Vous êtes sur la page 1sur 21
Richir et Heldegger Richir critique de Heidegger? La chose est entendue. Mais, on oublie parfois que Tauteur des Méditations phénoménologiques fut aussi 'un des lecteurs de Heidegger les plus attentifs de sa génération - certes sans étre “heideggerien” ! Je propose ici une bréve traversée des textes qui en témoignent, en proposant quelques éléments dorientation - traversée dédiée 4 une amie roumaine spécialiste du philosophe de la Forét noire. Le site internet www-laphenomenologierichirienne.org que j/avais créé ily a quelques années a dil étre fermé, pour des raisons logistiques et techniques. En attendant que le penn one ideo RTaTORS Posts laffiche Retr et Heep Posts Récents Je compte également proposer ici méme d'autres traversées analogues de oeuvre de Richir, en vue de mettre a disposition d'autres textes de Richir. N'hésitez pas 4 me faire des suggestions quant aux fils conducteurs de ces traversées. (Les textes téléchargeables sont indiqués en blew : il suffit de cliquer sur Ie titre. Certains documents plus volumineux seront envoyés & la demande. N’hésitez pas 4 me contacter) Richir, lecteur de Heidegger? Lorsque jétais jeune étudiant, et qu'il mvarrivait de fréquenter les cours de Mare Richir & Université Libre de Bruxelles, celui-ci avait déja pris pour habitude de mettre systématiquement au programme de son enseignement le commentaire d'un texte de Husserl - et uniquement de Huusserl : par exemple un passage des Recherches logiques ou d'Expérience et jugement dans le cadre du cours de logique dont il avait charge, et quelqu‘autre texte du méme Husserl pour son autre cours, celui de métaphysique. C'est pourquoi il régnait certaines rumeurs, chez les étudiants bruxellois, selon lesquels Richir ne se serait jamais intéressé qu’a la penn one ideo RTaTORS Rechercher par Tags I La naiveté de cette supposition peut préter a sourire, si ce nest que quelque chose de cette impression semble avoir perduré dans Topinion du public philosophique : Richir aurait ignoré la pensée de Heidegger, ou se serait contenté de critiques expéditives. Or comme je voudrais le rappeler ici, si Richir a assurément été un critique tenace de la pensée heideggerienne, il en a aussi été I'un des lecteurs les plus attentifs de sa génération. A vrai dire, le rapport Richirteidegger est de plus complexes, On peut diilleurs le prendre comme le négatif photographique du rapport quil a toujours voullu entretenit avec Husserl, Pour le dire dune formule assurément trop tranchée : d'une part, si Richir a toujours revendiqué sa fliation avec Fiusser, c'est pour remettre, en méme temps, les acquis les plus fondamentaux du pire de la phénoménologie en question, Dautre part, sil a manifestement toujours critiqué Heidegger - 2 vrai dire aussi bien "homme que sa pensée : il suffit de relire ce qu‘ en dit encore, et sans fard, ddans le livre d’Entretiens que fai réalisé avec lui rien (J. Millon, Grenoble, 2015) -, il sen est non seulement énormément inspiré, mais il na jamais ce espérant sans doute pouvoir en « sortir » définitivement. Liécart ete dly revenir, en penn one ideo RTaTORS