Vous êtes sur la page 1sur 4

JESUS dans le Coran

Le point de vue islamique de Jésus se situe entre deux extrêmes. Le Juifs, qui o
nt rejeté Jésus comme un prophète de Dieu, l'appelait un imposteur. Les chrétien
s, d'autre part, considéré qu'il soit le fils de Dieu et l'adorer en tant que te
lle. Islam considère Jésus comme l'un des grands prophètes de Dieu et le respect
e autant que Ibrahim (Abraham), Moïse, et
Mohammed. (Paix soit sur eux) Ceci est conforme avec la vision islamique de l'un
icité de Dieu, l'unicité de direction divine, et le rôle complémentaire de la mi
ssion ultérieure de messagers de Dieu. L'essence de l'Islam - soumission volonta
ire à la volonté de Dieu
- A été révélé à Adam, qui était-il transmis à son les enfants. Toutes les révél
ations suivantes à Noé, Ibrahim, Moïse, Jésus et enfin Mohammed (paix soit sur E
ux) étaient conformes à ce message, avec quelques l'élaboration de définir la ré
vélation entre l'homme et Dieu,
l'homme et l'homme, l'homme et des instructions. Ainsi, toute contradictions ent
re les religions révélées est considérée par l'islam comme un élément artificiel
introduit dans ces religions. Le position de Jésus dans les trois grandes relig
ions - le judaïsme, Le christianisme et l'islam - ne doit pas être une exception
. Bien que le Coran ne présente pas une vie détaillée étages de Jésus, il met en
lumière les aspects importants de sa naissance, sa
mission, son ascension au ciel, et prononce des jugements sur la croyance chréti
enne à son sujet. Le compte coranique de Jésus commence par la conception de sa
mère, Marie,
dont la mère, la femme d'Imran, a promis de consacrer sa enfant au service de Di
eu dans le temple. Quand Marie est devenue une femme, le Saint-Esprit (l'archang
e Gabriel)
lui apparaissait comme un homme qui porte ses nouvelles d'un fils. Nous Lisez le
dialogue suivant, dans le Coran entre Marie et l'Ange:
«Quand l'ange dit:« Marie, Dieu vous donne une bonne nouvelle
une parole de celui dont le nom est le Messie, Jésus, fils de Mary, haute honoré
es doit-il être dans ce monde et l' prochain, près stationnées à Dieu. Il parler
a aux hommes dans la
berceau, et de l'âge, et il est juste, «Seigneur», a déclaré Mary "Comment aurai
s-je un fils, ne voyant pas mortelle a m'a touché? «Même si, at-il dit« Dieu cré
e ce qu'Il veut ».
Quand il décide d'une chose, mais il lui dire: "Sois", et il est. (Al-Imran 3:45
-47)
Dans un chapitre (sourate), intitulé "Maryam" (Marie), le Coran nous dit que Mar
ie a donné naissance à son fils, et comment Jésus l'a accusée, quand elle a intr
oduit le domicile de l'enfant: »Puis elle a apporté l'enfant à sa famille à elle
, son porteur, et
ils ont dit: «Marie, vous avez sûrement commis une monstrueuse chose. Sœur d'Aar
on, ton père n'était pas un méchant homme, ni votre mère une prostituée. Mary a
souligné la
enfant, mais ils ont dit, «Hoe doit nous parlons à un homme qui toujours en le b
erceau, un petit enfant. Et il dit: «Voici, je suis Dieu serviteur, Dieu m'a don
né le Livre et m'a désigné
Prophète béni soit-Il a fait de moi, où / peut-être, et salut m'a enjoint à la p
rière, et de donner l'aumône tant que je vivre, et même à aimer ma mère, il n'a
pas fait me arrogant et méchant. Que la paix soit sur moi, le jour où j'ai été n
é, et le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité un live. "Maryam
19:29-33) dans le même chapitre, à la suite de la citation ci-dessus, Dieu ass
ure Mohammed (PSL) et à travers lui l'ensemble monde, que ce qui est dit ci-dess
us est la vérité sur Jésus (BP sur lui), bien que les chrétiens ne pourrait pas
l'accepter. Jésus est Pas le Fils de Dieu: Il est évidemment assez, le fils de M
ary. Les versets de continuer: «C'est Jésus, fils de Marie, dans parole de vérit
é, sur laquelle ils doutent. Il n'est pas pour Dieu de prendre un fils à lui. Gl
oire à Lui, Il écrou
dit il, «Be, et il est. (Maryam 19:34-35) Après cette déclaration forte sur la n
ature de Jésus, Dieu dirigé Mohammed (PSL) d'appeler les chrétiens à adorent le
Dieu unique: «Certes, Dieu est mon Dieu et votre Dieu, aussi sûrement le servir.
C'est le chemin droit ". (Maryam 19:36) Le rejet de l'idée même de Dieu pour av
oir un enfant est retraités plus tard dans le même chapitre avec encore plus for
te mots: «Et ils disent, le Miséricordieux, a pris jusqu'à
Lui-même un fils. Vous avez quelque chose en effet de pointe hideux. Comme si le
ciel est sur le point d'éclater, la terre de diviser sépare et sa montagne de t
omber dans la ruine pour les qu'ils ont attribué au Tout Miséricordieux un fils,
se comporte pas le Tout Miséricordieux, de prendre un fils. Aucun là dans les c
ieux et la terre, mais vient au Tout Miséricordieux, comme un serviteur "(Maryam
19:88-93) Le Coran reconnaît le fait que Jésus n'avait pas l'homme père, mais c
ela ne veut pas faire de lui le fils de Dieu, ou Dieu lui-même. Selon ce critère
, Adam aurait été plus droit plus le droit d'être le fils de Dieu, parce qu'il a
vait ni père ni mère, de sorte que le Coran appelle attention à la création mira
culeuse des deux dans le
versets suivants; «vraiment la ressemblance de Jésus, de Dieu la vue est comme A
dam; qu'Il créa de poussière, puis Il dit sur lui, «être» et salut était. (3:59
Al-Imran)
Le Coran rejette le concept de la Trinité de Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le
Saint-Esprit - aussi fort qu'il le rejette le concept de Jésus comme le Fils de
Dieu. C'est parce que
Dieu est un. Trois ne peut pas l'être. Les adresses Coran Chrétiens dans les ver
sets suivants du droit Surrah "An-Nisa '(Les Femmes) Les gens du Livre, ne vont
pas au-delà des limites de votre la religion, et dire que rien à Dieu que la vér
ité. Le Le Messie, Jésus fils de Marie, n'était que le messager de Dieu et sa pa
role (Respect de sa parole (Exécution des Son commandement, par le mot «être», p
our la création de Jésus) qu'il a commis à Marie, et un esprit originaires de Lu
i (a donné la vie par Dieu). Croyez donc en Dieu et Ses messagers, et ne dites p
as "Trois". S'abstenir, c'est mieux pour vous. Dieu est un seul Dieu. Gloire à l
ui, qu'il doit avoir un fils! C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les
cieux et dans la terre; suffit Dieu pour un gardien. Le Messie ne dédaigne pas
d'être un serviteur de Dieu, ni les anges qui sont proches de lui. Quiconque déd
aigne de le servir et promenades fier, il sera assurément les rassembler pour lu
i, chacun d'eux. Comme pour les croyants, qui font de bonnes oeuvres, nous les p
ayer leurs récompenses dans son intégralité, et il leur donnera plus, Sa grâce,
que pour ceux qui dédaignent et promenades fiers, puis Il les châtiera d'un chât
iment sévère, et ils ne doit pas trouver pour eux, en dehors de Dieu, un ami ou
un
d'aide. "(An-Nissa 4:171-173) La négation de la divinité de Jésus (et, pour l'oc
casion, des
divinité de Marie) est présenté dans le Coran sous la forme d'un dialogue, au Jo
ur du Jugement, entre le Tout-Puissant Jésus. Tous les messagers et les nations
se rassembleront
devant Dieu et Il vous demandera des messagers comment ils ont été reçus par leu
rs personnes et ce qu'ils ont dit à leur disposition. Parmi ceux qui seront inte
rrogés, c'est Jésus:
"Et quand Dieu dit:" O Jésus, fils de Marie, dites-vous aux hommes, "Prends-moi
et ma mère comme des dieux, en dehors de Dieu "? Il dit:« À toi la gloire! Il n'
est pas à moi de dire ce
Je n'ai pas le droit. Si j'ai effectivement dit, vous auriez connaître, savoir c
e qui est dans mon cœur, bien que je ne connaître vos connaissances, vous savez
les choses invisibles. Je ne
leur dit ce que vous ne me l'ordonne: «Servir Dieu, mon Dieu et votre Dieu. "(Al
-Maidah 5-116) Étant donné que le Coran nie la Trinité et le navire, fils de
Jésus, ce qui, selon le Coran, a été la véritable mission de Jésus? La réponse e
st que Jésus était un maillon dans une longue la chaîne des prophètes et message
rs envoyés par Dieu pour diverses nations et des sociétés à chaque fois qu'ils a
vaient besoin de conseils ou
dévié de ses enseignements de Moïse et d'autres Messagers. Comme il a été miracu
leusement pris en charge par de nombreux miracles pour prouver qu'il était un de
s messagers Dieu. Toutefois, la majorité des Juifs a rejeté sa ministère. Dans u
n autre verset du Coran, Jésus a confirmé la validité de la Torah qui a été révé
lé à Moïse, et aussi
transmis, il annonciateur d'un messager final qui suivent lui: «Et quand Jésus f
ils de Marie dit:« Enfants de Israël, je suis vraiment le Messager à vous, confi
rmateur de la
Torah qui est devant moi, et en donnant de bonnes dépannant d'un Messenger qui e
st le Digne de louange. "(As-Saff 61:6) Notez que "salué un" est une traduction
de "Ahmad" - L'
Le nom du prophète Mahomet. Une étude attentive de la nouvelle Testament montre
que Jésus se réfère au même prophète dans Jean 14:16-17: "Et je vais vous donner
un autre conseiller (ThProphet Mohammed). Pour être avec toi pour toujours, mêm
e les
Esprit de Vérité. " L'explication habituelle de cette prophétie est que le conse
iller en question est l'Esprit Saint, mais cette explication est exclue par un v
erset précédent dans Jean:
"Cependant je vous dis la vérité: c'est à votre avantage que je m'en aille, car
si je ne pars pas, le conseiller sera pas venir à vous. " Les caractéristiques d
e ce conseiller, comme le laissent supposer de la prophétie, sont qu'il restera
toujours avec le croyants, il glorifier Jésus, et il prendra la parole qu'il ent
end forme de Dieu. Tous les quatre caractéristiques s'appliquent à la Prophète M
ohammed. Il est venu six siècles après Jésus-Christ. Il
venus de six siècles après Jésus. Il est venu avec un universel et le message ét
ernel, la prophétie que le conseiller restera à jamais avec les fidèles. Il a gl
orifié Jésus comme un grand prophète. Le Coran attribue à Jésus miracles ne sont
pas mentionnés dans le Vieux de la Bible et du Nouveau Testaments, ainsi que ve
rs spécifiques dans le spectacle Coran
comment le prophète Mahomet est rejeté par les Juifs et les Chrétiens de préjugé
s et de malentendus, plutôt que étudier attentivement la Bible. C'est une triste
réalité de l'histoire qui ne sont nombreuses après la "Droit chemin" à laquelle
les gens ont été appelés par Jésus. Il
n'a été suivie que par quelques disciples inspirés par Dieu pour le soutenir. Le
s non-croyants tracé - comme ils le feraient contre Mohammed, six siècles plus t
ard - de tuer Jésus. Mais
Dieu avait un meilleur plan pour lui et ses disciples, comme le Coran nous dit:
«Et quand Jésus, connaissant leur incrédulité, il dit:« Qui sont mes alliés dans
la cause de Dieu? Les apôtres dirent, «Nous sommes Aides Dieux. Nous croyons en
Dieu, en sorte de témoignage
notre Dieu présentation, nous croyons en ce que vous avez envoyé, et nous suivon
s le Messager. Inscrire nous donc avec ceux qui témoignent. «Et ils ont imaginé,
et Dieu
conçu et mis au point Dieu, et Dieu est le meilleur des diviseurs. Quand Dieu di
t: «Jésus, je vous amène à moi et soulèvera vous à moi, et je vais vous purifier
(de mensonges) de ces
qui ne croient pas. Je vais faire vos disciples au-dessus du mécréants jusqu'au
Jour de la Résurrection. "(Al-Imran 3:52-55) Comme les versets ci-dessus indique
nt, Jésus a été prise et portée à le ciel. Il n'a pas été crucifié. Ce fut certa
inement le plan de les ennemis de Jésus pour le mettre à mort sur la croix, mais
Dieu l'a sauvé et quelqu'un d'autre a été crucifié:
»Et pour leur incrédulité et leur mise en circulation contre Marie fausse accusa
tion grave, et pour leur dire: «Nous avons tué le Le Messie, Jésus fils de Marie
, le Messie de Dieu "... mais ils n'a pas le tuer, ni crucifié, seule une ressem
blance de qui a été montré à eux. Ceux qui sont en contradiction le concernant s
ont certainement en doute la suite du conjectures et ils ne le tue pas de certit
ude ... pas En effet, Dieu lui a élevé vers Lui, Dieu est Tout-Puissant,
Sage. Il n'y a pas un des gens du livre mais assurément le croire avant sa mort,
et sur la Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux. "(An- Nissa 4:156
-159) Le Coran ne précise pas qui a été crucifié à la personne au lieu de Jésus,
ni des précisions sur la seconde venue du
Jésus. Toutefois, explanators du Coran ont toujours interprété le dernier couple
t de la citation ci-dessus pour dire que Jésus croiront en lui avant sa mort. Ce
tte compréhension est soutenu par paroles authentiques (Hadith) du prophète Maho
met que la paix et les bénédictions de
Allah lui et sur tous Ses messagers