Vous êtes sur la page 1sur 14

VŒUX 2017

Monsieur le sous-préfet, Monsieur le député, Mesdames et Messieurs les conseillers Territoriaux et régionaux, Mesdames et messieurs les représentants des services de l’Etat et du Département, de la sécurité, de la police Nationale, des Services de Défense et incendies, de la santé … Mesdames et Messieurs les représentants de l’Education Nationale. Monsieur les présidents, vices présidents, conseillers communautaires de plaines et monts de France et de l’agglomération de Roissy Pays de France. Messieurs les présidents et représentants des différents syndicats intercommunaux. Mesdames et Messieurs les maires, adjoints et conseillers municipaux. Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprises, exploitants agricoles, artisans et commerçants. Mesdames et Messieurs, chers amis, chers companais, Nous vous remercions d’être à nouveau venus nous rendre visite en répondant à notre invitation. Certains se sont fait excuser pour diverses raisons souvent liées à des problèmes de santé ou des contraintes liées à leur participation à d’autres festivités qui se déroulent en même temps, comme à Juilly en ce moment , Permettez-moi, au nom du conseil municipal, réuni autour de moi, accompagné par le conseil des enfants de notre école de vous adresser à tous les présents mais aussi aux absents, nos meilleurs vœux 2017. Que ceux-ci vous accompagnent dans la réussite de tous vos projets et que la santé surtout soit toujours au rendez-vous.

1
1

Je voudrais adresser une pensée particulière à tous nos amis qui nous ont quittés trop rapidement en 2016. Nous aurons perdu près de 1 % de notre population cette année, ce qui vous l’admettrez est considérable ! Je cite :

Mesdames Meloccaro Florence, Regnier Viviane et Messieurs Maçon Claude, Bersani Alain, Ratel Dominique, Muin Jean- Jacques et Proffit Claude.

Ils nous manquent tous ! Vous me permettrez de dire deux mots plus particulièrement pour nos deux doyens partis pratiquement cette année ensemble, Messieurs Masson et Proffit Claude, du même prénom, déjà, un signe. Comment ne pas se souvenir, ici, dans cette salle, de ces hommes qui ont marqué notre histoire commune. Monsieur Proffit, qui a été de longues années, maire de notre commune (de 1959 à 1977) et responsable agricole reconnu par ses pairs. Un homme d’une grande piétée qui s’engageait pour la défense de ses idées et pour sa foi. Nous n’avons pas toujours été d’accord politiquement, bien sûr, … Pour autant, nous avions un grand respect, l’un pour l’autre. Nous garderons tous, le souvenir d’un homme digne, courageux, intelligent, qui vivait son village, notre village. Avec Gustave Malingre, s’en va, aujourd’hui, la dernière grande figure de notre passé collectif. Le conseil municipal tient à s’associer aux familles qui ont été frappées par la douleur de la perte d’un être cher. Pour Claude Proffit, pour toutes ses femmes et ses hommes, je vous demande de bien vouloir observer une minute de silence.

2
2

L’année 2016, aura aussi été des moments heureux. Ainsi trois enfants sont venus rejoindre la famille companaise, Sayah Nousseyba, Saint Léon Elena et Pringuet Misty, ils nous apportent leur fraicheur et le sang neuf, dont nous avons tous tant besoin.

Si l’année 2016, s’est plutôt bien terminée, n’oublions pas non plus, toutes celles et tous ceux qui ont eu à souffrir des attentats effroyables qui se sont produits à Nice le 14 juillet, et comme si cela ne suffisait pas : le 26 juillet un prêtre octogénaire en Seine maritime a été sauvagement assassiné en plein office.

Cette guerre internationale touche toutes les Nations au-delà des frontières. En Turquie, en Allemagne, en Belgique ou en France des femmes et des hommes tombent sans trop savoir pourquoi ? D’autres fuient leurs pays, pour tenter de vivre tout simplement !

Malgré tout, faisons attention à ne pas nous installer dans une certaine routine devant cette situation et qu’une mesure de sécurité nationale d’exception ne devienne pérenne !

Les Français savent se lever et se rassembler. Ils savent parfaitement exprimer leur solidarité et leur colère, dans leur diversité naturelle, au-delà de la couleur de la peau, de leurs croyances religieuses ou pas. Mais ce qu’ils attendent ce sont des actes concrets de leurs responsables pour qu’un commencement de solutions, permette d’envisager une paix durable et profitable pour tous les peuples. Dès que les conditions le permettront, Il faudra bien alors soutenir et

3
3

encourager le retour au pays des réfugiés humanitaires qui ont tout perdu. L’extrémisme de la pensée terroriste ne peut pas gagner ! Il en va de même pour celle qui tente d’exploiter cette situation afin d’opposer les peuples entres eux, de rejeter les responsabilités sur les plus fragiles.

La paix et la démocratie sont essentielles, elles sont les piliers de nos vieilles sociétés qui se sont construites souvent pourtant, après bien des conflits meurtriers. La vieille Europe en est profondément marquée. Ces valeurs, nous tentons de les communiquer à d’autres ! Mais en 2017, je peux vous dire qu’il reste beaucoup à faire. Il y a quelques semaines, j’étais en Palestine à l’invitation de l’APJF, l’association pour les jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Française. Ce conflit vit à l’ombre, un peu oublié de celui engagé contre l’Etat Islamique. Pourtant et peut être encore plus que jamais, Il n’est plus possible de ne pas prendre en compte, cette situation qui réduit à néant le peuple Palestinien. J’ai pu voir combien les murs fièrement dressés entre les territoires occupés par Israël et les Palestiniens sont une menace constante pour la paix et la sécurité même des deux peuples. Tant qu’existeront des murs, construits pour séparer les peuples, les guerres seront sous-jacentes. Sortir de cette longue impasse et ouvrir un autre chemin vers une paix juste et durable ne sera pas chose aisée. J’ai vu des israéliens et des palestiniens qui se battent chaque jour pour cet idéal, sans jamais renoncer. Le 23 décembre 2016, peu avant Noël, l’ONU a adopté une résolution contre la colonisation des territoires occupés. Les Etats-Unis ayant

4
4

choisi pour une fois de ne pas y opposer leur véto ! Est-ce un signe, une colombe qui passe dans un ciel pourtant si encombré ! Cette leçon de vie, est pour moi essentielle, c’est aussi pourquoi, je rendrai compte de mon voyage et de ce combat, le mercredi 18 janvier, salle Dard à 19h en compagnie de Charlotte Blandot-Farid, maire de Mitry-Mory qui a participé avec moi à ce séjour et à cette délégation.

Cette année sera aussi celle des élections majeures pour notre pays. Petit rappel pour chacun, l’élection présidentielle aura lieu le 23 avril et le 7 mai. Les élections législatives les 11 juin et 18 juin. Enfin, pour les grands électeurs, rassurez-vous, vous n’êtes pas pour moi de petits électeurs, mais c’est le terme employé, les élections sénatoriales auront lieu le 24 septembre et concerneront une grande partie de l’hémicycle. Alors, selon la formule consacrée, quelle que soit votre intention de vote, allez voter, c’est un droit et même un devoir démocratique. Bien sûr réfléchissez bien, mesurez, soupesez, la vie est tellement dure pour beaucoup d’entre nous et notamment notre jeunesse. L’emploi et le logement sont toujours au cœur des inquiétudes de vie. Le chômage est bien présent et n’a pas reculé parmi les personnes les plus fragilisées. Nombre d’entreprises ont déposé leur bilan notamment les plus petites, les collectivités publiques souffrent. Les communes trinquent et sont clairement invitées à se serrer la ceinture ou à se fondre et disparaitre. Plus d’un millier cette année ont fusionné entres elles !

Les baisses de dotation de l’Etat diminuent pour tous et certaines communes dites riches, tout est relatif, sont en plus

5
5

maintenant, prélevées directement à la source, au portemonnaie, en cours d’année ! Ce qui ne va pas faciliter la réalisation du budget par anticipation ! Où va-t-on ? Pour quel but ? Et avec qui ? Autant de questions que vous êtes en droit de vous poser !

En tant que maire, j’attends des réponses claires à ces questions des candidats à la présidence suprême. A défaut d’être traité d’archaïste, je suis résolument pour la sauvegarde de notre exceptionnalité ! Les communes, les départements sont un atout majeur pour les citoyens, une garantie de proximité auxquels ils ont droit, un équilibre fondamental entre l’Etat et les régions.

Notre nouvelle communauté d’agglomération « Roissy Pays de France » dans laquelle on nous a fondu, je le rappelle, entrera en 2017 dans une période de véritable construction communautaire. Les statuts ont été adoptés. Les mesures transitoires réglées par conventionnement avec la communauté de communes Plaines et Monts de France se terminent. Nous aurons à définir les compétences exercées par la nouvelle communauté d’ici juin prochain. Mais déjà la taxe d’enlèvement des ordures ménagères s’exercera de nouveau en 2017 sur notre territoire. Le conseil municipal réfléchit comment amoindrir, ce nouvel effort financier demandé qui serait entièrement supporté par les entreprises et les citoyens. L’élaboration du budget 2017 sera encore cette année un exercice bien difficile à remplir. Pour autant nous mettrons tout en œuvre pour que les Companais ne soient pas lourdement frappés par ces nouvelles dispositions.

6
6

Dans ce contexte plutôt compliqué, vous l’aurez compris vos élus travaillent et assureront les services et les investissements nécessaires comme nous l’avons fait l’année dernière. Un exercice d’autant plus compliqué que nous nous engageons chaque année dans la réduction de la fiscalité locale. Cette année 2016 est la première année ou les résidents companais ne paient plus de taxe d’habitation pour la commune. Cet effort important de suppression de ressources s’est accompagné en interne de réductions de frais de fonctionnements. Nous poursuivrons donc cet effort en 2017 afin d’accompagner nos choix budgétaires.

Pour autant en 2016, nous aurons achevé la 3 ème tranche du Contrat Rural. Le jardin du souvenir du nouveau cimetière a été arboré, une nouvelle porte d’accès de l’église aux personnes à mobilité réduite a été réalisée depuis l’espace Claude Proffit.

La cloison entre le terrain de tennis et la salle de tennis de table a été réalisée aux normes en vigueur permettant durablement de maintenir la chaleur dans cet espace.

J’en profite pour indiquer que nous sommes désolés des désagréments que rencontres les utilisateurs des installations sportives du gymnase, du tennis notamment pour l’absence de chauffage et du foot pour l’éclairage, ainsi que certains résidents de la mairie pour l’absence de réception d’images répétées de la TV. Notre disjoncteur central montre de sérieux signes de faiblesse et n’est plus suffisant, de plus, un rat y est venu finir ses jours bien calé au chaud et a endommagé l’espace. Après un état des lieux effectué par un consultant

7
7

spécialisé et la visite de plusieurs entreprises, nous sommes dans l’attente des devis pour caler l’intervention avec EDF. Celle-ci durera au moins deux jours nous espérons que dans la quinzaine tout sera réglé. Ne nous engueulez donc pas la semaine prochaine, cela ne servirait à rien, merci par avance.

Différents travaux de voirie ont été menés en 2016 avec succès. La rénovation des voiries de notre zone industrielle est indispensable. La rue Seguin est entièrement terminée. 2016, c’est aussi l’année de la rénovation de la ligne K et de notre gare, un temps menacée, comme celle de Thieux. Un train a été supprimé, celui de 19h30, nous demandons rapidement son rétablissement. Nous allons pouvoir maintenant mener le combat de l’accessibilité pour tous aux quais. En 2017 des travaux d’élargissement des trottoirs sous le pont SNCF seront réalisés afin de permettre le passage des landaus et des poussettes notamment.

En 2016, nous aurons enfin adopté notre PLU ! Après des années de doutes, de travail, de remises en cause, 4 mandatures et 21 ans de travail, cette vieille histoire devient enfin réalité. Vous admettrez que pour avancer 21 ans, c’est quand même un peu long ! Mais combien aura-t-il fallu de temps pour adopter le dernier schéma régional. Je dis souvent que la France doit être championne du monde de l’immobilisme. Il y a toujours un texte, une norme, une étude, une servitude, … qui manque ou qui doit être réadaptée, améliorée, par le temps, toilettée, … Tout cela agace et croyez-

8
8

moi bien, décourage. Mais c’est fait ! Bien sûr des recours sont déposés, sans doute le TA sera à nouveau amené à statuer, mais enfin, l’essentiel est atteint, nous allons pouvoir travailler avec tous nos partenaires enfin à la réalisation de tous nos projets pour lesquels, nous avons été élus en mars 2014.

Les projets urbains débattus et discutés avec la population seront menés en commun avec notre nouvelle communauté, l’aéroport de Paris, les propriétaires terriens, les entrepreneurs, exploitants agricoles et bien sur les companais. Cette année sera bien celle des investissements nécessaires et la recherche indispensable des partenaires financiers. Notre projet environnemental, le long de la Biberonne est lancé. Un cabinet paysagiste nous accompagnera pendant ces longues années où celui-ci épousera les évolutions de nos projets immobiliers. La vallée de la biberonne doit devenir un lieu de partage d’espace et de quiétude. Je proposerai dans quelques semaines que soit déposé au département un projet nord seine et marnais de territoire Espace Naturel et Sensible à partir des Espaces ENS de Compans et de Gressy. Il me semble là, que nous avons ensemble un vrai challenge à tenir. La commune rejoindra prochainement le syndicat de territoire Plaine de France dans le cadre de la compétence de protection de nos espaces.

Notre nouveau centre de loisirs et d’accueils des jeunes de 12 à 17 ans est en cours d’étude, un cabinet d’architecte travaille

9
9

sur le projet. Il sera implanté sur l’ancien terrain de basket près de notre école afin de mutualiser les services de restaurations où sur le même site un peu plus haut sommeil notre projet d’accueil de la petite enfance, la crèche. Celui-ci devrait être relancé cette année dès lors que la compétence petite enfance est bien officialisée en juin prochain. Nous sommes dans tous les cas prêts pour reprendre ce dossier.

Deux dossiers de subventions déposés importants sont toujours dans l’attente d’un retour positif pour leur subventionnement. Notre dossier vidéo surveillance de la ville ou 15 caméras doivent être installées et la couverture du terrain de foot synthétique.

La mairie entrera en travaux, au second étage notamment pour un accueil satisfaisant des personnes qui consultent nos archives. De nouveaux bureaux et un ascenseur végétalisé seront réalisés.

Au chapitre des bonnes nouvelles pour notre jeunesse, le conseil d’administration du CCAS a décidé en fin d’année d’aider les jeunes jusqu’à 25 ans dans l’obtention du permis de conduire, une prise en charge les accompagnera en retour de l’assurance de leur engagement et de quelques heures bénévoles au sein des services. Ce sera une contribution importante pour les aider dans la recherche d’un emploi.

10
10

La santé reste une question dominante de notre action municipale. L’installation de professionnels de santé au sein du village était une exigence. Chacun peut constater combien c’est une chance que de disposer de cet accueil de proximité. Mais il est peut-être temps maintenant, fort de ce succès, de se pencher sur l’élargissement de cet accueil de santé. Je rencontrerai jeudi prochain les professionnels pour en discuter. J’inscris cette démarche dans le cadre de l’action menée par l’association qui agit pour un collectif de centre de santé au Nord-Ouest de la seine et marne à l’initiative de Madame Geneviève Huot pour des centres publics de santé de proximité. Je soutiens pleinement cette association avec laquelle je participerai à un prochain échange sur ces questions avec le président de notre communauté d’agglomération, monsieur Patrick Renaud. J’ai proposé qu’à défaut de compétences, une commission soit mise en place sur la santé au sein de la communauté afin de procéder à l’évaluation des besoins et des manques sur notre territoire ! Oui la santé est véritablement une bataille qui vaut la peine d’être menée, tant il y a défaillance dans bien des domaines sur notre secteur. SOS médecin vient de me faire parvenir un courrier m’informant qu’ils ne desserviraient plus Compans et certains villages à partir de 2017, faute de moyens ! Est-ce une réponse suffisante, certainement pas ! Je prépare un courrier en réponse qui vous sera communiqué, mais ma colère est grande. Sans tarder, il est aussi nécessaire de penser un point

11
11

relais au village pour livrer les médicaments, combien ne peuvent se déplacer ou n’ont pas les moyens de se déplacer.

Nous avons voulu que cette année le conseil municipal des enfants soit associé, et vous dise aussi quelques mots. Je vous demande de faire grande écoute et d’entendre leur demande que nous faisons notre, en 2017. Le budget sera bien empreint de leur exigence.

Aux enfants

Je voudrai remercier l’ensemble du personnel qui chacune et chacun à leur niveau auront contribué à la réussite de cette cérémonie, et plus particulièrement les services techniques qui ont cette nuit travaillé jusqu’à tôt ce matin pour que l’exposition et la salle soient prêtes. Je sais combien tout au long de l’année, ils donnent le meilleur d’eux-mêmes pour notre confort et la qualité du service public.

L’exposition permanente, « I have a dream « phrase célèbre de Martin Luther King dans le patio de la MDA que nous venons d’inaugurer tout à l’heure, est une réussite. C’est l’histoire d’une volonté commune du conseil municipal de doter la maison des associations d’œuvres d’art. Nous avons voulu à notre manière doter et décorer notre maison de la culture. Nous avons choisi de mettre à l’honneur, des femmes et des hommes qui se sont engagés à travers le

12
12

monde, dès le plus jeune âge, sans limite, pour le droit de vivre tout simplement, libre, égaux, dans la paix. Nous ouvrons ce livre d’histoires à notre jeunesse qui a tant besoin de référence citoyenne pour se projeter. Je veux féliciter notre artiste Alain Tang, pour cet excellent travail qui nous permet aujourd’hui de voir combien la peinture et l’art sont essentiels pour nous émouvoir tout comme la musique, le théâtre ou le cinéma !

Je ne terminerai pas cette intervention sans vous inviter dès maintenant à retenir vos 10 et 11 mars 2017 pour notre 8 ème festival annuel de musique. Le vendredi soir Pierre-Yves Noël « humoriste chansonnier » et le groupe les Gypsy viendront nous changer la vie, le samedi :

Pierre Donoré, en 1 ère partie, préparera la venue de notre tête d’affiche : Natacha St Pier. Vous pouvez dès maintenant acheter vos billets à l’accueil en mairie auprès de Marie-Ange et Jennifer. Les billets sont aussi en vente sur tout le réseau habituel, France billet.

J’en profite pour souhaiter la bienvenue, à celles et ceux qui sont arrivées dernièrement. Mmes Sabine Legay responsable à l’urbanisation, Patrici Guilli notre nouvelle responsable de la police municipale et Charlène Gabre responsable des marchés et des achats. En ce moment la jeune Stella renforce l’accueil depuis que Xavier est passé à l’animation au sein de l’école.

13
13

Je veux remercier encore une fois et féliciter la caisse des écoles, le CCAS, nos associations qui égayent toute l’année la vie du village, les responsables qui consacrent tant de temps souvent dans l’ombre. Les féliciter tous pour le succès du téléthon 2016 qui aura rapporté plus de 5000 euros en deux jours, ainsi que tous les bénévoles pour cet engagement extraordinaire. J’en profite aussi pour vous informer que la soirée consacrée aux bénévoles aura lieu cette année le samedi 25 novembre en soirée.

A toutes et tous, nous vous souhaitons du fond du cœur, une très bonne et heureuse année 2017.

Merci

14
14