www.competition.

dz

24

Il fait le point sur le recrutement

Dimanche 8 janvier 2017

HANNACHI :

ARRET SUR IMAGE

Baïtèche signera
aujourd'hui»

Auteur du 2e but
du Real Madrid contre
Grenade (5-0) hier à Santiago
Bernabeu, lors de la 17e journée
de Liga, Karim Benzema est
désormais le 8e meilleur buteur de
l'histoire du club merengue. Avec 172
réalisations au compteur (116 en Liga,
38 en Ligue des champions, 14 en
Coupe du Roi, 3 à la Coupe du monde
des clubs et 1 en Supercoupe
d'Espagne), l'attaquant français a
dépassé Emilio Butragueño et a
égalé José Martínez
Sánchez, alias Pirri.



Les Chababistes
fiers de Hadj
Mohamed

Hadj Mohamed est le
nouveau patron du CR
Belouizdad. Il faut
dire qu'il n'a pas fait
les choses à moitié
depuis qu'il a
officiellement
succédé à Réda
Malek. Il a tout
simplement raflé
quasiment toutes les
bonnes offres sur le
marché, lors de la
période des
transferts hivernale.
Il a réussi à doubler
tous les clubs qui
convoitaient les
mêmes joueurs que
lui. Cela ravit les fans
du Chabab, qui
semblent peu à peu
retrouver le sourire.
"Hadj Mohamed a tout
pris, il a même
acheté Haddad",
entend-on même dire
du côté de Laâqiba.



Le RCA et l'USMB
interdits
de recrutement

Le RC Arbaâ et l'USM
Blida sont interdits de
recrutement lors de
l'actuel mercato
d'hiver pour n'avoir
pas payé leurs dettes,
a annoncé la
Fédération algérienne
de football (FAF) sur
son site officiel. Les
deux clubs de la
Mitidja sont
convoqués par la
commission de
discipline, ils risquent
une défalcation de
points, précise
l'instance fédérale. La
FAF a relevé le fait
qu'il y avait "
beaucoup de progrès
réalisés en Ligue 2
sauf pour les équipes
du RCA, dont le
montant de la dette
est de 80 millions de
dinars, et l'USMB qui
en compte 27 millions
". Le CA Bordj Bou
Arréridj, l'autre
formation de la Ligue
2 qui risquait
l'interdiction de
recrutement, est
désormais autorisé à
faire son marché
après avoir réglé sa
situation.

«

BENMABROUK

L'Algérie doit réussir quelque
chose de très grand au Gabon»

Alim Benmabrouk, l'ancien international algérien du Matra Racing,
est tellement déçu par la quasi-élimination de l'EN du Mondial 2018
qu'il estime qu'elle a le devoir de se rattraper au Gabon.

Dans son groupe, à la CAN 2017,
l'Algérie affrontera le Zimbabwe, le
Sénégal et la Tunisie, est-ce
abordable ?
Avec l'équipe qu'on a, bien sûr que
c'est abordable. On a une formation
assez solide qui a montré pas mal de
choses, sauf que maintenant on n'est
plus les mêmes. Je ne sais pas si le problème est d'ordre mental ou si c'est à
cause du sélectionneur national ou de
ses choix. Avec les mêmes joueurs, on
réalisait de super résultats il y a
quelque temps, et d'un coup on n'est
plus la même équipe. Donc, je pense
qu'on a une très bonne chance au
Gabon, seulement les joueurs doivent
redevenir ce qu'ils étaient avant. Si on
se fera battre, ce ne sera que par nousmêmes. On a largement le niveau des
équipes qui seront à la CAN, on est
même au dessus, sauf qu'on n'a plus le
visage qu'on devrait montrer.
Le fait de se passer des services de
Medjani et Feghouli peut-il affecter
le moral du groupe ?
Je ne le pense pas, un groupe est justement fait de plusieurs joueurs qui
peuvent être sollicités un jour et remplacés ensuite. Il est vrai que Medjani
est quelqu'un qui a une grosse personnalité au sein du groupe, c'est un rassembleur. Est-ce que le sélectionneur
national pense que la défense n'est plus

Est-ce que l'Algérie peut gagner
cette CAN, a-t-elle l'obligation de le
faire ?
La déception de ne pas participer
probablement au Mondial russe me
fait dire que l'Algérie doit réussir
quelque chose de très très grand au
Gabon.
Qu'entendez-vous par-là ?
Etre au moins dans le dernier carré,
c'est ce qui effacerait un petit peu le
dernier échec. Après ce qu'a montré
l'Algérie ces dernières années, je suis
sur une déception.
la même qu'auparavant et que sans
Medjani elle sera meilleure ?
Personnellement, je ne le pense pas
parce, même s'il avance dans l'âge,
Medjani a un tempérament et une personnalité très importants pour le groupe.
Et Feghouli ?
Le problème, c'est qu'à son poste il y
a beaucoup de choix. Ce sera d'ailleurs
plus embêtant pour le coach de faire les
choix offensifs. S'il avait retenu
Feghouli, il aurait été obligé d'éliminer
un joueur du même calibre. Il est vrai
que Feghouli a rejoué dernièrement,
mais il n'est peut-être pas à 100% de ses
possibilités.

Même si l'élimination n'est pas
encore définitive…
Oui, mais c'est quand même difficile.
Il faudra qu'ils gagnent tous leurs
matches, on peut toujours y croire mais
c'est tout de même compliqué.
Votre favori pour la CAN ?
Ces dernières années, ce sont des
équipes qui n'étaient pas favorites qui
ont gagné la CAN, c'est pour cela
d'ailleurs que je trouve le niveau nettement plus élevé. J'espère que l'Algérie
sera finaliste. Après, je crois qu'il y aura
toujours 3 ou 4 équipes habituelles qui
seront là. Attention tout de même au
Sénégal, qui possède une équipe assez
solide ! Mais, moi, je choisis quand
même l'Algérie !
H. D.

L'AS El-Biar,
une école
ambitieuse
Créé le 5 juin 2016,
les dirigeants du club
sportif de l'AS El-Biar
sont en train de faire
un excellent travail
malgré le peu de
moyens. Le président
Osmani Tarek s'active
pour assurer une
bonne prise en charge
aux deux sections
football et basketball. Les responsables
du club sont
ambitieux et
déterminés.

PLUS DE
PRÉROGATIVES
POUR ADJALI

 «On bouclera le mercato avec El-Guennouni»
 «On a convaincu Rial de revenir» ISLAM SALAH QUITTE LA JSK
www.competition.dz DIMANCHE 8 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4872 ISSN 1111



Séminaire des arbitres
de l'élite

100% de réussite
aux tests
physiques

Le séminaire des arbitres de l'élite
organisé par la CFA a pris fin
vendredi après cinq jours de
travaux. Les 47 arbitres retenus
pour ce regroupement ont suivi des
cours théoriques et pratiques
encadrés par des formateurs
algériens et deux experts
étrangers, le Mauricien Lim Kee
Chong et le Tunisien El Hannachi.
Les referees ont subi les tests
physiques, mercredi dernier, au
stade de Bouira sous la direction
de préparateurs physiques
qualifiés. Les 47 arbitres ont
réussi les tests physiques avec
beaucoup de détermination. Une
réussite de 100% qui montre bien
que les arbitres se sont bien
préparés physiquement pour ce
test important. Les arbitres auront
ainsi le droit d'officier lors de la
seconde phase du championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

À UNE SEMAINE DE LA CAN

VOUS NOUS
FAITES PEUR

LEEKENS : «IL Y A DU PAIN SUR LA PLANCHE»

En présence de Kerbadj

Remise des badges
aux arbitres
internationaux 2017

En marge du séminaire des arbitres
de l'élite, la CFA a profité de cette
occasion pour remettre les badges
aux arbitres internationaux retenus
pour l'année 2017 qui représenteront
le pays dans les compétitions
internationales. En présence du
président de la LFP, Mahfoud Kerbadj,
et du président de la CFA, Khelil
Hammoum, les 14 arbitres retenus
(7 directeurs et 7 assistants) ont
reçu leurs badges sous les
applaudissements des présents.

3 1

 «ON A FAILLI DANS LA RELANCE»  «L'IMPORTANT, C'EST LE ZIMBABWE»
MANDI :

«Défendre,
c'est un
travail
d'équipe»



Liste des directeurs
de jeu internationaux

Mehdi Abid-Charef, Saïd Aouina,
Mustapha Ghorbal, Lahlou Benrabah,
Abderrezak Arab, Lotfi Bekouassa et
Nabil Boukhalfa.



Liste des arbitres
assistants
internationaux

Abdelhak Etchiali, Sid-Ali Brahim El
Hamlaoui, Mokrane Gourari,
Mohamed Serradj, Bouabdellah
Omari, Nabil Bounoua et Abbès
Akram Zerhouni



Benouza, Houasnia et
Ayouni honorés

Au cours de la même cérémonie, la
CFA a honoré trois arbitres partis
cette saison en retraite. Il s'agit de
Mohamed Benouza, Farouk Houasnia
et Mme Safia Ayouni.

De notre envoyé spécial en Espagne

Gourmi demain à
Alger pour finaliser
«Impatient de retrouver les Chnaoua»

LES JOUEURS VEULENT JOUER

LE CLASICO AU 5-JUILLET

Chita : «A cause de ma blessure, j'ai raté le Benfica»

EN AMICAL :
USMA 3 - ES SAHEL B 1

1er TEST RÉUSSI
POUR LES
ROUGE ET NOIR
ABDELLAOUI BLESSÉ
À LA HANCHE

Badou Zaki
se livre à
Compétition

«Aller le plus loin
possible en coupe
d'Algérie»

«LE RECRUTEMENT
N'EST PAS CLOS»

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

INTERNATIONALE

À LA UNE

2

23

Rooney

Lewandowski entre un peu
a dit non plus dans
à la Chine la légende !

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

ALGÉRIE
MAURITANIE

3
1

Stade Tchaker
Buts :
Mauritanie : Hassan (18') Algérie :
Hanni (52'), Bounedjah (72'),
Bentaleb (90'+2)
Asselah
Belkhiter
Mandi (cap)
Ghoulam
(Mesbah 81')
Belkaroui
(Bensebaïni 46')
Taïder
Hanni
Bentaleb
Bounedjah
Ghezzal
(Meftah 89')
Abeid
(Guedioura 72')
Ent. : Leekens

Brahim
Soleimane
Denna Mohamed
Taghiyoullah
Diaw El
Mostapha
Abeid Aly
N'Daye Bakary
Diarra Diadie
Yalli Mohamed
Dellan
Elid El Hacen
Soueid Mohamed
Nikss Amadou
Diakhite Ismael
Ent. : Martins

Faible affluence, temps frais,
pelouse en bon état, arbitrage du
trio malien Boubou Traoré-Moriba
Diakité-Baba Yomboliba. 4earbitre, M. Boukhalfa.

Film du match
6' Perte de balle par Taïder,
un joueur mauritanien a été
retenu dans la surface de
réparation, l'arbitre ne siffle pas
penalty.
18' Faute de Belkaroui et
penalty, Hassan le transforme,
contre- pied parfait.
22' Tir dévié de Diakité, on a
frôlé le 0-2.
31' Bounedjah marque de la
tête, mais il est signalé hors jeu.
33' Première belle action
algérienne conclue par un tir peu
dangereux de Taïder.
43' Belle frappe
mauritanienne mais Asselah
dévie en corner.
52' Sur un corner de Taïder,
Hanni reprend d'une talonnade
et égalise pour les Verts.
53' Retourné acrobatique de
Bounedjah en dehors de la
surface qui finit sur le côté
gauche d'Ibrahim Soulemayne.
72' Sur un coup franc de
Taïder, Bounedjah place sa tête
et ajoute le second but.
86' Tir de Belkhiter , bien
détourné par Souleymane en
corner.
90'+2 Sur un bon
débordement de Hanni qui
passe à Bounedjah, ce dernier
trouve Bentaleb qui ajuste un
bon tir et trompe le gardien
mauritanien.

À UNE SEMAINE DE LA CAN

VOUS NOUS

Devant des gradins
tristement vides, la
sélection algérienne s'est
imposée laborieusement
hier à Tchaker face à la
Mauritanie sur le score
de 3 à 1 dans une
rencontre amicale
opposant les deux
sélections.
PAR KAMEL HASSANI

FAITES PEUR

Les Verts ont été méconnaissables en première mi- temps donnant l'impression d'une équipe
empruntée manquant de hargne et
de combativité. Le compartiment
défensif algérien a été encore une
fois le maillon faible avec des
bourdes incroyables de la charnière
centrale. Le duo Mandi - Belkaroui
n'a pas été complémentaire montrant une grande fébrilité.
Beaucoup de maladresses ont été
commises par les deux axiaux incapables d'assurer derrière. Les attaquants mauritaniens ont su profiter
des maladresses de l'arrière-garde
algérienne pour porter le danger
dans le camp algérien. Les
Mourabitounes réussiront à ouvrir
la marque à la 18' grâce à un penalty justifié accordé par le referee

Malien après une erreur monumentale de Belkaroui. On s'attendait à
une réaction des Algériens mais les
joueurs, trop timorés, n'ont rien
montré de bon jusqu'à la fin du
premier half donnant l'impression
qu'ils avaient l'esprit ailleurs.

Bensebaïni apporte
de l'assurance
Constatant les difficultés éprouvées
par la charnière centrale de son
équipe Leekens a effectué un premier changement à la pause en
incorporant Bensebaïni à la place
de Belkaroui. La rentrée du défenseur de Rennes a été judicieuse
puisque ce joueur a vite trouvé ses
repères dans l'axe apportant de l'assurance et du dynamisme à ce compartiment. Contraints de réagir
lors du second half les Algériens
vont prendre le match en main

grâce à une meilleure occupation
du terrain et un jeu porté vers
l'avant. Le but égalisateur inscrit de
fort belle manière par l'excellent
Hanni à la 52' va donner confiance
aux Verts qui vont s'installer dans
le camp mauritanien et mieux
dominer les débats. La rentrée de
Guedioura au milieu de terrain a
stabilisé ce compartiment donnant
plus de liberté offensive à Taïder et
Bentaleb. Devant le manque de
fraîcheur des Mauritaniens la sélection algérienne va prendre l'avantage grâce à une tête de Bounedjah
servi comme à la parade par
Taïder. Cette seconde réalisation
pour les Verts va donner plus de
sérénité aux joueurs algériens qui
vont appuyer sur le champignon.
Leurs efforts seront récompensés
par un 3e but inscrit par Bentaleb
dans les arrêts de jeu après une

belle action collective.

Inquiétant Malgré la victoire
sur le score de 3-1 la sélection algérienne n'a pas été conquérante face
à un adversaire pourtant modeste.
Les Verts n'ont pas donné l'impression d'une équipe rassurante
quelques jours seulement avant
l'entame de la CAN du Gabon.
Beaucoup de lacunes ont été décelées dans le domaine tactique,
beaucoup de déchets ont été relevés dans le jeu de l'EN qui a été
complètement hors du coup en première mi-temps. Heureusement
que les joueurs se sont réveillés en
seconde mi-temps sinon ça aurait
été la catastrophe. En tout cas à une
semaine de l'ouverture du tournoi
continental, Leekens doit revoir sa
copie car l'équipe algérienne n'est
pas convaincante.
K. H.

Il est complètement passé à côté de la plaque

La sale soirée de Belkaroui
PAR SMAÏL M. A.
Le 12 novembre dernier lorsque
l'EN avait essuyé un revers cuisant
contre le Nigeria à Uyo, la rue algérienne
avait fait de lui le plus gros responsable
de la déroute sur le terrain, il s'agit de
Hichem Belkaroui. Hier et pratiquement
2 mois après ce match, le même
Belkaroui est revenu en tant que titulaire.
Hier, il a commencé le match aux côtés
de Mandi, soit la même charnière centrale aligné contre le Nigeria, de quoi faire
peur au petit public qui a pris la peine de
se déplacer hier à Tchaker malgré le froid
dans lequel s'est joué le match.
Belkarouoi avait l'occasion de se racheter
et Leekens a bien voulu la lui donner, il
l'a mis à l'aise dans une configuration
sécurisante avec la fameuse sentinelle et
contre une équipe qui n'a pas le niveau
du Nigeria, mais contre toute attente
l'ancien Harrachi a rejeté ce cadeau, pire
encore il s'est mis tout un public sur le
dos.
Il irrite le public de Tchaker
Hésitant et peu rassurant dans ses
contrôles et même dans sa conduite de
balle, Belkaroui a montré des signes de

malaise depuis le début du match, et vite
il a confirmé cela avec un tacle manqué
qui a donné un penalty aux visiteurs,
une action qui a mis le public de Tchaker
hors de lui, une occasion de se rappeler
aussi d'une des bourdes de Leekens qui a
préféré mettre Medjani à côté et prendre
des joueurs en nette méforme, il a donc
scandé le nom du joueur de Leganés,
tout en demandant le changement et la
sortie de Belkaroui, qui, à ce moment-là,
avait perdu toute envie de continuer le
match.
Il cède sa place à
Bensebaïni… à la CAN
Le défenseur espérantiste n'était donc
pas dans son jour, et il a choisi le mauvais moment pour céder du terrain, car
derrière, il y avait des joueurs qui n'attendaient que le signe du coach pour
prendre les commandes, Bensebaïni en
fait partie. D'ailleurs son entrée a redonné l'équilibre à l'EN et à sa défense, et
l'on se dirige droit vers une charnière
centrale Mandi-Bensebaïni prochainement, à commencer par le match du 10,
et peut-être même à la CAN, Belkaroui a
carrément démissionné, il n'y aura désormais pas de surprise dans l'axe. S. M. A.

Corentin Martins :

«ON SAVAIT
QU'ON POUVAIT
LES SURPRENDRE
DÉFENSIVEMENT»

Le sélectionneur de la
Mauritanie, Corentin Martins,
était assez satisfait malgré la
défaite : "Avant tout, je tiens à
féliciter mes joueurs après leur
prestation. On sait très bien
que l'Algérie est une bonne
équipe. On a joué en tentant de
faire le nécessaire pour les
prendre à défaut. Après, on a eu
une très bonne première mitemps où on les a pris haut. On
savait qu'on pouvait les prendre
dans le dos de la défense.
L'Algérie a fait ce qu'il faut pour
essayer de les mettre en difficulté. Ils ont fait une seconde
période de qualité, ils ont marqué un, deux et trois buts. Mais
ce qui m'a gêné le plus, c'est de
prendre des buts sur coup de
pied arrêté. Il est clair qu'on n'a
pas des joueurs qui jouent à
Naples, Lyon ou encore Dijon."
I. Z.

LE REAL S'IMPOSE

ET ÉGALE LE RECORD
D'INVINCIBILITÉ D'ESPAGNE

Zinédine Zidane et le Real Madrid se sont imposés facilement face à Grenade (5-0), portant à
39 le nombre de matches sans défaite. Ce succès fait du club madrilène le co-détenteur du
record d'invincibilité pour un club espagnol.

Page après page,
Zinédine Zidane continue d'écrire
son incroyable légende : son Real
Madrid a enchaîné samedi contre
Grenade (5-0) un 39e match officiel sans défaite, égalant le record
d'invincibilité en Espagne établi
par le FC Barcelone de Luis
Enrique la saison dernière.
L'entraîneur français a beau répéter que les records ne sont "pas le
plus important", c'est le genre de
jalon qui vous situe un technicien.
Et avec cette "manita" (victoire 50), c'est le genre de récital qui
montre la confiance emmagasinée
par le leader merengue, intraitable lors de la 17e journée du
Championnat d'Espagne. Au
stade Santiago-Bernabeu, le Real
de Zidane a déroulé avec un doublé d'Isco (12', 31'), un but opportuniste de Karim Benzema apparemment hors-jeu (20'), une tête à
bout portant de Cristiano
Ronaldo (27') et un ultime but de
Casemiro (58'). De quoi prendre

le large en tête du classement : le
Real (1er, 40 pts), qui compte par
ailleurs un match en retard,
devance provisoirement de six
longueurs le Barça (2e, 34 pts),
opposé dimanche à Villarreal
(20h45). Surtout, la bande à
Zidane poursuit sa marche triomphale : l'équipe championne
d'Europe et championne du
monde 2016, qui n'a plus perdu
depuis avril dernier, entre dans
l'histoire du football espagnol
comme la formation la plus longtemps invaincue toutes compétitions confondues, à égalité avec le
Barça 2015-2016 (39 matches
consécutifs). Par un clin d'oeil du
destin, c'est d'ailleurs le Real de
Zidane qui avait mis un terme à
la série barcelonaise en avril dernier, avec une victoire retentissante dans le Clasico au Camp Nou
(2-1). Jeudi prochain, le Real aura
l'opportunité de dépasser son
grand rival blaugrana pour s'arroger seul le record d'Espagne en

cas de 40e match sans défaite lors
d'un huitième de finale retour de
Coupe du Roi à Séville (aller : 3-0).

L'ovation à Ronaldo
Cette série d'invincibilité, inédite
dans l'histoire du Real, vient plaider la cause de Zidane pour l'obtention du titre de meilleur entraîneur Fifa de l'année 2016, qui sera
attribué lundi à Zurich. "Zizou",
nommé en janvier 2016, a modestement dit qu'à 44 ans, il avait
encore beaucoup à apprendre et
tout le temps devant lui pour
obtenir un jour ce trophée. A ce
rythme, son équipe peut désormais rêver d'effacer l'incroyable
série de la Juventus Turin
d'Antonio Conte, 43 matches d'invincibilité entre 2011 et 2012, pour
passer à la postérité. De ce match
mémorable hier contre Grenade,
on retiendra aussi la belle ovation
reçue avant la rencontre par
Cristiano Ronaldo (31 ans), qui a
présenté aux supporters du Real

son quatrième Ballon d'Or dans
un Bernabeu retapissé d'affichettes dorées.
Le Portugais en a profité pour
fêter son trophée avec un but de
la tête imparable après un festival
de Marcelo sur l'aile gauche (27').
Soit le 11e but de "CR7" dans cette
Liga, à une longueur derrière le
duo barcelonais Lionel MessiLuis Suarez (12 buts).
Et dans le sillage de Ronaldo, le
Real a signé un monologue à
domicile: bon débordement d'Isco
conclu d'une frappe rasante (12'),
petit pointu de Benzema sur une
frappe repoussée de Modric (20')
malgré un hors-jeu non signalé,
centre de l'intenable Modric poussé au fond par Isco (31') et reprise
de Casemiro au second poteau
sur corner (58').
Bref, un festival offensif et un
nouveau match sans défaite pour
les hommes de Zidane, qui n'en
finissent plus d'être invaincus.
Qui les arrêtera ?

LES DERNIÈRES RÉVÉLATIONS
DANS LE DOSSIER DYBALA
Florentin Pérez, président
du Real Madrid, semble déterminé à recruter Paulo Dybala, attaquant de la Juventus. Cet été,
tous les yeux seront tournés vers
Paulo Dybala. L'Argentin pourrait en effet être au centre d'une
véritable bataille entre le FC
Barcelone et le Real Madrid. Les
Catalans semblent vouloir s'attacher les services du prodige de la
Juventus, mais le président
madrilène Florentino Pérez
aurait fait de son recrutement

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

une priorité absolue. Il voudrait
en effet absolument berner son
grand rival, mais également
acquérir l'un des attaquants les
plus prometteurs de la scène
européenne.
Le Real voudrait
doubler son salaire !
Pour avoir l'ascendant dans ce
dossier, Florentino Pérez serait
prêt à tout. D'après les informations de Sport, le président du
Real Madrid aurait récemment

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

fait parvenir une offre de contrat
à l'entourage de Paulo Dybala,
dans laquelle il doublerait tout
bonnement le salaire que lui
serait proposé par la Juventus.
L'idée du boss des Merengue est
simple : si La Vieille Dame lui
propose 5M€, lui il en offrira
10M€ et si les Bianconceri vont
au-delà, il continuera à doubler
la mise pour lui offrir un salaire
digne des plus grands. De quoi
convaincre La Joya à quitter
Turin ?

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Avec sa puissance financière
très importante,
le championnat
chinois a fait
l'actualité ces
dernières
semaines en
s'offrant les services d'Oscar
lors d'un transfert à 71,5 millions d'euros et
de Carlos Tevez
avec un salaire
annuel de 38
millions d'euros.
D'après les propos de son
agent, l'attaquant du Bayern
Munich Robert
Lewandowski
(28 ans, 16
matchs et 12
buts en
Bundesliga cette
saison) a refusé
une offre
incroyable provenant de Chine.
"Si Lewy avait
décidé d'aller en
Chine, son salaire aurait été
significativement plus haut
que 40 millions
d'euros, ce qui
veut dire plus
que ce que
Carlos Tévez
gagne", a ainsi
annoncé Cezary
Kucharski.
Encore à un
excellent niveau,
Lewandowski a
décidé de faire
un choix sportif
en poursuivant
sa carrière au
Bayern.

A 31 ans, l'attaquant
anglais est devenu le
co-meilleur buteur de
l'histoire de
Manchester United en
ouvrant le score face à
Reading. 249. C'est le
nombre de buts inscrits par Wayne Rooney
depuis son arrivée à
Manchester United en
2004. Avec ce total,
l'ancien joueur
d'Everton égale d'ores
et déjà une ancienne
légende mancunienne,
Bobby Charlton.
L'ancien international
anglais avait inscrit
249 buts toutes compétitions confondues pour
les Red Devils entre
1956 et 1973. Présent à
Old Trafford cet aprèsmidi, Bobby Charlton a
apprécié et applaudi la
réalisation de Rooney
face à Reading lors des
32èmes de finale de la
Cup. D'après la BBC, le
meilleur buteur de
l'histoire de la sélection anglaise a marqué
la majorité de ses buts
pour MU de l'intérieur
de la surface de réparation (213) et du pied
droit (192).

Guardiola
confirme
la piste
Badstuber

Chicharito
en
doublure
de Cavani ?

En quête d'un
attaquant
confirmé pour
doubler le poste
d'Edinson Cavani,
le PSG pourrait
jeter son dévolu
sur Javier
Hernandez, alias
Chicharito, que
Leverkusen
semble disposé
à céder. Selon
Bild, le Bayer
Leverkusen envisage de se séparer de Javier
Hernandez, alias
Chicharito, cet
hiver. Les dirigeants auraient
fixé le montant
de son transfert
à 25 millions
d'euros. Une
information
démentie par le
club allemand,
mais qui semble
crédible.

Comme nous vous l'indiquions lundi,
Manchester City a ciblé
le défenseur central du
Bayern Munich Holger
Badstuber (27 ans, 1
apparition en
Bundesliga cette saison) pour renforcer son
effectif lors de ce mercato d'hiver.
L'information a été
confirmée devant les
médias par l'entraîneur
des Citizens Pep
Guardiola. "On regarde
si on a une possibilité
de prendre quelqu'un.
Je connais Holger, c'est
un joueur fantastique,
un homme fantastique,
mais c'est un joueur du
Bayern Munich. Bien
sûr, on va donc devoir
parler d'abord avec eux,
avec lui", a lancé le
technicien espagnol.
D'après le Daily Mail, le
prêt de l'Allemand chez
les Skyblues pour la
seconde partie de saison serait en très
bonne voie.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22

Sur toute chose
on peut faire
deux affirmations
exactement
contraires.
Protagoras

Citation

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

À LA UNE

Robert Marchand, 105 ans, a réussi son pari de cycliste
Sans frémir ni flancher, le
Français Robert Marchand, 105
ans, a parcouru 22,547 km en une
heure mercredi au vélodrome
national de Saint-Quentin-enYvelines, un record qui doit encore
être homologué par les instances
internationales.
"Ça va bien", a-t-il déclaré après
92 tours de piste, entouré par une
nuée de journalistes, se disant
surpris d'être déjà arrivé. "Je

croyais que j'avais encore des
kilomètres à parcourir, j'aurais pu
aller plus vite", a lancé le
centenaire, à peine essoufflé, qui
avait sensiblement pris de la
vitesse dans les derniers tours.
"Maintenant, j'attends mon
adversaire", celui qui parviendra à
battre son record, dans la toute
nouvelle catégorie du record de
l'heure des plus de 105 ans, a-t-il
plaisanté. Sa performance, pour

être homologuée par l'Union
cycliste internationale (UCI), doit
encore passer le cap des tests
antidopage, qui - si le cycliste est
fidèle à son hygiène de vie devraient être une formalité. Il y a
trois ans, le 31 janvier 2014, il
avait battu son propre record
dans ce même vélodrome en
parcourant 26,927 km en une
heure. Il avait alors largement
amélioré sa performance de 2012,

quand il avait établi, avec 24,251
km, le record des plus de 100 ans,
une catégorie créée pour lui.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

JOUR

2

3

4

5

6

7

8

9

baladin

tomber

impôts

cri de
charretier

hâtât

qui aime à
faire mystère

angle

personnes
sottes

cordon pour
rideaux

consacrer

10

11

12

Etat des USA

SUDOKU

technicien
supérieur

petite
quantité

se dilatait
la rate

inattendus

9
1

3
4

7 2

6
2

9

5

nettoya

8

7
8

9

D
I
V
E
R
S
I
O
N
C
R
D
E
E
O

D
E
I
S
E
R
E
H
E
S
O
R
L
V
I

A
I
S
O
L
E
R
P
E
R
T
I
B
O
T

rappel

égalités

dédicaça

loi sacrée
du silence

5

petit cube

1
4
5
9
7
8
6
3
2

O
P
A
A
V
U
I
C
A
H
O
E
T
T
T

I
E
T
T
S
C
E
E
E
R
M
T
S
A
I

7
9
2
3
1
6
5
4
8

5
2
8
6
4
9
1
7
5

T
N
A
L
E
L
D
B
L
M
C
B
N
N
S

4
7
9
2
5
1
8
6
3

6
5
1
8
3
7
9
2
4

A
A
N
O
E
U
E
E
F
P
O
I
I
T
E

G
L
E
I
I
S
R
O
E
A
U
T
S
E
H

5
6
3
1
9
2
4
8
7
E
I
R
N
T
I
U
E
T
I
T
O
N
S
N

2
8
7
5
6
4
3
1
9

peut passer
en courant

génisse
mythologique

9
1
4
7
8
3
2
5
6
L
T
G
R
O
L
B
O
R
U
S
E
C
A
E

8

armée
médiévale

port en
Méditerranée

grand loch

coule en
Asie

démonstratif
éloigne

4

7

note

avare

11

réservoir
agricole

pot de
laboratoire
coiffure
papale

E
E
A
T
U
R
N
L
A
R
E
N
E
G
F

D
D
O
R
A
D
S
O
R
T
I
L
E
G
E

E
N
E
S
E
N
A
S
I
T
R
U
O
C
M

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AMATEUR
ARSENIC
BIEN
BRAS
COUPLE
COURTISAN
DELEGATION
DIVERSION
ELECTRODE
ESTRADE
FANTOME
FOULURE
GENERAL
GRENAT
HERESIE
HESITATION

INSTABLE
ISOLER
LION
LOIN
MORT
NARCISSE
NOTOIRE
ONDE
OTITE
PENALITE
POTENTIEL
REVOLTANT
RIVET
RUSE
SORTILEGE
SUSPECT

A

P
A
R
T
I
C
U
L
A
R
I
T
E
S

C

H

C
E
S
C
F
A

E
T
C

R
E
A
L
I
S
E
R
E
N
T

O
E
F
E
R
T
I
L
I
T
E

S
A
I

O
T
I
T
E
S

E
R
S
E
S
N

F
U
I
R

C
T
R

S
E

S
U
E
E
R
S

R
D
A

C
H
U
C
H
O
T
E
Z

S
E
N
S
E

O
G
O

E
D
O
R
I
S
S
O
L
E
R
A
I
T

E
S
E
R
I
N
E
S
O
L
I
D
I
T
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

F A R I D
6 7

8

9 10

G H A Z I

C'est avec un visage plus crispé que d'habitude que
l'entraîneur national s'est présenté hier devant les
journalistes. Certes, son equipe venait de gagner, mais
il savait que la prestation n'avait rien d'une prestation
d'un prétendant pour le titre africain.

«Je cherche
PAR SMAÏL M. A.

éther-sel

fait de vive
voix

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

danseur
d’opéra

essayer

gagne-pain
de détective

8
3
6
4
2
5
7
9
1

un allemand

grand disque
sacré

cours noir

3

N
M
N
O
I
L
S
N
T
K
R
V
A
L
A

possessif

10

9

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

refuges pour
aliénés

1

1 9
1
5

3

«On a failli dans la relance»

2

changeait de
poste à

1

4 2

L
E
I
T
N
E
T
O
P
C
T
A
E
R
N

geste de
louveteau

12

allongea

reconnaît

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

3 5

privatif

SOLUTIONS

4
2

2017
Algérie-Zimbabwe

LEEKENS : «Il y a du pain
sur la planche»

9

inflammation
de l’oreille

CAN
J-7

6

Un fou est en train de pêcher. Le garde arrive
et lui dit :
- Vous savez que c'est interdit de pêcher ici ?
- Je ne pêche pas, j'apprends à nager à mon ver de terre.

Le coach
annonce
un groupe
au complet
dès
aujourd'hui

3

LES MELÉS
PETR
CECH

Le Belge a reconnu qu'il y avait des
soucis défensifs, notamment dans la
relance, il n'oublie pas aussi de lier la mauvaise prestation à la fatigue : "On est en
plein préparation, la Mauritanie a bien
commencé, elle nous a créé beaucoup de
problèmes, notre relance n'était pas
bonne, notre réaction n'a rien à voir avec X
ou Y, on a juste bien travaillé pendant les
5-6 jours passés, il y a de la fatigue, mais le
match nous a permis de préparer le
Zimbabwe, certainement c'est un bon
match d'application."
«Satisfait de la réaction»
Encaisser, puis revenir et gagner en marquant 3 buts, Leekens est plutôt contrent
de la réaction des joueurs : "Je suis assez
satisfait de la manière, surtout que mentalement on est revenus dans le match, c'est
bien des fois de marquer 3 buts, on a encore du boulot à faire, on va essayer ce
deuxième match encore mardi, avant de
partir."
«Ce n'est qu'un match amical,
l'important, c'est le Zimbabwe»
Leekens dit que l'ambiance dans le groupe est bonne, et par ricochet il ne s'attend
pas à une démobilisation après la piètre
prestation d'hier, d'autant plus qu'il s'agissait d'un match amical, il affiche aussi sa
joie de pouvoir récupérer aujourd'hui les
blessés : "Je tiens à vous dire qu'il règne
une terrible ambiance au CTN, personne
ne doute des capacités de l'équipe de réussir, ces matches ne sont qu'amicaux le
plus important ça sera le Zimbabwe, on a
un groupe de 23, il y a des éléments qui
vont revenir de blessures, de fatigue, je
suis ravi d'avoir tous les joueurs demain,
on sera tout a fait au complet."
«On veut jouer à une-deux
touches de balle»

Préparer le Zimbabwe en jouant la
Mauritanie, Leekens pense toujours que
c'est possible, le Belge évoque la méthode :
"C'est pour ça que j'ai opté pour la
Mauritanie, je ne doute pas de nos choix,
on travaille, le plus important c'est le travail qu'on fait, des joueurs qui en ont
envie, de jouer entre les lignes, à unedeux touches de balle, on essaye d'être
prêts pour le Zimbabwe, et n'oubliez pas,
le Zimbabwe c'est une bonne équipe, les
joueurs le savent, ils savent qu'ils doivent
être au top pour gagner. Ce match était
très utile pour nous."
«Comment on aurait
expliqué une défaite aux
supporters ?»
Le déroulement du match aurait
pu être tout autre, n'était la
bonne 2e mi-temps des
Verts, Leekens a cru un
moment qu'il allait
chuter à domicile
avec tout le risque
que cela allait
entraîner : "Pour le
moral, car si on
avait perdu ce
match 1 à 0,
c'est difficile,
comment on
aurait expliqué ça aux
supporters,
aux journalistes, c'est
pourquoi ces
3 buts vont
donner
confiance
au groupe,
je
crois
qu'en 2e
mi-temps,
on a pu jouer
entre
les

la concurrence
et, je veux
aussi la
mentalité, on
doit montrer
qu'on a du
caractère.
En étant en
retard au
score, on ne
doit pas perdre
la tête»

lignes, le mouvement était là, il y a du boulot à faire."
«Belkhiter a fait une bonne
partie»
Tout en refusant de tirer sur Belkaroui, le
coach encense Belkhiter qui a fait un
match correct à droite aux yeux du Belge :
"Jamais je ne fais une analyse sur un
joueur que ce soit en positif ou négatif,
dans ce match, on se cherchait un petit peu
dans la relance, on a cherché trop le ballon
dans le centre, on a vu que sur les côtés il
y avait beaucoup d'espaces, on a bien
parlé à la mi-temps, on a essayé d'ouvrir le
jeu, c'est ce qu'on a fait, mais on peut parler aussi du positif, comme pour Belkhiter
qui pour sa première fois il a fait une
bonne partie, c'est pour ça on a joué un
match pareil, c'est pas aussi décisif, c'est
pour donner confiance à l'équipe, éliminer
le doute et donner beaucoup d'informations, l'essentiel c'est le Zimbabwe, on a un
Ballon d'Or, cette victoire, de quoi donner
confiance au groupe."
«Belkaroui ? Je ne suis pas
là pour tuer mes joueurs»
Encore une fois, Belkaroui est présent
au cœur des critiques, mais le sélectionneur des Verts, refuse de l'accabler, au même moment, il ne
rate aucune occasion d'évoquer
l'absence de Feghouli et
Medjani, u sujet qui
semble lui hanter l'esprit :
"Je prépare 23 joueurs,
et je ne les laisse pas
tomber, Feghouli
hier a perdu 5 à 0,
ça nous fait mal au
cœur, et un jour il
va revenir, parfois
on a des jours
sans, un mauvais jour ne veut
pas dire une
mauvaise saison, Brahimi
aussi a souffert
et il est revenu
au Nigeria, et
il a récupéré
sa place à
Porto, parfois
ça dépend
des petites
choses,
le
mental est
très important pour les
joueurs, moi

je ne suis pas là pour tuer mes joueurs,
mon but c'est de former un groupe prêt de
23 à 25 joueurs pas de 11 titulaires, on ne
doit pas avoir peur de prendre quelqu'un
comme Belkhiter, ce n'est pas un risque,
on veut créer plus de concurrence, et on va
avancer, je suis sûr que certains reviendront après la CAN."
«Les visages déterminés des
joueurs en écoutant l'hymne
national m'encouragent»
Le mental compte beaucoup aux yeux du
driver des Fennecs, d'ailleurs il affiche sa
satisfaction et son optimisme, lui qui
aurait ressenti une grande motivation
dans les visages des joueurs avant le
match : "Je cherche la concurrence, je veux
aussi la mentalité, on doit montrer qu'on a
du caractère, qu'en étant en retard au
score, on ne doit pas perdre la tête,
Quand je vois les visages des joueurs en
écoutant l'hymne national, ça me plaît, on
est sur la bonne route, mais il y a du boulot à faire. On ne va pas recevoir de
cadeaux, mais je sais que mes joueurs vont
tout faire, ils vont donner pas seulement
leurs corps mais aussi leurs âmes, avec
honneur, on ne veut une Algérie de
gagneurs pas de loosers, je ne veux pas
qu'on soit trop sages."
«Maintenant, il faut
apprendre à récupérer
le ballon très haut»
Leekens sait désormais ce qu'il faut apporter comme correctifs en prévision du
match du15 janvier.
Le 10 il aura son 2e et dernier test, et il a
déjà en tête les imperfections qu'il doit corriger, et sans surprise, elles sont en défense : "Si on a peur d'un accident on l'aura, le
choix des joueurs n'est pas facile, le choix
de laisser Carl et Feghouli est difficile,
mais on essaye de créer une atmosphère
positive, on travaille sur la 2e mi-temps,
attaquer on sait le faire, on sait jouer au
foot, il faut savoir défendre. C'est tout le
groupe qui est appelé à le faire, il faut
récupérer le ballon très haut, car on a récupéré le ballon très bas aujourd'hui, il faut
mettre ça dans la tête des joueurs, on veut
une équipe qui ne sait pas seulement jouer
le foot offensif, mais aussi savoir jouer en
bloc, c'est chacun qui doit faire le travail,
chercher le ballon, presser le porteur du
ballon, c'est ce qu'on a fait en 2e mi-temps,
jusqu'ici on a travaillé les balles arrêtées et
ça nous a servi, ça fait plaisir, c'est le fruit
d'un travail, et c'est ce qu'on tâchera de
faire maintenant aussi", conclut-il.
S. M. A.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

4

USMB

Première

mitigée pour

Belkhiter

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

1er but en sélection
pour Hanni
Pour sa toute première titularisation en équipe nationale,
le pensionnaire d'Anderlecht
aura réussi à se distinguer. En
effet, le joueur, et malgré
quelques difficultés en première période, a réussi tout de
même une bien meilleure
seconde mi-temps. En effet,
plus vif et plus motivé, l'ancien de Malines a réussi à
ouvrir son compteur buts avec
les Verts en parvenant à égaliser en seconde période. Une
bonne chose pour le joueur qui
va prendre encore plus
confiance surtout que Leekens
compte beaucoup sur lui
comme il l'avait lui-même
assuré.

Benmedjber
commissaire
au match

La FAF a désigné Youcef
Benmedjber ex-président de
la ligue régionale de Blida et
candidat potentiel pour la présidence de la ligue interrégions commissaire de la
rencontre d'hier qui a opposé
l'Algérie à la Mauritanie.

Une première pour
Boukhalfa

Promu arbitre international
pour l'année 2017, l'arbitre
directeur Boukhalfa a été mis
dans le bain hier en sa qualité de 4e arbitre du match
Algérie - Mauritanie. Beaucoup
d'observateurs et de spécialistes prédisent pour
l'enfant d'Oran un
avenir radieux dans
l'arbitrage.

Le match s'est joué devant l'une des plus faibles affluences de Tchaker

LE PUBLIC BOYCOTTE

le match et désavoue Leekens
Dans notre édition d'hier, on
faisait savoir que le peuple
voulait être rassuré par son
équipe nationale. Et bien le
moins que l'on puisse dire, c'est
que les supporters de l'EN ont
décidé de boycotter la rencontre.
PAR ISLAM Z.
On savait bien que cette rencontre allait être importante pour les
joueurs et qu'il leur fallait sentir le
soutien inconditionnel de leurs supporters. Cependant, ça n'a pas été le
cas hier au stade Mustapha-Tchaker.
L'enceinte qui n'a jamais été vide pour
un match de l'équipe nationale. Hier,
les fans ont cassé ce mythe puisque le
match s'est joué devant l'une des plus
faibles affluences jamais connues dans
l'OPOW de Blida. Le public n'est certainement pas rassuré et il a décidé de
boycotter la rencontre pour montrer

qu'il n'est pas du tout d'accord par
rapport à tout ce qui se passe actuellement au sein de l'équipe nationale. On
aurait pu croire que tout allait bien se
passer mais force est de constater que
ce n'est pas du tout le cas. Les fans par
leur absence ont décidé de ne pas faire
le déplacement pour suivre la rencontre. Ils ont préféré rester au chaud
chez eux ou vaquer à leurs occupations. Un signe qui ne trompe pas par
rapport à ce que pense le public vis-àvis de ce qui pourrait être fait au
Gabon.
Malgré la gratuité
de l'entrée
La mise en vente des billets a commencé il y a quelques jours de cela.
Cependant, les supporters n'ont pas
accordé la moindre importance à tout
cela et ne se sont pas déplacés pour
acquérir les tickets de la rencontre. Au
final, il a été décidé que l'entrée au
stade allait être gratuite. Malgré cela,
on n'a pas du tout assisté à une gran-

de affluence et cela prouve que le
public n'est pas du tout content par
rapport à la tournure prise par les évènements au sein du groupe EN.

Mécontents, les présents
réclament Medjani
Le public présent espérait voir un bon
spectacle de la part des Verts. cependant, au bout de 20 minutes seulement, les fans ont commencé à huer
puis sont passés directement aux
insultes contre les joueurs, notamment Belkaroui. Ils se sont même mis
à encourager les Mauritaniens le
temps d'un instant. Cependant ce qui
a attiré le plus l'attention, c'est lorsque
les fans se sont levés comme un seul
homme pour scander le nom du capitaine d'équipe, écarté de la CAN, Carl
Medjani. Ces derniers ont remarqué
l'absence d'un vrai leader sur le terrain et n'ont pas cessé de scander le
nom du pensionnaire de Leganes qui
manque à ce groupe.
I. Z.

Abeid prend le poste de Medjani, avec plus de prérogatives

Leekens tient à sa sentinelle…

POUR LE MOMENT
Nous vous en parlions la
semaine passée, ça s'est
confirmé hier, l'entraîneur
national Georges
Leekens songe
sérieusement à
reconduire la stratégie
se basant sur la
présence d'une sentinelle.
PAR SMAÏL M. A.
Hier et sans grosse
surprise, le Belge a choisi de
jouer avec 4 défenseurs
centraux et un joueur
devant eux, juste
derrière le duo
Taïder-Bentaleb, et ce
joueur-là était Mehdi
Abeid.
Dans l'une de
nos dernières
éditions on
vous parlait
comment le
Belge était en
train de mettre
en place son plan pour le
Zimbabwe en se basant sur un
dispositif tactique proche de celui

que Gourcuff avait adopté peu de
temps avant son départ, à savoir le
4-1-4-1.
Plus offensif que
Medjani
A vrai dire, ce schéma choisi par
Leekens était très proche des
schémas d'autrefois, du 4-3-3 très
classique, avec un triangle
inversé, sauf que cette fois les 3
milieux sont tous défensifs, il est
vrai que Bentaleb et Taïder ont
tous les deux une vocation
offensive, mais leur rôle en
sélection a toujours été défensif à
la base, Leekens a donc pensé que
c'est avec ce plan-là qu'il réglerait
le souci défensif qui l'inquiète à
plus d'un titre, mais il a aussi
voulu profiter de la générosité du
joueur de Dijon, ce dernier est
tout différent de Medjani, avec lui
aussi une vocation offensive qui
lui permet de jouer le rôle d'un
libero, cela va-t-il lui suffire pour
gagner sa place ?
Guedioura,
l'autre option
Certes, il reste encore une
semaine avant le début des
choses sérieuses, et ce match
contre le Zimbabwe, mais la
tendance est claire, et elle va vers

une sentinelle durant la CAN,
reste à savoir quelles seront les
observations que retiendra le
coach après le match d'hier et s'il
sera satisfait de la partie d'Abeid,
d'autant plus que ce dernier
n'était pas parfait, si on part du
principe que l'on attendait de lui
un maximum sur le plan
defensif, il était un peu hésitant
et a eu du mal à entrer dans le
match, en témoigne sa perte de
balle qui aurait du coûter un
penalty si l'arbitre malien était un
peu plus proche de l'action, et du
tacle irrégulier de Taïder en
pleine surface.
L'entrée en jeu de Guedioura
peu après l'heure de jeu à sa
place prouve que le Belge n'a
encore rien décidé et se
donne le temps de tout
essayer.
Ce qui est sûr, c'est que le
match du 10 sera une
occasion de confirmer ou de
décider carrément de changer
de plan, leekens a certainement
plus d'un tour dans son sac, on
l'a vu hier avec les variantes
utilisées, une diversité de choix
dont on en aura plus que besoin
face aux adversaires de renom
qui nous attendent à la CAN.
S. M. A.

Titulaire au coup d'envoi de la
partie, le pensionnaire du CA a
connu une soirée où il y a eu du
bon et du moins bon.
Appelé par Georges Leekens
pour faire partie des 23 joueurs qui
feront la CAN, l'ancien joueur du
MCEE avait beaucoup à prouver
au cours de cette rencontre amicale
face à la Mauritanie. D'ailleurs,
Leekens n'a pas attendu longtemps
pour lui offrir sa première cap avec
les Verts. Titulaire sur le flanc droit
de la défense, Belkhiter a connu
une première mi-temps très
délicate à l'image de toute l'équipe.
D'ailleurs, ses montées ont été
infructueuses et il n'a pas pu
apporter le plus escompté. De plus,
les joueurs adverses sont parvenus
aisément à le passer puisque son
côté a été l'une des sources de
danger durant la première période.
Il y a aussi son manque de
coordination avec Ghezzal qui ne
l'a pas du tout aidé au cours de ce
premier half. N'ayant pas pu
apporter le plus escompté au cours
de cette première moitié de la
rencontre, le joueur se devait de
bien se reprendre.
Du mieux en seconde
période
Par ailleurs, l'ancien Eulmi a
débuté la seconde période de la
rencontre avec plus de volonté et
plus de tranchant. D'ailleurs, il s'est
montré à son avantage au cours de
cette seconde mi-temps et a fait
plusieurs montées intéressantes
pour tenter de servir au mieux ses
camarades en attaque. Il a tout de
même été en difficulté sur certaines
phases défensives.
Meftah n'a pas eu
sa chance
Si Belkhiter a eu la chance de
terminer la rencontre, son principal
concurrent, Rabie Meftah, n'a pas
eu sa chance afin de s'exprimer
pleinement au cours de cette
rencontre de préparation. Le
pensionnaire de l'USMA n'est entré
qu'à la 88e minute de la partie et
n'a pas eu le temps nécessaire pour
se montrer et faire valoir ses
qualités. Le joueur devra patienter
encore un peu et espérer avoir sa
chance comme ses concurrents au
cours de la prochaine rencontre
dans deux jours à Sidi Moussa et à
huis clos cette fois. Pour rappel,
durant la conférence de presse
tenue par Georges Leekens, ce
dernier avait assuré qu'il allait
donner la chance à tout son groupe
pour démontrer ce dont il est
capable.
I. Z.

Dimanche 8 janvier 2017

21

BOURAOUI TAPE DANS L'ŒIL DE SLIMANI

Fortas et Achiche ne veulent
pas d'une année blanche

Le jeune stoppeur émigré, Walid Bouraoui, nous a fait savoir qu'il a choisi l'OM
pour donner une autre dimension à sa carrière, mais aussi pour gagner du
temps de jeu.

Match amical contre
les espoirs hier

«Je suis venu en
Algérie pour jouer»
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
On croit savoir que vous avez
quitté l'USMB pour endosser le
maillot de l'OM, le confirmezvous ?

Effectivement, j'ai décidé de
partir après une longue période
d'attente. Je voulais jouer pour ce
club, mais la direction de l'USMB
n'a pas pu me qualifier durant l'intersaison à cause du problème de
TMS. J'ai pris mon mal en patience et j'ai accepté d'attendre jusqu'au mercato hivernal, mais
puisque le club a été privé de
recrutement, j'ai décidé de tenter
ma chance ailleurs.

Qui a été derrière votre départ
à l'OM ?

Mon agent a contacté l'entraîneur Slimani pour lui proposer
mes services. Cet entraîneur a
exigé que je fasse des tests pour
qu'il puisse se fixer sur mes qualités. J'ai passé les tests et j'ai donné
satisfaction.

Comment jugez-vous les
moyens que possède le club du
Titteri ?

Les deux émigrés de l'USMB, Yacine Fortas et
Samir Achiche, veulent opter pour un autre
club avant la clôture du mercato hivernal. Les
deux joueurs ne veulent pas rater la phase
retour, et ce, pour gagner du temps de jeu,
surtout Fortas qui veut faire ses preuves pour
attirer l'attention du sélectionneur et
rejoindre les rangs de l'EN A'. La situation
critique que vit le club phare de la ville des
Roses a incité les joueurs émigrés à prendre
les devants pour endosser le maillot d'un
autre club qui pourrait leur permettre de
renouer avec la compétition.

La formation de la ville des Roses a joué un
match hier en début d'après-midi contre
l'équipe espoir. Cette joute fut un second test
pour l'entraîneur roumain qui a mis ses
joueurs sous la loupe et essayé de donner
leur chance aux remplaçants, entre autres les
jeunes espoirs qui n'ont pas eu l'occasion de
jouer.
Il y a lieu de rappeler que le premier match
amical contre l'équipe nationale militaire s'est
soldé par une défaite (2 à 0).

Calin a diminué la charge
de travail

Ce club a des moyens et il a de
jeunes joueurs qui veulent réussir.
Moi, j'ai choisi de porter le maillot de
l'OM pour réussir et, pourquoi pas,
attirer l'attention du sélectionneur.

Augustin Calin, l'entraîneur de l'USMB, a
diminué la charge de travail pour permettre à
ses joueurs d'éviter les blessures avant la
compétition officielle prévue le 15 janvier. Le
Roumain, pour mettre Meziane et les autres
dans de bonnes conditions, a décidé de
programmer une seule séance d'entraînement
par jour. En effet, le premier responsable
technique de l'USMB songe déjà au match de
la JSMS qui s'annonce difficile pour les gars
de la ville des Roses.

Avez-vous paraphé votre
contrat ?

Non pas encore, le volet administratif, je l'ai laissé à mon agent.
A. Dj.

ASMO

ASO

De notre correspondant
L. M. AZZI

C'est aujourd'hui
que la formation
chélifienne jouera son
premier match amical
lors de ce stage qu'elle
effectue à Aïn Draham
en Tunisie.

El-Djamîya au grand
complet à Terga

Comme annoncé dans l'édition
parue hier, la formation asémiste s'est
rendue avant-hier à Terga pour un
mini-stage de 5 jours. Depuis vendredi, les gars de M'dina J'dida se trouvent au complexe nommé Dorean
comme l'a indiqué une dirigeant du

club. Le staff technique renforcé par
l'arrivée de Djamel Benchadli a toute
latitude pour disposer de l'ensemble
des joueurs de l'effectif actuel. Selon
une source fiable, les joueurs semblent apprécier les conditions de
séjour dans ce complexe qui accueille
en ce moment le RC Relizane avec qui
un match amical est prévu aujourd'hui sur le terrain du stade de

l'OPOW de Témouchent. Donc, tous
les joueurs formant le groupe d'ElDjamîya se trouvent sur place au
complexe pour un séjour de cinq
jours. L'équipe devra disputer un
second match d'application dans la
journée de mardi prochain, date de
fin de ce regroupement préparatif à la
deuxième partie de la compétition.
L. M. A.

Kherbache : «On repartira sur
de bonnes bases»
Le défenseur Abdelmoumen Kherbache
pense que l'équipe peut redresser la barre
dans la deuxième phase du championnat.
La trêve est tombée à pic pour votre
équipe…
Oui c'est le moins que l'on puisse
dire. Cela dit, la trêve est tombée au bon
moment pour notre équipe. Nous
avions besoin de temps pour revoir nos
plans. Il faut le dire, notre équipe est
appelée à redresser la barre et améliorer
ses résultats et son classement
Justement quel bilan faites-vous de
la phase aller ?
Je pense que la phase aller n'a pas
été terrible pour nous. Notre équipe a
connu des hauts et des bas. Après un
départ difficile, on a réussi à retrouver
nos marques au milieu de la phase
aller. Notre équipe a réalisé de bons
résultats avec une série de six matches
sans défaite. Puis sont venus ces deux
derniers matches dans lesquels on est
passé à côté. Nous avons été battus
contre toute attente chez nous par
l'équipe de Boufarik puis nous avons
perdu à Saida malgré le fait d'avoir été
les premiers à ouvrir le score. Je dois
insister sur ces points perdus à domicile contre le GCM et le WAB, ce sont de
précieux points gaspillés chez nous.

Mais nous ferons tout notre possible
pour rectifier le tir.
Il faudra le montrer au stage de Terga…
Oui, bien sûr ! Déjà cette trêve hivernale nous a permis tout d'abord de
prendre un peu de recul afin de faire le
vide et revoir ce qui n'a pas marché vers
la fin de la phase aller. Après, on va
reprendre avec ce stage qui s'annonce
bien. J'espère que ça va nous donner l'occasion de bien travailler parce que nous
comptons combler nos défauts et revoir
nos plans inch'Allah.
Et reprendre la compétition avec
l'intention de remonter au
classement…
Tout à fait ! Nous sommes
conscients de l'importance de bien travailler pendant la durée du stage et de
notre préparation. Nous devons

reprendre le championnat dans de
meilleures dispositions. Car nous
sommes appelés à nous ressaisir et
pousser notre équipe à reprendre le
chemin des résultats positifs, à commencer par le match contre l'équipe de
Bou Saâda qu'on devra gagner chez
nous inch'Allah.
Selon vous, l'équipe a-t-elle les
moyens pour y parvenir ?
Bien sûr que oui ! Nous avons un
groupe solide avec des joueurs qui
sont tous d'un bon niveau. Ensemble,
on fera notre possible pour redémarrer
sur des bases solides et donner une
force à notre équipe inch'Allah. On
mesure l'importance d'un bon démarrage en championnat. Et c'est sur cette
base qu'on devra aborder la suite de la
compétition.
L. M. A.

Un junior de la JSK à l'essai

Un milieu défensif portant le nom de Samir Chafri est
sur le point de rejoindre l'effectif de l'équipe
asémiste. D'après une source fiable, ce joueur est
issu de l'équipe espoir de la JS Kabylie. Il devra
rejoindre le groupe de Benchadli pour subir un essai
à l'occasion du match amical face au RC Relizane,
prévu aujourd'hui. La même source précise que
l'intéressé est âgé de 20 ans et a évolué avec la
sélection nationale des U20.

Le match DRBT-ASO
aujourd'hui

Fixé en début de stage, ce
match amical a été annulé avant
que les entraîneurs respectifs des
deux clubs, Bouzidi et
Bougherara, ne trouvent un
accord pour organiser cette
joute. Avec l'effectif qui s'est
presque complété suite à l'arrivée de certains retardataires,
l'ASO devrait trouver les atouts
nécessaires pour permettre à son
coach d'avoir une meilleure idée
sur les dispositions de ses éléments même si certains parmi
eux sont toujours absents pour
blessures ou pour des engagements avec l'équipe nationale
militaire, à l'image de Mâamar

Youcef et Semahi. Ayant fait
appel à quelques jeunes de la
réservie, Bouzidi aura donc
d'autres éventuelles idées come
celles de renforcer son effectif
par ces " Lionceaux " tels que
Larbi Aissa ou encore Toutaoui
et Touili. Le premier match de la
phase retour étant proche, les
camarades de Melika sont soumis à un travail physico-tactique
qui devrait leur donner plus de
tonus à la rentrée. Bouzidi qui
est à cheval sur la rigueur, n'a de
cesse d'apporter les correctifs
nécessaires au jeu de l'équipe
qui laissait à désirer et qu'il a
constaté dès son arrivée à Chlef.
Dans un autre registre, le responsable technique ne cesse de
presser les dirigeants quant à
lui dénicher au plus vite un
attaquant de pointe qui pourrait être la grande solution pour
mettre fin au mutisme de la
ligne offensive de l'équipe, dont
le challenge demeure toujours
l'accession.
A. B.

Ziaya intéresse Chlef

Même si la cote de l'ex-avant centre de la JSK est très élevée, la
direction du club chélifien voudrait bien s'attacher les services de Ziaya
dont l'apport pourrait être de qualité si l'on se réfère aux exigences de
la Ligue 2 Mobilis. Pisté par plusieurs clubs, Ziaya est aussi dans le
viseur de Medouar qui l'aurait contacté, mais aucune suite n'a été
divulguée jusque-là.

Les jeunes veulent taper dans l'œil du coach
Ayant accompagné l'effectif en Tunisie, les jeunes réservistes ne
veulent pas rater l'occasion de taper dans l'œil du coach et faire de leur
mieux pour être à la hauteur aux entraînements. Même s'ils savent
pertinemment que les choses sont difficiles pour une équipe jouant
l'accession, les réservistes de l'ASO ambitionnent quand même de
réussir.

Le groupe optimiste

Selon des sources parvenant de Tunisie, les coéquipiers de Meddahi
semblent très optimistes quant à réussir une seconde phase de
compétition après leurs prestations en- deçà des attentes à l'aller.
L'ambiance prévalant lors de ce stage reflète l'optimisme des Chélifiens
que la venue de Bouzidi a boosté encore plus.

20

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

À LA UNE

5

Sadi s'est
envolé hier
vers le
Gabon

Le manager de la
FAF, Walid Sadi,
s'est envolé hier en
direction du Gabon,
c'est le premier
éclaireur dépêché
sur place ainsi que
le vétérinaire et le
cuisinier qui vont
aussi rejoindre les
lieux avant le groupe afin de tout préparer sur place,
l'arrivée de la
sélection étant
programmée pour
le soir du 12 janvier en cours.

Berraf et
Raouraoua
à Tchaker

Compétition / PUB

ANEP 25101979 du 08/01/2017 Compétition / PUB

ANEP 25102011 du 08/01/2017

Le match d'hier
s'est joué devant
des gradins vides,
il n y avait pas plus
de 4000 supporters
dans toutes les tribunes, parmi elles
la tribune d'honneur où l'on pouvait
voir le président de
la FAF aux côtés de
Mustapha Berraf le
président du COA,
mais aussi Ammar
Brahmia, ainsi
qu'un haut cadre du
MJS, sans oublier
des gens de l'ambassade de la
Mauritanie en
Algérie.

Papa
Ghoulam
présent

La rencontre d'hier
entre la Mauritanie
et les Verts a eu en
présence du père
de Faouzi Ghoulam
qui a suivi la partie
de la tribune officielle. Papa
Ghoulam a suivi la
prestation de son
fils, titulaire, avec
beaucoup de
stress, on l'a vu
sur une action
tenir la tête entre
ses mains, lorsque
son fiston était
directement impliqué, il a pu suivre
le reste du match
plus calmement
lorsque Mesbah a
fait son entrée.

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

Mandi : «On travaille dur

POUR COMBLER
nos lacunes défensives»

Le défenseur central de l’équipe nationale et capitaine d’un soir est revenu sur la
rencontre face à la Mauritanie. Pour lui, les choses ont été compliquées mais il
préfère retenir le positif de cette rencontre et notamment la victoire et la production
en seconde période. Il a également parlé de son association avec Bensebaïni et fait
savoir qu’il s’était bien senti avec lui.
Entretien réalisé par
ISLAM Z.
Aïssa, une victoire qui a été
difficile et longue à se dessiner
malgré les trois buts marqués.
Quel est votre point de vue làdessus ?

Mon point de vue est exactement
comme celui du coach. On a montré
deux visages durant ce match. On a
fait une première mi-temps qui
n’était pas du tout aboutie. Le
match est arrivé en fin de semaine.
On a beaucoup travaillé durant
cette semaine et notamment sur le
plan physique. On était quelque
peu fatigués. Cependant, cela n’excuse pas tout. L’équipe de
Mauritanie est arrivée en forme et
avait beaucoup de mordant. Les
Mauritaniens nous sont rentrés
dedans. On n’a pas su réagir en première mi-temps.

Que s’est-il passé après ?

On a su réagir en seconde mitemps. On s’est dit des choses qui
n’allaient pas dans le vestiaire, tranquillement, calmement. On est

Aujourd'hui
Sénégal - Libye
en amical

Compétition / PUB

ANEP 23020142 du 08/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 534 du 08/01/2017

À Brazzaville où ils préparent la CAN 2017, les Lions du
Sénégal joueront leur première
rencontre amicale ce dimanche
face à la Libye. Une occasion
pour les joueurs d'Aliou Cissé de
se frotter à une équipe avec des
caractéristiques semblables à
celles de la Tunisie et de
l'Algérie que le Sénégal croisera
dans la poule B de la coupe
d'Afrique des nations. La rencontre face à la Libye aura son

revenus avec de meilleures intentions. On a pu dérouler et développer notre jeu habituel. Ça allait
beaucoup mieux.

Sur ce qu’on a vu sur le secteur
défensif. Faut-il être inquiet de
ce qui attend l’EN au Gabon ?

Non, je ne le pense pas. Ce qu’il
faut savoir, c’est qu’on a très bien
travaillé avec le coach durant toute
la semaine. Après, quand vous dites
le secteur défensif, c’est qu’on a
tous très mal défendu. Il n’y avait
pas que la défense au cours de cette
rencontre. Je pense qu’il faut inclure
toute l’équipe car avant tout, c’est
un travail d’équipe. C’est une
manière de défendre. Nous, on
n’est pas inquiets. On travaille dur,
très dur pour combler ces lacunes
défensives. J’espère qu’on va y arriver. En seconde mi-temps ça a été
beaucoup mieux pour nous. Le
coach nous a donné deux, trois
réglages à faire pour que ça aille
mieux. Ça a marché directement. Je
pense qu’il faudra avant tout faire
attention à nos premières mi-temps
qui commencent mal et qui ne sont

importance puisqu'elle permettra
aussi au sélectionneur sénégalais de mettre en place les schémas tactiques qu'il compte appliquer contre la Tunisie, le
Zimbabwe et l'Algérie avec qui
le Sénégal partage la poule B de
la CAN. Après cette rencontre,
les Lions auront encore l'opportunité de répéter leurs gammes
face aux Diables rouges du
Congo qu'ils croiseront le mercredi 11 janvier.
K. H.

pas abouties. On a du mal à se
mettre dans le match. On ne va pas
s’attarder. On va positiver et on va
voir les choses qui ont marché et
notamment la seconde mi-temps
qui a été très aboutie.

Si on vous dit que vous allez
jouer la CAN avec Bensebaïni,
qu’avez-vous à dire sur cette
association ?

Je pense que cette question est à
poser au coach. C’est lui qui est le
plus indiqué pour faire ses choix. Je
n’ai pas à décider. Moi-même je
dois gagner ma place. Je n’ai pas à
dire si j’aime mieux jouer avec
Hichem ou Ramy.

Mais on parle de l’association…

Sur l’association en seconde mitemps, je pense que ça s’est très bien
passé. Déjà le côté positif, c’est le
fait qu’on n’a pas pris des buts,
c’était le principal. On a su bien
relancer de derrière sans prendre
trop de risques. Ramy est un jeune
joueur mais il est déjà assez mature
dans son jeu. C’est un bon renfort
pour la sélection nationale.
I. Z.

Les
équipements
Adidas de la
CAN
récupérés de
Dubaï

La Fédération algérienne de football a
récupéré la semaine
passée les équipements Adidas que les
Verts porteront lors
de la prochaine coupe
d'Afrique des nations.
C'est le membre du BF
et manager de l'EN,
Walid Sadi,qui s'est
déplacé la semaine
passée à Dubaï pour
réceptionner le lot
d'équipements que
l'EN portera lors de la
CAN gabonaise,
d'ailleurs c'est pour
ça que Sadi était
absent lors de la
réunion du Bureau
Fédéral qui a eu lieu
la semaine passée. Il
est utile de préciser
que l'EN jouera la CAN
avec les habituels
maillots, Adidas n'a
pas encore confectionné le maillot personnalisé tant espéré
par les supporters.
S. M. A.

Ce soir Egypte - Tunisie en amical

Ultime test pour les
Aigles de Carthage
L'équipe nationale tunisienne a entamé depuis vendredi au Caire le troisième
volet de sa préparation, en prévision de sa
rencontre amicale prévue ce soir conte
l'Egypte. Il s'agit du 4e et dernier test des
Aigles de Carthage avant leur participation à la CAN Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 19h qui sera dirigée
par l'arbitre émirati Yacoub Hamadi. Cette
rencontre qui devait initialement se
dérouler au stade du Caire a été délocalisée au stade Essalam plus connu sous l'appellation du stade de la "production mili-

taire" sur décision des autorités locales,
arguant le fait de travaux autour du périmètre du stade du Caire. Le nombre autorisé des spectateurs a été fixé à 10 000 spectateurs pour des raisons sécuritaires.
Abdennour et Lahmar forfait
A cause de légers bobos de santé, Aymen
Abdennour et Hamza Lahmar ne seront
pas de la partie contre l'Egypte. Le staff
technique national tunisien a décidé de les
ménager pour ce match amical.
K. H.

Le coach de
l'AS Roma
confirme
pour Feghouli

PAR KAMEL H.
Cité récemment parmi
les cibles du directeur
sportif de l'OM Andoni
Zubizarreta, le milieu
offensif algérien de West
Ham Sofiane Feghouli
plaît également en Italie,
en dépit de son énorme
raté en coupe
d'Angleterre vendredi
face à Manchester City (05). En effet, selon
plusieurs médias italiens,
l'AS Roma tenterait de se
faire prêter l'international
algérien qui ne disputera
pas la CAN au Gabon. On
parle d'un prêt avec
option d'achat obligatoire
de 12 millions d'euros.
Sofiane Feghouli est sous
contrat avec les Hammers
jusqu'en juin 2019. Hier
matin en conférence de
presse, l'entraîneur de
l'AS Roma Luciano
Spalletti a confirmé
l'intérêt de son équipe
pour Sofiane Feghouli. A
la question concernant le
mercato, l'entraîneur du
club romain a déclaré :
"Aujourd'hui, Feghouli
est une piste, il ne sert à
rien de se cacher puisque
vous (les journalistes)
avez déjà dévoilé l'intérêt
de la Roma pour ce
joueur. Mais cela sera
sans doute compliqué.
Nous y pensons aussi
bien pour remplacer un
joueur que pour renforcer
notre équipe", a assuré le
driver de l'AS Rome. Pour
Feghouli, la perspective
d'évoluer chez le dauphin
de la Serie A pourrait être
une bonne porte de sortie,
tant son adaptation à
West Ham semble
compliquée. Ne prenant
pas part à la CAN, il
devrait bénéficier de
temps de jeu surtout avec
le départ de Mohamed
Salah au Gabon pour
participer avec la
sélection égyptienne au
tournoi continental.
K. H.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

JSMB

Plus de prérogatives

pour Adjali
Selon une source proche de la direction,
l'entraîneur adjoint, Lakhdar Adjali, aura plus
de pouvoir à la phase retour.
PAR MOHAMED A.
Engagé par le président
Hannachi après la défaite inattendue concédée à domicile
devant l'O Médéa, l'ex-adjoint
de Nacer Sandjak au MOB
sera impliqué beaucoup plus
dans la gestion de l'équipe à la
phase retour. Même si le
Tunisien Sofiane Hidoussi
reste l'entraîneur en chef, il
sera contraint de consulter ses
assistants notamment Adjali
dans toutes ses décisions. Le
président Hannachi lui a
donné carte blanche à son arrivée à la JSK, mais il n'est pas
vraiment convaincu par son
travail. C'est pour cela qu'il a
fait appel à Adjali, alors que
Hidoussi a déjà un adjoint.
Conscient du danger qui guette son équipe, le président
Hannachi se réunira sans nul

doute avec son entraîneur
avant la reprise du championnat pour lui demander de
prendre en compte les avis de
ses adjoints particulièrement
celui d'Adjali. Autrement dit,
Hidoussi n'arrêtera pas tout
seul le onze titulaire et même
le programme des entraînements sera arrêté en concertation avec l'ex-adjoint de
Sandjak. Les pouvoirs du
Tunisien se rétrécissent et si les
résultats ne suivent pas à la
phase retour, rien ne garantira
qu'il terminera la saison avec
les Canaris. Son contrat court
jusqu'à décembre 2017, mais
au vu de tout ce qui se dit
dans l'entourage du club, il ne
fera certainement pas long feu
chez les Canaris. Les dirigeants ne lui reprochent pas
uniquement le manque de
résultats, mais aussi la gestion

du groupe. L'entraîneur
Hidoussi a eu au moins 3
accrocs avec ses joueurs
depuis qu'il a pris l'équipe en
main. Il avait sanctionné Sebie
Touhami, puis Koçeila
Berchiche avant de s'accrocher
avec Mebarki. Il était allé jusqu'à dire à ses dirigeants qu'il
n'avait pas besoin de ce joueur,
mais le président Hannachi est
intervenu pour lui rappeler
qu'il ne peut pas se permettre
de renvoyer tous les joueurs.
Depuis qu'il a été rappelé à
l'ordre par son employeur,
Hidoussi communique bien
avec ses joueurs. Il ne veut pas
entrer en conflit avec eux pour
ne pas connaître le même sort
que son prédécesseur Kamel
Mouassa.
Collégialité
Dans l'espoir que son équipe

réalise une remontée spectaculaire en championnat, le président Hannachi veut que les
membres du staff technique
travaillent en étroite collaboration. Il ne peut pas se permettre d'évincer le Tunisien de
son poste et comme celui-ci n'a
pas pu trouver les solutions, le
président de la JSK juge qu'il
est impératif que Lakhdar
Adjali bénéficie de plus de
prérogatives. Non seulement il
connaît bien le championnat
algérien, mais les dirigeants de
la JSK estiment aussi qu'il a les
compétences requises pour
tirer l'équipe vers le haut.
Avec la pression qui pèse sur
lui, le président Hannachi est
prêt à prendre toute décision
susceptible de permettre à son
équipe de faire un retour en
force à la phase retour.
M. A.

Le président promet aux joueurs
de leur donner leurs primes
Les poulains de Sofiane
Hidoussi devront percevoir
leurs primes de matches avant
la reprise du championnat prévue pour la fin de ce mois. Ils
ont enregistré un parcours
catastrophique lors de la première manche du championnat,

mais ils tiennent à toucher les
primes de matches qu'ils ont
gagnés. Selon une source digne
de foi, certains joueurs
auraient saisi leurs dirigeants
sur ce sujet et ces derniers les
auraient rassurés en leur
disant que le président

Hannachi compte leur accorder
leurs primes de matches avant
la fin de ce mois. Il envisage
également de leur payer
quelques salaires afin de les
motiver avant la reprise du
championnat. Ils n'ont touché
aucune prime depuis l'entame

«JE RÉPONDRAI À MES
DÉTRACTEURS SUR LE TERRAIN»

KHELILI
:
La concurrence ne

«

me fait pas peur»

Recruté pour relancer la
concurrence dans l'axe, le défenseur Sofiane Khelili ne doute aucunement de ses qualités. Son retour
a divisé les supporters kabyles,
mais l'ancien pensionnaire du CRB
croit dur comme fer qu'il finira par
s'imposer sur l'échiquier des
Canaris. Il a une revanche à
prendre et il est animé d'une grande volonté pour réussir son retour.

Entretien réalisé par
N. BOUMALI
Comment se déroule la
préparation de votre équipe en
ce mercato hivernal ?

On se prépare dans de bonnes
conditions pour la reprise du
championnat. Le staff technique
veut mettre à profit cette trêve
hivernale pour apporter les correctifs nécessaires. Le groupe est

déterminé à revenir en force à la
phase retour et incha Allah on sera
à la hauteur des attentes de nos
fans.

Avez-vous senti un changement
par rapport à la JSK de 2011 ?

Non, je n'ai senti aucun changement. La JSK reste toujours un
grand club et la direction nous a
mis dans de bonnes conditions
pour réussir notre préparation
hivernale. Une bonne ambiance
règne au sein du groupe et je suis
convaincu qu'on fera de belles
choses à la phase retour.

D'aucuns disent qu'il sera
difficile à n'importe quel
défenseur central de prétendre
à une place de titulaire vu que
Rial et Berchiche jouent
ensemble depuis la saison
dernière…

de la saison, mais ils ont collectionné les échecs lors de la
première manche du championnat, ils n'ont pas osé réclamer
les primes des rencontres
contre le NAHD, l'ESS, le CSC et
le CRB.

«LA JSK SERA PLUS FORTE
À LA PHASE RETOUR»

 Islam-Salah

De la
musculation
hier matin

Soumettant ses
joueurs au
biquotidien
depuis vendredi
dernier,
l'entraîneur
Sofiane Hidoussi
a programmé une
séance de
musculation hier
matin. Il a
constaté que
certains
éléments
n'étaient pas au
top physiquement
lors de la
première manche
du championnat
et c'est pour cela
qu'il a augmenté
la charge durant
cette première
phase de
préparation. Les
séances de la
matinée sont
consacrées
exclusivement au
volet physique et
celles de l'aprèsmidi pour le
travail technicotactique. Pour la
journée
d'aujourd'hui, les
joueurs ne
s'entraîneront
qu'une seule fois
avant que le staff
technique ne leur
accorde un jour
de repos pour
leur permettre de
récupérer de tous
les efforts
fournis durant
toute une
semaine.

QUITTE
LA JSK

Le défenseur IslamSalah a décidé contre
toute attente de changer
d'air en ce mercato
hivernal. Il a, en effet,
informé ses dirigeants
de sa décision de quitter
la JSK le week-end
dernier.
Il a mis un terme à son
aventure avec les Jaune et Vert
dans la discrétion la plus totale.
Il aurait évoqué des problèmes
familiaux pour quitter l'équipe
à une semaine de la clôture du
marché des transferts. Son
absence aux dernières séances
d'entraînement n'est pas passée
inaperçue et lorsque nous
avons demandé aux responsables du club les raisons de
son absence, ils nous ont expliqué que c'est lui qui veut partir
et qu'ils ne peuvent pas le retenir contre son gré. Le départ de
l'ancien pensionnaire de l'ASO
n'est pas une surprise puisque
cela fait plusieurs semaines
qu'on a annoncé dans ces
mêmes colonnes qu'Islam-Salah
est à vendre et que le club qui
veut s'attacher ses services
devra se rapprocher de la direction kabyle. Il n'a joué que deux
matches sous le maillot des
Canaris et comme son rendement n'a pas été satisfaisant, le
président Hannachi a décidé de
renforcer son axe central par
Sofiane Khelili. L'arrivée de ce
dernier a précipité son départ.
Islam-Salah se trouve chez lui à
Aïn Témouchent et il ne tardera
certainement pas à annoncer sa
nouvelle destination.
A. H.

«JE FERAI TOUT POUR
M'IMPOSER»

Vous savez, la concurrence ne
me fait pas du tout peur. Au
contraire, elle poussera chacun de
nous à travailler plus pour gagner
sa place. Je crois en mes qualités et
je ferai tout pour m'imposer. En
revenant à la JSK, je savais parfaitement que je serai confronté à une
concurrence féroce. Je suis ambitieux et je ne rechignerai pas à l'effort afin d'apporter le plus attendu
de moi.

Beaucoup a été dit sur votre
forme actuelle au point où
certains ont laissé entendre que
vous avez pris beaucoup de
poids, qu'en est-il au juste ?

En toute sincérité, je ne donne
pas d'importance à tout ça. Je sais
que dans la vie, on ne peut pas
plaire à tout le monde, mais ma
réponse sera sur le terrain.
Autrement dit, je prouverai ce
dont je suis capable sur le terrain.
Je suis animé d'une grande volonté
pour réussir mon retour à la JSK et
je ne rechignerai pas à l'effort afin
d'être à la hauteur des attentes placées en moi. Je me sens bien et je le
prouverai à la reprise du championnat.

Le recrutement réalisé par les
responsables de la JSK en ce

mercato hivernal
n'enthousiasme pas les
supporters, qu'avez-vous à dire
sur ce sujet ?

Il y a une direction en place et
c'est elle qui connaît les besoins de
l'équipe. Tout ce que je peux vous
dire que la JSK sera plus forte à la
phase retour. Que ce soit les
anciens ou les nouveaux, on travaille tous la main dans la main
afin de réaliser les meilleures performances lors de la seconde
manche du championnat.

Pensez-vous que la JSK a les
moyens de jouer sur les trois
fonts ?

On donnera le meilleur de nousmêmes pour enregistrer les
meilleurs résultats possibles. En
championnat, on tentera de tirer
l'équipe vers le haut. La JSK n'est
pas à la place qui lui sied et tout le
groupe est conscient de la tâche
qui l'attend. Pour ce qui est de la
coupe d'Algérie et de la coupe de
la CAF, on fera le maximum pour
aller le plus loin dans ces compétitions. On sait que les supporters
attendent beaucoup de nous et on
fera tout pour ne pas les décevoir.
N. B.

UNE PHASE RETOUR
COMPLIQUÉE
Privés de leurs supporters pour les 2 premières rencontres à domicile lors
de cette phase retour, les Béjaouis n'auront pas la tâche facile pour cette
seconde moitié de la saison.

Dimanche 8 janvier 2017

19

Boukatouh
proposé
Toujours à la recherche d'un défenseur latéral, la direction s'est vue proposé les services de l'arrière gauche de
l'ASM Oran, Boukatouh Hussein. En effet, la direction de
la formation de Yemma Gouraya qui avait entrepris des
discussions avec plusieurs joueurs dans le but de répondre
favorablement à la demande formulée par le coach,
Younès Ifticen, n'a jusqu'à présent pas réussi à aboutir à
un accord. Nous avons appris d'une source proche du
dossier que plusieurs joueurs ont été proposés à la direction, qui a transmis cette liste de joueurs à l'entraineur afin
de faire son choix. A l'heure actuelle, aucun joueur n'a attiré l'attention du coach qui pourrait rendre sa réponse ce
dimanche. Par ailleurs, selon une source, l'arrière gauche
de l'ASM Oran, Boukatouh Hussein a été proposé et son
profil pourrait correspondre aux besoins du coach. En
attendant de connaitre l'identité du 3e joueur recruté
durant ce mercato, la direction aura une semaine pour
conclure.

Reprise
aujourd'hui
à 16h
C'est aujourd'hui dans l'après-midi, que les Béjaouis
retrouveront l'entrainement. Après deux jours de repos
accordé par le staff technique, suite au regroupement d'El
Bez, les hommes de Younes Ifticen, entreprendront aujourd'hui, la préparation pour la prochaine journée de championnat.

Rencontre
amicale face
à l'OS El-Kseur
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Après avoir terminé la phase aller
sur le podium, alors qu'il y avait certainement moyen de faire mieux, la phase
retour qui se profile à l'horizon pour les
Vert et Rouge, sera sans doute plus compliquée. Avec un calendrier défavorable,
qui va obliger les hommes de Younes
Ifticen à sortir deux fois de suite lors des
24e et 25e journées, il va falloir avoir les
reins solides pour se maintenir parmi les
trois équipes de tête dans ce championnat
au terme des 30 journées. Ainsi et avec
tous ces paramètres, la formation de
Yemma Gouraya devra se montrer à la
hauteur des espérances de son nombreux
public, qui aspire à un retour dans l'élite
du football national. La pression positive
qu'exercent les supporters depuis le
début de la saison sur les joueurs, devra
permettre à ces derniers de donner le
meilleur d'eux-mêmes dans la mesure où
le groupe en place dispose d'énormes
qualités et que les Béjaouis savent très
bien que tout se jouera durant cette
seconde moitié de saison. Afin d'éviter
que l'équipe ne revive les scénarios des
deux derniers exercices, les supporters

doivent se montrer vigilants. Apporter
un soutien indéfectible aux joueurs qui
sont animés d'une bonne volonté et les
pousser à se surpasser sur le terrain. Ces
derniers doivent se montrer fidèles dans
des moments où l'équipe passera par un
passage à vide.
Le groupe en mesure
de relever le défi
La JSMB dispose d'un groupe qui dispose
de ressources nécessaires afin d'atteindre
l'objectif assigné en début de saison.
Même si la tâche ne sera pas facile au vu
des nombreuses équipes prétendantes, la
formation de Yemma Gouraya dispose
des moyens nécessaires afin d'atteindre
ce but. Le groupe qui a été façonné en
début de saison et qui vient de bénéficier
d'une opération de lifting de la part du
coach, Younes Ifticen, est l'un des
meilleurs dans ce championnat de Ligue
2 Mobilis. Ayant défini avec exactitude
les besoins de son équipe pour cette
seconde moitié de saison, l'entraineur de
la JSMB aura renforcé son groupe par un
milieu de terrain créateur, chose qui manquait beaucoup à cette équipe et aussi un
buteur racé, qui a fait ses preuves dans ce
même palier, sous les couleurs du CA

Batna. Avec ces deux arrivées et la dernière carte qui reste à jouer pour le staff technique, nous pensons que la JSMB aura
son mot à dire dans ce championnat.
L'état d'esprit du groupe durant le
regroupement d'El-Bez a permis d'offrir
plus d'assurances au premier responsable
de la barre technique du club.
B. E. Z.

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier, l'envie
exprimée par Younès Ifticen, d'organiser un autre match
amical. Nous avons eu la confirmation auprès des responsables du club phare de la Soummam, qui viennent de
programmer une troisième rencontre amicale face à la formation de l'OS El-Kseur. Cette rencontre qui permettra au
coach des Vert et Rouge de se faire une dernière idée
avant le retour à la compétition officielle, se jouera ce
lundi à partir de 16h, au stade de l'Unité Maghrébine de
Béjaia.
B. E. Z.

Benmansour : «On a bien travaillé,
place à la compétition !»
Le défenseur droit des Vert et Rouge qui vient de retrouver la compétition après plusieurs mois de convalescence, suite à une rupture
des ligaments, se montre optimiste pour cette seconde moitié de saison. Après avoir passé une semaine au sein de l'école de préparation
olympique d'El-Bez, Farouk se dit, lui et ses coéquipiers, prêts pour
la phase retour. "Je considère que ce regroupement est une totale
réussite pour nous, dans la mesure où nous avons eu le temps de travailler tous les aspects. Nous avons disputé deux rencontres de préparation et cela a été bénéfique pour nous. Avec le nouvel entraineur,
on apprend une nouvelle méthode de travail et je pense qu'il s'est fait
sa propre idée sur les qualités des joueurs et les manquements de
l'équipe. On sait que la phase retour sera très compliquée.
L'engagement des autres formations nous poussera à donner le
meilleur de nous-mêmes. On doit aborder les rencontres comme des
matchs de coupe en jouant le coup à fond. Notre position au classement nous permet d'espérer et de nous donner à fond."
B. E. Z.

CABBA

Ziad et Boukhari
signent à Bordj

Contre toute attente, deux nouveaux noms
complètement inédits, viennent de signer
officiellement au CABBA. Il s'agit de Hamza
Ziad, ex-pensionnaire du RCA et Redha
Boukhari, ex-attaquant de réserve de l'ASO
Chlef. Recruter pour recruter, telle était la
devise de l'apport du mercato pour lequel
avait opté l'administration du Ahly, déclare
un ancien entraîneur, enfant du patelin. En
effet, les deux nouvelles recrutes n'étaient à
vrai dire que des remplaçants dans leurs exclubs, par conséquent, ils sont loin peut-être
d'apporter le vrai plus dont a besoin une
équipe qui joue l'accession en D1.

Bouaouina : «Djellali
à 90% parmi nous»

avance de salaire de trois mois, alors que
l'administration du club ne lui en a proposé
que deux. C'est pour cette raison que le
joueur a préféré s'éloigner du CABBA et
tenter sa chance ailleurs. Le joueur est peutêtre, pour l'instant, en position de force, en
l'absence de vraies pépites sur le marché
des transferts.

Berramla s'éloigne

Le CABBA en panne Vendredi,
de matchs amicaux une journée sans

L'avocat du club, Me Bouaouina, également vice-président du CA, a déclaré qu'à la
suite des résultats réconfortants de l'IRM de
Djellali, le joueur serait opérationnel à 90%
prochainement et rejoindra les siens.

Tayeb Berramla, qui s'est présenté mercredi au siège du club pour négocier son éventuel transfert au CABBA, ne s'est pas mis
d'accord avec les négociateurs bordjiens pour
adhérer au club des Bibans. Selon nos
sources, l'attaquant oranais a demandé une

Les championnats des clubs amateurs
dont la D2 et l'inter-ligues étant officiellement opérationnels, le CABBA, qui a opté
pour un stage bloqué at-home, a rencontré

d'énormes difficultés pour dénicher des
matchs amicaux pour consolider cette
période de préparation.
Les Bordjiens devront attendre la fin du
week-end, voire le début de semaine, pour
croiser le fer avec une petite équipe locale,
en l'occurrence Nedjim El Achir au stade
du 20-Août 1955 de Bordj Bou-Arréridj.

En raison du tournoi à la mémoire du
défunt Farid Tebbakhi qui se déroulera
toute la journée de samedi, Bira a accordé
une journée de repos à toute l'équipe. L. B.

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

18

www.competition.dz

OM

JSK

Après les 2 matches amicaux face à Mascara et El-Harrach

LES MÉDÉENS
IMPRESSIONNENT
De notre correspondant
M. GRINII

des 25 mètres dont le cuir est allé
mourir dans les filets du gardien harrachi resté pantois (82'). A huit
minutes de la fin, les carottes semblaient bien cuites pour les Harrachis
qui dans un dernier sursaut n'arrivent
pas à mettre en réelles difficultés l'arrière-garde médéenne, qui a bien
résisté et tenu bon jusqu'au coup de
sifflet final de l'arbitre. Il y a lieu de

noter que pour cette joute officieuse, le
premier responsable de la barre technique de l'Olympique de Médéa a aligné la composition suivante :
Lamraoui (Chiker, GB espoir 72'),
Ouchen, Lamara (Zeroual 46'),
Boubekeur, Saâdou, Addadi (Goudjil,
U20, 84'), Gherbi, Boukhenchouche,
Banouh (Bouraoui, un espoir 85'),
Bouchouk (Hafiane, 70'), Rachedi

Plus de peur
que de mal
pour Lamara

Le défenseur latéral gauche,
Nabil Lamara (23 ans), a reçu
un tacle d'un joueur harrachi
qui l'a obligé à ne pas
reprendre en seconde
période, laissant sa place à
Zeroual qui a joué la matinée
devant Mascara.
Renseignement pris : plus de
peur que de mal pour le jeune
Lamara qui pourra prétendre
à jouer le match de reprise
de la compétition.

Le stage d'hiver que les gars du Titteri sont en train d'effectuer commence (déjà) à donner ses fruits bien
que le staff technique continuer de combler les lacunes qui existent dans tous les secteurs de jeu.
Le compartiment sur lequel a
basé son travail le driver médéen, c'est
la défense. Et une chose est sûre, c'est
que la citadelle médéenne face aux
assauts des attaquants harrachis et
mascaréens est restée debout et
infranchissable malgré l'absence d'enjeu. L'autre secteur qui a bien tourné,
c'est celui de l'attaque. Les camarades
de Banouh - auteur d'une prestation
de premier ordre - ont tout démontré
offensivement face aux gars d'ElHarrach. De belles combinaisons de
jeu, des tirs bien cadrés, des passes
brûlantes et d'autres prouesses techniques individuelles dont ont fait
preuve les capés de Slimani au cours
de cette empoignade amicale qui les a
opposés à leurs rivaux d'El-Harrach.
D'ailleurs, ils n'ont pas beaucoup
tardé à ouvrir les hostilités par l'intermédiaire du remuant ailier Banouh
(24'), imité quelques minutes après
par le rapide attaquant Rachedi qui
double la mise (30'). En seconde période, les deux teams en présence se distinguèrent par des contres tout en
essayant de monopoliser le ballon au
milieu de terrain. Et si les Harrachis
ne purent "perforer" le rideau défensif
adverse et revenir à la marque, les
Médéens l'ont bien fait lorsque le
maestro, Salim Boukhenchouche, a
exécuté superbement un coup-franc

(Benaissa 71'). Pour cette confrontation amicale, l'entraineur médéen a
mis dans le bain cinq jeunots en qui il
peut compter à l'avenir bien qu'ils
n'aient pas bénéficié de beaucoup de
temps de jeu. En ce qui concerne le
match amical qui a été joué la matinée
à Médéa face au club cher à Lakhdar
Belloumi, le Ghali de Mascara, le
coach Slimani a fait appel à cinq
joueurs seulement de l'équipe fanion,
les autres, il les a laissés se reposer
pour être aptes à jouer l'autre joute
amicale de l'après midi (même journée) devant l'USM El-Harrach à
Tipasa. Ces cinq joueurs de l'équipe
première que le coach Slimani a retenu pour cette empoignade contre le
club de l'Ouest, le GC Mascara, sont
Ousserir, Bourekba, Roudine, Zeroual
et Benaissa associés à des joueurs qui
sont venus monnayer leur talent à
Médéa, à l'image de l'émigré Oualid
Benali qui a eu le privilège de marquer l'unique but et celui de la victoire de ce match amical, et d'autres
joueurs qui jouent dans les catégories
espoirs et juniors. Après ces belles
prestations des joueurs médéens avec
au bout deux belles victoires (1 à 0 et 3
à 0) aux dépens de deux formations
qui pratiquent un football limpide et
de bonne qualité, on peut dire que les
gars du Titteri, à quelques encablures
de la rentrée des classes, sont impressionnants et superbes. Pourvu que ça
dure !
M. G.

Ghellab quitte
le navire médéen

Comme nous l'avons déjà
mentionné dans l'une de nos
précédentes éditions, l'expensionnaire du NA Hussein
Dey, Abderrazak Ghellab, ne
va pas continuer l'aventure
avec le club phare de la
capitale du Titteri pour le
compte de la seconde phase
de la compétition, car il a
déjà fait ses valises, d'après
une source crédible, pour
prendre la porte et ne plus
revenir. Et ce que corrobore
notre information, c'est que
l'enfant d'El-Eulma ne
s'entraine plus avec le groupe
depuis que le stage hivernal
a commencé. Cela prouve que
le joueur n'a plus envie de
rester à Médéa lui qui n'a été
aligné que rarement tout au
long de ce premier acte du
championnat ! Et c'est à l'AS
Khroub qu'il finira par défaire
ses bagages, ajoute la même
source.

El-Khadra à pied
d'œuvre à Oran
La formation d'El-Khadra se trouve depuis vendredi après-midi à
Oran, précisément à l'hôtel El-Mouahahidine pour effectuer son
stage hivernal qui s'étalera sur une semaine.

Le staff technique, sous la
coupe de Si Tahar CEO, aura
comme objectif de ressourcer
l'équipe qui sera, à compter du 20
janvier prochain, appelée à fournir
davantage d'efforts sur le plan
physique particulièrement, surtout quand on sait que c'est lors de
cette phase retour que les joueurs
ont le plus besoin de faire valoir
leurs qualités physiques, notamment. Aussi CEO et ses assistants
devraient, en premier lieu, préparer convenablement la reprise de
cette seconde manche du championnat, avec, en sus, cette première rencontre du championnat que
l'USMBA devra jouer à El-Harrach
face à l'USMH mais aussi penser

au prochain tour de la coupe
d'Algérie comptant pour les
quarts de finale, une compétition à
laquelle les Bel-Abbésiens commencent à prendre goût. Ainsi, le
staff technique s'est fixé comme
objectif de maintenir la cadence de
la phase aller. Subséquemment,
une préparation à la hauteur des
prochaines échéances s'impose,
surtout que les dirigeants de
l'USMBA ne cessent de clamer
qu'ils feront de la deuxième phase
du championnat une autre étape
pour réaliser des performances à
même de jouer la première moitié
du tableau, d'où les manœuvres
pour recruter encore quatre nouveaux joueurs, un attaquant, un
gardien de but, un défenseur et un
milieu de terrain, comme priorité,
ils devront faire leur baptême du

feu dès la reprise devant l'USMH.
Durant le stage, le staff technique
mettra essentiellement l'accent sur
le volet tactico-technique. Deux
joutes amicales sont au programme, face au MCO et l'ASMO, probablement, pour peaufiner la préparation, travailler les automatismes et apporter les réglages
pour retrouver les repères, et ce,
bien que l'ossature soit stable.
Cependant, et pour qu'il y ait un
équilibre, Si Tahar et ses assistants
ne semblent pas négliger l'aspect
physique qui aura sa part dans le
biquotidien au menu, afin de permettre au groupe de se refaire une
santé et entamer la phase retour
du championnat en force, surtout
lorsqu'on sait que le calendrier ne
sera nullement avantageux pour
les Vert et Rouge.
M. B.

Balegh : «On
travaille
dans de bonnes
conditions»

"On a débuté notre stage
hivernal à Oran dans de
bonnes conditions. On
s'entraîne au stade
Bouakeul. Le groupe travaille d'arrache-pied.
Nous formons un seul
groupe bien solide.
Nous ferons le maximum pour faire une
bonne phase retour.
Nous espérons qu'il y
aura un cadeau en fin
d'année."

Toual : «Il faut
rester soudés»

"Nous sommes à Oran
pour un stage d'une
semaine, nous comptons
bien nous préparer pour
cette phase retour qui
s'annonce très difficile.
Pour cela, une bonne
préparation est nécessaire que ce soit sur le plan
physique ou technicotactique. Il faut rester
soudés pour réussir ce
stage. Nous espérons
faire une phase retour
meilleure que l'aller."

HANNACHI
FAIT LE POINT
Evitant de s’exprimer dans la
presse depuis le dernier match de
la coupe d’Algérie face au Nasr
El-Fedjoudj, le président Hannachi
a choisi notre journal pour faire le
point sur le recrutement. Malgré
tout ce qui a été dit, le président
Hannachi affiche un optimisme
beat avant de confirmer
l’arrivée de l’attaquant du
CSC, Karim Baïtèche.

Un défenseur
oranais
et un attaquant
khroubi
pressentis

Entraînements à Bouakeul

La formation d'El-Khadra, qui a choisi d'effectuer son stage à Oran, assure ses séances
d'entraînement sur le terrain du stade Habib
Bouakeul. La première séance a été effectuée
vendredi en nocturne sous la coupe de Si
Tahar CEO.

Du biquotidien à partir
de samedi

Après la séance de vendredi dernier, dont le
contenu a été très léger, le staff technique de
l'USMBA est passé directement au biquotidien
à partir de samedi matin et ce dans le but
d'augmenter la charge de travail.

Balegh et Lamali ont repris
avec le groupe

Les deux joueurs clés de la formation d'ElKhadra, en l'occurrence, Balegh et Lamali,
viennent de réintégrer le groupe après avoir
boycotté le club durant quelques jours, et ce en
raison d'un problème de contrat pour le premier et de salaire pour le second. Ainsi, le
retour de ces deux attaquants vient de rassurer
les Scorpions qui attendaient impatiemment
de voir cette situation prendre fin.
Le milieu de terrain de l'USMBA, Hendou, a
été contraint par les dirigeants de l'USMBA à
revoir son salaire, jugé "trop élevé" par les nouveaux dirigeants, à la baisse. Ces derniers ont
demandé au joueur, soit de revoir son salaire,
soit de quitter le club. Il semblerait que les
deux parties auraient trouvé un terrain d'entente.

PAR ABDELLAH HADDAD

«Baïtèche signera
aujourd'hui»
«Baïtèche sera notre quatrième
recrue en ce mercato hivernal,
après Sofiane Khelili, Thomas
Izerghouf et Mehdi Benaldjia. Il
signera aujourd’hui son contrat
au profit de la JSK», a indiqué le
président Hannachi. En contact
avec l’ex-pensionnaire de
l’USMA, du CRB et du
NAHD depuis le mois
de décembre dernier,
le
président
Hannachi a attendu
jusqu’à ce que celuici récupère sa lettre de
libération pour finaliser
avec lui. Il n’a pas voulu
entrer en conflit avec les responsables du CSC et c’est
pour cela qu’il a expliqué à
Baïtèche dès le premier contact
que c’est à lui de récupérer sa
lettre de libération.
«El-Guennouni
arrivera demain»
Comme rapporté en exclusivité
par notre journal, le partenaire
de Thomas Izerghouf à Patro
Eisden (Anouar El-Guennouni)
sera la cinquième recrue des
Jaune et Vert en ce mercato
hivernal.
Le
président
Hannachi n’a pas communiqué
le
nom
de
l’équipier
d’Izerghouf, mais il nous a
assuré que l’information donnée par notre journal concernant l’identité de l’émigré
qui ralliera incessamment la
ville de Tizi Ouzou est
juste. «Je vous confirme
que
le
partenaire
d’Izerghouf (Anouar ElGuennouni) à Patro
Eisden sera demain à Tizi
Ouzou. C’est un attaquant qui a d’énormes
qualités et c’est la raison
pour laquelle on a décidé
de l’engager en ce mercato
hivernal», a expliqué le président Hannachi. Après
l’échec des négociations avec
l’attaquant du CAB Karim
Aribi, le président Hannachi
s’est retourné vers la piste des
Franco-Algériens pour renforcer
son compartiment offensif.
S’étant renseigné sur le
p a r t e n a i r e
d’Izerghouf qui lui a

En concertation avec la
direction de l'OM, le staff
technique table sur un
défenseur d'El-Khroub et un
attaquant de l'ASM Oran, qui
ont donné déjà leur aval pour
revêtir le maillot des Orange
et Bleu à l'occasion de ce
mercato d'hiver, dit-on.

Baisse de salaire pour Hendou

7

Recrutement

USMBA

De notre correspondant
MALEK BOUZID

Dimanche 8 janvier 2017

été proposé ce week-end, le président de la JSK n’a pas hésité un
seul instant pour lui envoyer
une invitation. Après avoir
visionné les casettes des matches
de ce joueur, il a demandé à
Izerghouf si son équipier à Patro
Eisden est bon. Celui-ci n’a pas
tarit d’éloges sur son partenaire
dans le club belge en lui déclarant qu’il a d’énormes qualités et
qu’il sera d’un bon apport pour
la JSK.
«On bouclera
le recrutement
avec Baïtèche
et El-Guennouni»
Ceux qui s’attendent à une surprise en ce mercato hivernal
devront attendre l’intersaison
pour que la direction de la JS
Kabylie le fasse. Et pour cause,
avec la signature de Baïtèche et
de l’équipier d’Izerghouf à Patro
Eisden, les dirigeants kabyles
auront épuisé leurs 5 licences. Ils
ne peuvent pas donc recruter
aucun autre joueur même si ces
derniers jours on parle
d’Abdoun, Kerkar, Tiaïba et
Gourmi. Le président Hannachi
que nous avons interrogé sur ce
sujet a été clair dans sa réponse.
«On bouclera le recrutement
avec Baïtèche et El-Guennouni.
On a le droit de recruter 5
joueurs et on le fera», précise-t-il.
«On a recruté selon
nos besoins»
Beaucoup a été dit sur le recrutement réalisé par la direction de
la JS Kabylie en ce mercato
hivernal. Les avis sont partagés,
mais le président Hannachi a
tenu à rassurer les supporters en
affirmant que son recrutement
est étudié. «On a recruté selon
nos besoins. J’espère que les
nouvelles recrues apporteront le
plus attendu d’elles», a-t-il dit. Il
est utile de rappeler que la direction de la JS Kabylie a fait des
mains et des pieds pour recruter
un meneur de jeu en ce mercato
hivernal, mais tous les joueurs
ciblés sont sous contrat. Les
négociations avec Sayoud et
Tabti n’ont pas abouti, mais
Benaldjia a les qualités lui permettant de jouer au poste de
meneur de jeu. S’il retrouve sa
forme optimale, il sera d’un bon
apport pour l’équipe kabyle.
Pour le poste de défenseur cen-

tral, le président Hannachi a
récupéré Khelili. S’agissant de
l’attaquant, il a fait appel à
Thomas Izerghouf et à son partenaire à Patro Eisden et à Karim
Baïtèche.
«On a convaincu
Rial de revenir»
Comme nous l’avons rapporté
dans nos précédentes éditions,
le capitaine Ali Rial n’était pas
chaud pour poursuivre son
aventure avec les Jaune et Vert.
Affecté par tout ce qu’il avait
vécu lors de la première manche
du championnat, Rial avait pris
la décision de raccrocher les
crampons durant cette trêve
hivernale, mais les dirigeants à
leur tête le président Hannachi
ont tout fait pour le convaincre à
honorer son contrat au moins
jusqu’à la fin de l’exercice actuel.
Au sujet de Rial, le président
Hannachi déclare : «On a
convaincu Rial de revenir. Je me
suis entretenu avec lui et tout est
rentré dans l’ordre. D’ailleurs, il
s’entraîne avec le groupe depuis
vendredi après-midi.»
«L’équipe a besoin
de son expérience»
Critiqué sèchement par une partie des supporters durant toute
la phase aller, le capitaine des
Jaune et Vert ne veut pas revivre
le même cauchemar lors de la
phase retour. Le président
Hannachi a trouvé les mots qu’il
faut pour le faire revenir à de
meilleurs sentiments. Il a insisté
auprès de son capitaine pour
qu’il réintègre le groupe, car il
estime que celui-ci peut donner
encore à l’équipe. «L’équipe a
besoin de l’expérience de Rial
pour revenir en force lors de la
phase retour. Rial est à la JSK
depuis bien longtemps et il a
toujours donné le meilleur de
lui-même pour apporter le plus
attendu de lui.»
«J’insiste sur la discipline et la solidarité»
N’ayant pas recruté des stars en
ce mercato hivernal, le président
Hannachi pense que la clé de
toute réussite réside dans la discipline et la solidarité. «La seule
chose sur laquelle j’insiste beaucoup, et plus en ce moment, c’est
la discipline et la solidarité. Ce
n’est pas les noms qui font une

équipe, mais c’est le collectif. Les
joueurs doivent être solidaires
entre eux pour tirer l’équipe vers
le haut. La discipline compte
aussi et c’est pour cela que j’ai
dit aux joueurs que je ne tolérerai aucun écart disciplinaire»,
affirme-t-il.
«On mise sur la trêve
pour revenir en force»
Pas du tout satisfait du parcours
réalisé par son équipe lors de la
première manche du championnat, le président Hannachi espère que ses joueurs seront à la
hauteur durant la phase retour.
Il table beaucoup sur cette trêve
hivernale pour que son entraîneur comble les lacunes relevées
lors de la phase aller. Il déclare
qu’il a mis tous les moyens pour
que son équipe réussisse sa préparation hivernale. «On mise
beaucoup sur cette trêve pour
revenir en force à la phase
retour. Le groupe se prépare
dans de bonnes conditions à Tizi
Ouzou et rien ne devrait l’empêcher à faire de bons résultats lors
de la seconde manche du championnat.»
«Le stage d’Alger
dépendra de la
programmation du
match face au MCA»
Au cours de la discussion que
nous avons eue hier avec lui, le
président Hannachi a tenu à préciser que le stage programmé à
Aïn Benian est toujours maintenu. Il avoue qu’il attend juste
que la Ligue de football professionnel lui communique la date
de la programmation de la rencontre face au MCA pour programmer un stage à Aïn Benian.
«Jusqu’au moment où je vous
parle, la LFP n’a rien communiqué sur la date du déroulement
du clasico face au Mouloudia
d’Alger. C’est pour cela qu’on
préfère poursuivre notre préparation à Tizi Ouzou en attendant
que la LFP nous informe de la
date du match face au MCA. On
veut que notre stage dure jusqu’à la veille du clasico», a
conclu le président Hannachi
qui n’a pas omis de lancer un
appel en direction des supporters pour qu’ils continuent de
soutenir leur équipe et de ne pas
se fier à ce qui se dit çà et là.
A. H.

Baïtèche, 4 recrue
e

PAR N. BOUMALI
L'attaquant Karim Baïtèche portera le maillot
des Jaune et Vert à la phase retour. Il officialisera ce soir son transfert. Il devait récupérer
hier soir ou au plus tard ce matin sa lettre de
libération avant de rejoindre la ville de Tizi
Ouzou pour signer son contrat au profit de la

JSK. Inutilisé au CSC, l'ex-pensionnaire
de l'USMA rejoint la JSK pour relancer sa carrière. Il avait fait parler de lui lorsqu'il était
espoir avec les Rouge et Noir de Soustara,
mais il a connu des hauts et des bas par la
suite. N'ayant pas pu s'imposer au CSC,
Baïtèche n'a pas raté l'occasion d'être sollicité
par le président Hannachi pour lui dire oui. Il a

insisté pour avoir sa lettre de libération quitte
à renoncer à deux de ses mensualités et à
restituer 350 millions de centimes de l'argent
qu'il avait pris à la signature de son contrat
au mois de juin dernier. Les dirigeants kabyles
l'ont aidé financièrement pour qu'il rachète sa
lettre de libération pour qu'il puisse rejoindre
leur équipe en ce mercato hivernal. Baïtèche a

d'énormes qualités, mais il n'a pas réussi avec
le CSC. S'il retrouve son top niveau, il fera certainement parler de lui à la phase retour.
Supporter de la JSK avant d'être joueur,
Baïtèche sait que les supporters kabyles sont
exigeants et qu'il devra faire le maximum pour
être à la hauteur des attentes placées en lui.
N. B.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

MOB

8

Le maintien
devient
un objectif pour
la direction

Bien déterminés à se racheter
et à rectifier les nombreuses
fautes commises par le passé,
les dirigeants du club des
martyrs pensent désormais à
remettre le train mobiste sur
les rails afin d'arriver à sa
destination finale qui est le
maintien en Ligue 1 Mobilis.



Le rôle
des supporters

L'élément déclencheur qui a
provoqué le renversement de la
situation est sans doute
l'attitude prise par les
supporters ces derniers temps.
Les Crabes avaient multiplié
leurs actions et espéraient
tellement trouver le moyen qui
mènerait le club vers le bout du
tunnel. Ces deniers ont secoué
les dirigeants et leur ont servi
d'exemple. La solidarité affichée
par les fans et leur attachement
aux couleurs ont sommé la
direction à réagir favorablement
avec les résultats enregistrés,
en attendant le retour de la
compétition dans moins
d'un mois.



Boulemdaïs était
attendu hier

C'est hier soir que l'ex attaquant
sétifien avait rendez-vous avec
la direction du club afin de
boucler la question de son
transfert à Béjaïa. Le
Constantinois aurait
apparemment tout conclu avec
l'Entente de Sétif, il a rencontré
le président Hassen Hamar qui
lui a remis sa lettre de
libération. Hamza Boulemdaïs
devrait donc officialiser
aujourd'hui et signer pour 18
mois avec les Crabes.



Entraînement
hier après-midi

Les poulains de Henkouche se
sont entraînés hier après-midi
sur le terrain principal du stade
de l'Unité Maghrébine. Il s'agit
de l'une des dernières séances à
Béjaïa avant de rallier la Tunisie
pour effectuer leur stage
hivernal.



Benmelouka
et Sidibé toujours
absents

Une semaine après la reprise
des entraînements, Sidibé et
Benmelouka n'ont toujours pas
repris du service. Amar
Benmelouka a effectivement
disparu depuis la fin de la
rencontre de la dernière
journée de la phase aller du
championnat de Ligue 1
Mobilis. L'absence du
Fronco-Algérien
commence à
inquiéter vraiment
les Crabes, parce
que cette
disparition
mystérieuse
rappelle de
mauvais
souvenirs
au MOB avec
le cas de
Beterongal.
Sidibé, quant à
lui, est parti au Mali et justifie
son absence par une affaire
familiale qui l'a obligé à rester
au chevet de sa famille.

NAHD

LE MOB CASSE
la baraque


Le MOB
toujours à
la recherche
d'un portier

C'est toujours à
l'ordre du jour au
MOB, le club est
toujours à la
recherche d'un bon
keeper qui pourra
concurrencer
l'international
Chemseddine
Rahmani et qui
comblera le vide
que laissera le
Bônois qui partira
au Gabon avec la
sélection nationale
pour disputer la
coupe d'Afrique
des nations.
Sur les traces de
Nadjib Ghoul,
libéré par le CSC et
après avoir
définitivement
écarté la piste
Mansouri, la
direction semble
mettre dans son
viseur le portier de
l'ESS Sofiane
Khdairia. Un
gardien francoalgérien serait
également sur les
tablettes du
président
Hassissen. Une
chose est sûre, le
nom du nouveau
gardien des Vert
et Noir sera
dévoilé très
prochainement.

En amical : CS Hammam Lif 0 - NAHD 0

Un bon test pour les
Sang et Or
Pour leur seconde joute amicale disputée
en terre tunisienne, les Sang et Or se sont
neutralisés avec une très bonne équipe du
CS Hammam-Lif, lors d'une rencontre qui
s'est jouée sur le terrain du stade communal
de Hammam-Lif.
PAR MOHAMED ADRAR

Les Vert et Noir de Béjaïa ont frappé le grand coup lors de ce mercato d'hiver. Avec
l'arrivée de trois nouvelles recrues en l'espace de trois jours, la direction du club
phare de la Soummam est en train d'œuvrer énergiquement dans le but de renforcer
l'effectif du nouveau coach Mohamed Henkouche.
PAR BADIS BESSAÏ
La manière avec laquelle les
Crabes sont entrés dans le marché des
transferts est une façon de démontrer
la volonté de fer affichée par les
dirigeants du club pour sauver le
MOB de la relégation.
En effet, le moins que l'on puisse dire
sur l'opération recrutement entreprise
par la direction du MO Béjaïa est
qu'elle est jusqu'ici réussie. Il y a de
cela cinq jours, le porte-parole du club,
et lors d'un point de presse animé au
siège du CSA, avait annoncé que le
MOB entrerait en force dans le marché
des transferts. Un engagement auprès
des supporters qui a été respecté. La
direction a tenu à sa parole en allant
concrétiser la venue de trois nouveaux
joueurs. Un recrutement qui
semble satisfaire les
Crabes qui ont vu
défiler les joueurs en
question et qui se
sont présentés à

Béjaïa pour signer leurs contrats et
poser avec le maillot cher aux
Béjaouis. Antar Boucherit, le
désormais ex-milieu de terrain du MC
Alger, était le premier à rejoindre le
Mouloudia Olympique de Béjaïa avant
que Salim Benali effectue un retour à
la maison après un court passage de
six mois dans le club de sa ville, le MC
Oran. Au final, Nassim Bouchema, le
désormais ex-milieu de terrain
originaire de Beni Douala, est venu à
son tour en renfort, lui qui portera les
couleurs du MOB pour une durée de
18 mois s'est dit fier de jouer chez un
club qui représente dignement sa
région.
D'autre part, la quatrième recrue
officialisera sa venue dans les heures à
venir, un attaquant de plus pour venir
en aide à Messaâdia, meilleur buteur à
la fin de la première phase du
championnat. Tout laisse croire que
Hamza Boulemdaïs est sur le point de
rejoindre la ville d'Yemma Gouraya, ce

qui fera de lui la quatrième bonne
affaire de ce mercato, il complètera
ainsi la liste des joueurs de champ
avant d'engager un gardien de but
auquel la cinquième license est
réservée, conformément au règlement
de la Ligue de football professionnel.
Les choses sont désormais claires
dans la maison mobiste. Le club le
plus populaire de la Soummam veut
mettre toutes les chances de son côté
pour se maintenir en Ligue 1 Mobilis
et ne rien laisser au hasard. Car au
moment où les autres clubs déclarent
des crises les uns après les autres, les
Crabes semblent enfin surmonter la
crise et les joueurs n'auront qu'à se
concentrer sur la suite du
championnat et semblent être
collectivement prêts pour relever le
défi et faire une deuxième phase du
championnat qui sera sans doute
complètement différentes de la
première.
B. B.

Messaâdia : «On sauvera l’équipe»
Que pouvez-vous nous dire sur la
préparation que vous effectuez
actuellement à Béjaïa ?

Les choses ne sont pas faciles
actuellement au sein du groupe avec
les blessures et l'absence de certains
de nos coéquipiers en plus des
joueurs convoqués en sélection
nationale, chose qui nous empêche
de commencer les choses sérieuses
en entrant dans un stage bloqué.
Mais avec ces entraînements au quotidien je pense que nous retrouverons très rapidement notre forme
physique.

Quelles sont vos réactions vis-àvis des nouvelles têtes qui
débarquent au club ?

Je pense que le recrutement effectué jusqu'à présent semble bien être
étudié, car je pense que les joueurs
qui ont signé sont les meilleurs dis-

ponibles sur le marché actuellement.
Je suis sûr que les joueurs en question vont apporter un plus à l'équipe
et vont mettre toutes leur expérience
pour nous venir en aide afin de sortir le club de sa position actuelle.

Pensez-vous être capables
de relever le défi pour sauver
le MOB ?

Comme je vous l'ai dit, la situation
est certainement catastrophique
pour le moment mais rien n'est encore joué, il reste encore une deuxième
manche du championnat qu'il faut
aller disputer et essayer d'arracher le
maximum de points. De mon côté,
j'ai totalement confiance en notre
groupe, nous disposons de bons éléments qui sont prêts à se battre pour
assurer le maintien. L'effectif mobiste est actuellement au top question
moral, il ne reste qu'à travailler pour

être à la hauteur du maillot que nous
endossons et réussir dans notre mission.

Un mot pour les supporters…

Je tiens d'abord à m'excuser
auprès des fidèles supporters qui
étaient tout le temps avec nous,
même avec les mauvais résultats
accumulés ces dernières journées. Je
profite donc de l'occasion pour dire
aux fans qu'un autre visage du MOB
sera divulgué lors de cette phase
retour bien différent de celui de la
première partie du championnat. On
a souffert de leur absence lors des
matchs disputés à huis clos, les
retrouvailles nous feront certainement du bien et nous pousseront à
redoubler les efforts. L'occasion se
présente également pour leur souhaiter un joyeux Yennayer.
B. B.

Une rencontre qui s'est terminée
sur le score de zéro partout entre les
deux formations, où le Nasria a fait face
à un sparring-partner d'un tout autre
calibre comparativement au dernier
match disputé face à l'AS Metline, pensionnaire de D3 tunisienne. Face au 6e
du championnat de la Ligue 1 tunisienne (groupe B), les Sang et Or ont réussi
à jouer un match assez correct, sans
véritable coup d'éclat. Un bon match
test pour les coéquipiers de Mohamed
Coumbassa qui poursuivent leur préparation en Tunisie dans de très bonnes
conditions.
Michel a fait confiance
au onze aligné face
à l'AS Metline
Ce qui a marqué cette rencontre entre le
Nasria et le CS Hammam Lif, c'est que

le coach nahdiste Alain Michel a fait
confiance à la même formation qu'il a
alignée lors du précédent match amical
joué face à l'AS Metline. On a d'ailleurs
retrouvé le jeune Merbah Gaya dans les
bois du Nasria, en l'absence de
Azzedine Doukha blessé. En défense,
Bendebka et Benamara ont occupé les
deux couloirs, alors que Mourad Satli,
fraichement arrivé au club, a formé
avec Zeddam la charnière centrale. Au
milieu de terrain, Hocine Laribi a une
nouvelle fois été aligné en position de
sentinelle, alors que Ouali et Ouertani
ont évolué un cran au-dessus. Enfin, la
ligne offensive était composée de
Coumbassa, Ouhadda et Abid. Le
coach nahdiste a apporté de nombreux
changements en seconde période, en
incorporant quelques jeunes, tels que
Ferhat, Bouzidi et autre Aït
Abdelmalek, mais cela n'a rien changé
au résultat du match.

Le tirage au sort des 1/4 de finale s
era effectué aujourd'hui

Hussein Dey retient
son souffle
Toujours en lice en coupe
d'Algérie, après avoir obtenu leur
billet pour les quarts de finale au
dépens de la formation du Paradou
AC, les Sang et Or suivront avec grande attention le tirage au sort de la
coupe d'Algérie qui sera effectué cet
après-midi au siège de la Télévision
algérienne. Que ce soit donc les
joueurs, les dirigeants ou bien les supporters du club, tous retiennent leur
souffle à l'idée de connaitre leur prochain adversaire dans cette compétition. Ayant hérité d'un tirage au sort
qui ne les a pas vraiment ménagés
jusque-là, les Sang et Or espèrent plus
de clémence cette fois-ci. Il faut dire
que les Nahdistes ont à chaque fois
évolué à l'extérieur héritant d'abord
du MOB, de l'IS Tighenif, avant de
donner la réplique au leader de la
Ligue 2 Mobilis, à savoir le Paradou
AC. Les Nahdistes espèrent tirer cette
fois-ci un tirage à domicile, et ce, quel
que soit l'adversaire qui sera en face, le
plus important est d'évoluer au stade
du 20-Août-55 de Ruisseau, là où le
Nasria a repris sa souveraineté depuis
quelques semaines.
Bendebka : «Quel que soit
l'adversaire, on veut jouer
au 20-Août»
Pour le capitaine du Nasria, son équipe veut bien évidemment aller au
bout, et ce, après avoir goûté aux
saveurs d'une finale, qu'ils avaient
d'ailleurs perdue la saison dernière
face au Mouloudia d'Alger. Sofiane

Bendebka n'a pas vraiment de préférence s'agissant d'une équipe bien précise, lui qui veut un tirage à domicile,
quel que soit l'adversaire : "Pour dire
vrai, je n'ai aucune préférence par rapport à l'équipe qu'on aura à affronter
lors de ces quarts de finale, je n'ai
qu'un seul et unique souhait, à savoir
celui de tirer un match à domicile au
stade du 20-Août. A partir de là, j'espère ne pas avoir de derby, car dans ce
cas-là, ça sera un match au stade du 5Juillet. On a évolué trois fois de suite
hors de nos bases, on aimerait bien
avoir cette petite faveur de recevoir
chez nous au stade du 20-Août, là où
nous avons repris nos forces et nos
repères. Quel que soit donc l'adversaire, on aimerait bien jouer chez nous, ça
serait vraiment sympa. Pour ce qui est
de cette compétition, nous avons
goûté à la saveur d'une finale, nous
voulons cette fois-ci aller au bout en
remportant le trophée, car la défaite de
la finale du 1er mai dernier, nous ne
l'avons toujours pas digérée".
M. A.

Dimanche 8 janvier 2017

17

Ouertani brille
encore

Titularisé dans
l'entrejeu aux côtés de
Billel Ouali et Laribi
Hocine, le nouveau
milieu de terrain
nahdiste, Mehdi
Ouertani, a encore une
fois été l'auteur d'une
prestation remarquable.
Le désormais n°17 du
Nasria a affiché de très
belles dispositions qui
font de lui un titulaire à
part entière dans
l'échiquier du coach
Michel. L'Algéro-Tunisien
sera sans nul doute
aligné d'entrée de jeu
lors de la rencontre de
la 16e journée de
championnat, à savoir
celle qui opposera son
équipe au RC Relizane.

Alors que la piste
Daouadji semble
bien sérieuse

Bougueroua
en plan B

La défense rassure Le point
positif à relever de cette rencontre amicale qui a opposé le Nasria à la formation du CS Hammam Lif, c'est que la
défense nahdiste s'est encore une fois
montrée à son aise, en n'encaissant pas
de but. Les Sang et Or ont été bien
solides derrière, et l'apport de la nouvelle recrue Mourad Satli semble déjà
évident. Le coach Alain Michel qui a
aligné pour la seconde fois de suite la
charnière Zeddam-Satli, semble avoir
trouvé la bonne formule défensive,
d'autant plus que ce secteur n'a pas été
à son aise lors de la première moitié de
saison. Les prochains matchs seront
plus édifiants, d'autant plus que le
retour de Khiat ne fera que du bien au
Nasria, lui qui fait partie des tout
meilleurs joueurs de l'équipe.

L'attaque bloque, mais…
Et si la défense nahdiste a marqué son
territoire lors de cette rencontre, ça
n'a pas été le cas des attaquants husseindéens qui ont eu du mal à trouver la faille dans le camp de
Hammam Lif. Les attaquants nahdistes ont eu vraiment du mal lors de
cette rencontre, ne réussissant pas à
faire la différence. Que ce soit donc
Abid,
Ouhadda
ou
encore
Coumbassa, les joueurs nahdistes
n'ont pas répondu aux attentes de
leur coach. L'entraîneur en chef du
Nasria a encore une fois pu constater
que ses deux attaquants Ahmed
Gasmi et Walid Ardji sont clairement
irremplaçables, leur retour dans
l'équipe ne sera que salutaire.
M. A.

Doukha, Khacef, El-Orfi et Rahmoun blessés

Du pain sur la planche
pour le staff médical
Alors que le stage de Gammarth
se déroule globalement dans de très
bonnes conditions, deux petits grains
de sable sont venus s'incruster dans la
machine, rendant la situation moins
parfaite qu'espérée par les Nahdistes. Il
y a eu tout d'abord cette histoire de
passeport qui a bloqué les deux
joueurs Khiat et Gasmi à Alger, lesquels n'ont toujours pas rejoint le groupe à Gammarth (ils le feront en principe ce soir). Mais il y a aussi cette cascade de blessures qui s'est abattu sur le
groupe nahdiste, et qui a mis le coach
Alain Michel dans une situation qu'il
n'entrevoyait pas du tout. En effet, ils
sont pas moins de quatre joueurs à se
trouver à l'infirmerie, à savoir le portier Azzedine Doukha, le défenseur
Mohamed Noufel Khacef, le milieu de
terrain Hocine El-Orfi et l'attaquant
Rahmoun Benamar. Des éléments qui
sont pris en charge par le staff médical
qui travaille quotidiennement afin de
soigner ces quatre joueurs, tout en prenant soin des autres éléments de l'équipe, d'autant plus que l'accumulation
des matchs amicaux met l'organisme et
le physique des joueurs à rude épreu-

ve. C'est dire que le staff médical n'est
pas en train de chômer du côté de
Gammarth, lui qui a vraiment du pain
sur la planche.
Course contre la montre
pour récupérer tout le monde
pour le match du RCR
Les staffs technique et médical du
Nasria peuvent remercier la Ligue de
football professionnel pour avoir décalé la reprise du championnat d'une
semaine, car avec autant de blessés, le
Nasria aurait abordé son match face au
RCR très amoindri. Ce report a bien
évidemment fait les affaires des
Nahdistes qui peuvent bien récupérer
une bonne partie de leurs joueurs
convalescents. Le staff médical du
club est d'ailleurs en train de travailler dans ce sens, afin de pouvoir
récupérer tout le monde pour le
match du RC Relizane, notamment le
gardien Doukha et le latéral gauche
Khacef, deux joueurs qui ne souffrent
pas de blessures graves, et qui peuvent être remis à temps pour cette
rencontre.
M. A.

Le Nasria veut Harrag pour la saison à venir
Convoité par le CR Belouizdad qui veut s'attacher ses
services en ce mercato hivernal, le milieu de terrain harrachi, Chemseddine Harrag, a officiellement décliné l'offre du
club belouizdadi, faisant savoir au président Mohamed Laib
qu'il ne souhaitait pas jouer au CRB, mais qu'il voudrait plutôt terminer la saison à l'USMH, avant de penser à son avenir. Le joueur qui intéressait déjà les dirigeants du NAHD,
il y a de cela quelque temps, aurait été sondé par le prési-

dent Ould Zmirli, qui a proposé au joueur de rejoindre les
rangs de son équipe à partir de la saison prochaine. Le président nahdiste aurait eu des échos très favorables de la part
du joueur, puisqu'il semblerait que Harrag soit bien chaud
pour rejoindre les rangs du Nasria l'été prochain, sachant
qu'il aura à disputer une compétition internationale, telle
que la coupe arabe avec le Nasria. Affaire à suivre.
M. A.

Alors que la direction
nahdiste s'est
officiellement lancée à
la recherche d'un
attaquant qui viendrait
renforcer les rangs de
leur équipe et apporter
un plus dans un secteur
qui manque d'un joueur
tranchant sur les
couloirs, elle a jeté son
dévolu sur l'actuel
attaquant de l'ES Sétif,
Abdallah Douadji, lequel
se trouve être la cible
prioritaire du club.
Daouadji n'est toutefois
pas la seule cible des
Nahdistes, qui ont
prévu un plan de
secours en cas d'échec
des négociations avec
le boss du PAC,
Kheirredine Zetchi. Le
plan B du Nasria serait
l'ex-attaquant du CR
Belouizdad, en
l'occurrence Adel
Bougueroua. Les
dirigeants nahdistes
espèrent s'assurer les
services de Daouadji
dans les prochaines 48
heures, dans le cas
contraire, ils seront
dans l'obligation de se
tourner vers l'option
Bougueroua, et ce, afin
d'éviter d'être doublés
par une autre
formation.

La coupe
arabe se
déroulera du
21 juillet au 5
août en Egypte

Alors que le Nasria
prendra officiellement
part à la coupe arabe
des clubs champions
qui se déroulera l'été
prochain en Egypte,
l'Union arabe de football
a enfin communiqué la
date exacte de la tenue
de cette compétition,
laquelle aura lieu
officiellement du 21
juillet au 5 août 2017.
Les Sang et Or pourront
ainsi participer à cette
compétition, en
renforçant leur équipe
comme il se doit lors du
prochain mercato
estival. Le Nasria ne
disputera donc pas
cette compétition avec
l'effectif actuel, mais
bien avec une tout autre
formation que la
direction du club doit
composer à partir de la
prochaine période des
transferts.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

USMA

RCR

16

Le joueur est libre de tout engagement

La piste Ghazzali
refait surface
Mentionné dans
nos précédentes
éditions, la piste
de l'attaquant
Youcef Ghazzali
a refait surface
dernièrement.
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

L'ancien de l'ESS qui vient
d'être libéré par la CRL de son
ex-club l'USMBA, est libre de
négocier avec le club de son
choix. L'enfant de Sidi Bel-Abbès
veut jouer dans un club qui lui
donnerait beaucoup de temps
de jeu. L'expérience du joueur,
dont on connait les qualités,
aidera sans aucun doute le
Rapid à atteindre ses objectifs et
offrira même l'opportunité à son
ancien coach à l'USMBA, en l'occurrence
Moez
Bouakez,
d'adopter une stratégie de jeu
plus offensive, comme on le lui
réclame.
Il veut régler le
problème de l'attaque
A en croire une source digne de
foi, le coach du RCR a convaincu les responsables du club à
faire du recrutement de
Ghazzali une priorité, car il
tient à régler de manière définitive le problème de l'attaque.
Face à l'inefficacité de Meziane
et les absences de Benayad qui
n'a pas été épargné par les blessures depuis l'entame du championnat, mais aussi les difficul-

tés rencontrées par Nemdil et
Mazouni afin d'accomplir cette
tâche, Bouakez voit en
Ghazzali une ultime solution
pour le problème, mais aussi
une opportunité à ne pas manquer.
L'ex-attaquant
de
l'USMBA est donc annoncé
officiellement au Rapid et il ne
reste qu'à entamer les négociations de manière officielle à
partir d'aujourd'hui, lorsqu'on
sait que le joueur a discuté avec
Bouakez et qu'il a émis le vœu
de rejoindre les Lions de la
Mina.
Le CSC et le MCO
sur ses traces
Bien que le Rapid tienne à s'attacher ses services, le joueur est
aussi annoncé du côté du CSC
qui souhaite bénéficier de ses
services, ainsi que le MCO.
Toutefois et tout en suscitant
l'intérêt de ces prestigieuses
formations, le volet financier ne
peut en aucun cas peser dans le
choix de Ghazzali qui souhaite
évoluer dans un club ambitieux, qui a un projet sportif, lui
qui veut mettre son expérience
au profit de sa future équipe.
Ainsi les négociations avec l'ancien Sétifien ne se limiteront
pas au volet financier, car les
responsables du Rapid doivent
aussi le convaincre de leur projet sportif. De son côté, Bouakez
souhaite concrétiser le recrutement de Ghazzali le plus vite
possible, afin qu'il rejoigne ses
nouveaux coéquipiers à AinTemouchent et ainsi être fixé
sur la composante de sa ligne
d'attaque pour cette phase
retour du championnat
B. B.

Le manque Match amical contre
de terrains l'ASMO aujourd'hui
Lions de la Mina joueront leur
inquiète Les
match amical lors de ce stage de
Bouakez premier
préparation, cet après-midi à 16h, contre

Le point noir dans
le choix de Targa
est que les Lions
de la Mina, dès le
premier jour, ont
rencontré des
difficultés à
trouver un terrain
pour s'entraîner.
Le premier jour, le
groupe a dû
s'entrainer à
l'annexe du
complexe.
Aujourd'hui, le
club phare de la
ville de Relizane
est à la recherche
de nouveaux
terrains pour
poursuivre sa
préparation.
Les responsables
du Rapid, sur
place, ont
constaté que le
stade MbarekYoucef de AinTemouchent est
loin du lieu du
complexe où est
descendue la
délégation
relizanaise. Pour
ce qui est de
l'annexe du
complexe, le staff
du Rapid n'est pas
très chaud pour y
rester longtemps.
C'est un terrain
qui ne pourrait
même pas
permettre de
jouer une
rencontre entre
20 acteurs.

Une
2e séance
plus légère

Pour ce qui est de
la seconde séance
d'entraînement de
la journée, le staff
technique a
décidé de l'alléger.
Les joueurs auront
droit à un travail
technico-tactique
avec au
programme un
exercice attaquedéfense.

Une course contre la montre est enclenchée
concernant le recrutement d'un élément
capable d'animer le jeu au milieu du terrain en
cette période où les joueurs de cette trempe
sont rares.
De notre correspondant

AMAR T.

Après la venue de trois
recrues, qui ont paraphé leurs
contrats, en l'occurrence Benbot,
Meftahi et dernièrement Noubli,
aucune approche officielle vers un
défenseur latéral et un milieu de terrain n'a été effectuée. Les joueurs
annoncés auxquels le club accorde
une priorité, comme le meneur de
jeu du MCEE, est lié par contrat à
son club et le milieu de terrain, Billel

Bahloul, du CAB, sont au stade de
contacts en attendant que l'un d'eux
récupère sa lettre de libération pour
négocier son engagement avec le
DRBT. La direction s'est vue proposer en même temps d'autres
joueurs, comme le défenseur du
CRB, Zeghili, libre de tout engagement, ou Hocine Harrouche, qui lui
aussi a été libéré par le NAHD, mais
ces deux joueurs n'incitent pas l'intérêt du coach Bougherara qui a
orienté la direction vers une autre
piste.
A. T.

Vers la
résiliation
du contrat
d'un attaquant

Avec la venue de la paire
offensive NoubliMeftahi, c'est le trop
plein au niveau du
compartiment où
l'entraîneur Bougherara
s'est retrouvé avec un
nombre excessif
d'attaquants. Ainsi, la
direction a pris la
décision de mettre fin au
contrat de l'un deux pour
lui permettre de
s'engager avec un autre
club. Selon nos
informations, l'attaquant
Cheniguer serait sur le
point de faire un retour
dans son ex-club, la JSM
Skikda ; le joueur n'a pas
assez joué depuis sa
venue à Tadjenanet. En
manque de temps de jeu,
le natif de Skikda veut se
relancer dans son club
formateur.
L'officialisation de son
départ devra intervenir
cette semaine pour lui et
pour un autre attaquant
qui sera désigné.

Qu'avez-vous apprécié
malgré la charge dans
le travail ?

L'état d'esprit. C'est très
important de se rencontrer
hors des terrains pour
échanger quelques discussions pour prendre la
bonne direction. On a

1re MI-TEMPS :
Zemmamouche,
Abdellaoui
(Hamra 30'),
Chafaï, Benguit,
Benmoussa,
Koudri,
Bourenane,
Bengrina,
Benkablia,
Andria, Darfalou

La séance d'hier
sur la plage de Targa

2e MI-TEMPS :
Berrefane,
Hamra,
Boumechra,
Zeghdane,
Ouaddah, Farhi,
Beldjilali,
Sayoud,
Bouderbal,
Hammar,
Guessan

Les membres de la délégation ont quitté
hier le complexe sportif Dorian Beach
Club, pour se rendre à la plage de Targa.
C'est donc sur le sable que la seconde
séance de la journée d'hier s'est déroulée.
Une séance qui a été consacrée au travail
d'endurance. Celle de la matinée, par
contre, s'est déroulée dans la salle de
musculation. En tout cas, les membres du
staff technique ont ainsi fait suer les
joueurs.

Mekkaoui, Mazouni et
Nemdil ne se sont pas
entraînés avec le groupe

Trois, c'est le nombre de joueurs qui ont
fait l'impasse sur la séance
d'entraînement d'avant-hier matin. Il
s'agit du latéral gauche Zinedine
Mekkaoui qui souffre d'une grippe
intestinale, de l'attaquant Houcine
Mazouni, qui ne s'est pas encore remis de
la jaunisse Ce n'est donc qu'une fois
qu'ils se seront mieux sentis qu'ils
pourront se joindre à leurs coéquipiers. Il
est nécessaire de souligner qu'ils sont
également sous traitement et que le but
du médecin du club est qu'ils soient
rétablis le plus rapidement possible.
Cependant, l'autre attaquant Zohir Nemdil
qui souffre d'une blessure au doigt qui l'a
obligé à subir une intervention
chirurgicale il y a plus d'une semaine,
continue de travailler en solo.

Le coach varie son travail
Pour le quatrième jour de préparation à
Targa, le groupe relizanais travaille
d'arrache-pied. Le staff technique est
entré dans le vif du sujet. Lors de la
séance d'entraînement matinale au stade
Mbarek-Youcef, les joueurs ont eu droit à
une séance d'entraînement axée
exceptionnellement sur le volet physique.

Séance de musculation
au programme

Durant la matinée, le staff technique a
scindé l'équipe en deux groupes. Alors
que le premier s'entraînait sur le terrain,
le deuxième, lui, allait en salle de
musculation pour suivre un programme
de travail avec le coach adjoint Kada
Aissa.

Litim : «On est sur
la bonne voie»
Le gardien de
but de
Tadjenanet
trouve des
motifs de
satisfaction
dans la
préparation de
son équipe
durant le stage.

Equipe
alignée

la formation de l'ASMO au stade MbarekYoucef. Cette joute amicale sera
l'occasion pour Moez Bouakez de voir de
près les nouveaux joueurs récemment
recrutés, à savoir les deux défenseur
latéraux, Sighini Abderraouf et Louniss
Merzoug

DRBT

Tadjenanet toujours
à la recherche d'un
meneur de jeu

En amical : USMA 3 - ES Sahel (réserve) 1

beaucoup travaillé tout au
long de la semaine, on
s'est beaucoup parlé aussi
et on a appris à mieux se
connaître.

La bonne direction, c'est
être en possession de
tous vos moyens…

Oui, être réguliers dans
le jeu, c'est important et
pourquoi pas, revenir plus
forts dans le championnat
après
avoir
nourri
quelques regrets à la fin de
la phase aller. On est
contrait de mettre tout en
œuvre pour réussir ce
stage. Car les conditions
où on va se retrouver ne
seront pas faciles lors de la
deuxième phase du championnat.

Le stage a plus
d'importance que les

entraînements habituels ?

Les deux ont la même
importance, mais c'est différent quand même.
Pendant le stage, on est
soumis à un travail dur et
très élevé.

Que faut-il faire
désormais pour
retrouver le rebond
dans le championnat ?

On est à mi-chemin de
la saison et on occupe une
place peu confortable au
classement général. Il faut
à présent rebondir et
apprendre à gagner avec
cette volonté qui nous
anime. La phase retour ne
sera pas facile, mais dès
que l'on gagnera de nouveau, je suis certain que
l'on retrouvera toutes nos
sensations.
A. T.

9

Hier,
entraînement
dans la
matinée

Bien qu'ils aient disputé hier après-midi
le match amical face
à l'équipe réserve de
l'ES Sahel, les joueurs
usmistes se sont
quand même entraînés dans la matinée.
Ils ont effectué une
légère séance d'entraînement qui a duré
une heure seulement
et qui a eu lieu au
stade de l'hôtel ElMouradi Kentaoui.

Décrassage
ce matin

1 TEST RÉUSSI POUR
er

LES ROUGE ET NOIR

Après cinq jours de travail intense, la formation usmiste a disputé hier son premier match amical du stage hivernal
qui se déroule à Sousse qui l'a opposé à l'équipe réserve de l'ES Sahel. Les hommes de Paul Put ont remporté
cette joute amicale sur un score sans appel de trois buts à un. Benkablia, Darfalou et Sayoud sont passés par là.
PAR ANIS S.
Les Usmistes ont entamé le
match en fanfare en réussissant à
marquer deux buts par l'intermédiaire de Benkablia (33') et
Darfalou (42'). Les gars de
Soustara ont réussi à aggraver la
marque lors de la deuxième mitemps par le biais de Sayoud (77').
A trois minutes de la fin du
match, les locaux ont réduit la
marque sur penalty. C'est donc
sur le score de trois buts à un en
faveur de l'USMA que s'est soldée
cette joute amicale. Le moins que
l'on puisse dire est que le match
amical face à la très bonne équipe
réserve de l'ES Sahel était un test
riche en enseignements pour les
Rouge et Noir. Le premier responsable du staff technique du club,
qui a aligné deux équipes, avait
l'occasion pour évaluer le niveau
physique de chaque joueur cinq
jours après l'entame du stage de la

préparation hivernale. Le technicien belge avait également l'opportunité d'essayer de combler le
maximum de lacunes constatées
lors des matchs de la phase aller
de cette saison footballistique
2016/2017.
Benkablia gagne
des points
Aligné parmi le onze de départ
lors de la rencontre amicale d'hier
au poste d'ailier droit, la recrue
hivernale de l'USMA Mohamed
Benkablia a été l'auteur d'une
prestation correcte. Le joueur a
réussi à marquer un but et selon
les informations qui nous sont
parvenues, il a montré de belles
choses, en dépit du manque de
compétition dont il souffre. Il faut
dire aussi que l'ex-attaquant de la
JSK a gagné des points pour son
premier test sous l'œil attentif de
l'entraîneur Paul Put. Benkablia
semble déterminé à relancer sa
carrière à l'USMA et apporter le

plus escompté, mais il doit fournir
plus d'efforts afin qu'il soit prêt à
100% avant l'entame de la deuxième moitié de la saison.
Abdellaoui se blesse
à la hanche
Le défenseur Ayoub Abdellaoui a
contracté une blessure à la hanche
lors du match amical d'hier, ce qui
l'a contraint de céder sa place à
son coéquipier Abderrahim
Hamra une demi-heure seulement
après le coup d'envoi de la rencontre. Selon les informations en
notre possession, Abdellaoui a été
victime d'un dur contact avec un
joueur adverse. Espérons que sa
blessure n'est pas méchante et
qu'il sera rétabli dans les plus
brefs délais, surtout quand on sait
qu'il va commencer la phase
retour titulaire pour pallier l'absence de Mohamed Benyahia,
retenu pour la coupe d'Afrique
des nations.
A. S.

Tiaïba ne fait pas l'unanimité
Dans notre dernière livraison,
nous avons rapporté que l'attaquant
Mohamed Tiaïba a été proposé à la
direction de l'USMA pour le recruter lors de ce mercato hivernal après
avoir été libéré de son désormais exclub qatari Al-Shahania. Mais selon
une source proche du dossier, on
croit savoir que le joueur en question ne fait pas l'unanimité au sein
de la maison usmiste, y compris
chez les supporters qui se sont
opposés à son recrutement. Les responsables du club algérois ne sont
pas emballés à l'idée d'engager un
attaquant qui n'a pas réussi à s'imposer dans un modeste club qui
évolue à la 1re division qatarie.
Autrement dit, Tiaïba ne semble pas
avoir le profil de l'attaquant recherché. Les responsables du club de

Soustara veulent engager un attaquant de pointe confirmé capable
d'apporter le plus pour le compartiment offensif de la formation de
Soustara mais aussi relancer la
concurrence avec Oussama
Darfalou et Ghislain Guessan.
D'ailleurs, ils sont en train d'accélérer les démarches dans le but
de trouver cet attaquant tant recherché. Il est à noter que le nom de
Mohamed Tiaïba circule aussi dans
d'autres clubs après avoir été proposé par son manager, citant entre
autres la JSK et l'ESS. L'un des
meilleurs buteurs du championnat
de la dernière saison veut revenir
dans le championnat national pour
rebondir et relancer ainsi sa carrière
après une expérience complètement
ratée dans le championnat qatari.
A. S.

Revoilà
Zeghdane !

Après plusieurs
mois de convalescence, en raison
d'une méchante
blessure à la cheville, le latéral
gauche Toufik
Zeghdane a renoué
avec les terrains à
l'occasion de la
rencontre amicale
d'hier en prenant
part à toute la
deuxième mitemps de ce
match. Opéré avec
succès le mois de
novembre dernier
en Suisse et désormais complètement rétabli, le
joueur commence
enfin à voir le bout
du tunnel, tout en
espérant qu'il ne
rechutera pas de
sa blessure. A
noter que la direction de l'USMA ne
s'est pas encore
prononcée quant à
l'avenir du joueur
formé à Sedan et
préfère patienter
un peu avant de
prendre la décision
qui s'impose. Pour
sa part, Zeghdane
est en train de cravacher dur lors du
stage hivernal qui
se déroule à
Sousse dans le but
de retrouver son
niveau dans les
plus brefs délais
mais surtout pour
espérer faire partie de l'effectif qui
représentera
l'USMA lors de la
deuxième moitié de
la saison.
A. S.

Haddad

veut Chenihi,
mais…
Dans l'optique
de renforcer le
compartiment offensif
de l'équipe en
prévision de
la deuxième
moitié de l'actuel exercice, les
responsables de l'USMA sont en
négociations avec quelques attaquants dans le but de les recruter cet hiver. Selon les informations qui nous sont parvenues,
on croit savoir que le président
du club de Soustara, Rebouh
Haddad, a récemment jeté son
dévolu sur l'attaquant algérien
du Club Africain, en l'occurrence,
Brahim Chenihi. Nous avons
appris selon toujours notre source que le président usmiste
aurait même pris attache avec
l'international algérien pour lui
proposer de rejoindre l'USMA lors
de ce mercato hivernal. Mais
l'ex-attaquant du MC El-Eulma ne
serait pas emballé à l'idée de
revenir dans le championnat
national, préférant poursuivre
l'aventure avec le club de la capitale tunisienne avec lequel ça
marche très bien pour lui, en
s'imposant comme un titulaire
indiscutable au sein de la bande
à Chiheb Elili. En plus de cela,
Chenihi n'est pas maître de son
destin puisqu'il est toujours sous
contrat avec son club pensionnaire et la direction de l'USMA
devra passer par son homologue
du Club Africain pour racheter la
lettre de libération du joueur. Il
est utile de rappeler que ce n'est
pas la première fois que Haddad
s'intéresse à Brahim Chenihi
puisqu'il l'avait voulu l'année
passée, mais il s'est heurté au
refus du club tunisien qui s'était
opposé au départ de l'attaquant
international algérien.
A. S.

Le staff technique de
l'USMA a programmé
une séance de
décrassage à l'hôtel
El-Mouradi Kentaoui.
Cette séance de récupération ne concerne
que les joueurs ayant
disputé la rencontre
amicale d'hier face à
la réserve de l'ES
Sahel.

Musculation
pour ceux qui
n'ont pas joué

Quant aux joueurs qui
n'ont pas joué hier, ils
se contenteront ce
matin d'une une séance de musculation
dans la salle de gym
de l'hôtel El-Mouradi
Kentaoui.

Benchikhouane
et Abel n'ont
pas joué

Contrairement à ses
coéquipiers, le jeune
Benchikhoune n'a pas
été utilisé lors du
match amical d'hier
face à l'équipe réserve de l'ES Sahel. C'est
le même cas pour
Khaled Abel qui a
suivi le match à partir du banc des remplaçants. Les deux
joueurs devraient
avoir leur chance à
l'occasion du prochain match amical
du stage hivernal.
Rappelons que
Mansouri,
Benkhemassa,
Bellahcène et Yaïche
n'ont pas pris part à
ladite rencontre amicale pour diverses
raisons.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

CRB

10


Le stage
hivernal prendra
fin ce mardi

Le regroupement hivernal
qu'effectue actuellement le
Chabab de Belouizdad à l'Ecole
de l'hôtellerie et de la
restauration d'Aïn Benian tire à
sa fin. Les joueurs seront
libérés à partir de mardi
prochain au terme d'une
séance d'entraînement
matinale. Les Rouge et Blanc
de Laâqiba ont rejoint,
rappelle-t-on, leur camp
d'entraînement le 1er janvier
dernier. Le lendemain, ils ont
entamé les entraînements
sous la conduite de
l'entraîneur-adjoint, Saber
Bensemaïn. Le premier
responsable de la barre
technique Badou Zaki a rejoint
Aïn Benian mardi dernier après
avoir eu droit à un petit repos
auprès des siens, au Maroc.



Coupe d'Algérie
Le CRB fixé
aujourd'hui

Les coéquipiers de Boubekeur
Rebih seront fixés sur leur
adversaire en coupe d'Algérie
aujourd'hui au terme de
l'opération du tirage au sort
des quarts de finale et demifinale de l'épreuve. Le tirage au
sort aura lieu à partir de 18
heures. Depuis l'entame de
Dame coupe, le CRB avait,
rappelle-t-on, disposé
successivement de l'AS Bordj
Ghedir, l'US Chaouia et
le MC Saïda.



L'USMB en amical
ce mercredi
à Blida…

L'USM Blida sera le premier
adversaire du CRB pendant
cette trêve hivernale. C'est ce
que nous avons appris hier de
sources généralement bien
informées indiquant que les
Rouge et Blanc donneront la
réplique aux gars de la ville
des Roses mercredi prochain
au stade Brakni de Blida.

… et l'OM
dimanche
à Médéa

Le 2e RDV amical inscrit sur la
feuille de route des
coéquipiers de la nouvelle
recrue Heriat, sera contre
Médéa. La rencontre est
programmée, apprend-on de
même source, dimanche
prochain dans l'enceinte Imam
Lyès de Médéa.

ANNIVERSAIRE
C'est aujourd'hui
8 janvier 2017
que notre
adorable
YASMIN
KOUCHA
souffle sa
première
bougie. En cette
heureuse occasion, son
père Sid-Ali et toute la
famille Koucha lui
disent JOYEUX
ANNIVERSAIRE et lui
souhaitent une longue
vie pleine de santé,
de bonheur et de
prospérité.

Dimanche 8 janvier 2017

15

USMH

BADOU ZAKI

ZEGHBA BOUDE
les entraînements

se confie à Compétition

Le gardien de but
harrachi boude
toujours les
entraînements à cause
de l'aspect financier.
Zeghba attend son argent
avant de reprendre
avec ses coéquipiers.

«Aller le plus loin possible
en coupe d'Algérie»

PAR MEHDI KABI
C'est une période difficile
que traverse l'équipe harrachie en
ce moment, surtout avec le
manque d'argent dans les caisses
du club. Les joueurs n'ont pas
encore touché leurs salaires, ce
qui n'arrange pas certains, à l'image du gardien de but, Zeghba. Ce
dernier n'a participé à aucune
séance d'entraînement et attend
d'abord d'être payé par la direction avant de reprendre le travail.
Une situation qui n'arrange aucunement le premier responsable de
la barre technique de l'USMH, il
ne peut pas faire son travail correctement et l'absence de Zeghba
se fait ressentir. Le président harrachi, quant à lui, tente de tout
faire afin de rassurer ses poulains.
D'ailleurs, lors de sa dernière
réunion avec eux, il leur a
affirmé qu'ils auraient un

 «Le stage est perturbé par l'absence de certains joueurs»
 «Le report du match contre le MCO est logique»
Entretien réalisé par
RAFIK KHALED

Le CRB a enregistré pendant le
présent mercato hivernal le
recrutement de trois joueurs de
l'Olympique de Médéa, Hamia,
Heriat et Lemhène. En êtes-vous
satisfait ?
Permettez-moi d'abord de souligner les grands efforts déployés par
l'administration pour renforcer
qualitativement le groupe pendant le marché des transferts
d'hiver. Les recrutements opérés
jusque-là ont été effectués avec
mon consentement. J'ai suivi
cette opération avec le plus
grand intérêt. Il reste encore
deux licences à pourvoir. Nous
verrons comment cela va se
passer dans les prochains
jours. Force est de constater,
par ailleurs, que le marché
hivernal est souvent connu
pour être serré. Les joueurs
de bonne qualité sont rarement mis sur le marché. Le
CRB aura pu quand même
recruter certains éléments
qui ont laissé une bonne
impression.

Depuis sa désignation à la tête
du technique du Chabab de
Belouizdad, Badou Zaki aura réussi
à gagner l'estime de l'ensemble des
supporters et des observateurs.
Les résultats de l'équipe ont
enregistré une nette amélioration malgré la défaite
concédée contre la JS
Kabylie sur le terrain de
cette dernière. La phase
aller aura été bouclée sur
une bonne note avec cette
qualification en quarts de
finale de la Coupe
d'Algérie qui ouvre l'espoir d'une éventuelle
nouvelle consécration
dans cette épreuve. Dans
cette interview accordée à
Compétition,
l'ancien
finaliste avec les Lions de
l'Atlas lors de la CAN 2004
épluche les dossiers relatifs
au CRB. Appréciez.
Après cinq bons jours de
préparation à l'Ecole de
l'hôtellerie et de la
restauration d'Aïn Benian,
quel bilan faites-vous ?
Je crois que le stage se
déroule dans d'excellentes
conditions. Tous les moyens
sont mis à la disposition des
joueurs et de l'encadrement technique pour que ce regroupement
puisse atteindre tous ses objectifs.
Le centre d'Aïn Benian dispose de
tous les moyens nécessaires pour
un travail de qualité. Les joueurs
adhèrent bien au plan de préparation mis en place par le staff technique, l'ambiance est aussi excellente
entre
les
joueurs.
Globalement, les choses se déroulent plutôt bien.

Peut-on dire que
l'entraîneur Badou Zaki
est satisfait de
l'opération recrutement
réalisée par les
dirigeants ?
Le mercato est toujours
en cours. L'entraîneur souhaite toujours avoir un recrutement équilibré à même de lui
permettre de prévoir des solutions supplémentaires concrètes.
C'est dire que nous allons tenter
d'utiliser les deux licences auxquelles nous ouvrons encore
droit pour équilibrer davantage
notre recrutement.

Vous n'avez pas pu avoir sous la
main tous les joueurs en raison
de l'engagement de certains
avec la sélection nationale
militaire qui prépare la coupe du
monde de la catégorie à Oman.
Un commentaire...
Chaque technicien souhaite avoir
tous les joueurs à sa disposition
pour pouvoir appliquer à la lettre le
programme de préparation concocté par les membres du staff technique. L'absence de certains de mes
joueurs nous a relativement perturbés. Il faudra faire contre mauvaise
fortune bonne cœur et tenter de
réussir au maximum possible ce
regroupement que nous effectuons
à Aïn Benian.

Selon vos besoins, quels sont
les postes qui ont encore besoin
d'être renforcés ?
Je ne saurai répondre à cette question, il est encore tôt pour me prononcer. Je préfère voir l'évolution de
la situation avant de souligner quoi
que ce soit.

«

La situation de
l'équipe n'est pas
dangereuse en
championnat

La Ligue de football professionnel
(LFP) a décidé de reporter le
premier match de la phase retour
contre le MCO, qui devait
initialement avoir lieu le 20
janvier. Qu'en dites-vous ?
Je trouve cette décision de
reporter à une date ultérieure
notre match contre le Mouloudia
d'Oran est logique. Il ne faut pas
oublier que le CRB compte pas
moins de quatre joueurs en sélection
militaire. C'est dire toute la nécessi-

té de reporter ce match afin de ne
pas pénaliser les équipes pourvoyeuses des différentes sélections.
Ne comptez-vous profiter de le
prolongement de la trêve
hivernale pour après le 20 janvier,
en allongeant la durée du stage à
Aïn Benian ?
Il n'y aura pas de prolongement
de la durée du stage que nous effectuons pour le moment, il devra se
terminer mardi prochain. Après,
nous reprendrons le travail le plus
normalement du monde dans notre
jardin du 20-Août-1955. Il sera question également de disputer deux
matches amicaux afin de peaufiner
le travail effectué à Aïn Benian.
Le Chabab de Belouizdad est
toujours menacé par le spectre de
la relégation en dépit de la nette
amélioration enregistrée sur le
plan des résultats. Quels seront
les objectifs du coach en
prévision de la phase retour ?
Il n'y aura pas d'objectifs spéciaux
à prévoir. Notre but est bien clair,
assurer le maintien parmi l'élite.
Notre situation en championnat est
loin d'être dangereuse. Nous avons
le potentiel pour pouvoir progresser
davantage dans le classement général. Il reste encore 15 matches à jouer
dans le cadre du championnat, d'où
la nécessité de bien les négocier.
Mon souhait est d'assurer le maintien le plus tôt possible, histoire
d'éviter les soucis de fin de saison.
L'équipe est toujours en lice pour
la coupe d'Algérie. Après avoir
composté sa qualification en
quarts de finale, le CRB n'est-il
pas bien parti pour briguer le
sacre ?
Il est clair que l'appétit, dans ce
genre de compétition, vient en mangeant. Il faudra continuer à gérer
l'épreuve match par match. Nous
allons mettre tout en œuvre pour
aller le plus loin possible pour tenter
d'atteindre la finale. Mais il n'est
jamais facile de faire de la Coupe
d'Algérie un objectif en raison de ses
particularités et de ses caprices. Il
suffit de rappeler que les résultats
de tirage au sort sont un facteur
important. Nous souhaitons bien
avoir droit à un tirage au sort clément pour espérer poursuivre
l'aventure. Une chose est sûre, les
joueurs et le staff technique sont animés d'une réelle volonté de faire
durer le plaisir dans cette compétition si courtisée par les clubs algériens et leurs supporters respectifs.
R. K.

salaire cette semaine et a même
versé une prime aux joueurs présents au stage. Pour le moment,
rien n'y fait et Zeghba boude toujours les entraînements de son
équipe et on ne sait toujours pas
s'il reprendra aujourd'hui ou s'il
continuera son boycotte. En tout
cas, le gardien de but des Jaune et
Noir devra prendre une décision
rapidement, car s'il rate la totalité
de la préparation, il accusera un
sérieux retard sur le reste de
l'équipe avant la reprise du championnat prévu dans moins de
deux semaines.

Le CSC veut l'avoir
Alors qu'il n'a pas encore touché
son argent, Zeghba pourrait très
bien quitter le club en ce mercato
et mettre son club dans l'embarras. S'il dépose son dossier à la
chambre de résolution des litiges,
il pourrait avoir ses papiers et
signer pour un autre club, ce qui
n'arrangerait pas les affaires de
l'USMH. D'ailleurs, le CS
Constantine le veut et a tous les
moyens afin de l'avoir. Les
Constantinois veulent renforcer
leur cage et ont flashé sur le gardien harrachi, ils veulent tenter
une approche vue que la situation
de Zeghba avec l'USMH est très
tendue. Toutefois, on ne sait pas

si le gardien de but des Jaune et
Noir est décidé à quitter son club
ou s'il veut attendre encore son
salaire.
En tout cas, la situation se complique vraiment pour le président
d'El-Harrach qui devra tout faire
pour trouver le moyen de payer
ses joueurs. Comme tout le
monde le sait, il n'y a pas que
Zeghba qui est mécontent, le reste
de l'équipe n'a toujours pas touché son argent et les joueurs
avaient même décidé de boycotter le premier stage de préparation ; finalement, ils ont repris les
entraînements afin de ne pas
accuser de retard et surtout pour
bien se préparer pour la reprise.
Ce qui est sûr, c'est que les Jaune
et Noir sont dans une très mauvaise situation en ce qui concerne
le poste de gardien de but. Avec
la blessure de Mokrani, comme
nous l'avons annoncé lors de
notre précédent numéro, qui ne
sera pas de retour avant le début
de la compétition et Zeghba qui
boude les entraînements, on se
demande comme fera le premier
responsable de la barre technique, Boualem Charef, qui pourrait se retrouver sans ses deux
gardiens pour le premier match
de la phase retour face à Sidi BelAbbès.
M. K.

BOULEKHOUA : «Je reprendrai
dans moins d'une semaine»
Blessé à la cuisse, le latéral droit de
l'USMH suit toujours des soins et devrait
reprendre les entraînements en fin
de semaine.

Il fait partie des joueurs qui n'ont toujours
pas repris les entraînements avec le reste de l'équipe, cependant pas pour les mêmes raisons.
Boulekhoua souffre d'une déchirure à la cuisse et
tente de se remettre sur pied afin de reprendre le
travail le plus tôt possible. Le joueur, que nous
avons contacté, nous a déclaré : "Je suis toujours au
repos, je souffre encore de ma blessure. Cependant,
je devrais reprendre les entraînements dans les
prochains jours afin de revenir en pleine forme. Je
continue à suivre des soins avec rigueur afin d'être
à cent pour cent à la reprise." Boulekhoua aura

finalement raté tous les stages de préparation et
devra reprendre les entraînements avec le reste de
l'équipe dès la semaine prochaine. Son retour fera
le plus grand bien à l'équipe qui souffre en ce
moment. Le premier responsable de la barre technique harrachi n'a toujours pas eu son effectif au
complet et trouve du mal à faire un travail correct
avec les absences. Ainsi, le retour de Boulekhoua
ne pourra que faire du bien à l'équipe et Boualem
Charef, lui, pourra apporter les derniers réglages à
son onze avant le début de la phase retour.
«On doit réussir une bonne phase
retour»
Alors qu'il est pressé de reprendre la préparation
avec ses coéquipiers, le latéral droit harrachi pense
déjà à la phase retour : "Je pense que l'on a réussi
une bonne phase aller, surtout lors des derniers

CSC
Le CSC tarde à faire

son mercato Stage à El-Bez
Bien que des managers ne cessent

d'annoncer, par le biais des médias, que
leurs joueurs pourraient porter les
couleurs du CSC, lors de la phase retour,
la direction des Vert et Noir n'en a
recruté aucun au moment où nous
écrivions ces lignes, hier. Prié par nos
soins de nous dire pourquoi la
commission de recrutement de son club,
dont il fait partie, tarde à engager de
nouveaux joueurs, le coach Amrani nous a
lancé : "Nous prenons tout notre temps
pour choisir les nouveaux joueurs car
nous ne voulons pas faire d'erreur".

Baïtèche sera libéré
aujourd'hui

Selon une source très crédible, le milieu
offensif Baïtèche, qui a décidé d'aller
porter les couleurs de la JSK, va,
aujourd'hui, être libéré par la direction du
CSC car il a accepté de racheter sa lettre
de libération à 350 millions de centimes
et de ne pas percevoir deux salaires,
Baïtèche est le quatrième joueur qui
quitte le CSC cet hiver après l'arrière
Benbrahem, le libéro Mellouli et le
gardien de but Ghoul.

Après avoir entamé, à
Constantine, la
préparation de la
phase retour par un
court stage bloqué, qui
a été meublé par deux
joutes amicales contre
l'USC, mardi passé, et
le MCEE, hier, les Vert
et Noir vont se mettre
au vert au complexe
sportif El-Bez de Sétif
du lundi 9 au dimanche
15 janvier 2017. Selon
les échos qui nous
parviennent
parcimonieusement de
la maison CSC, ce
second round de
préparation que le
coach Amrani a
programmé pour ses
poulains dans la ville
de Ain Fouara, sera
ponctué par une
rencontre amicale
contre la JSMS.



Le 2e stage
débute
aujourd'hui

Après un premier
stage réussi à
Tipaza, plus
précisément à
Chenoua, les Jaune
et Noir se préparent
à entamer un
second stage de
préparation
aujourd'hui, au
même endroit.
Comme tout le
monde le sait, jeudi
a pris fin le premier
stage de
préparation ; le
premier responsable
de la barre
technique harrachi a
préféré céder la
journée de vendredi
à ses poulains. Ces
derniers ont repris
hier avec un match
amical face à
l'équipe de Mascara.
Ils devront rejoindre
aujourd'hui Tipasa
afin de participer à
un second stage de
préparation.
Pendant trois jours,
Sofiane Younes et
ses coéquipiers
s'entraîneront avant
de revenir à Alger
pour continuer la
préparation de la
phase retour.
Boualem Charef
espère voir tout le
monde aujourd'hui
afin de faire une
bonne préparation
et surtout apporter
les derniers
réglages à son
équipe.
M. K.

matchs. En début de saison, on a eu beaucoup de
mal. Finalement, on a réussi à revenir en force et
finir avec 19 points, ce qui est un bon résultat.
Maintenant, on ne pense qu'à la phase retour, on
veut tout simplement réussir le maximum de bons
résultats afin d'arracher une place en haut du
tableau à la fin de la saison." Il a continué : "On a été
éliminé de la Coupe d'Algérie, alors que l'on voulait aller le plus loin possible, surtout pour nos supporters. Maintenant, on pourra se concentrer uniquement sur le championnat. On a un meilleur
programme que lors de la phase aller, donc il faudra en profiter et tenter d'arracher de bons résultats." Ce qui est sûr, c'est que malgré les problèmes
financiers, certains joueurs ne manquent pas de
motivation, à l'image de Boulekhoua qui veut tout
faire pour son équipe.
M. K.

Il ne reste plus que
la signature

HARROUCHE

d'accord pour
rejoindre l'USMH

Le milieu de terrain du NAHD,
Hocine Harrouche, a finalement
décidé de rejoindre El-Harrach
après de longues négociations.
Sa signature devrait se faire au
plus tard aujourd'hui.
Selon des sources proches du
club, Mohamed Laïb et Hocine
Harrouche ont d'ores et déjà tout
conclu afin que ce dernier puisse
rejoindre l'équipe harrachie pour
le reste de la saison. Le milieu
de terrain du Nasria aurait
donné son accord afin de
rejoindre les Jaune et Noir afin
de renforcer le compartiment
offensif pour le reste de la
saison. Il ne reste plus que la
signature afin de tout conclure.
D'ailleurs, les deux hommes
devaient se rencontrer hier soir
afin de tout finaliser, ainsi,
Harrouche signera son nouveau
contrat au plus tard aujourd'hui.
En tout cas, l'accord a déjà été
prononcé et ce n'est plus qu'une
question de temps avant que
tout soit enfin prêt. Harrouche
sera ainsi la première recrue des
Jaune et Noir lors de ce mercato
hivernal. Un renfort qui ne
pourra faire que du bien à
l'équipe harrachie et surtout au
premier responsable du staff
technique qui veut tout faire afin
de renforcer son équipe pour la
seconde moitié de la saison. Si
Harrouche signe son contrat, il
pourra alors sûrement prendre
part au reste de la préparation
avec El-Harrach et ainsi il pourra
entrer dans les plans de
Boualem Charef.
M. K.

La moitié de l'effectif 

INDISPONIBLE

Certainement, le coach Amrani n'aurait jamais accepté de prendre
en main les Vert et Noir s'il avait su qu'il allait diriger une équipe
dont la moitié de l'effectif est indisponible.

De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Le gardien Limane, qui
vient à peine de se rétablir,
l'arrière Zaâlani, qui souffre
d'un bobo, l'attaquant
Aoudia, qui soigne une blessure depuis deux mois, les
attaquants Belameiri et
Manucho qui veulent partir,
et le goal Ghoul, les arrières
Mellouli, Benbrahem et l'attaquant Baiteche qui ont été
libérés, ne s'entraînent pas
avec le groupe, et tous ne

vont pas jouer le premier
match de la phase retour que
va disputer le CSC contre
l'ESS le 20 ou le 21 janvier
prochain. En attendant de
recruter de nouveaux
joueurs pour combler le vide
laissé par les quatre partants
et les deux qui ne veulent
plus porter les couleurs de
son club, le coach Amrani a
fait appel à des espoirs : le
gardien Bezzaz, les arrières
Boutamina et Aouati, et le fer
de lance Redjem.
R. G.

En amical :
CSC 1 - MCEE 1

Le CSC a affronté amicalement le
MCEE, hier, au stade Hamlaoui. La
rencontre, qui a été suivie par une
centaine de fans des Vert et Noir,
s'est achevée sur le score de 1 but
partout. Le but du CSC a été inscrit
par Gharbi à la 26' et celui du
MCEE par Djabali à la 78'.



Equipes alignées

CSC :

Cédric, Bahri, Bencherifa,
Benayada, Zaâlani, Gharbi, Sameur,
Guerabis, Bezzaz, Belkheir, Redjem
(Zerrara)

MCEE :

Metahazem (Chetali puis Tebal),
Hamadache, Bouzidi (Cherfaoui),
Zitouni (Bouharbit), Si Mohamed,
Meddour, Bourahla, Fezzani,
Belhamri, Djabali, Guerab (Laouafi)

www.competition.dz

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

MCA

MCO

14

On repart
avec les mêmes...

Le match d'entrainement, disputé vendredi après-midi,
entre l'équipe première et son antichambre, a tourné en
faveur des séniors par le score sans appel de quatre
buts à zéro.

Chef-d'œuvre d’Aoued

Dans le match disputé avant-hier, à retenir surtout le joli
but inscrit par Mohamed Amine Aoued, qui, des 30
mètres, réussira un lob parfait, un geste technique que
ses coéquipiers et entraineurs ne se sont pas retenus
d'applaudir.

Le MCO reprendra le 27 janvier

En raison du report du match MCO- CRB du 20 janvier, le
club oranais ne reprendra la compétition qu'une semaine
plus tard, avec un périlleux déplacement à Médéa, pour y
affronter l'OM de Slimani.

Des parties veulent voir Tiaïba
au club

PAR M. STITOU
Présent ce jeudi à la finale du tournoi
hivernal organisé par l'association la
Radieuse, Ahmed Belhadj a été interpellé
par les supporters qui étaient présents en
grand nombre à cette manifestation :
"Président, on veut des recrues", réclameront les fans. Réponse d'Ahmed Belhadj :
"On est sur des dossiers, mais c'est un peu
compliqué de trouver sur le marché des
joueurs qui répondent au profil que nous
recherchons". En décodé, cela veut dire que
si de bonnes opportunités ne seront pas proposées au club, il est possible que le MCO ne
se renforce pas cet hiver, c'est le message
que souhaitait transmettre le président oranais, qui a été, il est vrai, pris au mot lorsque
plusieurs semaines avant l'ouverture du
mercato hivernal, il avait déclaré que son
club allait opérer un recrutement judicieux,
cet hiver. Alors quelles sont les raisons qui
font que le club phare de l'Ouest n'ait toujours pas enrôlé le moindre joueur ? Pour
ceux qui sont au fait des affaires du club, il y
a d'abord l'absence de bonnes opportunités
sur le marché, puis l'aspect financier y est
pour quelque chose. En effet avec la nonreconduction du contrat de sponsoring avec
Ooredoo, un contrat qui rapportait 8,4 milliards chaque saison au MCO, alors que les
aides de l'Etat ont sensiblement diminué,
Belhadj ne peut faire de folies dans le recrutement, sous peine de déséquilibrer les
comptes du club. Certes, le président du
MCO regrette d'avoir temporisé à engager

Une fois avoir appris que le co-meilleur buteur du
précédent exercice, Mohamed Tiaiba a résilié le contrat
avec son club au Qatar, des parties ont suggéré à Baba
de contacter cet attaquant. Pour rappel, Tiaiba a été
approché officiellement cet été par Baba, mais l'ancien
attaquant du RCR avait opté pour l'offre qatarie et que
cet élément a travaillé sous les ordres de Omar Belatoui,
l'exercice précédent, à Relizane.

L'émigré Kouache retenu

Mohamed Benkablia, car il espérait que ce
dernier revoie à la baisse ses prétentions
financières, vu que sa valeur marchande
n'était plus la même, après ses déboires à la
JSK. Faux calcul de Baba, car Benkablia de
par son jeune âge, représente un investissement pour tout club qui l'engagerait. En fin
de compte, c'est l'USMA qui arrachera la
timbale. Du coup, le MCO, qui a perdu au
passage trois joueurs, Benali, Berramla et
Gafaiti, même si les deux derniers faisaient
banquette, risque de repartir le 27 janvier
(date du déplacement à Médéa) avec la
même équipe que celle qui fit un parcours

Abidine Sebbah qui n'a pas rejoint le stage de l'hôtel Phoenix, se déplacera
en France cette semaine, pour y subir un contrôle médical chez un
spécialiste, ce rendez-vous est prévu le 11 janvier, a-t-on appris. Sebbah
doit toutefois apporter des justificatifs à la direction du club, car selon
nos informations, Ahmed Belhadj n'aurait pas apprécié son absence à ce
stage. D'autant qu'il n'a remis aucun dossier médical, à la direction du
club, d'où la colère du président. Cependant voulant faire preuve de bonne
foi, Abidine Sebbah qui s'est déplacé hier en début d'après-midi à l'hôtel
Phoenix, avec une attelle, s'est engagé à remettre le dossier médical, une
fois de retour de France.

Bekakchi : «On travaille
dur pour être prêts»
Le défenseur Brahim Bekakchi parle de la préparation de son équipe et de
ce qui l'attend maintenant que le challenge de la Ligue des champions est
prévu dans un mois, pour être précis.
L. M. AZZI

Comment se déroule votre
préparation ?

Hamdoullah, tout va pour le
mieux. L'ambiance n'a pas
changé ni même la manière de
travailler. Nous sommes sur le
qui-vive maintenant que l'entraîneur nous fait travailler
durement avec trois séances
dans la journée. On sait que la
charge de travail nous sera
bénéfique pour la suite.

D'autant que l'équipe aura deux
challenges pour la suite…

Justement on sait ce qui
nous attend. Notre équipe fera
son entrée en lice dans la Ligue
des champions. Donc on aura
du travail afin d'être prêts pour
le championnat et pour la
coupe d'Afrique. Ça ne va pas
être facile. Et c'est pourquoi
nous sommes en train de faire

tout notre possible pour
répondre à la charge de travail
et pour appliquer les recommandations de l'entraineur. En
tous les cas, nous avons pour
devoir de bien travailler et de
fournir beaucoup d'efforts
dans le but de nous préparer à
ces deux challenges.

Que pensez-vous des
recrues engagées par le
club ?

Ce sont de bons joueurs, ils
se sont mis dans l'ambiance du
groupe et se sont adaptés à
notre manière de travail. Tout
le monde leur a souhaité la
bienvenue. Sur le terrain ils se
donnent à fond. Je suis certain
que ces nouveaux vont pouvoir apporter un plus à notre
équipe. On a l'impression
qu'ils sont avec nous depuis le
début de la préparation entamée l'été dernier.

Sinon comment se présente

la suite du championnat ?

Je crois que les choses
sérieuses vont commencer à
partir de la phase retour du
championnat. Chaque équipe
s'est renforcée dans le but de
commencer très fort. Pour
notre part, nous aussi, nous
avons renforcé nos lignes.
Donc on part à chances égales.
Chaque équipe voudra passer
la vitesse supérieure afin de
bien gérer les matches au programme. Donc on sait que la
compétition ne va pas être facile. C'est pourquoi nous travaillons dur à l'entraînement.

Vous allez disputer un

nières semaines, Amine
Souibaah, suscite l'intérêt du club tunisien,
l'Etoile de Sousse. Reste
à savoir si la direction du
MCO acceptera de le
vendre alors qu'elle fait
l'objet de critiques de la
part des supporters, qui
lui reprochent son immobilisme dans le recrutement cet hiver.

Sebbah passera un contrôle en France

JSS

Entretien réalisé par

Tandis que les trois joueurs émigrés qui étaient à l'essai,
depuis mardi dernier, n'ont pas été retenus, le défenseur
axial Kouache Said, qui est né en 1997, a laissé une
bonne impression au staff technique, lors du match
d'entrainement disputé vendredi. Doté d'un bon gabarit,
ce défenseur signera un contrat cette semaine,
néanmoins il prendra une licence espoir, vu qu'il n'a pas
encore, atteint l'âge pour évoluer en séniors, cependant
s'il confirme qu'il a
du talent, il sera
L'Etoile de Sousse
promu en équipe
sollicite Souibaah
première, assureAuteur d'excellentes
t-on au niveau de la
direction.
prestations, ces der-

positif à l'aller ! A moins que Baba ne mette
la main, sur une grosse pointure, d'ici la clôture du mercato hivernal…
M. S.

match amical face au SC
Mecheria, l'occasion de voir
où en est votre préparation,
n'est-ce pas ?

Bien sûr que oui. Les
matches de ce genre sont souvent bénéfiques. Ça va nous
donner l'occasion de voir où en
est la forme de notre équipe.
Comme vous le savez, nous
n'avons pas disputé de match
depuis plus d'une semaine,
c'est-à-dire depuis le match de
coupe contre l'Entente de Sétif.
On essayera de faire le match
que le coach attend de nous et
tâcher de revoir nos plans.
L. M. A.

Bapidi attendu aujourd'hui

Le défenseur central Jules Bapidi ne semble pas avoir réglé des
problèmes administratifs au Cameroun. Ce joueur a même prévu de
rentrer aujourd'hui comme il nous l'a confié hier sur son compte.
"Croyez-moi, je n'ai rien réglé pour l'instant. Mais j'ai décidé de
rentrer à Bechar. Je dois parler avec le président de mon problème
à mon arrivée", a-t-il souligné. Le Camerounais prendra le vol
Yaoundé-Alger puis Alger-Béchar dans la journée de ce dimanche.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2. MCO
3. USMA
4. ESS
5.
6.
7.
8.

OM
JSS
NAHD
USMBA

MATCHS

Pts J.

G. N. P.

30 15 09 03
28 15 07 07
26 15 08 02
25 15 07 04
25 15 07 04
22 15 06 04
21 15 06 03
21 15 06 03

BUTS
P. C. Diff.

03 16 09
01 16 09
05 23 14
04 21 14
04 21 16
05 15 16
06 18 16

06
15 04 07 04
15 04 04 07
15 04 04 07
15 03 07 05
15 04 04 07

+07
+07
+09
+07
+05
-01
+02

17 18 -01
09 10 -01
18 20 -02
11 14 -03
09 13 -04
11 18 -07

9. USMH
10. DRBT
11. CRB

19
16
16

12. JSK
13. CAB
14. CSC

16
16
14 15 03 05 07 18 20 -02
13 15 05 04 06 13 18 -05
11 15 02 05 08 12 23 -11

15. RCR
16. MOB

11

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Victoire sur la réserve

Alors que l'équipe prépare activement la deuxième phase de la saison, depuis
son entrée en stage mercredi à l'hôtel Phoenix, s'il y a un sujet qui alimente
l'actualité du MCO, c'est bien le recrutement.

Dimanche 8 janvier 2017

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

RABAH MALEK
(représentant d'Umbro)

«On promet un maillot
de grande qualité
avec les couleurs du
club pour le 1er match
de la phase retour»

Comme tout le monde le sait,
les supporters du Mouloudia était
très en colère à cause du maillot
qu'a présenté Umbro pour le
Mouloudia avec des couleurs
bleues qui ne sont pas les couleurs
du club. En championnat, les
camarades de Hachoud ont joué
avec des maillots bleu ciel, alors
que face aux Chinois de Shangai,
c'était du bleu nuit. Le
représentant d'Umbro, Rabah
Malek, a tenu à expliquer les
raisons de ces choix et il y aura
une belle surprise pour le vieux
club algérois dès le premier match
retour : "Il faut savoir une chose
que nous avons signé notre contrat
avec le Mouloudia au mois de
novembre. On n'avait pas assez de
temps pour offrir une nouvelle
collection. Car en un mois ce n'est
pas du tout possible, mais on
promet une chose, dès le premier
match de la phase retour, le
Mouloudia jouera avec son maillot
officiel d'Umbro et avec les
couleurs du club. Donc, attendeznous face à l'USMH, car ce maillot
est exceptionnel."
«Le Mouloudia jouera
son 2e match face
à une équipe espagnole
aujourd'hui ou demain»
Contrairement aux années
précédentes où le MCA jouait des
rencontres face aux grandes
équipes européennes, cette fois-ci
c'est toute à fait le contraire
puisque le MCA a joué avec une
équipe chinoise de L2 et elle
affrontera aujourd'hui ou demain
une équipe espagnole de L2 aussi.
Rabah Malek dira à cet effet : "Au
début nous étions en contact avec
des grands clubs européens
comme le PSV et le Shalck 04 qui
nous ont donné leur accord pour
affronter le MCA, mais à cause du
changement de la durée du stage
par les Mouloudéens, ces matchs
étaient annulés. Donc, on était
dans une situation délicate. Mais, à
l'avenir on promet que le MCA
jouera contre de grands
européens."
«On a délocalisé
l'entraînement
de vendredi à Albir
à cause du festival»
Au sujet du changement du lieu
d'entraînement, Rabah Malek
explique aussi les raisons de ce
changement de dernière minute :
"Au stade de Benidorm, il y avait
la préparation du festival de la
ville, alors on était contraints de
changer de terrain d'entraînement
à Albir. En plus le staff technique
du MCA n'a pas programmé de
séance d'entraînement dans la
matinée de vendredi, alors on était
obligés encore une fois de solliciter
dans la nuit de jeudi le complexe
d'Albir. Tous ça pour vous
expliquer que ce n'est pas de notre
faute ce changement de lieu
d'entraînement et vous avez
remarqué qu'aujourd'hui, on a
programmé l'entraînement au
stade de Benidorm et ça sera pareil
pour les prochaines séances",
conclura-t-il.
M. Z.

Il a récupéré ses papiers vendredi

GOURMI
demain à Alger
pour finaliser

PAR AMINA Z.
Après avoir récupéré ses
papiers, vendredi dernier,
Khaled Gourmi, se trouve en
contact permanent avec Omar
Ghrib. Les deux hommes ont
décidé de se retrouver lundi
pour finaliser et, du coup,
Gourmi signera son retour au
Mouloudia. Comme annoncé
dernièrement dans ces mêmes
colonnes, Omar Ghrib, quand
il a su que Gourmi voulait
revenir au Mouloudia, a
contacté son président d'Al
Shahaniya afin de lui faire
comprendre que le Doyen
voulait récupérer Gourmi cet
hiver. Ensuite, c'est Gourmi
qui a pris le relais en rencontrant son boss pour discuter
avec lui de son départ. Gourmi
a fait comprendre à son prési-

dent qu'il voulait rentrer à
Alger. L'homme d'Al
Shihaniya lui a fait savoir
qu'une équipe chinoise le voulait cet hiver. Seulement,
Gourmi veut vraiment revenir
au MCA, surtout qu'il a eu une
discussion avec Ghrib après
son entrevue avec le boss qatari. Alors, après son entrainement, Gourmi est allé au
bureau de son président pour
régler son transfert. Il a fallu
qu'il se déleste bien sûr des
salaires pour avoir ses papiers,
mais cela n'a pas empêché
Gourmi de le faire, puisqu'il a
accepté le deal. Vendredi soir,
Gourmi avait tout conclu avec
les Qataris, mais pour ses
papiers, il devait attendre
samedi. Une fois l'entrevue
avec son président terminée,
Gourmi rentre chez lui et

appelle Ghrib pour lui annoncer la nouvelle et que son arrivée à Alger aura lieu ce lundi.
Le joueur viendra bien sûr
avec son frère qui est aussi son
manager, pour régler quelques
détails. Hier, en début d'aprèsmidi, Gourmi est allé voir son
président pour concrétiser le
deal. Ainsi, Gourmi a laissé
plus de 90 000 euros pour
avoir ses papiers et cela pour
revenir bien sûr au MCA. Et
donc, dans les prochaines
heures, si tout va bien, Gourmi
signera son contrat et sera
dans l'effectif mouloudéen
pour la suite du parcours. Ce
serait vraiment une bonne
chose pour le Doyen de récupérer son attaquant qui sera
certainement d'un grand
apport dans la ligne offensive.
A. Z.

Karaoui : «C'est
toujours un plaisir de
retrouver mon pote»

Interrogé par nos soins sur le retour de Khaled
Gourmi au MCA, qui devrait se faire incessamment, le milieu de terrain du MCA, Amir Karaoui
déclare : "C'est toujours un plaisir de retrouver
mon pote. J'ai joué avec Khaled pendant 5 ans, et
j'espère jouer avec lui encore et pour quoi ne pas
gagner ensemble d'autres titres. Ce serait génial.
Ce qui est sûr, je suis content de son retour, car
avant d'être mon équipier, c'est mon pote."

«IMPATIENT DE RETROUVER
LES CHNAOUA»
Il se trouvait samedi au
Qatar et devait rentrer en France
aujourd'hui afin d'arriver à Alger
demain. Avec Ghrib, il a tout conclu
et il ne reste que la signature du
contrat qui devrait se faire demain à
Alger. Khaled Gourmi est attendu
demain matin pour officialiser son
retour au Mouloudia.

On croit savoir que vendredi
était spécial pour vous
concernant votre avenir, n'est-ce
pas ?

Exact. J'ai discuté avec le président d'Al Shahaniya qui ne voulait
pas mon départ, surtout que le

coach voulait me garder, mais je lui
ai fait savoir que je voulais revenir
au MCA. C'est le club de cœur et j'ai
envie de gagner des titres avec mon
club, surtout qu'il se trouve sur la
bonne voie.

Et ?...

Alors, il était bien sûr question de
parler argent, et j'ai dû laisser des
salaires pour avoir mes papiers. On
s'est entendu sur tout et voila ! On
avait discuté de cela vendredi et j'ai
pu avoir mes papiers le lendemain
comme convenu.

Vendredi soir, vous avez eu une

discussion avec Ghrib, le
confirmez- vous ?

Exact. On a discuté de tout et on
s'est entendu sur le principe, celui
où lui il veut que je revienne au
MCA, et que moi, je le veux aussi.
Donc, on a discuté de certains
points, et on s'est mis d'accord sur
tout. On va continuer la discussion
à mon arrivée Inch'Allah ce lundi.

Donc, lundi vous allez officialiser
votre retour au Doyen ?

Si on met noir sur blanc ce que j'ai
discuté avec Ghrib, il n'y aura
aucun souci. Comme je viens de le
dire, moi je veux revenir au MCA et

Les joueurs veulent jouer
le clasico au 5-Juillet
Même si le clasico devrait
être reporté car les Canaris
ont des joueurs qui se trouvent avec l'équipe nationale
militaire, à Benidorm, les
Mouloudéens ne parlent que
de ce rendez-vous. Ils veulent
en fait recevoir la JSK au 5Juillet. En effet, comme tout
le monde le sait, le premier
rendez-vous de la phase
retour est programmée pour
le 20. Le Doyen devait débuter
cette seconde phase avec un
clasico contre la JSK.
Cependant, il se dit que les
Mouloudéens ne pourront pas
jouer cette rencontre, car
celle-ci est reportée à une
date ultérieure suite au fait

que des joueurs kabyles sont
avec l'équipe nationale militaire. Cependant, ceci n'empêche pas les Vert et Rouge à
parler de cette rencontre.
Tout le monde au MCA souhaite jouer la JSK au 5-Juillet.
Normalement, cela ne devrait
pas poser de problème, surtout que le président de la
Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj a assuré dans l'une de ses sorties
médiatiques, qu'il n'y aurait
aucun souci pour que ce
fameux MCA-JSK se joue au
5-Juillet. Cela a été annoncé
bien sûr avant qu'on parle du
report du clasico. Néanmoins,
les Mouloudéens espèrent

vraiment jouer ce clasico au
5-Juillet afin que la fête
serait grandiose et permettre
aussi une présence en force
des supporters du Doyen qui
rêvent désormais de voir leur
équipe favorite finir aux sommets quand le championnat
sera terminé. Et donc, ce qui
se dit dans les discussions
entre joueurs ici en Espagne,
c'est que chaque joueur veut
que le clasico soit programmé au 5-Juillet. Ce qui
montre que les Vert et Rouge
veulent frapper fort en cette
phase retour qui avant même
son début, tout le groupe est
bien concentré sur celle-ci.
M. Z.

j'ai toujours dit que si je revenais en
Algérie c'est pour porter les couleurs du Mouloudia d'Alger.

Vous ne pourrez pas partir en
Espagne puisque l'équipe arrive
mardi. Est-ce que vous serez
prêt pour la phase retour ?

Que les Chnaoua ne s'inquiètent
pas. Je suis prêt et je serai prêt
Inch'Allah pour la phase retour. Je
songe même au Clasico contre la
JSK, mais on m'a dit que cette
rencontre devrait être reportée.
J'aurais plus de temps pour
travailler avec l'équipe afin de
répondre présent pour le rendezvous contre l'USMH. Retrouver les
Chnaoua au 5-Juillet lors d'un
derby, c'est génial !
A. Z.

KACEM :
«A Bologhine, c’est
plus compliqué»

Tous les joueurs du Mouloudia
d'Alger souhaitent jouer le clasico contre la JSK sur la belle
pelouse du stade du 5-juillet.
L'un des meilleurs joueurs de
l'équipe de la phase aller
Mehdi Kacem veut aussi jouer
ce match sur la pelouse du
temple olympique : "Tout le
monde sait que le Mouloudia
est plus fort lorsqu'on évolue
sur un grand terrain contrairement au stade de Bologhine où
les équipes viennent pour
défendre ce qui nous complique des fois les choses. Je
peux vous dire une chose que
tous les joueurs veulent jouer
au stade du 5-Juillet surtout
les grandes affiches comme le
clasico contre la JSK.

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

12

www.competition.dz

MCA

MCA

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

La rencontre
est prévue
pour demain
Le MCA
affrontera
une équipe
de L2
espagnole
Après avoir
affronté les Chinois en
amical, le second
rendez-vous ici à
Benidorm devrait voir
le Doyen affronter une
équipe de L2
espagnole demain. Les
responsables d'Umbro
sont en négociations
avec une équipe qui
n'est pas concernée
par la prochaine
journée.
En effet, ici en
Espagne, en Ligue 2,
chaque semaine, il y a
une équipe qui se
trouve exempte. Alors,
les responsables de
l'équipementier,
Umbro sont en train
de négocier avec des
équipes pour avoir un
autre match amical
pour le Mouloudia
d'Alger. On apprend
aussi que tout devait
se régler dans la soirée
d'hier pour permettre
au Doyen de jouer en
amical demain. Ce
serait en tous les cas
un bon test pour le
Doyen. Le premier
responsable de la
barre technique du
MCA, Kamel Mouassa
aura l'occasion de faire
jouer ses éléments qui
n'ont pas eu la chance
d'affronter les Chinois
à l'image de Zerdab,
Mokdad ou encore
Karaoui. Ce qui est
sûr, c'est que ce
rendez-vous serait un
autre test pour les Vert
et Rouge avant de
rentrer à la maison.
Les Mouloudéens ne
ménagent aucun effort
pour être au top du
top de leur forme
quand le championnat
reprendra ses droits.
Car, il faut savoir que
le MCA sera l'équipe à
abattre par toutes les
formations. Les
Mouloudéens veulent
réussir une très bonne
préparation pour être
à la hauteur des
attentes et surtout
faire le nécessaire pour
continuer sur la voie
du bonheur. En tous
les cas, le Doyen aura
assuré le programme
du stage et cela ne
peut que faire grand
plaisir à Mouassa qui
ne ménage pas ses
efforts pour assurer un
stage parfait.
M. Z.

Conserver le ballon et assurer
la passe pour créer le danger

LE PLAN

DE
JEU
de Mouassa

Kamel Mouassa, l'entraîneur en chef du MCA, veut que
le Doyen retrouve son propre style, son identité
footballistique pour que le Mouloudia d'Alger dès son
retour, il frappe fort et cela sur tous les fronts.
Gagner des matches, c'est bien,
mais comme Mouassa est un entraîneur qui n'est jamais satisfait, il
veut toujours plus. Il veut en fait
maintenant et d'ici en Espagne, voir
le Doyen proposant son propre
style. D'ailleurs, on le voit dans les
différents entraînements. Il ne se
fait pas prier pour arrêter l'entraînement afin de corriger ses joueurs. Il
insiste toujours dans la précision
dans les passes qu'elles soient
courtes ou longues. Le coach bouscule à chaque fois ses capés et
quand il faut les savonner, il le fait
pour leur bien. Le coach a fait comprendre que la conservation du ballon et assurer la passe permet de
créer le danger. C'est comme ça que
le Doyen doit faire pour réussir ses
paris. Lors de la phase aller, les
Vert et Rouge ont raté beaucoup
d'occasions à cause du manque
d'efficacité et celle-ci arrive par
manque de concentration, alors il

demande tout le temps à ses capés
de faire tout ce qu'il faut pour réussir le pari. Il leur a fait comprendre
qu'il faut bosser durement. Car
comme il nous le dit toujours : "Une
bonne préparation rime avec sacrifices. Il faut souffrir pour être au
top." Le coach a fait savoir à ses
capés que comme il n'est pas encore
satisfait de ce qu'ils peuvent donner
sur le terrain d'entraînement, ils
doivent redoubler d'effort encore et
encore jusqu'à ce que le MCA trouve son identité de jeu. Cependant,
une chose est certaine, avec
Mouassa, c'est sur la bonne voie,
car le coach est en train de pousser
ses joueurs afin que ceux-ci dépassent leurs limites et qu'ils deviennent des guerriers prêts à n'importe
quelle bataille. Car, quand le championnat reprendra, ce sera des
matches qu'il faut gagner et pour
cela, il faut avoir les tripes.
M. Z.

Le coach parle de Hachoud
«Pour moi, c'est
le meilleur buteur
du championnat»
Le meilleur buteur de la
phase aller revient au Crabe
Ahmed Messaâdia avec 7
buts. Seulement, pour le
MCA, le buteur n'est autre
qu'Abderrahmane Hachoud
avec 4 réalisations. Mais
pour le coach Mouassa, il est
le meilleur.

Même si le Doyen a terminé
meilleur équipe de la phase aller, et
cela en décrochant le titre honorifique de champion, d'hiver, parmi
ses joueurs, personne n'a pu décrocher le titre de meilleur buteur de la
phase, puisque ce titre revient au
joueur du MOB, Ahmed Messaâdia
qui compte sept buts dans son
compteur. Cependant, dans notre
discussion avec le premier responsable de la barre technique du
MCA, Kamel Mouassa, ce dernier
pense que le meilleur reste son
capitaine, Abderrahmane Hachoud
et explique son avis en disant :
"Pour moi, Hachoud est le meilleur
buteur du championnat. Certes, il y
a Messaâdia avec 7 buts et il est

suivi par Hamia qui a marqué six
buts. Alors que Hachoud 4. Mais,
ce qu'il faut savoir, c'est quand
Hachoud marque, il réalise des buts
décisifs qui nous font gagner des
matches. Je ne veux pas d'un attaquant qui marque et reste muet
pendant des journées. Mais je veux,
un joueur qui quand il marque il
me fait gagner des matches. C'est le
plus important, et c'est pour cela,
que je dis que pour moi Hachoud
est le meilleur joueur du championnat." Certes, si on revient à la dernière journée de la phase aller
contre l'USMBA, Hachoud a ouvert
la marque et a libéré ses équipiers.
Contre l'OM, il avait marqué le but
égalisateur qui a permis au Doyen
de revenir de Médéa avec un point.
Et c'est lui qui avait marqué un
doublé contre le RCR permettant
au MCA de garder les trois points à
domicile. Le sniper mouloudéen est
revenu en force pour les dernières
journées de la première partie du
championnat et Mouassa compte
beaucoup sur lui de maintenir la
cadence pour la suite des débats.
M. Z.

Dimanche 8 janvier 2017

13

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

CHAOUCHI

Demou
reviendra
à la reprise

Suite au décès de
sa maman,
Abdelghani
Demou n'a pas
fait le déplacement en Espagne.
Le joueur reprendra par contre le
chemin des
entraînements
avec son équipe à
la reprise des
entraînements
après son retour
d'Espagne.
Inconsolable était
Demou, alors il a
décidé de faire
l'impasse sur le
stage, mais il
reprendra le travail quand ses
camarades
reprendront leur
travail à leur
retour à Alger.

Djemaouni :
«Je bosse
durement
pour être
efficace»

L'attaquant mouloudéen,
Djemaouni est
comme tous ses
équipiers, il
bosse durement
pour répondre
bien présent lors
de la phase
retour. Djemaouni
assure qu'il fera
tout pour être au
top du top de sa
forme. D'ailleurs,
il dira à cet effet:
"Je bosse durement pour être
efficace à l'avenir. Je sais que la
suite des débats,
elle sera parsemée d'embûches,
mais avec la
détermination et
la conviction, je
suis persuadé
qu'on réussira le
pari. Pour ma
part, je fais tout
pour retrouver
toutes mes
capacités."

Seguer
pète
la forme

S'il y a un joueur
qui a envie de
frapper fort en
cette seconde
période du championnat, c'est sûr
qu'on pense
directement à
Mohamed Seguer.
Le joueur ne
ménage pas dans
l'effort et il se
donne à fond pour
être à la hauteur
des attentes. Ce
qui est sûr, c'est
que Seguer pète
la forme et il est
bien décidé d'être
au-devant de la
scène à son
retour à Alger
quand les débats
reprendront. Le
joueur veut montrer à Mouassa
que sa place est
dans le onze.

retrouve son
beau-frère

Le gardien du MCA Faouzi
Chaouchi a rencontré hier son
beau-frère Tahar à l'hôtel Agua
Azul qui lui a rendu visite et
qui était avec les membres de
sa famille. Chaouchi était très
content de cette visite où il a
pris des photos avec les
enfants de Tahar.

DERRARDJA,

Quartier libre
lundi

Au cas où l'équipe
jouera son match
amical aujourd'hui, le
staff technique du
MCA compte donner
quartier libre pour
toute la journée aux
joueurs pour faire
des achats surtout
que c'est la période
des soldes ici en
Espagne.

le vrai maestro

Dans les dernières journées de
la phase aller, tout le monde a pu
voir le retour au top niveau de
Derrardja. Ce dernier ne compte
pas reprendre son ancien statut
de remplaçant. Il se surpasse pour
maintenir la cadence et avancer
dans le bon sens pour rester toujours performant. Et il faut le souligner, ça lui va comme un gant ce
nouveau statut de maestro. Il se
surpasse sur le terrain pour être à
la hauteur et le coach compte
beaucoup sur lui à l'avenir.
Derrardja qui faisait sensation
quand il défendait les couleurs du
MCEE est de retour. Il le confirme

de jour en jour et cela ne peut
qu'être que bénéfique pour un
Mouloudia d'Alger attendu sur
tous les fronts. Que se soit en
championnat où il se doit de garder cette première place jusqu'au
bout, se qualifier en demi-finale,
c'est l'objectif à atteindre et surtout montrer ses forces en coupe
d'Afrique. Avec le retour en force
de Derrardja et plusieurs de ses
équipiers, on peut dire que le
Doyen se porte à merveille et il se
trouve sur la bonne voie pour
assurer de belles sensations à
l'avenir.
M. Z.

Azzi écourte
sa séance

Le défenseur Ayoub
Azzi n'a pas pu terminer la séance d'hier à
cause des douleurs
musculaires qu'il a
ressenties à la cuisse. Azzi a passé aux
soins avec les
membres du staff
médical. Ses douleurs
ne sont pas
méchantes puisque
Azzi est apte à jouer
le deuxième match
amical.

Il
se reconvertit en gardien
Lors des séances du coup à la fin
de la séance d'hier, le milieu de
terrain Walid Derrardja s'est
transformé en gardien de but
pour arrêter les tirs des Hachoud,
Aouedj et Bouhenna. Même si les
trois joueurs ont réussi à marquer des buts, l'enfant de
Boudouaou a arrêté quelques tirs
et surtout celui d'Aouedj avec une
belle parade que tous les présents ont applaudie.

Le MCA
retrouve le
stade de
Benidorm

Après avoir effectué la
séance d'entraînement
au stade d'Albir vendredi, les camarades de
Hachoud ont retrouvés
le stade Guillermo Amor
de Benidorm hier dans
la matinée où les
Mouloudéens ont effectué leur séance de la
journée.

Séance de
coups francs
pour Hachoud,
Aouedj et
Bouhenna

Juste après la fin de la
séance d'entraînement,
trois joueurs du MCA en
l'occurrence Hachoud,
Bouhenna et Aouedj qui
ont terminé cette séance par des coups
francs. Comme d'habitude, c'est Hachoud qui a
pris le dessus puisqu'il
est le spécialiste maison en inscrivant des
beaux buts au gardien
Derrardja puisque
Chaouchi avait quitté
le terrain.

L’équipe de
Kacem bat
l'équipe de
Bouguèche

MEBARAKOU :

«Je veux mon 1er titre
avec le Mouloudia»

L'ancien défenseur du MOB Zidane Mebarakou affirme que
le Mouloudia d'Alger aura son mot à dire. Il croit dur comme
fer que le MCA gagnera aux moins un titre cette saison.
Comment se déroule la
préparation durant ce
stage à Benidorm ?

Franchement, on est
dans un bon endroit. On
dispose de tous les moyens
pour réaliser du bon travail. Ce qui m'a plu le plus
c'est la qualité des pelouses
qui est magnifique dommage qu'on ne trouvera
pas ce genre de pelouse en
Algérie.

Pour votre premier match
amical contre les Chinois
de Shangai, vous avez
réussi a enchainé par
une autre victoire…

On est sur une courbe
ascendante et j'espère que
cela durera jusqu'à la fin de
la saison. On a un bon
groupe et je suis persuadé
que cette saison on gagnera
un titre. Pour le match ami-

cal contre les Chinois, je
pense que c'était un bon
teste et Incha Allah on va
quitter l'Espagne par une
autre victoire pour attaquer
la phase retour en force.

Peut-on dire que le MCA
sera prêt pour défendre
son titre de champion
d'hiver ?

Sincèrement, on est prêt
à défendre ce titre symbolique et Incha Allah on fera
la fête à la fin de la saison
en décrochant le titre de
champion d'Algérie avec
nos supporters.
Personnellement, je veux
gagner mon premier titre
avec le MCA.

Il y a aussi la coupe
d'Algérie et la coupe de la
CAF…
Le MCA est un grand

club est il faut qu'on gagne
le maximum de tire chaque
saison. Donc, on jouera sur
tous les fronts, car on a un
bon effectif et je suis persuadé que cette saison sera
celle du Mouloudia Incha
Allah.

Comment jugez-vous
votre rendement
personnel lors de la
phase aller ?

Je pense que dans l'ensemble, mon rendement
était bon, la preuve notre
défense est la meilleure et
j'espère qu'on va continuer
sur cette lancée lors de la
phase retour pour gagner
le maximum de match et
offrir un ou deux titres à
nos supporters.
M. Z.

Lors de la séance
d'entraînement d'hier,
l'entraîneur Kamel
Mouassa a scindé le
groupe en deux pour
jouer un match d'application. L'équipe de
Mehdi Kacem a pris
le dessus sur celle de
Hadj Bouguèche dans
une très bonne
ambiance puisqu'à la
fin du match les
camarades de Kacem
n'ont pas cessé de
chambrer ceux de
Hadj Bouguèche pour
leur victoire dans ce
match d'application.

Un Chenoui
s'est déplacé
de Barcelone
spécialement
pour le MCA

Lors de la séance
d'hier, on a constaté
la présence d'un
Algérien installé ici
en Espagne à
Barcelone qui s'est
déplacement spécialement pour voir
l'équipe où il a pris
des photos avec les
joueurs et le staff
technique : "Même si
je suis loin du pays,
je ne cesse de voir
mon équipe à travers
la télé et là comme
l'équipe est en
Espagne, je n'ai pas
hésité à faire le
déplacement pour
voir l'équipe de près.
J'espère que cette
saison on gagnera le
doublé."

AOUEDJ : «Au retour
vous verrez mon
vrai visage»
Sid Ahmed Aouedj que plusieurs pensaient qu'il allait partir voir ailleurs, le joueur est
concentré sur son travail. Après une phase aller
où il ne s'est pas fait remarquer, Aouedj travaille
sans relâche pour retrouver son top niveau,
d'ailleurs, pour lui, ce stage d'Espagne doit lui
permettre de voir l'avenir en couleurs. Annoncé
en trombe dans la liste des joueurs qui quitteront
le Mouloudia d'Alger cet hiver, Sid Ahmed
Aouedj a mis de côté le dossier des transferts et
se concentre plutôt sur son travail. Le joueur
veut s'imposer en phase retour. D'ailleurs, à cet
effet, il nous dira : "En phase retour vous allez
voir mon vrai visage. Je sais que ce stage est une
aubaine pour moi. Cela va me permet de travailler sans relâche et faire tout ce qu'il faut pour
assurer un retour en trombe. Avec le coach, on
bosse durement, et incha Allah, je ferai tout pour
retrouver mon top niveau, car j'ai envie de participer à la réussite de mon équipe quand les
débats reprendront." Une façon de faire comprendre à tout le monde qu'Aouedj veut marquer ce retour en championnat en force. Il n'a
pas envie de rester coller aux gars du banc et
pour cela, il sait qu'il n'y a pas une autre façon
de faire que de travailler et encore travailler.
M. Z.

Chita : «A cause
de ma blessure,
j'ai raté la signature
au Benfica de
Lisbonne»
L'international olympien, Oussama
Chita, était sur le point de décrocher un contrat
en Europe, plus précisément dans le grand club
portugais du Benfica Lisbonne, mais ce transfert
a capoté à cause de sa méchante blessure qu'il a
contractée en mars 2016 à Tadjenanet qui l'a
obligé à passer sur le billard. Comme nous
l'avons annoncé depuis quelques mois,
Oussama Chita était en contacts très avancés
avec le grand club portugais du Benfica
Lisbonne. C'est son ancien entraîneur Valdo qui
l'avait proposé aux dirigeants portugais. Après
avoir visionné ses matchs avec l'EN et même
avec le MCA, les dirigeants Lisboa ont envoyé
une invitation à Chita pour venir en été 2016
avec son agent pour négocier son transfert. Le
natif de Khemis-Miliana était très déçu de ce
qu'il lui est arrivé surtout que son objectif
numéro un c'est de jouer dans le vieux continent. Lors de ce stage en Espagne, nous
sommes revenus avec Chita sur ses contacts
avec le club portugais et dira : "C'est vrai que
j'étais sur le point de signer au Benfica, mais le
destin a voulu autrement à cause de cette blessure. Je ne vous cache pas que j'étais abattu
moralement, car jouer dans le haut niveau reste
mon premier objectif. Mais ce n'est qu'une partie remise, je sais que tôt au tard je jouerai en
Europe, mais cela passe par un gros travail à
l'entraînement et incha Allah je vais réussir une
bonne deuxième moitié du championnat et si
Dieu le veut l'été prochain je jouerai en Europe.
Maintenant, je suis concentré uniquement sur
mon travail pour rattraper surtout mon retard
sur le plan physique et d'ici le premier ou le
deuxième match, je serai apte à jouer. Je ne
vous cache pas que ce stage de Benidorm
tombe à pic pour moi pour retrouver mon
meilleur niveau et incha Allah lors du deuxième match qu'on jouera ici, je vais savoir où se
situe ma forme", nous dira le jeune prodige
mouloudéen.
M. Z.

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

12

www.competition.dz

MCA

MCA

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

La rencontre
est prévue
pour demain
Le MCA
affrontera
une équipe
de L2
espagnole
Après avoir
affronté les Chinois en
amical, le second
rendez-vous ici à
Benidorm devrait voir
le Doyen affronter une
équipe de L2
espagnole demain. Les
responsables d'Umbro
sont en négociations
avec une équipe qui
n'est pas concernée
par la prochaine
journée.
En effet, ici en
Espagne, en Ligue 2,
chaque semaine, il y a
une équipe qui se
trouve exempte. Alors,
les responsables de
l'équipementier,
Umbro sont en train
de négocier avec des
équipes pour avoir un
autre match amical
pour le Mouloudia
d'Alger. On apprend
aussi que tout devait
se régler dans la soirée
d'hier pour permettre
au Doyen de jouer en
amical demain. Ce
serait en tous les cas
un bon test pour le
Doyen. Le premier
responsable de la
barre technique du
MCA, Kamel Mouassa
aura l'occasion de faire
jouer ses éléments qui
n'ont pas eu la chance
d'affronter les Chinois
à l'image de Zerdab,
Mokdad ou encore
Karaoui. Ce qui est
sûr, c'est que ce
rendez-vous serait un
autre test pour les Vert
et Rouge avant de
rentrer à la maison.
Les Mouloudéens ne
ménagent aucun effort
pour être au top du
top de leur forme
quand le championnat
reprendra ses droits.
Car, il faut savoir que
le MCA sera l'équipe à
abattre par toutes les
formations. Les
Mouloudéens veulent
réussir une très bonne
préparation pour être
à la hauteur des
attentes et surtout
faire le nécessaire pour
continuer sur la voie
du bonheur. En tous
les cas, le Doyen aura
assuré le programme
du stage et cela ne
peut que faire grand
plaisir à Mouassa qui
ne ménage pas ses
efforts pour assurer un
stage parfait.
M. Z.

Conserver le ballon et assurer
la passe pour créer le danger

LE PLAN

DE
JEU
de Mouassa

Kamel Mouassa, l'entraîneur en chef du MCA, veut que
le Doyen retrouve son propre style, son identité
footballistique pour que le Mouloudia d'Alger dès son
retour, il frappe fort et cela sur tous les fronts.
Gagner des matches, c'est bien,
mais comme Mouassa est un entraîneur qui n'est jamais satisfait, il
veut toujours plus. Il veut en fait
maintenant et d'ici en Espagne, voir
le Doyen proposant son propre
style. D'ailleurs, on le voit dans les
différents entraînements. Il ne se
fait pas prier pour arrêter l'entraînement afin de corriger ses joueurs. Il
insiste toujours dans la précision
dans les passes qu'elles soient
courtes ou longues. Le coach bouscule à chaque fois ses capés et
quand il faut les savonner, il le fait
pour leur bien. Le coach a fait comprendre que la conservation du ballon et assurer la passe permet de
créer le danger. C'est comme ça que
le Doyen doit faire pour réussir ses
paris. Lors de la phase aller, les
Vert et Rouge ont raté beaucoup
d'occasions à cause du manque
d'efficacité et celle-ci arrive par
manque de concentration, alors il

demande tout le temps à ses capés
de faire tout ce qu'il faut pour réussir le pari. Il leur a fait comprendre
qu'il faut bosser durement. Car
comme il nous le dit toujours : "Une
bonne préparation rime avec sacrifices. Il faut souffrir pour être au
top." Le coach a fait savoir à ses
capés que comme il n'est pas encore
satisfait de ce qu'ils peuvent donner
sur le terrain d'entraînement, ils
doivent redoubler d'effort encore et
encore jusqu'à ce que le MCA trouve son identité de jeu. Cependant,
une chose est certaine, avec
Mouassa, c'est sur la bonne voie,
car le coach est en train de pousser
ses joueurs afin que ceux-ci dépassent leurs limites et qu'ils deviennent des guerriers prêts à n'importe
quelle bataille. Car, quand le championnat reprendra, ce sera des
matches qu'il faut gagner et pour
cela, il faut avoir les tripes.
M. Z.

Le coach parle de Hachoud
«Pour moi, c'est
le meilleur buteur
du championnat»
Le meilleur buteur de la
phase aller revient au Crabe
Ahmed Messaâdia avec 7
buts. Seulement, pour le
MCA, le buteur n'est autre
qu'Abderrahmane Hachoud
avec 4 réalisations. Mais
pour le coach Mouassa, il est
le meilleur.

Même si le Doyen a terminé
meilleur équipe de la phase aller, et
cela en décrochant le titre honorifique de champion, d'hiver, parmi
ses joueurs, personne n'a pu décrocher le titre de meilleur buteur de la
phase, puisque ce titre revient au
joueur du MOB, Ahmed Messaâdia
qui compte sept buts dans son
compteur. Cependant, dans notre
discussion avec le premier responsable de la barre technique du
MCA, Kamel Mouassa, ce dernier
pense que le meilleur reste son
capitaine, Abderrahmane Hachoud
et explique son avis en disant :
"Pour moi, Hachoud est le meilleur
buteur du championnat. Certes, il y
a Messaâdia avec 7 buts et il est

suivi par Hamia qui a marqué six
buts. Alors que Hachoud 4. Mais,
ce qu'il faut savoir, c'est quand
Hachoud marque, il réalise des buts
décisifs qui nous font gagner des
matches. Je ne veux pas d'un attaquant qui marque et reste muet
pendant des journées. Mais je veux,
un joueur qui quand il marque il
me fait gagner des matches. C'est le
plus important, et c'est pour cela,
que je dis que pour moi Hachoud
est le meilleur joueur du championnat." Certes, si on revient à la dernière journée de la phase aller
contre l'USMBA, Hachoud a ouvert
la marque et a libéré ses équipiers.
Contre l'OM, il avait marqué le but
égalisateur qui a permis au Doyen
de revenir de Médéa avec un point.
Et c'est lui qui avait marqué un
doublé contre le RCR permettant
au MCA de garder les trois points à
domicile. Le sniper mouloudéen est
revenu en force pour les dernières
journées de la première partie du
championnat et Mouassa compte
beaucoup sur lui de maintenir la
cadence pour la suite des débats.
M. Z.

Dimanche 8 janvier 2017

13

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

CHAOUCHI

Demou
reviendra
à la reprise

Suite au décès de
sa maman,
Abdelghani
Demou n'a pas
fait le déplacement en Espagne.
Le joueur reprendra par contre le
chemin des
entraînements
avec son équipe à
la reprise des
entraînements
après son retour
d'Espagne.
Inconsolable était
Demou, alors il a
décidé de faire
l'impasse sur le
stage, mais il
reprendra le travail quand ses
camarades
reprendront leur
travail à leur
retour à Alger.

Djemaouni :
«Je bosse
durement
pour être
efficace»

L'attaquant mouloudéen,
Djemaouni est
comme tous ses
équipiers, il
bosse durement
pour répondre
bien présent lors
de la phase
retour. Djemaouni
assure qu'il fera
tout pour être au
top du top de sa
forme. D'ailleurs,
il dira à cet effet:
"Je bosse durement pour être
efficace à l'avenir. Je sais que la
suite des débats,
elle sera parsemée d'embûches,
mais avec la
détermination et
la conviction, je
suis persuadé
qu'on réussira le
pari. Pour ma
part, je fais tout
pour retrouver
toutes mes
capacités."

Seguer
pète
la forme

S'il y a un joueur
qui a envie de
frapper fort en
cette seconde
période du championnat, c'est sûr
qu'on pense
directement à
Mohamed Seguer.
Le joueur ne
ménage pas dans
l'effort et il se
donne à fond pour
être à la hauteur
des attentes. Ce
qui est sûr, c'est
que Seguer pète
la forme et il est
bien décidé d'être
au-devant de la
scène à son
retour à Alger
quand les débats
reprendront. Le
joueur veut montrer à Mouassa
que sa place est
dans le onze.

retrouve son
beau-frère

Le gardien du MCA Faouzi
Chaouchi a rencontré hier son
beau-frère Tahar à l'hôtel Agua
Azul qui lui a rendu visite et
qui était avec les membres de
sa famille. Chaouchi était très
content de cette visite où il a
pris des photos avec les
enfants de Tahar.

DERRARDJA,

Quartier libre
lundi

Au cas où l'équipe
jouera son match
amical aujourd'hui, le
staff technique du
MCA compte donner
quartier libre pour
toute la journée aux
joueurs pour faire
des achats surtout
que c'est la période
des soldes ici en
Espagne.

le vrai maestro

Dans les dernières journées de
la phase aller, tout le monde a pu
voir le retour au top niveau de
Derrardja. Ce dernier ne compte
pas reprendre son ancien statut
de remplaçant. Il se surpasse pour
maintenir la cadence et avancer
dans le bon sens pour rester toujours performant. Et il faut le souligner, ça lui va comme un gant ce
nouveau statut de maestro. Il se
surpasse sur le terrain pour être à
la hauteur et le coach compte
beaucoup sur lui à l'avenir.
Derrardja qui faisait sensation
quand il défendait les couleurs du
MCEE est de retour. Il le confirme

de jour en jour et cela ne peut
qu'être que bénéfique pour un
Mouloudia d'Alger attendu sur
tous les fronts. Que se soit en
championnat où il se doit de garder cette première place jusqu'au
bout, se qualifier en demi-finale,
c'est l'objectif à atteindre et surtout montrer ses forces en coupe
d'Afrique. Avec le retour en force
de Derrardja et plusieurs de ses
équipiers, on peut dire que le
Doyen se porte à merveille et il se
trouve sur la bonne voie pour
assurer de belles sensations à
l'avenir.
M. Z.

Azzi écourte
sa séance

Le défenseur Ayoub
Azzi n'a pas pu terminer la séance d'hier à
cause des douleurs
musculaires qu'il a
ressenties à la cuisse. Azzi a passé aux
soins avec les
membres du staff
médical. Ses douleurs
ne sont pas
méchantes puisque
Azzi est apte à jouer
le deuxième match
amical.

Il
se reconvertit en gardien
Lors des séances du coup à la fin
de la séance d'hier, le milieu de
terrain Walid Derrardja s'est
transformé en gardien de but
pour arrêter les tirs des Hachoud,
Aouedj et Bouhenna. Même si les
trois joueurs ont réussi à marquer des buts, l'enfant de
Boudouaou a arrêté quelques tirs
et surtout celui d'Aouedj avec une
belle parade que tous les présents ont applaudie.

Le MCA
retrouve le
stade de
Benidorm

Après avoir effectué la
séance d'entraînement
au stade d'Albir vendredi, les camarades de
Hachoud ont retrouvés
le stade Guillermo Amor
de Benidorm hier dans
la matinée où les
Mouloudéens ont effectué leur séance de la
journée.

Séance de
coups francs
pour Hachoud,
Aouedj et
Bouhenna

Juste après la fin de la
séance d'entraînement,
trois joueurs du MCA en
l'occurrence Hachoud,
Bouhenna et Aouedj qui
ont terminé cette séance par des coups
francs. Comme d'habitude, c'est Hachoud qui a
pris le dessus puisqu'il
est le spécialiste maison en inscrivant des
beaux buts au gardien
Derrardja puisque
Chaouchi avait quitté
le terrain.

L’équipe de
Kacem bat
l'équipe de
Bouguèche

MEBARAKOU :

«Je veux mon 1er titre
avec le Mouloudia»

L'ancien défenseur du MOB Zidane Mebarakou affirme que
le Mouloudia d'Alger aura son mot à dire. Il croit dur comme
fer que le MCA gagnera aux moins un titre cette saison.
Comment se déroule la
préparation durant ce
stage à Benidorm ?

Franchement, on est
dans un bon endroit. On
dispose de tous les moyens
pour réaliser du bon travail. Ce qui m'a plu le plus
c'est la qualité des pelouses
qui est magnifique dommage qu'on ne trouvera
pas ce genre de pelouse en
Algérie.

Pour votre premier match
amical contre les Chinois
de Shangai, vous avez
réussi a enchainé par
une autre victoire…

On est sur une courbe
ascendante et j'espère que
cela durera jusqu'à la fin de
la saison. On a un bon
groupe et je suis persuadé
que cette saison on gagnera
un titre. Pour le match ami-

cal contre les Chinois, je
pense que c'était un bon
teste et Incha Allah on va
quitter l'Espagne par une
autre victoire pour attaquer
la phase retour en force.

Peut-on dire que le MCA
sera prêt pour défendre
son titre de champion
d'hiver ?

Sincèrement, on est prêt
à défendre ce titre symbolique et Incha Allah on fera
la fête à la fin de la saison
en décrochant le titre de
champion d'Algérie avec
nos supporters.
Personnellement, je veux
gagner mon premier titre
avec le MCA.

Il y a aussi la coupe
d'Algérie et la coupe de la
CAF…
Le MCA est un grand

club est il faut qu'on gagne
le maximum de tire chaque
saison. Donc, on jouera sur
tous les fronts, car on a un
bon effectif et je suis persuadé que cette saison sera
celle du Mouloudia Incha
Allah.

Comment jugez-vous
votre rendement
personnel lors de la
phase aller ?

Je pense que dans l'ensemble, mon rendement
était bon, la preuve notre
défense est la meilleure et
j'espère qu'on va continuer
sur cette lancée lors de la
phase retour pour gagner
le maximum de match et
offrir un ou deux titres à
nos supporters.
M. Z.

Lors de la séance
d'entraînement d'hier,
l'entraîneur Kamel
Mouassa a scindé le
groupe en deux pour
jouer un match d'application. L'équipe de
Mehdi Kacem a pris
le dessus sur celle de
Hadj Bouguèche dans
une très bonne
ambiance puisqu'à la
fin du match les
camarades de Kacem
n'ont pas cessé de
chambrer ceux de
Hadj Bouguèche pour
leur victoire dans ce
match d'application.

Un Chenoui
s'est déplacé
de Barcelone
spécialement
pour le MCA

Lors de la séance
d'hier, on a constaté
la présence d'un
Algérien installé ici
en Espagne à
Barcelone qui s'est
déplacement spécialement pour voir
l'équipe où il a pris
des photos avec les
joueurs et le staff
technique : "Même si
je suis loin du pays,
je ne cesse de voir
mon équipe à travers
la télé et là comme
l'équipe est en
Espagne, je n'ai pas
hésité à faire le
déplacement pour
voir l'équipe de près.
J'espère que cette
saison on gagnera le
doublé."

AOUEDJ : «Au retour
vous verrez mon
vrai visage»
Sid Ahmed Aouedj que plusieurs pensaient qu'il allait partir voir ailleurs, le joueur est
concentré sur son travail. Après une phase aller
où il ne s'est pas fait remarquer, Aouedj travaille
sans relâche pour retrouver son top niveau,
d'ailleurs, pour lui, ce stage d'Espagne doit lui
permettre de voir l'avenir en couleurs. Annoncé
en trombe dans la liste des joueurs qui quitteront
le Mouloudia d'Alger cet hiver, Sid Ahmed
Aouedj a mis de côté le dossier des transferts et
se concentre plutôt sur son travail. Le joueur
veut s'imposer en phase retour. D'ailleurs, à cet
effet, il nous dira : "En phase retour vous allez
voir mon vrai visage. Je sais que ce stage est une
aubaine pour moi. Cela va me permet de travailler sans relâche et faire tout ce qu'il faut pour
assurer un retour en trombe. Avec le coach, on
bosse durement, et incha Allah, je ferai tout pour
retrouver mon top niveau, car j'ai envie de participer à la réussite de mon équipe quand les
débats reprendront." Une façon de faire comprendre à tout le monde qu'Aouedj veut marquer ce retour en championnat en force. Il n'a
pas envie de rester coller aux gars du banc et
pour cela, il sait qu'il n'y a pas une autre façon
de faire que de travailler et encore travailler.
M. Z.

Chita : «A cause
de ma blessure,
j'ai raté la signature
au Benfica de
Lisbonne»
L'international olympien, Oussama
Chita, était sur le point de décrocher un contrat
en Europe, plus précisément dans le grand club
portugais du Benfica Lisbonne, mais ce transfert
a capoté à cause de sa méchante blessure qu'il a
contractée en mars 2016 à Tadjenanet qui l'a
obligé à passer sur le billard. Comme nous
l'avons annoncé depuis quelques mois,
Oussama Chita était en contacts très avancés
avec le grand club portugais du Benfica
Lisbonne. C'est son ancien entraîneur Valdo qui
l'avait proposé aux dirigeants portugais. Après
avoir visionné ses matchs avec l'EN et même
avec le MCA, les dirigeants Lisboa ont envoyé
une invitation à Chita pour venir en été 2016
avec son agent pour négocier son transfert. Le
natif de Khemis-Miliana était très déçu de ce
qu'il lui est arrivé surtout que son objectif
numéro un c'est de jouer dans le vieux continent. Lors de ce stage en Espagne, nous
sommes revenus avec Chita sur ses contacts
avec le club portugais et dira : "C'est vrai que
j'étais sur le point de signer au Benfica, mais le
destin a voulu autrement à cause de cette blessure. Je ne vous cache pas que j'étais abattu
moralement, car jouer dans le haut niveau reste
mon premier objectif. Mais ce n'est qu'une partie remise, je sais que tôt au tard je jouerai en
Europe, mais cela passe par un gros travail à
l'entraînement et incha Allah je vais réussir une
bonne deuxième moitié du championnat et si
Dieu le veut l'été prochain je jouerai en Europe.
Maintenant, je suis concentré uniquement sur
mon travail pour rattraper surtout mon retard
sur le plan physique et d'ici le premier ou le
deuxième match, je serai apte à jouer. Je ne
vous cache pas que ce stage de Benidorm
tombe à pic pour moi pour retrouver mon
meilleur niveau et incha Allah lors du deuxième match qu'on jouera ici, je vais savoir où se
situe ma forme", nous dira le jeune prodige
mouloudéen.
M. Z.

www.competition.dz

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

MCA

MCO

14

On repart
avec les mêmes...

Le match d'entrainement, disputé vendredi après-midi,
entre l'équipe première et son antichambre, a tourné en
faveur des séniors par le score sans appel de quatre
buts à zéro.

Chef-d'œuvre d’Aoued

Dans le match disputé avant-hier, à retenir surtout le joli
but inscrit par Mohamed Amine Aoued, qui, des 30
mètres, réussira un lob parfait, un geste technique que
ses coéquipiers et entraineurs ne se sont pas retenus
d'applaudir.

Le MCO reprendra le 27 janvier

En raison du report du match MCO- CRB du 20 janvier, le
club oranais ne reprendra la compétition qu'une semaine
plus tard, avec un périlleux déplacement à Médéa, pour y
affronter l'OM de Slimani.

Des parties veulent voir Tiaïba
au club

PAR M. STITOU
Présent ce jeudi à la finale du tournoi
hivernal organisé par l'association la
Radieuse, Ahmed Belhadj a été interpellé
par les supporters qui étaient présents en
grand nombre à cette manifestation :
"Président, on veut des recrues", réclameront les fans. Réponse d'Ahmed Belhadj :
"On est sur des dossiers, mais c'est un peu
compliqué de trouver sur le marché des
joueurs qui répondent au profil que nous
recherchons". En décodé, cela veut dire que
si de bonnes opportunités ne seront pas proposées au club, il est possible que le MCO ne
se renforce pas cet hiver, c'est le message
que souhaitait transmettre le président oranais, qui a été, il est vrai, pris au mot lorsque
plusieurs semaines avant l'ouverture du
mercato hivernal, il avait déclaré que son
club allait opérer un recrutement judicieux,
cet hiver. Alors quelles sont les raisons qui
font que le club phare de l'Ouest n'ait toujours pas enrôlé le moindre joueur ? Pour
ceux qui sont au fait des affaires du club, il y
a d'abord l'absence de bonnes opportunités
sur le marché, puis l'aspect financier y est
pour quelque chose. En effet avec la nonreconduction du contrat de sponsoring avec
Ooredoo, un contrat qui rapportait 8,4 milliards chaque saison au MCO, alors que les
aides de l'Etat ont sensiblement diminué,
Belhadj ne peut faire de folies dans le recrutement, sous peine de déséquilibrer les
comptes du club. Certes, le président du
MCO regrette d'avoir temporisé à engager

Une fois avoir appris que le co-meilleur buteur du
précédent exercice, Mohamed Tiaiba a résilié le contrat
avec son club au Qatar, des parties ont suggéré à Baba
de contacter cet attaquant. Pour rappel, Tiaiba a été
approché officiellement cet été par Baba, mais l'ancien
attaquant du RCR avait opté pour l'offre qatarie et que
cet élément a travaillé sous les ordres de Omar Belatoui,
l'exercice précédent, à Relizane.

L'émigré Kouache retenu

Mohamed Benkablia, car il espérait que ce
dernier revoie à la baisse ses prétentions
financières, vu que sa valeur marchande
n'était plus la même, après ses déboires à la
JSK. Faux calcul de Baba, car Benkablia de
par son jeune âge, représente un investissement pour tout club qui l'engagerait. En fin
de compte, c'est l'USMA qui arrachera la
timbale. Du coup, le MCO, qui a perdu au
passage trois joueurs, Benali, Berramla et
Gafaiti, même si les deux derniers faisaient
banquette, risque de repartir le 27 janvier
(date du déplacement à Médéa) avec la
même équipe que celle qui fit un parcours

Abidine Sebbah qui n'a pas rejoint le stage de l'hôtel Phoenix, se déplacera
en France cette semaine, pour y subir un contrôle médical chez un
spécialiste, ce rendez-vous est prévu le 11 janvier, a-t-on appris. Sebbah
doit toutefois apporter des justificatifs à la direction du club, car selon
nos informations, Ahmed Belhadj n'aurait pas apprécié son absence à ce
stage. D'autant qu'il n'a remis aucun dossier médical, à la direction du
club, d'où la colère du président. Cependant voulant faire preuve de bonne
foi, Abidine Sebbah qui s'est déplacé hier en début d'après-midi à l'hôtel
Phoenix, avec une attelle, s'est engagé à remettre le dossier médical, une
fois de retour de France.

Bekakchi : «On travaille
dur pour être prêts»
Le défenseur Brahim Bekakchi parle de la préparation de son équipe et de
ce qui l'attend maintenant que le challenge de la Ligue des champions est
prévu dans un mois, pour être précis.
L. M. AZZI

Comment se déroule votre
préparation ?

Hamdoullah, tout va pour le
mieux. L'ambiance n'a pas
changé ni même la manière de
travailler. Nous sommes sur le
qui-vive maintenant que l'entraîneur nous fait travailler
durement avec trois séances
dans la journée. On sait que la
charge de travail nous sera
bénéfique pour la suite.

D'autant que l'équipe aura deux
challenges pour la suite…

Justement on sait ce qui
nous attend. Notre équipe fera
son entrée en lice dans la Ligue
des champions. Donc on aura
du travail afin d'être prêts pour
le championnat et pour la
coupe d'Afrique. Ça ne va pas
être facile. Et c'est pourquoi
nous sommes en train de faire

tout notre possible pour
répondre à la charge de travail
et pour appliquer les recommandations de l'entraineur. En
tous les cas, nous avons pour
devoir de bien travailler et de
fournir beaucoup d'efforts
dans le but de nous préparer à
ces deux challenges.

Que pensez-vous des
recrues engagées par le
club ?

Ce sont de bons joueurs, ils
se sont mis dans l'ambiance du
groupe et se sont adaptés à
notre manière de travail. Tout
le monde leur a souhaité la
bienvenue. Sur le terrain ils se
donnent à fond. Je suis certain
que ces nouveaux vont pouvoir apporter un plus à notre
équipe. On a l'impression
qu'ils sont avec nous depuis le
début de la préparation entamée l'été dernier.

Sinon comment se présente

la suite du championnat ?

Je crois que les choses
sérieuses vont commencer à
partir de la phase retour du
championnat. Chaque équipe
s'est renforcée dans le but de
commencer très fort. Pour
notre part, nous aussi, nous
avons renforcé nos lignes.
Donc on part à chances égales.
Chaque équipe voudra passer
la vitesse supérieure afin de
bien gérer les matches au programme. Donc on sait que la
compétition ne va pas être facile. C'est pourquoi nous travaillons dur à l'entraînement.

Vous allez disputer un

nières semaines, Amine
Souibaah, suscite l'intérêt du club tunisien,
l'Etoile de Sousse. Reste
à savoir si la direction du
MCO acceptera de le
vendre alors qu'elle fait
l'objet de critiques de la
part des supporters, qui
lui reprochent son immobilisme dans le recrutement cet hiver.

Sebbah passera un contrôle en France

JSS

Entretien réalisé par

Tandis que les trois joueurs émigrés qui étaient à l'essai,
depuis mardi dernier, n'ont pas été retenus, le défenseur
axial Kouache Said, qui est né en 1997, a laissé une
bonne impression au staff technique, lors du match
d'entrainement disputé vendredi. Doté d'un bon gabarit,
ce défenseur signera un contrat cette semaine,
néanmoins il prendra une licence espoir, vu qu'il n'a pas
encore, atteint l'âge pour évoluer en séniors, cependant
s'il confirme qu'il a
du talent, il sera
L'Etoile de Sousse
promu en équipe
sollicite Souibaah
première, assureAuteur d'excellentes
t-on au niveau de la
direction.
prestations, ces der-

positif à l'aller ! A moins que Baba ne mette
la main, sur une grosse pointure, d'ici la clôture du mercato hivernal…
M. S.

match amical face au SC
Mecheria, l'occasion de voir
où en est votre préparation,
n'est-ce pas ?

Bien sûr que oui. Les
matches de ce genre sont souvent bénéfiques. Ça va nous
donner l'occasion de voir où en
est la forme de notre équipe.
Comme vous le savez, nous
n'avons pas disputé de match
depuis plus d'une semaine,
c'est-à-dire depuis le match de
coupe contre l'Entente de Sétif.
On essayera de faire le match
que le coach attend de nous et
tâcher de revoir nos plans.
L. M. A.

Bapidi attendu aujourd'hui

Le défenseur central Jules Bapidi ne semble pas avoir réglé des
problèmes administratifs au Cameroun. Ce joueur a même prévu de
rentrer aujourd'hui comme il nous l'a confié hier sur son compte.
"Croyez-moi, je n'ai rien réglé pour l'instant. Mais j'ai décidé de
rentrer à Bechar. Je dois parler avec le président de mon problème
à mon arrivée", a-t-il souligné. Le Camerounais prendra le vol
Yaoundé-Alger puis Alger-Béchar dans la journée de ce dimanche.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
CLUBS

1. MCA
2. MCO
3. USMA
4. ESS
5.
6.
7.
8.

OM
JSS
NAHD
USMBA

MATCHS

Pts J.

G. N. P.

30 15 09 03
28 15 07 07
26 15 08 02
25 15 07 04
25 15 07 04
22 15 06 04
21 15 06 03
21 15 06 03

BUTS
P. C. Diff.

03 16 09
01 16 09
05 23 14
04 21 14
04 21 16
05 15 16
06 18 16

06
15 04 07 04
15 04 04 07
15 04 04 07
15 03 07 05
15 04 04 07

+07
+07
+09
+07
+05
-01
+02

17 18 -01
09 10 -01
18 20 -02
11 14 -03
09 13 -04
11 18 -07

9. USMH
10. DRBT
11. CRB

19
16
16

12. JSK
13. CAB
14. CSC

16
16
14 15 03 05 07 18 20 -02
13 15 05 04 06 13 18 -05
11 15 02 05 08 12 23 -11

15. RCR
16. MOB

11

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Victoire sur la réserve

Alors que l'équipe prépare activement la deuxième phase de la saison, depuis
son entrée en stage mercredi à l'hôtel Phoenix, s'il y a un sujet qui alimente
l'actualité du MCO, c'est bien le recrutement.

Dimanche 8 janvier 2017

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

RABAH MALEK
(représentant d'Umbro)

«On promet un maillot
de grande qualité
avec les couleurs du
club pour le 1er match
de la phase retour»

Comme tout le monde le sait,
les supporters du Mouloudia était
très en colère à cause du maillot
qu'a présenté Umbro pour le
Mouloudia avec des couleurs
bleues qui ne sont pas les couleurs
du club. En championnat, les
camarades de Hachoud ont joué
avec des maillots bleu ciel, alors
que face aux Chinois de Shangai,
c'était du bleu nuit. Le
représentant d'Umbro, Rabah
Malek, a tenu à expliquer les
raisons de ces choix et il y aura
une belle surprise pour le vieux
club algérois dès le premier match
retour : "Il faut savoir une chose
que nous avons signé notre contrat
avec le Mouloudia au mois de
novembre. On n'avait pas assez de
temps pour offrir une nouvelle
collection. Car en un mois ce n'est
pas du tout possible, mais on
promet une chose, dès le premier
match de la phase retour, le
Mouloudia jouera avec son maillot
officiel d'Umbro et avec les
couleurs du club. Donc, attendeznous face à l'USMH, car ce maillot
est exceptionnel."
«Le Mouloudia jouera
son 2e match face
à une équipe espagnole
aujourd'hui ou demain»
Contrairement aux années
précédentes où le MCA jouait des
rencontres face aux grandes
équipes européennes, cette fois-ci
c'est toute à fait le contraire
puisque le MCA a joué avec une
équipe chinoise de L2 et elle
affrontera aujourd'hui ou demain
une équipe espagnole de L2 aussi.
Rabah Malek dira à cet effet : "Au
début nous étions en contact avec
des grands clubs européens
comme le PSV et le Shalck 04 qui
nous ont donné leur accord pour
affronter le MCA, mais à cause du
changement de la durée du stage
par les Mouloudéens, ces matchs
étaient annulés. Donc, on était
dans une situation délicate. Mais, à
l'avenir on promet que le MCA
jouera contre de grands
européens."
«On a délocalisé
l'entraînement
de vendredi à Albir
à cause du festival»
Au sujet du changement du lieu
d'entraînement, Rabah Malek
explique aussi les raisons de ce
changement de dernière minute :
"Au stade de Benidorm, il y avait
la préparation du festival de la
ville, alors on était contraints de
changer de terrain d'entraînement
à Albir. En plus le staff technique
du MCA n'a pas programmé de
séance d'entraînement dans la
matinée de vendredi, alors on était
obligés encore une fois de solliciter
dans la nuit de jeudi le complexe
d'Albir. Tous ça pour vous
expliquer que ce n'est pas de notre
faute ce changement de lieu
d'entraînement et vous avez
remarqué qu'aujourd'hui, on a
programmé l'entraînement au
stade de Benidorm et ça sera pareil
pour les prochaines séances",
conclura-t-il.
M. Z.

Il a récupéré ses papiers vendredi

GOURMI
demain à Alger
pour finaliser

PAR AMINA Z.
Après avoir récupéré ses
papiers, vendredi dernier,
Khaled Gourmi, se trouve en
contact permanent avec Omar
Ghrib. Les deux hommes ont
décidé de se retrouver lundi
pour finaliser et, du coup,
Gourmi signera son retour au
Mouloudia. Comme annoncé
dernièrement dans ces mêmes
colonnes, Omar Ghrib, quand
il a su que Gourmi voulait
revenir au Mouloudia, a
contacté son président d'Al
Shahaniya afin de lui faire
comprendre que le Doyen
voulait récupérer Gourmi cet
hiver. Ensuite, c'est Gourmi
qui a pris le relais en rencontrant son boss pour discuter
avec lui de son départ. Gourmi
a fait comprendre à son prési-

dent qu'il voulait rentrer à
Alger. L'homme d'Al
Shihaniya lui a fait savoir
qu'une équipe chinoise le voulait cet hiver. Seulement,
Gourmi veut vraiment revenir
au MCA, surtout qu'il a eu une
discussion avec Ghrib après
son entrevue avec le boss qatari. Alors, après son entrainement, Gourmi est allé au
bureau de son président pour
régler son transfert. Il a fallu
qu'il se déleste bien sûr des
salaires pour avoir ses papiers,
mais cela n'a pas empêché
Gourmi de le faire, puisqu'il a
accepté le deal. Vendredi soir,
Gourmi avait tout conclu avec
les Qataris, mais pour ses
papiers, il devait attendre
samedi. Une fois l'entrevue
avec son président terminée,
Gourmi rentre chez lui et

appelle Ghrib pour lui annoncer la nouvelle et que son arrivée à Alger aura lieu ce lundi.
Le joueur viendra bien sûr
avec son frère qui est aussi son
manager, pour régler quelques
détails. Hier, en début d'aprèsmidi, Gourmi est allé voir son
président pour concrétiser le
deal. Ainsi, Gourmi a laissé
plus de 90 000 euros pour
avoir ses papiers et cela pour
revenir bien sûr au MCA. Et
donc, dans les prochaines
heures, si tout va bien, Gourmi
signera son contrat et sera
dans l'effectif mouloudéen
pour la suite du parcours. Ce
serait vraiment une bonne
chose pour le Doyen de récupérer son attaquant qui sera
certainement d'un grand
apport dans la ligne offensive.
A. Z.

Karaoui : «C'est
toujours un plaisir de
retrouver mon pote»

Interrogé par nos soins sur le retour de Khaled
Gourmi au MCA, qui devrait se faire incessamment, le milieu de terrain du MCA, Amir Karaoui
déclare : "C'est toujours un plaisir de retrouver
mon pote. J'ai joué avec Khaled pendant 5 ans, et
j'espère jouer avec lui encore et pour quoi ne pas
gagner ensemble d'autres titres. Ce serait génial.
Ce qui est sûr, je suis content de son retour, car
avant d'être mon équipier, c'est mon pote."

«IMPATIENT DE RETROUVER
LES CHNAOUA»
Il se trouvait samedi au
Qatar et devait rentrer en France
aujourd'hui afin d'arriver à Alger
demain. Avec Ghrib, il a tout conclu
et il ne reste que la signature du
contrat qui devrait se faire demain à
Alger. Khaled Gourmi est attendu
demain matin pour officialiser son
retour au Mouloudia.

On croit savoir que vendredi
était spécial pour vous
concernant votre avenir, n'est-ce
pas ?

Exact. J'ai discuté avec le président d'Al Shahaniya qui ne voulait
pas mon départ, surtout que le

coach voulait me garder, mais je lui
ai fait savoir que je voulais revenir
au MCA. C'est le club de cœur et j'ai
envie de gagner des titres avec mon
club, surtout qu'il se trouve sur la
bonne voie.

Et ?...

Alors, il était bien sûr question de
parler argent, et j'ai dû laisser des
salaires pour avoir mes papiers. On
s'est entendu sur tout et voila ! On
avait discuté de cela vendredi et j'ai
pu avoir mes papiers le lendemain
comme convenu.

Vendredi soir, vous avez eu une

discussion avec Ghrib, le
confirmez- vous ?

Exact. On a discuté de tout et on
s'est entendu sur le principe, celui
où lui il veut que je revienne au
MCA, et que moi, je le veux aussi.
Donc, on a discuté de certains
points, et on s'est mis d'accord sur
tout. On va continuer la discussion
à mon arrivée Inch'Allah ce lundi.

Donc, lundi vous allez officialiser
votre retour au Doyen ?

Si on met noir sur blanc ce que j'ai
discuté avec Ghrib, il n'y aura
aucun souci. Comme je viens de le
dire, moi je veux revenir au MCA et

Les joueurs veulent jouer
le clasico au 5-Juillet
Même si le clasico devrait
être reporté car les Canaris
ont des joueurs qui se trouvent avec l'équipe nationale
militaire, à Benidorm, les
Mouloudéens ne parlent que
de ce rendez-vous. Ils veulent
en fait recevoir la JSK au 5Juillet. En effet, comme tout
le monde le sait, le premier
rendez-vous de la phase
retour est programmée pour
le 20. Le Doyen devait débuter
cette seconde phase avec un
clasico contre la JSK.
Cependant, il se dit que les
Mouloudéens ne pourront pas
jouer cette rencontre, car
celle-ci est reportée à une
date ultérieure suite au fait

que des joueurs kabyles sont
avec l'équipe nationale militaire. Cependant, ceci n'empêche pas les Vert et Rouge à
parler de cette rencontre.
Tout le monde au MCA souhaite jouer la JSK au 5-Juillet.
Normalement, cela ne devrait
pas poser de problème, surtout que le président de la
Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj a assuré dans l'une de ses sorties
médiatiques, qu'il n'y aurait
aucun souci pour que ce
fameux MCA-JSK se joue au
5-Juillet. Cela a été annoncé
bien sûr avant qu'on parle du
report du clasico. Néanmoins,
les Mouloudéens espèrent

vraiment jouer ce clasico au
5-Juillet afin que la fête
serait grandiose et permettre
aussi une présence en force
des supporters du Doyen qui
rêvent désormais de voir leur
équipe favorite finir aux sommets quand le championnat
sera terminé. Et donc, ce qui
se dit dans les discussions
entre joueurs ici en Espagne,
c'est que chaque joueur veut
que le clasico soit programmé au 5-Juillet. Ce qui
montre que les Vert et Rouge
veulent frapper fort en cette
phase retour qui avant même
son début, tout le groupe est
bien concentré sur celle-ci.
M. Z.

j'ai toujours dit que si je revenais en
Algérie c'est pour porter les couleurs du Mouloudia d'Alger.

Vous ne pourrez pas partir en
Espagne puisque l'équipe arrive
mardi. Est-ce que vous serez
prêt pour la phase retour ?

Que les Chnaoua ne s'inquiètent
pas. Je suis prêt et je serai prêt
Inch'Allah pour la phase retour. Je
songe même au Clasico contre la
JSK, mais on m'a dit que cette
rencontre devrait être reportée.
J'aurais plus de temps pour
travailler avec l'équipe afin de
répondre présent pour le rendezvous contre l'USMH. Retrouver les
Chnaoua au 5-Juillet lors d'un
derby, c'est génial !
A. Z.

KACEM :
«A Bologhine, c’est
plus compliqué»

Tous les joueurs du Mouloudia
d'Alger souhaitent jouer le clasico contre la JSK sur la belle
pelouse du stade du 5-juillet.
L'un des meilleurs joueurs de
l'équipe de la phase aller
Mehdi Kacem veut aussi jouer
ce match sur la pelouse du
temple olympique : "Tout le
monde sait que le Mouloudia
est plus fort lorsqu'on évolue
sur un grand terrain contrairement au stade de Bologhine où
les équipes viennent pour
défendre ce qui nous complique des fois les choses. Je
peux vous dire une chose que
tous les joueurs veulent jouer
au stade du 5-Juillet surtout
les grandes affiches comme le
clasico contre la JSK.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

CRB

10


Le stage
hivernal prendra
fin ce mardi

Le regroupement hivernal
qu'effectue actuellement le
Chabab de Belouizdad à l'Ecole
de l'hôtellerie et de la
restauration d'Aïn Benian tire à
sa fin. Les joueurs seront
libérés à partir de mardi
prochain au terme d'une
séance d'entraînement
matinale. Les Rouge et Blanc
de Laâqiba ont rejoint,
rappelle-t-on, leur camp
d'entraînement le 1er janvier
dernier. Le lendemain, ils ont
entamé les entraînements
sous la conduite de
l'entraîneur-adjoint, Saber
Bensemaïn. Le premier
responsable de la barre
technique Badou Zaki a rejoint
Aïn Benian mardi dernier après
avoir eu droit à un petit repos
auprès des siens, au Maroc.



Coupe d'Algérie
Le CRB fixé
aujourd'hui

Les coéquipiers de Boubekeur
Rebih seront fixés sur leur
adversaire en coupe d'Algérie
aujourd'hui au terme de
l'opération du tirage au sort
des quarts de finale et demifinale de l'épreuve. Le tirage au
sort aura lieu à partir de 18
heures. Depuis l'entame de
Dame coupe, le CRB avait,
rappelle-t-on, disposé
successivement de l'AS Bordj
Ghedir, l'US Chaouia et
le MC Saïda.



L'USMB en amical
ce mercredi
à Blida…

L'USM Blida sera le premier
adversaire du CRB pendant
cette trêve hivernale. C'est ce
que nous avons appris hier de
sources généralement bien
informées indiquant que les
Rouge et Blanc donneront la
réplique aux gars de la ville
des Roses mercredi prochain
au stade Brakni de Blida.

… et l'OM
dimanche
à Médéa

Le 2e RDV amical inscrit sur la
feuille de route des
coéquipiers de la nouvelle
recrue Heriat, sera contre
Médéa. La rencontre est
programmée, apprend-on de
même source, dimanche
prochain dans l'enceinte Imam
Lyès de Médéa.

ANNIVERSAIRE
C'est aujourd'hui
8 janvier 2017
que notre
adorable
YASMIN
KOUCHA
souffle sa
première
bougie. En cette
heureuse occasion, son
père Sid-Ali et toute la
famille Koucha lui
disent JOYEUX
ANNIVERSAIRE et lui
souhaitent une longue
vie pleine de santé,
de bonheur et de
prospérité.

Dimanche 8 janvier 2017

15

USMH

BADOU ZAKI

ZEGHBA BOUDE
les entraînements

se confie à Compétition

Le gardien de but
harrachi boude
toujours les
entraînements à cause
de l'aspect financier.
Zeghba attend son argent
avant de reprendre
avec ses coéquipiers.

«Aller le plus loin possible
en coupe d'Algérie»

PAR MEHDI KABI
C'est une période difficile
que traverse l'équipe harrachie en
ce moment, surtout avec le
manque d'argent dans les caisses
du club. Les joueurs n'ont pas
encore touché leurs salaires, ce
qui n'arrange pas certains, à l'image du gardien de but, Zeghba. Ce
dernier n'a participé à aucune
séance d'entraînement et attend
d'abord d'être payé par la direction avant de reprendre le travail.
Une situation qui n'arrange aucunement le premier responsable de
la barre technique de l'USMH, il
ne peut pas faire son travail correctement et l'absence de Zeghba
se fait ressentir. Le président harrachi, quant à lui, tente de tout
faire afin de rassurer ses poulains.
D'ailleurs, lors de sa dernière
réunion avec eux, il leur a
affirmé qu'ils auraient un

 «Le stage est perturbé par l'absence de certains joueurs»
 «Le report du match contre le MCO est logique»
Entretien réalisé par
RAFIK KHALED

Le CRB a enregistré pendant le
présent mercato hivernal le
recrutement de trois joueurs de
l'Olympique de Médéa, Hamia,
Heriat et Lemhène. En êtes-vous
satisfait ?
Permettez-moi d'abord de souligner les grands efforts déployés par
l'administration pour renforcer
qualitativement le groupe pendant le marché des transferts
d'hiver. Les recrutements opérés
jusque-là ont été effectués avec
mon consentement. J'ai suivi
cette opération avec le plus
grand intérêt. Il reste encore
deux licences à pourvoir. Nous
verrons comment cela va se
passer dans les prochains
jours. Force est de constater,
par ailleurs, que le marché
hivernal est souvent connu
pour être serré. Les joueurs
de bonne qualité sont rarement mis sur le marché. Le
CRB aura pu quand même
recruter certains éléments
qui ont laissé une bonne
impression.

Depuis sa désignation à la tête
du technique du Chabab de
Belouizdad, Badou Zaki aura réussi
à gagner l'estime de l'ensemble des
supporters et des observateurs.
Les résultats de l'équipe ont
enregistré une nette amélioration malgré la défaite
concédée contre la JS
Kabylie sur le terrain de
cette dernière. La phase
aller aura été bouclée sur
une bonne note avec cette
qualification en quarts de
finale de la Coupe
d'Algérie qui ouvre l'espoir d'une éventuelle
nouvelle consécration
dans cette épreuve. Dans
cette interview accordée à
Compétition,
l'ancien
finaliste avec les Lions de
l'Atlas lors de la CAN 2004
épluche les dossiers relatifs
au CRB. Appréciez.
Après cinq bons jours de
préparation à l'Ecole de
l'hôtellerie et de la
restauration d'Aïn Benian,
quel bilan faites-vous ?
Je crois que le stage se
déroule dans d'excellentes
conditions. Tous les moyens
sont mis à la disposition des
joueurs et de l'encadrement technique pour que ce regroupement
puisse atteindre tous ses objectifs.
Le centre d'Aïn Benian dispose de
tous les moyens nécessaires pour
un travail de qualité. Les joueurs
adhèrent bien au plan de préparation mis en place par le staff technique, l'ambiance est aussi excellente
entre
les
joueurs.
Globalement, les choses se déroulent plutôt bien.

Peut-on dire que
l'entraîneur Badou Zaki
est satisfait de
l'opération recrutement
réalisée par les
dirigeants ?
Le mercato est toujours
en cours. L'entraîneur souhaite toujours avoir un recrutement équilibré à même de lui
permettre de prévoir des solutions supplémentaires concrètes.
C'est dire que nous allons tenter
d'utiliser les deux licences auxquelles nous ouvrons encore
droit pour équilibrer davantage
notre recrutement.

Vous n'avez pas pu avoir sous la
main tous les joueurs en raison
de l'engagement de certains
avec la sélection nationale
militaire qui prépare la coupe du
monde de la catégorie à Oman.
Un commentaire...
Chaque technicien souhaite avoir
tous les joueurs à sa disposition
pour pouvoir appliquer à la lettre le
programme de préparation concocté par les membres du staff technique. L'absence de certains de mes
joueurs nous a relativement perturbés. Il faudra faire contre mauvaise
fortune bonne cœur et tenter de
réussir au maximum possible ce
regroupement que nous effectuons
à Aïn Benian.

Selon vos besoins, quels sont
les postes qui ont encore besoin
d'être renforcés ?
Je ne saurai répondre à cette question, il est encore tôt pour me prononcer. Je préfère voir l'évolution de
la situation avant de souligner quoi
que ce soit.

«

La situation de
l'équipe n'est pas
dangereuse en
championnat

La Ligue de football professionnel
(LFP) a décidé de reporter le
premier match de la phase retour
contre le MCO, qui devait
initialement avoir lieu le 20
janvier. Qu'en dites-vous ?
Je trouve cette décision de
reporter à une date ultérieure
notre match contre le Mouloudia
d'Oran est logique. Il ne faut pas
oublier que le CRB compte pas
moins de quatre joueurs en sélection
militaire. C'est dire toute la nécessi-

té de reporter ce match afin de ne
pas pénaliser les équipes pourvoyeuses des différentes sélections.
Ne comptez-vous profiter de le
prolongement de la trêve
hivernale pour après le 20 janvier,
en allongeant la durée du stage à
Aïn Benian ?
Il n'y aura pas de prolongement
de la durée du stage que nous effectuons pour le moment, il devra se
terminer mardi prochain. Après,
nous reprendrons le travail le plus
normalement du monde dans notre
jardin du 20-Août-1955. Il sera question également de disputer deux
matches amicaux afin de peaufiner
le travail effectué à Aïn Benian.
Le Chabab de Belouizdad est
toujours menacé par le spectre de
la relégation en dépit de la nette
amélioration enregistrée sur le
plan des résultats. Quels seront
les objectifs du coach en
prévision de la phase retour ?
Il n'y aura pas d'objectifs spéciaux
à prévoir. Notre but est bien clair,
assurer le maintien parmi l'élite.
Notre situation en championnat est
loin d'être dangereuse. Nous avons
le potentiel pour pouvoir progresser
davantage dans le classement général. Il reste encore 15 matches à jouer
dans le cadre du championnat, d'où
la nécessité de bien les négocier.
Mon souhait est d'assurer le maintien le plus tôt possible, histoire
d'éviter les soucis de fin de saison.
L'équipe est toujours en lice pour
la coupe d'Algérie. Après avoir
composté sa qualification en
quarts de finale, le CRB n'est-il
pas bien parti pour briguer le
sacre ?
Il est clair que l'appétit, dans ce
genre de compétition, vient en mangeant. Il faudra continuer à gérer
l'épreuve match par match. Nous
allons mettre tout en œuvre pour
aller le plus loin possible pour tenter
d'atteindre la finale. Mais il n'est
jamais facile de faire de la Coupe
d'Algérie un objectif en raison de ses
particularités et de ses caprices. Il
suffit de rappeler que les résultats
de tirage au sort sont un facteur
important. Nous souhaitons bien
avoir droit à un tirage au sort clément pour espérer poursuivre
l'aventure. Une chose est sûre, les
joueurs et le staff technique sont animés d'une réelle volonté de faire
durer le plaisir dans cette compétition si courtisée par les clubs algériens et leurs supporters respectifs.
R. K.

salaire cette semaine et a même
versé une prime aux joueurs présents au stage. Pour le moment,
rien n'y fait et Zeghba boude toujours les entraînements de son
équipe et on ne sait toujours pas
s'il reprendra aujourd'hui ou s'il
continuera son boycotte. En tout
cas, le gardien de but des Jaune et
Noir devra prendre une décision
rapidement, car s'il rate la totalité
de la préparation, il accusera un
sérieux retard sur le reste de
l'équipe avant la reprise du championnat prévu dans moins de
deux semaines.

Le CSC veut l'avoir
Alors qu'il n'a pas encore touché
son argent, Zeghba pourrait très
bien quitter le club en ce mercato
et mettre son club dans l'embarras. S'il dépose son dossier à la
chambre de résolution des litiges,
il pourrait avoir ses papiers et
signer pour un autre club, ce qui
n'arrangerait pas les affaires de
l'USMH. D'ailleurs, le CS
Constantine le veut et a tous les
moyens afin de l'avoir. Les
Constantinois veulent renforcer
leur cage et ont flashé sur le gardien harrachi, ils veulent tenter
une approche vue que la situation
de Zeghba avec l'USMH est très
tendue. Toutefois, on ne sait pas

si le gardien de but des Jaune et
Noir est décidé à quitter son club
ou s'il veut attendre encore son
salaire.
En tout cas, la situation se complique vraiment pour le président
d'El-Harrach qui devra tout faire
pour trouver le moyen de payer
ses joueurs. Comme tout le
monde le sait, il n'y a pas que
Zeghba qui est mécontent, le reste
de l'équipe n'a toujours pas touché son argent et les joueurs
avaient même décidé de boycotter le premier stage de préparation ; finalement, ils ont repris les
entraînements afin de ne pas
accuser de retard et surtout pour
bien se préparer pour la reprise.
Ce qui est sûr, c'est que les Jaune
et Noir sont dans une très mauvaise situation en ce qui concerne
le poste de gardien de but. Avec
la blessure de Mokrani, comme
nous l'avons annoncé lors de
notre précédent numéro, qui ne
sera pas de retour avant le début
de la compétition et Zeghba qui
boude les entraînements, on se
demande comme fera le premier
responsable de la barre technique, Boualem Charef, qui pourrait se retrouver sans ses deux
gardiens pour le premier match
de la phase retour face à Sidi BelAbbès.
M. K.

BOULEKHOUA : «Je reprendrai
dans moins d'une semaine»
Blessé à la cuisse, le latéral droit de
l'USMH suit toujours des soins et devrait
reprendre les entraînements en fin
de semaine.

Il fait partie des joueurs qui n'ont toujours
pas repris les entraînements avec le reste de l'équipe, cependant pas pour les mêmes raisons.
Boulekhoua souffre d'une déchirure à la cuisse et
tente de se remettre sur pied afin de reprendre le
travail le plus tôt possible. Le joueur, que nous
avons contacté, nous a déclaré : "Je suis toujours au
repos, je souffre encore de ma blessure. Cependant,
je devrais reprendre les entraînements dans les
prochains jours afin de revenir en pleine forme. Je
continue à suivre des soins avec rigueur afin d'être
à cent pour cent à la reprise." Boulekhoua aura

finalement raté tous les stages de préparation et
devra reprendre les entraînements avec le reste de
l'équipe dès la semaine prochaine. Son retour fera
le plus grand bien à l'équipe qui souffre en ce
moment. Le premier responsable de la barre technique harrachi n'a toujours pas eu son effectif au
complet et trouve du mal à faire un travail correct
avec les absences. Ainsi, le retour de Boulekhoua
ne pourra que faire du bien à l'équipe et Boualem
Charef, lui, pourra apporter les derniers réglages à
son onze avant le début de la phase retour.
«On doit réussir une bonne phase
retour»
Alors qu'il est pressé de reprendre la préparation
avec ses coéquipiers, le latéral droit harrachi pense
déjà à la phase retour : "Je pense que l'on a réussi
une bonne phase aller, surtout lors des derniers

CSC
Le CSC tarde à faire

son mercato Stage à El-Bez
Bien que des managers ne cessent

d'annoncer, par le biais des médias, que
leurs joueurs pourraient porter les
couleurs du CSC, lors de la phase retour,
la direction des Vert et Noir n'en a
recruté aucun au moment où nous
écrivions ces lignes, hier. Prié par nos
soins de nous dire pourquoi la
commission de recrutement de son club,
dont il fait partie, tarde à engager de
nouveaux joueurs, le coach Amrani nous a
lancé : "Nous prenons tout notre temps
pour choisir les nouveaux joueurs car
nous ne voulons pas faire d'erreur".

Baïtèche sera libéré
aujourd'hui

Selon une source très crédible, le milieu
offensif Baïtèche, qui a décidé d'aller
porter les couleurs de la JSK, va,
aujourd'hui, être libéré par la direction du
CSC car il a accepté de racheter sa lettre
de libération à 350 millions de centimes
et de ne pas percevoir deux salaires,
Baïtèche est le quatrième joueur qui
quitte le CSC cet hiver après l'arrière
Benbrahem, le libéro Mellouli et le
gardien de but Ghoul.

Après avoir entamé, à
Constantine, la
préparation de la
phase retour par un
court stage bloqué, qui
a été meublé par deux
joutes amicales contre
l'USC, mardi passé, et
le MCEE, hier, les Vert
et Noir vont se mettre
au vert au complexe
sportif El-Bez de Sétif
du lundi 9 au dimanche
15 janvier 2017. Selon
les échos qui nous
parviennent
parcimonieusement de
la maison CSC, ce
second round de
préparation que le
coach Amrani a
programmé pour ses
poulains dans la ville
de Ain Fouara, sera
ponctué par une
rencontre amicale
contre la JSMS.



Le 2e stage
débute
aujourd'hui

Après un premier
stage réussi à
Tipaza, plus
précisément à
Chenoua, les Jaune
et Noir se préparent
à entamer un
second stage de
préparation
aujourd'hui, au
même endroit.
Comme tout le
monde le sait, jeudi
a pris fin le premier
stage de
préparation ; le
premier responsable
de la barre
technique harrachi a
préféré céder la
journée de vendredi
à ses poulains. Ces
derniers ont repris
hier avec un match
amical face à
l'équipe de Mascara.
Ils devront rejoindre
aujourd'hui Tipasa
afin de participer à
un second stage de
préparation.
Pendant trois jours,
Sofiane Younes et
ses coéquipiers
s'entraîneront avant
de revenir à Alger
pour continuer la
préparation de la
phase retour.
Boualem Charef
espère voir tout le
monde aujourd'hui
afin de faire une
bonne préparation
et surtout apporter
les derniers
réglages à son
équipe.
M. K.

matchs. En début de saison, on a eu beaucoup de
mal. Finalement, on a réussi à revenir en force et
finir avec 19 points, ce qui est un bon résultat.
Maintenant, on ne pense qu'à la phase retour, on
veut tout simplement réussir le maximum de bons
résultats afin d'arracher une place en haut du
tableau à la fin de la saison." Il a continué : "On a été
éliminé de la Coupe d'Algérie, alors que l'on voulait aller le plus loin possible, surtout pour nos supporters. Maintenant, on pourra se concentrer uniquement sur le championnat. On a un meilleur
programme que lors de la phase aller, donc il faudra en profiter et tenter d'arracher de bons résultats." Ce qui est sûr, c'est que malgré les problèmes
financiers, certains joueurs ne manquent pas de
motivation, à l'image de Boulekhoua qui veut tout
faire pour son équipe.
M. K.

Il ne reste plus que
la signature

HARROUCHE

d'accord pour
rejoindre l'USMH

Le milieu de terrain du NAHD,
Hocine Harrouche, a finalement
décidé de rejoindre El-Harrach
après de longues négociations.
Sa signature devrait se faire au
plus tard aujourd'hui.
Selon des sources proches du
club, Mohamed Laïb et Hocine
Harrouche ont d'ores et déjà tout
conclu afin que ce dernier puisse
rejoindre l'équipe harrachie pour
le reste de la saison. Le milieu
de terrain du Nasria aurait
donné son accord afin de
rejoindre les Jaune et Noir afin
de renforcer le compartiment
offensif pour le reste de la
saison. Il ne reste plus que la
signature afin de tout conclure.
D'ailleurs, les deux hommes
devaient se rencontrer hier soir
afin de tout finaliser, ainsi,
Harrouche signera son nouveau
contrat au plus tard aujourd'hui.
En tout cas, l'accord a déjà été
prononcé et ce n'est plus qu'une
question de temps avant que
tout soit enfin prêt. Harrouche
sera ainsi la première recrue des
Jaune et Noir lors de ce mercato
hivernal. Un renfort qui ne
pourra faire que du bien à
l'équipe harrachie et surtout au
premier responsable du staff
technique qui veut tout faire afin
de renforcer son équipe pour la
seconde moitié de la saison. Si
Harrouche signe son contrat, il
pourra alors sûrement prendre
part au reste de la préparation
avec El-Harrach et ainsi il pourra
entrer dans les plans de
Boualem Charef.
M. K.

La moitié de l'effectif 

INDISPONIBLE

Certainement, le coach Amrani n'aurait jamais accepté de prendre
en main les Vert et Noir s'il avait su qu'il allait diriger une équipe
dont la moitié de l'effectif est indisponible.

De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Le gardien Limane, qui
vient à peine de se rétablir,
l'arrière Zaâlani, qui souffre
d'un bobo, l'attaquant
Aoudia, qui soigne une blessure depuis deux mois, les
attaquants Belameiri et
Manucho qui veulent partir,
et le goal Ghoul, les arrières
Mellouli, Benbrahem et l'attaquant Baiteche qui ont été
libérés, ne s'entraînent pas
avec le groupe, et tous ne

vont pas jouer le premier
match de la phase retour que
va disputer le CSC contre
l'ESS le 20 ou le 21 janvier
prochain. En attendant de
recruter de nouveaux
joueurs pour combler le vide
laissé par les quatre partants
et les deux qui ne veulent
plus porter les couleurs de
son club, le coach Amrani a
fait appel à des espoirs : le
gardien Bezzaz, les arrières
Boutamina et Aouati, et le fer
de lance Redjem.
R. G.

En amical :
CSC 1 - MCEE 1

Le CSC a affronté amicalement le
MCEE, hier, au stade Hamlaoui. La
rencontre, qui a été suivie par une
centaine de fans des Vert et Noir,
s'est achevée sur le score de 1 but
partout. Le but du CSC a été inscrit
par Gharbi à la 26' et celui du
MCEE par Djabali à la 78'.



Equipes alignées

CSC :

Cédric, Bahri, Bencherifa,
Benayada, Zaâlani, Gharbi, Sameur,
Guerabis, Bezzaz, Belkheir, Redjem
(Zerrara)

MCEE :

Metahazem (Chetali puis Tebal),
Hamadache, Bouzidi (Cherfaoui),
Zitouni (Bouharbit), Si Mohamed,
Meddour, Bourahla, Fezzani,
Belhamri, Djabali, Guerab (Laouafi)

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

USMA

RCR

16

Le joueur est libre de tout engagement

La piste Ghazzali
refait surface
Mentionné dans
nos précédentes
éditions, la piste
de l'attaquant
Youcef Ghazzali
a refait surface
dernièrement.
De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

L'ancien de l'ESS qui vient
d'être libéré par la CRL de son
ex-club l'USMBA, est libre de
négocier avec le club de son
choix. L'enfant de Sidi Bel-Abbès
veut jouer dans un club qui lui
donnerait beaucoup de temps
de jeu. L'expérience du joueur,
dont on connait les qualités,
aidera sans aucun doute le
Rapid à atteindre ses objectifs et
offrira même l'opportunité à son
ancien coach à l'USMBA, en l'occurrence
Moez
Bouakez,
d'adopter une stratégie de jeu
plus offensive, comme on le lui
réclame.
Il veut régler le
problème de l'attaque
A en croire une source digne de
foi, le coach du RCR a convaincu les responsables du club à
faire du recrutement de
Ghazzali une priorité, car il
tient à régler de manière définitive le problème de l'attaque.
Face à l'inefficacité de Meziane
et les absences de Benayad qui
n'a pas été épargné par les blessures depuis l'entame du championnat, mais aussi les difficul-

tés rencontrées par Nemdil et
Mazouni afin d'accomplir cette
tâche, Bouakez voit en
Ghazzali une ultime solution
pour le problème, mais aussi
une opportunité à ne pas manquer.
L'ex-attaquant
de
l'USMBA est donc annoncé
officiellement au Rapid et il ne
reste qu'à entamer les négociations de manière officielle à
partir d'aujourd'hui, lorsqu'on
sait que le joueur a discuté avec
Bouakez et qu'il a émis le vœu
de rejoindre les Lions de la
Mina.
Le CSC et le MCO
sur ses traces
Bien que le Rapid tienne à s'attacher ses services, le joueur est
aussi annoncé du côté du CSC
qui souhaite bénéficier de ses
services, ainsi que le MCO.
Toutefois et tout en suscitant
l'intérêt de ces prestigieuses
formations, le volet financier ne
peut en aucun cas peser dans le
choix de Ghazzali qui souhaite
évoluer dans un club ambitieux, qui a un projet sportif, lui
qui veut mettre son expérience
au profit de sa future équipe.
Ainsi les négociations avec l'ancien Sétifien ne se limiteront
pas au volet financier, car les
responsables du Rapid doivent
aussi le convaincre de leur projet sportif. De son côté, Bouakez
souhaite concrétiser le recrutement de Ghazzali le plus vite
possible, afin qu'il rejoigne ses
nouveaux coéquipiers à AinTemouchent et ainsi être fixé
sur la composante de sa ligne
d'attaque pour cette phase
retour du championnat
B. B.

Le manque Match amical contre
de terrains l'ASMO aujourd'hui
Lions de la Mina joueront leur
inquiète Les
match amical lors de ce stage de
Bouakez premier
préparation, cet après-midi à 16h, contre

Le point noir dans
le choix de Targa
est que les Lions
de la Mina, dès le
premier jour, ont
rencontré des
difficultés à
trouver un terrain
pour s'entraîner.
Le premier jour, le
groupe a dû
s'entrainer à
l'annexe du
complexe.
Aujourd'hui, le
club phare de la
ville de Relizane
est à la recherche
de nouveaux
terrains pour
poursuivre sa
préparation.
Les responsables
du Rapid, sur
place, ont
constaté que le
stade MbarekYoucef de AinTemouchent est
loin du lieu du
complexe où est
descendue la
délégation
relizanaise. Pour
ce qui est de
l'annexe du
complexe, le staff
du Rapid n'est pas
très chaud pour y
rester longtemps.
C'est un terrain
qui ne pourrait
même pas
permettre de
jouer une
rencontre entre
20 acteurs.

Une
2e séance
plus légère

Pour ce qui est de
la seconde séance
d'entraînement de
la journée, le staff
technique a
décidé de l'alléger.
Les joueurs auront
droit à un travail
technico-tactique
avec au
programme un
exercice attaquedéfense.

Une course contre la montre est enclenchée
concernant le recrutement d'un élément
capable d'animer le jeu au milieu du terrain en
cette période où les joueurs de cette trempe
sont rares.
De notre correspondant

AMAR T.

Après la venue de trois
recrues, qui ont paraphé leurs
contrats, en l'occurrence Benbot,
Meftahi et dernièrement Noubli,
aucune approche officielle vers un
défenseur latéral et un milieu de terrain n'a été effectuée. Les joueurs
annoncés auxquels le club accorde
une priorité, comme le meneur de
jeu du MCEE, est lié par contrat à
son club et le milieu de terrain, Billel

Bahloul, du CAB, sont au stade de
contacts en attendant que l'un d'eux
récupère sa lettre de libération pour
négocier son engagement avec le
DRBT. La direction s'est vue proposer en même temps d'autres
joueurs, comme le défenseur du
CRB, Zeghili, libre de tout engagement, ou Hocine Harrouche, qui lui
aussi a été libéré par le NAHD, mais
ces deux joueurs n'incitent pas l'intérêt du coach Bougherara qui a
orienté la direction vers une autre
piste.
A. T.

Vers la
résiliation
du contrat
d'un attaquant

Avec la venue de la paire
offensive NoubliMeftahi, c'est le trop
plein au niveau du
compartiment où
l'entraîneur Bougherara
s'est retrouvé avec un
nombre excessif
d'attaquants. Ainsi, la
direction a pris la
décision de mettre fin au
contrat de l'un deux pour
lui permettre de
s'engager avec un autre
club. Selon nos
informations, l'attaquant
Cheniguer serait sur le
point de faire un retour
dans son ex-club, la JSM
Skikda ; le joueur n'a pas
assez joué depuis sa
venue à Tadjenanet. En
manque de temps de jeu,
le natif de Skikda veut se
relancer dans son club
formateur.
L'officialisation de son
départ devra intervenir
cette semaine pour lui et
pour un autre attaquant
qui sera désigné.

Qu'avez-vous apprécié
malgré la charge dans
le travail ?

L'état d'esprit. C'est très
important de se rencontrer
hors des terrains pour
échanger quelques discussions pour prendre la
bonne direction. On a

1re MI-TEMPS :
Zemmamouche,
Abdellaoui
(Hamra 30'),
Chafaï, Benguit,
Benmoussa,
Koudri,
Bourenane,
Bengrina,
Benkablia,
Andria, Darfalou

La séance d'hier
sur la plage de Targa

2e MI-TEMPS :
Berrefane,
Hamra,
Boumechra,
Zeghdane,
Ouaddah, Farhi,
Beldjilali,
Sayoud,
Bouderbal,
Hammar,
Guessan

Les membres de la délégation ont quitté
hier le complexe sportif Dorian Beach
Club, pour se rendre à la plage de Targa.
C'est donc sur le sable que la seconde
séance de la journée d'hier s'est déroulée.
Une séance qui a été consacrée au travail
d'endurance. Celle de la matinée, par
contre, s'est déroulée dans la salle de
musculation. En tout cas, les membres du
staff technique ont ainsi fait suer les
joueurs.

Mekkaoui, Mazouni et
Nemdil ne se sont pas
entraînés avec le groupe

Trois, c'est le nombre de joueurs qui ont
fait l'impasse sur la séance
d'entraînement d'avant-hier matin. Il
s'agit du latéral gauche Zinedine
Mekkaoui qui souffre d'une grippe
intestinale, de l'attaquant Houcine
Mazouni, qui ne s'est pas encore remis de
la jaunisse Ce n'est donc qu'une fois
qu'ils se seront mieux sentis qu'ils
pourront se joindre à leurs coéquipiers. Il
est nécessaire de souligner qu'ils sont
également sous traitement et que le but
du médecin du club est qu'ils soient
rétablis le plus rapidement possible.
Cependant, l'autre attaquant Zohir Nemdil
qui souffre d'une blessure au doigt qui l'a
obligé à subir une intervention
chirurgicale il y a plus d'une semaine,
continue de travailler en solo.

Le coach varie son travail
Pour le quatrième jour de préparation à
Targa, le groupe relizanais travaille
d'arrache-pied. Le staff technique est
entré dans le vif du sujet. Lors de la
séance d'entraînement matinale au stade
Mbarek-Youcef, les joueurs ont eu droit à
une séance d'entraînement axée
exceptionnellement sur le volet physique.

Séance de musculation
au programme

Durant la matinée, le staff technique a
scindé l'équipe en deux groupes. Alors
que le premier s'entraînait sur le terrain,
le deuxième, lui, allait en salle de
musculation pour suivre un programme
de travail avec le coach adjoint Kada
Aissa.

Litim : «On est sur
la bonne voie»
Le gardien de
but de
Tadjenanet
trouve des
motifs de
satisfaction
dans la
préparation de
son équipe
durant le stage.

Equipe
alignée

la formation de l'ASMO au stade MbarekYoucef. Cette joute amicale sera
l'occasion pour Moez Bouakez de voir de
près les nouveaux joueurs récemment
recrutés, à savoir les deux défenseur
latéraux, Sighini Abderraouf et Louniss
Merzoug

DRBT

Tadjenanet toujours
à la recherche d'un
meneur de jeu

En amical : USMA 3 - ES Sahel (réserve) 1

beaucoup travaillé tout au
long de la semaine, on
s'est beaucoup parlé aussi
et on a appris à mieux se
connaître.

La bonne direction, c'est
être en possession de
tous vos moyens…

Oui, être réguliers dans
le jeu, c'est important et
pourquoi pas, revenir plus
forts dans le championnat
après
avoir
nourri
quelques regrets à la fin de
la phase aller. On est
contrait de mettre tout en
œuvre pour réussir ce
stage. Car les conditions
où on va se retrouver ne
seront pas faciles lors de la
deuxième phase du championnat.

Le stage a plus
d'importance que les

entraînements habituels ?

Les deux ont la même
importance, mais c'est différent quand même.
Pendant le stage, on est
soumis à un travail dur et
très élevé.

Que faut-il faire
désormais pour
retrouver le rebond
dans le championnat ?

On est à mi-chemin de
la saison et on occupe une
place peu confortable au
classement général. Il faut
à présent rebondir et
apprendre à gagner avec
cette volonté qui nous
anime. La phase retour ne
sera pas facile, mais dès
que l'on gagnera de nouveau, je suis certain que
l'on retrouvera toutes nos
sensations.
A. T.

9

Hier,
entraînement
dans la
matinée

Bien qu'ils aient disputé hier après-midi
le match amical face
à l'équipe réserve de
l'ES Sahel, les joueurs
usmistes se sont
quand même entraînés dans la matinée.
Ils ont effectué une
légère séance d'entraînement qui a duré
une heure seulement
et qui a eu lieu au
stade de l'hôtel ElMouradi Kentaoui.

Décrassage
ce matin

1 TEST RÉUSSI POUR
er

LES ROUGE ET NOIR

Après cinq jours de travail intense, la formation usmiste a disputé hier son premier match amical du stage hivernal
qui se déroule à Sousse qui l'a opposé à l'équipe réserve de l'ES Sahel. Les hommes de Paul Put ont remporté
cette joute amicale sur un score sans appel de trois buts à un. Benkablia, Darfalou et Sayoud sont passés par là.
PAR ANIS S.
Les Usmistes ont entamé le
match en fanfare en réussissant à
marquer deux buts par l'intermédiaire de Benkablia (33') et
Darfalou (42'). Les gars de
Soustara ont réussi à aggraver la
marque lors de la deuxième mitemps par le biais de Sayoud (77').
A trois minutes de la fin du
match, les locaux ont réduit la
marque sur penalty. C'est donc
sur le score de trois buts à un en
faveur de l'USMA que s'est soldée
cette joute amicale. Le moins que
l'on puisse dire est que le match
amical face à la très bonne équipe
réserve de l'ES Sahel était un test
riche en enseignements pour les
Rouge et Noir. Le premier responsable du staff technique du club,
qui a aligné deux équipes, avait
l'occasion pour évaluer le niveau
physique de chaque joueur cinq
jours après l'entame du stage de la

préparation hivernale. Le technicien belge avait également l'opportunité d'essayer de combler le
maximum de lacunes constatées
lors des matchs de la phase aller
de cette saison footballistique
2016/2017.
Benkablia gagne
des points
Aligné parmi le onze de départ
lors de la rencontre amicale d'hier
au poste d'ailier droit, la recrue
hivernale de l'USMA Mohamed
Benkablia a été l'auteur d'une
prestation correcte. Le joueur a
réussi à marquer un but et selon
les informations qui nous sont
parvenues, il a montré de belles
choses, en dépit du manque de
compétition dont il souffre. Il faut
dire aussi que l'ex-attaquant de la
JSK a gagné des points pour son
premier test sous l'œil attentif de
l'entraîneur Paul Put. Benkablia
semble déterminé à relancer sa
carrière à l'USMA et apporter le

plus escompté, mais il doit fournir
plus d'efforts afin qu'il soit prêt à
100% avant l'entame de la deuxième moitié de la saison.
Abdellaoui se blesse
à la hanche
Le défenseur Ayoub Abdellaoui a
contracté une blessure à la hanche
lors du match amical d'hier, ce qui
l'a contraint de céder sa place à
son coéquipier Abderrahim
Hamra une demi-heure seulement
après le coup d'envoi de la rencontre. Selon les informations en
notre possession, Abdellaoui a été
victime d'un dur contact avec un
joueur adverse. Espérons que sa
blessure n'est pas méchante et
qu'il sera rétabli dans les plus
brefs délais, surtout quand on sait
qu'il va commencer la phase
retour titulaire pour pallier l'absence de Mohamed Benyahia,
retenu pour la coupe d'Afrique
des nations.
A. S.

Tiaïba ne fait pas l'unanimité
Dans notre dernière livraison,
nous avons rapporté que l'attaquant
Mohamed Tiaïba a été proposé à la
direction de l'USMA pour le recruter lors de ce mercato hivernal après
avoir été libéré de son désormais exclub qatari Al-Shahania. Mais selon
une source proche du dossier, on
croit savoir que le joueur en question ne fait pas l'unanimité au sein
de la maison usmiste, y compris
chez les supporters qui se sont
opposés à son recrutement. Les responsables du club algérois ne sont
pas emballés à l'idée d'engager un
attaquant qui n'a pas réussi à s'imposer dans un modeste club qui
évolue à la 1re division qatarie.
Autrement dit, Tiaïba ne semble pas
avoir le profil de l'attaquant recherché. Les responsables du club de

Soustara veulent engager un attaquant de pointe confirmé capable
d'apporter le plus pour le compartiment offensif de la formation de
Soustara mais aussi relancer la
concurrence avec Oussama
Darfalou et Ghislain Guessan.
D'ailleurs, ils sont en train d'accélérer les démarches dans le but
de trouver cet attaquant tant recherché. Il est à noter que le nom de
Mohamed Tiaïba circule aussi dans
d'autres clubs après avoir été proposé par son manager, citant entre
autres la JSK et l'ESS. L'un des
meilleurs buteurs du championnat
de la dernière saison veut revenir
dans le championnat national pour
rebondir et relancer ainsi sa carrière
après une expérience complètement
ratée dans le championnat qatari.
A. S.

Revoilà
Zeghdane !

Après plusieurs
mois de convalescence, en raison
d'une méchante
blessure à la cheville, le latéral
gauche Toufik
Zeghdane a renoué
avec les terrains à
l'occasion de la
rencontre amicale
d'hier en prenant
part à toute la
deuxième mitemps de ce
match. Opéré avec
succès le mois de
novembre dernier
en Suisse et désormais complètement rétabli, le
joueur commence
enfin à voir le bout
du tunnel, tout en
espérant qu'il ne
rechutera pas de
sa blessure. A
noter que la direction de l'USMA ne
s'est pas encore
prononcée quant à
l'avenir du joueur
formé à Sedan et
préfère patienter
un peu avant de
prendre la décision
qui s'impose. Pour
sa part, Zeghdane
est en train de cravacher dur lors du
stage hivernal qui
se déroule à
Sousse dans le but
de retrouver son
niveau dans les
plus brefs délais
mais surtout pour
espérer faire partie de l'effectif qui
représentera
l'USMA lors de la
deuxième moitié de
la saison.
A. S.

Haddad

veut Chenihi,
mais…
Dans l'optique
de renforcer le
compartiment offensif
de l'équipe en
prévision de
la deuxième
moitié de l'actuel exercice, les
responsables de l'USMA sont en
négociations avec quelques attaquants dans le but de les recruter cet hiver. Selon les informations qui nous sont parvenues,
on croit savoir que le président
du club de Soustara, Rebouh
Haddad, a récemment jeté son
dévolu sur l'attaquant algérien
du Club Africain, en l'occurrence,
Brahim Chenihi. Nous avons
appris selon toujours notre source que le président usmiste
aurait même pris attache avec
l'international algérien pour lui
proposer de rejoindre l'USMA lors
de ce mercato hivernal. Mais
l'ex-attaquant du MC El-Eulma ne
serait pas emballé à l'idée de
revenir dans le championnat
national, préférant poursuivre
l'aventure avec le club de la capitale tunisienne avec lequel ça
marche très bien pour lui, en
s'imposant comme un titulaire
indiscutable au sein de la bande
à Chiheb Elili. En plus de cela,
Chenihi n'est pas maître de son
destin puisqu'il est toujours sous
contrat avec son club pensionnaire et la direction de l'USMA
devra passer par son homologue
du Club Africain pour racheter la
lettre de libération du joueur. Il
est utile de rappeler que ce n'est
pas la première fois que Haddad
s'intéresse à Brahim Chenihi
puisqu'il l'avait voulu l'année
passée, mais il s'est heurté au
refus du club tunisien qui s'était
opposé au départ de l'attaquant
international algérien.
A. S.

Le staff technique de
l'USMA a programmé
une séance de
décrassage à l'hôtel
El-Mouradi Kentaoui.
Cette séance de récupération ne concerne
que les joueurs ayant
disputé la rencontre
amicale d'hier face à
la réserve de l'ES
Sahel.

Musculation
pour ceux qui
n'ont pas joué

Quant aux joueurs qui
n'ont pas joué hier, ils
se contenteront ce
matin d'une une séance de musculation
dans la salle de gym
de l'hôtel El-Mouradi
Kentaoui.

Benchikhouane
et Abel n'ont
pas joué

Contrairement à ses
coéquipiers, le jeune
Benchikhoune n'a pas
été utilisé lors du
match amical d'hier
face à l'équipe réserve de l'ES Sahel. C'est
le même cas pour
Khaled Abel qui a
suivi le match à partir du banc des remplaçants. Les deux
joueurs devraient
avoir leur chance à
l'occasion du prochain match amical
du stage hivernal.
Rappelons que
Mansouri,
Benkhemassa,
Bellahcène et Yaïche
n'ont pas pris part à
ladite rencontre amicale pour diverses
raisons.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

MOB

8

Le maintien
devient
un objectif pour
la direction

Bien déterminés à se racheter
et à rectifier les nombreuses
fautes commises par le passé,
les dirigeants du club des
martyrs pensent désormais à
remettre le train mobiste sur
les rails afin d'arriver à sa
destination finale qui est le
maintien en Ligue 1 Mobilis.



Le rôle
des supporters

L'élément déclencheur qui a
provoqué le renversement de la
situation est sans doute
l'attitude prise par les
supporters ces derniers temps.
Les Crabes avaient multiplié
leurs actions et espéraient
tellement trouver le moyen qui
mènerait le club vers le bout du
tunnel. Ces deniers ont secoué
les dirigeants et leur ont servi
d'exemple. La solidarité affichée
par les fans et leur attachement
aux couleurs ont sommé la
direction à réagir favorablement
avec les résultats enregistrés,
en attendant le retour de la
compétition dans moins
d'un mois.



Boulemdaïs était
attendu hier

C'est hier soir que l'ex attaquant
sétifien avait rendez-vous avec
la direction du club afin de
boucler la question de son
transfert à Béjaïa. Le
Constantinois aurait
apparemment tout conclu avec
l'Entente de Sétif, il a rencontré
le président Hassen Hamar qui
lui a remis sa lettre de
libération. Hamza Boulemdaïs
devrait donc officialiser
aujourd'hui et signer pour 18
mois avec les Crabes.



Entraînement
hier après-midi

Les poulains de Henkouche se
sont entraînés hier après-midi
sur le terrain principal du stade
de l'Unité Maghrébine. Il s'agit
de l'une des dernières séances à
Béjaïa avant de rallier la Tunisie
pour effectuer leur stage
hivernal.



Benmelouka
et Sidibé toujours
absents

Une semaine après la reprise
des entraînements, Sidibé et
Benmelouka n'ont toujours pas
repris du service. Amar
Benmelouka a effectivement
disparu depuis la fin de la
rencontre de la dernière
journée de la phase aller du
championnat de Ligue 1
Mobilis. L'absence du
Fronco-Algérien
commence à
inquiéter vraiment
les Crabes, parce
que cette
disparition
mystérieuse
rappelle de
mauvais
souvenirs
au MOB avec
le cas de
Beterongal.
Sidibé, quant à
lui, est parti au Mali et justifie
son absence par une affaire
familiale qui l'a obligé à rester
au chevet de sa famille.

NAHD

LE MOB CASSE
la baraque


Le MOB
toujours à
la recherche
d'un portier

C'est toujours à
l'ordre du jour au
MOB, le club est
toujours à la
recherche d'un bon
keeper qui pourra
concurrencer
l'international
Chemseddine
Rahmani et qui
comblera le vide
que laissera le
Bônois qui partira
au Gabon avec la
sélection nationale
pour disputer la
coupe d'Afrique
des nations.
Sur les traces de
Nadjib Ghoul,
libéré par le CSC et
après avoir
définitivement
écarté la piste
Mansouri, la
direction semble
mettre dans son
viseur le portier de
l'ESS Sofiane
Khdairia. Un
gardien francoalgérien serait
également sur les
tablettes du
président
Hassissen. Une
chose est sûre, le
nom du nouveau
gardien des Vert
et Noir sera
dévoilé très
prochainement.

En amical : CS Hammam Lif 0 - NAHD 0

Un bon test pour les
Sang et Or
Pour leur seconde joute amicale disputée
en terre tunisienne, les Sang et Or se sont
neutralisés avec une très bonne équipe du
CS Hammam-Lif, lors d'une rencontre qui
s'est jouée sur le terrain du stade communal
de Hammam-Lif.
PAR MOHAMED ADRAR

Les Vert et Noir de Béjaïa ont frappé le grand coup lors de ce mercato d'hiver. Avec
l'arrivée de trois nouvelles recrues en l'espace de trois jours, la direction du club
phare de la Soummam est en train d'œuvrer énergiquement dans le but de renforcer
l'effectif du nouveau coach Mohamed Henkouche.
PAR BADIS BESSAÏ
La manière avec laquelle les
Crabes sont entrés dans le marché des
transferts est une façon de démontrer
la volonté de fer affichée par les
dirigeants du club pour sauver le
MOB de la relégation.
En effet, le moins que l'on puisse dire
sur l'opération recrutement entreprise
par la direction du MO Béjaïa est
qu'elle est jusqu'ici réussie. Il y a de
cela cinq jours, le porte-parole du club,
et lors d'un point de presse animé au
siège du CSA, avait annoncé que le
MOB entrerait en force dans le marché
des transferts. Un engagement auprès
des supporters qui a été respecté. La
direction a tenu à sa parole en allant
concrétiser la venue de trois nouveaux
joueurs. Un recrutement qui
semble satisfaire les
Crabes qui ont vu
défiler les joueurs en
question et qui se
sont présentés à

Béjaïa pour signer leurs contrats et
poser avec le maillot cher aux
Béjaouis. Antar Boucherit, le
désormais ex-milieu de terrain du MC
Alger, était le premier à rejoindre le
Mouloudia Olympique de Béjaïa avant
que Salim Benali effectue un retour à
la maison après un court passage de
six mois dans le club de sa ville, le MC
Oran. Au final, Nassim Bouchema, le
désormais ex-milieu de terrain
originaire de Beni Douala, est venu à
son tour en renfort, lui qui portera les
couleurs du MOB pour une durée de
18 mois s'est dit fier de jouer chez un
club qui représente dignement sa
région.
D'autre part, la quatrième recrue
officialisera sa venue dans les heures à
venir, un attaquant de plus pour venir
en aide à Messaâdia, meilleur buteur à
la fin de la première phase du
championnat. Tout laisse croire que
Hamza Boulemdaïs est sur le point de
rejoindre la ville d'Yemma Gouraya, ce

qui fera de lui la quatrième bonne
affaire de ce mercato, il complètera
ainsi la liste des joueurs de champ
avant d'engager un gardien de but
auquel la cinquième license est
réservée, conformément au règlement
de la Ligue de football professionnel.
Les choses sont désormais claires
dans la maison mobiste. Le club le
plus populaire de la Soummam veut
mettre toutes les chances de son côté
pour se maintenir en Ligue 1 Mobilis
et ne rien laisser au hasard. Car au
moment où les autres clubs déclarent
des crises les uns après les autres, les
Crabes semblent enfin surmonter la
crise et les joueurs n'auront qu'à se
concentrer sur la suite du
championnat et semblent être
collectivement prêts pour relever le
défi et faire une deuxième phase du
championnat qui sera sans doute
complètement différentes de la
première.
B. B.

Messaâdia : «On sauvera l’équipe»
Que pouvez-vous nous dire sur la
préparation que vous effectuez
actuellement à Béjaïa ?

Les choses ne sont pas faciles
actuellement au sein du groupe avec
les blessures et l'absence de certains
de nos coéquipiers en plus des
joueurs convoqués en sélection
nationale, chose qui nous empêche
de commencer les choses sérieuses
en entrant dans un stage bloqué.
Mais avec ces entraînements au quotidien je pense que nous retrouverons très rapidement notre forme
physique.

Quelles sont vos réactions vis-àvis des nouvelles têtes qui
débarquent au club ?

Je pense que le recrutement effectué jusqu'à présent semble bien être
étudié, car je pense que les joueurs
qui ont signé sont les meilleurs dis-

ponibles sur le marché actuellement.
Je suis sûr que les joueurs en question vont apporter un plus à l'équipe
et vont mettre toutes leur expérience
pour nous venir en aide afin de sortir le club de sa position actuelle.

Pensez-vous être capables
de relever le défi pour sauver
le MOB ?

Comme je vous l'ai dit, la situation
est certainement catastrophique
pour le moment mais rien n'est encore joué, il reste encore une deuxième
manche du championnat qu'il faut
aller disputer et essayer d'arracher le
maximum de points. De mon côté,
j'ai totalement confiance en notre
groupe, nous disposons de bons éléments qui sont prêts à se battre pour
assurer le maintien. L'effectif mobiste est actuellement au top question
moral, il ne reste qu'à travailler pour

être à la hauteur du maillot que nous
endossons et réussir dans notre mission.

Un mot pour les supporters…

Je tiens d'abord à m'excuser
auprès des fidèles supporters qui
étaient tout le temps avec nous,
même avec les mauvais résultats
accumulés ces dernières journées. Je
profite donc de l'occasion pour dire
aux fans qu'un autre visage du MOB
sera divulgué lors de cette phase
retour bien différent de celui de la
première partie du championnat. On
a souffert de leur absence lors des
matchs disputés à huis clos, les
retrouvailles nous feront certainement du bien et nous pousseront à
redoubler les efforts. L'occasion se
présente également pour leur souhaiter un joyeux Yennayer.
B. B.

Une rencontre qui s'est terminée
sur le score de zéro partout entre les
deux formations, où le Nasria a fait face
à un sparring-partner d'un tout autre
calibre comparativement au dernier
match disputé face à l'AS Metline, pensionnaire de D3 tunisienne. Face au 6e
du championnat de la Ligue 1 tunisienne (groupe B), les Sang et Or ont réussi
à jouer un match assez correct, sans
véritable coup d'éclat. Un bon match
test pour les coéquipiers de Mohamed
Coumbassa qui poursuivent leur préparation en Tunisie dans de très bonnes
conditions.
Michel a fait confiance
au onze aligné face
à l'AS Metline
Ce qui a marqué cette rencontre entre le
Nasria et le CS Hammam Lif, c'est que

le coach nahdiste Alain Michel a fait
confiance à la même formation qu'il a
alignée lors du précédent match amical
joué face à l'AS Metline. On a d'ailleurs
retrouvé le jeune Merbah Gaya dans les
bois du Nasria, en l'absence de
Azzedine Doukha blessé. En défense,
Bendebka et Benamara ont occupé les
deux couloirs, alors que Mourad Satli,
fraichement arrivé au club, a formé
avec Zeddam la charnière centrale. Au
milieu de terrain, Hocine Laribi a une
nouvelle fois été aligné en position de
sentinelle, alors que Ouali et Ouertani
ont évolué un cran au-dessus. Enfin, la
ligne offensive était composée de
Coumbassa, Ouhadda et Abid. Le
coach nahdiste a apporté de nombreux
changements en seconde période, en
incorporant quelques jeunes, tels que
Ferhat, Bouzidi et autre Aït
Abdelmalek, mais cela n'a rien changé
au résultat du match.

Le tirage au sort des 1/4 de finale s
era effectué aujourd'hui

Hussein Dey retient
son souffle
Toujours en lice en coupe
d'Algérie, après avoir obtenu leur
billet pour les quarts de finale au
dépens de la formation du Paradou
AC, les Sang et Or suivront avec grande attention le tirage au sort de la
coupe d'Algérie qui sera effectué cet
après-midi au siège de la Télévision
algérienne. Que ce soit donc les
joueurs, les dirigeants ou bien les supporters du club, tous retiennent leur
souffle à l'idée de connaitre leur prochain adversaire dans cette compétition. Ayant hérité d'un tirage au sort
qui ne les a pas vraiment ménagés
jusque-là, les Sang et Or espèrent plus
de clémence cette fois-ci. Il faut dire
que les Nahdistes ont à chaque fois
évolué à l'extérieur héritant d'abord
du MOB, de l'IS Tighenif, avant de
donner la réplique au leader de la
Ligue 2 Mobilis, à savoir le Paradou
AC. Les Nahdistes espèrent tirer cette
fois-ci un tirage à domicile, et ce, quel
que soit l'adversaire qui sera en face, le
plus important est d'évoluer au stade
du 20-Août-55 de Ruisseau, là où le
Nasria a repris sa souveraineté depuis
quelques semaines.
Bendebka : «Quel que soit
l'adversaire, on veut jouer
au 20-Août»
Pour le capitaine du Nasria, son équipe veut bien évidemment aller au
bout, et ce, après avoir goûté aux
saveurs d'une finale, qu'ils avaient
d'ailleurs perdue la saison dernière
face au Mouloudia d'Alger. Sofiane

Bendebka n'a pas vraiment de préférence s'agissant d'une équipe bien précise, lui qui veut un tirage à domicile,
quel que soit l'adversaire : "Pour dire
vrai, je n'ai aucune préférence par rapport à l'équipe qu'on aura à affronter
lors de ces quarts de finale, je n'ai
qu'un seul et unique souhait, à savoir
celui de tirer un match à domicile au
stade du 20-Août. A partir de là, j'espère ne pas avoir de derby, car dans ce
cas-là, ça sera un match au stade du 5Juillet. On a évolué trois fois de suite
hors de nos bases, on aimerait bien
avoir cette petite faveur de recevoir
chez nous au stade du 20-Août, là où
nous avons repris nos forces et nos
repères. Quel que soit donc l'adversaire, on aimerait bien jouer chez nous, ça
serait vraiment sympa. Pour ce qui est
de cette compétition, nous avons
goûté à la saveur d'une finale, nous
voulons cette fois-ci aller au bout en
remportant le trophée, car la défaite de
la finale du 1er mai dernier, nous ne
l'avons toujours pas digérée".
M. A.

Dimanche 8 janvier 2017

17

Ouertani brille
encore

Titularisé dans
l'entrejeu aux côtés de
Billel Ouali et Laribi
Hocine, le nouveau
milieu de terrain
nahdiste, Mehdi
Ouertani, a encore une
fois été l'auteur d'une
prestation remarquable.
Le désormais n°17 du
Nasria a affiché de très
belles dispositions qui
font de lui un titulaire à
part entière dans
l'échiquier du coach
Michel. L'Algéro-Tunisien
sera sans nul doute
aligné d'entrée de jeu
lors de la rencontre de
la 16e journée de
championnat, à savoir
celle qui opposera son
équipe au RC Relizane.

Alors que la piste
Daouadji semble
bien sérieuse

Bougueroua
en plan B

La défense rassure Le point
positif à relever de cette rencontre amicale qui a opposé le Nasria à la formation du CS Hammam Lif, c'est que la
défense nahdiste s'est encore une fois
montrée à son aise, en n'encaissant pas
de but. Les Sang et Or ont été bien
solides derrière, et l'apport de la nouvelle recrue Mourad Satli semble déjà
évident. Le coach Alain Michel qui a
aligné pour la seconde fois de suite la
charnière Zeddam-Satli, semble avoir
trouvé la bonne formule défensive,
d'autant plus que ce secteur n'a pas été
à son aise lors de la première moitié de
saison. Les prochains matchs seront
plus édifiants, d'autant plus que le
retour de Khiat ne fera que du bien au
Nasria, lui qui fait partie des tout
meilleurs joueurs de l'équipe.

L'attaque bloque, mais…
Et si la défense nahdiste a marqué son
territoire lors de cette rencontre, ça
n'a pas été le cas des attaquants husseindéens qui ont eu du mal à trouver la faille dans le camp de
Hammam Lif. Les attaquants nahdistes ont eu vraiment du mal lors de
cette rencontre, ne réussissant pas à
faire la différence. Que ce soit donc
Abid,
Ouhadda
ou
encore
Coumbassa, les joueurs nahdistes
n'ont pas répondu aux attentes de
leur coach. L'entraîneur en chef du
Nasria a encore une fois pu constater
que ses deux attaquants Ahmed
Gasmi et Walid Ardji sont clairement
irremplaçables, leur retour dans
l'équipe ne sera que salutaire.
M. A.

Doukha, Khacef, El-Orfi et Rahmoun blessés

Du pain sur la planche
pour le staff médical
Alors que le stage de Gammarth
se déroule globalement dans de très
bonnes conditions, deux petits grains
de sable sont venus s'incruster dans la
machine, rendant la situation moins
parfaite qu'espérée par les Nahdistes. Il
y a eu tout d'abord cette histoire de
passeport qui a bloqué les deux
joueurs Khiat et Gasmi à Alger, lesquels n'ont toujours pas rejoint le groupe à Gammarth (ils le feront en principe ce soir). Mais il y a aussi cette cascade de blessures qui s'est abattu sur le
groupe nahdiste, et qui a mis le coach
Alain Michel dans une situation qu'il
n'entrevoyait pas du tout. En effet, ils
sont pas moins de quatre joueurs à se
trouver à l'infirmerie, à savoir le portier Azzedine Doukha, le défenseur
Mohamed Noufel Khacef, le milieu de
terrain Hocine El-Orfi et l'attaquant
Rahmoun Benamar. Des éléments qui
sont pris en charge par le staff médical
qui travaille quotidiennement afin de
soigner ces quatre joueurs, tout en prenant soin des autres éléments de l'équipe, d'autant plus que l'accumulation
des matchs amicaux met l'organisme et
le physique des joueurs à rude épreu-

ve. C'est dire que le staff médical n'est
pas en train de chômer du côté de
Gammarth, lui qui a vraiment du pain
sur la planche.
Course contre la montre
pour récupérer tout le monde
pour le match du RCR
Les staffs technique et médical du
Nasria peuvent remercier la Ligue de
football professionnel pour avoir décalé la reprise du championnat d'une
semaine, car avec autant de blessés, le
Nasria aurait abordé son match face au
RCR très amoindri. Ce report a bien
évidemment fait les affaires des
Nahdistes qui peuvent bien récupérer
une bonne partie de leurs joueurs
convalescents. Le staff médical du
club est d'ailleurs en train de travailler dans ce sens, afin de pouvoir
récupérer tout le monde pour le
match du RC Relizane, notamment le
gardien Doukha et le latéral gauche
Khacef, deux joueurs qui ne souffrent
pas de blessures graves, et qui peuvent être remis à temps pour cette
rencontre.
M. A.

Le Nasria veut Harrag pour la saison à venir
Convoité par le CR Belouizdad qui veut s'attacher ses
services en ce mercato hivernal, le milieu de terrain harrachi, Chemseddine Harrag, a officiellement décliné l'offre du
club belouizdadi, faisant savoir au président Mohamed Laib
qu'il ne souhaitait pas jouer au CRB, mais qu'il voudrait plutôt terminer la saison à l'USMH, avant de penser à son avenir. Le joueur qui intéressait déjà les dirigeants du NAHD,
il y a de cela quelque temps, aurait été sondé par le prési-

dent Ould Zmirli, qui a proposé au joueur de rejoindre les
rangs de son équipe à partir de la saison prochaine. Le président nahdiste aurait eu des échos très favorables de la part
du joueur, puisqu'il semblerait que Harrag soit bien chaud
pour rejoindre les rangs du Nasria l'été prochain, sachant
qu'il aura à disputer une compétition internationale, telle
que la coupe arabe avec le Nasria. Affaire à suivre.
M. A.

Alors que la direction
nahdiste s'est
officiellement lancée à
la recherche d'un
attaquant qui viendrait
renforcer les rangs de
leur équipe et apporter
un plus dans un secteur
qui manque d'un joueur
tranchant sur les
couloirs, elle a jeté son
dévolu sur l'actuel
attaquant de l'ES Sétif,
Abdallah Douadji, lequel
se trouve être la cible
prioritaire du club.
Daouadji n'est toutefois
pas la seule cible des
Nahdistes, qui ont
prévu un plan de
secours en cas d'échec
des négociations avec
le boss du PAC,
Kheirredine Zetchi. Le
plan B du Nasria serait
l'ex-attaquant du CR
Belouizdad, en
l'occurrence Adel
Bougueroua. Les
dirigeants nahdistes
espèrent s'assurer les
services de Daouadji
dans les prochaines 48
heures, dans le cas
contraire, ils seront
dans l'obligation de se
tourner vers l'option
Bougueroua, et ce, afin
d'éviter d'être doublés
par une autre
formation.

La coupe
arabe se
déroulera du
21 juillet au 5
août en Egypte

Alors que le Nasria
prendra officiellement
part à la coupe arabe
des clubs champions
qui se déroulera l'été
prochain en Egypte,
l'Union arabe de football
a enfin communiqué la
date exacte de la tenue
de cette compétition,
laquelle aura lieu
officiellement du 21
juillet au 5 août 2017.
Les Sang et Or pourront
ainsi participer à cette
compétition, en
renforçant leur équipe
comme il se doit lors du
prochain mercato
estival. Le Nasria ne
disputera donc pas
cette compétition avec
l'effectif actuel, mais
bien avec une tout autre
formation que la
direction du club doit
composer à partir de la
prochaine période des
transferts.

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

18

www.competition.dz

OM

JSK

Après les 2 matches amicaux face à Mascara et El-Harrach

LES MÉDÉENS
IMPRESSIONNENT
De notre correspondant
M. GRINII

des 25 mètres dont le cuir est allé
mourir dans les filets du gardien harrachi resté pantois (82'). A huit
minutes de la fin, les carottes semblaient bien cuites pour les Harrachis
qui dans un dernier sursaut n'arrivent
pas à mettre en réelles difficultés l'arrière-garde médéenne, qui a bien
résisté et tenu bon jusqu'au coup de
sifflet final de l'arbitre. Il y a lieu de

noter que pour cette joute officieuse, le
premier responsable de la barre technique de l'Olympique de Médéa a aligné la composition suivante :
Lamraoui (Chiker, GB espoir 72'),
Ouchen, Lamara (Zeroual 46'),
Boubekeur, Saâdou, Addadi (Goudjil,
U20, 84'), Gherbi, Boukhenchouche,
Banouh (Bouraoui, un espoir 85'),
Bouchouk (Hafiane, 70'), Rachedi

Plus de peur
que de mal
pour Lamara

Le défenseur latéral gauche,
Nabil Lamara (23 ans), a reçu
un tacle d'un joueur harrachi
qui l'a obligé à ne pas
reprendre en seconde
période, laissant sa place à
Zeroual qui a joué la matinée
devant Mascara.
Renseignement pris : plus de
peur que de mal pour le jeune
Lamara qui pourra prétendre
à jouer le match de reprise
de la compétition.

Le stage d'hiver que les gars du Titteri sont en train d'effectuer commence (déjà) à donner ses fruits bien
que le staff technique continuer de combler les lacunes qui existent dans tous les secteurs de jeu.
Le compartiment sur lequel a
basé son travail le driver médéen, c'est
la défense. Et une chose est sûre, c'est
que la citadelle médéenne face aux
assauts des attaquants harrachis et
mascaréens est restée debout et
infranchissable malgré l'absence d'enjeu. L'autre secteur qui a bien tourné,
c'est celui de l'attaque. Les camarades
de Banouh - auteur d'une prestation
de premier ordre - ont tout démontré
offensivement face aux gars d'ElHarrach. De belles combinaisons de
jeu, des tirs bien cadrés, des passes
brûlantes et d'autres prouesses techniques individuelles dont ont fait
preuve les capés de Slimani au cours
de cette empoignade amicale qui les a
opposés à leurs rivaux d'El-Harrach.
D'ailleurs, ils n'ont pas beaucoup
tardé à ouvrir les hostilités par l'intermédiaire du remuant ailier Banouh
(24'), imité quelques minutes après
par le rapide attaquant Rachedi qui
double la mise (30'). En seconde période, les deux teams en présence se distinguèrent par des contres tout en
essayant de monopoliser le ballon au
milieu de terrain. Et si les Harrachis
ne purent "perforer" le rideau défensif
adverse et revenir à la marque, les
Médéens l'ont bien fait lorsque le
maestro, Salim Boukhenchouche, a
exécuté superbement un coup-franc

(Benaissa 71'). Pour cette confrontation amicale, l'entraineur médéen a
mis dans le bain cinq jeunots en qui il
peut compter à l'avenir bien qu'ils
n'aient pas bénéficié de beaucoup de
temps de jeu. En ce qui concerne le
match amical qui a été joué la matinée
à Médéa face au club cher à Lakhdar
Belloumi, le Ghali de Mascara, le
coach Slimani a fait appel à cinq
joueurs seulement de l'équipe fanion,
les autres, il les a laissés se reposer
pour être aptes à jouer l'autre joute
amicale de l'après midi (même journée) devant l'USM El-Harrach à
Tipasa. Ces cinq joueurs de l'équipe
première que le coach Slimani a retenu pour cette empoignade contre le
club de l'Ouest, le GC Mascara, sont
Ousserir, Bourekba, Roudine, Zeroual
et Benaissa associés à des joueurs qui
sont venus monnayer leur talent à
Médéa, à l'image de l'émigré Oualid
Benali qui a eu le privilège de marquer l'unique but et celui de la victoire de ce match amical, et d'autres
joueurs qui jouent dans les catégories
espoirs et juniors. Après ces belles
prestations des joueurs médéens avec
au bout deux belles victoires (1 à 0 et 3
à 0) aux dépens de deux formations
qui pratiquent un football limpide et
de bonne qualité, on peut dire que les
gars du Titteri, à quelques encablures
de la rentrée des classes, sont impressionnants et superbes. Pourvu que ça
dure !
M. G.

Ghellab quitte
le navire médéen

Comme nous l'avons déjà
mentionné dans l'une de nos
précédentes éditions, l'expensionnaire du NA Hussein
Dey, Abderrazak Ghellab, ne
va pas continuer l'aventure
avec le club phare de la
capitale du Titteri pour le
compte de la seconde phase
de la compétition, car il a
déjà fait ses valises, d'après
une source crédible, pour
prendre la porte et ne plus
revenir. Et ce que corrobore
notre information, c'est que
l'enfant d'El-Eulma ne
s'entraine plus avec le groupe
depuis que le stage hivernal
a commencé. Cela prouve que
le joueur n'a plus envie de
rester à Médéa lui qui n'a été
aligné que rarement tout au
long de ce premier acte du
championnat ! Et c'est à l'AS
Khroub qu'il finira par défaire
ses bagages, ajoute la même
source.

El-Khadra à pied
d'œuvre à Oran
La formation d'El-Khadra se trouve depuis vendredi après-midi à
Oran, précisément à l'hôtel El-Mouahahidine pour effectuer son
stage hivernal qui s'étalera sur une semaine.

Le staff technique, sous la
coupe de Si Tahar CEO, aura
comme objectif de ressourcer
l'équipe qui sera, à compter du 20
janvier prochain, appelée à fournir
davantage d'efforts sur le plan
physique particulièrement, surtout quand on sait que c'est lors de
cette phase retour que les joueurs
ont le plus besoin de faire valoir
leurs qualités physiques, notamment. Aussi CEO et ses assistants
devraient, en premier lieu, préparer convenablement la reprise de
cette seconde manche du championnat, avec, en sus, cette première rencontre du championnat que
l'USMBA devra jouer à El-Harrach
face à l'USMH mais aussi penser

au prochain tour de la coupe
d'Algérie comptant pour les
quarts de finale, une compétition à
laquelle les Bel-Abbésiens commencent à prendre goût. Ainsi, le
staff technique s'est fixé comme
objectif de maintenir la cadence de
la phase aller. Subséquemment,
une préparation à la hauteur des
prochaines échéances s'impose,
surtout que les dirigeants de
l'USMBA ne cessent de clamer
qu'ils feront de la deuxième phase
du championnat une autre étape
pour réaliser des performances à
même de jouer la première moitié
du tableau, d'où les manœuvres
pour recruter encore quatre nouveaux joueurs, un attaquant, un
gardien de but, un défenseur et un
milieu de terrain, comme priorité,
ils devront faire leur baptême du

feu dès la reprise devant l'USMH.
Durant le stage, le staff technique
mettra essentiellement l'accent sur
le volet tactico-technique. Deux
joutes amicales sont au programme, face au MCO et l'ASMO, probablement, pour peaufiner la préparation, travailler les automatismes et apporter les réglages
pour retrouver les repères, et ce,
bien que l'ossature soit stable.
Cependant, et pour qu'il y ait un
équilibre, Si Tahar et ses assistants
ne semblent pas négliger l'aspect
physique qui aura sa part dans le
biquotidien au menu, afin de permettre au groupe de se refaire une
santé et entamer la phase retour
du championnat en force, surtout
lorsqu'on sait que le calendrier ne
sera nullement avantageux pour
les Vert et Rouge.
M. B.

Balegh : «On
travaille
dans de bonnes
conditions»

"On a débuté notre stage
hivernal à Oran dans de
bonnes conditions. On
s'entraîne au stade
Bouakeul. Le groupe travaille d'arrache-pied.
Nous formons un seul
groupe bien solide.
Nous ferons le maximum pour faire une
bonne phase retour.
Nous espérons qu'il y
aura un cadeau en fin
d'année."

Toual : «Il faut
rester soudés»

"Nous sommes à Oran
pour un stage d'une
semaine, nous comptons
bien nous préparer pour
cette phase retour qui
s'annonce très difficile.
Pour cela, une bonne
préparation est nécessaire que ce soit sur le plan
physique ou technicotactique. Il faut rester
soudés pour réussir ce
stage. Nous espérons
faire une phase retour
meilleure que l'aller."

HANNACHI
FAIT LE POINT
Evitant de s’exprimer dans la
presse depuis le dernier match de
la coupe d’Algérie face au Nasr
El-Fedjoudj, le président Hannachi
a choisi notre journal pour faire le
point sur le recrutement. Malgré
tout ce qui a été dit, le président
Hannachi affiche un optimisme
beat avant de confirmer
l’arrivée de l’attaquant du
CSC, Karim Baïtèche.

Un défenseur
oranais
et un attaquant
khroubi
pressentis

Entraînements à Bouakeul

La formation d'El-Khadra, qui a choisi d'effectuer son stage à Oran, assure ses séances
d'entraînement sur le terrain du stade Habib
Bouakeul. La première séance a été effectuée
vendredi en nocturne sous la coupe de Si
Tahar CEO.

Du biquotidien à partir
de samedi

Après la séance de vendredi dernier, dont le
contenu a été très léger, le staff technique de
l'USMBA est passé directement au biquotidien
à partir de samedi matin et ce dans le but
d'augmenter la charge de travail.

Balegh et Lamali ont repris
avec le groupe

Les deux joueurs clés de la formation d'ElKhadra, en l'occurrence, Balegh et Lamali,
viennent de réintégrer le groupe après avoir
boycotté le club durant quelques jours, et ce en
raison d'un problème de contrat pour le premier et de salaire pour le second. Ainsi, le
retour de ces deux attaquants vient de rassurer
les Scorpions qui attendaient impatiemment
de voir cette situation prendre fin.
Le milieu de terrain de l'USMBA, Hendou, a
été contraint par les dirigeants de l'USMBA à
revoir son salaire, jugé "trop élevé" par les nouveaux dirigeants, à la baisse. Ces derniers ont
demandé au joueur, soit de revoir son salaire,
soit de quitter le club. Il semblerait que les
deux parties auraient trouvé un terrain d'entente.

PAR ABDELLAH HADDAD

«Baïtèche signera
aujourd'hui»
«Baïtèche sera notre quatrième
recrue en ce mercato hivernal,
après Sofiane Khelili, Thomas
Izerghouf et Mehdi Benaldjia. Il
signera aujourd’hui son contrat
au profit de la JSK», a indiqué le
président Hannachi. En contact
avec l’ex-pensionnaire de
l’USMA, du CRB et du
NAHD depuis le mois
de décembre dernier,
le
président
Hannachi a attendu
jusqu’à ce que celuici récupère sa lettre de
libération pour finaliser
avec lui. Il n’a pas voulu
entrer en conflit avec les responsables du CSC et c’est
pour cela qu’il a expliqué à
Baïtèche dès le premier contact
que c’est à lui de récupérer sa
lettre de libération.
«El-Guennouni
arrivera demain»
Comme rapporté en exclusivité
par notre journal, le partenaire
de Thomas Izerghouf à Patro
Eisden (Anouar El-Guennouni)
sera la cinquième recrue des
Jaune et Vert en ce mercato
hivernal.
Le
président
Hannachi n’a pas communiqué
le
nom
de
l’équipier
d’Izerghouf, mais il nous a
assuré que l’information donnée par notre journal concernant l’identité de l’émigré
qui ralliera incessamment la
ville de Tizi Ouzou est
juste. «Je vous confirme
que
le
partenaire
d’Izerghouf (Anouar ElGuennouni) à Patro
Eisden sera demain à Tizi
Ouzou. C’est un attaquant qui a d’énormes
qualités et c’est la raison
pour laquelle on a décidé
de l’engager en ce mercato
hivernal», a expliqué le président Hannachi. Après
l’échec des négociations avec
l’attaquant du CAB Karim
Aribi, le président Hannachi
s’est retourné vers la piste des
Franco-Algériens pour renforcer
son compartiment offensif.
S’étant renseigné sur le
p a r t e n a i r e
d’Izerghouf qui lui a

En concertation avec la
direction de l'OM, le staff
technique table sur un
défenseur d'El-Khroub et un
attaquant de l'ASM Oran, qui
ont donné déjà leur aval pour
revêtir le maillot des Orange
et Bleu à l'occasion de ce
mercato d'hiver, dit-on.

Baisse de salaire pour Hendou

7

Recrutement

USMBA

De notre correspondant
MALEK BOUZID

Dimanche 8 janvier 2017

été proposé ce week-end, le président de la JSK n’a pas hésité un
seul instant pour lui envoyer
une invitation. Après avoir
visionné les casettes des matches
de ce joueur, il a demandé à
Izerghouf si son équipier à Patro
Eisden est bon. Celui-ci n’a pas
tarit d’éloges sur son partenaire
dans le club belge en lui déclarant qu’il a d’énormes qualités et
qu’il sera d’un bon apport pour
la JSK.
«On bouclera
le recrutement
avec Baïtèche
et El-Guennouni»
Ceux qui s’attendent à une surprise en ce mercato hivernal
devront attendre l’intersaison
pour que la direction de la JS
Kabylie le fasse. Et pour cause,
avec la signature de Baïtèche et
de l’équipier d’Izerghouf à Patro
Eisden, les dirigeants kabyles
auront épuisé leurs 5 licences. Ils
ne peuvent pas donc recruter
aucun autre joueur même si ces
derniers jours on parle
d’Abdoun, Kerkar, Tiaïba et
Gourmi. Le président Hannachi
que nous avons interrogé sur ce
sujet a été clair dans sa réponse.
«On bouclera le recrutement
avec Baïtèche et El-Guennouni.
On a le droit de recruter 5
joueurs et on le fera», précise-t-il.
«On a recruté selon
nos besoins»
Beaucoup a été dit sur le recrutement réalisé par la direction de
la JS Kabylie en ce mercato
hivernal. Les avis sont partagés,
mais le président Hannachi a
tenu à rassurer les supporters en
affirmant que son recrutement
est étudié. «On a recruté selon
nos besoins. J’espère que les
nouvelles recrues apporteront le
plus attendu d’elles», a-t-il dit. Il
est utile de rappeler que la direction de la JS Kabylie a fait des
mains et des pieds pour recruter
un meneur de jeu en ce mercato
hivernal, mais tous les joueurs
ciblés sont sous contrat. Les
négociations avec Sayoud et
Tabti n’ont pas abouti, mais
Benaldjia a les qualités lui permettant de jouer au poste de
meneur de jeu. S’il retrouve sa
forme optimale, il sera d’un bon
apport pour l’équipe kabyle.
Pour le poste de défenseur cen-

tral, le président Hannachi a
récupéré Khelili. S’agissant de
l’attaquant, il a fait appel à
Thomas Izerghouf et à son partenaire à Patro Eisden et à Karim
Baïtèche.
«On a convaincu
Rial de revenir»
Comme nous l’avons rapporté
dans nos précédentes éditions,
le capitaine Ali Rial n’était pas
chaud pour poursuivre son
aventure avec les Jaune et Vert.
Affecté par tout ce qu’il avait
vécu lors de la première manche
du championnat, Rial avait pris
la décision de raccrocher les
crampons durant cette trêve
hivernale, mais les dirigeants à
leur tête le président Hannachi
ont tout fait pour le convaincre à
honorer son contrat au moins
jusqu’à la fin de l’exercice actuel.
Au sujet de Rial, le président
Hannachi déclare : «On a
convaincu Rial de revenir. Je me
suis entretenu avec lui et tout est
rentré dans l’ordre. D’ailleurs, il
s’entraîne avec le groupe depuis
vendredi après-midi.»
«L’équipe a besoin
de son expérience»
Critiqué sèchement par une partie des supporters durant toute
la phase aller, le capitaine des
Jaune et Vert ne veut pas revivre
le même cauchemar lors de la
phase retour. Le président
Hannachi a trouvé les mots qu’il
faut pour le faire revenir à de
meilleurs sentiments. Il a insisté
auprès de son capitaine pour
qu’il réintègre le groupe, car il
estime que celui-ci peut donner
encore à l’équipe. «L’équipe a
besoin de l’expérience de Rial
pour revenir en force lors de la
phase retour. Rial est à la JSK
depuis bien longtemps et il a
toujours donné le meilleur de
lui-même pour apporter le plus
attendu de lui.»
«J’insiste sur la discipline et la solidarité»
N’ayant pas recruté des stars en
ce mercato hivernal, le président
Hannachi pense que la clé de
toute réussite réside dans la discipline et la solidarité. «La seule
chose sur laquelle j’insiste beaucoup, et plus en ce moment, c’est
la discipline et la solidarité. Ce
n’est pas les noms qui font une

équipe, mais c’est le collectif. Les
joueurs doivent être solidaires
entre eux pour tirer l’équipe vers
le haut. La discipline compte
aussi et c’est pour cela que j’ai
dit aux joueurs que je ne tolérerai aucun écart disciplinaire»,
affirme-t-il.
«On mise sur la trêve
pour revenir en force»
Pas du tout satisfait du parcours
réalisé par son équipe lors de la
première manche du championnat, le président Hannachi espère que ses joueurs seront à la
hauteur durant la phase retour.
Il table beaucoup sur cette trêve
hivernale pour que son entraîneur comble les lacunes relevées
lors de la phase aller. Il déclare
qu’il a mis tous les moyens pour
que son équipe réussisse sa préparation hivernale. «On mise
beaucoup sur cette trêve pour
revenir en force à la phase
retour. Le groupe se prépare
dans de bonnes conditions à Tizi
Ouzou et rien ne devrait l’empêcher à faire de bons résultats lors
de la seconde manche du championnat.»
«Le stage d’Alger
dépendra de la
programmation du
match face au MCA»
Au cours de la discussion que
nous avons eue hier avec lui, le
président Hannachi a tenu à préciser que le stage programmé à
Aïn Benian est toujours maintenu. Il avoue qu’il attend juste
que la Ligue de football professionnel lui communique la date
de la programmation de la rencontre face au MCA pour programmer un stage à Aïn Benian.
«Jusqu’au moment où je vous
parle, la LFP n’a rien communiqué sur la date du déroulement
du clasico face au Mouloudia
d’Alger. C’est pour cela qu’on
préfère poursuivre notre préparation à Tizi Ouzou en attendant
que la LFP nous informe de la
date du match face au MCA. On
veut que notre stage dure jusqu’à la veille du clasico», a
conclu le président Hannachi
qui n’a pas omis de lancer un
appel en direction des supporters pour qu’ils continuent de
soutenir leur équipe et de ne pas
se fier à ce qui se dit çà et là.
A. H.

Baïtèche, 4 recrue
e

PAR N. BOUMALI
L'attaquant Karim Baïtèche portera le maillot
des Jaune et Vert à la phase retour. Il officialisera ce soir son transfert. Il devait récupérer
hier soir ou au plus tard ce matin sa lettre de
libération avant de rejoindre la ville de Tizi
Ouzou pour signer son contrat au profit de la

JSK. Inutilisé au CSC, l'ex-pensionnaire
de l'USMA rejoint la JSK pour relancer sa carrière. Il avait fait parler de lui lorsqu'il était
espoir avec les Rouge et Noir de Soustara,
mais il a connu des hauts et des bas par la
suite. N'ayant pas pu s'imposer au CSC,
Baïtèche n'a pas raté l'occasion d'être sollicité
par le président Hannachi pour lui dire oui. Il a

insisté pour avoir sa lettre de libération quitte
à renoncer à deux de ses mensualités et à
restituer 350 millions de centimes de l'argent
qu'il avait pris à la signature de son contrat
au mois de juin dernier. Les dirigeants kabyles
l'ont aidé financièrement pour qu'il rachète sa
lettre de libération pour qu'il puisse rejoindre
leur équipe en ce mercato hivernal. Baïtèche a

d'énormes qualités, mais il n'a pas réussi avec
le CSC. S'il retrouve son top niveau, il fera certainement parler de lui à la phase retour.
Supporter de la JSK avant d'être joueur,
Baïtèche sait que les supporters kabyles sont
exigeants et qu'il devra faire le maximum pour
être à la hauteur des attentes placées en lui.
N. B.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

JSMB

Plus de prérogatives

pour Adjali
Selon une source proche de la direction,
l'entraîneur adjoint, Lakhdar Adjali, aura plus
de pouvoir à la phase retour.
PAR MOHAMED A.
Engagé par le président
Hannachi après la défaite inattendue concédée à domicile
devant l'O Médéa, l'ex-adjoint
de Nacer Sandjak au MOB
sera impliqué beaucoup plus
dans la gestion de l'équipe à la
phase retour. Même si le
Tunisien Sofiane Hidoussi
reste l'entraîneur en chef, il
sera contraint de consulter ses
assistants notamment Adjali
dans toutes ses décisions. Le
président Hannachi lui a
donné carte blanche à son arrivée à la JSK, mais il n'est pas
vraiment convaincu par son
travail. C'est pour cela qu'il a
fait appel à Adjali, alors que
Hidoussi a déjà un adjoint.
Conscient du danger qui guette son équipe, le président
Hannachi se réunira sans nul

doute avec son entraîneur
avant la reprise du championnat pour lui demander de
prendre en compte les avis de
ses adjoints particulièrement
celui d'Adjali. Autrement dit,
Hidoussi n'arrêtera pas tout
seul le onze titulaire et même
le programme des entraînements sera arrêté en concertation avec l'ex-adjoint de
Sandjak. Les pouvoirs du
Tunisien se rétrécissent et si les
résultats ne suivent pas à la
phase retour, rien ne garantira
qu'il terminera la saison avec
les Canaris. Son contrat court
jusqu'à décembre 2017, mais
au vu de tout ce qui se dit
dans l'entourage du club, il ne
fera certainement pas long feu
chez les Canaris. Les dirigeants ne lui reprochent pas
uniquement le manque de
résultats, mais aussi la gestion

du groupe. L'entraîneur
Hidoussi a eu au moins 3
accrocs avec ses joueurs
depuis qu'il a pris l'équipe en
main. Il avait sanctionné Sebie
Touhami, puis Koçeila
Berchiche avant de s'accrocher
avec Mebarki. Il était allé jusqu'à dire à ses dirigeants qu'il
n'avait pas besoin de ce joueur,
mais le président Hannachi est
intervenu pour lui rappeler
qu'il ne peut pas se permettre
de renvoyer tous les joueurs.
Depuis qu'il a été rappelé à
l'ordre par son employeur,
Hidoussi communique bien
avec ses joueurs. Il ne veut pas
entrer en conflit avec eux pour
ne pas connaître le même sort
que son prédécesseur Kamel
Mouassa.
Collégialité
Dans l'espoir que son équipe

réalise une remontée spectaculaire en championnat, le président Hannachi veut que les
membres du staff technique
travaillent en étroite collaboration. Il ne peut pas se permettre d'évincer le Tunisien de
son poste et comme celui-ci n'a
pas pu trouver les solutions, le
président de la JSK juge qu'il
est impératif que Lakhdar
Adjali bénéficie de plus de
prérogatives. Non seulement il
connaît bien le championnat
algérien, mais les dirigeants de
la JSK estiment aussi qu'il a les
compétences requises pour
tirer l'équipe vers le haut.
Avec la pression qui pèse sur
lui, le président Hannachi est
prêt à prendre toute décision
susceptible de permettre à son
équipe de faire un retour en
force à la phase retour.
M. A.

Le président promet aux joueurs
de leur donner leurs primes
Les poulains de Sofiane
Hidoussi devront percevoir
leurs primes de matches avant
la reprise du championnat prévue pour la fin de ce mois. Ils
ont enregistré un parcours
catastrophique lors de la première manche du championnat,

mais ils tiennent à toucher les
primes de matches qu'ils ont
gagnés. Selon une source digne
de foi, certains joueurs
auraient saisi leurs dirigeants
sur ce sujet et ces derniers les
auraient rassurés en leur
disant que le président

Hannachi compte leur accorder
leurs primes de matches avant
la fin de ce mois. Il envisage
également de leur payer
quelques salaires afin de les
motiver avant la reprise du
championnat. Ils n'ont touché
aucune prime depuis l'entame

«JE RÉPONDRAI À MES
DÉTRACTEURS SUR LE TERRAIN»

KHELILI
:
La concurrence ne

«

me fait pas peur»

Recruté pour relancer la
concurrence dans l'axe, le défenseur Sofiane Khelili ne doute aucunement de ses qualités. Son retour
a divisé les supporters kabyles,
mais l'ancien pensionnaire du CRB
croit dur comme fer qu'il finira par
s'imposer sur l'échiquier des
Canaris. Il a une revanche à
prendre et il est animé d'une grande volonté pour réussir son retour.

Entretien réalisé par
N. BOUMALI
Comment se déroule la
préparation de votre équipe en
ce mercato hivernal ?

On se prépare dans de bonnes
conditions pour la reprise du
championnat. Le staff technique
veut mettre à profit cette trêve
hivernale pour apporter les correctifs nécessaires. Le groupe est

déterminé à revenir en force à la
phase retour et incha Allah on sera
à la hauteur des attentes de nos
fans.

Avez-vous senti un changement
par rapport à la JSK de 2011 ?

Non, je n'ai senti aucun changement. La JSK reste toujours un
grand club et la direction nous a
mis dans de bonnes conditions
pour réussir notre préparation
hivernale. Une bonne ambiance
règne au sein du groupe et je suis
convaincu qu'on fera de belles
choses à la phase retour.

D'aucuns disent qu'il sera
difficile à n'importe quel
défenseur central de prétendre
à une place de titulaire vu que
Rial et Berchiche jouent
ensemble depuis la saison
dernière…

de la saison, mais ils ont collectionné les échecs lors de la
première manche du championnat, ils n'ont pas osé réclamer
les primes des rencontres
contre le NAHD, l'ESS, le CSC et
le CRB.

«LA JSK SERA PLUS FORTE
À LA PHASE RETOUR»

 Islam-Salah

De la
musculation
hier matin

Soumettant ses
joueurs au
biquotidien
depuis vendredi
dernier,
l'entraîneur
Sofiane Hidoussi
a programmé une
séance de
musculation hier
matin. Il a
constaté que
certains
éléments
n'étaient pas au
top physiquement
lors de la
première manche
du championnat
et c'est pour cela
qu'il a augmenté
la charge durant
cette première
phase de
préparation. Les
séances de la
matinée sont
consacrées
exclusivement au
volet physique et
celles de l'aprèsmidi pour le
travail technicotactique. Pour la
journée
d'aujourd'hui, les
joueurs ne
s'entraîneront
qu'une seule fois
avant que le staff
technique ne leur
accorde un jour
de repos pour
leur permettre de
récupérer de tous
les efforts
fournis durant
toute une
semaine.

QUITTE
LA JSK

Le défenseur IslamSalah a décidé contre
toute attente de changer
d'air en ce mercato
hivernal. Il a, en effet,
informé ses dirigeants
de sa décision de quitter
la JSK le week-end
dernier.
Il a mis un terme à son
aventure avec les Jaune et Vert
dans la discrétion la plus totale.
Il aurait évoqué des problèmes
familiaux pour quitter l'équipe
à une semaine de la clôture du
marché des transferts. Son
absence aux dernières séances
d'entraînement n'est pas passée
inaperçue et lorsque nous
avons demandé aux responsables du club les raisons de
son absence, ils nous ont expliqué que c'est lui qui veut partir
et qu'ils ne peuvent pas le retenir contre son gré. Le départ de
l'ancien pensionnaire de l'ASO
n'est pas une surprise puisque
cela fait plusieurs semaines
qu'on a annoncé dans ces
mêmes colonnes qu'Islam-Salah
est à vendre et que le club qui
veut s'attacher ses services
devra se rapprocher de la direction kabyle. Il n'a joué que deux
matches sous le maillot des
Canaris et comme son rendement n'a pas été satisfaisant, le
président Hannachi a décidé de
renforcer son axe central par
Sofiane Khelili. L'arrivée de ce
dernier a précipité son départ.
Islam-Salah se trouve chez lui à
Aïn Témouchent et il ne tardera
certainement pas à annoncer sa
nouvelle destination.
A. H.

«JE FERAI TOUT POUR
M'IMPOSER»

Vous savez, la concurrence ne
me fait pas du tout peur. Au
contraire, elle poussera chacun de
nous à travailler plus pour gagner
sa place. Je crois en mes qualités et
je ferai tout pour m'imposer. En
revenant à la JSK, je savais parfaitement que je serai confronté à une
concurrence féroce. Je suis ambitieux et je ne rechignerai pas à l'effort afin d'apporter le plus attendu
de moi.

Beaucoup a été dit sur votre
forme actuelle au point où
certains ont laissé entendre que
vous avez pris beaucoup de
poids, qu'en est-il au juste ?

En toute sincérité, je ne donne
pas d'importance à tout ça. Je sais
que dans la vie, on ne peut pas
plaire à tout le monde, mais ma
réponse sera sur le terrain.
Autrement dit, je prouverai ce
dont je suis capable sur le terrain.
Je suis animé d'une grande volonté
pour réussir mon retour à la JSK et
je ne rechignerai pas à l'effort afin
d'être à la hauteur des attentes placées en moi. Je me sens bien et je le
prouverai à la reprise du championnat.

Le recrutement réalisé par les
responsables de la JSK en ce

mercato hivernal
n'enthousiasme pas les
supporters, qu'avez-vous à dire
sur ce sujet ?

Il y a une direction en place et
c'est elle qui connaît les besoins de
l'équipe. Tout ce que je peux vous
dire que la JSK sera plus forte à la
phase retour. Que ce soit les
anciens ou les nouveaux, on travaille tous la main dans la main
afin de réaliser les meilleures performances lors de la seconde
manche du championnat.

Pensez-vous que la JSK a les
moyens de jouer sur les trois
fonts ?

On donnera le meilleur de nousmêmes pour enregistrer les
meilleurs résultats possibles. En
championnat, on tentera de tirer
l'équipe vers le haut. La JSK n'est
pas à la place qui lui sied et tout le
groupe est conscient de la tâche
qui l'attend. Pour ce qui est de la
coupe d'Algérie et de la coupe de
la CAF, on fera le maximum pour
aller le plus loin dans ces compétitions. On sait que les supporters
attendent beaucoup de nous et on
fera tout pour ne pas les décevoir.
N. B.

UNE PHASE RETOUR
COMPLIQUÉE
Privés de leurs supporters pour les 2 premières rencontres à domicile lors
de cette phase retour, les Béjaouis n'auront pas la tâche facile pour cette
seconde moitié de la saison.

Dimanche 8 janvier 2017

19

Boukatouh
proposé
Toujours à la recherche d'un défenseur latéral, la direction s'est vue proposé les services de l'arrière gauche de
l'ASM Oran, Boukatouh Hussein. En effet, la direction de
la formation de Yemma Gouraya qui avait entrepris des
discussions avec plusieurs joueurs dans le but de répondre
favorablement à la demande formulée par le coach,
Younès Ifticen, n'a jusqu'à présent pas réussi à aboutir à
un accord. Nous avons appris d'une source proche du
dossier que plusieurs joueurs ont été proposés à la direction, qui a transmis cette liste de joueurs à l'entraineur afin
de faire son choix. A l'heure actuelle, aucun joueur n'a attiré l'attention du coach qui pourrait rendre sa réponse ce
dimanche. Par ailleurs, selon une source, l'arrière gauche
de l'ASM Oran, Boukatouh Hussein a été proposé et son
profil pourrait correspondre aux besoins du coach. En
attendant de connaitre l'identité du 3e joueur recruté
durant ce mercato, la direction aura une semaine pour
conclure.

Reprise
aujourd'hui
à 16h
C'est aujourd'hui dans l'après-midi, que les Béjaouis
retrouveront l'entrainement. Après deux jours de repos
accordé par le staff technique, suite au regroupement d'El
Bez, les hommes de Younes Ifticen, entreprendront aujourd'hui, la préparation pour la prochaine journée de championnat.

Rencontre
amicale face
à l'OS El-Kseur
De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Après avoir terminé la phase aller
sur le podium, alors qu'il y avait certainement moyen de faire mieux, la phase
retour qui se profile à l'horizon pour les
Vert et Rouge, sera sans doute plus compliquée. Avec un calendrier défavorable,
qui va obliger les hommes de Younes
Ifticen à sortir deux fois de suite lors des
24e et 25e journées, il va falloir avoir les
reins solides pour se maintenir parmi les
trois équipes de tête dans ce championnat
au terme des 30 journées. Ainsi et avec
tous ces paramètres, la formation de
Yemma Gouraya devra se montrer à la
hauteur des espérances de son nombreux
public, qui aspire à un retour dans l'élite
du football national. La pression positive
qu'exercent les supporters depuis le
début de la saison sur les joueurs, devra
permettre à ces derniers de donner le
meilleur d'eux-mêmes dans la mesure où
le groupe en place dispose d'énormes
qualités et que les Béjaouis savent très
bien que tout se jouera durant cette
seconde moitié de saison. Afin d'éviter
que l'équipe ne revive les scénarios des
deux derniers exercices, les supporters

doivent se montrer vigilants. Apporter
un soutien indéfectible aux joueurs qui
sont animés d'une bonne volonté et les
pousser à se surpasser sur le terrain. Ces
derniers doivent se montrer fidèles dans
des moments où l'équipe passera par un
passage à vide.
Le groupe en mesure
de relever le défi
La JSMB dispose d'un groupe qui dispose
de ressources nécessaires afin d'atteindre
l'objectif assigné en début de saison.
Même si la tâche ne sera pas facile au vu
des nombreuses équipes prétendantes, la
formation de Yemma Gouraya dispose
des moyens nécessaires afin d'atteindre
ce but. Le groupe qui a été façonné en
début de saison et qui vient de bénéficier
d'une opération de lifting de la part du
coach, Younes Ifticen, est l'un des
meilleurs dans ce championnat de Ligue
2 Mobilis. Ayant défini avec exactitude
les besoins de son équipe pour cette
seconde moitié de saison, l'entraineur de
la JSMB aura renforcé son groupe par un
milieu de terrain créateur, chose qui manquait beaucoup à cette équipe et aussi un
buteur racé, qui a fait ses preuves dans ce
même palier, sous les couleurs du CA

Batna. Avec ces deux arrivées et la dernière carte qui reste à jouer pour le staff technique, nous pensons que la JSMB aura
son mot à dire dans ce championnat.
L'état d'esprit du groupe durant le
regroupement d'El-Bez a permis d'offrir
plus d'assurances au premier responsable
de la barre technique du club.
B. E. Z.

Nous avons évoqué dans notre édition d'hier, l'envie
exprimée par Younès Ifticen, d'organiser un autre match
amical. Nous avons eu la confirmation auprès des responsables du club phare de la Soummam, qui viennent de
programmer une troisième rencontre amicale face à la formation de l'OS El-Kseur. Cette rencontre qui permettra au
coach des Vert et Rouge de se faire une dernière idée
avant le retour à la compétition officielle, se jouera ce
lundi à partir de 16h, au stade de l'Unité Maghrébine de
Béjaia.
B. E. Z.

Benmansour : «On a bien travaillé,
place à la compétition !»
Le défenseur droit des Vert et Rouge qui vient de retrouver la compétition après plusieurs mois de convalescence, suite à une rupture
des ligaments, se montre optimiste pour cette seconde moitié de saison. Après avoir passé une semaine au sein de l'école de préparation
olympique d'El-Bez, Farouk se dit, lui et ses coéquipiers, prêts pour
la phase retour. "Je considère que ce regroupement est une totale
réussite pour nous, dans la mesure où nous avons eu le temps de travailler tous les aspects. Nous avons disputé deux rencontres de préparation et cela a été bénéfique pour nous. Avec le nouvel entraineur,
on apprend une nouvelle méthode de travail et je pense qu'il s'est fait
sa propre idée sur les qualités des joueurs et les manquements de
l'équipe. On sait que la phase retour sera très compliquée.
L'engagement des autres formations nous poussera à donner le
meilleur de nous-mêmes. On doit aborder les rencontres comme des
matchs de coupe en jouant le coup à fond. Notre position au classement nous permet d'espérer et de nous donner à fond."
B. E. Z.

CABBA

Ziad et Boukhari
signent à Bordj

Contre toute attente, deux nouveaux noms
complètement inédits, viennent de signer
officiellement au CABBA. Il s'agit de Hamza
Ziad, ex-pensionnaire du RCA et Redha
Boukhari, ex-attaquant de réserve de l'ASO
Chlef. Recruter pour recruter, telle était la
devise de l'apport du mercato pour lequel
avait opté l'administration du Ahly, déclare
un ancien entraîneur, enfant du patelin. En
effet, les deux nouvelles recrutes n'étaient à
vrai dire que des remplaçants dans leurs exclubs, par conséquent, ils sont loin peut-être
d'apporter le vrai plus dont a besoin une
équipe qui joue l'accession en D1.

Bouaouina : «Djellali
à 90% parmi nous»

avance de salaire de trois mois, alors que
l'administration du club ne lui en a proposé
que deux. C'est pour cette raison que le
joueur a préféré s'éloigner du CABBA et
tenter sa chance ailleurs. Le joueur est peutêtre, pour l'instant, en position de force, en
l'absence de vraies pépites sur le marché
des transferts.

Berramla s'éloigne

Le CABBA en panne Vendredi,
de matchs amicaux une journée sans

L'avocat du club, Me Bouaouina, également vice-président du CA, a déclaré qu'à la
suite des résultats réconfortants de l'IRM de
Djellali, le joueur serait opérationnel à 90%
prochainement et rejoindra les siens.

Tayeb Berramla, qui s'est présenté mercredi au siège du club pour négocier son éventuel transfert au CABBA, ne s'est pas mis
d'accord avec les négociateurs bordjiens pour
adhérer au club des Bibans. Selon nos
sources, l'attaquant oranais a demandé une

Les championnats des clubs amateurs
dont la D2 et l'inter-ligues étant officiellement opérationnels, le CABBA, qui a opté
pour un stage bloqué at-home, a rencontré

d'énormes difficultés pour dénicher des
matchs amicaux pour consolider cette
période de préparation.
Les Bordjiens devront attendre la fin du
week-end, voire le début de semaine, pour
croiser le fer avec une petite équipe locale,
en l'occurrence Nedjim El Achir au stade
du 20-Août 1955 de Bordj Bou-Arréridj.

En raison du tournoi à la mémoire du
défunt Farid Tebbakhi qui se déroulera
toute la journée de samedi, Bira a accordé
une journée de repos à toute l'équipe. L. B.

20

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

À LA UNE

5

Sadi s'est
envolé hier
vers le
Gabon

Le manager de la
FAF, Walid Sadi,
s'est envolé hier en
direction du Gabon,
c'est le premier
éclaireur dépêché
sur place ainsi que
le vétérinaire et le
cuisinier qui vont
aussi rejoindre les
lieux avant le groupe afin de tout préparer sur place,
l'arrivée de la
sélection étant
programmée pour
le soir du 12 janvier en cours.

Berraf et
Raouraoua
à Tchaker

Compétition / PUB

ANEP 25101979 du 08/01/2017 Compétition / PUB

ANEP 25102011 du 08/01/2017

Le match d'hier
s'est joué devant
des gradins vides,
il n y avait pas plus
de 4000 supporters
dans toutes les tribunes, parmi elles
la tribune d'honneur où l'on pouvait
voir le président de
la FAF aux côtés de
Mustapha Berraf le
président du COA,
mais aussi Ammar
Brahmia, ainsi
qu'un haut cadre du
MJS, sans oublier
des gens de l'ambassade de la
Mauritanie en
Algérie.

Papa
Ghoulam
présent

La rencontre d'hier
entre la Mauritanie
et les Verts a eu en
présence du père
de Faouzi Ghoulam
qui a suivi la partie
de la tribune officielle. Papa
Ghoulam a suivi la
prestation de son
fils, titulaire, avec
beaucoup de
stress, on l'a vu
sur une action
tenir la tête entre
ses mains, lorsque
son fiston était
directement impliqué, il a pu suivre
le reste du match
plus calmement
lorsque Mesbah a
fait son entrée.

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

Mandi : «On travaille dur

POUR COMBLER
nos lacunes défensives»

Le défenseur central de l’équipe nationale et capitaine d’un soir est revenu sur la
rencontre face à la Mauritanie. Pour lui, les choses ont été compliquées mais il
préfère retenir le positif de cette rencontre et notamment la victoire et la production
en seconde période. Il a également parlé de son association avec Bensebaïni et fait
savoir qu’il s’était bien senti avec lui.
Entretien réalisé par
ISLAM Z.
Aïssa, une victoire qui a été
difficile et longue à se dessiner
malgré les trois buts marqués.
Quel est votre point de vue làdessus ?

Mon point de vue est exactement
comme celui du coach. On a montré
deux visages durant ce match. On a
fait une première mi-temps qui
n’était pas du tout aboutie. Le
match est arrivé en fin de semaine.
On a beaucoup travaillé durant
cette semaine et notamment sur le
plan physique. On était quelque
peu fatigués. Cependant, cela n’excuse pas tout. L’équipe de
Mauritanie est arrivée en forme et
avait beaucoup de mordant. Les
Mauritaniens nous sont rentrés
dedans. On n’a pas su réagir en première mi-temps.

Que s’est-il passé après ?

On a su réagir en seconde mitemps. On s’est dit des choses qui
n’allaient pas dans le vestiaire, tranquillement, calmement. On est

Aujourd'hui
Sénégal - Libye
en amical

Compétition / PUB

ANEP 23020142 du 08/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 534 du 08/01/2017

À Brazzaville où ils préparent la CAN 2017, les Lions du
Sénégal joueront leur première
rencontre amicale ce dimanche
face à la Libye. Une occasion
pour les joueurs d'Aliou Cissé de
se frotter à une équipe avec des
caractéristiques semblables à
celles de la Tunisie et de
l'Algérie que le Sénégal croisera
dans la poule B de la coupe
d'Afrique des nations. La rencontre face à la Libye aura son

revenus avec de meilleures intentions. On a pu dérouler et développer notre jeu habituel. Ça allait
beaucoup mieux.

Sur ce qu’on a vu sur le secteur
défensif. Faut-il être inquiet de
ce qui attend l’EN au Gabon ?

Non, je ne le pense pas. Ce qu’il
faut savoir, c’est qu’on a très bien
travaillé avec le coach durant toute
la semaine. Après, quand vous dites
le secteur défensif, c’est qu’on a
tous très mal défendu. Il n’y avait
pas que la défense au cours de cette
rencontre. Je pense qu’il faut inclure
toute l’équipe car avant tout, c’est
un travail d’équipe. C’est une
manière de défendre. Nous, on
n’est pas inquiets. On travaille dur,
très dur pour combler ces lacunes
défensives. J’espère qu’on va y arriver. En seconde mi-temps ça a été
beaucoup mieux pour nous. Le
coach nous a donné deux, trois
réglages à faire pour que ça aille
mieux. Ça a marché directement. Je
pense qu’il faudra avant tout faire
attention à nos premières mi-temps
qui commencent mal et qui ne sont

importance puisqu'elle permettra
aussi au sélectionneur sénégalais de mettre en place les schémas tactiques qu'il compte appliquer contre la Tunisie, le
Zimbabwe et l'Algérie avec qui
le Sénégal partage la poule B de
la CAN. Après cette rencontre,
les Lions auront encore l'opportunité de répéter leurs gammes
face aux Diables rouges du
Congo qu'ils croiseront le mercredi 11 janvier.
K. H.

pas abouties. On a du mal à se
mettre dans le match. On ne va pas
s’attarder. On va positiver et on va
voir les choses qui ont marché et
notamment la seconde mi-temps
qui a été très aboutie.

Si on vous dit que vous allez
jouer la CAN avec Bensebaïni,
qu’avez-vous à dire sur cette
association ?

Je pense que cette question est à
poser au coach. C’est lui qui est le
plus indiqué pour faire ses choix. Je
n’ai pas à décider. Moi-même je
dois gagner ma place. Je n’ai pas à
dire si j’aime mieux jouer avec
Hichem ou Ramy.

Mais on parle de l’association…

Sur l’association en seconde mitemps, je pense que ça s’est très bien
passé. Déjà le côté positif, c’est le
fait qu’on n’a pas pris des buts,
c’était le principal. On a su bien
relancer de derrière sans prendre
trop de risques. Ramy est un jeune
joueur mais il est déjà assez mature
dans son jeu. C’est un bon renfort
pour la sélection nationale.
I. Z.

Les
équipements
Adidas de la
CAN
récupérés de
Dubaï

La Fédération algérienne de football a
récupéré la semaine
passée les équipements Adidas que les
Verts porteront lors
de la prochaine coupe
d'Afrique des nations.
C'est le membre du BF
et manager de l'EN,
Walid Sadi,qui s'est
déplacé la semaine
passée à Dubaï pour
réceptionner le lot
d'équipements que
l'EN portera lors de la
CAN gabonaise,
d'ailleurs c'est pour
ça que Sadi était
absent lors de la
réunion du Bureau
Fédéral qui a eu lieu
la semaine passée. Il
est utile de préciser
que l'EN jouera la CAN
avec les habituels
maillots, Adidas n'a
pas encore confectionné le maillot personnalisé tant espéré
par les supporters.
S. M. A.

Ce soir Egypte - Tunisie en amical

Ultime test pour les
Aigles de Carthage
L'équipe nationale tunisienne a entamé depuis vendredi au Caire le troisième
volet de sa préparation, en prévision de sa
rencontre amicale prévue ce soir conte
l'Egypte. Il s'agit du 4e et dernier test des
Aigles de Carthage avant leur participation à la CAN Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 19h qui sera dirigée
par l'arbitre émirati Yacoub Hamadi. Cette
rencontre qui devait initialement se
dérouler au stade du Caire a été délocalisée au stade Essalam plus connu sous l'appellation du stade de la "production mili-

taire" sur décision des autorités locales,
arguant le fait de travaux autour du périmètre du stade du Caire. Le nombre autorisé des spectateurs a été fixé à 10 000 spectateurs pour des raisons sécuritaires.
Abdennour et Lahmar forfait
A cause de légers bobos de santé, Aymen
Abdennour et Hamza Lahmar ne seront
pas de la partie contre l'Egypte. Le staff
technique national tunisien a décidé de les
ménager pour ce match amical.
K. H.

Le coach de
l'AS Roma
confirme
pour Feghouli

PAR KAMEL H.
Cité récemment parmi
les cibles du directeur
sportif de l'OM Andoni
Zubizarreta, le milieu
offensif algérien de West
Ham Sofiane Feghouli
plaît également en Italie,
en dépit de son énorme
raté en coupe
d'Angleterre vendredi
face à Manchester City (05). En effet, selon
plusieurs médias italiens,
l'AS Roma tenterait de se
faire prêter l'international
algérien qui ne disputera
pas la CAN au Gabon. On
parle d'un prêt avec
option d'achat obligatoire
de 12 millions d'euros.
Sofiane Feghouli est sous
contrat avec les Hammers
jusqu'en juin 2019. Hier
matin en conférence de
presse, l'entraîneur de
l'AS Roma Luciano
Spalletti a confirmé
l'intérêt de son équipe
pour Sofiane Feghouli. A
la question concernant le
mercato, l'entraîneur du
club romain a déclaré :
"Aujourd'hui, Feghouli
est une piste, il ne sert à
rien de se cacher puisque
vous (les journalistes)
avez déjà dévoilé l'intérêt
de la Roma pour ce
joueur. Mais cela sera
sans doute compliqué.
Nous y pensons aussi
bien pour remplacer un
joueur que pour renforcer
notre équipe", a assuré le
driver de l'AS Rome. Pour
Feghouli, la perspective
d'évoluer chez le dauphin
de la Serie A pourrait être
une bonne porte de sortie,
tant son adaptation à
West Ham semble
compliquée. Ne prenant
pas part à la CAN, il
devrait bénéficier de
temps de jeu surtout avec
le départ de Mohamed
Salah au Gabon pour
participer avec la
sélection égyptienne au
tournoi continental.
K. H.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

4

USMB

Première

mitigée pour

Belkhiter

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

1er but en sélection
pour Hanni
Pour sa toute première titularisation en équipe nationale,
le pensionnaire d'Anderlecht
aura réussi à se distinguer. En
effet, le joueur, et malgré
quelques difficultés en première période, a réussi tout de
même une bien meilleure
seconde mi-temps. En effet,
plus vif et plus motivé, l'ancien de Malines a réussi à
ouvrir son compteur buts avec
les Verts en parvenant à égaliser en seconde période. Une
bonne chose pour le joueur qui
va prendre encore plus
confiance surtout que Leekens
compte beaucoup sur lui
comme il l'avait lui-même
assuré.

Benmedjber
commissaire
au match

La FAF a désigné Youcef
Benmedjber ex-président de
la ligue régionale de Blida et
candidat potentiel pour la présidence de la ligue interrégions commissaire de la
rencontre d'hier qui a opposé
l'Algérie à la Mauritanie.

Une première pour
Boukhalfa

Promu arbitre international
pour l'année 2017, l'arbitre
directeur Boukhalfa a été mis
dans le bain hier en sa qualité de 4e arbitre du match
Algérie - Mauritanie. Beaucoup
d'observateurs et de spécialistes prédisent pour
l'enfant d'Oran un
avenir radieux dans
l'arbitrage.

Le match s'est joué devant l'une des plus faibles affluences de Tchaker

LE PUBLIC BOYCOTTE

le match et désavoue Leekens
Dans notre édition d'hier, on
faisait savoir que le peuple
voulait être rassuré par son
équipe nationale. Et bien le
moins que l'on puisse dire, c'est
que les supporters de l'EN ont
décidé de boycotter la rencontre.
PAR ISLAM Z.
On savait bien que cette rencontre allait être importante pour les
joueurs et qu'il leur fallait sentir le
soutien inconditionnel de leurs supporters. Cependant, ça n'a pas été le
cas hier au stade Mustapha-Tchaker.
L'enceinte qui n'a jamais été vide pour
un match de l'équipe nationale. Hier,
les fans ont cassé ce mythe puisque le
match s'est joué devant l'une des plus
faibles affluences jamais connues dans
l'OPOW de Blida. Le public n'est certainement pas rassuré et il a décidé de
boycotter la rencontre pour montrer

qu'il n'est pas du tout d'accord par
rapport à tout ce qui se passe actuellement au sein de l'équipe nationale. On
aurait pu croire que tout allait bien se
passer mais force est de constater que
ce n'est pas du tout le cas. Les fans par
leur absence ont décidé de ne pas faire
le déplacement pour suivre la rencontre. Ils ont préféré rester au chaud
chez eux ou vaquer à leurs occupations. Un signe qui ne trompe pas par
rapport à ce que pense le public vis-àvis de ce qui pourrait être fait au
Gabon.
Malgré la gratuité
de l'entrée
La mise en vente des billets a commencé il y a quelques jours de cela.
Cependant, les supporters n'ont pas
accordé la moindre importance à tout
cela et ne se sont pas déplacés pour
acquérir les tickets de la rencontre. Au
final, il a été décidé que l'entrée au
stade allait être gratuite. Malgré cela,
on n'a pas du tout assisté à une gran-

de affluence et cela prouve que le
public n'est pas du tout content par
rapport à la tournure prise par les évènements au sein du groupe EN.

Mécontents, les présents
réclament Medjani
Le public présent espérait voir un bon
spectacle de la part des Verts. cependant, au bout de 20 minutes seulement, les fans ont commencé à huer
puis sont passés directement aux
insultes contre les joueurs, notamment Belkaroui. Ils se sont même mis
à encourager les Mauritaniens le
temps d'un instant. Cependant ce qui
a attiré le plus l'attention, c'est lorsque
les fans se sont levés comme un seul
homme pour scander le nom du capitaine d'équipe, écarté de la CAN, Carl
Medjani. Ces derniers ont remarqué
l'absence d'un vrai leader sur le terrain et n'ont pas cessé de scander le
nom du pensionnaire de Leganes qui
manque à ce groupe.
I. Z.

Abeid prend le poste de Medjani, avec plus de prérogatives

Leekens tient à sa sentinelle…

POUR LE MOMENT
Nous vous en parlions la
semaine passée, ça s'est
confirmé hier, l'entraîneur
national Georges
Leekens songe
sérieusement à
reconduire la stratégie
se basant sur la
présence d'une sentinelle.
PAR SMAÏL M. A.
Hier et sans grosse
surprise, le Belge a choisi de
jouer avec 4 défenseurs
centraux et un joueur
devant eux, juste
derrière le duo
Taïder-Bentaleb, et ce
joueur-là était Mehdi
Abeid.
Dans l'une de
nos dernières
éditions on
vous parlait
comment le
Belge était en
train de mettre
en place son plan pour le
Zimbabwe en se basant sur un
dispositif tactique proche de celui

que Gourcuff avait adopté peu de
temps avant son départ, à savoir le
4-1-4-1.
Plus offensif que
Medjani
A vrai dire, ce schéma choisi par
Leekens était très proche des
schémas d'autrefois, du 4-3-3 très
classique, avec un triangle
inversé, sauf que cette fois les 3
milieux sont tous défensifs, il est
vrai que Bentaleb et Taïder ont
tous les deux une vocation
offensive, mais leur rôle en
sélection a toujours été défensif à
la base, Leekens a donc pensé que
c'est avec ce plan-là qu'il réglerait
le souci défensif qui l'inquiète à
plus d'un titre, mais il a aussi
voulu profiter de la générosité du
joueur de Dijon, ce dernier est
tout différent de Medjani, avec lui
aussi une vocation offensive qui
lui permet de jouer le rôle d'un
libero, cela va-t-il lui suffire pour
gagner sa place ?
Guedioura,
l'autre option
Certes, il reste encore une
semaine avant le début des
choses sérieuses, et ce match
contre le Zimbabwe, mais la
tendance est claire, et elle va vers

une sentinelle durant la CAN,
reste à savoir quelles seront les
observations que retiendra le
coach après le match d'hier et s'il
sera satisfait de la partie d'Abeid,
d'autant plus que ce dernier
n'était pas parfait, si on part du
principe que l'on attendait de lui
un maximum sur le plan
defensif, il était un peu hésitant
et a eu du mal à entrer dans le
match, en témoigne sa perte de
balle qui aurait du coûter un
penalty si l'arbitre malien était un
peu plus proche de l'action, et du
tacle irrégulier de Taïder en
pleine surface.
L'entrée en jeu de Guedioura
peu après l'heure de jeu à sa
place prouve que le Belge n'a
encore rien décidé et se
donne le temps de tout
essayer.
Ce qui est sûr, c'est que le
match du 10 sera une
occasion de confirmer ou de
décider carrément de changer
de plan, leekens a certainement
plus d'un tour dans son sac, on
l'a vu hier avec les variantes
utilisées, une diversité de choix
dont on en aura plus que besoin
face aux adversaires de renom
qui nous attendent à la CAN.
S. M. A.

Titulaire au coup d'envoi de la
partie, le pensionnaire du CA a
connu une soirée où il y a eu du
bon et du moins bon.
Appelé par Georges Leekens
pour faire partie des 23 joueurs qui
feront la CAN, l'ancien joueur du
MCEE avait beaucoup à prouver
au cours de cette rencontre amicale
face à la Mauritanie. D'ailleurs,
Leekens n'a pas attendu longtemps
pour lui offrir sa première cap avec
les Verts. Titulaire sur le flanc droit
de la défense, Belkhiter a connu
une première mi-temps très
délicate à l'image de toute l'équipe.
D'ailleurs, ses montées ont été
infructueuses et il n'a pas pu
apporter le plus escompté. De plus,
les joueurs adverses sont parvenus
aisément à le passer puisque son
côté a été l'une des sources de
danger durant la première période.
Il y a aussi son manque de
coordination avec Ghezzal qui ne
l'a pas du tout aidé au cours de ce
premier half. N'ayant pas pu
apporter le plus escompté au cours
de cette première moitié de la
rencontre, le joueur se devait de
bien se reprendre.
Du mieux en seconde
période
Par ailleurs, l'ancien Eulmi a
débuté la seconde période de la
rencontre avec plus de volonté et
plus de tranchant. D'ailleurs, il s'est
montré à son avantage au cours de
cette seconde mi-temps et a fait
plusieurs montées intéressantes
pour tenter de servir au mieux ses
camarades en attaque. Il a tout de
même été en difficulté sur certaines
phases défensives.
Meftah n'a pas eu
sa chance
Si Belkhiter a eu la chance de
terminer la rencontre, son principal
concurrent, Rabie Meftah, n'a pas
eu sa chance afin de s'exprimer
pleinement au cours de cette
rencontre de préparation. Le
pensionnaire de l'USMA n'est entré
qu'à la 88e minute de la partie et
n'a pas eu le temps nécessaire pour
se montrer et faire valoir ses
qualités. Le joueur devra patienter
encore un peu et espérer avoir sa
chance comme ses concurrents au
cours de la prochaine rencontre
dans deux jours à Sidi Moussa et à
huis clos cette fois. Pour rappel,
durant la conférence de presse
tenue par Georges Leekens, ce
dernier avait assuré qu'il allait
donner la chance à tout son groupe
pour démontrer ce dont il est
capable.
I. Z.

Dimanche 8 janvier 2017

21

BOURAOUI TAPE DANS L'ŒIL DE SLIMANI

Fortas et Achiche ne veulent
pas d'une année blanche

Le jeune stoppeur émigré, Walid Bouraoui, nous a fait savoir qu'il a choisi l'OM
pour donner une autre dimension à sa carrière, mais aussi pour gagner du
temps de jeu.

Match amical contre
les espoirs hier

«Je suis venu en
Algérie pour jouer»
De notre correspondant
AMINE DJAÂFAR
On croit savoir que vous avez
quitté l'USMB pour endosser le
maillot de l'OM, le confirmezvous ?

Effectivement, j'ai décidé de
partir après une longue période
d'attente. Je voulais jouer pour ce
club, mais la direction de l'USMB
n'a pas pu me qualifier durant l'intersaison à cause du problème de
TMS. J'ai pris mon mal en patience et j'ai accepté d'attendre jusqu'au mercato hivernal, mais
puisque le club a été privé de
recrutement, j'ai décidé de tenter
ma chance ailleurs.

Qui a été derrière votre départ
à l'OM ?

Mon agent a contacté l'entraîneur Slimani pour lui proposer
mes services. Cet entraîneur a
exigé que je fasse des tests pour
qu'il puisse se fixer sur mes qualités. J'ai passé les tests et j'ai donné
satisfaction.

Comment jugez-vous les
moyens que possède le club du
Titteri ?

Les deux émigrés de l'USMB, Yacine Fortas et
Samir Achiche, veulent opter pour un autre
club avant la clôture du mercato hivernal. Les
deux joueurs ne veulent pas rater la phase
retour, et ce, pour gagner du temps de jeu,
surtout Fortas qui veut faire ses preuves pour
attirer l'attention du sélectionneur et
rejoindre les rangs de l'EN A'. La situation
critique que vit le club phare de la ville des
Roses a incité les joueurs émigrés à prendre
les devants pour endosser le maillot d'un
autre club qui pourrait leur permettre de
renouer avec la compétition.

La formation de la ville des Roses a joué un
match hier en début d'après-midi contre
l'équipe espoir. Cette joute fut un second test
pour l'entraîneur roumain qui a mis ses
joueurs sous la loupe et essayé de donner
leur chance aux remplaçants, entre autres les
jeunes espoirs qui n'ont pas eu l'occasion de
jouer.
Il y a lieu de rappeler que le premier match
amical contre l'équipe nationale militaire s'est
soldé par une défaite (2 à 0).

Calin a diminué la charge
de travail

Ce club a des moyens et il a de
jeunes joueurs qui veulent réussir.
Moi, j'ai choisi de porter le maillot de
l'OM pour réussir et, pourquoi pas,
attirer l'attention du sélectionneur.

Augustin Calin, l'entraîneur de l'USMB, a
diminué la charge de travail pour permettre à
ses joueurs d'éviter les blessures avant la
compétition officielle prévue le 15 janvier. Le
Roumain, pour mettre Meziane et les autres
dans de bonnes conditions, a décidé de
programmer une seule séance d'entraînement
par jour. En effet, le premier responsable
technique de l'USMB songe déjà au match de
la JSMS qui s'annonce difficile pour les gars
de la ville des Roses.

Avez-vous paraphé votre
contrat ?

Non pas encore, le volet administratif, je l'ai laissé à mon agent.
A. Dj.

ASMO

ASO

De notre correspondant
L. M. AZZI

C'est aujourd'hui
que la formation
chélifienne jouera son
premier match amical
lors de ce stage qu'elle
effectue à Aïn Draham
en Tunisie.

El-Djamîya au grand
complet à Terga

Comme annoncé dans l'édition
parue hier, la formation asémiste s'est
rendue avant-hier à Terga pour un
mini-stage de 5 jours. Depuis vendredi, les gars de M'dina J'dida se trouvent au complexe nommé Dorean
comme l'a indiqué une dirigeant du

club. Le staff technique renforcé par
l'arrivée de Djamel Benchadli a toute
latitude pour disposer de l'ensemble
des joueurs de l'effectif actuel. Selon
une source fiable, les joueurs semblent apprécier les conditions de
séjour dans ce complexe qui accueille
en ce moment le RC Relizane avec qui
un match amical est prévu aujourd'hui sur le terrain du stade de

l'OPOW de Témouchent. Donc, tous
les joueurs formant le groupe d'ElDjamîya se trouvent sur place au
complexe pour un séjour de cinq
jours. L'équipe devra disputer un
second match d'application dans la
journée de mardi prochain, date de
fin de ce regroupement préparatif à la
deuxième partie de la compétition.
L. M. A.

Kherbache : «On repartira sur
de bonnes bases»
Le défenseur Abdelmoumen Kherbache
pense que l'équipe peut redresser la barre
dans la deuxième phase du championnat.
La trêve est tombée à pic pour votre
équipe…
Oui c'est le moins que l'on puisse
dire. Cela dit, la trêve est tombée au bon
moment pour notre équipe. Nous
avions besoin de temps pour revoir nos
plans. Il faut le dire, notre équipe est
appelée à redresser la barre et améliorer
ses résultats et son classement
Justement quel bilan faites-vous de
la phase aller ?
Je pense que la phase aller n'a pas
été terrible pour nous. Notre équipe a
connu des hauts et des bas. Après un
départ difficile, on a réussi à retrouver
nos marques au milieu de la phase
aller. Notre équipe a réalisé de bons
résultats avec une série de six matches
sans défaite. Puis sont venus ces deux
derniers matches dans lesquels on est
passé à côté. Nous avons été battus
contre toute attente chez nous par
l'équipe de Boufarik puis nous avons
perdu à Saida malgré le fait d'avoir été
les premiers à ouvrir le score. Je dois
insister sur ces points perdus à domicile contre le GCM et le WAB, ce sont de
précieux points gaspillés chez nous.

Mais nous ferons tout notre possible
pour rectifier le tir.
Il faudra le montrer au stage de Terga…
Oui, bien sûr ! Déjà cette trêve hivernale nous a permis tout d'abord de
prendre un peu de recul afin de faire le
vide et revoir ce qui n'a pas marché vers
la fin de la phase aller. Après, on va
reprendre avec ce stage qui s'annonce
bien. J'espère que ça va nous donner l'occasion de bien travailler parce que nous
comptons combler nos défauts et revoir
nos plans inch'Allah.
Et reprendre la compétition avec
l'intention de remonter au
classement…
Tout à fait ! Nous sommes
conscients de l'importance de bien travailler pendant la durée du stage et de
notre préparation. Nous devons

reprendre le championnat dans de
meilleures dispositions. Car nous
sommes appelés à nous ressaisir et
pousser notre équipe à reprendre le
chemin des résultats positifs, à commencer par le match contre l'équipe de
Bou Saâda qu'on devra gagner chez
nous inch'Allah.
Selon vous, l'équipe a-t-elle les
moyens pour y parvenir ?
Bien sûr que oui ! Nous avons un
groupe solide avec des joueurs qui
sont tous d'un bon niveau. Ensemble,
on fera notre possible pour redémarrer
sur des bases solides et donner une
force à notre équipe inch'Allah. On
mesure l'importance d'un bon démarrage en championnat. Et c'est sur cette
base qu'on devra aborder la suite de la
compétition.
L. M. A.

Un junior de la JSK à l'essai

Un milieu défensif portant le nom de Samir Chafri est
sur le point de rejoindre l'effectif de l'équipe
asémiste. D'après une source fiable, ce joueur est
issu de l'équipe espoir de la JS Kabylie. Il devra
rejoindre le groupe de Benchadli pour subir un essai
à l'occasion du match amical face au RC Relizane,
prévu aujourd'hui. La même source précise que
l'intéressé est âgé de 20 ans et a évolué avec la
sélection nationale des U20.

Le match DRBT-ASO
aujourd'hui

Fixé en début de stage, ce
match amical a été annulé avant
que les entraîneurs respectifs des
deux clubs, Bouzidi et
Bougherara, ne trouvent un
accord pour organiser cette
joute. Avec l'effectif qui s'est
presque complété suite à l'arrivée de certains retardataires,
l'ASO devrait trouver les atouts
nécessaires pour permettre à son
coach d'avoir une meilleure idée
sur les dispositions de ses éléments même si certains parmi
eux sont toujours absents pour
blessures ou pour des engagements avec l'équipe nationale
militaire, à l'image de Mâamar

Youcef et Semahi. Ayant fait
appel à quelques jeunes de la
réservie, Bouzidi aura donc
d'autres éventuelles idées come
celles de renforcer son effectif
par ces " Lionceaux " tels que
Larbi Aissa ou encore Toutaoui
et Touili. Le premier match de la
phase retour étant proche, les
camarades de Melika sont soumis à un travail physico-tactique
qui devrait leur donner plus de
tonus à la rentrée. Bouzidi qui
est à cheval sur la rigueur, n'a de
cesse d'apporter les correctifs
nécessaires au jeu de l'équipe
qui laissait à désirer et qu'il a
constaté dès son arrivée à Chlef.
Dans un autre registre, le responsable technique ne cesse de
presser les dirigeants quant à
lui dénicher au plus vite un
attaquant de pointe qui pourrait être la grande solution pour
mettre fin au mutisme de la
ligne offensive de l'équipe, dont
le challenge demeure toujours
l'accession.
A. B.

Ziaya intéresse Chlef

Même si la cote de l'ex-avant centre de la JSK est très élevée, la
direction du club chélifien voudrait bien s'attacher les services de Ziaya
dont l'apport pourrait être de qualité si l'on se réfère aux exigences de
la Ligue 2 Mobilis. Pisté par plusieurs clubs, Ziaya est aussi dans le
viseur de Medouar qui l'aurait contacté, mais aucune suite n'a été
divulguée jusque-là.

Les jeunes veulent taper dans l'œil du coach
Ayant accompagné l'effectif en Tunisie, les jeunes réservistes ne
veulent pas rater l'occasion de taper dans l'œil du coach et faire de leur
mieux pour être à la hauteur aux entraînements. Même s'ils savent
pertinemment que les choses sont difficiles pour une équipe jouant
l'accession, les réservistes de l'ASO ambitionnent quand même de
réussir.

Le groupe optimiste

Selon des sources parvenant de Tunisie, les coéquipiers de Meddahi
semblent très optimistes quant à réussir une seconde phase de
compétition après leurs prestations en- deçà des attentes à l'aller.
L'ambiance prévalant lors de ce stage reflète l'optimisme des Chélifiens
que la venue de Bouzidi a boosté encore plus.

www.competition.dz

Dimanche 8 janvier 2017

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22

Sur toute chose
on peut faire
deux affirmations
exactement
contraires.
Protagoras

Citation

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

À LA UNE

Robert Marchand, 105 ans, a réussi son pari de cycliste
Sans frémir ni flancher, le
Français Robert Marchand, 105
ans, a parcouru 22,547 km en une
heure mercredi au vélodrome
national de Saint-Quentin-enYvelines, un record qui doit encore
être homologué par les instances
internationales.
"Ça va bien", a-t-il déclaré après
92 tours de piste, entouré par une
nuée de journalistes, se disant
surpris d'être déjà arrivé. "Je

croyais que j'avais encore des
kilomètres à parcourir, j'aurais pu
aller plus vite", a lancé le
centenaire, à peine essoufflé, qui
avait sensiblement pris de la
vitesse dans les derniers tours.
"Maintenant, j'attends mon
adversaire", celui qui parviendra à
battre son record, dans la toute
nouvelle catégorie du record de
l'heure des plus de 105 ans, a-t-il
plaisanté. Sa performance, pour

être homologuée par l'Union
cycliste internationale (UCI), doit
encore passer le cap des tests
antidopage, qui - si le cycliste est
fidèle à son hygiène de vie devraient être une formalité. Il y a
trois ans, le 31 janvier 2014, il
avait battu son propre record
dans ce même vélodrome en
parcourant 26,927 km en une
heure. Il avait alors largement
amélioré sa performance de 2012,

quand il avait établi, avec 24,251
km, le record des plus de 100 ans,
une catégorie créée pour lui.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

JOUR

2

9

qui aime à
faire mystère

angle

personnes
sottes

cordon pour
rideaux

consacrer

L
E
I
T
N
E
T
O
P
C
T
A
E
R
N

D
I
V
E
R
S
I
O
N
C
R
D
E
E
O

geste de
louveteau
nettoya

D
E
I
S
E
R
E
H
E
S
O
R
L
V
I

A
I
S
O
L
E
R
P
E
R
T
I
B
O
T

possessif

rappel

égalités

dédicaça

5

petit cube

génisse
mythologique

O
P
A
A
V
U
I
C
A
H
O
E
T
T
T

I
E
T
T
S
C
E
E
E
R
M
T
S
A
I

T
N
A
L
E
L
D
B
L
M
C
B
N
N
S

4
7
9
2
5
1
8
6
3

6
5
1
8
3
7
9
2
4

A
A
N
O
E
U
E
E
F
P
O
I
I
T
E

G
L
E
I
I
S
R
O
E
A
U
T
S
E
H

5
6
3
1
9
2
4
8
7
E
I
R
N
T
I
U
E
T
I
T
O
N
S
N

2
8
7
5
6
4
3
1
9

9
1
4
7
8
3
2
5
6
L
T
G
R
O
L
B
O
R
U
S
E
C
A
E

8

armée
médiévale

port en
Méditerranée

grand loch

coule en
Asie

démonstratif

éloigne

4

7

note

avare

11

réservoir
agricole

pot de
laboratoire
coiffure
papale

E
E
A
T
U
R
N
L
A
R
E
N
E
G
F

D
D
O
R
A
D
S
O
R
T
I
L
E
G
E

E
N
E
S
E
N
A
S
I
T
R
U
O
C
M

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
AMATEUR
ARSENIC
BIEN
BRAS
COUPLE
COURTISAN
DELEGATION
DIVERSION
ELECTRODE
ESTRADE
FANTOME
FOULURE
GENERAL
GRENAT
HERESIE
HESITATION

INSTABLE
ISOLER
LION
LOIN
MORT
NARCISSE
NOTOIRE
ONDE
OTITE
PENALITE
POTENTIEL
REVOLTANT
RIVET
RUSE
SORTILEGE
SUSPECT

A

P
A
R
T
I
C
U
L
A
R
I
T
E
S

C

H

C
E
S
C
F
A

E
T
C

R
E
A
L
I
S
E
R
E
N
T

O
E
F
E
R
T
I
L
I
T
E

S
A
I

O
T
I
T
E
S

E
R
S
E
S
N

F
U
I
R

C
T
R

S
E

S
U
E
E
R
S

R
D
A

C
H
U
C
H
O
T
E
Z

S
E
N
S
E

O
G
O

E
D
O
R
I
S
S
O
L
E
R
A
I
T

E
S
E
R
I
N
E
S
O
L
I
D
I
T
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

F A R I D
6 7

8

9 10

G H A Z I

C'est avec un visage plus crispé que d'habitude que
l'entraîneur national s'est présenté hier devant les
journalistes. Certes, son equipe venait de gagner, mais
il savait que la prestation n'avait rien d'une prestation
d'un prétendant pour le titre africain.

«Je cherche
PAR SMAÏL M. A.

éther-sel

fait de vive
voix
peut passer
en courant

danseur
d’opéra

loi sacrée
du silence

essayer

gagne-pain
de détective

5
2
8
6
4
9
1
7
5

un allemand

grand disque
sacré

cours noir

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

«On a failli dans la relance»

2

refuges pour
aliénés

10

3

N
M
N
O
I
L
S
N
T
K
R
V
A
L
A

3

2017
Algérie-Zimbabwe

LEEKENS : «Il y a du pain
sur la planche»

12

allongea
changeait de
poste à

CAN
J-7

se dilatait
la rate

1

9

7
9
2
3
1
6
5
4
8

12

technicien
supérieur

1

9

1
4
5
9
7
8
6
3
2

11

9

reconnaît

8

8
3
6
4
2
5
7
9
1

10

privatif

1 9

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

9

inattendus

4 2
1
5

8

hâtât

petite
quantité

5

8

7

cri de
charretier

inflammation
de l’oreille

7 2

7

6

impôts

Etat des USA

9
1

6

5

tomber

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

3 5

4

baladin

SUDOKU
3
4

3

6

Un fou est en train de pêcher. Le garde arrive
et lui dit :
- Vous savez que c'est interdit de pêcher ici ?
- Je ne pêche pas, j'apprends à nager à mon ver de terre.

4
2

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

Le coach
annonce
un groupe
au complet
dès
aujourd'hui

3

LES MELÉS
PETR
CECH

Le Belge a reconnu qu'il y avait des
soucis défensifs, notamment dans la
relance, il n'oublie pas aussi de lier la mauvaise prestation à la fatigue : "On est en
plein préparation, la Mauritanie a bien
commencé, elle nous a créé beaucoup de
problèmes, notre relance n'était pas
bonne, notre réaction n'a rien à voir avec X
ou Y, on a juste bien travaillé pendant les
5-6 jours passés, il y a de la fatigue, mais le
match nous a permis de préparer le
Zimbabwe, certainement c'est un bon
match d'application."
«Satisfait de la réaction»
Encaisser, puis revenir et gagner en marquant 3 buts, Leekens est plutôt contrent
de la réaction des joueurs : "Je suis assez
satisfait de la manière, surtout que mentalement on est revenus dans le match, c'est
bien des fois de marquer 3 buts, on a encore du boulot à faire, on va essayer ce
deuxième match encore mardi, avant de
partir."
«Ce n'est qu'un match amical,
l'important, c'est le Zimbabwe»
Leekens dit que l'ambiance dans le groupe est bonne, et par ricochet il ne s'attend
pas à une démobilisation après la piètre
prestation d'hier, d'autant plus qu'il s'agissait d'un match amical, il affiche aussi sa
joie de pouvoir récupérer aujourd'hui les
blessés : "Je tiens à vous dire qu'il règne
une terrible ambiance au CTN, personne
ne doute des capacités de l'équipe de réussir, ces matches ne sont qu'amicaux le
plus important ça sera le Zimbabwe, on a
un groupe de 23, il y a des éléments qui
vont revenir de blessures, de fatigue, je
suis ravi d'avoir tous les joueurs demain,
on sera tout a fait au complet."
«On veut jouer à une-deux
touches de balle»

Préparer le Zimbabwe en jouant la
Mauritanie, Leekens pense toujours que
c'est possible, le Belge évoque la méthode :
"C'est pour ça que j'ai opté pour la
Mauritanie, je ne doute pas de nos choix,
on travaille, le plus important c'est le travail qu'on fait, des joueurs qui en ont
envie, de jouer entre les lignes, à unedeux touches de balle, on essaye d'être
prêts pour le Zimbabwe, et n'oubliez pas,
le Zimbabwe c'est une bonne équipe, les
joueurs le savent, ils savent qu'ils doivent
être au top pour gagner. Ce match était
très utile pour nous."
«Comment on aurait
expliqué une défaite aux
supporters ?»
Le déroulement du match aurait
pu être tout autre, n'était la
bonne 2e mi-temps des
Verts, Leekens a cru un
moment qu'il allait
chuter à domicile
avec tout le risque
que cela allait
entraîner : "Pour le
moral, car si on
avait perdu ce
match 1 à 0,
c'est difficile,
comment on
aurait expliqué ça aux
supporters,
aux journalistes, c'est
pourquoi ces
3 buts vont
donner
confiance
au groupe,
je
crois
qu'en 2e
mi-temps,
on a pu jouer
entre
les

la concurrence
et, je veux
aussi la
mentalité, on
doit montrer
qu'on a du
caractère.
En étant en
retard au
score, on ne
doit pas perdre
la tête»

lignes, le mouvement était là, il y a du boulot à faire."
«Belkhiter a fait une bonne
partie»
Tout en refusant de tirer sur Belkaroui, le
coach encense Belkhiter qui a fait un
match correct à droite aux yeux du Belge :
"Jamais je ne fais une analyse sur un
joueur que ce soit en positif ou négatif,
dans ce match, on se cherchait un petit peu
dans la relance, on a cherché trop le ballon
dans le centre, on a vu que sur les côtés il
y avait beaucoup d'espaces, on a bien
parlé à la mi-temps, on a essayé d'ouvrir le
jeu, c'est ce qu'on a fait, mais on peut parler aussi du positif, comme pour Belkhiter
qui pour sa première fois il a fait une
bonne partie, c'est pour ça on a joué un
match pareil, c'est pas aussi décisif, c'est
pour donner confiance à l'équipe, éliminer
le doute et donner beaucoup d'informations, l'essentiel c'est le Zimbabwe, on a un
Ballon d'Or, cette victoire, de quoi donner
confiance au groupe."
«Belkaroui ? Je ne suis pas
là pour tuer mes joueurs»
Encore une fois, Belkaroui est présent
au cœur des critiques, mais le sélectionneur des Verts, refuse de l'accabler, au même moment, il ne
rate aucune occasion d'évoquer
l'absence de Feghouli et
Medjani, u sujet qui
semble lui hanter l'esprit :
"Je prépare 23 joueurs,
et je ne les laisse pas
tomber, Feghouli
hier a perdu 5 à 0,
ça nous fait mal au
cœur, et un jour il
va revenir, parfois
on a des jours
sans, un mauvais jour ne veut
pas dire une
mauvaise saison, Brahimi
aussi a souffert
et il est revenu
au Nigeria, et
il a récupéré
sa place à
Porto, parfois
ça dépend
des petites
choses,
le
mental est
très important pour les
joueurs, moi

je ne suis pas là pour tuer mes joueurs,
mon but c'est de former un groupe prêt de
23 à 25 joueurs pas de 11 titulaires, on ne
doit pas avoir peur de prendre quelqu'un
comme Belkhiter, ce n'est pas un risque,
on veut créer plus de concurrence, et on va
avancer, je suis sûr que certains reviendront après la CAN."
«Les visages déterminés des
joueurs en écoutant l'hymne
national m'encouragent»
Le mental compte beaucoup aux yeux du
driver des Fennecs, d'ailleurs il affiche sa
satisfaction et son optimisme, lui qui
aurait ressenti une grande motivation
dans les visages des joueurs avant le
match : "Je cherche la concurrence, je veux
aussi la mentalité, on doit montrer qu'on a
du caractère, qu'en étant en retard au
score, on ne doit pas perdre la tête,
Quand je vois les visages des joueurs en
écoutant l'hymne national, ça me plaît, on
est sur la bonne route, mais il y a du boulot à faire. On ne va pas recevoir de
cadeaux, mais je sais que mes joueurs vont
tout faire, ils vont donner pas seulement
leurs corps mais aussi leurs âmes, avec
honneur, on ne veut une Algérie de
gagneurs pas de loosers, je ne veux pas
qu'on soit trop sages."
«Maintenant, il faut
apprendre à récupérer
le ballon très haut»
Leekens sait désormais ce qu'il faut apporter comme correctifs en prévision du
match du15 janvier.
Le 10 il aura son 2e et dernier test, et il a
déjà en tête les imperfections qu'il doit corriger, et sans surprise, elles sont en défense : "Si on a peur d'un accident on l'aura, le
choix des joueurs n'est pas facile, le choix
de laisser Carl et Feghouli est difficile,
mais on essaye de créer une atmosphère
positive, on travaille sur la 2e mi-temps,
attaquer on sait le faire, on sait jouer au
foot, il faut savoir défendre. C'est tout le
groupe qui est appelé à le faire, il faut
récupérer le ballon très haut, car on a récupéré le ballon très bas aujourd'hui, il faut
mettre ça dans la tête des joueurs, on veut
une équipe qui ne sait pas seulement jouer
le foot offensif, mais aussi savoir jouer en
bloc, c'est chacun qui doit faire le travail,
chercher le ballon, presser le porteur du
ballon, c'est ce qu'on a fait en 2e mi-temps,
jusqu'ici on a travaillé les balles arrêtées et
ça nous a servi, ça fait plaisir, c'est le fruit
d'un travail, et c'est ce qu'on tâchera de
faire maintenant aussi", conclut-il.
S. M. A.

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

www.competition.dz Dimanche 8 janvier 2017

INTERNATIONALE

À LA UNE

2

23

Rooney

Lewandowski entre un peu
a dit non plus dans
à la Chine la légende !

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

ALGÉRIE
MAURITANIE

3
1

Stade Tchaker
Buts :
Mauritanie : Hassan (18') Algérie :
Hanni (52'), Bounedjah (72'),
Bentaleb (90'+2)
Asselah
Belkhiter
Mandi (cap)
Ghoulam
(Mesbah 81')
Belkaroui
(Bensebaïni 46')
Taïder
Hanni
Bentaleb
Bounedjah
Ghezzal
(Meftah 89')
Abeid
(Guedioura 72')
Ent. : Leekens

Brahim
Soleimane
Denna Mohamed
Taghiyoullah
Diaw El
Mostapha
Abeid Aly
N'Daye Bakary
Diarra Diadie
Yalli Mohamed
Dellan
Elid El Hacen
Soueid Mohamed
Nikss Amadou
Diakhite Ismael
Ent. : Martins

Faible affluence, temps frais,
pelouse en bon état, arbitrage du
trio malien Boubou Traoré-Moriba
Diakité-Baba Yomboliba. 4earbitre, M. Boukhalfa.

Film du match
6' Perte de balle par Taïder,
un joueur mauritanien a été
retenu dans la surface de
réparation, l'arbitre ne siffle pas
penalty.
18' Faute de Belkaroui et
penalty, Hassan le transforme,
contre- pied parfait.
22' Tir dévié de Diakité, on a
frôlé le 0-2.
31' Bounedjah marque de la
tête, mais il est signalé hors jeu.
33' Première belle action
algérienne conclue par un tir peu
dangereux de Taïder.
43' Belle frappe
mauritanienne mais Asselah
dévie en corner.
52' Sur un corner de Taïder,
Hanni reprend d'une talonnade
et égalise pour les Verts.
53' Retourné acrobatique de
Bounedjah en dehors de la
surface qui finit sur le côté
gauche d'Ibrahim Soulemayne.
72' Sur un coup franc de
Taïder, Bounedjah place sa tête
et ajoute le second but.
86' Tir de Belkhiter , bien
détourné par Souleymane en
corner.
90'+2 Sur un bon
débordement de Hanni qui
passe à Bounedjah, ce dernier
trouve Bentaleb qui ajuste un
bon tir et trompe le gardien
mauritanien.

À UNE SEMAINE DE LA CAN

VOUS NOUS

Devant des gradins
tristement vides, la
sélection algérienne s'est
imposée laborieusement
hier à Tchaker face à la
Mauritanie sur le score
de 3 à 1 dans une
rencontre amicale
opposant les deux
sélections.
PAR KAMEL HASSANI

FAITES PEUR

Les Verts ont été méconnaissables en première mi- temps donnant l'impression d'une équipe
empruntée manquant de hargne et
de combativité. Le compartiment
défensif algérien a été encore une
fois le maillon faible avec des
bourdes incroyables de la charnière
centrale. Le duo Mandi - Belkaroui
n'a pas été complémentaire montrant une grande fébrilité.
Beaucoup de maladresses ont été
commises par les deux axiaux incapables d'assurer derrière. Les attaquants mauritaniens ont su profiter
des maladresses de l'arrière-garde
algérienne pour porter le danger
dans le camp algérien. Les
Mourabitounes réussiront à ouvrir
la marque à la 18' grâce à un penalty justifié accordé par le referee

Malien après une erreur monumentale de Belkaroui. On s'attendait à
une réaction des Algériens mais les
joueurs, trop timorés, n'ont rien
montré de bon jusqu'à la fin du
premier half donnant l'impression
qu'ils avaient l'esprit ailleurs.

Bensebaïni apporte
de l'assurance
Constatant les difficultés éprouvées
par la charnière centrale de son
équipe Leekens a effectué un premier changement à la pause en
incorporant Bensebaïni à la place
de Belkaroui. La rentrée du défenseur de Rennes a été judicieuse
puisque ce joueur a vite trouvé ses
repères dans l'axe apportant de l'assurance et du dynamisme à ce compartiment. Contraints de réagir
lors du second half les Algériens
vont prendre le match en main

grâce à une meilleure occupation
du terrain et un jeu porté vers
l'avant. Le but égalisateur inscrit de
fort belle manière par l'excellent
Hanni à la 52' va donner confiance
aux Verts qui vont s'installer dans
le camp mauritanien et mieux
dominer les débats. La rentrée de
Guedioura au milieu de terrain a
stabilisé ce compartiment donnant
plus de liberté offensive à Taïder et
Bentaleb. Devant le manque de
fraîcheur des Mauritaniens la sélection algérienne va prendre l'avantage grâce à une tête de Bounedjah
servi comme à la parade par
Taïder. Cette seconde réalisation
pour les Verts va donner plus de
sérénité aux joueurs algériens qui
vont appuyer sur le champignon.
Leurs efforts seront récompensés
par un 3e but inscrit par Bentaleb
dans les arrêts de jeu après une

belle action collective.

Inquiétant Malgré la victoire
sur le score de 3-1 la sélection algérienne n'a pas été conquérante face
à un adversaire pourtant modeste.
Les Verts n'ont pas donné l'impression d'une équipe rassurante
quelques jours seulement avant
l'entame de la CAN du Gabon.
Beaucoup de lacunes ont été décelées dans le domaine tactique,
beaucoup de déchets ont été relevés dans le jeu de l'EN qui a été
complètement hors du coup en première mi-temps. Heureusement
que les joueurs se sont réveillés en
seconde mi-temps sinon ça aurait
été la catastrophe. En tout cas à une
semaine de l'ouverture du tournoi
continental, Leekens doit revoir sa
copie car l'équipe algérienne n'est
pas convaincante.
K. H.

Il est complètement passé à côté de la plaque

La sale soirée de Belkaroui
PAR SMAÏL M. A.
Le 12 novembre dernier lorsque
l'EN avait essuyé un revers cuisant
contre le Nigeria à Uyo, la rue algérienne
avait fait de lui le plus gros responsable
de la déroute sur le terrain, il s'agit de
Hichem Belkaroui. Hier et pratiquement
2 mois après ce match, le même
Belkaroui est revenu en tant que titulaire.
Hier, il a commencé le match aux côtés
de Mandi, soit la même charnière centrale aligné contre le Nigeria, de quoi faire
peur au petit public qui a pris la peine de
se déplacer hier à Tchaker malgré le froid
dans lequel s'est joué le match.
Belkarouoi avait l'occasion de se racheter
et Leekens a bien voulu la lui donner, il
l'a mis à l'aise dans une configuration
sécurisante avec la fameuse sentinelle et
contre une équipe qui n'a pas le niveau
du Nigeria, mais contre toute attente
l'ancien Harrachi a rejeté ce cadeau, pire
encore il s'est mis tout un public sur le
dos.
Il irrite le public de Tchaker
Hésitant et peu rassurant dans ses
contrôles et même dans sa conduite de
balle, Belkaroui a montré des signes de

malaise depuis le début du match, et vite
il a confirmé cela avec un tacle manqué
qui a donné un penalty aux visiteurs,
une action qui a mis le public de Tchaker
hors de lui, une occasion de se rappeler
aussi d'une des bourdes de Leekens qui a
préféré mettre Medjani à côté et prendre
des joueurs en nette méforme, il a donc
scandé le nom du joueur de Leganés,
tout en demandant le changement et la
sortie de Belkaroui, qui, à ce moment-là,
avait perdu toute envie de continuer le
match.
Il cède sa place à
Bensebaïni… à la CAN
Le défenseur espérantiste n'était donc
pas dans son jour, et il a choisi le mauvais moment pour céder du terrain, car
derrière, il y avait des joueurs qui n'attendaient que le signe du coach pour
prendre les commandes, Bensebaïni en
fait partie. D'ailleurs son entrée a redonné l'équilibre à l'EN et à sa défense, et
l'on se dirige droit vers une charnière
centrale Mandi-Bensebaïni prochainement, à commencer par le match du 10,
et peut-être même à la CAN, Belkaroui a
carrément démissionné, il n'y aura désormais pas de surprise dans l'axe. S. M. A.

Corentin Martins :

«ON SAVAIT
QU'ON POUVAIT
LES SURPRENDRE
DÉFENSIVEMENT»

Le sélectionneur de la
Mauritanie, Corentin Martins,
était assez satisfait malgré la
défaite : "Avant tout, je tiens à
féliciter mes joueurs après leur
prestation. On sait très bien
que l'Algérie est une bonne
équipe. On a joué en tentant de
faire le nécessaire pour les
prendre à défaut. Après, on a eu
une très bonne première mitemps où on les a pris haut. On
savait qu'on pouvait les prendre
dans le dos de la défense.
L'Algérie a fait ce qu'il faut pour
essayer de les mettre en difficulté. Ils ont fait une seconde
période de qualité, ils ont marqué un, deux et trois buts. Mais
ce qui m'a gêné le plus, c'est de
prendre des buts sur coup de
pied arrêté. Il est clair qu'on n'a
pas des joueurs qui jouent à
Naples, Lyon ou encore Dijon."
I. Z.

LE REAL S'IMPOSE

ET ÉGALE LE RECORD
D'INVINCIBILITÉ D'ESPAGNE

Zinédine Zidane et le Real Madrid se sont imposés facilement face à Grenade (5-0), portant à
39 le nombre de matches sans défaite. Ce succès fait du club madrilène le co-détenteur du
record d'invincibilité pour un club espagnol.

Page après page,
Zinédine Zidane continue d'écrire
son incroyable légende : son Real
Madrid a enchaîné samedi contre
Grenade (5-0) un 39e match officiel sans défaite, égalant le record
d'invincibilité en Espagne établi
par le FC Barcelone de Luis
Enrique la saison dernière.
L'entraîneur français a beau répéter que les records ne sont "pas le
plus important", c'est le genre de
jalon qui vous situe un technicien.
Et avec cette "manita" (victoire 50), c'est le genre de récital qui
montre la confiance emmagasinée
par le leader merengue, intraitable lors de la 17e journée du
Championnat d'Espagne. Au
stade Santiago-Bernabeu, le Real
de Zidane a déroulé avec un doublé d'Isco (12', 31'), un but opportuniste de Karim Benzema apparemment hors-jeu (20'), une tête à
bout portant de Cristiano
Ronaldo (27') et un ultime but de
Casemiro (58'). De quoi prendre

le large en tête du classement : le
Real (1er, 40 pts), qui compte par
ailleurs un match en retard,
devance provisoirement de six
longueurs le Barça (2e, 34 pts),
opposé dimanche à Villarreal
(20h45). Surtout, la bande à
Zidane poursuit sa marche triomphale : l'équipe championne
d'Europe et championne du
monde 2016, qui n'a plus perdu
depuis avril dernier, entre dans
l'histoire du football espagnol
comme la formation la plus longtemps invaincue toutes compétitions confondues, à égalité avec le
Barça 2015-2016 (39 matches
consécutifs). Par un clin d'oeil du
destin, c'est d'ailleurs le Real de
Zidane qui avait mis un terme à
la série barcelonaise en avril dernier, avec une victoire retentissante dans le Clasico au Camp Nou
(2-1). Jeudi prochain, le Real aura
l'opportunité de dépasser son
grand rival blaugrana pour s'arroger seul le record d'Espagne en

cas de 40e match sans défaite lors
d'un huitième de finale retour de
Coupe du Roi à Séville (aller : 3-0).

L'ovation à Ronaldo
Cette série d'invincibilité, inédite
dans l'histoire du Real, vient plaider la cause de Zidane pour l'obtention du titre de meilleur entraîneur Fifa de l'année 2016, qui sera
attribué lundi à Zurich. "Zizou",
nommé en janvier 2016, a modestement dit qu'à 44 ans, il avait
encore beaucoup à apprendre et
tout le temps devant lui pour
obtenir un jour ce trophée. A ce
rythme, son équipe peut désormais rêver d'effacer l'incroyable
série de la Juventus Turin
d'Antonio Conte, 43 matches d'invincibilité entre 2011 et 2012, pour
passer à la postérité. De ce match
mémorable hier contre Grenade,
on retiendra aussi la belle ovation
reçue avant la rencontre par
Cristiano Ronaldo (31 ans), qui a
présenté aux supporters du Real

son quatrième Ballon d'Or dans
un Bernabeu retapissé d'affichettes dorées.
Le Portugais en a profité pour
fêter son trophée avec un but de
la tête imparable après un festival
de Marcelo sur l'aile gauche (27').
Soit le 11e but de "CR7" dans cette
Liga, à une longueur derrière le
duo barcelonais Lionel MessiLuis Suarez (12 buts).
Et dans le sillage de Ronaldo, le
Real a signé un monologue à
domicile: bon débordement d'Isco
conclu d'une frappe rasante (12'),
petit pointu de Benzema sur une
frappe repoussée de Modric (20')
malgré un hors-jeu non signalé,
centre de l'intenable Modric poussé au fond par Isco (31') et reprise
de Casemiro au second poteau
sur corner (58').
Bref, un festival offensif et un
nouveau match sans défaite pour
les hommes de Zidane, qui n'en
finissent plus d'être invaincus.
Qui les arrêtera ?

LES DERNIÈRES RÉVÉLATIONS
DANS LE DOSSIER DYBALA
Florentin Pérez, président
du Real Madrid, semble déterminé à recruter Paulo Dybala, attaquant de la Juventus. Cet été,
tous les yeux seront tournés vers
Paulo Dybala. L'Argentin pourrait en effet être au centre d'une
véritable bataille entre le FC
Barcelone et le Real Madrid. Les
Catalans semblent vouloir s'attacher les services du prodige de la
Juventus, mais le président
madrilène Florentino Pérez
aurait fait de son recrutement

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

une priorité absolue. Il voudrait
en effet absolument berner son
grand rival, mais également
acquérir l'un des attaquants les
plus prometteurs de la scène
européenne.
Le Real voudrait
doubler son salaire !
Pour avoir l'ascendant dans ce
dossier, Florentino Pérez serait
prêt à tout. D'après les informations de Sport, le président du
Real Madrid aurait récemment

Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

fait parvenir une offre de contrat
à l'entourage de Paulo Dybala,
dans laquelle il doublerait tout
bonnement le salaire que lui
serait proposé par la Juventus.
L'idée du boss des Merengue est
simple : si La Vieille Dame lui
propose 5M€, lui il en offrira
10M€ et si les Bianconceri vont
au-delà, il continuera à doubler
la mise pour lui offrir un salaire
digne des plus grands. De quoi
convaincre La Joya à quitter
Turin ?

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Avec sa puissance financière
très importante,
le championnat
chinois a fait
l'actualité ces
dernières
semaines en
s'offrant les services d'Oscar
lors d'un transfert à 71,5 millions d'euros et
de Carlos Tevez
avec un salaire
annuel de 38
millions d'euros.
D'après les propos de son
agent, l'attaquant du Bayern
Munich Robert
Lewandowski
(28 ans, 16
matchs et 12
buts en
Bundesliga cette
saison) a refusé
une offre
incroyable provenant de Chine.
"Si Lewy avait
décidé d'aller en
Chine, son salaire aurait été
significativement plus haut
que 40 millions
d'euros, ce qui
veut dire plus
que ce que
Carlos Tévez
gagne", a ainsi
annoncé Cezary
Kucharski.
Encore à un
excellent niveau,
Lewandowski a
décidé de faire
un choix sportif
en poursuivant
sa carrière au
Bayern.

A 31 ans, l'attaquant
anglais est devenu le
co-meilleur buteur de
l'histoire de
Manchester United en
ouvrant le score face à
Reading. 249. C'est le
nombre de buts inscrits par Wayne Rooney
depuis son arrivée à
Manchester United en
2004. Avec ce total,
l'ancien joueur
d'Everton égale d'ores
et déjà une ancienne
légende mancunienne,
Bobby Charlton.
L'ancien international
anglais avait inscrit
249 buts toutes compétitions confondues pour
les Red Devils entre
1956 et 1973. Présent à
Old Trafford cet aprèsmidi, Bobby Charlton a
apprécié et applaudi la
réalisation de Rooney
face à Reading lors des
32èmes de finale de la
Cup. D'après la BBC, le
meilleur buteur de
l'histoire de la sélection anglaise a marqué
la majorité de ses buts
pour MU de l'intérieur
de la surface de réparation (213) et du pied
droit (192).

Guardiola
confirme
la piste
Badstuber

Chicharito
en
doublure
de Cavani ?

En quête d'un
attaquant
confirmé pour
doubler le poste
d'Edinson Cavani,
le PSG pourrait
jeter son dévolu
sur Javier
Hernandez, alias
Chicharito, que
Leverkusen
semble disposé
à céder. Selon
Bild, le Bayer
Leverkusen envisage de se séparer de Javier
Hernandez, alias
Chicharito, cet
hiver. Les dirigeants auraient
fixé le montant
de son transfert
à 25 millions
d'euros. Une
information
démentie par le
club allemand,
mais qui semble
crédible.

Comme nous vous l'indiquions lundi,
Manchester City a ciblé
le défenseur central du
Bayern Munich Holger
Badstuber (27 ans, 1
apparition en
Bundesliga cette saison) pour renforcer son
effectif lors de ce mercato d'hiver.
L'information a été
confirmée devant les
médias par l'entraîneur
des Citizens Pep
Guardiola. "On regarde
si on a une possibilité
de prendre quelqu'un.
Je connais Holger, c'est
un joueur fantastique,
un homme fantastique,
mais c'est un joueur du
Bayern Munich. Bien
sûr, on va donc devoir
parler d'abord avec eux,
avec lui", a lancé le
technicien espagnol.
D'après le Daily Mail, le
prêt de l'Allemand chez
les Skyblues pour la
seconde partie de saison serait en très
bonne voie.

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

24

Il fait le point sur le recrutement

Dimanche 8 janvier 2017

HANNACHI :

ARRET SUR IMAGE

Baïtèche signera
aujourd'hui»

Auteur du 2e but
du Real Madrid contre
Grenade (5-0) hier à Santiago
Bernabeu, lors de la 17e journée
de Liga, Karim Benzema est
désormais le 8e meilleur buteur de
l'histoire du club merengue. Avec 172
réalisations au compteur (116 en Liga,
38 en Ligue des champions, 14 en
Coupe du Roi, 3 à la Coupe du monde
des clubs et 1 en Supercoupe
d'Espagne), l'attaquant français a
dépassé Emilio Butragueño et a
égalé José Martínez
Sánchez, alias Pirri.



Les Chababistes
fiers de Hadj
Mohamed

Hadj Mohamed est le
nouveau patron du CR
Belouizdad. Il faut
dire qu'il n'a pas fait
les choses à moitié
depuis qu'il a
officiellement
succédé à Réda
Malek. Il a tout
simplement raflé
quasiment toutes les
bonnes offres sur le
marché, lors de la
période des
transferts hivernale.
Il a réussi à doubler
tous les clubs qui
convoitaient les
mêmes joueurs que
lui. Cela ravit les fans
du Chabab, qui
semblent peu à peu
retrouver le sourire.
"Hadj Mohamed a tout
pris, il a même
acheté Haddad",
entend-on même dire
du côté de Laâqiba.



Le RCA et l'USMB
interdits
de recrutement

Le RC Arbaâ et l'USM
Blida sont interdits de
recrutement lors de
l'actuel mercato
d'hiver pour n'avoir
pas payé leurs dettes,
a annoncé la
Fédération algérienne
de football (FAF) sur
son site officiel. Les
deux clubs de la
Mitidja sont
convoqués par la
commission de
discipline, ils risquent
une défalcation de
points, précise
l'instance fédérale. La
FAF a relevé le fait
qu'il y avait "
beaucoup de progrès
réalisés en Ligue 2
sauf pour les équipes
du RCA, dont le
montant de la dette
est de 80 millions de
dinars, et l'USMB qui
en compte 27 millions
". Le CA Bordj Bou
Arréridj, l'autre
formation de la Ligue
2 qui risquait
l'interdiction de
recrutement, est
désormais autorisé à
faire son marché
après avoir réglé sa
situation.

«

BENMABROUK

L'Algérie doit réussir quelque
chose de très grand au Gabon»

Alim Benmabrouk, l'ancien international algérien du Matra Racing,
est tellement déçu par la quasi-élimination de l'EN du Mondial 2018
qu'il estime qu'elle a le devoir de se rattraper au Gabon.

Dans son groupe, à la CAN 2017,
l'Algérie affrontera le Zimbabwe, le
Sénégal et la Tunisie, est-ce
abordable ?
Avec l'équipe qu'on a, bien sûr que
c'est abordable. On a une formation
assez solide qui a montré pas mal de
choses, sauf que maintenant on n'est
plus les mêmes. Je ne sais pas si le problème est d'ordre mental ou si c'est à
cause du sélectionneur national ou de
ses choix. Avec les mêmes joueurs, on
réalisait de super résultats il y a
quelque temps, et d'un coup on n'est
plus la même équipe. Donc, je pense
qu'on a une très bonne chance au
Gabon, seulement les joueurs doivent
redevenir ce qu'ils étaient avant. Si on
se fera battre, ce ne sera que par nousmêmes. On a largement le niveau des
équipes qui seront à la CAN, on est
même au dessus, sauf qu'on n'a plus le
visage qu'on devrait montrer.
Le fait de se passer des services de
Medjani et Feghouli peut-il affecter
le moral du groupe ?
Je ne le pense pas, un groupe est justement fait de plusieurs joueurs qui
peuvent être sollicités un jour et remplacés ensuite. Il est vrai que Medjani
est quelqu'un qui a une grosse personnalité au sein du groupe, c'est un rassembleur. Est-ce que le sélectionneur
national pense que la défense n'est plus

Est-ce que l'Algérie peut gagner
cette CAN, a-t-elle l'obligation de le
faire ?
La déception de ne pas participer
probablement au Mondial russe me
fait dire que l'Algérie doit réussir
quelque chose de très très grand au
Gabon.
Qu'entendez-vous par-là ?
Etre au moins dans le dernier carré,
c'est ce qui effacerait un petit peu le
dernier échec. Après ce qu'a montré
l'Algérie ces dernières années, je suis
sur une déception.
la même qu'auparavant et que sans
Medjani elle sera meilleure ?
Personnellement, je ne le pense pas
parce, même s'il avance dans l'âge,
Medjani a un tempérament et une personnalité très importants pour le groupe.
Et Feghouli ?
Le problème, c'est qu'à son poste il y
a beaucoup de choix. Ce sera d'ailleurs
plus embêtant pour le coach de faire les
choix offensifs. S'il avait retenu
Feghouli, il aurait été obligé d'éliminer
un joueur du même calibre. Il est vrai
que Feghouli a rejoué dernièrement,
mais il n'est peut-être pas à 100% de ses
possibilités.

Même si l'élimination n'est pas
encore définitive…
Oui, mais c'est quand même difficile.
Il faudra qu'ils gagnent tous leurs
matches, on peut toujours y croire mais
c'est tout de même compliqué.
Votre favori pour la CAN ?
Ces dernières années, ce sont des
équipes qui n'étaient pas favorites qui
ont gagné la CAN, c'est pour cela
d'ailleurs que je trouve le niveau nettement plus élevé. J'espère que l'Algérie
sera finaliste. Après, je crois qu'il y aura
toujours 3 ou 4 équipes habituelles qui
seront là. Attention tout de même au
Sénégal, qui possède une équipe assez
solide ! Mais, moi, je choisis quand
même l'Algérie !
H. D.

L'AS El-Biar,
une école
ambitieuse
Créé le 5 juin 2016,
les dirigeants du club
sportif de l'AS El-Biar
sont en train de faire
un excellent travail
malgré le peu de
moyens. Le président
Osmani Tarek s'active
pour assurer une
bonne prise en charge
aux deux sections
football et basketball. Les responsables
du club sont
ambitieux et
déterminés.

PLUS DE
PRÉROGATIVES
POUR ADJALI

 «On bouclera le mercato avec El-Guennouni»
 «On a convaincu Rial de revenir» ISLAM SALAH QUITTE LA JSK
www.competition.dz DIMANCHE 8 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4872 ISSN 1111



Séminaire des arbitres
de l'élite

100% de réussite
aux tests
physiques

Le séminaire des arbitres de l'élite
organisé par la CFA a pris fin
vendredi après cinq jours de
travaux. Les 47 arbitres retenus
pour ce regroupement ont suivi des
cours théoriques et pratiques
encadrés par des formateurs
algériens et deux experts
étrangers, le Mauricien Lim Kee
Chong et le Tunisien El Hannachi.
Les referees ont subi les tests
physiques, mercredi dernier, au
stade de Bouira sous la direction
de préparateurs physiques
qualifiés. Les 47 arbitres ont
réussi les tests physiques avec
beaucoup de détermination. Une
réussite de 100% qui montre bien
que les arbitres se sont bien
préparés physiquement pour ce
test important. Les arbitres auront
ainsi le droit d'officier lors de la
seconde phase du championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-7

À UNE SEMAINE DE LA CAN

VOUS NOUS
FAITES PEUR

LEEKENS : «IL Y A DU PAIN SUR LA PLANCHE»

En présence de Kerbadj

Remise des badges
aux arbitres
internationaux 2017

En marge du séminaire des arbitres
de l'élite, la CFA a profité de cette
occasion pour remettre les badges
aux arbitres internationaux retenus
pour l'année 2017 qui représenteront
le pays dans les compétitions
internationales. En présence du
président de la LFP, Mahfoud Kerbadj,
et du président de la CFA, Khelil
Hammoum, les 14 arbitres retenus
(7 directeurs et 7 assistants) ont
reçu leurs badges sous les
applaudissements des présents.

3 1

 «ON A FAILLI DANS LA RELANCE»  «L'IMPORTANT, C'EST LE ZIMBABWE»
MANDI :

«Défendre,
c'est un
travail
d'équipe»



Liste des directeurs
de jeu internationaux

Mehdi Abid-Charef, Saïd Aouina,
Mustapha Ghorbal, Lahlou Benrabah,
Abderrezak Arab, Lotfi Bekouassa et
Nabil Boukhalfa.



Liste des arbitres
assistants
internationaux

Abdelhak Etchiali, Sid-Ali Brahim El
Hamlaoui, Mokrane Gourari,
Mohamed Serradj, Bouabdellah
Omari, Nabil Bounoua et Abbès
Akram Zerhouni



Benouza, Houasnia et
Ayouni honorés

Au cours de la même cérémonie, la
CFA a honoré trois arbitres partis
cette saison en retraite. Il s'agit de
Mohamed Benouza, Farouk Houasnia
et Mme Safia Ayouni.

De notre envoyé spécial en Espagne

Gourmi demain à
Alger pour finaliser
«Impatient de retrouver les Chnaoua»

LES JOUEURS VEULENT JOUER

LE CLASICO AU 5-JUILLET

Chita : «A cause de ma blessure, j'ai raté le Benfica»

EN AMICAL :
USMA 3 - ES SAHEL B 1

1er TEST RÉUSSI
POUR LES
ROUGE ET NOIR
ABDELLAOUI BLESSÉ
À LA HANCHE

Badou Zaki
se livre à
Compétition

«Aller le plus loin
possible en coupe
d'Algérie»

«LE RECRUTEMENT
N'EST PAS CLOS»

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful