Vous êtes sur la page 1sur 2

Qu'est-ce qu'un SIG ?

:
Un système d’Information Géographique est un outil informatique permettant de
représenter et d’analyser toutes les choses qui existent sur terre ainsi que tous
les événements qui s’y produisent.
Les SIG offrent toutes les possibilités des bases de données (telles que requêtes
et analyses statistiques) et ce, au travers d’une visualisation unique et d’analyse
géographique propres aux cartes. Ces capacités spécifiques font du SIG un outil
unique, accessible à un public très large et s’adressant à une très grande variété
d’applications.
Les enjeux majeurs auxquels nous avons à faire face aujourd’hui (environnement,
démographie, santé publique…) ont tous un lien étroit avec la géographie.

De nombreux autres domaines tels que la recherche et le développement de
nouveaux marchés, l’étude d’impact d’une construction, l’organisation du
territoire, la gestion de réseaux, le suivi en temps réel de véhicules, la protection
civile… sont aussi directement concernés par la puissance des SIG pour créer des
cartes, pour intégrer tout type d’information, pour mieux visualiser les différents
scénarios, pour mieux présenter les idées et pour mieux appréhender l’étendue
des solutions possibles.

Utilisations :

Les SIG sont utilisés essentiellement pour :

l'analyse spatiale ;
la gestion de données et de bases de données géographiques ;
l'aide à la décision, notamment pour l'aménagement du territoire ; comme
l'Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen
les définitions de zones de chalandise, implantations de points de vente, aides au
mediaplanning notamment en affichage, optimisation de la distribution d'ISA
(imprimés sans adresses) ;
la cartographie ;
la cartographie réglementaire, destinée à représenter et à rendre opposables les
droits à construire sur un terrain particulier. En France, elle permet d’élaborer
graphiquement les plan locaux d'urbanisme (PLU) et de les éditer sous forme de
documents papiers ou informatiques. La cartographie réglementaire doit
permettre de faire le lien entre les différents acteurs de l’immobilier en partant
des collectivités publiques compétentes en matière d’urbanisme en passant par
les professionnels de la construction (promoteurs immobiliers et maîtres
d’œuvres) sans oublier le public non professionnel.

le pont entre Python et la bibliothèque graphique Qt412. qui permet de « caler » une image (vue aérienne. Les fonctionnalités GRASS sont optionnelles. il gère les formats d’image matricielles (raster) et vectorielles. Il est ainsi possible d'utiliser toute la puissance d’analyse de ce logiciel dans un environnement de travail plus convivial. La version 2. Mapinfo. Caractéristiques Gère l’extension spatiale de PostgreSQL. GRASS GIS. Via la bibliothèque GDAL3. il possède un vrai moteur de scripts basé sur Python11.16 (Nødebo) est sortie début juillet 2016. typiquement) dans un référentiel terrestre10.9. mais aussi de construire de véritables applications.) Prend également en charge un nombre important de formats de couches matricielles (GRASS GIS. En outre. .) L’une des caractéristiques de QGIS est de l'utiliser comme interface graphique du SIG GRASS8. TIFF. les couvertures ArcInfo. JPG. Le développement a débuté en mai 2002 et est sorti en tant que projet sur SourceForge en juin 20022. Ceci permet tout à la fois de créer des modules plus simplement qu'en C++.QGIS : QGIS est un logiciel SIG (système d'information géographique) libre multiplate- forme publié sous licence GPL1. Cette possibilité passe par PyQt. PostGIS Prend en charge un grand nombre de formats de données vectorielles (Shapefile. ainsi que les bases de données4. dont: Un module de lecture/écriture de données GPS9. etc. Il était également appelé Quantum GIS jusqu'à la version 1. GeoTIFF. Par ailleurs.9. et passent par un module d'extension (plugin). etc. QGIS fait partie des projets de la Fondation Open Source Geospatial5.de nombreux modules. Quantum GIS dispose . depuis la version 0. Un module de géoréférencement. basé sur le programme GPSBabel (en).par défaut .