EDITO : 15 ANS DEJA !

N°29, novembre 2015

Chers adhérents,
C’était il y a 15 ans! Effectivement en l’an 2000, nous avons décidé de créer Coup
de pouce humanitaire. Nous nous apprêtions à partir au Mali pour faire notre
première mission. Nous essayions alors pour la première fois notre concept d’aller
sur le terrain pour un temps court en petite équipe pour aider un partenaire qui
y œuvrait depuis de nombreuses années. Cette première tentative fut tout à fait
concluante, tant pour l’association partenaire que pour les volontaires, et nous
décidions alors de renouveler l’opération, et envisagions déjà de les démultiplier.
C’est exactement ce que nous avons fait : nous avons maintenu notre concept,
mais avons élargi nos horizons. Horizons géographiques, avec des missions sur
tous les continents. Horizons des projets, avec une diversité accrue des chantiers
à réaliser. Horizons du recrutement, avec des volontaires de toutes les régions, de
différents âges et d’entreprises diverses. Horizons du financement, avec des
partenaires entreprises de plus en plus nombreux sous des formes diverses de
partenariat.
Le chemin parcouru est immense, et nous rend plein d’espoir pour continuer la
route, au moins pour les 15 prochaines années !
Pour ce 15ème anniversaire, nous avons décidé d’une nouvelle maquette du
bulletin, dont la lecture se veut être plus facile, avec des nouveautés, des
témoignages et des photos, mais également avec des focus sur certaines missions
pour que vous partagiez, avec nous, plus en profondeur ce qui se vit dans nos
missions. Bonne lecture !
Gonzague de Pirey, Président

Reconstruction de maisons aux Philippines 3 ans après le passage du typhon Haiyan

ILS SE SONT LANCES |ARMELLE volontaire en Inde-Tallapallem
« C'était pour moi une première mission, quelle expérience bien
riche ! Entre l'accueil chaleureux des Sœurs, les sourires et la
joie des enfants, les liens qui se sont créés entre nous, les
rencontres avec les Indiens, le travail avec les ouvriers, le béton,
les amitiés, les couleurs de l'Inde, la bonne ambiance, l'entraide
et la bienveillance les uns envers les autres, les fous rires, que
de bons moments vécus ! »

ACTUALITES
Ils nous ont aidés cet été
Utsit - Areva - Total - Galderma R&D Talents & Partage - Kering - BNP
Paribas - Cyrillus Verbaudet - Reed
Midem - Gras Savoye - CISCO
Nouveaux partenaires associatifs
Enfants Soleil (Haïti)
Evénements
La Nuit de Coup de pouce|29 avril 16

COUP DE POUCE EN CHIFFRES
270 missions
35 pays
56 partenaires
3 264 départs
1 912 volontaires
132 chefs de mission

NOUS SOUTENIR
Soutenez l’association par vos dons
(déductibles des impôts).
*Adhésion: dès 30€ soit 10€ après
déduction - bienfaiteur dès 76€ soit 26€
*Une mission (hors frais volontaires) :
4000€ soit 1360€ après déduction
*Une journée de mission :
286€ soit 97€ après déduction
Dons en ligne - www.cdepouce.com
ou chèques à l’ordre de
« Coup de pouce humanitaire » à
Coup de pouce humanitaire
Arnaud Schwebel, Trésorier
14, rue Ampère 75017 Paris
NOUS RETROUVER
www.cdepouce.com
Facebook

ZOOM PAYS : HAÏTI – PREMIERE
Haïti fait partie de ces pays qui apparaissent dans les journaux par intervalles
irréguliers, et quand ils font la une c'est souvent pour illustrer le tragique, puis
rapidement ils finissent par être rejetés dans un trou noir de l'actualité. Pour la
première fois, Coup de pouce fait la lumière sur ce pays de l’île d’Hispaniola.
"c'est bien! c'est pas mal!" de plus en plus
abondants au fur et à mesure que le
chantier avançait.

Premier niveau de l’école réalisé cet été

Depuis plus de cinq ans déjà, avec le
tremblement de terre de janvier 2010, Haïti
est dans l'angle mort de l'actualité. Même
les élections du mois d'août n'ont été que
très peu relayées. Heureusement la double
mission Coup de pouce, l'ensemble de ses
volontaires ainsi que les acteurs locaux
étaient là pour donner un coup de
projecteur sur ce pays.
"L'union fait la force" c'est la devise inscrite
lisiblement sur le drapeau Haïtien. Qu'à cela
ne tienne nous nous sommes attelés à
confirmer ce qui s'annonçait être notre ligne
directrice pour ces 15 jours passés à poser la
dalle de béton qui sert de toit au bâtiment
principal de l'école "Enfants Soleil" à
Verrettes, ville de 50000 habitants à 103 km
au nord de Port au Prince.
Durant cette mission nous avons scié, cloué,
décloué, coffré, détordu des torons de tous
diamètres pour mieux les couder, fait des
étriers rectangulaires, carrés et triangulaires
(toute la géométrie y est passée), déplacé ici
ou là (plusieurs ici et autant de là!) des tas,
des monticules de graviers et de sable, sous
le regard approbateur de Charles (notre
chef de chantier) rythmé par ses

Ensuite nous avons posé puis tissé ce grand
tapis de métal (plus de 80 m²) à 2m40 de
hauteur sous un soleil brûlant. Lier des
étriers aux torons n'a plus de secret pour
des mains devenues de plus en plus
expertes en nœuds en 8 simplio ou doublio.
Instant de satisfaction lorsque nous avons
fini le métal, mercredi soir…. Après cette
soirée de Prestige, restait le béton…
En ce jeudi très matinal, une trentaine
d'ouvriers Haïtiens nous avaient rejoints
dans la cour de l'école, pour couler cette
dalle. Le béton, c'est un travail de forçat,
préparer puis envoyer les sceaux de
graviers, de sable, de ciment ou d'eau dans
une bétonnière pétaradante et asphyxiante
à 1,20m de hauteur à un rythme
relativement soutenu, par 34°C, c'est
éprouvant et exténuant. Heureusement, le
regard constamment bienveillant de Wista
(la directrice de l'école) et la pause déjeuner
préparée par Mme David et Rosie nous ont
requinqués. Et puis instant d'émotion quand
à 6h le soir la cour s'est vidée, laissant sécher
le béton.

FOCUS PARTENAIRE
*Enfants Soleil
*Crée en 2008 | devenue en
2009
une
Fédération
d’associations poursuivant les
mêmes objectifs
*Apporte aux enfants déshérités
et à leur famille une aide pour
la santé et pour l’école
*Mène à bien des projets de
développement durable

FOCUS CHANTIER
*Premier chantier Coup de pouce
à l’école Massawist de
Verrettes
*2 équipes | 27 volontaires
*Construction d’une école anti
sismique avec 2 salles de
classes et un étage | école
existante trop petite pour 240
enfants
*Rez de chaussée réalisé cet été
*Nouveaux élèves attendus en
2016 avec la construction de
l’étage

Avec l'achèvement de ce toit et la kermesse
de l'école le vendredi c'est au moins 14 "il
était une fois Verrettes" qui pourront se
raconter. Resteront aussi, de cette mission,
des discussions profondes ou futiles,
matinales et nocturnes, sobres ou moins
sobres, des films et des photos cadrées au
jugé, en somme de la matière pour de la
nostalgie à venir…

ILS L’ONT DIT |GERARD responsable projet pour Haïti, Enfants-Soleil
« Le maître maçon a été étonné par la faculté à s’adapter de chaque membre des groupes, leur capacité à
apprendre aussi vite des gestes qui ne leur sont pas familiers et par leur résistance. Quelques petits bobos
seulement durant le mois : un gros clou dans un petit pied fut le plus grave, mais très bien soigné. »
« En plus d’un remarquable travail réalisé en un mois, nous avons fait des rencontres très intéressantes : un partage
apprécié, une belle générosité et un enthousiasme constant de la part de tous. Des responsables appréciés et
particulièrement au sommet de leur art ! »

ZOOM PAYS : MONGOLIE – 5 MISSIONS AU PAYS DE GENGHIS KHAN
Dormir sous une yourte, construire une école, faire des centaines de kilomètres à
travers la steppe, tuer un mouton en lui écrasant l’aorte, chanter « frère Jacques »
en franco-mongol … vous en rêvez ? Trop tard ! Pour vivre cela, il aurait fallu être
en mission Coup de pouce à Erdenet cet été !
Un mini choc avant d’assister le 1er
septembre à la rentrée de ces petites
bouilles aux joues roses, endimanchées à
grand renfort de couleurs, de motifs et de
froufrous, sous le regard bienveillant de
leurs parents et des autorités locales qui
entonnent en chœur l’hymne national avec
la montée des couleurs. Décidemment, on
ne plaisante pas avec la rentrée !

Rashant, un bidonville coloré

Veille de la rentrée des classes, petit
accident de plomberie à l’école, alors pour
la douche post-chantier, direction le salon
de coiffure du coin de la rue, qui nous
changera
de
la
douche
eau
froide/bassine/bouilloire de tous les jours.
Surprise : une queue interminable avec des
familles au grand complet et des bambins
partout. On ne plaisante pas avec la
rentrée ! C’est douche pour tout le monde
et coupe de cheveux au cordeau pour les
garçons ! La douche chaude est loin d’être
répandue dans ces maisons de bois pourtant
mignonettes et colorées de ce qu’ils
appellent le « bidonville d’Erdenet ».C’est la
famille toute entière qui s’engouffre dans la
cabine pendant trente minutes pour la
somme importante d’un euro, presque le
même prix que le pain. Dans ce curieux
épisode de la douche semi-publique avec
salon de beauté attenant, nous avons eu
l’impression de sentir un condensé culturel
de ce peuple nomade, endurant aux
conditions climatiques les plus dures,
habitué à la vie spartiate de la steppe,
pudique et fier à la fois, mais soudé autour
de la famille et conscient de l’importance de
l’école dans la réussite de ses enfants.

C’est pour eux que se sont succédées cinq
missions pendant deux mois et demi pour
prêter main forte aux ouvriers locaux dans
la construction du premier niveau d’une
nouvelle école maternelle, qui accueillera
dès octobre 2015, soixante nouveaux petits
mongols défavorisés qui n’ont pas encore de
place à l’école. Une construction immense
et inhabituelle pour Coup de pouce, où les
fondations sont creusées au tractopelle et le
béton coulé à la pompe. Mais malgré tous
ces engins un peu déroutants de prime
abord, il restait des coffrages à couper, des
milliers de clous à enfoncer, des milliers de
clous à enlever, des dizaines de brouettes de
sable à monter, des dizaines de milliers de
briques à décharger et à poser, des
centaines de coups de pelle à donner pour
déplacer des tonnes de terre et faire
avancer les travaux le plus possible avant
l’arrivée de l’hiver et de la neige fin
septembre.
Un beau travail d’équipes franco-mongol
sous le regard bienveillant et attentif de
Prosper et Léonard, deux missionnaires
congolais à l’origine du développement de
cette école depuis plusieurs années.

ILS EN ONT BENEFICIE |P. PROSPER responsable du projet école du
bidonville de Rashant à Erdenet
« Faire intervenir Coup de pouce à Erdenet, cela représente un
témoignage fort pour les Mongols. Vous êtes venus pour travailler
à leurs côtés et les aider à améliorer les choses, sans aucune
contrepartie autre que celles du partage et de l’amitié. Grâce aux
valeurs communes partagées au sein du partenariat avec Coup de
pouce, l’entraide, le don de soi et l’humanité, c’est le changement
qui est en marche pour ce peuple en quête d’une nouvelle
identité. »

FOCUS PARTENAIRE
*My Home Kindergarten
*Responsable: Prosper Mbumba
| missionnaire congolais depuis
5 ans en Mongolie
*Œuvre pour les plus démunis en
s’intégrant au sein de la
population dans le respect des
traditions et modes de vie
*Partenaire de CDP depuis 2014|
Rénovation d’une école (150
enfants) et d’une bibliothèque

FOCUS CHANTIER
*Construction d’une école de 400
m² dans le bidonville de
Rashant à Erdenet
*5 missions | juin - septembre |
63 volontaires
*Rentrée scolaire prévue en
décembre 2015
*Construction d’un étage prévu
en 2016

Légende de la photo

LE SAVIEZ-VOUS ?
*Avec 1 564 116 km2 pour
2 754 685
habitants,
la
Mongolie est le pays le moins
densément peuplé du monde.
*Gengis Khan est le fondateur de
l’Empire Mongol, le plus vaste
empire contigu de tous les
temps.

ZOOM PAYS : BURKINA-FASO – EN CLASSE
Douze Toubabous au pays des hommes
intègres pour rénover 3 bâtiments
d’une école regroupant crèche et
classes de maternelles.
Notre équipe de 12 Toubabous a posé sacs,
truelles et pinceaux dans les locaux de
l’école maternelle du Secteur 4 de Bobo
Dioulasso. Trois bâtiments accueillant près
de 100 enfants par classe étaient à rénover:
nous avons poncé, enduit, peint, cloué,
déblayé, bétonné et même refait une
toiture. Notre volonté n’était pas des
moindres mais rien n’aurait été possible
sans nos partenaires de choc : Camille le
chef de chantier qui ne perdait jamais son
enthousiasme, mais aussi Ismaël et Paul : les
peintres toujours prêts à nous donner

FOCUS PARTENAIRE // MISSIONS

6ème chantier à Bobo Dioulasso

de bons conseils et tous les autres qui ont
partagé notre quotidien avec gentillesse et
bonne humeur. De plus, être situés au cœur
de la ville nous a donné l’occasion de fêter
le 14 Juillet à l’Institut Français d’aller
prendre l’apéro dans les maquis, d’aller
danser sur Move Dadass le tube de l’été ou
encore de partager rires et chansons avec
les enfants du centre d’accueil mis en place
par notre partenaire local : Une chance pour
un Enfant.

*Association Une chance pour un
enfant | créée en 2010
*Favorise
les
initiatives
permettant la scolarisation et
améliore les structures de soins
*Partenaire de CDP depuis 2006
| chantiers à Bobo Dioulasso:
Ecole - Hôpital - Rénovation du
service
de
chirurgie
et
d’urologie - Rénovation du
service de néonatalogie Rénovation
d’un
centre
d’hébergement
*1 équipe cet été |Rénovation du
centre scolaire d’éveil et
d’éducation

GALERIE PHOTOS

Côte d’Ivoire - Gonzagueville

Madagascar - Sahantaha

Inde - Tallapallem

Pérou - Andahuyllas

Inde - Rawttakuppam

Philippines - Pilit

Madagascar - Morondava

LES MISSIONS DE L’HIVER 2016
INDE

16 au 30 janvier - 1 mission - construction d’un atelier de tissage
16 au 30 janvier - 1 mission - construction de maisons

PHILIPPINES

2 janv. au 13 fév. - 3 missions - rénovation d’un centre social

SENEGAL

16 janv. au 13 fév. - 2 missions - construction d’un centre social

TANZANIE

2 janv. au 13 fév. - 3 missions - construction d’un bâtiment scolaire

CHILI

2 au 30 janvier - 2 missions - construction d’ateliers pour tisserandes

NICARAGUA

9 au 23 janvier - 1 mission - construction de maisons

PROCHAINE REUNION
*18 mars 2016 I 20h15
Salle Rossini
8 rue de l’Annonciation
75016 Paris

DONS EN LIGNE
www.cdepouce.com

Centres d'intérêt liés