Vous êtes sur la page 1sur 2

Equilibre dun solide soumis trois forces non parallles

I- Conditions d'quilibre d'un solide soumis deux forces


On prolonger les lignes dactions de ces forces vers lintrieur de la
plaque
- On constate que lorsque le corps est en quilibre, les trois forces F1,
F2 et F3 :
sont situes dans le mme plan, on dit quelles sont coplanaires ;
se coupent en un mme point O, on dit quelles sont concourantes.

Pour trouver une relation entre les vecteurs 1, 2 et 3 , nous allons choisir
une chelle et dessiner les vecteurs en leur donnant comme origine le point
dintersection O de leurs droites daction
Addition de vecteurs
Mthode 1 : mthode du triangle.
On place lorigine dun des vecteurs lextrmit de lautre vecteur et on
complte le triangle. Le troisime ct du triangle est la rsultante.
Mthode 2 : mthode du paralllogramme.
On dplace les vecteurs de telle sorte que les origines des vecteurs se
touchent, on trace des parallles aux deux vecteurs passant par les
extrmits des vecteurs, ce qui forme un paralllogramme. La rsultante
est la diagonale du paralllogramme.
rsultante des forces 1 et 2 not
Daprs la condition dquilibre dans le cas de deux forces, nous avons : + = 0
vrai puis que la somme vectorielle des deux vecteurs forces 1 et 2. Nous pouvons donc crire :

Condition dquilibre
Si un corps soumis trois forces 1, 2 et 3 est en quilibre :
les trois forces sont coplanaires et concourantes ;
la somme vectorielle des trois forces est nulle.
La deuxime condition sexprime par la relation vectorielle
: + + = 0
Remarque : cette condition dquilibre peut-tre facilement
gnralise un nombre quelconque de forces.

II- Exemple du solide en quilibre sur un plan inclin avec frottement


Un solide homogne de masse M glisse avec frottements sur un plan inclin
faisant un angle avec lhorizontale. Lquilibre est ralis avec un
dynamomtre

Le solide est soumis trois forces : - son poids P ;

- la force F de dynamomtre

- la force R daction de plan inclin
prciser le rfrentiel dtude, Rassembler les forces en un point et reprsenter
les axes choisis puis projeter les vecteurs sur les axes

= + = + avec : sin= = +
= + = cos= ; =
Le solide est en quilibre.
+ + = 0
+ + + = 0 R
( ): + = 0
Projection
( ) : + = 0 P
. sin (a) + = 0

. cos (a) + =0 F
a