Vous êtes sur la page 1sur 2

ON A COMPRIS L'ORIGINE DE L'EFFET RELAXANT DE LA

MDITATION SUR LE CERVEAU


Par Aude Rambaud Le 22 mars 2017 17h03 mis jour 23 mars 2017 10h47

Si la mditation relaxe, c'est parce qu'elle synchronise l'activit lectrique d'une partie du
cerveau. Des chercheurs amricains ont valid cette hypothse sur des souris, en stimulant
leur neurones avec de la lumire.

On sait que chez l'homme, aprs un mois de mditation, une zone du cerveau
appele cortex cingulaire antrieur (ACC) est anormalement active. Les
neurones y sont excits de faon beaucoup plus synchronise que chez des
personnes qui n'ont pas pratiqu de mditation, y compris lorsqu'elles sont au
repos. Cette activit lectrique cyclique atypique est-elle la cl de la baisse
d'anxit galement observe aprs des sances de mditation ? C'est le pari
qu'ont fait des chercheurs de l'universit d'Oregon aux Etats-Unis.

Pour tester leur hypothse, ils ont dcid de modifier gntiquement des souris
afin de pouvoir spcifiquement contrler l'activit de leurs neurones situs dans
l'ACC, grce une source lumineuse. Les chercheurs leur ont ainsi appliqu des
stimulations cycliques pendant trente minutes par jour, et ceci durant vingt
jours, de faon respecter un programme de mditation tel qu'effectu chez
l'homme.

Le premier modle animal de mditation

Ils ont alors constat une baisse importante du stress chez ces animaux. Ce
rsultat, qui est le premier corrler directement oscillations lectriques et
baisse de l'anxit, dvoile enfin l'un des rouages qui sous-tendent les
mystrieux effets bnfiques associs la mditation. Au passage, les
scientifiques amricains peuvent aussi de se vanter d'avoir mis au point le
premier modle animal de mditation.