Vous êtes sur la page 1sur 11

83

Un soir de neige

Petite cantate de chambre sur un poème de Paul Éluard pour six voix mixtes ou chœur mixte a cappella (1944)

Francis Poulenc

I. Le feu. De grande cuillers de neige

84

II. Un loup. La bonne neige

86

III. Derniers instants. Bois meurtri

89

IV. Du dehors. La nuit le froid la solitude

92

Durée: 6’

Transcribed by Petrus Ottaviano for IMSLP Petrucci Music Library, Canada

Copyright © 2014 Petrucci Music Library. (http://imslp.org/)

Edition may be freely distributed, duplicated, performed, or recorded in ‘life of author + 50 years’ jurisdictions.

84

Paul Éluard

(1895–1952)

SOPRANOS

MEZZOS

ALTOS

TÉNORS

BARYTONS

BASSES

à Marie-Blanche

Un soir de neige

Petite cantate de chambre

pour 6 voix mixtes ou chœur mixte a cappella (1944)

I. Le feu. De grande cuillers de neige

Modéré (sans lanteur) q = 60

Francis Poulenc

(1899–1963)

mf très lié

              

 
 
 
De gran -des cuil lers
mf très lié
-
de nei -
ge
Ra -
mas
-sent nos pieds gla
- cés
Et d’u -ne
du -re pa ro -
-
le
 

 
 
De gran -des cuil lers
-
de nei -
ge
Ra -
mas
-sent nos pieds gla
- cés
Et d’u -ne
du -re pa ro -
-
le
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

f pp 6            
f
pp
6
  
 
 
 
 
Nous heur tons
-
l’hi ver
-
-
tu
f
pp
  
 
 
 
 
Nous heur tons
-
l’hi ver
-
-
tu
p
très lié doux
 
 
 
 
  
Chaque arbre
a
sa place enl’air
Cha-que roc
son poids sur ter-re
p
très lié doux
 
  
 
  
 
Chaque arbre
a
sa place enl’air
Cha-que roc
son poids sur ter-re
pp très lié, doux
 
  
 
Chaque arbre
a sa place enl’air
Cha-que roc
son poids sur ter-re

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

85 1 10 p très lié         
85
1
10
p
très lié
 
 
 
Cha
-
que
ruis
-
seau
son
eau
vi
-
ve
pp
pp
  
son
eau
vi
-
ve
Pas
de
feu
pp
pp
son
pp très lié
eau
vi
-
ve
Pas
de
feu
pp


Cha
-
que
ruis
-
seau
son
eau
vi
-
ve
Pas
de
feu
pp
en dehors
 
  
Nous
nous
n’a -vons
pas
de
feu
pp
pp
son
eau
vi
-
ve
Nous
nous
n’a
-
vons
pas
2 , p pp 14 p désolé        
2
,
p
pp
14
p
désolé
 
 
 
Nous
nous n’a -vons
pas
de
feu
Pas
de
feu
pp

  
 
Nous
pas
de
feu
Pas
de
feu
pp
  
Nous
pas
de
feu
Pas
de
feu
pp
très doux
  
  
Nous
nous n’a -vons
pas
de
feu
Pas
de
feu
pp

  
Nous
nous
n’a
-
vons
pas
Pas
de
feu
pp
Nous
nous
n’a
- vons
pas
Pas
de
feu

86

SOPRANOS

MEZZOS

ALTOS

TÉNORS

BARYTONS

BASSES

II. Un loup. La bonne neige

Très modéré q = 72

             p peu
 
p peu articulé, morne
 
La
-
mf bien articulé et en dehors
bon
-
ne
nei
ge
le
ciel
noir
Les bran -
ches
mor -
tes
la
 
 
 
 
La bon -ne nei -
ge
le ciel noir
Les bran-ches
mor -
tes
la
-
tres
- se De la
fo -
mf
 
 
 
 
la
-
tres
- se De la
fo -
 
   
 
   

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

, molto ff pp ppp 5         
,
molto
ff
pp
ppp
5
  
 
  

 
    
Honte à
la bê -te pour-chas
- sé
- e
La fuite
en
flè -che
dans
le
cœur
  
 
 
 
   
   
-
tres
-
se
Honte à
la bê -te pour-chas
- sé
- e
La fuite
en
flè -che
dans
le
cœur
 
  
 
   
 
 
 
 
rêt plei ne
-
de piè -ges
Honte à
la bê -te pour-chas
- sé
- e
  
   
  
     
  
 

  
 
rêt plei ne
-
de piè -ges
Honte à
la bê -te pour-chas
- sé
- e
La fuite
en
flè -che
dans
le
cœur
     
 
 
    
  
 
Honte à
la bê -te pour-chas
- sé
- e
La fuite
en
flè -che
dans
le
cœur
  

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

87 1 10            
87
1
10
 
  
ff
  
 
et
c’est tou jours
-
Le plus beau
mf
f
  
  
 
Les
tra - ces d’u
-
ne
proie a
-
tro
-ce
Har -
di
au
loup
et c’est tou jours
-
Le plus beau
mf
f
  
 
 
   
Les
tra - ces d’u
-
ne
proie a
-
tro
-ce
Har -
di
au
loup
et c’est tou jours
-
Le plus beau
f

  
  
Har -
di
au
loup
et c’est tou jours
-
Le plus beau
mf
f

  
  
Les
tra - ces d’u
- ne
proie a
- tro
-ce
et
c’est tou jours
-
Le plus beau
p subito f , 13 ff         
p subito
f
,
13
ff
 
  
   
  
 
  
 
et c’est tou jours
-
Le der
-
nier
vi vant
-
que me
-
na
- ce La masse
ab - so
- lue
de
la mort
   
       
 
   
  
 
 
  
loup
et c’est tou jours
-
Le der
-
nier
vi vant
-
que me
-
na
- ce La masse
ab - so
- lue
de
la mort
   
  
 

   
 
loup
et c’est tou jours
-
Le der
-
nier
vi vant
-
que me
-
na
- ce La masse
ab - so
- lue
de
la mort

   
  
  
 
 
 
loup
et c’est tou jours
-
Le der
-
nier
vi vant
-
que me
-
na
- ce La masse
ab - so
- lue
de
la mort
     
 
  
loup
     
 
  

loup

88

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

2 ppp lointain 17 f    très lié     
2
ppp lointain
17
f
très lié
 
 
   
  
  
La bon -ne nei -
ge
le ciel noir Les bran -ches mor -
tes
la dé
- tres -
se
De la
fo
-
rêt
plei-ne de piè -ges
très lié
   
  
 
  
  
 
    
La bon -ne nei -
très lié
ge
le ciel noir Les bran -ches mor -
tes
la dé
- tres -
se
De la
fo
-
rêt
plei-ne de piè -ges
   
  
  
 
 
 
 
  
La bon -ne nei -
ge
le ciel noir Les bran -ches mor -
tes
la dé
- tres -
se
De la
fo
-
rêt
plei-ne de piè -ges
très lié
 
   
 
 
 
  
   
 
La bon -ne nei -
ge
le ciel noir Les bran -ches mor -
tes
la dé
- tres -
se
De la
fo
-
rêt
plei-ne de piè -ges
très lié
 
 
 
   
   
La bon -ne nei -
ge
le ciel noir Les bran -ches mor -
tes
la dé
- tres -
se
 
  
   
  
 
   
  
Ah
Ah
De la
fo
- rêt
plei-ne de piè -ges
3 molto ff pp ppp 22         
3
molto
ff
pp
ppp
22
 
 
 
 
 
  
   
  
Honte
à
la
bê - te pour-chas
-
-
e
La fuite
en
flè
-
che
dans
le
cœur
   
 
 
 
   
 
Honte
à
la
bê - te pour-chas
-
-
e
La fuite
en
flè
-
che
dans
le
cœur
ppp
  
   
 
 
Honte
à
la
bê - te pour-chas
-
-
e
le
cœur
  
  
    
 
  
  
Honte
à la
bê - te pour-chas
-
-
e
La fuite
en
flè
-
che
dans
le
cœur
 
 
 
 
 
  
   
 
Honte
à la
bê - te pour-chas
-
-
e
La fuite
en
flè
-
che
dans
le
cœur
ppp
     

 
  
   
Honte
à
la
bê - te pour-chas
-
-
e
le
cœur

SOPRANOS

MEZZOS

ALTOS

TÉNORS

BARYTONS

BASSES

III. Derniers instants. Bois meurtri

Très lent et calme q = 52

89

pp

très lié



 



 

              



   

 

 

 





 

 

Bois

meur -

tri

 

bois

per

-

du

 

d’un vo - très lié

yage

 

en

hi

-

ver
ver

 

 



       

     

   

 

   

 



 

 
 

 



    
 

Bois

meur -

tri

 

bois

per

-

du

 

d’un vo - très lié

yage

 

en

hi

-

ver

 

 

       

 

 
              

       

     

   

               

 

 
 



 

 
 

  

 

 

 

 


 

Bois

meur -

tri

 

bois

per

-

du
du

d’un vo - très lié

yage

 

en

hi

-

ver

Na

-

     

     

         

   

     

  

 

     

   

 

 

 

     

 

 

       

 

         

   

 

 



 



 
 

Bois

meur -

tri

 

bois

per

-

du

 

yage

en

hi

-

ver
ver

 

d’un vo - très lié

 

 
     
                  
 

   

   

     

     

 

 

   

 



 

   

 

 

     

 

Bois

meur -

tri

 

bois

per

-

du

 

yage

 

en

hi

-

ver

 
 

d’un vo - très lié

 
    d’un vo - très lié    
 
                 

       

 

   

     



 



 

   



 
 

     

  





 

   



 

 

Bois

meur -

tri

 

bois

per

-

du

 

d’un vo -

yage

 

en

hi

-

ver

 

mf très lié

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

1 ppp 8            
1
ppp
8

 
 
 
 
   
  
Bois
d’a
- si
-
le
bois
mort
où sans es
- poir
je
rê - ve
 
 

 
   
  
  
   
Bois
d’a
- si
- le
bois
mort
où sans es
- poir
je
rê - ve
 
  

   
   
  
    
   
  
vire
la
nei
-
ge
prend pied
Bois
d’a
- si
- le
bois
mort
où sans es
- poir
je
rê - ve
 
 
 
   
   
  
 
Bois
d’a
- si
- le
bois
mort
où sans es
- poir
je
rê - ve
 
 
 
 
 
   
  
Bois
d’a
- si
-
le
bois
mort
où sans es
- poir
je
rê - ve
 
 
  
   
 
  

Bois
d’a
- si
- le
bois
mort
où sans es
- poir
je
rê - ve

90

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

f 2 14            
f
2
14
 
 
  
 
De
la mer
aux mi
- roirs
cre
-
vés
pp
  
 
 
 
   
De
la mer
aux mi
- roirs
cre
-
vés
Un
grand
mo
-
ment
noy
- és
pp

   
 
    
  
De
la mer
aux mi
- roirs
cre
-
vés
Un
grand
mo
-
ment
noy
- és
pp
 

  

   
De
la mer
aux mi
- roirs
cre
-
vés
Un
grand
mo
-
ment
noy
- és
mf très lié et expressif
 
 
  
  

   
 
De
la mer
aux mi
- roirs
cre
-
vés
Un
grand mo ment
-
d’eau froide
a
sai
-
si
les noy és
-
mf très lié et expressif
 
 
 
  
 
Un
grand mo ment
-
d’eau froide
a
sai
-
si
les noy és
-
3
p très lié
mf
f
19
mf très expressif
  
 
  
    
  
  
 
  
La
fou-le de mon corps en souf - fre
je m’af -fai blis
-
je me dis per
-
-se
j’a voue
-
ma vi
-
pp
 
   
      
 


 
La
fou
- le
de
mon
corps
je m’af -fai blis
-
je me dis per
-
-se
j’a voue
-
ma vi
-
pp
 
 
 
 
  
   
   
La
fou
- le
de
mon
corps
je m’af -fai blis
-
je me dis per
-
-se
j’a voue
-
ma vi
-
mf
 
  
   
    
  
  
 
  
 
La
fou-le de mon corps en souf - fre
je m’af -fai blis
-
je me dis per
-
-se
j’a voue
-
ma vi
-
p
  
 
     
 
  
 
 
 
La
fou-le de mon corps en souf - fre
je m’af -fai blis
-
j’a voue
-
ma vi
-
mf
 
  
 
 
  
La
fou
-
le
de
mon
corps
j’a voue
-
ma vi
-

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

91

4
4

ff

fff

molto

A. T. Bar. B.  S. Mez. A. T. Bar. B. 91 4 ff fff molto

ppp subito

24

 

 

                  
 



 



 
                  
 





 

 

 



 



              
   

 
              
     

 

e

j’a voue

-

ma

mort

 

j’a voue

-

au

-

trui

 

Bois

meur

- tri

 

 

                       
   

   
                       
   

 



   

 

 

 

    





   

 



 

 

e

j’a voue

-

ma

mort

 

j’a voue

-

au

- trui

 

Bois

meur

- tri

 

e

 

            j’a voue - ma



            j’a voue - ma

j’a voue

-

ma

mort

    au  j’a voue -   - trui

au



j’a voue

-

    au  j’a voue -   - trui

- trui



Bois

meur

  meur    - tri

- tri

 

 
         
 

 

 

             
 
             
       
   



 



 

 

   

  

     

 

       

   

e

e j’a voue - ma mort

j’a voue

-

ma

mort

e j’a voue - ma mort
 

j’a voue

-

au

- trui

 

Bois

meur

- tri

meur - tri
 

  

 

 

e

j’a voue

-

ma

mort

 

  

           j’a voue - au -

j’a voue

-

au

-

trui



Bois

meur

- tri

 
         
       
 

  

 

 

   

 

               

           

         

 

 

     



 

         

   

   
                     
 

         
 



 

 

e

j’a voue

-

ma

mort

Bois

meur

-

tri

5 mf p ppp 28          
5
mf
p
ppp
28
 
  
 
bois
per
-
du
bois
mort

  
 
bois
per
-
du
Bois
d’a
- le
si
-
bois
mort
 
  
  
bois
per
-
du
Bois
d’a
- le
si
-
bois
mort
très doux
  
bois
per
-
du
Bois
d’a
- le
si
-
bois
mort
 

 
bois
per
-
du
Bois
d’a
- le
si
-
bois
mort
  
  
bois
per
- du
bois
mort

92

SOPRANOS

MEZZOS

ALTOS

TÉNORS

BARYTONS

BASSES

IV. Du dehors. La nuit le froid la solitude

Éclatant, modéré q = 69

ff              
ff
 
On m’en -fer - ma
soi gneu
-
- se ment
-
p
ff très lié
 
La
nuit
le
froid
la
so
-
li
-
tu
-
-
-
-
de
 
ff
 
 
On m’en -fer - ma
soi gneu
-
- se ment
-
p
ff très lié
  
La
nuit
le
froid
la
so
-
li
-
tu
-
-
-
-
de
  

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

3 ff 1 ff           
3 ff
1 ff
 
  
 
Mais les bran -ches cher chaient
-
leur voie
dans
la
pri son
-
  
 
 
  
   
 
Mais les bran -ches cher chaient
-
leur voie
dans
la
pri son
-
au -
tour
de
moi l’her be
-
trou va
-
le
  
 
au -
tour
de
moi l’her be
-
trou va
-
le
 
 
    
  
 
 
 
 
Mais les bran -ches cher chaient
-
leur voie
dans
la
pri son
-
au -
tour
de
moi l’her be
-
trou va
-
le
 
  
au -
tour
de
moi l’her be
-
trou va
-
le
 
  
au -
tour
de
moi l’her be
-
trou va
-
le

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

S.

Mez.

A.

T.

Bar.

B.

93 2 fff 7 fff          
93
2 fff
7
fff
 
    
 
On ver -rouil la
-
le
ciel
Le
froid
vi
-
vant
le
froid
brû lant
-
   
   
 
  
 
 
ciel
ma pri son
-
s’é-crou la
Le
froid
vi - vant
le
froid
brû lant
-
  
  
  
   
 
 
ciel
ma pri son
-
s’é-crou la
Le
froid
vi - vant
le
froid
brû lant
-
  
   
   
   
  
  
ciel
ma pri son
-
s’é-crou la
Le
froid
vi
-
vant
Le
froid
brû
-
lant
 
 
  
    
  
  
  
  
ciel
ma pri son
-
s’é-crou la
Le
froid
vi - vant
le
froid
brû lant
-
(ne pas étouffer les Ténors)
  
  

ciel

long  fff sec 11          
long
fff
sec
11
  
 
  
m’eut
bien
en
main
m’eut
bien
en
main
en
main
   
 


m’eut
bien
en
main
m’eut
bien
en
main
en
main
  
 
 
 
m’eut
bien
en
main
m’eut
bien
en
main
en
main
  
   

  
 

m’eut
bien
en
main
m’eut
bien
en
main
en
main
 
  
 
  
 
m’eut
bien
en
main
m’eut
bien
en
main
en
main
  
en
main

24–26 Décembre 1944