Vous êtes sur la page 1sur 4

Bulletin d’information

N° 2. Décembre 2007

Edito
SOMMAIRE
L’aide à l’insertion: un travail en équipe…P2
La prise en charge des adhérents………… P2
La poursuite de notre collaboration avec

D
les entreprises.… ………………………… P3
Le village «Emploi Formation»… ……… P3
ans notre bulletin d’information de décembre
2006, nous vous présentions nos futurs projets à Création d’un emploi permanent… …… P3
réaliser durant cette année 2007. Rappelez-vous, ils Nos Chiffres… …………………………… P3
se déclinaient en six points: Quelques témoignages…………………… P4

• Accentuer notre collaboration avec les entreprises.


• Mettre en place de nouvelles formations
• Développer notre coopération avec les collectivités territoriales.
• Tendre vers un accompagnement individualisé
• Étendre notre part de marché
• Augmenter le volume de nos prestations

Aujourd’hui, nous pouvons vous annoncer que la quasi-totalité de ces points est
devenue réalité. Le constat quotidien sur le terrain quant à l’accroissement des
besoins d’accompagnement, nous pousse à continuer nos efforts afin de mainte-
nir et de parfaire les aides que nous apportons aux personnes en difficulté d’in-
sertion sociale et professionnelle.
Vos nombreux courriers de remerciement et d’encouragement, nous incitent et
nous motivent dans la poursuite de notre action.

• Faire appel à notre vivier de main-d’œuvre


• Recourir à nos prestations de services et bénéficier d’une réduction
d’impôts à hauteur de 50% du montant total des prestations.
• Intégrer notre association dans une organisation de travail en réseau, avec
vous, acteurs du champ économique et social.
• Nous faire don de matériels, d’équipements et autres.
Telle est la participation que nous attendons de la part de chacun de vous afin
de nous soutenir dans notre engagement et pérenniser notre mission d’intérêt
général.

Nous adressons nos sincères remerciements au Père Gaby LEMY et à la paroisse


de Sainte-Luce qui nous apportent leurs concours depuis de début de notre
activité.

A toutes et tous, bonne lecture et bonne année 2008. Téléphone: 0596 48 57 72


Télécopie: 0596 48 57 72
Jean-Luc TOUREL E-mail: pasapas1@gmail.com
Président Rue du Presbytère
972 28 Sainte-Luce
1
L’aide à l’insertion : un travail en équipe
C onscient de l’importance du travail en équipe, nous avons
entamé notre collaboration avec le monde socio-économi-
que en signant des conventions de partenariat avec :

• La ville de Sainte-Luce qui s’engage dans la mesure


de ses possibilités à nous soutenir financièrement, à
nous faciliter l’accès aux locaux et équipements mu-
nicipaux et à développer le recours à nos prestations
de services.
• Le Centre de ressources, d’informations et
d’aide à l’accès aux droits (CRIAAD), qui dans
le cadre de sa mission d’écoute et d’aide à
l’accès aux droits, a mis en place un groupe
d’expression en direction des personnes inscrites à
PAS A PAS.
• Le Réseau Régional d’Accueil d’Information, d’Orien-
tation et le Suivi des Jeunes qui à pour but de résoudre
l’ensemble des problèmes que pose l’insertion sociale
et professionnelle des jeunes sans qualification.
• L’ANPE pour favoriser les échanges et assurer un suivi
de la situation des personnes en insertion. • l’observation, l’anticipation et l’adaptation au territoire
• l’accès et le retour à l’emploi
Pas à Pas aussi, est membre du Conseil d’Administration de • et le développement de l’emploi et de la création
la Mission Locale de la Communauté d’Agglomération de d’entreprise.
l’Espace Sud de la Martinique. L’ensemble des actions de
cette Mission Locale prend en compte trois axes :

La prise en charge des adhérents


M ise en place d’un espace de parole conduit et suivi par
une psychologue du CRIAAD, ayant pour objectif d’aider
les participants éloignés de l’emploi à se réapproprier leur
confiance, et à élaborer des pistes de solutions afin de s’ins-
crire dans une démarche de réinsertion .

Mise à disposition de nos locaux au conseiller référent du


Réseau Jeunes, qui assure une permanence le mardi matin
de 8h à 12h.

L’application du dispositif «réussir son embauche» en coordina-


tion avec l’ANPE s’adressant aux demandeurs d’emplois par :
• la tenue des réunions d’information collective, dirigées
par une conseillère à l’emploi, afin de souligner l’im- Accompagnement de nos adhérents dans leur recherche de
portance des outils essentiels de recherche d’emploi formation. Notre objectif pour l’année 2008 est d’instaurer
• la mise en place d’ateliers s’adressant à ceux néces- un dispositif de formations afin de mieux répondre aux be-
sitant d’un appui individualisé pour résoudre une dif- soins exprimés, ceci en partenariat avec les centres de for-
ficulté particulière. mation.
• l’instauration d’évaluations en milieu de travail per-
mettant de vérifier les compétences et aptitudes pro-
fessionnelles en entreprise.

2
La poursuite de notre collaboration avec les
entreprises
N otre politique d’aide à l’insertion
professionnelle, que nous avons forma-
lisée avec les entreprises Clarté Divine
et Leader-Price, se poursuit avec l’im-
plantation récente au quartier Corps
de Garde à Sainte-Luce, du point de
vente Huit à Huit. En effet, par le biais
du dispositif « Réussir son embauche »
4 adhérents de Pas à Pas ont été em-
ployés par ce dernier. Ils ont tous signé
un contrat à durée indéterminée (CDI)

Le village «Emploi Formation»


LSIEA,e 4ontavrilorganisé
2007 Pas à Pas avec L’UR-
les ateliers d’insertion ainsi que les
partenaires et organismes sociaux,
Nos Chiffres
une journée d’infor- l’ADI, l’ANPE, le Réseau Jeunes, les
mation sur l’emploi au bourg de Sain- centres de formation…
te-Luce. Cette manifestation, fut l’objet Nombreux ceux et celles qui sont
d’une journée d’échange et d’infor- repartis satisfaits de ce village en obte-
mation sur l’emploi et les dispositifs nant l’inscription à une formation, une
d’aide. Toutes les structures d’insertion aide à l’insertion professionnelle ou
étaient présentes, les entreprises inter- encore un emploi.
médiaires, les entreprises classiques,

Création d’un emploi permanent


D ans une démarche de professionnalisation de l’exercice de notre activité, nous Domiciliés en grande majorité sur le
avons crée le poste de secrétaire chargée de la coordination d’actions sociales territoire de Sainte-Luce, nous avons
enregistré également de nouveaux
et professionnelles. Nos qualités reconnues par nos différents partenaires, telles
clients venant des villes avoisinantes
que l’accueil, l’écoute active, l’identification des besoins nous confortent dans le
telles que Rivière-Salée, Rivière-Pilote,
choix de notre secrétaire, Roseline Come-Corneille.
le Marin, Ducos, Trois-ilets, Diamant et
Saint Esprit.
Notre volonté réelle de pérenniser les
emplois que nous proposons à notre
public, nous conduit à travailler en
collaboration avec les responsables
d’entreprises.
Cette nouvelle clientèle composée
de particuliers et d’entreprises nous a
permis:
• D’une part d’élargir de notre
zone de chalandise.
• Et d’autre part d’accroître de plus
de 200% le volume de nos presta-
tions et par voie de conséquence,
l’augmentation de la masse salariale
desfemmesetdeshommesquenous
accompagnons.

3
Témoignages
Rodrigue LOREDON, Conseiller du Réseau
Jeunes «Notre collaboration au quotidien avec
l’équipe de Pas à Pas est peu protocolaire mais
très efficace. Là-bas, ils se démènent vraiment
pour que les jeunes de Sainte-Luce puissent
s’insérer. C’est une attitude qui facilite ma mis-
sion et me permet de travailler dans les meilleurs
conditions. On peut dire que nous sommes
César ASSOUVIE, un client fidèle : «Pas vraiment sur la même longueur d’onde: faire les
à Pas répond à un réel besoin pour les re- choses dans l’intérêt des jeunes.»
traités possédant un jardin à entretenir. Je
peux compter sur eux. J’apprécie la bon-
ne volonté la compétence et la fiabilité
des prestations .»

Pascal HENRY «Pas à Pas a toujours été


présent dans ma démarche d’accès à
l’emploi. J’ai donc bénéficié d’un emploi
à Clarté Divine trois années de suite.»

Audrey DUVILLE, Wilfried


AGATHINE, «En tant que
Marie-Line ZAIRE «j’ai jeunes, nous avons reçu une
réussi ma réinsertion attention particulière à Pas
professionnelle avec l’ac- à Pas qui a cru en nous en
compagnement de Pas à Andy MEZIN «Merci à proposant nos candidatures
Pas. Je suis embauché au Pas à Pas qui m’a soutenu à Clarté Divine qui nous a
8 à Huit» jusqu’au bout de mes embauché deux années de
recherches d’emploi. Je suite.»
suis un employé polyva-
lent au 8 à Huit»

Jocelyne VARSOVIE «Suite


Marie-Hélène VANDESTOCK «A à une évaluation en milieu
mon travail d’aide ménagère chez de travail qui m’a été propo-
les particuliers et dans la petite hô- sée par Pas à Pas, j’occupe
tellerie obtenu avec l’aide de Pas à aujourd’hui un poste de
Pas, s’ajoute une reconnaissance travail au 8 à Huit»
sociale et cela me satisfait.»

Denis PERIA «C’est l’association Pas


à Pas qui m’a mis à disposition auprès
des particuliers pour réaliser des tra-
vaux de jardinage.»

Manuella CLAIRICIA «Cela fait plus d’un an


que je suis régulièrement employée à domicile
et ceci grâce à Pas à Pas.»