Vous êtes sur la page 1sur 13
Comment progresser en maths en prépa Le guide ultime pour améliorer ses résultats en mathématiques
Comment progresser en maths en prépa Le guide ultime pour améliorer ses résultats en mathématiques

Comment

progresser

en maths

en prépa

Le guide ultime pour améliorer ses résultats en mathématiques

Bienvenue chez eDukaty

Fondé en 2012 par deux Polytechniciens, eDukaty est un organisme de soutien scolaire d’excellence, spécialisé notamment dans la préparation aux concours des Grandes Écoles. Nous accompagnons les étudiants de classes préparatoires lors de séances en présentiel ou via des classes virtuelles. Nous organisons également des stages de révision intensive pour les lycéens.

Sommaire:

1 Pourquoi cet eBook?

2 Le gène des Mathématiques existe-t-il?

3 Comprendre son cours, et non l’apprendre

4

5

6

S’exercer, mais de manière intelligente

Bâtir une culture générale

Psychologie et mental

7 Conclusion

4 5 6 S’exercer, mais de manière intelligente Bâtir une culture générale Psychologie et mental 7

Pourquoi cet eBook?

Depuis la création de notre organisme, notre équipe pédagogique a pu encadrer près de 3000 élèves de CPGE, durant des cours particuliers ou collectifs. Les élèves de prépa, scienti que ou commerciale, bien que très di érents, ont néanmoins de nombreux points communs. Ce sont très souvent d’anciens excellents élèves, qui ont toujours eu des facilités en Mathématiques jusqu’en Terminale.

Puis arrive la rentrée en prépa, les premiers cours de Maths, les premières colles, les premiers DS…. Et les témoignages se ressemblent tous: cours trop abstraits, rythme di cile à suivre, exercices introuvables… Il n’est pas rare de voir des élèves perdre complètement con ance en eux, sentiment d’autant plus di cile à gérer que ces élèves ont toujours eu l’habitude d’avoir de très bons résultats durant le secondaire.

Nos années d’expérience nous ont néanmoins permis d’observer qu’il était largement possible de progresser, et même de manière impressionnante, ses résultats en Mathématiques. L’ambition de ce court eBook, est de donner des éléments de méthodologie, a n que l’étudiant de prépa, quel que soit son niveau actuel, puisse avoir en sa possession les clés pour pouvoir amélio- rer son niveau

«It’s not that I’m so smart, it’s just that I stay with problems longer»

Albert Einstein

Le gène des mathématiques existe-t-il? Quiconque a déjà enseigné les Mathéma- tiques a pu constater

Le gène des mathématiques existe-t-il?

Quiconque a déjà enseigné les Mathéma- tiques a pu constater à quel point les élèves étaient inégaux dans leur habileté à comprendre une nouvelle notion, un nouveau théorème Il est ainsi indéniable que certains élèves ont plus de facilités que d’autres à résoudre des exercices, à un instant t donné. Il serait alors naturel de songer à l’existence d’un “gène” des Mathématiques, qui expliquerait à lui seul pourquoi certains élèves ont tellement plus d’aisance dans cette discipline.

Il n’est pas question ici de présenter des recherches scienti ques sur la part d’inné ou d’acquis dans le niveau en Mathématiques d’un élève donné, mais de présenter des constatations empiriques, qui reposent sur l’expérience de toute notre équipe pédago- gique.

Oui, il est clair que certains élèves sont doués pour les Mathématiques; il est di cile de savoir si cela est dû à leurs

“gènes”, à l’éducation qu’ils ont reçue, et qui les a initiés depuis leur tendre enfance aux

joies de la logique et du calcul

tivement, tous les élèves ne sont pas tous égaux devant l’apprentissage des Mathéma- tiques.

Mais e ec-

Mais, quel que soit votre niveau actuel, nous prétendons que vous pouvez considérable- ment progresser, et “maximiser” votre poten- tiel. Il su t pour s’en convaincre de regarder les notes aux concours des élèves qui passent les concours une deuxième fois (les fameux “5/2”, ou “Cubes”). Il n’est pas rare d’observer que certains d’entre eux ont réussi à doubler, voire tripler leurs notes… (oui, on peut passer de 6 à 18 à Centrale en un an de travail!!) Alors que s’est-il passé en un an? La plupart d’entre eux ont simplement appli- qué spontanément les éléments de méthodo- logie que nous allons présenter ici.

Ainsi retenez que même si, c’est vrai, certains élèves béné cient d’un talent pour les Mathématiques, vous pouvez avoir un impact signi catif sur vos résultats en travaillant de la bonne manière. Et c’est ce que nous allons voir ensemble.

impact signi catif sur vos résultats en travaillant de la bonne manière. Et c’est ce que

Comprendre son cours, et non l’apprendre

L’organisation des cours de Maths est similaire dans toutes les lières. D’abord des cours de 2H ou 4h, ou les enseignants traitent un chapitre, les théorèmes, puis les innombrables exercices, de niveau très disparate. Il est d’abord important de noter qu’en Terminale, et notamment aux épreuves du baccalauréat, les exercices à traiter sont très stéréotypés. Il était donc possible d’avoir d’excellentes notes sans comprendre en profondeur les concepts au programme. En prépa, cette époque est révolue….

Apprendre son cours, c’est le comprendre. Ce n’est pas le lire encore et encore, en apprenant les notions de manière super cielle, c’est s’approprier les concepts, en profondeur. Cette démarche prend du temps, et c’est bien pour cette raison que les redoublants, ou encore les lycéens qui ont fait du hors-programme dans leur ancien établissement (c’est très fréquent dans les grands lycées parisiens) ont une longueur d’avance. Car ils ont du recul, autrement dit ils ont réussi, d’un point de vue cognitif, à assimiler des notions auxquels ils n’étaient pas habitués.

Alors concrètement comment comprendre son cours? Voilà la méthode que nous donnons à nos élèves à eDukaty. Ce n’est sans doute pas la seule, mais nous savons que celle-ci marche.

Méthode eDukaty

1. Notez sur une feuille blanche la structure du cours de votre enseignant, avec les sous parties.

2. Pour chacune des parties de l’arborescence, écrivez vous-même les dé nitions, les théorèmes, et leur démonstration. Vous n’y arriverez évidemment pas dès la première tentative. Vous ferez alors des aller retour entre votre cours, et cette feuille blanche.

Tant que vous n’êtes pas capables de réécrire vous même les principaux théorèmes, avec leurs hypothèses, et leurs contre exemple, et bien vous ne connaissez pas votre cours !!!

C’est bien pour cette raison que les colles de Maths sont si importantes pour pouvoir progresser. Elles vous forcent (si vous êtes un élève motivé évidemment!) à connaître votre cours, et à le restituer au début de la colle.

Cette étape est primordiale, et vous devez être absolument honnête avec vous. Nous le remarquons tous les jours à eDukaty, les élèves nous disent avec beaucoup d’assurance qu’ils connaissent leur cours, qu’ils veulent juste faire des exercices… Il su t alors de leur poser un simple vrai/faux, ou un QCM, et là c’est le drame… Très peu sont capables de comprendre en profondeur les notions qu’ils utilisent !

Entendons-nous bien, certains concours, moins exigeants, sont parfaitement acces- sibles en connaissant uniquement certaines techniques de calcul, ou en connaissant des exercices type de manière machinale. Mais cette démarche n’est absolument pas opérante si vous êtes un étudiant ambitieux qui rêve d’intégrer une école renommée (les fameuses “Grandes Ecoles”). Tout simple- ment parce que ces écoles ne cherchent pas des étudiants capables de réutiliser des techniques ou des méthodes, mais des étudiants qui savent raisonner; et c’est bien pour cela qu’elles ont une aussi bonne réputation, en France et à l’étranger!

Par ailleurs, faire des ches peut être utile, mais uniquement si vous faîtes vous-même la che, autrement dit si à tout instant vous êtes capable de la réécrire sur une feuille blanche! Vous devez absolument être actif dans l’apprentissage, et non passif!

Des dessins, encore et encore !

et non passif! Des dessins, encore et encore ! On insistera jamais assez: copier une chose

On insistera jamais assez: copier une chose que l’on ne comprend pas ne rendra pas cette chose intelligible. Les Mathématiques restent une discipline d’introspection, qui nécessite une lutte avec vous même, pour parvenir à une représentation mentale pertinente de la notion en question. Et pour cela, rien de mieux qu’un joli dessin.

Parce que les représentations mentales sont primordiales, à eDukaty, nous sommes littéralement obsédés par les dessins! Que ce soit en Analyse (convergence, continuité, intégration, séries….), en Algèbre (ahhh les espaces vectoriels…) ou en Probabilité, il est fondamental de pouvoir faire des dessins, des schémas, pour pouvoir s’appro- prier les notions en question. Le format de cet eBook ne nous permet pas d’être exhaustif à ce sujet, mais si vous avez la chance d’avoir un enseignant qui fait fréquemment des représentations graphiques, des schémas, et bien prenez les au sérieux!

S’exercer mais de manière intelligente

Une fois votre cours assimilé dans ses grandes lignes, il est temps de passer aux exercices. Et vous devez bien comprendre une chose: il ne sert à rien d’essayer de faire des exercices nouveaux si vous n’êtes pas capable de refaire les exercices faits en cours avec votre ensei- gnant !!! C’est une erreur fréquente. Vous vous dîtes sans doute qu’il ne sert à rien de refaire un exercice vu avec votre enseignant, parce que nécessairement il ne retombera pas en Devoir Surveillé, et vous voulez véri er que vous savez faire tout seul, comme un grand, de nouveaux exercices que vous aurez choisis au “feeling”, dans un ouvrage, ou sur un obscur site internet. C’est une perte de temps, et votre temps est votre bien le plus précieux en prépa.

Donc avant toute chose, refaites les principaux exercices vus en cours. Les refaire, et non les relire !! Autrement dit, véri ez que vous savez les refaire sur une feuille blanche, uniquement à partir de l’énoncé.

Pourquoi insister dessus? Car en tant que novice, vous sous-estimez l’impact pédagogique de cette démarche. Les exercices traités par votre enseignant sont en e et le plus souvent choisis car ils permettent d’illustrer les notions du cours, et car ils mettent très souvent en jeu des modes de raisonnement que l’on retrouve souvent aux concours. Or il y a une très (trop?) grande diversité d’exercices dans certains ouvrages et sur internet, et vous devez choisir uniquement les exercices utiles à la compréhension des concepts, ou à la réussite aux concours.

C’est uniquement dans un second temps, que vous devez alors, pour devenir bon, vous exercer sur des exercices inédits. Cette fois-ci, vous devez vraiment chercher par vous même la solution. Cette démarche peut prendre du temps, mais elle sera ô combien payante. Si vous trouvez seul cet exercice, alors félicitations. Vraisemblablement vous saurez également le refaire plusieurs mois après, et cela montre que vous avez vraiment acquis ces nouvelles notions.

montre que vous avez vraiment acquis ces nouvelles notions. Sinon, vous regarderez le corrigé. Et vous

Sinon, vous regarderez le corrigé. Et vous vous direz alors (c’est malheureusement très souvent le cas en prépa…) “Mais bon sang comment aurais-je pu penser seul à cette solution? Même seul sur une île déserte pendant un an, je n’aurais jamais pensé à cette astuce!” Et vous avez sans doute raison…. C’est à cet instant qu’intervient ce que nous appelons “la culture générale”

Se bâtir une culture générale d’exercices

C’est sans doute l’aspect le moins naturel pour tout étudiant qui aime les Mathématiques. Il est en e et fréquent de penser que par dé nition, être bon en Mathématiques, c’est être capable de trouver soi-même des exercices inédits, grâce à son imagination et à sa compré- hension des concepts. Cette vision des choses n’est pas tellement erronée, mais elle oublie un élément fondamental: l’imagination, ça se travaille!

Autrement dit, vous ne serez jamais capable de créer une démonstration originale seul, si vous n’avez pas une grande culture générale d’exercices. Ce que nous appelons “culture géné- rale” est un ensemble d’exercices que vous devez absolument connaître, quand bien même vous n’êtes pas arrivé à les trouver vous même. C’est justement tout l’intérêt de systématique- ment refaire les exercices que vous n’êtes pas arrivé à faire seul.

Ces exercices vous fourniront de l’inspiration lorsque vous traiterez des exercices plus

C’est un vocabulaire qui est habituellement utilisé

dans l’univers des disciplines artistiques, et ce n’est pas un hasard: nous considérons qu’à certains égards, trouver une démonstration de Mathématiques originale relève de la création artistique! Et contrairement aux idées reçues, la créativité nécessite du travail.

di ciles. “Imagination”, “inspiration”

Ce travail consistera pour vous à connaître un maxi- mum d’exercices “classiques”, c’est à dire des exercices que vous n’avez pas réussi à trouver seul, mais que vous devez savoir faire, car ce sont des exercices qui tombent fréquemment aux concours, ou qui mettent en jeu des modes de raisonnement qui reviennent très souvent.

jeu des modes de raisonnement qui reviennent très souvent. Vous ne serez pas immédiatement convaincu par

Vous ne serez pas immédiatement convaincu par cette manière de procéder. Mais faîtes nous con ance! En travaillant de cette manière, un jour, en plein milieu d’un Devoir Surveillé ou d’un concours blanc, vous tomberez sur toute une partie d’un problème, qui ressemblera énormément à un exercice di cile que vous aurez traité plusieurs fois. Et vous vous sentirez littéralement “chez vous”, parce que ces notions vous paraîtront tout d’un coup naturelles. Et vous aurez alors compris tout l’intérêt de cette démarche.

Ainsi, comme vous pouvez le voir, progresser en Mathématiques en prépa nécessite une quantité de travail très importante. Pour être capable de fournir cette quantité d’énergie, le rôle de la psychologie et du mental est primordial. C’est ce que nous allons voir maintenant.

Psychologie et mental

Les éléments que nous avons traités dans les pages précédentes sont très importants, mais il est un facteur qui est rarement évoqué par vos enseignants, c’est le rôle de la psychologie.

Nous prétendons en e et que la psychologie du préparationnaire joue un rôle clé dans sa réussite aux concours, et pour plusieurs raisons.

Psychologie dans le processus de création et d’imagination

Le plus frappant lorsque l’on travaille avec certains étudiants en di culté, est le fait que certains d’entre eux ont perdu totalement con ance en leur capacité à e ectuer une démonstration correcte de bout en bout. Ils sont littéralement paralysés devant certaines questions, alors que ces mêmes élèves auraient pu être capables de résoudre ces exercices en Terminale…. Tout simplement parce qu’ils ont pris l’habitude, en quelques mois, de ne plus rien trouver, et ont l’impres- sion que toutes les questions qu’on leur demande de traiter sont introuvables. Si cette sensation vous est familière, vous devez absolument sortir de cet état d’esprit.

devez

prendre l’habitude d’essayer, de chercher, d’écrire des choses qui n’aboutissent pas… Ce processus repose de manière sous jacente sur la con ance que vous avez en votre capacité à écrire des choses justes.

Démontrer,

c’est

oser.

Vous

C’est bien là tout le problème. Tant que vous êtes incapable de savoir déceler si une asser- tion est vraie ou fausse, si ce que vous écrivez est vrai ou faux, vous serez dans l’incapacité d’écrire une démonstration correcte.

«Le vrai signe d’intelligence n’est pas la connaissance, mais l’imagination»

n’est pas la connaissance, mais l’imagination» C’est bien pour cela que vous devez absolu- ment
n’est pas la connaissance, mais l’imagination» C’est bien pour cela que vous devez absolu- ment

C’est bien pour cela que vous devez absolu- ment connaître votre cours sur le bout des doigts. Vous devez sortir du cercle vicieux :

mauvaise compréhension des concepts/in- capacité à déterminer si une assertion est vraie ou fausse/perte de con ance en votre capacité à écrire des choses justes et vraies/paralysie devant un exercice.

Vous devez au contraire enclencher le cercle vertueux suivant: compréhension du cours et des nouveaux concepts/con ance en votre capacité à déterminer si une assertion est vraie ou fausse/plaisir à essayer des pistes de ré exion devant un nouvel exercice.

Pour pouvoir enclencher ce cercle vertueux, vous devez à la fois travailler votre cours, et traiter des exercices simples, notamment ceux traités par votre enseignant.

Vous le voyez, tout repose sur votre compré- hension du cours, et c’est bien pour cela que nous insistons autant dessus!

Le voyage est plus important que la destination

En n, quelle que soit votre motivation pour réussir les concours et intégrer l’école de vos rêves, nous pensons que vous n’y parviendrez qu’à la condition que vous preniez du plaisir à travailler les Mathématiques. Les classes préparatoires sont une période chargée émotion- nellement, et nous voyons trop fréquemment des élèves déprimés car ils sont déçus par leurs résultats. Si c’est le cas, vous devez réapprendre à aimer travailler, et pour cela nous vous conseillons de consacrer du temps à des exercices simples, dans lesquels vous serez à l’aise.

et pour cela nous vous conseillons de consacrer du temps à des exercices simples, dans lesquels
et pour cela nous vous conseillons de consacrer du temps à des exercices simples, dans lesquels

Conclusion

Nous espérons que ce court eBook vous aura permis de voir un peu plus clair dans votre manière de travailler les Mathématiques.

Nous voudrions conclure sur un dernier point: aucun ouvrage, aucun eBook, aucun site internet, ne remplacera jamais un véritable enseignant. Non pas car votre professeur vous donnerait des connaissances qui ne sont pas présentes dans des ouvrages, mais tout simple- ment car vous pouvez, et vous devez, interagir avec vos enseignants et vos colleurs. Soumet- tez leur vos raisonnements, vos questions, et c’est grâce à ces dialogues que vous aurez initiés que vous améliorerez votre compréhension, ou que vous dissiperez des mauvaises concep- tualisations. C’est dans l’échange et l’interaction que vous pourrez progresser.

En n, si vous avez des questions, des remarques, sur cet eBook, n’hésitez pas à nous envoyer un email sur contact@myedukaty.com.

Bon courage à vous tous, et bonne chance!

www.edukaty.fr contact@myedukaty.com www.facebook.com/eDukaty 70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCE
www.edukaty.fr contact@myedukaty.com www.facebook.com/eDukaty 70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCE
www.edukaty.fr contact@myedukaty.com www.facebook.com/eDukaty 70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCE

www.edukaty.frcontact@myedukaty.com www.facebook.com/eDukaty 70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCE

contact@myedukaty.comwww.edukaty.fr www.facebook.com/eDukaty 70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCE

www.facebook.com/eDukatywww.edukaty.fr contact@myedukaty.com 70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCE

70, rue Mademoiselle - 75015 PARIS - FRANCEwww.edukaty.fr contact@myedukaty.com www.facebook.com/eDukaty