Vous êtes sur la page 1sur 24
DU GABON, RAOURAOUA RÉPLIQUE «Je ne suis ni empereur ni recherché» «Nous sommes tous responsables
DU GABON, RAOURAOUA
RÉPLIQUE
«Je ne suis ni empereur
ni recherché»
«Nous sommes tous
responsables de l'échec»
www.competition.dz DIMANCHE 29 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4893 ISSN 1111
www.competition.dz DIMANCHE 29 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4893 ISSN 1111
29 JANVIER 2017 20 DA France 2 € N° 4893 ISSN 1111 LA CONCURRENCE QUOTIDIEN NATIONAL
LA CONCURRENCE QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT 0-1 LE MOULOUDIA JOUE EST FÉROCE EN ATTAQUE EL-HARRACH
LA CONCURRENCE
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
0-1
LE MOULOUDIA JOUE
EST FÉROCE
EN ATTAQUE
EL-HARRACH GAGNE
GHRIB: «UNEVRAIECLAQUE
POURLESJOUEURS»
Hachoud : «Nous sommes fautifs»
BENALDJIA :
YOUNÈS :
«Cette victoire nous
donnera des ailes»
«JE SERAI EFFICACE
EN CHAMPIONNAT»
Hannachi saisit la
LFP pour avancer le
match contre l'ESS
KERBADJ : «ON CONSULTERA
LES SÉTIFIENS»
CSA : Kalem
organise aujourd'hui
son AG élective
Que fera la DJS ?
Alain Michel :
IMPRESSIONNE
«ON JOUERA
LE TOP 5»
Tunisie 0 - Burkina Faso 2
Cameroun 0 - Sénégal 0
Les Etalons filent
en demi-finales
(Cameroun aux TAB 5-4)
LES LIONS
INDOMPTABLES PASSENT
2 Cameroun 0 - Sénégal 0 Les Etalons filent en demi-finales (Cameroun aux TAB 5-4) LES
2 Cameroun 0 - Sénégal 0 Les Etalons filent en demi-finales (Cameroun aux TAB 5-4) LES
2 Cameroun 0 - Sénégal 0 Les Etalons filent en demi-finales (Cameroun aux TAB 5-4) LES

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

2

À LA UNE

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 2 À LA UNE Fiasco de la CAN au Gabon LES
Fiasco de la CAN au Gabon LES JOUEURS AUSSI RESPONSABLES QUE LEEKENS
Fiasco de la CAN au Gabon
LES JOUEURS AUSSI
RESPONSABLES QUE LEEKENS

7 jours se sont écoulés depuis l'élimination des Verts de la CAN. Les supporters n'ont toujours pas compris ce qui s'est passé au cours de cette compétition. Les Verts étaient attendus pour faire un bon parcours et tenter d'aller le plus loin possible.

PAR ISLAM Z.

Les choses ont, toutefois, tourné de manière inattendue et, finalement, l'Algérie a été éliminée au bout de trois matchs seule- ment. Maintenant, il s'agit de faire l'autopsie de cette participation décevante et tenter de comprendre ce qui s'est vraiment passé. Selon les informations qui nous sont parvenues, on apprend que la FAF est en train de faire une expertise pour tenter de comprendre ce qui s'est passé et a conduit à ce fiasco. Une chose est sûre, la responsabilité des joueurs est éga- lement engagée dans tout ce qui s'est passé car ils étaient les principaux acteurs sur le ter- rain. On a tenté de comprendre et quelques points sont apparus pour donner un début de réponse.

Certains joueurs pensaient-ils à leur avenir ? La première question qui revient, c'est celle par rapport à certains joueurs qui étaient dans l'incertitude par rapport à leur avenir au sein de leurs clubs. On pense notamment à un joueur comme Ghezzal, totalement transpa-

KORICHI :

«La DTN n'a jamais délivré de diplôme sans formation»

Suite à l'article paru hier sur notre journal concernant cette histoire de diplômes qui auraient été délivrés à certains ex-internatio- naux sans passer par un stage de formation a fait réagir le DTN Tewfik Korichi qui a voulu apporter des précisions à ce sujet : "La DTN n'a jamais délivré un diplôme à un entraîneur sans passer par la formation. Je défie qui- conque qui peut apporter la preuve sur ce que j'avance. Il faut bien comprendre que la DTN délivre des diplômes fédéraux et des diplômes continentaux après des stages de formation. Les postulants sont soumis à des heures de travail suivant un programme bien défini. A la

fin du stage ils passent un test. Ceux qui réus- sissent la moyenne ils sont admis et décro- chent leurs diplômes. Beaucoup d'anciens internationaux ont suivi des cours de forma- tion et ont réussi à obtenir leurs diplômes le plus normalement du monde", a assuré l'expert CAF avant d'enchaîner : "Il faut savoir égale- ment que les diplômes 1er 2e et 3e degrés sont des diplômes d'Etat délivrés exclusive- ment par le MJS. Donc s'il y a des anciens internationaux qui ont obtenu le 3e degré, ce n'est pas du ressort de la FAF et personnelle-

ment

sier", a affirmé l'ex-sélectionneur A'.

je ne suis pas au courant de ce dos-

K. H.

rent au cours des minutes qu'il a joué. Très performant en club, il n'a pas pu démontrer ce qu'il vaut sur cette CAN. En fin de contrat dans 6 mois, l'ailier de l'OL pouvait bien pen- ser à son avenir et c'est ce qui expliquerait le fait qu'il passe à côté de la plaque. D'autres joueurs sont également dans la même situa- tion comme Soudani mais ce dernier s'est blessé au bout d'une rencontre.

Un groupe démotivé ? La seconde question qui se pose, c'est celle relative à la motivation au sein de l'équipe. En effet, sur les deux premiers matchs notam- ment, on n'a pas vu cette détermination ou cette envie de fer afin de gagner ou de tenter de se racheter comme sur le match face à la Tunisie. Nos sources présentes au Gabon nous ont assuré que tout se passait parfaite- ment bien pour les joueurs à Franceville et qu'ils affichaient une grande confiance et une grosse envie de bien faire. Toutefois, cela a beaucoup manqué au cours des trois ren- contres disputées. Que s'est-il alors passé pour que l'équipe soit totalement démotivée au cours de ses trois rencontres.

Des pressions des clubs ? Autre question qui taraude l'esprit, c'est celle liée aux clubs de nos internationaux. Les entraîneurs n'étaient pas contents de voir leurs joueurs quitter le club avant l'entame de la seconde moitié de saison. Alors ces clubs ont- ils exercé une pression sur les joueurs pour qu'ils ne rentrent pas blessés de leur CAN ? C'est bien entendu possible. D'ailleurs, l'entraî- neur de Porto n'a pas caché sa joie de voir Brahimi revenir en pleine forme : "Je suis content de récupérer Brahimi en bonne condi- tion physique."

Une cassure dans le groupe ? La vie du groupe durant la CAN est une ques- tion qui revient avec insistance. En effet, les joueurs assuraient bien vivre entre eux et être contents d'être ensemble. Malgré tout la ques- tion d'une cassure au sein du groupe se pose toujours. Même Bensebaïni a assuré que le groupe vivait excellemment bien ensemble. Des questions auxquelles, il faudra trouver une réponse et tenter de comprendre ce qui a réellement manqué à cette équipe, pourtant

bourrée de talents.

I. Z.

Madjer a obtenu son 3 e degré du MJS

talents. I. Z.  Madjer a obtenu son 3 e degré du MJS Le MJS délivre

Le MJS délivre depuis long- temps des diplômes aux anciens inter- nationaux pour service rendu au pays. Plusieurs ex internationaux ont bénéficié de diplômes sans passer par la forma- tion. Le Ballon d'or africain 87, Rabah Madjer avait obtenu son 3e degré du MJS. K. H.

Boudebouz égale son record de buts sur une saison

Le meneur de jeu algérien du MHSC, Ryad Boudebouz, a retrouvé le chemin de la compétition à l'occasion de la rencontre face à Marseille. Si son équipe a pris une claque face à l'OM, il a néanmoins inscrit son but à la suite d'un coup franc direct qui a nettoyé la lucar- ne d'Yoann Pelé. Grâce à ce but, le joueur formé à Sochaux a atteint la barre des 8 buts. Le joueur égale ainsi son record de buts sur une saison. Cela remonte à la saison 2011/2012 lorsqu'il évo- luait encore au sein de son club formateur. Le joueur devrait même le dépasser du moment qu'il reste encore beau- coup de matchs à jouer. Après avoir passé plusieurs semaines sur le carreau à cause de sa blessure au genou, RB10 revient au bon moment pour Montpellier qui va devoir se battre pour s'éloigner de la zone de reléga- tion.

«Faire plus un peu partout» S'exprimant après la rencontre, le milieu international algérien a refait le match. "Je pense qu'on a laissé Marseille jouer très facilement. Pour la suite, il va falloir faire plus un peu partout. Je pense qu'on a eu cette espèce de suffisance au cours de cette rencontre. On a eu les occasions, je crois que pratiquement autant que Marseille. Au Vélodrome, ce n'est jamais facile et ce n'est pas toutes les équipes qui le font. On est dans une période plus difficile. Il faut faire le boulot et continuer à bosser. Il va y avoir 7 matchs dont 5 à la maison. Si on veut assurer le maintien, il va falloir bien gérer ces matchs pour qu'on puisse jouer le reste sereinement. On vise le maintien, on ne se voit pas trop beaux. C'est dommage car on n'ar- rive pas à gagner le match le plus important. Avec les qualités qu'on a,

on va dire que je ne me fais pas trop de soucis mais il ne faut pas se faire peur

I. Z.

non plus."

mais il ne faut pas se faire peur I. Z. non plus." BENZIA FAIT TOMBER LYON

BENZIA

FAIT TOMBER

LYON

BENZIA FAIT TOMBER LYON L'attaquant international algérien a brillé au cours de la rencontre face à

L'attaquant international algérien a brillé au cours de la rencontre face à son club formateur. Il a réussi un doublé qui offre la victoire à son équipe dans cette rencontre très importante pour Lille.

Comme c'est le cas depuis le départ de Frédéric Antonneti, Yassine Benzia était titulaire au coup d'envoi de la rencontre de Lille face à Lyon. Une partie très spéciale pour le numé- ro 9 des Dogues qui retrouvait à l'oc- casion ses anciens partenaires et son club formateur. Toutefois, pas de place aux sentiments. Benzia s'est illustré de fort belle manière au cours de cette rencontre puisqu'il a été le seul et unique buteur de la partie à deux reprises. Ses deux premiers buts cette saison avec le LOSC. Tout d'abord à la 38e minute lorsqu'il reçoit un ballon de la part d'un de ses cama- rades. A 20 mètres, il ne se pose pas de question et déclenche une frappe à ras de terre. Dévié, le cuir s'en va mourir dans le filet. Le but a été accor- dé à l'Algérien. Puis durant la seconde mi-temps à la 80e lorsque Lille bénéfi- cie d'un penalty que Benzia se charge d'exécuter et le transforme. Deux buts qui vont certainement l'aider pour la suite du parcours. Il sera plus libéré sur le plan psychologique. Le joueur enchaîne par une nouvelle belle pres- tation sur la même lignée que la phase aller et les choses semblent aller dans le bon sens pour lui. Encore une excel- lente prestation pour Benzia qui revient en grande forme ces dernières semaines et qui vise certainement à retrouver une place en équipe natio- nale.

7 petites minutes pour Ghezzal L'autre international algérien concerné par la rencontre, est Rachid Ghezzal. Présent dans le groupe, il a débuté la rencontre sur le banc de touche. C'est à la 83e minute que le coach Génesio décide de l'incorporer pour essayer d'apporter du sang frais. Néanmoins, ça n'a pas vraiment été le cas vu qu'en 7 minutes il ne pouvait pas vraiment faire grand-chose. Score final, deux buts à un en faveur de Lille.

I. Z.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

À LA UNE

3

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 À LA UNE 3 Nouvelle réplique du président de la FAF
Nouvelle réplique du président de la FAF RAOURAOUA “ JE NE SUIS NI EMPEREUR NI
Nouvelle réplique du président de la FAF
RAOURAOUA
“ JE NE SUIS
NI EMPEREUR
NI RECHERCHÉ»
«
Nous
sommes
tous
responsables
de l'échec»

Moins de 72 heures après son communiqué officiel rendu public sur le site officiel de la FAF annonçant l'étude du dossier de la participation des Verts à la CAN 2017 lors du prochain Bureau Fédéral, le président de la fédération, Mohamed Raouraoua, réplique à nouveau dans une interview accordée au quotidien public régional, Al-Nasr.

PAR RAFIK KHALED

Fustigé de partout et principale- ment pointé du doigt dans le naufrage algérien à Franceville, le président de la FAF pense le contraire indiquant que la responsabilité est plutôt partagée. "Nous sommes tous responsables de l'échec, mais ce n'est pas non plus raisonnable de profiter de notre élimination au pre- mier tour de la CAN pour lancer une telle campagne calomnieuse visant ma personne. La participation algérienne à la CAN sera passée en revue à l'occasion de la prochaine réunion du Bureau Fédéral ", estime-t-il avant de souligner le soutien dont il bénéficie en cette période où, selon ses dires, " nous assis- tons à une sorte de série télévisée sur le personnage de Raouraoua. J'ai été desti- nataire de milliers de messages de sou- tien." Et de dénoncer : "Les promoteurs de cette campagne ciblant ma personne

se sont dénudés de tout professionnalis- me exigé dans la pratique journalis- tique."

«Futur entraîneur ? Je n'y pense pas encore» Le patron de l'instance fédérale a démenti également les informations selon lesquelles la démission de l'ancien sélectionneur Georges Leekens serait une forme de limogeage déguisé. Il s'est penché également sur la question du futur patron du staff technique des Verts, un sujet qui fait déjà couler beau- coup d'encre. Raouraoua dira : "Je n'avais même pas le temps pour y pen- ser. Je n'ai pris attache avec aucun tech- nicien à partir de Paris. Après avoir passé des jours en France pour traiter un malaise qui n'a rien à voir avec ce qu'a été avancé par les médias, je suis retour- né au Gabon dans le cadre de mes fonc- tions au sein de la CAF pour assister aux

différentes réunions tenues traditionnel- lement à l'occasion des épreuves conti- nentales."

«Tout est fait dans le strict respect des règlements» L'interlocuteur du quotidien Al-Nasr s'est montré stupéfait par les "fausses" estimation selon lesquelles il s'abstient de retourner au pays. "Pourquoi ai-je peur de revenir en Algérie ? Suis-je recherché ?", s'interroge-t-il, étonné, avant de préciser que "je retournerai le plus normalement du monde au pays une fois mes engagements avec la Confédération africaine de football soient terminés. Après mon retour au pays, je convoquerai les membres du BF pour étudier la situation de l'équipe nationale et de la discipline." Au cha- pitre de la gestion des affaires de la fédé- ration, Mohamed Raouraoua affirme que "tout est fait dans le strict respect

des règlements en vigueur. A l'instar de tous les organismes du pays, la FAF est soumise aux règlements. Je ne suis pas un empereur pour me permettre d'en- freindre les règlements de mon pays."

«Je dois assurer la présence algérienne à la CAF» Le locataire de la maison de Dély Ibrahim a refusé, par ailleurs, de se pro- noncer sur ses intentions électorales en prévision des prochaines "présiden- tielles" de fin de mandat. "Il est trop tôt

de dire si je serai candidat pou pas", dit-il assurant que " les portes de la fédération sont ouvertes à tout candidat briguant le poste du président de la FAF". A ses yeux, " le plus important est de préparer les prochaines élections du bureau exé- cutif de la CAF en mars prochain, car il est nécessaire d'assurer la représentativi- té de l'Algérie dans les structures conti-

nentales".

R. K.

Le BF aura lieu le 11 février

La première réunion post-CAN du Bureau Fédéral de la Fédération algé- rienne de football (FAF) aura lieu le 11 février pro- chain. C'est ce qu'a annoncé le patron de la l'ins- tance fédérale précisant que "la date du BF avait été arrêtée bien avant le début de la CAN 2017". Et d'ajouter : "Ce n'est pas une décision prise sous l'effet de la pression." R. K.

Mahrez et Leicester se sauvent en fin de match

R. K.  Mahrez et Leicester se sauvent en fin de match Remplaçant au coup d'envoi

Remplaçant au coup d'envoi de la ren- contre face à Derby County en coupe d'Angleterre, Riyad Mahrez a fait son apparition à la 64e minute alors que Leicester était mené. Il a tenté de faire basculer la rencontre mais n'a pas pu. Il aura fallu attendre la 86e minute avant de voir le capitaine Wes Morgan égaliser et offrir un match retour comme cela se fait en Angleterre. Ce sera la semaine prochai- ne. Pour rappel, Slimani n'a pas joué du moment qu'il était blessé. I. Z.

Selon la Gazetta dello Sport

GHOULAM QUITTERAIT NAPLES EN FIN DE SAISON

PAR ISLAM Z.

Ayant repris dernièrement les entraînements avec son équipe, Faouzi Ghoulam fait parler de lui en Italie.

Sans surprise, c'est la prolongation de son contrat qui reprend le dessus sur

son actualité.

quée, le latéral gauche de l'EN a retrou- vé son club de Naples pour la suite de la saison en Serie A. Son retour a juste- ment coïncidé avec la réouverture du dossier de sa prolongation avec la for- mation italienne. En effet, à l'heure actuelle, aucun accord n'a été trouvé entre les deux parties pour une prolon- gation de contrat. Cela a mis la puce aux oreilles à certains clubs comme le Bayern Munich ou encore le Paris Saint-Germain. Une situation qui met davantage la pression sur les dirigeants italiens qui ne désespèrent pas de pro- longer leur joueur. Cependant, la pres- se italienne va à contrecourant en annonçant carrément un départ de l'in-

Après une CAN compli-

ternational algérien à la fin de la saison en cours pour rejoindre l'un de ses pré- tendants. En effet, c'est le très sérieux Gazetta dello Sport qui assure que le joueur va termi- ner la saison avant de partir sous d'autres cieux.

à rouvrir les négociations pour tenter de trouver un accord et faire prolonger le joueur. Pour rappel, Ghoulam ne touche que 900 000 € par an comme l'a rappelé le journal ita- lien. Même le joueur serait prêt à prolonger si jamais les dirigeants faisaient un effort sur le plan financier. Donc, De Laurentis sou- haiterait tout faire pour prolon- ger son joueur à un an du terme de son contrat.

prolon- ger son joueur à un an du terme de son contrat. Naples veut le blinder

Naples veut le blinder au plus vite Dernièrement, les dirigeants napoli- tains ont décidé de ne pas négo- cier avec les clubs intéressés par le latéral algérien. Tout à fait compré- hensible de voir Sarri insister pour garder son titulaire au poste. Cela aurait poussé les dirigeants

Une préférence pour le Bayern Toujours selon la même source, le joueur est convoité par d'autres grosses écu- ries et notamment Chelsea, la Juventus et le Bayern

Munich. Même si le PSG est grande- ment intéressé pour en faire le succes- seur de Maxwell, le joueur ne serait pas vraiment très chaud pour revenir en France et accorderait sa priorité vers d'autres championnats plus huppés que la Ligue 1 française. Le journal transalpin avance donc que le joueur aurait une préférence pour le club munichois. Il travaillerait alors avec Carlo Ancelloti. Pour le moment, les choses n'ont pas encore avancé et le dossier reste ouvert du moment que Naples n'a pas dit son dernier mot et que les prétendants ne manquent pas. Le dossier de la prolongation du joueur traîne en longueur depuis des mois à cause de la différence entre les proposi- tions des deux côtés. Maintenant, les choses sont claires pour Naples. Si le club veut conserver Ghoulam, il doit absolument faire une proposition supérieure à celle du départ. Affaire à suivre.

I. Z.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

 

4

LIGUE 1 MOBILIS 17 e JOURNÉE

MCA

0

ZEGHBA STOPPE

La pelouse en bon état

Malgré les pluies qui sont tombées depuis une semai- ne, la pelouse du 5-Juillet a tenu le coup. Elle était certes glissante, mais elle n'était pas comme les années passées, où elle ressemblait à tout sauf à un terrain de foot.

Réserve :

MCA 0 - USMH 2

La réserve du MCA s'est inclinée hier face aux Harrachis sur un score de 2

à 0. Il faut dire qu'hier était une mauvaise journée pour tous les jeunes qui se sont loupés ce jour-là.

Echange d'insultes entre les deux galeries

Avant l'entame du derby, les deux galeries se sont don- nés en spectacle. Mais ce n'était pas comme tout le monde le croit, en fait, les deux galeries ont échangé des insultes un bon moment.

Gourmi et Mansouri sur le banc

Le premier responsable du staff technique du MCA, Kamel Mouassa a décidé de ne pas utiliser d'entrée les nouvelles recrues lors du derby qui avait mis aux prises hier le Doyen avec l'USMH. Les deux joueurs ont débuté le derby sur le banc des remplaçants.

Mebarakou a remplacé Demou

Comme il était attendu, Mebarakou a pris la place de Demou. Ce dernier qui avait raté le stage de pré- paration hivernale avec son équipe à la suite du décès de sa mère a été remplacé par Mebarakou. Pas de sur- prise, étant donné que lors des matches amicaux, le coach donnait la parole à chaque fois à la paire Azzi- Mebarakou.

Djemaouni à la place

de Nekkache

Même si Nekkache est com- plètement guéri de sa bles- sure (pour rappel Nekkache

est passé sur le billard pour le ménisque), mais le coach

a décidé de le préserver.

D'ailleurs, il n'a pas été convoqué pour derby. Mouassa, qui veut les meilleurs, a décidé que Nekkache n'était pas encore au top du top de sa forme et pour cela, il n'a pas voulu prendre de risque. En l'ab- sence de Nekkache, c'est Djemaouni qui a pris sa place hier face à l'USMH.

Les U20 et les U15 éliminés de la coupe d'Algérie

Dans la matinée d'hier, les U20 du MCA ont affronté leurs homologues du Chabab pour le compte des 1/16 de final. Ils ont été éli- minés sur le score de 4 à 3, alors que les U15 qui ont affronté les minimes du PAC ont été, eux aussi, éliminés. La partie s'est soldée sur un score de parité de zéro par- tout, et c'est lors de la séance des tirs au but que le PAC a pris le dessus.

USMH

1

 

Stade du 5-Juillet But : Benamra (59')

Chaouchi 3 Hachoud 2 Boudebouda 2 Mebarakou 3 Azzi 3 Karaoui 2 (Aouedj 76') Kacem 2 Bouguèche 3 Derrardja 3 Zerdab 2 (Mokdad 68') Djemaouni 2 (Gourmi 55') Ent : Mouassa

Zeghba 4

Debbari 3

LE LEADER

LE LEADER

Abdat 3

Belarbi 4

Younès 3

(Chenoufi

90'+2)

Mellal 3 (Hamidi 76') Dahar 2 Hendou 2 Djeghbala 3 Benamra 4 (Layati 81') Boulekhoua 3 Ent : Charef

 

Terrain praticable, temps pluvieux, affluence moyenne, arbitrage de M. Ben Brahem assisté par MM. Gourari et Alaoua.

Averts. : MCA : Hachoud (28') USMH : Zeghba (43'), Abdat (63'), Dahar (90'+4).

 

Film du match

12' Karaoui hérite d'une balle en erreur étant donné que Djemaouni voulait tirer directement, contrôle le cuir et tire, mais au-dessus de la transversale. 16' Retrait de Boulekhoua, mais personne à la réception devant Chaouchi. 19' Hendou sert Mellal qui sert à son tour Younès, ce dernier tente une acrobatique reprise ratée. 25' Tir puissant de Bouguèche que catapulte Zeghba. Le cuir est remis à Bouguèche qui tire une seconde fois, mais à côté. 33' Une-deux entre Derrardja et Bouguèche, ce dernier bien servi tente un tir, mais la transversale sauve Zeghba. 48' Corner botté par Hachoud sur la tête d'Azzi qui voit son ballon finir dans les mains de Zeghba. 56' Hachoud sert Mebarakou devant la cage, qui tente une talonnade mais le ballon finit dans les bras du gardien. 59' Bien servi par Hendou, Benamra qui se trouve face à Chaouchi met le ballon dedans. 69' Tête de Mokdad à côté. 90'+4 Derrardja tente un tir des 30 m, mais trouve Zeghba à la parade.

 

PAR M. ZERROUKI

auraient pu changer la donne. Par contre, en ce qui concerne Zerdab et Djemaouni, les deux hommes n'ont pas réussi leur entrée. Le coach devait tirer les bretelles pour avoir un Mouloudia plus réaliste en seconde période. En tout cas, le score n'a pas changé quand l'arbitre siffle la fin du premier round. Pour ce qui est des Harrachis, crispés sans doute à la suite de la défaite concédée face à l'USMBA. C'est dans la peau de la bête blessée qu'Essefra s'est présentée au 5- Juillet. Les Jaune et Noir ont subi le jeu et ils ont trouvé du mal dans les duels, puisqu'à chaque fois les Mouloudéens l'emportaient. Ils ont trouvé tout de même la force de ren- trer aux vestiaires avec un point. Il fallait maintenir le cap en seconde période.

La pause citron finie, le décor planté, les 22 acteurs reviennent sur une pelouse

un point ne suffisait pas, il fal- lait bien sûr tout faire pour l'emporter. Alors que pour l'adversaire, tenir en échec le

On attendait du public. Les Chnaoua n'ont pas répon- du présents, ils n'étaient pas 60 000 comme le souhaitait Omar Ghrib. On espérait un grand match, ce ne fut pas vraiment le cas. Du moins, pas en pre- mière mi-temps. Même si les Vert et Rouge dominaient les débats et les Harrachis subis- saient le jeu. Cependant, le sus- pense compensa la qualité. Personne ne savait ce qu'allait être l'issue du derby. Au final, l'USMH prend le dessus par Benamra qui stoppe le leader et Zeghba qui arrête tout. Du côté mouloudéen, il fallait gagner pour confirmer que le leader aborde cette seconde phase du championnat en force pour creuser l'écart sur ses poursuivants directs. Dominateurs en de rares occa- sions, les Mouloudéens n'arri- veront pas à donner une valeur ajoutée à leurs efforts. Bouguèche, qui a beaucoup bougé, a tenté des tirs qui

Le MCA avec un nouveau maillot

leader serait un très bon coup pour le mental. Les supporters

mouloudéens montent le son pour booster leur équipe, mais ils seront très vite refroidis par le but de Benamra qui a mis à froid les Mouloudéens. Mené au score, le leader se devait de réagir très rapidement et effi- cacement. La stratégie de Charef a été payante étant donné que le premier à mar- quer c'est son équipe. Mouassa joue son va-tout en incorpo- rant Aouedj à la place de Karaoui histoire d'avoir plus de joueurs en ligne offensive. Les Mouloudéens parvien- dront à marquer, mais l'arbitre refuse indiquant une position d'hors jeu. 5 minutes de temps additionnel, les Mouloudéens tentent le tout pour le tout, mais cela ne permet pas au MCA de revenir au score et voilà le leader stoppé par

Comme convenu, les responsables d'Umbro ont assuré un nouveau maillot pour cette nouvelle année 2017 pour les Vert et Rouge. Les équipiers du capitaine Hachoud ont foulé la pelouse du 5- Juillet avec un nouveau maillot blanc.

Les Vert et Rouge quittent le terrain sous une pluie d'insultes

 

glissante pour animer la secon- de partie du match. Le MCA,

l'USMH.

M. Z.

En plus de la pluie et du froid qui ont fait rage hier au 5-Juillet, les Vert et Rouge au coup de sifflet final ont quitté la pelouse du 5-Juillet afin d'aller aux vestiaires sous une pluie d'insultes. Les Chnaoua présents dans les gradins ont traité tous les joueurs et sans exception de tous les noms d'oiseaux.

GOURMI

GOURMI applaudi par les supporters En seconde période, le premier changement effectué par Mouassa est de

applaudi par les supporters

En seconde période, le premier changement effectué par Mouassa est de remplacer Djemaouni par Gourmi. Ce dernier a été applaudi par les fans présents pour lui souhaiter la bienvenue tout en espérant que les clés de la réussite se trouveront entre ses pieds.

«Une défaite qui fait mal»

"J'aurais voulu participer à la victoire de mon équipe, surtout que c'était mon premier match avec le Doyen cette saison. Je n'ai rien compris au scénario vécu contre les Harrachis. C'est une défaite qui fait mal. Mais, incha Allah, on va rectifier le tir face au CAB. On n'a pas le droit à l'erreur. Il est impératif pour nous de rebondir très vite. Je reste confiant qu'on va réagir, car on a un bon groupe."

Il savonne ses joueurs Hier, dans les vestiaires du 5- Juillet, Omar Ghrib n'y est

Il savonne ses joueurs

Hier, dans les vestiaires du 5- Juillet, Omar Ghrib n'y est pas allé avec le dos de la cuiller afin de faire passer son message aux joueurs. Ghrib a savonné ses joueurs leur incombant toute la res- ponsabilité de la défaite et leur fai- sant comprendre qu'ils ne doivent pas se croire au sommet, car la chute pourrait être mortelle.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

29 janvier 2017 17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 5 5000 FANS seulement présents au 5-Juillet

5000

FANS

seulement présents au 5-Juillet

Alors que tout le monde pensait que les Chnaoua seraient en force lors du premier match de leur équi- pe préférée surtout qu'elle allait jouer le derby contre l'USMH, tout le monde était surpris de voir que les fans du MCA n'ont pas répondu présents en grand nombre. Quand, le Doyen joue au 5-Juillet, les fans répondent toujours très fort à l'ap- pel de leur équipe. Après sa décla- ration faite dernièrement, Omar Ghrib a demandé aux Chnaoua de venir en grand nombre pour booster leur équipe. Il a demandé aux sup- porters d'atteindre les 60 000. Mais, hier, seul le virage sud était rempli, les autres tribunes sont restées vides. Est-ce le mauvais temps qui a fait que les Chnaoua n'ont pas assuré une grande assis- tance ? Car, en ce qui concerne les résultats, leur équipe s'est présen- tée devant l'USMH dans la peau du leader. En tous les cas, les joueurs avaient vraiment besoin de leur public hier, surtout qu'ils ont été battus par l'USMH. Le Mouloudia d'Alger a plus que jamais besoin de ses fans surtout pour avancer dans le bon sens. Est-ce que les fans répondront présent lors des pro- chaines journées ? On verra. En tous les cas, ce qui est sûr, c'est que le 12e homme a toujours eu un grand rôle dans les réussites de son club. Aujourd'hui, plus que jamais le Doyen a besoin de ses fans pour se reprendre en main et rectifier le tir le plutôt possible. La prochaine journée, le Mouloudia d'Alger affrontera le CAB chez lui dans un match qui ne sera pas facile à gagner, mais pour le Doyen, perdre devant l'USMH, il faut bien rectifier le tir vaille que vaille. M. Z.

Les supporters attendaient de voir Mansouri à l'œuvre

Déçus était le public mouloudéen présent hier sur les gradins du 5- Juillet. Pas seulement, à cause de la défaite, mais aussi parce que la nouvelle recrue, Mansouri que tout le monde attendait n'a pas joué. Le coach a préféré le garder sur le banc pour ce premier match de la phase retour. Il faut dire après l'heu- re de jeu, les gradins criaient le nom de Mansouri, mais Mouassa pour sa dernière carte, il a fait confiance à Aouedj.

Une mauvaise journée pour le Doyen

Hier en plus de l'équipe sénior qui a raté son derby contre l'USMH, il y avait quelques heures avant, les matches des jeunes et tous les jeu- nots qui ont joué et ont perdu. Que se soit des rencontres de coupe ou de championnat. Ce samedi 28 jan- vier a été vraiment pas bon pour le Doyen qui espère voir des jours meilleurs.

Le MCA débute 2017 avec un revers

Tout le monde attendait de voir ce Mouloudia d'Alger lors de cette nou- velle année 2017. Certes, il a montré de belles choses lors des matches amicaux, mais il fallait démontrer cela dans un match officiel. Chose qui n'a pas été faite, étant donné que le Doyen s'est loupé lors du derby en cédant le gain du derby à l'USMH.

GHRIB

L'ŒIL DU COACH

MOUASSA

«Je suis

déçu»

GHRIB L'ŒIL DU COACH MOUASSA «Je suis déçu» Le premier responsable de la barre technique du

Le premier responsable de la barre technique du MCA, Kamel Mouassa revient sur ce douloureux revers concédé hier face aux Harrachis. D'emblée, le coach assure :

"Sincèrement, on ne méritait pas la défaite. Ceci dit, on a confondu vitesse et précipitation. On s'est loupé. On a trouvé en face de nous, une équipe de l'USMH, bien organisé dans son jeu. Alors, mes joueurs n'ont pas trouvé les solutions pour marquer afin de se libérer. Ce qui a rendu la tâche difficile. Alors, le groupe joué avec les nerfs à fleur de peau. Ce qui a permis de perdre plusieurs balles faciles. L'ouverture du score pour les Harrachis nous a fait beaucoup de mal. On a joué d'une manière anarchique, voulant égaliser. Mais, ce n'est pas comme ça qu'on peut prétendre à marquer." Pour Mouassa, ce qui a causé cette perte aussi c'est comme il dit : "On n'a rien fait pour gagner ce match. En fait, je pense qu'on a cru que l'USMH qui avait perdu devant l'USMBA était facile à prendre, mais on a été bien surpris. Je crois aussi qu'on n'a pas profité des moments forts qu'on a eus dans ce match." Pour ce qui est de Mansouri qui n'a pas joué le match, Mouassa dira :

"Je voulais faire dans la continuité en faisant jouer les joueurs qui ont terminé la phase aller champion. Et c'est la raison pour laquelle, je n'ai pas aligné Mansouri." Avant de clore son intervention, Kamel Mouassa dira : "Je suis déçu par le résultat. Mais, je pense que mes joueurs ont eu un avant-goût sur la phase retour qui sera difficile à négocier."

BECHOUCHE «Une victoire précieuse»

à négocier." BECHOUCHE «Une victoire précieuse» L'entraîneur adjoint, Bechouche Nacer, a déclaré à

L'entraîneur adjoint, Bechouche Nacer, a déclaré à l'issue du match d'hier : "Cette victoire est précieuse. Elle nous remet sur le bon chemin après notre dernière défaite. Mais ce n'est pour autant qu'on va tout lâcher. Nous devons garder les pieds sur terre et continuer à travailler très sérieusement pour pou- voir atteindre nos objectifs." M. Z.

«Une vraie claque pour les joueurs»

PAR M. ZERROUKI

Très contrarié, le directeur général du Mouloudia d'Alger, Omar Ghrib hier à la fin du match. Normal, il ne s'attendait pas perdre le derby contre les Harrachis. Mais, il faut dire que Ghrib était remonté contre les joueurs qui ont joué d'une très mauvaise manière. Approché par nos soins à la fin du match, Omar Ghrib dira d'emblée :

"Personne ne s'attendait à ce qu'on perde ce derby.

L'USMH a eu une seule action transformée en but. Alors que nous, on a joué d'une manière anarchique. Le foot se joue en 90 minutes, il se joue dans la concentration, pas dans l'anarchie. Ils ont joué comme ils voulaient eux sans suivre les consignes du coach, ils l'ont payé cash. A la fin, on perd trois points très importants pour nous." Effectivement, les Vert et Rouge ont confondu vitesse et précipitation et cela a permis à l'adversaire de prendre le dessus.

Est-ce que le Doyen était naïf ? Pour Ghrib :

"Non, les joueurs n'étaient pas naïfs. Moi je crois qu'ils se sont crus champions, cette défaite contre l'USMH leur a montré qu'ils sont loin du compte. Cette défaite est une claque pour les joueurs. Espérant vraiment que c'est un accident de parcours vite réglé. Ceci dit, ce n'est pas la fin du monde, le championnat vient juste de commencer." M. Z.

Hachoud : «C’est nous les fautifs»

Le capitaine des Vert et Rouge, Abderrahmane Hachoud, revient sur cette défaite amère concédée devant les Harrachis tout en assurant qu'il fera tout, lui et ses équipiers, pour rectifier le tir contre le CAB lors de la prochaine journée.

Abderrahmane, qu'est- ce qui n'a pas marché face à l'USMH ?

En toute sincérité, je ne sais pas. On n'a rien compris. On a foulé la pelouse avec la ferme intention de gagner le derby à n'importe quel prix. On a tout fait pour y arriver. Peut-être qu'on cru qu'on est champion et personne ne peut nous résister. Cela a permis aux Harrachis de gagner et reprendre confiance en eux.

Les supporters ont été très en colère et ont manifesté celle-ci en vous insultant à la fin du match, qu'en dites vous ?

Je comprends la colère

fin du match, qu'en dites vous ? Je comprends la colère de notre public. Nous sommes

de notre public. Nous sommes responsables de cet échec. C'est nous les fautifs. Nous sommes les responsables et les fautifs. Cela va nous servir de leçon pour aborder la suite des débats avec plus de sérénité et de conviction.

Si vous aviez gagné, avec la défaite du MCO, vous auriez creusé l'écart avec ce poursuivant, mais ce ne sera pas le cas, en êtes-vous conscients ?

C'est vrai on a raté une occasion en or, mais on ne peut rien changer à cette donne. Incha Allah, on va tout faire pour redresser

la barre et se racheter auprès de notre public qui mérite les honneurs. On a commis une erreur et on va tout faire pour la corriger. On va mettre les bouchées doubles afin de réussir lors de la prochaine journée.

Ce sera à Batna contre le CAB…

Ce ne sera pas facile, car on jouera en déplacement, mais on n'a pas le droit à l'erreur. On

va tout faire pour remonter la pente et récupérer ses trois points perdus devant l'USMH. Ceci dit, il faudra aussi voir le bon côté des choses. Heureusement, pour nous que ce revers arrive en début de phase, cela va nous booster à réagir violemment. Si c'était au milieu de la phase, accuser le coup aurait été très dur.

M. Z.

On va tout faire pour redresser la barre et se racheter auprès de notre public”

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017 LIGUE 1 MOBILIS

6

17 e JOURNÉE

29 janvier 2017 LIGUE 1 MOBILIS 6 17 e JOURNÉE Benamra marque son territoire ! Il

Benamra marque son territoire !

Il aura suffi que seule- ment deux matchs pour que

Marouane Benamra, nouvel- le recrue du club cet hiver, s'impose au sein de l'effectif de Boualem Charef. Ce jeune joueur s'est vite adapté à sa nouvelle équipe et a joué un rôle important dans la victoire réalisée hier contre le Mouloudia grâce au but qu'il a marqué mais également à sa discipline tactique et sa finesse tech- nique. Formé à l'Olympique Lyonnais, ce Franco- Algérien fait ainsi une très belle entrée dans le cham- pionnat de son pays d'origi- ne et prend ainsi le meilleur départ possible pour s'impo- ser dans le dispositif tac- tique de Charef.

S. B.

Lefki est allé voir les joueurs

L'ancien président de l'USMH, Mohand-Ameziane Lefki, était présent dans les tribunes hier et a suivi l'intégralité du derby. Selon nos informations, il aurait fait ce déplacement spécialement pour apporter un soutien moral mais aussi financier aux joueurs. Il aurait même rencontré les joueurs avant le match afin de les motiver. Une de nos sources nous a affirmé qu'il leur a promis une prime assez conséquente au cas où ils parviendraient à remporter la victoire face au Mouloudia Club d'Alger. Ça a bien marché !

L'USMH bénéficie d'une importante entrée d'argent

Nous avons appris hier que la direction de l'USMH vient de bénéficier d'une importante entrée financière provenant d'un des partenaires du club, une entreprise spécialisée dans la production de ciment. Une entrée d'argent assez suffisante, selon nos sources, pour que le club puisse régler une bonne partie de ses problèmes notamment ceux liés aux anciens joueurs du club qui ne cessent de mettre pression sur Laïb à travers la CRL.

Laïb devrait payer les joueurs cette semaine

Toujours en ce qui concerne ce soulagement financier que vient de connaître l'USMH, notre même source nous a indiqué que Laïb est déterminé à

régler les arriérés salariaux de ses joueurs à partir d'aujourd'hui. Le président de l'USMH veut faire vite afin que l'équipe puisse bien se concentrer sur la préparation de ses prochaines rencontres.

S. B.

L'USMH BOUSCULE

LA HIÉRARCHIE

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

En battant le leader de la Ligue 1 Mobilis hier, l'USMH (9e) a créé la sur- prise et augmente ainsi ses chances d'assurer le maintien tôt. Ceux qui ont vu le match hier ont eu droit à une équipe harrachie mature dans la manière avec laquelle ses joueurs on t négocié leurs actions. Comparativement à la précédente rencontre face à l'USMBA, tout a

changé. L'USMH était plus organisée sur le plan tactique et chacun des joueurs était plus impliqué dans le jeu laissant même sentir une grande détermination de remporter ce derby qui s'est joué, comme nous l'avions mentionné, dans notre édition d'hier, dans la douleur puisque le club était jusque-là confronté à de nombreux problèmes notamment ceux lié à la question financière. Cette victoire arri- ve donc au bon moment. D'une part, les Harrachis se rattrapent par rapport

à la défaite concédée à domicile same-

di passé, d'autre part, cela ne fera

qu'absorber cette inquiétude et cette colère qui entouraient et les suppor- ters et les joueurs en raison des diffi- cultés dont souffre le club depuis longtemps.

des diffi- cultés dont souffre le club depuis longtemps. RESULTATS 17 e journée OM 1-0 MCO

RESULTATS

17 e journée

OM

1-0

MCO

CSC

1-0

JSS

USMBA

2-0

CAB

MCA

0-1

USMH

CRB

REPORTÉ

ESS

DRBT

//

MOB

JSK

//

NAHD

RCR

//

USMA

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. MCA

30

16

09

03

04

16

10

+06

2. ESS

28

16

08

04

04

22

14

+08

3. MCO

28

16

07

07

02

16

10

+06

4. OM

28

17

08

04

05

22

19

+03

5. USMBA

27

17

08

03

06

21

18

+03

6. USMA

26

15

08

02

05

23

14

+09

7. JSS

25

17

07

04

06

17

18

-01

8. NAHD

24

16

07

03

06

19

16

+03

9. USMH

22

17

05

07

05

10

12

-02

10. CAB

19

17

05

04

08

14

20

-06

11. CSC

17

17

04

05

08

19

21

-02

12. DRBT

16

16

04

04

08

19

22

-03

13. CRB

16

15

04

04

07

11

14

-03

14. JSK

16

15

03

07

05

09

13

-04

15. RCR

13

16

05

04

07

13

19

-06

16. MOB

11

15

02

05

08

12

23

-11

18 e JOURNÉE

19 e JOURNÉE

CAB-MCA

CRB-MOB

USMA-DRBT

OM-JSS

MOB-CSC

JSK-ESS

JSS-CRB

USMBA-MCO

MCO-RCR

MCA-NAHD

ESS-OM

USMH-CAB

NAHD-USMBA

RCR-DRBT

USMH- JSK

CSC-USMA

Place à la JSK et au CAB Cette précieuse victoire contre le Mouloudia Club d'Alger mettra l'USMH dans une très bonne posture

et lui permettra d'entamer ainsi dans

de très bonnes conditions, psycholo-

giques bien sûr, la préparation des deux prochaines journées de cham-

pionnat face à la JSK puis face au CAB

qui se joueront, rappelons-le, au stade

du 1er-Novembre de Mohammedia. Avec ces deux matchs à domicile de suite l'USMH devrait prendre un bon élan et d'atteindre son objectif, qui est le maintien, très tôt avant la fin de la saison.

S. B.

Younès : «Cette victoire nous donnera des ailes»

Le capitaine d'équipe de l'USMH a commenté la victoire de son équipe hier à l'issue de la rencontre. Pour Younès, les Jaune et Noir viennent ainsi de prendre un bon départ concernant la phase retour.

Votre équipe a créé la surprise aujourd'hui (NDLR : hier). Qu'est-ce qui a fait la différence ?

Je pense que nous étions plus déterminés que nos adversaires. Nous étions dans une situation qui nous obligeait de nous donner à fond contrairement au Mouloudia qui est entré jouer avec le costume de leader. Donc à mon avis un tel match il fallait le gagner par un mental fort, sinon ça ne serait pas possible que ça se passe ainsi pour nous.

Est-ce que cette victoire est considérée comme étant un vrai départ pour vous ?

Oui pourquoi pas, il faut savoir tirer profit de telles occasions pour prendre un nouveau souffle. C'est ce que notre équipe a cherché lors de ce derby. Nous étions diminués après notre défaite lors du match précédent, donc il fallait bien le gagner ce derby.

Est-ce que cela vous

Condoléances

Suite au décès du père des deux ex-internationaux, Mohamed et Kamel Kaci-Saïd, le collectif de Compétition présente ses sin- cères condoléances à la famille du défunt et l'assure de sa pro- fonde sympathie.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

donnera de la force pour enchaîner par deux victoires lors de vos deux prochains matchs

donnera de la force pour enchaîner par deux victoires lors de vos deux prochains matchs ?

Il est encore un peu tôt pour nous projeter sur nos deux prochaines rencontres, il d'abord penser à la prochaine, contre la JSK, mais une chose est sûre est

que cette victoire contre le Mouloudia nous donnera de la force et nous donnera même des ailes. Ça fait toujours du bien de gagner un derby contre le Mouloudia. Donc d'un point de vue mental cela nous sera d'un apport très précieux. M. Z.

CHERCHE

VENDEUR EN

PHARMACIE

CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
CHERCHE VENDEUR EN PHARMACIE FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT

FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT
FIN DE JOURNÉE WEEK-END GARDE DE NUIT
OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN

OFFICINE SITUÉE À AÏN BENIAN
Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

Envoyer CV et photo à mirapharmacie@gmail.com

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

7

29 janvier 2017 17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 PAR LAMINE KEZZIM ARBITRAGE EXCELLENT NOTE
29 janvier 2017 17 e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS 7 PAR LAMINE KEZZIM ARBITRAGE EXCELLENT NOTE

PAR LAMINE KEZZIM

ARBITRAGE EXCELLENT NOTE DU MATCH 10/20
ARBITRAGE
EXCELLENT
NOTE DU MATCH
10/20

El-Harrach à l'arraché

LE JEU

Ce derby est l'illustration parfaite de la qualité technique de faible niveau de notre football : que de déchets techniques, un manque d'intensité flagrant et des lacunes tactiques criantes. Le champion d'hiver entama la rencontre avec une réelle inten- tion d'ouvrir le score rapidement avec un pressing haut, ce qui a permis aux atta- quants de se créer quelques situations franches de scorer, n'était la maladresse des BOUGUECHE, DERRARJA et autres DJE- MAOUNI les MOULOUDEENS auraient pris l'avantage assez tôt. Les HARRACHIS laissèrent passer l'orage et ont commencé à développer leur jeu de passes habituel,

organisés en 4-2-3-1 très flexible, ils répon- dirent au 4-3-3 du MCA assez rigide et manquant de permutations. Les Jaune et Noir ont réussi à se créer quelques situations dangereuses sous la houlette du virevoltant YOUNES ; mais le manque de justesse technique n'a pas per- mis aux attaquants harrachis de conclure. Au fur et à mesure le jeu se neutralisa au milieu du terrain, et ce jusqu'à la pause citron sifflée sur un score vierge.

Au retour des vestiaires, les banlieu- sards sont revenus avec de meilleures intentions sur le plan offensif, la permuta- tion entre YOUNES (replacé à gauche) et MELLAL (repositionné derrière l'attaquant

de pointe) a rééquilibré l'animation offensi- ve harrachie, entretemps les Rouge et Vert ont lancé dans le bain le revenant GOURMI afin de dynamiser l'attaque mais en vain, le MOULOUDIA joue clairement sans idée directrice, surtout qu'aucun des 3 milieux n'accélère le jeu ou change de rythme, ce qui fait qu'à aucun moment le bloc bas har- rachi fut déstabilisé. Et ce qui devait arriver arriva, puisque sur une attaque rapide et un bon enchaînement, MELLAL trouve en profondeur BENAMRA qui ajusta l'infortu- né CHAOUCHI d'un plat du pied croisé, 1 à 0 pour les visiteurs du jour. Les coéquipiers de HACHOUD tentèrent de réagir mais c'était sans compter sur un excès de précipitation latent de tous les

joueurs, les changements opérés par MOUASSA n'ont rien apporté, surtout que l'animation resta la même, alors que CHA- REF géra la fin de match intelligemment, en demandant tantôt de conserver le ballon et tantôt de dégager dans la zone adverse, ce qui a permis de rester équilibré dans les 3 échelons. Le score ne changera pas et les HARRACHIS arrachent une précieuse vic- toire qui les rachète un peu de leur dernière défaite à domicile, alors que le MCA perd gros, les 3 points du match lui auraient per- mis de conforter sa place de leader, mais aussi la confiance de leurs milliers de sup- porteurs venus en nombre dans des condi- tions climatiques très défavorables.

L. K.

LES JOUEURS COACHING MOUASSA ** Son équipe a fait dans la précipitation, le choix de
LES JOUEURS
COACHING
MOUASSA **
Son équipe a fait dans la
précipitation, le choix de
certains joueurs reste
énigmatique, ses
changements poste pour
poste n'ont rien apporté, il
n'a apporté aucune
variante tactique.
CHAOUCHI ***
tendance à jouer en retrait, dommage,
peut mieux faire.
ZEGHBA ****
Un match frustrant, sur le seul tir
cadré il va le chercher au fond de ses
filets, il n'a rien à se reprocher.
KARAOUI **
Match moyen, les HARRACHIS lui ont
bloqué le couloir, pas en réussite sur
ses centres, défensivement il a
souffert face à YOUNES !
L'une des déceptions de ce match, pas
très en verve, il a paru manquer de
jus, il n'a apparemment pas digéré la
préparation lors de la trêve, il a
vendangé beaucoup de ballons, sa
tâche sur le terrain n'était pas claire,
un match raté d'AMIR.
Très bon match, il a arrêté ce qu'il
fallait, excellent sur sa ligne et
concentré dans ses sorties
aériennes, il se doit d'améliorer son
jeu du pied.
saison, un pur gaucher d'une finesse
rare dans notre championnat, à
suivre de très près, il a un potentiel
énorme.
HACHOUD **
MELLAL ***
CHAREF ****
DEBBARI ***
Lui aussi il a un potentiel
intéressant, moins fin mais plus
Il a coaché son team du
bord de la touche, ça
montre sa motivation, il a
mis un dispositif qui a
considérablement gêné
son adversaire, son choix
de joueurs paraît
cohérent, un mélange de
joueurs chevronnés et de
jeunes au talent évident,
bravo.
Il
a eu du mal à entrer dans son
travailleur, avec une qualité de
frappe impressionnante, à
confirmer.
BOUDEBOUDA ***
ZERDAB *
Sobre et sans fioritures, il a été un
peu large sur le marquage de
BENAMRA sur le but, sinon un
rendement acceptable.
match, il s'est repris au fur et à
mesure, il a tenté d'apporter son
concours offensivement, une
découverte, à suivre.
YOUNES ***
Très en dessous de son potentiel, il
n'a pas encore trouvé ses repères au
MCA, lent et pas du tout entreprenant
sur son côté, il manque de rythme.
BOULEKHOUA ***
Il a commencé en meneur de jeu en
électron libre mais a mieux fait de
A
gauche ou à droite, voilà un joueur
régulier et très intéressant.
AZZI **
se repositionner sur le côte gauche
où il a été virevoltant, encore un
bon match pour le vieux briscard.
DERRARDJA *
Il est d'une nonchalance incroyable,
coupable sur un mauvais alignement
qui coûta à son équipe le but de la
défaite, sa relance n'est pas
recommandable dans les écoles de
football.
Encore un match sans éclat pour le
supposé meneur de jeu, rien à se
mettre sous la dent à part une
talonnade pour BOUGUECHE,
insuffisant pour l'un des joueurs les
plus surcotés du championnat.
DJEGHBALA ***
DEHAR **
Match correct d'un joueur de devoir.
ABDAT ****
MEBARAKOU ***
BOUGUECHE **
Son expérience est très utile à
l'arrière-garde de son équipe, bonne
lecture du jeu et un très bon
placement, à la hauteur.
Un match frustrant pour un rôle
ingrat, il est clair qu'il n'est pas
avant-centre dans l'âme, mais il a
pesé et a gêné les premières
relances.
Bon sur l'homme, excellent dans le jeu
aérien, à part ca sa complémentarité
avec AZZI est à parfaire, approximatif
dans sa relance lui aussi.
BENAMRA ****
Il a tenté, il a tiré, il a provoqué, il a
raté, il a fait du BOUGUECHE, beaucoup
de volonté mais que de maladresses.
HENDOU ***
DJEMAOUNI *
KACEM **
Sans faire de bruit, il a un rôle
important sur l'échiquier de CHAREF,
un véritable catalyseur, bon match.
Un match neutre, s'il ne rate
pratiquement jamais de passe, il n'en
récupère pas beaucoup aussi, il a
Il a traversé le match, remplacé
logiquement par GOURMI qui lui n'a
pas fait mieux que son partenaire.
Beaucoup d'abattage, une
intelligence de jeu remarquable, un
but plein de maîtrise technique
concluant un appel de balle de
haute facture, un joueur à observer
aussi.
BELARBI ****
La révélation HARRACHIE de la
MCA
USMH
www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 8 LIGUE 1 MOBILIS 17 e JOURNÉE USMBA 2 
www.competition.dz
Dimanche 29 janvier 2017
8
LIGUE 1 MOBILIS 17 e JOURNÉE
USMBA
2

CAB
0
Réserve :
Stade du 24-Février
Buts :
Bouguelmouna (11', 36')
Ghoul
Yaghni
Sur 2 éclairs de
BOUGUELMOUNA
USMBA 1 - CAB 0
Chérifi
Khali
Bachiri
(Benabderrahme
De notre correspondant
n 86')
MALEK BOUZID
Sidhoum
Balegh (Chettal
74')
Bounoua
(Herbach 62')
Bouguelmouna
Tabti
Zouari
Ent. : CEO
Mazzouzi
Daoud
(Brahmia 57')
Djerbouâ
Bitam
Benmansour
Benhaoua
Baâbouche
Mesfar
Bahloul
(Roumadi 80')
Selmi
Amrane
(Dif 73')
Ent. : Mechiche
Dans un match supposé
ouvert, les gars de la formation
d'El-Khadra ont réussi leur second
test de suite en cette phase retour
du championnat de Ligue 1
Mobilis, en s'imposant devant le
CA Batna sur le score de deux buts
à zéro. Les coéquipiers de
l'excellent Zouari, qui a déjà ouvert
son compteur buts la semaine
passée face à l'USMH, sous le
maillot de sa nouvelle équipe,
l'USMBA, n'ont pas trop attendu
pour secouer les filets adverses à
la 11' par l'excellent
Bouguelmouna qui d'ailleurs a
signé son second doublé de la
saison. Les capés de CEO ont
fourni une belle prestation et ont
joint l'art à la manière.
Le score aurait pu être lourd si
Bounoua (14') et Bouguelmouna
n'ont pas raté leurs franches
occasions. Les Bel-Abbésiens, qui
sont rentrés directement dans le vif
du sujet, ont réussi à ajouter un
second but par le buteur
Bouguelmouna, qui a profité d'une
grosse erreur défensive des
Cabistes pour aller trouver les
filets. Les visiteurs n'ont eu qu'une
seule action en première période
durant laquelle ils ont failli trouver
la marque à la 14'. De retour des
vestiaires, le CAB profita du recul
des Bel-Abbésiens pour tenter
d'aller porter le danger dans le
camp d'El-Khadra mais les Vert et
Rouge étaient mieux organisés et
auraient pu marquer plus de deux
buts.
La facilité parfois dans le jeu de
certains éléments et la mauvaise
concentration ont permis aux
visiteurs de ne pas encaisser plus
de deux buts. Dans l'ensemble,
l'USMBA confirme sa bonne santé
d'une journée à l'autre du fait que
l'équipe arrive à enchaîner un
deuxième succès de suite.
Les réserves ont
remporté une petite mais
précieuse victoire contre
le CAB, grâce à une
réalisation signée Metref
sur coup franc direct.
C'est la sixième victoire
des jeunes Bel-Abbésiens
qui totalisent vingt et un
points. Rappelons que
ces derniers ont été
dirigés lors du match
face aux Cabistes par le
DTS Sennour et un nouvel
entraîneur, en
l'occurrence Belroul
Tayeb, et ce, après le
départ du duo Brahmi-
Laouedj à l'équipe de Sidi
Brahim.
Temps froid et partiellement ensoleillé.
Trio arbitrale Bekouassa, Hamlaoui
et Bounou

Les fans
Averts :
USMBA : Bounoua (26'),
Bouguelmouna (43'), Chérifi
cabistes
soutiennent
Raouraoua
Film du match
8' Tabti décale Chérifi sur le
côté gauche, ce dernier réussit
son incursion et tente le centre
mais un défenseur du CAB
était sur la trajectoire et envoya
le cuir en corner
10' Un coup franc
dangereux pour le CAB tiré au
premier poteau, la défense
locale avait du mal à s'en sortir.
La poignée de supporters
qui a accompagné leur
équipe à Sidi Bel-Abbès ont
accroché une banderole sur
laquelle, ils avaient
mentionné leur soutien au
président de la FAF, El Hadj
Mohamed Raouraoua, suite
à l'échec de l'EN lors de la
CAN 2017 qui se joue
actuellement au Gabon.

11' Bouguelmouna ouvre le
score de la tête pour son équipe
suite à une longue passe de
Balegh.
Des supporters
de la JSM Skikda
présents
14' Une belle action
collective des locaux ponctuée
par une passe lumineuse de
Zouari en direction de
Bounoua qui s'est retrouvé face
au portier Mazouzi, or, la
reprise de l'attaquant d'El-
Khadra trouva gardien
Mazouzi à la parade.
Quelques supporters de la
JSM Skikda qui ont effectué
la veille le déplacement à
Mascara pour soutenir leur
équipe, ont tenu à assister
au match USMBA-CAB joué
samedi au stade du 24-
Février-1956, où ils ont pris
place aux côtés des
Scorpions dans les travées
de la tribune couverte.
23' Un long centre venant de
la gauche par Chérifi, Zouari
complètement, décalé à droite,
reprit le cuir de la l'extérieur,
ratant une belle opportunité de
porter l'estocade à deux à zéro.

M. B.
Un seul
changement
par rapport au
match de l'USMH
25' Un centre tir des 30
mètres de Amrane, sans
résultat.
L'ŒIL DU COACH
34' Grosse erreur de la
défense cabiste. Daoud, le
défenseur voulant remettre le
cuir à un coéquipier, verra sa
balle récupérée par
Bouguelmouna qui ne se fera
pas prié pour marquer son
second but.
CEO : «Je
dédie ce
succès aux
Scorpions»
Mechiche :

58' Un tir bien cadré de
Tabti des 30 mètres qui sera
capté en deux temps par
Mazouzi.
"On s'attendait à un
match difficile face au
CAB qui allait se
présenter à Sidi Bel
Abbès pour se défendre
et jouer le contre. Dans
ce genre de situations,
il faut bien se préparer.
Chose faite. Nos joueurs
étaient bien concentrés. Il faut prendre l'adversaire
qui refuse de jouer à froid, marquer donc d'emblée.
C'est ce qu'a fait Bouguelmouna. Par la suite, on
cherchait à pousser l'adversaire aux fautes, ce qui
est arrivé à la 35' quand notre avant-centre profita
de cette grosse erreur pour marquer un second but.
Bounoua aurait pu lui aussi marquer un 3e but. Ce
qui nous aurait rassurés le plus. Bouguelmouna
aurait pu lui aussi marquer en seconde mi-temps,
mais bon l'essentiel est qu'on a bien géré notre
avance. Je dédie ce succès au public d'El Khadra qui
nous a soutenus durant toute la partie.
«On a
offert les
3 points à
l'USMBA»
Un seul changement a été
effectué par le coach de
l'USMBA, Si Tahar CEO, à
l'occasion de ce match face
au CAB, il consistait en
effet, du retour de Balegh,
en remplacement de
Belhocini.
Belhocini sacrifié
38' Un tir bien décroché par
Benhoua qui passera juste à
côté des bois gardés par Ghoul.
"On n'a pas fait un
bon match
notamment en
première mi-temps
où nous avions
offert deux buts à
l'adversaire. En
seconde mi-temps,
on a vu un meilleur
visage du CAB suite aux conseils que nous
avions donnés aux joueurs mais sans
arriver à inscrire le moindre but. Je crois
que c'est ça le football quand tu ne
marques pas tu finiras toujours par
encaisser des buts. Une équipe qui n'a pas
de bonnes bases défensives ne peut pas
réussir son match surtout que si
moralement le groupe ne rentre pas
directement dans le vif du sujet.
Le jeune Belhocini, issu de
la catégorie des réserves
convoqué avec les dix-neuf
pour ce match du CAB, a été
sacrifié et a dû participer
avec l'équipe des réserves.

Un nouvel
65' Bougulmouna, encore
lui, rata de peu le 3e but, alors
qu'il a été servi idéalement par
Tabti. Son essai passa juste à
quelques centimètres des bois
de Mazouzi.
équipement
pour l'équipe
76' Un centre de Benmasour
en direction du point de
penalty où se trouvait le
remplaçant Dif. Ce dernier de
la tête mais largement au-
dessus de la barre transversale.
L'équipe d'El-Khadra a reçu
un nouvel équipement de
marque JOMA lors de ca
match face au CAB. La
nouvelle direction a décidé
donc de remettre de
nouveaux équipements aux
joueurs à l'occasion de
cette seconde manche du
championnat.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

MOB

9

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 MOB 9 Peuvent-ils se maintenir ? maintien en fin de saison.

Peuvent-ils se maintenir ?

Dimanche 29 janvier 2017 MOB 9 Peuvent-ils se maintenir ? maintien en fin de saison. A

maintien en fin de saison.

A six longueurs du premier

non relégable et avec deux

matchs en retard, l'objectif qui est le maintien reste à portée de main. Il suffit seulement d'assurer les points à domicile

et aller gratter le maximum de

points négociables à l'extérieure. Les Béjaouis possèdent à présent l'effectif nécessaire pour affronter le CS Constantine et ont des arguments valables pour

l'emporter, d'autant plus que

les Sanafir de Constantine n'ont pas prouvé grand-chose lors de leurs deux premières rencontres de cette phase retour, ils restent loin du niveau qui était le leur les

saisons passées et qui, rappelons-le, calent toujours dans le bas du classement de la Ligue 1 Mobilis. Bref, on ne voit pas comment les Vert et Noir pourraient passer à côté de cette chance qui leur

permettra de rattraper beaucoup d'équipes qui les devancent au classement général. Il faut dire que le MOB aura l'opportunité de faire un retour en force qui sera très bénéfique pour le moral des joueurs pour continuer la suite du championnat. Les Mobistes ont donc leur destin entre les mains. Sur les quinze rencontres qui restent dans la

les mains. Sur les quinze rencontres qui restent dans la d'atteindre notre objectif qui est le

d'atteindre notre objectif qui est le maintien. Tous les joueurs en sont conscients et se sentent responsables du fait qu'il s'agit d'un objectif noble et que cela exige des joueurs plus d'efforts et de sacrifices.

Vous semblez faire tout pour réussir la seconde manche…

Absolument, puisque nous ne manquons ni de moyens ni de cœur. Les joueurs sont décidés à se battre bec et ongles. Avec de l'abnégation dans le travail, on sera encore plus forts.

Sur quoi a porté le travail lors de ce stage ?

Notre entraîneur n'a pas fait les choses au hasard en décidant de concocter un plan de travail distinct à même de permettre aux joueurs de recouvrer leurs forces physiques et mentales afin d'être d'aplomb pour la reprise. En plus de cela, l'arrêt du championnat nous a permis d'apporter les correctifs qui s'imposent pour rectifier le tir à l'avenir, mais surtout réguler la "mécanique". D'ailleurs, nous sommes soumis à un programme de préparation et de récupération qui nous permettra d'aborder les prochaines échéances avec tous les atouts nécessaires. B. B.



Reprise

hier

Les Crabes qui ont achevé leur stage de préparation hivernal, mercredi passé avant d'être libérés jeudi après la cérémonie du Comité Olympique Algérien à Alger et après 24h de repos, les camarades d'Adel Lakhdari ont bossé avec une grande volonté, question de se booster et de bien se préparer pour l'affiche qui les attend le week-end prochain face au CS Constantine et qui s'annonce difficile.

Le Mouloudia de Béjaïa compte désormais deux matchs en retard par rapport à plusieurs équipes du championnat de Ligue 1 Mobilis.

De notre correspondant

BADIS BESSAÏ

L'objectif que se fixent désormais la direction du club ainsi que l'ensemble de l'équipe, staff et joueurs, à savoir le maintien reste

réalisable à condition de renouer avec les résultats positifs et ceci dès l'entame de cette phase retour.

A une semaine du début de la

phase retour de la compétition, les Crabes comptent frapper dès l'entame de cette seconde partie du championnat et sont plus que déterminés à battre le CS Constantine lors du prochain rendez-vous, la direction mobiste à sa tête Farid Hassissen veut éviter le scénario de la première saison du club en Ligue 1 Mobilis lorsque les Crabes ont dû lutter jusqu'à la dernière journée pour assurer leur maintien parmi l'élite, mais aussi gérer tranquillement et sans stress la phase retour durant laquelle ils pourront prétendre à un éventuelle

SALHI : «Prêts à reprendre

la compétition»

Tout d'abord, dites-nous comment s'est déroulée la préparation pendant cette trêve ?

Après 24 heures de répit, nous avons renoué avec les entraînements aujourd'hui. Le groupe a travaillé

d'arrache-pied durant le stage afin de bien préparer

la seconde manche de

championnat qui ne sera certainement pas facile

pour notre équipe qui, faut-

il le rappeler, est toujours

dernière au classement du championnat de Ligue 1 Mobilis.

Votre entraîneur a programmé une dernière rencontre amicale durant cette semaine. Que pouvez-vous nous en dire ?

C'était la meilleure solution pour assurer une bonne préparation des prochaines échéances. C'est une aubaine qui tombe au bon moment pour nous afin de se réorienter avant d'entamer le reste de la compétition. Je pense que le coach veut durant cette rencontre s'assurer des choix qu'il compte faire lors de cette phase retour.

Satisfait du stage…

Oui. On peut dire que la préparation s'est déroulée comme on le souhaitait. Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits et les conditions de travail sont réunies. Le groupe adhère et s'adonne aux

entraînements dans une bonne ambiance. Les joueurs ont bien trimé afin de retrouver la forme

optimale avant la reprise.

Donc, c'était une aubaine afin de mieux se préparer pour la reprise…

En effet, nous avons entrepris le stage avec l'idée de nous préparer comme il se doit pour le reste du parcours. Comme d'habitude, nous travaillons dans une ambiance bon enfant mais surtout avec plus de sérénité et d'application car nous sommes conscients que la persévérance paye et que le plus dur est à venir. C'est pourquoi nous devons retrousser les manches pour entreprendre une nouvelle série de résultats positifs à même de nous permettre

compétition, huit se joueront dans leur antre. Franchement, ce n'est pas chose impossible. Certes, rien n'est facile, mais comme indiqué plus haut, les Mouloudéens ont les moyens nécessaires de surprendre tout le monde et de revenir en force dans cette deuxième partie du championnat de Ligue 1 Mobilis.

Le coach insiste sur la concentration et la solidarité sur le terrain Le driver des Crabes sait que

le maintien est possible, mais

il ne veut pas mettre la

pression sur ses joueurs, lui

qui ne leur demande que de jouer comme ils le savent faire et rester concentrés sur leur sujet. C'est d'ailleurs le discours qu'il leur a tenu tout au long de la semaine passée en stage de préparation à Aïn Témouchent en leur faisant savoir qu'ils ne doivent craindre aucune équipe. Concernant le match du week- end prochain face au CS Constantine, le coach mobiste

a beaucoup insisté sur la

concentration, mais aussi sur la solidarité sur le terrain. "Le CSC ne doit pas vous faire peur, vous avez déjà battu des équipes plus fortes, soyez appliqués et déterminés et tout se passera bien", leur a-t-

il dit entre autres. B. B.

Les supporters prêts à revenir en force

Les camarades de Ferhat ne seront pas seuls samedi prochain face au CS Constantine. Comme à leurs habitudes, les Crabes constitueront le douzième homme sur lequel l'équipe de Henkouche pourra compter, avec près de deux mois d'absence victime d'une sanction de quatre matchs a huis clos lors de la rencontre face au MC Oran, l'heure est venue pour les fans mobistes de retrouver leur équipe. Pour cette première rencontre de la phase retour du championnat de Ligue 1 Mobilis, les supporters du MOB envahiront le stade de l'Unité Maghrébine en force, afin de donner de la voix à leurs favoris et les soutenir jusqu'au bout. L'on s'attend, en effet, à une affluence record, à l'occasion de ce match à gros enjeu pour les Crabes.

Henkouche : «L'aller, c'est du passé, on doit penser au retour»

Le driver béjaoui s'est adressé à ses joueurs, hier, avant l'entame de la première séance d'entraînement de la semaine, afin de les mettre en garde contre un éventuel faux pas lors de la prochaine rencontre devant le CSC. Le premier responsable technique a tenu à parler à ses joueurs pour leur demander d'oublier leur échec de la phase aller, le coach du MOB a tenté de réconforter ses capés en leur affirmant que ce n'est pas la fin du monde. "Malheureusement, la chance n'a pas été de votre côté durant la phase aller. Il faut vite oublier la première partie du championnat, il faut oublier le passé et ne penser qu'au présent et à l'avenir. Il faut faire le maximum lors des prochaines journées pour vite revenir au classement et sauver le club."

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

10

MCO

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 10 MCO Affaire Benyahia Confrontation entre les deux présidents L’affaire

Affaire Benyahia

Confrontation entre les deux présidents

Affaire Benyahia Confrontation entre les deux présidents L’affaire Mohamed Benyahia connaîtra-t-elle enfin son

L’affaire Mohamed Benyahia connaîtra-t-elle enfin son épilogue cette semaine ? Afin de dénouer le conflit qui oppose le président Ahmed Belhadj à son homologue de l’USMA, Rebouh Haddad, la LFP va convoquer les deux présidents pour une confrontation.

PAR M. STITOU

Pour rappel, cet été, les deux clubs avaient conclu un échange Benyahia- Manucho. Se basant sur cet accord, Baba avait signé la lettre de libération de Benyahia au profit de l’USMA, en contrepartie, le MCO devait bénéficier des ser- vices de Manucho. Or, ce dernier a signé au profit du CSC, estimant qu’il est libre de choisir sa future destination, même s’il

était sous contrat avec l’USMA. Quand cette affaire avait éclaté, l’inter- médiaire dans cette tran- saction avait rassuré Baba que Haddad bloquerait Manucho. «Il ne jouera qu’au MCO, ne vous inquiétez pas président», assure cet intermédiaire au président du MCO, qui a gardé une licence pour Manucho. Toutefois, au fil des jours, l’attaquant franco-ivoirien multipliait les

interven-

tions dans

franco-ivoirien multipliait les interven- tions dans la presse, où il répétait qu’il ne jouera qu’au CSC.

la presse, où il répétait qu’il ne jouera qu’au CSC. Après avoir tenté de le bloquer, la direction de l’USMA finit par le libérer pour le vieux club constantinois, en contre- partie d’un montant financier, on parle d’un milliard deux cent mil- lions. Le MCO s’est retrouvé le grand perdant dans cette affaire, puisque, non seulement il a perdu un élément talen- tueux, en l’occurrence Mohamed Benyahia, un élément qui vient de ren- forcer les rangs de l’EN, mais, financièrement, l’USMA a fait l’affaire. Toutefois, le comble dans cette histoire est que

Benyahia aurait saisi, croit-on savoir, la Chambre de résolution des litiges (CRL) pour réclamer son dû. Ce qui a mis le président du MCO en colère, alors que le club détient des documents selon lesquels le club ne lui doit rien, vu qu’il s’est désisté de ses arriérés pour obtenir sa libération. Dans tous ses états, se sentant berné dans cette affaire, Baba, qui voue beaucoup de respect à Haddad, s’est lâché quelque temps après en critiquant publiquement l’attitude du président de l’USMA. «Je ne m’atten- dais pas à ce qu’il me fasse un tel coup», déplo-

re le président du MCO. C’est dire que la confron- tation entre les deux pré- sidents à propos de cette affaire est attendue au niveau des instances nationales. On va cher- cher, nous a-t-on confié, à réconcilier les deux prési- dents, mais également à imposer à l’USMA de dédommager financière- ment le MCO afin de réparer le préjudice qui lui a été causé. Quant au président, il a été sévère- ment critiqué par les proches du club pour la légèreté avec laquelle il a conclu cette transaction avec son homologue de l’USMA.

M. S.

MOUSSI

s’attire les foudres des supporters…

Incorporé à Médéa en seconde mi-temps, l’attaquant Abdeslem Moussi ne gardera pas forcément un bon souvenir de sa prestation, en ratant une occasion facile dans le temps additionnel, alors qu’il était devant les bois vides. Ce ratage mettra les supporters et même ses dirigeants et entraîneurs dans une colère noire. Sur les réseaux sociaux, les commentaires à l’encontre de Moussi sont très critiques, certains exigent même de la direction de le libérer. «Autant mettre le jeune espoir Hassani que cet élément qui nous déçoit à chaque match», exigent les fans du club, alors qu’il pouvait être le héros de la rencontre s’il avait transformé cette occasion facile en but, Moussi est désormais la tête de Turc des supporters, qui lui font assumer la responsabilité de la défaite.

… Et de Nessakh Au retour dans le vestiaire, après la rencontre, Nessakh n’a pas manqué de faire des reproches à Moussi, d’après des témoignages, sur cette action. Nessakh, qui a fait l’effort jusqu’à arriver à la surface adverse, s’est arraché au risque de se blesser pour empêcher le gardien de l’OM de dégager le ballon et le donner à Moussi, qui, en temporisant pour mettre le ballon dans les bois vides, rate l’occasion d’égaliser dans les ultimes secondes de la partie. Ce qui explique d’ailleurs le courroux de Nessakh et des supporters. Il va falloir du temps à Moussi pour se remettre de cette mésaventure.

M. S.

Arrivée à 23h

Ayant regagné par route Oran, la délégation du MCO n’est arrivée qu’aux environs de 23h. Evidemment, l’ambiance dans le bus était des plus tristes après cette première défaite en championnat, qui met fin à une série d’invinci- bilité de dix matches.

Souibaah n’est pas rentré avec la délégation

Après la rencontre, l’at- taquant mouloudéen, dont la famille réside à Alger, n’est pas rentré avec la délégation. Tous les autres externes étaient rentrés à Oran avec l’équipe.

Reprise cet

après-midi

Au repos hier, l’équipe va reprendre l’entraîne- ment cet après-midi à

16h.

Vite, relever la tête !

La série d’invincibilité en championnat, dix matches sans défaite du MCO, s’est estompée vendredi à Médéa, où les Rouge et Blanc ont été battus par la plus petite des marges par l’OM de Slimani. Au lendemain de cette défaite, dans le camp oranais, on se demandait si cette défaite va

stopper le bel élan affiché par les coéquipiers de Farid Bellabès depuis plusieurs mois

? Après la déculottée subie par

l’OM le week-end précédent, défaite trois à zéro à Batna, et le départ de quelques cadres, côté oranais on pensait que les points de la rencontre étaient en poche avant même son déroulement. Faux calcul, puisque les Médéens ont compensé l’absence d’éléments de valeur dans leur effectif par la hargne. Volontaires à souhait, les coéquipiers de Gherbi ont carrément pris le dessus sur les Oranais. Leur emprise sur le jeu démontre bien qu’ils n’ont pas volé leur victoire, car le MCO n’a pas donné l’impression d’avoir la

car le MCO n’a pas donné l’impression d’avoir la volonté de chercher à gagner. Ce manque

volonté de chercher à gagner. Ce manque d’ambition a d’ailleurs provoqué la colère des supporters qui n’ont ménagé personne à la fin de la partie.

L’état du terrain pour se justifier Alors que la défaite a provoqué la colère des fans qui se sont déplacés par centaines à Médéa, au sein de l’équipe, on

justifie la défaite par la mauvaise qualité de la pelouse du stade Imam-Ilyès. Pour rappel, avant de se déplacer à Médéa, on redoutait déjà l’état du terrain. Les appréhensions des Oranais se confirmeront pendant le match, où ils furent incapables d’aligner trois passes de suite, mais, ce qui est rageant, les joueurs prétendaient qu’ils surmonteraient ce handicap.

Hélas, il n’en fut rien. Par ailleurs, un autre prétexte est

sorti : l’équipe manquait de rythme compétitif après plus d’un mois sans avoir joué de match officiel. Afin de préparer psychologiquement ses joueurs à réagir dès le prochain match, l’entraîneur dira : «Maintenant qu’on a perdu, on doit tourner la page et se préparer pour le derby face à Relizane ce

vendredi.»

M. S.

Voici le

calendrier

de l’équipe

Le MCO va livrer

en l’espace de onze jours trois rencontres, toutes importantes. Après

la réception du RCR

ce vendredi (3 février), match qui promet d’être palpitant, il livrera un autre derby, encore plus chaud, en rendant visite le 10 février à l’USMBA. Enfin, il y

a le match en retard contre le CRB, programmé le mardi 14 du même mois. Afin de s’éviter une crise, le MCO doit absolument gagner face au RCR. La victoire est même impérative depuis la défaite à Médéa.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

USMA

11

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 USMA 11 En amical : USMA 5 - Réserve 2 LES

En amical : USMA 5 - Réserve 2

LES ROUGE ET NOIR

rassurent avant le DRBT

PAR ANIS S.

Comme prévu, la formation usmiste a disputé hier après-midi un match amical et le cinquième depuis l'entame de la préparation hivernale qui l'a opposée à l'équipe réserve. Les coéquipiers du capitai- ne Mohamed-Lamine Zemmamouche se sont largement imposés sur un score fleuve de cinq buts à deux. Andria (doublé), Bourenane, Abel et Koudri sont passés par là. C'était donc le der- nier match qu'a disputé l'équipe avant de renouer avec la compéti- tion officielle. En s'imposant par la plus belle des manières, la bande à Paul Put a une nouvelle fois mon- tré un bon visage et rassure avant son entame de la deuxième moitié de la saison, prévue vendredi à l'occasion de la réception du DRB Tadjenanet. Le coach usmiste, quant à lui, a tiré les enseignements de ce dernier galop d'entraînement

les enseignements de ce dernier galop d'entraînement puisqu'il avait l'occasion de parfai- re les

puisqu'il avait l'occasion de parfai- re les derniers réglages, travailler la cohésion et essayer de combler les lacunes constatées avant de livrer l'important rendez-vous de vendre- di. Un match que les Rouge et Noir sont dans l'obligation de le gagner afin de rester collés au podium

mais aussi renouer avec le cham- pionnat national sur une bonne note.

Andria retrouve son efficacité Buteur lors du précédent match amical face à la réserve, Andria

YAÏCHE :

Carolus est également parvenu à trouver le chemin des filets à l'oc- casion de la joute amicale d'hier. Auteur d'un doublé, l'international malgache commence donc à retrouver son efficacité devant les buts et le moins que l'on puisse dire, il envoie un signal fort à son entraîneur Paul Put qu'il pourra compter sur lui lors de la compéti- tion officielle. Il faut dire aussi que l'efficacité d'Andria rassure beau- coup le technicien belge car ce der- nier compte aligner son attaquant titulaire lors du match de vendredi qui opposera son équipe au DRB Tadjenanet en absence de Ziri Hammar et Rafik Bouderbal, tou- jours convalescents. Une opportunité que le joueur ne doit en aucun cas rater s'il veut arracher une place de titulaire après une phase aller complète- ment ratée.

A. S.

Meftah, Benyahia et Abdellaoui n'ont pas joué

En plus de Mohamed Benkhemassa et Amir Sayoud, les trois joueurs Rabie Meftah, Mohamed Benyahia et Ayoub Abdellaoui n'ont pas pris part à la rencontre d'hier face à la réserve. Le premier s'est contenté d'un travail spécifique, tandis que le second a préféré prolonger son repos. Abdellaoui, quant à lui, s'est absenté après avoir eu le feu vert de la direction du club pour des raisons personnelles.

Aujourd'hui

repos

Après disputé hier le match amical face à l'équipe réserve, les joueurs usmistes auront droit aujourd'hui à une journée de repos. Ce qui va leur permettre de reprendre leur souffle après avoir consenti d'énormes efforts dernièrement.

Reprise demain matin

efforts dernièrement.  Reprise demain matin «J'ambitionne d’avoir plus de temps de jeu»

«J'ambitionne d’avoir

plus de temps de jeu»

C'est demain que les coéquipiers de Meftah reprendront le chemin des entraînements pour poursuivre la préparation en prévision de la reprise de la compétition officielle. La reprise du service aura lieu dans la matinée à partir de 10h30 au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

USMA-DRBT, vendredi à 16h

«On veut commencer la phase retour sur une bonne note»

A 19 ans, Ilyès Yaïche est un attaquant pétri de qualités sur lequel l'entraîneur Paul Put compte beau- coup. La preuve, il est le seul jeune ayant été utilisé lors des matchs de la phase aller du championnat. Dans cet entretien qu'il nous a accordé, ce pur produit de l'école de l'ASMO nous parle de la préparation ainsi que de la phase retour. Il n'a pas manqué de dire qu'il souhaite avoir plus de temps de jeu lors de la deuxième moitié de la saison afin de montrer ce dont il est capable.

Tout d'abord, où en êtes-vous avec votre blessure ? Dieu merci, je suis complètement guéri. Je m'entraîne le plus normale- ment du monde avec mes coéqui- piers et je suis apte pour la compéti- tion officielle.

Dans quelles conditions se poursuit votre préparation ? Dans de très bonnes conditions. A quelques jours seulement de renouer avec la compétition officielle, la concentration bat son plein au sein du groupe. On est en train de fournir d'énormes efforts afin qu'on soit prêts sur tous les volets le jour J.

Croyez-vous que cette trêve est excessivement longue ? C'est très difficile de rester loin de la compétition officielle pour plus d'un mois et j'espère que cela n'aura pas de retombés négatives sur l'équi-

pe. Que voulez-vous qu'on fasse, on doit s'adapter. Franchement, on a hâte de renouer avec la compétition officielle et on attend avec impatien- ce de donner la réplique au DRB Tadjenanet et retrouver à l'occasion nos supporters.

Vous aurez l'occasion de jouer le premier match de la phase retour à la maison, ce sera une aubaine pour la commencer sur une bonne note, n'est-ce pas ? Oui, c'est clair. C'est très important sur le plan psychologique de com- mencer la deuxième moitié de la sai- son par une victoire. On retrouvera à l'occasion nos supporters et on n'au- ra pas le droit de les décevoir. On fera tout pour gagner, d'autant plus qu'on n'aura pas le droit à l'erreur si on veut retrouver la place de leader le plus vite possible.

Comment voyez-vous la phase retour ? On aura comme objectif de préser- ver notre titre de champion et de se qualifier pour la phase des poules de la Ligue des champions africaine. A mon avis, tous les moyens sont réunis pour revenir en force lors de la phase retour. Il faut seulement savoir gérer notre parcours afin de réaliser les meilleurs résultats possibles et atteindre ainsi les différents objectifs du club en fin de saison.

Vous aurez en face un calendrier infernal lors du mois de février,

êtes vous prêts physiquement pour gérer la situation ? Oui, bien sûr. On est des joueurs professionnels et on n'a pas le droit de se plaindre de la charge de travail. Après plus d'un mois de trêve, je crois qu'on est frais physiquement par rapport aux autres clubs du championnat. On jouera tous nos matchs pour gagner, que ce soit à domicile ou à l'extérieur.

Comme tout le monde le sait, l'USMA commencera la phase retour du championnat par la réception du DRB Tadjenanet. Cette confrontation est programmée, rappelons-le, vendredi au stade Omar- Hamadi et le coup d'envoi est fixé à 16h. Le match sera retransmis sur l'une des chaînes de l'ENTV, ce qui permettra aux supporters qui ne pourront pas faire le déplacement au stade de suivre le match à partir de leur petit écran.

Les U18 et les U20 s'illustrent

Pour le compte de la 13e journée du championnat de leurs catégories, les U18 et les U20 de l'USMA ont donné la réplique hier à leurs homologues du WAB au stade Omar-Hamadi. Les U18 ont réalisé une brillante victoire en s'imposant sur un score fleuve de sept buts à un. Les U20, quant à eux, ont également réalisé une victoire sur le score de deux buts à un. A. S.

Parlons de vous, vous êtes le seul jeune ayant été utilisé lors de la phase aller, êtes vous satisfait de vos prestations ? Je remercie beaucoup mon entraî- neur qui m'a donné la chance de jouer. Il est vrai que j'aurais souhaité avoir plus de temps de jeu, mais le faite de gagner la confiance du coach, c'est déjà beaucoup, dans la mesure où j'avais été convoqué pratiquement dans tous les matchs de la phase aller. Je dois continuer à travailler parce que j'ambitionne de faire beau- coup mieux lors de la phase retour.

Justement, souhaitez-vous avoir plus de chance lors de la deuxième moitié de la saison, d'autant plus que vous êtes le seul jeune qui figure dans la liste africaine ? Oui, bien sûr. Je suis un joueur ambitieux et je crois que c'est légitime de prétendre à avoir plus de temps de jeu à l'avenir. Je rassure mon entraîneur qu'il pourra compter sur moi et de mon côté, je ferai tout pour ne pas le décevoir. A. S.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

 

12

LIGUE 1 MOBILIS

Il tient toujours à jouer le 6 février face à l'ESS

KERBADJ :

HANNACHI SAISIT

officiellement la LFP

Reprise

cet après-

«On consultera d'abord les Sétifiens»

Le président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, n'écarte pas l'éventualité d'avancer de 24 heures le match qui mettra aux prises la JSK avec l'ESS. Il affirme néanmoins qu'avant de donner son accord définitif au président Hannachi qui l'a sollicité pour avancer la rencontre de 24 heures, il doit d'abord demander l'avis des

de 24 heures, il doit d'abord demander l'avis des club. "La priorité sera pour la JSK,

club. "La priorité sera pour la JSK, car c'est elle qui reçoit", souligne-t-il. L'équipe chère au président Hassan Hamar jouera le 3 février face à l'O Médéa et rien ne dit pour le moment qu'elle acceptera de jouer le 6 au lieu du 7.

«Toutes les équipes seront mises sur un pied d'égalité»

midi

Après avoir bénéficié d'un jour de repos, les poulains de Sofiane Hidoussi reprendront cet après-midi le chemin des entraînements en prévision du premier match de la reprise du championnat. A signaler que l'international gardien Malik Asselah devra reprendre avec ses équipiers aujourd'hui.

PAR N. BOUMALI

Après avoir reçu des garanties pour qu'il joue le 1er février et le 6 du même mois face respectivement à l'USMH et l'ESS, le président Hannachi ne comprend pas la volte-face de la Ligue de football professionnel. Sur le site de cette dernière, il a été écrit noir sur blanc que le match face à l'USMH est pro- grammé pour le 2 février, alors que celui devant l'ESS est programmé pour le 7 février. Mais cette pro- grammation n'arrange pas les Canaris qui devront se rendre au Liberia le 8 de ce mois en prévision de leur match préliminaire des 1/32

rer avant leur déplacement à Monrovia, le président Hannachi a saisi la LFP que préside Mahfoud Kerbadj pour qu'elle avance le match face à l'ESS de 24 heures. Autrement dit, le président Hannachi veut que son équipe joue le 6 février au lieu du 7 février. Cette histoire de programmation a fait couler beaucoup d'encre et de sali- ve, mais le plus surprenant est que le président de la JSK avait annoncé à son staff technique, à certains de ses joueurs et aux dirigeants que le premier match se jouera face à l'ESS et le second face à l'USMH. Il y a eu certainement une défaillance quelque part, mais ce qui est certain

l'ESS et le second face à l'USMH. Il y a eu certainement une défaillance quelque part,

Les U20

responsables de la formation de Sétif. "On consultera d'abord les Sétifiens pour voir si l'avancement de leur match face à la JSK de 24 heures les arrange. Tout sera clair à partir d'aujourd'hui", annonce le président de la LFP.

«La priorité pour le JSK, car c'est elle qui reçoit» Même s'il compte consulter les dirigeants de l'ESS avant de rendre sa réponse définitive au président Hannachi, le président Kerbadj précise que la priorité va être accordée au

En raison de tout ce qui a été dit sur la programmation ces derniers jours, le président de la LFP confie que l'instance qu'il dirige ne fait pas de différence entre les clubs. "Toutes les équipes seront mises sur un pied d'égalité. On a avancé les matches des équipes qui participeront aux compétitions continentales. Par exemple, la JS Saoura jouera le 7 février et se rendra le lendemain de sa rencontre face à l'O Médéa au Nigeria. L'accumulation des matches en retard n'arrange ni les clubs et moins la Ligue", conclut Kerbadj. N. B.

éliminés

es de finale de la coupe de la CAF face au Monrovia CB. Ainsi, pour permettre à ses joueurs de récupé-

est que le match face à l'USMH est maintenu pour le 2 février. N. B.

Le président à la recherche d'un

PRÉPARATEUR PHYSIQUE

Comme nous l'avons rapporté dans notre dernière édition, le président Hannachi est

arrières avant de réintégrer le staff de Hidoussi. Certains dirigeants l'avaient sollicité, il y

renforcement du staff technique par un préparateur physique devient plus qu'une nécessité. Les Canaris sont engagés sur 3

Les U 20 de la JS Kabylie n'ont pas réussi à passer l'écueil des Sang et Or. Ils se sont fait éliminer après la séance de tirs au but par le NAHD hier sur le terrain de Boumerdès.

déterminé à recruter un préparateur physique le plus vite possible. Les noms de Kamel Boudjenane et Mourad Ikiouane ont été évoqués dans l'entourage du club, mais le premier serait sous contrat, alors que le second réclame ses

a quelques semaines de cela, mais ils n'ont pas trouvé d'accord avec lui. Il a fait du bon

travail lors de son passage,

fronts en cette phase retour et le président Hannachi veut s'assurer les services d'un bon

 

préparateur physique

pour

mais les dirigeants ne sont pas chauds pour le relancer. Avec le

départ inattendu de l'entraîneur adjoint Lakhdar Adjali, le

permettre à son équipe d'atteindre ses objectifs.

N. B.

de l'entraîneur adjoint Lakhdar Adjali, le permettre à son équipe d'atteindre ses objectifs. N. B.
www. competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 JSK 13
www.
competition.dz
Dimanche 29 janvier 2017
JSK
13

sera prêt pour la reprise du championnat. Toutefois, son entraîneur confie à chacune de ses sorties que Baïtèche est bon technique- ment et qu'il est loin de sa forme. Idem pour Izerghouf. Ce dernier a séduit les respon- sables par ses qualités techniques, mais sa forme physique l'a trahi. Pour rattraper le retard qu'il accuse par rapport à ses parte- naires, il fait un travail supplémentaire à chaque fin d'entraînement avec l'autorisation

de son entraîneur bien sûr. Il sait que pour s'imposer dans l'équipe-type, il doit être per- formant. En plus de Thomas Izerghouf et Karim Baïtèche, le jeune Benabou espère avoir sa chance lors de la seconde manche du cham-

pionnat. Il n'a pas été à la hauteur lors de la phase aller, mais il travaille d'arrache-pied pour se faire une place sur l'échiquier des

Canaris.

N. B.

se faire une place sur l'échiquier des Canaris. N. B. CONCURRENCE féroce en attaque PAR N.
se faire une place sur l'échiquier des Canaris. N. B. CONCURRENCE féroce en attaque PAR N.

CONCURRENCE

féroce en attaque

PAR N. BOUMALI

Déçus par le rendement de leurs atta- quants lors de la phase aller, les dirigeants ont recruté pas moins de 4 attaquants lors du der- nier mercato hivernal. Les places sont telle- ment chères que les attaquants sortent le grand jeu dans les matches d'application pour gagner la confiance de leur entraîneur. Si Boulaouidet, Zerguine et Benaldjia ont mar- qué beaucoup de points en cette trêve hiver- nale, Baïtèche et Izerghouf font le maximum pour convaincre leur coach. La concurrence est très féroce en attaque au point où le Tunisien Sofiane Hidoussi prévient qu'il ne fera jouer que les meilleurs. Il aura l'embarras du choix pour composer son attaque, mais ses choix risquent de faire des mécontents, sur- tout que chaque joueur ambitionne de se frayer une place de titulaire sur l'échiquier des

Jaune et Vert. L'entraîneur Hidoussi n'a pas encore arrêté son onze titulaire pour la phase retour, mais Zerguine et Benaldjia ont de fortes chances d'être titularisés lors du pre- mier match de la reprise du championnat. L'attaque a été l'un des talons d'Achille de l'équipe lors de la première manche du cham- pionnat et avec le recrutement réalisé au mois de janvier prochain, les dirigeants s'attendent à ce que leur attaque se porte bien à la phase retour.

Baïtèche et Izerghouf Malgré la rude concurrence qui existe en attaque, Baïtèche et Izerghouf ne rechignent pas sur l'effort pour gagner la confiance de leur entraîneur. Le premier a raté plusieurs séances d'entraînement, mais cela ne le décou- rage pas pour autant pour baisser les bras. Il affirme qu'il se sent de mieux en mieux et qu'il

HIDOUSSI PRÉVIENT

«Si les internationaux militaires ne sont pas prêts, je ne les ferai pas jouer»

militaires ne sont pas prêts, je ne les ferai pas jouer» L'entraîneur Sofiane Hidoussi n'est pas

L'entraîneur Sofiane Hidoussi n'est pas prêt à prendre de risque avec ses trois internationaux Malik Raïah, Saâdi Redouani et Houari Ferhani. Il devra les récupérer demain ou après-demain, mais en attendant d'être fixé sur leur forme, il affirme que s'ils ne sont pas prêts, il ne les fera pas jouer. Ils n'ont pas effectué la préparation hivernale avec l'équipe à cause de leur participation au championnat du monde avec l'EN militaire, ce qui inquiète le coach tunisien. "Si les internationaux militaires ne seront pas prêts, je ne les ferai pas jouer. Je dois d'abord voir leur forme avant de se prononcer sur leur participation au premier match de la reprise du championnat", explique Hidoussi. N. B.

BENALDJIA :

« Il faut qu'on remporte un titre

«Je serai aussi efficace

EN CHAMPIONNAT»

«Je veux réussir sous le maillot de la JSK»

Affichant une belle forme en cette préparation hivernale, Mehdi Benaldjia promet de confirmer dans les matches officiels. Il a une revanche à prendre sur le sort et il ne rechigne pas sur l'effort pour faire parler de lui sous le maillot des Jaune et Vert. Il affirme qu'il se sent bien et qu'il fera le maximum pour apporter le plus attendu de lui. Pour lui, la JSK doit débuter la phase retour en force et qu'elle doit finir la saison en apothéose.

A quelques jours de votre premier match de la reprise du championnat, les supporters rêvent d'un départ en force lors de cette phase retour, êtes- vous prêts à relever le défi ? Oui, tout le groupe travaille d'arrache- pied pour être prêt pour la reprise du championnat. On a travaillé sans relâche durant cette trêve hivernale et j'espère qu'on sera à la hauteur des attentes de nos fans.

D'aucuns pensent que le fait que la JSK soit restée plus d'un mois sans jouer le moindre match officiel, cela pourrait vous jouer un mauvais tour… C'est vrai que le fait qu'on soit restés longtemps sans jouer ne nous arrange aucunement. Mais que voulez-vous qu'on fasse ? On doit faire avec. Je pense qu'avec la volonté qui nous anime on réussira à relever le défi. Il est impératif pour nous de bien débuter la phase retour afin de faire plaisir à nos fans. Vous êtes parmi les recrues qui ont donné entière satisfaction durant cette préparation hivernale, cela ne fera que vous mettre en confiance, n'est-ce pas ? Absolument, je crois que j'ai le vent en poupe et je ferai tout pour apporter le plus attendu de moi. Les dirigeants m'ont recruté au dernier mercato hivernal pour que j'apporte du punch à la ligne offensive et je ne rechignerai pas sur l'effort pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

Vous avez marqué lors des matches d'application, cela ne fera que vous stimuler avant la reprise du championnat… Oui, j'ai marqué dans les matches

d'application, mais mon objectif est d'être plus efficace en championnat. Je me sens bien ces derniers jours et je donnerai le meilleur de moi-même pour apporter le plus attendu de moi. La JSK n'est pas à la place qui lui sied et on doit tous faire le maximum pour la tirer vers le haut.

L'entraîneur Sofiane Hidoussi ne cesse de vous encenser depuis que vous avez rejoint l'équipe, c'est encourageant pour vous, n'est-ce pas ? Bien sûr, depuis que j'ai rejoint l'équipe, l'entraîneur Hidoussi m'encourage. S'il place sa confiance en moi, je ne le décevrai pas. En optant pour la JSK au dernier mercato hivernal, c'est que je suis convaincu que je vais, incha Allah, briller sous le maillot des Jaune et Vert.

terminer la saison parmi les 4 premiers, pensez-vous que c'est réalisable ? Je crois qu'on a largement les moyens pour relever le défi lors de la phase retour. Notre tâche ne sera pas une sinécure, mais au vu de la qualité de notre effectif, on enregistrera de bons résultats et, pourquoi pas, finir la saison en apothéose. On est conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour ne pas décevoir nos fans.

La JSK renouera avec la compétition continentale le 10 février prochain, ne pensez-vous pas que
La JSK renouera avec la compétition
continentale le 10 février prochain, ne
pensez-vous pas que le match face au
Monrovia CB ne sera qu'une
simple formalité pour
vous ?
La priorité pour le
moment est de
bien négocier nos
deux matches de
championnat
avant de parler
du rendez-vous
de la CAF. Ce qui
est certain est
qu'on prendra
tous nos matches au
sérieux pour éviter
les mauvaises
surprises.
N. B.
«
On doit
débuter
la phase
retour
en force

Le public de la JSK attend beaucoup de vous… Je ferai tout pour ne pas décevoir les fans. On m'a recruté pour que j'apporte un plus et je ne rechignerai pas sur l'effort pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

Vous êtes à la JSK depuis plusieurs jours, comment avez-vous trouvé l'équipe ? En toute sincérité, je ne me suis jamais senti nouveau dans le groupe. Je connais la plupart des joueurs à l'image de Khelili, Yettou et Baïtèche pour ne citer que ceux- là. Cela a facilité mon intégration.

Mebarki sera fixé sur sa blessure aujourd'hui

Ayant contracté une blessure au genou lors du match d'application joué vendredi dernier, Bilel Mebarki, sera examiné cet après-midi par le staff médical pour voir s'il sera prêt pour le premier match de la reprise du championnat. Sa participation est très incertaine, car l'entraîneur Hidoussi ne s'aventurera jamais à faire jouer un joueur qui revient d'une blessure.

Ne pensez-vous pas que vous êtes dans l'obligation de bien débuter le championnat pour redonner espoir aux fans ? Comme je vous l'ai déjà dit, on doit à tout prix débuter la phase retour en force pour améliorer notre classement. Il est aussi important pour nous d'enregistrer de bons résultats en championnat pour préparer le match de la coupe de la CAF face au Monrovia CB dans de bonnes conditions. Malgré le parcours catastrophique enregistré lors de la phase aller, l'entraîneur Hidoussi ambitionne de

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

le jeune Gaya. C’est quand même une grosse surprise au vu de sa stature ?
le jeune Gaya. C’est quand même
une grosse surprise au vu de sa
stature ?
C’en est peut être une pour certains,
mais pour moi, c’est juste une logique
qui est respectée. J’ai la chance d’avoir

deux très bons gardiens, ce que cer- tains clubs n’ont pas. Doukha traverse

une période un peu délicate, il n’est

pas

très en forme, il n’est clairement

pas

à son meilleur niveau, mais, en

face, il y a un jeune qui est en train de

montrer de bien belles choses. Il a sorti

une belle prestation face au PAC, il a

réussi un très bon stage en Tunisie, et il semble en très belle forme. Comment voulez-vous que je ne pren- ne pas cela en considération. Pour moi, Gaya méritait de continuer, et il l’a encore prouvé. Il est bon, il est en confiance, il progresse et il rassure, que demander de plus.

Ce ne sont pas tous les entraîneurs qui osent comme vous l’avez fait en sortant Doukha du onze, tout en titularisant le jeune Gaya ?

14

NAHD

du onze, tout en titularisant le jeune Gaya ? 14 NAHD MICHEL «Fini le temps où

MICHEL

«Fini le temps où le

Nasria se contentait

du maintien»

El-Orfi,

Gasmi,

Abid et

Coumbassa

ménagés

Quatre éléments et non des moindres n’ont pas pris part à la rencontre entre les A et les réser- vistes. Il s’agit des éléments qui souf- frent de légères blessures que le coach Alain Michel a voulu ménager afin d’éviter de voir leurs bobos se compliquer. Les éléments en question ne sont autres que Hocine El- Orfi, Mohamed-Amine Abid, Ahmed Gasmi et Mohamed Coumbassa. Michel devrait récupérer tout le monde à l’oc- casion du match ami- cal que disputera son équipe demain matin face au NARB Réghaïa.

Daouadji

a joué

Alors qu’il avait fait l’impasse sur la séance d’entraîne- ment de la veille pour blessure, l’atta- quant Abdallah Daouadji a pris part au match d’applica- tion qui a opposé son équipe à la réserve. Le jeune Daouadji a été incorporé en seconde période et a montré de réelles bonnes dispositions, même s’il accuse toujours un peu de retard sur le plan physique.

Biquotidien

au menu

d’aujourd’hui

Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les coéqui- piers de Bendebka reprendront le che- min des entraîne- ments cette matinée à 9h30 au complexe Bensiam. Ça ne sera toutefois pas la seule et unique séan- ce d’entraînement de la journée, puis- qu’une seconde est également prévue l’après-midi, toujours au complexe Bensiam.

Alors que son équipe reste sur une belle série de 7 victoires, le coach Alain Michel ne cache pas ses ambitions. Il veut voir le Nasria dans le top 5 du championnat, et ce, le plus tôt possible.

Entretien réalisé par

MOHAMED ADRAR

Pour Michel, le NAHD a l’effec- tif pour aller chercher un meilleur classement en championnat, tout en visant d’aller au bout en coupe d’Algérie. Il est ravi de pouvoir comp- ter désormais sur un effectif plus homogène, après un mercato hivernal, où la direction du club s’est attelé à corriger les lacunes constatées lors de la première moitié de saison.

Alors coach, après sept victoires de rang, on suppose que vous travaillez pour tenter de décrocher la huitième, samedi prochain, face à l’USMBA ?

C’est tout à fait légitime, on dit bien que l’appétit vient en mangeant. Nous étions à six victoires de suite avant la reprise, il nous fallait cette victoire face au RCR pour ne pas briser notre élan et cette dynamique qui s’est bien ins- tallée au sein du groupe. On a eu ce que l’on voulait au bout d’un match plutôt solide de notre part. Nous nous préparons aujourd’hui à aborder le prochain match face à l’USMBA et celui d’après face au MCA avec comme objectif signer deux victoires qui nous permettront d’avancer enco- re plus dans notre quête. Nous avons prévu deux matchs amicaux face à Reghaïa et à la JSHD, question de maintenir tout le monde dans le tempo, car on aura clairement besoin de tout le monde pour pouvoir abor- der ces deux matchs.

Justement, en parlant de ces deux matchs, trois jours séparent le match de l’USMBA de celui du MCA, quel est votre avis à ce sujet ?

Me concernant, je n’ai aucun souci à affronter le MCA trois jours après le match de l’USMBA ; on a un effectif pour parer à ce genre de situation, mais si le MCA a la chance de jouer son match de championnat vendredi, en ayant quatre jours de récupération, on doit avoir la même faveur. Si le

MCA joue le vendredi, on doit nous aussi jouer vendredi, juste pour une question d’équité, ni plus ni moins.

Revenons sur vos recrues hivernales, comment jugez-vous leur état de forme au jour d’aujourd’hui ?

Ça dépend des uns et des autres, chacun est un cas à part. On a, par exemple, pu voir Laribi et Ouertani qui sont globalement en bonne forme. Ils ont réalisé une très belle partie face au RCR, en apportant largement le plus attendu d’eux. Il y a aussi Satli qui a repris après avoir été victime d’une gastro la veille du match de Relizane. Il sera en principe titulaire face à l’USMBA ; il peut nous apporter beaucoup. Il y a aussi Daouadji qui revient petit à petit, il n’est pas encore au top. Il a quelque peu souffert de la cuisse en cette fin de semaine, mais il devrait tenir sa place normalement face à l’USMBA, peut- être en tant que titulaire, mais il aura forcément du temps de jeu. Quant à Coumbassa, il n’est pas encore au top de sa forme, il a besoin de travailler, de bosser durement, sa blessure n’est pas venue pour arranger les choses, il a besoin d’un volume de travail plus important que celui de ses coéquipiers. Dans l’ensemble, je dirais qu’on a des recrues qui sont opérationnelles de suite grâce aux efforts qui ont été faits lors du stage de la Tunisie, et je m’en réjouis.

Peut-on dire que vous avez désormais un groupe qui tient la route, et que les soucis d’effectif de la phase aller font partie du passé ?

Evidemment, ça n’a absolument rien ç voir avec l’équipe qu’on avait lors de la phase aller. Autrement dit, on a bien profité de ce mercato hiver- nal pour corriger les lacunes consta- tées lors de la première moitié de sai- son. Cette situation, je l’avais prédite quelques jours seulement après avoir pris l’équipe en main ; j’étais confiant pour un redressement de la situation en janvier, mais j’avais en même

temps des craintes sur les deux mois qui devaient suivre, car je savais que ça allait être dur à gérer. Il ne fallait absolument pas craquer, il fallait engranger le maximum de points avant d’arriver à renforcer l’équipe. On a eu l’ingénieuse idée de bien finir la phase aller en empochant trois vic- toires de rang, qui nous ont permis de

Si le MCA joue vendredi, on doit nous aussi jouer vendredi, c'est une question d'équité”

bien finir et de nous mettre dans une situation confortable.

Vous êtes a priori optimiste et

Je ne suis pas là pour faire de la politique, mon rôle, c’est celui d’en-

ambitieux pour votre équipe…

traîneur, qui doit chercher le bien de

Je dois bien l’être, car on a la chance

Parlons d’un cas bien précis, celui

son

équipe. Actuellement, pour le bien

d’avoir une direction qui a mis les

du

NAHD, c’est Gaya qui doit jouer,

moyens adéquats pour la bonne

car

il est plus en forme et plus rassu-

marche de l’équipe. Aujourd’hui, le NAHD ne doit plus se contenter de jouer le maintien, ce n’est pas raison- nable. Nous n’avons certes pas l’effec- tif du Mouloudia ou bien de l’USMA, mais nous possédons un bon groupe,

rant. Et tant qu’il garde cette forme, je ne vois pas pourquoi vais-je le sortir. Des décisions pareilles j’en ai pris des dizaines et des dizaines depuis que je suis en Algérie. Une fois, je me sou- viens, j’ai fait sortir Badji au bout de

qui doit être capable de jouer les pre-

dix

minutes de jeu seulement, alors

miers rôles. Nous sommes en mesure de jouer le top 5, nous devons absolu-

qu’il était le leader et l’homme provi- dentiel du Mouloudia. Cela ne nous a

ment tenter de titiller le gros morceau

pas

empêché de gagner à l’extérieur

de ce championnat, nous en avons les moyens, et nous l’avons bien montré en alignant sept victoires de suite. Nous devons juste poursuivre sur cette lancée, et j’insiste vraiment sur ça, fini le temps où le NAHD se contentait du maintien, il faut être ambitieux.

de Doukha, qui a été supplanté par

face au CRB. Un entraîneur doit prendre le taureau par les cornes en faisant quelques choix forts et, aujour- d’hui, je le dis haut et fort, Gaya méri- te sa place de titulaire plus que Doukha. Ce n’est pas pour enterrer Doukha, qui reviendra fort, j’en suis convaincu, mais la loi de la concurren- ce fait que cette passation s’est faite systématiquement.

M. A.

Très bon face au RCR, il plante un doublé face à la réserve (3-1)

Ouhadda avertit l’USMBA

Lors d’un match d’application disputé avant-hier en toute fin de journée au stade du 20-Août-55 de Ruisseau, les coéquipiers d’Azzedine Doukha se sont impo- sés face à leurs cadets de la réserve sur le score de trois buts à un. Les buteurs ont pour nom Ouhadda (par deux fois) et Mokhtar, contre une réalisation du jeune Riad Aït Abdelmalek pour les réservistes.

Une rencontre qui a permis au coach Alain Michel de faire tourner

son effectif, en donnant leur chance

à l’ensemble des joueurs opération-

nels. Mais ce qui a marqué cette rencontre, c’est encore une fois la forme éblouissante de l’attaquant Zakaria Ouhadda, auteur d’une

très belle partie face au RCR, et qui

a rendu une nouvelle fois une très

belle copie. La forme belle presta-

tion d’Ouhadda valide tout simple- ment son billet pour le match face à l’USMBA, rencontre qu’il débute-

ra en tant que titulaire et lors de laquelle il aura l’occasion de confir- mer son réveil après une phase aller bien compliquée.

Les jeunes n’ont pas

démérité La rencontre qui a opposé les

jeunes Nahdistes à leurs aînés a été l’occasion également pour le coach Alain Michel de voir de plus près l’évolution des jeunes qu’il a géné- ralement sous sa coupe à l’entraî- nement au quotidien, mais qu’il a laissés à la disposition du coach Hamlat lors de cette partie, de façon à les voir face à un adversai- re plus costaud. Et le moins que l’on puisse dire est que les jeunes

n’ont pas du tout démérité, ils ont réalisé un match plutôt correct, ne cédant qu’à trois reprises face aux coups de boutoir de leurs aînés. Notons que, mis à part Khacef et Soltani, qui ont évolué avec les A, les Bouzidi, Bouhalfaya, Zemiti, Rahmoun et autre Aït Abdelmalek ont tous été alignés avec l’équipe réserve.

M. A.

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 CRB 15 CSA : Kalem organise, aujourd'hui, «son» AG élective
www.competition.dz
Dimanche 29 janvier 2017
CRB
15
CSA : Kalem organise, aujourd'hui, «son» AG élective
La DJS sommée
d'intervenir
Aujourd'hui, le président sortant du Club sportif amateur du CRB (CSA),
Mokhtar Kalem, organise une assemblée générale élective (AGE), au
niveau de la maison de jeunes d'El-Madania, à partir de 13h, afin d'élire
son successeur, ainsi que les membres du nouveau bureau exécutif.
PAR SOFIANE BOULAOUCHE
Mokhtar Kalem. Cette dernière,
dont les organisateurs n'ont pas
présenté en public leur liste de
membres, laisse plusieurs ques-
tions se poser. Par rapport à cette
situation donc deux scénarios, et
non pas plus, se présentent. Le
premier est que les organisateurs
de cette AGO l'ont fait sans l'aval
de la DJS, ce qui fait, donc, que
tout est hors la loi. Le deuxième
scénario mène, justement, vers la
DJS, qui aurait validé la liste des
membres des deux AG, ce qui fait,
ainsi, qu'elle a agi sans prendre en
considération
les textes de loi qui régissent
les CSA. Dans les deux cas,
le silence de la DJS demeure
inexplicable, un peu plus
de dix jours après les deux
AG en question. Pourtant
les règlements en vigueur
sont clairs, et il n'y qu'à les
appliquer pour éviter toute
confusion et permettre que
tout se déroule dans la légalité
et éviter ainsi l'anarchie. A bon
entendeur…
S. B.
Le DJS prend les choses en main

3 membres de l'AG ont déposé leurs dossiers de candida- ture, à savoir Sid Ali Chernikh, Merzak Lafer ainsi que Mohamed Belaïd. Cependant, il faut dire que les supporters du Chabab et tous les observateurs ne comprennent plus ce qui se passe au niveau de cette entité, avec la tenue de deux assemblées, par deux parties dif- férentes, pour le même CSA, ajou- ter à cela la présence, dans les deux AG, d'un représentant de la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS). Tel que nous l'avions écrit dans une de nos récentes livraisons, ceux qui avaient orga- nisé une assemblée générale extraordinaire (AGEx), au niveau du complexe Aït Saâda, avaient présenté une liste des membres validée par la DJS, et ont voté plu- sieurs résolutions, dont l'installa-

tion de trois commissions ; celle de candidature, de recours et de vote. Deux jours plus tard, Kalem organise une AG ordinaire, pour faire passer ses bilans, moral et financier, et l'installation de trois commissions, de candidature, de recours et de vote. Jusqu'au moment où nous écrivions cet article, la DJS n'a encore pris aucu- ne décision, pour valider l'une ou l'autre, laissant la situation en l'état, menant, de cette manière, les choses vers une confusion tota- le et vers un blocage dans tous les sens. Les membres ayant organisé l'AGEx, au niveau du complexe Aït Saâda, ont présenté, comme mentionné ci-haut, une liste des membres de l'AG, signée par la DJS. Cela, selon eux, prouve que tout a été organisé dans la légalité et la transparence la plus totale. Ainsi, le problème se pose avec la seconde, à savoir l'AGO de

Aux dernières nouvelles, nous avons appris d'une source au sein de la DJS que le premier responsable de cette structure, en l'occurrence M. Krach, réputé homme de droit et à cheval quant à l'application de la loi, aurait décidé, lui-même, de prendre les choses en main. Dans ce sens, il aurait décidé d'organiser, avec l'APC de Belouizdad, une assemblée générale élective du CSA/CRB, sur la base de la liste des 96 adhérents, inscrits sur la liste de ceux ayant organisé l'AGEx tenue aux complexe Aït Saâda. Cela fait, donc, que l'AGE qu'organisera Kalem, aujourd'hui à El-Madania, ne sera pas validée par la DJS.

Tarikat, Draoui et Hamia dès aujourd'hui à Alger

Badou Zaki soulagé

Cette semaine, le Chabab de Belouizdad entamera sa dernière ligne droite avant son entrée en lice dans le cadre de la phase retour du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis.

PAR LYES S.

Les Algérois affronteront, en effet, ce jeudi au stade du 20-Août de Béchar la JS Saoura en match avancé de la 18e journée. Toujours menacé du purgatoire, le CRB ne veut pas faire durer le suspense, entendant assurer rapidement son maintien comme l'avait souligné le coach Badou Zaki dans une pré- cédente interview accordée à Compétition. D'où la nécessité d'enchaîner les meilleures perfor- mances possibles pendant la deuxième moitié de saison. Le staff technique a mis en place, en tout cas, un plan de préparation conséquent afin d'être à la hau- teur. Après le stage effectué à l'Ecole d'hôtellerie et de restaura- tion d'Aïn Benian et celui ayant eu lieu au Maroc, les Rouge et Blanc aborderont cette semaine la der- nière étape de leur préparation. Une phase qui s'annonce promet- teuse dans la mesure où l'équipe devra se compléter après le retour des internationaux militaires, à savoir les milieux de terrain Tarikat et Draoui ainsi que l'atta- quant Hamia. Ces derniers ont raté la préparation avec leur club en raison de leur engagement avec l'EN militaire qui avait pris

part au Mondial de la catégorie. Les joueurs en question sont attendus aujourd'hui à Alger avant de rejoindre les entraîne- ments collectifs avec le CRB en prévision du match contre la JS Saoura. Un retour qui a va soula- ger davantage le technicien maro- cain qui va pouvoir, du coup, peaufiner son travail technico-tac- tique. D'autant plus que les Tarikat, Draoui et Hamia demeu- rent des valeurs sûres en mesure de donner des solutions certaines et concrètes à l'encadrement tech- nique.

Leur titularisation n'est pas à écarter Même s'ils n'ont pas pris part aux deux regroupements hivernaux, les Tarikat, Draoui (milieu de ter- rain) et Hamia (attaquant) restent des valeurs sûres sur lesquelles l'entraîneur Badou Zaki pourrait bien compter en prévision de la rencontre en déplacement contre la JSS. A la faveur de la bonne image affichée lors du Mondial des militaires disputé à Oman, le coach serait tenté par l'idée de les exploiter à Béchar. Cela demeure, par ailleurs, tributaire de leur

à Béchar. Cela demeure, par ailleurs, tributaire de leur réaction pendant les entraîne- ments de la

réaction pendant

les

entraîne-

ments de la semaine.

L. S.

Caroubier, recrutement, Zaki et salaires

Hadj Mohamed gagne l'estime des Belouizdadis

Le nouveau président du CR Belouizdad, Hadj Mohamed, gagne des points. Depuis l'officialisation de sa nomination à la présidence de la SSPA, le dirigeant en question aura réussi à gagner l'estime des supporters. Ces derniers croient désormais dur comme fer en le travail accompli par Hadj Mohamed en passe visiblement de remettre le club sur les bons rails le conduisant vers la gloire. Tout semble désormais rentrer dans l'ordre. Il a permis à l'équipe de se renforcer qualitativement après le recrutement du trio de l'Olympique

de Médéa, Heriat, Lemehène et Hamia ainsi que le buteur du CA Batna, Aribi. Des joueurs de qualités en mesure de tirer vers le haut l'équipe après une phase aller peu glorieuse. Hadj Mohamed a également réglé la situation financière de ses poulains non sans oublier la prise en charge de la préparation hivernale effectuée en deux phase à Alger et au Maroc. Hadj Mohamed ne s'arrête pas là puisqu'il s'est attaqué aussi à la restauration du centre d'entraînement du

Caroubier. Les travaux de réfection ont atteint un stade avancé, ce qui va permettre à Zaki et ses joueurs ainsi que les jeunes catégories de bénéficier d'une certaine indépendance au stade du 20-Août. Le patron des Rouge et Blanc va s'attaquer prochainement au dossier de l'entraîneur Badou Zaki, une prolongation du contrat lui sera proposé très prochainement. Une nette amélioration dans la gestion du club en attendant la conformation sur la surface de

L. S.

jeu.

Départ mercredi à Béchar

Selon des informations recueillies auprès du club, la délégation du Chabab de Belouizdad devra se rendre à Béchar ce mercredi pour donner la répliquer le lendemain (jeudi) à la JS Saoura. Le déplacement se fera par avion. L'on parle même d'un déplacement à bord d'un vol spécial en vue de mettre l'équi- pe dans les meilleures conditions pos- sibles.

Belaïli sera titularisé

Bien qu'il ait raté le stage du Maroc en raison de la situation vis-à-vis du service national, le défenseur Amir Belaïli conti- nue de bénéficier de la confiance du staff technique. Selon nos informations, l'an- cien joueur du CRB Aïn Fakroun sera, sauf impondérable, aligné d'entrée ce jeudi à l'occasion du match contre les Tuniques jaunes de la Saoura.

Coupe d'Algérie (U20)

Le CRB élimine le MCA

Les moins du 20 ans du Chabab de Belouizdad viennent d'arracher leur billet qualificatif à la prochaine étape de la coupe d'Algérie. Les Rouge et Blanc se sont imposés, en effet, face à leurs homo- logues du Mouloudia d'Alger sur le score serré de 4 buts à 3. Le joueur Khelidi s'est taillé la part du lion dans la récolte du CRB marquant un triplé alors que l'autre but est l'œuvre de Messaoudi.

Reprise hier à Bouchaoui

Le Chabab Riadhi de Belouizdad a repris hier le chemin des entraînements

à la forêt de Bouchaoui. En dépit des

fortes pluies, les joueurs et le staff tech-

nique ont travaillé sérieusement. Les internationaux militaires Tarikat, Draoui et Hamia devront rejoindre le groupe dès demain (Ndlr, lundi).

10 millions pour chaque victoire

A en croire des sources généralement bien informées, le président Hadj

Mohamed compte casser sa tirelire en vue de motiver les joueurs et les pousser

à enchaîner les victoires. Il semble qu'il

aura décidé de revoir la prime de victoi- re à 10 millions de centimes pour chaque

match à domicile ou en déplacement.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

16

CSC

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 16 CSC Le bourreau de la Saoura à Compétition Manucho :

Le bourreau de la Saoura à Compétition

Manucho : «Amrani a su me mettre en confiance»

L'attaquant des Vert et Noir, Manucho, auteur du but qui a permis à son club de battre la JSS, nous a confié que, s'il a réussi un bon match contre Saoura, le mérite revient à son coach Amrani qui a su le remettre en confiance.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Après avoir aligné neuf mauvais résultats d'affilée, votre équipe a réussi à vaincre la JSS et à mettre fin à sa disette. Voulez-vous nous commenter ce succès qui vaut son pesant d'or ? Comme mes coéquipiers et moi étions très déterminés à mettre fin à notre série de mauvais résultats, nous avions abordé le match qui nous a opposé à la JSS pour le gagner à tout prix car nous étions condamnés à glaner les trois points avec ou sans la manière pour regagner la confiance de nos fans. Et, Dieu merci, nous avons réussi à battre une coriace équipe de la Saoura. Cela dit, si notre équipe a pu vaincre la JSS, et mettre fin à sa disette, le mérite revient en premier à notre coach qui a su, en un laps de temps très court, nous remettre en confiance par son discours.

Bien que vous n'ayez pas fait avec vos coéquipiers la préparation de la phase retour, vous avez réalisé un bon match et avez été l'auteur du but qui a permis à votre équipe de battre la JSS. Peut-on savoir le secret de cette réussite ? J'ai bien rempli mon devoir, comme tous mes coéquipiers, contre la JSS, car, durant mon séjour dans mon pays, la Côte d'Ivoire, où j'ai passé mon congé en atten- dant d'obtenir un visa pour l'Algérie, qui ne m'a été délivré que tardivement, je me suis entraîné avec le club de ma ville, l'ASEC Mimosas, pour rester en forme.

Vous avez été l'auteur du but qui a permis à votre club de battre la JSS et mettre fin à sa disette, qu'avez-vous ressenti juste après ? En reprenant de la tête la balle centrée par mon coéquipier Belameiri et en la voyant se loger dans la cage de la JSS, j'ai

ressenti une joie immense. Mais, je ne vous le cache pas, à la fin de la rencontre, j'ai été très heureux que ce but a permis à mon équipe de remporter la victoire et de mettre fin à sa disette.

Le prochain match, vous allez le jouer contre le MOB, à Béjaïa. Pensez-vous que votre équipe peut bien le négocier ? Après avoir battu la JSS et renouer avec la victoire, qui nous a fui les neuf dernières journées de championnat, nous allons abor- der avec un bon moral notre prochaine ren- contre contre le MOB et tout tenter pour bien la négocier. Certes, le MOB, qui aura l'avan- tage du terrain et sera boosté par ses fans, va tout faire pour nous battre et glaner les trois points, mais, comme nous sommes décidés à aligner un second bon résultat d'affiliée, nous allons tout faire pour ne pas revenir bredouilles. J'espère que nous allons finir par le faire et confirmer notre regain de forme.

finir par le faire et confirmer notre regain de forme. Qu'avez-vous ressenti quand, à votre sortie

Qu'avez-vous ressenti quand, à votre sortie du terrain pour céder votre place à Sameur, les fans du CSC ont scandé votre nom ? J'étais très heureux d'avoir été ovation- né par les supporters de mon club à ma sortie car, en scandant mon nom, ils me

poussent à travailler plus afin d'être plus performant dans les prochains matches, à commencer par celui que nous allons jouer contre le MOB, le week-end pro-

chain.

R. G.

Amrani a réussi son coup de poker

Très contents d'avoir vu leur team battre la JSS et mettre fin à la série de neuf matches sans victoire, les fans

du CSC ont, à la fin du match, ovationné le coach de leur équipe, Amrani. Et ils ont eu raison de scander longuement le nom du nouvel entraîneur car

il a réussi, en un laps

de temps très court, à métamorphoser les Vert et Noir. Ce qui a plu beaucoup aux supporters du CSC, vendredi passé, c'est le coup de poker réussi par Amrani

contre la JSS. En effet, en titularisant Bahri, Cherfa, Manucho et Belameiri à la place de Benayada, Sameur, Tayeb et Belkheir, qui, tous ont été alignés comme rentrants contre l'ESS, le week- end précédent, Amrani

a fini par l'emporter

sur son adversaire du jour, le driver de la Saoura, Khouda, et gagner l'estime de tous les mordus du CSC.

DRBT

En amical : CRBAF 0 - DRBT 1

Tadjenanet en petite forme

De notre correspondant

AMAR T.

L'entraîneur du DRBT admet que son équipe n'a pas bien joué par rapport aux intentions affichées contre une formation évo- luant à un niveau inférieur. Il a reproché à ses joueurs leur manque d'efficacité dans le jeu qu n'a d'ailleurs pas atteint un niveau convain- cant. Leur insuffisance dans le rendement a été constatée dans ce match où les joueurs, vraisemblablement soumis à une grosse char- ge de travail depuis le 20 janvier dernier, ont eu les jambes lourdes en voulant mettre de l'énergie dans le jeu. Ils ont, de ce point de vue, besoin de récupérer et de ne pas gaspiller leurs forces non plus car les matches officiels vont être importants pour jouer le maintien. Il

faut donc garder la forme et une grosse capa- cité d'énergie.

Bougherara a fait tourner tout son effectif Durant les 90' de la rencontre, l'entraîneur Bougherara a fait jouer 18 joueurs. Il a donné l'occasion à tout le monde de participer à ce match où il a essayé deux systèmes de jeu pour lui permettre de voir lequel il choisira pour l'adopter. Malgré le niveau du rendement de ses joueurs qui n'a pas atteint un degré élevé, le coach a pu pour l'instant su découvrir des doublements à chaque poste. Pas un match de référence, mais c'est un plus pour se mettre dans la compétition. Ce qui n'a pas plu aux supporters, en revanche, c'est de voir leur équipe se mettre toute petite devant un adversaire d'un niveau inférieur. A. T.

Guitoun : «Après la trêve, le démarrage»

Le DRBT, qui a eu deux semaines de repos en raison du report du match face au MOB, doit reprendre la compétition le week-end prochain contre l'USMA.

Sans victoire depuis longtemps, il doit occulter le besoin de points. une priorité du moment pour consolider rapidement son clas- sement en prévision de l'objectif du maintien. L'entraîneur répète depuis le début de la sai- son que l'effectif est mieux que celui de l'exer- cice précédent, mais le DRBT n'est jamais par- venu à se mettre en évidence dans la premiè- re partie du tableau après 16 journées.

Commencer par l'USMA constitue-t-il le meilleur démarrage ?

Il faut être respectueux avec toutes les équipes. Démarrer par les plus forts immédia- tement, pour nous c'est difficile, mais on essayera d'être à la hauteur et d'avoir une énorme énergie pour ne pas décevoir.

Que pensez-vous de votre équipe ?

Notre objectif est surtout de nous écarter du danger. On n'a pas profité à l'aller et on l'a vu à nos dépens quand nous avions perdu de nombreux points. On a produit énormément de fautes qu'il faut à présent ne plus faire et essayer de produire un jeu performant.

Vous dites que votre objectif est le maintien, quel écart vous sépare de lui ?

L'écart est mince et grand en même temps. Cela veut dire qu'il ne s'agit pas de bien jouer et se faire battre. L'écart qui nous sépare est d'arriver à être efficaces et finir par gagner les matches parce que c'est comme ça qu'on nous bat à chaque instant. Quand on est sur cette voie, on ne peut pas aller loin. A. T.

Mahsas forfait

Touché à la cheville lors de la dernière séance d'entraînement, le milieu tadjenaneti, Mahsas, rate le match amical. Il pourrait manquer deux semaines de travail. Le joueur, qui devra passer une radio ce dimanche, ne sera pas du choc du week-end prochain face à l'USMA. Un coup dur pour son équipe qui aura un calendrier chargé avec le match en retard contre le MOB.

Compétition / PUB ANEP 2510 2296 du 29/01/2016
Compétition / PUB
ANEP 2510 2296 du 29/01/2016

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

 

RCR

17

Il reprendra demain les entraînements

Reprise

Zidane : «Je serai

opérationnel face au MCO»

aujourd'hui

Après 48 heures de repos, les gars de Bouakez reprendront le travail aujourd'hui pour la préparation du match de la 18e journée de Ligue 1 Mobilis dans un grand derby de l'Ouest au stade Ahmed-Zabana. Les protégés du président Hamri s'entraîneront à deux reprises aujourd'hui, le matin à la salle omnisports Nedjma Benaouda, et sur la pelouse du stade Zougari-Taher si les conditions climatiques sont bonnes.

Joint par téléphone, Zidane Mohamed-Amine, le défenseur axial des Lions de la Mina qui poursuit

Joint par téléphone, Zidane Mohamed-Amine, le défenseur axial des Lions de la Mina qui poursuit les soins au CNMS à Alger, ce qui l'a obligé à manquer les entraînements pendant la semaine dernière, nous a déclaré qu'il ressent encore quelques douleurs au niveau de la cuisse, mais cela ne va pas l'empêcher de tout faire pour être prêt contre son ancien club, le MCO.

De notre correspondant

tégrer le groupe et me concen- trer sur nos prochains chal- lenges.

absolument renouer avec le succès à l'extérieur ; nous devons nous battre pour atteindre notre objectif.

B. BOUGUELMOUNA

Annane

Rappelons que le capitai- ne de la formation relizanaise s'est blessé lors du dernier match contre le NAHD ; il devrait passer un autre examen ce matin dans une clinique pri- vée à Alger et, si tout va bien, il rejoindra le groupe demain pour préparer le prochain match.

Tout d'abord, comment vous sentez-vous ?

opérationnel

Votre retour coïncide avec la rencontre contre votre ancien club, le MCO, un mot…

Donc, vous confirmez que vous serez d'attaque dès le prochain match ?

Victime d'une blessure à la cuisse qui l'a obligé à rater le match contre le NAHD lors de la dernière journée au stade du 20-Août- 1955, le milieu récupérateur des Lions de la Mina est complètement guéri de sa blessure et peut réintégrer le travail collectif le plus normalement du monde, ce qui devra réjouir beaucoup le staff technique, à sa tête le coach Moez Bouakez. Ce dernier pourra compter sur son joueur lors du prochain derby contre le MCO qui s'annonce très difficile.

Oui, comme tout le monde le sait, j'ai joué longtemps au MCO et je garde de très bons souvenirs que ce soit avec les supporteurs ou les dirigeants, mais, maintenant, je défends les couleurs de mon club for- mateur, le Rapid, et je dois me donner à fond pour l'intérêt du club.

Comment se présente le match face au MCO ?

Je l'espère de tout mon cœur. Si les résultats de l'écho- graphie sont positifs, l'entraî- neur peut compter sur moi face au MCO. J'ai profité de la période de rééducation pour travailler très dur. Sur le plan physique, je n'ai rien perdu et je me sens bien ; je vous assu- re que je ferai de mon mieux pour retrouver le chemin des terrains dès la prochaine jour- née afin d'aider mon club.

Je suis en train de suivre mon programme de soins au niveau du CNMS. Comme je ressens quelques douleurs au niveau de la cuisse, je dois pas- ser un autre examen demain (entretien réalisé vendredi) pour voir l'évolution de ma blessure. Cependant, je tiens à rassurer que je serai prêt pour notre prochaine rencontre contre le MCO.

Mais vous n'avez pas encore repris les entraînements collectifs…

C'est un match qu'il ne faut absolument pas perdre. Nous voulons à tout prix renouer avec les bons résultats et ajou- ter d'autres points à notre capi- tal. L'équipe doit gagner d'autres matches pour se rassu- rer davantage. Mais, comme je viens de vous le dire, tout ça est à préparer cette semaine. Le match face au MCO va être dif- ficile, vu nos places au classe- ment général et surtout qu'il vient de perdre contre l'O Médéa. De notre côté, il faut

Je vous laisse conclure…

J'espère que le train du Rapid se remettra sur les bons rails très prochainement et continuer son chemin jusqu'à qu'il assure son objectif et arri- ver au terminus qui est le maintien en Ligue 1 Mobilis. Je sais que ça ne sera pas une tâche facile, c'est pour cela qu'on doit mettre la main dans la main pour arriver à nos fins.

B. B.

Le médecin m'a donné le feu vert pour m'entraîner en solo ; après les échographies de demain, je sens que je vais réin-

 

OM

Il était tout à la fois constructeur, relayeur et remiseur

Addadi, le maestro

Tout le public présent au match OM-MCO s'est mis debout lorsque le maestro de la formation médéenne, Toufik Addadi, a été évacué sur une civière après avoir été taclé par un joueur oranais.

De notre correspondant

M. GRINI

Tout le monde a scandé le nom de celui qui a était derrière la victoire de son équipe. Et comment ! Puisque c'est lui qui était derrière le ballon en profon- deur sur lequel est intervenu Sebie pour mettre à rude épreuve l'excellent portier Natèche et le battre d'une tête rageuse. Toufik était, durant toute la partie, l'hom- me par qui tout passera. Infatigable, il revient jusqu'à sa zone de défense pour

récupérer le cuir et le remettre à ses coéquipiers qui se trouvent aux avant- postes. Il était tout à la fois : il construit le jeu, fait les relais et distille des balles perti- nentes. Il n'y a pas photo, Addadi est le maître à jouer incontestable de l'Olympique de Médéa et son stratège. Sa sortie dans le temps additionnel de la par- tie a failli coûter cher à ses camarades lorsque le meilleur joueur oranais, Nessakh, récupère un ballon au milieu de terrain et le sert sur un plateau au rempla-

çant Mouissi qui était tout seul devant les bois vides adverses, mais, à la stupéfac- tion générale et au grand dam du président Baba, il met le cuir loin du cadre. Et c'est du vide laissé par Addadi au niveau de ce com- partiment névralgique, qui est le milieu, que le numéro 3 du Mouloudia d'Oran profi- te pour servir un caviar à son coéquipier qui prive son équipe d'une égalisation cer- taine. Donc, le numéro 18 de l'OM devient au fil des ren- contres une pièce essentielle, voire irremplaçable. Une

valeur sûre sur laquelle compte énormément le rusé entraîneur Sid-Ahmed

Slimani, dont l'idée de laisser Toufik Addadi sur le banc ne lui a jamais effleuré l'esprit. Disons que l'enfant de Saïda, dans le jeu titterien, a prou- vé, et continue de le faire, sa capacité d'adaptation au milieu, à droite ou dans l'axe. Pas étonnant que durant le dernier mercato d'hiver, les équipes les plus huppées de notre football lui ont fait les yeux doux, mais, lui a préfé- ré la stabilité à l'âge de 26

M. G.

ans.

a préfé- ré la stabilité à l'âge de 26 M. G. ans. Zeroual titulaire Absent lors

Zeroual

titulaire

Absent lors de la précédente rencontre face au CA Batna, Meziane Zeroual fut incorporé par l'entraîneur Slimani à l'occasion de ce match devant le Mouloudia d'Oran. Donc, c'est le seul changement auquel le driver médéen a procédé par rapport à l'effectif aligné lors de la dernière journée. Il a fait titulariser d'entrée l'enfant de Mostaganem à la place du jeune Hafiane laissé sur le banc de touche.

Réserve :

OM 0 - MCO 0

Les réserves de l'Olympique de Médéa ont concédé encore une fois un semi-échec dans leur jardin, cette fois-ci face au Mouloudia d'Oran. Par ce résultat, les camarades de Goudjil occupent désormais la 11e place au classement général avec 19 points dans leur escarcelle.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

18

JSS

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 18 JSS Khouda : «On va essayer de bien gérer la

Khouda : «On va essayer de bien gérer la suite»

Le coach de la JS Saoura, qui a parlé du mérite du CSC, affirme que son équipe est prête pour les trois prochains matches dont celui de la Ligue des champions face à Enugu Rangers.

Entretien réalisé par

L. M. AZZI

Votre équipe a concédé une défaite pour avoir manqué de quoi, à votre avis ?

Au vu de la tournure des événe- ments en première mi-temps, le CSC mérite sa victoire même si on a tenu le coup. Je dirais que nous avons été surpris par la détermination des joueurs du CSC de gagner. On a eu du mal à ressortir quelque chose de positif en première mi-temps même si vers la fin on a pu le faire. On a pu améliorer notre jeu et sortir le ballon de notre zone. Mais, après la pause, on a pris les choses en main, on a modifié notre stratégie mais ils nous ont marqué au début de la seconde mi-temps. On a mis du temps pour

se reprendre et malgré deux ou trois

occasions limpides, on perd logique- ment. C'est pourquoi, je dirais que la victoire du CSC est méritée en somme. On a manqué d'ambitions, on doit se reprendre au prochain match.

De quelles ambitions parlez-vous ?

On a manqué de revenir au score. On avait la possibilité de le faire mais ce n'était pas suffisant. Il faut essayer de mettre ce match et cette défaite aux oubliettes et penser au pro- chain rendez-vous contre le CRB.

Vous avez aligné Salah dans l'axe, comment jugez-vous sa production ?

Sincèrement, je trouve que ce joueur a fait de belles interventions

dans l'ensemble. Je dois le dire, il est intéressant, il s'est adapté à notre façon de jouer et c'est un bon signe.

Vous allez jouer trois matches en une semaine, comment se présente la donne pour vous ?

On le sait à l'avance puisque nous allons disputer la Ligue des cham- pions le 10 février prochain. Donc, c'est en fonction de ce rendez-vous que nous sommes obligés de faire ces matches dans un intervalle très court. Seulement, nous sommes prêts pour ce genre de paramètres. On essayera de bien les gérer ces matches.

Forcément, il y aurait des changements dans la composante de l'équipe- type…

des changements dans la composante de l'équipe- type… On a fait des essais pendant la préparation

On a fait des essais pendant la préparation et dans les derniers matches de championnat. Les joueurs se sont tous adaptés à notre système, à notre façon de travailler, on va adopter d'autres variantes pour les prochains. De toutes les façons, on verra en fonction des entraînements de la semaine avant la réception du CRB. L. M. A.

Le CRB, l'OM et Enugu au menu

3 matches en 8 jours

pour les Bécharis

Comme annoncé précédemment, les choses sérieuses ont commencé pour l'équipe de la JS Saoura en ce début de l'année 2017. Après avoir joué deux matches en une semaine en ouverture de la phase retour, cette équipe devra en faire trois pour la même durée. En effet, la bande des Aiglons affrontera le CR Belouizdad pour le compte de la 18e journée jeudi prochain à Béchar. Puis, quatre jours plus tard, pour la 19e levée, elle se rendra à Médéa pour en découdre avec l'Olympique local avant de recevoir les Nigérians d'Enugu Rangers trois jours après mais pour le compte des préliminaires de la Ligue des champions de la CAF. Soit trois chaudes explications en huit jours pour les poulains de Karim Khouda.

La réserve déroule

La formation espoir de la JS Saoura n'a pas fait de détail face à son homologue du CSC au stade Benabdelmalek. En effet, les Bécharis l'ont emporté sur le score de quatre buts à un (4 -1). Les buts des Aiglons ont été marqués par Lhamri et Saïdi, auteur chacun d'un doublé. A la suite ce cette victoire, la onzième de la saison, les poulains de Bellakhdar restent seuls à la deuxième place derrière le leader, l'ESS.

LIGUE 2 MOBILIS 18 e JOURNÉE

le leader, l'ESS. LIGUE 2 MOBILIS 18 e JOURNÉE PAC MCS 0 0 Stade de Dar

PAC

MCS

l'ESS. LIGUE 2 MOBILIS 18 e JOURNÉE PAC MCS 0 0 Stade de Dar El-Beïda Moussaoui

0

l'ESS. LIGUE 2 MOBILIS 18 e JOURNÉE PAC MCS 0 0 Stade de Dar El-Beïda Moussaoui

0

Stade de Dar El-Beïda

Moussaoui Arrous Chahrour Bouabta Chaoui (Atal 66') Misibah Benouadah Meziani Benayad (Benkhlifa 76') Deroueche (Melali 57') Benyousef Entr. :

José Nogeus

Bouhedda Kadous Souar Benayada Zahzouh Hantat Bensaïd (Guarriche 86') Saâdi Aybout Sohbi (Hamidi 56') Guenina (Soudani 73') Entr. : Rahmouni

Saïda stoppe le PAC

(Soudani 73') Entr. : Rahmouni Saïda stoppe le PAC de Rahmouni qui ont senti le danger,

de Rahmouni qui ont senti le danger, sont sortis de leur coquille, et se ruent en attaque, dans le but de trouver le chemin

des filets. Et la dernière minute de la pre-

mière mi-temps, les camarades de Bouhedda obtiennent un coup franc en

dehors de la surface de vérité. Souar exé-

cute la sentence et le cuir bien enveloppé,

oblige le gardien Moussaoui à étaler toute sa classe pour sauver son équipe d'un but tout fait. Sur ce résultat vierge que s'achève le premier half entre les

deux teams. Après la pause-citron, les poulains de José Nogeus reviennent à la

charge dès la 46', et sur un travail indivi- duel de Benoudah et des 20 mètres, il tire en puissance, mais la balle est passée juste à quelques centimètres du cadre.

Dix minutes plus tard, après cette alerte

du PAC, les poulains de Rahmouni répli- quent en se procurant une occasion en or,

par le milieu offensif Bensaïd. Ce dernier sur une deux avec Hantat, enchaîne avec un tir puissant, mais le cuir passe à côté. Les joueurs du PAC ont repris le jeu en main et se procurent des occasions en or pour ouvrir la marque, mais en vain, puisque même cette balle enveloppée du rentrant Atal à la 74', qui oblige Bouhedda à étaler sa classe pour sauver son équipe d'un but tout fait, n'a pas abouti. Continuant dans leur pressing, les protégés de José Nogeus reviennent à la charge à la 79', suite à ce corner rentrant, exécuté par Chahrour, mais encore une fois, le gardien du MCS Bouhedda d'une belle parade, repousse le cuir en pleine lucarne. Le reste de la partie n'a rien changé au score qui est resté 0 à 0 entre le PAC et le MCS. Un bon point de pris pour le Mouloudia de Saïda et une contre-performance du PAC. K. Dj.

Réserve : PAC 3 - MCS 0

Contrairement a leurs aînés, les U21 du PAC ont pris le dessus sur leur vis-à-vis du MCS hier après-midi. Les Algérois son largement dominé cette partie durant les 90' du match et en inscrivant trois jolis buts qui ont suffi à leur offrir les trois points du match.

Temps glacial, affluence très faible, arbitrage du trio Bendjahane-Hadj Saïd- Benabdellah Averts :

PAC : Meziani (82') MCS : Aibout (82')

Le match entre le PAC et le MCS, comptant pour la 18 e journée, était équilibré. Et au finish, les 2 équipes se sont séparées sur un score vierge.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Un résultat qui arrange beaucoup plus les affaires du Mouloudia de Saïda alors que le PAC a raté deux précieux points. Le match est entamé en force par les locaux qui annoncent la couleur, dès la 3'. Sur une incursion du métronome Benayad, ce dernier d'un tir croisé, mais le keeper Seddik Bouhedda s'illustre et dévie le cuir en corner. Continuant dans leur domination, les gars de Paradou ont failli ouvrir la marque, et ce, par l'entre- mise de Benayad, lequel d'un tir mais le ballon est renvoyé par le poteau. A la 25', suite à une passe de Meziani les poulains

RESULTATS

17 e journée

ASMO

2-1

ASO

USMB

1-1

MCEE

RCA

0-0

CRBAF

GCM

1-0

JSMS

USB

3-0

JSMB

ABS

1-0

ASK

WAB

1-0

CABBA

PAC

0-0

MCS

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1.

PAC

38

17

11

05

01

26

11

+15

2.

USB

30

18

09

03

06

17

15

+02

3.

USMB

29

18

08

05

05

15

11

+04

4.

CABBA

28

18

07

07

04

15

11

+04

5.

JSMB

28

18

08

04

06

17

17

00

6.

ABS

25

18

06

07

05

21

18

+03

7.

WAB

24

18

05

09

04

16

16

00

8.

JSMS

23

18

07

02

09

14

13

+01

9.

MCS

23

17

07

02

08

15

19

-04

10.

ASMO

21

18

04

09

05

18

18

00

11.

ASO

21

18

05

06

07

20

21

-01

12.

CRBAF

21

18

04

09

05

13

15

-02

13.

ASK

19

18

05

04

09

14

19

-05

14.

GCM

18

18

04

06

08

13

20

-07

15.

MCEE

15

17

04

06

07

15

20

-05

16.

RCA

13

18

03

07

08

14

19

-05

19 e JOURNÉE

MCEE-RCA

CRBA-GCM

JSMS-USB

JSMB-WAB

CABBA-ASMO

ASO-ABS

MCS-ASK

PAC-USMB

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

JSMB

19

www.competition.dz Dimanche 29 janvier 2017 JSMB 19 La JSMB cède des points à des concurrents directs

La JSMB cède des points à des concurrents directs

Circonstances atténuantes :

sans 7 titulaires

Deux défaites de suite, cela n'était pas arrivé depuis le début de la saison.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

La JSM Béjaïa vient de subir une lourde défaite face à l'US Biskra en déplacement dans la capitale des Ziban. Les Vert et Rouge n'ont pas su réagir. Après avoir connu la défaite à domicile face à la lanterne rouge, ils enchaînent avec un autre résultat négatif. Alors qu'on s'attendait à une réaction d'or- gueil, vu l'état d'esprit affiché par les joueurs et les messages qu'ils ont essayé de faire passer durant la semaine, notamment après la réaction des sup- porters, ce ne fut pas le cas devant une équipe de Biskra qui voulait s'imposer face à un concurrent direct. Concédant leur 6e défaite de la saison en 18 ren- contres, les hommes de Younes Ifticen s'éloignent petit à petit de la tête du clas- sement en cédant des points à des concurrents directs. Une situation inédi- te pour le doyen des clubs kabyles, qui ne s'est pas incliné deux fois de suite depuis le début de la saison.

Les nombreuses absences ont influé négativement Il est clair que l'équipe dispose de cir- constances atténuantes pour le déplace- ment à Biskra. En effet, pour la deuxiè- me fois de suite, la formation des Vert et Rouge s'est déplacée sans plusieurs de ses cadres. Décimée pour cette ren- contre, la formation de Yemma Gouraya n'a pas fait le poids face à l'USB. Il faut signaler que les Béjaouis ont été privés des services de pas moins de 7 joueurs, tous des titulaires ou de potentiels rem-

de 7 joueurs, tous des titulaires ou de potentiels rem- plaçants. En effet, il faut dire

plaçants. En effet, il faut dire que les blessures de Djebarat, Khellaf, Benmansour, Ounnas, Zerrouki, Haddef et Lahlouh ont eu une grande incidence sur la prestation de l'équipe depuis deux matchs.

Difficultés défensives En encaissant 4 buts en 3 rencontres, la défense de la JSMB est en train de vivre des moments difficiles. L'entraîneur avait d'ailleurs avoué qu'il était toujours en train de chercher les solutions néces- saires pour permettre à l'équipe de trou- ver son équilibre. Blessés depuis le retour du stage de Sétif, les défenseurs Allali Slimane et Nabil Khellaf n'ont pas pris part aux deux dernières rencontres. Des absences qui se sont répercutées sur la prestation des défenseurs lors des ren- contres face au GC Mascara et L'US Biskra. Ces deux éléments, qui ont apporté un équilibre en défense, ont été contraints de faire l'impasse sur ces deux sorties. L'entraîneur de la JSMB devra néanmoins attendre leur retour pour pouvoir espérer que son équipe

puisse tenir tête aux prochains adver- saires, dans la mesure où les solutions de rechange n'ont pas donné satisfac- tion.

3 penaltys ratés en 2 rencontres En plus des errements défensifs, l'at- taque est en train de vivre un passage à vide. Avec seulement 2 buts inscrits lors des trois dernières rencontres, les atta- quants de la JSM Béjaïa ne sont visible- ment pas au top de leur forme. D'ailleurs, cela s'est encore une fois confirmé face à l'US Biskra. Alors que les Béjaouis avaient eu la possibilité de prendre le point du match nul lors de la réception du GCM, après avoir bénéficié d'un penalty en fin de match, Haddef, qui s'est chargé d'exécuter la sentence, n'a pas réussi à trouver le chemin des filets. Cela s'est reproduit lors de la ren- contre face à Biskra, où les Béjaouis avaient bénéficié de 2 penaltys, qu'ils n'ont pas réussi à concrétiser. Des situa- tions étranges qui demandent réflexion de la part du staff technique. B. E. Z.

GUELLATI :

«Je dénonce le comportement des responsables biskris»

Contacté par nos soins à la fin de la rencontre qui avait opposé la JSM Béjaïa à l'US Biskra, le président du CSA, Guellati Zahir, a dénoncé le com- portement des dirigeants de l'équipe locale. Le président de la JSM Béjaïa, qui voulait peut-être justifier l'échec face à une formation de l'US Biskra qui avait réalisé une grosse prestation sur le rectangle vert, a dénoncé l'accueil qui a été réservé à son équipe : "Il nous était impossible de gagner à Biskra. Nous avons été victimes de pression terrible. On a interdit l'accès au stade à notre délégation et il a fallu l'interven- tion des services de police pour atteindre notre vestiaire. Je dénonce le comportement de certains respon- sables de l'équipe locale, à leur tête le président, qui est allé jusqu'à agresser l'entraîneur Younes Ifticen."

Ifticen agressé à la mi-temps

La situation aurait pu dégénérer à la mi-temps, entre les membres de la délégation de la JSMB et leurs homo- logues de Biskra. Ayant subi des pres- sions et des intimidations avant le début de la rencontre de la part de per- sonnes étrangères, la délégation des Vert et Rouge a été escortée par le ser- vice d'ordre jusqu'au vestiaire. Par ailleurs, l'entraîneur en chef, Younes Ifticen, qui s'est accroché avec le prési- dent de l'US Biskra, a été victime d'une agression caractérisée par ce dernier. Une situation qui avait obligé les agents du club à intervenir et à proté- ger l'entraîneur de la JSMB.

B. E. Z.

Nomination de Zafour au poste de directeur général

Nous avions évoqué dans notre édition d'hier la nomination de Zafour Brahim au poste de directeur général. Ce poste, vacant depuis deux saisons au sein de la formation des Vert et Rouge, vient finalement d'être réactivé par le président Tiab Boualem. Le premier responsable de la formation de Yemma Gouraya vient ainsi, à travers cette démarche, apporter des ajustements au niveau de son administration. Zafour Brahim, qui avait quitté le club au début de la saison écoulée, après six années passées sous les couleurs de la JSM Béjaïa, avait occupé le même poste à la JS Kabylie pendant une saison. Il sera installé dans ses nouvelles fonctions ce lundi après la rencontre programmée entre lui et le président Tiab Boualem.

Reprise

demain

Après le long déplacement à Biskra, vendredi, le staff technique de la JSM Béjaïa a programmé le retour aux entraînements pour demain. En effet, l'entraîneur Younes Ifticen a prolongé le repos de ses joueurs de 24 heures afin de leur permettre de récupérer du long déplacement qu'ils ont effectué à Biskra.

USMB

Les supporters en colère contre Krebaza

Les fans de l'USMB n'ont pas digéré le nouveau semi-échec de leur équipe à domicile face au MCEE.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Les supporters ont accusé le manager général du club, à savoir Abdenour Krebaza, d'être le responsable de la mauvaise situation que vit le club phare de la ville des Roses ; ils ont criti- qué la politique de sa direction qui a chassé un entraineur qui réalisait de bons résultats, Hadj Mansour, pour ramener à sa place un entraîneur anonyme qui n'a jamais travaillé avec un club professionnel en Algérie. Ces supporters savent que Krebaza a été pour beaucoup dans le départ de Hadj Mansour. D'ailleurs, l'en- traîneur lui-même avait déclaré après son limogeage que le manager général du club était derrière son départ.

Des choix tactiques sur mesure La question qui se pose actuellement

demeure au niveau des choix tactiques fait par l'entraîneur Calin Augustin lors du dernier match face au MCEE. Il a opté pour le changement de cinq joueurs du onze rentrant, et, lorsque les journalistes lui ont demandé des explications, il l'a justifié par l'état de santé des joueurs qui souffraient d'une grippe, tous les cinq !

Meziane n'a pas apprécié le changement, mais… Le portier numéro un de l'USMB, Meziane, n'a pas aimé sa mise à l'écart du onze rentrant avant-hier face au MCEE. Il a été l'homme du match face au CRBAF, et c'est grâce à lui d'ailleurs que le club a évité une défaite. La preuve, l'enfant de Tizi Ouzou a arrêté un penal- ty et réussi plusieurs arrêts décisifs. En tout cas, l'incorporation d'Ouadah n'était pas logique, car il n'a pas fait un bon match et a encaissé un but sur un coup

franc direct. D'après des rumeurs, des diri- geants auraient fait le forcing pour mettre dans le bain l'enfant d'Oued El-Alleug.

Pourquoi le remplacement de Fortas par Hadiouche Le jeune joueur émigré, Yacine Fortas, a fait un bon match avant-hier et c'est grâce à sa passe décisive que le club phare de la ville des Roses a pu remettre les pendules à l'heure. L'entraîneur Calin pouvait le laisser s'exprimer et aider son club à faire ses preuves, mais, puisque et toujours, d'après les rumeurs, le Roumain ne prend pas les décisions seul, il l'a remplacé par Hadiouche. En tout cas, l'incorporation de Hadiouche n'a pas servi le club, le résultat est resté tel qu'il était, et ce, jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre de la rencontre. A. Dj.

Fortas :«Nos fans méritent mieux»

Le joueur franco-algérien de l'USMB, Yacine Fortas, nous a fait savoir que le dernier semi-échec de son équipe face au MCEE l'a peiné surtout que les supporters étaient déçus à la fin de la rencontre.

Votre équipe a concédé un nouvel échec à domicile, comment le justifiez-vous

? On a entamé le match avec une grande volonté et une rage de vaincre pour engranger les trois points, mais le but qu'on a encaissé dix minutes seulement après le coup d'envoi a faussé nos plans et affecté notre moral. Heureusement qu'on a pu remettre les pendules à l'heure onze minutes plus tard.

Est-ce que vous êtes satisfait de votre rendement face au MCEE ?

Je me suis donné à fond pour aider le compartiment offensif à permettre à mon équipe de battre le MCEE.

Les efforts que j'ai fournis ont permis à mon coéquipier Hamiti d'obtenir un penalty qui a été inscrit par Rabti, mais cela n'a pas suffi puis- qu'on n'a pas arraché les trois points de la victoire. Franchement, ce semi-échec m'affecte le moral, surtout que ces mauvais résultats vont nous compliquer la tâche pour assurer l'accession.

Comment s'annonce le sort de votre équipe ?

On doit mettre la main dans la main pour mettre fin à la série des mauvais résul- tats, et ce, à partir du pro- chain match. Nos supporters ne méritent pas d'être déçus, ils méritent de voir leur club parmi l'élite. A. Dj.

www.competition.dz

Dimanche 29 janvier 2017

20

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

20 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Que l'on meure gros ou maigre, la différence,
Que l'on meure gros ou maigre, la différence, c'est pour les porteurs. Peter Ustinov Citation
Que l'on meure
gros ou maigre,
la différence, c'est
pour les porteurs.
Peter Ustinov
Citation
En excès de vitesse, il accuse le vent de l'avoir poussé Et la meilleure (ou
En excès de vitesse, il accuse le vent de l'avoir poussé
Et la meilleure (ou la pire, c'est selon) excuse de
la journée est attribuée à
C'est une petite pépite, comme le rapporte
Metro. En Australie, un conducteur s'est fait
verbaliser pour excès de vitesse au volant de
son pick-up à Three Springs (ouest du pays). À
l'heure de s'expliquer sur ses 127 km/h au lieu
des 110 autorisés, cet Australien a fait fort. Il a
expliqué aux policiers qui dressaient son procès-
verbal que c'est le vent qui l'avait poussé. Cette
excuse a tellement fait rire les agents de police
que ces derniers ont partagé une capture du PV
sur Twitter. "The wind was pushing me", est-il
écrit ("Le vent m'a poussé"). Malgré son
imagination débordante, ce conducteur a
finalement écopé d'une amende de 200 dollars
(187 euros) et perdu deux points sur son permis
de conduire. Petite précision importante : il
n'avait pas bu une seule goutte d'alcool lors de
son infraction.
INSOLITE
LES FLÉCHÉS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
cruellement
terre de
étoffe unie
inflexibles
brament
Sienne
DUDU
JJJJ OUROUR
relatif au
armée
commerce
rigidité
glorieuse
explosif
feuilletées
Au four crématoire, un ami de la famille
2
s'approche du gendre de la défunte et lui
demande :
partie du
fuselage d’un
Comment, mon cher, avec les sentiments religieux
que je vous connais, vous faites incinérer votre
belle-mère ?
-
avion
9
clebard
possessif
-
Que voulez-vous, mon cher, c'est plus sûr
ciment de
cuisine
avant patres
SUDOKU
moine
8
services
débauché
titane
secrets
russe
fiel
8
3
pomme de
planches
terre
5
4
changeait
formule de
politesse
de timbre
4
(en abrégé)
7
1
6
annélides
tranchants
refus puéril
7
2
1
8
5
mammifère
carnassier
4
9
8
6
magistrat
rangées de
3
anglo-saxon
bans
1
3
5
7
animal
6
domestique
4
6
7
5
sans valeur
usèrent de
sans
subterfuges
3
1
aspérités
toison d’ovin
2
9
en reste
11
mince
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
opinion
clair
7
1
7
6
2
4
5
8
9
3
utilisés autre-
fois pour
arrive
ranimer
4
3
8
7
1
9
2
6
5
autre moi
2
9
5
8
3
6
7
4
1
10
fin de
métal
cours
verbe
symbolique
7
8
1
4
9
2
5
3
6
primaire
apparue
étain
5
6
2
1
7
3
4
8
9
9
4
3
5
6
8
1
7
2
motif de
petits cubes
plainte
3
2
4
9
8
1
6
5
7
6
5
7
3
2
4
9
1
8
1
escarcelle
8
1
9
6
5
7
3
2
4
D
M
C
M
C
E
Z
E
S
E
E
E
E
D
I
H
C
R
O
A
LES MELÉS
S
I
M
I
L
I
T
U
D
E
V
O