boucler le
recrutement, tourner la page du mercato hivernal
avant de passer à autre chose."
A.H.

On n'est pas chaud pour Tiaïba
Comme nous l'avions rapporté dans notre édition d'hier, le nom de
Tiaïba, a été proposé à Mohand Chérif Hannachi. Ce dernier qui veut
renforcer la ligne d'attaque de son équipe première par des éléments
de valeurs n'a pas cessé de contacter les attaquants de notre championnat mais au moment ou nous mettons sous presse, aucun grand
attaquant ne s'est débarqué à Tizi Ouzou, pour cette raison d'ailleurs,
quelques proches du club n'ont pas hésité à proposer le nom de
Tiaïba. Néanmoins, le numéro 1 du club le plus titré d'Algérie n'est
pas vraiment chaud pour le recrutement de ce joueur qui a été libéré
ces derniers par son club saoudien.
A. H.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

Pour commencer,
comment se déroule le
stage de préparation ?

Le plus normalement du
monde, ça se déroule dans
de bonnes conditions, donc
nous n'avons pas à nous
plaindre. Nous nous sentons bien ici à Hammam
Rabbi où nous disposons
de toutes les commodités
pour que ce stage soit une
totale réussite. A nous de
faire ce qu'il faut pour bien
en profiter et recharger les
batteries, afin de pouvoir
débuter la phase retour en
force.

Plutôt bonne ! Les
joueurs savent ce qu'on
attend d'eux.

Avec un peu de recul,
dites-nous comment
vous avez atterri au
MCS ?

C'est un club qui n'est
pas à présenter J'étais heureux de voir les respon-

Contacté par nos soins afin de nous
livrer ses impressions après les quatre premiers jours de stage, le défenseur central du
Mouloudia, Youcef Zahzouh nous fera savoir
que le stage de Hammam Rabbi se déroule
dans d'excellentes conditions, louant en la circonstance le travail colossal réalisé par la
direction du club qui a mis tous les moyens
pour garantir un stage de préparation digne
de ce nom : "Pour tout vous dire, la préparation se déroule dans d'excellentes conditions,

nous travaillons vraiment bien en salle de
musculation et sur le terrain. Nous effectuons
un très bon travail sous la houlette de
Rahmouni Tout se passe à merveille, nous ne
pouvons absolument pas nous plaindre en ce
qui concerne les conditions de travail qui sont
excellentes. La direction a manifestement mis
de gros moyens pour nous assurer une préparation foncière digne de ce nom, nous n'avons
de ce fait pas le droit de décevoir.
D. K.

21

Messaoudi : «A nous
de faire ce qu'il faut»

Comment est l'ambiance
au sein du groupe ?

Zahzouh : «On n'a pas
le droit de décevoir»

Samedi 7 janvier 2017

sables du club me proposer
de porter les couleurs du
MCS. J'espère pouvoir
apporter un plus et donner
un coup de main à mes
coéquipiers pour réaliser le
meilleur parcours lors de
cette phase retour.

Vous vous êtes bien
intégré au groupe …

A vrai dire, je ne me sens
pas du tout étranger au
MCS. J'ai été très bien
accueilli par tous les
joueurs et je me sens vraiment chez moi. N'oubliez
pas aussi que je connais
beaucoup de joueurs, à
l'image de Saâdi, Sefioun et
Ammour

Comment jugez-vous
l'effectif du MCS cette
saison ?

J'ai trouvé des joueurs de
bonne famille qui tirent
tous dans la même direction. Je ne vous cache pas
que je me suis rapidement
adapté à mon nouvel environnement et cela augure

d'une bonne phase retour
incha'Allah.

La concurrence est rude.
Est-ce que vous la
craignez ?

Non, elle ne me fait pas
peur. Et puis, la concurrence a toujours existé dans
tous les clubs. Je sais qu'une
place dans le onze se gagne
et je compte donner le
meilleur de moi- même
pour me faire une place. Je
sais qu'elles sont chères,
mais je sais ce que je vaux et
ce dont je suis capable.

Quels sont vos objectifs?

Je sais que nos supporters veulent voir leur équipe jouer le podium. Pour le
moment, rien n'est perdu,
nous allons donc tenter de
revenir en force lors de la
seconde moitié de saison
pour leur procurer de la
joie. Notre mission ne sera
pas facile, mais nous disposons des moyens qu'il faut
afin d'atteindre notre objectif.
D. K.

Rahmouni augmente
la charge
Après une reprise de l'entraînement basée sur un travail léger, les joueurs sont désormais soumis à une
forte charge. Rahmouni a décidé d'augmenter le dosage et le volume de travail pour permettre à ses joueurs
de retrouver petit à petit leurs moyens physiques.
Cette augmentation du volume de travail ne sera pas
interrompue. Au contraire, elle augmentera pendant
une bonne semaine. La seconde étape du stage portera essentiellement sur le volet technico-tactique.
L'entraîneur saïdi axera son travail sur la cohésion du
groupe, vu que l'effectif subira des changements avec
le recrutement de nouveaux joueurs.
D. K.

ASO

Le stage de la sérénité

Sadeg
réjoui
par les
dispositions
de Mahsas

Selon les informations parvenues de Aïn Draham, où le groupe chélifien effectue son
stage hivernal, la sérénité est présente puisque les joueurs sont soumis à un travail bien
étudié et concocté.

Selon nos
sources, le
nouveau gardien
de but de
l'équipe
chélifienne,
Mahsas, a laissé
une bonne
impression chez
l'entraîneur des
gardiens de but,
Larbi Sadeg, qui
ne cesse de louer
les qualités de
l'ex-keeper du
RCA.

PAR BENABDELKADER A.
Le staff technique qui a
constaté plusieurs faiblesses dans
l'équipe lors de la phase aller, fait de
son mieux pour apporter les
meilleures corrections possibles à
même de permettre un léger mieux
voire un perfectionnement afin que
l'équipe fasse mieux durant la phase
retour qui s'annonce très difficile d'autant plus que l'ASO est appelée à effacer ses mauvaises prestations de la
première étape du championnat.
Le biquotidien au menu
Dès son arrivée sur les lieux, la formation chélifienne a été soumise au
biquotidien où la charge était importante pour rattraper le retard accusé
dans la préparation pour certains élé-

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

ments alors que d'autres éléments
sont soumis à un travail spécifique
pour être au top et rejoindre le groupe, car blessés. Considérant que l'objectif de l'accession exige la présence
de tout le groupe, Bouzidi souhaite de
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

tout cœur récupérer le maximum de
joueurs d'ici le premier match de la
seconde partie du championnat face à
l'USB, où un résultat positif devient
pressant pour entrevoir la suite sous
de bons auspices.
A. B.

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Le match face au DRBT reporté

Prévu en début de stage, le match amical face
au DRBT, qui se trouve aussi à Ain Draham, a été
annulé mais les coaches des deux clubs se sont
donnés rendez-vous à la fin de leur stage. En
effet, Bouzidi qui avait plusieurs joueurs indisponibles, a préféré ménager son groupe.

Ziaya, une piste sérieuse

La direction du club qui urge et fait de son
mieux pour trouver un attaquant de pointe à
même d'apporter du sien à l'équipe lors de la
seconde phase de la compétition aurait jeté son
dévolu sur l'ex-Canari, Ziaya. Il est vrai que le
joueur est bien coté, mais ses qualités sont d'un
niveau qui sera très utile à l'équipe dans le cas où
les dirigeants arrivent à le convaincre d'opter
pour l'ASO.
A. B.

La communication, l'autre
moyen
du staff technique
Bouzidi ne cesse de parler à ses joueurs lors de ce stage pour les mettre

devant leurs responsabilités quant à se tenir prêts pour la phase retour. En
effet, la position de l'équipe au classement exige beaucoup de tact et de
communication entre le staff technique et les joueurs pour plus de
confiance et d'encouragements.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

20

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

PUBLICITÉ

7www.competition.dz

JSK

Samedi 7 janvier 2017

5

LES SUPPORTERS
REFUSENT ARIBI
«Ce serait une honte de le recruter»
Malgré l'affront réservé à
son émissaire par le
président du CAB dans la
journée de mercredi
dernier, le président
Hannachi n'a renoncé au
recrutement d'Aribi que
dans la journée d'hier.
PAR MOHAMED A.
Certaines personnes lui ont
promis d'intervenir auprès de Nezar
pour qu'il lui cède son attaquant
vedette et le président de la JSK n'a
pas dit directement non. Ce n'est
qu'après quelques supporters lui ont
dit que ce serait une honte s'il recrute
l'enfant de Réghaïa que le président
Hannachi a pris la décision d'abandonner sa piste. Scandalisés par le
comportement de Nezar, les suppor-

Compétition / PUB

ANEP 23020142 du 07/01/2017

ters ne veulent pas que leur club, le
plus titré d'Algérie, se rabaisse pour
recruter un joueur dont ils ne sont
pas certains qu'il va réussir sous le
maillot de la JSK. Si certains accablent
Nezar, la plupart des fans incombent

la responsabilité de l'échec du transfert d'Aribi au président Hannachi.
Ils ne comprennent pas comment un
grand club comme la JSK désigne un
agent de joueurs qui n'a rien à voir
avec leur club pour négocier la lettre

de libération d'Aribi à la place des
dirigeants kabyles. Ils auraient aimé
que cet attaquant dont on dit beaucoup de bien porte le maillot des
Jaune et Vert, mais pas au détriment
de l'image de marque de la JSK. Ils
ont du nif et quelle que soit la valeur
de cet attaquant, ils pensent que la
direction ne devrait pas le recruter.
Leurs appels ont été entendus par le
président Hannachi qui ne sait plus
ce qu'il fait en ce mercato hivernal.
S'il avait pris le dossier Aribi en main
dès le départ, il l'aurait recruté sans
verser dans la polémique et la surenchère. Malgré l'abandon de sa piste,
les supporters ne reviennent toujours
pas. Ils ont du mal à comprendre
pourquoi un grand club comme la
JSK soit traité de cette manière pour
un joueur qui n'a même pas encore
fait ses preuves. La réponse, tout le
monde la connaît malheureusement.
M. A.

Voilà pourquoi son transfert a échoué
Annoncé d'une manière
quasi officielle à la JSK, il y
a quelques jours de cela,
Karim Aribi ne portera
finalement pas le maillot
des Jaune et Vert.
L'échec de son transfert est dû
essentiellement à son manager,
lequel a été chargé par le président
Hannachi de racheter sa lettre de
libération. Le président du CAB,
Farid Nezar, a certes tenté de faire
monter les enchères en évoquant
l'offre du président de la JS Saoura
avant que le nouveau président du
CRB n'entre en course pour l'acquisi-

tion de ce joueur, mais les responsables ne devaient qu'à s'en prendre
à eux-mêmes. Ils étaient les premiers
à s'intéresser à cet attaquant puisque
lors du tirage au sort de la coupe
d'Algérie, un dirigeant kabyle s'est
approché de Nezar pour lui dire que
le président Hannachi veut recruter
Aribi pour la phase retour. Le président du CAB n'a émis aucune opposition pour le transfert de son attaquant. Il a juste réclamé 1 milliard de
centimes en contrepartie de sa lettre
de libération. Au lieu d'entamer les
négociations avec lui, le président
Hannachi s'est tourné vers d'autres
pistes entres autres Gasmi, Tebbi et
Hamia. Et ce n'est qu'après avoir
échoué à recruter l'un de ses atta-

quants, que le président Hannachi a
réactivé la piste d'Aribi.
La colère de Nezar
Ne voulant pas négocier directement
avec son homologue du CAB, le président Hannachi a délégué Brahimi
Redouane, l'agent d'Aribi pour
racheter la lettre de libération de ce
dernier. Le président Nezar n'a pas
du tout apprécié cette approche et il
l'avait fait savoir à son interlocuteur
en lui disant que si le président
Hannachi veut vraiment Aribi, il n'a
qu'à venir lui-même ou à envoyer un
de ses dirigeants pour négocier avec
la direction du CAB. Quelques jours
plus tard, ce manager aurait affirmé
au président du CAB que le prési-

dent de la JSK est souffrant et qu'il ne
peut pas négocier avec lui. Nezar a
fini par accepter de céder Aribi pour
1,2 milliard dans l'après-midi mardi
dernier, malheureusement dans la
même soirée, il avait appris que le
président Hannachi était présent à
Sidi Moussa où le président de la
Fédération algérienne de football
avait récompensé les anciennes
gloires de la glorieuse équipe du
FLN. Cela l'a mis dans tous ses états
et pour se venger, il n'a pas voulu
recevoir l'émissaire de Hannachi qui
s'était déplacé mercredi dernier à
Batna avant d'éteindre carrément son
téléphone pour ne pas être importuné par les responsables de la JSK.
M. A.

phase aller. Ils pensent que s'il
avait patienté jusqu'à ce
mercato hivernal, il aurait
échangé Ziaya contre Aribi et
Benkablia contre Sayoud même
s'il rajoute un somme d'argent
pour avoir l'attaquant du CAB et
le meneur de jeu de l'USMA. Le
recrutement réalisé jusqu'à
maintenant ne les enthousiasme
pas. Ils savent qu'il y a
beaucoup de lacunes dans leur
équipe et que si le président
Hannachi ne rectifie pas le tir
dans les jours à venir, la JSK
luttera de toutes ses forces

jusqu'à l'ultime journée du
championnat pour assurer son
maintien en Ligue 1 Mobilis. Il
n'y a pas de joueurs libres
actuellement sur le marché,
mais le président Hannachi est
obligé de faire le nécessaire
pour sauver son recrutement. Il
lui est impossible de convaincre
le public que son équipe a les
moyens pour jouer sur les trois
fronts, alors que celle-ci n'a
réussi durant toute la phase
aller qu'à gagner un seul match
sur son terrain.
M. A.

Le recrutement
hivernal inquiète
le public

A l'inverse du président
Hannachi qui se montre toujours
imperturbable, les supporters
sont inquiets quant au
recrutement réalisé en ce
mercato hivernal. Ils rêvaient de
joueurs de valeur et d'expérience
pour que leur équipe sauve sa
saison, mais ils ont vite
déchanté. Sans remettre en
cause la qualité des nouvelles
recrues, ils pensent que la JSK
mérite mieux. Ils craignent pour
l'avenir de leur équipe surtout
que celle-ci se trouve en
mauvaise posture en
championnat. Si elle ne se
ressaisit pas lors de la
deuxième manche du
championnat, elle risque de
Compétition / PUB

ANEP 500 463 du 07/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 25101979 du 07/01/2017

connaître la relégation pour la
première fois de son histoire. Le
président Hannachi leur a
promis vers la fin de la phase
aller un recrutement qualitatif
et quantitatif, mais ils n'ont rien
vu venir pour le moment. Au
contraire, les scandales
s'enchaînent et la direction ne
fait rien pour leur redonner ne
serait-ce qu'un brin d'espoir !
A une semaine de la clôture du
marché des transferts, les
supporters réclament toujours le
recrutement d'un attaquant racé
et d'un bon meneur de jeu.
Quelques-uns d'entre eux d'avoir
pris une décision hâtive en
libérant Ziaya, Benkablia et
Herbache avant la fin de la

Kerkar
proposé

N'ayant pas réussi à faire
ses emplettes sur le
marché algérien, le
président Hannachi s'est
rabattu sur la piste des
Franco-Algériens. Il a
chargé quelques managers
de lui trouver des joueurs
capables d'apporter un plus
à son équipe, mais il aurait
décidé de recruter
l'équipier de Thomas
Izerghouf à Petro Eisden, un
club de troisième division
belge. Plusieurs joueurs
émigrés entre autres
Djamel Abdoun et Salim
Kerkar lui ont été proposés,
mais il n'y a rien de concret
jusqu'à hier en fin d'aprèsmidi. Les supporters
espèrent que le président
Hannachi casse sa tirelire
pour leur recruter au moins
un grand joueur en ce
mercato hivernal. En
l'absence de joueurs libres
sur le marché local, le
président Hannachi pourrait
sauver son recrutement en
engageant un FrancoAlgérien de renom.

Biquotidien
hier et
aujourd'hui

L'entraîneur Sofiane
Hidoussi fait de son mieux
pour réussir la préparation
hivernal. Bien que la
direction n'ait programmé
aucun stage pour le
moment, le coach tunisien a
augmenté la charge en
programmant deux séances
pour la journée d'hier et
pour celle d'aujourd'hui.
Excepté les internationaux,
tous les autres joueurs ont
repris avec le groupe, y
compris Rial qui a fait
l'impasse sur 6 séances
d'entraînement. Pour
combler les lacunes
relevées lors de la phase
aller, l'entraîneur Hidoussi a
demandé à ses dirigeants
de lui trouver des sparringpartners. Il souhaite
disputer au moins trois
rencontres amicales en
cette trêve hivernale pour
tenter d'apporter les
correctifs nécessaires
avant la reprise du
championnat. Pour motiver
ses joueurs, le président
Hannachi compte les payer
d'ici la semaine prochaine.
Il leur doit plusieurs primes
et quelques mensualités et
certains d'entre eux
commencent déjà à
s'impatienter.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

JSMB

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

 Des équipements bas de gamme 320 km pour jouer contre
Boussouf toujours
aux soins les Chinois Le dernier match pas confirmé Les lieux d'entraînement

Lors de la séance d'hier, le
gardien Kheireddine Boussouf
a passé son temps aux soins
avec le staff médical pendant
que Chaouchi travaillait avec
Halim Tifour. Selon le médecin
de l'équipe, Boussouf va
réintégrer le groupe après le
retour de l'équipe à Alger.

Karaoui se blesse
à la main

Le milieu de terrain du MCA,
Amir Karaoui, s'est blessé à la
main lors du match
d'application. Sa blessure n'est
pas méchante et le FrancoAlgérien a repris le jeu le plus
normalement du monde.

inconnus jusqu'à la dernière minute

Umbro malmène
LE MOULOUDIA

L'équipementier Umbro
n'a pas réussi son
 organisation du stage
Nekkache souffre en Espagne où plusieurs
avec Lahoucine défaillances ont été
L'attaquant du MCA, Hichem
constatées au niveau du
Nekkache, a été soumis à un
travail très intense hier
complexe de Benidorm.
matin avec le kiné Omar
Lahoucine. Nekkache a
vraiment souffert en
appliquant les exercices que
lui a demandés l'ancien kiné
de l'USMA.

Les responsables
d'Umbro absents

Les Mouloudéens étaient
livrés à eux-mêmes lors de
la séance d'hier, aucun
responsable de
l'équipementier Umbro n'était
présent au stade. Ce qui a
mis en colère certains
responsables du MCA
présents à Benidorm.

Le MCA retrouve
Albir

Alors que les premiers
entraînements se sont
déroulés au stade municipal
de Benidorm, hier les
Mouloudéens ont travaillé
sur le terrain de la Marina à
Albir, où l'Entente de Sétif
s'entraîne quotidiennement
depuis son arrivée à Albir
Garden.

Un but d'anthologie
de Hachoud

Lors des matchs
d'applications, le capitaine
du MCA, Abderahmane
Hachoud, a réussi à marquer
un but de toute beauté sur
un bolide canon qui s'est
logé en plein lucarne des
bois de Chaouchi.

Les panneaux
de Joma visibles
sur le terrain
d'entraînement

Comme le sait tout le monde,
le MCA était équipé la saison
dernière par Joma, alors que
cette saison, c'est avec
Umbro. Lors de la séance
d'hier, des panneaux
publicitaires de la marque
Joma étaient visibles tout
autour du stade de la
Marina.

Depuis qu'Umbro a signé un
contrat avec le club, ce
fournisseur est critiqué par les
supporters du MCA et même en
interne par les joueurs. Ainsi, les
couleurs officielles du club ont
disparu sur les survêtements des
joueurs, puisque le MCA a
évolué plusieurs fois avec en
bleu ciel ; en Espagne, la surprise
était de voir les joueurs vêtus
d'une autre couleur encore, en
maillot bleu nuit, ce qui a choqué
tout le monde. Les camarades de
Hachoud se plaignent également
de la qualité des maillots et déjà
avant leur séjour en Espagne, les
joueurs avaient réclamé à Omar
Ghrib des maillots de meilleure
qualité, comme c'était le cas avec
l'ancien équipementier, Joma.
En outre, d'autres défaillances
ont été constatées durant ce
stage ; le choix de l'hôtel où est
hébergé le MCA au centre ville
de Benidorm qui ne permet pas
de réaliser une bonne
préparation, cet établissement
étant fréquenté par des touristes
et c'est la première fois que le
Agua Azul accueille une équipe
de football contrairement à Albir
Garden où les Sétifiens sont
hébergés ainsi que d'autres
équipes européennes. Un
membre de la délégation
mouloudéenne a même

comparée ce lieu à la Thaïlande
en nous disant ironiquement :
"Les joueurs ne peuvent pas
garder leur concentration intacte
dans un lieu pareil. Avec le
festival qui a lieu cette semaine
dans cette ville, les choses
deviennent vraiment
compliquée."
Quant aux entraînements, le
MCA change souvent de terrain,
c'est tantôt au stade municipale
de Benidorm, tantôt à Albir,
situé à 30 minutes du centre de
Benidorm. Hier, pour la séance
de la matinée, les Vert et Rouge
de la capitale ne savaient même
pas où ils allaient s'entrainer. Ce
n'est qu'à la dernière minute que
les responsables d'Umbro ont

sollicité le complexe de la
Marina d'Albir pour que le MCA
effectue son entraînement et cela
après que l'ESS ait programmé sa
séance l'après-midi. Aussi, et
c'est important de le signaler, les
organisateurs de ce stage ont
brillé par leur absence, sinon
comment expliquer que le MCA
s'entraine devant des panneaux
publicitaires de leur ancien
équipementier Joma.
Pour conclure, le match
international que disputera le
Doyen a été fixé au 8 janvier,
mais jusqu'à hier, rien n'était
encore confirmé par les
responsables du MCA qui
commencent à douter et
craignent que leur équipe ne

L'équipe de Hachoud
(bleu)

Hachoud, Aouedj, Azzi, Mokdad,
Bouhenna et Karaoui.

L'équipe de Bouguèche
(orange)

Bouguèche, Seguer, Boudebouda,
Djemaouni, Chita et Bramki.

joue pas un autre match amical.
Il faut savoir aussi que lors du
premier match face à l'équipe
chinoise de L2, Shanghai, le
Mouloudia d'Alger a fait 320 km
de trajet, ce qui a fatigué les
joueurs alors que les
organisateurs auraient pu
trouver un terrain proche,
arrangeant les deux teams. Par
manque d'expérience ou de
métier, l'aventure d'Umbro
commence très mal avec le
Mouloudia d'Alger.
Si la situation persiste, le CA va
certainement bouger pour éviter
d'autres défaillances, surtout que
le MCA est sollicité par plusieurs
équipementiers.
M. Z.

Bramki malmène les défenseurs

L'entraîneur Kamel Mouassa a scindé
son effectif en trois groupes. Les
Bleus de Derrardja ont gagné tous les
matchs face aux jaunes de Kacem et
les oranges de Bouguèche.

Derrardja, Kacem, CEO, Zerdab,
Ammachi et Mebarakou.

Ayant offert deux jours de repos aux joueurs après le regroupement
d'El Bez, le premier responsable au sein du staff technique
souhaiterait disputer une troisième rencontre amicale, avant
d'affronter la formation du RCA.
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avons appris que le
coach des Vert et Rouge avait exprimé son envie de disputer une autre
rencontre test avant le déplacement à
Larbâa où les gars de la Soummam
affronteront l'équipe locale, pour le
compte de la 16e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis. En effet,
si la reprise des entrainements est
programmée pour dimanche, la rencontre amicale se jouera sans aucun
doute le lundi, cela afin de permettre
aux joueurs de récupérer et d'aborder cette rencontre dans des dispositions optimales.
«Nous avons travaillé l'ensemble des volets»
Le coach des Vert et Rouge a fait le
point sur le regroupement effectué
au centre de préparation d'El Bez.
Ayant disputé deux rencontres amicales face à l'USMS et la formation
réserve de l'ES Sétif, Ifticen s'est
montré satisfait des progrès réalisés
par son équipe durant ces quelques
jours de regroupement : "Nous
avons profité de notre présence à
Sétif pour préparer le groupe conve-

L'équipe qui gagne
tous ses sixtes

L'équipe de Kacem
(jaune)

Ifticen veut un
autre match amical

Mokdad a réintégré
le groupe hier
Comme prévu, le milieu de terrain du MCA, Abdelmalek
Mokdad, qui a contracté une blessure au tendon d'Achille
face au Chinois de Shanghai, a repris les entraînements
hier après avoir subi des soins intensifs dans la soirée,
ce qu'il lui a permis de reprendre les entraînements sans
problème. Mokdad a même joué les matchs d'application
sans ressentir la moindre douleur et il pourra jouer le
prochain match avec son équipe si les organisateurs du
stage confirment cette rencontre internationale.

Alors que le MCA veut payer le prix fort pour s'offrir
Zakaria Mansouri, le jeune milieu de terrain, Mohamed
Amine Bramki s'illustre actuellement de fort belle
manière lors de ce stage de Benidorm. Lors des matchs
d'applications d'hier, Bramki s'est joué des défenseurs
avec des jolis gestes techniques qui ont épaté tous les
Mouloudéens et même les touristes qui assistaient à
cette séance, comme un Hollandais nous l'a déclaré :
"C'est un grand joueur, on dirait Messi sur le terrain."
L'enfant d'El Biar a gagné des points et ce ne sera pas
une surprise de le voir parmi les onze lors de la phase
retour, surtout que Mouassa ne fait aucune différence
entre les joueurs et les meilleurs seront alignés le jour
des matchs.

Tifour se transforme en gardien de but
Comme Kheirdine Boussouf ne pourra pas participer aux
entraînements, c'est l'entraîneur des gardiens de but,
Halim Tifour, qui est reconverti en gardien de but lors des
matchs d'applications. Malgré qu'il n'ait pas joué depuis
belle lurette, Tifour a réussi des beaux arrêts lors de ces
matchs, et c'est Chaouchi qui a gardé les bois.

nablement pour la deuxième moitié
de saison. Nous avons durant ces
quelques jours que nous avons passés ici, travaillé l'ensemble des
volets. On a consacré les trois premiers jours à l'aspect physique, où
nous avons constaté une certaine
amélioration avant d'enchainer par
le travail de fond qui est basé sur le
technico-tactique". L'entraineur de la
JSM Béjaia, qui a tenu à remercier
l'ensemble du personnel du centre
d'El Bez et de l'hôtel où l'équipe avait
séjourné, a montré un certain satisfecit quant aux conditions ayant prévalu dans ce stage.

A la recherche
d'un défenseur latéral
Nous avons évoqué dans nos précédentes éditions,
l'envie exprimée par l'entraineur de la JSM Béjaia, Younes
Ifticen, de bénéficier des services d'un défenseur latéral.
Nous venons d'apprendre que les dirigeants de la JSMB,
ont entrepris les recherches afin de trouver un élément
répondant au profil et capable d'apporter un plus à l'équipe. Après avoir fait le constat relatif à l'absence d'une doublure en puissance pour le poste d'arrière gauche et dans

l'optique de lancer une concurrence saine entre les
joueurs, le coach de la formation bougiote a chargé le
président du CSA, Guellati Zahir afin de trouver un élément qui serait en mesure de remplacer Oussama
Khellaf. Par ailleurs, aucun nom n'a été évoqué pour le
moment dans l'entourage proche de la direction de la
JSM Béjaïa.
B. E. Z.

19

Djebarat : «Ce
stage est une
totale réussite»
Le capitaine de la
JSM Béjaïia,
Yacine Djebarat,
est revenu sur le
regroupement
effectué par le
club à El Bez.
Le portier des Vert et
Rouge qui reste un des piliers
du vestiaire, évoque ce regroupement d'une semaine à l'école olympique. "Nous sommes
venus ici afin de préparer la
deuxième moitié de championnat. Les conditions de travail que nous avons trouvées,
sont excellentes. On a été mis
dans de très bonnes conditions
et cela est très important pour
recharger les batteries et surtout mettre au point certaines
choses qui n'ont pas marché
lors de la phase aller", dira-t-il
avant d'enchainer ; "Je pense
que ce stage est une totale
réussite. On a disputé deux
rencontres amicales, cela nous
a permis de travailler encore
plus les automatismes avec les
nouveaux joueurs".

«On aura encore quelques
jours pour être prêts face
au RCA»
Par ailleurs, l'entraineur de la formation de Yemma Gouraya maintient toujours la pression sur ses
joueurs, notamment en rappelant
que la phase retour sera très compliquée ; "Nous avons encore quelques
jours afin de mettre au point notre
stratégie. On doit débuter cette
phase retour en force et cela passe
par un résultat satisfaisant face à une
bonne équipe du RC Arbâa".
B. E. Z.

Samedi 7 janvier 2017

«Les joueurs ont bien
répondu à la charge»
Yacine Djebarat qui sait pertinemment l'importance du travail
accompli durant ces quelques
jours passés en altitude, nous
dira ; "Tout le monde était motivé
pour réaliser une belle préparation. Même si nous n'avons eu
que 6 jours tout au plus, cela nous
a permis de travailler certains
volets. Le staff technique a surtout axé sur le travail physique,
qui demeure un point essentiel
pour nous. Je pense que durant
les trois premiers jours on s'est
donné à fond afin de se rattraper
sur ce plan. La suite est logique
avec les rencontres de prépara-

tion face à des équipes comme
l'USMS et la réserve de l'Entente".
«La phase retour sera
très compliquée pour
toutes les équipes»
Le gardien de la JSM Béjaïa a
aussi évoqué la suite du parcours
qui attend son équipe : "Nous
sommes à l'approche de la première rencontre de la phase retour. Ce
ne sera certainement pas facile
pour nous, à l'instar de toutes les
autres équipes. Je pense que l'accession va se jouer sur la volonté
des équipes prétendantes. Il y aura
certainement plus d'engagement
que lors de la phase aller, mais
nous saurons comment répondre
sur le terrain".
B. E. Z.

ASMO
Le stage de Terga a commencé hier

ASMO-RCR demain
à Témouchent

Comme prévu, l'équipe asémiste est entrée
en stage de préparation à Terga. En effet,
l'équipe de M'dina J'dida s'est rendue hier
dans cette localité de la willaya de
Témouchent. Les joueurs et les membres de la
délégation asémiste ont élu domicile au complexe portant le nom de Doriane. Le stage en
question prendra fin mardi prochain dans la
soirée, soit une durée de cinq jours. Selon une
source fiable, l'équipe devra disputer deux
matches amicaux pendant le stage. Le premier
devra avoir lieu demain à Témouchent au
stade de l'OPOW Oucief Omar face au RC
Relizane. Le coup d'envoi est prévu à 15 h,
assure notre source. Le deuxième match est
prévu le dernier jour de la préparation. A
noter que la réception de l'A Bou-Saâda pour
le compte de la 16e journée du championnat
aura lieu vendredi prochain au stade HabibBouakeul.

Benchadli signe pour 18 mois

Djamel Benchadli a signé son engagement à
l'ASM Oran, ce jeudi. Le nouvel entraîneur de
l'équipe des Vert et Blanc a paraphé un
contrat d'une année et demie. Ce technicien

qui connait très bien la bâtisse, a entamé son
travail à l'occasion de ce match d'application
opposant les équipes fanion et espoir du club
de M'dina J'dida. Il a pris le soin de faire un
discours aux joueurs à la fin de ce match joué
au stade Habib-Bouakeul, faut-il le souligner.

Nette victoire face aux U21

La formation de M'dina J'dida a disputé
avant-hier un match amical face à l'équipe
réserve du club. Un match qui s'est soldé par
sa victoire sur le score sans appel de sept à
zéro (7-0, 3-0 à la mi-temps). L'attaquant
Boubakour a planté un hat-trik avant que
Amer-Yahia n'aggrave la marque sur un coup
de pied de réparation. Le jeune espoir
Boudouh a corsé la note suivi d'un but contre
son camp et d'un autre signé El-Ghomari, le
rescapé. Il est utile de noter que le staff technique a aligné seize (16) joueurs dont deux de
l'équipe des U21, en l'occurrence, Boudouh et
Berrichi. Voici l'équipe alignée : Dahmane
(Hennane 46'), Chlaoua, Kherbache (Baanoun 46'),
Mesmoudi, Boudouh (U21), Haddad, Boutiche
(Adjal 46'), Boubakour, Baleh, Amer-Yahia (ElGhomari 46'), Berrichi (U21) (Benyettou 46')

Boudouh s'est distingué

Le match amical a été marqué par l'éclosion

du jeune Boudouh de l'équipe asémiste
espoir. Ce dernier a joué sans complexe
comme libéro. Il a étalé une certaine classe au
côté du stoppeur Mesmoudi avec qui il a
constitué un duo de choc. Et pour clore le tout,
ce jeune issu de l'équipe des U20 s'est permis
de marquer un but de toute beauté portant le
score à 5-0. De quoi donner aux dirigeants
l'idée de lui ouvrir la porte de l'équipe fanion
pour la suite de la compétition.

Jogging pour Barka
et Hamdadou, Oussaâd
en tenue de ville

En marge de la rencontre face aux U21, trois
joueurs ont marqué leur présence sans pour
autant jouer. Il s'agit des défenseurs Amine
Barka, Hamza Hamdadou et Nassreddine
Oussaâd. Les deux premiers se sont contentés
d'un jogging sur le bord du terrain du stade
Habib Bouakeul. Le troisième qui après avoir
ôté le plâtre suite à une blessure contractée
lors du match face au MCS (1-2), s'est présenté en tenue de ville.

Résiliation du contrat
avec Sbia

L'attaquant Walid Sbia ne fait plus partie de

l'effectif asémiste. Ce joueur a été libéré par la
direction du club. D'après nos informations,
l'enfant de Tlemcen a demandé sa libération
pour avoir été relégué sur le banc des remplaçants pendant une grande partie de la
phase aller du championnat.

2 chèques remis aux joueurs

A la fin du match d'application face à
l'équipe espoir, les joueurs ont reçu chacun
un chèque représentant deux mois de salaire. Selon nos informations, les joueurs ont
été priés d'endosser le chèque en question
mercredi prochain soit le lendemain de la fin
du stage de Terga.

La piste Ziaya relancée

Une source proche de la direction du club
asémiste rapporte que la piste de l'attaquant
Abdelmalek Ziaya a été relancée. Ce joueur
se trouvait hier à Oran certainement pour
négocier avec les responsables du club. L'expensionnaire de la JS Kabylie aurait déjà
parlé avec ces derniers sauf que les deux
parties n'ont pas trouvé un accord sur le
plan financier. Une deuxième rencontre était
prévue dans la journée d'hier, précise la
même source.
L. M. Azzi

www.competition.dz

18

Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz

CSC

Voulez-vous, d'abord, nous dire
si votre bobo que vous aviez
subi lors du match de coupe que
votre club a joué contre la JSS
est guéri ou non ?

Dieu merci, mon bobo, une hernie abdominale, que je n'ai pas
contractée lors du match de coupe
que mon club a joué contre la JS
Saoura, mais trois jours avant lors
d'une séance d'entraînement, est
guéri et n'est plus qu'un mauvais
souvenir. La preuve, je viens de
reprendre les entraînements en solo
sans peine grâce au professeur
Zermani qui a su me remettre sur
pied sans qu'il me fasse passer sur
le billard. Cela pour vous dire que
je ne devais point jouer contre la
JSS. Mais, vu que Cédric était blessé
et Ghoul suspendu, j'ai accepté de
garder les bois de mon équipe
contre la JS Saoura bien que je fusse
souffrant.

Pensez-vous que vous serez prêt
à disputer le premier match de
la phase retour que votre club
va jouer contre l'ESS le 20
janvier 2016 ?

Je ne peux vous dire si je serai
opérationnel ou non le prochain
match que va jouer mon club contre
l'ESS. Je vais travailler durement à
l'entraînement pour que je retrouve
ma forme optimale et être prêt à
affronter l'ESS si mon entraîneur
décide de me convoquer pour jouer
cette rencontre.

Pouvez-vous nous dire pourquoi
votre équipe, qui a un effectif
très riche, a terminé l'aller
classée premier relégable ?

Je pense que si notre équipe avait
eu une direction administrative et
un staff technique stables, elle
aurait fini l'aller classée à une place
honorable. Mais, malheureusement, vu que, comme vous le
savez, notre club avait été dirigé, en
six mois, par plusieurs présidents et
par six entraîneurs, dont les
méthodes de travail étaient très différentes, mes coéquipiers et moi
nous n'avons pas pu réaliser un bon
parcours lors de la phase aller
comme nous l'espérions.

Pensez-vous que votre équipe va
pouvoir assurer sa place en
Ligue 1 Mobilis ?

Oui, sous la direction de notre

nouveau coach, Amrani, qui
connaît bien son métier, mes
coéquipiers et moi, qui formons un
groupe soudé et sommes très déterminés à nous ressaisir lors de la
phase retour, nous pouvons sauver
notre club du purgatoire. Mais
pour que nous puissions assurer le
maintien de notre club en Ligue 1
Mobilis, on a besoin d'une direction
stable et, surtout, que nos fans nous
boostent nombreux jusqu'à la dernière minute du championnat.

Nous vous laissons le dernier
mot…

Je voudrais que tous nos fans
sachent que mes coéquipiers et moi
sommes très décidés à réussir lors
de la phase retour un meilleur parcours que celui de l'aller et assurer
le maintien de notre club en Ligue 1
Mobilis. C'est pourquoi je souhaite
qu'ils ne pensent qu'à nous soutenir
comme ils l'ont toujours si bien fait
afin que nous puissions récolter le
plus grand nombre de points les
quinze matches du championnat
qui nous restent à jouer et réussir à
maintenir notre club parmi l'élite
du football algérien.
R. G.

Après qu'ils aient
affronté
amicalement l'US
Chaouia, mardi
passé, les Vert et
Noir vont disputer,
ce soir, un second
match
d'application
contre le MCEE.
Cette rencontre
va, surtout,
permettre au
nouveau coach du
CSC, Amrani,
d'évaluer la forme
de chacun des
treize joueurs qu'il
a sous la main : le
gardien Cédric, les
arrières Bahri,
Bencherifa, Cherfa
et Benayada ; les
demis défensifs
Zerara, Gharbi,
Guerabis et
Sameur ; les
milieux offensifs
Tayeb, Meghni et
Bezzaz, et
l'attaquant
Belkheir, et les
espoirs, le goal
Bezzaz, les
arrières
Boutamina et
Aouati, et
l'attaquant Redjem
qui ont été promus
en équipe
première lors de
la phase aller du
championnat de
Ligue 1 Mobilis qui
s'est achevée le
24 descendre
écoulé.

MCS

Tout en scrutant toutes les phases de la préparation

Le coach réconforte
tout le monde
se trouvent dans les arrière-postes de mettre
tous les atouts de leur côté pour ne pas répéter les bourdes, quelques-unes, les ont déjà
commises lors de la première moitié du
championnat. L'entraîneur Sid-Ahmed
Slimani, comme à ses habitudes, ne craint rien
et personne, disait : " Attendez nous en fin du
parcours et surtout vous les supporters car
vous serez fiers de votre équipe." L'homme
audacieux qu'il est et le technicien avéré, il
sait de quoi il parle, seulement, le laisser, tout
simplement, faire son boulot.
«Le départ des 3 piliers n'aura
pas d'impact sur le groupe»
Le driver médéen se dit confiant pour le
reste du parcours de son équipe et que le
départ de ses piliers lors de ce mercato hivernal n'influencera en rien sur le groupe. "Que
tout le monde sache et qu'il ne s'inquiète surtout pas, que l'O Médéa possède en son sein

des solutions de rechange, en d'autres termes,
des jeunes joueurs capables d'assurer la relève. "
"Et on recrute en fonction de ce
qu'on a libéré"
Dans le même sillage, le sagace technicien
des Orange et Bleu réconforte tout le monde :
" En concertation avec les dirigeants de l'équipe, on va libérer deux autres joueurs pour
qu'ils fassent en tout cinq après les trois premiers libérés, en contrepartie, on va logiquement recruter cinq joueurs pour que le compte soit bon. Donc, nous attelons sur ce registre
d'engager de nouveaux éléments qui auront
cette capacité de ramener le plus escompté à
l'équipe, sinon, on ne recrute pas pour le plaisir de recruter. " Le rusé coach médéen n'est
pas dupe pour colmater la brèche et embellir
l'équipe pour la rendre aux yeux des autres
compétitive !
M. G.

Le biquotidien au menu

Même en l'absence de quelques joueurs-clés de l'équipe, l'entraîneur Slimani n'a pas trouvé
d'inconvénients pour donner le coup de départ à la seconde tranche de ce stage d'hiver pour
ne pas négliger encore de temps pour rien. Il a soumis son groupe au biquotidien, la matinée
fut réservée au travail foncier au niveau de la salle de musculation et l'après-midi au volet
technico-tactique qui s'est déroulé sur le ground du stade Imam Lyès de Médéa. Cette charge
de travail sera diminuée au fur et à mesure jusqu'à son cycle normal qui coïncide avec la
reprise de la compétition.

ZERDAB
S'EST ENTRAÎNÉ
HIER AVEC LE
GROUPE
«Le dernier
mot revient
au médecin»

Un bon
test pour
les Vert
et Noir

Le gardien de but du CSC, Houssam Limane, joint au téléphone, pense que, sous
la direction de son nouveau coach Amrani, qui connaît bien son métier, son équipe
va finir par assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis à condition que ses fans
s'unissent et la soutiennent jusqu'à la dernière minute du championnat.
PAR RABAH GATTOUCHE

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Au stade
Hamlaoui,
CSC-MCEE
en amical (16h)

«On a besoin
de stabilité»

L'entraîneur de l'Olympique de Médéa
s'efforce de bien veiller au grain tout en
supervisant son groupe lors de cette seconde
partie de la préparation. Pour lui, le report de
la reprise du championnat jusqu'au 20 courant par les instances de notre football, c'est
une aubaine à laquelle ne s'y attendait guère.
Maintenant qu'elle est là, il en profite pour
appliquer, ce qui est noté sur son calepin, à
savoir un planning soigneusement conçu
dans le but de bien préparer son équipe
durant ce stage hivernal. Et c'est l'occasion
pour lui de " déraciner " surtout les déchets
dans le jeu qu'il ait constaté lors de la première phase de la compétition chez certains de
ses capés. Et sous sa houlette, plusieurs combinaisons technico-tactiques ont été effectuées
par les camarades de Banouh afin de peaufiner la cohésion dans le jeu et parfaire les automatismes dans les différents secteurs. Ce
second acte du stage d'hiver, qui durera jusqu'au 17 de ce mois, sera ponctué de trois ou
quatre matches amicaux. Ces joutes vont permettre à coup sûr au driver Slimani de jauger
les capacités de chaque joueur et d'évaluer
notamment le rendement de chaque compartiment tout en décelant les lacunes. Aussi, il
s'attelle à inculquer surtout à ses hommes qui

7

MCA

LIMANE :

PAR M. GRINI

Samedi 7 janvier 2017

2 matches amicaux
en attendant le 3e

Pour bien faire une idée sur les aptitudes
technique et tactique de l'équipe, le coach
Slimani en concert avec sa direction, a
programmé trois matches amicaux lors de ce
stage d'hiver. Le premier match est déjà joué
contre la formation du Ghali de Mascara à
Médéa où les camarades de Banouh ont gagné
par un but à zéro, le second devant l'équipe des
Jaune et Noir d'El-Harrach à Tipasa où les capés
de Boualem Charef passe leur stage bloqué. Les
Médéens sont arrivés à battre leurs homologues
d'El-Harrach sur un score sans appel de trois
buts à zéro et le dernier est prévu contre le club
de l'E Sour-El-Ghozlane (la date et le lieu non
encore fixés). Nous y reviendrons avec plus de
détails.

Les 2 émigrés apparemment
ne seront pas retenus
Les deux joueurs émigrés qui s'entraînent
depuis quelques jours avec l'équipe de l'OM et
qui prétendent être retenus par le staff
technique n'ont finalement, selon une source
émanant de l'entourage du staff technique
médéen, pas vraiment tapé dans l'œil des
responsables de la barre technique des
Olympiens. Il est fort probable qu'ils ne feront
pas long feu à Médéa pour repartir d'où ils
venaient.

Boukhenchouche : «On fera
comme à la phase aller»

L'enfant de Merouana et l'ex-pensionnaire du
Chabab de Batna, Salim Boukhenchouche, le
maestro de la formation de Titteri cette saison,
estime que son équipe pourra rééditer le bon
parcours de la phase " aller " malgré qu'elle
s'est vu privée dernièrement de quelques
éléments essentiels sur son échiquier. "On a un
groupe qui pourra relever le défi au cours de la
seconde phase du championnat", pense-t-il.
M. G.

Mouassa savonne ses joueurs
L'entraineur Kamel Mouassa a arrêté l'entrainement hier
à deux reprises pour mettre les points sur les " i " avec
ses joueurs qui n'appliquaient pas ses consignes pour
réussir son entrainement.
Le premier responsable de la
barre technique du MCA a reproché à
certains de ses joueurs leur manque
de concentration dans le travail. Lors
des jeux avec ballon, Kamel Mouassa
a arrêté l'entrainement pour dire les
quatre vérités à certains joueurs. "Je ne
suis pas satisfait du rendement de certains d'entre vous. Je vois que certains
n'entendent pas ce que je dis. Je vous
ai demandé de respecter notre plan de
jeu qui est circulation, orientation et
progression. Le football est un jeu collectif pas individuel", dira Kamel
Mouassa pour sa première intervention à ses joueurs.

Quelques minutes plus tard, le technicien, très en colère envers certains éléments, a décidé d'interrompe le jeu.
"C'est la dernière fois que j'interviens,
car je suis prêt a renvoyer celui qui ne
respecte pas notre plan de jeu. Il faut
que vous comprenez une chose : que
l'entrainement est très important pour
réussir de bonnes choses le jour du
match, alors on doit corriger ses
lacunes, et celui qui ne changera pas,
il ne jouera pas avec moi", dira
Mouassa à ses joueurs qui semblaient
avoir saisi le message puisque l'entrainement a pris fin dans une bonne
ambiance.

Seddiki devait
récupérer ses
papiers hier

Le désormais ancien milieu
de terrain du MCA, Elias
Seddiki, devait récupérer
hier en fin de journée ses
papiers pour officialiser
son départ du Mouloudia.
Selon Omar Ghrib, le joueur
était attendu en fin de
journée d'hier au siège du
club à El Achour.

«Chacun doit jouer
pour l'équipe»
Même s'il n'a pas voulu le déclarer
ouvertement, Kamel Mouassa n'est
pas satisfait de l'organisation de ce
stage pour les séances d'entrainement
et même pour les matchs qu'ont organisés les responsables de l'équipementier Umbro. Interrogé sur la nonconfirmation du deuxième match jusqu'à présent, Kamel Mouassa dira :
"Nous sommes venus ici pour jouer
deux matchs amicaux. Nous avons
affronté les Chinois qui étaient un bon
test pour nous et là, on attend toujours
la confirmation du deuxième match.
Ce qui est sûr, j'exige de jouer ce
deuxième match, même s'il le faut, le
jour de notre retour à Alger."
«J'exige un autre match
amical, même s'il le faut,
le jour de notre retour
à Alger»
La Ligue nationale de football a décidé
de reporter le clasico à une date ultérieure et le MCA jouera son premier
match de la phase retour le 27 janvier
prochain face à El-Harrach au stade

du 5-Juillet. Ces changements dans la
programmation ont complètement
faussé les calculs de l'entraîneur
Kamel Mouassa qui souhaitait jouer le
clasico le 20 janvier : "On aurait aimé
affronter la JSK le 20 janvier et on
n'était pas au courant de ce report. On
est obligé de s'adapter à cette nouvelle
programmation ; on doit continuer à
travailler durement pour être prêt
pour le derby contre El-Harrach."
«On songe à programmer
un min-stage à Alger»
Comme les responsables d'Umbro
n'ont pas pu prolonger le séjour du
MCA à Benidorm pour des raisons
financières après le report du clasico,
la direction du club compte organiser
un mini-stage au complexe sportif
d'Aïn Benian comme nous l'a confirmé Mouassa : "Oui, on songe à programmer un mini-stage à Alger à
notre retour, surtout que notre prochain match de championnat est
prévu le 27 janvier prochain. Une fois
que je serais à Alger, je vais en discu-

Le médecin du MCA, Fouad
Abdelwahab, nous a déclaré que Zerdab sera indisponible quatre jours, ce qui
est une fin de stage pour
le joueur, mais à la surprise générale, l'ancien joueur
du MOB était présent hier
à l'entraînement. "C'est
vrai que le médecin m'a
prescrit quatre jours de
repos et des soins intensifs. Hier (NDLR : entretien
réalisé hier) le médecin
m'a donné des anti-inflammatoires et le matin, je me
sentais mieux, sans la
moindre douleur. Le médecin m'a demandé de faire
des courses droites pour
éviter que ma blessure se
complique. Je ne prendrais
aucun risque pour jouer le
match amical et le dernier
mot revient au médecin,
c'est lui qui est le mieux
placé pour me dire si je
suis apte ou pas à jouer le
match", dira Zerdab.

Deham : «Le
MCA terminera
champion»

ter avec la direction du club."
«40 milliards ? C'est que
Zetchi ne veut pas transférer Mansouri au MCA»
Pour le transfert de Mansouri qui a fait
couler beaucoup d'encre depuis le
début du mercato, le coach Mouloudia
dira : "Je suis choqué par la proposition de Zetchi aux Mouloudéens, ce
chiffre est exagéré et je crois que c'est
une façon de dire non au MCA. En
tout cas, j'espère que ce joueur sera
avec nous."
«Le retour de Zerdab
nous a soulagés»
Le milieu de terrain du MCA, Zahir
Zerdab, qui s'est blessé au dos lors du
match de la coupe d'Algérie face à
Beni Douala a réintégré le groupe hier,
Kamel Mouassa est soulagé du retour

de l'un de ses jokers de cette saison :
"On est soulagé du retour de Zerdab,
au début, on croyait que c'était la fin
de stage pour lui. Finalement, ce n'est
pas méchant et comme vous l'avez
remarqué, il s'est entraîné le plus normalement du monde."
«J'ai haussé le ton avec
les joueurs pour les
secouer»
Interrogé sur ses interventions lors de
la séance de la matinée où il a haussé
le ton avec ses joueurs, Kamel
Mouassa dira : "J'ai haussé le ton avec
les joueurs pour les secouer. Il faut
qu'ils comprennent que tout le monde
doit respecter le plan de notre jeu qui
est circulation, orientation et progression. Le football est un jeu collectif et
pas individuel. Il faut que chacun joue
pour l'équipe, pas pour lui."
M. Z.

L'ancien mouloudéen,
Nouredine Deham, se
trouve actuellement à
Benidorm pour des affaires
personnelles. Rencontré
dans un centre commercial
de Benidorm, l'ancien
détenteur de la coupe
d'Algérie avec le MCA en
2006 est convaincu que le
MCA sera champion cette
saison : "J'ai vu quelques
matchs du MCA, ils ont une
très bonne équipe. Je suis
persuadé que cette saison
sera celle du MCA qui
terminera champion
d'Algérie et si le tirage au
sort sera clément, le
Mouloudia pourrait même
gagner le doublé. Pour moi,
c'est la meilleure équipe
cette saison."

Alors que l'ESS affrontera le club allemand de Wolfsburg aujourd'hui

Toujours à la recherche d'un sparring-partner
Contrairement aux précédentes saisons ou le
MCA affrontait de grands clubs européens,
cette saison avec son nouvel équipementier
Umbro, le Doyen des clubs algériens a toutes
les peines du monde à trouver un adversaire
puisque jusqu'à hier les responsables d'Umbro
n'ont pas confirmé le match du 8 janvier.
En effet, l'autre club algérien, en l'occurrence
l'ESS qui effectue son stage hivernal à
Benidorm, a assuré ses deux matchs amicaux
qu'il jouera durant ce stage. L'équipe de

Kheirdine Madoui disputera aujourd'hui un
match international contre l'ancienne équipe
de Karim Ziani et du champion du monde
allemand, Schuller, à savoir la formation de
Wolfsburg. Mais le MCA n'a pas encore assuré
son deuxième match international après avoir
joué les Chinois de Shanghai. Les dirigeants
du Doyen des clubs algériens attendent
toujours la confirmation des responsables
d'Umbro. D'ailleurs, à la fin de la séance
d'entrainement, le manager Bouiche et

l'entraineur Kamel Mouassa nous ont déclaré
qu'ils ne savent pas encore ni la date ni
l'identité du club qu'ils vont affronter le 8
janvier : "Pour le moment, on ne connait pas
encore le nom du club ni si on va jouer le 8. On
a demandé à l'organisateur de nous
programmer pour le 8 ou le 9, notre deuxième
match". Par ailleurs, les responsables d'Umbro
qui ont sollicité le club allemand de Schalke
04 avant la venue du MCA en Espagne de
quelques jours, n'ont pas réussi à organiser

ce match, car comme tout le monde le sait
pour affronter ces clubs, il faut en discuter
d'abord avec les responsables du club
allemand six mois avant l'arrivée en Espagne.
Une chose est sûre, le MCA n'a pas encore
assuré son match contre un grand club
européen et le Doyen des clubs algériens
risque de ne jouer qu'un seul match ici à
Benidorm ou bien affronter une équipe de L3
espagnol ou d'un autre pays européen en
stage en Espagne.
M. Z.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

MCA

8

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Abdelwahab revient
sur l'incident
en Pologne
«On a payé 2500€
pour libérer Allane»

Le chef de la délégation du
Mouloudia d'Alger, Kamel
Abdelwahab a mis en garde les
membres de la délégation du
Mouloudia juste après l'arrivée
de l'équipe en Espagne.
L'administrateur du MCA ne
veut pas revivre le stage en
Pologne lorsque l'entraineur
des gardiens, Abderahmane
Allane, a été incarcéré :
"Effectivement, j'ai demandé à
tous les membres de la délégation qu'on n'est pas prêts à
revivre le scénario du stage en
Pologne. Il faut savoir une
chose que nous avons payé
2500€ pour la libération de
Allane. J'avoue que c'était un
scandale et on n'est pas prêt à
revivre ce scénario ici. Donc,
que chacun assume ses responsabilités".
M. Z.

Les joueurs
se sont baladés
dans les rues de
Benidorm, jeudi

Comme il n'y avait pas d'entrainement dans l'après-midi
de jeudi, Kamel Mouassa a
autorisé ses jeunes à faire une
petite balade dans les rues de
Benidorm. Certains joueurs ont
même diné dans les restaurants de cette ville et c'est
vers les coups de 21h que tout
le monde est rentré à l'hôtel.

KARAOUI :

«Voilà la raison
de mon retard»

Toujours zéro recrue !

Amir Karaoui est arrivé avant-hier à Benidorm après avoir
fait une Omra aux lieux saints. Le Franco-Algérien du
MCA a repris les entraînements avec le groupe ; il est
très optimiste de gagner un titre cette saison.
Vous avez repris les
entraînements avec nouveau
look…

Oui, c'est un nouveau look, j'étais à
La Mecque pour faire une Omra.
Quant à mon absence au début du
stage, j'ai raté mon vol et j'ai trouvé
d'énormes difficultés pour trouver
une place pour aller directement en
Espagne.

Le MCA est dans un autre endroit
que celui que vous connaissez à
Albir Garden…

Je croyais qu'on allait au même
endroit, mais je trouve que même ici,
ce n'est pas mal. On est dans un bon
hôtel, l'équipe dispose de tous les
moyens pour réaliser du bon travail.
Comme vous voyez je suis là et
Incha Allah, on va réaliser du bon
travail pour attaquer en force la
deuxième moitié de la saison.

Demain, le MCA jouera son
deuxième match amical, allezvous y participer ?

Tandis que la plupart des clubs de l'élite professionnelle se sont
renforcés cet hiver, le club phare de l'Ouest est toujours inactif et
cela suscite bien des interrogations auprès des supporters, qui
s'interrogent sur les intentions de la direction.

Je viens juste de reprendre les
entraînements et je ne souffre de
rien, si le coach me fait appel, je
jouerais le match sans aucun
problème. J'ai hâte de jouer pour
avoir un temps de jeu dans les
jambes avant de reprendre la
compétition officielle.

PAR M. STITOU

En parlant du championnat, le
match de la JSK a été reporté et
votre prochain rendez-vous, ce
sera face à l'USMH…

Le fait qu'on jouera au 5-juillet face
à l'USMH, c'est déjà pas mal. C'est
un match à ne pas rater, on doit le
gagner pour consolider notre
position. Nous sommes les leaders et
nous allons tout faire pour garder
cette place jusqu'à la fin de la saison
pour procurer de la joie et du plaisir
à nos supporters.

Pensez-vous que le MCA est
capable de gagner le titre de
champion ?
On a un bon groupe, on a

terminé la phase aller champion
d'hiver, alors j'imagine mal qu'on
puisse passer à côté de la plaque
lors de la phase retour. Le groupe
est hyper motivé pour exaucer le
vœu des Chnaoua qui méritent
que du bonheur. Il y a aussi la
coupe d'Algérie qui reste l'un de
nos objectifs et Incha Allah, on fera
tout pour refaire le coup de la
saison dernière et aller le plus loin
possible dans la coupe de la coupe.

Votre ancien coéquipier Gourmi
pourrait être de retour dans les
heures à venir au MCA…

Je sais qu'il est en contact avec les
dirigeants du club, je l'ai eu une fois
au téléphone ; je peux vous dire que
Khaled est un très bon joueur et il
peut apporter le plus escompté à la
ligne d'attaque comme il l'a fait lors
des deux dernières saisons avant
qu'il parte au Qatar. Donc, Kahled
est le bienvenu.
M. Z.

Entrainement
aujourd'hui à Albir

Pour la séance d'aujourd'hui,
les Mouloudéens vont s'entrainer sur le terrain du club
Tennis de la Marina qui est en
gazon naturel. C'est le même
terrain où les Sétifiens s'entrainent quotidiennement.
Comme l'ESS jouera son premier match international
aujourd'hui, les responsables
de ce complexe ont permis aux
Mouloudéens de s'y entrainer.

La rumeur Beldjilali
Toujours à l'affut de la
moindre information, concernant l'opération recrutement,
les supporters ont pu découvrir sur les réseaux sociaux,
que leur club serait sur les
traces de Kaddour Beldjilali
(USMA), en délicatesse avec
les supporters algérois, depuis
l'élimination précoce en coupe
d'Algérie, le président Ahmed
Belhadj tente, croit on savoir,
d'attirer cet élément, qui a été
formé au MCO, sachant que
l'USMA n'a toujours pas, payé
l'indemnité de transfert de
Mohamed Benyahia, cet été,
c'est l'occasion pour le club
algérois de rétablir les relations avec son homologue oranais, en lui cédant Beldjilali, si
éventuellement il décide de se
passer de ses services.

Récemment Beldjilali, lors des
fiançailles de Hamza
Hamdadou, en croisant le président du MCO, ce dernier l'a
sondé pour savoir s'il désirait
revenir à son club formateur.
Beldjilali esquissa un sourire,
qui en disait long sur son
envie de retourner au MCO, si
ce transfert est concrétisé, il
interviendra certainement,
avant celui de Youssef Belaili,
qui serait d'après la rumeur,
tombé d'accord avec Baba,
pour enfiler à nouveau le
maillot du MCO. L'annonce
du transfert sera faite, une fois
que sa sanction sera réduite
par la FAF, ce qui ne saurait
tarder, murmure-t-on dans le
proche entourage de Belaili.
Ainsi si le MCO, mettait la
main sur Beldjilali avec le
retour de Belaili, les supporters reverront le fameux duo
Belaili-Beldjilali mais cette fois
à Zabana sous le maillot du
MCO. Toutefois, ce ne sont
pour l'heure que des supputations, car aujourd'hui, ni
Beldjilali ni encore Belaili ne
sont des joueurs….du MCO !
M. S.

Un
défenseur
axial
émigré
attendu
hier

Hier, un défenseur axial émigré devait
rejoindre le
groupe, ce
défenseur subira des tests
avant que le
staff technique
ne donne son
avis. S'il satisfait aux tests,
il sera engagé
par le club,
promet-on.

17

Sebbah n'a pas
rejoint le stage

SALEM
A RENCONTRÉ
LE PRÉSIDENT

Toujours aux soins,
Abidine Sebbah n'a pas
rejoint le groupe à l'hôtel
Phoenix. Selon le staff
médical du club, il est
soumis à " un repos forcé,
il soigne un problème ligamentaire, c'est une blessure qui prend du temps,
pour se rétablir ", assure
notre source. Cependant
Sebbah n'est pas totalement inactif, en effet, il
est soumis à des séances
de rééducation.

L'infirmerie
s'est vidée

A l'exception de Sebbah,
tous les autres joueurs
blessés sont présents au
stage, de quoi rassurer le
staff technique, qui souhaite tirer profit de ce
stage, pour bien préparer
la phase retour.

Séance le matin
à l'hippodrome

Hier matin, l'équipe s'est
entrainée à l'hippodrome
d'Es Senia, un complexe
situé, rappelons- le, à
quelques dizaines de
mètres de l'hôtel Phoenix.

Match face
à la réserve

Dans l'après-midi d'hier,
un match a été programmé avec les espoirs du
club, un match d'entrainement, au cours duquel, le
staff technique devait se
prononcer sur les joueurs
émigrés qui sont à l'essai,
a-t-on appris.

MCO- ESM
ce lundi ?

Alors que l'OMA s'est excusé, la direction du MCO
s'est rabattue sur
l'Espérance de
Mostaganem, à cet effet,
on a appris que Hassani
Krimo a sollicité la direction de l'ESM, pour programmer une joute amicale ce lundi après-midi au
stade Ahmed-Zabana, hier
on attendait toujours la
réponse des
Mostaganémois.

JSS

Hamlili satisfait du recrutement

Il touche un salaire
de 120 millions
de centimes
Le salaire
de Chaouchi sera
revalorisé au retour
de l'équipe

Alors que tout le monde croyait
que le gardien Faouzi Chaouchi
touchait le même salaire des
deux dernières années, une
source nous a révélé que
l'enfant de Bordj Menail a
renouvelé pour un salaire de
120 millions de centimes.
Comme Chaouchi était en
position de faiblesse suite à sa
sanction de dix matchs, il a
accepté l'offre du DG de la
SSPA/MCA Omar Ghrib l'été
dernier. Selon toujours notre
source, face aux belles
prestations de Faouzi Chaouchi
depuis son retour à la
compétition, nous avons appris
que la direction du vieux club
algérois comptait revaloriser
son salaire à 200 millions de
centimes dès son retour à Alger.
C'est une façon de récompenser
le natif de Bordj Menail qui a
joué un grand rôle dans les
bons résultats de l'équipe où le
MCA a terminé champion
d'automne et qualifié aux quarts
de finale de la coupe d'Algérie.

"Veut-on recruter ?"
La question taraude l'esprit
des fans du MCO, lesquels au
fil du temps, se rendent à
l'évidence qu'il sera difficile à
la direction de recruter de
bons joueurs, notamment avec
un marché vide, quand on
s'aperçoit qu'un attaquant qui
n'a pas marqué plus de …
trois buts, sa libération coute
plus d'un milliard… Il est plus
raisonnable de piocher dans la
L2 ou la filière émigrée, or
pour celle-ci, c'est jouer un
coup de poker, car il est rare
que des joueurs issus de l'émigration fassent leur trou au
MCO. Hormis Larbi Kamel
qui a laissé un bon souvenir
aux Hamraoua, la plupart des
transferts de joueurs francoalgériens sont considérés
comme des erreurs de casting,
mais faute de bonnes opportunités à saisir, sur le marché
local, la direction a accepté
cette semaine, de donner leur
chance à des joueurs émigrés,
trois d'entre eux sont avec le
groupe, depuis mardi, alors

qu'un défenseur axial devait
rejoindre ce contingent hier
après-midi, d'après les échos
qui nous sont parvenus, le
staff technique n'est pas
convaincu par le niveau des
trois émigrés, qui devaient
être testés une ultime fois hier
après-midi.

MCO

«NOUS AVONS FAIT EN FONCTION
DE NOS BESOINS»

PAR L. M. AZZI

Bouiche : «Aucun joueur en Algérie
ne vaut 40 milliards»

Le manager du Mouloudia d'Alger Nacer Bouiche était choqué
de la proposition de son " ami " Kheirdine Zetchi pour le
transfert de son milieu de terrain Zakaria Mansouri au
Mouloudia d'Alger avec une caution de 40 milliards.
Juste après la fin de la séance d'hier matin, nous avons
interrogé Nacer Bouiche sur ce qui s'est passé lors de la
réunion entre Ladj-Ghrib et Zetchi pour le transfert de
Mansouri au MCA. Bouiche nous dira à cet effet :
"Franchement, j'étais choqué de cette proposition. En Algérie,
il n' y a aucun joueur qui vaut 40 milliards. Mansouri veut
jouer au Mouloudia et on est en train de saboté ce joueur.
Personnellement, je m'attendais à ce que la réunion entre les
responsables du club et Zetchi n'allait être qu'une simple formalité, mais à la fin j'ai été choqué par ce chiffre, car je le
répète encore une fois, aucun joueur ne vaut cette somme".
M. Z.

Compétition / PUB

ANEP 25101990 du 07/01/2017

Pour Mamoune
Hamlili, le recrutement effectué pour le compte du mercato hivernal est acceptable mais
bien étudié par la direction en
concertation avec le responsable du staff technique. "La
JSS a ramené trois joueurs
dont le profil a été recherché
par l'entraîneur et son staff.
Cela dit, c'est un recrutement
soigneusement étudié par la
direction de notre club. Nous
l'avons fait en fonction de nos
besoins sachant que nous
avons libéré trois éléments qui
n'ont pas convaincu et qui
n'ont pas répondu à nos espérances (NDLR : Moundji,
Serraf et Benaldjia). Donc je
peux aisément dire que le
recrutement est bien étudié."

«Nous sommes sur 2
bonnes pistes»
Dans la foulée de l'entretien
tenu hier, ce dirigeant qui
exerce en tant que président
du conseil d'administration
du club béchari a insisté sur
la nécessité d'engager deux
autres joueurs avant la clôture du marché hivernal. "Nous
avons encore besoin de deux
éléments pour clore notre
recrutement. Nous sommes
sur une bonne piste sur
laquelle nous comptons", a-til indiqué avant de répondre
à la question liée à l'identité
de la piste évoquée : "Pour le
moment nous ne pouvons
avancer quoi que ce soit.
Seulement il faut savoir que
l'expérience nous a appris à
ne pas compter sur des noms.

Nous, à la Saoura, notre
vision est contre les joueurs
de renom.
Chez nous, c'est l'équipe qui
fait des noms et non tout le
contraire. Pour preuve, il faut
se référer aux exemples sur
lesquels notre club est basé
depuis sa fondation. Donc et
même si la rue sportive réclame des noms, pour nous il est
impossible de le faire surtout
en fonction de nos principes."

«On aura besoin de
notre public»
Avant de conclure, notre
interlocuteur a répondu à la
question concernant l'avis
des supporters au sujet du
recrutement et des chances
de leur équipe dans la
deuxième phase du championnat : "Je comprends leur

inquiétude et leur préoccupation maintenant que notre
équipe va aborder la deuxième partie de la compétition
en attendant l'entrée en lice
dans la Ligue des champions.
On voudrait bien qu'ils
soient toujours présents avec
l'équipe. Nous aurons besoin
de leur soutien, de leurs
encouragements, notamment
dans les moments difficiles.
Il faut savoir que notre principale préoccupation se situe
dans la stabilité du groupe.
Cette nouvelle année va
nous mettre en face d'une
compétition à l'échelle africaine. Donc on aura besoin
de notre public qui a toujours été à la hauteur", a
conclu notre interlocuteur au
téléphone.
L. M. A.

Le match
face au SC
Mecheria
confirmé

La direction de la
JS Saoura a trouvé un accord
avec son homologue du SC
Mecheria pour
un match amical,
assure une source autorisée.
Face au Sporting
qui joue en DNA,
ce match aura
lieu mardi prochain au stade
du 20-Août de
Béchar. La même
source précise
que le coup d'envoi est prévu à
17h. Voilà une
occasion pour
Karim Khouda de
voir où en est la
forme de ses
joueurs qui,
après trois
séances triquotidiennes vont
passer au biquotidien à partir de
ce samedi.
L. M. A.

Comme annoncé dans notre édition
de jeudi, Ahmed Belhadj songerait à
faire appel aux services de Salem Fodil,
pour diriger la cellule des supporters.
Mercredi, en début d'après-midi, les
deux hommes se sont rencontrés, selon
nos informations, ils sont tombés d'accord pour collaborer ensemble. Salem
Fodil qui s'est envolé, l'après- midi pour
la France entamera sa mission, dans
deux semaines, assure notre source.
Selon cette dernière, Salem ne s'occupera
pas, exclusivement de l'encadrement des
supporters, il sera également souvent
avec l'équipe première, que ce soit en
déplacement ou à domicile.

Hassani,
seul avec
l'équipe
Depuis que l'équipe est entrée en
stage bloqué à l'hôtel Phoenix, seul le
téméraire Hassani Krimo est présent au
stage. Avec sa riche expérience, Hassani
veille au grain, pour que l'équipe ne
manque de rien durant ce stage. Une
mission dont il s'acquitte bien d'ailleurs !

Natèche
au chevet
de Mehdi
Hospitalisé au pavillon dix du
CHUO, l'ancien attaquant du MCO des
années 1970, Mehdi Hammel avait émis
le vœu, de rencontrer Raouf Natèche.
Une fois sollicité, le portier du MCO a
accepté de rendre visite à Mehdi
Hammel. Après avoir obtenu l'autorisation de son entraineur, Natèche s'est
rendu à l'hôpital jeudi en début d'aprèsmidi, très ému. Mehdi l'a remercié pour
sa visite. Natèche a promis de revenir le
voir, la prochaine fois avec toute l'équipe.
M. S.

SAÂD
:
«CE CLUB RESTE
MA 2e FAMILLE»

L'attaquant Abdeldjallil Saâd a
insisté pour montrer la raison de son
retour à la JS Saoura : "Si j'ai quitté le
MCS c'est uniquement pour revenir
chez moi à Béchar. Car la JSS reste mon
club de cœur chez qui j'ai fait mes premiers pas footballistiques et chez qui
j'ai fait mes débuts.
Donc, je ne pourrais pas nier tout le
bien que m'a fait ce club de la Saoura.
Les dirigeants à leur tête le président
Zerouati ne m'ont jamais renié, ne
m'ont jamais abandonné.
Et par la même occasion, je tiens à leur
exprimer toute ma reconnaissance et
ma gratitude. La JSS reste ma deuxième
famille, c'est mon club de toujours. La
preuve ils m'ont engagé pour un
contrat d'une longue durée.
Donc, c'est tout dire. Juste que j'aimerais leur rendre la monnaie en tâchant
de faire tout mon possible pour être à la
hauteur incha Allah", a souligné le
futur numéro 7 de l'équipe des Aiglons
hier au téléphone.
L. M. A.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

16

Bouakez passe la
vitesse supérieure
Les choses sérieuses commencent pour les Lions de la Mina ! Les
joueurs, qui ont bénéficié de 10 jours de repos afin de récupérer des
efforts fournis lors de la première partie de l'exercice actuel et aussi
de passer les fêtes de fin d'année tranquillement auprès de leurs
proches, ont été appelés à reprendre les entraînements mardi soir.
PAR B. BOUGUELMOUNA
Mais à la surprise de tout le
monde, en plus du coach
Bouakez et du président
Mohamed Hamri, pas moins de
sept cadres ont brillé par leur
absence. La séance s'est déroulée
en présence de quelques joueurs
ainsi que les deux nouveaux
joueurs émigrés. Mais 48 heures
plus tard, après que la délégation
a posé les pieds à Targa dans la
ville de Ain-Temouchent, le
Tunisien n'a pas trop tardé à passer la vitesse supérieure en programmant un premier biquotidien de la semaine. Alors que la
séance de l'après-midi s'est
déroulée au stade municipal et a
été consacrée au volet technique,
l'entraînement de la matinée a
été axé naturellement sur le volet
physique. D'ailleurs, l'équipe
s'est entraînée avec acharnement
pendant environ deux heures. Le
moins que l'on puisse dire est
que les joueurs ont bien répondu
et ont donné le meilleur d'euxmêmes. Cela prouve que l'envie
de travailler existe et que le groupe souhaite plus que jamais
replacer l'équipe au milieu du
tableau.
La charge de travail
augmentée
Il ne fallait pas attendre une
éternité pour que le coach Moez
Bouakez prenne le taureau par
les cornes et passe directement la
deuxième vitesse. Il a déjà déclaré qu'il comptait profiter énor-

mément de cette préparation
pour remettre l'équipe sur les
rails et permettre aux joueurs de
se libérer, notamment psychologiquement. Du coup, il souhaite
profiter de la moindre seconde
de ce stage pour s'attaquer à tous
les volets afin que son groupe
soit au top d'ici la première journée de la phase retour contre le
NAHD au stade du 20- Août
1955.
Une phase retour décisive attend le Rapid
Si l'entraîneur Moez Bouakez
accorde tant d'importance à cette
préparation hivernale, c'est parce
qu'il sait bien qu'un parcours du
combattant attend son équipe
qui sera appelée a joué sa survie
en championnat où le Rapid doit
impérativement quitter la zone
rouge, mais ce ne sera pas facile
dans la mesure où un calendrier

Belmokhtar :
«On sauvera
le Rapid»
Comment est l'ambiance au sein du
groupe après la reprise des
entrainements ?

Il y a une très bonne ambiance au sein
de l'équipe. Avec un groupe très soudé,
l'ambiance ne peut être que détendue.
Tous les joueurs ont le moral au beau fixe
et tout le monde commence déjà à se
concentrer sur le stage d'hiver et les prochains challenges qui nous attendent prochainement.

Après 10 jours de repos, comment
vous sentez-vous ?

Très bien, merci. Je pense que ces jours
de repos nous ont permis de souffler et
de récupérer un peu des efforts fournis
durant les matchs disputés récemment.
Désormais, fini le repos et place au
sérieux et à la préparation du reste de
notre parcours.

Donc vous êtes prêts à reprendre et
préparer le reste du parcours…

très chargé attend les coéquipiers
du capitaine d'équipe, Zidane
Mohamed Amine qui se déplaceront à Alger pour affronter le
NAHD, recevoir l'USMA à
Zougari avant de se déplacer à
Oran pour jouer affronter le
MCO.
B. B.

Bahloul
ne viendra pas !

Mentionné dans cette même colonne de notre édition d'hier où on a
évoqué une éventuelle arrivée du milieu de terrain du CAB, Bilal
Bahloul, qui a émis le vœu de rejoindre le Rapid pour la deuxième
partie du championnat, d'ailleurs il a même négocié avec le manager de l'équipe Ali Houari, avant que les deux hommes soient d'accord sur tous les points. Mais le problème consistait en ce que le
joueur n'avait pas sa lettre de libération sur lui, alors il a mis le président Mohamed Hamri dans l'obligation d'appeler son homologue
du CAB, Farid Nezzar pour négocier la libération du joueur, mais le
boss du CAB a exigé plus d'un milliard pour laisser partir son
joueur, ce que Hamri a refusé catégoriquement. Ce qui laisse dire
que la venue de Bahloul à Relizane s'annonce très compliquée.

Absolument. On doit profiter de cette
trêve et de stage de préparation à AinTemouchent pour réaliser une bonne
préparation qui nous permettra de poursuivre le parcours en force. Certes, ce sera
difficile de gérer cette période qui risque de
nous jouer un tour, mais il faut dire aussi
que nous n'avons pas le choix. On doit donc
se remettre au travail et essayer de meubler
ce vide laissé par la compétition.

Avec un peu de recul, comment
évaluez-vous le parcours de votre
équipe durant cette phase aller ?

Comme tout le monde l'a constaté, on
a réalisé un parcours très honorable. On
aurait pu faire mieux, malgré ça on a surmonté tous les obstacles et cela prouve
que notre équipe est sur la bonne voie.
On regrette certains points perdus,
notamment à domicile contre le MCO,
Sétif et El-Harrach, mais il faut l'accepter
et c'est ça le football.

Désormais, comment voyez-vous la
suite du championnat ?

Je pense que la phase retour sera encore plus difficile, du moment que tous les
clubs comptent rester sur la même dyna-

mique ou, à la limite, redresser la barre.
Pour notre part, on fera tout pour garder
cet état d'esprit, afin de réussir encore
d'autres résultats positifs qui vont nous
permettre de grimper au classement et
quitter la zone de turbulences et, surtout,
de faire mieux lors de la seconde manche
de la compétition.

Sur le plan personnel, comment
évaluez- vous votre rendement ?

Vous savez, il est plutôt difficile de
s'auto-évaluer d'autant que d'autres ont
la charge de le faire, le staff technique, les
spectateurs et la presse. Mais je pense en
toute modestie avoir rempli ma mission.
Cependant, l'essentiel est que l'équipe
soit sur la bonne voie et c'est ce qui m'intéresse le plus.

Vous semblez avoir gagné la
confiance de votre entraîneur…

Ça, je ne le sais pas. Comme je viens de
vous le dire, ce qui m'intéresse, c'est le
travail et rien d'autre. Je m'entraîne régulièrement et sans relâche et j'essaye toujours de faire le maximum pour
convaincre le coach et aussi les supporteurs. Il ne faut surtout pas brûler les
étapes, je suis encore jeune et j'ai tout le
temps pour m'imposer. Par la suite, que
je joue ou non, ça reste du ressort de l'entraîneur que je dois respecter. Et pour
tout vous dire, ce n'est pas ça l'essentiel,
moi ou un autre joueur, le plus important
est que le Rapid gagne.

Tout récemment, Bouakez nous a
affirmé que vous êtes parmi les
révélations du Rapid lors de cette
phase aller, quel est votre sentiment ?

C'est toujours un honneur pour moi
d'entendre de tels propos du coach. Cela
me pousse à avoir plus de volonté et de
courage pour travailler encore plus
durant cette période, afin de convaincre
le staff technique. Maintenant si le coach
me donne ma chance, je n'hésiterai pas
un moment à donner le meilleur de moimême sur le terrain pour être à la hauteur
de la confiance placée en moi par le staff
technique.
B. B.

DRBT

Les Tadjenanetis veulent réussir
leur stage de préparation
Stationnés depuis le 2 janvier en Tunisie, les Tadjenanetis sont soumis à un travail intensif depuis leur arrivée. Le
staff technique a beaucoup de choses à revoir, donc c'est une préparation importante pour aborder la phase
retour qui s'annonce capitale pour le DRBT en quête de maintien.
De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

C'est pour cette raison que le coach
Bougherara veut réussir, il sait que son équipe
a besoin de ressources, sinon elle risque de
passer à côté comme lors de la première moitié du championnat. La préparation suit son
cours dans de bonnes conditions avec tous les
moyens mis à la disposition du staff technique. Après une première période de travail
physique, même s'il s'est montré satisfait de
ses joueurs, le coach est toujours derrière eux
pour se donner plus en leur expliquant que
sans le travail physique, il n'y a pas de technique.

9

USMA

RCR

Noubli veut rebondir à Tadjenanet
L'ex-attaquant du MCEE compte profiter de
sa venue au DRBT pour relancer sa carrière.
Lors de sa dernière apparition en match de L2,
le nouveau attaquant du DRBT n'a marqué
aucun but avant de quitter son club.
Désormais sous d'autres couleurs, il prendra
peut-être une autre dimension et il déclare
déjà qu'il veut rebondir avec sa nouvelle équipe pour relancer sa carrière. Son nouvel
entraîneur avoue être passionné par sa maîtrise et sa présence en attaque est très utile.
Match face à Chlef aujourd'hui
Prévu jeudi dernier, ce match amical a été
retardé à aujourd'hui sur décision de l'entraî-

neur Bouzidi qui n'a pas encore confirmé la
rencontre. Ce premier rendez-vous amical
face à l'ASO pourrait être bénéfique pour le
DRBT qui vise de voir à l'œuvre ses nouvelles
recrues notamment pour avoir une idée précise sur leur potentiel. Une occasion peut-être
aussi de les aider à s'intégrer au groupe et de
trouver la cohésion avec leurs camarades sur
le terrain.
Guitoun : «L'équipe présentera
un visage conquérant au retour»
Le défenseur central et capitaine de
l'équipe, que nous avons réussi à joindre
par téléphone, nous a dit que ce stage est
une aubaine pour ses camarades pour se

rattraper et se relancer lors de la phase
retour. Lui et ses camarades, nous rassuret-il, sont en train d'effectuer une bonne préparation : "Tout le monde travaille d'arrache pied pour que chacun puisse se
remettre d'aplomb. Une bonne ambiance
règne au sein du groupe qui adhère au programme de travail ; notre objectif est donc
d'être prêts pour la phase retour que nous
comptons aborder avec un meilleur visage.
Désormais, c'est à nous de donner le
meilleur de nous-mêmes pour éviter de
vivre le même scenario de la phase aller.
On est obligés de réagir et je suis sûr qu'on
va être forts lors de la phase retour."
A. T.

PUT VEUT VOIR

Benkablia
et Bourenane

15 h

Le match aura lieu
à El-Mouradi Kentaoui

La rencontre amicale qui opposera l'USMA
à l'équipe réserve de l'ES Sahel aura lieu au
stade qui se situe à proximité de l'hôtel ElMouradi Kentaoui et qui est doté d'une
pelouse gazonnée.

Mansouri, Benkhemassa,
Zeghdane, Bellahcène et
Yaïche ne joueront pas

Les cinq joueurs usmistes Smaïl Mansouri,
Mohamed Benkhemassa, Toufik Zeghdane,
Réda Bellahcène et Ilyes Yaïche ne
prendront pas part à la rencontre amicale
de cet après-midi qui mettra aux prises
l'USMA avec l'équipe réserve de l'ES Sahel.
Mansouri et Benkhemassa souffrent de
blessures. Le premier n'est pas rétabli de
son doigt, tandis que le second se
contente de soins en raison d'une blessure
à la cuisse. Zeghdane et Bellahcène, quant
à eux, poursuivent toujours le programme
spécifique qui leur a été préconisé et ne
sont pas encore aptes pour disputer les
matchs, alors que le jeune Yaïche est
fraîchement rétabli de sa blessure et par
mesure de précaution, il a été ménagé. Les
cinq joueurs en question se contenteront
donc ce matin d'une séance de
musculation. Hormis ces cinq absences,
tous les autres joueurs sont aptes à
disputer la joute amicale d'aujourd'hui.
L'entraîneur Paul Put va essayer d'aligner
le maximum d'entre eux.

Les jeunes souhaitent
avoir leur chance

Hamra, Benchikhoune, Bengrina,
Boumechra et Farhi ont fait le déplacement
avec l'équipe pour prendre part au stage
de préparation hivernale. Les cinq jeunes
joueurs usmistes se préparent le plus
normalement du monde avec leurs aînés,
mais ils souhaitent avoir la chance de
jouer à l'occasion du match amical de cet
après-midi face à l'ES Sahel afin de
montrer ce dont ils sont capables et
séduire ainsi leur entraîneur Paul Put. Ils
veulent aussi lui montrer qu'il pourra
compter sur eux lors des matchs de la
deuxième moitié de l'actuel exercice.

Le coaoch veut 2 ou 3
autres matchs amicaux
au minimum

Comme tout le monde le sait, le staff
technique de l'USMA, en concertation avec
la direction du club, a décidé de prolonger
le stage hivernal qui se déroule à Sousse
par cinq jours, soit jusqu'en 16 janvier
prochain, et ce, après la dernière décision
de la Ligue de football professionnel de
reporter la 16e journée de la Ligue 1
Mobilis. Les Rouge et Noir vont donc rester
à Sousse pour préparer la deuxième moitié
de l'actuel exercice pour dix autres jours
et face à cette situation, le premier
responsable de la barre technique du club
Paul Put veut programmer deux ou trois
autres matchs amicaux au minimum afin
d'accomplir le travail qu'il a tracé
convenablement mais surtout afin que ses
joueurs restent compétitifs. Les dirigeants
usmistes sont actuellement en
négociations avec quelques formations
tunisiennes et le moins que l'on puisse
dire, ils s'activent donc afin de trouver des
sparring-partners disponibles dans les
plus brefs délais pour que la formation
usmiste les affronte en amical.
A. S.

La formation usmiste croisera le fer en amical cet
après-midi, à partir de 15h, avec l'équipe réserve de
l'ES Sahel. Une joute amicale qui sera sans nul
doute un test riche en enseignements pour les
Rouge et Noir de l'USMA.
PAR ANIS S.
En Tunisie depuis mardi
passé, plus exactement au
somptueux établissement
hôtelier El-Mouradi Kentaoui
de Sousse, la formation usmiste
poursuit son stage hivernal
dans les meilleures conditions.
Les joueurs répondent présents
et les séances d'entrainement se
déroulent sous une ambiance
conviviale, ce qui rassure
l'entraîneur en chef Paul Put
dans la mesure où cela lui
permettra d'accomplir le
programme du travail qu'il a
tracé convenablement.
Après quatre jours de stage
hivernal, les coéquipiers du
capitaine Mohamed-Lamine
Zemmamouche seront appelés
à disputer cet après-midi leur

premier match amical de ce
stage qui les opposera à
l'équipe réserve de l'ES Sahel.
Bien que l'adversaire ne soit
pas d'un grand calibre, ça reste
quand même un test riche en
enseignements pour les Rouge
et Noir.
L'entraîneur en chef Paul Put,
quant à lui, aura l'occasion lors
de la joute amicale de cet aprèsmidi pour évaluer le niveau
physique des joueurs qui ont
été soumis à un travail intense
depuis l'entame du stage
hivernal. Il aura également
l'occasion de commencer à
combler les différentes
défaillances constatées lors des
différents matchs disputés en
phase aller de la saison en
cours mais aussi essayer
d'autres variantes.

1er test pour
les Rouge et Noir
Les regards seront sans nul
doute braqués lors de la
rencontre amicale d'aujourd'hui
face à l'équipe réserve de l'ES
Sahel sur les deux nouvelles
recrues hivernales, en
l'occurrence Mohamed Benkablia
et Faouzi Bourenane. En effet, les
deux joueurs seront alignés lors
de la joute amicale et seront donc
devant leur premier test, sous
l'œil attentive du premier
responsable de la barre
technique du club Paul Put. Il
faut dire que Benkablia et
Bourenane ne veulent pas rater
l'occasion pour se distinguer et
gagner ainsi des points dès leur
première apparition sous les
couleurs de l'USMA. Conscients
que les places sont très chères au
sein de la formation de Soustara,
les deux joueurs veulent briller
lors des matchs amicaux que va
disputer l'équipe lors de la
préparation hivernal et montrer
ainsi ce dont il est capable, ce qui
leur permettra de prétendre à
une place de titulaire.

Sérieux examen
pour Ouadah
Un joueur franco-algérien est en
train d'effectuer les essaies avec
l'USMA depuis le début du stage
de Sousse. Il s'agit d'Abdelali
Ouadad qui évolue au poste de
latéral droit. Le joueur sera
supervisé à l'occasion de la
rencontre amicale d'aujourd'hui
face à l'équipe réserve de l'ES
Sahel par l'entraîneur Paul Put.
Le coach usmiste et s'il sera
convaincu de son niveau, il va
lui donner une nouvelle chance
lors du prochain match amical,
sinon, dans le cas contraire, il le
libérera. Ainsi donc, Ouadah fera
son possible pour augmenter ses
chances de décrocher un contrat
professionnel avec l'USMA. Il est
à noter qu'Abdelali Ouadah
évoluait avec l'USMH depuis
l'entame de la saison en cours,
mais il a décidé de quitter le club
avant la fin de la phase aller en
raison d'un différend financier
avec les responsables harrachis.
D'ailleurs, il a déposé son dossier
auprès de la CRL, tout en
espérant avoir gain de cause.
A. S.

Libéré d'Al-Shahania

On parle de Tiaïba
Les responsables de l'USMA
veulent recruter cet hiver un
attaquant de pointe afin de
renforcer le compartiment
offensif de l'équipe en
prévision de la deuxième
moitié de l'actuel exercice.
Mais ça reste un peu difficile
devant l'indisponibilité de
bons attaquants en
championnat. Le président
Haddad avait, certes, émis le
vœu d'engager Amine Hamia,
mais ce dernier a finalement

choisi d'opter pour le CRB.
Selon les informations qui
nous sont parvenues, on croit
savoir que les dirigeants
usmistes songent
sérieusement à engager
l'attaquant Mohamed Tiaïba.
En effet, ce dernier a été
récemment libéré de son club
qatari Al-Shahania, et c'est
ce qui a incité les
responsables du club
algérois à penser à lui car le
joueur est désormais libre de

tout engagement et pourra
négocier avec le président
Rebouh Haddad sans avoir
besoin d'une lettre de
libération. D'ailleurs, son
nom circule avec insistance
dans l'entourage usmiste.
Après une expérience ratée
en championnat qatarie,
Mohamed Tiaïba n'est pas
contre l'idée de revenir en
championnat national pour
rebondir dans le cas où il
reçoit une offre concrète.

Dans le cas où il viendrait à
l'USMA, cela ne pourrait être
qu'un bon renfort pour la
ligne offensive de la bande à
Paul Put dans la mesure où le
meilleur buteur du
championnat de la saison
dernière avec le RC Relizane
a le potentiel pour débloquer
la situation en attaque mais
aussi être un concurrent
sérieux pour Oussama
Darfalou et Ghislain Guessan.
A. S.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

10

USMH

CRB

3 nouveaux joueurs engagés par Hadj Mohamed

BADOU ZAKI

Match amical
contre la
réserve

D'après des informations qui ont filtré du
camp d'entraînement
des Rouge et Blanc à
Aïn Benian, le staff
technique aura programmé un match
amical pendant la
semaine.
L'adversaire n'est
autre que l'équipe réserve du
Chabab. Un
deuxième rendez-vous amical, comme
rapporté par
nos soins,
pourrait avoir
lieu contre un
adversaire à
déterminer. Si le
staff technique ne
trouverait pas un
sparring-partner, il est
possible de tenir un
deuxième rendez-vous
contre la réserve du
même club.

SATISFAIT
DU RECRUTEMENT

PAR AMINE NAOUFEL

Les appréhensions des supporters du Chabab de Belouizdad
concernant les risques d'un mercato
hivernal raté se sont vite dissipées à la
faveur du travail titanesque effectué
dans ce sens par le président Hadj
Mohamed. Trois joueurs et pas des
moindres sont venus grossir les effectifs belouizdadis. Il s'agit des
meilleurs joueurs de l'Olympique de
Médéa, Mohamed-Amine Hamia,
Mokhtar Lemhène et Mohamed
Heriat. Ces derniers ont signé chacun
un contrat de 30 mois au profit du
club. D'autres joueurs sont également
inscrits dans le radar du nouvel
homme fort des Rouge et Blanc de
Laâqiba. L'on cite tout particulièrement le buteur du Chabab de Batna,
Aribi, et le milieu de terrain du charme de l'USM El-Harrach, Harrag. La
signature de ces deux derniers pour le

Après sa consécration
africaine (Ballon d'Or)

MAHREZ SUR
TOUTES LES
LÈVRES À AÏN
BENIAN

L'international algérien Ryad Mahrez
est le meilleur joueur africain. Le
joueur de Leicester City a reçu son trophée jeudi soir au Nigeria. La consécration de Mahrez a fait le buzz dans le
camp d'entraînement du Chabab de
Belouizdad à Aïn Benian. C'est ce que
nous avons appris de sources proches
du groupe belouizdadi. La consécration
de Mahrez, la troisième du genre pour
le football algérien après Belloumi
(1981) et Madjer (1987), a été longuement commentée par les coéquipiers
de Boubekeur Rebih. Pour eux, leur
compatriote n'a nullement volé sa distinction mettant en valeur la saison
2015/2016 exceptionnelle réalisée par
le joueur en question avec les Foxes.
Mahrez a conduit son équipe, considérée jusque-là comme un petit poucet
du football anglais, à une consécration
en championnat. Des performances
exceptionnelles ayant permis à Mahrez
d'être élu aussi meilleur joueur de la
Premier League. Les joueurs du CRB qui
ont souligné, apprend-on encore, leur
fierté du nouveau Ballon d'Or africain,
ont souhaité qu'il enchaîne par un titre
continental en prévision de la CAN prévue du 14 janvier au 5 février de l'année en cours au Gabon.
A. N.

CRB n'est qu'une question de jours,
voire d'heures. L'entraîneur de l'équipe, Badou Zaki, en est grandement
satisfait. Après avoir nourri des
doutes s'inquiétant de l'avenir de
l'équipe en raison des blocages enregistrés dans l'installation du nouveau
président et le retard cumulé dans
l'opération du recrutement, le technicien marocain aura été agréablement
surpris par l'aboutissement des négociations avec plusieurs joueurs. Il n'a
pas manqué d'ailleurs d'exprimer
toute sa satisfaction de la qualité des
joueurs qui vont renforcer l'équipe en
prévision de la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1
Mobilis. C'est ce qu'a déclaré l'ancien
coach des Lions de l'Atlas à Hadj
Mohamed lors d'une entrevue à
l'Ecole supérieure de l'hôtellerie d'Aïn
Benian où l'équipe est présentement
en regroupement. L'information nous
la tenons de sources proches de la

La conférence de presse
du boss n'a
pas eu lieu...

Nous avons annoncé dans une précédente édition que le
président Hadj
Mohamed allait
tenir une conférence de presse le 6
janvier, mais le rendez-vous n'a pas eu
lieu finalement.
Cela confirme nos
informations selon
lesquelles la date
arrêtée n'était officielle. C'était juste
une intention émise
par Hadj Mohamed
de rencontrer les
gens de la plume
afin de leur expliquer ses projets
pour le club phare
du quartier de
Laâqiba.

... Il prévoit
un grand
hôtel au
Caroubier

Parmi les projets
inscrits dans le
plan d'action de
Hadj Mohamed est
la réhabilitation du
centre sportif du
Caroubier. Selon les
informations en
notre possession,
le dirigeant en
question compte
ériger un hôtel au
Caroubier qui sera
réservé à l'hébergement des joueurs.
Une manière pour
lui de réduire la
facture de la location des joueurs
venus des autres
villes du pays ou de
l'étranger.
A. N.

maison algéroise indiquant que
Badou Zaki souhaite, au moins, l'arrivée d'un autre milieu de terrain. Il
serait, selon nos sources, derrière la
proposition faite à Hadj Mohamed de
ramener l'international militaire,
Harrag.
Des solutions
supplémentaires
La satisfaction du patron du staff
technique du CR Belouizdad est
somme toute logique dans la mesure
où les joueurs recrutés offrent des
solutions tactiques concrètes au coach.
A commencer par le buteur Hamia
qui semble, faut-il le souligner, avoir
le profil requis pour donner un nouveau souffle à la ligne d'attaque peu
prolifique pendant la phase aller. Les
Heriat et Lemhène sont, eux aussi, des
milieux de terrain besogneux qui peuvent régler les problèmes décelés pendant la phase aller.
A. N.

Bouchema
récupère ses
papiers

Son recrutement coûterait 1,8 milliard

Hamia met la pression
sur Harrag
Les supporters du Chabab ont attendu vainement la
signature du milieu de terrain de l'USM El-Harrach, Harrag.
Alors que ce dernier devait apposer sa signature jeudi tard
dans la soirée, il ne l'a pas fait finalement.
Il semble que la nouvelle
cible de Hadj Mohamed tergiverse encore. D'autant plus que
le joueur en question voudrait
plutôt terminer la saison avec
les Jaune et Noir d'El-Harrach
pour pouvoir en juin prochain,
date à laquelle son bail arrive à
terme, négocier librement avec
les clubs souhaitant s'adjoindre
ses services. A en croire des
sources très au fait du dossier
de Harrag, il semble que le
joueur n'est pas contre de
rejoindre les rangs du CRB,
mais il préfère le faire en juin
prochain. Voulant absolument
conclure la transaction avant la
clôture du marché des transferts d'hiver le 15 janvier prochain mettant sur la table pas
moins de 1,8 milliard de centimes, le président du Chabab
aura trouvé l'astuce. Dans la
mesure où Harrag est un ami
proche de Hamia, ce dernier
est désormais chargé de profiter de leur présence les deux
au stage de l'équipe nationale
militaire à Ben Aknoun, afin de
tenter de le convaincre de
répondre favorablement aux
sollicitations des Rouge et
Blanc de Belouizdad. Hamia
aura établi un rapport verbal
favorable sur la situation du

CRB qui évolue positivement
depuis la venue du nouveau
président Hadj Mohamed.
Le NAHD entre en
scène
Le dirigeant belouizdadi se
doit, par ailleurs, de faire face à
la concurrence désormais
imposée par le NA Hussein

Dey. A en croire les mêmes
sources, il semblerait que le
président Ould Zmirli serait
tenté par le profil de Harrag.
C'est dire toute la complexité
de la mission pour Hadj
Mohamed de conclure le transfert du joueur de l'USMH malgré l'accord trouvé avec Laib.
A. N.

Le milieu de terrain
Bouchema est officiellement libéré par le
Chabab. Le joueur en
question a récupéré
jeudi dernier ses documents. Sa prochaine
destination serait le
Mouloudia de Béjaïa où
il est en contacts
avancés avec ses dirigeants.

Zeghli
intéresse le
MC Oran

Après avoir buté sur le
refus de la direction du
CRB de le repêcher, le
défenseur Zeghli est
reparti à la recherche
d'un club employeur. A
ce titre, nous apprenons qu'il aura été proposé au Mouloudia
d'Oran en vue d'un
éventuel recrutement
pendant le présent
marché des transferts
d'hiver.

Mondial
militaire :
l'éviction
de Khoudi
confirmée

Comme annoncé dans
une précédente livraison, le défenseur du
CRB, Khoudi, n'est pas
concerné par la participation avec la sélection nationale militaire
au mondial de la catégorie qui aura lieu la
deuxième moitié du
mois en cours à Oman.
Le joueur en question a
été autorisé d'ailleurs
par l'entraîneur de l'EN
militaire, Boutadjine,
de quitter le camp
d'entraînement des "
militaires ". L'enfant de
Bordj Menaïel a vite
fait de rejoindre le CRB
à Aïn Benian pour poursuivre la préparation
en prévision de la
phase retour de la
Ligue 1 Mobilis. Le CRB
sera représenté au
Mondial militaire par
Hamia, Draoui et
Tarikat.

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

15

Harrag ne veut pas
jouer au CRB
Annoncé au CRB, le milieu de terrain des Jaune et Noir, Chemssedine Harrag
aurait finalement refusé de rejoindre les Belouizdadis.
PAR MEHDI KABI
En stage avec l'équipe nationale militaire, l'avenir de
Chemssedine Harrag est encore
flou. En fin de contrat avec El
Harrach, ce dernier n'a pas encore renouvelé ni n'a été transféré
vers un autre club. Pendant la
soirée de jeudi, beaucoup de
rumeurs ont circulé sur son
transfert au CRB pendant ce mercato, mais en réalité le joueur en a
une toute autre idée. Selon une
source proche du joueur, Harrag
n'est concentré que sur son stage
avec l'équipe nationale militaire
et refuse d'être transféré au CRB.
Le milieu de terrain harrachi ne
compte
pas
évoluer
à
Belouizdad. Ce sont les deux présidents des deux clubs, qui se
seraient mis d'accord sur le transfert. Une situation qui a fortement déplu au jeune milieu de
terrain harrachi qui a préféré
éteindre son téléphone et
attendre qu'il soit de retour pour
régler ce problème. Ce qui est sûr

maintenant, c'est que même si
Laib s'est mis d'accord avec la
direction du CRB, rien n'a encore
été fait et il manque toujours l'accord de Harrag qui comme nous
l'avons annoncé, refuse catégoriquement d'aller au CRB. Ainsi,
son transfert n'a toujours pas été
bouclé et il faudra attendre son
retour de l'équipe nationale militaire avant de connaitre la suite.
Il veut finir la saison à
El-Harrach
Le milieu de terrain des Jaune
et Noir, ne veut pas se précipiter
avant de choisir sa prochaine
destination. Ce dernier a longuement discuté avec son agent et
voudrait finir la saison avec El
Harrach et dans le cas contraire il
voudrait avoir ses papiers afin de
choisir lui-même son prochain
club. Cependant, l'affaire est plus
compliquée et rien ne sera décidé
avant le retour du joueur de
l'équipe nationale militaire.
Comme nous l'avait annoncé le
président de l'USMH, Mohamed

Laib, les deux parties doivent se
réunir et parler d'une prolongation de contrat ou d'un départ
lors de ce mercato hivernal.
Un départ en fin de saison n'arrange pas les
affaires du club
Comme tout le monde le
sait, Chemssedine Harrag arrive en fin de contrat avec
l'USMH et sera libre de tout
engagement à la fin de la saison.
Il pourra signer pour le club de
son choix en juin prochain et
quitter son club librement et gratuitement, ce qui n'arrange en
aucun cas les affaires du club.
D'ailleurs, certains lui reprochent
son comportement nuisible à
l'équipe, surtout qu'il est au courant des problèmes financiers du
club. Son transfert cet hiver pour
un autre club pourrait remplir les
caisses d'El Harrach, ce qui permettrait à la direction de payer
quelques salaires et surtout
redonner le moral aux joueurs.
Mohamed Laib veut donc éviter

que son poulain parte
librement

et tente
de lui trouver un bon club,
car
Chemssedine
Harrag n'a pas encore fait
part de son envie de renouveler son contrat.

Les solutions qui s'offrent à Laib
Le
président
harrachi,
Mohamed Laib n'a plus que deux
solutions. Il devra soit convaincre
son joueur de signer une prolongation comme le veulent les supporters, ou le persuader de choisir un club cet hiver afin de remplir les caisses avec l'argent de
son transfert. En tout cas, dans
les deux cas, le temps est compté
et tout devra être décidé lors des
prochains jours. Dès le retour de
Harrag, il se réunira avec son
président et les deux hommes
évoqueront son avenir.
M. K.

Younès : «On reviendra
en force en championnat»
Vous avez profité de
quelques jours de repos,
comment ça s'est passé ?

Très bien, on a passé ces
quelques jours de repos à
nous ressourcer. C'était
quelques jours qui nous ont
permis de nous reposer et
de profiter de nos familles
avant la reprise du travail.

Comment s'est déroulée la
reprise ?

Dans de bonnes conditions, même si le moral n'est
pas au beau fixe. Mais on a
repris le travail et on s'est
donné à fond car on veut
faire une bonne préparation.
Pour le moment, le plus
important c'est de nous
concentrer sur le travail, on
verra pour la suite.

Pour quelles raisons le
moral n'était pas au beau
fixe ?

Comme vous le savez, on
a été éliminés de la Coupe
d'Algérie après un match
compliqué et y a aussi les
problèmes au sein du club,
mais ce n'est pas aussi grave
que cela, on tente de rester
concentrés sur notre préparation, c'est le plus important.

Quel bilan faites-vous
de cette phase aller ?
Comme tout le
monde a pu le remarquer, ç'a été très compliqué pour nous car

on a joué beaucoup de
matchs à l'extérieur et ça ne
nous a pas fait du bien.
Cependant, on a vite fait de
nous reprendre et de nous
relancer. On a réussi, à la
moitié de la phase aller, à
revenir en pleine forme et à
reprendre confiance. On a
ensuite renoué avec les bons
résultats et c'était une très
bonne chose. La bonne
ambiance est revenue au
sein du groupe et ça nous a
fait beaucoup de bien. Notre
travail a finalement payé et
on a réussi à remonter au
classement.

championnat et enchainer
les victoires. Le plus important pour nous maintenant
c'est de faire une bonne préparation afin d'être de
retour à cent pour cent lors
de la seconde moitié de
championnat. On veut
enchainer les bons résultats
et surtout réussir une bonne
phase retour. En tout cas, on
promet aux supporters de
tout faire afin de réussir un
retour en force.

Vous avez été éliminé de
la Coupe d'Algérie,
comment vous avez vécu
cela ?

Franchement, ce n'est pas
a moi de voir si oui ou non
il nous faut du renfort lors
de ce mercato. C'est au
coach et à la direction de
décider de cela, en tout cas,
s'il y a du renfort c'est tant
mieux sinon ce n'est pas
grave. De notre côté, on fera
tout afin de travailler et surtout revenir en force lors de
la phase retour en championnat.

Ça nous a vraiment déçu,
car on voulait absolument
remporter une victoire afin
de rester dans la course,
cependant, on est tombés
face à une bonne équipe de
Bordj et on a raté quelques
occasions, ce qui nous a
coûté le match. On aurait
voulu arracher la victoire
pour nos supporters car la
Coupe faisait partie de nos
objectifs. Maintenant on va
tenter d'oublier ce faux pas
et nous concentrer sur notre
préparation.

Quel objectif avez-vous
pour la phase retour ?

On veut continuer sur
notre bonne lancée en

Le recrutement est au
point mort du côté d'El
Harrach, qu'en pensezvous ?

Qu'attendez-vous de ce
stage de préparation ?

Ce sera l'occasion pour
nous de maintenir notre
bonne forme et surtout de
continuer le travail avec
notre coach. On s'entraine le
plus sérieusement possible
afin d'être à cent pour cent
pour la suite.
M. K.

Mokrani :
«Je serai de
retour à la
fin du stage»
Blessé à l'épaule, Mokrani n'a pas réussi a
rejoindre ses coéquipiers en stage de préparation à Tipaza, cependant il a rassuré sur sa blessure : "J'ai reçu un coup à l'épaule et je souffre
d'une blessure qui ne m'a pas permis de
prendre part au stage de préparation avec
l'équipe. Mon médecin m'a donné deux
semaines de repos et j'en profite afin de me soigner. Je serais de retour à la fin du stage de préparation et je prendrais part à la reprise avant le
début du championnat".

Match
amical face
à Mascara
aujourd'hui
Après la joute amicale face à O Médéa, jeudi
soir et qui s'est soldée sur une défaite de Younes
et ses coéquipiers sur le score de trois buts à
zéro, ces derniers se préparent à faire face à
l'équipe de Mascara aujourd'hui. Le premier
responsable de la barre technique harrachi
compte beaucoup sur les matchs amicaux afin
de réussir une bonne préparation et il utilisera
celui d'aujourd'hui afin de voir ou en est son
équipe physiquement. Rappelons que lors du
dernier match amical, Boualem Charef n'a pas
utilisé ses titulaires.

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

14

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

MOB

NAHD

Le deal devrait finalement se concrétiser entre le NAHD et le PAC

Vers un échange
Daouadji-Harrouche
Nous l'avions déjà
évoqué dans une de nos
précédentes éditions, et
le temps semble avoir
forcé cette transaction à
voir le jour.

de contrat avec le NAHD. Une résolution
que les deux présidents nahdiste et paciste
auraient validée. Il ne resterait, selon une
source digne de foi, que la concrétisation
de ce transfert, après l'officialisation de la
résiliation du prêt du joueur avec l'ESS. Un
recrutement qui ne manquera pas de ravir
le coach Alain Michel, lequel a bien signifié
à ses dirigeants que son équipe était en
manque d'un attaquant de couloir.

PAR MOHAMED ADRAR
Le Nasria est sur le point de s'offrir les
services de l'actuel attaquant de l'Entente
de Sétif, à savoir Daouadji Abdellah. La
transaction devrait se faire dans les jours à
venir, puisque nous avons appris que le
président du Paradou AC Kheireddine
Zetchi serait sur le point de récupérer son
joueur, prêté à l'ESS l'été dernier. Une fois
le joueur récupéré, le joueur rejoindra les
rangs du Nasria, en signant un contrat de
18 mois au profit du NAHD. Seulement,
deux clauses importantes seront incluses
dans le deal, puisque le PAC récupérera en
échange les services de son ex-meneur de
jeu Hocine Harrouche, mais la clause la
plus importante verra le joueur reprendre
le chemin du PAC, au terme de ses 18 mois

Ferhat sera victime de cette
transaction
Si le deal venait à se confirmer, le Nasria
tiendra ainsi sa sixième recrue en ce mercato hivernal, et comme la LFP n'en autorise
que cinq, les dirigeants nahdistes seront
dans l'obligation de sacrifier une de leurs
cinq recrues déjà engagées cet hiver. Et en
faisant les comptes, il semblerait bien évident que le jeune Ibrahim Ferhat sera la
victime parfaite de ce deal, puisque si
Laribi et Coumbassa ne peuvent plus être
retirés, vu leur participation au match
contre le PAC, alors qu'Ouertani et Satli
font partie des joueurs confirmés sur qui le
coach Michel compte énormément lors de
la phase retour du championnat, il ne restera plus que le jeune Ferhat à sacrifier pour
faire de la place au jeune Daouadji, affaire
à suivre.
M. A.

fant de Tizi Ouzou a confirmé sa décision de rester au
NAHD, lui qui devra
batailler ferme pour tenter
de faire mieux que lors de
la phase aller, lors de
laquelle il n'avait disputé
que deux matchs en tant
que titulaire.
Il a rejoint le groupe hier à Gammarth
Aussitôt avoir confirmé
sa décision de rester au

Doukha souffre
du
tendon…
Non aligné lors du match amical disputé

Jeudi dernier face à l'AS Metline, le
gardien de but Azzeddine Doukha souffre
d'une légère blessure au tendon, qui
l'empêche de s'entraîner normalement
avec le groupe. Doukha est d'ailleurs mis
au repos par le coach Michel depuis trois
jours, lui qui ne s'entraîne pas avec le
groupe, à cause de cette blessure.

… Et Khacef
des adducteurs

Doukha n'est pas le seul joueur nahdiste
qui souffre d'une blessure, puisqu'en plus
d'El-Orfi qui souffre d'une déchirure aux
adducteurs, le jeune Mohamed-Noufel
Khacef est lui aussi pris en charge par le
staff médical de l'équipe, pour cause
d'une blessure aux adducteurs, laquelle

l'a empêché de prendre part au dernier
match amical face à l'AS Metline.

Entraînement hier
matin
à El-Marsa
Après avoir donné la réplique à la

formation de l'AS Metline avant-hier
après-midi au stade de Bizerte, les Sang
et Or ont effectué hier matin leur unique
séance d'entraînement de la journée. Une
séance qui a eu lieu sur le terrain du
stade d'El-Marsa, où il a été plutôt
question de débriefer le match de la veille
et préparer la rencontre du lendemain qui
opposera le Nasria au CS Hammam Lif.

Repos
l'après-midi
Pas d'entraînement au menu d'hier après-

midi, les coéquipiers de Sofiane Bendebka
ont bénéficié d'une demi-journée de
repos, où il a été question pour la plupart
d'entre eux de rester dans leurs
chambres pour se reposer et s'offrir une

Vainqueurs de l'AS Metline sur le score de trois buts
à un, grâce à des réalisations d'Ouali, Aït-Abdelmalek
et Attia, les Sang et Or ont plutôt réussi leur première
sortie amicale en terre tunisienne. Le coach Alain
Michel, qui a fait tourner son effectif lors de cette partie, en alignant la majorité des joueurs qui étaient à sa
disposition, a profité de cette occasion pour émettre
une première évaluation sur la forme de ses joueurs,
notamment ceux que le club vient tout juste de recruter. Un bon premier test d'évaluation pour le coach
Alain Michel, qui a bien apprécié l'adversité d'en face,
en dépit du fait que cette formation de Metline n'était
pas plus qu'une formation de D3 tunisienne. Cette victoire est certes anecdotique, mais elle permet d'entamer ce stage de Gammarth du bon pied, en attendant
d'autres rencontres face à des formations plus
coriaces.

6 joueurs non utilisés
Six joueurs et non des moindres n'ont pas été alignés par le coach Alain Michel à l'occasion de cette
rencontre, et ce pour différentes raisons. En effet,
Mohamed-Noufel Khacef, Azzeddine Doukha et
Mohamed Herida ont été tous les trois ménagés par le
coach hussein-déen pour de petits bobos. Blessé,
Hocine El-Orfi n'a pas été aligné lors de cette rencontre. Enfin, les deux jeunes Rahmoun et Chadi n'ont
pas eu la chance d'être de la partie, le coach Michel n'a
pas jugé utile de les aligner lors de cette partie, ils le
seront probablement lors des prochaines sorties de
l'équipe.
M. A.

Saïd Ferguène poursuivra
son aventure avec le Nasria
Nasria, Saïd Ferguène a été
instruit pour rejoindre ses
coéquipiers en Tunisie,
avec lesquels il devra bosser et bien travailler pour
être fin prêt pour aborder
la seconde moitié de saison. Le N°7 nahdiste était
d'ailleurs attendu hier soir
à Gammarth, où il devait
réintégrer le groupe pour
entamer une nouvelle ère.
Ferguène sera devant un
nouveau défi, celui de tenter de convaincre son coach
de lui accorder d'autres
chances et pourquoi pas de
gagner sa place de titulaire
sur l'échiquier nahdiste, lui
qui possède clairement les
qualités pour percer, il suffit seulement qu'il soit fort
psychologiquement et d'y
croire en ses capacités.
M. A.

Un bon premier
test d'évaluation

Ouertani et Laribi brillent déjà
Ce match a, avant tout, permis au coach Alain
Michel d'évaluer l'état de forme de ses nouvelles
recrues, d'autant plus que la plupart d'entre elles
étaient inactives lors de la première moitié de saison.
Le coach nahdiste a, d'ailleurs, aligné ses cinq recrues
hivernales, à l'occasion de cette rencontre, parmi elles,
deux ont particulièrement brillé. Il y a eu tout
d'abords, la très belle prestation de Mehdi Ouertani,
aligné au milieu de terrain et qui a sorti un match
plein. Laribi Hocine n'a pas été en reste, lui qui a été
aligné en position de sentinelle juste devant la défense, un poste qu'il a souvent occupé lorsqu'il évoluait à
la JSM Béjaïa sous la coupe d'Alain Michel, et le moins
que l'on puisse dire est qu'il a été excellent.
Coumbassa a lui rendu une copie intéressante, même
s'il peut réellement beaucoup mieux faire. Quant à
Satli et Ferhat, les deux joueurs ne pouvaient être
jugés pour leur prestation face à un adversaire qui n'a
pas vraiment mis la défense nahdiste à contribution.

Il a fini par accepter la condition de la direction

Revirement de situation à 180° dans le dossier
Saïd Ferguène, alors qu'il
était tout proche de la porte
de sortie, le N°7 nahdiste
poursuivra finalement son
aventure avec le Nasria jusqu'à la fin de la saison. en
effet, et alors que la direction du club avait posé une
condition au joueur pour
pouvoir continuer à porter
le maillot hussein-déen, à
savoir celle de réduire son
salaire de moitié, l'ex-pensionnaire de la JS Kabylie
avait refusé cette condition,
avant de finir par l'accepter. Ferguène qui a rencontré les dirigeants du club
dans la journée d'avanthier a fini par confirmer sa
décision de rester, tout en
voyant son salaire revu à la
baisse. C'est ainsi que l'en-

Vainqueurs de l'AS Metline

Ils récupéreront leurs passeports demain matin

Khiat et Gasmi rejoindront
Gammarth dimanche après-midi
Alors que le groupe nahdiste se trouve sur place à
Gammarth depuis le 2 de ce
mois de janvier, deux joueurs
manquent toujours à l'appel
pour un souci de passeport. En
effet, Abdelghani Khiat et
Ahmed Gasmi n'ont toujours
pas rejoint le groupe, faute de
passeport, qu'ils avaient déposé depuis quelques jours au
niveau du consulat de France
pour obtenir un visa de séjour

Après avoir livré leur premier match test
jeudi dernier face à la formation de l'AS
Metline, les Sang et Or seront face à un
test grandeur nature, lorsqu'ils auront à
affronter cet après-midi sur le terrain du
stade communal de Hammam Lif la
formation locale du CS Hammam Lif,
pensionnaire de la Ligue 1 tunisienne. La
rencontre va servir de vrai test pour le
coach Alain Michel face à une formation
de l'élite tunisienne, un adversaire
d'envergure qui constituera un véritable
sparring- partner de qualité pour le
Nasria.

Crabe pour
C'est désormais officiel. Le
milieu de terrain Nassim
Bouchema s'engage avec le
Mouloudia de Béjaïa et devient
ainsi la troisième recrue
hivernale des Crabes.
PAR BADIS BESSAI
Très active lors de ce mercato
d'hiver, la direction du MOB s'est
attaché hier les services de l'ex-joueur

dans l'Hexagone, mais qu'ils
n'ont pu récupérer à ce jour.
Les deux joueurs ont tout fait
pour récupérer leur passeport,
mais en vain. Fort heureusement pour Khiat et Gasmi,
mais aussi pour le coach
Michel qui attend ses deux
poulains avec impatience, la
situation s'est décantée, puisqu'il est prévu qu'ils récupéreront leur passeport demain
dimanche dans la matinée,
avant de pouvoir rejoindre le
groupe dans l'après-midi. Une

très bonne nouvelle pour le
coach nahdiste qui aurait certes
aimé récupérer ses deux poulains plus tôt, mais qui ne manquera pas de se réjouir de les
avoir de nouveau sous sa
coupe, essentiellement pour
Gasmi qui a besoin de travailler davantage pour tenter
de retrouver sa forme optimale, contrairement à Khiat qui a
été au top physiquement que
techniquement lors de la première phase du championnat.
M. A.



Boulemdaïs attend
le retour de Hamar

18 mois

Le mercato des Crabes est à
présent, réussi. L'officialisation
de la venue de Boulemdaïs fera
de lui la quatrième recrue
hivernale du club phare de la
Soummam. En effet, Hamza
Boulemdaïs est sur le point de
rejoindre les rangs des Vert et
Noir, L'ex-attaquant de l'ES Sétif
semble avoir tout bouclé avec la
direction du club et n'attend que
sa libération pour le voir
parapher son contrat. Le
Constantinois compte attendre le
retour du boss sétifien Hassen
Hamar qui est parti à l'étranger
et le rencontrer samedi à son
retour, afin de récupérer sa
lettre de libération et résilier le
contrat le liant au club des
Hauts-Plateaux. Une résiliation
qui ne devrait pas poser
beaucoup de problèmes, selon
lui, car tout est réglé avec les
Aigles noirs qui souhaiteraient, à
leur tour, se détacher de ses
services. L'ancien joueur du CS
Constantine aurait donc donné
son accord de principe aux
dirigeants mobistes, qui
officialiseront avec lui dès le
début de la semaine prochaine.

du CR Belouizdad. Le milieu de terrain de 28 ans a paraphé un contrat de
18 mois en la présence de son père et
de son agent Rachid Redjradj. Au
cours de la présentation qui s'est
tenue au niveau de l'hôtel des
Hammadites à Tichy, nous avons
recueilli les premières impressions de
la nouvelle recrue mouloudéenne qui
a posé avec le maillot du MOB tard
dans la journée.
B. B.

«Je vais me battre
sur le terrain pour
les Vert et Noir»

Votre première réaction après
cette signature au MOB…

C'est un honneur pour moi de
signer dans un aussi grand club que
le MOB. Je souhaite tout d'abord
remercier la direction qui m'a
contacté aussitôt que ma libération
a été signée et qui a tout fait pour
faciliter mon transfert au club, la
procédure n'était nullement compliquée, ça s'est passé très rapidement.
Je suis donc ravi aujourd'hui de me
battre sur le terrain sous les couleurs des Vert et Noir et de donner
le maximum de moi-même pour
aider le club à se maintenir en
Ligue 1 Mobilis.

Les choses sont très
compliquées au MOB, comment
voyez-vous la suite du
championnat ?

Le MOB clôture actuellement le
classement de la Ligue 1 Mobilis,
une place très peu confortable
mais je sais une chose, c'est qu'en
football rien n'est impossible, le
maintien est à la portée du MOB
car très peu de points séparent
actuellement les équipes au
classement général. Je me
donnerai à fond pour ne pas
décevoir et je donnerai tout ce qui
est en ma possession afin
d'améliorer les résultats du club.

Boussaâda jette l'éponge

L'entraîneur par intérim des Crabes a
comme attendu précédemment résilié son
contrat hier matin et ceci après
l'officialisation de la venue du nouvel
entraîneur Mohamed Henkouche qui a
entamé son travail hier matin. Le
préparateur physique Abdelwaheb
Boussaâda qui a pris les commandes de
l'équipe après le départ de Bouzidi ne
souhaitait apparemment pas travailler avec
le nouvel entraîneur Hankouche et a préféré
quitter le club.
Kacem Salim prend le relais
Ce sera Kacem Salim qui accompagnera
Henkouche lors de sa mission dans la ville
de Yemma Gouraya et qui occupera le poste
de préparateur physique de l'équipe.
L'officialisation de Kacem au poste de
responsable physique du Mouloudia de
Béjaïa a été faite immédiatement après la
résiliation de Boussaâda, en effet
Henkouche a proposé le nom de son futur
adjoint et la direction du club a sur-lechamp accepté la décision du coach.
L'homme en question a donc entamé son
travail au cours de l'entraînement d'hier et
sera donc mobiste pour la suite de
l'exercice sportif actuel.

La rencontre contre
l'USM Alger reportée

belle sieste. Par ailleurs, d'autres joueurs
ont choisi de s'offrir une petite virée à
Tunis.

Second test cet
après-midi face
au CS Hammam Lif

BOUCHEMA

Apres avoir effectué un premier report d'une
semaine sur les dattes des rencontres de la
première journée de la phase retour du
championnat de Ligue 1 Mobilis, chose qui
n'a pas convaincu le club béjaoui avec
l'absence de ses joueurs convoqués aux
différentes compétitions internationales, la
Ligue de football professionnel décale la
date de la rencontre qui opposera les Vert
et Noir de Béjaïa au club algérois de l'USM
Alger et reporte le match à une date
ultérieure.
B. B.

Sidibé et
Benmelouka
manquent
à l'appel

Apres la reprise
effectuée il y a une
semaine de cela et
voilà que cinq
séance
d'entraînement
sont déjà passé
sans que les deux
joueurs ne donne
signe de vie. En
effet le milieu
défensif Malien
Soumaila Sidibé et
l'axial Ammar
Benmelouka ont
carrément disparu
après le dernier
match de la phase
aller qui a vu le
MO Béjaïa
affronter le
Chabab Aouras
Batna au sein de
l'Unité maghrébine
à Béjaïa.
B. B.

Entraînement matinal hier

Le nouveau coach, fraîchement débarqué au club, a convoqué ses
poulains à se présenter au stade de l'Unité Maghrébine hier matin
pour effectuer une première séance d'entraînement sous l'ère
Henkouche. Les joueurs ont donc eu le droit à une activité physique
intense afin d'être prêts à corriger les lacunes de la phase aller. La
séance s'est déroulée dans la convivialité la plus totale avec des
joueurs qui présentent un moral en acier.

11



Toujours sans
gardien de but

Un mot pour les fans…

Je suis impatient de fouler la
pelouse de l'Unité Maghrébine avec
sur mes épaules le maillot mobiste
et à mes côtés les milliers de Crabes.
Par cette même occasion je voudrais
passer un message aux amoureux
du club et les rassurer en leur
disant que rien n'est encore joué et

qu'il reste encore 15 rencontres pour
la fin de la saison, je leur demande
donc de bien rester à nos côtés et
nous soutenir lors de nos rencontres, chose qui est très essentielle, car en ces moments l'union de
tous est primordiale, et de notre
part on promet de nous sacrifier
pour sauver le club.

HENKOUCHE

entame sa mission

C'est avant-hier au cours de la
réception organisée par la
direction du club à l'hôtel des
Hammadites que l'exentraîneur de l'ASM Oran s'est
réuni avec ses nouveaux
poulains en la présence de
l'ensemble des dirigeants
mobistes.
Mohamed Henkouche a
profité de l'occasion pour faire une
prise de contact globale avec le
personnel du club. Le lendemain
matin le nouveau coach fraîchement
débarqué au club a pris les
commandes de la séance
d'entraînement matinale en signant
ainsi sa première journée sous les
couleurs Vert et Noir. Aussitôt
installé, le natif de Mascara est très
vite entré dans le vif du sujet.
L'entraîneur du MOB et lors de la
discussion qu'il a eue avec ses
joueurs, a joué la carte de
l'assurance, lui qui a confié aux
camarades de Baouali que
l'opération rachat débutera dans
moins d'un mois, à l'occasion du
match qui les opposera au CS
Constantine et que s'ils parviennent
à reprendre la confiance qui leur a
manquée lors des dernières
rencontres, les bons résultats
reviendront sans aucun doute dans
la maison béjaouie. Sur la lancée, le
coach a affirmé qu'il ne badine pas
avec la discipline et qu'il ne tolérera
aucun dépassement. Le discours
motivant qu'il a tenu portait

Avec la probable signature de
Boulemdaïs au cours des jours à
venir, le MOB ne disposera que
d'une seule licence de libre qui
sera très sereinement réservée à
un gardien de but pour enfin
avoir une réelle assurance dans
les bois, cependant la question
du prochain portier susceptible
de porter le maillot du club le
plus populaire de la Soummam
reste toujours dans le flou le
plus total.



Ghoul serait le plus
proche du club

La libération du gardien du CS
Constantine se présente comme
une aubaine qui profitera à la
direction technique du MOB.
Cette option permettra, sans
doute, aux dirigeants d'avancer
dans leur démarche et de boucler
le mercato. Toujours au chevet
du Keeper Mansouri qui a émis le
souhait de quitter le navire
usmiste et qui est confronté à un
problème de libération, puisque
la direction de Soustara refuse
catégoriquement son transfert,
ce refus laisse savoir que les
Crabes s'y sont désintéressés.
Nadjib Ghoul prendra
probablement le siège manquant
du train mobiste et sera
apparemment le nouveau gardien
de but du Mouloudia de Béjaïa.
La direction du club de Yemma
Gouraya entamera les
pourparlers très prochainement
avec le désormais ex-portier du
CS Constantine dans le but de
s'attacher de ses services.



La libération de Daïf
n'est que question de
jours

également sur la motivation, la
remobilisation de ses troupes était
donc à l'ordre du jour. L'expérience
de l'ancien entraîneur du CR
Belouizdad va certainement lui
permettre de bien gérer le groupe
mobiste. Son rôle de leadership
l'aidera beaucoup dans son travail,
une tâche difficile et une mission
très risquée attendent donc
Mohamed Henkouche, qui aura
pour but de mener l'équipe vers le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
B. B.

Cela fait maintenant une année
et demi que le gardien bônois
fait partie de l'effectif mobiste,
lui qui ne possède que quelques
minutes de jeu en son compte et
qui n'aurait pas convaincu les
dirigeants de son équipe est sur
le point de quitter le MOB pour
aller tenter sa chance dans une
autre équipe. En effet le portier
Daïf Ammara ne fait pas
l'unanimité à Béjaïa, chose qui a
obligé les responsables du club à
se mettre à la recherche d'un
gardien de but plus compétant
que ce dérnier.
B. B.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

EQUIPE NATIONALE

EQUIPE NATIONALE

12

MAHREZ
LE GOLDEN

LA
PRESSE
S'ENFLAMME POUR

Elu unanimement Ballon d'Or africain

BOY
ALGÉRIEN
2016 restera dans les annales
pour l'international algérien. Cela ne
peut être autrement tellement l'ancien
joueur du Havre AC a tout trusté :
Meilleur joueur de Premier League,
BBC player of the year, 7e et premier
Africain au Ballon d'Or France
Football mais aussi Ballon d'Or africain. Des distinctions qui ont récompensé le magnifique parcours du
Fennec au sein de son équipe. Les
mots manquent pour décrire ce qu'a
fait Mahrez. Il n'a laissé personne
indifférent. Il y a 3 ans, il signait à
Leicester City en ne sachant pas qu'il
y avait un club de football là-bas. Oui,
3 ans lui ont suffi pour conquérir la
Premier League et tous les amoureux
du football. L'Algérie peut maintenant se targuer d'avoir son Golden
Boy et il a pour nom : Riyad Mahrez.
Un joueur qui s'amuse en plein match
et qui dévaste ses adversaires avec ses
dribbles déroutants.

Le tweet
de
Ghoulam

Le latéral
gauche de
Naples n'a pas
raté l'occasion
pour féliciter à
son tour son
camarade en
sélection à
travers un
message sur
les réseaux
sociaux :
"Félicitations à
Riyad Mahrez
pour son titre
tant mérité.
Merci pour
tout ce que tu
nous as fait
vivre sur et en
dehors du terrain mon
frère."

Il a vengé Assad
Depuis sa venue en équipe nationale,
on prédisait un grand avenir à
Mahrez. Plus tard, lorsqu'il a explosé
au grand public, on l'a directement
surnommé le digne héritier de Salah
Assad, ancien ailier de l'EN porteur
du numéro 7. Drôle de coïncidence,
c'est également le numéro de Mahrez
en sélection. D'aucuns estiment que
l'ancienne légende de l'EN aurait largement mérité de gagner le Ballon
d'Or africain dans les années 1980.
Malheureusement, cela n'a pas pu se
faire pour telle ou telle raison.
Cependant, en parvenant à rafler la
mise avant-hier à Abuja, l'international algérien a vengé son illustre aîné
en ramenant ce trophée en Algérie
pour l'exposer fièrement.
29 ans après
Cela fait des lustres qu'un international algérien n'a pas été couronné

par ce titre. Si Brahimi aurait pu
caresser ce rêve en 2015, il a été injustement privé de cette distinction.
Maintenant, Mahrez a remis les pendules à l'heure et il était temps. Cela
fait exactement 29 ans que le Ballon
d'Or africain échappait à un international algérien. Le dernier à l'avoir
remporté n'est autre que l'ancienne
gloire de Porto, Rabah Madjer. En
1987 après sa talonnade historique
face au grand Bayern Munich en finale de la Ligue des champions. 29 ans
se sont écoulés après le dernier sacre
algérien. Ça en était trop, le trophée
s'est rappelé au bon souvenir de
l'Algérie et Mahrez l'a apporté fièrement.
On attend maintenant
la CAN
Désormais, Mahrez a pu truster beaucoup de consécrations sur le plan
individuel, il lui reste maintenant à

L'ancienne gloire du football algérien,
Lakhdar Belloumi, était naturellement
content pour la consécration de Mahrez. Il
espère que c'est un signe annonciateur
d'autres succès sur le plan collectif. "Comme
tout Algérien, j'ai été très content de la victoire de Mahrez. Je dirais : jamais deux sans
trois (référence à Madjer, Mahrez et lui).
Maintenant, j'espère que ce trophée va
apporter également son lot de bonnes nouvelles au sein de l'équipe nationale qui ne
traverse pas sa période la plus faste. J'espère
aussi que cela lui permettra de faire encore
plus pour essayer d'offrir la CAN au peuple
algérien."
«Il faut qu'il change de club»
Par ailleurs, Belloumi n'a pas manqué de
faire savoir que Mahrez doit maintenant passer un cap et opter pour un plus grand club.
"Je pense que l'heure est venue pour lui de
franchir un autre palier. Il doit jouer dans un

plus grand club que Leicester. Il doit avoir
avec lui des joueurs avec de très grandes
qualités et meilleurs que ceux de Leicester.
Ceci lui permettra de progresser encore
plus."
Tarek Diab : «Mahrez est un
exemple à suivre»
L'ancien international tunisien aujourd'hui
consultant chez Bein Sports, Tarek Diab, y
est allé de son commentaire sur la victoire
de Mahrez. Le moins que l'on puisse dire,
c'est qu'il ne tarit pas d'éloges sur lui : "Je
pense que c'est amplement mérité. Il joue
en Angleterre qui est un championnat très
relevé. Il a pris le dessus sur les meilleurs.
Quand un joueur prend le dessus sur les
meilleurs joueurs au monde, c'est tout naturel qu'il lui soit décerné le Ballon d'Or africain. Mahrez est un exemple à suivre. Ce
n'est pas évident de faire son parcours
quand on voit comment il a débuté. Il a travaillé, fait les efforts qu'il faut et aujourd'hui,
I. Z.
il récolte les fruits de son travail."

Comme il fallait s'y attendre, la presse
a accordé une grande importance à la
consécration de Riyad Mahrez en tant que
Ballon d'Or africain. Tout le monde est
unanime à dire que le joueur a amplement
mérité son succès au vu de la saison fantastique et de l'exploit réalisé avec Leicester
City. Voici une revue des plus importants
titres et sites qui en ont parlé.
L'Equipe : «Un 3e Ballon d'Or
pour les Fennecs»

RENTRÉ HIER
MATIN À ALGER

Accueil de star
pour Riyad à Sidi
Moussa

franchir le cap extrême. La consécration collective. L'ailier des Foxes porte
les espoirs algériens durant la prochaine édition de la CAN au Gabon.
Titulaire indiscutable et intouchable
aux yeux de Leekens, Mahrez doit
maintenant aider les Verts à renouer
avec ce titre, 27 ans après sa première
et seule visite en Algérie. Avec un
joueur de ce talent, de ce calibre, le
peuple veut partager la consécration
d'une coupe d'Afrique et Mahrez sera
un élément déterminant pour l'obtention de ce trophée tant convoité, tant
chéri mais qui se refuse à l'Algérie
depuis bien trop longtemps. Son
Ballon d'Or africain est, peut-être, un
signe du destin, la consécration continentale est revenue en Algérie sur un
plan individuel, ne manque plus que
le plan collectif. A toi de jouer champion !
I. Z.

Belloumi : «Jamais deux sans trois»
PAR ISLAM Z.

LE SUCCÈS DE RIYAD

Une fois de plus, Riyad Mahrez fait la une de toute la presse
nationale et internationale. Après avoir fini 7e au Ballon d'Or
Francce Football, le voilà au somment de l'Afrique après avoir
remporté le Ballon d'Or continental. Un succès amplement
mérité pour sa saison stratosphérique à Leicester City.

13

Si les supporters de l'équipe nationale étaient certainement ravis de voir
Mahrez triompher, ses
équipiers en équipe nationale ont tenu à partager
sa joie. Arrivé hier matin,
il a reçu un accueil digne
des plus grandes Rock
Star. En effet, tous les
joueurs l'ont félicité pour
sa consécration largement
méritée au vu de sa saison
exceptionnelle. Un geste
qui a ému le joueur qui
affichait un sourire qui en
disait long sur sa joie
d'avoir offert à l'Algérie un
3e Ballon d'Or africain
après Belloumi et Madjer.

"Alors qu'il a mené Leicester City à un
improbable titre de champion
d'Angleterre, le milieu offensif algérien des
Foxes Riyad Mahrez a été élu Joueur africain de l'année ce jeudi, lors du gala de la
Confédération africaine de football (CAF),
à Abuja (Nigeria). Avec 361 voix, il a
devancé le Gabonais du Borussia
Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang (
313 votes) et le Sénégalais de Liverpool
Sadio Mané (186 votes). Mahrez apporte
un 3e Ballon d'Or africain aux Fennecs
après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah
Madjer (1987), l'auteur d'une talonnade
célèbre qui avait offert à Porto la Ligue des
champions 1987."

Eurosport : «Mahrez bat
Aubameyang»

"L'Algérien de Leicester City, Riyad
Mahrez, a été désigné meilleur joueur africain de l'année 2016. Il bat Aubameyang et
Sadio Mané. Après avoir mené son équipe
à un exploit en raflant le titre de Premier
League, l'Algérien a aussi récolté le titre de
PFA Player of the Year et a terminé 7e au
classement du Ballon d'Or France Football"
Sky Sports : «Le talisman de
Leicester»

Ils ont pris des
photos souvenirs

Par ailleurs, les joueurs de
l'équipe nationale, à l'image de Brahimi, Bentaleb et
autres Belkaroui n'ont pas
raté l'occasion pour
immortaliser ce moment
avec la star de la journée.
En effet, tout le monde a
voulu prendre sa petite
photo souvenir avec le
Ballon d'Or africain.
Maintenant, il s'agit de se
remettre en selle pour préparer convenablement la
suite des évènements.

Les félicitations
de Gourcuff

Bien qu'il ait quitté la
sélection nationale au
mois de mars dernier, l'ancien sélectionneur national, Christian Gourcuff, n'a
pas oublié pour autant son
ancien joueur. Interrogé en
conférence de presse, l'actuel coach du Stade
Rennais a fait savoir : "Je
tiens à féliciter Riyad pour
cette distinction. Je pense
que c'est amplement mérité pour lui. C'est un excellent joueur et je suis très
heureux pour lui." Cela
dénote de la grande complicité qui existait entre
les deux hommes.

"Le talisman de Leicester City a été élu
meilleur joueur africain de l'année. Avec
son parcours incroyable, il a mené son
équipe vers un titre historique en Premier
League. Il devance Aubameyang et Sadio
Mané."
Goal : «Mahrez détrône
Aubam»
"L'AS algérien de
Leicester City détrône Aubameyang
pour s'adjuger le
titre de meilleur joueur africain de l'année.
Il coupe l'herbe sous le pied du Gabonais
qui visait une seconde victoire consécutive.
Nominé pour la toute première fois,
l'Algérien a fait le nécessaire pour s'adjuger le graal au prix d'une saison fantastique avec Leicester City qui se retrouve
menacée de relégation cette saison. Il
devient le premier Algérien depuis
l'illustre Madjer à remporter cette distinction."
The Daily Mail : «Encore une

distinction pour Mahrez»
"L'ailier international algérien de
Leicester City a atteint l'apogée en parvenant à rafler le titre de meilleur joueur africain de l'année. Auteur d'une saison à 17
buts et 11 passes décisives, le joueur a réussi
d'autres exploits en équipe nationale algérienne en délivrant 5 passes décisives et en
marquant 2 buts en 5 matchs. Il devance

CE SERAIT LA
TOTALE SI ON
GAGNE LA CAN”

Arrivé à Sidi Moussa à 9h30, Riyad Mahrez a accordé cet entretien au site
officiel de la FAF. Fatigué, mais content quand même, il promet de faire tout
son possible pour tirer l'EN vers le haut lors de cette CAN.
Que peut-on penser ou
ressentir lorsqu'on reçoit un
tel trophée ?

dans ma chambre, j'ai retrouvé
Yacine Brahimi. Il était fier de
moi… Ça fait plaisir.

Gagner la CAN serait la
totale ?

Beaucoup de fierté. Je suis
content de cette distinction. Je
remercie tous mes coachs, mes
entraîneurs, mes présidents…
quand on reçoit un titre comme
celui-là, on pense à nos coéquipiers grâce à qui on est arrivé
jusque-là.

Non, pas du tout. Il va me
motiver encore plus et me pousser à me donner à fond pour les
supporters algériens qui me soutiennent chaque jour.

Vous êtes arrivé tôt ce matin,
quel accueil vous ont réservé
vos coéquipiers ?

Comment une distinction
comme ça peut vous booster
pour la CAN ?

Ils ont été fiers de moi. À
mon arrivée, certains joueurs
étaient toujours au lit. Les
autres m'ont félicité. Je suis allé

Ce trophée va mettre plus de
pression sur vous, non ?

C'est un titre individuelle,
pas collective… Elle peut me
booster et j'espère que ça se
répercutera sur le groupe.

Ah oui, bien sûr. Gagner la
CAN serait super. J'espère de
tout cœur qu'on réussira un bon
coup au Gabon. Je ferai tout
pour tirer le groupe vers le
haut. Bien sûr, il n'y a pas que
moi, y a d'autres joueurs qui
peuvent le faire.

Optimiste donc pour la
CAN…

Optimiste oui, on ne peut pas
partir pessimiste. Mais avec les
mots, ça ne ramène rien. Il faut le
prouver sur le terrain.
I. Z.

Belkaroui :
«Un
honneur
pour
toute
l'Algérie»

"Un honneur
pour tous les
Algériens, j'aimerais qu'il
continue sur sa
lancée. On est
heureux pour
lui. Etre
meilleur en
Afrique, c'est
pas facile, avec
tous les
joueurs qu'il y a
en Afrique… Il
faut le faire. "

Meftah :
«ll nous
a tous
rendus
heureux»

Brahimi : «Ryad le mérite»

"Mahrez
nous a
ramené son
trophée à
Midi, on a
pris des
photos et
fêté ça avec
lui. On a
tous été
contents
pour lui. On
est fiers de
le compter
parmi nous.
"

"Ryad a le profil pour gagner ce titre. Il
le mérite largement. Je le félicite pour
cette distinction. "

Aubameyang, ce gentleman
Bien qu'il ait été son concurrent le plus sérieux pour le Ballon d'Or, l'attaquant
du Borussia Dortmund, Pierre-Emerik Aubameyang, s'est montré d'un très grand
fair-play. Bon joueur, l'ancien de l'ASSE a tenu à féliciter Mahrez pour son trophée. Un geste de grande élégance entre deux rivaux qui se vouent un grand respect.

Il lui lance un défi pour la CAN

Après avoir pris la photo souvenir avec lui, le Gabonais a posté un message sur
les réseaux sociaux qui s'apparente directement à un challenge qu'il lance à
Mahrez. En effet, on pouvait aisément lire : "Félicitations. Je te verrai à la coupe
d'Afrique des nations." Un message qui peut être interprété comme un défi que
vient de lancer Aubameyang à Mahrez pour la compétition continentale.
I. Z.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

EQUIPE NATIONALE

EQUIPE NATIONALE

12

MAHREZ
LE GOLDEN

LA
PRESSE
S'ENFLAMME POUR

Elu unanimement Ballon d'Or africain

BOY
ALGÉRIEN
2016 restera dans les annales
pour l'international algérien. Cela ne
peut être autrement tellement l'ancien
joueur du Havre AC a tout trusté :
Meilleur joueur de Premier League,
BBC player of the year, 7e et premier
Africain au Ballon d'Or France
Football mais aussi Ballon d'Or africain. Des distinctions qui ont récompensé le magnifique parcours du
Fennec au sein de son équipe. Les
mots manquent pour décrire ce qu'a
fait Mahrez. Il n'a laissé personne
indifférent. Il y a 3 ans, il signait à
Leicester City en ne sachant pas qu'il
y avait un club de football là-bas. Oui,
3 ans lui ont suffi pour conquérir la
Premier League et tous les amoureux
du football. L'Algérie peut maintenant se targuer d'avoir son Golden
Boy et il a pour nom : Riyad Mahrez.
Un joueur qui s'amuse en plein match
et qui dévaste ses adversaires avec ses
dribbles déroutants.

Le tweet
de
Ghoulam

Le latéral
gauche de
Naples n'a pas
raté l'occasion
pour féliciter à
son tour son
camarade en
sélection à
travers un
message sur
les réseaux
sociaux :
"Félicitations à
Riyad Mahrez
pour son titre
tant mérité.
Merci pour
tout ce que tu
nous as fait
vivre sur et en
dehors du terrain mon
frère."

Il a vengé Assad
Depuis sa venue en équipe nationale,
on prédisait un grand avenir à
Mahrez. Plus tard, lorsqu'il a explosé
au grand public, on l'a directement
surnommé le digne héritier de Salah
Assad, ancien ailier de l'EN porteur
du numéro 7. Drôle de coïncidence,
c'est également le numéro de Mahrez
en sélection. D'aucuns estiment que
l'ancienne légende de l'EN aurait largement mérité de gagner le Ballon
d'Or africain dans les années 1980.
Malheureusement, cela n'a pas pu se
faire pour telle ou telle raison.
Cependant, en parvenant à rafler la
mise avant-hier à Abuja, l'international algérien a vengé son illustre aîné
en ramenant ce trophée en Algérie
pour l'exposer fièrement.
29 ans après
Cela fait des lustres qu'un international algérien n'a pas été couronné

par ce titre. Si Brahimi aurait pu
caresser ce rêve en 2015, il a été injustement privé de cette distinction.
Maintenant, Mahrez a remis les pendules à l'heure et il était temps. Cela
fait exactement 29 ans que le Ballon
d'Or africain échappait à un international algérien. Le dernier à l'avoir
remporté n'est autre que l'ancienne
gloire de Porto, Rabah Madjer. En
1987 après sa talonnade historique
face au grand Bayern Munich en finale de la Ligue des champions. 29 ans
se sont écoulés après le dernier sacre
algérien. Ça en était trop, le trophée
s'est rappelé au bon souvenir de
l'Algérie et Mahrez l'a apporté fièrement.
On attend maintenant
la CAN
Désormais, Mahrez a pu truster beaucoup de consécrations sur le plan
individuel, il lui reste maintenant à

L'ancienne gloire du football algérien,
Lakhdar Belloumi, était naturellement
content pour la consécration de Mahrez. Il
espère que c'est un signe annonciateur
d'autres succès sur le plan collectif. "Comme
tout Algérien, j'ai été très content de la victoire de Mahrez. Je dirais : jamais deux sans
trois (référence à Madjer, Mahrez et lui).
Maintenant, j'espère que ce trophée va
apporter également son lot de bonnes nouvelles au sein de l'équipe nationale qui ne
traverse pas sa période la plus faste. J'espère
aussi que cela lui permettra de faire encore
plus pour essayer d'offrir la CAN au peuple
algérien."
«Il faut qu'il change de club»
Par ailleurs, Belloumi n'a pas manqué de
faire savoir que Mahrez doit maintenant passer un cap et opter pour un plus grand club.
"Je pense que l'heure est venue pour lui de
franchir un autre palier. Il doit jouer dans un

plus grand club que Leicester. Il doit avoir
avec lui des joueurs avec de très grandes
qualités et meilleurs que ceux de Leicester.
Ceci lui permettra de progresser encore
plus."
Tarek Diab : «Mahrez est un
exemple à suivre»
L'ancien international tunisien aujourd'hui
consultant chez Bein Sports, Tarek Diab, y
est allé de son commentaire sur la victoire
de Mahrez. Le moins que l'on puisse dire,
c'est qu'il ne tarit pas d'éloges sur lui : "Je
pense que c'est amplement mérité. Il joue
en Angleterre qui est un championnat très
relevé. Il a pris le dessus sur les meilleurs.
Quand un joueur prend le dessus sur les
meilleurs joueurs au monde, c'est tout naturel qu'il lui soit décerné le Ballon d'Or africain. Mahrez est un exemple à suivre. Ce
n'est pas évident de faire son parcours
quand on voit comment il a débuté. Il a travaillé, fait les efforts qu'il faut et aujourd'hui,
I. Z.
il récolte les fruits de son travail."

Comme il fallait s'y attendre, la presse
a accordé une grande importance à la
consécration de Riyad Mahrez en tant que
Ballon d'Or africain. Tout le monde est
unanime à dire que le joueur a amplement
mérité son succès au vu de la saison fantastique et de l'exploit réalisé avec Leicester
City. Voici une revue des plus importants
titres et sites qui en ont parlé.
L'Equipe : «Un 3e Ballon d'Or
pour les Fennecs»

RENTRÉ HIER
MATIN À ALGER

Accueil de star
pour Riyad à Sidi
Moussa

franchir le cap extrême. La consécration collective. L'ailier des Foxes porte
les espoirs algériens durant la prochaine édition de la CAN au Gabon.
Titulaire indiscutable et intouchable
aux yeux de Leekens, Mahrez doit
maintenant aider les Verts à renouer
avec ce titre, 27 ans après sa première
et seule visite en Algérie. Avec un
joueur de ce talent, de ce calibre, le
peuple veut partager la consécration
d'une coupe d'Afrique et Mahrez sera
un élément déterminant pour l'obtention de ce trophée tant convoité, tant
chéri mais qui se refuse à l'Algérie
depuis bien trop longtemps. Son
Ballon d'Or africain est, peut-être, un
signe du destin, la consécration continentale est revenue en Algérie sur un
plan individuel, ne manque plus que
le plan collectif. A toi de jouer champion !
I. Z.

Belloumi : «Jamais deux sans trois»
PAR ISLAM Z.

LE SUCCÈS DE RIYAD

Une fois de plus, Riyad Mahrez fait la une de toute la presse
nationale et internationale. Après avoir fini 7e au Ballon d'Or
Francce Football, le voilà au somment de l'Afrique après avoir
remporté le Ballon d'Or continental. Un succès amplement
mérité pour sa saison stratosphérique à Leicester City.

13

Si les supporters de l'équipe nationale étaient certainement ravis de voir
Mahrez triompher, ses
équipiers en équipe nationale ont tenu à partager
sa joie. Arrivé hier matin,
il a reçu un accueil digne
des plus grandes Rock
Star. En effet, tous les
joueurs l'ont félicité pour
sa consécration largement
méritée au vu de sa saison
exceptionnelle. Un geste
qui a ému le joueur qui
affichait un sourire qui en
disait long sur sa joie
d'avoir offert à l'Algérie un
3e Ballon d'Or africain
après Belloumi et Madjer.

"Alors qu'il a mené Leicester City à un
improbable titre de champion
d'Angleterre, le milieu offensif algérien des
Foxes Riyad Mahrez a été élu Joueur africain de l'année ce jeudi, lors du gala de la
Confédération africaine de football (CAF),
à Abuja (Nigeria). Avec 361 voix, il a
devancé le Gabonais du Borussia
Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang (
313 votes) et le Sénégalais de Liverpool
Sadio Mané (186 votes). Mahrez apporte
un 3e Ballon d'Or africain aux Fennecs
après Lakhdar Belloumi (1981) et Rabah
Madjer (1987), l'auteur d'une talonnade
célèbre qui avait offert à Porto la Ligue des
champions 1987."

Eurosport : «Mahrez bat
Aubameyang»

"L'Algérien de Leicester City, Riyad
Mahrez, a été désigné meilleur joueur africain de l'année 2016. Il bat Aubameyang et
Sadio Mané. Après avoir mené son équipe
à un exploit en raflant le titre de Premier
League, l'Algérien a aussi récolté le titre de
PFA Player of the Year et a terminé 7e au
classement du Ballon d'Or France Football"
Sky Sports : «Le talisman de
Leicester»

Ils ont pris des
photos souvenirs

Par ailleurs, les joueurs de
l'équipe nationale, à l'image de Brahimi, Bentaleb et
autres Belkaroui n'ont pas
raté l'occasion pour
immortaliser ce moment
avec la star de la journée.
En effet, tout le monde a
voulu prendre sa petite
photo souvenir avec le
Ballon d'Or africain.
Maintenant, il s'agit de se
remettre en selle pour préparer convenablement la
suite des évènements.

Les félicitations
de Gourcuff

Bien qu'il ait quitté la
sélection nationale au
mois de mars dernier, l'ancien sélectionneur national, Christian Gourcuff, n'a
pas oublié pour autant son
ancien joueur. Interrogé en
conférence de presse, l'actuel coach du Stade
Rennais a fait savoir : "Je
tiens à féliciter Riyad pour
cette distinction. Je pense
que c'est amplement mérité pour lui. C'est un excellent joueur et je suis très
heureux pour lui." Cela
dénote de la grande complicité qui existait entre
les deux hommes.

"Le talisman de Leicester City a été élu
meilleur joueur africain de l'année. Avec
son parcours incroyable, il a mené son
équipe vers un titre historique en Premier
League. Il devance Aubameyang et Sadio
Mané."
Goal : «Mahrez détrône
Aubam»
"L'AS algérien de
Leicester City détrône Aubameyang
pour s'adjuger le
titre de meilleur joueur africain de l'année.
Il coupe l'herbe sous le pied du Gabonais
qui visait une seconde victoire consécutive.
Nominé pour la toute première fois,
l'Algérien a fait le nécessaire pour s'adjuger le graal au prix d'une saison fantastique avec Leicester City qui se retrouve
menacée de relégation cette saison. Il
devient le premier Algérien depuis
l'illustre Madjer à remporter cette distinction."
The Daily Mail : «Encore une

distinction pour Mahrez»
"L'ailier international algérien de
Leicester City a atteint l'apogée en parvenant à rafler le titre de meilleur joueur africain de l'année. Auteur d'une saison à 17
buts et 11 passes décisives, le joueur a réussi
d'autres exploits en équipe nationale algérienne en délivrant 5 passes décisives et en
marquant 2 buts en 5 matchs. Il devance

CE SERAIT LA
TOTALE SI ON
GAGNE LA CAN”

Arrivé à Sidi Moussa à 9h30, Riyad Mahrez a accordé cet entretien au site
officiel de la FAF. Fatigué, mais content quand même, il promet de faire tout
son possible pour tirer l'EN vers le haut lors de cette CAN.
Que peut-on penser ou
ressentir lorsqu'on reçoit un
tel trophée ?

dans ma chambre, j'ai retrouvé
Yacine Brahimi. Il était fier de
moi… Ça fait plaisir.

Gagner la CAN serait la
totale ?

Beaucoup de fierté. Je suis
content de cette distinction. Je
remercie tous mes coachs, mes
entraîneurs, mes présidents…
quand on reçoit un titre comme
celui-là, on pense à nos coéquipiers grâce à qui on est arrivé
jusque-là.

Non, pas du tout. Il va me
motiver encore plus et me pousser à me donner à fond pour les
supporters algériens qui me soutiennent chaque jour.

Vous êtes arrivé tôt ce matin,
quel accueil vous ont réservé
vos coéquipiers ?

Comment une distinction
comme ça peut vous booster
pour la CAN ?

Ils ont été fiers de moi. À
mon arrivée, certains joueurs
étaient toujours au lit. Les
autres m'ont félicité. Je suis allé

Ce trophée va mettre plus de
pression sur vous, non ?

C'est un titre individuelle,
pas collective… Elle peut me
booster et j'espère que ça se
répercutera sur le groupe.

Ah oui, bien sûr. Gagner la
CAN serait super. J'espère de
tout cœur qu'on réussira un bon
coup au Gabon. Je ferai tout
pour tirer le groupe vers le
haut. Bien sûr, il n'y a pas que
moi, y a d'autres joueurs qui
peuvent le faire.

Optimiste donc pour la
CAN…

Optimiste oui, on ne peut pas
partir pessimiste. Mais avec les
mots, ça ne ramène rien. Il faut le
prouver sur le terrain.
I. Z.

Belkaroui :
«Un
honneur
pour
toute
l'Algérie»

"Un honneur
pour tous les
Algériens, j'aimerais qu'il
continue sur sa
lancée. On est
heureux pour
lui. Etre
meilleur en
Afrique, c'est
pas facile, avec
tous les
joueurs qu'il y a
en Afrique… Il
faut le faire. "

Meftah :
«ll nous
a tous
rendus
heureux»

Brahimi : «Ryad le mérite»

"Mahrez
nous a
ramené son
trophée à
Midi, on a
pris des
photos et
fêté ça avec
lui. On a
tous été
contents
pour lui. On
est fiers de
le compter
parmi nous.
"

"Ryad a le profil pour gagner ce titre. Il
le mérite largement. Je le félicite pour
cette distinction. "

Aubameyang, ce gentleman
Bien qu'il ait été son concurrent le plus sérieux pour le Ballon d'Or, l'attaquant
du Borussia Dortmund, Pierre-Emerik Aubameyang, s'est montré d'un très grand
fair-play. Bon joueur, l'ancien de l'ASSE a tenu à féliciter Mahrez pour son trophée. Un geste de grande élégance entre deux rivaux qui se vouent un grand respect.

Il lui lance un défi pour la CAN

Après avoir pris la photo souvenir avec lui, le Gabonais a posté un message sur
les réseaux sociaux qui s'apparente directement à un challenge qu'il lance à
Mahrez. En effet, on pouvait aisément lire : "Félicitations. Je te verrai à la coupe
d'Afrique des nations." Un message qui peut être interprété comme un défi que
vient de lancer Aubameyang à Mahrez pour la compétition continentale.
I. Z.

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

14

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

MOB

NAHD

Le deal devrait finalement se concrétiser entre le NAHD et le PAC

Vers un échange
Daouadji-Harrouche
Nous l'avions déjà
évoqué dans une de nos
précédentes éditions, et
le temps semble avoir
forcé cette transaction à
voir le jour.

de contrat avec le NAHD. Une résolution
que les deux présidents nahdiste et paciste
auraient validée. Il ne resterait, selon une
source digne de foi, que la concrétisation
de ce transfert, après l'officialisation de la
résiliation du prêt du joueur avec l'ESS. Un
recrutement qui ne manquera pas de ravir
le coach Alain Michel, lequel a bien signifié
à ses dirigeants que son équipe était en
manque d'un attaquant de couloir.

PAR MOHAMED ADRAR
Le Nasria est sur le point de s'offrir les
services de l'actuel attaquant de l'Entente
de Sétif, à savoir Daouadji Abdellah. La
transaction devrait se faire dans les jours à
venir, puisque nous avons appris que le
président du Paradou AC Kheireddine
Zetchi serait sur le point de récupérer son
joueur, prêté à l'ESS l'été dernier. Une fois
le joueur récupéré, le joueur rejoindra les
rangs du Nasria, en signant un contrat de
18 mois au profit du NAHD. Seulement,
deux clauses importantes seront incluses
dans le deal, puisque le PAC récupérera en
échange les services de son ex-meneur de
jeu Hocine Harrouche, mais la clause la
plus importante verra le joueur reprendre
le chemin du PAC, au terme de ses 18 mois

Ferhat sera victime de cette
transaction
Si le deal venait à se confirmer, le Nasria
tiendra ainsi sa sixième recrue en ce mercato hivernal, et comme la LFP n'en autorise
que cinq, les dirigeants nahdistes seront
dans l'obligation de sacrifier une de leurs
cinq recrues déjà engagées cet hiver. Et en
faisant les comptes, il semblerait bien évident que le jeune Ibrahim Ferhat sera la
victime parfaite de ce deal, puisque si
Laribi et Coumbassa ne peuvent plus être
retirés, vu leur participation au match
contre le PAC, alors qu'Ouertani et Satli
font partie des joueurs confirmés sur qui le
coach Michel compte énormément lors de
la phase retour du championnat, il ne restera plus que le jeune Ferhat à sacrifier pour
faire de la place au jeune Daouadji, affaire
à suivre.
M. A.

fant de Tizi Ouzou a confirmé sa décision de rester au
NAHD, lui qui devra
batailler ferme pour tenter
de faire mieux que lors de
la phase aller, lors de
laquelle il n'avait disputé
que deux matchs en tant
que titulaire.
Il a rejoint le groupe hier à Gammarth
Aussitôt avoir confirmé
sa décision de rester au

Doukha souffre
du
tendon…
Non aligné lors du match amical disputé

Jeudi dernier face à l'AS Metline, le
gardien de but Azzeddine Doukha souffre
d'une légère blessure au tendon, qui
l'empêche de s'entraîner normalement
avec le groupe. Doukha est d'ailleurs mis
au repos par le coach Michel depuis trois
jours, lui qui ne s'entraîne pas avec le
groupe, à cause de cette blessure.

… Et Khacef
des adducteurs

Doukha n'est pas le seul joueur nahdiste
qui souffre d'une blessure, puisqu'en plus
d'El-Orfi qui souffre d'une déchirure aux
adducteurs, le jeune Mohamed-Noufel
Khacef est lui aussi pris en charge par le
staff médical de l'équipe, pour cause
d'une blessure aux adducteurs, laquelle

l'a empêché de prendre part au dernier
match amical face à l'AS Metline.

Entraînement hier
matin
à El-Marsa
Après avoir donné la réplique à la

formation de l'AS Metline avant-hier
après-midi au stade de Bizerte, les Sang
et Or ont effectué hier matin leur unique
séance d'entraînement de la journée. Une
séance qui a eu lieu sur le terrain du
stade d'El-Marsa, où il a été plutôt
question de débriefer le match de la veille
et préparer la rencontre du lendemain qui
opposera le Nasria au CS Hammam Lif.

Repos
l'après-midi
Pas d'entraînement au menu d'hier après-

midi, les coéquipiers de Sofiane Bendebka
ont bénéficié d'une demi-journée de
repos, où il a été question pour la plupart
d'entre eux de rester dans leurs
chambres pour se reposer et s'offrir une

Vainqueurs de l'AS Metline sur le score de trois buts
à un, grâce à des réalisations d'Ouali, Aït-Abdelmalek
et Attia, les Sang et Or ont plutôt réussi leur première
sortie amicale en terre tunisienne. Le coach Alain
Michel, qui a fait tourner son effectif lors de cette partie, en alignant la majorité des joueurs qui étaient à sa
disposition, a profité de cette occasion pour émettre
une première évaluation sur la forme de ses joueurs,
notamment ceux que le club vient tout juste de recruter. Un bon premier test d'évaluation pour le coach
Alain Michel, qui a bien apprécié l'adversité d'en face,
en dépit du fait que cette formation de Metline n'était
pas plus qu'une formation de D3 tunisienne. Cette victoire est certes anecdotique, mais elle permet d'entamer ce stage de Gammarth du bon pied, en attendant
d'autres rencontres face à des formations plus
coriaces.

6 joueurs non utilisés
Six joueurs et non des moindres n'ont pas été alignés par le coach Alain Michel à l'occasion de cette
rencontre, et ce pour différentes raisons. En effet,
Mohamed-Noufel Khacef, Azzeddine Doukha et
Mohamed Herida ont été tous les trois ménagés par le
coach hussein-déen pour de petits bobos. Blessé,
Hocine El-Orfi n'a pas été aligné lors de cette rencontre. Enfin, les deux jeunes Rahmoun et Chadi n'ont
pas eu la chance d'être de la partie, le coach Michel n'a
pas jugé utile de les aligner lors de cette partie, ils le
seront probablement lors des prochaines sorties de
l'équipe.
M. A.

Saïd Ferguène poursuivra
son aventure avec le Nasria
Nasria, Saïd Ferguène a été
instruit pour rejoindre ses
coéquipiers en Tunisie,
avec lesquels il devra bosser et bien travailler pour
être fin prêt pour aborder
la seconde moitié de saison. Le N°7 nahdiste était
d'ailleurs attendu hier soir
à Gammarth, où il devait
réintégrer le groupe pour
entamer une nouvelle ère.
Ferguène sera devant un
nouveau défi, celui de tenter de convaincre son coach
de lui accorder d'autres
chances et pourquoi pas de
gagner sa place de titulaire
sur l'échiquier nahdiste, lui
qui possède clairement les
qualités pour percer, il suffit seulement qu'il soit fort
psychologiquement et d'y
croire en ses capacités.
M. A.

Un bon premier
test d'évaluation

Ouertani et Laribi brillent déjà
Ce match a, avant tout, permis au coach Alain
Michel d'évaluer l'état de forme de ses nouvelles
recrues, d'autant plus que la plupart d'entre elles
étaient inactives lors de la première moitié de saison.
Le coach nahdiste a, d'ailleurs, aligné ses cinq recrues
hivernales, à l'occasion de cette rencontre, parmi elles,
deux ont particulièrement brillé. Il y a eu tout
d'abords, la très belle prestation de Mehdi Ouertani,
aligné au milieu de terrain et qui a sorti un match
plein. Laribi Hocine n'a pas été en reste, lui qui a été
aligné en position de sentinelle juste devant la défense, un poste qu'il a souvent occupé lorsqu'il évoluait à
la JSM Béjaïa sous la coupe d'Alain Michel, et le moins
que l'on puisse dire est qu'il a été excellent.
Coumbassa a lui rendu une copie intéressante, même
s'il peut réellement beaucoup mieux faire. Quant à
Satli et Ferhat, les deux joueurs ne pouvaient être
jugés pour leur prestation face à un adversaire qui n'a
pas vraiment mis la défense nahdiste à contribution.

Il a fini par accepter la condition de la direction

Revirement de situation à 180° dans le dossier
Saïd Ferguène, alors qu'il
était tout proche de la porte
de sortie, le N°7 nahdiste
poursuivra finalement son
aventure avec le Nasria jusqu'à la fin de la saison. en
effet, et alors que la direction du club avait posé une
condition au joueur pour
pouvoir continuer à porter
le maillot hussein-déen, à
savoir celle de réduire son
salaire de moitié, l'ex-pensionnaire de la JS Kabylie
avait refusé cette condition,
avant de finir par l'accepter. Ferguène qui a rencontré les dirigeants du club
dans la journée d'avanthier a fini par confirmer sa
décision de rester, tout en
voyant son salaire revu à la
baisse. C'est ainsi que l'en-

Vainqueurs de l'AS Metline

Ils récupéreront leurs passeports demain matin

Khiat et Gasmi rejoindront
Gammarth dimanche après-midi
Alors que le groupe nahdiste se trouve sur place à
Gammarth depuis le 2 de ce
mois de janvier, deux joueurs
manquent toujours à l'appel
pour un souci de passeport. En
effet, Abdelghani Khiat et
Ahmed Gasmi n'ont toujours
pas rejoint le groupe, faute de
passeport, qu'ils avaient déposé depuis quelques jours au
niveau du consulat de France
pour obtenir un visa de séjour

Après avoir livré leur premier match test
jeudi dernier face à la formation de l'AS
Metline, les Sang et Or seront face à un
test grandeur nature, lorsqu'ils auront à
affronter cet après-midi sur le terrain du
stade communal de Hammam Lif la
formation locale du CS Hammam Lif,
pensionnaire de la Ligue 1 tunisienne. La
rencontre va servir de vrai test pour le
coach Alain Michel face à une formation
de l'élite tunisienne, un adversaire
d'envergure qui constituera un véritable
sparring- partner de qualité pour le
Nasria.

Crabe pour
C'est désormais officiel. Le
milieu de terrain Nassim
Bouchema s'engage avec le
Mouloudia de Béjaïa et devient
ainsi la troisième recrue
hivernale des Crabes.
PAR BADIS BESSAI
Très active lors de ce mercato
d'hiver, la direction du MOB s'est
attaché hier les services de l'ex-joueur

dans l'Hexagone, mais qu'ils
n'ont pu récupérer à ce jour.
Les deux joueurs ont tout fait
pour récupérer leur passeport,
mais en vain. Fort heureusement pour Khiat et Gasmi,
mais aussi pour le coach
Michel qui attend ses deux
poulains avec impatience, la
situation s'est décantée, puisqu'il est prévu qu'ils récupéreront leur passeport demain
dimanche dans la matinée,
avant de pouvoir rejoindre le
groupe dans l'après-midi. Une

très bonne nouvelle pour le
coach nahdiste qui aurait certes
aimé récupérer ses deux poulains plus tôt, mais qui ne manquera pas de se réjouir de les
avoir de nouveau sous sa
coupe, essentiellement pour
Gasmi qui a besoin de travailler davantage pour tenter
de retrouver sa forme optimale, contrairement à Khiat qui a
été au top physiquement que
techniquement lors de la première phase du championnat.
M. A.



Boulemdaïs attend
le retour de Hamar

18 mois

Le mercato des Crabes est à
présent, réussi. L'officialisation
de la venue de Boulemdaïs fera
de lui la quatrième recrue
hivernale du club phare de la
Soummam. En effet, Hamza
Boulemdaïs est sur le point de
rejoindre les rangs des Vert et
Noir, L'ex-attaquant de l'ES Sétif
semble avoir tout bouclé avec la
direction du club et n'attend que
sa libération pour le voir
parapher son contrat. Le
Constantinois compte attendre le
retour du boss sétifien Hassen
Hamar qui est parti à l'étranger
et le rencontrer samedi à son
retour, afin de récupérer sa
lettre de libération et résilier le
contrat le liant au club des
Hauts-Plateaux. Une résiliation
qui ne devrait pas poser
beaucoup de problèmes, selon
lui, car tout est réglé avec les
Aigles noirs qui souhaiteraient, à
leur tour, se détacher de ses
services. L'ancien joueur du CS
Constantine aurait donc donné
son accord de principe aux
dirigeants mobistes, qui
officialiseront avec lui dès le
début de la semaine prochaine.

du CR Belouizdad. Le milieu de terrain de 28 ans a paraphé un contrat de
18 mois en la présence de son père et
de son agent Rachid Redjradj. Au
cours de la présentation qui s'est
tenue au niveau de l'hôtel des
Hammadites à Tichy, nous avons
recueilli les premières impressions de
la nouvelle recrue mouloudéenne qui
a posé avec le maillot du MOB tard
dans la journée.
B. B.

«Je vais me battre
sur le terrain pour
les Vert et Noir»

Votre première réaction après
cette signature au MOB…

C'est un honneur pour moi de
signer dans un aussi grand club que
le MOB. Je souhaite tout d'abord
remercier la direction qui m'a
contacté aussitôt que ma libération
a été signée et qui a tout fait pour
faciliter mon transfert au club, la
procédure n'était nullement compliquée, ça s'est passé très rapidement.
Je suis donc ravi aujourd'hui de me
battre sur le terrain sous les couleurs des Vert et Noir et de donner
le maximum de moi-même pour
aider le club à se maintenir en
Ligue 1 Mobilis.

Les choses sont très
compliquées au MOB, comment
voyez-vous la suite du
championnat ?

Le MOB clôture actuellement le
classement de la Ligue 1 Mobilis,
une place très peu confortable
mais je sais une chose, c'est qu'en
football rien n'est impossible, le
maintien est à la portée du MOB
car très peu de points séparent
actuellement les équipes au
classement général. Je me
donnerai à fond pour ne pas
décevoir et je donnerai tout ce qui
est en ma possession afin
d'améliorer les résultats du club.

Boussaâda jette l'éponge

L'entraîneur par intérim des Crabes a
comme attendu précédemment résilié son
contrat hier matin et ceci après
l'officialisation de la venue du nouvel
entraîneur Mohamed Henkouche qui a
entamé son travail hier matin. Le
préparateur physique Abdelwaheb
Boussaâda qui a pris les commandes de
l'équipe après le départ de Bouzidi ne
souhaitait apparemment pas travailler avec
le nouvel entraîneur Hankouche et a préféré
quitter le club.
Kacem Salim prend le relais
Ce sera Kacem Salim qui accompagnera
Henkouche lors de sa mission dans la ville
de Yemma Gouraya et qui occupera le poste
de préparateur physique de l'équipe.
L'officialisation de Kacem au poste de
responsable physique du Mouloudia de
Béjaïa a été faite immédiatement après la
résiliation de Boussaâda, en effet
Henkouche a proposé le nom de son futur
adjoint et la direction du club a sur-lechamp accepté la décision du coach.
L'homme en question a donc entamé son
travail au cours de l'entraînement d'hier et
sera donc mobiste pour la suite de
l'exercice sportif actuel.

La rencontre contre
l'USM Alger reportée

belle sieste. Par ailleurs, d'autres joueurs
ont choisi de s'offrir une petite virée à
Tunis.

Second test cet
après-midi face
au CS Hammam Lif

BOUCHEMA

Apres avoir effectué un premier report d'une
semaine sur les dattes des rencontres de la
première journée de la phase retour du
championnat de Ligue 1 Mobilis, chose qui
n'a pas convaincu le club béjaoui avec
l'absence de ses joueurs convoqués aux
différentes compétitions internationales, la
Ligue de football professionnel décale la
date de la rencontre qui opposera les Vert
et Noir de Béjaïa au club algérois de l'USM
Alger et reporte le match à une date
ultérieure.
B. B.

Sidibé et
Benmelouka
manquent
à l'appel

Apres la reprise
effectuée il y a une
semaine de cela et
voilà que cinq
séance
d'entraînement
sont déjà passé
sans que les deux
joueurs ne donne
signe de vie. En
effet le milieu
défensif Malien
Soumaila Sidibé et
l'axial Ammar
Benmelouka ont
carrément disparu
après le dernier
match de la phase
aller qui a vu le
MO Béjaïa
affronter le
Chabab Aouras
Batna au sein de
l'Unité maghrébine
à Béjaïa.
B. B.

Entraînement matinal hier

Le nouveau coach, fraîchement débarqué au club, a convoqué ses
poulains à se présenter au stade de l'Unité Maghrébine hier matin
pour effectuer une première séance d'entraînement sous l'ère
Henkouche. Les joueurs ont donc eu le droit à une activité physique
intense afin d'être prêts à corriger les lacunes de la phase aller. La
séance s'est déroulée dans la convivialité la plus totale avec des
joueurs qui présentent un moral en acier.

11



Toujours sans
gardien de but

Un mot pour les fans…

Je suis impatient de fouler la
pelouse de l'Unité Maghrébine avec
sur mes épaules le maillot mobiste
et à mes côtés les milliers de Crabes.
Par cette même occasion je voudrais
passer un message aux amoureux
du club et les rassurer en leur
disant que rien n'est encore joué et

qu'il reste encore 15 rencontres pour
la fin de la saison, je leur demande
donc de bien rester à nos côtés et
nous soutenir lors de nos rencontres, chose qui est très essentielle, car en ces moments l'union de
tous est primordiale, et de notre
part on promet de nous sacrifier
pour sauver le club.

HENKOUCHE

entame sa mission

C'est avant-hier au cours de la
réception organisée par la
direction du club à l'hôtel des
Hammadites que l'exentraîneur de l'ASM Oran s'est
réuni avec ses nouveaux
poulains en la présence de
l'ensemble des dirigeants
mobistes.
Mohamed Henkouche a
profité de l'occasion pour faire une
prise de contact globale avec le
personnel du club. Le lendemain
matin le nouveau coach fraîchement
débarqué au club a pris les
commandes de la séance
d'entraînement matinale en signant
ainsi sa première journée sous les
couleurs Vert et Noir. Aussitôt
installé, le natif de Mascara est très
vite entré dans le vif du sujet.
L'entraîneur du MOB et lors de la
discussion qu'il a eue avec ses
joueurs, a joué la carte de
l'assurance, lui qui a confié aux
camarades de Baouali que
l'opération rachat débutera dans
moins d'un mois, à l'occasion du
match qui les opposera au CS
Constantine et que s'ils parviennent
à reprendre la confiance qui leur a
manquée lors des dernières
rencontres, les bons résultats
reviendront sans aucun doute dans
la maison béjaouie. Sur la lancée, le
coach a affirmé qu'il ne badine pas
avec la discipline et qu'il ne tolérera
aucun dépassement. Le discours
motivant qu'il a tenu portait

Avec la probable signature de
Boulemdaïs au cours des jours à
venir, le MOB ne disposera que
d'une seule licence de libre qui
sera très sereinement réservée à
un gardien de but pour enfin
avoir une réelle assurance dans
les bois, cependant la question
du prochain portier susceptible
de porter le maillot du club le
plus populaire de la Soummam
reste toujours dans le flou le
plus total.



Ghoul serait le plus
proche du club

La libération du gardien du CS
Constantine se présente comme
une aubaine qui profitera à la
direction technique du MOB.
Cette option permettra, sans
doute, aux dirigeants d'avancer
dans leur démarche et de boucler
le mercato. Toujours au chevet
du Keeper Mansouri qui a émis le
souhait de quitter le navire
usmiste et qui est confronté à un
problème de libération, puisque
la direction de Soustara refuse
catégoriquement son transfert,
ce refus laisse savoir que les
Crabes s'y sont désintéressés.
Nadjib Ghoul prendra
probablement le siège manquant
du train mobiste et sera
apparemment le nouveau gardien
de but du Mouloudia de Béjaïa.
La direction du club de Yemma
Gouraya entamera les
pourparlers très prochainement
avec le désormais ex-portier du
CS Constantine dans le but de
s'attacher de ses services.



La libération de Daïf
n'est que question de
jours

également sur la motivation, la
remobilisation de ses troupes était
donc à l'ordre du jour. L'expérience
de l'ancien entraîneur du CR
Belouizdad va certainement lui
permettre de bien gérer le groupe
mobiste. Son rôle de leadership
l'aidera beaucoup dans son travail,
une tâche difficile et une mission
très risquée attendent donc
Mohamed Henkouche, qui aura
pour but de mener l'équipe vers le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
B. B.

Cela fait maintenant une année
et demi que le gardien bônois
fait partie de l'effectif mobiste,
lui qui ne possède que quelques
minutes de jeu en son compte et
qui n'aurait pas convaincu les
dirigeants de son équipe est sur
le point de quitter le MOB pour
aller tenter sa chance dans une
autre équipe. En effet le portier
Daïf Ammara ne fait pas
l'unanimité à Béjaïa, chose qui a
obligé les responsables du club à
se mettre à la recherche d'un
gardien de but plus compétant
que ce dérnier.
B. B.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

10

USMH

CRB

3 nouveaux joueurs engagés par Hadj Mohamed

BADOU ZAKI

Match amical
contre la
réserve

D'après des informations qui ont filtré du
camp d'entraînement
des Rouge et Blanc à
Aïn Benian, le staff
technique aura programmé un match
amical pendant la
semaine.
L'adversaire n'est
autre que l'équipe réserve du
Chabab. Un
deuxième rendez-vous amical, comme
rapporté par
nos soins,
pourrait avoir
lieu contre un
adversaire à
déterminer. Si le
staff technique ne
trouverait pas un
sparring-partner, il est
possible de tenir un
deuxième rendez-vous
contre la réserve du
même club.

SATISFAIT
DU RECRUTEMENT

PAR AMINE NAOUFEL

Les appréhensions des supporters du Chabab de Belouizdad
concernant les risques d'un mercato
hivernal raté se sont vite dissipées à la
faveur du travail titanesque effectué
dans ce sens par le président Hadj
Mohamed. Trois joueurs et pas des
moindres sont venus grossir les effectifs belouizdadis. Il s'agit des
meilleurs joueurs de l'Olympique de
Médéa, Mohamed-Amine Hamia,
Mokhtar Lemhène et Mohamed
Heriat. Ces derniers ont signé chacun
un contrat de 30 mois au profit du
club. D'autres joueurs sont également
inscrits dans le radar du nouvel
homme fort des Rouge et Blanc de
Laâqiba. L'on cite tout particulièrement le buteur du Chabab de Batna,
Aribi, et le milieu de terrain du charme de l'USM El-Harrach, Harrag. La
signature de ces deux derniers pour le

Après sa consécration
africaine (Ballon d'Or)

MAHREZ SUR
TOUTES LES
LÈVRES À AÏN
BENIAN

L'international algérien Ryad Mahrez
est le meilleur joueur africain. Le
joueur de Leicester City a reçu son trophée jeudi soir au Nigeria. La consécration de Mahrez a fait le buzz dans le
camp d'entraînement du Chabab de
Belouizdad à Aïn Benian. C'est ce que
nous avons appris de sources proches
du groupe belouizdadi. La consécration
de Mahrez, la troisième du genre pour
le football algérien après Belloumi
(1981) et Madjer (1987), a été longuement commentée par les coéquipiers
de Boubekeur Rebih. Pour eux, leur
compatriote n'a nullement volé sa distinction mettant en valeur la saison
2015/2016 exceptionnelle réalisée par
le joueur en question avec les Foxes.
Mahrez a conduit son équipe, considérée jusque-là comme un petit poucet
du football anglais, à une consécration
en championnat. Des performances
exceptionnelles ayant permis à Mahrez
d'être élu aussi meilleur joueur de la
Premier League. Les joueurs du CRB qui
ont souligné, apprend-on encore, leur
fierté du nouveau Ballon d'Or africain,
ont souhaité qu'il enchaîne par un titre
continental en prévision de la CAN prévue du 14 janvier au 5 février de l'année en cours au Gabon.
A. N.

CRB n'est qu'une question de jours,
voire d'heures. L'entraîneur de l'équipe, Badou Zaki, en est grandement
satisfait. Après avoir nourri des
doutes s'inquiétant de l'avenir de
l'équipe en raison des blocages enregistrés dans l'installation du nouveau
président et le retard cumulé dans
l'opération du recrutement, le technicien marocain aura été agréablement
surpris par l'aboutissement des négociations avec plusieurs joueurs. Il n'a
pas manqué d'ailleurs d'exprimer
toute sa satisfaction de la qualité des
joueurs qui vont renforcer l'équipe en
prévision de la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1
Mobilis. C'est ce qu'a déclaré l'ancien
coach des Lions de l'Atlas à Hadj
Mohamed lors d'une entrevue à
l'Ecole supérieure de l'hôtellerie d'Aïn
Benian où l'équipe est présentement
en regroupement. L'information nous
la tenons de sources proches de la

La conférence de presse
du boss n'a
pas eu lieu...

Nous avons annoncé dans une précédente édition que le
président Hadj
Mohamed allait
tenir une conférence de presse le 6
janvier, mais le rendez-vous n'a pas eu
lieu finalement.
Cela confirme nos
informations selon
lesquelles la date
arrêtée n'était officielle. C'était juste
une intention émise
par Hadj Mohamed
de rencontrer les
gens de la plume
afin de leur expliquer ses projets
pour le club phare
du quartier de
Laâqiba.

... Il prévoit
un grand
hôtel au
Caroubier

Parmi les projets
inscrits dans le
plan d'action de
Hadj Mohamed est
la réhabilitation du
centre sportif du
Caroubier. Selon les
informations en
notre possession,
le dirigeant en
question compte
ériger un hôtel au
Caroubier qui sera
réservé à l'hébergement des joueurs.
Une manière pour
lui de réduire la
facture de la location des joueurs
venus des autres
villes du pays ou de
l'étranger.
A. N.

maison algéroise indiquant que
Badou Zaki souhaite, au moins, l'arrivée d'un autre milieu de terrain. Il
serait, selon nos sources, derrière la
proposition faite à Hadj Mohamed de
ramener l'international militaire,
Harrag.
Des solutions
supplémentaires
La satisfaction du patron du staff
technique du CR Belouizdad est
somme toute logique dans la mesure
où les joueurs recrutés offrent des
solutions tactiques concrètes au coach.
A commencer par le buteur Hamia
qui semble, faut-il le souligner, avoir
le profil requis pour donner un nouveau souffle à la ligne d'attaque peu
prolifique pendant la phase aller. Les
Heriat et Lemhène sont, eux aussi, des
milieux de terrain besogneux qui peuvent régler les problèmes décelés pendant la phase aller.
A. N.

Bouchema
récupère ses
papiers

Son recrutement coûterait 1,8 milliard

Hamia met la pression
sur Harrag
Les supporters du Chabab ont attendu vainement la
signature du milieu de terrain de l'USM El-Harrach, Harrag.
Alors que ce dernier devait apposer sa signature jeudi tard
dans la soirée, il ne l'a pas fait finalement.
Il semble que la nouvelle
cible de Hadj Mohamed tergiverse encore. D'autant plus que
le joueur en question voudrait
plutôt terminer la saison avec
les Jaune et Noir d'El-Harrach
pour pouvoir en juin prochain,
date à laquelle son bail arrive à
terme, négocier librement avec
les clubs souhaitant s'adjoindre
ses services. A en croire des
sources très au fait du dossier
de Harrag, il semble que le
joueur n'est pas contre de
rejoindre les rangs du CRB,
mais il préfère le faire en juin
prochain. Voulant absolument
conclure la transaction avant la
clôture du marché des transferts d'hiver le 15 janvier prochain mettant sur la table pas
moins de 1,8 milliard de centimes, le président du Chabab
aura trouvé l'astuce. Dans la
mesure où Harrag est un ami
proche de Hamia, ce dernier
est désormais chargé de profiter de leur présence les deux
au stage de l'équipe nationale
militaire à Ben Aknoun, afin de
tenter de le convaincre de
répondre favorablement aux
sollicitations des Rouge et
Blanc de Belouizdad. Hamia
aura établi un rapport verbal
favorable sur la situation du

CRB qui évolue positivement
depuis la venue du nouveau
président Hadj Mohamed.
Le NAHD entre en
scène
Le dirigeant belouizdadi se
doit, par ailleurs, de faire face à
la concurrence désormais
imposée par le NA Hussein

Dey. A en croire les mêmes
sources, il semblerait que le
président Ould Zmirli serait
tenté par le profil de Harrag.
C'est dire toute la complexité
de la mission pour Hadj
Mohamed de conclure le transfert du joueur de l'USMH malgré l'accord trouvé avec Laib.
A. N.

Le milieu de terrain
Bouchema est officiellement libéré par le
Chabab. Le joueur en
question a récupéré
jeudi dernier ses documents. Sa prochaine
destination serait le
Mouloudia de Béjaïa où
il est en contacts
avancés avec ses dirigeants.

Zeghli
intéresse le
MC Oran

Après avoir buté sur le
refus de la direction du
CRB de le repêcher, le
défenseur Zeghli est
reparti à la recherche
d'un club employeur. A
ce titre, nous apprenons qu'il aura été proposé au Mouloudia
d'Oran en vue d'un
éventuel recrutement
pendant le présent
marché des transferts
d'hiver.

Mondial
militaire :
l'éviction
de Khoudi
confirmée

Comme annoncé dans
une précédente livraison, le défenseur du
CRB, Khoudi, n'est pas
concerné par la participation avec la sélection nationale militaire
au mondial de la catégorie qui aura lieu la
deuxième moitié du
mois en cours à Oman.
Le joueur en question a
été autorisé d'ailleurs
par l'entraîneur de l'EN
militaire, Boutadjine,
de quitter le camp
d'entraînement des "
militaires ". L'enfant de
Bordj Menaïel a vite
fait de rejoindre le CRB
à Aïn Benian pour poursuivre la préparation
en prévision de la
phase retour de la
Ligue 1 Mobilis. Le CRB
sera représenté au
Mondial militaire par
Hamia, Draoui et
Tarikat.

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

15

Harrag ne veut pas
jouer au CRB
Annoncé au CRB, le milieu de terrain des Jaune et Noir, Chemssedine Harrag
aurait finalement refusé de rejoindre les Belouizdadis.
PAR MEHDI KABI
En stage avec l'équipe nationale militaire, l'avenir de
Chemssedine Harrag est encore
flou. En fin de contrat avec El
Harrach, ce dernier n'a pas encore renouvelé ni n'a été transféré
vers un autre club. Pendant la
soirée de jeudi, beaucoup de
rumeurs ont circulé sur son
transfert au CRB pendant ce mercato, mais en réalité le joueur en a
une toute autre idée. Selon une
source proche du joueur, Harrag
n'est concentré que sur son stage
avec l'équipe nationale militaire
et refuse d'être transféré au CRB.
Le milieu de terrain harrachi ne
compte
pas
évoluer
à
Belouizdad. Ce sont les deux présidents des deux clubs, qui se
seraient mis d'accord sur le transfert. Une situation qui a fortement déplu au jeune milieu de
terrain harrachi qui a préféré
éteindre son téléphone et
attendre qu'il soit de retour pour
régler ce problème. Ce qui est sûr

maintenant, c'est que même si
Laib s'est mis d'accord avec la
direction du CRB, rien n'a encore
été fait et il manque toujours l'accord de Harrag qui comme nous
l'avons annoncé, refuse catégoriquement d'aller au CRB. Ainsi,
son transfert n'a toujours pas été
bouclé et il faudra attendre son
retour de l'équipe nationale militaire avant de connaitre la suite.
Il veut finir la saison à
El-Harrach
Le milieu de terrain des Jaune
et Noir, ne veut pas se précipiter
avant de choisir sa prochaine
destination. Ce dernier a longuement discuté avec son agent et
voudrait finir la saison avec El
Harrach et dans le cas contraire il
voudrait avoir ses papiers afin de
choisir lui-même son prochain
club. Cependant, l'affaire est plus
compliquée et rien ne sera décidé
avant le retour du joueur de
l'équipe nationale militaire.
Comme nous l'avait annoncé le
président de l'USMH, Mohamed

Laib, les deux parties doivent se
réunir et parler d'une prolongation de contrat ou d'un départ
lors de ce mercato hivernal.
Un départ en fin de saison n'arrange pas les
affaires du club
Comme tout le monde le
sait, Chemssedine Harrag arrive en fin de contrat avec
l'USMH et sera libre de tout
engagement à la fin de la saison.
Il pourra signer pour le club de
son choix en juin prochain et
quitter son club librement et gratuitement, ce qui n'arrange en
aucun cas les affaires du club.
D'ailleurs, certains lui reprochent
son comportement nuisible à
l'équipe, surtout qu'il est au courant des problèmes financiers du
club. Son transfert cet hiver pour
un autre club pourrait remplir les
caisses d'El Harrach, ce qui permettrait à la direction de payer
quelques salaires et surtout
redonner le moral aux joueurs.
Mohamed Laib veut donc éviter

que son poulain parte
librement

et tente
de lui trouver un bon club,
car
Chemssedine
Harrag n'a pas encore fait
part de son envie de renouveler son contrat.

Les solutions qui s'offrent à Laib
Le
président
harrachi,
Mohamed Laib n'a plus que deux
solutions. Il devra soit convaincre
son joueur de signer une prolongation comme le veulent les supporters, ou le persuader de choisir un club cet hiver afin de remplir les caisses avec l'argent de
son transfert. En tout cas, dans
les deux cas, le temps est compté
et tout devra être décidé lors des
prochains jours. Dès le retour de
Harrag, il se réunira avec son
président et les deux hommes
évoqueront son avenir.
M. K.

Younès : «On reviendra
en force en championnat»
Vous avez profité de
quelques jours de repos,
comment ça s'est passé ?

Très bien, on a passé ces
quelques jours de repos à
nous ressourcer. C'était
quelques jours qui nous ont
permis de nous reposer et
de profiter de nos familles
avant la reprise du travail.

Comment s'est déroulée la
reprise ?

Dans de bonnes conditions, même si le moral n'est
pas au beau fixe. Mais on a
repris le travail et on s'est
donné à fond car on veut
faire une bonne préparation.
Pour le moment, le plus
important c'est de nous
concentrer sur le travail, on
verra pour la suite.

Pour quelles raisons le
moral n'était pas au beau
fixe ?

Comme vous le savez, on
a été éliminés de la Coupe
d'Algérie après un match
compliqué et y a aussi les
problèmes au sein du club,
mais ce n'est pas aussi grave
que cela, on tente de rester
concentrés sur notre préparation, c'est le plus important.

Quel bilan faites-vous
de cette phase aller ?
Comme tout le
monde a pu le remarquer, ç'a été très compliqué pour nous car

on a joué beaucoup de
matchs à l'extérieur et ça ne
nous a pas fait du bien.
Cependant, on a vite fait de
nous reprendre et de nous
relancer. On a réussi, à la
moitié de la phase aller, à
revenir en pleine forme et à
reprendre confiance. On a
ensuite renoué avec les bons
résultats et c'était une très
bonne chose. La bonne
ambiance est revenue au
sein du groupe et ça nous a
fait beaucoup de bien. Notre
travail a finalement payé et
on a réussi à remonter au
classement.

championnat et enchainer
les victoires. Le plus important pour nous maintenant
c'est de faire une bonne préparation afin d'être de
retour à cent pour cent lors
de la seconde moitié de
championnat. On veut
enchainer les bons résultats
et surtout réussir une bonne
phase retour. En tout cas, on
promet aux supporters de
tout faire afin de réussir un
retour en force.

Vous avez été éliminé de
la Coupe d'Algérie,
comment vous avez vécu
cela ?

Franchement, ce n'est pas
a moi de voir si oui ou non
il nous faut du renfort lors
de ce mercato. C'est au
coach et à la direction de
décider de cela, en tout cas,
s'il y a du renfort c'est tant
mieux sinon ce n'est pas
grave. De notre côté, on fera
tout afin de travailler et surtout revenir en force lors de
la phase retour en championnat.

Ça nous a vraiment déçu,
car on voulait absolument
remporter une victoire afin
de rester dans la course,
cependant, on est tombés
face à une bonne équipe de
Bordj et on a raté quelques
occasions, ce qui nous a
coûté le match. On aurait
voulu arracher la victoire
pour nos supporters car la
Coupe faisait partie de nos
objectifs. Maintenant on va
tenter d'oublier ce faux pas
et nous concentrer sur notre
préparation.

Quel objectif avez-vous
pour la phase retour ?

On veut continuer sur
notre bonne lancée en

Le recrutement est au
point mort du côté d'El
Harrach, qu'en pensezvous ?

Qu'attendez-vous de ce
stage de préparation ?

Ce sera l'occasion pour
nous de maintenir notre
bonne forme et surtout de
continuer le travail avec
notre coach. On s'entraine le
plus sérieusement possible
afin d'être à cent pour cent
pour la suite.
M. K.

Mokrani :
«Je serai de
retour à la
fin du stage»
Blessé à l'épaule, Mokrani n'a pas réussi a
rejoindre ses coéquipiers en stage de préparation à Tipaza, cependant il a rassuré sur sa blessure : "J'ai reçu un coup à l'épaule et je souffre
d'une blessure qui ne m'a pas permis de
prendre part au stage de préparation avec
l'équipe. Mon médecin m'a donné deux
semaines de repos et j'en profite afin de me soigner. Je serais de retour à la fin du stage de préparation et je prendrais part à la reprise avant le
début du championnat".

Match
amical face
à Mascara
aujourd'hui
Après la joute amicale face à O Médéa, jeudi
soir et qui s'est soldée sur une défaite de Younes
et ses coéquipiers sur le score de trois buts à
zéro, ces derniers se préparent à faire face à
l'équipe de Mascara aujourd'hui. Le premier
responsable de la barre technique harrachi
compte beaucoup sur les matchs amicaux afin
de réussir une bonne préparation et il utilisera
celui d'aujourd'hui afin de voir ou en est son
équipe physiquement. Rappelons que lors du
dernier match amical, Boualem Charef n'a pas
utilisé ses titulaires.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

16

Bouakez passe la
vitesse supérieure
Les choses sérieuses commencent pour les Lions de la Mina ! Les
joueurs, qui ont bénéficié de 10 jours de repos afin de récupérer des
efforts fournis lors de la première partie de l'exercice actuel et aussi
de passer les fêtes de fin d'année tranquillement auprès de leurs
proches, ont été appelés à reprendre les entraînements mardi soir.
PAR B. BOUGUELMOUNA
Mais à la surprise de tout le
monde, en plus du coach
Bouakez et du président
Mohamed Hamri, pas moins de
sept cadres ont brillé par leur
absence. La séance s'est déroulée
en présence de quelques joueurs
ainsi que les deux nouveaux
joueurs émigrés. Mais 48 heures
plus tard, après que la délégation
a posé les pieds à Targa dans la
ville de Ain-Temouchent, le
Tunisien n'a pas trop tardé à passer la vitesse supérieure en programmant un premier biquotidien de la semaine. Alors que la
séance de l'après-midi s'est
déroulée au stade municipal et a
été consacrée au volet technique,
l'entraînement de la matinée a
été axé naturellement sur le volet
physique. D'ailleurs, l'équipe
s'est entraînée avec acharnement
pendant environ deux heures. Le
moins que l'on puisse dire est
que les joueurs ont bien répondu
et ont donné le meilleur d'euxmêmes. Cela prouve que l'envie
de travailler existe et que le groupe souhaite plus que jamais
replacer l'équipe au milieu du
tableau.
La charge de travail
augmentée
Il ne fallait pas attendre une
éternité pour que le coach Moez
Bouakez prenne le taureau par
les cornes et passe directement la
deuxième vitesse. Il a déjà déclaré qu'il comptait profiter énor-

mément de cette préparation
pour remettre l'équipe sur les
rails et permettre aux joueurs de
se libérer, notamment psychologiquement. Du coup, il souhaite
profiter de la moindre seconde
de ce stage pour s'attaquer à tous
les volets afin que son groupe
soit au top d'ici la première journée de la phase retour contre le
NAHD au stade du 20- Août
1955.
Une phase retour décisive attend le Rapid
Si l'entraîneur Moez Bouakez
accorde tant d'importance à cette
préparation hivernale, c'est parce
qu'il sait bien qu'un parcours du
combattant attend son équipe
qui sera appelée a joué sa survie
en championnat où le Rapid doit
impérativement quitter la zone
rouge, mais ce ne sera pas facile
dans la mesure où un calendrier

Belmokhtar :
«On sauvera
le Rapid»
Comment est l'ambiance au sein du
groupe après la reprise des
entrainements ?

Il y a une très bonne ambiance au sein
de l'équipe. Avec un groupe très soudé,
l'ambiance ne peut être que détendue.
Tous les joueurs ont le moral au beau fixe
et tout le monde commence déjà à se
concentrer sur le stage d'hiver et les prochains challenges qui nous attendent prochainement.

Après 10 jours de repos, comment
vous sentez-vous ?

Très bien, merci. Je pense que ces jours
de repos nous ont permis de souffler et
de récupérer un peu des efforts fournis
durant les matchs disputés récemment.
Désormais, fini le repos et place au
sérieux et à la préparation du reste de
notre parcours.

Donc vous êtes prêts à reprendre et
préparer le reste du parcours…

très chargé attend les coéquipiers
du capitaine d'équipe, Zidane
Mohamed Amine qui se déplaceront à Alger pour affronter le
NAHD, recevoir l'USMA à
Zougari avant de se déplacer à
Oran pour jouer affronter le
MCO.
B. B.

Bahloul
ne viendra pas !

Mentionné dans cette même colonne de notre édition d'hier où on a
évoqué une éventuelle arrivée du milieu de terrain du CAB, Bilal
Bahloul, qui a émis le vœu de rejoindre le Rapid pour la deuxième
partie du championnat, d'ailleurs il a même négocié avec le manager de l'équipe Ali Houari, avant que les deux hommes soient d'accord sur tous les points. Mais le problème consistait en ce que le
joueur n'avait pas sa lettre de libération sur lui, alors il a mis le président Mohamed Hamri dans l'obligation d'appeler son homologue
du CAB, Farid Nezzar pour négocier la libération du joueur, mais le
boss du CAB a exigé plus d'un milliard pour laisser partir son
joueur, ce que Hamri a refusé catégoriquement. Ce qui laisse dire
que la venue de Bahloul à Relizane s'annonce très compliquée.

Absolument. On doit profiter de cette
trêve et de stage de préparation à AinTemouchent pour réaliser une bonne
préparation qui nous permettra de poursuivre le parcours en force. Certes, ce sera
difficile de gérer cette période qui risque de
nous jouer un tour, mais il faut dire aussi
que nous n'avons pas le choix. On doit donc
se remettre au travail et essayer de meubler
ce vide laissé par la compétition.

Avec un peu de recul, comment
évaluez-vous le parcours de votre
équipe durant cette phase aller ?

Comme tout le monde l'a constaté, on
a réalisé un parcours très honorable. On
aurait pu faire mieux, malgré ça on a surmonté tous les obstacles et cela prouve
que notre équipe est sur la bonne voie.
On regrette certains points perdus,
notamment à domicile contre le MCO,
Sétif et El-Harrach, mais il faut l'accepter
et c'est ça le football.

Désormais, comment voyez-vous la
suite du championnat ?

Je pense que la phase retour sera encore plus difficile, du moment que tous les
clubs comptent rester sur la même dyna-

mique ou, à la limite, redresser la barre.
Pour notre part, on fera tout pour garder
cet état d'esprit, afin de réussir encore
d'autres résultats positifs qui vont nous
permettre de grimper au classement et
quitter la zone de turbulences et, surtout,
de faire mieux lors de la seconde manche
de la compétition.

Sur le plan personnel, comment
évaluez- vous votre rendement ?

Vous savez, il est plutôt difficile de
s'auto-évaluer d'autant que d'autres ont
la charge de le faire, le staff technique, les
spectateurs et la presse. Mais je pense en
toute modestie avoir rempli ma mission.
Cependant, l'essentiel est que l'équipe
soit sur la bonne voie et c'est ce qui m'intéresse le plus.

Vous semblez avoir gagné la
confiance de votre entraîneur…

Ça, je ne le sais pas. Comme je viens de
vous le dire, ce qui m'intéresse, c'est le
travail et rien d'autre. Je m'entraîne régulièrement et sans relâche et j'essaye toujours de faire le maximum pour
convaincre le coach et aussi les supporteurs. Il ne faut surtout pas brûler les
étapes, je suis encore jeune et j'ai tout le
temps pour m'imposer. Par la suite, que
je joue ou non, ça reste du ressort de l'entraîneur que je dois respecter. Et pour
tout vous dire, ce n'est pas ça l'essentiel,
moi ou un autre joueur, le plus important
est que le Rapid gagne.

Tout récemment, Bouakez nous a
affirmé que vous êtes parmi les
révélations du Rapid lors de cette
phase aller, quel est votre sentiment ?

C'est toujours un honneur pour moi
d'entendre de tels propos du coach. Cela
me pousse à avoir plus de volonté et de
courage pour travailler encore plus
durant cette période, afin de convaincre
le staff technique. Maintenant si le coach
me donne ma chance, je n'hésiterai pas
un moment à donner le meilleur de moimême sur le terrain pour être à la hauteur
de la confiance placée en moi par le staff
technique.
B. B.

DRBT

Les Tadjenanetis veulent réussir
leur stage de préparation
Stationnés depuis le 2 janvier en Tunisie, les Tadjenanetis sont soumis à un travail intensif depuis leur arrivée. Le
staff technique a beaucoup de choses à revoir, donc c'est une préparation importante pour aborder la phase
retour qui s'annonce capitale pour le DRBT en quête de maintien.
De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

C'est pour cette raison que le coach
Bougherara veut réussir, il sait que son équipe
a besoin de ressources, sinon elle risque de
passer à côté comme lors de la première moitié du championnat. La préparation suit son
cours dans de bonnes conditions avec tous les
moyens mis à la disposition du staff technique. Après une première période de travail
physique, même s'il s'est montré satisfait de
ses joueurs, le coach est toujours derrière eux
pour se donner plus en leur expliquant que
sans le travail physique, il n'y a pas de technique.

9

USMA

RCR

Noubli veut rebondir à Tadjenanet
L'ex-attaquant du MCEE compte profiter de
sa venue au DRBT pour relancer sa carrière.
Lors de sa dernière apparition en match de L2,
le nouveau attaquant du DRBT n'a marqué
aucun but avant de quitter son club.
Désormais sous d'autres couleurs, il prendra
peut-être une autre dimension et il déclare
déjà qu'il veut rebondir avec sa nouvelle équipe pour relancer sa carrière. Son nouvel
entraîneur avoue être passionné par sa maîtrise et sa présence en attaque est très utile.
Match face à Chlef aujourd'hui
Prévu jeudi dernier, ce match amical a été
retardé à aujourd'hui sur décision de l'entraî-

neur Bouzidi qui n'a pas encore confirmé la
rencontre. Ce premier rendez-vous amical
face à l'ASO pourrait être bénéfique pour le
DRBT qui vise de voir à l'œuvre ses nouvelles
recrues notamment pour avoir une idée précise sur leur potentiel. Une occasion peut-être
aussi de les aider à s'intégrer au groupe et de
trouver la cohésion avec leurs camarades sur
le terrain.
Guitoun : «L'équipe présentera
un visage conquérant au retour»
Le défenseur central et capitaine de
l'équipe, que nous avons réussi à joindre
par téléphone, nous a dit que ce stage est
une aubaine pour ses camarades pour se

rattraper et se relancer lors de la phase
retour. Lui et ses camarades, nous rassuret-il, sont en train d'effectuer une bonne préparation : "Tout le monde travaille d'arrache pied pour que chacun puisse se
remettre d'aplomb. Une bonne ambiance
règne au sein du groupe qui adhère au programme de travail ; notre objectif est donc
d'être prêts pour la phase retour que nous
comptons aborder avec un meilleur visage.
Désormais, c'est à nous de donner le
meilleur de nous-mêmes pour éviter de
vivre le même scenario de la phase aller.
On est obligés de réagir et je suis sûr qu'on
va être forts lors de la phase retour."
A. T.

PUT VEUT VOIR

Benkablia
et Bourenane

15 h

Le match aura lieu
à El-Mouradi Kentaoui

La rencontre amicale qui opposera l'USMA
à l'équipe réserve de l'ES Sahel aura lieu au
stade qui se situe à proximité de l'hôtel ElMouradi Kentaoui et qui est doté d'une
pelouse gazonnée.

Mansouri, Benkhemassa,
Zeghdane, Bellahcène et
Yaïche ne joueront pas

Les cinq joueurs usmistes Smaïl Mansouri,
Mohamed Benkhemassa, Toufik Zeghdane,
Réda Bellahcène et Ilyes Yaïche ne
prendront pas part à la rencontre amicale
de cet après-midi qui mettra aux prises
l'USMA avec l'équipe réserve de l'ES Sahel.
Mansouri et Benkhemassa souffrent de
blessures. Le premier n'est pas rétabli de
son doigt, tandis que le second se
contente de soins en raison d'une blessure
à la cuisse. Zeghdane et Bellahcène, quant
à eux, poursuivent toujours le programme
spécifique qui leur a été préconisé et ne
sont pas encore aptes pour disputer les
matchs, alors que le jeune Yaïche est
fraîchement rétabli de sa blessure et par
mesure de précaution, il a été ménagé. Les
cinq joueurs en question se contenteront
donc ce matin d'une séance de
musculation. Hormis ces cinq absences,
tous les autres joueurs sont aptes à
disputer la joute amicale d'aujourd'hui.
L'entraîneur Paul Put va essayer d'aligner
le maximum d'entre eux.

Les jeunes souhaitent
avoir leur chance

Hamra, Benchikhoune, Bengrina,
Boumechra et Farhi ont fait le déplacement
avec l'équipe pour prendre part au stage
de préparation hivernale. Les cinq jeunes
joueurs usmistes se préparent le plus
normalement du monde avec leurs aînés,
mais ils souhaitent avoir la chance de
jouer à l'occasion du match amical de cet
après-midi face à l'ES Sahel afin de
montrer ce dont ils sont capables et
séduire ainsi leur entraîneur Paul Put. Ils
veulent aussi lui montrer qu'il pourra
compter sur eux lors des matchs de la
deuxième moitié de l'actuel exercice.

Le coaoch veut 2 ou 3
autres matchs amicaux
au minimum

Comme tout le monde le sait, le staff
technique de l'USMA, en concertation avec
la direction du club, a décidé de prolonger
le stage hivernal qui se déroule à Sousse
par cinq jours, soit jusqu'en 16 janvier
prochain, et ce, après la dernière décision
de la Ligue de football professionnel de
reporter la 16e journée de la Ligue 1
Mobilis. Les Rouge et Noir vont donc rester
à Sousse pour préparer la deuxième moitié
de l'actuel exercice pour dix autres jours
et face à cette situation, le premier
responsable de la barre technique du club
Paul Put veut programmer deux ou trois
autres matchs amicaux au minimum afin
d'accomplir le travail qu'il a tracé
convenablement mais surtout afin que ses
joueurs restent compétitifs. Les dirigeants
usmistes sont actuellement en
négociations avec quelques formations
tunisiennes et le moins que l'on puisse
dire, ils s'activent donc afin de trouver des
sparring-partners disponibles dans les
plus brefs délais pour que la formation
usmiste les affronte en amical.
A. S.

La formation usmiste croisera le fer en amical cet
après-midi, à partir de 15h, avec l'équipe réserve de
l'ES Sahel. Une joute amicale qui sera sans nul
doute un test riche en enseignements pour les
Rouge et Noir de l'USMA.
PAR ANIS S.
En Tunisie depuis mardi
passé, plus exactement au
somptueux établissement
hôtelier El-Mouradi Kentaoui
de Sousse, la formation usmiste
poursuit son stage hivernal
dans les meilleures conditions.
Les joueurs répondent présents
et les séances d'entrainement se
déroulent sous une ambiance
conviviale, ce qui rassure
l'entraîneur en chef Paul Put
dans la mesure où cela lui
permettra d'accomplir le
programme du travail qu'il a
tracé convenablement.
Après quatre jours de stage
hivernal, les coéquipiers du
capitaine Mohamed-Lamine
Zemmamouche seront appelés
à disputer cet après-midi leur

premier match amical de ce
stage qui les opposera à
l'équipe réserve de l'ES Sahel.
Bien que l'adversaire ne soit
pas d'un grand calibre, ça reste
quand même un test riche en
enseignements pour les Rouge
et Noir.
L'entraîneur en chef Paul Put,
quant à lui, aura l'occasion lors
de la joute amicale de cet aprèsmidi pour évaluer le niveau
physique des joueurs qui ont
été soumis à un travail intense
depuis l'entame du stage
hivernal. Il aura également
l'occasion de commencer à
combler les différentes
défaillances constatées lors des
différents matchs disputés en
phase aller de la saison en
cours mais aussi essayer
d'autres variantes.

1er test pour
les Rouge et Noir
Les regards seront sans nul
doute braqués lors de la
rencontre amicale d'aujourd'hui
face à l'équipe réserve de l'ES
Sahel sur les deux nouvelles
recrues hivernales, en
l'occurrence Mohamed Benkablia
et Faouzi Bourenane. En effet, les
deux joueurs seront alignés lors
de la joute amicale et seront donc
devant leur premier test, sous
l'œil attentive du premier
responsable de la barre
technique du club Paul Put. Il
faut dire que Benkablia et
Bourenane ne veulent pas rater
l'occasion pour se distinguer et
gagner ainsi des points dès leur
première apparition sous les
couleurs de l'USMA. Conscients
que les places sont très chères au
sein de la formation de Soustara,
les deux joueurs veulent briller
lors des matchs amicaux que va
disputer l'équipe lors de la
préparation hivernal et montrer
ainsi ce dont il est capable, ce qui
leur permettra de prétendre à
une place de titulaire.

Sérieux examen
pour Ouadah
Un joueur franco-algérien est en
train d'effectuer les essaies avec
l'USMA depuis le début du stage
de Sousse. Il s'agit d'Abdelali
Ouadad qui évolue au poste de
latéral droit. Le joueur sera
supervisé à l'occasion de la
rencontre amicale d'aujourd'hui
face à l'équipe réserve de l'ES
Sahel par l'entraîneur Paul Put.
Le coach usmiste et s'il sera
convaincu de son niveau, il va
lui donner une nouvelle chance
lors du prochain match amical,
sinon, dans le cas contraire, il le
libérera. Ainsi donc, Ouadah fera
son possible pour augmenter ses
chances de décrocher un contrat
professionnel avec l'USMA. Il est
à noter qu'Abdelali Ouadah
évoluait avec l'USMH depuis
l'entame de la saison en cours,
mais il a décidé de quitter le club
avant la fin de la phase aller en
raison d'un différend financier
avec les responsables harrachis.
D'ailleurs, il a déposé son dossier
auprès de la CRL, tout en
espérant avoir gain de cause.
A. S.

Libéré d'Al-Shahania

On parle de Tiaïba
Les responsables de l'USMA
veulent recruter cet hiver un
attaquant de pointe afin de
renforcer le compartiment
offensif de l'équipe en
prévision de la deuxième
moitié de l'actuel exercice.
Mais ça reste un peu difficile
devant l'indisponibilité de
bons attaquants en
championnat. Le président
Haddad avait, certes, émis le
vœu d'engager Amine Hamia,
mais ce dernier a finalement

choisi d'opter pour le CRB.
Selon les informations qui
nous sont parvenues, on croit
savoir que les dirigeants
usmistes songent
sérieusement à engager
l'attaquant Mohamed Tiaïba.
En effet, ce dernier a été
récemment libéré de son club
qatari Al-Shahania, et c'est
ce qui a incité les
responsables du club
algérois à penser à lui car le
joueur est désormais libre de

tout engagement et pourra
négocier avec le président
Rebouh Haddad sans avoir
besoin d'une lettre de
libération. D'ailleurs, son
nom circule avec insistance
dans l'entourage usmiste.
Après une expérience ratée
en championnat qatarie,
Mohamed Tiaïba n'est pas
contre l'idée de revenir en
championnat national pour
rebondir dans le cas où il
reçoit une offre concrète.

Dans le cas où il viendrait à
l'USMA, cela ne pourrait être
qu'un bon renfort pour la
ligne offensive de la bande à
Paul Put dans la mesure où le
meilleur buteur du
championnat de la saison
dernière avec le RC Relizane
a le potentiel pour débloquer
la situation en attaque mais
aussi être un concurrent
sérieux pour Oussama
Darfalou et Ghislain Guessan.
A. S.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

MCA

8

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Abdelwahab revient
sur l'incident
en Pologne
«On a payé 2500€
pour libérer Allane»

Le chef de la délégation du
Mouloudia d'Alger, Kamel
Abdelwahab a mis en garde les
membres de la délégation du
Mouloudia juste après l'arrivée
de l'équipe en Espagne.
L'administrateur du MCA ne
veut pas revivre le stage en
Pologne lorsque l'entraineur
des gardiens, Abderahmane
Allane, a été incarcéré :
"Effectivement, j'ai demandé à
tous les membres de la délégation qu'on n'est pas prêts à
revivre le scénario du stage en
Pologne. Il faut savoir une
chose que nous avons payé
2500€ pour la libération de
Allane. J'avoue que c'était un
scandale et on n'est pas prêt à
revivre ce scénario ici. Donc,
que chacun assume ses responsabilités".
M. Z.

Les joueurs
se sont baladés
dans les rues de
Benidorm, jeudi

Comme il n'y avait pas d'entrainement dans l'après-midi
de jeudi, Kamel Mouassa a
autorisé ses jeunes à faire une
petite balade dans les rues de
Benidorm. Certains joueurs ont
même diné dans les restaurants de cette ville et c'est
vers les coups de 21h que tout
le monde est rentré à l'hôtel.

KARAOUI :

«Voilà la raison
de mon retard»

Toujours zéro recrue !

Amir Karaoui est arrivé avant-hier à Benidorm après avoir
fait une Omra aux lieux saints. Le Franco-Algérien du
MCA a repris les entraînements avec le groupe ; il est
très optimiste de gagner un titre cette saison.
Vous avez repris les
entraînements avec nouveau
look…

Oui, c'est un nouveau look, j'étais à
La Mecque pour faire une Omra.
Quant à mon absence au début du
stage, j'ai raté mon vol et j'ai trouvé
d'énormes difficultés pour trouver
une place pour aller directement en
Espagne.

Le MCA est dans un autre endroit
que celui que vous connaissez à
Albir Garden…

Je croyais qu'on allait au même
endroit, mais je trouve que même ici,
ce n'est pas mal. On est dans un bon
hôtel, l'équipe dispose de tous les
moyens pour réaliser du bon travail.
Comme vous voyez je suis là et
Incha Allah, on va réaliser du bon
travail pour attaquer en force la
deuxième moitié de la saison.

Demain, le MCA jouera son
deuxième match amical, allezvous y participer ?

Tandis que la plupart des clubs de l'élite professionnelle se sont
renforcés cet hiver, le club phare de l'Ouest est toujours inactif et
cela suscite bien des interrogations auprès des supporters, qui
s'interrogent sur les intentions de la direction.

Je viens juste de reprendre les
entraînements et je ne souffre de
rien, si le coach me fait appel, je
jouerais le match sans aucun
problème. J'ai hâte de jouer pour
avoir un temps de jeu dans les
jambes avant de reprendre la
compétition officielle.

PAR M. STITOU

En parlant du championnat, le
match de la JSK a été reporté et
votre prochain rendez-vous, ce
sera face à l'USMH…

Le fait qu'on jouera au 5-juillet face
à l'USMH, c'est déjà pas mal. C'est
un match à ne pas rater, on doit le
gagner pour consolider notre
position. Nous sommes les leaders et
nous allons tout faire pour garder
cette place jusqu'à la fin de la saison
pour procurer de la joie et du plaisir
à nos supporters.

Pensez-vous que le MCA est
capable de gagner le titre de
champion ?
On a un bon groupe, on a

terminé la phase aller champion
d'hiver, alors j'imagine mal qu'on
puisse passer à côté de la plaque
lors de la phase retour. Le groupe
est hyper motivé pour exaucer le
vœu des Chnaoua qui méritent
que du bonheur. Il y a aussi la
coupe d'Algérie qui reste l'un de
nos objectifs et Incha Allah, on fera
tout pour refaire le coup de la
saison dernière et aller le plus loin
possible dans la coupe de la coupe.

Votre ancien coéquipier Gourmi
pourrait être de retour dans les
heures à venir au MCA…

Je sais qu'il est en contact avec les
dirigeants du club, je l'ai eu une fois
au téléphone ; je peux vous dire que
Khaled est un très bon joueur et il
peut apporter le plus escompté à la
ligne d'attaque comme il l'a fait lors
des deux dernières saisons avant
qu'il parte au Qatar. Donc, Kahled
est le bienvenu.
M. Z.

Entrainement
aujourd'hui à Albir

Pour la séance d'aujourd'hui,
les Mouloudéens vont s'entrainer sur le terrain du club
Tennis de la Marina qui est en
gazon naturel. C'est le même
terrain où les Sétifiens s'entrainent quotidiennement.
Comme l'ESS jouera son premier match international
aujourd'hui, les responsables
de ce complexe ont permis aux
Mouloudéens de s'y entrainer.

La rumeur Beldjilali
Toujours à l'affut de la
moindre information, concernant l'opération recrutement,
les supporters ont pu découvrir sur les réseaux sociaux,
que leur club serait sur les
traces de Kaddour Beldjilali
(USMA), en délicatesse avec
les supporters algérois, depuis
l'élimination précoce en coupe
d'Algérie, le président Ahmed
Belhadj tente, croit on savoir,
d'attirer cet élément, qui a été
formé au MCO, sachant que
l'USMA n'a toujours pas, payé
l'indemnité de transfert de
Mohamed Benyahia, cet été,
c'est l'occasion pour le club
algérois de rétablir les relations avec son homologue oranais, en lui cédant Beldjilali, si
éventuellement il décide de se
passer de ses services.

Récemment Beldjilali, lors des
fiançailles de Hamza
Hamdadou, en croisant le président du MCO, ce dernier l'a
sondé pour savoir s'il désirait
revenir à son club formateur.
Beldjilali esquissa un sourire,
qui en disait long sur son
envie de retourner au MCO, si
ce transfert est concrétisé, il
interviendra certainement,
avant celui de Youssef Belaili,
qui serait d'après la rumeur,
tombé d'accord avec Baba,
pour enfiler à nouveau le
maillot du MCO. L'annonce
du transfert sera faite, une fois
que sa sanction sera réduite
par la FAF, ce qui ne saurait
tarder, murmure-t-on dans le
proche entourage de Belaili.
Ainsi si le MCO, mettait la
main sur Beldjilali avec le
retour de Belaili, les supporters reverront le fameux duo
Belaili-Beldjilali mais cette fois
à Zabana sous le maillot du
MCO. Toutefois, ce ne sont
pour l'heure que des supputations, car aujourd'hui, ni
Beldjilali ni encore Belaili ne
sont des joueurs….du MCO !
M. S.

Un
défenseur
axial
émigré
attendu
hier

Hier, un défenseur axial émigré devait
rejoindre le
groupe, ce
défenseur subira des tests
avant que le
staff technique
ne donne son
avis. S'il satisfait aux tests,
il sera engagé
par le club,
promet-on.

17

Sebbah n'a pas
rejoint le stage

SALEM
A RENCONTRÉ
LE PRÉSIDENT

Toujours aux soins,
Abidine Sebbah n'a pas
rejoint le groupe à l'hôtel
Phoenix. Selon le staff
médical du club, il est
soumis à " un repos forcé,
il soigne un problème ligamentaire, c'est une blessure qui prend du temps,
pour se rétablir ", assure
notre source. Cependant
Sebbah n'est pas totalement inactif, en effet, il
est soumis à des séances
de rééducation.

L'infirmerie
s'est vidée

A l'exception de Sebbah,
tous les autres joueurs
blessés sont présents au
stage, de quoi rassurer le
staff technique, qui souhaite tirer profit de ce
stage, pour bien préparer
la phase retour.

Séance le matin
à l'hippodrome

Hier matin, l'équipe s'est
entrainée à l'hippodrome
d'Es Senia, un complexe
situé, rappelons- le, à
quelques dizaines de
mètres de l'hôtel Phoenix.

Match face
à la réserve

Dans l'après-midi d'hier,
un match a été programmé avec les espoirs du
club, un match d'entrainement, au cours duquel, le
staff technique devait se
prononcer sur les joueurs
émigrés qui sont à l'essai,
a-t-on appris.

MCO- ESM
ce lundi ?

Alors que l'OMA s'est excusé, la direction du MCO
s'est rabattue sur
l'Espérance de
Mostaganem, à cet effet,
on a appris que Hassani
Krimo a sollicité la direction de l'ESM, pour programmer une joute amicale ce lundi après-midi au
stade Ahmed-Zabana, hier
on attendait toujours la
réponse des
Mostaganémois.

JSS

Hamlili satisfait du recrutement

Il touche un salaire
de 120 millions
de centimes
Le salaire
de Chaouchi sera
revalorisé au retour
de l'équipe

Alors que tout le monde croyait
que le gardien Faouzi Chaouchi
touchait le même salaire des
deux dernières années, une
source nous a révélé que
l'enfant de Bordj Menail a
renouvelé pour un salaire de
120 millions de centimes.
Comme Chaouchi était en
position de faiblesse suite à sa
sanction de dix matchs, il a
accepté l'offre du DG de la
SSPA/MCA Omar Ghrib l'été
dernier. Selon toujours notre
source, face aux belles
prestations de Faouzi Chaouchi
depuis son retour à la
compétition, nous avons appris
que la direction du vieux club
algérois comptait revaloriser
son salaire à 200 millions de
centimes dès son retour à Alger.
C'est une façon de récompenser
le natif de Bordj Menail qui a
joué un grand rôle dans les
bons résultats de l'équipe où le
MCA a terminé champion
d'automne et qualifié aux quarts
de finale de la coupe d'Algérie.

"Veut-on recruter ?"
La question taraude l'esprit
des fans du MCO, lesquels au
fil du temps, se rendent à
l'évidence qu'il sera difficile à
la direction de recruter de
bons joueurs, notamment avec
un marché vide, quand on
s'aperçoit qu'un attaquant qui
n'a pas marqué plus de …
trois buts, sa libération coute
plus d'un milliard… Il est plus
raisonnable de piocher dans la
L2 ou la filière émigrée, or
pour celle-ci, c'est jouer un
coup de poker, car il est rare
que des joueurs issus de l'émigration fassent leur trou au
MCO. Hormis Larbi Kamel
qui a laissé un bon souvenir
aux Hamraoua, la plupart des
transferts de joueurs francoalgériens sont considérés
comme des erreurs de casting,
mais faute de bonnes opportunités à saisir, sur le marché
local, la direction a accepté
cette semaine, de donner leur
chance à des joueurs émigrés,
trois d'entre eux sont avec le
groupe, depuis mardi, alors

qu'un défenseur axial devait
rejoindre ce contingent hier
après-midi, d'après les échos
qui nous sont parvenus, le
staff technique n'est pas
convaincu par le niveau des
trois émigrés, qui devaient
être testés une ultime fois hier
après-midi.

MCO

«NOUS AVONS FAIT EN FONCTION
DE NOS BESOINS»

PAR L. M. AZZI

Bouiche : «Aucun joueur en Algérie
ne vaut 40 milliards»

Le manager du Mouloudia d'Alger Nacer Bouiche était choqué
de la proposition de son " ami " Kheirdine Zetchi pour le
transfert de son milieu de terrain Zakaria Mansouri au
Mouloudia d'Alger avec une caution de 40 milliards.
Juste après la fin de la séance d'hier matin, nous avons
interrogé Nacer Bouiche sur ce qui s'est passé lors de la
réunion entre Ladj-Ghrib et Zetchi pour le transfert de
Mansouri au MCA. Bouiche nous dira à cet effet :
"Franchement, j'étais choqué de cette proposition. En Algérie,
il n' y a aucun joueur qui vaut 40 milliards. Mansouri veut
jouer au Mouloudia et on est en train de saboté ce joueur.
Personnellement, je m'attendais à ce que la réunion entre les
responsables du club et Zetchi n'allait être qu'une simple formalité, mais à la fin j'ai été choqué par ce chiffre, car je le
répète encore une fois, aucun joueur ne vaut cette somme".
M. Z.

Compétition / PUB

ANEP 25101990 du 07/01/2017

Pour Mamoune
Hamlili, le recrutement effectué pour le compte du mercato hivernal est acceptable mais
bien étudié par la direction en
concertation avec le responsable du staff technique. "La
JSS a ramené trois joueurs
dont le profil a été recherché
par l'entraîneur et son staff.
Cela dit, c'est un recrutement
soigneusement étudié par la
direction de notre club. Nous
l'avons fait en fonction de nos
besoins sachant que nous
avons libéré trois éléments qui
n'ont pas convaincu et qui
n'ont pas répondu à nos espérances (NDLR : Moundji,
Serraf et Benaldjia). Donc je
peux aisément dire que le
recrutement est bien étudié."

«Nous sommes sur 2
bonnes pistes»
Dans la foulée de l'entretien
tenu hier, ce dirigeant qui
exerce en tant que président
du conseil d'administration
du club béchari a insisté sur
la nécessité d'engager deux
autres joueurs avant la clôture du marché hivernal. "Nous
avons encore besoin de deux
éléments pour clore notre
recrutement. Nous sommes
sur une bonne piste sur
laquelle nous comptons", a-til indiqué avant de répondre
à la question liée à l'identité
de la piste évoquée : "Pour le
moment nous ne pouvons
avancer quoi que ce soit.
Seulement il faut savoir que
l'expérience nous a appris à
ne pas compter sur des noms.

Nous, à la Saoura, notre
vision est contre les joueurs
de renom.
Chez nous, c'est l'équipe qui
fait des noms et non tout le
contraire. Pour preuve, il faut
se référer aux exemples sur
lesquels notre club est basé
depuis sa fondation. Donc et
même si la rue sportive réclame des noms, pour nous il est
impossible de le faire surtout
en fonction de nos principes."

«On aura besoin de
notre public»
Avant de conclure, notre
interlocuteur a répondu à la
question concernant l'avis
des supporters au sujet du
recrutement et des chances
de leur équipe dans la
deuxième phase du championnat : "Je comprends leur

inquiétude et leur préoccupation maintenant que notre
équipe va aborder la deuxième partie de la compétition
en attendant l'entrée en lice
dans la Ligue des champions.
On voudrait bien qu'ils
soient toujours présents avec
l'équipe. Nous aurons besoin
de leur soutien, de leurs
encouragements, notamment
dans les moments difficiles.
Il faut savoir que notre principale préoccupation se situe
dans la stabilité du groupe.
Cette nouvelle année va
nous mettre en face d'une
compétition à l'échelle africaine. Donc on aura besoin
de notre public qui a toujours été à la hauteur", a
conclu notre interlocuteur au
téléphone.
L. M. A.

Le match
face au SC
Mecheria
confirmé

La direction de la
JS Saoura a trouvé un accord
avec son homologue du SC
Mecheria pour
un match amical,
assure une source autorisée.
Face au Sporting
qui joue en DNA,
ce match aura
lieu mardi prochain au stade
du 20-Août de
Béchar. La même
source précise
que le coup d'envoi est prévu à
17h. Voilà une
occasion pour
Karim Khouda de
voir où en est la
forme de ses
joueurs qui,
après trois
séances triquotidiennes vont
passer au biquotidien à partir de
ce samedi.
L. M. A.

Comme annoncé dans notre édition
de jeudi, Ahmed Belhadj songerait à
faire appel aux services de Salem Fodil,
pour diriger la cellule des supporters.
Mercredi, en début d'après-midi, les
deux hommes se sont rencontrés, selon
nos informations, ils sont tombés d'accord pour collaborer ensemble. Salem
Fodil qui s'est envolé, l'après- midi pour
la France entamera sa mission, dans
deux semaines, assure notre source.
Selon cette dernière, Salem ne s'occupera
pas, exclusivement de l'encadrement des
supporters, il sera également souvent
avec l'équipe première, que ce soit en
déplacement ou à domicile.

Hassani,
seul avec
l'équipe
Depuis que l'équipe est entrée en
stage bloqué à l'hôtel Phoenix, seul le
téméraire Hassani Krimo est présent au
stage. Avec sa riche expérience, Hassani
veille au grain, pour que l'équipe ne
manque de rien durant ce stage. Une
mission dont il s'acquitte bien d'ailleurs !

Natèche
au chevet
de Mehdi
Hospitalisé au pavillon dix du
CHUO, l'ancien attaquant du MCO des
années 1970, Mehdi Hammel avait émis
le vœu, de rencontrer Raouf Natèche.
Une fois sollicité, le portier du MCO a
accepté de rendre visite à Mehdi
Hammel. Après avoir obtenu l'autorisation de son entraineur, Natèche s'est
rendu à l'hôpital jeudi en début d'aprèsmidi, très ému. Mehdi l'a remercié pour
sa visite. Natèche a promis de revenir le
voir, la prochaine fois avec toute l'équipe.
M. S.

SAÂD
:
«CE CLUB RESTE
MA 2e FAMILLE»

L'attaquant Abdeldjallil Saâd a
insisté pour montrer la raison de son
retour à la JS Saoura : "Si j'ai quitté le
MCS c'est uniquement pour revenir
chez moi à Béchar. Car la JSS reste mon
club de cœur chez qui j'ai fait mes premiers pas footballistiques et chez qui
j'ai fait mes débuts.
Donc, je ne pourrais pas nier tout le
bien que m'a fait ce club de la Saoura.
Les dirigeants à leur tête le président
Zerouati ne m'ont jamais renié, ne
m'ont jamais abandonné.
Et par la même occasion, je tiens à leur
exprimer toute ma reconnaissance et
ma gratitude. La JSS reste ma deuxième
famille, c'est mon club de toujours. La
preuve ils m'ont engagé pour un
contrat d'une longue durée.
Donc, c'est tout dire. Juste que j'aimerais leur rendre la monnaie en tâchant
de faire tout mon possible pour être à la
hauteur incha Allah", a souligné le
futur numéro 7 de l'équipe des Aiglons
hier au téléphone.
L. M. A.

www.competition.dz

18

Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz

CSC

Voulez-vous, d'abord, nous dire
si votre bobo que vous aviez
subi lors du match de coupe que
votre club a joué contre la JSS
est guéri ou non ?

Dieu merci, mon bobo, une hernie abdominale, que je n'ai pas
contractée lors du match de coupe
que mon club a joué contre la JS
Saoura, mais trois jours avant lors
d'une séance d'entraînement, est
guéri et n'est plus qu'un mauvais
souvenir. La preuve, je viens de
reprendre les entraînements en solo
sans peine grâce au professeur
Zermani qui a su me remettre sur
pied sans qu'il me fasse passer sur
le billard. Cela pour vous dire que
je ne devais point jouer contre la
JSS. Mais, vu que Cédric était blessé
et Ghoul suspendu, j'ai accepté de
garder les bois de mon équipe
contre la JS Saoura bien que je fusse
souffrant.

Pensez-vous que vous serez prêt
à disputer le premier match de
la phase retour que votre club
va jouer contre l'ESS le 20
janvier 2016 ?

Je ne peux vous dire si je serai
opérationnel ou non le prochain
match que va jouer mon club contre
l'ESS. Je vais travailler durement à
l'entraînement pour que je retrouve
ma forme optimale et être prêt à
affronter l'ESS si mon entraîneur
décide de me convoquer pour jouer
cette rencontre.

Pouvez-vous nous dire pourquoi
votre équipe, qui a un effectif
très riche, a terminé l'aller
classée premier relégable ?

Je pense que si notre équipe avait
eu une direction administrative et
un staff technique stables, elle
aurait fini l'aller classée à une place
honorable. Mais, malheureusement, vu que, comme vous le
savez, notre club avait été dirigé, en
six mois, par plusieurs présidents et
par six entraîneurs, dont les
méthodes de travail étaient très différentes, mes coéquipiers et moi
nous n'avons pas pu réaliser un bon
parcours lors de la phase aller
comme nous l'espérions.

Pensez-vous que votre équipe va
pouvoir assurer sa place en
Ligue 1 Mobilis ?

Oui, sous la direction de notre

nouveau coach, Amrani, qui
connaît bien son métier, mes
coéquipiers et moi, qui formons un
groupe soudé et sommes très déterminés à nous ressaisir lors de la
phase retour, nous pouvons sauver
notre club du purgatoire. Mais
pour que nous puissions assurer le
maintien de notre club en Ligue 1
Mobilis, on a besoin d'une direction
stable et, surtout, que nos fans nous
boostent nombreux jusqu'à la dernière minute du championnat.

Nous vous laissons le dernier
mot…

Je voudrais que tous nos fans
sachent que mes coéquipiers et moi
sommes très décidés à réussir lors
de la phase retour un meilleur parcours que celui de l'aller et assurer
le maintien de notre club en Ligue 1
Mobilis. C'est pourquoi je souhaite
qu'ils ne pensent qu'à nous soutenir
comme ils l'ont toujours si bien fait
afin que nous puissions récolter le
plus grand nombre de points les
quinze matches du championnat
qui nous restent à jouer et réussir à
maintenir notre club parmi l'élite
du football algérien.
R. G.

Après qu'ils aient
affronté
amicalement l'US
Chaouia, mardi
passé, les Vert et
Noir vont disputer,
ce soir, un second
match
d'application
contre le MCEE.
Cette rencontre
va, surtout,
permettre au
nouveau coach du
CSC, Amrani,
d'évaluer la forme
de chacun des
treize joueurs qu'il
a sous la main : le
gardien Cédric, les
arrières Bahri,
Bencherifa, Cherfa
et Benayada ; les
demis défensifs
Zerara, Gharbi,
Guerabis et
Sameur ; les
milieux offensifs
Tayeb, Meghni et
Bezzaz, et
l'attaquant
Belkheir, et les
espoirs, le goal
Bezzaz, les
arrières
Boutamina et
Aouati, et
l'attaquant Redjem
qui ont été promus
en équipe
première lors de
la phase aller du
championnat de
Ligue 1 Mobilis qui
s'est achevée le
24 descendre
écoulé.

MCS

Tout en scrutant toutes les phases de la préparation

Le coach réconforte
tout le monde
se trouvent dans les arrière-postes de mettre
tous les atouts de leur côté pour ne pas répéter les bourdes, quelques-unes, les ont déjà
commises lors de la première moitié du
championnat. L'entraîneur Sid-Ahmed
Slimani, comme à ses habitudes, ne craint rien
et personne, disait : " Attendez nous en fin du
parcours et surtout vous les supporters car
vous serez fiers de votre équipe." L'homme
audacieux qu'il est et le technicien avéré, il
sait de quoi il parle, seulement, le laisser, tout
simplement, faire son boulot.
«Le départ des 3 piliers n'aura
pas d'impact sur le groupe»
Le driver médéen se dit confiant pour le
reste du parcours de son équipe et que le
départ de ses piliers lors de ce mercato hivernal n'influencera en rien sur le groupe. "Que
tout le monde sache et qu'il ne s'inquiète surtout pas, que l'O Médéa possède en son sein

des solutions de rechange, en d'autres termes,
des jeunes joueurs capables d'assurer la relève. "
"Et on recrute en fonction de ce
qu'on a libéré"
Dans le même sillage, le sagace technicien
des Orange et Bleu réconforte tout le monde :
" En concertation avec les dirigeants de l'équipe, on va libérer deux autres joueurs pour
qu'ils fassent en tout cinq après les trois premiers libérés, en contrepartie, on va logiquement recruter cinq joueurs pour que le compte soit bon. Donc, nous attelons sur ce registre
d'engager de nouveaux éléments qui auront
cette capacité de ramener le plus escompté à
l'équipe, sinon, on ne recrute pas pour le plaisir de recruter. " Le rusé coach médéen n'est
pas dupe pour colmater la brèche et embellir
l'équipe pour la rendre aux yeux des autres
compétitive !
M. G.

Le biquotidien au menu

Même en l'absence de quelques joueurs-clés de l'équipe, l'entraîneur Slimani n'a pas trouvé
d'inconvénients pour donner le coup de départ à la seconde tranche de ce stage d'hiver pour
ne pas négliger encore de temps pour rien. Il a soumis son groupe au biquotidien, la matinée
fut réservée au travail foncier au niveau de la salle de musculation et l'après-midi au volet
technico-tactique qui s'est déroulé sur le ground du stade Imam Lyès de Médéa. Cette charge
de travail sera diminuée au fur et à mesure jusqu'à son cycle normal qui coïncide avec la
reprise de la compétition.

ZERDAB
S'EST ENTRAÎNÉ
HIER AVEC LE
GROUPE
«Le dernier
mot revient
au médecin»

Un bon
test pour
les Vert
et Noir

Le gardien de but du CSC, Houssam Limane, joint au téléphone, pense que, sous
la direction de son nouveau coach Amrani, qui connaît bien son métier, son équipe
va finir par assurer son maintien en Ligue 1 Mobilis à condition que ses fans
s'unissent et la soutiennent jusqu'à la dernière minute du championnat.
PAR RABAH GATTOUCHE

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Au stade
Hamlaoui,
CSC-MCEE
en amical (16h)

«On a besoin
de stabilité»

L'entraîneur de l'Olympique de Médéa
s'efforce de bien veiller au grain tout en
supervisant son groupe lors de cette seconde
partie de la préparation. Pour lui, le report de
la reprise du championnat jusqu'au 20 courant par les instances de notre football, c'est
une aubaine à laquelle ne s'y attendait guère.
Maintenant qu'elle est là, il en profite pour
appliquer, ce qui est noté sur son calepin, à
savoir un planning soigneusement conçu
dans le but de bien préparer son équipe
durant ce stage hivernal. Et c'est l'occasion
pour lui de " déraciner " surtout les déchets
dans le jeu qu'il ait constaté lors de la première phase de la compétition chez certains de
ses capés. Et sous sa houlette, plusieurs combinaisons technico-tactiques ont été effectuées
par les camarades de Banouh afin de peaufiner la cohésion dans le jeu et parfaire les automatismes dans les différents secteurs. Ce
second acte du stage d'hiver, qui durera jusqu'au 17 de ce mois, sera ponctué de trois ou
quatre matches amicaux. Ces joutes vont permettre à coup sûr au driver Slimani de jauger
les capacités de chaque joueur et d'évaluer
notamment le rendement de chaque compartiment tout en décelant les lacunes. Aussi, il
s'attelle à inculquer surtout à ses hommes qui

7

MCA

LIMANE :

PAR M. GRINI

Samedi 7 janvier 2017

2 matches amicaux
en attendant le 3e

Pour bien faire une idée sur les aptitudes
technique et tactique de l'équipe, le coach
Slimani en concert avec sa direction, a
programmé trois matches amicaux lors de ce
stage d'hiver. Le premier match est déjà joué
contre la formation du Ghali de Mascara à
Médéa où les camarades de Banouh ont gagné
par un but à zéro, le second devant l'équipe des
Jaune et Noir d'El-Harrach à Tipasa où les capés
de Boualem Charef passe leur stage bloqué. Les
Médéens sont arrivés à battre leurs homologues
d'El-Harrach sur un score sans appel de trois
buts à zéro et le dernier est prévu contre le club
de l'E Sour-El-Ghozlane (la date et le lieu non
encore fixés). Nous y reviendrons avec plus de
détails.

Les 2 émigrés apparemment
ne seront pas retenus
Les deux joueurs émigrés qui s'entraînent
depuis quelques jours avec l'équipe de l'OM et
qui prétendent être retenus par le staff
technique n'ont finalement, selon une source
émanant de l'entourage du staff technique
médéen, pas vraiment tapé dans l'œil des
responsables de la barre technique des
Olympiens. Il est fort probable qu'ils ne feront
pas long feu à Médéa pour repartir d'où ils
venaient.

Boukhenchouche : «On fera
comme à la phase aller»

L'enfant de Merouana et l'ex-pensionnaire du
Chabab de Batna, Salim Boukhenchouche, le
maestro de la formation de Titteri cette saison,
estime que son équipe pourra rééditer le bon
parcours de la phase " aller " malgré qu'elle
s'est vu privée dernièrement de quelques
éléments essentiels sur son échiquier. "On a un
groupe qui pourra relever le défi au cours de la
seconde phase du championnat", pense-t-il.
M. G.

Mouassa savonne ses joueurs
L'entraineur Kamel Mouassa a arrêté l'entrainement hier
à deux reprises pour mettre les points sur les " i " avec
ses joueurs qui n'appliquaient pas ses consignes pour
réussir son entrainement.
Le premier responsable de la
barre technique du MCA a reproché à
certains de ses joueurs leur manque
de concentration dans le travail. Lors
des jeux avec ballon, Kamel Mouassa
a arrêté l'entrainement pour dire les
quatre vérités à certains joueurs. "Je ne
suis pas satisfait du rendement de certains d'entre vous. Je vois que certains
n'entendent pas ce que je dis. Je vous
ai demandé de respecter notre plan de
jeu qui est circulation, orientation et
progression. Le football est un jeu collectif pas individuel", dira Kamel
Mouassa pour sa première intervention à ses joueurs.

Quelques minutes plus tard, le technicien, très en colère envers certains éléments, a décidé d'interrompe le jeu.
"C'est la dernière fois que j'interviens,
car je suis prêt a renvoyer celui qui ne
respecte pas notre plan de jeu. Il faut
que vous comprenez une chose : que
l'entrainement est très important pour
réussir de bonnes choses le jour du
match, alors on doit corriger ses
lacunes, et celui qui ne changera pas,
il ne jouera pas avec moi", dira
Mouassa à ses joueurs qui semblaient
avoir saisi le message puisque l'entrainement a pris fin dans une bonne
ambiance.

Seddiki devait
récupérer ses
papiers hier

Le désormais ancien milieu
de terrain du MCA, Elias
Seddiki, devait récupérer
hier en fin de journée ses
papiers pour officialiser
son départ du Mouloudia.
Selon Omar Ghrib, le joueur
était attendu en fin de
journée d'hier au siège du
club à El Achour.

«Chacun doit jouer
pour l'équipe»
Même s'il n'a pas voulu le déclarer
ouvertement, Kamel Mouassa n'est
pas satisfait de l'organisation de ce
stage pour les séances d'entrainement
et même pour les matchs qu'ont organisés les responsables de l'équipementier Umbro. Interrogé sur la nonconfirmation du deuxième match jusqu'à présent, Kamel Mouassa dira :
"Nous sommes venus ici pour jouer
deux matchs amicaux. Nous avons
affronté les Chinois qui étaient un bon
test pour nous et là, on attend toujours
la confirmation du deuxième match.
Ce qui est sûr, j'exige de jouer ce
deuxième match, même s'il le faut, le
jour de notre retour à Alger."
«J'exige un autre match
amical, même s'il le faut,
le jour de notre retour
à Alger»
La Ligue nationale de football a décidé
de reporter le clasico à une date ultérieure et le MCA jouera son premier
match de la phase retour le 27 janvier
prochain face à El-Harrach au stade

du 5-Juillet. Ces changements dans la
programmation ont complètement
faussé les calculs de l'entraîneur
Kamel Mouassa qui souhaitait jouer le
clasico le 20 janvier : "On aurait aimé
affronter la JSK le 20 janvier et on
n'était pas au courant de ce report. On
est obligé de s'adapter à cette nouvelle
programmation ; on doit continuer à
travailler durement pour être prêt
pour le derby contre El-Harrach."
«On songe à programmer
un min-stage à Alger»
Comme les responsables d'Umbro
n'ont pas pu prolonger le séjour du
MCA à Benidorm pour des raisons
financières après le report du clasico,
la direction du club compte organiser
un mini-stage au complexe sportif
d'Aïn Benian comme nous l'a confirmé Mouassa : "Oui, on songe à programmer un mini-stage à Alger à
notre retour, surtout que notre prochain match de championnat est
prévu le 27 janvier prochain. Une fois
que je serais à Alger, je vais en discu-

Le médecin du MCA, Fouad
Abdelwahab, nous a déclaré que Zerdab sera indisponible quatre jours, ce qui
est une fin de stage pour
le joueur, mais à la surprise générale, l'ancien joueur
du MOB était présent hier
à l'entraînement. "C'est
vrai que le médecin m'a
prescrit quatre jours de
repos et des soins intensifs. Hier (NDLR : entretien
réalisé hier) le médecin
m'a donné des anti-inflammatoires et le matin, je me
sentais mieux, sans la
moindre douleur. Le médecin m'a demandé de faire
des courses droites pour
éviter que ma blessure se
complique. Je ne prendrais
aucun risque pour jouer le
match amical et le dernier
mot revient au médecin,
c'est lui qui est le mieux
placé pour me dire si je
suis apte ou pas à jouer le
match", dira Zerdab.

Deham : «Le
MCA terminera
champion»

ter avec la direction du club."
«40 milliards ? C'est que
Zetchi ne veut pas transférer Mansouri au MCA»
Pour le transfert de Mansouri qui a fait
couler beaucoup d'encre depuis le
début du mercato, le coach Mouloudia
dira : "Je suis choqué par la proposition de Zetchi aux Mouloudéens, ce
chiffre est exagéré et je crois que c'est
une façon de dire non au MCA. En
tout cas, j'espère que ce joueur sera
avec nous."
«Le retour de Zerdab
nous a soulagés»
Le milieu de terrain du MCA, Zahir
Zerdab, qui s'est blessé au dos lors du
match de la coupe d'Algérie face à
Beni Douala a réintégré le groupe hier,
Kamel Mouassa est soulagé du retour

de l'un de ses jokers de cette saison :
"On est soulagé du retour de Zerdab,
au début, on croyait que c'était la fin
de stage pour lui. Finalement, ce n'est
pas méchant et comme vous l'avez
remarqué, il s'est entraîné le plus normalement du monde."
«J'ai haussé le ton avec
les joueurs pour les
secouer»
Interrogé sur ses interventions lors de
la séance de la matinée où il a haussé
le ton avec ses joueurs, Kamel
Mouassa dira : "J'ai haussé le ton avec
les joueurs pour les secouer. Il faut
qu'ils comprennent que tout le monde
doit respecter le plan de notre jeu qui
est circulation, orientation et progression. Le football est un jeu collectif et
pas individuel. Il faut que chacun joue
pour l'équipe, pas pour lui."
M. Z.

L'ancien mouloudéen,
Nouredine Deham, se
trouve actuellement à
Benidorm pour des affaires
personnelles. Rencontré
dans un centre commercial
de Benidorm, l'ancien
détenteur de la coupe
d'Algérie avec le MCA en
2006 est convaincu que le
MCA sera champion cette
saison : "J'ai vu quelques
matchs du MCA, ils ont une
très bonne équipe. Je suis
persuadé que cette saison
sera celle du MCA qui
terminera champion
d'Algérie et si le tirage au
sort sera clément, le
Mouloudia pourrait même
gagner le doublé. Pour moi,
c'est la meilleure équipe
cette saison."

Alors que l'ESS affrontera le club allemand de Wolfsburg aujourd'hui

Toujours à la recherche d'un sparring-partner
Contrairement aux précédentes saisons ou le
MCA affrontait de grands clubs européens,
cette saison avec son nouvel équipementier
Umbro, le Doyen des clubs algériens a toutes
les peines du monde à trouver un adversaire
puisque jusqu'à hier les responsables d'Umbro
n'ont pas confirmé le match du 8 janvier.
En effet, l'autre club algérien, en l'occurrence
l'ESS qui effectue son stage hivernal à
Benidorm, a assuré ses deux matchs amicaux
qu'il jouera durant ce stage. L'équipe de

Kheirdine Madoui disputera aujourd'hui un
match international contre l'ancienne équipe
de Karim Ziani et du champion du monde
allemand, Schuller, à savoir la formation de
Wolfsburg. Mais le MCA n'a pas encore assuré
son deuxième match international après avoir
joué les Chinois de Shanghai. Les dirigeants
du Doyen des clubs algériens attendent
toujours la confirmation des responsables
d'Umbro. D'ailleurs, à la fin de la séance
d'entrainement, le manager Bouiche et

l'entraineur Kamel Mouassa nous ont déclaré
qu'ils ne savent pas encore ni la date ni
l'identité du club qu'ils vont affronter le 8
janvier : "Pour le moment, on ne connait pas
encore le nom du club ni si on va jouer le 8. On
a demandé à l'organisateur de nous
programmer pour le 8 ou le 9, notre deuxième
match". Par ailleurs, les responsables d'Umbro
qui ont sollicité le club allemand de Schalke
04 avant la venue du MCA en Espagne de
quelques jours, n'ont pas réussi à organiser

ce match, car comme tout le monde le sait
pour affronter ces clubs, il faut en discuter
d'abord avec les responsables du club
allemand six mois avant l'arrivée en Espagne.
Une chose est sûre, le MCA n'a pas encore
assuré son match contre un grand club
européen et le Doyen des clubs algériens
risque de ne jouer qu'un seul match ici à
Benidorm ou bien affronter une équipe de L3
espagnol ou d'un autre pays européen en
stage en Espagne.
M. Z.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

JSMB

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

 Des équipements bas de gamme 320 km pour jouer contre
Boussouf toujours
aux soins les Chinois Le dernier match pas confirmé Les lieux d'entraînement

Lors de la séance d'hier, le
gardien Kheireddine Boussouf
a passé son temps aux soins
avec le staff médical pendant
que Chaouchi travaillait avec
Halim Tifour. Selon le médecin
de l'équipe, Boussouf va
réintégrer le groupe après le
retour de l'équipe à Alger.

Karaoui se blesse
à la main

Le milieu de terrain du MCA,
Amir Karaoui, s'est blessé à la
main lors du match
d'application. Sa blessure n'est
pas méchante et le FrancoAlgérien a repris le jeu le plus
normalement du monde.

inconnus jusqu'à la dernière minute

Umbro malmène
LE MOULOUDIA

L'équipementier Umbro
n'a pas réussi son
 organisation du stage
Nekkache souffre en Espagne où plusieurs
avec Lahoucine défaillances ont été
L'attaquant du MCA, Hichem
constatées au niveau du
Nekkache, a été soumis à un
travail très intense hier
complexe de Benidorm.
matin avec le kiné Omar
Lahoucine. Nekkache a
vraiment souffert en
appliquant les exercices que
lui a demandés l'ancien kiné
de l'USMA.

Les responsables
d'Umbro absents

Les Mouloudéens étaient
livrés à eux-mêmes lors de
la séance d'hier, aucun
responsable de
l'équipementier Umbro n'était
présent au stade. Ce qui a
mis en colère certains
responsables du MCA
présents à Benidorm.

Le MCA retrouve
Albir

Alors que les premiers
entraînements se sont
déroulés au stade municipal
de Benidorm, hier les
Mouloudéens ont travaillé
sur le terrain de la Marina à
Albir, où l'Entente de Sétif
s'entraîne quotidiennement
depuis son arrivée à Albir
Garden.

Un but d'anthologie
de Hachoud

Lors des matchs
d'applications, le capitaine
du MCA, Abderahmane
Hachoud, a réussi à marquer
un but de toute beauté sur
un bolide canon qui s'est
logé en plein lucarne des
bois de Chaouchi.

Les panneaux
de Joma visibles
sur le terrain
d'entraînement

Comme le sait tout le monde,
le MCA était équipé la saison
dernière par Joma, alors que
cette saison, c'est avec
Umbro. Lors de la séance
d'hier, des panneaux
publicitaires de la marque
Joma étaient visibles tout
autour du stade de la
Marina.

Depuis qu'Umbro a signé un
contrat avec le club, ce
fournisseur est critiqué par les
supporters du MCA et même en
interne par les joueurs. Ainsi, les
couleurs officielles du club ont
disparu sur les survêtements des
joueurs, puisque le MCA a
évolué plusieurs fois avec en
bleu ciel ; en Espagne, la surprise
était de voir les joueurs vêtus
d'une autre couleur encore, en
maillot bleu nuit, ce qui a choqué
tout le monde. Les camarades de
Hachoud se plaignent également
de la qualité des maillots et déjà
avant leur séjour en Espagne, les
joueurs avaient réclamé à Omar
Ghrib des maillots de meilleure
qualité, comme c'était le cas avec
l'ancien équipementier, Joma.
En outre, d'autres défaillances
ont été constatées durant ce
stage ; le choix de l'hôtel où est
hébergé le MCA au centre ville
de Benidorm qui ne permet pas
de réaliser une bonne
préparation, cet établissement
étant fréquenté par des touristes
et c'est la première fois que le
Agua Azul accueille une équipe
de football contrairement à Albir
Garden où les Sétifiens sont
hébergés ainsi que d'autres
équipes européennes. Un
membre de la délégation
mouloudéenne a même

comparée ce lieu à la Thaïlande
en nous disant ironiquement :
"Les joueurs ne peuvent pas
garder leur concentration intacte
dans un lieu pareil. Avec le
festival qui a lieu cette semaine
dans cette ville, les choses
deviennent vraiment
compliquée."
Quant aux entraînements, le
MCA change souvent de terrain,
c'est tantôt au stade municipale
de Benidorm, tantôt à Albir,
situé à 30 minutes du centre de
Benidorm. Hier, pour la séance
de la matinée, les Vert et Rouge
de la capitale ne savaient même
pas où ils allaient s'entrainer. Ce
n'est qu'à la dernière minute que
les responsables d'Umbro ont

sollicité le complexe de la
Marina d'Albir pour que le MCA
effectue son entraînement et cela
après que l'ESS ait programmé sa
séance l'après-midi. Aussi, et
c'est important de le signaler, les
organisateurs de ce stage ont
brillé par leur absence, sinon
comment expliquer que le MCA
s'entraine devant des panneaux
publicitaires de leur ancien
équipementier Joma.
Pour conclure, le match
international que disputera le
Doyen a été fixé au 8 janvier,
mais jusqu'à hier, rien n'était
encore confirmé par les
responsables du MCA qui
commencent à douter et
craignent que leur équipe ne

L'équipe de Hachoud
(bleu)

Hachoud, Aouedj, Azzi, Mokdad,
Bouhenna et Karaoui.

L'équipe de Bouguèche
(orange)

Bouguèche, Seguer, Boudebouda,
Djemaouni, Chita et Bramki.

joue pas un autre match amical.
Il faut savoir aussi que lors du
premier match face à l'équipe
chinoise de L2, Shanghai, le
Mouloudia d'Alger a fait 320 km
de trajet, ce qui a fatigué les
joueurs alors que les
organisateurs auraient pu
trouver un terrain proche,
arrangeant les deux teams. Par
manque d'expérience ou de
métier, l'aventure d'Umbro
commence très mal avec le
Mouloudia d'Alger.
Si la situation persiste, le CA va
certainement bouger pour éviter
d'autres défaillances, surtout que
le MCA est sollicité par plusieurs
équipementiers.
M. Z.

Bramki malmène les défenseurs

L'entraîneur Kamel Mouassa a scindé
son effectif en trois groupes. Les
Bleus de Derrardja ont gagné tous les
matchs face aux jaunes de Kacem et
les oranges de Bouguèche.

Derrardja, Kacem, CEO, Zerdab,
Ammachi et Mebarakou.

Ayant offert deux jours de repos aux joueurs après le regroupement
d'El Bez, le premier responsable au sein du staff technique
souhaiterait disputer une troisième rencontre amicale, avant
d'affronter la formation du RCA.
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Nous avons appris que le
coach des Vert et Rouge avait exprimé son envie de disputer une autre
rencontre test avant le déplacement à
Larbâa où les gars de la Soummam
affronteront l'équipe locale, pour le
compte de la 16e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis. En effet,
si la reprise des entrainements est
programmée pour dimanche, la rencontre amicale se jouera sans aucun
doute le lundi, cela afin de permettre
aux joueurs de récupérer et d'aborder cette rencontre dans des dispositions optimales.
«Nous avons travaillé l'ensemble des volets»
Le coach des Vert et Rouge a fait le
point sur le regroupement effectué
au centre de préparation d'El Bez.
Ayant disputé deux rencontres amicales face à l'USMS et la formation
réserve de l'ES Sétif, Ifticen s'est
montré satisfait des progrès réalisés
par son équipe durant ces quelques
jours de regroupement : "Nous
avons profité de notre présence à
Sétif pour préparer le groupe conve-

L'équipe qui gagne
tous ses sixtes

L'équipe de Kacem
(jaune)

Ifticen veut un
autre match amical

Mokdad a réintégré
le groupe hier
Comme prévu, le milieu de terrain du MCA, Abdelmalek
Mokdad, qui a contracté une blessure au tendon d'Achille
face au Chinois de Shanghai, a repris les entraînements
hier après avoir subi des soins intensifs dans la soirée,
ce qu'il lui a permis de reprendre les entraînements sans
problème. Mokdad a même joué les matchs d'application
sans ressentir la moindre douleur et il pourra jouer le
prochain match avec son équipe si les organisateurs du
stage confirment cette rencontre internationale.

Alors que le MCA veut payer le prix fort pour s'offrir
Zakaria Mansouri, le jeune milieu de terrain, Mohamed
Amine Bramki s'illustre actuellement de fort belle
manière lors de ce stage de Benidorm. Lors des matchs
d'applications d'hier, Bramki s'est joué des défenseurs
avec des jolis gestes techniques qui ont épaté tous les
Mouloudéens et même les touristes qui assistaient à
cette séance, comme un Hollandais nous l'a déclaré :
"C'est un grand joueur, on dirait Messi sur le terrain."
L'enfant d'El Biar a gagné des points et ce ne sera pas
une surprise de le voir parmi les onze lors de la phase
retour, surtout que Mouassa ne fait aucune différence
entre les joueurs et les meilleurs seront alignés le jour
des matchs.

Tifour se transforme en gardien de but
Comme Kheirdine Boussouf ne pourra pas participer aux
entraînements, c'est l'entraîneur des gardiens de but,
Halim Tifour, qui est reconverti en gardien de but lors des
matchs d'applications. Malgré qu'il n'ait pas joué depuis
belle lurette, Tifour a réussi des beaux arrêts lors de ces
matchs, et c'est Chaouchi qui a gardé les bois.

nablement pour la deuxième moitié
de saison. Nous avons durant ces
quelques jours que nous avons passés ici, travaillé l'ensemble des
volets. On a consacré les trois premiers jours à l'aspect physique, où
nous avons constaté une certaine
amélioration avant d'enchainer par
le travail de fond qui est basé sur le
technico-tactique". L'entraineur de la
JSM Béjaia, qui a tenu à remercier
l'ensemble du personnel du centre
d'El Bez et de l'hôtel où l'équipe avait
séjourné, a montré un certain satisfecit quant aux conditions ayant prévalu dans ce stage.

A la recherche
d'un défenseur latéral
Nous avons évoqué dans nos précédentes éditions,
l'envie exprimée par l'entraineur de la JSM Béjaia, Younes
Ifticen, de bénéficier des services d'un défenseur latéral.
Nous venons d'apprendre que les dirigeants de la JSMB,
ont entrepris les recherches afin de trouver un élément
répondant au profil et capable d'apporter un plus à l'équipe. Après avoir fait le constat relatif à l'absence d'une doublure en puissance pour le poste d'arrière gauche et dans

l'optique de lancer une concurrence saine entre les
joueurs, le coach de la formation bougiote a chargé le
président du CSA, Guellati Zahir afin de trouver un élément qui serait en mesure de remplacer Oussama
Khellaf. Par ailleurs, aucun nom n'a été évoqué pour le
moment dans l'entourage proche de la direction de la
JSM Béjaïa.
B. E. Z.

19

Djebarat : «Ce
stage est une
totale réussite»
Le capitaine de la
JSM Béjaïia,
Yacine Djebarat,
est revenu sur le
regroupement
effectué par le
club à El Bez.
Le portier des Vert et
Rouge qui reste un des piliers
du vestiaire, évoque ce regroupement d'une semaine à l'école olympique. "Nous sommes
venus ici afin de préparer la
deuxième moitié de championnat. Les conditions de travail que nous avons trouvées,
sont excellentes. On a été mis
dans de très bonnes conditions
et cela est très important pour
recharger les batteries et surtout mettre au point certaines
choses qui n'ont pas marché
lors de la phase aller", dira-t-il
avant d'enchainer ; "Je pense
que ce stage est une totale
réussite. On a disputé deux
rencontres amicales, cela nous
a permis de travailler encore
plus les automatismes avec les
nouveaux joueurs".

«On aura encore quelques
jours pour être prêts face
au RCA»
Par ailleurs, l'entraineur de la formation de Yemma Gouraya maintient toujours la pression sur ses
joueurs, notamment en rappelant
que la phase retour sera très compliquée ; "Nous avons encore quelques
jours afin de mettre au point notre
stratégie. On doit débuter cette
phase retour en force et cela passe
par un résultat satisfaisant face à une
bonne équipe du RC Arbâa".
B. E. Z.

Samedi 7 janvier 2017

«Les joueurs ont bien
répondu à la charge»
Yacine Djebarat qui sait pertinemment l'importance du travail
accompli durant ces quelques
jours passés en altitude, nous
dira ; "Tout le monde était motivé
pour réaliser une belle préparation. Même si nous n'avons eu
que 6 jours tout au plus, cela nous
a permis de travailler certains
volets. Le staff technique a surtout axé sur le travail physique,
qui demeure un point essentiel
pour nous. Je pense que durant
les trois premiers jours on s'est
donné à fond afin de se rattraper
sur ce plan. La suite est logique
avec les rencontres de prépara-

tion face à des équipes comme
l'USMS et la réserve de l'Entente".
«La phase retour sera
très compliquée pour
toutes les équipes»
Le gardien de la JSM Béjaïa a
aussi évoqué la suite du parcours
qui attend son équipe : "Nous
sommes à l'approche de la première rencontre de la phase retour. Ce
ne sera certainement pas facile
pour nous, à l'instar de toutes les
autres équipes. Je pense que l'accession va se jouer sur la volonté
des équipes prétendantes. Il y aura
certainement plus d'engagement
que lors de la phase aller, mais
nous saurons comment répondre
sur le terrain".
B. E. Z.

ASMO
Le stage de Terga a commencé hier

ASMO-RCR demain
à Témouchent

Comme prévu, l'équipe asémiste est entrée
en stage de préparation à Terga. En effet,
l'équipe de M'dina J'dida s'est rendue hier
dans cette localité de la willaya de
Témouchent. Les joueurs et les membres de la
délégation asémiste ont élu domicile au complexe portant le nom de Doriane. Le stage en
question prendra fin mardi prochain dans la
soirée, soit une durée de cinq jours. Selon une
source fiable, l'équipe devra disputer deux
matches amicaux pendant le stage. Le premier
devra avoir lieu demain à Témouchent au
stade de l'OPOW Oucief Omar face au RC
Relizane. Le coup d'envoi est prévu à 15 h,
assure notre source. Le deuxième match est
prévu le dernier jour de la préparation. A
noter que la réception de l'A Bou-Saâda pour
le compte de la 16e journée du championnat
aura lieu vendredi prochain au stade HabibBouakeul.

Benchadli signe pour 18 mois

Djamel Benchadli a signé son engagement à
l'ASM Oran, ce jeudi. Le nouvel entraîneur de
l'équipe des Vert et Blanc a paraphé un
contrat d'une année et demie. Ce technicien

qui connait très bien la bâtisse, a entamé son
travail à l'occasion de ce match d'application
opposant les équipes fanion et espoir du club
de M'dina J'dida. Il a pris le soin de faire un
discours aux joueurs à la fin de ce match joué
au stade Habib-Bouakeul, faut-il le souligner.

Nette victoire face aux U21

La formation de M'dina J'dida a disputé
avant-hier un match amical face à l'équipe
réserve du club. Un match qui s'est soldé par
sa victoire sur le score sans appel de sept à
zéro (7-0, 3-0 à la mi-temps). L'attaquant
Boubakour a planté un hat-trik avant que
Amer-Yahia n'aggrave la marque sur un coup
de pied de réparation. Le jeune espoir
Boudouh a corsé la note suivi d'un but contre
son camp et d'un autre signé El-Ghomari, le
rescapé. Il est utile de noter que le staff technique a aligné seize (16) joueurs dont deux de
l'équipe des U21, en l'occurrence, Boudouh et
Berrichi. Voici l'équipe alignée : Dahmane
(Hennane 46'), Chlaoua, Kherbache (Baanoun 46'),
Mesmoudi, Boudouh (U21), Haddad, Boutiche
(Adjal 46'), Boubakour, Baleh, Amer-Yahia (ElGhomari 46'), Berrichi (U21) (Benyettou 46')

Boudouh s'est distingué

Le match amical a été marqué par l'éclosion

du jeune Boudouh de l'équipe asémiste
espoir. Ce dernier a joué sans complexe
comme libéro. Il a étalé une certaine classe au
côté du stoppeur Mesmoudi avec qui il a
constitué un duo de choc. Et pour clore le tout,
ce jeune issu de l'équipe des U20 s'est permis
de marquer un but de toute beauté portant le
score à 5-0. De quoi donner aux dirigeants
l'idée de lui ouvrir la porte de l'équipe fanion
pour la suite de la compétition.

Jogging pour Barka
et Hamdadou, Oussaâd
en tenue de ville

En marge de la rencontre face aux U21, trois
joueurs ont marqué leur présence sans pour
autant jouer. Il s'agit des défenseurs Amine
Barka, Hamza Hamdadou et Nassreddine
Oussaâd. Les deux premiers se sont contentés
d'un jogging sur le bord du terrain du stade
Habib Bouakeul. Le troisième qui après avoir
ôté le plâtre suite à une blessure contractée
lors du match face au MCS (1-2), s'est présenté en tenue de ville.

Résiliation du contrat
avec Sbia

L'attaquant Walid Sbia ne fait plus partie de

l'effectif asémiste. Ce joueur a été libéré par la
direction du club. D'après nos informations,
l'enfant de Tlemcen a demandé sa libération
pour avoir été relégué sur le banc des remplaçants pendant une grande partie de la
phase aller du championnat.

2 chèques remis aux joueurs

A la fin du match d'application face à
l'équipe espoir, les joueurs ont reçu chacun
un chèque représentant deux mois de salaire. Selon nos informations, les joueurs ont
été priés d'endosser le chèque en question
mercredi prochain soit le lendemain de la fin
du stage de Terga.

La piste Ziaya relancée

Une source proche de la direction du club
asémiste rapporte que la piste de l'attaquant
Abdelmalek Ziaya a été relancée. Ce joueur
se trouvait hier à Oran certainement pour
négocier avec les responsables du club. L'expensionnaire de la JS Kabylie aurait déjà
parlé avec ces derniers sauf que les deux
parties n'ont pas trouvé un accord sur le
plan financier. Une deuxième rencontre était
prévue dans la journée d'hier, précise la
même source.
L. M. Azzi

20

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

PUBLICITÉ

7www.competition.dz

JSK

Samedi 7 janvier 2017

5

LES SUPPORTERS
REFUSENT ARIBI
«Ce serait une honte de le recruter»
Malgré l'affront réservé à
son émissaire par le
président du CAB dans la
journée de mercredi
dernier, le président
Hannachi n'a renoncé au
recrutement d'Aribi que
dans la journée d'hier.
PAR MOHAMED A.
Certaines personnes lui ont
promis d'intervenir auprès de Nezar
pour qu'il lui cède son attaquant
vedette et le président de la JSK n'a
pas dit directement non. Ce n'est
qu'après quelques supporters lui ont
dit que ce serait une honte s'il recrute
l'enfant de Réghaïa que le président
Hannachi a pris la décision d'abandonner sa piste. Scandalisés par le
comportement de Nezar, les suppor-

Compétition / PUB

ANEP 23020142 du 07/01/2017

ters ne veulent pas que leur club, le
plus titré d'Algérie, se rabaisse pour
recruter un joueur dont ils ne sont
pas certains qu'il va réussir sous le
maillot de la JSK. Si certains accablent
Nezar, la plupart des fans incombent

la responsabilité de l'échec du transfert d'Aribi au président Hannachi.
Ils ne comprennent pas comment un
grand club comme la JSK désigne un
agent de joueurs qui n'a rien à voir
avec leur club pour négocier la lettre

de libération d'Aribi à la place des
dirigeants kabyles. Ils auraient aimé
que cet attaquant dont on dit beaucoup de bien porte le maillot des
Jaune et Vert, mais pas au détriment
de l'image de marque de la JSK. Ils
ont du nif et quelle que soit la valeur
de cet attaquant, ils pensent que la
direction ne devrait pas le recruter.
Leurs appels ont été entendus par le
président Hannachi qui ne sait plus
ce qu'il fait en ce mercato hivernal.
S'il avait pris le dossier Aribi en main
dès le départ, il l'aurait recruté sans
verser dans la polémique et la surenchère. Malgré l'abandon de sa piste,
les supporters ne reviennent toujours
pas. Ils ont du mal à comprendre
pourquoi un grand club comme la
JSK soit traité de cette manière pour
un joueur qui n'a même pas encore
fait ses preuves. La réponse, tout le
monde la connaît malheureusement.
M. A.

Voilà pourquoi son transfert a échoué
Annoncé d'une manière
quasi officielle à la JSK, il y
a quelques jours de cela,
Karim Aribi ne portera
finalement pas le maillot
des Jaune et Vert.
L'échec de son transfert est dû
essentiellement à son manager,
lequel a été chargé par le président
Hannachi de racheter sa lettre de
libération. Le président du CAB,
Farid Nezar, a certes tenté de faire
monter les enchères en évoquant
l'offre du président de la JS Saoura
avant que le nouveau président du
CRB n'entre en course pour l'acquisi-

tion de ce joueur, mais les responsables ne devaient qu'à s'en prendre
à eux-mêmes. Ils étaient les premiers
à s'intéresser à cet attaquant puisque
lors du tirage au sort de la coupe
d'Algérie, un dirigeant kabyle s'est
approché de Nezar pour lui dire que
le président Hannachi veut recruter
Aribi pour la phase retour. Le président du CAB n'a émis aucune opposition pour le transfert de son attaquant. Il a juste réclamé 1 milliard de
centimes en contrepartie de sa lettre
de libération. Au lieu d'entamer les
négociations avec lui, le président
Hannachi s'est tourné vers d'autres
pistes entres autres Gasmi, Tebbi et
Hamia. Et ce n'est qu'après avoir
échoué à recruter l'un de ses atta-

quants, que le président Hannachi a
réactivé la piste d'Aribi.
La colère de Nezar
Ne voulant pas négocier directement
avec son homologue du CAB, le président Hannachi a délégué Brahimi
Redouane, l'agent d'Aribi pour
racheter la lettre de libération de ce
dernier. Le président Nezar n'a pas
du tout apprécié cette approche et il
l'avait fait savoir à son interlocuteur
en lui disant que si le président
Hannachi veut vraiment Aribi, il n'a
qu'à venir lui-même ou à envoyer un
de ses dirigeants pour négocier avec
la direction du CAB. Quelques jours
plus tard, ce manager aurait affirmé
au président du CAB que le prési-

dent de la JSK est souffrant et qu'il ne
peut pas négocier avec lui. Nezar a
fini par accepter de céder Aribi pour
1,2 milliard dans l'après-midi mardi
dernier, malheureusement dans la
même soirée, il avait appris que le
président Hannachi était présent à
Sidi Moussa où le président de la
Fédération algérienne de football
avait récompensé les anciennes
gloires de la glorieuse équipe du
FLN. Cela l'a mis dans tous ses états
et pour se venger, il n'a pas voulu
recevoir l'émissaire de Hannachi qui
s'était déplacé mercredi dernier à
Batna avant d'éteindre carrément son
téléphone pour ne pas être importuné par les responsables de la JSK.
M. A.

phase aller. Ils pensent que s'il
avait patienté jusqu'à ce
mercato hivernal, il aurait
échangé Ziaya contre Aribi et
Benkablia contre Sayoud même
s'il rajoute un somme d'argent
pour avoir l'attaquant du CAB et
le meneur de jeu de l'USMA. Le
recrutement réalisé jusqu'à
maintenant ne les enthousiasme
pas. Ils savent qu'il y a
beaucoup de lacunes dans leur
équipe et que si le président
Hannachi ne rectifie pas le tir
dans les jours à venir, la JSK
luttera de toutes ses forces

jusqu'à l'ultime journée du
championnat pour assurer son
maintien en Ligue 1 Mobilis. Il
n'y a pas de joueurs libres
actuellement sur le marché,
mais le président Hannachi est
obligé de faire le nécessaire
pour sauver son recrutement. Il
lui est impossible de convaincre
le public que son équipe a les
moyens pour jouer sur les trois
fronts, alors que celle-ci n'a
réussi durant toute la phase
aller qu'à gagner un seul match
sur son terrain.
M. A.

Le recrutement
hivernal inquiète
le public

A l'inverse du président
Hannachi qui se montre toujours
imperturbable, les supporters
sont inquiets quant au
recrutement réalisé en ce
mercato hivernal. Ils rêvaient de
joueurs de valeur et d'expérience
pour que leur équipe sauve sa
saison, mais ils ont vite
déchanté. Sans remettre en
cause la qualité des nouvelles
recrues, ils pensent que la JSK
mérite mieux. Ils craignent pour
l'avenir de leur équipe surtout
que celle-ci se trouve en
mauvaise posture en
championnat. Si elle ne se
ressaisit pas lors de la
deuxième manche du
championnat, elle risque de
Compétition / PUB

ANEP 500 463 du 07/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 25101979 du 07/01/2017

connaître la relégation pour la
première fois de son histoire. Le
président Hannachi leur a
promis vers la fin de la phase
aller un recrutement qualitatif
et quantitatif, mais ils n'ont rien
vu venir pour le moment. Au
contraire, les scandales
s'enchaînent et la direction ne
fait rien pour leur redonner ne
serait-ce qu'un brin d'espoir !
A une semaine de la clôture du
marché des transferts, les
supporters réclament toujours le
recrutement d'un attaquant racé
et d'un bon meneur de jeu.
Quelques-uns d'entre eux d'avoir
pris une décision hâtive en
libérant Ziaya, Benkablia et
Herbache avant la fin de la

Kerkar
proposé

N'ayant pas réussi à faire
ses emplettes sur le
marché algérien, le
président Hannachi s'est
rabattu sur la piste des
Franco-Algériens. Il a
chargé quelques managers
de lui trouver des joueurs
capables d'apporter un plus
à son équipe, mais il aurait
décidé de recruter
l'équipier de Thomas
Izerghouf à Petro Eisden, un
club de troisième division
belge. Plusieurs joueurs
émigrés entre autres
Djamel Abdoun et Salim
Kerkar lui ont été proposés,
mais il n'y a rien de concret
jusqu'à hier en fin d'aprèsmidi. Les supporters
espèrent que le président
Hannachi casse sa tirelire
pour leur recruter au moins
un grand joueur en ce
mercato hivernal. En
l'absence de joueurs libres
sur le marché local, le
président Hannachi pourrait
sauver son recrutement en
engageant un FrancoAlgérien de renom.

Biquotidien
hier et
aujourd'hui

L'entraîneur Sofiane
Hidoussi fait de son mieux
pour réussir la préparation
hivernal. Bien que la
direction n'ait programmé
aucun stage pour le
moment, le coach tunisien a
augmenté la charge en
programmant deux séances
pour la journée d'hier et
pour celle d'aujourd'hui.
Excepté les internationaux,
tous les autres joueurs ont
repris avec le groupe, y
compris Rial qui a fait
l'impasse sur 6 séances
d'entraînement. Pour
combler les lacunes
relevées lors de la phase
aller, l'entraîneur Hidoussi a
demandé à ses dirigeants
de lui trouver des sparringpartners. Il souhaite
disputer au moins trois
rencontres amicales en
cette trêve hivernale pour
tenter d'apporter les
correctifs nécessaires
avant la reprise du
championnat. Pour motiver
ses joueurs, le président
Hannachi compte les payer
d'ici la semaine prochaine.
Il leur doit plusieurs primes
et quelques mensualités et
certains d'entre eux
commencent déjà à
s'impatienter.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

4

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

MCS

Moussouni :
«On travaillera
sans relâche»

ABDOUN, LA SURPRISE
DE HANNACHI ?
PAR ABDELLAH HADDAD
Au moment où les dirigeants du club le
plus titré d'Algérie sont en train de multiplier
les contacts afin de ramener de bons joueurs cet
hiver à Tizi-Ouzou et de renforcer par la même
occasion les rangs de leur équipe première par
des éléments de valeur, les supporters attendent
toujours la venue d'un ou deux grands joueurs,
surtout que Hannachi et ses proches collaborateurs n'ont pas cessé depuis l'ouverture du mercato hivernal de déclarer haut et fort qu'ils ren-

forceront l'équipe par de très bons joueurs. Ceci
dit, un proche du club n'a pas hésité avant-hier
de proposer le nom de Djamel Abdoun, l'ancien
meneur de jeu des Verts aux hauts responsables
du club kabyle. Abdoun, qui a été libéré par son
club grec ces derniers jours, se trouve libre
comme le vent, autrement dit, les dirigeants
jaune et vert ne seront pas appelés de payer une
grosse somme pour racheter le contrat du
joueur, ils seront juste appelés à proposer un
bon salaire à Abdoun pour assurer la venue
d'un très bon joueur pour ne pas dire d'un
grand joueur cet hiver à la JSK. Hannachi, qui a

noté cette proposition, pourrait d'un
moment à un autre entrer en
contact avec le joueur ou avec son
agent, surtout que l'équipe a vraiment besoin des services d'un vrai
numéro 10. Par ailleurs, le CRB, qui
a réussi de chiper Hamia, Lamhane et
Aribi à Hannachi est aussi sur les traces
d'Abdoun. Selon les proches de ce joueur,
même quelques équipes françaises, à l'instar
de Sochaux et Nantes, sont intéressés par les
services de l'ancien joueur de l'EN.
A. H.

PAR DJELLOUL K.
Parlant du stage, l'entraîneuradjoint Faouzi Moussouni affirme
qu'"aucun relâchement à l'entraînement ne sera toléré par le staff technique qui a tenu à ce que le travail se
poursuive avec la même cadence.
Toutefois, certains éléments seront
soumis à un travail spécifique, dans le
but de leur permettre d'être au même
niveau que leurs coéquipiers dans le
domaine de l'endurance physique.
Effectivement, ceux qui suivent de
près l'évolution de l'équipe depuis le
début auront remarqué l'écart qui existe entre certains joueurs sur le plan
physique. Des éléments n'éprouvent
aucune difficulté sur ce plan, alors que
d'autres tardent à retrouver leur rendement habituel". C'est dire que le staff
technique a encore du pain sur la
planche pour rendre à niveau physiquement l'ensemble des joueurs. D. K.

Il est l'équipier de Thomas à Patro Eisden

La JSK piste
Anouar El-Guennouni
Le président de la JSK est sur les
traces d'un autre attaquant francoalgérien. En plus de Thomas
Izerghouf, Hannachi veut recruter
un autre joueur franco-algérien cet
hiver. Vu le grand manque de
joueurs locaux sur le marché national, les responsables kabyles ont
jeté une nouvelle fois leur dévolu
sur les joueurs franco-algériens
alors que ces derniers trouvent de
grandes difficultés pour réussir
leur passage à la JSK, la preuve,

aucun joueur franco-algérien n'a
réussi à marquer son passage à Tizi
Ouzou, même Yesli qu'on présentait comme un grand joueur a quitté la ville des Genêts sur la pointe
des pieds. Bref, Hannachi qui a été
séduit et impressionné ces derniers
jours par les qualités physiques et
techniques de Thomas Izerghouf a
appelé le manager de ce joueur
pour lui demander de lui trouver
une autre belle affaire, comme celle
nommée Thomas, sur-le-champ,

l'agent d'Izerghouf a proposé au
doyen des présidents des clubs
algériens le partenaire de Thomas,
à Patro Eisden, le club belge de troisième division où le néo-attaquant
des Canaris du Djurdjura jouait
avant sa venue le mois passé à Tizi
Ouzou.
Thomas et El-Guennouni
ont aussi joué ensemble à
Rennes
Au moment où nous mettons

Il s'absente quand il veut, il revient quand il veut…

Rial au-dessus
de tous les joueurs !

Apparemment, Ali Rial, le capitaine
de la JSK, ne peut pas prendre une décision finale concernant son avenir avec la
formation du Djurdjura. A l'issue de la
rencontre qui a opposé les Canaris du
Djurdjura aux Rouge et Blanc de Laâqiba,
l'enfant de Zemmouri était très clair avec
ses dirigeants concernant son avenir au
club, il n'a pas cessé de jurer qu'il ne
remettra plus les pieds à Tizi-Ouzou, sauf
que Hannachi a pu convaincre son joueur
de jouer le match de la coupe d'Algérie
avant de partir. Encore une nouvelle fois,
Rial, et à la fin de la partie de Dame
Coupe, a affiché clairement ses intentions
aux responsables du club qui étaient présents à l'intérieur du vestiaire de quitter le
navire jaune et vert, l'ancien joueur de
Reghaïa avait même demandé sa lettre de
libération à Hannachi et ce dernier a
demandé à son joueur de ne pas prendre
une décision à chaud. Les cinq jours de
repos terminés, les joueurs ont repris les
entraînements lundi dernier et Rial n'était
toujours pas là, il sécha les séances d'entraînement de lundi, mardi et mercredi
avant de se présenter à la séance de
l'après-midi de jeudi passé mais en tenue
de ville. Hier, lors de la séance de la matinée, on n'a pas noté la présence de Rial. Ce
dernier est en train de faire apparemment
ce qu'il veut à la JSK au moment où les

autres joueurs cravachent très dur en s'entraînant matin et soir.
Pourquoi les dirigeants insistent sur son retour
Ce que les supporters n'arrivent pas à
comprendre c'est pourquoi les dirigeants
de la JSK insistent toujours sur le retour de
Rial alors que ce dernier n'a pas hésité et à
maintes reprises de demander sa lettre de
libération ces derniers temps. Avec la présence de Berchiche, Touhami, Khelili, Tizi
Bouali, Redouani et même Islam Salah
qui est toujours au club, la JSK aura-t-elle
vraiment besoin des services d'un joueur
qui bouclera prochainement ses quarante
ans ? C'est la question que les supporters
du club n'arrivent pas à lui trouver une
réponse.
Il a repris hier soir
Contrairement à la séance de la matinée
où il n'était pas présent, Rial s'est présenté
hier soir au stade du 1er- Novembre, il a
même repris les entraînements en effectuant quelques tours de piste. L'enfant de
Zemmouri a séché plus de huit séances
d'entraînement alors que les membres du
staff technique ainsi que les membres du
CA misent beaucoup sur cette trêve hivernale pour bien préparer la seconde
manche de la saison.
M. A.

Avis de décès

La famille Amrani a l'immense douleur de faire part du décès de Mme Amrani Djamila,
née Messara, femme d'Achour Amrani. L'enterrement aura lieu demain dimanche le 8
janvier à Tamda. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.
Attristé par le décès de la femme d'Achour Amrani, Abdellah Haddad présente ses
sincères condoléances à la famille de la défunte et l'assure en cette pénible
circonstance de sa profonde sympathie. Que Dieu le Tout-Puissant accueille la défunte
en Son vaste paradis.

sous presse, les responsables
kabyles n'avaient pas encore
envoyé un billet d'avion à cet attaquant. Même son nom n'a pas été
annoncé par les dirigeants jaune et
vert mais il s'agirait d'Anouar ElGuennouni. Avant de jouer
ensemble en Belgique, Thomas et
El-Guennouni ont joué ensemble
déjà en France, à Rennes, le destin
pourrait les associer encore une
nouvelle fois, à la JSK…
A. H.

Le président à ses proches

«Baïtèche et un Franco-Algérien
et le recrutement sera clos»
Le premier responsable de la formation de la ville
des Genêts veut en finir avec l'opération recrutement dans les plus brefs délais. Déjà, il ne reste que
quelques jours avant que le mercato hivernal ne
ferme ses portes, et puis, le staff technique de l'équipe veut avoir entre les mains tous les joueurs,
anciens et nouveaux afin qu'il puisse appliquer son
programme de préparation à la lettre. Pour cette raison, Hannachi n'a pas hésité à lâcher cette phrase en
direction de ses proches avant-hier : " Avec
Benaldjia, Khelili et Thomas, je pense que l'équipe a

Baïtèche, une question
d'heures…

Sauf surprise de dernière minute,
Baïtèche sera Canari dès cet hiver.
Les responsables de la JSK qui sont
en contacts très avancés avec
l'ancien attaquant de l'USMA,
n'attendent que la récupération de la
lettre de libération du joueur à la
direction du CSC pour officialiser la
venue de ce jeune attaquant. Selon
une source crédible, Baïtèche a donné
son accord de principe à Mohand
Chérif Hannachi, surtout que ce
joueur entretient de très bons
rapports avec un proche du club.
D'ailleurs, c'est ce proche du club qui
a réussi de convaincre à Baïtèche à
dire oui à Hannachi. Par ailleurs,
l'ancien usmiste est appelé à
ramener en personne sa lettre de
libération avant de se déplacer à TiziOuzou afin d'apposer sa signature en
bas du contrat que le président
kabyle lui a proposé. Après Khelili,
Thomas et Benaldjia, Baïtèche serait
la quatrième recrue de la JSK en
cette période des transferts
hivernale.

été bien renforcée, on doit encore recruter deux
joueurs avant de boucler l'opération recrutement,
Baïtèche est très proche, il ne reste que la lettre de
libération à récupérer à la direction du CSC pour
officialiser ce transfert, en plus de ce joueur, je suis
en contact avec un bon joueur franco-algérien qui
devrait arriver dans les prochaines heures à Tizi
Ouzou, avec cinq joueurs, on pourra boucler le
recrutement, tourner la page du mercato hivernal
avant de passer à autre chose."
A.H.

On n'est pas chaud pour Tiaïba
Comme nous l'avions rapporté dans notre édition d'hier, le nom de
Tiaïba, a été proposé à Mohand Chérif Hannachi. Ce dernier qui veut
renforcer la ligne d'attaque de son équipe première par des éléments
de valeurs n'a pas cessé de contacter les attaquants de notre championnat mais au moment ou nous mettons sous presse, aucun grand
attaquant ne s'est débarqué à Tizi Ouzou, pour cette raison d'ailleurs,
quelques proches du club n'ont pas hésité à proposer le nom de
Tiaïba. Néanmoins, le numéro 1 du club le plus titré d'Algérie n'est
pas vraiment chaud pour le recrutement de ce joueur qui a été libéré
ces derniers par son club saoudien.
A. H.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

Pour commencer,
comment se déroule le
stage de préparation ?

Le plus normalement du
monde, ça se déroule dans
de bonnes conditions, donc
nous n'avons pas à nous
plaindre. Nous nous sentons bien ici à Hammam
Rabbi où nous disposons
de toutes les commodités
pour que ce stage soit une
totale réussite. A nous de
faire ce qu'il faut pour bien
en profiter et recharger les
batteries, afin de pouvoir
débuter la phase retour en
force.

Plutôt bonne ! Les
joueurs savent ce qu'on
attend d'eux.

Avec un peu de recul,
dites-nous comment
vous avez atterri au
MCS ?

C'est un club qui n'est
pas à présenter J'étais heureux de voir les respon-

Contacté par nos soins afin de nous
livrer ses impressions après les quatre premiers jours de stage, le défenseur central du
Mouloudia, Youcef Zahzouh nous fera savoir
que le stage de Hammam Rabbi se déroule
dans d'excellentes conditions, louant en la circonstance le travail colossal réalisé par la
direction du club qui a mis tous les moyens
pour garantir un stage de préparation digne
de ce nom : "Pour tout vous dire, la préparation se déroule dans d'excellentes conditions,

nous travaillons vraiment bien en salle de
musculation et sur le terrain. Nous effectuons
un très bon travail sous la houlette de
Rahmouni Tout se passe à merveille, nous ne
pouvons absolument pas nous plaindre en ce
qui concerne les conditions de travail qui sont
excellentes. La direction a manifestement mis
de gros moyens pour nous assurer une préparation foncière digne de ce nom, nous n'avons
de ce fait pas le droit de décevoir.
D. K.

21

Messaoudi : «A nous
de faire ce qu'il faut»

Comment est l'ambiance
au sein du groupe ?

Zahzouh : «On n'a pas
le droit de décevoir»

Samedi 7 janvier 2017

sables du club me proposer
de porter les couleurs du
MCS. J'espère pouvoir
apporter un plus et donner
un coup de main à mes
coéquipiers pour réaliser le
meilleur parcours lors de
cette phase retour.

Vous vous êtes bien
intégré au groupe …

A vrai dire, je ne me sens
pas du tout étranger au
MCS. J'ai été très bien
accueilli par tous les
joueurs et je me sens vraiment chez moi. N'oubliez
pas aussi que je connais
beaucoup de joueurs, à
l'image de Saâdi, Sefioun et
Ammour

Comment jugez-vous
l'effectif du MCS cette
saison ?

J'ai trouvé des joueurs de
bonne famille qui tirent
tous dans la même direction. Je ne vous cache pas
que je me suis rapidement
adapté à mon nouvel environnement et cela augure

d'une bonne phase retour
incha'Allah.

La concurrence est rude.
Est-ce que vous la
craignez ?

Non, elle ne me fait pas
peur. Et puis, la concurrence a toujours existé dans
tous les clubs. Je sais qu'une
place dans le onze se gagne
et je compte donner le
meilleur de moi- même
pour me faire une place. Je
sais qu'elles sont chères,
mais je sais ce que je vaux et
ce dont je suis capable.

Quels sont vos objectifs?

Je sais que nos supporters veulent voir leur équipe jouer le podium. Pour le
moment, rien n'est perdu,
nous allons donc tenter de
revenir en force lors de la
seconde moitié de saison
pour leur procurer de la
joie. Notre mission ne sera
pas facile, mais nous disposons des moyens qu'il faut
afin d'atteindre notre objectif.
D. K.

Rahmouni augmente
la charge
Après une reprise de l'entraînement basée sur un travail léger, les joueurs sont désormais soumis à une
forte charge. Rahmouni a décidé d'augmenter le dosage et le volume de travail pour permettre à ses joueurs
de retrouver petit à petit leurs moyens physiques.
Cette augmentation du volume de travail ne sera pas
interrompue. Au contraire, elle augmentera pendant
une bonne semaine. La seconde étape du stage portera essentiellement sur le volet technico-tactique.
L'entraîneur saïdi axera son travail sur la cohésion du
groupe, vu que l'effectif subira des changements avec
le recrutement de nouveaux joueurs.
D. K.

ASO

Le stage de la sérénité

Sadeg
réjoui
par les
dispositions
de Mahsas

Selon les informations parvenues de Aïn Draham, où le groupe chélifien effectue son
stage hivernal, la sérénité est présente puisque les joueurs sont soumis à un travail bien
étudié et concocté.

Selon nos
sources, le
nouveau gardien
de but de
l'équipe
chélifienne,
Mahsas, a laissé
une bonne
impression chez
l'entraîneur des
gardiens de but,
Larbi Sadeg, qui
ne cesse de louer
les qualités de
l'ex-keeper du
RCA.

PAR BENABDELKADER A.
Le staff technique qui a
constaté plusieurs faiblesses dans
l'équipe lors de la phase aller, fait de
son mieux pour apporter les
meilleures corrections possibles à
même de permettre un léger mieux
voire un perfectionnement afin que
l'équipe fasse mieux durant la phase
retour qui s'annonce très difficile d'autant plus que l'ASO est appelée à effacer ses mauvaises prestations de la
première étape du championnat.
Le biquotidien au menu
Dès son arrivée sur les lieux, la formation chélifienne a été soumise au
biquotidien où la charge était importante pour rattraper le retard accusé
dans la préparation pour certains élé-

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

ments alors que d'autres éléments
sont soumis à un travail spécifique
pour être au top et rejoindre le groupe, car blessés. Considérant que l'objectif de l'accession exige la présence
de tout le groupe, Bouzidi souhaite de
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

tout cœur récupérer le maximum de
joueurs d'ici le premier match de la
seconde partie du championnat face à
l'USB, où un résultat positif devient
pressant pour entrevoir la suite sous
de bons auspices.
A. B.

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Le match face au DRBT reporté

Prévu en début de stage, le match amical face
au DRBT, qui se trouve aussi à Ain Draham, a été
annulé mais les coaches des deux clubs se sont
donnés rendez-vous à la fin de leur stage. En
effet, Bouzidi qui avait plusieurs joueurs indisponibles, a préféré ménager son groupe.

Ziaya, une piste sérieuse

La direction du club qui urge et fait de son
mieux pour trouver un attaquant de pointe à
même d'apporter du sien à l'équipe lors de la
seconde phase de la compétition aurait jeté son
dévolu sur l'ex-Canari, Ziaya. Il est vrai que le
joueur est bien coté, mais ses qualités sont d'un
niveau qui sera très utile à l'équipe dans le cas où
les dirigeants arrivent à le convaincre d'opter
pour l'ASO.
A. B.

La communication, l'autre
moyen
du staff technique
Bouzidi ne cesse de parler à ses joueurs lors de ce stage pour les mettre

devant leurs responsabilités quant à se tenir prêts pour la phase retour. En
effet, la position de l'équipe au classement exige beaucoup de tact et de
communication entre le staff technique et les joueurs pour plus de
confiance et d'encouragements.

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Samedi 7 janvier 2017

DÉTENTE

INSOLITE

22

Citation

L'habitude
du désespoir est
pire que le désespoir lui-même.
Albert Camus

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

À LA UNE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

Freddy, 2,23 m, le plus grand chien du monde
Freddy ne passe pas inaperçu
dans la rue. Cet énorme
dogue allemand n'a que vingt
mois mais fait 2,23 mètres
debout sur ses pattes arrière
! Avec son poids de 89 kilos
et sa longueur de 104
centimètres, l'animal a eu
une croissance fulgurante,
même pour un chien de sa
race. Il vient d'être
homologué plus grand chien

du monde par le Guiness
World Records. Claire
Stoneman, propriétaire de
Freddy et domiciliée en
Angleterre, explique qu'elle
ne pensait pas du tout qu'il
allait grandir autant : "Quand
il était chiot, c'était le plus
petit de la portée. Je pense
qu'il avait huit mois quand
j'ai réalisé qu'il allait être un
peu différent. J'ai posté

La non-participation du Chélifien
aux entraînements l'a alimentée

beaucoup de photos sur les
réseaux sociaux. Les gens
ont commencé à commenter
à propos de sa taille : alors
qu'il n'était qu'un chiot de 8-9
mois, il était déjà plus grand
que moi !" La bête coûte tout
de même plus de 120 dollars
en nourriture par semaine à
sa maîtresse et adore
dévorer des poulets...
entiers.

LA FOLLE RUMEUR :

LES FLÉCHÉS

DU

JOUR

Un client entre chez un marchand
de tableaux. Il demande :
- Je voudrais quelque chose pour ma salle
à manger.
Il faut que ce soit de bon goût, pas trop cher,
et de préférence, à l'huile.
- Je vois, répond le marchand. Vous voulez une boîte
de sardines.

4

4 9

inflammations
d’oreille

lettres pour
coopérant

ancien nom
de Tokyo

8

9

10

facteur
sanguin

coupées

réfléchi

américain

enchâssée

solution

fécondité

9

3
petits cubes
robustesse

dix sur dix

sifflantes

membres de
la famille

par animalier

indésirable

8

avivée

Alors que l'équipe nationale continue tranquillement sa préparation pour
la CAN et alors que le rendez-vous
approche à grandes enjambées, le peu
de renseignements qui filtrent de l'intérieur de l'EN est en train d'alimenter de
grosses rumeurs qui ont trouvé dans
les réseaux sociaux un lieu propice
pour gagner en volume.

rôtirait

4

coeur d’elle

E
M
N
U
C
I
E
E
F
C
R
T
A
S
C

L
E
E
I
N
N
N
P
P
E
E
T
L
E
N

2
7
4
3
9
1
6
8
5
B
D
E
N
A
I
O
E
M
S
D
E
I
A
I

1
9
5
8
6
7
3
4
2

9
1
7
5
3
6
8
2
6

I
A
C
C
D
G
R
R
C
E
N
E
H
N
R

5
2
6
1
8
4
9
3
7
S
M
N
A
T
E
A
O
L
E
E
C
R
T
P

8
4
3
7
2
9
1
5
4
N
N
E
M
R
L
R
G
V
T
N
E
T
A
L

4
8
9
2
7
3
5
6
1
E
A
R
E
A
T
N
R
R
E
L
O
D
I
L

3
6
1
9
4
5
2
7
8

7
5
2
6
1
8
4
9
3
T
T
E
L
E
A
O
U
C
O
R
R
E
C
T

largeur
d’étoffe

cardinal

capucin

lentilles

5

Pour débuter, pouvez-vous nous
parler un peu de la préparation, ça
se passe comment ?

paresseux de
nature
casse-tête
chinois
clebards

astate

anneaux de
cordage

2

Oui, on s'entraîne 2 fois par jour,
maintenant il reste quelques jours
avant le départ à Franceville. A nous
d'en profiter pour être au top à tous
les niveaux. On a de la chance, tous
les joueurs ou presque sont compétitifs dans leurs clubs, ça se passe bien,
c'est bien pour tout le monde.

6

administre
défalque

S
I
F
E
S
S
E
E
G
A
L
L
I
R
G

O
O
E
O
E
L
B
A
G
A
G
I
S
T
E

P
N
R
N
F
E
L
B
A
L
A
E
R
P
H

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ALARMER
AMENDE
BAGAGISTE
BIENSEANT
CASIER
CAMELEON
CORRECT
DAMNATION
DESUNIR
EMPEREUR
ESCORTE
FEDERAL
FLEUR
GAINER
GRILLAGE
HILARANT

HOMMAGE
IDOLE
IRISE
LATENT
MIEN
NAVETTE
NEVROSE
ONCTION
OSTENSIBLE
PREALABLE
PRINCIPAL
REFERENCE
ROUTINE
SANGLE
SPECIAL

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

A
E
S
T
T
R
C
M
I
E
N
E
R
N
I

6
3
8
4
5
2
7
1
9

bases

SOLUTIONS

R
E
I
U
E
I
E
S
I
R
I
V
A
E
P

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

D
E
C
H
I
R
E
M
E
N
T
S

S
C
A
A
A
I
C

O
T
E

D

C
E
R
N
E

L
A
I
T
A
G
E

C
L
E
R
G
E

E
N
C
L
O
S

A
R
I
A
N
E

S
T
I
A
A

S
P
B
E
T
E

T
N
T

H
U
R
E
S

I
N
A
T
T
E
N
T
I
V
E
S
R

D
O
G
I
E
N
A
G
A
T
E
R
I
E

N
U
F
R
E
R
E
S
R
C
E
P

O
S
E
R
A
E
D
E
S
E
M
Z
I

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

6

M O U N I R
7

8

9 10 11 12 13 14

Z E G H D O U D

ce de Soso entretiennent l'espoir de le voir revenir en
sélection, quitte à ce qu'il remplace un
autre cadre, à savoir Soudani, ce qui
paraît peu proche de la logique :
d'abord, Soudani et malgré son absence
aux entraînements devrait reprendre
après le match de ce soir, à en croire
des sources internes et même le coach
Leekens qui s'exprimait avant-hier
concernant cette question, en plus, et

J-8

Guedioura :
dans le
pire des cas,
qui est un éventuel forfait, Ounas
serait le joueur le plus proche pour succéder à Hilel. Rappelons que Soudani
souffre d'une petite douleur musculaire
et n'a pris part pour le moment à aucun
entraînement depuis lundi date du
début du stage.
S. M. A.

Taïder : «Battre le Zimbabwe est vital»
Régulier et exemplaire en sélection,
Saphir Taïder est en train de devenir
l'un des leaders de la sélection. En
nette progression, le joueur de
Bologne est bien parti pour être un
élément-clé de l'équipe de Leekens au
Gabon. Dans cette interview, et à
l'image de ses coéquipiers, il préfère
jouer la carte de la prudence, il ne
s'enflamme pas, mais n'éloigne pas
non plus l'éventualité de la réussite
d'un bon parcours au Gabon.

au sein
de sein

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

L'une des plus répandues de ces
rumeurs de ces dernières 48h est incontestablement la blessure de Soudani et
son possible forfait, puisqu'il ne se
passe pas un jour sans que l'on lise çà
et là des rumeurs annonçant un prochain forfait du joueur de Zagreb et
surtout du rappel de Sofiane Feghouli,
le réserviste, comme remplaçant. Les
fans algériens qui ne se remettent toujours pas du choc engendré par l'absen-

2017
Algérie-Zimbabwe

«On peut et on veut gagner la CAN» «L'Algérie est une grande nation d'Afrique, l'EN doit suivre»

9

raisonnable

CAN

À LA PLACE DE
PAR SMAÏL M. A.

chef d’oeuvre

groupe de
maisons

FEGHOULI

SOUDANI

durillon

peine

2

D
O
O
U
A
C
A
S
I
E
R
A
N
I
A

alcaloïde
toxique

1

4 3

1

7

murmure

pas tout à fait
orné

3 9

4

6

fin de verbe

5 7

1

5

10
8

1

1 4

N
R
R
L
E
G
A
M
M
O
H
N
T
B
L

firent

4

ancienne
république

2

5 8

projectiles

3

s’évader

lettre grecque

6
8

résume une
longue suite

qualité de ce
qui est droit

2

9

circonstances
particulières

2

7

SUDOKU
1

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

3

LES MELÉS
HAMZA
OUALI

2016 aura été compliquée. Mauvais
départ lors des éliminatoires de la
CM et dernièrement il y a eu la
mise à l'écart de Medjani et
Feghouli. Un vent de changement
souffle sur l'EN à la veille de la
CAN, qu'en pensez-vous ?

jours de vacances, on n'en a parlé
vaguement, mais ce sont des choix
faits par le sélectionneur, on se
contentera de faire notre travail sur le
terrain, le reste, on ne peut rien y
faire.

Vous faites partie des anciens à
présent, seriez-vous prêts à
endosser le rôle de leader ?

En sélection, y a jamais eu un seul
leader, il y a un groupe, y a une équipe, on est forts ensemble, y a pas un
joueur capable de faire la différence
tout seul, on est une famille on l'a toujours démontré, sur le terrain on sera
tous ensemble. Pour gagner une CAN
il faut un groupe soudé, qui travaille
ensemble, ça sera la clé, si on travaille
ensemble, si on est soudés, on pourra
faire un bon résultat.

Comment on fait pour gérer toute
cette pression et toutes ces
attentes ?

L'attente en Algérie, il y en a eu
toujours, donc on est habitués.

Remporter la CAN, c'est possible
selon vous ?

Etant des joueurs de l'Algérie, on a
des devoirs, on a des objectifs, on est
une nation importante, en Afrique
surtout, et on se doit de faire bonne
figure à la CAN et donner le maximum comme on l'a toujours fait,
après dans le foot il y a toujours des
hauts et des bas, mais on a des qualités, il faut être assez solides pour
rebondir.

Ça serait vous mentir que de dire
qu'on ne veut pas la gagner, on ne va
pas non plus mettre des étoiles plein
les yeux pour tout le monde, on veut
simplement travailler comme on le
fait et espérer aller le plus loin possible… Oui on a envie de la gagner, je
ne vais pas le nier, on a un statut
important, mais ça passe par énormément de choses, le travail, entre
autres, il faudra le montrer sur le terrain.

Comment vivez-vous le stage sans
ces deux joueurs ?

Est-ce qu'on a les capacités pour
ça ?

Honnêtement, on n'a pas eu le
temps d'en parler et d'approfondir la
discussion, on est arrivés il y a
quelques jours seulement, le temps de
se remettre en route, après quelques

Oui, on les a, comme beaucoup
d'autres équipes d'ailleurs, après
entre les avoir et faire les choses c'est
différent, je ne peux rien garantir sauf
peut-être qu'on donnera tout pour y

parvenir.

Une nouveauté dans le staff,
l'arrivée de Madjid Bougherra, c'est
un plus ?

Ça fait un an et demi qu'il est parti,
ça fait du bien au groupe de le voir
revenir, c'est comme si c'était encore
un joueur, c'est positif.

Préparer la CAN contre la
Mauritanie, est-ce suffisant ?

On n'a pas vraiment le choix, surtout en cette période-là, c'est très difficile pour les équipes nationales, le
plus important c'est de mettre en
place notre jeu et d'écouter les
consignes du coach et se préparer,
que ce soit la Mauritanie ou une autre
équipe, je ne pense pas que ce soit
spécialement important, mais voilà,
être prêts pour le premier match, c'est
ce qui compte.

Il y aura le Zimbabwe pour débuter,
est-ce le match le plus important ?

Dans un tournoi pareille, le premier
match est le plus important, si on le
joue et on le gagne on commence par
3 points, donc premier, tout sera forcément plus facile, mais voilà, ce sont
3 matches importants et le plus
important c'est de passer le premier
tour.

Avec les nombreux soucis
défensifs, un passage vers une
autre tactique reste possible, estce que vous pensez que vous êtes
capables de vous habituer à un
autre schéma ?

Pour le moment, tactiquement, le
coach ne nous a rien dit, on ne sait
pas, on va travailler ça durant les
jours à venir.

Vous serez quelque peu sous
pression durant la CAN, surtout
après vos deux dernières sorties
ratées contre le Cameroun et le

Nigeria…

La pression il y en a, après à nous
de la rendre positive, à nous de rester
concentrés sur nos objectifs, il y a de
belles choses à faire, il y a un trophée
qu'on essayera de récupérer, la CAN
2015 aura été une belle expérience
pour nous, c'est vrai qu'après une
belle Coupe du monde, on aurait souhaité réussir une meilleure chose làbas, à nous de
repartir sur de
bonnes bases,
oublier ces
deux matches
et repartir sur
un cycle nouveau et chercher
à s'améliorer.
S. M. A.

«Il faut bien
étudier les
adversaires»
Peu après son arrivée
au CTN, le milieu de terrain de Watford et des
Verts Adlène Guedioura
a accordé une petite
interview à travers
laquelle il a exprimé des
sentiments après avoir
intégré l'EN et rejoint ses
équipiers pour préparer
la CAN : "C'est toujours
un plaisir de venir ici,
cette fois je suis le dernier
à intégrer le groupe,
j'avais un match le 3 janvier, je suis arrivé en
retard, je reprends petit à
petit et pour le moment
tout se passe bien. "
«Tout le monde
est en forme»
Guedioura constate déjà
que le groupe est motivé,
il promet alors de se donner à fond, il lie une
bonne participation à la
CAN à une bonne étude
du jeu des adversaires :
"Je constate aussi que
tout le monde est en
forme, on va se mettre à
fond et travailler dur, on
aimerait grandir doucement dans cette compétition et aller le plus loin
possible, je crois que l'essentiel sera de bien se
préparer et, surtout,
bien étudier le jeu
des adversaires ",
a-t-il déclaré à la
télévision nationale.
S. M. A.

www.competition.dz Samedi 7 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

2

USMB

Le peuple veut être
CAN
2017

RASSURÉ

La séance d'entraînement
d'hier soir a eu lieu à 16h au
lieu de 17h, l'entraîneur
national a décidé de l'avancer
d'une heure, et ce afin d'avoir
le temps de travailler sa
mise en place tactique puis
donner du repos aux joueurs
afin qu'ils puissent
récupérer.

Séance loin
des regards

Alors que d'habitude la
télévision nationale et depuis
le début du stage est
autorisée à filmer des
séquences de l'entraînement
de l'EN, hier Georges Leekens
a invité l'équipe de la télé à
laisser ses joueurs travailler
loin des caméras, il
s'apprêtait à mettre en place
son dispositif tactique et il
s'est permis de mettre à la
porte l'ENTV malgré le
milliard dépensé par cette
dernière pour couvrir la
préparation et la
participation de l'équipe à la
CAN.

18 joueurs
aux entraînements
hier soir

18 joueurs ont pris part à
l'ultime entraînement d'hier
soir au CTN avant la rencontre contre la Mauritanie.
Le groupe a donc du mal à se
compléter, cette fois ce sont
5 joueurs qui se sont absentés puisque 3 éléments ont
travaillé en solo, il s'agit du
meilleur joueur africain 2016
Ryad Mahrez qui a eu un programme très léger pour lui
permettre de récupérer de sa
folle journée de jeudi.
Slimani, qui se remet d'un
rhume, a lui aussi effectué
un programme individuel au
même titre que Guedioura qui
n'est autre que le dernier
élément à intégrer le CTN, il
est arrivé jeudi à la mijournée.

Soudani et Brahimi
ménagés

Si Slimani, Guedioura et
Mahrez se sont contentés
d'un travail en solo, en
revanche Soudani et Brahimi
étaient aux abonnés absents.
Le premier se remet de sa
blessure musculaire, tandis
que le second profite d'un
bon repos prescrit par le
staff technique et médical,
lui qui a joué beaucoup de
matches ces derniers
15 jours.

La direction
lâche les émigrés
La suspension qu'avait infligée la LFP au club phare de la ville des
Roses a poussé les trois joueurs émigrés, Yacine Fortas, Samir
Achiche et Walid Bouraoui, à demander des explications.

Le voici, le voilà le
premier test-match tant
l'équipe
Algérie-Zimbabwe attendu,
national affronte ce soir
à 17h la sélection de la
J-8
Il a commencé Mauritanie au stade
à 16h Mustapha Tchaker
L'entraînement de Blida.
avancé d'une
heure

PAR SMAÏL M. A.
Ça sera la première
occasion pour Leekens de tester
son équipe et voir la réaction de
son groupe après la fin de cette
première étape de préparation
qui aura duré 5 jours.
Les projecteurs seront donc
braqués ce soir sur la pelouse
du stade de Blida, tout le
monde attendra de voir la
prestation des coéquipiers de
Bentaleb, il faut dire que
l'équipe est en plein chantier et
des changements vont être
opérés avant la CAN, par
rapport au match contre le
Nigeria, le départ de Medjani et
Feghouli va laisser place à des
remaniements que le public
sera très curieux de découvrir.
Examen en défense
Le grand chantier est donc
incontestablement en défense,
certes le Belge a accordé une
grande importance à tous les
postes, mais il a mis l'accent sur
la défense, l'axe en particulier.
Il faut dire qu'il y a des places à
prendre et Leekens a des idées
qu'il a tentées de mettre en
place durant les 5 premiers
jours et ce n'est qu'aujourd'hui
que le résultat sera visible.
Comme il l'a déclaré en
conférence de presse, cette
équipe des Mourabitounes joue

Samedi 7 janvier 2017

Fortas :
«Cette
situation
est
vraiment
frustrante»

Le jeune attaquant
émigré, Yacine
Fortas, nous a fait
savoir que la
situation actuelle
qu'il vit avec le
club blidéen est
vraiment
frustrante. "Cette
situation est
frustrante, surtout
que moi et mes
coéquipiers
attendions avec
impatience le
mercato hivernal
pour renouer avec
la compétition
officielle, mais
l'affaire de la
dette antérieure et
la décision de la
commission des
litiges nous
obligerait à une
saison blanche",
nous a déclaré
Fortas.

Bouraoui
opte pour
l'OM

quasiment de la même manière
que le Zimbabwe, le test sera
donc proche de la réalité ce
soir, c'est pour ça que Leekens
devrait mettre en essai la
charnière centrale qui sera
concernée par le match du 15
janvier, certes Leekens aimerait
bien cacher son jeu, mais que ce
soit en 1re ou en 2e mi-temps il
devrait mettre à exécution son
plan, avec le duo MandiBensebaïni ou peut-être d'autres
joueurs en fonction des choix
du coach.
Le poste de latéral gauche étant
réservé à Ghoulam, et en
attendant le match du 10
janvier, Mesbah pourrait
commencer ce soir, il sera
particulièrement intéressant de
suivre aussi qui jouera à droite
avec un avantage considérable
pour Meftah, même si tout le
monde pourrait bénéficier de sa
chance, ce qui représente une
promesse de temps de jeu pour
Belkhiter.

Hanni, Ghezzal et
Bounedjah d'entrée
Hanni, Ghezzal et Bounedjah
seront titulaires pour ce match,
plusieurs joueurs vont être
ménagés, à l'image de Mahrez
encore fatigué, Soudani qui est
convalescent, en plus de
Brahimi qui ne s'est pas encore
entraîné pleinement depuis son
arrivée, ce qui donne des
assurances de jeu assez
importantes pour le trio en
question, Bounedjah devra
confirmer le bien qu'on pense
de lui et qui lui a permis de
rejoindre le groupe pour cette
CAN aux dépens de ses
concurrents.
Sentinelle ou un axe
à 3 le 15 janvier,
décision ce soir
Avec la tendance qui va pour
une sentinelle quel que soit le
nom du joueur, Abeid,
Guedioura ou un autre, Leekens
testera ce soir ses milieux
défensifs, il est clair que c'est

après ce match qu'il aura plus
d'idées et qu'il tranchera pour
la stratégie qu'il mettra en place
le 10 janvier, voire même le 15
de ce même mois de janvier.
Un moral à booster
Le résultat peut paraître peu
important dans ce match, vu
que c'est juste un match amical
de préparation, mais vu tout ce
que le groupe endure depuis la
triste contre-performance contre
le Cameroun suivie de la
défaite au Nigeria, il a plus que
jamais besoin d'être rassuré,
mais aussi de rassurer, car le
public est aussi stressé, il sait
que le groupe a subi une
puissante secousse avec la mise
à l'écart de deux piliers, et que
le rendement pourrait en subir
les conséquences, c'est pour ça
qu'il suivra avec beaucoup
d'intérêt ce match, l'ultime pour
l'équipe qu'ils pourront suivre
avant le départ de l'EN pour le
Gabon.
S. M. A.

En cas de mauvaise prestation

Le nom de Feghouli
risque de retentir !
Le match Algérie-Mauritanie
de ce soir se jouera sur fond
de polémique.
La rue algérienne n'en finit pas de
gronder, et ce, depuis l'annonce de la
liste des 23 qui a vu le sélectionneur
Georges Leekens écarter deux des cadres
importants de l'EN, à savoir Carl
Medjani et Sofiane Feghouli.
Malgré les explications du Belge, le
public algérien très connaisseur sait que
l'ancien entraîneur de la Tunisie ne dit
pas toute la vérité, des zones d'ombre

sont encore présentes et tout mauvais
résultat risque de déterrer la crise que la
FAF tente tant bien que mal à enterrer.
Ainsi, et même si l'on attend peu de
monde aujourd'hui à Tchaker, mais le
public sera tout de même là pour voir
comment l'équipe va réagir après le cuisant échec d'Uyo, il faut dire que l'EN ne
s'est plus produite ici au pays depuis le
nul contre le Cameroun, et le public
attend de voir le résultat des remaniements tactiques, il sera donc attentionné
mais risque aussi de ne pas trop pardonner un autre échec, car comme on le sait
la Mauritanie n'est pas du niveau espéré
pour un tel exercice, et une mauvaise

prestation risque de faire flotter les problèmes au mauvais moment, et lorsqu'on
sait aussi que le public qui aime énormément Feghouli n'a toujours pas compris
les vraies raisons de la mise à l'ecart de
son chouchou, il faudra s'attendre à des
contestations, voire le nom de Soso qui
sera scandé dans les travées de
Mustapha Tchaker, une réclamation à
l'algérienne, ce sont de bonnes raisons
pour le groupe retenu de montrer une
belle image pour cette dernière sortie en
public, quitter Tchaker sous les applaudissements est désormais une obsession.
S. M. A.



Repos hier
matin

Conformément
au programme
qu'on a publié
au début du
stage, l'EN
s'est contentée
hier matin d'une
seule séance
d'entraînement le
soir.
Après 3 jours de
biquotidien, Leekens a
décidé de donner du
repos le matin à ses
joueurs, ce qui leur a
donné l'occasion de
fêter d'ailleurs avec
leur équipier Mahrez sa
réussite africaine, lui
qui est arrivé à 8h30 au
CTN en provenance
d'Abuja.

PAR AMINE DJAÂFAR
Les trois joueurs ont profité de
la présence du président du CA,
Boumaza en l'occurrence, à la séance
d'entrainement, pour faire montre à ce
responsable de leur inquiétude
concernant leur avenir. A cet effet, le
président du club leur a fait savoir
qu'il ne pouvait leur donner aucune
promesse concernant leur qualification, et ce, a cause du montant élevé de
la dette antérieure. Boumaza a expliqué aux joueurs émigrés que lui et son
équipe dirigeante sont en train de faire

de leur mieux pour éponger la dette
avant la fin de cette semaine. Cela dit,
Boumaza ne veut pas donner de
fausses promesses, il veut permettre à
ces joueurs d'opter pour le plan B.
Ils ne font pas partie des
plans du Roumain
Yacine Fortas et Samir Achiche voulaient prendre leur mal en patience et
gardaient un peu d'espoir quant à leur
qualification au niveau de la LFP,
cependant la réaction de l'entraineur
roumain Caline Aubustain, qui les a
écartés de ses plans lors du dernier
match amical, y compris dans les

matchs d'application, a affecté le
moral des deux joueurs et les a poussés à prendre les devants.
Le jeune attaquant Yacine Fortas est
pétri de qualités, il a le niveau pour
endosser le maillot de n'importe quelle équipe de Ligue 2 ou même 1.
Cependant, le contrat qu'il a signé
avec le club blidéen durant l'intersaison l'a obligé à revoir ses calculs et rester à Blida jusqu'à nouvel ordre. Donc
le sort des trois émigrés est entre les
mains de la direction blidéenne qui
doit prendre la bonne décision avant
la fin du mercato hivernal .
A. D.

Le jeune stoppeur
émigré de l'USMB,
Walid Bouraoui, a
finalement opté
pour l'OM.
Bouraoui a en
effet passé des
tests a l'OM et a
donné
satisfaction, ce
qui a incité le
premier
responsable
technique de la
formation du
Titteri de
s'attacher les
services de ce
joueur qui va
pouvoir jouer des
matchs officiels
durant la phase
retour du
championnat et il
pourra faire parler
de lui en Ligue 1 .

23

Belhaoua et
Benayada
déclinent la
proposition de la
direction
Les deux anciens joueurs de l'USMB, Belhaoua
et Benayada, ont refusé la proposition de la direction du club phare de la ville des Roses de leur
payer leurs arriérés par tranches. Un émissaire de
la direction blidéenne a contacté les anciens
joueurs et leur a demandé de lui donner les
numéros de leurs comptes afin que le club leur
vire une première tranche de leurs arriérés. Les
joueurs blidéens ont refusé cette proposition, et
ont exigé l'octroi de la totalité de leur dû. Ainsi, les
anciens joueurs ont mis la direction blidéenne
dans l'embarras.

Prise de bec
entre Zerguine et
l'entraîneur des
gardiens de but
La séance d'entrainement d'avant-hier a été
ponctuée par une prise de bec entre l'attaquant
Zerguine et l'entraineur des gardiens de but,
Fatah Toual. En effet, Zerguine ne s'est pas
réveillé tôt avant-hier et au moment ou il s'apprêtait a rejoindre le bus pour aller a l'entrainement,
Toual a demandé au chauffeur de démarrer, refusant d'attendre plus longtemps le joueur. Cette
réaction a mis Zerguine hors de lui et l'a obligé à
prendre un taxi pour rejoindre l'entrainement, et
juste après l'arrivée du baroudeur blidéen au
stade il s'est dirigé vers Toual pour une explication. Heureusement que l'intervention des dirigeants a calmé les esprits.

Le stade Brakni
en travaux
La société qui se charge de la rénovation de la
pelouse du stade des Frères Brakni a déjà commencé ses travaux la semaine dernière, où elle a
enlevé tout le tartan abimé et s'apprêt à poser la
nouvelle pelouse synthétique. Le problème qui se
pose actuellement ne concerne pas la rénovation
de la pelouse, mais plutôt le respect des délais par
cette société, surtout que le compte à rebours pour
le début de la phase retour du championnat de
Ligue 2 a déjà commencé, et que le club blidéen
risque de jouer son premier match face à la JSMS
dans un autre stade. Affaire à suivre.
A. D.

ASK
Belachter et Redjimi
ont repris en main l'ASK

Sur insistance de la nouvelle direction,
l'entraîneur Belachter et son adjoint Redjimi,
qui, pour rappel, avaient quitté l'ASK le mois
de novembre écoulé, ont accepté de
reprendre en main les Rouges.

Les Rouges ont repris
les entraînements

Les joueurs de l'ASK, qui ne se sont plus
entraînés depuis la dernière rencontre de l'aller contre l'USB, ont repris les entraînements,

hier, à la forêt Baâraouia, où ils se sont oxygénés sous la direction de leurs anciens
coaches, Belachter et Redjimi, qui sont de
retour, après avoir boudé leur équipe depuis
qu'elle avait été éliminée de la coupe
d'Algérie par le CAM Skikda. Reste à savoir
si, en une semaine, Belachter et Redjimi vont
pouvoir bien préparer leurs poulains à bien
aborder le premier match de la phase retour
qui va les opposer au WAB à Boufarik le 13
janvier 2017.

Dib nouveau boss de l'ASK

Après que le président du CSA, Fayçal

Talhi, a annoncé solennellement qu'il ne va
pas diriger lors de la phase retour l'équipe de
football de son club, le président du CA de la
SSPA ASK, Maâmar Dib, a décidé de
reprendre en main les Rouges. Pour remettre
sur orbite son team, ce dernier a fait appel
pour le seconder à quatre membres de l'AG
du CSA, qui, par le passé, ont tous dirigé le
club phare du Khroub, Boukhezar, Bedala,
Merahi et Azzaz, et a décidé de confier la
direction technique aux coaches Belachter et
Redjimi, qui, pour rappel, avaient décidé de
quitter l'ASK le mois de novembre dernier
après que les Rouges ont été sortis sans gloi-

re de la coupe par un club, le CAM Skikda,
qui évolue en Régionale.

L'ASK a besoin de renfort

Selon une source crédible, pour combler le
vide laissé par trois des cadres de son équipe,
Abbes, Ladraâ et Bejaoui, qui sont partis
jouer sous d'autres cieux, la nouvelle direction de l'ASK, qui veut renforcer l'effectif de
son club, envisage de recruter, cet hiver, cinq
nouveaux joueurs. Selon notre informateur,
elle a pris langue avec le milieu du CRBAF,
Sedkaoui, qui a donné son accord.
R. G.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

Gare à l'excès de confiance
De notre correspondant

A. ZOUBIR

La dernière journée de la phase aller de
la Division nationale amateur propose une
bonne affiche avec la rencontre qui mettra aux
prises les formations du WAT et du SCAF sur
la pelouse gazonnée du stade Akid-Lotfi.
Auréoles par leur précédente victoire à
Maghnia face à l'ASBM, ainsi que le fauteuil

de leader qu'ils occupent, les Tlemcéniens
partent favoris face à El-Khemis. D'autant
plus que cette dernière équipe est perturbée
par ce que l'on appelle plus communément
l'affaire SCAF-OMA. En somme, une bonne
opportunité pour les Zianides, qui ne devront
en principe trouver aucun problème pour
prendre la mesure de leurs adversaires du
jour. Cependant, conscient de l'importance du
match et surtout du risque de voir ses pou-

lains tomber dans la facilité, l'entraîneur
widadi, Kheirreddine Kerris, a tenu à mettre
en garde. "Vous devez oublier le match de
Maghnia et vous concentrez uniquement sur
le SCAF. Nous devons éviter de tomber dans
la facilité." C'est le message que le coach tlemcénien a lancé à ses joueurs. Il faut dire que le
patron du WAT a beaucoup insisté lors de la
préparation de la confrontation avec le SCAF
sur le volet psychologique, sachant la faibles-

se mental de certains éléments. Cependant, les
coéquipiers de Benfoula, qui seront encouragés par des milliers de fans, sortiront une fois
de plus le grand jeu pour engranger les trois
points de la victoire et terminer ainsi la première partie de la compétition en beauté. Ce
qui ne manquera pas de rendre heureux les
inconditionnels des Bleu et Blanc tout en se
projetant sur les rencontres de la phase retour.
A. Z.

BOUNEDJAH, HANNI

ARRET SUR IMAGE
JSK :
du doublé au
«redoublé»…



L'Algérie
en blanc
aujourd'hui
face à la
Mauritanie…

La sélection Algérienne
jouera en blanc
aujourd'hui face à la
Mauritanie pour la
première rencontre
amicale opposant les
deux sélections au
stade Tchaker de Blida.
L'adversaire des
Fennecs jouera avec un
maillot vert, short
jaune et bas jaunes.
C'est ce qui a été
décidé hier lors de la
réunion technique
tenue au siège de la
FAF à Dély Ibrahim en
présence des officiels
et des représentants
des deux équipes.



…Et en vert
mardi contre les
Mourabitounes

Pour la seconde joute
amicale entre la
sélection algérienne et
la sélection des
Mourabitounes prévue
mardi au CTN de Sidi
Moussa, la sélection
algérienne jouera tout
en vert alors que la
Mauritanie évoluera
tout en blanc. Le coup
d'envoi de cette
rencontre est prévu à
16h.



Les arbitres
maliens à l'hôtel
Hilton

Les arbitres maliens
désignés pour officier le
match AlgérieMauritanie d'aujourd'hui
à Blida sont logés à
l'hôtel Hilton. Ce trio est
composé de Boubou
Traoré assisté de
Moriba Diakité et
Boubacar Kinta.



La sélection
algérienne
quittera le CTN
à 14h45

Les coéquipiers de
Meftah quitteront
aujourd'hui à 14h45
leur camp de base le
CTN de Sidi Moussa
pour se diriger vers le
stade Tchaker de Blida
sous escorte.
L'échauffement est
prévu à 16h.

2017

Algérie-Zimbabwe

J-8
www.competition.dz SAMEDI 7 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4871 ISSN 1111

FEGHOULI À
LA PLACE DE
SOUDANI ?

En 1986, la JS Kabylie avait réalisé
une saison époustouflante, elle a
gagné la coupe et le championnat,
prenant 18 points d'avance. De
doublé de l'époque, les
Canaris sont en passe
de "redoubler"…

«

MEHDAOUI
Mahrez, la fierté

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

JFTO rend visite
à Compétition

de tous les Algériens»

Pour l'ex-sélectionneur national Abderrahmane Mehdaoui, la consécration
de Riyad Mahrez meilleur joueur africain de l'année 2016 ce n'est qu'une
juste récompense pour un footballeur talentueux qui a su donner une
autre dimension à sa carrière grâce à son sérieux et sa persévérance.
Quel est votre sentiment après l'élection de Mahrez
joueur africain de l'année 2016 ?
Tout d'abord, je tiens à féliciter Mahrez pour ce titre de
meilleur joueur africain 2016, c'est une grosse fierté pour
tout le peuple algérien. Il nous a procuré une joie immense car il s'agit d'un sacre africain continental qui a une
saveur particulière dans le continent.
Beaucoup de spécialistes et d'observateurs
s'attendaient à cette consécration au vu des
performances de Mahrez avec Leicester City déjà
champion d'Angleterre et joueur de l'année en Premier
League…
C'est une juste récompense pour ce joueur aux qualités
techniques extraordinaires sans parler de ses qualités
morales et de son éducation. Il est en train de récolter le
fruit de son travail et de sa persévérance. Il est resté
humble et modeste, ce qui est à l'honneur de l'enfant de
Ben Snouss.
Cette belle consécration va certainement donner
confiance aux jeunes footballeurs algériens qui
s'identifient à Mahrez…
Tout à fait, d'ailleurs je lance un appel à la FAF et au
MJS pour lancer des écoles Mahrez dans tous les coins
d'Algérie car le moment est propice pour profiter de cette
dynamique qui je suis certain aura des répercussions positives sur la jeunesse algérienne dans les domaines social et
sportif.
Pensez-vous que cette consécration va booster l'EN
pour aller de l'avant lors de la prochaine CAN au
Gabon ?
Mahrez pourrait servir de guide pour la sélection algérienne au Gabon. Son influence sur le reste de l'équipe
peut galvaniser ses coéquipiers pour réussir une bonne
CAN.
La sélection algérienne jouera aujourd'hui son premier
match amical contre la Mauritanie. Pensez- vous que
cette joute amicale servira les Verts pour bien
préparer la CAN ?
Je ne veux pas m'immiscer dans les affaires du sélectionneur Leekens, car chaque coach a sa stratégie et sa
philosophie. Il est clair que pour le technicien belge cette
rencontre servira pour la mise en place tactique défensive
et offensive et pour donner des orientations bien détermi-

nées à ses joueurs. C'est l'objectif recherché à travers les
deux rencontres amicales au menu des Vets avant le
départ au Gabon.
Quel est votre avis sur la mise à l'écart de Feghouli et
Medjani par Leekens qui a décidé de ne pas miser sur
eux au Gabon ?
Personnellement, j'étais surpris par l'éviction de
Feghouli et Medjani. A mon avis, les deux joueurs méritent de figurer dans la liste des 23. Même si on veut les
écarter, ce n'est pas de cette façon car ils ont beaucoup
donné à l'EN, c'est vraiment dommage.
Pensez-vous que leur absence aura des répercussions
sur le rendement de l'équipe ?
Je ne pense pas que cela va influer sur le groupe car l'effectif est riche et le coach a l'embarras du choix pour compose son onze.
K. H.

L'actuel sélectionneur de Mauritanie
a joué avec Tasfaout
L'actuel sélectionneur de
Mauritanie, l'ex-international
Français Corentin Martens et
capitaine emblématique de l'AJ
Auxerre a joué lors de sa dernière
saison avec les Bourguignons lors

CAN

ET GHEZZAL TITULAIRES
TAÏDER : «L’ALGÉRIE EST UNE GRANDE
LA FOLLE RUMEUR
NATION, L’EN DOIT SUIVRE»
17h

de la saison 1995-1996 aux côtés
de l'ex-international algérien et
actuel membre du BF, Abdelhafid
Tasfaout. Ils ont d'ailleurs
remporté à l'époque le
championnat de France 1996.

Les portes du stade seront
ouvertes au public

Devant le manque d'engouement du public
algérien pour l'achat des billets, les
organisateurs prévoient d'ouvrir les
portes du stade Tchaker aux supporters
pour assurer un bon soutien pour
les Verts.

Une délégation de jeunes
footballeurs de Tizi Ouzou est
venue jeudi à Alger afin de
visiter les locaux de
Compétition. La JFTO s'occupe
de la formation de jeunes qui
veulent se lancer dans le
football, cependant cette
dernière manque terriblement
de moyens. Les dirigeants
nous ont expliqué que ni les
moyens ni les infrastructures
n'étaient mises à leur
disposition afin d'aider ces
jeunes talents à éclore. L'école
possède plus de 240 jeunes en
son sein et n'a que deux
séances d'entraînement par
semaine, ce qui reste
insuffisant pour faire un
travail correct. Son président
et membre fondateur,
Amirouch Hamid, lance un
appel aux autorités
concernées afin de leur venir
en aide et de permettre à ces
jeunes de pratiquer leur
passion.

La petite Rym
est
enfin là !
Après neuf mois

de galipettes
dans le ventre de
sa maman, Rym,
une jolie
princesse, a
décidé enfin de
venir parmi nous,
ce bonheur est arrivé dans la
soirée du mercredi 4 janvier 2017,
à 20h30. Toute belle et douce, elle
est venue égayer les foyers des
familles Kesraoui et Kenouche et
rendre heureux ses parents,
Karim et Faïza. En cette heureuse
occasion, nous félicitons l'heureux
papa, tout en souhaitant un
prompt rétablissement à la
maman, et une longue vie pleine
de joie et de bonheur à notre
poupée "Rymoucha".
Khalou Fouzi… qui t'aime déjà !

ACCUEILLI COMME UN ROI À SIDI MOUSSA

M
A
H
R
E
Z
LE GOLDEN BOY ALGÉRIEN
GAGNER
LA
CAN,
CE
“SERAIT LA TOTALE”
AUBAMEYANG :
«RIYAD, RENDEZVOUS AU GABON»

MOUASSA SAVONNE
SES JOUEURS

«CHACUN DOIT JOUER POUR L'ÉQUIPE»

Bouiche répond à Zetchi

USMA-EST 15H

Put veut voir
Benkablia et
Bourenane
Tiaïba proposé

USMH
ABDOUN
LA SURPRISE

JSK

24

Samedi 7 janvier 2017

MCA

www.competition.dz

«Aucun joueur en Algérie ne vaut 40 milliards»

Retournement de situation

Harrag refuse
le Chabab

DE HANNACHI ?
LES SUPPORTERS MOB
REFUSENT ARIBI Bouchema
«CE SERAIT UNE HONTE
DE LE RECRUTER»

Crabe pour
18 mois

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful