Vous êtes sur la page 1sur 3

Formes de l'impératif

L'impératif est un mode qui contient peu de formes qui lui sont propres puisque la majorité d'entre elles correspondent à celles des mêmes personnes au présent de l'indicatif ou au présent du subjonctif. Comme le pronom sujet n'est pas exprimé à l'impératif, c'est la terminaison du verbe qui indique de quelle personne il s'agit (la deuxième personne du singulier ou les première ou deuxième personnes du pluriel).

La principale forme propre à l'impératif concerne la deuxième personne du singulier de l'impératif présent des verbes en -er, qui ne prennent pas de s final, contrairement à la forme de même personne au présent de l'indicatif.

Exemples :

- Chante si le cœur t'en dit. (au présent de l’indicatif, on a : tu chantes)

- Va finir tes devoirs avant d'aller jouer.

- Lève-toi et marche.

- Balaie (ou balaye) bien tous les recoins de la pièce.

Quant aux verbes qui se terminent par -ir, -oir et -re à l'infinitif, ils s'écrivent pour la plupart de la même façon à la deuxième personne du singulier de l'impératif présent qu'à la même personne à l'indicatif présent.

Exemples :

- Assieds-toi (assois-toi) près de moi,

- Fais attention à la marche.

Quelques-uns de ces verbes font toutefois exception à cette règle et se conjuguent comme les verbes en -er, c'est-à-dire sans s final; ce sont les verbes assaillir, défaillir, offrir, souffrir, tressaillir, ainsi que couvrir, cueillir, ouvrir et les verbes de leur famille. Quant aux verbes avoir, être, savoir et vouloir, ils empruntent leur impératif au subjonctif présent ou à une de ses anciennes formes.

Exemples :

- Ouvre grand ton cœur à tous ceux qui t'entourent et surtout, aie confiance en toi.

- Couvre-toi bien, car il fait un froid glacial dehors.

- Sache que je serai toujours là pour toi.

À la première et à la deuxième personne du pluriel, les formes de l'impératif présent des verbes de tous les groupes sont les mêmes que les formes correspondantes au présent de l'indicatif. Toutefois, font exception les verbes avoir et être qui empruntent leurs formes à celles du

subjonctif

et les verbes savoir et vouloir qui

font sachons, sachez et veuillons, veuillez (parfois voulons, voulez).

présent

Exemples :

et vouloir qui font sachons , sachez et veuillons , veuillez (parfois voulons , voulez ).

- Prenez garde au chien.

 

- Profitons bien de ce temps de répit bien mérité.

- Soyez assurés que nous prendrons bien soin d'elle.

- Veuillez prendre note que nous serons fermés pendant l'été.

2. Oublie les assiettes jetables et prends la vaisselle en verre.

3. Laisse la voiture au garage et pars à bicyclette.

4. Profite de la nature et fais une promenade.

Mangez un peu moins de sucre et de gras, et vous verrez à quel point vous vous sentirez mieux!

-

- Faites une heure de sport tous les jours.

- Dormez au moins 7 heures.

- Buvez moins d’alcool.

- Buvez moins d’alcool.
- Buvez moins d’alcool.

- Soyez positive, souriant et

gentil

gentil

envers les autres.

- Soyez positive, souriant et gentil envers les autres. Comentario [Y1]: Les gens se sentent bien

Comentario [Y1]: Les gens se sentent bien lorsqu’ils agissent avec gentillesse. La science a démontré qu’être gentil envers les autres produit de l’endorphine, une substance qui active les parties du cerveau responsable du plaisir.

 

- En France, on doit en avoir un pour conduire.

 

- Il y en a des gris, des blancs et des noirs dans le ciel.

- Il y en a dans la mer et on en met sur les aliments.

- La bicyclette en a deux, la voiture en a quatre.

- Nous en avons 32, les fourchettes en ont 4.

- Vous en prenez quand vous êtes malade.