Vous êtes sur la page 1sur 12

FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:22 Page1

Lettre d’information à l’attention des PME, Indépendants et Fiduciaires • 1er semestre 2010 - n° 15

Sommaire

p LATEST NEWS  p. 2
Facture Digitale
Entreprendre 2010
L’avis de l’AWT

p SuNSWiTch: AcTEur mAjEur  p. 3
Parvenir en quelques années dans le
peloton de tête de l’installation photo-
voltaïque : success story à méditer.

p LOGiSTicS 5.0 : ENcOrE pLuS EFFicAcE p. 4
Refonte totale des écrans d'encodage,
html à tous les étages, de la couleur et
bien d'autres nouveautés qui profite-
ront à tous les utilisateurs. Editorial
p pETErcAm ApprOuvE virTuAL iNvOicE p. 7
Dans ce numéro, nous avons le plaisir de vous présenter deux de nos
L’approbation des factures et des do-
clients qui accordent leur confiance quotidienne à WinBooks dans la
cuments peut donner lieu à des aller-
gestion de leurs chiffres : SunSwitch, étoile montante du paysage pho-
retour incessants et souvent peu
tovoltaïque, le prototype de la startup qui enregistre une croissance à
performants. Avec Virtual Invoice,
plusieurs chiffres et, dans un autre registre, Petercam, véritable
Petercam a dématérialisé ses procé- institution dans le paysage économique de notre pays qui a choisi d’uti-
dures en gagnant en efficacité et en liser Virtual Invoice pour la gestion et l’approbation de ses factures.
sécurité.
A ce propos, avez-vous pris connaissance de la récente évolution de la po-
p TOuS LES chEmiNS mENENT A rOmE  p. 9 sition de l’Union européenne en matière de facturation électronique ?
En comptabilité aussi : deux méthodes Les gains financiers liés à l’intégration digitale des factures sont tout sim-
pour comptabiliser les titres repas de plement colossaux : envoi, réception, traitement, encodage… Tout cela
votre entreprise. est voué à disparaître dès lors que la facture digitale a désormais le même
statut que le document ‘papier’. Virtual Invoice est bien évidemment
p uTiLiSEZ-vOuS BiEN WiNBOOKS  p. 9 déjà conforme à ces évolutions et devrait encore connaître de beaux dé-
Les programmes de WinBooks recè- veloppements, suite aux derniers assouplissements de la législation belge
lent plus de possibilités que vous ne en la matière… 1
l’imaginez.
News n° 15/2010

En marge de ces exemples concrets de mise en oeuvre pratique des so-


p iNviTATiON p.11 lutions proposées par WinBooks, il serait dommage que vous n’installiez
La Manufacture, client WinBooks , pas rapidement la version 5.0 de Logistics : plus conviviale, plus ra-
fête ses 20 ans et vous invite. pide et donc beaucoup plus efficace, cette mouture a été conçue dans
l’objectif de séduire chacun d’entre vous, quel que soit votre secteur
d’activités.

Enfin, nos remerciements à Monsieur Stéphane Mercier, Professeur à


A l’initiative de : WinBooks s.a. l’EPHEC, pour l’éclairage qu’il a bien voulu nous donner sur la gestion
Tél : 010/45.12.44 des écritures comptables en matière de titres-repas.
6c Fond Jean Pâques
B-1348 Louvain-La-Neuve
Réalisation : corporate copyright Nous vous souhaitons bonne lecture de ce numéro.
Editeur Responsable : P. Jadoul
Un exemplaire peut être obtenu en Pierre de Preter
contactant la société WinBooks s.a.
au 010/45.12.44 ou via email : Administrateur délégué WinBooks s.a.
info@WinBooks.be
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:22 Page2

Latest News
FACTURE DIGITALE
Les 16 et 18 mars 2010, à Gand & FACTS & FIGURES
Nivelles, plus de 170 personnes Création : 2007
au total ont assisté aux journées C.A. : 19 Mo
de présentations de Virtual In-
voice  dans les cadres prestigieux Personnel : 70
et exclusifs du Kasteel van Zwijnaarde Web : www.sunswitch.be
(Gand) et du Château de la Tournette à Nivelles.
A Zwijnaarde, Monsieur de Pue, Directeur Général du Service de la
Simplification Administrative (SSA), Adjoint du Ministre Van Quicken-
borne (Ministère de l'Entreprise et de la Simplification) a livré à l’assis-
tance, après avoir parcouru le cadre légal belge, des chiffres édifiants :
•  Traitement moyen des factures sortantes : 2,01 min.
• Traitement moyen des factures entrantes : 12,54 min. (!)
• Economie par facture électronique : de 1,6 à 6 euros
• Potentiel d’économie pour l’économie belge : 
plus de 3 milliards d’euros ! “Pour les PME, il est toujours
A Nivelles, Maître Wéry, Avocat aux Barreaux de Bruxelles et Paris
(Cabinet Ulys) a centré le débat sur les directives européennes et
leur implication sur notre législation à savoir l’égalité du document
intéressant d’investir
électronique par rapport au document papier dans son traitement aujourd’hui dans
par l’Administration. Convaincus, les participants ont ensuite dé-
couvert par la pratique les fonctionnalités de Virtual Invoice. le photovoltaïque”
E
EN

RIS

ENTREPRENDRE 2010
É
NT

EP
EZ

CE

IT
RT

...
-R
ME

BIL
E
TR

ER

TIO
IS
N
PE

ES
N
ON

N
CE

TIO

TA
MM
CH

C'est  autour  du  nouveau  thème


IO

VA

ID
IO
EX

ENTREPRENDRE AUTREMENT!
MP
AN
NC

ÉA

BS
ST

SS
AN

CO

NO

durable, web 2.0, entrepreneuriat


S

CO
FIN

CR

GE
RE

CE

SU
FR
LE

IN

sociétal, entreprendre au féminin...


E-

MERCREDI 31 MARS & JEUDI 1 AVRIL 2010 “Get a Life. Get WinBooks.” que


TOUR&TAXIS, BRUXELLES
les  Rencontres  de  WinBooks
étaient organisées cette année à
AVEC LE SOUTIEN DE LA

ACCÉLÉREZ VOTRE
PROJET D’ENTREPRISE ! Tour & Taxis.  Au menu, deux thé-
matiques très actuelles :
250 EXPOSANTS, 12.000 M2, 105 CONFÉRENCES & ATELIERS
PRATIQUES, 850 CONSULTATIONS GRATUITES, 7e ÉDITION
Inscrivez-vous pour recevoir votre badge gratuit
sur www.entreprendre2010.be

Les visiteurs du Salon Entreprendre 2010 l'ont bien compris: cela


bouge dans le monde de la facture digitale. Lors d'une conférence
organisée par WinBooks, Maître Vandevelde, Avocat spécialisé en
Droit de Nouvelles Technologies (Cabinet Ulys) a rappelé que
désormais l’Europe accorde le même niveau de preuve à un docu-
ment électronique qu’à un document «pa-
pier». Et bien sûr Virtual Invoice est déjà
conforme aux prescrits légaux en vi-
gueur: les démonstrations live dans
l'Espace réservé à cet effet ont ravi
les visiteurs. Sans omettre les ‘Musts’
de Virtual Invoice qui ouvrent d'au-
tres perspectives: l’Approbation des
factures, la Reconnaissance à 100%
(VIRS 100), et la Certification électro-
nique des documents.

Une soirée de networking
En fin de journée, Pierre de Preter, Administrateur délégué de
WinBooks, a remis en mains propres à Monsieur Taha Sharif, client
Winbooks et … Virtual Invoice (qu’il venait de découvrir au Salon),
le premier prix de la loterie organisée à l’occasion de cette journée
consacrée aux professionnels du Chiffre : un scanner Fujitsu Fi6130.
Le traditionnel Cocktail WinBooks qui a suivi a permis d’accueillir
quelques-uns parmi les plus de 11.000 clients que compte Win-
Books aujourd’hui.

FACTURATION ASSOUPLIE

L’avis de l’AWT, 
l’Agence Wallonne des 
Télécommunications.
En trois petites années,
Depuis le 1er janvier 2010, la réglementation belge sur la facturation SunSwitch aura évolué du
électronique s'est assouplie. Mais des obligations propres à la factu- stade d’idée informelle dé-
ration électronique subsistent. L'AWT fait le point sur les veloppée sur la table du
contraintes et avantages de la facturation électronique. Découvrez salon des parents
tout l’article intitulé « La facturation électronique: état de la situa-
tion » sur www.virtualinvoice.com
d’un des fondateurs de
l’entreprise à l’un des
acteurs majeurs de
l’installation photovol-
taïque en Belgique.
Un parcours sans faille
suivi par WinBooks.
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:22 Page3

Configuration :
Accounting Enterprise
Modules :
Office API Full, Import /export,
Laissons entrer le
Dictionnaires d’écritures, Réseau,
Poste Suppl., Dossier Suppl.

En moins de 3 ans, la société SunSwitch est devenue un acteur contré 10. Nous avons opté pour un panneau avec un
majeur en Wallonie en matière de vente et d’installation de sys- semi-conducteur plus performant et différent de la
tèmes photovoltaïques. Rencontre avec Jérôme Kervyn de concurrence.
Mérendrée, fondateur et CEO.
Quel est le profil de votre clientèle?
Comment est née l’aventure SunSwitch ?  JKdM : Nous avons 85% de particuliers, 10% de public et
Jérôme Kervyn de Mérendrée : Sur une plage au 5% de PME. Nous voulons développer ce dernier seg-
Mexique. Avec mes deux anciens associés, nous réfléchis- ment. S’il n’existe plus de prime à l’investissement pour
sions à la possibilité de développer une carrière profes- les particuliers, il y en a encore pour les sociétés. Elles
sionnelle propre. Etre à la tête d’une entreprise nous sem- sont tout particulièrement intéressantes pour les petites
blait extrêmement épanouissant après un cursus accompli et moyennes entreprises (voir adresses ci-dessous).
au sein de différentes écoles de commerce. L’environne-
ment nous semblait une évidence doublée d’une opportu- Les  fluctuations  dans  l’attribution  de  ces
nité. Comme nous ne sommes pas des ingénieurs, il fallait primes ont-elles été un coup dur pour le sec-
trouver un juste milieu entre un créneau qui ne soit pas teur ?
trop technique – pompes à chaleur, géothermie… - et JKdM : En fait non : le prix des panneaux a fortement di-
l’aspect audit énergétique qui, d’après nous, allait vite être minué ces 18 derniers mois. C’est notamment dû au fait
saturé. Au croisement de tout cela, il y avait le photovol- que l’Espagne qui était le marché n°1 en 2008 a cessé son
taïque qui, à l’époque – nous étions en janvier 2007 – car- système de primes. Autre facteur, les grands parcs photo-
tonnait en Allemagne, commençait à bien marcher en voltaïques ont eu des difficultés à trouver des finance-
Flandre et promettait en France. Nous nous sommes dit ments en raison de la crise bancaire. Conséquence,
qu’il y avait une place à prendre en Belgique francophone. le prix des panneaux a chuté d’environ 30%. La
Peu après, nous avions quitté nos emplois et cinq mois prime du gouvernement wallon était de l’ordre de
plus tard, en juin, nous attaquions le marché. 20%. Il est donc plus intéressant d’investir au-
jourd’hui qu’au moment où la prime était en vi-
Après, la machine s’est emballée… gueur.
JKdM: De fait. On a d’abord engagé un ingénieur pour
assurer nos bases. Peu de temps après, le ministre Antoine Face  à  une  demande  importante,
a décidé de lancer le photovoltaïque. Nous avions imaginé est-il  possible  de  développer  de
notre business plan sans tenir compte de l’impact d’une nouveaux projets ?
telle décision politique mais du coup, vu que nous étions JKdM : Le fait d’être confronté à la réalité de
des acteurs bien préparés, les choses ont été très vite. Au terrain nous pousse vers l’avant. Nous avons ainsi mis au
bout de 6 mois, nous étions 13 dans la société. En février point un compteur certificat vert intelligent. Celui-ci re-
2008, nous étions présents à Batibouw, à partir de là, nous lève les données de production toutes les 15 minutes et
avons décollé. Après 1 an d’existence, la société comptait nous les envoie une fois par jour. Grâce à cela, les clients
35 personnes. Aujourd’hui, nous sommes 70 et nous fai- peuvent avoir un suivi de leur production journalière et le
sons entre 20 et 25 installations par semaine. comparer de façon hebdomadaire ou mensuelle. De no- 3
tre côté, on peut mesurer toute l’efficacité de l’installation
Quels  sont  les  facteurs  qui  ont  contribué  à et même gérer le système des certificats verts. Autre élé-
News n° 15/2010

faire de SunSwitch un leader du secteur ? ment important : nous avons 5 ingénieurs dans l’équipe.


JKdM : Notre manière de procéder méthodiquement a Cela témoigne de notre envie de construire du know
été payante. Nous avons d’abord fait une grande analyse how pour nous frotter à des projets plus grands. •
de marché des producteurs de panneaux au niveau mon-
dial, il y en avait plus de 125. In fine, nous en avons ren- Retour sur investissement entre 5 et 10 ans, aides multiples,
déductions fiscales de 13,5 %… Pour les PME, le photovol-
taïque demeure attrayant.

s, C'est sur cette table que fut signé la première licence WinBooks Wallonie
• Service Public Fédéral Finances - http://fiscus.fgov.be/
ué du Business. Le revendeur WinBooks, s’en souvient encore: «C’est une très • Direction Générale de l'Economie et de l'Emploi (DGEE)
le dé- belle success story et je vois encore les fondateurs de l’entreprise tout Direction des PME, Tél: 081/33.42.00
du frais émoulus de leurs études : voyez où ils en sont 36 mois plus tard…». http://formulaires.wallonie.be
Bruxelles
e
SunSwitch SucceSS Story • Service Public Fédéral Finances - http://fiscus.fgov.be/
• Bruxelles Environnement.Tél: 02 / 775 75 75
WinBooks Accounting a suivi l’évolution mois par mois : rapidement une www.bruxellesenvironnement.be
version ‘Entreprise’ puis un réseau de 3 postes… A ce rythme, WinBooks Primes énergie-Bruxelles environnement
Flandres
- aura sûrement encore l’occasion de compléter son offre tant il est vrai • Service Public Fédéral Finances - http://fiscus.fgov.be/
que la conception modulaire du logiciel est particulièrement adaptée aux • Agentschap Ondernemen, www.vlao.be
le évolutions de chaque entreprise… •
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:22 Page4

− Logistics 5.0 :
encore plus efficace
Logistics 5.0 suit de près Accounting 5.0 sur les mêmes principes et concerne tous les utilisateurs:
Refonte totale des écrans d'encodage, html à tous les étages, de la couleur et bien d'autres nouveautés
qui profiteront à tous les utilisateurs. Vous irez encore plus loin avec votre Logistics 5.0.

1. Nouvel écran de gestion des documents
L'écran de gestion des documents a été entièrement
revu. Il bénéficie d'un système de filtres plus puissant.
Le passage de la liste des documents filtrés à la fiche

2.  Notes en HTML à tous les niveaux
Toutes les notes bénéficient d'une mise en page enri-
chie via un éditeur HTML intégré.

d'encodage des documents se fait par un changement


d'onglet (comme dans l'écran des clients des versions
précédentes).

Il est à présent possible d'ouvrir plusieurs documents


4 en même temps. Encoder une offre tout en consultant
une facture par exemple.
News n° 15/2010

L'écran est également entièrement paramétrable et l'ou-


til de paramétrage des écrans est plus simple et plus
puissant.
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:22 Page5

Ces notes peuvent intégrer des images. Elles peuvent 6. Backup à chaud


bien évidemment être reprises dans les rapports papiers Si vous êtes plusieurs à travailler dans votre Logistics, il
ou PDF, ce qui rendra vos offres de prix plus attrayantes. n'est pas toujours évident de demander à tous les utili-
sateurs d'interrompre leur travail pour faire un backup
3.  Interface Skype des données.
Vous avez maintenant la possibilité d’interagir avec Le backup à chaud solutionne le problème: il permet de
Skype. Vous ne connaissez pas l’ID de votre correspon- prendre un backup des données alors que les utilisa-
dant? Ce n’est pas un problème, Logistics vous aide à le teurs travaillent dans Logistics et donc continuent à
trouver et le stocke pour une utilisation future. mettre à jours ces données.  

7.  Envoi des documents en PDF 
avec d'autres pièces jointes
Si vous envoyez vos documents (offres, factures, ...) en
PDF par email à vos clients ou vos fournisseurs, vous
pouvez demander à Logistics d'annexer automatique-
ment des pièces complémentaires comme vos condi-
tions générales de vente.

8. Validation des codes 
TVA intra-communautaires
Les numéros de TVA pour les pays intra-communau-
taires sont désormais contrôlés.

En outre, vous avez désormais la possibilité de télépho- 9. Blocage clients


ner sur des téléphones fixes avec les crédits que vous On peut désormais bloquer la livraison d'un client sur
avez sur Skype (1) , d'envoyer des SMS à votre corres- base d'un en-cours client qui peut tenir compte des
pondant (2) ou d'envoyer un message instantané à votre commandes en cours, des notes d'envoi non facturées,
correspondant (3). des factures non comptabilisées et du solde comptable.

4. La couleur pour plus de clarté 10. Et pour les modules additionnels 


Pour une meilleure visualisation de vos articles et de vos à la facturation
tiers vous pouvez maintenant associer à chaque fiche • Paiement : rappels de paiements client par email
une couleur particulière : ces codes couleurs vous per- • Commandes : gestion des pré-commandes
mettent de catégoriser vos fiches, individuellement ou • EDI : gestion des palettes
par groupe. • CRM : gestion des opportunités, critères de re-
cherche paramétrables, html
5.  Accélérez  vos  encodages  grâce  aux • POS : lecture de la carte d'identité électronique
« templates» • Commandes : gestion des réservations clients
5
Les fiches modèles permettent de pré-encoder des • Multi-sites : gestion des ordres de transfert de mar-
champs d’une fiche article ou d’une fiche tiers. chandises entre les sites. •
News n° 15/2010
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:23 Page6

LA TVA EN 2010…

C’EST SIMPLE !

TVA 2010
LE NOUVEAU GUIDE PRATIQUE
Benoît Vanderstichelen*
Nouvelle directive services 2010 • Opérations intracommunautaires (import et export) • Immobilier • Opérations triangulaires • Des centaines de casus explicatifs
Régimes national et international • Exemptions • Contrôles • Unité TVA • Récupération TVA • Localisation de la prestation • Installations avec ou sans montage, etc. etc. etc.

N’attendez pas pour commander


le nouvel ouvrage de Benoît Vanderstichelen !
www.corporate.be

* En collaboration avec : Ingrid Deregnaucourt — Olivier Hody — Claude Houet — Ivan Massin — Lionel Van Reet
Fabrice Colla — Jean-François Denis
FR15def_Mise en page 1 17/06/10 11:28 Page7

Configuration :
Accounting & Virtual Invoice
Enterprise
Modules :
Office API Full, Import /export,
Dictionnaires d’écritures, Réseau,
Poste Suppl., Dossier Suppl. ,
Approbations
Petercam :
traçabilité cruciale
Head of Accounting de Petercam, Sébastien flétait pas forcément la situation exacte de la société
Legrand revient sur l’adoption de Virtual In- dans la mesure où, en raison du caractère aléatoire du
voice. Un choix stratégique pour cette so- circuit d’approbation, nous n’intégrions pas immédiate-
ciété qui traite quelque 10.000 factures par ment les factures. Pour parer à cela, nous nous sommes
an. Le tout pour une meilleure gestion et lancés à l’eau en adoptant la version complète de Virtual
circulation de l’information comptable au Invoice.
sein du groupe. Vu la complexité des différents flux à gérer, nous avons
d’abord utilisé Virtual Invoice pour le département IT qui
Comment avez-vous décidé de passer à est le plus grand pourvoyeur de factures. Un challenge
Virtual Invoice ? forcément révélateur car c’est au sein de ce départe-
Cette intégration s’est faite en plusieurs étapes. Le logi- ment que se situent tous les cas de figures possibles.
ciel comptable de nos filiales belges était devenu com-
plètement obsolète. Il nous fallait un
outil performant. Après avoir fait un
tour de l’offre existante, WinBooks
Accounting s’est imposé à nous
comme la solution optimale pour ré-
pondre à nos besoins.
Devant les bons résultats et la convi-
vialité du logiciel, nous l’avons égale-
ment adopté au niveau de la société
mère pour le traitement de la compta-
bilité générale. Cela accompli, nous
nous sommes interrogés sur ce qu’il
était possible de faire pour améliorer le traitement des Qu’en est-il ressorti ?
factures dans la mesure où nous étions moyennement C’était probant mais on a constaté que Virtual Invoice
organisés pour la circulation des factures en interne. était linéaire dans sa séquence d’approbation des fac-
Nous avons alors commencé à travailler avec la version tures. Au départ, il n’y avait qu’un parcours possible pour
Light de Virtual Invoice, sans module d’approbation. Il la validation des documents. Nous en avons fait part et
s’agissait donc d’un processus d’archivage déjà très utile. nous avons été rapidement entendus puisque WinBooks
Cela nous évitait tout une série de tracasseries dévo- a entrepris le développement d'un add-in qui assouplit le
reuses de temps, comme d’aller chercher des docu- processus et permet un approbation par plusieurs inter-
ments dans des classeurs, ce qui nous semble au- venants. L’idée a d’ailleurs été retenue pour être inté-
jourd’hui une tâche moyenâgeuse. Sans oublier une grée dans la prochaine version prévue pour le mois de
grande facilité pour le département du contrôle de ges- septembre. Après cette adaptation, Virtual Invoice s'est
tion qui dispose désormais d’un accès direct aux diffé- révélé très efficient. A tel point que la nouvelle a rapide-
rentes pièces. Consulter les pièces comptables à l’écran ment circulé et chaque département souhaite mainte- 7
est un luxe inouï. Sans parler, de la transparence et de la nant bénéficier de Virtual Invoice. •
News n° 15/2010

traçabilité que cela génère.


Forts de cette expérience ‘Light’, nous
avons voulu la pousser plus loin en inté- PETERCAM FOR BUSINESS
grant une autre fonctionnalité : l’appro-
bation électronique des documents. Groupe financier indépendant de tout premier plan Petercam est présent dans le Be-
nelux, et subsidiairement en Suisse et en France. Le groupe est actif dans trois grands
L’empirique fait place au domaines d'activité : la banque privée avec la gestion de patrimoine pour particuliers
pratique et la gestion d'actifs pour institutionnels, les opérations de Sales & Trading, et la
Avant, c’était totalement empirique. Les banque d'affaires pour entreprises (Corporate Finance).
factures transitaient physiquement
d’une personne à l’autre avec tous les En Belgique, Petercam possède aujourd'hui des bureaux à
risques de distorsion et de court-circui- Bruxelles, Gand, Anvers, Liège, Hasselt, Roulers et Knokke.
tage qui peuvent exister. Pour nous FACTS & FIGURES
c’était très difficile car une fois que Petercam offre son expertise et un conseil personnalisé aux
nous transmettions une pièce au dépar- besoins des entreprises, tant au niveau de la structuration du Création : 1968
tement concerné, nous n’en gardions capital, de l’optimisation patrimoniale de ses actifs ou de la Operating Income : 151 Mo
pas de trace. Tout était extrêmement transmission d’une PME (cession, succession, etc.). Personnel : 450
aléatoire et surtout cela prenait beau- Web : www.petercam.be
coup trop de temps. Autre inconvénient
directement lié : la comptabilité ne re-
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:23 Page8

APPLICATION HOSTING

VOTRE COMPTABILITÉ
SUR INTERNET
FACILEMENT ET
EN TOUTE
SÉCURITÉ!

ASPEX est un hébergeur d’applications et de portails très


présent dans le monde de la comptabilité et des PME.
ASPEX est un acteur ASP unique sur le marché belge avec
plus de 20.000 utilisateurs actifs au niveau du centre
informatique et deux datacenters en propre gestion, et le
numéro un en applications comptables en ASP.
L’ASP vous permet de travailler avec vos logiciels connus
via l’Internet, n’importe où, facilement et en toute sécurité,
sans souci informatique.

> ASPEX
Brouwersvliet 5A
2000 Antwerpen
WinBooks et ASPEX vous offrent eWinBooks:
šM_dXeeai9ecfjWX_b_jƒ
šBe]_ij_Yi
šIdWfi^ej
šM_dfh[ij
T +32 (0)3 220 21 98 šL_hjkWb?dle_Y[
contact@aspex.be
;d fbki leki fekl[p ƒ]Wb[c[dj kj_b_i[h CI E\ÓY[" Ekjbeea [j
http://www.aspex.be d’autres applications à partir d’un full desktop.
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:23 Page9

Réflexion sur la comptabilisation des titres repas


par Stéphane Mercier, Professeur à l’EPHEC. Remise des titres repas
459 Autres dettes sociales 23,98
Outre les rémunérations brutes et les cotisations patronales, l’em- 623 Autres frais de personnel :
ployeur supporte souvent d’autres coûts liés à l’octroi de titres 22 titres x 5,91 € 130,02
repas. Assez curieusement, le droit comptable ne fournit aucune 579 à Caisse titres repas :
définition du concept de rémunération. A fortiori, rien n’a été 22 titres x 7,00 € 154,00
prévu pour les titres repas. Par conséquent, plusieurs modalités de
comptabilisation coexistent. Les titres repas dans certaines limites Deuxième méthode de comptabilisation
et sous certaines conditions (par exemple : une quote-part maxi- 620 Rémunérations 1.500,00
male de l’employeur fiscalement autorisée de 5,91 € par titre-repas 453 à Précomptes retenus 400,00
et une participation minimale du travailleur de 1,09 €), peuvent 454 O.N.S.S. 196,05
être accordés au travailleur sans être soumis à des cotisations de 455 Rémunérations [à payer] 879,97
sécurité sociale ni à l’Impôt des Personnes Physiques (IPP). 455 Rémunérations [à payer] : ret. opérées 23,98
Depuis le 1er février 2009, une somme de 1 € de la quote-part pa-
tronale par titre repas, est entièrement déductible ; le solde de la Lors de leur acquisition, les titres repas sont directement portés au débit du
quote-part patronale ne peut toutefois pas être déduite des bé- compte « 623 Autres frais de personnel » à concurrence de 22 titres x
néfices imposables de l’entreprise. Nous présenterons deux mé- 7,00 € = 154,00 €
thodes que nous avons observées, soit parce que nous l’appliquons
personnellement, soit parce que certains Confrères - comptables Lors de la remise des titres repas, le compte 623 est crédité de l’in-
ou professeurs - proposent cette alternative. tervention à charge du travailleur soit 22 x 1,09 € :
455 Rémunérations [à payer]: ret. opérées 23,98
Un exemple concret 623 à Autres frais de personnel 23,98
Prenons le cas de 22 titres repas attribués à un employé ; l’interven- Il ne reste plus que l’intervention patronale au débit du compte 623.
tion personnelle du travailleur est de 1,09 € tandis que la quote-part
patronale est de 5,91 €. L’employé bénéficie d’une rémunération de Conclusion
1.500 €, les cotisations O.N.S.S. patronales sont de 196,05 € et les co- Comme dit l’adage, tous les chemins mènent à Rome : il est im-
tisations O.N.S.S. personnelles s’élèvent à 500,00 € (nous ne les portant que l’attribution des titres repas aboutisse toujours au
comptabiliserons pas dans ce bref article dont l’objet est de disser- même solde compte de résultats, in fine, en tous cas pour ce qui
ter du sort comptable des titres repas). est de cette opération. Nous recommandons d’enregistrer ces ti-
Le précompte professionnel s’élève quant à lui par hypothèse à tres au débit du compte «579 Caisse titres-repas» ; l’avantage de
400,00 €. La rémunération nette est de 903,95 € sur laquelle l’on cette méthode est qu’elle permet un suivi permanent des titres
prélève 22 x 1,09 = 23,98 €. non encore distribués au travailleur (p.ex. parce que certains ti-
tres non pas été accordés suite à une maladie ayant empêché le
Première méthode de comptabilisation travailleur de venir travailler). Par contre, la définition fournie à
620 Rémunérations 1.500,00 l’art. 95, §1er AR. 30 janvier 2001 pour les « Valeurs disponibles »
453 à Précomptes retenus 400,00 énonce que « Les valeurs disponibles ne comprennent, en dehors des
454 O.N.S.S. 196,05 encaisses et des valeurs échues à l'encaissement que les avoirs à vue sur
455 Rémunérations [à payer] 879,97 des établissements de crédit.» ; en considérant ce texte au pied de
459 Autres dettes sociales 23,98 la lettre, les titres repas ne pourraient être comptabilisés à l’actif
que dans un compte tel que «Autres créances». •

Du bon usage de WinBooks Accounting…


Par quel montant solder cette OD ?  les clients et les fournisseurs que vous souhaitez exclure des pro-
Lors de l’encodage d’une OD, dans la colonne des débit/crédit, ap- cédures automatiques de rappels de paiements et de virements
puyez sur la touche de fonction F3 : WinBooks propose le mon- bancaires.
tant et le sens de l’imputation permettant de solder
automatiquement l’opération diverse. Où sauver les questions  pour mon comptable ? 
Lors de l’encodage d’une transaction, vous avez une question pour
Quels  sont les comptes à utiliser pour ce client ou votre comptable : Quel taux de tva utiliser ? Est-ce un investisse-
ce fournisseur ?  ment ? …. Surtout ne vous attardez pas mais encodez la pièce
Très pratique en encodage achats ou ventes, il suffit de cliquer sur comptable telle que vous l’imaginez. Affectez ensuite un mémo à
la fonction (Imput -) pour afficher la liste des comptes d’imputation cette transaction en cliquant sur l’icône et donnez lui le sta-
récemment utilisés pour le tiers en question. Attention, c’est une tut urgent en sélectionnant la couleur rouge. Lorsque votre comp-
des nouvelles fonctionnalités de la version 5. table interviendra sur le dossier, il lui suffira d’imprimer la liste de
tous les mémos urgents et de passer ensuite successivement sur
Comment  bloquer  les  rappels/virements  pour  ce chaque document concerné afin de l’adapter si nécessaire puis d’ef-
client/fournisseur ?  facer le mémo ou de le passer à la couleur jaune signifiant ainsi
Installez préalablement la zone «Rappels/virements bloqués» dans qu’il a été traité. Pour obtenir cette liste : via l’option «Dossier/
les fiches clients et fournisseurs via l’option « Dossier /Paramétrage imprimer» cliquez sur l’onglet «Signalétiques» et choisissez «Liste
/fichiers ».Via cette nouvelle zone, vous pouvez marquer des mémos». Sélectionnez ensuite les mémos des transactions de
degré urgent. •
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:23 Page10

Publi-reportage

www.virtualdesk.be
• Choisissez vos applications
• Déterminez les utilisateurs
• Travaillez
«En période de crise, ne gaspillez pas vos
lignes de crédit, profitez de VirtualDesk pour
améliorer la qualité de votre IT...»
Thierry Buelens, CEO de Virtual-Desk

! "

# " $ %

"
! "

# " $ "% & %


"
' % % (
" & %
)
' % % (
)

* " + ,% " "% % ! +


* " + ,% % " -+ . "%
/ + ( %& ! +
Thierry Buelens, fondateur
) 0 de %VirtualDesk,
-+ ./ + ( &
) 0aux questions de www.comptable.be
répond

D’où vient le succès de VirtualDesk ? C’est une belle valeur ajoutée, avez-
T.B: Nos clients ont toujours eu les mêmes besoins :
A.N.: Comment vous est venue vousl’idée d’autres points
de VirtualDesk forts
? T.B: paràrapport
En fait, l’époque, nous installions des
des serveurs, des applications, des bases de données, aux autres hébergeurs Web et ASP ?
serveurs et des logiciels chez chacun de nos clients. Ils avaient tous les mêmes besoins : des serveurs
pour les applications, pour les données, effectuer les mises à jour, faire des backups, avoir leurs mails... Je
des backups, leurs e-mails, un tableur, etc. je trouvais
trouvais dommage que toutes ces T.B.: certainement, nous avons développé un inter-
sociétés investissent énormément chacune de leur côté, alors qu’elles
avaient toutes les mêmes besoins. C’est là que m’est venue l’idée de VirtualDesk : investir dans une IT di-
dommage que toutes ces sociétés investissent énor-
A.N.: Comment gnevous est venue
de multinationale face Web entièrement lié à cette infrastructure. 
l’idée
en mutualisant de VirtualDesk
l’investissement ? T.B:
et les services Enune
pour offrir fait, à l’époque,
informatique haut de nous installions des
mément  chacune de leur côté. virtualDesk est né de
serveurs et desgamme logiciels chez chacun cet outil, à la disposition de nos revendeurs et de nos
aux PME. J’ai voulu simplifier
del’informatique, outil indispensable à toute société aujourd’hui, rendre
nos clients. Ils avaient
l’informatique aussi simple que l’utilisation du téléphone, vous décrochez et ça fonctionne.
tous les mêmes besoins : des serveurs
constat: proposer une iT digne des multinationales en
pour les applications, pour les données, clients permet d’activer automatiquement nos diffé-
effectuer les mises à jour, faire des backups, avoir leurs mails... Je
A.N.: Que voulez-vous dire par digne de multinationale? T.B.: Au début, nous avions 2, 3 serveurs
mutualisant l’investissement et les services pour of-
trouvais dommage dans une que toutes
cave... ces notre
Aujourd’hui, rents services en quelques clics. 
sociétés investissent
infrastructure énormément
est répartie dans 3 centres de données chacune différents dereliés
leur côté, alors qu’elles
frir une informatique haut de gamme aux pmE. je
avaient toutes les entremêmes
eux par unebesoins.
imaginez que vous deviez créer un environnement iT
fibre optiqueC’est
pour assurerlà que m’est de
un maximum venue l’idée
redondance. Nousdeavons
VirtualDesk
pre réseau Internet à partir de différents fournisseurs, nous sommes partenaires Belgacom et distribuons
construit notre :pro-investir dans une IT di-
gne de multinationale leur réseauen privémutualisant
rends l’informatique aussi simple que l’utilisation du l’investissement et les services
pour une pmE de dix personnes. Avant, vous deviez
Explorer, l’ancien Bilame, ce qui nous permet d’offrir un SLA «pour End tooffrir
End » uneà nos informatique haut de
gamme aux PME. J’ai voulu simplifier
clients.
téléphone: vous vous connectez et ça fonctionne ! l’informatique, outil indispensable à toute société aujourd’hui, rendre
investir dans des serveurs, des logiciels, des firewalls,
l’informatique aussi simple
A.N.: C’est quevaleur
une belle l’utilisation du téléphone, vousforts décrochez
des backups,... Grâce à notre plate-forme, vous com-
ajoutée, avez-vous d’autres points par rapport aux et ça fonctionne.
autres héber-
geurs? T.B.: Certainement, nous avons développé un interface Web entièrement lié à notre infrastructure.
OutreA.N.: cette
Que facilité Cet de
voulez-vous ‘plug
outil & play’,
à la disposition
dire
de nos mencez par définir on-line, au travers de notre envi-
revendeurs, de nos clients permet d’activer automatiquement nos différents
parImaginez
digne
services en quelques clics. quede vousmultinationale?
deviez créer un environnement T.B.: Au une
IT pour début,
pme denousdix per- avions 2, 3 serveurs
qu’offrez-vous
dans une cave... auxsonnes.
PME et aux
Aujourd’hui,
Avant, vous fidu-
notre
deviez ronnement Web,  les coordonnées de la société, les
infrastructure
investir dans des serveurs, estdesrépartie dans
logiciels, des 3 des
firewalls, centres
backups,de données
...Grâce à différents reliés
ciaires
entre? eux par une
notre plateforme, vous commencez
fibre optique pour différents logiciels dont vous devrez disposer, ensuite
par définir on-line, je veux dire au travers de notre plateforme Web, les
assurer un maximum de redondance.
coordonnées de la société, les différents logiciels dont ils devront disposer dans leur environnement, ensui- Nous avons construit notre pro-
T.B.:preGrâce à notre concept, la fiduciaire et son client
réseau Internet à partir
te l’ensemble des utilisateurs etl’ensemble des utilisateurs et finalement, par utilisa-
de différents finalement,fournisseurs, nous
par utilisateur, les sommes
logiciels qu’ils devrontpartenaires Belgacom et distribuons
utiliser...top chrono,
quinze minutes plus tard, les dix utilisateurs sont opérationnels, ils peuvent travailler. Autrement dit, vous
travaillent de concert sur les mêmes données en temps
leur réseau privé engagezExplorer,
2 personnesl’ancien teur, les logiciels qu’ils pourront utiliser...
le lundi matin Bilame,
à 9h00, ils ce quitravailler
pourront nousà 9h15...De
permetplus, d’offrir
finis les un SLA « End to End » à nos
investissements
réel. Nos clients scannent leurs factures et les envoient
clients. pour nos clients, nous avons une Top chrono, quinze minutes plus tard, les dix utilisa-
tarification claire et sans surprise, un forfait mensuel en fonction des logi-
ciels utilisés par utilisateur. Finies également les tarifications intempestives de déplacements et de presta-
sur nos serveurs. Leurs fiduciaires se connectent et en-
tions… teurs sont opérationnels et peuvent travailler. Autre-
A.N.: C’est une belle valeur ajoutée,
codent les factures. Notre infrastructure est répartie avez-vous d’autres points forts par rapport aux autres héber-
ment dit, vous engagez 10 personnes le lundi matin à
geurs? T.B.: Certainement, nous avons développé un interface Web entièrement lié à notre infrastructure.
dans 3 centres de données différents reliés entre eux 9h00 et ils pourront travailler à 9h15...
Cet outil à la disposition de nos revendeurs, de nos clients permet d’activer automatiquement nos différents
par une fibre optique pour assurer le maximum de re- De plus, terminés les investissements pour nos
services en quelques clics. Imaginez que vous deviez créer un environnement IT pour une pme de dix per-
dondance. Nous avons construit notre propre réseau in- clients, nous avons une tarification claire et sans sur-
sonnes. Avant, vous deviez investir dans des serveurs, des logiciels, des firewalls, Appelez le 02...Grâce
des backups, 377 33 à10
ternet à partir de différents fournisseurs. Nous sommes
notre plateforme, vous commencez par prise, un forfait mensuel en fonction des logiciels uti-
définir on-line, je veux dire au travers de notre plateforme Web, les
ou par e-mail
partenaires Belgacom et distribuons leur réseau privé
coordonnées de la société, les différents lisés par utilisateur. Finies également les factures de
logiciels dont ils devront disposer dans leur environnement, ensui-
info@virtualdesk.be
Explorer*. déplacements et de prestations complémentaires… 
te l’ensemble des utilisateurs et finalement, par utilisateur, les logiciels qu’ils devront utiliser...top chrono,
quinze minutes plus tard, les dix utilisateurs sont opérationnels, ils peuvent travailler. Autrement dit, vous
* l’ancien réseau BILAN, ce qui nous permet d’offrir un SLA « End to End » à nos clients
engagez 2 personnes le lundi matin à 9h00, ils pourront travailler à 9h15...De plus, finis les investissements
pour nos clients, nous avons une tarification claire et sans surprise, un forfait mensuel en fonction des logi-
ciels utilisés par utilisateur. Finies également les tarifications intempestives de déplacements et de presta-
tions…
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:23 Page11

La Manufacture vous invite !


Le restaurant spécialiste de la cuisine fusion
célèbre ses 20 ans au coeur de Bruxelles.

Nous vous avions déjà présenté ce restaurant voici deux


ans. A l’occasion de l’anniversaire de ses 20 ans, la Manu-
facture vous accueille en vous proposant l’une des cartes
des vins parmi les plus originales de la capitale humoristi-
quement servie par Bruno, le sommelier qui a fait ses
classes à l’Auberge du Père Bise (célèbre étoilé d’Annecy).
En salle, le service demeure français (et italien) puisque le
staff féminin vous sert avec exhaltation aussi bien l’apéritif
de rhubarbe effervescent (Roisin) que l’escalope de foie
d’oie poêlée accompagnée de sirop à l’estragon et d’une
tatin de carottes confites au gingembre. A la manoeuvre
depuis 20 ans, un propriétaire toujours passionné, Olivier
Schwennicke et son chef, Philippe Perebooms. •

A l’occasion des 20 ans de la Manufacture, profitez grâce à
WinBooks d’un dessert gracieusement offert au terme de son
repas. Pour profiter de cette offre, il est impératif de réserver sur le site de la
Manufacture en indiquant «WinBooks». Cette offre se clôture le 15 juillet 2010.
La Manufacture, 12 rue Notre Dame du Sommeil B-1000 Bruxelles.
Réservations uniquement sur : www.lamanufacture.be (Allez sur le site, Choisissez
«Contact et Réservation» puis dans «Réservation», indiquez vos coordonnées et
dans la zone «Remarques», indiquez WinBooks.

Enigmatique…
Un facteur fait sa tournée. A part délivrer Le facteur regarde la maison voisine et dit:
des lettres, il aime les jeux mathématiques. - Mais, je ne peux pas vous répondre !
Le mathématicien chez qui il arrive lui pose
cette devinette : Le mathématicien est gêné, recalcule et s'écrie:
• J'ai trois filles. - Ah oui... j'ai oublié de vous dire : mon ainée est blonde !
• Le produit de leurs âges est 36
• Leur somme est égale au numéro Quels sont les âges des 3 filles ?
de la maison d'à côté, Réponse : www.winbooks.be
Quels sont les âges de mes 3 filles ?

11
Sudoku News n° 15/2010
FR15def_Mise en page 1 16/06/10 12:23 Page12

Une gamme de solutions inter


interactives,
interac
eractiv
tives
es,, ccomplètes,
es complèt
omplètes
omplètes,, à jour et adapt
es adaptées
ées à chaque métier

FiscalNet
www.fiscalnet.be
www.fiscalnet.be
ComptAccount
un produit de

Actualités
Actualités - HHebdo
ebdo - Bibliothèque -
Guide mini-fisc - LLexique
exique - FFormulaires
Questions à la rrédaction
Questions édaction - Abr
ormulaires - Liens -
éviations - FFormations
Abréviations ormations
L’assistant des
comptables-fiscalistes
www.comptaccount.be
www.comptaccount.be

ComptAccount
ComptAccount

3 outils indispensables :
1 Vaste bibliothèque spécialisée
Bibliothèque - NNewsletters
ewsletters hebdomadair
hebdomadaires
es - avec un puissant moteur de recherche
QQuestions
uestions à la rrédaction
édaction

2 Les newsletters hebdomadaires

3 Questions à la rédaction
www.socialweb.be
www.socialweb.be

SocialWeb
7PVTBWF[EFTRVFTUJPOTËQSPQPTEVDPOUFOV
       
1PTF[MFTEJSFDUFNFOUËMBSÏEBDUJPO
    
-BSÏQPOTFTVJUEBOTMFTIFVSFT
     

AActualités
ctualités - HHebdo
ebdo - Bibliothèque -
Mini-guides
Mini- guides - QQuestions
uestions à la rrédaction
édaction - CCCT
CT -
Liens - FFormations
ormations - Modèles

ComptAccount,
un outil adapté à vos besoins quotidiens

1MVTEJOGPTtJOGP!MFYBMJTCFtSVFEFT.JOJNFT#SVYFMMFT
1MVTEJOGPTtJOGP!MFYBMJTCFtSVFEFT.JOJNFT#SVYFMMFT
X
XXXMFYBMJTCFt6OFNBSRVFEF
XXMFYBMJTCFt6OFNBSRVFEF