Vous êtes sur la page 1sur 37
BOOK de références REALISATIONS par secteurs 1. TERTIAIRE Mairie de Bordeaux (33) Mairie de Lescar
BOOK de références
REALISATIONS par secteurs
1. TERTIAIRE
Mairie de Bordeaux (33)
Mairie de Lescar (64)
Mairie de Arbanats (33)
DIRECTE de Bordeaux (DIRECTE) (33)
Gironde Habitat, Siège - Bordeaux (33)
Apave, organisme de formation et de sécurité - Artigues (33)
2. INDUSTRIEL
Thales Avionics - Exemple : Site du Haillan (33)
EADS SPace Astrium - Exemple : Site de Issac (33)
Arjo Wiggins - Amélie les bains (66)
Biscuits Bouvard - Pessac (33)
Comptoir des Produits Vanillés et Dérivés - Mérignac (33)
3. MEDICAL
CHU de Bordeaux - Haut Lévêque - Pôle gériatrie
CHU de Bordeaux - Haut Lévêque - Cuisines centrales
CHU de Bordeaux - Xavier Arnauzan - Bâtiment d'archives médicales
CHU de Bordeaux - Jean Abadie - Pôle réanimation
Groupe Mieux Vivre - EHPAD "La résidence du Parc"- Tours (37)
4. LOGEMENT
Groupe Mieux Vivre - Rés. SENIORS - La Teste-de-Buch (33)
Foncière Logement - Rés Arborescence - Châtellerault (86)
Foncière Logement - 3 Quartiers : "Les contemporaines"
- Châteauroux (36)
CILG - Prog Immo dans Rés. Balnéaire - Hourtin (33)
5. COMMERCE
Réserve naturelle - concept national d'aménagement
Tommy Hilfiger - Bordeaux (33)
Pépé jeans - Bordeaux (33)
Alain Afflelou - Arcachon (33)
Paraboot - Bordeaux (33)
6. Interface Homme Machine (IHM)
Forclum / Aéroport de Toulouse - Blagnac
H abitatH abitat
Médical
Tertiaire
Commerce
I ndustrie
Vue d'ensemble du service accueil / citoyenneté Vue du poste de travail Partie de l'implantation
Vue d'ensemble du service accueil / citoyenneté Vue du poste de travail Partie de l'implantation

Vue d'ensemble du service accueil / citoyenneté Vue du poste de travail Partie de l'implantation éffectuée Vision des flux de personnes Opposition des 3 zones : attente, front et back office.

4

5

2

3

1

Notre solution

Etat des lieux

Identité

des 3 zones : attente, front et back office. 4 5 2 3 1 N o
des 3 zones : attente, front et back office. 4 5 2 3 1 N o
des 3 zones : attente, front et back office. 4 5 2 3 1 N o
attente, front et back office. 4 5 2 3 1 N o t r e s
 
   
E . S . I . Concept  

E.S.I.Concept

E . S . I . Concept
E . S . I . Concept
E . S . I . Concept  
E . S . I . Concept  
 
 
 
 
 
 
 

Cabinet d 'architecture intérieure

 
Cabinet d 'architecture intérieure  
 
 
 
 
 
 
   

Cabinet d'architecture intérieure

Cabinet d 'architecture intérieure Visualisation 3D des implantations prévues dans les zones tertiaires 1 2 3
Cabinet d 'architecture intérieure Visualisation 3D des implantations prévues dans les zones tertiaires 1 2 3
Cabinet d 'architecture intérieure Visualisation 3D des implantations prévues dans les zones tertiaires 1 2 3

Visualisation 3D des implantations prévues dans les zones tertiaires

1 2 3 4 5

Etat des lieux

Notre solution

Identité

 

Etude et optimisation des espaces, postes et organisation de travail en zone tertiaire et ERP.

Créer un environnement ergonomique favorable

 

Mairie de LESCAR

2009

50

m² en cours de définition

Client :

Année :

Projet :

Objectifs :

Effectif :

SHON :

Budget :

Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Suite à l’élection d’une nouvelle équipe
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Suite à l’élection d’une nouvelle équipe

Suite à l’élection d’une nouvelle équipe municipale le projet en cours de rénovation de la mairie de LESCAR

 

m², en optimisant l’organisation en front et back office, l'agen-

cement des postes et espaces, les circulations, … mais aussi l’adéquation entre les fonctionnalités et les besoins

en terme d’espaces et de postes de travail. Les zones ERP (Etablissement Recevant du Public) seront traitées

 

avec une attention particulière afin d'éviter l'apparition de dysfonctionnements connus.

été interrompu.

s’agit ici de restructurer un bâtiment de

a

Il

s’agit ici de restructurer un bâtiment de a Il Après un audit des opérateurs concernés et

Après un audit des opérateurs concernés et des groupes de travail (groupes de réflexion stratégique, techni-

que, et de santé au travail) nous pouvons établir un état des lieux de l’entreprise à plusieurs niveaux : culture

d’entreprise, système managérial, organisation & process de travail ; mais aussi plus généralement : motivations,

 

On note ici un travail sur deux espaces distincts : le bâtiment ancien et l’extension moderne ; qui serviront à la

définition de deux zones intégrant les services de vie sociale et de citoyenneté d’un côté et de l’autre le reste des services municipaux et autres salles officielles et de conférence. Les problématiques : de front et back office, d’accueil et de pré accueil, de répartition des services et des flux,… seront traitées à cette occasion.

freins, dysfonctionnements, …

de répartition des services et des flux,… seront traitées à cette occasion. freins, dysfonctionnements, …
de répartition des services et des flux,… seront traitées à cette occasion. freins, dysfonctionnements, …
de répartition des services et des flux,… seront traitées à cette occasion. freins, dysfonctionnements, …
de répartition des services et des flux,… seront traitées à cette occasion. freins, dysfonctionnements, …
Identité DDTEFP Bo rde a ux Client : Année : 2 003 Pr o jet
Identité
DDTEFP Bo rde a ux
Client :
Année :
2 003
Pr o jet :
Objectifs :
Ref onte c o mplète du re z -de-cha u ss ée
Amélio rer l' a ccueil phy s ique et téléph onique de s
usa ger s .
Dia gn ostic erg on o mique et a c ou s tique
Redi s tributi on de s e s p a ces de tr a v a il ( zon a ge )
Effectif :
SHON :
Budget :
Etude de f o ncti o nnement interne a ux 3 s ervice s
2 0 per sonnes
+ Accueil : de 2 0 à 3 0 vis ite s /jour
3 00 m²
nc
Etat des lieux
Plusieurs dysfonctionnements avaient été décelés :
-
-
-
Nuisances sonores, communes à tous les services du rdc, et visuelles
Stress
Problèmes de confidentialité à l'accueil physique et pendant les entretiens
Notre solution
A l'occasion du réaménagement de la DDTEFP nous avons optimiser la distribution des espaces (nette sépara-
tion du front et back office) et des flux de personnes. Le fonctionnement des différents services et leur adapta -
tion ergonomique, visuelle, acoustique, phonique et sensoriel a été revu ; notamment via le recours à des mobi-
liers adaptés aux besoins exacts de chaque opérateur et la conduite d'un projet architectural novateur.
1
2
3
Vue des p os te s de récepti on du public
Per s pective de s p oste s à l a récepti on de s appel s
Impl a nt a ti o n éffectuée
4
Per s pective du st a nd a rd, p os te s en hélice,
co ncept Oas i s créé en interne
5
Vue des p os te s à l a récepti on de s a ppel s
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité Gir o nde H a bit a t Client : Année : 2 006
Identité
Gir o nde H a bit a t
Client :
Année :
2 006 / 2 00 7
Pr o jet :
Objectifs :
Divers aména gements
E s p a ce p as perdu s : red onner vie à un h a ll o uvert
entre le s bure a ux
s p a ce a ccueil : a mélio rer l'a ccept a ti on du p os te
s p a ce directio n : Ca n a li s er le messa ge tr a n s mis p a r
E
E
l’envir onnement direct
Effectif :
15 + 3 + 4 per so nne s
SHON :
2 00 m²
Budget :
nc
Etat des lieux
L’espace accueil :
Complètement déserté par les opérateurs en poste pour cause de mal-être.
Ressenti de courants d’airs, impression de travailler dans l’ombre et dans un espace surdimensionné
L’espace Pas perdus :
Complètement déserté par les opérateurs car jugé trop sombre et froid, surnommé la « cale du bateau ».
L’espace direction :
Impression d’inadéquation entre l’esprit de la société et leur environnement direct.
Notre solution
L’espace accueil :
Refonte complète de l’accueil ; création d’un espace adapté identifiant un périmètre d'intimité de travail, avec
casquette phonique et thermique, implantation de plantes naturelles face à une baie vitrée équipée de stores
orientables.
L’espace Pas perdus :
Refonte de l’espace, changement des matériaux et couleurs de revêtements, création de leurres environne-
mentaux, installation de luminaires spécifiques
1
L’espace direction :
2
Création d’une nouvelle implantation, avec mise en perspective via l’utilisation de matériaux et de leurres des
possibilités et compétences du donneur d’ordres.
3
4
5
Vue de l'es p a ce p as -perdu s , une f oi s le tr a va il s ur
l'écl a ir a ge, le s c o uleur s et le s m a téria ux f a it.
Vue de n o uvel a ccueil
Elément déc o r a tif et de s tiné à rendre viv a nt l'e s p ace
Vue du n o uvel a ccueil
Vue de l'es p a ce p as -perdu s depuis l'e s pa ce directi o n,
Résultat : Reconquête par les agents de ces espaces sous moins de 15 jours et un espace plus adapté.
a
u sec o nd ét a ge.
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité THALES AVIONICS Client : Année : 2005 / 2010, en cours Projet : Refonte
Identité
THALES AVIONICS
Client :
Année :
2005 / 2010, en cours
Projet :
Refonte complète de zones tertiaires et mixtes
Objectifs :
Effectif :
SHON :
Budget :
Lancement d'un nouveau concept d'aménagement
Optimisation du standard € et flexibilité
Réorganisation et optimisation globale
Répondre au cahier des charges établi
Améliorer la qualité de vie au travail
+ de 430 personnes
+ de 4 200m²
- 1K€ / m²
Etat des lieux
Principales demandes du cahier de charges établit par le groupe de travail de THALES.
-
-
Création d’un environnement reflétant l’image de la société
Création d’une charte bureau – standardisation des éléments
-
Améliorer la communication interne, le confort global, l’organisation intra-services
En tenant compte des problématiques connues, telles que :
-
-
-
Nuisances acoustiques et thermiques
Réflexion sur une implantation plus flexible
Manque de place, besoin d'optimisation des surfaces
-
Apporter une solution d'implantation technique haut de gamme, à des prix compétitifs
Notre solution
Après audit, nous avons orienté nos recherches sur les axes suivants :
-
Création d’un concept de cloisons adapté : flexible, modulable, système de grande qualité acoustique
et sensorielle (dans ces études il s'agit de la première génération de notre solution de cloisonnement),
-
Optimisation des zonages et des implantations en fonction des relations inter fonctionnelles en créant
des circulations internes et externes à la zone.
-
Création d’espaces dédiés à la communication interne formelle et informelle.
1
Les résultats
Révolution de l’aménagement type ; impliquant de nombreux débats et de nombreuses modifications des
2
process
3
Après une phase d’une semaine où chacun à critiqué le détail qu’il n’affectionnait pas, nous avons pu constater
une grande appropriation des espaces individuels redistribués, grâce à de meilleures qualités techniques et
sensorielles.
4
5
Vue d'une circulation, aménagé selon le cloncept de
cloisonnement mis au point en interne (cf : fiche ESI)
Vue d'une salle de réunion avec dispositif acoustique
en plafond (mélamine)
Plan d'implantation avec les espaces dédiés à la
communication interne à chaque unité,
les circulations, les espaces dédiés
Vue d'une circulation donnant sur 1 zone de
production
Vue du poste de travail créé selon les besoins
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
1 Vue d'une circulation, aménagé en bordure de zone 1 aménagée selon le concept de
1
Vue d'une circulation, aménagé en bordure de zone
1
aménagée selon le concept de cloisonnement mis au
point en interne.
Vue d'une entrée de la zone
Vue d'une espace de travail double
Vue d'une espace de travail individuel
Vue du module / poste de travail
2
3
2
4
3
5
4
Vue de la circulation principale traversante de la zone
Vue d'une espace de travail double
Vue d'une salle de visio conférence
Vue d'une salle de réunion depuis la circulation
Vue d'une enfilade de modules en configuration
double
5
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Vue du plateau réaménagé Vue d'un poste de travail avec la transparence des espaces individuels
Vue du plateau réaménagé Vue d'un poste de travail avec la transparence des espaces individuels

Vue du plateau réaménagé Vue d'un poste de travail avec la transparence des espaces individuels entre eux Vue du concept cloison Bois Vue de la transparence du concept Vue de la circulation centrale avec portes coulissantes et de l'implantation des phoniques pour l'affaiblissement acoustique et la préservation de l'intimité des espaces.

4

5

2

3

1

Notre solution

Etat des lieux

Identité

acoustique et la préservation de l'intimité des espaces. 4 5 2 3 1 Notre solution Etat
acoustique et la préservation de l'intimité des espaces. 4 5 2 3 1 Notre solution Etat
acoustique et la préservation de l'intimité des espaces. 4 5 2 3 1 Notre solution Etat
et la préservation de l'intimité des espaces. 4 5 2 3 1 Notre solution Etat des
   
 
     
 

E.S.I.Concept

  E . S . I . Concept  
 
        E . S . I . Concept         Cabinet
 
 
 
 
 

Cabinet d'architecture intérieure

 
Cabinet d'architecture intérieure  
 
 
 
 
 
 
 
 
Identité Arj o Wiggin s Client : Année : 2 002 Pr o jet :
Identité
Arj o Wiggin s
Client :
Année :
2 002
Pr o jet :
Objectif s :
Ref o nte c o mplète du rdc
Ré o rga ni sa ti on du p ô le tertia ire de l’u s ine
Effectif :
SHON :
Budget :
Améli o rer le s c onditi o ns de tr a v a il
Impl a nter un n ouve a u s ervice ma rketing
X per sonne s
X m²
nc
Etat des lieux
Plusieurs dysfonctionnements avaient été décelés :
-
Doubler l’effectif du service tertiaire sans agrandissement de la partie tertiaire du bâtiment industriel
-
-
Le personnel travaillait dans des conditions bruyantes et déstabilisantes
L’usine intégrée, vue directe, entraîne beaucoup de bruits
Notre solution
Nous avons apporté plusieurs modifications à l'environnement direct :
-
Faire travailler ensemble plusieurs services existants,
-
Adapter chaque poste de travail type aux besoins des opérateurs, en insistant sur de bonnes
conditions ergonomiques et acoustiques,
-
Travail sur la sensorialité des matériaux et de leurres environnementaux.
Résultats
En cours de réalisation
1
Per s pectives du b â timent
2
3
4
Vi s u a li sa ti o n 3D de l a n ouvelle impl a nt ati on
Per s pective b â timent ouvert
Vi s u a li sa ti o n 3D d'une p artie du s ervice a dmins itr atif
5
Pl a n d'impl a nt a ti o n du s ervice m a rketing
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept

Cabinet d'architecture intérieure

Cabinet d'architecture intérieure P e r s p e c t i v e s d
Cabinet d'architecture intérieure P e r s p e c t i v e s d

Perspectives du bâtiment Visualisation 3D de la nouvelle implantation Perspective bâtiment ouvert Visualisation 3D d'une partie du service adminsitratif Plan d'implantation du service marketing

3
4

5

2

1

Notre solution

Etat des lieux

Les conséquences directes pour l'entreprise sont de ne pas avoir l'adhésion de son personnel et tous les surcoûts

Au sein d'un espace de production alimentaire, sur une chaîne d'empaquettage, on constate que malgré les rotations de personnel pour éviter la monotonie que plusieurs dysfonctionnements persistent après avoir été décelés :

Apparition fréquente de TMS avec aggravation de certains cas (opérations de canaux carpiens,

Apparition de troubles psychosociaux (stress, sur-stress, conflits,

Identité

d'accidents et de maladies professionnelles comme les arrêts de travail.

-

-

-

CHAT BOTTE BISCUITERIE BOUVARD

 

Prévention des TMS sur une chaîne de production

 

Stopper l'apparition de nouvelles TMS, engager des actions curatives, modifier l'outil de travail 8 personnes 100 m² 9 500 €

2010

Evaluation de postes de travail industriels

Client :

Année :

Projet :

Objectifs :

Effectif :

SHON :

Budget :

Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : ) ) La solution apportée diffère
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : ) ) La solution apportée diffère

)

)

: Objectifs : Effectif : SHON : Budget : ) ) La solution apportée diffère un

La solution apportée diffère un peu des attentes du client, mais endigue d'emblée de nouvelles apparition s de

ce Trouble MusculoSquettique (canal carpien) et permet d'éviter le transfert du geste vers une autre TMS.

La nouvelle gestuelle imaginée dans le respect du process industriel permet à la fois une amélioration de la

qualité de vie au travail, une optimisation du sentiment d'autonomie et le maintien des cadences (voir l'accéléra-

 

tion ddans certains cas).

Nous avons apporté plusieurs modifications à l'environnement direct :

Modification de l'outil tenu à la main

Adaptation de la chaîne de production, dans une enveleoppe budgétaire limitée

cours de réalisation

-

-

Résultats

En

 
de production, dans une enveleoppe budgétaire limitée cours de réalisation - - Résultats En  
de production, dans une enveleoppe budgétaire limitée cours de réalisation - - Résultats En  
de production, dans une enveleoppe budgétaire limitée cours de réalisation - - Résultats En  
de production, dans une enveleoppe budgétaire limitée cours de réalisation - - Résultats En  
Identité C o mpt o ir des Pr o duits Client : V a nillé
Identité
C o mpt o ir des Pr o duits
Client :
V
a nillé s et Dérivé s
Année :
2 005 / 2 00 6
Pr o jet :
Ref o nte c o mplète de l'us ine
Objectif s :
Sép arer le s différentes zone s
Re s tructur a ti o n de l’u s ine en vue d’une certific a tio n
et d’une optimi sa ti o n génér a le
Effectif :
15 personnes
SHON :
5 00 m²
Budget :
16 0 000 €
Etat des lieux
Plusieurs dysfonctionnements avaient été décelés :
-
Mauvaise ergonomie des postes de travail entraînant des TMS et conflits sociaux
Réflexion sur le processus de pr oduction,-
-
Optimisation et rationalisation des flux de produits et de personnes
Notre solution
Nous avons suivi 3 principales mesures :
-
-
Redonner une ergonomie de production et adapter le processus.
Recréation de liens entre le personnel et la direction, via de nouvelles circulations
-
-
Partitionnement en différentes zones, mesure des flux produits / hommes, matérialisation de
couloirs.
Création de la traçabilité du produit fabriqué
Résultats :
Diminution des conflits sous un mois
Optimisation des temps de production immédiate
1
2
3
Vue des p os te s de récepti on du public
Per s pective de s p oste s à l a récepti on de s appel s
Impl a nt a ti o n éffectuée
4
Per s pective du s t a nd a rd, p os te s en hélice
5
Vue des p os te s à l a récepti on de s a ppel s
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Vue perspective aérienne Vue 3D d'un accès secondaire Vue perspective du hall d'accueil Intégration paysagère
Vue perspective aérienne Vue 3D d'un accès secondaire Vue perspective du hall d'accueil Intégration paysagère

Vue perspective aérienne Vue 3D d'un accès secondaire Vue perspective du hall d'accueil Intégration paysagère aérienne Vue 3D de la façade du bâtiment et de son accès principal

4

5

2

3

1

Notre solution

Etat des lieux

Identité

aérienne Vue 3D de la façade du bâtiment et de son accès principal 4 5 2
aérienne Vue 3D de la façade du bâtiment et de son accès principal 4 5 2
3D de la façade du bâtiment et de son accès principal 4 5 2 3 1
   
 
     
 

E.S.I.Concept

  E . S . I . Concept  
 
        E . S . I . Concept         Cabinet
 
 
 
 
 

Cabinet d'architecture intérieure

 
Cabinet d 'architecture intérieure  
 
 
 
 
 
 
 
 
Identité CH U de B o rdeaux Client : X a vier Arna u za
Identité
CH U de B o rdeaux
Client :
X
a vier Arna u za n
Année :
2 007 /2 00 9
Pr o jet :
N o uve au b â timent d' a rchives médic a le s
Objectif s :
Mi ssi on d’ergo nomie a ppliquée à l a créa ti o n du
n
o uve a u b â timent
Effectif :
25
SHON :
12 000 m²
Budget :
nc
Etat des lieux
Nous avons décelé 2 principales problématiques à traiter en plus du travail d'ergonomie, sensoriel et
acoustique impératif :
Calcul et séparation des flux de per sonnes et d’archives-
-
Anticipation sur les métiers et leurs besoins respectifs
et
-
-
Réflexion ergonomique sur les postes et espaces de travail
Etude sensorielle interne des conditions de travail
Notre solution
Notre travail nous a dirigé vers les solutiobns suivantes :
-
Création d’un zonage clair et strict : avec 4 zones principales :
-
administratif + archives vives et mortes + logistique avec 2 zones tampon
Réflexion sur le positionnement des accès internes et externes
-
Analyse des flux des flux globaux pour les optimiser, éviter le maximum de risques
1
2
3
4
Vue 3D du b â timent
Pl a n m as e
Per s pective de l a zo ne a rchive s m o rte s
Pl a n d'impl a nt a ti o n du rdc
5
Vue 3D de s f a ça de s du b â timent d' a rchive s
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité Client : CH U de B o rdeaux Jea n Ab a die Année
Identité
Client :
CH U de B o rdeaux
Jea n Ab a die
Année :
2 003 / 2 00 5
Pr o jet :
ré a mén a gement des zo ne s S U HEA et ré a nim a ti o n
Objectif s :
Mi ssi on d’ergo nomie a ppliquée a u milieu
h
ospit alier
Effectif :
X
SHON :
X m²
Budget :
nc
Etat des lieux
Nous avons décelé 2 principales problématiques à traiter en plus du travail d'ergonomie, sensoriel et
acoustique impératif :
-
Mauvaise organisation des espaces entre public, malades et personnel soignant
Lieu jugé trop carcéral et non ergonomique p ar le personnel soignant-
et
-
-
Réflexion ergonomique sur les postes et espaces de travail
Etude sensorielle interne des conditions de travail
Notre solution
Notre travail nous a dirigé vers les solutions suivantes :
-
-
Création d’un zonage clair et strict
Réflexion sur le positionnement des accès internes et externes
-
Analyse des flux des flux globaux pour les optimiser, éviter le maximum de risques
Réaménagement ergonomique et sensoriel, de la totalité des urgences et du service de réanimation
Création d’un concept pour un service de santé mentale infantile dit « portes ouvertes »
Résultats
Adaptation de la quasi totalité des recommandations du bureau au projet final
1
2
3
4
5
Vue 3D de l a préc o nisa ti on c o l o rimétrique p o ur l a
circul a ti o n princip a le
Vue de l a réa li sa ti o n
Vue d'une ch a mbre de ré anim a ti o n
Vue d'une ch a mbre de l'e s p a ce SU HEA
vue d'une sa lle de pa u s e / a ttente d a n s l'e s p a ce
ré a nim a ti o n
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept

Cabinet d'architecture intérieure

Cabinet d 'architecture intérieure Vue de l'intérieur de la résidence Vue d'ensemble - Plan masse Vue
Cabinet d 'architecture intérieure Vue de l'intérieur de la résidence Vue d'ensemble - Plan masse Vue

Vue de l'intérieur de la résidence Vue d'ensemble - Plan masse Vue dse 2 bâtiments gros sur les éléments architecturaux Vue depuis une rue à l'extérieur

3
4

5

2

1

Notre solution

Etat des lieux

« La Résidence du Parc » se trouve au sud-est de la ville, au sein d’un parc paysager. Elle occupera après réhabili- tation les anciens bâtiments de la Clinique du Parc. Distribuées sur 4 étages, les 92 places seront réparties en unités autonomes dont 3 seront réservées aux personnes atteintes de la maladie Alzheimer. T outes les chambres seront simples et aménagées avec rigueur dans le respect du cahier des charges du groupe Mieux Vivre. Une attention particulière sera portée sur la qualité des services et des prestations proposées aux résidents.

le client constructeur ; pour lequel notre démarche peut s’apparenter à du marketing sensoriel permettant l’augmentation des ventes, de la satisfaction, de la fidélisation,… le client final, l’accédant / locataire : pour lequel nous menons une étude pluridisciplinaire sur tous les éléments d’aménagement pour améliorer l’habitabilité.

Dans la réalisation de cette maison de retraite il y a 2 parties à satisfaire :

Identité

-

-

 

Création d'un cahier des charges Correction et validation des plans de l'architecte Choix de tous les produits intérieurs / extérieurs

Validation des choix de répartitions des surfaces Expertise ergonomique et sensorielle

 

Espace Loisirs Concept

« La Résidence du Parc »EHPAD

2010

-

-

-

Client :

Année :

Projet :

Objectifs :

Effectif :

SHON :

Budget :

Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Notre mission a consisté à effectuer
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Notre mission a consisté à effectuer
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Notre mission a consisté à effectuer

Notre mission a consisté à effectuer tous les choix relatifs aux intérieurs (matériaux, revêtements, couleurs, lumiè-

res, répartitions et organisation des surfaces, …) mais aussi à la validation des choix des matériaux utilisés à

 

Aux vis-à-vis et donc à toutes les ouvertures existantes ; grâce à des ouvertures calculées, aux emplacements

 

A l'accessibilité des différents espaces, collectifs et individuels Aux matériaux et couleurs utilisées afin de prévoir leur impact psychologique et physiologique sur les habi-

 

l’extérieur et de l’agencement des espaces ( notamment le toit terasse, balcons, …).

l’intimité des occupants, de leur bien-être psycho / physiologique les fonctionnalités, la modernité, le confort, la sécurité, la transparence, …

Nous avons aussi été les garants des valeurs directrices du projet :

Pour garantir un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière :

des végétaux et à la fonctionnalité)

tants.

 

-

-

+

+

+

une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +
une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +
une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +
une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +

Cabinet d'architecture intérieure

Cabinet d 'architecture intérieure Vue du bâtiment Vue en plan du R+2 Vue de l'entrée Vue
Cabinet d 'architecture intérieure Vue du bâtiment Vue en plan du R+2 Vue de l'entrée Vue

Vue du bâtiment Vue en plan du R+2 Vue de l'entrée Vue de la façade gros plan sur le contratste architectural

3
4

5

2

1

Notre solution

Etat des lieux

Pour la réalisation de cette étude, nous avons commencé par mener une étude sociologique auprès d'un large public de SENIORS, sur le plan national, pour mieux comprendre les attentes de cette population grandissante. Cette enquête a mis en avant certains éléments caractéristiques de leurs besoins. Elle nous a aussi permis d'éta- blir des profils nationaux et régionaux.

le client constructeur ; pour lequel notre démarche peut s’apparenter à du marketing sensoriel permettant l’augmentation des ventes, de la satisfaction, de la fidélisation,… le client final, l’accédant / locataire : pour lequel nous menons une étude pluridisciplinaire sur tous les éléments d’aménagement pour améliorer l’habitabilité.

Dans la réalisation de cette maison de retraite il y a 2 parties à satisfaire :

Identité

-

-

 

Création d'un cahier des charges Correction et validation des plans de l'architecte Choix de tous les produits intérieurs / extérieurs

Validation des choix de répartitions des surfaces Expertise ergonomique et sensorielle

 

Espace Loisirs Concept Résidence SENIORS

2010

-

-

-

Client :

Année :

Projet :

Objectifs :

Effectif :

SHON :

Budget :

Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Notre mission a consisté à effectuer
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Notre mission a consisté à effectuer
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget : Notre mission a consisté à effectuer

Notre mission a consisté à effectuer tous les choix relatifs aux intérieurs (matériaux, revêtements, couleurs, lumiè-

res, répartitions et organisation des surfaces, …) mais aussi à la validation des choix des matériaux utilisés à

 

Aux vis-à-vis et donc à toutes les ouvertures existantes ; grâce à des ouvertures calculées, aux emplacements

 

A l'accessibilité des différents espaces, collectifs et individuels Aux matériaux et couleurs utilisées afin de prévoir leur impact psychologique et physiologique sur les habi-

 

l’extérieur et de l’agencement des espaces ( notamment le toit terasse, balcons, …).

l’intimité des occupants, de leur bien-être psycho / physiologique les fonctionnalités, la modernité, le confort, la sécurité, la transparence, …

Nous avons aussi été les garants des valeurs directrices du projet :

Pour garantir un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière :

des végétaux et à la fonctionnalité)

tants.

 

-

-

+

+

+

une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +
une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +
une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +
une attention particulière : des végétaux et à la fonctionnalité) tants.   - - + +

Cabinet d 'architecture intérieure

Cabinet d 'architecture intérieure Vue d'ensemble - Plan masse Vue de l'intérieur d'un T 5 Vue
Cabinet d 'architecture intérieure Vue d'ensemble - Plan masse Vue de l'intérieur d'un T 5 Vue

Vue d'ensemble - Plan masse Vue de l'intérieur d'un T 5 Vue du jardin Vue aérienne du quartier vaugirard Seconde option de l'intérieur du T 5

3
4

5

2

1

Notre solution

Etat des lieux

Notre mission a consisté à effectuer tous les choix relatifs aux intérieurs (matériaux, revêtements, couleurs, lumières, répartitions et organisation des surfaces, …) mais aussi à la validation des choix des matériaux utilisés à l’extérieur (bois, zinc, PVC, toit végétalisé…) et de l’agencement des espaces (terrasses, balcons, local poubelles, accès, garage…). Nous avons aussi été les garants des valeurs directrices du projet :

l’intimité des occupants, de leur bien-être psycho / physiologique les fonctionnalités, la modernité, le confort, la sécurité, la transparence, … la mixité sociale des quartiers nouvellement implantés au sein d’anciens l’intégration dans le quartier existant et l’attractivité des nouveaux pavillons

Identité

-

-

-

-

 

Création de 37 logements de grande qualité sur 3 plots collectifs. Choix de tous les produits intérieurs / extérieurs

Validation des choix de répartitions des surfaces Expertise ergonomique et sensorielle

 

Foncière Logement

2010

- - 8 000 000 euros

Client :

Année :

Projet :

Objectifs :

Effectif :

SHON :

Budget :

Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget :   Aux vis-à-vis et donc à
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget :   Aux vis-à-vis et donc à
Projet : Objectifs : Effectif : SHON : Budget :   Aux vis-à-vis et donc à
 

Aux vis-à-vis et donc à toutes les ouvertures des habitations existantes et en projet ; grâce à des ouvertures

calculées, aux emplacements des végétaux et de structure d’intimité végétales (transparence / ouverture)

A la continuité entre espaces intérieurs et extérieurs afin de réellement compter le jardin comme une pièce

de vie. Aux matériaux et couleurs utilisées afin de prévoir leur impact psychologique et physiologique sur les habi-

+

 

le client constructeur ; pour lequel notre démarche peut s’apparenter à du marketing sensoriel permettant l’augmentation des ventes, de la satisfaction, de la fidélisation,… le client final, l’acheteur / locataire : pour lequel nous menons une étude pluridisciplinaire sur tous les éléments d’aménagement pour améliorer l’habitabilité.

Dans la réalisation d’un projet d’habitat collectif ou de maisons de ville il y a 2 parties à satisfaire :

Pour garantir un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière :

tants.

+

+

 

-

-

un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière : tants. + +   -
un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière : tants. + +   -
un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière : tants. + +   -
un bon niveau d’habitabilité, nous avons porté une attention particulière : tants. + +   -
Identité F o ncière L o gement Client : Année : 2 007 Pr o
Identité
F o ncière L o gement
Client :
Année :
2 007
Pr o jet :
Objectif s :
Cré ati o n de 46 l ogements individuel s de gr a nde
qu a lité sur 3 qu a rtier s .
Ch o ix de to u s les pr o duit s intérieur s / extérieur s
V
alida ti on de s ch oix de rép a rtiti o n s de s s urfa ce s
Experti s e erg o no mique et s enso rielle
Effectif :
-
SHON :
-
Budget :
15 000 000 eur os
Etat des lieux
N
o tre missio n a co n s is té à effectuer to u s les cho ix rela tifs a ux intérieurs (ma téria ux, revêtements , co uleurs ,
lumières , répa rtitio ns et o rga nisatio n des s urfa ces, …) ma i s a u ssi à la va lida tio n des cho ix des ma tériaux utilis é s
à l’extérieur (bo i s , z inc, PVC, to it végéta lis é…) et de l’a gencement des es p a ces (terrasse s , ba lco n s , lo c a l
p
N
o ubelles , a ccès, ga r age…) .
o u s a v o n s a u ssi été le s g a r a nt s des v a leur s directrice s du pr o jet :
l’intimité de s occup a nts , de leur bien-être p s ycho / phy si o l o gique-
les fo nctionna lités , la m odernité, le co nfort, la sécurité, la tra n s p arence, …
la mixité socia le des qua rtiers n ouvellement impla ntés a u s ein d’anciens
l’intégra tion da ns le qua rtier exist a nt et l’a ttra ctivité des n o uvea ux pavillo n s
-
-
-
Notre solution
P
o ur ga r a ntir un bo n nivea u d’ha bita bilité, no u s a v on s p orté une a ttentio n particulière :
+
Aux vis - à-vis et do nc à toutes les ouvertures des ha bita tion s exist a ntes et en pro jet ; grâ ce à des ouvertures
c
a lculées , a ux emplacements des végéta ux et de structure d’intimité végéta les (tra n s p a rence / o uverture)
+
A la co ntinuité entre es p a ces intérieurs et extérieurs a fin de réellement co mpter le ja rdin co mme une pièce
de vie.
Aux ma tériaux et co uleurs utilis ées a fin de prévoir leur impa ct ps ycho l o gique et phys i o l ogique s ur les ha bi-
+
t
a nt s .
D
a n s l a réalisatio n d’un pro jet d’ha bita t co llectif o u de mai son s de ville il y a 2 pa rties à satis f aire :
-
-
le client co n s tructeur ; pour lequel no tre déma rche peut s ’a ppa renter à du ma rketing s ensoriel
permettant l’augmenta tion des ventes , de la satis f a ctio n, de la fidélisatio n,…
le client final, l’acheteur / loc a t a ire : pour lequel no u s meno n s une étude pluridis ciplinaire s ur tou s les
éléments d’ a ménagement p our a méli orer l’h a bit a bilité.
1
2
3
4
5
Vue d'en s emble - Pl an m ass e
Vue de l'intérieur d'un T5
Vue du j a rdin
Vue a érienne du qu a rtier v augir ard
Sec o nde o ptio n de l'intérieur du T5
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
1 2 3 Pla n s d'en s emble + Plan m ass e Pré
1
2
3
Pla n s d'en s emble + Plan m ass e
Pré s ent a tio n de qu a rtier
Vue a érienne du qu a rtier S a int Je a n Oue s t
Per s pective cr ay o nnée
Vue s emi- a érienne ( avec s tructure s d'intimité végéta le s
+ t o iture s végét a lis ée s)
1
2
4
3
5
4
5
Vue s emi-a érienne
Pré s ent a ti o n de qu a rtier
Vue de l'intérieur d'un T5
Pl a n m ass e
Vue du j ardin
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité CILG Client : Année : 1996 Pr o jet : Objectif s : Appui
Identité
CILG
Client :
Année :
1996
Pr o jet :
Objectif s :
Appui technique à la vente
Vente de s a pp a retment s du pr o gr a mme b a lnéa ire
Effectif :
SHON :
Budget :
re sté s invendu s
nc
150 m²
nc
Etat des lieux
Plusieurs mois après la mise en vente, les appartements d’une résidence restent invendus. En effet
beaucoup de visiteurs les trouvent trop petits, mal éclairés, et en retirent une impression de bas de gamme.
Notre solution
Après audit, nous recommandons et effectuons les 2 missions suivantes :
Optimiser l’agencement et préférer certains matériaux p our leurs effets sensoriels-
- Création de leurres environnementaux, pour modifier les perceptions sensorielles des visiteurs
Résultats :
Nouvelle impression d’espace, de confort, de séduction.
Le programme s’est vendu complètement en moins de 2 mois une fois l’appartement témoin revalorisé.
1
2
3
4
5
Per s pective du b â timent TRIBORD vu de l a pl a ge
Prés ent a ti o n du qu artier TRIBORD
Intérieur d'un de s app artement s
Prés ent a ti o n du qu artier BABORD
Pl a n m ass e de l a s t a ti on b a lné a ire
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
). Identité Réserve naturelle Client : Année : 2004 - Projet : Création d'une charte
).
Identité
Réserve naturelle
Client :
Année :
2004 -
Projet :
Création d'une charte d'aménagement commercial
Objectifs :
Effectif :
SHON :
Budget :
Implantation dans le respect de la charte
Optimisation des rayonnages, présentations et
ambiances
Amélioration des paniers moyens
Amélioration des comportements d'achats
-
- m²
nc
Etat des lieux
Le concept d'aménagement existant ne permet pas l'optimisation des chiffres d'affaires de chaque bouti-
que.
En pleine expansion de la marque sur le territoire national, le souhait est de développer un concept
d'aménagement de boutique intelligent qui permettrait à la fois d'homogénéiser toutes les nouvelles
boutiques et d'optimiser les paniers moyens des clients.
Notre solution
Un aménagement technique et sensoriel favorisant le bon déroulement de l'activité, dans le respect des règles
et normes d'aménagement de surfaces commerciales et ERP pour la préservation de la santé et la sécurité des
clients mais aussi des salariés.
La solution propose un ensemble de modifications environnementales pour former un concept déclinable sur
l'ensemble du réseau national de boutiques. Elle reprend un large majorité des besoins du client et les attentes
des clients pour établir un ensemble homogène et permettant l'amélioration des résultats de la boutique.
Comment optimiser ces résultats ? En plaçant au sein de l'espace conçu avec cet objectif des leurres environne-
mentaux permettant de conditionner les comportements. Que ce soit un acte d'achat ou déclencher une
envie autre (la faim par exemple
1
2
3
4
5
Vue du magasin des Halles à Paris
Vue du concept Ext / Int
Vue d'une refonte à Strasbourg
Vue du magasin de Orléans
Vue du magasin de Strasbourg
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité Client : TOMMY HILFIGER PEPE JEANS Année : 2 003 - 2 007 Pr
Identité
Client :
TOMMY HILFIGER
PEPE JEANS
Année :
2 003 - 2 007
Pr o jet :
Objectif s :
In st a ll ati on de s m a g as in s
VeImpla nt a ti o n d’un p o int de vente d a n s le re spect
de l a ch a rte de l a ma rque
Effectif :
2
SHON :
220 m²
Budget :
nc
Etat des lieux
2 lignes de conduite :
-
Adaptation de l’existant à la charte de la marque
-
Application de la méthode ESI Concept pour optimiser la charte de la marque
Notre solution
Conserver l’existant positif (pierre bordelaise, zone surélevée) comme valeur ajoutée au concept de la marque.
1
2
3
4
5
Vue du m a g as in Pépé Je a n s
Vue du m a g as in T ommy Hilfiger
Vue du m a g as in T ommy Hilfiger
Vue du m a g as in T ommy Hilfiger
Vue du m a g as in Pépé Je a n s
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité Client : ALAIN AFFLELO U PARABOOT Année : 2 004 - 2 006 Pr
Identité
Client :
ALAIN AFFLELO U
PARABOOT
Année :
2 004 - 2 006
Pr o jet :
Objectif s :
In st a ll ati on de s m a g as in s
Impla nt a tio n d’un p oint de vente d a ns le re s pect
de l a ch a rte de l a ma rque
Cré a ti o n d’un c oncept m obilier et d’écl a ir a ge p o ur
mettre en a va nt le pro duit.
Améli o rer le s c onditi o ns de vente
Effectif :
6
SHON :
180 m²
Etat des lieux
2 lignes de conduite :
-
Adaptation de l’existant à la charte de la marque
-
Application de la méthode ESI Concept pour optimiser la charte de la marque
.
Facteur aggravant : Secteurs surexploités
Notre solution
Nous avons gardé 2 axes pour ces études :
Création d’une ambiance particulière, originale pour se démarquer des concurrents et se donner une image
positive
Conserver l’existant positif (pierre bordelaise, zone surélevée) comme valeur ajoutée au concept de la marque.
Résultats
Adaptation de notre concept à d’autres boutiques de la marque
1
2
3
4
5
Vue du m a g as in Al ain Afflel o u
Vue du m a g as in Al ain Afflel o u
Vue du m a g as in P a r ab oot
Vue du m a g as in P a r ab oot
Vue du m a g as in P a r ab oot
Cabinet d'architecture intérieure
E.S.I.Concept
Identité FORCLUM / Aéroport de Toulouse Blagnac Année : 2009 Projet : IHM – Interface
Identité
FORCLUM / Aéroport de
Toulouse Blagnac
Année :
2009
Projet :
IHM – Interface Homme Machine : Caisse Parking
Objectifs :
Augmenter la compréhension du process existant
de paiement du plus grand nombre
Effectif :
SHON :
Budget :
Etat des lieux
Lors de l’état des lieux, nous nous sommes rendus compte que les utilisateurs assimilaient un trop grand
nombre de messages environnementaux en arrivant aux machines caisses, du coup le message principal de
fonctionnement n’était ni perçu ni compris de la majorité ; avec une validation de ticket « inhabituelle »
De plus les différentes étapes du paiement n’étaient pas clairement exprimées.
Concrètement, ces dysfonctionnements se traduisaient par des temps d’utilisation de la machine trop longs
et donc souvent des files d’attente d’utilisateurs ; qui inséraient leurs tickets et CB dans les mauvaises fentes et
qui finissaient trop fréquemment par faire appel aux techniciens pour les aider.
Notre solution
Notre solution a consisté à repenser l’environnement direct des machines caisses afin de guider les utilisateurs
vers une compréhension accélérée du process de paiement.
Pour cela, nous avons recommandé l’installation de messages sensoriels et textuels dans l’environnement, la
refonte du logiciel et des plastrons ornant les machines, pour limiter les messages et focaliser l’attention des
utilisateurs sur les bons gestes à faire.
Résultat
Les utilisateurs repèrent bien plus rapidement le bon geste à faire pour scanner leur ticket, Les étapes du logiciel
sont plus cohérentes et directes. Ainsi, nous avons obtenu une très nette réduction des temps d’attente aux
machines caisses, avec beaucoup moins de situations difficiles.
1
2
3
4
5
Vue de l'installation des machines caisses
Message inscrit avant l'arrivée aux machines
Module de paiement
Inscription / mode d'emploi au dos du ticket
Fonctionnement du scan du code barre du ticket
Cabinet d'architecture intérieure
E
. S . I.Concept