Vous êtes sur la page 1sur 17

OSCAR ET LA DAME ROSE

OSCAR ET LA DAME ROSE Un film de Eric-Emmanuel Schmitt, 2009, 105’ D’après Ie roman du

Un film de Eric-Emmanuel Schmitt, 2009, 105’ D’après Ie roman du même titre du réalisateur E.E. Schmitt.

Rôles principaux

Michèle Laroque Amir Max von Sydow

Musique

Michel Legrand

La dame rose Oscar Dr. Düsseldorf

RÉSUMÉ

Oscar, garçon de dix ans, séjourne à l’hôpital des enfants. Ni les médecins ni ses parents n’osent lui dire la vérité sur sa maladie. Seule Rose, femme à l’air bougon, venue livrer ses pizzas, communique avec lui sans détour. Pour le distraire, Rose propose un jeu à Oscar: faire comme si chaque journée comptait désormais pour dix

ans. Elle lui offre ainsi une vie entière en quelques jours. Pour qu’il se confie davantage, elle lui suggère aussi d’écrire à Dieu. Dans ses lettres, Oscar avoue ses douleurs, ses

inquiétudes, ses joies, son premier amour, le temps qui passe

naît entre Oscar et Rose. Tous deux sont loin d’imaginer à quel point cette complicité va bouleverser leur destin.

Une amitié singulière

De façon plus détaillée

Oscar est un petit garçon qui vit à l’hôpital des enfants, car il a une leucémie. II a dix ans, mais il pense qu’il a l’air d’en avoir sept et que sa tête ressemble à un Crâne d’Oeuf à cause de son cancer. A l’hôpital il fait la connaissance de Mamie-Rose, la «dame rose », qui travaille là pour réconforter les enfants malades. Elle encourage Oscar à écrire des lettres à Dieu pour se sentir moins seul. Bien qu’il ne croie pas vraiment que Dieu existe, il le fait et demande un voeu à l’esprit par jour. Un jour, Mamie-Rose lui propose de “vivre chaque jour comme si tu vivais 10 ans.” Dans le reste du livre, on parlera de son “âge”, 10 ans de plus à chaque lettre. Finalement, il meurt à “110 ans” passes.

1ière lettre Dans la première lettre, Oscar présente Mamie-Rose: Elle était, soi-disant, une catcheuse nommée « La libellule lubrique». Maintenant, elle est incroyablement âgée. Elle est même trop âgée pour travailler comme dame rose. Au contraire de tout Ie reste du personnel de l’hôpital, Mamie-Rose n’essaie pas de nier le fait qu’Oscar n’a que peu de temps à vivre. Donc Oscar peut lui parler de sa mort.

2e lettre Comme Oscar est malade, ses parents lui rendent visite tous les dimanches. Un jour les parents d’Oscar viennent à l’hôpital, mais pas un dimanche, cornme d’habitude, et, au lieu de rendre visite à Oscar, iIs parlent au docteur Düsseldorf, qui leur dit que la mort d’Oscar est inévitable. Les parents sont alors trop déprimés pour aller voir Oscar. Malheureusement, en se cachant derrière la porte, Oscar a secrètement entendu la conversation et est déçu par ses parents, qu’il qualifie de lâches. Après Oscar parle à Mamie-Rose des problèmes avec ses parents et lui raconte qu’il les hait. lnopinément, elle lui donne le conseil de les haïr très fort. En outre il lui demande de venir le voir tous les jours et en effet Mamie-Rose reçoit la permission de lui rendre visite tous les jours. Pour aider Oscar à apprécier le reste de sa vie, Mamie-Rose invente un jeu : à partir de ce jour chaque jour compte pour dix ans; de cette manière il a la possibilité de faire l’expérience de toutes les étapes de la vie. Il le fait durant les douze derniers jours de l’année.

3e lettre Durant son adolescence il fait la connaissance de l‘amour. II tombe amoureux de Peggy Blue, une fille qu’un problème de sang rend toute bleue. Oscar prend la décision de la protéger contre les fantômes,

mais Pop Corn, jaloux, affirme, qu’elIe est à lui et dit à Oscar de « prendre » Sandrine, qui est réellement intéressée par Oscar. Donc il va la voir et elle l’embrasse à ce moment-lâ, quand ses parents arrivent. Mais iI ne veut pas les voir et alors il les ignore en écoutant de la musique. Après leur visite Mamie-Rose lui donne le courage de dire à Peggy qu’il la trouve belle en disant que Pop Corn « bluffe ». Finalement ils s’embrassent et Oscar demande à Dieu de se marier avec elle.

4e lettre

A ses trente ans, Oscar et Peggy se marient. Pendant la nuit Oscar entend des bruits et pense qu’iI y a

des fantômes qui torturent Peggy Blue. Alors il se Iève pour voir si ce n’est pas elle qui crie. C’est Bacon, un enfant brûlé qui hurle à cause de ses brûlures. Enfin Peggy permet à Oscar de dormir chez elle, mais

Ie personnel médical ne l’accepte pas. Heureusernent, Mamie-Rose arrive pour défendre les enfants.

Mamie-Rose amène Oscar à la chapelle, puis ils prennent une tasse de thé avec Peggy Blue. A la fin de

cette journée iI a 30 ans.

5e lettre

Peggy est opérée ce jour-là, l’opération est réussie, et là Oscar fait la connaissance de ses beaux- parents, qu’il traite avec beaucoup de respect. Enfin quand ils partent, ils lui confient leur fille. Ce jour-là est un jour de famille, il sympathise avec ses beaux-parents et il adopte Mamie-Rose.

A la fin de cette journée il a 40 ans.

6e lettre

Quand la Chinoise raconte à Pop Corn qu’Oscar et elle se sont embrassés, Pop Corn le rapporte à Peggy qui rompt avec Oscar bien qu’il essaie de se défendre. Puis Brigitte, une trisornique, vient dans sa chambre et l’embrasse. Tout l’étage le traite de cavaleur à cause de ça. Mais Oscar aime toujours Peggy donc Mamie-Rose essaye de lui redonner du courage.

A la fin de la journée il a 50 ans.

7e lettre

Le jour de Noël, Oscar se réconcilie avec Peggy Blue, mais comme ses parents viennent pour célébrer Noël avec lui, il ne peut pas rester avec elle. A l’idée de devoir passer cette soirée avec ses parents qui vont lui offrir un tas de cadeaux il organise sa fugue. Après un troc Einstein, Bacon et Pop Corn acceptent de l’aider à se cacher dans la voiture de Mamie-Rose. Quand iI sonne à sa porte après un somme dans la voiture elle est étonnée et elle le persuade de téléphoner à ses parents qui le cherchent. Ensuite ils passent un joyeux Noël ensemble. A la demande d’Oscar, iIs regardent à la télévision la messe de minuit

et aussi un match de catch qu’elle avait enregistré. Ce jour-là, Oscar apprend que ses parents ont oublié

qu’ils sont voués à mourir eux aussi. En leur disant ça la relation entre les parents et l’enfant s’améliore.

8/9/10 es lettres Mamie-Rose lui donne une statue de la Vierge Marie parce qu’Oscar trouve qu’elle ressemble à Peggy. De 70 à 80 ans Oscar passe le temps à réfléchir. Bien sûr Mamie-Rose l’aide à réfléchir sur la vie, la mort, Dieu et la foi. Finalement Oscar prend la dette du docteur Düsseldorf qui a des sentiments de culpabilité parce qu’il ne peut pas le guérir. Après, un moment difficile commence pour lui, car Peggy rentre chez ses parents.

11/12es lettres

Enfin Oscar reçoit la visite de Dieu à I’aube, quand il repousse la nuit. A ce moment-Ià, Oscar comprend

la différence entre Dieu et les hommes : Dieu est infatigable et ne se lasse pas. En outre Dieu lui dit son

secret: “regardez chaque jour Ie monde comme si c’était la première fois” et Oscar suit son conseil.

A cent ans, il essaie d’expliquer à ses parents, que la vie est un drôle de cadeau. Au début on la

surestime et on croit qu’on vivra éternellement, puis on la sous-estime et la trouve pourrie et trop courte et

enfin on apprend qu’elIe n’est pas un cadeau, mais juste un prêt, donc il faut qu’on l’apprécie. Cette lettre est la dernière d’Oscar. II meurt, quand Mamie-Rose et ses parents vont prendre un café, parce qu’il veut les épargner de cette vision. Les trois derniers jours, Oscar pose une pancarte sur sa table de chevet, disant «Seul Dieu a Ie droit de me réveiller.»

Source: http :/!fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_et_Ia_Dame_rose_(roman)

QUESTIONNAIRE

1. Quelle est la première image du film?

2. Où sommes-nous ? Que se passe-t-il ?

3. Comment le professeur réagit-il?

4. Après une deuxième blague, Oscar sera renvoyé de la classe. Où ira-t-il?

5. Qu’apprend-on ensuite?

6. Dans un flash-back Oscar rêve à quelque chose qui s’est passé auparavant. De quel

événement s’agit-il ?

7. Pourquoi Oscar ne veut-il pas croire que ses parents sont là?

8. Pourquoi alors ses parents sont-ils quand même là?

9. Comment Oscar apprend-il cette conversation?

10. Expliquez le sobriquet ‘Pop Corn’.

11. Pourquoi Oscar porte-t-il très souvent une casquette?

12. Où Oscar rencontre-t-il pour la première fois la dame rose?

13. Pourquoi est-ce qu’elle se trouve à cet endroit précis?

14.QueI est son métier?

15. Après qu’Oscar a été retrouvé dans le placard à balais par la femme de ménage, il

refuse de parler. A qui dit-il finalement bien vouloir parler?.

16.Le docteur Düsseldorf contacte la dame de ‘Pinky Pizzas. Des pizzas faites avec amour’. Est-ce qu’elle est prête à parler à Oscar ?

17. Finalement accepte-t-elle d’aller le voir?

18. Selon la dame rose pourquoi un placard à balais ne s’ouvre-t-il pas de l’intérieur?

19. Comment se passe la première rencontre entre Oscar et la dame rose?

20. Par quelle petite chose la dame rose arrive-t-elle à raconter des histoires

merveilleuses à Oscar?

21. Lors de la deuxième visite, la dame rose s’aperçoit qu’ils sont le 20/12. Pourquoi

est-ce tellement fantastique selon elle?

22. Quelle autre révélation la dame rose fait-elle encore à Oscar?

23. Qu’est-ce qu’Oscar doit faire selon la dame rose pour chasser l’ennui ?

24. Comment les lettres à Dieu peuvent-elles être délivrées ?

25. Maintenant que chaque jour représente 10 ans, Oscar passe en toute vitesse les

étapes d’une vie. Pendant son adolescence ii tombe amoureux d’une fille. Comment s’appelle-t-elle et pourquoi?

26. Quel cadeau les parents d’Oscar lui apportent-ils?

27. Est-ce qu’Oscar est content?

28. Vous souvenez-vous de quelques noms de catcheuses que la dame rose a

affrontées?

29. Comment séduit-on une fille selon la dame Rose ?

30. Par quelle astuce la dame rose arrive-t-elle à sortir Oscar de l’hôpital pour qu’il

puisse aller voir Dieu?

31. La nuit de Noël, comment Oscar la passe-t-il ?

32. Quel est Ie secret qu’Oscar apprend ?

33. Un jour la dame rose lui offre un cadeau. De quoi s’agit-il ?

34. Est-ce que la dame rose est présente lorsqu’Oscar meurt?

35. Comment le docteur explique-t-iI que c’est à ce moment précis qu’il meurt?

36. Qui reçoit les dernières possessions d’Oscar?

37. Quand Oscar est-il enterré ?

38. Comment la dame rose se sent-elle après l’enterrement?

39. Qu’est-ce qu’Oscar avait noté sur le petit carton qui se trouve sur sa table de nuit?

40. Au printemps suivant la mort d’Oscar, la dame rose, que fait-elle?

41. Avez-vous aimé le film? Pourquoi (pas)?

EXPLOITATION

VOCABULAIRE

1. Combinez les mots de la colonne de gauche avec ceux de la colonne de droite et expliquez, faites éventuellement une phrase significative.

1 un orchestre

a un torchon

2 un balai

b >< avoir raison

3 un seau

c la poitrine

4 une serpillière

d avoir peur

5 l’intérieur

e laid, -e

6 reconsidérer

f un récipient assez grand qui peut contenir un liquide comme p.ex. de l’eau et qui est employé souvent pendant le

nettoyage

7 être au courant

g

le nom, l’adresse, Ie n°de tél. d’une

personne

8 les coordonnées (fém.)

h sensation perceptible par l’odorat (par Ie nez)

9

avoir raison

i

une sorte de brosse qui sert à rassembler

 

la

poussière

10 bénévole

j tuer en suffoquant sa victime

11 être hors de question

k sorte d’armoire ouverte

12 une rayure

l dépassé

13 étrangler

m

contraire de ‘extérieur’

14 les seins

n

la perte à cause d’un décès, la période qui

la

suit

1

5 une étagère

o

une vertu qui consiste à pouvoir attendre

16 invincible

p

reprendre en considération

17 le calcul mental

q

personne qui a Ie syndrome de Down

18 périmé

r

être informé

 

s

ensemble d’instruments de musique

19 le deuil

différents

20 ignorer

ce qui est fait sans qu’on soit rémunéré pour cela

t

21 un mongolien

u rendre plus lourd

22 alourdir

v un dessin en forme de lignes

23 la patience

w être inimaginable

24 une odeur

x ne pas savoir

25 redouter

y le calcul fait par la tête

26 moche

z qui ne peut être vaincu

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

2. lndiquez le genre et puis employez les mots dans une phrase

- fantôme

- office de tourisme

- éclaircissement

- coordonnées (fém.)

- pizza

- placard

- balai

- seau

- serpillière

- traitement

- mensonge

- haine

- odeur

- raison

- étagère

- libellule

- adolescence (fém.)

- calcul

- deuil

- tarte au citron

- brûlure

- épreuve

- lavande

- quarantaine

3. Du substantif à l’adjectif

le cancer

soleil

la sécheresse

le bénévolat

4. Donnez le contraire en employant un préfixe

connu

domptable

(vincible)

5. Lisez ces phrases que vous avez entendues textuellement dans le film. Par qui

et dans quel contexte ont-elles été prononcées?

- « II faut bien que vous viviez et il faut qu’Oscar meure. » (…

)

- «J’ai tellement faim que j’ai mangé mes suppositoires. » (…

)

- «Là, tu as tort. Moi, je gueule tout le temps, même si je n’ai rien. Si tu gardes toujours

tout pour toi, tu finiras par attraper un cancer! » (…

)

- « En plus, ce truc bénévole coeur sur la main, c’est pas mon truc. Je déteste l’odeur

des hôpitaux et les maladies me terrorisent. Si je suis ici c’est pour vous fourguer mes

pizzas. II faut que je vive tout de même!? » (…

- «Cher Dieu, aujourd’hui c’était finalement une bonne journée. J’ai adopté Rose, j’ai

rencontré mes beaux-parents et j’ai récupéré ma femme en bonne santé. » (…

- «Cher Dieu, c’est chouette l’amour en couple, surtout quand on approche la

)

)

cinquantaine et qu’on a passé les épreuves. » (…

)

- «Plus on vieillit, plus on doit avoir du goût pour apprécier la vie. II faut devenir raffiné. »

(…

- «Cher Dieu, merci de m’avoir fait connaître Oscar. II m’a chargé d’amour pour toutes

les années qui me restent à vivre . » (…

)

)

6. Du verbe au substantif (indiquez toujours le genre)

Verbe

Substantif

améliorer

 

considérer

 

deviner

 

divorcer

 

échanger

 

garder

 

haïr

 

insulter

 

maigrir

 

mentir

 

mourir

 

offrir

 

oublier

 

ouvrir

 

partir

préférer

prévenir

proposer

protéger

punir

refuser

reprendre

ressembler

retourner

rigoler

rire

s’habiller

se méfier

se reposer

se réveiller

souffrir

vaincre

venir

GRAMMAIRE

1. L’accord du verbe avec Ie sujet, conjuguez les formes verbales comme demandé.

- Si tu (garder, ind. présent)

- II faut bien que vous (vivre, subjonctif présent) …

subjonctif présent)

- Je (détester, ind. présent)

(terroriser, ind. présent)

toujours tout pour toi, tu (finir, futur simple)

et il faut qu’Oscar (mourir,

l’odeur des hôpitaux et les maladies me

.

par attraper un cancer!

.

- II est hors de question que je (s’occuper, ind. présent)

(mourir, futur proche)

- C’est un cadeau d’un gosse qui me (prendre, ind. imparfait) …

grand champion.

- Je (gagner, passé comp.)

que tu n’(aller, ind. imparfait)

- Tu vois, un jour c’est toi que je (vouloir, conditionnel présent)

dans cette étagère.

- Donc, dans 12 jours, j’(avoir, fut. simple)

- De qui te sens-tu le plus proche, d’un Dieu qui ne (ressentir, ind. présent)

rien ou d’un Dieu qui (souffrir, md. présent)

- Les gens (craindre, ind. présent)

présent) …

- Je vous (prévenir, ind. présent)

d’un gosse qui

pour un

.

de Pop Corn qui (dire, ind. imparfait)

jamais revenir.

mettre

120 ans!

?

la mort parce qu’ils (redouter, ind.

: ceux qui (pleurer, ind. présent)

I’inconnu.

, (priver, passif, futur simple)

de bûche.

- Cher Dieu, j’ai 60 ans (passé, accordez le participe)

et je (payer,

ind.

l’addition pour tous les abus que j’ai (fait, accordez le

participe) …

hier soir.

- Tout le monde (mourir, ind. présent)

.

2. Traduisez les phrases suivantes. Vous y rencontrerez différents types de

difficultés.

- Hebt u haar gegevens bewaard ?

- Hij doet mij niet alleen vallen, bovendien beledigt hij mij !

- Met wie wil je praten ?

- Ik laat u met hem.

- Heb je geen ouders ? - Ik haat ze!

- 98 kilo met 1,10 meter hoogte op 1,10 meter breedte.

- Oscar praat niet meer met ons.

- Ik dacht dat je geen hoofdrekenen kon !

- Ik zeg u dat mijn citroentaart ook zeer geslaagd is.

- Ik zou haar willen behoeden voor spoken.

- (Oscar aan het woord, over zijn ouders) Nu wil ik ze liever niet zien en aan hen denken

zoals ze vroeger waren.

- Bij wie voel je je het dichtst?

- Ik stel voor vertrouwen te hebben.

- Het is een samenloop van omstandigheden.

- Daar krijg ik de blues van

- Laten we niet bij hem blijven.

- Alleen God mag me wakker maken.

3. lntroduisez la forme correcte de “tout” et dites quelle en est la fonction.

- Tu sais, ils vont mourir un jour,

(…

) seuls, car tu ne seras plus

 

là.

-

(…

) le monde meurt.

-

II m’a chargé d’amour pour

(…

) les années qui me restent

à vivre.

- Moi, je gueule

(…

) le temps.

-

(…

) les nuits les fantômes nous réveillent, on ne sait

pas pourquoi

DIVERS

* A faire éventuellement avant le visionnement du film

Regardez attentivement I’affiche (p. 1) de ce film. Une affiche donne toujours de l’info sur ce que le film promet. A quoi pensez-vous pouvoir vous attendre? Pourquoi le pensez-vous? Est-ce facile de se faire une idée?

* Regardez ces stills et racontez ce que vous voyez. Pouvez-vous également situer l’extrait dans la chronologie du film?

A.

ces stills et racontez ce que vous voyez. Pouvez-vous également situer l’extrait dans la chronologie du

B.

B. C. 14

C.

B. C. 14

D.

D. E. Solution : … / … / … / … / … • «Je déteste

E.

D. E. Solution : … / … / … / … / … • «Je déteste

Solution : … / … / … / … / …

• «Je déteste l’odeur des hôpitaux et les maladies me terrorisent » (la dame rose).

Tous les endroits ont leur propre odeur. Ainsi, dans la littérature trouve-ton, par exemple, un morceau de l’écrivain français Alain et que voici. Lisez cet extrait et commentez-le par la suite.

Alain L’odeur du réfectoire, Propos sur l’éducation 1907

Extrait:

“II y a une odeur de réfectoire, et on retrouve la même dans tous les réfectoires. Que ce soient des Chartreux qui y mangent, ou des séminaristes, ou des lycéens, ou de tendres jeunes files, un réfectoire a toujours son odeur de réfectoire. Cela ne peut se décrire. Eau grasse ? Pain moisi ? Je ne sais. Si vous n’avez jamais senti cette odeur, je ne puis vous en donner l’idée; on ne peut parler de lumière aux aveugles. Pour moi, cette odeur se distingue autant des autres que le bleu se distingue du rouge. Si vous ne la connaissez pas, je vous estime heureux. Cela prouve que vous n’avez jamais été enfermé dans quelque collège. Cela prouve que vous n’avez pas été prisonnier de I’ordre et ennemi des lois dès vos premières années. Depuis, vous vous êtes montré bon citoyen, bon contribuable, bon époux, bon père; vous avez appris peu à peu à subir l’action des forces sociales; jusque dans le gendarme, vous avez reconnu un ami; car la vie de familIe vous a appris â faire de nécessité plaisir. Mais ceux qui ont connu l’odeur de réfectoire, vous n’en ferez rien. Ils ont passé leur enfance à tirer sur la corde; un beau four enfin ils l’ont cassée ; et voilà comment ils sont entrés dans la vie, comme des chiens suspects qui traînent un bout de corde. Toujours ils se hérisseront, même devant la plus appétissante pâtée. Jamais ils n’aimeront ce qui est ordre et règle; ils auront trop craint pour pouvoir jamais respecter. Vous les verrez toujours enragés contre les lois et règlements, contre la politesse, contre la morale, contre les classiques, contre la pédagogie et contre les palmes académiques ; car tout cela sent le réfectoire.

- Pourriez-vous décrire d’autres lieux qui ont one odeur très spécifique?

- Avez-vous quelque chose comme une mémoire olfactive ? Si oui, décrivez!

* ‘II ne faut jamais se fier aux apparences !’

Voici une phrase toute courte qui contient pourtant une grande vérité. Pourriez-vous

écrire une histoire simple autour de cette pensée ? Elle peut être imaginée, basée sur la réalité, …

• Dans ce film un grand rôle est réservé au côté spirituel, moral de la vie. Appuyez à I’aide de quelques exemples concrets que cette dimension est vraiment importante dans ce film.

Exemples:

-

-

-

-

-