Vous êtes sur la page 1sur 11

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

COMPTE RENDU de la première mission dans le cadre du « PROJET SANTE MERE-ENFANT A TAIZ ET SA REGION » soutenu par le FSD Sanaa, Taiz 4 au 10 octobre 2009

Rappel des objectifs généraux du projet:

Contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et infantile lors de la grossesse et l’accouchement, dans la région de Taiz au Yémen. :

Par l’amélioration de la prise en charge de la grossesse et de l’accouchement normal et pathologique à l’hôpital Républicain de Taiz.

Par l’augmentation de la proportion de femmes surveillées et accouchant à l’hôpital républicain

Par l’enseignement et la diffusion des notions de base d’hygiène et de soins dans le cadre de la maternité.

Par la formation de professionnels de santé impliqués dans la grossesse et l’accouchement, et l’information des femmes enceintes de la ville de Taiz (hors hôpital) concernant la prévention, le dépistage et à la prise en charge des grossesses pathologiques ou à risque.

Par la formation des professionnels yéménites à la prévention et la prise en charge des dysgravidies (toxémies gravidiques, éclampsie), de l’hémorragie de la délivrance, et des soins néonataux.

La réalisation de ses objectifs passe par :

1 - la formation d’une ONG locale qui diffusera les messages résultant de ses formations.

2- La fourniture d’un matériel non disponible à l’hôpital en l’occurrence :

- 2 appareils de Monitoring foetal

- Un appareil d’échographie doppler couleur récent

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

1

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Ces trois appareils ont été commandés en juillet 2009 par l’AMFY dans le cadre du présent projet, envoyés courant août 2009, réceptionnés à Sanaa, dédounanés puis acheminés à Taiz par la direction de l’hôpital. Ils sont en parfait état de fonctionnement à l’arrivée de la 1 ère mission.

- Un vidéoprojecteur, apporté par les experts, et laissé sur place pour les formations, ne particulier dans le cadre de l’ONG locale.

3- trois visites d’experts

La première mission comportait : cinq experts pour la période du 4 au 10 octobre 2009 (soit 5 jours à TAEZ), y participaient :

Dr Jean-Michel MURAY, ancien interne des Hôpitaux, ancien CCA, chef de service de gynécologie obstétrique à l’hôpital de Pontoise. expérience au Togo et au Vietnam,

Dr Benoit MENNESSON, ancien interne des Hôpitaux, gynécologue obstétricien, Praticien Hospitalier à l’hôpital de Pontoise, spécialiste en échographie obstétricale

Mme Christine TAUZIN, sage femme, hôpital de Pontoise.

Dr Hélène BERSENEFF, ancien interne des Hôpitaux, gynécologue obstétricien, Praticien Hospitalier à l’hôpital de Pontoise, membre de l’AMFY et coordinatrice du projet

Dr Jean-François HIANCE, ancien interne des Hôpitaux, ancien CCA, cardiologue ayant travaillé 7 ans à Taiz, président de l’AMFY

Le déroulement de la mission

La première journée (Dimanche 4) Elle a été consacrée à l’inauguration du matériel : discours de Mr le Vice Gouverneur de la région, du Dr ARWA et de Jean-François HIANCE. Ils ont insisté sur la création de l’ONG locale.

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

2

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Les cours théoriques sont remis au lendemain, faute de temps, les ateliers ont débuté dés la fin de matinée :

- atelier d’échographie, Dr MENNESSON

- atelier en salle d’accouchement, Mme TAUZIN : présentation du diagramme utilisé en

France, présentation du monitoring fœtal dans le cadre de la surveillance d’un accouchement normal.

- Parallèlement s’effectuait la visite du service et le bilan en matériel (Dr MURAY, Dr BERSENEFF, Dr HIANCE). Une réunion permettra ensuite d’organiser les journées suivantes.

Journal TAEZ du 04 octobre 2009

les journées suivantes. Journal TAEZ du 04 octobre 2009 AMFY. « Projet Santé mère enfant à

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

3

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015 La deuxième journée (Lundi

La deuxième journée (Lundi 5)

Toute la matinée a été consacrée aux présentations théoriques et aux échanges en présence de 50 personnes environ:

Dr MURAY : Point sur la mortalité par hémorragies de la délivrance dans le monde

: Les facteurs de risques de l’hémorragie de la délivrance

Dr MENNESSON : principes généraux de l’échographie fœtale (le compte rendu )

Mme Christine TAUZIN : rappel les principes généraux de l’OMS sur les précautions universelles et les règles d’hygiène dans le cadre de la surveillance de la grossesse et de l’accouchement normal, l’établissement des référentiels cliniques, biologiques et échographiques.

Les sages-femmes en général parlent peu ou pas l’anglais, il est décidé que Mme Tauzin fera ses interventions entre sages femmes avec pour interprète Mme Nagwa dite « Khadija », d’origine Djiboutienne qui parle bien le Français et l’Arabe. Les sages femmes de Hodeidah envoyée par l’A.M.I seront un exemple à suivre : elles viennent pour certaines d’entre elles d’un centre de campagne. Elles sont très attentives et motivées étant confrontées quotidiennement à des problèmes difficiles. Elles font preuve de compétences indiscutables.

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

4

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Reprise des ateliers à 16H30 :

Mme TAUZIN retrouve son équipe de sages-femmes en salle de travail mise en pratique du monitoring fœtal sur deux parturientes. Echanges sur la conduite à tenir devant une dystocie des épaules et rétention de tête dernier par le biais de CDROM explicatif des manœuvres

Dr MENNESSON : démonstration pratique de l’échographie fœtale, réglage de l’appareil et réalisation d’échographies de patiente en présence de nombreux médecins du service.

La troisième journée (mardi 6) :

Exposés de 8H30 à 10H :

Le Dr MURAY : la prise en charge d’une hémorragie de la délivrance: la réanimation, les médicaments, les petits moyens, les techniques chirurgicales de base, exposé sous forme de questions réponses permettant un échange très dynamique avec les médecins et sages-femmes.

Les sages femmes partent avec Mme CHRISTINE TAUZIN et KHADIJA pour un topo sur le suivi de la grossesse avec pour base le dossier obstétrical du service de Pontoise qui sert de trame. La encore beaucoup d’échanges « formidables » (Sic Christine)

Le Dr MENNESSON : présentation sur l’échographie cardiaque foetale

A partir de 10H chacun rejoint son atelier :

Le Dr BERSENEFF assiste aux consultations de chirurgie gynécologique et sénologie, discussion autour des indications chirurgicales concernant des patientes qui seront opérées dans les jours suivants.

Le Dr MENNESSON continue ses démonstrations d’échographie sur les patientes enceinte qu’on lui demande d’examiner.

Le Dr MURAY accompagne les médecins en salle de travail, suite aux topos on lui demande d’expliquer une technique chirurgicale particulière de traitement des hémorragies de la délivrance (ligature des artères hypogastriques)

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

5

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Reprise des ateliers à 16h30 :

Le Dr MURAY, à la demande des médecins du service fait une démonstration de ligature des vaisseaux dans l’hémorragie de la délivrance lors d’une césarienne et décide de participer à la garde. Il participera ainsi à deux autres césariennes avec discussion sur les indications.

Le Dr MENNESSON continue ses démonstrations et fait travailler un des médecins du service (Dr HUDA)

Le Dr BERSENEFF traite des manœuvres obstétricales devant différentes dystocies.

Mme Christine TAUZIN assiste à plusieurs accouchements, beaucoup de discussion autour de l’épisiotomie et des soins au bébé qui sont très réduits au Yemen. On lui demande d’effectuer deux accouchements à titre de démonstration pour le premier et à la demande de la patiente pour le deuxième (il s’agit d’un médecin amie d’un médecin du service).

Fin des ateliers à 22H45, le Dr MURAY reste jusqu’à 2H du matin. Il participe à deux césariennes dont des triplés prématurés.

La quatrième journée (7 octobre)

8H30 : une patiente arrive en urgence avec une rupture utérine gravissime, l’aide du Dr MURAY est requise au bloc opératoire, il ne fera pas de présentation ce jour et tous les médecins sont avec lui au bloc.

Christine TAUZIN et « ses » sages femmes visionnent un film sur la réfection de l’épisiotomie qui permet de nombreux échanges. Elle fera une démonstration immédiate sur une patiente qui vient d’accoucher. Elle fera une délivrance dirigée selon les normes de l’OMS.

Dr BERSENEFF retourne aux consultations, elle travaillera seule, tout le monde est au bloc.

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

6

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Le Dr MENNESSON continue ses démonstrations échographiques…

Visite du centre de santé du SABER avec le Dr ARWA et le Dr MURAY, Dr HIANCE et Dr BERSENEFF (cf CR)

Retour à l’hôpital vers 16H30 :

Mme TAUZIN travaille avec les sages-femmes sur le partogramme et la surveillance du travail

Les Drs MURAY et BERSENEFF font une démonstration en présence des chirurgiens d’hystérectomie voie basse.

Le DR MENNESSON continue les démonstrations échographie obstétricale

Retour à l’hôtel vers 20 h30-21h

Le cinquième jour (08 octobre)

8h30 rendez-vous chez Mr le gouverneur qui a demandé à nous voir (cf infra)

9h :

exposé du DR MURAY sous forme de questions réponses sur la prévention de l’hémorragie de la délivrance

DR MENNESSON : exposé sur l’interprétation du rythme cardiaque fœtale

Le Dr BERSENEFF poursuit ses consultations en gynécologie

Mme TAUZIN visite le service avec les membres de l’ambassade de France :

Madame Dominique ANOUILH et Madame Marion SAUREL

16h30

DR MURAY ET DR BERSENEFF participent aux interventions chirurgicales de trois patientes (une masse pelvienne, un polype extériorisé, un polype intra utérin)

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

7

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

atelier de Mme TAUZIN : les complications obstétricales pendant le travail et leur prise en charge

DR MENNESSON : démonstrations d’échographies obstétricales et gynécologiques. Il conclura son cycle d’atelier en souhaitant qu’une connection internet soit installée sur l’échographe fournis pour permettre la communication des résultats. Constatant les fréquentes coupures de courant il demande à ce que soit installé un ondulateur pour protéger la machine. Il prévoit que dans l’avenir ce centre pourrait devenir un centre de référence, il faudrait alors prévoir une deuxième machine et une deuxième salle, l’une pour les échos de dépistage et de diagnostic, l’autre pour les échos de deuxième avis plus « pointus » Concernant la mission d’évaluation prévue en fin de projet, elle devra être attentive :

- à l’hygiène : nettoyage des sondes et désinfection de la salle entre deux patientes

- à la qualité des réglages de la machine, à la prise en compte des critères de validité des mesures

- à la réalisation de compte rendus écrits.

Le DR BERSENEFF n’a pu faire son topo prévu sur la prise en charge des pathologies mammaires par manque de temps. Les patientes consultées en sénologie à la demande du Dr ARWA ne présentaient pas d’indications opératoires. Le Dr BERSENEFF constate ici l’impérative nécessité de disposer d’examens complémentaires et notamment de mammographies dans le cadre de l’hôpital (les examens réalisés en ville sont de mauvaise qualité et d’interprétation discutable).

L’ensemble des diaporamas des sujets traités et non traités est enregistré sur clés USB pour les sages femmes et les médecins (notamment la surveillance du post partum, à court et long terme)

En marge de ces activités à l’hôpital plusieurs visites ont été utiles :

Visite chez Mr Le GOUVERNEUR de la région de TAEZ pour lui faire part du projet qu’il connaissait et qu’il est prêt à soutenir. On insiste sur le rôle de l’ONG locale dont il a accepté la formation. On témoigne de l’amélioration spectaculaire du fonctionnement de l’hôpital.

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

8

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Visite à Mr CHAWKI Ahmed Hael qui est un soutien important de la directrice et qui s’intéresse à notre projet « mère enfant ».

Visite du centre de santé du SABER : il était essentiel pour nous de visiter un centre périphérique, il s’agissait de mieux appréhender le problème des relations avec l’hôpital et de comprendre les blocages depuis la maison de la femme enceinte jusqu’à l’hôpital. Le centre du SABER a été choisi pour sa proximité de l’hôpital, (le problème de communication est bien entendu beaucoup plus compliqué à Readah, à Mokha). Le centre du SABER couvre une population de 35000 habitants nous dit-on, il comprend 2 médecins généralistes, deux infirmières et quatre sages-femmes. Il est organisé comme une PMI française (avec vaccinations). Il fonctionne de 8H à 14H chaque jour ouvrable. Il n’y a pas de véhicule sanitaire attaché au centre. Le personnel travaille ensuite en privé à domicile. Le directeur évalue à 10% la proportion de femmes enceintes suivies régulièrement. Il existe de nombreuses « matrones »avec lesquelles le centre n’a aucune relation. Donc la plupart des femmes accouchent au domicile sans avoir eu d’examen préalable.

Visite de l’ « hôpital international du Yemen » clinique privée très moderne, il y a là tous les moyens pour être soigné « à l’occidentale » pour une clientèle riche (150 lits, 50% d’occupation).On prend contact avec la sage-femme qui se déclare prête à travailler avec l’ONG.

L’ONG locale comporte tous les membres du service de Gynécologie Obstétrique, elle est présidée par le Dr ARWA qui en est enchantée, avec cette casquette elle pourra pénétrer le domaine des centres de santé qui sont sous administration de la Direction de la Santé de TAEZ (voir la liste des membres et l’autorisation donnée par le Gouverneur.). On notera que le DR ARWA a obtenu la participation de deux enseignantes en école secondaire à Taez.

Conclusions :

Le programme prévu n’a pas pu être suivi à la lettre, il s’est avéré un peu lourd pour être compatible avec le fonctionnement normal du service en parallèle. Il a été par ailleurs perturbé par les urgences et les demandes des membres du service d’une collaboration chirurgicale ; mais cette collaboration a permis de pénétrer ce service, d’y être admis très vite en établissant une complicité amicale très agréable. Sur le plan technique on a été surpris de la bonne qualité du travail, des connaissances pratiques et techniques. Les divergences d’appréciation d’une situation pathologique et des mesures à prendre sont souvent d’ordre culturel (plutôt anglo-saxonne avec référence

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

9

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

américaine). Il existe certes des lacunes théoriques (anatomie) et pratiques qui restent à la marge. Les problèmes essentiels sont liés à l’hygiène en général, en salle de travail, en salle

d’opération, en consultation et en hospitalisation, à l’absence de dossier d’accouchement, de consultation préopératoire, utilisable qui grève la qualité du suivi. Il existe un dossier de suivi de grossesse (pour les femmes qui se font suivre) qui n’est pas utilisé en salle d’accouchement. La plupart des femmes qui accouchent à l’Hôpital Républicain n’ont jamais été vues préalablement et sont hospitalisées pour pathologies graves sinon elles auraient accouché

à la maison.

Le nouveau né n’est pas pris en charge médicalement.

Le service souffre d’absence de matériel de base et d’un matériel existant souvent obsolète.

Il y a donc un fossé important entre l’hôpital et les parturientes en ville ou à la campagne.

A l’hôpital, la prise en charge est correcte malgré le déficit en matériel, mais elle ne

concerne proportionnellement que peu de patientes (mais le service est complet avec « ce peu » de patientes !).

A domicile la parturiente est laissée à elle-même sans prise charge médicale, avec une

prise en charge « traditionnelle », les centres de santé n’assurant que 10% des surveillances de grossesse.

Concernant l’ONG, le but premier est de réunir les sages femmes de la ville pour des cours de formation continue, puis d’élargir aux centres de santé qui eux-mêmes

diffuseront autour d’eux. Cela implique une publicité des événements et des sujets traités

et de leurs intérêts, un petit journal à diffuser aux sages femmes et aux enseignantes de

TAEZ (?). L’expérience avec les sages femmes d’Hodeidah a été concluante, elle est à poursuivre et

à

étendre pour les prochaines missions. (Voir problème de l’interprète).

Il

faut travailler sur la nécessité d’un dossier de suivi, sur les signes et circonstances qui

doivent imposer le transport d’une femme enceinte avant la catastrophe, il faut essayer d’obtenir de la possibilité de transport d’urgence (véhicule sanitaire). Les prochaines missions, outre leur programme, devront insister sur ces points.

Fait à PONTOISE 18/10/2009

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

10

Association Médicale Franco Yéménite

Association Médicale Franco Yéménite AMFY Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et

AMFY

Association loi de 1901. N° 3218 du 24 septembre 1990, et N°2337 du 12 juillet 1995. N° SIRET 433 186 020 00015

Dr H BERSENEFF Chef du projet FSD

Dr JL GEORGES Secrétaire général de l’AMFY

AMFY. « Projet Santé mère enfant à Taiz-Yémen ». Mission d’experts N°1 Octobre 2009

Dr JF HIANCE Président de l’AMFY

11