Vous êtes sur la page 1sur 20
[METHODE DE GUYON - MASSONNET] INTRODUCTION : L’ouvrage étant chargé conformément au réglement, il restera a déterminer les sections dangereuses (tes plus sollicitées) transversalement et Tongitudinatement. Longitudinalement, la section pourra étre obtenue en appliquant le théoreme de Barré, Transversalement, fa méthode de Guyon-Massonnet reste l'une des plus simples et Ja plus utilisée. Cette méthode consiste pour chaque effort, tracer la ligne d’influence de son coefficient de répartition transversale et cela pour différentes excentricités de charges (e= +b ; + 3b/4; + b/2; +b/4 ; 0) et pour les 9 sections de la largeur de dalles (y= +b ; + 3b/4 ; + b/2 + b/4 ; 0). On déplacera les surcharges de fagon a obtenir les plus grandes ordonnées et on retiendra pour le catcut des efforts Fexcentricité qui donne tes plus grandes valeurs des coefficients. Dans le cas des ponts a poutres multiples, la section d’étude sera imposée par la position de 1a poutre denc on trace les lignes d’influence pour les différentes excentricités de charges et on retiendra la section qui donne les plus grandes valeurs des coefficients. Détermination icient Tous ces coefficients dépendent de deux paramétres essentiels : Paramétre dentretoisement > (Caractétise ta souplesse de Pentretoisement) 2 = Oxaxt cS i a Largeur de la dalle dans le cas d'un pont dalle b $largeur de ouvrage “nb dans le cas Pun pont a poutre b : distance entre les poutres n: nombre de poutres 1: Portée de ouvrage Pp : Rigidité flexionnelle par unité de longueur Pp~By /b: = Ely /, Pe: Rigidité flexionnelle des entretoises par unité de longueur pe=Be/1, =Elg/1; ‘ENGTR—OUVRAGE DART “HETHODE DE GUYON- WASEONNET- WL BOUTAMINE MEBARER by : Distance entre axes des poutres, 1, : Distance entre axes des entretoises igidité torsionnelle des poutres par unité de longueur y= Cp / b, : Rigidité torsionnelle par unité de longueur ye = Cz/1, fa Avec : C= G/3 [( Dhb*) + b’d?/2] E c= 2mt+1) 11: Coefficient de Poisson G : Module de déformation transversale du béton E.: Module de déformation longitudinale du béton Remarques : Dans les cas des ouvrages Biais : avec 65< @< 100" * Pour le calcul des efforts dans le sens longitudinal : b: sera la demie largeur droite 1 : la portée biaise © Pour les efforts dans le sens transversal : b: sera la demie largeur biaise (b/sin 9) 1 : la portée droite (1 sin @) Dans le cas d’un pont-dalle a travées continues : - Travées centrales : @ = b/0,81 - Travées derive: 0=b/0,91 ENSTP = OUVRAGE DART TMETHODE DE GUYON- MASSONNET- WL BOUTAMINE MEBARER Dans le cas du P.LP.O (datie isotrope encastrée a ses extrémités } : @=bA. 1: Portée fictive calculée en fonction de plusieurs paramétres. (Voir documentation SETRA) Dans le cas des constructions dont les poutres sont 4 inertie variable : L’inertie a prendre pour le calcul est :1= 1, + (y-1)8 / 3a I: Moment d’inertie de la section d’about Im : Moment d’inertie de la section médiane Dans le cas des constructions continues : M, 1 Mp A B On doit se contenter d’une valeur moyenne adéquate du paramétre ‘d’entretoisement comprise dans ’intervalle : Bee Re Seb aes cS e <0<6) 1255 2 Le moment d'inertie sera: Ip*= ©. 1,=J fp or=0 7 at=a/ JT Avec J = £ et C sera donnée par le calcul de la flache de la poutre continue pour une charge unitaire placée au milieu de la travée en question . B 1 @,= —— , engénéral J= CED 1+ 3My—3Mp ENSTP - OUVRAGE DART “METHODE DE GUYON- MASSONNET- M. BOUTAMINE MEBAREK Pour le calcul des efforts dans le sens longitudinal a = 1. Pour le calcul des efforts dans le sens transversal on peut garder a = | et ajouter Veffet di au coefficient de Poisson et cela en appliquant la formule suivante : M,=M, + (K 9 + cose ).M, (Voir calcul du moment transversal ) CALCUL DES MOMENTS FLECHISSANTS LONGIT UDINAUX : 6 . . Il dépend des parameétres suivants : - Paramétre d’entretoisement - Paramétre de torsion - L’ordonnée relative (y/b) de la section od on veut étudier le moment - L’excentricité relative (e/b) de la charge Les valeurs de K pour a= 0, a=1et 0<@<2, sont consignées dans le tableau de Massonnet. Pour le calcul rigoureux de K dans le cas ob 0 1,0 Ka= Kot (Ki-Ko) va Remarques : - Pour une charge uniformément répartie sur tout le pont telle que le poids propre K = 1. - Dans le cas ot la valeur de @ calculée pour le projet ne figure pas dans le tableau, on doit faire une interpolation. - Sila poutre en question se trouve entre deux sections dont les lignes d’influence sont connues on interpole et on trace la ligne d’influence propre A cette poutre, Calcul de K : une fois les lignes d’ influence tracées on dispose convenablement nos surcharges. ENSTP- OUVRAGE DART METHODE DE GUYON- MASSONNET - M. BOUTAMINE MEBARER 6 YpiKi Ki - Pour des surcharges concentrées ... .... ——____ = —_____ Dpi n Ki: Ordonnée K au droit de la charge pj n_: Nombre de roues de la rangée - Pour des surcharges réparties : Surface de la ligne d’ influence surchargée Ke Largeur surchargée La surface est calculée par la méthode de Simpson ou trapézes. Jf@)ar = 20,25ye- 2y1- 0,25y2) “ [ROMY = 2 phe He ACF BG HEH) + 20 HEHE) | 3 ENSTP - OUVRAGE DART TMETHODE DE GUYON-WASSONNET- M. BOUTAMINE MEBAREK CALCUL DU MOMENT FLECHISSANT : On tracera la ligne d’influence pour la section dangereuse, on cherchera la position la plus défavorable par tatonnement et on calculera le moment moyen pour la totalité des charges ; on divisera par la longueur totale pour obtenir un moment par métre linéaire de largeur . Soit Mm ce moment, le moment final sera : Ma=Mym x K le : On veut déterminer le moment fléchissant longitudinal en y = b/4 et x= 1/2 , la construction supportant un systéme de charge concentrées identiques soient : P=1,0t;0=0,7;a=0,2 Longitudinalement nous avons 4 charges : P P me P ial 3m | 3m 3m lite 2a= 10m SEE Transversalement nous avons 4 charges : fault | oe im. 2b= 8m On tracera les lignes d’influence en K pour les différentes excentricités puisque la section est imposée, on tire les Ko et K1 des tableaux de Massonnet et on fait une interpolation pour a= 0.2 a partir de la formule : Ky = Kot (Ki-K,) ve y=b/4 | _e=-b | e=-3b/4 | e=-b/2 | e=b/4 | e=0 | e=b/4 | e=b2 [e=3b/4] eb | Ka__| 0,0161 | 0,3245 | 0,6598 | 1,0119 | 1,3506 | 1,5414 | 1,4328 | 1,1780 } 0,8994 | ENSTP = OUVRAGE DART SMETHODE DE GUYON=MASSONNET-_M. BOUTAMINE MEBAREK Ligne d’influence du moment pour une poutre simplement appuyée (section dangereuse = section médiane x = I/2 = 5m) P if a 4P(142,5+1,5) M2 8 Mg. =2,5.. 1,08565 = 2,72 tm/m MOMENT FLECHI: SVE! : Coefficient de répartition j1: Dans le cas du moment transversal la charge doit étre développée en série de FOURIER et gardera les trois premiers harmoniques impaires ( =1,3,5) Le coefficient j1 dépend de a ; m0 ; ¢/b ; y/b ; donc pour : 6 Dal 30 > 13. 50 > pS la loi d’interpolation pour 0 20on peut se limiter a m= 1,3 - Pour a= 1, normalement on doit tenir compte de l’effet de coefficient de Poisson 7 et cela en appliquant : (ua) = (un +1(h1)n-(Ho)o] Vor ENSTP = OUVRAGE DART =METHODE DE GUYON = MASSONNET- M BOUTAMINE MEBAREK Les valeurs (11)0,15 sont consignées dans les tableaux VI Moments transversaux par unité de longueur : Pour une charge répartie linéairement [P} = tm/m . mad |. max | mac M,= b Yam AE sin MEA sin ae Remarques : Notre surcharge sera centrée alors ¢ = > pe ad 9 ay Ses foxx LAP ee AP. Sex ae oe. 4 te pee N= =» 4 + HS =p et Hsia Be oe Pour une charge concentrée : 2P 3 mad . max ohne: M, » Sam 2 sin 2A sin BA sin F d:: position de la charge longitudinale L : portée du pont c : étalement longitudinal de la charge (sur plan moyen de dalle) } La charge concentrée s’exprime généralement comme suit : mad in ENSTP- OUVRAGE DART TMETHODE DE GUYON= MASSONNET - Mi BOUTAMINE MEBAREK ‘Dans te cas of on ne veut pas tenir compte de 1’étalement longitudinal, 1a formule se réduit par un artifice de calcul a l’expression : mac. mad aS. sin 2 L L me ts sin Lorsque c ———+ 0, l’expression entre parenthése tend vers (I)en faisant une simplification on arrive a : 2P mad Hg = sin z Et le moment sera domé par : =-p¢ 1. i “mind 3) ie es My b Yam. 5 sin ZS. sin Pour tenir compte du coefficient de Poisson et du biais de V’ ouvrage le moment transversal sera donné par : M.=M,+ (K 9 + cos? 9) My K : coefficient de forme pris égal a 1 pour les ponts larges 1: Coefficient de Poisson 9 : Biais de l’ouvrage ‘My, 2 Rromient wansversal selon MM Guyon-Massomnet (aveo Y= 0) M,: moment longitudinal produit au centre de la dalle pour le méme systéme de charge. Pour un ouvrage droit large + M,=M,+ 0,15 My Les charges réparties doivent étre centrées (le plus possible au milieu de la portée). Exemple de calcul Soit 4 déterminer le moment fléchissant dans les entretoises d’un demi pont de portée 27,5m , de largeur 17m comportant 12 poutres et 7 entretoises sous l'effet de 4 convois de 32 tonnes . 6t 12 6t 4t 4t 575m, 4m, 4m 4m_, 4m, 5,75m OUVRAGE DART > IE GUYON = MASSONNET - W MEBAREK Position longitudinale des essiewx, 8=0,45 ,a=0,033 Pour cette valeur de @ avec pour a= 0,033 a partir On obtient : Oct a=1, on tire les valeurs de pon interpole HE Ho * Gr = Ho We el b | 3b4] 22 | b4 7 0 w4 | b2 | 304 |b @ ['-0,193 [-0,101 | -0,005 | 0,098 [0,214 | 0,098 | -0,005 | 0,101 | 0,193 Avec les 8 files de roues : S1;° = 0,593 , Dy = - 0,189 Pour V’entretoise médiane x = L{2———> sin (ax /L) = 1 Positions des différentes charges di = 5,75 , d= 9,75 , d;=L/2 ay in Fe5015 in 2-975. — =2.2.sin = +23, — EP sin 7 2 75 sin 22? + 6sin 2 27,5 2 2.9,25 « 4.5,75 «| #.9,75 spe 00593) [2.2 sin FE 42.3 sin 22% + 6) MY =Stm 2.9.25 sis weSnTS, in E975 My, 15 (0,189). § 2.2 sin “se sin “75 OF 1,6tm Remarques : La largeur prise en compte dans le calcul est une largeur fictive 1 bo= 12. 1,54 = 18,48 = 18,50m Les moments trouvés sont des moments par métre linéaire d’entretoise, donc il suffira de multiplier par la largeur de l’entretoise en l’espacement entre entretoises pour trouver le moment total. ENSTP = OUVRAGE DART “METHODE DE GUYON = MASSONNET - M BOUTAMINE MEBARER 3 it de Coefficient de répartition t Pour les valeurs 0< a Lx cos ME Km: coefficient utilisé pour le calcul des moments longitudinaux ; en raison de Vinfluence de la torsion et pour détermination rigoureuse des efforts tranchants, il faut faire une distinction entre le calcul des grillages et des dalles ENSTP - OUVRAGE DART ~METHODE DE GUYON - WASSONNET - M. BOUTAMINE MEBAREK Dalle { caleu! rigoureux } Effort tranchant longitudinal par unité de longueur Om=h pa ‘6m cosm 7% on se contente de m=1 pour le calcul des réactions , il suffira de remplacer dans I’équation x par zéro ou I, les valeurs de €, sont remplacées par é: aveca=a cta+a , cette valeur figure dans le tableau de Massonnet la relation d’interpolation de ¢ pour 0 y, = ASE 277.5 x20 ALS? X51 16? x58. 35" 58 PDS eee 3 3 Yy = 4548,52E Ge 2 nae = AE OASE = 6008 uniquement Ia dalle pas d' entretoises intermédiaires Ly paramétre d’entretoisement @ (poutres appuyées simplement) a ¥ Pe 9 S975 AS48035 _ 9 5, Pe 2 V 666.67E parametre de torsion a (4548.52 + 600) = =0.15 2x Jp. xP, 2x431490.35 x 666.67E conclusion 0=0.83 ‘ENSTP—OUVRAGE DART “METHODE DE GUYON=MASSONNET- M. BOUTAMINE MEBAREK y=0 a=0.15 Va=039 position des poutres Psyaamss? PB sy=sss Valeur de k FS eet aie " poutres de rives = 3.1+ 1.86 + 1,57 + 0,62 + 0,5 + 0.16 es 6 = poutres intermédiaires k 1.30 0.87 + 1.39 +1.49 + 1.72 + 1.71+1.38 k = 1.426 ENSTP = OUVRAGE DART =METHODE DE GUYON = MASSONNET-_M. BOUTAMINE MEBAREK > trois voies surchargées * poutre centrale © poutre intermédiaire 11.46 136 10.5 © poutre de rive = 0.88 10.5 Position du convoie Bc longitudinale la portée du pont est de 42 m : a=1,725 of tase HSS as) = aco{ asi aes HEE ee aia coefficient Bc Bc=0.45 (pont de premiare classe a 3 voies ) Coefficient de majoration dynamique 04 1+02L 1,46 s Sat+ Je moment moyen majoré par est 1430.25x1.075x0,45=1460.64 Je moment final par métre linéaire de longueur est : poutre centrale M=KxM, =~" = 149,06 t.m/ml poutre intermédiaire M=KxM, = eet =150.12 t-m/mt 30 x 1460.64 13.875 = 136.85 tam / ml poutre de rive M=KxM, pour obtenir le moment de chaque poutre on multiplie par la largeur d’entre axe 2.775 m poutre centrale : M=149.06x2.775= 413.64 tm poutre intermédiaire 50.12x2.775=416.58 t.m poutre de rive m=136.85x2.775=379.76 tm on pouvait obtenir le moment directement par la formule m= Mak a 1: étant le nombre de poutre ENSTP-OUVRAGE DART - METHODE DE GUYON- MASSONNET- M. BOUTAMINE MEBARER surcharge A(L} A() = 230+ =~ = 896,67 kg/m? a1: 0.9 pont de premitre classe 3 voies surchargées Ly 35 Eas an~ expression de A(1) pour 3 voies surchargées A() = aix axnxLy Qa=896.67 1x0. 9x{3x3.53=8473.53 kg/m Qa=8.47 t/ml Moment moyen max ‘ M, na ~ SITY" 967.6440 moment final © poutresettnide ee ~ 16st n 20 = 455.70 * poutre intermédiaire a Me Bereta 410.88eR © poutre de rive t= Ma = 18670640088 509 704m lignes d*influences coor @ ahs emai | Boia 4 +4 +02 4304 Poutre centrale (1) ; Poutre interm: (Ds Poutre de rive (3) ENSTP - OUVRAGE DART “METHODE DE GUYON- MASSONNE [ET- Mi. BOUTAMINE MEBARER