Vous êtes sur la page 1sur 16

Entre Paris et

Buenos Aires
Diálogo entre culturas. Francés

Páginas para el alumno
Aportes para la enseñanza. Nivel Medio

1

Ministerio de Educación.Le départ en Argentine Nous sommes à Paris.C. voyage. Dirección de Currícula y Enseñanza . Marie est française et Pedro.A. Dirección General de Planeamiento Educativo.B. à la rédaction du Magazine « Découvertes » où Marie et Pedro sont journalistes. Plus loin que la nuit et le jour … 2 G. argentin. Leur chef leur a demandé de se rendre en Argentine pour faire un reportage sur la vie des francophones qui habitent ce pays si lointain… Les voilà prêts à partir… Voyage.

sa famille. un pays si lointain et si proche à la fois ! Pour Pedro. Entre Paris et Buenos Aires. les 12 heures de vol sont interminables : il est anxieux de revoir sa ville. Ministro Pistarini. une ville qu’elle ne connaît pas encore… Mesdames et Messieurs : dans quelques minutes. Diálogo entre culturas. Francés 3 . Veuillez… Pedro. lui.Images de Buenos Aires Marie est ravie de ce voyage en Argentine. Marie imagine Buenos Aires. ses amis et… c’est compréhensible ! C’est la première fois qu’il rentre en Argentine après quatre ans de séjour en France ! Dans l’avion. rêve de toutes les bonnes choses de son pays qu’il aura à la portée de la main après de longues années. nous atterrirons à l’Aéroport International d’Ezeiza.

000 du Mon h Langue de : Afr abitants (2005 officiel ique Ce ) Langue le ntrale s nation : français Fête na ales : li tio nga (Indépe nale : le 15 ao la et kituba ndance ût Devise de : Unité-T la France en 1 Monna ravail-Pr 960) ie ogrès RNB : 6 : Franc CFA 50 PIB : 73 (2003) 0 (2003 Date d’a ) d décemb hésion à la Fr re 1981 ancoph onie : 4 G. Dirección General de Planeamiento Educativo. bien sûr. Hé Monsieur.B. Voilà leur premier interviewé : un camelot de bijoux. Marie et Pedro commencent leur travail. après un bon petit déjeuner à l’hôtel. Ministerio de Educación. 000 K 2 tio m Région n : 4. Pardon. Ils se promènent dans la rue Florida. Un Congolais à Buenos Aires Le lendemain. Dirección de Currícula y Enseñanza . je suis Congolais… Et vous vous appelez comment ? Koumbá Bakou.A. vous parlez français? Oui. 000. qu’est-ce qui se passe? Républ iq ue du e : Braz Congo Capital Superfi zav cie : 32 ille Popula 4. Monsieur.C.

je suis franco-argentine. Là.. mon arrière-grande-mère. je suis : recherche d’aventures. Voilà l’arbre généalogique d’une famille est robuste et fort et il tient bon. de la viande grillée. Des ancêtres immigrants La présence de l’agent de police a interrompu l’entretien avec Koumbá. il rencontre la femme de sa vie : Catherine. Comme c’est déjà midi. Le voyage est difficile tombée amoureuse d’un Français et nous sommes beaucoup de passagers meurent à cause des rentrés ensemble en Argentine… Nous avons deux épidémies mais Jean-Baptiste. Mon arrière-grand-père. à Pigüé. En fait. il reste quelques jours à l’Hôtel des Immigrants et ensuite. ! et Clémence. Il faut se rendre au Centre de Langues « Communications » pour un rendez-vous avec Mme Leport. il rejoint ses compatriotes au sud de la Province de Buenos Aires. Clémence. Là. trouve un mari français. Oh ! Oui. Diálogo entre culturas. Francés 5 . Emilia. Il quitte son « pays » et traverse la mer à la quand je faisais des études en France. Ils se marient et ils ont deux enfants : Justin. professeure chargée des cours de français. Je vous que vous habitez en raconte leur histoire ? Argentine ? colonie française de Pigüé commence à s’ouvrir Histoire d’immigrants aux créoles et les mariages mixtes apparaissent : Justin se marie à une Argentine. Mon père naît donc . ils entrent dans un restaurant. ils sont si heureux ! Petit à petit. enfants. arrive à Buenos Aires à la fin du XIXe siècle d’une mère argentine et d’un père français… Moi. elle. le jeune agriculteur. en pleine campagne. un peu de marche et hop !.. de la crème caramel au dulce de leche… et du vin ! Maintenant. La vie n’est pas facile à l’époque Cependant. Jean-Baptiste. mon grand-père. Mes arrières-grands-parents sont venus en Ça fait longtemps Argentine à la fin du XIXe siècle. Marie et Pedro en sont désolés. la Entre Paris et Buenos Aires. franco-argentine ! A son arrivée au port de Buenos Aires. Ils reprennent la marche. un déjeuner typique les attend : des empanadas. elle aussi d’origine française.

_Ouais. _Je peux faire ça. les reçoit dans la chaîne de montage… Ah Oui. Marie et Pedro se déplacent à Córdoba pour joindre M.Les Marseillais. par exemple ? Córdoba ? On dit que nous avons une certaine tendance à l’exagération et que nous sommes des supporters fanatiques des équipes de nos régions… Mihuc. un Marseillais installé depuis deux ans en Argentine. le bûcheron un jour forestière du Canada passe Une importante exploitation jours ruter un bûcheron. Forestier. PDG d’une usine automobile. fr aîc hem ent exi lé dans le grand Nord. vous savez… les Cordobais et les Marseillais nous avons beaucoup de choses en commun… Vous vous sentez à l’aise à Quoi. c’est comme ça qu’ils l’ont appelé 6 G. mon gars ? Tu plaisantes… Il me ca pa ble de bos ser 10 heu res par jour sans se fatiguer !   l’acier. Dirección de Currícula y Enseñanza . les as des galéjades ! Pour leur troisième entretien. Dis-moi où est­-ce que bûcheron avant de venir ici ? _Au Sahara.A. M.. mon gars… ? dans le désert du Sahara ? Alors.. Dirección General de Planeamiento Educativo. se pr plus tar _Je viens pour l’annonce. Mih uc. Forestier. Ministerio de Educación. faut un gars taillé dans _Toi. Quelques une petite annonce pour rec ésente : d. Mihuc rigole et dit : depuis. tu as travaillé comme _OK. Tu veux bien dire _Au Sahara ? Tu en es sûr. admettons.B.C.

509. ils rencontrent Rachel. 928 habita Région du Mon nts (2004) de : Amérique Langue officiel le : français Fête nationale : le 24 juin Devise : Je me souviens Monnaie : dolla r canadien RNB : 24. Ils en sont très impressionnés. 681 Km2 Population : 7. une belle québécoise qui regarde Pedro avec insistance… Vous aimez l’Argentine ? Oui. et les Argentins… Nom de la régi on : Québec Capitale : Qué bec Superficie : 1. les deux journalistes vont visiter le Parc National d’Iguazú. Là.Une blonde québécoise à Iguazú A la recherche de son quatrième interviewé. en pleine nature. 540. Ni Pedro ni Marie ne connaissaient les célèbres Chutes. 040 (2 003) Date d’adhési on à la Franco octobre 1971 phonie : Le soir. 470 (2003) PIB : 30. Francés 7 . à l’hôtel. Marie passe au propre l’entretien fait l’après-midi. Diálogo entre culturas. Elle est furieuse : Pedro et Rachel ont continué la promenade tout seuls.   Il paraît qu’ils s’entendent très bien… ! Entre Paris et Buenos Aires.

Elle est fascinée par Buenos Aires même si parfois. F. Dirección General de Planeamiento Educativo. il se révolte et il déserte.B. Dirección de Currícula y Enseñanza . la ville lui semble chaotique ! La voilà « en touriste »… Bien plus grand que l’Obélisque parisien… ! L’histoire de Martin Fierro Martín Fierro (Martín Fierro.A. M. « chante » accompagné de sa guitare son histoire familiale dans la pampa. 1872) raconte à la première personne la vie du gaucho argentin. il se réunit finalement avec ses enfants et revient au sein de la société. Le retour de Martín Fierro (1879).C. Dans la première partie du poème. 8 G. Ministerio de Educación. les habitudes du gaucho… Ce récit est in. José Hernán- dez. la simplicité de la vie rurale. Il décrit son entourage et ses sentiments de liberté et d’indépendance. Dans la seconde partie du poème. Voilà les héritiers de Martin Fierro… terrompu quand il est obligé de s’enrôler dans l’armée : il déteste la vie militaire. Youpi !!! Le travail est fini… Et alors ? À moi. Buenos Aires ! Marie veut découvrir la ville. il rentre chez lui : tout est détruit et sa famille a disparu. Après beaucoup de péripéties. Il s’évade chez les indiens et devient un homme hors-la-loi.

Pedro et Marie ? Entre Paris et Buenos Aires. Elle va préparer ces petits plats « maison » que son fils adore ! Toute la famille sera réunie autour de la table. On va inviter aussi quelques amis de Pedro et… Marie. Diálogo entre culturas. Francés 9 . c’est ton tour ! Qu’est-ce qu’ils deviendront. bien sûr ! Che. lui. ¿Marie es tu novia? Todavía no… Un déjeuner pantagruélique mais… sans fromage et sans baguette ! Maintenant. Celle-ci lui propose de déjeuner ensemble dimanche prochain. veut rencontrer sa famille et ses amis. Il téléphone à sa mère. Marie et Pedro ont maintenant quelques jours pour se reposer à Buenos Aires avant de rentrer en France pour reprendre leurs activités quotidiennes. Ils vont en profiter… mais leurs intérêts sont différents… Le déjeuner du dimanche Pedro. Pedro.

C.A. c’est ton tour ! A Buenos Tout à coup.Une autre manière de découvrir Buenos Aires Marie se promène sur l’avenue Corrientes. Et si j’étais déjà amoureuse de Buenos Aires ? Maintenant. des recueils de mythes et des légendes à propos de Buenos Aires. Dirección General de Planeamiento Educativo. Elle y découvre des livres d’auteurs argentins classiques. Ministerio de Educación. Dirección de Currícula y Enseñanza . des guides touristiques. Elle entre dans une librairie. elle est transportée Aires aussi dans son enfance: une édition « l’essentiel est bilingue de Le Petit Prince repose sur invisible aux une étagère… Marie la feuillette et yeux » ? tombe sur la phrase célèbre ! « L’essentiel est invisible aux yeux ».B. 10 G.

Elle commence à dévorer les chapitres. le fantôme de Buenos Aire l’un d’entre eux : « l’estanciero » Samuel s? 1 de Félicitas rôde tout Et de Paris ? Sáenz Valiente. elle va rejoindre 1862. la mystérieuse Marie achète plusieurs livres où l’on raconte des histoires mythiques et des légendes à propos de Buenos Aires. De ce mariage naît un enfant. Félicitas. Pour Maintenant. la famille Guerrero tour ! devient l’une des plus belles et riches construit une église. qui Ce meurtre a lieu le meurt en bas âge. l’Eglise Santa Félicitas. Tu connais veuves de la ville. elle se marie à Martin de Al. les uns après les autres… Le fantôme de Félicitas Félicitas Guerrero est une belle jeune accès de folie et de ja- fille de la haute bourgeoisie portègne. rendre hommage à sa c’est ton tas. En lousie. reste seule et fille. Enrique Ocampo. Marie découvre Buenos Aires. Félix. Les amoureux font lé- C’est là que chaque été. La mort de cet enfant 30 janvier 1872. Diálogo entre culturas. Francés 11 . Dans un Entre Paris et Buenos Aires. est suivie par celle de son père. n’accepte pas d’être ignoré. Félici. d’autres mystè gion mais Félicitas n’a des yeux que pour res le 30 janvier. âgée alors de 26 ans. tire sur elle zaga. ensanglanté. et se suicide aussitôt. folle- ment amoureux de la belle Félicitas. un homme très riche. âgé de 51 ans. Tant pis si elle ne comprend pas bien l’espagnol ! Il se fera traduire quelques passages par Pedro… Elle s’assied à la terrasse d’un bar et elle demande « un petit crème ». à 16 ans.

Premier champi professionnel : onnat de footba 18 équipes y on ll Pedro : _ ­­ C’est vrai ! Le PSG est à son t participé énième saison catastrophe… Mais. Dirección de Currícula y Enseñanza .B. c’est bien ça. au milieu d’une foule de supporteurs locaux.C. il est à son 7e championnat. un ancien attaquant de Boca a rejoint l’Olympique de Lyon. Allez. allez ! Après le déjeuner du dimanche. un milieu de terrain camerounais et un défenseur ghanéen coûtent chers mais font de l’OL Le football. : Fondation de football: River Pl s principaux club ate en 1901 (à… s de Juniors. en 1905 La Boca !). Ministerio de Educación. en 31 mai 1931 : 1903. Racing Club. je peux pas en au Buenos Aire gentine s Criquet Club dire autant de mon équipe… 1880 : Arrivée à Buenos Aires d’ Hutton. Moi.A. il a remporté la Coupe de France il y a quelques mois… Tu sais. « le père Alejandro Watso du football arge n 1891 : Premier ntin » championnat de organisé par l’A football amateu rgentine Associ r. Boca . ne sois pas triste… viens on va danser un peu et tu vas tout oublier… 12 G. Champion : Sain ation Foolball t Andrew School League. Dirección General de Planeamiento Educativo. A la fin du match. 1887-1900 : Fo ndation des club plus ancien est s de football do le Quilmes Athl nt le Début du XXe etic Club s. ils discutent de football… Pedro : ­_Tu sais ? Boca c’est comme l’Olympique Lyonnais… Marie : _Pourquoi tu dis ça ? Pedro : _­­ Parce que Boca gagne tous les championnats… les nationaux et les internationaux ! Marie : _L’Olympique Lyonnais. Marie et leurs amis vont au stade de Boca Juniors. il a signé un contrat de 3 ans et demi pour un transfert d’environ… 6 millions d’euros ! Pas mal. n’est-ce pas ? Pedro : ­­_Je crois… Oui. un sport national la meilleure équipe de France ! Vers 1840 : Intr d’origine angl oduction du foot aise aux immigrants ball en Argentin Marie : _Tant mieux pour les anglais e grâce 20 juin 1867 : Premier match de football en Ar supporteurs de l’OL. allez. non ? Marie : _Tu penses ! Pedro : _ ­­ Un attaquant argentin. Pedro.

Pedro prend Marie par la main et la conduit auprès des danseurs. j’ai fichu le camp Pour ne pas pleurer 1 Paroles et Musique: Enrique Santos Discépolo Entre Paris et Buenos Aires. on pourrait devenir de bons le tango… Un décolleté d’épouvantail… danseurs… (…) Moi qui la connais. mon partenaire-vedette ? Maigre. Après quelques minutes d’observation. Francés 13 . sous les yeux d’un public avide de musique et de chansons. la voilà qui danse avec un partenaire très expérimenté… ce n’est pas évident… mais elle adore ça !!! Ce soir. Diálogo entre culturas. Vive le tango ! Pedro connaît la passion de Marie par le tango. Tu rigoles ! Moi. fanée. je me soule A la rentrée. je m’inscrirai dans Seule. tout près de chez moi. sous le yoyo. quand j’ai plus pu supporter De la voir dans cet état. Au bout de la rue. le cou comme une girafe Ecoute… c’est passionnant… Et. déglinguée une école de tango. il aperçoit des danseurs de tango qui préparent leur spectacle. Je veux apprendre à Je l’ai vue ce petit matin danser le tango ! Tu veux devenir Sortir d’un cabaret.

C. Voilà des portraits de francophones qui ont décidé de partir. 14 G.8%.A. sont arrivés en Argentine au XIX pitale. En 1914. témoignage de Mme Leport. principalement latins. grants. à Buenos Aires. Ministerio de Educación. Les premiers Français te 8 millions d’habitants. ques-uns avaient.B. Cette situation résulte siècle étaient des paysans . cependant. Dirección de Currícula y Enseñanza . noirs. indiens et viewées. la ca. Mme Leport et l’identité franco- argentine.Voilà ! ça y est du 12 au 19 juillet Des francophones en Argentine : Qui sont-ils ? Comment vivent-ils ? Ils ont quitté leurs pays pour s’installer dans le coin le plus austral de l’Amérique du Sud. Un en Argentine sur trois est étranger. des bateaux ». est très précis à ce su- 4%. On ne compte pas jet : ses ancêtres beaucoup d’étrangers parmi « sont descendus les habitants du pays. tion argentine a des ancêtres l’une des francophones inter- immigrants . des qualifications profession- Aujourd’hui la situation est nelles ou de petits capitaux. Le différente : 79% de la popula. Dirección General de Planeamiento Educativo. 15. l’Argentine comp. Un sur La plupart des Français qui deux. quel- de l’arrivée massive d’immi.

vés se sont assimilés aux créoles on rencontre des gens sym- et les descendants des Français pas et accueillants et un pays sont aujourd’hui nombreux en immense et généreux quoi- Argentine. Diálogo entre culturas. publié dans le magazine « Décou- vertes ». les nouveaux arri. Nous les Quelle sera la suite de avons contactés et l’histoire de nous leur avons posé Marie et Pedro  ? certaines questions. 1 Leurs témoignages Koumbá. Voilà un premier article de Marie et Pedro. pour s’occuper de l’agricultu. Il s’agit d’une collec. le camelot congolais. co-argentins comme Mme Leport dominent. parfois. Propos recueillis par Marie Delattre et Pedro Duran Des francophones en Argentine à l’heure actuelle Maintenant. c’est ton tour ! lais. ne en Argentine pour travailler re. Entre Paris et Buenos Aires. ou pour passer des vacances. Reportage comme on aime dire en Argenti. ils se sont donné ren- dez-vous en Argentine. tous. Français. Francés 15 . sont coïncidents : qu’on vien- ne. Congo. Québécois. Petit à petit. que difficile à comprendre tivité bien identifiée où les fran.

Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires. 2009. Edición a cargo de la Dirección de Currícula y Enseñanza CDD 371. . hasta © Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires. Ministerio de Educación. Nivel medio) Florencia Perduca (inglés) . Prohibida su venta.(Aportes para la enseñanza. . 28x20 cm. I. Claudia Mónica. 10o. Ferradas. coord.edu. Dirección de Currícula y Enseñanza. Elaboración de contenidos: Rosana Pasquale (francés) 16 p. Material Auxiliar para la Enseñanza. Jefe de Gobierno Mauricio Macri Ministro de Educación Mariano Narodowski Subsecretaria de Inclusión Escolar y Coordinación Pedagógica Ana María Ravaglia Directora General de Educación de Gestión Estatal María Leticia Piacenza Director de Educación Media José Azerrat Director de Educación Técnica Carlos Capasso Directora de Educación Artística Mónica Casini Directora de Formación Docente Graciela Leclerq Director General de Educación de Gestión Privada Enrique Palmeyro Directora General de Planeamiento Educativo Laura Manolakis Directora de Currícula y Enseñanza Graciela Cappelletti Directora de Lenguas Extranjeras Marcela Rogé Selección y elaboración del material Entre Paris et Buenos Aires. . Esmeralda 55.Buenos Aires .33 Edición: Paula Galdeano Diseño gráfico: Alejandra Mosconi Ilustraciones: Oscar “Grillo” Ortiz ISBN: 978-987-549-414-5 Permitida la transcripción parcial de los textos incluidos en este documento. colocando el apartado consultado entre General de Planeamiento Educativo. si este excediera la extensión mencionada. según Ley 11.Teléfono/fax: 4343-4412 16 Distribución gratuita. Diálogo entre culturas.723. deberá Hecho el depósito que marca la Ley 11. art.000 palabras. solicitarse autorización a la Dirección de Currícula y Enseñanza. .723.1a ed. Dirección 1. Correo electrónico: dircur@buenosaires. 8o piso C1035ABA .ar .Claudia Fernández (italiano) ISBN 978-987-549-414-5 Silvina González (portugués) 1.Buenos Aires : Coordinadora: Claudia Mónica Ferradas Ministerio de Educación . 2009 comillas y citando la fuente. Francés : páginas para el Proyecto: Marcela Rogé alumno / coordinado por Claudia Mónica Ferradas.