Vous êtes sur la page 1sur 81

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun DEDICACE Au Seigneur qui m’a accordé la grâce, la
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun DEDICACE Au Seigneur qui m’a accordé la grâce, la

DEDICACE

Au Seigneur qui m’a accordé la grâce, la force et la santé nécessaires pour la réalisation de ce travail.

Aux familles DJALLO HAMAN et GOMA HADI pour leur soutien, conseils et encouragement ; qu’elles trouvent ici objet de satisfaction. A la famille de mon grand frère Dr. Haman Djalo pour son aide inlassable à ma formation.

A mon épouse MOUNA Jackie pour l’affection et les sacrifices consentis.

A mon fils SEKVOU VAGAI Max Aser pour le bonheur qu’il

m’apporte.

VAGAI Max Aser pour le bonheur qu’il m’apporte. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
VAGAI Max Aser pour le bonheur qu’il m’apporte. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun REMERCIEMENTS Je prie tous ceux qui, de près ou
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun REMERCIEMENTS Je prie tous ceux qui, de près ou

REMERCIEMENTS

Je prie tous ceux qui, de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce

travail d’accepter mes sincères remerciements. Je fais ainsi allusion :

Au Professeur EMMANUEL TONYE, encadreur académique qui a veillé

malgré ses occupations à la réalisation de ce travail ainsi qu ʹ à sa finalisation.

Que les enseignants du département des génies électrique et des

télécommunications de l’ENSP qui ont contribué à ma formation soient assurés de

ma profonde reconnaissance.

A l’entreprise Orange CAMEROUN S.A qui nous a permis de réaliser notre

stage au sein de ses structures particulièrement monsieur BAKEHE Albert

Aurélien pour sa contribution.

Je loue la collaboration de mes camarades et amis Delba, Kokossai, Mbana Mba

,Péka, Maliki, Abang, Akouemo, Ayene, Bara, Bate, Deussom, Mbala, Mbom,

Mekwonchou, Mengolo, Meyeng, Moussang, Ndonga, Nganyep, Nshanji, Nkolo,

Jerry, Makon, Esaie, Ondoua Hervé, Wappi, Adou, Kotos, Zoua Zabi, Abba

Bienvenu, Youssoufa.

Je ne saurai terminer sans remercier mes frères et amis dont le nom ne figure pas

dans ce document.

et amis dont le nom ne figure pas dans ce document. Mémoire de Fin d’Etudes pour
et amis dont le nom ne figure pas dans ce document. Mémoire de Fin d’Etudes pour

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun GLOSSAIRE ADM : Add and Droop Multiplexer (Multiplexeur
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun GLOSSAIRE ADM : Add and Droop Multiplexer (Multiplexeur

GLOSSAIRE

ADM : Add and Droop Multiplexer (Multiplexeur à Insertion Extraction).

ATM : Asynchonous Transfert Mode (Mode de transfert Asynchrone).

AU : Administrative Unit (Unité Administrative, Multiplexage SDH).

AUC : Authentication Center (Centre d’Authentification).

AUG : Administrative Unit Group (Groupe d’Unité Administrative, Multiplexage SDH).

BD : Base de Données.

BF : Basse Fréquence.

BLR : Boucle Locale Radio.

BSC : Base Station Controller (Contrôleur de station de base).

BSS : Base Station Sub System (Sous Système Radio).

BTS : Base Transceiver Station (Station de Base).

CAMTEL : Cameroon Telecommunications.

CCITT : Comité Consultatif International télégraphique et Téléphonique.

CEPT : Conférence Européenne des Postes et Télécommunications.

DDF : Digital Distribution Frame (répartiteur).

EIR : Equipment Identity Register (Registre d’identification des équipements).

FH : Faisceaux Hertziens.

GMSC: Gateway Mobile Switching Center.

GMSK : Gaussian Minimum Shift Keying.

GSM: Global System for Mobile communication (norme européenne de téléphonie

mobile).

HBA : Hauteur en Bas de l’Antenne.

HLR : Home Location Register (enregistreur de localisation nominal des abonnées).

HSB: Hot Standby.

IDU : Indoor Unit.

IMEI : International Mobile Equipement Identity.

Unit. IMEI : International Mobile Equipement Identity. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
Unit. IMEI : International Mobile Equipement Identity. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun IMSI : international Mobile Subscriber Identity. IT :
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun IMSI : international Mobile Subscriber Identity. IT :

IMSI : international Mobile Subscriber Identity.

IT : Intervalle de Temps.

LAC : Local Area Code

MIC : Modulation par Impulsions et Codages.

MRT : Multiplexage par Répartition dans le Temps.

MSISDN : Mobile Station ISDN (Numéro d’abonné).

MSC : Mobile service Switching Center (Centre de commutation radio mobile).

NE : Network Element (Elément du réseau).

NSS : Network and Switching sub System (soussystème réseau du GSM).

ODU : Outdoor Unit.

OMC : Operation and Maintenance Center (centre d’exploitation et de maintenance).

OMCR : OMC Radio part (centre d’exploitation et de maintenance partie radio).

PCM : Pulse Code Modulation.

PDH : Plesiochronous Digital Hierarchy.

PIN : Personal Identity Number.

PLMN : Public Land Mobile Network.

POH : Path Over Head (multiplexage SDH).

PTR : Pointeur (multiplexage SDH).

RNIS: Réseau Numérique à Intégration de Service.

RTC : Réseau Téléphonique Commuté.

SDH : Synchronous Digital Hierarchy.

SGBD : Système de Gestion de Base de Données.

SIM : Subscriber Identity Module.

SMS: Short Message Service.

SOH : Section Over Head (multiplexage SDH).

STM: Synchronous Transport Module.

STS: Synchronous Transport Signal.

TDM : Time Division Multiplex.

Transport Signal. TDM : Time Division Multiplex. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
Transport Signal. TDM : Time Division Multiplex. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun TN : Train Numérique. TU : Tributary Unit
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun TN : Train Numérique. TU : Tributary Unit

TN : Train Numérique.

TU : Tributary Unit (multiplexage SDH).

TUG : Tributary Unit Group (multiplexage SDH).

VC: Virtual Container (Conteneur Virtuel, multiplexage SDH).

VSAT: Very Small Aperture Terminal.

multiplexage SDH). VSAT : Very Small Aperture Terminal. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
multiplexage SDH). VSAT : Very Small Aperture Terminal. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun RESUME ‐ ABSTRACT Une entreprise commerciale comme
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun RESUME ‐ ABSTRACT Une entreprise commerciale comme

RESUME ABSTRACT

Une entreprise commerciale comme Orange

CAMEROUN S.A a pour objectif principal de se

faire un maximum de bénéfice. Pour cela elle

doit offrir un bon service à ses clients. Cela

implique une rapide intervention sur le terrain en

cas de panne des équipements. Or lorsqu’un

équipement est défaillant, les techniciens et les

ingénieurs avant d’intervenir ont besoin d’un

certain nombre d’informations concernant ces

équipements. A Orange, ces équipements sont

placés dans des sites et les sites sont reliés entre

eux par des liaisons SDH, PDH ou fibre optique.

Les informations concernant les sites et les

liaisons entre sites sont jusqu’alors dispersées

dans plusieurs fichiers et dans des machines

différentes. La recherche d’une information

prend généralement beaucoup de temps. Le

travail qui nous a été proposé était de réunir

toutes ces informations dans une base de

données afin de renseigner le plus rapidement

possible les intervenants sur les sites et sur les

liaisons entre les sites et même de renseigner la

hiérarchie d’Orange sur l’existant des sites.

Pour la réalisation de ce travail, nous avons

cartographié les sites et les liaisons entre les sites

avec le logiciel MapInfo et l’interface utilisateur

sous Visual Studio. L’outil réalisé marche et

constitue un apport de notre part pour accélérer

l’intervention sur le réseau d’Orange

CAMEROUN S.A

A business corporation like Orange

CAMEROUN S.A has as a principal objective to

maximize profit. For that it must offer a good

service to its customers. That implies a rapid

intervention in the field in the event of

breakdown of the equipment. However when the

equipment fails, the technicians and the

engineers, need a certain quantity of information

about the equipment before intervention. At

Orange, the equipments are placed in various

sites which are connected by SDH, PDH or

optical fibre links. The information thus

concerning the sites and the connections between

the sites are up to here dispersed in several files

and in different machines. The search for the

information generally takes much time. The

work which was proposed to us was to join

together all these information in a data base. This

data base will help us to quickly inform those

who intervene on the sites and on the

connections between the sites and also to inform

the orange hierarchy about what exists in the

sites. For the realization of this work, we have

represented the sites and the connections

between the sites on the map of Cameroon with

the MapInfo software and the user interface

under Visual Studio. The tool carried out works

and constitutes our own contribution to

accelerate the intervention on the Orange

CAMEROUN S.A network.

the intervention on the Orange CAMEROUN S.A network. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
the intervention on the Orange CAMEROUN S.A network. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun LISTE DES FIGURES ET DES TABLEAUX Titre des figures
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun LISTE DES FIGURES ET DES TABLEAUX Titre des figures

LISTE DES FIGURES ET DES TABLEAUX

Titre des figures

Page

Fig1 : Filiale Orange dans le monde.

16

Fig2 : Implantation d’Orange dans le monde

17

Fig3 : Organigramme de la direction technique d’Orange

20

CAMEROUN S.A

Fig4 : Configuration du multiplex 1660SM.

25

Fig5 : Equipement Alcatel 9400 UX.

26

Fig6 : Motif élémentaire et ensemble de motifs dans un réseau.

35

Fig7 : Architecture du GSM.

38

Fig8 : Structure du multiplexage PDH.

47

Fig9 : Illustration du multiplexage des affluents PDH dans un réseau

51

SDH.

Fig10 : Structure du multiplexage SDH.

52

Fig11 : Structure de la trame STMn.

55

Fig12 : Constitution de la fibre optique.

57

Fig13 : Architecture des tables de la base de données.

64

Fig14 : Page d’identification de l’utilitaire.

66

Fig15 : Page d’un utilisateur non reconnu par l’utilitaire.

66

Fig16 : Page d’accueil d’un utilisateur reconnu par l’utilitaire.

67

Fig17 : Page d’Aide.

67

Fig18 : Gestion des utilisateurs par l’administrateur.

68

Fig19 : Affichage de l’image du site de Yaoundé Nodal.

68

Fig20 : Outil de conversion de puissance.

69

68 Fig20 : Outil de conversion de puissance. 69 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du
68 Fig20 : Outil de conversion de puissance. 69 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

70

Fig21 : Représentation cartographique du réseau de transmission

d’Orange

CAMEROUN S.A

Fig22 : Extrait du réseau de transmission de la région du centre.

71

Fig23 : Affichage des tables associées à un site, cas de Yaoundé Nodal.

72

Fig24 : Affichage de la table site de Yaoundé Nodal.

73

Fig25 : Accès aux diverses tables.

74

Fig26 : Les données de la table Site Vsat.

75

Liste des tableaux

Page

Tableau1 : Configuration avec protection d’un ODU Alcatel

28

Tableau2 : Configuration d’un IDU Alcatel

28

Tableau3 : Récapitulatif des débits SONET et SDH

50

: Récapitulatif des débits SONET et SDH 50 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
: Récapitulatif des débits SONET et SDH 50 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun SOMMAIRE INTRODUCTION   11 CHAPITRE I :
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun SOMMAIRE INTRODUCTION   11 CHAPITRE I :

SOMMAIRE

INTRODUCTION

 

11

CHAPITRE I : CONTEXTE

14

I1 G ENESE DU TELEPHONE

14

I2 HISTORIQUE D’ORANGE C AMEROUN S.A

15

I3 R AISON SOCIALE , STATUT JURIDIQUE ET ACTIONNARIAT

16

I

4

SOCIETE

 

16

I5 A CTIVITES

17

I

6

C ONCURRENCE

18

I8 ORGANISATION D’O RANGE C AMEROUN S.A

18

 

I 8 1 Organisation de la direction technique

19

I 8 2 organigramme de la direction technique

19

CHAPITRE II : PROBLEMATIQUE

22

II1 INTRODUCTION

22

II2 LES DIFFERENTS TYPES DE LIAISON ENTRE SITES D’ORANGE C AMEROUN

22

 

II 21 Liaison par fibre optique

23

II 2

2

Liaison

FH PDH

23

II 23 Liaison FH SDH

23

II 25 Liaison satellite

24

II3 LES EQUIPEMENTS FH DU RESEAU DE TRANSMISSION D’ORANGE C AMEROUN

24

 

II 31 Les compresseurs de MIC

24

II 32 L’équipement 1660 SM

25

II 3

3

L’équipement 1641SM

26

II 34 L’Équipement FH 9600/9400UX/LX

26

II 35 Configuration de l’ODU et de l’IDU d’Alcatel 9400UX

27

III3 5 2 Configuration avec protection

27

II 36 Caractéristiques des équipements Alcatel 9400UX

29

II4 LES TYPES DALIMENTATION DES S

29

II5 LES INFORMATIONS SUR LES

29

CHAPITRE III : METHODOLOGIE

31

III1 INTRODUCTION

 

31

III2 BASE DE DONNEES

31

 

III2 1 Utilité d ʹ une base de

31

III2 3 Les principaux SGBD

32

III3 BASE DE DONNEES

 

33

 

III3 1 Logiciels libres

33

III3 2 Logiciels gratuits

33

33 III ‐ 3 ‐ 2 Logiciels gratuits 33 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du
33 III ‐ 3 ‐ 2 Logiciels gratuits 33 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun III ‐ 3 ‐ 3 Logiciels commerciaux 33 III
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun III ‐ 3 ‐ 3 Logiciels commerciaux 33 III

III3 3 Logiciels commerciaux

33

III4 P RESENTATION DU GSM

33

III4 1 Historique

33

III4 2 Le concept cellulaire

34

III4 3 Réutilisation des ressources et principe de transmission sur l’interface

37

III4 4 Architecture du réseau GSM

38

III4 4 1 Le soussystème radio

39

III4 4 2 Le soussystème

41

III4 4 3 Le centre dʹ exploitation et de

43

III5 LES DIFFERENTS TYPES DE LIAISONS ENTRE LES SITES

43

III5 1 Evolution des systèmes de transmission numérique

44

III5 2 Principe de multiplexage numérique, le faisceau

44

III5 2 1 La numérisation du signal analogique

45

III5 2 2 Le Multiplexage à Répartition dans le Temps (MRT)

45

III5 3 Présentation de la technologie SDH

47

III5 3 1 Introduction

47

III5 3 2 Principe de fonctionnement de la technologie SDH

48

III

5 4

Les liaisons satellites

56

III5 5 La fibre optique

56

III6 S TRATEGIES ADOPTEES

58

III6 1 Informations concernant un site

58

III6 2 Informations concernant une BTS

61

III6 3 Informations sur les sites reliés par une liaison satellite

61

III6 4 Informations sur les liaisons entre les sites

62

III6 5 Architecture de la plate forme

62

III6 6 Choix des outils informatiques

64

CHAPITRE IV :

RESULTATS

65

IV

1

INTRODUCTION

65

IV2 P AGE DIDENTIFICATION

65

IV

3

P

AGE

DACCUEIL

67

IV 31 Le menu Fichier :

67

IV 32 Affichage de l’image du site

68

IV 33 Le bouton Quitter

69

IV 34 Le bouton conversion de

69

IV 35 Le bouton Représentation

70

IV 36 Le bouton Accès aux différentes données

73

CONCLUSION

76

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

78

ANNEXES

 

79

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 78 ANNEXES   79 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 78 ANNEXES   79 Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun INTRODUCTION Pour une entreprise commerciale, une bonne
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun INTRODUCTION Pour une entreprise commerciale, une bonne

INTRODUCTION

Pour une entreprise commerciale, une bonne gestion de son patrimoine

nécessite la maîtrise de ce dernier. Ceci signifie qu’elle doit avoir une parfaite

connaissance de ses ressources et des difficultés que rencontre l’entreprise qui

freinent sa prospérité. Les dirigeants de l’entreprise doivent chercher les voies et les

moyens pour surmonter toutes ces difficultés. Dans cet ordre d’idée, Orange

CAMEROUN S.A qui est une entreprise commerciale offrant les services de

radiocommunications mobiles, a pour objectif principal de se faire un maximum de

bénéfice. Ceci passe nécessairement par l’offre à sa clientèle d’un meilleur service et

la couverture d’un grand nombre de localités par son réseau. Couvrir un grand

nombre de localités implique la création de plusieurs sites. Avec un nombre

impressionnant de sites, il se pose un problème quant à l’exploitation du réseau étant

donné que les équipements tombent de temps en temps en panne. Pour intervenir

sur un site, l’on a premièrement besoin des informations sur l’existant du site. C’est

dans cette optique que se situe le travail qui nous a été confié sous le thème :<<Mise

en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission

d’Orange CAMEROUN S.A>>.

Etant donné que le réseau de transmission d’Orange CAMEROUN S.A compte à ce

jour plus de 250 sites, pour chacun de ces sites, les informations, quand elles sont

disponibles, ne sont pas regroupées. Il faut alors faire appel à plusieurs fichiers avant

de les réunir pour un cas particulier. Certains éléments n’apparaissent que lorsque le

besoin devient urgent.

Le présent projet vise à rassembler dans une base de données les informations

suivantes dont la liste n’est pas exhaustive :

Photo permettant d’identifier clairement le site (avec Shelter & Pylône, VSAT) ;

Plan général du site ;

Coordonnées géographiques exactes de la station ;

Coordonnées géographiques exactes de la station ; Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
Coordonnées géographiques exactes de la station ; Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun ‐ Localisation administrative du site ; ‐
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun ‐ Localisation administrative du site ; ‐

Localisation administrative du site ;

Informations sur le pylône : hauteur, charge en tête totale, charge en tête restante ;

occupation (aériens / HBA/ azimuts) ;

Plan d’aménagement et occupation du localshelter ;

Plan du DDF ;

Plan des baies ;

Configurations globales diverses : Trans, Radio, énergie environnement.

Ce travail pouvant être utilisé par les autres métiers, le cahier de charge détaillé est à

réaliser avec la collaboration de tous (Infrastructure, Trans, BSS, NSS, énergie

environnement). Un autre stage du côté infrastructure /radio peut être libellé dans ce

sens. Ceci fera de cette réalisation un travail très complet.

Objectifs

Au terme de ce stage, le stagiaire aura mis en place un outil simple et fiable

permettant de :

Renseigner la transmission ainsi que les différents métiers sur l’existant des

sites ;

Permettre les modifications à des personnes identifiées et disposant d’accès

privilégiés ;

Permettre des créations dans le même contexte ;

Servir de guide principal à la hiérarchie pour la connaissance de l’existant sur

les sites.

Afin de mener à bien notre travail nous allons suivre les articulations suivantes :

- Au chapitre1 intitulé Contexte, nous allons présenter sommairement l’entreprise

Orange CAMEROUN S.A et le service dans lequel nous avons effectué notre stage.

De cette description nous ressortirons les préoccupations technologiques de cette

entreprise.

- Au chapitre2 intitulé Problématique, nous évoquerons l’importance de la

résolution du problème ci dessus qui nous est posé.

résolution du problème ci dessus qui nous est posé. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du
résolution du problème ci dessus qui nous est posé. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun - Au chapitre3 intitulé méthodologie, nous
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun - Au chapitre3 intitulé méthodologie, nous

- Au chapitre3 intitulé méthodologie, nous définirons les concepts utilisés dans

ce document. Nous développerons en particulier la norme GSM, les multiplexages

SDH et PDH, les types de faisceaux utilisés par Orange CAMEROUN S.A et les

équipements rencontrés dans ses sites. Dans ce chapitre nous présenterons aussi les

différents systèmes d’information des sites qu’on peut avoir. Nous présenterons

également l’architecture que nous allons adopter pour réaliser cette plate forme et les

différents langages informatiques utilisés.

- Au chapitre4 intitulé Résultats et Commentaires, nous allons présenter le

travail effectué et notre contribution personnelle à l’amélioration du travail dans

cette entreprise.

Nous achèverons ce document par une conclusion dans laquelle seront

mentionnées les attentes de l’entreprise par rapport à ce travail et de dire si cela a été

fait et d’évoquer les perspectives qu’offre ce travail.

et d’évoquer les perspectives qu’offre ce travail. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
et d’évoquer les perspectives qu’offre ce travail. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun CHAPITRE I : CONTEXTE I ‐ 1 Genèse du
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun CHAPITRE I : CONTEXTE I ‐ 1 Genèse du

CHAPITRE I : CONTEXTE

I 1 Genèse du téléphone

Durant des siècles l’homme su se contenter de la parole ou des écrits comme seuls

moyens de communication entre deux personnes éloignées d’une distance

importante. Effectivement soit on envoyait un messager restituant le message qu’on

lui avait appris, soit il remettait le message écrit qu’on lui avait remis.

En 1876, Graham Bell [5] ne devait pas savoir qu’il révolutionnerait à ce point la vie

de tout un chacun en inventant le téléphone. Le transport de la voix pouvait se faire

grâce à une paire de fils reliant deux appareils.

Rapidement, l’utilisation de son invention dans une petite ville du Canada il

résidait, lui fit comprendre l’importance d’une centralisation des communications

dans un central téléphonique et l’on vit alors apparaître le premier réseau

téléphonique.

En 1887 Heinrich Hertz [5] découvre les ondes radio.

En 1896, à Bologne, Guglielmo [5] Marconi réalise la première transmission radio.

En 1901, il réalise la première liaison transatlantique entre la Cornouailles et Terre

Neuve.

Dès le début du XXème siècle, les services de police se dotent de moyens de

communications radio.

Au début des années 50 aux Etats Unis, la compagnie Bell Téléphone propose des

services de radiotéléphone à ses abonnés.

En 1964 on introduit la notion de partage des ressources dans les réseaux de

radiocommunication pour satisfaire une demande grandissante qui avait fait planer

une menace de saturation sur les réseaux.

En 1971, Bell Téléphone fait apparaître la notion de cellule dans le réseau. Sa

première mise en place se fera à Chicago en 1978 sur le système <<Advanced Mobile

en 1978 sur le système <<Advanced Mobile Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
en 1978 sur le système <<Advanced Mobile Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Phone Service>>. On a alors un changement de
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Phone Service>>. On a alors un changement de

Phone Service>>. On a alors un changement de contrôle devenu dynamique, pour la

prise en charge du récepteur par différents émetteurs, réalisable par zone ou cellule.

En 1982, normalisation de l’<<Advanced Mobile Phone Service>> pour toute

l’Amérique du nord (IS54/IS95).

En 1987, l’Europe adopte un standard pour mettre fin à la cacophonie qui règne en

matière de réseau de radiotéléphone. C’est la naissance du GSM.

Les options techniques fixées alors sont :

transmission numérique ;

multiplexage temporel des canaux ;

cryptage des informations sur le canal radio ;

une nouvelle loi sur le codage de la parole à débit réduit par rapport aux lois en

vigueur dans les télécommunications (loi μ en Europe, loi A en Amérique du nord).

I 2 Historique d’Orange Cameroun S.A

Tout commence au début des années 1990, CELLNET et VODAFONE

dominaient le marché britannique et avaient plus ou moins établi un confortable

duopole. Au cours des dix années précédentes ces deux opérateurs avaient

développé une activité importante et comptaient à l’époque environ 1 million de

clients chacun.

En 1993, à Hong Kong (encore colonie britannique), il y avait une petite

société appelée HUTCHISON MICROTEL qui s’employait depuis deux ans à créer

un réseau numérique à la pointe du progrès.

En juillet 1993 cette société a opté s’installer en Grande Bretagne et a mené

une réflexion sur la manière d’attirer des clients et de faire face à la concurrence sur

le marché britannique, sachant que ce marché présentait un potentiel considérable.

C’est ainsi qu’en avril 1994, ORANGE est née en Grande Bretagne.

avril 1994, ORANGE est née en Grande Bretagne. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
avril 1994, ORANGE est née en Grande Bretagne. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun En mai 2000, la société Orange susvisée est
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun En mai 2000, la société Orange susvisée est

En mai 2000, la société Orange susvisée est rachetée par France Télécom. Ce

dernier décide de regrouper ses activités de téléphonie mobile sous l’appellation de

ORANGE SA. A partir de cet instant un processus de « rebranding » (diffusion) est

lancé à travers le monde, pour permettre à toutes les filiales de téléphonie mobile de

France Télécom de devenir ORANGE. La SCM, Société Camerounaise de Mobiles

connue encore sous le nom de Mobilis, filiale de France Telecom à 100% est devenue

ORANGE CAMEROUN le 4 juin 2002.

I 3 Raison sociale, statut juridique et actionnariat.

Orange Cameroun SA, est une société anonyme de personnalité morale dont

le capital de 15.010.000.000cfa [6] est apporté par des actionnaires constitués ainsi qu’il

suit : 70% Orange SA la société mère, 25% de Camerounais, et 5% de personnels.

I 4 Société apparentée.

Mai 2000 France TÉLÉCOM acquit Orange pour 43 milliards d’euro [6] dans le

but de créer un opérateur mobile Orange SA disposant des atouts nécessaires pour

figurer parmi les leaders mondiaux. On retrouve ainsi Orange SA dans près de 30

pays dans le monde (voir figure 2) avec plus de 10 millions d’abonnés, dont près de

1 000.000 au Cameroun aujourd’hui. La figure 1 cidessous donne une idée de

l’organisation internationale du groupe Orange.

de l’organisation internationale du groupe Orange. Figure 1 : Filiale Orange dans le monde Mémoire de

Figure 1 : Filiale Orange dans le monde

Orange. Figure 1 : Filiale Orange dans le monde Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du
Orange. Figure 1 : Filiale Orange dans le monde Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Figure 2 : Implantation d’Orange dans le monde I
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Figure 2 : Implantation d’Orange dans le monde I
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Figure 2 : Implantation d’Orange dans le monde I

Figure 2 : Implantation d’Orange dans le monde

I 5 Activités

Orange Cameroun SA est une entreprise de télécommunications spécialisée

dans la téléphonie mobile. Elle offre une multitude de services : vente de téléphones

mobiles et accessoires, abonnements pour accès au réseau. On distingue plusieurs

types d’abonnements chez Orange :

- Joker sans abonnement ;

- L’abonnement Orange 5 ;

- L’abonnement Orange 20 ;

- Orange business solution.

Elle offre les services tel que :

- Messagerie vocale ;

- Les SMS ;

- Présentation du N° ;

- Le double appel ;

- L’info crédit ;

- Le kiosque infos ;

- Le roaming ;

crédit ; - Le kiosque infos ; - Le roaming ; Mémoire de Fin d’Etudes pour
crédit ; - Le kiosque infos ; - Le roaming ; Mémoire de Fin d’Etudes pour

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun - Le service de chat yo’r ; -  
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun - Le service de chat yo’r ; -  

-

Le service de chat yo’r ;

-

 

I 6 Concurrence

Comme toutes les entreprises, Orange doit faire face à la concurrence des

autres opérateurs de téléphonie mobile tel que MTN et CAMTEL avec qui elle se

partage le marché. Mais avec ses 55% du marché, Orange occupe la première place

au Cameroun. Elle doit aussi faire face aux opérateurs de téléphonie fixe tel que

CAMTEL. Pour le bien des consommateurs cette concurrence pousse Orange à offrir

un service toujours meilleur.

I 7 Orange Cameroun en quelques chiffres

Orange couvre les 1O provinces du Cameroun dont 80% de la population

urbaine. Elle occupe le rang N°1 du marché Camerounais de téléphonie mobile avec

55% de la part du marché, soit environ 1 000.000 d’abonnés [6] , et un effectif d’environ

400 employés constitué de 2% d’expatriés et 98% de Camerounais. Pour être plus

proche de ses clients elle dispose d’environ 8000 partenaires. Pour assurer une bonne

couverture elle dispose de 19 liaisons par satellite avec INTELSAT 704 66 EST, 3

MSC, 13 BSC, 320 sites. Des chiffres qui grandiront avec le temps.

I 8 Organisation d’Orange Cameroun S.A

L’entreprise Orange CAMEROUN S.A présente l’architecture suivante :

Direction Générale ;

Direction générale adjoint chargée des ressources ;

Direction générale adjoint chargée des ventes ;

Direction générale adjoint chargée de la clientèle ;

Direction régionale du centre ;

o

Direction marketing ;

o

Direction des ventes ;

o

Direction technique ;

Direction des ventes ; o Direction technique ; Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
Direction des ventes ; o Direction technique ; Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun o Direction du service clientèle ; o
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun o Direction du service clientèle ; o

o

Direction du service clientèle ;

o

Direction du système informatique ;

o

Direction administrative et financière ;

o

Direction des ressources humaines ;

I 8 1 Organisation de la direction technique

Nous avons effectué notre stage à la direction technique, dans le service exploitation

et maintenance de la région du centre. Cette direction a pour rôle de veiller au bon

fonctionnement des équipements techniques et d’assurer leur pérennité.

Elle étudie et prévoie les moyens de production techniques, propose les

investissements nécessaires au développement et à l’amélioration de la production.

Elle optimise l’utilisation des moyens de production déjà en place, analyse les coûts

de production et adopte les solutions techniquement fiables et économiquement

acceptables.

I 8 2 organigramme de la direction technique

La direction technique d’Orange CAMEROUN S.A est structurée en départements

tels que le montre la figure cidessous :

tels que le montre la figure ci ‐ dessous : Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention
tels que le montre la figure ci ‐ dessous : Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Direction Technique Support technique Département
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Direction Technique Support technique Département
Direction Technique Support technique Département Division déploiement et réseau Département ingénierie
Direction
Technique
Support
technique
Département
Division déploiement
et réseau
Département
ingénierie
exploitation et
des systèmes
maintenance
du réseau
Département
Département
déploiement et
radio
infrastructure

Fig3 : Organigramme de la direction technique d’Orange CAMEROUN S.A (Source : auteur)

techni que d’Orange CAMEROUN S.A (Source : auteur) Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme
techni que d’Orange CAMEROUN S.A (Source : auteur) Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du Diplôme

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Le département exploitation et maintenance est
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun Le département exploitation et maintenance est

Le département exploitation et maintenance est constitué des services cidessous :

- service exploitation littoral ;

- service exploitation centre ;

- centre technique nord ;

- centre technique ouest ;

- service support, supervision et performance.

L’exploitation centre est constituée des entités suivantes :

- entité BSS énergie ;

- entité trans NSS ;

- zone Est.

Chaque direction, division, département, service ou entité s’occupe en ce qui le

concerne de la bonne marche de l’entreprise.

qui le concerne de la bonne marche de l’entreprise. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du
qui le concerne de la bonne marche de l’entreprise. Mémoire de Fin d’Etudes pour l’Obtention du

Mise en place d’une base de données cartographiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun

aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun CHAPITRE II : PROBLEMATIQUE II ‐ 1 Introduction
aphiques du réseau de transmission d’ORANGE Cameroun CHAPITRE II : PROBLEMATIQUE II ‐ 1 Introduction

CHAPITRE II : PROBLEMATIQUE

II 1 Introduction

Progressivement le réseau de transmission d’Orange CAMEROUN S.A s’élargit

et atteint les coins les plus reculés du pays. Cet accroissement du réseau implique par

conséquent un grand nombre de sites à contrôler et à maintenir. Un site, lorsqu’il est

mis en place est supervisé à distance. Une intervention sur site ne se fait qu’en cas de

panne (logicielle ou matérielle). Ceci est malheureusement très fréquent. Pour aller

sur site donc, il faut une connaissance parfaite de la localisation de ce dernier. Etant

donné que dans un site sont placés un certain nombre d’équipements, il est

indispensable de connaître pour chaque équipement la marque de fabrication, ses

caractéristiques et sa configuration pour permettre ainsi une prompte intervention en

cas de dysfonctionnement.

C’est ainsi donc qu’est venue la nécessité de regrouper toutes ces informations dans

une base de données cartographiques afin de faciliter la recherche de ces dernières en

cas de besoin. Rappelons que jusqu’alors les informations concernant les sites sont

dans plusieurs fichiers (principalement des fichiers Excel) et la recherche d’une

quelconque information prend du temps.

Les éléments de notre base de données se rapportent donc à la localisation du site,

les types de liaison entre sites et leur fréquence, les marques et configuration des

équipements FH, les types d’alimentation des sites et les informations sur les BTS

installées.

II 2 Les différents types de liaison entre sites d’Orange Cameroun

Dans le réseau de transmission d’ORANGE CAMEROUN, les sites sont reliés par

une des liaisons