Vous êtes sur la page 1sur 2

A travers le rel : entretiens avec Fabien

Tarby
GENCOD : 9782355260568

PASSAGE CHOISI

De l'analyse

Fabien Tarby : Ma premire question, Slavoj iek, sera personnelle : qu'avez-vous appris de
votre propre analyse ? Il y a bien sr, dans cette question, un problme plus profond :
comment relier une histoire personnelle, une singularit psychanalytique, aux lments
universels ?

Slavoj iek : C'est une belle question... Mais il me faut dire d'abord que je ne suis pas prt
lier mon travail thorique mon exprience personnelle de l'analyse. Ce qui concerne mes
traumatismes, mon identit personnelle, ne concerne pas la vrit de la thorie elle-mme.
Les fondements de ma thorie, je les ai penss, empiriquement, avant mme mon analyse.
Je ne crois pas que l'on apprendra quelque chose de ma thorie en analysant mes
traumatismes personnels. D'ailleurs celle-ci a t un chec total organis par moi. Il n'y a
justement aucun secret, l-dedans. Je suis entr en analyse dans un moment de dsespoir
amoureux, pas loin d'tre absolu. J'tais au bord du suicide. L'analyse fonctionnait trs bien
pour moi d'une manire toute bureaucratique. Je me souviens trs prcisment de la manire
dont j'ai pens, pendant une semaine, me tuer. Et l'analyste m'a dit : Rendez-vous
demain, 14 heures. J'ai pens : Oui, je vais me tuer, mais il y a un rendez-vous, l,
demain. Et c'est ce qui m'a sauv, mais littralement en un sens que je disais
bureaucratique. Un mois et demi, deux mois aprs, aprs que j'ai renonc me suicider,
mon seul but, dans l'analyse, a t de ne rien faire bouger, d'empcher tout changement
subjectif. J'opposais une rsistance absolue. Et je crois, malheureusement, que j'ai russi.
J'ai invent du symptme, etc., mais, cela, tous les patients le font. Mais toute mon
conomie (et aujourd'hui encore je parle trop) a t de parler tout le temps. Pourquoi ? Parce
que ma part moi, dans l'analyse, a t de parler tout le temps pour empcher l'analyste de
me poser une question vritable, qui pouvait changer quelque chose. J'ai t actif chaque
instant pour empcher tout changement. Cela a march, un an, deux ans. Et puis je suis
parti.

EN SAVOIR PLUS SUR CE LIVRE

Consultez la fiche complte de ce livre sur PassageDuLivre.com

Commandez ce livre sur Fnac.com