Vous êtes sur la page 1sur 1

5,1(

{'. \o MADEMOISELLE CHANTE LE


BLUES
PatriciaKaas Tonalit: A
Dm7
Y'en a qui lvent des gosses Y'en a qui srfont bonne soeur
Avocat, pharmacienne
Au fond des H.L.M. Y'en a qui ont tout dit
a*,+
-"r Quand ell-es ont dit je t'aime
Y'en a qui roulent l-eurs bosses Y'en a qui sont vieilles fil-les
Du ct drAngoulme
Du Brsi] en Ukraine Ef u
u rr t u
o rnl a
q rmr rm
r rol \a{ rurr i i nrran+
J J vusl! L
A7 femmes libres
Y'en -qui font l-a noce Prtit joint et gardnal-
Qui mIangent vie en rose
Du ct drAngoulme Et image d'Epinal
Dn7 Qui veulent se faire du bien
'1- rrran r mma nrri mil il-anf
Sans jamais srfaire du mal-.
dans l-a rue
Mad'moisel-le chante l-e blues
Avec tracts et bandtrol-es Soyez pas trop jalouses
6? 7
V l an r arr i h n!1\7nl- n l rr e
Ysr
el r Mad'moiselle boit du roe
AD
De jouer les sex-symbols Mad'mo-iselIe chante l-e bFes.
7
Y t en -qui vendent I 'amour
Oh, oh, l-e blues.
Au fond de l-eur baqnole.

A7
- Ih?
Mad'moisel-l-e chante l-e b-h:es
67
Soyez pas trop jal-uses
7
Mad'moisel-l-e boit du roilge
AD
Mad'mdisell-e chante l-e bFues.

Y'en a huit heures par jour


Qui tapent sur des machines
Yren a or:i font l-a cour
Mascul-ine, f minine
Y'en a quj- J-chent les bottes
Comme on l-che des vitrines
Et y'en a mme qui font du
cinma
Qu'on appelle Marilyn
Mais Marilyn Dubois
Stra jamais Norma Jean
Faut pas croire que J-'talent
i*-^i-^
v l a c tD L {L-VnUr r #L a
U t n r9rUt ^ - U r r rrrlqg rrr .

Mad'moi-sel-l-e chante le blues


Soyez pas trop jalouses
Mad'moisel-l-e boit du rouge
Mad'moi-sell-e chante l-e blues
Du 6? Blc
_ EIIe a du gospel dans Ia voix
A
Et elle y cr6it.

El-l-e chante l-e bl-ues


solo