Vous êtes sur la page 1sur 19

Objectifs et Perspectives de la mission

La mission Pékin Digital à été organisé à


l’initiative du pôle de compétitivité Cap Dans le domaine de l’éducation
Digital Paris Région, dans le cadre du plan numérique, les projets chinois consistent
filière régional (financement de l'Etat et de surtout à standardiser les contenus
la Région île de France) en collaboration éducatifs. Les programmes
avec UBIFRANCE, la mission économique d’enseignement online abondent (plus de
de Pékin et en partenariat avec le Ministère 4700 sites d’éducation online en Chine) et
de l’Education Nationale français. les diplômes online deviennent une réalité
(plus de 1 million d’étudiants chinois ont
Suite au groupe de réflexion « Read obtenu un diplôme en ligne en 2009). Si
Digital » sur l’édition numérique et aux les innovations ne sont pas techniques,
Assises Nationales de l’Education et de la certains projets ont des modèles
Formation Numérique organisées par Cap économiques très surprenants. Par
Digital, le pôle a répondu à la demande de exemple, le Lycée 101, un lycée public très
ses membres en organisant une mission réputé de Pékin a monté une joint venture
sur ces thématiques en Asie. avec un groupe d’éducation online chinois
pour mettre en place un site de cours en
8 entreprises du pôle, dont une grande ligne commercial.
entreprise (EDITIS), une entreprise de taille
intermédiaire (JOUVE), deux Dans le domaine de l’édition numérique,
établissements publics (CNDP et la Bibliothèque Nationale de Chine a pris
Universciensces), une PME (Maxicours) un tournant technologique avec
trois start-up (Actialuna, Leezam et l’ouverture en 2009 d’un building
Lelivrescolaire.fr) et quatre représentants entièrement dédié au grand public. Cette
du Ministère de l’Education Nationale ont ouverture vers le grand public est
pris la route vers l’Asie avec deux renforcée par le développement de portail
employés de Cap Digital. payant pour accéder aux divers contenus
numérisés. Le processus de numérisation
10 rendez-vous collectifs et plus de 70 est archaïque mais fonctionne dans le
rendez-vous individuels ont été organisés contexte chinois : 350 TB depuis 1987.
par la mission économique de Pékin à la
demande des participants, directement ou La confiance et les relations de longs
via Cap Digital. termes doivent guider les actions avec la
Chine. Ainsi, Cap Digital met en place un
Le système d’innovation chinois repose processus de suivi de cette mission afin de
surtout sur l’effort de R&D des universités. pérenniser les contacts qui ont été pris.
C’est pourquoi trois des visites collectives Celui-ci se traduira notamment par le lien
ont été organisées au sein des trois avec le groupe de réflexion "éducation
universités chinoises les plus numérique" qui sera mis en place à la
prestigieuses. rentrée 2010.

2 / 19
Les membres de la mission

Actialuna - http://www.actialuna.com/
Samuel Petit, Président

CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique) - http://www2.cndp.fr/


Claude Renucci, Directrice d’édition

Editis - http://www.editis.com/ - http://www.nathan.fr/


Catherine Lucet, Présidente des éditions Nathan

Jouve - http://www.jouve.fr/
Stéphane Labadie, VP Conversion Operations
Florence Sun, Directrice Site de Pékin
Philippe Gai, Directeur des ventes Chine

Lelivrescolaire.fr - http://www.lelivrescolaire.fr/
François-Xavier Husser, Directeur Général

Maxicours - http://www.maxicours.com/
Patrice Magnard, Président

Leezam - www.leezam.com
Gwendal Bihan, Président et fondateur

Universcience - http://www.universcience.fr
Fabrice Lourie, Chef de projet

3 / 19
Ministère de l’éducation nationale - http://www.education.gouv.fr/
Gilles Braun, Responsable du bureau des ressources numériques

Jean Yves Capul, Sous-directeur des technologies de l'information et de la communication


pour l'éducation

Clara Danon, Responsable de la mission "TICE et enseignement supérieur"


Benoît Labrousse, Conseiller technique, Nouvelles technologies - éditeurs – multimédia

Cap Digital - http://www.capdigital.com/


Jean-Baptiste Soufron, Directeur du programme Think Digital : jb.soufron@capdigital.com
Pauline Cabanes, Chargée de mission : pauline.cabanes@capdigital.com

4 / 19
Le Ministère Chinois de l’Education

Le Ministère chinois de l’éducation a eu Ceci étant dit, le Ministère a présenté le


l’occasion de présenter l’état de l’art de réseau CERNET qui correspond en quelque
l’éducation numérique en Chine. Leur sorte à l’équivalent du RENATER français.
problématique est essentiellement de Mais CERNET va au-delà de l’infrastructure
réussir à diffuser les cours à l’ensemble du réseau. Bénéficiant d’un monopole à
pays, dans les mêmes conditions pour destination des structures
tous. Si l’équipement informatique semble d’enseignement, il se présente
plutôt assuré, une partie de directement comme un opérateur télécom
l’infrastructure réseau reste encore à spécialisé, avec ses contenus et ses
développer, et les services restent simples services. Il offre aujourd’hui la plus grande
pour pouvoir être présents partout. infrastructure réseau éducative du monde
avec 20 millions d’usagers. Il est aussi
M. Wu Aihua, le Directeur des sciences et utilisé pour connecter des bibliothèques et
technologies du Ministère, était présent. des musées numériques.

Les objectifs généraux définis par le D’un point de vue technologique, les
Ministère sont les suivants : infrastructures réseau utilisent la fibre
dans les zones urbaines et des liaisons
- l’éducation numérique a un rôle satellites zones rurales (un investissement
général de soutien éducatif, de 10 milliards de RMB). Elles autorisent
- elle doit poser une base solide un accès de 10/20 Mb/s jusqu'à 100
pour une société de Mb/s. Le débit sortant est 10 Gb/s pour
l’apprentissage, les meilleures universités.
- Il faut assurer la qualité des
supports pédagogiques Un projet CERNET 2 est en cours de
- il faut assurer une infrastructure préparation.
solide pour tous,
- les contenus sont publics (base En ce qui concerne les ressources
existante), pédagogiques, il existe un centre de
- des expérimentations ressource pédagogique d'enseignement
d'applications peuvent être mises supérieur qui permet leur partage. Un
en place, centre de production de ressources existe
- les personnels doivent être formés, également pour les écoles secondaires &
- les services techniques primaires.
correspondent à une offre à part,
- de façon générale, il faut assurer Des accords de coopération pour la
l'uniformité des ressources pour production de ressources existent avec les
que tous aient accès au même universités et organismes étrangers,
niveau d’enseignement. notamment américains.

Un projet de bibliothèque numérique


d’enseignement existe et recense pour

5 / 19
l’instant 15000 publications scolaires d'informatique dans les formations
chinoises. des enseignants
 Dans les campagnes : formations
Dans ces conditions, la standardisation de de quelques mois voire d’un an
toutes les ressources et de toutes les (qui nécessite un grand budget, et
technologies est une problématique qui est loin d'être abouti).
essentielle pour le Ministère chinois. A cet
effet, ils ont créé le CELTSC : la Au-delà des ressources et des
commission pour la standardisation des infrastructures pédagogiques, le réseau
ressources. Mais ils estiment qu’il reste administratif est numérisé et centralisé
encore beaucoup de travail à faire. vers le ministère. Il a permis la mise en
place de services en ligne pour la vie des
En quelques chiffres, de 2003 à 2007 : étudiants. Mais il existe encore de grosses
disparités entre les universités sur
 400 000 vidéos pour les écoles l'équipement.
rurales + salles informatiques
multimédia Leurs projets actuels sont les suivants :
 Plus de 100 millions d'élèves ont
bénéficié de ces services - développement d'une application
 1 million d'étudiants peuvent déjà générique qui permette de donner
utiliser des formations diplômantes des cours à distance
à distance - élargir l'infrastructure
 Cours d'informatique obligatoire - améliorer les transmissions
dans plus de 80 % des universités - promouvoir la standardisation et
et 20 % des écoles et collèges renforcer l’innovation dans le
 coopération avec des entreprises secteur de l’éducation numérique
étrangères (Intel, Microsoft, etc.) - d'ici 2020 réalisation d'une
plateforme riche en ressources
En ce qui concerne la formation des numériques déployée dans les
enseignants au numérique : zones urbaines et rurales
- upgrade du système informatique
 600 000 enseignants ont été du ministère pour la gouvernance.
formés par les autorités éducatives
par l’intégration de cours En règle générale, les ressources sont
gratuites et les échanges sont possibles.

6 / 19
Beijing 101 Middle School : plateforme de E-learning payante

Le lycée 101 a lancé un projet de cours réseau social qui permet aux étudiants de
online avec le groupe Chinaedu. Fondé en disposer d’une fiche de synthèse de leur
1946, cet établissement élitiste est situé activité, de la liste de leurs contacts, de
entre les universités de Tsinghua et de leurs cours, etc.
Beida.
Face à ces élèves, plus de 4000
Le site de la Beijing 101 compte professeurs ont été recrutés partout en
actuellement 1.2 millions d’abonnés et le Chine et travaillent à temps partiel. Tous
groupe Chinaedu, désormais côté au sont sélectionnés selon leur grade par un
NASDAQ, déclare un revenu net de $ jury dépendant du lycée 101. Les abonnés
1,06M pour avril 2010. ont la possibilité de leurs poser des
questions en temps réel via le réseau
Il a pour vocation d’offrir un soutien social.
scolaire sans remplacer l’école. Les
abonnés sont des élèves en cursus normal, Le site n’est pour l’instant pas disponible
dont une partie des élèves du lycée 101, sur mobile car les parents chinois limitent
mais aussi des élèves d’écoles de langue encore la consommation des enfants sur
partout dans le monde. ce support.

Le partenariat entre le lycée 101 et L’ensemble de ces contenus est disponible


Chinaedu repose sur plusieurs points : pour toutes les matières enseignées dans
 Utilisation de l’image de marque du les écoles primaires et secondaires
lycée 101 chinoises. Initialement, ces contenus ont

 Fourniture de contenus à été fournis par les 400 professeurs du


lycée 101 grâce à la numérisation
Chinaedu : cours et examens
systématique de chaque cours et de
 Suivi du recrutement des
chaque examen. A ce jour, le site
professeurs online fonctionne de façon autonome, sans
acheter de contenus extérieurs, ni de
L’abonnement donne accès à de service web.
nombreux supports de différents types :
des cours vidéo en direct ou enregistrés Bien que basé autour d’un lycée public, le
(1h30), des animations (10 minutes), des site est totalement privé. Ses contenus ne
fiches de cours et des exercices. sont pas contrôlés par le Ministère de
l’Education Nationale Chinois. En fait,
Du point de vue pédagogique, ce site cette offre connaît de nombreux
présente au moins trois points forts : la concurrents et se retrouve aussi dans
correction des exercices en temps réel, l'enseignement supérieur. On recense 68
l’envoi hebdomadaire d’un bilan sur leur universités en ligne en Chine dont 14 ont
progression et un système d’évaluation été créées par la seule société
périodique. Il comporte également un educhina.com.

7 / 19
le primaire ou 3000 yens/an pour ceux
Le site du lycée 101 se contente de donner dans le secondaire.
accès aux cours et aux examens d’un
lycée d’excellence, mais certaines Le partenariat entre le lycée 101 et
universités en ligne vont jusqu’à délivrer Chinaedu repose en grande partie sur
les diplômes eux-mêmes. En Chine, la l’accès à l’image de marque du lycée. Le
concurrence ‘scolaire’ est aussi féroce que succès commercial n’a pas nui à la très
la concurrence ‘académique’ car bonne réputation de l’établissement. Le
l’affectation dans les établissements lien leur semble naturel. Il a permis de
primaires et secondaires dépend des notes faire connaître le site tandis que les
obtenues. revenus générés contribuent au maintien
de la qualité de l’établissement.
Le coût de ce soutien scolaire interactif est
de 1500 yens /an pour leurs enfants dans
101 chinaedu.com en bref :

 Fondation : 1996
Beijing 101 Middle School en quelques
 Cible : élèves des écoles
chiffres :
primaires et secondaires
 3600 élèves dont 1000 internes
 Contenu : cours en vidéo,
 400 enseignants
animations, fiches, exercices,
 1 intranet (10To)
bilans hebdomadaires et
 1 pc pour 3 élèves
évaluations
 1100 points de connexion à
 1,2 millions d'abonnés pour
l'intranet
4000 enseignants salariés à

temps partiel

 Les abonnés peuvent lancer des

sujets de forums, des réunions,

des groupes, possibilité de voir

les étudiants en ligne ou non

 Banque de données exams /


réponses dont l’analyse permet

d'approfondir les sujets les plus

demandés par les élèves

8 / 19
Le Bibliothèque Nationale de Chine : numérisation et grand public
- Une visite virtuelle de la BNC et des
En 2009, la Bibliothèque Nationale de expositions en 3D
Chine célébrait son centenaire. Un an plus - Des archives web et des programmes
tôt, la BNC s’inscrivait dans une nouvelle vidéo
ère technologique.
Ces web-based services rencontrent un
A l’occasion des Jeux Olympiques de véritable succès. Aujourd’hui, le nombre
2008, l’inauguration de son troisième d’usagers en ligne surpasse celui des
building à marqué un véritable tournant abonnés (5.2 millions et 0.26 millions
pour la BNC. Initialement développée pour respectivement). Si les services
les spécialistes et académiques, c’est avec numériques majeurs proposés par la BNC
ce building que la BNC s’est ouvert au sont « web-based », des services « TV-
grand public. based » et « mobile-based » se
En parallèle et pour atteindre l’objectif développent également.
affiché de développement et diffusion des
connaissances, la BNC a numérisé La BNC a aussi récemment introduit des
massivement et a mis en place un grand puces RFID sur 1.6 millions de livres
nombre de services numériques. Ces physiques. Cela représente seulement
services sont disponibles à la bibliothèque 14,5 % des livres physiques disponibles
363jrs/365 et 12h/24 et la plupart sont mais cela montre bien que la BNC est un
continuellement disponibles en ligne. formidable creuset de nouvelles
technologies. Par exemple, on peut venir
Depuis 1987, la BNC a numérisé plus de lire son journal au rez-de-chaussée de la
340 TB. Aujourd’hui on recense 1.4 BNC sur une table tactile d’environ 1x0.7
millions de livres anciens, 1.2 millions mètre (très agréable pour la lecture).
d’e-book, plus de 50000 journaux, 5 Malheureusement pour nous, tout est en
millions de thèses académiques et une chinois…
centaine de milliers d’heures de supports
audio et vidéo.

A côté de cet effort de numérisation, la


BNC à développé les web-based services
suivants :
- Deux portails de ressources numériques
en ligne (dont un spécialisé dans la
jeunesse)

9 / 19
L’Université de Tsinghua : Au centre du réseau

En 1996, l’université de Tsinghua ouvre un plus de 1000 stations) mais aussi de plus
Institut Formation continue. Entre 1998 et en plus par internet.
2003, l’Institut a reçu plus de 5000
étudiants. Enfin, l’Institut a mis en place un
L’objectif de la plateforme est quintuple : programme international où des étudiants
- Réduire les inégalités des Etats-Unis assistent les professeurs de
géographiques : en rendant la plateforme. Cette initiative a été

disponibles les ressources aux récompensée nationalement pour l’aide au


développement apportée.
autres régions chinoises, et plus
particulièrement à l’ouest de la
L’université de Tsinghua en quelques
Chine chiffres :
 1911 : fondation de la Tsinghua
- Améliorer les résultats des
school
étudiants chinois : en offrant un
enseignement complémentaire à  1926 : fondation de la National
distance Tsinghua University

- Favoriser l’insertion  400 hectares, dont plus 20 km² de


professionnelle : en offrant la bâti
possibilité de passer certains
 15 écoles (incluant 56
diplômes reconnus par l’Etat à
départements)
distance (par exemple pour un
cycle de 3 ans entre lycée et  27000 étudiants à temps plein
l’université ou encore des
formations spéciales pour les  2500 étudiants internationaux

disciplines agricoles et thermique) accueillis

- Améliorer les performances des  1500 étudiants chinois partants

salariés des entreprises publiques


 3300 projets de recherche
chinoises
 192 instituts de recherche
- Faciliter la reconversion
militaire/civil.

Techniquement, la plateforme comporte


un système interactif et des moyens de
communication en temps réel. Les
contenus sont diffusés par satellite (avec

10 / 19
L’université de Tsinghua abrite le centre  promouvoir le partage des
de contrôle du CERNET ressources numériques.

Le CERNET est le principal réseau internet Parmi les projets récents on retrouve :
et le plus grand réseau académique du  La création de ressources
monde. numériques pour des applications
Il se compose de 38 points d’accès qui web (cours spéciaux et cours
relient 2000 universités chinoises avec
d’excellence). On note qu’à la
une connexion HD vers l’Europe et le
demande du gouvernement plus
Japon. Toute l’infrastructure est en fibre
optique. Ce réseau compte plus de 20 5500 contenus seront gratuits.

millions d’abonnements et on recense


 Deux banques de données :
environ 10 millions de connexions par
ressources multimédia et vidéo
jour sur le portail (qui comprend un
système de vidéoconférence). numérique (2000 heures pour 20
disciplines)

 Une plateforme qui comprend des


fonctions de numérisation,
stockage, catalogues, et recherche.

L’Université de Tsinghua nous présente les


projets à venir
 Enseignement à distance sur IPV6 :
projet collectif de 5 universités
financées par le gouvernement

 Une plateforme de management


En matière de ressources numériques de des ressources multimédia
l’éducation, l’université de Tsinghua
cherche à :  Un data center pour les nouvelles
 créer des ressources numériques ressources numériques
pour améliorer la qualité
A ce jour, ces ressources sont exploitées
 intégrer et optimiser les par 70 universités.

procédures d’enseignement (avec


différents supports)

.
Le B2B à Pékin

Les rendez-vous individuels se sont Assez logiquement, ce nombre de rendez-


déroulés dans une pièce d’une centaine de vous hors programme a été sensiblement
m² réservée à cet effet dans l’hôtel de la plus élevé pour les entreprises déjà
délégation française. Un interprète franco- implantées en Chine.
chinois a accompagné chaque participant
pendant toute la journée.

En moyenne, chaque participant a


rencontré 8 organismes chinois pendant
cette journée de B2B.

Le rythme particulièrement soutenu de


rendez-vous a permis d’attendre l’objectif
de 1 rendez-vous sur 2 pertinents pour la
délégation française.
5 des 7 organismes français ont rencontré,
en dehors du programme, au moins un
des organismes chinois pendant le reste
de la mission.

12 / 19
Bilan et recommandations

La Chine s’est révélé être un pays simplicité sur la technologie et


extrêmement dynamique dans le secteur l’innovation à trop longue portée.
de l’éducation numérique. La difficulté
d’adresser un si grand nombre d’étudiants Il semble désormais intéressant de
s’est transformée en une force qui présenter les résultats de cette mission à
rappelle à chaque acteur les nécessités la communauté éducation formation
d’avoir des contenus et des technologies numérique. Une autre mission en Chine
standardisés. serait sans doute pertinente en 2011. De
même qu’une jonction avec la mission
Elle a aussi poussé les intervenants publics équivalente à New York pour Tools of
et privés à rechercher des formes de Change en 2011 aussi.
partenariats originaux et à mettre au point
des collaborations très fortes pour pallier Enfin, de nombreux partenaires chinois
le manque de ressources initialement apparaissent intéressés par le marché
disponibles. L’ensemble donne français, à la fois en B2B et en B2C. Il
l’impression d’un grand pragmatisme, serait intéressant de les inviter, par
privilégiant le résultat immédiat et la exemple à l’occasion de Futur en Seine en
juin 2011.

L’ensemble des présentations recueillies pendant la mission est disponible en ligne sur le
site de Think Digital (www.thinkdigital.com). Une veille sur le sujet y sera présenté de façon
régulière.

Le programme plan filière régional est soutenu par :


- Direct
- Région île de France

Ce programme inclut : Think Digital et le développement des missions à l’international pour


les entreprises de la filière des contenus et services numériques.

Contacts:

- Jean-Baptiste Soufron.
Directeur du programme Think Digital.
Email : jb.soufron@capdigital.com

- Carlos Cunha. Délégué adjoint en charge du développement des entreprises et de la


compétitivité territoriale
Email : carlos.cunha@capdigital.com

13 / 19
Annexe 1 : Contact des participants de la délégation française

Entité Nom Prénom Fonction Site Web


Actialuna PETIT Samuel Président http://www.actialuna.com/
Directeur du
Jean-
SOUFRON programme Think http://thinkdigital.capdigital.com/
Cap Digital Baptiste
Digital http://www.capdigital.com/
CABANES Pauline Chargé de Mission
CNDP RENUCCI Claude Directrice d'Edition http://www2.cndp.fr/
http://www.editis.com/
Editis/Nathan LUCET Catherine Directeur Général
http://www.nathan.fr/
VP Conversion
LABADIE Stéphane
Operations
Directrice Site de
Jouve SUN Florence http://www.jouve.fr/
Pékin
Directeur des ventes
GAI Philippe
Chine
François -
Lelivrescolaire.fr HUSSHERR Directeur Général http://www.lelivrescolaire.fr/
Xavier
Maxicours MAGNARD Patrice Président http://www.maxicours.com/
Responsable du
BRAUN Gilles bureau des ressources
numériques
Sous-directeur des
technologies de
CAPUL Jean-Yves l'information et de la
communication pour
Ministère de l'éducation
http://www.education.gouv.fr/
l'Education Responsable de la
mission "TICE et
DANON Clara
enseignement
supérieur "
Conseiller technique,
Nouvelles
LABROUSSE Benoît
technologies -
éditeurs - multimédia
Mobile Stories -
BIHAN Gwendal Président et Fondateur www.leezam.com
Leezam
UniversScience LOURIE Fabrice Chef de projet http://www.universcience.fr

14 / 19
Annexe 2 : Contacts établis lors des rendez-vous collectifs

Entité
Nom Prénom Fonction Site Web
participante
Directeur du «
Bibliothèque http://www.nlc.gov.cn/old/old/english.h
WANG Zhigeng Digital
Nationale tm
Ressources »

Responsable
LI Chong
Centre CERNET de CERNET
(China Education
and Research Directrice
http://www.edu.cn/
Network) à Adjointe des
l’Université de LI Yuhong Service des
TSINGHUA relations
internationales
GU Qian
Directeur
Général
Adjoint du
LIU Lin Center d’
Information &
Network
Technolgoy
LIU Dongxue
Directeur
Centre Network Général de
YU Shengquan
and Information Faculty
http://www.bnu.edu.cn/eng/
de l’Université d’Education
BEISHIDA LIU Meifeng
GU Lina
ZHUANG Xiuli
Directeur
Général
Adjoint des
XIAO Kai
Service des
relations
internationales
CHEN Jing
Directeur
Centre pour les adjoint
technologies (responsable
ZHANG Yi Gong http://en.pku.edu.cn/
d’Education de du site de «
l’Université BEIDA Beida
conférence »)

15 / 19
Directeur
adjoint
(responsable
HE Shan
de
l’équipement
multimédia)
Directeur
adjoint
(responsable
ZHAO Guo Dong
du site de «
Beida
éducation »)
Chef du projet
LIAO Ri Kun
du service R&D
Service des
WANG Shuo relations
internationales
Directrice
adjointe
Wang Sheng Qing (responsable
du projet
classe vidéo)
Lycée 101 Middle GUO Han Présidente
http://www.beijing101.com/
School LU Yunquan Vice Président
Directeur
XIE Huanzhong
Général
Directeur de
direction de
WU Aihua
l'enseignement
supérieur
Directeur du
Département
des sciences et
technologies
WANG Hongyu
de la direction
Ministère de de
http://www.moe.edu.cn/edoas/en/
l’Education l'enseignement
supérieur
Directrice du
Centre
informatique
ZENG Yan
dédié à
l’enseignement
haut niveau
Vice Président
du
CHEN Zhi Wen
département
du réseau du

16 / 19
centre
d’information
scientifique

division
HUANG Pei
européenne
chercheur et
Open University
SHAN Congkai directeur d’un http://en.crtvu.edu.cn/
Of China
département

17 / 19
Annexe 3 : Le programme

Jour 1 : Séminaires d’introduction


 Le système éducatif chinois
M. Jean-François VERGNAUD, Attaché de coopération universitaire
 L’éducation numérique en Chine
M. Cong kai SHAN, chercheur et directeur d’un département
 L’innovation en Chine et le système de R&D
M. Patrick NEDELLEC, Attaché pour la science et la Technologie –Valorisation – Innovation
 La pratique des affaires en Chine
M. Bertrand JIMENEZ, chargé de développement du pôle Intelligence Marchés-VIE-
Communication
 La propriété intellectuelle en chine (partie 1)
Mme Agathe CHU et Mme Shaana HUANG, avocates
AKLEA, Société d’avocats (http://www.aklea.fr/)
 La propriété intellectuelle en chine (partie 2)
Mme Agathe CHU et Mme Shaana HUANG, avocates
AKLEA, Société d’avocats (http://www.aklea.fr/)

Jour 2 : Visites collectives


 Ministère de l’Education (www.moe.edu.cn/edoas/en/)
 Lycée 101 Middle School (www.beijing101.com)

Jour 3: Rendez-vous indivduels


 74 rendez-vous au total

Jour 4: Visites collectives


 Bibliothèque Nationale (http://www.nlc.gov.cn/old/old/english.htm)
 Centre pour les technologies d’Education de l’Université BEIDA

Jour 5: Visites collectives


 Centre Network and Information de l’Université BEISHIDA
(www.bnu.edu.cn/bnueng/index.html)
 Centre CERNET (China Education and Research Network) à l’Université de TSINGHUA
(http://www.edu.cn/english_1369/index.shtml)

18 / 19
Annexe 4 : infos pratiques et pages internet des présentations

Différentes présentations de Cap Digital et de l’éducation numérique en France (en anglais et en


chinois) : http://www.scribd.com/document_collections/2522628

Les présentations recueillies auprès des institutions et des partenaires chinois :


http://www.scribd.com/document_collections/2522644

Le site web de Think Digital est sur : http://thinkdigital.capdigital.com

Informations pratiques :

info@capdigital.com Notre actualité : www.capdigital.com


Tél. +33 (0)1 40 41 11 60 Nos événements : www.digitallyours.fr
Fax. +33 (0)1 40 41 11 65 www.twitter.com/Cap_Digital
Passage de l’Innovation www.facebook.com/capdigital
74 rue du Faubourg Saint-Antoine - 75012 Paris

19 / 19