Vous êtes sur la page 1sur 50

MANUEL DU CONGRESSISTE

Table des matières


1 Message de la présidente du comité du Congrès
2 Membres du comité du Congrès
2 Conférenciers
3 Horaire des conférences, des formations et des activités

5 Conférences

19 Ateliers de formation

29 Activités
30 Jeu-Acteur clé en AIPRP
33 Assemblée annuelle
34 Renseignements généraux
35 Notices biographiques
Message de la présidente
de comité du Congrès

Chers participants,

Permettez-moi de vous souhaiter la plus cordiale bienvenue


au 18e Congrès annuel de l’AAPI.

C’est avec un immense plaisir que nous vous présentons ce


programme sous le thème LE RESPONS@BLE 2.0 : ACTEUR
CLÉ EN AIPRP.

Plus que jamais, chaque geste, aussi simple soit-il, peut avoir des conséquences importantes
sur la vie privée des gens; le responsable n’y échappe pas. En tant que responsable ou
conseiller en accès à l’information et en protection des renseignements personnels
(AIPRP), vous devez évoluer dans un monde où la technologie prend de plus en plus de
place. L’information existe sous de nombreux formats et se présente sur plusieurs supports,
et vous devez maîtriser plusieurs technologies (traitement de texte, messagerie électro-
nique, navigation Internet, etc.). Internet est devenu beaucoup plus qu’un simple outil
d’information; c’est maintenant un portail par lequel plusieurs services sont offerts et au
moyen duquel les citoyens peuvent interagir avec les organismes. L’information circule, et
elle circule rapidement. Les technologies modifient donc nos façons de faire.

C’est dans cette optique et à partir de vos idées et commentaires exprimés lors du congrès
de l’an passé que nous avons tout mis en œuvre pour vous offrir un contenu des plus diversifiés
qui, nous l’espérons, répondra à vos besoins en matière de développement professionnel.

Cette année, nous avons retenu la formule des ateliers en sessions concurrentes qui, nous
l’espérons, vous permettra de personnaliser votre congrès selon vos besoins. Vous noterez que
nous avons la chance d’avoir des conférenciers expérimentés dans nombre de sujets pertinents
au regard de votre pratique en accès à l’information et en protection des renseignements
personnels.

Votre manuel du congressiste se veut pratique et écologique. Prenez des notes à l’intérieur
et conservez-le pour référence future!

Afin de nous permettre d’apporter continuellement des améliorations susceptibles de répondre


davantage à vos besoins, nous vous invitons à remplir le formulaire d’appréciation.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Au plaisir de vous rencontrer et d’échanger avec vous.

Me Hélène David, avocate


Présidente du comité du Congrès 2010
1
Membres du comité du congrès 2010

Me Hélène David
Présidente du comité du Congrès 2010 Mme Linda Girard
Conseillère, Affaires juridiques Directrice générale et
Société québécoise d’information coordonnatrice du Congrès, AAPI
juridique (SOQUIJ)

Me Sonia Amziane Me Éric-Alain Laville


Avocate-conseil, Association Avocat et responsable de l’accès
québécoise d’établissements à l’information, CHUM
de santé et de services sociaux

Me Claire-Élaine Audet Me Claudia Lavoie


Avocate, Commission des Avocate, DGLE – DCAIPRC
transports du Québec Revenu Québec

Me Hélène Fréchette Me Marc-Aurèle Racicot


Conseillère juridique Avocat-conseil et coordonnateur
Commission des relations de travail du programme de formation, AAPI

Conférenciers / invités
Me Sonia Amziane Me Vincent Gautrais
Me Reno Bernier Me Éric-Alain Laville
Dr Anne Chartier Me Stella Leney
Me Danielle Corriveau Me Caroline Matte
Me Marc-André Dagenais Me Andrea Neill
Me Hélène David M. Claude Paul-Hus
M. Yannick Dion Mme Sharon Polsky
Me Michel W. Drapeau Me Marc-Aurèle Racicot
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Me Martin Dugré Me Jacques Saint-Laurent


M. Benoît Dupont Me Jennifer Stoddart
Animatrice Me Yves D. Dussault Me Pierre Trudel
Mme Françoise Me Gaston Fréchette Me Olivier Truesdell-Ménard
Guénette Me Monique Gauthier
2
Horaire conférences - formations - activités
Mardi, 20 avril 2010 : 10 h 30 à 13 h 30 Mercredi, 21 avril 2010 : 8 h à 17 h (suite)

Atelier (6) : Blocs A ou C
10:30 – 13:30 Inscription
LES MODIFICATIONS AU CODE CRIMINEL
POUR CONTRER LE VOL D’IDENTITÉ :
PRÉVENIR POUR MIEUX GUÉRIR
Mardi, 20 avril 2010 : 13 h 30 à 17 h Atelier (7) : Blocs A ou B
LA MÉDIATION À LA COMMISSION D’ACCÈS
13:30 – 15:00 Allocutions d’ouverture À L’INFORMATION : UNE SOLUTION GAGNANTE !
Me Danielle Corriveau, présidente, AAPI
Atelier (8) : Blocs B ou C
Me Andrea Neill, commissaire adjointe, LE SENS POLITIQUE DANS LES
Commissariat à l’information du Canada ORGANISATIONS
Mme Sharon Polsky, présidente, CAPAPA
Me Jacques Saint-Laurent, président, 15:15 – 15:30 Pause
Commission d’accès à l’information
15:30 – 16:00 Conférence : RÉVISION DES DEUX
15:00 – 15:20 Pause LOIS QUI RÉGISSENT L’ACCÈS À
L’INFORMATION ET LA PROTECTION
15:20 – 16:20 Conférence : LE WEB 2.0 ET LES RÉSEAUX
DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS -
SOCIAUX : QUE RESTE-T-IL DE LA
ON S’Y PRÉPARE
VIE PRIVÉE ?
16:20 – 17:00 Conférence : LE TOP 10 D’ÉRIC-ALAIN - VEILLE 16:00 – 17:00 Spectacle humoristique
MONDIALE EN TECHNOLOGIE ET PROTECTION Invitée : Mme Julie Caron
DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS
17:00 – 19:00 Cocktail - Réseautage
Mercredi, 21 avril 2010 : 17 h à 21 h 30

17:00 – 18:30 Cocktail- Mérite AAPI / Bibliothèque de


l’Assemblée nationale
Mercredi, 21 avril 2010 : 8 h à 17 h
18:30 – 21:30 Diner AAPI / Restaurant Le Parlementaire
8:00 – 16:00 Inscription
8:00 – 9:00 Petit-déjeuner continental
Jeudi, 22 avril 2010 : 8 h à 15 h 30
8:30 – 9:00 L’AAPI dévoile le Programme de formation
professionnelle en AIPRP
8:00 – 9:00 Petit-déjeuner continental
9:00 – 15:15 ATELIERS DE FORMATION Assemblée annuelle des membres
Association sur l’accès et la protection
Atelier (1) : Blocs A ou C de l’information (AAPI)
LES DEMANDES D’ACCÈS À
L’INFORMATION ABUSIVES: QU’EN EST-IL ? 9:00 – 9:30 Conférence : LUTTE À LA
CYBERCRIMINALITÉ,
Atelier (2) : Blocs A ou B LE CONTEXTE QUÉBÉCOIS !
LES RENSEIGNEMENTS À CARACTÈRE
Bloc A : PUBLIC – ART. 57 DE LA LAI (QUÉBEC) ET 9:30 – 10:30 Conférence : LES CYBERPIRATES:
9:00 – 10:15 ART. 3 DE LA LPRP (CANADA) PROFIL, MOTIVATIONS ET
ORGANISATION SOCIALE
Atelier (3) : Blocs B ou C
Bloc B : LES RESTRICTIONS AU DROIT D’ACCÈS – 10:30 – 10:50 Pause
10:30 – 12:00 ART. 22, 23, 24, 25 DE LA LAI
10:50 – 12:00 Conférence : COMMUNIQUER SANS
Bloc C : Atelier (4) : Blocs A ou C
TOUT DÉVOILER, UN ENJEU ÉTHIQUE
13:45 – 15:15 LE COURRIEL : C’EST LÉGAL?
ASSOCIÉ À L’UTILISATION DES
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Atelier (5) : Bloc B RÉSEAUX SOCIAUX


LE DROIT D’AUTEUR ET L’ACCÈS
À L’INFORMATION : UN SURVOL POUR 12:00 – 13:30 Déjeuner-Conférence
UN RESPONS@BLE AVISÉ Invitée : Me Jennifer Stoddart,
commissaire à la protection de la vie
privée du Canada

13:30 – 15:00 REVUE JURISPRUDENTIELLE EN AIPRP

15:00 – 15:30 Clôture


3
Allocutions d’ouverture Mardi 20 avril 2010
13 h 30 à 15 h
Salle 1
Me Andrea Neill
M Danielle Corriveau
e Commissaire adjointe,
Présidente, AAPI Commissariat à l’information
du Canada

Me Jacques Saint-Laurent
Mme Sharon Polsky
Président, Commission
Présidente, CAPAPA
d’accès à l’information
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
4
CONFÉRENCE Mardi 20 avril 2010
15 h 20 à 16 h 20
Le Web 2.0 et les réseaux Salle 1
sociaux : que reste-t-il de
la vie privée ?
Me Marc-André Dagenais
Développement des produits et services, et Bureau des projets, SOQUIJ

Nullam sed lorem


Pensée avant eu lacus
tout pour interdum dapibus
les utilisateurs néophytesat ades
dui.réseaux
Suspendisse
sociaux at —
purus ipsum. Vivamus
notamment Facebookblandit fauci-
et Twitter —
bus
et purus
pour a ultricies.
ceux Uttoujours
qui n’osent dignissim tincidunt
pas pulvinar.
faire le saut, Vestibulum
cette conférenceanteviseipsum
à vousprimis
initier in
aufaucibus orci luctus
fonctionnement de
et
cesultrices
outils etposuere cubiliaqui
à la mentalité Curae; Sed sodales,
les appuie. À l’aidemetus
de casin pellentesque
pratiques, nous bibendum,
examineronsneque nisl de
l’impact ornare massa,
ces services
ut sollicitudin
au quotidien, lesrisus ipsumqu’ils
dangers adipiscing diam. Mauris
présentent pour la ac
vielacus
privéeacetnibh
les venenatis pellentesque.
outils qu’ils Donec vestibu-
offrent à ce chapitre.
lum rutrum nunc, vitae viverra velit sodales at. Fusce commodo nunc ac ligula rhoncus tincidunt. In dapibus
elementum quam id luctus.

- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


7
CONFÉRENCE Mardi 20 avril 2010
16 h 20 à 17 h
Le Top 10 d’Éric-Alain – Salle 1
Veille mondiale en technologie et protection
des renseignements personnels
Me Éric-Alain Laville
avocat et responsable de l’accès à l’information, CHUM

Un regard sur DIX événements marquants où le respect de la vie privée s’est fait bousculer par un aspect
ou l’autre des technologies de l’information.

8
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

10
8
CONFÉRENCE Mercredi 21 avril 2010
8 h 30 à 9 h
L’AAPI dévoile le programme Salle 1
de formation professionnelle en AIPRP
Me Danielle Corriveau
présidente, AAPI

Me Pierre Trudel
professeur, Université de Montréal, et parrain du Programme de formation en AIPRP
apportant son expertise et ses connaissances au développement de cet
ambitieux programme de formation

Me Marc-Aurèle Racicot
avocat-conseil, AAPI, et coordonnateur du Programme

PROGRAMME DE
FORMATION
PROFESSIONNELLE
EN AIPRP
Plus active que jamais dans la formation des professionnels de l’accès à l’information et de la
protection de la vie privée, l’Association sur l’accès et la protection de l’information (AAPI) est fière
de dévoiler en grande primeur le Programme de formation professionnelle en accès à l’information
et en protection des renseignements personnels (AIPRP).

Fruit de l’expertise unique de l’AAPI, ce tout nouveau programme vise l’acquisition de compétences
axées sur le rôle du praticien en AIPRP. Des experts donneront les cours en classe suivant une
approche pédagogique qui favorise la participation active des professionnels.

Le programme permet aux participants d’acquérir des connaissances établies sur de solides
fondations afin d’être rapidement opérationnels dans leurs fonctions. Ce programme leur permet
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

aussi de se familiariser avec les concepts et les outils clés dans leur pratique.

Après avoir suivi ce programme, le participant fera preuve d’assurance dans la gestion de l’accès
à l’information et de la protection des renseignements personnels et il disposera notamment de
procédures pour la mise en application immédiate des connaissances acquises.
9
LE PROGRAMME EN UN CLIN D’ŒIL

Module 1 – Législation en AIPRP (préalable aux Modules 2 et 3)

Cours 1 – Législation en AIPRP

Module 2 – Accès à l’information (AI)

Cours 2 – Organisation et gestion de l’accès à l’information


Cours 3 – Le traitement des demandes d’accès et la prise de décision
Cours 4 – Principes de base en gestion de l’information
Cours 5 – Communication et négociation en AIPRP

Module 3 – Protection des renseignements personnels (PRP)

Cours 6 – Organisation et gestion de la protection des renseignements personnels


Cours 7 – Les mesures de protection des renseignements personnels
Cours 8 – Gestion des risques et des incidents
Cours 9 – Prise de décision éthique en AIPRP

LE PROGRAMME PLUS EN DÉTAIL


MODULE 1 - LÉGISLATION

Cours 1 Législation en AIPRP


Formateurs : Me Marie-Julie Croteau et Me Marc-Aurèle Racicot
L’objectif général du cours est de permettre au participant de connaître la législation
en AIPRP au Québec.

Après avoir achevé ce cours de 21 heures, le participant :


- connaîtra les fondements de l’accès à l’information et de la protection de la vie privée;
- sera en mesure de décrire la législation et la réglementation applicable dans le domaine
de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels au Québec;
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

- pourra décrire les concepts en AIPRP;


- sera à même d’interpréter la législation en AIPRP;
- connaîtra les lois connexes, dont la Loi concernant le cadre juridique des technologies
de l’information et la Loi sur les archives;
- sera au fait des lois fédérales applicables au Québec.
10
MODULE 2 – ACCÈS À L’INFORMATION (AI)

Cours 2 Organisation et gestion de l’accès à l’information


Formateur : M. Daniel Lemay, adjoint au responsable de LAI et responsable substitut
à la direction de la sécurité de l’information MAPAQ
L’objectif général du cours est de permettre au participant d’organiser et de gérer
l’accès à l’information au sein d’un organisme.

Après avoir suivi ce cours de sept heures, le participant :


- pourra concevoir et mettre en œuvre un processus de gestion en accès à l’information;
- sera en mesure d’organiser un bureau d’accès à l’information.

Cours 3 Le traitement des demandes d’accès


et la prise de décision

Formateur : M. Daniel Lemay, adjoint au responsable de LAI et responsable substitut


à la direction de la sécurité de l’information MAPAQ
L’objectif général du cours est de permettre au participant d’organiser le travail lié au traitement
des demandes tout en respectant les exigences légales en accès à l’information.

Après avoir achevé ce cours de sept heures, le participant :


- connaîtra les principes de la délégation de pouvoir du responsable;
- aura appris la procédure de traitement des demandes d’accès, des demandes
de rectification et des plaintes;
- sera en mesure d’établir une procédure de travail permettant de préciser la nature
des demandes, d’effectuer leur traitement en fonction de leur degré de priorité
et de respecter les exigences de la reddition de comptes;
- pourra formuler et motiver sa décision en accès à l’information;
- sera à même de préparer son dossier en vue d’une audition en révision de la décision.

Cours 4 Principes de base en gestion de l’information

Formateur : Mme Danielle Aubin, archiviste, consultante en gestion de l’information


et experte-conseil en gestion de l’information
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

L’objectif général du cours est de permettre au participant de connaître les principes


de la gestion de l’information et les principales mesures dans le domaine.

Après avoir suivi ce cours de sept heures, le participant :


- connaîtra les principes de base de la gestion de l’information;
- pourra mettre en œuvre les mesures de gestion de l’information.
11
MODULE 2 – ACCÈS À L’INFORMATION (AI)

Cours 5 Communication et négociation en AIPRP


Formateur : Me Hélène Rouleau, avocate médiatrice
L’objectif général du cours est d’apprendre au participant comment communiquer avec
les demandeurs et les intervenants afin d’établir des relations de confiance.

Après avoir achevé ce cours de sept heures, le participant :


- parviendra à dresser un portrait de la situation;
- sera apte à déceler les facteurs qui influent sur la situation;
- pourra créer un climat de confiance propice à la communication et à la négociation;
- saura déterminer l’approche appropriée selon la situation;
- sera en mesure de communiquer verbalement et par écrit avec tact et diplomatie.

MODULE 3 – PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS (PRP)

Cours 6 Organisation et gestion de la protection


des renseignements personnels

Formateur : Me Kateri-Anne Grenier, avocate, Ogilvy Renault


L’objectif général du cours est de permettre au participant d’organiser et de gérer la protection
des renseignements personnels au sein d’un organisme.

Après avoir suivi ce cours de sept heures, le participant :


- pourra concevoir et mettre en œuvre un processus de gestion en protection
des renseignements personnels et confidentiels;
- connaîtra les responsabilités en matière de sécurité de l’information;
- sera en mesure d’organiser un bureau de protection de la vie privée.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
12
MODULE 3 – PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS (PRP)

Cours 7 Les mesures de protection


des renseignements personnels

Formateur : Me Éric-Alain Laville, avocat et responsable de l’AIPRP, CHUM


L’objectif général du cours est de permettre au participant de définir et de mettre en œuvre
des mesures de protection des renseignements personnels en tenant compte des exigences légales.

Après avoir achevé ce cours de sept heures, le participant :


- connaîtra les mesures de protection des renseignements personnels et confidentiels
exigées par la loi;
- sera au fait des les pratiques exemplaires en PRP;
- sera en mesure de développer des outils et des moyens liés à la PRP.

Cours 8 Gestion des risques et des incidents

Formateur : M. David Henrard, conseiller en gouvernence de la sécurité, Groupe LGS


L’objectif général du cours est de permettre au participant de gérer les risques
et les incidents.

Après avoir achevé ce cours de sept heures, le participant :


- connaîtra les procédures de gestion d’un incident;
- sera en mesure d’évaluer les risques en AIPRP;
- pourra formuler les recommandations nécessaires.

Cours 9 Prise de décision éthique en AIPRP

Formateur : M. Serge Chartrand, directeur du CRPQ, Sûreté du Québec


L’objectif général du cours est de permettre au participant de prendre une décision
en portant un regard éthique sur les situations délicates.

Après avoir achevé ce cours de sept heures, le participant :


- pourra prendre conscience de la dimension éthique d’une situation à résoudre en évaluant
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

ses enjeux;
- saura décider avec justesse dans les situations délicates;
- sera en mesure de formuler sa décision d’une manière éthique.
13
CONFÉRENCES
5 - AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
CONFÉRENCE Mercredi 21 avril 2010
15 h 30 à 16 h
Révision des deux lois qui régissent Salle 1
l’accès à l’information et la protection
des renseignements personnels –
on s’y prépare
Me Yves D. Dussault
avocat, ministère du Conseil exécutif

À moins d’un revirement qu’imposeraient les circonstances ou d’une impulsion politique nouvelle, la
prochaine révision des deux lois devrait mettre l’accent sur le secteur privé. Me Dussault proposera des
pistes de réflexion sans baliser dès maintenant le champ de réflexion ou camper définitivement ce nouveau
cycle des travaux législatifs.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
14
CONFÉRENCE Jeudi 22 avril 2010
9 h à 9 h 30
Lutte à la cybercriminalité, Salle 1
le contexte québécois !
M. Yannick Dion
sergent/coordonnateur provincial, Bureau de coordination des enquêtes
sur les délits informatiques (BCEDI), Sûreté du Québec

L’évolution de la cybercriminalité démontre que la lutte contre ce fléau n’est pas que l’affaire des spécialistes.
Les défis associés aux utilisations criminelles de l’informatique et d’Internet offrent aux policiers de
nouvelles occasions d’intervention, tant en matière de prévention que de répression.

Comment la Sûreté du Québec fait-elle face à ce défi du XXIe siècle ?

Pour la majeure partie des citoyens nord-américains, l’utilisation des nouvelles technologies de l’information
est un fait quotidien. Pour plusieurs d’entre eux, une partie importante de leur vie se déroule maintenant
sur Internet, le monde virtuel étant un reflet fidèle du monde réel. Les criminels, éléments non négligeables
de notre organisation sociale, ont également pris leur place dans cette nouvelle dimension virtuelle.

Comment la Sûreté du Québec fait-elle face à ces nouveaux enjeux ? Quelles stratégies d’enquête sont
développées pour lutter contre la cybercriminalité en 2010 ? En cyberenquête, le partenariat et la coordination
sont deux mots essentiels.

- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


15
CONFÉRENCE Jeudi 22 avril 2010
9 h 30 à 10 h 30
Les cyberpirates : profil, Salle 1
motivations et organisation sociale
Professeur Benoît Dupont
titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sécurité, identité et technologie,
directeur adjoint du Centre international de criminologie comparée, secrétaire général
de l’Association internationale des criminologues de langue française, Université de Montréal

Bien que les cyberpirates se voient attribuer la responsabilité de nombreux crimes commis par le biais
d’Internet, les représentations qu’en font les médias généralistes restent très caricaturales. Par conséquent,
cette présentation s’appuiera sur des résultats de la recherche scientifique pour dresser le profil des
cyberpirates, expliquer leurs motivations et analyser leur organisation sociale. Ces trois dimensions nous
aideront à comprendre la nature et l’étendue des préjudices subis par les victimes des cyberpirates.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
16
CONFÉRENCE Jeudi 22 avril 2010
10 h 50 à 12 h 
Communiquer sans tout dévoiler, Salle 1
un enjeu éthique associé à l’utilisation
des réseaux sociaux
Dr Anne Chartier, M.B.A., Ph. D.,
professeure agrégée au Département des systèmes d’information
organisationnels de la Faculté des sciences de l’administration (FSA) de l’Université Laval

Les réseaux sociaux sont bien davantage qu’un simple phénomène de société. Facebook, You Tube, Twitter et
autres canalisent aujourd’hui l’énergie de millions d’internautes. Ils en font usage autant dans leur vie privée
que sur le terrain de la vie professionnelle. Nombre d’organisations s’interrogent au sujet des enjeux éthiques
liés à ces outils grand public. Qu’est-ce qui caractérise ces outils ? Comment penser l’éthique au regard de
l’utilisation de tels outils ?

- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


17
CONFÉRENCE Jeudi 22 avril 2010
13 h 30 à 15 h 
Revue jurisprudentielle Salle 1
en AIPRP
Me Olivier Truesdell-Ménard
avocat, Donati Maisonneuve

Chaque année, la Commission d’accès à l’information et la Cour du Québec, laquelle siège en appel des
décisions de la Commission, ont à traiter un volume important de demandes de révision dans le secteur
public, et de demandes d’examen de mésentente dans le secteur privé.

Lors de cette présentation, le conférencier vous entretiendra sur les décisions clés rendues au courant de l’année,
et ce, tant en matière d’accès à l’information qu’en ce qui a trait à la protection des renseignements personnels.

La conférence portera ainsi sur l’interprétation jurisprudentielle des dispositions phares en matière d’accès
aux documents dans le secteur public. Le conférencier abordera ensuite le traitement, par la Commission, des
demandes d’accès aux renseignements personnels et des demandes de rectification. Enfin, il soulignera, par
sa revue jurisprudentielle, les différents incidents qui peuvent survenir lors d’une audition devant la Commission.

Si vous avez à traiter des demandes d’accès ou à interagir avec la Commission sur une base régulière, cette
présentation est un incontournable !
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
18
Les Express 2.0

ATELIERS DE FORMATION
Toute la lumière sur l’actualité juridique!
Rendus possibles grâce au travail rigoureux de l’équipe des juristes de SOQUIJ, les nouveaux Express 2.0
sont disponibles sous forme de deux bulletins électroniques sur mesure, L’Express et L’Express Travail.
Ils vous offrent toute l’actualité jurisprudentielle, législative et doctrinale dans votre domaine de droit, au quotidien.

Les Express 2.0 comprennent :


– Des signalements quotidiens ou hebdomadaires;
– Des fonctions de sélection et de tri;
– Des hyperliens vers les textes intégraux;
– Plus de décisions et de chroniques accessibles
par courriel, par fil RSS ou en ligne;
– Et bien plus encore!

Afin de profiter des hautes performances


de ces nouveaux outils essentiels à
l’actualisation de vos connaissances
juridiques, abonnez-vous dès maintenant !

Pour plus d’informations,


communiquez avec
le service des abonnements
au 514 842-8745 (option 2),
sans frais au 1 800 363-6718,
par courriel à abonnements@soquij.qc.ca
ou visitez
soquij.qc.ca.

SOQUIJ Nom (000)


9073_pub_Express_Journal_AAPI_v2.indd FR
7.75” x 5.5”
4C
Nom (000)
Nom (000)
Marie (239)
FIN
DATA:LIVE:Studio_MTL:SOQUIJ:9073_pub_Express_Journal_AAPI:PRODUCTION:9073_pub_Express_Journal_AAPI_v2.indd 09/04/10 à 16:03

19 - AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


Québec :   Montréal :   Autres régions : 
418 525-0337 514 395-0337 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
20
ATELIER 1 Mercredi 21 avril 2010
Bloc A : 9 h à 10 h 15
Les demandes Salle Kent

d’accès à l’information Bloc C : 13 h 45 à 15 h 15


abusives : qu’en est-il ? Salle Dufferin

Me Caroline Matte
avocate, Borden Ladner Gervais

Conformément à l’article 137.1 de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection
des renseignements personnels (L.R.Q., ch. A-2.1) (ci-après « Loi »), la Commission peut autoriser un organisme
à ne pas tenir compte de demandes manifestement abusives ou dont le traitement serait susceptible de
nuire sérieusement aux activités de l’organisme ou qui ne sont pas conformes à l’objet des dispositions de
la Loi.

Thèmes qui seront notamment abordés lors de la conférence :


1. Dans quelles circonstances peut-on invoquer cet article ?
2. Qu’est-ce qu’une demande manifestement abusive ?
3. Quelle information devrait-on obtenir au sein de l’établissement à la suite
de la réception d’une demande d’accès dans ce contexte ?
4. Comment peut-on se prévaloir de cet article de la Loi ?
5. Comment la Commission et les tribunaux ont-ils interprété cet article ?
6. Y a-t-il des délais à respecter afin de se prévaloir de cet article ?
Peut-on soulever ce motif en tout temps ?
7. Quels sont les droits du demandeur ?
8. Quelle est la preuve requise pour l’établissement ?
9. Quels sont les effets de l’application de cette disposition par la Commission ?
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
21
ATELIER 2 Mercredi 21 avril 2010
Bloc A : 9 h à 10 h 15
Les renseignements Bloc B : 10 h 45 à 12 h
à caractère public – Salle Ste-Foy / Portneuf
art. 57 de la LAI (Québec)
et art. 3 de la LPRP (Canada)
Me Michel W. Drapeau
avocat-notaire, professeur, Faculté de droit, Université d’Ottawa

Dans le cadre de cet atelier, Me Michel W. Drapeau vous présente la myriade de renseignements que l’article
57 de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et que l’article 3 de la Loi sur la protection des
renseignements personnels reconnaissent comme étant des renseignements à caractère public. De plus,
Me Drapeau fera un survol des décisions pertinentes sur le sujet.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
22
ATELIER 3 Mercredi 21 avril 2010
Bloc B : 10 h 30 à 12 h
Les restrictions au droit Salle Kent

d’accès – art. 22,23,24,25 Bloc C : 13 h 45 à 15 h 15


de la LAI Salle Courville / Montmorency
Salle 1
Me Monique Gauthier
conseillère en éthique au Bureau du sous-ministre, responsable substitut à l’accès
à l’information, ministère des Transport

Me Stella Leney
directrice principale Environnement et affaires corporatives, Hydro-Québec

Comprendre et appliquer les restrictions au droit d’accès imposées par la LAI, particulièrement les ren-
seignements ayant des incidences sur l’économie (art. 23, 24 et 25 LAI), ainsi que ceux ayant des incidences
sur les décisions administratives et politiques.

Par des pratiques concrètes, apprenez à déterminer si vos documents comportent des renseignements
dont la divulgation risque de nuire aux tiers (secret industriel, renseignement sensible), s’ils peuvent être
transmis sans leur consentement, comment les obtenir le cas échéant, et comment agir en cas de refus.

- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


23
ATELIER 4 Mercredi 21 avril 2010
Bloc A : 9 h à 10 h 15
Le courriel : Salle Dufferin

c’est légal? Bloc C : 13 h 45 à 15 h 15


Salle Kent
Me Vincent Gautrais Salle 1
professeur agrégé, CRDP, Faculté de droit, Université de Montréal

Le courriel, du fait de sa grande banalité et de la facilité dont tout un chacun dispose pour le modifier, n’est
pas sans poser de problèmes sur le plan juridique. Aussi, que ce soit pour la preuve qui peut y être associée,
de sa capacité à lier son auteur, de la signature qui peut être trouvée par l’apposition du nom d’une personne,
de ses faiblesses en terme de confidentialité, une institution diligente qui voudrait garder trace de ce type
de document se doit de réfléchir quant à la meilleure façon de le gérer.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
24
ATELIER 5 Mercredi 21 avril 2010
Bloc B : 10 h 30 à 12 h
Le droit d’auteur et l’accès Salle Courville / Montmorency

à l’information : un survol
pour un respons@ble avisé
Me Sonia Amziane
avocate-conseil, AQESSS

Me Hélène David
conseillère, Affaires juridiques, SOQUIJ

L’actualité récente, l’affaire Claude Robinson c. Films Cinar et al, nous rappelle toute l’importance du respect
du droit d’auteur. Ainsi, l’article 12 de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection
des renseignements personnels prévoit que le droit d’accès à un document s’exerce sous réserve des droits
relatifs à la propriété intellectuelle.
La propriété intellectuelle comprend le droit d’auteur, les marques de commerce, les brevets, les dessins
industriels et les secrets commerciaux. Dans le cadre de cet atelier, les conférencières feront uniquement
un tour d’horizon du droit d’auteur.
Dans leurs activités quotidiennes, les organismes autant publics que privés produisent, reproduisent, copient,
s’échangent ou partagent énormément de documents (articles, rapports, études, photos, etc.), sous toute
forme de support. Ils sont à la fois auteurs et utilisateurs. Il est inévitable que des questions liées au droit
d’auteur se posent : À qui appartient le droit d’auteur sur ces « œuvres » ? Comment les créateurs ou les
titulaires du droit d’auteur doivent-ils protéger leurs droits ? Quelles sont les règles que doit observer un
responsable de l’accès en matière de droit d’auteur ?
Pour répondre à ces questions parmi tant d’autres, les conférencières s’attarderont sur certaines définitions,
démythifieront certains concepts (propriété intellectuelle et droit d’auteur, titulaire du droit d’auteur,
« utilisation équitable », droits moraux), exposeront les principales règles applicables au droit d’auteur et
illustreront leur présentation à l’aide de la jurisprudence et par des mises en situation.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
25
ATELIER 6 Mercredi 21 avril 2010
Bloc A : 9 h à 10 h 15
Les modifications au Code Bloc C : 13 h 45 à 15 h 15
criminel pour contrer Salle Lauzon
le vol d’identité : prévenir Salle 1
pour mieux guérir
Me Martin Dugré
avocat, Sigma Assistel

Bien que le nombre d’infractions touchant l’identité des personnes a monté en flèche ces dernières années,
le Code criminel canadien n’a que très peu suivi la parade. C’est pourquoi le gouvernement Canadien a
adopté le projet de loi S-4 modifiant le code criminel pour y ajouter des dispositions précises s’attaquant
au vol d’identité. L’objectif poursuivi : punir les étapes préliminaires au vol d’identité. C’est en ayant en
tête cet objectif que nous analyserons l’état du droit avant les modifications et analyserons les principales
modifications au Code Criminel à la suite de l’adoption du projet de loi S-4. Celui-ci donne aux services de
police et aux fonctionnaires de la justice d’importants nouveaux outils dans la lutte contre le vol d’identité,
un problème qui connaît une croissance rapide partout en Amérique du Nord. Depuis janvier 2010, les
Canadiens jouissent d’une plus grande protection contre le vol d’identité, et les services de police auront de
meilleurs moyens pour enrayer ce type de crime avant qu’il soit commis.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
26
ATELIER 7 Mercredi 21 avril 2010
Bloc A : 9 h à 10 h 15
La médiation à la Commission Salle Courville / Montmorency

d’accès à l’information : Bloc B : 10 h 30 à 12 h


une solution gagnante! Salle Dufferin

Me Reno Bernier, LL.M., MBA,


directeur des affaires juridiques, Commission d’accès à l’information

Me Gaston Fréchette
médiateur accrédité, Commission d’accès à l’information

La Commission d’accès à l’information met à la disposition des parties un processus de médiation confidentiel
basé sur une démarche libre et volontaire et visant à favoriser le règlement à l’amiable des dossiers.
Ce processus, qui a été révisé en profondeur dans les derniers mois, présente de nombreux avantages que
nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir.

Quelles sont les étapes de ce processus ? Que peut-il vous apporter ? Quel est le rôle du médiateur et celui
des parties? Quelles sont les conditions gagnantes d’une bonne médiation ?

Ces questions et bien d’autres seront abordées lors de cet atelier qui sera complété par une portion pratique
réservée à l’analyse de cas concrets

- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


27
ATELIER 8 Mercredi 21 avril 2010
Bloc B : 10 h 30 à 12 h
Le sens politique Salle Lauzon

dans les organisations Bloc C : 13 h 45 à 15 h 15


Salle Ste-Foy / Portneuf
M. Claude Paul-Hus Salle 1
directeur général, SOQUIJ

Cet atelier vise à démontrer le caractère incontournable des habiletés politiques dans les organisations et à
développer les compétences d’influence dans une perspective éthique pour tous les responsables de l’accès
à l’information
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
28
ACTIVITÉS - ASSEMBLÉE ANNUELLE DES MEMBRES
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX - NOTICES BIOGRAPHIQUES
Un oUtil de référence prAtiqUe Axé sUr le trAvAil
qUotidien des responsAbles
Guide pratique sur l’accès et
la protection de l’information
Association sur l’accès et la protection de l’information

Ce guide pratique s’adresse aux responsables de l’accès aux documents et de la protection des renseignements
personnels et à leurs répondants. Rédigé par des praticiens, pour des praticiens, il est spécialement axé sur le
travail quotidien du responsable. Une mise en page conviviale et l’utilisation d’éléments graphiques vous per-
mettent de repérer rapidement les informations clés qui vous faciliteront la tâche.
Les deux cartables sont accompagnés d’un cédérom regroupant le contenu intégral de l’ouvrage papier ainsi
que des dizaines de documents de référence supplémentaires. Toutes ces informations sont reliées par de
nombreux liens hypertextes.
aperçu de la table des matières 2 reliures à anneaux • 2-89451-851-X
Env. 1600 pages • 274,95 $
• Présentation de la loi et résumé des obligations de l’organisme et du responsable
• Le traitement des demandes d’accès et de rectification Mises à jour facturées séparément
• Guide concernant la protection des renseignements personnels selon l’ampleur des modifications.
• Glossaire
• Autres documents : 17 lois et règlements, des dépliants, fiches conseils, guides, documents de réflexion et
d’analyse, Avis de la CAI et plus.
• Table de la jurisprudence
• Index analytique

Pour plus de détails ou pour commander, communiquez avec un représentant au 1-800-363-3047, option 3. 3382 • 04 • 2010

29 - AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010


ACTIVITÉS

LE JEU - ACTEUR CLÉ EN AIPRP


Sous le thème Programme de formation
professionnelle en AIPRP
PRÉSENTE

DÉROULEMENT ET RÈGLES DU JEU


L’AAPI, par son congrès annuel, favorise le réseautage entre les participants et souhaite, par cette activité,
faire connaître son Programme de formation professionnelle en accès à l’information et en protection
des renseignements personnels.

Stein Monast est fière de se joindre à l’Association pour offrir aux participants cette activité – Il suffit de
reconstituer une équipe prédéterminée et d’obtenir une clé qui vous permettera peut-être d’ouvrir la
serrure de l’AAPI.

RÈGLES DU JEU :

1. Dans chaque trousse du congressiste est inséré un carton de couleurs différentes avec image,
portant une inscription.
2. Tous les membres d’une équipe doivent posséder la même couleur et la même image de carton.
3. Chaque équipe prédéterminée est composée de 10 membres.
4. Une fois que l’équipe est reconstituée, le défi sera de placer les cartons afin de trouver
une phrase ou une suite de phrases. Dans un seul cas, le défi sera plutôt de placer des patronymes
par ordre alphabétique.
5. L’ordre enfin trouvé, les membres de l’équipe doivent se présenter à la table d’inscription
où une clé « USB » leur sera remise.
6. À partir de 10 h le 22 avril (jeudi), les équipes pourront aller essayer leur clé dans
la serrure de l’ordinateur de l’AAPI. Une seule clé sera gagnante et pourra ouvrir la serrure.

À l’heure du lunch, Stein Monast remettra aux membres de l’équipe gagnante leur prix et récompensera
également la première équipe reconstituée qui s’est présentée à la table d’inscription pour réclamer sa clé USB.
À cette occasion, l’AAPI invite toutes les équipes à se reconstituer, par table.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
30
ACTIVITÉS Mardi 20 avril 2010
17 h à 19 h
Cocktail - réseautage Salle 1

Mercredi 21 avril 2010


16 h à 17 h
Salle Kent
Spectacle humoristique  
Invitée : Julie Caron, humoriste Salle 1
Considérée comme le grand coup de cœur de Patrick Huard, Julie
cumule nominations et prix depuis plusieurs années. En 2006, elle se
démarque en récoltant quatre nominations au Gala des Olivier pour
son tout premier One Woman Show « Une vraie fille… C’est moi ça? »
Depuis 2009, Julie est porte-parole de la Fondation des maladies de l’œil.

8e Mérite AAPI Mercredi 21 avril 2010


présenté par 18 h 
Salle 1

Président d’honneur : Me Louis Bossé


directeur des publications, Éditions Yvon Blais

Invité pressenti : M. Claude Béchard


Ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes,
de la Réforme des institutions démocratiques et de l’Accès à l’information,
ministère du Conseil exécutif

Cocktail - Mérite AAPI 17 h à 19 h


Bibliothèque Salle 1
Assemblée nationale 
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Dîner AAPI - 19 h à 22 h 


Restaurant Le Parlementaire Salle 1
31
ACTIVITÉS
PLAN DU PARLEMENT ET DE LA BIBLIOTHÈQUE
BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT : S’appuyant sur plus
de 200 ans d’histoire, la Bibliothèque répond en priorité
aux besoins d’information et de recherche des membres
de l’Assemblée nationale, de leurs collaborateurs, des
fonctionnaires parlementaires, des organismes relevant
de l’Assemblée nationale, tels le Protecteur du citoyen,
le Directeur général des élections, le Vérificateur général
et le Commissaire au lobbyisme, ainsi que du Lieutenant
gouverneur et des membres de la Tribune de la presse.
Bien que cette clientèle prioritaire ait préséance, tous
les citoyens peuvent consulter sur place les ressources
documentaires de la Bibliothèque ou faire une demande
d’emprunt par l’entremise de leur bibliothèque municipale.
La collection est axée sur le droit, la science politique, l’administration publique, l’histoire et l’économie. On
y trouve entre autres la majorité des publications gouvernementales québécoises et canadiennes, une vaste
sélection de journaux nationaux québécois et quelques journaux nationaux canadiens, des périodiques et
des dossiers de presse thématiques. Des livres rares et précieux complètent cette collection. CUBIQ, le Catalogue
Unifié des Bibliothèques gouvernementales du Québec, permet la recherche à l’intérieur de celle-ci.
De plus, la Bibliothèque conserve les archives de l’Assemblée nationale et les archives de parlementaires ou
d’individus et d’organismes associés à l’histoire, à l’évolution et au fonctionnement des institutions parlementaires
et du parlementarisme au Québec. Elle compte également son propre programme de publications.

Au cœur de la vie parlementaire depuis 1917 - Restaurant Le Parlementaire


Inauguré le 14 décembre 1917, Le Parlementaire porte le nom de Café du Parlement jusqu’en 1970. Conçu
par les architectes Omer Marchand et Georges-Émile Tanguay dans le style Beaux-Arts, très en vogue à la
fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, le restaurant se distingue par un plafond élevé, de majestueuses
colonnes, un décor richement ornementé et des jeux contrastants de couleurs.
Lieu privilégié de rencontre et de discussion d’abord réservé aux députés, au personnel de l’Assemblée
législative et aux journalistes, le Café du Parlement ouvre ses portes au public en 1968. Il a reçu bon nombre
d’invités de marque au fil des ans.
Témoin privilégié de la vie mondaine des parlementaires, hôte de nombreux dîners d’État et de réceptions
protocolaires, lieu de dégustation par excellence des produits du Québec, Le Parlementaire possède une
couleur unique qui le distingue des autres tables gastronomiques de la capitale.

Déjeuner-Conférence Jeudi 22 avril 2010


- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

12 h à 13 h 30
Invitée : Me Jennifer Stoddart
Commissaire à la protection de la vie privée du Canada
32
ASSEMBLÉE ANNUELLE DES MEMBRES Jeudi 22 avril 2010
8 h 
Aux membres de Hôtel Hilton sur Vieux-Québec
l’Association sur l’accès Salle Kent

et la protection
de l’information (AAPI)

Madame, Monsieur,

AVIS est par la présente donné que la 20e assemblée annuelle des membres de l’Association sur
l’accès et la protection de l’information (AAPI) se tiendra à l’hôtel Hilton sur Vieux-Québec,
1100, boul. René Lévesque Est, Québec (Québec), salle Kent, le 22 avril 2010, à 8 h.

ORDRE DU JOUR PROPOSÉ


1. Accueil et ouverture

2. Constatation du quorum

3. Adoption de l’ordre du jour

4. Approbation du procès-verbal de la séance du 7 mai 2009

5. Rapport de la présidente et orientations stratégiques

6. Propositions d’amendement au Règlement général de l’AAPI (articles 40 et 47)

7. Présentation des états financiers pour l’exercice se terminant le 31 janvier 2010

8. Nomination ou élection au conseil d’administration

9. Affaires diverses
10. Période de questions

11. Clôture
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
33
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Accueil et renseignements Assemblée annuelle


Le bureau d’accueil et de renseignements se situe dans L’assemblée annuelle aura lieu à la salle Kent de
le foyer de la salle Kent. Les heures d’ouverture sont : l’hôtel, le jeudi 22 avril 2010 à 8 h.
20 avril : 10 h 30 à 16 h
21 avril : 7 h 30 à 16 h Actes du Congrès
22 avril : 7 h 30 à 14 h Les actes du Congrès seront offerts après la tenue de
l’événement, sous la forme d’un recueil regroupant
Identification des participantes la majorité des prestations offertes lors du 18e Congrès
et des participants de l’AAPI, en collaboration avec Éditions Yvon Blais.
Cinq couleurs de cocardes identifient les différents
groupes de personnes qui assistent au Congrès. Attestation de dépenses admissibles
Vert : Congressistes En vertu du paragraphe 26 de l’article 1 du Règlement
Jaune : Congressistes assistant à une journée du Congrès sur les dépenses admissibles, l’inscription au Congrès
Blanc : CA AAPI, comité organisateur, secrétariat de l’AAPI constitue une dépense admissible aux
Orange : Invités, conférencières et conférenciers fins de la Loi favorisant le développement de la
Bleu : Exposants formation de la main-d’œuvre et est reconnue par
Emploi-Québec. Aucun numéro d’agrément n’est
Congrès / 20-21-22 avril 2010 donné. Vous n’avez qu’à indiquer le nom de l’AAPI et
à produire un exemplaire du programme ainsi que
Votre inscription comprend : les factures.
› Trois journées de conférences
› Ateliers de formation Reconnaissance du Congrès auprès de la Chambre
› Restauration : 2 petits-déjeuners continentaux, des notaires du Québec
2 déjeuners, 4 pauses-santé Dans le cadre de la formation continue obligatoire
› Cocktai-réseautage - 20 avril, 17 h à 19 h pour les notaires, l’Association sur l’accès et la pro-
› Cocktail Mérite AAPI - 21 avril, 17 h à 19 h tection de l’information a fait reconnaître certaines
› Dîner Gala Mérite AAPI – 21 avril, 19 h activités du congrès pour une durée de 6 h 25 juridique
› Actes du Congrès publiés par Éditions Yvon Blais et de 6 h non juridique.

Inscription, activités et restauration


Les pauses-santé se tiendront dans le foyer de la salle
Kent, lequel est situé au 1er étage de l’hôtel. Les
repas du midi seront servis dans la salle Villeray/ Reconnaissance du Congrès auprès
De Tourny. du Barreau du Québec
Dans le cadre de la formation continue obligatoire
Le cocktail du 20 avril se déroulera dans le foyer de pour les avocats, l’Association sur l’accès et la pro-
la salle Kent. Quant au cocktail du Mérite AAPI, il tection de l’information a fait reconnaître certaines
aura lieu à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale activités du Congrès pour une durée maximale de 13
située au 1035, rue des Parlementaires, entrée par heures pour chaque membre du Barreau.
la porte 30.
Pour obtenir une attestation de participation aux
Le dîner Gala Mérite AAPI sera servi au restaurant activités du Congrès de l’AAPI, nous vous invitons à
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Le Parlementaire, à compter de 19 h. Situé dans la remplir le formulaire à cette fin et à le remettre au


cour intérieure de l’hôtel du Parlement, le restaurant bureau d’accueil et de renseignements du Congrès.
Le Parlementaire vous accueille dans un magnifique L’attestation vous sera transmise par courrier au
décor de style Beaux-Arts. Le menu du restaurant cours des prochaines semaines.
met en valeur les produits québécois.
34
Notices biographiques
Me SONIA AMZIANE,
Avocate-conseil, Association québécoise d’établissements de santé et des services sociaux

Me Sonia Amziane est diplômée de l’Université de Montréal. Elle a en outre obtenue une maîtrise en droit de la santé de l’Université
de Sherbrooke et est membre du Barreau depuis 1998. Elle est avocate-conseil pour l’Association québécoise d’établissements de
santé et de services sociaux, laquelle représente les centres de santé et de services sociaux (CSSS), les centres hospitaliers,
et les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Elle pratique tout particulièrement le droit de la santé et le
droit d’accès à l’information. Dans le cadre de ses fonctions, elle soutient les instances internes de l’AQESSS et ses membres,
notamment par des services-conseils, diverses publications et la tenue de séances de formation. Elle a donné plusieurs séances
de formation en droit de la santé, particulièrement au regard de la Loi sur les services de santé et les services sociaux.

Me CLAUDE BÉCHARD,
Ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Réforme des institutions
démocratiques et de l’Accès à l’information

Natif de Saint-Philippe-de-Néri, Claude Béchard a étudié à l’Université Laval, où il a obtenu un baccalauréat en science
politique en 1991 et une maîtrise en aménagement en 1994.

Après avoir été auxiliaire d’enseignement dans son département universitaire, il a été conseiller politique de Daniel Johnson
de 1993 à 1996. En 1997, il devient vice-président du Parti libéral du Québec et est élu dans Kamouraska-Témiscouata lors
d’une élection partielle. Lors du deuxième mandat de Lucien Bouchard, Claude Béchard a été tour à tour porte-parole libéral
en matière d’éducation et d’énergie et ressources. En 1999, il amorce des études doctorales en administration publique.

Dans le gouvernement de Jean Charest, il travaille dans plusieurs ministères et comités, au point d’être qualifié de
« ministre le plus polyvalent du cabinet ». Ainsi, il est successivement nommé ministre de l’Emploi, de la Solidarité
sociale et de la Famille (d’avril 2003 à février 2005), ministre responsable du Développement économique, de l’Innovation et de
l’Exportation (de février 2005 à février 2006), ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (de février
2006 à avril 2007), ministre des Ressources naturelles et de la Faune (depuis avril 2007) et ministre responsable de la région du
Saguenay–Lac-Saint-Jean (depuis avril 2007). Depuis avril 2003, il est ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent
et de la Côte-Nord.

Lors de l’élection générale de 2008, Claude Béchard a été réélu député de Kamouraska-Témiscouata. Il a ensuite été nommé
ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent. Le 23 juin 2009, il se voit
attribuer les responsabilités de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Il devient aussi ministre responsable des
Affaires intergouvernementales canadiennes, de la Réforme des institutions démocratiques et de l’Accès à l’information.

Me RENO BERNIER, LL.M, M.B.A.,


Directeur des affaires juridiques à la Commission d’accès à l’information

Me Reno Bernier est directeur des affaires juridiques à la Commission d’accès à l’information depuis mars 2008. Sa direction a notamment
la responsabilité d’offrir un service de médiation aux parties qui soumettent un différend à la Commission. Depuis son entrée en fonction,
Me Bernier s’est impliqué activement dans la réorganisation de ce service.

Me Bernier occupe des fonctions de gestion depuis six ans. Outre ses deux années à la Commission, il a été gestionnaire d’un service
juridique à la Direction générale de la législation et des enquêtes de Revenu Québec de 2004 à 2008. Au cours de cette période, il a réalisé
de nombreux mandats dont ceux de la lutte à la contrebande du tabac, du secrétariat du comité des politiques ministérielles relatives à la
fiscalité et de la coordination de la mise en oeuvre de diverses mesures fiscales.

Auparavant, Me Bernier a occupé des postes d’avocat fiscaliste et d’adjoint au directeur à Revenu Québec, de 2001 à 2004. Il a également
agi comme conseiller dans le domaine du développement économique de 1998 à 2001 où il a aidé de nombreux entrepreneurs à se lancer
en affaires ou à développer leur entreprise.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Me Bernier est membre du Barreau du Québec depuis 1996. Il est titulaire d’une maîtrise en droit de l’entreprise (LL.M) ainsi que d’une
maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université Laval. Il est également médiateur accrédité.
35
Notices biographiques
Dr ANNE CHARTIER, M.B.A, Ph.D.,
Professeure agrégée, Université Laval

Anne Chartier est professeure agrégée au Département des systèmes d’information organisationnels de la Faculté des sciences
de l’administration (FSA) de l’Université Laval. Ses travaux de recherche portent sur l’éthique informatique des professionnels
des technologies de l’information et des communications, ainsi que sur les enjeux éthiques liés à la conception, au déploiement
et à l’utilisation des technologies de l’information et des communications et sur la gestion des systèmes d’information (SI).
Son enseignement porte sur la fonction-conseil et sur les SI et la complexité organisationnelle.

Me DANIELLE CORRIVEAU,
Avocate, directrice, Direction centrale de l’accès à l’information et de la protection
des renseignements confidentiels, Revenu Québec

Me Corriveau est titulaire d’une licence en droit de l’Université de Montréal. De 1975 à 1977, elle complète sa formation à l’école
de formation professionnelle du Barreau du Québec à Montréal et au Centre local d’aide juridique de Rosemont où elle
effectue un stage de formation professionnelle. En 1977, elle devient membre du Barreau et se rallie au personnel de la
fonction publique. Elle œuvre d’abord à la Direction générale des affaires juridiques à titre de conseillère juridique auprès de
plusieurs ministères.

Depuis 1994, Me Corriveau a occupé successivement les postes d’adjointe à la sous-ministre associée aux services
judiciaires, puis au sous-ministre associé aux services de justice au ministère de la Justice, d’adjointe au président au
Tribunal administratif du Québec, de secrétaire adjointe à l’accès à l’information et à l’éthique à la Direction du secrétariat et des
affaires juridiques de la Régie des rentes du Québec et, depuis janvier 2005, de directrice à la Direction centrale de l’accès à
l’information et de la protection des renseignements confidentiels, au ministère du Revenu.

Me MARC-ANDRÉ DAGENAIS, Avocat, LL.M., CAPM,


Gestionnaire de produit AZIMUT, développement des produits et services,
et Bureau des projets, Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ)

Me Marc-André Dagenais est le gestionnaire du produit AZIMUT de SOQUIJ. Il voit à l’évolution de ce produit en gérant des
projets alliant l’information juridique et les nouvelles technologies. Il est avocat, détient une maîtrise en droit de la santé et
le titre de Certified Associate in Project Management du Project Management Institute (PMI). On peut le suivre sur Twitter à
@madagenais.

En 2009 : Certified Associate in Project Management, PMI.org – En 2001 : Maîtrise en droit de la santé (LL.M.), Université
de Sherbrooke – En 1997 : Baccalauréat en droit, Université de Montréal

Me HÉLÈNE DAVID,
Conseillère, Affaires juridiques, Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ)

Me Hélène David est diplômée de l’Université de Montréal et membre du Barreau du Québec depuis 1983. Elle est conseillère
d’affaires juridiques pour la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ), organisme qui relève du ministre de la
Justice du Québec et qui a pour mandat de diffuser l’information juridique québécoise. Dans le cadre de ses fonctions, elle
s’occupe principalement de la rédaction et de la révision d’ententes de toute nature (achats, services professionnels, location-
bail, services, fournisseurs, appel d’offres, diffusion, partenariat, etc.), de la rédaction de licences d’utilisation et de politiques
d’utilisation de sites et de services Web, de propriété intellectuelle (droit d’auteur, marques de commerce, droit de reproduction,
licence, etc.) et elle est responsable de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels pour SOQUIJ.
Me David est également vice-présidente de l’AAPI depuis mai 2009.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
36
Notices biographiques
SERGENT YANNICK DION,
Coordonnateur provincial, Bureau de coordination des enquêtes sur les délits informatiques
(BCEDI), Sûreté du Québec
M. Dion exerce le métier de policier au sein de la Sûreté du Québec depuis 1998. Il est actuellement sergent gestionnaire et
occupe la fonction de responsable de la coordination des enquêteurs au Bureau de la coordination des enquêtes sur les délits
informatiques (BCEDI) au sein de la grande fonction des enquêtes criminelles.
Il a entrepris sa carrière à titre de patrouilleur au poste autoroutier de Québec Métro et ensuite au poste de Rawdon dans
la région de Lanaudière. En 2001, il est affecté au groupe d’infiltration temporaire afin d’y exercer des fonctions d’agent
d’infiltration dans différentes sphères du crime organisé et des crimes majeurs. En 2002, il œuvre au sein du Service des
enquêtes sur le crime organisé (SECO) et en 2008, il est nommé à titre de coordonnateur des enquêtes au BDEDI relié à la
Division du renseignement sur les phénomènes criminels spécialisés.
Titulaire d’un certificat en supervision de l’École des hautes études commerciales (HEC), il termine actuellement un baccalauréat
en gestion.

Me MICHEL W. DRAPEAU (Colonel 1983-1994), O.M.M., C.D.,


Professeur de droit auxiliaire, Faculté de droit, Université d’Ottawa
Me Michel W. Drapeau (Colonel, 1984-1993) pratique le droit administratif, plus particulièrement dans les domaines de l’accès
à l’information et de la protection des renseignements personnels, des droits de la personne, du droit du travail (griefs et
harcèlement), de la sécurité et du droit militaire de même qu’en litiges civils. Il a plaidé devant la Cour d’appel fédérale, la
Cour d’appel de la Cour martiale, la Cour fédérale, la Cour supérieure de l’Ontario et divers tribunaux administratifs.
Me Drapeau enseigne le droit de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels (section de la Common
Law – français), le droit militaire canadien (section de la Common Law – anglais) ainsi que le droit administratif – Commission
d’enquête (Section du Droit civil) à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Me Drapeau a également été invité à titre de
conférencier dans le domaine du droit public par les Barreaux de l’Ontario, du Québec et du Manitoba. En reconnaissance de
son enseignement, de ses travaux de recherche et de la publication d’ouvrages professionnels, en mai 2009, le Bureau des
gouverneurs de l’Université d’Ottawa a accepté la nomination de Michel W. Drapeau à titre de professeur auxiliaire à la section de
la Common Law, Faculté de droit. Il est membre du Conseil des gouverneurs du Collège militaire royal de Saint-Jean.
Me Drapeau est régulièrement sollicité par les médias comme analyste dans le domaine de la défense et des affaires militaires. Il
a été appelé à témoigner dans les domaines de l’accès à l’information et du droit militaire devant plusieurs comités parlementaires.
Il est fréquemment invité à titre de conférencier pour traiter de sujets se rapportant au droit de l’accès à l’information et au
droit militaire par divers organismes professionnels et scolaires ainsi que par des regroupements industriels.
Avant de pratiquer le droit, après avoir servi dans les Forces canadiennes pendant 34 ans, Me Drapeau a été, en 1993, directeur
au Secrétariat du Quartier général de la Défense nationale et secrétaire du Conseil des Forces armées canadiennes.
Me Drapeau est diplômé du Collège des Forces canadiennes (Toronto), du U.S. Armed Forces Staff College, de l’U.S. National
Defence University (Norfolk, Virginie), de l’U.S. Army Military Comptrollership Scholl (Indianapolis, Indiana) et du Collège de
la Défense nationale (Kingston, Ontario).
En 1984, il a été affecté à Patrimoine Canada comme coordonnateur adjoint pour la visite de Sa Majesté la reine et de Son
Altesse Royale le duc d’Édimbourg.
À l’issue de sa carrière militaire, le colonel Drapeau a été invité à servir en tant que cadre supérieur au sein de la fonction publique
fédérale où il a occupé, pendant deux ans, le poste de directeur général par intérim des services exécutifs, se rapportant au
chef d’état-major des Forces canadiennes ainsi qu’au sous-ministre de la Défense nationale.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
37
Notices biographiques
Me MARTIN DUGRÉ,
Avocat, Sigma Assistel

Me Martin Dugré est membre du Barreau du Québec depuis 1998. Il pratique actuellement le droit criminel et pénal au sein du
cabinet Chapleau Larin, à Laval. Me Dugré travaille aussi à la firme d’assistance juridique Sigma Assistel qui a développé un
service d’assistance aux victimes de vol d’identité. Me Dugré a participé à plusieurs événements, à titre de conférencier sur le
projet de loi S-4 : premier colloque du barreau sur le vol d’identité en novembre 2008, Congrès du Barreau 2009 et réunion de
l’IAFCI. Il a en outre été formateur lors d’ateliers sur le vol d’identité pour les étudiants du Barreau.

M. BENOÎT DUPONT,
Professeur de criminologie, Université de Montréal
Benoît Dupont est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sécurité, identité et technologie à l’Université de Montréal.
Les travaux de cette chaire visent à mieux saisir les principales mutations qui touchent le domaine de la sécurité privée et
publique. Trois axes sont favorisés : les relations entre les secteurs privé et public, le rôle des technologies et les risques
qu’elles représentent pour la vie privée, et la façon dont l’identité est morcelée, validée et protégée pour correspondre aux
nouveaux besoins de sécurité.
Par ailleurs, Benoît Dupont est affilié au Centre de recherche sur les origines, les causes et la dynamique de la criminalité et
du terrorisme (Centre of Excellence for Policing and Security, Griffith University, Australie). Ce centre de recherche, créé en
2007, recevra un financement de 15 millions de dollars (AUS) sur cinq ans pour travailler avec de nombreux experts internationaux
de la sécurité de l’Australie, du Royaume-Uni, des États-Unis, de l’Afrique du Sud, d’Israël et du Canada.
Benoît Dupont s’est vu décerner, par la Société internationale de criminologie, le prix Denis-Caroll du jeune chercheur, pour
son ouvrage Construction et réforme d’une police : le cas australien, publié chez L’Harmattan (Paris, 2003). Ce prix lui a été remis
au 14e Congrès mondial à Philadelphie (7 au 11 août 2005). Benoît Dupont a également remporté, en 2004, le prix Gabriel-Tarde
pour son ouvrage Construction et réforme d’une police : le cas australien, publié chez L’Harmattan (Paris, 2003) dans la collection
« Sécurité et société ». Ce prix récompense l’auteur d’un ouvrage de criminologie rédigé en français et publié pour la première
fois. Il est décerné tous les deux ans par l’Association française de criminologie et le ministère français de la Justice. M. Dupont
a reçu ce prix par le garde des Sceaux, à l’occasion de l’ouverture de la première Conférence mondiale des sociétés de
criminologie, le 12 mai à Paris.

Me YVES D. DUSSAULT,
Conseiller juridique à la Direction du soutien en accès à l’information au Secrétariat aux institutions
démocratiques et à l’accès à l’information du ministère du Conseil exécutif.
Me Dussault est un avocat qui possède une expérience de plus de 20 ans en législation sur l’accès à l’information et sur la
protection des renseignements personnels. Il a commencé sa carrière professionnelle en 1982, au sein du Contentieux de la
Ville de Québec. À partir de décembre 1983, il s’est joint à l’équipe d’assistants de recherche du Traité de droit administratif de
René Dussault et de Louis Borgeat, alors professeurs à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Son travail a porté
sur la gestion de l’information gouvernementale.
En 1984, une charge de cours à l’ÉNAP s’ajoute à ces travaux. Il s’agissait de concevoir et de diffuser, sur tout le territoire
québécois, une formation sur la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements
personnels. En 1986, fort de cette expérience, Me Dussault accepte un poste de juriste à la Commission d’accès à l’information
(CAI).
En 1991, il se joint à la Direction des affaires juridiques de l’Office des professions du Québec. En 1998, Me Dussault prête son
expertise à la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances (CARRA).
En 2000, il entre au service du ministère de la Justice comme conseiller juridique auprès de la Direction du soutien en accès à
l’information du ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration. Au printemps 2005, cette Direction est intégrée
au Secrétariat aux institutions démocratiques et à l’accès à l’information du ministère du Conseil exécutif.
Enfin, à titre de légiste principal, Me Dussault a travaillé au cheminement du projet de loi nº 86 de 2006, lequel a opéré une
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

réforme de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels et a
modifié plusieurs lois dans ce domaine. Il est aussi le légiste du Règlement sur la diffusion de l’information et sur la protection
des renseignements personnels.
38
Notices biographiques
Me GASTON FRÉCHETTE
Médiateur accrédité, Commission d’accès à l’information

Me Gaston Fréchette est membre du Barreau depuis 1972. Il a pratiqué quelques années dans le secteur public et parapublic,
notamment pour Hébergement Québec Olympiques, et dans l’entreprise privée en droit corporatif et en relations de travail.
Depuis 1980, il œuvre dans la fonction publique québécoise. Il a agi à titre de conseiller juridique à la Régie du logement et y
a été en situation de gestion pendant plusieurs années ; depuis 1994, il est conseiller juridique et médiateur à la Commission
d’accès à l’information. Il a représenté la Commission devant les tribunaux judiciaires pendant près de 14 ans.

Me MONIQUE GAUTHIER,
Conseillère au Bureau du sous-ministre et responsable substitut désignée
pour la Loi sur l’accès, ministère des Transports
Formée en relations industrielles et en droit, Me Monique Gauthier a acquis une expérience dans la fonction publique, d’abord
au Secrétariat du Conseil du trésor et au ministère de la Sécurité publique, en relations du travail et négociation de conventions
collectives. Elle a par la suite occupé les fonctions de responsable de l’accès aux documents et de la protection des renseignements
personnels à la Sécurité publique. Depuis 2001 au ministère des Transports, elle est conseillère en éthique gouvernementale
ainsi que substitut pour l’application de la Loi sur l’accès. Me Gauthier est aussi membre du comité sur l’accès à l’information
du Barreau du Québec et membre juridique d’un comité d’éthique de la recherche.

Me VINCENT GAUTRAIS,
Professeur agrégé, Faculté de droit, Université de Montréal
Vincent Gautrais est professeur agrégé à la Faculté de droit de l’Université de Montréal où il donne plusieurs cours en
droit des technologies de l’information et en droit des affaires. Depuis juin 2005, il est titulaire de la Chaire d’excellence de
l’Université de Montréal en droit de la sécurité et des affaires électroniques et auteur d’un blogue juridique sur ces sujets
(www.gautrais.com <http://www.gautrais.com> ). Il œuvre aussi comme directeur de la Maîtrise en commerce électronique
(Faculté de droit, HEC Montréal, DIRO) (www.cel.umontreal.ca <http://www.cel.umontreal.ca> ). Il a préalablement été
professeur à l’Université d’Ottawa, section de la Common law.
Depuis 1992, il a eu l’occasion de réaliser des études, des conférences, des livres, des publications et des consultations
relatives au droit des affaires électroniques, aux contrats électroniques, à la cyberconsommation, à la sécurité des réseaux, aux
règlements des différends par et pour Internet, aux questions de propriété intellectuelle et à la vie privée. Vincent Gautrais
est diplômé de l’Université de Rennes 1 en France (Licence – Maîtrise) et de l’Université de Montréal (LL.D. – LL.M. – LL.B.).
Sa thèse de doctorat, publiée en 2002 chez Bruylant (Bruxelles), s’intitule Le contrat électronique international. Il est aussi
avocat au Barreau du Québec.

Mme FRANÇOISE GUÉNETTE,


Journaliste
Françoise Guénette est journaliste indépendante. Elle a été reporter à la radio de Radio-Canada, corédactrice en chef du
magazine féministe La Vie en rose et animatrice de quelques émissions de télévision dont Droit de parole à Télé-Québec. Elle vit
à Québec, où elle collabore à l’émission Ça me dit de prendre le temps à la radio de Radio-Canada, en plus d’animer régulièrement
des assemblées publiques portant sur des enjeux sociaux, politiques ou culturels.

Me ÉRIC-ALAIN LAVILLE, M.Sc.,


Avocat et responsable de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels, CHUM
Me Eric-Alain Laville est responsable de la protection des renseignements personnels et de l’accès à l’information au Centre
hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Il est occasionnellement conférencier au niveau de la maîtrise au Département d’administration de la santé de l’Université


de Montréal sur le thème de la gestion de l’information dans le milieu de la santé en plus d’être membre organisateur du
Congrès de l’Association sur l’accès et la protection de l’information et d’offrir de la formation auprès de divers intervenants
du réseau de la santé du Québec.
Me Laville détient une maîtrise en administration de la santé, option gestion et évaluation des technologies de la santé, et a
quelques publications à son actif concernant la protection de la vie privée.
39
Notices biographiques
Me STELLA LENEY,
Directrice principale de l’environnement et des affaires corporatives et secrétaire adjointe, Hydro-Québec
Me Leney a obtenu un baccalauréat en sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal en 1978, puis un diplôme en
sciences administratives de l’Université McGill en 1982. Elle est également diplômée de l’Institut des administrateurs de
sociétés depuis 2008. Elle est membre du Barreau du Québec.
De 1982 à 1993, Me Leney a travaillé dans le domaine du droit de l’environnement à Hydro-Québec, où elle a également assuré
les liaisons avec les organismes gouvernementaux. En 1993, Stella Leney a été nommée secrétaire adjointe d’Hydro-Québec.
En 2004, elle est devenue directrice principale de l’environnement et des affaires corporatives. En plus de ses responsabilités
liées à l’environnement, elle gère le secrétariat corporatif, l’accès à l’information et l’éthique.
Me Leney est vice-présidente du conseil d’administration du Théâtre d’Aujourd’hui. Elle siège à titre d’administrateur au conseil
de l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société – Université Laval et à celui du Conseil patronal de
l’environnement du Québec.

Me CAROLINE MATTE,
Avocate, Borden Ladner Gervais s.r.l., s.e.n.c.r.l. / LL.P
Caroline Matte est associée chez Borden Ladner Gervais, au bureau de Montréal. Me Matte a été admise au Barreau du Québec
en 1995 et est diplômée de la Faculté de droit de l’Université Laval. Me Matte est membre du groupe de droit de la santé et est
spécialisée en ce domaine. Elle pratique en litige, plus particulièrement en responsabilité civile et professionnelle, en assurance,
en matière d’accès à l’information, en immobilier, de même qu’en recours collectifs. Elle dispose également d’une vaste
expérience en litige commercial et plaide régulièrement devant tous les tribunaux du Québec.
Me Matte assure la défense des hôpitaux du Québec pour le compte de la Direction des programmes d’assurance de l’Association
québécoise d’établissements de santé et de services sociaux (AQESSS). Elle conseille et représente en outre le Centre
universitaire de santé McGill (CUSM) pour toute question liée au droit de la santé, notamment en matière d’accès à l’information.
Me Matte possède une vaste expérience dans le domaine des assurances et s’est chargée de plusieurs litiges en ce domaine.
Elle représente notamment Markel Compagnie d’assurance du Canada dans le cadre de litiges liés au domaine du transport.
Elle effectue également la révision de produits d’assurance au bénéfice d’AXA Assurances inc. Elle conseille et représente le
Groupe Jean Coutu (PJC) inc. dans le cadre de litiges de toute nature, entre autres dans le domaine immobilier. Elle a également
conseillé diverses entreprises dans ce dernier domaine, dont la Banque de Montréal. Elle a agi pour le Conseil de la radio-
diffusion et des télécommunications canadiennes au sujet du non-renouvellement de la licence de CHOI-FM, 2004-2007
(Cour d’appel fédérale/Cour suprême du Canada), au sujet de la constitutionnalité du non-renouvellement de licences de
radiodiffusion et du droit à la liberté d’expression. Elle assume actuellement la défense d’une institution d’enseignement dans
le cadre d’un recours collectif d’importance.

Mme ANDREA NEILL,


Commissaire adjointe, Commissariat à l’information du Canada
Andrea Neill a été nommée commissaire adjointe au Commissariat à l’information du Canada le 18 juin 2007. Elle est responsable
de la Direction, Règlement des plaintes et respect de la Loi, qui mène des enquêtes et des activités de règlement de différends
en vue de la résolution des plaintes émanant de demandeurs qui croient que leurs droits n’ont pas été respectés conformément
à la Loi sur l’accès à l’information.
Elle a commencé sa carrière dans la fonction publique fédérale en 1983 dans le domaine de l’accès à l’information et de la
protection des renseignements personnels (AIPRP), tout d’abord comme conseillère, puis comme coordonnatrice de
l’AIPRP au ministère des Finances.
Andrea Neill a occupé des postes de portée et de responsabilités croissantes au ministère de la Justice, soit avocate-conseil
et directrice de la Section du droit à l’information et de la protection des renseignements personnels, conseillère juridique
adjointe et avocate générale au Bureau du conseiller juridique du ministère de la Défense nationale, ainsi qu’avocate générale
et directrice associée des Services juridiques du ministère des Transports.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

Sa plus récente affectation était chef de la protection des renseignements personnels et avocate générale à l’Institut canadien
d’information sur la santé. Elle a obtenu un baccalauréat en arts de l’Université Bishop en 1978 et un baccalauréat en
droit de l’Université McGill en 1981. Elle est également membre du Barreau de l’Ontario.
40
Notices biographiques
M. CLAUDE PAUL-HUS, CGA, FCMA, M.B.A.,
Directeur général, SOQUIJ
Monsieur Claude Paul-Hus, CGA, FCMA, MBA est un cadre supérieur possédant plus de 20 années d’expérience en planification
stratégique, développement et gestion du changement. Doté d’une forte capacité d’analyse et d’un très bon sens de la
communication, M. Paul-Hus a démontré qu’il est un décideur efficace et un négociateur aguerri dans des mandats diversifiés
et stratégiques. Depuis 2000, il est directeur général de la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ). Il est également
chargé de cours en management, stratégie et finances publiques à l’ÉNAP ou à HEC Montréal depuis 1999, et président du
conseil d’administration de l’Ordre des CMA du Québec depuis 2008.

Mme SHARON POLSKY,


Présidente, CAPAPA
Sharon Polsky est présidente de AMINA Consulting Corp., et durant plus de 25 ans, elle a conseillé des organisations et des
gouvernements au sujet de la protection des données et de la gestion des risques informatiques. Depuis 2007, elle est la
présidente nationale de l’Association canadienne des professionnels et administrateurs de l’accès à l’information et de la pro-
tection des renseignements personnels (ACPAAP / CAPAPA) et l’éditrice en chef du journal The Winston Report.
Sharon Polsky est souvent invitée à titre de conférencière dans les domaines de la protection des données, de la sécurité de
l’information, de la cyber-responsabilité et des impacts des nouvelles technologies sur la vie privée (par exemple, la radio-
identification – RFID). Madame Polsky a été une instructrice adjointe à la SAIT Polytechnic et à l’University of Calgary, et,
depuis 2001, pour l’Institut d’assurance à travers le Canada. Elle a été une collaboratrice clé au programme national de
certification de l’Association des courtiers d’assurances du Canada. Elle a aussi joué un rôle important dans le développement
des normes professionnelles nationales en ce qui a trait aux compétences du professionnel de l’information et de la vie privée
au Canada.
Madame Polsky a comparu devant le Comité permanent du Sénat sur les affaires juridiques et constitutionnelles au sujet
d’un projet de loi fédéral et de son impact sur la protection de la vie privée, et elle a aussi été invitée à soumettre des recom-
mandations au Commissaire à l’information du Canada dans le cadre de la modernisation des lois fédérales sur l’accès à
l’information et la protection des renseignements personnels.
Madame Polsky est membre de la section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du
Barreau canadien, membre civil de la Society for Policing of Cyberspace, ex-présidente du Disaster Recovery Information
Exchange in Western Canada et membre du CAPAPA Certification and Accreditation Advisory Board. Elle a aussi été membre
du Comité consultatif national du Programme de l’accès à l’information et la protection des renseignements personnels de
l’Université de l’Alberta..

Me MARC-AURÈLE RACICOT, avocat-conseil,


Association sur l’accès et la protection de l’information (AAPI)
Me Marc-Aurèle Racicot, B.Sc., LL.B., LL.M. Barreau du Québec (2000) est avocat en pratique privée et son cabinet juridique
est situé à Laval, Québec. Depuis 2008, Me Racicot agit à titre d’avocat conseil à l’Association sur l’accès et la protection de
l’information (AAPI) et coordonne le programme de formation professionnelle en AIPRP.
Après son stage à la Cour d’appel fédérale du Canada, il s’est joint aux services juridiques du Commissariat à l’information
du Canada. À titre de conseiller juridique, il a été impliqué dans plusieurs dossiers concernant l’interprétation et la mise en
œuvre de la législation en matière d’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels.
Me Racicot a enseigné l’accès à l’information et la protection de la vie privée à la University of Alberta, en plus d’avoir publié
plusieurs articles et ouvrages sur le sujet dont Federal Access to Information and Privacy Legislation Annotated et Protection
of Privacy in the Canadian Private and Health Sectors publiés par Carswell. Il est aussi éditeur du Open Government Journal.
Me Racicot a aussi enseigné le droit administratif à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP).
En novembre 2007, aux côtés de David Banisar, Rick Snell et Alasdair Roberts, il participait à Wellington, Nouvelle Zélande, à
titre de conférencier invité, à la 5e conférence internationale des commissaires à l’information. Il a écrit de nombreux articles
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010

sur le sujets et à participer à de nombreuses conférences en AIPRP.


41
Notices biographiques
Me JACQUES SAINT-LAURENT,
Président, Commission d’accès à l’information
Me Jacques Saint-Laurent est président de la Commission d’accès à l’information du Québec depuis le 25 octobre 2004. Il
a été nommé à la présidence de la nouvelle Association francophone des autorités de protection des données personnelles
(AFAPDP).
Au cours des trois années précédant cette nomination comme président de la Commission par l’Assemblée
nationale, Me Saint-Laurent a été sous-ministre adjoint et directeur de l’état civil au ministère des Relations avec les citoyens
et de l’Immigration. À partir de juillet 2004, il a aussi été responsable de la Direction du soutien en accès à l’information et en
protection des renseignements personnels de ce ministère.

Me Saint-Laurent est membre du Barreau du Québec depuis 1976. Après cinq ans en pratique privée, ses expériences dans le
domaine du droit et son intérêt pour la gestion l’ont amené à amorcer une carrière de gestionnaire. En 1985, il est devenu
directeur du contentieux des Bureaux de révision paritaires à la Commission de la santé et de la sécurité du travail. Par la
suite, il a occupé des postes de cadre juridique dans l’administration publique québécoise. De 1988 à 1993, il a été directeur
des affaires juridiques du ministère de la Sécurité publique. Il a occupé la même fonction au ministère des Ressources
naturelles de 1993 à 1995. Enfin, de 1995 à 2001, il a poursuivi ses activités de cadre juridique à titre de directeur du contentieux
au ministère de la Justice.

Me JENNIFER STODDART,
Commissaire à la protection de la vie privée du Canada
Jennifer Stoddart a été nommée commissaire à la protection de la vie privée du Canada par le gouverneur en conseil, à la suite
d’une résolution unanime adoptée par la Chambre des communes et le Sénat. Elle est entrée en fonction le 1er décembre
2003 et son mandat est d’une durée de sept ans.
Depuis sa nomination, la commissaire Stoddart a supervisé plusieurs enquêtes importantes, dont celle concernant les pratiques
et politiques en matière de protection des renseignements personnels du populaire site de réseautage social Facebook, ainsi que
celle ayant trait à une grave atteinte à la protection des données survenue chez TJX, un géant américain du commerce de détail
propriétaire des chaînes Winners et HomeSense au Canada. La commissaire a également été à la tête de nombreuses initiatives visant
à aider les organisations du secteur privé à comprendre les obligations qui leur incombent en vertu de la Loi sur la protection des
renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), l’année suivant l’entrée en vigueur de la Loi. Elle œuvre
à la promotion de la protection de la vie privée des jeunes en ligne par le truchement du nouveau site Web du Commissariat :
www.viepriveedesjeunes.ca.
Compte tenu du caractère international des activités commerciales du Canada, la commissaire Stoddart s’est attaquée à des
enjeux mondiaux en matière de protection de la vie privée en collaborant avec des organisations internationales, dont l’Organisation
de coopération et de développement économiques (OCDE) et l’Organisation de coopération économique de la région de l’Asie-
Pacifique (APEC), lesquelles étudient des moyens de protéger et d’améliorer le droit à la vie privée à l’échelle mondiale. En
2007, la commissaire Stoddart était l’hôte de la 29e Conférence internationale des commissaires à la protection des données
et de la vie privée, qui réunissait plusieurs des spécialistes de la protection des données les plus en vue dans le monde.
Auparavant, Me Stoddart a été présidente de la Commission d’accès à l’information du Québec, un organisme responsable de
l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels. Elle a occupé plusieurs postes supérieurs dans
l’administration publique des gouvernements du Québec et du Canada, y compris aux comissions canadienne et québécoise
des droits de la personne. Me Stoddart a joué un rôle actif au sein de l’Association du Barreau canadien et de l’Institut canadien
d’administration de la justice, et elle a donné des conférences sur l’histoire et le droit à l’Université du Québec à Montréal et à
l’Université McGill. Elle est membre du Barreau du Québec.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
42
Notices biographiques
Me PIERRE TRUDEL,
Avocat, professeur titulaire au Centre de recherche en droit public à la Faculté de droit de l’Université de Montréal
Pierre TRUDEL est professeur titulaire au Centre de recherche en droit public (CRDP) de la Faculté de droit de l’Université
de Montréal. Il a été professeur invité à l’Université Laval (Québec), à l’Université Paris II (Panthéon-Assas) et à l’Université
Namur (Belgique). En 1987-1988, il a été directeur de la recherche du Groupe de travail fédéral sur la politique de radiodiffu-
sion. De 1990 à 1995, il a été directeur du Centre de recherche en droit public.
Il enseigne en droit civil, ainsi qu’en droit de la propriété intellectuelle, de l’information, de la radiodiffusion et du cybere-
space. Il a été responsable de la formation du projet de coopération Médias et démocratie mené au Bénin, en Guinée et au
Mali dans le cadre des activités de l’ACDI.
Il est l’auteur de plusieurs livres et articles en droit des médias. Son ouvrage intitulé Droit de la radio et de la télévision
(1991) a remporté le prix Walter Owen attribué au meilleur traité en droit canadien de même que le grand prix de la Fondation
du Barreau du Québec. Depuis plus de 25 ans, il a mené plusieurs projets de recherche en droit des technologies de
l’information. Depuis 1990, il dirige un programme de recherche sur les conséquences juridiques de la dématérialisation
de l’information et le droit des inforoutes au CRDP. Ce programme a donné lieu à la publication de livres tels que La carte à
mémoire : ses aspects juridiques et technologiques aux Publications du Québec (1992), La preuve et la signature dans l’échange
de documents informatisés aux Publications du Québec (1993), L’identification et la certification dans les échanges de docu-
ments informatisés aux Éditions Yvon Blais (1996) et Droit du cyberespace aux Éditions Thémis (1997). Il est l’un des auteurs
de l’étude d’Industrie Canada sur la responsabilité sur Internet. Il a codirigé l’implantation du service expérimental de prise
en charge des conflits sur Internet (CyberTribunal) ainsi que la préparation de la Loi annotée sur le cadre juridique des
technologies de l’information (http://www.autoroute.gouv.qc.ca/loi_en_ligne/index.html) et le Guide pour gérer les aspects
juridiques d’Internet en milieu scolaire (http://www.crdp.umontreal.ca/guides/). Il a aussi supervisé la préparation du site
Droit sur Internet (http://www.droitsurinternet.net).

Il travaille actuellement à des projets de recherche sur les droits fondamentaux de l’information, la protection de la vie
privée dans les réseaux de services publics, l’administration publique électronique, le droit de l’audiovisuel, le commerce élec-
tronique et les méthodologies d’élaboration des règles de conduite dans les environnements d’Internet.

Me OLIVIER TRUESDELL-MÉNARD,
Avocat, Donati Maisonneuve
Me Olivier Truesdell-Ménard a obtenu son diplômé en droit LL.B. de l’Université de Montréal en 2003, avec mention
d’excellence, et a été admis au Barreau du Québec en 2005. Il a ensuite été administrateur de l’Association du Jeune
Barreau de Montréal (AJBM) et président du Comité des relations nationales et internationales en 2007-2008, ainsi
qu’administrateur, membre du conseil exécutif et trésorier de l’AJBM de 2008 à 2009.
Me Truesdell-Ménard œuvre en litige civil et commercial, et plus particulièrement en matière de droit des assurances,
de responsabilité professionnelle et de responsabilité des institutions financières. En contribuant aux publications de
l’Association sur l’accès et la protection de l’information, il a également développé une expertise dans le domaine de l’accès
à l’information et de la protection des renseignements personnels. Dans le cadre de ses fonctions, Me Truesdell-Ménard
a eu l’occasion de représenter ses divers clients à maintes reprises devant les tribunaux de droit commun et devant la Com-
mission de l’accès à l’information, de rédiger des opinions juridiques pointues et de participer à la rédaction d’articles
juridiques.
- AAPI MANUEL DU CONGRESSISTE 2010
43
Notes :
Notes :
Notes :
Ce manuel appartient à :