www.competition.

dz

24

Tirage au sort ¼ et ½ finales coupe d'Algérie

Lundi 9 janvier 2017

BENAWSAR
(représentant du CRB) :
«Ce sera du 50/50»

BOULAOUINA
(représentant du CABBA) :
«On aurait aimé jouer
à domicile»

"On aurait souhaité jouer à domicile, mais
le tirage au sort en a décidé autrement. Ce
qui est sûr, c'est qu'on jouera au stade du
20-Août-1955. On va se préparer en conséquence pour cette rencontre qui promet
beaucoup."

LAHLOU (président du
CSA-NAHD) : «On fera
le maximum»

"On est contents d'affronter l'USMBA, un
adversaire qu'on respecte beaucoup. On
entretient d'excellents rapports avec
l'USMBA et je pense que le match tiendra
toutes ses promesses. On fera le maximum
pour se qualifier."

Mansouri (représentant de
l'USMBA) : «Que le fair-play
sorte vainqueur»

"Les deux équipes se connaissent bien, elles
se sont déjà affrontées la saison écoulée en
demi-finales. Notre équipe est en progression et on espère se qualifier, mais le plus
important à mes yeux, c'est le fair-play et la
fraternité."

HAMAR (président ESS) :
«On se méfie de Tébessa»

Tirage au sort des 1/4 et des 1/2 finales

MCA
JSK,
le
choc
Favorable pour le CRB et l'ESS, le NAHD en danger

"Je pense que le tirage au sort nous a
été favorable en jouant à domicile et
devant notre public. On respecte le
CABBA qui joue la montée en Ligue 1
Mobilis. A mon avis, ce sera du 50/50."

"Le football n'est pas une science exacte, on
doit se méfier de l'UST, une équipe que nous
avons battue en 2012. On va tout faire pour
se qualifier, car Sétif aime beaucoup la
coupe d'Algérie. Je dirais aux supporters de
Tebessa qu'ils seront les bienvenus à Sétif."

KHELIF (président UST) :
«On n'a rien à perdre»

"On connaît bien l'ESS qui n'est plus à
présenter. On va jouer à fond nos chances,
car on n'a rien à perdre. La saison passée, on
a joué 4 matches à domicile en Coupe
d'Algérie. Cette année, on a joué deux
matches à l'extérieur que nous avons bien
négociés. J'espère qu'on sera encore au
rendez-vous."

Le tirage au sort des quarts de finale et
demi-finales de la coupe d'Algérie tenu hier au
siège de l'EPTV a donné lieu à des empoignades intéressantes, mais le clasico MCA-JSK
sort du lot compte tenu de l'historique des
deux équipes et la ferveur qui se dégage de
cette confrontation pas comme les autres.
L'autre affiche qui paraît équilibrée et qui va
certainement être disputée sera celle qui opposera l'USMBA au NAHD dans un remake de la
saison écoulée où les deux équipes se sont
affrontées dans le dernier carré au stade du 5Juillet, une rencontre qui a souri aux Sang et
Or qui ont gagné 1 à 0. L'ESS, qui a une longue
histoire avec Dame coupe, accueillera sur son
terrain l'US Tébessa qui avait réussi l'exploit la
saison dernière de disputer les demi-finales.
Enfin, le CRB qui s'est bien repris depuis la
venue de l'entraîneur marocain Badou Zaki
part avec les faveurs des pronostics face au
CABBA au stade du 20-Août-1955 des
Anassers.
cato hivernal. Les supporters de la Mekerra
espèrent que leur team prendra sa revanche
sur un adversaire qui les a battus la saison passée en demi-finales sur un but litigieux.
CRB-CABBA Le CRB, qui a retrouvé une
certaine stabilité depuis l'arrivée de Badou
Zaki à la tête du staff technique, mise beaucoup sur la coupe d'Algérie pour décrocher un
titre. La venue du nouveau président Hadj
Mohamed a donné beaucoup d'espoirs aux
supporters belouizdadis qui commencent à
rêver de la coupe d'Algérie. Les gars de
Laâqiba devront tout de même faire attention
au CABBA, un adversaire solide qui avait éliminé au tour précédent l'USMH.
ESS-UST Les Sétifiens, qui ont une longue
histoire avec la coupe d'Algérie, ont été épargnés par le tirage au sort des quarts de finale
puisque les coéquipiers de Djabou seront
opposés à une formation de DNA, l'US
Tébessa, au stade du 8-Mai-1945. Les hommes
du revenant Madoui partent largement favoris
même si les Canaris ont montré qu'ils savent
voyager.
K. H.

Demi-finales attrayantes

Le tirage au sort du dernier carré a donné lieu à
des affiches qui seront sans aucun doute très
disputées et ouvertes. En effet, le vainqueur du
clasico entre le MCA et la JSK sera opposé au
vainqueur du match ESS- UST, alors que l'autre
demi-finale mettra aux prises le vainqueur de
CRB-CABBA face au vainqueur de USMBA-NAHD. Du
côté des supporters du Mouloudia et du CRB, on
rêve d'un MCA-CRB en finale de l'édition 2017,
alors que les supporters Kabyles pensent que si
leur équipe passera face au MCA, le rêve est
permis. En tout cas, ce ne sont que des
supputations, car toutes les équipes encore en
lice gardent leurs chances intactes d'aller
jusqu'au bout de l'aventure.
K. H.

PROGRAMME 1/4 DE FINALE

31 mars et 1er avril 2017
1. ESS-UST
2. USMBA-NAHD
3. MCA-JSK
4. CRB-CABBA

PROGRAMME DES DEMI-FINALES
14 et 15 avril 2017
Vainqueur 4 contre vainqueur 2
Vainqueur 3 contre vainqueur 1

ILS SE SONT RENCONTRÉS DÉJÀ EN FINALE
MCA-JSK en 2014
CRB-CABBA en 2009.

la bienvenue au 5-Juillet»
Omar Ghrib comme
tous les Mouloudéens est
ravi par le tirage au sort
qui permet au Doyen de
recevoir à deux reprises.
Il affronte la JSK et s'il
passe en demi, il reçoit le
vainqueur du match ESSEST. Ce qui fait qu'il peut
y avoir un MCA-ESS en
demi-finales et dans ce
sens, Omar Ghrib dira :
"On est contents du tirage
au sort. On reçoit à deux
reprises, c'est bien. Ceci

dit, on va se concentrer
sur le premier match qui
est programmé soit le 31
mars ou le 1er avril.
Après, et si on passe au
carré d'as, à ce momentlà on pensera au fameux
match des demi-finales.
Ce qui est sûr, c'est qu'on
reçoit des amis chez
nous. Je dis une chose : la
JSK est la bienvenue au 5Juillet. Ce sera le grand
show entre deux grands
clubs amis. Les fans de la

AÏZEL (représentant du MCA) :

JSK sont les bienvenus
eux aussi au 5-Juillet. "

«Le mieux préparé psychologiquement l'emportera»

"C'est un grand classique entre deux grades équipes d'Algérie. Je pense que l'équipe la mieux
préparée psychologiquement passera. On demande à ce que cette confrontation ait lieu au stade
du 5-Juillet pour permettre aux supporters des deux équipes d'assister à un grand spectacle."

BENABDERRAHMANE (représentant de la JSK) :
«Que le meilleur gagne !»

AU 5-JUILLET»

Benaldjia : «La
JSK n'aura jamais
peur du MCA»

ARIBI, NEZAR
DONNE SA VERSION

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

GHRIB : «La JSK est

jamais peur du MCA»

«On veut affronter la
JSK dans le temple»

Il s'illustre déjà

www.competition.dz LUNDI 9 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4873 ISSN 1111

USMBA-NAHD Ce choc entre deux
équipes de la Ligue 1 Mobilis s'annonce passionnant et ouvert, même si l'USMBA jouera
sur son terrain fétiche du stade du 24-Février1956. Les hommes de CEO, qui avaient réussi
à éliminer le RCR et l'USMA, vont tout faire
pour continuer l'aventure, mais leur mission
ne sera pas facile contre une formation du
Nasria coriace qui s'est bien renforcée au mer-

«La JSK n'aura

Mouassa :

Ghrib : «La JSK est
la bienvenue…

CRB-CABBA ESS-UST USMBA-NAHD

MCA-JSK Ce clasico va certainement drainer la grande foule au stade du 5-Juillet compte tenu de son enjeu et l'engouement des supporters des deux équipes qui se sont se rencontrées lors de la finale de la coupe de 2014 au
stade Tchaker de Blida et c'est le Doyen qui
l'avait remporté aux TAB. Le Mouloudia
d'Alger, qui avait décroché sa 8e couronne en
2016, compte aller jusqu'au bout cette année,
mais pour cela, il doit passer l'écueil des
Canaris du Djurdjura. De leur côté, les jaune et
Vert, qui ont loupé leur première partie de la
saison, misent beaucoup sur la coupe
d'Algérie pour sauver leur saison. Mais avant
ce rendez-vous des quarts de finale, les deux
équipes vont croiser le fer pour la première
journée de la phase retour.

BENALDJIA :
"Le MCA ou une autre équipe,
on jouera pour la qualification.
Que le match se joue à
Bologhine ou au 5-Juillet, on
donnera le meilleur de nousmêmes pour passer l'écueil du
MCA. Incha Allah, on
décrochera le billet qualificatif
pour les 1/2 finales. Certes, on
aura affaire à un adversaire
coriace, mais le MCA ne fera
jamais peur à la JSK qui est un
grand club aussi. Nos chances
d'aller en 1/2 finales sont
intactes et on les défendra
crânement pour faire plaisir à
nos fans."

MCA-JSK : LE CHOC

"Ce sera une grande bataille entre deux équipes qui se connaissent bien. Les deux équipes
ambitionnent de gagner. Ce sera une fête du football et que le meilleur gagne."

«On signera tous
les papiers pour
assurer que
Mansouri retourne
au PAC après
18 mois»
Par ailleurs, au sujet des
recrues, Omar Ghrib après
sa rencontre hier avec
Zetchi, il nous dira : "J'ai
proposé une formule à
Zetchi. Ça ne concerne
pas l'argent. Zetchi veut
des garanties pour que
son joueur revienne au
PAC après 18 mois, et
pour cela, on signera tous
les papiers pour assurer
que Mansouri retourne au
PAC après 18 mois. On
comprend ce que veut
Zetchi et pour nous, il est
clair que Mansouri restera

avec nous pendant 18
mois et pas plus. On est
en train de tout faire pour
assurer les services de ce
joueur. Pour ce qui est de
Gourmi, on l'attend dans
l'après-midi de lundi pour
signer." Omar Ghrib veut
s'offrir les services de
Mansouri ainsi que de
Gourmi pour renforcer les
rangs mouloudéens afin
que le Doyen se présente
sur tous les fronts avec
l'artillerie lourde pour
réussir ses objectifs. Car,
avec ce tirage, le Doyen a
toutes les chances de se
retrouver en finale et les
Mouloudéens rêvent déjà
de la 9e. Mais pour cela, il
faut passer le test contre la
JSK et celui des demifinales pour voir qui animera la finale cette saison.
A. Z.

Il a lessivé ses camarades à la mi-temps

CAN MBOLHI SONNE

2017
Algérie-Zimbabwe

LA
RÉVOLTE
CELUI QUI NE VEUT PAS SE

J-6

“ BATTRE N'A QU'À PARTIR”
«Vous n'êtes ni sérieux ni appliqués, une attitude vraiment indigne»
«On n'a pas besoin de joueurs qui jouent à l'économie»

KACEM :

«On fera tout
pour aller
en finale»

Le milieu de terrain du
Mouloudia d'Alger, Mehdi
Kacem, estime que le tirage de
la coupe d'Algérie était clément
pour son équipe. Le FrancoAlgérien croit dur comme fer
que le Mouloudia a des fortes
chances pour atteindre encore
une fois la finale du 1er mai
prochain : "Avant le tirage, on a
souhaité de jouer le quart de
finale à domicile, notre vœu a
été exaucé et incha Allah on
fera tout pour passer le cap de
la JSK. J'avoue que ça ne sera
pas une partie de plaisir car
les Kabyles feront tout pour se
qualifier mais le fait qu'on
jouera dans notre jardin
préféré, la JSK n'aura aucune
chance d'autant plus qu'on sera
soutenus par nos chers
supporters qui vont nous
pousser vers la victoire. Pour
ce qui est des demi-finales je
ne peux rien avancer car il faut
d'abord battre la JSK ensuite
penser à cette demi-finale, et
ce, peu importe l'adversaire."

RETROUVEZ LA RUBRIQUE NESS M’LAH NESS Q’BAH EN PAGE 23

Algérie-Mauritanie ACTE 2

SLIMANI-BRAHIMI-SOUDANI

TITULAIRES

MAHRe EZ JOUEPRSA
LA 2 MI-TEM

A J-6 du Zimbabwe : 3-5-2 ou 4-1-4-1 ?

Leekens, faut bien que tu tranches !

BENKABLIA AFFICHE
SES AMBITIONS

BOUGUEROUA PLUTÔT
QUE BOULEMDAÏS ?
Hamzaoui se rapproche

www.competition.dz

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

À LA UNE

2

23

ARRET SUR IMAGE

Leekens alignera son équipe-type demain face à la Mauritanie

Sans
commentaire

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

BRAHIMI, SLIMANI

ET SOUDANI D'ENTRÉE

Mahrez jouera la deuxième période
PAR ASMA H. A.
Contrairement au premier match des Verts face à la
Mauritanie où Georges
Leekens a aligné plusieurs
joueurs habituellement remplaçants, à l'image de Hanni,
Bounedjah et Ghezzal, demain
lors de la deuxième joute amicale qui aura lieu à huis clos au
Centre technique de Sidi
Moussa, le coach compte cette
fois-ci aligner l'équipe qui
devra débuter la rencontre face
au Zimbabwe dimanche prochain à Franceville. Ainsi, Raïs
Mbolhi devrait retrouver sa
cage et être titulaire pour ce
match d'application. Dans l'axe,
on s'attend à un petit remaniement suite à la piètre prestation
de Hichem Belkaroui, puisque

Ramy Bensebaïni devrait être
reconduit aux côtés de Aïssa
Mandi. Sur le côté droit,
Belkhiter devrait lui aussi
conserver sa place, même s'il
n'est pas exclu que le coach
national fasse jouer Rabie
Meftah une mi-temps lors de
cette confrontation. Faouzi
Ghoulam, et comme de coutume, jouera sur le flanc gauche.

La grosse
interrogation : une sentinelle ou trois axiaux ?
Mais la grosse interrogation
que se pose toujours l'ancien
sélectionneur des Aigles de
Carthage concerne la sentinelle.
Est-ce que Mehdi Abeid occupera encore une fois ce poste,
ou est-ce que Leekens choisira
de revenir à un 3-5-2 classique

en alignant un troisième axial.
A ce moment-là, il n'est pas
écarté de voir Aïssa Mandi
revenir au milieu de la défense,
Bensebaïni à gauche, et Meftah
comme axial sur le côté droit.
Une alternative plausible mais
toujours à l'étude à un peu plus
de 24 heures du match. Pour
ce qui est du milieu de terrain
défensif, pas de changements à
ce niveau, puisque Saphir
Taïder et Nabil Bentaleb se
chargeront de la récupération.
Par contre, offensivement, est
prévu le retour de Yacine
Brahimi en grande forme en ce
moment avec son club du FC
Porto. Larbi Hilal Soudani, lui
aussi sera titulaire comme
d'ailleurs le buteur des Verts,
Islam Slimani. Le meilleur
joueur africain, Ryad Mahrez

en l'occurrence, devrait, lui,
être incorporé en seconde
période à la place de Soudani.
Bien évidemment, il n'est pas
exclu que le sélectionneur des
Verts fasse des changements au
cours du match, selon l'évolution de la rencontre et le score,
bien sûr. Mais le grand objectif
de cette ultime rencontre sera
bien évidemment de tenter de
corriger les lacunes et peaufiner la cohésion deux jours
avant le départ pour le Gabon
et cinq jours seulement avant le
premier rendez-vous face au
Zimbabwe. Georges Leekens
pourra-t-il réaliser cet exploit
de tout remettre en ordre lors
de cette ultime joute ? Réponse
dimanche prochain.
A. H. A.

LE PRÉSIDENT ABDELAZIZ BOUTEFLIKA
FÉLICITE RIYAD MAHREZ
«Votre sacre est un honneur pour la patrie»
Le président de la
République, Abdelaziz
Bouteflika, a félicité hier l'international algérien, Riyad
Mahrez, après son sacre
comme meilleur joueur africain
2016 lors de la cérémonie de
remise des trophées des GloCAF Awards, organisée jeudi
soir dans la capitale nigériane
Abuja. "C'est avec intérêt et
fierté que j'ai suivi ainsi que
tous les Algériens, férus de
football, votre victoire méritée
et votre couronnement attendu
en tant que meilleur joueur
africain 2016, sacre dont les
Algériens s'enorgueilliront
longtemps", a écrit le président
de la République dans son
message à Mahrez. "Votre
sacre, qui est un honneur pour
votre patrie, est une reconnaissance de la distinction de nos
jeunes dans divers domaines et
une récompense pour votre art

Lundi 9 janvier 2017

de jeu, votre discipline et votre
assiduité", a indiqué le chef de
l'Etat, ajoutant à l'adresse du
joueur "ce sacre sera incontestablementune motivation pour
persévérer dans vos efforts et
briller davantage". "En mon
nom personnel et au nom des
de tous les Algériens, que vous
avez rendus heureux, je vous
remercie et vous félicite et à
travers vous, tous les sportifs
algériens en vous assurant tous
de mon soutien et de mes
encouragements continus pour
vos efforts et pour les exploits
que vous offrez, à chaque occasion sportive, à votre pays",
poursuit le président de la
République.
«Persévérez et tâchez
de donner le meilleur
de vous-même»
Le président Bouteflika n'oublie pas de passer un message

qui concerne la CAN, en évoquant la persévérance, et rappelant à Riyad et ses équipiers
que les espoirs du peuple sont
fondés sur eux, et que les
regards sont rivés sur eux : "A
chaque compétition nationale,
régionale ou internationale, les
regards de votre peuple sont
rivés sur vous et ses espoirs
fondés sur vous car chaque
succès que vous remportez est
un succès pour lui et chaque
victoire que vous obtenez est
une source de fierté pour lui.
Persévérez et tâchez de donner
le meilleur de vous-même", a
conclu le Président
Bouteflika.Rappelons que
Mahrez a été ménagé avanthier contre la Mauritanie, il
devrait réapparaître dans le
onze demain lors du 2e et dernier match de préparation
avant la CAN.
S. M. A.

COMMUNIQUÉ

 Séance légère

ILS ONT
BÉNÉFICIÉ
D'UNE SORTIE
HIER SOIR

Les
joueurs
ont dîné
au Tantra

En stage
depuis le 2 janvier dernier, les
Verts ont bénéficié de leur
première et
dernière sortie
lors de ce
stage de préparation à Sidi
Moussa hier en
début de soirée. Ainsi, le
lendemain du
premier match
amical face à
la Mauritanie,
Mahrez et ses
coéquipiers ont
eu donc droit à
un dîner au
restaurant
Tantra à Riadh
El-Feth. Une
sortie qui avait
pour but de
permettre aux
joueurs de
décompresser
un peu avant
de rentrer dans
le vif du sujet,
à savoir la dernière ligne
droite avant
l'entame de la
compétition et
le voyage pour
le Gabon,
ce jeudi.

L'Amicale des anciens internationaux de football
(AAIF) félicite Riyad Mahrez, suite à sa nomination
méritée de "meilleur joueur Africain de l'année", et
lui souhaite d'autres succès, avec son club et notre
Pour l'amicale
chère équipe nationale.
Le Président
Ali Fergani

hier après-midi

MAHREZ
ET SLIMANI
ENFIN DANS
LE GROUPE
Les joueurs de l'EN se sont entraînés hier après-midi au CTN. En
attendant que Brahimi et Soudani
intègrent le groupe, 21 joueurs se
sont exercés, y compris Mahrez et
Slimani. La séance a débuté vers
16h, et était assez légère.

Finale tournoi Radieuse «Hiver Foot»

Ould Ali et les stars
du foot honorent les
champions de la Radieuse
C’est dans une grande
ambiance et en présence
d’une foule record, au stade
Abdelkader Reguig de
Maraval, que s’est terminée,
en apothéose, la finale du
grand tournoi national de
proximité, «Hiver Foot». Les
équipes qui ont animé les
différentes finales ont eu
l’honneur de voir le ministre
Hadi Ould Ali, le wali Zaâlane
Abdelghani, le contrôleur
Salah Nouasri et le représentant du président-directeur
général de Mobilis, Chouder
Ahmed, leur remettre les
médailles, les trophées et
différents cadeaux. Ce qui a
créé une grande joie auprès
des finalistes, Touggourt,
Béjaïa, Ouargla, Tiaret, BelAbbès, Tindouf, Oran, Kouba,

Gourcuff : «J’ai
pris beaucoup
de plaisir
à travailler
avec Mahrez»

BELKHITER
:
«Les gens doivent
savoir que c'était
une équipe inédite»

Le défenseur latéral droit Belkhiter
s'est confié au micro de l'ENTV après
la fin du match de samedi passé, le
joueur du Club Africain a tenu à rappeler aux supporters que le rendement qui n'était pas au top était
essentiellement dû aux nouveaux
joueurs qui ont été alignés rendant
l'équipe inédite : "Les gens doivent
savoir que c'était une équipe inédite,
on n'a pas l'habitude de jouer
ensemble, et malgré ça hamdoullah
on a gagné, c'est vrai qu'on a peiné
en 1re mi-temps mais on s'est ressaisis au bon moment, on va encore
travailler pour être prêt."

QUARTIER LIBRE
LE 11 JANVIER

Les joueurs des Verts devraient
bénéficier d'un quartier libre mercredi prochain, soit au lendemain
du 2e et dernier match contre la
Mauritanie. Rappelons que l'EN
s'envolera le lendemain vers
Franceville après un ultime entraînement matinal au CTN.

«

AÏT DJOUDI

Christian Gourcuff, l’ancien sélectionneur national, est content du sacre
africain de Riyad Mahrez.
L’actuel coach de Rennes
n’a pas manqué d’encenser le pensionnaire de
Leicester, en conférence
de presse. «Je suis très
content pour lui, c’est un
super joueur et un super
mec. J’ai pris beaucoup de
plaisir à travailler avec
lui», a déclaré Christian
Gourcuff qui a contribué à
l’éclosion du joueur devenu le joueur numéro en
Afrique.

Ben Aknoun et l’académie de
l’Espagnol de Barcelone. Le
président de la Radieuse, M.
Chafi Kada, avait pris l’initiative d’honorer, avec un match
de gala auquel a participé le
ministre de la Jeunesse et
des Sports, M. Hadi Ould Ali,
en tant que joueur aux côtés
des Belloumi, Kouici,
Bencheikh, Megharia,
Betrouni, Cherif El Ouazzani,
Haddou Moulay, Hansal et
l’ancien entraîneur de l’équipe nationale, Khalef
Mahieddine, les ex-dirigeants et entraîneur du football national, les regrettés
Kacem Elimam (MCO),
Mohamed Djouad (MCA),
Lefkir Mohamed (CRB) et
Smaîl Khabatou (équipe
nationale).

Draxler chante
«Aïcha»

Deuxième recrue de l’hiver du
PSG, Julian Draxler a subi la
fameuse épreuve du bizutage,
juste avant le match entre le
PSG et Bastia, ce samedi au
Parc des Princes pour les 32es
de finale de la Coupe de
France. L’international allemand a dû, comme toute nouvelle recrue, pousser la chansonnette pour son bizutage ce
samedi, lors de la collation
d’avant-match. L’ailier de 23
ans, écouteurs aux oreilles,
ne s’est pas caché et a choisi
d’entonner une version
anglaise de « Aïcha », le
tube de Cheb Khaled sorti en
1996, sous les applaudissements et les rires de l’effectif
parisien.

J'aurai
6 ambassadeurs
au Gabon»

La CAN 2017 frappe à nos portes. Azzedine Aït Djoudi, l’entraîneur de l’Olympique
Khouribga, au Maroc, se penche sur les chances des Verts au Gabon.

Est-ce que la prestation de
l’Algérie face à la Mauritanie
vous a rassuré à moins
d’une semaine du début de
la CAN 2017 ?

Ce n’était pas un match-test,
juste une rencontre
d’introduction au tournoi
africain. Cela aurait été autre si
le match s’était tenu hors
d’Algérie, face à une équipe de
standing international. De plus,
il y a eu toute une campagne
pour minimiser ce match contre
la Mauritanie. La preuve, le
public n’est pas venu en masse.
Je ne suis pas inquiet pour
autant. Le sélectionneur
national a laissé beaucoup de
titulaires habituels sur le banc,
peut-être a-t-il voulu délivrer
un faux message.

C’est-à-dire ?

Il a sans doute voulu tromper
l’ennemi, comme on dit.

L’éviction de Feghouli et
Medjani ne va-t-elle pas
affecter le mental du
groupe ?

Si vous m’aviez posé la
question juste après que la liste
des 23 a été rendue publique,
j’aurais répondu : oui, et je me
serais étalé sur le sujet. Je suis

contre l’élimination de ces deux
joueurs qui ont un grand vécu
au sein des Verts. Moi, je les
aurais pris. Aujourd’hui, la
question me semble dépassée, il
s’agit de respecter les choix du
coach, mais il doit les assumer.
Je ne veux pas paraître comme
quelqu’un qui songerait à
déstabiliser l’EN peu avant
l’entame de la CAN.

L’Algérie peut-elle aller
chercher le trophée africain
ou y a-t-il plus fort qu’elle ?

Ce sera une CAN
imprévisible, il y aura
beaucoup de concurrences et
pas mal de surprises. La chance
aura une part prépondérante
pour désigner le vainqueur du
tournoi.

Dans la liste des 23, on
retrouve quelques joueurs
qui étaient sous votre
coupe…

Oui, il y a effectivement 4
éléments qui étaient sous mes
commandes en sélection
olympique, à savoir Belkhiter,
Belkaroui, Abeid et Bounedjah.
Il y a aussi Asselah et Meftah
que j’avais entraînés quand
j’avais en charge l’équipe de la
JS Kabylie. Au total, ce sont 6

joueurs que j’avais sous la main
qui figurent dans la liste des 23
Algériens pour le Gabon.
J’aurais donc 6 ambassadeurs à
la CAN 2017. C’est une fierté
personnelle, je ne le cache
pas. Quelque part, cela
valorise le technicien
algérien.

Quelles sont vos nouvelles
avec votre club au Maroc,
l’Olympique Khouribga ?

J’ai repris l’équipe à partir
de la 8e journée. On était
dernier, j’ai livré 7 matches,
on a récolté 11 points sur 21
possibles. Aujourd’hui, on
est à la 10e place, on
ambitionne toujours de jouer
les premiers rôles cette saison.
Je ne suis pas le seul Algérien
à Khouribga.

Qui est à vos côtés ?

J’ai Ahmed Karamani comme
préparateur physique, il était
déjà avec moi en sélection
olympique. C’est le fils de
Smaïl Karamani, l’ancien libéro
de la JS Kabylie d’antan. Il a fait
son chemin avec les jeunes de
la JSK, club à qui je souhaite un
réveil rapide.
H. D.

Taoufik Makhloufi, nouvel ambassadeur d'IRIS
La marque algérienne de produits électroniques, électroménagers et
IT&Mobile, IRIS, a entamé l'année 2017
en trombe et cela en liant son image à
celle d'un nouvel ambassadeur et pas
des moindres, puisqu'il s'agit du double
médaillé aux JO 2016 de Rio au Brésil,
Taoufik Makhloufi. Ce dernier véhiculera
l'image d'IRIS pendant les deux prochaines années comme le stipule le
contrat ratifié, hier, lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel El-Djazaïr (exSaint-Georges) d'Alger. "C'est vraiment
une fierté d'avoir comme ambassadeur
un athlète de la trempe de Makhloufi

ayant hissé haut l'emblème national
dans la plus prestigieuse des compétitions de sa discipline. C'est tout simplement l'athlète algérien le plus titré. IRIS
a choisi Makhloufi pour les nombreux
points en commun qu'ils partagent. Ce
pur produit algérien est un exemple de
volonté, de nationalisme et de performance à l'instar d'IRIS qui collectionne
les prouesses dans le domaine de l'innovation technologique. Ainsi, IRIS tâchera
d'accompagner Makhloufi dans son parcours sportif afin de le soutenir et de
contribuer à ses succès qui feront la
fierté des Algériens", a déclaré Djamel

Guidoum, directeur général adjoint
d'IRIS. Pour sa part, le coureur de demifond algérien n'a pas caché sa joie de
rejoindre les rangs des ambassadeurs
du label local en estimant que cela "correspond parfaitement à ses principes et
à ses convictions". Ensemble les deux
parties parlent d'un même objectif, à
savoir aller de l'avant et représenter
dignement les couleurs du drapeau
algérien au-delà de nos frontières. Pour
rappel, IRIS avait, il y de cela quelques
mois, réussi à convaincre l'autre athlète
d'élite algérien, Larbi Bourada, de devenir l'ambassadeur de la marque.

www.competition.dz

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22
De deux
douleurs
simultanées,
la plus forte
obscurcit
l'autre.

Citation

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

Lundi 9 janvier 2017

Hippocrate

À LA UNE

En cavale depuis des mois, il sonne à la prison pour suivre une formation
Un jeune homme en cavale a
sonné à la porte de la prison
de Béthune, dans le nord de la
France, afin d'y suivre une
formation qui l'intéressait,
rapporte La Voix du Nord.
Le détenu de 26 ans, évadé
depuis 17 mois de la prison de
Meaux (Seine-et-Marne), s'est
présenté à la maison d'arrêt de

Béthune ce mardi en
expliquant sa situation aux
gardiens. L'homme s'était
évadé le 2 août 2015 après une
permission de sortie de 2 jours
pour aller voir sa mère malade.
C'est pour assister cette
dernière dans sa
convalescence qu'il n'a pas
réintégré sa cellule après sa

permission. Il s'est alors
caché, aidé par sa famille,
jusqu'au rétablissement de sa
mère en ce début d'année.
"Je me suis renseigné sur
Internet sur ce qu'il y avait
comme formation. À Béthune, il
y a de la maçonnerie et de
l'électricité, ça m'intéresse", a
expliqué le jeune Nordiste.

Condamné à 6 ans de réclusion
par la cour d'assise des
mineurs, il était incarcéré
depuis l'âge de 19 ans. Il a
finalement écopé de 18 mois
de prison supplémentaires à la
maison d'arrêt de Béthune, là
où il le voulait. Il a promis à la
juge de ne plus s'évader...

LES FLÉCHÉS
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

JOUR

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

B
R
E
L
L
I
A
T
A
B
N
S
E
M
R

N
U
L
L
E
M
E
N
T
I
A
M
E
U
R

E
I
R
E
D
R
A
G
D
P
R
R
E
E
E

B
O
I
S
S
O
N
R
H
A
C
T
C
P
A

E
S
N
T
S
H
U
I
H
U
C
O
R
O
N

6

7

8

9

silence !

ordre en
désordre

pèlerinage

mettrait sur
la balance

subdivision
binaire

démonstratif

chose
répugnante

chef d’oeuvre

traître des
planches

6

ancienneté

travaux en
cours

mouches

1
4

richesse

prénom
en Italie

instruments
de dessin

école pour
profs

E
M
T
E
N
O
R
C
R
O
L
A
L
U
O

L
A
B
A
G
A
U
E
D
T
H
L
E
T
T

2
7
9
6
4
8
3
5
1

8

rigolé

piège

marque
l’alternative

U
O
R
U
P
A
M
T
E
C
A
A
E
R
E

6
8
1
5
3
9
7
4
2

C
B
E
P
C
P
T
A
E
L
M
I
R
A
N

I
S
I
I
L
H
A
I
L
N
F
T
R
N
N

9
1
6
4
8
7
5
2
3
V
T
L
S
E
I
E
A
F
F
I
E
I
C
A

nés de la
même mère

chaleur
bestiale

4

oublieux
vieille note

lieu de fous

regimbera

liquide vital

ruines
oiseau
passeriforme

début
d’aération

part

CAPITANAT :

ville de
Sicile

RAÏS

5

danseur
d’opéra

fleuve
d’Irlande

2

fin de verbe
ordonne

3
L
C
M
O
M
T
E
N
G
I
D
N
I
A
N

C
L
U
N
E
M
P
A
N
T
A
L
O
N
L

R
E
H
R
C
I
T
S
O
N
G
A
I
D
A

EN POLE POSITION

preneur de
son

supports de
voilures
manquas

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ALLAITER
APPATS
BATAILLER
BOISSON
CHARME
CLAVICULE
DIAGNOSTIC
DOCTEUR
ECHARPE
EMBUCHE
FECAL
FLAMANT
GARDERIE
GOURDIN
HANNETON
HUMILIER

INDIGNE
IRREEL
LAIT
MERCURE
MIEL
NEGATIF
NULLEMENT
OBSTACLE
OUTRANCE
PANTALON
PISTON
RECOLTE
SAPHIR
SOUTENIR
TIRAGE

S
A
L
T
I
M
B
A
N
Q
U
E

C
O
I
L
E
D
A
S

C
H
U
T
E
R

C
O
I
N
A
V
O
U
E

O
I
E
S
M

S
I
L
E
S

O
R
A
L

I
L
I

D
O

T
E
N
T
E
R

I
T
S
P
E
U

E
I
C
E
T

T
I
R
E
T
T
E
S
I
G
N
A
I

D
I
A
R
I
A
I
T
O
M
E
R
T
A

E
N
T
E
R
I
N
E
R
E
S
T
E
R

P
R
E
S
S
A
T
R
A
T
S
E
T
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

N A B I L
6

7

8

Mauritanie, car Georges Leekens voulait voir
à l'œuvre Malik Asselah, le deuxième gardien
des Verts. Mais demain à Sidi Moussa lors du
match d'application face à cette même équipe
mauritanienne, c'est bel et bien Raïs Mbolhi
qui sera dans les bois. Néanmoins, et malgré
le fait qu'il n'ait pas joué samedi soir, le
désormais plus ancien joueur de cette équipe
nationale, Raïs Mobolhi en l'occurrence, qui
rappelons-le avait rejoint l'EN en 2010 lors de
la Coupe du monde en Afrique du Sud, et
qui héritera certainement du brassard de
capitaine lors de la CAN, est sorti da se réserve à la mi-temps face à la Mauritanie. Menés
sur le score d'un but à zéro à l'issue de la première période, c'est un Mbolhi très en colère
et dans tous ses états qui s'est adressé à ses
coéquipiers dans les vestiaires du stade
Mustapha-Tchaker de Blida : "Vous rendezvous compte que dimanche prochain on joue-

Mandi parmi le quatuor pressenti

12
raisonnables

9

8
5
2
3
1
6
9
7
4
A
A
I
T
I
T
I
R
A
G
E
R
C
E
H

«Vous n'êtes ni sérieux ni appliqués, une attitude vraiment indigne»
Il faut dire qu'avec le niveau actuel des gardiens de but de notre championnat tout juste
moyen, l'entraîneur national n'avait pas
d'autres choix que de faire encore une fois
confiance à Mbolhi, et cela malgré le fait qu'il
n'ait pas disputé le moindre match avec son
équipe depuis plusieurs mois. Ainsi, avanthier, et comme c'était prévu, Raïs Mbolhi était
resté sur le banc de touche face à la

maison en
général

titane

3
4
7
9
5
2
1
6
8

«On tentera de trouver une solution
pour Raïs juste après la CAN afin qu'il puisse
trouver du temps de jeu", avait fait savoir le
sélectionneur lors de sa dernière conférence
de presse animée la semaine passée avant
l'entame du stage de l'EN.

7

inventés

LA
RÉVOLTE
«CELUI QUI NE VEUT PAS SE BATTRE,
PAR ASMA H. A.

11

lichens

évite
adroitement

MBOLHI SONNE

QU'IL AIT LE COURAGE
DE PARTIR MAINTENANT !»

noir en
Arabie

13

7
2

5
3
4
2
7
1
8
9
6

13

italien

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

4
2
8
7
9
3
6
1
5

12

1

bon vouloir

simple

3

1
9
5
8
6
4
2
3
7

11

Ça s'est passé à la mi-temps

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

Malgré son manque flagrant de compétition, Georges Leekens a jugé utile de faire exception
à la règle et convoquer Raïs Mbohi pour garder la cage de notre équipe nationale au Gabon
lors de la Coupe d'Afrique des nations à partir du 15 janvier prochain face au Zimbabwe.

crack

7
6
3
1
2
5
4
8
9

10

coule ne
Sibérie

7
9
4 9
3
2
5 7

3
6
7
9 8
3
6
9
2
1
4

5

jeux d’enfants

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

2
4

4

tromperas

SUDOKU
5
6

3

10

Au restaurant, le garçon demande
au client :
- Comment avez-vous trouvé le steak ?
- Tout à fait par hasard, en soulevant une frite !

6
3

2

SOLUTIONS

DU

1

3

9 10 11 12

H A M O U D A

LES MELÉS
DAVID
BECKHAM

Alors que Leekens a choisi de donner le brassard de capitaine à
Aïssa Mandi, avant-hier lors de la
partie amicale jouée contre les
Mourabitounes, les choses risquent d'être complètement differentes lors de la CAN. Mandi a
certes tenu son rôle dans cet
avant-dernier exercice, mais ce
n'est sûrement pas lui qui sera
reconduit lors du début du tournoi
africain. Le sélectionneur national
avait déclaré vouloir donner cette
responsabilité à 4 ou 5 joueurs
dans le groupe, et un ordre va être
établi, Mandi devrait hériter du
poste de 2e ou 3e capitaine de
l'équipe derrière 2 autres qui vont
être annoncés plus tard, mais
après la sortie inattendue de
Mbolhi dans les vestiaires de
Tchaker durant la mi-temps du
match de samedi passé, on peut
d'ores et déjà dire qu'il a de fortes
chances d'être le porteur de ce
bout de tissu aux grandes valeurs
autour du bras. Il faut dire
qu'après la prestation de samedi
passé, l'équipe a montré des
limites et elle aura tout le temps
besoin de quelqu'un qui lui montre-

ra la voie, qui criera sur les
joueurs et qui essayera de rappeler à chacun des éléments son rôle
sur le terrain, le tout dans un
cadre organisé, et ce rôle pourrait
revenir à Mbolhi, pourtant l'ancien
gardien du CSKA Sofia était resté
jusque-là toujours calme, rares
sont les fois où on l'a vu intervenir
en public, mais le départ de
Medjani et de Feghouli l'a poussé à
s'extérioriser un peu plus, au point
de venir postuler pour ce poste de
capitaine sachant que d'autres éléments sont là aussi et prêts à
assumer cette responsabilité, à
l'image d'un Brahimi ou d'un
Bentaleb qui ont aussi le profil
nécessaire pour assurer ce rôle. Ce
qui est sûr, c'est que le groupe a
montré samedi passé qu'il est loin
de la maturité requise pour assurer un bon fonctionnement automatique et sans assistance, il aura
besoin d'un trait d'union entre lui
et le coach, et ça sera forcément
un des joueurs cités, et il aura une
lourde tâche, puisqu'il sera appelé
à secouer le groupe à chaque fois
qu'il est en difficulté.
S. M. A.

ra notre premier match en Coupe d'Afrique,
et vous, vous êtes là à faire preuve de nonchalance. Vous n'êtes pas sérieux, pas du tout
appliqués, en fait c'est comme si on n'avait
rien à préparer. C'est quoi cette attitude
indigne de joueurs professionnels défendant
le drapeau de notre pays à quelques jours
seulement de la Coupe d'Afrique. Certes, c'est
un match amical, mais tout le monde se doit
de rester concentrés et de donner le meilleur
de lui-même", avait lancé le keeper de l'équipe nationale à ses coéquipiers.
«On n'a pas besoin de joueurs
qui jouent à l'économie»
Faisant le constat amer de voir des joueurs
amorphes et dépassés par les évènements
contre la Mauritanie, Raïs Mbolhi est allé
encore plus loin dans ses paroles en lançant :
"Celui qui ne veut pas se battre et défendre

dignement les couleurs nationales, qu'il ait le
courage de faire ses bagages et de partir
maintenant. Dans cette équipe, on n'a pas
besoin de joueurs qui font semblant ou qui
jouent à l'économie, il faut que tout le monde
se donne à 100%, que ce soit durant le stage
ou lors des matchs, qu'ils soient amicaux ou
officiels". Un discours qui a eu l'effet d'un
électrochoc sur les joueurs puisque c'est avec
un tout autre visage que s'est présentée notre
équipe nationale en deuxième mi-temps. En
effet, les Verts ont non seulement réussi à
renverser la tendance en inscrivant pas moins
de trois buts, mais ils ont surtout fait preuve
de plus de combativité sur la pelouse, ce qui
était loin d'être le cas durant les 45 premières
minutes. C'est pour dire que le capitaine
Mbolhi a bien fait d'intervenir.
A. H. A.

Bounedjah :

«EN 1re MI-TEMPS,
CE N'ÉTAIT PAS L'EN»
Baghdad Bounedjah pour sa
part a reconnu que l'équipe n'était pas
dans son jour, notamment en 1re mitemps, pour lui les joueurs dont plusieurs n'avaient jamais joué ensemble
ont eu du mal à composer une équipe, d'où sa réflexion : "On a commencé la préparation récemment, et je
crois que petit à petit nous allons
nous améliorer, en première
mi-temps ce n'était pas l'EN, mais en
2e on est revenus", dira-t-il à la télé
nationale.
«Nous allons nous
améliorer»
Le coéquipier de Xavi à Al Sadd promet que l'équipe va s'améliorer, pour
lui la victoire de samedi les a encouragés et cela les aidera : "Cette victoire
nous encourage, il reste du temps
pour travailler, pour atteindre notre
but", a-t-il promis.
S. M. A.

4 POINTS DE SUTURE
POUR BAGHDAD

Baghdad Bounedjah, qui a terminé
le match avec un bandage sur la
tête à la suite d'un choc avec un
joueur mauritanien, a dû se faire
poser 4 points de suture par le staff
médical des Verts, les quelques
jours qui nous séparent de la CAN
devraient suffire pour que la blessure se cicatrise.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

4

ASMO

«Je suis venu
pour le maintien»

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

RAOURAOUA
n'a pas apprécié
la réaction du
public de Tchaker
PAR SMAÏL M. A.
La partie contre la Mauritanie s'est achevée
sur un score trompeur de 3 à 1. Les Verts ont
fournis un match très moyen, avec deux
visages différents, le premier de la première
mi-temps était décevant alors que le second
était moins mauvais, mais loin d'être convaincant. Les quelques 4000 supporters qui ont
défié le froid de canard de Tchaker avaient un
grand espoir de voir une surprise dans ce
match, un beau jeu et des espoirs d'une CAN
réussie, mais vite les choses se sont compliquées avec les premières hésitations dans
l'axe de la défense mais aussi au milieu avec
une perte de balle gravissime d'Abeid et un
premier avertissement sauvé in extremis par
Taîder, c'était là le premier coup reçu par les
supporters qui attendaient beaucoup plus une
réaction et des attaques de l'autres côté, jusqu'à cette 18' qui a permis à Hacène El-Id
d'ouvrir la marque sur un tacle manqué de
Belkaroui, une ouverture du score sur penalty
qui a soulevé le courroux d'un public qui n'attendait que ça, il faut dire que la défaite
contre le Nigeria l'a fait tomber définitivement de son nuage, quelque temps après le
coup dur encaissé contre le Cameroun à Blida,
il a d'abord commencé à huer Belkaroui, puis
le traiter de tous les noms d'oiseaux, avant de
supporter pendant un bon bout de temps
l'équipe adverse.

5-Juillet ou Blida,
ils sont tous Algériens

Cette réaction du public de Tchaker a surpris
plus d'un, il faut dire que le public de Tchaker
a habitué à des réactions plus réfléchies,
d'habitude on collait l'étiquette de l'impatience au très chaud public du 5-Juillet, mais ce
dernier a, semble-t-il, touché son voisin blidéen, lui transmettant son exigence, ce qui
n'a pas été du goût du président de la FAF
Mohamed Raouraoua qui a quitté le stade très
en colère, c'est vrai que le jeu l'a contrarié,
ainsi que le rendement de certains joueurs
aussi, mais il a avoué à ses proches que le
public de Blida n'avait pas à siffler l'équipe, ni
les joueurs, du moment que ces derniers sont
en pleine préparation et qu'ils avaient plutôt
besoin de soutien pour rebondir.

Tribunal

Rappelons que l'une des principales raisons
du transfert des matches de l'EN du 5-Juillet
à Blida c'est la réaction du public du
"Tribunal" lors des matches de préparation
joués en octobre 2015, les supporters
n'avaient pas pardonné aux joueurs une défaite contre la Guinée de Luis Fernandez, et ont
copieusement sifflé Feghouli and Co, cela a
accéléré le retour vers Tchaker, certes les
larges victoires y ont été enregistrées plus
tard, mais le rendement a sensiblement baissé, ce qui explique cette attitude qui prouve
que le public algérien est tout simplement
exigeant, qu'il soit à l'Est, à l'Ouest, au Centre
ou à Blida, Raouraoua peut maintenant se féliciter d'avoir programmé l'ultime test loin des
regards, et de la pression du public, ce public
il sera encore absent au Gabon, les joueurs
auront l'occasion de prendre leur revanche
tranquillement, on verra s'il en seront
capables.
S. M. A.

21

BENCHADLI :

CAN

DES JOUEURS ONT ÉTÉ
HUÉS ET SIFFLÉS

Lundi 9 janvier 2017

A 6 jours du premier match des Verts au Gabon

LEEKENS N'A TOUJOURS PAS

DE SOLUTIONS

EN DÉFENSE

La rencontre d'avant-hier face à la formation mauritanienne aura permis au coach de voir qu'il y a encore
beaucoup à faire pour régler cet épineux problème.
PAR ISLAM Z.
A l'heure actuelle, et à six
jours seulement du premier
match de la CAN face au
Zimbabwe, le Belge ne sait toujours pas s'il faut jouer avec 3
axiaux ou alors se contenter de
deux et d'incorporer une sentinelle dans son système. Inquiétant.
"Il y a du pain sur la planche."
C'est par cette phrase que le sélectionneur nationale a tiré les
conclusions de son premier
match de préparation face à la
Mauritanie avant-hier à Tchaker.
Une rencontre qui a de nouveau
mis à nu les carences défensives
de l'équipe nationale. "Défendre,
c'est un travail d'équipe", a renchéri Mandi qui ne veut pas que
les défenseurs paient alors que
tout le monde a été défaillant. Le
constat est bien sûr là. La défense
donne des maux de tête à l'entraîneur belge qui essaie de relativiser malgré la grosse défaillance
de ce compartiment si sensible et
si important lors d'une compétition de haut niveau. Il ne reste
que 6 jours pour le premier match
de l'EN face au Zimbabwe et le
coach national n'a toujours pas
trouvé la solution pour avoir un
axe défensif solide qui puisse
donner les assurances nécessaires
avant le coup d'envoi de la compétition officielle.
Belkaroui était
un mauvais choix
Dure période qu'est en train de
vivre Hichem Belkaroui au sein
du groupe EN. Titulaire avanthier, le joueur de l'Espérance de
Tunis est une fois de plus passé
complètement à côté de la plaque
en sortant une piètre prestation
qui lui a valu une substitution au
bout de 45 minutes seulement. Il
faut dire que le joueur a donné

des raisons à son coach pour le
sortir. Des relances ratées, des
fautes grossières et des cadeaux
offerts à l'adversaire. Une prestation semblable à celle d'Uyo où le
joueur passé par El-Harrach a été
transparent et pris de vitesse à
chaque fois. Pas rassurant ni
pour le joueur ni pour l'entraîneur à quelques jours du coup
d'envoi de la compétition africaine.

Mandi ou un autre défenseur.
Cependant, cela n'a pu se faire
car la FAF nous a fait perdre 4
mois à la suite de sa suspension
après l'épisode des JO de Rio.
Sanctionné pour ne pas avoir fait
la compétition, le joueur n'a été
rappelé que lors de ce stage préparatif à la CAN. Cependant, on
considère que s'il avait été appelé
avant, il aurait désormais été prêt
pour cette CAN.

Bensebaïni, on aurait
aimé le voir sous
pression
En seconde période, le coach a
donc décidé de faire appel à
Ramy Bensebaïni. Le défenseur
central du Stade Rennais, a fait
une bonne rentrée mais dans le
même temps, il n'a pas vraiment
eu à forcer son talent. Il a assuré
quelques relances propres et a
dégagé deux balles. C'est tout ce
qu'il a eu à se mettre sous la dent.
On ne peut donc pas juger sa performance concrètement. On
aurait aimé voir le produit du
PAC en première période où les
Verts étaient clairement en difficulté face à un adversaire qui leur
est rentré dedans directement et
sans round d'observation. On
aurait aimé voir ses talents de
défenseurs lorsque les Verts se
faisaient dominer. On ne sait pas
ce qu'il aurait pu apporter lors de
son association avec Aïssa Mandi
dans de telles situations.

Il manquait un Medjani
Si le public a commencé à scander son nom au bout de 20
minutes de jeu seulement, c'est
qu'il a senti que l'apport du pensionnaire de Leganes est important. En effet, Medjani aurait pu
apporter cette sérénité à l'axe de
la défense. Ce dernier avec son
expérience et son vécu aurait
donné plus d'assurance aux
autres défenseurs et même à
Asselah qui a été titularisé pour
cette partie.

La FAF nous a fait
perdre 4 mois
Le talent de Bensebaïni est indéniable et n'est pas remis en cause.
D'ailleurs, on est tentés de dire
que ce talent n'a pas été exploité à
temps. En effet, l'EN aurait pu
profiter de son talent bien avant
pour lui permettre de mieux se
fondre dans le groupe et de parfaire ses automatismes avec un

Pourquoi pas Cadamuro
et Benyahia ?
Au cours de la première partie
face à la Mauritanie, Leekens n'a
pas donné leur chance à
Cadamuro et Benyahia. Les deux
joueurs en question sont restés
sur le banc et n'ont pas eu l'occasion de s'exprimer. Deux joueurs
qui ont le talent nécessaire pour
tenter de régler ce problème.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

Cadamuro représente une bonne
alternative. Ambidextre, il peut
jouer en tant qu'axial à droite ou
à gauche. De son côté, Benyahia
demeure l'un des meilleurs à son
poste dans le championnat local
et son envie et son impact physique pourraient apporter dans
des matchs à haute intensité. Très
bien sur l'homme et possédant
une excellente condition physique, plusieurs spécialistes pensent qu'il est le mieux indiqué à
faire la paire avec Mandi
Leekens à l'heure
des choix
Maintenant, les choses sont un
peu plus claires pour le sélectionneur national. Si avant-hier il a
opté pour une défense à 4, rien
n'est encore décidé du moment
que le 3-5-2 demeure une option
plus que plausible. C'est là qu'il
faudra faire des choix tranchants
et désigner les joueurs appelés à
former l'axe. Si tout reste ouvert
pour le moment avec un Meftah
qui peut jouer dans l'axe à droite,
le coach national n'a pas encore la
solution adéquate pour se prémunir des failles de la défense.
D'ailleurs, Mandi avait assuré :
"On travaille dur pour combler
nos lacunes défensives." Un aveu
qui met la lumière sur le grand
travail qui attend le Belge pour
tenter de résoudre une équation
bien difficile.
I. Z.

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

De notre correspondant
L. M. AZZI

Dans un entretien
réalisé, hier,
Djamel Benchadli
a donné un aperçu
sur le niveau
actuel de son
équipe et du
challenge qui
l'attend.
Vous voilà de nouveau à la
barre technique de l'ASMO…

Parce que le match face aux
espoirs vous a montré les
limites de l'équipe…

Je peux dire que le match face
aux espoirs m'a montré qu'un
gros travail m'attend. Je dirais
un travail à tous les niveaux.
Parce qu'il y a trop de
défaillances qu'il faudra effacer
pour s'en débarrasser et le plus
tôt possible. On verra avec le
temps ce qu'il y a lieu de faire.

Quel est le maillon faible de
l'équipe, selon vous ?

J'ai constaté que la ligne d'attaque n'est pas au point. Pour
être franc, le volet offensif de
l'équipe ne rassure guère. C'est
pourquoi il ne faut pas le nier, il
nous faut un renfort de choix en
attaque.

Je suis revenu dans un club
qui fait partie de ma famille.
L'ASMO c'est chez moi. Et c'est
pourquoi j'ai répondu à l'appel
des dirigeants qui m'ont contacté pour me proposer l'équipe.
J'ai accepté sans réfléchir d'autant que l'équipe ne se porte pas
bien.

En plus, il me faut un meneur
de jeu. L'équipe a besoin d'un
maître à jouer afin de pouvoir
animer le jeu et l'orienter vers
l'avant. On verra ce qu'on pourra faire.

Benchadli est revenu pour
quel objectif ?

En somme, vous avez une idée
claire sur le groupe…

Pour être franc, je me suis mis
d'accord avec les dirigeants pour
le maintien. C'est le but pour
lequel nous tâcherons de faire le
maximum.

Donc la priorité est d'engager
un ou deux attaquants…

Avant ce match d'application
face aux espoirs, je n'avais aucune idée sur l'équipe. J'ai vu
quelques séquences de quelques
matches à la télévision. Je peux
dire que le groupe ne manque

pas d'atouts. Je peux citer le gardien Dahmane sur qui je peux
compter, les défenseurs Barka,
Oussaad ou Mesmoudi ou encore Berradja, Haddad et Tchico,
pour donner un équilibre à
l'équipe. Sinon, il y a des
défaillances qu'on devra éliminer pendant la période de notre
préparation et au fil des entraînements.

Vous auriez aimé avoir
Belalem dans votre groupe…

C'est certain, mais son départ
s'est produit avant mon arrivée.
On m'a dit que son départ était
lié à un problème interne avec le
club. Donc je n'ai rien à dire à ce
sujet sauf que c'est bien dommage parce qu'il s'agit d'un bon élément.

Qu'avez-vous remarqué de
plus intéressant dans le
groupe ?

J'ai senti à travers le match
une réelle envie de bien faire
chez les joueurs. Ils étaient telle-

«Je ferai tout pour
être à la hauteur»

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

dans la soirée d'hier que Bendjelloul
s'est présenté à Saïda où il a apposé
sa signature sur un contrat qui le
liera au MCS jusqu'en 2019. "Je suis
ravi de signer pour cette équipe.
Après avoir trouvé un accord avec
le président, je suis sûr que j'ai fait le
bon choix, je ferai tout pour être à la
hauteur et honorer mon contrat. A
Saïda, il y a toutes les possibilités
d'évoluer et de gagner une place de
titulaire. A présent, à moi de montrer mes capacités pour convaincre
le staff technique ; une chose est
sûre, j'ai fait le bon choix en signant
pour le MCS", nous a déclaré le
nouveau Mouloudéen.
K. Dj.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

On peut le dire ! Avec le
match contre le RCR on aura
l'occasion de disputer un autre
face à l'équipe d'El-Amria. Dans
ces deux matches, je compte aligner tous les joueurs. Tout le
monde aura le même temps de
jeu. A la fin, j'aurais une idée
claire sur l'aptitude actuelle de
chacun des joueurs. Et à partir
de là, on pourra préparer l'équipe qui affrontera l'équipe de
Bou-Saâda à la reprise de la
compétition inch'Allah.
L. M. A.

Dernier match face au CRB El-Amria

Le match amical ayant opposé hier l'ASM Oran au
RC Relizane s'est soldé par un nul (1-1, score
acquis à la mi-temps). Les Asémistes ont ouvert
la marqué par l'attaquant El-Ghomari sur un coup
de pied de réparation transformé à la 10'. Le
Rapid a égalisé par Benseghini à la 17'. Ce match
s'est joué au stade Omar Oucief de Témouchent.

BENDJELLOUL, 3e RECRUE

L'ex-attaquant de l'A Bou
Saâda, Bendjelloul Benaouda, a
opté hier pour la formation du MCS
en signant un contrat de 24 mois.
Libéré par la direction de l'ABS, il a
choisi le MCS. Les dirigeants saïdis
l'ont convaincu et il défendra ainsi
leurs couleurs dès la reprise. En fait,
après avoir récupéré ses papiers
auprès de la direction de Bou
Saâda, l'ancien attaquant du MOB
est entré en contact avec les dirigeants des Vert et Rouge par l'intermédiaire de son manager. C'est

Au stage de Terga vous aurez
l'occasion d'avoir une idée
claire sur les capacités de
l'équipe…

L'ASMO et le RCR
dos à dos

MCS

De notre correspondant
K. DJELLOUL

ment désireux de l'emporter qu'ils ont fini par
gagner largement. Je crois
qu'ils ont été animés par la
volonté de se ressaisir et de
sortir de cette mauvaise passe
de l'équipe, qui a fini la phase
aller sur deux défaites d'affilée.

Après avoir donné la réplique au RC Relizane hier, la bande à
Djamel Benchadli disputera son deuxième match amical
pendant le stage de Terga. Selon une source autorisée,
l'équipe de M'dina J'dida affrontera le CRB El-Amria club
issu de la Régionale 1 de la LRF Oran. Les débats auront lieu
sur le terrain du stade Bouameur-Ghodbane d'El-Amria, distante de 20 kilomètres de Témouchent; le coup d'envoi est
prévu à 15h

Rahmouni monte
la cadence
Les gars de la ville
des Eaux poursuivent leur
stage entamé mercredi
dernier à Hammam Rabbi.
Les
hommes
de
Rahmouni sont passés au
biquotidien avec plusieurs
séances d'oxygénation et
de musculation au menu.
Il faut dire que l'entraîneur saïdi mise beaucoup
sur ce regroupement afin
de bien préparer ses
troupes pour la seconde
moitié de la saison. Pour
leur part, les joueurs se
sont montrés satisfaits des
conditions dans lesquelles
se déroule le stage de préparation hivernale où
toutes les conditions sont

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

réunies pour réaliser une
bonne préparation et surtout pour combler les
lacunes et revenir encore
plus forts lors de la seconde moitié de saison. Ce
stage de 9 jours sera
consacré à quelques correctifs pour éviter le scénario de la phase aller où
l'équipe a traversé des
moments difficiles. Afin
de permettre donc à ses

capés de garder la même
cadence et surtout le
même rythme de compétition, Rahmouni a commencé par programmer
un biquotidien durant
cette première semaine de
préparation. Une option
qui permettra sans doute
aux joueurs de préserver
leurs moyens physiques et
surtout techniques.
K. Dj.

Le contrat de Messaoudi résilié

Le défenseur Messaoudi Youcef recruté il y a
quelques jours ne fera pas partie de l'effectif du
MCS. En effet, le contrat de l'enfant d'Aïn
Témouchent a été résilié. Notons que le Mouloudia a
recruté deux joueurs, le défenseur Bouharoun (USB)
et l'attaquant Bendjelloul (ABS).

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

20

www.competition.dz

Lundi 9 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

À LA UNE

5

Rrendement assez stable des Aigles de Carthage

La Tunisie perd

le match et...

CAN

KHAZRI
PAR SMAÏL M. A.
La sélection tunisienne s'est
inclinée hier soir (1-0) face à la
sélection égyptienne lors du 4e et
dernier match amical avant l'entame
de la coupe d'Afrique des nations
Gabon 2017. L'unique but de la
rencontre a été inscrit par Marouane
Mohsen à la 92e minute à la suite
d'une faute de marquage de
Chemseddine Dhaouadi. Face à une
sélection égyptienne qui n'a pas
présenté sa formation type, les
joueurs tunisiens ont surtout tenté
de ne pas se blesser refusant de
s'investir totalement à quelques
jours seulement du début de la

CAN. Il n'y a eu quasiment pas
d'occasions dangereuses dans cette
rencontre, avec des gardiens de but
au repos total durant les 90 minutes.
Seuls quelques tirs lointains, surtout
du côté tunisien, sont à enregistrer
dans ce duel, qui nous a permis tout
de même de voir une équipe
tunisienne joueuse, à une touche de
balle,
Ça sent le roussi
pour Khazri
Le milieu offensif de Sunderland et
de la Tunisie, ancien des Girondins
de Bordeaux, a pris un coup dès
l'entame et a été incapable de
poursuivre le match. Azouni, le
joueur de Nîmes, l'a remplacé.

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

MEDJANI

Khazri est réapparu ensuite sur la
pelouse du Caire à la mi-temps, en
boitant et en prenant appui sur un
membre du staff médical pour
pouvoir marcher. Une image qui
n'est pas du tout rassurante pour les
Tunisiens, d'autant qu'il s'agirait
d'une blessure musculaire, celle-ci
risque de l'écarter définitivement de
la CAN.
S. M. A.

LE ONZE DE DÉPART
DE LA TUNISIE
Mathlouthi, Maâloul, Naguez, Ben
Youcef, Yakoubi, Lahmar, Sassi, Sliti,
Msakni, Khazri, Akaichi

LE ZIMBABWE MENACE
DE BOYCOTTER LA CAN
La sélection du
Zimbabwe, remontée contre
sa Fédération (ZIFA) pour
des raisons financières, a
refusé d'embarquer dans le
vol qui devait lui permettre
de participer à la Coupe
d'Afrique des nations
(CAN) qui débute le 14
janvier, ont indiqué hier les
dirigeants de la ZIFA. La
formation devait se rendre
dans un premier temps au
Cameroun pour participer à
une rencontre amicale
demain avant de rejoindre
Libreville puis Franceville,
théâtre de la compétition.
Après une rencontre
houleuse avec les
responsables de la ZIFA,
certains joueurs ont accepté
de quitter Harare dès
dimanche matin, la majorité
des autres s'étant engagée à
rejoindre leurs camarades
dans la soirée. "Nous avons
eu des discussions
fructueuses. Les joueurs et

l'administration ont trouvé
une solution à l'amiable", a
commenté hier le porteparole de la ZIFA, Xolisani
Gwesela, sans plus de
détails.
Les Warriors
veulent plus d'argent
que les Verts !
Les joueurs exigent
notamment que leurs
primes de jeu passent de
1000 à 5000 dollars et que
leurs indemnités
quotidiennes de séjour
soient échelonnées de 150 à
500 dollars et non de 50 à
100, ce qui est jugé plus
qu'exagéré de la part de la
fédération locale, il faut dire
que 500 dollars par jour
comme frais de mission sont
inaccessibles, même la FAF
n'a pas atteint ce chiffre, elle
qui octroiera 200 euros/jour
de frais de mission durant
la CAN. Ces derniers jours,
les "Guerriers" avaient

refusé de s'installer sur un
site de leur fédération jugé
de "qualité trop médiocre",
selon la presse locale. Déjà
privé du stade national en
raison d'une ardoise de 60
dollars impayée par la
même fédération endettée
jusqu'au cou, le onze
national avait finalement
pris ses quartiers dans un
hôtel de la capitale pour ses
derniers entraînements. Au
bord de l'asphyxie
financière, l'Etat éprouve les
pires difficultés à payer ses
fonctionnaires, et la
Fédération, ses cadres et
joueurs. A plusieurs
reprises, elle a dû compter
sur de généreux donateurs
pour régler ses factures.
Pour la troisième
participation de son histoire
à la phase finale de la CAN,
le Zimbabwe sera confronté
aux Verts, au Sénégal et à la
Tunisie.
M. A.

Willard
Katsande :
«On n’a fait
que demander
nos droits»

S’exprimant dans Star
FM Zimbabwe, le
capitaine d’équipe,
Willard Katsande, est
revenu sur cet épisode : «Bien évidemment que nous allons
jouer la CAN. C’est
une manière de discuter, on n’a fait que
demander nos droits.
On mérite mieux. On
ne demande pas la
lune, on a remis nos
propositions à la
fédération mais personne ne nous a
répondu.»
I. Z.

de retour au
Trabzonspor ?

Il a battu
la Libye (2-1)

Service
minimum
pour le
Sénégal

Le 3e adversaire des Verts à la
coupe d'Afrique des nations 2017, le
Sénégal, a remporté hier son premier et avant- dernier match de
réglage en battant à Brazzaville la
Libye sur le score de 2 buts à 1,
avec des réalisations de Moussa
Sow (15?) et Ismaëla Sarr. Avec une
équipe fortement remaniée des
Lions avec Khadim Ndiaye dans les
bois et Moussa à la pointe de l'attaque, Pape Kouly Diop aux
manettes dans l'entrejeu, le
Sénégal entre dans le vif du sujet
avec Ismaëla Sarr qui sert idéalement Moussa Sow. Ce dernier , calmement, adresse une frappe sèche
qui percute la transversale avant de
mourir au fond des filets.

Egalisation refusée
aux Libyens

En 2e mi-temps, les hommes d'Aliou
Cissé appuient sur l'accélérateur et
par l'intermédiaire du meilleur
homme côté attaque, Ismaëla, le
score est doublé. Moussa Konaté et
Cheikh Ndoye vont se joindre à la
partie. Les Libyens qui avaient
battu les Lions en Guinée équatoriale (2-1) sous Amara Traoré réduisent le score. ils ont donné des
frayeurs aux Lions, mais l'arbitre a
refusé leur but égalisateur dans les
ultimes minutes de jeu. La prochaine partie du Sénégal sera jouée
contre le Congo ce mercredi.
S. M. A.

LE ONZE D'ENTRÉE
DU SÉNÉGAL
Khadim Ndiaye, Kara Mbodji, Zarko
Touré, Lamine Gassama, Cheikh
Mbengue, Pape Alioune Ndiaye,
Henry Saivet, Kouly Diop, Diao
Baldé Keita, Ismaila Sarr, Moussa
Sow

Selon plusieurs médias turcs,
on apprend que le défenseur
central algérien de Leganes,
Carl Medjani, serait tout
proche de refaire son grand
retour au sein de la formation
turque de Trabzonspor. En
effet, Fanatik assure que le
joueur a rencontré le président du club de Trabzon et ce
dernier lui aurait proposé
l'idée de revenir. Medjani pour
sa part aurait fait savoir que
cela l'enchanterait. Une information qui surprend un peu
du moment que le joueur
n'avait pas quitté le club en
très bons termes puisqu'il
avait saisi la FIFA pour réclamer ses salaires qu'il n'avait
pas touchés. Selon la même
source, cela devrait très vite
être réglé. Pour rappel,
Medjani a joué deux ans dans
le club turc et était un titulaire indiscutable et avait marqué 8 buts en 54 matchs
joués. Son retour serait bien
perçu mais il faudra d'abord
que le capitaine de l'EN, écarté de la CAN, parvienne à
faire le nécessaire pour obtenir un bon de sortie de son
équipe de Leganes. Il faut
dire qu'avec 10 matchs disputés seulement pour un total
de 595 minutes, le joueur n'a
pas eu la chance de faire étalage de son talent. Ce serait
une bonne occasion pour lui
de rebondir et de faire ce qu'il
faut pour avoir le temps de
jeu nécessaire et effectuer
son retour chez les Verts.

Boudebouz aussi

Dans le même registre,
Boudebouz est également cité
dans le radar du club de
Trabzonspor. En effet, la presse turque parle d'un intérêt
grandissant pour le milieu
offensif algérien actuellement convalescent. Auteur
d'une très belle moitié de saison au MHSC, le joueur s'est
blessé et a été éloigné de la
CAN à cause de ladite blessure. Plusieurs clubs sont sur
ses traces notamment le
Milan AC, Séville, WBA ou
West Ham.
I. Z.

Feghouli se rapproche de l’AS Rome
PAR ISLAM Z.

Compétition / PUB

ANEP 500 712 du 09/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 774 du 09/01/2017

Selon la presse italienne, l’international algérien de West Ham, Sofiane
Feghouli, aurait déjà trouvé un accord
avec les dirigeants de l’AS Rome pour
un transfert cet hiver. Priorité de
Luciano Spalletti, l’ancien de Valence est
séduit à l’idée de partir en Serie A pour
la seconde moitié de saison. Cependant,
si le club a trouvé un accord avec le
joueur, ce n’est pas encore fait avec West
Ham. Les Hammers voudraient en tirer
le meilleur profit possible. A l’heure

actuelle, il n’y a toujours pas d’accord
pour le transfert du joueur. De plus,
Calcio Mercato annonce un nouveau
rendez-vous entre les deux parties la
semaine prochaine pour relancer les discussions et tenter de trouver un accord
final en vue du transfert.
Les Italiens veulent un prêt
avec option d’achat
La même source nous apprend également que les Romains voudraient une
formule bien précise pour le joueur. En
effet, les dirigeants de la Louve ont fait

connaître leur position. Un prêt payant
de 2M€ assorti d’une option d’achat
comprise entre 8 et 9M€. Il reste à savoir
ce que vont en penser les dirigeants de
West Ham qui seraient plus chauds
pour un transfert sec et définitif. Il est
utile de préciser que seule la Roma a fait
une offre officielle pour le joueur et
demeure donc la piste la plus plausible
pour le joueur en cas de départ. A
moins que Bilic ne revoie sa position et
garde le joueur pour la seconde moitié
de saison.
I. Z.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6
Il s'est déplacé hier
matin à Tizi Ouzou

Baïtèche
reporte
sa signature
à aujourd'hui
Comme prévu, le jeune
attaquant, Baïtèche s'est
déplacé hier matin à Tizi
Ouzou. Accompagné par son
manager, l'ancien joueur de
l'USMA a rencontré le
président de la JSK au siège
du club en présence de
quelques proches de
Mohand-Chérif Hannachi. Les
deux parties, qui ont parlé
sur les grands axes du
contrat au téléphone, ont
abordé hier lors de leurs
rencontres quelques petits
détails du fameux contrat.
Comme le joueur a récupéré en
personne sa lettre de libération
de chez la direction du CSC, il
veut toucher une bonne avance
à la signature de son contrat
afin de récupérer une bonne
somme d'argent. Comme les
deux parties sont tombées
d'accord sur tous les détails liés
au transfert de Baïtèche à la
JSK, Hannachi devait réunir hier
soir la somme d'argent qui
représente l'avance que le
joueur devrait toucher à la
signature du contrat, d'ailleurs,
Baïtèche se déplacera ce matin
une nouvelle fois à Tizi Ouzou
pour signer son contrat et
officialiser par la même
occasion sa venue
à la JSK.

JSMB

Affaire Aribi

La version
de Nezar

«On m'a appelé de Tizi pour me
dire que le 1,2 milliard ramené par
le semsar provenait d'un autre club»

«Ce semsar m'avait promis
2 joueurs pour que je lui remette
la libération d'Aribi»
Sur ce qui s'est passé mercredi dernier où il avait
posé un lapin aux responsables de la JSK, le président Nezar précise : "Je ne me suis pas entendu
avec les responsables de la JSK pour que je leur
remettre la lettre de libération d'Aribi dans la journée de mercredi dernier. J'avais discuté avec ce
semsar que je refuse d'appeler manager et il
m'avait promis de me ramener deux joueurs pour
signer au CAB et en contrepartie je lui remettrai la
lettre de libération d'Aribi en plus bien sûr de la
somme de 1,2 milliard de centimes. J'avais signé la
lettre de libération et je l'avais laissée chez quel-

Houssem
Chemali, l'autre
Franco-Algérien
que convoite
Hannachi

Le président de la formation du
Djurdjura compte boucler
l'opération recrutement avant la
fin de cette semaine. Après
Khelili, Thomas, Benaldjia et
Baïtèche, Mohand-Chérif
Hannachi veut engager encore
un autre attaquant avant de
clore le recrutement hivernal.
Selon une source crédible, le
numéro 1 de la JSK est sur les
traces d'un joueur francoalgérien, Houssem Chemali, en
l'occurrence, qui joue en
quatrième division en Belgique,
à Ur Namur exactement. Selon la
même source, ce joueur devrait
arriver en Algérie dans les
prochaines heures.
A. H.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Vous venez de
terminer votre stage
hivernal, quel bilan
faites-vous de ce
regroupement de
quelques jours à ElBez ?

Je dirais que c'est une
totale réussite dans la
mesure où nous avons
atteint les objectifs pour
lesquelles on s'est déplacés. Que ce soit au niveau
du travail physique ou
technico-tactique, on a eu le
temps nécessaire afin de
travailler tous les aspects et
corriger les lacunes constatées lors de la première partie de la saison.

«Si Hannachi ou
un autre dirigeant
de la JSK m'avait
appelé, je ne lui
aurais jamais posé
un lapin»
Alors que les dirigeants de la
JSK affirment qu'ils s'étaient
entendus avec Nezar avant de
rejoindre Batna pour récupérer la
lettre de libération d'Aribi, le président du CAB dément catégoriquement :
"Si le président Hannachi ou un autre dirigeant de
la JSK, je ne lui aurais jamais posé un lapin. J'ai
beaucoup de respect pour le président Hannachi,
mais ce dernier ne nous pas respectés puisqu'il a
désigné un semsar pour négocier avec moi. Ils
disent qu'un dirigeant s'était déplacé à Batna pour
me voir, mais à ma connaissance, le président
Hannachi n'a envoyé que ce semsar et son chauffeur pour récupérer la lettre de libération d'Aribi.
Moi, je n'aurais jamais confié 1,2 milliard de centimes à quelqu'un pour négocier à ma place."
«Le CRB m'a relancé pour Aribi»
Dénonçant les agissements de certains présidents
qui font monter la cote des joueurs, le président du
CAB confie qu'en principe Aribi jouera pour le
CRB à la phase retour. "Les dirigeants du CRB
m'ont relancé pour Aribi et si tout va bien, il portera le maillot de ce club. Il a été perturbé par toutes
les offres qu'il a reçues en ce mercato et je ne peux
pas le garder dans mon effectif. S'il reste, il n'aura
certainement pas le même rendement à la phase
retour", a expliqué Nezar.
N. B.

ISLAM SALAH :

Le recrutement d'un attaquant «J'ai résilié mon contrat,
de pointe est plus qu'une nécessité car on ne m'a pas donné

L'inefficacité même ma chance»
en match d'application

Le match d'application joué samedi dernier entre les joueurs
a permis au staff technique de se faire une idée sur ses
nouvelles recrues. Il ne s'agissait que d'une sixte, mais
certaines d'entre elles à l'image de Benaldjia ont laissé une
bonne impression. Mais ce qui inquiète est que le problème
de l'inefficacité persiste toujours. Après le départ de
Benkablia et Ziaya, la JSK ne dispose que de Boulaouidet
comme attaquant de pointe et cela en plus d'Izerghouf qui
est venu d'un club amateur belge. Le président Hannachi
était sur les traces d'Aribi, mais il s'est rabattu finalement
sur Houssem Chemali qui devra rallier la ville de Tizi Ouzou.
Le match d'application s'est terminé sur le score vierge et
cela doit pousser les dirigeants à recruter vite un vrai
chasseur de buts.

Le milieu de terrain, Billel Raït, a réussi à s'imposer rapidement au sein de la
formation des Vert et Rouge. Arrivé durant cet été en provenance de l'ES Sétif,
Billel constitue avec Zerrouki, un milieu de terrain solide. Disposant d'une
grande expérience, il sait très bien que les premières rencontres de la phase
retour sont d'une grande importance.

qu'un auquel j'ai dit que s'il ramène
les deux joueurs et l'argent
comme convenu, tu lui remets
la lettre de libération.
Malheureusement, il était
venu sans les deux joueurs
qu'il m'avait promis et c'est
pour cela qu'il était reparti
bredouille de Batna."

PAR N. BOUMALI
Le président du CAB,
Farid Nezar, est revenu sur
l'échec du transfert de son
attaquant vedette Karim
Aribi à la JSK. Il a réaffirmé
hier qu'il a beaucoup de
respect pour le président
Hannachi, en ajoutant que
ce dernier ne l'a jamais
contacté pour le rachat du
contrat de son joueur. "Je
le dis et je le répète, le président Hannachi ne m'a
jamais sollicité à propos de la
lettre de libération d’Aribi.
Même si le semsar, car pour
moi, il n'a pas la qualité de manager, m'a assuré qu'il négocie pour le
compte de la JSK, son offre n'est pas
officielle puisqu'elle n'émane pas directement du président Hannachi ou de l'un de ses responsables. J'avoue aussi qu'on m'a appelé de Tizi
Ouzou pour me dire que le 1,2 milliard de centimes ramené par ce semsar provenait d'un autre
club et non pas de la JSK. Je ne veux pas citer le
nom de ce club pour éviter toute polémique stérile", lâche Nezar, lequel ajoute que la transaction
profite à un autre club et non pas la JSK.

Raït : «On devra
assurer dès le début»

Comme annoncé dans notre
dernière édition, le défenseur
Islam Salah ne poursuivra pas
son aventure avec les Canaris. Il
a résilié hier son contrat afin
d'opter pour un club qui lui
permettra de jouer à la phase
retour. Il a dû renoncer à 2
mensualités et à toutes les primes
de match pour récupérer le
fameux document qui lui
permettra d'opter pour le club de
son choix. "J'ai résilié mon
contrat, car on ne m'avait pas
donné ma chance à la JSK. Je suis
jeune et je veux jouer, car rien ne
remplace la compétition. Je ne
veux pas chauffer éternellement

le banc, alors que j'ai des qualités
qui me permettent de jouer", a
affirmé l'ex-pensionnaire de
l'ASO. Sur sa prochaine
destination, Islam Salah
entretient le suspense. "J'ai reçu
des offres, mais je n'ai pas encore
fait mon choix. Je vais d'abord
consulter mes parents avant de
trancher ma prochaine
destination."
Sollicité par plusieurs clubs de
l'élite, le désormais ancien
pensionnaire des Jaune et Vert
devrait atterrir dans les jours à
venir soit au CAB, soit à
l'USMBA ou l'O Médéa.
N. B.

Vous avez disputé deux
rencontres amicales,
face à des équipes de
pallier inférieur,
pensez-vous cela
suffisant pour préparer
une phase retour, qui
s'annonce d'ailleurs
très difficile ?

Le but de ces rencontres amicales à mon
avis, est de travailler surtout certaines combinaisons. La valeur de l'adversaire n'a pas d'importance avec tous mon respect pour les équipes
qu'on avait affrontées. Le
coach et son staff ont surtout voulu tester des dispositifs tactiques et cela
afin de voir notre com-

portement vis-à-vis de
certaines situations. Je
pense qu'on a tiré les
enseignements
nécessaires lors de ces rencontres préparatoires.

Avec l'arrivée de
Boumechra et Rebbouh,
pensez-vous que
l'équipe sera encore
plus forte à l'avenir ?

Certainement, vu qu'on
a beaucoup souffert lors
de la phase aller de l'absence d'un attaquant de
pointe. Cela nous a handicapés durant certaines
rencontres où nous avons
perdu des points bêtement. En plus de
Rebbouh qui dispose de
qualités
avérées,
Boumehcra Salim est un
élément d'expérience et
cela est très important
dans la mesure où cette
phase retour demandera
beaucoup de métier. Je
pense qu'avec ces deux
nouvelles recrues, l'équipe sera encore plus forte
et on aura notre mot à
dire durant cette deuxième moitié de saison.

En parlant de phase
retour, que pensez-vous
des chances du club ?

Je dirais qu'à l'image
des équipes prétendantes,
nous avons des atouts à
faire valoir. Actuellement,
nous occupons la 3e place
au classement. Si le championnat s'arrête à cet ins-

tant, nous serons en Ligue
1. Je pense que nous
avons la capacité et surtout la volonté de réaliser
cette accession. Cela va
demander plus de sacrifices pour atteindre ce
but. On se doit de continuer à travailler et faire
encore plus d'efforts pour
prendre une avance
confortable vis-à-vis des
poursuivants.
Nous
allons avoir des rencontres très difficiles face
à des équipes qui se battent soit pour le maintien
ou l'accession.

Vous avez une
rencontre très
importante face à une
équipe du RCA qui se
bat pour le maintien,
quelles sont vos
chances ?

Nous avons encore une
semaine de préparation.
Nous allons disputer une
dernière rencontre amicale face à la formation d'ElKseur et allons tout faire
afin de pouvoir réaliser
un début à la hauteur des
espérances. Ça sera certainement une rencontre
très difficile face à une
formation qui voudra
assurer elle aussi un bon
départ pour maintenir ses
chances de se maintenir.
De notre côté, on se doit
de prendre la rencontre
au sérieux et d'aller chercher un résultat positif.
B. E. Z.

Après trois semaines d'arrêt du championnat, la
reprise de la compétition officielle est prévue pour
ce vendredi. La formation des Vert et Rouge se
déplacera chez un mal classé, le RC Arbâa qui occupe la 15e place au classement. Les hommes de
Younès Ifticen veulent réussir leurs débuts lors de
cette phase retour et cela en allant chercher les trois
points de la victoire au stade Smaïl- Makhlouf. Les
Béjaouis qui occupent actuellement la 3e place au
classement, n'auront pas trop le choix dans la
mesure où la course à l'accession se jouera sans
doute lors de ces premières journées de la phase
retour. Avec seulement 1 seul point d'avance sur les
deux poursuivants directs, le club de Yemma
Gouraya, devra faire très attention et se battre durement pour continuer à se maintenir parmi les
équipes de tête. Les camarades de Yacine Djebarat
ont déjà appris à leurs dépens l'importance de réussir les débuts de cette phase retour, eux qui ont raté
complètement cette deuxième partie de saison lors
du précédent exercice, qui les a plongés ainsi dans
une crise sans précédent. Ainsi, le nouveau staff
technique des Vert et Rouge devra axer son travail
sur l'aspect psychologique en motivant les joueurs
pour réussir cette entame de seconde partie de saison.

La reprise a
eu lieu hier
C'est hier que les Béjaouis ont repris le chemin du
travail. Après deux jours de repos bien mérité suite
à un regroupement d'une semaine au niveau d'ElBez, la reprise des entrainements s'est déroulée,
dimanche après-midi, sous la direction du coach,
Ifticen.

Une dernière
rencontre
amicale
aujourd'hui
Dans le but de préparer convenablement la reprise
du championnat, le coach Ifticen a programmé une
dernière rencontre amicale. Les Béjaouis qui veulent mettre toutes les chances de leur côté durant
cette deuxième partie de championnat, affronteront
cet après-midi à partir de 16h au stade de l'Unité
maghrébine, la formation de l'OS El-Kseur.

Bendiaf : «Victoire
impérative face à Skikda»
Le milieu de terrain, Mohamed Bendiaf, estime que la victoire de son équipe à
domicile sera obligatoire pour consolider leur place de dauphin.
AMINE DJAÂFAR

Comment s'est déroulé le
stage de préparation pour
vous et vos coéquipiers ?

Le stage s'est déroulé dans de
bonnes conditions et il fut une
occasion pour moi et mes coéquipiers d'améliorer notre forme
physique. On a joué deux matchs
amicaux qui nous ont permis
d'évaluer notre niveau. Bref, le

stage fut une occasion pour nous
de revoir nos erreurs et de les rectifier avant le premier match.

qualifier les joueurs émigrés.
C'est un coup dur pour tout le
monde.

porters et surtout leur faire
oublier le semi-échec face à la
JSMB.

Comment jugez-vous la
suspension infligée par la
LFP ?

Le compte à rebours pour le
match de la JSMS a déjà
commencé, comment se
présente cette rencontre
pour vous et votre équipe?

Calin va-t-il compter sur
vous en tant que titulaire
lors du prochain match ?

Priver le club du recrutement
est une chose dure et inadmissible, surtout que la direction et
l'entraîneur attendaient avec
impatience le mercato pour renforcer l'équipe mais aussi pour

La victoire sera impérative
face à notre prochain adversaire,
la JSMS. On doit faire de notre
mieux pour satisfaire nos sup-

19

Les Béjaouis
veulent
réussir
leur retour

USMB

De notre correspondant

Lundi 9 janvier 2017

C'est à l'entraîneur de vous
répondre. Par contre, je peux
vous dire que je suis fin prêt
pour aider mon équipe si le
coach fait appel à moi.
A. Dj.

www.competition.dz

18

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

Lundi 9 janvier 2017

RCR

BOUAKEZ :

«J'attends beaucoup
de ce stage»
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Le premier responsable de la barre technique du Rapid, le Tunisien Moez Bouakez,
que nous avons joint par téléphone dans la soirée d'avant-hier, nous a déclaré : "Je ne vous
cache pas que j'attends beaucoup de ce stage
bloqué de Targa qui a débuté il y a une semaine et qui est une belle occasion d'avoir une idée
sur le groupe et son aptitude pour la phase
retour. En tout cas, on tâchera d'en profiter au
maximum pour corriger nos erreurs et être à la
hauteur des attentes car nous devons réussir
de bons résultats lors de cette phase retour qui
ne sera pas facile."
«On se concentrera
sur le volet physique»
Le coach relizanais a tenu à nous parler aussi
dans cet entretien téléphonique du programme sur lequel il a misé durant ce regroupement. "On tente de consacrer une grande partie de ce stage au volet physique afin que les
joueurs puissent récupérer toutes leurs forces
et être aptes à reprendre la compétition pour
réussir de bons résultats lors de la phase retour
pour atteindre notre objectif. Surtout que j'ai
constaté une régression sur le plan physique
lors des dernières rencontres en raison des
déplacements que nous avons effectués."
«On ne négligera pas l'attaque»
Bien qu'il ait insisté dans ses déclarations sur le
volet physique et le rendement collectif afin
que l'équipe puisse être à la hauteur des
attentes et réaliser les objectifs tracés, le technicien a ajouté dans le même sens : "Nous allons
consacrer des séances d'entraînement au volet
physique pour tenter d'améliorer le rendement
collectif, cela ne veut pas dire que nous allons
négliger le compartiment offensif puisqu'on
doit faire le maximum pour bien réagir lors de
la phase retour et réussir notre objectif à la fin
de la saison qui est de garder notre place parmi
les grosses cylindrées du championnat."
«Trop tôt pour juger
les nouveaux»
Concernant les deux seuls joueurs recrutés
récemment par l'administration du club, Moez
Bouakez nous a dit qu'il attendra encore

JSK

Hamri a fait
un saut à
Targa

Le premier
responsable du club,
Mohamed Hamri, a
rendu visite avanthier à son équipe qui
se trouve depuis
mardi dernier au
complexe Doriane
Beach Club. Le parton
du centre équestre
Mina a suivi une
partie de la séance
d'entraînement qui
s'est déroulée dans la
salle de sport et a
discuté avec quelques
joueurs avant de
déjeuner avec eux.

Il s'est réuni
avec le coach

quelques jours pour donner une discision finale : "Bien que Louniss et Sighini fournissent de
belles prestations lors des séances d'entrainement, je ne veux pas me précipiter pour donner un avis définitif et juger les deux joueurs,
c'est un peu tôt pour le faire."
B. B.

Juste après la fin du
déjeuner, le président
Hamri a organisé une
petite réunion avec
les responsables de la
délégation relizanaise,
à savoir le manager
général du club, Ali
Houari, le secrétaire
général, Djaoued, ainsi
que l'entraineur Moez
Bouakez. On a ainsi
discuté du
déroulement du stage,
et, le plus important,
du mercato hivernal
où le club à réussi
jusqu'à maintenant à
recruter deux joueurs
seulement.

Tebbi et Benayad exigent une augmentation

Les 2 meilleurs buteurs de la formation relizanaise, en l'occurrence
Oussama Tebbi et Mourad Benayad, viennent de demander à la direction
de Mohamed Hamri une augmentation de salaire au vu de leur rendement
lors du premier exercice du championnat. Benayad avait eu l'accord de
l'ancien président Hakim Bouhenni pour une augmentation de salaire s'il
arrivait à marquer plus de cinq buts à l'aller. Quant à Oussama Tebbi,
personne ne le connaissait lors de sa venue au Rapid. Après sa très bonne
prestation lors de la phase aller, il a été récompensé par une convocation
en équipe nationale des locaux et a fait l'objet des convoitises de
plusieurs clubs, comme la JSK et le CRB. Reste à savoir quelle sera la
réponse de Hamri.

Fin de stage aujourd'hui

Après avoir passé une semaine de préparation à Ain-Temouchent, les
Lions de la Mina clôturent leur stage aujourd'hui en fin d'après-midi. Les
gars de Bouakez s'entraineront ce matin dans la salle qui se trouve à
l'intérieur du complexe Doriane Beach Club tandis que la deuxième séance
se déroulera au stade municipal de Targa avant que le bus du club prenne
la route de Relizane.

Il a rejoint Targa et paraphera son contrat aujourd'hui

Accord trouvé avec
Ghazzali
Comme nous l'avons indiqué
dans notre édition d'hier, Youcef
Ghazzali s'est rendu avant-hier à
Aïn Témouchent où se trouve en
stage la délégation relizanaise.
L'ex-attaquant de l'USMBA a
discuté avec le coach Moez
Bouakez qui a insisté pour qu'il
vienne à Relizane, avant de parler avec le président qui se trouvait lui aussi sur place et se
mettre d'accord sur tous les
détails
de
son
contrat.
Cependant, bien que le président
se trouvait au complexe ainsi que
le secrétaire général Djaoued
Bouabdellah, le joueur n'a pas
paraphé son contrat avec son
nouveau club et il devra attendre
cet après-midi pour officialiser sa
venue au Rapid.
Un doublé pour commencer
Bien qu'il ne soit pas encore relizanais à 100% cela n'a pas empêché l'attaquant Youcef Ghazzali
de participer à la séance d'entrainement qui se déroulait à l'an-

Après avoir enrôlé les deux
arrières latéraux Louniss et
Sighini,
et
probablement
Ghazzali, la direction du Rapid
est actuellement à la recherche
d'autres joueurs pour renforcer
les rangs de son équipe en prévision de la seconde moitié de saison. Ce n'est un secret pour personne, les Lions de la Mina veulent se renforcer au niveau de
leur ligne avant qui est considérée comme le maillon faible de
l'équipe. Une source autorisée
nous a révélé que le président du
club, Mohamed Hamri, veut
enrôler deux éléments dans ce
compartiment offensif. Et ceux-ci
devraient, sauf rebondissement
de dernière minute, être le duo
Gourmi-Tiaïba. Notre source

Sachant qu'il ne pouvait compter sur le gardien Limane, l'arrière Cherfa et le milieu Tayeb, qui tous
trois souffrent de bobos, le demi-défensif Zerara qui vient à peine de guérir d'une blessure, les
attaquants Aoudia, Belameiri et Manucho, qui ne donnent plus signe de vie, et le meneur de jeu
Meghni, parti en France assister aux funérailles de son beau-père, que Dieu Tout-Puissant ait son
âme, le coach du CSC Amrani a été contraint de composer son équipe, qui a affronté en amical le
MCEE, avant-hier, avec dix seniors et un espoir.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
8 espoirs à la rescousse Comme
il n'avait sous la main que douze seniors pour
former son onze qui a affronté, samedi dernier, le MCEE, le driver des Vert et Noir
Amrani a fait appel à sept espoirs pour compléter sa liste des dix-huit : le gardien Rami
Bezzaz et les joueurs de champ : Aouati,
Ferroudj, Bourkab, Boutamina, Boucheriha et
Redjem. Mais le coach du CSC n'a aligné
contre El Eulma qu'un seul de ses jeunes, l'ailier Redjem.
Sans avant-centre Contre le MCEE,
samedi passé, l'entraîneur Amrani a aligné

d'entrée Cédric dans les bois ; Bahri,
Bencherifa, Zaâlani et Benayada en défense ;
Guerabis, Sameur Gharbi et Bezzaz au
milieu, et Belkheir et Redjem en attaque. Et
en seconde mi-temps, il n'a opéré qu'un changement dans son onze : il a sorti à un quart de
la fin Redjem et a incorporé à sa place le seul
senior qui se trouvait sur le banc des rem-

plaçant, Zerara. En observant de près la
composante de l'équipe du CSC, nous
remarquons que les Vert et Noir ont affronté, avant-hier, les Eulmis sans aucun attaquant de pointe. Et, comme il leur a manqué
un vrai finisseur, les Clubistes n'ont pu
concrétiser qu'une seule des multiples occasions qu'ils se sont créés.
R. G.

Aoudia et Manucho boudeurs
Les deux attaquants de pointe du CSC, Aoudia et Manucho, pour des raisons qui restent à
élucider, qui ont bénéficié, comme leurs autres coéquipiers, de cinq jours de repos pour aller
se ressourcer auprès de leurs familles, tardent à rentrer à Constantine. Pour la direction des
Vert et Noir, Aoudia et Manucho sont tous deux en abandon de poste car ils n'ont pas repris
les entraînements avec leurs coéquipiers qui, depuis le 30 décembre 2016, préparent la phase
retour sous la direction de leur nouveau coach, Amrani.
R. G.

SÉDUIT les Kabyles
Lors de cette joute,
quatre éléments de l'effectif
des Canaris ont brillé de
mille feux, il s'agit de
Djerrar, Yettou, Benaldjia
et Aïboud et comme par
hasard,
les
quatre
joueurs cités jouent tous
au milieu de terrain.
Pour ce qui concerne le
jeune Samir Aïboud, il
a débuté la saison en
fanfare, il était l'un des
meilleurs joueurs de la
JSK lors des premières
journées du championnat pour ne pas dire le
meilleur, néanmoins, une
blessure contractée au

niveau de la cuisse l'a privé de cinq
matchs de son équipe en championnat et de deux rencontres de la
coupe d'Algérie. Bref, Aïboud
retrouve petit à petit son meilleur
niveau, il affiche lors de cette première partie de la préparation
hivernale une éblouissante forme.
En plus d'Aïboud, un autre joueur
qui a bien tourné lors de la phase
aller et qui a donné une grande
satisfaction pète lui aussi la forme,
il s'agit de Nassim Yettou. Les deux
joueurs qui ont gagné leurs places
de titulaires avec Mouassa sont
bien partis pour garder leurs places
sur l'échiquier de Sofiane Hidoussi.
Djerrar, qui a souffert en début de
saison, notamment avec tous les

problèmes qu'il a vécus que ce soit
lors de la préparation estivale ou
lors des premiers matchs du championnat, a réussi quand même
quelques belles prestations lors des
derniers matchs de la JSK en championnat lors de la phase aller, bien
sûr. Enfin, Mehdi Benaldjia qui
vient juste de signer un contrat de
deux ans au profit de la formation
de la ville des Genêts n'a pas mis
beaucoup de temps pour séduire
les dirigeants et les membres du
staff technique des Canaris du
Djurdjura. Maintenant, ce quatuor
doit confirmer davantage, car les
autres joueurs, notamment ceux du
milieu de terrain n'ont pas encore
dit leur dernier mot.
A. H.

Auteur d'une prestation plus
qu'honorable lors du match d'application joué entre les joueurs samedi
après-midi, Mehdi Benaldjia promet d'exploser sous le maillot des
Jaune et Vert. Déterminé à faire parler de lui avec les Canaris, l'ex-pensionnaire de l'USMA, du CRB et de
la JS Saoura affirme qu'il donnera le
meilleur de lui-même pour être à la
hauteur des attentes placées en lui.
Il ajoute que la JSK a les moyens
pour rebondir à la phase retour.

Ce n'est qu'un début et je tenterai
de faire mieux à l'avenir. J'ai rejoint
la JSK pour briller et je ferai tout
pour m'exploser sous le maillot de
ce club. Je suis quelqu'un d'ambitieux et je ne rechignerai pas sur l'effort pour apporter le plus attendu
de moi.

travaillerai comme un forcené pour
retrouver ma forme optimale.

nexe du complexe avant de jouer
le match d'application organisé
par le staff technique où Ghazzali
s'est illustré en marquant deux
buts pour son équipe.
B. B.

nous a ajouté que Hamri a proposé ces deux noms au coach Moez
Bouakez, qui ne trouve pas de
problème pour leur venue au
Rapid.
Si tout va bien, ils
signeront cette semaine
La tâche du président Mohamed
Hamri s'annonce difficile vu les
propositions qui affluent sur les
deux joueurs qui sont sollicités
par plusieurs clubs du championnat. Alors si tout va bien les deux
joueurs devront débarquer avant
la fin de cette semaine à Relizane
pour parapher leur contrat au
Rapid et entamer dès cette semaine les entraînements avec leur
nouvelle équipe.
B. B.

CSC

Une équipe décimée face au MCEE

BENALDJIA
Samedi passé, le coach des Canaris du Djurdjura a
programmé un match d'application lors de la seconde
séance d'entraînement de la journée.

Tiaïba et Gourmi
pour boucler le
recrutement ?

Les Vert et Noir ont perdu
la confiance des Sanafir

Des milliers de fans du CSC ont boycotté la
rencontre amicale que leur équipe a disputé,
samedi passé, contre le MCEE, car ils ne veulent plus voir des joueurs qui, selon eux, "ne
jouent pas avec le cœur".

Belameiri de retour

Selon son ami et coéquipier, Zerara, l'attaquant Belameiri, qui avait juré de ne plus porter les couleurs du CSC, a décidé de continuer
l'aventure avec les Vert et Noir. Selon notre
interlocuteur, Belameiri, surnommé le fugitif,
car il sèche souvent des séances d'entraînement, va, aujourd'hui ou demain, rentrer de
France pour suivre le stage bloqué que ses
coéquipiers vont effectuer du lundi 9 au 15
janvier 2016 au complexe El-Bez de Sétif.

Kebbal, 1re recrue ?

Le demi défensif, l'émigré Abdelaziz
Kebbal, qui a joué la phase aller avec le club
amateur français du RCO Agde, qui évolue en
CFA 2, a débarqué avant-hier, à Constantine,
pour prendre part au stage bloqué que vont
effectuer les Vert et Noir à Sétif. S'il parvient à
convaincre le coach Amrani, Kebbal va signer
son contrat et sera la première recrue du CSC
en ce mercato d'hiver.
R. G.

7

«Je brillerai sous le maillot de la JSK»

Vous vous entraînez avec l'équipe
depuis plusieurs jours, comment
est l'ambiance au sein du groupe ?
Sincèrement, je ne me sens pas
nouveau dans l'équipe. Les joueurs
ont facilité mon intégration et ils
m'ont tous souhaité la bienvenue. Il
y a une bonne ambiance dans le
groupe et avec tous les moyens mis
à notre disposition, on est déterminés à faire une belle phase retour.
Votre prestation lors du match
d'application joué samedi dernier
a rassuré tout le monde…

Si on se fie au staff technique et
aux dirigeants, vous êtes bien
physiquement…
Oui, je me sens bien physiquement, mais je suis quelqu'un qui ne
croit qu'au travail. J'ai opté pour un
grand club et je ferai de mon mieux
pour apporter le plus attendu de
moi.

Pensez-vous que la JSK est
capable de revenir en force à la
phase retour ?
Oui, il y a un bon groupe et je suis
convaincu qu'on fera de belles
choses lors de la seconde manche
du championnat. On forme une
véritable famille et on cherche tous
à tirer l'équipe vers le haut. L'équipe
est engagée sur 3 fronts et on fera
tout pour redonner le sourire à nos
supporters. En championnat, l'équipe se trouve en mauvaise posture,
mais on a les moyens de la tirer vers
le haut.

Vous avez une revanche à prendre
sur le sort, n'est-ce pas ?
Bien sûr, j'aurais pu faire mieux,
mais ce n'est pas encore trop tard vu
que je n'ai que 25 ans. J'ai gagné en
expérience et je mettrai à profit ma
venue à la JSK qui est un très grand
club pour rebondir. En signant pour
ce club, je sais qu'on attend beaucoup de moi. Je suis ambitieux et je

Comment se déroule votre
préparation en cette trêve
hivernale ?
On se prépare dans de bonnes
conditions. Comme je vous l'ai déjà
dit, une ambiance bonne enfant
règne au sein du groupe et les dirigeants ont mis les moyens nécessaires pour qu'on réussisse notre
préparation.
N. B.

Hidoussi
le fait jouer en
meneur de jeu

MEBARKI,

la renaissance !

"Mebarki est une valeur
sûre, néanmoins, il sait bien
ce qu'il doit faire pour jouer
comme titulaire, je peux
compter sur lui pour le reste
de la saison mais il doit travailler, voire même cravacher très dur ", déclarait
Sofiane Hidoussi concernant
Bilel Mebarki à l'issue de la
rencontre de la formation du
Djurdjura contre le CRB à Tizi
Ouzou. Apparemment, l'ancien joueur de l'USMH er du
MOB a bien compris le message de son entraîneur, la
preuve, lors de cette première partie de la préparation
hivernale, Mebarki a bien
bossé, il a démontré de très
belles choses lors des
matchs d'application que le
staff technique a programmés ces derniers jours.
Hidoussi, qui connaît bien
ses joueurs désormais, n'a
pas cessé de placer son
jeune joueur derrière les
attaquants en lui confiant le
poste de meneur de jeu.
Sans aucun doute, l'entraîneur tunisien de la JSK veut
compter sur l'enfant de
Tissemsilt lors de la seconde
manche de la saison dans le
poste de meneur de jeu. De
son côté, le joueur, qui s'est
bien débrouillé par le passé
dans ce poste, a donné
quelques satisfactions ces
derniers jours lors des oppositions entre les joueurs que
les membres du staff technique ont programmées.
Mebarki est même décidé à
travailler très dur lors de
cette trêve hivernale afin de
retrouver son meilleur
niveau et de revenir en force
lors de la phase retour de
l'actuelle exercice.
A. H.

Khelili relance MCA-JSK en ¼ de finale de la coupe
la concurrence
Le défenseur Sofiane Khelili a
été crédité d'une
prestation honorable lors
du match d'application
joué entre les joueurs
samedi dernier. Il n'a
pas joué depuis 6
mois, mais il a laissé
une bonne impression
sur le staff technique
pour son premier match,
même s'il ne s'agissait que
d'un sixte entre les joueurs. Ce qui est certain
est qu'avec sa venue, la concurrence sera
relancée dans l'axe de la défense. Le capitaine
Ali Rial n'a pas été à la hauteur lors de la
première manche du championnat et avec le
retour de Khelili, il devra travailler d'arrachepied pour retrouver sa forme optimale, sinon il
sera relégué sur le banc. L'axe central a été
l'un des points d'Achille lors de la phase aller
et l'entraîneur tunisien devra trouver les
solutions d'ici la reprise du championnat pour
que son équipe réussisse une remontée
spectaculaire à la phase retour.

Le match de la saison
pour les Kabyles

C'est hier en fin de
journée que le tirage au
sort de la coupe
d'Algérie a eu lieu. Pour
ce qui concerne la
formation du Djurdjura,
elle sera appelée à se
déplacer à Alger pour
croiser le fer avec le…
MCA pour le compte
des quarts de finale de
Dame coupe.

Le moins que l'on puisse
dire est que le tirage au sort
n'était pas clément avec les
Canaris du Djurdjura. D'abord,
ces derniers seront appelés à
jouer en dehors de leurs bases,
de se déplacer une nouvelle
fois, eux qui ont joué la formation de la ville de Tissemsilt en
déplacement avant de jouer
l'équipe de Rouissat à Ouargla
et de recevoir en huitièmes de
finale la modeste équipe dElFedjoudj. Bref, la JSK sera appelée à jouer le MCA, le leader du
championnat, dans son jardin.
Au moment où nous mettons
sous presse, le lieu exact de la

rencontre n'a pas été arrêté,
néanmoins cette affiche des
quarts de finale de la coupe
d'Algérie devrait se dérouler au
stade olympique du 5-Juillet.
Pour ce qui concerne les
chances des Canaris du
Djurdjura, ces derniers seront
appelés à jouer le match de leur
saison, car la coupe d'Algérie
est l'objectif principal de la JSK
cette saison vu qu'en championnat, les jaune et Vert lutteront
pour assurer leur maintien
parmi l'élite, autrement dit,
les coéquipiers de Berchiche ne
sont pas concernés par la course
au titre.

En cas de
qualification, les
Canaris recevront
le vainqueur du match
ESS-UST
En cas de qualification, la JSK
sera sur du velours puisqu'elle
recevrait soit l'ESS ou l'UST à
Tizi Ouzou pour le compte des
demi-finales de l'épreuve populaire. Avant de penser au carré
d'as ou même à la finale, les
Canaris seront appelés à passer
d'abord le cap du MCA, une
mission qui s'annonce dès
maintenant très difficile pour
les hommes de Mohand-Chérif
Hannachi.
A. H.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

MOB

8


Kadim, nouvel
entraîneur
des gardiens

Une ancienne figure du club
fera probablement son retour à
Béjaïa. En effet, l'ancien
entraîneur des gardiens qui
était en poste lors de la saison
2004/2005 sera sûrement de
retour. Une transaction qui
s'officialisera dans les jours à
venir.



Le stage débutera
samedi

La direction du club vient enfin
d'officialiser la date du début
du stage de préparation en
Tunisie. Ca serra donc le
samedi 14 janvier 2017 que la
délégation mobiste prendra la
route vers Carthage. Le stage
en question sera destiné à
gérer l'arrêt de la compétition
durant cette trêve hivernale.



Biquotidien hier

Baouali et ses camarades sont
revenus aux choses sérieuses
hier avec un biquotidien
effectué le matin à Tichy et
l'après-midi au stade de l'Unité
maghrébine. Henkouche et son
adjoint se basent beaucoup
sur le plan physique des
joueurs et comptent bien
préparer leurs poulains pour
être prêts à relever le
chalenge qui les attend lors de
la phase retour.

Un émigré
débarque
à Béjaïa

Au cours de ce mercato hivernal
le MOB prospecte à tout-va et
se cherche un gardien de but
susceptible d'épauler
l'international Chemseddine
Rahmani, la cellule de
recrutement béjaouie étudie
différentes pistes. Et l'une
d'entre elles mène sur l'autre
rive de la Méditerranée plus
précisément dans l'équipe de
Luçon où évolue le portier
franco-algérien Anthony-Chérif
Martin. Le gardien âgé de 27
ans a tapé dans l'œil de la
direction des Vert et Noir et
serait lui aussi tenté par une
expérience à Béjaïa. Les
négociations entamées avec
Martin pour arracher le joueur
se passent actuellement bien. A
souligner que la direction aurait
envoyé une invitation au joueur
en question et sa venue à
Béjaïa n'est que question de
temps.

Hamzaoui, plan B

Bien qu'elle soit avancée dans
la démarche portant à recruter
le portier franco-algérien
Anthony-Chérif Martin, la
commission de recrutement du
club phare de la Soummam a
pris ses dispositifs et aurait
même préparé un plan B en ce
qui concerne la question du
nouveau gardien des Crabes.
Le keeper de l'ASO Chlef,
Ammar Hamzaoui, semble
intéresser les Mobistes. Dans
le cas où les négociations avec
Martin ne se passeraient pas
comme le souhaite la direction
des Crabes, cette dernière
penchera vers le natif de
Guelma dans le but de
s'attacher ses services et d'en
finir avec le problème de la
cinquième licence.

NAHD

Sétif bloque Boulemdaïs

BOUGUEROUA RELANCÉ

Il y a quelques jours on l'a annoncé comme
étant quasiment acquis. En fin de compte,
la venue de Boulemdaïs au MOB est
loin d'être matérialisée.
PAR BADIS BESSAÏ
Selon nos échos, les
négociations entre la direction
de l'Entente de Sétif et le
joueur en question ont échoué
et aucun terrain d'entente
entre les deux parties n'a été
trouvé. Si ce transfert est
soumis à l'échec c'est parce
que le boss sétifien Hassan
Hamar ne souhaite pas libérer
gratuitement son attaquant.
Les dirigeants d'Aïn El-Fouara
qui sont au chevet de
l'attaquant Morgane
Betorongal veulent profiter du
conflit existant entre
l'international tchadien et la
direction d'Yemma Gouraya
pour le faire venir
gratuitement à Sétif. L'intérêt
prononcé de l'ESS pour le
Franco-Tchadien Betorongal
n'est plus un secret, c'est
d'ailleurs la cause du blocage
du transfert de Boulemdaïs,
L'idée des dirigeants de l'Aigle
noir est d'inclure la lettre de
libération de Boulemdaïs dans
la transaction pour convaincre
leurs homologues du
Mouloudia de Béjaïa de libérer
leur joueur. Il s'agit de la seule
vraie "monnaie d'échange"
dont disposent les Sétifiens
s'ils veulent voir Morgane
porter le maillot de l'Entente.
Les responsables de la
commission technique des
Crabes, songent sérieusement
à tourner la page du
Constantinois et auraient
d'ores et déjà relancé la piste
de Bougueroua.
Tous les espoirs
reposent sur Bougueroua

Jusqu'au moment où nous



Pourquoi
pas
Bouda ?

L'ex-attaquant
du DRB
Tadjenanet
pourrait, en
effet, se voir
porter le
maillot du club
au cas où les
négociations
avec les deux
attaquants
Boulemdaïs et
Bougueroua
échoueraient.
Le natif de Sidi
Bel-Abbès,
Ishak Bouda, a
apparemment
été contacté
par la direction
du club.
L'attaquant qui
a débuté sa
carrière à Chlef
reste une des
solutions
proposées au
club pour
renforcer le
compartiment
avant du navire
mobiste.

mettons sous presse, aucun
renfort offensif n'a été
enregistré. Une situation qui
inquiète quelque peu les
supporters, mais pas la
direction du club. A ce sujet,
nous avons appris d'une
source digne de foi que les
dirigeants du club misent
énormément sur la venue
d'Adel Bougueroua, et ils
seraient déjà entrés, de
nouveau, en contact avec
l'ancien Belouizdadi.
Bougueroua fait partie des
éléments qui ont polarisé
l'actualité du mercato
hivernal du MOB. Ce
dernier intéresse le club
d'Yemma Gouraya au plus
haut point et cela remonte à
plus de deux semaines qu'il
a reçu les premiers contacts.
Il est aussi utile de rajouter
que la piste
Bougueroua est en
train d'occuper les
devants dans
l'opération
recrutement dans
la maison
mobiste.
L'ex-joueur du RC
Arba et su CRB
voit en cela une
réelleopportunité
deretrouver son
véritable niveau,
lui qui souhaite à
tout prix relancer sa
carrière. Une
signature au MOB
peut permettre à
l'attaquant en question
de se refaire une
nouvelle santé à
Béjaïa.
B. B.

Je pense que ce stage de
préparation ne nous fera que du
bien, car comme vous l'avez sans
doute remarqué, notre condition
physique était toute juste moyenne
lors de la phase aller, avec aussi le
nombre important de blessures
comptabilisées dans l'équipe.

Le MOB a jusqu'à maintenant
recruté trois nouveau joueurs,
qu'en pensez-vous des noms qui
ont signé au club ?

Les joueurs qui ont signé sont
des joueurs plein de qualités et
surtout d'expérience, je pense que
ces recrues vont apporter du plus à
l'équipe et donneront un coup de
main à l'équipe afin de tout faire

pour sauver le club de la relégation.

La reprise du championnat est
prévue pour bientôt, comment
pouvez-vous nous décrire cette
seconde manche ?

On est bien conscients de la
situation dans laquelle se trouve le
MOB en ce moment, on fera tout
pour sortir le club de cette impasse
car on veut impérativement se
racheter de la mauvaise phase
effectuée lors de la première partie
du championnat.
Cependant, je pense que rien n'est
encore joué pour nous, n'oublions
pas qu'il reste encore quinze
rencontres dont huit à la maison, il
faut donc assurer nos match à
Béjaïa et tout faire pour accumuler
le maximum de points en
déplacement.

Daouadji au Nasria,
c'est imminent
Comme rapporté par nos soins dans notre édition de samedi dernier,
la direction du club nahdiste a rouvert le dossier Abdallah Daouadji,
convoité en début de mercato hivernal, piste qui s'est refroidie après
que le NAHD n'ait pas assuré les services de cinq nouvelles recrues
et non des moindres.

PAR MOHAMED ADRAR
Cette piste a été relancée
après que le coach Alain Michel en
concertation avec les dirigeants du
club aient pu constater une certaine
légèreté dans la composante de
l'équipe sur le plan offensif.
Recruter un attaquant supplémentaire était devenu impératif, et la
direction du club s'est mise à nouveau à la quête de l'oiseau rare qui
viendrait renforcer le compartiment
offensif nahdiste. Les Sang et Or ont
finalement jeté leur dévolu sur l'exattaquant du DRB Tadjenanet, à
savoir Abdallah Daouadji, un élément qui remplit parfaitement les

critères recherchés par les
Nahdistes, lui qui évolue au poste
d'ailier, soit exactement où le besoin
se fait sentir. En instance de départ
de l'Entente de Sétif, là où son
temps de jeu n'a pas été au niveau
espéré ni par le joueur ni par les
dirigeants du PAC qui espéraient
voir leur joueur briller et poursuivre
son ascension après une très belle
saison avec le DRBT, Daouadji
devrait, selon toute vraisemblance,
s'engager avec le Nasria dans les
heures à venir, si tout se passe
comme le souhaite les dirigeants du
NAHD et ceux du PAC.
Le joueur très emballé
Alors que la direction du club

Il a été époustouflant face
au CS Hammam Lif

La belle réponse
de Laribi

Baouali : «Le MOB a recruté
de bons joueurs»
Que pensez-vous du stage que
vous allez bientôt effectuer en
Tunisie?

Le PAC a officiellement récupéré son joueur

Un mot pour conclure…

Je tiens à présenter mes
excuses à nos fidèles supporters
des nombreux faux pas, je suis
aussi impatient de leur retour
dans les tribunes car leur
absence dans les tribunes a un
lien direct avec les mauvais
résultats enregistrés lors de la
phase aller du championnatainsi
que la délocalisation de nos
rencontres, la sanction nous a
beaucoup affectés. On fera de
notre mieux pour remonter la
pente. Je profite de l'occasion
pour les rassurer et leur dire que
le MOB affichera un nouveau
visage sur le terrain lors de la
suite du championnat et on fera
tout pour sauver ce club qui est
très cher à nos yeux.
B. B.

Le monde du football est
souvent cruel, et le défenseur
central nahdiste Laribi Hocine
est clairement le mieux indiqué au sein de la formation
nahdiste pour nous décrire sa
détresse lorsqu'il avait appris
que la direction du club ne
l'avait pas engagé pour la première moitié de saison, alors
qu'il attendait avec impatience
d'avoir sa chance pour jouer,
une chance qui n'est jamais
venue. Fort heureusement
pour le très sympathique
Laribi, la roue a tourné, et le
hasard des choses a voulu que
ce soit l'entraîneur qui l'avait
lancé lorsqu'il était tout jeune
à la JSMB, qui a pris les rênes
de la barre technique du
Nasria. Le joueur qui était tout
proche de quitter le navire
nahdiste, après tout ce qu'il
avait enduré durant la phase
aller, a vu le coach Français
tout faire pour le garder dans
son équipe, justifiant son
choix par les grosses qualités
du joueur, mais aussi par sa
polyvalence à pouvoir évoluer
à plusieurs postes différents.
Engagé, et faisant partie du
groupe qui se trouve en
Tunisie depuis quelques
jours déjà, Laribi était titulaire lors des deux matchs amicaux disputés jusque-là par
son équipe, réussissant à
chaque fois une grosse performance, qui n'a fait que
conforter la conviction de son
coach qu'il tenait plus qu'une
simple recrue, mais bien un
joueur sur qui il va bien se
reposer lors de la seconde

moitié de saison. Les performances de Laribi sont là pour
démontrer aux dirigeants du
club qu'ils s'étaient trompés
sur son compte.
La confiance
de Michel l'a gonflé
Non engagé lors de la première moitié de saison,
Hocine Laribi pouvait aisément baisser les bras et se
dire qu'il devait chercher un
nouveau club lors du mercato hivernal de façon à se
relancer. Mais l'enfant de
Sour El-Ghozlane n'a jamais
abdiqué, bien au contraire, il
a toujours été assidu à l'entraînement, ne manquant pas
la moindre séance, en dépit
du fait qu'il savait qu'il n'allait pas jouer le week-end. Le
joueur a continué de travailler de son côté, et l'arrivée
d'Alain Michel allait le booster davantage, sachant que
l'ex-entraîneur du CRB le
connaissait
parfaitement
pour l'avoir eu sous sa coupe
lors de son passage à la JSM
Béjaïa. Laribi a cru encore
plus en ses qualités, et la
confiance du coach Michel
qui a tout fait pour le garder
dans son effectif n'a fait que
décupler sa motivation. Le
joueur a fini par sortir ses
crocs, en faisant ressortir des
prestations de haute facture
en amical, à tel point qu'il
semble avoir d'ores et déjà
gagné sa place de titulaire
pour la seconde moitié de
saison.
M. A.

nahdiste est en train de faire le forcing pour s'attacher les services de
l'attaquant paciste Abdallah
Daouadji, le joueur est quant à lui
très emballé par l'idée de rejoindre
les rangs du Nasria. Daouadji sait
parfaitement qu'en s'engageant
avec le NAHD, il bénéficiera forcément d'un temps de jeu plus
conséquent, chose qui lui permettra de se relancer après un passage
bien difficile à l'ESS. Daouadji a
d'ailleurs signifié à ses proches
qu'il est très emballé à l'idée de
jouer au NAHD, la balle est désormais dans le camp de son président
Kheiredine Zetchi, sachant qu'au
Nasria on veut bien boucler ce dosM. A.
sier très rapidement.

Entorse de la cheville
pour Bouzidi

Malheureux fut le jeune latéral droit nahdiste
Abdelghani Bouzidi, lequel a reçu un méchant
coup à la cheville, à l'occasion de la
confrontation face au CS Hammam Lif. Le jeune
Nahdiste a dû quitter le terrain
prématurément, suite à ce choc. Au final, le
joueur souffre d'une entorse à la cheville, une
blessure qui l'éloignera des terrains pour deux
à trois semaines, lui qui sera sauf surprise
forfait pour la réception du RC Relizane le 21
janvier prochain au stade du 20-Août-55 de
Ruisseau.

Lundi 9 janvier 2017

17

Entraînement hier matin
sur le terrain principal
d'El-Menzah

Alors qu'ils devaient s'entraîner sur
le terrain annexe du stade d'ElMenzah, les Sang et Or ont finalement eu le privilège de s'entraîner sur
le terrain principal du grand stade
d'El-Menzah, la direction du stade
leur a accordé cette faveur, lors d'une
séance qui s'est tenue à partir de 9h
du matin.

L'après-midi à El-Marsa

Par ailleurs, la séance d'entraînement de l'après-midi a quant à elle eu
lieu sur le terrain du stade d'El-Marsa
en milieu d'après-midi. Le coach nahdiste a bien évidemment mis en place
son biquotidien, de façon à pousser
ses joueurs qui souffrent sur le plan
physique de bien rattraper leur
retard. Il est à noter que cette
séance a débuté vers les coups
de 15h.

Match amical ce
jeudi face
à Al-Hafsi (D3
tunisienne)

Alors qu'ils disputeront leur 3e match
amical demain aprèsmidi face à la formation du CA
Bizerte, les Sang et
Or auront deux
autres rencontres à jouer en ce stage
tunisien. Le 4e match-test des
Nahdistes les opposera ce jeudi
après-midi à la formation d'Al-Hafsi,
pensionnaire de la D3 tunisienne, une
occasion pour le coach Michel d'accorder un peu plus de temps de jeu à
ses remplaçants.

Le 5e match probablement face à Hammam Lif

Le 5e et dernier match amical que
disputera le Nasria lors de son stage
Tunisien aura officiellement lieu
Samedi prochain. Reste seulement à
confirmer le sparring partner qui sera
en face des coéquipiers de Bendebka,
même si tout porte à croire que ça
sera la formation de Hammam-Lif
qui pourrait croise le fer une seconde
fois face aux Nahdistes.

Il a été encore une fois impérial

Merbah Gaya monte
en puissance
S'il y a bien un joueur qui est en
train de monter en puissance et sortir
ses crocs depuis quelques semaines,
c'est bien le jeune portier Merbah Gaya,
auteur d'une très belle prestation en
coupe d'Algérie face au Paradou AC, et
qui est en train de confirmer toutes ses
qualités lors de ce stage tunisien.
Titulaire une nouvelle fois samedi dernier, en l'absence du titulaire au poste
Azzedine Doukha, le jeune Gaya a été
une nouvelle fois l'auteur d'une prestation de très haute facture, sauvant son
équipe à maintes reprises lors de cette
partie. L'enfant de Tadmaït a non seulement été très bon sur sa ligne, mais il fut
également impérial dans ses sorties
aériennes, réussissant à mettre en
confiance ses coéquipiers. Une performance qui n'a pas échappé à son entraîneur, qui croit plus que jamais en son
poulain, qui semble monter petit à petit
en puissance, lui qui n'a clairement pas
froid aux yeux.
Doukha n'a qu'à bien se tenir
Titulaire habituel dans les bois de son
équipe, l'ex-portier international du

Nasria, Azzedine Doukha a bien des
soucis à se faire, lui qui était arrivé au
Nasria, avec le statut de titulaire indiscutable dans les bois nahdistes, mais
qui semble petit à petit perdre du terrain face à son concurrent direct
Merbah Gaya. Il faut dire que si l'on
revenait trois mois en arrière, personne
n'osait contester la place de titulaire de
l'ex-Harrachi, au vu de son statut et
toute son expérience, trois mois plus
tard, Gaya semble en mesure de pous-

ser son coéquipier vers le banc des remplaçants. Le jeune Nahdiste est de plus
en plus performant, et ce n'est d'ailleurs
pas par hasard que le coach Michel est
en train de lui faire confiance en coupe
d'Algérie. Le jeune Gaya a clairement
les moyens de bousculer la hiérarchie,
Azzedine Doukha n'a qu'à bien se tenir,
car le jeune Merbah est là pour lui souffler sa place, et au rythme où vont les
choses, on sent qu'on n'en est pas du
tout loin.
M. A.

Le programme des 16e, 17e
et 18e journées divulgué
La Ligue de Football Professionnel a divulgué à travers son site internet le programme des trois prochaines journées de championnat. A cet effet, le Nasria
affrontera la formation du RC Relizane à l'occasion de la 16e journée le samedi 21
de ce mois de janvier en cours, lors d'une rencontre qui sera retransmise sur le
petit écran. Une semaine plus tard, le Nasria affrontera la JS Kabylie au stade du
1er-Novembre de Tizi-Ouzou, lors d'une rencontre qui pourrait bien être reportée si l'équipe nationale militaire venait à être qualifiée pour les demi-finales de
la Coupe du monde à Oman. Enfin, la rencontre de la 18e journée qui opposera
le Nasria à l'USM Bel-Abbès a été programmée pour le samedi 4 février au stade
du 20-Août-55, un match qui sera également retransmis sur les écrans de l'ENTV.
M. A.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

MCO

16

USMA

Tiaïba pour sauver
le recrutement
Peu active sur le marché des transferts, la direction du MCO
devrait enclencher en ce début de semaine, l'opération
recrutement, avec les transferts de Zeghli (CRB) et Bennaï
(NAHD), qui devaient êtres officialisés, dans l'après-midi d'hier.
PAR M. STITOU
Voulant frapper un
grand coup, Ahmed
Belhadj qui a du mal à
trouver une grosse pointure sur le marché, serait
sur les traces de Tiaïba,
depuis que l'ancien baroudeur du RCR a résilié le
contrat qui le liait à
Shahaima
(Qatar).
Aussitôt que l'information
est tombée, Baba a pris
langue avec son manager,
qui n'est autre que celui de
Bennaï. Vendredi soir, les
deux hommes se sont rencontrés. Alors que le CSC
est également intéressé
par les services de Tiaïba,
il semblerait que celui-ci
souhaiterait jouer au
MCO, qui présente de
meilleures garanties sportives que le CSC. Avec
l'objectif de jouer le
podium, voire le titre, le
MCO pourrait constituer
un bon choix pour Tiaiba,
lequel marqué par sa
mésaventure au Qatar, ne
souhaiterait pas revivre la
même galère d'où son
penchant pour le club oranais, même si le CSC lui
aurait offert un salaire
mirobolant (on parle de
250 millions par mois),
pour le convaincre de
rejoindre son effectif cet
hiver.
Belatoui s'en mêle
Alors que Baba a sollicité
directement son manager
afin de convaincre Tiaïba
de signer au MCO, on a

appris que Belatoui, qui le
connaît bien pour l'avoir
eu sous ses ordres au
RCR, la saison écoulée, va
l'appeler pour essayer de
le convaincre de le
rejoindre au MCO. Pour
un joueur, avoir la
confiance de son entraineur, c'est un atout non
négligeable, à prendre en
considération à l'heure de
faire un choix.

Versement
des salaires

Interrogé, hier, quand
la direction compte
verser les deux mois
de salaires aux
joueurs, comme elle
en avait la promesse,
avant l'entrée de
l'équipe en stage,
Ahmed Belhadj, nous
a indiqué que
"probablement, ce
sera fait d'ici la fin
de cette semaine". A
rappeler qu'outre les
joueurs les employés
du club sont
concernés par cette
opération, puisque la
direction va leur
verser quatre
mensualités.

Il rentre aujourd’hui en Algérie
Après avoir résilié son
contrat au Qatar, Tiaïba
rentrera ce lundi au pays,
où il devrait ouvrir les
négociations avec les
clubs qui souhaiteraient
l'engager, a-t-on appris.
Dans le camp oranais, on
pense que la balance pencherait en faveur de leur
club, mais tant qu'aucun
accord n'a été donné par le comeilleur buteur du championnat de la saison 2015/2016, rien
n'est sûr.
M. S.

MCO-CCS ce
matin

Finalement, le MCO
va affronter en
match amical ce
matin au stade
Ahmed-Zabana, la
formation du
Croissant sportif de
Sig. Le coup d'envoi
est fixé à 10h du
matin. Le staff
technique profitera
de cette joute, pour
faire tourner
l'effectif.

Zeghli, 1re recrue
Hier en début d'après-midi,
Kamel Zeghli, a signé au
MCO, un contrat de 18 mois.
Cet arrière latéral gauche,
évoluait au CRB, en début de
saison. Libéré par le club
algérois, il va finalement
rebondir au MCO. Il a été
présenté hier, en début
d'après-midi à la presse.
Quant à Bennaï (NAHD), il
parait que sa signature est
reportée pour aujourd'hui.

Une décision
sera prise cette
semaine

C'est une surprise que de
voir le prestigieux club tunisien
chercher à le recruter, alors qu'il
n'évolue en L1-Mobilis, que
depuis… 6 mois, mais repéré par
les recruteurs, ces derniers ont vite
signalé aux responsables de
l'Etoile de Sousse, ce talent, ce qui
explique les insistances de son
président, qui a tenté, a-t-on
appris, d'entrer en contact avec
son homologue oranais, pour
négocier l'indemnité de transfert
de Souibaah à l'ESS, cependant
Ahmed Belhadj n'est pas pressé
d'entamer les négociations, car il
devra d'abord s'assurer les services de Tiaiba, en plus d'un autre
attaquant, ce qui fait qu'aucune

Le nouveau wali rend visite à la JSS
Dans la journée de samedi dernier, le stade du 20-Août de Béchar a été le théâtre
de la visite du wali de la région numéro 8. Pour les dirigeants de la JS Saoura, il s'agit
d'un événement qu'ils n'ont pas vu depuis plusieurs années.
PAR L. M. AZZI

champions africaine. Donc la JSS va
représenter les couleurs de notre
pays dans les prochains jours. La JSS
va représenter aussi toute la région
du Sud algérien. Je m'engage à lui
venir en aide sur les plans moral et
matériel. A cette occasion, on fera le
nécessaire pour faciliter le déplace-

SES AMBITIONS

ment de l'équipe au Nigeria. Je m'engagerai aussi à trouver des ressources pour aider le club et pour
rénover le stade notamment pour les
supporters de l'équipe", a-t-il souligné sur le micro de l'administrateur
du site officiel du club de la Saoura.
L. M. A.

PAR ANIS S.

décision ne sera prise avant la fin
de semaine, concernant ce transfert qui pourrait rapporter de l'argent au MCO.
Le joueur était chez
le dentiste
Ce dimanche, Mohamed Amine
Souibaah, ne s'est pas entrainé
avec ses camarades, cette absence
a eu pour effet d'amplifier la
rumeur de son départ du club,
finalement renseignements pris,
Souibaah est allé hier matin chez
le dentiste pour des soins. Dans
l'après-midi, il devait reprendre
l'entrainement avec ses camarades.
M. S.

Belhadj : «On va
libérer Benchaâ»

Arrivé à l'USMA cet hiver
en provenance de la JSK,
Mohamed Benkablia est
bien parti pour faire une
belle phase retour.

D'après le premier responsable du MCO, le jeune attaquant Benchâa,
qui est lié avec le club jusqu'en 2018, sera libéré. "J'ai discuté avec son
père, qui m'a sollicité pour libérer son fils, qui se trouve en France, où
il compte s'installer, j'ai accepté de le libérer sous certaines conditions", révélera Baba. En effet d'après le président, "Benchâa devra
signer un document, qui lui interdirait de s'engager avec un club algérien, c'est ma seule condition". Craignant sans doute que Zakaria
Benchâa rejoindrait les rangs d'un club du pays, Baba exige la signature de ce document, avant de délivrer la lettre de libération au
joueur. Pour Baba d'ailleurs, "au MCO, on ne retient jamais un joueur
contre son gré, souvenez-vous, Zaabia, il y a deux ans, lorsqu'il désirait jouer avec l'Itihad de Tripoli, on ne l'a pas retenu, idem pour
Benyahia et ce sera pareil pour Benchâa".
M. S.

JSS

M. Tewfik Dziri, récemment
installé à la tête de l'exécutif, s'est
rendu au stade en question en compagnie de ses collaborateurs. Le premier responsable étatique de la
wilaya a été invité par Mohamed
Zerouati à saluer les membres de la
direction du club et de l'équipe en
marge d'une séance d'entraînement.
Après les présentations d'usage, le
wali a même fait un discours dans
lequel il a exhorté le groupe de
Karim Khouda à rester dans la continuité de leur travail. Après avoir fait
le tour de l'antre de Béchar et ses installations, le wali a profité de sa présence sur les lieux pour afficher sa
volonté à venir en aide aux dirigeants du club des Aiglons. "Je me
considère comme un enfant de la
wilaya et de la région. Je serai derrière le club qui va affronter une autre
compétition, à savoir la Ligue des

Benkablia affiche

Transfert de Souibaah en Tunisie

Comme annoncé dernièrement dans nos
colonnes, Mohamed-Amine Souibaah est
convoité par l'Etoile de Sousse (Tunisie), qui
serait fortement intéressé par les services du
jeune attaquant du MCO, qui s'est révélé vers
la fin de la phase aller, par la qualité de son jeu
Musculation en attaque, transféré cet été, du Paradou
au programme Athlétique club.
Hier matin, le staff
technique a
programmé une
séance de
musculation. L'aprèsmidi, l'équipe
s'entrainera sur le
terrain.

Zerouati : «Enfin, un wali
qui vient nous voir»

Slama, un FrancoAlgérien à l'essai

Le club de la Saoura serait
Interrogé pour donner son avis sur cette
sur le point de dénicher un
visite, le porte-parole de la JS Saoura s'est dit
arrière gauche. Il pourrait
honoré et ravi comme il l'a souligné hier au
s'agir de Samy Slama, un
téléphone : "Maintenant, on peut dire qu'on a
latéral gauche qui, selon une
un wali. Parce qu'il faut le dire, nous n'avons
source fiable, évolue à Dröbak
jamais eu de visite de ce genre depuis
Frogn, club norvégien de Ligue
plusieurs années. Je veux parler du mandat
2. Ce joueur âgé de 25 ans se
des deux derniers walis qui sont passés à
trouve à Béchar pour un essai,
Béchar. Que ce soit avec Salamani Mohamed
précise la même source. Pour
ou Medjdoub Mohamed, notre club a été tout
simplement marginalisé. Et dire que notre club
notre interlocuteur, Slama a
représente non seulement la ville de Béchar et été formé au Racing de Paris.
sa région mais tout le Sud algérien. Donc nous
Il a même été sélectionné en
sommes ravis d'avoir comme wali M. Tewfik
équipe de France des U16,
Dziri. En clair, sa visite pour nous c'est un
conclut notre source.
grand honneur, sa présence atteste de sa
loyauté envers la wilaya et de sa volonté de
Match amical
faire le nécessaire pour le bien de notre club.
face à la 3e RM
Sa présence reste pour un nous un soutien
La formation de la JS Saoura
moral. Et ça nous suffit amplement, c'est
disputera son deuxième
important pour nous. La JSS, c'est l'affaire de
match amical le 13 du mois
toute une ville, voire de toute une région pas
courant. Selon une source
seulement des membres du club. Nous
autorisée, la bande à Karim
sommes aux portes d'une participation
Khouda affrontera une
continentale. Donc nous sommes heureux et
sélection militaire issue de la
ravis d'avoir enfin un wali qui vient voir le
3e Région militaire. Les
stade et notre équipe, un wali qui se
débats auront lieu vendredi
préoccupe d'un club d'une wilaya qu'il va gérer
prochain au stade de Béchar",
pendant la durée de son mandat. Nous lui
souhaitons beaucoup de courage et encore une a indiqué notre interlocuteur
hier. Selon lui, le coup d'envoi
fois merci pour cette visite", a insisté
de cette joute sera donné
Mohamed Zerouati hier au téléphone.
à 17h.
L. M. A.

9

Aligné parmi le onze
de départ lors de la rencontre
amicale
d'avant-hier ayant
opposé l'USMA à
l'équipe réserve de l'ES
Sahel, la belle prestation de
Mohamed Benkablia est sur
toutes les lèvres des supporters
usmistes. En prenant part à toute
la première mi-temps de cette
joute amicale, ce pur produit de
l'école de l'ASMO a été derrière
toutes les actions dangereuses de
son équipe grâce à sa grande
vivacité et ses dribbles efficaces.
Le joueur ne s'est pas arrêté là
puisqu'il a réussi à marquer le
premier but de la victoire de son
équipe. En dépit du manque de
compétition dont il souffre, cela
ne l'a pas empêché pour s'illustrer,
sous l'œil attentive de son entraîneur
Paul Put qui a été séduit par les
grandes qualités offensives de l'enfant
d'Oran. Ayant réussit sa première
apparition sous les couleurs de
l'USMA, Benkablia affiche d'ores et
déjà sa grande ambition de relancer sa
carrière avec la formation de Soustara
mais surtout un élément capable d'apporter le plus pour le compartiment
offensif de l'équipe, surtout quand on
sait que sa polyvalence, puisqu'il peut
aussi évoluer en pointe, donnera plu-

sieurs solutions pour le coach usmiste.
Après une expérience ratée avec la JSK,
le joueur est déterminé plus que jamais
de rebondir avec l'USMA et montrer à
tout le monde que la direction du club
algérois ne s'est pas trompée en l'engageant lors de ce mercato hivernal.
Sayoud veut rebondir
L'autre joueur qui s'est illustré lors de
la rencontre amicale d'avant-hier, c'est
sans aucun conteste Amir Sayoud. Le
meneur de jeu usmiste a fait une très
belle prestation en montrant ce dont il
est capable. La cerise sur le gâteau, c'est
son but d'anthologie qu'il a inscrit suite
à un exploit individuel en dribblant
plusieurs défenseurs ainsi que le gardien de but, avant de mettre le cuir au
fond des filets. Marginalisé par JeanMichel Cavalli et peu utilisé par Paul
Put durant la phase aller, l'ancien
joueur d'Al-Ahly du Caire semble
déterminé plus que jamais de revenir
en force. D'ailleurs, il est en train de
fournir d'énormes efforts lors du stage
hivernal afin de retrouver son meilleur
niveau lors de la deuxième moitié de
l'actuel exercice et être ainsi au niveau
des attentes des supporters qui attendent beaucoup de lui
Bourenane,
passeur décisif
L'autre nouvelle recrue hivernale,
Faouzi Bourenane en l'occurrence, a
également fait une belle première mi-

temps face à la réserve de l'ES Sahel. Il
a montré de bonnes qualités et a été
l'auteur d'une passe décisive lorsqu'il a
offert un caviar à son coéquipier
Mohamed Benkablia. Il doit confirmer
lors des prochains matchs amicaux
pour prétendre à une place de titulaire,
surtout quand on sait la rude concurrence qui existe dans son poste avec la
présence des joueurs talentueux à l'instar de Koudri, Benkhemassa ou encore
Benguit.
Les jeunes n'ont pas déçu
Lors de la rencontre amicale face à
l'équipe réserve de l'ES Sahel, l'entraîneur Paul Put a aligné quatre jeunes, en
l'occurrence Brahim Farhi, Réda
Boumechra, Abderrahim Hamra et
Mustapha Bengrina. Le moins que l'on
puisse dire est que ces jeunes n'ont pas
déçu. Bengrina a montré l'énorme
potentiel dont il jouit et confirme qu'il
est un meneur d'avenir. Le même cas
pour Farhi qui a été très intéressant
dans la récupération. Hamra et
Boumechra, quant à eux, ont animé la
charnière centrale durant la deuxième
mi-temps du match et se sont montrés
solides en contrant plusieurs attaques
adverses. Il faut dire que les jeunes
joueurs usmistes ont gagné des points
et rassurent leur entraîneur qu'il pourra compter sur eux lorsqu'il aura
besoin d'eux lors des matchs de la
phase retour de la saison.
A. S.

Aujourd'hui,
du biquotidien
au menu

Le staff technique de
l'USMA va de nouveau
augmenter la cadence à
partir d'aujourd'hui
puisqu'il a programmé un
travail biquotidien. Les
coéquipiers du capitaine
Mohamed-Lamine
Zemmamouche vont
effectuer deux séances
d'entraînement par jour. La
première aura lieu dans la
matinée, tandis que la
deuxième se déroulera
dans l'après-midi.

MOB-USMA
officiellement
reporté

Prévue initialement le 21
janvier prochain à 16h,
la rencontre qui mettra
aux prises le MOB à
l'USMA, pour le compte
de la 16e journée de
Ligue 1 Mobilis, a été
officiellement reportée à
une date ultérieure, a-ton appris du site officiel
de la Ligue de football
professionnel. Si cette
décision a été prise par
la structure à Mahfoud
Kerbadj, c'est pour la
simple raison que l'USMA
sera privée de trois
joueurs internationaux,
en l'occurrence
Mohamed Benyahia et
Rabie Meftah, retenus
pour la CAN, ainsi
qu'Abderrahmane
Meziane qui disputera la
Coupe du monde
militaire avec la
sélection nationale.

Un intérêt pour
El-Moudène

Aux dernières nouvelles, nous avons
appris que la direction de l'USMA
cible le milieu de terrain du DRB
Tadjenanet Abdellah
El-Moudène. Ayant appris que le
joueur est sur le point de quitter
son club pensionnaire après avoir
rencontré plusieurs problèmes
dernièrement, les responsables
usmistes semblent très emballés à
l'idée de le recruter lors de ce
mercato hivernal pour renforcer
l'entrejeu de l'équipe en prévision
de la deuxième moitié de l'actuel
exercice, surtout quand on sait qu'il
peut joueur comme meneur de jeu,
un poste que l'USMA veut le
renforcer pour relancer la
concurrence avec Kaddour Beldjilali
et Amir Sayoud. Jusqu'au moment
où nous mettons sous presse, il n'y
a rien de concret. Les dirigeants du
club algérois attendent jusqu'à ce
qu'El-Moudène soit officiellement
libéré par le DRB Tadjenanet pour
pouvoir par la suite négocier son
transfert avec Kheireddine Zetchi
puisqu'il appartient toujours au
Paradou AC et joue au DRBT sous
forme de prêt. On en saura
davantage dans les prochains jours
à venir…
A. S.

RCR-USMA
le 28 janvier
à 15h

OUADAH

gagne des points
Abdelali Ouadad
est en train
d'effectuer une
période d'essai
avec l'USMA
depuis l'entame
du stage hivernal
qui se déroule à
Sousse.
Le joueur a été
avant-hier, à
l'occasion du match
amical face à
l'équipe réserve de
l'ES Sahel, devant un
vrai test. Aligné sur
le flanc droit, il a
pris à part à toute la
deuxième mi-temps
de la rencontre et
selon les

informations qui
nous sont
parvenues, il a laissé
de bonnes
impressions, en
dépit du manque de
compétition dont il
souffre. Seulement,
et jusqu'au moment
où nous mettons
sous presse, le staff
technique de
l'USMA n'a pas
encore pris la
décision de le retenir
ou de le libérer.
Selon une source
proche du dossier,
on croit savoir que
l'entraîneur en chef
veut voir encore
Ouadah et va le
tester une nouvelle
fois à l'occasion de la
prochaine rencontre
amicale du stage

hivernal avant de
prendre la décision
qui s'impose. Le
joueur francoalgérien devra donc
bien profiter de sa
nouvelle chance
pour séduire le
coach et décrocher
ainsi un contrat
professionnel avec
l'USMA. Il est à
noter que les
responsables du
club, qui sont à la
recherche d'un
latéral droit de
métier pour
remplacer Rabie
Meftah, veulent
recruter Ouadah,
mais ils attendent
l'aval de l'entraîneur
en chef, Paul Put,
avant de lui signer le
contrat.
A. S.

C'est donc à l'occasion de
la 17e journée de Ligue 1
Mobilis que l'USMA
renouera avec la
compétition officiellement
en allant défier le RC
Relizane. Cette
confrontation est
programmée le 28 janvier
prochain à partir de 15h,
ajoute le site officiel
de la LFP.

USMA-DRBT
le vendredi
3 février
à 16h

Selon toujours le site
officiel de la ligue de
football professionnel, le
match qui opposera l'USMA
au DRB Tadjenanet aura
lieu vendredi le 3 février au
stade Omar-Hamadi de
Bologhine. Le coup d'envoi
de cette rencontre est fixé
à 16h et elle sera
retransmise sur le petit
écran.
A. S.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

CRB

10

USMH



4 buts encaissés en 2 matches amicaux

Mascara
tient en échec
les Jaune et Noir

L'USM El-Harrach a disputé samedi
dernier dans l'après-midi un
deuxième rendez-vous amical contre
le GC Mascara. Le match a eu lieu sur
le terrain synthétique du 1erNovembre de Mohammadia. Les deux
équipes se sont quittées dos à dos
sur le score de 1-1. Après une
première période terne, les deux
équipes ont entamé la deuxième
période en force. Mais ce sont les
visiteurs qui prendront l'avantage au
score après avoir ouvert la marque
dès les premières minutes.



Chenoufi buteur

Les Harrachis passeront, par la suite,
à l'offensive dans l'objectif de niveler
la marque. Quelques petites minutes
plus tard, les Harrachis remettront
les pendules à l'heure par l'entremise
de Chenoufi, de surcroît ancien
joueur du GCM.



USMH-USMBA
le 21 janvier
à huis clos

L'USM El-Harrach débutera la phase
retour par la réception de l'USM BelAbbès en match comptant pour la
16e journée de la Ligue 1 Mobilis. La
LFP vient de le programmer pour le
21 janvier prochain au stade du 1erNovembre de Mohammadia à partir
de 15h. Le match aura lieu à huis
clos en raison de la suspension
infligée à l'USMH suite au mauvais
comportement de ses supporters lors
du match de la coupe d'Algérie perdu
en déplacement contre le CABBA.



Le derby contre
le MCA le 28 janvier

Selon la programmation établie par
la LFP, le derby MCA-USMH (17e
journée) aura lieu le 28 janvier au
stade olympique du 5-Juillet. Le coup
d'envoi de la rencontre sera donné à
16h. Quant au match de la 18e
journée en déplacement contre la
JSK à El-Harrach, il est prévu le 3
février à 15h.

LA DÉFENSE DONNE
des soucis au staff

L'USM El-Harrach n'offre pas
le visage souhaité par les
milliers de ses supporters.
L'équipe a développé des
signes de faiblesse en défense
lors des deux matches
amicaux disputés depuis le
début de la préparation
hivernale.

un score de parité (1-1). Quatre buts
encaissés en deux matches seulement
demeurent une moyenne inquiétante
pour les membres de la barre technique. L'équipe a beaucoup souffert
pendant le début de la saison quand
elle avait encaissé plusieurs buts
dans des matches qui étaient à sa
portée. L'entraîneur Boualem Charef
a su trouver les solutions nécessaires
avant que les résultats de l'équipe
n'enregistrent une nette amélioration

temps, l'annonce de l'arrivée de
Harrouche chez les Harrachis ne
fait visiblement pas l'unanimité.
La question est différemment
commentée par les supporters de
l'USMH lesquels estiment que "le
joueur Harrouche est en nette
perte de vitesse, incapable
d'apporter le plus escompté".

OM

SLIMANI, l'idole
des Médéens
Sans fioritures, l'entraîneur de l'Olympique de
Médéa, Sid-Ahmed Slimani l'a ouvertement
exprimé : "Les conditions dans lesquelles nous
travaillons sont propices et idéales.

Pensée

Il y a deux ans, le 9 janvier
2015, nous quittait à jamais
notre cher et regretté
KOUIDER ZAKARIA, à l'âge de
20 ans, laissant un grand
vide que rien ne saurait
combler. En ce triste
souvenir, sa famille demande
à tous ceux qui l'ont connu
d'avoir une pieuse pensée en
sa mémoire.
Puisse Dieu accueillir le
défunt en Son Vaste Paradis.

au terme des six derniers matches de
la phase aller.
L'attaque,
l'autre problème
Le compartiment offensif n'est pas en
reste. Ce dernier, tout comme la ligne
défensive, n'a pas donné satisfaction
pendant les deux matches amicaux
disputés. C'est pourquoi l'entraîneur
Boualem Charef va tenter de mettre à
profit le nouveau stage de Tipasa

pour porter les correctifs nécessaires
afin que les attaquants puissent
retrouver leur niveau habituel. Il ne
reste désormais qu'une petite dizaine
de jours pour Boualem Charef et ses
lieutenants afin de mettre fin aux
carences défensives et offensives
avant de reprendre le championnat
qui verra l'équipe donner la réplique
à l'USM Bel-Abbès au stade d’ElHarrach. Course contre la montre.
L. S.

Harrouche divise les Harrachis

De notre correspondant
M. GRINI
Tous les moyens sont disponibles, à l'image de la salle de musculation, des trois terrains dont deux en
gazon synthétique et un en gazon
naturel, le principal, un matériel pédagogique de bonne qualité et une forêt
qui se trouve à quelques mètres de la
résidence des joueurs. Que veut-on de
plus ? Nous avons un président qui ne
lésine pas sur les moyens pour les
mettre à la disposition de l'équipe, et
un wali qui est en permanence à
l'écoute du club, d'ailleurs, il lui a
offert un siège équipé de tout dans une
belle auberge séparée seulement par
un mur du stade Imam Lyès. Et il ne
faut pas surtout qu'on oublie qu'on a
un public en or qui reste accroché à son
équipe préférée. Donc, il est dans notre
pouvoir de faire entrer la joie dans le
cœur de tous ceux qui nous ont aidés
et nous ont soutenus tout en effectuant
une bonne saison qu'on espère terminer en apothéose". Le driver médéen
avec tout ce qu'il possède comme
connaissances en la matière et les rela-

La coupe
enthousiasme
les joueurs

HERIAT ET LEMHÈNE
GAGNENT DES POINTS

Après avoir réussi à se
qualifier en quarts de
finale de l'épreuve
populaire, les joueurs y
tiennent désormais
mordicus, et ce, dans
l'objectif d'offrir à leurs
supporters une nouvelle
consécration locale
après 8 ans de traversée
du désert.

Bougueroua
tient à son
argent…

lement venu de l'Olympique de Médéa,
Mohamed Lamine Hamia. Ce dernier a
raté le stage d'Aïn Benian en raison de
ses engagements avec la sélection
nationale militaire en préparation de la
coupe du Monde de la catégorie. Le
technicien marocain attend avec impatience la venue de Hamia pour l'inclure
dans ses choix tactiques.
M. F.

PAR MOHAMED FAYÇAL

Il est acquis pour l'USMH
Le milieu offensif du NA Hussein
Dey, Hocine Harrouche, mène des
négociations fructueuses avec les
dirigeants de l'USM El Harrach.
Les deux parties ont trouvé un
accord. Il ne reste que la
signature du contrat qui devait
avoir lieu hier, apprend-on de
sources crédibles. Pendant ce

Le Chabab termine son stage demain

Les joueurs du CR Belouizdad devront boucler demain leur stage hivernal effectué depuis le 1er janvier
dernier à l'Ecole supérieure de l'hôtellerie et de la restauration d'Aïn Benian, un regroupement qui aura
tenu ses promesses dans l'ensemble de ses objectifs, surtout sur le plan physique.

PAR LYES S.
En deux rendez-vous amicaux
pendant lesquelles les Jaune et Noir
de Maison Carrée avaient donné la
réplique à l'Olympique de Médé
jeudi dernier à Tipasa puis au GC
Mascara, samedi dernier à ElHarrach, la défense algéroise a
encaissé quatre buts et pas des
moindres. Contre les gars du Titteri,
les poulains de l'entraîneur Boualem
Charef ont perdu, en effet, sur le
score de 3 buts à 0. Contre le Ghali de
Mascara, ils ont encaissé un autre but
dans une joute qui s'est achevée sur

15

tions qu'il sait tisser avec tous
les gens qu'il rencontre dans
sa vie quotidienne en causant
avec eux en toute humilité, a
gagné le respect et l'affection
de toute une population. Et
sans exagérer, on peut dire
selon les sondages qu'on a
effectués sur un échantillon
d'inconditionnels médéens
(toutes générations confondues) que leur formation n'a
pas connu depuis qu'elle a été
créée un driver de la trempe de
Sid-Ahmed Slimani sans diminuer de la valeur de tous les
coaches qui se sont succédé à la
barre technique du club titterien
tels que Khezzar, Aït-Djoudi,
Mokhbat, Echouf, Latrèche,
Benlakehal, Djouad, Benmaâchouk,
Lounici, Mokdadi, Belabed, Neghiz,
pour ne citer que ceux-là. Tous ceux
avec qui nous avons eu une petite
discussion à ce sujet, se sont laissés
dire : "Tous les techniciens qui sont
passés par notre équipe
ont bossé sérieusement
pour faire hisser notre

D'autres supporters, visiblement
plus enthousiastes au
recrutement de Harrouche,
estiment que le joueur en
question est "en mesure de
contribuer à l'amélioration du jeu
offensif de l'USMH à la faveur de
sa solide expérience sur les
terrains algériens".
L. S.

équipe au palier supérieur de la
hiérarchie de notre football
national, mais pour des raisons
qui dépassent leur volonté, ils
n'ont pas pu y arriver et c'est
dommage pour eux". Slimani,
pour le moment, tout lui
réussit, on peut dire
qu'il est aux anges !
Lui qui a déclaré
un
jour
:
"Lorsqu'un club
est bien organisé
et dirigé par des
personnes responsables et
sensées
qui
aiment
leur
club plus que
tout et qui se
donnent à fond
pour son bien-être,
le résultat ne peut
être que positif".
Voilà un extrait de la
sagesse et le raisonnement d'un technicien qui voit les
choses sous un autre
angle. Et voilà pourquoi en ces temps-ci, il
est en train de bosser
avec ses capés et terminer ce stage hivernal
sur une bonne note en
prévision de la prochaine étape du championnat. Il ne faut surtout pas
omettre que les Médéens
ont terminé la phase aller
sur un rythme élevé et
veulent entamer la phase
retour sur la même
cadence. Le CAB en est
averti !
M. G.

Recrutement,
l'OM va passer
la vitesse
supérieure

Si les noms des joueurs à
libérer ont été portés à la
connaissance de l'opinion
publique, cela n'a pas été le
cas pour les noms des
joueurs à recruter. Mais
une source nous a soufflé
qu'au cours de cette
semaine tout sera dévoilé
par les responsables de
l'Olympique de Médéa.
"Maintenant qu'on a le nerf
de la guerre, on peut s'y
permettre de faire nos
emplettes en toute
quiétude", nous dit-on.

Bouraoui sur le
point de signer

Lors des matches
d'applications et des joutes
amicales que l'OM a joués
contre le GC Mascara et
l'USM El-Harrach, le
défenseur émigré Bouraoui
au gabarit élancé et aux
tacles pertinents, a pu
attirer le regard du staff
technique médéen. Ce
défenseur issu de l'école de
football stéphanoise, selon
l'information qui nous a été
balancée, par ses
interventions énergiques et
ses balles lancées vers
l'avant a pu convaincre tout
le monde et se dit prêt pour
signer au profit de l'OM à
l'occasion de ce mercato
hivernal. Affaire à suivre…

Les coéquipiers du vétéran
Boubekeur Rebih ont été soumis, en
effet, à un travail physique soutenu à
raison de deux séances quotidiennes
dont les résultats sont positifs et le staff
technique a enregistré chez les joueurs
une nette amélioration sur ce plan.
Ainsi, malgré la défection de certains
éléments, retenus en sélection nationale
olympique, il semble que les joueurs,
qui ont participé au stage, ont répondu
favorablement au regroupement d'Aïn
Benian. Et la plus grande satisfaction
provient des deux nouvelles transfuges
de l'Olympique de Médéa, à savoir les
milieux de terrain, Mokhtar Lemehène
et Mohamed Hariat. Ces deux derniers
ont montré d'excellentes dispositions
physiques confirmant, du coup, tout le
bien qu'on pensait d'eux et ils ont ainsi
prouvé avoir bénéficié d'une préparation d'intersaison fort intéressante car
ils étaient nettement supérieurs à leurs
nouveaux coéquipiers. Lors de la phase
aller, Heriat et Lemehène avaient grandement contribué aux bons résultats
réalisés par l'Olympique de Médéa
pour sa première expérience dans le
championnat d'élite. Leur apport au
milieu du terrain aura été considérable
puisque le club du Titteri puisait sa

force dans la solidité de son compartiment du milieu de terrain. Ainsi donc,
ces nouvelles recrues devront offrir des
solutions concrètes et certaines au
patron de la barre technique du
Chabab de Belouizdad, Badou Zaki,
qui pourrait se rabattre sur ces deux
joueurs pour donner plus d'arguments

à son milieu de terrain en prévision de
la phase retour du championnat.
Hamia attendu avec impatience
Le staff technique des Rouge et Blanc
de Laâqiba attend avec impatience l'intégration de son nouveau buteur, éga-

En attendant l'issue
finale du cas de
La Ligue vient de communiquer les dates
des 16e, 17e et 18e journées. Concernant l'attaquant Bougueroua,
il semble que le joueur
le match de la 16e journée contre le MCO
à Oran, initialement prévu le 21 de ce ne manque pas d'offres.
Après l'USM Bel-Abbès,
mois, la LFP a décidé de le reporter à une
l'ancien joueur du RC
date ultérieure en raison de l'absence de
plusieurs joueurs du CRB, retenus en Arba aura reçu une offre
sélection nationale militaire. Le match de concrète du RC Relizane.
la 17e journée contre l'ES Sétif au stade Bougueroua temporise en
du 20-Août est programmé pour le 27 attendant l'encaissement
de ses arriérés auprès
janvier à partir de 16 heures. Ce match
du CRB.
pourrait faire l'objet de report si l'EN
militaire venait
à se qualifier
CSA-CRB : AGex le 14 janvier
en demi-finale
Le club sportif amateur (CSA) du CR Belouizdad
du Mondial.
annonce la tenue le 14 janvier prochain de
Contre la JS
l'assemblée générale extraordinaire. Il sera
Saoura à
Bechar (18e question, entre autres points inscrits à l'ordre de
jour, de la mise en place d'une commission de
journée), le CRB
candidatures en prévision de la prochaine
jouera le 2
assemblée élective de la structure dont la date
février à 18
sera arrêtée ultérieurement.
heures.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

y a une semaine, les deux parties ont
trouvé un accord, il ne restait que
l'aval du joueur pour conclure. Voyant
que la JSK, le premier choix d'Aribi,
s'est retiré pour des raisons que tout
le monde connaît, il ne restait à

CLUBS
l'avant-centre natif de Réghaïa et
formé à l'académie de la FAF que le
Chabab pour donner un nouvel élan à
sa carrière.

DRBT

Faire mieux qu'à l'aller
L'entraîneur Bougherara apprécie le travail que son équipe est en train d'effectuer
durant le stage de préparation, mais le plus important, c'est d'avoir la capacité de
bien jouer et de réaliser des résultats.
De notre correspondant

AMAR T.

La motivation aussi est
importante pour continuer à travailler avec la même exigence de
progresser. Physiquement, les
joueurs se sentent bien après plusieurs séances où le staff technique
a réussi à mettre à niveau certains
joueurs en retard sur la forme du
fait qu'ils n'ont pas eu l'occasion
de disputer autant de matchs que
leurs camarades durant le début
de saison. Tactiquement, l'équipe
a une idée de jeu que le coach veut
performer pour améliorer certaines choses en attaque, avec plus
de détermination dans la surface
adverse. Il veut que l'équipe fasse
mieux dans ses prochains matches
avec une meilleure entrée possible
de la phase retour.

… Le RCR
le veut aussi

CRB-ESS le 27 janvier,
mais…

Aribi attendu aujourd'hui pour signer
Nous avons appris hier de sources
sûres que Karim Aribi, attaquant du
CAB, a rendez-vous aujourd'hui avec
les dirigeants du CRB pour officialiser
son transfert. Les négociations entre
Hadj Mohamed et Nezzar ont débuté il

L'attaquant Adel
Bougueroua fait
visiblement dans la
résistance. Après la
décision de la direction
du club de le libérer, le
joueur en question
réclame désormais la
totalité de son dû avant
de quitter le club. C'est
ce que nous avons appris
de sources généralement
bien informées.

L'heure de
la confirmation
Au lieu d'une place en haut du
tableau comme la saison passée à
pareille période, le public tadjenaneti a assisté à un déclin de son
équipe en championnat. C'est évidemment tête basse et beaucoup
de déception que le DRBT a clôturé la phase aller. La deuxième
manche de l'exercice sera-t-elle
meilleure que la première pour les
hommes de Bougherara ? Tout le
monde pose la question à
Bougherara qui y pense beaucoup,
car au niveau des objectifs cette
saison, le maintien est dans le coin
de la tête en avouant qu'il en fait
une priorité. Il prépare la prochaine étape de l'exercice avec l'envie
de refaire le terrain perdu et
retrouver le succès. L'heure de la
confirmation est tout proche pour

l'affronter avec plus de confiance.
Le stage pour se relancer
Pour le DRBT en situation peu
confortable en championnat (10e à
trois points des relégables), ce
stage d'hiver peut servir
d'ébauche de redressement. Le
club fétiche de la wilaya se prépare en Tunisie pour affermir sa
cohésion et lancer l'opération survie en se donnant un élan contre
son destin. Pour l'entraîneur, il
s'agit de s'améliorer après une fin
d'année marquée par une certaine
perte d'énergie dans des matchs
qu'il ne fallait pas perdre. A miparcours, l'équipe de Tadjenanet
vient de renforcer ses ambitions en
recrutant trois joueurs en attendant un quatrième dans les prochains jours pour un redressement
de la situation.
A. T.

Les
nouveaux
séduisent

En seulement
quelques jours au
DRBT, Meftahi et
Noubli ont séduit
leurs nouveaux
coéquipiers par leur
technique et leur
gabarit au niveau de
l'attaque. Ces deux
joueurs semblent
sur la bonne voie
pour se faire une
place dans l'équipe.
Leur fusion dans le
groupe a été bonne
et le fait qu'ils se
sentent bien en
confiance, c'est un
point de gagné pour
eux. L'ancien joueur
du MCEE, Noubli,
montre à
l'entraînement tout
ce qu'il peut
apporter aux côtés
de Meftahi, l'autre
recrue, qui joue le
même poste avec
une percussion qui
va certainement
faire du bien
au groupe.

1.
2.
3.
4.

MCA
MCO
USMA
ESS

5. OM
6. JSS
7.
8.
9.
10.

NAHD
USMBA
USMH
DRBT

11. CRB
12. JSK
13.
14.
15.
16.

CAB
CSC
RCR
MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07
25 15 07 04 04 21 16 +05

22 15
21 15
21 15
19 15
16 15
16 15

06 04 05 15 16
06 03 06 18 16
06 03 06 17 18
04 07 04 09 10
04 04 07 18 20

04 04
16 15 03 07
16 15 04 04
14 15 03 05
13 15 05 04
11 15 02 05

-01
+02
-01
-01

-02
07 11 14 -03
05 09 13 -04
07 11 18 -07
07 18 20 -02
06 13 18 -05
08 12 23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

LIGUE 1 MOBILIS

ESS

14

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Le MCA en
Angleterre
l'hiver
prochain

L'ENTENTE EMPOCHE

15 000 €
Bouzmada, nouvelle
recrue
Le fils de l'ancien joueur du
DNC Bouzmada sera la nouvelle recrue de l'Entente. Pour
les nostalgiques, Bouzmada
avait comme coéquipiers en
son temp, les Horr et
Benbouteldja. Un joueur dont
il se dit que du bien et qu'il
serait sur les traces de son
père. C'est un milieu offensif
qui épate à l'entraînement. Ce
qui est sûr, c'est que cette
nouvelle recrue est pleine
d'espoir car le joueur qui a
fait ses classes à Toulouse est
bourré de talent. Personne ne

sera surpris de le voir s'imposer en championnat algérien.
On le découvrira lors de la
phase retour.

L'ESS jouera son
dernier match le 11
Même si contre Wolsburg le
rendez-vous est annulé, un
autre match amical est prévu
au programme des Sétifiens.
Les Ententistes disputeront
un match le 11 janvier contre
Deportivo Alcoyano. Ce sera
un bon test pour les Sétifiens
avant le coup d'envoi de la
phase retour qui est prévu le
20 janvier.
M. Z.

USMBA

8
MILLIARDS
BIENTÔT DANS LES CAISSES

Un émigré
à l'essai

Un jeune émigré se trouve parmi le groupe d'ElKhadra à Oran pour
effectuer des tests.
Selon des échos, ce
joueur est âgé de 21
ans, il joue dans le
championnat d'Ecosse,
précisément, dans le
sixième rang, à un poste
polyvalent. Pour le
moment, le staff technique de l'USMBA ne
s'est pas prononcé sur
son cas.

Bougueroua
toujours
hésitant

Ayant senti manifestement un problème d'argent pour pouvoir régler les
salaires de ses joueurs, la direction
d'El-Khadra a saisi le premier responsable de la wilaya pour intervenir et
régler le problème. Ce dernier aurait
donné instruction aux responsables

SÉANCE DE
MUSCULATION
DIMANCHE
MATIN
Dimanche matin, le groupe d'ElKhadra a effectué une première
séance de musculation à la salle de
musculation de l'hôtel El
Mouahidine, une séance physique
pour pouvoir bien recharger les
accus. La séance de l'après-midi
sera assurée sur le terrain de Habib
Bouakeul à partir de 17h pour un
travail technico-tactique.

des collectivités locales pour alimenter
le compte du club de huit milliards de
centimes prochainement.
Une bouffée d'oxygène pour les responsables d'El-Khadra pour régler
quelques soucis financiers. Pour rappel, faute de bilans non déposés

auprès de la LNF par les anciens présidents de l'USMBA, en l'occurrence
Serrar, Amroune et Bensenada, Le
club n'a pu bénéficier jusqu'à présent
des subventions du MSJ qui sont de
l'ordre de 2,5 milliards de centimes
annuellement.
M. B.

Ghoul, second signataire
du mercato
L'ex-portier du
CSC, Nadjib Ghoul,
aurait signé un contrat
avec le club d'El-Khadra
dimanche après-midi. Il
s'est rendu à Oran, précisément au lieu du
regroupement, accompagné de son manager,
Mustapha Maza. Il serait
ainsi le second élément
recruté par l'USMBA

durant ce mercato après
Kherbach, transfuge de
la JSK. Agé de 31 ans,
Ghoul rejoindra de facto
le groupe pour pouvoir
participer aux entraînements. Pour rappel,
Ghoul a été recruté en
remplacement du gardien Benbot, libéré au
profit du DRB
Tadjenanet.
M. B.

11

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Après l'annulation du match contre Wolfsburg

Après avoir présenté
leurs excuses et pour dédommager l'Entente, les responsables du club allemand de
Wolfsburg comptent remettre
aux Sétifiens la somme de 15
000 euros. Il faut dire que sur
leur site officiel, les
Allemands avaient annoncé
leur match amical contre
l'ESS. Mais, à cause des blessés qu'ils comptent dans le
groupe, ils ont décidé d'annuler le rendez-vous. Mais, pour
dédommager l'adversaire, ils
vont payer 15 000 euros. Une
belle somme pour les
Sétifiens.

Lundi 9 janvier 2017

L'attaquant du CRB, Adel
Bougueroua, qui est en
conflit avec son club
employeur, n'a pas encore tranché sur sa destination puisqu'à ce jour,
il n'a pas donné de
réponse à l'USMBA de
pouvoir porter ou non
son maillot lors de la
phase retour. Les dirigeants de l'USMBA, qui
lui ont fait une offre
alléchante, lui ont
accordé un délai jusqu'à
lundi pour leur donner
une réponse, sinon, ils
se passeraient complètement de ses services.

Zenasni
de retour
parmi le
groupe

Longuement touché aux adducteurs, l'arrière droit, H'mida Zenasni,
est de retour parmi les siens depuis
samedi après-midi où il a participé à
la séance d'entraînement aux côtés
de ses camarades. Rappelons que
Zenasni a raté les trois derniers
matchs que son équipe avait livrés,
respectivement, face au RCR (Coupe
d'Algérie), à la JSK et au MCA
(championnat).

HAFFAF
(ent. adjoint) :

«On compte
bien réussir
notre stage»

El-Hennani
a réuni les
joueurs

Le président de la SSPAUSMBA, Abdelghani ElHennani a réuni ses
joueurs samedi soir
avant le diner, et ce,
pour les rassurer quant
à leurs dus non encore
touchés. Le premier responsable du club a
donné des garanties aux
joueurs en leur promettant de leur régler leurs
salaires avant même le
déroulement du premier
match du championnat
de la phase retour qui
sera joué contre l'USMH
à El-Harrach le 20 janvier prochain. Des
paroles qui ont rassuré
les joueurs.

«En ce 3e jour du stage, la
séance de dimanche matin a été
réservée à la musculation pour permettre aux joueurs de récupérer
leurs moyens physiques après s'être
vu accorder un moment de repos.
Cela leur permettra de bien se préparer pour la seconde manche du
championnat. Dans l'après-midi, ce
sera une séance de travail physique
et technique. Concernant Lamali, qui
était à l'étranger, il vient de rejoindre
le groupe pour pouvoir participer
aux entraînements. On lui avait
même remis un travail spécifique
pour l'appliquer durant son repos
actif à l'étranger."
M. B.

Comme c'était leur
première expérience en
Espagne, les responsables de
l'équipementier du MCA
Umbro veulent changer
l'endroit du stage hivernal du
MCA vers un autre pays
européen, pour avoir leurs
repères et ça sera probablement
l'Angleterre.
Le stage de Benidorm n'a pas
été réussi à 100%. Les
représentants de la marque
nous ont fait savoir que c'est
leur première expérience sur les
terres espagnoles comme nous
l'a confié le manager d'Umbro :
"Comme on était pressé par le
temps et les Mouloudéens qui
voulaient aller en Espagne,
nous avons tout fait en dernière
minute. Donc, c'est pour cette
raison qu'il y a eu des
défaillances. Mais Incha'Allah
lors du prochain stage, il n'y
aura aucun problème pour que
le stage soit une véritable
réussite."
Par ailleurs, une source nous
a révélé que les responsables du
MCA songe à changer le lieu
du stage pour l'hiver prochain.
Plusieurs propositions ont été
faites dont les pays de l'Est,
mais comme c'est l'hiver et il y
a le froid dans cette zone du
Vieux Continent, les
responsables d'Umbro songent
à des pays de l'Ouest de
l'Europe. Selon toujours notre
source, le MCA pourrait
effectuer son prochain stage en
Angleterre surtout que les
responsables de cette firme ont
de très bons contacts dans ce
pays, ce qui leur permettra de
réussir le stage du Doyen des
clubs algériens dans ce pays.
Une chose est sûre, le MCA
n'ira plus en Espagne avec
Umbro et le prochain stage des
Vert et Rouge se déroulera dans
un autre pays européen.
M. Z.

Les organisateurs du
stage sont en contact
avec deux clubs belges

Le 2e match
n'est pas
encore
confirmé

Le Mouloudia d'Alger
risque de quitter le territoire
espagnol sans jouer son
deuxième match international
après que les organisateurs du
stage n'ont pas réussi à trouver
un sparring- partner. Hier, nous
avons eu une discussion avec le
représentant de la marque
Umbro, Rabah Malek, qui nous
a confié qu'ils sont en contact
avec deux clubs belges et la
réponse était attendue en fin de
journée d'hier : "Pour le
moment, on n'a pas encore
confirmé le deuxième match,
mais on est en contact avec
deux clubs belges et on attend
toujours leur réponse. C'est en
fin de journée qu'on saura si le
MCA pourra jouer ou non le
match amical".
M. Z.

Dans un point de presse animé dans
la soirée de samedi

ABDELOUAHAB
«Le stage se déroule
dans de très bonnes
conditions»

 «Les organisateurs assurent»
Les staffs dirigeant et
technique ont animé avant-hier
soir à l'hôtel Azul Agua une
conférence de presse pour faire
un compte rendu sur le stage en
Espagne qui tire à sa fin étant
donné que le Doyen rentrera au
pays demain.
C'est le chef de délégation,
Abdelouahab, qui prend la
parole en premier pour dire : "Le
stage se déroule dans de très
bonnes conditions. Tous les
moyens sont réunis pour que
l'équipe travaille dans le sérieux,
et la rigueur. On peut dire que le
stage est réussi et on est contents
de ce fait." Abdelouahab a parlé

de l'organisateur de ce stage, à
savoir l'équipementier Umbro :
"Les organisateurs assurent et
suivent de près le stage afin
qu'on ne manque de rien. Ils
n'ont rien laissé au hasard. Ils
sont toujours avec nous pour
nous assurer un très bon stage et
je peux même dire qu'ils ont
réussi dans leur mission."
«Le problème
du terrain n'a pas
affecté les joueurs»
Le chef de délégation,
Abdelouahab, est revenu sur le
souci du stade qu'il fallait
changer à chaque fois en

déclarant : "C'est vrai, on a su
affronter de petits soucis
concernant le lieu
d'entraînement qui a changé à
deux reprises, mais je peux
vous assurer que le problème du
terrain n'a pas affecté les joueurs
qui ont bossé à chaque fois à
l'heure prévue pour leur
entraînement, et donc pas la
peine de donner une autre
dimension à ce petit souci." Ce
qui est sûr, Abdelouahab voulait
assurer à tout le monde que le
Doyen se trouve dans de bonnes
conditions pour se préparer.
M. Z.

Bouiche : «L'annulation de la
rencontre ne nous affecte guère»
Lors du point de presse, le
manager général, Nacer Bouiche, a
évoqué l'annulation de la seconde
rencontre au programme de
préparation du MCA ici en
Espagne en déclarant :
"L'annulation de la rencontre ne
nous affecte guère. En plus, il faut
savoir que l'adversaire n'avait pas
vraiment d'autre choix que
d'annuler le rendez-vous. Cela dit,
cela ne va pas influencer
négativement sur la préparation
du groupe qui travaille dans les
meilleures conditions. Néanmoins,
il reste un espoir de disputer un
match amical à Alger." Et donc le
Doyen devra se contenter du
match contre les Chinois. Est-ce
que cela va aider Mouassa ? On
verra bien quand le championnat
reprendra.
«On a refusé de jouer
une équipe espagnole à
cause de la distance»

Toujours par rapport à ce second
match amical qui était au
programme et qui a été finalement
annulé, Bouiche ajoute : "On a
refusé de jouer une équipe
espagnole de Ligue 2 à cause de la
distance. Il fallait se déplacer à 250
km de là et le staff technique a
refusé pour ne pas avoir des
joueurs fatigués. En plus, on ne
peut pas faire l'aller-retour en un
jour."
«Anderlecht a refusé de
nous affronter à cause
des blessures»
En stage de préparation de quatre
jours en Espagne, le club belge du
Royal Sporting Club d'Anderlecht,
a refusé d'affronter le Mouloudia
d'Alger. En effet, a la recherche
d'un sparring-partner, les
responsables d'Umbro ont sollicité
les dirigeants belges d'Anderlecht
afin de jouer en amical contre le
Mouloudia d'Alger. Mais, un refus

leur a été réservé. Les
Mouloudéens auraient voulu
disputer ce rendez-vous avec un
grand club qui aurait pu être un
très bon test pour le Doyen et le
mettre surtout dans le bain de la
compétition afin d'aborder la suite
des débats en toute sérénité.
Cependant, les Mouloudéens
étaient déçus par le refus des
Belges. Le Mouloudia d'Alger qui
avait rencontré le grand Real de
Madrid en 1976, voulait vraiment
jouer Anderlecht en 2017, mais
voilà, les Belges ont refusé.
Bouiche a expliqué ce fait par :
"Anderlecht a refusé de nous
affronter à cause des blessures."
«La LFP a faussé tous
nos calculs et il est
probable de programmer
un stage à Alger»
Après avoir évoqué les raisons qui
ont poussé le Doyen à se contenter
juste d'un match amical, le

manager général, Nacer Bouiche
évoque la probabilité de
programmer à Alger un autre
stage. Il déclare : "La LFP a
chamboulé tous nos calculs et il
est possible de programmer un
stage à Alger. Comme vous le
savez, on ne devrait pas être
concerné par le rendez-vous
contre la JSK. Ce qui fait qu'on va
avoir beaucoup de temps devant
nous. Peut-être qu'on aura à
programmer un autre stage à
Alger. On verra, le moment venu.
Ce qui est sûr, c'est qu'on va tout
faire pour être prêt à la reprise des
débats." En conclusion, le staff
dirigeant a expliqué que tout se
déroule à merveille ici à Benidorm
et que le Doyen pourrait
programmer un autre stage pour
préparer le rendez-vous contre
l'USMH, étant donné que le bruit
court sur le report du classico.
M. Z.

www.competition.dz

Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

MCA

12

MCA

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Chaouchi et
Boussouf se
surpassent

Comme tout le monde le sait, Farid Chaâl a été retenu
avec l'équipe militaire qui se prépare à disputer le
championnat du monde et donc les Mouloudéens ont fait
le déplacement à Benidorm avec Chaouchi et Boussouf.
Les deux portiers se surpassent dans le travail, car ils
savent que pour avoir le droit de jouer, il faudra être le
meilleur. Les deux gardiens montrent de belles choses à
l'entrainement. Ce qui est sûr, c'est que Boussouf est
conscient que pour détrôner Chaouchi qui revient en
force, il faudra vraiment mettre les bouchées doubles et
pour cela, les deux hommes ne se font pas de cadeau,
mais ça reste tout de même une concurrence loyale
entre deux camarades qui veulent le bien de leur équipe.

L'entraineur des gardiens de but du
Mouloudia d'Alger, Halim Tifour a mis en
place un programme spécifique pour les
gardiens de but afin de les maintenir au
meilleur de leur niveau. Il ne se ménage pas
à l'effort pour assurer des portiers intraitables quand le championnat reprendra. Il
faut dire que Tifour met toute son expérience et son savoir-faire au service de ses protégés pour les rendre encore meilleurs.

Il est le joueur le plus titré du Mouloudia

BOUGUÈCHE
«Je veux
L'attaquant Hadj Bouguèche est en train de bosser durement durant ce
stage de Benidorm. L'enfant d'Arzew veut gagner d'autres titres avec le
Doyen des clubs algériens. Dans cet entretien qu'il nous a accordé
juste après la fin de la séance d'hier, Bouguèche nous parlera de ce
stage, de la phase retour et d'autres points qui concernent son club.
À 48h du retour au pays,
comment jugez-vous le
travail fait à Benidorm ?

Franchement, on a bien travaillé. Nous avons joué un
seul match amical qui était un
très bon test pour nous et
nous allons jouer un autre
match demain si Dieu le veut.
On fera tout pour terminer ce
stage sur une bonne note afin
de bien attaquer le championnat.

Donc, vous êtes prêt pour
la deuxième moitié de
saison ?

Oui nous sommes prêts et
je suis persuadé qu'on sera à
la hauteur comme nous
l'étions lors de la phase aller.
Certes, les matchs seront plus
compliqués, mais on est
conscient de la tâche qui nous
attend. On a un bon groupe et
nous allons tout faire pour
procurer de la joie à nos supporters et leur offrir des titres
à la fin de la saison.

Vous allez affronter la JSK
et l'USMH, des matchs
décisifs pour la suite de la
compétition…

Si on veut gagner le titre,
on doit assurer tous nos
matchs qu'on jouera à Alger.
Un champion n'a pas le droit
de rater des matchs chez lui.
Donc, on jouera ces deux
matchs pour glaner les six
points.

Avez-vous une préférence
pour la domiciliation du
classico ?

Tous les joueurs sont pour
jouer ce match au stade du 5juillet. C'est notre jardin préféré et le fait que ce match
draine des milliers de supporters des deux teams, je pense
que le meilleur stade pour
abriter cette rencontre c'est le
stade Olympique.

Et si la LFP n'accepte pas la
demande du MCA ?

C'est qu'on est en train de
tuer le football. Un MCA-JSK
doit se jouer dans un grand
stade comme le 5-Juillet. Je ne
vous cache pas que notre
équipe s'exprime mieux sur
du gazon naturel que du tartan.

Comment jugez-vous votre
rendement personnel ?

J'avoue que j'ai alterné le
bon et le moins lors de la
phase aller. J'ai traversé un
long passage à vide, mais
depuis quelques matchs
après avoir marqué mon but,
j'ai retrouvé mon efficacité et
la preuve j'ai inscrit un doublé
en coupe et j'ai même marqué
lors du match amical face aux
Chinois. J'espère continuer
sur cette lancée le plus longtemps possible pour aider
mon équipe à gagner des
titres. Je ne vous cache pas
que l'un de mes objectifs per-

sonnels, c'est de gagner le
titre de champion comme en
2010.

Et le titre de meilleur
buteur ?

Ce n'est pas dans mes
objectifs. Le plus important
pour moi, c'est de gagner le
titre de champion d'Algérie
pour permettre au club de
retrouver la Ligue des champions.

Mais il y a des concurrents
comme le MCO, USMA et
l'ESS qui visent eux aussi le
titre…

C'est vrai que notre mission ne sera pas facile, mais je
reste confiant car on a un très
bon groupe avec de bonnes
individualités qui peuvent
faire la différence à tout
moment dans un match.
Donc, aucune équipe ne nous
fait peur et nous allons tout
faire pour consolider notre
position de leader.

Que diriez-vous aux
Chnaoua qui rêvent du
doublé, cette saison ?

Je dirais à nos supporters
que nous allons tout faire
pour leur offrir aux moins un
titre cette saison, mais je leur
demande aussi une chose,
d'éviter les sanctions du huis
clos, car on a vraiment besoin
d'eux lors de la phase retour.
M. Z.

13

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Tifour impose
un programme
spécial aux
gardiens

gagner mon
2e titre de
champion
d'Algérie»

Lundi 9 janvier 2017

CEO : «J'ai refusé le MCO
et le NAHD, car je sais que
je vais m'imposer au MCA»
Lors du point de presse d'hier, c'est Hichem Cherif ElOuazzani qui a donné ses impressions sur
ce stage et surtout sur ses contacts du
dernier Mercato qu'il a déclinés. CEO
semble décidé plus que jamais à
reprendre sa place de titulaire qu'il
a perdue à l'arrivée de Djamel
Menad, il dira à cet effet :
"Personnellement, je suis en
train de travailler durement
dans ce stage. J'écoute le
coach et j'essaye d'appliquer
ses consignes à la lettre. Je
sais qu'avec lui tout le monde
aura sa chance. D'ailleurs,
c'est avec lui que j'ai commencé à rejouer contrairement à
l'ancien entraineur. J'avoue
aussi que j'étais sollicité par
plusieurs clubs dont le MCO,
le NAHD et le CRB, mais j'ai
refusé et même Ghrib était
contre mon départ. Alors
maintenant, mon seul objectif
c'est de rejouer, car je sais
que j'ai ma place dans cette
équipe du MCA et je veux aussi
dérocher un titre Incha'Allah à
la fin de la saison".

Ammachi
et Bramki, les
inséparables

Depuis le début du stage,
les deux jeunes Ammachi
et Bramki sont tout le
temps ensemble, que ce
soit à l'entraînement ou
même lorsqu'ils font une
balade dans le centreville de Benidorm.

Djamel, un
fervent
supporter rend
visite au MCA

Depuis que le MCA est à
Benidorm, un Algérien installé en Espagne, surnommé Djamel et qui est originaire de Bologhine, ne
rate aucune séance d'entraînement de son équipe
du cœur. Hier, il était avec
sa petite fille Sarah et il a
profité de l'occasion de
notre présence pour souhaité une bonne chance
pour le MCA et il croit dur
comme fer que les camarades de Karaoui vont
gagner le titre de champion cette saison.

Boussouf : «Je serai
opérationnel face à la JSK»

L'ancien gardien du NAHD, Kheirdine Boussouf continue à travailler avec Tifour et les membres
du staff médical pour se remettre sur pied le plus vite possible. A la fin de la séance d'entrainement d'hier, Boussouf nous a déclaré qu'il sera prêt pour le classico contre la JSK : "Comme
vous voyez, je suis en train de cravacher à l'entrainement et Incha'Allah je serais apte pour le
classico. Mais, c'est l'entraineur qui décidera si je jouerais ou non ce match, car le dernier mot
lui revient."

Après l'annulation de
la seconde rencontre

Une seule séance au
menu d'hier

Le premier responsable de la
barre technique du Mouloudia
d'Alger, Kamel Mouassa a diminué
la charge de travail pour la journée d'hier en se contentant d'une
seule séance d'entrainement. Il
faut dire que le coach a constaté
de la fatigue au sein de son équipe qui depuis son arrivée à
Benidorm multiplie les efforts
pour être à la hauteur. Et donc,
pour la journée d'hier, le coach a
programmé une séance dans la
matinée. Une façon de permettre
à ses capés de récupérer avant la
rencontre amicale qui devrait se
jouer aujourd'hui ou le jour du
départ de la délégation algérienne
qui rentrera mardi.

Le groupe scindé
en deux

LE COACH DEMANDE
TOUJOURS PLUS
À SES JOUEURS
Dans une réunion avec ses joueurs, Kamel Mouassa a insisté
pour que ses poulains redoublent d'efforts. Il leur a fait comprendre que c'est en faisant des sacrifices et en redoublant d'efforts que l'équipe cueille les fruits de la réussite. Le coach a fait
comprendre à ses capés qu'il n'est pas satisfait de leur rendement à l'entrainement tout en leur faisant comprendre qu'il y a
beaucoup d'erreurs à corriger et pour ce faire, il faut que chaque
joueur se donne à fond. Le coach veut voir un groupe d'enfer pour
la phase retour et pour cela, il insiste pour que ses capés redoublent d'efforts. Pour les sensibiliser davantage, le coach n'a pas
omis de revenir sur le match amical contre les Chinois en faisant
savoir à ses joueurs qu'il a relevé plusieurs lacunes. Il a souligné
aussi le fait que c'était l'entame de la préparation, mais ce n'était
pas une raison pour commettre autant de fautes. Et pour cela, il
attend d'eux plus de dévouement à l'entrainement. Par ailleurs,
dans sa discussion avec ses poulains, le coach n'a pas omis de
féliciter certains de ses joueurs qui ont montré de belles choses
tout en leur faisant comprendre qu'il attendait encore plus d'eux.
M. Z.

Kamel Mouassa a scindé son
groupe en deux. Le premier groupe
a travaillé avec l'entraineur
adjoint Meguelati, alors que le
second a été dirigé par l'entraineur en chef. Une séance légère
pour éviter d'avoir des blessés
sur les bras suite à la fatigue.
C'est une séance qui a été consacrée au volet tactique avant de
disputer un match d'application et
rentrer à l'hôtel.

MOUASSA

«On a notre
équipe-type,
mais...»

Un grand travail
offensif et devant
les buts

Le staff technique du Mouloudia
d'Alger se concentre sur la ligne
offensive afin que celle-ci soit
plus efficace à l'avenir. Il faut dire
que l'attaque a été le maillon
faible lors de la phase aller. Et
même si le Doyen a terminé premier de la première manche, il n'a
marqué que 16 buts et ce ne sont
pas les attaquants seulement qui
ont marqué. C'est avec l'aide des
défenseurs. Pour avoir une
attaque qui crache le feu, le staff
technique a fait suer les attaquants avec des exercices bien
définis. Le coach a ensuite travaillé avec ses poulains des exercices devant les buts avec
Chaouchi et Boussouf dans les
bois. Il a insisté lors de ces différents exercices sur la concentration afin de retrouver l'efficacité.

Le placement aussi
au menu

Comme rapporté par nos soins
dans notre dernière édition, le
premier responsable de la barre
technique travaille sur un projet,
celui de voir le Mouloudia d'Alger
avec son propre style. Le coach a
travaillé aussi les emplacements
avec ses poulains. Le coach n'a
rien laissé au hasard et cela dans
les différents compartiments. Il
veut une équipe prête sur tous les
plans et bien préparée pour
reprendre les débats.

Tennis-ballon pour
débuter la séance

Avant de débuter la séance d'entraînement, les joueurs ont commencé par du tennis-ballon. Une
bonne ambiance régnait dans le
groupe, tant les camarades de
Chaouchi n'ont pas cessé de
taquiner les équipiers de Karaoui.

Une petite réunion
avant le début
de l’entraînement

Comme d'habitude, Kamel
Mouassa débute son entraînement par une causerie pour présenter le programme de la séance. Mouassa a insisté sur le
sérieux dans le travail et surtout
l'application à la lettre de ses
consignes pour respecter le plan
de jeu de l'équipe.

Aucune blessure signalée

Le coach mouloudéen est content, car il n'a enregistré
jusque-là aucune blessure dans son groupe. Il discute beaucoup avec le staff médical à chaque fin de séance pour voir
ce qu'il en est. Le coach suit tout de prêt. Tout le monde que
ce soit joueurs ou dirigeants, ici en Espagne, a constaté
qu'avec Mouassa rien n'est laissé au hasard et il est toujours
à s'enquérir du bien-être de ses poulains.

Kamel Mouassa est
revenu sur quelques points,
lors de la conférence de presse de samed soir. Dans son
intervention, l'entraineur en
chef dira d'emblée : "Le stage
se déroule dans de très
bonnes conditions et tout se
passe très bien. C'est un très
bon lieu de stage. Je suis
satisfait du travail effectué
jusque-là." En ce qui concerne le classico qui va être un
rendez-vous spécial tout de
même pour l'ex-coach des
Canaris, actuel entraineur du
MCA. Mouassa déclare : "En
toute sincérité, jouer la JSK à
Bologhine ou au 5-Juillet,
c'est kif-kif pour moi. Certes,
on espère que cette rencontre
se joue au 5-Juillet qui a un
grand terrain et qui permet
d'avoir une grande assistance pour que le rendez vous
soit vraiment un grand spectacle." Comme annoncé dans
notre livraison d'hier, les
Vert et Rouge voudraient
vraiment accueillir la JSK au
5-Juillet et dans ce sens, le
coach dira : "N'importe quel
joueur rêve de jouer au 5Juillet. C'est un grand terrain
qui permet de jouer de la
meilleure façon. Cela dit, ce
n'est pas nous qui décidons
et donc, on doit accepter le
verdict et faire avec les
moyens du bord. Mais
j'avoue que l'idéal c'est de
jouer au stade du 5-juillet où
on peut développer notre
football, mais il faut se
mettre dans la tête que
même si on joue à Bologhine,
on se doit de gagner."

«On est en Espagne
pour fuir la pression»
L'entraineur du MCA,
Kamel Mouassa assure par la
suite que pour lui ce regrou-

pement en Espagne permet
de fuir la pression : "On n'est
pas en stage ici en Espagne,
mais pour s'éloigner de la
pression. Je crois que le
groupe avait besoin de faire
le break. Car, le groupe est
prêt et il ne fallait apporter
que quelques retouches et
corriger certaines erreurs
pour se montrer bien
meilleur à l'avenir."

«Chaque joueur doit
être sous nos
ordres»
Comme le stage tire à sa fin,
tout le monde songe à l'équipe type. A cet effet, l'entraineur mouloudéen assure :
"On a notre équipe type,
mais chaque joueur doit être
sous nos ordres. Chaque
joueur se doit de travailler
pour être à la hauteur quand
on aura besoin de ses services. Car, on n'est pas là
pour chercher notre équipetype. Celle-ci, on l'a depuis la
phase aller. Mais tout le
monde sait que chaque
joueur est concerné, car on
jouera sur les trois fronts.
Raison pour laquelle, je dis
que tout le groupe doit être
au top de sa forme pour être
disponible, opérationnel et
prêt quand son équipe aura
besoin de lui."

«Les matches
amicaux ne sont pas
importants car on
peut les remplacer»
Avant de clore son intervention, le coach est revenu sur
les rencontres amicales. Le
Doyen, comme tout le
monde le sait, n'a joué en
Espagne qu'un match contre
les Chinois de Shanghai.
Mouassa déclare : "En ce qui
concerne l'annulation de ce
second rendez-vous, je tiens
à dire qu'on voulait certes
disputer deux matchs, mais
le second a été annulé, mais
cela ne va nullement nous
affecter. Les matches amicaux ne sont pas importants,
car on peut les remplacer par
des matches d'application."
Et donc, le coach a voulu
dire que le Doyen a déjà son
équipe-type qui a gagné le
titre honorifique de champion d'automne, qu'il est
avec son équipe en Espagne
pour se changer les idées
afin de revenir avec la rage
de continuer sur la même
voie pour réussir le pari.
Cela dit, le coach a insisté et
dit que chaque joueur du
MCA est important, car le
Doyen va jouer sur trois
fronts et il assure aussi que le
match amical annulé n'affecte en rien son programme de
préparation.
M. Z.

MCA-JSK reporté à une date ultérieure

C'est officiel, le clasico a été reporté puisque cela est écrit
noir sur blanc sur le site officiel de la Ligue de football professionnel qui a publié les trois premières journées de la
phase retour. Le RDV comme publié était prévu le 20 janvier à
16h au stade Omar-Hamadi, mais comme des joueurs de la
JSK sont avec l'équipe militaire qui prépare le championnat du
monde, alors le clasico a été reporté, mais la date n'est pas
encore donnée. Il faut dire avec les matches de championnat,
de coupe d'Afrique et la coupe d'Algérie, ce report n'arrange
pas les affaires du MCA, qui vont se retrouver avec un rythme
infernal quand les rendez-vous s'enchaîneront.

www.competition.dz

Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

MCA

12

MCA

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Chaouchi et
Boussouf se
surpassent

Comme tout le monde le sait, Farid Chaâl a été retenu
avec l'équipe militaire qui se prépare à disputer le
championnat du monde et donc les Mouloudéens ont fait
le déplacement à Benidorm avec Chaouchi et Boussouf.
Les deux portiers se surpassent dans le travail, car ils
savent que pour avoir le droit de jouer, il faudra être le
meilleur. Les deux gardiens montrent de belles choses à
l'entrainement. Ce qui est sûr, c'est que Boussouf est
conscient que pour détrôner Chaouchi qui revient en
force, il faudra vraiment mettre les bouchées doubles et
pour cela, les deux hommes ne se font pas de cadeau,
mais ça reste tout de même une concurrence loyale
entre deux camarades qui veulent le bien de leur équipe.

L'entraineur des gardiens de but du
Mouloudia d'Alger, Halim Tifour a mis en
place un programme spécifique pour les
gardiens de but afin de les maintenir au
meilleur de leur niveau. Il ne se ménage pas
à l'effort pour assurer des portiers intraitables quand le championnat reprendra. Il
faut dire que Tifour met toute son expérience et son savoir-faire au service de ses protégés pour les rendre encore meilleurs.

Il est le joueur le plus titré du Mouloudia

BOUGUÈCHE
«Je veux
L'attaquant Hadj Bouguèche est en train de bosser durement durant ce
stage de Benidorm. L'enfant d'Arzew veut gagner d'autres titres avec le
Doyen des clubs algériens. Dans cet entretien qu'il nous a accordé
juste après la fin de la séance d'hier, Bouguèche nous parlera de ce
stage, de la phase retour et d'autres points qui concernent son club.
À 48h du retour au pays,
comment jugez-vous le
travail fait à Benidorm ?

Franchement, on a bien travaillé. Nous avons joué un
seul match amical qui était un
très bon test pour nous et
nous allons jouer un autre
match demain si Dieu le veut.
On fera tout pour terminer ce
stage sur une bonne note afin
de bien attaquer le championnat.

Donc, vous êtes prêt pour
la deuxième moitié de
saison ?

Oui nous sommes prêts et
je suis persuadé qu'on sera à
la hauteur comme nous
l'étions lors de la phase aller.
Certes, les matchs seront plus
compliqués, mais on est
conscient de la tâche qui nous
attend. On a un bon groupe et
nous allons tout faire pour
procurer de la joie à nos supporters et leur offrir des titres
à la fin de la saison.

Vous allez affronter la JSK
et l'USMH, des matchs
décisifs pour la suite de la
compétition…

Si on veut gagner le titre,
on doit assurer tous nos
matchs qu'on jouera à Alger.
Un champion n'a pas le droit
de rater des matchs chez lui.
Donc, on jouera ces deux
matchs pour glaner les six
points.

Avez-vous une préférence
pour la domiciliation du
classico ?

Tous les joueurs sont pour
jouer ce match au stade du 5juillet. C'est notre jardin préféré et le fait que ce match
draine des milliers de supporters des deux teams, je pense
que le meilleur stade pour
abriter cette rencontre c'est le
stade Olympique.

Et si la LFP n'accepte pas la
demande du MCA ?

C'est qu'on est en train de
tuer le football. Un MCA-JSK
doit se jouer dans un grand
stade comme le 5-Juillet. Je ne
vous cache pas que notre
équipe s'exprime mieux sur
du gazon naturel que du tartan.

Comment jugez-vous votre
rendement personnel ?

J'avoue que j'ai alterné le
bon et le moins lors de la
phase aller. J'ai traversé un
long passage à vide, mais
depuis quelques matchs
après avoir marqué mon but,
j'ai retrouvé mon efficacité et
la preuve j'ai inscrit un doublé
en coupe et j'ai même marqué
lors du match amical face aux
Chinois. J'espère continuer
sur cette lancée le plus longtemps possible pour aider
mon équipe à gagner des
titres. Je ne vous cache pas
que l'un de mes objectifs per-

sonnels, c'est de gagner le
titre de champion comme en
2010.

Et le titre de meilleur
buteur ?

Ce n'est pas dans mes
objectifs. Le plus important
pour moi, c'est de gagner le
titre de champion d'Algérie
pour permettre au club de
retrouver la Ligue des champions.

Mais il y a des concurrents
comme le MCO, USMA et
l'ESS qui visent eux aussi le
titre…

C'est vrai que notre mission ne sera pas facile, mais je
reste confiant car on a un très
bon groupe avec de bonnes
individualités qui peuvent
faire la différence à tout
moment dans un match.
Donc, aucune équipe ne nous
fait peur et nous allons tout
faire pour consolider notre
position de leader.

Que diriez-vous aux
Chnaoua qui rêvent du
doublé, cette saison ?

Je dirais à nos supporters
que nous allons tout faire
pour leur offrir aux moins un
titre cette saison, mais je leur
demande aussi une chose,
d'éviter les sanctions du huis
clos, car on a vraiment besoin
d'eux lors de la phase retour.
M. Z.

13

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Tifour impose
un programme
spécial aux
gardiens

gagner mon
2e titre de
champion
d'Algérie»

Lundi 9 janvier 2017

CEO : «J'ai refusé le MCO
et le NAHD, car je sais que
je vais m'imposer au MCA»
Lors du point de presse d'hier, c'est Hichem Cherif ElOuazzani qui a donné ses impressions sur
ce stage et surtout sur ses contacts du
dernier Mercato qu'il a déclinés. CEO
semble décidé plus que jamais à
reprendre sa place de titulaire qu'il
a perdue à l'arrivée de Djamel
Menad, il dira à cet effet :
"Personnellement, je suis en
train de travailler durement
dans ce stage. J'écoute le
coach et j'essaye d'appliquer
ses consignes à la lettre. Je
sais qu'avec lui tout le monde
aura sa chance. D'ailleurs,
c'est avec lui que j'ai commencé à rejouer contrairement à
l'ancien entraineur. J'avoue
aussi que j'étais sollicité par
plusieurs clubs dont le MCO,
le NAHD et le CRB, mais j'ai
refusé et même Ghrib était
contre mon départ. Alors
maintenant, mon seul objectif
c'est de rejouer, car je sais
que j'ai ma place dans cette
équipe du MCA et je veux aussi
dérocher un titre Incha'Allah à
la fin de la saison".

Ammachi
et Bramki, les
inséparables

Depuis le début du stage,
les deux jeunes Ammachi
et Bramki sont tout le
temps ensemble, que ce
soit à l'entraînement ou
même lorsqu'ils font une
balade dans le centreville de Benidorm.

Djamel, un
fervent
supporter rend
visite au MCA

Depuis que le MCA est à
Benidorm, un Algérien installé en Espagne, surnommé Djamel et qui est originaire de Bologhine, ne
rate aucune séance d'entraînement de son équipe
du cœur. Hier, il était avec
sa petite fille Sarah et il a
profité de l'occasion de
notre présence pour souhaité une bonne chance
pour le MCA et il croit dur
comme fer que les camarades de Karaoui vont
gagner le titre de champion cette saison.

Boussouf : «Je serai
opérationnel face à la JSK»

L'ancien gardien du NAHD, Kheirdine Boussouf continue à travailler avec Tifour et les membres
du staff médical pour se remettre sur pied le plus vite possible. A la fin de la séance d'entrainement d'hier, Boussouf nous a déclaré qu'il sera prêt pour le classico contre la JSK : "Comme
vous voyez, je suis en train de cravacher à l'entrainement et Incha'Allah je serais apte pour le
classico. Mais, c'est l'entraineur qui décidera si je jouerais ou non ce match, car le dernier mot
lui revient."

Après l'annulation de
la seconde rencontre

Une seule séance au
menu d'hier

Le premier responsable de la
barre technique du Mouloudia
d'Alger, Kamel Mouassa a diminué
la charge de travail pour la journée d'hier en se contentant d'une
seule séance d'entrainement. Il
faut dire que le coach a constaté
de la fatigue au sein de son équipe qui depuis son arrivée à
Benidorm multiplie les efforts
pour être à la hauteur. Et donc,
pour la journée d'hier, le coach a
programmé une séance dans la
matinée. Une façon de permettre
à ses capés de récupérer avant la
rencontre amicale qui devrait se
jouer aujourd'hui ou le jour du
départ de la délégation algérienne
qui rentrera mardi.

Le groupe scindé
en deux

LE COACH DEMANDE
TOUJOURS PLUS
À SES JOUEURS
Dans une réunion avec ses joueurs, Kamel Mouassa a insisté
pour que ses poulains redoublent d'efforts. Il leur a fait comprendre que c'est en faisant des sacrifices et en redoublant d'efforts que l'équipe cueille les fruits de la réussite. Le coach a fait
comprendre à ses capés qu'il n'est pas satisfait de leur rendement à l'entrainement tout en leur faisant comprendre qu'il y a
beaucoup d'erreurs à corriger et pour ce faire, il faut que chaque
joueur se donne à fond. Le coach veut voir un groupe d'enfer pour
la phase retour et pour cela, il insiste pour que ses capés redoublent d'efforts. Pour les sensibiliser davantage, le coach n'a pas
omis de revenir sur le match amical contre les Chinois en faisant
savoir à ses joueurs qu'il a relevé plusieurs lacunes. Il a souligné
aussi le fait que c'était l'entame de la préparation, mais ce n'était
pas une raison pour commettre autant de fautes. Et pour cela, il
attend d'eux plus de dévouement à l'entrainement. Par ailleurs,
dans sa discussion avec ses poulains, le coach n'a pas omis de
féliciter certains de ses joueurs qui ont montré de belles choses
tout en leur faisant comprendre qu'il attendait encore plus d'eux.
M. Z.

Kamel Mouassa a scindé son
groupe en deux. Le premier groupe
a travaillé avec l'entraineur
adjoint Meguelati, alors que le
second a été dirigé par l'entraineur en chef. Une séance légère
pour éviter d'avoir des blessés
sur les bras suite à la fatigue.
C'est une séance qui a été consacrée au volet tactique avant de
disputer un match d'application et
rentrer à l'hôtel.

MOUASSA

«On a notre
équipe-type,
mais...»

Un grand travail
offensif et devant
les buts

Le staff technique du Mouloudia
d'Alger se concentre sur la ligne
offensive afin que celle-ci soit
plus efficace à l'avenir. Il faut dire
que l'attaque a été le maillon
faible lors de la phase aller. Et
même si le Doyen a terminé premier de la première manche, il n'a
marqué que 16 buts et ce ne sont
pas les attaquants seulement qui
ont marqué. C'est avec l'aide des
défenseurs. Pour avoir une
attaque qui crache le feu, le staff
technique a fait suer les attaquants avec des exercices bien
définis. Le coach a ensuite travaillé avec ses poulains des exercices devant les buts avec
Chaouchi et Boussouf dans les
bois. Il a insisté lors de ces différents exercices sur la concentration afin de retrouver l'efficacité.

Le placement aussi
au menu

Comme rapporté par nos soins
dans notre dernière édition, le
premier responsable de la barre
technique travaille sur un projet,
celui de voir le Mouloudia d'Alger
avec son propre style. Le coach a
travaillé aussi les emplacements
avec ses poulains. Le coach n'a
rien laissé au hasard et cela dans
les différents compartiments. Il
veut une équipe prête sur tous les
plans et bien préparée pour
reprendre les débats.

Tennis-ballon pour
débuter la séance

Avant de débuter la séance d'entraînement, les joueurs ont commencé par du tennis-ballon. Une
bonne ambiance régnait dans le
groupe, tant les camarades de
Chaouchi n'ont pas cessé de
taquiner les équipiers de Karaoui.

Une petite réunion
avant le début
de l’entraînement

Comme d'habitude, Kamel
Mouassa débute son entraînement par une causerie pour présenter le programme de la séance. Mouassa a insisté sur le
sérieux dans le travail et surtout
l'application à la lettre de ses
consignes pour respecter le plan
de jeu de l'équipe.

Aucune blessure signalée

Le coach mouloudéen est content, car il n'a enregistré
jusque-là aucune blessure dans son groupe. Il discute beaucoup avec le staff médical à chaque fin de séance pour voir
ce qu'il en est. Le coach suit tout de prêt. Tout le monde que
ce soit joueurs ou dirigeants, ici en Espagne, a constaté
qu'avec Mouassa rien n'est laissé au hasard et il est toujours
à s'enquérir du bien-être de ses poulains.

Kamel Mouassa est
revenu sur quelques points,
lors de la conférence de presse de samed soir. Dans son
intervention, l'entraineur en
chef dira d'emblée : "Le stage
se déroule dans de très
bonnes conditions et tout se
passe très bien. C'est un très
bon lieu de stage. Je suis
satisfait du travail effectué
jusque-là." En ce qui concerne le classico qui va être un
rendez-vous spécial tout de
même pour l'ex-coach des
Canaris, actuel entraineur du
MCA. Mouassa déclare : "En
toute sincérité, jouer la JSK à
Bologhine ou au 5-Juillet,
c'est kif-kif pour moi. Certes,
on espère que cette rencontre
se joue au 5-Juillet qui a un
grand terrain et qui permet
d'avoir une grande assistance pour que le rendez vous
soit vraiment un grand spectacle." Comme annoncé dans
notre livraison d'hier, les
Vert et Rouge voudraient
vraiment accueillir la JSK au
5-Juillet et dans ce sens, le
coach dira : "N'importe quel
joueur rêve de jouer au 5Juillet. C'est un grand terrain
qui permet de jouer de la
meilleure façon. Cela dit, ce
n'est pas nous qui décidons
et donc, on doit accepter le
verdict et faire avec les
moyens du bord. Mais
j'avoue que l'idéal c'est de
jouer au stade du 5-juillet où
on peut développer notre
football, mais il faut se
mettre dans la tête que
même si on joue à Bologhine,
on se doit de gagner."

«On est en Espagne
pour fuir la pression»
L'entraineur du MCA,
Kamel Mouassa assure par la
suite que pour lui ce regrou-

pement en Espagne permet
de fuir la pression : "On n'est
pas en stage ici en Espagne,
mais pour s'éloigner de la
pression. Je crois que le
groupe avait besoin de faire
le break. Car, le groupe est
prêt et il ne fallait apporter
que quelques retouches et
corriger certaines erreurs
pour se montrer bien
meilleur à l'avenir."

«Chaque joueur doit
être sous nos
ordres»
Comme le stage tire à sa fin,
tout le monde songe à l'équipe type. A cet effet, l'entraineur mouloudéen assure :
"On a notre équipe type,
mais chaque joueur doit être
sous nos ordres. Chaque
joueur se doit de travailler
pour être à la hauteur quand
on aura besoin de ses services. Car, on n'est pas là
pour chercher notre équipetype. Celle-ci, on l'a depuis la
phase aller. Mais tout le
monde sait que chaque
joueur est concerné, car on
jouera sur les trois fronts.
Raison pour laquelle, je dis
que tout le groupe doit être
au top de sa forme pour être
disponible, opérationnel et
prêt quand son équipe aura
besoin de lui."

«Les matches
amicaux ne sont pas
importants car on
peut les remplacer»
Avant de clore son intervention, le coach est revenu sur
les rencontres amicales. Le
Doyen, comme tout le
monde le sait, n'a joué en
Espagne qu'un match contre
les Chinois de Shanghai.
Mouassa déclare : "En ce qui
concerne l'annulation de ce
second rendez-vous, je tiens
à dire qu'on voulait certes
disputer deux matchs, mais
le second a été annulé, mais
cela ne va nullement nous
affecter. Les matches amicaux ne sont pas importants,
car on peut les remplacer par
des matches d'application."
Et donc, le coach a voulu
dire que le Doyen a déjà son
équipe-type qui a gagné le
titre honorifique de champion d'automne, qu'il est
avec son équipe en Espagne
pour se changer les idées
afin de revenir avec la rage
de continuer sur la même
voie pour réussir le pari.
Cela dit, le coach a insisté et
dit que chaque joueur du
MCA est important, car le
Doyen va jouer sur trois
fronts et il assure aussi que le
match amical annulé n'affecte en rien son programme de
préparation.
M. Z.

MCA-JSK reporté à une date ultérieure

C'est officiel, le clasico a été reporté puisque cela est écrit
noir sur blanc sur le site officiel de la Ligue de football professionnel qui a publié les trois premières journées de la
phase retour. Le RDV comme publié était prévu le 20 janvier à
16h au stade Omar-Hamadi, mais comme des joueurs de la
JSK sont avec l'équipe militaire qui prépare le championnat du
monde, alors le clasico a été reporté, mais la date n'est pas
encore donnée. Il faut dire avec les matches de championnat,
de coupe d'Afrique et la coupe d'Algérie, ce report n'arrange
pas les affaires du MCA, qui vont se retrouver avec un rythme
infernal quand les rendez-vous s'enchaîneront.

www.competition.dz

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

LIGUE 1 MOBILIS

ESS

14

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Le MCA en
Angleterre
l'hiver
prochain

L'ENTENTE EMPOCHE

15 000 €
Bouzmada, nouvelle
recrue
Le fils de l'ancien joueur du
DNC Bouzmada sera la nouvelle recrue de l'Entente. Pour
les nostalgiques, Bouzmada
avait comme coéquipiers en
son temp, les Horr et
Benbouteldja. Un joueur dont
il se dit que du bien et qu'il
serait sur les traces de son
père. C'est un milieu offensif
qui épate à l'entraînement. Ce
qui est sûr, c'est que cette
nouvelle recrue est pleine
d'espoir car le joueur qui a
fait ses classes à Toulouse est
bourré de talent. Personne ne

sera surpris de le voir s'imposer en championnat algérien.
On le découvrira lors de la
phase retour.

L'ESS jouera son
dernier match le 11
Même si contre Wolsburg le
rendez-vous est annulé, un
autre match amical est prévu
au programme des Sétifiens.
Les Ententistes disputeront
un match le 11 janvier contre
Deportivo Alcoyano. Ce sera
un bon test pour les Sétifiens
avant le coup d'envoi de la
phase retour qui est prévu le
20 janvier.
M. Z.

USMBA

8
MILLIARDS
BIENTÔT DANS LES CAISSES

Un émigré
à l'essai

Un jeune émigré se trouve parmi le groupe d'ElKhadra à Oran pour
effectuer des tests.
Selon des échos, ce
joueur est âgé de 21
ans, il joue dans le
championnat d'Ecosse,
précisément, dans le
sixième rang, à un poste
polyvalent. Pour le
moment, le staff technique de l'USMBA ne
s'est pas prononcé sur
son cas.

Bougueroua
toujours
hésitant

Ayant senti manifestement un problème d'argent pour pouvoir régler les
salaires de ses joueurs, la direction
d'El-Khadra a saisi le premier responsable de la wilaya pour intervenir et
régler le problème. Ce dernier aurait
donné instruction aux responsables

SÉANCE DE
MUSCULATION
DIMANCHE
MATIN
Dimanche matin, le groupe d'ElKhadra a effectué une première
séance de musculation à la salle de
musculation de l'hôtel El
Mouahidine, une séance physique
pour pouvoir bien recharger les
accus. La séance de l'après-midi
sera assurée sur le terrain de Habib
Bouakeul à partir de 17h pour un
travail technico-tactique.

des collectivités locales pour alimenter
le compte du club de huit milliards de
centimes prochainement.
Une bouffée d'oxygène pour les responsables d'El-Khadra pour régler
quelques soucis financiers. Pour rappel, faute de bilans non déposés

auprès de la LNF par les anciens présidents de l'USMBA, en l'occurrence
Serrar, Amroune et Bensenada, Le
club n'a pu bénéficier jusqu'à présent
des subventions du MSJ qui sont de
l'ordre de 2,5 milliards de centimes
annuellement.
M. B.

Ghoul, second signataire
du mercato
L'ex-portier du
CSC, Nadjib Ghoul,
aurait signé un contrat
avec le club d'El-Khadra
dimanche après-midi. Il
s'est rendu à Oran, précisément au lieu du
regroupement, accompagné de son manager,
Mustapha Maza. Il serait
ainsi le second élément
recruté par l'USMBA

durant ce mercato après
Kherbach, transfuge de
la JSK. Agé de 31 ans,
Ghoul rejoindra de facto
le groupe pour pouvoir
participer aux entraînements. Pour rappel,
Ghoul a été recruté en
remplacement du gardien Benbot, libéré au
profit du DRB
Tadjenanet.
M. B.

11

De notre envoyé spécial en Espagne : M. Zerrouki

Après l'annulation du match contre Wolfsburg

Après avoir présenté
leurs excuses et pour dédommager l'Entente, les responsables du club allemand de
Wolfsburg comptent remettre
aux Sétifiens la somme de 15
000 euros. Il faut dire que sur
leur site officiel, les
Allemands avaient annoncé
leur match amical contre
l'ESS. Mais, à cause des blessés qu'ils comptent dans le
groupe, ils ont décidé d'annuler le rendez-vous. Mais, pour
dédommager l'adversaire, ils
vont payer 15 000 euros. Une
belle somme pour les
Sétifiens.

Lundi 9 janvier 2017

L'attaquant du CRB, Adel
Bougueroua, qui est en
conflit avec son club
employeur, n'a pas encore tranché sur sa destination puisqu'à ce jour,
il n'a pas donné de
réponse à l'USMBA de
pouvoir porter ou non
son maillot lors de la
phase retour. Les dirigeants de l'USMBA, qui
lui ont fait une offre
alléchante, lui ont
accordé un délai jusqu'à
lundi pour leur donner
une réponse, sinon, ils
se passeraient complètement de ses services.

Zenasni
de retour
parmi le
groupe

Longuement touché aux adducteurs, l'arrière droit, H'mida Zenasni,
est de retour parmi les siens depuis
samedi après-midi où il a participé à
la séance d'entraînement aux côtés
de ses camarades. Rappelons que
Zenasni a raté les trois derniers
matchs que son équipe avait livrés,
respectivement, face au RCR (Coupe
d'Algérie), à la JSK et au MCA
(championnat).

HAFFAF
(ent. adjoint) :

«On compte
bien réussir
notre stage»

El-Hennani
a réuni les
joueurs

Le président de la SSPAUSMBA, Abdelghani ElHennani a réuni ses
joueurs samedi soir
avant le diner, et ce,
pour les rassurer quant
à leurs dus non encore
touchés. Le premier responsable du club a
donné des garanties aux
joueurs en leur promettant de leur régler leurs
salaires avant même le
déroulement du premier
match du championnat
de la phase retour qui
sera joué contre l'USMH
à El-Harrach le 20 janvier prochain. Des
paroles qui ont rassuré
les joueurs.

«En ce 3e jour du stage, la
séance de dimanche matin a été
réservée à la musculation pour permettre aux joueurs de récupérer
leurs moyens physiques après s'être
vu accorder un moment de repos.
Cela leur permettra de bien se préparer pour la seconde manche du
championnat. Dans l'après-midi, ce
sera une séance de travail physique
et technique. Concernant Lamali, qui
était à l'étranger, il vient de rejoindre
le groupe pour pouvoir participer
aux entraînements. On lui avait
même remis un travail spécifique
pour l'appliquer durant son repos
actif à l'étranger."
M. B.

Comme c'était leur
première expérience en
Espagne, les responsables de
l'équipementier du MCA
Umbro veulent changer
l'endroit du stage hivernal du
MCA vers un autre pays
européen, pour avoir leurs
repères et ça sera probablement
l'Angleterre.
Le stage de Benidorm n'a pas
été réussi à 100%. Les
représentants de la marque
nous ont fait savoir que c'est
leur première expérience sur les
terres espagnoles comme nous
l'a confié le manager d'Umbro :
"Comme on était pressé par le
temps et les Mouloudéens qui
voulaient aller en Espagne,
nous avons tout fait en dernière
minute. Donc, c'est pour cette
raison qu'il y a eu des
défaillances. Mais Incha'Allah
lors du prochain stage, il n'y
aura aucun problème pour que
le stage soit une véritable
réussite."
Par ailleurs, une source nous
a révélé que les responsables du
MCA songe à changer le lieu
du stage pour l'hiver prochain.
Plusieurs propositions ont été
faites dont les pays de l'Est,
mais comme c'est l'hiver et il y
a le froid dans cette zone du
Vieux Continent, les
responsables d'Umbro songent
à des pays de l'Ouest de
l'Europe. Selon toujours notre
source, le MCA pourrait
effectuer son prochain stage en
Angleterre surtout que les
responsables de cette firme ont
de très bons contacts dans ce
pays, ce qui leur permettra de
réussir le stage du Doyen des
clubs algériens dans ce pays.
Une chose est sûre, le MCA
n'ira plus en Espagne avec
Umbro et le prochain stage des
Vert et Rouge se déroulera dans
un autre pays européen.
M. Z.

Les organisateurs du
stage sont en contact
avec deux clubs belges

Le 2e match
n'est pas
encore
confirmé

Le Mouloudia d'Alger
risque de quitter le territoire
espagnol sans jouer son
deuxième match international
après que les organisateurs du
stage n'ont pas réussi à trouver
un sparring- partner. Hier, nous
avons eu une discussion avec le
représentant de la marque
Umbro, Rabah Malek, qui nous
a confié qu'ils sont en contact
avec deux clubs belges et la
réponse était attendue en fin de
journée d'hier : "Pour le
moment, on n'a pas encore
confirmé le deuxième match,
mais on est en contact avec
deux clubs belges et on attend
toujours leur réponse. C'est en
fin de journée qu'on saura si le
MCA pourra jouer ou non le
match amical".
M. Z.

Dans un point de presse animé dans
la soirée de samedi

ABDELOUAHAB
«Le stage se déroule
dans de très bonnes
conditions»

 «Les organisateurs assurent»
Les staffs dirigeant et
technique ont animé avant-hier
soir à l'hôtel Azul Agua une
conférence de presse pour faire
un compte rendu sur le stage en
Espagne qui tire à sa fin étant
donné que le Doyen rentrera au
pays demain.
C'est le chef de délégation,
Abdelouahab, qui prend la
parole en premier pour dire : "Le
stage se déroule dans de très
bonnes conditions. Tous les
moyens sont réunis pour que
l'équipe travaille dans le sérieux,
et la rigueur. On peut dire que le
stage est réussi et on est contents
de ce fait." Abdelouahab a parlé

de l'organisateur de ce stage, à
savoir l'équipementier Umbro :
"Les organisateurs assurent et
suivent de près le stage afin
qu'on ne manque de rien. Ils
n'ont rien laissé au hasard. Ils
sont toujours avec nous pour
nous assurer un très bon stage et
je peux même dire qu'ils ont
réussi dans leur mission."
«Le problème
du terrain n'a pas
affecté les joueurs»
Le chef de délégation,
Abdelouahab, est revenu sur le
souci du stade qu'il fallait
changer à chaque fois en

déclarant : "C'est vrai, on a su
affronter de petits soucis
concernant le lieu
d'entraînement qui a changé à
deux reprises, mais je peux
vous assurer que le problème du
terrain n'a pas affecté les joueurs
qui ont bossé à chaque fois à
l'heure prévue pour leur
entraînement, et donc pas la
peine de donner une autre
dimension à ce petit souci." Ce
qui est sûr, Abdelouahab voulait
assurer à tout le monde que le
Doyen se trouve dans de bonnes
conditions pour se préparer.
M. Z.

Bouiche : «L'annulation de la
rencontre ne nous affecte guère»
Lors du point de presse, le
manager général, Nacer Bouiche, a
évoqué l'annulation de la seconde
rencontre au programme de
préparation du MCA ici en
Espagne en déclarant :
"L'annulation de la rencontre ne
nous affecte guère. En plus, il faut
savoir que l'adversaire n'avait pas
vraiment d'autre choix que
d'annuler le rendez-vous. Cela dit,
cela ne va pas influencer
négativement sur la préparation
du groupe qui travaille dans les
meilleures conditions. Néanmoins,
il reste un espoir de disputer un
match amical à Alger." Et donc le
Doyen devra se contenter du
match contre les Chinois. Est-ce
que cela va aider Mouassa ? On
verra bien quand le championnat
reprendra.
«On a refusé de jouer
une équipe espagnole à
cause de la distance»

Toujours par rapport à ce second
match amical qui était au
programme et qui a été finalement
annulé, Bouiche ajoute : "On a
refusé de jouer une équipe
espagnole de Ligue 2 à cause de la
distance. Il fallait se déplacer à 250
km de là et le staff technique a
refusé pour ne pas avoir des
joueurs fatigués. En plus, on ne
peut pas faire l'aller-retour en un
jour."
«Anderlecht a refusé de
nous affronter à cause
des blessures»
En stage de préparation de quatre
jours en Espagne, le club belge du
Royal Sporting Club d'Anderlecht,
a refusé d'affronter le Mouloudia
d'Alger. En effet, a la recherche
d'un sparring-partner, les
responsables d'Umbro ont sollicité
les dirigeants belges d'Anderlecht
afin de jouer en amical contre le
Mouloudia d'Alger. Mais, un refus

leur a été réservé. Les
Mouloudéens auraient voulu
disputer ce rendez-vous avec un
grand club qui aurait pu être un
très bon test pour le Doyen et le
mettre surtout dans le bain de la
compétition afin d'aborder la suite
des débats en toute sérénité.
Cependant, les Mouloudéens
étaient déçus par le refus des
Belges. Le Mouloudia d'Alger qui
avait rencontré le grand Real de
Madrid en 1976, voulait vraiment
jouer Anderlecht en 2017, mais
voilà, les Belges ont refusé.
Bouiche a expliqué ce fait par :
"Anderlecht a refusé de nous
affronter à cause des blessures."
«La LFP a faussé tous
nos calculs et il est
probable de programmer
un stage à Alger»
Après avoir évoqué les raisons qui
ont poussé le Doyen à se contenter
juste d'un match amical, le

manager général, Nacer Bouiche
évoque la probabilité de
programmer à Alger un autre
stage. Il déclare : "La LFP a
chamboulé tous nos calculs et il
est possible de programmer un
stage à Alger. Comme vous le
savez, on ne devrait pas être
concerné par le rendez-vous
contre la JSK. Ce qui fait qu'on va
avoir beaucoup de temps devant
nous. Peut-être qu'on aura à
programmer un autre stage à
Alger. On verra, le moment venu.
Ce qui est sûr, c'est qu'on va tout
faire pour être prêt à la reprise des
débats." En conclusion, le staff
dirigeant a expliqué que tout se
déroule à merveille ici à Benidorm
et que le Doyen pourrait
programmer un autre stage pour
préparer le rendez-vous contre
l'USMH, étant donné que le bruit
court sur le report du classico.
M. Z.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

CRB

10

USMH



4 buts encaissés en 2 matches amicaux

Mascara
tient en échec
les Jaune et Noir

L'USM El-Harrach a disputé samedi
dernier dans l'après-midi un
deuxième rendez-vous amical contre
le GC Mascara. Le match a eu lieu sur
le terrain synthétique du 1erNovembre de Mohammadia. Les deux
équipes se sont quittées dos à dos
sur le score de 1-1. Après une
première période terne, les deux
équipes ont entamé la deuxième
période en force. Mais ce sont les
visiteurs qui prendront l'avantage au
score après avoir ouvert la marque
dès les premières minutes.



Chenoufi buteur

Les Harrachis passeront, par la suite,
à l'offensive dans l'objectif de niveler
la marque. Quelques petites minutes
plus tard, les Harrachis remettront
les pendules à l'heure par l'entremise
de Chenoufi, de surcroît ancien
joueur du GCM.



USMH-USMBA
le 21 janvier
à huis clos

L'USM El-Harrach débutera la phase
retour par la réception de l'USM BelAbbès en match comptant pour la
16e journée de la Ligue 1 Mobilis. La
LFP vient de le programmer pour le
21 janvier prochain au stade du 1erNovembre de Mohammadia à partir
de 15h. Le match aura lieu à huis
clos en raison de la suspension
infligée à l'USMH suite au mauvais
comportement de ses supporters lors
du match de la coupe d'Algérie perdu
en déplacement contre le CABBA.



Le derby contre
le MCA le 28 janvier

Selon la programmation établie par
la LFP, le derby MCA-USMH (17e
journée) aura lieu le 28 janvier au
stade olympique du 5-Juillet. Le coup
d'envoi de la rencontre sera donné à
16h. Quant au match de la 18e
journée en déplacement contre la
JSK à El-Harrach, il est prévu le 3
février à 15h.

LA DÉFENSE DONNE
des soucis au staff

L'USM El-Harrach n'offre pas
le visage souhaité par les
milliers de ses supporters.
L'équipe a développé des
signes de faiblesse en défense
lors des deux matches
amicaux disputés depuis le
début de la préparation
hivernale.

un score de parité (1-1). Quatre buts
encaissés en deux matches seulement
demeurent une moyenne inquiétante
pour les membres de la barre technique. L'équipe a beaucoup souffert
pendant le début de la saison quand
elle avait encaissé plusieurs buts
dans des matches qui étaient à sa
portée. L'entraîneur Boualem Charef
a su trouver les solutions nécessaires
avant que les résultats de l'équipe
n'enregistrent une nette amélioration

temps, l'annonce de l'arrivée de
Harrouche chez les Harrachis ne
fait visiblement pas l'unanimité.
La question est différemment
commentée par les supporters de
l'USMH lesquels estiment que "le
joueur Harrouche est en nette
perte de vitesse, incapable
d'apporter le plus escompté".

OM

SLIMANI, l'idole
des Médéens
Sans fioritures, l'entraîneur de l'Olympique de
Médéa, Sid-Ahmed Slimani l'a ouvertement
exprimé : "Les conditions dans lesquelles nous
travaillons sont propices et idéales.

Pensée

Il y a deux ans, le 9 janvier
2015, nous quittait à jamais
notre cher et regretté
KOUIDER ZAKARIA, à l'âge de
20 ans, laissant un grand
vide que rien ne saurait
combler. En ce triste
souvenir, sa famille demande
à tous ceux qui l'ont connu
d'avoir une pieuse pensée en
sa mémoire.
Puisse Dieu accueillir le
défunt en Son Vaste Paradis.

au terme des six derniers matches de
la phase aller.
L'attaque,
l'autre problème
Le compartiment offensif n'est pas en
reste. Ce dernier, tout comme la ligne
défensive, n'a pas donné satisfaction
pendant les deux matches amicaux
disputés. C'est pourquoi l'entraîneur
Boualem Charef va tenter de mettre à
profit le nouveau stage de Tipasa

pour porter les correctifs nécessaires
afin que les attaquants puissent
retrouver leur niveau habituel. Il ne
reste désormais qu'une petite dizaine
de jours pour Boualem Charef et ses
lieutenants afin de mettre fin aux
carences défensives et offensives
avant de reprendre le championnat
qui verra l'équipe donner la réplique
à l'USM Bel-Abbès au stade d’ElHarrach. Course contre la montre.
L. S.

Harrouche divise les Harrachis

De notre correspondant
M. GRINI
Tous les moyens sont disponibles, à l'image de la salle de musculation, des trois terrains dont deux en
gazon synthétique et un en gazon
naturel, le principal, un matériel pédagogique de bonne qualité et une forêt
qui se trouve à quelques mètres de la
résidence des joueurs. Que veut-on de
plus ? Nous avons un président qui ne
lésine pas sur les moyens pour les
mettre à la disposition de l'équipe, et
un wali qui est en permanence à
l'écoute du club, d'ailleurs, il lui a
offert un siège équipé de tout dans une
belle auberge séparée seulement par
un mur du stade Imam Lyès. Et il ne
faut pas surtout qu'on oublie qu'on a
un public en or qui reste accroché à son
équipe préférée. Donc, il est dans notre
pouvoir de faire entrer la joie dans le
cœur de tous ceux qui nous ont aidés
et nous ont soutenus tout en effectuant
une bonne saison qu'on espère terminer en apothéose". Le driver médéen
avec tout ce qu'il possède comme
connaissances en la matière et les rela-

La coupe
enthousiasme
les joueurs

HERIAT ET LEMHÈNE
GAGNENT DES POINTS

Après avoir réussi à se
qualifier en quarts de
finale de l'épreuve
populaire, les joueurs y
tiennent désormais
mordicus, et ce, dans
l'objectif d'offrir à leurs
supporters une nouvelle
consécration locale
après 8 ans de traversée
du désert.

Bougueroua
tient à son
argent…

lement venu de l'Olympique de Médéa,
Mohamed Lamine Hamia. Ce dernier a
raté le stage d'Aïn Benian en raison de
ses engagements avec la sélection
nationale militaire en préparation de la
coupe du Monde de la catégorie. Le
technicien marocain attend avec impatience la venue de Hamia pour l'inclure
dans ses choix tactiques.
M. F.

PAR MOHAMED FAYÇAL

Il est acquis pour l'USMH
Le milieu offensif du NA Hussein
Dey, Hocine Harrouche, mène des
négociations fructueuses avec les
dirigeants de l'USM El Harrach.
Les deux parties ont trouvé un
accord. Il ne reste que la
signature du contrat qui devait
avoir lieu hier, apprend-on de
sources crédibles. Pendant ce

Le Chabab termine son stage demain

Les joueurs du CR Belouizdad devront boucler demain leur stage hivernal effectué depuis le 1er janvier
dernier à l'Ecole supérieure de l'hôtellerie et de la restauration d'Aïn Benian, un regroupement qui aura
tenu ses promesses dans l'ensemble de ses objectifs, surtout sur le plan physique.

PAR LYES S.
En deux rendez-vous amicaux
pendant lesquelles les Jaune et Noir
de Maison Carrée avaient donné la
réplique à l'Olympique de Médé
jeudi dernier à Tipasa puis au GC
Mascara, samedi dernier à ElHarrach, la défense algéroise a
encaissé quatre buts et pas des
moindres. Contre les gars du Titteri,
les poulains de l'entraîneur Boualem
Charef ont perdu, en effet, sur le
score de 3 buts à 0. Contre le Ghali de
Mascara, ils ont encaissé un autre but
dans une joute qui s'est achevée sur

15

tions qu'il sait tisser avec tous
les gens qu'il rencontre dans
sa vie quotidienne en causant
avec eux en toute humilité, a
gagné le respect et l'affection
de toute une population. Et
sans exagérer, on peut dire
selon les sondages qu'on a
effectués sur un échantillon
d'inconditionnels médéens
(toutes générations confondues) que leur formation n'a
pas connu depuis qu'elle a été
créée un driver de la trempe de
Sid-Ahmed Slimani sans diminuer de la valeur de tous les
coaches qui se sont succédé à la
barre technique du club titterien
tels que Khezzar, Aït-Djoudi,
Mokhbat, Echouf, Latrèche,
Benlakehal, Djouad, Benmaâchouk,
Lounici, Mokdadi, Belabed, Neghiz,
pour ne citer que ceux-là. Tous ceux
avec qui nous avons eu une petite
discussion à ce sujet, se sont laissés
dire : "Tous les techniciens qui sont
passés par notre équipe
ont bossé sérieusement
pour faire hisser notre

D'autres supporters, visiblement
plus enthousiastes au
recrutement de Harrouche,
estiment que le joueur en
question est "en mesure de
contribuer à l'amélioration du jeu
offensif de l'USMH à la faveur de
sa solide expérience sur les
terrains algériens".
L. S.

équipe au palier supérieur de la
hiérarchie de notre football
national, mais pour des raisons
qui dépassent leur volonté, ils
n'ont pas pu y arriver et c'est
dommage pour eux". Slimani,
pour le moment, tout lui
réussit, on peut dire
qu'il est aux anges !
Lui qui a déclaré
un
jour
:
"Lorsqu'un club
est bien organisé
et dirigé par des
personnes responsables et
sensées
qui
aiment
leur
club plus que
tout et qui se
donnent à fond
pour son bien-être,
le résultat ne peut
être que positif".
Voilà un extrait de la
sagesse et le raisonnement d'un technicien qui voit les
choses sous un autre
angle. Et voilà pourquoi en ces temps-ci, il
est en train de bosser
avec ses capés et terminer ce stage hivernal
sur une bonne note en
prévision de la prochaine étape du championnat. Il ne faut surtout pas
omettre que les Médéens
ont terminé la phase aller
sur un rythme élevé et
veulent entamer la phase
retour sur la même
cadence. Le CAB en est
averti !
M. G.

Recrutement,
l'OM va passer
la vitesse
supérieure

Si les noms des joueurs à
libérer ont été portés à la
connaissance de l'opinion
publique, cela n'a pas été le
cas pour les noms des
joueurs à recruter. Mais
une source nous a soufflé
qu'au cours de cette
semaine tout sera dévoilé
par les responsables de
l'Olympique de Médéa.
"Maintenant qu'on a le nerf
de la guerre, on peut s'y
permettre de faire nos
emplettes en toute
quiétude", nous dit-on.

Bouraoui sur le
point de signer

Lors des matches
d'applications et des joutes
amicales que l'OM a joués
contre le GC Mascara et
l'USM El-Harrach, le
défenseur émigré Bouraoui
au gabarit élancé et aux
tacles pertinents, a pu
attirer le regard du staff
technique médéen. Ce
défenseur issu de l'école de
football stéphanoise, selon
l'information qui nous a été
balancée, par ses
interventions énergiques et
ses balles lancées vers
l'avant a pu convaincre tout
le monde et se dit prêt pour
signer au profit de l'OM à
l'occasion de ce mercato
hivernal. Affaire à suivre…

Les coéquipiers du vétéran
Boubekeur Rebih ont été soumis, en
effet, à un travail physique soutenu à
raison de deux séances quotidiennes
dont les résultats sont positifs et le staff
technique a enregistré chez les joueurs
une nette amélioration sur ce plan.
Ainsi, malgré la défection de certains
éléments, retenus en sélection nationale
olympique, il semble que les joueurs,
qui ont participé au stage, ont répondu
favorablement au regroupement d'Aïn
Benian. Et la plus grande satisfaction
provient des deux nouvelles transfuges
de l'Olympique de Médéa, à savoir les
milieux de terrain, Mokhtar Lemehène
et Mohamed Hariat. Ces deux derniers
ont montré d'excellentes dispositions
physiques confirmant, du coup, tout le
bien qu'on pensait d'eux et ils ont ainsi
prouvé avoir bénéficié d'une préparation d'intersaison fort intéressante car
ils étaient nettement supérieurs à leurs
nouveaux coéquipiers. Lors de la phase
aller, Heriat et Lemehène avaient grandement contribué aux bons résultats
réalisés par l'Olympique de Médéa
pour sa première expérience dans le
championnat d'élite. Leur apport au
milieu du terrain aura été considérable
puisque le club du Titteri puisait sa

force dans la solidité de son compartiment du milieu de terrain. Ainsi donc,
ces nouvelles recrues devront offrir des
solutions concrètes et certaines au
patron de la barre technique du
Chabab de Belouizdad, Badou Zaki,
qui pourrait se rabattre sur ces deux
joueurs pour donner plus d'arguments

à son milieu de terrain en prévision de
la phase retour du championnat.
Hamia attendu avec impatience
Le staff technique des Rouge et Blanc
de Laâqiba attend avec impatience l'intégration de son nouveau buteur, éga-

En attendant l'issue
finale du cas de
La Ligue vient de communiquer les dates
des 16e, 17e et 18e journées. Concernant l'attaquant Bougueroua,
il semble que le joueur
le match de la 16e journée contre le MCO
à Oran, initialement prévu le 21 de ce ne manque pas d'offres.
Après l'USM Bel-Abbès,
mois, la LFP a décidé de le reporter à une
l'ancien joueur du RC
date ultérieure en raison de l'absence de
plusieurs joueurs du CRB, retenus en Arba aura reçu une offre
sélection nationale militaire. Le match de concrète du RC Relizane.
la 17e journée contre l'ES Sétif au stade Bougueroua temporise en
du 20-Août est programmé pour le 27 attendant l'encaissement
de ses arriérés auprès
janvier à partir de 16 heures. Ce match
du CRB.
pourrait faire l'objet de report si l'EN
militaire venait
à se qualifier
CSA-CRB : AGex le 14 janvier
en demi-finale
Le club sportif amateur (CSA) du CR Belouizdad
du Mondial.
annonce la tenue le 14 janvier prochain de
Contre la JS
l'assemblée générale extraordinaire. Il sera
Saoura à
Bechar (18e question, entre autres points inscrits à l'ordre de
jour, de la mise en place d'une commission de
journée), le CRB
candidatures en prévision de la prochaine
jouera le 2
assemblée élective de la structure dont la date
février à 18
sera arrêtée ultérieurement.
heures.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

y a une semaine, les deux parties ont
trouvé un accord, il ne restait que
l'aval du joueur pour conclure. Voyant
que la JSK, le premier choix d'Aribi,
s'est retiré pour des raisons que tout
le monde connaît, il ne restait à

CLUBS
l'avant-centre natif de Réghaïa et
formé à l'académie de la FAF que le
Chabab pour donner un nouvel élan à
sa carrière.

DRBT

Faire mieux qu'à l'aller
L'entraîneur Bougherara apprécie le travail que son équipe est en train d'effectuer
durant le stage de préparation, mais le plus important, c'est d'avoir la capacité de
bien jouer et de réaliser des résultats.
De notre correspondant

AMAR T.

La motivation aussi est
importante pour continuer à travailler avec la même exigence de
progresser. Physiquement, les
joueurs se sentent bien après plusieurs séances où le staff technique
a réussi à mettre à niveau certains
joueurs en retard sur la forme du
fait qu'ils n'ont pas eu l'occasion
de disputer autant de matchs que
leurs camarades durant le début
de saison. Tactiquement, l'équipe
a une idée de jeu que le coach veut
performer pour améliorer certaines choses en attaque, avec plus
de détermination dans la surface
adverse. Il veut que l'équipe fasse
mieux dans ses prochains matches
avec une meilleure entrée possible
de la phase retour.

… Le RCR
le veut aussi

CRB-ESS le 27 janvier,
mais…

Aribi attendu aujourd'hui pour signer
Nous avons appris hier de sources
sûres que Karim Aribi, attaquant du
CAB, a rendez-vous aujourd'hui avec
les dirigeants du CRB pour officialiser
son transfert. Les négociations entre
Hadj Mohamed et Nezzar ont débuté il

L'attaquant Adel
Bougueroua fait
visiblement dans la
résistance. Après la
décision de la direction
du club de le libérer, le
joueur en question
réclame désormais la
totalité de son dû avant
de quitter le club. C'est
ce que nous avons appris
de sources généralement
bien informées.

L'heure de
la confirmation
Au lieu d'une place en haut du
tableau comme la saison passée à
pareille période, le public tadjenaneti a assisté à un déclin de son
équipe en championnat. C'est évidemment tête basse et beaucoup
de déception que le DRBT a clôturé la phase aller. La deuxième
manche de l'exercice sera-t-elle
meilleure que la première pour les
hommes de Bougherara ? Tout le
monde pose la question à
Bougherara qui y pense beaucoup,
car au niveau des objectifs cette
saison, le maintien est dans le coin
de la tête en avouant qu'il en fait
une priorité. Il prépare la prochaine étape de l'exercice avec l'envie
de refaire le terrain perdu et
retrouver le succès. L'heure de la
confirmation est tout proche pour

l'affronter avec plus de confiance.
Le stage pour se relancer
Pour le DRBT en situation peu
confortable en championnat (10e à
trois points des relégables), ce
stage d'hiver peut servir
d'ébauche de redressement. Le
club fétiche de la wilaya se prépare en Tunisie pour affermir sa
cohésion et lancer l'opération survie en se donnant un élan contre
son destin. Pour l'entraîneur, il
s'agit de s'améliorer après une fin
d'année marquée par une certaine
perte d'énergie dans des matchs
qu'il ne fallait pas perdre. A miparcours, l'équipe de Tadjenanet
vient de renforcer ses ambitions en
recrutant trois joueurs en attendant un quatrième dans les prochains jours pour un redressement
de la situation.
A. T.

Les
nouveaux
séduisent

En seulement
quelques jours au
DRBT, Meftahi et
Noubli ont séduit
leurs nouveaux
coéquipiers par leur
technique et leur
gabarit au niveau de
l'attaque. Ces deux
joueurs semblent
sur la bonne voie
pour se faire une
place dans l'équipe.
Leur fusion dans le
groupe a été bonne
et le fait qu'ils se
sentent bien en
confiance, c'est un
point de gagné pour
eux. L'ancien joueur
du MCEE, Noubli,
montre à
l'entraînement tout
ce qu'il peut
apporter aux côtés
de Meftahi, l'autre
recrue, qui joue le
même poste avec
une percussion qui
va certainement
faire du bien
au groupe.

1.
2.
3.
4.

MCA
MCO
USMA
ESS

5. OM
6. JSS
7.
8.
9.
10.

NAHD
USMBA
USMH
DRBT

11. CRB
12. JSK
13.
14.
15.
16.

CAB
CSC
RCR
MOB

MATCHS

BUTS
P. C. Diff.

Pts J. G. N. P.
30 15 09 03 03 16 09 +07
28 15 07 07 01 16 09 +07
26 15 08 02 05 23 14 +09
25 15 07 04 04 21 14 +07
25 15 07 04 04 21 16 +05

22 15
21 15
21 15
19 15
16 15
16 15

06 04 05 15 16
06 03 06 18 16
06 03 06 17 18
04 07 04 09 10
04 04 07 18 20

04 04
16 15 03 07
16 15 04 04
14 15 03 05
13 15 05 04
11 15 02 05

-01
+02
-01
-01

-02
07 11 14 -03
05 09 13 -04
07 11 18 -07
07 18 20 -02
06 13 18 -05
08 12 23 -11

16e JOURNÉE

17e JOURNÉE

MCA-JSK
USMH-USMBA
CAB-OM
NAHD-RCR
MCO-CRB
ESS-CSC
JSS-DRBT
MOB-USMA

DRBT-MOB
CSC-JSS
CRB-ESS
OM-MCO
JSK-NAHD
USMBA-CAB
MCA-USMH
RCR-USMA

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

MCO

16

USMA

Tiaïba pour sauver
le recrutement
Peu active sur le marché des transferts, la direction du MCO
devrait enclencher en ce début de semaine, l'opération
recrutement, avec les transferts de Zeghli (CRB) et Bennaï
(NAHD), qui devaient êtres officialisés, dans l'après-midi d'hier.
PAR M. STITOU
Voulant frapper un
grand coup, Ahmed
Belhadj qui a du mal à
trouver une grosse pointure sur le marché, serait
sur les traces de Tiaïba,
depuis que l'ancien baroudeur du RCR a résilié le
contrat qui le liait à
Shahaima
(Qatar).
Aussitôt que l'information
est tombée, Baba a pris
langue avec son manager,
qui n'est autre que celui de
Bennaï. Vendredi soir, les
deux hommes se sont rencontrés. Alors que le CSC
est également intéressé
par les services de Tiaïba,
il semblerait que celui-ci
souhaiterait jouer au
MCO, qui présente de
meilleures garanties sportives que le CSC. Avec
l'objectif de jouer le
podium, voire le titre, le
MCO pourrait constituer
un bon choix pour Tiaiba,
lequel marqué par sa
mésaventure au Qatar, ne
souhaiterait pas revivre la
même galère d'où son
penchant pour le club oranais, même si le CSC lui
aurait offert un salaire
mirobolant (on parle de
250 millions par mois),
pour le convaincre de
rejoindre son effectif cet
hiver.
Belatoui s'en mêle
Alors que Baba a sollicité
directement son manager
afin de convaincre Tiaïba
de signer au MCO, on a

appris que Belatoui, qui le
connaît bien pour l'avoir
eu sous ses ordres au
RCR, la saison écoulée, va
l'appeler pour essayer de
le convaincre de le
rejoindre au MCO. Pour
un joueur, avoir la
confiance de son entraineur, c'est un atout non
négligeable, à prendre en
considération à l'heure de
faire un choix.

Versement
des salaires

Interrogé, hier, quand
la direction compte
verser les deux mois
de salaires aux
joueurs, comme elle
en avait la promesse,
avant l'entrée de
l'équipe en stage,
Ahmed Belhadj, nous
a indiqué que
"probablement, ce
sera fait d'ici la fin
de cette semaine". A
rappeler qu'outre les
joueurs les employés
du club sont
concernés par cette
opération, puisque la
direction va leur
verser quatre
mensualités.

Il rentre aujourd’hui en Algérie
Après avoir résilié son
contrat au Qatar, Tiaïba
rentrera ce lundi au pays,
où il devrait ouvrir les
négociations avec les
clubs qui souhaiteraient
l'engager, a-t-on appris.
Dans le camp oranais, on
pense que la balance pencherait en faveur de leur
club, mais tant qu'aucun
accord n'a été donné par le comeilleur buteur du championnat de la saison 2015/2016, rien
n'est sûr.
M. S.

MCO-CCS ce
matin

Finalement, le MCO
va affronter en
match amical ce
matin au stade
Ahmed-Zabana, la
formation du
Croissant sportif de
Sig. Le coup d'envoi
est fixé à 10h du
matin. Le staff
technique profitera
de cette joute, pour
faire tourner
l'effectif.

Zeghli, 1re recrue
Hier en début d'après-midi,
Kamel Zeghli, a signé au
MCO, un contrat de 18 mois.
Cet arrière latéral gauche,
évoluait au CRB, en début de
saison. Libéré par le club
algérois, il va finalement
rebondir au MCO. Il a été
présenté hier, en début
d'après-midi à la presse.
Quant à Bennaï (NAHD), il
parait que sa signature est
reportée pour aujourd'hui.

Une décision
sera prise cette
semaine

C'est une surprise que de
voir le prestigieux club tunisien
chercher à le recruter, alors qu'il
n'évolue en L1-Mobilis, que
depuis… 6 mois, mais repéré par
les recruteurs, ces derniers ont vite
signalé aux responsables de
l'Etoile de Sousse, ce talent, ce qui
explique les insistances de son
président, qui a tenté, a-t-on
appris, d'entrer en contact avec
son homologue oranais, pour
négocier l'indemnité de transfert
de Souibaah à l'ESS, cependant
Ahmed Belhadj n'est pas pressé
d'entamer les négociations, car il
devra d'abord s'assurer les services de Tiaiba, en plus d'un autre
attaquant, ce qui fait qu'aucune

Le nouveau wali rend visite à la JSS
Dans la journée de samedi dernier, le stade du 20-Août de Béchar a été le théâtre
de la visite du wali de la région numéro 8. Pour les dirigeants de la JS Saoura, il s'agit
d'un événement qu'ils n'ont pas vu depuis plusieurs années.
PAR L. M. AZZI

champions africaine. Donc la JSS va
représenter les couleurs de notre
pays dans les prochains jours. La JSS
va représenter aussi toute la région
du Sud algérien. Je m'engage à lui
venir en aide sur les plans moral et
matériel. A cette occasion, on fera le
nécessaire pour faciliter le déplace-

SES AMBITIONS

ment de l'équipe au Nigeria. Je m'engagerai aussi à trouver des ressources pour aider le club et pour
rénover le stade notamment pour les
supporters de l'équipe", a-t-il souligné sur le micro de l'administrateur
du site officiel du club de la Saoura.
L. M. A.

PAR ANIS S.

décision ne sera prise avant la fin
de semaine, concernant ce transfert qui pourrait rapporter de l'argent au MCO.
Le joueur était chez
le dentiste
Ce dimanche, Mohamed Amine
Souibaah, ne s'est pas entrainé
avec ses camarades, cette absence
a eu pour effet d'amplifier la
rumeur de son départ du club,
finalement renseignements pris,
Souibaah est allé hier matin chez
le dentiste pour des soins. Dans
l'après-midi, il devait reprendre
l'entrainement avec ses camarades.
M. S.

Belhadj : «On va
libérer Benchaâ»

Arrivé à l'USMA cet hiver
en provenance de la JSK,
Mohamed Benkablia est
bien parti pour faire une
belle phase retour.

D'après le premier responsable du MCO, le jeune attaquant Benchâa,
qui est lié avec le club jusqu'en 2018, sera libéré. "J'ai discuté avec son
père, qui m'a sollicité pour libérer son fils, qui se trouve en France, où
il compte s'installer, j'ai accepté de le libérer sous certaines conditions", révélera Baba. En effet d'après le président, "Benchâa devra
signer un document, qui lui interdirait de s'engager avec un club algérien, c'est ma seule condition". Craignant sans doute que Zakaria
Benchâa rejoindrait les rangs d'un club du pays, Baba exige la signature de ce document, avant de délivrer la lettre de libération au
joueur. Pour Baba d'ailleurs, "au MCO, on ne retient jamais un joueur
contre son gré, souvenez-vous, Zaabia, il y a deux ans, lorsqu'il désirait jouer avec l'Itihad de Tripoli, on ne l'a pas retenu, idem pour
Benyahia et ce sera pareil pour Benchâa".
M. S.

JSS

M. Tewfik Dziri, récemment
installé à la tête de l'exécutif, s'est
rendu au stade en question en compagnie de ses collaborateurs. Le premier responsable étatique de la
wilaya a été invité par Mohamed
Zerouati à saluer les membres de la
direction du club et de l'équipe en
marge d'une séance d'entraînement.
Après les présentations d'usage, le
wali a même fait un discours dans
lequel il a exhorté le groupe de
Karim Khouda à rester dans la continuité de leur travail. Après avoir fait
le tour de l'antre de Béchar et ses installations, le wali a profité de sa présence sur les lieux pour afficher sa
volonté à venir en aide aux dirigeants du club des Aiglons. "Je me
considère comme un enfant de la
wilaya et de la région. Je serai derrière le club qui va affronter une autre
compétition, à savoir la Ligue des

Benkablia affiche

Transfert de Souibaah en Tunisie

Comme annoncé dernièrement dans nos
colonnes, Mohamed-Amine Souibaah est
convoité par l'Etoile de Sousse (Tunisie), qui
serait fortement intéressé par les services du
jeune attaquant du MCO, qui s'est révélé vers
la fin de la phase aller, par la qualité de son jeu
Musculation en attaque, transféré cet été, du Paradou
au programme Athlétique club.
Hier matin, le staff
technique a
programmé une
séance de
musculation. L'aprèsmidi, l'équipe
s'entrainera sur le
terrain.

Zerouati : «Enfin, un wali
qui vient nous voir»

Slama, un FrancoAlgérien à l'essai

Le club de la Saoura serait
Interrogé pour donner son avis sur cette
sur le point de dénicher un
visite, le porte-parole de la JS Saoura s'est dit
arrière gauche. Il pourrait
honoré et ravi comme il l'a souligné hier au
s'agir de Samy Slama, un
téléphone : "Maintenant, on peut dire qu'on a
latéral gauche qui, selon une
un wali. Parce qu'il faut le dire, nous n'avons
source fiable, évolue à Dröbak
jamais eu de visite de ce genre depuis
Frogn, club norvégien de Ligue
plusieurs années. Je veux parler du mandat
2. Ce joueur âgé de 25 ans se
des deux derniers walis qui sont passés à
trouve à Béchar pour un essai,
Béchar. Que ce soit avec Salamani Mohamed
précise la même source. Pour
ou Medjdoub Mohamed, notre club a été tout
simplement marginalisé. Et dire que notre club
notre interlocuteur, Slama a
représente non seulement la ville de Béchar et été formé au Racing de Paris.
sa région mais tout le Sud algérien. Donc nous
Il a même été sélectionné en
sommes ravis d'avoir comme wali M. Tewfik
équipe de France des U16,
Dziri. En clair, sa visite pour nous c'est un
conclut notre source.
grand honneur, sa présence atteste de sa
loyauté envers la wilaya et de sa volonté de
Match amical
faire le nécessaire pour le bien de notre club.
face à la 3e RM
Sa présence reste pour un nous un soutien
La formation de la JS Saoura
moral. Et ça nous suffit amplement, c'est
disputera son deuxième
important pour nous. La JSS, c'est l'affaire de
match amical le 13 du mois
toute une ville, voire de toute une région pas
courant. Selon une source
seulement des membres du club. Nous
autorisée, la bande à Karim
sommes aux portes d'une participation
Khouda affrontera une
continentale. Donc nous sommes heureux et
sélection militaire issue de la
ravis d'avoir enfin un wali qui vient voir le
3e Région militaire. Les
stade et notre équipe, un wali qui se
débats auront lieu vendredi
préoccupe d'un club d'une wilaya qu'il va gérer
prochain au stade de Béchar",
pendant la durée de son mandat. Nous lui
souhaitons beaucoup de courage et encore une a indiqué notre interlocuteur
hier. Selon lui, le coup d'envoi
fois merci pour cette visite", a insisté
de cette joute sera donné
Mohamed Zerouati hier au téléphone.
à 17h.
L. M. A.

9

Aligné parmi le onze
de départ lors de la rencontre
amicale
d'avant-hier ayant
opposé l'USMA à
l'équipe réserve de l'ES
Sahel, la belle prestation de
Mohamed Benkablia est sur
toutes les lèvres des supporters
usmistes. En prenant part à toute
la première mi-temps de cette
joute amicale, ce pur produit de
l'école de l'ASMO a été derrière
toutes les actions dangereuses de
son équipe grâce à sa grande
vivacité et ses dribbles efficaces.
Le joueur ne s'est pas arrêté là
puisqu'il a réussi à marquer le
premier but de la victoire de son
équipe. En dépit du manque de
compétition dont il souffre, cela
ne l'a pas empêché pour s'illustrer,
sous l'œil attentive de son entraîneur
Paul Put qui a été séduit par les
grandes qualités offensives de l'enfant
d'Oran. Ayant réussit sa première
apparition sous les couleurs de
l'USMA, Benkablia affiche d'ores et
déjà sa grande ambition de relancer sa
carrière avec la formation de Soustara
mais surtout un élément capable d'apporter le plus pour le compartiment
offensif de l'équipe, surtout quand on
sait que sa polyvalence, puisqu'il peut
aussi évoluer en pointe, donnera plu-

sieurs solutions pour le coach usmiste.
Après une expérience ratée avec la JSK,
le joueur est déterminé plus que jamais
de rebondir avec l'USMA et montrer à
tout le monde que la direction du club
algérois ne s'est pas trompée en l'engageant lors de ce mercato hivernal.
Sayoud veut rebondir
L'autre joueur qui s'est illustré lors de
la rencontre amicale d'avant-hier, c'est
sans aucun conteste Amir Sayoud. Le
meneur de jeu usmiste a fait une très
belle prestation en montrant ce dont il
est capable. La cerise sur le gâteau, c'est
son but d'anthologie qu'il a inscrit suite
à un exploit individuel en dribblant
plusieurs défenseurs ainsi que le gardien de but, avant de mettre le cuir au
fond des filets. Marginalisé par JeanMichel Cavalli et peu utilisé par Paul
Put durant la phase aller, l'ancien
joueur d'Al-Ahly du Caire semble
déterminé plus que jamais de revenir
en force. D'ailleurs, il est en train de
fournir d'énormes efforts lors du stage
hivernal afin de retrouver son meilleur
niveau lors de la deuxième moitié de
l'actuel exercice et être ainsi au niveau
des attentes des supporters qui attendent beaucoup de lui
Bourenane,
passeur décisif
L'autre nouvelle recrue hivernale,
Faouzi Bourenane en l'occurrence, a
également fait une belle première mi-

temps face à la réserve de l'ES Sahel. Il
a montré de bonnes qualités et a été
l'auteur d'une passe décisive lorsqu'il a
offert un caviar à son coéquipier
Mohamed Benkablia. Il doit confirmer
lors des prochains matchs amicaux
pour prétendre à une place de titulaire,
surtout quand on sait la rude concurrence qui existe dans son poste avec la
présence des joueurs talentueux à l'instar de Koudri, Benkhemassa ou encore
Benguit.
Les jeunes n'ont pas déçu
Lors de la rencontre amicale face à
l'équipe réserve de l'ES Sahel, l'entraîneur Paul Put a aligné quatre jeunes, en
l'occurrence Brahim Farhi, Réda
Boumechra, Abderrahim Hamra et
Mustapha Bengrina. Le moins que l'on
puisse dire est que ces jeunes n'ont pas
déçu. Bengrina a montré l'énorme
potentiel dont il jouit et confirme qu'il
est un meneur d'avenir. Le même cas
pour Farhi qui a été très intéressant
dans la récupération. Hamra et
Boumechra, quant à eux, ont animé la
charnière centrale durant la deuxième
mi-temps du match et se sont montrés
solides en contrant plusieurs attaques
adverses. Il faut dire que les jeunes
joueurs usmistes ont gagné des points
et rassurent leur entraîneur qu'il pourra compter sur eux lorsqu'il aura
besoin d'eux lors des matchs de la
phase retour de la saison.
A. S.

Aujourd'hui,
du biquotidien
au menu

Le staff technique de
l'USMA va de nouveau
augmenter la cadence à
partir d'aujourd'hui
puisqu'il a programmé un
travail biquotidien. Les
coéquipiers du capitaine
Mohamed-Lamine
Zemmamouche vont
effectuer deux séances
d'entraînement par jour. La
première aura lieu dans la
matinée, tandis que la
deuxième se déroulera
dans l'après-midi.

MOB-USMA
officiellement
reporté

Prévue initialement le 21
janvier prochain à 16h,
la rencontre qui mettra
aux prises le MOB à
l'USMA, pour le compte
de la 16e journée de
Ligue 1 Mobilis, a été
officiellement reportée à
une date ultérieure, a-ton appris du site officiel
de la Ligue de football
professionnel. Si cette
décision a été prise par
la structure à Mahfoud
Kerbadj, c'est pour la
simple raison que l'USMA
sera privée de trois
joueurs internationaux,
en l'occurrence
Mohamed Benyahia et
Rabie Meftah, retenus
pour la CAN, ainsi
qu'Abderrahmane
Meziane qui disputera la
Coupe du monde
militaire avec la
sélection nationale.

Un intérêt pour
El-Moudène

Aux dernières nouvelles, nous avons
appris que la direction de l'USMA
cible le milieu de terrain du DRB
Tadjenanet Abdellah
El-Moudène. Ayant appris que le
joueur est sur le point de quitter
son club pensionnaire après avoir
rencontré plusieurs problèmes
dernièrement, les responsables
usmistes semblent très emballés à
l'idée de le recruter lors de ce
mercato hivernal pour renforcer
l'entrejeu de l'équipe en prévision
de la deuxième moitié de l'actuel
exercice, surtout quand on sait qu'il
peut joueur comme meneur de jeu,
un poste que l'USMA veut le
renforcer pour relancer la
concurrence avec Kaddour Beldjilali
et Amir Sayoud. Jusqu'au moment
où nous mettons sous presse, il n'y
a rien de concret. Les dirigeants du
club algérois attendent jusqu'à ce
qu'El-Moudène soit officiellement
libéré par le DRB Tadjenanet pour
pouvoir par la suite négocier son
transfert avec Kheireddine Zetchi
puisqu'il appartient toujours au
Paradou AC et joue au DRBT sous
forme de prêt. On en saura
davantage dans les prochains jours
à venir…
A. S.

RCR-USMA
le 28 janvier
à 15h

OUADAH

gagne des points
Abdelali Ouadad
est en train
d'effectuer une
période d'essai
avec l'USMA
depuis l'entame
du stage hivernal
qui se déroule à
Sousse.
Le joueur a été
avant-hier, à
l'occasion du match
amical face à
l'équipe réserve de
l'ES Sahel, devant un
vrai test. Aligné sur
le flanc droit, il a
pris à part à toute la
deuxième mi-temps
de la rencontre et
selon les

informations qui
nous sont
parvenues, il a laissé
de bonnes
impressions, en
dépit du manque de
compétition dont il
souffre. Seulement,
et jusqu'au moment
où nous mettons
sous presse, le staff
technique de
l'USMA n'a pas
encore pris la
décision de le retenir
ou de le libérer.
Selon une source
proche du dossier,
on croit savoir que
l'entraîneur en chef
veut voir encore
Ouadah et va le
tester une nouvelle
fois à l'occasion de la
prochaine rencontre
amicale du stage

hivernal avant de
prendre la décision
qui s'impose. Le
joueur francoalgérien devra donc
bien profiter de sa
nouvelle chance
pour séduire le
coach et décrocher
ainsi un contrat
professionnel avec
l'USMA. Il est à
noter que les
responsables du
club, qui sont à la
recherche d'un
latéral droit de
métier pour
remplacer Rabie
Meftah, veulent
recruter Ouadah,
mais ils attendent
l'aval de l'entraîneur
en chef, Paul Put,
avant de lui signer le
contrat.
A. S.

C'est donc à l'occasion de
la 17e journée de Ligue 1
Mobilis que l'USMA
renouera avec la
compétition officiellement
en allant défier le RC
Relizane. Cette
confrontation est
programmée le 28 janvier
prochain à partir de 15h,
ajoute le site officiel
de la LFP.

USMA-DRBT
le vendredi
3 février
à 16h

Selon toujours le site
officiel de la ligue de
football professionnel, le
match qui opposera l'USMA
au DRB Tadjenanet aura
lieu vendredi le 3 février au
stade Omar-Hamadi de
Bologhine. Le coup d'envoi
de cette rencontre est fixé
à 16h et elle sera
retransmise sur le petit
écran.
A. S.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

MOB

8


Kadim, nouvel
entraîneur
des gardiens

Une ancienne figure du club
fera probablement son retour à
Béjaïa. En effet, l'ancien
entraîneur des gardiens qui
était en poste lors de la saison
2004/2005 sera sûrement de
retour. Une transaction qui
s'officialisera dans les jours à
venir.



Le stage débutera
samedi

La direction du club vient enfin
d'officialiser la date du début
du stage de préparation en
Tunisie. Ca serra donc le
samedi 14 janvier 2017 que la
délégation mobiste prendra la
route vers Carthage. Le stage
en question sera destiné à
gérer l'arrêt de la compétition
durant cette trêve hivernale.



Biquotidien hier

Baouali et ses camarades sont
revenus aux choses sérieuses
hier avec un biquotidien
effectué le matin à Tichy et
l'après-midi au stade de l'Unité
maghrébine. Henkouche et son
adjoint se basent beaucoup
sur le plan physique des
joueurs et comptent bien
préparer leurs poulains pour
être prêts à relever le
chalenge qui les attend lors de
la phase retour.

Un émigré
débarque
à Béjaïa

Au cours de ce mercato hivernal
le MOB prospecte à tout-va et
se cherche un gardien de but
susceptible d'épauler
l'international Chemseddine
Rahmani, la cellule de
recrutement béjaouie étudie
différentes pistes. Et l'une
d'entre elles mène sur l'autre
rive de la Méditerranée plus
précisément dans l'équipe de
Luçon où évolue le portier
franco-algérien Anthony-Chérif
Martin. Le gardien âgé de 27
ans a tapé dans l'œil de la
direction des Vert et Noir et
serait lui aussi tenté par une
expérience à Béjaïa. Les
négociations entamées avec
Martin pour arracher le joueur
se passent actuellement bien. A
souligner que la direction aurait
envoyé une invitation au joueur
en question et sa venue à
Béjaïa n'est que question de
temps.

Hamzaoui, plan B

Bien qu'elle soit avancée dans
la démarche portant à recruter
le portier franco-algérien
Anthony-Chérif Martin, la
commission de recrutement du
club phare de la Soummam a
pris ses dispositifs et aurait
même préparé un plan B en ce
qui concerne la question du
nouveau gardien des Crabes.
Le keeper de l'ASO Chlef,
Ammar Hamzaoui, semble
intéresser les Mobistes. Dans
le cas où les négociations avec
Martin ne se passeraient pas
comme le souhaite la direction
des Crabes, cette dernière
penchera vers le natif de
Guelma dans le but de
s'attacher ses services et d'en
finir avec le problème de la
cinquième licence.

NAHD

Sétif bloque Boulemdaïs

BOUGUEROUA RELANCÉ

Il y a quelques jours on l'a annoncé comme
étant quasiment acquis. En fin de compte,
la venue de Boulemdaïs au MOB est
loin d'être matérialisée.
PAR BADIS BESSAÏ
Selon nos échos, les
négociations entre la direction
de l'Entente de Sétif et le
joueur en question ont échoué
et aucun terrain d'entente
entre les deux parties n'a été
trouvé. Si ce transfert est
soumis à l'échec c'est parce
que le boss sétifien Hassan
Hamar ne souhaite pas libérer
gratuitement son attaquant.
Les dirigeants d'Aïn El-Fouara
qui sont au chevet de
l'attaquant Morgane
Betorongal veulent profiter du
conflit existant entre
l'international tchadien et la
direction d'Yemma Gouraya
pour le faire venir
gratuitement à Sétif. L'intérêt
prononcé de l'ESS pour le
Franco-Tchadien Betorongal
n'est plus un secret, c'est
d'ailleurs la cause du blocage
du transfert de Boulemdaïs,
L'idée des dirigeants de l'Aigle
noir est d'inclure la lettre de
libération de Boulemdaïs dans
la transaction pour convaincre
leurs homologues du
Mouloudia de Béjaïa de libérer
leur joueur. Il s'agit de la seule
vraie "monnaie d'échange"
dont disposent les Sétifiens
s'ils veulent voir Morgane
porter le maillot de l'Entente.
Les responsables de la
commission technique des
Crabes, songent sérieusement
à tourner la page du
Constantinois et auraient
d'ores et déjà relancé la piste
de Bougueroua.
Tous les espoirs
reposent sur Bougueroua

Jusqu'au moment où nous



Pourquoi
pas
Bouda ?

L'ex-attaquant
du DRB
Tadjenanet
pourrait, en
effet, se voir
porter le
maillot du club
au cas où les
négociations
avec les deux
attaquants
Boulemdaïs et
Bougueroua
échoueraient.
Le natif de Sidi
Bel-Abbès,
Ishak Bouda, a
apparemment
été contacté
par la direction
du club.
L'attaquant qui
a débuté sa
carrière à Chlef
reste une des
solutions
proposées au
club pour
renforcer le
compartiment
avant du navire
mobiste.

mettons sous presse, aucun
renfort offensif n'a été
enregistré. Une situation qui
inquiète quelque peu les
supporters, mais pas la
direction du club. A ce sujet,
nous avons appris d'une
source digne de foi que les
dirigeants du club misent
énormément sur la venue
d'Adel Bougueroua, et ils
seraient déjà entrés, de
nouveau, en contact avec
l'ancien Belouizdadi.
Bougueroua fait partie des
éléments qui ont polarisé
l'actualité du mercato
hivernal du MOB. Ce
dernier intéresse le club
d'Yemma Gouraya au plus
haut point et cela remonte à
plus de deux semaines qu'il
a reçu les premiers contacts.
Il est aussi utile de rajouter
que la piste
Bougueroua est en
train d'occuper les
devants dans
l'opération
recrutement dans
la maison
mobiste.
L'ex-joueur du RC
Arba et su CRB
voit en cela une
réelleopportunité
deretrouver son
véritable niveau,
lui qui souhaite à
tout prix relancer sa
carrière. Une
signature au MOB
peut permettre à
l'attaquant en question
de se refaire une
nouvelle santé à
Béjaïa.
B. B.

Je pense que ce stage de
préparation ne nous fera que du
bien, car comme vous l'avez sans
doute remarqué, notre condition
physique était toute juste moyenne
lors de la phase aller, avec aussi le
nombre important de blessures
comptabilisées dans l'équipe.

Le MOB a jusqu'à maintenant
recruté trois nouveau joueurs,
qu'en pensez-vous des noms qui
ont signé au club ?

Les joueurs qui ont signé sont
des joueurs plein de qualités et
surtout d'expérience, je pense que
ces recrues vont apporter du plus à
l'équipe et donneront un coup de
main à l'équipe afin de tout faire

pour sauver le club de la relégation.

La reprise du championnat est
prévue pour bientôt, comment
pouvez-vous nous décrire cette
seconde manche ?

On est bien conscients de la
situation dans laquelle se trouve le
MOB en ce moment, on fera tout
pour sortir le club de cette impasse
car on veut impérativement se
racheter de la mauvaise phase
effectuée lors de la première partie
du championnat.
Cependant, je pense que rien n'est
encore joué pour nous, n'oublions
pas qu'il reste encore quinze
rencontres dont huit à la maison, il
faut donc assurer nos match à
Béjaïa et tout faire pour accumuler
le maximum de points en
déplacement.

Daouadji au Nasria,
c'est imminent
Comme rapporté par nos soins dans notre édition de samedi dernier,
la direction du club nahdiste a rouvert le dossier Abdallah Daouadji,
convoité en début de mercato hivernal, piste qui s'est refroidie après
que le NAHD n'ait pas assuré les services de cinq nouvelles recrues
et non des moindres.

PAR MOHAMED ADRAR
Cette piste a été relancée
après que le coach Alain Michel en
concertation avec les dirigeants du
club aient pu constater une certaine
légèreté dans la composante de
l'équipe sur le plan offensif.
Recruter un attaquant supplémentaire était devenu impératif, et la
direction du club s'est mise à nouveau à la quête de l'oiseau rare qui
viendrait renforcer le compartiment
offensif nahdiste. Les Sang et Or ont
finalement jeté leur dévolu sur l'exattaquant du DRB Tadjenanet, à
savoir Abdallah Daouadji, un élément qui remplit parfaitement les

critères recherchés par les
Nahdistes, lui qui évolue au poste
d'ailier, soit exactement où le besoin
se fait sentir. En instance de départ
de l'Entente de Sétif, là où son
temps de jeu n'a pas été au niveau
espéré ni par le joueur ni par les
dirigeants du PAC qui espéraient
voir leur joueur briller et poursuivre
son ascension après une très belle
saison avec le DRBT, Daouadji
devrait, selon toute vraisemblance,
s'engager avec le Nasria dans les
heures à venir, si tout se passe
comme le souhaite les dirigeants du
NAHD et ceux du PAC.
Le joueur très emballé
Alors que la direction du club

Il a été époustouflant face
au CS Hammam Lif

La belle réponse
de Laribi

Baouali : «Le MOB a recruté
de bons joueurs»
Que pensez-vous du stage que
vous allez bientôt effectuer en
Tunisie?

Le PAC a officiellement récupéré son joueur

Un mot pour conclure…

Je tiens à présenter mes
excuses à nos fidèles supporters
des nombreux faux pas, je suis
aussi impatient de leur retour
dans les tribunes car leur
absence dans les tribunes a un
lien direct avec les mauvais
résultats enregistrés lors de la
phase aller du championnatainsi
que la délocalisation de nos
rencontres, la sanction nous a
beaucoup affectés. On fera de
notre mieux pour remonter la
pente. Je profite de l'occasion
pour les rassurer et leur dire que
le MOB affichera un nouveau
visage sur le terrain lors de la
suite du championnat et on fera
tout pour sauver ce club qui est
très cher à nos yeux.
B. B.

Le monde du football est
souvent cruel, et le défenseur
central nahdiste Laribi Hocine
est clairement le mieux indiqué au sein de la formation
nahdiste pour nous décrire sa
détresse lorsqu'il avait appris
que la direction du club ne
l'avait pas engagé pour la première moitié de saison, alors
qu'il attendait avec impatience
d'avoir sa chance pour jouer,
une chance qui n'est jamais
venue. Fort heureusement
pour le très sympathique
Laribi, la roue a tourné, et le
hasard des choses a voulu que
ce soit l'entraîneur qui l'avait
lancé lorsqu'il était tout jeune
à la JSMB, qui a pris les rênes
de la barre technique du
Nasria. Le joueur qui était tout
proche de quitter le navire
nahdiste, après tout ce qu'il
avait enduré durant la phase
aller, a vu le coach Français
tout faire pour le garder dans
son équipe, justifiant son
choix par les grosses qualités
du joueur, mais aussi par sa
polyvalence à pouvoir évoluer
à plusieurs postes différents.
Engagé, et faisant partie du
groupe qui se trouve en
Tunisie depuis quelques
jours déjà, Laribi était titulaire lors des deux matchs amicaux disputés jusque-là par
son équipe, réussissant à
chaque fois une grosse performance, qui n'a fait que
conforter la conviction de son
coach qu'il tenait plus qu'une
simple recrue, mais bien un
joueur sur qui il va bien se
reposer lors de la seconde

moitié de saison. Les performances de Laribi sont là pour
démontrer aux dirigeants du
club qu'ils s'étaient trompés
sur son compte.
La confiance
de Michel l'a gonflé
Non engagé lors de la première moitié de saison,
Hocine Laribi pouvait aisément baisser les bras et se
dire qu'il devait chercher un
nouveau club lors du mercato hivernal de façon à se
relancer. Mais l'enfant de
Sour El-Ghozlane n'a jamais
abdiqué, bien au contraire, il
a toujours été assidu à l'entraînement, ne manquant pas
la moindre séance, en dépit
du fait qu'il savait qu'il n'allait pas jouer le week-end. Le
joueur a continué de travailler de son côté, et l'arrivée
d'Alain Michel allait le booster davantage, sachant que
l'ex-entraîneur du CRB le
connaissait
parfaitement
pour l'avoir eu sous sa coupe
lors de son passage à la JSM
Béjaïa. Laribi a cru encore
plus en ses qualités, et la
confiance du coach Michel
qui a tout fait pour le garder
dans son effectif n'a fait que
décupler sa motivation. Le
joueur a fini par sortir ses
crocs, en faisant ressortir des
prestations de haute facture
en amical, à tel point qu'il
semble avoir d'ores et déjà
gagné sa place de titulaire
pour la seconde moitié de
saison.
M. A.

nahdiste est en train de faire le forcing pour s'attacher les services de
l'attaquant paciste Abdallah
Daouadji, le joueur est quant à lui
très emballé par l'idée de rejoindre
les rangs du Nasria. Daouadji sait
parfaitement qu'en s'engageant
avec le NAHD, il bénéficiera forcément d'un temps de jeu plus
conséquent, chose qui lui permettra de se relancer après un passage
bien difficile à l'ESS. Daouadji a
d'ailleurs signifié à ses proches
qu'il est très emballé à l'idée de
jouer au NAHD, la balle est désormais dans le camp de son président
Kheiredine Zetchi, sachant qu'au
Nasria on veut bien boucler ce dosM. A.
sier très rapidement.

Entorse de la cheville
pour Bouzidi

Malheureux fut le jeune latéral droit nahdiste
Abdelghani Bouzidi, lequel a reçu un méchant
coup à la cheville, à l'occasion de la
confrontation face au CS Hammam Lif. Le jeune
Nahdiste a dû quitter le terrain
prématurément, suite à ce choc. Au final, le
joueur souffre d'une entorse à la cheville, une
blessure qui l'éloignera des terrains pour deux
à trois semaines, lui qui sera sauf surprise
forfait pour la réception du RC Relizane le 21
janvier prochain au stade du 20-Août-55 de
Ruisseau.

Lundi 9 janvier 2017

17

Entraînement hier matin
sur le terrain principal
d'El-Menzah

Alors qu'ils devaient s'entraîner sur
le terrain annexe du stade d'ElMenzah, les Sang et Or ont finalement eu le privilège de s'entraîner sur
le terrain principal du grand stade
d'El-Menzah, la direction du stade
leur a accordé cette faveur, lors d'une
séance qui s'est tenue à partir de 9h
du matin.

L'après-midi à El-Marsa

Par ailleurs, la séance d'entraînement de l'après-midi a quant à elle eu
lieu sur le terrain du stade d'El-Marsa
en milieu d'après-midi. Le coach nahdiste a bien évidemment mis en place
son biquotidien, de façon à pousser
ses joueurs qui souffrent sur le plan
physique de bien rattraper leur
retard. Il est à noter que cette
séance a débuté vers les coups
de 15h.

Match amical ce
jeudi face
à Al-Hafsi (D3
tunisienne)

Alors qu'ils disputeront leur 3e match
amical demain aprèsmidi face à la formation du CA
Bizerte, les Sang et
Or auront deux
autres rencontres à jouer en ce stage
tunisien. Le 4e match-test des
Nahdistes les opposera ce jeudi
après-midi à la formation d'Al-Hafsi,
pensionnaire de la D3 tunisienne, une
occasion pour le coach Michel d'accorder un peu plus de temps de jeu à
ses remplaçants.

Le 5e match probablement face à Hammam Lif

Le 5e et dernier match amical que
disputera le Nasria lors de son stage
Tunisien aura officiellement lieu
Samedi prochain. Reste seulement à
confirmer le sparring partner qui sera
en face des coéquipiers de Bendebka,
même si tout porte à croire que ça
sera la formation de Hammam-Lif
qui pourrait croise le fer une seconde
fois face aux Nahdistes.

Il a été encore une fois impérial

Merbah Gaya monte
en puissance
S'il y a bien un joueur qui est en
train de monter en puissance et sortir
ses crocs depuis quelques semaines,
c'est bien le jeune portier Merbah Gaya,
auteur d'une très belle prestation en
coupe d'Algérie face au Paradou AC, et
qui est en train de confirmer toutes ses
qualités lors de ce stage tunisien.
Titulaire une nouvelle fois samedi dernier, en l'absence du titulaire au poste
Azzedine Doukha, le jeune Gaya a été
une nouvelle fois l'auteur d'une prestation de très haute facture, sauvant son
équipe à maintes reprises lors de cette
partie. L'enfant de Tadmaït a non seulement été très bon sur sa ligne, mais il fut
également impérial dans ses sorties
aériennes, réussissant à mettre en
confiance ses coéquipiers. Une performance qui n'a pas échappé à son entraîneur, qui croit plus que jamais en son
poulain, qui semble monter petit à petit
en puissance, lui qui n'a clairement pas
froid aux yeux.
Doukha n'a qu'à bien se tenir
Titulaire habituel dans les bois de son
équipe, l'ex-portier international du

Nasria, Azzedine Doukha a bien des
soucis à se faire, lui qui était arrivé au
Nasria, avec le statut de titulaire indiscutable dans les bois nahdistes, mais
qui semble petit à petit perdre du terrain face à son concurrent direct
Merbah Gaya. Il faut dire que si l'on
revenait trois mois en arrière, personne
n'osait contester la place de titulaire de
l'ex-Harrachi, au vu de son statut et
toute son expérience, trois mois plus
tard, Gaya semble en mesure de pous-

ser son coéquipier vers le banc des remplaçants. Le jeune Nahdiste est de plus
en plus performant, et ce n'est d'ailleurs
pas par hasard que le coach Michel est
en train de lui faire confiance en coupe
d'Algérie. Le jeune Gaya a clairement
les moyens de bousculer la hiérarchie,
Azzedine Doukha n'a qu'à bien se tenir,
car le jeune Merbah est là pour lui souffler sa place, et au rythme où vont les
choses, on sent qu'on n'en est pas du
tout loin.
M. A.

Le programme des 16e, 17e
et 18e journées divulgué
La Ligue de Football Professionnel a divulgué à travers son site internet le programme des trois prochaines journées de championnat. A cet effet, le Nasria
affrontera la formation du RC Relizane à l'occasion de la 16e journée le samedi 21
de ce mois de janvier en cours, lors d'une rencontre qui sera retransmise sur le
petit écran. Une semaine plus tard, le Nasria affrontera la JS Kabylie au stade du
1er-Novembre de Tizi-Ouzou, lors d'une rencontre qui pourrait bien être reportée si l'équipe nationale militaire venait à être qualifiée pour les demi-finales de
la Coupe du monde à Oman. Enfin, la rencontre de la 18e journée qui opposera
le Nasria à l'USM Bel-Abbès a été programmée pour le samedi 4 février au stade
du 20-Août-55, un match qui sera également retransmis sur les écrans de l'ENTV.
M. A.

www.competition.dz

18

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

Lundi 9 janvier 2017

RCR

BOUAKEZ :

«J'attends beaucoup
de ce stage»
De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Le premier responsable de la barre technique du Rapid, le Tunisien Moez Bouakez,
que nous avons joint par téléphone dans la soirée d'avant-hier, nous a déclaré : "Je ne vous
cache pas que j'attends beaucoup de ce stage
bloqué de Targa qui a débuté il y a une semaine et qui est une belle occasion d'avoir une idée
sur le groupe et son aptitude pour la phase
retour. En tout cas, on tâchera d'en profiter au
maximum pour corriger nos erreurs et être à la
hauteur des attentes car nous devons réussir
de bons résultats lors de cette phase retour qui
ne sera pas facile."
«On se concentrera
sur le volet physique»
Le coach relizanais a tenu à nous parler aussi
dans cet entretien téléphonique du programme sur lequel il a misé durant ce regroupement. "On tente de consacrer une grande partie de ce stage au volet physique afin que les
joueurs puissent récupérer toutes leurs forces
et être aptes à reprendre la compétition pour
réussir de bons résultats lors de la phase retour
pour atteindre notre objectif. Surtout que j'ai
constaté une régression sur le plan physique
lors des dernières rencontres en raison des
déplacements que nous avons effectués."
«On ne négligera pas l'attaque»
Bien qu'il ait insisté dans ses déclarations sur le
volet physique et le rendement collectif afin
que l'équipe puisse être à la hauteur des
attentes et réaliser les objectifs tracés, le technicien a ajouté dans le même sens : "Nous allons
consacrer des séances d'entraînement au volet
physique pour tenter d'améliorer le rendement
collectif, cela ne veut pas dire que nous allons
négliger le compartiment offensif puisqu'on
doit faire le maximum pour bien réagir lors de
la phase retour et réussir notre objectif à la fin
de la saison qui est de garder notre place parmi
les grosses cylindrées du championnat."
«Trop tôt pour juger
les nouveaux»
Concernant les deux seuls joueurs recrutés
récemment par l'administration du club, Moez
Bouakez nous a dit qu'il attendra encore

JSK

Hamri a fait
un saut à
Targa

Le premier
responsable du club,
Mohamed Hamri, a
rendu visite avanthier à son équipe qui
se trouve depuis
mardi dernier au
complexe Doriane
Beach Club. Le parton
du centre équestre
Mina a suivi une
partie de la séance
d'entraînement qui
s'est déroulée dans la
salle de sport et a
discuté avec quelques
joueurs avant de
déjeuner avec eux.

Il s'est réuni
avec le coach

quelques jours pour donner une discision finale : "Bien que Louniss et Sighini fournissent de
belles prestations lors des séances d'entrainement, je ne veux pas me précipiter pour donner un avis définitif et juger les deux joueurs,
c'est un peu tôt pour le faire."
B. B.

Juste après la fin du
déjeuner, le président
Hamri a organisé une
petite réunion avec
les responsables de la
délégation relizanaise,
à savoir le manager
général du club, Ali
Houari, le secrétaire
général, Djaoued, ainsi
que l'entraineur Moez
Bouakez. On a ainsi
discuté du
déroulement du stage,
et, le plus important,
du mercato hivernal
où le club à réussi
jusqu'à maintenant à
recruter deux joueurs
seulement.

Tebbi et Benayad exigent une augmentation

Les 2 meilleurs buteurs de la formation relizanaise, en l'occurrence
Oussama Tebbi et Mourad Benayad, viennent de demander à la direction
de Mohamed Hamri une augmentation de salaire au vu de leur rendement
lors du premier exercice du championnat. Benayad avait eu l'accord de
l'ancien président Hakim Bouhenni pour une augmentation de salaire s'il
arrivait à marquer plus de cinq buts à l'aller. Quant à Oussama Tebbi,
personne ne le connaissait lors de sa venue au Rapid. Après sa très bonne
prestation lors de la phase aller, il a été récompensé par une convocation
en équipe nationale des locaux et a fait l'objet des convoitises de
plusieurs clubs, comme la JSK et le CRB. Reste à savoir quelle sera la
réponse de Hamri.

Fin de stage aujourd'hui

Après avoir passé une semaine de préparation à Ain-Temouchent, les
Lions de la Mina clôturent leur stage aujourd'hui en fin d'après-midi. Les
gars de Bouakez s'entraineront ce matin dans la salle qui se trouve à
l'intérieur du complexe Doriane Beach Club tandis que la deuxième séance
se déroulera au stade municipal de Targa avant que le bus du club prenne
la route de Relizane.

Il a rejoint Targa et paraphera son contrat aujourd'hui

Accord trouvé avec
Ghazzali
Comme nous l'avons indiqué
dans notre édition d'hier, Youcef
Ghazzali s'est rendu avant-hier à
Aïn Témouchent où se trouve en
stage la délégation relizanaise.
L'ex-attaquant de l'USMBA a
discuté avec le coach Moez
Bouakez qui a insisté pour qu'il
vienne à Relizane, avant de parler avec le président qui se trouvait lui aussi sur place et se
mettre d'accord sur tous les
détails
de
son
contrat.
Cependant, bien que le président
se trouvait au complexe ainsi que
le secrétaire général Djaoued
Bouabdellah, le joueur n'a pas
paraphé son contrat avec son
nouveau club et il devra attendre
cet après-midi pour officialiser sa
venue au Rapid.
Un doublé pour commencer
Bien qu'il ne soit pas encore relizanais à 100% cela n'a pas empêché l'attaquant Youcef Ghazzali
de participer à la séance d'entrainement qui se déroulait à l'an-

Après avoir enrôlé les deux
arrières latéraux Louniss et
Sighini,
et
probablement
Ghazzali, la direction du Rapid
est actuellement à la recherche
d'autres joueurs pour renforcer
les rangs de son équipe en prévision de la seconde moitié de saison. Ce n'est un secret pour personne, les Lions de la Mina veulent se renforcer au niveau de
leur ligne avant qui est considérée comme le maillon faible de
l'équipe. Une source autorisée
nous a révélé que le président du
club, Mohamed Hamri, veut
enrôler deux éléments dans ce
compartiment offensif. Et ceux-ci
devraient, sauf rebondissement
de dernière minute, être le duo
Gourmi-Tiaïba. Notre source

Sachant qu'il ne pouvait compter sur le gardien Limane, l'arrière Cherfa et le milieu Tayeb, qui tous
trois souffrent de bobos, le demi-défensif Zerara qui vient à peine de guérir d'une blessure, les
attaquants Aoudia, Belameiri et Manucho, qui ne donnent plus signe de vie, et le meneur de jeu
Meghni, parti en France assister aux funérailles de son beau-père, que Dieu Tout-Puissant ait son
âme, le coach du CSC Amrani a été contraint de composer son équipe, qui a affronté en amical le
MCEE, avant-hier, avec dix seniors et un espoir.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
8 espoirs à la rescousse Comme
il n'avait sous la main que douze seniors pour
former son onze qui a affronté, samedi dernier, le MCEE, le driver des Vert et Noir
Amrani a fait appel à sept espoirs pour compléter sa liste des dix-huit : le gardien Rami
Bezzaz et les joueurs de champ : Aouati,
Ferroudj, Bourkab, Boutamina, Boucheriha et
Redjem. Mais le coach du CSC n'a aligné
contre El Eulma qu'un seul de ses jeunes, l'ailier Redjem.
Sans avant-centre Contre le MCEE,
samedi passé, l'entraîneur Amrani a aligné

d'entrée Cédric dans les bois ; Bahri,
Bencherifa, Zaâlani et Benayada en défense ;
Guerabis, Sameur Gharbi et Bezzaz au
milieu, et Belkheir et Redjem en attaque. Et
en seconde mi-temps, il n'a opéré qu'un changement dans son onze : il a sorti à un quart de
la fin Redjem et a incorporé à sa place le seul
senior qui se trouvait sur le banc des rem-

plaçant, Zerara. En observant de près la
composante de l'équipe du CSC, nous
remarquons que les Vert et Noir ont affronté, avant-hier, les Eulmis sans aucun attaquant de pointe. Et, comme il leur a manqué
un vrai finisseur, les Clubistes n'ont pu
concrétiser qu'une seule des multiples occasions qu'ils se sont créés.
R. G.

Aoudia et Manucho boudeurs
Les deux attaquants de pointe du CSC, Aoudia et Manucho, pour des raisons qui restent à
élucider, qui ont bénéficié, comme leurs autres coéquipiers, de cinq jours de repos pour aller
se ressourcer auprès de leurs familles, tardent à rentrer à Constantine. Pour la direction des
Vert et Noir, Aoudia et Manucho sont tous deux en abandon de poste car ils n'ont pas repris
les entraînements avec leurs coéquipiers qui, depuis le 30 décembre 2016, préparent la phase
retour sous la direction de leur nouveau coach, Amrani.
R. G.

SÉDUIT les Kabyles
Lors de cette joute,
quatre éléments de l'effectif
des Canaris ont brillé de
mille feux, il s'agit de
Djerrar, Yettou, Benaldjia
et Aïboud et comme par
hasard,
les
quatre
joueurs cités jouent tous
au milieu de terrain.
Pour ce qui concerne le
jeune Samir Aïboud, il
a débuté la saison en
fanfare, il était l'un des
meilleurs joueurs de la
JSK lors des premières
journées du championnat pour ne pas dire le
meilleur, néanmoins, une
blessure contractée au

niveau de la cuisse l'a privé de cinq
matchs de son équipe en championnat et de deux rencontres de la
coupe d'Algérie. Bref, Aïboud
retrouve petit à petit son meilleur
niveau, il affiche lors de cette première partie de la préparation
hivernale une éblouissante forme.
En plus d'Aïboud, un autre joueur
qui a bien tourné lors de la phase
aller et qui a donné une grande
satisfaction pète lui aussi la forme,
il s'agit de Nassim Yettou. Les deux
joueurs qui ont gagné leurs places
de titulaires avec Mouassa sont
bien partis pour garder leurs places
sur l'échiquier de Sofiane Hidoussi.
Djerrar, qui a souffert en début de
saison, notamment avec tous les

problèmes qu'il a vécus que ce soit
lors de la préparation estivale ou
lors des premiers matchs du championnat, a réussi quand même
quelques belles prestations lors des
derniers matchs de la JSK en championnat lors de la phase aller, bien
sûr. Enfin, Mehdi Benaldjia qui
vient juste de signer un contrat de
deux ans au profit de la formation
de la ville des Genêts n'a pas mis
beaucoup de temps pour séduire
les dirigeants et les membres du
staff technique des Canaris du
Djurdjura. Maintenant, ce quatuor
doit confirmer davantage, car les
autres joueurs, notamment ceux du
milieu de terrain n'ont pas encore
dit leur dernier mot.
A. H.

Auteur d'une prestation plus
qu'honorable lors du match d'application joué entre les joueurs samedi
après-midi, Mehdi Benaldjia promet d'exploser sous le maillot des
Jaune et Vert. Déterminé à faire parler de lui avec les Canaris, l'ex-pensionnaire de l'USMA, du CRB et de
la JS Saoura affirme qu'il donnera le
meilleur de lui-même pour être à la
hauteur des attentes placées en lui.
Il ajoute que la JSK a les moyens
pour rebondir à la phase retour.

Ce n'est qu'un début et je tenterai
de faire mieux à l'avenir. J'ai rejoint
la JSK pour briller et je ferai tout
pour m'exploser sous le maillot de
ce club. Je suis quelqu'un d'ambitieux et je ne rechignerai pas sur l'effort pour apporter le plus attendu
de moi.

travaillerai comme un forcené pour
retrouver ma forme optimale.

nexe du complexe avant de jouer
le match d'application organisé
par le staff technique où Ghazzali
s'est illustré en marquant deux
buts pour son équipe.
B. B.

nous a ajouté que Hamri a proposé ces deux noms au coach Moez
Bouakez, qui ne trouve pas de
problème pour leur venue au
Rapid.
Si tout va bien, ils
signeront cette semaine
La tâche du président Mohamed
Hamri s'annonce difficile vu les
propositions qui affluent sur les
deux joueurs qui sont sollicités
par plusieurs clubs du championnat. Alors si tout va bien les deux
joueurs devront débarquer avant
la fin de cette semaine à Relizane
pour parapher leur contrat au
Rapid et entamer dès cette semaine les entraînements avec leur
nouvelle équipe.
B. B.

CSC

Une équipe décimée face au MCEE

BENALDJIA
Samedi passé, le coach des Canaris du Djurdjura a
programmé un match d'application lors de la seconde
séance d'entraînement de la journée.

Tiaïba et Gourmi
pour boucler le
recrutement ?

Les Vert et Noir ont perdu
la confiance des Sanafir

Des milliers de fans du CSC ont boycotté la
rencontre amicale que leur équipe a disputé,
samedi passé, contre le MCEE, car ils ne veulent plus voir des joueurs qui, selon eux, "ne
jouent pas avec le cœur".

Belameiri de retour

Selon son ami et coéquipier, Zerara, l'attaquant Belameiri, qui avait juré de ne plus porter les couleurs du CSC, a décidé de continuer
l'aventure avec les Vert et Noir. Selon notre
interlocuteur, Belameiri, surnommé le fugitif,
car il sèche souvent des séances d'entraînement, va, aujourd'hui ou demain, rentrer de
France pour suivre le stage bloqué que ses
coéquipiers vont effectuer du lundi 9 au 15
janvier 2016 au complexe El-Bez de Sétif.

Kebbal, 1re recrue ?

Le demi défensif, l'émigré Abdelaziz
Kebbal, qui a joué la phase aller avec le club
amateur français du RCO Agde, qui évolue en
CFA 2, a débarqué avant-hier, à Constantine,
pour prendre part au stage bloqué que vont
effectuer les Vert et Noir à Sétif. S'il parvient à
convaincre le coach Amrani, Kebbal va signer
son contrat et sera la première recrue du CSC
en ce mercato d'hiver.
R. G.

7

«Je brillerai sous le maillot de la JSK»

Vous vous entraînez avec l'équipe
depuis plusieurs jours, comment
est l'ambiance au sein du groupe ?
Sincèrement, je ne me sens pas
nouveau dans l'équipe. Les joueurs
ont facilité mon intégration et ils
m'ont tous souhaité la bienvenue. Il
y a une bonne ambiance dans le
groupe et avec tous les moyens mis
à notre disposition, on est déterminés à faire une belle phase retour.
Votre prestation lors du match
d'application joué samedi dernier
a rassuré tout le monde…

Si on se fie au staff technique et
aux dirigeants, vous êtes bien
physiquement…
Oui, je me sens bien physiquement, mais je suis quelqu'un qui ne
croit qu'au travail. J'ai opté pour un
grand club et je ferai de mon mieux
pour apporter le plus attendu de
moi.

Pensez-vous que la JSK est
capable de revenir en force à la
phase retour ?
Oui, il y a un bon groupe et je suis
convaincu qu'on fera de belles
choses lors de la seconde manche
du championnat. On forme une
véritable famille et on cherche tous
à tirer l'équipe vers le haut. L'équipe
est engagée sur 3 fronts et on fera
tout pour redonner le sourire à nos
supporters. En championnat, l'équipe se trouve en mauvaise posture,
mais on a les moyens de la tirer vers
le haut.

Vous avez une revanche à prendre
sur le sort, n'est-ce pas ?
Bien sûr, j'aurais pu faire mieux,
mais ce n'est pas encore trop tard vu
que je n'ai que 25 ans. J'ai gagné en
expérience et je mettrai à profit ma
venue à la JSK qui est un très grand
club pour rebondir. En signant pour
ce club, je sais qu'on attend beaucoup de moi. Je suis ambitieux et je

Comment se déroule votre
préparation en cette trêve
hivernale ?
On se prépare dans de bonnes
conditions. Comme je vous l'ai déjà
dit, une ambiance bonne enfant
règne au sein du groupe et les dirigeants ont mis les moyens nécessaires pour qu'on réussisse notre
préparation.
N. B.

Hidoussi
le fait jouer en
meneur de jeu

MEBARKI,

la renaissance !

"Mebarki est une valeur
sûre, néanmoins, il sait bien
ce qu'il doit faire pour jouer
comme titulaire, je peux
compter sur lui pour le reste
de la saison mais il doit travailler, voire même cravacher très dur ", déclarait
Sofiane Hidoussi concernant
Bilel Mebarki à l'issue de la
rencontre de la formation du
Djurdjura contre le CRB à Tizi
Ouzou. Apparemment, l'ancien joueur de l'USMH er du
MOB a bien compris le message de son entraîneur, la
preuve, lors de cette première partie de la préparation
hivernale, Mebarki a bien
bossé, il a démontré de très
belles choses lors des
matchs d'application que le
staff technique a programmés ces derniers jours.
Hidoussi, qui connaît bien
ses joueurs désormais, n'a
pas cessé de placer son
jeune joueur derrière les
attaquants en lui confiant le
poste de meneur de jeu.
Sans aucun doute, l'entraîneur tunisien de la JSK veut
compter sur l'enfant de
Tissemsilt lors de la seconde
manche de la saison dans le
poste de meneur de jeu. De
son côté, le joueur, qui s'est
bien débrouillé par le passé
dans ce poste, a donné
quelques satisfactions ces
derniers jours lors des oppositions entre les joueurs que
les membres du staff technique ont programmées.
Mebarki est même décidé à
travailler très dur lors de
cette trêve hivernale afin de
retrouver son meilleur
niveau et de revenir en force
lors de la phase retour de
l'actuelle exercice.
A. H.

Khelili relance MCA-JSK en ¼ de finale de la coupe
la concurrence
Le défenseur Sofiane Khelili a
été crédité d'une
prestation honorable lors
du match d'application
joué entre les joueurs
samedi dernier. Il n'a
pas joué depuis 6
mois, mais il a laissé
une bonne impression
sur le staff technique
pour son premier match,
même s'il ne s'agissait que
d'un sixte entre les joueurs. Ce qui est certain
est qu'avec sa venue, la concurrence sera
relancée dans l'axe de la défense. Le capitaine
Ali Rial n'a pas été à la hauteur lors de la
première manche du championnat et avec le
retour de Khelili, il devra travailler d'arrachepied pour retrouver sa forme optimale, sinon il
sera relégué sur le banc. L'axe central a été
l'un des points d'Achille lors de la phase aller
et l'entraîneur tunisien devra trouver les
solutions d'ici la reprise du championnat pour
que son équipe réussisse une remontée
spectaculaire à la phase retour.

Le match de la saison
pour les Kabyles

C'est hier en fin de
journée que le tirage au
sort de la coupe
d'Algérie a eu lieu. Pour
ce qui concerne la
formation du Djurdjura,
elle sera appelée à se
déplacer à Alger pour
croiser le fer avec le…
MCA pour le compte
des quarts de finale de
Dame coupe.

Le moins que l'on puisse
dire est que le tirage au sort
n'était pas clément avec les
Canaris du Djurdjura. D'abord,
ces derniers seront appelés à
jouer en dehors de leurs bases,
de se déplacer une nouvelle
fois, eux qui ont joué la formation de la ville de Tissemsilt en
déplacement avant de jouer
l'équipe de Rouissat à Ouargla
et de recevoir en huitièmes de
finale la modeste équipe dElFedjoudj. Bref, la JSK sera appelée à jouer le MCA, le leader du
championnat, dans son jardin.
Au moment où nous mettons
sous presse, le lieu exact de la

rencontre n'a pas été arrêté,
néanmoins cette affiche des
quarts de finale de la coupe
d'Algérie devrait se dérouler au
stade olympique du 5-Juillet.
Pour ce qui concerne les
chances des Canaris du
Djurdjura, ces derniers seront
appelés à jouer le match de leur
saison, car la coupe d'Algérie
est l'objectif principal de la JSK
cette saison vu qu'en championnat, les jaune et Vert lutteront
pour assurer leur maintien
parmi l'élite, autrement dit,
les coéquipiers de Berchiche ne
sont pas concernés par la course
au titre.

En cas de
qualification, les
Canaris recevront
le vainqueur du match
ESS-UST
En cas de qualification, la JSK
sera sur du velours puisqu'elle
recevrait soit l'ESS ou l'UST à
Tizi Ouzou pour le compte des
demi-finales de l'épreuve populaire. Avant de penser au carré
d'as ou même à la finale, les
Canaris seront appelés à passer
d'abord le cap du MCA, une
mission qui s'annonce dès
maintenant très difficile pour
les hommes de Mohand-Chérif
Hannachi.
A. H.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6
Il s'est déplacé hier
matin à Tizi Ouzou

Baïtèche
reporte
sa signature
à aujourd'hui
Comme prévu, le jeune
attaquant, Baïtèche s'est
déplacé hier matin à Tizi
Ouzou. Accompagné par son
manager, l'ancien joueur de
l'USMA a rencontré le
président de la JSK au siège
du club en présence de
quelques proches de
Mohand-Chérif Hannachi. Les
deux parties, qui ont parlé
sur les grands axes du
contrat au téléphone, ont
abordé hier lors de leurs
rencontres quelques petits
détails du fameux contrat.
Comme le joueur a récupéré en
personne sa lettre de libération
de chez la direction du CSC, il
veut toucher une bonne avance
à la signature de son contrat
afin de récupérer une bonne
somme d'argent. Comme les
deux parties sont tombées
d'accord sur tous les détails liés
au transfert de Baïtèche à la
JSK, Hannachi devait réunir hier
soir la somme d'argent qui
représente l'avance que le
joueur devrait toucher à la
signature du contrat, d'ailleurs,
Baïtèche se déplacera ce matin
une nouvelle fois à Tizi Ouzou
pour signer son contrat et
officialiser par la même
occasion sa venue
à la JSK.

JSMB

Affaire Aribi

La version
de Nezar

«On m'a appelé de Tizi pour me
dire que le 1,2 milliard ramené par
le semsar provenait d'un autre club»

«Ce semsar m'avait promis
2 joueurs pour que je lui remette
la libération d'Aribi»
Sur ce qui s'est passé mercredi dernier où il avait
posé un lapin aux responsables de la JSK, le président Nezar précise : "Je ne me suis pas entendu
avec les responsables de la JSK pour que je leur
remettre la lettre de libération d'Aribi dans la journée de mercredi dernier. J'avais discuté avec ce
semsar que je refuse d'appeler manager et il
m'avait promis de me ramener deux joueurs pour
signer au CAB et en contrepartie je lui remettrai la
lettre de libération d'Aribi en plus bien sûr de la
somme de 1,2 milliard de centimes. J'avais signé la
lettre de libération et je l'avais laissée chez quel-

Houssem
Chemali, l'autre
Franco-Algérien
que convoite
Hannachi

Le président de la formation du
Djurdjura compte boucler
l'opération recrutement avant la
fin de cette semaine. Après
Khelili, Thomas, Benaldjia et
Baïtèche, Mohand-Chérif
Hannachi veut engager encore
un autre attaquant avant de
clore le recrutement hivernal.
Selon une source crédible, le
numéro 1 de la JSK est sur les
traces d'un joueur francoalgérien, Houssem Chemali, en
l'occurrence, qui joue en
quatrième division en Belgique,
à Ur Namur exactement. Selon la
même source, ce joueur devrait
arriver en Algérie dans les
prochaines heures.
A. H.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Vous venez de
terminer votre stage
hivernal, quel bilan
faites-vous de ce
regroupement de
quelques jours à ElBez ?

Je dirais que c'est une
totale réussite dans la
mesure où nous avons
atteint les objectifs pour
lesquelles on s'est déplacés. Que ce soit au niveau
du travail physique ou
technico-tactique, on a eu le
temps nécessaire afin de
travailler tous les aspects et
corriger les lacunes constatées lors de la première partie de la saison.

«Si Hannachi ou
un autre dirigeant
de la JSK m'avait
appelé, je ne lui
aurais jamais posé
un lapin»
Alors que les dirigeants de la
JSK affirment qu'ils s'étaient
entendus avec Nezar avant de
rejoindre Batna pour récupérer la
lettre de libération d'Aribi, le président du CAB dément catégoriquement :
"Si le président Hannachi ou un autre dirigeant de
la JSK, je ne lui aurais jamais posé un lapin. J'ai
beaucoup de respect pour le président Hannachi,
mais ce dernier ne nous pas respectés puisqu'il a
désigné un semsar pour négocier avec moi. Ils
disent qu'un dirigeant s'était déplacé à Batna pour
me voir, mais à ma connaissance, le président
Hannachi n'a envoyé que ce semsar et son chauffeur pour récupérer la lettre de libération d'Aribi.
Moi, je n'aurais jamais confié 1,2 milliard de centimes à quelqu'un pour négocier à ma place."
«Le CRB m'a relancé pour Aribi»
Dénonçant les agissements de certains présidents
qui font monter la cote des joueurs, le président du
CAB confie qu'en principe Aribi jouera pour le
CRB à la phase retour. "Les dirigeants du CRB
m'ont relancé pour Aribi et si tout va bien, il portera le maillot de ce club. Il a été perturbé par toutes
les offres qu'il a reçues en ce mercato et je ne peux
pas le garder dans mon effectif. S'il reste, il n'aura
certainement pas le même rendement à la phase
retour", a expliqué Nezar.
N. B.

ISLAM SALAH :

Le recrutement d'un attaquant «J'ai résilié mon contrat,
de pointe est plus qu'une nécessité car on ne m'a pas donné

L'inefficacité même ma chance»
en match d'application

Le match d'application joué samedi dernier entre les joueurs
a permis au staff technique de se faire une idée sur ses
nouvelles recrues. Il ne s'agissait que d'une sixte, mais
certaines d'entre elles à l'image de Benaldjia ont laissé une
bonne impression. Mais ce qui inquiète est que le problème
de l'inefficacité persiste toujours. Après le départ de
Benkablia et Ziaya, la JSK ne dispose que de Boulaouidet
comme attaquant de pointe et cela en plus d'Izerghouf qui
est venu d'un club amateur belge. Le président Hannachi
était sur les traces d'Aribi, mais il s'est rabattu finalement
sur Houssem Chemali qui devra rallier la ville de Tizi Ouzou.
Le match d'application s'est terminé sur le score vierge et
cela doit pousser les dirigeants à recruter vite un vrai
chasseur de buts.

Le milieu de terrain, Billel Raït, a réussi à s'imposer rapidement au sein de la
formation des Vert et Rouge. Arrivé durant cet été en provenance de l'ES Sétif,
Billel constitue avec Zerrouki, un milieu de terrain solide. Disposant d'une
grande expérience, il sait très bien que les premières rencontres de la phase
retour sont d'une grande importance.

qu'un auquel j'ai dit que s'il ramène
les deux joueurs et l'argent
comme convenu, tu lui remets
la lettre de libération.
Malheureusement, il était
venu sans les deux joueurs
qu'il m'avait promis et c'est
pour cela qu'il était reparti
bredouille de Batna."

PAR N. BOUMALI
Le président du CAB,
Farid Nezar, est revenu sur
l'échec du transfert de son
attaquant vedette Karim
Aribi à la JSK. Il a réaffirmé
hier qu'il a beaucoup de
respect pour le président
Hannachi, en ajoutant que
ce dernier ne l'a jamais
contacté pour le rachat du
contrat de son joueur. "Je
le dis et je le répète, le président Hannachi ne m'a
jamais sollicité à propos de la
lettre de libération d’Aribi.
Même si le semsar, car pour
moi, il n'a pas la qualité de manager, m'a assuré qu'il négocie pour le
compte de la JSK, son offre n'est pas
officielle puisqu'elle n'émane pas directement du président Hannachi ou de l'un de ses responsables. J'avoue aussi qu'on m'a appelé de Tizi
Ouzou pour me dire que le 1,2 milliard de centimes ramené par ce semsar provenait d'un autre
club et non pas de la JSK. Je ne veux pas citer le
nom de ce club pour éviter toute polémique stérile", lâche Nezar, lequel ajoute que la transaction
profite à un autre club et non pas la JSK.

Raït : «On devra
assurer dès le début»

Comme annoncé dans notre
dernière édition, le défenseur
Islam Salah ne poursuivra pas
son aventure avec les Canaris. Il
a résilié hier son contrat afin
d'opter pour un club qui lui
permettra de jouer à la phase
retour. Il a dû renoncer à 2
mensualités et à toutes les primes
de match pour récupérer le
fameux document qui lui
permettra d'opter pour le club de
son choix. "J'ai résilié mon
contrat, car on ne m'avait pas
donné ma chance à la JSK. Je suis
jeune et je veux jouer, car rien ne
remplace la compétition. Je ne
veux pas chauffer éternellement

le banc, alors que j'ai des qualités
qui me permettent de jouer", a
affirmé l'ex-pensionnaire de
l'ASO. Sur sa prochaine
destination, Islam Salah
entretient le suspense. "J'ai reçu
des offres, mais je n'ai pas encore
fait mon choix. Je vais d'abord
consulter mes parents avant de
trancher ma prochaine
destination."
Sollicité par plusieurs clubs de
l'élite, le désormais ancien
pensionnaire des Jaune et Vert
devrait atterrir dans les jours à
venir soit au CAB, soit à
l'USMBA ou l'O Médéa.
N. B.

Vous avez disputé deux
rencontres amicales,
face à des équipes de
pallier inférieur,
pensez-vous cela
suffisant pour préparer
une phase retour, qui
s'annonce d'ailleurs
très difficile ?

Le but de ces rencontres amicales à mon
avis, est de travailler surtout certaines combinaisons. La valeur de l'adversaire n'a pas d'importance avec tous mon respect pour les équipes
qu'on avait affrontées. Le
coach et son staff ont surtout voulu tester des dispositifs tactiques et cela
afin de voir notre com-

portement vis-à-vis de
certaines situations. Je
pense qu'on a tiré les
enseignements
nécessaires lors de ces rencontres préparatoires.

Avec l'arrivée de
Boumechra et Rebbouh,
pensez-vous que
l'équipe sera encore
plus forte à l'avenir ?

Certainement, vu qu'on
a beaucoup souffert lors
de la phase aller de l'absence d'un attaquant de
pointe. Cela nous a handicapés durant certaines
rencontres où nous avons
perdu des points bêtement. En plus de
Rebbouh qui dispose de
qualités
avérées,
Boumehcra Salim est un
élément d'expérience et
cela est très important
dans la mesure où cette
phase retour demandera
beaucoup de métier. Je
pense qu'avec ces deux
nouvelles recrues, l'équipe sera encore plus forte
et on aura notre mot à
dire durant cette deuxième moitié de saison.

En parlant de phase
retour, que pensez-vous
des chances du club ?

Je dirais qu'à l'image
des équipes prétendantes,
nous avons des atouts à
faire valoir. Actuellement,
nous occupons la 3e place
au classement. Si le championnat s'arrête à cet ins-

tant, nous serons en Ligue
1. Je pense que nous
avons la capacité et surtout la volonté de réaliser
cette accession. Cela va
demander plus de sacrifices pour atteindre ce
but. On se doit de continuer à travailler et faire
encore plus d'efforts pour
prendre une avance
confortable vis-à-vis des
poursuivants.
Nous
allons avoir des rencontres très difficiles face
à des équipes qui se battent soit pour le maintien
ou l'accession.

Vous avez une
rencontre très
importante face à une
équipe du RCA qui se
bat pour le maintien,
quelles sont vos
chances ?

Nous avons encore une
semaine de préparation.
Nous allons disputer une
dernière rencontre amicale face à la formation d'ElKseur et allons tout faire
afin de pouvoir réaliser
un début à la hauteur des
espérances. Ça sera certainement une rencontre
très difficile face à une
formation qui voudra
assurer elle aussi un bon
départ pour maintenir ses
chances de se maintenir.
De notre côté, on se doit
de prendre la rencontre
au sérieux et d'aller chercher un résultat positif.
B. E. Z.

Après trois semaines d'arrêt du championnat, la
reprise de la compétition officielle est prévue pour
ce vendredi. La formation des Vert et Rouge se
déplacera chez un mal classé, le RC Arbâa qui occupe la 15e place au classement. Les hommes de
Younès Ifticen veulent réussir leurs débuts lors de
cette phase retour et cela en allant chercher les trois
points de la victoire au stade Smaïl- Makhlouf. Les
Béjaouis qui occupent actuellement la 3e place au
classement, n'auront pas trop le choix dans la
mesure où la course à l'accession se jouera sans
doute lors de ces premières journées de la phase
retour. Avec seulement 1 seul point d'avance sur les
deux poursuivants directs, le club de Yemma
Gouraya, devra faire très attention et se battre durement pour continuer à se maintenir parmi les
équipes de tête. Les camarades de Yacine Djebarat
ont déjà appris à leurs dépens l'importance de réussir les débuts de cette phase retour, eux qui ont raté
complètement cette deuxième partie de saison lors
du précédent exercice, qui les a plongés ainsi dans
une crise sans précédent. Ainsi, le nouveau staff
technique des Vert et Rouge devra axer son travail
sur l'aspect psychologique en motivant les joueurs
pour réussir cette entame de seconde partie de saison.

La reprise a
eu lieu hier
C'est hier que les Béjaouis ont repris le chemin du
travail. Après deux jours de repos bien mérité suite
à un regroupement d'une semaine au niveau d'ElBez, la reprise des entrainements s'est déroulée,
dimanche après-midi, sous la direction du coach,
Ifticen.

Une dernière
rencontre
amicale
aujourd'hui
Dans le but de préparer convenablement la reprise
du championnat, le coach Ifticen a programmé une
dernière rencontre amicale. Les Béjaouis qui veulent mettre toutes les chances de leur côté durant
cette deuxième partie de championnat, affronteront
cet après-midi à partir de 16h au stade de l'Unité
maghrébine, la formation de l'OS El-Kseur.

Bendiaf : «Victoire
impérative face à Skikda»
Le milieu de terrain, Mohamed Bendiaf, estime que la victoire de son équipe à
domicile sera obligatoire pour consolider leur place de dauphin.
AMINE DJAÂFAR

Comment s'est déroulé le
stage de préparation pour
vous et vos coéquipiers ?

Le stage s'est déroulé dans de
bonnes conditions et il fut une
occasion pour moi et mes coéquipiers d'améliorer notre forme
physique. On a joué deux matchs
amicaux qui nous ont permis
d'évaluer notre niveau. Bref, le

stage fut une occasion pour nous
de revoir nos erreurs et de les rectifier avant le premier match.

qualifier les joueurs émigrés.
C'est un coup dur pour tout le
monde.

porters et surtout leur faire
oublier le semi-échec face à la
JSMB.

Comment jugez-vous la
suspension infligée par la
LFP ?

Le compte à rebours pour le
match de la JSMS a déjà
commencé, comment se
présente cette rencontre
pour vous et votre équipe?

Calin va-t-il compter sur
vous en tant que titulaire
lors du prochain match ?

Priver le club du recrutement
est une chose dure et inadmissible, surtout que la direction et
l'entraîneur attendaient avec
impatience le mercato pour renforcer l'équipe mais aussi pour

La victoire sera impérative
face à notre prochain adversaire,
la JSMS. On doit faire de notre
mieux pour satisfaire nos sup-

19

Les Béjaouis
veulent
réussir
leur retour

USMB

De notre correspondant

Lundi 9 janvier 2017

C'est à l'entraîneur de vous
répondre. Par contre, je peux
vous dire que je suis fin prêt
pour aider mon équipe si le
coach fait appel à moi.
A. Dj.

20

www.competition.dz

Lundi 9 janvier 2017

PUBLICITÉ

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

À LA UNE

5

Rrendement assez stable des Aigles de Carthage

La Tunisie perd

le match et...

CAN

KHAZRI
PAR SMAÏL M. A.
La sélection tunisienne s'est
inclinée hier soir (1-0) face à la
sélection égyptienne lors du 4e et
dernier match amical avant l'entame
de la coupe d'Afrique des nations
Gabon 2017. L'unique but de la
rencontre a été inscrit par Marouane
Mohsen à la 92e minute à la suite
d'une faute de marquage de
Chemseddine Dhaouadi. Face à une
sélection égyptienne qui n'a pas
présenté sa formation type, les
joueurs tunisiens ont surtout tenté
de ne pas se blesser refusant de
s'investir totalement à quelques
jours seulement du début de la

CAN. Il n'y a eu quasiment pas
d'occasions dangereuses dans cette
rencontre, avec des gardiens de but
au repos total durant les 90 minutes.
Seuls quelques tirs lointains, surtout
du côté tunisien, sont à enregistrer
dans ce duel, qui nous a permis tout
de même de voir une équipe
tunisienne joueuse, à une touche de
balle,
Ça sent le roussi
pour Khazri
Le milieu offensif de Sunderland et
de la Tunisie, ancien des Girondins
de Bordeaux, a pris un coup dès
l'entame et a été incapable de
poursuivre le match. Azouni, le
joueur de Nîmes, l'a remplacé.

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

MEDJANI

Khazri est réapparu ensuite sur la
pelouse du Caire à la mi-temps, en
boitant et en prenant appui sur un
membre du staff médical pour
pouvoir marcher. Une image qui
n'est pas du tout rassurante pour les
Tunisiens, d'autant qu'il s'agirait
d'une blessure musculaire, celle-ci
risque de l'écarter définitivement de
la CAN.
S. M. A.

LE ONZE DE DÉPART
DE LA TUNISIE
Mathlouthi, Maâloul, Naguez, Ben
Youcef, Yakoubi, Lahmar, Sassi, Sliti,
Msakni, Khazri, Akaichi

LE ZIMBABWE MENACE
DE BOYCOTTER LA CAN
La sélection du
Zimbabwe, remontée contre
sa Fédération (ZIFA) pour
des raisons financières, a
refusé d'embarquer dans le
vol qui devait lui permettre
de participer à la Coupe
d'Afrique des nations
(CAN) qui débute le 14
janvier, ont indiqué hier les
dirigeants de la ZIFA. La
formation devait se rendre
dans un premier temps au
Cameroun pour participer à
une rencontre amicale
demain avant de rejoindre
Libreville puis Franceville,
théâtre de la compétition.
Après une rencontre
houleuse avec les
responsables de la ZIFA,
certains joueurs ont accepté
de quitter Harare dès
dimanche matin, la majorité
des autres s'étant engagée à
rejoindre leurs camarades
dans la soirée. "Nous avons
eu des discussions
fructueuses. Les joueurs et

l'administration ont trouvé
une solution à l'amiable", a
commenté hier le porteparole de la ZIFA, Xolisani
Gwesela, sans plus de
détails.
Les Warriors
veulent plus d'argent
que les Verts !
Les joueurs exigent
notamment que leurs
primes de jeu passent de
1000 à 5000 dollars et que
leurs indemnités
quotidiennes de séjour
soient échelonnées de 150 à
500 dollars et non de 50 à
100, ce qui est jugé plus
qu'exagéré de la part de la
fédération locale, il faut dire
que 500 dollars par jour
comme frais de mission sont
inaccessibles, même la FAF
n'a pas atteint ce chiffre, elle
qui octroiera 200 euros/jour
de frais de mission durant
la CAN. Ces derniers jours,
les "Guerriers" avaient

refusé de s'installer sur un
site de leur fédération jugé
de "qualité trop médiocre",
selon la presse locale. Déjà
privé du stade national en
raison d'une ardoise de 60
dollars impayée par la
même fédération endettée
jusqu'au cou, le onze
national avait finalement
pris ses quartiers dans un
hôtel de la capitale pour ses
derniers entraînements. Au
bord de l'asphyxie
financière, l'Etat éprouve les
pires difficultés à payer ses
fonctionnaires, et la
Fédération, ses cadres et
joueurs. A plusieurs
reprises, elle a dû compter
sur de généreux donateurs
pour régler ses factures.
Pour la troisième
participation de son histoire
à la phase finale de la CAN,
le Zimbabwe sera confronté
aux Verts, au Sénégal et à la
Tunisie.
M. A.

Willard
Katsande :
«On n’a fait
que demander
nos droits»

S’exprimant dans Star
FM Zimbabwe, le
capitaine d’équipe,
Willard Katsande, est
revenu sur cet épisode : «Bien évidemment que nous allons
jouer la CAN. C’est
une manière de discuter, on n’a fait que
demander nos droits.
On mérite mieux. On
ne demande pas la
lune, on a remis nos
propositions à la
fédération mais personne ne nous a
répondu.»
I. Z.

de retour au
Trabzonspor ?

Il a battu
la Libye (2-1)

Service
minimum
pour le
Sénégal

Le 3e adversaire des Verts à la
coupe d'Afrique des nations 2017, le
Sénégal, a remporté hier son premier et avant- dernier match de
réglage en battant à Brazzaville la
Libye sur le score de 2 buts à 1,
avec des réalisations de Moussa
Sow (15?) et Ismaëla Sarr. Avec une
équipe fortement remaniée des
Lions avec Khadim Ndiaye dans les
bois et Moussa à la pointe de l'attaque, Pape Kouly Diop aux
manettes dans l'entrejeu, le
Sénégal entre dans le vif du sujet
avec Ismaëla Sarr qui sert idéalement Moussa Sow. Ce dernier , calmement, adresse une frappe sèche
qui percute la transversale avant de
mourir au fond des filets.

Egalisation refusée
aux Libyens

En 2e mi-temps, les hommes d'Aliou
Cissé appuient sur l'accélérateur et
par l'intermédiaire du meilleur
homme côté attaque, Ismaëla, le
score est doublé. Moussa Konaté et
Cheikh Ndoye vont se joindre à la
partie. Les Libyens qui avaient
battu les Lions en Guinée équatoriale (2-1) sous Amara Traoré réduisent le score. ils ont donné des
frayeurs aux Lions, mais l'arbitre a
refusé leur but égalisateur dans les
ultimes minutes de jeu. La prochaine partie du Sénégal sera jouée
contre le Congo ce mercredi.
S. M. A.

LE ONZE D'ENTRÉE
DU SÉNÉGAL
Khadim Ndiaye, Kara Mbodji, Zarko
Touré, Lamine Gassama, Cheikh
Mbengue, Pape Alioune Ndiaye,
Henry Saivet, Kouly Diop, Diao
Baldé Keita, Ismaila Sarr, Moussa
Sow

Selon plusieurs médias turcs,
on apprend que le défenseur
central algérien de Leganes,
Carl Medjani, serait tout
proche de refaire son grand
retour au sein de la formation
turque de Trabzonspor. En
effet, Fanatik assure que le
joueur a rencontré le président du club de Trabzon et ce
dernier lui aurait proposé
l'idée de revenir. Medjani pour
sa part aurait fait savoir que
cela l'enchanterait. Une information qui surprend un peu
du moment que le joueur
n'avait pas quitté le club en
très bons termes puisqu'il
avait saisi la FIFA pour réclamer ses salaires qu'il n'avait
pas touchés. Selon la même
source, cela devrait très vite
être réglé. Pour rappel,
Medjani a joué deux ans dans
le club turc et était un titulaire indiscutable et avait marqué 8 buts en 54 matchs
joués. Son retour serait bien
perçu mais il faudra d'abord
que le capitaine de l'EN, écarté de la CAN, parvienne à
faire le nécessaire pour obtenir un bon de sortie de son
équipe de Leganes. Il faut
dire qu'avec 10 matchs disputés seulement pour un total
de 595 minutes, le joueur n'a
pas eu la chance de faire étalage de son talent. Ce serait
une bonne occasion pour lui
de rebondir et de faire ce qu'il
faut pour avoir le temps de
jeu nécessaire et effectuer
son retour chez les Verts.

Boudebouz aussi

Dans le même registre,
Boudebouz est également cité
dans le radar du club de
Trabzonspor. En effet, la presse turque parle d'un intérêt
grandissant pour le milieu
offensif algérien actuellement convalescent. Auteur
d'une très belle moitié de saison au MHSC, le joueur s'est
blessé et a été éloigné de la
CAN à cause de ladite blessure. Plusieurs clubs sont sur
ses traces notamment le
Milan AC, Séville, WBA ou
West Ham.
I. Z.

Feghouli se rapproche de l’AS Rome
PAR ISLAM Z.

Compétition / PUB

ANEP 500 712 du 09/01/2017

Compétition / PUB

ANEP 500 774 du 09/01/2017

Selon la presse italienne, l’international algérien de West Ham, Sofiane
Feghouli, aurait déjà trouvé un accord
avec les dirigeants de l’AS Rome pour
un transfert cet hiver. Priorité de
Luciano Spalletti, l’ancien de Valence est
séduit à l’idée de partir en Serie A pour
la seconde moitié de saison. Cependant,
si le club a trouvé un accord avec le
joueur, ce n’est pas encore fait avec West
Ham. Les Hammers voudraient en tirer
le meilleur profit possible. A l’heure

actuelle, il n’y a toujours pas d’accord
pour le transfert du joueur. De plus,
Calcio Mercato annonce un nouveau
rendez-vous entre les deux parties la
semaine prochaine pour relancer les discussions et tenter de trouver un accord
final en vue du transfert.
Les Italiens veulent un prêt
avec option d’achat
La même source nous apprend également que les Romains voudraient une
formule bien précise pour le joueur. En
effet, les dirigeants de la Louve ont fait

connaître leur position. Un prêt payant
de 2M€ assorti d’une option d’achat
comprise entre 8 et 9M€. Il reste à savoir
ce que vont en penser les dirigeants de
West Ham qui seraient plus chauds
pour un transfert sec et définitif. Il est
utile de préciser que seule la Roma a fait
une offre officielle pour le joueur et
demeure donc la piste la plus plausible
pour le joueur en cas de départ. A
moins que Bilic ne revoie sa position et
garde le joueur pour la seconde moitié
de saison.
I. Z.

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

www.competition.dz

À LA UNE

4

ASMO

«Je suis venu
pour le maintien»

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

RAOURAOUA
n'a pas apprécié
la réaction du
public de Tchaker
PAR SMAÏL M. A.
La partie contre la Mauritanie s'est achevée
sur un score trompeur de 3 à 1. Les Verts ont
fournis un match très moyen, avec deux
visages différents, le premier de la première
mi-temps était décevant alors que le second
était moins mauvais, mais loin d'être convaincant. Les quelques 4000 supporters qui ont
défié le froid de canard de Tchaker avaient un
grand espoir de voir une surprise dans ce
match, un beau jeu et des espoirs d'une CAN
réussie, mais vite les choses se sont compliquées avec les premières hésitations dans
l'axe de la défense mais aussi au milieu avec
une perte de balle gravissime d'Abeid et un
premier avertissement sauvé in extremis par
Taîder, c'était là le premier coup reçu par les
supporters qui attendaient beaucoup plus une
réaction et des attaques de l'autres côté, jusqu'à cette 18' qui a permis à Hacène El-Id
d'ouvrir la marque sur un tacle manqué de
Belkaroui, une ouverture du score sur penalty
qui a soulevé le courroux d'un public qui n'attendait que ça, il faut dire que la défaite
contre le Nigeria l'a fait tomber définitivement de son nuage, quelque temps après le
coup dur encaissé contre le Cameroun à Blida,
il a d'abord commencé à huer Belkaroui, puis
le traiter de tous les noms d'oiseaux, avant de
supporter pendant un bon bout de temps
l'équipe adverse.

5-Juillet ou Blida,
ils sont tous Algériens

Cette réaction du public de Tchaker a surpris
plus d'un, il faut dire que le public de Tchaker
a habitué à des réactions plus réfléchies,
d'habitude on collait l'étiquette de l'impatience au très chaud public du 5-Juillet, mais ce
dernier a, semble-t-il, touché son voisin blidéen, lui transmettant son exigence, ce qui
n'a pas été du goût du président de la FAF
Mohamed Raouraoua qui a quitté le stade très
en colère, c'est vrai que le jeu l'a contrarié,
ainsi que le rendement de certains joueurs
aussi, mais il a avoué à ses proches que le
public de Blida n'avait pas à siffler l'équipe, ni
les joueurs, du moment que ces derniers sont
en pleine préparation et qu'ils avaient plutôt
besoin de soutien pour rebondir.

Tribunal

Rappelons que l'une des principales raisons
du transfert des matches de l'EN du 5-Juillet
à Blida c'est la réaction du public du
"Tribunal" lors des matches de préparation
joués en octobre 2015, les supporters
n'avaient pas pardonné aux joueurs une défaite contre la Guinée de Luis Fernandez, et ont
copieusement sifflé Feghouli and Co, cela a
accéléré le retour vers Tchaker, certes les
larges victoires y ont été enregistrées plus
tard, mais le rendement a sensiblement baissé, ce qui explique cette attitude qui prouve
que le public algérien est tout simplement
exigeant, qu'il soit à l'Est, à l'Ouest, au Centre
ou à Blida, Raouraoua peut maintenant se féliciter d'avoir programmé l'ultime test loin des
regards, et de la pression du public, ce public
il sera encore absent au Gabon, les joueurs
auront l'occasion de prendre leur revanche
tranquillement, on verra s'il en seront
capables.
S. M. A.

21

BENCHADLI :

CAN

DES JOUEURS ONT ÉTÉ
HUÉS ET SIFFLÉS

Lundi 9 janvier 2017

A 6 jours du premier match des Verts au Gabon

LEEKENS N'A TOUJOURS PAS

DE SOLUTIONS

EN DÉFENSE

La rencontre d'avant-hier face à la formation mauritanienne aura permis au coach de voir qu'il y a encore
beaucoup à faire pour régler cet épineux problème.
PAR ISLAM Z.
A l'heure actuelle, et à six
jours seulement du premier
match de la CAN face au
Zimbabwe, le Belge ne sait toujours pas s'il faut jouer avec 3
axiaux ou alors se contenter de
deux et d'incorporer une sentinelle dans son système. Inquiétant.
"Il y a du pain sur la planche."
C'est par cette phrase que le sélectionneur nationale a tiré les
conclusions de son premier
match de préparation face à la
Mauritanie avant-hier à Tchaker.
Une rencontre qui a de nouveau
mis à nu les carences défensives
de l'équipe nationale. "Défendre,
c'est un travail d'équipe", a renchéri Mandi qui ne veut pas que
les défenseurs paient alors que
tout le monde a été défaillant. Le
constat est bien sûr là. La défense
donne des maux de tête à l'entraîneur belge qui essaie de relativiser malgré la grosse défaillance
de ce compartiment si sensible et
si important lors d'une compétition de haut niveau. Il ne reste
que 6 jours pour le premier match
de l'EN face au Zimbabwe et le
coach national n'a toujours pas
trouvé la solution pour avoir un
axe défensif solide qui puisse
donner les assurances nécessaires
avant le coup d'envoi de la compétition officielle.
Belkaroui était
un mauvais choix
Dure période qu'est en train de
vivre Hichem Belkaroui au sein
du groupe EN. Titulaire avanthier, le joueur de l'Espérance de
Tunis est une fois de plus passé
complètement à côté de la plaque
en sortant une piètre prestation
qui lui a valu une substitution au
bout de 45 minutes seulement. Il
faut dire que le joueur a donné

des raisons à son coach pour le
sortir. Des relances ratées, des
fautes grossières et des cadeaux
offerts à l'adversaire. Une prestation semblable à celle d'Uyo où le
joueur passé par El-Harrach a été
transparent et pris de vitesse à
chaque fois. Pas rassurant ni
pour le joueur ni pour l'entraîneur à quelques jours du coup
d'envoi de la compétition africaine.

Mandi ou un autre défenseur.
Cependant, cela n'a pu se faire
car la FAF nous a fait perdre 4
mois à la suite de sa suspension
après l'épisode des JO de Rio.
Sanctionné pour ne pas avoir fait
la compétition, le joueur n'a été
rappelé que lors de ce stage préparatif à la CAN. Cependant, on
considère que s'il avait été appelé
avant, il aurait désormais été prêt
pour cette CAN.

Bensebaïni, on aurait
aimé le voir sous
pression
En seconde période, le coach a
donc décidé de faire appel à
Ramy Bensebaïni. Le défenseur
central du Stade Rennais, a fait
une bonne rentrée mais dans le
même temps, il n'a pas vraiment
eu à forcer son talent. Il a assuré
quelques relances propres et a
dégagé deux balles. C'est tout ce
qu'il a eu à se mettre sous la dent.
On ne peut donc pas juger sa performance concrètement. On
aurait aimé voir le produit du
PAC en première période où les
Verts étaient clairement en difficulté face à un adversaire qui leur
est rentré dedans directement et
sans round d'observation. On
aurait aimé voir ses talents de
défenseurs lorsque les Verts se
faisaient dominer. On ne sait pas
ce qu'il aurait pu apporter lors de
son association avec Aïssa Mandi
dans de telles situations.

Il manquait un Medjani
Si le public a commencé à scander son nom au bout de 20
minutes de jeu seulement, c'est
qu'il a senti que l'apport du pensionnaire de Leganes est important. En effet, Medjani aurait pu
apporter cette sérénité à l'axe de
la défense. Ce dernier avec son
expérience et son vécu aurait
donné plus d'assurance aux
autres défenseurs et même à
Asselah qui a été titularisé pour
cette partie.

La FAF nous a fait
perdre 4 mois
Le talent de Bensebaïni est indéniable et n'est pas remis en cause.
D'ailleurs, on est tentés de dire
que ce talent n'a pas été exploité à
temps. En effet, l'EN aurait pu
profiter de son talent bien avant
pour lui permettre de mieux se
fondre dans le groupe et de parfaire ses automatismes avec un

Pourquoi pas Cadamuro
et Benyahia ?
Au cours de la première partie
face à la Mauritanie, Leekens n'a
pas donné leur chance à
Cadamuro et Benyahia. Les deux
joueurs en question sont restés
sur le banc et n'ont pas eu l'occasion de s'exprimer. Deux joueurs
qui ont le talent nécessaire pour
tenter de régler ce problème.

CHERCHE
VENDEUR EN
PHARMACIE

Cadamuro représente une bonne
alternative. Ambidextre, il peut
jouer en tant qu'axial à droite ou
à gauche. De son côté, Benyahia
demeure l'un des meilleurs à son
poste dans le championnat local
et son envie et son impact physique pourraient apporter dans
des matchs à haute intensité. Très
bien sur l'homme et possédant
une excellente condition physique, plusieurs spécialistes pensent qu'il est le mieux indiqué à
faire la paire avec Mandi
Leekens à l'heure
des choix
Maintenant, les choses sont un
peu plus claires pour le sélectionneur national. Si avant-hier il a
opté pour une défense à 4, rien
n'est encore décidé du moment
que le 3-5-2 demeure une option
plus que plausible. C'est là qu'il
faudra faire des choix tranchants
et désigner les joueurs appelés à
former l'axe. Si tout reste ouvert
pour le moment avec un Meftah
qui peut jouer dans l'axe à droite,
le coach national n'a pas encore la
solution adéquate pour se prémunir des failles de la défense.
D'ailleurs, Mandi avait assuré :
"On travaille dur pour combler
nos lacunes défensives." Un aveu
qui met la lumière sur le grand
travail qui attend le Belge pour
tenter de résoudre une équation
bien difficile.
I. Z.

FIN DE JOURNÉE
WEEK-END
GARDE DE NUIT

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à
mirapharmacie@gmail.com

De notre correspondant
L. M. AZZI

Dans un entretien
réalisé, hier,
Djamel Benchadli
a donné un aperçu
sur le niveau
actuel de son
équipe et du
challenge qui
l'attend.
Vous voilà de nouveau à la
barre technique de l'ASMO…

Parce que le match face aux
espoirs vous a montré les
limites de l'équipe…

Je peux dire que le match face
aux espoirs m'a montré qu'un
gros travail m'attend. Je dirais
un travail à tous les niveaux.
Parce qu'il y a trop de
défaillances qu'il faudra effacer
pour s'en débarrasser et le plus
tôt possible. On verra avec le
temps ce qu'il y a lieu de faire.

Quel est le maillon faible de
l'équipe, selon vous ?

J'ai constaté que la ligne d'attaque n'est pas au point. Pour
être franc, le volet offensif de
l'équipe ne rassure guère. C'est
pourquoi il ne faut pas le nier, il
nous faut un renfort de choix en
attaque.

Je suis revenu dans un club
qui fait partie de ma famille.
L'ASMO c'est chez moi. Et c'est
pourquoi j'ai répondu à l'appel
des dirigeants qui m'ont contacté pour me proposer l'équipe.
J'ai accepté sans réfléchir d'autant que l'équipe ne se porte pas
bien.

En plus, il me faut un meneur
de jeu. L'équipe a besoin d'un
maître à jouer afin de pouvoir
animer le jeu et l'orienter vers
l'avant. On verra ce qu'on pourra faire.

Benchadli est revenu pour
quel objectif ?

En somme, vous avez une idée
claire sur le groupe…

Pour être franc, je me suis mis
d'accord avec les dirigeants pour
le maintien. C'est le but pour
lequel nous tâcherons de faire le
maximum.

Donc la priorité est d'engager
un ou deux attaquants…

Avant ce match d'application
face aux espoirs, je n'avais aucune idée sur l'équipe. J'ai vu
quelques séquences de quelques
matches à la télévision. Je peux
dire que le groupe ne manque

pas d'atouts. Je peux citer le gardien Dahmane sur qui je peux
compter, les défenseurs Barka,
Oussaad ou Mesmoudi ou encore Berradja, Haddad et Tchico,
pour donner un équilibre à
l'équipe. Sinon, il y a des
défaillances qu'on devra éliminer pendant la période de notre
préparation et au fil des entraînements.

Vous auriez aimé avoir
Belalem dans votre groupe…

C'est certain, mais son départ
s'est produit avant mon arrivée.
On m'a dit que son départ était
lié à un problème interne avec le
club. Donc je n'ai rien à dire à ce
sujet sauf que c'est bien dommage parce qu'il s'agit d'un bon élément.

Qu'avez-vous remarqué de
plus intéressant dans le
groupe ?

J'ai senti à travers le match
une réelle envie de bien faire
chez les joueurs. Ils étaient telle-

«Je ferai tout pour
être à la hauteur»

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

dans la soirée d'hier que Bendjelloul
s'est présenté à Saïda où il a apposé
sa signature sur un contrat qui le
liera au MCS jusqu'en 2019. "Je suis
ravi de signer pour cette équipe.
Après avoir trouvé un accord avec
le président, je suis sûr que j'ai fait le
bon choix, je ferai tout pour être à la
hauteur et honorer mon contrat. A
Saïda, il y a toutes les possibilités
d'évoluer et de gagner une place de
titulaire. A présent, à moi de montrer mes capacités pour convaincre
le staff technique ; une chose est
sûre, j'ai fait le bon choix en signant
pour le MCS", nous a déclaré le
nouveau Mouloudéen.
K. Dj.
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

On peut le dire ! Avec le
match contre le RCR on aura
l'occasion de disputer un autre
face à l'équipe d'El-Amria. Dans
ces deux matches, je compte aligner tous les joueurs. Tout le
monde aura le même temps de
jeu. A la fin, j'aurais une idée
claire sur l'aptitude actuelle de
chacun des joueurs. Et à partir
de là, on pourra préparer l'équipe qui affrontera l'équipe de
Bou-Saâda à la reprise de la
compétition inch'Allah.
L. M. A.

Dernier match face au CRB El-Amria

Le match amical ayant opposé hier l'ASM Oran au
RC Relizane s'est soldé par un nul (1-1, score
acquis à la mi-temps). Les Asémistes ont ouvert
la marqué par l'attaquant El-Ghomari sur un coup
de pied de réparation transformé à la 10'. Le
Rapid a égalisé par Benseghini à la 17'. Ce match
s'est joué au stade Omar Oucief de Témouchent.

BENDJELLOUL, 3e RECRUE

L'ex-attaquant de l'A Bou
Saâda, Bendjelloul Benaouda, a
opté hier pour la formation du MCS
en signant un contrat de 24 mois.
Libéré par la direction de l'ABS, il a
choisi le MCS. Les dirigeants saïdis
l'ont convaincu et il défendra ainsi
leurs couleurs dès la reprise. En fait,
après avoir récupéré ses papiers
auprès de la direction de Bou
Saâda, l'ancien attaquant du MOB
est entré en contact avec les dirigeants des Vert et Rouge par l'intermédiaire de son manager. C'est

Au stage de Terga vous aurez
l'occasion d'avoir une idée
claire sur les capacités de
l'équipe…

L'ASMO et le RCR
dos à dos

MCS

De notre correspondant
K. DJELLOUL

ment désireux de l'emporter qu'ils ont fini par
gagner largement. Je crois
qu'ils ont été animés par la
volonté de se ressaisir et de
sortir de cette mauvaise passe
de l'équipe, qui a fini la phase
aller sur deux défaites d'affilée.

Après avoir donné la réplique au RC Relizane hier, la bande à
Djamel Benchadli disputera son deuxième match amical
pendant le stage de Terga. Selon une source autorisée,
l'équipe de M'dina J'dida affrontera le CRB El-Amria club
issu de la Régionale 1 de la LRF Oran. Les débats auront lieu
sur le terrain du stade Bouameur-Ghodbane d'El-Amria, distante de 20 kilomètres de Témouchent; le coup d'envoi est
prévu à 15h

Rahmouni monte
la cadence
Les gars de la ville
des Eaux poursuivent leur
stage entamé mercredi
dernier à Hammam Rabbi.
Les
hommes
de
Rahmouni sont passés au
biquotidien avec plusieurs
séances d'oxygénation et
de musculation au menu.
Il faut dire que l'entraîneur saïdi mise beaucoup
sur ce regroupement afin
de bien préparer ses
troupes pour la seconde
moitié de la saison. Pour
leur part, les joueurs se
sont montrés satisfaits des
conditions dans lesquelles
se déroule le stage de préparation hivernale où
toutes les conditions sont

Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

réunies pour réaliser une
bonne préparation et surtout pour combler les
lacunes et revenir encore
plus forts lors de la seconde moitié de saison. Ce
stage de 9 jours sera
consacré à quelques correctifs pour éviter le scénario de la phase aller où
l'équipe a traversé des
moments difficiles. Afin
de permettre donc à ses

capés de garder la même
cadence et surtout le
même rythme de compétition, Rahmouni a commencé par programmer
un biquotidien durant
cette première semaine de
préparation. Une option
qui permettra sans doute
aux joueurs de préserver
leurs moyens physiques et
surtout techniques.
K. Dj.

Le contrat de Messaoudi résilié

Le défenseur Messaoudi Youcef recruté il y a
quelques jours ne fera pas partie de l'effectif du
MCS. En effet, le contrat de l'enfant d'Aïn
Témouchent a été résilié. Notons que le Mouloudia a
recruté deux joueurs, le défenseur Bouharoun (USB)
et l'attaquant Bendjelloul (ABS).

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

INSOLITE

22
De deux
douleurs
simultanées,
la plus forte
obscurcit
l'autre.

Citation

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

Lundi 9 janvier 2017

Hippocrate

À LA UNE

En cavale depuis des mois, il sonne à la prison pour suivre une formation
Un jeune homme en cavale a
sonné à la porte de la prison
de Béthune, dans le nord de la
France, afin d'y suivre une
formation qui l'intéressait,
rapporte La Voix du Nord.
Le détenu de 26 ans, évadé
depuis 17 mois de la prison de
Meaux (Seine-et-Marne), s'est
présenté à la maison d'arrêt de

Béthune ce mardi en
expliquant sa situation aux
gardiens. L'homme s'était
évadé le 2 août 2015 après une
permission de sortie de 2 jours
pour aller voir sa mère malade.
C'est pour assister cette
dernière dans sa
convalescence qu'il n'a pas
réintégré sa cellule après sa

permission. Il s'est alors
caché, aidé par sa famille,
jusqu'au rétablissement de sa
mère en ce début d'année.
"Je me suis renseigné sur
Internet sur ce qu'il y avait
comme formation. À Béthune, il
y a de la maçonnerie et de
l'électricité, ça m'intéresse", a
expliqué le jeune Nordiste.

Condamné à 6 ans de réclusion
par la cour d'assise des
mineurs, il était incarcéré
depuis l'âge de 19 ans. Il a
finalement écopé de 18 mois
de prison supplémentaires à la
maison d'arrêt de Béthune, là
où il le voulait. Il a promis à la
juge de ne plus s'évader...

LES FLÉCHÉS
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

LA BLAGUE

JOUR

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

B
R
E
L
L
I
A
T
A
B
N
S
E
M
R

N
U
L
L
E
M
E
N
T
I
A
M
E
U
R

E
I
R
E
D
R
A
G
D
P
R
R
E
E
E

B
O
I
S
S
O
N
R
H
A
C
T
C
P
A

E
S
N
T
S
H
U
I
H
U
C
O
R
O
N

6

7

8

9

silence !

ordre en
désordre

pèlerinage

mettrait sur
la balance

subdivision
binaire

démonstratif

chose
répugnante

chef d’oeuvre

traître des
planches

mouches
prénom
en Italie

instruments
de dessin

E
M
T
E
N
O
R
C
R
O
L
A
L
U
O

L
A
B
A
G
A
U
E
D
T
H
L
E
T
T

2
7
9
6
4
8
3
5
1

école pour
profs

8

rigolé

piège

marque
l’alternative

U
O
R
U
P
A
M
T
E
C
A
A
E
R
E

6
8
1
5
3
9
7
4
2

C
B
E
P
C
P
T
A
E
L
M
I
R
A
N

I
S
I
I
L
H
A
I
L
N
F
T
R
N
N

9
1
6
4
8
7
5
2
3
V
T
L
S
E
I
E
A
F
F
I
E
I
C
A

3
4
7
9
5
2
1
6
8

nés de la
même mère

chaleur
bestiale

4

oublieux

vieille note

lieu de fous

regimbera

liquide vital

9
oiseau
passeriforme

ruines

ville de
Sicile

fleuve
d’Irlande

2

EN POLE POSITION

preneur de
son

supports de
voilures

3
R
E
H
R
C
I
T
S
O
N
G
A
I
D
A

RAÏS

5

danseur
d’opéra

fin de verbe

C
L
U
N
E
M
P
A
N
T
A
L
O
N
L

CAPITANAT :

raisonnables

début
d’aération

part

manquas

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ALLAITER
APPATS
BATAILLER
BOISSON
CHARME
CLAVICULE
DIAGNOSTIC
DOCTEUR
ECHARPE
EMBUCHE
FECAL
FLAMANT
GARDERIE
GOURDIN
HANNETON
HUMILIER

INDIGNE
IRREEL
LAIT
MERCURE
MIEL
NEGATIF
NULLEMENT
OBSTACLE
OUTRANCE
PANTALON
PISTON
RECOLTE
SAPHIR
SOUTENIR
TIRAGE

S
A
L
T
I
M
B
A
N
Q
U
E

C
O
I
L
E
D
A
S

C
H
U
T
E
R

C
O
I
N
A
V
O
U
E

O
I
E
S
M

S
I
L
E
S

O
R
A
L

I
L
I

D
O

T
E
N
T
E
R

I
T
S
P
E
U

E
I
C
E
T

T
I
R
E
T
T
E
S
I
G
N
A
I

D
I
A
R
I
A
I
T
O
M
E
R
T
A

E
N
T
E
R
I
N
E
R
E
S
T
E
R

P
R
E
S
S
A
T
R
A
T
S
E
T
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

N A B I L
6

7

8

Mauritanie, car Georges Leekens voulait voir
à l'œuvre Malik Asselah, le deuxième gardien
des Verts. Mais demain à Sidi Moussa lors du
match d'application face à cette même équipe
mauritanienne, c'est bel et bien Raïs Mbolhi
qui sera dans les bois. Néanmoins, et malgré
le fait qu'il n'ait pas joué samedi soir, le
désormais plus ancien joueur de cette équipe
nationale, Raïs Mobolhi en l'occurrence, qui
rappelons-le avait rejoint l'EN en 2010 lors de
la Coupe du monde en Afrique du Sud, et
qui héritera certainement du brassard de
capitaine lors de la CAN, est sorti da se réserve à la mi-temps face à la Mauritanie. Menés
sur le score d'un but à zéro à l'issue de la première période, c'est un Mbolhi très en colère
et dans tous ses états qui s'est adressé à ses
coéquipiers dans les vestiaires du stade
Mustapha-Tchaker de Blida : "Vous rendezvous compte que dimanche prochain on joue-

Mandi parmi le quatuor pressenti

12

ordonne

L
C
M
O
M
T
E
N
G
I
D
N
I
A
N

«Vous n'êtes ni sérieux ni appliqués, une attitude vraiment indigne»
Il faut dire qu'avec le niveau actuel des gardiens de but de notre championnat tout juste
moyen, l'entraîneur national n'avait pas
d'autres choix que de faire encore une fois
confiance à Mbolhi, et cela malgré le fait qu'il
n'ait pas disputé le moindre match avec son
équipe depuis plusieurs mois. Ainsi, avanthier, et comme c'était prévu, Raïs Mbolhi était
resté sur le banc de touche face à la

maison en
général

inventés

8
5
2
3
1
6
9
7
4
A
A
I
T
I
T
I
R
A
G
E
R
C
E
H

«On tentera de trouver une solution
pour Raïs juste après la CAN afin qu'il puisse
trouver du temps de jeu", avait fait savoir le
sélectionneur lors de sa dernière conférence
de presse animée la semaine passée avant
l'entame du stage de l'EN.

7

évite
adroitement

LA
RÉVOLTE
«CELUI QUI NE VEUT PAS SE BATTRE,
PAR ASMA H. A.

11

lichens

titane

MBOLHI SONNE

QU'IL AIT LE COURAGE
DE PARTIR MAINTENANT !»

noir en
Arabie

13

7
2

5
3
4
2
7
1
8
9
6

13

italien

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

4
2
8
7
9
3
6
1
5

12

1

bon vouloir

simple

richesse

1
4

ancienneté

travaux en
cours

6

3

1
9
5
8
6
4
2
3
7

11

Ça s'est passé à la mi-temps

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

Malgré son manque flagrant de compétition, Georges Leekens a jugé utile de faire exception
à la règle et convoquer Raïs Mbohi pour garder la cage de notre équipe nationale au Gabon
lors de la Coupe d'Afrique des nations à partir du 15 janvier prochain face au Zimbabwe.

crack

7
6
3
1
2
5
4
8
9

10

coule ne
Sibérie

7
9
4 9
3
2
5 7

3
6
7
9 8
3
6
9
2
1
4

5

jeux d’enfants

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

2
4

4

tromperas

SUDOKU
5
6

3

10

Au restaurant, le garçon demande
au client :
- Comment avez-vous trouvé le steak ?
- Tout à fait par hasard, en soulevant une frite !

6
3

2

SOLUTIONS

DU

1

3

9 10 11 12

H A M O U D A

LES MELÉS
DAVID
BECKHAM

Alors que Leekens a choisi de donner le brassard de capitaine à
Aïssa Mandi, avant-hier lors de la
partie amicale jouée contre les
Mourabitounes, les choses risquent d'être complètement differentes lors de la CAN. Mandi a
certes tenu son rôle dans cet
avant-dernier exercice, mais ce
n'est sûrement pas lui qui sera
reconduit lors du début du tournoi
africain. Le sélectionneur national
avait déclaré vouloir donner cette
responsabilité à 4 ou 5 joueurs
dans le groupe, et un ordre va être
établi, Mandi devrait hériter du
poste de 2e ou 3e capitaine de
l'équipe derrière 2 autres qui vont
être annoncés plus tard, mais
après la sortie inattendue de
Mbolhi dans les vestiaires de
Tchaker durant la mi-temps du
match de samedi passé, on peut
d'ores et déjà dire qu'il a de fortes
chances d'être le porteur de ce
bout de tissu aux grandes valeurs
autour du bras. Il faut dire
qu'après la prestation de samedi
passé, l'équipe a montré des
limites et elle aura tout le temps
besoin de quelqu'un qui lui montre-

ra la voie, qui criera sur les
joueurs et qui essayera de rappeler à chacun des éléments son rôle
sur le terrain, le tout dans un
cadre organisé, et ce rôle pourrait
revenir à Mbolhi, pourtant l'ancien
gardien du CSKA Sofia était resté
jusque-là toujours calme, rares
sont les fois où on l'a vu intervenir
en public, mais le départ de
Medjani et de Feghouli l'a poussé à
s'extérioriser un peu plus, au point
de venir postuler pour ce poste de
capitaine sachant que d'autres éléments sont là aussi et prêts à
assumer cette responsabilité, à
l'image d'un Brahimi ou d'un
Bentaleb qui ont aussi le profil
nécessaire pour assurer ce rôle. Ce
qui est sûr, c'est que le groupe a
montré samedi passé qu'il est loin
de la maturité requise pour assurer un bon fonctionnement automatique et sans assistance, il aura
besoin d'un trait d'union entre lui
et le coach, et ça sera forcément
un des joueurs cités, et il aura une
lourde tâche, puisqu'il sera appelé
à secouer le groupe à chaque fois
qu'il est en difficulté.
S. M. A.

ra notre premier match en Coupe d'Afrique,
et vous, vous êtes là à faire preuve de nonchalance. Vous n'êtes pas sérieux, pas du tout
appliqués, en fait c'est comme si on n'avait
rien à préparer. C'est quoi cette attitude
indigne de joueurs professionnels défendant
le drapeau de notre pays à quelques jours
seulement de la Coupe d'Afrique. Certes, c'est
un match amical, mais tout le monde se doit
de rester concentrés et de donner le meilleur
de lui-même", avait lancé le keeper de l'équipe nationale à ses coéquipiers.
«On n'a pas besoin de joueurs
qui jouent à l'économie»
Faisant le constat amer de voir des joueurs
amorphes et dépassés par les évènements
contre la Mauritanie, Raïs Mbolhi est allé
encore plus loin dans ses paroles en lançant :
"Celui qui ne veut pas se battre et défendre

dignement les couleurs nationales, qu'il ait le
courage de faire ses bagages et de partir
maintenant. Dans cette équipe, on n'a pas
besoin de joueurs qui font semblant ou qui
jouent à l'économie, il faut que tout le monde
se donne à 100%, que ce soit durant le stage
ou lors des matchs, qu'ils soient amicaux ou
officiels". Un discours qui a eu l'effet d'un
électrochoc sur les joueurs puisque c'est avec
un tout autre visage que s'est présentée notre
équipe nationale en deuxième mi-temps. En
effet, les Verts ont non seulement réussi à
renverser la tendance en inscrivant pas moins
de trois buts, mais ils ont surtout fait preuve
de plus de combativité sur la pelouse, ce qui
était loin d'être le cas durant les 45 premières
minutes. C'est pour dire que le capitaine
Mbolhi a bien fait d'intervenir.
A. H. A.

Bounedjah :

«EN 1re MI-TEMPS,
CE N'ÉTAIT PAS L'EN»
Baghdad Bounedjah pour sa
part a reconnu que l'équipe n'était pas
dans son jour, notamment en 1re mitemps, pour lui les joueurs dont plusieurs n'avaient jamais joué ensemble
ont eu du mal à composer une équipe, d'où sa réflexion : "On a commencé la préparation récemment, et je
crois que petit à petit nous allons
nous améliorer, en première
mi-temps ce n'était pas l'EN, mais en
2e on est revenus", dira-t-il à la télé
nationale.
«Nous allons nous
améliorer»
Le coéquipier de Xavi à Al Sadd promet que l'équipe va s'améliorer, pour
lui la victoire de samedi les a encouragés et cela les aidera : "Cette victoire
nous encourage, il reste du temps
pour travailler, pour atteindre notre
but", a-t-il promis.
S. M. A.

4 POINTS DE SUTURE
POUR BAGHDAD

Baghdad Bounedjah, qui a terminé
le match avec un bandage sur la
tête à la suite d'un choc avec un
joueur mauritanien, a dû se faire
poser 4 points de suture par le staff
médical des Verts, les quelques
jours qui nous séparent de la CAN
devraient suffire pour que la blessure se cicatrise.

www.competition.dz

www.competition.dz Lundi 9 janvier 2017

À LA UNE

2

23

ARRET SUR IMAGE

Leekens alignera son équipe-type demain face à la Mauritanie

Sans
commentaire

CAN

2017
Algérie-Zimbabwe
J-6

BRAHIMI, SLIMANI

ET SOUDANI D'ENTRÉE

Mahrez jouera la deuxième période
PAR ASMA H. A.
Contrairement au premier match des Verts face à la
Mauritanie où Georges
Leekens a aligné plusieurs
joueurs habituellement remplaçants, à l'image de Hanni,
Bounedjah et Ghezzal, demain
lors de la deuxième joute amicale qui aura lieu à huis clos au
Centre technique de Sidi
Moussa, le coach compte cette
fois-ci aligner l'équipe qui
devra débuter la rencontre face
au Zimbabwe dimanche prochain à Franceville. Ainsi, Raïs
Mbolhi devrait retrouver sa
cage et être titulaire pour ce
match d'application. Dans l'axe,
on s'attend à un petit remaniement suite à la piètre prestation
de Hichem Belkaroui, puisque

Ramy Bensebaïni devrait être
reconduit aux côtés de Aïssa
Mandi. Sur le côté droit,
Belkhiter devrait lui aussi
conserver sa place, même s'il
n'est pas exclu que le coach
national fasse jouer Rabie
Meftah une mi-temps lors de
cette confrontation. Faouzi
Ghoulam, et comme de coutume, jouera sur le flanc gauche.

La grosse
interrogation : une sentinelle ou trois axiaux ?
Mais la grosse interrogation
que se pose toujours l'ancien
sélectionneur des Aigles de
Carthage concerne la sentinelle.
Est-ce que Mehdi Abeid occupera encore une fois ce poste,
ou est-ce que Leekens choisira
de revenir à un 3-5-2 classique

en alignant un troisième axial.
A ce moment-là, il n'est pas
écarté de voir Aïssa Mandi
revenir au milieu de la défense,
Bensebaïni à gauche, et Meftah
comme axial sur le côté droit.
Une alternative plausible mais
toujours à l'étude à un peu plus
de 24 heures du match. Pour
ce qui est du milieu de terrain
défensif, pas de changements à
ce niveau, puisque Saphir
Taïder et Nabil Bentaleb se
chargeront de la récupération.
Par contre, offensivement, est
prévu le retour de Yacine
Brahimi en grande forme en ce
moment avec son club du FC
Porto. Larbi Hilal Soudani, lui
aussi sera titulaire comme
d'ailleurs le buteur des Verts,
Islam Slimani. Le meilleur
joueur africain, Ryad Mahrez

en l'occurrence, devrait, lui,
être incorporé en seconde
période à la place de Soudani.
Bien évidemment, il n'est pas
exclu que le sélectionneur des
Verts fasse des changements au
cours du match, selon l'évolution de la rencontre et le score,
bien sûr. Mais le grand objectif
de cette ultime rencontre sera
bien évidemment de tenter de
corriger les lacunes et peaufiner la cohésion deux jours
avant le départ pour le Gabon
et cinq jours seulement avant le
premier rendez-vous face au
Zimbabwe. Georges Leekens
pourra-t-il réaliser cet exploit
de tout remettre en ordre lors
de cette ultime joute ? Réponse
dimanche prochain.
A. H. A.

LE PRÉSIDENT ABDELAZIZ BOUTEFLIKA
FÉLICITE RIYAD MAHREZ
«Votre sacre est un honneur pour la patrie»
Le président de la
République, Abdelaziz
Bouteflika, a félicité hier l'international algérien, Riyad
Mahrez, après son sacre
comme meilleur joueur africain
2016 lors de la cérémonie de
remise des trophées des GloCAF Awards, organisée jeudi
soir dans la capitale nigériane
Abuja. "C'est avec intérêt et
fierté que j'ai suivi ainsi que
tous les Algériens, férus de
football, votre victoire méritée
et votre couronnement attendu
en tant que meilleur joueur
africain 2016, sacre dont les
Algériens s'enorgueilliront
longtemps", a écrit le président
de la République dans son
message à Mahrez. "Votre
sacre, qui est un honneur pour
votre patrie, est une reconnaissance de la distinction de nos
jeunes dans divers domaines et
une récompense pour votre art

Lundi 9 janvier 2017

de jeu, votre discipline et votre
assiduité", a indiqué le chef de
l'Etat, ajoutant à l'adresse du
joueur "ce sacre sera incontestablementune motivation pour
persévérer dans vos efforts et
briller davantage". "En mon
nom personnel et au nom des
de tous les Algériens, que vous
avez rendus heureux, je vous
remercie et vous félicite et à
travers vous, tous les sportifs
algériens en vous assurant tous
de mon soutien et de mes
encouragements continus pour
vos efforts et pour les exploits
que vous offrez, à chaque occasion sportive, à votre pays",
poursuit le président de la
République.
«Persévérez et tâchez
de donner le meilleur
de vous-même»
Le président Bouteflika n'oublie pas de passer un message

qui concerne la CAN, en évoquant la persévérance, et rappelant à Riyad et ses équipiers
que les espoirs du peuple sont
fondés sur eux, et que les
regards sont rivés sur eux : "A
chaque compétition nationale,
régionale ou internationale, les
regards de votre peuple sont
rivés sur vous et ses espoirs
fondés sur vous car chaque
succès que vous remportez est
un succès pour lui et chaque
victoire que vous obtenez est
une source de fierté pour lui.
Persévérez et tâchez de donner
le meilleur de vous-même", a
conclu le Président
Bouteflika.Rappelons que
Mahrez a été ménagé avanthier contre la Mauritanie, il
devrait réapparaître dans le
onze demain lors du 2e et dernier match de préparation
avant la CAN.
S. M. A.

COMMUNIQUÉ

 Séance légère

ILS ONT
BÉNÉFICIÉ
D'UNE SORTIE
HIER SOIR

Les
joueurs
ont dîné
au Tantra

En stage
depuis le 2 janvier dernier, les
Verts ont bénéficié de leur
première et
dernière sortie
lors de ce
stage de préparation à Sidi
Moussa hier en
début de soirée. Ainsi, le
lendemain du
premier match
amical face à
la Mauritanie,
Mahrez et ses
coéquipiers ont
eu donc droit à
un dîner au
restaurant
Tantra à Riadh
El-Feth. Une
sortie qui avait
pour but de
permettre aux
joueurs de
décompresser
un peu avant
de rentrer dans
le vif du sujet,
à savoir la dernière ligne
droite avant
l'entame de la
compétition et
le voyage pour
le Gabon,
ce jeudi.

L'Amicale des anciens internationaux de football
(AAIF) félicite Riyad Mahrez, suite à sa nomination
méritée de "meilleur joueur Africain de l'année", et
lui souhaite d'autres succès, avec son club et notre
Pour l'amicale
chère équipe nationale.
Le Président
Ali Fergani

hier après-midi

MAHREZ
ET SLIMANI
ENFIN DANS
LE GROUPE
Les joueurs de l'EN se sont entraînés hier après-midi au CTN. En
attendant que Brahimi et Soudani
intègrent le groupe, 21 joueurs se
sont exercés, y compris Mahrez et
Slimani. La séance a débuté vers
16h, et était assez légère.

Finale tournoi Radieuse «Hiver Foot»

Ould Ali et les stars
du foot honorent les
champions de la Radieuse
C’est dans une grande
ambiance et en présence
d’une foule record, au stade
Abdelkader Reguig de
Maraval, que s’est terminée,
en apothéose, la finale du
grand tournoi national de
proximité, «Hiver Foot». Les
équipes qui ont animé les
différentes finales ont eu
l’honneur de voir le ministre
Hadi Ould Ali, le wali Zaâlane
Abdelghani, le contrôleur
Salah Nouasri et le représentant du président-directeur
général de Mobilis, Chouder
Ahmed, leur remettre les
médailles, les trophées et
différents cadeaux. Ce qui a
créé une grande joie auprès
des finalistes, Touggourt,
Béjaïa, Ouargla, Tiaret, BelAbbès, Tindouf, Oran, Kouba,

Gourcuff : «J’ai
pris beaucoup
de plaisir
à travailler
avec Mahrez»

BELKHITER
:
«Les gens doivent
savoir que c'était
une équipe inédite»

Le défenseur latéral droit Belkhiter
s'est confié au micro de l'ENTV après
la fin du match de samedi passé, le
joueur du Club Africain a tenu à rappeler aux supporters que le rendement qui n'était pas au top était
essentiellement dû aux nouveaux
joueurs qui ont été alignés rendant
l'équipe inédite : "Les gens doivent
savoir que c'était une équipe inédite,
on n'a pas l'habitude de jouer
ensemble, et malgré ça hamdoullah
on a gagné, c'est vrai qu'on a peiné
en 1re mi-temps mais on s'est ressaisis au bon moment, on va encore
travailler pour être prêt."

QUARTIER LIBRE
LE 11 JANVIER

Les joueurs des Verts devraient
bénéficier d'un quartier libre mercredi prochain, soit au lendemain
du 2e et dernier match contre la
Mauritanie. Rappelons que l'EN
s'envolera le lendemain vers
Franceville après un ultime entraînement matinal au CTN.

«

AÏT DJOUDI

Christian Gourcuff, l’ancien sélectionneur national, est content du sacre
africain de Riyad Mahrez.
L’actuel coach de Rennes
n’a pas manqué d’encenser le pensionnaire de
Leicester, en conférence
de presse. «Je suis très
content pour lui, c’est un
super joueur et un super
mec. J’ai pris beaucoup de
plaisir à travailler avec
lui», a déclaré Christian
Gourcuff qui a contribué à
l’éclosion du joueur devenu le joueur numéro en
Afrique.

Ben Aknoun et l’académie de
l’Espagnol de Barcelone. Le
président de la Radieuse, M.
Chafi Kada, avait pris l’initiative d’honorer, avec un match
de gala auquel a participé le
ministre de la Jeunesse et
des Sports, M. Hadi Ould Ali,
en tant que joueur aux côtés
des Belloumi, Kouici,
Bencheikh, Megharia,
Betrouni, Cherif El Ouazzani,
Haddou Moulay, Hansal et
l’ancien entraîneur de l’équipe nationale, Khalef
Mahieddine, les ex-dirigeants et entraîneur du football national, les regrettés
Kacem Elimam (MCO),
Mohamed Djouad (MCA),
Lefkir Mohamed (CRB) et
Smaîl Khabatou (équipe
nationale).

Draxler chante
«Aïcha»

Deuxième recrue de l’hiver du
PSG, Julian Draxler a subi la
fameuse épreuve du bizutage,
juste avant le match entre le
PSG et Bastia, ce samedi au
Parc des Princes pour les 32es
de finale de la Coupe de
France. L’international allemand a dû, comme toute nouvelle recrue, pousser la chansonnette pour son bizutage ce
samedi, lors de la collation
d’avant-match. L’ailier de 23
ans, écouteurs aux oreilles,
ne s’est pas caché et a choisi
d’entonner une version
anglaise de « Aïcha », le
tube de Cheb Khaled sorti en
1996, sous les applaudissements et les rires de l’effectif
parisien.

J'aurai
6 ambassadeurs
au Gabon»

La CAN 2017 frappe à nos portes. Azzedine Aït Djoudi, l’entraîneur de l’Olympique
Khouribga, au Maroc, se penche sur les chances des Verts au Gabon.

Est-ce que la prestation de
l’Algérie face à la Mauritanie
vous a rassuré à moins
d’une semaine du début de
la CAN 2017 ?

Ce n’était pas un match-test,
juste une rencontre
d’introduction au tournoi
africain. Cela aurait été autre si
le match s’était tenu hors
d’Algérie, face à une équipe de
standing international. De plus,
il y a eu toute une campagne
pour minimiser ce match contre
la Mauritanie. La preuve, le
public n’est pas venu en masse.
Je ne suis pas inquiet pour
autant. Le sélectionneur
national a laissé beaucoup de
titulaires habituels sur le banc,
peut-être a-t-il voulu délivrer
un faux message.

C’est-à-dire ?

Il a sans doute voulu tromper
l’ennemi, comme on dit.

L’éviction de Feghouli et
Medjani ne va-t-elle pas
affecter le mental du
groupe ?

Si vous m’aviez posé la
question juste après que la liste
des 23 a été rendue publique,
j’aurais répondu : oui, et je me
serais étalé sur le sujet. Je suis

contre l’élimination de ces deux
joueurs qui ont un grand vécu
au sein des Verts. Moi, je les
aurais pris. Aujourd’hui, la
question me semble dépassée, il
s’agit de respecter les choix du
coach, mais il doit les assumer.
Je ne veux pas paraître comme
quelqu’un qui songerait à
déstabiliser l’EN peu avant
l’entame de la CAN.

L’Algérie peut-elle aller
chercher le trophée africain
ou y a-t-il plus fort qu’elle ?

Ce sera une CAN
imprévisible, il y aura
beaucoup de concurrences et
pas mal de surprises. La chance
aura une part prépondérante
pour désigner le vainqueur du
tournoi.

Dans la liste des 23, on
retrouve quelques joueurs
qui étaient sous votre
coupe…

Oui, il y a effectivement 4
éléments qui étaient sous mes
commandes en sélection
olympique, à savoir Belkhiter,
Belkaroui, Abeid et Bounedjah.
Il y a aussi Asselah et Meftah
que j’avais entraînés quand
j’avais en charge l’équipe de la
JS Kabylie. Au total, ce sont 6

joueurs que j’avais sous la main
qui figurent dans la liste des 23
Algériens pour le Gabon.
J’aurais donc 6 ambassadeurs à
la CAN 2017. C’est une fierté
personnelle, je ne le cache
pas. Quelque part, cela
valorise le technicien
algérien.

Quelles sont vos nouvelles
avec votre club au Maroc,
l’Olympique Khouribga ?

J’ai repris l’équipe à partir
de la 8e journée. On était
dernier, j’ai livré 7 matches,
on a récolté 11 points sur 21
possibles. Aujourd’hui, on
est à la 10e place, on
ambitionne toujours de jouer
les premiers rôles cette saison.
Je ne suis pas le seul Algérien
à Khouribga.

Qui est à vos côtés ?

J’ai Ahmed Karamani comme
préparateur physique, il était
déjà avec moi en sélection
olympique. C’est le fils de
Smaïl Karamani, l’ancien libéro
de la JS Kabylie d’antan. Il a fait
son chemin avec les jeunes de
la JSK, club à qui je souhaite un
réveil rapide.
H. D.

Taoufik Makhloufi, nouvel ambassadeur d'IRIS
La marque algérienne de produits électroniques, électroménagers et
IT&Mobile, IRIS, a entamé l'année 2017
en trombe et cela en liant son image à
celle d'un nouvel ambassadeur et pas
des moindres, puisqu'il s'agit du double
médaillé aux JO 2016 de Rio au Brésil,
Taoufik Makhloufi. Ce dernier véhiculera
l'image d'IRIS pendant les deux prochaines années comme le stipule le
contrat ratifié, hier, lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel El-Djazaïr (exSaint-Georges) d'Alger. "C'est vraiment
une fierté d'avoir comme ambassadeur
un athlète de la trempe de Makhloufi

ayant hissé haut l'emblème national
dans la plus prestigieuse des compétitions de sa discipline. C'est tout simplement l'athlète algérien le plus titré. IRIS
a choisi Makhloufi pour les nombreux
points en commun qu'ils partagent. Ce
pur produit algérien est un exemple de
volonté, de nationalisme et de performance à l'instar d'IRIS qui collectionne
les prouesses dans le domaine de l'innovation technologique. Ainsi, IRIS tâchera
d'accompagner Makhloufi dans son parcours sportif afin de le soutenir et de
contribuer à ses succès qui feront la
fierté des Algériens", a déclaré Djamel

Guidoum, directeur général adjoint
d'IRIS. Pour sa part, le coureur de demifond algérien n'a pas caché sa joie de
rejoindre les rangs des ambassadeurs
du label local en estimant que cela "correspond parfaitement à ses principes et
à ses convictions". Ensemble les deux
parties parlent d'un même objectif, à
savoir aller de l'avant et représenter
dignement les couleurs du drapeau
algérien au-delà de nos frontières. Pour
rappel, IRIS avait, il y de cela quelques
mois, réussi à convaincre l'autre athlète
d'élite algérien, Larbi Bourada, de devenir l'ambassadeur de la marque.

www.competition.dz

24

Tirage au sort ¼ et ½ finales coupe d'Algérie

Lundi 9 janvier 2017

BENAWSAR
(représentant du CRB) :
«Ce sera du 50/50»

BOULAOUINA
(représentant du CABBA) :
«On aurait aimé jouer
à domicile»

"On aurait souhaité jouer à domicile, mais
le tirage au sort en a décidé autrement. Ce
qui est sûr, c'est qu'on jouera au stade du
20-Août-1955. On va se préparer en conséquence pour cette rencontre qui promet
beaucoup."

LAHLOU (président du
CSA-NAHD) : «On fera
le maximum»

"On est contents d'affronter l'USMBA, un
adversaire qu'on respecte beaucoup. On
entretient d'excellents rapports avec
l'USMBA et je pense que le match tiendra
toutes ses promesses. On fera le maximum
pour se qualifier."

Mansouri (représentant de
l'USMBA) : «Que le fair-play
sorte vainqueur»

"Les deux équipes se connaissent bien, elles
se sont déjà affrontées la saison écoulée en
demi-finales. Notre équipe est en progression et on espère se qualifier, mais le plus
important à mes yeux, c'est le fair-play et la
fraternité."

HAMAR (président ESS) :
«On se méfie de Tébessa»

Tirage au sort des 1/4 et des 1/2 finales

MCA
JSK,
le
choc
Favorable pour le CRB et l'ESS, le NAHD en danger

"Je pense que le tirage au sort nous a
été favorable en jouant à domicile et
devant notre public. On respecte le
CABBA qui joue la montée en Ligue 1
Mobilis. A mon avis, ce sera du 50/50."

"Le football n'est pas une science exacte, on
doit se méfier de l'UST, une équipe que nous
avons battue en 2012. On va tout faire pour
se qualifier, car Sétif aime beaucoup la
coupe d'Algérie. Je dirais aux supporters de
Tebessa qu'ils seront les bienvenus à Sétif."

KHELIF (président UST) :
«On n'a rien à perdre»

"On connaît bien l'ESS qui n'est plus à
présenter. On va jouer à fond nos chances,
car on n'a rien à perdre. La saison passée, on
a joué 4 matches à domicile en Coupe
d'Algérie. Cette année, on a joué deux
matches à l'extérieur que nous avons bien
négociés. J'espère qu'on sera encore au
rendez-vous."

Le tirage au sort des quarts de finale et
demi-finales de la coupe d'Algérie tenu hier au
siège de l'EPTV a donné lieu à des empoignades intéressantes, mais le clasico MCA-JSK
sort du lot compte tenu de l'historique des
deux équipes et la ferveur qui se dégage de
cette confrontation pas comme les autres.
L'autre affiche qui paraît équilibrée et qui va
certainement être disputée sera celle qui opposera l'USMBA au NAHD dans un remake de la
saison écoulée où les deux équipes se sont
affrontées dans le dernier carré au stade du 5Juillet, une rencontre qui a souri aux Sang et
Or qui ont gagné 1 à 0. L'ESS, qui a une longue
histoire avec Dame coupe, accueillera sur son
terrain l'US Tébessa qui avait réussi l'exploit la
saison dernière de disputer les demi-finales.
Enfin, le CRB qui s'est bien repris depuis la
venue de l'entraîneur marocain Badou Zaki
part avec les faveurs des pronostics face au
CABBA au stade du 20-Août-1955 des
Anassers.
cato hivernal. Les supporters de la Mekerra
espèrent que leur team prendra sa revanche
sur un adversaire qui les a battus la saison passée en demi-finales sur un but litigieux.
CRB-CABBA Le CRB, qui a retrouvé une
certaine stabilité depuis l'arrivée de Badou
Zaki à la tête du staff technique, mise beaucoup sur la coupe d'Algérie pour décrocher un
titre. La venue du nouveau président Hadj
Mohamed a donné beaucoup d'espoirs aux
supporters belouizdadis qui commencent à
rêver de la coupe d'Algérie. Les gars de
Laâqiba devront tout de même faire attention
au CABBA, un adversaire solide qui avait éliminé au tour précédent l'USMH.
ESS-UST Les Sétifiens, qui ont une longue
histoire avec la coupe d'Algérie, ont été épargnés par le tirage au sort des quarts de finale
puisque les coéquipiers de Djabou seront
opposés à une formation de DNA, l'US
Tébessa, au stade du 8-Mai-1945. Les hommes
du revenant Madoui partent largement favoris
même si les Canaris ont montré qu'ils savent
voyager.
K. H.

Demi-finales attrayantes

Le tirage au sort du dernier carré a donné lieu à
des affiches qui seront sans aucun doute très
disputées et ouvertes. En effet, le vainqueur du
clasico entre le MCA et la JSK sera opposé au
vainqueur du match ESS- UST, alors que l'autre
demi-finale mettra aux prises le vainqueur de
CRB-CABBA face au vainqueur de USMBA-NAHD. Du
côté des supporters du Mouloudia et du CRB, on
rêve d'un MCA-CRB en finale de l'édition 2017,
alors que les supporters Kabyles pensent que si
leur équipe passera face au MCA, le rêve est
permis. En tout cas, ce ne sont que des
supputations, car toutes les équipes encore en
lice gardent leurs chances intactes d'aller
jusqu'au bout de l'aventure.
K. H.

PROGRAMME 1/4 DE FINALE

31 mars et 1er avril 2017
1. ESS-UST
2. USMBA-NAHD
3. MCA-JSK
4. CRB-CABBA

PROGRAMME DES DEMI-FINALES
14 et 15 avril 2017
Vainqueur 4 contre vainqueur 2
Vainqueur 3 contre vainqueur 1

ILS SE SONT RENCONTRÉS DÉJÀ EN FINALE
MCA-JSK en 2014
CRB-CABBA en 2009.

la bienvenue au 5-Juillet»
Omar Ghrib comme
tous les Mouloudéens est
ravi par le tirage au sort
qui permet au Doyen de
recevoir à deux reprises.
Il affronte la JSK et s'il
passe en demi, il reçoit le
vainqueur du match ESSEST. Ce qui fait qu'il peut
y avoir un MCA-ESS en
demi-finales et dans ce
sens, Omar Ghrib dira :
"On est contents du tirage
au sort. On reçoit à deux
reprises, c'est bien. Ceci

dit, on va se concentrer
sur le premier match qui
est programmé soit le 31
mars ou le 1er avril.
Après, et si on passe au
carré d'as, à ce momentlà on pensera au fameux
match des demi-finales.
Ce qui est sûr, c'est qu'on
reçoit des amis chez
nous. Je dis une chose : la
JSK est la bienvenue au 5Juillet. Ce sera le grand
show entre deux grands
clubs amis. Les fans de la

AÏZEL (représentant du MCA) :

JSK sont les bienvenus
eux aussi au 5-Juillet. "

«Le mieux préparé psychologiquement l'emportera»

"C'est un grand classique entre deux grades équipes d'Algérie. Je pense que l'équipe la mieux
préparée psychologiquement passera. On demande à ce que cette confrontation ait lieu au stade
du 5-Juillet pour permettre aux supporters des deux équipes d'assister à un grand spectacle."

BENABDERRAHMANE (représentant de la JSK) :
«Que le meilleur gagne !»

AU 5-JUILLET»

Benaldjia : «La
JSK n'aura jamais
peur du MCA»

ARIBI, NEZAR
DONNE SA VERSION

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

GHRIB : «La JSK est

jamais peur du MCA»

«On veut affronter la
JSK dans le temple»

Il s'illustre déjà

www.competition.dz LUNDI 9 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4873 ISSN 1111

USMBA-NAHD Ce choc entre deux
équipes de la Ligue 1 Mobilis s'annonce passionnant et ouvert, même si l'USMBA jouera
sur son terrain fétiche du stade du 24-Février1956. Les hommes de CEO, qui avaient réussi
à éliminer le RCR et l'USMA, vont tout faire
pour continuer l'aventure, mais leur mission
ne sera pas facile contre une formation du
Nasria coriace qui s'est bien renforcée au mer-

«La JSK n'aura

Mouassa :

Ghrib : «La JSK est
la bienvenue…

CRB-CABBA ESS-UST USMBA-NAHD

MCA-JSK Ce clasico va certainement drainer la grande foule au stade du 5-Juillet compte tenu de son enjeu et l'engouement des supporters des deux équipes qui se sont se rencontrées lors de la finale de la coupe de 2014 au
stade Tchaker de Blida et c'est le Doyen qui
l'avait remporté aux TAB. Le Mouloudia
d'Alger, qui avait décroché sa 8e couronne en
2016, compte aller jusqu'au bout cette année,
mais pour cela, il doit passer l'écueil des
Canaris du Djurdjura. De leur côté, les jaune et
Vert, qui ont loupé leur première partie de la
saison, misent beaucoup sur la coupe
d'Algérie pour sauver leur saison. Mais avant
ce rendez-vous des quarts de finale, les deux
équipes vont croiser le fer pour la première
journée de la phase retour.

BENALDJIA :
"Le MCA ou une autre équipe,
on jouera pour la qualification.
Que le match se joue à
Bologhine ou au 5-Juillet, on
donnera le meilleur de nousmêmes pour passer l'écueil du
MCA. Incha Allah, on
décrochera le billet qualificatif
pour les 1/2 finales. Certes, on
aura affaire à un adversaire
coriace, mais le MCA ne fera
jamais peur à la JSK qui est un
grand club aussi. Nos chances
d'aller en 1/2 finales sont
intactes et on les défendra
crânement pour faire plaisir à
nos fans."

MCA-JSK : LE CHOC

"Ce sera une grande bataille entre deux équipes qui se connaissent bien. Les deux équipes
ambitionnent de gagner. Ce sera une fête du football et que le meilleur gagne."

«On signera tous
les papiers pour
assurer que
Mansouri retourne
au PAC après
18 mois»
Par ailleurs, au sujet des
recrues, Omar Ghrib après
sa rencontre hier avec
Zetchi, il nous dira : "J'ai
proposé une formule à
Zetchi. Ça ne concerne
pas l'argent. Zetchi veut
des garanties pour que
son joueur revienne au
PAC après 18 mois, et
pour cela, on signera tous
les papiers pour assurer
que Mansouri retourne au
PAC après 18 mois. On
comprend ce que veut
Zetchi et pour nous, il est
clair que Mansouri restera

avec nous pendant 18
mois et pas plus. On est
en train de tout faire pour
assurer les services de ce
joueur. Pour ce qui est de
Gourmi, on l'attend dans
l'après-midi de lundi pour
signer." Omar Ghrib veut
s'offrir les services de
Mansouri ainsi que de
Gourmi pour renforcer les
rangs mouloudéens afin
que le Doyen se présente
sur tous les fronts avec
l'artillerie lourde pour
réussir ses objectifs. Car,
avec ce tirage, le Doyen a
toutes les chances de se
retrouver en finale et les
Mouloudéens rêvent déjà
de la 9e. Mais pour cela, il
faut passer le test contre la
JSK et celui des demifinales pour voir qui animera la finale cette saison.
A. Z.

Il a lessivé ses camarades à la mi-temps

CAN MBOLHI SONNE

2017
Algérie-Zimbabwe

LA
RÉVOLTE
CELUI QUI NE VEUT PAS SE

J-6

“ BATTRE N'A QU'À PARTIR”
«Vous n'êtes ni sérieux ni appliqués, une attitude vraiment indigne»
«On n'a pas besoin de joueurs qui jouent à l'économie»

KACEM :

«On fera tout
pour aller
en finale»

Le milieu de terrain du
Mouloudia d'Alger, Mehdi
Kacem, estime que le tirage de
la coupe d'Algérie était clément
pour son équipe. Le FrancoAlgérien croit dur comme fer
que le Mouloudia a des fortes
chances pour atteindre encore
une fois la finale du 1er mai
prochain : "Avant le tirage, on a
souhaité de jouer le quart de
finale à domicile, notre vœu a
été exaucé et incha Allah on
fera tout pour passer le cap de
la JSK. J'avoue que ça ne sera
pas une partie de plaisir car
les Kabyles feront tout pour se
qualifier mais le fait qu'on
jouera dans notre jardin
préféré, la JSK n'aura aucune
chance d'autant plus qu'on sera
soutenus par nos chers
supporters qui vont nous
pousser vers la victoire. Pour
ce qui est des demi-finales je
ne peux rien avancer car il faut
d'abord battre la JSK ensuite
penser à cette demi-finale, et
ce, peu importe l'adversaire."

RETROUVEZ LA RUBRIQUE NESS M’LAH NESS Q’BAH EN PAGE 23

Algérie-Mauritanie ACTE 2

SLIMANI-BRAHIMI-SOUDANI

TITULAIRES

MAHRe EZ JOUEPRSA
LA 2 MI-TEM

A J-6 du Zimbabwe : 3-5-2 ou 4-1-4-1 ?

Leekens, faut bien que tu tranches !

BENKABLIA AFFICHE
SES AMBITIONS

BOUGUEROUA PLUTÔT
QUE BOULEMDAÏS ?
Hamzaoui se rapproche

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful