Vous êtes sur la page 1sur 1

Description Justification

Dates : Consquences humaines :


Premire vague : printemps 1918, en pleine guerre Plus de victimes que la 1re Guerre mondiale
mondiale. 20-40 millions (50-100 millions selon John Barry, historien) de
Port de Qubec : premier touch, 8 septembre= 1res morts dans le monde, 1 Canadien touch sur six. 3500 morts
victimes civiles. Montral, 14 000 au Qubec, 50 000 au Canada.
23 septembre : 40 cas Trois-Rivires Villages esquimaux ou indiens tus.
26 septembre : 1 cas Montral plusieurs jeunes familles se retrouvent sans parents.
8 octobre : service dhygine du Qubec : mesures Gens enterrs vivants, familles entires disparues, funrailles
durgence = fermeture lieux publics (coles, cinmas, interdites.
thtre, magasins, glises, tramway) Sentiment dimpuissance, de dtresse, impuissance des
Pic de lpidmie Montral : de mi-octobre fin mdecins.
novembre 1918.
Dplacement du virus vers lOuest en novembre. Consquences sociales :
Description de la maladie : Grande solidarit : associations qui aident les familles (Croix-
premiers symptmes : toux, fivre, grande faiblesse. Puis, Rouge, Fonds patriotique canadien), hpitaux ouverts, lits
pneumonie foudroyante qui tue en 24h / 3-4 jours. supplmentaires dans les coles et au refuge Meurling.
touche jeunes adultes (20-30 ans). Chacun essaie de trouver un remde.
Espagne = premier pays avoir parl de la maladie.
Originaire de Chine ou de France, ensuite -U, Europe, Consquences conomiques :
partout. Cour ajourne du 7 octobre au 4 novembre
Droulement : Dernire partie pour lobtention de la coupe Stanley annule.
La grippe vient des oiseaux, puis des porcs avant de
sattaquer aux humains. Leons que nous en avons tires :
Communiqus dans les journaux : explications de la Science plus dveloppe aujourdhui.
prvention et traitement de la maladie : sirop contre la Nous aide affronter les pidmies futures.
toux, injections dhuile de camphre, cafine, quinine, gin. 1919 : Dpartement de la sant du Canada, anctre du
Pas de dpartement fdral de sant publique, donc ministre de la Sant, cr. Gouvernements plus impliqus
provinces et municipales improvisent. dans prvention + gestion des crises en sant.
Non publications des morts dans les journaux car trop Universits et collges forment mieux le personnel mdical.
nombreux. Reproduction en laboratoire du virus = traitement H1N1