Vous êtes sur la page 1sur 95

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 2

SOMMAIRE

OBJET ..........................................................................................................................................................

1.-

4

2.- DOMAINE D’APPLICATION

4

3.- DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

4

  • 3.1. REFERENTIEL EXTERNE

4

  • 3.1. REFERENTIEL TOTAL

5

  • 3.2. AUTRES DOCUMENTS

6

GÉNÉRALITÉS

4.-

7

  • 4.1. IDENTIFICATION DU RESERVOIR ET DES PRODUITS

..................................................................................

7

  • 4.1.1. Désignation des produits stockés par catégorie :

......................................................................

7

  • 4.1.2. Désignation des réservoirs et des catégories de produit autorisées :

8

5.- CONCEPTION

9

  • 5.1. STANDARD OU CODE DE REFERENCE

9

  • 5.2. STANDARDS ANNEXES A LA CONSTRUCTION DUN RESERVOIR DE STOCKAGE

9

  • 5.2.1. Assise du réservoir

....................................................................................................................

9

  • 5.2.2. Mise à la terre & Réseaux électriques

9

  • 5.2.3. Tuyauteries ................................................................................................................................

9

  • 5.2.4. Cuvette de rétention

..................................................................................................................

9

  • 5.2.5. Etanchéité Bac / Assise & Anticorrosion externe

.....................................................................

9

  • 5.3. CONDITIONS DETUDE ...........................................................................................................................

9

  • 5.4. DEFINITION DU RESERVOIR

10

  • 5.4.1. ...............................................................................................................................

Généralités

10

  • 5.4.2. ........................................................................................................................................

Robe

10

  • 5.4.3. Fond .........................................................................................................................................

10

  • 5.4.4. ...........................................................................................................................................

Toit

10

  • 5.4.5. ........................................................................................................................................

Ecran

10

  • 5.5. METHODES DE CONSTRUCTIONS / CONDITIONS DE REALISATIONS

11

  • 5.6. PROTECTION ANTICORROSION

11

  • 5.6.1. Fond .........................................................................................................................................

11

  • 5.6.2. Robe & piquages de robe

11

  • 5.6.3. Toit & piquages de toit

11

  • 5.6.4. Fers de charpente:

...................................................................................................................

11

  • 5.6.5. Ecran flottant : ..........................................................................................................................

11

  • 5.6.6. Eléments de serrurerie :

11

 
  • 5.7. MISE A LA TERRE

12

  • 5.8. CONCEPTION DES ACCESSOIRES DE RESERVOIR

12

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 3

5.8.1.

Généralités

12

5.8.2.

Matériaux .................................................................................................................................

12

5.8.3.

Traitement de surface ..............................................................................................................

12

5.8.4.

Exigences de ventilation du réservoir

......................................................................................

12

5.8.5.

Installation des sondes de niveau de sécurité :

13

6.- CONTRÔLES ET ÉPREUVE

 

14

6.1.

CONTROLES

14

6.1.1.

Généralités

14

6.1.2.

Contrôles géométriques du réservoir et tolérances:

14

6.1.3.

Contrôles des revêtements :

....................................................................................................

14

6.1.4.

Contrôles des assemblages mécano soudés :

 

14

6.2.

EPREUVE HYDRAULIQUE FINALE

 

15

7.- DOSSIER MÉTROLOGIQUE ET DOSSIER DE FIN DE TRAVAUX

16

7.1.

GENERALITES

 

16

7.2.

DEFINITIONS ET ABREVIATIONS

16

7.3.

TEXTES OFFICIELS : EXIGENCES METROLOGIQUES DES RECIPIENTS MESURE

16

7.4.

PLANNING DES OPERATIONS POUR REBAREMAGE

 

17

7.5.

DOSSIER POUR VALIDATION AVANT TRAVAUX

17

7.6.

DOSSIER DE JAUGEAGE OU DE RE-JAUGEAGE

17

7.7.

MESURAGE ET BAREME

 

17

7.8.

DOSSIER DE FIN DE TRAVAUX

18

7.9.

LES PLANS

19

8.- REVISION

20

ANNEXE 1 – PLANCHES DE REPÉRAGE

....................................................................................................

21

ANNEXE 2 – PLANS TYPES

41

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 4

1.- OBJET
1.- OBJET

L’objet de la présente spécification est de définir les prescriptions minimales à respecter pour la conception des réservoirs aériens cylindriques verticaux de stockage d’hydrocarbures liquides à pression atmosphérique, construits en acier au carbone et soudés. Cette spécification technique s'applique à la réalisation d'installations neuves ou à la modification d’installations existantes.

2.- DOMAINE DAPPLICATION

Cette spécification s’applique aux réservoirs de stockage produits dans les dépôts opérés par la Direction Logistique de TOTAL RAFFINAGE MARKETING. Elle s’applique intégralement aux réservoirs neufs, des aménagements sont prévus pour les réservoirs existants.

3.- DOCUMENTS DE REFERENCE

Tous les documents cités en référence sont applicables.

3.1. REFERENTIEL EXTERNE

Codes et Normes

Référence

Titre

NF EN 08 020

Prescriptions métrologiques de Mars 1996

NF EN 14 015

Conception et fabrication des réservoirs en acier… de Juin 2005

NF EN 14 122

Eléments de serrurerie

CODRES

CODRES Division 1 Edition 2007

Documents professionnels

 

Référence

Titre

API 650

 

Guide Gesip. Octobre

Welded Tanks for Oil Storage Détermination des zones à risques d’explosion 0, 1 & 2

2004

Règlements

 
 

Référence

Titre

Arrêtés du 04/09/86 et du 8/12/95

Arrêtés du 4 Septembre 1986 et du 8 Décembre 1995 relatifs à la réduction des émissions

Arrêté du 3 octobre

Arrêté du 3 octobre 2010relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés

2010

«1432 »

de liquides inflammables exploités dans un stockage soumis à autorisation au titre de la rubrique 1432 de la législation des installations classées pour la

Circulaire & Instruction Technique du 09/11/89

protection de l'environnement Circulaire & Instruction Technique du 9 novembre 1989

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 5

Référence

Titre

Circulaire

Circulaire DPPR/SEI2/AL-07-257 du 23 juillet 2007 relative à l’évaluation des

DPPR/SEI2/AL-07-257

risques et des distances d’effets autour des dépôts de liquides inflammables et

du 23/07/07

RAEDHL des 9/11/72 &

des dépôts de gaz inflammable liquéfiés Règlement d'Aménagement et d'Exploitation de Dépôts d'Hydrocarbures Liquides

19/11/75

CRAM

Règles de protection des travailleurs.

3.1. REFERENTIEL TOTAL

Référence

Titre

LO CC 234

Baremage et relevage des cotes pour le positionnement des sondes de niveaux sur les réservoirs

LO CC 237

Essais hydrostatiques des réservoirs

LO CIV GS 001

Cuvettes de rétention (ancienne LO SP 007)

LO COR GS 001

Revêtements internes des réservoirs (ancienne LO SP 005)

LO COR GS 008

Traitement anticorrosion des ouvrages métalliques (ancienne LO SP 008)

LO DT 0451

Plan de prévention

LO EIA GS 001

Téléjaugeage des réservoirs (ancienne LO SP 019)

LO EIA GS 002

Niveaux de sécurité des réservoirs (ancienne LO SP 019)

LO EIA GS 006

Electricité (ancienne LO SP 006)

LO GEN GS 004

Défense contre l'incendie (ancienne LO SP 004)

LO IO 135

Exploitation des bacs de stockage

LO IO 148

Dégazage et nettoyage des bacs d'hydrocarbures

LO IO 156

Contrôle et positionnement des alarmes des sondes de niveaux

LO ING GS 022

Création, mise à jour et archivage des plans informatiques (ancienne LO SP 022)

LO ING GS 001

Repérage et symbolisation (ancienne LO STD 027)

LO PG 023

Inspection des réservoirs de stockage d'hydrocarbures liquides verticaux

LO PG 162

Détermination et suivi des EIPS

LO PG 266

Terminologie Volumes Bacs

LO PRO S9

Processus travaux en dépôt

LO PVV GS 001

Classe de tuyauterie (ancienne LO SP 001)

LO PVV RG 001

Events des réservoirs

MOCQAT - Partie 4

Manuel des opérations et de contrôle qualité Air TOTAL

STD LOG 043

Partie 4 - Exigences de conception des installations et des équipements Conception et maintenance des réservoirs

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 6

3.2. AUTRES DOCUMENTS

Référence

Titre

Non applicable

 

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 7

4.- GENERALITES

4.1. IDENTIFICATION DU RESERVOIR ET DES PRODUITS

  • 4.1.1. Désignation des produits stockés par catégorie :

 

Définition (suivant RAEDHL 9/11/72 & 19/1175)

Exemples

Catégorie B

Hydrocarbures liquides dont le point éclair est inférieur à

Essences : SP95, SP98,

55°C

JET, AVGAS

Catégorie C

Hydrocarbures liquides dont le point éclair est compris entre 55°C et 100°.

Distillats : GO, FOH, FOD,

Remarques sur les produits stockés:

  • - Les huiles végétales EMHV sont stockées comme des produits de catégorie C -> Des consignes particulières s’appliquent.

  • - L’éthanol est stocké comme un produit de catégorie B : -> des consignes particulières s’appliquent (réservoir horizontal enterré, revêtement particulier)

    • - Les catégories de produit autorisées dans le réservoir sont données pour une exploitation atmosphérique, c'est-à-dire sans soupapes tarées mais avec des évents libres (cas des réservoirs de TOTAL RAFFINAGE MARKETING).

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 8

  • 4.1.2. Désignation des réservoirs et des catégories de produit autorisées :

Remarques

Type de

Catégorie

Désignation

bac

     

Réservoir en acier Soudé à pression atmosphérique

Choix TOTAL

G1S

C

(généralement à toit conique ils sont conçus à la construction à +5 mbar et –

RAFFINAGE

2,5 mbar)

MARKETING

G1S + Ef

B ou C

Idem G1S, muni d’un écran flottant interne

     

Réservoir en acier Soudé à pression moyenne

G2S

C

(généralement à toit hémisphérique ils sont conçus à la construction à +20

mbar et – 5 mbar)

G2S + Ef

B ou C

Idem G2S, muni d’un écran flottant interne

   

Réservoir en acier soudé à pression, aujourd’hui exploité à Pression

Autres types

G3S

C

atmosphérique.

de réservoirs

(généralement à toit et fond hémisphéroïde, ils étaient dédiés au stockage

en

en pression)

service à

G3S + Ef

B ou C

Idem G3S, muni d’un écran flottant interne

TOTAL

     

RAFFINAGE

Réservoir en acier à structure Rivetée à pression atmosphérique

MARKETING

G1R

C

(généralement à toit conique ils sont conçus à la construction à +5 mbar et – 2,5 mbar)

G1R + Ef

B ou C

Idem G1R, muni d’un écran flottant interne

   

Réservoir en acier à structure Rivetée à pression moyenne

G2R

C

(généralement à toit hémisphérique ils sont conçus à la construction à +20 mbar et – 5 mbar)

G2R + Ef

B ou C

Idem G2R, muni d’un écran flottant interne

TFE

B ou C

Réservoir à toit flottant externe

CO

Eau

Réservoir à ciel ouvert

Désignation simplifiée :

  • - Réservoirs à toit fixe

(G1S, G2S…)

TFX

  • - Réservoirs à toit fixe muni d’un écran sont

TFX + Ef

  • Désignation des volumes et hauteurs remarquables des réservoirs : Voir LO PG 266

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 9

5.- CONCEPTION

5.1. STANDARD OU CODE DE REFERENCE

TOTAL RAFFINAGE MARKETING définira le standard ou code de conception, construction et contrôle du réservoir parmi l’API 650, Codres Division 1 et NF EN 14015. Dans l’éventualité où le standard ou code

choisi ne traite pas un sujet, il sera alors possible d’utiliser un autre code de calcul.

 

5.2. STANDARDS ANNEXES A LA CONSTRUCTION DUN RESERVOIR DE STOCKAGE

5.2.1.

Assise du réservoir

Les codes définissent des modèles acceptables d’assise, la solution à retenir dépendra principalement :

La nature du sol (pieux sous l’assise pour des sols instables)

La cuvette (étanchéité, points bas, revêtement)

La région (contraintes sismiques, proximité de la mer…)

5.2.2.

Mise à la terre & Réseaux électriques

Voir la spécification LO EIA GS 006.

5.2.3.

Tuyauteries

Voir la spécification LO PVV GS 001, à laquelle s’ajoute la spécification LO GEN GS 004 pour la DCI.

5.2.4.

Cuvette de rétention

Voir la spécification LO CIV GS 001.

5.2.5.

Etanchéité Bac / Assise & Anticorrosion externe

Voir la spécification LO COR GS 008.

5.3. CONDITIONS DETUDE

Le dimensionnement et le calcul de la structure du réservoir sont réalisés suivant le code ou

standard retenu § 5.1. Stockage à pression atmosphérique type G1S c’est à dire conçu pour des pressions internes de +5

mbar et un vide de -2.5 mbar. Température de calcul comprise entre 0 et 100°C

Densité de calcul : 1000 kg/m3 (ou densité réelle si > 1)

Résistances aux produits et aromatiques type SP95, SP98, Gazole, Fioul, Jet, AVGAS.

L’éthanol et l’EMHV seront traités spécifiquement (incompatibilité de certains matériaux).

Risques d’explosion interne correspondants aux produits à point éclair bas.

Surépaisseur de corrosion : 1mm minimum sur les deux premières viroles de la robe (V1 & V2) et

sur les tôles marginales du fond (cette valeur sera ajustée en fonction de l’historique du site de manière à obtenir une durée de vie initiale théorique du réservoir d’environ 50 ans en fonction de la vitesse de corrosion moyenne connue sur le site). Débit d’entrée et de sortie produit : à préciser pour dimensionner les piquages et les évents.

Neige & vent : règles NV 65 avec derniers modificatifs

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 10

Sismique : législation en vigueur (arrêté du 10 mai 1993 relatif aux installations classées ou tout

nouvelle arrêté l’abrogeant) Charges d’exploitations 250daN/m² sur les passerelles et escaliers

5.4. DEFINITION DU RESERVOIR

5.4.1.

Généralités

Le réservoir cylindrique vertical sera réalisé en acier au carbone soudé.

5.4.2.

Les caractéristiques des aciers de toutes les parties et accessoires des réservoirs ne seront pas inférieures à celle de l’acier S235JRG2 défini dans la norme EN10025 soit Re > 235 MPa et Rm > 380 Mpa. La nuance est choisie en fonction des dimensions du réservoir suivant le code choisi. Le code définit le calcul de la vérification de la frangibilité. Le calcul sera effectué suivant la norme de construction du réservoir. Dans l’éventualité où le code utilisé est la norme NF EN 14015 édition Juin 2005, et avant une nouvelle édition de la norme européenne, le calcul de frangibilité sera également réalisé à l’aide d’un autre code (CODRES par exemple).

Robe Raidisseurs secondaires externes suivant note de calcul

Meulage des cordons de soudures interne pour passage d’écran flottant.

Tôles soudées bout à bout suivant le code

5.4.3.

Fond

 

Type de fond : concave (purge au centre du fond) de pente >1,5% en fonction du diamètre.

Tôles Marginale : construites avec tôles de bordure annulaire selon le code.

Les tôles de fond (hors tôles de bordures) sont assemblées en recouvrement de manière à ne

 

jamais faire obstruction à l’écoulement de l’eau vers le point le plus bas ; de même la conception de

tous les supports fixés sur le fond permettra un écoulement optimal de l’eau vers

le pot de purge.

 

5.4.4.

Toit

La jonction robe – toit respectera les caractéristiques de frangibilité prévues dans le code (cf. ci-

dessus dans l’éventualité où le code choisi est la norme européenne NF EN 14015). Toit et charpente de préférence : autoportée conique de pente 1/16 (ou plus selon calcul) dans le

cas d’un toit en acier chaudronné. Les tôles de toit sont assemblées en recouvrement de manière à ne jamais faire obstruction à

5.4.5.

l’écoulement de l’eau vers la périphérie. De même la conception de tous les accessoires de toit (fixation des passerelles…) permettra un écoulement optimal des eaux de pluies.

Ecran Type chaudronné en acier carbone, à double joint d’étanchéité :

- 1 aire trempant et 2 aire type bavette caoutchouc Béquilles réglables fixées sur l’écran avec tôles martyres sur le fond (position de visite à 2m et

d’exploitation à 1,2m), autres accessoires présentés en annexes 1. 2 Tresses de mise à la terre minimum

Lorsqu’il repose sur ces béquilles, la forme de l’écran, la conception des raidisseurs et le recouvrement des tôles doit permettre l’écoulement des fluides vers le centre ou un dispositif de vidange sera utilisable en cas de coulage. Ils peuvent être conçus avec ou sans caissons étanches insubmersibles.

Les écrans flottants chaudronnés sont obligatoires pour le stockage des essences (Catégorie B)

comme l’essence SP95, SP98, L’AVGAS et le carburéacteur JET A1 (en effet le Jet s’évapore peu comme le Gasoil mais son point éclair est inférieur à 55°, la réglementation impose un écran au delà d’un certain volume de Jet stocké pour la sécurité, TOTAL RAFFINAGE MARKETING l’impose pour

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 11

tous les réservoirs de Jet pour obtenir une qualité de produit optimale). Ils sont obligatoires lorsque le réservoir peut contenir de l’essence, comme les bacs de Contaminats ou Slops par exemple

5.5. METHODES DE CONSTRUCTIONS / CONDITIONS DE REALISATIONS

Détailler pour chaque éléments (robe, toit, serrurerie, accessoires …) toutes les procédures de

constructions (en précisant les parties préfabriquées), d’assemblages, de grutage… Calculs des charges sur les tuyauteries et les passerelles et validations des supports suivant le code

choisi et NV65. Définitions des éléments de serrurerie : nombre de passerelles rayonnantes, passerelles de liaison,

passerelles d’accès aux boites à mousses et autres accessoires, escalier hélicoïdal à double limon, échelle à crinoline (bac isolé), garde-corps périphérique conformément à la NF EN 14 122 Définitions des piquages sur robe et toit et des accessoires associés suivant planches de repérage en annexe 1 ci dessous.

5.6. PROTECTION ANTICORROSION

5.6.1.

Fond

Revêtement bitumineux sur la face externe : spécification LO COR GS 008

 

Pour

le

Jet :

Revêtement

époxy

non

stratifié

sur

la

face

interne ép.400µ

à

1000µ

suivant

spécification LO COR GS 001 en fonction de la criticité du bac et du produit stocké

 

5.6.2.

Robe & piquages de robe

 

Face externe des tôles de robe pré peintes (primaire époxy)

Anticorrosion externe suivant spécification LO COR GS 008

Pour le Jet : Anticorrosion interne sur une hauteur de 1 m : Revêtement époxy non stratifié sur la face interne ép.400µ à 1000µ suivant spécification LO COR GS 001 et criticité du site (IO Inspection de bac).

5.6.3.

Toit & piquages de toit

 

Tôles pré peintes des 2 côtés (primaire époxy)

Anticorrosion externe suivant spécification LO COR GS 008.

5.6.4.

Fers de charpente:

 

Fers pré-peints (primaire époxy)

 

5.6.5.

Ecran flottant :

 

Aucun revêtement sauf demande particulière (ex. aviation cf. ci-dessous).

 

5.6.6.

Eléments de serrurerie :

 

Galvanisation à chaud suivant spécification TOTAL ou revêtement anticorrosion suivant LO COR GS 008 pour garantir une uniformité par site.

Pour les réservoirs de carburants aviation (Jet & AVGAS), des prescriptions particulières sont

imposées pour garantir la qualité du produit, voir les spécifications de TOTAL Aviation, en particulier le MOCQAT, qui à la partie 4 décrit les exigences de conception des installations et des équipements avec des tolérances concernant les stockages intermédiaires comme ceux de TOTAL RAFFINAGE MARKETING.

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 12

5.7.

MISE A LA TERRE

Un réseau de mise à la terre des réservoirs doit être prévu et dimensionné en fonction du réservoir,

il sera relié aux différentes prises de terre en pied de bac et au feuillard reliant les divers éléments de la cuvette de rétention, il pourra être coupé à l’extérieur de la zone à risque ATEX via un dispositif adapté Les accessoires de toit seront munis d'une tresse de 50 mm2 pour assurer la continuité électrique et pour la protection contre la foudre.

La continuité électrique des canalisations reliées aux bacs doit être assurée au moyen des shunts

placés sur les brides, section min 20 mm2

 

5.8. CONCEPTION DES ACCESSOIRES DE RESERVOIR

5.8.1.

Généralités

Ces standards définissent la liste des équipements obligatoires montés sur nos bacs :

 

Planches de repérage en annexe 1

Plans type en annexe 2

Pour les réservoirs de carburants aviation (Jet& AVGAS), des prescriptions particulières sont imposées, voir ci-dessus.

5.8.2.

Matériaux

Dénomination suivant les normes française / européenne en vigueur

Les tubes seront en acier nuance P265GH selon la norme en vigueur.

Les tôles utilisées auront au moins les caractéristiques de l’acier S235JRG2 à l’exception des inserts

et des doulantes de robe (dans ce cas la matière est identique à celle de la robe). Tous les équipements en INOX font référence à la nuance 316 L, de même que les accessoires en

contact avec ces tubulures, boulonnerie, étriers, platine… Les flexibles caoutchoucs et les toiles en nitrile utilisés résistent aux hydrocarbures et aux conditions de services. Tous les accessoires en frottement en phase de gaz, particulièrement les accessoires des écrans flottants seront construits dans un matériau anti-étincelant comme le laiton et le bronze, dans certains cas un étamage des surfaces en frottement (revêtement) est suffisant.

5.8.3.

Traitement de surface

Les accessoires seront réceptionnés revêtus selon la spécification LO COR GS 008 sauf indication contraire mentionnée explicitement sur les plans de détails (galvanisation, revêtement anti-étincelant…).

5.8.4.

Exigences de ventilation du réservoir

 

Les débits de ventilation en condition normale et secours seront calculés selon le standard ou code

de référence cf. 5.1, les règles générales LO PVV RG 001 et la réglementation en vigueur.

 

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 13

  • 5.8.5. Installation des sondes de niveau de sécurité :

Deux fourreaux dont un lié au niveau sécurité.

Le tableau ci-dessous nous donne la longueur L (distance entre le haut de robe du bac et l’axe du piquage

du bas du fourreau) :

 

Hypothèses de calcul :

 
 

Niveau calculés pour une réception par pipe à 1200M3/H et un temps de fermeture de vanne de

 

126s ;

 
 

Encombrement maximum entre haut de robe et Nth : 2m ;

 

Et distance entre NE et l’axe du piquage du bas : 0,3m.

 
TOTAL RAFFINAGE DOCUMENTS TECHNIQUES LOG LO PVV GS 003 MARKETING SPECIFICATION GENERALE Révision : 03 Date
De 18m inclus à 24m exclus A étudier A étudier Inférieur à 10m 6,6 4,3 De
De 18m inclus à 24m exclus
A étudier
A étudier
Inférieur à 10m
6,6
4,3
De 10m inclus à 12m exclus
5,3
3
De12 m inclus à 18m exclus
4,7
1,4
Distance entre
3,1
0,8
De 24m inclus à 40m exclus
2,6
0,3
De 40m inclus à 66,5m
NTH (m)
le NE et le
Diamètre du bac (m) :
Distance L
(m)
Notes :
Notes :

La hauteur L donnée dans le tableau est indicative, tout

 
 

doute doit être levé par le calcul de la LO EIA GS 002

 
 

A la distance L il convient de rajouter la hauteur entre le

 
 

haut du bac et la bride de la sonde (L’).

 
 

Le boitier électrique de la sonde ainsi que les bouchons de

test doivent être accessibles depuis une passerelle.

 

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 14

6.- CONTROLES ET EPREUVE

6.1. CONTROLES

Robe : de opération Chaque  fréquence et l’interprétation des contrôles sont définis dans les codes
Robe :
de
opération
Chaque
fréquence et l’interprétation des contrôles sont définis dans les codes cités ci-
Les Méthodes, la
dessus.
Jonction robe/toit : → épaisseur du cordon de soudure
qualité des soudures de jonctions bout à bout
construction
-> Étanchéité intégrité des tôles et des accessoires
-> Recherches des défauts débouchant et non débouchant dans les soudures et les tôles
Fond, jonction robe/fond, robe, toit, écran et accessoires :
Contrôles des assemblages mécano soudés :
6.1.4.
Internes suivant LO COR GS 001
Externes suivant LO COR GS 008
Contrôles des revêtements :
des
construction.
Les contrôles spécifiques (radios, Ultrasons, magnétoscopie…) sont réalisés par des entreprises
spécialisées agréées, habilitées dans leur spécialité et reconnues par TOTAL RAFFINAGE
MARKETING.
Chaque contrôle fait l’objet d’un PV à annexer dans le dossier de fin d’affaire.
codes de
prévues dans les
à
sa charge
de
contrôles
opérations
6.1.3.
constructeur en plus
le
par
visuel
d’un
contrôle
l’objet
fait
d’assemblage
ou
différentiel
du
tassement
Surveillance
Planéité de l’assise
Rotondité
Verticalité
témoins
Les contrôles géométriques à réaliser aux réservoirs sont les suivants :
Contrôles géométriques du réservoir et tolérances:
6.1.2.
Contrôles en usine des matériaux de construction suivant NF EN 14 015.
Le Processus travaux LO PRO S9 prévoit un plan de contrôle à intégrer pour tous travaux en dépôt.
Les contrôles doivent être réalises conforme au standard ou code de référence cf. paragraphe 5.1
Généralités
maintenance applicables suivant le code de construction du réservoir :
par le code applicable.
Pour les réservoirs neufs les défauts géométriques verticalité, rotondité et tassement des fondations seront
réputés non conformes lorsque les valeurs sont supérieures à 30 % de la valeur maximale admissible établie
Codres Division 2+ Guide UFI
NF EN 14015
Codres Division 2 + Guide UFI
Codres Division 1
API 653 + Guide UFI
API 650
Code d’inspection et maintenance applicable
Code de construction
6.1.1.
A la suite de l’épreuve hydraulique les relevés géométriques doivent être évalués en fonction des critères
acceptables des codes d’inspection et maintenance, le tableau suivant montre les codes d’inspection et
exploitation
en
contrôles
des
et
de
tassements
via
des

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 15

6.2. EPREUVE HYDRAULIQUE FINALE

Obligatoire, l’épreuve en eau est réalisée avant la 1 ère mise en service ou après des travaux

importants sur la structure du réservoir. Se référer au cahier de charges LO CC 237 et au code de construction du réservoir.

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 16

7.- DOSSIER METROLOGIQUE ET DOSSIER DE FIN DE TRAVAUX

7.1. GENERALITES

Le réservoir constitue un ensemble métrologique appelé « récipient mesure ». Les volumes qu’il contient doivent pouvoir être identifiés avec au minimum la précision réglementaire. Toute mise en service (ou remise en service après réparation, modification, décennale) d’un réservoir nécessite une démarche auprès du LNE et de la DRIRE qui comprend :

L’établissement d’un dossier destiné à l’administration

L'ensemble des opérations de mesurage du récipient mesure.

L'établissement du barème par calcul à partir des données de mesurage.

L'établissement du certificat de jaugeage, qui comprend les indications relatives à l'identification du récipient mesure

7.2. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS

Jaugeage: Vérification primitive des réservoirs neufs.

Rejaugeage: Vérification périodique réglementaire de la primitive (décennale) : Vérification après réparation, modification ou travaux de mise en conformité susceptible de changer les données permettant d’établir le barème.

LNE: Laboratoire National d’Essais, dispose d’une délégation de la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) pour la validation des dossiers métrologiques.

Table de barème: table numérique officielle établie par la DRIRE (ou LNE) indiquant les volumes contenus dans un réservoir correspondants à différents niveaux de liquides. Le point de référence, en bas du réservoir est matérialisé par une plaque de touche fixée sur la robe du réservoir au dessus du fond, à l’aplomb du puits de jauge ou Verticale de pige de référence. Le calcul du gonflement du réservoir sous la charge du produit en fonction de l’élasticité du matériau ainsi que plusieurs facteurs correctifs précisant la densité du produit et la température de mesure, permettent d’obtenir une précision de 1/1000.

Table de fond: table prolongeant le barème au dessous du point de référence inférieur du réservoir jusqu’au fond du réservoir avec une incertitude supérieur à celle du barème de jaugeage. Utilisée principalement en exploitation, elle permet d’associer la hauteur d’eau présente dans le fond du bac mesuré sur une jauge auxiliaire, au volume que l’on devra purger. Cette table n’est pas reconnue officiellement du fait de son incertitude importante liée au mouvement du fond et au type de sol sous la charge du produit.

7.3. TEXTES OFFICIELS : EXIGENCES METROLOGIQUES DES RECIPIENTS MESURE

Décret 2001-387 du 03/05/2001 relatif au contrôle des instruments de mesure, abrogeant le décret

88-682 du 06/05/1988

 

Circulaire n°73.1.01.327.0.0 du 06/05/1976 relative au contrôle métrologique des réservoirs de

stockage

des liquides autres que les vins et alcools

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 17

7.4.

PLANNING DES OPERATIONS POUR REBAREMAGE

 

A.

Définition des travaux à réaliser sur le bac concerné (bordereau).

B.

Réalisation des plans pour travaux par l’entreprise exécutante.

C.

Réalisation du dossier pour validation des travaux externes (par l’entreprise de chaudronnerie).

D.

Nettoyage et dégazage du réservoir par une société habilitée

E.

Après mise à disposition du réservoir par le dépôt (c’est à dire contrôle du fond et des équipements internes), procéder au complément du dossier de validation (par l’entreprise de chaudronnerie).

F.

Constitution et envoi du dossier de jaugeage au LNE (par l’entreprise de chaudronnerie).

G.

Retenir la date prévue pour l’opération de jaugeage qui pourra être exécutée par le service de la DRIRE. ou par une société d’expertise agréée par le COFRAC.

H.

L’exécution des travaux sera conforme aux plans et terminée pour la date du jaugeage.

 

Remarque :

Le dossier doit parvenir au LNE., au minimum UN MOIS avant la date de ce rendez-vous.

7.5.

DOSSIER POUR VALIDATION AVANT TRAVAUX

Ce dossier sous format informatique sera envoyé par le constructeur au correspondant TOTAL RAFFINAGE MARKETING (au chargé d’affaire) [TEXTE : Acrobat (.pdf) ou Word (.doc) ; PLANS : Autocad 2000(.dwg)]

1)

T Planning des opérations

2)

T Descriptif des travaux à réaliser

3)

T Analyse des risques simplifiés liée aux travaux (chaudronnerie, levage, échafaudage…)

4)

T Procédures particulières dans le cas de gros travaux :

-

Construction d’écran, d’escalier, de passerelles, de fond, de toit, insert sur robe

-

remplacement de tôles de virole, de toit ou de fond

relevage de réservoir…

-

5)

T Une fiche descriptive des caractéristiques principales du réservoir.

6)

T Liste des plans

7)

P & T Plans et documents du dossier de jaugeage (voir ci-dessous)

8) T Notes de Calcul associées aux travaux et aux conditions d’exploitation (passerelles, Ecran flottant,

9)

débit des évents, ép. des Tôles…) T Modes opératoires de soudages

10) T Les croquis de grutage 11) T Liste des contrôles prévus associés aux travaux

Remarque : Chacune de ces rubriques sera précédée d’un sommaire listant chacun des items. Cette liste n’est pas exhaustive et sera complétée si nécessaire.

7.6.

DOSSIER DE JAUGEAGE OU DE RE-JAUGEAGE

Se référer au cahier de charges LO CC 234.

7.7.

MESURAGE ET BAREME

Se référer au cahier de charges LO CC 234.

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 18

7.8. DOSSIER DE FIN DE TRAVAUX

Ce dossier sera envoyé par le constructeur au correspondant TOTAL RAFFINAGE MARKETING.

Il comportera le dossier des plans ‘‘tels que construits‘‘ et les annexes travaux en

Rom:
Rom:

o

1 pour le dépôt

o 1 pour archivage courant

2 exemplaires + 2 CD

Ce dossier comprendra :

1)

T

Fiche technique du réservoir (au minimum les informations de la plaque d’identification définie au 20.2 de la NF EN 14 015 ou du plan type n°15.000.52.270 de la spécification)

2)

T

Liste des travaux (synthèse)

3)

P

Plans d’exécution : masse, ensembles et détails

4)

T

Notes de calculs : évents, évaporation (pour les réservoirs à écran ou à toit flottant), dimensionnement des passerelles et accessoires de serrurerie ou de structure du réservoir…)

5)

T

Cahier de soudage : DMOS

6)

T

Qualification soudeurs : QMOS et recollement des soudures par soudeur

7)

T ou P Cartographie des contrôles consécutifs aux travaux:

8)

T

Résultats des Contrôles et Habilitations contrôleurs: radios, ressuages, magnétoscopie, boite à vide, contrôle visuel, pneumatiques, ultrasons…

9)

T*

P.V. de contrôle : sous-traitance, constructeur et Client

10)

T*

Certificats de conformité, de matières / métaux d’apport

11)

Table de barème sous Excel

 

12)

Plan détaillé représentant le réservoir au niveau max de remplissage avec cotation => position des

 

sondes de niveaux

 

Remarque :

  • - Chacune de ces rubriques sera précédée d’un sommaire listant chacun des items.

  • - Documents sous format informatique à fournir sur CD room avec le dossier de fin d’affaire:

Texte : Acrobat (.PDF) ou Word (.doc) T* Pour ces rubriques, le sommaire au minimum sera saisi sous format informatique. Plans : Autocad 2000(.dwg)

  • - Les originaux approuvés du dossier de jaugeage, ainsi que la table de barème sont à conserver

précieusement par le dépôt, et serviront de base au prochain re-jaugeage.

conservée par le Département Dépôts

1
1

copie de ce dossier sera

NOTE : Une mise à jour de la table de barémage est nécessaire dans le système de gestion des stocks/douanes et dans le système de supervision.

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 19

7.9. LES PLANS

Les plans de réservoirs seront réalisés sous informatiques et compatibles avec le logiciel Autocad (lisibles avec la version 2004) selon la spécification LO ING GS 022 qui défini les règles de DAO (Dessin assisté par ordinateur) telles que les calques, les cartouches, les couleurs, épaisseurs, les présentations et gabarits de traçage normalisés. En plus des exemplaires papiers, une copie informatique des plans sera fournie sur CD rom dans les dossiers.

La numérotation du plan est faite selon la LO ING GS 022, à la différence près qu’elle intègre le n° du réservoir :

Exemple : N° du Plan 15.BR.52. 23. EF.2.B fichier de dessin associé : BRR23EF2B.dwg

 
  • 15. C'est un Dépôt

 

E

Catégorie du: plan : ex. Ensemble

BR.

Lettre désignant le dépôt : ex.

F

Organe du bac : ex. Fond du réservoir

Brive

  • 52. /

Rubrique : Réservoir

2.

Numéro d'ordre :

R.

23.

Repère du réservoir : ex.

n° 23

B

Révision

Les catégories de plans liées aux réservoirs sont :

E : Plan d’ensemble (ex. : envirollage & accessoires)

E : Ecran flottant

i : Iso (ex : ligne de décompression)

D : Plan de détail (ex. : trou d’homme de robe)

M : Plan de Masse (ex. : Tôlerie du fond

Les différents organes du bac sont :

T : Toit fixe et charpente de toit

F : Fond du réservoir

TFE : Toit flottant externe

R : Robe

S : Serrurerie et passerelles d’accès

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 20

8.- REVISION

REVISION 3

Les principales modifications apportées dans la révision 3 sont les suivantes :

Changement de codification des documents techniques

Réorganisation du document selon nouveau format

Ajout du paragraphe « Choix du code de calcul (CODRES, NF EN 14015…) »

Utilisation de la circulaire du 23 juillet 2007 relative aux effets de surpression

Ajout d’un 2ème fourreau pour sonde indépendante

Création d’un standard d’évent automatique

Création d’un standard de trou d’homme d’accès à l’écran

Création d’un standard de piquage de réserve pour prise de densité éventuelle

Création d’un standard de piquage de pompage en cas de coulage d’écran

Création d’un standard d’un ensemble de téléjaugeage pour bac TFE

Modification des Schedule des tubulures internes

Suppression du puits thermométrique pour les bacs neufs

Suppression de l’option des oreilles de maintien du trou d’homme

Nouveau standard pour les béquilles télescopiques

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03 Date : 11/02/2011

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX

Page 21

ANNEXE 1 – PLANCHES DE REPERAGE

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE MARKETING DOCUMENTS TECHNIQUES LOG LO PVV GS 003 SPECIFICATION GENERALE Révision : 03 Date
TOTAL RAFFINAGE
MARKETING
DOCUMENTS TECHNIQUES LOG
LO PVV GS 003
SPECIFICATION GENERALE
Révision : 03
Date : 11/02/2011
Page 22
MKE / FRANCE
Direction Logistique
RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS
VERTICAUX – ANNEXE 1

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE MARKETING DOCUMENTS TECHNIQUES LOG LO PVV GS 003 SPECIFICATION GENERALE Révision : 03 Date
TOTAL RAFFINAGE
MARKETING
DOCUMENTS TECHNIQUES LOG
LO PVV GS 003
SPECIFICATION GENERALE
Révision : 03
Date : 11/02/2011
Page 23
MKE / FRANCE
Direction Logistique
RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS
VERTICAUX – ANNEXE 1

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX – ANNEXE 1

Date : 11/02/2011 Page 24

Pour les équipements sur piétement, voir les indications :

15.000.52.101, 15 & 16

Plan type n°:

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

Pour les équipements sur piétement, voir les indications :

 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type

- 12.Décompression -

- 12.Décompression -

 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type

Tubulure basse de robe Tôle de renfort sur bac Brides PN20 Goussets de renfort Equipement interne sur tubulure double bride Joints : Spiralé graphité, sécurité feu Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H

Tubulure basse de robe Tôle de renfort sur bac Brides PN20 Goussets de renfort Equipement interne sur tubulure double bride Joints : Spiralé graphité côté bac, Klingerite côté plateau et côté tubulure interne. Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H Tubulure interne réduite au 2’’ aspirant à 20mm du point bas du fond ou dans un pot de purge.

 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type

Shunt de continuité électrique

- 42.Vannes

15.000.52.101

Plan type n°:

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

43 Clapets

Shunt de continuité électrique

- 42.Vannes

44 Clapets

Tube renforcé 3’’ Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode du ressuage par une entreprise agréée COFREND Les selles de renfort des piquages sont fabriquées dans un matériau identique à la robe ; elles font l’objet d’un contrôle pneumatique en cas de modification. Platinée et cadenassées systématiquement (2) Montage d’un plateau avec raccord ½ symétrique uniquement lors de l’opération de purge d’eau (1).

 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type

PIQUAGE D'ENTREE

DESCRIPTIF

Tubulure basse de robe Tôle de renfort sur bac Brides PN20 Goussets de renfort Equipement interne sur tubulure double bride Joints : Spiralé graphité, sécurité feu Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H

10.Diffuseur interne Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode du ressuage par une entreprise agréée COFREND Les selles de renfort des piquages sont fabriquées dans un matériau identique à la robe ; elles font l’objet d’un contrôle pneumatique en cas de modification.

10.Diffuseur interne Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode du ressuage par une entreprise agréée COFREND Les selles de renfort des piquages sont fabriquées dans un matériau identique à la robe ; elles font l’objet d’un contrôle pneumatique en cas de modification.

 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type

PIQUAGE DE PURGE

PIQUAGE DE SORTIE

 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
1
1
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
2
2
3
3
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
1 2
1
2
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type
15.000.52.101 Plan type n°:
15.000.52.101
Plan type n°:
DESCRIPTIF
DESCRIPTIF
DESCRIPTIF
DESCRIPTIF
 Pour les équipements sur piétement, voir les indications : 15.000.52.101, 15 & 16 Plan type

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX – ANNEXE 1

Date : 11/02/2011 Page 25

Plan type n°: 15.000.52.101 & 17 4
 

PIQUAGE DE VIDANGE

Plan type n°:

15.000.52.101 & 17

4

 
 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

Tubulure basse de robe, sch. 80

   

Tube renforcé 4’’ (ou 3’’ si le dépôt dispose des flexibles

Tôle de renfort sur bac Brides PN20 Goussets de renfort Equipement interne sur tubulure double bride Joints : spiralés graphités côté bac, Klingerite côté plateau et côté tubulure interne. Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H Tubulure interne de même diamètre que le piquage aspirant à 30mm du point bas du fond.

adaptés) Etanchéité de la traversée et résistance, norme française identique à l’ASA150, conforme au Code Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode du ressuage par une entreprise agréée COFREND Les selles de renfort des piquages sont d’un matériau compatible avec la robe ; elles font l’objet d’un contrôle pneumatique en cas de modification. Platinée et cadenassée systématiquement (2) Montage d’un plateau avec raccord ½ symétrique uniquement lors de l’opération de purge d’eau (1).

Plan type n°: 15.000.52.101 5
 

PIQUAGE DE RETOUR PRODUIT

Plan type n°:

15.000.52.101

5

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

Tubulure basse de robe, sch. 80

Tubulure basse de robe, sch. 80
 

Identique au piquage d’entrée produit

Tôle de renfort sur bac

Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode

Brides PN20

du ressuage par une entreprise agréée COFREND

Goussets de renfort

Les selles de renfort des piquages sont d’un matériau

Equipement interne sur tubulure double traversantes

compatible avec la robe ; elles font l’objet d’un contrôle

Joints : Spiralé graphité

pneumatique en cas de modification.

Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H

4’’ mini ou autre adapté au débit Shunt de continuité électrique

Plan type n°: 15.000.52.101 6
 

PIQUAGE POUR URV

Plan type n°:

15.000.52.101

6

 
 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

3’’ le plus souvent selon calcul de l’installation de l’unité de

2 bacs d’essence seront nécessairement équipés

récupération de vapeur,

sch. 80
sch. 80
 

Pour les équipements sur piétement, voir les indications :

1 alimentation vers URV prise soit par un piquage spécifique

43 & 44.Clapets

- 42.Vannes

- 12.Décompression -

sur bac soit sur la sortie produit 1 retour vers bac sur piquage spécifique

10.Diffuseur interne Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode

Shunt de continuité électrique

Equipement interne sur tubulure double traversante

du ressuage par une entreprise agréée COFREND

Joints : Spiralé graphité

Les selles de renfort des piquages sont d’un matériau

Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H

compatible avec la robe ; elles font l’objet d’un contrôle

 

pneumatique en cas de modification.

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE Direction Logistique

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS VERTICAUX – ANNEXE 1

Date : 11/02/2011 Page 26

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

15.000.52.103, 104 & 105

Plan type n°:

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

Faire attention à l’implantation des puits thermométriques en cas de descente de l’écran flottant (à 900mm du fond)

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention

mini 600 et jusqu’à 800 avec bride du commerce PN10

Tôle de renfort sur bac Qté : 2 mini disposés diamétralement en partie basse de la première virole Dans tous les cas le joint sera remplacé : Spiralé Inox Graphite (Sécurité feu) ou en cas d’impossibilité une dérogation devra être demandé pour le BURATHERM 9544-T ép.3mm ou similaire (15% taux de compressibilité 30%) Chaque trou d’homme doit avoir 2 poignées pour le saisir Boulonnerie : tiges filetées A193B16 écrous 194-2H, quantité suivant NF EN 14 015

2 prises de températures dont une seule équipée d’un thermomètre orientées hors perturbations (de préférence au Nord) gousset de renfort sur la génératrice inférieure interne du fourreau

ne plus installer sur bac muni de sonde multi-éléments

Les trous d’hommes existants de inférieur seront remplacés (sauf sur les bacs rivetés) Equipement interne soudé sur le plateau pour éviter le coincement du joint si le réservoir est équipé d’un écran susceptible de descendre au niveau du trou d’homme. Système de manutention adapté au poids du plateau et à l’accès au trou d’homme (Articulation (détail 1). Tout nouveau piétement doit être contrôlé par la méthode du ressuage par une entreprise agréée COFREND Les selles de renfort des piquages sont d’un matériau compatible avec la robe ; elles font l’objet d’un contrôle pneumatique (détail 2) en cas de modification.

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention

Le dépôt possède la dernière étude foudre Contrôle de résistivité avant mise en service

15.000.52.44

Plan type n°:

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention

Qté : 2 mini

MISE A LA TERRE DU RESERVOIR

DESCRIPTIF

La barrette de coupure pour permettre les tests est située à

l’extérieur de la zone à risque ATEX

et plus en fonction de l’étude foudre

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention

Les selles de renfort des piquages sont d’un matériau compatible avec la robe ; elles font l’objet d’un contrôle pneumatique (détail 2) en cas de modification.

PRISES DE TEMPERATURE

TROU DHOMME DE ROBE

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
7
7
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
2
2
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
8
8
9
9
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
1
1
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
DESCRIPTIF
DESCRIPTIF
DESCRIPTIF
DESCRIPTIF
15.000.52.37 & 38 Plan type n°:
15.000.52.37 & 38
Plan type n°:
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention
JUSTIFICATIONS ET REMARQUES 15.000.52.103, 104 & 105 Plan type n°: JUSTIFICATIONS ET REMARQUES  Faire attention

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS

Date : 11/02/2011

Direction Logistique

VERTICAUX – ANNEXE 1

Page 27

(les purges et vidanges disposent de leurs équipements

A installer sur les piquages d’entrée et de sortie de produit

(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et

Conforme au plan type comme tout piétement entrée ou

 
   
   

Dans le cas d’un réservoir avec écran flottant, le montage

 

nécessite une tuyauterie plongeante dans le réservoir avec

Les robinets en amont et aval de la soupape sont

Ils sont fermés uniquement lors du contrôle périodique de la

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

DESCRIPTIF

15.000.52.99 & 100

Plan type n°:

DIFFUSEURS INTERNES

(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et

spécifiques)

 

DESIGNATION

PIETEMENT

REMARQUES

1

flottante

Aspiration

 

Uniquement pour le JET. Rail de

Sortie

guidage sous l’écran. Piquage pour

3

indicateur de flottabilité et prise d’échantillon

2

Diff. Standard

E, S ,VRU, Retour

standard

4

Clarinette

Entrée

Obligatoire si écran ou toit flottant

..

particuliers de réception (présence d’écran flottant )

Différents équipements internes sont proposés dans des cas

robe

Accessoire interne fixé par brides PN20 sur tubulure double de

(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
15.000.52.101 & Plan type n°: PIQUAGE DE ROBE EN ATTENTE 340
15.000.52.101 &
Plan type n°:
PIQUAGE DE ROBE EN ATTENTE
340
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
10
10
11
11
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et
(les purges et vidanges disposent de leurs équipements  A installer sur les piquages d’entrée et

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS

Date : 11/02/2011

Direction Logistique

VERTICAUX – ANNEXE 1

Page 28

2 1
2
1

ESCALIER HÉLICOIDAL

13

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

Escalier d'accès au toit du bac avec palier intermédiaire tous les

2 technologies (en fonction du site : uniformisation) :

7m de dénivelé

o

marches entre 2 limons (1 er plan de la photo)

Rambardes et marches conformes aux normes de construction

solution privilégiée

 

Marches et paliers en caillebotis galvanisés, double crantage

o

Marches fixées à la robe

(2 ème

plan)

(antidérapant) fixés sur support soudé à la robe.

Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)

 

La conception permettra une bonne évacuation des eaux de

 

pluie pour limiter la corrosion

 
PASSERELLE DIAMETRALE 14

PASSERELLE DIAMETRALE

14

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

Elle peut être prolongée par une passerelle d'accès vers d'autres

Accès à l'ensemble des équipements de sécurité et

bacs

d’exploitation en toute sécurité pour les opérateurs quelles

Circulation sur toit avec plate-forme centrale (4 m mini) et

que soient les conditions.

 

plates-formes d'extrémité.

La conception permettra une bonne évacuation des eaux

 

Caillebotis galvanisé double crantage sur châssis support.

de pluie pour limiter la corrosion, en particulier au niveau

Garde corps de chaque côté composé de rambardes (voir n°15).

des fixations sur le toit.

 

Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)

 
RAMBARDE PERIPHERIQUE 15

RAMBARDE PERIPHERIQUE

15

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

hauteur minimum 1,10m par rapport au niveau de circulation (et

Taquets de fixation soudés sur le toit avec platines

Lisse et sous lisse en tube

plus selon courbure du toit)

Montants en cornière

Plinthe de 15cm

La conception permettra une bonne évacuation des eaux de

d’exploitation en toute sécurité pour les opérateurs quelles

Accès à l'ensemble des équipements de sécurité et

Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)

pluie pour limiter la corrosion

que soient les conditions.

En option : ajout d’un châssis & de caillebotis galvanisés

double crantage ainsi que d’une rehausse de la main

courante pour obtenir une passerelle périphérique d’accès

aux boites à mousse

 

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS

Date : 11/02/2011

Direction Logistique

VERTICAUX – ANNEXE 1

Page 29

 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation

Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)

équipement de sécurité permettant l’évacuation des

 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 

Poinçonnage de la plaque d’identification de jaugeage

 

L’ensemble de jaugeage est agréé métrologiquement

L’ensemble de télé jaugeage peut être agréé (scellé,

conformité de l’ensemble du système : fourreau, jaugeur,

Décompression plongeante avec casse vide

Passage d’écran (6) avec étanchéité par caoutchouc

supporté par une tôle en matériau anti-étincelant

Dans le cas d’un téléjaugeage sur réservoir avec

écran, l’ensemble est assemblé pour accéder à

Sur les réservoirs à toit flottant, on installera un

   

ensemble VPR+puits de jauge+fourreau pour sonde

 
   
 

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

DESCRIPTIF

350 à 351
350 à 351

Plan type n°:

15.000.52.200 à 231 &

VERTICALE DE PIGE DE REFERENCE

ECHELLE A CRINOLINE

 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation

Accès de secours

Mise en place d’un palier tous les 7m

personnes

Partie basse de l’échelle débouchant sur une surface horizontale

1 par groupe de bacs liaisonnés par des passerelles

Equipement obligatoire sur les bacs isolés

7 8 6 5 5 1 2
7
8
6
5
5
1 2
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
4
4
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
16
16
17
17
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation
 Norme : NF EN 14122 (E 85-003, NFM 85-031)  équipement de sécurité permettant l’évacuation

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG

LO PVV GS 003

MARKETING

SPECIFICATION GENERALE

Révision : 03

MKE / FRANCE

RESERVOIRS DE STOCKAGE D’HYDROCARBURES LIQUIDES AERIENS

Date : 11/02/2011

Direction Logistique

VERTICAUX – ANNEXE 1

Page 30

 
Plan type n°: 15.000.52.200 à 212 18
Plan type n°: 15.000.52.200 à 212 18
Plan type n°: 15.000.52.200 à 212 18

JAUGEUR MECANIQUE

Plan type n°: 15.000.52.200 à 212

18

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

Fixé par un plat support à une hauteur du sol permettant la

Les dépôts équipés de téléjaugeage peuvent supprimer cet

lecture directe sur le boîtier.

équipement.

Modèle privilégié : Whessoe 2026

Un transmetteur peut être installé sur ce jaugeur (envoie le

Renvois d’angles adaptés sur la partie haute du fourreau pour

niveau de produit sur la supervision en salle d’exploitation)

guider le ruban sans vrille

Suivant Norme : NF M 08 020 (03/1996) pour l’approbation

du LNE sinon ce matériel ne sert qu’à une utilisation interne

Shunt de continuité électrique au niveau de l’entrée flexible

du toit

   
Plan type n°: 15.00.52.118 & 108 19

JAUGES AUXILIAIRES

Plan type n°: 15.00.52.118 & 108

19

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 

1 Centrale sur trou d’homme ou dans un rayon de 1,2 m de l’axe

Suivant Norme : NF M 08 020 (03/1996)

 

1 Latérale diamétralement opposée à la verticale de pige de

Pas de tube guide plongeant jusqu’au fond du bac

 

référence

Une plaque de touche est soudée sur le fond du bac si

Généralement 2 jauges auxiliaires, nombre (1 à 3) déterminé en

l’aplomb de la verticale tombe sur une soudure ou un défaut

fonction du du bac (voir norme métrologique)

du fond (rayon de 250mm) ou si la pente du fond est

Toutes les jauges sont de mini 4’’ et de hauteur 800mm / palier

importante.

d’accès et munies d’un tampon de jauge aluminium

Présence d’un cône sous le toit et d’un cône de jaugeage

 

double sur l’écran (cf. rep. 20)

 

Shunt au niveau de la bride pour la continuité électrique

 
 
     

CONES DE JAUGEAGE AUXILIAIRE

Plan type n°:

15.00.52.118

20

 

DESCRIPTIF

JUSTIFICATIONS ET REMARQUES

 
 Disposés sur l’écran pour le jaugeage auxiliaire central et latéral  Guidage du ruban

Disposés sur l’écran pour le jaugeage auxiliaire central et latéral

Guidage du ruban

 

Joint souple pour l’étanchéité composé de plusieurs couches de

Suivant norme : E 85-003 (NFM 85-031) et NF 08-020

 

toile PVC nitrile découpées et superposées en quinconce

Cône des deux côtés de l’écran

 

Cône de jaugeage

joints d’étanchéïté

 

Ce document est la propriété de TOTAL RAFFINAGE MARKETING -Toute communication ou reproduction est soumise à son accord

TOTAL RAFFINAGE

DOCUMENTS TECHNIQUES LOG