Vous êtes sur la page 1sur 39
Etat répond aux attentes de la Guyane Le 28 mars 2017, deux marches d"une ampleur historique ont réuni des milliers de Guyanais dans les rues de Cayenne et de Saint-Laurent-du-Maroni. Elles faisaient suite & plusieurs jours de manifestation de 1a population guyanaise, exprimant un sentiment d’abandon par la République et revendiquant figrement un traitement des difficultés qu'elle rencontre & la hauteur des défis auxquels la Guyane doit faire face. Ces revendications se sont exprimées dans la dignité et sans débordement, dans un esprit de responsabilité qu’il convient de saluer. La Guyane connait des difficultés singulidres. L’exceptionnelle croissance démographique, Vimmensité de son territoire, les écarts de développement importants entre la Guyane et les pays voisins, les ressources naturelles dont elle dispose commandent de penser s ce que montre analyse approfondie des cahiers de revendications remis par le Collectif aux deux ministres. nm développement en des termes différents et adaptés. C’ Le mouvement traduit done la volonté, louable, des Guyanais de prendre en main leur destin pour relever ces défis et valoriser les potentiels de leur territoire. Le Collectif demande aussi les spéci longtemps. ités de la Guyane ne soient pas méconnues plus La multiplicité des revendications traduit d'ailleurs 'ampleur de ce besoin de spécificité dans Vapproche des problémes. Le Gouvernement, pleinement conscient de la nécessité d’un plan de développement ambitieux en faveur de la Guyane, travaillait depuis plusieurs mois, a la demande du Président de la République, 2 ’élaboration d'un projet de Pacte pour l'avenir de la Guyane, ‘Toutefois un accord n’avait jusque-la pas pu intervenir sur ce document. Aussi aprés avoir dépéché une délégation interministérielle de haut niveau chargée de préparer les discussions avec le Collectif « Pou Lagwiyann dékolé » qui assemble les forces vives du territoire, le Premier ministre a demandé aux ministres de I’Intéricur et des Outre- mer de se rendre en Guyane apporter des solutions immédiates aux problémes les plus urgents, mais également 2 moyen et long terme. Les ministres ont parfaitement entendu cette forte demande de prise en compte particuligre. Les ministres, en liaison permanente avec le Premier ministre, tres attentif a la Guyane, et avec ensemble des membres du Gouvernement, ont done fait procéder & l'expertise des préoccupations du Collectif qui ont été présentées en 11 chapitres : = Questions générales ; - Education ; - Economie ; - Energie ; - Foncier ; = Santé et social ; = Sécurité ; - Justice ; = Questions relatives aux peuples autochtones ; = Questions relatives aux communes ; = Sport et culture. Liimportance de la démarche et du travail de fond du Collectif réside dans le fait qu'il a su rassembler des propositions de solutions émanant d’acteurs multiples représentant toutes les facettes de la société et de l'économie guyanaises. Ces propositions peuvent aussi s*inspirer de démarches antérieures ayant mobilisé la société civile de la Guyane ainsi que ses représentants élus, comme le Document d'orientation d'un pacte de développement pour la Guyane de février 1999 ou Ia proposition d’ Accord relatif & l'avenir de la Guyane. Cet efffort de recensement représente un travail considérable dont il convient de se féliciter. Les propositions viennent du Collectif Iui-méme mais aussi de nombreuses associations, organisations syndicales et institutions diverses dont notamment : = Pour les Questions générales : © Lassociation Lavi Danbwa, le collectif des expropriés de Kourou ; = Pour I'Education : © le SNUipp, la FSU-Guyane, I'UNSA-Education , le MDAF-Guyane, I'UTEPE, le STEG-UTG, la FCPE-Guyane, Sud-éducation-Guyane, le mouvement des enseignants citoyens de l’ouest-guyanais, les étudiants debout, les étudiants en formation continue & P'université, Anowi opo, le SNETAA-FO-Guyane, le collectifs des partenaires et amis de I’école ; = Pour I'Economie © Le collectif socio-professionnels économique-secteur agricole, la FEDOMG, la CRPMEM, I'interprofession Bois-Guyane, le CNPA, la FEDELEC 973, le STVITUG, le club des hoteliers de Guyane,la chambre régionale de I’6conomie socilae et solidaire de Guyane, le STCG, 'UGTR, le SDTG, le STIU, le collectif des centres de loisirs, I’Union des entreprises de 'Ouest-guyanais, la FRBTP, la CCIG, le CPME 973, la FTPE, la FIBTPG, I'UTPEG Pour I'Energie : © LUTGICGT, l'ancien conseil géné I de Guyane ; - Pour le Foncier : o Le GRAFOGUY, Macrabo, Matoupan, Late nou Gangan, Comou de Matoury, La Savane, IWA ; = Pour la Santé et le social © Le collectif Toukans, Iintersyndicale du CHAR, CRSA-Guyane, le collectif pour les familles et la jeunesse en danger, la Mission locale de Guyane, l'association 2° chance , Nexem, I"UTG, l’association SRDT, Vintersyndicale de I" ARS, Massociation des praticiens du centre hospitalier de Cayenne ; = Pour la Sécurité : o Trop Vilans, 1’UFAP-Unsa Guyane, le SNPPS-UNS, le syndicat des hételiers restaurateurs cafetiers et discotheques de la Guyane , le collectif des usagers contre I’insécurité de Saint-Laurent-du-Maroni, les collectifs A noiu balé douvan nou la pot ; ~ Pour la Justice : © Lordre des avocats, SAGNE-Collectif Guyane, 'UFAP-Uns-Justice ; ~ Pour les Questions relatives aux peuples autochtones : © Le conseil consultatif des populations amérindiennes et bushinenge, Nation T'leuyu, la FOAG, l’ONAG, le collectif des premieres nations ; = Pour les Questions relatives aux commune © Les collectif Apatou, Ano wi opo, Sous le fromager, U weli, Anou méme ke nou méme, Les oubliés de Camopi, Les taureaux de Sinnamary, Yassociation SGSI, le mouvement Nou bon ké sa ; = Pour le Sport et la culture : o Le collectif Toukans, le CREAAM, le CROS-Guyane. A issue d’un intense travail d’analyse ayant mobilisé des équipes techniques & Paris et & Cayenne, des mesures & court, moyen et & long termes ont été élaborées permettant de batir Vavenir de la Guyane sur des bases nouvelles et de la placer sur une trajectoire d’Egalité réelle avec le reste du territoire national. Un premier document intitulé « Plan d’urgence pour la Guyane » présente les mesures sur lesquelles le Gouvernement s’engage pour répondre aux attentes prioritaires. II s'agit, pour la plupart, de mesures supplémentaires par rapport & ce que le Gouvernement propose déja dans le projet de Pacte pour Vavenir de la Guyane. Il contient en particulier des actes forts concemant la sécurité, l'éducation, la santé et le soutien aux finances des collectivités afin de leur permettre de relancer I’activité économique en réglant les sommes dues aux entreprises et en accroissant la commande publique. Un second document présenté sous forme d’un « Tableau de réponses aux propositions du Collectif» acte les réponses que le Gouvernement propose de réserver aux 428 revendications remises par le Collectif. Certaines des réponses figurant dans le tableau peuvent figurer aussi dans le Plan d’urgence pour la Guyane. Dans ce tableau, certaines des propositions transmises par le Collectif relevent de la compétence d'autres collectivités publiques que I'Etat (CTG, communes...). Si le tableau traite prioritairement des actions qui relevent de la compétence de I’Etat, il témoigne également, dans certains cas, de sa volonté d’apporter une aide aux collectivités compétentes pour tenir compte de l’ampleur exceptionnelle des besoins au regard de leurs capacités financires ou techniques parfois limitées. On notera notamment que des réponses immédiates du Gouvernement sont apportées & des propositions urgentes ; d’autres réponses constituent des engagements fermes de Etat & moyen terme; d'autres enfin, qui appellent par exemple des dispositions Iégislatives particuliéres ou bien qui nécessitent un temps de préparation excédant la durée du mandat de Pactuel gouvernement ont été signalées comme devant faire objet d’un traitement prioritaire dans la confection du prochain Plan de convergence prévu par la loi de programmation pour PEgalité réelle outre-mer. Plan d’urgence pour la Guyane « Le Gouvernement répond aux préoccupations prioritaires des Guyanais » Les ministres de l’intérieur et des outre-mer, présents en Guyane depuis mercredi, ont mobilisé les services de I'Ftat & Paris et 2 Cayenne, pour répondre aux préoccupations exprimées par les Guyanais & travers les collectif Pou Lagwiiyann dékolé, Toutes les propositions po les composantes de la société civile, ont été analysées et des réponses détaillées sont déja formulées ot le seront dans les plus brefs délais. par le collectif, expression des revendications D’ores et déja le gouvernement a décidé de prendre des engagements concrets sur les sujets les plus importants. A, En matiére de sécurité et de justice 1. Création d’un état-major de sécurité, sous l’autorit sera chargé de la coordination des forces de sécurité 2. Unescadron de gendarmes mobiles sera basé & demeure en Guyane 3. 50 gendarmes et policiers arriveront en renfort dés 2017 puis 90 gendarmes supplémentaires entre 2018 et 2020; Augmentation de 50% du nombre de réservistes, qui passeront de 200 300, favorisant ainsi en outre l'emploi local et la formation La ZSP de Saint-Laurent-du-Maroni entre dans sa phase opérationnelle Un échographe sera installé tres rapidement & l’aéroport Félix Eboué Des barrages mobiles seront mis en place sur les RN 1 et 2 Un TGI sera construit & Saint-Laurent-du-Maroni (30 millions d’curos) Un établissement pénitentiaire sera construit & Saint-Laurent-du-Maroni (50 millions d’euros) 9. Le réseau diplomatique frangais est immédiatement mobilisé pour relancer la coopération avec les pays voisins de la Guyane en matiére de sécurité et de jon dans leur pays des étrangers du préfet, Un sous-préfet eras justice, notamment pour permetire la réadmis condami B. En matiére de santé 10, Le projet de cession du CMCK est abandonné en faveur d’un projet ’inscrivant dans le service public 11, 20 millions sont délégués en urgence au centre hospitalier de Cayenne pour lui permettre de payer ses fournisseurs ; 40 millions supplémentaires sont décidés pour moderniser I’hopital 12.25 millions d’euros sont aitribués au CHOG pour renforcer son budget investissement C. En matitre d’éducation 13, L'Etat accompagnera la CTG dans la construction des colleges et des Iycées & hauteur de 50 millions d’euros par an pendant 5 ans (250 millions d’euros) 14, L'Etat décide de porter de 10 & 15 millions d’euros par an la dotation aux communes pour construire des écoles, sur 10 ans (150 millions d’euros) 5 15. Le nombre d’intervenants en langue maternelle dans les écoles sera doublé dés la rentrée 2017 D. En matiére de foncier, I’Etat c&dera gratuitement & la CTG et aux communes de Guyane 250,000 hectares En matitre d’équipement et d’aménagement 17, L'Etat engagera, dés 2017, les études de doublement du pont du Larivot et Tancera les travaux pour un montant de 100 millions d’euros 18, L'Etat engagera une premiére tranche du doublement de la RN1 entre Cayenne et Macouria et de la RN2 entre Cayenne et Matoury pour un montant de 100 millions d’euros 19, L’Etat lancera les études d’une deuxiéme tranche du doublement de la RN1 pour un montant de travaux de l’ordre de 100 millions d’euros F. Enmatiére économique 20, L’Etat s’engage & lancer dés 2017 les travaux d’élaboration d'un pacte fiscal et social en Guyane pour favoriser le redémarrage de l'économie 21. L'Etat versera dans les tout prochains jours une avance de trésorerie de 4,5 millions d’curos & la CTG pour lui permettre de régler les factures des transporteurs 22, L'Etat décide des mesures suivantes en faveur des pécheurs et des agriculteurs i, Paiement des aides des aides gérées par ASP 3 hauteur de 3,5 millions pour les pécheurs et 5,5 millions pour les agriculteurs Envoi immédiat d’une mission d’expertise pour accélérer les dossiers aides et soutenir les services de la CTG iii. Saisine immédiate de la Commission européenne pour la mise sous RGEC du nouveau régime d’aides spécifiques & la filigre bois G. En mative de soutien aux collectivités locales 23. Le gouvernement transformera en subvention exceptionnelle d’équilibre le prét de 53 millions deuros consenti par AFD et la Caisse des dépéts et consignations, afin de permettre & la CTG de régler ses factures 1’égard des entreprises guyanaises 24. Le gouvernement portera la part de la CTG dans le fonds de compensation du RSA a 50 millions en 2017 et le maintiendra 4 un niveau équivalent en 2018 et 2019 (150 millions d’euros) 25. Etat versera & la CTG 9 millions d’euros, pour compenser en 2017 le transfert aux communes de la part du produit de Poctroi de mer qui lui a été affecté Lrensemble de ces mesures représente un total de crédits d'un milliard d’euros, ‘Thématique Revendication Origine Réponse [Placer la Guyane sous l'article 74 de la |La population guyanaise s’est exprimé lors du esures pour le paiement sans délai des entreprises - GENE ES ; CEMEA ‘ 1 -GENERALITES Reoubtique francaise Iréférendum de 2010. 7 i IL"Etat examine avec la CTG, les conditions dun soutien 2 {t-GENERALITES Se RSA a des de sa trésorerie en particulier pour faire face aux epenees P ldépenses croissante du RSA. |Affecter 1/3 des ressources obtenues par la [TG au titre du non-paiement du RSA , our 2017 a un fonds de renforcement de Cette décision releve de la responsabilité de la CTG et 3 L-GENERALITES fy conomie dont l'utilisation sera oe sera examinée dans le cadre du pacte fiscale. éterminée conjointement avec les ocioprofessionnels Nomination immédiate in situ d'un préfet lLes mesures prévues pour ce plan seront mises en ceuvre: 4 |L-GENERALITES __|au «plan de développement pour la MEDEF |par le Préfet avec la mobilisation du gouvernement et |Guyane », & élaborer de maniére concertée |l"appui des administrations. .ésorber dans l’urgence le stock des . sh -GENERALrTEs _ F*#nees de la CTG, éablir un plan de an L'Etat soutient Ia trésorerie de la CTG, qui paiera rapidement ses fournisseurs. 6 |L-GENERALITES yganiser des permanences de services wublies de I’Ftat sur la commune Collectif de Saint Georges de l'Oyapock « An Nou Balé Douvan Nou Lapt » Aucune objection de I’Etat. A organiser localement. 7 |L-GENERALITES ise en place d'un service des affaires jautochtones & la CTG Revendications des peuples autochtones [La CTG est seule compétente pour cette mise en p! Par ailleurs un sous-préfet aux communes de "int s"occupe spécifiquement de ces questions. 2 -EDUCATION ‘onventions & respecter, dates de ersements, lieu de stockage du matériel associations, travail de partenariat avec les collectivités, former les rééfrents des lnairies, liste dlenfants inscrits, conventions Juriannuelles, régulariser les retards de priement |Collectif des associations de| centre de loisirs IReleve de la CTG. 2 -EDUCATION kréer un comité de pilotage avec toutes les lassociations |Collectif des associations de| lcentre de loisirs |Accord de I’Etat. A mettre en ceuvre avec les collectivités| locales. l2 EDUCATION érifier les associations qui signent les ubventions afin qu'elles soient en régle de leurs obligations [conectt des associations de entre de loisirs Accord de I’Etat. Mission du comité de pilotage. i2 - EDUCATIO! [Attribuer 4 fois plus de postes Adultes [Relais IDAAC Guyane |Accord de principe. Volume & évaluer. }2- EDUCATION IFlecher 70% des subventions publiques Ivers les associations qui menent des actions| ide proximité IDAAC Guyane |Appel & projet & arbitrer dans le cadre du comité de pilotage. 01/04/2017 4 09:42:41 1/33 2. - EDUCATION |éveloppement des structures associatives 4 les aider en ingénierie de projet et au jniveau des avances bic un fonds interministériel pour le IDAAC Guyane Solliciter le FNDVA. k - EDUCATION lun plan de formation et d'accompagnement fie jeunes vivant dans les communes du [fleuve et de l'intérieur IDAAC Guyane |Appui possible de I’Etat avec la CTG (BAFA). 2. - EDUCATION [Créer les écoles de la 28me chance \Jeunes en grande difficulté |sociale et professionnelle Projet possible si la CTG rémunére la stagiaire. - EDUCATION créer des foyers des jeunes travailleurs lieunes en grande difficulté sociale et professionnelle Projet en cours sur la ZAC hibiscus. 22 - EDUCATION |Créer un foyer pour les jeunes filles meres jeunes en grande difficulté lsociale et professionnelle |Compétence exclusive CTG avec appui possible de Etat. 2 - EDUCATION ‘réer une maison de la Jeunesse et de la {Cohésion Sociale jeunes en grande difficulté lsociale et professionnelle [Dossier a établir. 9 2- EDUCATION |Construction de 5 lycées, 10 colléges, 500 {classes primaires. [Maripasoula ISTEG - UTG |Collectif Maripasoula ICC CPME |FIPE lstcG IFRBTP, Hintégré au pacte éducatif, 10 2 - EDUCATION (Construction d'une école & Camopi et & (Trois Sauts et d'un internat & Camopi, ’idés, 8 logements d'enseignants, Inomination d'ILM & Camopi, achat de |matériel informatique, création d'un lnuméro vert pour le suivi des éleves de amopi et de Trois Sauts, connexion jintemet & lécole primaire et réalisation de travaux dans les écoles Comité Camopi IL"Etat accompagnera les collectivités. 11 B - EDUCATION (6 colléges et 5 lyoées & construire par des lentreprises locales STCG/SDTG 28/3 |CCYCPME/FTPE/FIBTPG!| Intégré au pacte éducatif, 12 2 - EDUCATION [Btude des langues maternelles, histoire- lz¢ographie du territoire, étude des sciences len s‘apuyant sur les structures ltechnologiques et de recherche guyanaises, lainsi que sur l'environnement naturel leuyanais Pou la Gwiyann dekole 27/3} |Accord immédiat. 13 2 - EDUCATION [P6le universitaire pour !Ouest guyanais [Pou la Gwiyann dekole 27/3} +STEG-UTG [Les financements sont prévus pour l'étude de faisabilité 14 2 - EDUCATION |Gratuité des transports scolaires, de la kestauration scolaire (matemelle au lycée), [principalement pour les communes de l'Est t de TOuest [Pou la Gwiyann dekole 27/3 |Compétence locale. 01/04/2017 209:42:43 2133 15 2 - EDUCATION ‘réation de 20 postes pour !UG, CDIsation| jes contractuels dans le secondaire, smbauche de 400 ILM. Pou la Gwiyann dekole 27/3 +STEG-UTG IL’objectif de I'Etat est d’affecter un ILM dans chaque école primaire & moyen terme. 10 ILM seront ouverts chaque année, les postes pour I’UG seront eréés en {fonction de I’évolution des effectifs. En concertation lavec les organisations professionnel, les contrats seront portés & 3 ans (ce qui facilite ’application du droit du travail). 16 2. -EDUCATION [Définition et mise en place d'un véritable [projet académique sur 5 ans [Pou la Gwiyann dekole 27/3} |Accord immédiat ~ en cours. {Construction d'un college au pays Collectif de Maripasoula “a| 18 2 - EDUCATION IMARIPASOULA et Saint-Georges et IPapaichton 172-EDUCATION hen ‘no wi ope" |Compétence locale - Soutien exceptionnel de I'Etat truction d’un lycée & Revendications ‘onstruction d'un lycée & MARIPASOULAsSTEG UTG + Collectif de Maripasoula "a no wi opo" [Dans le pacte éducation. 19 2 - EDUCATION \Répondre au probléme de déscolarisation et} Wiillettrisme Revendications MARIPASOULA+STEG UTG + Collectif de ‘Maripasoula "a no wi opo" Mission du rectorat. 20 2 - EDUCATION |Adapter les rythmes scolaires au climat de lla Guyane Revendications MARIPASOULA+STEG UTG + Collectif de ‘Maripasoula "a no wi opo" A V'appréciation des collectivités. 21 2 - EDUCATION \Obligation de proposer une restauration {scolaire de qualité avec 60% de produits llocaux pour soutenir l'agriculture STEG-UTG |Accord de principe : compétence de la collectivit. 22 2 - EDUCATION [Mettre en place la scolarisation ds 3 ans UNSA + Collectif des Partenaires et amis de I'Ecole+ CEMEA, Accord : programmer dans la LROM. 2. - EDUCATION [Mise en place d'une inspection académique fa Saint Laurent du Maroni Mouvements enseignants citoyens de louest guyanais| [Un inspecteur de secteur est en poste, Cette lpréoccupation est prise en compte dans l’organisation du rectorat. [Renforcement de la PJJ, Aide sociale & I'enfance, Maison des ados et des structures Mouvements enseignants IPJJ : accord sur un centre d'accueil pour adolescent. Naide sociale a I’enfance reléve de la CTG. Plusieurs 24 2 - EDUCATION accueil comme la maison denfants 8 _| citoyens de 'ouest guyanais| projets de maison des adolescent & I’ étude avec l’appui caractére social Ide I’Etat et de la CAF. 25b-EDUCATION _ {Création dune université de médecine _| Revendication des lycéens |K*® ¢ffectifs ne seront pas suffisants pour "instant, [Dossier lié & 'universitarisation du CHAR. 26 [2 - EDUCATION [Installation d'une cantine dans chaque college ou lycée IRevendication des lycéens +} CEMEA + collectif de Maripasoula " ano wi opo” |Compétence locale — Reléve du pacte éducation. 27 2 - EDUCATION [Mise en place d'assistantes sociales dans les lycées Revendication des lycéens +] EMEA |Accord de principe. Difficulté de recrutement 01/04/2017 & 09:42:45 3/33. 28 2- EDUCATION [Prévention sanitaire réguliére pour tous les lélaves + médecine de prévention Collectif des partenaires et amis de l'école Accord de principe. Difficulté de recrutement 29 h - EDUCATION \Création d'un Observatoire de la \Scolarisation et de la Réussite Educative Collectif des partenaires et amis de l'école + CEMEA, [Fonction déja remplie par la plateforme de lutte contre le |décrochage scolaire. [Maintien de la dotation actuelle de 10 [Territorial 30 B- EDUCATION [Mé/an et garantie de !Etat sur le PPI de la CEMEA [Pacte Education, crc u [Former les instituteurs par Ta formation . 31 B - EDUCATIO eine en Master 1 3G CEMEA |La formation continue est en cours dadaptation. 32 b- EDUCATION [Doter le tervitoire d'un Projet Educatif CEMEA |Accord de principe. Projet en cours, qui peut évoluer en liaison avec les partenaires. |Augmentation des places en Section ICEMEA + Mouvement Nou [Dossier & I’étude en fonction de la démographie et des 33 B- EDUCATION rofessionnelle Gon ké sa lbesoins de l'économie. lOffrir une possibilité d'hébergement en [Pacte éducation. Compétence partagée avec la CTG, 34 2 - EDUCATION jinternat le week-end compris pour les CEMEA soutien exceptionnel de I’Etat pour 4 dossiers dont la léleves des populations de l'intérieur ICTG doit accélérer I'instruction. |Réformer les modalités de fonctionnement let de financement du comité académique 35 2 - EDUCATION id'action sociale (CAAS) de I'Education CEMEA Accord, La mise en place en cours lnationale. Pour une prise en charge plus lefficace des situations d'urgence 36 b- EDUCATION RRessuscter les Rased pour les léves en | Mouvement "Nou g0n S€ |y4ieux aniculer les dispositfs en place Mdifficulté ka’ on, L'évolution démographique de chaque commune doit étre| 37 2-EDUCATION __|Arréter Jes fermetures de classes Mouvement "Nou gon sé | ise en compte en fonction de la carte scolaire et des. ka" leffectifs, faire signer un engagement pour que les Mouvement "Nou gon sé fsur leurs statut 38 B-EDUCATION _enseignants restent sur territoire guyanais 3 ka" Pacte éducation. Une expérimentation sera mise en place. fi 4 ans aprés leur concours 39 b- EDUCATION \Créer une cohérence des étudiants en BTS Etudiants debout _|L€ Tectorat organise les formations en fonction des lbesoins du tervitoire. [Meilleure lisibilité des formations (guide 40 P-EDUCATION Ee radiant) Btudiants debout | Accord ce principe. [Attribution d'une salle étudiante & 41 2-EDUCATION _|funiversité, 2 photocopieurs et un Etudiants debout _| Volonté partagée |distributeur de billets IPlus de formations disponibles & 42 2-EDUCATION _|funiversité adaptée au territoire (exemple Etudiants debout | Accord ¢e principe ~ Décision du président d’ université liliére de FLE) , [es logements universitaires 5 : 43 2 - EDUCATION Lupplementares Etudiants debout | Accord de principe - En fonction des effectifs étudiants [Debut des travaux de lintemnat de Revendications des peuples| sneine <1 . 44 2 - EDUCATION IMarisapoula pour 2017 svoclitones Accord de principe -Travaux en cours asb-EDUCATION —_[votlége a Tatuen Revendications des peuples |Compétence locale - Soutien exceptionnel de I’Ftat — autochtones Pacte éducation 01/04/2017 & 09:42:46 4/33 Plateforme de revendication| 462 -EDUCATION création dun internat & Grand Santi des collectifs dhabitants du Evaluation du besoin & confirmer Maroni linstallation d'une antenne d'un lycée 7 , < . fy 47 2- EDUCATION jpénéral et professionnel sur le teritoire de | Collectif des taureaux de |Compétence locale - Soutien exceptionnel de ‘Btat ~ ‘Sinnamary [Pacte Education \Sinnamary/Iracoubo |Alignement du prix des carburants en Cahier des ae 48 B -ECONOMIE |Guyane sur le prix le plus bas en cours entreprises de l'ouest |Compétence CTG ldans les DOM e guyanais IMise en place d’une enveloppe de 14,5 ME Posernel eine anctiel 49 B-ECONOMIE lauprés de la BPI pour le cautionnement des et Toréts NTERPROBOIS |Accord de la BPI - Examen en cours btocks de la filigre bois ; ‘ Regu le 28 mars a 23h [Metre les collectivités locales et autres lacheteurs publics en condition de payer les entreprises locales en priorité, en lien avec ILes recommandations peuvent étre adressées aux 50 B-ECONOMIE fees outils et procédures dont disposent la ma lacheteurs dans le respect du code des marchés public. P IBPI, la CDC et la préfecture (Avance+, |mandatement office...) 31 B- ECONOMIE letargir le périmetre du BOP Pou la Gwiyan dekole | Accord de principe - & négocier avec la filidre - ci (crédi é, x RORICULTURE / footie csoueraion ds ° whence [Accord de principe - L’Ftat soutient le projet de la CACL| JPECHE / BOIS fforét guyanaise Pour 20 millions bA- - etre pavé GRICULTURE/ — [PCS paiement 2014 22017 cRPMEM 10 dossiers 2014 et 2015 viennent d’étre payés, les autres IPECHE / BOIS lle seront en avril 2017. Les fonds sont disponibles. Ba- tat ele CNES AGRICULTURE / [Fond de démarrage pour I'activité CRPMEM .'Etat et le CNES s'engagent a abonder le fond de PECHE / BOIS lpréfinancement. L"Ftat saisira la BPI en complément. BA- . IL"Etat demandera & la commission européenne de rendre [AGRICULTURE / —_|Financement des infrastructures portuaire CRPMEM ses projets éligibles en Guyane a inscrire dans le |PECHE / BOIS réflexion sur le plan de convergence. pA- » oc 5 [AGRICULTURE / _ Financement des activité du CRPMEN CRPMEM stat examinera la possibilité d'un financement & IPECHE / BOIS 100 %, Projet & monter. a IFinancement des VAE des brevet et AGRICULTURE 1 eifcat maritime CRPMEM |Aprés recensement précis et individualisé PE A= [AGRICULTURE / _ |nitiation des jeunes métier de la mer CRPMEM L’Etat accompagnera le projet CHE / BOIS A Soutien de PE . GRICULTURE/ _ [investissement dans le nouveaux navires CRPMEM joutien de I’Etat & cette demande qui a été refusée par le PECHE / BOIS lparlement européen. AS lOctroi de mer : exonération pour tout les GRICULTURE | eee ee ais dll den ours miles CRPMEM ICompétence CTG IPECHE / BOIS aS |AGRICULTURE / cupants du MIR , loyers des log CRPMEM |Compétence CTG [PECHE /BOIS 01/04/2017 & 09:42:48 5/33 AW [Exclusivités des 100 000 marins pour les kericunrures [ro CRPMEM [Accord de principe pour défendre le sujet & Bruxelles. PECHE /B0) ReRICULTURE s _ExPotation lever les freins lies coat du cRPMEM Accord de principe. L’Etat accompagnera la filiére pour brcuey Bos fret faciliter la dynamique des exportations. [Fond de compensation (erédit carbone) A [pour la séquestration de carbone par la AGRICULTURE / {fore guyanaise [Accord de principe |PECHE / BOIS BA- fse en paiement par ‘ASP du FEAMP, a . AGRICULTURE /— |FEADER et FEDER /Fluidifcation et ETCG ryt 08/9 eee een ASP programmés. L'ASP a IPECHE / BOIS ‘simplification des procédures de paiement " + i Production des outils de parement A= . : INotifier sous 4 semaines & Bruxelles le |CCVCPME/FTPE/FIBTPG/ pecuiy BOIS / [placement sous RGEC de la filigre bois [STCG/SDTG 28/3 pecan snail A |Modification de la définition de AGRICULTURE ["t#sformation" en revenant aux termes |CCVCPME/FTPE/IBTPG/ | Accord de principe — Accord des douanes sur une PECHE / BOIS linitiaux dans le projet de loi de finances |STCG/SDTG 28/3 évolution législative A préciser [2017 A a a AGRICULTURE‘ [Abondement fonds de préfinancement local Professionnels péche et |ccue reyendication est déja saisfaite - Avenant signé PECHE / BOIS (FPP) Jgriculture A [Professionnels péche et GRICULTURE/ prise en charge des intéréts du FPF 7s Accord PECHE / BOIS pencunre = \Création pole accompagnement ingénierie |Professionnels péche et peRicorToRe, pertain erculture Accord pour la subvention sollicité (360 K€) herr CULTURE) |Ctation SAFER pour gestion du foncier _JProfessionnels péche et ural lagriculture PECHE / BOIS Accord — La CTG et I’Etat s’engagent & calibrer les moyens financiers nécessaires an démarrage de cet outil Aa 2, [Reclasacment en eat. 4 du lyeée agricole de Revendications recucillies Pecney nore. (Matt par la mission Accord [Réhabiliter exploitation agricole de [Revendications de [Accord - Investissements : 500 000 € (€quipement, I"EPLEFPA de Guyane, vetuste, non _‘f'enseignement agricole _batiments, serres, etc.) lproductive, non pédagogique et non public 1 ETP lexpérimentale BA- , [pour en faire une vitrine de l’agroécologie ee 1 |en régions chaudes paA= IRevendications recueillies |Accord - L’Etat s’engage a subventionner I’abattoir de konicunrure/ tions de volaalies Gel COG lpar la mission volailles dés le dépot du dossier de la COG. Le président de la CRE est une autorité indépendante. Un| hy lcontact a été pris avec lui. Il s'est engagé & examiner avec| ReRICULTURE, — [EngeBement dela CRE surleprix dela [Revendications recueillies |bienveillance la demande des niveaux de prix pouvant CHE) BOIS. Picmasse bois [par la mission lpermettre la viabilité des deux projets biomasse lors de la| {réunion du 5 avril 2017. Un bilan sera fait au bout d’une lannée, 01/04/2017 & 09:42:50 6/33 [Ein Pabsence de possibilités de retour Ala Revendications du secteur [Cette revendication est déja satisfaite, Les fonds de cession de créance fournisseur, mise en _|Agriculture~ FDSEA/JA_|préfinancement sera par I'Etat et le NES. Le place d’un systéme alternatif de linancement & hauteur de 100% de la subvention est [préfinancement doté d’un montant suffisant lexaminé sans délai. La prise en compte des taux d”intérét lpour traiter l'ensemble des dossiers lpar le FAC (Fond Allégement des Charges) est examing AH lagricoles. lsans délai. |AGRICULTURE / PECHE / BOIS (Cession a l’euro symbolique aux IRevendications du secteur [Accord de principe - LEtat s'engage, par mesure lagriculteurs de l'ensemble des terrains _[Agriculture~ FDSEA/JA_|d’équité, & accompagner la demande des agriculteurs. lagricoles de Macouria ayant fait l'objet A= ld’une rétrocession par le CNES & la mairie |AGRICULTURE/ de Macouria PECHE / BOIS |Financement de 1a viabilisation des [Revendications du secteur |Compétence locale - Soutien exceptionnel de IEtat. Des lpérimetres agricoles dans le pacte davenir |Agriculture~FDSEA/JA. diagnostics territoriaux seront réalisés afin d”évaluer les lt la programmation pluriannuelle codts d’ infrastructures nécessaires a la viabilisation des ldinvestissement de la CTG [périmétres agricoles identifiés A GRICULTURE / PECHE / BOIS PRIORITE 1; Notifier sous 4 semaines 8 |Cahier des revendications IBruxelles le placement sous RGEC d'un {économiques - Secteur bois ba- lkévime compensatoire des surcotits de la _ {et foréts INTERPROBOIS. GRICULTURE/ _|filigre bois de Guyane |Recu le 28 mars 23h ——_—|Accordi de principe PECHE / BOIS [Mise en ceuvre de la vente de bois en régie, [Cahier des revendications [Accord de principe — Modification des régles de vente de ne le vendeur exclusif (Etat) et léconomiques - Secteur bois |bois fagonné par l’ONF engagée. I’acheteur scieur (en régle avec ses let forets PROBOIS AH bligations fiscales et sociales) afinde _JRegu le 28 mars a 23h AGRICULTURE/ __ flabiliser l'économie forestiére en Guyane "ECHE / BOIS |Application du protocole d'accord conclu |Cahier des revendications _ [Accord de principe — Attente validation modification A lle 14 mars 2017 léconomiques - Secteur bois [PDRG par commission européenne SRICULTURE / fe forts INT ERPROBOIS ane aa IRecu le 28 mars & 23h [Accts simplifié au foncier en vue @'initier [Cahier des revendications AW es programmes de plantations léconomiques - Secteur bois GRICULTURE / faccoie2S mara 23h Accord de principe PECHE / BOIS 01/04/2017 09:42:51 133 IMise en ceuvre immédiate du PDRG 2014- [Cahier des revendications [Accord de principe - Montant : 7 millions € sur 5 ans, 12020, déblocage des acomptes et soldes de |économiques - Secteur bois |Création d’un dispositif d’ aide national pour !'amont lsubventions en cours, maintien des let foréis INTERPROBOIS forestier (transport forestier, stockage et production de lenveloppes FEDER et FEADER sans DO aJRegu le 28 mars 23h —_[plaquettes).. Imi-parcours, préfinancement & 100 % par lia SOFIAG et instructions rapides par Les mesures « dessertes » et « modemisation des I" ASP, création d'un dispositif d'aide lexploitations forestigres » devraient pourvoir faire l'objet ational (7 millions € sur 5 ans) dédié a la lde paiements en semaine 14. xéation de plateformes de stockage de bois BA- fet production de plaquettes / de pares de GRICULTURE / [ruptures et de transports forestiers) |PECHE / BOIS [Aide & Fanimation de la filiére, notamment [Cahier des revendications lpar le recrutement de permanents auprés de économiques - Secteur bois, |’interprobois Guyane, augmentation du |et foréts INTERPROBOIS BA — taux d’aide FEDER en faveur de cette JRecu le 28 mars & 23h JAGRICULTURE/ animation Accord de prineipe IPECHE / BOIS |Financement optimal par les fonds \Cahier des revendications lcuropéens en faveur de I’animation dela _ économiques - Secteur bois lire par INTERPROBOIS (AMD), et des et foréts INTERPROBOIS Jprojets de « maison de la forét et des bois » Regu le 28 mars & 23h pA let « centre technique des bois et foréts » [AGRICULTURE / |PECHE / BOIS [Accord de principe - Montant : en moyenne 600 000 €/an pendant 5 ans. lintégrations de pourcentages @utilisation [Cahier des revendications bligatoire du bois local et labellisé dans _|économiques - Secteur bois les projets bénéficiant d’aides publiques, _ et foréts INTERPROBOIS lnotamment le logement social. Respect des JRecu le 28 mars & 23h \directives environnementales et contréle laccru par les pouvoits publics de la ba lprovenance et de l'utilisation des bois dans .GRICULTURE/ _ [les chantiers. |Accord de principe PECHE / BOIS [Orientation des marchés publics vers une _|Cahier des revendications Imeilleure utilisation du bois local, et \économiques - Secteur bois ha - soutien aux filidres de bois d’ oeuvre let foréts INTERPROBOIS AGRICULTURE/ __|(attisanat, mobilier...) IRecu le 28 mars 23h | Accord de principe IPECHE / BOIS Ba— GRICULTURE/ —_|Codes miniers maritime CRPMEM La réforme du code minier est en cours [PECHE / BOIS lp |Mettre en place des réseaux de transports INERASTRUCTURES "2ins intercommunaux sur le terttoire de SE-UNSA |Compétence locale - Soutien exceptionnel de I'Etat la CCCL BB- |désenclavement des communes del'Estet | SE-UNSA et UNSA _|Compétence locale - Soutien exceptionnel de I"Ftat - A |INERASTRUCTURES |e !Ouest Education linscrire dans le plan de convergence 53 NER. STRUCTURES meena ‘monopole du transport aérien |Compétence exchisive de la CTG 01/04/2017 & 09:42:53, 8/33 =, BB- , “s 5 OCT de Vedon |Accord de rétrocession signé entre la CTG et EDF. 54 Peas TRUCTURES eatin de a route de Petit Saut UTG-CGT de Neclairage Se nrc BB soviet Revendications des peuples|Compétence locale - Piste livrée ; compétence de la CTG 55 INFRASTRUCTURES (OUST 6 la piste daviation de Camopi autochtones lpour l'ouverture de I’aérodrome. 3B \Ouverture de la piste enntre Taluen et Revendications des peuples| \ cy - - rey 56 Ee xSERUCTURES [cayoss cations oes Compéteace locale - Compétence exclusive de la CTG BH |Révision de la ligne Saint Laurent du |Plateforme de revendication| 37 PS easrrucrures|Metont/ Marsspoula: plus de vols pour | des collects habitants du|Compéteace locale -.négocer entre CTG etait Guyane jsaint laurent Maroni_ cxéation dun service de transports publics |. erorme de revendication| ss PB- lccessibe entre les aéroports et les bourgs [PysteForme de sevendication| competence locale - Compétence entre 1a CACL et les INFRASTRUCTURES les villes de cayenne et de Saint Laurent du] ae communes concemées |Maroni _ ménager, refaire le trac et garantir Plateforme de revendication| 59 Pe asrRUCTURES|[entetien de a route de Maripasoula- [des colletfs habitants du] étudier dans le cadre du plan de convergence apaichton Maroni |Un axe de circulation terrestre entre Saint B (Laurent / Grand Santi / Papaichton / |Plateforme de revendication| 60 ae IMaripasoula et un axe de circulation des collectifs d'habitants du|[DEM [NFRASTRUCTURES |... stre entre Maripasoula, Saiil, Bélizon Maroni let Cayenne 61 3B [Pont de Counamama Iracoubo a double Collectif méme ke nou IDEM [INFRASTRUCTURES |voie meme 3B - [Construction d'une 2x2 voies de Saint ; i INFRASTRUCTURES laurent & Cayenne en passant par Mana Mouvement Nou Bon ké sa/[DEM 1B ‘ 63 Pe asrRUCTURES Nstionalisation des RD 8 et 9 Mouvement Nou Bon ké sa (DEM - compétence CTG 3B |Continuité territorial des services de [Un appel a projet est en préparation. L’Etat veillera A ce 64 INFRASTRUCTURES {télécommunication Pou la Gwiyan dekole | aye 1a Guyane soit éligible) B a cas 65 INFRASTRUCTURES Services internet pour tous Pou la Gwiyan dekole — |Nécessité d’un accord entre la CTG et Orange BB JRendre accessible la tlécommunication a | Collectif des habitants du | v4 INFRASTRUCTURES |tous Maroni BB- Couverture télécom de l'ensemble des ntégration de la Guyane aux programmes nationaux et INFRASTRUCTURES routes de Guyane Pou la Gwiyan dekole }essorption des zones blanches i [Elimination di blanch¢ Les transport (DEM FRERASTRUCTURES [Elimination des zones blanche 5 transporteurs |A gence nationale pour la biodiversité: : om " ¥ ‘ ‘Le conseil d’administration pourra se déplacer pour se [ENVIRONNEMENT |délocalisation du conseil d'administration en Guyane fen Guyane lamétiorer la qualité de eau, un aceés & | Plateforme de revendication| ; C= " i * ome = Les communes porte les schémas de I’eau potable avec le ‘NVIRONNEMENT. ‘eau potable sur les trois communes du des collectifs d'habitants du soutient du comité de bassin. aroni Maroni 3D - FISCALITE . 7 she cowinle et |ARGES Sacer franche, sociale et poy, 1a Gwiyann dekole 27/3]Accord de principe - Prolongation au-dela du 31/12/18 are scale sur 10 ans 01/04/2017 & 09:42:54 9133 3D - FISCALITE HARGES OCIALES [Déblocage des dossiers de défiscalisation our la construction de logements sociaux jet intermédiaires et l'investissement Iproductif’ STCG/SDTG 28/3 CCICPME/FTPE/FIBTPG/| [Pas de dossier en attente D - FISCALITE |Pérénisation de tous les dispositifs de la |CCVCPME/FTPE/FIBTPG| financement CHARGES |LODEOM 8 son niveau maximal alors que jPacte fiscale SocIALES ste mesure doit prendre fin en 2018 STeaisDtG28/5 |Pérénisation des dispositifs d'aides fiscales D-FISCALITE a investissement dans leurs trois formes cacy |ARGES lexternalisés internalisés et en crédits | CCUCPMECETPEETBIPG! pacie fiscale OCIALES Fimpot sans abaissement du plafond du ICA PPérénisation du CICE sous forme de baisse 3D - FISCALITE le charges durable et maintien du “C] CHARGES: ifférentil entre le niveau de baisse de |CCUCPAC ITEP pactefiscale OCTALES atges sociales de la LODEOM et celui de| ls loi FILLON D - FISCALITE a 66 [CHARGES [talement des parts ouvritres sur 12 mois. |CUCPME ®TEIE TPO! pace fscale aaah STCGISDTG 28/3 o ees lement des parts patronales au terme de |CCUCPME/FTPEYFIBTPG/| p16 tiscale eae Yapurement des parts salariales (36 mois) | STCG/SDTG 28/3 bD-FISCALITE —_ |Btalement des detts vis-2-vis du RSI sur 5 | soyepynp/ 68 CHARGES lans & partir du montant de la dette du Co SO ee PS Pactefiscale SOCIALES 0106/2017 us [Doublement du plafond du premier seuil D-FISCALITE _ |dimposition & limpot sur les sociétés (38 ; 69 CHARGES 1:20 € a 76 240 €). Pour les entreprises avee| “VCP Eyres nny [Pact fiscale OCIALES inCA au déla de SME taux dimposition & }28% au lieu de 33% u acs ‘on application du prélévement 2 la source | CCUCPME/FTPE/FIBTPG!| pa sca SOCIALES fen Guyane pour les entreprises STCG/SDTG 28/3 pete nscale $D-FISCALITE [Application d'un coefficient réducteur sur . 71 |CHARGES le patrimoine foncier et immobilierinclus. [CUTER operate IPacte fiscale SoctALEs ans la base de calcul de V1SF s 1 Rene TT [Report jusqu'au 31/05/2017 du dépot de [CCUCPMEVFIPEYFIBTPGI pe fiscal |déclaration pour toutes les entreprises STCG/SDTG 28/3 © fiscale OCIALES repr 73 RHARGES Y —_ [Délais de paiement t suspensions de Revendications reeucillies |p. se sscate KoctALES Jpoursuites en matiére fiscale par la mission logement social : simplifier les demandes ae 14 Cees Yagrément fiscal et pérenniser au-dela de SS L'agrément fiscal préalable pour les logements sociaux a SOCIALES (2017 le crédit dimpét comme outil de STP |été supprimé en 2016. Atraiter dans le PLF 2018. 01/04/2017 409;42;56 10/33 [Mise en place d’un régime d’aide pour la |compensation des surcotits. Prise en |compte des contreparties nationales. Cahier des revendications 76 |CHARGES Boctares frenforcée a la totalité des charges jpatronales économiques - Secteur bois et foréts INTERPROBOIS Regu le 28 mars 4 23h ns Dee loreeont ae ible der pete de | gconomiques - Secteur bois |La CTG porte le dossier avec le soutien de Etat auprés SOCIALES Jaexives des bois de Guyane d'aide an fret | fore INTERPROBOIS |Ale Bruxelles. lvers les Antilles, et de ’inéligibilité des ecu le produits dérivés des bois bénéficiant d’un laifférenticl d’octroi de mer D-FISCALITE __ Extension des dispositions de la LODEOM| Cahier des revendications ‘Accord pour intégrer la filigre bois, aux secteurs renforeés Lodeom (mesure législative) [suspension des poursuites des organismes liscaux et sociaux envers les entreprises en jretard D-FISCALITE _|difficulté durant 12 mois. Adaptation de 77 fonaxers [I exigibilité des dettes fiscales et sociales MEDEF |Cette revendication est déja satisfaite )CLALES jau taux de recouvrement des créances des |professionnels envers les collectivités ipubliques légocier des modalités d’apurement des D-FISCALITE _flettes fiscales et sociales des entreprises, 78 \CHARGES suspendant les mises en recouvrement MEDEF |Pacte fiscale — Cette mesure nécessite un arrété du budget| SOCIALES lforeées et annulant les majorations de D-FISCALITE 9 {caaRcrs SOCIALES |Exonération des charges sociales ENIM et ‘MAF, moratoire de 36 mois des dettes lascales et sociales des entreprises, et Secteur Mer & Péche Dossiers transmis & ENIM et a la CMAP CHARGES SOCIALE kréaménagement des préts de la BPI pour le pe lpréfinancement du PCS des entreprises BD-FISCALITE [on gas, ; 80 |CHARGES [L'Etat doit s'acquitter de la TENB (taxe sur) pou 1a Gwiyan dekole —|Pacte fiseale SOCIALES lle foncier non baiti) Ip-riscarrre [Conversion du prét de la CTG de 53 a1 eranors lnillions en subvention exceptionnelle et Pact fiscale SOCLAL ES linnulation de la dette de 220 millions \d'euros de la CTG |earantir une compensation intégrale Ala so raRene [CTC des 27 millions de Yoctrot de mer Pacte fiscale bona es fransférés aux eommunes dont 9 millions : |de manque a gagner des 2017 g3 PD-FISCALITE bestion Sune DRFIP UNSA Mise en place du systéme unique de paiement (Décret du 1/01/2017) 34 PE-ECONOMIE Boon limpulser une dynamique d'emplois dans NESS Accord, 01/04/2017 & 09:42:58 85 HE - ECONOMIE [Accord pour le soutient de I'FEtat |de YESS BOCIALE IDéptoyer les mémes dispositifs d'acces ala Itrésorerie en Guyane qu'en Métropole: France Active et Crédit coopératif 86 PE-ECONOMIE | jouer un fonds de financement annuel | A traiter avec BPI ou AFD SOCIALE f es structures ESS == ECONOMIE ; come Pam 87 KOCIALE é6gionaliser les appels & projets nationaux Une directive européenne interdit ¢ - CONOMIE, ; . sé ” : ; Pe 88 pe—Bcon |Attribuer des locaux inoccupés aux acteurs jet mise a l'étude [Electrification de tous les écarts et mise en service des réseau de fourniture d'électricité| xistants /Plateforme de revendication| des collectifs d'habitants du! Maroni Iinscrit dans la PPE publiée le 31/03/2017 90 k-voncmmr “ession de foncier Etat | Groupement des lassociations foncidres de Guyane | Associations Nou Gangan |- Association fonciére la [Savane }- Collectif des habitants du IMaroni, A no wi opo de |Maripasoula, sous le liromager de Papaichton, u |viwli de Grand Santi 5 - FONCIER [Reprise immédiate des réunions entre les lassociations foncidres et France [DOMAINE pour validation du prix de vente négociés en 2004 6 - FONCIER .égularisation des parcelles en tenant -ompte des aménagements déja effectués fs - FONCIER Création d’un organisme public autonome favec un conseil d'administration local (type| AFER) afin de gérer l’attribution du foncier pour les pluriactifs et les pgriculteurs f - FONCIER évision du mode de gouvernance de TOIN| our rendre son fonctionnement plus fficace f - FONCIER |Rétrocession du foncier détenu par I’Etat ux institutions publiques locales et aux ruyanais qui en font la demande o1 - FONCIER lAménager et équiper les parcelles dédiées a| installation des agriculteurs 92 k-roncier IPréciser le réle de chaque service et fablissement public en matitre de gestion ks foncier : DEAL, DAAF, ONF, PAG, |EPFAG. 93 - FONCIER [laborer une procédure concertée et simplifiée d’accés au foncier foncier. a 94 '- FONCIER linclure le GRAFOGUY dans les {commissions d’ attribution fonciéres 01/04/2017 & 09:42:59 IL"Etat s’est engagé & doter I’ OIEN, I’ EPFAG, les collectivités, les communautés lautochtones et bushilengue et la SAFER. De plus | “Etat s’engage & mettre en place "ici un an un processus équitable, rapide et transparent de cession et de vente du |Cette opération qui constitue une évolution fondamentale se fera sous l’autorité du I"Ptat, dans le respect des documents d’urbanisme des communes et en associant les lparties prenantes concemnées : élus, instance profesionnelles, agricole et forestiere, jcomité consultatif des populations autochnones et Bushinengue 12/33 95 - FONCIER [Mettre en cuvre rapidement !OIN et lassurer le financement nécessaire a la [production de foncier aménagé, de llogements, diinfrastructures et \a’équipements publics 96 B - FONCIER [Participation des socioprofessionnels de \ouest guyanais aux réunions de I'EPFAG lconcernant le foncier et le développement économique 97 5 -FONCIER [Rétrocession du foncier de "Etat aux communes pour le développement [économique 98 - FONCIER |Création dun Etablissement Public : office ldu foncier autochtone (doté d'un droit de Ipréemption) qui aura pour mission Id'acquérir des terres coutumieres pour les |mettre a dispo des groupements de droit [particulier local 99 - FONCIER, [Participation des représentants autochtones la 1a commission départementale des mines wok - FONCIER Lancer le processus de création d'une commune de plein exercice sur le Haut- (Maroni 101A - SANTE SOCIAL (Création Fun guichet unique daccés aux droits sociaux dans toutes les communes. Reflexion vers une évolution vers des strcutures de type «maison des solidarités » 102|5A - SANTE SOCIAL création de 3300 places d’accueil petite lenfance dont enfants handicapés. 103)5A - SANTE SOCIAL leréation d'un centre d’éducation et de lplanification familiale dans I'ouest 104)6A - SANTE SOCIAL Imise en place de 3 équipes mobiles [pluridisciplinaires (PMI) dédiées aux zones| lenclavées (Est, Oust et centre) 105 [" - SANTE SOCIAL lconstruction de 2 centres de PMI ‘supplémentaires sur les communes de (Cayenne et de Matoury 106) l, - SANTE SOCIAL lmodemisation des centres de PMI de IRémire-Montjoly, Matoury, Macouria et [Mana 01/04/2017 09:43:01 |A examiner Pris en compte dans le STSF in outil de ce type existe sur Cayenne et pourrait étre Joréée dans I’ouest (1 million d’euro) IL Etat peut appuyer ce projet qui reléve de la CTG. LEtat peut appuyer ce projet qui reléve de la CTG. IL ’tat peut appuyer ce projet qui reléve de la CTG. |L"Etat peut appuyer ce projet qui reléve de la CTG. 13/33 107)5A - SANTE SOCTAL Frecrutement de personnels de santé PMI: 9 Imédecins dont 1 médecin chef, 6 sage- lfemmes et 10 infirmiéres puericultrice 1085 — SANTE SOCIAL lfinancement d’actions de soutien & la [parentalité et de médiation familiale 109 6A - SANTE SOCIAL création d’établissements et dispositifs accueil pour les mineurs et jeunes lmajeurs relevant de I’aide sociale "enfance, les jeunes méres et les jeunes travailleurs lsA -SANTE SOCIAL [Création de clubs de prévention sur \Cayenne, Est et "Ouest 6A —SANTE SOCIAL JRenforcement des dispositifs de prévention (AED) JA - SANTE SOCIAL éations de lieux de vie (séjour de rupture jpour jeunes en grande difficulté) A - SANTE SOCIAL ation d'un internat socioéducatif \édicalisé pour adolescent (ISEMA) pA — SANTE SOCIAL. ‘réation d'un centre éducatif fermé ~SANTE SOCIAL jévelopper des actions de médiation sociale dans les quartiers sensibles (QPV) - Collectifs Toucans - CRSA Guyane pA — SANTE SOCIAL |Création de structures daccompagnement es personnes adultes (foyer, accueil de jjour, services de suites et de réadaptation, Istructures de prise en charge des personnes latteintes de troubles psychiques) pA - SANTE SOCIAL leréation de classes adaptées |supplémentaires pour les enfants atteints ld’un handicap spécifique (SEGPA-ULIS) pA - SANTE SOCIAL laméliorer le fonctionnement de la MDPH lafin de réduire les délais de liquidation des demandes BA ANTE SOCIAL lfavoriser Paccés & Pemploi des personnes jhandicapées par la création de structures de ype ESAT ou entreprises adaptées. bA -SANTE SOCIAL (Création d'un CADA de 100 places et Irapprochement de I'antenne OFPRA pour Iraccourcir les délais d’instruction des \demandes dasile - Intersyndial du CHAR -CGSS ~ Syndicat UTG CGT santé CHOG - Collectif pour les familles et la jeunesse en danger -NEXEM - ROLLIN BELLONY -UTG - Association santé et respect des droits pour tous ~ Intersyndical ARS - Collectif des praticiens du CHAR (01/04/2017 4 09:43:02 IL" Etat peut appuyer ce projet qui reléve de la CTG. IPréoccupation pris en compte dans le schéma territorial ldes services aux familles |Compétence CTG ou conjointe avec PJJ. Co-financement| DISCS DE 150 000€. avec un poste FONJEP |Cette demande peut étre rapprochée avec création des |centres sociaux (Financement CAF) |Capacité accrue mesure AED et 80 placements a \domicile Prix de journée 200 & 250€ |Structure expérimentale |Accord Financement de 30 médiateurs sociaux Projet en cours & Saint-Laurent-du-Maroni pour une résidence accueil [Projet a l'étude [Projet en cours Demande faite au ministére du travail [Projet d’extension de I UDA, pour passer de 110 8 156 14/33 [Créer un dispositif d*hébergement dédié ux femmes victimes de violence mnjugales ainsi qu’a leurs enfants en bas a - SANTE SOCIAL |ige couvrant l'ensemble territoire Is bassins a couvrir avec 30 places (450.000 €) ldévelopper les actions d'insertion par lr emploi (EPIDE, entreprises et chantiers ld'insertion) A - SANTE SOCIAL [Projet a 1'étude jévelopper la capacité du dispositit {a’hébergement durgence et d’insertion, lcouvrant de manitre équilibrée le territoire iA - SANTE SOCIAL IProjet associatif de 40 places & Kourou [Plan de recrutement de travailleurs sociaux lpour permettre un maillage complet du fermtoiren respectant les rations nationaux le population... 300 postes estimés pA - SANTE SOCIAL Responsabilité de la CTG pour la formation jrecrutement d'assistantes familiales JA - SANTE SOCIAL supplémentaires |Compétence CTG financer en suffisance les gratifications |prévues par la réglementation pour ifavoriser l’accés aux stages pratiques des ‘A - SANTE SOCIAL |tudiants de la filiére sociale |Compétence CTG jmieux accompagner dans leur cursus Tes |studiants de fa filiére sociale et “ASANTE SOCIAL |médicosociale a revenus modestes. ICompétence CTG ‘bonder le financement des opérateurs sociatifs du champ social pour sécuriser leur fonctionnement, faciliter la réalisation laces investissements et remettre aux normes ;A - SANTE SOCIAL les structures vieillissantes [Projet & examen (1,2 million) Sonvenir d'un plan de rattrapage & moyen ket long terme remettant & niveau les besoins| structures dédiées a | tion de f fis structures la protection de Par l’Etat pour la PJ A - SANTE SOCIAL [Problématique reprise par le ‘A - SANTE SOCIAL [plan de développement Intensifier les réponses aux besoins en foulie et 'aménagement ay infrastructures et équipements lallier & 1a demande de Irétrocession foncigre aux (collectivités local JoA - SANTE SOCTAL |cyger une réserve foncitre pour |'implantation d'établissements sociaux et médico-sociaux sa -SANTE SOCIAL |Mettre en place un fonds d'investissement [Projet utile t de garantie dédié JA - SANTE SOCIAL [Pacte fiscal linclure le secteur médico-social dans les positifs d'exonération de charges laider & la mise en place de ceutrales achats ou de référencement de lfournisseurs A - SANTE SOCIAL |Appui possible de I'Etat 01/04/2017 09:43:04 15/33 A - SANTE SOCIAL lettre en place et financer des centres de lressources du secteur médico-social ayant lune fonction d'étude, de veille et d'alerte [Projet 8 préciser }sA - SANTE SOCIAL \définir les tarifications et les doations jprenant en compte les surcofits de |fonctionnement larbitrage politique national {A - SANTE SOCIAL lcréer des plateformes d’ingénierie de projet let d'appui aux porteurs de projet |Financement possible par |P Etat (5 000 €/ projet) JA - SANTE SOCIAL louvrir et financer des écoles de formation |Compétence de la CTG 6A -SANTE SOCIAL sonsolider et développer la formation tinue des personnels et des ladministratewrs intégrer au plan de limancement, finaneé par la fpranche A - SANTE SOCIAL |Assurer 'équilibre financier des structures lde petite enfance ISchéma des services aux lfamilles sa - SANTE SOCIAL |créer un guichet unique pour les porteurs ide projets \Schéma des services aux familles JA - SANTE SOCIAL IPrévoir V'accts aux préts pour faciliter et lassurer les investissements [A intégrer dans les projets BPI ou AFD JA - SANTE SOCIAL |Prévoir l'secés au bati, au parc immobilier let aux terrains a batir [Attribution de foncier. [Politique du logement. NRU, JA - SANTE SOCIAL |Formation des jeunes pour développer et faire évoluer l'emploi dans la fili@re Petite [Enfance |Accord et accompagnement IDIECCTE, | - SANTE SOCL [Projet & préciser et a |étudiants guyanais |développe: les mesures administratives et juantifier judiciaires d'accompagnement familial sur l'ensemble du territoire. [svementation dimmers eeu c= |Accord de principe, les modalités restent & déterminer SANTE létudiants en médecine avec la miseen _ |CC/)CPME/FIPE/FIBTPG/| eee ee eo tee dane tafealle 110A ~ SANTE SOCIAL oat crrota de 30 places reserves aux | STCGISDTG 28/3 [A¥EMENEAtION (non chitfée) prévue dans I feuille de lroute Guyane de la stratégie de santé outre-mer 111)6A - SANTE SOCIAL CMCK : arrét du transfert au groupe Rainbow, transformation en établissement public et maintien de tous les agréments factuels et résorption du déficit de 5 ME |Pou la Gwiyann dekole 27/3|Réalisé. Le CMCK restera dans le service public 1126 - SANTE SOCIAL iement de tous les arriérés lfournisseurs, annulation du COPERMO du [28/3, attribution d'une dotation lexceptionnelle de fonctionnement et Iréalisation immédiate d'un audit [Pou la Gwiyann dekole 27/3|Accord immédiat 60 millions (40 + 20) 113 6A - SANTE SOCIAL ICHOG : Attribution par le COPERMO- \d’un montant de 30 millions [Pou la Gwiyann dekole 27/3}Accord immédiat (25 millions) 114A - SANTE SOCIAL [Paiement de toutes les dettes dues par Irhopital de Cayenne, de Kourou et de aint-Laurent STCGISDTG 28/3 |Accord de principe mais les modalités restent & |CCYCPME/FTPE/FIBTPG/|déterminer iéblocage de 20 ME d'aide au fonctionnement pour le CHAR 01/04/2017 a 09:43:06 16/33 115) JA - SANTE SOCIAL IMeilleure prise en charge des PA / PH Revendications recueillies par la mission JAccord [Aide (CNSA 5 millions d’euro) 116 JA — SANTE SOCIAL [Meilleure prise en charge des addictions Revendications recueillies par la mission Accord . Financement complémentaire par Etat d'une Jcommunauté therapeutique 7 ;A - SANTE SOCIAL Lutter contre les déserts médicaux Revendications recueillies par la mission Accord Toute la Guyane est classée en zone déficitaire 118) JA - SANTE SOCIAL [Transformation de obligation du vaccin contre la figvre jaune en recommandation let remboursement par la sécurité sociale Professionnels du tourisme [La vaccination demeure obligatoire avec une prise en lcharge & 100 % sur toute la Guyane 119) JA - SANTE SOCIAL IMettre en place une prime et/ou une lkémunération spécifique pour les lprofessionnels qui se stabilisent en Guyane \(équivalente & celle de Mayotte) Cahier des revendications santé — CHOG de Saint Laurent du Maroni |Accord de principe mais les modalités restent & \déterminer fa 1’étude au ministére de la santé 120) JA - SANTE SOCIAL (Créer une IFSVIFAS/IFAP a St-Laurent du Maroni Cahier des revendications santé ~ CHOG de Saint ‘Laurent du Maroni \Cette revendication est déja satisfaite 12 JA - SANTE SOCIAL |Aligner le coefficient géographique sur {celui de la Réunion (1,31), le gel du coefficient de transition pendant au moins {5 ans et la non application du coefficient [prudentie! Cahier des revendications santé - CHOG de Saint Laurent du Maroni |Accord [Décision prise au mois de mars IMettre en place des services d’aval & I"hospitalisation de médecine, chirurgie, Cahier des revendications [Accord de principe jnaissance, luna SANTESOCIAL [sore nadiatne: eatin d'une SED, | *88t€—CHOG de Sint ls CNSA ede a posite dun plan deratapage qu Pere eer uurent du Maroni—_|fera l'objet d'une subvention spécifique . . , Cahier des revendications |Cette revendication est déja satisfaite 123)5A —SANTE SOCIAL Repounaissance un tenitoire de santé de | “anes CHOG de Saint |SGAR : ARS vient d'installer 2 consslsteritoriaux de es Laurent du Maroni _|santé au titre du haut et du bas Maroni [insets avvale Sovomtien Aart’ | Cahier des revendications JLe pilotage voir 124/54 —SANTE SOCIAL * " De santé—CHOG de Saint Le pilotage doit rester central mais les médecins doivent |Grand-Santi) au CHOG et créer un hépital | eT len ‘és au fonct ‘des CDPS |i Maripasoula aurent du Maroni- ire associés au fonctionnement des |Favoriser la libre circulation des patients au} Cahier des revendications {Cette revendication est déja satisfaite 125)5A - SANTE SOCIAL kein du terrtoire guyanais (passage santé —CHOG de Saint |L’ARS de Guyane gare sans difficulté particuligre les ld’Iracoubo) Laurent du Maroni passages avec les services de la gendarmerie Faciliter les ouvertures de droits en. Cahier des revendications 126|6A ~ SANTE SOCIAL fparticulier le rattachement des enfants Ala | santé -CHOG de Saint Ml s'agit d’appliquer le droit commun Laurent du Maroni 127 ;A - SANTE SOCIAL [Donner les moyens aux PMI d’assurer les services qui relévent de leur compétence Cahier des revendications santé — CHOG de Saint Laurent du Maroni |Compétence locale - Soutien exceptionnel de Etat 01/04/2017 09:43:08 17/33 |La construction neuve d'un nouveau Cahier des revendications santé — Collectif des IFait 128)6A - SANTE SOCIAL Jplateau médico-technique répondant aux médecins du CHAR de Prit en compte dans le programme dinvestissement du |standards des bonnes pratiques médicales S CHAR fayenne IUn rebasage structurel de I’établissement Calcr e revenications 129A ~ SANTE SOCIAL [avec entre autres une remise Aniveau des | | SAIC ™ CONTE |Accord de principe IMIG pour pérenniser le fonctionnement. Cayenne Cahier des revendications lune réhabilitation effective et réelle de santé—Collectif des [Fait }130)6A — SANTE SOCIAL |... ,emble des services de soins existants. | médecins du CHAR de Pris en compte dans le plan d’investissement d’ urgence Cayenne 131A - SANTE SOCIAL |La création d’un hépital de proximité & [Maripasoula ct le redimensionnement des lautres Centres Délocalisés de Prévention et lde Soins pour une prise en charge de |qualité au plus proche des patients. Cahier des revendications santé ~ Collectif des médecins du CHAR de ‘Cayenne [3 projets pris en compte 1326A - SANTE SOCIAL Jne réévaluation du capacitaire pour le long terme, en cohérence avec la |démographie du département (taux de lRécondité explosif et vieillissement de la |population), dans le cadre d’un Projet [Médical de Territoire. Cahier des revendications santé — Collectif des médecins du CHAR de Cayenne |Accord de principe mais les modalités restent & préciser 133|6A - SANTE SOCIAL |Le développement d'une offre de soin |d’aval : création de structures de moyens et liongs séjours afin de désengorger Phopital. Cahier des revendications santé — Collectif des médecins du CHAR de Cayenne |Accord de principe lrelave du projet régionale de santé 134}6A — SANTE SOCIAL I? Une prise en charge adaptée aux |spécificités de notre territoire, par exemple [’hébergement des patients des communes lau sein d’une maison hospitaliére. Cahier des revendications santé — Collectif des médecins du CHAR de Cayenne Accord de principe Projet de maison hospitaliére prévue a Cayenne 135)6A - SANTE SOCIAL [Le développement de I'universitarisation kie I’ Hopital et de la recherche avec une autonome réelle - création d'un CHU Cahier des revendications santé — Collectif des médecins du CHAR de Cayenne + CRSA Guyane projet & moyen terme lla vocation universitaire du CHAR est confirmée avec notamment le développement de son pdle recherche 136|6A - SANTE SOCIAL La mise en place d’une politique de Irecrutement de qualifications et de lcompétences médicales, installées dans la ldurée, au bénéfice de la population de |Guyane pour une prise en charge optimale sur le territoire Cahier des revendications santé — Collectif des médecins du CHAR de Cayenne |Accord de principe mais les modalités restent & ldéterminer [Sujet de concertation avec les personnels. Appui possible ldu ministére du travail. 13764 - SANTE SOCIAL (Construction d’une structure hospitaligre \de proximité (entre un CDPS et un hépital) [pour Ia gestion du bassin de population. Et lfavoriser Face’s aux droits et aux soins de lia population. Cahier des revendications santé — Plateforme de revendications du collectif de Maripasoula : A NO WI OPO (Santé) It existe déja un CDPS a Maripasoula qui sera renforeé (01/04/2017 a 09:43:09 18/33 138)6A - SANTE SOCIAL [Plus de moyens financiers et personnels yotamment des spécialistes et des léquipements permanents sur le territoire lsage-femme, radiologue, mé |spécialistes. ..Et des spécialistes assurant le lsuivi des enfants scolarisés, Cahier des revendications santé — Plateforme de OPO (Santé) revendications du collectif de Maripasoula : A NO WI |Accord de principe mais les modalités restent & {determiner IMise en place de consultations avancées de médecins \spécialistes et développement de la t61é-médecine [Plus de collaboration entre médecines Cahier des revendications santé ~ Plateforme de [Accord immédiat IDans leur pratique quotidienne, les médecins des centres 1396 ~ SANTE SOCIAL |. -aitionnelles et occidentales ‘evendications du ove ie santé du fleuves'attachent deja & rendre effective cee oo. Santé) collaboration, d’ailleurs souvent fructueuse [Accord immédiat IL’ARS a piloté récemment une large délégation, re "Bi lcomprenant divers responsables des CH de Cayenne et de| \saint Laurent, ainsi que de l'Institut Pasteur, & : att |Paramaribo et, a cette occasion, a proposé la signature ahi 7 Cabo des vendications fyrune «lettre intention » la Directice générale de la 140 6A. SANTE SOCIAL |Coopération avec le Brésil ete Surinam | revendications du collect [ame de /Btat du Surinam: Celle-ci devrait Sve signée OPO (Santé) de Maripasoula : A NO WI lapidement avec le DG de I’ ARS, sous l’égide de notre Ambassadeur au Suriname S’agissant de la coopération lavec le Brésil, celle-ci est d’ores et déja trés active dans lle domaine de Ia santé, singuligrement au titre des lmaladies infectieuses ou transmises par les vecteurs, qui évidemment les deux berges du fleuve 141 6A - SANTE SOCIAL [Handicap / personnes Agées / addictions Revendications du secteur social et médico social |Accord de principe lcompétence de la CTG : Création de structures pour ladultes et enfants handicapés et recrutement de lprofessionnels supplémentaires : plan chiffré & 20,5 MILLIONS D’EUROS pour structures compétence "ARS (document joint) voir avec CTG pour amélioration| lfonctionnement MDPH et financements sur les structures ladultes handicapés de leur compétence (FAM, ISAMSAH, SAVS, foyer d’hébergement..) 01/04/2017 & 09:43:11 19/33 14264 - SANTE SOCIAL [Petite enfance et PMI Revendications du secteur social et médico social |Compétence locale - Soutien exceptionnel de "Etat |Demandes : création 3300 places accueil moins de 6 ans /| création centre d’éducation et de plainfication familiale dans !’ouest / création de centres PMI / recrutement [professionnels de santé en PMI/ financement d’actions de| soutien a la parentalité et médiation familiale/ création de| structures ASE, clubs de prévention, lieux de vie 143 5A - SANTE SOCIAL lprévention délinquance Revendications du secteur social et médico social |Compétence locale - Soutien exceptionnel de "Etat 400 |000 euros Actions de médiation, création d’un CEF, financement a’ éducateurs de rue 144|6A — SANTE SOCIAL linsertion sociale Revendications du secteur social et médico social |Accord de principe création de places de CHRS et d’urgence pour les femmes victimes de violence (100 places) et pour lhommes / création d’un EPIDEY développer les chantiers 145 6A - SANTE SOCIAL lformation des professionnel Revendications du secteur social et médico social Compétence CTG {Création d’un guichet unique d’accés aux ldroits sociaux dans toutes les communes. Revendications du secteur social et médico social — |Compétence locale - Soutien exceptionnel de l’Etat, A privilégier dans les communes isolées en s’adossant lenfance dont enfants handicapés 146 A - SANTE SOCIAL [Reflexion vers une évolution vers des |, ,S0ei#l aux CCAS ou bureaux d'aide sociale (prévoir |Collectif pour les farilles et" |stractures de type « maison des : Iraccompagnement des communes, la formation des uctures a jeunesse en danger " Isolidarités » lagents et des connexions télématiques) Revendications du secteur ¢ |Compétence locale i 3 laces d”: i cial — 7 - 14764 — SANTE SOCIAL, [C*ation de 3300 places d'accueil petite | social et médico so IRevendication prise en compte dans le schéma territorial Ja jeunesse en danger (Collectif pour les familles et] ldes services aux familles 148|6A — SANTE SOCIAL Création d'un centre d’éducation et de anification famille dans l'ouest guyanais Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger [Collectif pour les familles et |Compétence CTG Un outil de ce type existe sur Cayenne (CTG) et pourrait etre dupliqué dans Ouest 1149 |6A - SANTE SOCIAL IMise en place de 3 équipes mobiles [pluridisciplinaires (PMI) dédiées aux zones nclavées (Est, Ouest et centre Guyane) Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger |Collectif pour les familles et| |Compétence CTG 150 6A - SANTE SOCIAL |Construction de 2 centres de PMI |supllémentaires sur les communes de Icayenne et de Matoury Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger Collectif pour les familles et |Compétence CTG 151 }6A -SANTE SOCIAL [odernisation des centres de PMI de [Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria et jana ‘Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger |Collectif pour les families et |Compétence CTG 01/04/2017 & 09:43:13 20/33 1526A - SANTE SOCIAL lRecrutement de personnels de santé PMI : Jo médecins dont un médecin-chef, 6 sage- lremmes et 10 infirmigres puéricultrices Revendications du secteur social et médico social — Collectif pour les familles et a jeunesse en danger |Compétence CTG 15354 - SANTE SOCIAL |Financement d'actions de soutien a la jparentalité et & la médiation familiale Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger |Collectif pour les familles ey |Compétence CTG IDans le schéma territorial des servies aux familles 154)6A - SANTE SOCIAL Création d’établissements et de dispositifs Paccueil pour les mineurs et jeunes |majeurs relevant de l’aide sociale & "enfance, les jeunes mares et les jeunes fravailleurs| Revendications du secteur social et médico social — Ja jeunesse en danger (Collectif pour les familles et |Compétence CTG IPour ce qui conceme les jeunes travailleurs, le besoin lpourrait étre partiellement comblé par la relance du projet] lde résidence sociale jeunes (ZAC Hibiscus & Cayenne, kkendu possible par la moi de finances (éligibilité au crédit| |d'impat). Cofinancement DISCS A prévoir 150 KE pour lie fonctionnement. La construction de I'établissement |doit étre finalisé par la SIMKO, cofinancement |LBU /DEAL. 155|6A —- SANTE SOCIAL (Création de clubs de prévention sur (Cayenne, l'Est et I" Ouest Revendications du secteur social et médico social — Ja jeunesse en danger Collectif pour les familles et |Compétence CTG 156 ipa -SANTE SOCIAL enforcement des dispositifs de prévention (AED) Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger |Collectif pour les familles et |Compétence CTG et CAF 157A - SANTE SOCIAL séation de lieux de vie (séjour de rupture pour jeunes en grande difficulté) Revendications du secteur social et médico social ~ Ja jeunesse en danger Collectif pour les familles et |Compétence CTG 158)6A - SANTE SOCIAL |Création d’un intemat socioéducatif |médicalisé pour adolescents (ISEMA) Revendications du secteur social et médico social — Ja jeunesse en danger Collectif pour les familles et |Compétence CTG Revendications du secteur social et médico social ~ ociale dans les quartiers sensibles (QPV) 159A -SANTE SOCIAL |Création d'un centre éducatif fermé coltents pour les famailes ef YH 2 déterminer parle PH pour la Guyane Ja jeunesse en danger Revendications du secteur | - ord pris en compte par la politique de la ville avec 160 6A — SANTE SOCIAL [Développement des actions de médiation | social et médico social — lrinancement de 30 médiateurs sociaux Ja jeunesse en danger (Collectif pour les familles et |Financement de 30 médiateurs sociaux 161}sA - SANTE SOCIAL ‘éation de structures d’accompagnement jes personnes adultes (foyer, accueil de jour, services de suites et réadaptation, ktructures de prise en charge des personnes latteintes de troubles psychiques) Revendications du secteur social et médico social — la jeunesse en danger |Collectif pour les familles et [Projet & étudier par le CNSSA |Compétence CTG 162)6A - SANTE SOCIAL (Création de structures de dépistages récooes Revendications du secteur social et médico soci: Ja jeunesse en danger Collectif pour les familles et |Compétence CTG [Dossier & monter 01/04/2017 4 09:43:15 21/33 163)5A - SANTE SOCIAL |Création de classes adaptées supplémentaires pour les enfants atteints aun handicap spécifique (SEGPA-ULIS) Revendications du secteur social et médico social — |Collectif pour les families et Ja jeunesse en danger + Mouvement des enseignants| et citoyens de l'ouest lguyanais + Mouvement Nou] Gon sé ka |Compétence assurance maladie 164 }6A - SANTE SOCIAL |Améliorer le fonctionnement de la MDPH. lafin de réduire les délais de liquidation des |demandes Revendications du secteur social et médico social ~ Collectif pour les familles et] la jeunesse en danger ICompétence CTG 165 6A - SANTE SOCIAL [Favoriser l'acc’s & l'emploi des personnes jandicapées pat la création de structures de ltype ESAT ou entreprises adaptées Revendications du secteur social et médico social — ICollectif pour les familles ei Ja jeunesse en danger ILe plan de rattrapage de ESAT. 1666 - SANTE SOCIAL \Création c’un CADA de 100 places et Irapprochement de l’antenne OFPRA pour |raccourcir les délais d’instruction des ldemandes d'asile Revendications du secteur social et médico social ~ |Collectif pour les familles et Ja jeunesse en danger IA l'étude 167A - SANTE SOCIAL \Créer un dispositif d’nébergement dédié laux femmes victimes de violences lconjugales ainsi qu’ leurs enfants en bas lage couvrant l'ensemble du département Revendications du secteur social et médico social ~ Ia jeunesse en danger (Collectif pour les familles et} |Accord de principe [5 bassins a couvrir d’Est en Ouest, soit un coat de 450 K€ pour 30 places au total par un financement DISCS 168 5A - SANTE SOCIAL Développer la capacité du dispositif \d’hébergement d’urgence et d’insertion, jcouvrant de maniére équilibrée le territoire Revendications du secteur social et médico social — Ja jeunesse en danger |Collectif pour les familles et| |Accord de principe 169A - SANTE SOCIAL Recrutement de professionnels de santé |spécialisés (psychiatres, gériatres, laddictologues, pédiatres...) ainsi que des [personnels paramédicaux (puériculteurs, [psychologues, orthophonistes...) Revendications du secteur social et médico social — |Collectif pour les familles et Ja jeunesse en danger |Compétence CTG 170A - SANTE SOCIAL Plan de recrutement de travailleurs sociaux [pour permettre un maillage complet du. lterritoire en respectant les ratios nationaux lde population (300 postes estimés) Revendications du secteur social et médico social ~ |Collectif pour les familles et] la jeunesse en danger \Compétence CTG 171) - SANTE SOCIAL |Recrutement d’assistantes familiales lsupplémentaires Revendications du secteur social et médico social — |Collectif pour les familles et Ja jeunesse en danger \Compétence CTG. 172)}6A - SANTE SOCIAL |Financer en suffisance les gratifications lprévues par la réglementation pour ffavoriser Pacc’s aux stages pratiques des lstudiants de la filigre sociale Revendications du secteur social et médico social - |Collectif pour les familles et Ja jeunesse en danger |Compétence CTG 173)6A - SANTE SOCIAL IMieux accompagner dans leur cursus les |étudiants de la filire sociale et Imédicosociale & revenus modestes Revendications du secteur social et médico social — |Collectif pour les familles et la jeunesse en danger [Dossier a préciser 22/33 174)6A - SANTE SOCIAL |Abonder le financement des opérateurs lassociatifS du champ social pour sécuriser lleur fonctionnement, faciliter la réalisation social et médico social — |Collectif pour les familles et Ia jeunesse en danger |Doublement de la participation de I"Etat 175 }6A - SANTE SOCIAL \Convenir d’un plan de rattrapage & moyen lterme et long terme remettant 4 niveau les. Ibesoins des structures dédiées & la rotection de l’enfance Revendications du secteur social et médico social — |Collectif pour les familles e Ja jeunesse en danger ,[Possier & préciser pour le financement PII et CTG 1764 ~SANTE SOCIAL |Versement des aides sociales dans l'ouest louyanais sous forme de ch8ques ou de bons Cahier des revendications économiques ~ Union des schues |d'achat utilisables sur l'ensemble du entreprises de louest lerritoire national ‘guyanais \Fait iLa DRFIP et la CTG peuvent convenir d’une lformalisation des engagements pour un suivi précis des lflux adressés par la CTG et un paiement prioritaire de ces| |Mandatement immédiat par les hOpitaux de lractures par la pairie, sous réserve que les conditions 178|6A - SANTE SOCTAL toutes les factures des entreprises locales MEDEF lsoient réunies : qualité des flux et trésorerie disponible et jpar ailleurs sous réserve que des effectifs de la DRFiP lsoient disponibles et puissent accéder au service. De ce [point de vue, il serait souhaitable, si la crise devait se |poursuivre, qu’un plan de continuité d’activité soit mis Jen ceuvre en association avec la DRFiP. 179}5A — SANTE SOCIAL |Création d'un centre hospitalier & (George Pou lagwiyan dekole A préciser dans le programme de santé 180}sA - SANTE SOCIAL \développement de V'institut de formation ides soins infirmiers de Cayenne et laugmentation du nombre de jeunes formés Pou lagwiyan dekole |Compétence CTG. 181|6A - SANTE SOCIAL {création d'un institut humanitaire chargé de lprendre en charge administrativement et lmédicalement les migrants [Projet A préciser 182 ANTE SOCIAL, |Redéfinition de l'ordonnance du 26 janvier [2005 relatif au recrutement de médecins {hors UE Evaluation en cours 183|6A - SANTE SOCIAL IDépistage systématique du saturnisme chez, les enfants du bassin Mouvement Nou Gon ké sal [Fait Plan d'action prioritaire 184|6A — SANTE SOCIAL |Revalorisation de la tarification a V'activité CRSA Guyane [Fait 01/04/2017 & 09:43:17 23/33 185A - SANTE SOCIAL |Apurement de la dette & hauteur de 70 hmillions deuros et mise aux normes du kystéme de sécurité incendie (Centre lhospitalier de Cayenne) Intersyndicale CHAR |Aide en trésorerie décidé 187 \6A - SANTE SOCIAL {50 millions d'euros afin de combler le \déficit du centre hospitalier de 'ouest juyanais franck joly, Alignement du coefficient géographique sur celui dela éunion, embauche de 120 agents. IFSI de ein exercice avec une capacité de 50 éiudiants IDE + 50 étudiants AS/AP Syndicat UTG-CGT Santé (Aide en trésorerie décidée 25 millions d’euros 188 JA — SANTE SOCIAL [Faciliter le traitement de la facturation limportante des EVASAN en assimilant les |compagnies aériennes & des transporteurs lsanitaires pour permettre la {télétransmission de leur facturation. Intersyndicale de !ARS Ice sujet relave de la CGSS IRéouverture de I’établissement francais du SRDT (asso de santé et Pas de don de sang possible a cause de la maladie de lécoles 189A ~ SANTE SOCIAL jen on Guyane restect des droits pour tous) (Chagas. Raison sanitaire SANTE \Sécuriser le financement des |comnétenc 19254 -SANTE SOCIAL ee ae tnconel os jeune enfant MDAF Guyane _[Compétence CTG +] Collectif des taureaux de 1935 - SANTE SOCIAL |Réouverture de la PMI de Sinnamary ‘Sinsamany |Compétence CTG rosps-rmcor atten seis ocycrwrems Ty ORMATION eee . STCG/SDTG 28/3 let d'apprentissage Accord _pB-EMPLOT vem 5 sole z . 195, ?ORMATION Soutien exceptionnel 4 la mission locale Pou la Gwiyann Dékolé [Accord immédiat | millions d’euros 196 P8 = EMPLOY [200 emplois aidés supplémentaires CIE | Pou la Gwiyann Dékolé [Accord de principe ;ORMATION e P y peincint ;B - EMPLOI , , 7 pas 197 FORMATION [Déploiement de la garantie jeunes Pou la Gwiyann Dékolé | Accord pour péle emploi et mission locale & Maripasoula| 98] au |Fc ti ur les demandeurs d'empl Pou la Gwiyann Dékolé |Accord de pri e 198 GM ATTON ‘ormations po) cars d'emploi 3wiy: principe 199] 1B —- EMPLOI [Insertion par I'activité économique : Revendications recueillies Accord de princ’ |FORMATION laugmenter les aides au poste par la mission Principe 1B — EMPLOL Revendications recueillies |Accord immédiat avec création dun poste dinspecteur 200} IFORMATION Renforcer la lutte contre le travail illégal par la mission lau travail \évelopper les actions insertion par Revendications du secteur B -EMPLOT Pemahe aes social et médico social — ; 201 yRATATTON ‘emploi (EPIDE, entreprises etchantins | Tes pour ies fails eff 600% € Principe \d’insertion) lai ja jeunesse en danger [Accentuer les efforts financiers pour les -492(98-- EMPLOI lactions en faveur de la jeunesse (formation, Ovanoch *GeaTESS | Accord de principe IrORMATION [culture, emploi / insertion, prévention des | pte poate ou |Les dotations dEtat seront significativement accrues alé Douvan Nou Lapét » lconduites addictives, sports...) B — EMPLOL |Amélioration des conditions de délivrance | Cahier des revendications 203 yRATATTON lt de modification des agréments des auto- | économiques ~ Secteur |Accord de principe Automobile ~ CNPA 01/04/2017 409:43:19 24/33 kp EMPLOI IRenforcer les inspecteurs de sécurité Cahier des revendications 204) FORMATION jroutiére, anticiper leurs départs en retraite économiques — Secteur {Accord * 1 absences programmées Automobile —CNPA. Cahier des revendications 6B - EMPLOI |Verser les indemnités dues aux membres -, . + 208 s économiques Secteur |Accord immédiat FORMATION les jurys BEPECASER 2016 paca re Atay [Lutter contre le travail illégal en matiére « Sn \6B- EMPLOI ki’ auto-école et accompagner les Cahier des revendications ancine i 206 TON : économiques — Secteur Accord de principe immédiat FORMATION professionnels dans leurs démarches de Automobile - CNPA. ‘égularisation Cahier des revendications 297/8- EMPLOI [Libération des licences et agréments des | économiques ~ Union des °ORMATION lambulanciers entreprises de Touest ‘guyanals lImpossibilité juridique ' |Mise en place de formations spécifiques Cahier des revendications 208| Peraterios lux évolutions réglementaires et économiques - Secteur Ihc onal a 7 normatives pour les électriciens Electriciens FEDELEC 973 lace avec la chambre des métiers |Accord de principe [Elaborer des plans d’actions propres aux [Transports : plan d’actions mis en place & réactualisé Isecteurs d’activité et aux zones lavec la DEAL. 299/8- EMPLOI articuligrement touchés par le travail MEDEF BTP : Plan d’actions finalisé |fORMATION illégal et les activités illégales, en = lEcoles de conduite Plan d’actions & élaborer avec DEAL jdéclinaison de la convention régionale de Les grands projets (construction CHOG, pas de tir 2016 |ARIANE 6, pont sur I’ Approuague) font l'objet d’un_ lsuivi spécifique de la part de l’inspection du travail lettre en place une formation « grand 3B - EMPLOI routier » conforme aux attentes des EDER he 210; ORMATION bprofessionnels guyanais et aux bead |Accord immédiat particularités locales ke—rMptor [Augmentation des places au RSMA et _ 21/6! 7 ldérogation aux principes d'admission pour Accord de principe |;ORMATION oe lles jeunes qui ont commis un délit mineur {6B — EMPLOI |Embauche des intérimaires et arrét des es 213) IFORMATION |suppressions d’emplois vacants UTG-CGT de l'éclairage |Compétence EDF aiafB arene [A compétence Feale, privilégier le UTG-CGT de léclairage |EDF veillera au bon déroulement de l'aide social lApplication de l'accord mesures sociales et 215/98 EMPLOI [parcours professionnels de décembre 2015 | UTG-CGT de l'éclairage |JFORMATION 7 vs concernant l'évolution des salariés locaux. |EDF veillera au bon déroulement de l'aide social 216 extation [péclinsison locale de la GPEC et mise en UTG-CGT de I’éclairage = |EDF veillera au bon déroulement de l'aide social |oB- EMPLOI (Créer des foyers de jeunes travailleurs et — sale. Somtien e sl de l'Fte 217 FORMATION pour les jeunes filles méres Association 2e chance |Compétence locale - Soutien exceptionnel de I'Etat 01/04/2017 & 09:43:21 25/33 al ~ SECURITE [Mise en place immédiate d’un préfet de lice [Pou la Gwiyann dekole 27/3} Non |Ces missions peuvent étre exercées par un coordonnateur ldes services de police ap - SECURITE lActer la création dune cité judiciaire en juyane |Pou la Gwiyann dekole 27/3} Etude a réaliser 221 - SECURITE IMise en place d’un scanner et radiographie lirectement & l’aéroport dés 2017 |Pou la Gwiyann dekole 27/3} Accord sur la mise en place d’échographe portable pour |détecter les « miles » 1222/5 - SECURITE, ugmentation des efifectifs police et jouane & l'agroport |Pou la Gwiyann dekole 27/3} [Accord 2237 - SECURITE |Amélioration de la réponse la demande lde sécurité au quotidien et renforcement de lia présence policiére sur la voie publique len prenant en compte des servitudes lparticulieres hors normes. Revendications recueillies par la mission [Accord |Annonce d'un renfort de 27 policiers et 23 gendarmes et Fidélisation d'un escadron de 75 gendarmes sur la ZSP de| |Cayenne. 2247 - SECURITE |Céation de chambres sécurisées au CHAR lde Cayenne (projet de 8 places en attente) [pour récupérer du potentiel consommé par lles gardes de détenus et de GAV Ihospitalisés (15.000 heures/an) ; Revendications recueillies par la mission [Accord —SECURITE (Création d’un « petit dép6t » au Tribunal i Grande Instance (gestion des entations des prévenus) pour libérer les tects de police (SP, PAF, PJ) et de |gendarmerie retenus en transférements et len présentations ; Revendications recueillies par la mission Accord de principe — Etude 226)? - SECURITE |Renfort ciblé sur les unités de nuit \(sécurisation, intervention et police- |secours) pour améliorer les délais la’imtervention et sécuriser les personnels |dans un contexte de violence. Revendications recueillies par la mission [Accord pour une mise en ceuvre immédiate, par réorganisation interne de la DDSP 2277 - SECURITE. [Lutte contre la délinquance et la criminalité| lorganisée : Renforcement des moyens vestigation criminelle (PJ) dédiés aux \violences graves : 5 ETP. Revendications recueillies par la mission [Accord de principe |Créations de postes dans les services d’ investigation liudiciaire 228) -SECURITE enforcement de la lutte contre lrimmigration clandestine : - Surveillance les trajets fluviaux et maritimes : lacquisition d’embarcations dimensionnées adaptées a la mer, formations au permis ateau (PAF) et implantation de radars de |détection (c/f Mayotte) ; Revendications recueillies par la mission | Accord de principe sur mise en ceuvre de contréle laléatoire renforcés sur les axes routiers et sur le fleuves et| travail avec les autorité brésilienne et surinamaise pour facilité la réadmission et les reconduite ala frontigre 01/04/2017 & 09:43:22 26/33 229)? - SECURITE [Renforcement de la lutte contre i'immigration clandestine : Création sur (Cayenne d’un service territorial PAF en |vue notamment d’une couverture de nuit ldes axes pénétrants = 15 ETP en plus du lservice d’ aéroport. Revendications recueillies par la mission |Accord de principe 2307 - SECURITE, |Renforcement coopération internationale : |Création d’un centre de coopération [policiére et douaniére (CCPD) a Saint- {Laurent du Maroni ; Revendications recueillies par la mission |Accord de principe 2317 - SECURITE, |Renforcement coopération intemationale : [Renforcement du centre de coopération ipoliciére de Saint Georges de I’Oyapock lpar la douane ; Revendications recueillies par la mission |Accord de principe 2327 - SECURITE |Renforcement coopération intemationale : |Création d’un poste d’attaché de sécui jintéricure non résident (Suriname et |Guyana) & Cayenne. Revendications recueillies par la mission lAccord, [Formule ASI résidant & Cayenne |Amétioration et maintien des Icompétences : Renforcement de la formation professionnelle continue sur lite : aide & la mise & niveau et préparation lpour l'accés aux concours police Revendications recueillies [Laurent du Maroni et Saint Georges de I" Oyapock). 2382 SECURITE |(notamment ADS, originaires), formations parlamission [Acer lcompétences techniques (PTS, faux (documents, investigation cyber-criminelle, letc.) et développement de la e-formation \(c/f RT). n |Accroitre I’attractivité des postes en. Revendications recueillies aaah — 234) - SECURITE oo ao reoaneion SS fAevord |Amélioration et maintien des lcompétences : Assouplissement des régles op lae durée sur les postes de non originaires | Revendications recueillies {Accord 236 [7 - SECURITE lsur les sites déficitaires (ex : PAF Saint par la mission IA Pétude 2237/7 - SECURITE lOptimiser les forces de sécurité intérieure [pour des patrouilles H24 visibles sur la ‘ommune Collectif de Saint Georges de ’Oyapock « An Now Balé Douvan Nou Lapét » Accord immédiat 238 7 - SECURITE |Réactiver le poste de douanes au bourg \(bord de fleuve) Collectif de Saint Georges de I'Oyapock « An Nou Balé Douvan Nou Lapét » > svaluer 239 /7 - SECURITE |Appliquer les mesures de I'état d'urgence a ISaint Georges, commune frontaligre ‘omprenant un pont international Collectif de Saint Georges de l’Oyapock « An Now Balé Douvan Nou Lapot » IL "état d’urgence s’applique sur tout le territoire 01/04/2017 & 09:43:24 27133 fultiplier les opérations « coup de poing » | Collectif de Saint Georges 2407 - SECURITE oordonnées des forces de sécurité de FOyapock « An Nou {Accord immeédiat intérieure Balé Douvan Nou Lapot » ‘éation d’une commission transfrontaligre| Collectif de Saint Georges 1241)? - SECURITE ide sécurité, et une meilleure coordination | de l’Oyapock « An Nou |Accord immédiat avec I’appui du CCP franco-brésilien lentre forces francaises et brésiliennes Balé Douvan Nou Lapét » lOrganiser des journées d'information des _| Collectif de Saint Georges 124217 - SECURITE lservices de police, de gendarmerie et de | del’Oyapock « An Nou {Accord immédiat ldouanes pour la population Balé Douvan Nou Lapét » Collectif de Saint Georges } de ’Oyapock « An Nou [A évaluer Balé Douvan Nou Lapat > ‘ation d’un poste de gendarmerie fixe 243)7 -SECURITE ldans 1a commune de Ouanary Collectif de Saint Georges de l’Oyapock « An Nou [Un CCP existe deja Balé Douvan Nou Lapét » \création d’un poste de police mixte franco- 244/7 - SECURITE brésilien a « Vila Vitoria » |Coordination des opérations de police de lpart et d’autre du fleuve (lorsque la police lbrésilienne est présente & Oiapoque, les |délinquants refluent & Saint Georges) Collectif de Saint Georges de Oyapock « An Nou [Accord de principe Balé Douvan Nou Lapot > 245|7 - SECURITE |Augmentation des effectifs des douanes | Cahier des revendications op lpour les contrdles des transports fluviaux et] économiques - Union des |, 246 (7 - SECURITE la lutte contre importation de entreprises deTouest | Valuer hmarchandises illégales et illicites guyanais |Augmentation des moyens de lutte contre lia délinquance spécifique & Revendications IMARIPASOULA et sur le Maroni, ainsi MARIPASOULA, |que contre I orpaillage illégal 247/7 - SECURITE, |Accord immédiat IRenforcer la sécurité publique au profit des lacteurs économiques : présence dissuasive laccrue sur le terrain, partenaris daly SEC , 248 ]7 - SECURITE lopérationnels, mesures de police judiciaire, MEDEF Accord jlutte contre certains phénoménes de lsctinquance. 2497 - SECURITE [Amplifier la lutte contre orpaillage illegal MEDEF | Accord immédiat jusqu’a son éradication linclure les transporteurs scolaires, et non |seulement leurs donneurs d’ordre, dans la ‘Transporteurs- P50)? - SECURITE convention de sécurité EVIDENCE et aux | STCGAUGTRISDIGISTIG |“ Iréunions qui s*y rapportent lager un centre d’examen B et Cahier des revendications 2517 - SECURITE fonsmucton dun abs suriecente Economiques - Secteur {Oui examen moto Automobile — CNPA IMise en place d'un numéro vert gratuit pous| 253)? - SECURITE lsignaler tout début de construction illégale |Accord de principe 01/04/2017 & 09:43:26 28/33 12567 - SECURITE (Création dun commissariat & Rémire- (Montjoly , Kourou, Matoury et Saint- |Laurent-du-Maroni INon [Zone gendarmerie IMise en place d'une brigade spécialisée de rransport et d'escorte pour notre région et 2587 - SECURITE Pa ccaraiakos reqeipe de oscars UFAP-UNSA _ Accord de principe pénitentiaire (ERIS) {Transformation du service local de police . '260 7 - SECURITE ktechnique technique en service local SNPPS Demande prise en compte par le service central PTS. Videntité judiciaire A étude 261 7 - SECURITE [Création d'un service diincendie et de lsecours avec des pompiers permanents et lprofessionnels en nombre Maroni /Plateforme de revendication| des collectifs habitants du’ |Compétence CTG 2627 - SECURITE |Recrutement d'agents de sécurités |supplémentaires aux abords de l'université /Revendication des étudiants|Compétence université 2637 - SECURITE, |Création d'un service d'incendie et de Secours avec des pompiers permanents et rofessionnels en nombre Maroni Plateforme de revendication| des collectifs d'habitants du |Compétence CTG 2648 - JUSTICE [Mise en place de missions foraines des lpuissent obtenir leur certificat de Tribunaux d'Instances (afin que les mineurs| Plateforme de revendication| des collectifs d'habitants du| Accord immédiat jnationalité sans avoir besoin d'aller sur le Maroni littoral) k-yustice [création de 5 postes supplémentaires de ~ jmagistrats : ICentre éducatif fermé exclusivement Pu p-JUSTICE lkégion Guyane et augmentation des places A Vétude s— JUSTICE \Création d'un centre éducatif renforcé pour Py les filles A étude INégociation d'une convention de kkéadmission des détenus venant du Guyana, ace des a strane’ ; B- JUSTICE lin Surinam, du Bil ot des pays de la Le ministére des affaires étrangéres est saisi ICaraibe. ‘réation d'une cité judiciaire & Cayenne et | Accord immédiat 8 - JUSTICE création d'un TGI et un centre pénitentiaire UFAP-UNSA |Création TGI et centre pénitentiaire de Saint-Laurent du f Saint Laurent du Maroni [Maroni en cours [Engagement de I’Etat, A transférer les terres aux -PEUPLE Ironcier : Cession, création d’un offic Icommunautés amérindienne|ftérentes populations et acteur économique. Gestion du 265 |AUTOCHTONES ET lautochtone, exemy tion de taxe fouciere let Bushiningué |FONCIER | EPFG dans lequel les populations seront IBUSCHINGUE axe ing irepréseniées la question des taxe foncire sera traité dans le pacte fiscal —PEUPLE 5 |\UTOCHTONES ET ficorcsemation dans la commission des Accord de principe IBUSCHINGUE —PEUPLE UTOCHTONES ET [Eradication de l orpaillage illégal enforcement des moyens, et mission d’évaluation s;USCHINGUE 01/04/2017 4 09:43:27 29/33 PEUPLE lEnseignement de ’histoire & introduire dans le projet NES x lacadémique pour la Guyane DUaINGUE ET [Classe bilingue lLa sensibilisation & la spécificité des communautés * lamérindiennes reléve de université p-PRUPLE : [Développement de centre délocalisé de. . ~ . UTOCHTONES ET lprévention et de soins Evaluation en cours par ARS ))-PEUPLE |AUTOCHTONES ET |Dérogation espaces protégés |Convention de Washington signée par la France |RUSCHINGUE D-PEUPLE a ; UTOCHTONES ET [PN Scio 9 sot jonmnée mondiale deg [Une loi est nécessaire [BUSCHINGUE = PEUPLE .UTOCHTONES ET Ratifier la convention 169 de OIT Probléme constitutionnel USCHINGUE, ))- PEUPLE ion @’ a |AUTOCHTONES ET Lotte une fondation reconnue du Initiative privée [BUSCHINGUE Prendre en compte le nombre des étrangers an situation irrégulitre répertoriés dans le “EME, és par INSEE 2660- COMMUNES [2 eecnsement complémentaire dans CEMEA |Comptabilisés par P INSEE le calcul de la DGf des collectivités 01/04/2017 & 09:43:30 30/33 267 |L0 - COMMUNES |Création d'une sous-préfecture & Saint |Georges Collectif de Saint Georges de Oyapock « An Nou Balé Douvan Nou Lapét » Compétence exercée par le sous préfet chargé des communes de lintérieur 268 |10 - COMMUNES |Apurement des deites des collectivités locales }Pou la Gwiyann dekole 30/3} Pacte fiscal [Mobilisation de I’ AFD pour élaborer un plan de restructuration. IMise en place d'une sous-préfecture pour Jpluriannuelle et une analyse de leur intérét sociogconomique 269]10 COMMUNES ee cs du haut Maroni Pou la Gwiyan dekole [La maison des services publics en place est renforcer lOptimiser les économies de lfonctionnement des collectivités Revendications dela 270ht0—COMMUNES _ [eitotiales, mieux séleetionner les Federation ésionale du |COMPEtENCE des collectivités. La cellule d”appui de la investissements par une programmation pas préfecture peut aider les communes Création dun EPCI pour les communes du le pays IcRoscuy 27210 - COMMUNES u Pou la Gwiyan dekole [Initiative des communes faut maroni Ouverture des maisons de services publies ces publics |ptateforme de revendication o7sht0-COMMUNES __[*Papaichton, Maripasoula et création d'un | Ges coltectifs @habitants du [Mis & l'étude pale social (péle emploi, Nason ICGSS,CCAS,PMD & Grand Santi ‘ [Décentralisation des accueils de la sécurité 276|10-COMMUNES sociale dans les communes de Matoury vTG |compétence Sécurité sociale IMacouria et Rémire Montjoly 28 FORTICULTURE Maintien de tous les projets du GIP Guyane ait PPORTI( [Base Avancée |Collectif TOUKANS {La - : 7 IL"Etat accompagnera les chantiers bloqués dans les 281) {Terminer tous les chantiers en cours ry PPORTICULTURE [rogrammés \Collectif TOUKANS. lcollectivités agi [th |Un appui de 40 000 euros sera apporté par I’Etat ala PORTICULTURE |. same wer os Imise de schéma territorial du sport (CNDS) IMise en place d'une véritable politique \sportive \collectif TOUKANS lia REAM - Centre de . 281 [Reconnaissance par le Ministére des Sports [Rechercje Ethnographique {L"Etat appuie cette demande PPORT/CULTURE ge ta pratique du DIOKAN qui est un Art. |des Arts Afroamazoniens - Martiel Amérindien Le DIOKAN ICREAM - Centre de ; jit - _ [Compétence des collectivité pour I'intégrer dans les 281 : IRechercje Ethnographique [Competence des e LTURE ctivi es proRTICUL ntégrer le DIOKAN & 1école obligatoire fies Arts Afroamazoniens - |*tVité Pétiscolaires dans les petites classes Ie DIOKAN. CREAM - Centre de 4 ste Lt - |Compétence des collectivité pour lintégrer dans les, 282! su IRechercje Ethnographique [-OmPetene BPORT/CULTURE jy cgsrerleDIOKAN comme discipline fies Arts Afroamazoniens - |*Ctvités périscolaires |sportivo-culturelles |Le DIOKAN hi. CREAM - Centre de i" 283|l IRechercje Ethnographique |A rechercher BPORT/CULTURE |< scares pour construire le centre ldes Arts Afroamazoniens - |Mondial cu DIOKAN [Le DIOKAN in CREAM - Centre de salt Ikechercje Bthnographique |A intégrer dans le schéma termtorial du sport SPORT/CULTURE ys ,ens financiers pour développerle tes Arts Afroamazoniens - DIOKAN en Guyane ILe DJOKAN td ~ 285 sPORT/CULTURE [Organiser des cycles de formation dans tout} 01/04/2017 a 09: 31/33 ba Accord de principe. 2x6 — |Soutien de I’Etat 600 000 euros en complément du BPRORT/CULTURE |. cmenter le nombre d'intervenants financement national rofessionnels |CROSGUY, t= . IDévelopper le tissu associatif sur tout le [Dans le cadre du schéma territorial PORTICULTURE | ritoize croscuy fil - 1 lorganiser annuellement un forum des lAccord | BRORT/CULTURE | ports dans chaque commune lcroscuy 1 ss-ume iqurnée vé IBtablir une journée régionale des sports, lAccorel | SPORT/CULTURE |. stimuler le désir de pratique et le | besoin d’encadrement |CROSGUY | Accord de principe 1 - |Soutien de I’ Etat 600 000 euros en complément du PORT/CULTURE lfinancement national [Dans le cadre du schéma territorial |Construire la maison des sports |CROSGUY jit - BPORT/CULTURE |pévelopper des projets d'équipements |structurants et répondant A un déficit sur le lerritoire (Parcs, Dojos, Plaines de jeux...) (CROSGUY [Projet & établir I ut |Améliorer le confort des sites et |'accéssibilité des équipements existants _ |[CROSGUY [Projet a établir 1- |développer les espaces types plaines de . ISPORT/CULTURE _|jeux dédiés a la pratique d'activités pleine |Aceord de principe lnature lcroscuy (PORT/CULTURE \Entretenir et organiser les chemins de ICompétence CTG randonnées et aménager des parcours | sportifs et de santé lcrosGuy | LL krorvcur TURE __|Ct6er une structure de type GIP dédiée aux \valuation a réaliser “ ifinancements croisés de projets structurants jet de formation |CROSGUY fli - SPORT/CULTURE \Contribuer au financement des Etats Avis favorable (40 000€ pour une personne ressource néraux du sport et des assises ICROSGUY A |Accord de dispositif & 1’ étud SPORT/CULTURE _|[Développer la pratique de haut niveau et © Principe dispositif & l'étude _ lfavoriser les échanges internationaux |CROSGUY a. Accord di di tif A Pétudi SPORT/CULTURE _ |Encourager les contacts associatifs et les ‘ccord de principe dispositif a I'étude léchanges avec les pays voisins ICROSGUY er IDévelopper le sport de masse, de loisirs et IDans le schéma territorial des équipements sportifs | BPORT/CULTURE P | scolaire lcRosGuy | ju. é é poRT/CULTURE — |Mettre en place une politique |Dans le schéma territorial des équipements sportif’s \d’'aménagement du territoire ILigue de Football Guyane fa |A intégrer dans le schéma territorial SPORT/CULTURE — [Metre en valeur un terrain de 5 hectares our créer un centre technique de football_|Ligue de Football Guyane, EPORT CULTURE lettre en place un fond de rattrapage pour A intégrer dans le schéma territorial * ja réhabilitation des terrains de proximité et] les créations ILigue de Football Guyane 01/04/2017 & 09:43:34 32/33 1 PORT/CULTURE, lintégration des Ligues des DOM |Amériques et Antilles dans la FIFA ou en tant que membre associé FIFA lLigue de Football Guyane A étudier 01/04/2017 & 09:43:35 33/33,