Vous êtes sur la page 1sur 9

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 1

La pose des résilients relève de poseurs professionnels. Les auteurs de ces conseils n'en- tendent nullement modifier des techniques de travail établies, mais énoncer des particula- rités importantes dont dépend directement la bonne mise en œuvre de ces revêtements.

Pour des informations supplémentaires, prière de s'adresser aux poseurs, aux fabricants concernés et aux organisations professionnelles suivantes:

SolSuisse

Association suisse des commerces spécialisés de linoléum, sols spéciaux, tapis et parquets Industriestrasse 23

5036

Oberentfelden

Téléphone 062 / 822 29 40

Fax

062 / 824 25 79

info@bodenschweiz.ch

www.bodenschweiz.ch

FKS

Association suisse de l'industrie des colles et adhésifs Case postale

5401 Baden

Téléphone 056 / 221 51 00

Fax

056 / 221 51 41

info@fks.ch

www.fks.ch

Principes généraux

Obligation de contrôler

L'état des sols, des résilients et des matériaux auxiliaires doit être vérifié par le poseur à temps, au plus tard avant la pose, afin d'en déceler les éventuels défauts visibles.

au plus tard avant la pose, afin d'en déceler les éventuels défauts visibles. Fiche technique No

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 2

Remarques importantes

1)

Fixer la répartition et l'orientation des lés ou plaques de résilient en fonction de la dis-

2)

position des lieux. Les lés doivent être posés dans l'ordre de leur numérotage en fabrique.

3)

Déterminer s'il est nécessaire de juxtaposer les lés tête-bêche.

4)

Les bords des lés doivent être affranchis au couteau.

5)

Les écarts de teinte minimes d'un lot de fabrication à l'autre sont possibles et doivent être tolérés.

Contrôle des propriétés spécifiques des colles, résilients et sols

Il y a lieu de vérifier

• la compatibilité de la colle et du dos du résilient entre eux

• la compatibilité réciproque de la colle et du sol

• la conformité des matériaux et de leurs propriétés quant à l'usage convenu du sol fini.

Les informations relatives à l'utilisation des matériaux se trouvent dans les fiches tech- niques des fabricants, dans les documentations des organisations professionnelles ainsi que dans les normes SIA 253 et 753.

Puisque le choix des matériaux est fonction de certaines sollicitations d'usage, ces der- nières doivent être connues avant de procéder à la pose.

Classification et niveaux d'utilisation des revêtements de sols résilients selon la norme EN 685

Voir les pictogrammes dans la fiche technique No 6.

résilients selon la norme EN 685 Voir les pictogrammes dans la fiche technique No 6. Fiche

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 3

Aptitudes complémentaires

Pictogrammes

Voir fiche technique No 6.

Indice d'incendie

L'indice d'incendie comprend le degré de combustibilité suivi du degré de formation de fumée.

Degré de combustibilité

4 Moyennement combustible

5 Difficilement combustible

Degré de formation de fumée

2 Formation de fumée moyenne 3 Formation de fumée faible

6 Incombustible (degré ne pouvant être atteint par les revêtements de sols).

Indices d'incendie minimaux exigés par l'Association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI):

 

Bâtiments à un ou deux niveaux

   

Bâtiments à trois niveaux ou davantage (sans les bâtiments élevés)

Bâtiments

élevés

Revêtements de sols des locaux

 

4.2

 

Revêtements de sols des couloirs

 

4.2

ou

 

5.2

(1)

5.2

Revêtements de sols des cages d'escaliers

4.2

ou

   

5.2

(1)

 

5.2 ou 6.3 (1)

6.3

(1) Pour les bâtiments destinés à recevoir un grand nombre de personnes ou présentant un danger d'incendie accru.

recevoir un grand nombre de personnes ou présentant un danger d'incendie accru. Fiche technique No 11

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 4

POSE

1 Sols

Le sol doit convenir à la pose d'un résilient en vertu de la norme SIA 253.

1.1 Construction portante

- Les locaux excavés ne suscitent en principe aucun problème particulier.

- Lorsqu'il s'agit de locaux non excavés, voir si le sol comprend un pare-vapeur. Si oui: aucune préoccupation particulière. Si non: déterminer l'humidité de la construction portante au moyen de l'humidimètre CM. Les planchers se trou-

vant dans des locaux non excavés ne doivent jamais être

barrage à la vapeur d'eau. Là où la construction portante ne répond pas aux exigences de pose, le poseur ordonnera l'assainissement du sol.

recouverts d'un

1.2 Sol sous-jacent

- Pour les chapes en ciment, avec ou sans chauffage incorporé, se référer à la norme SIA 253.

- Pour les chapes en anhydrite, voir la fiche technique N o 3, recommandations complémentaires concernant les chapes solidaires de la dalle et les chapes en anhydrite par rapport à la norme SIA 253.

- Pour les chapes en asphalte coulé (= pare-vapeur), l'application d'un primaire suivi d'un lissage est nécessaire.

- Lorsqu'il s'agit de bois non traité (panneaux d'aggloméré, planches brutes, etc.) vérifier la stabilité des joints et de l'assemblage des éléments.

- Concernant des bouche-pores veuillez respecter les prescriptions des fournis- seurs.

- Concernant des bouche-pores veuillez respecter les prescriptions des fournis- seurs. Fiche technique No 11 édition

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 5

1.3.

Sol sous-jacent usagé (résilient, pierre ou bois)

- Les sols en pierre sont éventuellement à lessiver, à enduire puis à lisser d'une couche d'au moins 2 mm.

- Les sols en bois traité doivent être poncés pour en éliminer les achèvements, puis imprégnés et lissés. A moins de les recouvrir de panneaux d'aggloméré par exemple.

- Les résilients existants sont à traiter avec un détergent capable de supprimer toute trace de produit de nettoyage, d'entretien et de protection de leur sur- face. Puis ils seront poncés.

- Procéder à un lissage de 2 mm au minimum (pont d'accrochage).

- Vérifier que d'éventuels revêtements spéciaux (polyuréthane, bois-ciment, etc.) se prêtent à un habillage.

1.4

Etat du sol sous-jacent en général

- Les traces de colle et les ragréages adhérant mal au sol doivent être entière- ment enlevés.

- Imprégner et lisser les sols trop absorbants.

- Les sols non absorbants sont à recouvrir d'un pont d'accrochage, puis d'un lis- sage d'au moins 2 mm.

- Les sols pulvérulents doivent être poncés en profondeur, dépoussiérés à l'aspirateur, imprégnés et lissés d'une couche d'au moins 2 mm.

- Sécher les sols mouillés ou humides (voir vérifications d'usage du poseur).

2 Climat ambiant lors de la pose

- Température minimale de l'air: 18° C.

- Température du sol: au moins 15, au plus 27° C.

- L'humidité relative de l'air idéale se situe entre 40 et 60%.

- Le résilient doit avoir été acclimaté durant au moins 24 h.

- Pour sols chauffants, consulter la norme SIA 253.

acclimaté durant au moins 24 h. - Pour sols chauffants, consulter la norme SIA 253. Fiche

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 6

3 Colles

3.1 Colles de dispersion

- à très faible émission EC 1 (demande 0% de solvants)

- exempte de solvants (0% de solvants)

- pauvres en solvants (maximum 5% de solvants)

- colles de contact aqueuses, exemptes ou pauvres en solvants (0% à maximum 5% de solvants)

3.2 Colles à base d'amidon

- exempte de solvants (0% de solvants)

3.3 Colles à base de solvants

- colles contenant des résines synthétiques et solvants (colles unilatérales)

- colles contenant du caoutchouc synthétique (colles de contact)

3.4 Colles réactives

- colles à un ou deux composants

- colles au polyuréthane ou époxy

- colles réactives exemptes de solvants

Pour des raisons sanitaires et d'écocompatibilité, n’utiliser que des colles de la classe EC1 et EC1 plus, si possible.

3.5 Emicode

Dieser Code gibt an, wie viele flüchtige Stoffe (VOC) während einer bestimmten Zeit in die Raumluft gelangen. Detaillierte Angaben dazu unter www.emicode.com.

Zeit in die Raumluft gelangen. Detaillierte Angaben dazu unter www.emicode.com. Fiche technique No 11 édition 2012

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 7

4 Techniques de pose

4.1 Pose collée

4.1.1 Recouvrage de sols

- La pose collée garantit une utilisation optimale ainsi qu'un nettoyage et un entretien impeccables du revêtement.

- Bien maroufler le revêtement sur toute sa surface, le cas échéant avec un rouleau passé perpendiculairement aux lés.

- Les résilients en plaques se posent sur un lit de colle dont l'adhérence est à choix instantanée ou retardée.

- Vérifier que le dos du revêtement soit bien humecté de colle.

- Pour qu'un sol fini s'avère électroconducteur, il faut utiliser un revête- ment et une colle réputés électroconducteurs.

- La résistance électrique à la mise à terre doit correspondre aux exigences requises par l'usager. Vérifier si la pose habituelle de bandes de cuivre à relier à la masse est nécessaire ou non.

- A condition que le fabricant du résilient l'autorise, une pose électroconduc- trice peut exceptionnellement être envisagée avec une colle n'étant pas électroconductrice.

4.1.2 Recouvrage d'escaliers et de murs

La pose de résilients sur escaliers, tout comme l'habillage de gorges ou d'arêtes le long des murs, s'effectue ordinairement avec une colle de con- tact.

Pour les colles de contact à base de dispersion, s'en remettre aux ins- tructions des fabricants.

Pour les colles de contact à base de solvants (au néoprène par exemple), observer les règles suivantes:

à base de solvants (au néoprène par exemple), observer les règles suivantes: Fiche technique No 11

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 8

- En particulier chez les revêtements CV clairs, la colle au néoprène peut provoquer une altération de la teinte (voir également la fiche technique No. 4).

- Encoller le sol et le dos du résilient à l'aide d'une spatule, d'un pinceau ou sprayer.

- Attendre que les solvants se soient entièrement volatilisés avant d'étendre le revêtement. Le temps d'évaporation varie selon la quanti- té de colle appliquée, le degré d'absorption du sol et du dos du revête- ment et le climat du lieu de pose.

- Une fois que la colle a entièrement séché sur le sol et au dos du rési- lient, poser le revêtement avec précision.

Attention:

Les colles de contact à base de solvants peuvent s'enflammer spon- tanément (danger d'explosion et d'incendie).

Prendre toutes les mesures de prévention qui s'imposent (voir feuillet 11 045 de la SUVA Précautions lors de travaux de revêtement de sols ou de parois) et munir les accès au chantier de panneaux de mise en garde.

La santé des personnes prime!

les accès au chantier de panneaux de mise en garde. La santé des personnes prime! Fiche

Fiche technique No 11 édition 2012

CONSEILS POUR LA POSE DES REVÊTEMENTS DE SOLS RÉSILIENTS

11 / 9

4.2 Pose sur thibaude (Le linoléum et les PVC homogènes ne s'y prêtent que partiel- lement)

4.2.1 Sur thibaude flottante

Dans ce cas, la thibaude est étendue à même le sol et encollée sur sa face supérieure pour adhérer au résilient. Ce mode de pose peut convenir à des sols ne dépassant pas 70 m 2 .

4.2.2 Sur thibaude adhésive

Les thibaudes de ce type consistent en feuilles, filets ou feutres adhérant de part et d'autre.

- Les propriétés de cette méthode sont comparables à celles de la pose collée.

- Avantage: elle facilite la dépose ultérieure des revêtements et ne laisse que peu de traces sur le sol.

- Son adhérence varie selon la nature du sol et le dos du résilient.

- Vérifier préalablement que la thibaude résiste aux plastifiants.

- En ce qui concerne l'électroconductibilité des thibaudes adhésives, de- mander leurs spécifications.

4.3 Jointoiement

La soudure des joints à chaud ou à froid garantit un assemblage durable des lés ou plaques de résilients. Elle est particulièrement recommandée pour les revête- ments qui devront être fréquemment récurés avec des détergents liquides.

revête- ments qui devront être fréquemment récurés avec des détergents liquides. Fiche technique No 11 édition

Fiche technique No 11 édition 2012