Vous êtes sur la page 1sur 27

Bioénergétique

Partie I :
Dépenses énergétiques

Partie II :
Rations alimentaires

Bioénergétique

1- Définition - Généralités

1
Définition
Etude des processus biologiques
qui produisent et consomment
de l'énergie.

Consommation d’énergie
 3 types de travail cellulaire

 Synthèse chimique

 Travail osmotique

 Travail mécanique
 Interne
 Externe

2
Origine de l’énergie

Depuis Lavoisier

Nutriments + O2 CO2 + H2O + Energie

L'homme = transformateur d'énergie


chimique en d'autres formes d'énergie

6 catégories de nutriments
 Glucides
 Lipides Energie
 Protides

 Sels minéraux
 Vitamines
 Eau

3
ATP : Adénosine triphosphate

ATP + H2O ADP + Pi + H+ + 7 Kcal

Stockage de substrats énergétiques

 Glucides (ou hydrates de carbone) sous forme de


glycogène dans le foie et dans les muscles

 Lipides dans le tissu adipeux

4
1-1 Loi de l’état initial et de l’état final
la quantité d'énergie qui apparaît lors de
la combustion des aliments dépend
uniquement de
l'état initial et de l'état final

Exemple

 Combustion du
glucose dans
un calorimètre

C6 H12 O6 + O2 6 CO2 + 6 H20 + 673 Kcal

5
•Oxydation du glucose dans l ’organisme

C6 H12 O6 G 6P Fructose 6P …….

………... 6 CO2 + 6 H2O + 673 Kcal

1-2 Loi de la conservation de l’énergie

La quantité d'énergie contenue dans un système est


constante

L'énergie ne peut être ni créée ni détruite mais


seulement convertie d'une forme en une autre

6
Plan Bioénergétique
1- Définitions – Généralités
1-1 Loi de l’état initial et final
1-2 Loi de conservation de masse
2- Dépenses énergétiques:
méthodes de mesure

2-1 Calorimétrie directe

Mesure de la production de chaleur


corporelle par calorimétrie directe

7
Plan Bioénergétique
2- Dépenses énergétiques:
méthodes de mesure
2-1 Calorimétrie directe

2-2 Calorimétrie indirecte


2-2-1 Thermochimie alimentaire

Thermochimie alimentaire : principe

Aliments + O2 CO2 + H2O + Energie

Calcul de la dépense énergétique à partir de la nature

et du poids des aliments ingérés

8
Deux difficultés
• Les aliments ingérés ne sont pas
totalement brûlés. Il faut tenir compte
de la quantité d’énergie perdue
dans les excreta (selles et urines)

• L’apport alimentaire peut ne pas couvrir


exactement les besoins :
Excès  Réserve de graisse
Déficit Utilisation des réserves

Thermochimie alimentaire : application pratique

Calorimétrie alimentaire
mesure en 4 temps

1- On pèse tous les


aliments ingérés par le
sujet pendant la période
de mesure

9
2- On calcule la quantité de protides, de
lipides et de glucides ingérée
Pour 100 g Protides Lipides Glucides
d’aliments en g en g en g

Beurre 0.6 81 0.4

Bœuf 17.5 22 1.0

Pommes de 2.0 0.1 19.1


terre

3- Calculde la quantité d’énergie apportée


par chaque catégorie de nutriments
Chaleur de combustion
moyenne des aliments
1 gramme de glucides = 4.2 Kcal

1 gramme de lipides = 9.4 Kcal

1 gramme de protides = 4.6 Kcal

(1 Kcal = 4.18 KJ )

10
Dépense d’énergie (DE) =
Energie ingérée - Energie excrétée

si le poids du sujet est resté stable


pendant la période de mesure

Plan Bioénergétique
2- Dépenses énergétiques:
méthodes de mesure

2-1 Calorimétrie directe

2-2 Calorimétrie indirecte


2-2-1 Thermochimie alimentaire
Principe
Application pratique
2-2-1 Thermochimie respiratoire

11
Thermochimie respiratoire : principe

C6 H12 O6 + 6 O2 6 CO2 + 6 H2O + 673 Kcal

6 x 22.4 L 673 Kcal

1L 5 Kcal

Coefficient thermique de l ’oxygène


pour les glucides

Coefficients thermiques de l'O2


1 litre d'O2 équivaut à:
 pour les glucides : 5 Kcal
 pour les lipides : 4.7 Kcal
 pour les protides : 4.6 Kcal

Coefficient thermique moyen de l’O2


1 L d’O2= 4.8 Kcal

12
Quotient respiratoire
QR = V’C02/V’O2

 Glucides purs QR =1
 Protides purs QR = 0,8
 Lipides purs QR = 0,7
 Mélanges  tables de coefficient thermique

Thermochimie respiratoire :
application pratique

– Définition de la consommation d’oxygène


V’O2 en L/min ou ml/min/kg

– Mesures de la consommation d'O2

Méthode en circuit fermé

13
Spiromètre

La pente du tracé est due


à la consommation d ’O2

en cm

1 cm = 0,2 L

14
Spiromètrie en circuit fermé

V’O2 (L/min) = H (cm/min) x 0.2 (L/cm)

V’O2 en conditions STPD

D.E = V’O2 (L/min) x 4.8 (Kcal)

Thermochimie respiratoire :
application pratique

– Définition de la consommation d’oxygène


V’O2 en L/min ou ml/min/kg
– Mesures de la consommation d'O2
Méthode en circuit fermé
Méthode en circuit ouvert

15
Méthode en circuit ouvert

V ’O2 = Volume d'O2 inspiré/min - Volume d'O2 expiré/min

(Volume d'air insp./min x FIO2) - (Volume d'air exp./ min x FEO2)

V’O2 = V’E x (FIO2 - FEO2)

Mesure de la V’O2
en circuit ouvert

Mesure de la ventilation V‘

Mesure des gaz expirés

16
Exemple
V’ air = 20 L. min-1
FIO2 = 21 % FEO2 = 17 %

V ’O2 =20 x (O.21 - O, 17) = 0.8 L. min-1

D.E = 0.8 x 4.8 Kcal = 3.8 Kcal

Plan Bioénergétique
1- Définitions – Généralités
1-1 Loi de l’état initial et final
1-2 Loi de conservation de masse
2- Dépenses énergétiques : méthodes de mesure
2-1 Calorimétrie directe
2-2 Calorimétrie indirecte
2-2-1 Thermochimie alimentaire
2-2-1 Thermochimie respiratoire
3- Dépenses énergétiques : résultats

17
Dépenses énergétiques : résultats

3-1- Dépense minimale

Métabolisme de base :

Métabolisme de base
Trois conditions de mesure:

1- A jeun depuis 12 heures

2- Au repos complet
3 - A la température de
neutralité thermique

18
Métabolisme de base

1 Kcal/min

3,5 ml/min/kg d’O2 = 1 M.E.T.

Métabolisme de base

Chez l ’adulte jeune

15OO Kcal par 24 heures

19
•Facteurs de variation du M.B

 Le sexe H>F

 L’âge jeune > âgé

 La morphologie taille et poids


3.6 Kcal/j pour la souris
49 000 Kcal/J pour l'éléphant

Loi des surfaces

La dépense énergétique par unité de


surface est sensiblement la même pour
tous les homéothermes

20
Taille Surface Poids

Métabolisme de base

Adulte jeune :

Homme = 37 Kcal par m2 et par heure

Femme = 35 Kcal par m2 et par heure

21
Dépenses énergétiques : résultats

3-1- Dépense minimale


3-2- Dépenses supplémentaires

Dépenses énergétiques supplémentaires

Le travail musculaire

Elle dépend de
l’intensité et
de la durée de
l ’exercice
musculaire

22
Dépense énergétique lors d'activités
variées
 Ecrire assis : 2 Kcal.min-1
 Faire un lit : 6 Kcal. min-1
 Nettoyer les vitres: 3.5 Kcal. min-1

 Marche (4 km/h) : 4 Kcal. min-1


 Course (10 km/h) : 11 Kcal. min-1
 Bicyclette (15 km/h):7 Kcal. min-1

La V’O2 augmente proportionellement


à l’intensité de l’exercice musculaire
V’O2 L/min
2,5

2,1

1,70

1,30

0,25
Vitesse
0 5 7 9 11 13 (Km/h)

Energie chimique  Energie mécanique + chaleur


25% 75%

23
Dépenses énergétiques : résultats

3-1- Dépense minimale


3-2- Dépenses supplémentaires
3-2-1 Le travail musculaire
3-2-2 La thermorégulation

Homéotherme

Adaptation au froid

Adaptation à la chaleur

 Coût énergétique

24
D’après Giaja

Dépense
énergétique Métabolisme de sommet

Température de neutralité
thermique = 28 °C

Hypothermie Hyperthermie
Zone d'homéothermie

T ambiante

Dépenses énergétiques : résultats

3-1- Dépense minimale


3-2- Dépenses supplémentaires
3-2-1 Le travail musculaire
3-2-2 La thermorégulation
3-2-3 L’assimilation des aliments

25
Action dynamique spécifique
des aliments
ADS est de:

30% pour les protides

12 - 15% pour les lipides et les


glucides

Dépenses énergétiques : résultats

3-1- Dépense minimale


3-2- Dépenses supplémentaires
3-2-1 Le travail musculaire
3-2-2 La thermorégulation
3-2-3 L’assimilation des aliments
3-2-4 La croissance

26
FIN

27