Vous êtes sur la page 1sur 24

DK NEWS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION

MÉTÉO 18° : ALGER 32° : TAMANRASSET p. 2
MÉTÉO
18°
: ALGER
32° : TAMANRASSET
p. 2

Dimanche 2 avril 2017 - 5 Rajab 1438 - N° 1571 - 4 e année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1€

www.dknews-dz.com

ALGÉRIE-AFRIQUE-ONU

L’Algérie

négocie au nom de l’Afrique un traité international sur la biodiversité marine

P. 24

ALGÉRIE-MALI

P. 24

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PÉTROLE AFRICAINS :

Soutien au processus de stabilisation des marchés pétroliers

P. 24

M. Mebarki

reçu par

le Premier

ministre

malien

Mise en œuvre du programme du Président de la République, M.Abdelaziz Bouteflika M. Sellal en
Mise en œuvre du programme du Président de la République, M.Abdelaziz Bouteflika
M. Sellal en visite de travail dans la wilaya d’El-Oued
De profondes mutations
M. Sellal inaugure
plusieurs projets
et installations
à El-Oued

ÉQUIPEMENTS HOSPITALIERS :

POUR UNE MEILLEURE

ALGÉRIE/ROYAUME-UNI

 

M.Boudiaf :

L’expérience algérienne de lutte contre le terrorisme présentée à Londres devant les parlementaires du Commonwealth

«Nouvelles mesures pour l'encouragement de la production nationale et l'homologation»

P. 6

PRISE EN CHARGE DES DEMANDEURS D'EMPLOI

L'ANEM compte améliorer la qualité de ses services

P. 6

P. 24

 

MDN

 
SANTÉ
SANTÉ

LE 12 AVRIL À ORAN

400

firmes au 20 e Salon international du mobilier hospitalier

au 20 e Salon international du mobilier hospitalier Dépression Et si vous ? manquiez de dopamine
Dépression Et si vous ? manquiez de dopamine P.p 12-13
Dépression
Et
si vous
?
manquiez
de
dopamine
P.p 12-13

P. 6

F TBALL LIGUE 1 MOBILIS L'ESS en stage de préparation du 5 au 15 avril
F
TBALL
LIGUE 1 MOBILIS
L'ESS en stage
de préparation
du 5 au 15 avril
au Maroc
P. 21

LUTTE CONTRE LE TERRORISME :

Découverte de deux barils contenant des produits pour la fabrication de bombes artisanales à Bouira

P. 24

TERRORISME : Découverte de deux barils contenant des produits pour la fabrication de bombes artisanales à

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Dimanche 2 avril 2017 D’ EIL Le ministre de la Communication,

2 DK NEWS

Dimanche 2 avril 2017

D’ EIL

Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, effectuera les 3 et 4 avril, une visite de travail et d'inspec- tion dans la wilaya de Guelma. Au

cours de cette vi- site, le ministre présidera une conférence intitulé «Connaître les mé- dias, le citoyen a droit à une infor- mation fiable».

Horaires des prières

Dimanche 5 Rajab

Dimanche 5 Rajab
Dimanche 5 Rajab
Fajr 04:55 Dohr 12:52 Asr 16:27 Maghreb 19:16 Isha 20:38
Fajr
04:55
Dohr
12:52
Asr
16:27
Maghreb
19:16
Isha
20:38

COMMUNICATION

Grine demain à Guelma

19:16 Isha 20:38 COMMUNICATION Grine demain à Guelma 4 4 PALAIS DE LA CULTURE Journée mondiale

4

4

PALAIS DE LA CULTURE Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme

Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme Le ministre de la Santé, de la Po- pulation

Le ministre de la Santé, de la Po- pulation et de la Réforme hospita- lière, M. Abdelmalek Boudiaf, prési- dera ce matin à partir de 8h30 au Pa- lais de la Culture, Moufdi-Zakaria, la cérémonie de célébration de la Jour- née mondiale de la sensibilisation à l'autisme.

CULTURE Mostaganem capitale du théâtre 2017

Le ministre de la Culture, M. Azzedine Mi- houbi, effectuera aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mos- taganem. Au cours de cette visite, le minis- tre donnera le coup d’envoi de la manifesta- tion «Mostaganem capitale du théâtre 2017».

SALLE IBN KHALDOUN

Trois films en projection

Les trois nouvelles productions cinéma- tographiques Baby Boss, King Kong et la Belle et la Bête, se- ront en projetion cet après-midi à la salle Ibn Khaldoun à rai- son d'une séance :

14h 16h et 19h.

Khaldoun à rai- son d'une séance : 14h 16h et 19h. FI ESSAMIM Emission consacrée à

FI ESSAMIM Emission consacrée à «La violence dans le milieu scolaire»

La Radio de la Sûreté nationale diffusera cet après-midi, de 16h00 à 17h00, à travers les ondes de la Chaîne I, l’émission Fi Essamim, qui traite a l’occasion de la fin des va- cances scolaire de «La violence dans le milieu scolaire». Cette émission consacrée à la sensibilisation, sera animée par des cadres de la Sûreté nationale et des représentants du secteur de l’éducation et du mouvement associatif.

MERCREDI À RELIZANE Journée d’étude sur «La nouvelle stratégie d'investissement après le pétrole»

La Chambre de commerce et d'industrie de la wilaya de Re- lizane, organise mercredi 05 avril de 09h à 15h, au nouveau Palais de la Culture, une journée d’étude sur «La nouvelle stra- tégie d'investissement après le pétrole».

stra- tégie d'investissement après le pétrole». DU 22 AU 25 AVRIL À ORAN ET TLEMCEN 3
DU 22 AU 25 AVRIL À ORAN ET TLEMCEN 3 e Salon "Khotwa" Environ 80
DU 22 AU 25 AVRIL À ORAN
ET TLEMCEN
3 e Salon "Khotwa"
Environ 80 exposants
et 149 organismes profes-
sionnelsserontprésents
à la troisième édition du
Salon de l'étudiant et des
nouvelles perspectives
"Khotwa", qui se tiendra
cette année du 22 au 25
avril 2017 à Oran et Tlem-
cen. Organisé par
l'agence de communi-
cation "Win Advents
agency", ce salon verra la
participationégalement
de plusieurs écoles et
der" du complexe "Abdel-
hamidIbnBadis"d'Oran
académiesquivontpro-
poser 120 formations. Il
aura lieu du 22 au 23 avril
2017 à la salle des confé-
rences "Emir Abdelka-
et le 25 du même mois au
Palais de la Culture "Ab-
delkrim Dali" de Tlem-
cen. "Une journée à
Tlemcen eu égard au
nombre important de
visiteurs venus de cette
villelorsdesdeuxprécé-
dentes éditions".
Météo
Max
Min
Alger
19°
07°
Oran
22°
08°
Annaba
17°
09°
Béjaïa
18°
10°
Tamanrasset
29°
14°
SEAAL
Signature demain
de trois protocoles
d’accord avec des
entreprises publiques
4
La Société des eaux et de l’assainissement
de la wilaya d’Alger (SEAAL), procédera demain
lundi 3 avril au Palais des Expositions des
Pins-Maritimes, à la signature de trois (3)
nouveaux protocoles d’accord à fort impact
économique avec des entreprises publiques na-
tionales avec l’Algérienne des fonderies d’El
Harrach (ALFEL), l’Algérian industriel équi-
pement company (ALIECO) et l’Entreprise
des pompes et vannes algériennes (POVAL). La
cérémonie de signature aura lieu à 9h30, en
marge de la cérémonie d’inauguration du 4e
Salon national inversé de la sous-traitance (Sa-
nist 2017).
4
national inversé de la sous-traitance (Sa- nist 2017). 4 MOUDJAHIDINE Zitouni à Tlemcen Le ministre des
national inversé de la sous-traitance (Sa- nist 2017). 4 MOUDJAHIDINE Zitouni à Tlemcen Le ministre des

MOUDJAHIDINE

Zitouni à Tlemcen

Le ministre des Moudjahi- dine, M. Tayeb Zitouni, prési- dera demain aujourd’hui dans la wilaya de Tlemcen, une confé- rence sur "L’acte politique dans la résistance populaire et le mou- vement national et la révolution du Premier Novembre 1954".

national et la révolution du Premier Novembre 1954". ENERGIE Boutarfa demain à Bouira Dans le cadre

ENERGIE Boutarfa demain à Bouira

Novembre 1954". ENERGIE Boutarfa demain à Bouira Dans le cadre du suivi des projets de son

Dans le cadre du suivi des projets de son secteur, le mi- nistre de l’Energie, M. Nou- reddine Boutarfa, effectuera demain lundi 3 avril, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Bouira.

de travail et d’inspection dans la wilaya de Bouira. DEMAIN À L’IF D’ALGER Concert Poétique L’Institut

DEMAIN À L’IF D’ALGER

Concert

Poétique

L’Institut français d’Alger, organise demain lundi 3 avril à partir de 19h30, un concert poé- tique «Sans fron- tières fixes» de Jean-Pierre Si- méon.

tique «Sans fron- tières fixes» de Jean-Pierre Si- méon. DEMAIN À L'HÔTEL EL DJAZAÏR Lancement du

DEMAIN À L'HÔTEL EL DJAZAÏR

Lancement du portail d’assurance en ligne

de CAARAMA

Le président directeur gé- néral de CAARAMA Assu- rance, M. Ammar Meslouh et le P-DG du Crédit populaire algérien (CPA), M. Omar Bou- dieb, coprésideront demain lundi 3 avril à partir de 9h à l’hôtel El Djazair (Ex St George), la cérémonie de lan- cement du portail d’assu- rance en ligne.

de lan- cement du portail d’assu- rance en ligne. HIER À 16H17 Secousse tellurique de magnitude

HIER À 16H17 Secousse tellurique de magnitude 3,5 à Mascara

Une secousse tellurique d'une magnitude de 3,5 sur l'échelle ouverte de Richter a été enregistrée hier à 16h 17 mn dans la wilaya de Mascara, annonce le Cen- tre de Recherche en Astronomie astrophysique et géo- physique (CRAAG). La secousse a été localisée à 05 km Sud-Ouest de Mohammadia (Mascara), précise la même source.

Dimanche 2 avril 2017

ACTUALITÉ

DK NEWS 3

LÉGISLATIVES

DU

4

MAI

JUSTICE

M. Aïdouni met

en avant le rôle des magistrats aux élections

Le président du Syndicat na- tional des magis- trats, Djamel Aï- douni, a mis l'ac- cent hier à Alger sur le «rôle im- portant des ma- gistrats aux élec- tions», précisant que les pro- chaines législa- tives étaient une occasion pour les magistrats pour «prouver leur disposition à servir leur pays et leur société». «Les prochaines législatives seront une occasion pour nous les magistrats pour confirmer le rôle que nous avons accompli lors des précédentes échéances électorales», a précisé M. Aïdouni dans une déclara- tion à la presse en marge de la session ordinaire du conseil national du syndicat. «Les magistrats connaissent bien leur mission et ont une expérience dans ce domaine», a-t-il soutenu Après avoir rappelé la disposition des magistrats à ser- vir leur pays, le président du Syndicat national des magistrats a souligné que l'opération électorale était «gérée par des lois qui doivent être respectées par tous». L'intervenant a ainsi évoqué le rôle «im- portant» des magistrats lors des prochaines législa- tives, aussi bien au sein de la Haute instance indé- pendante de surveillance des élections (HIISE), créée à la faveur de la dernière révision constitution- nelle, qu'au niveau des commissions locales de sur- veillance des élections et du Conseil constitutionnel chargé de l'annonce des résultats définitifs des élections. Le responsable a évoqué les réformes qu'a connues le secteur de la Justice durant ces dernières années, notamment à la faveur de la dernière révi- sion constitutionnelle qui a consacré le droit du ci- toyen au double degré de juridiction en matière cri- minelle, l'indépendance de la justice outre les acquis en matière de détention provisoire. Deux magistrats mis à la retraite ont été honorés à cette occasion.

mis à la retraite ont été honorés à cette occasion. LE PRÉSIDENT DU FC, M. MENASRA

LE PRÉSIDENT DU FC, M. MENASRA :

Une opportunité pour opérer le changement démocratique et préserver la sécurité et la stabilité du pays

Le président du Front du changement (FC), Abdelmadjid Menasra, a affirmé hier à Alger que les prochaines législatives étaient "une opportunité pour opérer le changement démocratique et pré- server la sécurité et la stabilité du pays". "Le changement démocratique est à même de préserver la sécurité et la stabilité du pays", a indi- qué M. Menasra, tête de liste de l'Alliance MSP- FC à Alger, lors d'une rencontre consacrée à l'annonce de la liste des candidats de l'Alliance. La liste de l'Alliance à Alger regroupe "des com- pétences ayant une expérience politique et un ni- veau d'instruction appréciable ", a-t-il soutenu, sou- lignant que le programme de l'Alliance s'articule es- sentiellement sur le développement du secteur du tourisme, de l'industrie et du commerce. A cette occasion, M. Menasra a appelé les can- didats de l'Alliance à "se rapprocher davantage des citoyens et d'écouter leurs préoccupations" lors de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai. Répondant à une question sur l'opération de sur- veillance du processus électoral par les représen- tants des partis politiques, M. Menasra n'a pas ex- clu la possibilité d'une coordination avec d'autres formations politiques dans ce domaine.

Ould Abbes appelle à une «forte» participation pour préserver les acquis

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbes, a appelé vendredi à Alger à une «forte» participation populaire aux législatives du 4 mai prochain pour préserver les acquis, notamment «la paix et la stabilité».

«La participation aux prochaines lé-

gislatives doit dépasser les 50% car une forte participation permettra de pré- server les acquis, notamment la paix et

la stabilité réalisés grâce au programme

du président de la République», a précisé M. Ould abbes lors d'une réunion avec les secrétaires de Mouhafadha et les têtes de listes électorales du parti. La Constitution révisée «offre toutes les garanties pour des élections régu- lières, transparentes et libres», a-t-il souligné. Après avoir affirmé que le parti du FLN «demeurera fidèle à son président,

le président de la République, Abdelaziz

Bouteflika», M. Ould Abbes a appelé les militants du parti en charge de la cam- pagne électorale à «aller à la rencontre de l'Algérie profonde, à privilégier le travail collectif et à se rapprocher des ci- toyens». Pour ce qui est de l'élaboration des listes de candidatures du parti, M.Ould Abbes a précisé qu'elle avait été effectuée

M.Ould Abbes a précisé qu'elle avait été effectuée sur la base de plusieurs critères, dont «l'équilibre

sur la base de plusieurs critères, dont «l'équilibre et l'objectivité». Ces listes comprennent «70% de nou- veaux candidats», tout en conservant les représentants des fellahs et des tra-

vailleurs, a-t-il dit. «70% des candida- tures sont constitués d'universitaires notamment dans les wilayas du Sud», a encore précisé M.Ould Abbes, faisant éga- lement état de la candidature de «74 députés sur les 217 membres FLN pré- sents à l'Assemblée populaire nationale (APN), 183 femmes et 37 secrétaires de Mouhafadha. Par ailleurs, le secrétaire général du parti du FLN a mis l'accent, dans ses di- rectives relatives à l'organisation de la campagne électorale, sur la nécessité de «respecter l'ensemble des partis poli- tiques sans exception» pendant la cam- pagne. Lors de cette réunion, quatre (4) ins- tructions ont été adressées aux secré- taires de Mouhafadha et aux têtes de liste concernant les préparatifs pour la pro- chaine campagne électorale. M.Ould Abbes a, à cet égard, annoncé que le FLN lancera sa campagne électo- rale le 9 avril prochain à partir de la wi- laya de Khenchela.

M. Ghoul appelle les citoyens à une participation massive

Le président du parti Tajamoue Amal El-Djazaïr (TAJ), Amar Ghoul a appelé hier à Alger les citoyens à une participa- tion massive aux élections législatives du 4 mai prochain en vue de contribuer à un "changement positif dans différents do- maines et faire renaître l'espoir au sein de la société". Lors d'une rencontre avec les candi- dats de son parti aux prochaines légis- latives, le président de TAJ a souligné la nécessité de "poursuivre la lutte dans le respect des principes du parti en redon- nant espoir aux jeunes notamment et en faisant face à tous ceux qui tentent de dé- stabiliser le pays". Sous le slogan "Fidèles à l'Algérie", les

candidats de TAJ mèneront la pro- chaine campagne électorale avec dé- termination en vue de "remporter ces élections pour servir l'intérêt du peuple algérien" a indiqué dans ce cadre M. Ghoul. A cette occasion, il a appelé les jeunes à ne pas "céder au désespoir et à travailler davantage pour réaliser leurs aspirations et soumettre leurs préoccu- pations dans un cadre cohérent et orga- nisé". Le président de TAJ a rappelé dans ce sens le rôle du parti dans "l'implica- tion des jeunes dans le processus du dé- veloppement national" précisant que "80%" des candidats inscrits sur les listes de sa formation politique pour les pro- chaines échéances étaient des jeunes.

pour les pro- chaines échéances étaient des jeunes. M. Ghoul a enfin insisté sur la néces-

M. Ghoul a enfin insisté sur la néces-

sité de "barrer la route à ceux qui sèment

la fitna et le désespoir dans la société, en

participant massivement aux prochaines élections législatives".

CHLEF :

Mohamed Douibi appelle à une participation massive

Le secrétaire général du parti Nahda, Mohamed Douibi

litique en Algérie soit fondée sur la volonté libre des ci-

mer une nouvelle relance, ga- rante des besoins du pays et des citoyens, à condition que cette relance soit accompa- gnée par une volonté poli- tique de la part du pouvoir. A son tour, le secrétaire gé- néral du mouvement El Binaà El Watani , Mohamed Mekha- nek, a estimé que l’alliance Nahda, FJD et El Binaà est dic- tée par la nécessité de fédérer l’énergie émanant des enfants du peuple et de leur offrir un projet consensuel , soutenant que la clé de sortie de la crise est dans l’unité autour des fondements de l’identité algé- rienne, qui sont la langue, la religion et le pays . Il a, en ou- tre, plaidé pour le dialogue

et la non marginalisation des compétences, qui faciliteront l’unité nationale, tout en louant l’histoire du peuple, qui a inculqué, selon lui, une leçon au monde entier, en de- meurant lui-même malgré 132 ans de colonialisme . Les mouvements Nahda et El Bi- naa sont en lice pour les légis- latives de mai prochain, avec le FJD, au titre d’une coalition nommée El Itihad pour la Nahda, la justice et El Binaa, est-il signalé. L’opportuniste a donné lieu à la tenue d’une journée de formation au profit des ca- dres de l’Itihad , sur les mé- thodes de gestion d’une cam- pagne électorale.

a

lancé un appel, hier à partir

toyens», a-t-il déclaré. Il a souligné, en outre, que la participation de l’alliance Nahda, Justice et El Binaa, aux législatives de mai 2017 a été dictée par notre conviction que c’est le citoyen qui chan- gera la carte politique en Algé- rie , tout en exprimant le sou- hait que ces élections soient li- bres et transparentes, avec la participation de coalitions po- litiques susceptibles de faire face aux enjeux de la pro- chaine étape . Mohamed Douibi a consi- déré que ces élections pour- ront constituer une opportu- nité pour l’Algérie afin d’enta-

de Chlef, en vue d’une partici- pation massive aux prochaines législatives. Animant un meeting au centre de loisirs scientifiques de la ville, Mohamed Douibi a estimé que la participation aux élections consacre le droit du citoyen dans la prise de la décision politique , affirmant que ce dernier (citoyen), est le facteur principal de l’équa- tion politique, impliquant, également, le pouvoir et les partis politiques . «Participez avec force et détermination à ces élections, car nous voulons que la vie po-

SELON LE SG DU PARTI DE LA PVA, M. ABDERRAHMANE SELLAM

Le boycott ne mènera pas au changement

Le boycott des prochaines élections législatives ne mènera pas au change- ment escompté, a affirmé hier à Bouira le secrétaire général du parti de la Voie Authentique (PVA), M. Abderrahmane Sellam. Lors d’une rencontre avec les mili- tants et sympathisants de son parti te- nue à la maison de jeune Mohamed Isiakhem de Bouira, M. Sellam indiqué «le boycott et l'abstention ne mèneront pas au changement que nous recher- chons». Le patron du PVA a appelé à une «participation massive» des ci-

toyens au vote pour tenter d’apporter

le changement et les solutions néces-

saires aux problèmes auxquels font face les Algériens. Le citoyen doit exprimer sa voie et

donner son avis pour permettre à tout

le monde de participer à la prise de dé-

cision pour l’avenir du pays, a-t-il ajouté. Lors d'un point de presse, ce dernier

a qualifié l’appel au boycott lancé par

certains partis politiques de «trahison envers la nation et le peuple algérien». APS

4 DK NEWS

ACTUALITÉ

Dimanche 2 avril 2017

MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, ABDELAZIZ BOUTEFLIKA

M. Sellal en visite de travail dans la wilaya d’El-Oued

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a entamé hier, une visite de travail dans la wilaya d’El-Oued, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le Premier ministre a amorcé sa tour- née par la visite d’une exploitation agri- cole privé dans la zone de Daya, commune de Sidi-Aoun (15 km du chef-lieu de wi- laya). Cette exploitation agricole des frères Messaoud, d’une superficie de 45 hectares irrigués à partir de 15 forages, dont 25 ha

irrigués par le système de goutte-à-goutte,

a été créée en 2016 et est spécialisée

dans différents segments agricoles, dont

la plasticulture avec 30 serres et la ph£ni-

ciculture avec déjà une centaine de pal- miers dattiers. Elle dispose d’une base de vie équipée

et

a généré quelque 13 emplois perma-

nents et 30 autres saisonniers. Sur site, M. Sellal s’est enquis de la si- tuation de cette exploitation et a reçu une présentation sur le développement du

et a reçu une présentation sur le développement du secteur agricole dans la wilaya, le foncier

secteur agricole dans la wilaya, le foncier agricole, l’irrigation et la production vé- gétale et animale, ainsi que sur les diffé-

rents programmes accordés de 2000 à 2016 en faveur du secteur dans cette wi- laya. L’exposé a aussi porté sur les objec- tifs arrêtés dans cette wilaya d’atteindre les 150.000 hectares de superficie agricole

à l’horizon 2019, la main d’£uvre agricole estimée à 128.000 emplois, dont 79.000 emplois permanents. M. Sellal a procédé à une remise de ti- tres de concession et de levée de la condi- tion résolutoire à un groupe d’agricul- teurs, à titre symbolique, sur un pro- gramme englobant 3.400 agriculteurs

concernés, et ce dans le cadre de l’assai- nissement du foncier agricole. Le Premier ministre a appelé à facili- ter l’accès au foncier agricole, à lever les contraintes bureaucratiques et à accorder des terres aux personnes désireuses de se lancer dans l’investissement, avant de révéler que des décisions importantes vont être prises pour la prise en charge des principales préoccupations des agricul- teurs, notamment l’électrification et les pistes agricoles. Il a appelé, dans le même contexte, les investisseurs agricoles à arrêter une stra- tégie visant à se tourner vers l’exportation, en tant que créneau de diversification éco- nomique, hors hydrocarbures. M. Sellal a mis l’accent sur l’élaboration d’une stratégie d’exportation, soulignant, à ce propos, que la nouvelle vision de l’éco- nomie nationale s’articule sur ce levier (exportation), et appelant aussi à réfléchir sur une qu’une l’impulsion de l’agricul- ture "Bio". Le premier ministre, qui est accompa- gné d’une délégation ministérielle, devra inaugurer et visiter une série de projets et d’installations socioéconomiques rele- vant des secteurs de l’Agriculture, la Santé, la Jeunesse et les Sports, le Trans- port, l’Habitat, la Formation profession- nels et le Tourisme.

M. Sellal inaugure plusieurs projets et installations

Le Premier ministre, Abdelmalek Sel- lal, a inauguré, dans le cadre sa visite de travail hier dans la wilaya d’El-Oued, un institut national spécialisé de formation professionnelle dans la commune de Hassani Abdelkrim (10 km à l’Est d’El- Oued). Occupant une superficie de quatre (4)

hectares, cet institut, inscrit en 2011 au ti- tre du programme complémentaire de soutien à la croissance économique pour un montant de 336 millions DA, offre une capacité d’accueil de 300 places. L’institut assurera des formations dans des spécialités en rapport direct avec les activités agricoles, dans leurs segments vé- gétal et animal.

A la lumière d’un exposé qui lui a été

présenté sur la situation du secteur de la formation et de l’enseignement profes- sionnels dans la wilaya, le Premier minis- tre a appelé les responsables concernés du secteur à axer sur la formation dans l’agriculture et le tourisme, en tant que secteurs dynamiques dans la wilaya, tout en insistant sur l’adéquation de la forma- tion avec les besoins du marché de l’em-

ploi. M. Sellal a aussi mis l’accent sur l’ex- ploitation des établissements du secteur pour la pérennité de la formation conti- nue, dans le but d’améliorer les capacités des travailleurs du secteur et de l’adminis- tration publique.

Il a visité, par ailleurs, les différentes

structures et composantes de cet institut, dont une exploitation agricole pilote d’un hectare, ainsi qu’une exposition de pro- duits d’exploitation agricoles et d’entre-

prises industrielles opérant dans la région,

a saisi l’opportunité pour souligner

et

l’importance de l’exportation, notam- ment des produits agricoles.Le premier ministre poursuit sa visite dans la wilaya par l’inauguration et l’inspection d’une série d’autres projets socioéconomiques.

M. Sellal inaugure un complexe de conditionnement et de froid à Tri- faoui

Le Premier ministre, Abdelmalek Sel-

lal, a inauguré un complexe de condition- nement et de froid, dans la commune de Trifaoui, à une dizaine de km du chef lieu de la wilaya. Occupant une superficie de 6 hectares pour une capacité de stockage de 20.000 m3, dont 4.000 m3 à double température, ce complexe, relevant de l’entreprise Frigo-Médit, a été lancé en 2013 pour un investissement de 980,6 millions DA. Le premier ministre a visité les struc- tures de ce projet, et s’est enquis de dif- férents types de produits agricoles réali- sés dans la région. Sur site, M.Sellal a mis l’accent sur l’amélioration du produit agricole de sorte à ce qu’il réponde aux standards in-

ternationaux d’exportation, ainsi que sur la nécessité de s’adapter aux exi- gences des marchés internationaux dans le domaine. Il a, dans ce cadre, mis en exergue l’impérative connaissance des exigences des marchés internationaux et maitrise de leurs mécanismes. Une délégation ministérielle accom- pagne le Premier ministre dans cette vi- site de travail dans la wilaya d’El-Oued, au cours de laquelle il inaugure et visite une série de projets socioéconomiques re- levant des secteurs de l’Agriculture, la Santé, la Jeunesse et les Sports, le Trans- port, l’Habitat, la Formation profession-

nelle et le Tourisme.

une salle omnisports de 3.000 places

Par ailleurs, le Premier ministre, Ab- delmalek Sellal, a procédé, samedi à El-

Oued, à l’inauguration d’une salle de sports de 3.000 places, réalisée au quar- tier Chott et baptisée au nom du Chahid Derki Alia. Cette structure, première du genre au Sud du pays et qui a nécessité un investis- sement de 600 millions DA (étude et réa- lisation), dont 85 millions DA pour l’équi- pement, est dotée de trois vestiaires, deux salles de préparation physique, des salles techniques, un magasin et un salon d’hon-

des salles techniques, un magasin et un salon d’hon- neur. Sur site, M.Sellal a rencontré des

neur. Sur site, M.Sellal a rencontré des présidents de clubs sportifs locaux. Le Pre- mier ministre a entamé samedi matin une visite de travail et d’inspection d’une journée dans la wilaya d’El-Oued, au cours de laquelle il doit inaugurer et vi- siter une série de projets socio-écono- miques relevant de secteurs divers.

et une clinique privée de 80 lits à El- Oued

Le Premier ministre, Abdelmalek Sel- lal, a inauguré, samedi à El-Oued, une cli- nique privée "Ibn Hayane", d’une capacité de 80 lits, à la cité du "8 mai 1945". Occupant une superficie de 2,8 hec- tares, dont 2,1 ha bâtis, cette structure mé- dicale de cinq étages a été réalisée à la fa- veur d’un investissement de 1,2 milliard

DA, avec l’appui de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI). Dotée de six salles opératoires, cette structure assure une série de spécia- lités médico-chirurgicales, dont la chirur- gie générale, l’urologie, l’orthopédie, la gynécologie obstétrique, l’imagerie mé- dicale et la réanimation. Le projet génère 70 emplois englobant les corps médical et paramédical. Une présentation sur les structures de cette clinique privée a été faite au Premier ministre qui a mis l’ac- cent sur l’amélioration des prestations de santé, tout en appelant à doter ce type de structures d’équipements médicaux mo- dernes et à y assurer le plus de spécialités médicales possibles, pour une bonne prise en charge des malades.

APS

M. Sellal installe un institut national de la formation professionnelle à Hassani Abdelkrim…

… un complexe de conditionnement et de froid à Trifaoui…

…une salle omnisports de 3.000 places …

… une clinique privée de 80 lits…

… une nouvelle gare routière …

… et le complexe touristique saharien privé ‘‘La Gazelle d’Or’’

Dimanche 2 avril 2017

ACTUALITE

DK NEWS 5

MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, ABDELAZIZ BOUTEFLIKA

DÉVELOPPEMENT LOCAL :

De profondes mutations

De profondes mutations sont enregistrées à travers la wilaya d’El-Oued, notamment dans des secteurs faisant sa vocation telles que l’agriculture, le tourisme et l’industrie, à la faveur d’importants projets socio-économiques lui ayant été accordés, et lesquels sont appelés à en faire un pôle de développement dans les toute prochaines années.

Le bond qualitatif réalisé par la wilaya d’El-Oued, s’est traduit par la concrétisation d’opérations de développement d’envergure dans différents secteurs d’activités, à leur tête l’agriculture, l’habitat, le tou- risme et la santé. Des projet appelés à pro- pulser cette wilaya en tête des ré- gions productrices. On peut ci- ter les impressionnants résul- tats obtenus en matière de pro- duction agricole et des progrès réalisés dans la prise en charge médicale et dans le développe- ment touristique, favorisés par les potentialités que recèle cette wilaya frontalière du Sud-est du pays à travers les 45.000

km2.

Foncier agricole et capital hu- main, au cœur du développe- ment agricole

La surface agricole dans la région a connu une extension remarquable, grâce aux pro- cédures mises en place et por- tant délimitation d’assiettes foncièresagricolesayantpermis une multiplication de périmè- tres agricoles, entre 2000 et 2016, dans le cadre de la mise en £uvre de la loi 18/83 du 13 aout 1983 portant mise en valeur

agricole, d’une superficie glo- bale de 109.394 hectares (ha) au profit de 21.600 exploitants de la wilaya, notamment des jeunes, a-t-on indiqué à la direction locale des services agricoles (DSA). A cela, s’ajoute la mise en £uvre, dès 2010, de la loi 10/03 portant reconversion de l’ex- ploitation des terres du droit de jouissance permanent en droit de concession, ayant concerné 2.602 agriculteurs sur une sur- face de plus de 3.200 hectares (2.567exploitations). Ces procé- dures ont permis, selon la DSA, l’émergence de 27.862 exploita-

tions,regroupant28.392agricul-

teurs, ayant contribué à la re- lance et la promotion quantita- tive et qualitative de la produc- tion agricole dans la wilaya d’El- Oued. La wilaya d’El-Oued s’est ainsi employée à diversifier sa production pour se placer

parmi les régions productrices pionnières du pays, avec une production agricole et animale totalisant un volume de plus de 180 milliards DA réalisés au ti- tre de la saison agricole 2015- 2016, avec en tête la culture de la pomme de terre avec une récolte 11,18 millions de quin- taux et un rendement de 329 QX/ha, représentant 24% de la production nationale et 60%

QX/ha, représentant 24% de la production nationale et 60% de la production agricole lo- cale estimée

de la production agricole lo- cale estimée à 18 millions de quintaux. La culture de la pomme de terre occupe une surface de

saharien en particulier, encou- ragés par les mécanismes et mesures incitatives mises en place par les pouvoirs publics pour booster ce créneau.

34.000

ha, concentrée notam-

Le secteur s’est vu renforcé

ment à travers six (6) des 18

cesdernièresannéesparunesé-

communes productrices et se

rie de projets de structures et

taillant 35% de la surface agri- cole de 95.000 ha exploités à tra-

d’installations touristiques sus- ceptibles d’accroitre la capa-

vers la wilaya.

citéd’accueil.Cesprojetsconsis-

 

Par ailleurs, la production de

tent en 13 structures hôtelières,

la

datte a été marquée par la

d’une capacité globale de 1.620

cueillette de plus de 2,5 mil-

lits, dont sept (7) hôtels en cours

lions QX, pour un effec tif de 3,8 millions de palmiers productifs couvrant une superficie de

de réalisation, deux (2) en voie de lancement et quatre (4) fai- sant l’objet d’études, suscepti-

37.000

ha, dont 2,4 millions de

bles de générer 710 emplois, a

palmiers de variété supérieure

expliqué le directeur de l’amé-

Deglet-Nour, faisant de la wilaya

nagement du territoire, du tou-

le

deuxième producteur de

risme et de l’artisanat (DATTA).

dattes à l’échelle nationale, se-

Le secteur a fait état, dans le

lon la DSA. La culture d'arachides, expé-

but d’accompagner cette dy- namique et de concrétiser le dé-

rience en plein essor dans la wi- laya, a gagné elle aussi du ter- rain, avec l’intérêt croissant que lui accordent les agricul- teurs, pour atteindre au- jourd’hui une superficie de 1.670 ha, à travers six com- munes, et une production de plus de 50.000 QX, soit un taux

veloppement hors-hydrocar- bures, de la délimitation de sept (7) zones d’expansion tou- ristique (ZET) d’une superficie globale de 310 ha, réparties à tra- vers plusieurs communes de la wilaya. Il est relevé, dans ce cadre, la création dernièrement de la

de

47% de la production natio-

nouvelle ZET de la région

nale. La wilaya d’El-Oued s’im- pose aussi en tête des régions productrices de tabac avec une production de 40.000 QX, soit 41% de la production nationale, récoltée sur une superficie glo-

d'Ouazitène (flanc ouest de la ville d’El-Oued), sur une su- perficie de 48 ha, extensible à 67 ha. Bénéficiant d’un finance- ment de 100 millions DA, cette ZET, en cours d’aménagement, prévoit la réalisation de quatre

bale de 1.680 ha situés principa- lement dans les régions de Guemmar et Reguiba (nord de

structures hôtelières, 52 bunga- lows et 28 villas, d’une capacité d’accueil globale de 1.982 lits, en

la

wilaya). Cette dynamique caractéri-

plus de sites dédiés au com- merce et services, à la détente et

sant le secteur de l’agriculture

loisirs, susceptibles de géné-

a

contribué à la création de

rer 847emplois.Les structures

Cettedynamiquetouristique

plus de 125.000 emplois compo- sés de 77.000 permanents et

touristiques de la wilaya d’El- Oued ont également été conso-

48.000

saisonniers.

lidées par l’entrée en service

 

Tourisme et artisanat, d’importants atouts et des projets en perspective

dernièrement d’un complexe touristique saharien privé ‘‘La Gazelle d’Or’’, occupant, à l’en-

La wilaya d’El-Oued, à tra- vers ses régions d'Oued-Souf et d’Oued-Righ, renferme de grandes potentialités touris-

trée Ouest de la ville d’El-Oued, une surface globale de 160 ha. D’un investissement de 10 mil- liards DA, ce complexe, ayant gé- néré 393 emplois, renferme un

tiques, uniques en leur genre, promettant la région à un mo- dèle de dynamique du tourisme intérieur et une destination privilégiée de visiteurs passion- nés de tourisme saharien, of- frant des sites d’une grande beauté, composés de reliefs do- minés par des étendues de dunes de sable, des sites et mo- numents archéologiques, en plus de son cachet architectural typique, et d’un artisanat riche. Attirés par ces atouts, de nombreux investisseurs et des jeunes promoteurs se sont lan-

césdansl’investissementtouris-

hôtel (87 chambres), 72 bunga- lows, 56 tentes équipées de moyens modernes, 14 suites, en plus d’un terrain de golf de 100 hectares, de piscines, de restaurants et d'un musée, se- lon la fiche technique du projet.

s’est accompagnée par la créa- tion d’une vingtaine d’agences de voyage et de tourisme suscep- tibles de donner un nouveau souffleauxactivitéstouristiques dans cette région du Sud. La wilaya d’El-Oued a aussi connu, avec la relance de l’inves- tissement, un développement se

tique, en général, et le tourisme

traduisant par la localisation

foncière de plus de 541 projets d’investissementapprouvéspar l’ex:comité d’assistance à la lo- calisation et la promotion de l’investissement et de la régula- tionfoncière(CALPIREF),selon la direction locale de l’industrie et des mines (DIM). Ces projets avalisés repré- sentent près de 50% des de- mandes déposées auprès du CALPIREF, estimés à 1.192 dos- siers, a indiqué la DIM, ajoutant qu’une surface de 1.546 ha a été retenue à travers la wilaya pour accueillir des projets, à travers 26 zones d’activités, dont 14 an- ciennes et 12 nouvellement créées. Lesprojetsd’investissement retenus dans cette région sont versés notamment dans l’in- dustrie, notamment l’agro-ali- mentaire, et le tourisme qui s’est vu consolider ses projets. De nouvelles structures pour promouvoir les prestations de santé Le secteur de la santé a, pour sa part, bénéficié de pro- jets structurants consistant en la mise en service dernière- ment d’un hôpital d’ophtal- mologie réalisé, au titre de la coopération algéro-cubaine, pour un coût de 1,64 milliard DA. D’une capacité de 40 lits, cette structure médicale, do- tée de services des urgences, de radiologie, de consultations et d’unblocopératoire,offre,grâce à son staff médical et paramédi- cal composé de plus de 60 per- sonnes, des consultations mé- dicales spécialisées et des inter- ventions chirurgicales, à la sa- tisfaction de la population locale et de malades venus de régions voisines. Le secteur s’est vu égale- ment accorder un projet de réalisation,pouruneenveloppe de 8,72 milliards DA (5,2 mil- liards DA pour l’étude-réalisa- tion et 3,5 milliards DA pour l’équipement), d’un centre ré- gional anticancéreux de 140 lits, actuellement à 97% d’avan- cement de ses travaux et devant entrer en service très prochai- nement, selon la direction locale de la Santé et de la Population.

Un programme de près de 20.000 logements

Un programme de 19.656 logements, toutes formules de construction confondues, a été retenu, au titre des années 2017- 2018, en faveur de la wilaya. Inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du Président de la République Ab-

delaziz Bouteflika, visant la lutte contre la crise de logements et la satisfaction des besoins de la population en la matière, cet

ambitieuxprogramme,quipro-

fitera aux 32 communes de la wi- laya, devra répondre aux spéci- ficités rurales et sahariennes de chaque collectivité. L’habitatrural,avecsesdeux volets individuel et collectif, s’est taillé plus du tiers de ce pro- gramme, soit 7.243 unités ru- rales (36% du programme), dont certaines tranches sont déjà en chantier, notamment en zones frontalières et enclavées, où ce type de construction est très convoitée.

Le Premier ministre s’enquiert du POS dans la commune d'El-Oued…

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal,

s’est enquis hier du plan d’occupation des sols (POS) dans la commune d’El-Oued, procédant,

à une remise des clefs de logements à des béné-

ficiaires, lors d’une cérémonie organisée à la cité du 8-Mai 1945.

M. Sellal a, sur site, suivi un exposé sur le POS

qui prévoit un programme de 4.000 logements, toutes formules de construction confondues, dont 1.700 en cours de réalisation et regroupant des logements sociaux locatifs (LSL), sociaux participatifs (LSP), promotionnels aidés (LPA), promotionnel libres et promotionnels publics (LPP), en plus d’édifices publics. Quelque 700 unités de logements sont prêtes

à être attribuées à leurs bénéficiaires, dont 213 unités LPA, 114 de type LSP et 312 de type LSL. De ce programme, le Premier ministre a pro-

cédé à la remise, à titre symbolique, des clefs de 14 logements promotionnels aidés. Après avoir suivi un exposé sur les pro- grammes d’habitat, en cours, lancés ou en voie de l’être, M. Sellal a annoncé un pro- gramme supplémentaire de 2.500 logements ru- raux pour renforcer le programme global de la wilaya.

M. Sellal a, dans le même contexte, appelé à

hâter la réalisation du programme de l’Agence d’amélioration et de développement du loge- ment (AADL) qui a accusé un retard du fait, se- lon les responsables du programme, de «contraintes liées au foncier». Le Premier ministre a exhorté aussi les res- ponsables locaux à £uvrer à l’application de l’ins- truction concernant le respect des modes de construction dans le Sud, adaptés aux spécifi- cités naturelles et climatiques de la région. Il a, par la même occasion, invité les bureaux d’études à prévoir l’intégration, dans les pro- jets d’habitat, d’espaces devant servir d’as- siettes à différentes structures, notamment commerciales, pour répondre aux besoins des citoyens. Il a, après avoir suivi un exposé sur un mo- dèle de conception architecturale d’un projet d’habitat, rejeté ce modèle de conception car «ne tenant pas compte de certaines spécificités techniques».

… et inspecte le futur centre anticancéreux

Le Premier ministre a visité le projet du cen- tre anticancéreux (CAC) de 140 lits, au chef-lieu de wilaya. Retenu dans le cadre du programme complé- mentaire de soutien à la croissance économique pour un montant de 5,2 milliards DA (étude et réa- lisation), ce projet, dont le chantier est à 97% d’avancement , s’est vu accorder également une enveloppe de plus de 3,5 milliards DA pour son équipement. Couvrant une superficie de 4,9 hectares, cette structure de santé offrira une capacité d’accueil de 140 lits et disposera de plusieurs services mé- dicochirurgicaux, dont des salles de diagnostics, d’imagerie médicale, de radiothérapie, d’onco- logie, de chimiothérapie, de soins intensifs et d’un laboratoire d’analyses médicales. Sur site, le Premier ministre a suivi un exposé sur l’état des travaux du projet et sur les staffs mé- dical et paramédical à mobiliser pour le fonction- nement de cet établissement. Il a mis l’accent, dans le même contexte, sur la nécessité de création d’une annexe de forma- tion paramédicale, notamment dans les spé- cialités mère-enfant et radiologie, pour encadrer ce centre devant entrer en service en octobre pro- chain. Cette structure de formation devra aussi contribuer à pourvoir les structures hospitalières de proximité en encadrement paramédical né- cessaire, susceptible de garantir l’amélioration des prestations médicales aux malades, a-t-il sou- ligné.

APS

6 DK NEWS

ÉCONOMIE

Dimanche 2 avril 2017

ÉQUIPEMENTS HOSPITALIERS :

M.Boudiaf : «Nouvelles mesures pour l'encouragement de la production nationale et l'homologation»

De nouvelles mesures sont envisagées pour l'encouragement de la production nationale et l'homologation des équipements hospitaliers commercialisés en Algérie, a indiqué le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, dans un message lu en son nom, hierà Oran, par les organisateurs du 20ème Salon inter- national du mobilier hospitalier et de l'équipement médical (SIMEM 2017).

Dans sa lettre adressée aux organisateurs du SIMEM, prévu du 12 au 15 avril pro- chains au Centre des conven- tions «Mohamed Benahmed» d'Oran (CCO) , le ministre a évoqué des «mesures incita- tives au profit des fabricants lo- caux» et «la mise en place d’un cadre préférentiel en faveur de ceux qui investissent dans le montage en Algérie». «Au regard du potentiel de l’industrie locale, notamment pour ce qui concerne le mobi- lier médical, la mécanique de précision et l’électronique, nous pensons qu’il serait op- portun de se préparer à de nouvelles mesures», a précisé M. Boudiaf. Le ministre a relevé, dans ce cadre, que la taille du mar- ché algérien offre «des garan- ties et des opportunités réelles et sans commune mesure avec des marchés nettement plus petits où certains équipemen- tiers ont investi et d’où ils veu- lent nous exporter leur pro- duction». «Nous n’acceptons plus cette situation et nous le disons clairement: celui qui investit en Algérie aura le marché», a- t-il signalé. Pour le ministre, le SIMEM 2017 donne également «la pleine mesure du travail à ac- complir dans le domaine de l’homologation ainsi que de la

complir dans le domaine de l’homologation ainsi que de la mise en place d’un système de

mise en place d’un système de

travers le monde». «L’équipe-

à

«un moment charnière de

normalisation et de certifica- tion de manière à s’assurer à ce que les équipements hospi-

ment hospitalier est en effet en constante évolution et fait ap- pel de plus en plus à des tech-

notre histoire, un moment ca- ractérisé par l’émergence d’un nouveau modèle de développe-

taliers commercialisés en Al- gérie soient conformes aux meilleurs standards et offrent

nologies de pointe qui nous in- terpellent pour au moins deux raisons: la nécessité de veiller

ment hors hydrocarbures ( ) basé sur la diversification et la substitution à l’importation»,

toutes les garanties de sécurité

à

ce que les équipements ac-

a

fait valoir M. Boudiaf.

et de performance». La tenue de cette 20ème édition du SIMEM constitue, a- t-il estimé, «une halte privilé-

quis bénéficient d’un accom- pagnement solide en matière de maintenance et l’obliga- tion de veiller à ce que la for-

Le mot du ministre a été communiqué par Mustapha Chaouch, fondateur du SI- MEM et consultant auprès de

giée pour faire le point sur un certain nombre d’éléments», permettant «en premier lieu d’avoir une idée sur les progrès accomplis et les innovations

mation dans les sciences de la santé soit adaptée à l’utilisation des nouvelles technologies pour ne pas créer un hiatus préjudiciable à plus d’un titre»,

l'agence organisatrice, lors d'une conférence de presse consacrée à la nouvelle édition du Salon qui verra la participa- tion de près de 400 firmes de

réalisées dans le domaine des équipements hospitaliers à

a

observé le ministre. Cette 20ème édition se tient

28 pays, dont l'Algérie pré- sente en force avec 88 sociétés.

LE 12 AVRIL À ORAN

Près de 400 firmes au 20 e Salon international du mobilier hospitalier

Près de 400 firmes ont confirmé leur participation à la 20ème édition du Salon international du mobilier hospitalier et de l'équipement médical (SIMEM 2017), pré- vue du 12 au 15 avril au Centre des Conven- tions «Mohamed Benahmed» d'Oran (CCO), a-t-on appris hier des organisa- teurs. Ces sociétés spécialisées sont implan- tées dans 28 pays, dont l'Algérie qui compte la plus forte participation dans cette manifestation économique avec 88 entreprises exposantes, a précisé Musta- pha Chaouch, fondateur du SIMEM et consultant auprès de l'agence organisa- trice, lors d'une conférence de presse consacrée à la nouvelle édition du Salon. La participation nationale est suivie dans ce cadre de la Chine (61 firmes), l'Ita- lie (32), l'Allemagne (28), la France (26), les Etats-Unis (23), la Turquie (20), l'Espagne (15), la Corée du Sud (13), le Japon (9), l'Au- triche (5), l'Inde (5), l'Angleterre (4), la Bel- gique (4), la Suisse (4), le Brésil (3), Taïwan (3), le Pakistan (2), les Pays-Bas (2). Neuf autres pays sont représentés cha- cun par une entreprise, à savoir l'Argen- tine, le Canada, l'Egypte, la Hongrie, le Li- ban, la Lituanie, la Pologne, le Portugal, et la Tunisie. «Le niveau de participation à cette nouvelle édition vaut quasiment le dou- ble de celui enregistré lors de la précé- dente», a relevé M. Chaouch en se félici- tant de l'intérêt croissant des profession- nels de la santé pour cette rencontre an- nuelle. «Le SIMEM, qui est organisé sous le

haut patronage du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a pour vocation de faire découvrir les équipe- ments, les pro- duits, les ser- vices des firmes participantes ainsi que les dernières inno- vations biomé- dicales et techno-médicales», a-t-il rap- pelé. Les programmes de développement menés dans le secteur de la santé au niveau de différentes wilayas du pays, seront aussi mis en relief à la faveur de la parti- cipation des directions de la santé de Be- char, d'Oran et de Tiaret. «Avec une surface d'exposition presque doublée par rapport à l'an dernier, le sa- lon présente aux visiteurs les précieux al- liés du praticien : imagerie médicale, équipements et produits pour labora- toire d'analyses, équipements de chirur- gie, instrumentation, appareils de me- sures, hygiène hospitalière et traitement des déchets hospitaliers, orthopédie, pro- thèses auditives et services divers (main- tenance d'équipements, logiciels spécia- lisés, bases de données et annuaires mé-

spécia- lisés, bases de données et annuaires mé- a expliqué M. Chaouch. Cette édition est également

a expliqué

M. Chaouch. Cette édition est également marquée par la présence en force du sec- teur dentaire, a-t-il fait savoir, ajoutant qu'en plus des équipements et produits ex- posés, une série de communications sera consacrée à cette spécialité. «Le mobilier médical, de fabrication na- tionale ou d'importation, n'est pas en reste. Une large gamme en sera exposée au SIMEM pour répondre aux besoins variés de renouvellement ou d'équipement de nouveaux projets d'hôpitaux et de cli- niques», a-t-il fait valoir. L'accès à ce salon, organisé par l'agence de communication événementielle «Kri- zalid'Or», basée à Oran, est réservé exclu- sivement aux professionnels du secteur et aux étudiants des filières santé en visite en- cadrée par les enseignants, a-t-on indiqué.

dicaux, consulting, édition

)»,

POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DES DEMANDEURS D'EMPLOI

L'ANEM compte améliorer la qualité de ses services

L'Agence nationale de l'emploi (ANEM) compte, à travers la lancement d'un projet de modernisation de ses services accueil et d'écoute, assurer une meilleure qualité de prise en charge des demandeurs d'emploi, a af- firmé hier à Alger son directeur général, Mo- hamed Tahar Chaâlal. Intervenant lors d'une rencontre sur la nomenclature algérienne des métiers et des emplois (NAME), le même responsable a indi- qué qu'un numéro vert «30-05» et une cellule d'écoute à échelle nationale et d'autres au ni- veau des wilayas «sont déjà opérationnelles», soulignant que le projet de modernisation des services accueil et d'écoute vise à «amélio- rer la qualité» de ces outils au profit des deman- deurs d'emploi pour une prise en charge «beaucoup plus rapide et crédible». S'agissant de la nouvelle nomenclature, M. Chaâlal a souligné qu'elle constitue un «référentiel national» des métiers visant à ga- rantir un «langage commun» entre les diffé- rents intervenants sur le marché du travail en

Algérie et permettant d'analyser les profils d'of-

fre et de demande d'emploi. Il a ajouté que ce répertoire qui classe et liste

les métiers et les emplois selon les activités, per- mettra d'identifier et de donner «une des- cription précise et fiable» des métiers et des compétences requises par le marché du travail.

Les demandeurs d'emploi auront, pour

leur part, la possibilité d'élargir leur re- cherches de pistes professionnelles et d'iden- tifier les besoins en formation. Pour sa part, le secrétaire général du minis- tère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité so- ciale , Mohamed Khiat, a indiqué que la mo- dernisation de l'ANEM constitue un «axe essen- tiel et prioritaire» du programme d'action de promotion de l'emploi et de lutte contre le chô- mage mis en £uvre par le gouvernement depuis

2008.

EL TARF :

Saisie de plus de 50.000 euros à El Kala

Les services des Douanes de la ville d’El Kala dans la wilaya d’El Tarf ont saisi hier une somme estimée à 54.000 euros, dans deux opé- rations de lutte contre la fuite des devises, a- t-on appris auprès des services de ce corps constitué. Selon la même source, une somme de 30.000 a été saisie, au poste frontalier d’Oum Teboul, chez un voyageur à destination de la Tunisie qui na pas déclaré, lors des formalités de passage, la somme en sa possession. Les douaniers, chargés du contrôle, ont dé- couvert cette somme d'argent en devises dis- simulée et le passager, commerçant de son état, originaire de la ville d’Oum El Bouaghi, ne l'avait pas déclaré, a-t-on détaillé. Les mêmes services ont, également, indi- qué que la deuxième opération de saisie, a été enregistrée lors d’un barrage dressé à Oum Te- boul, et a permis de mettre la main sur 24.000 euros ainsi que 150 dollars, 70 kilogrammes d’ail et 12 téléphones portables. La marchandise était dissimulée dans le cof- fre du véhicule d’un voyageur originaire de Constantine qui s’apprêtait à accomplir les for- malités d’usage au poste frontalier d’Oum Théboul en partance vers la Tunisie, a-t-on ajouté de même source. Selon le règlement des Douanes algé- riennes, chaque voyageur est tenu de déclarer la somme d’argent qu’il possède à l’entrée et à la sortie des frontières du pays,a-t-on noté, soulignant que les mis en cause ont commis une infraction à la législation des changes en exportant sans autorisation des devises.

APS

Dimanche 2 avril 2017

ÉCONOMIE

DK NEWS 7

COMMERCE

Le Canada veut sauver le libre- échange avec les Etats-Unis

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a pro- mis vendredi d'expliquer à l'administration américaine l'intérêt du libre-échange entre les deux pays, parti- culièrement pour l'emploi. Cela intervient au moment où le président améri- cain, Donald Trump, envisage de cibler les pays res- ponsables du déficit commercial américain, dont le Ca- nada. Le chef du gouvernement canadien a reconnu «l'extrême importance» de travailler avec l'administra- tion Trump sur le dossier commercial sans dramati- ser toutefois l'importance de la décision américaine de cibler le Canada comme une bonne dizaine d'autres pays dans le monde. Les Etats-Unis sont le premier partenaire commer- cial du Canada qui a dégagé l'an dernier un excédent commercial sur les seules marchandises de 32,5 mil- liards de dollars canadiens (23 milliards d'euros). «Nous soulignons aux Américains que beaucoup d'emplois au Canada créent des emplois aux Etats-Unis et inversement», a indiqué Justin Trudeau lors d'un point de presse. Le Canada est lié avec les Etats-Unis et le Mexique par l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) que Donald Trump veut renégocier. La réouverture du dossier de l'Aléna n'est pas «une source d'inquiétude» pour Justin Trudeau qui a indi- qué qu'au cours des deux dernières décennies, cet ac- cord commercial «a été amélioré une douzaine de fois». Pour le chef du gouvernement canadien, les emplois des deux côtés de la frontière «reposent sur le flux de marchandises» entre les deux pays. «Nous allons travailler ensemble pour améliorer ce qui est notre objectif fondamental et commun», soit dé- gager de la croissance «pour la classe moyenne», a t- il poursuivi. Outre l'éternel conflit sur le bois de construction dont les exportations canadiennes sont freinées par les Américains pour protéger leur industrie forestière, les produits laitiers constituent aussi un point de discorde entre les deux partenaires.

ESPAGNE

Madrid présente un budget 2017 avec plus de mesures sociales

Retardé par dix mois de blocage politique, le gou- vernement espagnol a présenté vendredi un projet de

budget 2017 avec de nombreuses mesures sociales et un objectif ambitieux de recettes fiscales, alors qu'il doit désormais séduire une partie de l'opposition pour le faire adopter. Le ministre du Budget Cristobal Montoro a indiqué,

à l'issue du Conseil des ministres, que ce projet doit ser- vir à «alimenter la croissance et l'emploi» mais aussi

à «remplir les objectifs de déficit» fixés par la Commis-

sion européenne. Le programme des dépenses et recettes de l'Etat pour 2017 aurait dû être présenté l'été dernier, puis voté par le Parlement à l'automne. Mais le chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy n'a été investi que fin octobre pour un second mandat, après deux élections législatives en moins d'un an et des mois de tractations politiques. En minorité au Parlement, Le nouveau gouverne- ment conservateur est désormais soumis à une dou- ble pression: celle de Bruxelles qui lui demande de ré- duire son déficit public à 3,1% du PIB, et celle de l'op- position de gauche qui le pousse à abandonner la po- litique d'austérité appliquée ces dernières années. Le projet table sur une augmentation des recettes fiscales trois fois supérieure à celle de 2016, pour at- teindre 200 milliards d'euros. Le gouvernement estime que cet objectif pourra être atteint grâce à la croissance économique -prévue à 2,5% pour 2017- et à la baisse du chômage (16,6% attendus), qui augmenteront le nombre de personnes suscepti- bles de payer des impôts et abaisseront le coût des al- locations chômage. Côté dépenses, le gouvernement prévoit la titularisation massive des emplois intéri- maires dans la fonction publique, soit environ 250.000 emplois sur trois ans. Le coût de cette mesure n'a pas encore été divulgué. Le projet de budget doit désormais être examiné au Parlement. Le vote définitif au congrès des députés devrait avoir lieu fin mai.

APS

PÉTROLE

Les cours terminent la semaine en nette progression

Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une nette progression d'environ 5%, dans un marché rassuré notamment par la perspective d'une reconduction de l'accord de l'Opep sur la baisse de la production durant le deuxième semestre de l'année.

A Londres, le cours du baril de Brent de la mer du Nord a terminé la semaine à 52,83 dollars sur le contrat

du comité ministé- riel de suivi des ac- cords Opep et non Opep dimanche à

2016, 11 pays pro-

renouvelable.

Opep et non Opep dimanche à 2016, 11 pays pro- renouvelable. Opep et hors Opep ont

Opep et hors Opep ont res-

900.000 barils, alors que les

pour livraison en mai à l'In- tercontinental Exchange (ICE) contre 50,51 dollars lundi dernier, alors que le prix du baril «light sweet crude» (WTI), référence américaine du brut, a a fini

Koweït, le comité a fait part que la re- conduction de l'ac- cord au-delà de juin prochain sera examinée. En décembre

50,60 dollars sur le contrat

pour livraison en mai au New York Mercantile Ex- change (Nymex) contre 47,53 dollars. «La tendance reste à la hausse face aux attentes d'une poursuite des réduc- tions de la production au- delà du premier semestre de l'année», a commenté Andy Lipow de Lipow Oil As- sociates. La perspective de voir l'Organisation des pays ex- portateurs de pétrole (Opep) prolonger les quotas de pro- duction, qu'elle a mis en £uvre le 1er janvier pour une

période initiale de six mois,

à

ducteurs non Opep s’étaient en- gagés à coopérer avec les membres de l'organisation pour limiter l'offre surabon- dante sur le marché mondial en réduisant la production de 1,8 million barils par jour à partir du 1er janvier 2017 pour une période de 6 mois

Le comité s'est déclaré «satisfait des progrès réalisés pour un total respect des ajustements volontaires de la production et exhorte tous les pays participants à agir pour parvenir à un respect à

pecté en février à 94% leurs engagements, en hausse de 8 points par rapport à jan- vier. En outre, des fermetures de champs pétroliers cau- sées par des conflits en Libye qui perturbent la produc- tion et une légère progres- sion des stocks américains de pétrole, ont aussi pesé sur le marché. «Des factions armées ont

analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une hausse de 2 mil- lions. Même si les stocks s'affi- chent toujours à un niveau record, ils ralentissent leur progression après plusieurs bonds successifs depuis le début de l'année, qui avaient fini par entrainer une dé- gringolade des prix du brut

a

été relancée cette semaine

100%» des réductions déci-

2014.

arrêté la production des

de 10% dans la première moitié du mois de mars.

par des propos optimistes du ministre du Pétrole du Koweït. Au cours de la semaine, le marché était soutenu par la satisfaction de l'Opep et plu-

dées l'an dernier. L'objectif de ces réduc- tions est de favoriser une remontée des cours qui ont dégringolé depuis la mi-

champs pétroliers de Sha- rara et de Waha, ce qui fait chuter de 252.000 barils la production quotidienne du pays à moins de 500.000 ba- rils», ont expliqué les ana-

De leur côté, les stocks d'essence ont reculé de 3,7 millions de barils et les pro- duits distillés (fioul de chauf- fage, gazole) de 2,5 millions de barils.

sieurs pays non membres quant au respect de leur ac- cord de réduction de l'offre. Lors de la 2ème réunion

Selon le comité qui com- prend l’Algérie, le Koweït, le Venezuela, la Russie et le Sultanat d'Oman, les pays

lystes. Aux Etats-Unis, les ré- serves commerciales de brut n'ont progressé que de

«Dans l'ensemble, ces chiffres apportent du soutien aux prix», a commenté un analyste.

ÉTATS-UNIS

L'inflation annuelle atteint la cible de la Fed en février

L'inflation aux Etats-Unis a atteint la cible de la Réserve fédérale en février, selon l'indice PCE publié vendredi par le département du Commerce. L'indice des prix basé sur les dé- penses de consommation, mesure pré- férée de la banque centrale (Fed) pour

observer l'évolution des prix, a pro- gressé de 2,1% sur un an pour atteindre

son plus haut niveau depuis presque cinq ans. Le taux que la Fed considère sain pour l'économie est autour de 2%. Hor- mis les secteurs volatils de l'alimenta- tion et de l'énergie, la hausse des prix est de 1,8% sur un an comme en janvier. Sur le mois, l'inflation n'a été que de 0,1% comme s'y attendaient les ana- lystes et de 0,2% sans les prix de l'éner- gie, également en conformité avec les prévisions des économistes. Les prix énergétiques ont reculé de 1,3% sur le mois en février et les prix des biens ont été aussi modestement dans le rouge à -0,1%, pour la première fois depuis trois mois. Ce sont les prix des services qui ont tiré la modeste hausse en progressant de 0,2%, comme ils le font depuis sept mois d'affilée. Pour la Réserve fédérale (Fed), le fait que l'inflation annuelle atteigne enfin sa cible est un jalon majeur dans la conduite de sa politique monétaire et confirme que la trajectoire des taux d'intérêt est assurément sur la pente as- cendante. La Fed qui a déjà relevé ses taux trois fois depuis décembre 2015 dont la dernière fois en mars, prévoit au moins deux autres relèvements d'un quart de

prévoit au moins deux autres relèvements d'un quart de point de pourcentage cette année. L'au- tre

point de pourcentage cette année. L'au- tre mesure de l'inflation, l'indice des prix à la consommation (CPI), généra-

lement toujours un peu supérieur au PCE, a progressé de 2,7% sur un an, le rythme le plus fort depuis mars 2012.

RUSSIE:

1 re hausse du PIB depuis deux ans

La Russie a enregistré au quatrième trimestre une hausse de 0,3% sur un an de son produit intérieur brut. C'est sa première croissance en glissement annuel depuis deux ans, indiquent des chiffres officiels publiés vendredi. Il faut remon- ter au quatrième trimestre 2014 pour retrouver une croissance du PIB (+0,2%). Le pays a ensuite plongé dans une crise provoquée par l'effondrement des prix du pétrole, dont l'économie russe est très dépendante, et les sanctions imposées par les Occidentaux à cause de la crise ukrainienne. L'agence des statistiques Ross- tatSur affirme que durant l'ensemble de l'année 2016, le PIB s'est contracté de 0,2% après -2,8% en 2015. Ces chiffres confirment ainsi la progressive sortie de crise de l'économie russe même s'ils ne donnent pas formellement d'indication sur le moment où la récession s'est terminée. Une récession est généralement mesu- rée à partir de l'évolution du PIB d'un trimestre par rapport au trimestre précé- dent (deux trimestres consécutifs de repli du PIB, constaté sur cette base, consti- tuant une récession) et non par rapport à la même période un an plus tôt. Les au- torités ont évalué précédemment la fin de la récession autour du milieu de l'an- née 2016. Pour 2017, le gouvernement prévoit pour l'instant une croissance de 0,6%. Cette prévision devrait être revue à la hausse dans les semaines qui viennent.

8 DK NEWS

RÉGIONS

Dimanche 2 avril 2017

CONSTANTINE Formation de 1.000 jeunes porteurs de projets

La chambre d’agriculture de la wilaya de Constantine prévoit la formation lors de la cam- pagne agricole 2016-2017, de 1.000 jeunes por- teurs de projets, a-t-on appris jeudi, auprès des ser- vices de cette instance publique. Les jeunes porteurs de projets bénéficient, à ce titre, d’un stage d’une semaine dans les diffé- rentes filières agricoles, dont l’élevage ovin et bo- vin, l’apiculture, l’aviculture et la production lai- tière et céréalière, a précisé à l’APS la même source. Cette formation de courte durée, destinée aux porteurs de projets dans le cadre des disposi- tifs de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) et de la caisse nationale d’assurance

chômage (CNAC), est le fruit d’une convention en- tre la chambre de l’agriculture, la direction de la for- mation professionnelle et les antennes locales des deux dispositifs de soutien à l’emploi cités, a- t-on encore détaillé. Lancée le mois de novembre dernier à travers l’ensemble des centres de forma- tion professionnelle de la wilaya, cette session de formation qui se poursuivra jusqu’au mois de juin prochain, a jusqu’à présent ciblé 200 jeunes,

à raison de 40 personnes par groupe, a-t-on noté. La formation dispensée par des cadres et des techniciens des instituts techniques des petits

élevages et de l’arboriculture fruitière, ainsi que de l’institut national de recherche agronomique de Constantine, vise à donner une qualification et à ac- compagner les jeunes porteurs de projets au plan, notamment, des techniques de gestion, a affirmé

la

même source. La bonne utilisation des engrais

et

des produits phytosanitaires, l’irrigation d’ap-

point, l’arboriculture fruitière et les techniques de production de semences sont autant de volets qui seront aussi traités lors de ce stage, destiné égale- ment à améliorer le niveau de maitrise technique dans les diverses filières agricoles avec, pour fina- lité, de booster la production agricole, a fait remar- quer la même source. Prés de 3.000 jeunes exerçant dans différentes filières d’activités agricoles avaient bénéficié d’une formation similaire durant les trois dernières années, a-t-on rappelé à la cham- bre d’agriculture de la wilaya.

M’SILA Ouverture de bureaux d’expertise aux agences de Sonelgaz pour améliorer la qualité de services

La société de distribution d’électricité et du gaz (SDE), de la wilaya de M’sila a procédé récemment

à l’ouverture, au niveau de ses agences, de bureaux

d’expertise chargés du raccordement aux réseaux d’électricité et du gaz et l’orientation des investis- seurs des secteurs industriel et agricole, a -t-on ap- pris jeudi d’un responsable de la SDE-Est, filiale du groupe Sonelgaz. Des nouvelles procédures ont été adoptées dans

le raccordement aux réseaux d’électricité et du gaz

naturel s’agissant des industriels et des agriculteurs

a précisé M. Zouhir Sissaoui, le responsable du bu-

reau d’expertise à la direction de la SDE-Est de Constantine, lors d’une rencontre regroupant des opérateurs économiques de la capitale du Hodna. Il a, à ce propos, détaillé qu’industriels et agri- culteurs peuvent désormais recourir aux services d’un promoteur agrée auprès de la SDE pour fina-

liser leurs procédures de raccordement aux réseaux de distribution d’électricité et du gaz soutenant que

le procédé offre la possibilité ‘‘d’une réduction du

coût de l’opération’’ et permet ‘‘un gain de temps considérable’’. Selon M. Sissaouin ces bureaux d’expertise as- surent également une mission de sensibilisations des opérateurs économiques s’agissant de la ratio- nalisation de l’utilisation de l’énergie électrique et orientent ces opérateurs vers les meilleurs méca- nismes devant aboutir à cette rationalisation notam- ment l’utilisation des batteries économiques. Cette journée de sensibilisation a été marquée

par la présentation de plusieurs communications abordant l’importance de rationaliser l’utilisa- tion de l’énergie électrique.

APS

ORAN

Projet de transfert de 70.000 m 3 d’eau potable à la daïra d’Oued Tlelat

Un projet de transfert de 70.000 mètres cubes d’eau potable au profit de la daïra d’Oued Tlelat (Oran), sera réalisé en prévision notamment du nouveau pôle urbain, dont la concrétisation a atteint un taux de 30%, a-t-on appris jeudi du directeur de l’hydraulique de la wilaya.

Lors de la visite de travail et d’inspec- tion du wali d’Oran dans la daïra d’Ar- zew,. Djelloul Tarchoune a indiqué qu’hormis la commune d’Oued Tlelat,

d’autres localités dont Tafraoui et Kehai- lia seront approvisionnées en eau pota- ble dans le cadre de ce projet de trans-

fert à partir de la station de dessalement d’El Mactaa. Le même responsable a in- diqué qu’une quantité de 18.000 m3 d’eau à partir de la station d’Aïn El Bia

et une autre de 17.000 m3 de la conduite

MAO (Mostaganem-Arzew-Oran), se-

ront livrées à la ville d’Arzew, qui sera

TISSEMSILT

Des programmes de logements en souffrance à Bordj Emir Abdelkader

de logements en souffrance à Bordj Emir Abdelkader également dotée d’une capacité de stockage de 13.800

également dotée d’une capacité de stockage de 13.800 m3. Ces quantités d’eau permettront à Arzew d’être appro-

visionnée en H24 et assureront l’autono- mie et la sécurisation de cette ville en ma- tière d’AEP, a souligné Djelloul Tar- choune, ajoutant que 40.000 m3 d’eau seront également livrés à la zone indus- trielle d’Arzew à partir de la station d'El Mactaa. En outre, une quantité de 1.500 m3 d’eau potable sera bientôt transférée

à Arzew, afin de consolider l’AEP et sa-

tisfaire la totalité de ses besoins en eau.

Lors de sa visite, le wali a procédé, à El

Mohgoun, au lancement et à l’inaugu- ration de plusieurs projets, dont ceux d'un marché de proximité, d'une agence postale, d'une agence d’Algérie Télécom, d'une autre de la SEOR (Société de l’eau et de l’assainissement d’Oran), d'une salle de soins, d'un stade de proximité et d'une mosquée réalisée par un bienfai- teur. A Sidi Benyebka, Abdelghani Zaa- lane a inauguré le nouveau parc véhi- cules de l’APC et un stade de proximité,

ainsi qu’une stèle commémorative et a posé la première pierre du projet de réa- lisation de 800 logements LPL.

Abed Meghit Le wali s'est rendu dans la commune de Bordj Emir Ab- delkader, pour
Abed Meghit
Le wali s'est rendu dans la
commune de Bordj Emir Ab-
delkader, pour s'enquérir
des projets en cours de réali-
sation, en insufflant une nou-
velle dynamique du dévelop-
pement de cette circonscrip-
tion. Différents programmes
de logements, de réalisation
d'infrastructures éducatives
ont été au centre de la visite
d'inspection et d'évaluation
effectuée par le wali de Tis-
semsilt, dans la commune
de Bordj Emir Abdelkader. Le
wali a inspecté les projets de
réalisations de 54 logements,
260 logements et 100 loge-
ments dont les taux d'avance-
ment de réalisation de loge-
ments sont variables. Le wali
l'OPGI d'entamer et relancer
les travaux concernant la réa-
lisation des logements dans
les plus brefs délais afin que
les bénéficiaires occupes
leurs logements, un rendez-
vous a été donner pour le 05
juillet 2017. le projet de réali-
sation d'un lycée de 800/200
a
constaté un retard de la li-
vraison des projets de réali-
sations des logements. Le
souhait du wali que les projets
puissent d'être livrés dans
les délais. Par ailleurs le wali
pour un montant de 172 847
733 DA, en cours de réalisa-
tion a été inspecté et un ren-
dez-vous a été donné à Mr le
wali pour le 30 avril 2017 et
pour l'internat un rendez-
a
ordonné aux services de
vous a été donné pour son
achèvement le mois de sep-
tembre de l'année en cours.
Le wali saisira l'occasion de
faire l'évaluation de tous les
projets, en ne manquant pas
de rappeler aux entreprises
chargées de la réalisation de
ces derniers, de respecter les
délais pour leur construc-
tion, afin d'éviter des situa-
tions, qui risquent de les met-
tre en souffrance. Et c'est la
bonne guerre pour un déve-
loppement intègre et durable.
Le wali invite les directeurs de
l'exécutif , les élus et le mou-

vement associatif à l'effet de permettre à chacun de s'im- prégner de la réalité qui pré- vaut dans cette daïra et chif- fre de la vérité parlant dans le langage franc et direct qui a prévalu, permettre à tout un chacun de mettre le doigt sur une réalité qui ne trompe pas et qui incite plus que ja- mais dans bien des com- munes ou les moyens ne manquent pourtant pas, à redoubler d'ardeur pour se hisser à la hauteur des at- tentes de leurs citoyens. Les visites effectuées sur le ter- rain par le premier chef de l'exécutif de la wilaya, lui ont permis de prendre connais- sance des situations qui pré- valent sur tous les plans. Il semble que l'année 2017 sera une année décisive et s'an- nonce, d'ores et déjà, fruc- tueuse et bienfaisante pour tous les habitants et toutes les zones urbaines et rurales du territoire de la wilaya de Tis- semsilt.

BOUMERDÈS Relance des chantiers de 3.918 logements publics

Des chantiers de réalisation de 3.918 lo-

gements publics de différents types ont été relancés, jeudi, dans de nombreuses com- munes de Boumerdès. Les travaux de ces logements étaient ge- lés pour de nombreuses raisons, principa- lement liées au manque de foncier, selon les explications fournies, au wali Abderrah- mane Madani Fouatih, lors d’une visite d’un nombre de ces chantiers de loge- ments, dans la wilaya. Les chantiers relancés, ce jeudi, font partie, selon les mêmes explications, d’un programme de 18.000 logements, dont 1.500 affectés à la commune de Bou- merdes, plus de 1.800 à celle de Corso et 640

à Tidjelabine. Le wali a annoncé, à l’occa-

sion, la distribution programmée avant le mois de Ramadhan prochain, d’un quota de 500 logements à Zemmouri, au titre du Fond national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS). Il a, en outre, assuré que des efforts se- ront consacrés en vue de la relance de tous les projets de logements à l’arrêt, avant fin 2017, afin de permettre au plus grand

nombre possible de citoyens de bénéficier d’un logement digne de ce nom. Durant cette visite, le wali s’est rendu dans la commune de Bordj Menaiel, à l’est de Boumerdès, où il a inspecté les travaux de réalisation de 130 logements promotion-

nels aidés, accusant un retard, du au pro- moteur du projet, ce qui poussé le chef de l’exécutif à lui retirer le marché, en vue de l’accorder à un autre promoteur respec- tueux des délais . A Naciria, le wali s’est rendu sur le chantier d’un projet de 76 lo- gements participatifs, où un un exposé sur la situation des projets de logements dans la wilaya lui a été présenté. Un autre pro- jet de 500 logements FNPOS a été visité à Zemmouri, avant la pose de la premiere pierre de réalisation de 200 logements pro- motionnels aidés (LPA), dans la com- mune de Boumerdes. Deux autres projets de 400 et 100 LPA ont été visités à El Kerma et Tidjelabine.

Dimanche 2 avril 2017

SOCIÉTÉ

DK NEWS 9

MOSTAGANEM :

Démantèlement d’une bande criminelle spécialisée dans le vol de cheptel à Kheïreddine

La brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Kheïreddine (Mostaganem) a procédé au démantèlement d’une bande criminelle spécialisée dans le vol du cheptel, a-t-on appris vendredi du groupement territoriale de la Gendarmerie nationale.

Cette bande criminelle composée de trois (3) individus a volé durant la nuit du 14 mars dernier un cheptel de 33 têtes d’ovins en utilisant un camion, et pris la fuite en empruntant le CW 24, en direction de la commune de Kheïred- dine. La victime, un agriculteur qui se di- rigeait vers la brigade de la Gendarme- rie nationale de cette commune pour déposer plainte contre ce vol, a croisé sur son passage les suspects avant que ces derniers ne changent leur iti- néraire pour aller tout droit vers le douar Ouled Hamou relevant de la même collectivité locale, a-t-on indi- qué.

ATTAQUÉ VENDREDI SANS

AUCUNE

LA DIFFUSION DE SES SERVICES À SES ABONNÉS NATIONAUX

Le site Internet de l'APS rétabli

Le site principal de l’APS qui avait subi vendredi après-midi une attaque malveil- lante (hacking) sans aucune incidence sur la diffusion de ses services à ses abonnés nationaux et internationaux a été rétabli samedi. Les abonnés avaient continué vendredi malgré l’attaque à recevoir les services réguliers (informa- tions et photos) par les canaux habi-

tuels (internet ou satellite). Le diagnos- tic ayant été fait, les techniciens de

l’agence ont procédé au redémarrage du

site après avoir pris des mesures usuelles.

INCIDENCE SUR

MASCARA

Décès d’une personne par noyade dans un puits à Froha

Une personne, âgée de 50 ans, a trouvé la mort jeudi soir par noyade dans un puits au niveau de la commune de Froha (Mascara), a-t-on appris vendredi de la cellule de communication de la protec- tion civile. Selon le chargé de la communica- tion de le direction de wilaya de la protec- tion civile de Mascara, le lieutenant Ta- har Mehenni, l’accident s’est produit jeudi aux environs de 18 heures au niveau du douar Ouled Benothmane dans la commune de Froha lorsqu’un individu, 50 ans, est tombé dans le puits dans des circonstances jusque-là ignorées. Les plongeurs de la protection civile ont intervenu pour repêcher le corps sans vie de la victime avant de l’évacuer vers la morgue de l’hôpital de la ville de Ghriss. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour connaitre les causes de ce drame.

nationale pour connaitre les causes de ce drame. Aussitôt alertés, les services de la Gendarmerie nationale

Aussitôt alertés, les services de la Gendarmerie nationale ont bouclé tous les passages de la commune et ont trouvé 18 têtes d’ovins perdus dans l’une des fermes au douar Oueld ha- mou, qu’a reconnus leur propriétaire. Lors de l’enquête ayant permis l’identité des auteurs de ce vol, il a été procédé à l’arrestation de deux d’entre eux, que sont M.Ch et H. A ainsi que la saisie du véhicule qui a servi de trans- port dans cette opération de vol, avant l’arrestation du troisième, le principal mis en cause H. CH qui est le frère de l'un des deux autres, selon la même source. Les investigations ont montré que cette bande composée de huit (8)

individus dont cinq (5) en fuite, a à son passif six opérations similaires avec l’utilisation de 3 camions pour le trans- port du bétail volé ainsi qu’un véhicule touristique, servant de reconnais- sance. Les membres de cette bande compo- sée de trois individus ont été présen- tés jeudi au tribunal de Aïn Tedles qui a écroué l’un deux, alors que le deuxième a été mis sous contrôle judi- ciaire tandis que le troisième a béné- ficié d’une liberté provisoire, pour les chefs d’inculpation de constitution d’association de malfaiteurs et de vols de bétail avec saisie d’un camion , a-t- on ajouté de même source.

POLICE AÏN DEFLA Compagne de sensibilisation «La sécurité routière, c'est votre décision»

Salim Ben

Sous le slogan «La sé- curité routière, c'est votre décision» et à l'occasion les vacances de prin- temps, les éléments de la police d'Ain Defla ont lancé une compagne de sensibilisation, en coordi- nation avec les membres des Scouts musulmans algériens, sur la préven- tion routière au profit des conducteurs des bus, les chauffeurs de taxi et les conducteurs de véhicules du poids lourds, et ce, au niveau de la daira d'El Abadia Cette initiative entre dans le cadre du travail communicatif et de proxi-

entre dans le cadre du travail communicatif et de proxi- mité de la DGSN avec les

mité de la DGSN avec les différents segments de la société. Une compagne menée par des enfants du scout avec des poli- ciers a ces conducteurs afin de contribuer dans la réduction des accidents de la circulation, qui ne cesse d'endeuiller quoti- diennement des familles.

Des conseils sur les dan- gers de ces accidents et sur les mesures de sécu- rité des passagers ont été donnés pour se confor- mer pleinement aux rè- glements et aux règles de la circulation, afin de pré- server leur vie et la vie des passagers et des usa- gers de la route.

TENTATIVE D'ESCROQUERIE ÉLECTRONIQUE

Les policiers d'Aïn Defla arrêtent un escroc du net

Les utilisateurs de sites internet

Gmail, messagerie de Google, facebook

, croquerie particulièrement bien conçue. Effectivement, au cours de la semaine passée, et dans le cadre de ses efforts pour lutter contre la criminalité dans ses di- verses formes, et pour lutter contre les crimes liés aux technologies de l'infor- mation, la police judiciaire de la wilaya d'Ain Defla, a arrêté une personne âgée de 30 ans, originaire de la wilaya de Msila, pour son implication dans une af- faire d'escroquerie sur les réseau du net. L'opération réalisait suite à une

etc

sont victimes d'une tentative d'es-

plainte déposée par la victime origi- naire d'Ain Defla, ce dernier a été une proie à travers le réseau Internet par la personne qui traite avec lui un marché

de vente sur le site de commerce électro- nique (Oued Kniss. Il lui a volé une somme d'argent estimée à 25.000 dinars, après avoir versé ce montant dans un compte(CCP), et la victime est tombée sur le piège sans connaitre sans identité. Suite a quoi les policiers expert en la ma- tière, ont réussi a localiser le fraudeur en utilisant des techniques de la technolo- gie sophistiquées. Et après des re- cherches intensives, leur permettant de déterminer l'identité de l'auteur et de mettre la main sur lui. Après l'achèvement de l'enquête, une procédure judiciaire a été introduite, et l'accusé a été présenté auprès du prési- dent de la Cour d'Ain Defla, qui lui a or- donné un mandat de dépôt. S. B.

PROTECTION CIVILE

4318

interventions en 48h

PROTECTION CIVILE 4318 interventions en 48h Durant la période du 30 mars au 1er avril 2017

Durant la période du 30 mars au 1er avril 2017 à 8 heures (les dernières 48 heures) les unités de la protection civile ont enregistré 4318 interventions pour ré- pondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaires, ex- tinction d’incendies et dispositifs de sé- curité etc. Plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés durant cette période dont 17 accidents ayant causé 13 per- sonnes décédées sur les lieux d’acci- dents et 74 autres blessées, traitées sur place puis évacuées vers les structures hospitalières par les éléments de la pro- tection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Bordj Bou- Arréridj, avec 03 personnes décédées, et 01 autre blessé, suite à une collision en- tre deux véhicules légers, survenue sur le CW n° 42 au niveau de la commune de Belimour, daira de Bordj Ghdir. Par ailleurs, les services de la protec- tion civile sont intervenus pour prodiguer les soins de première urgence à 12 per- sonnes incommodées par le monoxyde de carbone CO, émanant des chauffages et chauffe-bains à l’intérieur de leurs domi- ciles, 03 personnes à Chlef à la cité Lala Oudda, et 02 personnes à Batna, à la cité 100 logements commune d’Oued Chaaba, 05 personnes à sidi Bel Abbes, à la cité 189 Logements, et 02 personnes à Bordj Bou Arreridj, à la cité 137 Logements, com- mune de Ras El Oued. A signaler aussi que nos secours ont procédé à l’extinction de 05 incendies ur- bains, forêts et palmerais, au niveau des wilayas d’Alger avec 02 incendies, Khen- chela, Ouargla et Biskra, ces incendies ont causé, 01 personne décédée carbonisé âgé de 47 ans à Alger, suite à un incendie qui s’est déclaré dans un appartement situé au 02ème étages d’un immeuble, sis à la Rue Tazairt, commune et daira de Bab El Oued, et des pertes estimés de 70 palmiers dont 20 non productifs à Ouargla, 60 palmiers à Biskra et 05 ha de pins d’Alep et broussailles à Khenchela. A noter, l’intervention des unités de la Protection civile pour le repêchage l’éva- cuation de 04 personnes décédées noyés dans les plans d’eaux, à travers les wilayas de : Sidi Bel-Abbès un adolescent âgé de 17 ans décédé noyé dans une retenue collinaire à la commune de Sid Ali Ben Youb, dans la wilaya de Chlef 01 enfant âgé de 14 ans décédé noyé dans un barrage au lieudit Zone Béni Harthane, commune de Bouattab et au niveau de la wilaya de Mascara 02 personnes sont décédées âgé de 21 et 23 ans décédées, 01 noyé dans un barrage à Khelafa commune de Bouhani- fia, et un (01) autre décédé noyé au niveau de la piscine olympique de la commune de Sig.

10 DK NEWS

SOCIÉTÉ

Dimanche 2 avril 2017

SELON LE PARQUET DE BOBIGNY, EN BANLIEUE DE PARIS

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre le Sénégal et la France

clandestine entre le Sénégal et la France Quatrepersonnesontétémises en examen vendredi, soupçon-

Quatrepersonnesontétémises en examen vendredi, soupçon- nées d'avoir organisé un lucratif réseau d'immigration clandes-

tine entre le Sénégal et la France,

a indiqué le parquet de Bobigny, en banlieue de Paris. Trois d'entre elles ont été

écrouées et la quatrième placée sous contrôle judiciaire, a pré- cisé le parquet qui a ouvert une in- formation judiciaire pour aide au séjour en bande organisée, faux documents administratifs, escro- querie en bande organisée et as- sociation de malfaiteurs. Parmi les mis en examen figure

la tête de réseau présumée, un Sé-

négalais connu des services de police, selon une source judi- ciaire. «Ce réseau, actif depuis près de deux ans, a connu un pic d'activité récent grâce à un mode opératoire astucieux qui permet- tait à ses clients d'obtenir indû- ment la nationalité française en

trompant le Service central de l'état-civil (SCEC) de Nantes», avait expliqué une source policière cité par l'AFP. Le réseau déposait des dos- siers de reconnaissance de la na- tionalité française, en disant que

le demandeur était un enfant de

Franco-Sénégalais ou de Fran- çais nés à l'étranger. Le bureau de

Nantes envoyait un courrier au

pays d'origine pour s'assurer de la véracité de ces informations. Grâce

à des complices dans les bureaux

d'état-civil,lescourriersétaientin-

terceptés puis remis à des faus- saires qui fabriquaient à la de- mande les justificatifs réclamés. Les dossiers étaient alors ren-

voyés aux autorités françaises qui délivraient d'authentiques certi- ficats de nationalité française. «Une soixantaine de dossiers» ontétéinterceptésparlespoliciers

de l'Office central pour la répres-

sion de l'immigration irrégulière

et de l'emploi d'étrangers sans ti-

tres (Ocriest), qui estiment à une centaine le nombre de personnes susceptibles d'avoir fait appel au réseau. Le trafic était prospère,

l'obtention de la nationalité fran- çaise étant facturée de 10.000 à 12.000 euros et payable à l'avance,

a précisé une source policière.

Les enquêteurs estiment que le pa- trimoine du chef de réseau s'élève

à plusieurs centaines de milliers

d'euros. Des investigations ont été lancées pour suivre ses trans-

actions depuis la France. Ce réseau

proposaitégalementdeskitscom-

plets de documents trafiqués

(fausses copies littérales d'actes de naissance, justificatifs de séjour, états-civils contrefaits).

PLUIES DILUVIENNES ET INONDATIONS AU PÉROU :

97 morts depuis décembre

Les pluies dilu- viennes et les inon- dations qui s'abat- tent depuis décem- bre sur
Les pluies dilu-
viennes et les inon-
dations qui s'abat-
tent depuis décem-
bre sur le Pérou, af-
fecté par le phéno-
mène météorolo-
gique El Nino, ont
fait 97 morts, a an-
noncé le Centre
d’opérations d'ur-
gence nationale.
Un dernier bilan
fait était de près de
122.788 sans-abri, de
plus de 176 000 mai-
sons endommagées
ou détruites, de mil-
liers d’hectares de
cultures perdues et
de 2.000 kilomètres
de routes impratica-
bles.
La capitale Lima,
dont les dix millions
d’habitants subis-
sent les effets d’El
Nino depuis janvier,
d’une rupture d’ap-
provisionnement en
eau potable. Le Pé-
rou est confronté à
un épisode de «Nino
côtier», qui provoque
un réchauffement
inhabituel de l’océan
à proximité des
côtes, et génère de
fortes pluies provo-
semaines sont simi-
laires à celles surve-
nus dans le pays au
cours du dramatique
«El Nino» de 1998,
qui avait fait 500
morts.
Entre 1982 et 1983,
le Pérou a connu son
pire phénomène El
Nino, qui a fait 9.000
a
été particulière-
ment touchée avec
des milliers de sinis-
trés et la perspective
quant des glisse-
ments de terrain. Les
pluies qui frappent le
Pérou ces dernières
morts, victimes no-
tamment des épidé-
mies.
APS

SELON UN RAPPORT MONDIAL

108 millions de personnes dans le monde sont confrontées à une insécurité alimentaire grave

Un nouveau rapport mondial sur les crises alimentaires, publié vendredi par l'Organisation des Nation unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) sur son site web, indique que malgré les efforts internationaux entrepris pour lutter contre l'insécurité alimentaire, près de 108 millions de personnes à travers le monde ont été confrontées à une situation d'insécurité alimentaire grave en 2016, soit une hausse spectaculaire par rapport aux 80 millions de personnes enregistrées en 2015.

Le rapport, dont l'élaboration a nécessité plusieurs méthodes d'évaluation, est un nouvel exem- ple de collaboration innovante en- tre l'Union européenne, l'USAID/FEWSNET, les institutions régionales spécialisées dans la sé- curité alimentaire et d'autres agences de l'ONU, notamment l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agricul- ture, le Programme alimentaire mondial et l'UNICEF. La hausse spectaculaire du nombre de per-

sonnes en situation d'insécurité ali- mentaire grave s'explique par les problèmes que rencontrent les populations lorsqu'il s'agit de pro- duire de la nourriture et d'y accé- der, en raison des conflits, par les prix très élevés des produits ali- mentaires dans les marchés lo- caux des pays affectés et par les conditions climatiques extrêmes, telles que la sécheresse et les pluies

irrégulières causées par le phéno- mène El Nino.

Selon le Rapport mondial sur les crises alimentaires de 2017, les conflits civils sont un facteur ma- jeur dans 9 des 10 pires crises hu- manitaires, soulignant le lien fort entre paix et sécurité alimentaire. En unissant nos forces afin de présenter une analyse neutre à

laquelle ont contribué plusieurs institutions, le rapport, publié chaque année, permet de prendre

des décisions en meilleure connaissance de cause. L'objectif est de pouvoir faire face aux crises alimentaires mondiales plus rapi- dement et de manière plus coor- donnée. Ce rapport souligne l'impor- tance d'une action rapide et ci- blée en vue de faire face aux crises alimentaires et de s'attaquer à leurs causes de manière efficace. L'UE joue un rôle de chef de file dans cette démarche. En 2016, nous avons déjà alloué 550 millions d'euros et nous venons de mobili- ser 165 millions afin d'aider les populations affectées par la fa- mine et la sécheresse dans la Corne de l'Afrique, a déclaré M. Neven Mi- mica, Commissaire européen à la coopération internationale et au développement.

BRÉSIL

Nouvelles manifestations contre les mesures d'austérité

Des dizaines de milliers de Brésiliens ont de nouveau défilé dans les rues vendredi pour protester contre les mesures d'austérité imposées par le gouvernement du président Michel Temer, un «échauffement» avant la grève généraleconvoquéepourfinavril,estimentlessyndicats. «Aujourd'hui est un nouveau jour de manifestations

contre la réforme des retraites, la législation du travail

et toutes les attaques que le gouvernement

du travail et toutes les attaques que le gouvernement Cette année, la demande pour le renforcement

Cette année, la demande pour le renforcement de l'aide humani- taire et de la résilience connaitra une forte hausse, alors que quatre pays risquent de sombrer dans la famine: le Soudan du Sud, la Soma- lie, le Yémen et le Nord-est du Ni- géria. Les autres pays nécessitant un niveau d'aide très élevé, en rai- son de la généralisation de l'insé- curité alimentaire, sont l'Irak, la Sy- rie (et ses réfugiés dans les pays voi- sins), le Malawi et le Zimbabwe. Se- lon le nouveau rapport, en l'ab- sence d'une action immédiate et essentielle, non seulement pour sauver des vies mais aussi pour les éloigner du risque de famine, la si- tuation de la sécurité alimentaire dans ces pays continuera de s'ag- graver dans les mois à venir. Les pertes humaines et celles liées aux ressources ne feront qu'augmenter si nous laissons la si- tuation se détériorer, a déclaré M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. «Nous pouvons empêcher que des gens meurent de famine, mais si nous n'intensifions pas nos ef- forts pour sauver, protéger et inves- tir dans les moyens d'existence ruraux, dix millions de personnes resteront en situation d'insécu- rité alimentaire grave», a-t-il pour- suivi. Les chiffres reflètent une histoire profondément inquié- tante, avec plus de 100 millions de personnes en situation d'insécurité alimentaire grave, un niveau de souffrance extrême dû aux conflits

et au changement climatique. La faim exacerbe les crises, entraînant davantage d'instabilité et d'insécu- rité. Ce qui s'apparente aujourd'hui à un défi lié à la sécurité alimen- taire devient demain un défi lié à la sécurité tout court, a indiqué Mme Ertharin Cousin, Directrice exécutive du Programme alimentaire mon- dial. C'est une course contre la montre, le monde doit agir main- tenant pour sauver les vies et les moyens d'existence des millions de personnes menacées par la famine. Les 108 millions de personnes signalées comme étant en situa- tion d'insécurité alimentaire grave en 2016 souffrent d'une malnutri- tion aigüe, supérieure à la nor- male, et de l'absence systéma- tique d'une alimentation mini- male essentielle, et ce, même avec une aide extérieure. Il s'agit notamment des mé- nages qui peuvent uniquement faire face aux crises auxquelles ils sont confrontés et à leurs besoins alimentaires minimaux, en ayant recours à leurs semences, leur bé- tail et leurs biens agricoles, néces- saires pour produire de la nourri- ture dans le futur. Sans une action solide et maintenue, les popula- tions aux prises avec une insécu- rité alimentaire grave se dirigent vers un scénario catastrophique et risquent de sombrer dans la fa- mine.

rale convoquée pour le 28 avril. Un sondage paru vendredi révèle que seulement 10% des personnes interrogées ont une opinion positive de l'action du gouvernement conser- vateur. Et que 55% considèrent sa gestion «mauvaise ou lamentable». Arrivé au pouvoir en 2016, après la destitu- tion de la présidente de gauche Dilma Rousseff, Michel Temer a lancé une série de mesures d'austérité impopu-

laires pour tenter de relancer l'économie du Brésil. Après avoir fait approuver par le Congrès le gel des finances pu-

bliques sur 20 ans, l'autre réforme phare prévoit d'élever l'âge minimum de départ à la retraite à 65 ans, un chan- gement radical dans un pays où les travailleurs peuvent s'arrêter à 54 ans. Cette dernière mesure, discutée au

Congrès, crée de fortes résistances, même au sein de la base alliée au président Temer. Les résultats des ré- formes du gouvernement se font attendre et le chômage

a battu dans la période de décembre à février un nouveau record, touchant 13,5 millions de personnes (13,2% de la populationactive),selondesdonnéesdivulguéesvendredi.

Temer et ses alliés commettent contre les travailleurs»,

a déclaré Marcella Azevedo, leader du Mouvement des Femmes en lutte, aux côtés d'étudiants, professeurs,

syndicalistes et militants de gauche qui défilaient à Sao Paulo. Des manifestations se sont également déroulées

à Brasilia, Rio de Janeiro, Belo Horizonte et dans d'autres

grandes villes du pays. Des dizaines de milliers de Brési-

liens avaient déjà manifesté leur colère le 15 mars dans tout

le pays, notamment contre le projet de réforme des re-

traites. Les syndicats ont estimé que les manifestations de vendredi étaient «un échauffement» avant la grève géné-

Dimanche 2 avril 2017

SOCIÉTÉ

DK NEWS 11

GHANA

Plus de 500 morts en trois mois dans des accidents de la route

de 500 morts en trois mois dans des accidents de la route Plus de 500 personnes

Plus de 500 personnes sont mortes dans des accidents de la route au Ghana pendant les trois premiers mois de l'année 2017, ont rapporté les médias locaux, ci- tant des sources policières. Un rapport de l'Agence de presse ghanéenne (APG) a cité

avec 510 décès contre 485 décès en- registrés en 2016, attribuant 70% de ces accidents au manque d'en- tretien des véhicules et à la conduite irresponsable tels que l'excès de vitesse et le dépassement erroné. Le commissaire adjoint de la

l'Unité de transport et de circula- tion routière de la police (MTTU) qui a confirmé qu'entre janvier et le 25 mars, le Ghana a enregistré

police (CAP) Alex K. Obeng, direc- teur chargé de l'éducation et de la formation, a déclaré que 2.971 personnes ont été blessées au

2.890

accidents de la route contre

cours de cette période contre 2.576

2.830

enregistrés pendant la même

en 2016, ajoutant que «les statis-

période en 2016. Il a noté que le nombre de vé- hicules impliqués dans ces acci- dents est passé de 4.088 à 4.802,

tiques sont effrayantes et nous devons nous rassembler et s'asso- cier au gouvernement pour y re- médier».

ÉPIDÉMIE DE MÉNINGITE AU NIGERIA:

328 morts

médier». ÉPIDÉMIE DE MÉNINGITE AU NIGERIA: 328 morts Un total de 328 personnes sont dé- cédées

Un total de 328 personnes sont dé- cédées depuis cinq

Nord mais égale- ment Osun, Lagos (sud-ouest) et Cross

(OMS), qui a lancé une vaste campagne de vaccination. Le

mois d'une épidé-

Rivers (sud), précise

Nigeria doit recevoir

mie de méningite

le

communiqué.

500.000 doses de

qui frappe 16 Etats du Nigeria, a an- noncé hier le minis- tère nigérian de la Santé. «Le nombre de personnes tou- chées s'élève à 2.524,

Les épidémies de méningite ne sont pas rares au Nige- ria, qui se situe sur la «ceinture de la méningite» qui court du Sénégal à

vaccins dans les pro- chains jours, mais un responsable du Centre nigérian de contrôle des mala- dies estime que pour le seul Etat de Zam-

dont 328 morts», note un communi- qué du ministère diffusé dans la nuit de vendredi à sa- medi et cité par l'AFP. Mercredi, le Centre national de surveillance des ma- ladies annonçait avoir resencé 1.828 cas et enregistré 269 décès. «90 districts de 16 Etats de la fé- dération sont actuel-

l'Ethiopie. Toutefois, des tests en labora- toire ont confirmé que cette méningite est d'un nouveau type (souche C): c'est la première fois qu'elle se déclare en épidémie dans le pays. Les enfants de 5 à 14 ans sont le groupe d'âge le plus touché et représen- tent environ la moi- tié des cas recensés,

fara, le plus touché par l'épidémie, 3 millions de doses se- raient nécessaires. Plus de 13.700 per- sonnes ont été in- fectées et plus de 1.100 sont mortes lors d'une nouvelle flambée au Nigeria et au Niger voisin en 2015. En 1996, le Ni- geria avait enregis- tré plus de 100.000 cas et près de 12.000

lement affectés»,

a

fait savoir le 24

personnes sont dé-

une grande partie d'entre eux dans le

mars l'Organisation mondiale de la Santé

cédées de la mala- die.

ESPAGNE

2 morts et un disparu

emportés par une vague géante aux Canaries

et un disparu emportés par une vague géante aux Canaries Une vague géante filmée par une

Une vague géante filmée par une caméra video a emporté trois baigneurs dans une zone touris- tique de Tenerife, dans l'archipel espagnol des Canaries, dont deux ont péri, ont annoncé jeudi les se- cours qui recherchaient toujours une troisième victime. La video dif- fusée par le journal La Opinion de Tenerife montre une vague im- pressionnante submerger les ro- chers d'une piscine naturelle, une des attractions touristiques de l'ar- chipel volcanique situé au large de l'Afrique. Elle happe un homme qui tente de fuir. Les deux victimes du drame survenu mercredi à 17h30 locales (16h30 GMT) à Santiago del Teide,

GRÈCE

23 migrants enfermés dans un entrepôt, un passeur arrêté

Un passeur grec a été arrêté pour avoir enfermé pendant une semaine 23 migrants, en majorité Pakistanais, dans un entrepôt en attendant que leurs proches ver- sent les sommes qu'il réclamait pour leur entrée illégale en Grèce, a indiqué jeudi la police. Selon les premières informa- tions, le passeur âgé de 26 ans, et ses complices, toujours recher- chés par la police, ont fait entrer de Turquie en Grèce il y a une se- maine 21 Pakistanais et deux Ban- gladais par la frontière terrestre au nord-est du pays. Il les détenait il- légalement dans un entrepôt à Menemeni, petite ville proche de Thessalonique (nord). Les passeurs réclamaient entre 1.500 et 3.000 euros pour chacun des migrants, qui n'avaient payé

sur l'île de Tenerife, sont un homme de 35 ans résident de l'île et une touriste de 60 ans dont la na- tionalité n'a pas été précisée. La personne portée disparue est «un homme jeune», a déclaré un porte- parole de la police locale, cité par l'AFP. «Il semble qu'une autre per- sonne qui s'est jetée à l'eau pour tenter de les secourir ait pu sortir par ses propres moyens», ajoute un communiqué des services d'ur- gence des Canaries. L'océan dé- monté autour de l'archipel rendait difficile le travail des secours jeudi, avec des vagues pouvant aller jusqu'à quatre mètres, selon les prévisions de l'Agence nationale de météorologie.

qu'une avance, selon une source policière. Les autorités ont été mobilisées après «qu'un migrant eut dénoncé à la police l'enfer- mement pendant une semaine dans un entrepôt de son frère, âgé de 19 ans, et de son neveu âgé de 18 ans», a indiqué le communiqué de la police. Le Grec arrêté est accusé de «détention illégale», «chan- tage», «entrée illégale» sur le ter- ritoire et sera transféré devant le parquet de Thessalonique. Depuis la conclusion d'un ac- cord en mars 2016 entre Ankara et les Etats de l'UE pour couper la route égéenne par laquelle plus d'un million de personnes ont transité de Turquie vers l'Europe en 2015 et 2016, le nombre desar- rivées de migrants en Grèce s'est considérablement réduit.

GRANDE-BRETAGNE:

5 morts dans un accident

d'hélicoptère au Pays

de Galles

Les services de secours britan- niques ont retrouvé jeudi les corps des cinq occupants d'un hélicop-

tère qui s'est écrasé dans une ré- gion montagneuse du Pays de Galles mercredi dans des condi-

tions météo «épouvantables», se- lon la police. L'hélicoptère, qui avait décollé de Luton au nord de Londres pour se rendre à Dublin, disparu des écrans radars mercredi après- midi avec cinq passagers à bord. Les secours ont mis du temps à lo- caliser l'épave de l'appareil qui

s'est écrasé dans une région diffi- cile d'accès des montagnes Rhinog, dans le nord du Pays de Galles. Au moment de l'accident, «les conditions météo étaient épou- vantables, avec une visibilité de moins de 10 mètres par endroits», selon un communiqué de la police locale. La police et les services de secours ont retrouvé les corps des cinq occupants de l'hélicoptère à l'intérieur de l'appareil privé. Les victimes doivent encore être for- mellement identifiées, a ajouté la police.

12 DK NEWS

SAN

Dimanche 2

DÉPRESSION : ET SI VOUS MANQUIEZ DE DOPAMINE ?

La dopamine est un neurotransmetteur qui permet aux cellules du cerveau de communiquer entre elles. Une carence en dopamine peut être à l'origine d'une forme de dépression appelée "dépression dopamino-dépendante" (DDD). Le point avec le Dr Patrick Lemoîne, psychiatre et docteur en neurosciences.

C'est une découverte fortuite qui a mis le Dr Patrick Lemoîne, psychiatre à Lyon et docteur en neurosciences, sur la piste de la "dépression dopamino-dépendante". Un de ses patients qui ne répondait pas aux divers traitements antidépresseurs, semblait avoir par ailleurs tous les certains symptômes de la maladie de Parkinson. Mais les analyses ne montraient aucun signe clinique de cette maladie.

AGIR SUR LES RÉCEPTEURS DE LA DO- PAMINE Dans un premier temps, le médecin tente de soigner la dépression de ce patient avec un traitement anti-parkinsonien qui agit sur les récepteurs de la dopamine (un neurotransmetteur qui permet aux cellules du cerveau de communiquer entre elles). Mais au bout de quelques semaines, le trai- tement ne marche plus, comme si ses effets s'épuisaient. "La raison est simple, lorsqu'on donne un médicament qui "tape" en permanence sur certains récepteurs (en l'occurrence les récepteurs de la dopamine) on court tou- jours le risque que l'organisme mette ces récepteurs en veilleuse" explique le psy- chiatre. Pour augmenter le niveau de dopamine et soigner la dépression dopamino-dépen- dante de son patient, le Dr Lemoîne et son collègue Jacques Mouret ont donc l'idée de fournir le "précurseur" permettant à l'orga- nisme de fabriquer de la dopamine : la L-ty- rosine, un acide aminé. "J'ai prescrit des doses relativement importantes de L-tyro-

sine et j'ai pu obtenir la guérison de ce pa- tient. Puis la guérison de nombreux autres, puisque j'ai maintenant un recul de plus de vingt ans sur cette forme de dépression" ex- plique le médecin.

LES SIGNES DE LA DÉPRESSION DOPA- MINO-DÉPENDANTE Ces deux décennies de recul sur la mala- die ont également permis au médecin de

constater que les patients qui souffrent de dépression dopamino-dépendante parta- gent certains symptômes :

• Ils alternent des périodes "on/off" de

l'humeur.

• Ils ont souvent traversé une période de

stress prolongé comme un burn-out ou un surmenage.

• Ils sont très agités pendant leur som- meil.

• Ils ont une alimentation qui comporte

peu de viande rouge. En guise de traitement de cette forme de dépression légère à modérée, le médecin prescrit des doses relativement impor- tantes de L-tyrosine à distance des repas. "La dose moyenne est de 1600 mg le matin, 1600 mg à midi et 800 mg à 16 heures, à prendre de préférence à distance des repas". Seule contre-indication : la prise de vitamine B6 qui favorise la destruction de la L-tyrosine. "C'est la seule vitamine qui dé- truit la tyrosine. Et chaque fois qu'un pa- tient souffrant de DDD a rechuté, c'est parce qu'il avait pris de la vitamine B6, soit sous forme de complément multivitaminé soit dans une cure de levure de bière".

multivitaminé soit dans une cure de levure de bière". UN TEST SANGUIN POUR IDENTIFIER LE BON

UN TEST SANGUIN POUR IDENTIFIER LE BON TRAITEMENT CONTRE LA DÉPRESSION

Un simple test sanguin pourrait être effi- cace pour déterminer l'efficacité de certains traitements contre la dépression en fonc- tion des patients Les médecins pourraient pour la première fois déterminer quels mé- dicaments seraient les plus susceptibles d'aider un patient à surmonter la dépres- sion grâce à un test sanguin, selon les résul- tats d'une étude publiée dans la revue médicale Psychoneuroendocrinology. Ce test sanguin mesure le niveau de pro- téines C réactives (CRP), et fournit un outil instantané pour les médecins qui jusqu'à présent s'appuyaient sur des questionnaires donnés aux patients pour choisir un traite- ment. Ce test permet d'identifier quel trai- tement antidépresseur est capable d'améliorer les symptômes. Les chercheurs du Southwestern Medical Center aux Etats-Unis ont mené une étude avec 100 patients qui ont été traités avec deux types d'antidépresseurs: l'escitalo- pram et le bupropion. Le premier régule un neuromédiateur essentiel à l'équilibre ner- veux dans le cerveau, la sérotonine. Le se- cond, le bupropion, inhibe la recapture de la sérotonine et de deux autres neuromédia- teurs: la noradrénaline et la dopamine.

autres neuromédia- teurs: la noradrénaline et la dopamine. L'étude a révélé que les malades qui affi-

L'étude a révélé que les malades qui affi- chaient un niveau de CRP inférieur à 1 mil- ligramme par litre, étaient plus sensibles à l'escitalopram, avec un taux de rémission de 57%, comparé à moins de 30% pour l'autre traitement. Pour les dépressifs qui ont montré des taux de CRP plus élevés, l'association des deux traitements s'est avérée plus efficace avec un taux de rémission de 51 % comparé à 33 % pour la seule prise de l'escitalopram. « Ces résultats fournissent la preuve qu'un test biologique peut immédiatement être utilisé dans la pratique clinique », a af- firmé le Dr Trivedi, directeur du centre de la dépression, du Southwestern Medical Center. La dépression concerne 121 millions de personnes dans le monde et 5 à 15 % de la population française seraient touchés par un épisode dépressif au cours de l'année, af- firme le ministère de la Santé. Si cette mala- die peut être diagnostiquée par un médecin généraliste, moins d'un quart des patients fait l'objet d'une prise en charge en France. « 25 % des personnes n'ont donc pas accès à un traitement par antidépresseurs ou par psychothérapies brèves et structurées », ex- plique l'association France dépression.

NTÉ

2 avril 2017

DK NEWS 13

DÉPRESSION

POST-PARTUM :

ELLE AFFECTE AUSSI LE BÉBÉ

POST-PARTUM : ELLE AFFECTE AUSSI LE BÉBÉ Selon une récente étude américaine, la dépression

Selon une récente étude américaine, la dépression post-partum aurait aussi un impact sur les émotions du bébé. C'est une nouvelle étude qui nous vient tout droit des États-Unis : selon des cher- cheurs de Northwestern Uni- versity Feinberg School of Medicine, la dépression post- partum (qui peut tout aussi bien toucher le jeune papa ou la jeune maman juste après la naissance) aurait un impact négatif sur le comportement futur de l'enfant. Cette étude, publiée dans la revue scientifique Couple and Family Psychology: Re- search and Practice, a analysé la situation de près de 200 couples, parents de bébés d'environ 3 ans. Résultat, les enfants dont les parents avaient souffert de dépression après la naissance étaient plus violents, plus angoissés et pleuraient plus fréquem- ment que les autres.

LES BÉBÉS SONT PERMÉA- BLES AUX ÉMOTIONS « Les enfants sont perméa- bles aux émotions de leurs pa- rents, explique Sheehan Fisher, le principal auteur de l'étude. Or, des parents qui souffrent de dépression se- ront moins souriants, moins communicatifs et moins axés sur le contact vis-à-vis de leur enfant. Aussi, il s'agit de trai- ter la dépression post-partum sans tarder, afin d'éviter tout impact sur le développement du bébé. » On rappelle que si le baby- blues est fréquent après la naissance, la dépression post- partum, elle, touche en moyenne 10 à 20 % des jeunes mamans. Parmi les symp- tômes les plus courants, on retrouve une sensation de fa- tigue persistante, une ab- sence d'enthousiasme, de motivation et de joie de vivre, des sautes d'humeur, des in- somnies, voire des pensées suicidaires.

COMMENT LA DÉPRESSION NOUS EMPÊCHE DE BIEN RÉFLÉCHIR

La dépression a un impact concret sur notre vie quotidienne. D'après une nouvelle étude américaine, les personnes dépressives auraient davantage de difficultés à réfléchir

La dépression, c'est un vérita- ble fléau. Cette maladie (qui touche environ 3 millions de per- sonnes en France, 8 % des Fran- çais âgés de 15 à 75 ans) se caractérise par un « ralentisse- ment » généralisé de l'organisme : une fatigue intense, un senti- ment de désespoir, un change- ment d'appétit, des troubles du sommeil, des difficultés à se concentrer D'après une nouvelle étude coordonnée par la American Che- mical Society (aux États-Unis), la dépression aurait également un impact sur notre capacité à traiter des informations et à résoudre des problèmes. En clair, cette ma- ladie - bien trop souvent sous-es- timée - nous empêcherait de bien réfléchir au quotidien Pour parvenir à cette conclu- sion, les scientifiques ont mené une expérience sur des souris, auxquelles ils ont soumis des tests cognitifs (mémoire, apprentis- sage et logique). Certaines souris présentaient des symptômes as- sociés à la dépression chez les hu- mains ; les autres souris étaient saines. Résultat ? À l'échelle mo- léculaire, les chercheurs ont dé- couvert que les « rongeurs dépressifs » présentaient un défi- cit au niveau de 2 protéines en

» présentaient un défi- cit au niveau de 2 protéines en particulier : la oligophrenin-1 tions

particulier

:

la

oligophrenin-1

tions nouvelles, l'apprentissage

(OPHN1) et la Bmal1 (ARNTL).

DEUX PROTÉINES À LA LOUPE « Ces deux protéines sont im- pliquées dans de nombreux pro- cessus cognitifs : la mémoire, la capacité de traiter des informa-

expliquent les chercheurs, qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée ACS Chemical Neuroscience. Ces découvertes pourraient entraîner des amélio- rations au niveau de la prise en charge des personnes souffrant de dépression. »

La dépression n'est pas une fa- talité : de nombreuses « astuces » existent pour prévenir l'appari- tion de cette maladie. Ainsi, s'en- tourer d'amis à l'adolescence, adopter un régime riche en fruits de mer, miser sur certains ali- ments (l'huile d'olive ou le cassis, par exemple), faire du sport régu-

LA DÉPRESSION : UN MEILLEUR DÉPISTAGE NÉCESSAIRE

Des experts américains recommandent le dépistage de la dépression chez les adultes, les femmes enceintes et celles qui allaitent. La dépression chez les adultes et en parti- culier chez les femmes enceintes doit être dé- pistée pour éviter les complications et les troubles associés aux enfants, selon les résul- tats d'une étude publiée dans la revue médi- cale Journal of the American Medical Association ( JAMA). Les chercheurs de l'U.S. Preventive Services Task Force (USPSTF) ont publié des nouvelles recommandations quant aux bénéfices du dé- pistage de la dépression chez les adultes dès l'âge de 18 ans et en particulier chez les femmes enceintes et celles qui allaitent. Pour les femmes qui viennent d'accoucher, le dépistage doit être mis en œuvre avec des systèmes adéquats en place pour assurer un diagnostic précis, un traitement efficace et un suivi approprié. « La dépression est parmi les principales causes d'invalidité chez les personnes de 15 ans et plus. Elle affecte les individus, les fa- milles, les entreprises et la société et est très fréquente. Cette pathologie est également fré- quente chez les femmes enceintes et affecte non seulement la femme, mais son enfant ainsi », rappelle Albert Siu professeur des sciences de la santé du Mount Sinai School of Medicine, de New York. Le fait de combiner ce dépistage à un sys- tème de soins appropriés améliorait les résul- tats cliniques des traitements avec une réduction des symptômes ou des rémissions. Ces traitements qui consistent en des antidé-

rémissions. Ces traitements qui consistent en des antidé- presseurs ou de la psychothérapie ou les deux

presseurs ou de la psychothérapie ou les deux combinés permettent de réduire le nombre de personnes souffrant de dépression. « Si la der- nière génération d'antidépresseurs, qui aug- mentent la sérotonine - un neurotransmetteur -, dans le cerveau, peut parfois produire des effets secondaires né- fastes, les risques sont faibles comparés aux bienfaits », concluent les chercheurs de l'étude. En revanche, pour les femmes en- ceintes et qui allaitent, les scientifiques conseillent par précaution la psychothérapie. La dépression peut être diagnostiquée par un médecin généraliste, mais moins d'un

quart des patients fait l'objet d'une prise en charge en France. « 25 % des personnes n'ont donc pas accès à un traitement par antidé- presseurs ou par psychothérapies brèves et structurées », rappelle l'association France dé- pression. Les maladies psychiatriques sont au 3e rang des maladies les plus fréquentes et touchent 1 Français sur 5. En France, une per- sonne sur 5 risque de connaître des troubles psychiques au cours de sa vie (dépression, anxiété, addiction, trouble alimentaire, trou-

des

ble schizophrénique, trouble bipolaire

maladies qui représentent 8% des dépenses de santé de l'Etat.

),

14 DK NEWS

AFRIQUE

Dimanche 2 avril 2017

KENYA

SAHARA OCCIDENTAL-MAROC

La police kenyane arrête 12 barons de la drogue à Mombasa

Espagne : Le Parlement d’Aragon demande le respect de l’arrêt de la cour de justice européenne sur le Sahara occidental

demandé l’application et

La police kenyane a annoncé l'arrestation vendredi de 12 barons de la drogue lors d'une importante opéra- tion de sécurité menée dans la ville côtière de Mombasa. Le chef de l'Unité anti-drogue de la police, Hamis Massa, a affirmé que quatre étrangers étaient parmi les arrêtés et qu'une grande quantité de drogues a été saisie lors d'un descente policière. Les quatre suspects étrangers, trois Italiens et un Mauricien, seront probablement expulsés du pays ven- dredi. Des échantillons d'héroïne et de cocaïne ont été envoyés au chimiste du gouvernement pour une analyse plus approfondie M. Massa a déclaré que le trafiquant de drogue recherché Stephen Bosire fait partie des huit Kenyans arrêtés dans l'opération. Il est soupçonné d'avoir fourni de grandes quantités de stupéfiants venant des pays voi- sins, à savoir les Seychelles et la Tanzanie. «Nous détenons les 12 suspects qui nous aident dans les enquêtes avant qu'ils ne soient présentés devant les tribunaux pour faire face à des accusations de trafic de drogue», a précisé M. Massa. L'arrestation a eu lieu quelques jours après que les détectives anti-drogue aient capturé cinq trafiquants de drogue les plus recherchés à Mombasa lors d'une opéra- tion. Le président kenyan Uhuru Kenyatta a demandé récemment une répression immédiate et rigoureuse de la drogue.

Le Parlement d’Aragon (Espagne) a approuvé une déclaration institutionnelle dans laquelle il a demandé le respect de l’arrêt de la cour de justice européenne du 21 décembre dernier qui stipule que l’accord commercial entre l’UE et le Maroc n’est pas applicable au Sahara occidental.

Ce Parlement a exprimé dans sa déclara- tion, sa préoccupation au sujet de l'exploitation des ressources naturelles dans les territoires sah- raouis occupés qui est contraire au droit inter- national et européen, et insiste par ailleurs sur l'illégalité de toute acti- vité commerciale au Sahara occidental sans le consentement du peuple sahraoui . Le président du Parlement aragonais, Violet Beard qui a lu le texte a également invité les entreprises euro- péennes, espagnoles et aragonaises d'agir conformément au droit international et euro- péen, et de cesser les acti- vités qui favorisent la per-

pétuation de l’occupation marocaine du Sahara occidental et l’exploita- tion de ses ressources naturelles, telles

pétuation de l’occupation marocaine du Sahara occidental et l’exploita- tion de ses ressources naturelles, telles que les activités de pêche et d’agriculture, l’exploita- tion du phosphate, du sable et des énergies renouvelables, précise la même source. L’assemblée d’Aragon

référendum d’autodéter- mination pour mettre fin au conflit du Sahara occi- dental. En Espagne, plusieurs parlements régionaux ont approuvé des déclara- tions institutionnelles demandant le respect et l’application du récent arrêt de la cour de justice de l’union européen qui a

respect de cet arrêt de

la CJUE, a également exprimé son inquiétude au sujet de l’exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental par des entreprises euro- péennes qui est contraire au droit international et européen. «Il est de notre devoir d'insister et de rappeler l'illégalité de toute acti- vité commerciale sur le territoire du Sahara occi- dental sans le consente- ment du peuple sah- raoui» , avait-il souligné. D’autres assemblées élues espagnoles telles que celle de l’Estrémadure, Navarre, du Pays basque avaient en outre approuvé des décla- rations institutionnelles

le

enfin exhorté toutes les

autorités espagnoles à mettre en œuvre la légis- lation en vigueur sur la base du récent arrêt de la cour de justice de l’union européen avant de réité- rer son soutien a la juste

a

cause du peuple sah- raoui, et la solidarité de la société aragonaise qui a passé des années à exiger, conclut-on, une solution politique, juste, durable

clairement signifié que l’accord commercial entre l’UE et le Maroc n’est pas applicable au Sahara occidental. Le Parlement des îles Baléares avait approuvé mardi dernier, à l’unani- mité, une déclaration officielle dans laquelle il avait demandé à respec- ter et à appliquer l’arrêt de justice de la Cour euro- péenne du 21 décembre

similaires demandant le respect et l’application de l’arrêt de la CJUE pour être en conformité avec le droit international et le droit européen, tout en appuyant la solution poli- tique au conflit du Sahara occidental par le biais d’un référendum d’auto- détermination qui per- mettra au peuple sah- raoui de décider libre- ment et démocratique-

OUGANDA

Le journal privé The Observer cambriolé

Les locaux du journal privé ougandais The Observer ont été cambriolés dans la nuit de vendredi à samedi à Kampala par des inconnus qui ont emporté des ordina- teurs,selon le rédacteur en chef. «Presque tous nos ordinateurs de bureau ont été volés, ainsi que deux ordinateurs portables, des appa- reils photo et des disques durs», a expliqué le rédacteur en chef Richard Kavuma cité par l'AFP, dans les locaux sens dessus dessous du journal.

«Le serveur informatique qui enregistre nos données et stocke les images de vidéo-surveillance a également été emporté. Les voleurs cherchaient sûrement à faire disparaître les images qui auraient pu les incriminer», a-t-il ajouté. C'est la deuxième fois en six mois que les locaux du journal privé sont visités, après un premier cambriolage en octobre 2016. Fondé en 2004 par un collectif de journalistes, le journal, qui paraît les lundi, mercredi et vendredi, est respecté dans le pays, notamment pour son travail d'in- vestigation qui lui a à plusieurs reprises attiré les cri- tiques du gouvernement, selon la même source. Pour M. Kavuma, la nouvelle effraction constitue «une attaque contre une des voix indépendantes du pays.

et

ble à travers la tenue d’un

mutuellement accepta-

2016. Le Parlement des iles Baléares qui a

ment de son avenir .

NIGERIA:

 
 

Une vingtaine de femmes enlevées par Boko Haram dans le Nord-est

 

Les terroristes du groupe Boko Haram ont enlevé 22 femmes dans deux attaques distinctes dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué des sources concordantes ven- dredi. Lors du premier raid jeudi, les terroristes ont attaqué le village de Pulka près de la frontière avec le Cameroun, où ils ont enlevé 18 filles. Les extrémistes «sont arrivés dans des pick-up autour de 6H00 (05H00GMT) et ont pris 14 jeunes filles âgées de 17 ans et moins pen- dant que les résidents fuyaient dans la brousse», a déclaré un responsa-

fuyaient dans la brousse», a déclaré un responsa- désigné l'an dernier par l'organisa- tion

désigné l'an dernier par l'organisa- tion terroriste autoproclamée «Etat islamique» (EI/Daech) - à laquelle Boko Haram avait prêté allégeance en 2015 - à la tête du groupe en rem- placement du leader Abubakar Shekau.

ristes pour bénéficier de leur protection, selon Adamu Ahmed, membre d'une milice anti-Boko Haram. Ils lui avaient donné trois jours pour payer, mais il a décidé de fuir avec sa famille et son troupeau pour leur échapper. «Quand les hommes armés de Boko Haram sont venus pour l'argent, ils se sont rendu compte qu'il était parti en emme- nant tout et ils ont décidé de le poursuivre à moto», a déclaré M. Ahmed. «Ils l'ont rattrapé près de Dumba

RD CONGO

L'ONU vote à l'unanimité une réduction des effectifs de sa mission

Le Conseil de sécurité des Nations unies a voté à l'unanimité vendredi une réduction du nombre de mili- taires et de policiers de la force de maintien de la paix en République démocratique du Congo (RDC).

Aux termes de la résolution qui reconduit la Monusco pour une année supplémentaire, les effectifs de cette force, plus importante et plus coûteuse mission onu- sienne, passent d'une capacité théorique de 19.815 mem- bres à 16.215. Mais dans les faits, moins de 500 Casques bleus vont devoir quitter la mission. En effet, la force ne tournait déjà pas à plein régime et était en réalité composée de quelque 3.100 personnes de moins que sa capacité ne le permettait. Le vote intervient alors que le pays d'Afrique centrale doit organiser d'ici la fin de l'année des élections très attendues, sur fond d'affrontements et de turbulences politiques. Les Etats-Unis de Donald Trump, principaux contri- buteurs financiers des forces de maintien de la paix onusiennes, assureront la présidence tournante du Conseil en avril. Et Washington entend en profiter pour passer en revue l'ensemble de ces missions pour trouver des coupes budgétaires. Les membres du Conseil ont par ailleurs rendu hom- mage vendredi aux deux experts de l'ONU dont les cada- vres avaient été retrouvés en début de semaine en RD Congo.

ble local cité par l'AFP.

Le deuxième incident a eu lieu

où ils l'ont massacré et ont abattu 50

de ses bovins (

)

Ils ont emmené

Selon ce responsable, les assail- lants étaient des hommes de la fac- tion d'Abou Mosab Al Barnaoui,

vendredi près du village de Dumba, sur les rives du lac Tchad, après le refus d'un berger de payer les terro-

quatre femmes de sa famille et le reste du troupeau», a-t-il ajouté.

ONU/SOMALIE

 
 

L'ONU salue l'approbation par le Parlement somalien du nouveau gouvernement

Le représentant spé- cial du secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Michael Keating, a salué vendredi l'approbation par le Parlement fédéral du cabinet nommé par le Premier ministre Hassan Ali Khaire. Le nouveau gouverne- ment comprend six femmes, ce qui «repré- sente une nouvelle avan- cée positive vers l'autono- misation des femmes somaliennes dans les affaires politiques de leur pays», a estimé

M. Keating, cité par un communiqué de l'ONU. Le représentant spé- cial a également noté avec satisfaction le pro- gramme du gouverne- ment fédéral énoncé par le Premier ministre Khaire juste avant le vote du Parlement. Dans son discours, le Premier ministre a souligné la nécessité d'éradiquer la pauvreté, de développer les services de sécurité afin d'éliminer le fléau du terrorisme, et d'accélérer le processus d'examen

constitutionnel qui jet- tera les bases des élec- tions «une personne, une voix» en 2020. Les Nations unies tra- vailleront avec les parte- naires internationaux de la Somalie pour soutenir les efforts du gouverne- ment destinés à obtenir des résultats tangibles concernant ces priorités, a souligné le représentant spécial. «L'approbation parle- mentaire était un feu vert. Les défis à relever, notamment la sécheresse,

l'insécurité et la corrup- tion, sont énormes. Le nouveau cabinet com- prend un mélange sain de leaders expérimentés et de gens plutôt nouveaux sur la scène politique,

prêts à entrer en action»,

a

déclaré M. Keating. «Ils

apporteront une contri- bution essentielle aux efforts du président Mohamed Abdullahi Farmajo et du Premier ministre Khaire pour répondre aux priorités du nouveau gouvernement». APS

Dimanche 2 avril 2017 MONDE DK NEWS 15
Dimanche 2 avril 2017
MONDE
DK NEWS
15

FRANCE

A 22 jours du premier tour de la présidentielle, Mélenchon s’éloigne de Hamon et poursuit son ascension

A 22 jours du premier tour de l’élection présidentielle française, le candidat de la France insoumise ,Jean-Luc Mélenchon, devenu le plus populaire, s’éloigne du candidat socialiste, Benoît Hamon, en perte de vitesse, et poursuit son ascension.

Dans cette course pour une des plus incertaines présidentielle, dans laquelle les sondages don- nent pour le moment deux favoris pour le deuxième tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, suivis par le candidat de la droite, François Fillon, handicapé par ses déboires avec la jus- tice, Jean-Luc Mélenchon fait ces jours-ci une percée record en popularité à le comparer avec les autres candidats. Il faut cependant signa- ler que les intentions de vote ne constituent nulle- ment une prévision du résultat du scrutin, mais elles donnent une indica- tion des rapports de force. Selon le dernier baromè- tre de Kantar Sofres-One Point, le candidat de la France Insoumise séduit de plus en plus de Français. Avec 47 % d’opinions favo- rables, il est désormais en tête du classement des per- sonnalités que les Français aimeraient voir jouer un rôle important à l'avenir. Utilisant de manière effi- ciente les réseaux sociaux et

Utilisant de manière effi- ciente les réseaux sociaux et les plateformes audiovi- suelles, Mélenchon fait

les plateformes audiovi- suelles, Mélenchon fait actuellement le buzz grâce à son bavardage très accessi- ble et pas ennuyeux et son sens du débat qui apporte une nouvelle approche de la France poussant même les Français à dire pourquoi pas ? . Lui et Macron, qui se sont libérés tous deux des clivages politiques, incar- nent une vision progres- siste de la politique face aux conservateurs, de l’avis des observateurs. Le Parti socialiste, repré- senté par Benoît Hamon, peine à se hisser parmi les potentiels candidats et ne semble pas pouvoir jouer

les premiers rôles dans cette élection, en raison d’un quinquennat de François Hollande qui a beaucoup déçu les Français. Pour sa part François Fillon, donné en novembre favori à l’Elysée, stagne dans les sondages à la troi- sième place derrière Macron et Le Pen, se disant prêt à casser la baraque , le jour du scrutin, partant du fait que l’électorat de la droite n’a pas déserté son camp. Malgré ses déboires avec la justice, sa folle campagne et le malaise qu’il apporte à son camp, il semble convaincu que ses électeurs iront voter pour lui le 23

avril prochain. Comme l’a si bien souligné samedi Libération : Personne ne peut garantir que la morale l’emportera sur les convic- tions partisanes. Le favori donné par les sondages, Emmanuel Macron, candidat d’ En Marche ! , un mouvement créé il y a juste un an et qui se veut ni de droite ni de gauche, se maintient bien malgré les attaques de ses adversaires voulant le déstabiliser. Tantôt qualifié de populiste, de stagiaire ou de Emmanuel Hollande, référence à la continuité dans la politique du prési- dent sortant, le candidat le plus jeune (40 ans) se pro- pose comme une véritable alternative au clivage tradi- tionnel droite-gauche et probablement porteur, selon nombre d’observa- teurs, de germes d’une nou- velle ère de la politique française. Mais dans ce climat d’in- certitude, l’élection prési- dentielle semble se diriger vers beaucoup d’inédits que la Ve République n’ait connus.

AFGHANISTAN

L'armée afghane tue 27 éléments armés (Défense)

L'armée afghane tue 27 éléments armés (Défense) Les Forces nationales afghanes de sécurité ont tué 27

Les Forces nationales afghanes de sécurité ont tué 27 éléments armés à travers le pays au cours de la journée d’hier, a annoncé le ministère afghan de la Défense. «Au cours des 24 dernières heures, les Forces nationales afghanes de sécurité ont mené plusieurs opérations anti-terro- ristes afin d'éliminer de certaines régions les terroristes et les enne- mis de la paix et de la stabilité en Afghanistan», a indiqué le minis- tère dans un communiqué fai- sant le point quotidiennement sur les opérations. Dix-sept autres personnes ont également été blessées au cours des raids qui ont été lancés dans 11 des 34 provinces du pays, selon le communiqué. L'armée afghane a aussi découvert et saisi des munitions et détruit une voiture piégée, trois motos et deux repaires des éléments armés, selon la même source. Le communiqué n'a toutefois pas précisé s'il y avait eu des pertes humaines du côté des Forces de sécurité.

SELON L’ONU

Les conflits civils sont un facteur majeur de l'insécurité alimentaire grave

Près de 108 millions de personnes à travers le monde étaient confron- tées à une situation d'in- sécurité alimentaire grave en 2016, soit une hausse spectaculaire par rapport aux 80 millions de personnes enregis- trées en 2015, selon un nouveau rapport mon- dial sur les crises ali- mentaires publié ven- dredi à Bruxelles, souli- gnant que les conflits civils en sont un facteur majeur. Selon un communiqué de l'ONU, le rapport est issu d'une collaboration entre l'Union européenne, l'USAID/FEWSNET, les institutions régionales spécialisées dans la sécu- rité alimentaire et d'autres agences de l'ONU, notamment l'Organisation des Nations Unies pour l'alimenta- tion et l'agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). La hausse spectaculaire du nom- bre de personnes en situation d'insé- curité alimentaire grave s'explique par les problèmes que rencontrent les populations lorsqu'il s'agit de pro- duire de la nourriture et d'y accéder, en raison des conflits, par les prix très élevés des produits alimentaires dans les marchés locaux des pays affectés et par les conditions climatiques extrêmes, telles que la sécheresse et les pluies irrégulières causées par le phénomène El Nino, a expliqué le Rapport mondial sur les crises ali- mentaires de 2017. Selon le rapport annuel, les conflits civils sont un facteur majeur dans 9 des 10 pires crises humani-

sont un facteur majeur dans 9 des 10 pires crises humani- taires, soulignant le lien fort

taires, soulignant le lien fort entre paix et sécurité alimentaire. «Ce rapport souligne l'importance d'une action rapide et ciblée en vue de faire face aux crises alimentaires et de s'attaquer à leurs causes de manière efficace», a déclaré le com- missaire européen à la coopération internationale et au développement, Neven Mimica, cité par le communi- qué de l'ONU. Cette année, la demande pour le renforcement de l'aide humanitaire et de la résilience connaitra une forte hausse, alors que quatre pays ris- quent de sombrer dans la famine: le Soudan du Sud, la Somalie, le Yémen et le nord-est du Nigeria, a énuméré le rapport. Les autres pays nécessitant un niveau d'aide très élevé, en raison de la généralisation de l'insécurité ali- mentaire, sont l'Irak, la Syrie (et ses réfugiés dans les pays voisins), le Malawi et le Zimbabwe. Selon le nou- veau rapport, en l'absence d'une action immédiate et essentielle, non seulement pour sauver des vies mais aussi pour les éloigner du risque de famine, la situation de la sécurité ali- mentaire dans ces pays continuera de s'aggraver dans les mois à venir.

BANGLADESH 3 membres d'un groupe armé tués dans un raid au Bangladesh

Deux hommes et une femme ont été tués hier lors d'un assaut des forces de sécurité du Bangladesh contre une cache d'un groupe armé dans le nord-est du pays, selon la police. Les forces de sécurité sont engagées depuis plu- sieurs jours dans une opération contre des hommes armés dans cette partie du pays. Hier, une unité des forces d'élite a pu pénétrer dans un duplex qu'elle encerclait depuis mercredi à Moulvibazar. Le chef de l'unité antiterrorisme Monirul Islam a indiqué aux journalistes qu'il n'était pas encore clair si les trois individus dont les corps ont été décou- verts dans l'appartement avaient été tués par les tirs de la police ou s'ils s'étaient fait exploser. Selon la police, les trois personnes faisaient par- tie d'une nouvelle faction d'un groupe armé que le gouvernement rend responsable d'une série d'at- tentats contre des étrangers et des membres de minorités religieuses, ainsi que d'une attaque contre un café de Dacca. Le groupe terroriste auto- proclamé «Etat islamique» (Daech/EI) a revendiqué ces attaques mais les autorités assurent que le groupe terroriste local «Jamayetul Mujahideen Bangladesh ( JMB)» en est responsable. Cette semaine, huit personnes avaient déjà été retrouvées mortes après un raid de la police contre une maison voisine, appartenant au même proprié- taire --un Britannique d'origine bangladeshie-- que l'appartement visé samedi. La semaine dernière, les commandos de l'armée avaient donné l'assaut contre un immeuble de cinq étages où s'étaient retranchés des hommes armés dans la ville voisine de Sylhet, libérant des dizaines de personnes prises en otages. Au moins quatre per- sonnes avaient été tués lors de ce raid. Six per- sonnes, dont deux policiers, avaient trouvé la mort dans l'explosion de deux bombes dans ce secteur. Depuis l'attentat de Dacca en juillet dernier contre un café huppé, qui avait fait 22 morts, des étrangers pour la plupart, le Bangladesh est engagé dans une vaste opération de répression contre les groupes armés.

CHINE Le système de navigation chinois Beidou intensifiera sa coopération en Asie du Sud-Est

Le système de navigation par satellite chinois Beidou (BDS) intensifiera sa coopération en Thaïlande et au Sri Lanka, puis dans l'ensemble de l'Asie du Sud-Est, afin de s'étendre sur le marché mondial, a annoncé l'opérateur du système, Wuhan Optics Valley BeiDou Holding Group Co.

Le directeur général du groupe, Du Li a souligné lors d'une conférence de presse que son entreprise est prête à explorer des modèles de coopération scientifique et technique à l'échelle internationale, notamment en ce qui concerne la construction de stations de base, la recherche-développement, la formation des membres du personnel et les échanges entre ceux-ci. Basé à Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei, Beidou s'occupe des opérations et des services tou- chant à son système de géolocalisation. L'entreprise a construit ses trois premières sta- tions permanentes de référence dans la province de Chonburi, dans l'est de Thaïlande, en décembre

2013. Elle envisage également de construire une cité

des sciences et de la technologie avec la coopération de la Chine et de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) en Thaïlande afin de promou- voir les applications du BDS. L'ASEAN se compose de 10 pays, dont la Thaïlande, la Malaisie, le Vietnam, le Cambodge et le

Laos. Parallèlement, Beidou et les autorités sri-lan- kaises ont conclu un accord de coopération pour la construction d'au moins 10 stations permanentes de référence au Sri Lanka pour ses services d'arpen- tage, de cartographie, de sondage pour la pêche en mer et d'alerte en cas de catastrophe, a indiqué M. Du. La construction de stations en Thaïlande et au Sri Lanka étendra la couverture du BDS d'au moins

3.000 km de plus vers l'Asie du Sud et Sud-Est, a-t-il

indiqué.

APS

16 DK NEWS

CULTURE

Dimanche 2 avril 2017

Le créateur de mode Fouad Guerfi dévoile sa collection

Une collection de créations de haute cou- ture revisitant le costume traditionnel de différentes régions du pays, et présentant des créations originales, a été dévoilée ven- dredi à Alger par le styliste et couturier Fouad Guerfi. Lors d’un défilé de mode organisé à Alger, la maison de couture «Fouad Couture» a présenté à un public nombreux et initié une collection baptisée Jadis en étincelles basée sur une conception moderne et sobre du costume traditionnel algérien. Dans une première série intitulée «Black étincelles» Fouad Guerfi a revisité les cos- tumes traditionnels féminins les plus connus dans les villes d’Alger, Constantine, Sétif, Oran, Tlemcen ou dans les régions des Aurès et de la Kabylie en utilisant des étoffe nobles (soie, velours, satin, ) avec un seul point commun, le noir. Le couturier a également choisi de sertir ces créations de pierres et de perles et de mettre en avant la broderie traditionnelle au fil d’or tout en s’inspirant des motifs et ornement authentiques propres à chaque tenue. Dans une seconde série d’une dizaine de créations plus modernes, le sty- liste a choisi de laisser libre court à son ins- piration dans le choix des couleurs de cette collection intitulée «Passage de feu», où il dit s’être «grandement inspiré des couleurs et parfois même des textures d’épices comme le piment, le safran ou encore la cannelle». Si elle colle aux standards occi- dentaux dans sa conception, Passage de feu s’inspire également des broderie et motifs d’ornement traditionnels en plus d’une touche typiquement algérienne dans la découpe et dans le mariage des tissus. Comme il se fait dans tous les défilés du monde, Fouad Guerfi a présenté une collec- tions de cinq robes de mariées en clôture de son défilé, mais le créateur a encore une fois choisi de détourner des costumes algériens en créant des robes blanches franchement inspirées de la robe kabyle, de la mlehfa des Aurès, de la gandoura constantinoise ou encore du karakou algérois. «Jadis en étincelle» est le second défilé de mode organisé par la maison «Fouad Couture» qui a été fondé en 1990 par Fouad Guerfi qui a déjà présenté ses créations aux Etats-Unis et en France.

TIZI-OUZOU

400 enfants présents au festival Lire en fête

Plus de 400 enfants ont participé aux 50 ateliers animés à l’occasion de la 8e édition du fes- tival culturel local «Lire en fête», clôturée hier à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou.

Une édition réussie selon le commis- saire du festival, Mohamed Hamas qui a évoqué une affluence record des enfants accompagnés de leurs parents aux diffé- rentes activités organisées tout au long de la semaine écoulée à l’occasion du festival. Il a rappelé que des ateliers d’écri- ture, conte, narration, lecture à haute voix, dessin et coloriage, cinéma, jeux éducatifs, illustration, création et pré- vention routière ont organisés depuis le premier jour de la manifestation au niveau de la bibliothèque principale de lecture publique, la maison de la culture et son annexe d’Azazga. Un total 90 jeunes lauréats ont été primés lors de la cérémonie de clôture des festivités en guise d’encouragement et d’incitation à s’investir davantage dans le domaine de la lecture et de l’écri- ture, a expliqué le même responsable. Devant une salle archi comble, Mr. Hamas s’est réjouit de l’intérêt accordés au livre par les familles qui étaient nom- breuses à visiter les différents espaces d’exposition vente animé par une ving- taine de maisons d’édition dont La pen- sée, El Amel, Edi Culture, Bibliothèque verte, Dar El Anfal, l’ANEP, Houroufi El Moufadhala,, Numidie et Anaïs livres.

Houroufi El Moufadhala,, Numidie et Anaïs livres. La huitième édition de cette rencontre qui a fidélisé

La huitième édition de cette rencontre qui a fidélisé les familles au fil des années a été marquée également par des activités divertissantes et récréatives, à l’instar de spectacles de magie, de clowns, de chants, du théâtre ainsi que des projections de films pour enfants au niveau de la cinémathèque de Tizi Ouzou. Le festival s’est également déplacé vers les jeunes lecteurs des dif- férentes localités de la wilaya, notam- ment Aïn El Hammam, Tadmaït, Tigzirt, Akbil, Tizi Ghennif, Ath Khelili, Maâthkas, Ath Yenni et Mechtras, où les

enfants ont eu l’opportunité de profiter de cet espace dédié à la promotion de la lecture publique. Les enfants malades hospitalisés au niveau du service de pédiatrie du CHU de Tizi Ouzou ont également eu droit, jeudi après midi à un moment de détente, grâce à l’initiative de la direc- tion de la culture qui a organisé un spec- tacle de clowns et de magie à leur hon- neur au niveau du bloc pédagogique de l’établissement, tout en leur distribuant des livres et des cadeaux dans le cadre du festival, a-t-on rappelé.

LA LECTURE EN FÊTE :

La pièce Nora dans le monde du livre subjugue les enfants à Ouled Bessam (Tissemsilt)

La pièce théâtrale «Nora dans le monde du livre», une pro- duction de la troupe culturelle Louâlouaa ( la perle) de la com- mune de Khemisti (Tissemsilt) a subjugué les enfants lors de sa présentation vendredi au niveau de la bibliothèque princi- pale de Ouled Bessam, dans le cadre du 7ème festival de la lec- ture en fête qui se poursuit dans la wilaya. Le récit de cette pièce théatrale, une adaptation et réalisa- tion de Metahri Ouahid, tourne autour de la personnalité de l’enfant Nora qui aime la lecture du livre lorsque soudain elle se voit dans son rêve alors plongée dans un sommeil profond, en compagnie de sa mère à l’intérieur de la bibliothèque de sa ville avec un tas de personnages, au milieu de dessins animés, à l’instar Dat Kabrit, Tintin et Leïla et le loup qui l’invitent à la lecture de son aventure. Nora, dont le rôle est interperté par la comédienne en herbe Azzar Nora, a incarné plusieurs person- nages virtuels selon son auteur Ouahid Metahri qui soutient

que cette pièce vise à inculquer la culture de l’amour de la lec- ture chez les enfants. Les festivités de ce rendez-vous culturel local la lecture en fête, dans sa septième édition, se poursui- vent à la bibliothèque principale de la lecture publique Yahia Bouaziz de Tissemsilt avec un bouquet d’activités culturelles et de divertissements, dont des ateliers qui se tiennent sous formes de concours et qui comprennent des jeux ludiques, de contes, de héros éternels, la lecture, le patrimoine, le dessin le récital du Coran. Cette manifestation culturelle qui baissera rideau ce samedi dans la ville de Tissemsilt comprend égale- ment la présentation de pièces théâtrales, des tours de magie, des jeux de clowns, de tableaux artistiques dont des chansons dédiées aux enfants qui sont interprétées par la chanteuse Naïma Nakri de Djelfa, outre la présentation d’autres activités artistiques au niveau des bibliothèques municipales de Khemisti et Ouled Bessam.

Une semaine

d'activités

culturelles

La tenue dans plusieurs régions du pays du Festival annuel «Lire en fête» coïncidant avec les vacances scolaires aura marqué l'actualité culturelle de la semaine écoulée

en plus d'autres manifestations liées à l'art pictural, à la musique et à la poésie.

- Le poète et interprète de la chanson

kabyle, Lounis Aït Menguellet, a célébré vendredi à Alger ses 50 années de carrière artistique par un concert qui a drainé des milliers de fans.

- Une exposition de caricatures du dessi-

nateur de presse et bédéiste Le Hic sur la

cause féminine inaugurée hier à Alger. - Le Festival «Lire en fête» lancé dimanche à Guelma enregistre une grande affluence des enfants. - Des ouvrages exposés à Aïn Témouchent à l'occasion du 6e Festival «Lire en fête».

- Le Théâtre régional de Constantine

abrite lundi le 8e «Printemps théâtral».

- Hommage rendu lundi à Guelma à l'ac-

teur El-Ayachi Hedjadji à l'occasion de la

Journée mondiale du théâtre.

- Une quarantaine de maisons d'édition

algériennes ont participé au 37e Salon du livre de Paris qui a pris fin lundi.

- Le Salon national de la photographie

s'ouvre mardi à Blida avec la participation, pour sa première édition, d'une trentaine de photographes amateurs et profession- nels.

ORAN

Inauguration d'une exposition photographique dédiée à Cervantès

Une exposition photogra- phique dédiée à l'illustre figure de la littérature espa- gnole Miguel de Cervantès (1547-1616), est proposée depuis jeudi à Oran dans le

cadre des échanges culturels

entre les deux pays et dans le sillage du 4ème centenaire de la mort de l'auteur de «Don Quichotte».

Quarante-cinq clichés,

signés José Manuel Navia, sont présentés lors de cette manifestation artistique inti- tulée «Miguel de Cervantès ou le désir de vivre», qui se tient jusqu'au 23 avril pro- chain à la salle d'expositions du siège de l'Assemblée

populaire communale (APC)

d'Oran.

L'intérêt revêtu par cette

activité au plan des échanges culturels algéro-espagnols a

été mise en relief lors de la

cérémonie de vernissage, tenue en présence du prési-

dent de l'APC d'Oran,

Noureddine Boukhatem et du directeur de l'Institut Cervantès d'Oran, Gonzalo Manglano de Garay. Cette exposition, qui sera

Gonzalo Manglano de Garay. Cette exposition, qui sera également rééditée du 15 mai au 15 juin

également rééditée du 15 mai au 15 juin prochains à Alger (salle Mohamed Zinet de Riad El-Feth), se propose de «reconstituer un parcours visuel des lieux et chemins par lesquels est passé Miguel de Cervantès le long de sa vie», ont indiqué les organi- sateurs. Des photos des villes d'Alger et d'Oran figurent parmi les images exposées et accompagnées de textes et citations littéraires qui les lient aux oeuvres et à l’itiné- raire de la vie de Miguel de Cervantès. Le parcours de l'exposition permet ainsi aux visiteurs de suivre les traces du père de la figure chevale-

resque «Don Quichotte», héros de son oeuvre littéraire majeure, qui a cheminé, entre autres, par des villes espagnoles (Alcala de Henares, Valladolid et Madrid), par l'Italie (Naples, la Sicile), la Grèce (Lépante), la Tunisie (Tunis), l'Algérie (Alger, Oran) et le Portugal (Lisbonne), avant de revenir en Espagne (Esquivias, Tolède, La Manche, et l’Andalousie). Le photographe auteur de cette exposition, José Manuel Navia est né en 1957 à Madrid. Il est aussi licencié en phi- losophie. Egalement repor- ter, sa profession l'a amené à

investir un genre photogra- phique «personnel et pas- séiste, toujours en couleur et dans les limites de ce qui est documenté», ont expliqué les organisateurs. Cet artiste a à son actif plu- sieurs expositions photogra- phiques thématiques, à caractère littéraire et histo- rique notamment. Le maire d'Oran a fait savoir qu'il est prévu d'orga- niser des visites de l'exposi- tion au profit des élèves des différents établissements scolaires. Le directeur de l'Institut Cervantès a suggéré quant à lui l'animation d'une séance de lecture de textes de «Don Quichotte» lors de la cérémonie de clôture. L'inauguration de cet évé- nement culturel s'est tenue en présence du directeur du musée national Ahmed Zabana d'Oran qui conserve une statue de Cervantès actuellement en restauration et qui sera dévoilée en mai prochain à l'occasion de la célébration du mois du patri- moine.

APS

Dimanche 2 avril 2017

SCIENCE

DK NEWS 17

USA

Le venin d'un petit poisson du Pacifique source possible d'un nouvel anti-douleur

Des scientifiques australiens et britanniques estiment que le venin de la blennie, un petit poisson des récifs coralliens du Pacifique, pourrait donner naissance à une nouvelle classe d'antidouleur grâce à sa composition unique.

classe d'antidouleur grâce à sa composition unique. Pour ses prédateurs, le Meiacanthus est un bien plus

Pour ses prédateurs, le Meiacanthus est

un bien plus gros morceau à avaler que ne

de l'héroïne ou de la morphine, suppri- mant la douleur», explique le chercheur,

le

laisse croire sa taille de 4 à 7 centimètres

ajoutant que «ce venin est chimiquement

et

son comportement craintif.

unique».

Si on tente de l'avaler, la blennie plante deux larges crocs rainurés situés sur sa mâchoire inférieure et injecte son venin. Il paralyse momentanément l'atta- quant mais sans douleur, contrairement aux effets produits par les autres venins connus. «Ces poissons sont les plus intéressants que j'ai jamais étudiés et ont un venin qui est le plus surprenant de tous les venins connus», explique Bryan Fry, professeur à l'Université de Queensland, un des princi- paux auteurs de cette découverte publiée dans la dernière livraison jeudi de la revue américaine Current Biology «Les peptides contenus dans ce venin agissent comme

Une analyse a montré qu'il était formé de trois composants: un neuropeptide trouvé dans le venin d'escargot de mer, une enzyme similaire à celle du venin de scorpion et un composé de l'opium. Les souris de laboratoire à qui on a injecté du venin de blennie n'ont montré aucun signe de douleur ce qui a totale- ment surpris ces chercheurs. En général, les morsures de serpent ou les piqûres de raie provoquent immédia- tement une douleur intense. Cela pourrait expliquer que les pois- sons mordus par une blennie deviennent très lents dans leurs mouvements et appa- remment désorientés.

ESPACE

Lancement de la première fusée de SpaceX avec un premier étage recyclé

La société américaine SpaceX a lancé jeudi soir depuis Cap Canaveral sa fusée

Falcon 9 dont le premier étage a déjà volé

et a été recyclé, une première qui pourrait

ouvrir la voie à une nette réduction des coûts. Le lanceur qui transporte un satellite de télécommunications de la firme luxembourgeoise SES s'est arraché de son pas de tir du Centre spatial Kennedy comme prévu à 22H27 GMT (18H27 locales), dans un ciel dégagé. Le premier étage, haut de 41 mètres,

qui se sépare du reste du lanceur 2 min 41s après le décollage, doit revenir se poser en douceur sur une plate-forme flottante

dans l'océan Atlantique 8 min 32s après le lancement. Le déploiement du satellite devait intervenir 32 minutes après le décollage. Le premier étage avait déjà servi pour un lancement, en avril 2016, de la capsule Dragon vers la Station spatiale internatio- nale (ISS) pour une mission d'approvi- sionnement dans le cadre d'un contrat avec la Nasa.

CHINE :

Découverte d'un nouveau champignon mangeur capable de décomposer le polyuréthanede

 

Les chercheurs de

mères de plastique par

risques pour la santé

l'Académie des Sciences de Chine (ASC) ont découvert un nouveau champignon capable de décomposer le polyuréthane, ont rap- porté des médias hier. Le champignon «Aspergillus tubingensis»

l'activité de ses enzymes», a indiqué M.Jianchu, pré- cisant que «le champignon peut utiliser la force phy- sique de ses mycéliums pour aider à briser les polymères.» Le polyuré- thane est un polymère

humaine. «La biodégrada- tion par les champignons est un moyen important de traiter la pollution causée par les plastiques synthé- tiques», a estimé M. Jianchu, ajoutant que l'ef- ficacité de la décomposi-

a

été isolé par une équipe

d'uréthane largement uti-

tion est affectée par divers

de recherche dirigée par Xu Jianchu, chercheur à l'Institut de botanique de Kunming dépendant de l'ASC, selon l'agence Chine nouvelle. «Ce champignon peut pousser sur la surface du polyuréthane et briser les liaisons chimiques entre les molécules ou les poly-

lisé dans la fabrication des matières plastiques. Il peut être appliqué dans divers domaines, dont le traitement médi- cal, la construction et l'in- dustrie automobile. Les déchets plastiques se décomposent difficile- ment, polluent le sol et l'eau et présentent des

facteurs, comme le pH et la température. Selon lui, les cher- cheurs trouveront pro- gressivement les condi- tions idéales pour la crois- sance rapide des champi- gnons, posant ainsi les fondements de la résolu- tion du problèmes des ordures.

ÉTATS-UNIS

2 astronautes américains entament une sortie orbitale

2 astronautes américains entament une sortie orbitale L'astronaute américain Shane Kimbrough et sa

L'astronaute américain Shane Kimbrough et sa compatriote Peggy Whitson ont débuté une sortie orbitale jeudi pour effectuer des travaux à l'exté- rieur de la Station spatiale internationale (ISS). Ils ont émergé de la chambre de décompression de l'avant-poste orbital à 11:29 GMT pour une expédition devant durer 6h30, selon le commentateur de la télévision de la Nasa qui retransmet en direct les images. Il s'agit de la deuxième sortie d'une série de trois programmées pour exécuter un ensemble de tâches d'installation d'équipements et de réparations. La première avait été menée vendredi dernier par Shane Kimbrough, comman- dant des six membres d'équipage de l'ISS

avec l'astronaute français de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), Thomas Pesquet. Ce dernier participera à la troi- sième et dernière marche dans l'espace pour achever ces travaux qui est prévue jeudi 6 avril avec également Shane Kimbrough. Au cours de cette deuxième sortie aujourd'hui, ce dernier et Peggy Whitson rebrancheront entre autres des câbles électriques d'un adaptateur (PMA-3) d'un port d'amarrage qui avait été transféré par un robot dimanche sur le module Harmony de la Station. Ce port est destiné à l'amarrage des futurs vaisseaux commerciaux de trans- port d'astronautes dont celui de SpaceX et de Boeing à partir de 2018 ou 2019.

APS

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DK NEWS Anep : 508 636 du 02/04/2017
RÉPUBLIQUE
ALGÉRIENNE
DÉMOCRATIQUE
ET
POPULAIRE
DK NEWS
Anep : 508 636 du 02/04/2017

18 DK NEWS

DÉTENTE

Dimanche 2 avril 2017

Programme de la soirée

19:55NEWS DÉTENTE Dimanche 2 avril 2017 Programme de la soirée Les yeux jaunes des crocodiles Réalisateur

Les yeux jaunes des crocodiles

Réalisateur : Cécile Telerman Avec : Julie Depardieu , Emmanuelle Béart

T elerman A vec : J ulie D epardieu , E mmanuelle Béart Joséphine Cortes quitte

Joséphine Cortes quitte son mari Antoine, cadre au chô- mage qui la trompe. Sa soeur Iris, belle et riche, mariée à Phi- lippe, brillant avocat, trompe son ennui en tentant d'écrire un roman. Alors qu'Antoine est parti élever des crocodiles en Afrique du Sud, Joséphine, qui a besoin d'argent, accepte de faire une traduction pour une amie de Philippe. Elle s'engage également à rédiger le roman que sa soeur ne parvient pas à écrire malgré ce qu'elle affirme à tout son entourage.

Jeux

20:00malgré ce qu'elle affirme à tout son entourage. Jeux 19:55 Inspecteur Barnaby LE VILL AGE FANTÔME

ce qu'elle affirme à tout son entourage. Jeux 20:00 19:55 Inspecteur Barnaby LE VILL AGE FANTÔME
ce qu'elle affirme à tout son entourage. Jeux 20:00 19:55 Inspecteur Barnaby LE VILL AGE FANTÔME

19:55

Inspecteur

Barnaby

LE VILLAGE FANTÔME Réalisateur : Nicholas Laughland Avec : Neil Dudgeon , Nick Hendrix

icholas Laughland A vec : N eil D udgeon , N ick Hendrix Dans le village

Dans le village abandonné de Little Auburn, Finn Thornberry meurt écrasé par un char d'assaut. Le jeune homme et sa fiancée, Corina Craven, partici- paient à un appel d'offres autour de la remise en acti- vité de cette commune chargée d'histoire. Leur projet d'éco-village concourait face au village musée de Sylvia Lennard et aux villas de luxe de Lucie et Blake Keswick. John Bar- naby s'intéresse à ces concurrents mais égale- ment à Roderick Craven, le propriétaire de la bour-

gade.

ment à Roderick Craven, le propriétaire de la bour- gade. 20:00 Football / Championnat de France
ment à Roderick Craven, le propriétaire de la bour- gade. 20:00 Football / Championnat de France

20:00

Football / Championnat de France Ligue 1

NICE / BORDEAUX

/ Championnat de France Ligue 1 N IC E / B ORDEA UX A l'issue de

A l'issue de la 30e journée, Mario Balotelli et ses co- équipiers de l'OGC comp- taient quatre points de re- tard sur le PSG, deuxième derrière Monaco. Pour es- pérer revenir sur les Pari- siens, les Azuréens doivent réaliser un sans faute jusqu'à la fin de al saison. Ce soir, les Niçois s'atten- dent à un match difficile contre des Bordelais en pleine confiance et qui vi- sent une place qualifica- tive pour la Ligue Europa. Les Girondins et leurs bu- teurs Gaëtan Laborde et Diego Rolan viennent chercher au moins un

20:00Laborde et Diego Rolan viennent chercher au moins un Zone interdite MAGAZINE DE SO CI ÉTÉ

Laborde et Diego Rolan viennent chercher au moins un 20:00 Zone interdite MAGAZINE DE SO CI

Zone interdite

MAGAZINE DE SOCIÉTÉ

au moins un 20:00 Zone interdite MAGAZINE DE SO CI ÉTÉ Enquête autour des «classes moyennes»,

Enquête autour des «classes moyennes», qui représentent environ les trois quarts de

l'électorat français. Soumises

à la pression fiscale, bénéfi-

ciant de peu d'aides sociales, ces «forces vives» du pays ont le sentiment de s'appauvrir et de ne plus bénéficier d'une ascension sociale comme les générations précédentes.

Leur niveau de vie s'érode et parfois bascule. Employés, fonctionnaires, personnel hospitalier, petits patrons, les classes moyennes sont au- jourd'hui fragilisées et vivent dans l'angoisse du déclasse- ment et des saisies d'huis- siers. A trois semaines de l'élection présidentielle, le vote des classes moyennes va être déterminant. De quel coté pencheront-elles ? Zone interdite a enquêté dans les