Vous êtes sur la page 1sur 2

FICHE TECHNIQUE DU RIZ RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL

--------------
MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE,
Saison Deux principales saisons de culture : Hivernage et Contre Saison Chaude. --------------
de Culture - Les semis de l’hivernage doivent être compris entre le 01 Juillet et le 15 Août. SOCIÉTÉ NATIONALE D’AMÉNAGEMENT ET
et date de semis - Les semis de la contre saison, entre le 15 Février et le 15 Mars. D'EXPLOITATION DES TERRES DU DELTA DU
FLEUVE SÉNÉGAL ET DES VALLÉES DU FLEUVE
- Cycle court : Sahel 108 (hivernage, 105-110 jours; Contre saison : 125 jours) SÉNÉGAL ET DE LA FALÉMÉ
Variété - Cycle moyen : Jaya , Sahel 201, Sahel 202, IR 1529. ( hiv. 120 – 125 jours ) --------------
Sol riche avec une bonne capacité de rétention hydrique: SAED
Type de sol - Sol hollaldé de préférence - Sol fondé ayant au moins une teneur en argile
de 30% ème
- Nettoyage et, réfection des diguettes et des canaux 3 SEMAINE NIONALE
Préparation de - Labour tous les trois ans
la parcelle - L'offsetage: pré-irriguer et passage à l’offset après ressuyage.
A défaut du labour, deux passes croisées à l’offset.
- Planage
Qualité - Sélectionnée et certifiée.
et quantité - Niveaux : base , R1 ou R2
de Semence Doses: 120 Kg/ha en semis direct (à la volée). 40 kg/ha en repiquage
Préparation Tremper les semences pendant 24 heures, les incuber pendant encore 24 heures.
des Semer sur boue humide ou faible lame d’eau, aussitôt après les signes de pré-
Semences germination des graines.
- Irrigation par lame d’eau de hauteur variable (5 à 10 cm) selon les stades de
développement du riz.
- Après semis assurer une irrigation avec une lame d’eau de 5 cm jusqu’à
Irrigation l’initiation paniculaire
et - De l’initiation paniculaire au stade pâteux, (deux semaines avant maturité),
Drainage maintenir une lame d’eau d’environ 10cm.
-Effectuer un drainages 24h avant l’application des désherbants chimiques
(selon le type) et irriguer à nouveau 48 h après.
-Baisser la lame d’eau au strict minimum pour les applications d’engrais,
relever la lame 72h après.
- Drainage définitif de la parcelle, 15 jours après la floraison (stade pâteux).
-La fumure de fond: 100 Kg de 18-46-0 (DAP) enfouis pendant le travail du sol
ou au plus tard lors de l’application du 1er Urée
Fertilisation
Chimique -Fumure de couverture : 3 apports d’Urée à la dose totale de 250 à 300 kg/ha.
40 % Urée début tallage 23 jours après semis
40 % Urée initiation paniculaire ,45 à 60 jours après semis.
20% Urée montaison, 10 jours avant floraison
Deux principaux produits chimiques
- Propanyl 8 l/ha post levée stade 2-3 feuilles des adventices, grainées, 2000du
2000 23 novembre au 05 décembre
Défense dicotylédones et jeunes cypéracées.
des - Weedone (2,4-D) : 1 l/ha efficace sur cypéracées. LE POTENTIEL TECHNICO-ECONOMIQUE POUR
Cultures
- Compléter le désherbage avec un désherbage manuel.
Contre les insectes et thripes faire un traitement à base de Furadan, à raison de
L’ATTEINTE DE L’AUTOSUFFISANCE EN RIZ
2 Kg/ha à la levée, au tallage et éventuellement à l’épiaison.
- Le riz est récolté quand l’humidité des graines se situe entre 20 et 25 %.
VERS l’HORIZON 2012
Récolte Rendement moyen : 5. 7 à 6 T/ha, avec des pics de 9 T/ ha
200, Avenue Insa Coulibaly – Sor – Saint-Louis
saed@orange.sn

Avril 2009

1 Labour 0. saisonnière pour récolte + mise en meule Coût de transformation (F/kg) de riz blanc 23 vulgarisées par le dispositif d’encadrement de la SAED quelque soit la zone. baisse du taux d’intérêt de la CNCAS de 12. Semences certifiées 120 250 30 000 crise: les emblavures chutent. la riziculture dans la vallée du fleuve Sénégal connaît une période 1. loin de décourager les acteurs ont plutôt stimulé les initiatives allant dans le sens d’une 3.2 Entretien et pièces détachées 1 3 110 3 110 La conduite de la riziculture sur les périmètres irrigués 4.Autres charges 7. Engrais Valeur production FCFA/Ha 780 000 intensification. O.Frais financiers Indice de Rentabilité 0.51 8. 4. Sous total Irrigation (charges payées à l'Union) 65 000 Coût de production du paddy (FCFA/kg) 72 Les techniques les plus couramment utilisées sont celles qui minimisent le temps de travail avec un semis 5.5% et moratoire des 3. passent en dessous de 30 000 ha et n’atteignent que 23 000 ha en 1996/97 Sous total Semences 30 000 Quelques indicateurs de performance avec une stagnation voir une régression des rendements et des problèmes d’écoulement de la production. 8. l’Etat perçoit entre 20 et 28 F de taxes et les sorties de devises sont de 50 à 60 F alors que pour un 7. Entretien manuel 3 200 rendements se maintiennent au dessus de 4. le volume de paddy produit atteint des niveaux records entre 134 500 et 175 000 tonnes et les 1. rendant possible la double culture de riz.5 à 7.3 Salaires pompistes + gardiens 1 2 000 2 000 Bénéfice Net / hectare (FCFA/ha) 349 659 4. 3. 7.3.5 Amortissement pulvérisateur (5ans pour 5 ha/an) 1 400 Seuil de rendement (Kg/ha) 2 956 kilo de riz brisé importé à Dakar au prix dédouané de 200 F.4 Fonctionnement Union 1 1 270 1 270 Les itinéraires techniques rizicoles pratiqués dans la vallée se caractérisent par une large substitution du 4.2 Sacs (renouvelés par 1/5) 14 450 6 300 7.4 Redevance OMVS 1 1 800 1 800 F. la 10% de la récolte 600 130 78 000 Marge de bénéfice (F/kg) -15 double riziculture a été rendue possible avec la mise en service des grands barrages et plus particulièrement Sous total Battage 78 000 Marge de sécurité (kg/ha) 3 044 celui de Diama qui empêche la remontée de la langue salée.6% 290 500 16 341 Ainsi.1 Carburants et lubrifiants 1 16 190 16 190 Résultat Courant (FCFA/ha) 349 659 4. dans un grand aménagement L’évolution de la mise en valeur et des rendements CHARGES Qté P.2.Main d'oeuvre direct au lieu du repiquage et un désherbage chimique.6 Entretien réparation réseau 1 30 000 30 000 Les principales opérations culturales que sont la préparation du sol et la récolte sont largement mécanisées.1. deux saisons sont favorables à la culture du riz avec les variétés actuellement disponibles.5 % / an sur 9 mois 5. mais permet de Sous total Frais financiers 16 341 Levier d'exploitation 1.U. O.1 M. Familiale (hors récolte) Coût d'usinage (F/kg de paddy) 15 Les principales recommandations de la recherche et du développement pour la riziculture irriguée dans la 70 personnes jours 70 Coef transformation 66% vallée ont été résumées et présentées dans le tableau ci-après. Sous total Main d'oeuvre 25 000 Paille PM Dans la vallée.1 Transport intrants (3500 F/t) 0. la sortie de devises correspondante est de Sous total Autres charges 17 300 174 F et l’Etat perçoit en droit de porte 26 F. est une volonté constante des Pouvoirs Publics. Offsetage 1 25 000 25 000 Paddy (kg/ha) 6 000 130 780 000 34 700 ha.5 Renouvellement pompe 1 12 430 12 430 Capacacité d'Autofinancement (FCFA/ha) 351 059 capital au travail.33 40 000 13 200 de croissance qui voit ses résultats s’améliorer de manière considérable : les superficies passent de 32 600 à 1. la 6. F cfa/ha PRODUITS Qté P. Intrants Ces difficultés.3 Transport récolte 64 100 6 400 Coûts fixes (FCFA/ha) 339 641 En comparaison.Irrigation (charges payées à l'Union) Ces résultats ont été enregistrés avec un appui permanent de l’encadrement et de la recherche. Produits phytosanitaires impayés sur 5 ans et baisse de l’apport personnel de 20 à 10% ). le niveau technique des 20 personnes jour (forfait/ha + nourriture)1 25 000 25 000 Son (F/kg) 35 producteurs ou le type d’aménagement. F cfa/ha 1. une reprise de l’activité rizicole s’est Propanyl 8 3 800 30 400 Excédent Brut d'Exploitation (FCFA/ha) 366 000 enclenchée avec un relèvement des superficies cultivées (27 300 ha en 1997/98 à 31 200 ha en 1999/2000) 2 . TOTAL CHARGES 430 341 . DAP (18-46-00) 100 398 39 800 A partir du second semestre de 1997. LA RIZICULTURE DANS LA VALLEE DU FLEUVE SENEGAL BUDGET DE CULTURE NORME Cas d’une parcelle à itinéraire technique intensif semi-mécanisé La mise en valeur de la Vallée du fleuve Sénégal pour sécuriser l'approvisionnement en riz des populations rurale et urbaines.1.2 M.4D (weedone) 1 3 100 3 100 et une hausse de la production (plus de 130 000 tonnes) avec un rendement moyen en hivernage de 5t/ha.2. pour chaque kilo de riz blanc mis en marché au bourg de Ross-Béthio au prix de 200 7. à la suite du plan de relance initié par le gouvernement du Sénégal Urée (46-00-00) 300 280 84 000 Valeur Ajoutée (FCFA/ha) 486 300 (détaxation du matériel agricole. la dévaluation du F Cfa et les mutations profondes et rapides de l’environnement suite au 2.40 3 500 1 400 Coûts variables (FCFA/ha) 90 700 Rentabilité économique du riz local 7.88 réaliser une économie en devises conséquente (sorties de devises trois fois moins importante). Cette 6. 5. Préparation du sol A partir de 1991/92 et jusqu’en 1994/95.5 t/ha.Semences désengagement et à la libéralisation affectent sérieusement la filière rizicole qui rentre dans une période de 2.U. Ces recommandations ont été largement 5. Dans la vallée. Sous total Intrants 157 300 Résultat d'Exploitation (FCFA/ha) 366 000 4.1 Battage Prix carreau usine du riz blanc(F/kg) 170 technique constitue l’une des principaux moyens recommandés pour l’intensification.1 FF : 7. 4.Battage mécanique Prisx de revient riz blanc (F/kg) 185 saison des pluies (hivernage) et la contre saison chaude. Sous total Préparation du sol 41 400 TOTAL PRODUITS 780 000 En 1994/95. la production locale supporte des taxes équivalentes à celles de l’importation.

Centres d'intérêt liés