Vous êtes sur la page 1sur 2

Petit manifeste pour un Web musical québécois

Jean-Robert Bisaillon – juin 2010

Depuis la campagne contre le téléchargement de Distribution Select en 2003 (voir


illustration), il ne se passe pas une journée sans que nous constations que la musique
québécoise, et l’industrie culturelle qui a à charge son développement, se cherchent une
posture en regard des nouvelles technologies. La question sous-tendue est : Comment
revoir la relation entre les artistes et le public en tenant compte de l’arrivée d’Internet
haute-vitesse? En 2007-2008, les industries québécoises de l’audiovisuel et de
l’enregistrement sonore ont engagé près de 100 000$ pour endiguer le phénomène du
P2P, prenant alors pour cible Sébastien Brulotte de QuebecTorrent, alors que plus
récemment, l’Observatoire de la Culture et des Communications du Québec produisait
une étude qui nous apprenait que près de la moitié des produits échangés de cette façon
sont en fait des contenus non-disponibles sur le marché commercial. Quant au marché
commercial, nous voyons qu’il glisse de plus en plus du côté de Apple et des autres
acteurs mondiaux en-ligne pendant que notre Archambault Zik ne fait pas ses frais.
Régulièrement, nous entendons des appels épars à se réunir pour discuter.

musiQCnumeriQC a été mis sur pied par un groupe spontané de passionnés de la


musique et du Web pour qu’enfin l’appel à la discussion autour des enjeux Internet se
matérialise. Que l’initiative produise des résultats ou pas – il est encore impossible de le
prédire, mais au moins, nous pourrons cesser de rêver dans les airs.

Que l’on évoque l’offre musicale légale en-ligne, les réseaux sociaux, les réseaux
distribués, les applications webradios ou les blogues, plusieurs se questionnent quant à
l’existence d’un Web spécifiquement québécois, ou même francophone, permettant de
relayer au public notre offre spécifique. En clair, l’industrie musicale du Québec est-elle
prête à prendre son virage numérique ? Pour nous, cette question mérite autant d’être
adressée que toutes les questions qui fuseront au cours des prochains mois autour de la
modernisation de la loi canadienne du droit d’auteur
(http://www2.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?
DocId=4580265&Mode=1&Language=F ). Si nous adhérons à l’idée d’un Web davantage
soucieux du droit d’auteur, faut-il que l’offre y soit riche et attrayante. Il faut que cette
offre soit représentative de nos goûts et de nos spécificités culturelles.

Chez musiQCnumeriQC, nous croyons qu’il existe une masse critique de développeurs et
de projets technologiques à la fine pointe des besoins sectoriels, mettant en oeuvre des
approches originales et ouvrant vers de nouvelles relations de proximité au sein d’une
industrie québécoise de la musique renouvelée. C’est à la rencontre de ces nouveaux
joueurs que nous vous convions!

Pour en lire davantage voir mon article Musicwebflop.qc.ca de 2006


(http://iconoclaste.ca/tiki-view_blog_post.php?blogId=1&postId=37 )

14 Pistes de projets collectifs québécois


(précédents, partenaires possibles ou champs d’application)
1.1.Portail de streamcasting musical – modèle abandonné RadioLibre (Astral), accueil
des modèles Deezer/Spotify/Pandora, partenariat « white label » (ex. tou.tv)
1.2.Widget en français et/ou back-office pour améliorer les ventes numériques (CD1D,
Zik)
1.3.Campagne de promotion de l’offre légale existante ((iTunes, Zik, eMusic)(Carte
jeunesse Sarkozy))
1.4. Initiative de mise en valeur des répertoires locaux, inactifs ou émergents (à
valeur commerciale marginale (ex. CACCV http://www.shopping-
top.com/shopping-top-blogs/blogs/index.php?
blog=5&title=virtual_shopping_mall&more=1&c=1&tb=1&pb=1)
1.5.Élaboration d'une typologie des réseaux numériques pour la promotion des
projets et artistes (A2F)
1.6.Portail B2C – réseau social spécialisé grand public (Ecoutez.ca)
1.7.Portail B2B – réseau social industriel dédié (artfox, musiQCnumeriQC, ADISQ,
IRMA (Woffi, IrmaLynx), Artlog)
1.8.Portail B2B de soutien à l’exportation – réseau social industriel dédié (Bureau
export de la musique française, BIS, Montréalités)
1.9.Portail éducatif et forum d’information sur les pratiques professionnelles (SPACQ,
IRMA)
1.10. Compilations ponctuelles en téléchargement, podcast et/ou écoute à la
demande (SPACQ, ANIM)
1.11. Webzine à caractère éditorial (Zik&Blog, Les frères du son, Donne ta
musique, Les paroles s'envolent, Bang Bang, Longueur d’Ondes)
1.12. Mesures d’accroissement de la présence des répertoires dans les moteurs
de recommandation (Rover, Audioscrobbler, Music Genome Project)
1.13. Procédures de constitution et d’échange des métadonnées (DDEX,
MusicBrainz, CDDB)
1.14. SoundExchange et réciprocité des flux économiques (Sociétés de gestion
collective)