Vous êtes sur la page 1sur 16
REHAB i PLAQUETTE SPONSORS

REHAB

i
i
REHAB i PLAQUETTE SPONSORS

PLAQUETTE SPONSORS

INTRO

Suite au succès de la première Edition de Rehab en Juillet 2016, notre label, Bitume Street Art -anciennement The Wall Street Art- a décidé de réitérer l’aventure en organisant une seconde édition au sein du deuxième bâtiment de la maison des Arts et Métiers en juillet 2017.

L’idée reste la même : Faire participer une centaine d’artistes à la transforma- tion totale du bâtiment dans le but de créer une exposition éphémère ouverte à tous.

Suite aux nombreux retours positifs reçu lors de la première édition, nous avons choisi de voir grand et de propo- ser une expérience plus riche, et sur une durée plus longue.

Nous présenterons dans ce dossier les nouveautés prévues dans l’édition 2017 en détaillant les différents aspects -lo- gistiques et financiers- liés à son orga- nisation, ainsi que l’ensemble des par- ties prenantes.

Enfin, nous décrirons les différents formats de sponsoring et de partenariat que nous vous proposons, si vous choi- sissez d’embarquer avec nous dans l’aventure REHAB#2.

i RETOUR SUR REHAB I L’organisation de Rehab#1 a constitué un réel challenge, compte tenu
i RETOUR SUR REHAB I
i
RETOUR SUR
REHAB
I

L’organisation de Rehab#1 a constitué un réel challenge, compte tenu du timing (3 semaines pour tout organiser !) et de la notoriété encore toute jeune de notre entreprise.

Ces contraintes nous ont poussé à déve- lopper une ligne conductrice particu- lière et à faire des choix cruciaux, ainsi qu’à faire preuve de rigueur tout au long des étapes du projet et des échanges avec les artistes, fournisseurs, sponsors et responsables des locaux investis.

des étapes du projet et des échanges avec les artistes, fournisseurs, sponsors et responsables des locaux

LE DAFFLUENCE

3EME JOUR

PIC

LE D ’ A F F L U E N C E 3EME JOUR P I

7 ETAGES

+80 ARTISTES

> Visite des élues du 13ème et 14ème

arrondissement.

> Présence de galeristes et entreprises

de communication.

3 JOURS

+1500 VISITEURS

et entreprises de communication. 3 JOURS +1500 VISITEURS > Réseaux sociaux : (Facebook, Instagram et Youtube)

> Réseaux sociaux :

(Facebook, Instagram et Youtube)

Allcity (900 000 Likes) Artéide (4 287 000 Likes) Posca (93 000 Likes) Pebeo (70 000 Likes) Paris Tonkar (13 000 Likes) My Street Art Paris (4600 Likes) Newarty’s (1000 Likes) Pages individuelles des artistes (en- viron 150 000 Likes) Création des # sur Instagram et leur partage (plus de 500fois)

> Blog :

Paris Tonkar, Street-Art-Journal, Allcity, Arts et Métiers Actu

+2k

>

Journaux :

Le parisien, Mediapart

>

Magazines spécialisés :

Street Art Mag

BOMBES

I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de
I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de
I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de

I

I
I
I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de création

I’orga

I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de création
I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de création
I I I’orga Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de création

Fondé par deux ingénieurs aux facettes multiples, Bitume est un studio de création qui souhaite allier l’artistique et le technique pour donner vie à des projets origi- naux et

Depuis sa création en 2016, le label Bitume (anciennement The Wall) met en valeur le travail d’artistes urbains à travers 3 axes principaux:

>>>La conduite de projets artis-

tiques pour les collectivités et les

entreprises. . >>>L’organisation d’événements et manifestations culturels I I >>>La
entreprises.
.
>>>L’organisation d’événements
et manifestations culturels
I I
>>>La vente de produits artisa-
naux issus du savoir-faire d’artistes
français.
artisa- naux issus du savoir-faire d’artistes français. Olivier Poizat (Alias Kesadi) est un jeune artiste lyonnais

Olivier Poizat (Alias Kesadi) est un jeune artiste lyonnais attiré par la culture urbaine et Hip-Hop.

Il transpose dans ses toiles l’inspi- ration qu’il puise au quotidien sur les murs de sa ville natale. Le cubisme et l’accumulation sont deux techniques qu’il affectionne particulièrement.

Olivier a tout de suite été emballé par le projet Rehab et rejoint l’équipe. Il a pu mettre à profit son expérience dans le domaine du Street Art ainsi que son carnet d’adresses pour jouer le rôle de fil conducteur entre l’orga et les artistes.

DUREE DE L’EVENEMENT

L’exposition serait idéalement ouverte au public pendant 2 semaines. Le déroulement sera cependant jalonné de façon classique : Vernissage le premier soir, période d’exposition puis finissage le dernier soir.

COMMUNICATION

Lors de la 1ère édition, le délai très court a imposé de focaliser notre temps et notre énergie sur l’aboutissement des travaux et leur qualité, au détriment de la production d’une campagne publicitaire plus

Cette année, un point d’honneur sera mis sur la communication en amont de l’évènement (créa- tion d’un site internet dédié, réseaux sociaux, vidéo de making-off, évènements « sauvages » dans les rues de Paris).

NOUVEAU

FORMAT

« sauvages » dans les rues de Paris). NOUVEAU FORMAT Nous aimerions exploiter le potentiel qu’offre

Nous aimerions exploiter le potentiel qu’offre le nou- veau bâtiment des Arts et Métiers en termes d’es- pace, en séparant l’évène- ment en 2 zones : La zone d’exposition et le Village Rehab.

La description de ces espaces sera détaillée plus loin.

ment en 2 zones : La zone d’exposition et le Village Rehab. La description de ces
I’expo L’objectif ? Transformer l’intégralité de l’intérieur du bâtiment grâce à la participation d’une

I’expo

L’objectif ? Transformer l’intégralité de l’intérieur du bâtiment grâce à la participation d’une centaine d’artistes de tous horizons, en favorisant la diversité des techniques (collage, spray, pinceau, pochoirs).

Le maitre mot ? L’IMMERSION ! Les murs vierges du bâtiment laisseront place à 7 nouveaux univers dans lesquels seront transportés les visiteurs.

Suite au bon fonctionnement et à la synergie engendrée par la mise en place de collaborations entre artistes, nous avons décidé de poursuivre dans cette voie pour la prochaine Les parties communes de chaque étage (couloirs, cuisine, …) seront confiées à des « teams » d’artistes Pour ce qui est des parties individuelles (chambres), elles permettront, si neces- saire, d’accueillir des nouveaux artistes sans forcément les rattacher à une équipe.

En ce qui concerne la notoriété des artistes, le format de la première Edition avait bien fonctionné : des têtes d’affiches pour faire connaitre l’évènement et des artistes +/- connus pour surprendre le public et donner une richesse à cette exposition par rapport à d’autres expositions de cette envergure, en privilégiant non les individualités mais les associations de styles.

Ie village Etant donnée la durée de l’évène- ment, nous souhaitons organiser toute une vie

Ie village

Etant donnée la durée de l’évène- ment, nous souhaitons organiser toute une vie autour de l’exposition. Le village sera donc un espace aussi important que l’exposition.

Il consistera en des espaces détente, restauration, et sera rythmé par des activités et performances artistiques tout au long de l’évènement.

L’ESPACE DETENTE

Un endroit où les visiteurs pour- ront se poser pour déguster un repas, profiter du soleil et assis- ter aux différentes activités orga- nisées pendant les 2 semaines.

Dans un souci écologique, nous avons pour projet d’aménager l’espace uniquement avec des matériaux de récupération (pa- lette, poutres, tourets …).

L’ESPACE RESTAURATION La ligne directrice pour cette édition sera la suivante : proposer un maxi-

L’ESPACE RESTAURATION

La ligne directrice pour cette édition sera la suivante : proposer un maxi- mum de produits locaux (partena- riat avec des fermes urbaines) et des recettes simples et de qualité que tout le monde pourrait déguster.

Seront servis en continu :

• Petits déjeuners : Jus de fruits, café et produits du boulanger.

• Repas du midi : Snack (Burger,

Frite

• Repas du soir : Snack et recettes locales.

• Des softs de type jus de fruits, limo- nades

• Des bières : 1 bière locale (brasserie parisienne) et 1 bière plus classique pour proposer des tarifs plus acces- sibles.

• Dans la mesure du possible des

verres de vin ou des cocktails alcooli-

sés.

).

LES ACTIVITES

La durée de l’exposition nous permet d’envisager l’organisation d’activités tout au long des deux semaines pour faire vivre l’évènement.

Voici une première liste non exhaus- tive des activités envisagées :

• Performance live paintings : Réali-

sation de fresques en direct par un ou plusieurs de nos artistes.

• Visites guidées organisées pour des

écoles, entreprises, centre sociaux…

• Projection de vidéos documentaires

sur l’organisation des deux éditions

de Rehab.

• Soirée culinaire en partenariat avec un restaurant parisien

• Vente aux enchères pour une asso- ciation humanitaire (Gasole).

• Atelier Fabrication : réutilisation

pour en faire

des palettes, tourets des objets uniques.

• Concours de pétanque dans la bonne humeur estivale.

• Performances musicales

La partie Snack-Bar est essentielle pour nous car elle permet de générer un revenu qui couvrira nos dépenses. La typologie de l’évènement n’est pas de faire des soirées dans l’excès mais de pro- poser à un public de tout âge de passer un bon moment sous le soleil parisien.tourets des objets uniques. • Concours de pétanque dans la bonne humeur estivale. • Performances musicales tourets des objets uniques. • Concours de pétanque dans la bonne humeur estivale. • Performances musicales

Ie PIanninG 29 Mai - 15 Juin Lancement des travaux de peinture et aménagement du

Ie PIanninG

29 Mai - 15 Juin

Lancement des travaux de peinture et aménagement du Village .

16 Juin - 02 Juil.

Ouverture de l’Exposition et du Village au public.

LE PLAN COMM’
LE PLAN COMM’

PUBLIC CIBLE

• Objectif: 20 000 visiteurs sur 2 semaines

• Les étudiants sont le premier public visé.

Le fait que Rehab se tienne au début des vacances scolaires dans l’enceinte

d’un campus étudiant permettra une grande visibilité vis à vis des jeunes.

.

• Les organismes et particuliers interessés par le milieu de l’art urbain - et

de l’art en général - seront attendus.

• Les touristes et les curieux.

COMMUNICATION WEB

• Première phase de teasing :

La première phase de teasing démarrera 2 mois avant le début des travaux, avec l’annonce des dates et du nom de l’évènement sur notre site internet et sur les pages Facebook de Bitume et de l’UE. Un site internet dédié à l’évènement (histoire du bâtiment, programmation, presentation des artistes et des équipes…) sera ensuite mis en ligne et main- tenu plusieurs mois après la fin de l’évenement. La création d’un évènement Facebook dédié suivra dans la foulée.

• Seconde phase de teasing :

La présentation complète de l’évenement, la programmation, les noms des partenaires, et les infos pratiques seront diffusés durant les semaines sui- vantes sur les sites internets et réseaux sociaux. Des vidéos et photos du making-off seront régulièrement mises en ligne.

COMMUNICATION PAPIER

• Campagne d’affichage dans Paris et ses environs deux semaines avant

.

l’évènement.

• Distribution de flyers récapitulant le programme de la soirée de vernissage

et des deux semaines suivantes dans divers lieux cibles (galerie d’art, musée,

.

office de tourisme…).

• Un dossier de presse sera transmis aux principaux média de la région, notamment aux média spécialisés en art et lifestyle.

LA NOUVEAUTE LIVE

média spécialisés en art et lifestyle. LA NOUVEAUTE LIVE Des évènements live de graffiti seront organisés

Des évènements live de graffiti seront organisés dans des spots touristiques de Paris pour promouvoir l’évenement.

évènements live de graffiti seront organisés dans des spots touristiques de Paris pour promouvoir l’évenement. 13

partenariat et sponsoring

L’organisation d’un événement de cette envergure requiert bien évidemment un budget conséquent :

50 000 €

Ce budget est principalement réparti entre l’achat des fourni-

tures artistiques (bombes, pots de peinture et pinceaux), la loca- tion du matériel nécéssaire aux différents stands et animations

(sono, lumière,

etc),

la réalisation de la campagne d’affichage

et flying, et la rémunération

des artistes se produisant lors de la soirée.

Nous vous proposons des packs de partenariat ou de sponso- ring sur demande, à montant variable. Des modèles de packs envisageables suivant la typologie du partenaire vous sont presentés plus loin.

JOIN US ON THIS JOURNEY!
JOIN US
ON THIS JOURNEY!
* Logo sur le site de l’évenement * Page dédiée sur le site de l’évenement
* Logo sur le site de l’évenement * Page dédiée sur le site de l’évenement

*

Logo sur le site de l’évenement

*

Page dédiée sur le site de l’évenement

*

Encart sur les affiches et flyers

*

Mention sur les vidéos Youtube

*

Mention sur les réseaux sociaux :

Facebook et Instagram

*

Accréditation pour l’évenement

*

Affichage dans la «Salle Publicité»

*

LA SALLE «Publicité»

L’art

Les premières couleurs à s’afficher dans les rues et surtout sur les façades

. Ainsi dans l’idée de revenir aux origines de l’art urbain, nous proposons la mise

en

Dans cette salle, l’équipe réalisera les logos des sponsors et des partenaires

sous

publicité.

l’affiche.

urbain

la

puise

ses

origines

dans

la

publicité

et

furent

publicité.

salle

place

d’une

entièrement

et

dédiée

à

l’art

de

la

proposition

ou

du

validation.

. Plusieurs types d’affichage pourront être envisagés sous proposition du parte-

naire

.

Cette salle fera partie intégrante de l’exposition et du circuit de visite.

sponsor.

Contact

Florent JULLIARD Fati GHAMIZI

Contact Florent JULLIARD Fati GHAMIZI www.bitumestreetart.fr bitumestreetart@gmail.com

www.bitumestreetart.fr

bitumestreetart@gmail.com