Vous êtes sur la page 1sur 11

ASSOCIATION CANADIENNE POUR LES NATIONS UNIES – GRAND MONTRÉAL

UNITED NATIONS ASSOCIATION IN CANADA – GREATER MONTRÉAL


CONSEIL
D’ADMINISTRATION ACNUExpress Vol.5 No.13- du 1 au 15 juillet 2010 /
2010-2011
From 1 to 15 July, 2010
OFFICIERS
Mot de l’éditeur / A message from the Editor
Michèle Bertrand
Présidente Les membres et autres personnes intéressés à soumettre des thèmes ou textes sur des
sujets d’intérêt que nous pourrions inclure dans ce bulletin sont les bienvenus. Il vous
Gilles Gingras suffit de m’écrire à acnu@uqam.ca, avec la mention « ACNUExpress
Vice-président
COMMENTAIRES ».
Louise Lamarre Proulx Members and others who want to propose themes or contributions on subjects that we
Secrétaire could include in the bulletin are welcome. You can send me your opinions at
acnu@uqam.ca with the mention “ACNUExpress COMMENTAIRES”.

Charles Vallerand L’éditeur / The editor


Trésorier Michel Barcelo, OUQ, ICU
Dans ce numéro / In this issue:
ADMINISTRATEURS NOUVELLES DE L’ACNU-GRAND MONTRÉAL /NEWS FROM UNAC-GREATER MONTRÉAL – (p.1).
NOUVELLES DE L’ONU / UNITED NATIONS NEWS (p.2)

Sami Aoun NOUVELLES DE L’ACNU-GRAND MONTRÉAL /


UNAC-GREATER MONTRÉAL NEWS
Michel Barcelo
MAINTENIR LA DIVERSITÉ DE LA VIE SUR
Claude-Yves Charron TERRE : UN OBJECTIF DES NATIONS UNIES –
texte de la conférence de M. Ahmed Djoghlaf,
Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité
Louis Dussault biologique, donnée à l’occasion de l’Assemblée
générale annuelle de l’ACNU-Grand Montréal le 7 juin
Landry Signé 2010
PRESERVING THE DIVERSITY OF LIFE ON
EARTH: AN OBJECTIVE OF THE UNITED
Michel Sirois NATIONS – text of the conference by Dr. Ahmed
Djoghlaf, Executive Secretary of the Convention on
Nicole Trudeau Biological Diversity, on June 7, 2010 at the Annual
General Assembly of UNAC-Greater Montréal

Gilles Vincent Lire le texte sur le site du SCDB / Read : http://www.cbd.int/doc/speech/2010/sp-2010-


06-07-montreal-fr.pdf

Nous vous souhaitons un bel été / We wish you all a good summer.

1
NOUVELLES DE L’ONU / UNITED NATIONS NEWS
Les Nouvelles de l’ONU sont des extraits de divers communiqués de presse qui proviennent du
Centre des nouvelles de l’ONU, à New York, et de quelques autres comme l’UNESCO, la
Banque Mondiale, la FAO, l’UNICEF, etc. Nous les choisissons, éditons et publions deux fois
par mois. Nous les classons maintenant selon les thématiques retenues par le Centre des
nouvelles des Nations Unies / United Nations News are excerpts from various press releases
from the UN News Centre in New York City and a few others like UNESCO, The World Bank,
FAO, UNICEF, etc. We make the selection, edit the texts and publish twice a month. They are
filed according to the themes used by the UN News Center.

Les communiqués de l’ONU ne sont pas nécessairement reproduits ici dans leur intégralité. À
la fin de chaque sélection, on retrouve la plupart du temps l’hyperlien qui permet d’avoir accès
au communiqué en entier. / UN releases are not necessarily reproduced here in their entirety.
At the end of each selection, one can find most often the hyperlink to have access to the full
release.

Sommaire / Contents

PAIX ET SECURITÉ (PEACE AND SECURITY) (p.3)


Jérusalem-Est : l'ONU appelle Israël à respecter le droit international – p.3
Darfour : Le médiateur rencontre un conseiller du Président soudanais – p.3
Kirghizistan : des Ouzbeks et des Kirghizes réunis pour promouvoir le dialogue – p.4
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Commerce, Investissements, Technologie (ECONOMIC
DEVELOPMENT) (p.4)
La plus grande base de données mondiale sur l’alimentation et l’agriculture est désormais accessible en ligne
-p.4
AIDE HUMANITAIRE, RÉFUGIÉS (HUMANITARIAN AID, REFUGEES) (p.5)
Haïti : six mois après le séisme, les défis restent énormes – p.5
L'ONU manque de 5 milliards de dollars pour mener ses opérations humanitaires – p.5
ENVIRONNEMENT, HABITAT (ENVIRONMENT, SHELTER) (p.6)
Un réseau mondial de 'Villes amies des personnes âgées' – p.6
Le vert devient à la mode : la biodiversité à l'ordre du jour des entreprises – p.6
DROITS FONDAMENTAUX (HUMAN RIGHTS) (p.)

ONU, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL (UNO, SECRETARY GENERAL) (p.7)
Devant l'Assemblée générale, la Reine Elizabeth II salue le rôle vital de l'ONU – p.7
Ban procède à cinq nominations de hauts responsables de l'ONU – p.8
FEMMES, ENFANTS, POPULATION (WOMEN, CHILDREN, POPULATION) (p.8)
L'ONU crée une nouvelle entité pour promouvoir l'autonomisation des femmes – p.8
DROIT, PRÉVENTION DU CRIME (LAW, CRIME PREVENTION) (p.9)
Haïti : l'École de la magistrature recrute sa première promotion – p.9
CPI : second mandat d'arrêt contre le Président du Soudan pour génocide – p.9
SANTÉ, PAUVRETÉ, SECURITÉ ALIMENTAIRE (HEALTH, POVERTY, FOOD SECURITY) (p.10)
VIH/Sida : un nouveau traitement pourrait éviter plus de 10 millions de décès – p.10
CULTURE ET EDUCATION (CULTURE AND EDUCATION) (p.10)
COMITÉ DU PATRIMOINE MONDIAL – p.10
______________________________________________________________________
N.B. : SLNG (p.11)
Le Service de liaison des Nations Unies avec les organisations non gouvernementales (SLNG) – p.11
___________________________________________________________________________________

2
PAIX ET SECURITÉ (PEACE AND SECURITY)

Jérusalem-Est : l'ONU appelle Israël à respecter le droit international


1 juillet 2010 – Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au
Moyen-Orient, Robert Serry, a déclaré jeudi suivre attentivement l'évolution de la situation à
Jérusalem-Est concernant les quatre membres du Conseil législatif palestinien forcés de quitter
la ville par les autorités israéliennes.

« Nous suivons attentivement les informations selon lesquelles quatre législateurs palestiniens
ont reçu des ordres pour leur transfert forcé de Jérusalem-Est par les autorités israéliennes », a
dit M. Serry dans un communiqué.

« Nous sommes préoccupés par toutes les mesures qui peuvent raviver les tensions dans la ville
et avoir des conséquences pour les résidents palestiniens de Jérusalem-Est occupé. Nous
appelons Israël à respecter ses obligations au regard du droit international », a-t-il ajouté.

Le 29 juin, le rapporteur spécial de l'ONU chargé de surveiller la situation des droits de


l'homme dans les Territoires palestiniens occupés depuis 1967, Richard Falk, avait déjà fait
part de sa préoccupation concernant le fait que les quatre membres du Conseil législatif
palestinien risquaient de perdre leur droit de résidence.

« Il est troublant qu'Israël envisage de révoquer les permis de résidence de Muhammad Abu-
Teir, Ahmad Attoun, Muhammad Totah, et Khaled Abu Arafeh, tous d'anciens ou actuels
membres du Conseil législatif palestinien et résidents de longue date à Jérusalem-Est, en
particulier depuis que la Haute cour de justice israélienne a prévu d'examiner leur cas le 6
septembre », avait-il dit.

Le Rapporteur juge particulièrement choquant qu'Israël semble prêt à transférer de force ces
individus en raison de leur absence présumée de loyauté à l'égard de l'Etat d'Israël. « Israël, en
tant que force occupante, a l'interdiction de transférer des personnes civiles de Jérusalem-Est,
et a l'interdiction de forcer des Palestiniens à prêter allégeance ou affirmer leur loyauté à
l'égard de l'Etat d'Israël », a-t-il insisté.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22325&Cr=Isra%EBl&Cr1=Palestiniens

Darfour : Le médiateur rencontre un conseiller du Président soudanais


7 juillet 2010 – Le médiateur conjoint ONU-Union Africaine, Djibril Bassolé, s'est entretenu
mardi avec le conseiller du Président du Soudan sur le dossier du Darfour, Dr Ghazi Salah Al-
Din Attabani. Il a demandé l'arrêt des violences et la création d'un environnement propice à la
paix dans cette région ravagée par la guerre civile depuis 2003.

« J'ai dit au Dr Ghazi que je souhaiterais que le gouvernement prenne toutes les dispositions
possibles pour restaurer la confiance et réduire les tensions au Darfour, ce qui inclue l'arrêt de
tous les affrontements avec des groupes armés », a indiqué Djibril Bassolé lors d'une
conférence de presse à l'issue de cette rencontre. « Cela aidera à promouvoir la paix et la
sécurité au Darfour », a-t-il ajouté.

3
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22363&Cr=Darfour&Cr1=

Kirghizistan : des Ouzbeks et des Kirghizes réunis pour promouvoir le


dialogue
8 juillet 2010 – Après les violences qui ont secoué le sud du Kirghizistan en juin, faisant près
de 100 morts et un millier de blessés, plus de 600 personnes se sont réunies mercredi dans une
mosquée de Susak, près de la ville de Jalalabad, pour promouvoir le dialogue et la
réconciliation entre les communautés kirghizes et ouzbekes, raconte le Haut Commissariat des
Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Coiffés de leurs grands chapeaux blancs traditionnel, les représentants de la communauté


kirghize se sont rassemblés avec leurs voisins ouzbeks pour évoquer les tensions et les
violences de ces dernières semaines, tenter d'en comprendre l'origine et les raisons, pour mieux
les oublier et travailler à partager un avenir meilleur.

Avec seulement quatre maisons incendiées, la communauté de Susak a été relativement


épargnée par la violence qui a ravagé le sud du pays, mais les villageois ont vu passé des
milliers de réfugiés, ceux qui fuyaient les villes d'Och et de Jalalabad, pour rejoindre
l'Ouzbekistan.

« Ces réfugiés ont trouvé la sécurité à Susak. Nos habitants les ont nourris et nous étions le
centre de l'humanité », a expliqué Abdumutallib Turgunbaev, l'un des organisateurs de la
réunion de réconciliation. « Nous avons donc estimé que nous pouvions organiser cette réunion
pour faire la paix », a-t-il ajouté, souhaitant que cette réunion marque le début d'un dialogue et
d'une paix durable dans tout le pays.

« Nous voulons montrer notre unité et notre humanité. Nous ne voulons pas que cela s'arrête.
Nous voulons que les autres districts et régions de tout le Kirghizistan soient ensemble, se
rassemblent, mangent ensemble et fassent la paix », a-t-il encore affirmé.

S'adressant aux participants, le gouverneur de Jalalabad, Bektur Asanov, a assuré aux deux
communautés que les autorités travaillaient d'arrache-pied pour arrêter et punir les auteurs des
violences.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22377&Cr=Kirghizistan&Cr1=

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Commerce,


Investissements, Technologie (ECONOMIC DEVELOPMENT)
La plus grande base de données mondiale sur l’alimentation et l’agriculture
est désormais accessible en ligne
9 juillet 2010, Rome - La FAO offre désormais un accès libre et gratuit à FAOSTAT, ses
archives centrales de statistiques qui constituent la plus vaste base de données mondiale sur
l'alimentation, l'agriculture et la faim, annonce aujourd'hui l'Organisation des Nations Unies.

Il était déjà possible de télécharger gratuitement certaines informations sur FAOSTAT - qui

4
contient plus d'un million de points de données couvrant 210 pays et territoires - mais l'accès à
de plus vastes séries de statistiques nécessitait un abonnement annuel payant.

Le pouvoir des chiffres

"Nous offrons désormais un accès totalement gratuit à cet immense réservoir de données, a
indiqué Hafez Ghanem, Sous-Directeur général de la FAO pour le développement économique
et social. Cette information est un outil important dans la lutte contre la pauvreté, la promotion
du développement durable et l'élimination de la faim. Nous tenons particulièrement à ce que les
économistes, planificateurs et responsables politiques du monde en développement, où le
besoin de cet instrument est le plus pressant, puissent y avoir accès et l'exploiter à bon escient".

http://www.fao.org/news/story/fr/item/43908/icode/

AIDE HUMANITAIRE, RÉFUGIÉS (HUMANITARIAN AID,


REFUGEES)

Haïti : six mois après le séisme, les défis restent énormes


12 juillet 2010 – Six mois après le tremblement de terre sans précédent qui a frappé Haïti, les
défis de la reconstruction restent énormes, notamment en matière d'emploi, d'éducation et de
logements sûrs, a pu constater le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires
humanitaires, John Holmes, en visite lundi dans ce pays pour faire le point sur la situation.

« Les défis qui nous font face restent considérables et nous invitent à poursuivre avec encore
plus de détermination nos efforts », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général de
l'ONU pour Haïti, Edmond Mulet, lors d'une cérémonie de commémoration de la catastrophe
du 12 janvier. « Quoiqu'on en dise parfois, beaucoup a déjà été fait, mais il est vrai que les
chantiers qui se présentent à nous sont si vastes et si nombreux qu'il n'y a pas un instant à
perdre ».

En premier lieu, il faut au plus vite protéger les gens contre les intempéries et les tempêtes qui
s'annoncent, ainsi que contre l'insécurité. Ensuite, il est indispensable de poursuivre la
stabilisation démocratique du pays grâce à l'organisation d'élections transparentes et crédibles.
Enfin, il faut continuer à lutter pour l'instauration d'un véritable état de droit en Haïti, a
souligné M. Mulet.

Dans un rapport publié lundi, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA)
juge « impératif de ne pas perdre l'objectif premier de l'action humanitaire : sauver des vies,
réduire les vulnérabilités et rendre la dignité ».

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22399&Cr=Ha%EFti&Cr1=

L'ONU manque de 5 milliards de dollars pour mener ses opérations


humanitaires
14 juillet 2010 – Face à la multiplication des catastrophes naturelles récentes et la poursuite de
nombreux conflits dans le monde, le Secrétaire général adjoint de l'ONU pour les affaires
humanitaires, John Holmes, a annoncé mercredi devant le Conseil économique et social

5
(ECOSOC) l'augmentation de l'appel de fonds humanitaire pour l'année 2010 qui s'élève
désormais à 9,5 milliards de dollars. L'ONU manque actuellement de 5 milliards de dollars
pour secourir les 53 millions de personnes dans 34 pays différents qui sont touchées par les
conflits et les catastrophes naturelles.

« Globalement en 2010, les besoins humanitaires ont continué d'augmenter en partie du aux
conflits mais aussi à cause de catastrophes naturelles et des défis structurels globaux », a dit
John Holmes devant l'ECOSOC.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22428&Cr=humanitaire&Cr1=

ENVIRONNEMENT, HABITAT (ENVIRONMENT, SHELTER)

Un réseau mondial de 'Villes amies des personnes âgées'


29 juin 2010 – Face au vieillissement rapide des populations observé dans le monde entier,
l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé mardi le « Réseau mondial des Villes amies
des personnes âgées ». L'objectif est de créer des environnements urbains qui permettent à ces
personnes de rester actives, en bonne santé et de continuer à participer à la vie sociale de leur
communauté.

D'ici à 2050, la population mondiale des personnes âgées de plus de 60 ans va doubler, passant
à 22%, contre 11% en 2006. L'augmentation du nombre de personnes très âgées devrait être
encore plus spectaculaire. Entre 1950 et 2050, le nombre de personnes dépassant les 80 ans
passera de 14 millions à 400 millions au niveau mondial. Dans le même temps, le rythme de
l'urbanisation restera effréné: d'ici 2030, on estime que trois habitants de la planète sur cinq
seront des citadins.

Pour John Beard, Directeur du Département Vieillissement et qualité de vie à l'Organisation


mondiale de la Santé, « tous les échelons des gouvernements commencent à réaliser
l'importance de la transition démographique. Il y a déjà un certain nombre d'années que l'on
recherche des solutions au problème. Le Programme OMS des villes amies des aînés apporte
des solutions concrètes à cet égard ».

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22300&Cr=sant%E9&Cr1=

Le vert devient à la mode : la biodiversité à l'ordre du jour des entreprises


13 juillet 2010 – Un chef d'entreprise sur quatre dans le monde considère que
l'appauvrissement de la biodiversité représente une menace pour la croissance économique, les
patrons latino-américains et africains apparaissant plus préoccupés que leurs homologues
européens, selon une étude du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)
rendue publique mardi.

Intitulé « L'économie des écosystèmes et de la biodiversité des entreprises », le nouveau


rapport du PNUE, publié à l'occasion du Premier Symposium mondial sur « l'entreprise la
biodiversité » à Londres, montre que les chefs d'entreprises des pays en développement riches
en biodiversité s'inquiètent de la disparition progressive du « capital naturel » de leur pays. En
Amérique latine, plus de 50% des PDG considèrent que l'appauvrissement de la biodiversité est

6
une menace pour le développement et la croissance de leurs sociétés. Ils sont 45% à partager ce
sentiment en Afrique, mais seulement 20% en Europe de l'Ouest.

Toujours selon le rapport du PNUE, un nombre croissant de consommateurs se préoccupe de


l'appauvrissement de la biodiversité. Plus de 80% des consommateurs interrogés, en Amérique
ou en Europe, ont ainsi déclaré qu'ils n'achèteraient plus les produits des sociétés dont la
politique d'approvisionnement ne se préoccupe pas d'éthique. Le document montre également
que les grosses sociétés dont les activités ont un impact direct sur le capital naturel mondial
pourraient améliorer leurs modes de production si elles étaient mieux surveillées, notamment
grâce à des études et des évaluations plus régulières.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22408&Cr=vert&Cr1=

DROITS FONDAMENTAUX (HUMAN RIGHTS)


………

ONU, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL (UNO, SECRETARY GENERAL)

Devant l'Assemblée générale, la Reine Elizabeth II salue le rôle vital de


l'ONU
6 juillet 2010 – Le chef d'Etat du Royaume Uni, la Reine Elizabeth II, a effectué une visite
officielle mardi au siège de l'ONU à New York, où elle a prononcé un discours devant les 192
membres de l'Assemblée générale.

La dernière fois que la Reine Elizabeth II s'était exprimée devant l'Assemblée générale, c'était
en 1957. Dans son intervention mardi, Elisabeth II a salué le rôle vital de l'ONU dans un
monde en évolution.

« J'ai été témoin de beaucoup de changements mais beaucoup de choses n'ont aussi pas changé.
Les objectifs et les valeurs qui ont inspiré la Charte des Nations Unies perdurent : promouvoir
la paix, la sécurité et la justice internationale ; soulager et éradiquer le fléau de la faim, de la
maladie et de la pauvreté ; protéger les droits et les libertés de tous les citoyens », a expliqué la
Reine, âgée de 84 ans.

Estimant toutefois qu'il restait « encore tant de choses à faire », Elisabeth II a rappelé les
propos de l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Dag Hammarskjold, qui avait dit à propos de
l'ONU : « l'attention constante d'une bonne infirmière est parfois aussi importante que
l'opération majeure d'un chirurgien ». Comme l'infirmière reste au chevet des malades, l'ONU
est toujours au chevet des peuples du monde, selon la Reine, qui a énuméré quelques uns des
nouveaux défis auxquels la planète et les Nations Unies sont aujourd'hui confrontées : les
Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) définis en 2000 et qui doivent être
atteints d'ici à 2015, la lutte contre le terrorisme et les extrémismes ou celle contre les
changements climatiques.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22360&Cr=Assembl%E9e&Cr1=

7
Ban procède à cinq nominations de hauts responsables de l'ONU
9 juillet 2010 – Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a procédé vendredi à la
nomination de cinq hauts responsables des Nations Unies, dont la Britannique Valerie Amos
qui remplace son compatriote John Holmes au poste de Secrétaire général adjoint des Nations
Unies aux affaires humanitaires.

Agée de 56 ans et née au Guyana, Valerie Amos était jusqu'à présent la Haute commissaire
britannique en Australie. Elle a aussi été la première femme noire à siéger au gouvernement
britannique, lorsqu'elle est devenue secrétaire d'Etat au développement international en 2003. A
cette fonction, elle a participé à de nombreuses négociations concernant des situations de
conflit ou d'après-conflit dans des pays comme le Libéria, la République démocratique du
Congo, la Sierra Leone, le Soudan et le Zimbabwe. De 2007 à 2009, Valeri Amos a également
été Présidente de la Royal African Society, une organisation qui œuvre au renforcement des
liens entre l'Afrique et la Grande Bretagne.

A l'annonce de cette nomination, John Holmes, dont elle prendra la succession à la fin du mois
d'août, a estimé qu'elle apporterait « une vie entière d'engagements sur des problèmes
économiques et de justice sociale, ainsi qu'une énorme expérience politique acquise, qui ne se
limite pas seulement à l'Afrique ».

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22392&Cr=ONU&Cr1=

FEMMES, ENFANTS, POPULATION (WOMEN, CHILDREN,


POPULATION)

L'ONU crée une nouvelle entité pour promouvoir l'autonomisation des


femmes
2 juillet 2010 – L'Assemblée générale de l'ONU a voté vendredi à l'unanimité en faveur de la
création d'une nouvelle entité, qui aura vocation à être appelée "ONU Femmes", pour accélérer
la réduction des inégalités de genre et développer l'aide en faveur des femmes et des jeunes
filles.

La création de l'Entité de l'ONU pour l'égalité de genre et l'autonomisation des femmes est le
résultat d'années de négociations entre Etats Membres.

« Je suis reconnaissant envers les Etats Membres pour avoir franchi cette étape pour les
femmes et les jeunes filles du monde entier », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Ban
Ki-moon.

« L'ONU Femmes va stimuler les efforts de l'ONU afin de promouvoir l'égalité de genre et
éradiquer les discriminations dans le monde », a-t-il ajouté.

La nouvelle entité sera le résultat de la fusion entre plusieurs programmes et fonds déjà dédiés
à l'égalité des genres. La Division de la promotion de la femme, l'Institut international de
recherche et de formation pour la promotion de la femme, le Bureau de la Conseillère spéciale
pour la problématique hommes-femmes et la promotion de la femme et le Fonds de

8
développement des Nations Unies pour la femme vont être agrégées pour former l'ONU
Femmes.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22339&Cr=femmes&Cr1=

DROIT, PREVENTION DU CRIME (LAW, CRIME PREVENTION)

Haïti : l'École de la magistrature recrute sa première promotion


7 juillet 2010 – Le concours d'admission pour le recrutement de la première promotion de
magistrats de l'École de la Magistrature (EMA) depuis sa réouverture officielle en mars 2009 a
été organisé les 1er et 2 juillet, une initiative qui constitue un nouveau pas vers l'amélioration
de la justice en Haïti.

Ils étaient 134 candidats, 74 dans la capitale Port-au-Prince et 60 en région, à participer à ce


premier concours. Des 134 candidats, 20 seulement seront retenus et suivront la formation,
explique la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

L'objectif de ce concours est de former, durant 16 mois, de nouveaux magistrats. Ceux-ci


apprendront les différentes techniques judiciaires telles que la préparation et la conduite
d'audiences ou d'entretiens judiciaires, l'analyse et la synthèse de situations ou de dossiers.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22370&Cr=Ha%EFti&Cr1=

CPI : second mandat d'arrêt contre le Président du Soudan pour génocide


12 juillet 2010 – La Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a délivré
lundi un second mandat d'arrêt contre le président du Soudan, Omar Hassan Ahmad Al-Bachir,
pour génocide.

La Chambre considère qu'il y a des motifs raisonnables de croire en sa responsabilité pénale


pour trois chefs de génocide à l'encontre des groupes ethniques des Four, Masalit et Zaghawa :
génocide par meurtre, génocide par atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale, et génocide
par soumission intentionnelle de chaque groupe ciblé à des conditions d'existence devant
entraîner sa destruction physique.

Ce second mandat d'arrêt ne remplace ni ne révoque en aucun cas le premier mandat d'arrêt
délivré à l'encontre de M. Al Bachir le 4 mars 2009, qui demeure en vigueur. Dans ce dernier,
la Chambre préliminaire I avait considéré qu'il y a des motifs raisonnables de croire que M. Al
Bachir a engagé sa responsabilité pénale pour cinq chefs de crimes contre l'humanité (meurtre,
extermination, transfert forcé de population, torture et viol) et deux chefs de crimes de guerre
(fait de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile en tant que telle ou
contre des civils qui ne participent pas directement aux hostilités et pillage).

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22396&Cr=CPI&Cr1=

9
SANTÉ, PAUVRETÉ, SÉCURITÉ ALIMENTAIRE (HEALTH,
POVERTY, FOOD SECURITY)

VIH/Sida : un nouveau traitement pourrait éviter plus de 10 millions de


décès
13 juillet 2010 – La généralisation du nouveau 'Traitement 2.0' contre le VIH/Sida pourrait
permettre de réduire considérablement le nombre de décès liés au virus et diminuer fortement
le nombre de nouvelles infections, indique le dernier rapport du Programme commun des
Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) publié mardi.

Combinée avec les moyens de préventions classiques, cette nouvelle thérapie pourrait sauver
10 millions de personnes d'ici à 2025 et éviter jusqu'à 1 million d'infections par an.

« Non seulement le traitement 2.0 peut sauver des vies, mais il est potentiellement un moyen
déterminant de prévention », a déclaré le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé lors
de la présentation du rapport mardi à Genève, en Suisse. « Pour que les pays atteignent leurs
objectifs et leurs engagements en matière d'accès universel, nous devons réorganiser la riposte
contre Sida. En nous montrant innovants, nous réussirons à réduire les coûts afin que les
investissements puissent atteindre un plus grand nombre de personnes », a-t-il ajouté.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=22409&Cr=sida&Cr1=

CULTURE ET ÉDUCATION (CULTURE AND EDUCATION)

COMITÉ DU PATRIMOINE MONDIAL


La 34ème Session du Comité du Patrimoine Mondial aura lieu à Brasilia du 25 Juillet au 3
Aôut 2010. En l’occasion, plus de 180 délégations nationales suivront le débat sur des
nouvelles candidatures, aussi bien que l’état de conservation et de risque des biens déjà
declarés Patrimoine Mondial.
Présidée par le Ministre de la Culture du Brésil, Mr. Juca Ferreira, la réunion est organisée
avec le soutien de la Maison Civile de la Présidence, des Ministères des Affaires Étrangères, de
l’Environnement et du Tourisme, de l’Institut Brésilien du Tourisme (Embratur) et l’Institut
Chico Mendes pour la Conservation de la Biodiversité (ICMBio).

Créé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture
(UNESCO) en 1972, leComité du Patrimoine Mondial est une instance intergouvernamentale
dirigée à la protection du patrimoine culturel et naturel ayant une valeur universelle
exceptionnelle, qui réunit 21 représentants de pays participants, élus par l’Assemblée Génerale
de la Convention pour la Protection du Patrimoine Mondial, Culturel et Naturel.
Le Comité est acuellement composé des pays suivants: Australie, Afrique du
Sud, Barbados, Bahrain, Brésil,Cambodge, Chine, Égypte, EmiratsArabes
Unis, Éstonie, Étiopie, France, Fédération
Russe, Iraq, Jordanie,Mali, Mexico, Nigérie, Suède, Suisse et Thailande.

http://www.34whc.brasilia2010.org.br/?page_id=17&lang=fr

10
N.B. : SLNG

Le Service de liaison des Nations Unies avec les organisations non


gouvernementales (SLNG)
Le Service de liaison des Nations Unies avec les organisations non gouvernementales (SLNG)
est un programme inter-organisations des Nations Unies ayant pour mission de promouvoir et
développer des relations constructives entre les Nations Unies et les organisations de la société
civile.

http://www.un-ngls.org/spip.php?page=sommaire_fr

11