Vous êtes sur la page 1sur 9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

Maitrise Statistique de Procédés :

MSP

NF X 06-031 Statistical Process Control :

SPC

1 DOMAINE D'APPLICATION

Process Control : SPC 1 DOMAINE D'APPLICATION Lorsque la fabrication est "sous contrôle"

Lorsque la fabrication est "sous contrôle" c'est à dire statistiquement stable et que l'on veut suivre graphiquement et chronologiquement la qualité d'un caractère mesurable ou non d’une pièce ou d’un produit.

2 BUT

Surveiller la fabrication.

S'assurer de la stabilité de la qualité tout au long du processus.

Enregistrer les variations du caractère contrôlé.

Prévenir d'un déréglage éventuel et d'une intervention.

3 TYPE

-Carte de contrôle par mesure :

-de la tendance centrale :

Moyenne

-de la variabilité

:

Etendue ,

Ecart-type

-Carte de contrôle par attribut :

-du nombre de défectueux. -de la proportion de défectueux. -du nombre de défauts.

4 PRINCIPE

Calculer les limites de surveillance et de contrôle pour un risque donné.

Calculer les caractéristiques des échantillons.

Reporter les valeurs trouvées sur le graphique

Décider d'une intervention ou non.(Nouvel échantillon,réglage ,tri)

5 CALCUL DES LIMITES DE CONTROLE ET DE SURVEILLANCE

On choisit généralement les niveaux de confiance suivants :

0.998 pour l'intervalle entre les limites de contrôle

: Lc1 et Lc2

0.95 pour l'intervalle entre les limites de surveillance.: Ls1 et Ls2

6 CARTES DE CONTROLE DE LA MOYENNE

1 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

1 er Cas :

m

et

sont connus

LSC= m + Ac x ssss

LSC= m + As x ssss

LSC= m - Ac x ssss

LSC= m - As x ssss

2 ème Cas : m et sont inconnus

Dans ce cas il faut en estimer les valeurs.(Voir estimations.)

ce cas il faut en estimer les valeurs.(Voir estimations.) Limites provisoires : L’écart type est estimé

Limites provisoires :

L’écart type est estimé à partir de la moyenne des étendues des échantillons :

LSC = X + A’c x R

LSS = X + A’s x R

LIC = X - A’c x R

LIS = X - A’s x R

L’écart type est estimé à partir de la moyenne des écarts types des échantillons :

LSC = X + A’’c x s s s s LSS = X + A’’s
LSC = X + A’’c x s s s s LSS = X + A’’s

LSC = X + A’’c x ssss

LSS = X + A’’s x ssss

A’’c x s s s s LSS = X + A’’s x s s s s
A’’c x s s s s LSS = X + A’’s x s s s s

LIC = X - A’’c x ssss

LIS = X - A’’s x ssss

Limites définitives :

Après détermination des limites provisoires, l’examen attentif des premiers résultats permettra de confirmer ou de modifier les limites par de nouvelles estimations de l’écart type.

Limites modifiées :

Si la tolérance de fabrication est large par rapport à la dispersion, un décalage de la moyenne peut être accepté.

LSC = TS – 3.09 x ssss + Ac x ssss

LSS = TS – 3.09 x ssss + As x ssss

LIC = TI + 3.09 x ssss - Ac x ssss

LIS = TS + 3.09 x ssss - As x ssss

7 CARTES DE CONTROLE DE L'ETENDUE (n 12)

2 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

BTS IPM INDUSTRIALISATION Elles sont souvent associées aux cartes de contrôle de la moyenne et surtout

Elles sont souvent associées aux cartes de contrôle de la moyenne et surtout utilisées en raison de leur simplicité. 1 er cas : m et ssss sont connus :

LSC = Dc2 x ssss

LSS = Ds2 x ssss

LIC = Dc1 x ssss

LIS = Ds1 x ssss

2 ème cas : m et ssss sont inconnus :

l’écart type est estimé à partir de la moyenne des étendues des échantillons :

LSC = D’c2 x R

LSS = D’s2 x R

LIC = D’c1 x R

LIS = D’s1 x R

Les coefficients D’ sont donnés par la loi de l'étendue réduite.(Voir tableau)

8 CARTES DE CONTROLE DE L'ECART-TYPE

1 er cas : m et s sont connus :

n 30

LSC = ssss + Ac x ssss

LSS = ssss + As x ssss

LIS = ssss - As x ssss

LIC = ssss - Ac x ssss

n < 30

LSC = ssss x Bc2

LSS = ssss x Bs2

LIS = ssss x Bs1

LIC = ssss x Bc1

2 ème cas : m et ssss sont inconnus :

L’écart type est estimé à partir de la moyenne des écarts types :

LSC = ssss x B’c2

LSS = ssss x B’s2

LIC = ssss x B’c1

LIS = ssss x B’s1

9 INTERPRETATION des CARTES de CONTROLE

3 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

BTS IPM INDUSTRIALISATION Une carte de contrôle (de la moyenne), d'un processus "sous contrôle" doit

Une carte de contrôle (de la moyenne), d'un processus "sous contrôle" doit présenter une répartition des points équilibrée autour de la ligne moyenne.

Lorsque ce n'est plus le cas ,cela signifie qu'un changement s'est produit et il faut en rechercher les causes assignables.

a) 1 point en dehors des limites.

les causes assignables. a) 1 point en dehors des limites. b) 8 points ou plus au

b) 8 points ou plus au dessus ou en dessous de la moyenne.

c) 2 séries de points éloignés de la ligne moyenne.

d) Tous les points sont très proches de la ligne moyenne.

d) Tous les points sont très proches de la ligne moyenne. e) Tendances ascendantes ou descendantes.
d) Tous les points sont très proches de la ligne moyenne. e) Tendances ascendantes ou descendantes.
d) Tous les points sont très proches de la ligne moyenne. e) Tendances ascendantes ou descendantes.

e) Tendances ascendantes ou descendantes.

f) Répartition cyclique des points.

TABLEAUX DES CONSTANTES :

ascendantes ou descendantes. f) Répartition cyclique des points. TABLEAUX DES CONSTANTES : 1)Ecart type connu :
ascendantes ou descendantes. f) Répartition cyclique des points. TABLEAUX DES CONSTANTES : 1)Ecart type connu :

1)Ecart type connu :

4 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

BTS IPM INDUSTRIALISATION   Contrôle de la moyenne Contrôle de l’étendue Contrôle de l’écart-type
 

Contrôle de la moyenne

Contrôle de l’étendue

Contrôle de l’écart-type

Effectifs

Ac

As

Dc1

Dc2

Ds1

Ds2

Bc1

Bc2

Bs1

Bs2

 

2 2,185

1,386

0,00

4,65

0,04

3,17

0,001

2,327

0,022

1,585

 

3 1,784

1,132

0,06

5,06

0,30

3,68

0,026

2,146

0,130

1,568

 

4 1,545

0,980

0,20

5,31

0,59

3,98

0,078

2,017

0,232

1,529

 

5 1,382

0,876

0,37

5,48

0,85

4,20

0,135

1,922

0,311

1,493

 

6 1,262

0,800

0,54

5,62

1,06

4,36

0,187

1,849

0,372

1,462

 

7 1,168

0,741

0,69

5,73

1,25

4,49

0,233

1,791

0,420

1,437

 

8 1,092

0,693

0,83

5,82

1,41

4,61

0,274

1,744

0,459

1,415

 

9 1,030

0,653

0,96

5,90

1,55

4,70

0,309

1,704

0,492

1,396

 

10 0,977

0,620

1,08

5,97

1,67

4,79

0,339

1,670

0,520

1,379

2)Ecart type estimé à partir de l’étendue R :

 

Contrôle de la moyenne

Contrôle de l’étendue

Effectifs

A’c

A’s

D’c1

D’c2

D’s1

D’s2

2

1.937

1.229

0.00

4.12

0.04

2.81

3

1.054

0.668

0.04

2.99

0.18

2.17

4

0.750

0.476

0.10

2.58

0.29

1.93

5

0.594

0.377

0.16

2.36

0.37

1.81

6

0.498

0.316

0.21

2.22

0.42

1.72

7

0.432

0.274

0.26

2.12

0.46

1.66

8

0.384

0.244

0.29

2.04

0.50

1.62

9

0.347

0.220

0.32

1.99

0.52

1.58

10

0.317

0.202

0.35

1.94

0.54

1.56

3)Ecart type estimé à partir de la moyenne des écarts types

 

Contrôle de la moyenne

Contrôle de l’écart-type

Effectifs

A’’c

A’’s

B’c1

B’c2

B’s1

B’s2

2

3.874

2.457

0.002

4.126

0.039

2.810

3

2.464

1.564

0.036

2.964

0.180

2.166

4

1.936

1.228

0.098

2.528

0.291

1.916

5

1.643

1.042

0.161

2.285

0.370

1.775

6

1.452

0.921

0.215

2.128

0.428

1.682

7

1.315

0.834

0.262

2.017

0.473

1.618

8

1.209

0.767

0.303

1.931

0.508

1.567

9

1.127

0.714

0.338

1.864

0.538

1.527

10

1.059

0.672

0.367

1.809

0.563

1.494

Exemple 1 :

5 /9

4)Coefficient

pour l’estimation de l’écart type :

Effectifs

dn

2

1.128

3

1.693

4

1.2059

5

2.326

6

2.534

7

2.704

8

2.847

9

2.97

10

3.078

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

BTS IPM INDUSTRIALISATION Une machine à sciée est réglée pour débiter des pièces dont la longueur

Une machine à sciée est réglée pour débiter des pièces dont la longueur est 40 ± 2 mm

Tableau de prélèvements :

Echantillon

1

2

3

4

5

6

7

Dates

7h00

7h20

7h40

8h00

8h20

8h40

9h00

pièce n°

1 39.90

39.80

39.70

39.70

39.80

39.50

40.50

pièce n°

2 39.00

39.70

39.90

40.20

40.30

40.60

40.90

pièce n°

3 40.00

40.10

40.20

40.60

40.80

40.70

39.70

pièce n°

4 39.90

39.10

39.90

39.80

40.10

40.80

40.20

pièce n°

5 39.10

40.00

39.40

39.90

40.50

39.90

40.80

39.80 40.10 40.80 40.20 pièce n° 5 39.10 40.00 39.40 39.90 40.50 39.90 40.80 6 /9

6 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

Exemple 2 :

BTS IPM INDUSTRIALISATION Exemple 2 : Un tour CN est réglé pour produire des axes dont

Un tour CN est réglé pour produire des axes dont le diamètre est de 40 ±±±±0,05 soit IT=0,1

Tableau de prélèvements :

7h00

7h20

7h40

8h00

8h20

8h40

9h00

39.981

39.990

39.980

39.988

39.997

40.005

40.007

39.990

39.992

39.998

39.999

40.002

39.998

40.008

39.970

39.985

39.999

39.997

40.006

40.007

40.011

39.968

39.988

40.002

39.989

40.008

40.010

40.016

39.970

39.978

39.989

40.003

39.998

40.011

40.015

1. Déterminer :

∑ X ∑ R ∑ o
∑ X
∑ R
o

Cp

Cpks

Cpki

Cpk

LSC

LSS

LIS

LIC

: Limites pour la moyenne et l’étendue d’ une carte de contrôle provisoire.

2. Etablir la carte de contrôle

3. Reporter les résultats du tableau des relevés sur la carte

4. Analyser la forme du graphique obtenue et interpréter.

7 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

Exemple 3 :

Mise sous contrôle de la réalisation de la cote Alésage :

Fréquence de prélèvement : 30 min

12H8 : mini = 12.000 maxi = 12.027

de prélèvement : 30 min 12H8 : mini = 12.000 maxi = 12.027     Numéro
   

Numéro des pièces

   

Echantillons

1

2

3

4

5

X

R

1

12.012

12.016

12.012

12.010

12.014

   

2

12.012

12.014

12.020

12.016

12.010

   

3

12.014

12.012

12.016

12.022

12.014

   

4

12.022

12.020

12.014

12.014

12.012

   

5

12.016

12.016

12.020

12.006

12.020

   

6

12.012

12.012

12.016

12.016

12.016

   

7

12.010

12.018

12.018

12.024

12.018

   

8

12.016

12.016

12.024

12.012

12.014

   

9

12.014

12.016

12.014

12.022

12.014

   

10

12.018

12.018

12.018

12.018

12.008

   

Etablir une carte de contrôle provisoire de la moyenne et de l’étendue ( X, R)

Exemple 4 :

Un dispositif automatique de pesage de poudres est réglé pour obtenir des doses de 300 grammes. La qualité de la fabrication nécessite de respecter un intervalle de tolérance de ± 1,5 g. L'écart-type du procédé est inconnu. Un agent du service qualité prélève toutes les 15 minutes un échantillon de cinq doses et en effectue le pesage sur une balance de précision. Les valeurs relevées sont les suivantes

Echantillons :

1

300,20

300,15

300,05

300,35

300,20

2

300,00

300,20

300,30

300,25

300,30

3

300,35

300,20

300,25

300,30

300,05

4

300,20

300,20

300,00

300,35

300,30

5

299,70

300,10

300,05

300,20

300,20

6

300,05

300,15

299,85

299,85

300,05

7

300,15

300,20

299,75

299,80

299,85

8

299,95

300,00

300,20

300,15

300,15

9

300,05

300,25

300,05

299,85

299,95

10

300,25

300,10

299,75

299,80

299,85

11

299,85

299,80

299,70

300,00

300,00

12

300,05

300,101

300,15

299,95

300,10

Pour chaque échantillon on calcule l'étendue et la moyenne arithmétique

L'étendue: w

0.3

0.3

0.3

0.35

0.5

0.3

0.45

0.25

0.4

0.5

0.3

0.2

La moyenne :X

300.19

300.21

300.23

300.21

300.05

299.99

299.95

300.09

300.03

299.95

299.87

300.07

8 /9

BTS IPM

INDUSTRIALISATION

BTS IPM INDUSTRIALISATION 9 /9
BTS IPM INDUSTRIALISATION 9 /9

9 /9