Vous êtes sur la page 1sur 24
Hidoussi accuse Hidoussi accuse Hidoussi accuse Hidoussi accuse Hidoussi accuse Hidoussi accuse 1-01-01-01-01-01-0
Hidoussi accuse
Hidoussi accuse
Hidoussi accuse
Hidoussi accuse
Hidoussi accuse
Hidoussi accuse
1-01-01-01-01-01-0
Benaldjia !
Benaldjia !
Benaldjia !
Benaldjia !
Benaldjia !
Benaldjia !
«On a perdu à cause de lui»
«Ce n’est pas lui qui devait tirer
le penalty, il sera sanctionné»
Benaldjia : «J’assume !»
Younès :
VENDREDI 3 FÉVRIER 2017
«Merci
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF
N° 3626 PRIX 20 DA
Zeghba»
aujourd’hui
à 15h
Le Mouloudia veut revenir
sur la route du titre !
Karaoui : «On n’a aucune excuse, on doit décrocher les 3 points»
Mouassa en
colère contre
Demmou
«Il ne m’a pas
prévenu de
son absence»
JSS 1 - CRB 1
Aribi sauve
les Belouizdadis
USMA-DRBT,
aujourd’hui à 16h
Equipe nationale
Benkablia
Matmour :
titulaire
NAHD-USMBA,
aujourd’hui à 16h
Ouhadda : «Il est
«Cette EN repose
trop sur ses
individualités,
c’est une erreur !»
temps que je marque»
MOB
Noël Le Graët :
Belkacemi : «On doit gagner
tous nos matches à Béjaïa»
«Algérie-France ?
Ce sera dans le
nouveau stade»
N° 3626 02 Vendredi 3 NATIONALE EQUIPE février 2017
N° 3626
02
Vendredi 3
NATIONALE
EQUIPE
février
2017

Garrido (son ex-coach à l’OL)

«Bahlouli a un gros potentiel»

Son ancien entraineur en jeunes à l’Olympique Lyon- nais, Armand Garrido le connait très bien et se mon- tre lui aussi optimiste vis-à- vis de celui qu’il considérait comme le plus doué de sa génération à Lyon. « C’est peut-être le plus gros poten- tiel de la bande OL. Il a de très grosses facultés tech- niques, dont une sacrée qualité de passe. Il est ca- pable de faire des choses extraordinaires. Il lui reste à mieux gérer ses perfor- mances et les efforts. Mais dans tous les aspects, il peut nous étonner telle- ment il a un gros potentiel qu’il n’exploite pas au maximum. S’il n’explose pas, ce sera du gâchis », conclut Gar- rido dans un entretien ac- cordé à France football. Moumen A.

dans un entretien ac- cordé à France football. Moumen A. Il fait partie dans un projet

Il fait partie dans un projet d’avenir de la FAF

Bahlouli «Mentalement, je suis prêt et déterminé. J’espère le montrer sur le terrain»

Belgique avant de revenir en France pour s’engager avec Lille. A son sujet, le directeur
Belgique avant de revenir en France
pour s’engager avec Lille. A son sujet,
le directeur sportif du club du nord de
la France déclare : « Lui, c’est un talent pur,
s’enflamme l’ancien directeur sportif de Mo-
naco. C’est un numéro dix à l’ancienne. Tous
ceux qui aiment le football spectaculaire l’ai-
meront. Après, il doit comprendre qu’il doit
faire son travail pour l’équipe. Il faut qu’il
devienne un joueur un peu plus moderne.
Qu’il défende plus par exemple. Je suis
convaincu qu’il peut connaître cette évolu-
tion. Il n’aura pas besoin de temps d’adapta-
tion, mais de retrouver du rythme. »
Patrick Collot (Ent. Lille) :
«C’est une valeur ajoutée
pour notre équipe »
De son côté, l’entraineur de Lille,
Patrick Collot, s’est dit
très ravi de l’arrivée de
jeune talents au club à
l’image de Fares Bah-
louli, qui a rejoint
ainsi son ancien
complice à l’OL, Yas-
sine Benzia en cen-
tre de formation.
Collot qui a été en-
gagé pour assurer
l’intérim après le
départ de Fréde-
ric Antoinette ira
jusqu’au bout de cette saison :

I l était dans le calepin des diri- geants de la Fédération algérienne de football, Fares Bahlouli avait juste besoin de retrouver une meil- leure stabilité pour pouvoir

concurrencer les meilleurs en sélection. Maintenant qu’il vient de rejoindre Yas- sine Benzia à Lille, l’ancien Lyonnais qui avait donné son accord de jouer pour l’Al- gérie doit impérativement s’imposer avec son club. Considéré comme l’une des va- leurs sûres de cette vague de jeunes ta- lents algériens qui évoluent en France, Bahlouli sera utile à plus d’un titre dans son registre de jeu pour la sélection natio- nale qui a besoin, il faut le dire, d’un sang nouveau. « Ce n’est jamais évident pour un joueur de ne pas jouer. Il y a eu les bles- sures, quelques embêtements, mais c’est le passé. J’ai fait les choses bien, je suis prêt mentalement en forme, déter- miné. J’espère le montrer par mes matchs et mon investisse- ment. Le projet est d’apporter de jeunes joueurs avec des qualités dans un cadre de qualité. Je n’ai aucun doute sur ce projet », déclare Fares à son arrivée à Monaco. Des propos qui disent long sur son envie de rebondir le plut tôt possible et rejoindre le groupe des Verts, un choix déjà divulgué à ses proches.

Campos (DTS Lille) :

«Bahlouli, un talent pur !»

Engagé comme conseiller technique du club lillois, Luis Campos ne tarit pas d’éloges sur la nouvelle recrue franco-algé- rienne Fares Bahlouli. Ce joueur formé à Lyon puis transféré à Monaco est passé en

Bennacer déjà sous l’aile de Belkabla

Fraichement arrivé au FC Tours sous forme de prêt, le jeune internatio- nal algérien d’Arsenal, Ismaël Bennacer, n’est pas du tout dépaysé. An- cien Arlésien, qui a dé- couvert la CAN, avec la sélection algérienne au Gabon, est déjà très ami avec son compatriote Haris Belkabla. Ce der- nier lui servira de guide pendant quelques jours pour découvrir la ville de Tours et s’adapter assez rapidement à sa nou- velle équipe. « Je suis à Tours pour continuer ma progression, j’ai besoin de jouer et j’espère montrer mes qualités en Ligue 2 », s’est contenté de dire le jeune et pro- metteur milieu de ter- rain algérien.

montrer mes qualités en Ligue 2 » , s’est contenté de dire le jeune et pro-

« Bahlouli est une valeur ajoutée pour notre équipe. C’est un joueur d’avenir sur qui on compte beaucoup à l’image des autres nouvelles recrues du club. »

Il commente les offres repoussées par son club

Boudebouz «Je suis

concentré à fond sur ma saison à Montpellier»

Moumen A.

Présenté à la presse

Ait Atman «Prêt à prendre ma place dès le prochain match»

Atman «Prêt à prendre ma place dès le prochain match» Il a rejoint Tenerife sous forme

Il a rejoint Tenerife sous forme de prêt cet hiver avec une option d’achat s’élevant à 4 mil- lions d’euros, Rachid Ait Atman s’est dit très content de son choix. Rachid, qui portera le numéro 8, s’est dit déjà prêt à prendre sa place dès la pro- chaine sortie de sa nouvelle équipe. « J’ai été formé comme milieu défensif mais je peux aussi évoluer devant. Je suis prêt à jouer dès maintenant, mon seul souci est d’avoir du temps de jeu et jouer un maximum de

matchs avec Tenerife », a confié en conférence de presse qui a suivi sa présentation à la presse espagnole.

«Tenerife est un club historique, je veux avoir plus de temps de jeu» Invité à donner les raisons qui l’ont poussé à quitter le Sporting Gijón où il avait joué quelques matchs de prestige contre le Barça ou le Real Ma- drid, Rachid Ait Atman ex- plique son plutôt son choix pour sa nouvelle formation : « Tenerife est un grand club, c’est un club historique. Je veux aussi avoir plus de chances de jouer au football et je pense qu’à avec ma nouvelle équipe, cela est pour moi possible. Je donnerai tout pour mon club. »

«Le discours du coach m’a convaincu» Priorité de l’entraineur Jose Luis Marti, le jeune milieu de terrain algérien de 24 ans avoue que le discours du coach Marti lui a beaucoup plu : «J'ai eu une conversation avec l'entraîneur, on a parlé de sa philosophie du foot- ball et j'ai beaucoup aimé ses idées en plus nous avons plus ou

Moumen A.
Moumen A.

En dépit d’une offre très intéressante reçue dans les ul- times moments du mercato hivernal, l’Algérien Ryad Boudebouz a préféré aller au bout de sa saison avec Mont- pellier. En effet, pas du tout emballé par la proposition de 8 millions d’euros pré-

moins la même vision du football et cela était très important dans ma décision de venir ici. »

sentée par Swansea City, Montpellier a refusé de céder son meilleur joueur, surtout que le club de Car- diff qui a envoyé son offre à 20 minutes de la clôture du marché d’hiver n’offrait pas assez de temps pour les Montpelliérains afin de pouvoir dénicher le rem- plaçant de son international algérien. Invité à nous com- menter ce transfert avorté en Angleterre, Ryad nous dira : « Franchement, ça ne me perturbe pas, je suis bien à Montpel- lier, je ne me prends pas la tête avec ces offres de dernières mi- nutes. » Pour rappel, Ryad est sous contrat avec le club du sud de la France jusqu’au mois de juin 2019.

«Mon objectif : gagner ma place et contribuer à l’accession de Tenerife»

Rachid Ait Atman ne manque pas d’ambitions, il veut s’imposer directement avec sa nouvelle équipe et l’aider à re- trouver la Liga espagnole des années après l’avoir quittée : « J’ai regardé plusieurs fois cette équipe du Tenerife jouer, j'aime leur façon d’évoluer et je pense qu’on peut faire de grandes choses cette année et pourquoi pas aller chercher l’acces- sion en Première divi- sion. C’est pour moi toujours possible. Je sais que ma venue ne me garantit pas une place de titulaire mais je vais me battre pour gagner ma place. »

«Mon seul souci est de marquer le plus grand nombre de buts possibles»

Auteur d’un superbe coup franc contre Marseille, samedi en championnat, Ryad Boudebouz a égalé son record but en une saison. Avec 8 réalisations, Ryad pointe juste derrière les baroudeurs de la Ligue 1 et devient le milieu de terrain le plus prolifique du championnat de France. Un nombre de buts déjà atteint en 2011 avec Sochaux lorsqu’il avait réalisé une saison pleine avec une 5 e place méritée au classement. Ryad veut dépasser ce record et ne pense qu’à améliorer ses statistiques. « Je ne suis pas au courant des contacts arrivés au club, je sais que des équipes de Premier League me voulaient mais mon seul souci est de finir fort la saison avec Mont- pellier. Je veux jouer et marquer le plus grand nombre de buts possibles pour mon équipe », nous confia dans un bref échange avec lui.

Moumen A.

N° 3626 NATIONALE Vendredi 3 EQUIPE 03 février 2017 Alors que la situation des Foxes
N° 3626
NATIONALE
Vendredi 3
EQUIPE
03
février
2017
Alors que la situation des Foxes se complique
de plus en plus en Premier League :
Son efficacité n’est plus la même
que celle de la saison dernière :
Ranieri espère le retour
de Slimani face à Man U
Mahrez va-t-il regretter son
choix d’avoir prolongé son
contrat avec les Foxes ?
R ien ne va plus pour les Foxes de
Leicester City qui vivent des mo-
ments difficiles en Premier League
cette saison. Sacré champion d’An-
gleterre l’année dernière, Leicester
L e moins que l’on puisse dire est que
Riyad Mahrez, et à l’image de son
équipe Leicester City, vit des mo-
ments difficiles en Premier League.
Le meilleur joueur du champion-
nat d’Angleterre la saison dernière connaît une
saison plus que compliquée et cela en raison
des mauvais résultats concédés par l’équipe en
championnat. Alors qu’elle reste sur une mau-
vaise série de trois défaites de suite en Premier
League, la formation de Leicester City va lut-
ter bec et ongle pour éviter le purgatoire.
Après une participation en dessous de la
moyenne en Coupe d’Afrique avec les Verts,
le meilleur joueur africain en 2016 a retrouvé
face à Burnley sa place de titulaire en Premier
League. Toutefois, Mahrez a une nouvelle fois
été loin de son meilleur niveau.
Ses chiffres commencent à devenir
très inquiétants
Contrairement au précédent exercice sportif
2015/2016, Mahrez est loin, très loin même,
de son meilleur niveau de la saison dernière.
Et ce ne sont pas ses chiffres et ses stats qui
vont nous contredire. En effet, face à Burnley,
Mahrez a échoué pour son sixième match de
suite en Premier League à marquer un but ou
bien à délivrer une passe décisive. Cette sai-
son, et après 23 journées du début de la Pre-
mier League, Mahrez n’a marqué que trois
buts et délivré deux passes décisives. La sai-
son dernière, et à la même période, Mahrez
avait inscrit 13 buts et délivré 9 passes déci-
sives. C’est dire que son efficacité n’est plus la
même que celle de la saison dernière. Désor-
mais, l’on se demande si le joueur n’avait pas
fait le mauvais choix de prolonger l’été dernier
son contrat avec Leicester, lui qui était à cette
époque convoité par plusieurs cadors euro-
péens tels qu’Arsenal, l’Atlético Madrid et
Chelsea.
City va devoir cravacher très dur cette saison
pour assurer son maintien. Les hommes de
Claudio Ranieri ont été battus lors de la précé-
dente journée du championnat anglais par
Burnley. Cette défaite est la troisième de suite
pour Leicester en Premier League après celles
déjà concédées face à Southampton et Chelsea.
Ce dimanche, les Foxes seront dans l’obligation
de renouer avec la victoire mais leur mission ne
sera pas facile du tout au King Power Stadium
face à Manchester United. Pour ce match, très
important pour la suite du parcours des Foxes
en Premier League, Claudio Ranieri espère le
retour de son attaquant, Islam Slimani. Ce der-
nier, qui est revenu en Angleterre avec une
blessure contracté à la CAN, avait été contraint
de faire l’impasse sur les deux derniers matchs
de son team face à Burnley en championnat et
contre Derby County en FA Cup.
Personne n’a pu mieux faire
que lui à Leicester cette saison
Ce qui explique l’importance de Slimani dans le
onze de Ranieri sont ses chiffres. En effet, l’an-
cien sociétaire du CR Belouizdad est tout sim-
plement le meilleur buteur de l’équipe en Pre-
mier League avec 5 réalisations. Slimani a
également délivré 3 passes décisives pour ses
autres coéquipiers. Ainsi, il a contribué à 8 buts
inscrits par son team en championnat cette sai-
son, soit le tiers du total des buts de l’équipe.
Autant dire qu’aucun des autres joueurs de Lei-
cester n’a réussi à mieux faire que lui, même si
Slimani avait raté quelques matchs avec son
équipe en raison de sa participation à la CAN
au Gabon.
L’Italien a décidé de garder
Ulloa pour éviter une autre
rechute de Slimani
Dans un autre registre, le premier responsbale
de la barre technique de Leicester City, Clau-
dio Ranieri a expliqué à la presse qu’il avait dé-
cidé de garder Leonardo Ulloa pour éviter de
se retrouver sans attaquant dans le cas où Sli-
mani venait à se blesser. L’ancien entraîneur de
la Juventus estime qu’il est impossible de miser
sur un seul attaquant type en l’occurrence Sli-
mani lors de la seconde moitié de la saison.
C’est dire toute l’importance de Slimani dans le
onze de Ranieri lors de la seconde moitié de
l’actuel exercice sportif. Riad O.
R.O.

Il a enchaîné avant-hier une quatrième titularisation de suite avec les Hammers en Premier League

Feghouli impuissant face aux Citizens

en Premier League Feghouli impuissant face aux Citizens D ans le cadre de la 23e journée

D ans le cadre de la 23e journée de la Premier League, West Ham a concédé avant-hier une lourde défaite à

domicile face à Manchester City (0- 4). Les hommes de Pepe Guardiola

ont réussi à prendre le dessus sur leur vis-à-vis et à dominer la majeure par- tie de la rencontre. Les coéquipiers de Sofiane Feghouli sont passés complè- tement à coté de leur sujet en ne par- venant pas à tenir tête aux Citizens. Pour sa part, Sofiane Feghouli a en-

chaîné avec une autre titularisation en Premier League. Contrairement à ce qui avait été le cas lors de la phase aller du championnat, les choses sem- blent aller dans le bon sens pour Fe- ghouli ces dernières semaines. En effet, Soso a été titularisé par Bilic face à Manchester City. Cependant, le joueur de l’EN n’est pas allé au bout de ce match puisqu’il a été remplacé par son coéquipier, Fernandes à la 64’ de jeu. Il faut dire que c’est le qua- trième match de suite de la Premier League auquel Feghouli a été titula- risé. Avant la réception de Manches- ter City, Feghouli avait été titulairsé face à Middlesbrough, Crystal Palace (avec un but à la clé) et face à Man- chester United (où il avait été expulsé après un quart d’heure de jeu). Suite au départ de Payet, Feghouli devrait bénéficier de plus de temps de jeu, du bon augure pour ce joueur qui est bien parti pour retrouver sa place en sélection suite à sa non-convocation par Leekens à la CAN. R.O.

Il portera le maillot n°14 avec Tours Déplacement périlleux pour Mandi au Riazor Bennacer fera
Il portera le maillot
n°14 avec Tours
Déplacement périlleux
pour Mandi au Riazor
Bennacer fera
ce soir ses grands
débuts en Ligue2
face à Reims
Arrivé en
prêt au FC
Tours en
provenance
d’Arsenal
lors de ce
mercato hi-
vernal, Is-
mael
Bennacer
Dans le cadre de la 21e journée de la
Liga, le Real Bétis se déplace au-
jourd’hui à l’Estadio Municipal de Ria-
zor pour croiser le fer avec le
Deportivo La Corogne. Auteur d’une
grosse prestation le week-end dernier
face au FC Barcelone, Aïssa Mandi de-
vrait une nouvelle fois être titularisé par son coach pour
le match de ce soir. Aïssa Mandi and co vont devoir faire
très attention devant un adversaire qui est dans l’obliga-
tion de renouer avec le succès afin d’améliorer son clas-
sement.
fera ce soir
ses grands débuts en Ligue2
face à Reims. Le joueur de
l’EN compte bénéficier de
plus de temps avec son
team et prouver ce dont il
est capable. Les coéquipiers
de Tours croiseront ce soir
Reims au stade Auguste-De-
laune. Il est à noter qu’Is-
mael Bennacer portera avec
le FC Tours le maillot nu-
méro 14.
Hanni pour retrouver
sa place de titulaire
devant le Lokeren
Remplaçant lors du précédent match
de championnat face au Standard de
Liège, Sofiane Hanni devrait retrouver
ce soir sa place de titulaire dans le
onze d’Anderlecht. En effet, les coéqui-
piers de Hanni se rendront ce soir chez
la formation de lokeren dans un match
comptant pour la 25ème journée de la Jupiler Pro
League. Avec un point de retard seulement sur le leader,
le Club de Bruges, Anderlecht, sera dans l’obligation
d’aller chercher les trois points du match face à Lokeren.
Bounedjah
marque puis voit
rouge face à Al
Shahaniya
Ferhat and co dans l’obligation
de renouer avec le succès
Al Sadd a été tenu en échec
Dans le cadre de la 23e journée de la
Ligue 2, Le Havre AC accueillera au-
jourd’hui la formation de Red Star au
stade Océane dans un match d’une
hier à domicile face à Al
Shahaniya (1-1). Le but d’Al
Sadd a été l’œuvre
grande importance pour les coéqui-
piers de Zinedine Ferhat. Ces derniers,
qui n’ont récolté de deux pe-
de Bagdhad Bouned-
jah à la 21’. Mais ce
dernier a été expulsé
dans le temps addi-
tionnel du match
(90’+7) après avoir
écopé de son second
avertissement.
tits points lors des huit précé-
dentes journées du
championnat, n’auront pas
d’autres choix que de gagner pour espérer
s’éloigner d’avantage de la zone de relégation.
L’ancien joueur de l’USMA a disputé jusqu’à
présent 20 matchs avec son team, dont 16 ti-
tularisations. Ferhat a délivré deux passes déci-
sives pour ses coéquipiers cette saison.
N° 3626 04 Vendredi 3 NATIONALE EQUIPE février 2017
N° 3626
04
Vendredi 3
NATIONALE
EQUIPE
février
2017

Matmour «Pour réussir une CAN, il faut aller au combat, la technicité vient au second plan»

L’ancien international, Karim Matmour, toujours aussi disponible, a gentiment accepté de nous donner son point
L’ancien
international,
Karim Matmour,
toujours aussi
disponible, a gentiment
accepté de nous donner
son point de vue
concernant la
participation de l’EN à la
CAN et de mettre en
lumière les raisons
de l’échec.

Com-

ment analysez-vous le par- cours de la sélection algérienne lors de la CAN au Gabon ?

Je ne suis pas surpris par ce parcours. Il y a eu l’arrivée d’un nouveau coach en si peu de temps et pour avoir des résultats avec un tel contexte, c’est vrai- ment difficile. On ne peut pas mettre en place une stratégie tactique performante en si peu de temps. On l’a d’ailleurs re- marqué dès le premier match de cette CAN que

l’équipe n’était pas bien en place. Il fallait juste espérer avoir de la chance pour les autres matchs, ce qui ne s’est pas fait.

Les supporters al- gériens ont reproché aux joueurs leur manque de grinta, de comba- tivité sur le terrain. Vous à votre époque, il faut le dire,

la force de l’équipe, c’était sa solidarité sur le terrain, n’est- ce pas ? Déjà, il faut savoir qu’en Afrique, c’est à travers les com- bats qu’on obtient les victoires. C’est la condition numéro un. Il faut être comme des com- battants sur le terrain. La technicité passe

souvent au second plan. Il faut être présent aussi dans les duels. Nous, à notre époque, on a mis du temps à se mettre ensemble et

avec le temps, nous avions décelé nos forces et faiblesses. On a fini par jouer en équipe. Il n’y avait personne qui

tirait la couverture à lui. Notre objectif était bien clair. On n’at- tendait pas que quelqu’un nous fasse gagner le match à lui seul. Ce que j’ai remarqué, c’est que cette équipe se reposait surtout sur les individualités de devant. Elle se disait que c’est bon, les attaquants allaient régler le match à eux seuls et

t’es dans une équipe et qu’il n’y a pas d’organisation claire. Tu ne sais pas quel est ton rôle et

qu’est-ce que t’es sensé faire sur le terrain. Tout n’est pas clair. Tu perds tes repères et c’est difficile après de jouer. Pour moi, c’est cet aspect-là qui a manqué aux joueurs. Quand tu as tes re- pères, c’est facile après d’aller aux duels car tu

l’équipe.

En 2010, votre géné- ration a at- teint la demi-finale de la CAN. Qu’est-ce qui manque à cette équipe pour faire pa- reil ? Il ne manque pas de grandes choses. Tous les ingrédients sont là, il faut juste que la mayon- naise prenne. Il faut faire un groupe et aller tous ensemble au combat. Comment voyez-vous l’avenir de cette sélection après cette mésaventure vécue au Gabon ?

«Au Gabon, les joueurs ont manqué de repères sur le terrain»
«Au
Gabon,
les joueurs
ont manqué
de repères
sur le
terrain»

sais que derrière, il y a quelqu’un pour te couvrir et ainsi de suite. Ce que j’ai re- marqué aussi dans cette équipe, c’est que

les attaquants attaquaient et les défenseurs reculaient systématiquement. Il y avait un espace au milieu et c’est impos- sible de rester compacte comme ça. Ca devient ensuite très diffi- cile de défendre en bloc.

Au lendemain de cette élimina- tion, George Leekens a préféré dé- missionner. Pensez-vous réellement qu’il est

«À notre époque, personne ne tirait la couverture à lui, on jouait en équipe»
«À notre
époque,
personne ne
tirait la
couverture à
lui, on jouait
en équipe»

Pour moi, la per- sonne la plus impor- tante dans une équipe, c’est le sélec- tionneur. Je l’avais dit après le départ de Rajevac et je le

«Cette EN se repose trop sur ses individualités et c’est une erreur !»
«Cette
EN se
repose trop
sur ses
individualités
et c’est une
erreur !»

ça, c’est une erreur. Ça ne se passe pas comme ça. Même Messi à Barcelone, il ne gagne pas les matchs tout seul.

Avez-vous remar- qué que cette équipe manquait de solidarité sur le terrain ? Je ne veux pas trop accabler les joueurs. Je suis joueur et je sais comment ça se passe quand

redis à présent. Il faut voir le nom du prochain coach et après, on verra ce que ça donnera. Néanmoins, il faut rester optimiste pour espérer aller de l’avant. Entretien réalisé par Saïd Fellak

l’unique respon- sable de cette débâ- cle ? En général, c’est le coach qu’on prend pour responsable après chaque déroute. Après, en interne, je ne sais pas ce qui s’est vraiment passé. L’entraîneur, c’est le poste le plus important au sein d’une équipe. Ça dépend souvent de lui. C’est le pilier de

équipe. Ça dépend souvent de lui. C’est le pilier de Claude Leroy «Dans une CAN, il

Claude Leroy «Dans une CAN, il faut avoir une force mentale»

Claude Leroy, le sélectionneur du Togo a accepté hier de répondre à nos questions, concernant la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Ex- périmenté en Afrique, Leroy était surpris de voir cette équipe algérienne et même sénégalaise, quit- ter la compétition dès le premier tour pour les Verts et le quart de final pour les Lions de la Ter- ranga. Il dira à ce propos : «Sincèrement, j’étais sur- pris de l’élimination de l’Algérie et du Sénégal. D’ailleurs, j’avais donné mon avis avant le début de cette CAN où j’ai donné ces deux équipes comme principal favori pour brandir le trophée ou carré- ment jouer les premiers rôles. Ce sont deux très bonnes équipes, qui possèdent de très bons joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens. Mais je pense qu’en Afrique et vu mon expérience, c’est diffé- rent. Tout d’abord, il n’y a pas de bonnes pelouses comme en Europe et cela est un handicap pour des équipes qui pratiquent le beau football comme l’Algé- rie et le Sénégal. Puis, il y a le problème mental. À mon avis, les équipes ne sont pas bien préparées mentalement pour réussir une très bonne CAN. Re- gardez le Cameroun. Les Lions Indomptables réali- sent un très bon tournoi jusqu’à présent, grâce à une force mentale impressionnante, c’est ce qu’il faut à une équipe pour jouer les premiers rôles».

«Hormis l’Égypte, les équipes d’Afrique du Nord ne réussissent pas»

Interrogé sur les raisons de cette élimination pré- maturée de l’équipe algérienne dans cette CAN, Claude Leroy a déclaré : «Honnêtement, je ne peux pas donner les raisons de cette élimination car je ne connais pas bien le groupe. Je ne connais pas aussi le travail qui a été effectué durant la préparation. Je ne connais pas aussi l’état d’esprit du groupe et les rela- tions entre les joueurs et le staff technique, c’est pour cette raison que je ne peux pas donner une réponse à cette question, mais ce qu’on remarque, c’est que

l’équipe algérienne qui est formé des meilleurs joueurs du continent, n’arrivent pas à progresser à la CAN, cela veut dire qu’il y a beaucoup de travail à faire. D’ailleurs, c’est aussi le cas des autres équipes d’Afrique du Nord qui peinent à prouver en Afrique. Hormis l’Égypte qui réalise souvent de bons résultats, les autres peinent. Les Égyptiens sont bien préparés sur le plan mental à toutes les situations et c’est ce qui est très important».

«Je ne peux pas travailler en Algérie car je n’aime pas qu’on s’immisce dans mon travail»

Sur l’éventualité de le voir prendre les destinés de l’équipe algérienne, Claude Leroy n’y pense pas, évoquant un problème de stabilité : «L’Algérie, je voulais prendre cette équipe par le passé, mais pas aujourd’hui. Maintenant, je pense que je ne vais pas être à la tête des Verts pour plusieurs raisons. Il y a tout d’abord le problème de stabilité. L’Algérie ne garde pas un sélectionneur pendant un bon moment, ce qui n’est pas normal et je pense que c’est le pro- blème de l’équipe algérienne. Puis, je suis un entraî- neur qui n’aime pas qu’on s’immisce dans son travail, alors que chez vous en Algérie, on s’immisce trop dans le travail du sélectionneur, cela ne m’arrange pas du tout».

«Content d’affronter l’Algérie au retour à Lomé»

Enfin, Claude Leroy affrontera l’équipe algé- rienne aux éliminatoires de la CAN 2019. Il évoque cette double confrontation : «Ce n’est pas un cadeau d’hériter de l’Algérie comme adversaire, mais je pense qu’il va falloir qu’on travaille d’arrache pied pour réaliser un bon résultat et se qualifier à la pro- chaine CAN. Notre avantage est le fait de jouer le match retour face à l’Algérie, chez nous à Lomé». N.S.

Noël Le Graët

«Algérie-

France ! Ce sera dans le nouveau stade»

Le président de la Fédéra- tion française de football, Noël Le Graët s’est exprimé au micro de beIN sport à propos de plusieurs ques- tions relatives au football français. C’était aussi l’occasion pour le président de la FFF d’évoquer le sujet de l’organisation de la rencontre Algérie- France. Nöel Le Great annonce qu’elle aura lieu dans le nouveau stade, sans préciser s’il s’agit du stade de Baraki ou d’Oran qui sont toujours en cours de construction. Il s’est exprimé à ce sujet :

«L’Algérie n’est pas notre ennemi, c’est un pays qu’on connaît bien. La France est beaucoup attachée à l’Algérie. Nous sommes en pourparlers pour l’orga- nisation d’un match amical entre la sélection algé- rienne et son homologue de la France. Il devrait avoir lieu dans le nouveau stade».

«La date sera annoncée prochainement»

Pour ce qui concerne la date du match, Noël Le Graët annonce qu’elle sera connue prochainement : «La date du match n’est pas encore connue. On est en train de voir et de discuter avec nos amis algé- riens et les responsables de la Fédération pour trou- ver une date à cette rencontre. Ça doit se faire prochainement. En principe, elle sera annoncée dans les prochaines semaines».

H.R.

cette rencontre. Ça doit se faire prochainement. En principe, elle sera annoncée dans les prochaines semaines»
N° 3626 LIGUE 1 Vendredi 3 05 février 18 e Journée 2017 JSS 1 -
N° 3626
LIGUE
1
Vendredi 3
05
février
18 e Journée
2017
JSS
1 - 1
CRB
Ali Moussa «Un précieux nul»
Izghouti prend
du galon
«Ce fut une rencontre très difficile, surtout après notre mauvaise entame
de match qui nous a coûté un but dès la 5e minute. Heureusement qu’on
ne s’est pas affolés. On est restés bien en place et on a bien su réagir, en
dépit de la grosse pression qui pesait sur nous. Aussi l’arbitre de la partie
nous a privés de deux penaltys flagrants. Mais bon, même si on aurait pu
prétendre à une victoire, on est tout de même satisfaits du point du nul.»
Badou Zaki «Vu
les circonstances, ce nul
est comme une victoire»
«Décrocher le point du nul ici à Béchar, dans des cir-
constances très particulières, est considéré comme une
victoire. Sur le plan technique, on a éprouvé quelques
difficultés en début de partie, notamment dans les dix
premiers minutes. Mais la suite était en notre faveur. On
Stade : 20-Août (Saoura) Affluence : nombreuse Arbitres : Benabdallah, Omari, Bourechou Avertissements : Khoudi
Stade : 20-Août (Saoura)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Benabdallah, Omari, Bourechou
Avertissements : Khoudi (31’), Salhi (68’), Naâmani (76’) (CRB)
Buts : Djallit (6’) (JSS); Aribi (29’) (CRB)
------------------------------
JSS : Djemili, Tobal, Lagraâ, Maziz, Bapidi, Bousmaha, Belalem
(Merbah 68’), Bourdim (Ghazali 57’), Zaidi, Djallit, Hamia
(Bencherif 81’)
Entraîneur : Khouda
-----------------------------
CRB : Salhi, Belaili, Naâmani, Cheurfaoui, Khoudi (54’), Iz-
ghouti, Heriat, Bouazza (Chebira 82’), Lemhane, Yahia-Chérif,
Aribi (Hamia 77’)
Entraîneur : Badou Zaki
Aribi (Hamia 77’) Entraîneur : Badou Zaki Aligné d’entrée dans la récupération aux côtés de

Aligné d’entrée dans la récupération aux côtés de Mohamed Heriat, le jeune Adem Izghouti a été incontestablement le meilleur joueur belouiz- dadi durant lors de ren- contre, de par son volume de jeu très inté- ressant qui a permis à son équipe de récupérer plusieurs ballons, mais aussi et surtout sa tech- nique qui lui a permis de se montrer très précieux dans la relance. Une prestation remarquable qui lui a d’ailleurs valu les louanges de son entraî- neur Badou Zaki, à l’is- sue de la partie.

son entraî- neur Badou Zaki, à l’is- sue de la partie. Début raté du Chabab de

Début

raté du Chabab

de

match

à l’is- sue de la partie. Début raté du Chabab de match Après l’IR Tanger et

Après l’IR Tanger et le FUS Rabat, en amical, le Chabab de Belouiz- dad est, encore une fois, passé à côté de son début de match en cé- dant dès la 5e minute de la partie. Ce qui a complètement désar- çonné les Belouizdadis qui ont mis du temps pour retrouver leur sérénité et revenir dans le match. Même si elle n’a pas été d’une grande conséquence, cette fai- blesse affichée en début de match risque de créer des soucis pour le Chabab. Badou Zaki et son staff sont appelés à trouver une solu- tion à ce problème.

Le

C

hiffre

à trouver une solu- tion à ce problème. Le C hiffre 01 Premier match et premier

01

Premier match et premier but pour Karim Aribi qui était à l’accueil d’un centre de Feham Bouazza. Un but qui permet aux Belouizdadis de revenir à Alger avec un précieux point du match nul et qui, surtout, donnera énormément confiance à l’ex-attaquant du CAB qui vient donc de réussir ses débuts avec le CRB.

Réserve :

JSS 3 - CRB 0 Dans l’après-midi d’hier, l’équipe ré- serve du Chabab de Belouizdad, coachée par Bakhti, affrontait son homologue de la JS Saoura. Une ren- contre qui s’est soldée par une vic- toire nette des Sudistes sur le score de 3 buts à 0.

vic- toire nette des Sudistes sur le score de 3 buts à 0. a bien su

a bien su gérer la partie et on aurait même pu prétendre

à partir avec les trois points de la victoire.»

prétendre à partir avec les trois points de la victoire.» Solides ces Belouizdadis ! A près

Solides ces Belouizdadis !

A près une période pré- paratoire très réussie, notamment suite aux deux stages effectués respectivement à Aïn

Benian puis au Maroc, le Chabab de Belouizdad, treizième de la Ligue 1 Mobilis, affrontait la JS Saoura, sep- tième du championnat, à trois points seulement du podium. Un déplace- ment périlleux que les Belouizdadis abordaient avec une équipe new look. En effet, Badou Zaki a opéré plusieurs changements dans son équipe type. Izghouti, Khoudi, He- riat, Lemhane et Aribi ont été les nouveautés durant cette première rencontre de l’année pour le CRB. Les Belouizdadis cueillis à froid Comme ce fut le cas lors des deux rencontres amicales jouées au Maroc, les Belouizdadis réalisent une mauvaise entame de match. Dès les premières minutes de la partie, les locaux, poussés par un public en feu, parviennent à mener le danger devant les cages d’Abdelkader Salhi. La première occasion dangereuse s’est avérée fatale pour les visiteurs et gagnante pour les locaux. Suite à

une action bien menée par Hamia, Djallit, le capitaine de la JSS, ne trouve aucune peine à tromper la vi- gilance du portier belouizdadi, don- nant l’avantage aux siens (1-0, 5’). Une ouverture du score qui va quelque peu désarçonner les Be- louizdadis qui étaient tout près de s’incliner une seconde fois mais Zaidi, très en vue dans ce début de match, ne parvient pas à cadrer son tir (26’). Karim Aribi, une première réussie Quelques minutes seulement avant la demi-heure de jeu, les Belouizda- dis ont retrouvé leur équilibre dans le jeu, notamment sur les phases dé- fensives avec ce pressing très haut qui leur a permis de se créer quelques situations dangereuses, dont une à la 30’. Izghouti récupère le ballon des pieds de Bourdim puis lance son coéquipier sur le couloir. Ce dernier centre pour Karim Aribi qui ne trouve aucune difficulté à pousser le ballon au fond des filets de Djemili (1-1). Un but qui a re- donné confiance aux protégés de Badou Zaki qui ont fait preuve d’une grande discipline tactique dans cette

fin de première période. D’ailleurs, une seule occasion est à mettre à l’actif des visiteurs dans ce dernier quart d’heure de la première mi- temps. Elle intervient sur une balle arrêtée mais elle n’apportera aucun changement au score. Une deuxième période pleine de maîtrise Au retour des vestiaires, les Belouiz- dadis affichent un visage toujours aussi solide qu’en fin de première pé- riode. Bien plus organisés que leurs adversaires, Feham et ses coéqui- piers ont résisté aux assauts des Su- distes qui ont beaucoup tenté mais leurs efforts n’ont pas été récompen- sés. Comme sur l’ultime occasion de la partie : Ghazali, bien placé dans la surface de réparation, ne parvient pas à cadrer son tir alors qu’il se trouvait à quelques mètres seule- ment du but gardé par Salhi. Un ra- tage qui prive la JS Saoura d’un succès à domicile et qui permet donc au Chabab de Belouizdad de repartir avec le point du match nul, synonyme de bonne entame de la phase retour. Islam T.

Le Chabab va porter plainte

surtout au président de la Ligue de Football Professionnel qui, selon le président de la JSS, comploterait dans l’intérêt de l’équipe que dirigeait Mah- foud Kerbadj, avant de prendre les rênes de la LFP. Des accusations qui n’ont nullement été du goût de Badou Zaki qui a aussitôt quitté la salle de conférence. De leur côté, les diri- geants du CRB ont promis de ne pas laisser passer ces accusations et de

réagir très vite. D’ailleurs, selon une source bien informée, la direction du CRB compte porter plainte contre Ze- rouati qui n’en est pas à ses premiers écarts. Par ailleurs, notons aussi que le secrétaire du club, Mustapha Laâ- roussi, a aussi subi des intimidations lorsqu’il est allé se plaindre chez l’ar- bitre de la partie, suite aux deux pe- naltys qu’il a omis de siffler. Islam T.

Badou Zaki sous le charme d’Izghouti Pour le premier match du Chabab lors de la phase retour, Badou Zaki nous a réservé une surprise, celle d’aligner Adem Izghouti avec le onze de départ. Une déci- sion logique au vu des prestations du jeune milieu défensif lors du dernier stage au Maroc, qui prouve que le technicien maro- cain est sous le charme de son joueur.

Khoudi retrouve sa place de titulaire Quatrième choix sous l’ère Alain Michel, Hakim Khoudi est revenu de très loin depuis la venue de Badou Zaki. Pour preuve, hier face à la JS Saoura, le natif de Bordj Menaïel a été aligné comme titulaire par le technicien maro- cain qui l’a préféré à Chebira. Dé- fenseur axial de formation, Khoudi a été aligné sur le couloir gauche de la défense.

Trois nouvelles recrues dans l’équipe type Plusieurs changements ont été ef- fectués par Badou Zaki dans son équipe de départ, comparée à celle alignée lors de la dernière journée de la phase aller. Exit Rebih, Lakroum, Niati ou encore Nemdil, et place à du nouveau, notamment aux nouvelles re- crues, à savoir Lemhane, Heriat et Aribi qui ont été alignées d’entrée, hier, face à Saoura.

Confiance renouvelé à Belaili De son côté, Amir Belaili, même s’il n’a pas effectué le dernier stage du Maroc, a été aligné avec l’équipe de départ. Une décision qui prouve que le technicien ma- rocain a entièrement confiance en son latéral droit qui a sorti de très belles prestations lors de la phase aller.

Hadj Mohamed s’est rendu avec l’équipe à Béchar Plusieurs dirigeants belouizdadis ont effectué le déplacement à Bé- char à l’image de Chettouf, Djaâdi Rabhi ou encore Hadj Mohamed, le président belouizdadi, qui a tenu à accompagner l’équipe afin de motiver les joueurs. A signaler que c’est la première fois que le boss assiste à une rencontre du Chabab depuis sa venue à la tête du club.

Tariket a joué avec la réserve Comme prévu, Bilal Tariket a participé à la rencontre d’hier en l’équipe réserve du Chabab et celle de Saoura. Non retenu par Badou Zaki pour cette première rencontre de la phase retour, le milieu défensif de 25 ans a donc pris part au match de la réserve afin de gagner en temps de jeu et de retrouver le niveau qui a fait de lui un des meilleurs joueurs du CRB en début de saison.

150 Belouizdadis ont fait le déplacement Pour sa première sortie en 2017, le Chabab de
150 Belouizdadis
ont fait le déplacement
Pour sa première sortie en 2017, le
Chabab de Belouizdad a pu compter
sur la présence de ses supporters, mal-
gré la distance qui sépare Alger de Bé-
quelque 150
supporters à avoir fait le déplacement
depuis la capitale pour suivre la ren-
contre et surtout aider Bouazza et
ses coéquipiers à revenir avec
un résultat positif.

Encore une fois, le président de la JS Saoura a prouvé qu’il était ca- pable du pire. A l’issue de la par- tie d’hier, alors que Badou Zaki était en train de répondre aux questions des journalistes lo- caux, Zerouati a fait irruption dans la salle de conférence pour ensuite s’attaquer à travers des ac- cusations graves à l’encontre du technicien marocain mais aussi et

char. Hier, ils étaient

N° 3626 06 LIGUE Vendredi 3 1 février 18 e journée 2017 USMH 1 -
N° 3626
06
LIGUE
Vendredi 3
1
février
18 e journée
2017
USMH
1 - 0
JSK

Younès «On a réalisé l’essentiel»

Après une dé- faite à domicile contre l’USMBA suivie de deux

«

victoires contre le MCA et aujourd’hui face à la JSK, on confirme un tant soi peu le réveil de l’équipe. Connaissant la valeur de l’équipe de la JSK, on savait dès le départ qu’on allait trouver des difficultés pour s’imposer. Finalement, on a pu passer cet obstacle avec cette courte victoire. Mais en déviant un penalty dans le temps additionnel, notre gar-

Stade : 1 er -Novembre (Lavigerie) Affluence : moyenne Arbitres : Achouri, Tamen, Benhamouda But
Stade : 1 er -Novembre (Lavigerie)
Affluence : moyenne
Arbitres : Achouri, Tamen, Benhamouda
But : Dehar (13’ sp) (USMH)
Avertissements : Herrag (7’) Boulakhoua (76’) (USMH) ; Sebiai
(85’) (JSK)
Expulsions : Djeghbala (90’+1), Boualem Charef (59’) (USMH)
------------------------------
USMH : Zeghba, Djeghbala, Boulakhoua, Abdat, Madani, Her-
rag, Belarbi, Mellal (Hamidi 79’), Dehar (Layati 70’), Younès, Be-
namra (Guetal 90’)
Entraîneur : Charef
-----------------------------
JSK : Asselah, Redouani, Ferhani, Sebiai, Khelili (Mebarki 39’),
Berchiche, Raiah (Zerguine 79’, Yattou, Aïboud, Izerghouf (Be-
naldjia 46’), Boulaouidat
Entraîneur : Hidouci
(Be- naldjia 46’), Boulaouidat Entraîneur : Hidouci Zeghba s’illustre Auteur de belles prestations cette

Zeghba s’illustre

Boulaouidat Entraîneur : Hidouci Zeghba s’illustre Auteur de belles prestations cette saison, Zeghba, le

Auteur de belles prestations cette saison, Zeghba, le portier harrachi, a confirmé hier tout le bien que l’on pense de lui. Même s’il n’a pas été très solli- cité par les attaquants kabyles, il était à chaque fois présent avec ses interventions quand il y avait danger. Mais il s’est illustré dans le temps additionnel en déviant un penalty de Benaldjia.

le temps additionnel en déviant un penalty de Benaldjia. Deux expulsions, un fait rare entre Harrachis
le temps additionnel en déviant un penalty de Benaldjia. Deux expulsions, un fait rare entre Harrachis

Deux expulsions, un fait rare entre Harrachis et Kabyles

Deux expulsions, un fait rare entre Harrachis et Kabyles Que ce soit à Tizi ou à

Que ce soit à Tizi ou à El Har- rach, les matches entre l’USMH et la JSK se sont toujours dérou- lés sans sanction. Cela n’a pas été le cas hier, où on a assisté à deux expulsions du côté de l’USMH. En plus de Djeghbala, il ya eu celle de l’entraîneur Charef connu pour ses prises de bec avec les arbitres.

Le

C

hiffre

connu pour ses prises de bec avec les arbitres. Le C hiffre 03 Manquant souvent de

03

Manquant souvent de réussite, Dehar s’avère plus adroit aux tirs au but. En effet, l’attaquant harrachi a réussi, hier, sa troi- sième réalisation, après celles contre le CRB et la JSS.

En effet, l’attaquant harrachi a réussi, hier, sa troi- sième réalisation, après celles contre le CRB

dien de but Zeghba a large- ment contribué à ce succès.»

Il a retrouvé les Canaris

A l’occasion de la sortie des Kabyles hier après-midi au stade de Lavigerie face à l’USMH, un ancien Canari a retrouvé son ex-club, en l’oc- currence Sofiane Younès. Ce dernier, qui a porté le maillot jaune et vert, il y a quelques saisons, n’a pas oublié son passage à la JSK et en garde toujours de bons souvenirs.

A. A.

à la JSK et en garde toujours de bons souvenirs. A. A. Haniched revient, après une

Haniched revient, après une absence de trois semaines Absent depuis le stage hivernal à l’intersaison, Haniched a réapparu hier sur le banc de touche. Une absence que l’on peut qualifier de boycott pour réclamer ses salaires impayés et qui a duré plus de trois semaines. Régularisé ces derniers jours, il a décidé de reprendre son travail au sein du staff technique.

Mokrani, Debari et Bouamrane présents dans la tribune officielle Non convoqués pour cette confrontation en raison de leurs blessures, Debari et Mokrani ont quand même tenu à assister à cette rencontre. Juste avant le coup d’envoi, ils ont rejoint leur camarade Bouamrane qui était déjà là avant eux. Ils ont suivi le match ensemble du début jusqu’à la fin.

Hendou et Bouamrane hors liste Hendou et Bouamrane n’ont pas été convoqués pour cette rencon- tre contre la JSK. Légèrement blessé l’Algéro-Ukrainien a raté quelques séances d’entraînement. Cela fait qu’il n’était pas prêt pour cette confrontation face à la for- mation kabyle. Concernant Bouamrane, sa non-convocation est due au fait qu’il n’arrive pas à gagner la confiance de son coach. En dépit de ses qualités au-dessus de la moyenne, Charef préfère Madani-Abdat dans l’axe défensif.

Affluence moyenne Pourtant les rencontres USMH- JSK ont très souvent attiré la

grande foule, que ce soit à Tizi ou

à El Harrach. Celle d’hier s’est

jouée devant une affluence moyenne. D’habitude, il fallait venir tôt pour espérer s’assurer une place dans les gradins. Cela n’a pas été le cas hier. En effet, ils étaient environ 4 à 5000 specta-

teurs, tout juste la capacité du stade du 1er-Novembre.

Revoilà Mebarki à Lavigerie ! Un autre joueur parmi les 22 ac- teurs pour lequel le match d’hier

était particulier, c’est l’ancien Har- rachi Billel Mebarki. Laissé sur le banc en début de match, le joueur

a fait son entrée après la demi-

heure de jeu à la place de Khellili.

Hannachi n’a pas fait le déplacement Le président de la formation ka- byle Mohand Cherif Hannachi n’a pas effectué le déplacement avec son équipe à Lavigerie. Hannachi est resté à Tizi pour régler les der- niers préparatifs du prochain dé- placement de la JSK au Liberia. Pour rappel, la JSK disputera en- core un autre match de champion- nat devant l’ESS mardi prochain à Tizi, le déplacement au Liberia est programmé pour le lendemain mercredi à 15h, à bord d’un vol de la compagnie Royal Air Maroc.

à 15h, à bord d’un vol de la compagnie Royal Air Maroc. Merci Zeghba ! E

Merci Zeghba !

E n recevant la JSK sur leur terrain fétiche du stade Lavigerie, les Harrachis n’ont pas raté l’occasion d’arracher les trois points

grâce à une courte victoire ô diffici- lement acquise suite à un but sur pe- nalty de Dehar. D’emblée, les poulains de Charef montrent leurs

intentions de vouloir s’imposer. D’ailleurs il ne leur a pas fallu long- temps pour concrétiser. Dès la 13’ de jeu, Younès file sur le côté gauche et adresse un centre en demi-volée. La balle est déviée de la main par Ber- chiche à l’intérieur de la surface de réparation. L’arbitre accorde un pe- nalty qui sera transformé par Dahar. On joue depuis un quart d’heure et l’USMH mène 1-0. Les Kabyles déci- dent à leur tout de réagir. Ils vont tenter de surprendre la défense har- rachie. Boulaouidat sur l’aile gauche centre, la balle atterrit dans les pieds

de Raiah. Ce dernier en position idéale trouve le moyen de rater le cadre. Quelques minutes après, Me- barki, qui venait de faire son appari- tion sur le terrain, file sur le côté droit. Il adresse un centre-tir, la balle qui allait droit au but est déviée de sa trajectoire par un défenseur de l’USMH. Par la suite, le jeu se stabi- lisé au milieu du terrain sans qu’au- cune équipe n’arrive à concrétiser. Non rassurés par leur maigre acquis, les joueurs de l’USMH repartent en attaquent à la recherche d’un second but, mais ils buteront sur une dé- fense kabyle bien regroupée. La mi- temps arrive et l’arbitre envoie les deux équipes aux vestiaires avec un avantage d’un but pour l’USMH. Après la pause, les deux antagonistes reviennent avec une plus grande dé- termination. Le match s’intensifie. De part et d’autre, on essaye de sur- prendre son vis-à-vis. Mais toutes les

tentatives seront anéanties par les défenseurs. Durant près d’une demi- heure, le jeu est équilibré et se stabi- lise au milieu du terrain, avec parfois un léger ascendant pour la JSK qui cherche coûte que coûte à égaliser. Les fans kabyles sont impatients de voir leur équipe rétablir le score. Dans les dernières minutes, les Ca- naris jetteront toutes leurs forces dans la bataille à la recherche d'une égalisation, mais buteront sur une solide défense et un gardien Zeghba qui était, faut-il le préciser, dans un grand jour. On joue la 94’ quand l’arbitre accorde un penalty à la JSK sur une faute pas du tout évidente. Chargé de transformer le penalty, Benaldjia ratera son tir. Les Kabyles laissent passer une bonne occasion de repartir avec un point dans leurs bagages.

A. A.

Mebarki remplace Khellili

au bout de trente minutes Titularisé par l’entraîneur Hidoussi, hier après-midi, à Lavigerie face à l’USMH, Sofiane Khellili, la nouvelle re- crue kabyle, n’a joué finalement que les premières trente minutes de la rencontre. Il a été remplacé par le milieu offensif Billel Mebarki. Ce changement est décidé juste après l’ouverture du score par les locaux. L’entraîneur ka- byle était contraint de revoir sa copie sur le plan tactique.

Hidoussi passe du 3-5-2 au 4-4-2 Suite à l’ouverture du score par les Jaune et Noir de l’USMH, l’entraîneur tunisien de la JSK Sofiane Hi- doussi avait procédé à un premier changement, à l’issue de la première demi-heure de jeu. Avec la sortie de Khellili remplacé par Mebarki, le système de Hidoussi est passé du 3-5-2 au 4-4-2. Les Canaris ont continué le match avec deux axiaux, en l’occurrence Berchiche et Touhami.

Izerghouf et Khellili, les deux nouveaux titularisés Pour ce premier match de la reprise de la compétition of-

Réserve : USMH 2 - JSK 1 Les équipes de la réserve de la JSK
Réserve :
USMH 2 - JSK 1
Les équipes de la réserve de la JSK
et de l’USMH se sont affrontées hier en
lever de rideau dans une rencontre d’un
niveau moyen et qui
s’est achevée par la vic-
toire des Harrachis 2-1. Menés au score des le
début du match, les
locaux ont pu rétablir
l’équilibre sur un but de Nekrouf, avant de
prendre l’avantage suite à une réalisation de la
nouvelle recrue du dernier mercato d’hiver
Fekih. Cette victoire, la deuxième consécu-
tive, après celle contre le MCA, permet
aux Jaune et Noir de remonter un
peu plus au classement, après
une dégringolade.

ficielle après un mois de trêve, le staff technique kabyle a incorporé dans son équipe type deux nouvelles re- crues parmi les cinq. Hidoussi a aligné Khellili dans l’axe et omas Izerghouf en attaque avec Boulaouidet. Benaldjia et Zerguine ont tous les deux débuté sur le banc tandis que Baitèche a

joué avec l’équipe réserve.

Les militaires ont débuté le match

Les trois internationaux militaires de la JSK, en l’occurrence Redouani, Ferhani et Raïah, qui sont rentrés cette semaine d’Oman où ils ont joué la Coupe du monde militaire, n’ont pas perdu leur statut de titulaire. Hidoussi a considéré qu’ils avaient tous leurs moyens physiques pour jouer ce premier match de la phase retour devant l’USMH.

a considéré qu’ils avaient tous leurs moyens physiques pour jouer ce premier match de la phase
N° 3626 LIGUE 1 Vendredi 3 07 février 18 e Journée 2017 USMH 1 -
N° 3626
LIGUE
1
Vendredi 3
07
février
18 e Journée
2017
USMH
1 - 0
JSK

«J’assume !»

Pour avoir raté une occasion en or de rentrer à Tizi avec le match nul, Benaldjia n’échappera pas à la sanction de son en- traîneur. S’exprimant sur son coup raté et sur la défaite, la nouvelle recrue kabyle a révélé qu’il assumera toutes les déci- sions qui seront prises. Toutefois l’attaquant n’a pas caché sa grosse déception d’avoir manqué son début sous le nouveau maillot jaune et vert. Entretien.

Quel est votre sentiment suite à la défaite face à l’USMH ? Je ne vous cache pas que nous sommes frustrés d’avoir perdu le match. On pouvait au moins rentrer avec un point du match nul. La dé- faite est difficile à digérer mais nous allons vite nous ressaisir dans l’op- tique d’améliorer notre classement. L’entraîneur Hidoussi est en colère contre vous puisque vous n’étiez pas désigné pour tirer le penalty. Quelle est votre réaction ? Je comprends la déception de tout le monde suite à cette défaite. Person- nellement, je suis sous le choc. Je suis malheureux d’avoir raté le penalty et j’assume tout. Je ne vais pas fuir mes

responsabilités, je voulais vraiment si- gner ma première apparition à la JSK par un but qui allait nous permettre de rentrer avec un point du match nul. Quelle est votre analyse du match ? On savait qu’on allait avoir des diffi- cultés devant une équipe de l’USMH qui reste sur une victoire devant le MCA. Cependant je trouve qu’on a réalisé une belle partie et nous nous sommes créé des occasions franches

de scorer. Dans l’ensemble, la presta- tion est acceptable, on a bien joué, il ne manquait que le but égalisateur. Vous affronterez l’ESS mardi pro- chain à Tizi. Comment allez-vous préparer ce match ? Nous devons vite oublier cet échec et préparer ce prochain match de l’ESS à Tizi. Ça sera un match devant nos supporters et nous n’avons pas le droit de passer à côté. J’espère que cette dé- faite n’aura aucune incidence sur notre mental et qu’on saura retrouver nos forces au plus vite pour nous res- saisir. Vos supporters rentrent la mort dans l’âme. Qu’avez-vous à leur dire ? Je comprends la déception de nos supporters qui se sont déplacés en force à Lavigerie pour nous apporter leur soutien. Personnellement, je suis le plus touché puisque j’ai raté l’occa- sion d’égaliser dans les arrêts de jeu. Je présente toutes mes excuses à nos supporters et je leur promets de me racheter au plus vite. Entretien réalisé par Saïd D.

me racheter au plus vite. Entretien réalisé par Saïd D. Hidoussi : «Benaldjia sera sanctionné» mais

Hidoussi : «Benaldjia sera sanctionné»

mais aussi des lacunes à combler.» «Oublions vite ce revers, pensons au match contre

l’ESS» Le coach kabyle a aussi souligné que ses joueurs doivent vite oublier cette défaite et penser à la prochaine ren- contre qui ne sera pas moins facile devant l’ESS à Tizi Ouzou : «Mes joueurs doivent vite tourner la page de ce revers à El Harrach. Nous al- lons reprendre la compétition dans moins d’une semaine face à l’ESS. On reprendra très vite l’entraînement pour nous ressaisir.» «La sortie de Khellili, un choix tactique» Concernant la sortie de Khellili avant

la pause, le technicien de la JSK ex-

plique : «La sortie de Sofiane Khellili avant la mi-temps est un choix pure- ment tactique. Avec l’ouverture du score, je devais apporter un premier changement. C’est la seule explication.» «Je suis désolé pour nos supporters» L’entraîneur Hidoussi a poursuivi au

sujet des supporters, en déclarant : « Nous n’avons pas été à la hauteur des at- tentes de nos supporters venus très nom- breux pour nous soutenir. Je confirme qu’ils ont effectué le déplacement en nom- bre à El Harrach pour nous apporter leur soutien, malheureusement nous avons échoué. Je leur demande pardon et nous devons vite leur redonner le sourire.» «Il y a eu du bon et du moins bon chez les nouveaux» Concernant les nouvelles recrues, Hi- doussi a souligné : «La prestation des nouveaux est un mélange entre bon et moins bon. Certains ont réussi leur match d’autres ont encore beaucoup de travail à faire pour atteindre le niveau. J’espère qu’avec un peu plus de travail, les choses iront mieux.» «Pas besoin de polémiquer au sujet de Baïtèche !»

A la fin de son intervention, Hi-

doussi est revenu sur la non-convo- cation de Karim Baïtèche, en déclarant : «Baïtèche n’a pas été re- tenu pour ce match contre l’USMH, mais il a gagné un match dans les jambes avec l’équipe réserve. J’estime qu’il a encore du travail à faire, il sera de retour parmi nous. Je ne souhaite pas que son absence fasse polémique,

nous désirons poursuivre notre travail

dans la sérénité.» Propos recueillis par Saïd Djoudi

é n i t é . » Propos recueillis par Saïd Djoudi C’ est un entraîneur

C’ est un entraîneur hors de lui que nous avons accosté à la fin du match, suite à cette défaite essuyée

face à l’USMH. La JSK, qui a montré de belles choses, a raté une belle oc- casion de rentrer à Tizi avec le point du nul, n’était le ratage de Benaldjia qui a manqué le penalty dans les ar- rêts de jeu. Hidoussi n’est pas en co- lère contre son joueur pour avoir raté le penalty mais parce qu’il n’était pas désigné premier tireur : «Je suis en colère contre Benaldjia et je ne lui ferai pas passer ça sous silence. Il ne devait pas se présenter pour tirer le penalty, car tout simplement il y a bien un ordre qu’il était sommé de respecter. Benaldjia sera sanctionné.» «Même s’il avait marqué, il n’allait pas échapper à la sanction» Pour étayer ses propos, Hidoussi a

ajouté : «Je n’ai vraiment pas apprécié le comportement de Benaldjia qui a insisté pour tirer le penalty parce que tout simplement, il n’était pas désigné pour le faire. Avant le match, on a établi l’ordre des tireurs. Même s’il avait marqué, je n’allais pas lui faire passer ce geste sous silence, il ne va pas échapper à une sanction.» «Je suis satisfait de la réac- tion de mes joueurs» Revenant à l’analyse du match, l’en- traîneur Hidoussi a jugé qu’après un mois de travail, son équipe a montré de bonnes choses. N’était l’ouverture du score en début de match sur pe- nalty, Hidoussi affiche un sentiment de satisfaction dans l’ensemble : «Je pense que mes joueurs ont fourni une prestation acceptable. Nous avons pris un but très tôt et ça a beaucoup influé sur le cours du match. Nous avons tenté de revenir, en vain. J’ai toutefois relevé des points positifs

Le coach demande à Mebarki et Benaldjia de s’échauffer après le but de l’USMH

Alors qu’on jouait le premier quart d’heure de la rencontre USMH-JSK, les Canaris ont pris le premier but sur penalty. L’ouverture du score a cham- boulé les plans de Hidoussi qui a demandé à Ben Aldjia et Mebarki de se lever du banc pour effectuer les exercices

Malik Asselah chambré par les Harrachis Le portier international de la JSK Malik Asselah a
Malik
Asselah chambré
par les Harrachis
Le portier international de la JSK
Malik Asselah a eu droit à un accueil
chaleureux de la part des supporters ka-
byles lesquels l’ont longuement applaudi
en guise d’encouragement pour tout ce
qu’il fait sous le maillot national. Malheu-
reusement, ça n’a pas été suivi par le
même traitement de la part des suppor-
ters locaux qui n’ont pas trouvé mieux
que de le chambrer. Asselah est tou-
tefois resté concentré sur son
match et n’a pas répondu
à la provocation.
800 Kabyles présents A l’occasion de la première sortie de la JSK en championnat pour
800 Kabyles
présents
A
l’occasion de la première sortie
de
la JSK en championnat pour le
compte de la 18e journée face à l’USMH,
les supporters ont répondu présents. En
effet, les fans de la JSK étaient nombreux, en-
viron 800, à avoir fait le déplacement au stade
de Lavigerie de Mohammadia. Les Kabyles ne
voulaient pas rater l’occasion de découvrir les
nouvelles recrues et d’encourager leur équipe
en quête de rachat après les
résultats catastrophiques
enregistrés lors de
la phase aller.
Benaldjia
aligné en seconde
période
Au début de la seconde mi-temps
et après avoir pris note des points
forts de son adversaire, l’entraîneur
Hidoussi a opéré un deuxième change-
ment. Hidoussi a fait appel aux ser-
vices de Mehdi Benaldjia qui est
rentré à la place du jeune émigré
omas Izerghouf. Un autre
changement visant à renfor-
cer l’attaque.

L’entraineur joue la carte Zerguine À vingt minutes de la fin du match et comptant bien sur la possibilité de revenir dans le match, Hidoussi joue la troisième carte offensive en incor- porant l’attaquant Youcef Zerguine à la place de Malik Raïah. L’entrée de l’ex-Blidéen a mis en difficulté l’arrière-garde harrachie poussée à l’erreur à quelques instants de la fin de la partie. Malheureusement le penalty ac- cordé en fin de match n’a pas profité au Canaris qui ont raté une belle oc- casion de revenir avec un précieux point du match nul de Lavigerie.

d’échauffement dans l’optique d’opé- rer le premier changement de la rencontre. C’est finalement Me-

barki qui a remplacé Khellili. Un changement tactique forcé qui avait pour objectif de renforcer le compartiment offensif.

Supporters-joueurs, l’explication ! Les supporters de la JSK avaient du mal à digérer la défaite es- suyée par leur équipe devant l’USMH, hier à Lavigerie, pour le compte de la 18 e journée du championnat Mobilis. Les fans kabyles étaient forts nombreux à se déplacer au stade de Mohammadia pour encourager leur formation à gagner les trois points et s’extirper de la zone rouge. Malheureuse-

ment, les joueurs n’ont pas répondu à leurs attentes. Les sup- porters n’ont pas quitté le stade avant d’aller à la rencontre des joueurs pour leur exprimer toute leur déception. Ils leur ont fait rappeler le danger de la relégation qui guète leur club. La préparation du match face à l’ESS se déroulera sous une grosse pression et les Canaris n’ont plus le droit à l’erreur.

Rial laissé sur le banc Comme il fallait s’y attendre, le capitaine des Jaune et Vert Ali Rial n’a pas débuté le match d’hier après-midi contre l’USMH. L’entraineur Hi- doussi l’a laissé sur le banc et ce pour des raisons

purement médicales. En effet, le capitaine Rial qui a raté une bonne partie de la préparation hivernale pour cause de blessure nécessite encore de travailler pour retrou- ver ses forces.

LIGUE 1 18 e Journée Aujourd’hui CAB à 15h00 MCA Karaoui «On doit revenir avec
LIGUE
1
18 e Journée
Aujourd’hui
CAB
à 15h00
MCA
Karaoui
«On doit revenir
avec les trois points
de la victoire»
Le wali de Batna a rendu
visite à l’équipe hier
Le gladiateur
mouloudéen, Amir
Karaoui annonce
clairement dans cet
entretien les
ambitions de son
équipe de réaliser
un coup d’éclat contre le
CAB dans cette citadelle
de Sefouhi réputée
imprenable.
L e wali de Batna a rendu
visite hier aux joueurs du
CAB en marge de l’ul-
time séance d’entraîne-
Comment se présente ce match
face au CAB qui semble déjà déci-
sif ?
On a tout fait pour bien le pré-
parer. Le coach a fait un gros tra-
vail sur le plan psychologique car
l’ensemble du groupe était très at-
teint par cette défaite inattendue
contre El Harrach. Il fallait se re-
mettre au travail avec le moral en
berne. Maintenant, nous avons tourné
la page et tout le monde est concentré
sur son sujet.
Cette défaite contre El Harrach est de
l’histoire ancienne ?
Certes, cette défaite fait très mal que ce
soit sur le plan moral et comptable. Mais
rien n’est encore joué en championnat. Nous
devons tirer des leçons de cette défaite pour aller de
l’avant. Vous savez, c’est de nos erreurs qu’on pro-
gresse. À nous de ne pas reproduire les mêmes fautes
pour éviter toute autre mésaventure.
Beaucoup redoute cette équipe du CAB très per-
formante dans son antre de Sefouhi ?
Il ne faut surtout pas se focaliser sur notre adver-
saire. Certes, le CAB est une équipe respectable qui
voudra gagner à domicile devant son public. Mais
nous aussi, nous serons volontaires. On veut sortir in-
demne de ce périolleux déplacement afin de procurer
de la joie à nos supporters qui seront certainement
présents à Sefouhi.
Vos concurrents guettent le moindre faux pas
pour vous reprendre le fauteuil de leader ?
C’est une certitude. Mais il est possible que nos
concurrents chutent eux aussi, ce qui nous offrira la
possibilité de creuser l’écart. Mais cela ne se fera que
si on parvient à réaliser une très belle performance ce
vendredi contre le CAB. Ensuite, on pourra paler du
derby contre le NAHD. À ce moment, on aura notre
mot à dire.
Dans l’obligation de réagir, est-ce que vous allez
vous rendre à Batna avec cette ambition de jouer
la gagne ?
Il est certain qu’on ira à Batna pour jouer la gagne.
On n’a aucune excuse. Nous devons rattraper les
points perdus contre El Harrach. Et pour ce faire, on
doit sortir cette fois ci une copie quasi parfaite.
Entretien réalisé par
Tarek-Che
ment qui s’est déroulée au stade
Sefouhi avant d’affronter le
MCA. Il a discuté avec eux afin
de les motiver avant d’affronter le
leader du championnat de la
Ligue1 Mobilis. Il leur a égale-
ment promis une prime en
cas de succès ce vendredi
comme cela avait été le cas
face à l’OM.
Ghrib : «Je n’ai jamais
perdu foi en mes joueurs
qui sont capables de
réaliser un gros
coup»
À côté de leur sujet face à
l’USMH, Zerdab et
Djamaouni écartés du
groupe
Hyundai promet
une prime de 10
millions de centimes…
spon-

Pour sa part, le sponsor officiel du CA Batna, Hyundai, a promis une forte prime de 10 millions de cen- times aux joueurs en cas de succès ce vendredi contre le Mouloudia d’Alger. C’est dire que la balle est plus que jamais dans le camp des joueurs qui vont devoir tout faire pour décrocher les trois points et améliorer le classement de l’équipe.

… et la direction un mois de salaire

En plus du wali de Batna et le

direction un mois de salaire En plus du wali de Batna et le Le directeur général

Le directeur général du club, Omar Ghrib attend beau- coup de ses joueurs qui seront à l’heure du rachat. «Je n’ai jamais perdu foi en mes joueurs qui sont capables de réaliser un gros coup à Batna.» A-t-il lancé en substance. T.Che

L’une des mesures fermes prise par le coach Mouassa en vue de ce match contre le CAB a été de mettre à l’écart, Zahir Zerdab et Anter Djamaouni. Les deux joueurs étaient très décevants contre l’USMH la semaine dernière c’est ce qui explique leur non convocation pour le match de cet après-midi contre le Chabab de Batna. C’est aussi une manière pour Mouassa de lancer un signe fort à ses troupes car chacun doit mettre le cœur à l’ouvrage sous peine de se retrouver éjecté de la liste des 18 selon le principe de la concurrence surtout que le club s’est renforcé offen- sivement avec Gourmi et Mansouri durant le mercato hivernal.

T.Che

Face à la pression de Sefouhi, les Mouloudéens redoutent l’arbitrage

Sachant que le stade Sefouhi se ca- ractérise par une grosse pression qui ressemble à celle de Bologhine, les Mouloudéens ne cachent pas leur in- quiétude à propos de l’arbitrage. La direction du MCA espère qu’elle aura droit à un arbitrage loin de toute complaisance avec la formation lo- cale.

sor officiel du club Hyundai, la di- rection a elle aussi joué la carte de la motivation pour mettre les joueurs devant leurs responsabilités avant le tant attendu match face au Moulou- dia d’Alger. Elle a promis aux joueurs de leur verser un mois de sa- laire en cas de victoire face au Doyen. C’est dire que le groupe n’a aucune excuse aujourd’hui pour bat- tre leur adversaire.

I.S.

Bouguèche, dernier bourreau du Chabab

Lors du premier acte qui avait eu lieu le 10 septembre 2016, le MCA recevait le CAB à Bologhine dans un match à huis clos. Malgré cette sanction, les hommes de Menad s’impose- ront sur une réalisation de Hadj Bouguèche dès la 9’ de jeu. Lors de ce rendez-vous, les Vert et Rouge avaient

le

hold-up

parfait

alors

qu’ils

avaient

et Rouge avaient le hold-up parfait alors qu’ils avaient T.Che réalisé concédé une foultitude d’occasions.
T.Che
T.Che

réalisé

concédé une foultitude d’occasions. Héros de ce match, Bouguèche a dû attendre le mois de décem- bre pour retrouver le chemin des filets après une tra- versée du désert qui aura duré presque trois mois.

L’équipe s’est envolée hier à 17 h vers Batna

La délégation algéroise avait rendez-vous hier vers 15 h à l’aéro- port Houari Boumediene. Et c’est sur les coups de 17 h que l’équipe s’est envolée à destination de Batna.

Les joueurs ont pris leur quartier à l’hôtel Chelia

Après l’arrivée de la délégation dans les Aurès, l’équipe a rejoint son lieu de regroupement. C’est donc à l’hôtel Chelia que les Algérois ont pris leur quartier le temps d’affronter le Chabab de Batna.

N° 3626 08 Vendredi 3 février 2017 Griche : «On battra le Doyen !» Même
N° 3626
08
Vendredi 3
février
2017
Griche : «On battra le Doyen !»
Même s’il n’est pas concerné par le match d’aujourd’hui,
le défenseur Griche s’est montré optimiste quant à la
possibilité de sa team de battre le Mouloudia d’Alger :
«L’ambiance dans laquelle vit le groupe inspire la victoire.
Je reste persuadé que mes coéquipiers peuvent battre le
Doyen.»
Kherbache non convoqué
L’attaquant Kherbache n’a pas été convoqué
par le staff technique pour le rendez-vous de
ce vendredi face au Mouloudia d’Alger. Il
faut dire qu’il connait un manque de temps
de jeu ces dernières semaines en raison de
blessures. Outre Kherbache, d’autres élé-
ments ne seront pas concernés par la ren-
contre de ce vendredi à savoir Hadj Aïssa,
Bouteldja et le portier
Vers la titularisation de
Brahmia
Si le groupe convoqué pour le match face au
MCA n’a pas connu de changement par rapport au
match face à l’USMBA, le onze titulaire devrait
connaitre un seul changement. Tout porte à croire que
Brahmia sera titularisé aujourd’hui, lui qui avait dé-
montré de belles choses lors de son entrée en jeu dans
les dernières rencontres.
I.S.

Le groupe a fêté l’anniversaire de Maâzouzi

Les joueurs ont organisé hier en marge de la séance d’entraîne- ment qui s’est déroulée au stade du 1er-Novembre une petite fête pour célébrer l’anniversaire de leur gardien de but, Maâzouzi. Ce dernier a soufflé hier sa 27e bougie. L’ambiance était bon enfant au sein du groupe, ce qui est de bon augure avant d’affronter le Doyen ce vendredi.

Match très spécial pour Babouche et Daoud

Cet après-midi, Réda Babouche et Farid Daoud abor- deront le match contre le MCA avec émotion. Il faut dire que les deux joueurs ont déjà remporté le championnat avec le Doyen en 2010. Ayant été des cadres de l’équipe, Ba- bouche et Daoud affronteront leur ancien club avec un pince- ment au cœur. Les deux joueurs du CAB devront recevoir une standig ovation des Chnaoua pour service rendu au club.

N° 3626 LIGUE 1 Vendredi 3 09 février 18 e Journée 2017 Aujourd’hui CAB à
N° 3626
LIGUE
1
Vendredi 3
09
février
18 e Journée
2017
Aujourd’hui
CAB
à 15h00
MCA
Les Mouloudéens

déterminés à se racheter

P renant conscience de l’éten- due des dégâts occasionnés après la défaite subie contre El Harrach, les cadres de

l’équipe se sont donné le mot pour tenter de réagir positivement ce ven- dredi face au CAB. Les hommes de Mouassa n’ont que la victoire aux lè- vres afin de se réconcilier avec leurs supporters mais aussi avec leur pré- sident, Omar Ghrib qui est très en colère. Nous avons décidé de passer en revue les déclarations de la se-

maine des joueurs qui font de la ré- volte en terre batnéenne leur leitmotiv.

Kacem : «Nous sommes capables de revenir de Batna avec les trois points de la victoire»

«C’est vrai que la défaite de la se-

maine dernière fait très mal. Mais nous devons outre passer ces mo- ments difficiles pour se focaliser uni- quement sur l’avenir et ce match contre le CAB. Nous avons un bon groupe avec des joueurs chevronnés. Certes, ce ne sera pas facile de jouer le CAB à Sefouhi mais nous sommes capables de revenir de Batna avec les trois points de la victoire.»

Gourmi : «Si on gagne ce vendredi, tout rentrera dans l’ordre et il n’y aura plus de polémique»

«Tout le monde est mobilisé pour ce périlleux déplacement à Batna. On sait que ce ne sera pas une partie de plaisir. On va affronter un adversaire coriace qui est intraitable chez lui. Pour nous, il est vital de rebondir

après notre échec de la semaine der- nière. Si on gagne ce vendredi, tout rentrera dans l’ordre et il n’y aura plus de polémique.»

Bouhenna : «On n’a pas le droit de décevoir une seconde fois nos fans»

«Nous avons une obligation envers nos supporters. On doit tout mettre en œuvre pour ne pas décevoir nos fans une seconde fois. Ce sera à nous de se donner les moyens pour réaliser une belle performance ce vendredi même si face à nous se dresse une équipe coriace très difficile à manœu- vrer dans son antre de Sefouhi.»

Mabarakou : «On peut gagner au stade Sefouhi que je connais parfaitement»

«On sait qu’on aura un sacré défi à relever face à l’équipe de Batna. On sait aussi qu’on n’aura pas le droit de décevoir nos supporters qui étaient très en colère après nous la semaine dernière. Je suis fermement convaincu qu’on peut gagner au stade Sefouhi que je connais bien.»

Mansouri : «On défendra crânement notre fauteuil de leader»

«Nous avons préparé comme il se doit ce match contre le CAB. Tout le monde est conscient de la situation et de l’importance de se remettre rapide-

ment en ordre de marche. Ce qui est certain, c’est qu’on va défendre crâne- ment notre fauteuil de leader. En ce qui me concerne, je suis apte à jouer si bien évidemment le coach me fait un signe. Je reste donc à la disposition du staff technique.»

Hachoud : «Ce sera à nous les joueurs de rectifier le tir après avoir failli contre l’USMH»

«Nous avons déçu contre l’USMH. Nous les joueurs, sommes responsa- bles de cet échec. Ce sera à nous de rectifier le tir après avoir failli lors du match derby. Croyez-moi, on va se battre avec nos tripes pour réaliser une belle performance contre le CAB.»

T.Che

Mouassa a passé en boucle le match USMBA-CAB
Mouassa a passé en
boucle le match
USMBA-CAB

Dans un souci de bien connaître son futur adver- saire, Kamel Mouassa a bien supervisé les matches du CAB. Ainsi, le coach algérois a passé en boucle la rencon- tre ayant mis aux prises l’USMBA au CAB à Bel Abbès qui a été retransmise la semaine dernière en direct par l’ENTV. Le Chabab avait été battu sévèrement par l’USMBA donnant ainsi des indications à Mouassa sur la manière de mettre à mal les camarades de Babouche.

Une dernière répétition hier matin à Aïn Benian

C’est hier matin à 10 h que les partenaires de Chaouchi ont effectué les derniers ré- glages au centre d’Aïn Be- nian. Cette fois ci, une séance légère fut program- mée aux troupes qui se sont entraînées durant presque une heure. Le coach Mouassa a bien évidemment profité pour peaufiner la stratégie avec laquelle il compte affronter le CAB. C’est par la suite que Mouassa a affiché la liste des joueurs qui ont été retenus pour la rencontre de cet après-midi.

La direction refuse de parler de prime Cette fois ci, pas question pour la direction
La direction refuse de parler de
prime
Cette fois ci, pas question pour la direction du
club de gâter les joueurs qui ont été payé rubis sur
l’ongle pour un résultat médiocre contre El Harrach.
De ce fait, le directeur général a refusé d’évo-
quer la prime octroyée aux joueurs en cas de
victoire cet après-midi. Pour le boss algé-
rois, battre le Chabab de Batna ensuite il
avisera. En cas de victoire, il est certain
que Chaouchi et les siens auront droit
à une forte prime.
Alors qu’ils ont un quota
de 500 places, plus de
1 000 Chnaoua attendus
aujourd’hui à Sefouhi
Chita jouera avec l’équipe réserve Assez logiquement, Oussama Chita n’a pas été retenu pour le
Chita
jouera
avec
l’équipe
réserve
Assez logiquement, Oussama
Chita n’a pas
été retenu pour le
déplacement à Batna. Le milieu de
terrain a été mis
par contre à la dis-
position
de l’équipe réserve afin qu’il
puisse gagner
en volume de jeu comme le
Rachid Bouhenna.
faisait
Chaâl la
laissé
à
maison
Assez logiquement,
Mouassa
a pris donc la décision de
ne pas
retenir Farid Chaâl
qui revient
tout juste
de la Coupe du monde
devra mettre le paquet
militaire. Il
dans
les prochains jours pour inver-
ser la tendance
surtout après le retour
de Boussouf.
El Nekkache
et Chérif
Ouazzani
de
nouveau parmi les 18
Laissés
week-end
dernier
à
en
le raison
d’une
blessure
alors
que
dernier à en le raison d’une blessure alors que 13 ans après Les Algérois retrouvent le

13 ans après

Les Algérois retrouvent le stade Mustapha-Sefouhi

Défaite interdite sous peine de perdre le fauteuil de leader

Déjà affecté par cette défaite surprise essuyée contre El Harrach, les Mou- loudéens n’ont surtout pas le droit de décevoir une seconde fois en l’espace d’une semaine. Toute défaite est donc interdite pour eux sous peine de per- dre le fauteuil de leader face à un ad- versaire qui reste toutefois prenable. Un revers cet après-midi mettrait les hommes de Mouassa en très mauvaise posture surtout qu’il faudrait par la suite enchainer par un match compli- qué contre le NAHD mardi prochain avant d’aborder les deux rencontres de la Coupe de la CAF face au Bechem United du Ghana. Une défaite contre le CAB et désormais le doute et l’incer- titude, envahiront les camarades de Chaouchi qui sont plus que jamais dos au mur. Ce sont tous les enjeux de cette rencontre face à la formation de Batna qui pour une fois, partira cet après-midi avec les faveurs des pro- nostics.

T.Che

Habituellement, le Mou-

En dépit de cette défaite essuyée face à El Harrach qui avait soulevé le cour- roux des Chnaoua, les supporters du

loudia affrontait le CAB dans l’enceinte du 1er-novem- bre qui est actuellement fermée pour travaux de rénovations. De ce fait,

Mouloudia restent derrière leur équipe. D’ailleurs, avec le beau temps, les inconditionnels enten- dent bien se déplacer en nombre à Batna. Bien que la direction du stade Sefouhi ait réservé un quota de 500 places aux Mouloudéens, cela paraît dérisoire par rapport au nom-

les gars de Bab El Oued devront se produire au stade Mustapha-Sefouhi qu’ils vont retrouver 13 ans aprés. En effet, il faut remonter à la saison 2003-2004 avec le match de la dernière jour- née disputé le 24 mai 2004 à Sefouhi. Après le limogeage d’Hevé Revelli, c’est Youcef Ferhi qui a as- suré l’intérim. Le CAB ou- vrira la marque par Bouarar à la 39’ sur penalty mais De- ghiche égalisera à la 79’ de jeu permettant ainsi à son équipe de sortir indemne de ce péril- leux voyage. C’était la dernière fois que le MCA se produisait dans l’en-

bre de fans qui veulent se rendre dans les Aurès. Ainsi, plus de 1 000 Chnaoua sont attendus aujourd’hui

et tera maison cheville tandis pour premier second la tion revenait tout juste de retrouver
et tera maison
cheville
tandis
pour
premier
second
la tion revenait
tout
juste
de
retrouver
ses le
sensations,
Hichem
le Chérif
El
Ouazzani
Hichem
Nekkache
le T.Che que étaient en
hier
du
voyage
Batna.
L’enfant
d’Oran
débu-
sur
banc
avec
l’ambi-
de
rentrer
cours
de
rencontre
tandis
Nekkache
à la est la
à partie pressenti
pour
être
au
coup
d’envoi.

au stade Sefouhi pour encourager leur équipe favorite comme ce fut le cas face au DRBT et Médéa lors de la phase aller. Seul bémol, c’est qu’il risque d’y avoir des supporters qui vont être refoulés en raison de l’exiguité du stade et de la tri- bune réservée aux Algérois. Une chose est sûre, Gourmi et

réservée aux Algérois. Une chose est sûre, Gourmi et les siens seront soutenus pour réaliser une

les siens seront soutenus pour réaliser une nouvelle fois une belle perf ’ en terre batnéenne. T.Che

ceinte de Sefouhi.

N° 3626 10 LIGUE Vendredi 3 1 février 18 e Journée 2017 Aujourd’hui En raison
N° 3626
10
LIGUE
Vendredi 3
1
février
18 e Journée
2017
Aujourd’hui
En raison de son absence à
l’entraînement
CAB
à 15h00
MCA
Mouassa
en colère après
«Il ne m’a pas prévenu
de son absence»
Demmou
L ors de la séance d’hier matin, Abdelghani
Demmou ne s’est pas présenté au centre d’Aïn
Benian pour la dernière répétition avant le jour
À quelques heures de ce match choc face
au CAB, Kamel Mouassa accepte de
nous faire un état des lieux avec l’envie
et la détermination de se refaire une
«Ils veulent rattraper les points
perdus contre El Harrach»
j. Tandis que Mouassa entendait retenir le joueur pour
le match d’aujourd’hui, Demmou a fait savoir à son
staff technique qu’il avait des douleurs au dos l’empê-
chant de s’entraîner. Une attitude qui a eu pour effet
de mettre Mouassa en colère après son joueur qui
devait se présenter à l’entraînement même en tenue
de ville pour justifier son forfait. Face à cette situa-
tion, le coach algérois a dû improviser puisque Dem-
mou n’était pas du voyage à Batna.
santé ce week-end du côté des Aurès. «Il faut
savoir que Demmou s’est entraîné avec nous
toute la semaine. Mais au dernier moment, il n’est
pas venu à la dernière séance d’entraînement. Après
l’avoir contacté, il nous a fait savoir qu’il avait une dou-
leur au dos. Je ne vous cache pas que cela a chamboulé
mes plans. Moi, je pense qu’il est encore atteint psy-
chologiquement suite au dècès de sa mère Allah Ya-
rhamha.»
«À l’entraînement, j’ai senti chez mes joueurs cette
envie de rattraper les points perdus contre El Harrach.
C’est aussi pour cela que j’attends d’eux une réaction posi-
tive ce vendredi contre le CAB.»
«J’ai été très affecté par la défaite
subie contre l’USMH»
«Chaque joueur doit réfléchir
dans l’intérêt du club»
«Pour vous dire vrai, je n’ai ressenti aucune pression
après la défaite contre El Harrach. Par contre, j’ai été très
affecté car je m’attendais à beaucoup mieux de mes
joueurs. Je voulais tellement rendre heureux les suppor-
ters du Mouloudia qui avaient bravé le mauvais temps
pour venir soutenir leur équipe.»
Abdelghani s’est déclaré
lui-même forfait
En ne prenant pas part à la dernière séance
d’entraînement, Abdelghani Demmou
s’est lui-même éjecté du groupe. Logi-
quement, le joueur n’était pas donc
du déplacement à Batna pour af-
fronter le Chabab
local.
Poursuivant son analyse, Mouassa nous a confié
: «Au moment de signer au club, chaque joueur est
la disposition de son équipe. Chaque élément doit
être prêt lorsque je fais appel à ses services. Et
chaque joueur doit réflechir dans l’intérêt de son
club. Personne n’a le droit de passer ses intérêts
personnels au détriment du club.»
«Djamaouni et Zerdab écartés pour
des considérations tactiques et rien
d’autre»
T.Che
Intérrogé sur cette mise à l’écart de Zerdab et Dja-
maouni, Mouassa refuse de parler d’une quelconque
sanction. Pour le coach algérois, cette décision a été
motivée par des choix purement tactiques. «J’ai pris
cette décision de ne pas retenir Zerdab et Djamaouni
pour des considérations purement tactiques. Le match
contre le CAB revêt un cachet spécial. C’est pour cela que
j’ai opté pour les éléments qui rentrent dans les choix tac-
tiques de ce type de rencontre.» A conclu
Mouassa.
B.G

Les Mouloudéens veulent réaliser le même coup qu’en 2012

F aisant de la course au titre le grand objectif

assigné par le président Omar Ghrib, les

joueurs du Mouloudia sont bien décidés à

cette ambition de réaliser un gros coup dans les Aurès pour se remettre à nouveau dans le sens de la marche. Pour Omar Ghrib, il n’y a que la victoire qui compte, lui qui est dans une colère très prononcée après le revers de ses troupes face à l’USMH. L’envie et la détermination se lisent donc sur le visage des Algérois qui refusent de concéder une autre contre performance après celle enregistrée face au club banlieusard. La dernière victoire du Doyen face au CAB à Batna même remonte à la saison 2012-2013. Le 8 décembre 2012, le MCA imposait sa loi au stade du 1er-novembre en l’emportant sur le score de 1 à 0 grâce à un penalty de Djallit à l’heure de jeu. Aujourd’hui, ce sera une belle occasion de re- nouer avec les bonnes veilles habitudes même si Ba- bouche et les siens sont plus que jamais déterminés à rajouter les champions d’automne à leur tableau de chasse.

Lors de la saison du titre, le MCA avait imposé sa loi contre le CAB

Mais avant le succès de 2012, le MCA avait déjà réalisé un coup de tonnerre dans les Aurès, c’était lors de la saison du titre 2009-2010. Le 2 octobre

2009, le vieux club algérois réalisait une très belle

1er-

novembre de Batna sur le score de 2 à 1. Hadj Bou- guèche avait ouvert la marque à la 34’ de jeu avant que Réda Babouche ne double la mise sur penalty à une minute du terme. Euphorique, Babouche fêtera ce but en taquinant le public local ce qu’il lui avait valu une expulsion. Le capitaine sera suspendu pour quatre matches par la Ligue nationale. Aujourd’hui, Babouche se trouve dans le camp du CAB avec l’en- vie de faire plier les Algérois.

Le 3 à 0 de 2011 restera le grand fait d’armes des Batnéens face au Doyen

réaliser un coup d’éclat cet après-midi à

Batna face au Chabab local. Même si la douleur née de cette défaite en championnat face à l’USMH est encore vivace, les camarades de Hachoud doivent se révolter pour conserver leur fauteuil de leader. Une victoire aujourd’hui en terre hostile serait salutaire aux Algérois et éviterait surtout une crise certaine. Mais pour y parvenir, il faudrait réussir à produire du jeu ce que les Mouloudéens n’avaient pas fait face aux Jaune et Noir. Et contre un adversaire qui est in- traitable dans son antre de Sefouhi, comme l’atteste les victoires face à l’USMA et surtout Médéa sur le score de 4 à 0, le moins que l’on puisse dire, c’est que le Mouloudia aura du pain sur la planche contre des Batnéens qui ne jurent que par la victoire. Tou- jours leader du championnat, les Vert et Rouge ont

Au registre des défaites, le MCA a vécu quelques grosses désillusions face au Chabab de Batna. Battu déjà en 2007 sur une réalisation d’Amieur suite à une erreur de Réda Ouamane, le Mouloudia subira une raclée mémorable le 4 novembre 2011 avec une défaite sur le score sans appel de 3 à 0. Dernier res- capé, Fawzi Chaouchi était suspendu lors de cette affiche remportée haut la main par le CAB grâce à un doublé de Benamara à la 52’ et 76’ de jeu avant que Bouchouk ne donne plus de relief au succès de son équipe à un quart d’heure du coup de sifflet final.

T.Che

performance en s’imposant au stade du

18 e Journée TerbahTerbahTerbahTerbahTerbahTerbah Aujourd’hui USMA à 16h00 DRBT Tadjenanet veut battre
18 e Journée
TerbahTerbahTerbahTerbahTerbahTerbah
Aujourd’hui
USMA
à 16h00
DRBT
Tadjenanet
veut battre
l’USMA à Bologhine
«Un succès face à l’USMA
pour nous relancer en
championnat»
D écevants lors de la première
manche du championnat puis
face à la JSS, à l’occasion du
dernier match de la phase retour, les
Tadjenanetis affichent de grandes am-
bitions,eux qui sont déterminés à re-
monter au classement et reconquérir
leurs fans. À vrai dire, ils n'ont pas
d'autre choix que de renouer avec la
victoire, pour éviter la relégation.
Leurs chances de terminer la saison au
milieu du tableau sont grandes, mais
s'ils n'enchaînent pas de bons résul-
tats, ils auront du mal à s'extirper de
la zone rouge. Même s’ils ont un
match en retard, ils se doivent d’enta-
mer leur remontée dès cet après-midi
face à l'USMA. Ils pensent qu'ils ont
largement les moyens de repartir avec
un bon résultat de Bologhine, mais
ils devront le confirmer sur le terrain.
L'USMA ne leur fait aucunement
peur, mais ils doivent se méfier néan-
moins d'eux, car ils sont capables du
meilleur comme du pire. Les poulains
de Paul Put feront le maximum pour
enregistrer une première victoire du-
rant la phase retour sur leur terrain.
Gueriche attend beaucoup
des nouvelles recrues
L'ambition des gars de Tadjenanet,
avant d'entamer l'aventure africaine,
est de récolter au moins 4 points lors
de leurs deux premiers matchs de la
phase retour face respectivement à
l'USMH et l'ESS. Leur souhait est de
gagner ces deux rencontres, mais ils
estiment que s'ils récoltent 4 points, ce
sera encourageant pour la suite du
parcours. L’objectif principal des Tad-
jenanetis pour le match de cet après-
midi est de repartir avec les 3 points
de Bologhine, pour préparer la pro-
chaine sortie dans de bonnes condi-
tions. Leur classement actuel inquiète
les supporters, mais les Bleu et Blanc
ont les moyens d’améliorer leur clas-
sement en cette phase retour. Il reste
42 points en jeu et il leur faudra au
moins 21 points pour éviter la reléga-
tion à la fin de l'exercice actuel. Le pré-
sident Gueriche a renforcé son effectif
par 5 éléments lors du dernier mer-
cato hivernal, dans l'espoir que son
équipe réussisse une remontée specta-
culaire dès la reprise du championnat.
Il attend beaucoup des nouvelles re-
crues, mais reste à savoir si ces der-
nières sont à la hauteur de la confiance
placée en elles. Bouabdellah
Comment voyez-
vous le match contre
l’USMA ?
C'est un match très
important pour
l'équipe. Nous voulons
le gagner parce que
nous voulons réagir
durant cette phase re-
tour. Une victoire
contre l’USMA nous
permettra de nous re-
lancer en championnat.
Apparemment, vous voulez
jouer les premiers rôles, n'est-ce
pas ?
Il ne faut pas s'enflammer, mais
le DRBT n’est pas habitué à jouer la
relégation depuis sa montée, c’est
un club qui doit toujours viser
haut. Nous travaillons dur et nous
avons un groupe très solidaire qui a
beaucoup de qualités et
qui n'a rien à envier aux
équipes qui se trouvent
aux premières loges. Il
est donc temps de se
montrer ambitieux.
Que voulez-vous dire
par là ?
Ça veut dire qu'on ne
doit pas être prétentieux
et nous devons respecter
nos adversaires. De cette
manière, nous pourrons avancer
sûrement.
Quels conseils le coach vous a-t-
il donnés pour ce match ?
Ce qu’il nous a conseillé d’abord,
c'est de jouer tranquillement et res-
ter concentrés du début jusqu'à la
fin.
Entretien réalisé par
Bouabdellah
N° 3626 LIGUE 1 Vendredi 3 11 février 18 e Journée 2017 aujourd’hui USMA DRBT
N° 3626
LIGUE
1
Vendredi 3
11
février
18 e Journée
2017
aujourd’hui
USMA
DRBT
Zeghdane et Bellahcene
non convoqués
à 16h00
l l Pour le match de cet après-midi, les membres
du staff technique ont retenu 18 éléments.
Dans cette liste, le nom de Reda Bellahcene n’a
pas figuré malgré l’absence de Mohamed Ben-
khemassa, à peine rétabli d’une blessure au ni-
veau de la cuisse. Toufik Zeghdane, lui aussi,
a connu le même sort que le natif de Stras-
bourg. Manquant de rythme à cause de la
longue période qu’ils ont passée sans
compétition, ils devront être alignés
avec l’équipe réserve en attendant de fi-
gurer dans les plans de Paul Put.
Le match sera
transmis en direct
sur le petit écran
Bourenane pour
remplacer Beldjilali,
Bengrina l’autre option
l l Le forfait de Beldjilali, mais
aussi celui de Sayoud, a libéré
de la place au milieu du terrain.
Faouzi Bourenane est donc le mieux
placé pour débuter la partie de cet
après-midi dans le onze de départ. Re-
cruté cet hiver, le Franco-Algérien est
en pole position pour faire ses débuts
officiels dès ce week-end. Le coach dis-
pose toutefois d’une autre option en la
personne du jeune Mustapha Bengrina.
Considéré comme un grand espoir, il est at-
tendu avec impatience par les supporters qui
espèrent le voir à l’œuvre ce vendredi.
Les supporters des deux
équipes qui ne pourront
pas suivre cette ren-
contre à partir des
tribunes du stade
Omar-Hamadi
pourront la regar-
der en direct
puisqu’elle sera
transmise sur
le petit écran.
Une nouvelle
qui ne devra
que les ré-
jouir. Pour
rappel, le
prochain
match des
Rouge et
Noir qui aura
lieu jeudi pro-
chain à
Constantine
face à la forma-
tion locale sera
lui aussi diffusé
sur l’une des
chaînes nationales.
Séance
visionnage
Yaïche retenu
Débuter 2017 par
hier soir
l
l
En plus de Mustapha Bengrina, un autre jeune a
été retenu dans la liste des 18, il s’agit d’Ilyes
Yaïche. Le jeune formé au MCO et à l’ASMO devra débu-
ter cette partie sur le banc des remplaçants. Il ne se
contentera donc que d’un rôle de joker. Pour rappel, celui
qui a défendu la saison passée les couleurs de l’USMH
peut évoluer comme ailier gauche mais aussi à droite.
une victoire
Meziane sera bel et bien là
l
l
Bien qu’il n’ait effectué qu’une seule séance d’en-
traînement avec le groupe, Abderrahmane Meziane
a été retenu pour la rencontre d’aujourd’hui comme nous
l’avons révélé dans l’une de nos précédentes éditions.
Celui qui a disputé la Coupe du monde militaire le mois
passé avec la sélection nationale au Sultanat d’Oman
sera donc concerné par ce match qu’il pourrait bien dé-
buter sur le banc des remplaçants.
A près plus d’un mois d’arrêt durant
lequel un stage de préparation a
été effectué en Tunisie, plus pré-
cisent à Sousse du 3 au 16 janvier,
…et retrouver une place sur
le podium
c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir re-
noueront avec la compétition officielle en
recevant au stade Omar-Hamadi le DRBT
lors d’une rencontre pour le compte de la
18e journée de la Ligue 1 Mobilis. Une ren-
contre dont le coup d’envoi sera donné à
16h et que les supporters attendent avec
impatience, eux qui n’ont toujours pas as-
sisté à aucun match de leur équipe favorite
depuis le début de la nouvelle année civile
à cause du report des deux premières jour-
nées de la phase retour. À la sixième place
avant le déroulement des matches de cette
fin de semaine, les coéquipiers de Moha-
med Amine Zemmamouche tenteront cet
après-midi de remporter cette confronta-
tion pour entamer l’an 2017 de la meilleure
des manières. Ne disposant pas d’un autre
choix que de gagner s’ils veulent assurer et
rassurer, les Usmistes qui seront privés des
services de Beldjilali, Sayoud, Hammar ou
encore Bouderbal savent que leur mission
ne sera pas facile contre une formation en
difficulté puisqu’elle compte le même nom-
bre de points que le premier relégable. Des
données qui font que cette partie s’an-
nonce prometteuse.
Réduire l’écart sur le leader…
C’est avec un grand intérêt que Paul Put
et ses joueurs ont suivi les résultats de la
Vers la titularisation
de Benkablia
l l L’absence de Ziri Hammar ainsi que celle de Rafik
Bouderbal pourraient bien permettre à Mohamed
Benkablia de fêter sa première titularisation depuis qu’il
est au club. Arrivé lors du mercato en provenance de la
JSK, l’attaquant formé à l’ASMO est bien parti pour être
aligné cet après-midi contre le DRBT. Une première qui
sera suivie avec un grand intérêt par les supporters.
La liste des 18 : Zemmamouche, Berrefane,
Meah, Benmoussa, Abdellaoui, Chafaï, Be-
nyahia, Benguit, Koudri, Bourenane, Ben-
grina, Yaïche, Khaled, Andria, Meziane,
Benkablia, Guessan, Darfalou.
précédente journée. Des résultats qui fe-
raient leurs affaires dans le cas où ils réali-
seraient un sans-faute lors des prochaines
sorties à commencer par celle contre le
CSC à Constantine et à Béjaïa contre le
Mouloudia local puisque le leader, le MCA,
s’est incliné sur la toute petite des marges
lors du derby qui les a opposés à l’USMH
au stade 5-Juillet tandis que le MCO a
chuté face à l’OM. Une victoire aujourd’hui
pourrait donc bien permettre au tenant du
titre de réduire l’écart sur ses concurrents
et leur mettre un peu plus de pression.
Pour rappel, l’objectif est toujours le même,
c’est-à-dire conserver ce trophée qui a été
remporté avec brio lors de l’exercice 2015-
En plus du fait de réduire l’écart sur
leurs concurrents, les trois points pourront
aussi permettre aux Rouge et Noir de re-
trouver une place sur le podium surtout
lorsqu’on sait que l’OM ira défier au-
jourd’hui l’ESS, deuxième, chez elle et de-
vant ses supporters tandis que l’USMBA
affrontera le NAHD au stade 20-Août. Le
MCO accueillera, de son côté, le RCR de-
main. Les Usmistes disposent donc d’une
bonne occasion de frapper un grand coup
à condition bien évidemment de s’imposer
parce que tout autre résultat qu’une vic-
toire chamboulera les plans des membres
du staff technique et les calculs des sup-
porters dont le vœu est de voir leur club fa-
vori revenir en force en 2017 après une
phase aller peu convaincante durant la-
quelle plusieurs faux pas ont été enregis-
trés et qui ont fait que le club perd la
première place qu’il a occupée pendant
plus d’une année.
2016.
Adel Cheraki
L’entraîneur des
Rouge et Noir Paul
Put a programmé avec
ses joueurs une séance
visionnage. Pendant
cette séance vidéo qui
a eu lieu hier soir au
lieu de la mise au vert,
le coach belge a tenu à
rappeler les points
forts et les faiblesses
de leur prochain ad-
versaire. Un adver-
saire qu’ils auront en
face cet après-midi.
Selon les informations
dont nous disposons,
le premier responsable
du staff technique a
saisi cette occasion
pour s’adresser à Fa-
rouk Chafaï et ses ca-
marades afin de leur
dire ce qu’il attend
d’eux et ce qu’ils doi-
vent faire pour empo-
cher les trois points ce
week-end.
«Gagner pour nous rapprocher davantage du leader»
«Gagner pour nous rapprocher davantage du leader» Vous êtes au club depuis le mois de décembre.

Vous êtes au club depuis le mois de décembre. Comment s’est déroulée votre adaptation ? Le plus normalement du monde. Je n’ai pas eu de problème à m’intégrer pour la simple raison que je parle l’arabe. J’ai une idée sur le championnat natio- nal, je sais qu’il me convient pour me re- lancer puisqu’il est technique et je sais aussi que je suis dans un grand club, donc tout ça m’a permis de me fondre facilement dans le groupe. Je me sens à l’aise, et c’est ce qui ne fera que m’aider à être au top de mon niveau. Je continue de travailler quotidiennement en espé- rant atteindre le sommet de ma forme pour pouvoir apporter le plus qu’on at- tend de moi. Revenons à votre poste, dans quel rôle vous sentez-vous le plus à l’aise? J’ai été formé comme milieu offensif, mais je peux évoluer en tant que milieu relayeur. Je peux aussi occuper tous les postes offensifs que ce soit à droite ou à gauche. Je suis à la disposition des mem- bres du staff technique. Si le coach a be-

soin de moi, je répondrai présent et je ferai de mon mieux pour ne pas déce- voir. Êtes-vous prêt à prendre votre place contre le DRBT ? Oui, bien sûr ! Il n’y a aucune raison pour que je ne le sois pas. Je me sens bien et j’espère jouer ce match. Je me suis donné à fond pour préparer cette ren- contre, une rencontre que j’aimerai bien disputer. De mon côté tout est OK, maintenant c’est au coach que le dernier mot revient. C’est lui qui fera ses choix, des choix que j’accepterai dans tous les cas puisque c’est lui le responsable du staff technique. Quel sera votre objectif face à cette équipe de Tadjenanet ? C’est clair que nous allons viser les trois points. Nous jouerons à domicile et devant nos supporters, ce sera donc une belle occasion pour gagner et ajouter des précieux points qui pourront bien nous rapprocher un peu plus de la première place. Nous savons que notre mission est difficile mais nous avons les moyens de

bien gérer cette partie. Nous sommes décidés à bien réagir, à nous de faire le boulot une fois que nous serons sur la pelouse parce que c’est sur le terrain que cette partie se jouera et non pas ailleurs. La concurrence est rude à l’USMA. Comment comptez-vous gérer cette situation ? Elle ne me dérange pas, et puis elle est présente dans tous les clubs. Si dans une entreprise il n’y a pas de concurrence, c’est qu’elle n’est pas bonne. La concur- rence attire vers le haut. Si on veut ga- gner des titres, il faut qu’il y ait deux à trois bons joueurs dans chaque poste. Il y a plusieurs rencontres, le coach fera tourner l’effectif et on aura besoin de tout le monde pour atteindre nos objec- tifs. Sur le plan personnel, quel est votre objectif ? Je vis au jour le jour, je ne calcule ja- mais. Si je suis là, c’est grâce à Dieu. Tout ce qui vient est bon à prendre. Entretien réalisé par Adel Cheraki

N° 3626 12 LIGUE Vendredi 1 3 février 18 e Journée 2017 Aujourd’hui ESS à
N° 3626
12
LIGUE
Vendredi
1
3 février
18 e Journée
2017
Aujourd’hui
ESS
à 16h00
OM
Ziti
« On doit profiter de
nos atouts pour faire
la différence »
Le défenseur de l’Entente Khatir Ziti estime
que la mission de son équipe ne sera pas de
tout repos face à l’OM.

L’Entente veut frapper

Pour moi, c’est le pre- mier virage de la phase retour, ces points son très importants », quali- fie Kheïreddine Madoui

«

le match de cet après- midi, comptant pour la 18 e journée du championnat et opposant l’En- tente de Sétif à l’Olympique de Médéa. Et quand on dit virage, cela voudrait dire qu’il ne faut pas le louper au risque de se retrouver dans le ravin. Pourquoi Madoui dit que c’est l’un des tournants du championnat et le premier de cette deuxième phase de la compétition ? Eh bien, c’est simple, le coach sé- tifien prend en compte la situation actuelle en haut du tableau du championnat suite aux résultats de

la 16 e et 17 e journée ainsi que les différentes confrontations de cette 18 e journée, dont les résultats peu- vent être à l’avantage des Sétifiens. La situation en haut du tableau, avant les matchs d’aujourd’hui et de demain, est la suivante. Le MCA, leader du championnat, compte 30 points. Il est poursuivi par trois équipes qui comptent chacune 28 unités. Il se trouve que l’Entente a la chance de pouvoir écarter l’une d’elle de la deuxième place puisqu’il s’agit tout simple- ment de son adversaire du jour, l’Olympique de Médéa, qu’elle re- çoit sur son terrain et devant son public. Secundo, et c’est très impor- tant, il y a une chance de pouvoir prendre la première place du clas- sement si le leader trébuche à Batna face au CAB, et même si c’est provisoire. Quand on se retrouve leader du championnat, même momentanément, ça fait beaucoup de bien sur le plan psychologique, on peut s’y habitué aussi et cela

un grand coup

nous pousse à préserver ce statut ou du moins, à tout faire pour le récupérer. La troisième raison, c’est de rester au contact des équipes de

tête qu’il ne faut plus lâcher. Autre- ment dit, il ne faut surtout pas dé- crocher, pas dans un moment aussi crucial du championnat. En per- dant contre l’USMH, le Mouloudia

a perdu du terrain par rapport à

ses poursuivants qui doivent en profiter et non pas lui donner l’oc- casion de reprendre son avantage et l’écart qu’il avait auparavant. Ce sont donc des enjeux très impor- tants et c’est pour cela que Madoui parle de virage important et dange- reux.

l’Entente et devrait avoir les mêmes objectifs, c’est-à-dire tenter de gagner le match et s’emparer de la première place.

Des arguments à faire valoir

Pour mener à bien sa mission, l’Entente a bénéficié de très bonnes conditions de préparation avec un

effectif presque au complet. Hor- mis Aït Ouamar qui est convales- cent, ainsi que le gardien Khaïri qui s’est fait opérer du ménisque, tout le monde a profité au maxi- mum du travail mis en place par le staff technique, entre autres des deux matchs amicaux qui ont été disputés samedi dernier et qui ont permis à tous les joueurs de combler le vide laissé par le report du match face au CRB. Deux rencontres qui

Vous allez recevoir l’Olympique de Médéa dans un match quali- fié de très important. Qu’en dites-vous ? Effectivement, c’est un match très important pour nous, mais aussi pour notre adversaire qui doit nourrir les mêmes espoirs que nous. Car les deux équipes parta- gent en ce moment la deuxième place avec le même nombre de points et c’est l’occasion pour l’une d’entre elle d’écarter l’autre de son chemin. C’est ce que nous espérons faire, car on doit profiter de nos avantages pour faire la différence. Quels avantages ? Nous avons d’abord une très bonne équipe qui est en mesure de faire la différence par rapport à la qualité de notre effectif. Il ne faut pas oublier non plus que nous al- lons jouer sur notre terrain et de- vant notre public, deux atouts considérables. Vous avez aussi fait une bonne préparation, non ? Exact, nous avons bénéficié d’une bonne préparation lors des deux dernières semaines, nous avons même joué deux matchs amicaux et cela a été très bénéfique pour tout le groupe. Je pense que nous avons bien préparé ce match dont les points doivent rester à Sétif. Que pensez-vous de votre ad- versaire du jour ? Pour nous, nous allons recevoir une équipe qui est deuxième au classement et cela veut tout dire. Il faut cesser de penser que c’est une équipe de Ligue 2, c’est complètement faux, c’est une équipe qui n’a rien à envier à toutes les forma- tions de l’élite et elle est en

train de le prouver. Il faut se méfier de cet adversaire qui a les moyens de battre les meilleurs, mais on ne va pas tomber dans le piège de la facilité, on ne doit pas les sous-es- timer, c’est la dernière chose à faire. Vous n’avez pas joué le week- end dernier en raison du report de votre match contre le CRB, mais vous allez livrer mainte- nant deux matchs en l’espace de quatre jours. Un commentaire ? La programmation est ainsi faite, on ne doit pas s’en plaindre. Ce qu’il faut faire, c’est de ne pas penser au match contre la JSK avant d’avoir disputer celui contre Médéa. On doit d’abord gagner cette rencontre, on pensera ensuite à celle de mardi prochain. Sincère- ment, je crois la préparation que nous avons faite nous permet de gérer convenablement ces deux af- fiches. Sur un autre registre, les mem- bres du staff technique viennent de signer des contrats à long terme, jusqu’en 2020. Un avis là- dessus ? J’ai été très content d’apprendre cela, surtout pour Madoui et Zor- gane qui sont les principaux en- traîneurs. C’est une très bonne nouvelle pour l’équipe et pour les joueurs, car la stabilité est un fac- teur très important dans la réussite d’un projet. De notre côté, nous les joueurs, nous devons contribuer à faire réussir ce projet en aidant le staff technique à appliquer son programme et j’espère qu’on réus- sira ensemble à hisser l’équipe au plus haut niveau. Je veux ajouter une chose pour dire que le retour de Madoui est un vrai plus pour l’équipe, et quand on voit la com- plicité entre lui et Zorgane, ainsi qu’avec Fellahi, on ne peut qu’être optimiste pour l’avenir. Entretien réalisé par Khalil L.

ont révélé de grandes poten- tialités offensives de l’équipe qui s’est renforcée cet hiver avec
ont révélé de grandes poten-
tialités offensives de l’équipe qui
s’est renforcée cet hiver avec
des éléments qui ont montré
qu’ils sont en mesure d’ap-
porter le plus escompté, que
ce soit en défense avec un cer-
tain Boutebba ou en attaque
avec un certain Bougueroua qui
a montré de grandes capacités
d’adaptation, sans oublier Mel-
louli et Ibouzidene. L’Entente bé-
néficiera aussi du retour de son
buteur Rachid Nadji qui a frappé
très fort samedi passé avec une «
manita » à la clé. En tout cas, le pu-
blic sétifien a hâte de découvrir le
nouveau visage de son équipe.
Une première pour Belhani et
Bougueroua
l l L’effectif sétifien qui a été convo-
qué pour le match de cet après-
midi a connu trois nouveautés, la
convocation du gardien Aberraouf Belhani,
qui honore aujourd’hui sa première convo-
cation de la saison, en rappelant que le por-
tier sétifien n’avait pas été qualifié lors de la
première phase du championnat, en raison de
sa convalescence. L’autre nouveauté, c’est la
présence de Adel Bougueroua qui va por-
ter pour la première fois les couleurs de
l’Entente puisque Madoui a décidé de le
convoquer.
Khalil L.
Nadji et Tambeng de retour
l l Concernant l’effectif qui sera ali-
gné d’entrée face à l’OM, l’on s’at-
tend à ce que Rachid Nadji et Tambeng
soient alignés dans le onze rentrant.
Le match sera
retransmis sur A3
Cinq changements prévus
dans le onze rentrant
pense en même temps que nous
avons les solutions pour pallier
ces absences », nous a déclaré
le coach sétifien qui souhaite
que ses joueurs puissent
profiter de plusieurs para-
mètres qui joueront au-
jourd’hui en leur faveur.
Ceux qui n’auront pas la
chance ou la possibilité d’aller
au stade pourront suivre la ren-
contre d’aujourd’hui entre l’ESS
et l’OM en direct sur la chaine
publique A3. C’est la 12e fois
cette saison qu’un match de
l’ESS est retransmis en di-
rect à la télévision.
l l Par rapport au dernier
match face au CS
Constantine, le staff technique
sétifien compte opérer cinq
changements dans son équipe.
Il y aura le retour de Khedai-
ria, Tambeng, Amada, Djabou
et Nadji. Ils prendront la place
de Barki, Aït Ouamar, Lamri,
Amokrane et Haddouche.
K. L.

Attention, l’OM n’est pas là par hasard !

Et la mission des Sétifiens ne

sera sans doute pas de tout repos.

Il

tête, l’équipe de l’OM que l’ESS est allée battre chez elle au match aller par trois buts à un n’est pas la même aujourd’hui. Cette équipe a gagné en confiance et en expé- rience, elle s’est bien aguerrie et possède suffisamment d’arguments pour justifier son statut. Une chose est sûre, et de l’avis de tous, elle n’est pas là par hasard. C’est une formation redoutable aussi bien sur son terrain qu’en dehors. L’En- tente doit faire très attention et doit se méfier d’un adversaire qui vient juste de battre un des prétendants au titre et l’une des meilleures for- mations du championnat, le MC Oran, et cela va certainement la booster sur le plan psychologique. Car même Médéa pense comme

faut se mettre une chose dans la

même Médéa pense comme faut se mettre une chose dans la Madoui : « Nous avons

Madoui : « Nous avons les solutions pour pallier les absences »

L’entraîneur de l’ESS est très confiant à l’approche du match face à l’OM, il sait qu’il a l’équipe qu’il faut pour empocher les trois points, mais cela ne l’em- pêche pas de déplorer l’absence de quelques éléments. « On au- rait aimé avoir Aït Ouamar avec nous, c’est toujours un plus, ou même le gardien Khaïri, mais je

N° 3626 LIGUE 1 Vendredi 3 13 février 18 e journée 2017 aujourd’hui ESS à
N° 3626
LIGUE
1
Vendredi 3
13
février
18 e journée
2017
aujourd’hui
ESS
à 16h00
OM
«À Sétif pour
Addadi
réaliser la meilleure
performance possible»
Toufik Addadi
nous a accordé
un entretien, la
veille du départ de
son équipe à Sétif. Le
milieu de terrain de
Médéa estime que sa
formation a toutes ses
chances contre l'ESS,
même si la tâche
s'annonce très difficile. Il
précisera que refaire aux
Sétifiens le coup de la
phase aller le rendrait très
heureux.
Avant toute chose, quelles sont les
nouvelles ?
Elles sont excellentes et tout va
pour le mieux. Comme vous le
voyez, nous nous préparons comme
il se doit pour le match de ce ven-
dredi.
Justement, comment est l'am-
biance à l'entraînement ?
Comme d'habitude, nous nous
sommes entraînés dans une excel-
lente ambiance. Chacun de nous a
travaillé d'arrache-pied et cela pour
être au top à Sétif. Ceci est indispen-
sable pour confirmer notre retour en
forme et poursuivre notre belle série
de résultats.
Vous semblez avoir des ambitions
dans ce championnat
Exactement. Il reste des matchs à
jouer et nous voulons engranger les
points nécessaires qui vont nous per-
mettre d'occuper une place parmi les
meilleurs et cela pour décrocher,
pourquoi pas, un des accessits mis en
jeu.
Il vous faut déjà réaliser un bon
résultat à Sétif ce vendredi. En
avez-vous les moyens ?
Nous sommes parfaitement capa-
bles de réaliser une belle perfor-
mance contre l'ESS. La raison
est qu'au vu de la richesse
de notre effectif, nous
pouvons rivaliser
avec n'importe
quelle équipe. Main-
tenant, il nous faut
reconnaître que la
tâche ne s'annonce
pas du tout aisée.
Expliquez-vous ?
C'est simple, l'ESS est l'une des
grosses cylindrées du championnat.
Par ailleurs, elle est pratiquement in-
vincible sur son terrain. Cela ne nous
décourage pas pour autant et nous
jouerons nos chances à fond dans ce
match.
Allez-vous opter pour un schéma
tactique défensif ?
Je ne le pense pas car ceci n'est pas
dans la nature de notre entraîneur et
de notre équipe. Par ailleurs, il serait
suicidaire d'opter pour la défensive.
Nous allons tenter d'imposer notre
jeu, même si cela est plutôt compli-
qué devant une équipe comme celle
de l'ESS.
Vos supporters attendent de
vous un but contre l'ESS comme
lors du match aller. Un commen-
taire ?
Même si j'ai inscrit un but ce jour-
là, je retiendrai que nous avons
perdu ce match. Ce vendredi, il s'agit
de gagner des points et que je
marque ou qu'un de mes coéquipiers
le fasse n'a aucune importance.
Votre entraîneur vous a fait jouer
à des postes différents. Quel est
celui qui vous convient le mieux ?
En toute modestie, je vous dirais
que je suis un joueur polyvalent.
D'un autre côté, j'aime toucher beau-
coup de ballons et aussi me porter
vers l'avant. Pour cela, jouer juste
derrière les attaquants me convient
assez. Je suis prêt aussi à assurer un
rôle plus défensif, dans la récupéra-
tion, par exemple. Le dernier mot re-
vient au coach, bien sûr.
Est-ce que votre entraîneur vous a
mis en garde, pour ce qui est de
certains de vos défauts ?
Il le fait lors de chaque séance.
Cela nous sert énormément pour
nous corriger. Je prendrais pour
exemple le match contre le MCO.
Nous avons fait beaucoup de fautes
en première période. Heureusement
que nous nous sommes rattrapés
après la mi-temps.
Dans quel état d'esprit allez-vous
aborder les matchs à venir ?
Il faut savoir qu'il n'y a pas de
matchs faciles. Nous allons donner le
meilleur de nous-mêmes et cela pour
réaliser les meilleurs résultats possi-
bles. Le championnat est assez ouvert
et rien n'est acquis. Nous aurons à
faire preuve de vigilance.
Entretien réalisé par Sofiane A.
18 e journée
aujourd’hui
NAHD
à 16h00
USMBA
Bendebka d’attaque
Bouzidi souffre
d’une déchirure
musculaire
l l Blessé au niveau du
genou lors du match
Blessé au niveau de
la cuisse lors du match
amical joué mardi face
amical disputé lundi face au
NARBR, l’arrière latéral droit,
Sofiane Bendebka était incer-
à la JSHD, Abdelghani
tain pour la partie d’au-
jourd’hui. Selon les
informations dont nous dispo-
sons, soumis à des soins inten-
sifs, le joueur s’est finalement
complètement rétabli. L’ancien
international sera donc d’at-
taque aujourd’hui face à
l’USMBA.
Le match sera
retransmis par l’ENTV

Les Sang et Or veulent une 8 e victoire d’affilée

C et après-midi, le Nasria recevra, au stade du 20- Août-55, l’USM Bel- Abbès, pour le compte de la 18 e journée de la Ligue

1 Mobilis. Sur une série de sept suc- cès de suite, les protégés d’Alain Mi- chel visent une nouvelle victoire. Conscients de l’importance d’un nouveau résultat positif, le gardien de but Gaya Merbah et ses coéquipiers sont déterminés à décrocher les trois précieux points.

Un match à six points

La partie face à l’USMBA est quali- fiée comme un match à six points. En effet, la victoire aujourd’hui permet- tra aux joueurs de rester tout près des premières places au tableau du clas-

sement. Alors que la dernière défaite au stade du 20-Août-55 remonte à la fin de la phase aller et le match perdu face à l’ESS sur le score de deux buts à zéro, les Husseindéens sont déter- minés à faire durer cette série le plus longtemps possible. Pour atteindre leur objectif, ils comptent sur le sou- tien de leurs supporters attendus en masse.

Michel insiste sur un succès

Le premier responsable du staff technique a été pour sa part très clair avec ses hommes. Une source digne de foi, nous a fait savoir qu’il n’a pas hésité à dire aux joueurs qu’un autre résultat à part la victoire sera un échec. Alain Michel a affirmé aux ca- marades du capitaine d’équipe,

Ahmed Gasmi, qu’ils n’ont pas à se plaindre et que toutes les conditions sont réunies pour ajouter trois points à leur actif.

A quelques jours du derby, une victoire est très importante

Si l’entraîneur a tenu à galvaniser ses joueurs, c’est essentiellement pour bien préparer le prochain derby qui opposera ses protégés au Doyen. En effet, l’ancien coach du CRB et de la JSMB est conscient qu’une victoire à quelques jours seulement de ce ren- dez-vous face au leader du cham- pionnat, va leur donner plus de confiance et de détermination pour réaliser un bon résultat.

Rachid C.

Bouzidi était contraint d’effectuer des tests approfondis afin de connaitre la nature de sa blessure mais aussi la durée de son indisponibilité. Selon un membre du staff médical, les ré- sultats de ces examens ont révélé que le joueur souffre d’une déchirure musculaire. Il devra observer un repos de quelques jours avant d’entamer les soins afin d’être prêt pour les prochain rendez-vous.

Daouadji poursuit les soins

Blessé suite à un tacle trop appuyé lors d’un match d’applica- tion, Abdallah Daouadji n’est pas concerné par le match qui opposera au- jourd’hui les siens aux Bélabbésiens. Hier, le jouer ne s’est pas en- traîné avec ses parte-

naires, il s’est contenté d’une séance de soins

à l’infirmerie du club.

l l L’affiche de cette dix- huitième journée de la

Ligue 1 Mobilis mettant aux prises aujourd’hui le Nasria à l’USMBA sera retransmise en direct sur le petit écran. Les supporters des deux équipes qui n’auront pas l’occasion de faire le déplacement au stade du 20- Août-55 ainsi que les amateurs du football national, pourront donc suivre ce choc sur l’ENTV.

Pas de repos aux joueurs

l l Les protégés d’Alain Michel ne vont pas bé-

néficier d’un repos à l’issue de la

partie qui va les opposer cet après-midi à l’USMBA. Les Sang et Or seront appelés à se rendre demain matin au com- plexe de Bensiam afin d’entamer la préparation en prévision du

derby qui les opposera mardi au stade du 5-Juillet face au MCA.

N° 3626 14 LIGUE Vendredi 1 3 février 18 e Journée 2017 Aujourd’hui NAHD à
N° 3626
14
LIGUE
Vendredi
1
3 février
18 e Journée
2017
Aujourd’hui
NAHD
à 16h00
USMBA
Ouhadda
Des changements en vue
l l Alain Michel tient enfin son
équipe-type qui va défier cet
«Peu importe qui marque,
l'intérêt de l'équipe passe
avant tout»
après-midi au stade du 20-Août-55
l’USMBA. Selon une source digne de
foi, la formation nahdiste devra enre-
gistrer quelques changements par
rapport à celle alignée face au RCR
lors de la précédente journée.
Satli sera associé à Zed-
dam dans l’axe central
l l Le premier changement que
la formation du Nasria va ob-
Il est l’un des hommes
forts de la formation husseindéenne
ces derniers temps. Lors de cette
interview qu’il nous a accordée, Zakaria
Sur le plan personnel, après une phase
aller tout juste moyenne vous avez réussi
Ouhadda a évoqué le rendez-vous qu’opposera
cet après-midi le Nasria à l’USMBA. Il est
revenu également sur les deux matchs
amicaux disputés dernièrement et sur sa
forme actuelle.
Pour commencer, comment se sont déroulés
les préparatifs pour votre prochaine confron-
tation ?
Dans d’impeccables conditions. Les membres
du staff technique ont tracé un programme qu’on
a appliqué à la lettre. Une bonne ambiance règne
au sein du groupe. On est conscients de la tâche
qui nous attend. On a joué deux matchs amicaux,
cela nous a permis de corriger nos erreurs com-
mises lors de la précédente journée face au RCR.
Peut-on dire que vous êtes prêts pour le pro-
chain match ?
Oui, nous sommes tous prêts pour le prochain
match. Comme je viens de vous le dire, les
joueurs sont tous galvanisés pour cette rencon-
tre. Je crois que tous les ingrédients sont réunis
pour qu’on réussisse une belle prestation.
Comment le voyez-vous ?
Ce sera un match comme tous les autres,
c'est-à-dire compliqué à négocier. L’USMBA
réalise un bon parcours cette saison.
C’est clair, ils vont se déplacer pour
ajouter trois points à leur actif.
Pour notre part, on tâchera à tous
donner pour offrir la victoire à
nos supporters.
à retrouver votre meilleur forme, quelles
sont les raisons ?
Il n’y a aucune raison précise, c’est juste le
fruit des efforts fournis quotidiennement aux
entraînements. J’ai beaucoup bossé lors du stage
de préparation qu’on a effectué en Tunisie. Dieu
merci, les derniers temps, je me sens dans une ex-
cellente forme.
Vous ne paraissez pas inquiet…
Pourquoi devrais-je l’être ? Je connais mes qua-
lités et je sais ce que je vaux. Je vais continuer à
travailler et essayer de donner le meilleur de moi-
même aux entraînements et pendant les rencon-
tres. Je dois être utile que ce soit en attaque ou
dans la récupération.
Mais pour gagner des matchs, il faudrait mar-
quer des buts n’est-ce pas ?
Je suis d’accord avec vous, il est très important
de marquer des buts, mais peu importe le buteur.
L’essentiel est que la NAHD gagne et grimpe au
classement. Nous sommes une équipe soudée et
mobilisée. Donc, on doit s’entraider afin d’attein-
dre nos objectifs.
Etes-vous prêt à inscrire votre premier but ce
samedi face aux Bel Abbesiens ?
J’ai toujours été prêt pour mettre des buts mais
la chance me tourne le dos ces derniers temps.
Face à l’USMBA, je vais essayer de redoubler d’ef-
forts et être plus que jamais efficace. Je ferai mon
possible pour débloquer mon compteur et offrir
une victoire à mon club.
Entretien réalisé par Rachid C.
server concerne l'axe central de la dé-
fense. Ce dernier, souvent composé
par le duo Herida- Zeddam, va enre-
gistrer une légère modification. C’est
la nouvelle recrue, Morad Satli qui
devra débuter la partie d’aujourd’hui.
L’ancien joueur du FC Malines en
Belgique sera associé à Hamza Zad-
dam. Si tout se passe comme prévu, la
confrontation d’aujourd’hui sera donc
la première pour Satli sous ses nou-
velles couleurs.
Mokhtar pour pallier
l’absence d’Abid
l l Un autre et dernier change-
ment devra être opéré par le
premier responsable de la barre tech-
nique, il concerne le compartiment
offensif. Privé de son attaquant, Mo-
hamed Amine Abid à cause d’une
blessure, Alain Michel mise sur l’ex-
cellente forme de Hichem Mokhtar
pour épauler le buteur Ahmed
Gasmi. Pour rappel, aligné avec
l’équipe-type lors des deux matchs
amicaux disputés au cours de la se-
maine face à la NARBR et la JSHD, le
natif de Relizane a réussi à laisser une
bonne impression auprès de son
coach. Il a même été l’auteur d’un su-
perbe but lors du premier test.
Rachid C.

Cherif El Ouezzani : «On veut rester sur cette lancée»

Interrogé à propos de la rencontre d’aujourd’hui qui opposera son équipe au NAHD au stade 20-Août, le premier responsable du staff technique nous a dit : «Nous avons préparé ce match tout au long de la semaine, en fournissant beaucoup d’efforts, et tout ce que nous souhaitons c’est de revenir à la maison avec un résultat positif pour rester sur notre lancée. Toutes les conditions sont en notre faveur, à nous de faire le néces- saire pour procurer de la joie à nos sup- porters qui n’ont pas cessé de nous soutenir depuis le début de saison. La balle est dans le camp des joueurs, à eux de faire le nécessaire.»

Tabti : «On visera un résultat positif»

cée mais nous ne comptons pas faire tout ce voyage pour limiter les dégâts. Etes-vous prêts pour ce ren- dez-vous ? Oui, il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Nous avons fourni beaucoup d’ef- forts, et tout ce que nous espé- rons c’est de réaliser une bonne opération. Nous allons aborder cette rencontre à chances égales, rien n’est impossible. A nous de faire ce qu’il faut pour offrir un bon résultat à nos supporters pour leur procurer de la joie.

Vous allez aborder ce match avec un groupe au complet, un mot à ce sujet… Ce sera un atout de taille pour nous. Le coach disposera d’assez de choix et il aura toutes les cartes en main. A nous de don- ner le meilleur de nous-mêmes une fois sur le terrain parce que c’est sur la pelouse que cette par- tie se jouera et non pas ailleurs. On visera un résultat positif et on fera le maximum pour atteindre notre but.

Entretien réalisé par Tadj Eddine

Entrons dans le vif du sujet, qu’avez-vous à nous dire concernant le match qui vous opposera au NAHD ? C’est une rencontre comme toutes les autres, une rencontre qui sera sans aucun doute diffi- cile à négocier vu l’importance des trois points pour les deux formations. Nous allons affronter une équipe qui vit une bonne pé- riode. Les joueurs de cette for- mation ont enchainé les bons résultats, c’est certain qu’ils vont vouloir en profiter pour conti- nuer sur leur lan-

vont vouloir en profiter pour conti- nuer sur leur lan- RCR En plus de Tebbi et
RCR En plus de Tebbi et Aït Fergane Zidane déclare forfait Benayad : «Nous pouvons
RCR
En plus de Tebbi et Aït Fergane
Zidane déclare forfait
Benayad : «Nous
pouvons gagner à
Oran»
L a situation n’est pas très récon-
fortante à quelques heures du
derby face au MCO, plus parti-
culièrement au niveau de l’effec-
d’hier en raison de douleurs à la cuisse.
Kabli pas encore rétabli
tif relizanais qui risque d’être amoindri
pour cause de blessures et de suspen-
sions. En effet, en plus de Tebbi et d’Aït
Fergane qui va rater son deuxième
match de suite, sans oublier le latéral
droit Remache qui n’est pas concerné
par le match pour cause de suspension
après avoir été averti lors du dernier
match contre le NAHD. La situation s’est
compliquée davantage avec le forfait du
défenseur central Mohamed Amine Zi-
dane, qui n’a pu terminer la séance
Face à cela, le coach relizanais devrait
penser, normalement à la paire Mes-
saoudi-Kabli pour former l’axe central
de la défense, mais apparemment, cette
solution n’est pas très évidente même si
elle semble la mieux indiquée. Car l’état
de santé de Kabli pourrait ne pas le per-
mettre. Le joueur s’était plaint en effet,
mercredi passé de douleurs à la cheville
et cela montre que sa blessure n’est pas
complètement guérie. Et c’est pour cette
raison que le staff technique du Rapid
prépare le jeune Bentocha à prendre sa
place au cas où Kabli ne sera pas en me-
sure de jouer. On voit bien que c’est sur-
tout le compartiment défensif qui est le
plus touché par ces défections.
Allag complique la vie au
staff technique
Et comme un malheur n’arrive jamais
seul, même le milieu de terrain risque
d’être touché par cette hécatombe. On
apprend en effet, que le milieu de terrain
Allag, qui s’est blessé à la cuisse lors du
dernier match face au Nasria, ne sera
pas prêt pour le match de demain. Il ne
s’est pas encore remis complètement de
sa blessure et aurait, selon nos informa-
tions, déclaré forfait à son tour.
«Nous
allons
certes af-
fronter une
bonne
équipe du
MCO qui
va jouer
chez elle et
face à son public, mais cela ne
veut pas dire que le match est
joué. Bien au contraire, nous
irons à Oran avec la ferme in-
tention de gagner le match et je
suis sûr que nous avons les
moyens de le faire, il suffit d’y
croire.»
I. S.
I. S.
N° 3626 LIGUE 1 MOB Vendredi 15 3 février 2017 Hier, entraînement Athmani C’est dans
N° 3626
LIGUE
1 MOB
Vendredi
15
3 février
2017
Hier, entraînement
Athmani
C’est
dans
le d’hier
que
les
l
l Béjaouis ter
ont la
repris
l’entraînement.
Le à
«On ne doit pas
se louper !»
coach
Henkouche
soumis
ses
but joueurs
un
travail
tactique,
dans
d’appor-
les derniers
a matinée réglages,
avant
la
ren-
Pour sa part, le joueur Athmani
se dit optimiste pour la rencontre
de ce samedi face au CSC. Il
nous dira clairement : «Nul
doute que ce match face au
CSC est important à nos
yeux. On veut vraiment se
montrer à la hauteur, sur-
tout après notre victoire
face au CAB. Il est impor-
tant de rester dans cette dy-
namique de bons résultats
en championnat. Désor-
mais, on veut faire de ce
match notre véritable dé-
part. J’espère qu’on aura la
réussite de notre côté. On
sait que nous avons les
moyens de l’emporter. On
jouera nos chances à fond. Il
faut seulement y croire.»
contre de ce samedi face
au CSC.
Henkouche aura l’occasion
de pro-
grammer la dernière séance d’au-
jourd’hui.
Yaya,
Belkacemi
et Khadir
présents
l
l Les trois internatio-
naux militaires Yaya,
Belkacemi et
Khadir étaient
présents
à l’entraînement
d’hier.
D’ailleurs,
à sisté,
la
veille,
ils avaient as-
la cérémonie
organisée
par de
le à
général
major
la caserne
Ben
Aknoun,
avant
à de
rentrer
dans
la même
soirée
Béjaïa.
Toutefois,
Belka-
cemi, qui était un peu grippé, n’a
pas pris part à l’entraînement. Il
réintégrera le
groupe aujourd’hui.
La dernière
séance à Aokas

l l Contrairement aux ha- bitudes, la dernière séance

d’entraînement de l’équipe se déroulera au niveau du stade de la ville d’Aokas, en raison de la tenue du match de la JSMB dans l’après-midi d’aujourd’hui au stade de l’Unité-Maghré- bine.

Les Crabes attendus en force

l l Les supporters bé- jaouis sont attendus en

force demain face au CSC. Une rencontre pas comme les autres pour les supporters qui effec- tueront leur retour, après plu- sieurs semaines de suspension. Il est donc important de mar- quer ce moment par une pré- sence massive des supporters. Toutefois, les Béjaouis veulent sensibiliser l’ensemble des sup- porters pour mettre fin à la vio- lence dans les stades. Ce n’est que de cette manière qu’ils pourront protéger leur équipe et être prêts d’elle. Et pour montrer leur bonne foi, les supporters du MOB souhaitent la bienvenue aux Sanafir, pro- mettant de bien les accueillir.

33pour battre le CSC

3

333

bonnes raisons

cette sortie pour espérer réaliser le maintien en Ligue 1 Mobilis.

Pas question de céder le moindre point à domicile !

Aux yeux de nombreux observa- teurs, il existe 3 bonnes raisons pour que le MOB réalise une vic- toire face au CSC. La première, la plus importante, est de ne plus céder le moindre point à domicile. Si le MOB veut assurer dès mainte- nant son maintien en Ligue 1 Mo-

bilis, il faudra se montrer intraitable

à domicile. Les calculs sont clairs.

Le MOB recevra à 8 reprises lors de cette seconde manche du cham- pionnat, autrement dit il y aura 24

points à récolter à la maison. Si les Béjaouis parviennent à faire le plein lors des 5 voire 6 prochains matchs

C’ est demain samedi que le MOB renouera avec la compétition nationale. Au rendez-

vous, le CSC, au stade de l’Unité- Maghrébine. Il faut dire que ce match est loin d’être simple. Comme tout le monde le sait, le club phare de Béjaïa retrouvera son stade fétiche, après la sanction que lui a infligée la Ligue nationale, soit 4 matchs à disputer hors de Béjaïa. Cette fois, les camarades de l’atta- quant Yaya pourront retrouver leur stade et leur public surtout. C’est sur ce point que le staff technique s’est le plus basé pour motiver les joueurs. Henkouche a clairement fait savoir hier matin à ses joueurs que ce match face au CSC est l’oc- casion de tourner une nouvelle page et repartir du bon pied. Le re- tour à l’Unité-Maghrébine ne de- vrait donc pas s’effectuer sur une fausse note. C’est la raison pour la- quelle il faut absolument réussir

Mise au vert aujourd’hui l l C’est dans la soirée d’au- jourd’hui que les joueurs
Mise
au vert
aujourd’hui
l l C’est dans la soirée d’au-
jourd’hui que les joueurs du
MOB entameront leur séance de
mise au vert à l’hôtel les Hamadites,
comme d’habitude. Les hommes
de Henkouche s’y rendront,
après la dernière séance
d’entraînement.
Boucherit
reprend
du service
l l Suspendu par son coach, le
milieu récupérateur Antar Bou-
cherit a repris du service hier avec le
groupe. Cette décision a été prise,
après que le joueur soit passé devant
le conseil de discipline. Il semble-
rait que tout est rentré dans
l’ordre entre lui et le
coach.

hommes de Henkouche doivent prouver que le résultat réalisé face au CAB n’est pas le fruit du hasard. Si les Mouloudéens ont réappris à gagner, c’est qu’il y a certainement quelque chose qui a changé dans l’équipe. De l’avis de l’ensemble des joueurs, le coach Henkouche a li- béré le groupe et a surtout permis à chacun de reprendre confiance en lui. Désormais, il faudra confir- mer le réveil en championnat pour décrocher l’objectif fixé.

Fêter le retour des suppor- ters avec une victoire

La 3 e bonne raison est de fêter dignement le retour des suppor- ters à l’Unité-Maghrébine. Les Crabes promettent d’envahir le stade, il faudra donc se montrer à la

à la maison, ils pourront assurer leur maintien bien avant la fin de la phase
à la maison, ils pourront assurer
leur maintien bien avant la fin de la
phase retour du championnat.
Confirmer le réveil en
championnat
La seconde raison est que les
hauteur de l’événement. Rien de
plus beau que de fêter le retour des
supporters et de l’équipe à domicile
par une victoire face au CSC. C’est
dire que tout repose sur ce match.
Fahim N.
Belkacemi «Si on veut se
Belkacemi «Si on veut se
Belkacemi «Si on veut se
Belkacemi «Si on veut se
Belkacemi «Si on veut se
Belkacemi «Si on veut se
maintenir en L1, il faudra faire le plein chez nous»
maintenir en L1, il faudra faire le plein chez nous»
maintenir en L1, il faudra faire le plein chez nous»
maintenir en L1, il faudra faire le plein chez nous»
maintenir en L1, il faudra faire le plein chez nous»
maintenir en L1, il faudra faire le plein chez nous»
Le joueur bé-
jaoui Belka-
cemi nous a
fait savoir que
la prochaine
rencontre face
au CSC est
tout aussi im-
portante que
les précé-
dentes sorties
en champion-
nat car
chaque point
vaudra son
pensant d’or.
Il estime que
le MOB n’a
pas le droit le
décevoir, sur-
tout à domi-
cile. Les
joueurs veu-
lent faire de
ce match celui
du renouveau.
Comment se déroule la préparation
de ce match face au CSC ?
Moi qui viens tout juste de rejoindre
le groupe, j’ai constaté qu’il y avait une
bonne ambiance au sein du groupe.
On est confiants. A mon retour de la
sélection militaire, j’ai constaté que
mes coéquipiers veulent prouver que
nous avons le niveau pour sauver le
MOB. Cette rencontre est assez parti-
culière car on jouera à domicile en
présence de nos supporters, ce qui ne
s’était pas produit depuis un bon mo-
ment. On veut passer à autre chose et
améliorer surtout notre position au
classement.
Comment allez-vous aborder cette
rencontre ?
Avec la plus grande détermination
qui soit. Comme je viens de le dire,
c’est un match important pour nous
tous. Chacun est conscient de la tâche
qu’il doit accomplir sur le terrain et
c’est ce qui compte le plus. Le coach a
su trouver les mots pour nous remettre
en confiance, le moment est venu de
sortir le grand jeu.
Pensez-vous avoir les moyens de re-
bondir ?
Je n’ai aucun doute là-dessus. Je sais
que nous avons les moyens de rebon-
dir au plus vite. Toutefois, il faudra
sortir un grand match face au CSC,
une équipe très disciplinée tactique-
ment, notre tâche ne sera donc pas fa-
cile. Nous allons profiter des deux
dernières séances pour bien nous pré-
parer. Je dois dire aussi une chose très
importante.
Laquelle ?
Si on veut assurer notre maintien, il
faudra se montrer efficaces chez nous
et ne céder aucun point. Il est impéra-
tif de gagner chez nous pour espérer
sauver le club. Désormais, ce ne sera
plus comme avant. On veut retrouver
notre solidité au stade de l’Unité-Ma-
ghrébine.
Pensez-vous être d’attaque ?
Je suis à 100% prêt à jouer ce match.
Maintenant, le dernier mot revient au
coach. Je reste à la disposition de mon
entraîneur pour jouer. S’il me fait
appel, je répondrai présent sans le
moindre souci.
Un mot pour vos supporters qui
sont inquiets ?
On comprend leur inquiétude. On
fera de notre mieux pour leur rendre le
sourire face au CSC. J’espère qu’ils se-
ront présents à nos côtés, comme ils
l’ont toujours fait. Nos supporters sont
notre source de motivation. Ils méri-
tent tout le bonheur du monde. En
tous les cas, on promet à nos suppor-
ters qu’on fera de notre mieux pour les
satisfaire ce samedi.
Entretien réalisé par
Fahim Natouri
N° 3626 16 CSC LIGUE Vendredi 3 février 2017 «C’est la méthode «C’est la méthode
N° 3626 16 CSC LIGUE Vendredi 3 février 2017
N° 3626
16
CSC
LIGUE
Vendredi
3 février
2017
N° 3626 16 CSC LIGUE Vendredi 3 février 2017 «C’est la méthode «C’est la méthode Amrani

«C’est la méthode

«C’est la méthode

Amrani qui

Amrani qui

nous a libéré»

nous a libéré»

«C’est la méthode

«C’est la méthode

«C’est la méthode

«C’est la méthode

Amrani qui

Amrani qui

nous a libéré»

nous a libéré»

rire les supporters, et nos sacrifices n’ont pas été vains. En plus vous êtes l’unique buteur de ce match, votre sentiment ? Je suis doublement heureux car je suis le seul buteur de cette rencontre, c’est magnifique que d’être l’auteur d’une victoire pour son club et du retour du sourire sur les visages des supporters, il ne faut pas oublier le rôle de mes coéquipiers car sans eux, il n’y a rien, ils m’ont apporté le sou- tien qu’il faut pour inscrire ce but. On travaille comme une seule famille, et on le restera encore. Et dire que vous avez souffert sur le banc avec Viccario et Gomez… Je respecte les entraîneurs et leurs décisions, ce n’est pas important de ne pas jouer, l’essentiel est de faire plaisir aux supporters, car il s’agit là de récolter le maximum de points lors de la phase retour. J’ai attendu mon tour avec impa- tience pour apporter le plus dont on attend de moi, et enfin Hamdoullah, j’ai inscrit ce but qui nous a donné les trois points. Les supporters n’ont pas cessé de scander votre nom… Je les ai entendus, et je les remercie car cela me va droit au cœur car leur confiance est très im- portante. J’ai été très touché en entendant mon nom après le but que j’ai inscrit et rien que pour

1
1

Amrani qui

Amrani qui

nous a libéré»

nous a libéré»

ner tout en faisant attention. Mais à présent, je me sens bien, et je ne ressens rien, donc je suis prêt à aider mes coéquipiers face au MOB Sinon, nos félicitations après la victoire. Merci à vous, nous sommes très contents et heureux d’avoir renoué avec les victoires, il est aussi vrai que nous avons beaucoup souffert, mais le plus important est de sortir vainqueur et retrouver cette spirale de succès après des se- maines de disettes. Mais ce n’était pas facile… Très difficile pour nous, surtout que nous avons eu affaire à une équipe bien organisée et qui joue un football moderne, et son classement n’est pas un hasard. Croyez-moi, les jeunes de ce club m’ont beaucoup plu, et je leur prédis un avenir radieux, sinon nous avons gagné et du coup nous avons chassé la guigne. C’est quoi le succès de la victoire ? Bien évidemment, le retour de nos supporters sur les gradins, ils nous ont apporté le soutien nécessaire, ce qui nous a donné la force. Je souhaite qu’ils restent derrière cette équipe, car des rencon- tres importantes nous attendent, s i n o n

d a n s Si Mohamed encourage Limane et Martine l’ensem- «Nous sommes capables de
d a n s
Si Mohamed
encourage Limane
et Martine
l’ensem-
«Nous sommes capables de revenir
avec un autre succès de Béjaïa»
ble, c’est
leur vic-
toire. Il
cela, je vais redoubler d’efforts pour les rendre
encore plus heureux, je sens que la suite va être
encore plus palpitante.
Cette victoire va vous gonfler à bloc…
Certainement, tous les succès vous boostent et
Sachant qu’il sera suspendu pour
protestation après-demain face au
MOB sur la pelouse du stade de l’UMA,
l’ex-gardien international Si Mohamed
Cedric a réuni ses deux coéquipiers
gardiens de but, Limane et Martine, et
leur a tenu un langage très encoura-
geant avant de croiser le fer devant les
gars de Yemma Gouraya. Entre les
deux gardiens, Limane reste plus
concerné par cette rencontre que Mar-
tine. Il semble que le centre-avant du
CSC, Mohamed-Amine Aoudia, est prêt
pour la confrontation de samedi face
au MOB sur sa pelouse, pour le compte
de la 18e journée de championnat na-
tional. L’ex-joueur du CRB a fait savoir
f a
u
t
L’ avant-centre du CSC, Manu-
cho revient sur la victoire
face à la Saoura, et évoque
son unique réalisation. Ce
à son coach qu’il peut compter
sur lui
dernier affirme que la méthode du
coach Amrani a fait beaucoup de bien
au groupe, qui ne compte pas s’arrê-
ter en si bon chemin et tenter d’en-
chaîner avec un autre succès face au
MOB.
D’abord, vous ressentez toujours des dou-
leurs…
C’est vrai que j’ai ressenti des douleurs à la fin
du match face à la JSS, et j’ai essayé de m’entraî-
ajouter la touche du coach qui a su nous remet-
tre sur les rails après des semaines de disette. Di-
sons que nous avons su comment sortir du
tunnel en appliquant ses consignes, en d’autres
termes, il nous a libérés ce qui a fait qu’on re-
trouve notre football. Il faut dire aussi que les
joueurs lui ont facilité la tâche pour réaliser cette
victoire.
Vous êtes vraiment aux anges…
C’est magnifique de renouer avec la victoire,
on a fourni de gros efforts pour sortir de ce ma-
rasme et Hamdoullah, on a pu atteindre notre
but lors de cette empoignade. Il fallait faire sou-
vous permettent de préparer la suite avec plus de
sérénité, il faut maintenant bonifier cette dyna-
mique de succès et aller de l’avant et pourquoi
pas terminer la saison au milieu du tableau.
Pour terminer, comment voyez-vous le pro-
chain match face au MOB ?
On connaît cette équipe, et on va tout faire
pour revenir de Béjaïa avec un résultat probant,
je suis impatient de prendre part à ce rendez-
vous. C’est vrai qu’on va jouer hors de nos bases,
face à une équipe qui a des soucis aussi, on ten-
tera de jouer comme face à la Saoura, et pour-
quoi pas les surprendre chez eux.
Entretien réalisé par Samir K.
ce samedi, au moment où le technicien
des Vert et Noir semble avoir un autre
avis, préférant peut-être reconduire
l’Ivoirien Manucho, après sa dernière
réalisation face à la JSS qui a valu trois
Amrani met en garde contre Boulemdaïs et Messadia
points au CSC.
15
millions de
prime en cas de
succès face au MOB
Lors de la dernière séance d’avant
le déplacement à Béjaïa pour af-
fronter le MOB local, le coach du
CSC Abdelkader Amrani, et après
avoir visionné la formation ad-
verse, s’est longuement attardé
sur certains points relatifs à la
manière de contrecarrer le
samedi prochain la somme de 25 millions s’ils
remportent la rencontre de demain face au
MOB. Il faut savoir que la direction du club de-
vrait virer cette somme qui totalise en fait
deux primes, celle de la dernière victoire
face à la JSS qui avoisine 10 millions,
ainsi que celle de demain après-midi
qui tourne autour de 15 millions
si le club venait à battre le
MOB.
avec ses défenseurs. Les premiers
étaient les deux latéraux des Vert et
Noir à qui il a donné des consignes
pour qu’ils évitent de se porter vers
l’avant tout en oubliant de défendre.
Par la suite, il est passé aux deux
axiaux pour les avertir sur les deux
attaquants du MOB, Messadia et
Boulemdaïs qu’il connaît bien. Le
driver clubiste a insisté auprès de
ses quatre défenseurs quant à la
grande vitesse et surtout l’expé-
rience de ses deux attaquants du
MOB devant les bois adverses.
Il connaît le MOB
Les joueurs du CSC pourront recevoir dès
MOB chez lui. En fait, il a axé
son travail sur le volet tech-
nique, et a longuement parlé
Pour beaucoup de supporters du
CSC qui attendent avec impatience
cette rencontre de championnat
face au MOB chez lui, le technicien
clubiste Abdelkader Amrani reste
un gage de bonnes recettes de réus-
site pour eux sachant que ce dernier
a déjà drivé l’autre formation Vert
et Noir. En fait, les amoureux du
club de Cirta comptent énormé-
ment sur le savoir-faire du techni-
cien tlemcenien pour venir à bout
de cette équipe du MOB, et mettent
tous leurs espoirs sur sa capacité de
les contrecarrer, et surtout leur chi-
per les trois points sur leur pelouse
fétiche de l’Unité-Maghrébine. S. K.
Règlement du concours
Rebbih
1- Le tirage de la tombola se fera en une seule et unique fois, à la
fin de la CAN, en présence d’un huissier de justice.
Nom :
apte pour
2- Le participant doit remplire le coupon sur Le Buteur et
les envoyer par courrier dans une seule enveloppe ne
portant aucun signe distinctif à l’adresse suivante :
Prénom :
le service
Adresse :
Après avoir réintégré le travail mardi
passé, l’ex-chouchou du 20-Août Boube-
keur Rebbih qui a mis l’impasse sur la
dernière rencontre de championnat face
à la JSS, est complètement guéri de sa
blessure, et se sent apte à prendre
part à la rencontre devant le MOB
pour le compte de la 18e
journée de champion-
nat Mobilis.
JOUEZ ET
GAGNEZ
CHAQUE
JOUR
Journal Le Buteur - BP 66 - Port-Saïd
- 16600 - Alger
3- Les participants peuvent envoyer plusieurs
enveloppes.
N° tél portable :
4- La participation des employés du Buteur et
Condor est interdite.
E mail :
5- Les prix que leurs lauréats n’auront pas
récupérés dans un délai de 30 jours après
la promulgation des résultats seront annulés.
Coupon
N° 3626 LIGUE 1 MCO Vendredi 17 3 février 2017 Un seul mot d’ordre,
N° 3626
LIGUE
1
MCO
Vendredi
17
3 février
2017
Un seul mot d’ordre,

À 24 heures du derby face au Rapid de Reli- zane, la pression com- mence à monter d’un cran et cela pour plu-

sieurs raisons. Il y a tout d’abord la défaite concédée contre Médéa qui a considérablement diminué cette am- biance au sein du groupe après tout ce qui a été dit par-ci par-là. À cela il faut ajouter le caractère derby que va revêtir cette empoignade entre deux équipes aux objectifs diamétrale- ment opposés. Des raisons suffi- santes afin de pousser les Hamraoua à se motiver tout au long de la se- maine pour ne jurer que par la vic- toire qui permettra à l’équipe de rester accrochée à sa position au po- dium. Les joueurs veulent gagner Face à cette pression, les joueurs du Mouloudia qui n’ont jamais enchaîné par deux revers de suite savent mieux que quiconque qu’ils sont at-

la victoire !

tendus au tournant. Dans un match

à caractère derby, les coéquipiers de

Hichem Chérif savent bien qu’ils ont déçu leurs fans à Médéa et ont une dent envers leurs supporters qui vont certainement venir nombreux assister à ce derby de l’Ouest. Les joueurs du Mouloudia qui ont tou- jours été soutenus par leur public sa- vent aussi qu’un succès sera un gage d’excuses envers eux après cette dé- faite subie au stade Imam-Lyès. Une certaine motivation s’est dégagée en effet lors des ultimes séances d’en- traînement de la part des poulains de Belatoui qui veulent bien gagner ce match et reprendre la série des ré-

sultats positifs.

Pas question de sous-estimer le RCR Pour espérer gagner ce match, les Hamraoua ne doivent pas sous-esti- mer leur adversaire du jour sous pré- texte qu’il occupe l’avant-dernière position au classement. Les cama- rades de Aouad ont toujours en mé- moire le match de l’aller. Bien qu’ils soient vainqueurs ce jour-là, les Ora- nais ont été archi-dominés par cette équipe du RCR qui a réalisé l’un de ses meilleurs matches. Certes, la po- sition du Rapid ne reflète pas son ni- veau durant cette phase aller, mais le fait d’affronter une équipe ayant pour

nom le Mouloudia d’Oran est une source de motivation suffisante pour les Relizanais. Attention au scénario de la saison passée ! La saison passée, le MCO a été re- joint au score au temps additionnel par cette équipe du RCR moins bonne que celle d’aujourd’hui. Ayant dominé de bout en bout la rencon- tre, les Hamraoua qui se sont contentés d’un seul but inscrit sur penalty par Benyahia ont dû concé- der le but égalisateur sur une tête de Benabderrahmane sur la seule et unique occasion du RCR au cours de ce match qui s’est déroulé pour

rappel à huis clos. Donc, il faut prendre de très haut cette formation du RCR pour espérer arracher les trois points de la victoire. On veut s’accrocher au podium L’autre raison qui poussera le Mou- loudia à aller chercher la victoire de- main après-midi est relative à sa position au classement. Les Ham- raoua doivent impérativement l’em- porter pour espérer garder leur place sur le podium sérieusement convoitée par certaines équipes. Les Oranais qui ont toujours occupé une des trois premières places ne veulent pas quitter le podium. Cela risque de constituer un coup dur sur le plan psychologique non seulement pour le groupe mais aussi pour l’en- tourage du club convaincu que cette équipe du MCO joue pour le titre. La preuve, on est à chaque semaine à l’écoute des résultats du MC Alger. A. L.

semaine à l’écoute des résultats du MC Alger. A. L. Belatoui effectue les derniers réglages Le

Belatoui effectue les derniers réglages

du MC Alger. A. L. Belatoui effectue les derniers réglages Le coach du Mouloudia est en

Le coach du Mouloudia est en train d’effectuer les derniers réglages pour le match de Relizane. Apparemment, le premier responsable de l’encadre- ment technique des Hamraoua n’en- visage pas d’opérer trop de changements par rapport à l’équipe qui a joué face à Médéa pour la sim- ple et unique raison qu’il ne dispose pas de trop de solutions de rechange aussi bien en défense qu’au niveau de l’attaque. Pour le moment, Bela- toui se contente d’effectuer quelques exercices axés sur l’attaque à ou- trance en attendant de trancher sur les choix du onze rentrant à la veille du match. Un ou deux changements pas plus Il se pourrait que le coach effectue un ou deux changements au maxi- mum. Un changement au niveau de la défense et un autre au sein de l’at- taque alors que le milieu du terrain restera le même avec la présence de Ferrahi, Boudoumi et Aouad. Sinon, il se pourrait que Belatoui recon- duise le même onze qui a défié Médéa vendredi passé. En tous les cas, les décisions seront entérinées lors de la mise au vert de ce soir après une réunion entre les membres du staff technique que sont Belatoui, Mecheri, Sefraoui et l’entraîneur des gardiens de but, Saoula Karim. Il annoncera aujourd’hui la liste des 18 C’est aujourd’hui que le coach an- noncera la liste des 18 à l’issue de la dernière séance d’entraînement qui aura lieu cet après-midi au stade Ahmed-Zabana. Une liste qui devra connaître à coup sûr l’absence de Zeghli blessé à la cheville et fort pro-

bablement celle de Heriat et Helaï- mia pas encore prêts ainsi que Seb-

bah encore convalescent. Moussi ne devrait pas être convoqué Après le tapage médiatique qu’aura connu l’affaire Moussi, on suivra avec beaucoup de curiosité la liste des 18 que va établir Omar Belatoui. On verra si le coach qui n’a pas voulu dramatiser la réaction de Baba, qui était contre le maintien de cet élément et même celui de Aguid, va le retenir ou pas après son ratage monumental vendredi passé contre Médéa. Il se pourrait que le joueur ne fasse pas partie de cette liste au cours de ce match sous prétexte qu’il

a le moral au plus bas.

Heriat sera retenu Bien qu’il ne soit pas à 100% de ses moyens, le milieu récupérateur Hamza Heriat devrait être, lui, re- tenu dans la liste des 18. Mais le joueur ne devra pas commencer le match. Il pourrait jouer un quart d’heure ou moins et ce en fonction du résultat de la rencontre. A. L.

Sebbah reprend Absent depuis le match de la Coupe d'Algérie face à l'ASO Chlef suite
Sebbah
reprend
Absent depuis le match de la
Coupe d'Algérie face à l'ASO
Chlef suite à une blessure au niveau
du genou, Sebbah Abidine a repris
hier le chemin des entraînements. Le
défenseur axial du Mouloudia s'en-
traîne toutefois en solo. Il devra pa-
tienter encore afin de réintégrer
le groupe et par là même faire
son retour au sein de
l'équipe type.

Ferrahi : «On doit se racheter face à Relizane»

Le milieu de terrain des Hamraoua, Rachid Ferrahi, pense que ce match contre Relizane est celui du ra- chat après cette défaite concédée contre Médéa. Le joueur estime qu’il ne faudra pas se lamenter tant que le Mouloudia est bien placé pour jouer les pre- miers rôles.

Comment se prépare le groupe pour ce match contre le RCR ? On se prépare avec la nette conviction de renouer avec le succès. On est motivés à se racheter après cette défaite concédée contre Médéa la semaine pas- sée. Le groupe donne l’impression d’être conscient de la mission qui l’attend demain après-midi où seule la victoire nous intéresse.

tous les cas, le MCO a toujours respecté ses adversaires di- rects, ce qui fait notre force cette saison. N’avez-vous pas peur de perdre cette position au po- dium ? Écoutez, on est à seulement deux points du leader qui a perdu à domicile la semaine passée. Même en perdant à Médéa, on n’a pas fait une si mauvaise opération. On a un match en moins et on est bien placés au classement. Donc, on est toujours en course pour les premiers rôles. D’aucuns estiment que le Mouloudia s’apprête à aborder un virage important en ce mois de fé- vrier. Serait-ce aussi votre avis ? Je trouve que toutes les rencontres s’annoncent difficiles et importantes pour la suite du championnat. Ce qui a fait notre force durant la phase aller est le fait de gérer les matches un par un. Ce serait une erreur de penser à une série de matches quelle que soit l’importance de la confrontation. Donc, pensons à cette partie face à Relizane avant de parler de la suite de la compétition. Quel sera l’objectif du Mouloudia en ce début de phase retour ? Gagner le match de Reli- zane afin de rester sur le podium. Une fois qu’on arrivera à remporter ce match on abordera le suivant avec un moral au beau fixe et en conqué- rants. C’est comme ça qu’on a réussi à enchaîner les bons résultats durant la phase aller. Alors on compte aborder la suite avec le même état d’esprit. On ne changera pas d’un iota notre objectif. Entretien réalisé par Amine L.

iota notre objectif. Entretien réalisé par Amine L. La défaite face à Médéa a-t-elle démoralisé les

La défaite face à Médéa a-t-elle démoralisé les joueurs ? Non, pas du tout ! C’est vrai qu’on était déçus à la fin du match car on méri- tait un meilleur résultat que la dé- faite mais on a vite repris nos esprits lors de la reprise des entraînements afin de pré- parer le match de Reli- zane. Je pense qu’on a tourné la page de Médéa depuis quelques jours déjà. On focalise désormais notre concentration sur ce match contre le Rapid. Justement, comment se présente ce match ? Comme tous les matches qu’on joue chez nous à Oran. Ce sera diffi- cile car le MCO est devenu l’équipe à battre. On connaît bien la valeur de cette équipe de Relizane dont la position au clas- sement ne reflète pas son niveau. En

PAC - USMB A ujourd’hui, le leader de la Ligue 2 Mobilis Le leader leader
PAC - USMB
A ujourd’hui, le
leader de la
Ligue 2 Mobilis
Le leader
leader
Le
Le leader
leader
leader
leader
leader
Le
Le
Le
Le
veut se ressaisir
veut se ressaisir
veut se ressaisir
veut se ressaisir
veut se ressaisir
veut se ressaisir
veut se ressaisir
face à Blida
face à Blida
face à Blida
face à Blida
face à Blida
face à Blida
face à Blida
recevra au stade des
Frères Benrabah à
Dar El Beïda l’USM
Blida, une équipe
qui occupe la troi-
sième position au
classement. Tenus
en échec à domicile
la semaine dernière
par le MCS, les pro-
tégés de José Maria
sont face à une
bonne occasion afin
de se ressaisir et
prouver que le
match nul concédé
lors de la précédente
journée n’est qu’un
accident de par-
cours. Quant aux vi-
siteurs, sur une série
de trois échecs de
suite, le rencontre
face au Jaune et Bleu
sera une occasion
pour renouer avec
les victoires. Toutes
ses données font que
la partie entre deux
N° 3626 18 Vendredi LIGUE2 3 février 2017
N° 3626
18
Vendredi
LIGUE2
3 février
2017

prétendants à l’ac- cession s’annonce

toutes

mises à notre disposi- tion, on n’a pas à se plaindre. Le match va se jouer sur des petits détails. L’équipe la plus enforme aura de grandes chances de remporter se ren- dez-vous.»

Le match sera retransmis sur le petit écran

Le choc de la 19 e journée de la Ligue 2 Mobilis devant met- tre aux prises le Pa- radou AC avec l’USM Blida sera re- transmis en direct sur le petit écran. Ce sera donc une occa- sion pour les sup- porters des deux équipes qui ne pour- ront pas effectuer le déplacement au stade des Frères Benrabah à Dar El Beïda de suivre leur club de cœur. RachidRachid C.C.

p r o m e t t e u s e ,

qu’elle

pourvu

ses

promesses.

tienne

:

«L’équipe la plus en forme décro- chera les trois points»

Meziani

Joint par télé- phone, l’attaquant paciste, Tayeb Me- ziani, a eu la sympa- thie de nous livrer ses impressions sur le sommet de cette 19 e journée qui op- posera les siens à l’USMBA : «La par- tie va être très com- pliquée entre deux favoris pour l’acces- sion. Les deux équipes vont jouer pour les trois points et rien d’autres. On s’est très bien prépa- rés tout au long de la semaine. Toutes les conditions ont été

Hamiti et Abed

à la pointe de l'attaque

Le coach blidéen aura à trouver la bonne formule, en ce qui concerne le compartiment offen- sif de son équipe. En effet, lors de sa dernière sortie, son équipe n'a pas réussi à faire parler la poudre. L’une des raisons de cette ineffica- cité est la baisse de forme affichée par certains joueurs à vocation of- fensive. Ils ont perdu pour un mo- ment leur statut de titulaire. Il est certain que le fait d’avoir goûté aux joies du banc de touche pour certains, leur fera le plus grand bien. Ce vendredi, les deux pointes de l'équipe de Blida seront Abed et Hamiti et leur mission est on ne peut plus claires.

Rabti à la baguette Le retour en forme de Rabti est le bienvenu. Il sera désormais po- sitionné un cran derrière ses atta- quants. Le numéro 10 de l'USMB pourrait, dans un très proche ave- nir, être ce chef d’orchestre qui a tant manqué à l’équipe de Blida. En étant presque toujours dans les bons coups, Rabti n'est pas maladroit sur les coups de pied arrêté et cela a son importance.

A match spécial,

prime spéciale ! Le président blidéen ne nous a pas caché que le match contre le PAC n’est pas une rencontre comme les autres. A ce titre, il nous dira que la prime en cas de victoire sera exceptionnelle. Il précisera que ce match qu'il considère être un tournant a un cachet spécial. Les supporters sont en droit d’exiger un bon ré- sultat et une belle prestation de la part de leur équipe. Le rôle de la direction du club est de mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Bien sûr, augmenter sensiblement le montant de la prime, fait partie de cette dé- marche.

Haddiouche en joker Haddiouche n'étant pas dans les meilleures dispositions, il prendra place sur le banc de touche. Ce sera Abed qui aura à le remplacer à la pointe de l'attaque. Il sera associé à Hamiti cet après-midi contre le PAC.

` Les joueurs à la rencontre des supporters venir. S. B.
`
Les joueurs à
la rencontre des
supporters
venir.
S. B.

Augustin : «Chacun doit faire sa part de travail»

S. B. Augustin : «Chacun doit faire sa part de travail» L'entraîneur de Blida a affiché

L'entraîneur de Blida a affiché ses exigences : «Je veux que tout le monde fasse sa part de boulot, à com- mencer par celui qui consiste à récu- pérer des ballons perdus. Je veux voir mes attaquants gêner les relances de l’adversaire.» Le ton est donc donné, l’équipe de Blida est bel et bien en train de subir une véritable méta- morphose. Ce qui par ailleurs, ré-

Guenifi

«Trouver des solutions contre

les Pacistes»

jouit l’entraîneur de l’USMB est le retour à la compétition, des joueurs qui étaient blessés. Cela créera une émulation certaine et les habituels titulaires fourniront sûrement beaucoup plus d’efforts, sachant qu’ils ne pourront pas jouir très longtemps de leur statut d’intou- chables.

Les Blidéens défient l’adversaire dans son antre

Tout d’abord, donnez-nous de vos nou- velles ? Les choses vont très bien pour moi. Nous nous entraînons avec beaucoup d’acharnement, car les matchs vont maintenant se succéder et nous devons être prêts pour les aborder dans les meilleures conditions. A quoi sont dues les contre-per- formances enregistrées derniè- rement ? Tout d’abord, je suis comme mes coéquipiers assez déçu et il nous faut mettre un terme à une bien mauvaise série. Nous avons peut- être manqué de réussite. Il n’y a pas d’autres explications. Il y a dans l’équipe d’excel- lents attaquants et je suis certain qu’ils montreront leurs qualités très bientôt. Verra-t-on l’USMB retrouver sa place en L1 Mobilis ? Personnellement, je n’imagine pas un seul instant que l’USMB puisse rater l'accession. Il est vraiment trop tôt pour avancer quoique ce soit, mais je peux vous dire que nous nous battrons avec toute notre énergie pour réaliser lors de tous les matchs, les meilleures performances possibles et les comptes seront faits à la fin du championnat. Vous aurez à jouer contre le PAC ce vendredi. C'est un match qui s'an- nonce plutôt compliqué, n'est-ce-pas ? Nous avons trop de respect pour le PAC et toutes les autres équipes pour les sous-estimer. Ce match sera très diffi- cile, car nous allons rencontrer une équipe qui va se battre de la première à la dernière minute. C’est à nous de trouver des solutions et pousser nos adversaires à la faute. Entretien réalisé par Slimane B.

C'est connu, une équipe qui cherche d'entrée le partage des points a de fortes chances d'être déçue. Cela risque de se vérifier en- core une fois et d’une manière cin- glante, pour cette équipe de Blida

qui en voulant gagner petit, lors de ses derniers matchs, s’en est retour- née les mains vides. En optant pour un système de jeu ultra défensif avec, seuls deux attaquants en pointe, le coach blidéen prend le risque de priver son équipe des moyens qui lui permettront d’atta- quer. Juste devant les quatre défen- seurs, il y aura, pas moins de quatre milieux de terrain de métier. Ces derniers auront à faire leur boulot comme il se doit, c'est-à-dire étouf- fer dans l’œuf, les coups de butoir des attaquants du PAC. Ne pas encaisser, c'est faire une partie du boulot Ce samedi contre le leader in- contesté et incontestable du cham- pionnat de L2 Mobilis, il s’agira avant tout de ne pas encaisser. Quand on a un déficit d’un ou de deux buts, la motivation voulue pour équilibrer les débats n'est pas toujours au rendez-vous et les at- taques seront menées sans grande conviction. Pour engranger des points, il faut marquer des buts et cela ne peut se faire que si l’on se rapproche au maximum du gardien

de but adverse. Rester cantonné dans son camp n'est absolu- ment pas la meilleure des formules. La prise d’initiative est indispensable, même si cela comporte des risques. Au vu des caractéristiques de l’adversaire, il est important de bien défendre. Ne pas se faire surprendre, c'est faire la moitié du chemin. Un match comme les autres ? Au vu de l’identité de l’adversaire, ce match face au PAC ne peut pas

être un match comme les autres pour les Blidéens. Par ailleurs, il ne se présente pas sous les meilleurs auspices après le dernier accroc à domicile. Les camarades

Suite à une initiative de la direction du club et des membres du comité de
Suite à une initiative de la direction du
club et des membres du comité de suppor-
ters, plusieurs joueurs de l'effectif profession-
nel sont allés à la rencontre des supporters.
Haddiouche, Laïfaoui, Ouadah et d'autres
éléments de l'équipe se sont longuement en-
tretenus avec leurs fans. Les joueurs n'ont
pas manqué de demander à leurs fans
de leur apporter tout le soutien
voulu et cela lors des matchs à

de Laïfaoui sont contraints et forcés de montrer un tout autre foot-

ball et que la période des vaches mai- gres fait partie du passé. Un succès ce ven- dredi permet-

tra d’éliminer le doute qui s'est installé dans la tête

des joueurs. S. B.

N° 3626 LIGUE 2 Vendredi 19 3 février 2017
N° 3626
LIGUE 2
Vendredi
19
3 février
2017

Tiza «La JSMB ne nous fait pas peur»

Comment avez-vous préparé ce match face à la JSMB ? La préparation s’est dé- roulée dans de bonnes conditions dans la mesure où la dernière victoire ar- rachée devant le CS Constantine nous a per- mis d’avoir un moral au beau fixe et d’être à la hau- teur des attentes, ce qui nous permet d’être au ren- dez-vous pour ce match face à la JSMB. Et comment s’annonce cette rencontre pour vous ? Ça sera un match diffi- cile dans la mesure où nous allons affronter une équipe de la JSMB qui joue la carte de l’accession et qui se trouve en perte de vitesse depuis quelques journées déjà. Ce qui nous impose de prendre les choses très au sérieux et de ne pas nous conten- ter de faire de la figura- tion surtout que nous avons repris confiance et

la figura- tion surtout que nous avons repris confiance et on vise désormais à en- chaîner

on vise désormais à en- chaîner d’autres bons ré- sultats. Et qu’en est-il de vos chances de revenir avec un bon résultat ? Nos chances de revenir avec un bon résultat de- meurent intactes dans la mesure où on est conscients de ce qui nous attend et décidés à relever le défi. On va faire le maximum pour ne pas céder de points. Quel est, selon vous, le meilleur scénario pour revenir avec un résul-

tat positif ? On doit prendre les choses très au sérieux et ne pas sous-estimer l’ad- versaire qui en dépit de la situation difficile qu’il tra- verse est en mesure de réagir pour renouer avec les bons résultats. On s’est bien préparés durant la semaine et on ne pense qu’à la victoire qui nous permettra de confirmer notre retour en force en cette phase retour. Mais le compartiment offensif est en diffi- culté. Qu’en pensez- vous ? Je crois que le football moderne a changé main- tenant puisque ce n’est pas forcément l’attaquant qui doit marquer pour espé- rer réussir un bon résul- tat. Le plus important est que tous les joueurs soient au top pour arracher la victoire et cela quel que soit le joueur qui marque. Entretien réalisé par A. M.

JSMB - WAB Raït et Bouzeraâ out Victoire impérative pour les Béjaouis Pour le match
JSMB - WAB
Raït et Bouzeraâ out
Victoire
impérative pour
les
Béjaouis
Pour le match de cet
après-midi devant la forma-
tion du WA Boufarik, le
staff technique de la JSMB
sous la houlette du coach
Iicène sera obligé de com-
poser son groupe en l’ab-
sence de pas moins de cinq
éléments pour diverses rai-
sons. C’est le cas pour les
deux joueurs Bouzeraâ
blessé et Raït suspendu et
qui ne seront pas présents
dans cette rencontre face au
WAB.
L’absence de
Benmansour
et Zerrouki se poursuit
B attus lors de la précédente
journée par la formation de
l’US Biskra sur un large
score de 3 buts à 0, les Vert et
Rouge de la JSMB aborderont le
chemin de la compétition ce
week-end avec une rencontre diffi-
cile mais aussi capitale, où ils rece-
vront la formation du WA
Boufarik au stade de l’UMA en
l’absence du public pour le compte
de la 19e journée du championnat
de Ligue 2 Mobilis. Les gars de la
Soummam n’auront cette fois-ci
pas le droit à l’erreur s’ils veulent
rester proches du peloton de tête
et aborder la suite du parcours
avec un moral au beau fixe, car ils
viennent d’enchaîner deux défaites
consécutives en championnat. Ils
n’ont donc pas d’autre choix que
d’empocher les trois points de la
victoire afin de renouer avec les
bons résultats et reprendre
confiance pour la suite du par-
cours car il faudra rester dans la
course à l’accession. Le staff tech-
nique béjaoui pour sa part a tenu à
insister tout au long de la semaine
sur le volet psychologique en exi-
geant une meilleure réaction et
d’oublier le dernier faux pas
concédé à Biskra pour aborder un
nouveau départ.
de la Soummam reprenne sa place
sur le podium et continue sa
course à l’accession en Ligue 1
Mobilis. C’est dire que les trois
points de cette rencontre sont
d’une grande importance pour la
suite du parcours.
En plus de Raït et Bouze-
raâ, d’autres joueurs vont
manquer ce match pour des
raisons de blessures. Il s’agit
de Zerrouki et Benmansour
(convalescents) puisque ces
deux éléments sont tou-
jours soumis à des soins et
n’ont pas encore repris leurs
forces. Des absences qui
vont pousser le premier res-
ponsable de la barre tech-
nique à chercher des
solutions pour un meilleur
rendement de son équipe.
Les dirigeants
n’accepteront pas une
autre contreperformance
En plus du staff technique de la
JSMB qui a tenu à mettre en garde
les joueurs en leur exigeant une
bonne réaction et les trois points
de la victoire devant le WA Boufa-
rik aujourd’hui, à l’occasion de
cette 19e journée du championnat
de Ligue 2 Mobilis, de son côté la
direction du club s’attend à une
bonne réaction après qu’elle a dé-
cidé de geler les salaires jusqu’à
nouvel ordre afin de pousser les
joueurs à bien réagir et retrouver
une place sur le podium. Face à
cela, ces derniers ne semblent pas
disposer de beaucoup de choix à
part de renouer avec les succès et
s’imposer face au WAB ce week-
end.
Retour de
Khellaf N., Ounas et
Djabaret
Trois autres éléments se-
ront de retour après leur
absence lors de la dernière
rencontre. Il s’agit de Dja-
baret, Ounas et Khellaf N.
qui ont repris toutes leurs
forces. Un come-back qui
va certainement beaucoup
soulager le staff technique.
La défense
va retrouver
son équilibre
Éviter de céder
des points pour rester
proches du podium
Relégués à la quatrième place au
classement général avec seulement
28 points dans leur escarcelle, les
Béjaouis doivent impérativement
réussir à faire le plein et empocher
les trois points de la victoire à l’oc-
casion de la rencontre de cet
après-midi face au WA Boufarik
dans un match qui ne s’annonce
pas facile, d’autant plus que le
moindre faux pas risque de coûter
cher aux camarades de Driffel.
Face à cette situation, le premier
responsable de la barre technique
sous la houlette du coach Younes
Iicène a insisté sur une meilleure
réaction possible pour que le club
Ifticène compte
injecter un nouveau
sang dans l’équipe
Compte tenu que les Béjaouis
n’arrivent pas à convaincre en ce
début de la phase retour notam-
ment après la piètre prestation li-
vrée face au GCM et à l’USB, des
changements s’imposent dans
l’équipe et Iicène s’y attèlera dans
le but de donner un nouveau sang
au groupe pour augmenter ses
chances de réussir un meilleur
rendement possible. Ces change-
ments toucheront principalement
le compartiment défensif, notam-
ment le poste du gardien de but où
Djabaret devrait remplacer
Kacem, ainsi que Khellaf qui va re-
trouver son poste sur le flanc droit.
De son côté Ounas sera aligné au
milieu du terrain au côté de Bou-
mechra.
Après bien des absences
dans ce compartiment lors
des dernières rencontres, la
défense va retrouver son
équilibre à l’occasion de la
rencontre de cet après-midi
devant le WAB dans la me-
sure où le retour de Khellaf
N. et Allali va permettre à
ce compartiment d’être au
complet à l’occasion de ce
match. Ce qui est une
bonne nouvelle pour le staff
technique.
Heni de retour
Le point positif lors de la
rencontre de cet après-midi
devant la JSMB pour la for-
mation du WA Boufarik est
le retour du défenseur axial
Heni après qu’il a purgé la
suspension qu’on lui a infli-
gée. Le joueur pourra donc
prendre part à cette rencon-
tre et permettre au staff
technique sous la houlette
du coach Dziri Billel d’avoir
l’embarras du choix pour le
match face aux Béjaouis.
H. L.
MCEE - RCA

Zitouni : «L’Arbâa n’a rien à espérer»

l l Le défenseur latéral gauche du MC El Eulma, Abdelwadoud Zitouni, est catégorique, ses ca-

marades et lui ne céderont pas le moindre point au- jourd’hui aux gars du RC Arbâa dans ce duel qui se

présente comme l’une des dernières chances pour El

Eulma : «On a assez perdu de points comme ça, cette fois nos amis du RCA doivent comprendre que nous n’avons pas l’intention de lâcher, la victoire sera pour nous et les trois points resteront à Zougar-Mes-

Hellal : «Prêt à relever le défi en senior»

l l Le jeune gardien de but du RC Arbâa ne manque pas d’am- bitions à la veille de ce duel important pour la survie contre

El Eulma en déplacement : «Je sais que notre mission sera très rude devant une équipe qui vise un maintien difficile à réaliser, mais on ira à El Eulma pour revenir avec un bon résultat. Pour ma première sortie en tant que titulaire en senior, j’espère briller et permettre à mes camarades de réussir. Ça s’annonce difficile mais personnellement, je suis très motivé pour prouver que je peux gagner une place dans cette équipe.»

19 e Journée USM Blida 1 - 1 MC El Eulma RC Arbaa 0 -
19 e Journée
USM Blida
1
- 1
MC
El Eulma
RC Arbaa
0
- 0
CRB Ain Fekroun
GC Mascara
1- 0
JSM Skikda
US Biskra
3
- 0
JSM Bejaia
WA Boufarik
1
- 0
CA
B. B. Arreridj
ASM Oran
2
- 1
ASO Chlef
A Bou Saada
1
- 0
AS
Khroub
Paradou AC
0
- 0
MC
Saida
Clubs
Pts
J
GNP
BP BC
Equipes
Pts
J
G
N
P
BP BC
1 Paradou AC
38
17
11
5
1
26
11
2 US Biskra
30
18
9
3
6
17
15
3 USM Blida
29
18
8
5
5
16
11
4 CABBArreridj
28
18
7
7
4
15
11
5 JSM Bejaia
28
18
8
4
6
17
17
6 A Bou Saada
25
18
6
7
5
21
18
7 WA Boufarik
24
18
5
9
4
16
16
8 MC Saida
24
18
7
3
8
15
19
9 JSM Skikda
23
18
7
2
9
14
13
10 ASM Oran
21
18
4
9
5
18
18
11 ASO Chlef
21
18
5
6
7
20 22
12 CRBA.Fekroun
21
18
4
9
5
13
15
1
13 AS Khroub
19
18
5
4
9
14
19
14 GC Mascara
18
18
4
6
8
13 20
15 MC El Eulma
15
17
3
6
8
15 20
20 e
journée
21 e
journée
MC El Eulma
Vs
RC Arbaa
GC Mascara
Vs
MC
El Eulma
Vs
CRB Ain Fekroun
GC Mascara
US Biskra
Vs
CRB Ain Fekroun
JSM Skikda
Vs
US Biskra
WA Boufarik
Vs
JSM Skikda
JSM Bejaia
Vs
WA Boufarik
ASM Oran
Vs
JSM Bejaia
CA B.B. Arreridj
Vs
ASM Oran
A Bou Saada
Vs
CA
B.B. Arreridj
ASO Chlef
Vs
A Bou Saada
AS Khroub
Vs
ASO Chlef
MC Saida
Vs
AS Khroub
USM Blida
Vs
MC
Saida
Paradou AC
Vs
USM Blida
RC Arbaa
Vs
Paradou AC
Ligue 2
Ligue 2
Résultats
Résultats
et classement
et classement

saoud.»

saoud.»
N° 3626 20 Vendredi LIGUE2 3 février 2017 CABBA - ASMO L e s Asémistes
N° 3626 20 Vendredi LIGUE2 3 février 2017
N° 3626
20
Vendredi
LIGUE2
3 février
2017
N° 3626 20 Vendredi LIGUE2 3 février 2017 CABBA - ASMO L e s Asémistes e

CABBA - ASMO

Les Asémistes en

conquérants à BBA

CABBA - ASMO L e s Asémistes e n conquérants à BBA JSMS - USB Succès
CABBA - ASMO L e s Asémistes e n conquérants à BBA JSMS - USB Succès

JSMS - USB

Succès obligatoire pour les V noirs

C onscients de leur position peu confortable dans le classement du championnat, les Skikdis

n’ont pas d’autre choix que d’empo- cher les 3 points précieux de la vic- toire pour éviter de plonger dans l’incertitude pour la suite de la com- pétition. Pour en savoir un peu plus sur l’ambiance qui règne au sein de l’équipe quelques heures avant le coup d’envoi du match qui aura lieu cet après-midi au stade mythique du 20-Août-55, nous avons pu joindre l’entraîneur Gomes. Ce dernier nous a fait savoir que son équipe est fin prête pour éviter l’écueil biskri, de- mandant à ses protégés d’avoir un peu plus de grinta que lors des pré- cédents matchs faisant allusion sur- tout à celui de l’Arbâa ou encore de Mascara. Les toutes dernières paroles du coach à ses joueurs S’adressant à l’ensemble des élé- ments convoqués pour cet après- midi, le technicien leur demandera de remporter une victoire pour cette grande galerie de supporters que la JSMS a la chance d’avoir. Il faut leur rendre le sourire leur dira-t-il encore. Poursuivant son discours, l’homme fera savoir à ses protégés que le club ne mérite pas sa position actuelle dans le classement. Vous êtes capa-

bles de faire un grand match comme celui de Blida, dira en substance l’en- traîneur Gomes avant d’aller prendre sa place sur le banc de touche. Cheniguer veut marquer son but devant Biskra En effet, l’attaquant des Vnoirs Cheniguer Farès qui était le grand ab-

sent lors du dernier rendez-vous face à Mascara s’est montré très détendu pour dire qu’il fera tout pour inscrire son but devant l’USB. Interrogé sur une éventuelle pression qui pourrait se faire ressentir chez certains de ses coéquipiers, celui-ci voit bien le contraire dans la mesure où les sup- porters sont, à leur tour, conscients que les joueurs ont plus que jamais besoin de leur grand soutien pour ce match et qu’ils savent aussi que leur club mérite une position bien meil- leure dans ce championnat. Résultats des dernières confron- tations entre la JSMS et l’USB Tenant compte d’abord du résultat de l’aller, ce sont les Biskris qui de- vaient avoir le dernier mot sur un score de 1 but à 0 suite à un penalty. Alors que les Skikdis lors de leur fa- meuse accession pour la Ligue 2 Mo- bilis réussiront une belle victoire au stade d’El Alia sur le score de 1 but à 0 qui fut l’œuvre du joueur Cheniguer.

H.M.L

A yant retrouvé un bon moral

en renouant avec le succès la

semaine passée contre

l’équipe de Chlef, les Asémistes vi- sent très haut. En effet, les gars de M’dina J’dida veulent créer la sur- prise en s’imposant du côté du stade 20-Août-55 face à une équipe du CABBA, l’une des favorites pour l’ac- cession en Ligue 1 Mobilis. Réputée pour être une formation qui laisse une bonne impression en dehors de ses bases, l’ASM Oran veut profiter de cette bonne réputation pour reve- nir avec les trois points de la victoire ou au pire des cas avec le point du match nul. Un objectif difficile à at- teindre surtout en l’absence de Ziaya qui n’a pas attendu longtemps pour devenir l’homme providentiel des Vert et Blanc mais pas impossible pour cette formation de l’ASM Oran qui a réalisé plusieurs résultats posi- tifs en dehors de ses bases lorsque le moral de ses joueurs se trouvaient au beau fixe, comme cette fois-ci.

Benchadli motive ses troupes Convaincu qu’il y a un bon coup à jouer cet après-midi, l’entraîneur Djamel Benchadli, qui a toujours réussi à apporter un plus lorsqu’il vient en pompier que ce soit à l’ASM

Oran ou au Mouloudia d’Oran, a consacré une bonne partie de son travail, notamment durant les deux jours passés à Sétif, au plan psycho- logique. Le coach est en train d’exhorter ses troupes à se concentrer au maximum pour ce match afin de réaliser le meilleur résultat possible. Benchadli sait bien qu’un résultat probant face à un adversaire de la trempe du CABBA confirmera la bonne santé de l’équipe et lui per- mettra d’entamer une belle période. C’est dans ce sens que le coach n’a pas cessé de parler à ses éléments depuis le départ vers Sétif. Une forte prime en cas de succès Les dirigeants quant à eux conti- nuent à jouer la carte de la motiva- tion financière. Ayant déjà octroyé une somme de six millions pour la victoire à domicile face à l’ASO, les responsables du club ont promis une forte prime en cas de succès. Le montant devra être dévoilé le lende- main du match selon nos sources. Les dirigeants asémistes savent bien qu’un résultat positif contre le CABBA débloquera définitivement la situation et permettra à leur équipe de se remettre sur ses rails. A. L.

Benkouider : «Notre place au classement nous pousse à aller chercher un résultat positif»

«Le match sera difficile pour les deux équipes et non pas seulement pour l’US Biskra. Nous avons beaucoup de respect pour l’adversaire mais cela ne nous empêchera pas d’aller chercher un bon résultat à Skikda. Nous souhai- tons que l’arbitrage soit à la hauteur car le match est d’une grande importance pour les deux teams. Nous espérons que le fair-play sera le grand vainqueur de ce match.» «L’absence d’Allati et Abdelnourri nous handicape, mais…» «Nous aurons souhaité disputer ce match en présence de tous les joueurs. Allati et Abdelnourri sont deux joueurs importants du onze de l’USB. Leur ab- sence va nous handicaper, mais la force de l’USB réside dans son groupe. Nous sommes motivés à aller chercher un résultat positif à Skikda.»

Adel H.

à aller chercher un résultat positif à Skikda.» Adel H. MCS - ASK Messaâdi : «Il

MCS - ASK

Messaâdi : «Il faut confirmer le résul- tat du PAC»

Le président du club sportif

amateur

du

MCS, Messaâdi,

veut un

bon résultat face à

l’ASK pour confirmer le nul ob-

tenu à Dar El Beïda devant le PAC. «On doit réaliser un bon

résultat

face

à

l’ASK

pour

confirmer celui du

Paradou. Il

faut

aussi rester collés

aux

prem

ières places pour

pour-

suivre la course et accéder en

Ligue 1 Mobilis.»

Bouhekak :

«Nous sacrifier sur le terrain malgré les absences»

Pour le défenseur central de l’ASK, Bouhekak, il faut se sacrifier sur le terrain pour revenir avec un bon résultat, malgré l’absence de cinq éléments important. «Nous allons être amoindris de cinq joueurs. C’est vraiment dommage, mais on n’a pas d’autres choix que de revenir avec un bon résultat. Donc, il faut nous sacrifier sur le terrain pour atteindre l’objectif.»

nous sacrifier sur le terrain pour atteindre l’objectif.» Barka : «Ne pas revenir bredouilles de Bordj

Barka : «Ne pas revenir bredouilles de Bordj

Bou-Arréridj» Le capitaine des Asémites, Mohamed Amine Barka, pense que son équipe s’est bien préparée cette semaine afin de revenir de Bordj Bou-Arreridj avec un résultat pro- bant. On suppose que le moral est au beau fixe après la victoire réalisée contre Chlef… Disons qu’on est plutôt soulagé après ce passage à vide durant lequel on n’a pas goûté à la victoire pendant plusieurs matches. Ce succès nous a remis en confiance en atten- dant la confirmation lors des prochains matches. Pensez-vous que l’ASMO a provoqué le déclic psychologique au point de le confirmer face au CABBA cet après- midi ? Je suis convaincu que la victoire face à Chlef va laisser son impact positif sur l’état d’esprit du groupe au point qu’on est partis en conquérants et avec la ferme intention de réaliser un résultat positif. Cela dit, la mis- sion ne sera pas une partie de plaisir mais ce ne sera pas aussi impossible. On est confiants de revenir avec un résultat. L’absence d’un élément de la trempe de Ziaya n’handicapera pas l’équipe ? C’est vrai que Ziaya s’est vite adapté avec nous en inscrivant deux buts. Sa présence aurait été très utile notamment dans ce genre de matche car il connaît bien ce stade et l’équipe adverse pour l’avoir défiée à plu- sieurs reprises. Mais on ne doit pas se la- menter pour autant. On a des joueurs capables de faire la différence notamment en attaque.

Entretien réalisé par Ali.B

Bouâamria : «On se ressaisira face à l’ASMO»

L’ancien défenseur de l’ASMO et actuel sociétaire du CABBA, Ali Bouâamria s’est dit motivé avant d’affronter son ancienne équipe. «Nous sommes dans l’obligation de renouer avec la victoire pour oublier et nous ressaisir suite à notre défaite face au WA Boufarik. Nous avons bien préparé ce match et nous sommes décidés à le rempor- ter.»

Tedjat non convoqué

Le moins que l’on puisse dire est que l’en- traîneur du CABBA, Bira, n’est guère satis- fait de son joueur, Tedjar. Ce dernier n’a pas été convoqué pour le match de ce vendredi face à l’ASMO. C’est la seconde fois de suite que le joueur en question n’est pas retenu pour un match officiel de son équipe.

ASO
ASO
pas retenu pour un match officiel de son équipe. ASO Khezzar nouvel L a direction de

Khezzar nouvel

L a direction de l’ASO vient de décrocher l’accord final de l’ex-entraîneur de la JSMB, El-

Hadi Khezzar, qui se trouvait en contact direct avec le club chéli- fien depuis plusieurs jours, lui et d’autres noms proposés. Les choses se sont officialisées mer- credi où le technicien a donné son accord final à Medouar pour dri- ver les Chélifiens durant le reste de la saison. Un accord qui a beaucoup rassuré la direction la- quelle avait du mal à gérer l’équipe après le départ de Bouzidi et croit fort en les qualités du nouvel en- traîneur pour assurer au moins le maintien de l’équipe en D2 mais aussi préparer le groupe et les jeunes aux prochaines échéances. Il devait commencer hier Selon les dernières informa- tions, Khezzar devait être présent à Chlef hier, au milieu de la journée, et cela pour finaliser sa venue et si-

entraîneur

La licence de Khezzar prête

ac- A. F.
ac-
A. F.

Tout de suite après sa signature hier, la direction de l’ASO a déposé le dossier d’El-Hadi Khezzar au niveau de la ligue accompagné d’une de- mande de licence pour que le tech- nicien soit sur le banc demain.

gner son nouveau contrat, mais aussi pour commencer le travail directement. Le technicien devait prendre le groupe lors de la séance d’hier qui était l’avant-dernière avant le match de demain. Khez- zar a eu le courage de commencer le travail directement et driver l’équipe lors du match de Bous- sâada sans passer par la case su- pervision, ce qui mettra davantage les joueurs en confiance pour pro- voquer le déclic. Il travaillera avec le staff actuel Le nouveau coach de l’équipe travaillera avec le staff actuel com- posé de Zaoui, Halem et Sadek. Il a accepté cette condition car il ne reste pas beaucoup de temps et il lui faudra des adjoints qui connaissent bien l’équipe. Khezzar devait se réunir avec son staff avant la séance pour prendre le maximum d’informations sur

l’équipe et la forme actuelle des

joueurs avant d’entamer son tra- vail et faire une première prise de contact avec ses nouveaux pou- lains. Objectif : une place hono- rable

Vu

les

circonstances

Melika reprend

son poste

tuelles, les deux parties se sont mises d’accord pour l’ob- jectif du maintien et essayer d’améliorer le classement de l’équipe afin d’atteindre une place honorable et prépa- rer aussi le groupe pour la saison prochaine en in- corporant de jeunes élé- ments. Khezzar semble séduit par le projet de la direction et il de- vrait signer aujourd’hui un contrat d’une saison et demie car à l’ASO on ne veut plus changer à chaque fois d’entraîneur mais opter pour la stabilité.

Le capitaine Mus- tapha Melika sera cette semaine de re- tour dans le onze, lui qui était rem- plaçant face à l’ASMO à cause de son absence au cours de la se- maine. Il sera prêt pour jouer ce match et toutes les espérances d’une vic- toire repo- seront sur lui.

Baouche dans

le onze

Sa dernière prestation face à l’ASMO lui a offert beaucoup de points qui lui permettront de rester dans le onze lors de cette rencontre. Sofiane Baouche veut marquer d’autres buts à l’occasion de cette affiche et le staff technique compte bien lui donner cette chance.

Les portes seront ouvertes à 13h00

Puisque l’entrée des supporters sera gratuite pour ce match, la direc- tion de Boumezrag a programmé l’ouverture des portes du stade à 13h00, lors du déroule- ment de la rencontre des U21. Les fans pourront y pénétrer dès leur arrivée au stade.

N° 3626 INTERNATIONAL Vendredi 3 21 février 2017 Barça Real Madrid Kempes «On ne Casillas
N° 3626
INTERNATIONAL
Vendredi 3
21
février
2017
Barça
Real Madrid
Kempes «On ne
Casillas
peut pas comparer
Maradona à Messi»
«Courtois serait
un super gardien
pour le Real»
Schuster «Le style d'Aubameyang s'accorde parfaitement au Real»
Real manque de réussite avec son attaque. Il va certainement
se passer quelque chose cet été
Florentino Perez est
quelqu'un qui fait ces offres sans trop parler, c'était comme ça

Ancien entraineur du Real Madrid, Bernd Schuster, verrait d'un bon œil l'arrivée de Pierre-Emerick Auba- meyang à la Maison Blanche sur Sport1 relaté par Goal : « À mon avis, son style s'accorde parfaitement au Real Madrid. Dans leur milieu de terrain, il y a de très bons joueurs, surtout Toni Kroos. Depuis quelque temps ça va moins bien et

dans le passé et ça sera comme ça maintenant, vous n'enten- drez pas grand-chose à ce sujet et tout à coup le joueur aura signé.»

à ce sujet et tout à coup le joueur aura signé.» Arsenal Parlour «Si la saison

Arsenal

Parlour «Si la saison d'Arsenal finit mal, Wenger partira»

Ancien grand milieu de terrain des Gun- ners, Ray Parlour, pense que l'avenir d'Arsène Wenger dans la capitale anglaise dépend de l'issue de la saison en cours, à l'occasion du show télévisuel TalkSport relayé par Goal :

«S'il ne fait pas un bon travail cette saison, il sera le premier à l'admettre. Et je pense qu'il s'en ira de lui-même….Il retournera en France, car je ne le vois pas rester membre de la direction. Il ne fait pas partie de ce genre de personnes.»

Ancien grand capitaine du Real Madrid, l’Espagnol Iker Casillas, pense que l’actuel portier des Blues
Ancien grand capitaine du Real Madrid,
l’Espagnol Iker Casillas, pense que l’actuel
portier des Blues de Chelsea, ibaut
Courtois, a largement les qualités pour
briller avec les Merengue, au micro de
la radio Onda Cero repris par Dhnet.be
: « Courtois est en ce moment le meil-
leur gardien du monde. Il fait une
super saison à Chelsea… Il serait un
super gardien pour le Real Madrid.»
Ancien grand atta-
quant de l’Albi-
celeste,
Mario
Kempes a
évoqué la com-
paraison constante
entre Lionel Messi et
Diego Armando Maradona dans les
colonnes d’El Universo repris par
Le10Sport : « Maradona c’est Mara-
dona, c’est indiscutable, mais il n’est plus là, il a arrêté de
jouer depuis longtemps ! On ne peut pas le comparer à
Messi, puisqu’ils ont joué dans deux époques différentes,
dans des équipes différentes et avec des coéquipiers diffé-
rents. Il faut arrêter ça. On dit que Maradona est Dieu, mais
de Dieu il y en a qu’un seul ! Quand il gagne le Mondial
Bayern Munich
1986, il a peut-être eu la chance que n’a pas eue Messi.»

«Comme Messi, Di Stefano n’a pas non plus remporté de Mondial»

Alors que de nombreux spécialistes rappellent souvent que

Lionel Messi n’a jamais réussi à remporter une grande compé- tition en sélection, Mario Kempes a tenu à rappeler qu’Alfredo

Di Stefano, légende du Real Madrid, n’avait lui non plus jamais

remporté un Mondial : « On critique Messi parce qu’il n’a pas

remporté de Coupe du monde ? Pourquoi ? Di Stefano ne l’a pas remporté non plus et il a pourtant été un joueur phéno- ménal ! C’est une bêtise sans nom de les comparer ! »

Douglas Costa «Faire

les mêmes choses que Ribéry au Bayern»

)

Costa «Faire les mêmes choses que Ribéry au Bayern» ) Chelsea L’ailier brésilien Douglas Costa, arrivé
Chelsea
Chelsea

L’ailier brésilien Douglas Costa, arrivé au Bayern en 2015, aimerait avoir un parcours similaire à Franck Ribéry à Munich dans des propos re- layés par Sport1 et repris par Goal : « Je cherche à faire les mêmes choses que

Ribéry au Bayern. (

et il me donne beaucoup de conseils. On parle souvent et je pense que cet échange entre nous est très bon. Munich est une grande ville dans laquelle on est bien traité. Ça fait maintenant un an et demi que je suis ici et je suis très heu- reux.» A noter aussi, que le latéral gauche Juan Bernat, lié au Bayern Munich jusqu’en juin 2018, aurait informé sa direction qu’il souhaitait quitter le club l’été prochain.

Matic «L'histoire sera différente cette fois face à Arsenal»

C'est mon ami

Avant d’affronter Arsenal demain à Stamford Bridge, le milieu de terrain des Blues de Chelsea Nemanja Matic veut prendre sa revanche contre les Gunners, après la lourde défaite concédée à l’aller (3- 0), selon des propos rapportés par L’Equipe : «On a le droit de perdre un match, mais le plus important c'est la façon dont on réagit et, sur ce match contre Arsenal, nous n'avions pas bien réagi sur le terrain. Je suis sûr que l'his- toire sera différente cette fois. Nous sommes prêts, physiquement et psychologiquement.»

Leicester Ranieri refuse de s’alarmer Juventus Higuain «La Juve est vraiment comme le Real, mais
Leicester
Ranieri refuse
de s’alarmer
Juventus
Higuain «La Juve est
vraiment comme le Real,
mais sans les sifflets»
Après le nouveau revers concédé par les Foxes, qui se
sont inclinés pour la 12e fois depuis le début de la saison,
le manager Italien de Leicester, Claudio Ranieri, refuse
pour autant de s’alarmer selon des propos rapportés par
Le10Sport : «Être paniqué ? Non. Nous avons tout fait
pour remporter ce match. Nous avons manqué beaucoup
trop d’occasions. Je suis heureux par la prestation de
mon équipe, de mes joueurs, même si le résultat n’est
pas là. Nous devons travailler davantage, nous battre da-
vantage, mais surtout y croire. Il nous faut deux-trois
bons résultats et nous irons de suite mieux.»
Ancien attaquant du Real Madrid, l’Argentin Gonzalo Higuain, qui a
brillé avec le Napoli avant de rejoindre la Vieille Dame l’été
dernier, a comparé la Juventus Turin au club merengue,
tout en glissant un tacla envers les fans espagnols sur
Onda Cero repris par Football.fr : « La Juventus est
vraiment comme le Real Madrid, mais sans les sif-
flets. Ce sont deux clubs qui sont programmés pour
gagner, mais les supporters de la Juventus n’en de-
mandent pas autant qu’à Madrid, cela ne fait pas par-